<%BANNER%>







PAGE 1

lan-jriN Ayons le sens des ralits Non* roos arrogeons trop facile rrunt I* orait exorbitant de prott' ter eu en d'joe popuiat OB, tant jue noua aycoa rea tnaad%t (aanre tiuqe somme dirait la Matia / de cette popaietion. Le fait i.ar qeet quea oioyena de aigoer uue pio ea IMIIOQ, ae aaarait engager une vnle (.h icun *t libre d'avoir son opiaioa et de remettre < e'est U un des aveu UK*B da nouveau rgiaae ) tout cota me chaean aa layon de concevoir le yatnotiaoneTel citoyen peut ciot itt jue noua pouvons marcher seoir, t une *nl runt. n pet tre de bou e toi; un outre, que seuls et aaaa Mupruut, cou commuerons a mar< Jirt a paa d'creviasea, u'etant paa n-B-z aeaagis, n'ayant pee assez loug luiuua peida l'habitude da la guerre Civile ai De possdant paa sutsana lueat u'argeot pour nos beauiaa au•..' %  ", t! eai peai tre aussi de booi toi; on ne peut mettre en doute •a im uto quand sortoul uu aicle ••eipeniuce juaufte aa mfiance. i.'H.'i.ri le painote qui ne souffre i... nf moralement d* noue uu* non actuelle. Cpnaueaieni, il ent t prefiable que nous lussions les seules duesan oe no aitaires, d'amant que noua ne manquions d hoinmta corn ltents dont laplupaii uutetui ou ejuurne en Europe ou en Ame r..|iu a qui la tCute ail i. en est paa i |wai f *u taient-le cea bornons 7 ye liMtnentila'LJue pouiiaient i e? ,,,, v .,.v u ouue-tumbe noua lpon jeat que teaucoup ont tomb vie1,,,1'H .1* cette coiupeieuee; qui la f mu .' elle n'eai p a plus Monsieur i>4it guruavo qui a auDi i Couveu non qu'a donateur Rorno qui aubit rr.itii'iBfit; il eat plua aeusf d admet tic quelle est a noua tant car, p-u a exception pra, nous avons Iota uu paitde teaponsatilidaua ,.oir failllta,quelque petite auu-elie. OuKUiDfOt ou odireciement. ae b jii..e oo do mauvaise foi. Iiulite alora da continuai e'escrimai on noua puisant eu ifcnmmanoua. fin u'tfe p* submergs, 00 i beule-flfcut par l'activit dea au.d ricaina mai* Pr Passa" des ftraugeis an gnral — Au lieu d'atuodre uu M. H1 avant le aena des %  alite 0n ne peut reiater contre lvi denc • Cne *ideuce actuelle poor noua C'est que les ttata-Lnia ont acquis aue prpondrdoce peaqu'in disca a dans lea eltairea nteruaiiu nalefl des deux Amriques. Au liea done de noos mettre en posture de barrer la voie on torrent iaop tneux et irrsistiblec'est notre in* tret de le Isisser suivre soa cours, en nous tenact de faon JO tre fructoueemeot arross; aasjs nous exposer A tre emports,en essayant d'y faire obstacle dans ua geste en notre impuissance n'galerait que notre incoestieoce. ( L'Essor dn 20 ert. : citaal Moa siear AFirmia ). Que constatoosnous depais f qoe la prpondrance des Etats-Unis eat indiscute non seulement dans les atfaiies internationales daa deux Amriques mais, dans elles da monde ectier, Us sent an eo no ment indispensables toas.lss peu pies; leur appai est sollicit "de tou (es parte et, quand ils ae gardent chez eux at ne prennent paa part aax asaisesinternationalea, on s'en meut, ua sont pour BIOBI dire supplis d'y participer, lit noua baineae, sans leaaoarccs, ne pouvant BOUS suffire mme poar les oesoiab de premire ncessit; deseflmsrs, nous avons la vellit de vouloir leur en impo ser ou ncas mettant en poature de t ai r la voie a oe torien; unp tueux et irreaisutle. Le KOarnameut de Monsieur Oar tiguenave l'avait ai biea compris, qu'il n'vatit pas essaye d'empecbtr ne aa'wpfl on cours a ce torrent; il • en l'habilet de se teu r du tacon a eu eue auOb G t ar.nsemeota t pour noua la bienfaieanta pt,u dont uuUi luuisaoua depuia, et lea eep rancea lgumes qu'elle a Uit ualtie. Le gouvernement Je Monsieur l'orno vieni avec an programme ca I abie de noua une passer de I ep laucea la lealilCeux qui lui toit (.ouftince sont convaincus qu uil aucun, era aitentiou A toutes sainea suggasuons, et qu il agira dans cette peiiuue de rajusteuieut au mieux itafl uier.a ue ia Paine. t.t uous pourrons, avec le travail organis ameuer la sauce dans nos familles et nous acheminer pregres aive.ueut Van uu degr a putec tiuiKib.flaoi iiMi'a, el mttterml uoos per.u.:ita;ji de repreudre te gouvtr iiiii de la ii il jiie, avec la cliancC ce:te ton de ue plus la uiaaei aller a la deuve. %  \) ua le sens de la ralit. kwrard LKUKK MitagcA le, l> Juin i'li PRENEZ GARDE AUX IMITATIONS et produits similaires que Ton cherche substituer L'Emulsion Scott Aucun ne peut lui tre compar pour la puret de ses ingrdients et son efficacit en gnral. WHHBWKBWIKKK^ bule Deverson. D. Jumelle, CLsrge, H Large, E. Jean Louis. Edward i.aaiagooi, G. Leroy, Willia n Wil aon. U Cierroont Cirq tudianlB n-ont pas sign la Rsclution.lea nomms. H.Benjamin Maariee tbe, Maurict Alvarez, M. Neilao, le Dr BotCtn de eenombre, quatre ont invoe.n des mot fa d'or are priv, mata en vue ae l'inteit gnral, ont talennellement dclar f ireadr, accepter ei endoiser toutes aa responsabi its moracs de la Rno'.i t on ayant d'abord aa-iat A %  on laborai, m. et vot eutiaremeu Le Docteur Me U. S. N%vy Ce n'est paj xani v*,'** qoe nons avons apitris le prochain dpiit du Docteur Champion, Chef du scivice sanitaire lacmel. Durant soa sjanr parmi nouv la Docteur Chamoion a u "n-lrf dmi notre ville cfttuu* opraitny dltcatet qui furent couronnes de srcc. cl qui lui valurent i juste titrais confiance dont il pu s;ait parmi nous. — La propret des rues ft aussi l'un d: ses principaux soucis. Tous les tran gers de passage ici tarent unmimes dire que J onel est la ville la plus propre de la Rpublique. L est un devoir pour noos de lni exprimer ici notre reconnaissance. Il laisse avec un sgrablc souvenir un exemple que nous offrons tous Ceux qui de passage en Hai'i, v-u lent avoir droit i notre yrapa h e Nous esprons que son successeur le Docteur Wilson ne rmrquera pss de msrcher sur ses traces Nos meil leurs voeux accompagnent le Docteur ChampionNous souhaitons qu'il nous revienne dans deux ans ainsi qu'il en a lintention. lacmel, 27 Juin Loterie S! M Populaire *t porte do tout* 'e beorsec— 1 Q 2 'otc gsgaarta. dont 1 lot de MO doPare #>t 2 d 100 do'lr LA Billet entier de y coupon : Un do lar. Le rotipon i Vingt cenlimes or ca an* gnnrde. En vente a Port ai Prince daus Ira maifions'.soivantea. Anx Arme d Paria Comptoir Fraraia 'Sminaire r.oll^ae Mme HPP r a Mnntmaier Mm 1 Ducia Viard Vin^nt G M'khloiif pi)"--m"io R France Htel Isp'l'-viiH Pharmacie Gos'avea Prerex votre billet ds muntenant Tirage pro upt et sincre 1 Pour gurir ou viter .j # MIBBAINEB C C 1 *T i PATIO C0NlSTION8-Cr0URDIMtN(R T | fcMiARHAS OASTRIOUI IL SUFFIT de prendra \ l'un do vog rcpeci tou IM du< .'uur* .tuUrr,.nt I une Pilule dii IT Deh.it I 147, rue du FaaljS tDenis, Pan j Mais 11 faut eziger les vritaUs] qui ont tout fait Manchti b at ur olucjns deaquelli* IM MU EHAUT A PARIS! b't iid llaimammt imprime a' II 8 Parisiana CE SOIR Paiiiiana reprend la gra de srie Jdella Nontt Crisb ive: la sduisante Jn'i rwe ses cli-n's qu'il s tri - pre vjsoiretnenl o- r ibB't No 2a del R e OsntsDes'oi Cabinet rc Me QH')I B 5ylv*i> de ici et ame pisodes & MeAug..Hrai Avocat Informe, fes clients qu'ilai lr son cabinet la Hue du i A'o \7J.\ en face du Vblcvuil rin, Consultations de 9 \v'hM\ n an et de S 5 aprs midiTournoi athltique Le Chet de l'Occupation, les ofii citts et sollats de la 1re Urigade do Corps dlnt.ntsne de Marines des Etats-Unis sont trs neu.eux d'invi ter le public prendre part au Tour noi Athlte de la Biigade, qui aura lieu au Champ de Mars* Poit au l'tince, itouMiqee d'Hai i, le 26 Juin IQ2> r le Tango de la Mort "i en 2 parties Ent.e G. i,oo siirice Etienne W phdesRu'S du M>guin ar^ l'Etat et des Fronts Foits t Marchandises Francit* *w Panama Hailrood Steaiusbip Liue Oilice oJ General Agent Port an Priace, June 27th WT2 IUI LfcTIN Mo 18 SS Panama > ia due to ai n VM et FOU au Pni.ee tioni New Yoik via Goiaves l'tiuisdiy uoou Ju tu M y tor triatobal C Z du et. 0. 1 THOMPSON General Agent tranger Par edbli 27 Juin VIENNE — IJ grve gnrale des ouvrier de chemins Hter, iei gr j.. i — Les ;oo,uoo ouvrier des atiier **^PBBjBBjnjaaojan^aijjjpBjjai des chuniu de 1er ct>scioa( le travail le ter Jui llct a moin que le Cit oe contentent annuA 1\i il [ icr la dccision de diminuer le alairt> de 60 un* %  1/ff 0 l'ion* 1 cette date et a rtablir certaine condiI tioas Jr uavail aisi.u auparavant ,. | T „ ... HaRlb Le pain ans de la rduction du serCompany, LTU, BCra i vice 1. iiiianc ont pi ni au|0urd hui un amende eouiant prenBBt Billets de la Habaaa T ^l\Z!T !" i?i*t sera du Cap Haititn le 2 Juillet, P*! SS < Panama v est attendu IV 1 1 au Pnoce da New Yoi k via Qonai vs le jaudi midi l'JJui l vu avtc LW tonB>B de aarcBaudiaes gPaeasgera 10/ tfaca ut itttreB \' Cl fiUX* 1* IM ri. ma n l'anrorf •car tana obal C. L directeiusnt., 0. B. TH0MPSO.N L PHETZMANN AO'RRHO'-M, Agent Le S,S Virginia de la Eat Asiatio isi vera prt pon ment CifrSa irquciie gouvernement pourrait par port d KaropS tt dSS pSSBBgerS pOUT ..ecrel ranwDU la aune At service i un an quand Jj XhOOlSB Je ciuonstante le p mettent cet amendement a ne rtjcte par .aa voix contre 48. La chambre a dopie ttuinta un article reparti'tant la dure totale du service mili'.aire de a faon tuivante ; active un au et >ix mois renivc de 1 arme active Id an et six moi arme territoriale 10 an to[ul >o ans hOCB — La g've de ouvrier! des mtaux tOaWasaca hier est main tnant complte t Mi.an lli.un ei l'note, e>le ne:tque parfe le a Gne 1 \!^\ U ^', eve c 1 : '* ?P&* pour la Lauada.le de Port aa •nue ar le* patron de 1 loueranttd de chert uc vie ie cnire les tant pur tous les ports du Rlord.il attendu Port au Prince le 5 et sera le mme jourpour Jactnel tous Us pots du Sud: Ce bateau retournera Port aU j\ r e Isa ce vers le 10 en route pour New*** M. F. CLEHEISiTS, geot o* 0 ** Port au Piince. le 27 Juin M** Un bon organiste Banoganiste-cban re est demandi Loverriraient eitaao d'anKajcr l'i Bons appolutenuebU. S auitia q| wu.Pharmacie Centrale a i PM*WI* % ds toute irauheut. — Eccuuon prompt* '



PAGE 1

avrje *>tt*< Port M Priiee Hait Jdl 20 Juin !M1 %  OiaCT*UH FROPRIETAIRI Clment Magloire DMIHJ 20 C* !" * Matin Quotidien Rien ne proure que telle vrit est dangereuse et telle autre^utile. C'est affirmer son infaillibilit que de soutenir que i'opi uion du voisiu^est'dan. yereust;elle est;quelqa#fois fort 4 utile. Stiari HILl REDACTION Rue imlrt:iiQi Mo, lbb Amres plaisanteries sur l'Emprunt W*ar Cbla Nouvelles Etrangres tu -t Lesfliguesrusssaia GQDlerencs M flaye On ne piut aut-eraent qualfier li ce furent les fameuses dclarations pat de ce qui s'imprime depuis la presse du haut commissaire qu |ae temps sut cette question lui apposrent la d:eptiou supim ta s'est apciut sub.tcment .re Voil, sans aller p.us loin, com litanie' ment,en vculant prouver une 'hc.se, lue naus fassions ce jeu eatre 01 n*nt arriver prouver juste le [ntijournalises pour intresser les coctraire* LA H\YE— Les dlgus suisses [butais et gagner ce qu ils nous |JL* vent, croit-on gnralemeat, ils confrence sont arrivs Trois [put, passe encore, — bien qu, c'est que M-Diit guenave voulait ap communistes europens,Wmkoop et U|ew ainsi circonscrite, la chose ne phquer, sur Cette questonconme Van Ravenrein, hollandais. Caihin [Ml gure convenable Mais que e*e sur tiot d'autres* le systme du don fraoiis taient arrivs avant et sou||a*tje.sonog9, tel qat l'ancien tint, donnant Mais il voulait rece bai 'ent la bienveaue aux russes* JuBiSire des Relations cxtsfcu'ts, von avant de donner. Livunolf dclara que la Rassie a bt absolument En ralti.sa non llection fut une taux qu: Belg qu ut t mtlj-n pour comm n ncer le rructioo en K 3s 1 e. travail de reco s Les Cours flNEW YORK 17Sterliug 4417* Franc 11,89 P.iKIS a—*tMeg S' SS Dollar n.eojo J i A 1 1 Les obsques da pri le Albert PARIS 27 Les dernires dispnr tions coicernant les obsques du prince Alb*rt de Monaco ne seroai prises qu l'arrivs Je son lils le co lonel prince Louis ac'uellement en Hiute S lsie. attach l'tat-mi|or f ar is Le se-il membre de la famille qui a assist aux derniers moments I l'Ecole de Droit Les tudiants ont remis leur r tti tioahtera midi l'Inspection Seo* aire, ptition qui a i transmise ta Dpartement de .instruction Publique quelques instants aprs La 1re et la 2 me annes se sont s > iiitoZtSl'iiZ. , i lout .e monde, — 1 oppo M en tie. Le coinmeo aire interprtt f dont „,„„„ rill 14 ustmaaiwH Commission de la Chirrbedes chose partaiiement dcide, mime s'il ce par la France Gies pour adop La v site Paris de Kaii Dnh, £j autoa ^ qtt J est pre QUe cc %  aies de iij jugea ncessaire accordait I emprunt. 11 ne l'a pas a: t r une aiti ude neig qie au sujet empereur de l'A m am.a t termn.ee Bjas ^ ^J C0Dtrt i r pimtde mpagntr le tcXit du trait, dit cord, parce qu il seo doutait bien d; la que tion des pio^nt tranotticellement par un d 1er donu ^ Di par teet de lluslractiaa fteistmeat ceci car celle soite d'intelligence, il 1 po* g^es en Russie. h.cr SOT en son honneur au palan u ab i. "Jl. ore nae en conaidfatia lidflt pleinement ; il la possde peut L^ H\YEMr Liv fnoff. ch-f de de 1 E y Eu,i-Uai> con.ti neur lui I et honte aux mauvais vistes pour qu'on leur accordt un Rnt, par t'insLlbt.on d'une recel e patriotes qui nous ont valu cs deux emprunt ou crdit a t rfue car m s>uie le service de cet emprunt, protocoles, sans lesquels le pays de une dc arat 00 de la part des allis %  g'iaoie positive de i'execuuoo de nos aieux-. le vous tais giace de la qu'avant qu'il put eue question oe [Mstcgigementi., tirade, que vous pouvez retrouver cidit, il fallait que le monde connut daos le dernier aricle de lsituation exacte de la Russie et ce de Droit Protestation n a entendu les proposition ru>ses Villes et champs de bataille puis il ci on Uur a tait une rponse non p a t ra pour lAnnam. 1 quivoq 10. Nouvelles Diverses BELGRADE— A la suite du juge plusieurs centaines de p:r Insertion demandeLe Conseil des protesaaura de l'Kcole Nationale de Droit, ia ra nion di Mardi 27 l in courant, sur la convocation du* Directeur, a t caisi de certaines sugzeatione quivoques bases sur des consiirr^ ions qui sont de nature i faire perdre l'CtablissemAnt sou rsl prestige. | Vu l'attitude hovile de la Diree lion de l'E:ole Mt'looale d-> Droit d ailleurs dans le dernier ar'ide de l> situation exacte ue ia > ffil pas l le principe de tcut Mr Barau. qui a dcouvert depuis que les Sov.eis auraient l'intention de meat de •^i ,e tait actu.lenent : emsa sortie, qu'il existe une chose qui tire av.c ces crd,If,le plus en a in 80Qaes unses d'avoir oall comg^^V^^^^JffJ fjtm les russes qu. us cipitaux ai promettre la scurit publiiue, cm^ J M r He8 luieLiiooi uquiotan ^onsidrsat >\<\ U I) r >r!• %  n'$% intt, icciUe spciale destue e Sppeileiiaehl.enae. iMintir, k a.te des engagements Parlons srieusement. Sous quel raient en Russie qu en propor 100 du f w t n e l.es ont i •rendre? gouvernement donc l'Acte addaion rtablissement de conn nce et que la m0 rt, sept se se ut tes; t condamne i gouvernement uonc lAeadOKlOU iciaRiisMiBent wn'w• j *j-' mon, sep* se wvat vus insi ger vin^t e ;e ,i e contrle sur les tadi D pnis, tous les exposs de la Sinel Homo a i'a t ac.omp i ? Et confiance dp.ndtait en grande parans de travaui forcs et 68 ont e 1 qill dang leg iim tw or rB ea par les dation entretipnn^ni 1* n.v A* sous que. gjuvemement le protoco >c Uc ce que les bol.hevibtes dcide d es condamnations variant de 1 16 rglements de l'Ecole; 7iopn iDS de piiion. Le ro agaci Steich Considrant que lui concerne la p: entretiennent le pys de * u 9 U le mme question • elle net donc e Beno t ? ta 1 eofao sous quel ou raient en ce qui *olie que oour ceux oui v.nient Tuement Mifiarau est il venu igoo t pnvea et les deitta, les t ois ques coo dama en fvrier dernier pjur • Wre accroire rt le pumi ue ce a.ies ai oc.* tions, leur a-t-on dclar, taient .n avoir (nt de l'assassiner l'aonns *> bai.u e d ',t lui-mme : le ROU rer .e second impraticable sepaiabies ; Liv.tooff a accepr de dernire. Cernent na 1 mus e 000 se i ^' sl bieQ 40afc D *'gueo* v eCon tournir des renseignements dtaills f A i—Un vas'e pro|et de rpiri W(unt ; ,J Dy LJ; condiment alors coosiderer ceiui ci? Com Les bolchevsies oat repris leur ha lloas d' :pr s lequel les allemands ra J^Mqui soient en qucMion En vou rne nul ei 1. conscient ? Ou comme bitude com neuce Gjes de fcar coastreiraient la France et construt'** quand mme que le gouvernemachiavlique e cynique V Ou enfin Ml des communiqus en publiant raient aussi le tunnel depuis si loi? a comme innocent et candide ? ce soir une copie d une le>Le envo temps ea projet sous la Manche a 'est Vous avtx le choix, et quand nous >t *u prsident Paiyn de la come - soumis par le mm stre des Trasauions laquelle de ces formules n.isioo centrale dans laquelle ils de V iux publics Mr Le Trocquer i vlr vous donnez la p.lrence. nous re mandaient i conuaue l'attitude de Poinctr oui l'a orseut aux mem... i\ T w "— pa %  %  • % %  %  rfc Uattiguenave reste tranger %  'wponsib li de l'emprunt, c'eu *ontrer plus royaliste que le roi. jommeni? Vous allez voir de l*u kons plaisantes. • i9 les l'itudiante de l'Kv)lw de Doit a ont des citoyeni libres, ayant la responsabilit de leurs a:tes publie*; Qi ieiatres •ion de leur." onctions n'a aucun rap P ir avec les nltHotlf qni exiatent eutre eux et la Direction; CorHiitri-i 1 IH ,,,.[ que la coo luite du ii-T-D UIHI dirnceur est arbitraire et contraire 1 tl ont parafions l programme pivoit l'em ,-j ||tj nc sont pas seulemeui Hmr l'intention de garder l'attitude intran p| 0 i de la main d'oeuvre et matriel -JiMlbiencerU,,, crit:on i lue* et l'agiques : elles deviennent hou sigeante adopte i Gies sur la ques allemand j .-qu' concurrence de ao Jjj B JJ.^ ue MDaitigueosve aurait teuses. s'il va t \ou u accepnr J2gU L'est la thse. Voici l'an tn^t piooceition. pour construction des chemins de 1er et aux rgleraau s du 1 hiabl.eseraeuff la reconstruction de La Russie tous lignes tlgraphiques eu Allemagne, les turcs suivant : Les tun paru.l a cite peut aus&i ieconstruire IS r*griculture, l'indus;:ie. le commerce g ons dvastes de la France et .aider i-ieneur et extneur ; dans un SOJS a construire des canaui d'usines d' litre on leur a demand la question nergie lectrique et ch-mins de ter MJI vante ; Vous prooosez de pie .die dont ia France a besoin et dont on a .Nous abstenir, di cjjotr, d'ddsit-ttT aus cours et de tu non prserte aux examen*, si Monsieur usutan 1 restait 1 Dire'.tioi de l'Kco'u d Droit Ponr Copie eonforto* : \ ••*! sign ; Georges Uo.inrst, au Mfa %  %  !• e)ut aiij, une rgion gographique q^ut courue commenc la couairuction paatiet.e. Medne Moioan, Krtafois Afutt


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05704
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, June 29, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05704

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
avrje *>tt*<
Port M Priiee Hait
Jdl 20 Juin !M1

OiaCT*UH FROPRIETAIRI
Clment Magloire
DMIHJ 20 C**
Matin
Quotidien
Rien ne proure que telle
vrit est dangereuse et
telle autre^utile. C'est af-
firmer son infaillibilit
que de soutenir que i'opi
uion du voisiu^est'dan.
yereust;elle est;quelqa#-
fois fort4utile.
Stiari HILl
REDACTION Rue imlrt:iiQi Mo, lbb
Amres plaisanteries
sur l'Emprunt
W*ar Cbla
Nouvelles Etrangres
tu
-t Lesfliguesrusssaia
' GQDlerencs M flaye
On ne piut aut-eraent qualfier li ce furent les fameuses dclarations
pat de ce qui s'imprime depuis la presse du haut commissaire qu
|ae temps sut cette question lui apposrent la d:eptiou supim
ta s'est apciut sub.tcment .re Voil, sans aller p.us loin, com
litanie' ment,en vculant prouver une 'hc.se,
lue naus fassions ce jeu eatre 01 n*nt arriver prouver juste le
[ntijournalises pour intresser les coctraire* LA H\YE Les dlgus suisses
[butais et gagner ce qu ils nous |JL* vent, croit-on gnralemeat, ils confrence sont arrivs Trois
[put, passe encore, bien qu, c'est que M-Diit guenave voulait ap communistes europens,Wmkoop et
U|ew ainsi circonscrite, la chose ne phquer, sur Cette questonconme Van Ravenrein, hollandais. Caihin
[Ml gure convenable Mais que e*e sur tiot d'autres* le systme du don fraoiis taient arrivs avant et sou-
||a*tje.sonog9, tel qat l'ancien tint, donnant Mais il voulait rece bai 'ent la bienveaue aux russes*
JuBiSire des Relations cxtsfcu'ts, von avant de donner. Livunolf dclara que la Rassie a b<-
Unctade dana la lice seules-i9j Les incidents de 1915, o il avait *r\n de crdits vaut autre chose ce
Iffcbir le degr de responsabilit obtenu son lection avant d'avoir qui cra une grande surprise parmi
d.it icvtuu a ici gouvernement donn le trait ( rfrence ; la dposi autres
tioo de l'amiral Caperton ) l'encoura viituellement que ta q
gsaint dans cette voi.- M.lheureuse crdits serait discute la dernire
ment pour lui. c'est prcisment ce ap es li tertitivedes accords sur la
qui s'ensuivit qui mit en mt nce question de la proprit prive et les
les Amricains, non de Foit au Prin deiifs. Jaititr, ihct de la dl^i'-o i
ce. mais de Washing on b lg\ dclara qu'il ta>t absolument
En ralti.sa non llection fut une taux qu: Belg qu ut t mtlj-n
pour commnncer le
rructioo en K 3s 1 e.
travail de reco s
Les Cours
flNEW YORK 17- Sterliug 4417*
Franc 11,89
P.iKIS a*tMeg S' SS
Dollar n.eojo
' J
i
A
1
1
Les obsques da pri le
Albert
PARIS 27 Les dernires dispnr
tions coicernant les obsques du
prince Alb*rt de Monaco ne seroai
prises qu l'arrivs Je son lils le co
lonel prince Louis ac'uellement en
Hiute S lsie. attach l'tat-mi|or
f ar is Le se-il membre de la famille
qui a assist aux derniers moments
I l'Ecole
de Droit
Les tudiants ont remis leur r tti
tioahtera midi l'Inspection Seo*
aire, ptition qui a i transmise ta
Dpartement de .instruction Publi-
que quelques instants aprs
La 1re et la 2 me annes se sont s >
iiitoZtSl'iiZ. , at^'E^StaTta V *-" -" F Louis adop M^l-Jg- "*
a en mu 1919. solution du connit. \
Nous n'aurions pas voulu voir dis
11 n ____ j- a -._ paratre notre Ecole de Droit au m j
/Linpereur d iaiiaill meat o il nous faut des ho m ne.
I'"tris de lot pour discuter nos intrts.
Aussi pensons nous que L'incident
prendra un par la dmission de Me
certaine.
pjiat de doute
h-
sident de la Rpublique lern SaaataaB|a.
, ici aune, c'est pour le moins
ptfienant
lia responsabilit fnltiale Ce l'Em-
I priai ? Mon D.cu, e le ppa. tient i
[an | i lout .e monde, 1 oppo
M en tie.
Le coinmeo aire interprtt f dont , rill 14 ustmaaiwH
Commission de la Chirrbedes chose partaiiement dcide, mime s'il ce par la France Gies pour adop La v site Paris de Kaii Dnh, jautoa^ qttJ est pre,QUe cc
aies de iij jugea ncessaire accordait I emprunt. 11 ne l'a pas a: t r une aiti ude neig qie au sujet empereur de l'A m am.a t termn.ee Bjas ^ ^J C0Dtrtir, pimtde
mpagntr le tcXit du trait, dit cord, parce qu il seo doutait bien d; la que tion des pio^nt tran- otticellement par un d 1er donu ^ Diparteet de lluslractiaa
fteistmeat ceci car celle soite d'intelligence, il 1 po* g^es en Russie. h.cr sot en son honneur au palan uabi. "Jl. orenae en conaidfatia
lidflt pleinement ; il la possde peut L^ H\YE- Mr Liv fnoff. ch-f de de 1 E y - Par bons offices ', la Con ItW encore- la delga iou rus e, sp i la runion du p
Htioi eatend que le Gouverne- \'\ des reprsentants russes et la sous p:reur a annouc qu'a allau envoyer
tildes Ltats-Unis nsera de l'in- Un; autre faou ae se montrer eu commission des crd ts a accept d; SO(1 gis en France pour termiuei son a)
ce quii o*;eJe pour nous aider ro'* rlns royaliste que le roi, est eut. 1. taciatera, par exemple, suivante- commissions de la conf'ence, il l France il j juta:'J'esi la p em re fo s J/af faire de l'ECOlO
le mauhe ameucain tels em i y un piotocole sign le as u d*Lei j isqui la d.-ro e limi e su'un empereur de l'Annam quitte le
lais qui se oat uecessaues ; il use r^ars 1917 ; cest le proto.ole Boroo. de icncilution Les di.gus euro- J0l natal, |esp.e que la Wauce a te
ieion iLiLcuce ponr le develop dit Acte add-tionoel. Il y a eu un pens Ot accept la deminde des vant elle dix milcaanes de bonheur
pacnl de nos ressources...L-s bons autre proocole sign le ) OClOh e .usses de ducuter dabjrd la quei- etie piosprit.Kha Dnh a quit. le
laces du Oouveincmcut amncain 1919, c'est !s ptototo e Benoit- Ce ion des crdits et 1 la runion gu palais, mais il passera les mois de
ott.oai u Rpublique drlati une son pamcul .ment ces deux docu aie la cohrence d'aujoutdl ,Uillei et aot a visiter diffren
Hiauou qui a.tucia U coohaoce des ments qui sont ncrimins. U s'ag oaUisiti. Le Gauveineuitut bat sait d en sortir ; cestcequeM U.r
lu pouiia konvcitir sts d.ltes au t guenave a essay de faire, sans
oyeu duo eu,ptui.t avinlag ux, le avoir russi ma h-ureu e.-n.nt. don La demande formelle des bo'ci;
LiwttVjcioemcni uc> Eu,i-Uai> con.ti neur lui I et honte aux mauvais vistes pour qu'on leur accordt un
Rnt, par t'insLlbt.on d'une recel e patriotes qui nous ont valu cs deux emprunt ou crdit a t rfue car
m s>uie le service de cet emprunt, protocoles, sans lesquels le pays de une dc arat 00 de la part des allis
g'iaoie positive de i'execuuoo de nos aieux-. le vous tais giace de la qu'avant qu'il put eue question oe
[Mstcgigementi., tirade, que vous pouvez retrouver cidit, il fallait que le monde connut
daos le dernier aricle de l- situation exacte de la Russie et ce
de Droit
Protestation
n a entendu les proposition ru>ses Villes et champs de bataille puis il
ci on Uur a tait une rponse non pa t ra pour lAnnam.
1 quivoq 10.
Nouvelles
Diverses !
BELGRADE A la suite du juge
plusieurs centaines de p:r
Insertion demande-
Le Conseil des protesaaura de
l'Kcole Nationale de Droit, ia ra
nion di Mardi 27 l in courant, sur
la convocation du* Directeur, a t
caisi de certaines sugzeatione qui-
voques bases sur des consiirr^
ions qui sont de nature i faire per-
dre l'CtablissemAnt sou rsl pres-
tige. |
Vu l'attitude hovile de la Diree
lion de l'E:ole Mt'looale d-> Droit
d ailleurs dans le dernier ar'ide de l> situation exacte ue ia
> ffil pas l le principe de tcut Mr Barau. qui a dcouvert depuis que les Sov.eis auraient l'intention de meat de
^i ,e tait actu.lenent : em- sa sortie, qu'il existe une chose qui tire av.c ces crd,If,le plus en a in 80Qaes unses d'avoir oall com- g^^V^^^^JffJ
fjtm les russes qu. us cipitaux ai promettre la scurit publiiue, cm^ JM. r* He8 luieLiiooi uquiotan
^onsidrsat >\<\ U I) r >r! n'$%
intt, icciUe spciale destue e Sppeileiiaehl.enae.
iMintir, ka.te des engagements Parlons srieusement. Sous quel raient en Russie qu en propor 100 du fwtn el.es ont i
rendre? gouvernement donc l'Acte addaion rtablissement de conn nce et que la m0rt, sept se se ut
tes;
t condamne i
gouvernement uonc lAeadOKlOU iciaRiisMiBent wn'wj*j-' mon, sep* se wvat vus insi ger vin^t e ,;e ,ie contrle sur les tadi
Dpnis, tous les exposs de la Si- nel Homo a i'a t ac.omp i ? Et confiance dp.ndtait en grande par- ans de travaui forcs et 68 ont e 1 qill, dang leg iim,tw orrBea par les
dation entretipnn^ni 1* n.v A* sous que. gjuvemement le protoco >c Uc ce que les bol.hevibtes dcide des condamnations variant de 1 16 rglements de l'Ecole;
7iopn iDS de piiion. Le ro agaci Steich Considrant que lui
concerne la p:
entretiennent le pys de *u 9U* -
le mme question elle net donc 'e Beno t ? ta1 eofao sous quel ou raient en ce qui
*olie que oour ceux oui v.nient Tuement Mifiarau est il venu igoo t pnvea et les deitta, les t ois ques coodama en fvrier dernier pjur
Wre accroire rt le pumi ue ce a.ies ai oc.* tions, leur a-t-on dclar, taient .n avoir (nt de l'assassiner l'aonns
*> bai.u ,e d',t lui-mme : le rou rer .e second impraticable sepaiabies ; Liv.tooff a accepr de dernire.
Cernent na 1 mus e 000 se i ^'sl bieQ 40afc D*'gueo*ve- Con tournir des renseignements dtaills f AiUn vas'e pro|et de rpiri
W(unt ; ,J Dy LJ; condi- ment alors coosiderer ceiui ci? Com Les bolchevsies oat repris leur ha lloas d' :prs lequel les allemands ra
J^Mqui soient en qucMion En vou rne nul ei 1. conscient ? Ou comme bitude com neuce Gjes de fcar coastreiraient la France et construt-
'** quand mme que le gouverne- machiavlique e cynique V Ou enfin Ml des communiqus en publiant raient aussi le tunnel depuis si loi?
a comme innocent et candide ? ce soir une copie d une le>Le envo temps ea projet sous la Manche a
'est Vous avtx le choix, et quand nous >t *u prsident Paiyn de la com- e- soumis par le mm stre des Tra-
sauions laquelle de ces formules n.isioo centrale dans laquelle ils de Viux publics Mr Le Trocquer i vlr
vous donnez la p.lrence. nous re mandaient i conuaue l'attitude de Poinctr oui l'a orseut aux mem-
... i\ ------ Tw* " pa
rfc Uattiguenave reste tranger
'wponsib li de l'emprunt, c'eu
*ontrer plus royaliste que le roi.
jommeni? Vous allez voir de
l*u kons plaisantes.

i9
les l'itudiante de
l'Kv)lw de Doit a ont des citoyeni
libres, ayant la responsabilit de
leurs a:tes publie*; Qi ieiatres
ion de leur." onctions n'a aucun rap
p ir avec les nltHotlf qni exiatent
eutre eux et la Direction;
CorHiitri-i 1 ih ,,,.[ que la
coo luite du ii-T-D uihi dirnceur est
arbitraire et contraire 1 tl qui doit prlorninar dam ua et k 1
acment public.
Ci m 14 a-H enfin, qu'il imparte
nrenoions la conversauoa en co l France ei de la B:lg que, ils de- bres fraotis de la commission des r que l'A-lininistrrtion su nileare preo
naissance de cause- Car ces plaisat te mandent aussi si ces dei.x pay> ont parafions l programme pivoit l'em
, ,-j ||tj nc sont pas seulemeui Hmr l'intention de garder l'attitude intran p|0i de la main d'oeuvre et matriel
-JiMlbiencerU,,, crit:on i lue* et l'agiques : elles deviennent hou sigeante adopte i Gies sur la ques allemand j .-qu' concurrence de ao
JjjBJJ.^ue M- Daitigueosve aurait teuses.
s'il
va t \ou u accepnr
J2gU L'est la thse. Voici l'an
tn^t ^^ vot si M.Dan-gue
Kau?lfcft,4eM "
i,';. u^fdiedi qui prcda le
ltB '*- peut-on
qui suivit !e ven
["""VB rrltquer,- le pr
^Mf ocirr' ai^ctiju:
Arrestation de
Mr Pouget
Mr Touget Louis LJOjjrd directeur de la
rouvtlle i.npumine due Je la Petie, a cl arr
le ci dtpox en pi'.son pont cenuavcniion i li
Loi sur 1a Presse-
Lie per^uismon a t\t laite hier i l'imprimeiie
de Mr l-uugel p^r le |uge de Pau, le co.uini-
Itift du oouvciieiueiu. K Clict cl le Mut chel
de ia l'once- Uc eierupUirc d'un volume de
prtendues Taae microcs ont t'A saisis,
tion de restitution de la proptut milliards a lancs. Les journaux qui
prive coiti-quee par le gouverne pUb ent 1-^ dtails complets approu
ment des Soviets. vent ces o-njets dclarant que sui-
n ia union d'aujourd'hui le bi Vant le pro^ram.ne l'Allemagne ne
ron Avezzano, prsident de la sous peut pas refuser de payer. Ils aflr-
on.mission des crdits, a inv l les ment que si elle peut poursuivre I.
lit une dcision rig tireuse pear
flirt renilire l'ordre fO'.ib'4 par li
cinluite m 1 laliti th . da UrtTtiu?
d' "M nnrjortnnt Ktub'i^aainunt;
V.i que Mon-ieur L on Liautaud
ne n^u^ "h < nlus 'nfl nc:
Nous, soussigns, Etudiante de la)
'Deuxime anne, tltciaions:
\o proteeer catgoriquement
cent e tontes J-" -1 mt contraires
uses i dfinir le> piooceition. pour construction des chemins de 1er et aux rgleraau s du 1 hiabl.eseraeuff
la reconstruction de La Russie tous lignes tlgraphiques eu Allemagne,
les turcs suivant : Les tun paru.l a cite peut aus&i ieconstruire Is r*-
griculture, l'indus;:ie. le commerce g ons dvastes de la France et .aider
i-ieneur et extneur ; dans un sojs a construire des canaui d'usines d'
litre on leur a demand la question nergie lectrique et ch-mins de ter
mjivante ; Vous prooosez de pie .die dont ia France a besoin et dont on a
.Nous abstenir, di cjjotr,
d'ddsit-ttT aus cours et de tu non
prserte aux examen*, si Monsieur
usutan 1 restait 1 Dire'.tioi de
l'Kco'u d Droit
Ponr Copie eonforto* :
\*! sign ; Georges Uo.inrst,
au Mfa *! e)ut aiij, une rgion gographique q^ut courue commenc la couairuction paatiet.e. Medne Moioan, Krtafois Afutt



lan-jriN
Ayons le sens
des ralits
Non* roos arrogeons trop facile
rrunt I* orait exorbitant de prott'
ter eu en d'joe popuiat ob, tant
jue noua aycoa rea tnaad%t (aanre
tiuqe somme dirait la Matia / de
cette popaietion. Le fait i.ar qeet
quea oioyena de aigoer uue pio ea
Imiioq, ae aaarait engager une vnle
(.h icun *t libre d'avoir son opiaioa
et de remettre < e'est U un des aveu
Uk*b da nouveau rgiaae ) tout cota
me chaean aa layon de concevoir
le yatnotiaone- Tel citoyen peut ciot
itt jue noua pouvons marcher seoir,
t une *nl runt. n pet tre de bou
e toi; un outre, que seuls et aaaa
Mupruut, cou commuerons a mar-
< Jirt a paa d'creviasea, u'etant paa
n-B-z aeaagis, n'ayant pee assez loug
luiuua peida l'habitude da la guerre
Civile ai De possdant paa sutsana
lueat u'argeot pour nos beauiaa au-
..'", t! eai peai tre aussi de boo-
i toi; on ne peut mettre en doute
a im uto quand sortoul uu aicle
eipeniuce juaufte aa mfiance.
i.'H.'i.ri le painote qui ne souffre
i... nf moralement d* noue uu*
non actuelle.
Cpnaueaieni, il ent t prefiable
que nous lussions les seules dues-
an oe no aitaires, d'amant que
noua ne manquions d hoinmta corn
ltents dont laplupaii uutetui
ou ejuurne en Europe ou en Ame
r..|iu a qui la tCute ail i. en est paa
i |wai f *u taient-le cea bornons 7
ye liMtnentila'LJue pouiiaient i e?
,,,, v .,.v u ouue-tumbe noua lpon
jeat que teaucoup ont tomb vie-
1,,,1'H .1* cette coiupeieuee; qui la
f mu .' elle n'eai p a plus Monsieur
i>4it guruavo qui a auDi i Couveu
non qu'a donateur Rorno qui aubit
rr.itii'iBfit; il eat plua aeusf d admet
tic quelle est a noua tant car,
p-u a exception pra, nous avons
Iota uu* paitde teaponsatilidaua
,.oir failllta,quelque petite auu-elie.
OuKUiDfOt ou odireciement. ae
b jii..e oo do mauvaise foi.
Iiulite alora da continuai e'escri-
mai on noua puisant eu ifcnmma-
noua. fin u'tfe p* submergs,
00 i beule-flfcut par l'activit dea au.d
ricaina mai* Pr Passa" des ftraugeis
an gnral Au lieu d'atuodre uu
M. h-1" avant le aena des alite .
0n ne peut reiater contre lvi
denc Cne *ideuce actuelle poor
noua C'est que les ttata-Lnia ont
acquis aue prpondrdoce peaqu'in
disca a dans lea eltairea nteruaiiu
nalefl des deux Amriques. Au liea
done de noos mettre en posture de
barrer la voie on torrent iaop
tneux et irrsistible- c'est notre in*
tret de le Isisser suivre soa cours,
en nous tenact de faon jo tre
fructoueemeot arross; aasjs nous
exposer A tre emports,en essayant
d'y faire obstacle dans ua geste en
notre impuissance n'galerait que
notre incoestieoce.
( L'Essor dn 20 ert. : citaal Moa
siear A- Firmia ).
Que constatoosnous depais f qoe
la prpondrance des Etats-Unis eat
indiscute non seulement dans les
atfaiies internationales daa deux
Amriques mais, dans elles da
monde ectier, Us sent an eo no
ment indispensables toas.lss peu
pies; leur appai est sollicit "de tou
(es parte et, quand ils ae gardent
chez eux at ne prennent paa part aax
asaisesinternationalea, on s'en meut,
ua sont pour biobi dire supplis d'y
participer, lit noua baineae, sans
leaaoarccs, ne pouvant bous suffire
mme poar les oesoiab de premire
ncessit; deseflmsrs, nous avons
la vellit de vouloir leur en impo
ser ou ncas mettant en poature de
t ai r la voie a oe torien; unp
tueux et irreaisutle.
Le KOarnameut de Monsieur Oar
tiguenave l'avait ai biea compris,
qu'il n'vatit pas essaye d'empecbtr
ne aa'wpfl on cours a ce torrent; il
en l'habilet de se teu r du tacon a
eu eue auOb G t ar.nsemeota t
pour noua la bienfaieanta pt,u dont
uuUi luuisaoua depuia, et lea eep
rancea lgumes qu'elle a Uit ualtie.
Le gouvernement Je Monsieur
l'orno vieni avec an programme ca
I abie de noua une passer de I ep
laucea la lealil- Ceux qui lui toit
(.ouftince sont convaincus qu uil
aucun, era aitentiou A toutes sainea
suggasuons, et qu il agira dans cette
peiiuue de rajusteuieut au mieux
itafl uier.a ue ia Paine.
t.t uous pourrons, avec le travail
organis ameuer la sauce dans nos
familles et nous acheminer pregres
aive.ueut Van uu degr a putec
tiuiKib.flaoi iiMi'a, el mttterml uoos
per.u.:ita;ji de repreudre te gouvtr
iiiii de la ii il jiie, avec la cliancC
ce:te ton de ue plus la uiaaei aller
a la deuve.
\) ua le sens de la ralit.
kwrard LKUKK
MitagcA le, l> Juin i'li
PRENEZ GARDE
AUX IMITATIONS
et produits similaires que Ton cherche
substituer
L'Emulsion Scott
Aucun ne peut lui tre compar
pour la puret de ses ingrdients et
son efficacit en gnral.
WHHbWKbWIKKK^
bule Deverson. D. Jumelle, C- Lsrge,
H Large, E. Jean Louis. Edward
i.aaiagooi, G. Leroy, Willia n Wil
aon. U Cierroont
Cirq tudianlB n-ont pas sign la
Rsclution.lea nomms. H.Benjamin
Maariee tbe, Maurict Alvarez, M.
Neilao, le Dr BotCtn de eenombre,
quatre ont invoe.n des mot fa d'or
are priv, mata en vue ae l'inteit
gnral, ont talennellement dclar
fireadr, accepter ei endoiser toutes
aa responsabi its moracs de la
Rno'.i t on ayant d'abord aa-iat A
on laborai,m. et vot eutiaremeu
Le Docteur
Me U. S. N%vy
Ce n'est paj xani v*,'** qoe nons
avons apitris le prochain dpiit du
Docteur Champion, Chef du scivice
sanitaire lacmel.
Durant soa sjanr parmi nouv la
Docteur Chamoion a u time et la confiance de tous.
Les personne* de toutes 1*< e'assc;
qn< allaient en edet le covu'*r i
l'Hospice St. Michel 'taien iVbj-t
Je ss part de l accueil le plu eir p-es
se et c'est avec are ent re bonne
grce qu'il se mettait i leur di-posi
tion
Il et i entre->"n-lrf dmi notre
ville cfttuu* opraitny dltcatet qui
furent couronnes de srcc. cl qui
lui valurent i juste titrais confiance
dont il pu s;ait parmi nous. La
propret des rues ft aussi l'un d:
ses principaux soucis. Tous les tran
gers de passage ici tarent unmimes
dire que J onel est la ville la plus
propre de la Rpublique.
L est un devoir pour noos de lni
exprimer ici notre reconnaissance. Il
laisse avec un sgrablc souvenir un
exemple que nous offrons tous
Ceux qui de passage en Hai'i, v-u
lent avoir droit i notre yrapa h e
Nous esprons que son successeur le
Docteur Wilson ne rmrquera pss
de msrcher sur ses traces Nos meil
leurs voeux accompagnent le Docteur
Champion- Nous souhaitons qu'il
nous revienne dans deux ans ainsi
qu'il en a lintention.
lacmel, 27 Juin
Loterie S! M
Populaire *t porte do tout* 'e
beorsec 1Q2 'otc gsgaarta. dont 1
lot de MO doPare #>t 2 d 100 do'lr
La Billet entier de y coupon : Un
do lar.
Le rotipon i Vingt cenlimes or ca
an* gnnrde.
En vente a Port ai Prince daus Ira
maifions'.soivantea.
Anx Arme d Paria
Comptoir Fraraia
'Sminaire r.oll^ae
Mme Hpp ra Mnntmaier
Mm1* Ducia Viard
Vin^nt G M'khloiif
pi)"--m"io R Petite Maison
Vm. d E'ii "-iv Ueioie
Htel d> France
Htel Isp'l'-viiH
Pharmacie Gos'avea
Prerex votre billet ds muntenant
Tirage pro upt et sincre
1 Pour gurir ou viter .j
# MIBBAINEB C C 1 *T i PATIO
C0NlSTION8-Cr0URDIMtN(RT|
fcMiARHAS OASTRIOUI
IL SUFFIT de prendra
\ l'un do vog rcpeci
tou IM du< .'uur* .tuUrr,.nt
I
une Pilule dii IT Deh.it I
147, rue du Faalj- S t-Denis, Pan j
Mais 11 faut eziger les vritaUs]
qui ont tout fait Manchti
bat ur olucjns deaquelli* Im MU "
EHAUT A PARIS!
b't iid llaimammt imprime a'
II
8
Parisiana
CE SOIR
Paiiiiana reprend la gra de srie
Jdella Nontt Crisb
ive: la sduisante
Jn'i rwe ses cli-n's qu'il s tri
- pre vjsoiretnenl o- ribB't
No 2a del R e OsntsDes'oi
Cabinet rc Me Qh')ib 5ylv*i>
de
ici et ame pisodes
&
MeAug..Hrai
Avocat
Informe, fes clients qu'ilai
lr son cabinet la Hue du i
A'o \7j.\ en face du Vblcvuil
rin,
Consultations de 9 \v'hM\
n an et de S 5 aprs midi-
Tournoi athltique
Le Chet de l'Occupation, les ofii
citts et sollats de la 1re Urigade do
Corps dlnt.ntsne de Marines des
Etats-Unis sont trs neu.eux d'invi
ter le public prendre part au Tour
noi Athlte de la Biigade, qui aura
lieu au Champ de Mars*
Poit au l'tince, itouMiqee d'Hai i,
le 26 Juin IQ2>
r le Tango de la Mort "i
en 2 parties
Ent.e G. i,oo
siirice Etienne W
phdesRu'S du M>guin ar^
l'Etat et des Fronts Foits
t
Marchandises Francit*
*w
Panama Hailrood
Steaiusbip Liue
Oilice oJ General Agent
Port an Priace, June 27th WT2
IUI LfcTIN Mo 18
SS Panama > ia due to ai n vm et
FOU au Pni.ee tioni New Yoik via
Goiaves l'tiuisdiy uoou Ju tu M 162'z witli:
540 tons cargo
tlasflengeia ^^
167 liaga Met.) ZTIT3
ar.d wiil sait at day light the neit dt>y
tor triatobal C Z du et.
0.1.THOMPSON
General Agent
tranger
Par edbli 27 Juin
VIENNE Ij grve gnrale des ouvrier
de chemins H- ter, ieigrj commenc Vienne
LONUKbS l^ gouvernement obtint h;er
virtuellement aux commune un vote de conliin
ce sur sa politique irlandaise en lanant rrjetet la
motion de Mr Uanl-ury demandant la rduction
du intaSSa chci Mcrttliie Irlande comme m.lica ^-^--i
non de dtaprobauon de U politique gouverne-
mentale et impuissance de la police 1 assurer U
protection du nurtickal Wilion
WASHINGTON Mr Bruce Biclaski, ancien _
chel de service secret asacrtaln rendant la guerre ^0u* RPtenon H mort, Jacrmel, de MtlS
a ' rapllliS par de baad;t nicxicams ries de Uraoie CU^riBao. La dfunte tait la Kur de
Cuercavaca UU Alcius et tupy Charmait et la unie de
h'a.uDakaaatUf de BtatSUail a Mexico a re- notre ami le aympamiaue L)r Kod. Charmant
eu l'ordre c demander au autO'ii mo.icaiaet ^'rc cuado caa.o __ aw. M| jfi J
de prct.dre de insures pour le laite metir en
libell
AnlS La commission pour la rduction
des auntnicntj -t nuniia i Cari le 3 juillet tou
la ire-idmccde Mr Vivuni, ept i.ouveaux mera
brt ont t ajouts a la commission dont Mr
Lebrun pour la fiance. Mr Uonncr pour la Suis*:
et Loru Lecil rour I Angleterre
. MUCUL On Ou uue les soviets n'auraient
pas ., | '.m.e le traite Laio-rusc a cause de la
B l! G G Y S
i]
Dcs
En vente chen J
/,. PreetimannAGGKRHOL*
Rut du Quai. ,
Clyde StearnshiplC*
F oreign'&Scrvice]
Le j u Hati venant de fteivM
Port au Piincc. le 27 Jo n
BULLB11N No 182
m\
i
Carloa 1 Caatiilo, Hue Bonne Poi.
Sans diatinctioa de peieoune,
prouti.ai.ou de lAikUMgM qui prtend que ce laa VtBiaB BB tout BOIUO UUl
trait empite sur le pnvm'gcs accord a i Aile-
n.agiie par le nait de Kapollo ,_^_______^.^^^_^^_
wm.i. >.. i Les ;oo,uoo ouvrier des atiier **^PBBjBBjnjaaojan^aijjjpBjjai
des chuniu de 1er ct>scioa( le travail le ter Jui
. llct a moin que le Cit oe contentent annu- A 1\i il
[ icr la dccision de diminuer le alairt> de 60 un- * 1/ff 0
l'ion* 1 cette date et a rtablir certaine condi-
Itioas Jr uavail aisi.u auparavant ,. |T ...
HaRlb Le pain ans de la rduction du ser- Company, LTU, BCra
i vice 1. iiiianc ont pi ni au|0urd hui un amende eouiant prenBBt
Billets de la Habaaa
T^l\Z!Ti?i*t sera du Cap Haititn le 2 Juillet, P*!
SS < Panama v est attendu IV11
au Pnoce da New Yoi k via Qonai
vs le jaudi midi l'JJui l vu avtc
LW tonB>B de aarcBaudiaes
gPaeasgera
10/ tfaca ut itttreB \'
Cl fiUX* 1* im ri. ma n l'anrorf
car tana obal C. L directeiusnt.,
0. B. TH0MPSO.N
L PHETZMANN AO'RRHO'-M,
Agent
Le S,S Virginia de la Eat Asiatio
isi vera
prt pon
ment CifrSa irquciie gouvernement pourrait par port d KaropS tt dSS pSSBBgerS pOUT
..ecrel ranwDU la aune At service i un an quand Jj XhOOlSB
Je ciuonstante le p mettent cet amendement
a ne rtjcte par .aa voix contre 48. La chambre
a dopie ttuinta un article reparti'tant la dure
totale du service mili'.aire de a faon tuivante ;
active un au et >ix mois renivc de 1 arme active
Id an et six moi arme territoriale 10 an to-
[ul >o ans
hOCB La g've de ouvrier! des mtaux
tOaWasaca hier est main tnant complte t Mi.an
lli.un ei l'note, e>le ne:tque parfe le a Gne
1 \!^\ U^',eve c" 1: '* ?P&* pour la Lauada.le de Port aa nue
ar le* patron de 1 loueranttd de chert uc vie ie
cnire les
tant pur tous les ports du Rlord.il
attendu Port au Prince le 5 et
sera le mme jourpour Jactnel
tous Us pots du Sud:
. Ce bateau retournera Port aUj\
re Isa ce vers le 10 en route pour New***
M. F. CLEHEISiTS, geot o*0**
Port au Piince. le 27 Juin M**
Un bon organiste
Banoganiste-cban re est demandi
Loverriraient eitaao d'anKajcr l'i
Bons appolutenuebU.
S auitia q| wu.-
Pharmacie Centrale
a i
Pm*wI*% ds toute irauheut. Eccuuon prompt* '


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM