<%BANNER%>







PAGE 1

I.E MATIN Petite Fle Dieu Obligs de paratra tt l'occasion de l'octave de la tte di jour notre article • Quelques 'cuirassements •clarr es ne pourra tre publi que demi". Nouveaux Prfet* Les ncaninatiors snivaates ont t faites : — Eugne Carri, sdnairiiatratf ures Finance et prfet ptovisoire a lacraol en (replacement de M.Large — Supplice fi!i, Saint-Marc, ta leMplacemrnt de M. atug-.VDon jon. — Cliceur Lon, am Cayes, e* remplacement de MMalheibe Prs soir. MPoitevism Port de Paix, en remplacement de Mr Cicron SaintAude Meilleurs complimentsdomination* — Danel lames Thomas, cbet de baraau l'administration des fia n ces de Port de Paix. — Joseph Staco, commissaire du Gouvernement prs le mbun.'i de premire instance des CayesBruits, d'une nouvelle rvolution au Mexique I WASHINGTON 28 irai. — An montrt O l'administration de M. Hardi ne tmoi ne de sa confiance dant 1 nergie dm Prsidrnt Obrrgon pour maintenir l'ordre et le respect de la loi au Mexique, il est bruit d'nne nouvellt rvolution faite par le enral Flix Diax. I On considre Or*regon comme ca pable de lutter contre les prtendes] conspirateurs mais si Francbo Villa quitte son rancb pour batailler oae toia de plus, la victoire sera acquise a celui des deux camps pour lequel il interviendra (Chicago). %  --—-5ESB5B—SS0H-"-^!HB5H J PRENEZ GARDE AUX IMITATION et produits similaires que Ton cherche substituer L'Emul&ion Scott Aucun ne peut lui tre compar pour la puret de ses ingrdients et son efficacit en gnral. p. Point BU Aneniion les examens penr evftifetl d'tndcs prit fin hier. Nous Joanerons dans notre orochain numro la liste des lau tins. $• Cie Lyon l'obtention du Pharwaci*, Drrgeerie, Herbori. Informel voaa to ew-v/r fj ea redevences, le ait bail, demeure rsilila sut dite marque coinmetanl la meilleure, la plus avantageuse ment connue ux Etals. Uois tan' pour sa suprii intrinsque que pour l'extrme modicit de se* pr,x.. allez voir. Chez l'agent gnral Marcelin, consul d'Hati lana. Nos compliments de bienvenue A vendre Une *uto Dodge Un R A fri£rateur e Frost King Deux coussins avec sommiers Six tables en pitchpin S'adresser au c Matin • Varits CE SOIR Kedoane la 1re poque de Bromont jeune $ Ris 1er an Path Revue ( indit ) Entre s Sourdes Parisiaoa JEUDI Darnire Droi-' reprsentation DE La File des Dieux D'apr la grnd6 lj">nrl h^roiquo du Cinma en G actes avec Aunttte heMprinann Entre : g. 1 50 DIMiftZHB, Une oeuvre sensationnelle du Cinma LA LUXURE De la srie des Sf pt pchas Ca, itaux d'Eugne So avec Fraooeeca Kertini L'Etoile ingalable du Cinma Ce 1 ( J juin ION J B W KBASGI^ Avoc.t de Lauis Sau/sur Faubert loUifi S! Iltiili Populaire *t poitf Se tou'es 'es bonree.— t9'2 Iota tfanQan, ont 1 lo* <1A TMO dollars t A .J 10 1 dollar 1 Lo Billet entier de 5 coupas : Un dollar. i Le eounin ; Viog centimes or ou un goorde. En vente Port au Prince dans les maisons vivante*. Aux; Armes de Piiiis Comptoir Franais Sminaire Collge Mme Begina Montio-ier Mme Uucis Viard Vincent U. MskUlo.if Pharmacie Karisot Petite Maison Mate d'Knnery Dioio litel, de France • Htfl.Kellevue Pbaraaacis Gustaves Prenes votre billet de* maintenait Tirage prjmpt et sincre Paiement immdiat des lo'.a Uemerci iiit-iils Mr Louia Souvenir et enfant, le 1 ^fomillea Souvenir, Marcelin, Musac, Itiri, Lapoiote. Kolaod et tous le*' jhutres parents remercient blet ira ; arement tous ceux qui les ont a-ttiitts dana la pe:tcruelle qu'ih ,vienneot d'prouver dans U persou* 1 e do Mme Louis Souvenir ne Se11.11 uauia Marcelin, leur regrett) enlev leur alAnale Contim Sales Comj Imoorlation. Exportation, aioa on aoarobandisos ou. .J.SoeMt Anonyme an CaiMf Dix millions do Frases, Parie, Franco Commerants soyez prii oi vous voulez gogner do 1 flees ; la rcolte s'annona litez dos prix de la baisse cer voa commandes. Noos] saandoQa nos iooemparabloij dis et voilea brods, blsnsj leur, qui oont lea dernires 1 parisienne ; demandez cl prix et conditions ROI port aa prince. A. BENJAMIN et Ca af 511 Rue Laoum f. \je Purgatif IdsL %  c'est la Piiu!ed U D r D ehat Ii7, Hua tu faubourg S^nt-iMnl Kacll pnvidre. N* na>liaiii iiuuun pr^parittl, elle aa prwvoqut: Jamais de tfaat Sn^prlinmii la rtfi*, elle aa atbillte pas la mal';. MViXlgrantpai J • var* %  I '*• %  coo aa eanae aucuM aerta it P:a o'i7w rt:.' i'"M 'ai •teiliaw die et, por con^atat, *dm L'JSE : rt'-o\'iva. a LAXAlUt. I t>ilHW. imam•wuazrr^-rr-nmtwf, A Veadi Une chaudire diitillirl chsuf vin, marfio soilaUe con'eoance de 8 points.asrpi et in vierge. Pour les ronditioss s'sdr t ureau du journal. Avis Pour cause de dpart ri de coTimerce entre sn lio,aiitl*j mi jr -a r. • *era d'fii'*ivement s'oie 11'ST Napolon 1 .franci SJOO* iy06 Grand'Rue Fort an Prinse, le if jg Adresse proviti.-e I


PAGE 1

!%> 484.5 IPorfw P'i* H**i J>idi 22 Juin ipft fgBCTtUR PROPRIETAIRE Clment Magloire RomHu 20 c ,mi| Il faut faire comme les autres, maxime suspecte qui liyn e presque^tou. jours : il faut mal faire. LA BRUYERE Quotidien REDACTION; %  osiAmrtoutae No, •% ppas de Tlphaae automatique' rfx DU PASSE Hannittal Price Et z i — ."PaGabl ~J Nouvelles trangres eue de tlphona est d iai uaericaiiie, ce qui n'est pat irtounei, pnisqe'.l agit U mlcaiion et de ne paa peri iimpa : on aait que ee sont ncaQB, ou peu prs, qui U formate ; lime u muneg. nllions oublier d'ajouter que, systme automatique, en M aussi de l'argent, du .dans certaine pays, par un : iiiauu U'aounue.ubiii torfait uu tant de communications jjloi prtir d'uo certain nom tVoisiceque, ace sujet, nous relev daos une puLiicatiou nie, qui se telicite de I emploi | tance du Bystmc automatique. •L'iotorcatia ne, dit-il, remplace iUdjdui na de precisso i le M ac.uel qui online a une lu DUJU "manuelle" consii-r* liutouiatis u j quieuponm' lia parue les '• demoiselles di u ' est congu pour assurer et uue sdeame paifai%  service, I'JUS ie* rseaut ifloius mille attouus e>i s jd Jo.Udd Upose du dau.UOu kllome.tes >ta muni des de:uuts puitec suis lecuuiqueu Le uuuvuau lu lelit-ia diieuemeut tmre loua les ceuires d'activit dis aarie territoire ce &eia uu 10 dllUpull.MiCO uuitcut ecouo *— Enfin, les compteurs auto-m tiqaea auront enregistrer aeole ment les commmes ions effective*, et non lea appela Les comptes seront \ levs priodiquement, et non pas ncessairement au mois, et pour • viter toutes contestations, ils serons i relevs au moyen de la plio.ogra-. li 1 V Voila ce qui poit Vap jaler v-iti I lement un progrs coiul-'t, o aucun svaatega trait ci noeat*pai quelque grava injonvoie-T. %  c'en: aeux IOUS le?poiute de vue M eela cote meilleur match ). Ici. la etnsa. dit-o i, fait naturell-'ineut merveille; nous aurions vor lu tojtetois avoir dans le dtail, cou me pour la France, les evaiua lue id puj ; %  doit e.i attendre, ipoints de vue de l'extension et de U tpi lit ) des a'fa'res. et aussi lu prix ie l'installation et >ie l'abonne ment Sur ce sujdt, noua ne posedooi |tr*ui reueeigue neit irai va^ue et .rs or-^is erf inoa temps : c'est jua lesiravaW da pu3 dei cUlei i. (ils ont COt, pour Poit-au l'iiu M aeulement, Ji.>->i dollars, i ui rappori tceut du ca qui euii : Naw-Tork, ld liH Mon i'bu eouigiaL— Dans le systme aclutl, l'aIDSUiSUi est luitailaiie tl, quel •oit lu numbio due commuuica il est paya 7uu t — Dana le %  aie auiouu ique, Ubonnement fe&U;tie. pour uu couiiuuui u i at chaque cummunicatiou l^Jlua est paye 0,^0 ceutimos do c— Le seul travvl neuf entre pria pendant l'anna' 'coulrie a t U continuation du travail d'iMtallation du syst ne da lltjpbone automati que de l'oit au l'rioce qui doit rem 'placer le syalme actuel opre a iix j main. Trois ceuts uouveaux telpu* ns ont et achets pour ce systoinc et le tableau po n nutateur lui m oie peut et:a eleudu suivant les besoins Lea appareils dd pioduction de IH puissance existant actuulleiuent son i-otnsaiits pour Tuo telpbones. Le t y sterne du didtr:outiou est SOUB aold aussi bien souieirain qu'ane n. — Tendant plusieurs annes al: venir, la ti an c i umiiieicial ne sutlirs — (pua couvrir te cot d'en'retien %  > d'ejkpluitaiioti. Uet services tlepr.o ligues particuliers, oomme celui de l'on uu i'iiuco, peuveut bien rappni lai le poaira. s Tenez toujours la main avec cela, ;u aueuJaut IUISJX. Doe Dclaration Sfuili^icaliVe deau des lUBtmetits, ^prsident de la Chambre wt les lien, Ol J de commerce de New-York A Gne., l'Arg'e'erre a romPiouiis l'amiti amricaine qu'elle mit regagne Tts importants ettis significative JWmiion faite le 27 Ma, N-Y, fi M. hving T. Bush, prsident de gjœbte de commerce de New-Yotk ji mrite d tre particulrement gj; M. Loyd Georgeanni de Association des cnes [• %  MDIS trangers ( association en pane A p'eterre, en abondant dans 1 sens amricain pour rduire le lu resseira forte unissaient 'A miique, Mais, i Gnes, la G an^eBreiagne a de nouveau compromis ceite amiti et ie p n ule elepmon publique amricaine penhe a nouveau vers la France> parce qut l'Amrique croit que la France est la seule qui ait dtendu avec nergie les principes de l'honntet et de la moulue internationale, tandis qut la dlgation anglaise tait prte transiger sur les principes fondamen taux de la vie dts nations... Or, il y a des pnncipes lUf lesquels aucun: transaction n'es! possible; l'uountttr est du comj. ... C -t 'o tlinri H"' 1 • "i 1 tion i(4 lia qu^ i 1 n!i V tf h"n-i > et t venant lattre 4%tAi i • Kin^i* ton la 2,' mai dernier. • C'est cette m n • 1 >*• rtn in ffliioi o-t iiiv^a ii 1 t.m avec I %  enfantaJ'tale donc en pleins aatal latwo ici Quand v, ieitra m>t sa solid fi t avec t ne fice maUaite, "%  r ; t>e q irfi d on i coosoieoce d'svo.r rgl, conduit mutes ses lotions s 1 vue de la prosprit de ce py*, d la rhabilitation de r,.;t>5 race, d se voir ainsi l'objet d'ans moustruo site telle que cette iili^in-; -le /( htes que vous ave/, si bien quai, li-'e !.. Mais que faire \. j* Plaindre, lielas 1 nos malbsa reax compatriotes, aimer, servir notre pays, out notre joursc Mon plus gran I d e-u'liante ment, ma plus gran le 1 • ina\ par -onsquent, c'est devoir combiei jeu, dans cette lutte pour l'eststea qui explique taut de choses sans 1 ou voir les taira ticusar, uo* co u patriotes comprenn : la penss mre de uoiie exi*t-nce natiousla t Cette rhabilitt!on de notru lace qui devait ire le nut de toutes 1.0s volu ionssocrales et politiques, cet idal qui aurait du dominer to 1 tes nos actions, nous nous sommes taut loigns que c'est nous tfujout d'hui qui sommes l'objection qu-) l'on cppose ailleurs aux revendica t uns lgitimes des nommes le cette tac • Vous n vous !' 'vrjr-pz P.U, r on ami, nos frres m(• rehaut ic', ils avincent et bientt ils seront arri va. Loin de rien HppreniTient lieu Drochiiie Tien* \ u a-'tion faisant partie ds \\ cesmimoi j lis <"u Lonlrcs.l\ucan5 l \\t dfiilicentrale non russe atasi que le: 1 e n'a encare t fixe. A celte conf : noms des experts reprseauit ces n 1 ence piendrtienl put les reprsen-.iioiis. Les rations reprsentes soi; : taotg des'pajrsalHi et au tns n irons. Autriche, Reloue* Grani-* slreiiintresses. Des mesure; prenfre pour meure fia i U guerre en Asie Mineure fortieront ofobahli neat le su|et principal d; la disccssiOBa La question des (ire:s et Turcs s*n tue, Bulgarie, Dnemark, Espaa*, listhonie, Finlande, France, tire;, Italie, lapon. Lettonie, Litnuanie, Lu xembourg, Norvge, Hollande, Polo -ne, Portugal, Rou-nanie, Serbie, galeme K tudie i cnle contrence Sude, Suisse et Tchco Slovaque. 3j plus uii une ri 1001 spciale. U ie grande iacttUladt rline an mi La question des rparations ne serait abn'^ uue si la commissni des r-^ que si i 11 smmMi" ajx ?";.es. Vl._P< incu et 11 >yd Geor; ajo a te l'jut ur de cette nouvelle, ont dedi u,ue c'tait 1 ia commission des regoi an oistro des affaires ItrattgeiM ici an Nujet de la Lomposilioi de la cora mission russe ; il par.it qu'une do h2 ar. t reue de Mas ou il y a 5 uurs disant que Vf VI. L" itnoff.Kras tint et Kakovskv et deux autres s'ocuper Jes ques'ions d: rpara-)aaaaabsut reprsenteraient la Russie stuc un grand nombre de secrtaires, mais on n'a reu aucune commuai;-tion officielle la confrence sur 'a composition J.cette commisiion. de tout notre cosar, de pouvoir, -ucore et toa 110 i a moins que L'AUtmagUU ne re fu^.' de payer L'Allemigne serai, in vit i prendre part i la contrence pevJantU discussion au su^el du fa Au nom du griv^-nement franais marchal lollre a confr aujouril'bui la croix d'officier de la lgion l'honneur i Vlr Samuel Bill de Seat lie qui a accompagn U marchal Uns >ni rcent veyaue a travers les Etais-U.us. Le mar.hal a tait allusion i la satisfaction que lui avait cause la rception ea Amrique. La ctrmouie a eu lieu au quartier gnral du marchal Joihe a l'cole dguerre en prsence de Madame lollre vlr llerrick, ambassadeur dfi EtatsUnis, de l'ttat-major du marchal et : un certain nombre damiicains. PEKIN—Trois musons amir cai ns a Canion ont t atteintes par un obus pendant le bombardement de la ville dimanche par une Cenon nire de Sun Yat Sen.chef des forces df la Chine du Sud qui a essay mu tilen ent de reprendre la ville. Mr |a cob Gould Schurmann. ministre des Etats Unis, a demand 1 l'amiral vous entret! p ndrai uue lot e lois de j Str? • ss d assurer la ptotecuon de Can :euia progrs norOn attend l'arrive prochaine de nouvelles r.nonnires amricaines" t l's Comptent aujourd hui leurs illustiationsLe croirlex'voui V rat du intervenir, sous le voile de l'anu nyme nature lemeut, pour rsppi if aux noirs de ta o*vj 1 u y a un pays da nom d'Hati qui a auss: 1 es nef les que la vie des cito y 11 ami'i v ins taient en danger soi' arriv) a la gation de Pkin au; Dld'l Dans une dpche du fourni dis noms illustres fbiitoir Icotsul si icaia de Canton l'ten de leur lace 9 J vous nverrai pat |du dts d:t ras donne le cocsul a adresse une protestation i gf 1 Yat Sen. Une dpche de Can-^ ton dit que pendant le borabardee consul amricain accompa igr. d'un othcier suprieur de la m.t 'ti R am'icaineest mont bord du navire amiral Baicbi et a protest contre le r-ombaidement d'uae Ville non fortifie.La dpche dit que Sun groom de limiter le bonibardemen PARIS 21— Sterling ;t,il Dollar u.ty NEW-YMUtSte.iisg 44,1 s Fta c ||,r 4 Veu Ire %  Un buss en trs bon tat, mis neuf.— Prix rduit. S'adresser au No 1368 lie Ara*, ricaiot.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05698
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, June 22, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05698

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
!%> 484.5
IPorfw P'i* H**i
J>idi 22 Juin ipft
fgBCTtUR PROPRIETAIRE
Clment Magloire
RomHu 20c,mi|
Il faut faire comme les
autres, maxime suspecte
qui liyn e presque^tou.
jours : il faut mal faire.
LA BRUYERE
Quotidien
REDACTION; osiAmrtoutae No, %
ppas de Tlphaae automatique'

rfx DU PASSE
Hannittal Price
Et zi__ ."PaGabl
~J Nouvelles trangres
eue de tlphona est d ia-
i uaericaiiie, ce qui n'est pat
irtounei, pnisqe'.l agit U
mlcaiion et de ne paa per-
i iimpa : on aait que ee sont
ncaQB, ou peu prs, qui
U formate ; lime u muneg.
nllions oublier d'ajouter que,
systme automatique, en
M aussi de l'argent, du
.dans certaine pays, par un :
iiiauu U'aounue.ubiii torfai-
t uu tant de communications
jjloi prtir d'uo certain nom
tVoisiceque, ace sujet, nous
relev daos une puLiicatiou
nie, qui se telicite de I emploi
| tance du Bystmc automatique.
L'iotorcatia ne, dit-il, remplace
iUdjdui na de precisso i le
M ac.uel qui online a une lu
duju "manuelle" consii-r*
liutouiatis u j quieuponm'
lia parue les ' demoiselles di
u ' est congu pour assurer
et uue sdeame paifai-
service, I'jus ie* rseaut
ifloius mille attouus e>i s
jd lanou cousi Ididute.
Le rseaa actuel ie i 'Paria
spart des viiics importantes.
coinp.jiie que IiJ.ujj kiloma
Isa ligues a giaud- un -u.c.', uu
la dus ngiue d lu.eiet put meut
. Caca.ttie sera purie > Jo.Udd
Upose du dau.UOu kllome.tes
>ta muni des de:uuts puitec
suis lecuuiqueu Le uuuvuau
lu lelit-ia diieuemeut tmre
loua les ceuires d'activit dis
aarie territoire ce &eia uu
10 dllUpull.MiCO uuitcut ecouo
* Enfin, les compteurs auto-m
tiqaea auront enregistrer aeole
ment les commmes ions effective*,
et non lea appela Les comptes seront \
levs priodiquement, et non pas
ncessairement au mois, et pour
viter toutes contestations, ils serons i
relevs au moyen de la plio.ogra-.
. li 1 V
Voila ce qui poit Vap jaler v-iti
I lement un progrs coiul-'t, o
aucun svaatega trait ci noeat*pai
quelque grava injonvoie-T. c'en:
aeux ious le?- poiute de vue M
eela cote meilleur match ).
Ici. la etnsa. dit-o i, fait naturel-
l-'ineut merveille; nous aurions vor
lu tojtetois avoir dans le dtail, cou
me pour la France, les evaiua
lue id puj ; doit e.i attendre, i- -
points de vue de l'extension et de U
tpi lit ) des a'fa'res. et aussi lu prix
ie l'installation et >ie l'abonne ment
Sur ce sujdt, noua ne posedooi
|tr*ui reueeigue neit irai va^ue et
.rs or-^is erf inoa temps : c'est
jua lesiravaW da pu3 dei cUlei
i. (ils ont COt, pour Poit-au l'iiu
M aeulement, Ji.>->i dollars, i ui
rappori tceut du ca qui euii :
Naw-Tork, l- d liH
Mon i'b aux casernes et aui^baUeries en de-
hors de la ville.
Prc-ste Dritii
[la Hay
a
B
l- Comparaisons entre les prix de
* elaolmojieiU ei eu Lie tes prix
toiteiiieni aytieuie actuel.
nounou miuuia : 7uu ir.
M Ut 1 appareil otKJ tr. lutal:
fil Systme automatique
kaiUtla.ion ut i'u eouigia-
L Dans le systme aclutl, l'a-
IDSUiSUi est luitailaiie tl, quel
oit lu numbio due commuuica
il est paya 7uu t Dana le
aie auiouu ique, Ubonnement
fe&U;tie. pour uu couiiuuui
ui at chaque cummunicatiou
l^Jlua est paye 0,^0 ceutimos do
c Le seul travvl neuf entre pria
pendant l'anna' 'coulrie a t U
continuation du travail d'iMtallation
du syst ne da lltjpbone automati
que de l'oit au l'rioce qui doit rem
'placer le syalme actuel opre a iix
j main. Trois ceuts uouveaux telpu*
ns ont et achets pour ce systoinc
et le tableau po n nutateur lui m oie
peut et:a eleudu suivant les besoins
Lea appareils dd pioduction de Ih
puissance existant actuulleiuent son
i-otnsaiits pour Tuo telpbones. Le
t y sterne du didtr:outiou est soub
aold aussi bien souieirain qu'a-
ne n.
Tendant plusieurs annes
al: venir, la ti an c i umiiieicial ne sutlirs
(pua couvrir te cot d'en'retien >
d'ejkpluitaiioti. Uet services tlepr.o
ligues particuliers, oomme celui de
l'on uu i'iiuco, peuveut bien rappni
lai inmets sur ta tout d'tiablisseinem,
iu h t! reseau eu bj.i ensemble u>
le poaira. s
Tenez toujours la main avec cela,
;u aueuJaut iuisjx.
Doe Dclaration
Sfuili^icaliVe deau des lUBtmetits,
^prsident de la Chambre wt les lien, Ol J
de commerce de New-York
A Gne., l'Arg'e'erre a rom-
Piouiis l'amiti amricaine qu'elle
mit regagne
Tts importants ettis significative
JWmiion faite le 27 Ma, N-Y,
fi M. hving T. Bush, prsident de
gjbte de commerce de New-Yotk
ji mrite d tre particulrement
gj; M. Loyd George-
anni de Association des cnes
[mdis trangers ( association en
pane A
p'eterre, en abondant dans 1
sens amricain pour rduire le lu
resseira forte
unissaient 'A
miique, Mais, i Gnes, la G an^e-
Breiagne a de nouveau compromis
ceite amiti et ie p n ule elep-
mon publique amricaine penhe a
nouveau vers la France> parce qut
l'Amrique croit que la France est la
seule qui ait dtendu avec nergie
les principes de l'honntet et de la
moulue internationale, tandis qut
la dlgation anglaise tait prte
transiger sur les principes fondamen
taux de la vie dts nations... Or, il y
a des pnncipes lUf lesquels aucun:
transaction n'es! possible; l'uountttr
est du comj. ...
* C -t 'o tlinri h"' 1 "i1
tion i(4 lia qu^ i 1 n!i V tf h"n-i >
et t venant lattre 4%tAi i Kin^i*
ton la 2,' mai dernier.
C'est cette m n 1 >* rtn in
ffliioi o-t iiiv^a ii 1 t.m avec I
enfanta- J'tale donc en pleins aatal
latwo ici Quand v, ieitra m> parvAQiK* le 1 z \ l'incertii 1 ,
de o l' us sur le lieu o U Dallait !
vous adres9 ;r ma r toaeetvoa
comprendraz jco nn 1 j'ai t si j
longtemps vous eu ai ser loae
tion.
1* citio*" m l -. ' c'rr pt
oraod ami, la prof in h tristesse q 1
respirent cs li,?-)"; m ;i je ne pui*
vous croire capai 'e de dec 1 1
ment et ne c tarcherai lfec p uni
vous prmunir ovotre un tel m heur.
c Siins doutP, i! rvt 3 r.^m- t
quand on ai m 1 - -< \ v ijuind on aen. 1 ..i- >t sa solid fi
t avec t ne fice maUaite, "-r-;
t>e q irfi d on i coosoieoce d'svo.r
rgl, conduit mutes ses lotions s 1
vue de la prosprit de ce py*, d
la rhabilitation de r,.;t>5 race, d
se voir ainsi l'objet d'ans moustruo
site telle que cette iili^in-; -le /(
htes que vous ave/, si bien quai,
li-'e !.. Mais que faire ,\.
j* Plaindre, lielas 1 nos malbsa
reax compatriotes, aimer, servir
notre pays,
out notre
jours-
c Mon plus gran I d e-u'liante
ment, ma plus gran le 1 ina\ par
-onsquent, c'est devoir combiei
jeu, dans cette lutte pour l'eststea
qui explique taut de choses sans
1 ou voir les taira ticusar, uo* co u
patriotes comprenn : la penss
mre de uoiie exi*t-nce natiousla !
t Cette rhabilitt!on de notru
lace qui devait ire le nut de toutes
1.0s volu ionssocrales et politiques,
cet idal qui aurait du dominer to 1
tes nos actions, nous nous sommes
taut loigns que c'est nous tfujout
d'hui qui sommes l'objection qu-)
l'on cppose ailleurs aux revendica
t uns lgitimes des nommes le cette
tac
Vous n vous !''vrjr-pz p.u, r on
ami, nos frres m( rehaut ic', ils
avincent et bientt ils seront arri
va. Loin de rien Hppren nous, ils ont appris nous uublier
depuis que, loin de les soutenir,
11001 nous airangeous, au coutiuue,
les gner dans leur iiiaiclie- Je
! LA HAYE- Le ministre Vai K^
PARIS 20 On dit au ministre neheek co nm* nrsidar.t He ls canf^
:es fl,t*s trangre* qu'une coite t?n:e sur les aftiire; le R?saie ^ ti
'ie1 r" sujet de la quBs-ion d-i l^gnnhi aujourf'hui au *-urer\r
IProche O'ieit et Taiatt sarwt pro men'de Moscou la liste ds ao m
M"ab>iTient lieu Drochiiie Tien* \ ua-'tion faisant partie ds \\ cesmimoi
j lis <"u Lonlrcs.l\ucan5 l\\t dfiili- centrale non russe atasi que le:
1 e n'a encare t fixe. A celte conf : noms des experts reprseauit ces n 1
ence piendrtienl put les reprsen-.iioiis. Les rations reprsentes soi; :
taotg des'pajrsalHi et au tns n irons. Autriche, Reloue* Grani-* slreii-
intresses. Des mesure; prenfre
pour meure fia i U guerre en Asie
Mineure fortieront ofobahli neat le
su|et principal d; la disccssiOBa La
question des (ire:s et Turcs s*n
tue, Bulgarie, Dnemark, Espaa*,
listhonie, Finlande, France, tire;,
Italie, lapon. Lettonie, Litnuanie, Lu
xembourg, Norvge, Hollande, Polo
-ne, Portugal, Rou-nanie, Serbie,
galeme K tudie i cnle contrence Sude, Suisse et Tchco Slovaque.
3j plus uii une ri 1001 spciale. U ie grande iacttUladt rline an mi
La question des rparations ne serait
abn'^ uue si la commissni des r-^
que si
i 11 smmMi"
ajx ?";.es.
Vl._P< incu et 11 >yd Geor; ajoa
te l'jut ur de cette nouvelle, ont d-
edi u,ue c'tait 1 ia commission des
regoi an
oistro des affaires ItrattgeiM ici an
Nujet de la Lomposilioi de la cora
mission russe ; il par.it qu'une do
h2 ar. t reue de Mas ou il y a 5
uurs disant que Vf VI. L" itnoff.Kras
tint et Kakovskv et deux autres
s'ocuper Jes ques'ions d: rpara-)aaaaabsut reprsenteraient la Russie
stuc un grand nombre de secrtaires,
mais on n'a reu aucune commuai-
;-tion officielle la confrence sur
'a composition J.- cette commisiion.
de tout notre cosar, de
pouvoir, ,-ucore et toa
110 i a moins que L'AUtmagUU ne re
fu^.' de payer L'Allemigne serai, in
vit i prendre part i la contrence
pevJantU discussion au su^el du
fa .
Au nom du griv^-nement franais
- marchal lollre a confr aujour-
il'bui la croix d'officier de la lgion
l'honneur i Vlr Samuel Bill de Seat
lie qui a accompagn U marchal
Uns >ni rcent veyaue a travers les
Etais-U.us. Le mar.hal a tait allu-
sion i la satisfaction que lui avait
cause la rception ea Amrique. La
ctrmouie a eu lieu au quartier g-
nral du marchal Joihe a l'cole d-
guerre en prsence de Madame lollre
vlr llerrick, ambassadeur dfi Etats-
Unis, de l'ttat-major du marchal et
: un certain nombre damiicains.
PEKINTrois musons amir cai
ns a Canion ont t atteintes par
un obus pendant le bombardement
de la ville dimanche par une Cenon
nire de Sun Yat Sen.chef des forces
df la Chine du Sud qui a essay mu
tilen ent de reprendre la ville. Mr |a
cob Gould Schurmann. ministre des
Etats Unis, a demand 1 l'amiral
vous entret!pndrai uue lot e lois de j Str? ss d assurer la ptotecuon de Can
:euia progrs norOn attend l'arrive prochaine de
nouvelles r.nonnires amricaines"
t l's Comptent aujourd hui leurs
illustiations- Le croirlex'voui V rat
du intervenir, sous le voile de l'anu
nyme nature lemeut, pour rsppi if
aux noirs de ta o*vj 1 u y a un
pays da nom d'Hati qui a auss:
1 es nef les que la vie des cito
y 11 ami'i v ins taient en danger
soi' arriv) a la gation de Pkin
au; Dld'l Dans une dpche du
fourni dis noms illustres fbiitoir Icotsul si icaia de Canton l'ten
de leur lace 9 J vous nverrai pat |du dts d Nouvelles
Diverses
LA HAYE Mr Louis Sussdorf.se
crtaire de la lgation dea Etats Bois
s'est rendu che le ministre deastfai
res trangres \lr Van Karaebeef et
lui a expliqu que quoique les Etats
Unis ne prissent part a la confrence
des experts, il serait trs heureux si
vh Van Karnebeek comme prsident
de la confrence voulait bien lui tact
nter la tache d obtenir de; reese'gne
ments sui les mesures prises par la
confren:e. Le ministre a assur Mr
Sussd&rf qu'il le tiendrait au cu-
rant.
CONSTAfN TlNOPLErsprsuns
dclaration faite A Ismid au cours
d'un discours, Mustapha Kemal Pa-
cha, chef nationaliste du goaverse
ment nationaliste, a dit qu'il ne n r
mettra pas i une commission d'ttx
qute compose d'amricains et rp,
prsentant des puissances allies se
pntrer en Asie Mineure. Kemal a
donn comme raisons que les con
clusions d'olficiers d'ua gouverne
ment ennemi ne sont videmment
pas impartiales. U a dclar qu'il ne
considrait la demande allie poar
une enqute comme tant sans prc
uent, aucun gouvernement au moi
de ne consentirait i accorder une
.elle demande mme si elle tait fa
ie par une nation amie.
Les Cours
majorit anglaise ), en pr-
2 du marchal lord Freoch, M.
^'prononc les paroles suivac-
. Lorsque la France est venue
rV,CiDirtDce Washington, elle
Km. lti atrricaine sans ;
ce. E.ie i-, qUe|que pea perdue
- W ODltience, tandis o^ue l'Ao.
Ces paroles raeii'eraient d'tre ai
fiches au seuil de la salle o se tien
dra la futute confrence de la Haye.
Alaurictt Ktitime Fils
AduJi des Rues du Magasin de
ittat et des Frcnts Forts
Marchandises r'rajauea
le plus prochain couiner cette pu
Llicstmn que | atteuds toui instant
de l'Indiana.
Je vju enverrai en rama t^mpa
un volume r"e statistique commer wtn
cia!e des Etats-Unis quej'ei demno
de pour vous tVasLnogton. Vous
y veire/ les seuls rensei^iement*
qoe l'on puieee te procurer ici sur
le commerce ne 1 otra pays.
Jo vous embrasse haternellnment,
UA^MoAL PH1UE
amricainei d'j >:t ras donne le
cocsul a adresse une protestation i
gf 1 Yat Sen. Une dpche de Can-^
ton dit que pendant le borabarde-
e consul amricain accompa
igr. d'un othcier suprieur de la m.t
'ti r am'icaineest mont bord du
navire amiral Baicbi et a protest
contre le r-ombaidement d'uae Ville
non fortifie.La dpche dit que Sun
groom de limiter le bonibardemen
PARIS 21Sterling ;t,il
Dollar u.ty
NEW-YMUt- Ste.iisg 44,1 s
Fta c ||,r
4 Veu Ire

Un buss en trs bon tat, mis
neuf. Prix rduit.
S'adresser au No 1368 lie Ara*,
ricaiot.


I.E MATIN
Petite Fle Dieu
Obligs de paratra tt l'occasion
de l'octave de la tte di jour notre
article Quelques 'cuirassements
clarr es ne pourra tre publi que
demi".
Nouveaux Prfet*
Les ncaninatiors snivaates ont t
faites :
Eugne Carri, sdnairiiatratf u-
res Finance et prfet ptovisoire a
lacraol en (replacement de M.Large
Supplice fi!i, Saint-Marc, ta
leMplacemrnt de M. atug-.V- Don
jon.
Cliceur Lon, am Cayes, e*
remplacement de M- Malheibe Prs
soir.
M- Poitevism Port de Paix, en
remplacement de Mr Cicron Saint-
Aude
Meilleurs compliments-
domination*
Danel lames Thomas, cbet de
baraau l'administration des fia n
ces de Port de Paix.
Joseph Staco, commissaire du
Gouvernement prs le mbun.'i de
premire instance des Cayes-
Bruits, d'une nou-
velle rvolution
au Mexique
I WASHINGTON 28 irai. An
montrt o l'administration de M.
Hardi ne tmoi ne de sa confiance
dant 1 nergie dm Prsidrnt Obrrgon
pour maintenir l'ordre et le respect
de la loi au Mexique, il est bruit
d'nne nouvellt rvolution faite par
le enral Flix Diax. I
On considre Or*regon comme ca
pable de lutter contre les prtendes]
conspirateurs mais si Francbo Villa
quitte son rancb pour batailler oae
toia de plus, la victoire sera acquise
a celui des deux camps pour lequel
il interviendra (Chicago).
---5ESB5BSS0H-"-^!HB5H
J
PRENEZ GARDE
AUX IMITATION
et produits similaires que Ton cherche
substituer
L'Emul&ion Scott
Aucun ne peut lui tre compar
pour la puret de ses ingrdients et
son efficacit en gnral.
p. Point bu Aneniion
les examens penr
evftifetl d'tndcs prit
fin hier. Nous Joanerons dans notre
orochain numro la liste des lau
tins.
$ Cie Lyon
l'obtention du Pharwaci*, Drrgeerie, Herbori. Informel voaa to ^ires ont pris fer:*, predoita chiraiquea, Matires de faire vos achats, des prix dee
ptes Bltrkboll ) noire*, jaunes,
Ponr le Brevet lmentaire.les exa
mens se feront au sige de I Inspec
ioi scolaire le lundi 1 juillet pro
chain. Nous publierons pour les in
tresss la formai on du jury.
premire* por diatillatecr*.
u.!innVLl^i9/9Diia0't: a rouRes et blanches c Marque Co
Msfoon ne toenance. Prnanotiti'de il j n-
dan. l'eieutlor, dos eommanries lumbus etaaffl du Ciraga noir
Meilleures conditions que les cou L.olumhus)./Vous nrommandons
Arrive de CuiisuU
Nous avons re^u ce matin avec
currents.
1- BENJAMIN Si Cio
fsll Rue Lamarre
Port au Prince, Agents
SAtranfor ,
Par cble 20 Ji
BAUX El LBS Mr Theini, premier minislrc I
Je linique a donne aujourd'hui 4K heure 4 la
OtlgaUM allemande pour accepter ou rejeter
l'accord propose pour le 'achat Je ah millions
Je maria que les alemandi ont mis pendant h
Rurrrc en change J'aigent belge. Il a annona
que si les allemands ne prenaient pas de dcision
la Belgique commencerait immdiatement la li-
quidation des mous allemands placs sous so,ues
re. On annonce que cette dcision a t prUe
pir le premier ministre an Je couper cours la
tactique dilatoire de l'Allemagne
TOKIO Une proclamation impriale sanc-
tionne le mariage prochain du prince Htrchito
avec la princesse Nagako. I..i princesse appartient
la fanulk Kuaia New iya dont le cliet actue.
est gnerai Jans l'arme Niponne
DUBLIN Les rsultats connus d:s lections
aont les suivants : coalition en laveur du trait
47, coilition rpublicaine 26, travail 10, ind-
peadaats 13
BfciLhAbr L'ancien navire ' Argcnta seri
de prison aux sinn feiaers laits prisonniers par
le gouvernement de l'Uttf au cours des rcentes
Oprations militaires
BKKuIN Le parti national du peuple iater-
pella au ReieJutag ann Je demander que .'Alle-
magne soit reprsente par des observateurs com-
ptents aa leallouement du Lusitania pour prou
ver que le torpillage tait justifi par les lois in
tcrnationales, le gouvernement allemand a. an
: iniann torraellement que ce navire avait de
la contre bande botd
ROME Sttva, un chet du mouvement eom
muoiste italien russit s'vader de la prison ou
il tait enferm depuis 7 mois en attendant son
iugcrnem pour provocation aux troubles
KA1TOWITS Les polonais occupent la ville
aucun incident ne s'est produit, aucune manilcs
uton n'a et* faite par les polonais
CHICAGO Pour le premier ijuillet on s'at
tend ure grve gnrale dea ouvriers des coin
pigmes de chemins de 1er au nombre de un mil
lion. Ces derniers et la Kailraad La^or Uoaid ne
pouvant pas arriver a s'entendre Uue runion au
ra lieu ce soir Cincinnati entre chais de l'union
des aaincurs et celles des ouvriers chemins de 1er
ohat de div.ur.ci les plans d'action
LYMOHJTH Le croiseur anglais Reaown
ut ramen le prince Je Galles de son voyage
autonr du monde es: entr dans la laie de r"K
anonth cet aprs-midi. Cinquante mille personne
taient rassembles sur le rocher qui surplombe
le port pour le voir arriver et la ville tait bn
lamraement pavoise en l'honneur du prince
MOSCOU-MM. Emile Vaodenclde, Kun.
Rosenteld et leurs camarades socialises oui r
cemment ont abandonn la dlense de ;a rvolu
tionuaires |ugcs a Moscou ont quitt Riga auiou-
d'hui en rouie pour Kerlin, Maxime Livunorf et
d'autres membres de la dlgation russe la con
ferenec conomique de la Haye avaient pris plaa
djans le mme train qu'eux
MADRID Mr Sanchea Guerra, premier mi
nistre d'Espagne a inform les journalistes qn'un
trait de corameice entre la r'rancc et l'Espagne
avait ct rdig mail qu'il n avait pas encore t
ign 11 a exprim toute sa satisfaction au sujet
des rsultats obtenus grce au travail du ministre
des affaires trangres W, .frida en ce qui con
cerne le trait
la Renaissance"
Les membres des deux sections de
la Socit, sons la gracieuse invita
lion de Mr D. Vaval, sont pris d'a<
sister la fonfrence qu'il prononc
ja au Lyce Nat onal le dimanche 25
du courant . heures prcises ui
Toussaint I onvertuie, pueurseur dt
l'Indpendance
HONORT
Avis
En consaoence de* stipulation
ontenues dans le bail intervenu
beaucoup de plaisir la visite de nos eD,re Mr Louis Sauveur Faobert. m
distingus amis et collaborateurs ,ear de Uranie Bcht, interdite, et
Mr Camille Lon, charg d'Affai **J*g*EELtfW "SaSS
.es d'Hati la liavane e.Mr Emile J?" fc2? ** -e.lhtb!
im- Or ,i,,oa PJ"r non.paiement
a |i>ew-v/r fjea redevences, le ait bail, demeure
rsili-
la sut dite marque coinmetanl la
meilleure, la plus avantageuse
ment connue ux Etals. Uois tan'
pour sa suprii intrinsque que
pour l'extrme modicit de se*
pr,x.. allez voir.
Chez l'agent gnral
Marcelin, consul d'Hati
lana.
Nos compliments de bienvenue
A vendre
Une *uto Dodge
Un RAfrirateur e Frost King
Deux coussins avec sommiers
Six tables en pitchpin
S'adresser au c Matin
Varits
CE SOIR
Kedoane la 1re poque de
Bromont jeune $
Ris 1er an
Path Revue ( indit )
Entre s Sourdes
Parisiaoa
JEUDI
Darnire Droi-' reprsentation
DE
La File des Dieux
D'apr la grnd6 lj">nrl h^roiquo
du Cinma en G actes avec
Aunttte heMprinann
Entre : g. 1 50
DIMiftZHB,
Une oeuvre sensationnelle du Cinma
LA LUXURE
De la srie des Sf pt pchas Ca, itaux
d'Eugne So avec
Fraooeeca Kertini
L'Etoile ingalable du Cinma
Ce 1(J juin ION
J B W KBASGI^
Avoc.t de Lauis Sau/sur Faubert
loUifi S! Iltiili
Populaire *t poitf Se tou'es 'es
bonree. t9'2 Iota tfanQan, ont 1
lo* <1a TmO dollars t A .J 10 1 dollar 1
Lo Billet entier de 5 coupas : Un
dollar.
i Le eounin ; Viog centimes or ou
un goorde.
En vente Port au Prince dans les
maisons vivante*.
Aux; Armes de Piiiis
Comptoir Franais
Sminaire Collge
Mme Begina Montio-ier
Mme Uucis Viard
Vincent U. MskUlo.if
Pharmacie Karisot
Petite Maison
Mate d'Knnery Dioio
litel, de France
Htfl.Kellevue
Pbaraaacis Gustaves
Prenes votre billet de* maintenait
Tirage prjmpt et sincre
Paiement immdiat des lo'.a
Uemerci iiit-iils
Mr Louia Souvenir et enfant, le 1
^fomillea Souvenir, Marcelin, Musac,!
Itiri, Lapoiote. Kolaod et tous le*'
jhutres parents remercient blet ira ;
arement tous ceux qui les ont a--
ttiitts dana la pe:t- cruelle qu'ih
,vienneot d'prouver dans U persou*
1 e do Mme Louis Souvenir ne Se-
11.11 uauia Marcelin, leur regrett)
enlev leur al-
Anale Contim
Sales Comj
Imoorlation. Exportation,
aioa on aoarobandisos ou.
.J.SoeMt Anonyme an CaiMf
Dix millions do Frases,
Parie, Franco
Commerants soyez prii
oi vous voulez gogner do 1
flees ; la rcolte s'annona
litez dos prix de la baisse
cer voa commandes. Noos]
saandoQa nos iooemparabloij
dis et voilea brods, blsnsj
leur, qui oont lea dernires 1
parisienne ; demandez cl
prix et conditions roi
port aa prince.
A. BENJAMIN et Ca
af 511 Rue Laoum
f.
\je Purgatif IdsL
* c'est la
Piiu!edUDrDehat
Ii7, Hua tu faubourg S^nt-iMnl
Kacll pnvidre.
N* na>liaiii iiuuun pr^parittl,
elle aa prwvoqut: Jamais de tfaat
Sn^prlinmii la rtfi*,
elle aa atbillte pas la mal';.
MViXlgrantpai J var* I'*
coo aa eanae aucuM aerta it
P:a o'i7w rt:.' i'"M 'ai teiliaw
die et, por con^atat, *dm
L'JSE : rt'-o\'iva. a
LAXAlUt. I t>ilHW.
imam- wuazrr^-rr- -nmtwf,
A Veadi
Une chaudire diitillirl
chsuf vin, marfio soilaUe
con'eoance de 8 points.asrpi
et in vierge.
Pour les ronditioss s'sdr
t ureau du journal.
Avis
Pour cause de dpart ri
de coTimerce entre sn lio,aiitl*j
mi jr -a r. *era d'fii'*ivement s'oie 11'ST
Napolon 1 .franci SJoo*
iy06 Grand'Rue Fort an Prinse, le if jg
Adresse proviti.-e I Clyde Sleainship C1
Foreign Services
if-oua.! et parem.-, ,nl,v, |ur i- ^ S/S IlOljOta U M ^^
gratuud/ Pur CaP Hatien et Port au Prtne*\
Il arrivera au Cap le 22 et W
partir*
de croire leur profonde gratitud
Port au Prince le 23. Il
i UL
Avis
Le S|S Virginia de le Eaat Asi*tic
Company, LTD, sera isi vers le 9
courant prenant "pr: pour les
iort d'Europe tt d paaBSgers pour
Si Tbonsaa ;
L PRET/MANN AGGERtLOLM,
4M
|| a a fli I r^"*^* au trrince ie xo. il p'""
uSinfi 3 LlISCP flp wme jour pour Kingston et lesP
w w...u u wiauuii uy de la Lolombie
Port au Prince le 17 Juin i^9
M. F. CLKHEMS, ageai gii
Pon-au-Pnnce
L'Usine 'olsea de PortSon Prince
informe ses oHeoto sur lo parcours
luequ' Sea Side fnn que, le servise
de livraison de glaeo domicile
inaugur dernirement leur inten
mou, et titre d'esssi, n'ayant pas
'oi no le rsultat espr,cessera
p: rtir do 1er juillet prochain.
Nanmoins.ri d autre cl'ents a'ina
cuvent en nombre anfflsant pour
ouvrir les frais qu'il exige.le service
ara immdiatement rtabli.
port su pnace, le 20 juin 1
B U G G Y S
En vente che% j
/. PreetxmannAGGERllO^
Rue 4ti Qi*


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM