<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN Isitt ilmes *Sromgar *9m sbis i ^'Q LA HAYE — La* lgue belles Ml t conmod Bruxelles aujaur4nui pu Mr Jaspar q i dsne'discnier avec eux la situation nralt part culirement en prsence dp l'entrevue 4e MM Llny4 GeorRC, Poincar HbLFAST — Le^car4mal Lofue, primat d |r lande ei le coad|ureur-arclieva,ue Ooonel om de nouveau t arrts par les membres 4e la pu KM 4e l'Ulster hier sair. Leur automobile a tu antel prs 4e Newrv par une patrouille de po lice spciale. I*s constates onr oblig 4escenit et unique ceux-ci tuaauM 4onne leurs nomon visita leurs ba^a^es et nn examina avec t.a.J >oia les pap ers qu ils contenaient aprs leur Mnail de continuer leur voyage, miii&T lois que le card.nal Loguc I par les conMaales LONBULS La campagne de crime, incer 4ies est 4eNenue si alarmante* Bellast que lorv ne le parlement d'Ulster^se rasscmb.era mar.l %  roebam le gouvernement du noi4 prsenter i Mas Joute un pr.iet e loi par lequel U pe.n de m.rt sera impose a toutes les personnes re ronnues coupables 4'avoir mis le leu On attribue ces.incendies.un complot lorm 4ans le bu aetouller la vie industrielle de Beliast en 4tru> MM les iru.son 4'araires et manuiactures. UL'BLIN — On ne pense pas recevttr ] tul su4 le mettent 4e pr4 ,ntre les partis 4e Collins et de \ alc.a qui s taient entendus sur un certain choix de can4i4an ; .e; %  ^publicains subiron: des pertes l'eliles Nouvelles quoi o C-est \i t arrt Ut'BLIN — On ne pense pas recevnir le re Itat complet 4es lections ^lmentaires dans le ,4 dt l'Irlande avaat jeudi soir, bn ai tendant j quelque indication, qi-'on a |>u recueillir p(i ettent 4e pr4ire que magie le pacte conclu Rhumes, Toux, Bronchites, Laryngites, et autres affections des organes respiratoires, indiquent un affaiblissement de l'organisme. L'EMULSION SCOTT corps et prise avec persvrance aprs augmente la force de rsistence les repas, contre les fortifie le maladies. sssgraggaaag 'ssgEaE j re^^ Usine fElans Pon-au-Prittl L'Usina o'ate de Port ut pfortne ftp* client ior |,^J insqa' Sea Sida Inn qta i?, ri livraison de oj Ue *' *' inaugur dernirement ||J? tion, n'avsnt paa donn |, psper.cessera partir dit, prochain. Nanmoioa.si d'aotreie. criveot m nombre ••( %  rouvrir laa frai a qu'ilsiiang. ara immdiatement rtibj ion ao rriace. \%%\ ... d'a Fort-air Prince *ainttrai>e Petit* Chouloute est la conanianta .ie Chariot Dail. Sans le camentemea: c la lemme •, Charles Pierre et l-.phies Oba partagrent ensemble >* pente.. Le mbuna condamne les deu coaairres gaiaats a l amead et la prison .— rjui le croirait ?... Dans un choc entre uni autnmaaile et une bournque c'est l'auto qui eictirae. Ht Altied Vieux, propritaire 4e la va. mre tait con4amner la bourrique a l'amende Pemaod uc*>..e dae plainte en 4e coniiiance cantre Marc Staca, cliautleur to.Au Parquet — Cas a.iuf. sont tncorngioles .'.. Lepens*' le tribunal les met en libert elles avaient ai. les acnu.es 4'uae seene pnblique au Fort Saint Clair : Sara Louis, ArwpoiC Michel et Ros> Mois • i, i — Hestei 4nnc trarquilles aaes4eraotselles... \ 'a tue des Casernes Regina Lalaatant et Ida%  Sftt Joseph, assites i-. Anna Cassus cpoutaii >ent les habitants 4u quartier par leurs .cris tt leuis querelle.— Amende — SyWia Charles Laroche protere des wiurt contre le cnel 4e la l'nlice. Le juge de paix Tac L Jnur4aia Vatebard et Dieudonti fhilistenooe sont d'accord pour une • chiaougne. Jonr daiu donne sa gourde mais est assailli brtisquepar des complices de Uicudoane.— Le tribunal •.quitte les preteaus — Pierritui Jn Itaptiste et Julien Arlets son' condamns s ; mois de prison potli avo r enle v uae valeur de a | gaur4es 4es ericts de Mm. Jn Georges, 4e l eut-tia.ive — Jean Lambert et Michel Meinn ont querelle S la ruelle Tiquant. Le premier brandit an rasotr et r seit aec Au parquet — On homme battu par une lemme, Tel en le cas d Alexis Alexandre qui tecon une magni que rosse de Madame Alexandre Parisiana Dsraira Derotre reprsentation DE La Fille des Dieux Teprell grande l^aode hroiqn* du Cinma en Cactei.avec Aonette Kellermaan Entr : g. 1 W DIMKCrll Unecruvre sensationnelle du Cin vn LA LUXURE Un subside d P alliance Franawe au Comit os nt-tntR n^CMs'eux H#a ciIra pnma'res aaro >t buflcier de Ces munilkenee*. B II G G Y S Eu vent* chez L. Prlimann-A&GElinoi Rue du Quai. Antoine M. Talami l)a la n>'n" des Sept pchs Capitau) d'Eugne Sue avec Fraueesca Bertini L'Etoile ingalable du Cinmn Excellente rafle Mesures injustes nViraanche aprs midi nous aons pu voir Ption-Ville que de> endarmes arrtaient et ci duisaient au Bureau de la Gendarmerie toutes les campagnardes venant des rgions d Kenskor et 4e Psncy pour touiller leurs paniers ot saisir trma de lorce certains da leurs praduits Nous ne pensioas pas qu'il y ait une srieuse raison pour taire de telles perquisitions Nous sommes certaia; cependant ou'ea signalant ce petit dsordre au Gftxral Mac tougal qu il v naeitra fia I D'aprs les renseignements pris ce matin la 4c nire sessioa crinstnelle de cette anne aura lie i a-n< la deuxime quiniam: de Juillet les dossier 4et diiirentcs allai es sont prts et cette sessioi prosaet d'tre trs intressante Varits CE SOIR Le Ciœts de Honte Cristo 2e poque . nj MFRCREDI Les Trois Mousquetaires 9c Chapitre Musique : S Peters Entre a Gourdes Maurice Etienne Fil Angle des Raes du Msgisin de l'Etat et deSjFrcnts Forts Msrcbaodisoa Fraouss Xnuvr.aux ftotaire Les ezameBB des poslalents a> otsrisl ont pris fin mercredi* aj ocal de Parquet du Tribunal de pr< liera instanceLe Jury compo t comme on le sait de Mr Rigal. H 'ranoia ftioise, Dieudone t liari • Lothaire Jeaneot, Massae et Soray dcid l'admiasion de MM Maar %  o Hogarth et Nemoara Telbomme (iitinn Notaires Compliments aux nouveaux mai 1res Dans la minist res Mr Pierre Anselme, comp'sbli jayeur au Dpartement dee Fiaai %  es et du Commerce remplace M \ug, l.o*i eu cette mme qualit aa Dpartement de I Agriculture. Mr Aug l^osq remplace MrAnael me au Dopait tuent des Finances. Confrence sur Tousaint Louvr* ture. Dimanche proeliain, Il jasin l (l Heures du naatin an lyce Ption> aura lieu l> Confrence dti Duracin Vaval sor Touasaint Louverture. C'eat I oceaa'oa de la prochaine inauguration du buste lev par souscription pabliqua au Premier las Noira que Mr Vaval fora cett t nirence au eoora de laquelle il nalysera le genre politiquo de Los vrrtare. Un d>*a membres du Comit d'erec tion aiiiaera le confrencier. Punt dt critr pour son inlrtv>inl' CVetiUUun service permawilkii Pttrons* Revue et Gravures dt la Piclorit) Revieu C$ t Let patrons scienttfiqueinents priparis permettent aux amtteurs Jti perfection dis prj'esstonnelles et procurent aux Profrsonmlles liult tour dt main des coupes actuelles. Leur -vnphct en permet l'unie d pj] tt leur prix de as, d 40 cents Or eil lu portit dt toutu les boursa, lier Bprs-midi 1police a mi. la ^ ous t recev " s : \ a ] M > 0Uf <*? remtrctmmts dt personnes ,/ui main sur 1*0 nommes M.rae.a Folin, "'j ^dereaux dt etuNrepour l* satisfaction immenseqwelltsftnm Brnice Germait., Tbiee Pierre, ' r r r,vnr s de la fwijfl R^lew C-tiM* Dair, KeieaaiBti Ororges, r t'e^ donc voir c { TAL*.M \S le stock complet dis patrons Alphonse Fhilppc eDleodone sortes, de tous numros pw Dames Fillettes, Garonnets. )eoo, derr re l qaanier do la Ma Lu gravurt%ronouv ttes chaque mn$, voua fmrmttmi lu ie.eiLe Ils ont t arrts soua dilet plue rrcentn de la mode vers chefs d'acejfstiou : Vagabon Duneptarrs faites trois eoups : Y n-r choisir, de no rayan, 1ag>. m 1er inavouable, mots oba vous convient ; nos gravures suppler ou la moi; et le Patron enea I endroit des g*na de bien 'harmonie de l'Economie, la Distinction, ot la Perfection. qai paaseut par ces taoar'iere. Lear condamnation a t pronon ztm r ma in par le tiibunal de sua pis polies. Le cimf licre On noua nne de aienaler l'tat d storable du cimetirp. Avec les oluits de eso jo ira derniers les sen laa s-or.t couva'tn de halliers et d^vooua imprirahla. Une quipe serait nces.Kiir. Lehn & Fink, nc suPniORiT*: Fonde en 1876 BAS PRIX PROMPTITl vis matrimonial La Dims Fllicit4 Dnaher dc'i"" m nablic qu'elle n'est 1 Isa re*p >'< 4ables Hea ctes de aon poux la lioer Albert Darai^nac da qui Ol'e l'est spare depui* plua d une' an le pour inconduite no o re n 'tardant qu'une aetioo en divorce lai sot in'ert'. Po t an frises le 19 juin 1912 D. e Flicita DUCHKR Parisiana Samedi 2 '4 Juin Evnements Tous Dreduila chimiques, pharmaceutiques et autres u dables dans une pharmacio. tPli:i;s : Poivre. Gauielle, Girolle, xnis tsile.Muisii.f SUCRE RAFFIN SPECIALITES ; /Marqne prive/ Lysol dinfariae',Psrfai pour Inrlver, Rv Rom. CtncoU 1 en noadro, Hui'o de fsil Emnin-oi. o 1 1 cream, Extraits pou-f re easencea t eae el de Qninine, Pendre con''e lea insctpa Solution noir roBSsrvatl frpjs Lait de Magnaie, Poudre snannrs pour U toil't's i S>s*DCS de f'onrs E Journaux de Paris \iennent d'arriver Numroi demeure'(/u W au 23 Mai. L* venu la Librairie du Matin COLCATE'S RIBBON DENTAL CREAW Donnez a votre %  dentition U, blancheur dei perles avec dentifrice COLGATE Repasses vos theveux S'sdreeser Urne Rois*naiAro, Bue ao Ijoo tel si s Mq ^#1 Auto Duick Ks trs koo tat veadrs. Cosdi ttooa ssodar4^a. sTddresaer y ose d* Icspj raskO lue Au^cai::*



PAGE 1

r II HAT'!* F The Royal Mail Steam Packet Company U Si? *war venant^ de Kingston jiiiie jacmel le 12 Juin courant, pou 1*1 Cage*, Jrmi£& Port-au-Prince. Il estattendu ici le 18 du courant | # ^partira le mme jour, chargeant pur L'Europe via Pelit-Godv et laaLS* prts du Nord. Ptrt aa Priace, le 9 Juin 1922 Roberts DuLton & Co y*j6ral Agent* Anton Kneer le Garage K.ner ;avi>e le 'pnh'ie la'l, ecllicit <*e la comptant oiaoitri 'a p^rooici.-n d'inets''*" \ la grand'Ran an \'o 1*239, i re~ voir de 500 gelP na d • ,RS lin* <• une pompai rort an prince, le lDja-n I0. J M\ A venaVi suery granul b irchi. An§Un[^pt Vvt flteK Rue du Cent** Avis .* u Pharmacie W. BUCH Place de la Paix Vieor de recevoir par les deraiera vapeura on grand assortiment de Meiali'i frantifff, dai prodaits chimiques it J i droguas de toute Il i eor sll'rasnds. mA'icaina t franais box rsinra'ts da Virhy. de V s ii %  Acte. Jorie romil uDtonis attirail.b s nspsel C 'ediira* d io^nre le <*o*asi m Globale* ft biod, S^ciflque eontre l'Asthme Pilnirt Gai->i-, Uypi t.asioa, > t noseiroae. l'ian s-l Ioli %  uuieeant dea i ortlejnea. l'mair-n* lommH Farine Goldearn pour lee Bbs Poiree lt*f int, a a -t, Col iere de dentitf n. ROS' >PTS4'I ru or m S' uieei au< bi Clyde Stearaship O Foreign Services le S/S *Baracoa*a laiss New*Y. four Cap Hatien et Port au Prine. Il arrivera au Cap le 28 ei, *n Port ( u Priwe le 23. Il pirlira le mme jour pour K(ng$t*n et le* port de la (olombie Port au Prince U 17 Juin 1922 S F. Cl EHENTS, ag*Dt (f^nf'l Nosi me L'S rl'n-p'iTB PI t """ifit* 1 • n'que ' ilain er 'olun bia partira d* a No iv. I e Orlans le 10 juin et • i ra a ivi pt.r le et %  • -r *• ni" mi e 'ameii t i" ntrae port pour Po"t au Prince le 7 1 ni L>ana l'intiet d • cbvgnora no avom rtabli un P<-I iae do quiaz^ine et aollieitone a rieuaerr.ent lex-r f dea Etata Uni* Tia la nouvelle Orlana par noire I pnp. LM fbargea g s i i en oitn aviga q-ip rortvp-Q rw rOTn < o contre CONSTIPATION prenez les COMPRIMS SUISSES de DELORT, Pharmacien, 110, Hua Bint-A.ntoin C'EST LE MEILLEUR DES PURGATIFS Four les pas vacances Occasions exceptionnelles AU Comptoir Franco*Raitien % olle fraraia de toutes coulcnri l'aune Gourdes "2,81 J*! t rave soie 3 Voile faniaiaie 8 Fleure te 3 ejuEdrille tram aj'aeaine I Toile V*chy extra aolide ponr ei fa -ta 3 snsouka de toute* cocleori *) Zpbyra frar aia ray! S§0 Percalea frarahe imprimes I fgaadya d tontes couleura jualitextra 4 80 Crapon a barrt }• *HU* bhnas 4 Crpe de o> Mariette H •"'• cri tallire • Soaliere darrea H Peiidaot It nsoii de Juin aeulament. PORT-AU-PRINOB Alx.PETRU8; PMm.cn ALBRT1WI r Pharmacia du D' Jjtln VlARU ut tout— Ja bonne* PftarmaoM. nr j wtS POSTE POUR COLLECTIONS achte les Timbres d'Hati p$* quantit. .Me hitucr temrora't d'Vi<-i-eur< C Fd gar Ellio't et T S B ; g c Kr i t ent ci V o P-idM dn Tots-i e' A dminis'ta"on, Mi Tli.Psif', ncm b re du dit (ontril. a ' dsign p p ur B rovifrrrm'nt 's remplseer. Poil •• Pr.nce. le 10 Juin 792s Ui ba&s an Loi ban tat, mis neuf — Prix rduit. ••••dresser an Ne 1368 Hue Amricain'*, La Maison H. Silvera Annonce ses nombeux client* qu'elle v eut de recevoir par le* derniers tdteaux le* article suivant*,dn toute supriorit et meilleur ma chj J que partout ailUurs* Casimir aogbis nouveauts, Diagooal noir suprieur. Alpaga liai, liste Une pur fil pour ckemises. Colon draps anglais 'J|4, Co'on draps aniru^in N|4. Voile blanc carreaux St barref*. Voile uni bUnc ut couleurOrgandi couleur tferge noir et bhu maria pourjupts, Da aise blanc e* co leur rour nappe Toile matelas sup. Toi e draps pur l I(jj4. Madras suprieur pour cbtm set rpe anglais, Tulle pour voile et pou. moutuQlgjr#i B.ndi brodes suisse de i niss les qu dites par bette. Molleto is couleur sup. et int. jdollelons bl mes suprieur. I) .ck blanc Kaki blanc blanc anglais Urill coloa blaneaig $jp Salin ch ne pour tailleurs Kaki jaune Hiig exlia quilit*. Percale blanc ext>a su j. Calicol Ai f m ; ll*, Cdi -ot pour j-ipoaa Piqu blanc anp. Luatrine barres pour taillaura Crpon co'ileor fleur ang. Dsail noir aap. Tuaaor pour japei. 'toaior no* r aii miae et pour r.'ber, Voile brod coul. Titinettn blanche et couleur fleara; Soynox blanc "t eooleur suprieur. NansooK buiate coul. u Servi.u a de toii ta blancheet eoarear. I: etallei pe i*e eenr hoosraaa aap.j Bmtalien ponr eafanta aap. Iediaa bea caal poor piiaaaaa & ebemiss, Picjn aoalear barres poar chemisa hommes Js rabaa t etv Venu* voir avant d'aller ailleur* ir vou* irei satisfait*. sVi'QB Halian American Sugar Company Esi Haytian *merican Sugmr Cm avise 1*9 nubile que devais [ isr juin courant OAge f*e de vent? d** Sucre Blanc est confie exclusivement llr fien Tmcrde AUGUSTE Von au Prioee, 9 juin 1922



PAGE 1

LfiMATl* c.me TEINDELYS donne un teint de lys TJC -> %  %  •* Lr Cttm THnCttffi, dooc: parfum*. tontrif %  fraTfrnr rf. '. ,',„ w; ;,, embtl'.U. r//act Ut nets Elle tient la pondre Assure une carnation exquis* U Cria* TEINDELYS. RIK •nctueuse. neutre, est incapablt d'offenser en rien la feau, qu'efle a'Inurn, assouplit et blanchit sans I.. hibririer l'exccs ou jamais ta faire luire Parfume aux extraits le Heurs, la Crme TEINDELYS est le type le plus parfait de la crime de toilette ; son malei vite h? hle, les taches it rousseur e: les irritations Une 4a poussire ARYS 3, Rue de la Paix, 3 PARIS Ma, Toutes Parfumeries c' G-and. M r mm H 1 LLAN1 & HOUET, Agents gnraux~VJ2D, lie .1 Vquia ,e Nui ~ =*%•„ %  ^^^M ^'-i-^ 3 ^ •— Bire la pression 20 Grand Htel de France gut par sa situation unique au w Ire des affaires se recommande plus que iamait u public tt s<'$ nombreux et distingus Llients pouna LUISJ SE soigne c" tout I : confortable ncessaire aux \cya feuri de t.nmmerce ti patticuliiretnnt aux commerfanls de passage Vort-jn-Prince. L'Htel dbiie par yalloa et par barriques des Vins da borde.ux Houye et tf.auc Ces X t ns vt#i nmi directement dr 11 1 FIS! C et sont garantis pur tus de raisins, nous pouvons le prouver par des CBRTlKl'JiT^ que nous tenons la disposition des Clients. CfaKWNPM et Vins Mousseux 1 nrix modrs Conserves alimentaires francisas, premier hoix* %  Uenlion Informes v oas to M jours ayanl ie faire vo* acha's des pnx des pales | lldckooll ) noire*, jaunes. ronges et blan-hes a.Marque Co Ion bua et ans* j dil Cirage noir Coluinbus). /Voue recommandons la su dite marque ccmmetarit la iLcilleuie, la plus avsnitgeuse ment connue aux Iva s Uiis tant poui sa supeni ic.tru lque que pour l'ext *• nu ni' Uni de ses prix, allez voi .* 1 Trop faible poar travailler La vie couvante des (femmes n'est souvent qu'un travail incessant. Combien plus ardue est la tche quand des malaises Particuliers leur sexe rendent chaque mouvement pnible. Le systme nerveux est drang et la via est loin dotre gaie. Les femmes qui te trouvent dans cette situation devraient profiter de l'expia iense de celle qui nous a envoy cette lettre: Lise* Ce Quo Cette fedb Tlt KantaniHo, Oriente. Cal a.—" J'tais enlmfrue it souffrais lors de mes rgle: <. douleurs no foraii ntwvent rester au lit Les douleurs, toujours dans le b.is -entre, taient quelquefois sigus.qudquefois sourdes et je \ Tissais souvent, j'al souffert d? re malaise pendant quatre and avant de faire connaissance par l'entremise d';:;-, fascicule do votre Composition Vgtale do L/dia E. Pinhl.am. fa l'ai prUe avec complte satisfaction et je rr.e fais un plaisir de la recommander a toutes mes amies qui Couffrent do mme malaise."— Bits, MARINA MILAN, Ciile lie Caiidad, 4, Ifantanillo, Oriente, Cuba. Le fniiin. SOOflfaaseS nr devrairnt p:* faire d'eisals mal iloUeni Insister pour 1 CWpcsiiion \fegota3 IL de Lyai& L. rmidham &f w I* a. c S. r Pharmacie Centrale PrOtftltVe ^ toute, fimithtw %  — Eicution pronwte et lesioignl^s Y^mdtwmmntm — 8jctatitiipou/ \outes maladie*. t %  I I ' '• %  Lue bonne aubaine 1 Pour les Gentlemen Les suiateorfl de linges fios 'i disiin^u^s ^ont Hviti qu' partir de cette ut tiiiui.e. AuiOine M TA LAMAS leur off 0 are oicaaiou exception* •lie de rafrachir a peu de traie leur Kdrde-abp. Qu'ils i.e niBi.qimi.t pas de vnu voir : Lee aupeibse chemise a mille plis, marque ABBOW, de vritablee earll*blanc et cou'K Khakis blanc et cou leur". Voiles aniaisie eu blanc et couleurf-de, I gourde I aune, IWors pour robes et chemises. Demi dfuil suprieur, ^imll , crp'de chine.Kolienne, iJasin nique et lanl crpons, c pes pour deuil, t ulle pour voiles. Alousselioa M U gandis.Faux cols chemin se' ch^in selles pour homme'.chapi de pa>lteeide laine, cavalesMoucioir* de yioche. Mou'.hiir PJ tte, Follardi, Ma lra, Forint) d* chapeaux, dames et fille tes,Bi" i:hausset*sendi erses qualits. Rjbans, Uen elles. Poudie tla creronsfan ai ii ,50 gourd s V:n es boirech lises et M< tec-Man-handfees de louie 1. aicheur et > prix I es l>'8. Qui l'a fc en. gineial Napolon Ifnicii lyiJ6 G ar.d'Kue Adrese proviseire •1^B5?-^S-S!^? A Vendre Dr Justin Dominique D* 1 la Faruit de Mdecine de Fars iueii'n a>sislanl des piolets urs Den keet Deu>chmann de kiam bo arg Office : Avenue Grcoire 8H II. ures d^ Consulta Ion : 7 9 heures du main Anlom b>'e Fbaex en excellent tat. 1 grande balance, 'oue neuve,poids frar fais et arglaia. j i Colfr-fort 2 Mach'P" 'fiire. 11 Fiiii'it C'bi el n ecier i H.rJ-Truk t Bnree>'X Minis'", Tb v a ehaieea e ton Ditnrea de b'ireen inei. I U : A. JLUiND Employez la KEROSLVE SHEI Demandez ceux qui s'en servi Lumire brillante" Sans odeur Sans fume La G*S0L1NE SHELL Donne un rendeme t ycMiOtifi suprieur par kilomtre Tr volatile, ne se carbonise pas Demandez de 'a £**£" (xazoline EtBlCiCit SHELL Aiatic Petroleum Co Koberls, Dullon & C 1 4\9*$p €ee:sisa por H**



PAGE 1

Use No 4U41 ;Porl"*u Prince Reiti Mardi 2 Juin f?23 QfPjeTEUR PROI Clment Magloire WOMBU 20NTlHi Quotidien J'aimerais mieux tiver dans nu pays attc de jotirnau et tan lois qua dans un pays o il y aurait de* lais mais pat de journaai. homas IEFFBKS9M riBOAGTiO.N; Rat Amariatini No, la ar,Gabl ci sions nces saires! l^HSTflU'atgl'es disions deroi ement que poser l'opinion que de que l'attitude du gouver prcdent tarait t toute de Uquestion de l'emprunt,— soi de jeter toutes les ressut le gouverne Tient a int le discrditer pour ceta. sommes loin de penser que ibilit soit a redouter u'taodrait pas b.-aucoup d'et x justifier la ncessit d'un il est seulement bien entae c'est une question de faits %  sjit de tirer aa clair, au grand tant qu' la grande confuas adversaires du gouvernese reculant pas devant l'loge Masseur pour accabler leprsisi que des amis dont l'atta ut et l'atlection pour une poli aujourd'hui prime atteignent %  int DO degr extrme, t bien montrer quel poiat il Huer la navet lorsqu'on se •de juger 1 anciea gouverne m ceiti question, rien que •s'il a bien voulu rendre puis Livre bleu, nous appor. id bui quelques prcisions et que nous avons eu "emment sur le protocole 9 1919 oursable dans 5 ans, moyennaa 7 0|0 d'intrts par aa, et que, pou le garantir, M. M: llhenny tait, 10 mire, autoris < mettre et signe Pomcar Lon-lres bons portant t> o ( o million 8 cent mille 10 millions de l'intrts, soit 1 dollars. Pour des engagements pareils, lt gouvernement milieu n'avait joa |Ug utile d'a.'oa l'autorisation pr abie du lg< . I :>'est peut-tre ressaisi, sans a ressai ir tout ce qu'il avait pu donner. -.,.,,,, v 7 Or c'est cela qui importe, et null M. Me llhenny Pleins-Pou ment sa ptisonne contracter l'emprunt aux | Lors donc que le Livre bien ne d lms au mieux des intrts que ce qu'il dit, il en impose au 'pys; et lorsqu.-, au surplus, de geus intelligents gobent les combi maisons exposes dans le Livre bleu, nous sommes obligs de rester pei plexe, ne pouvant pas qualifier. les dettesextreu• %  rlii en trancs j millions Placer iatrts les fonds du • %  porter dans le Pays de = de race. excution de cette dcision • des finances, par un* date du 8 octobre ti 1919 •su, T nue l'Allemagne qui nous a reconnu de jure, tandis que l'Italie a mme refus de reconnatre les dlgus so viets a Xom •, les seuls r;pisentant. lgaux de la Iiussie qui s y wou vaient. A la HV, Mr Livitnoil croit que la premire e< la plus importante question 1 discuter sera celle des cr 4 Jus que les banquiers poutont accorder i la Kussie. 11 n'y a pas lieu, a-t-il a|out, de s'inquiter de* garan lies, U Kussie en a plus qu'il n'en faut et pan: n'importe quelle son ne. A Gnes, LloyJ George, comme orte paroles avait consenti rduire es dettes de g letre de la Kussie et Ira Russes en change des crdits co 1 entaient retirer leurs rclamations contre les puissances La France, affirme Livi nofl, s'est ellorce de u'on sache aucune porte politique, on croit qu'il aura des dise issions importantes p.ndant les trois ou q • ire jours qu'il restera ici a -ec \4r Lloyd George. Mr Pomcar sra incit d'honneur un djeuner orlert undi par Mr Lloyi Gior^e i sa rsidence ofifHa d; DoArun* sVrtet M assistera aussi aux ttes britanoi • iitt *n soiven'r d; la dtease d' Vrdun. Verdun est la fi''eule de Lo.idrta, D'aprs le programme trac pour a> 1er i la restauration des villes devis tes de Fiance penlant la guerre, les ttes actuelles ont eu heu en eicuion de ce programme. On disait of-, l a coafrence de la Haye tout co n n* ficieusemeut aujoard'hui qu'un des' c ,le essav dc rompre ou d'ajour onncipaux sujets de la d scussion en Der u confrence de Gnes, mus tre MM. Lloyd George et Poiocar saos ua doute Lloyd George a >erait la question de Proche Orient } out Jj ea SP0 pouvoir pour conci et quil tait a peu prs certain que er^Toat le ct de la question a l s'questioos de la confrence de la eie sincirement de travailler pour U Haye et des rparations allemandes pan-La politique d'un accori colle en prsence des dcision r:entes de t,f Tec Russie tait toutefois %  :* la confrence des banquiers relative trmemeit difficile a obttoir. u pj, l'emprunt allemand projet seraient l § %  • u ^"Q tfretagai aurait galement agites. | march ds 1 avant sans la France et avec les auttes Dations dsireuse, d'entretenir des relations avec la Kus •ie et de taire des a:co.ds sparsLa Kussie conclut Livitnod devient plus orte tous les jours et va la Hiye -n biea meilleure posture qu'elle n'est u'jj a uiaes. PEKIN— Le gural Chen Chinig M rg ancien gouverneur civil de la province de Kouaag l'oung dont les troupes ont saisi Canton vendreit Jernier a annonc aujourd'hui que le gouvernement de Canton ou Chine du Sud avait cess d exister et que d ormais Canton serait avec le nord et reconnatrait le vieux parlement Pi'/ iemi%lq&$ arien PARIS IS Li preniar piqienique arien qu'oo ait jamais vu aura tiau dutiiui. franta cin \ aroplanes ayant (aura bords les plus tatueux pilota< de France. Lea o;n do:i uire* par ses et prsents de l'a HIOIIBOCI |IIH et leurs feu n ea parti rpublicain. Les dpches de Canton rjnt ou: n •••roi trente jj enati Hhenny partit, et. le S jin laisait savoir lui-mme •' %  ement hatien nue les '•S. Navy News N Ssai fil J?,OTY-On rapporte que bjllei, y compris leur chef, es dans un conflit avec les gouvernement a Tepulte J On prtend que le chef Ile s tait un des plus pro *gfp de Diszi **D— Le snateur Rand Unisiane, a dclar, dans •'•cours prononc ici, que £r* divorces ne s'arrte pas, raX r uioerle P>y-Il dclare lie tient auionrd'hui la Ua tonde point que la statistique a enregistr pour l'anne dernire 112,016 eu MOSCOU— Le bulletin de saute du docteur allemand qui soigne L nine dit que le chef des Soviets va beaucoup mieux et qu'il a quitt U lit, mais il supporte avec impatience le rgime .d'inactivit prescrit par le.* mdecins. PARIS—Le Premier Poiocar a d cid de presser le Parlement pour la ratification immdiate des traits n gocis Washington, sans aucune sorte de rserve. WASHINGTON— |. Morton Ho well, de l'Ohio, vient dtre 00mm< par le pisident au poste de ministre des Etats-Unis. U inaugure doue le poste. HSV P0Br ,c d,TOfce el %  c 'est Volet A vendre maan-Aigerkal Tle* la maiaon L. Prtelz %  des futillts de drelopp un tel tcMou anglais;. dcrivent la dbcle du gouverne ment du Sud comsse comp'te, le troupes du Sud ont t crases et l'ancien prsident de Canton lui m me est en fuite. LUNHRE3—Une dpiche deHong Koag au Loodon Ti ns • date de jeudi annonce que l'inquitude regiie Canton par suite d'uu discours de Sun Yat Tchen aux journalistes. Le Dr Sun a dnonc son aociei commandant en chef Cien Cbiun^ vien et a demand aux journaux d' vertir les troupes de Chen qcitt-r Canton dans dix jours parcej,ue autrement les canons de a> centimtres et les obus 1 gaz touques pourraient bieu exterminer leurs 60 01taillons en ) heures. iliiiiiig le la Russie MOSCOU Misime Livitnoft. ai j )int au connais aire des art aire trangres a dclar aux corraspon dants de la presse trangre que l'at titude de la Kussie la confrence de la Haye sera en gnral h mme que celle aiopte i Gltts. Il a aussi expliqu ie retus des soviets de rati fier l'accord comm:>ciai russo -italien Le pacte avec l'Italie, ai il dit, dou nerait ce pays plus de privilgia des aiodro nm de VilIflOOeo, AyJ Usy les Mon.i'iji et Je* l'orrai sis le Nable paur aller atternr l'i lieras, coat KIIJ oliua ir tferlii 0 > ir organiser lea recettes et let dpenoi de l' v ilema^ M et Hier les question* relatives U faite deu capitaux et axas ner loi uta.istii.ues, ainsi que l'a prisent la son miaioa das raot ratio. -.i. Le cowita restera pD^abl? •ionr doux sa mine* Berlin. A Bugu-ie Mauclru de Frauce eat or) sient du comt qu ut ojaoo^ deu chefs di servets lioanciars 11 toutes les dlgatioas atliess la eomstisaion a> rparatioas. Le Q-ouvama nant franais a fait eoantitre que l'accord cjo:sruu In livraison dnu rdpnrntionu en ontu re qui vient d'trt ruUl pur la eem mission dot rparations ne serait pta ntiliu ptr lu Franco. La Franta sa conformerait i In convention de Wieibadto lgrement modilde dnan sn torce tt qai attend In ratification du parlement. Les Cours PARIS 19— Sterling $i % s*>S Dolltr 11,7e Ce fut un vritable charme dtpuia le commencement jusqu' la %%, Tout a'dst pass au milieu de l'ordre l) plus parfait ot d'un uaditorre nombreux et diating'iOn re nar quait dea diplomate*,des relie eux • t religieuses, Mme Homo, *£. Q 3 H. duaaell. le reprsentant du Paptex une foule d'autres personnage*; eut que grand tablisse nant tcolain %  ^tait rapriiat la rate pic uui d lgation. Nous nvont entead 1 d 1 la b > in > musique La fanfare du Ly^aituc det progri nous Uscoile?:* duac tiou du maestro/o iapttats. r Agsl, ministre a fVai :*, a f ,r. uia OHM alljj-itioa d'ojajiijra. (t a reioifcia l'ailUoae, li; n'iritcm. M lie U Cidraait tt l'ai itau 30. La oondraoea de Mr \. Fatius fit onuante. 1 a tout du] n

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05696
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, June 20, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05696

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Use No 4U41
;Porl"*u Prince Reiti
Mardi 2 Juin f?23
QfPjeTEUR PROI
Clment Magloire
WOMBU 20NTlHi
Quotidien
J'aimerais mieux tiver
dans nu pays attc de
jotirnau et tan lois qua
dans un pays o il y au-
rait de* lais mais pat de
journaai.
homas IEFFBKS9M
riBOAGTiO.N; Rat Amariatini No, la
ar,Gabl
cisions ncessaires! l^HSTflU'atgl'es
disions deroi ement que
poser l'opinion que de
que l'attitude du gouver
prcdent tarait t toute de
Uquestion de l'emprunt,
soi de jeter toutes les res-
sut le gouverne Tient a
int le discrditer pour ceta.
sommes loin de penser que
ibilit soit a redouter
u'taodrait pas b.-aucoup d'et
x justifier la ncessit d'un
il est seulement bien en-
tae c'est une question de faits
sjit de tirer aa clair, au grand
tant qu' la grande confu-
as adversaires du gouverne-
se reculant pas devant l'loge
Masseur pour accabler lepr-
sisi que des amis dont l'atta
ut et l'atlection pour une poli
aujourd'hui prime atteignent
int do degr extrme,
t bien montrer quel poiat il
Huer la navet lorsqu'on se
de juger 1 anciea gouverne
m ceiti question, rien que
s'il a bien voulu rendre pu-
is Livre bleu, nous appor.
id bui quelques prcisions
et que nous avons eu
"emment sur le protocole
9 1919 tes qu'il a engendres,
mte de ce protocole et le
de sa signature, cest-a*
ciobie, le Conseil des Se-
btat autorisait le ministre
M. Fiuire, i confi.r
lier financier, M. Me llbea
de ;
condi ions du mar.h n'talert pas
favorables l'mission d'un emprunt
4e 40 millions ; et, la suite de
cetteinformaton.et sur sa demanle,
a sance du 13 janvier 1920, l'auto
issit' contracter l'emprunt pour 3j
millions de dollars.
11 est bon qne 1 on sache que cet
-mprunt de 2; millions tait rero
>oursable dans 5 ans, moyennaa
7 0|0 d'intrts par aa, et que, pou
le garantir, M. M: llhenny tait, 10
mire, autoris < mettre et signe
. Pomcar Lon-lres
bons portant t> o(o
million 8 cent mille
10 millions de
l'intrts, soit 1
dollars.
Pour des engagements pareils, lt
gouvernement milieu n'avait joa
|Ug utile d'a.'oa l'autorisation pr
abie du lg< ain que si M. Me llhenny avait con
.racie l'emprunt, qu'il avait eu
lUicns non seulement ngocier,
nais encore i SIGNER, le pays,
Jepuis 1920 aurait eu charge 1.
crvice de cet emprunt.
Nous n'avons pas trouv trace d'au
cune observation du gouvernement
en ce qui pouvait concerner la cadu
cit du protocole du 3 o:tobe 1919,
sons prtes e que le cbiflre de 41
aillions surfit t ramen a 2).
Bien plus, des instructions for
ruelles du ministre des finances par
intrim, M. Louis Roy, donnaieui
au Conseiller financier l'autorist on
le rgler, au mieux des intrts d
1 fut , les dtails et coniitions spe
ciales de l'oprationi et mme, si le
ntrt en cause l'exigeaient, i se
Contracter l'emprunt ( de undre en Europe.
i ; L stt.tud: hostile du gouvernement
eier ls dettes ntirien* picdect ne sautait ^oac s'ex,l qu r
pal des rai 00s ne tenant qu' l'en
prunt, mais plutt par des raison
.politiques sur lesquelles nous avons
dj crit et reviendrons
| Nous cennaissons la thorie mis:
: i la mode pour la circonstance : i
gouvernement c s'est ressaisi >. I
:>'est peut-tre ressaisi, sans a ressai
ir tout ce qu'il avait pu donner.
-- .,.,,,, ,v,7 Or c'est cela qui importe, et null
" M. Me llhenny Pleins-Pou ment sa ptisonne
contracter l'emprunt aux | Lors donc que le Livre bien ne d
lms au mieux des intrts que ce qu'il dit, il en impose au
'pys; et lorsqu.-, au surplus, de
geus intelligents gobent les combi
maisons exposes dans le Livre bleu,
nous sommes obligs de rester pei
plexe, ne pouvant pas qualifier.
les dettesextreu-
rlii en trancs j millions
Placer iatrts les fonds du
porter dans le Pays de =
* de race.
excution de cette dcision
des finances, par un*
date du 8 octobre
ti
1919
su,
T
nue l'Allemagne qui nous a reconnu
de jure, tandis que l'Italie a mme
refus de reconnatre les dlgus so
viets a Xom , les seuls r;pisentant.
lgaux de la Iiussie qui s y wou
vaient.
A la Hv, Mr Livitnoil croit que
la premire e< la plus importante
question 1 discuter sera celle des cr4
Jus que les banquiers poutont ac-
corder i la Kussie. 11 n'y a pas lieu,
a-t-il a|out, de s'inquiter de* garan
lies, U Kussie en a plus qu'il n'en
faut et pan: n'importe quelle son
ne.
A Gnes, LloyJ George, comme
orte paroles avait consenti rduire
es dettes de g letre de la Kussie et
Ira Russes en change des crdits co 1
entaient retirer leurs rclamations
contre les puissances
La France, affirme Livi nofl, s'est
ellorce de u LONDRES 17 Bien que itnt ta
milieux officiels on dclare que la vi
ite de Mr Poiocar n'a autant que
>'on sache aucune porte politique,
on croit qu'il aura des dise issions
importantes p.ndant les trois ou q
ire jours qu'il restera ici a -ec \4r
Lloyd George. Mr Pomcar sra in-
cit d'honneur un djeuner orlert
undi par Mr Lloyi Gior^e i sa r-
sidence ofifHa d; DoArun* sVrtet
M assistera aussi aux ttes britanoi
iitt *n soiven'r d; la dtease d'
Vrdun.
Verdun est la fi''eule de Lo.idrta,
D'aprs le programme trac pour a>
1er i la restauration des villes devis
tes de Fiance penlant la guerre, les
ttes actuelles ont eu heu en eicu-
ion de ce programme. On disait of-,la coafrence de la Haye tout co n n*
ficieusemeut aujoard'hui qu'un des'c,le essav dc rompre ou d'ajour
onncipaux sujets de la d scussion en Der u confrence de Gnes, mus
tre MM. Lloyd George et Poiocar saos ua doute Lloyd George a
>erait la question de Proche Orient }out Jj ea SP0 pouvoir pour conci
et quil tait a peu prs certain que er^Toat le ct de la question a
l s'questioos de la confrence de la eie sincirement de travailler pour U
Haye et des rparations allemandes pan-La politique d'un accori colle
en prsence des dcision r:entes de t,f *Tec Russie tait toutefois :*
la confrence des banquiers relative trmemeit difficile a obttoir. u pj,
* l'emprunt allemand projet seraient "l* u, ^"Q tfretagai aurait
galement agites. | march ds 1 avant sans la France et
avec les auttes Dations dsireuse,
d'entretenir des relations avec la Kus
ie et de taire des a:co.ds spars- La
Kussie conclut Livitnod devient plus
orte tous les jours et va la Hiye
-n biea meilleure posture qu'elle
n'est u'jj a uiaes.
PEKIN Le gural Chen Chinig
M rg ancien gouverneur civil de la
province de Kouaag l'oung dont les
troupes ont saisi Canton vendreit
Jernier a annonc aujourd'hui que le
gouvernement de Canton ou Chine
du Sud avait cess d exister et que d
ormais Canton serait avec le nord
et reconnatrait le vieux parlement
Pi'/ iemi%lq&$
arien
PARIS IS Li preniar piqie-
nique arien qu'oo ait jamais vu au-
ra tiau dutiiui. franta cin \ aro-
planes ayant (aura bords les plus
tatueux pilota< de France. Lea o;n
do:iuire* par ses et prsents de l'a
hioiiboci |iih et leurs feunea parti
rpublicain. Les dpches de Canton rjnt ou: n roi trente jj enati
* Hhenny partit, et. le S jin
laisait savoir lui-mme
'ement hatien nue les
'S. Navy
News
N Ssai fil
J?,OTY-On rapporte que
bjllei, y compris leur chef,
es dans un conflit avec les
gouvernement a Tepulte
J On prtend que le chef
Iles tait un des plus pro
*gfp de Diszi
**D Le snateur Rand
Unisiane, a dclar, dans
'cours prononc ici, que
r* divorces ne s'arrte pas,
raXruioerle P>y-Il dclare
lie tient auionrd'hui la
Ua
tonde
point que la statistique a enregistr
pour l'anne dernire 112,016 eu
MOSCOU Le bulletin de saute
du docteur allemand qui soigne L
nine dit que le chef des Soviets va
beaucoup mieux et qu'il a quitt U
lit, mais il supporte avec impatience
le rgime .d'inactivit prescrit par le.*
mdecins.
PARISLe Premier Poiocar a d
cid de presser le Parlement pour la
ratification immdiate des traits n
gocis Washington, sans aucune
sorte de rserve.
WASHINGTON |. Morton Ho
well, de l'Ohio, vient dtre 00mm<
par le pisident au poste de ministre
des Etats-Unis. U inaugure doue le
poste.______
HSV P0Br ,c d,TOfce el *'
*c 'est
Volet
A vendre
maan-Aigerkal
Tle*
la maiaon L. Prtelz
des futillts de
drelopp un tel tcMou anglais;.
dcrivent la dbcle du gouverne
ment du Sud comsse comp'te, le
troupes du Sud ont t crases et
l'ancien prsident de Canton lui m
me est en fuite.
LUNHRE3Une dpiche deHong
Koag au Loodon Ti ns date de
jeudi annonce que l'inquitude re-
giie Canton par suite d'uu discours
de Sun Yat Tchen aux journalistes.
Le Dr Sun a dnonc son aociei
commandant en chef Cien Cbiun^
vien et a demand aux journaux d'
vertir les troupes de Chen qcitt-r
Canton dans dix jours parcej,ue au-
trement les canons de a> centim-
tres et les obus 1 gaz touques pour-
raient bieu exterminer leurs 60 01-
taillons en ) heures.
iliiiiiig le la Russie
MOSCOU Misime Livitnoft. ai
j )int au connais aire des art aire
trangres a dclar aux corraspon
dants de la presse trangre que l'at
titude de la Kussie la confrence
de la Haye sera en gnral h mme
que celle aiopte i Gltts. Il a aussi
expliqu ie retus des soviets de rati
fier l'accord comm:>ciai russo-italien
Le pacte avec l'Italie, ai il dit, dou
nerait ce pays plus de privilgia
des aiodro nm de VilIflOOeo, AyJ
Usy les Mon.i'iji et Je* l'orrai
sis le Nable paur aller atternr
l'ilieras, coat kiij o o uera ser*i un dajaaner appjrt
par lea aro>liua Le capitaine Kec Fonck ayant
en bord comme puasajer Arffac,
oua secrtaire d'tat de l'aviation'
1 adjudant Jean Gtais a-n;!,.^,
eur Klaodin ^t moi Fiai lia a: h
ou* lieutenant Nuages ter transp)
tant la comte de la Vaulx feront p
ii do groupe. Les autres nviatair*
iui pirticiperoot ai vovtza oui,
leutenaot IlosBoutrot et le capituna
sadi i.^jnte-
l)1 llleiitagne des
rparations
f A lis in Ls oouiti leugmi
lies p irtira 0 ; i ne p > ir tferlii 0 > ir
organiser lea recettes et let dpenoi
de l'vilema^ m et Hier les question*
relatives U faite deu capitaux et
axas ner loi uta.istii.ues, ainsi que
l'a prisent la son miaioa das raot
ratio.-.i. Le cowita restera pD^abl?
ionr doux sa mine* Berlin. A
Bugu-ie Mauclru de Frauce eat or)
sient du comt qu ut ojaoo^
deu chefs di servets lioanciars 11
toutes les dlgatioas atliess la
eomstisaion a> rparatioas.
. Le Q-ouvama nant franais a fait
eoantitre que l'accord cjo:sruu
In livraison dnu rdpnrntionu en ontu
re qui vient d'trt ruUl pur la eem
mission dot rparations ne serait
pta ntiliu ptr lu Franco. La Franta
sa conformerait i In convention de
Wieibadto lgrement modilde dnan
sn torce tt qai attend In ratification
du parlement.
Les Cours
PARIS 19 Sterling $i%s*>S
Dolltr 11,7e
Ce fut un vritable charme dtpuia
le commencement jusqu' la %%,
Tout a'dst pass au milieu de l'ordre
l) plus parfait ot d'un uaditorre
nombreux et diating'i- On re nar
quait dea diplomate*,des relie eux t
religieuses, Mme Homo, *. Q3 H.
duaaell. le reprsentant du Paptex
une foule d'autres personnage*; eut
que grand tablisse nant tcolain
^tait rapriiat la rate pic uui d
lgation.
Nous nvont entead 1 d 1 la b > in >
musique La fanfare du Ly^aituc
det progri nous Uscoile?:* duac
tiou du maestro/o iapttats.
r Agsl, ministre a fVai :*, a f ,r.
uia ohm alljj-itioa d'ojajiijra. (t
a reioifcia l'ailUoae, li; n'irit-
cm. M lie U Cidraait tt l'ai i-
tau 30.
La oondraoea de Mr \. Fatius fit
onuante. 1 a tout du- ]n style tihgut du graol on net la
la natare humilie, v itn a-t-il t
souvent applaudi
ftUlle u. GnrsqoU, untriih-
tressaote jeune tille d< ooioa
vingt ans, a rttfto dais nn
beau diaeoura Isa 80l?iieir4 du
ai:lede Lotit XIV tt la*prjt.'tun
qut celui-ci a accord au lattrea.
sus scitocsi et six arts. C'tiil
charmant. Elit a'rec;i nat ujiai.n
ia lauriers.
Malle Agel tt Heureinx 0 u Bjtio
interprti l'impronptu tar H olit-a.
Diction port, gtttts dlicat* et 'oblts.
Les lves dt Stt Rosj dt Lia
tu jours bian prpariez, ont jet.
elles aaaiL une utile nott gtia ur
oatte inoutliaule rtiua, parita.t
chants et laurt jeu-
Nos co.npli aata ai coaitstai
itu dt l'Alliance Franc tisj poar tes
louvtsux tuccs.
U S! ifflll
Populaire at \ pirm ^ toutes Its
bonnes. \91 lots guisnta, dont l
lot de " n dollars tt 2 4a 10) dalla-s
Le B lit entier de contins : On
dollar.
Le ao 1011 : Viagt ceiti nts or ou
un goirle.
El venta Port uu Prioct dtat Ito
musons snivaotes.
Att Armtt de Parts
Comptoir Frau .-sii
'-liminaire Collegt
Mme Ktgint Montrositr
Mma Outit Viird
Vincent G. Ma.Mo il
Pharmacie Bnritot
Petit Maisoa
Mme d'Knntry Dfoia
Htel; dt,Frtnct
" Htel BtUtvuit
Pbarssaot 'Gustave
Prtotx votre billot dot rnaratanitt
Tirage prampt et liocra
PsjacaoQt imdiat det lui%


LE MATIN
Isitt ilmes
*Sromgar
*9m sbis i ^'Q
LA HAYE La* lgue belles Ml t con-
mod Bruxelles aujaur4nui pu Mr Jaspar q i
dsne'discnier avec eux la situation nralt par-
t culirement en prsence dp l'entrevue 4e MM
Llny4 GeorRC, Poincar
HbLFAST Le^car4mal Lofue, primat d |r
lande ei le coad|ureur-arclieva,ue Ooonel om
de nouveau t arrts par les membres 4e la pu
Km 4e l'Ulster hier sair. Leur automobile a tu
antel prs 4e Newrv par une patrouille de po
lice spciale. I*s constates onr oblig 4escen-
it et unique ceux-ci tuaauM 4onne leurs nom-
on visita leurs ba^a^es et nn examina avec t.a.J
>oia les pap ers qu ils contenaient aprs
leur Mnail de continuer leur voyage,
miii&T lois que le card.nal Loguc I
par les conMaales
LONBULS La campagne de crime, incer
4ies est 4eNenue si alarmante* Bellast que lorv
ne le parlement d'Ulster^se rasscmb.era mar.l
roebam le gouvernement du noi4 prsenter i
Mas Joute un pr.iet e loi par lequel U pe.n
de m.rt sera impose a toutes les personnes re
ronnues coupables 4'avoir mis le leu On attribue
ces.incendies.un complot lorm 4ans le bu
aetouller la vie industrielle de Beliast en 4tru>
MM les iru.son 4'araires et manuiactures.
UL'BLIN On ne pense pas recevttr ]
tul
su4
le .
mettent 4e pr4
,ntre les partis 4e Collins et de \ alc.a qui s taient
entendus sur un certain choix de can4i4an ; .e;
^publicains subiron: des pertes
l'eliles Nouvelles
quoi o
C-est \i
t arrt
Ut'BLIN On ne pense pas recevnir le re
Itat complet 4es lections ^lmentaires dans le
,4 dt l'Irlande avaat jeudi soir, bn ai tendant
j quelque indication, qi-'on a |>u recueillir p(i
ettent 4e pr4ire que magie le pacte conclu
Rhumes, Toux,
Bronchites, Laryngites,
et autres affections des organes respiratoires, indiquent
un affaiblissement de l'organisme.
L'EMULSION SCOTT
corps et
prise avec persvrance aprs
augmente la force de rsistence
les repas,
contre les
fortifie le
maladies.
sssgraggaaag'ssgEaEjre^^
Usine fElans
Pon-au-Prittl
L'Usina o'ate de Port ut
pfortne ftp* client ior |,^J
insqa' Sea Sida Inn qta i?,
ri livraison de ojUe *' *'
inaugur dernirement ||J?
tion, n'avsnt paa donn |,
psper.cessera partir dit,
prochain. '
Nanmoioa.si d'aotreie.
criveot m nombre (,
rouvrir laa frai a qu'ilsiiang.
ara immdiatement rtibj
ion ao rriace. \%%\
...
d'a
Fort-air Prince
_ *ainttrai>e Petit* Chouloute est la conani-
anta .ie Chariot Dail. Sans le camentemea:
c la lemme , Charles Pierre et l-.phies Oba
. partagrent ensemble >* pente.. Le mbuna
condamne les deu coaairres gaiaats a l amead
et la prison
. rjui le croirait ?... Dans un choc entre uni
autnmaaile et une bournque c'est l'auto qui e-
ictirae. Ht Altied Vieux, propritaire 4e la va.
mre tait con4amner la bourrique a l'amende
Pemaod uc*>..e dae plainte en
4e coniiiance cantre Marc Staca, cliautleur
to.- Au Parquet
Cas a.iuf. sont tncorngioles .'.. Lepens*'
le tribunal les met en libert elles avaient ai.
les acnu.es 4'uae seene pnblique au Fort Saint
Clair : Sara Louis, ArwpoiC Michel et Ros>
Mois i, i
Hestei 4nnc trarquilles aaes4eraotselles...
\ 'a tue des Casernes Regina Lalaatant et Ida-
Sftt Joseph, assites i-. Anna Cassus cpoutaii
>ent les habitants 4u quartier par leurs .cris tt
leuis querelle. Amende
SyWia Charles Laroche protere des wiurt
contre le cnel 4e la l'nlice. Le juge de paix Tac
,",_LJnur4aia Vatebard et Dieudonti fhiliste-
nooe sont d'accord pour une chiaougne. Jonr
daiu donne sa gourde mais est assailli brtisque-
par des complices de Uicudoane. Le tribunal
.quitte les preteaus
Pierritui Jn Itaptiste et Julien Arlets son'
condamns s ; mois de prison potli avo r enle
v uae valeur de a | gaur4es 4es ericts de Mm.
Jn Georges, 4e l eut-tia.ive
Jean Lambert et Michel Meinn ont querelle
S la ruelle Tiquant. Le premier brandit an rasotr
et r seit aec Au parquet
On homme battu par une lemme, Tel en
le cas d Alexis Alexandre qui tecon une magni
que rosse de Madame Alexandre
Parisiana
Dsraira Derotre reprsentation
DE
La Fille des Dieux
Teprell grande l^aode hroiqn*
du Cinma en Cactei.avec
Aonette Kellermaan
Entr : g. 1 W
DIMKCrll
Unecruvre sensationnelle du Cin vn
LA LUXURE
Un subside d P allian-
ce Franawe au Comit
~L'Alliaee* de Paria eosonrage
un les comits d'action de i'tran
jfir gai rpondant s buta.
Gtce ansai aux recosnraaridtin',B
de Mr Age) il ftoBt d'fnvoverenj
C9rc cetie ann*p q tatre reille frence
a < 'ex-iii 6 hiiuen * l-Alhince fran-
aise
C 'et une prelsaee eiare] ten'^-s icsorde ses tvree hu-
manitaires.
i>os nt-tntR n^CMs'eux H#a ci-
Ira pnma'res aaro >t buflcier de
Ces munilkenee*.
B IIG G Y S
Eu vent* chez
L. Prlimann-A&GElinoi
Rue du Quai.
Antoine M. Talami
l)a la n>'n" des Sept pchs Capitau)
d'Eugne Sue avec
Fraueesca Bertini
L'Etoile ingalable du Cinmn
Excellente rafle
Mesures injustes
nViraanche aprs midi nous aons pu voir
Ption-Ville que de> endarmes arrtaient et ci
duisaient au Bureau de la Gendarmerie toutes les
campagnardes venant des rgions d Kenskor et
4e Psncy pour touiller leurs paniers ot saisir
trma de lorce certains da leurs praduits
Nous ne pensioas pas qu'il y ait une srieuse
raison pour taire de telles perquisitions
Nous sommes certaia; cependant ou'ea signalant
ce petit dsordre au Gftxral Mac tougal qu il v
naeitra fia
I
D'aprs les renseignements pris ce matin la 4c
nire sessioa crinstnelle de cette anne aura lie i
a-n< la deuxime quiniam: de Juillet les dossier
4et diiirentcs allai es sont prts et cette sessioi
prosaet d'tre trs intressante
Varits
CE SOIR
Le Cits de
Honte Cristo
2e poque -
nj
Mfrcredi
Les Trois Mousque-
taires
9c Chapitre
Musique : S Peters
Entre a Gourdes
Maurice Etienne Fil
Angle des Raes du Msgisin de
l'Etat et deSjFrcnts Forts
Msrcbaodisoa Fraouss
Xnuvr.aux ftotaire
Les ezameBB des poslalents a>
otsrisl ont pris fin mercredi* aj
ocal de Parquet du Tribunal de pr<
liera instance- Le Jury compo
t comme on le sait de Mr Rigal.
H'ranoia ftioise, Dieudone t liari
Lothaire Jeaneot, Massae et Soray
dcid l'admiasion de MM Maar
o Hogarth et Nemoara Telbomme
(iitinn Notaires
Compliments aux nouveaux mai
1res
Dans la minist
res
Mr Pierre Anselme, comp'sbli
jayeur au Dpartement dee Fiaai
es et du Commerce remplace M
\ug, l.o*i eu cette mme qualit aa
Dpartement de I Agriculture.
Mr Aug l^osq remplace MrAnael
me au Dopait tuent des Finances.
Confrence sur
Tousaint Louvr*
ture.
Dimanche proeliain, Il jasin l(l
Heures du naatin an lyce Ption>
aura lieu l> Confrence dti Duracin
Vaval sor Touasaint Louverture.
C'eat I oceaa'oa de la prochaine
inauguration du buste lev par
souscription pabliqua au Premier
las Noira que Mr Vaval fora cett
t nirence au eoora de laquelle il
nalysera le genre politiquo de Los
vrrtare.
Un d>*a membres du Comit d'erec
tion aiiiaera le confrencier.
Punt dt critr pour son inlrtv>inl' CVetiUUun service permawilkii
Pttrons* Revue et Gravures dt la Piclorit) Revieu C$
t Let patrons scienttfiqueinents priparis permettent aux amtteurs Jti
perfection dis prj'esstonnelles et procurent aux Profrsonmlles liult _
tour dt main des coupes actuelles. Leur -vnphct en permet l'unie d pj]
tt leur prix de as, d 40 cents Or eil lu portit dt toutu les boursa,
lier Bprs-midi 1- police a mi. la ^oust recev"s :\a]M >0Uf <*? remtrctmmts dt personnes ,/ui
main sur 1*0 nommes M.rae.a Folin, "'j ^dereaux dt etuNrepour l* satisfaction immenseqwelltsftnm
Brnice Germait., Tbiee Pierre, 'rr'r,vnrs de la fwijfl R^lew
C-tiM* Dair, KeieaaiBti Ororges, r t'e^ donc voir c { TAL*.M \S le stock complet dis patrons
Alphonse Fhilppc e- Dleodone sortes, de tous numros pw Dames Fillettes, Garonnets.
)eoo, derr re l qaanier do la Ma Lu gravurt%- ronouv ttes chaque mn$, voua fmrmttmi lu
ie.eiLe Ils ont t arrts soua di- let plue rrcentn de la mode
vers chefs d'acejfstiou : Vagabon Duneptarrs faites trois eoups : Y n-r choisir, de no rayan,
1ag>. m 1er inavouable, mots oba vous convient ; nos gravures suppler ou la moi; et le Patron
enea I endroit des g*na de bien 'harmonie de l'Economie, la Distinction, ot la Perfection.
qai paaseut par ces taoar'iere.
Lear condamnation a t pronon
ztm r ma in par le tiibunal de sua
pis polies.
Le cimf licre
On noua nne de aienaler l'tat d
storable du cimetirp. Avec les
oluits de eso jo ira derniers les sen
laa s-or.t couva'tn de halliers et
d^vooua imprirahla.
Une quipe serait nces.Kiir.
Lehn & Fink, nc
suPniORiT*:
Fonde en 1876
BAS PRIX
PROMPTITl
vis matrimonial
La Dims Fllicit4 Dnaher dc'i""
m nablic qu'elle n'est 1 Isa re*p >'<
4ables Hea ctes de aon poux la
lioer Albert Darai^nac da qui Ol'e
l'est spare depui* plua d une' an
le pour inconduite no o re n
'tardant qu'une aetioo en divorce
lai sot in'ert'.
Po t an frises le 19 juin 1912
D. e Flicita DUCHKR
Parisiana
Samedi 2'4 Juin
Evnements
Tous Dreduila chimiques, pharmaceutiques et autres u
dables dans une pharmacio.
tPli:i;s : Poivre. Gauielle, Girolle, xnis tsile.Muisii.f
SUCRE RAFFIN
SPECIALITES ; /Marqne prive/ Lysol dinfariae',Psrfai
pour Inrlver, Rv Rom. CtncoU1 en noadro, Hui'o de fsil
Emnin-oi. o11 cream, Extraits pou-- f re easencea t eae el
de Qninine, Pendre con''e lea insctpa Solution noir roBSsrvatl
frpjs Lait de Magnaie, Poudre snannrs pour U toil't's i
S>s*DCS de f'onrs E d Olive ponr la eblf, Brosaee d*na. Pepnermin, Halle sesrj
ies mons'iqrei et entre inaectea, tVg<)lol : Huila contre eetl
ronbloe d* in'eaina chrociqaes Tn*. Cire pour les paressU'
quen, EHtiri. Epies. Sirepe diver. ['-\ntares diverses, fiai.ih,l
Dfmsndrzle retalogoa dsa spointire.
C-rfint voe commandes LEHN & FINK, In?; vous smn
satif faits
Tntsa le bonnes pharmacies da pays s'epprovisionsestils
fc FINK, lue
Lon R. Ihb
Ageiat esetooff pwr
i i l
Avis
3 Tableasx
Entre
de l'aollox Paal
2 goordee
Fn consqaence des stipolstions
coi.tenuee dani le hsil intervenu
entre Mr Louia Sauveur Fsubert, to
eut de U renie Hecbet, interdite, et
Mr Looia Ethesrt st ulatit S.i car
t eaux de terre dpendant e I babi
talion Jarueau, pour non paiement
dee redevances, le dit bail,
rsili-
es IV jain 1932
i B W r'RANCrt
Avo:ut de Louis Sau/eur Faubert
H1 U'io HalehrucHt?
ATOCAT i
la'otass ses climats e,u'il s traast*
proviieiiesseat ton Casinst su
Ne asa de la Rao Dat sHvtoochss.
Csbiost de Me (SeorfesS/lvaia-
'nia ass ni ! .#>
Journaux de Paris
\iennent d'arriver Numroi
demeure'(/u W au 23 Mai.
L* venu la Librairie
du Matin
COLCATE'S
RIBBON DENTAL CREAW
Donnez a votre
dentition U,
blancheur dei
perles avec
dentifrice
COLGATE
Repasses vos theveux
S'sdreeser Urne Rois*naiAro,
Bue ao Ijoo tel si s Mq ^#1
Auto Duick
Ks trs koo tat veadrs. Cosdi
ttooa ssodar4^a.
sTddresaer y ose d* Icspj
raskO
, lue Au^cai::*


r
II HAT'!*
F
The Royal Mail Steam
Packet Company
U Si? *war venant^ de Kingston
jiiiie jacmel le 12 Juin courant, pou
1*1 Cage*, Jrmi& Port-au-Prince.
Il estattendu ici le 18 du courant|#
^partira le mme jour, chargeant
pur L'Europe via Pelit-Godv et laaLS*
prts du Nord.
Ptrt aa Priace, le 9 Juin 1922
Roberts DuLton & Co
y*j6ral Agent*
Anton Kneer
le Garage K.ner ;avi>e le 'pnh'ie
la'l, ecllicit <*e la comptant >oiaoitri 'a p^rooici.-n d'inets''*"
\ la grand'Ran an \'o 1*239, i re~
voir de 500 gelP na d ,rs lin* <
une pompai
rort an prince, le lDja-n I0.J
M\
A venaVi suery granul b
irchi.
AnUn[^pt Vvt flteK
Rue du Cent**
Avis
.*
u
Pharmacie W. BUCH
Place de la Paix
Vieor de recevoir par les deraiera vapeura on grand assortiment de
Meiali'i frantifff, dai prodaits chimiques it J i droguas de toute
Il i eor sll'rasnds. mA'icaina t franais
box rsinra'ts da Virhy. de V s lanx prrpafiv.s Carahuna et Hsaiadyjanos
loila de foie de rao ne oo prix excep tonnai
Curana * viaode Lirb'g t Jui de fienda pour les ma'adea
Openif IieVeMee, hniiennocTiimn d riinrtjqnea
Ni'ai et Saeeaarure d- Rhonrel Ucoratituant dea n -"vaui cellulaire*
PiielPh rerrnrodyie Iftriu-stie "m^liaue ferroae ise
No Anyeodyle. neisaant miMiflratanr de la ootriti .-
Inm^m*. de Vi-.eine, irait, ment ateifleae complet dee i/feclicrr
fslasa.ec,
Jodo>ii Acte. Jorie romil uDtonis attirail.b s
nspsel C 'ediira* d io^nre le <*o*asi m
Globale* ft biod, S^ciflque eontre l'Asthme
Pilnirt Gai->i-, Uypi t.asioa, > t noseiroae.
l'ian s-l I- oli uuieeant dea i ortlejnea.
l'mair-n* lommH Farine Goldearn pour lee Bbs Poiree lt*f
int, a a -t, Col iere de dentitf n. Ros Pour las ui'.dlvea: Sa'arprnratre BaltlM, 11o.srmon*roi,Fses aie* an
Jnw lait, et divan autre* articles.
Pear caase de dpart rs ou
de comnatrca entre en liqiidatto
sera dfinitive mat alose le fif .
let prochain.
Poit aa Prince, le it Wa tes
O. A. LOND
Dril blanc anglais
la vente : Car* Alphonse M AYME
li Rue Boane.Poi.
Auto
A l-tm r-' a
contes en \ille
an dn pe>- '
>pts4'I ru or m
S' uieei au< bi
Clyde Stearaship O
Foreign Services
le S/S *Baracoa*a laiss New*Y.
four Cap Hatien et Port au Prine.
Il arrivera au Cap le 28 ei, *n
Port ( u Priwe le 23. Il pirlira le
mme jour pour K(ng$t*n et le* port
de la (olombie
Port au Prince U 17 Juin 1922
S F. Cl EHENTS, ag*Dt (f^nf'l
Nosi
me
L'S rl'n-p'iTB pi t """ifit*1- n'-
que ' ilain er 'olun bia partira d*
a No iv. I e Orlans le 10 juin et i
ra a .ivi pt.r le et -r * ni" mi e
'ameii t i" ntrae port pour Po"t au
Prince le 7 1 ni L>ana l'intiet d
cbvgnora no avom rtabli un p<-i
iae do quiaz^ine et aollieitone a
rieuaerr.ent lex-r f dea Etata Uni*
Tia la nouvelle Orlana par noire
I pnp. Lm fbargea g s i i en oitn
aviga q-ip rortvp-Q rw rOTn ach'mrpea .fa Nouvelle Orlana
parchemin de fer jouissent dan
taux OCJtf'lt cowsiekcixlf. DHAITI
Ag^nta 1e la N w Or'* ni So i h
A'i.er can *\-> < o
contre
CONSTIPATION
prenez les
COMPRIMS
SUISSES
de DELORT, Pharmacien,
110, Hua Bint-A.ntoin
C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS
Four les pas vacances
Occasions exceptionnelles
AU
Comptoir Franco*Raitien
?olle fraraia de toutes coulcnri l'aune Gourdes "2,81
J*! t rave soie 3
Voile faniaiaie 8
Fleure te 3
ejuEdrille tram
aj'aeaine I
Toile V*chy extra aolide ponr ei fa -ta 3
snsouka de toute* cocleori *)
Zpbyra frar aia ray! S0
Percalea frarahe imprimes I
fgaadya d tontes couleura jualitextra 4 80
Crapon a barrt }
*HU* bhnas 4
Crpe de o> Mariette H
"' cri tallire
Soaliere darrea H
Peiidaot It nsoii de Juin aeulament.
PORT-AU-PRINOB
Alx.PETRU8; PMm.cn ALBRT1WI
r Pharmacia du D' Jjtln VlARU ,
ut tout Ja bonne* PftarmaoM.
nr
j
wtS POSTE POUR COLLECTIONS -
achte
les Timbres d'Hati p$* quantit. .Me mettre chantillons avec p.ix par 100 et par i.Oul'
^O):):^ c VV.PION. Il nie Drouot Paris
iiaaBaa*MHPa^^
i
MeAug.A.Hraux
Avocat
tntrm* ses cHmt Qu'il a tram
1re ron cabinet la Rue du centr
Ao \7\ en face du Cble sous m%
rin,
1 GoMullations de Ma iO/Wr#*.
matin et de a 5 aprs midi
\ A vin
rompaejni dea Cks-min do
Fer dt la Flaina du Cul deSao
H est TO-i 1 I connais-a-c f blic qu'aux term de l'artir'e 17 d'S
: ta'us de U l om-ugn e ri vu s>h-
itucr temrora't d'- Vi<-i-eur< C Fd
gar Ellio't et T S B ;g c Kr i
t ent ci V o P-idM dn Tots-i
e'Adminis'ta"on, Mi Tli.Psif', ncm
bre du dit (ontril. a ' dsign
ppur Brovifrrrm'nt 's remplseer.
Poil Pr.nce. le 10 Juin 792s
Ui ba&s an Loi ban tat, mis
neuf Prix rduit.
dresser an Ne 1368 Hue Am-
ricain'*,

La Maison H. Silvera
Annonce ses nombeux client* qu'elle
v eut de recevoir par le* derniers
tdteaux le* article suivant*,dn toute
supriorit et meilleur ma"chj J
que partout ailUurs*
Casimir aogbis nouveauts,
Diagooal noir suprieur.
Alpaga liai, liste Une pur fil pour ckemises.
Colon draps anglais 'J|4,
Co'on draps aniru^in N|4.
Voile blanc carreaux St barref*.
Voile uni bUnc ut couleur-
Organdi couleur
tferge noir et bhu maria pourjupts,
Da aise blanc e* co leur rour nappe
Toile matelas sup.
Toi e draps pur l I(jj4.
Madras suprieur pour cbtm set
rpe anglais,
Tulle pour voile et pou. moutuQlgjr#i
B.ndi brodes suisse de i niss les qu dites par bette.
Molleto is couleur sup. et int.
jdollelons bl mes suprieur.
I) .ck blanc Kaki blanc
blanc anglais Urill coloa blaneaig $jp
Salin ch ne pour tailleurs
Kaki jaune Hiig exlia quilit*.
Percale blanc ext>a su j.
Calicol Ai f m;ll*,
Cdi -ot pour j-ipoaa Piqu blanc anp.
Luatrine barres pour taillaura
Crpon co'ileor fleur ang.
Dsail noir aap. Tuaaor pour japei.
'toaior no*r aii miae et pour r.'ber,
Voile brod coul.
Titinettn blanche et couleur fleara;
Soynox blanc "t eooleur suprieur.
NansooK buiate coul. u
Servi.-u. a de toii ta blancheet eoarear.
I: etallei pe i*e eenr hoosraaa aap.j
Bmtalien ponr eafanta aap.
Iediaa bea caal poor piiaaaaa & ebemiss,
Picjn aoalear barres poar chemisa hommes Js rabaa t etv
Venu* voir avant d'aller ailleur* ir
vou* irei satisfait*.
sVi'QB
Halian American
Sugar Company
Esi Haytian *merican Sugmr Cm
avise 1*9 nubile que devais [ isr juin
courant OAge f*e de vent? d** Sucre
Blanc est confie exclusivement llr
fien Tmcrde AUGUSTE
Von au Prioee, 9 juin 1922



LfiMATl*
c.me TEINDELYS
donne un teint de lys
TJC -- > *
Lr Cttm THnCttffi, dooc: parfum*.
tontrif !* fraTfrnr rf. '. ,',w;;,, embtl'.U. r//act Ut nets
Elle
tient la pondre
Assure une
carnation exquis*
U Cria* TEINDELYS. Rik
nctueuse. neutre, est incapablt
d'offenser en rien la feau, qu'efle
a'Inurn, assouplit et blanchit sans I..
hibririer l'exccs ou jamais ta faire
luire Parfume aux extraits le
Heurs, la Crme TEINDELYS est
le type le plus parfait de la crime
de toilette ; son malei vite h?
hle, les taches it rousseur e: les
irritations Une 4a poussire
ARYS
3, Rue de la Paix, 3
PARIS
Ma,
Toutes Parfumeries c' G-and. Mr mm
H1LLAN1 & HOUET, Agents gnraux~VJ2D, lie .1 Vquia ,e Nui ~
=*% ^^^-M^'-i-^3^

Bire la pression
20 Grand Htel de France
gut par sa situation unique au w Ire des affaires se recommande
plus que iamait u public tt s<'$ nombreux et distingus Llients
pouna LUISJ SE soigne c" tout I : confortable ncessaire aux \cya
feuri de t.nmmerce ti patticuliiretnnt aux commerfanls de passage
Vort-jn-Prince.
L'Htel dbiie par yalloa et par barriques
des Vins da borde.ux Houye et tf.auc
Ces Xtns vt#i nmi directement dr 111 FIS! C et sont garantis pur
tus de raisins, nous pouvons le prouver par des CBRTlKl'JiT^ que
nous tenons la disposition des Clients.
CfaKWNPM et Vins Mousseux1 nrix modrs
Conserves alimentaires francisas, premier hoix*
'
Uenlion
Informes voas toMjours ayanl
ie faire vo* acha's des pnx des
pales | lldckooll ) noire*, jaunes.
ronges et blan-hes a.Marque Co
Ion bua et ans* j dil Cirage noir
Coluinbus). /Voue recommandons
la su dite marque ccmmetarit la
iLcilleuie, la plus avsnitgeuse
ment connue aux Iva s Uiis tant
poui sa supeni ic.tru lque que
pour l'ext * nu ni' Uni de ses
prix, allez voi .* 1
Trop faible
poar travailler
La vie couvante des (femmes n'est souvent
qu'un travail incessant. Combien plus ardue
est la tche quand des malaises Particuliers
leur sexe rendent chaque mouvement pnible.
Le systme nerveux est drang et la via est loin
dotre gaie. Les femmes qui te trouvent dans
cette situation devraient profiter de l'expia iense
de celle qui nous a envoy cette lettre:
Lise* Ce Quo Cette fedb Tlt
KantaniHo, Oriente. Cal a." J'tais enlmfrue it souf-
frais lors de mes rgle:. <. douleurs no foraii ntwvent
rester au lit Les douleurs, toujours dans le b.is -entre,
taient quelquefois sigus.qudquefois sourdes et je \ Tis-
sais souvent, j'al souffert d? re malaise pendant quatre and
avant de faire connaissance par l'entremise d';:;-, fascicule
do votre Composition Vgtale do L/dia E. Pinhl.am. fa
l'ai prUe avec complte satisfaction et je rr.e fais un plaisir
de la recommander a toutes mes amies qui Couffrent do
mme malaise." Bits, Marina Milan, Ciile lie Caiidad,
4, Ifantanillo, Oriente, Cuba.
Le fniiin. SOOflfaaseS nr devrairnt p:* faire d'eisals
mal iloUeni Insister pour 1
CWpcsiiion \fegota3
IL de Lyai& L. rmidham
?
w
I*
a.
c

S.

r
Pharmacie Centrale
PrOtftltVe ^ toute, fimithtw Eicution pronwte et lesioignl^s
Y^mdtwmmntm 8jctatitiipou/ \outes maladie*.
t..... I I '*
Lue bonne aubaine
1
Pour les Gentlemen
Les suiateorfl de linges fios 'i disiin^u^s ^ont Hviti qu' partir de
cette ut tiiiui.e. AuiOine M TA LAMAS leur off 0 are oicaaiou exception*
lie de rafrachir a peu de traie leur Kdrde-abp.
Qu'ils i.e niBi.qimi.t pas de v- nu voir :
Lee aupeibse chemise a mille plis, marque ABBOW, de vritablee
ea Lee coi.foilebies pyj-unas Vaisiiy, les dispetieateurs de co.fjit ioliroe
encra mois de cbaleui excessive.
Lee fanx-colt Ide et Arrcw, de styles uoi\e sels, empess et mous
potir tout a les occasions.
Lia ccnbioaiions B-V-D. qui doi.neut de l'allure et de l'siai:ce la
dmarche.
Lee Cliope d l .demilorgneu iuspi rciab'es ro cette laisou.
Allons, Me-rieun. du chic 1
L ht bit ee lait paa touiours le moine, u.air-j' aide souve t le diatin-
srcer. p
VTTENTION
VisilezIeNo 1727 II
Rue Courbe,v"* y trouve J
Calicols suprie ra et ordinaires, Perca'e fi ie, narrouks blifej
couleurs. Colon d.ap, L)a'i1as pour naops "blanc ei coulu^
toiles i malelas, Tapis cir pour lable, Zphirs pour chwise
pour robf?, Gin^hams, Indiennes, checks. t>rll*- blanc et cou'K
Khakis blanc et cou leur". Voiles aniaisie eu blanc et couleurf-de,
I gourde I aune, IWors pour robes et chemises. Demi dfuil
suprieur, ^imll , crp'de chine.Kolienne, iJasin nique et lanl
crpons, c pes pour deuil, t ulle pour voiles. Alousselioa M
U gandis.Faux cols chemin se' ch^in selles pour homme'.chapi
de pa>lteeide laine, cavales- Moucioir* de yioche. Mou'.hiir PJ
tte, Follardi, Ma lra, Forint) d* chapeaux, dames et fille tes,Bi"
i:hausset*sendi erses qualits. Rjbans, Uen elles. Poudie tla
creronsfan ai ii ,50 gourd s V:nes boire- ch lises et M<
tec-Man-handfees de louie 1. aicheur et > prix I es l>'8.
Qui l'afcen. gineial
Napolon Ifnicii
lyiJ6 G ar.d'Kue
Adrese proviseire
1^B5?-^S-S!^?
A Vendre
Dr Justin Dominique
D*1 la Faruit de Mdecine de Fars
iueii'n a>sislanl des piolets urs Den keet Deu>chmann de kiam
bo arg
Office : Avenue Grcoire 8H
II. ures d^ Consulta Ion : 7 9 heures du main
Anlom,b>'e Fbaex en excellent tat.
1 grande balance, 'oue neuve,poids
frar fais et arglaia.
j i Colfr-fort
2 Mach'P" 'fiire.
11 Fiiii'it C'bi el n ecier
i H.rJ-Truk
t Bnree>'X Minis'", Tbva ehaieea
e ton Ditnrea de b'ireen inei.
I U: A. JLUiND
Employez la
KEROSLVE SHEI
Demandez ceux qui s'en servi
Lumire brillante" Sans odeur
Sans fume
La G*S0L1NE SHELL
Donne un rendeme. t ycMiOtifi
suprieur par kilomtre
Tr volatile, ne se
carbonise pas
Demandez de 'a **"
(xazoline
EtBlCiCit
SHELL
Aiatic Petroleum Co
Koberls, Dullon & C1
4\9*$p ee:sisa por H**


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM