<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN Un dt vol la rut Qiiaii I ""CTta sait, ies vn -nia on *>nt < n „ i ouv. %  n-Madame Rlmcn Dapaa^ree do (Ji l;en face ide fW : al d*, ;France, et oui enlev que q.}a. mai( !i tnditte 4 Lu [olice m sut leur pistedes navires ; itrenfer t ? **V fe/e 17 Joie %  MOSCOU — On arnon;e lue MasinU Litvt51 Kraoraieni de Ud4tfgv.cn russe canicrcuce l.i Haye. Uefefturiea wl sertira „u, U Hollande le /* Juin cornstendra .uass.-l ic, CMsUU lijkoski fer mi o. r,v de l'Ukraine, Krestiusly eetuellemeni ministre Btr-I Un et commissaire des ftaaoces Mi Soketa lie* cxjmmiMaiie-tdjouM an* *"***• J*,,] 1 •> fou-'ro ot 'onii>* MmHi criJ£^S^JSS?~& h *~* Mme Picoale, a L.loe. TeL.vi.noll, chctdela netegaUee) des soviets a ,,-y a ra bf U!T uaeMnt J'i Cnn iCP fotranget a envoy une note ministre des at^^ |lfl p ,,„ 0QM Tui..- le ' ^n ,a Kv^r U t", eV^eTa V 2e peaalectnq.ee .•talant rdl.tr*, N 2K il^.v.us^ discute. avec !• courant ayant t iijefTOinpo. russe 1 %  %  ••.•" de !.. rduction l'.rr foudre une U iuo;i. d : i, tt Compagnie d'Eclairne. elrcti des amendements par les quatre nal on • UttriVOVa ifumdiatenjei. tut' I*" notT demande une^ promp.e rpons* au iu,ei jaratlOQS Del litux et IAI rjjratiou la date et IC heu de la eon.ueii.c r-lt I„,I. "BKUMiLLi ^ — Le b,ul1 courait nie la lorent taiieiCbamtoe U B e que Mr Venervelde aurai. t • Maautni nuu aucune conium.it.oa n a au cire • b *ARl's Mr De Alvear prsident lu de l'Arseatine lcemaeat ministre en Franceateeuune| fnvuuon ae visiter l Espagne ei de pana par les Htats-Lnis. .VASIUNt.iON le Rinral Gas ouln, ance. cbel d'Eu Major de. arme* Ira. canne IU. re,a h er par Mr Harding pu se rendit au enne ne u'Arlington dpoter une couronne sur la loin. C du soldat inconnu. „ .„;\,-. COBLL .Lb bn re K .ment IrancaU d artulesicar ,„ ;JL U „„ rie-venant de la Haute Mlste et u.. autre ae %  t pQur Kran:. Irevea arrivrent C**leneat uvw. ma... H r ncessaire I PI Irrgonrg son prie* *• n" ,p ftn I* iifteiar Co'^ 11 Mi eilnda I Port eu Prince de Cris obal, C Z TU Mu**, a • M retitttovffi jeu* 1 ' i n if 'JjuinCe bttMU paif.rH pc' Nrw.Yuk Hirprtenifnt, daiid l'epiee cidi'do mmejoar. .• i. Kiur* \nntdfl NPW ^ork ft H-irru dirnanclie 18 du courant a'f.a*.n le mme jour poer las porta lu sud t Curaio. 1 [ f a.s Deucalion Tenant de hiope en ei d sud est e'teoda vers le 4 JJ Hn cit chsrveia tour toui lea porta europen, vie le nord et les p r s umiDieeini J .,„_ le staaaaer Carne vanant de I tn ope eat attendu vers .1* 28 du cou rant lei*sere le maoe joor pour ban iego de Guba, Kin^ton et Guatemala le ateamer Priis Frederick partira le New York le 98 du cauraot American selling Aoenc] Sucre granul Or 7,50 les 100 ({*. Par quantit de 25 sacs au moins Or 7,00 S'adresse au Dpt dt l'Viinc Chateaublond Grand'Rue No 1941 Nomination Par cTei'DissiO'j du *n Excellai p, IP Prsident de 1,. Ppubliqu Mooaieur Philippe 0lea, t non m Sons lespectenr dee Ecoles d. Jacrael, eo inieplacernHnt d-i Moi' la : D octeur Rodolphe C'andtenant sous le commandemcui .uiieiicain 000 (raactis et ueo americaini. a LON6rAaNriNOiLbLa 1 rance ebt.ntla vi m.re diplnmatique thier ,Le guwmenent #Anaani KCi >a .knundede U r-ranec pour les tNeuses et les rcparauoos par IlUte do egatj .rolana.i IUI crame aux ciiiieture, muM OUI Wocaben C..:de. La France cmniin to laU oie le* nafenalis.es turcs non. pal pre.ege les tiiitneresc rame une violat.onides recenis lr,il fv.lm.aaFreai.k, Tulli. Snunran. et Dulc.ua ,"'' ^ our p tril 0 1 I ^'jS^SffSA"SLZ SK^itt tlded.llljjeioa eD ' ,.: JA . !. snr.i roua failOOl ne ...::. l'amende A %  %  %  •! r.OUB faisons Amour fiaterne'. Ertesl ai rxrti „,, vorux de BUCCi. cherche ue .. itre t.e.unt se jea PPC— I e Uocieur Claude, da • Aantc William Je Bapi.st-, a m.... u. erion la „ t D1 L vl | 1 ,A H rauiilnai viailri A Bfi Une et mtine to B.M •• u.o.i.-.. i nuposBibilite de tendre visite a ^ £ r ; c nat l.iomi.reux amis les prie de trouv ZTTI t ribunal sequitt: BmileDal.n 1(>1 ., xpiession ae tes scnlline .1 u ae v ,aonia,e et arrte par k Lou c U6UI, %  liawltu-: de lliur 1 Kaoul BaietaiS, poar aa.r tondu., une auto ^ MM li.c-tet eeetonnantvtoeacinqceuraleiea — — Tftilh Aud.m pour ts.e AiTl'^^C aeDiiQu:r la Bneme a.r.eaie Marcel V.llard, pour avoir renverse un: (cm ..c -vc quatre gourdes d'amende Ma.c itaCO, cl.aurlaur est encore ce... a l'amende pour avoir coadun uue au:u annllan ternes (ertticats d'Etudes Noua avoos reu !e taire-pait d r .nas 1 de Vudereoiasii Marib l-fcloux av66 Monsieur Kniiquill. Mota. La bndiction nuptial i leur sert donne le rnerchedi 2e J un COuram u l'Lijlise du Sacr-C ir de lui %  eau* Tous noa compliraentaVEIUB l'Encan Mardi la 50 Juin 1M* 10 luurea iu main. Il sera .roed. Rue du Magtsin la l'Etat, vis via de la maison Ver ja. mardi le 90 juin 1922, 10 heures du matin a la vente a r Encan des i marchandises suifautea ; 1 Lot de trente psnamas enviroi i jouzaines environ da hauste tu Couleur assortie. 3Caissos dallumattes passe partout < Clitnsx M caiaaea aliuineiten Blue Riebon 8 caisses Globe 5 • D.edy 8 CtllMl Orape luice de Jo peti tes tcutnllfa chaque2 cai3G aotchacune 50 boites de W i aquets cigarettes mnvrejDe iligh Hyer, sou aa total JO.UUU cigarettei* 4 Douz environ de Mors n ckal en cuivie. 1 envirao Etriers, nickels et en cuivre. 1 enviion dEperass / mies i Piquoia l.-t cinn 23Tarr;.es i MM %  uj.iiises blanches plaa tton 1 e ceemisea franaises zphyr 1 e Amencanea en couleur 1 M Caleons franaises en zphyr i •• Bretelles et Jeiretolles tapia d'OnantClnujBeues meraerises at coton Coiiiil matelas double higeur lias de soii couleur a. U ,I.U G Ibta du liant lie Rnnton Corozo Cravate at nœudi C )tieaux et Uivera autres articUa LEocanteor Public MUNTBHUN EUE ont Pneus et Chambres Air E surface Non-Skid da Firestone vous assure une prise sre partout, ainsi que da kilomtres additionnels de ser* vice; le corps ou (la carcasse) est fort et soutenant; la qualit excellente du caontehouedonne un roulement agrable, usa bonne traction ainsi qu'une protection remarqmblel'itto Un es9ay vous prouvers le sus-dit; ensuite, vous contk> nerez logiquement de vous quiper avec le Pneu et Chambre Air portant le nos Firestone. Les Chambres Air Firestone donnent des services de longue dure car elles conservent l'lasticit. l'rev-lrmi r.n FirtttM* Tira aad Akran, OU*. E. 0. A. C'est ce wa.in qu'oa. co-nn eac les BMmen pour l'obtention du ctrncai d.udev jetai ^ %  Nos divers tab is'.fn-.en.s scolar.es de c,tue cir | c^n,crip.i.n Wtprttent* .• '•••^J^l tes aui pte uves eriiM et des jeudi root " .an.ces les preuves erales au. sont publiques Anton lineer IlLe cirage K nier avise le public uu'il scllicitde l compagnie de. ooaapiara la peimiaa'.on d installer, iand'Rue au No 1*, un rese veirdeOou gallona de naaoline et %  •RSS Prince, le Itjoiu i9?J LcSfnrpriscida Tlgraphe r W.er matin, nn de nos amis qui I taillait Port an Priace pour Trosm M Midi au Bureau deaTlgmp .es Urratria. 8 heorei 15 et nmetti,. rn dpcha pour Uogw. ern .lov Piochinet. Par cette dpcae. 1 priait M. Barjon .'e faire envoy I MI chevaux Ttoria o il deva. las retrouver pour se rendre a JBC *Or 10 heurea, l'auto de ro're ami tait randna l.ecgane, prc d.rtla rtpchi qni n'srnvs t;u • 1 heures 50 roinutns. Il regret 1.1 de n'avoir pia apport lui mme la d P *Nooa Biaoalon cette petite hiitoi l? au Service de Tlgraaea. Ncrologie Les funrailles de Mina Louis Son Marceliu.dco jeudi stront en JJJJ ^ 7 a i^ge d e 25 ans, l'entei r'ment a eu lien hier 18 |uin Noe coodolanct'3 aux familles Souvenir. Marcelin, Musae. Errie, L'pointe, Roland et autres*DriI blanc anglais En vente '• Chez Alphonae 11ATMCS 115 R u e Uosne.Foi. A venin sucre granul b$n march. Aucun dpit Vvi Ric, Hue du yJrr.lM Parisi^na Samedi 24 Juin Evneraenlo l' L i lM Jfi .AVOCAT lo'orwe ses cli-its qu'il a transl> piovisoiriaieat fou Caiiaet au No 2aa de la Rue Daats Bestouchea. Cabinet de Me Oaorgei Sylvaiaannnnnnnnnuk* 8 Tablesax En-re en | nnlli.x Paul 2 foordes Avis Fonr canse e dpart ri msisr.n de iomattrci ntre en liquidation et nnn nnnn BnMBBnnjBnjBnnj Journaux de Paris V it4i**nt d'arriver Numros du w au l'3 Mai. L* vente la Librairie du Malin Auto Buick r trie boa tat tendis Ceadi 11' rnoder*. a. S'sdrisser i Mr 6io do I tsi %  < naaaa 1 Rni Anricaine Pharmacie F. Sjoun Donne avis sa clientle.aux met ecins et au pub|ic QJi' trs lorm son Liboratoin d'Urologie ta un Labjriw liiolojj.e appliqu sous la Direction du De Rico\ et *. Sjourn Le laboraloire es^ ouvert lous les jours de 7 hres du. heures du s ir pour toutes les recherches et analysw pr !" ": 1 annona ci jointe, saut pour le| Wa&seriiiaiiii et la coustante Ure'w Seront reues que le mardi de chaque semaine. S'adresser ia Pharmacie pour les reu3eigaeiiieDir Analyes d'urines e(6'uc gastrique, Heaciion de Wassermann Raciion de Tnboulet, Eianien du sang et du pus Lxamen des maiires ica'ca, jExamen de crawl' AibaotiBOr Constante Ur^. Heenerche de Splrochtei tt ie Gonocoque*, etc, •* an Lon R. THEBAffl Port-au-Prinee ( Hati ) f Manuaclurer s H^\ Coiiiiiiission WerchM



PAGE 1

Ll MATIN Bie. Royal Mail Sieam Packel Company le S,S Irmariunant de Kingnto bu.** jnemM le 12 Juin eou^ant.pour te ay Jfi^mie Port-au-Prince. Il *iati*„du ici le 16du courait repirttra h mme iour c fcrfii pour L Eu ope via Petu-Gouc et le •forts du Nord. Tort au P. ce, ] 9 j u i n 1922 Roberls Dullon & Co W tift.era' Ageou .*.. Pharmacie W. BUCH Pf:; .1: M % % %  '.• .r sam Prju'.. j ( &f fi .ni'. M niai et lAQjptm ••>.• ;: bikn .i."-.;ii.ur i:.t; shi/L-: t,. \: ri : • LA MESLLEUHt. —-• &f >I ,vv ON s '•: ci v Lf POUR LES COLONIES DUGv.Ui.ulr, ni uliOlUSTERIE SPECIALITES Franaises ot Et-anjres QL8 DE QCIM1NB PURS Ibof produit en flacons, ampoules. comprimes, cachets. S( LCTOXe UYl'OIiKUMlyi K* bANDAGKS. CEINTUR, BAS A YAIUC198 APPAWtttS U7GiNI)lES ,WUT lo'is :i>iiprs CL': ORTHOPDIQUES Sc-. : .i:-nes hypodermiques rm IDE! DE PCCHF, CE V0YA6K : !ES PHARMACEUTIQUES peu.Usines, ('.omn.unoa, etc. i 0 jet de l'oduvet cl tous ren c'.gnemtmt %  % %  • %  •./' o.J'cuse liSIE PRIRCINil RECUI!*. :C.;.SIOPOL UNIQUE OUCCUSSAll i %  ni l'Etmnga*. n--7T^..'.^* Auto A louer pear tjfivt .in vi le retax ia parrtl. TOTig't ou pour S'idres: tr aux BU Clyde Sleamship fi Foieign Services U SlS tBaracoata tuiss New.Y. Pour Lap Hatien et Port au Prhve. privera au Cap le 22 e, era Port au Prince le 23. 11 pi r,ira le m T TAiZnr K ,u io,eiiesp,rt Nosa Llue lif...* L *" ch*'Rnr toif nrj** dn noi^r TUrl ail PrtnCe le 17 luti ^0>> tcsiSiisiintrColoWa ptrtira de M V riDiin fWlfl l^^V laNo.velOrl n e 20 jeinetM m% r > lr Vice da qiirz4iropf Q|I citonn | reu8nv t Uu r f'<' de< E ata Unis Yi la Nuivi-lie 0 a*tfil psr no re I gne. Lfa ctatrgan a a<..nt en oitre fva*a qup eartain** mer nandicpa ai h mir.Cea 'a Nouvelle Orlana pm chanin de fer, jouiaaent d au 'aux d" ( ' n^eioi SOCInTf COvfME'vClALF, D HATI Agtoti de la New Orlasf A Souih American i|s Co i MeAug..Hraui t vscat I Infrmi W chen's qu'il a trans fr. ton cabinet / Hue du centra No \7z\ en (ace du i'dbltsous ma i in, | Consultations de 9 \0heun*. malin et de S 5 tkprit tmdi Pour les grandes vacances Occasions exeeplionnelles AU lomptoir, Franco-Hailien Vni'w f,-. —;. J. .' ... couUure l'aune Voi'e fiar gaie de toutes Vnlerav aoie Voile faniaiaie Fleure te N^^" 1 !" 80l,de onr • nf na amokads toutes coulotie •fpnyri frarala raye J-ncalea franaise imprimera PrK rdyi ? e t0Qe8 cou, u' qualit eitra ^repon a barres riqaea blancs V'*Pe de so.e Maiiette soie cribialline •OB'r daiiies Pe^dunl le mois d.' Jslo ecul mrnt. Gcurdes 2,51 3 3 3 S 3 3 ?5<) 2 50 9 4 30 5 4 B '• -^ a>a 01 donne une tomplexioa parfais dana saaa minute. La complexion reate parfaite S)*e aaw aoire avec une application. • > La Crme Perle de Barry M t une orme raffine, qui embellit la peuu aveo un dlicieux et dlicat parfum de la rose. Son emploi ne peut pas tre aperu car aile donne a la peau une parfaito naturelle apparence de la couleur de la chair avec la douceur de la peau d un bb. Elle est conomique et donne grande satiafaetioa. Lu I tt s-S" A ia 33 La Maison H. Silvera annonce e ombeux clients qu'elle vent de recevoir par len dernier* idtetux les article* suivants,de toute supriorit et meilleur march que partout ailleurs. Uatiniir aogl&ii Douveauts, iJia O'MI noir suprieur. Alpaga Uapiiiie li ie pur fil pour chaœi-as. Colon draps an lais ^|4, t o'on draps ainrioain 8^4. Voile blioc ca'teiuz i birrss. Voile i ni blinc et couleurOrgandeoulfQr £erge noir et bl u marin pourjusss, Da ajse blanc e • odeur pour nappa* Toile matelas sup. Toi e orips pur iil 10/4. Madrs suprieur pour cbsmiat* Cipe anglais, TuWf POLT vcile H pour mous iqoaire, ludebrodffl anUse de looies les qualits par SSitss Molletorscoulfiir sup. et int. Alollplons btai.es suprieur. Djck blanc. Eikl blanc. BrVl fi' blanc snglaiiDrill coioi blaneasg supSa in chine pour lai'leurskiki jaune aog extra qualitPercale blanc extra sup. Calicot d^ f^m'lle. Calicot pour jnpona Piqu blanc sus. Lr.a rine barra pour tailleura Crpon couleur fleur arg Peuil noir sup. Tuiaor pour japai Tuaior rour cuemise et pour robaa, Voile brod coul aTHinette blaoehe et couleur A fleuri Soyenz b'anc t couleur auprieur. NanaouK ba iate coul up Sarvietus de toileite blaucheet eoaleir Iietallei po'ioe pour taamiaea iaa. Bretellea puar eofan'a ap. ladita hea ceul pour pijaaaa Jt chtrauaa Plqa eealaar I barres pour ch >miaes A huiaraaa ribes ait t i Venu* voir avant d'aller ailleurs *f vous sere* satisfaits. BUfiGYS *H vnte chez i-. Prsettmann AQGKRBQM NIODOL Le plus puissant antiseptique Sana Marcare ni Cuivre %  atvant 1* trarall da M. roVAIB, Chimlat* d* I Inatltut fulcar f 1807). Dtruil Insttnlinment tout le mirrob-s d< It > &——, du CbaKrt, l ritrrx, niarrlixt •t Dj>nnnM dat l'my ohmndt. ttuniii vwaatiwrn jndispensable centre le Epid mies 1 DOIl i Va fruat cailler** Uaaa ma ura 4 •• %  pr II ia %  •* %  •. Jama t • rianaoLat ta* a. % %  >, n Baiian American Sii(| w Company La iluytimn *)nericin Snu*r Co av *e le pnh le que depuis l* imr juin louraut i .. %  / ce dz pente d* Swre titane est confie exclusivement Mr I lie L\jncrde AUGUSTE Voit .u Pniffe. d juiu 1922



PAGE 1

LE MATIN ^ Jw ^ • donne ce !a forco Cn i aloscencs Neurasthnie Tuberculose Acmle La cure de Gl-OBDt augmente la for?r Dervcuae et rend eu* r.cr'a mai .3 toute leur cner:;. Utu cupicsie et leur ttfUan iu" r. s. rut <• vttttottnnt., *.-., ti • ."32S' siir VJ"T-.' ioai in ivtntir** o* peui p:*sinier l ii-oth#rjple artificielle, dont on ptrfon voulu rt.re une mtihevle piWi remplacer la trtntfutioii tan ruine iie-mevtie. tl t*cl tec ftraniafe, il M.I <• mtlfrt qu'il taille lojjoirt.Oir rc.-ouri •lie. tu moin: dam le CM nrfrntv nom ne eroyon, pai que la teroihtrapie pjlste donner, ca une foule flr cd le reauliais -remarquables qu on peut obtenir d'une rure prolonge de Clobeol In race d'un orrtniMiie re monitr. 1 ieiifler. a refaire. c"el toujour-. a re dernier que Bour donneront la prfrence V h GAsm. Lie f eewicet. Laurtal -T _Mzri\ ^% CLOBOl p:rmct It maximum NCCTYL if effort %  .... Vaillant et l)lt~ agent pour Liaiti l?!0. Kue du Matfavin de l'Elat IHW •• m !*WI Bire la pression n Grand Hlei de France -iwtf.nri uninue au cnArt de% affaires se recommande qUi par sa situt un Ta m nomJux et distingus Clients plus lW N EŒ cl tout U confortable ncessaire aux \oya ^dl Commerce pVtouKrmml aux commres de passage Vort-xu-Priy.ee. L'Htel dbite par galloa r t pir banque des Vins de Bordeaux Rouge et Bleue Ces rmi vier,n BOSTON. Fo.ter WnetlrigM' and p .iyoa C'o Bis toi. Mass ComT ; j n Mncban s ManaLetl re? Afws Sfciilll'l dans 1 eipor •stidl de toutes tour: nu ci et arti des pom Cerdoan e s. No re(orman4t>ns ses talons recouvert* • %  C lai* tir qui ont Itl p'n? 'r g'i *•, f • iqu-, fn Arr'. qnc Piempit tiecatioa de corrmin .'M. POBcerdu 091 i'-d'f & r noi Ajenl* i t*o:l PU M** : A RK\|M1N Cie 1511. it je Lamar.e. Les petits enfants font la joie du foyer Tous le:, jeunes mariefs rCvont aux morr.snts de bonheur avec des entints sair.s et heureux. Malhcureus:m;:r.t combien de jeunes femmes voient leur rve pisser et ne pouvent connatre ces joies cause de drangements erg*niques qui peuvent tre OOCtga par un Uai'wcu.eut U simple. La Composition Vgtale de Lydia E. PiakhalB *t exactement le miiicarnent ncessaire comme oefM lettre l'iniquc: rucbla,PutUa,Mexico.-"J'ai pris la Corupo-it'on V ta!e cic Lvdia H. Pinkhani pjurdesd.iu! -urs dans le venue e*. le dnset BltatJ parce que mes re;:'o^ T*ntH*n sens forme d'he'morrag'e et duraient plus d c ; nq j -urs. J'iv-\ : 'aurr-. ?;v:\. pris un nombre infini de inMi'j-n "W sir.sn'.e (Wr '. Une de mes amies n:'a parU de vo, e compn '• %  'v< v'.'^.'t • •: j 1 !a recommanda. Ma sa"< est revenue et mon ou I et m i fMM fn sommes reconnaissants, l'ai .donn na Mima IMM fille et nous so-n-r.es on bonne aant."—W l \',>. 1 %  • r RotUSiJoaquIn Ruiz a7, ,, Tie,iula w P i Poabla, Mexico. Un grai I Lrr.Vre Sa W, r1 .1. :../;• BtWfUitt Vtt&UMtf _u \i. de lydia E> Pn nrtwAtTatewitatt ttrrtat tt —. •• • •'. RI G aWW %  •w*• KJSiJltfl %  S^PW Pharmacie Centrale Uue bonne aubaine Pour les Centlemen ATTENTION Visitez le No 1727 Ij Rue Courbe,^ y rouverM Calicot suprie -rset o-dinaires, PercaU fie, nnrouki bb coleurs. Coton d ap, Uauas' pour ompes "blinc et cor J toiles matelas, T-pisc-r pour table, Zphiri peur ch B pour robe?, Gin^hims. Indi nnes, checks. Dnll blanc tt rflW Khakis blanc et couleur*,Voile* tsmaisie eu blanc et fouieuw miel il gourJe liune, TilffO s pour robes et cnemiaei. l ?• IBlal JJ eacouiea.i et t' fl s ".:os.op.e vuei'^prieur, i nil p. crpf de china.Kohente, Bastn "itaetu" acgueire tt paysages m iiroscolcrepon c pes pour deuil. • ulle pour voiles, MOUSSCIIM pi Baigoeuses, dateurs, ictricei Organdu.faux colschsmiseset ch^n.selte pour-nomme ,-w dtf paille el de laine, ccavatesMnuchoir* de ;*ocbe, %  *! l 'JJ^| -1 • le, Foulards Malfai, Forint chapeaui. damis ^n 11 ;*^ chaussete en diftrSM q'ia'ils, Ilibans. Daniellss. ^ Ulr, !i creronsUntaiii i ,50 gourd '8 Vin es boirecruiMi il *~ tecMarthandises de toute f aicheur \ > prix i:§ bu. Caftes Postales ArtistifllIfi. •*!• •*§*! %  udes de nu. H wvw ctmi-or, Hth *MH t b-fis, fhatoi rnagri. ligues d'arrs Da luie (, bioch-jie ou rurale ) tormat i) x i8, i n. 5 3 pat e, acadmies MlUl g4>auits, jolis cane* italien Q, i-aysagtj, iiinou.s • La pins Deuc Iciurue de Fiance ttc Echao il o n.gts supeibes i ^.io & 20 Fr i>n* uuu cours pour revendeurs* ItUNES CENS, put z >gt ble aeul \o. loi&irs par coircpoi,daoce aru.cau, aectimciitale avec jeunes Il tes eu moude tu'icr, changez aus ii caitea postales, tirxb.es phoios.etc avec monde e ilicr r>ai GRAND LLUB d'E_HANGt. IOUI (souscription bits tu caites, ti d art AJhren's par 8 (r rrtxsou sa bies ou pkoiot : ractat tt d. fr.i. leur urtt^tkt. • %  MBBaRtSSW-ABBOTT. U MW Hf ,B J. toSAt C lue ".t'AcT de .tylr. ut ive:.el-, en pe.. et ou. ^i^B^yS^f^ a l-onr.ertdel'.llureeldel'.i..cce 1. tfr V, C hrM d#t dtrniloigoecr. inarpieciibU.cn rtSJ NiMO. guer; Employez la REROSINE SB Demandez ceux qui n'en iJ Lumire brillante-' San odeur San fume La G'SOUS SHELL Dr Justin Dominique lte la Faruit de Mdec'ne deFaris n ^ eiia>1J i,t:. n tdesprole seursDenkeetDeuchmann de Harr \ Q uvraae* de #ur Office • Avesue Grgoire If* Hvoret i" Co^sullaJons : 7 9 heures du mem *.io.cb..F-M.nrHiitii..Uwp*Hcur pr kilomtre |U^-^a!^ 1M ^^ te ll> volatile, MM jjf^jcCJ1 lu cftrboHso paa Oemundes de ' gJ^J >l8ta>en Hivt>re. 0 LUND h rii f ie M'tceUn k vt 1 te cbiz F. a. ou LeUllier, ( i sd'. !'Ue! de F.uue



PAGE 1

00taft aft No 4*42 Aotrt'liu KriiaWMti DDUKTIUR PRO?RKTUn Clment Magloire ROUIR!) 20cKNTlk* Quotidien Lflt 49 Juin fM Il y a autant de vices qui viennent de ce que l'on ne s'estime pas assez que de ce que Ton s'estime trop. MONTI8QIEU atOAeTIQM; Rat Amricains No M Emprunt, messager de bien-tre et de paix Arrestation de Mr\ — eMupCtaM joubois i Nouvelles Etrangres jadiciiux adage veut qa'c il difficile de contenter tout le ide et ion pre t. Rien ne se pli souvent sur notre plan si les conceptions des peuples st li diverses, si complexes et si E tes ; lien ne s'exprimente .surtout dans notre ambiance lisire oi les monta its se vi sj 4e la malfaisante influence de •aiiDtisme et des passions doit %  tII source. Uue de lois nt l'ai-je IBOI mme prouv quand, vulii lotuner ct d un cnacle kstiiux et btard, j'ai os aftroo fiine pour considrer mon lits prils du moment et aider i I c onjuration. Bien que duos quel I est j'aie cet la satisfaction de lUiomptasi la cause que j'avais netise et, d autre part, en dpit l tapraats dtourns que, sans Ut vergegne, l'on faisait de mss liong.i tes James cependant I coapie ma responsabilit toblicine . j'ai t toujouis tenu luge par une liane-maonnerie, "" lue oa intellectuelle, duai je lit le mot de passe. paull-il. un grand dfaut une pour tte compris pai Util qai soi-mme, comme aussi lit an non moins rpiehensible d'metue aes ides gntales la justesse est souvent gnante CttlaiDcs consciences. Iticu dcevant tout de mme le ntre, o le sneb.sme s'eflorce ilouer la lo>aot dans la chose que et le naturel classique litt I auxquels il semble appliquer liodace l'ironique eiclamanon *|e giec qui lui sied si bien a Mme. t'oit hi menaaient, la ptapenence nous a dmontr que *Utxiors sitr.iesques, pour sp N soient-elles, tiennent bien Nevant l'oire d'une noix; et ODS itmmoicns en l'occu• l'adresse intelligente du colP Wt s recouvrer son stock de HtU. j4ut le voyageur, sur la route J"ie o poedroit l'impitoyable %  >, e sent la gorge en teu sous * de la sou, il charche amour i un apaisement a ses soauranwemtsolre sa vue un arbre 1* d grappes vermeilles. Hlas. '• est eleve et ses fruits bois de tenouvellent pour le malbeu Ne mythologique supplice. Mais, iMi ta II,u P e d macaques est j* qui annuestent leur peu ge f coler par des cris assourdi L tn me temps qu'iis jettent J*edu voyageur les traits tant ^Poigne d'individus que l'on te,7 menl lro P en le gt' ant J* honnte Aopposnit reproduit * 1 le *c saisir et de cn%  use* ciuj transforment les corpe sociaux. Depuis bientt sept annes, une rvolution s'accomp 1 chez nous. Nous aurons d l'avoi (site de notre seule initiative : car ei.e s'est labo re du fait mme d'vnements non trompeurs, et tous les symptmes criaient assez haut qu'elle tait nces saire, invitable. Mais jaloux et am bitieux, jouisseurs et accapareur que nous avons t ds le> premiers jours, nous sommes rests les escla ves de nos tares ancestrales, n'ofiraui aucun ressort, toujours menaces d'tre les victimes de laPatalit.Nous percevons aujourd'hui dans le loin tain des grondements sour s ; non sommes inquiets de savoir si le Ira vail formidable se prpare au-dessus de LOS ttes ou sous nos pieds. Nounous demandons, tiraills par l'a.ttr native de l'espoir et de lettroi, si clatera l'orage, messager de eafral chissement et de paix, oa si explose ra le volcan destructeur qui devra nous noyer sous sa bave de teu. A vous seul*, opposants a tous crins, il appaitient de donner sa soiu non a 1 angoissant problme. De vo ire civisme ou de vo're phansaque vertu dpend It salut ou la ruine. Votre cauchemar la minute ac luclie, c'est l'Emprunt. Vous vous ru criez contre lnergie dangereuse de la maldiction. Mais que proposezvous donc en change ? ou plutt qu'ont imagin de meilleur les leaden av.sls que leur prudente modestie cacne derrire vos minces et peu opa nues personnes ?— Ou'apprhendezvous, en dfinitive ? Est ce rhin piui t i il est indispensable, vous le savez auisi bhn que tous. Est ce le mode de l'application que v&us terez de son pioduit ? Votre prob.t, votre sagesse iepondroct a la question. rit d'ailleurs l'nistoire des peuples nous appoite mille exemples que nous pouvons nous donner au moins le peine a'eiuJier. L imposant ir.ua> qu'une main de fer imposa jadu 1 la Prance humilie suscita l'indignation du monde, mais aussi il amena un regain de toi et d nergie virile dan> .aine des patriotes de leanne dArc Voul. / -vous que |e vous en dise enfin de compte, vous, lrres, ia piti de qui nous cioyons encore i fia 1879, la vcil.e des journes terribles du ro |uin au a |uillet, un Reprsentant du Peuple, minent par son influence dans le parti dont il tait l'un des meneurs, combattait les vues po.iliques de son co.lgue non moins minent du parti adveise. Un incident ds la joute oratoire ar dente poita celui ci se dtou r ner avec ddain lojuste et maladroit.but des prjugs mesquins peu dignes de son envergure, il n avr. pas corn pris qu'une .volution tait en train de modifier notre foyer social, bon interlocuteur l'apostropha violemment : i Vitoyen dput, lui dit-il, vous parle et vous me tournez dos.Uuc voulez-vous donc 1 La gaer re civile ? tn biea, vous l'aurez i ou irance. Nous le savons de reste, elle fui tellement outrance quelle est res te la casse de la decadeuce morale, politique et intellectuelle de notre pauvre p;y* si ojeuv depuis Htar sprs midi, vers % Mear n et J.usrc au March StSLoaie, la Police isperea quelque* personnes runie our un meeting contre Pemprant t les.taxes internes or gante par le Courrier Hatien"' Mr lolieois fils, •recteur du dit Journal a t m'n tat d'arreetalion({enseignement pris il est prvenu; 1 de rbellion article 170 du code pnal et %  ui/aot; t Outragea envers la force publi que (art 183)3 de contravention vec prmditation contre l art t(U de le Coniitilutioa.'i.no pacagrapdo. Ce matin, air Georges Sylvain a dress une lettre au Commissaire Ju Couverueiueut lui demandant de donner les ordres ncessairee la libration d'urgence du dtenu. I> joule qu'il fait eu nom de Mr iol 00:* fils, son client, toutes lea raar vea de droit contre labas d'autorit donc il et victime et 1.outre les a. iojrs responsables. La justice a t saisie de l'affaire. ail e pronoacura.riouii en s > unesrs, eu toute imparti* il sut le nouveau cas ou directeur du *'Coui i r Hniiien' %  •* %  tte de St Lan Urid messe eollejaelle eii caaii ..sa ie2i juin, / 11. .i) dtn* u ouspelle de l'lulitulioa Suiut L fatrou voix, le minisire de Poincar a obtenu hier un vote de confiance A la chaisVe les dpots sur la question de la loi lu service militaire de i* mais. Les partisans du gouvernement dclarent ^ueleoroiet ne passera pasnnainteoant i la chambre sans de srieuses modi fcations par ceux qui vulen' une p r ode de service plus courte, plus r duite. Le gouverne-nent avait ant neuremeat consenti la rduction du service i un an pour les fils aines 4e fi.uilles de cinq enfantj, mais c' tait l toute la im!c de se, concessions. Mr Poincar. a p-v. la cri'^'i^T de confiance si un arnendement qui proposait que cette rduction soit ap pliqoe i li famille de qaatre ealam* orphelini de p*re et il a gagn D4r un vote de IIJ voix coetre su D'antres amende m :n trembla oies ont alors t rapidement limins et q ael usa uji ci aut;ieii> cievei us i tria %  %  % %  *• piucaici CUHIUCI C if ci utioo sont CJI i: : :. .11-. .n invits nues uns mme retirs arant le vote. Mr Maginot, ministre de la guerre, a tait remarquer que ce n'tait pas en prsenes du trait russo allemand de Rapallo qae l'on devait essayer de tirer i boulets rouges sur le service de dix huit mois. L'illeip ei la ta !" te iole$ ll&a A vendre i la -n os .MI L. Froete maon-Aggernala Je faillie* de tles augiaasa. i mm IP % % % % %  %  nmni i]w^iw 1 S! Populaire 6t porte de toutes le* bourses.— 19i lots gagnant*, dont 1 lot de 50:) dotkrs et de 10 J i ji! \' Le Billet entier de 5 coupons : U j dollar. Le eoupon Vingt centimes or ou une gourde. En vente i Port au Prince daus lemaisons suivantes. Aux Armes de Paris Comptoir Franais Sminaire Collge Mme Kegina Montiosier Mme Uucie Viard Vincent G. Mnktilo if Pharmacie Rarisot Petite Maison M ne u'f.n'ier/ on >ie Motel de p'rau:i llotel Helle/uj Htiar nacie 'ustavjs Prenez voire billet de< luamtenau' Tirage pi'jinpt et aincre Paietniut immdiat dea lots Le Gouvernement je Mr Ko: no. conscient tout le premier de la gu t de l'taeare, adresse uu pressant a.i pel i tous les dvouements, toute* les sincrits, a toutes les contingea ces. Voas voulez vous montrer irr ductibles : Vous semble/, tourner le dos et maintenu votre attitude farou che d'insu.teurs ? Prenez garde 1 non e me bte de voas le dire,que L'A lemagee a pav aujourd'hui w ement mensael rgulier de 50 ni liens or pour les rparation > ,:et t e somme a t dpose en certaines banqies dsigees i Paris, Lodre. -t Bruxelles. La commission des rpart oit a ratifi un accord ioter/eno e me VI r Benel Mans, de Belgique, agis ant au nom de la commission et le goaver oement allemand relatif anx livraisons des rparations en nature. B'aprs cet accord Us citoyens ou sujets les Battons allies pourront pasier les ordres directs anx fabricants alnands. Dans les milieux elhcils de Il commissioo, on est d'avis q 1; cet iccord est un ^rand pas fait dm* U questi>n des rparations et q s'il es' Je nature amoindrir les paie atati ta espces. L Piance peut trait:r di reciemmt avec l'Allemagne iaai attendie la un icatioo de l'accord de Wiesbiden. la question de li ratih cation de l'accord par l'Allemagne S ra discute aj Kcic .'.ag la se naine prochaine. Le nmistre des n unces annoa;e aaiourd'hui l' mss >i d'un nouvel emprunt destia a la reconstruction r mboursement. La souscriptio 1 se a ouverte ie 26 juin.' Mr [mes A. Salter a doen sa ik mssion de secrtaire gnral de la commission des rparationr.Cttte d \ mission a t accepte aaiourd'hui i a runion de la commission. O 1 pense que Mr Salter qui a oceno p usiears fois des fonctions oflicielle-i avant trait aux transports msritimei 'era parti du secrtariat de la socit r 1rs nations. Il sura comme suce? seur Mr A. Mac Fadycan. secrtain ,-nral dw la dlgaihi bntaani131. (In nouveau groupa ievetat U coufreno de la Uayo LA HATiLa confrons* di U isye eu I a bsence daerM)aaau etitlaaei minents ail ontdirit "i dbats aax aasemb es letornilonalei de Woanlagton et 4ne sembla tre deatins mettre • vldenee an aonveaa et ma ne gro . se de ehefe repriana ont lesgraii ,, pS ai ? ,B cei "• oaipraodroit v lopola d'autontd par les pias iralortsntes. r point, je veuille induire que la geene civil -i" " a reconsirucuon ie soit possible,dsormait.Mais voire , I S |oa divastii.Le montaat de geste inconsidr, c'est la guerre. F de i.2 millioes de oue guerre fait ucs vainqueurs et des vaincus. Souveoez-vju> en. I l'emprunt frsocs et est 'intrt est 6 o,o, il sera mis 9>,o et sera reraooursab e en I9aj i iot. Le souscripteur peut Philippe STERLIN ^ai.mjnt g^ a wlf „ P 2jL P J Le nouveau Directeur de .'Imprimerie Nationale Cest noire ami Arthur Isidore, aa :ien administrateur du t da.in qai 1 t nomm Directeur de l'Imprime : rie Nationale, en remplacem:nt de Ur Edgard Chenet. L'installation du nojreaa d

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05695
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Sunday, June 18, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05695

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
00taft aft No 4*42
Aotrt'liu KriiaWMti
DDUKTIUR PRO?RKTUn
Clment Magloire
ROUIR!) 20cKNTlk*
Quotidien
Lflt 49 Juin fM
Il y a autant de vices qui
viennent de ce que l'on
ne s'estime pas assez que
de ce que Ton s'estime
trop.
MONTI8QIEU
atOAeTIQM; Rat Amricains No M
Emprunt, messager de bien-tre
et de paix
Arrestation de Mr\ eMupCtaM
joubois i Nouvelles Etrangres
jadiciiux adage veut qa'c il
difficile de contenter tout le
ide et ion pre t. Rien ne se
pli souvent sur notre plan
si les conceptions des peuples
st li diverses, si complexes et si
Etes ; lien ne s'exprimente
.surtout dans notre ambiance
lisire oi les monta its se vi
sj 4e la malfaisante influence de
aiiDtisme et des passions doit
tII source. Uue de lois nt l'ai-je
iboi mme prouv quand, vul-
ii lotuner ct d un cnacle
kstiiux et btard, j'ai os aftroo
fiine pour considrer mon
lits prils du moment et aider i
Iconjuration. Bien que duos quel
I est j'aie cet la satisfaction de
lUiomptasi la cause que j'avais
netise et, d autre part, en dpit
l tapraats dtourns que, sans
Ut vergegne, l'on faisait de mss
liong.i tes James cependant
I coapie ma responsabilit
toblicine . j'ai t toujouis tenu
luge par une liane-maonnerie,
"" lue oa intellectuelle, duai je
lit le mot de passe.
paull-il. un grand dfaut
une pour tte compris pai
Util qai soi-mme, comme aussi
lit an non moins rpiehensible
d'metue aes ides gntales
la justesse est souvent gnante
CttlaiDcs consciences.
Iticu dcevant tout de mme
le ntre, o le sneb.sme s'eflorce
ilouer la lo>aot dans la chose
que et le naturel classique litt
I auxquels il semble appliquer
liodace l'ironique eiclamanon
*|e giec qui lui sied si bien a
Mme. t'oit hi menaaient, la
ptapenence nous a dmontr que
*Utxiors sitr.iesques, pour sp
N soient-elles, tiennent bien
Nevant l'oire d'une noix; et
* ods itmmoicns en l'occu-
l'adresse intelligente du col-
PWt s recouvrer son stock de
HtU.
j4ut le voyageur, sur la route
J"ie o poedroit l'impitoyable
>, e sent la gorge en teu sous
* de la sou, il charche amour
i un apaisement a ses soauran-
wemtsolre sa vue un arbre
1* d grappes vermeilles. Hlas.
' est eleve et ses fruits bois de
tenouvellent pour le malbeu
Ne mythologique supplice. Mais,
iMi ta* II,uPe d* macaques est
j* qui annuestent leur peu ge
f coler par des cris assourdi
l tn me temps qu'iis jettent
J*edu voyageur les traits tant
^Poigne d'individus que l'on
te,7menl lroP en le gt'ant
J* honnte Aopposnit reproduit
*1 le * CJ io avril. Leur esprit de son
(Jffa de dnigrement les in-
a, l^ne outrance, sans qee
i,J!rJf"c*r-'* russisse leur rv
i J ,'" Pcutions dont l'histoi
ni**' souvenir n'ont j a-
la,*u qne plut vnaces et plus
Rutei 8I'nde idee nouvelles
"l-a* Ue leur conception leur
Htir... *es lgions supneures
Jat telwl >c saisir et de cn-
use* ciuj transforment les
corpe sociaux.
Depuis bientt sept annes, une
rvolution s'accomp1 chez nous.
Nous aurons d l'avoi (site de notre
seule initiative : car ei.e s'est labo
re du fait mme d'vnements non
trompeurs, et tous les symptmes
criaient assez haut qu'elle tait nces
saire, invitable. Mais jaloux et am
bitieux, jouisseurs et accapareur
que nous avons t ds le> premiers
jours, nous sommes rests les escla
ves de nos tares ancestrales, n'ofiraui
aucun ressort, toujours menaces
d'tre les victimes de laPatalit.Nous
percevons aujourd'hui dans le loin
tain des grondements sour s ; non
sommes inquiets de savoir si le Ira
vail formidable se prpare au-dessus
de los ttes ou sous nos pieds.Nou-
nous demandons, tiraills par l'a.ttr
native de l'espoir et de lettroi, si
clatera l'orage, messager de eafral
chissement et de paix, oa si explose
ra le volcan destructeur qui devra
nous noyer sous sa bave de teu.
A vous seul*, opposants a tous
crins, il appaitient de donner sa soiu
non a 1 angoissant problme. De vo
ire civisme ou de vo're phansaque
vertu dpend It salut ou la ruine.
Votre cauchemar la minute ac
luclie, c'est l'Emprunt. Vous vous ru
criez contre lnergie dangereuse de
la maldiction. Mais que proposez-
vous donc en change ? ou plutt
qu'ont imagin de meilleur les leaden
av.sls que leur prudente modestie
cacne derrire vos minces et peu opa
nues personnes ? Ou'apprhendez-
vous, en dfinitive ? Est ce rhin
piui t i il est indispensable, vous le
savez auisi bhn que tous. Est ce le
mode de l'application que v&us terez
de son pioduit ? Votre prob.t, votre
sagesse iepondroct a la question.
rit d'ailleurs l'nistoire des peuples
nous appoite mille exemples que
nous pouvons nous donner au moins
le peine a'eiuJier. L imposant ir.ua>
qu'une main de fer imposa jadu 1 la
Prance humilie suscita l'indignation
du monde, mais aussi il amena un
regain de toi et d nergie virile dan>
.aine des patriotes de leanne dArc
Voul./-vous que |e vous en dise
enfin de compte, vous, lrres, ia
piti de qui nous cioyons encore i
fia 1879, la vcil.e des journes
terribles du ro |uin au a |uillet, un
Reprsentant du Peuple, minent par
son influence dans le parti dont il
tait l'un des meneurs, combattait
les vues po.iliques de son co.lgue
non moins minent du parti adveise.
Un incident ds la joute oratoire ar
dente poita celui ci se dtourner
avec ddain lojuste et maladroit.but
des prjugs mesquins peu dignes
de son envergure, il n avr. pas corn
pris qu'une .volution tait en train
de modifier notre foyer social, bon
interlocuteur l'apostropha violem-
ment :
i Vitoyen dput, lui dit-il,
vous parle et vous me tournez
dos.Uuc voulez-vous donc 1 La gaer
re civile ? tn biea, vous l'aurez i ou
irance.
Nous le savons de reste, elle fui
tellement outrance quelle est res
te la casse de la decadeuce morale,
politique et intellectuelle de notre
pauvre p;y* si ojeuv depuis
Htar sprs midi, vers % Mear n et
J.usrc au March StSLoaie, la Police
isperea quelque* personnes runie
our un meeting contre Pemprant
t les.taxes internes or gante par le
Courrier Hatien"' Mr lolieois fils,
recteur du dit Journal a t m-
'n tat d'arreetalion- ({enseignement
pris il est prvenu; 1 de rbellion
article 170 du code pnal et ui/aot;
t Outragea envers la force publi
que (art 183)3 de contravention
vec prmditation contre l art t(U
de le Coniitilutioa.'i.no pacagrapdo.
Ce matin, air Georges Sylvain a
dress une lettre au Commissaire
Ju Couverueiueut lui demandant de
donner les ordres ncessairee la
libration d'urgence du dtenu. I>
joule qu'il fait eu nom de Mr iol
00:* fils, son client, toutes lea raar
vea de droit contre labas d'autorit
donc il et victime et 1.outre les a.
iojrs responsables.
La justice a t saisie de l'affaire.
ail e pronoacura.riouii en s > une-
srs, eu toute imparti* il sut le
nouveau cas ou directeur du *'Coui
i r Hniiien'
*

tte de St Lan *
Urid messe eollejaelle eii caaii
..sa ie2i juin, / 11. .i) dtn* u
ouspelle de l'lulitulioa Suiut L < Luu/.ur,uo, raeeaeCbtt ee 1 iiv
Je 3. Loui> fatrou ment.
Les amis et anciens lves de l'fna
ta
a crmume.
PARIS 16 Lf nr^ideni du conifi'
l quitt Paris cette apfl midi Dour
Londres o il va discuter la sitaston
oolitiaue gnrale avec Lloyi Ge r
?. Par ne majorit de e> voix, le
minisire de Poincar a obtenu hier
un vote de confiance A la chaisVe
les dpots sur la question de la loi
lu service militaire de i* mais. Les
partisans du gouvernement dclarent
^ueleoroiet ne passera pasnnainteoant
i la chambre sans de srieuses modi
fcations par ceux qui vulen' une p
r ode de service plus courte, plus r
duite. Le gouverne-nent avait ant
neuremeat consenti la rduction
du service i un an pour les fils aines
4e fi.uilles de cinq enfantj, mais c'
tait l toute la im!c de se, conces-
sions.
Mr Poincar. a p-v. la cri'^'i^T de
confiance si un arnendement qui
proposait que cette rduction soit ap
pliqoe i li famille de qaatre ealam*
orphelini de p*re et il a gagn D4r
un vote de iij voix coetre su
D'antres amende m :n trembla oies ont
alors t rapidement limins et q ael
usa uji ci aut;ieii> cievei us i tria * piucaici cuhiuci c if ci
utioo sont cji i: : :. .11-. .n invits nues uns mme retirs arant le vote.
Mr Maginot, ministre de la guerre,
a tait remarquer que ce n'tait pas
en prsenes du trait russo allemand
de Rapallo qae l'on devait essayer de
tirer i boulets rouges sur le service
de dix huit mois.
L'illeip ei la
ta te
iole$ ll&a
A vendre i la -n os .mi L. Froete
maon-Aggernala Je faillie* de
tles augiaasa.
i. mm ip ' nmnii]w^iw
1
S!
Populaire 6t porte de toutes le*
bourses. 19i lots gagnant*, dont 1
lot de 50:) dotkrs et de 10 J i ji! \'
Le Billet entier de 5 coupons : U j
dollar.
Le eoupon Vingt centimes or ou
une gourde.
En vente i Port au Prince daus le-
maisons suivantes.
Aux Armes de Paris
Comptoir Franais
Sminaire Collge
Mme Kegina Montiosier
Mme Uucie Viard
Vincent G. Mnktilo if
Pharmacie Rarisot
Petite Maison
M ne u'f.n'ier/ on >ie
Motel de p'rau:i
llotel Helle/uj
Htiar nacie 'ustavjs
Prenez voire billet de< luamtenau'
Tirage pi'jinpt et aincre
Paietniut immdiat dea lots
Le Gouvernement je Mr Ko: no.
conscient tout le premier de la gu .
t de l'taeare, adresse uu pressant a.i
pel i tous les dvouements, toute*
les sincrits, a toutes les contingea
ces. Voas voulez vous montrer irr
ductibles : Vous semble/, tourner le
dos et maintenu votre attitude farou
che d'insu.teurs ? Prenez garde 1 non
e me bte de voas le dire,que
L'A lemagee a pav aujourd'hui
w ement mensael rgulier de 50
ni liens or pour les rparation>,:ette
somme a t dpose en certaines
banqies dsigees i Paris, Lodre.
-t Bruxelles.
La commission des rpart oit a
ratifi un accord ioter/eno e me VIr
Benel Mans, de Belgique, agis ant au
nom de la commission et le goaver
oement allemand relatif anx livrai-
sons des rparations en nature. B'a-
prs cet accord Us citoyens ou sujets
les Battons allies pourront pasier
les ordres directs anx fabricants al-
nands. Dans les milieux elhcils de
Il commissioo, on est d'avis q 1; cet
iccord est un ^rand pas fait dm* U
questi>n des rparations et q s'il es'
Je nature amoindrir les paie atati
ta espces. L Piance peut trait:r di
reciemmt avec l'Allemagne iaai at-
tendie la un icatioo de l'accord de
Wiesbiden. la question de li ratih
cation de l'accord par l'Allemagne s
ra discute aj Kcic .'.ag la se naine
prochaine.
Le nmistre des n unces annoa;e
aaiourd'hui l' mss >i d'un nouvel
emprunt destia a la reconstruction
r mboursement. La souscriptio 1 se a
ouverte ie 26 juin.'
Mr [mes A. Salter a doen sa ik
mssion de secrtaire gnral de la
commission des rparationr.Cttte d \
mission a t accepte aaiourd'hui i
!a runion de la commission. O 1
pense que Mr Salter qui a oceno
p usiears fois des fonctions oflicielle-i
avant trait aux transports msritimei
'era parti du secrtariat de la socit r
1rs nations. Il sura comme suce?
seur Mr A. Mac Fadycan. secrtain
,-nral dw la dlgaihi bntaani-
131.
(In nouveau groupa
ievetat U coufreno
de la Uayo
LA HATi- La confrons* di U
isye eu Iabsence d- aerM)aaau
etitlaaei minents ail ontdirit
"i dbats aax aasemb es letorni-
lonalei de Woanlagton et 4ne
sembla tre deatins mettre .
vldenee an aonveaa et ma ne gro .
se de ehefe repriana ont lesgrai-
i,,pSai?,Bcei- " oaipraodroit
v<- Charles Kene et pour la Franc
bir Philip iLlsjjrit Grama. f3rend;
uratago. la Baron Avizteao. Hall*
M. halo, Jaoon, i. Van Karmee*k
toliande ot ai. Gettisr. Selgiqu*.'
UOj^a oit commences ranir iMnr4
'torts pojr organiser la confren-
. A leur premire runion prive
01er ai soir ils al labor dos
lans : 1 tablissement d'une priaci
sIh commiasion russe subdivise
n trois noas-comm osions qui t-
leraient en dtail les questions
ichniques du crdit des dettes et le
raitemsn des proprits prives
appartenentaux trangers en Rasaie
neauons qui plus tard deivent 4tr
gocies aveu lea russes. M. Vax
\sraebeck a ouvert la sance d'an-
lourd nui par un discoara atpri*
qant 1 espoir qus la rsultat* do
aseemtle* eeront eatiafaaants. m
^attier parl dee projets d'orgam
sation de le eonfreoce qui, e-t-il dit
serait probablement ferme duo
grande commission avee trois sous
commissions auxquels les puu-
aaaoel invites et le Hollande a-
raient reprsentes en mime temps
que cinq antres paissauee* 4 dssi-
gner par la conterence. Il scmhie
lie les petites puissances cou a*
e cas s'est produit eux autres ua
treocea soient mconteatoa de c j
inellee coasidrent con.no un m>
lopola d'autontd par les pias ira-
lortsntes. r
point,
je veuille induire que la geene civil--i" " a reconsirucuon
ie soit possible,dsormait.Mais voire',, IS|oa divastii.Le montaat de
geste inconsidr, c'est la guerre. F de i.2 millioes de
oue guerre fait ucs vainqueurs et
des vaincus. Souveoez-vju> en.
I l'emprunt
frsocs et
est
'intrt est 6 o,o, il sera
mis 9>,o et sera reraooursab e
en I9aj i iot. Le souscripteur peut
Philippe STERLIN ^ai.mjnt g^ a wlfP 2jLP J
Le nouveau Directeur
de .'Imprimerie Na-
tionale
Cest noire ami Arthur Isidore, aa
:ien administrateur du t da.in qai
1 t nomm Directeur de l'Imprime
: rie Nationale, en remplacem:nt de
Ur Edgard Chenet.
L'installation du nojreaa d teur a eu lieu ce matin par la chef
, le division aa Dpartement de Pinte
rieur en prsence d'an grand nombre
j.l'amis. Des paroles ai ma les ont t
.changes.
i En prsentant nos saotUesm corn
pliments Arthur Isidore qui est uo
,de nos plus anciens et de nos meil
i.eurs imprimeurs, nous salaans le
dpart de M- Chenet qui pendant
prs de vingt ans a dirig avec corn
Ptence limporUate i nprirmene de
......
.....


-
LE MATIN
Un
dt
vol la rut
Qiiaii I
""CTta sait, ies vn -nia on *>nt <
n i ouv. n-Madame Rlmcn
Dapaa^ree do (Ji l;en face ide fW
: al d*,-;France, et oui enlev que
q.}a. mai( !i tnditte4.
Lu [olice m sut leur piste-
des navires
; itrenfer
t?**V fe/e 17 Joie
MOSCOU On arnon;e lue MasinU Litvt-
51 Kraoraieni de Ud4tfgv.cn russe
canicrcuce l.i Haye. Uefefturiea wl sertira
u, U Hollande le /* Juin cornstendra .uass.-l
ic, CMsUU lijkoski fer mi o. r,v de
l'Ukraine, Krestiusly eetuellemeni ministre Btr-I
Un et commissaire des ftaaoces Mi Soketa lie* ,
cxjmmiMaiie-tdjouM an* *"*** J*,,] 1 > fou-'ro ot 'onii>* MmHi cri-
J^S^JSS?~& h *~* Mme Picoale, a L.loe. !
TeL.vi.noll, chctdela netegaUee) des soviets a ,,-y a ra bf U!T uaeMnt J'i Cnn iCP
fotranget a envoy une note ministre des at- ^^ |lfl 'p,,0QM. Tui..- le '
^n,aKv^rUt", eV^eTaV2e peaalectnq.ee .talant rdl.tr*, N
2K il^.v.us^ discute. avec ! courant ayant t iijefTOinpo.
russe 1 "." de !.. rduction
l'.rr foudre
une U iuo;i. d : i,tt Compagnie d'Eclairne. elrcti
des amendements par les quatre nal on Utt- riVOVa ifumdiatenjei. tut' I*"
notT demande une^ promp.e rpons* au iu,ei jaratlOQS Del
litux et Iai rjjratiou
la date et IC heu de la eon.ueii.c r-lt i,i.
"BKUMiLLi ^ Le b,ul1 courait nie' la lorent taiiei-
Cbamtoe UBe que Mr Venervelde aurai. t
Maautni nuu aucune conium.it.oa n a au cire .--------
b*ARl's Mr De Alvear prsident lu de l'Ar-
seatine lcemaeat ministre en Franceateeuune|
fnvuuon ae visiter l Espagne ei de pana par
les Htats-Lnis.
.VASIUNt.iON le Rinral Gas ouln, an-
ce. cbel d'Eu Major de. arme* Ira. canne iu.
re,a h er par Mr Harding pu se rendit au enne
ne u'Arlington dpoter une couronne sur la
loin. C du soldat inconnu. .;\,-.
COBLL .Lb bn reK.ment IrancaU d artule- sicar , ;jl,u------.
rie-venant de la Haute Mlste et u.. autre ae t pQur Kran:.
Irevea arrivrent C**leneat uvw. ma... h r .
ncessaire
I pi Irrgonrg son prie* * n",p
ftn I* iifteiar Co'^11 Mi eilnda I
Port eu Prince de Cris obal, C Z tu
Mu**, a M retitttovffi jeu*1 '
i n if 'J- juin-Ce bttMU paif.rH pc'
Nrw.Yuk Hirprtenifnt, daiid l'epiee
cidi'do mmejoar.
. i. Kiur* \nntdfl Npw ^ork
ft H-irru dirnanclie 18 du courant
a'f.a*.n le mme jour poer las porta
lu sud t Curaio.
1 [ f a.s Deucalion Tenant de hiope
en ei d sud est e'teoda vers le 4JJ
Hn cit chsrveia tour toui lea porta
europen, vie le nord et les p r s
umiDieeini J .,_
le staaaaer Carne vanant de I tn
ope eat attendu vers .1* 28 du cou
rant lei*sere le maoe joor pour ban
iego de Guba, Kin^ton et Guatemala
le ateamer Priis Frederick partira
le New York le 98 du cauraot
American
selling Aoenc]
Sucre granul Or 7,50 les 100 ({*.
Par quantit de 25 sacs
au moins Or 7,00
S'adresse au Dpt dt l'Viinc
Chateaublond
Grand'Rue No 1941
Nomination
Par cTei'DissiO'j du *n Excellai
p, Ip Prsident de 1,. Ppubliqu
Mooaieur Philippe 0lea, t non
m Sons lespectenr dee Ecoles d.
Jacrael, eo inieplacernHnt d-i Moi'
la :Docteur Rodolphe C'and-
tenant sous le commandemcui .uiieiicain 000
(raactis et ueo americaini. a
LON6rAaNriNOiLb- La 1 rance ebt.ntla
vi m.re diplnmatique thier ,Le guwmenent
#Anaani KCi >a .knundede U r-ranec pour
les tNeuses et les rcparauoos par IlUte do egatj
.rolana.i iui crame aux ciiiieture, muM OUI
Wocaben C..:de. La France cmniin to laU
oie le* nafenalis.es turcs non. pal pre.ege les
tiiitneresc rame une violat.onides recenis lr,il Dv, bicuk'i en. et* faites puWieuameni dans
U umetier: A.ndab ou les trouptb ke i al.ste^ sa
A notre rai nous pr^8^r!oni
complimenta
nos
Passagers du
'Macoris
"Voici lalietede^paa**4era arrive-
""""^____________{"-TaZ :'.m.. m..ao*,
_. ,, Camille Joseph, Fabien t.ht rie, Gli
J^iii'lUW \( III VPl IliS nMDl l^raner,D:eudonn^ Henou-,
i CllltO LlU'Af^' ^* biruion Albert, Llu Joubeit. frai
C8&C0 de Clnapa, fcte-
i ort-au-Princa
_ Le irtfcunaJ eavene au Parquet l'eanira de
Franc.se.ue eu', enVtat divresse to.uea a coup,;
i, a,on su. fcl.se Cnnulle, la temme uu
tau ehei Aoeit Nelson.
_ bst talement renvoye au Parquet I aila.re
de Uonidas Ue.nara qui avait venflu des bipua
un t.ec a Mme bm.le Mevs. Le eouveaa Wiaa-
Dpart
Ce soir par le Macoria laist* poci
: m..-. l~ ! Lia re le Docleor Hodolahe Clai
xard acte pnee dit 6oUS lBPpeC.PUr des Ecole* d>
fv.lm.aaFreai.k, Tulli. Snunran. et Dulc.ua ,"'' ^ our ptril 01 I
^'jS^SffSA"SLZ SK^itt tlde- d.llljjeioa
*eD' ,.:___j- a . !. snr.i roua failOOl ne
...::. l'amende A ' ! r.OUB faisons
_ Amour fiaterne'. Ertesl ai rxrti ,, vorux de BUCCi.
cherche ue .. itre t.e.unt se jea PPC I e Uocieur Claude, da
Aantc William Je Bapi.st-, a m.... u. erion la t.D1Lvl|1,A H rauiilnai viailri A Bfi
Une et mtine to .....b.m u.o.i.-.. i nuposBibilite de tendre visite a ^
r;cnat l.iomi.reux amis les prie de trouv
ZtTItribunal sequitt: BmileDal.n 1(>1 ., xpiession ae tes scnlline .1
,u ae v ,aonia,e et arrte par k Lou c U6UI,
liawltu-: de lliur
* 1 Kaoul BaietaiS, poar aa.r tondu., une auto ^_________
mm li.c-tet eeetonnantvtoeacinqceuraleiea -----------------
Tftilh Aud.m pour ts.e AiTl'^^C
aeDiiQu:r la Bneme a.r.eaie
Marcel V.llard, pour avoir renverse un: (cm ..c
-vc quatre gourdes d'amende
_ Ma.c itaCO, cl.aurlaur est encore ce...
a l'amende pour avoir coadun uue au:u annllan
ternes
(ertticats d'Etudes
Noua avoos reu !e taire-pait d
r .nas1 de Vudereoiasii Marib
l-fcloux av66 Monsieur Kniiquill.
Mota. .
La bndiction nuptial i leur sert
donne le rnerchedi 2e J un COuram
u l'Lijlise du Sacr-C ir de lui
eau*
Tous noa compliraenta-
Veiub l'Encan
Mardi la 50 Juin 1M* 10 luurea
iu main.
Il sera .roed. Rue du Magtsin
la l'Etat, vis via de la maison Ver
ja. mardi le 90 juin 1922, 10 heu-
res du matin a la vente a r Encan des i
marchandises suifautea ;
1 Lot de trente psnamas enviroi
i jouzaines environ da haus-
te tu Couleur assortie.
3Caissos dallumattes passe par-
tout < Clitnsx
M caiaaea aliuineiten Blue Riebon
8 caisses Globe
5 D.edy
8 CtllMl Orape luice de Jo peti
tes tcutnllfa chaque-
2 cai3G aot- chacune 50 boites
de W i aquets cigarettes mnvrejDe
iligh Hyer, sou aa total JO.UUU
cigarettei*
4 Douz environ de Mors n ckal
en cuivie.
1 envirao Etriers, nickels et
en cuivre.
1 enviion dEperass
/ mies
i Piquoia
l.-t cinn
23Tarr;.es
i mm uj.iiises blanches plaa
tton
1 e ceemisea franaises zphyr
1 e Amencanea en
couleur
1 m Caleons franaises en zphyr
i Bretelles et Jeiretolles tapia
d'Onant-
ClnujBeues meraerises at coton
Coiiiil matelas double higeur
lias de soii couleur a.u,i.u
G Ibta du liant lie
Rnnton Corozo
Cravate at nudi
C )tieaux et Uivera autres articUa
LEocanteor Public
MUNTBHUN EUE
ont
Pneus et Chambres Air
E
surface Non-Skid da
Firestone vous assure une
prise sre partout, ainsi que da
kilomtres additionnels de ser*
vice; le corps ou (la carcasse)
est fort et soutenant; la qualit
excellente du caontehouedonne
un roulement agrable, usa
bonne traction ainsi qu'une
protection remarqmblel'itto
Un es9ay vous prouvers le
sus-dit; ensuite, vous contk>
nerez logiquement de vous
quiper avec le Pneu et
Chambre Air portant le nos
Firestone.
Les Chambres Air Firestone
donnent des services de
longue dure car elles
conservent l'lasticit.
l'rev-lrmi r.n
FirtttM* Tira aad
Akran, OU*. E. 0. A.
* C'est ce wa.in qu'oa. co-nn eac les BMmen
pour l'obtention du ctrncai d.udev jetai
^Nos divers tab is'.fn-.en.s scolar.es de c,tue cir |
c^n,crip.i.n Wtprttent* . '^J^l
tes aui pteuves eriiM et des jeudi root "
.an.ces les preuves erales au. sont publiques
Anton lineer
IlLe cirage K nier avise le public
uu'il scllicitde l compagnie de.
ooaapiara la peimiaa'.on d installer,
iand'Rue au No 1*, un rese
veirdeOou gallona de naaoline et
RSS Prince, le Itjoiu i9?J
LcSfnrpriscida
Tlgraphe
r W.er matin, nn de nos amis qui I
taillait Port an Priace pour Trosm
M Midi au Bureau deaTlgmp .es
Urratria. 8 heorei 15 et nmetti,.
rn dpcha pour Uogw. ern
.lov Piochinet. Par cette dpcae.
1 priait M. Barjon .'e faire envoy I
mi chevaux Ttoria o il deva.
las retrouver pour se rendre a jbc
*Or 10 heurea, l'auto de ro're
ami tait randna l.ecgane, prc
d.rtla rtpchi qni n'srnvs t;u 1
heures 50 roinutns. Il regret 1.1 de
n'avoir pia apport lui mme la d
P*Nooa Biaoalon cette petite hiitoi
l? au Service de Tlgraaea.
Ncrologie
Les funrailles de Mina Louis Son
Marceliu.dco
jeudi stront en JJJJ ^ 7 a i^ge de 25 ans, l'entei
r'ment a eu lien hier 18 |uin
Noe coodolanct'3 aux familles
Souvenir. Marcelin, Musae. Errie,
L'pointe, Roland et autres-
*DriI blanc anglais
En vente ' Chez Alphonae 11ATMCS
115 Rue Uosne.Foi.
A venin sucre granul b$n
march.
Aucun dpit Vvi Ric,
Hue du yJrr.lM
Parisi^na
Samedi 24 Juin
Evneraenlo
l'Li lM
Jfi .AVOCAT
lo'orwe ses cli-its qu'il a transl-
> piovisoiriaieat fou Caiiaet au
No 2aa de la Rue Daats Bestouchea.
Cabinet de Me Oaorgei Sylvaia-
annnnnnnnnuk*
8 Tablesax
En-re
en | nnlli.x Paul
2 foordes
Avis
Fonr canse e dpart ri msisr.n
de iomattrci ntre en liquidation et
let prochain.
Port sa Prince, le m '"' 1912
O. A. LUND
^*SnnMnnann*nannnnjnnannwnnnnnnnnnnn>nnn nnnnBnMBBnnjBnjBnnj
Journaux de Paris
V it4i**nt d'arriver Numros
du w au l'3 Mai.
L* vente la Librairie
du Malin
Auto Buick
r trie boa tat tendis Ceadi
11' rnoder*. a.
S'sdrisser i Mr 6io do I tsi<
naaaa
1 Rni Anricaine
Pharmacie F. Sjoun
Donne avis sa clientle.aux met ecins et au pub|ic QJi'
trs lorm son Liboratoin d'Urologie ta un Labjriw
liiolojj.e appliqu sous la Direction du
De Rico\ et *. Sjourn
Le laboraloire es^ ouvert lous les jours de 7 hres du.
heures du s ir pour toutes les recherches et analysw pr":
1 annona ci jointe, saut pour le|
Wa&seriiiaiiii et la coustante Ure'w
Seront reues que le mardi de chaque semaine.
S'adresser ia Pharmacie pour les reu3eigaeiiieDir
Analyes d'urines e(6'uc gastrique,
Heaciion de Wassermann
Raciion de Tnboulet,
Eianien du sang et du pus
Lxamen des maiires ica'ca,
jExamen de crawl'
AibaotiBOr
Constante Ur^.
Heenerche de Splrochtei tt ie Gonocoque*, etc, *
an
Lon R. THEBAffl
Port-au-Prinee ( Hati ) f
Manuaclurer s H^\
Coiiiiiiission WerchM


Ll MATIN
Bie. Royal Mail Sieam
Packel Company
le S,S Irmariunant de Kingnto
bu.** jnemM le 12 Juin eou^ant.pour
te ay Jfi^mie Port-au-Prince.
Il *iati*du ici le 16du courait
repirttra h mme iour cfcrfii
pour l Eu ope via Petu-Gouc et le
forts du Nord.
Tort au P. ce, ] 9 juin 1922
Roberls Dullon & Co
W tift.era' Ageou
.*..
Pharmacie W. BUCH
Pf loi ninialt de Vichy, de Vl, r| de Vitiel
Fiox prrMiiv! Carsnaoa et Haei.dyit-.oa
Hoile de .fcie d mn u. ld pr N#o Ar,ycodyle p0.ta,nt ms-ilca,iir Zla outr |oo
lX.:.dd V,,^,M" '^-^T^iMMcJ. de, .fiions
CifbleG lodn.a'ed.nri.u.derot.s^hm
G ^.BbauJ SkWcflque contn, lA..hre
PRINCIPALE
h. caci; E
49. P d P MJ .7
88-SO Bcu. -v; WOSO*,
- a
A. J
vend rrt
le ?>:; .1: m '. .r sam
Prju'.. j (? fi .ni'. M niai
et lAQjptm >. ;: bikn .i."-.;ii.ur
i:.t; shi/L-: t,. \: ri :
LA MESLLEUHt.
-?>-
i ,vv on s ': ci v Lf
pour les COLONIES
DUGv.Ui.ulr, ni uliOlUSTERIE
SPECIALITES
Franaises ot Et-anjres
QL8 DE QCIM1NB PURS
Ibof produit en flacons,
ampoules. comprimes, cachets.
S( LCTOXe UYl'OIiKUMlyi K*
bANDAGKS. CEINTUR,
BAS A YAIUC198
APPAWtttS U7GiNI)lES
,WUT lo'is :i>iiprs
CL': ORTHOPDIQUES
Sc-.:.i:-nes hypodermiques
rm IDE! DE PCCHF, CE V0YA6K
: !ES PHARMACEUTIQUES
peu.- Usines, ('.omn.unoa, etc.
i
0
jet de l'oduvet
cl tous ren c'.gnemtmt
' ./' o.J'cuse
liSIE PRIRCINil
RECUI!*.
:c.;.siopol
unique
OUCCUSSAll
i ni l'Etmnga*.
n--7T^..'.^*
Auto
A louer pear
tjfivt .in vi le
retax ia parrtl.
TOTig't ou pour
S'idres: tr aux BU
Clyde Sleamship fi
Foieign Services
U SlS tBaracoata tuiss New.Y.
Pour Lap Hatien et Port au Prhve.
privera au Cap le 22 e, era
Port au Prince le 23. 11 pir,ira le mT-----------T------
AiZnrK,,u*io,eiiesp,rt* Nosa Llue
lif...* L*" ch*'Rnr toif nrj** dn noi^r
TUrl ail PrtnCe le 17 luti ^0>> tcsiSiisiintrColoWa ptrtira de
M V riDiin fWlfl l^^V laNo.vel- Orl n e 20 jeinetM
m% r> l 9 oj| ut i| iirra.. lawant Ip rreiP port ponr Po-i a
Prince 'e 7 juilln Dan l'intrt dja
hi |on usas avoua rt*b i un a=>r
Vice da qiirz4iropf q|i citonn |
reu8nv t Uur f'<' de< E ata Unis
Yi la Nuivi-lie 0 a*tfil psr no re
I gne. Lfa ctatrgan a a<..nt en oitre
fva*a qup eartain** mer nandicpa
ai h mir.Cea 'a Nouvelle Orlana
pm chanin de fer, jouiaaent d au
'aux d" ( ' n^eioi
SOCInTf COvfME'vClALF, D HATI
Agtoti de la New Orlasf A Souih
American i|s Co i
MeAug..Hraui
t vscat I
Infrmi W chen's qu'il a trans
fr. ton cabinet / Hue du centra
No \7z\ en (ace du i'dbltsous ma
i in, |
Consultations de 9 \0heun*.
malin et de S 5 tkprit tmdi
Pour les grandes vacances
Occasions exeeplionnelles
AU
lomptoir, Franco-Hailien
Vni'w f,-. ;. j. .'______ ...
couUure l'aune
Voi'e fiar gaie de toutes
Vnlerav aoie
Voile faniaiaie
* Fleure te
n^^"1 80l,de *onr nfna
amokads toutes coulotie
fpnyri frarala raye
J-ncalea franaise imprimera
PrKrdyi ?e t0Qe8 cou,u' qualit eitra
^repon a barres
riqaea blancs
V'*Pe de so.e Maiiette
soie cribialline
OB'r daiiies
Pe^dunl le mois d.' Jslo ecul mrnt.
Gcurdes 2,51
3
3
3
S
3
3
?5<)
2 50
9
4 30
5
4
B
'
-^
a>a
01
donne une tomplexioa parfais dana saaa
minute.
La complexion reate parfaite S)*e aaw
aoire avec une application.
>
La Crme Perle de Barry Mt une orme raffine,
qui embellit la peuu aveo un dlicieux et dlicat
parfum de la rose.
Son emploi ne peut pas tre aperu car aile
donne a la peau une parfaito naturelle apparence
de la couleur de la chair avec la douceur de la
peau d un bb.
Elle est conomique et donne grande satiafaetioa.
Lu
I
tt
s-S"

A ia
33
La Maison H. Silvera
annonce e ombeux clients qu'elle
vent de recevoir par len dernier*
idtetux les article* suivants,de toute
supriorit et meilleur march
que partout ailleurs.
Uatiniir aogl&ii Douveauts,
iJia o'mi noir suprieur.
Alpaga Uapiiiie li ie pur fil pour chai-as.
Colon draps an lais ^|4,
t o'on draps ainrioain 8^4.
Voile blioc ca'teiuz - i birrss.
Voile i ni blinc et couleur-
Organd- eoulfQr
erge noir et bl u marin pourjusss,
Da ajse blanc e odeur pour nappa*
Toile matelas sup.
Toi e orips pur iil 10/4.
Madrs suprieur pour cbsmiat*
Cipe anglais,
TuWf polt vcile H pour mous iqoaire,
ludebrodffl anUse de looies les qualits par SSitss
Molletorscoulfiir sup. et int.
Alollplons btai.es suprieur.
Djck blanc. Eikl blanc.
BrVl fi' blanc snglaii- Drill coioi blaneasg sup-
Sa in chine pour lai'leurs-
kiki jaune aog extra qualit-
Percale blanc extra sup.
Calicot d^ f^m'lle.
Calicot pour jnpona Piqu blanc sus.
Lr.a rine barra pour tailleura
Crpon couleur fleur arg
Peuil noir sup. Tuiaor pour japai
Tuaior rour cuemise et pour robaa,
Voile brod coul
aTHinette blaoehe et couleur A fleuri
Soyenz b'anc t couleur auprieur.
NanaouK ba iate coul up
Sarvietus de toileite blaucheet eoaleir
Iietallei po'ioe pour taamiaea iaa.
Bretellea puar eofan'a ap.
ladita hea ceul pour pijaaaa Jt chtrauaa
Plqa eealaar I barres pour ch >miaes A huiaraaa ribes ait ti
Venu* voir avant d'aller ailleurs *f
vous sere* satisfaits.
BUfiGYS
*h vnte chez
i-. Prsettmann AQGKRBQM
NIODOL
Le plus puissant antiseptique
Sana Marcare ni Cuivre
atvant 1* trarall da M. roVAIB,
Chimlat* d* I Inatltut fulcar f 1807).
Dtruil Insttnlinment tout le mirrob-s d< It >
&, du CbaKrt, l ritrrx, niarrlixt
t Dj>nnnM dat l'my ohmndt.
ttuniii vwaatiwrn
jndispensable centre le Epidmies 1
DOIl i Va fruat cailler** Uaaa
ma ura 4 pr ii ia *.
Jamat rianaoLat ta* a. >, n
Baiian American
Sii(| w Company
La iluytimn *)nericin Snu*r Co
av *e le pnh le que depuis l* imr juin
louraut i ../ ce dz pente d* Swre
titane est confie exclusivement Mr
I lie L\jncrde AUGUSTE
Voit .u Pniffe. d juiu 1922


LE MATIN
^ Jw ^
donne ce !a forco
Cn i aloscencs
Neurasthnie
Tuberculose
Acmle

La cure de Gl-OBDt
augmente la for?r Dervcuae
et rend eu* r.cr'a mai .3
toute leur cner:;. Utu
cupicsie et leur ttfUan
iu" r.
s. rut < vtttt-
ottnnt., *.-., ti
."32S',siir
vj"t-.' ioai in ivtntir** o*
peui p:*sinier l ii-oth#rjple
artificielle, dont on ptrfon
voulu rt.re une mtihevle piWi
remplacer la trtntfutioii tan
ruine iie-mevtie. tl t*cl tec
ftraniafe, il m.i < mtlfrt qu'il
taille lojjoir- t.Oir rc.-ouri
lie. tu moin: dam le cm
nrfrntv nom ne eroyon, pai que
la teroihtrapie pjlste donner, ca
une foule flr cd le reauliais
-remarquables qu on peut obtenir
d'une rure prolonge de Clobeol
In race d'un orrtniMiie re
monitr. 1 ieiifler. a refaire.
c"el toujour-. a re dernier que
Bour donneront la prfrence
V h GAsm. Lie f eewicet.
Laurtal Bflnii rortifie let pou-
rUnAL mont. Bronchi
les chronlqur!. TiiDerculote.,
Attiime. Empnyveme. Int ,
HdCS repiraoirei Ralit'/
une Delllt ou'ce tulfurcute
qui- l'on e contiainmem a 11.
IMtKl Ht U main el qui 1
remplace ia cure au .ta
non d Pyrenee 0' Ctu
bel iitiitit qt iciencea
J> -T _Mzri\ ^%
CLOBOl
p:rmct It maximum
NCCTYL
if effort
....
Vaillant et l)lt~ agent pour Liaiti l?!0. Kue du Matfavin de l'Elat
IHW
m
!*WI
Bire la pression
n Grand Hlei de France
-iwtf.nri uninue au cnArt de% affaires se recommande
qUi par sa situt un Ta m nomJux et distingus Clients
plus lWNE cl tout U confortable ncessaire aux \oya
^dl Commerce pVtouKrmml aux commres de passage
Vort-xu-Priy.ee.
L'Htel dbite par galloa r t pir banque
des Vins de Bordeaux Rouge et Bleue
Ces rmi vier,n iusde raisms. nom pouvons le prouver ,ar des tTITOTO que
nous tenons i la disposition des Lltn ts.
CbKPrM et Vins mum ^rix modrs
Conserves alimentaires rawsis, FostiP Wheolright '
and Pa^soQ l>
BOSTON.
Fo.ter WnetlrigM' and p.iyoa C'o
Bis toi. Mass
ComT;j n Mncban s ManaLetl
re? Afws Sfciilll'l dans 1 eipor
stidl de toutes tour: nu ci et arti
des pom Cerdoan e s.
No re(orman4t>ns ses talons
recouvert* C lai* tir qui ont Itl
p'n? 'r g'i *, f iqu-, fn Arr'.
qnc Piempit tiecatioa de corrmin
.'M. Pob- cerdu 091 i'-d'f & r noi
Ajenl* i t*o:l pu M** :
A RK\|M1N Cie
1511. it je Lamar.e.
Les petits enfants
font la joie du foyer
Tous le:, jeunes mariefs rCvont aux morr.snts de bonheur
avec des entints sair.s et heureux. Malhcureus:m;:r.t
combien de jeunes femmes voient leur rve pisser et ne
pouvent connatre ces joies cause de drangements erg*n-
iques qui peuvent tre OOCtga par un Uai'wcu.eut U
simple.
La Composition Vgtale de Lydia E. PiakhalB *t ex-
actement le miiicarnent ncessaire comme oefM lettre
l'iniquc:
rucbla,PutUa,Mexico.-"J'ai pris la Corupo-it'on V -
ta!e cic Lvdia H. Pinkhani pjurdesd.iu! -urs dans le venue
e*. le dnset BltatJ parce que mes re;:'o^ T*ntH*n sens forme
d'he'morrag'e et duraient plus d c;nq j -urs. J'iv-\:'- aurr-.
?;v:\. pris un nombre infini de inMi'j-n "W sir.sn'.e (Wr '.
Une de mes amies n:'a parU de vo, e compn ''v< v'.'^.'t
: j 1 !a recommanda. Ma sa"< est revenue et mon ou I
et m i fMM fn sommes reconnaissants, l'ai .donn na
Mima imm fille et nous so-n-r.es on bonne aant."W l
\',>. 1 r RotUSiJoaquIn Ruiz a7,,,Tie,iulawPi
Poabla, Mexico.
Un grai I Lrr.Vre Sa W, r- 1 .1. :../; BtWfUitt
Vtt&UMtf _u \i.
de lydia E> Pn '
nrtwAtTatewitatt ttrrtattt . '.
RI
G
aWW
w*
KJSiJltfl
S^PW
Pharmacie Centrale
Uue bonne aubaine
Pour les Centlemen
ATTENTION
Visitez le No 1727 Ij
Rue Courbe,^ y,rouverM
Calicot suprie -rset o-dinaires, PercaU fie, nnrouki bb
coleurs. Coton d ap, Uauas' pour ompes "blinc et cor J
toiles matelas, T-pisc-r pour table, Zphiri peur ch B
pour robe?, Gin^hims. Indi nnes, checks. Dnll blanc tt rflW
Khakis blanc et couleur*,Voile* tsmaisie eu blanc et fouieuw
mielil gourJe liune, TilffO s pour robes et cnemiaei. l?IBlalJJ,
eacouiea.i et t'fl s".:os.op.e vuei'^prieur, i nil p. crpf de china.Kohente, Bastn "itaetu"
acgueire tt paysages m iiroscolcrepon c pes pour deuil. ulle pour voiles, moussciim
pi Baigoeuses, dateurs, ictricei Organdu.faux colschsmiseset ch^n.selte pour-nomme ,-w
dtf paille el de laine, ccavates- Mnuchoir* de ;*ocbe, *!l'JJ^|-1
le, Foulards Malfai, Forint chapeaui. damis ^n11;*^
chaussete en diftrSM q'ia'ils, Ilibans. Daniellss. ^Ulr,,!i
creronsUntaiii i ,50 gourd '8 Vin es boire- cruiMi il *~
tecMarthandises de toute f aicheur \ > prix i: bu.
Caftes Postales Artisti-
fllIfi. *! **! udes de nu.
Hwvw ctmi-or, Hth *MH t
b-fis, fhatoi rnagri.ligues d'arrs Da
luie (, bioch-jie ou rurale ) tormat
i) x i8, i n. 53 pat e, acadmies
MlUl g4>auits, jolis cane* italien
q, i-aysagtj, iiinou.s La pins
Deuc Iciurue de Fiance ttc Echao
il o n.gts supeibes i ^.io & 20 Fr
i>n* uuu cours pour revendeurs*
ItUNES CENS, put z >gt ble
aeul \o. loi&irs par coircpoi,daoce
aru.cau, aectimciitale avec jeunes
Il tes eu moude tu'icr, changez aus
ii caitea postales, tirxb.es phoios.etc
avec monde e ilicr r>ai GRaND
LLUB d'E_HANGt.
ioui (souscription
bits tu caites, ti
d art
AJhren's par
8 (r rrtxsou sa
bies ou pkoiot
! : ractat tt d. fr.i. leur urtt^tkt.
MBBaRtSSW-- ABBOTT. U MW
Hf
,B J. toSAtC lue ".t'AcT de .tylr. ut ive:.el-, en pe.. et ou.
^i^B^yS^f^ ,al-onr.ertdel'.llureeldel'.i..cce 1.
tfrV,ChrM d#t dtrniloigoecr. inarpieciibU.cn rtSJ NiMO.
guer;
Employez la
REROSINE SB
Demandez ceux qui n'en iJ
Lumire brillante-' San odeur
San fume
La G'SOUS SHELL
Dr Justin Dominique
lte la Faruit de Mdec'ne deFaris
n^eiia>1Ji,t:.ntdesprole!seursDenkeetDeuchmann de Harr\Quvraae* de
#ur- Office Avesue Grgoire If*
Hvoret i" Co^sullaJons : 7 9 heures du mem
*.io.cb..F-M.nrHiitii..Uwp*Hcur pr kilomtre
|U^-^a!^1M^^tell> volatile, MM jjf^jcCJ-1
lu cftrboHso paa
Oemundes de ' gJ^J
>l8ta Roberts, Dutlon & ^
Port-au l*r ne
A-aerot S4'i- P"
S MrcliinM i crire.
\ l'Yww Ctbi et en acier
1 Hand-Truck
t tureaux Minia'rr, Ta.'cs, eisise
e~ fou-ni t ai sa de bur>>en Hivt>re.
0 LUND
h riifie M'tceUn
k vt 1 te cbiz F. a. ou LeUllier,
(isd'. !'Ue! de F.uue


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM