<%BANNER%>







PAGE 1

I; i UH MATIN S **> ^ %  -•> • < > l sang R.humV.isnies Nvralgies Goutta Grav.: ;o Artro %  • L*ntf!e'cn r-rin.-ra!. Jifri M tralttmeni Ut tat;r.-. ..ci.-i.ic-. eor.al -.. >wnt toui tmfVr ii nata*anepcnixni des lsions artrielles. A la priode <' %  l'acMe urt<]uc *• nii !• jeu; ficuur ri'hvoerttnaion, 1 devra, avant t.iula autr i u '' i .. -civ nri t" fr^i|ucmmat con'ta 13 litani rj rJ'sclei • %  :•;•• ;n* dii* Porgimsino en empoyani Urodonal :.; %  '.' ''i ;.-: j .; i i y.'.t A PoUter QM! rtv* fU %  ;.% %  ?. rt f+tit* !r'r' •: .1 %  •.'.:.. -... irciave M r -Vi ••> ;' : I %  ; • ; In. ." 1 %  %  -'.' %  1 1 •!.'•;. .' .-t 1 1 %  • <• pollOri 1 ,J'..-.' iir,;.-'. -'. %  •' "•' : Lwi4i r. t %  •••••> %  > 1 %  : %  .-. : m 1 r les puissances de I hn-ente relative aux rformes des -affaires fit ncire de l'Allemagne. On a annonc que les dtails eonienus dans la rponse i: l'Allemagne ne seront pas pub'is Tant demain. Elections hongroise* BUDAPEST 2W LCB premier rsultai O>H ditions gniale hongroises Indiquent une victou* erasente poar le fouvtrm m*-'. La droite carliste ou tfB parti monareliste est considr** commi Datto* t il semble probub e que 1. aocl* listes ii .u.) -iat"s i'-i .m %  ( s gaina COnsid*ieb! ^ Violent incendie Bordeaux FORDKALIUi infndie d une trs g'and* violence s'est delarl biar sur un des quaia du port t pouss par on vent violent a't>st ra pidsnaetuipsndua divers btiments des millier* da bainques et de demi knoida da vins ont t la proie des flammes, liitp que psi encore con tilaei inx premires heures de l'i prs midi lei pertei taient d\k f ** mes plusieurs millions de franc Les Cours FAR1S 30s.erliDg 4*.ifl| Dollar iv,9l,'J Administration GenAe de^ Posie* i La nulle postule pour New-York et 1 Furope i New-York direct • pir le SKSSWr" Coetals sera lennee demain matin L'heure exacte de la fermeture tera donne ds l'arrive -lu Bateau. pfi-au-rtince. le JI Mai iyu t FANTAISIE Une Bienlaisante Prvopia I Antoine M. Talamas I Evite i aacliaatla toutes lia fatiguii dss rechuchai inUrati. articles ciui couvienosnt, en attendant le besoins et les gib Mtodiquiment il ascomptd les fantaisies et ti;he in ,les cspncia. Kr. un mot, il pensa a tout. i Chez lai vous trourerez, partir da damsin. las arti^lai 'toute treosire fracheur qu il a rajs par la darnisr c P convisueent pour las ftes prochsiaes. Il oa s'agit pai de t dj vus, mais biao d'arUclaa i tzant aoor la saison. En eos dea Crata 4a Cbius, da Ciuton, Paolatta, C Il tff:e un itotk choisi de : Vo le de laine fianais Voile suisse Voile soisse uni Voile fraetia a Voile a jours assortis Voile da tous et Uci sne rare de : Oigandi bioJs, .*. carre UX, fleura, et ordinaire. Du aHkoitnnetn complet de tissus pour rob s comprenant ls>ea{ les ctiai tueuses les creponn* lt>s 'uOiS4e8*ti • bomoei Pyjs ms lia j uuc il^ n 'i le p r Caravelle. AtucLsde toiiet e, paifamB, pouiie, et Savons da Piverfli*.fjl 0,1..e .aura.t vous vo.r sans ne pus vous cn,r.r. |ur J a y CC i, U ti (| gOtr 'ariol<(lUe SI -e serait cormacttre, oui Madame un UaapbdH •• ^T ., • -,i %  I .n > %  je ne le d.a.*. car „.on caaar djit pir.r ... OUll ,"l lire VOt* l ZijUllll ItfJl. l-i p>ibl)C 6*t infrm que "loi Vaecia rt graluttemeol i'o tau vers, mais je tais bien qu'ils a; vont pas vous plaire Je les ai griScnns hic ul genoux, san's •' llpial Cnra', ltuieau Vn rr 4i ., I# ,, ,, „. J .de rO'lici rsaniiaire, Rua de l r b, No-re siicle banal ne vous comprendra pas. .... n •.,., ,,, 4^1 A vous vor, l'on dirait ce mi'quises anciennes K Il 16 > IJ 't^IltliqilO BM JOSepIl Bout les Pages savaient dcvoiemenr les pas. i |{u j, jS .i fl |J|rS8'Ja. iMBy*i 1 1 -r %  Dis tub.'S vice*! seront dlivrs ai vus viviet jadis au temps des Tnanon ... • r>, < Vous auricaau l'Histoire. 6 Grande Magicienne g r U t*ment i 1 Hpital U atii d observer l cette loi. I. M MINIER. Ingnieur Chrg du Srvic; Kalis nsl d'Hyg ie Pubi-qae Parisiana IEUDI Dernire reprsentation de Songe d'Evely )e Grand film d'art a sensations en 5 pa'ties Aubsrt Journal Vous en servz H ili*\(ilH Demandez ceux qui n'en nerv\ Lumire brillante— Sans odeur Sana fume la GiSOLltiE SHELL Donne un rendement suprieur pir kilomtre Tr* volatile, ne se EBB1CACI ECOWm carbonise nu Demandez de la Krofine Gazoline SHGJ Asiatic Peti % oleum Co Hoberts, Dullon & C: n Mai /gjj Dictnsliti E itre : 1 gourds I'o ri AfjeMa •'1*4t*pi.nce Ctearaaax pour Hati Delorme LAFONTANT Le Pai i* des niiiii>it;re& Depuis que ques jours on procde JUX riparalioai Je1 ittrecoti du Palau dei Mmisie es Il y a longtemps que cet editice puMlf avait t.t quelque peu tuglige. i.onjj)dyuie lie;.raie iransailanlujue U paquebot Saiul-Kaphsel d rnour de 3utig> t atteiia ven •IredtS Juin. U repartira le mes jour 4 u< uns da soir eour Jet une, les Usyes, Jsumel aaio-Dosaio go, SUOIII, slaysguz \lfihniisc 11 %yn Mrssn de ho ut


PAGE 1

Wa Kfii 1376 fi%W< TM VStffiFM HW giUCTCUR PROPRIETAIRE Clment Maglore La vie la mieux remplie est celle dans laquelle un homme accomplit la pus grande somme de travaux utiles et de devoirs humains. Samuel SMU.ES isschesp sardi i 4 bre. IN ur le Pire Ltco. ie le de Foo Bail ai profit du lt Toosiiint Loaverture L1 |maeci 4 hres rji > 0 us -nce dhoD ur de Son Ex ._ Monsieur Loais Bo-no Pr i'Hili, assise de Madnn la ite, et sous la Vice-P oen iniur de Monienr Antoine Lq Minisire de i la riear L diCapira'oe Renier pei nt MIT* marque deux buts sur deChtnet qui russit toutefois Mettre un aiut 1* fi 1 de la In ri-i mos. iDitrœJe le Prsident d'flai'i jOificids fuient n vus su rh*m nu le Prsident de L L S S H. Prsident de I USSH dcara au rot Horao que la date de ce jou lut .'une des pies bel es jou de l'Union, car il y a de c.'li Kl mois le Prsident Bo no, veau eu m aie simple ci oytn nsne marque deacourig ment Sports en assistjn au CJrst l'a ni isme o giou p.r le al ae l'UbStl et ne voila-t-il fojoam'uei Me Borsto occupe fUsioala pi.nai c ilace d hoa M u qualit d* l'rside t d'Ha fwsuoit tre fier et heureux r cetu htaie si d.(fie le %  un woeia-tui dt ia valeur tlarno. ta ellet le Pi:ideni Hiauit en lai tontes les belles "qui inspirent confiance a un IpMoia.ite, intelligence, bon |Wua fc e et nergie. Aussi 1* %  S' Je i'Uniou compte ferme Mtlt patriotisme do Prsient 00a seuLnunt pjur 1 vo des sports, mais euco e pou toppement rapiie du prug.. lUvilisanoa en HatiEt le lU>5H 4 .*cru: le f-sse ftiia seal l'aspo r CJ ,-aven r M*, nous cornions tv Vous HePiseU. Pr.ide-tBj n : de l'UbSH le/a son •antde Monsieur le Prsi 'MepLblique, a c :11c le Mi 1 t^id.ru,, du Muisue d* •J et de mus les auaitu.res %  tat, "uent Borno, tis enu de ympathi 4 ue q.11 Lui a e |eaaii a termes cho s>s au "lUaSU. u alitai, sa venuasauter ta parne, paitisan du dtvelupp.mai f** le Paye. Pour que • Saie, il faut que U co.ps >• Si nous avons t per p*rc qu'a a minqa d.dans te pays. SM con 'V a l* donne A l'Union, *onoai| sera aujoudbji T n,a Pa, purappoit a la la l M ,UU P oar le P iw J'Uqiou, raiK parc: que J! 01 'j'-ur Lui comme P- \ U t i P u bique de cou tri ••luuoa des Spots sa "aident Baroo terra ni r %  ta priant le Prsident de FJ iransBMt ;rP> co son Nom. ilu mt u Rsidente, 10 Ministre de i'ioirienr et ioVV, uirM l t ,,0£,M rats I I s meillears com tiaaj U lc spoilsmen de *e Br'm ^iiti*. m,,,m P* commer Nui i l P r *< le dpart du SU,,, rf"'ie devenait pins in !Wtlaii,i ,uipi%rs et Un t pus fHtH^ Itlr l a,qaa-d la pluie L'affafpfl d* la Coramnw Hier ont eW ,„,,,,,,„, a I, r'htsnbra dln?fucion •Mrrv'ne'V, par 1jm Bfon:r, MM. !• iw>r. r Ourlas Annonal P r C'' m .nt M.f'nire, Cfss M.i. r . rnmmunauT. Tout l'.n'frr^a; (sire r#n a. cr von n~e vnir „, tjtairt du R cevfu* Cnnaminal. Pa#iaifen putila pour le Hfrc sont par H'". par 'a Caravdl lis tOtir le Hjr : Mr et M# Cjansie Ptlaait, Mlles eVciftet lassl'd Pelons, Mv, Ma'cl al Tuci^n rVotn, Mft, e Un* LUn laad, MUe r. m., t \\.„ {tX A % MM lmeet fes-ph Poggi. Lanjsj, Loi sur lt Presse 1> Qouvatnement a pris la dci MOT de p s'mer eu Conse I d'Etat un* noufellt loi sur la Presse. W*SH NGTON Ld aprau a n licain qui % t\t h;s^ par les frani'6 au-Jessus de l'arc de triomphe i Pa ris pour saluer l'arriviedespremire^ troupes amriainrs en France et qui m'y fSt res| pendant lou'e la dure dr 'la guerre sera offictelleoMisi prsent demain au Prsident Hatdin^ par l'ambassadeur lusserand pour lre conserv p^rmi les reli^uecs imricai ns de sutrrr. La craamie de la prsentation suri lien demain la Maison Blanche et le drape.ni sen plac dans les collections de guerre du Muse na toniL c 1 m ROME-Grbril d'Aunurzosre u Uier dSUS %< villa lu LtCdt Vjird le bolchevik Ti cheih-. Uie esror'e 'de lgionnaires a p cd .T^itchen ne de Rapt lo i la viBs Gardone Sar la pelouse de la villa fl-utsii 1 tendard 1^ la lgence d a Oaainero U >e garde d honneur compose d'arditi i lstnu les armes a 1 arrive de re| Noasavo s I M r-tirn de rourae 1 raire i celte malheureuse politisa de rparations qui est po-jr I Aile n ne une pe J? Damoc's continuK ment snsptndos sur sa ' e. La rcenteiiensoa gai a fis au suj.Jes rparations pent tre coniiler camme tara ne U ne (tut p s li•es grandes sspiratinm vo itiqnea et ropennes aux n^o^-ations qui spouisuivent i Paris de mne qu les d fficults de Gnas onl t sa, mo nes, de mne l*s dit Icults d quelques semam s q si vont soiv| 10,vent tr* solatrtes d fa v -->n qu'a 1 1 fin nt dfi 1 11 pusie re et b 4 n donnera aa p,y s ia po,, b.at de coitinuir i viVic. La prochaine Co ni re )i ce LA HAYfci 28 Aor< an tOtMfd Medame Louis BORNO beures du soir. receviM de A t La France cl la cQDtaiibiiiai. Nouveaux Prfets D ucV Par dcision de M. le Prsi lent de la Rpub iqne, 04t t nomms : Charles K boul. Administrateur des Finances et prfet provisoire des Gonaives, en remplacement de M. D. p A. rlono —A Meiceion, admiiis rateer des Fins c; et prt t piov soi'e des Ar rond'si menti de la Grand'Aase et de Tiburoia t que d An P* L-:n rai Nrws • d 10 a obtecu de l\;hiichsrine la concession pour service d; navigi non entre 1 Lalie et la Russie. D'Ad cunzto est prs.dent d'une c t ita 1 enne qui ihiichs i sequri: des na v.res du gouvernement italien poa tablir d-.s reliions comir.ee a e. avec la Russie. Jura une oomprenant l^s eipena i)e tati repras-ints a G.ies l'exclu aion da la Musait et Aiiinun* 104 pMupies, q 11 tranapo.te d arait fait l >:o depuiv U plua durable pttn s>f •• Coita faa jjiqv'du dilletanta lu plua rafiV %  vroci 0. a'n ei vrai qu<* le dveloppa<*• I* Soci m.-ut dea arta trao gna du haut iJ L tooi notie pa'ri* ne aei^aaaira d*./* aociai da* 1 paa pla.e au dar %  • runira la 0 Juin pour ci lea queatione lalaivaa a la ci Une protestation a,e L c '' o i e cooauoai |aoiarant Isa ailtartuds exisuiu Uti V atiClM QUe lea Nalioos partieuli.auiem GENEVE 2> La p.oteata .0-1 du SJSL^'eS^l.? *^! JiI 0 ,nei 1 Vaiic.n coi.tre le maedat pru t o 6 S" • S 8 acccjrJer ' 4a UrauUu ureugua aui la rM-aur d u *" *'" a t reue aujouidiui pplTt.i Sd^re a u.;.Llo des N VIU..X. I aayeioui u (ormuiai recoin naada iooa qui aeront •uraaaa a UJIS (e^ptc fa. PARIS 19— On 4;IaraU dans k• nihens bieaiaf unes qn le prsiient du conseil re on nan lt'i d J nala i h chimbre des djuts qu! x i Prince s-abitienne da pirticiper A confrence 4s la Haye ur les af1 •< ras.se; moins qi'il soit bien labi i l'attaei que la confrence tf tbscn'cra que les usait coaom • tues et que 1* discussion aura lien nlre les experts 1 l'exclusion de tous es diplomttes. Le thoU des experts '1 quon le Comprend en la cirais tance exclut tant les diplamrtes que les cbets politiques Oa sait pueita 1 e que Mr Poi icar ne consiJ e pas Tch tebrine comme u a expert] l'ro-.s ventuiliis sont envisagera >ar le giuveraern-nt tri^ci s ; Par i :-pation ent e an cas o le caractr cononijue d.* la confrence sera b en tabli. Pariicipatioa proviso: a i partir du 15 jjia jusqu'i ce qu'il soit vident aps une semaine de confrence que la confrence est tenue ea dehors ave; le reluit avant l arrive des Rotsatsi la politique y pntre et dans ce dernier ca* l'envoi d'un obiervaleur connu les ti'ats Unis en ont envoy un 1 Gnes. On s'attend i ce q ne la clunbe laisse toute libert d'action i Mr Pornor arec l'assurance qu'elle l'ap uu.erasil trouve que rotginisatioo da la runion de la Uiye ne garantit pas SU ta sa n ment et qa'e.le ne sera pas nni simple conlmuation dla confrence d.* Gnes. Dans les m leux oficies ici on a t troub parce quil s\st dit i Londres et Rp. ne que la question d.* fixe dfia tivi meut les f ornires d'Jfl rpandu cb-z p'*i"t da la ai uaiiou puv.igiaa ^ui tranapo.ta da arait faite aax aioMaia* eu PaleOli* p ottjalaiioii aura tiacuir. b ina luuon du couaau Socit. uooauiissioo conomique et il rauairs da ..'s aociai daa naiion larumei queatioaa lalanva a la cu-i-iei _.. ,__... allez ca da iiau euiro autiea lea tard couter Samaai soir 3 Juin, t Pari* aiana, le eonuert que noire grand virtuose Joa n Eli a sa piopose ddonner m piutii de la coquette eba pelle da Saint Louis da Turgeaa. .1 dra peuples, ti. iv tainewei.t Lier isug Si vous voulez en juger. de coiiosice atc sic. Devant le Reichntag BERLINLe chmcelier Wirr : pass en revue aujourd'hui la cort rence de Gnes devant les membrer jmiBun.on < la uBoeaMisfa |du Reichstag. Ce fut la Grande Bre Ffesai *• enlim* •••pprejchefeae de laSiia tagoe a t u dit.qait a pris PinKiativr .ile et recevront de inaini de Mer I Arche !" ,^ \. : 1re Communion Deaain autia il y aura creoisnie de 1re (Communion la Ciihdrile. • •-•—• — •— %  —-ff % % %  % %  • % % %  —%  te Table ri recevrait de* main* de Mgr I Arche v*)ue U Con-miuon. L* meoc aaastaaaaeaa dt 7 i/a. Dan* l'apri raidi *pr< I' procession il y au-a i 5 heure* r%  oi'.io 1 dt* %  •an du oipttne. 3 Nnus prsentons nos meilleurs cjrp imerts aux Capitain'S Chraet e Kgaier sinsi qu au Conseil de L'USSH, en leur demandait de re jtjoet la parue dman^h* p.o.ham. de convoquer la confrence dans le but d'amener les peuples d'Europe i iCOtei entre eux et oigner les dit (tends qui existent parnai les oeu pies de l'huminu CM Ut une au I eu use et subiraide trop grandr ponr re lalise dans i-s Ciroai tances ictuelles. Parlant da tran d Rapallo, ie ch.ucelier dt qu'il ae conneot aucune claute secrte c par consquent in:uo accord mil.taire. irons orien 'aie ei tre la Russie et la Pologne el Bouver.taieoisir 6 i M 1 RMW al! antres Etats pourraient bien eue discutes i | a Hav-s Les perspectives ds la runion de U .,"-y es roniapprces en grande par aiil iinvi pilon Sbvoyae aux diver*'"c par les listes des dlgunui II t.ouvornernenta pour assister A la ront s-,.gneusement %  WdssWaLS Hve dit 40V. ualeMaa ne son. pas eaiiSmenuonip 1 • aura un jjrand r'\llliJ Li Te noscomnen aouleraitUa uo la porta que laFranco lodiewen Ulsei d'tiperls c-ia queauoo avant de rpondre ti'iavlL^di . Il A* ""'." %  ti !" aa ..t.on. L'aiiiud, dea Etat* Utilftftii,!!^f^? 0 di ^ Poi.ca vera la confrence de la Uaya ajouta .• a P ar "cipatioa del ce loarual eat d'une tis ,traai tas t,r ace pouaiice car l'opinion amricain*! Au COJ des d 4 bits sur la politiipproeta le* bo. ctievn.ee coaame l'o ^" e etra Qg'c qui seront repris de-nuioo Frar.uaaia reataurnioa et raaia ' chambre on dcidera ai ta cooatiucuoc ue Ku-sie iont iraloui ou non la France devra ai*L ,1 poas.Dlea aaot cap.ta! Amaric^u. prsente 1 prochaine confrant L Allemagne accsp.urait les conli.de la Haye sur les iH-ir,. r V ^ .ou. reoai.non. j^ vo^^^ demain soi! mercredi pour expliquer • l { ?W l d : xt 4 a chambre o cestiellemd.qeerlal.gnedecor duite que le gouvernement devra sai vre. Il semble que lt dcision i 1* ireatal.on du Ur Shsbbander la cbiaibra inendra da 1 interwataL! ,andb. ynan. La Gnral Qouraud donne laTssolotioalaipSoTS ions repaa.ions. Dsordre* en Syrie OAM \S 29-Daerieux dsordres e produisent D i nas et dane plus eure villes de Syrie A la suite da iaut Commissaire da France vient nei fi,a nl L „'? "M* G la r.ver A U-yrouth venant da Paf.„., • tl0n de U con, rie rt a pria pe.onnel'eraent en " *-S iat,en 4 ,OUIe 0' parlement n'ap^ qu'en cis l e u^in la eitmtio' qiii est coneir're —•.-*• %  • t pmemans n'ap••orarae g^ave. Daa mouvements anti P roi J ,r r qus la France soit reprie J '•ai.sH ont eu lieu A liouuae Alep l e ,J Hiye si le; dlibrations nD-* lioaran q ni ont oacesait IVcsont P>' confines aux questions -o • oi ds iroupa, f arciieei, 'oues les nom ques. Sairaa? i0 l P 8 QBd# rvolQ,on mbss M J,or Jusserand a chaa• dcs vu ** *u 4 et de la cjalrenca


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05680
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, May 31, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05680

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
Wa Kfii 1376
fi%W< TM
VStffiFM HW
giUCTCUR PROPRIETAIRE
Clment Maglore
La vie la mieux remplie
est celle dans laquelle un
homme accomplit la pus
grande somme de travaux
utiles et de devoirs hu-
mains.
Samuel SMU.ES
isschesp sardi i 4 bre.
In ur le Pire Ltco. ie le
de Foo Bail ai profit du
lt Toosiiint Loaverture L1
|maeci 4 hres rji >0us
-nce dhoD ur de Son Ex
._ Monsieur Loais Bo-no Pr
i'Hili, assise de Madnn la
ite, et sous la Vice-P oen
iniur de Monienr Antoine
Lq Minisire de i la riear L
diCapira'oe Renier pei nt
mit* marque deux buts sur
deChtnet qui russit toutefois
Mettre un aiut 1* fi 1 de la
In ri-i mos.
iDitrJe le Prsident d'flai'i
jOificids fuient n vus su rh*m
nu le Prsident de L L S S H.
Prsident de I USSH dcara au
rot Horao que la date de ce jou -
lut .'une des pies bel es jou -
de l'Union, car il y a de c.'li
Kl mois le Prsident Bo no,
veau eu m aie simple ci oytn
nsne marque deacourig ment
Sports en assistjn au CJrst
l'a ni isme o giou p.r le
al ae l'UbStl et ne voila-t-il
fojoam'uei Me Borsto occupe
fUsioala pi.nai c ilace d hoa
M u qualit d* l'rside t d'Ha
fwsuoit tre fier et heureux
r cetu htaie si d.(fie le
un woeia-tui dt ia valeur
tlarno. ta ellet le Pi:ideni
Hiauit en lai tontes les belles
"qui inspirent confiance a un
IpMoia.ite, intelligence, bon
|Wuafce et nergie. Aussi 1*
S' Je i'Uniou compte ferme
Mtlt patriotisme do Prsient
00a seuLnunt pjur 1 vo
des sports, mais euco e pou
toppement rapiie du prug..
lUvilisanoa en Hati- Et le
lU>5H4.*cru: le f-sse
ftiia seal l'aspo r cj ,-aven r
M*, nous cornions tv Vous
HePiseU. Pr.ide-tBj n :
de l'UbSH le/a son
antde Monsieur le Prsi
'MepLblique, a c :11c le Mi
1 t^id.ru,, du Muisue d*
J et de mus les auaitu.res
tat,
"uent Borno, tis enu de
ympathi4ue q.11 Lui a e
|eaaii a termes cho s>s au
"lUaSU. u alitai, sa
venuasauter ta parne,
paitisan du dtvelupp.mai
f** le Paye. Pour que
Saie, il faut que U co.ps
> Si nous avons t per
p*rc qu'a a minqa d-
.dans te pays. Sm con
'Val* donne A l'Union,
*onoai| sera aujoudbji
T n,a Pa, purappoit a la
la l M ,UU Poar le P'
iw J'Uqiou, raiK parc: que
J!01'j'-ur Lui comme P-
\ U.tiPu bique de cou tri
luuoa des Spots sa
"aident Baroo terra ni
r ta priant le Prsident de
FJ iransBMt;rP> co son Nom.
ilu mt u Rsidente,
10 Ministre de i'ioirienr et
ioVV, uirMlt ,,0,M
rats I I s" meillears com
tiaaj U lc spoilsmen de
*e,Br'm
^iiti*. m,,,mP* commer
Nui il Pr*< le dpart du
SU,,, rf"'ie devenait pins in
!Wtlaii,i,,uipi%rs et Un t pus
fHtH^Itlrla,qaa-d la pluie
L'affafpfl d* la Coramnw
Hier ont eW ,,,,,,,, a I, r'htsnbra
dln?fucion Mrrv'ne'V, par 1- jm
Bfon:r, mm. ! iw>r.r Ourlas
Annonal Pr C''m.nt M.f'nire,
Cfss M.i.r. rnmmunauT.
Tout l'.n'frr^a; (sire r#n a. cr
von n~e vnir , tjtairt du R
cevfu* Cnnaminal.
Pa#iaifen putila pour
le Hfrc
, sont par
H'". par 'a Caravdl
lis tOtir le Hjr :
Mr et M# Cjansie Ptlaait, Mlles
eVciftet lassl'd Pelons, Mv, Ma'cl
al Tuci^n rVotn, Mft,e Un* LUn
laad, MUe r. m.,t. \\.{tXA% MM
lmeet fes-ph Poggi. Lanjsj,
Loi sur lt Presse
1> Qouvatnement a pris la dci
mot de p s'mer eu Conse I d'Etat
un* noufellt loi sur la Presse.
W*SH NGTON L- d aprau a n
licain qui % t\t h;s^ par les frani'6
au-Jessus de l'arc de triomphe i Pa
ris pour saluer l'arriviedespremire^
troupes amriainrs en France et qui
m'y fSt res| pendant lou'e la dure dr
'la guerre sera offictelleoMisi prsent
demain au Prsident Hatdin^ par
l'ambassadeur lusserand pour lre
conserv p^rmi les reli^uecs imricai
ns de sutrrr. La craamie de la
prsentation suri lien demain la
Maison Blanche et le drape.ni sen
plac dans les collections de guerre
du Muse na toniL
c
1 m
ROME-Grbril d'Aunurzosre
u Uier dSUS %< villa lu LtCdt Vjird
le bolchevik Ti cheih-. Uie esror'e
'de lgionnaires a p cd .T^itchen
ne de Rapt lo i la viBs Gardone Sar
la pelouse de la villa fl-utsii 1 ten-
dard 1^ la lgence d a Oaainero U >e
garde d honneur compose d'arditi
i lstnu les armes a 1 arrive de re-
| Noasavo s I M r-tirn de rourae
sot discut pi ratifi.L* trava.i l iaa
inachev i Gnas sera emtt'ou a ':
Haye. Nous 10mm s prts Si vou d
Sires continuer et sincrement notr
tle de mdiateurs. Nous serons bs
mjT de prolonger le terme, maii 1
faudra que nous puissions nous s > 1
raire i celte malheureuse politisa
de rparations qui est po-jr I Aile n
ne une pe J? Damoc's continu-
K ment snsptndos sur sa ' e. La r-
centeiiensoa gai a fis au suj.-
Jes rparations pent tre coniiler
camme tara ne U ne (tut p s li-
es grandes sspiratinm vo itiqnea et
ropennes aux n^o^-ations qui s-
pouisuivent i Paris de mne qu
les d fficults de Gnas onl t sa,
mo nes, de mne l*s dit Icults d
quelques semam s q si vont soiv|
10,vent tr* solatrtes d fav-->n qu'a 1
1 fin nt dfi 1 11 pusie re et b
4 n donnera aa p,ys ia po,, b.at de
coitinuir i viVic.
La prochaine
Co ni re )i ce
LA HAYfci 28 Aor< an tOtMfd
Medame Louis BORNO
beures du soir.
receviM
de A
t
La France cl la
cQDtaiibiiiai.
Nouveaux Prfets DucV
Par dcision de M. le Prsi lent
de la Rpub iqne, 04t t nomms :
- Charles K boul. Administrateur
des Finances et prfet provisoire des
Gonaives, en remplacement de M.
D. p A. rlono
A Meiceion, admiiis rateer des
Fins c; et prt t piov soi'e des Ar
rond'si menti de la Grand'Aase et
de Tiburoia
t que d An
P*
L-:n rai Nrws d
10 a obtecu de l\;hiichsrine la
concession pour service d; navigi
non entre 1 Lalie et la Russie. D'Ad
cunzto est prs.dent d'une c t ita
1 enne qui ihiichs i sequri: des na
v.res du gouvernement italien poa
tablir d-.s reliions comir.ee a e.
avec la Russie.
Jura une oomprenant l^s eipena i)e
tati repras-ints a G.ies l'exclu
aion da la Musait et Aiiin l'autre consistant aeul^iueut Mu ec 1
normales llueaes, an raunion prtli
in uane ajia hhu le Ii Juin laqnsl
ii udMiatorout 1 ddleguus au intxi
muni il* ebaouo des etaia rapraau
tes Qtii excepte la rYmn ei
l'iiii uj^Mf. Lt* .^i-vi i ueaign
jront ua nsembres du u co nmiaeio 1
ruise. Lsa c immiss o ia
Concert
Pari&iana
Parmi lea aria dont l uda cons Un" d
"I IUI ICI mi UO'Il I H ll'JH tUIII -.. v.w i. avw..iu mco 11I.IUUI, L.O
iut l'ai lit qip, la muaique et la document ki|ue par lo caidmal lia*
aeaie en aupi/iknl plua sponian- lrri iu*jMdhe rt'Ktat UuVdiieai
enta lu' aumain**,au'tout la ii'Voqu* las raiaous raugiaoaas et et
.aiqav, l'art le plua rpandu tb-z plsi d '- - >-
un* 104 pMupies, q 11 tranapo.te d arait fait
l >:o depuiv U plua durable pttn s>f Coita
faa jjiqv'du dilletanta lu plua rafiV * vroci
0. a'n ei vrai qu<* le dveloppa- <* I* Soci
m.-ut dea arta trao gna du haut iJ L* tooi
notie pa'ri* ne ae- i^aaaira d*./* aociai da* 1
paa pla.e au dar runira la 0 Juin pour ci
lea queatione lalaivaa a la ci
Une protestation a,e- Lc'''oie cooauoai
* |aoiarant Isa ailtartuds exisuiu
Uti V atiClM *QUe lea Nalioos partieuli.auiem
GENEVE 2> La p.oteata .0-1 du SJSL^'eS^l.?-*^! JiI'0*,nei*1
Vaiic.n coi.tre le maedat pruto 6 S" S 8 acccjrJer '
4a UrauUu ureugua aui la rM-aur du*" *'" "
a t reue aujouidiui pplTt.i Sd^re
a u.;.Llo des NVIU..X. I
aayeioui u (ormuiai
recoin naada iooa qui aeront
uraaaa a Ujis
(e^ptc fa.
PARIS 19 On 4;IaraU dans k
nihens bieaiaf unes qn le prsi-
ient du conseil re on nan lt'i d J
nala i h chimbre des djuts qu!x
i Prince s-abitienne da pirticiper A
confrence 4s la Haye ur les af-
1 < ras.se; moins qi'il soit bien
labi i l'attaei que la confrence
tf tbscn'cra que les usait coaom
tues et que 1* discussion aura lien
nlre les experts 1 l'exclusion de tous
es diplomttes. Le thoU des experts
'1 quon le Comprend en la cirais
tance exclut tant les diplamrtes que
les cbets politiques Oa sait pueita
1 e que Mr Poi icar ne consiJ e
pas Tch tebrine comme u a expert]
l'ro-.s ventuiliis sont envisagera
>ar le giuveraern-nt tri^ci s ; Par i
:-pation ent e an cas o le caract-
r cononijue d.* la confrence sera
b en tabli. Pariicipatioa proviso: a
i partir du 15 jjia jusqu'i ce qu'il
soit vident aps une semaine de
confrence que la confrence est te-
nue ea dehors ave; le reluit avant
l arrive des Rotsatsi la politique y
pntre et dans ce dernier ca* l'en-
voi d'un obiervaleur connu les
ti'ats Unis en ont envoy un 1 G-
nes.
On s'attend i ce q ne la clunbe
laisse toute libert d'action i Mr
Pornor arec l'assurance qu'elle l'ap
uu.erasil trouve que rotginisatioo
da la runion de la Uiye ne garantit
pas SU ta sa n ment et qa'e.le ne sera
pas nni simple conlmuation d- la
confrence d.* Gnes. Dans les m -
leux oficies ici on a t troub
parce quil s\st dit i Londres et Rp.
ne que la question d.* fixe dfia ti-
vi meut les f ornires d'Jfl
rpandu cb-z p'*i"t da la ai uaiiou puv.igiaa ^ui
tranapo.ta da arait faite aax aioMaia* eu PaleOli*
p ottjalaiioii aura tiacuir.
b ina luuon du couaau
Socit.
uooauiissioo conomique et il
rauairs da ..'s aociai daa naiion
larumei
queatioaa lalanva a la cu-i-iei
____ _.. ,__... allez ca da iiau euiro autiea lea tard
couter Samaai soir 3 Juin, t Pari*
aiana, le eonuert que noire grand
virtuose Joa n Eli a sa piopose d-
donner m piutii de la coquette eba
pelle da Saint Louis da Turgeaa.
.1 dra peuples,
ti. iv tainewei.t
Lier isug
Si vous voulez
en juger.
de coiiosice atc sic.
Devant le
Reichntag
BERLIN- Le chmcelier Wirr :
pass en revue aujourd'hui la cort
rence de Gnes devant les membrer
jmiBun.on < la uBoeaMisfa |du Reichstag. Ce fut la Grande Bre
Ffesai * enlim* pprejchefeae de laSiia tagoe a t.u- dit.qait a pris PinKiativr
.ile et recevront de inaini de Mer I Arche ,^ \. :
1re Communion
Deaain autia il y aura creoisnie de 1re
(Communion la Ciihdrile.
- - -ff - - -----------
te Table ri recevrait de* main* de Mgr I Arche
v*)ue U Con-miuon.
L* meoc aaastaaaaeaa dt 7 i/a. Dan* l'apri
raidi *pr< I' procession il y au-a i 5 heure* r-
oi'.io 1 dt* an du oipttne.
3
Nnus prsentons nos meilleurs
cjrp imerts aux Capitain'S Chraet
e Kgaier sinsi qu au Conseil de
L'USSH, en leur demandait de re
jtjoet la parue dman^h* p.o.ham.
de convoquer la confrence dans le
but d'amener les peuples d'Europe i
iCOtei entre eux et oigner les dit
(tends qui existent parnai les oeu
pies de l'huminu CM Ut une au I
eu use et subira- ide trop grandr
ponr re lalise dans i-s Ciroai
tances ictuelles. Parlant da tran d
Rapallo, ie ch.ucelier dt qu'il ae
conneot aucune claute secrte c par
consquent in:uo accord mil.taire.
irons orien
'aie ei tre la Russie et la Pologne el
Bouver.taieoisir6iM 1Rmw al! antres Etats pour-
raient bien eue discutes i |a Hav-s
Les perspectives ds la runion de U
........ .,"-yes roniapprces en grande par
aiil iinvi pilon Sbvoyae aux diver*'"c par les listes des dlgu- nui II
t.ouvornernenta pour assister A la ront s-,.gneusement WdssWaLS
Hve dit 40V. ualeMaa ne son. pas eaiiSmenuonip
1 aura un jjrand
r'\llliJ Li Te nos- comnen
aouleraitUa uo la
porta que laFranco lodiewen Ulsei d'tiperls c-ia
queauoo avant de rpondre ti'iavlL^d- i . Il a* ""'." " tiaa
..t.on. L'aiiiud, dea Etat* Utilftftii,!!^f^?0* di ^ Poi.ca
vera la confrence de la Uaya ajouta . a Par"cipatioa del
ce loarual eat d'une tis ,traai tas t,r*ace-
pouaiice car l'opinion amricain*! Au COJ" des d4bits sur la politi-
ipproeta le* bo.ctievn.ee coaame l'o ^"e etraQg'c qui seront repris de-
-nuioo Frar.uaaia reataurnioa et raaia ' chambre on dcidera ai
ta cooatiucuoc ue Ku-sie iont iraloui ou non la France devra ai*L ,1
poas.Dlea aaot cap.ta! Amaric^u. prsente 1 prochaine confrant
L Allemagne accsp.urait les conli.de la Haye sur les iH-ir,. r V ^
.ou. reoai.non. j^ vo^^^
demain soi! mercredi pour expliquer
l!{?Wl d:xt 4 'a chambre o
cestiellemd.qeerlal.gnedecor
duite que le gouvernement devra sai
vre.
Il semble que lt dcision i 1*
ireatal.on du Ur Shsbbander la cbiaibra inendra da 1 interwataL!
,andb. ynan. La Gnral Qouraud donne laTssolotioalaipSoTS
ions repaa.ions.
Dsordre* en Syrie
OAM \S 29-Daerieux dsordres
e produisent D i nas et dane plu-
s eure villes de Syrie A la suite da
iaut Commissaire da France vient nei fi,anl L '? "M* G
la r.ver A U-yrouth venant da Pa- f.., tl0n* de U con,
rie rt a pria pe.onnel'eraent en " *-S iat,en,4 ,OUIe0'
parlement n'ap^
qu'en
cis le
u^in la eitmtio' qiii est coneir're .-* .t pmemans n'ap-
orarae g^ave. Daa mouvements anti ProiJ,rr* qus la France soit reprie j
'ai.sH ont eu lieu A liouuae Alep l*e ,J Hiye si le; dlibrations n-
D-* lioaran q ni ont oacesait IVc- sont P>' confines aux questions -o
oi ds iroupa, f arciieei, 'oues les nom ques.
Sairaa? i0l P'8'QB- d# rvolQ,on- mbssMJ,or Jusserand a chaa-
* dcs vu" ** *u4et de la cjalrenca


I;
i

UH MATIN
S
**> ^
->


< >
l

sang
R.humV.isnies
Nvralgies
Goutta
Grav.: ;o
Artro
L*ntf!e'cn r-rin.-ra!. Jifri M
tralttmeni Ut tat;r.-. ..ci.-i.ic-. eor.al -..
>wnt toui tmfVr ii nata*ane Ij l*IOf>pcnixni des lsions artriel-
les. A la priode <' l'acMe
urt<]uc * nii ! jeu; ficuur ri'hvoer-
ttnaion, 1 devra, avant t.iula autr
i u '' i .. -civ nri t" fr^-
i|ucmmat con'ta 13 litani rj rJ'sclei
:; ;n* dii* Porgimsino en empoyani
! Urodonal .
:.; '.' ''i ;.-: j .; i i y.'.t A PoUter
_ Qm! rtv* fU ;.-?. rt f+tit*
!r'r' : .1 .'.:.. -... irciave M
r -Vi > ;' : I ; ,
; In. ." 1 .-'.' 1 1 !.';.
.' .-t 1 1
< pollOri 1 ,J'..-.' iir,;.-'. -'.,
' ' "' : Lwi4i r. t > >
1 - : .-. : m 1
r i

ri
l Ji-JI! .....
I
. an;
I

t
1
1, .
\ .II.I.IU 1 II! : !, lassii iMbu pourJUili 1720, Bue du bft Je 1*1


Ces
de la Haye avec ie secrtaire l'Etal
Hughes,mais on dit dans les milieu
Srtficifls que toute :,',- rt mon de
Su deux eotretieos tendant i persua
aer Us fct ils-Unis denvny;r d.-s re-
prsentant ia fliye serait errone,
le gouvernement frartis n'ayant su
cune raisjn de convaincre le Etats
Unis puisque l'attitude des deux gou
Ycriinr.rM es! absolument la mme.
La rponse a l'Allemagne la co.-n
misfion des ;parations sur les de
mandes relatives au paiement a .
remise cft aprs-midi \ hres 40.
Uien que la commission ait le projet
de tenir une sance cei aprs midi,
on dit tcotcfoisque la rponse ne sera'
pu lue aujourd MU Lts prvisions
elncieuses sont que la rcotise acce e
i toutes les demandes faites pir la
commission i conJition qu il soit ac
cord i ("Allemagne un p et interna
tional termes qu'elle jugera raison
able Les demandes de la commis
lion sont celles convenues lors de*
rcentes ngociations entre les mem
bres de la commission et le mis.s're
des hnance* Mr Herms E les pi
?oient la prescription vntueile pa>
les puissances de I hn-ente relative
aux rformes des -affaires fit ncire
de l'Allemagne. On a annonc que
les dtails eonienus dans la rponse
i: l'Allemagne ne seront pas pub'is
Tant demain.
Elections
hongroise*
BUDAPEST 2W Lcb premier
rsultai o>h ditions gniale
hongroises Indiquent une victou*
erasente poar le fouvtrm m*-'. La
droite carliste ou tfB parti monar-
eliste est considr** commi Datto*
t il semble probub e que 1. aocl*
listes ii .u.) -iat"s i'-i .m ( s gaina
COnsid*ieb! ^
Violent incendie
Bordeaux
FORDKALI- Ui infndie d une
trs g'and* violence s'est delarl
biar sur un des quaia du port t
pouss par on vent violent a't>st ra
pidsnaetuipsndua divers btiments
des millier* da bainques et de demi
knoida da vins ont t la proie des
flammes, liitp que psi encore con
tilaei inx premires heures de l'i
prs midi lei pertei taient d\k f **
mes plusieurs millions de franc
Les Cours
FAR1S 30- s.erliDg 4*.ifl|
Dollar iv,9l,'J
Administration
GenAe de^ Posie* i
La nulle postule pour New-York et 1 Furope
i New-York direct pir le SKSSWr"
Coetals sera lennee demain matin
L'heure exacte de la fermeture tera donne
ds l'arrive -lu Bateau.
pfi-au-rtince. le ji Mai iyu t
FANTAISIE
Une Bienlaisante Prvopia
I Antoine M. Talamas
I Evite i aacliaatla toutes lia fatiguii dss rechuchai inUrati.
articles ciui couvienosnt, en attendant le besoins et les gib
Mtodiquiment il ascomptd les fantaisies et ti;he in
,les cspncia. Kr. un mot, il pensa a tout.
i Chez lai vous trourerez, partir da damsin. las arti^lai
'toute treosire fracheur qu il a rajs par la darnisr c P
convisueent pour las ftes prochsiaes.
Il oa s'agit pai de t d- j vus, mais biao d'arUclaa i
tzant aoor la saison.
En eos dea Crata 4a Cbius, da Ciuton, Paolatta, C
Il tff:e un itotk choisi de :
Vo le de laine fianais Voile suisse
Voile soisse uni Voile fraetia a
Voile a jours assortis Voile da tous et
. Uci sne rare de :
Oigandi bioJs, .*. carreux, fleura, et ordinaire.
Du aHkoitnnetn complet de tissus pour rob s comprenant ls>ea{
les ctiai tueuses les creponn* lt>s 'uOiS4e tneo'.iuea, la.-, tussois. lea 1 01 g$e<, de. ttc.
Des LoaveauiB S'Usatiouneild en ;
Tr'co me a jj ta, toutes nuances
Ci e imprim, ebttlarnaot indit.
Siutos on ve 10 erKs a en c jll.ers, extra origit
Ds ani'les ce fournitarvs tel que :
Cnl.ier T ff ta*, loyeosfi Sitiuette, a'c ets.
U-! stock courim 11 lenouvel de
Mm ds toie et de Coton
Cbsosee t's eopetia i.a
C IC n tic ,u joiiiiiiii-j s
Tiaui & antrei atiiclea
l'our ii .;u'ne et v f u ta-
Voue a ne
L'on
1
Pour Et S
est une lyre et vos yeux un por.e,
A vt*
Eu vie Je ,en |rf les pesouc,
i t ess .s i mme de c coufir
n.cr siiii P*ts#ri ions d la 1 i
Cba vasctes blacc>8*ti
bomoei
Pyjs ms
lia j uuc il^ n 'i le
p r Caravelle.
AtucLsde toiiet e, paifamB, pouiie, et Savons da Piver-
fli*.fjl
0,1..e .aura.t vous vo.r sans ne pus vous cn,r.r. |ur Ja y ,CCi,Uti (| gOtr 'ariol<(lUe
SI -e serait cormacttre, oui Madame un UaapbdH ^T ., -,i I .n
> je ne le d.a.*. car .on caaar djit pir.r ... OUll ,"l lire VOt* l ZijUllll ItfJl.
l-i p>ibl)C 6*t infrm que "loi
Vaecia rt graluttemeol i'o tau
vers, mais je tais bien qu'ils a; vont pas
vous plaire
Je les ai griScnns hic A nos langueurs dAline, votre voix si cUifS ,- h .. .,,1,4^,1. c,
Qj. toni qu'on vaas adjre, rtaunc. a deux a ,n ,,|n f1 B* r"UI J "* !>ul
genoux, san's ' llpial Cnra', ltuieau
Vn.rr 4i.,I#,, ,, . J .de rO'lici rsaniiaire, Rua de lrb,
No-re siicle banal ne vous comprendra pas. .... n .,., ,,, 4^1
A vous vor, l'on dirait ce mi'quises anciennes K Il 16 > IJ 't^IltliqilO BM JOSepIl
Bout les Pages savaient dcvoiemenr les pas. i |{u j,jS.ifl |J|rS8'Ja.
iMBy*i 1 1 -r Dis tub.'S vice*! seront dlivrs
ai vus viviet jadis au temps des Tnanon ... r>, <
Vous auricaau l'Histoire. 6 Grande Magicienne gr* U t*ment i 1 Hpital U Parmi les Po.npadour consacre votre no.n !
m p oyez ia 1
KltOSl\ SIIEL
C. RQULUS
demaederoct et ce
s dispositions de
n\l
Mlle C. M
Tu me prendrais, dis-tu, ma ptnsee et ma plume
Pour que je sois a toi tout entier et tout daux
t'uis, passant ton col.ier A mon cou qu'il paifttiM,
Tu me verrais tomber sans vie, a tes genoux.
Ne soit pas en colre et ne dis pas ces choses,
le t lifflai, tu sour s, j cris pour t oublier.
J achve dj rfver et d prouver les rose,
Laisse-moi maintenant m'cl aller pour prier.
Le ciel est infini.
Mon \ ne y peut
e chemia est sins atbre,
courir, ton sein n.m. lut de
aaarbre
Prends,ma plume, mignonae, et garde ton cul.'ir
je veux aimer l'espace et la lune et les ang< s.
Je Kiioii.c i ton c*u-, puisqu'ici bas tout change, '
Moi qui luis mon ronun, toi qui tcux iadottr. |
Mdecins q
atii d observer l
cette loi.
I. M MINIER.
Ingnieur Chrg du Srvic; Kalis
nsl d'Hyg ie Pubi-qae
Parisiana
IEUDI
Dernire reprsentation
de
Songe d'Evely )e
Grand film d'art a sensations
en 5 pa'ties
Aubsrt Journal
Vous en servz h ili*\(ilH
Demandez ceux qui n'en nerv\
Lumire brillante Sans odeur
Sana fume
la GiSOLltiE SHELL
Donne un rendement
suprieur pir kilomtre
Tr* volatile, ne se EBB1CACI
ECOWm
carbonise nu
Demandez de la
Krofine
Gazoline
SHGJ
Asiatic Peti%oleum Co
Hoberts, Dullon & C:
n Mai /gjj
Dictnsliti
E itre : 1 gourds
I'o ri
AfjeMa
'1*4- t*pi.nce
Ctearaaax pour Hati
Delorme LAFONTANT
Le Pai i* des
niiiii>it;re&
Depuis que ques jours on procde jux ripara-
lioai Je- 1 ittrecoti du Palau dei Mmisie es
Il y a longtemps que cet editice puMlf avait t.t
quelque peu tuglige.
i.onjj)dyuie lie;.raie
iransailanlujue
U paquebot Saiul-Kaphsel d ,
rnour de 3utig> t atteiia ven
IredtS Juin. U repartira le mes
jour 4 u< uns da soir eour Jet
une, les Usyes, Jsumel aaio-Dosaio
go, sUoiii, slaysgu ia l'oit au l'uiice, SI Ma: Util
LAgeut . hObELlN
4 verni *e
I Chet Franois Letclliar. pies
. Htel r France, les ouvrages
Frdric Mirctliu.
Cot Por/o.R^o
Silvjior GOV10 zzo
Doreur argeateap
Rep^ at-ur de Ciacaux
T vvil gantt]
No 20.JV. Or:n4'Rne, Port-au Prince
A Vendre
Humain anglain
Ch>z \lfihniisc 11 %yn
Mrssn de ho ut | Mr et Mnae Ah^oa Hajje et lenra
eafanta. Mr rtMrne Boulons* G^b
ra et leurs enfsoto, feront eban e
le jaedi 1er Juin 6 h !! do matin
en If g ise St Joseph nos rsi'ise aie
Req'iiem la mmoire de leur re
g ett flla f t frre orges Hajja.
d 'i Le prsent avis lieat lisu dievita
de t:on i
PortaQP.io"e, le 08 Mai IfJjj.
Ghangemant d adressa
l
I. TUEUAUD
Portau~lJrinoe ( Hati )
Manufacturer s Age
Loinmissiou Hcrchi
esm
mil v.cTfiir.'ix, k:..::.!._::
; ,1 ^MLCnOCCi DSiLtVli
;:ol"d Ber 9
Ml other drink* 1"j
Knla 10
Sandwichs 10
Ice cre m 10
Prop. T. CLEBAS
uparfaur I
DE8CHII
j'Hovjl"^f
a.'.'festrataor dn Riwi, prM-it pr l'lit mdical. ,, __aJ
v/asii u.-u* .1 aux Iji-i uuuitux. Aiiri'i dn J Hop*"*
bawa oan. oesch.cj, . bm *ia\ aaudry. ruaa M hnnt*
1 cents
1 La Espam est transft'rr'e au
Nj 172$ eu fie de 1 Pos'e, Grand'
Rue La derniers nouveaut qu'elle a
re ie par le v oethsls lui ob'i.
sic mettre en liquidation les prc
lents art'c'es i G o.ao la paire.
Dpcb z veus
B U G G Y S
En vente chez ^
L. Precizmann-AGGERHOL*
Uu du QsiX, l


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM