<%BANNER%>







PAGE 1

ce %  m Crme donne un teint de lys Mariage En la Basique Notre Dame sera btti ler-redi7 juin romain le mariage de M'le Danielli S>|nrne. fl e e Mr lc n c, ^ r tl Mme L 00 Srjrurne ivic M' lu' Gurie. jr cil turs compliments. Elle tient la poudre Assure une carnation exquise La Crme TElNDELYflk fine, onctueuse, ncuiri-, r;t incapable d'offenser en rien la peau, qu'elle adoucit. aitQUptit et blanchit san* la lubrifier l'excs ou jamais la (aire luire. Parfume aux extraits de Heurs, la Crme TEIN'DELYS Jt le type le plus parfait de la crmr de toilette: son emploi vite le haie. les taches de rousseur et les irritations dues la poussire ARYS 3, Rue de la Paix, 3 PARIS Ti.ules Ptrfnmeriei et (Jrand Mtguini ASTHESS PAPIER PRUNEAU HrmrnJmiiH' ll|i<..ll ufix.i-iMriliiroiJIl j„, !,,„. I*. c. m. Emrh,.fm.. U p pw m lea. tU> FRDKEaU, 63. f Il-Marlln. Pint • t, .t., Ptirmiofii. > .*fc-4 J ..^tOtmt&i: jSeer'*irerie d'Etat des Finances et dn. Commre LSecr*tire d'Etudes r ni •t ri" Commera avisa |„ -J". v i panerai an il o* TW U r*' in^n' qn* l Lundi et le M.r cr Hmnne s* traire d> 11 heor* fl. IPK FU'f* J0Pte, AIM „ r i!il m-nt conaacii l^irduJ 1 Service. Port-au-Prince, le 2] Un n* t—~m Employez la KR0S1\E SU V .ML LA NI 4] HOU ET,[Agents gnraux 17.0, IV Jn Magasin de l'Clat %  %  F -• %  e-i ^W Bdration AmrL caine des Arts Mr Richard F. Bien, secrtaire de la fdia'ion amricaine des Art* Etranger i OI.B a invit prandie part a la 13 emr toi vatf oi annuelle qai ara leoie Wasbn gton an Mai, de la fdia'ion ameiicine da arts. Par idbli 2*2 liai BERLIN — D aprs les chilres olficiels publis aujourd hui l'Allemagne avait dtruit la date Le 16 Mai,- u lieu I ouverture <*e du icrMan 5 755 aoTtsusc la m 1 un au L'cutiiien'ul Mmorial miueutaista, 2 Nooe earegistrona avec pl< Hall Parmi les orateura qui y ont pu* la pato'e : Clnet" Jua'ice Taf, ramb'asadrur Jusaerand, I Uon l'n • vi Nelson Page ei d autres paraou nn!it-'H noto r*a Le 18 Mai ea conaac enliremnt a un industriel, il y aura d %  dis coura de l'Iiuu Her" ""/"i"aie par leaiu liens en et.bl>s %  t p uncurs lignes de navgaiion entre lii.ies et Nazies, i'ries.c et la Mer Noire. a a— m r 11 %  .. m —anaa momnt de metlre sou-a G*r*> Ml pour Haiu i^tponsabilu peraunaellr* L au Ht orittu a d grande repu tatiou se feront gilenient enteure tout au coura dn la aesaion • Il y aura pi jsieura centaines de dlgud rapiedeuiant les '277 o'gaoua noua bl ices daae laa iJ Etats de l'UoiOD. Le Scandale d(, la Commute L'S memb es de la Commission dVnqute jadiciute compose de MM L. M Depoy, Pt on Piessoir ti i-.h;a il i .1 I.Mu ir | K.' serment ce mat a il ont ouven leurs travaux Le t ommiss:on a commenc ses iivsiigatiooi vers les 10 heuies en 1 H el Communal et e,n pi.m .e de M' Coupe'. Nou< cioyons sivoir que Us pou voi'S d; la Commission sont des plus eidus et que les recherches steadront eu |our de l'iostallaiion de Mi Coupet comme receveur jus qu au jjur o l'acuon publique a t m se en ir.oave.neni Parisiaua JEUDI HHAND QALA. avec La flambe le chaf doeivre de II. Kiiteaaa< ktrg, avac lee m^illeura Vedette* Frarfi Me tel ; D ifioi 10x14 aire di la co mdie fraocJae Daqatsoa etc inui • \,b) gourde. — Sur la demanda gnrale h Direction de Pariaiana redonnera D msucba le boau lm : Les Sacrifis ANIODOL Le plus puissant antiseptique 8an8 Mercure ni Cuivre suivant U traTall d* M. FODAID, Chlmute de llnstllnt Vnatonr (1907). Dtruit in*tanlan^mcnt tous '** *-obrs d<* la Pnala, Ju Cholrm, irs Kiev. Diarrhaea •t l)y*n iri** des f'itym cba-ida. MALADiia varamtamrBa Cercle Fmina La ffe d'inauguration da cette nouvelle aarociation aura lieu di manche prochain, 38 Mai 0 beures prciaeadu ruatia Cm Vaiita. Indispensable Mitre les Epidmies SOII i HDI fraude cuillere dam ma litre | il s-.tj proeXU le Vendredi :e Mal :91a i la vente 1 encan d>a-i.-es ulvan't : — Art'cle ;ot 10 h-urc-s du matin Mir^ne L M. S Von l'henVi 1 No 14 1 Ciilq" • sous h DirtC ton du D itico: et t. StjonrnA (A ia' O'aio n es O'.i'fli tou. \m j-Mjra il ; 7 11 s Ju im'ifl li ur j s , util pmr le Wass nu iifi et lt constiote l]-6e Surt Sjront reues que le inudi d clia jue sinain 1 SVdivgser la-f IITUIHCL pour les renseigneiieijlr a4ualyesu'uriiK8 MtSuCgeSUiqur, • U j aciioti de Wass'iitiann liVciion IJCTI boule', Ei uien du s Dg e du pus Eiamoo d s matires lrca'e, Ixamen i>e cia ,a bat a4lbu-i mu r Ci Co'isian e Ur"S4: liecnerche de Spvehle3 et de Gonocoque*, etc, etc. \ A I occasion de le grande fte r%"-'tX r?i~u •..>STK::N3W. I-AT'.'.L:: :~ r/Gr-Va CHLCiiOJZ, Du^iLllB %  B IJ G G Y S En vente chez L Preclimann.AGGERUODi Hue du Q.i. Atteiition •nivent avia ree la Mit obt'ent actuellement jusqu' 4 ^ni'-n — |a 100 livres eanaanol.e* ( 40 K loa ) Cubv— C'eat rrrcaion pour lee xpnitatenra de a'y irt r arar e< roua rffrore lee afvic-a de I lifta Fmpresa Naviara d Cuba i ci ti iu h taux d li. dea plus avan t"R?ux Le s llabsna eera prob-blment lel le 31 couraat en rnnta r>oar Sin ti*gi de Cube et la Ihvane. pe nmt d i fi et pnnr I-R da X ports S'adtea'er a Comptoir frattxi A C. Po't en P luee H iti le ts M i 'e?2 lia un Ftic'e j aHrrert iditperaablo rom |raj it-if Bl en bta we et le dvaoepti !one ch r i Simon Vieux, Alfred V.eai, i rharaicie ^jouru. t'Htncg B; : lBnrtar <1:i 8nn. ^ j 6uarfr(aur A In vinntlc on te • nux /rruaiu-tiir. lilmti oni l*a ISopif ~" UI-4I Ofli. UCSCH fit,, r.u p.. i.i.jr. fAi .s i rtern*aaa mm-m. €lyde Sleamship Cl Foreign Services L* S|S # c Po.fvofoi a laiss JSieiv^ le 19 encours pow Portma\uPrv^ t] ( recJnn<>nt o l est at'e >du vers lii U laAnera le mme jour prni" #*' Ion cl J'8 p>rt* de la ColnnUi'Port an Print* le 20 Mai i9$ E. F. CLEUElSiTS, ag ut jjttficr!



PAGE 1

tirm *oi 1373 jlHfCTUR PRO'RIETAfRI Clment Magloire Ml Pr Eo FHitj ROMErj 20CENTIIIB Quotidien %  teS tt 24 IWI v Les vraies rformts.c'egt a dire celles qui peuvent durer, cette enqute a Kit causer py r en (ace du monde en M-t de la lum..e sur les nipublierons drrmin une par d'Dfsi ion du pasteur Tom OOUS pour ons constater laocsde cqu'e. La Corn soionle a iqj.e met pu ses couclu ions ; mais %  uCes nous permettent d'ami cipouruo levUurs et de pr %  *• tout en condamnant, en de ses partie, /action ans* elle qu're s'est manifeste 'fiS. l'Enq e condjeia e i V>eia f.iih e est due au tar • de marge a t laisse a l'i gouvernementale hatienne. %  onqu elle-mme ses ptrttelk, -et que les ccn 'ulfisaates de prparation loci hatienne, en mme 1 les faits du pass, font Uois un d.voir de rester Nouvelles Etrangres Aprs la Conta, de CIS atmosphre d'aoxil — Politique nergiq le de fa Fance cojfre l'A Hem uja^. — Li France rclame le concours de ses Allies. Quinze rnterpellations..Coni;nis>ioie laterBaitoaale (les fi auces 'a-d* mua, les r pir.t ons n'a pis limita, paraitil, le pro^ramn* de cette commis s on f\iir\z e. O i pens* qu? cett* lernire discutera I question entier* PARIS aiLePar'emen franc il se runit dstun dm une atm JSphre d'anx't d princinilemen', non seulement a l'emploi de Droec tive de h force m litiire pour f;i e pression sur l'Allemagne, miis aussi qne.expiimant les vues de p'us d un "?. ,rait ru ^ 0 1,le n *i et aux cou ides rparations et fer d-s aua soins de la co nnvssion d*.i Rvolution Nicaragua j ffsNXOiA-Uo moaverawt r vofii'ior.r ai' a teint M-j.nrd'hui ,cnnrB le Pr^md^rt Diegi Msnnrl |thmorro. u.-e bandn d rsbellti p-t Pinpar?e du Fort dn Loma ui >om>nandrt la Ville. Or-mdant sur la reorteQtatiOBi da M Joha Ha inr Minium de* l IHC-I" II U. 8 , ,volotloooU>es ont consecii i livrer le tort RU comi ai dant do l'infanlt no de Marina Binn.'.Hine .jm le ren rira PU 'invainement Le monvemect I A V u ,rina "' 9 avait sa te. le ao npral Cruz qui s'empara du fort en I absence du co uiuar,.lanr. Le inioia maire amricain a p.opoa eu grj ; rai qui demande la dmission du pi sidert et du Ministre d'envoyer trois u e 8es r uni* au gouverneMo'gan, Eat-s-Uns et IWg infent d ^ Prsident Ctiamorro. Alvnagne. La cn-nmission' ait des accusations tt conte les fonc tionnaires m lita r*s et con re les fonctionnaires civils, et demaaiiit. une enqute sur la tour. Mai il .enb'e qu'il n'entrait dni les prvis OLS de personne que les Enquteurs sol icis dusseit largir les donnfs du preb ne haitiea ue la faon que nous venons d: dire. O x ne peut tout pivcii. Mais.unefoisengige dans cettevoie, quelle est I issu s ^^e peut trouver la Comm 'SiO'i Snalonale pou sonir av.*c egaoce du cri. dins Lcu.l on %  cru "nfennei ? N us u|c i apecevons d'ju re que celle ci ; ne pas mer ie> eacs corn mi i ai tes i au tes de li itcrventioj ; •e baser sur le ouifiii atd: nore .•Gcet et sur les faits antneu s i 195 P uf P ociamei le concours t\ Inicur iiidispsns bc i notre. i ei/e m -1 t ; e' conclu e q a'it isgli de ter pourrp rer ei fur; mieux. 22 Mai ii m Is n* peuvent se 1re. S*. cessai r* prend t uet aux allis I .nuire i lui L cab.i. 1. t %{ considr par les mrmbr's du Parlement le? plus aviss comme et 1 Mil dans ce Mai quil ne serait pas lib e de discuter U sn.1a.10n av c les ans, nuls d'un autre (Loi dit t**t*mtn&cn Russie 11 i wioi ne-,-- u* (VIUI ur i LU um'ssmn Q".i GEiVES— D-8 rapports rpc'ia ic f.de persua r pir.itioai et des gjuverne.nents in rfe Novorosaik dclarent que fa Hu.sie mridionale est in grand cimetire de K ena mourant de faim. 1)68 hommes, des femmea et des en ttots mearent de faim non pas car milliers, mais par raJIUoue Nous iiuui t o s de .e o i 1 r • nr >Z n-in a rj sayer ie convai ice us .Lis Q'je c: n c t p.i a uuesoutoisij' i a %  . t T • %  3 de con:ert avec la h.ice lltlatuole achiiuive pjur les aspm lions nat.onaics, et que quaod cela aura t dr, c aj| alor, que le prob me hatien devra eue euvi^ge prau luement et sM.usement. C'est ce que nous essaierois d* faire dans uue srie d'articles qai sui viont. Oi ignore le mon'ant et les coi d liens de l'emp.unt iat;rna'iona' propos et la question restera dans l'incertitude jusqu' ce que les raeTi bte? de la commission aient pu d terminer si tel emprunt ^st possible et J telles conditions. Ja si grail nomorei de q lestions devant tre exa min;?, il est possible que les sn es de la corn nisiiiin se prolongeai penJi-it des semaines et mme pen i *nt des mcis II est possible que U tensoa qui existera infaillibleme il e-^tre les ans ei l'Allemi^ne le fr Mai, dite de l'expi'a toi de l'iltini que I lotisttOI de Mr Po ucir i.'cst tum alli so;t attnue jusqu ce ,cs pas d: discuter le poavo r oa l'utilit que la conmsston atteiminses d une adiou, m*i s (B^lsaifOt destravaux ou | isqu'i ce qu il scr.t deve dagn Qaitn interpella 10 s sont iascri tes a l'ordre du pur a la chimbre : la p'em.re est a le de M. de Chip pe le aiuc sur ii si uai.oj eu O ienl et la deux ne de M Lacoie sur les questions de ptto.e Oi pense que celte dernire amaera invitablemat le prsident du conseil pailer de Gnes. Il e&i ttes p.obible que le Pailemeot s'*|ouroera pour la jour %  e Cnnwniinn Noo 'onuoni te voeix poorq.^ t si ? n f i d l leu 1 | 0 **o*\ convention de cetta c or f ^ nca -orten tTo œeul a %  •" d e Mf ?f^ htD,i L: d ?ir.. t,n cn pi*de ques'innai Tia! ,t, il * et malgr qu Ha 14 J M P't'Culi*remeDt refn 1 Varits CE som Les Trais flour-ntaires s Gics CHP VI E vre JKUOI La Rafale "ii. v*c alaDta'ini miai"le d M' t ^Xio.r. e8t %  onon Q ue un Urne Sylvain Utr Entre 1 G le '^•lonH a ,e T tiCCOI d ls l VENDRKD1 --.'fn..M b A ..enne.;! f i Ma8que aux Dents lUanehes Le Calvair d une M-a Cntre ; UgO K? uS.^S 1 La Masque aux %  [MitiDi q^"" y • ov oybr a l9 QQ"." ,,r ""orm* en .. %  a i .u 0, *vernement des Ktata • %  JE; e couuaitre aas -l'AlllS 'ILLe Ministre des Affaires traBjjrpiB n'avait ce soir au cune co'iii n i tu'i des bruita annoli i ce a recevoir avec la plus g'anJe d 8 *lgf%Mnaiaa d Irer diniien: frence les cooe'usio s de la commis 9,' 1 u ? coyr* payan de O.ujj d-* sion. Mr Delacroix, commission trs memb.es sort : MM D Ameii -e, la Ho'lande et l'Espagne.' O^su.i ^l n al E,,e Ura ,ieu pose mme qu'uae bonne putie dll r i londl allemands actuellement dans' ^Pro-ramme.des plus allchant; 1.1 payi neutres et eu Angleterre ".T^ i une no 1 uve "Prtnti. .ouvera.ent Uur emploi dans ci.'faJt? l G f : 5tn mprunt si l'int en tait sutsami M r ment rmuarateur. I. Nuu reviendrons sur les dtail, de rettfte qui s annonce brillante. Et nous dirons aussi lei ncessits actuelles qui ne perm.-tteit pas d' .lourner pus longtemps l'dification J une nouvelle chipelle a Sl Martial Rception en Vhmn n ur tU Mr Dmby >elacrotx, prsident de la u '* pr f," J P"", 1 ^ s nob ml.sky'da paia i. est arriv i P.rta le, u &"?"M 1 ""ire devait sa runir la;,joai d. es sont: MM D Am.h "-i.* 0l J et ' tait nullement r:ein et Ont aori midi, taaroa la iraident Uorno recevra M r U-mbv >a. crtaire de la Marine A.nric.i". pai.og, Port-aa Pn w e._ u e co haut fonctioanaire awa d^a peraumialita qui lacl ,^,dca. aiuu !" Vl tl ^i issr *• -'— <^ wr s-rjjs W& & %  • • l

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05676
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, May 24, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05676

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
tirm *oi 1373
jlHfCTUR PRO'RIETAfRI
Clment Magloire
Ml Pr Eo FHitj
ROMErj 20centiiib
Quotidien
teStt 24 IWI v
Les vraies rformts.c'egt
a dire celles qui peuvent
durer, traosloruialiouprolonde
des ides et non dune
rvolution.
Gustave LE BON J
I
tUDACTlON; Rue
Nok 18
ilulion ventuelle
Par Gable
irons rfl tt hier a nos lec
f'inch* d la dposition
fhfnhur. o ce qui a ' mis
itoa a t l ht arrir de
itre et ce qui est bien
iw, l'insuffisance intellec
t
autremen
pour rpi
en H it pour nous aide
que d rer les fau'e d- U coll-bintioa
C'e sillutioa pour les demandeur* d'eu
qute qui doivent trouver pobibl-
physique du travailleur hai mea. qu'on n'en demandait 7a7unt
aux enqueurs et que le r e de
ceua ci dbord; le cadre qui avait t
trac.
D'un ct, le gouvernement Darti
*uenave se dclarait sat s'ait de l'O:
cupitioi nul taire et mcontent du
ministre amricain et du Coiseiller
financer- U demanda t une eaqu'e
sur la conduite de cm ci et, danj
une dDOsi'ion c'bre. faisant
d'ailleurs double emaioi avec un?
profusion de d:orat ois, il exil
tait l'action militaire am'iciioe et
niait rien sa-oir des ex:s commis
sur les populations.
D l'autre c:. l'Uiion Patrioti
[fcor
itur
[tournure de l'enqute *a
ba'ricaine peut par;ltre tre
inion.aux y ux de quelques-
pr dou% loin de li : il nous
m paru que, si nom arri
fddaoch r une enqu e se
les conditions hatiennes,
qute ne se limiterait pas aux
[itictfsde l'intervention amri-
: qu'elle irait bien p'us loin,
hfemen'i voi i que, tout en
art sur la conduite de l'O: a
ides loncionoaires du Tiat
[caqc'e galement sur le pas-
L'ei an leur i 1 mtervention,
BtiD'tl ectuel de notre soci-
lei qua iti pat qu-s de la
' eiae, sur la d stance qai
ue des conditions aux
ira'slb r.,omi le 'onction-
liermal el s:ient que des
fsociaux, en un no\ sur
Jilude i \t self administra-
C'tait taial et nous avois
et intentionnellement
ils demande d'enqute exp i-
"'cas pir M Dwtiguena !
>cette enqute a Kit causer
pyr. en (ace du monde en
M-t de la lum..e sur les ni-
publierons drrmin une par
d'Dfsi ion du pasteur Tom
OOUS pour ons constater
laocsde cqu'e. La Corn
soionle a iqj.e met
pu ses couclu ions ; mais
uCes nous permettent d'ami
cipouruo levUurs et de pr
!* tout en condamnant, en
de ses partie, /action ans*
elle qu're s'est manifeste
'fiS. l'Enq e condjeia e i
V>eia f.iih e est due au tar
de marge a t laisse a l'i
gouvernementale hatienne.
onqu elle-mme ses
ptrttelk, -et que les ccn
'ulfisaates de prparation
loci hatienne, en mme
" 1 les faits du pass, font
Uois un d.voir de rester
Nouvelles Etrangres
Aprs la Conta, de Cis
atmosphre d'aoxil Politique nergiq le
de fa Fance cojfre l'A Hem uja^. Li
France rclame le concours de ses
Allies. Quinze rnterpellations..-
Coni;nis>ioie laterBaitoaale
(les fi auces
'a-d*
mua,
les r pir.t ons n'a pis limita, parait-
il, le pro^ramn* de cette commis
s on f\iir\z -e. O i pens* qu? cett*
lernire discutera I question entier*
PARIS ai- LePar'emen franc il
se runit dstun dm une atm js-
phre d'anx't d princinilemen',
non seulement a l'emploi de Droec
tive de h force m litiire pour f;i e
pression sur l'Allemagne, miis aussi
qne.expiimant les vues de p'us d un "?. ,rait ru^0-1,le"n**i et aux cou ides rparations et fer d- faisait le pro de toute Tact on am* P,i:avion^ 1B' 'olt ne; * ,a "'* [dations au su j il de* paiements en ni
ricaine accomplie dans le pys ai r.ence dc *** L dilai donn 1 tare. Oi a limores; on que les pair
l'Allemagne pour at:eptr ei conii,men's en espces s-ra'ent effectu;
lions de la c un miss on des rpara .pir'iellirment pir l'emprunt interni
non espiie dans uie semnr, maisitona! et pus tard pu l'Allemagne
il u'y tara pal U action immdiat* 's*ule avec ses procres re^siutces
puisque 4r Poinco b ei que d ci- 'Ls pa-em-nts en nature suaient lai'i
di i a! er de l'avant se al si e'eil n- >s aua soins de la co nnvssion d*.i
Rvolution
Nicaragua
j ffsNXOiA-Uo moaverawt r
, vofii'ior.r ai' a teint M-j.nrd'hui
,cnnrB le Pr^md^rt Diegi Msnnrl
|thmorro. u.-e bandn d rsbellti
* p-t Pinpar?e du Fort dn Loma ui
>om>nandrt la Ville. Or-mdant sur
la reorteQtatiOBi da M Joha Ha
inr Minium de* l ihC-I" ii u.8 ,
,volotloooU>es ont consecii i livrer
le tort ru comi ai dant do l'infanlt
no de Marina Binn.'.Hine .jm le ren
rira pu 'invainement Le monvemect
I aV u',rina"'9 avait sa te. le ao
npral Cruz qui s'empara du fort en
I absence du co uiuar,.lanr. Le inioia
maire amricain a p.opoa eu grj
; rai qui demande la dmission du pi
sidert et du Ministre d'envoyer trois
,ue 8es r" '..... uni* au gouverne-
Mo'gan, Eat-s-Uns et IWg infent d^ Prsident Ctiamorro.
Alvnagne. La cn-nmission'
ait des accusations tt conte les fonc
tionnaires m lita r*s et con re les
fonctionnaires civils, et demaaiiit.
une enqute sur la tour.
Mai il .enb'e qu'il n'entrait dni
les prvis ols de personne que les
Enquteurs sol icis dusseit largir
les donnfs du preb ne haitiea ue
la faon que nous venons d: dire.
O x ne peut tout pivcii.
Mais.unefoisengige dans cettevoie,
quelle est I issu s ^^e peut trouver la
Comm'SiO'i Snalonale pou sonir
av.*c egaoce du cri. dins Lcu.l
on cru "nfennei ?
N us u|c i apecevons d'ju re que
celle ci ; ne pas mer ie> eacs corn
mi i ai tes i au tes de li itcrventioj ;
e baser sur le ouifiii atd: nore
.Gcet et sur les faits antneu s i
195 Puf P ociamei le concours t\
Inicur iiidispsns bc i notre.iei/e
m -1 t ; e' conclu e q a'it isgli de
ter pourrp rer ei fur; mieux.
22 Mai
ii m
Is n* peuvent se 1re.s*.
cessai r* prend t
uet aux allis
I .nuire i lui L cab.i.1. t%{ considr
par les mrmbr's du Parlement le?
plus aviss comme et torie m-j-rr, fusant liffli de si po
liuque nrgqi* con.re l'AUemagoi
celle de L Fr u e.
Oa crain qje cet e 1 tu tion ren-
de plus e;di. e< uppo.is q 1. nu
i-.xx avec es 1 u. s mees Je I E ils ite
O 1 a lait ob trvec qu'un pircu vo't
p soite les ini.n. du ,c lu du > 1
Mil dans ce Mai quil ne serait pas
lib e de discuter U sn.1a.10n av c les
ans, nuls d'un autre (Loi dit
t**t*mtn&cn Russie
11 i wioi ne-,-- u* (viui ur i lu um'ssmn Q".i GEiVES D-8 rapports rpc'ia ic
f.de persua'rpir.itioai et des gjuverne.nents in rfe Novorosaik dclarent que fa
Hu.sie mridionale est in grand
cimetire de Kena mourant de faim.
1)68 hommes, des femmea et des en
ttots mearent de faim non pas car
milliers, mais par raJIUoue '
Nous iiuui t o s de .e o i 1 r
nr>Z n-in a rj sayer ie convai ice us .Lis
Q'je c: n c t p.i a uuesoutoisij' i a
* . t T " 3* de con:ert avec la h.ice
lltlatuole achiiuive pjur les aspm
lions nat.onaics, et que quaod cela
aura t dr, c aj| alor, que le prob
me hatien devra eue euvi^ge prau
luement et sM.usement.
C'est ce que nous essaierois d*
faire dans uue srie d'articles qai sui
viont.
Oi ignore le mon'ant et les coi
d liens de l'emp.unt iat;rna'iona'
propos et la question restera dans
l'incertitude jusqu' ce que les raeTi
bte? de la commission aient pu d
terminer si tel emprunt ^st possible
et j telles conditions. Ja si grail
nomorei de q lestions devant tre exa
min;?, il est possible que les sn
es de la corn nisiiiin se prolongeai
penJi-it des semaines et mme pen
i*nt des mcis II est possible que U
tensoa qui existera infaillibleme il
e-^tre les ans ei l'Allemi^ne le fr
Mai, dite de l'expi'a toi de l'iltini
que IlotisttOI de Mr Po ucir i.'cst tum alli so;t attnue jusqu ce
,cs pas d: discuter le poavo r oa l'utilit que la conmsston atteiminses
d une adiou, m*i s (B^lsaifOt des- travaux ou | isqu'i ce qu il scr.t deve
dagn
Qaitn interpella 10 s sont iascri
tes a l'ordre du pur a la chimbre :
la p'em.re est a le de M. de Chip
pe le aiuc sur ii si uai.oj eu O ienl
et la deux ne de M Lacoie sur les
questions de ptto.e Oi pense que
celte dernire amaera invitable-
mat le prsident du conseil pailer
de Gnes. Il e&i ttes p.obible que le
Pailemeot s'*|ouroera pour la jour
e Cnnwniinn Noo 'onuoni te voeix poorq.^ *t si?nfid"lleu'1 |0**o*\
convention de cettacor,f^nca -ortentTo eu-la "de Mf ?f^htD,i' L: d P^UDleS n(ire& leuraarcor.t posa.bls en vue d* sur k mteipeiialmas serait alors
ur..ft 'l'amlioration dee peephs de race rappoti i veudieui.CJa dpend bien
''lOHUti- noire. eoteniu de la dcisiuu de la cham-
bre.
Les gouvernements al'is reprsen
tes la commission des rpart ois
ont le plus grand erpoir qu'une so
luttoa permanente de la question des
rparations allemandes soit trouve
rar la commission iaieraatioaale des
finances comptenant M [. P. Mor-
gan qui commencera ses sances
mercredi a Pans Les circonstances
dans lesquelles la commission
nu evdtnt q a il est imp.ss.be i
c-tt* commis,ion de trouver une so
lunon acceptab e par les pays qui
consentiraient isechargrde lem
prun'. Si la commtsdoo juge possi
b e l'em ss oj d un emprunt intero i
tional, une partie seulement de cel
emprunt serait, dit-on, mise cette ai
ne. Les Etats-Unis souscriraient pro
bablsment la moiti, la Grande Br*
t-gne un quart n le dernier quan
tant sousent par la France, la Sui;
Querelle au Snat
| American
'WASBINQTO:- Le Snateur.
roa VVataon d. la Geor^i* t
I hioD^ du LolorarJ-i se aont pris de
querelle aujourd'hui l'oesaaion dts
nominatiiii du poamaster d Geor
gte, ce qui disloq-ia la renion du
biuat pendant pl.isieurs ruinatu
pre, lesquels les dent as rentrant
an cou ors o Wataon offrit on
COmbal personnel l'uippi.
Une grande fte est en organira-
"Q'i au profil de Ja chapelle de tt
le 4 fuin pro
J*^nlvertal Nearo Impro
l Aasjciation
Hll
Jj 'Da-nre de Mr Dnse
iioiui Klfend' nou avons
ii 11 .roi,i invitant pren
dir.,i CoDvaation qui aura
lf ,UTi,,"** New York pen-
POni 11 nl',, d'Aol ltf22-
,,('," .Couv*". oiia avons >
?ir.. t,n" cnpi*de ques'innai
Tia!,t,il* et malgr qu Ha
14 JM P't'Culi*remeDt refn1.
Varits
CE som
Les Trais flour-ntaires
s Gics
CHP VI E vre
JKUOI
La Rafale
"ii. v*c alaDta'ini miai"le d M' t
^Xio.r. e8t onon"!* Que un Urne Sylvain Utr Entre 1 G le
'^lonHa,eTtiCCOI'd" lsl VENDRKD1
--.'fn..M bA..enne.;!fi, Ma8que aux
Dents lUanehes
Le Calvair d une M-a
Cntre ; UgO
K? uS.^S1 La Masque aux

[MitiDi q^"" y ovoybr a
l9QQ".",,r ""orm* en .. -
a i .u 0,*vernement des Ktata
je;
e couuaitre
aas
-l'AlllS 'IL- Le Ministre des Af-
faires traBjjrpiB n'avait ce soir au
cune co'iii nitu'i des bruita anno snt qu'une rvolution avait clata
en Bulgarie t qn le Hji Koris tait
a t ;en fuiie. U L4gatioa de Unlgaiie a
loraae ijidiqneat que les gouverne d^m-nti ce* broits. (Jaoi qu'aucan
ments de France, Grande Bretague, dp he de la Praeai ne oit ptrve
Belgique, Uiiie sont; diapoKa d'avao OJ00rJ 11 ii directm,nt d S >li i
ce a recevoir avec la plus g'anJe d '8 *lgf%Mnaiaa d Irer diniien:
frence les cooe'usio s de la commis 9,'1 u? coyr* payan de O.ujj d-*
sion. Mr Delacroix,
commission
trs memb.es sort : MM D Ameii
-e, la Ho'lande et l'Espagne.' O^su.i ^-lnal- E,,e Ura ,ieu
pose mme qu'uae bonne putie dll r i
londl allemands actuellement dans' ^- Pro-ramme.des plus allchant;
1.1 payi neutres et eu Angleterre ".T^ i une .no1uve "Prtnti.
.ouvera.ent Uur emploi dans ci.'faJt? l G'f : 5tn'
mprunt si l'int en tait sutsami Mr'
ment rmuarateur. I. Nuu reviendrons sur les dtail,
de rett- fte qui s annonce brillante.
Et nous dirons aussi lei ncessits
actuelles qui ne perm.-tteit pas d'
.lourner pus longtemps l'dification
J une nouvelle chipelle a Sl Martial
Rception en Vhmn
n ur tU Mr Dmby
>elacrotx, prsident de la *u'* prf,"J P"",1^ s 'nob ml.sky'da paia
i. est arriv i P.rta le, ,u &"?"- M1""ire devait sa runir la;,joai d.
es sont: MM D Am.h "-i.*0lJ et '"tait nullement r:ein et
Ont aori midi, taaroa la ir-
aident Uorno recevra Mr U-mbv >a.
crtaire de la Marine A.nric.i".
pai.og, Port-aa Pnwe._ u
e co haut fonctioanaire awa
d^a peraumialita qui lac-
l
,^,dca. aiuu Vltl^i issr * -' <^ wr s-rjjs W&
& l

ce m
Crme
donne un teint de lys
Mariage
En la Basique Notre Dame sera btti ler-
-redi7 juin romain le mariage de M'le Danielli
S>|nrne. fl'e *e Mr lc nc,^r tl Mme L*00
Srjrurne ivic M' lu' Gurie.
jrcil turs compliments.
Elle
tient la poudre
Assure une
carnation exquise
La Crme TElNDELYflk fine,
onctueuse, ncuiri-, r;t incapable
d'offenser en rien la peau, qu'elle
adoucit. aitQUptit et blanchit san* la
lubrifier l'excs ou jamais la (aire
luire. Parfume aux extraits de
Heurs, la Crme TEIN'DELYS Jt
le type le plus parfait de la crmr
de toilette: son emploi vite le
haie. les taches de rousseur et les
irritations dues la poussire
ARYS
3, Rue de la Paix, 3
PARIS
Ti.ules Ptrfnmeriei et (Jrand Mtguini
ASTHESS
PAPIER PRUNEAU
HrmrnJmiiH' ll|i<..ll ufix.i-iMriliiroiJIl
j, !,,. I*. c. m. Emrh,.fm.. Uppwmlea. tU>
FRDKEaU, 63. f Il-Marlln. Pint t, .t., Ptirmiofii.
>.*fc-4J ..^tOtmt&i:
jSeer'*irerie d'Etat
des Finances et dn.
Commre
L- Secr*tire d'Etudes rni
t ri" Commera avisa | -J".vi
panerai an il o* tw ,u r*'
in^n' qn* l Lundi et le M.rcr
Hmnne s* traire d> 11 heor* *
fl. Ipk FU'f* J0Pte, AIM ri!il
m-nt conaacii l^irduJ1
Service.
Port-au-Prince, le 2] Un n*
t~m
Employez la
KR0S1\E SU
V .ML LA NI 4] HOU ET,[Agents gnraux 17.0, IV Jn Magasin de l'Clat
"F
-e-i
^W
Bdration AmrL
caine des Arts
Mr Richard F. Bien, secrtaire
de la fdia'ion amricaine des Art* Etranger
i oi.b a invit prandie part a la 13
emr toi vatf oi annuelle qai ara
leoie Wasbn gton an Mai, de la
fdia'ion ameiicine da arts.
Par idbli 2*2 liai
BERLIN D aprs les chilres olficiels publis
aujourd hui l'Allemagne avait dtruit la date
Le 16 Mai,- u lieu I ouverture <*e du icrMan 5 755 aoTtsusc
la m 1 un au L'cutiiien'ul Mmorial miueutaista, 2
Nooe earegistrona avec pl< nnnvna'ion de Mr K Trima nu H C1 vin
en qualit de professeur I Ercle
de Droit en remDlarpui'nt de M I
* fonetionn.
a--hw-5-
Vous en serez satisfaite
Demandez ceux qui s'en sert
lumire bridant* Sans odci
San fume
la GtSOLINE SHELL
Douve un rendeme t
suprieur par kilomtre
EbFlCXlii
Nomination
VEcole de Droit Tts volatile, us se
(arbuniue vas
ECOVOMJ
>
Hall Parmi les orateura qui y ont
pu* la pato'e : Clnet" Jua'ice Taf,
ramb'asadrur Jusaerand, I Uon l'n
vi Nelson Page ei d autres paraou
nn!it-'H noto r*a
Le 18 Mai ea conaac enliremnt
a un industriel, il y aura d dis
coura de l'Iiuu Her tmLia888deur en France et
Dernire Heure
caranmes, 104 000
700 u..'j oilm clii'gs, 14 800
OOO grenades, 13 jS) aroplanes.
VIKNNB Aucune rvoution n'a eu lieu ap-
pareuiwe! en Bulgarie, dis nouvrlles de Uelgra
de ainsi ^ue de u lgation de ulgarla met'ant
les chOMi au point il y a eu simpleiaeat des
cornu! entre communmts et soldats de Wrai gel . rt rentr'. dns
parce ^je les coinmuiiistes avaient deruaoJ Ici _., "_x.- .
puhiou des soldait. traTPOit amricain
Krosine
Gazoline
Au
otNES Le pricipaui de ^us rus le. ex rchittnawc, JLti&amet Voiowayrotcat18im a.. b..u liai avjn'
mainte- Marghema pendant aueaurs jours encore non " C .. .,'./ ,
artili- *"^'"6'" P0-r u oaul 'raaideiit db l Alliance artiati- , -
nne comm nna tirlinann 1 nlinnl l ^S- *m ""V"1 Pour cmclure un accord des E'ats.U.in
que lOiDiDinns MCUeeee l.BUOnaa. avec d .inporiantes maisons de l,*.es au suiet
Mis Ripley ilitcncoik t'raidpnta d des rclatteei comintrial. enre l'iulitat la Ku
l'Aaaiuciatioii dinitique de Naw Yo'k f,e L,i-:e *e Mr TcMicaerlaa est de laveritti
parlera da lArt Iniuatriel cobuiij uSK?,J*' h tj>" ""/"i"aie par leaiu
liens en et.bl>s* t p uncurs lignes de navgaiion
entre lii.ies et Nazies, i'ries.c et la Mer Noire.
aa m r 11 .. m anaa
momnt de metlre sou DO'If rde le
Il jnder navi es de guerre
a son bed Mr
aistre de la M aine
SHELL
Asialic Petroleum Co
Itoberls, Uulloii & 0
l'or t-an- t*r ACpii>-a G*r*> Ml pour Haiu
i^tponsabilu peraunaellr*
L au Ht orittu a d grande repu
tatiou se feront gilenient enteure
tout au coura dn la aesaion
Il y aura pi jsieura centaines de d-
lgud rapiedeuiant les '277 o'gaoua
noua bl ices daae laa iJ Etats de
l'UoiOD.
Le Scandale
d(, la Commute
L'S memb es de la Commission
dVnqute jadiciute compose de
MM L. M Depoy, Pt on Piessoir
ti i-.h;a il i .1 i.m-uir | K.' serment
ce mat a il ont ouven leurs travaux
Le t ommiss:on a commenc ses
iivsiigatiooi vers les 10 heuies en
1 H el Communal et e,n pi.m .e de
M' Coupe'.
Nou< cioyons sivoir que Us pou
voi'S d; la Commission sont des
plus eidus et que les recherches
steadront eu |our de l'iostallaiion
de Mi Coupet comme receveur jus
qu au jjur o l'acuon publique a t
m se en ir.oave.neni
Parisiaua
JEUDI
HHAND QALA.
avec
La flambe
le chaf doeivre de II. Kiiteaaa< ktrg,
avac lee m^illeura Vedette* Frarfi
Me tel ; D ifioi 10x14 aire di la co
mdie fraocJae Daqatsoa etc
i- nui \,b) gourde.
Sur la demanda gnrale h
Direction de Pariaiana redonnera
D msucba le boau lm :
Les Sacrifis
ANIODOL
Le plus puissant antiseptique
8an8 Mercure ni Cuivre
suivant U traTall d* M. FODAID,
Chlmute de llnstllnt Vnatonr (1907).
Dtruit in*tanlan^mcnt tous '** *-obrs d<* la
Pnala, Ju Cholrm, irs Kiev. Diarrhaea
t l)y*niri** des f'itym cba-ida.
MALADiia varamtamrBa
Cercle Fmina
La ffe d'inauguration da cette
nouvelle aarociation aura lieu di
manche prochain, 38 Mai 0 beures
prciaeadu ruatia Cm Vaiita.
Indispensable Mitre les Epidmies
SOII i Hdi fraude cuillere dam
ma litre L*eclt M iNiorjoi. J. Rua as Malhurina. PARIS
l Be Vaau Toataa las Puarmaataa. aananal
Ascension
Ap= 1rs *;hni'S de salut rntn
le Fo t Nitionil et !: pavires d;
j'jerir, un bi'.ai Ion de Marin*
Corps musiq " en .'ivrl1 & la
renconue du Scrtalra d'Etat Amri
cain.
Ui se nepflle que 'e 2t Avi' de
'-nce der.vre, Mr D by visitait
Hit-, c'e*t pour la deux .ne lo'.s
^u'il (|00rna parmi nout.
. Ytite imi
2G Mai 1922
En vertu d'ordre de Mr !.. R, Mirie, Collec-
terai Cu nmi.jclon l'Article tn de li l.ode
Douane, d.* 'nt es po-t--s del Da*uar>| il s-.tj
proeXU le Vendredi :e Mal :91a i la vente
1 encan d>- a-i.-es ulvan't :
Art'cle ;ot 10 h-urc-s du matin
Mir^ne L M. S Von l'henVi 1 No 14
1 Cii cessei es.
Article roi i 10 ; 1
M. A 11 M. ti & Co 71 a 1 Cip-Hiitien
0 1 caisse contenant des lleu'S.
Article 101 10 heurfi 1/1
Ollector ol Cutiems (tlere
a sa;s de cire tt 2 praui de chives
Article 10/ t' heu'es meits \j\
C F. M. Nos sn ju
3 caisses contenant anide* d- r.-lames.
Article sq ;r heu'es
A Hicha Port de Paia
i tardeau de harenjs sauri
N. M Caves
1 fardeau de harengs MUrl
Monterun ELIE
Encan'eur Pnblic.
Pharmacie F. Sojourii
an p il ic lii^l^l
11.il la-tb .ri 0' 6!
D)'in' 'vii m o'i ir)t'e,au< rr'0eh?6t
Irai n'tnc s n Lb iratotr d'UroIdg ei
l3.ol U e ap;>lq" sous h DirtC ton du
D itico: et t. StjonrnA
(a ia' O'aio n es O'.i'fli tou. \m j-Mjra il ; 7 11 s Ju im'ifl
li urjs l'annu ic^ ci joi it>, util pmr le
Wass nu iifi et lt constiote l]-6e Surt
Sjront reues que le inudi d clia jue sinain1.
SVdivgser la-f Iituihcl pour les renseigneiieijlr
a4ualyesu'uriiK8 MtSuCgeSUiqur,
Ujaciioti de Wass'iitiann
liVciion ijcTi boule',
Ei uien du s Dg e du pus
Eiamoo d s matires lrca'e,
Ixamen i>e cia,abat
a4lbu-i mu r Ci
Co'isian e Ur"S4:
liecnerche de Spvehle3 et de Gonocoque*, etc, etc.

\ A I occasion de le grande fte r .B'eaae de demain, il y aura chma
ge gnral.
Jooriaii fle Paris
Arriva mdi, Nnmrro1 du 18
Avril an 2 Ma*. En vente a la Li-
brairie du M.\r n
>%"-'tX r?i~u ..>stk::n3w. i-at'.'.l:: :~
r/Gr-Va CHLCiiOJZ, Du^iLllB

B IJ G G Y S
En vente chez
L Preclimann.AGGERUODi
Hue du Q.i.
Atteiition
nivent avia ree la Mit obt'ent
actuellement jusqu' 4 ^ni'-n |a
100 livres eanaanol.e* ( 40 K loa )
Cubv C'eat rrrcaion pour lee
xpnitatenra de a'y irtrarar e<
roua rffrore lee afvic-a de I lifta
Fmpresa Naviara d Cuba
i ci ti i- u h taux d li. dea plus avan
t"R?ux
Le s llabsna eera prob-blment
lel le 31 couraat en rnnta r>oar Sin
ti*gi de Cube et la Ihvane. pe
nmt d i fi et pnnr i-r da X ports
S'adtea'er a Comptoir frattxi A C.
Po't en P luee H iti le ts M i 'e?2
lia un Ftic'e
j aHrrert i- ditperaablo rom |raj
it-if Bl en bta we et le dvaoepti
!one chri Simon Vieux, Alfred V.eai,
i rharaicie ^jouru.
t'Htncg
B;:lBnrtar <1:i 8nn. ^ j
6uarfr(aur A In vinntlc on te nux /rruaiu-tiir. lilmti oni l*a ISopif ~"
Ui-4i Ofli. UCSCH fit,, r.u p.. i.i.jr. fAi .s i rtern*aaa
mm-m.
lyde Sleamship Cl
Foreign Services
L* S|S# c Po.fvofoi a laiss JSieiv^
le 19 encours pow Portma\uPrv^t](
recJnn<>nt o l est at'e >du vers lii
U laAnera le mme jour prni" #*'
Ion cl J'8 p>rt* de la ColnnUi'-
Port an Print* le 20 Mai i9$
E. F. CLEUElSiTS, ag ut jjttficr!


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM