<%BANNER%>







PAGE 1

W >*\TU OFFRANDE (Acrostiche) L nuit impntrable enveloppe la route O 'et aentur, s'est gare sans Joute Un pauvre passant qui s'y trame, hara>s. Inquiet, chancelant, meurtri, n'y voyant goutte. San le secours 4e Dieu, ie voila terras^ Brusquement une toile au iront des cieux tressaille Or, ce passant dont i! semble qu'ainsi dtaille Redoutable pril, le eccut, c'est le payo, Notre cher payi ; l'astrt en van que l'ombre assaille. Oh I c'est vous qui frapper, nos regards blouis. M. n. Ui5Illfiltlta Le Dpartement de l'Intrieur I invilla Pies H p.u Te Deutu qui Fera chant lo 15 MP Mai, 9 lucres du matin. la Basilique Notre Daine, l'occasion de l'lection la Presi deoce de la Rpublique de Son Excellence Monsieur Louis liorno. Cette creinoue sera prcd*. d< la prestation de serment du Nouvel Elu qui aura lieu le mme tour 8 li M du matin au local du Conseil Bndiction de la Objets vols Chatwlh de Saint n 8 ** vo, an COU P* en cri i\ tBl UnapeilC WB HHII rtl|| dft K8a 20 cm. de dismtre Louis de Turqeau vec son eledeabrozi dortaina' Nous avons !" ,,* cette Cb.pelh K Dn Jf* ^au napperon rond en dont les magnifiques peintures par m ~ l M M.' les bjontiers orf vres ou antfea redonnes n n.ii o 1 pourrai venir les offir d'en vier le Matin, ou ><> bureau de In police. Notice A good cook witb bot refererces ihoroughly acquaimed with ameri can and french cockirg effers his services to tbe American feople hre. Apply to m Bonne foi KONG CHICON 17 h S'rest No 404 or to ibe office of LE MATIN rue Amricaine. lent tant aux yeux. On seat combien DimsnrhQ on ara hpur.-ux d'tre Tnrgoau, pour n'Hiulip la schoia et l'harmonieuse musique du Sminaire Kvi* la bndiction de la chapelle par Monseignpur l'Archevque, et la messe solennelle dite par le Rv rend Pre Guidas: il y aura des rifraichisseraents pour loua les g"ts. Allons tous a cette feie pour Dieu et pour les Ames. Socit lnternatio* unie des Confren ces d'Hati' Les Membres de CSlU importsi.t" association sont pris (t'asHs r en grand nombre, lu brillante COOf rence da Mme LUL-A Arcnin-Liy, m "les superstitions, file, ce soir 7 Meure, ParUlaoa, sont i lnui pairoiiano do Ma Auguste 1! mouy. Prsident du Tribunal de Uasiatioa Les collgues n'oublierot.t poia que Mme Lues Archiu Lay est PriJealfl d'honneur du I Association d.s Cou [reocta. Le Prsident, Jules HOSEMQND Les Secrtaires gueraux. Edgrd ANDR Julien LO* ONT A NT Exposition Naiio nale *agriculture de Thor I. E xposition Natiojsle d-Agricu lurt de Thor. organise par le Direc Itur de l'coie d'Agncultrare Ml Bailcy-et un comit dorgan-saMon a cette anne, tout le suc ? dsi Varits CE SOIR Les Trois Mousquetaires 3a chapitra Musique ; 3vlvain PeUrs Entre; 2 gourdes i %  i %  %  Avis Important Ayant rftf, depuis que'ques temps, des reproches pour des cercueils sorss tre sortis de mes ateliers et qui, en lalit, ont ft fournis par d'autres fabricant, |e vipns avieer le public que je n'ai plu de reprsentants sur cette place auton ses recevoir en ruou nom, des commandes de cerciuil. Par consquent tous eaux qui d sirent on travail Solide et Soign doiveut s'adreasr directement moi Pari si au a JEUDI Drolrt R*Dre>enralinn sur deraanri* gnrale da L'Effroyable doute D'Andr des Lorie et de Sa Majest le chauffeur de Taxi Entr* : 2 gourdes Compagnie Gnrale Transatlantique LeS t S CARAVELLE parti de BorA partir de cette da'e je fais une;d?aux l courant e, Mi fcdmord Margons, assistaient la tt?Mr Stn:o V ncen, pr.iient du Comit d organisation. MBai'ey Dnecieur de la ferme Ecole de l'hor, piononceient de beaux discours ex boitant les lUtivatturs se uvier i lAgiiculturr', t les pouvoirs publici .t% tncouugcr, parole! ecCDiortan te qui tuicni couvents d'applauJiS a menti. Hier api -mid eut lieu la disni batioo des prix par Is juiy. — Di fortes valeurs ort t dis'nbuces aui Exposants. Un prix de 30 dollars a tt donn i Mr Kicbemond B!as. pour sa goeltt c, la Bina. Lact, de R>cbatd baloavc, le Rrium Uaiban coaii, on salon en latanier ont eu de beaux ptixLa iiasco a t mise haiS'Concouts pour son sucre. Nous publierons piochniumeui U liste complte des lauiais. Nous preti ons de l'oCCaltOB pour prsenter nos complimnts a • toia 1 gable Directeur Mr F. N Bailey, qui s'est donn Ur.t de m. 1 pou a eus sita de la fltt, Madame Bailey pour la bonue gticc , G c ' %  a uu ~ ltc voir tes invites, Us dtflsOittllfi V, Baptiste, Mane Th. e Uailty etc. etc. paar lcgaaisat ou de la tl. — et e6B les Elves de lLccle Natio nale d'agriculture peur tout le m. ruiis se sont donn pour 1a russite et l'Ex; osi ion. S valnr EbiiU Doreitf ftrgiatnr Rparateur de Ciseaux Travail garaoll No'Jii, GrandRur" Port-au Prince. Employez la KROSl\E SHELL Vous en serez atfa/oj Demandez ceux qui s'en Lumire brillanteSans o Sans fume La GASOL1NE SHEU Donne un rendement vrtkVAt kilomtre ^ L0 Vl suprieur par Trs volatile, ne se carbonise pas EBllCACh Demandez de fa Kroeine Gazoline Asiatic Petroleum Ci Roberts, Dutlon & Port-auPrince Agents Gn sut peur Hati Grand Rabais OCCASION Hue Visite la mai) V GREIDY La maison tecfvaat continuellement de nouveaux articles p "ofraaujvirrtni no grid raft*>jr Itt prix V,*'e couleur f eur I aunes Satinette couleur ldienoe amer. •• trantise Evreile chine Cipe de chine •• meteor •• G'orget'e sup. Satin Iib-rty bine Soie lavable coul. Eo ien coul. • i fleur Voile de soie couieur Voile Eiieline couleur carreau blanc Le steamer Bavacoa ayant laiss j^^^ 1 I 1(4 New 9 York le 5 du courant est atten Ba P tse coui \ l e ur prrobe du PotaU'Prinre le 11 Mai et lais pioati WAC sera le mme jour pour Kinqston et ? reandi ,le ur SU P J^^ W i.._ fctctts pour jupes Gabitdme blanc '• cime Srge b'anc crne hune marine noir Gabardine nouveaut blanc '• v couleur Ratine seule nuance Lainage grand careau jupe barre Lainage Dimi Lainag: bleu marin Calicot suprieur pice extra pice Bapt ste pour chemises Dames Smily blanc SA' 1 1 0 75 1 2; I 10 11 a s 4 4 > 1 75 1 7 1 50 5 1 1 2 2 j.es Cours TARISelitg 489 Dollar ic 02 les ports de la Colombie. I.e SfS tHaitU revenant de Jacmel est atterdu ici vers le 13 en cours prenant fret pour New-York et l'Eu* rope via New York, faisant escales fous lis ports du Nord. Port au Prince te 9 Mai 1922 E. F. CLEMENTS, ag ut gnral Amateurs de bonne musique,accourez cbez L PreetzmannAggerholm Rue du Quai O vous trouverez de t Superb a A DUqVi Columbia morceau*) Ciepo'u ileur'* 8 d'o/ra; One Siep : hoX'lnts,moinlolue: : ClunH, anglais Irant uni espagnols, ttc, etc aux prix exceptionnellement rduits de : Disquts de 10 Or U&) 2 2 4 3 5 5 > J S 2J O 2 I 75 75 5 5 50 Voile ii* deuil ?• car. coul. ' ray couleur uni couleur noir B ne nouvem' b'anc wray kl mouchet bl : our ray satin WJ Bis i jour maotitei •• 61 noir doixne merceris dx J coton sup, :haussette pour entaatt et c c c c c r fil Toile blanche pr chem d'hora. 2 Perai couleur Indien franiis Faux cols toile mark Arow 'Value cuir mains 75 dx Ridcaix denlell? Cravate soie sup. Cravate Bretelle vritable dooiu* Chemises pour notnw Ruban de soie No 1 M 3 . 31 . 60 go u . 120 Gjani sto.k de Dentelle Valen.ieone f ariisss choisir •* ;' b.ojcne suise & nansouk F.acfriu* * •a p4- de 9 iUQCa.



PAGE 1

bits* tm WM tm PoH tn PHm*. Rfffl OIRCCTKOR PROPRBTVmE Clment Maijlfwre HOWBR'J 20 CENT1HBS Quotidien MmrtU miKITO! Tous les homme se troieut assez habites pour • oni (•• JJdei conseils et assez sajjes pour n'eu avoir pas besoin. S. DUBAY REDUCTION; Rot Amricain No, 135b Ile dollars Gable ET 10 gourdes \t t pays fameublement du Palais. [confrre Le NouvellhU dans i dition dhirr de lare que lu est dpou vu de tout e meubles dont se servait le tt de la Rpublique ta eut t personnelle. Or tu Mo [du 28 Avril 1915, nous t ou (h loi suivante accordant un I de 000 dollars et de if,000 pour le Palais de la Pisi Nouvelles Etrangres La CoDlrems de Gne E avai n!re * u'o is? a un-n a de m vit tncial avant ceo'rr. Conin: on demandai Llovi George si oa pourrait trouver 'argent rcessaire 4 la reconstruction de U Russie, il a rpondu qu'il n'y auiaf pas h plu petite dfficult t cela aussttqula Russie tarait rattrap la coifiance du monde. GENES MM Lloyd WS Tprp rz r Sh | pressant di %  O il a app .'ii|o;jrJ'hui u '" mat, Geor^' e* oot en •m dlgus rus-? Ln Fmuce et le youver sment das Soviets.—!p ? *de.acoatrence.asiateai I . n. A ~ D -* %  M r qu'is acceptent lmmorandum de; La Grande Bretagne* la Fivnce.— h\ situation est mui leur e.—Le intMn<>raaduui des Allis et la Dly ition russe. cilis dans es points principaux e". promettent la Ru~s e un emprun* : oternitional donnan' entendre que ient les fotil* Notr* horizon poiitiqn.3 voit d Bail des jours se digtiooi ces qul nntgea qni, un crtain ,no mennvent dj I obscurcir tenant nar tin 1 ai hslein*! 1-8 IM|) !-* n inpaisement, n mettnti* un arrt r.ux machinations et maoigtoOM qui accordent mil avec la ddlicateaae i situation conomique et fl : .ncilt. Nous comprenons bien les taisons qui avaient a certaines heu N nation; qu> fournin pourviieraieat ainsi i la reconstruc PARIS 8Ua fonctionnaire du ne m'avei pas dit que IVnente lOtre^.^auiS.* 1 • ,n,fait d i c, n chertant de vieFea reu gouvernement a dclar auj urdhu. nos p.y tait termine ai M vo, dlg-ton russe avait ant-ieu canes. Ces' pourquoi noas n'avons que la France ne reconnatra pas le consens o", priaient T^TT'V "' iPP f 1 "S* "" d 5 W d ? pr4 ? 0W "*S '• l aar ,v r clardioa d*no-*tnt les effortsqu elle * foarvnvds qui BU lendemain de p t d qu; U Fraa e et la Belgique 1 '' acte n'rioiique lu 10 Avril ont eoi a France ne reconnatra pas le conseill gouvfinment de> Savi-, t, jusqu' ce i ui accord avec que les E.ats-Uiiu tassent conserver 1A' L^IC H^V? "m 5 "' 6 Dar ' e (ont P ur ro P re Ia contrence. qu> puisse tre interp-.ts comm; ex dc a alion in is ce sujit et qus la ociioa qui iaprifltaat une intention de rompre la „, et i* „„ i m 1 la France toute sa Lb.nt d' tian terviendra i Gne; n'y changera rien La reconnaissance du re'gm: desS> mi 1? qui unit conserve toute sckot'i l'aie : 01 les va lei 0jt t dtournes de mon, et ikrs on tara i teompte : — ou les dpn : t iellemeoi rfhctues, feueutrietnent du Palais ne t,— comme l'af me notre [U proprit pirsonaellt FOtf.igaenave. ppe Sudra Dartiguaaava 'indtni de la Rpublique tdei prr?gitivs que lui ac frt 69 de la Gon-t tat on ; lidrant que l'inst>llation du %  xoiivernemeat ncessite p.i il dsordres qui ont entr.ti eu palais national des Irai* pat pour lesquels aucun: al o est prvue au buige'. krappot du Sscrtaire dEtat rieur, favit du Conseil des Secrtfitat A Propos iCorp;L'gslaif arenJu d n loi suivante ; 1er. — Il est ouvjtt au Sct. 2, du Dpa-tement de Wkua adit extraordnaire mille dollars, or amricain •o) et de Quinze mille gou' %  j i 000) pour acqu tter le* sites par l'installation du 'ment nouvellement const •• — Ce crdit sera couve:t •ponibilitt dn T sot. '• — La prsente loi set a ira J oublie et eicute i la d li Secrtaires dEtat de Tint "} Finances, chicun en ce %  acerae. K. 1 Maison Natioaale, *rnnce le \iets, a-t il ajout, d vra attendre cette uaion eiss-tkle que ce gouvan:ment ai p ouv sa ooane toi en tenant ses eagag? mats interna ioaauz et qu'il se mon tre repiseu'at t. n -eux pussances qui prdisent; nos deux pays et r le refu d )a Ru ^ e f | confiance dant ^ m t boi' 1^ pas daiB co point que. u ,lle P r8id9Qtieile rappal la bi moraniurn entrai lerait la rup jture de la coitterce n'ont pas elles( mmes sign le mmorandum. MMM ... Mr Livitnofl, un membre de 1a d GENESLx journe entire a t lga'ion russe, a dclar cet aprsnsacri 000 srie de conversa miai a T Associated Press qu'il sera D apte, cam ne fonctionnaire oa ton, entre les principaux membres \m^\bQ^x^^S!t^ mmmfU p s dao. U. milieux ol de d.ffre.te, og,o... La plus ffS '^iilSX Jus u c elsquau accord so t conc u G importante a t celle qui a eu lieu aa t ju ait dcouvert c CM dett ns aveclesRus.es. 11 prvoit que dans la matine taqneUi o.it pris ££££* Tx?TaLte1net? S leur atti.ud; devieudra de plu; en nm MM I.lovlGoJS=hTn^r M Pnl"" w !i."?" ".^T" 1 ? Sl avec les Russes. Il prvoit que dans la matine i laquelle oiat pris 2uiss 1 .t atti.ud, deviendra de plu; en p;rt MM UovlG £ S:hin*,r et EJoLZ^t'^ plus ioflibe carleur chance dobe y.htch. ancien miottre deVougos Q av0is rellement reu aucun tvi mr un e upruut immedai des gou l.vi offi'e vernements va diminuer. J: exprims M L'^yl Geo g a us de toute naturellement connatre d une faon potive les exigenc:s de ces deux puissances avant de poovOit y rpDndre.jlusqu ce que nous ayons une rponse crite et prcise sur ce sujet nous ne pou vons pis faire une rponse ofBcielle au mmorandum. de attitude de la France et de u Belgique a expliqu Mr Livit cepod.nt lopinion que la caafren son mfi ien:e pour convainrre Mr no f( e t nou; devons ce de Gies a fait de la BOOM biso Nicritch qu' 1 d-vait arriver une en gui et d.tqce les rsolut} acqu s tente ave: lltilie sur la questioa de parla confienc.oaomqae et fi Fiumeet de.la Dilmatie C-;tte coaver aancite sont en gutal acceptables satioa a t im n liatement suivie pour la France Le gouvernement d'une autre entrevu* : MM. Lloyi traniis nelav^isera pa-.'es proposi Goge, Shanzu. Tchitcherioi et tlooi des dlgu, des Savie s pour Liv.HoK. M-S.hiri r a dc'a- plus au merDO randum. Qael que soit l'homme c ijut r d:> c nlrence. qa. fOivroot tard qu'il avait eu l'impressioi que seutedevaat nous.qnanl %  urtOUtCO:elies ie Gjes et qui se aient tetous taient anims de s ncrits. V/\ 1 rallie l\' %  lui-l a un pasa qui aranut les su aues Prague ou ailleurs Oa a apQ i e 'qaes difficiles ont t d. jl apla 3IOUVei'OS UlVerSeS prmea eapranceB plaraa e 1 lui tt p.is de la mne source que la FranB iis qui donnent l'espoir que d'au, q^ a^a •uuvrea -monument de lgll ce insistetait pour que la situatiou t res se ont galement rgles. Le mirlAMBOJRG—Mr des er ministre lition imptissab e-parleutloqutm soit clair.ie par le; voies dipiomanistre des art tires traog es d'Italie de ' dfens: dans un discours prorjun'ensalaveur.-cettlomrae-noiu uques ordinaires avant d'assister i a conclu n disant que la situation nonc devant les membres du pa tt devoa* au nom des rand* mtr:s Au bon vieux temps de notre aa cien rgime politiejue, nous Bavons vivre C^B minutes de crise, de cran •iea aurexci'ation 1 , o devait la ra lit brntala d?8 faits accomplis, ua se tenant pa* pour battus, dea adversaires vincs dana la lutte con'i ouaient brler en blanc leura der nieras cartouches. Les protestation* intempestives, combien d* fois a'<\ vons nous paa lu sur des pana do mur lzardas leurs affichages scaa daleux ? Maie aujourd hui, soua fera pire du nouveau statut internatio nal qui nous fait mouvoir et eveo nous, nos plus grandes institutions, fijiroufl nous par nous ressaisir en 0001 rendant bmn compte, que ce* poques da frictions, de raalenten dus regrettables entretenant les ha ns et les comotions inutiles dana le pays ont vcu, et que ce qui doit oous proccuper G est la salut de la Rpublique I jy 1 KsiO ge p Mr Chimb:tlan dlgation russe tpond diaire de Mr Chtmb:rla Louis Borno -a jur dana •Angleterre, les autres,son patrio isme dsintress a laaeaa 'l'tltkM. Emphrttm* Opm|n, *(, FRUNEAU. U.B' SI-aUrHa.ParM .. I„IN fU-m,, vent, dans lea cir 4 dirncllei ts*mt es par le symoathi ) >i^ Borno, fil au >rtes coalitions sa •eteoca pond^ro t aviae avait tou jours asKur son triomphe Ma Louia Borno nous aa sommet d'avance parsuals, qu'au poste i'honneur o l'a plac U confiace de aat con citoyens, ne mentira pas son pas 1 ) plein d actes clatants et d tctiooa mritoires. Que l"S impatients attea dent qu il soit la besogne pour ja ger plua loyalement l'Ouvrier. Kai sons une t'o.s pour tontes devant las Natio is 'un pousobai'rvent trve d' gitations I Serrons nous au contraire pins fortement les coudea en patfio tes blt-sa-s des maux angoissants dont souf:re le Pays pour aide • l'iia de la innaorable jonrn4e d 1 il)Avril i'.'2ijoorna roerqae par les es tp* paripl'qnR d.'* Cil ins Boucla reau, Kimeau etc— daus \'g ivre inatroction Nt.ouate >i avd. .. ^ont tvd par 10 g.acd Triomi hs. teur l ^


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05667
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, May 10, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05667

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
bits* tm Wm
tm
PoH tn PHm*. Rfffl
OIRCCTKOR PROPRBTVmE
Clment Maijlfwre
HOWBR'J 20 CENT1HBS
Quotidien
MmrtU miKITO!
Tous les homme se
troieut assez habites pour
oni ( JJdei conseils et
assez sajjes pour n'eu
avoir pas besoin.
S. DUBAY
REDUCTION; Rot Amricain No, 135b
Ile dollars
Gable
ET
10 gourdes
\t t pays
fameublement
du Palais.
[confrre Le NouvellhU dans
idition dhirr de lare que
lu est dpou vu de tout e
meubles dont se servait le
tt de la Rpublique ta eut
t personnelle. Or tu Mo
[du 28 Avril 1915, nous t ou
(h loi suivante accordant un
I de 000 dollars et de if,000
pour le Palais de la Pisi
Nouvelles Etrangres
La CoDlrems de Gne
E
avai n!re * u'o is? a
un-n a de m vit tncial avant
ceo'rr. Conin: on demandai
Llovi George si oa pourrait trouver
'argent rcessaire 4 la reconstruc-
tion de U Russie, il a rpondu qu'il
n'y auiaf pas h plu petite dfficult
t cela aussttqu- la Russie tarait
rattrap la coifiance du monde.
GENES MM Lloyd
WS Tprp
rz r
Sh
| pressant
di
O il a
app "
.'ii|o;jrJ'hui u
! '"
mat,
Geor^' e* oot en
m
dlgus rus-?
Ln Fmuce et le youver sment das Soviets.!p?*de.acoatrence.asiateai
I . n- .A~ D -*___ m r qu'is acceptent l- mmorandum de;
La Grande Bretagne* la Fivnce. h\
situation est mui leur e.Le intMn<>raa-
duui des Allis et la Dly ition russe.
cilis dans es points principaux e".
promettent la Ru~s e un emprun*
:oternitional donnan' entendre que
ient les fotil*
Notr* horizon poiitiqn.3 voit d
Bail des jours se digtiooi ces qul
nntgea qni, un crtain ,no
mennvent dj I obscurcir
tenant nar tin 1 ai hslein*!
1-8 im|) !-* a tortj- nne d^clivitA de ; e uatj0
.aie INous sommes hnre 01 de ons
jeter es changement q i< a am>n
inpaisement, n mettnti* un arrt
r.ux machinations et maoigtoOM qui
* accordent mil avec la ddlicateaae
i situation conomique et fl
: .ncilt. Nous comprenons bien les
taisons qui avaient a certaines heu
N nation; qu> fournin
pourviieraieat ainsi i la reconstruc
PARIS 8- Ua fonctionnaire du ne m'avei pas dit que IVnente lOtre^.^auiS.* 1 ,n,fait dic,nchertant de vieFea reu
gouvernement a dclar auj urdhu. nos p.y tait termine ai M vo, dlg-ton russe avait ant-ieu canes. Ces' pourquoi noas n'avons
que la France ne reconnatra pas le consens o", priaient T^TT'V "' iPPf1 "S* "" ,d 5 W d? pr4?0W "*S
' l aar',v-r clardioa d*no-*tnt les effortsqu elle * foarvnvds qui bu lendemain de
! p t d qu; U Fraa e et la Belgique1 ''acte n'rioiique lu 10 Avril ont eoi
a France ne reconnatra pas le conseill
gouvfinment de> Savi-, t, jusqu' ce i ui accord avec
que les E.ats-Uiiu tassent conserver
1A'
L^IC H^V? "m5"'6 Dar'e (ont Pur ro"Pre Ia contrence.
qu> puisse tre interp-.ts comm; ex dc a.alion in is,
ce sujit et qus la ociioa qui ia- prifltaat une intention de rompre la ,
et i* i
m 1
la France toute sa Lb.nt d' tian
terviendra i Gne; n'y changera rien
La reconnaissance du re'gm: desS>
mi 1? qui unit
conserve toute
sckot'i l'aie : 01 les va
lei 0jt t dtournes de
mon, et ikrs on tara i
teompte : ou les dpn
: t iellemeoi rfhctues,
feueutrietnent du Palais ne
t, comme l'af me notre
[- U proprit pirsonaellt
FOtf.igaenave.
ppe Sudra Dartiguaaava
'indtni de la Rpublique
tdei prr?gitivs que lui ac
frt 69 de la Gon-t tat on ;
lidrant que l'inst>llation du
xoiivernemeat ncessite p.i
il dsordres qui ont entr.ti
eu palais national des Irai*
pat pour lesquels aucun: al o
est prvue au buige'.
krappot du Sscrtaire dEtat
rieur,
favit du Conseil des Secr-
tfitat
A Propos
iCorp;L'gslaif arenJu d n
loi suivante ;
1er. Il est ouvjtt au
* Sct. 2, du Dpa-tement de
Wkua adit extraordnaire
mille dollars, or amricain
o) et de Quinze mille gou'
ji 000) pour acqu tter le*
sites par l'installation du
'ment nouvellement const
Ce crdit sera couve:t
ponibilitt dn T sot.
' La prsente loi set a ira
J oublie et eicute i la d li
Secrtaires dEtat de Tint
"} Finances, chicun en ce
acerae.
K. 1 Maison Natioaale,
*rnnce le
\iets, a-t il ajout, d vra attendre cette uaion eiss-tkle
que ce gouvan:ment ai p ouv sa
ooane toi en tenant ses eagag? .
mats interna ioaauz et qu'il se mon
tre repiseu'at t. ,n ,
-eux pussances qui prdisent;
nos deux pays et r le refu, d, )a Ru^e f |
confiance dant ^ m.
t boi' 1^ pas daiB co
point que.u,llePr8id9Qtieile-
rappal la bi
moraniurn entrai lerait la rup
jture de la coitterce n'ont pas elles-
( mmes sign le mmorandum.
mmm ... Mr Livitnofl, un membre de 1a d
GENES- Lx journe entire a t lga'ion russe, a dclar cet aprs-
nsacr- i 000 srie de conversa miai a T Associated Press qu'il sera
D apte, cam ne fonctionnaire oa ton, entre les principaux membres \m^\bQ^x^^S!t^
mmmfU p s dao. U. milieux ol de, d.ffre.te, og,o... La plus ffS '^iilSX Jus u
c elsquau accord so t conc u G importante a t celle qui a eu lieu aa tju ait dcouvert c cm dett
ns aveclesRus.es. 11 prvoit que dans la matine taqneUi o.it pris *Tx?TaLte1net? S
leur atti.ud; devieudra de plu; en nm MM I.lovlGoJ- S=hTn^r M Pnl""w!i."?" ".^T"1.? Sl
avec les Russes. Il prvoit que dans la matine i laquelle oiat pris 2uiss 1 .t ,
atti.ud, deviendra de plu; en p;rt MM UovlG S:hin*,r et EJoLZ^t'^
plus ioflibe carleur chance dobe y.htch. ancien miottre deVougos Q.av0is rellement reu aucun tvi
mr un e upruut immedai des gou l.vi offi'e
vernements va diminuer. J: exprims M L'^yl Geo g a us de toute
naturellement
connatre d une faon potive les
exigenc:s de ces deux puissances
avant de poovOit y rpDndre.jlusqu
ce que nous ayons une rponse crite
et prcise sur ce sujet nous ne pou
vons pis faire une rponse ofBcielle
au mmorandum.
de attitude de la France et
de u Belgique a expliqu Mr Livit
cepod.nt lopinion que la caafren son mfi ien:e pour convainrre Mr nof( et nou; devons
ce de Gies a fait de la BOOM biso Nicritch qu' 1 d-vait arriver une en
gui et d.tqce les rsolut} acqu s tente ave: lltilie sur la questioa de
parla confienc.oaomqae et fi Fiumeet de.la Dilmatie C-;tte coaver
aancite sont en gutal acceptables satioa a t im n liatement suivie
pour la France Le gouvernement d'une autre entrevu* : MM. Lloyi
traniis nelav^isera pa-.'es proposi Goge, Shanzu. Tchitcherioi et
tlooi des dlgu, des Savie s pour Liv.HoK. M-S.hiri r a dc'a- plus au merDOrandum. Qael que soit l'homme c
ijut r d:> c nlrence. qa. fOivroot tard qu'il avait eu l'impressioi que seutedevaat nous.qnanl urtOUtCO-
:elies ie Gjes et qui se aient te- tous taient anims de s ncrits. V/\ 1 rallie l\' lui-l a un pasa qui aranut les su
aues Prague ou ailleurs Oa a ap- Qie'qaes difficiles ont t d. jl apla 3IOUVei'OS UlVerSeS prmea eapranceB plaraa e 1 lui tt
p.is de la mne source que la Fran- Biis qui donnent l'espoir que d'au- q^ a^a uuvrea -monument de lgll
ce insistetait pour que la situatiou tres se ont galement rgles. Le mi- rlAMBOJRGMr des er ministre lition imptissab e-parleutloqutm
soit clair.ie par le; voies dipioma- nistre des art tires traog es d'Italie de ' dfens: dans un discours pro- rjun'ensalaveur.-cettlomrae-noiu
uques ordinaires avant d'assister i a conclu n disant que la situation nonc devant les membres du pa tt devoa* au nom des rand* mtr:s
Au bon vieux temps de notre aa
cien rgime politiejue, nous Bavons
vivre c^b minutes de crise, de cran
iea aurexci'ation1, o devait la ra
lit brntala d?8 faits accomplis, ua
se tenant pa* pour battus, dea adver-
saires vincs dana la lutte con'i
ouaient brler en blanc leura der
nieras cartouches. Les protestation*
intempestives, combien d* fois a'<\
vons nous paa lu sur des pana do
mur lzardas leurs affichages scaa
daleux ? Maie aujourd hui, soua fera
pire du nouveau statut internatio
nal qui nous fait mouvoir et eveo
nous, nos plus grandes institutions,
fijiroufl nous par nous ressaisir en
0001 rendant bmn compte, que ce*
poques da frictions, de raalenten
dus regrettables entretenant les ha
ns et les comotions inutiles dana
le pays ont vcu, et que ce qui doit
oous proccuper G est la salut de
la Rpublique I
jy 1 KsiO ge p
Mr Chimb:tlan
dlgation russe tpond
diaire de Mr Chtmb:rla des graves dclara ions qu il aurait Lloyi Gwqe a dit qu'il faudrait au m,a^e
faites i Mr Banhou. Ge n est qu'anc moins nn autre j mr pour que les
question de (orme dit M. Steed, il puissances signataires da meraoran
seule contre 1 A
et
,-.- .. ,,., .,,-, 1. i.lukis que
e- lui M > Louis Borno -- a jur dana
Angleterre, les autres,son patrio isme dsintress la lia 'h de maudits foaao-
al es ne l'empcheraient pas, mais ver de
refuseraient leur appui surtout leur! yeurs I
tre surpris que la (Srande Brtt gas tanmque semble impo sible, a'ors il
24 Aot 1915
Pfiident du Snat,
La
S. ARCHER
considrait lentente co mie termi-
ne et se considrait hb e d: re.h-t
Cher d autres ami ls 11 semble qu;
Mr Batthou t tlgraphi im mdiate
menl Mr Poin:are que Mr L'oyd
George avait employ un langjge
d'une gravi. exception ael.e ; il n'y
"cttaires, P" de ?Po:t stnographi pour
v0LEL/c. LATORTUE. Ides entrevues comme cdes de same-
jd. Ja nhite pas affirmer la subs
tf** ! Chambre des Reprteo Unes des paroles de M Lloyd George
^j Aot itIii name de et celle que ,at pa.doane et il a en
'rtndtaca, ; suite rpew d'autres ses dciara
aident de la Chambre, os- ,
1 A ANDRK. -Uap'ilecorrespoaiaot delageni
L*secr tires C- Reuter i Gaes.Mr B.rthm rpoi B^eta^ae a eapiqo que cette cltBSl
'"8 LiVTORTL E M HUMA d-n' une demtnd: de tenog ag avait ex-mue par J des mai I
,je Mi Lloyi G.orge sur leur coaver leurs jotis es da monde; un Froma-
i?r*'dent d'Haii; M.aMn. n, satioa de samedi ta:it comm-n.e geot de F.ance. Har^t dAng eterre,
^^^eto. ^ q ; acril U lettre su.v.a e : Voai ?t Ca'.ticr d: Belgique et la Frau^
H\NKOU- Le chemin d- ftr P
kin-rlankou t t coup Chao T.
giuverneur de la province d; H 'uan
comm-nce les hostilits contre Wou
ROME--Le roi tait prsent i l'ou
veriu-e de sixime assemb'e de lira'
sett difficile de roatinuer la discus-
sion avec les Russes
A une q estioa qui lui aurait t
pose l'tl y aurait une orioie de pro
banon avant la reconnaissance du ,
gouvernement des Sov.ets au cas o l tut "HM0BaJ dAgncu'ture Les
un accord in:erv;enirut Mr Lloyi prsen auts du monde ent,er y as
deorge t rpondu alfirmativement Wttaioot aiitt que les reprsen'tJis
sans pouvoir indiquer d: que.le Ion J?2!irP"*..
Iteoir serait cette pnoie !Parlant de MADRID- Le clbre toiador
clause 7 du m;mo-tniu-n ru a trait aux popr es trangres * cjurs d'un combat.
la
qui
en Rusie et sur laquelle la France
tt la B; g qu-ont b e leurepposi-
non le Pienrer ministre de drande
ASTHME
PAPIER FRUNEAU
BrQlprMdn ma.ad, llprodutl an .iu .mnalinaAdlat |
dana toa>a laaeaa 'l'tltkM. Emphrttm* Opm|n, *(,
FRUNEAU. U.B' SI-aUrHa.ParM .. iin fU-m,,
vent, dans lea cir
4 dirncllei ts*mt
es par le symoathi
) >i^ Borno, fil au
' >rtes coalitions sa
eteoca pond^ro t aviae avait tou
jours asKur son triomphe Ma Louia
Borno nous aa sommet d'avance
parsuals, qu'au poste i'honneur
o l'a plac U confia- ce de aat con
citoyens, ne mentira pas son pas
1 ) plein d actes clatants et d tctiooa
mritoires. Que l"S impatients attea
dent qu il soit la besogne pour ja
ger plua loyalement l'Ouvrier. Kai
sons une t'o.s pour tontes devant las
Natio is 'un pousobai'rvent trve d'
gitations I Serrons nous au contraire
pins fortement les coudea en patfio
tes blt-sa-s des maux angoissants
dont souf:re le Pays pour aide l'iia
de la innaorable jonrn4e d 1 il)Avril
i'.'2i- joorna roerqae par les es
tp* paripl'qnR d.'* Cil ins Boucla
reau, Kimeau etc daus \'g ivre .
inatroction Nt.ouate >i avd. ..
^ont tvd par 10 g.acd Triomi hs.
teur l ^


W >*\TU
OFFRANDE
(Acrostiche)
L nuit impntrable enveloppe la route
O 'et aentur, s'est gare sans Joute
Un pauvre passant qui s'y trame, hara>s.
Inquiet, chancelant, meurtri, n'y voyant goutte.
San le secours 4e Dieu, ie voila terras^ '
Brusquement une toile au iront des cieux tres-
saille
Or, ce passant dont i! semble qu'ainsi dtaille
Redoutable pril, le eccut, c'est le payo,
Notre cher payi ; l'astrt en van que l'ombre as-
saille.
Oh I c'est vous qui frapper, nos regards blouis.
M. n.
Ui5Illfiltlta
Le Dpartement de l'Intrieur I
invilla Pies h p.u Te Deutu qui Fera
chant lo 15 Mp Mai, 9 lucres
du matin. la Basilique Notre Daine,
l'occasion de l'lection la Presi
deoce de la Rpublique de Son
Excellence Monsieur Louis liorno.
Cette creinoue sera prcd*. d<
la prestation de serment du Nouvel
Elu qui aura lieu le mme tour
8 li M du matin au local du Conseil
Bndiction de la Objets vols
Chatwlh de Saint n 8 ** vo, an" coup* en crii\tBl
UnapeilC WB HHII rtl|| dft K8a 20 cm. de dismtre
Louis de Turqeau vec son eledeabrozi dortaina'
Nous avons,,* cette Cb.pelh KDn Jf* ^au napperon rond en
dont les magnifiques peintures par m~ l M M.' les bjontiers orf
vres ou antfea redonnes n n.ii o1
pourrai venir les offir d'en vier le
Matin, ou ><> bureau de In police.
Notice
A good cook witb bot refererces
ihoroughly acquaimed with ameri
can and french cockirg effers his
services to tbe American feople
hre.
Apply to m Bonne foi
KONG CHICON
17 h S'rest No 404 or to ibe office
of Le MATIN rue Amricaine.
lent tant aux yeux.
On seat combien DimsnrhQ on
ara hpur.-ux d'tre Tnrgoau, pour
n'Hiulip la schoia et l'harmonieuse
musique du Sminaire
Kvi* la bndiction de la chapelle
par Monseignpur l'Archevque, et la
messe solennelle dite par le Rv
rend Pre Guidas: il y aura des ri-
fraichisseraents pour loua les g"ts.
Allons tous a cette feie pour Dieu
et pour les Ames.
Socit lnternatio*
unie des Confren
ces d'Hati'
Les Membres de CSlU importsi.t"
association sont pris (t'asHs r en
grand nombre, lu brillante COOf
rence da Mme Lul-a Arcnin-Liy, m
"les superstitions, file, ce soir
7 Meure, ParUlaoa, sont i lnui
pairoiiano do Ma Auguste 1! mouy.
Prsident du Tribunal de Uasiatioa
Les collgues n'oublierot.t poia que
Mme Lues Archiu Lay est PriJealfl
d'honneur du I Association d.s Cou
[reocta.
Le Prsident,
Jules HOSEMQND
Les Secrtaires gueraux.
Edgrd ANDR
Julien LO* ONT A NT
Exposition Naiio
nale *agriculture
de Thor
I.Exposition Natiojsle d-Agricu
lurt de Thor. organise par le Direc
Itur de l'coie d'Agncultrare Ml
Bailcy-et un comit dorgan-saMon a
cette anne, tout le suc ? dsi
Varits
CE SOIR
Les Trois
Mousquetaires
3a chapitra
Musique ; 3vlvain PeUrs
Entre; 2 gourdes
i i . ".....
Avis Important
Ayant rftf, depuis que'ques
temps, des reproches pour des cer-
cueils sorss tre sortis de mes ate-
liers et qui, en lalit, ont ft four-
nis par d'autres fabricant, |e vipns
avieer le public que je n'ai plu de
reprsentants sur cette place auton
ses recevoir en ruou nom, des
commandes de cerciuil.
Par consquent tous eaux qui d
sirent on travail Solide et Soign
doiveut s'adreasr directement
moi
Pari si au a
JEUDI
Drolrt R*Dre>enralinn
sur deraanri* gnrale
da
L'Effroyable doute
D'Andr des Lorie
et de
Sa Majest le chauffeur
de Taxi
Entr* : 2 gourdes
Compagnie Gnrale
Transatlantique
LeStS CARAVELLE parti de Bor-
A partir de cette da'e je fais une;d?aux l courant e grande rduction sur mes (.rixefa
blis jusqu' ci jour.
La nuit et les jours de fAie a'adres
port au Prince vers le 26 cour repar
Iir le mme jour pour Santiago de
Cuba*
^er au chef d a'e'ier, Mr Klctiierj La suite de l'itinraire sera fixe
Husson, rue des Fronts Forts No a.'ieuren 612 en face de I ancienne Cathdrale.r
HENRI STARK
Rue du Quai, en face de la Gare
Mai, .1 1022
Pot' an Prince 9 Mai i22
L'Agent E. ROBELIN
Mr Alfred
de Mat ici*
u,
Clyde Sleainship G*
Foreign Services
Nrus aprrerers evec plaiitr que
le distingua rhaig? cl fflirts de S.
M. le Roi d'Italie, Mr Alfred de Ma'
tus. a t dcote de l cidre royal
jde la Couronne d I alie.
rable- Durant les journes de di | Nool lui prsentons nos vifj com
manche et de lundi, plus de lep ipl ments.
mille personnes ont t fililtl les
divers objets exposs. Dana I aprs
midi du dim-nche le HauiCommr
saire, le Mmistie Poy, le Uotal
Mac Dougal.le Ma^i tut Ccmn,
Mi fcdmord Margons, assistaient
la tt?-
Mr Stn:o V ncen, pr.iient du
Comit d organisation. M- Bai'ey
Dnecieur de la ferme Ecole de l'hor,
piononceient de beaux discours ex
boitant les lUtivatturs se uvier i
lAgiiculturr', t les pouvoirs public-
i .t% tncouugcr, parole! ecCDiortan
te qui tuicni couvents d'applauJiS
a menti.
Hier api -mid eut lieu la disni
batioo des prix par Is juiy. Di
fortes valeurs ort t dis'nbuces aui
Exposants. Un prix de 30 dollars a
tt donn i Mr Kicbemond B!as.
pour sa goeltt c, la Bina.Lact, de
R>cbatd baloavc, le Rrium Uaiban
coaii, on salon en latanier ont eu
de beaux ptix- La iiasco a t mise
haiS'Concouts pour son sucre. Nous
publierons piochniumeui U liste
complte des lauiais.
Nous preti ons de l'oCCaltOB pour
prsenter nos complimnts a toia 1
gable Directeur Mr F. N Bailey, qui
s'est donn Ur.t de m. 1 pou a eus
sita de la fltt, Madame Bailey pour
la bonue gticc ,G c '' a uu~- ltc*
voir tes invites, Us dtflsOittllfi V,
Baptiste, Mane Th. e Uailty etc.
etc. paar lcgaaisat ou de la tl.
et e- 6b les Elves de lLccle Natio
nale d'agriculture peur tout le m.
ruiis se sont donn pour 1a russite
et l'Ex; osi ion.
S valnr EbiiU
Doreitf ftrgiatnr
Rparateur de Ciseaux
Travail garaoll
No'Jii, GrandRur"
Port-au Prince.
Employez la
KROSl\E
SHELL
Vous en serez atfa/oj
Demandez ceux qui s'en
Lumire brillante- Sans o
Sans fume
La GASOL1NE SHEU
Donne un rendement vrtkVAt
kilomtre ^L0Vl
suprieur par
Trs volatile, ne se
carbonise pas
EBllCACh
Demandez de fa
Kroeine
Gazoline
Asiatic Petroleum Ci
Roberts, Dutlon &
Port-au- Prince
Agents Gn sut peur Hati
Grand Rabais
OCCASION
Hue Visite la mai)
V GREIDY
La maison tecfvaat continuellement de nouveaux articles p
"ofraaujvirrtni no grid raft*>jr Itt prix
V,*'e couleur f eur I aunes
Satinette couleur
ldienoe amer.
trantise
Evreile chine
Cipe de chine
meteor
G'orget'e sup.
Satin Iib-rty bine
Soie lavable coul.
Eo ien coul.
i fleur
Voile de soie couieur
Voile Eiieline couleur
carreau blanc
Le steamer Bavacoa ayant laiss j^^^1
________ I 1(4
New9York le 5 du courant est atten BaPtse coui \leur prrobe
du PotaU'Prinre le 11 Mai et lais pioati Wac
sera le mme jour pour Kinqston et ?reandi ,le.ur sup
j^^w i.._ fctctts pour jupes
Gabitdme blanc
' cime
Srge b'anc crne
hune marine noir
Gabardine nouveaut blanc
' v couleur
Ratine seule nuance
Lainage grand careau jupe
barre
Lainage Dimi
Lainag: bleu marin
Calicot suprieur pice
" extra pice
Bapt ste pour chemises Dames
Smily blanc
SA'
1
1
0 75
1 2;
I
10
11
a
s
4
4
>
1 75
1 7
1 50
5
1
1
2
2
j.es Cours
TARIS-
elitg 489
Dollar ic 02
les ports de la Colombie.
I.e SfS tHaitU revenant de Jacmel
est atterdu ici vers le 13 en cours
prenant fret pour New-York et l'Eu*
rope via New York, faisant escales
fous lis ports du Nord.
Port au Prince te 9 Mai 1922
E. F. CLEMENTS, ag ut gnral
Amateurs de bonne
musique,accourez cbez
L Preetzmann- Aggerholm
Rue du Quai
O vous trouverez detSuperbaA DUqVi Columbia morceau*) Ciepo'u ileur'*8
d'o/ra; One Siep : hoX'lnts,moinlolue: : ClunH, anglais, Irant uni
espagnols, ttc, etc aux prix exceptionnellement rduits de :
Disquts de 10 Or U&)
2

2
4
3
5
5
>
J
S
2J
O
2
I
75
75
5
5
50
Voile ii* deuil
? car. coul.
' ray couleur
uni couleur
noir
B ne
nouvem'
b'anc wray kl
" mouchet bl
:our
, ray satin WJ
Bis i jour maotitei
61 noir doixne
" merceris dx
J coton sup,
:haussette pour entaatt et
c
c
c
c

c
r
fil
Toile blanche pr chem d'hora. 2
Perai couleur
Indien franiis
Faux cols toile mark Arow
'Value cuir mains
75
dx
Ridcaix denlell?
Cravate soie sup.
Cravate Crpon de soie
Crpons pour kimonos
2
i 25
20
4
;
I2J
4
2.50
2 75
a
1 75
75
Bis i cotte fil
haussette fit dx pr nom
co'eo
Mouchoir de poche
S.-ivi-t e toile te
" de bain
"ouverture de lits .
Damass franais proutea!
Dama&s coton pour 1
c pr nape blanc
Tapis cir blanc
S; ee bleu pr coituffl
Draps noir pr cosL
S:rge bleue & noir
"simir lavab'e
Dock blanc anglais
Kh.ki
D . k vert anglais
Drill union blanc
asinelte as; t
iChaki cavalier
gr>
Bretelle vritable dooiu*
Chemises pour notnw
Ruban de soie No 1 M
3
. 31
. 60
go
u . 120
Gjani sto.k de Dentelle Valen.ieone f ariisss choisir *
;' b.ojcne suise & nansouk F.acfriu* *
a p4- de 9 iUQCa.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM