<%BANNER%>







PAGE 1

1. MAiLN I < Etranger Par cble, 2 Avril PUKCHAL — L'ancienne emperairice Zita et sa uanilc iraient demeura en lv>pagnc ur l'inviUtiMi du roi. NEW-YORK — L'heure d't rempacera l'heu re noraialc dimanche matin a a riruiet. l.ACL'LTA — Dans la rcente mutiucie de ia prison Prsidence qui eut liei< mercredi, sept prisonniers furent tus, 40 klisss, 17 chapps, }• gardiens blesss. A Aliababad on signale des mu tineiics dans le Mme rgimeot Sir k lis et frac l'undjab et dans la lgion d Jullundur. Ces r^ments deviennent indiscip inables par suite de l'agitation des chtts politiques. BERLIN — Le minisire d'ainculture dclare que les impots de rfai atteignent 90 ,milliard marks soit )< mil Urdl en plus d.'s p-vi->ions. Mr Wicnucldt nuuvei tnbnatadui allemand aux ttats-Unis dejeuna avec les correspondants amricains il s'embarquera le 3 mai. MON l'fcViDEO — Le Conxil National a publi une dclaration uMilMUM le droit de proprit du gouvernement sur navires allemands rquisitionns pendant la guerre. MADRID — Le ministre de la guerre annonce que les troupes espagnoles commentrent le or> rations i Ceuta et blarih contre bciioros. le otffCh lurent atteints et les troupe> se retileiem laissant seulement une garnison dans le positions conquises. l'LKlS — Les combats ont commenc ce IDJ lin 1 Changsinticn t ia mil es au Mld du Pkin. L'aitillenc est cuicuduc dans la Capitale. Les lgations trangres envoyrent un avertissement au gouvernement contre les combats possibles dans Pkin, l.< amens militants des lgation: d'Amrique, Irancr, japon et Angleterre om adopt des mesures de protection en chemin de fer de Pkin a Tientsin. La bataille est envovc entre l gnral W'u Pei Fu, comm.mdant les forces de la Chine Centrale et le gnral I'hang Tso Lin, gouverneur de Mandcuourie. BRI. ALI.I.LN — Dans les milieux po'iiique ici on a dclar que la politiq.-e du gouverne%  rnl beige a titBI CM une politique d troite cellaioiaiion avec la France on y parure la me tu opinion qu'a Fans sur la reuun.ni du ena.e. •upi me en ce moment. .M jaspar ministre des anairea trangres de la Chambra des Dput dit que le trait Kujso-aikmand avait corrompu l'atmosphre L-neil'AKIS — Ou annonce que le comte de Peretti Je la Rocea, Directeur u.s Aairet Politiques au ministre des aflaires trangers, succcJera vraiscmblaoleincnt X M. Juaterud comme ambassa deur de France aux biais-Uns, qui prend sa rtraite, l'-lle aurait cl dcide pendant la visite annuelle habituelle de l'ambassadeur a Taris. Au cune dcisiou officielle na cie encore prise au su jet du changement de I ambassadeur et le choix du nnuveau reprsentant di[,.onuti.)ue qui depen dra naturellement de l'approbinou du Dpartement d'iitai a V> .jBingtoii lorsque arrivera le moment de II nomination. Le gouvernement MM ricain aurait dj t presseau du dsir du comte de Pereni de la Ko..... d'ailer a Washington ci l'intention du gouvernement irnai> de 1 envoyer dans la capitale amneaiae. NLw YORK — Accabl de fleurs et de tlgrammes, acclam par plusieurs ceatainea de per sonnes sur le quai, le marchal Joflrc est part, pour la France aujourd'hui sur le Ctltk de la Compagnie ne itat aprs un sjour de prs d'un mois aux liais-Unis. Jack Dempsey bit aujourd uni ses adieux Paris, de nombreux admirateurs fraoau et amricains ont accompagn le cn.unpion jusqu a la gare et lui ont tau une bruvanic •Val'iOO. CHANGHAI — Les loue du >>an Yat Sen cael du gouvernement cninois au sud a Canton •nt captur toute l'escadre nivale du sud don. dont les quipages taient souponnes de sympaliser avec le gouvernement de Pkin. L'attaque Je l'escadre a t excute par aroplanes oprani en liaison i\ci les troupes chinoise* du sud les avions ont oaun'.ird les croiscuis qui se sont rendus. PEKIN — Les comats entre les troupes du gnral Chang l'so Lui gouverneur de Mandchou riet celles du gnerai V'Vou M Fou chet nu luairede la Chine Centrale coniinaent a uenu lolomirrs au sud de lien 1 sin. La canouade est parlaitemcm en.endue de Pkin. A Cin Varits Le grand nlm qui lait acounr a Cin Varices le Tout Fort ni I fmee auiaieur de beaux spectacles, continue de succs en succs Dimanche, nous avons remaquc dans la salle, parmi les spec uteurs de marque ie liaul Commissaires si Alj danne Itussei. ComnM toujours U dlicieuse musique des Syl vain Nttn a W vivement applaudie, particulire .lient la 10.1e valai de ua mot tic, A tes lvres iuz**ttœ Logaot et le Mu veau Prsident Vendredi i midi, une dlgation compose de LAzare, prsident : de R. Hrard et de Louis Duneimio, membres, s'est pr enie ch:z Mr le. Prsident Borno et lui a remis ati bouquet au nom de ia population | de Logane ainsi que l'adresse sut' van.e qui a t lue pu M Azire : Logane, le a8 V ril -922 La Vilc de Logane Monsieur Loi • BORNO Prsident lu de la Rpublique d'Hati Excellence, La Ville de L.tg\n r b rceau d i votre famille, est vraiment hre de votre ascension la p.etn re magis, ni aie de i £ ai ; elle a l'honneur de vous revend quer comme un de ses, fils les plus dignes et vient au jour! d'bui tous ce.ises respectueux La fbe a t c ture par une rehommages tout en flicitant aussi prsenta'ion cnmvographique ofceux-l qui vous ont choisi, aux heu ferte Parisiina. Si elle n'a plus sincres ds bjnni ei t;uctueuse i besogne pour le Pays. Digne hritier dune si hau'e lij g lee de Patriotes, nous menons en i /OBS toata notre cotliaacs tt garl ions l'espoir qu^ votre passage 1 la Prsidence sera utile la Patrie. | jgVive U Famille Htitiennt ^Vive le Prsident Louis Borno. g (S; Excodo.h Diu-ant, membre, ie la (Jomm s^ion Cemmuna e, pu b'icibte, — O li;auh., scCiiatrt ie la Commission Lomatum e, L. Siigado, Louis ^z u t.Henry C.jaste Presideut de la Uommissiou Co nmu ale, Rodolphe Hrard, m.mb e dt a Commission Lloramutiale, Asir, hef de lioreau 1 E at Civil, Belma, Pouya, comme mt, Phjnoi Tho ioie, aide-receveur, |oseph Lufl.'ur, -*ic„ etc. Varits CE SOIR Le Tigre Sacr 50 cent Mi: '.JRED1 Poai t vendu Le* Trois Mousquetaires Chipitre a Les Mo iS'iattaires de ai. C r aille Ent:c 2 (-lourdes LesCjrae s Eu* iqa* Treo lid^al d toute femme chic. AVKZ-VOUS VU ? Les jo'iflR Gravurai de la aaison a'i ne 'e Pttrons de Uodi ilj t clorial (Uvhrw AVEZ VOUS VU ? Mille autres joliHi ats, entre NU' r m : Repade soie db'e UI'K PauneOtOO Bas de aoi<* t' eop4. paire Ch*uiett#8 au0 nr nfinis dz 14.00 Nappe cou'anr l'anna Chaussettes npArinores T an Gingh^m l'anna barras pour enfants dz 74 00 heon*e'te pr hom. oiapaire Bis de •*!• pr dunes paire 10.00 Chues, i soin 4 f:liettea paire; i\omiu niions i£ Tintifort Agaant, andaa subs titut du Couai:iH3'tire d 1 Gouverne ment prs le Tribunal du Ure l.itancu de Port au Princu vient dtrt nomme Suba itnt de Tribunal d Ap %  pel due Gonaivea en remplacement de lie Panl Pelisaitir promu juge nu dit tribunal u ; d'j son voyage poui Eitope. Il se r. ni tout d abord Jacmel o il leucontreta le grano oeau tuo eur Aua" de la ligue kim Asiatic Company ". Ce btdau vient spcialimaot pou le voyag-i de Me Mtdsen et prolitra de son afioar Uans le port ! 1 Jacmm pour ]•-." i-ii'u m fortcfcargerjitot de d.Mirr H 11 eec co.amaod) pnr l prince Axel qui a d-)i vteii ofii:iel .eue .t no'.ro Cspua^e ea j uiviei Ijllsjud ;•-' <.IJ.IVOI .s mji.t .Sinon Le prince Axel a voulu revo.r Hati lins le but dienlie davm aga > reletiona cooaaiercUlei entre te i>. uein 11K et notre p ya Mi'Maisao paesea quelquesjours Hambourg et S Copenhague. Pen lant mil sjoir dans ces villes, il .ara l'acjuisition de certeines maoui ma en vue de crer de petites indus tues qol tjoulagvroiiv de nombreuse famille. Nos compliments au prince Axel Crpe de Canton l'aune G. : z lois le i'.ra ayant §*£• t,£ h M J Crpe Chiffon Cipe Paulelte Cioe Georgette Crp j de Chine i barrea Voile ae laine l'rar ,ia Voile auisse brod Voile suisse uni Voile fianais gdi ramag a Voile la Vouge Voile Dash joura Voile .-)(> Hf li a jours Voile carreaux couleur Voile merceris uui couleur Voile brod Voile blanc barres Voile blanc carreaux Voile 1 eur.-: couleur Voile blanc Voi'e a grandes barres Voile imprim Voile pour charpes Hier matin vers les 7 heures la oe'ite O ga, kit: de 7 an fille de Mr Painson, demeurant 1 la Rue VS^MSSSXI u rV h cn MTul.TK5. Lenf.nt a t coidu ti h Clinique Organdi suisse uu. couleur du Dr Coicoa et m se en observation Organdi smase carreaux Organdi Buisse fieurs Oigandi ordinaire Eouenne fleura Kolieone unie Lhuineuse fleurs Clianueuse unie Ciepou de soie Lipon fleura Le Comptoir Franais S'ALe S,S Mabana Ml attendu demain matin 3 courant et laissera In mme jour poui Santiago de Cuba et la tl vane prenant i.t et passagars. 1 c r t au Prince, le 'i Mai 1099 u n n atS—fc Rixe sanglante Vendre it soir la alita d une al trcatiop, lit S rurn u> Ma ius. che le bireau m Dpirtement des Cul e* blessa de troscoups de poignard C'rpoo de'co'on Robert 9S Fort Colin qui fut a teint Mousseline de soie • u poignet droit et dans a direction Mousseline 8ui6.se imite iu cceur ; les m.1e:i?s etpetnt sau Bengilioe de soie ver la vi.t me.Mr Antoine Arch r en Soie lavable couleur voulant me.lie le hoii fui aussi b es '"^o"ne Jersey se. i" n coi a tte iDeoizet* Mr M trius a < dpos en prison ? l u Bh m gui8 e aux otdrts d.> la Iat.:e. J u e * 80,e Dan, tour, cherchai la femme . L^L lof! 1 bas ue soie couleur la doux. bas merceris coul la dooz 20 10 IU 10 10 12 5 4 9.00 S 2 2 2 3£u 1,50 15U 2 2 2,00 19 5 7J tl 2 5 5 5 5 3 2 1,50 5 6 0 5 12 12 4 15 5 lias Hue enconib'e 30 20 '! 13 11 prieur chaque 10 Hier iiutii vers les m htuits et V 0U0D Pompia assortie flac 3 e L au l ym^tbqoe conanl M^ daen. La HOiloe H^ pompe Bal Si.a IJ.a.. ,.^ A ^ v..^a .'. ^ U... ....... !.. M t-_. 1.11 UUI l',w...,A Npol. bief Di-io ont roa, DenC *• %  nos ? om P ie { ls ^ *< faire des J^^P 0 dtTjnt Us borteusa la Compagnie xerc,c l M rood l' 0101 de la Rje „. rt my Iteint des choses du pss<. A^rs il ,Mit visi'.e ; Mr Frapk.n Rooael l0 D JW5^ l U t ^T, T !" \ ne B t •• U, secrtaire de la marine" qni re eve d" srieuse malade I assista Mme et Maa: lotira I Ui ih. donn ca sou hant ur par 'e g'a'a! Cor gtlius Vanierbit. ri Juron ie Paris 8 ? 4 •1 11 blaoca d'clau-tiga Liecii que a la rue A n Daniel Dotoocatt avec la pompe a . ftjj* ricaine les travaux de terrassement v P ur ariive la sem.ioe dernire u j v ^ en vue de la cons.ructiou d'un tron L s rsultats obtenus non pas t •< L'* ri T .. QM de Chemin de fer qoi re.iera la.fans.uants. H ou pe velours Houpe fraDaiae Brosse deut dent suprieure boirs do poche la douz dint d^ le ras de< Mua des rue du Port. Seu'emeni chl Xn'oine \I. Tilamas ou un slo** conl ligne du vVnarf nu Magaaiu ceutral' de l t*t, Cl troron psssera devant' notre lmpri.u rie Del quipes lia' vaillent dm causer le bion sur O 3 3 3 3 1 3 1 1,25 10 Moncbo ; rs de poche sup doixll l'ussor Sbao'ung l'ussor a bairae Tuasor uni aup G


PAGE 1

%  Itoe Grand Raba: OCCASION Visite la maison V GREIDY LI MATIN Bvue l des Deux Mondes f IS, Rut de l Universit, Pans SOMMAIRE DE LA LIVRAISON DU Itf AVRIL 1922 Unjordia sur l'Oroote— Prem re partie.Maunca Barrs de l'Acad raie franaise La vie et la mort du gnral, Jos Germain. LPfirrin 3'phaoe Faye Letirp* h Arnionri P j Henri de Poriim ri 1 / |J7 IU6 %  > j 11 E.l. de Vcguo %  m Une Combinaison Efficace x .i. !" .„*,,. % l Av *c le Marchal Joffre en extrJaaaison recevant continoelleraent de nouveaux articles par ch.qu* "--Orient lndo Chine et Siam. **' A.U Andrd'A 0/frt acjourd hui on grand rabais sur les prix. Russie — SAVOIR v jeoulear i fenr Mile retour inrs m*r f* l'sn.ise nie chine %  d e rbire m. tror FrG'.P'g't> rp. 1 libn'y bbrc '!** %  • h f Cf u'. lien ccul. i fiU' Cl de ?oif ou MU M Es t s 1 r• rpc'-i'r r neau b anc leur couleur |kat'S'e roui i f eur p r. be '• ray •• (ftmti blarc Oiaodi i (irur sup LaVtt'S peur jupes liblidinr blanc cime IStrge b'anc cme \\itt marin noir I Gakrd n> rctv.atiU b '.• c CObltUl Filme Pt:geg and careau jupe bj ic g? D 0 . $*!'? %  b.-u matin Mo. lup'irtr p'ce extra pice %  Mile poui thtmists 1 1 0 75 1 2J I lo 12 8 '; 5 4 4 5 1 75 1 7> I 50 73 I 75 2 a 50 a 50 3 CrtfOns pour Ir-nsroj g'-nl fsfaage Ci ri or | er Voile I ( c c c c demi car coul ry cou eur uni couleur nru B O PSUTi b n wr-y b •• mjuchetc btic i : our • ay lin b'anc 2 1 75 1 75 2 2 2 1 75 7S 7> B:s i jour rrant'ffS fil TT doi z'ine merceris c'a coton sup • a Cbau.'se'te pour enfants . • 1 fil a 50 4 3 3 5 5 ) S ai 30 2 chem d'hom. a •' a We blanche pr Mal couleur %  HO frarijs Jji cols toile mark A*rtw %  M'ecuir mains <• B^s a celte fil Chaussette fi z fo'in Moui hoir de no he S vift e to'le te dp biin Couvfttute de 'its Damass franc ji pr matelas fi D*man CO'OO pour c pr mpe blanc T.pis cir blanc Ssgi bleu pr C o tum? d'hom Drapf noir pr cest. Seigf bleue & noir '?s'mir lavb e Do k b'anc are'ac 1 35 Kbki eaux denttlloik F.ariif* i chouir r 2 2 2 2 2 lo 30 20 M lo 10 '4 30 36 16 n 10 8 2f 20 6 2 6 4 35 25 ao 7 50 2 2 a 50 3 f 2 a so '7 5o 7 50 riais. L Pril allemand eu jMaoricp. Lewacdowiki •I La roman de William Wordswoith Emi e Legooia g. Avant le voyage du .Prsident — La qaes'ion iDd^np ; en Algrie If H. dp la ManiD.re Dlogrta aux Cibistes Louis G ma. Revue Litlraira. — Auteur de Boovard et Pcuchet, Andr B-aa 1er. Revue' Dramatique. — La der itra noitde Don Juan Les a n'e dans frort^. — Ren Doumic do l'At" nia fiai case 1 hroniqos de la Q iostiot (liane p( Inique, lu muPRIX DE L'APONNEMErJT Un an Si* mois Tioii moi* pirlt SciDt SeineetOise 8olr 41 fr ai t r o Dpartcmeouci Colonies franaises 86 44 3 f r 0 Etranger 98 fr jo fr 26 U jo Les abonnements partent du 1er et du M de chaque mois, riidu No 4 tr.50. Virla,, tn la, racs dit f ait/1 un feuita dt Pour Produira DES BEAUS CHEVEUX QoalqiMS gouttas thBany'sTricoi.herotw plusieurs fois par semaine In massaRo aveo le bout IIPS dokta. Journel"menr' lia V ** *^^ Irossco & cheveux et du cuir chevelu b£ h FSn^ wgulirciDcnt r ind ,M che !" mou -. •. iSSS ZQJ "" ** * '"Jourfhui chc, votre pharmackn ri Employa U tout de mius et vtillet Ut rsultait. +* !TS13B( I I B J %  VOHlT'AU-PRrNCE Al-x.PETRUS; Pl.arm-cie AL.BKRTCtl L Pharmacia du D.TuRtti VI/> :"t) *t BWMi ;^ s ,o,..,o. *'t...-.wrtri. IV la pice de 8 watt. 7 50 stn SEL FROS (* itiftor le tf HIIS irsrtiii J fiZ!lt r0 li 1 U t' re fmv,0 y t> ar 'ou it tu irdisp$nibU do fcir .J.V id0%titr f "toute aur, nlimtnts ou moment d* cornent • "M *a proportion du */ ordinaire tt suivant U g(/ < dt hacun. Spcialits Trouette-Perrel tachet* Comp'im* et Sirop d* Papane u^J'de VimndtdioUufit et phosphate Cachet de tlyr4r$ ht en,aL. I ? w nttooti. fouties Lironienn/%, Kola t r Sirom It f !" tt iffiosYut i au Dr Lamie, Vin du Dr Cabane Coton \$ 80 *nte la LiWaiiW du MATN Rua Arrikawa Ne i W l 4vis commercial Par ces prsentes nous donnons S 1 *K no,re associ Monsieur rlatald Madsen, , Ign era notre raison sociale i partir dt c* jour [jctnel, le 22 Avril i 9 a 2 MADSEN & Uo AVIS l'ai l'avalltt e de portera la connsiissince du Comufrc 1 l di Pub'ic q e ma M-iison OKESTE B LLO vit s uie, angle des R -e* Coub< ei Bo'nie l ,% i J\o 2iU se irou e tra sl la me re B)ime Ki r\o 2IH en hec da U HoTili Bank (f Canada. OltE^'.EB LLONI anama ilailroad Steamship Jne La ligDe Panama a le plamr d'inroncer ses nombreux ami* at clien s qu'. l'e est p-le inscrire des pasiagera pour IPS diftranti Dor's rVnronei par li magoiliquaf vapaon de la UNITED STA 1 ES Ll\E8 Get'fl litrri esl la rroins hre et la mioux quipa va yvpeant do \^w York, et 1 1 travcst'e ( en mer ) es' de iS jours da Pc ri au Prince Chetbour^' *ia New Y01L La meilleure attention sera accorde aux pa!sag>asiuB> MlROiaiHt a>'iMtk. D'H.VtM, .S'i. -GiIlfF-,55 r'S'ataali.ftrli,;. %  i-o •mira lit. NOUVEL ALBUM i • li. • irm#'.| da iiiuto i I.J L n ,, ,.j-. • .-no-, % %  la. ri da plant, tour %  cj-fi/i-i'ii.u. t>iiia. .jd.>-el*ioo Decuo. H>|.ite> UMBB*. > Mil KI %  i -Loi .. .II nul nu,i t tuurt d aat'i d iura* istr l'our u-f-n.no -oa inta.a KMlli-.ii ou l'stn-iW ti -S'fis *t I *aul0, •t ^ >•T-,-a r — Ubraila %  D*cloi !* %  %  atc *•! L-tiOi % %  '.... i Dr Justin Dominique "* ta FacuSt de Mdecne d* ars h) t tTi l8 atanf t'es p ofess u's Den ke et Deuichmann de P, J, *drien Marrhil-fenant el forseron. Confec'ionne dfs pen'ures, gonds e *Qlrr| ira aux en f j r. Travail soign, prix ti-iianl toute cont'urieiice. Nue amricaine 13C8 Office : Avertie fi r f voire h?8 Hi urtg d c CoLtultaiioi'-a : 7 9 heuies du main 3*5 5#?tfM4 Cahinpt d riam \1P* Destouche* $• Bourand i il7ruf Pave ou 15 \h. (taftaP de^ 4 i' E K F E C T~" Black Shoe Dressinq Je produit le p'ui pur ouoa ait encore import it t U pays Une sttrtp e couche sur les louliari les plus dtriors lu rtm.i t a t Ce liquide appliqu sur les ckaussures re salit pas lo iofe* il.L 11 rend ta cuir brillant it wuple, peut r, app.qu .sur toute,", 9ttax Les porte monnaie.les valises.lesceintnrei.Iessac, %  aina.lease^ToSlL Peuvent tre remis neuf p sr une seule couche de ce m^K^JSff Des Mv^t.iloas sont exposs dans notre Salas Deptltm nl f f tl,,rMi 'N FOIIOD Ske Polis! lu Gj l-T. Geo. JEANSEME, Agent Exclusif p >u Uml i 14 ftae de* -vCradea, ea fece de la Baoqu ti



PAGE 1

l MATIN Nvralgies Goutte Grave* le Artrio 3clroco Obsit QMI r*if r**a>r Jf;tn f t #Tff*p laartinfrnMtfsme*, Ir di. rr*a I i m >lc T.eni d4- r~!n4. Irt \arlc" ! ri>fr-i.; c*oit 'llmlocr l'*c£ d'.^ai et frquemment contre la rtention S'aclcn uriq %  !• %  dnn. l'organise en employant l'Urodonol • Professeur r.ivw f.-or <: rlia mt t raivtrtiu a r-ottiar Ctai C*-.tl;n. r ralfMtMMl Pir! t t". '.'f -^v _as: UIIU1 a I91LI, 1CHU gitrm pu laili l/l, lu iu layoit .' %  • t ,Tr.-, rvr.Tr. %  t-^XfH'Tntffffrr'B'.T: nSAl IC\"M '•'" '--••'**!'•''• Uni\i '-ii, i • T?m:r Matadiri ai tmm N i. rfuiita. caraiop.ih'.ta L irj\/iroi r " m eaimaen RtivnsII* V^wL. iioaata Oouttr, urakuo, Newalr'r. Pharmacie F. Sjourn Donne avis Kl clientle, aux roc'fcinl et au pub'ic. qu'elle a aUlrtlorai son Laboratoire d Uinlog-e eu un Labora-c'e de M d.y e appliqu sous a Diifdicn du. Dr tiico\ et /'. Sjourn L% laboratoire es" ouvert tous le* jou s de 7 hrts du malin 6 hturesdu s^ir pour toute*, les ri cherches ei analyses prvnes dan* l'annona ci joints saut pour le IVassMmarin et It constate Ure Scrtero S;ront remues que le mardi dr chaque semaine. S'adresser ia Pharrnae pour le* reuaeigaenieubr Aiulfes d'urines 1 Sic astriqu Kta :iio'i de Wass'.tmam R e ion de Trdioule', Kiamen du s ng e lu pus Kiamf i d s matires tet't*. Examen ce cractn ilbmioo rincimn Cotisian'e L'r Se" r toii r ftof'rJtc r* .1 %  MM*! T r -. ^ T r— -.. sr;.--r '-: ':.i^-_ TbJ Eoeyclontdia kJritHnnicn Boud in clf, in DOW condition Iflventb A iast tdttion, publihed in w nty Moi voluine. Call No 1619, l'iace de la Paix. Pharmacie Sl-Jeau 332, Rue des F Mt^Fn'M FORT Ali RNCI lirni h 9 >oiiiN*r/i contn lits vers go litaires. Succs auianti. i critiqua dana la vie d'un : c St (JV cnin |5 ei 55 .H....I.U tu:'."il d'gt es :i tut tl D | • ; tic aytopi e't" • :;rH'> u-l>• •• ; •• %  "/?. & tabi!it,': narcotiques et drogges nuisibles. Se: . r.'.'.o cit prouve r-"--" ,^ ,.. Black S? White fe Scotcti Whisky le plus en demande En vente en grochK Alphonft lln\in s Agent pour Naiii Arrives par le tour Grand Htel de |Fr m VINS provrnant direct ment de Brisae p| BerdeaDXa RO'UGE Gourdes 5 00 le ga'lon BMNC i 6 0t> 'e gdlon VnSrn bout ille des m iileurs cuise de Ch-t^ux l ie omrn. L qi e r* F ani ses t V.n d'Kspa ne. CLumpagoS] Vins moufle! d* m Hlforpi n.*rqit'8 \l nie r PATMZI, re r-m df %  rmnl d^ "ranc* *\ m riel tou 1 i u pour son ll e', lvient sa iionibreu-e e' 6 <'emi e' P^rhion. i urbanise Demande* de 'u ELO\OMii: llbllCX' Krofine ne se nus Gaxollne iHuUU AniaVc Petroleum Co tTt>bi-ts, llnlion & i ort-nul r n ce Agor/s Gtr*e. aux pour Hoiti nerv r n t Huileries liali cr tes Batteries FI ishiijhts de tontes dimensions. ( Pihs Sclte) Dry Li;!l b le ies pour auios etc kln Ver.le chez A. Victor GENTIL l/JI, Hue du Magasin de l E\al %  Y Vendre ( IA Qooretle KLNCO doobla mo %  ; ii8 en paifiit rat d^ fii^clionre Sadiasawr ANIUlNt LAROO t.x C.tyes Ui^i. & Amateurs de bonai musique, accourez cl L. Preetzmaan—A ggerIiolni Rue du Quai O vous trouverez de Superbes Disques Columbia m(,f1 d'o/ira; One Step : hox-lrols,monolo /ae> : ChinH, anglais, ff espagnols, tic, etc aur prix exceptionnellement rduits d$ : DisqufsdelOOrO t 60 Royal iViail Steam Packet Compai Les vapurs de la ROYAL MAIL partant de Londf* dates indiqu*! ci dessous: CObWAY le 17 M*" TE VIOL le 7 Avril TAMAR le 28 **fi pr. nneul du f et po ?r : nernaud^s assau, {Jamaque, U n UomiDgiif. ir H VR6, v direct uropti s. ioberts Dutton $ Oo nid eu pdiiait eai un i>) r CUonre Au roi., •' L .... Il mot! m^Muio u. x Rtata Unie hu ./ r eoUl ' fc chargent— en lluti po'ir.W •un! iLU luntiei net. d'un*, cne i, u C VILK> LOIN i^KES ll4\IH(MIHf. 1 on ''I rt I l'V'l-, lOul tprjeu nn r tn l Buemtr.tB et ton itiona. pCur l0 ,s lc auir t 0 ils Europerg.



PAGE 1

***** m* Rt 4366 Port i„ PriMt.myti Hardi 3 Mai 1KB DIRECTEUR PROPRIETAIRI Clment M agloire nVMWRD 20CENT1HIS Quotidien KEDAC10N; Rot Au i .caineNo. lb Il faut que le inonde s'l" ve pea peu une conceplion suprieure di bien et du mal. Dejl il verra clairement qu'il y M de pet ires et grandes niorales,iii*i.v qu'il* n'y a pas de morale s; ns jus tice, ni de justice sans piti. Henry BATAILLE a Question de Par Cable l'Emprunt Une faute de noire Diplomatie %  oveœbre 1910, le Dparte tltat des Etats-Unis suggII gouvernement ha tien un em iteqmr ae millions de dollars, tiux maximum de 7 ija op itrer, et i un taux d mission 11 ne devait pas tre moins de notre diplomatie avait t as-z fane pour raliser tout de suite uot proposition, il D y a pas dr Us que Cent t dans les intrts •ITI 1 mieux : du prem : cr je', 1 ? fedela position nous est res' ', data le mme mois de no "* t peu de jours apit la Won du Dpartement d'Est in, la Lgation des Eta'j I ron-auPrince remettait ur rdum au gouvernement fwtlne ce qui suit : eu contre le systme des palabres iou tiles et des tractations o des ca'cu' 1 d'intrt personnel trouvent trop df place. Deux •. %  estions ont mis notre Ji plomatie en chec vis-a-vis de la di piomatie amricaine sur cette grave matire : la question de la personne de M. Me llnenny, Consu t'i ii cier, d abord ; et ensuite, la question du ptotocole Constantin Benot', du ) octobre 1019 E les ont toutes deux fon'e ves par notre Dpartement des Rel> t ons Intrieures IM-uttrm jo:i 1er, et prcher, quelles lont ti pa Nouvelles Etrangres I iXCy t ^AM Mr ,l?r.'i le Usera nom Les Loars g"-:: PARIS 1er -Sterling 48.1 } 1/2 Dollar 10,86 NEW YORK-. Sterling 48.26 Franc 10,92 • FNICC a ta a GENES 28 (0 r) -Quand la sous commission p • tiqu s'est rune i 4 heurrs c> t pi m di M Barthou •n a profit pau dmenti' les bruits en r i iculatiu 1 qu'il allait quitter la confrence. Il a dit qail n'tait mme p.s -r dp se iendre a Pari,mais qu* s il s'y rn lai, c:'a n'inttrrom 1 rait pas les trav ui de la confren Ci car les autrrs mtirb es de la dl glior> franaise cont nuetaieat m par la ckef de suprme det E'at socit des nations ou pat la prsident de la cour iotc nationale de justice La rdiction (un sise demande qu'au cas o les pro pnts ne pourront pas tre restiues la Russie paye des indemnits Ces indemnits feraient payes au raeytd de nouve ux bons russes d) c/o ; un tribunal d'arbitrage rgie >ait les point; litigieux la discussion des deux projets pro vnqna un duel oratoire entre M\I. Brthou et L'oyd G;org; qui rep 0 :ha au projet franais d insister sur a dsorganisation russs.ee qui arai* lsagrable la dlgation sovitijur. De plus, dit-il, ce pto)el parie beaucoup trop d'agriculture et de ommerce et est trop superficiel sur U qn-stion des crdits. Mr LloyJ demanda la formation ne en l'a ivec leurs llga-.ion tlphoneOn faisait remarquer que les i aliens ont dais 'eurpropre (pays, qu," Mr Theuny, /-renier mi | nistre de Belgique et chef de la dl ;cation belge avait fait un voyage en Be'gtque depu'S l'ouvertu: -del en frecce et que Mr L'oyJ George est matre de sa dlgation Toutes lea dlgations allies ont d vantage d tre en contact chef respectifs except la tranaite. On considre comme udispensa •*a le rrtoni de Mr Bartho 1 de faon que le cabinet franais puisse rece voir un rapport p cis des vnements de Gnes et en mme temps donner d s instructions au chef de sa dlgation. Les deru.res dpchai envoyes M Ba.-hau hier apri deux ri nions du conseil des ministres revtaient un caractre trs ferme et demandaient a la dlgation le s'en ienir absolument la reconnaissante sans rserve des de tes de .i Rnasie d'avant-guerre. Dans les milieux officiels ici on iclarait que ai Mr 'sarthou retournait a Fans samedi comme l'indiquaient les dpches de Gnes de ce matin c'est sur sa propre initiative. Geo g %  demanda la formation d un con-oniura avec des offres p::tses' L e gouvernement ne lui a pas dema 1 e chique nanon spcihant pattic! d et lui envoy toutes les indica. renvnt les garanties gnrales et t,ons 4 U: le chef d; la dlgatio t y jla repiise du commerce avec la Rus, e u,t suppos demanda. Q a pea se • —En rponse la contre-prope 14. ai du Gouvernement hatien cor %  Madans son mmorandum du 12 fiwmbie 1920. lou^h.ni 1 mission <•emprunt,le Mmutre amncain Ja les intruc ions du Scrta r. *jl des EtatiLnis, a 1 honneu iMfetmei Son Excellence le l'isi £*dela Repubique dU.iti que h W>rtemeiit est dispose a ace p ti P isgg'ttion du Gouvernement uts n c i e montant te t'empruu J*itu.n,e jo.t nodifi i O 2 [••ons de dc.Urs • Aajonidhui. out le monde con ' conditions auxquelles r.ou mens les tractations de ^W'iuenave-Barau : — emprunt no *ai de quarante millions de do. ; *at.uer, th. que vingt ou tren %  %  "••P" tranche de seize millions, 1 oriut toute la priode, indfa iti •"* Ice de c l e r!* 1 '. Pirnanent [•rictins. iCoœraeot a-fon donc pa arrive J Ql d Bn teJ p0iQl de dpaM Jjj 1 un tel point d.arnve ? est ce au'ii ••• ;_ ....._< A. A* le r. lais national. Car le Depaii 1 au|j| I -' n alo l ei "' 1! Deux documents h sto-questra.igerle pomt de vue brilaa P QiqUi et i Mr Po.ncar des renseignemeat, s ls 'qual-fi> le projet anglais de trop re i 'ellemejt confidentiels qu'il ne veut France et; la gieascment moral> pas les confier aux fils tlgraphiques confrence co • joa t.phoniques. On croit que Mr On pease qu; Mr Birthou partira Barlhou retournera Gnes assez 4 demain pour Paris pour discuter 1a jtemps pour prendre part 1 la sance i'.uation gnrale avec Mr Poincar. plnire de la confrence qui est coa le bruit courait mme ce soir quT ne reviendrait pas i Gnes. contrairement i ce qm se pr.tiqu? tant la reconstructon de dans loua les Etats et ce qui con. ont t soumis par la mue une tradition mme de notre (jrande Bretagne a la pays, toutes les comrouLicaiions du' D ouiiqiie et sont ce soir entre les touvernemeat des Etats-Unis font mains d'une commisiDn spciale de iaitts. depuis quelque temps, directelidacioa nomme par la sousom ent a uoire Excellence, il n'esf pas mission desaffaus de Russie et qui o> de dire que, en fait, c'.si M Dir js'cfto.cera de les harmoniser entre tguenave qui a men notre diplona| c U x La commission spciale de la ne et qui la mne eacote. sous le t rdaction soumettra son rapport i g me auquel non corn resera at'.a .ne bien lgitimement. Et. pour se hue une id plus 01 sous commission samedi matin e. ctl e-ci apis y avoir doan son ap proba iou le commua qu;ia la d %  Lt mu.ns txaetc de la si uatio 1 qu u JC J iC gtiua des Soviets. de piunt.con commissaires • qu.il est in ressat de de ""mer, ne serait ce que pooj me i0 diplomates venir en garde .lie cutiUutte i: notte d.p cm. tie 3 cre au pays, im gnons u pe qu ua gouvciuemen; quelconque, d toute notre longae sn, tt eu la cense de aommer Ministre et.*s R talions Extrieures le Sudre Dart guenave que nous avous tous connu avaat 191s !••• C'est faire lrmtr, .l'est ce pas ? Car 11 n'y a pas, sut celte question, de gtces d'tat. ,% Eh bien, c'est comme cela, et nous allor.s voir, sur cette question de l'emprunt, comment notre dip oni. tie, ausi conduite, a pu noua cit. la situation d'aujourd hui. Noua veno. comment, maladrci tement, on a'est saivi de la personnt de M. Mcllheooy et du protocole de 1919li^ r oir, an Clob Maritni ont t* ., ." r 'nciremcnt lea noce da r t'Vn 10tr con ''*re Noovelli* M ta > ,J (tnifiqne banquet runie tTri ,0,00rQ '* t ,hlp ^aoB-se RIT k -Xw^** da ecquet tabliaaement u'V uivinte ; *HlaPm n Man/oire, dir-a'eor u rd, H *nec Oo-airivillr, dire,r H l! Ssor E rnPi Ih'ueetet l,|. Uu V| naU(ldi e cte „ rt d „ fN •a tt-V. Conaun-in Mayard, Chi JUUnT^Georges N. Lger, Chai %  * O#0ja 8t-AtWe. Virajilo Le document frartis traite longae ment des moyens de rtablir lagti-Utute et 1 industrie en Russie, tandis que celui de la Grande Bretagne et p us spctalemeni cunsacr a la a ia mm GEVHS — La commission de la confrence conomique charge d? quis ou des c d ts U Rush La discuter les diffrentes rlacions d : fiance m* sle sur 1; paiement intmmorandum qui doit tre prsent gui des de.tes de guerre de la Rus-j la Russie a sig trois heutes au • e et la ust.tutiou del propitt jourdhuitta ensuite nomm dte prive aux trangers. La Gr-nde B.e commission qui tudiera les rdacigne favorise la rJu-i 0.1 des dettes te guerre de la Russie et serait sa is f.ite ai la Rusiie a:coide aux anciens propritaires trangers l'usage de leur propiii au I eu d'une restitution de a piopui actuelle. L'adoption des doua: articles dans l'accord avec la Rassit qui rdigea .a disposa on de la de le russe est la cotise pat la Eraace. Elle demande que les Soviet concluent avant le 10 Dcemb.e un accord avec les reprsentants des propritaires d'actions Je l'Etat russe afia de faite face au paiement des intrts. Un accord est impossible selon la prteotion tranaueet les Sovie.s doivent s'en g.ger i accepter la dcision d une -cmm.ssion mixte d .rb.ir.gt dont le Valcio, Lon Laleao, Eug. Le Boaa, i. A relier fila et Julea Faine. Menu de choix, vina fine, couver gtions en feux d'artifice o l'esprit de perdait jamaia eea droite, iou contribua faire de ce te soire uns fte charmante et eorJiale. Au ehampagoe, Eroeat Chauve' remercia aea invita eu leur donnant l'assurance qae malgr lea divergen ces de vuee qui peuvent exiater, il y aura toujouia faire la plus large plac3 I ami i quil faut placer au latsue de tout 11 boit donc aet amis qui ont bien voulu venir f er avec lui S Manant lea aocea d'argen dU tNullVrl nu Notre directeur eu prsentant aea •ouhaita sou confrre parla du leur irapreasion du moment eurent p ogres a co api data lea mos ira de* mots heureux pour le doyen daa m joumaiiauia hatien qui a ad >ot Jou'nauX. lana les ducusaiona un ton d* bjnl Noua renouvelons notre confi w oompaguie e de parfaits eoajtoijre tous aoa natox de propnt. te auquel il faut rendre hommage Qrce ea Syndicat dea directeara de qaotidieoa qui ont eatre eux JO pac te qoi lea lie, lea intrts de la Fres se seront protgs et lea rivalits 'exerceront pour le plus grand d veloppemer t du journal soie. Tour • toir, lea convivea selo-i tions et en formera un tout que l'on espre communiquer aux dlgus russes. Cette commission est compo se de Mr Camille Barrre.Fraace ; de Sir Philippe ; Lord Grame, Grande Betagoe ; Mr Vittono Scialoia, [taie ; MrOtta, Suisse et Mr Bslacro.x. Blgiqae. E.le a travaill si active ment que le prambule a t termin ce lent en 45 minutes et demain elle activera le reste. M. Barthou, la Con m frenee de Cnes et le trait ru880allemand PARIS • O.i donne i entendre i.i que le retour de Mr Batthou de la confre ic! d; Gnes demain a pour but d.s'entretenir avec MPoiactr aanorK -quedescomn1icatioas

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05660
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, May 02, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05660

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
***** m* Rt 4366
Port i PriMt.myti
Hardi 3 Mai 1KB
DIRECTEUR PROPRIETAIRI
Clment M agloire
nVMWRD 20CENT1HIS
Quotidien
KEDAC10N; Rot Au i .caineNo. lb
Il faut que le inonde s'l"
ve pea peu une con-
ceplion suprieure di
bien et du mal. Dejl il
verra clairement qu'il y
m de pet ires et grandes
niorales,iii*i.v qu'il* n'y a
pas de morale s; ns jus
tice, ni de justice sans
piti.
Henry BATAILLE
a Question de
Par Cable
l'Emprunt
Une faute de noire Diplomatie
ovebre 1910, le Dparte
tltat des Etats-Unis sugg-
II gouvernement ha tien un em
iteqmr ae millions de dollars,
tiux maximum de 7 ija op
itrer, et i un taux d mission
11 ne devait pas tre moins de
notre diplomatie avait t as-z
fane pour raliser tout de suite uot
proposition, il d y a pas dr
Us que Cent t dans les intrts
ITI
1 mieux : du prem:cr je', 1 ?
fedela position nous est res'
', data le mme mois de no
"* t peu de jours apit la
Won du Dpartement d'Est
in, la Lgation des Eta'j
I ron-au- Prince remettait ur
rdum au gouvernement
fwtlne ce qui suit :
eu
contre le systme des palabres iou
tiles et des tractations o des ca'cu'1
d'intrt personnel trouvent trop df
place.
Deux .estions ont mis notre Ji
plomatie en chec vis-a-vis de la di
piomatie amricaine sur cette grave
matire : la question de la personne
de M. Me llnenny, Consu t'i ii
cier, d abord ; et ensuite, la question
du ptotocole Constantin Benot', du
) octobre 1019
E les ont toutes deux fon'e
ves par notre Dpartement des Rel>
t ons Intrieures IM-uttrm jo:i
1er, et prcher, quelles lont ti pa
Nouvelles Etrangres
I iXCy t ^am Mr,l?r.'i le Usera nom
Les Loars g"-::
PARIS
1er
-Sterling 48.1} 1/2
Dollar 10,86
NEW YORK-. Sterling 48.26
Franc 10,92
Fnicc a ta
a
GENES 28 (0 r) -Quand la sous
commission p tiqu s'est rune i
4 heurrs c> t pi m di M Barthou
n a profit pau dmenti' les bruits
en riiculatiu 1 qu'il allait quitter la
confrence. Il a dit qail n'tait m-
me p.s -r dp se iendre a Pari,mais
qu* s il s'y rn lai, c:'a n'inttrrom
1 rait pas les trav ui de la confren
Ci car les autrrs mtirb es de la dl
glior> franaise cont nuetaieat
m par la ckef de
suprme det E'at
socit des nations
ou pat la prsident de la cour iotc
nationale de justice La rdiction (un
sise demande qu'au cas o les pro
pnts ne pourront pas tre resti-
ues la Russie paye des indemnits
Ces indemnits feraient payes au
raeytd de nouve ux bons russes d-
) c/o ; un tribunal d'arbitrage rgie
>ait les point; litigieux
la discussion des deux projets pro
vnqna un duel oratoire entre M\I.
Brthou et L'oyd G;org; qui rep 0
:ha au projet franais d insister sur
a dsorganisation russs.ee qui arai*
lsagrable la dlgation soviti-
jur. De plus, dit-il, ce pto)el parie
beaucoup trop d'agriculture et de
ommerce et est trop superficiel sur
U qn-stion des crdits. Mr LloyJ
demanda la formation
ne en l'a
ivec leurs
llga-.ion
tlphone- On faisait remarquer que
les i aliens ont dais 'eurpropre
(pays, qu," Mr Theuny, /-renier mi
| nistre de Belgique et chef de la dl
;cation belge avait fait un voyage en
Be'gtque depu'S l'ouvertu: -del en
frecce et que Mr L'oyJ George est
matre de sa dlgation Toutes lea
dlgations allies ont d
vantage d tre en contact
chef respectifs except la
tranaite.
On considre comme udispensa
*a le rrtoni de Mr Bartho 1 de faon
que le cabinet franais puisse rece
voir un rapport p cis des vne-
ments de Gnes et en mme temps
donner d s instructions au chef de
sa dlgation. Les deru.res dpchai
envoyes M Ba.-hau hier apri
deux ri nions du conseil des minis-
tres revtaient un caractre trs fer-
me et demandaient a la dlgation
le s'en ienir absolument la recon-
naissante sans rserve des de tes de
.i Rnasie d'avant-guerre.
Dans les milieux officiels ici on
iclarait que ai Mr 'sarthou retour-
nait a Fans samedi comme l'indi-
quaient les dpches de Gnes de ce
matin c'est sur sa propre initiative.
Geo g demanda la formation d un
con-oniura avec des offres p::tses'Le gouvernement ne lui a pas dema 1
e chique nanon spcihant pattic-!d et lui envoy toutes les indica.
renvnt les garanties gnrales et t,ons 4U: le chef d; la dlgatio t
yjla repiise du commerce avec la Rus,eu,t suppos demanda. Qa pease
En rponse la contre-prope
14. ai du Gouvernement hatien cor
Madans son mmorandum du 12
fiwmbie 1920. lou^h.ni 1 mission
Ja les intruc ions du Scrta r.
*jl des EtatiLnis, a 1 honneu
iMfetmei Son Excellence le l'isi
*dela Repubique dU.iti que h
W>rtemeiit est dispose a ace p ti
P isgg'ttion du Gouvernement
ut- snc ie montant te t'empruu
J*itu.n,e jo.t nodifi i O 2
[ons de dc.Urs

Aajonidhui. out le monde con
' conditions auxquelles r.ou
mens les tractations de
^W'iuenave-Barau : emprunt no
*ai de quarante millions de do.
; *at.uer, th.que vingt ou tren
'"P" tranche de seize millions,
1 oriut toute la priode, indfa
iti "*Ice de cl e
r!*1'. Pirnanent
[rictins.
iCoraeot a-fon donc pa arrive .
J Ql dBn teJ p0iQl de dpaM
Jjj1" un tel point d.arnve ?
est ce au'ii ;_ ....._< a. a*
le r. lais national. Car le Depaii
1 au|j|-I-'nalol. ei "' 1! Deux documents h sto-questra.-igerle pomt de vue brilaaPQiqUi et i Mr Po.ncar des renseignemeat,
.s.ls.'qual-fi> le projet anglais de trop re i 'ellemejt confidentiels qu'il ne veut
France et; la gieascment moral> pas les confier aux fils tlgraphiques
confrence co joa t.phoniques. On croit que Mr
On pease qu; Mr Birthou partira Barlhou retournera Gnes assez 4
demain pour Paris pour discuter 1a jtemps pour prendre part 1 la sance
i'.uation gnrale avec Mr Poincar. plnire de la confrence qui est coa
le bruit courait mme ce soir quT
ne reviendrait pas i Gnes.
contrairement i ce qm se pr.tiqu? tant la reconstructon de
dans loua les Etats et ce qui con. ont t soumis par la
mue une tradition mme de notre (jrande Bretagne a la
pays, toutes les comrouLicaiions du'Douiiqiie et sont ce soir entre les
touvernemeat des Etats-Unis font mains d'une commisiDn spciale de
iaitts. depuis quelque temps, directelidacioa nomme par la sous- om
ent a uoire Excellence, il n'esf pas mission desaffaus de Russie et qui
o> de dire que, en fait, c'.si M Dir js'cfto.cera de les harmoniser entre
tguenave qui a men notre diplona|cUx. La commission spciale de la
ne et qui la mne eacote. sous le t rdaction soumettra son rapport i
g me auquel non corn resera at'.a
.ne bien lgitimement.
Et. pour se hue une id plus 01
sous commission samedi matin e.
ctl e-ci apis y avoir doan son ap
proba iou le commua qu;ia la d
Lt
mu.ns txaetc de la si uatio 1 qu u jc j iCgtiua des Soviets.
de
piunt.con
commissaires
qu.il est in ressat de de
""mer, ne serait ce que pooj me
i0 diplomates venir en garde
.lie cutiUutte i: notte d.p cm. tie 3
cre au pays, im gnons u pe,
qu ua gouvciuemen; quelconque, d
toute notre longae sn, tt eu la
cense de aommer Ministre et.*s R
talions Extrieures le Sudre Dart
guenave que nous avous tous connu
avaat 191s ! C'est faire lrmtr,
.l'est ce pas ? Car 11 n'y a pas, sut
celte question, de gtces d'tat.
,%
Eh bien, c'est comme cela,et nous
allor.s voir, sur cette question de
l'emprunt, comment notre dip oni.
tie, ausi conduite, a pu noua cit.
la situation d'aujourd hui.
Noua veno. comment, maladrci
tement, on a'est saivi de la personnt
de M. Mcllheooy et du protocole de
1919-
li^r oir, an Clob Maritni ont t*
., ."r'nciremcnt lea noce dar
t'Vn 10tr con''*re Noovelli*
Mta!> ,J(tnifiqne banquet runie
tTri,0,00rQ* '*t,hlp ^aoB-se rit
k -Xw^** da ecquet tabliaaement
u'V uivinte ;
*HlaP- m*n* Man/oire, dir-a'eor
urd, H*nec Oo-airivillr, dire-
,rH l! Ssor-ErnPi' Ih'ueetet
l,|. UuV|naU(ldi,ectert d fN ,
a tt-V. Conaun-in Mayard, Chi
JUUnT^- Georges N. Lger, Chai
** O#0ja 8t-AtWe. Virajilo
Le document frartis traite longae
ment des moyens de rtablir lagti-
-Utute et 1 industrie en Russie, tan-
dis que celui de la Grande Bretagne
et p us spctalemeni cunsacr a la
a ia mm
GEVHS La commission de la
confrence conomique charge d?
quis ou des c d ts U Rush La discuter les diffrentes rlacions d :
fiance m* sle sur 1; paiement int- mmorandum qui doit tre prsent
gui des de.tes de guerre de la Rus-j la Russie a sig trois heutes au
e et la ust.tutiou del propitt jourdhuitta ensuite nomm dte
prive aux trangers. La Gr-nde B.e commission qui tudiera les rdac-
igne favorise la rJu-i 0.1 des dettes
te guerre de la Russie et serait sa is
f.ite ai la Rusiie a:coide aux anciens
propritaires trangers l'usage de leur
propiii au I eu d'une restitution de
a piopui actuelle.
L'adoption des doua: articles dans
l'accord avec la Rassit qui rdigea
.a disposa on de la de le russe est la
cotise pat la Eraace. Elle demande
que les Soviet concluent avant le
10 Dcemb.e un accord avec les re-
prsentants des propritaires d'actions
Je l'Etat russe afia de faite face au
paiement des intrts. Un accord
est impossible selon la prteotion
tranaueet les Sovie.s doivent s'en
g.ger i accepter la dcision d une
-cmm.ssion mixte d .rb.ir.gt dont le
Valcio, Lon Laleao, Eug. Le Boaa,
i. A relier fila et Julea Faine.
Menu de choix, vina fine, couver
gtions en feux d'artifice o l'esprit
de perdait jamaia eea droite, iou
contribua faire de ce te soire uns
fte charmante et eorJiale.
Au ehampagoe, Eroeat Chauve'
remercia aea invita eu leur donnant
l'assurance qae malgr lea divergen
ces de vuee qui peuvent exiater, il y
aura toujouia faire la plus large
plac3 I ami i quil faut placer au
latsue de tout 11 boit donc aet
amis qui ont bien voulu venir f er
avec lui S Manant lea aocea d'argen
dU tNullVrl nu
Notre directeur eu prsentant aea
ouhaita sou confrre parla du leur irapreasion du moment eurent
p ogres a co api data lea mos ira de* mots heureux pour le doyen daa
m joumaiiauia hatien qui a ad >ot Jou'nauX.
lana les ducusaiona un ton d* bjnl Noua renouvelons notre confi
w oompaguie e de parfaits eoajtoijre tous aoa natox de propnt.
te auquel il faut rendre hommage
Qrce ea Syndicat dea directeara de
qaotidieoa qui ont eatre eux jo pac
te qoi lea lie, lea intrts de la Fres
se seront protgs et lea rivalits
'exerceront pour le plus grand d
veloppemer t du journal soie.
Tour toir, lea convivea selo-i
tions et en formera un tout que l'on
espre communiquer aux dlgus
russes. Cette commission est compo
se de Mr Camille Barrre.Fraace ; de
Sir Philippe ; Lord Grame, Grande
Betagoe ; Mr Vittono Scialoia, [ta-
ie ; MrOtta, Suisse et Mr Bslacro.x.
Blgiqae. E.le a travaill si active
ment que le prambule a t termin
ce lent en 45 minutes et demain
elle activera le reste.
M. Barthou, la Conm
frenee de Cnes
et le trait ru880-
allemand
PARIS O.i donne i entendre i.i
que le retour de Mr Batthou de la
confre ic! d; Gnes demain a pour
but d.- s'entretenir avec M- Poiactr aanorK-quedescomn1icatioas voque pour mercredi prochain ec
oi ajoute qu'il n'est nullement que;
non que Mr Pjincir succde Mr
Barlhou comme chef de la dlga-
tion.
Les dtrjires instructions qui a-
vaientt envoyes Mr Baithou in
tiquaient entre au re chose l'accepta
tion par la Russie du principe de r-
ciprocit 1 1 gard de; proprits
trangres par ta Kdisie et proprits
russes i tranger de te.le faon que
u reiitutioi da la proprit retenue
par les russes eu dehors de li Russie
crait suivie de celle di proprit
ctranbre dans la Russie elle-mme,
Les renseignemenbs ;t\xs aa minis-
tre de dif.ercutei ioarcea cl itlatifs
a de prteadues annexes au trait
russo allemand semble avoir produit
unt certaine impression. U'aprs ces
[enseignements la Russie serait ea;a
ge i appuyer l'Allemagne dans la
tev-la nations pojr ses COlOUMi ou
tout au moins pour leurs manda a,
Uqc autre, afurmet ou, prvoit
uae talent; militaire au cas o la
conlrence de Gas ne satisferait
pas les dsir, mutuels de 1a Russie
et dt l'Allemagne.
Mort d*,
M. Pml Deschaael
Mr Paul Deschtutl, ancien prsi-
dent de la R?ub'ique. est mort cet
apr-riidi i s h e? 12 Mr Deschanel
avait t atteint de la grippe il y a
que!qu*s jour; et mercredi on avait
eat
ancien
survenues e que l'tat de
p sident ia t t'es srieux
dee deux quel ions piincipalrs de la
confrence : le pacte et la non agrs
ton de i'.u 1 lie turuse l'gard
JeUtnase Oo exphqutit ce soir Le \l .rrhal Joffro
dana les muuux officiels que 1re
tour de Mr B^rihou Paris 'ait pr
vu depuis un: semaine ea raison des
a .Y-w.York
NEWYORK,a9-Li,ourned'h,er
a t compart.*-; n n une tourV.
exposer clairement son point de vue Je repos L- m., ru' \o'um\ .. I
l Mr Poincar par t'graphe ou par 1 coioar "
difficult qu'il a rencontres pour
L- m.i
tiouse
ave; lt^uel il s'aa


1. MAiLN
I
<
Etranger
Par cble, 2 Avril
PUKCHAL L'ancienne emperairice Zita et
sa uanilc iraient demeura en lv>pagnc ur l'invi-
UtiMi du roi.
NEW-YORK L'heure d't rempacera l'heu
re noraialc dimanche matin a a riruiet.
l.ACL'LTA Dans la rcente mutiucie de ia
prison Prsidence qui eut liei< mercredi, sept pri-
sonniers furent tus, 40 klisss, 17 chapps, }
gardiens blesss. A Aliababad on signale des mu
tineiics dans le Mme rgimeot Sir k lis et frac
l'undjab et dans la lgion d Jullundur. Ces r-
^ments deviennent indiscip inables par suite de
l'agitation des chtts politiques.
BERLIN Le minisire d'ainculture dclare
que les impots de rfai atteignent 90 ,milliard
marks soit )< mil Urdl en plus d.'s p-vi->ions.
Mr Wicnucldt nuuvei tnbnatadui allemand
aux ttats-Unis dejeuna avec les correspondants
amricains il s'embarquera le 3 mai.
MON l'fcViDEO Le Conxil National a pu-
bli une dclaration uMilMUM le droit de pro-
prit du gouvernement sur navires allemands
rquisitionns pendant la guerre.
MADRID Le ministre de la guerre annonce
que les troupes espagnoles commentrent le or>
rations i Ceuta et blarih contre bciioros. le
otffCh lurent atteints et les troupe> se reti-
leiem laissant seulement une garnison dans le
positions conquises.
l'LKlS Les combats ont commenc ce idj
lin 1 Changsinticn t ia mil es au Mld du Pkin.
L'aitillenc est cuicuduc dans la Capitale. Les l-
gations trangres envoyrent un avertissement
au gouvernement contre les combats possibles
dans Pkin, l.< amens militants des lgation:
d'Amrique, Irancr, japon et Angleterre om
adopt des mesures de protection en chemin de
fer de Pkin a Tientsin. La bataille est envovc
entre l gnral W'u Pei Fu, comm.mdant les
forces de la Chine Centrale et le gnral I'hang
Tso Lin, gouverneur de Mandcuourie.
BRI. aLI.I.LN Dans les milieux po'iiique
ici on a dclar que la politiq.-e du gouverne-
rnl beige a titBI CM une politique d troite
cellaioiaiion avec la France on y parure la me
tu opinion qu'a Fans sur la reuun.ni du ena.e.
upi me en ce moment. .M jaspar ministre des
anairea trangres de la Chambra des Dput
dit que le trait Kujso-aikmand avait corrompu
l'atmosphre L-nei-
l'AKIS Ou annonce que le comte de Pe-
retti Je la Rocea, Directeur u.s Aairet Politiques
au ministre des aflaires trangers, succcJera
vraiscmblaoleincnt X M. Juaterud comme ambassa
deur de France aux biais-Uns, qui prend sa r-
traite, l'-lle aurait cl dcide pendant la visite
annuelle habituelle de l'ambassadeur a Taris. Au
cune dcisiou officielle na cie encore prise au su
jet du changement de I ambassadeur et le choix
du nnuveau reprsentant di[,.onuti.)ue qui depen
dra naturellement de l'approbinou du Dparte-
ment d'iitai a V> .jBingtoii lorsque arrivera le
moment de II nomination. Le gouvernement MM
ricain aurait dj t presseau du dsir du comte
de Pereni de la Ko..... d'ailer a Washington ci
l'intention du gouvernement irnai> de 1 envoyer
dans la capitale amneaiae.
NLw YORK Accabl de fleurs et de tl-
grammes, acclam par plusieurs ceatainea de per
sonnes sur le quai, le marchal Joflrc est part,
pour la France aujourd'hui sur le Ctltk de la
Compagnie ne itat aprs un sjour de prs
d'un mois aux liais-Unis.
Jack Dempsey bit aujourd uni ses adieux
Paris, de nombreux admirateurs fraoau et amri-
cains ont accompagn le cn.unpion jusqu a la
gare et lui ont tau une bruvanic Val'iOO.
CHANGHAI Les loue du >>an Yat Sen
cael du gouvernement cninois au sud a Canton
nt captur toute l'escadre nivale du sud don.
dont les quipages taient souponnes de sympa-
liser avec le gouvernement de Pkin. L'attaque
Je l'escadre a t excute par aroplanes oprani
en liaison i\ci les troupes chinoise* du sud les
avions ont oaun'.ird les croiscuis qui se sont
rendus.
PEKIN Les comats entre les troupes du
gnral Chang l'so Lui gouverneur de Mandchou
ri- et celles du gnerai V'Vou M Fou chet nu
luairede la Chine Centrale coniinaent a uenu
lolomirrs au sud de lien 1 sin. La canouade est
parlaitemcm en.endue de Pkin.
A Cin Varits
Le grand nlm qui lait acounr a Cin Varices
le Tout Fort ni I fmee auiaieur de beaux spec-
tacles, continue de succs en succs Dimanche,
nous avons remaquc dans la salle, parmi les spec
uteurs de marque ie liaul Commissaires si Alj
danne Itussei.
ComnM toujours U dlicieuse musique des Syl
vain Nttn a W vivement applaudie, particulire
.lient la 10.1e valai de ua mot tic, A tes lvres
iuz**tt
Logaot et le
Muveau Prsident
Vendredi i midi, une dlgation
compose de L- Azare, prsident : de
R. Hrard et de Louis Duneimio,
membres, s'est pr enie ch:z Mr le.
Prsident Borno et lui a remis ati
bouquet au nom de ia population |
de Logane ainsi que l'adresse sut'
van.e qui a t lue pu M Azire :
Logane, le a8 V ril -922
La Vilc de Logane
Monsieur Loi BORNO
Prsident lu de la Rpublique d'Hati
Excellence,
La Ville de L.tg\nr, b rceau d i
votre famille, est vraiment hre de!
votre ascension la p.etn re magis,
ni aie de i ai ; elle a l'honneur de '
vous revend quer comme un de ses,
fils les plus dignes et vient au jour!
d'bui tous ce.i- ses respectueux La fbe a t c ture par une re-
hommages tout en flicitant aussi prsenta'ion cnmvographique of-
ceux-l qui vous ont choisi, aux heu ferte Parisiina. Si elle n'a p es difb.les que nous vivon;, pour l'clat dis annes prcdentes, ci
diriger Us destioes de notre puvre peut dire qu'elle n'a pas minqt
Paye. Votre famille, ong nuire de d une certaine originalit.
Logane, compte parmi ses m*m- Parmi les chars qui ont ri^u' 'a Ou"', il eS' ai voire in'rftt d s trveiller les liste, dfl U _
bres, deux dts plus raleareoi h&toa rets des fleurs sigalous la repr- An nine M. rt'am'8, uoor les chinge liants quo'iiiens dut pfiii
de nos premires revendication', ai sealation di Pnitucier et la rep'- -ue j^jj articles ofterls.
uonales Marc Borna, Dola t Bo'Oo MOtHiM d'un proverbe : chirf pis pour vol p A(ilflcion ne m,nnat pts de reu Ire une oel.Hl
ont combattu dans u plaine du Cul- ,_. Lauto de Mr b b a de la M 9^,4 ,, R ,,e (J 4ag .s^n de l'hal, o d"-grabUs nf
PRENEZ QARDE
AUX IMITATIONS
et produits siniilaires que Ton cherche
substituer
L'Emulslon Scott
Aucun ne peut lui tre compar
pour la puret de ses ingrdients et
son efficacit en gnral. |
wmrnmmmmMmMBmMmmmmmmmwM\r\ \\d.......vraTXirtrttTntTBiTfftiirjl
I
Le Ve Mai
.m
anCnni
Chez
ANTOINE M. TAUMS
Mesdames
esd'iioiselles,
eci vous intresse !
Je Sac en 1791 pour r;lam:r lexer W. I. T. Co mr.te uae note parti- ^^ allenj.;fll |0Uj0lirf|
Borno, l'un des plus btaux caract Daegal. AVP-ZmVOUS VU?
-ice de nos uiots po 1 '.rues. Mire cili e lion que celle da Gai vie
tes de notre p c:n re Revoluton.' La c valet h de mudi g'as n'a pis Lai jolis moustiquairea pour It' simp e
ijue I'histonea Ctlig.iy Atdouin ai tu l'air di plure toit le moadi. ntoubtianairni poae lit diable
mue et glorih.*, est mort Logane! AVEZ VOUS VU 9
et y est enterr.
Vous avez plus d'un titre i noire;
reconnaissance e' notre almira j
ion ; nous venons vous l'exprimer !
oien mode le rai:ni en vous priant de
biea vouloir ag .r nos util ei
f>lus sincres ds bjnni ei t;uctueusei
besogne pour le Pays.
Digne hritier dune si hau'e lij
g lee de Patriotes, nous menons en i
/obs toata notre cotliaacs tt garl
ions l'espoir qu^ votre passage 1 la
Prsidence sera utile la Patrie. |
jgVive U Famille Htitiennt
^Vive le Prsident Louis Borno.
g (S; Excodo.h Diu-ant, membre,
ie la (Jomm s^ion Cemmuna e, pu
b'icibte, O li;auh., scCiiatrt
ie la Commission Lomatum e, L.
Siigado, Louis ^zut.Henry C.jaste
Presideut de la Uommissiou Co nmu
ale, Rodolphe Hrard, m.mb e dt
a Commission Lloramutiale, Asir,
hef de lioreau 1 E at Civil, Belma,
Pouya, comme mt, Phjnoi Tho
ioie, aide-receveur, |oseph Lufl.'ur,
-*ic etc.
Varits
CE SOIR
Le Tigre Sacr
50 cent
Mi: '.JRED1
Poai
t vendu
Le* Trois
Mousquetaires
Chipitre a
Les Mo iS'iattaires
de ai. C r aille
Ent:c 2 (-lourdes
LesCjrae s Eu* iqa* Treo lid^al d toute femme chic.
AVKZ-VOUS VU ?
Les jo'iflR Gravurai de la aaison a'i ne 'e Pttrons de Uodi ilj
t clorial (Uvhrw AVEZ VOUS VU ? Mille autres joliHi
ats, entre nu'rm :
Repade soie db'e Ui'k PauneOtOO Bas de aoi<* t' eop4. paire
Ch*uiett#8 au0 nr nfinis dz 14.00 Nappe cou'anr l'anna
Chaussettes npArinores T an Gingh^m l'anna
barras pour enfants dz 74 00 heon*e'te pr hom. oiapaire
Bis de *! pr dunes paire 10.00 Chues, i soin 4 f:liettea paire;
i\omiu niions
i Tintifort Agaant, andaa subs
titut du Couai:iH3'tire d 1 Gouverne
ment prs le Tribunal du Ure l.i-
tancu de Port au Princu vient dtrt
nomme Suba itnt de Tribunal d Ap
pel due Gonaivea en remplacement
de lie Panl Pelisaitir promu juge
nu dit tribunal Ma Lon Labens
Me Lon Lahens a t nomme
nef d U-.rcau au h par :nim de
KelatioBsEx'frieoii'B en lieu et place
de Me Rodolpbs Birau, cppei
d autra fofiaiiOOf.
Mr C. B. Madsen
Mr C. f< Madsen, le eytnpatbique
Coasul du Koymma de Dinumaik
ois a fut |> u ; d'j son voyage poui
Eitope. Il se r. ni tout d abord
Jacmel o il leucontreta le grano
oeau tuo eur Aua" de la ligue
kim Asiatic Company ".
Ce btdau vient spcialimaot pou
le voyag-i de Me Mtdsen et prolitra
de son afioar Uans le port ! 1 Jacmm
pour ]-." i-ii'u m fortcfcargerjitot de
d.Mirr h 11 eec co.amaod) pnr l
prince Axel qui a d-)i vteii ofii:iel
.eue .t no'.ro Cspua^e ea j uiviei
Ijllsjud ;-' <.ij.ivoi .s mji.t .Sinon
Le prince Axel a voulu revo.r Hati
lins le but dienlie davm aga >
reletiona cooaaiercUlei entre te i>.
uein 11K et notre p ya
Mi'Maisao paesea quelquesjours
Hambourg et S Copenhague. Pen
lant mil sjoir dans ces villes, il
.ara l'acjuisition de certeines maoui
ma en vue de crer de petites indus
tues qol tjoulagvroiiv de nombreuse
famille.
Nos compliments au prince Axel
Crpe de Canton l'aune G.
: z lois le i'.ra ayant * t,hM
J Crpe Chiffon
Cipe Paulelte
Cioe Georgette
Crp j de Chine i barrea
Voile ae laine l'rar ,ia
Voile auisse brod
Voile suisse uni
Voile fianais gdi ramag a
Voile la Vouge
Voile Dash joura
Voile .-)(> Hf li a jours
Voile carreaux couleur
Voile merceris uui couleur
Voile brod
Voile blanc barres
Voile blanc carreaux
Voile 1 eur.-: couleur
Voile blanc
Voi'e a grandes barres
Voile imprim
Voile pour charpes
Hier matin vers les 7 heures la
oe'ite O ga, kit: de 7 an fille de
Mr Painson, demeurant 1 la Rue
vS^mSSSXI urVh'cn- MTul.TK5.
Lenf.nt a t coidu t- i h Clinique Organdi suisse uu. couleur
du Dr Coicoa et m se en observation Organdi smase carreaux
Organdi Buisse fieurs
Oigandi ordinaire
Eouenne fleura
Kolieone unie
Lhuineuse fleurs
Clianueuse unie
Ciepou de soie
Lipon fleura
Le Comptoir Franais S'A-
Le S,S Mabana Ml attendu demain
matin 3 courant et laissera In mme
jour poui Santiago de Cuba et la
tl vane prenant i.t et passagars.
1 crt au Prince, le 'i Mai 1099
un......n atSfc
Rixe sanglante
Vendre it soir la alita d une al
trcatiop, lit S rurn u> Ma ius. che
le bireau m Dpirtement des Cul
e* blessa de troscoups de poignard C'rpoo de'co'on
Robert 9S Fort Colin qui fut a teint Mousseline de soie
u poignet droit et dans a direction Mousseline 8ui6.se imite
iu cceur ; les m.1e:i?s etpetnt sau Bengilioe de soie
ver la vi.t me.Mr Antoine Arch r en Soie lavable couleur
voulant me.lie le hoii fui aussi b es '"^o"ne Jersey
se. i" n coi a tte iDeoizet*
Mr M trius a < dpos en prison ?luBh*m gui8e
aux otdrts d.> la Iat.:e. Ju e * 80,e
Dan, tour, cherchai la femme . L^L lof! 1 ,
bas ue soie couleur la doux.
bas merceris coul la dooz
20
10
IU
10
10
12
5
4
9.00

S
2
2
2
3u
1,50
15U
2
2
2,00
19
5
7J
tl
2
5
5
5
5
3
2
1,50
5
6
0
5
12
12
4
15
5
lias
Hue enconib'e
30
20
'! 13
11
prieur chaque 10
Hier iiutii vers les m htuits et V0U0D Pompia assortie flac 3
eL au lym^tbqoe conanl M^daen. La HOiloeH^ pompe Bal Si.a
IJ.a.. ,.^A^v..^a .'. ^ U... ....... _____ !.. M t-_. 1.11 UUI l',w...,A
Npol. bief Di-io ont roa, DenC ** nos ?omPie{ls ^ *< faire des J^^P0"
dtTjnt Us borteusa la Compagnie xerc,c l-M rood l'0101 de la Rje .rt.my
Iteint des choses du pss<. A^rs il .
,Mit visi'.e ; Mr Frapk.n Rooaell0.DJW5^ l*Ut^T,T\ne B,t
U, secrtaire de la marine" qni re
eve d" srieuse malade I assista
Mme et Maa: lotira I Ui ih. donn
ca sou hant ur par 'e g'a'a! Cor
gtlius Vanierbit.
ri Juron ie Paris 8?4

1
11
blaoca "
d'clau-tiga Liecii que a la rue A n Daniel Dotoocatt avec la pompe a . ftjj*
ricaine les travaux de terrassement v P ur ariive la sem.ioe dernire u jv^
en vue de la cons.ructiou d'un tron L s rsultats obtenus non pas t < l- '* ri T ..
QM de Chemin de fer qoi re.iera la.fans.uants. H ou pe velours
Houpe fraDaiae
* Brosse deut
dent suprieure
boirs do poche la douz
dint d^ le ras de< Mua des
rue du Port. Seu'emeni chl Xn'oine \I. Tilamas ou un slo** conl
ligne du vVnarf nu Magaaiu ceutral'
de l t*t, Cl troron psssera devant'
notre lmpri.u rie Del quipes lia'
vaillent dm causer le bion sur
O
3
3
3
3
*
1
3
1
1,25
10
Moncbo;rs de poche sup doixll
l'ussor Sbao'ung
l'ussor a bairae
Tuasor uni aup
G i^b%rdino blancne
Gabardine carnauz
Ponge noire
Soyeux blanc
Tufetaa noir et blanc
Satinette couleur
Bdzin
i.ttonne suprieure
Iudi nie li ansice
l'iuience anglaise
Zpbir
Buste pour chemise
Percaie b anc
Percale rose
Calicot L dor
Calicot de famille
Calicot Madapolam
l't d Indien
Tie de blanc
Lt Ile sup pour jupe
Uriil b anc aurnenr
Orill gris suprieur
Dull Tussor suprieur
Orill palrxibeach
Omble meut fort
Ku k: blanc suprieur
Khuki jaune
Tune e drap sopriear
Toile 4 matelaa
Nappea blmcLea
N-ppes couleur J
Lh- mise tea bleoc
Chemisettea crnes
Caleon court
Cumbiaeiaora M.V.D.
Pyjama
Cbemiaea conteur
Chemise a barre
ubemiaes aport
Chemises couleur anprisaf
trn aoa.
Serviettes de bain 3 p.
* 8 p.
Chapeaux laine aai.
Cola Ide 3 p.
Bre elles aae.
Cbauasettes enp. dont.
Chauaaeitea a barre
" nciee
" fil pr. enfant
Souliera pr. notent
Cooveriurea de lit enp.
*
*\
i
11
U darwH


Itoe
Grand Raba:
OCCASION
Visite la maison
V GREIDY
LI MATIN
Bvue l
des Deux Mondes
f IS, Rut de l Universit, Pans
SOMMAIRE DE LA LIVRAISON
DU Itf AVRIL 1922
Unjordia sur l'Oroote Prem re
partie.Maunca Barrs de l'Acad
raie franaise
La vie et la mort du gnral, Jos
Germain.
LPfirrin 3'phaoe Faye
Letirp* h Arnionri Pj Henri de
Poriim ri 1 / |J7 IU6 > j 11 E.l. de
Vcguo
m
Une Combinaison Efficace
x .i. .*,,. ? l Av*c le Marchal Joffre en extr-
Jaaaison recevant continoelleraent de nouveaux articles par ch.qu* "--Orient lndo Chine et Siam.
**' a.u Andrd'A
0/frt acjourd hui on grand rabais sur les prix.
Russie
SAVOIR
v
jeoulear i fenr
Mile retour
inrs m*r
f* l'sn.ise
nie chine
de rbire
m. tror
FrG'.P'g't> rp.
1 libn'y bbrc
'!** h f Cf u'.
lien ccul.
i fiU'
Cl de ?oif ou mu
M Es ts 1 r rpc'-i'r
r neau b anc
" leur couleur
|kat'S'e roui i f eur p r. be
' ray
(ftmti blarc
Oiaodi i (irur sup
LaVtt'S peur jupes
liblidinr blanc
' cime
IStrge b'anc cme
\\itt marin noir
I Gakrd n> rctv.atiU b'. c
, CObltUl
Filme
Pt:geg and careau jupe
bj ic
g? D 0 .
$*!'? b.-u matin
Mo. lup'irtr p'ce
extra pice
Mile poui thtmists
1
1
0 75
1 2J
I
lo
12
8
';
5
4
4
5
1 75
1 7>
I 50
' 73
I 75
2
a 50
a 50
3
CrtfOns pour Ir-nsroj
g'-nl fsfaage
Ci ri or | e- r
Voile I
(
c
c
c
c
demi
car coul
ry cou eur
uni couleur
nru
B
' O PSUTi
b n wr-y b
mjuchetc btic
i :our
ay lin b'anc
2
1 75
1 75
2
2
2
1 75
' 7S
7>
B:s i jour rrant'ffS
' fil tt doi z'ine
merceris c'a
" coton sup
a
Cbau.'se'te pour enfants
" .
1
fil
a 50
4
3
3
5
5
)
S
ai
30
2
chem d'hom. a
' a
We blanche pr
Mal couleur
HO frarijs
Jji cols toile mark A*rtw
M'ecuir mains
<
B^s a celte fil
Chaussette fi z
fo'in
Moui hoir de no he
S vift e to'le te
dp biin
Couvfttute de 'its
Damass franc ji pr matelas fi
D*man CO'OO pour c
_ pr mpe blanc
T.pis cir blanc
Ssgi bleu prCo tum? d'hom
Drapf noir pr cest.
Seigf bleue & noir
'?s'mir lavb e
Do k b'anc are'ac
1 35 Kbki
eaux denttll- ?tr soie si p
Jrante f0.e
WP ^ soie
G'isto:krte D-rt
20
4
i
J2 I
4
a 50
a 75
e Valen
Do. k veit anglais
O.i 1 un on blanc
J aafaettc asl
Kn ki cavalier
Bretelle variub1* douxune
Chemises pour h tram:
ta D*nUS Valen.ione la is s choisir la pi e 1
b oiene (Oisif & nsP>oik F.ariif* i chouir
r
2
2
2
2
2
lo
30
20
M
lo
10
'4
30
36
16
n
10
8
2f
20
' 6
2
6
4
35
25
ao
7 50
2
2
a 50
3
f
2
a so
'7 5o
7 50
riais.
L Pril allemand eu
jMaoricp. Lewacdowiki
I La roman de William Wordswoith
Emi e Legooia g.
Avant le voyage du .Prsident
La qaes'ion iDd^np ; en Algrie If
H. dp la ManiD.re
Dlogrta aux Cibistes Louis
G ma.
- Revue Litlraira. Auteur de
Boovard et Pcuchet, Andr B-aa
' 1er.
Revue' Dramatique. La der itra
noitde Don Juan Les a n'e dans
frort^. Ren Doumic do l'A-
t" nia fiai case
1 hroniqos de la Q iostiot (lia-
ne p( Inique, lu mu-
PRIX DE L'APONNEMErJT
Un an Si* mois Tioii moi*
pirlt
SciDt SeineetOise 8olr 41 fr ai tr o
Dpartcmeouci
Colonies franaises 86 44 3, fr ,0
Etranger 98 fr jo fr 26 U jo
Les abonnements partent du 1er et du M de
chaque mois,
riidu No 4 tr.50.

Virla,, tn la, racs dit
f ait/1 un feuita dt
Pour Produira
DES BEAUS CHEVEUX
QoalqiMS gouttas thBany'sTricoi.herotw plusieurs fois par semaine
In massaRo aveo le bout iIps dokta. '
Journel"menr'lia V** *^^ Irossco & cheveux et du cuir chevelu
bhFSn^ wgulirciDcnt'rind ,M che mou-. .
iSSSZQJ""**** '"Jourfhui chc, votre pharmackn ri
Employa U tout de mius et vtillet Ut rsultait.
+*

!TS13B(
I
I
B
3

f>
J

VOHlT'AU-PRrNCE
. Al-x.PETRUS; Pl.arm-cie AL.BKRTCtl
L Pharmacia du D- .TuRtti VI/> :"t)
*t BWMi ;^s ,o,..,o. *'t...-.wrtri. IV
la pice de 8 watt.
7 50
stn
SEL FROS
(* itiftor le tf Hiis irsrtiii
J fiZ!ltr0li 1U' t're fmv,0y t>ar 'ou it tu irdisp$nibU do
fcir .J.Vid0%titrf "toute aur, nlimtnts ou moment d* cornent
"M *a proportion du */ ordinaire tt suivant U g(/< dt hacun.
Spcialits Trouette-Perrel
tachet* Comp'im* et
Sirop d* Papane
u^J'de VimndtdioUufit et phosphate Cachet de tlyr4r$ ht
en,aL. I?w* nttooti. fouties Lironienn/%, Kola tr, Sirom It
f* tt iffiosYut i au Dr Lamie, Vin du Dr Cabane Coton \$
80 *nte la LiWaiiW du MATN Rua Arrikawa Ne iWl
4vis commercial
Par ces prsentes nous donnons
S1 *K no,re associ Monsieur
rlatald Madsen, ,Ignera notre raison
sociale i partir dt c* jour
[jctnel, le 22 Avril i9a2
MADSEN & Uo
AVIS
l'ai l'avalltt e de portera la
connsiissince du Comufrc1 l di
Pub'ic q e ma M-iison OKESTE
B LLO vit s uie, angle des R -e*
Coub< ei Bo'nie l,% i J\o 2iU se
irou e tra sl la me re
B)ime Ki r\o 2IH en hec da U
HoTili Bank (f Canada.
OltE^'.EB LLONI
anama ilailroad
Steamship Jne
La ligDe Panama a le plamr d'inroncer ses nombreux ami* at
clien s qu'. l'e est p-le inscrire des pasiagera pour Ips diftranti
Dor's rVnronei par li magoiliquaf vapaon de la UNITED STA
1 ES Ll\E8 Get'fl litrri esl la rroins hre et la mioux quipa va
yvpeant do \^w York, et 11 travcst'e ( en mer ) es' de iS jours da
Pc ri au Prince Chetbour^' *ia New Y01L
La meilleure attention sera accorde aux pa!sag JnifipictH boa'i de chaque navire. Un pourra se ransaignar au
Bureau de Port au Prince sur las Taux et datai de dpari
Capr. 0. B. THOMPSON,

Llyde Samsbip
foreign Services
Le steamer "Hati* venant de New
Yo~k arrivera au Cap Hatien vers le
4 du courant laissant le mme jour
pour la Capitale vl tous les port du
J\oid Iheraic le 7eilaissera le mme
jour pour tous les ports du Sud jus-
qu' Jam^t d'o il retournera fort
uumPrince vers (e 13 en route Net*
York via les ports du Nord,
Port au Prince le 2 Mai 10ta
E F. CLEMENTS, agent gnral
IKPMB?S
n tooU rdwatioa a* l'oa aiaoss
laN<___
iimaf
SUHSl
---------- -.- . ->>asiuB>
. MlROiaiHt a>'iMtk. D'H.VtM,
.S'i. -GiIlfF-,55 r'S'ataali.ftrli,;.
i-o mira lit. NOUVEL ALBUM
i
li. irm#'.|
da iiiuto i i.j L n,, ,.j-.
. .-no-, la. ri da plant, tour
cj-fi/i-i'ii.u. t>iiia. .jd.>- -el*ioo Decuo. H>|.ite>
UmBB*. > Mil kI i -Loi .. .ii n- ul nu,i t tuurt d
aat'i d iu- ra* istr l'our u-f-n.no -oa inta 1*4. *- o **i u>.a KMlli-.ii ou l'stn-iW ti -S- 'fis *t I *aul0,
t ^....... >- T-,-a r Ubraila D*cloi

!* at- c *!
L-tiOi'.... i
Dr Justin Dominique
"* ta FacuSt de Mdecne d* ars
h) *ttTi l8 atanf t'es p ofess u's Den ke et Deuichmann de
P, J, *drien
Marrhil-fenant el forseron.
Confec'ionne dfs pen'ures, gonds
e *Qlrr| ira aux en f jr.
Travail soign, prix ti-iianl toute
cont'urieiice. ,
Nue amricaine 13C8
Office : Avertie fi r f voire h?8
Hiurtg dc CoLtultaiioi'-a : 7 9 heuies du main
3*5 5#?tfM4
Cahinpt d
riam \1p* Destouche* $
Bourand
i
il7ruf Pave ou 15 \h.
(taftaP de^ 4
* i' E K F E C T~"
Black Shoe Dressinq
Je produit le p'ui pur ouoa ait encore import it t U pays
Une sttrtp e couche sur les louliari les plus dtriors lu rtm.i tat
Ce liquide appliqu sur les ckaussures re salit pas lo iofe* il.L
11 rend ta cuir brillant it wuple, peut r, app.qu .sur toute,", 9ttax
Les porte monnaie.les valises.lesceintnrei.Iessac, aina.lease^ToSlL
Peuvent tre remis neuf psr une seule couche de ce m^K^JSff
Des Mv^t.iloas sont exposs dans notre Salas Deptltm nl"fftl,,rMi'N
FoIIod Ske Polis! lu Gj
l-T.
Geo. JEANSEME,
Agent Exclusif p >u Uml
i 14 ftae de* -vCradea, ea fece de la Baoquti


l MATIN

Nvralgies
Goutte
Grave* le
Artrio
3clroco
Obsit
QmI r*if r**a>r Jf;tn f t #Tff*p
laartinfrnMtfsme*, Ir di. r de )irt>r*a I i m >lc T.eni d4-
r~!n4. Irt \arlc" ! ri>fr-i.; c*oit
'llmlocr l'*c d'.^ i polon Cv r.ot.-e ot.Mn.M.v ,
I fl-n i!n cu.-c* rXuIDrcJ
IX'RO.nNAl .
leive !
L'indication prin'-.pal. "nt !?
irtlitnifni de I artrii * avant iou amaaenci la nai*%ane* -t
le dvclcppt'.n'-ii d*-, lestons arWrU-
l'. A U rfrtodt de prcsclr, Ca^de
urlquo tant le seul facteur d'hyper-
lonaton. on devra, avarit toute utra
ohoso. itittor nro;iQfm>ai et fr-
quemment contre la rtention S'aclcn
uriq! dnn. l'organise en employant
l'Urodonol
Professeur r.ivw
f.-or <: rlia mt t raivtrtiu a r-ottiar
Ctai C*-.tl;n. r ralfMtMMl Pir!
t t". '.'f
-^v _as:
UIIU1 a I91LI, 1chU gitrm pu laili l/l, lu iu layoit ------ > .' t ,Tr.-,_________..... rvr.Tr. t-^XfH'Tntffffrr'B'.T:
nSAl IC\"M ''" '--'**!''' Uni-
\i '-ii, i T?m:r Matadiri a- i tmm
n i. rfuiita. caraiop.ih'.ta
Lirj\/iroi r"m' eaimaen Rtivns-
II* V^wL. iioaata Oouttr, urakuo, Ne-
walr'r.
Pharmacie F. Sjourn
Donne avis Kl clientle, aux roc'fcinl et au pub'ic. qu'elle a
aUlrtlorai son Laboratoire d Uinlog-e eu un Labora-c'e de
M d.y e appliqu sous a Diifdicn du.
Dr tiico\ et /'. Sjourn
L% laboratoire es" ouvert tous le* jou s de 7 hrts du malin 6
hturesdu s^ir pour toute*, les ri cherches ei analyses prvnes dan*
l'annona ci joints saut pour le
IVassMmarin et It constate Ure Scrtero
S;ront remues que le mardi dr chaque semaine.
S'adresser ia Pharrnae pour le* reuaeigaenieubr
Aiulfes d'urines 1 Sic astriqu ,
Kta :iio'i de Wass'.tmam
R e ion de Trdioule',
Kiamen du s ng e lu pus
Kiamf i d s matires tet't*.
Examen ce cractn
ilbmioo rincimn
Cotisian'e L'r Se" r toii r
ftof'rJtc r* .1 * mM*! h or Saie
>Tr, -. ^Tr -.. sr;.--r '-: ':.i^-_
TbJ Eoeyclontdia kJritHnnicn
Boud in clf, in dow condition
Iflventb A iast tdttion, publihed in
w nty Moi voluine.
Call No 1619, l'iace de la Paix.
Pharmacie Sl-Jeau
332, Rue des F Mt^Fn'M
FORT Ali RNCI
lirni h9 >oiiiN*r/i contn lits vers go
litaires. Succs auianti.
i critiqua dana
la vie d'un : '
c St (JV
cnin |5 ei 55 .H....I.U
tu:'."il d'gt es :-
i tut tl D | ; tic
aytopi e't"
:;rH'> u-l- > ; "- /?. &
tabi!it, mla ijol v.-. i*y-::-.c-.,
de chai u. d ui-
nant dea r.i tui
da tt* i tt s'.:r-
focat io n. jaaj
l'iciv /.M.ii'*-^gM
df voire
a a n t d ; si
cette prt*
odo ci itique peut C'tre termine sarts ennui::, clic sera suivie
d'annoade parfata sant.
I.a Composition.Vgtale de Lydia E. Pinkhamest par-
ticulire! <-:".t adapte pour tudci les temmea pendant le
retour d ' Boa Influence ^o fait sentir sur tout le tjrj
tente qui . rariforci et cllfl ni-'.e la nature pendant !<-.;
! .: ; m s '! cette priode critique. Ce mdicament c.-it
prpsr oc dea herbes et racines mdicinales et ne t .:;-
t.'.-::t pu >': narcotiques et drogges nuisibles.
Se: . r.'.'.o cit prouve r-"--" a ce V.c ci :
V: :.' -o. Chili, S. A. - Pendant dea annes j'..i actif.
fert la et de douleurs lors de mes rgles acconv
; i| aux d'estomac. J'a| pris votre Corn
t les Pillules pour le foie d Lydia E. Pinkham
peud n mois. Ji recommanda votre mdicaespt
i les en raison des r ultats obtenus. Vot:^ \ \
pul ." I'aulina Florez, calle CaJiUa
H4, '. il para i < hili, S. A.
t. ..,:.. i .. .c 11 lia cl Influencent les IssasaSS
a aeaayaw la
Composition \fegetale
de Lydia . Pinkham
s-
LVOIA E PIN .las:
/fl
A

Employez la
RROSIXE
SHELL
Vous tu ut?!*!"% palUf'iitu
Ihmaiul* ceux qui n'en *crv
I unvre brillante San* ndfur
Sauf fume
la GSOLINE SHELL
Donne un rendement
infrieur wtr h Ho m tre
ii en volatile, ne se wtLI>,^ ,.. *
Black S? White
fe Scotcti Whisky
le plus en demande
En vente en grochK
Alphonft lln\in s
Agent pour Naiii
Arrives par le tour
Grand Htel de |Fr m
VINS provrnant direct ment de Brisae p|
BerdeaDXa
RO'UGE Gourdes 5 00 le ga'lon
BMNC i 6 0t> 'e gdlon
VnSrn bout ille des m iileurs cuise de Ch-t^ux l
ie omrn. L qi e r* F ani ses t V.n d'Kspa ne. CLumpagoS]
Vins moufle! d* m Hlforpi n.*rqit'8
\l nie r PATMZI, re r-m df rmnl d^ "ranc* *\
m riel tou1' i u pour son ll e', lvient sa iionibreu-e e' '"'nir'e que / f pp x spci ux sr uii ablis p.M^ir du l#r
l epo r les P sio<>6 <'emi e' P^rhion.
i urbanise
Demande* de 'u
ELO\OMii:
llbllCX'
Krofine
ne se
nus
Gaxollne iHuUU
AniaVc Petroleum Co
tTt>bi-ts, llnlion &
i ort-nul r n ce
Agor/s Gtr*e. aux pour Hoiti
nervrnt Huileries
liali cr tes
Batteries
FI ishiijhts de tontes
dimensions.
( Pihs Sclte)
Dry Li;!l b le ies pour auios etc
kln Ver.le chez
A. Victor GENTIL
l/JI, Hue du Magasin de l E\al
'
Y Vendre
( Ia Qooretle KLNCO doobla mo
;ii8 en paifiit rat d^ fii^clionre
Sadiasawr ANIUlNt LAROO
t.x C.tyes Ui^i.
&
Amateurs de bonai
musique, accourez cl
L. PreetzmaanA ggerIiolni
Rue du Quai
O vous trouverez de Superbes Disques Columbia ,m(,f1
d'o/ira; One Step : hox-lrols,monolo /ae> : ChinH, anglais, ff
espagnols, tic, etc aur prix exceptionnellement rduits d$ :
DisqufsdelOOrOt60
Royal iViail Steam
Packet Compai
Les vapurs de la ROYAL MAIL partant de Londf*
dates indiqu*! ci dessous:
CObWAY le 17 M*"
TE VIOL le 7 Avril
TAMAR le 28 **fi
pr. nneul du f et po ?r : nernaud^s assau, {Jamaque, U n
UomiDgiif.
ir H VR6, v
direct '
uropti s.
ioberts Dutton $ Oo
' nid eu pdiiait eai un i>)rCUonre Au roi., ' l .... Il
mot! m^Muio u. x Rtata Unie hu ./"reoUl 'fc chargent en lluti po'ir.W *
un! iLU luntiei net. d'un*, cnei,uC VILK> LOIN i^KES ll4\IH(MIHf.
1 on ''I rt I l'V'l-, lOul tprjeu nn r tn l '
Buemtr.tB et ton itiona. pCur l0 ,s lc auirt 0ils Europerg.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM