<%BANNER%>







PAGE 1

LF WsTJN I i • atMBMMMM F< fr T 6?S ZMfeii* Extraordinaire de It Fraternit du ouvriers hattonahilis Dommi cams en l a Rpublique i ti tth U MUFLE HATIEN I Etranger Pr edble, 27 Avril (o'i par L siteatioo cri iqa de notre mal heureuse Patrie rclame le concourt dsintress et 1 dvouement d ton le none citoyen. Mie leui de mtode de cooprer ( collaborer ) franchement et loyalement avec U nouveau Prsident. Mr Louis Borne afin 0* l'aider sauver notre Rpt bliqr.a de la dsastreuse situation t il* gmit dapuis sept sus. Nom loua uaitieoa et ami d Hati non* runissant aux ctsde Louis Uorno Bout devons n'avoir quunbut.tr veiller dans l'ordre et dan la peu tu noDheur du paya aon aecensioi vert un tat de cnote qui puisa rpondre aux lgitimes aspiration. P *u2e* longue srie de fautes a cor doit noire Rpublique Hatienne e twur la Kpubliiae Dominicain un dsastre sana prcdent dsni leur histoire. .... Uoioiuem-ayprociiecuiUautlia tenir compte de leveadu.uiior.s ia uon>lf6. loi mutes avbc modiatii-O •t feimet. Jai lu couviLtion que Mr LOUli lorao aoiot dea plua nobles seul meut euvais aa paitie, prouvera ai peuple beiuee, par une conduit feuuL-, ssge et digue que l idal d> ton gouvernement ter la rtspci deidio:ta de ses concitoyens, tt U iiowrii de U na.iou. u eioaveri h .oua a tanne VOlObl d.ruvu uriaretsHeiueui et us v Oience i fa lomplte extirpauoa dea .nam uui lojgei-t uoiie patrie oiuu.e ui nVbcer. e. il lui rendis eotto un pu de 6i dign.tif et de aon p ertge pei dos. En ce moment, cest un daveir et cie pour tout feeuien qui ft'eel P a aveulie pai la paasiou oa par la ha ne, de donner un concours t.ne i ti euiier a Mr Louis Boruo qui t %  ftUeprii la redoutable lacue d'an* ter le paya dan sa cUu e et at ii Une remonter p*a pts avec eu* volont cauue et oeigiq'ue, vtia le lOiuMtt ta il rgM u.g-era d*ut et pleiue iudepndanc. E*Ml neceaiio de fane le bilat de ' tnste situation actuelle et da maux incalculables qui a eotialoi pour Haili et la Kpub ie.ee Donnai a^iue, liuvatieii iHiangi* .on, mille blesture qui s ig eut encou liOua les la^pellaut tiop I La tche da Me lion o est nntnet •o Dieeig.euse, eteeque juiuumaim — cest doue un devoir pout IOU* de l'aider, de l'eucourager. Le Prsident si oucieux de cor •eiver a digt-ite >< son bouneor, en aeia rtcouioit, t luttemevei encore plus deuergie, tour le LIBL public Oublions nos vieilles ratcunea, no pieviutious. et no bh'oea qui ont leur *ourco daus le pa^a ; Oabliona ce ambitions qui ttou blent Lotre vision de 1 avenu.— K lions nous auprs du prestigieux JI riste et du giand adminiBiiaeu qu'ett Me BeroO, i our le plus grau bien du paya Jutqa'ici nou avoi.a touiouis p • eb par DOtre division, etnoadi cordes poli iques. mais beureusi ment nous avons toujours conserva le noble peuiimeix du patriotisme (jue ce lentiment nous runisse. nour une œuvre qui tenu ftj but d. tir partout, quels que soient Ut moyont prconises p%r chaeen. Rallions nous suprsde MeBorno. que j'aie 1 honneur e connatre de nuis o loogees snnes, car rai la certitude qul aura eooduire la dastinaa nationaUa d'une f oa di ma et noble Pt que noua serons forcs de racontai re en lui aon pas (a fils de l'hatien Eugne Borne,; mais le AI de notre librateur Des salines. discuti ra PARIS— M. Poiocar recevr une %  tauiatk )Ournalistes amricains ei es quesiions du jour, les correspondants de proie n R laise -ta'knne seront galement hrHtfcNFW YORK — Plus de aoo olficiers de maine et infanterie lesmembres NY llharter et milita, e Order World War assistaient un d. jener ol ,ert 1 htel A tor au marchal Joflre qui lut reut ueinbre de Y Ordre Des discoui s furent prononce-M r TtiSecruire d'Iiiat Co.bv. le miior gnral Huliard et Leibert au nom du marchal. AprCb e lunch le œat.hal rendit la tombe du gnral Grant o il planta un arbre commmoratit le marchal Joflre devait passer la revue du ueeme intantene mais CI raison des fatigues ei es nombreuses rceptions otnctelle u tr.eure, i revue lut dcommande Dans I aprs--, .di il tul le g ade de Docteur de l'Universit 4t lHa %  ork et le son il assista au banquet de U boci Fraice-Amrique au Floaa. FLORENCB — Des inconnus firent ieu >r un rain. Des balles pntrrent par ta l-ntre pr*s •e laquelle le miniitre de travaux publics tait A*'i cours des bagarres plusieurs ouvriers lurent Ba le extrmistes sont agits la ville est patrouille en tous sens. lUttA — Les milieux allemands annoncem %  u'un .eivice direct d'aroplanes sera inaugur le icr Mai entre Koenigsberg et Moscou Us restriction! a'hts seront leves vers cette •noque et Kotn-poerg deviendra le centre bcrl.n Uannif, Kovno, R ta. Reval, Helsiagiors. NOLVblLb ORl-KANS— A la suite de la up.ure de la digue Mis.is.ipi Poyd.as to.ooo personnes -.oni sans domicile 70.000 acre.de ter jain sont, nonds. . LONDREb — Au cours de la dermere rcuaioa lu cabinet la rduction du taux de 1 impt ur -evenu lut tvisge. Mnmlques, soents vous retrouverez les forces perdues en prenant SCOTT aliment tonique par excellence, et trs facflement assimilable, proprit qui la recommande aux estomacs le:* plus dlicr.ts. %  %  RgwmMWMM f Conseil Commu Ville de PorUau* Prince Programme d eiet 1er-2 %  '• voitures dcores cerapo; tort an sujets allforiajues 5^ A 7 heure du soir, grande r> *reruo tiprnatag-apbiqau si devant du thtre l'ariaiana. Port M Prince U 26 Avrl 12 La Magis'iat (Inrnraunt EDMOND MAN60NS P.C.S. Le publie e>t prvenu qu' partir du 1er Mai prochain un nouveau Motor C*r sera mis en ci^uletioo sur la IlIOS des l'iMonways.Ville f [ s d*nrts B>ffctonront du riimp de Mars tar le l-g !" Mir cls A faternts B. par'ir d^ 6 h a m.toMes les nnarunte. 40 minutfs Noiveau %  '!( : Quatre 0 04 cenHme| Gour de9 L\ UIEKGTIOM ASTHME Oppnttlon, Catarrhe, Suffocation, Toux nerviutn. Oniriion ortln par lt CIGARETTES CLRY ,,u POUDRE CLRY 53. Boni. Bt-Mrtln. t^? lO^tftl l'UM-g lB Clfl I LUNDI Musique Sylvain Pelers Ennc 1 Gourde. mort de Partsiana DIMANCHE Encore un prournmma de choix Diana Karenna La clbre Etoile Italienne dans : L'amour qui tue Id man sensationnp'i i. tinnir. ar goia r=ani t plein d'motion et de sacri Mouvement des navires LGNE PANAMA Lt is • Panama Vfnant de NewYo k. et a'terdu ici dimarche )* du cou'ant FVC ; }6o tonnes de marchandises & 72 sa:s de let'res Il partir* lr trme jour four Cnsto bal C Z directfment. Le R| • Ceethtl est attendu ici verart de CitJ'ob^l le jo du ccu rant, fa reste pour Nrw-Yok, v' Gonaivs, Saint-Marc et Mle Si Ni colas. Ligue Hollandaise; — Le stramet c Au ora venant de K ngston est attendu ici le ir Mai p'ocha'n, d'e il cha'gera rour le* ports europens. Le Sjs < Prirs Der Nedertrdefi partira de Ntw Yo k le 29 (ce jour dhui) pour Cap Hai'ien, Gonaives, Pcrt au Printe' Ciyes, jacmel, Cura io tt I-Eutope. Le s,s Co mrw ; ine t e^t attn du le 10 Mi pioihain, en rouie di leclement pour New-Yok. Armes par le tour Remercie uieiif s Mme VVP David jure, Mr et Mm 1 St Louis Jen et leurs e r f "s. l*>! f^mil e" David, Supnlire, Jo.Boi te. iaigosrd, Ceml'ls Thony l'h ( ltemprt, Gherlei Polyoice, Thev rin, Dpett ainsi que l*a autres pa ( -enta et bllia renercipnt b : en aior rement, la population dp S in Msrc es amis de Port au Prince et d^s villes de 1 province qui d* loin ro de pies ont particip leur d^uil l'occasion Ho | a mort de leur trreg ett DAVID JEUNE. ils les prient de ctoire leur ter t ment rpcnnua'89 heures du toir, Cinma 9opa i :r" vec m pivRiarmne choitl. > 8 heures du aoir La Fille des Dieux Dry C'ill b ilieries pour autos En V^nte chez A. Victor GENTIL 1731, Rue du Magasin de l Etat U cien prsident de le. Rpublique t rjvmbe de l'Acadmie 'rancaise Mr Deschanel. n i Bruaellts 'e Ij Fvrier 1856 fut longtemps dput et Prsident de la ( harnbrr. E u P ce t de la R.n b'-que en Jr pvier 1920, il dit rour rai>on de rant : g'c ;es han'ef I>tioi.; au mcis de S p-*-n b • de le mme anne Qu!. a s jours p i : il et i neœrr StLa'eur \ Vendre j %  M, m_ ^l e. .r %  mv ^>^* t. M -eta Packet Compaq Lfs vapeurs de la ROYAL MAIL pariant de ton** 1 dates indiqu'! ci dessouii m# COMVAY le 17 M** TEV10T le 7 Avril TAMAR le 28 AvrUj prennent du f l po jr : Hermudea. assaut \lamaique, Hsii*Doiningue. „ , HiVRE, direc eiH* La Goeletlp KINEO doubla roo Itrurs en parfait tat de forcMoons Au retour i! chargpnt — en Hiiti pour ment co^struie aei Rtati Liis Jtu \rii-ic a ikVT t.^o n iiinii lr getnt 100 tonne net. d'une cooatiuc Vt>, LOM UKES, ll\MttOUlt > l 'nementsVt condiUone l Ul ,en e P Ur ,0 iS l * u[td 0Tl8 E ro P er8 Q Tftseer 4Mx\>i^£ LA^CO^ iioberts DuttOU Sf CiO ,iOX tayeslieitv



PAGE 1

ŒMtfnN Carlos i Casiilio lomlies Hunes Delui Extraordinaire de I0 Fraternit" des ouvriers Sahonelistes Domtm cams en la Rpublique d titU 1U HUPLE HATIEN |~ %  MflMM n a La siteatioo cri ique de notre mal heureuse Patrie rclame k concours dsintress et lu dvouement d. loai les bons citoyen*. Kile leui df mande de cooprer ( collaborer ; franchement et loyalement avec U nouveau Prsident Mr Louis Borne •fin de l'aider sauver notre Mpv bliqne de la dsastreuse situution eu lie tait dapuis sept ans. Nom tous uaitiena et amia d Hati non* runissant aux ctsde Louis Borno Doua devons n'avoir qu'un but. tr vailler dana Tordra et daua la paix •u bonheur du paya aon aaceasioi Tira ua tat de cboaea qui puisa rpondre aux lgitimes aspiration. usuooaks. Une longue sn de fautes a cor doit noire Rpublique Hatienne a . aceur la Hpubhqae Dominicain. un dsastre sans ptcccdent danilear Uiitoire. Le moiuem n'approche (u iltauura tenir compte dea eveadutuon ia litBlea. lontules avbc modiaUtOl •t faimet. Jai lu convictiou que Mr Loun iorao anim dis plus nobles seul menu euveta a* naine, prouvera ai peuple liai. ie, par UBO conduit [•ime, aage et digue que l'idal a< aon gouvememeai ter la rcspd dea dtOita de aes coi. clouas, tt I %  toaperua de la aa.iou. Il piGu\e;t• .ouu aa lenne \0101te d'. ruvu utgreasiveuieui et eii.-> v oence 1 .omplte extirpation da .ni Etranger Petr cble, 27 Avril PARIS — M. Poiocar recevra une (as par semaine les journalistes amricains et discunra es questions du jour, les correspondants de pu;e nelaise et italienne seront gaiement invites. NEW-YORK — Plus de aoo olfKiers de maint et infanterie lesmembres NY Charter et milita. e Order World War assistaient un di jener of tert 1 htel A tor au marchal Jorlrequi tut reut nembre de l'Ordre Des discours fureni prononcp l'ai Secriaire d'tiat Cobv. le rna|or gnral Uullard et Leibert au nom du marchal. Apres e lunch le œaie.hal se rendit la tombe du gnral Cirant o il plania un arbre commmoratil Le marchal Jeflre devait passer la revue du ooeme infanterie mais m raison des fatigues ei ici nombreuses rceptions olfkielles u tr.eure, a revue tut dcommande Dans l'apres-. idi il e>ut le grade de Docteur de l'Universit de Ne* fort et le son il assista au banquet de la Soci,t France-Amrique au Flaa. FLORENCE — Des inconnus firent leu sur un rain. Des balles pntrrent par U fntre prs •e laquelle le ministre de* travaux publics tut assis; • Au cours des bagarres plusieurs ouvriers lurent us les extrmistes sont agits la ville est patrouille en tous sens. IUtA — Les milieux allemands annoiceni lu'ua ,eiv.ce direct d aroplaies sera inaugur le 1er Mai entre Koenif-sbcrg et Moscou Us restrictions 'lies seront leves vers cette •poque et Kotn gM-crg deviendra le centre bcrlin Uantxif, Kovno, R a. Resal, Helsiagiors. NOUVblLE ORl.KANSA la suite de I* upture de la digue Mis.issipi Poydias 10.000 .>er;onnes sont sans domicile 70.000 acre.de ter i.. u sont, nonds. LONDREb — Au eo-jrs de la dernire runion lu cabinet la rduction du taux de I impt sur -evenu tut tavisige. t ^ §BS 9 Vi -r< Mnmlques, sG&nts vous retrouverez les forces perdues en prenant L'EMULSION SCOTT aliment tonique par excellence, et trs facUement assimilable, proprit qui la recommande aux estomacs le: plus dlicats. .... •• .. &3S!8BfiLa m&m C qui lojgenc noue ^a.ne aorniLU Di cuccer, . d lui rend/a eollo an p*' de eu dign.te et de aon p ustigl pei daa. En ce moment, c est un diveir ei Cio pour tout hatien qui u'tst pa aveugl pat i pabBiou ou par la lia ne. de donner un concours s nc i •t eutier a Mr Loui Borno qui MiiMpiio la redoutable tacha d'au ter le paya dans aa chu e et ut lt (aire remonter p.a pta avec Uui volont caime et oeigique, vtia le* son-tuets eu il rgnait u*gutf d*uk •a pleiue udepundance. E.tit naceasaiiu do fane le bilai de 'atnsta aitualun actuelle bt de. maux incalculables qui a tmualue pour Main et la Kpub ique Uoiniui c-me, liuvaaieu nu:ad|ca ?on, mille blesturea qui s g eut encoit nous les rappaliaut trop I La lche dd Me UOILO est immei ae pioig.tuse, piceque eut humain* — ceat donc un ueveir poui tou* de l'aider, do 1 encourager. Le Prsident si aoucieui de cor, •etver sa ,dig;i ite e* son nooneor, fn seia rttoafoil, t luiteiaavev. encoie plua d nergie, tout le bieL public. Oublions nos vieilles raLCune*, noa pieviuuoua. et nos bataea qui oat leur aourco daua lepata.Oabliona r.as ambitions qui tiou blent cotre vision de 1 avenu.— H lions noua auprs du prestigieux | ri8 ie et du giand administia eu qu'eat Me BtmO, pMI le plus gliD< bien du paya Jusqu'ici DOQ avoi s touiouis p %  eb par Dttra Jivialon, a nos di cordes poli iques. niais lieureust ment DOOI avons toujotia conserva le noble laoUnam du pstriolisme — oue ce senti.neHt nous ruoiaap. pour uaa œuvro qui tfn RJ but d aire par 1008. quels que soient kt moyens prCOOial par chaaan. RaMiona nous auprs de Me Born. qna .*• I aonaeur da couuiitre de puis de loagaea annes, car j'ai la certitude qu'il saura conduire lii daatinaa natiooaka dune f go i di aoe et noble pt que noua arons forcs de racontai re en lui aon pia (a fils de l'hatien Eugne Borne, mais le fils de notre librateur Des •alina. Noua avons eu le pleit-ir d* r*ce voir ce main la visite du sympa'tai jue L. l'.eetzmann Aggarbolm coin merati qui part deiumii pour l'Eu ope. Mr Apjjernolrn beta aocompnn de su femme et kur Bbaenc era de a x mois e iv ron. Nos meilleurs aoubaita les tecom pegoentNouveau Journal Oa UOHB annonce la cration d'un lournal bi hebdouoadairo qui aura pour directeur Ju&timen Kicot et •ditera l Imprimerie CbeiaquitISiaisnanee Nous UOUB r< jouipKona evec Mr et Mme Stpton laxll do lu naissance mi Gonaives, de leur bis Jacques Latour et leur tenouvelous nus alfec| t jeux complimenta. f. Conseil CommuVille de Port.au* Prince Programme d* clbration de la Fe Nationale da r *•• cultara et du •levail ier Un 1922 1 -. K 8 hwiree du ma'in, TE DEUM la Calha officiels il-a i ic.nl dira et indus'rkls. J3 A l'iasne d** la rception, riis'ti hationd ontile aratoires aux Aflcnl turs les plua Biritnt parle Secr ta're d'Etat de l'Agricoltlt. 4 3 A 4 latrea d l'aprs midi.f*' dea (leurs au Chinan dt Mars. DflM rks voiitire-t dcors (bapgvs, bost: ntoa, camioHB) davant les Tr'bana du Champ de Mais 11 Lera dcern par le Jury :' prix eux ;i voiturea classes 1er •J •• voitures dcores cempo: fart i 8i>j4ts allgoriques W-* A 7 heures du soir, grande r< arseatatioa tirrnateg'apbiqau ai devant du 'ht''re l'ariatsnn. Pjftau Prince h 26 Avrl 112 La Magisiat Cnnomuns I EDMOND MAN60NS [ P.C.S. Le publie eut prvenn qu' partir dt 1er Mai prochain un nouveau Motor Cr sera mis en mulation sur la llgoa des TramwaysVille Les dnarta a'effoctoeroot du rhamp c'a llare nr les lignes Mk a cls A faserots B panir d-6h .i m 1 0' to8 ks noar*n*a. 40 minutea Nouveau 's'it : Q^stre 0 04 can i mpft Or; soit V ->*t *) -pntims Qour des LA DIRfCTION Black&White Whisky ASTHME Oppnttton, Catarrhe, Suffocation, Toux norouio, Ontotion or*ii par >• %  CIGARETTES CLRY .-u POUDRE CLRY Dr CLRY, 33, Boni BtJrUrtin, Pmi ; %  *fft f> r !" Bl*ck $ WhiU r> Scotch Whiki le plu en demmA En vente en gros cita Alpfcons ilnyuei Agent pour Ha* %  % %  %  — i Varits DIMANCHE Les Trois Mousquetaires & Us feuilles tombent Entte : ^ouides LUNDI Remercie RM&tl KouYetnent des navires uraevvPDividjur e Mretum^ LGNE PANAMA St LOUIS Jen et lenra e^fnts. I** Las,s Panama Venant de Newf0gii'N David. Snpnlire, Jo-Bpti<"-| r flnfi Yok.Lta-terdu ici dimanche jp'tf. Soignard, Cam..|a TbOy lh |COtlip/i0VH "• da ccu-ant avec • t6o tonnes de empart. Charks Polynice, Thve de •• %  P l c IJJ \ nn "irin, Dpest ainsi que las autres pa. marchandises & 72 sa:s de Tes |, entB 0 t fe |li* r-nrcipnt b : en ainr' H partira hmmt jour pour Cns-o rementi i a pon^la-ior d* S in Merc es amia de Port su Prince et da villes de l province qui d loin ro de pies ont participa a leur d^oil l'occBaion do |a mmt de leur Irreg ett DAVID JEUNE. HB les prient de ctoire l 8 heures du aoir bon anl ua M P.pt*, pour reosei aumcisdc >penb l. Pin. J^ M gnementa et conditions. ance Qu1 p s jours *p ^ ; i! c^irrr Stiamr et > 8 heures du oir La Fille des Dieux S adosser AMViXE LAUCO ax Cayea Ja^jU, ^* ^il Packet Compan] Lfs vapeurs de la ROYAL MAIL partant de LonJf* p dates indiqu*! ci dessoui: COMVAY le 17 Mar TEV10T le 7 Avril TAMAR le 28 Avr, prfnnent du f et poir : Dermudes. assau,!Jamaique, M* Domingue. i Au retour ils chargent — en H a ti pour HIVUC'f VliRS, LONilHES. IUMBOUK>^ direcem^ pour to is lis auifds \ orts Europens. Hoberts Dut ton $ Co



PAGE 1

SdhttA tta* Mrs 1955 Port aua rMnee; Hnari Sftnli 29 Iri1 !2_ OfBKCTCOR PROPHETATR1 Clment Magloire Mouna 20CKNTIIIIS Quotidien l/homme qui, voyant on profit obtenir, p< nse la justice ;.qni, voyant on pril, dvoue sa vio; qui n'oublie pas ses engagements,celui*I est i/utiom me accompli. CONFUCIUS H *.!>>( TiuN; Rue Amricain i >. ; jjb pouvoir aux plus capables ?Fa.jr Gable Telle tait la feimule inscrite en itdu piogiammpolitique et ad tbistratifdu parti libral Elle tai arue, il est vrai de le dire, au s n plier, le desideratum principal du C ni tant de la voir ralie trourren %  e Boyer-B a;!ais et Boisiond-CaUl Totenne Carri, de vnrable m%  oire, qui avait vcu cette vie de nte lutie, racontait, sur les de%  ''$ temps de st vie si n ile. qu en ll?9. UDt Lois m candidature n e wotde su-gir a .t de ces dei-x J' can celle de LouisT.ms %  "• qui. par son act on lvolutior *•'* a |acmel tait heureusement son œuvre. Ce que le parti libral et les violences rciproques n'avaient PU ob'enir. le couisdes choses vient de l'obt-ci Dans idence. la lutte, en dfinitive, s'est ••••* ,e c e I %  **. rcep t-ouvee circonscrite entre MM S* ,0 'i ^U' g Z :m Z T "S-**. phen Archer, Louis Bjruo -t Sansa { nd ? s d \ M r 5 r hja L ^ _**___ icq C'est un pi cg; notab'e. MM ^it se runir d* nouveau cet apii S'putn Archer et Sansaricq sont, I ?' ,nais dins > s **"* !ciels es conditions ingales *ieiprience d,c, o a o cioi; RS i une runion politique, des repentant, quahfil E^M" f^f SU?,ni i W' A. mZ7J 1 ...:.:. i.i..i. "e* Oa sait c?Deo.laa• que Mr Poin r?rce qu'on ne les tenait | as au cou l'anide ce qui se passait,. '.-urdcla ratron insistait or c e F nt M la Kussie protgerait ce droit ,-ouvrratn •> Prtendait qu'elle seule observait les ides fondamentales d s rsoluuons de Cannes coaeemari les ques j ons de rciprocit cl de rcoare 1 attitio:i conomique. fin II PARIS.27— M* Poincarl a sournis ce matin aux membres de SOT C binet la propo lion ds M r L'oyJ G or ge relative i la .uoio.i du conseil 0 1 s U comptition nour la pr SUP 1 !" -a Gnes, m. s a d scuss.o\ la lutte, en dfinitive, s'est S Cte i 4 ,s tt ** co ,s ^ a iU rce de notre bourgeoisie claire ; ce -ont des lments de civilisation. M • ou'sBomo etieoneLe pouvoir aux p'us capables et ' lalisavec lavnemeat de a'im porte lequel des trots candidats. Il l'est davantage encore avec l'lection dt 11 Borno. Nous venons donc de (aire une conqute pao^ue du savoir el de la comptence dans notre rg'on du gouvernement. I cai a attir l'attention, sur le lai', que les ques ions d;s pina '; t; i apiliquera l'Allem-g^e n'tait quace ventualit, un qneitiod qui serait soumise Mttlenieot aux allis lorsque la coin n o • des rparations i urait termia les ngociations avec lAilemagas. Si Ci.lc ci fait dfau' ...ors la commission en informera ies puissances iriircssies jusqu'alors fitobieiver Mr l'oiaca , la question ne sera pu lOUaiSC au cons:il sunous semble que tous eux qui poui P e ., , atent M rtcf*mor d Baxelaia, de Les detn.res ufom t ons reues Canal on de F.rmio do vent se r '^ Ga .. d;queu. qa, a que t.on ,ouir du r>uita. obtenu. ^ es 'P""*", *'• %  •• %  %  de Jr ; Hoincar a Bir le DJ: sont deux ch0 .. ses principales que M L oyi Qsoci: '^sne que le con^ t discute i Giei r... 1. %  £ 1, En consquence Mr Pan Cette conqute pacfiaue a d autant H .' ... „ r 1,. J ij ,v J. ne peu empresse a a:cepter la p^opo pins de pr x qu el e peut, avec noire v n Y v T. sageC cojtntr en faveur de notre *£* J J" ^^L^S socit un heureux prcdent, en fer Uudr J all=aire le u ! ur de mant d^fin.tiv.ment la voie de Ui 1 '!"!?^ *?LV1 rendre Gnes que vers de mai. dans Lu: rponse 0 telle set tude 'i; 1 pu^sances sur cette question ? ; ce qui n'a pas focote t dcid, tin attendant !a confrence de Gnes depuis son inauguration a souleva d'imporianis prob ftmes. !.. 1 ai t russo allemand que beaucoup .acceptent comme tant l'a van ou leur d'une grande alliance entre las deux plu-, puissant s natiotsd Kurop? ; U point de vue de la popa .mon A ti snifi par d'autres div^l.ip^sm %  -..', politiques tels que la convocat p-cj'tee d^s sgn.tair.s lu trait J^ Versailles pour discuter I s mesa i adopter si l'A'Iemigne ae tien'. 's"s engigements relatifs ma dettes de guerre. Un nouveau cara:tre de gra a t ajout i la situitioi par le liscours prononc hier aoir pnr Ml l-!oyd Gecrge devant lei membres d: la presse amricaine et britannique dau^ lequel il a prophtis qu' une nouvelle criss politique menaait le monda.11 a affirma que la cor) jbrenoa de G>ies serait un chec srievi si elle n'adoptait pas quelques Lnesures susceptibles de maintenir !.. [paix en Europe maintenant si trou !ble par les intrts et aspirations I '. tus aux diffrence* de races et ques ion de frontires uon dfiaies. Aprs avoir exprim ses regrets de: li'abience des repisentants arariCin. 1 Gnes il a donn i e.teadel.^C^^-jcjjj quelM Lus Unis ve pourraient pis.Uenm l.a relatioun d^omatiuuM ;tou|ours se leur i l'cart des vene antre l'Allemagne n la Russie %  Vront ments QUI, certaineimm, i la loi" gut aff cterient l'Amrique comme i s a tectent le monde eu e Elle com ^Occupation le li Hhur iira la guerre MOSCOU—Le gouvernement iti 'OViets aeov ly un radio^ram ne i '" %  Gnes aopronvani PoUtiq te des dlgus russes a U n |ia .1 lent .toi ; ,; %  i ial u-ctions poar ne taire aucune ). iron des droits ou li poUriqa des traviilltun rus% % %  Le Ixv >!ia aitmeque i.xd > 1 lu couse I de : rance do::uperia Rh-u en Allemigne aura pour rsultat nou seulement la dissoluion de la confrence rmis encore U rupture de la paix europenne et U menace d'nne nouvelle guerre an les franais auront provoque eu jetant des tincelles dius le dpt de muaitions. rs$Q-alls:ias LONDRES-0 aprs une dpcha reprises unmdia'u.u nt, conformment an trait aiKuf Hapallu. Le premier ambiasadeur aliemanJ pra prendra tout ce que I Europe esl prtj, 8 ouverni-m-ant des Sovieta Heroijt le accorder a la Kussie. En agissantI3i^?/?? ,l !2! Weedeulel 1 ai Kraa [ainsi Lloyi Geoigs et le; autre-: chef i des d'giiions sont anzeni ine; prd le Gouv uueiuent des Soviet., ara Mr Becohard Wiadenfald ^t Krashce r prsentera lullu^u chef> des d'fgitions sont anxeur M KriTm ^lr ,, r l a,,nIelfl de ,on.rcarteJ anr table et daman B^n^im ^.falrea^u 'dent aux russes den faire autant t. aras d'A.lemagoe dans ^?&£* libre rte $la se.ond. t' prsidence aux inca^ab'es et aux re orsentants purs de la force brutale. | aioe U y a ainsi une double ligne de conduite obierver. tant de notre part que de celle du nouveau Chef de I Eut : de notre cot, c'est obser ver l'apaisement et le ralliement en! „„.,-„ .' %  -'"-""' 1 mprisant toute œuvre de rcrimina' GENESLes reprsentants des non et de division, de quelque haute g racd puman<-s de la petite enten rgion quelle puisss partir ; et du e Portugal comptent quil leur c du nouveau Prsident, c'est*"* soumis aujourd hu. dans une faire tous les sacrifices ncessaires forme dfinitive a dclaration qui se rendre facile cette œuvre d'" " x dlgus russes en r et de .a'Iie.nen-, et sur P oose ,eurs COQtre P r Pos' t,OQS pour paisement leurs muVc.er nne'adminiatratioi'capa Pedia BritaDicn •W. d i n c,lf iu DCW condition tn.ni. lMt dition, publiehed in • cDI niue volumes. ^'^M^, ttpoa q>lf Pmx. gne, la Fane, la Belgquequi sont . les plus forts cranciers rus es. Dan en vent, | eur r p0 nse les allis semblent le saciifice de toutes considrations n avoir liit ucun diffrence entre secondaires j l es deUM de guerre que [ e a i; is di _. sent tre prts i estimer Dans le t:x t: anglais d's propositions allies la Tn YnSie les gnnv r^ements c iro *. N 9ina e -• iO0t P , s tablir '" dite d Avis guerre qui leur soui ducs p.r U R r. Ssc mains pour dames s ; /- %  ">*< ont interp t le mat Valises pour avocate et homme a *- P ar "^ f 0Dl ?" coas A C ja A | r t quant igoo: les daiuM de guerre U date 1 laquelle arrive prochaine le paiement a le ie ji mai pir eoistqueot NO'te u'euteote iotervieuae -iors que toutes les puissinices ifc eses sont ru ies c Gnes. :Onnrf*eua que a rponse d Mr :Pom:a pool convoquer celte ru: mon. quer qi chean mn.1 c qu'uoe sUlto.i les puissances di eu i X ELLES-Un itrtain non'.re la permisslonnairas tarent ranima H{li ,|: % % %  > cet u rotipee d acau palion en Allemagne lasjutllos ont tfonatd'SrdH i n suffi sa otoeDis mrrua nenta ont ettf nitoata entre lea miniatran de la guerre -Je Pi >oen et uei!i.|iia pjlaburg. Une uii'o ntta ton %  deasoiiia'a Belges est laite Au la ChapaUe.L'ooioioq piuiiijia li^ oommeoce a'Amoa voir d'.une outrage jnurnal'eraCaa rappels et qnelqjes cappele d'offlCinra teani s n ptM-iniasion out fait nuitre do* rumeur, de m ibiheatiou a ixq.i^ilaa eau es le peraonoea mil -Ptormea 'taclien. une nnpoita_Ct anr quies puissances arcu•• -=_=_——, ajaard'hai la base d'ua docu| ^VIS CtiaU'-Tiercial Uni informer les d -u* r caa ptae^te, nn US j0nD( Peodant que talent ai meit q des Soviets J* ce qu'il est attaneq av.* qu B M >Bnle „ d eax et quelles concessions on .a: dadsen, sinotra ai ,„• pr a icc^. •n i a Rassii, ceux-ci ociale a partir le ce io ar pnbl.aient des dda.aioos expti | cmel. le aa Avril ... mint viveonot laoi œoontaatem:n;i MiUiBx & y


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05659
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, April 29, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05659

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
SdhttA tta* Mrs 1955
Port aua rMnee; Hnari
Sftnli 29 Iri1 !2_
OfBKCTCOR PROPHETATR1
Clment Magloire
Mouna 20ckntiiiis
Quotidien
l/homme qui, voyant on
profit obtenir, p< nse
la justice ;.qni, voyant on
pril, dvoue sa vio; qui
n'oublie pas ses engage-
ments,celui*I est i/utiom
me accompli.
CONFUCIUS
H *.!>>( TiuN; Rue Amricain i >. ; jjb
pouvoir aux
plus capables
?Fa.jr Gable
Telle tait la feimule inscrite en
itdu piogiamm- politique et ad
tbistratifdu parti libral Elle tai
arue, il est vrai de le dire, au s n
plier, le desideratum principal du
Cni tant de la voir rali m\ dans la personne du Chef de
lEut.
C'tait li l'entreprise politique e'
Blilisatrice la plus hardie qui r
Ife tente eu Hiiti, pays de culture
intellectuelle peu avaece, o le per
toeotl pol tique cl.ir es* relative
rot c'airsem.et o 1 influence des
sommes de sab e a toujours t pr
Minante par une fatali tenant
m conditions mmes dans lesquel
w lest accomplie lindnendauce
iitionale.
Aussi bien, les checs libraux tu
RaMIecinek, fiqnenu, presque iot
tilables Que de sang vers pour U
triomphe dune came qui reprsir-
hit l lumire en pleines tnbres I
Oaede rsistances nes du besnto
gee de conservt^,n-.me quand
besoin ne s'exeics que sir des
fffjofs et d.- la routine I
Tant dt mm vers 7876, une
imlioration noube avait t o*'
ne dans nos moeurs poliiu . et1
an le personoel qui occupait la
cne, iu poini qu'apis une srie de
(Is purement militaires et dont i'i
georance ne variait gure que de
Jgr, les deux cardidats i prsi-
scede la Pepub!ique >e trourren
e Boyer-B a;!ais et Boisiond-Ca-
Ul
Totenne Carri, de vnrable m-
oire, qui avait vcu cette vie de
nte lutie, racontait, sur les de-
''$ temps de st vie si n ile. qu en
ll?9. UDt Lois m candidature n e
wotde su-gir a .t de ces dei-x
J' can celle de LouisT.ms
" qui. par son act on lvolutior
*'* a |acmel 'DtDomirgue, ctoyait s'fi ie ailr.
adioita la prem.re magistra-
Ure.
Les politiciens de l'heure pass
Met cette candidature au creuiet et,
J|M une confrence dfinitive, on
'cartssur la boutade factieuse duc
lmentaire jovial qui cxpl qua
J*1 l'on pouvait alors aller ]us
!**.; Pointure 38. mais qu'au deli,
jBmi pi pojtibJe.
un tii.ix allusion aux propo-
JJJ* e*trsordioaires des extrmits
Hwmes de Lou s Tanis et on v0u
,"4,/e qu'il n tait pas assz un
""" Pour prtendre conduire la
|*"t hastieune veis la lumire et
*"Uuat:oa. Far contre. B.x:lais
Ueal taient dous de pieds lii
uucua.8ieiit ainsi plus de gi
J5.par1t.il. L*s dssembian
ttVhy'ques, met Mutger dans
imS* *Bn ~e fes Pfc"onnages,
c"*?*'0* **r cette question de
"late, sont l'indice presque
""n des dissemblances morales..
Nouvelles trangres
Les
Cours
PARIS 28-Serling48 14 1/2
Dollar 10,87
NEW YORK.28- S-erlins? 442,81
Franc 10,82
MBitll
A cette poque, 1876, on faisai'
les choses tras litttOMt, trs tragi
ques m-ne. miis sans jamais cesser
te rire et de chanter L volution du
parti libral se(t accomplie au m;|
iau d'une nue de rifrains pot_|
aires qui oat disparu peu peu |
sous l pousse des vagues po'itii
que? D-puis longtemps, le oeup'e'
de Port au Prince" et du Cap H-ilieo
ne chante plu* '1 est d-venu aphone
Bref De 1876 J 1915, que de d
gringolades ei que H irruptions de:
gros pieds dans le plat 1 Aussi, il ne,
fious reste presque plus de vaiselle;;
elle est tou e casse.
Maisletemp> tait heureusement
son uvre. Ce que le parti libral
et les violences rciproques n'avaient
pu ob'enir. le couisdes choses vient
de l'obt-ci
Dans
idence. la lutte, en dfinitive, s'est * ',e c e I **. rcep
t-ouvee circonscrite entre MM S* ,0'i ^U'gZ:mZ T "S-**.
phen Archer, Louis Bjruo -t Sansa {'nd?s d\Mr 5 r hja L^ _**___
icq C'est un picg; notab'e. MM ^it se runir d* nouveau cet apii
S'putn Archer et Sansaricq sont, I ?' ,nais dins>s **"* !ciels
es conditions ingales *ieiprience d,c,,oa o cioi; rs i une runion
politique, des repentant, quahfil E^M" f^f SU?,nii W'
a. mZ7J 1____...:.:. i.i..i. "e* Oa sait c?Deo.laa que Mr Poin
r?rce qu'on ne les tenait | as au cou
l'anide ce qui se passait,. '.-urdcla
ratron insistait ,orce F- nt M la
Kussie protgerait ce droit ,-ouvrratn
> Prtendait qu'elle seule observait
les ides fondamentales d s rsolu-
uons de Cannes coaeemari les ques
j ons de rciprocit cl de rcoare
1 atti- tio:i conomique.
fin
II
PARIS.27 M* Poincarl a sournis
ce matin aux membres de sot c bi-
net la propo lion ds Mr L'oyJ G or
ge relative i la .uoio.i du conseil
0 1
s U comptition nour la pr SUP1*-a Gnes, m. s a d scuss.o-
\ la lutte, en dfinitive, s'est S Cte i4,s tt ** co ,s^a iU rce
de notre bourgeoisie claire ; ce
-ont des lments de civilisation. M
ou'sBomo e m re, an reprsentant de la haute
cuitute ba>tieone-
Le pouvoir aux p'us capables et
' lalisavec lavnemeat de a'im
porte lequel des trots candidats. Il
l'est davantage encore avec l'lec-
tion dt 11 Borno. Nous venons donc
de (aire une conqute pao^ue du
savoir el de la comptence dans
notre rg'on du gouvernement. I
cai a attir l'attention, sur le lai',
que les ques ions d;s pina'; t; i ap-
iliquera l'Allem-g^e n'tait quace
ventualit, un qneitiod qui serait
soumise Mttlenieot aux allis lors-
que la coin n o des rparations
i urait termia les ngociations avec
lAilemagas. Si Ci.lc ci fait dfau'
...ors la commission en informera
ies puissances iriircssies jusqu'alors
fitobieiver Mr l'oiaca , la question
, ne sera pu lOUaiSC au cons:il su-
nous semble que tous eux qui poui P e, ., ,
atent M rtcf*mor d Baxelaia, de Les detn.res ufom t ons reues
Canal on de F.rmio do vent se r '^ Ga .. d;queu. qa, a que t.on
,ouir du r>uita. obtenu. ^es 'P""*", *' de Jr
; Hoincar a Bir le Dj: sont deux ch0
.. ses principales que M L oyi Qsoci:
" '^sne que le con^ t discute i Giei
r... 1. 1, En consquence Mr Pan
Cette conqute pacfiaue a d autant H .' ... r___
1,. j ij ,v J. ne peu empresse a a:cepter la p^opo
pins de pr x qu el e peut, avec noire v n Y v T.
sageC cojtntr en faveur de notre ** J J" ^^L^S
socit un heureux prcdent, en fer UudrJ all=aire le u!ur de '
mant d^fin.tiv.ment la voie de Ui1'!"!?^ *?LV1
rendre Gnes que vers
de mai.
dans Lu: rponse 0 telle set
tude 'i;1. pu^sances sur cette ques-
tion ? ; ce qui n'a pas focote t
dcid, tin attendant !a confrence
, de Gnes depuis son inauguration a
souleva d'imporianis prob ftmes. !..
1 ai t russo allemand que beaucoup
.acceptent comme tant l'a van ou
leur d'une grande alliance entre las
deux plu-, puissant s natiotsd Kurop?
; u point de vue de la popa .mon a ti
snifi par d'autres div^l.ip^sm -..',
politiques tels que la convocat
p-cj'tee d^s sgn.tair.s lu trait J^
Versailles pour discuter I s mesa
i adopter si l'A'Iemigne ae tien'.
's"s engigements relatifs ma dettes
de guerre.
Un nouveau cara:tre de gra
a t ajout i la situitioi par le lis-
cours prononc hier aoir pnr Ml
l-!oyd Gecrge devant lei membres
d: la presse amricaine et britanni-
que dau^ lequel il a prophtis qu'
une nouvelle criss politique mena-
ait le monda.11 a affirma que la cor)
jbrenoa de G>ies serait un chec s-
rievi si elle n'adoptait pas quelques
Lnesures susceptibles de maintenir !..
[paix en Europe maintenant si trou
!ble par les intrts et aspirationsI
'. tus aux diffrence* de races et ques
ion de frontires uon dfiaies.
Aprs avoir exprim ses regrets de:
li'abience des repisentants arari-
Cin. 1 Gnes il a donn i e.teadel.^C^^-- jcjjj
quelM Lus Unis ve pourraient pis.Uenm l.a relatioun d^omatiuuM
;tou|ours se leur i l'cart des vene antre l'Allemagne ,n la Russie Vront
ments qui, certaineimm, i la loi- "
gut aff cterient l'Amrique comme
i s a tectent le monde eu e Elle com
^Occupation le li
Hhur iira la
guerre
MOSCOULe gouvernement iti
'OViets aeov ly un radio^ram ne i
'" ' Gnes aopronvani
PoUtiq te des dlgus russes a U
n |ia .1 lent .toi
; ,; i ial u-ctions poar ne taire
aucune ). iron des droits ou li-
poUriqa des traviilltun rus-
Le Ixv >!ia aitmeque i.xd
> 1 lu couse I de :rance do::u-
peria Rh-u en Allemigne aura pour
rsultat nou seulement la dissolu-
ion de la confrence rmis encore U
rupture de la paix europenne et U
menace d'nne nouvelle guerre an
les franais auront provoque eu je-
tant des tincelles dius le dpt de
muaitions.
rs$Q-alls:ias
LONDRES-0 aprs une dpcha
reprises unmdia'u.u nt, conform-
ment an trait aiKuf Hapallu. Le
premier ambiasadeur aliemanJ pra
prendra tout ce que IEurope esl prtj,8 ouverni-m-ant des Sovieta Heroijt
le accorder a la Kussie. En agissantI3i^?/??,l!2! Weedeulel 1 ai Kraa
[ainsi Lloyi Geoigs et le; autre-:
chef i des d'giiions sont anzeni
ine; prd le Gouv uueiuent des So-
viet., ara Mr Becohard Wiadenfald
^t Krashce r prsentera lullu^u
chef> des d'fgitions sont anxeurM KriTm ^lr ,, rl,a,,nIelfl
de ,on.rcarteJ anr table et daman B^n^im ^.falrea^u
'dent aux russes den faire autant t. aras d'A.lemagoe dans ^?&*
libre rte $-
la se.ond.
t'
prsidence aux inca^ab'es et aux re
orsentants purs de la force brutale. | aioe
U y a ainsi une double ligne de
conduite obierver. tant de notre
part que de celle du nouveau Chef
de I Eut : de notre cot, c'est obser
ver l'apaisement et le ralliement en! .,- .'-'"-""' 1
mprisant toute uvre de rcrimina' GENES- Les reprsentants des
non et de division, de quelque haute gracd puman<-s de la petite enten
rgion quelle puisss partir ; et du e Portugal comptent quil leur
c du nouveau Prsident, c'est*"* soumis aujourd hu. dans une
faire tous les sacrifices ncessaires forme dfinitive a dclaration qui se
rendre facile cette uvre d'" " x dlgus russes en r
et de .a'Iie.nen-, et sur Poose ,eurs COQtre PrPos't,OQS
pour
paisement
leurs
muVc.er nne'adminiatratioi'capa ble de ma.n.cnir une telle conqute b Celfc dc'ara-.on est rdige de
afin delemp:her de se convertir a sat.sfaire la Grande Breta
honntement
Mr Lloyd Geo-ge avant J inviter
les autres d.gue se rencontrer
avec lui i la villa Alb:r i a autans
longue e ;l evue peranonelle
chacun d c-ux poiantles phases du
document qui dans leur esprit doit
tre rdig de telle faon obliger
les tusses de rpondre oji oj non 1
chaque question. Le po nt le plus dif
ficiie qui! reste rgler est celui qui
a trait i la protection des trangers
len Ruisie, aux indemnits 1 leur ic
1 corder pour les proprets jetJue; et
les garanties leuri travaux futurs
ien te r.toirei rusies. Pour ce qui est
'des sujets qui seront discuts par
'tous Isa signataires du trait de Ver
sa 1 es to t au conseil suprme, soit
;iu tonnait des ambissadeuts co n ne
C:la ai suggr ; on a fait remir-
non faite l'Aasociat-id press inaia'a
sur le la t .jue le trai llusao ail. -
uian.i aiga a Ra.i.ielfo ne contient
: fie ;:ujin se:rt couine ou ia
. prtend idans certain* milieux La
dclaratioa a t publi dans Int.
grnlit. Il n'es- d un eur-utera ni mi
liUirenipoltifutil no traite que
l'ina et anvianga U s .|,itio des nra
Ole ues couom quea d'aprs guerre
en dception.
De telles fins mriteni.
for Sale
hl fio^cll>Pedia BritaDicn
W.d in c,lf- iu dcw condition
tn.ni. lMt dition, publiehed in
cDI! niue volumes.
^'^M^, ttpoa q>lf Pmx.
gne, la Fane, la Belgquequi sont
. les plus forts cranciers rus es. Dan
en vent, |eur rp0nse les allis semblent
le saciifice de toutes considrations n.avoir liit ,ucun. diffrence entre
secondaires jles deUM de guerre que [e, ai;is di.
___________________________ _. sent tre prts i estimer Dans le t:x
t: anglais d's propositions allies la
Tn YnS M.OII hbUt en Rus>ie les gnnv r^ements c ir-
o *. n 9ina e - iO0t P,'s tablir '" dite d-
Avis guerre qui leur soui ducs p.r U R r.
Ssc mains pour dames s; /- ">*< ont interp t le mat
Valises pour avocate et homme a *- Par "^ f 0Dl ?" coas
ACjaA|rt quant igoo: les daiuM de guerre
U date 1 laquelle arrive
prochaine le paiement a le
ie ji mai pir eoistqueot
NO'te u'euteote iotervieuae
-iors que toutes les puissin-
ices ifc eses sont ru ies c Gnes.
:Onnrf*eua que a rponse d Mr
:Pom:a pool convoquer celte ru-
: mon.
quer qi
chean
mn.1 c
qu'uoe
sUlto.i
les puissances di eu
i X ELLES-Un itrtain non'.re
la permisslonnairas tarent ranima
H{li ,|: > cet u rotipee d acau
palion en Allemagne lasjutllos ont
tfonatd'SrdH i n suffi sa otoe- Dis mrrua
nenta ont ettf nitoata entre lea
miniatran de la guerre -Je Pi >oen et
uei!i.|ii- a pjlaburg. Une uii'o ntta
- ton . deasoiiia'a Belges est
laite Au la ChapaUe.L'ooioioq
piuiiijia li^ oommeoce a'Amoa
voir d'.- une outrage jnurnal'era- Caa
rappels et qnelqjes cappele d'offl-
Cinra teani s n ptM-iniasion out fait
nuitre do* rumeur, de m ibiheatiou
a ixq.i^ilaa eau es le peraonoea mil
-Ptormea 'taclien. une nnpoita_Ct
anr qu- ies puissances arcu ---------------=_=_,
ajaard'hai la base d'ua docu| ^VIS CtiaU'-Tiercial
Uni informer les d -u* r caa ptae^te, nnUS j0nD(,
Peodant que
talent ai
meit q
des Soviets J* ce qu'il est attaneq av.* qu B M>Bnle
d eax et quelles concessions on .a: dadsen, sinotra ai ,
pr a icc^. n i a Rassii, ceux-ci ociale a partir le ce ioar
pnbl.aient des dda.aioos expti | cmel. le aa Avril ...
mint viveonot laoi oontaatem:n;i MiUiBx & y


LF WsTJN
I
i

atMBMMMM
F<
fr
*T6?S
ZMfeii* Extraordinaire de It Fraternit
du ouvriers hattonahilis Dommi
cams en la Rpublique i titth
U MUFLE HATIEN I
Etranger
Pr edble, 27 Avril
(o'i par
L siteatioo cri iqa de notre mal
heureuse Patrie rclame le concourt
dsintress et 1 dvouement d
ton le none citoyen. Mie leui de
mtode de cooprer ( collaborer )
franchement et loyalement avec U
nouveau Prsident. Mr Louis Borne
afin 0* l'aider sauver notre Rpt
bliqr.a de la dsastreuse situation t
il* gmit dapuis sept sus. Nom
loua uaitieoa et ami d Hati non*
runissant aux ctsde Louis Uorno
Bout devons n'avoir quunbut.tr
veiller dans l'ordre et dan la peu
tu noDheur du paya aon aecensioi
vert un tat de cnote qui puisa
rpondre aux lgitimes aspiration.
P*u2e* longue srie de fautes a cor
doit noire Rpublique Hatienne e
twur la Kpubliiae Dominicain
un dsastre sana prcdent dsni
leur histoire. .... .
Uoioiuem-ayprociiecuiUautlia
tenir compte de leveadu.uiior.s ia
uon>lf6. loi mutes avbc modiatii-O
t feimet.
Jai lu couviLtion que Mr LOUli
lorao aoiot dea plua nobles seul
meut euvais aa paitie, prouvera ai
peuple beiuee, par une conduit
feuuL-, ssge et digue que l idal d>
ton gouvernement ter la rtspci
deidio:ta de ses concitoyens, tt U
iiowrii de U na.iou. u eioaveri
h .oua a tanne VOlObl d.ruvu
uriaretsHeiueui et us v Oience i
fa lomplte extirpauoa dea .nam
uui lojgei-t uoiie patrie oiuu.e ui
nVbcer. e. il lui rendis eotto un pu
de 6i dign.tif et de aon p ertge pei
dos.
En ce moment, cest un daveir et
cie pour tout feeuien qui ft'eel Pa
aveulie pai la paasiou oa par la ha
ne, de donner un concours t.ne i
ti euiier a Mr Louis Boruo qui t
ftUeprii la redoutable lacue d'an*
ter le paya dan sa cUu e et at ii
Une remonter p*a pts avec eu*
volont cauue et oeigiq'ue, vtia le
lOiuMtt ta il rgM u.g-era d*ut
et pleiue iudepndanc.
E*Ml neceaiio de fane le bilat
de ' tnste situation actuelle et da
maux incalculables qui a eotialoi
pour Haili et la Kpub ie.ee Donnai
a^iue, liuvatieii iHiangi* .- on,
mille blesture qui s ig eut encou
liOua les la^pellaut tiop I
La tche da Me lion o est nntnet
o Dieeig.euse, eteeque juiuumaim
cest doue un devoir pout iou*
de l'aider, de l'eucourager.
Le Prsident si oucieux de cor
eiver a digt-ite >< son bouneor,
en aeia rtcouioit, t luttemevei
encore plus deuergie, tour le Libl
public
Oublions nos vieilles ratcunea,
no pieviutious. et no bh'oea qui
ont leur *ourco daus le pa^a ;
Oabliona ce ambitions qui ttou
blent Lotre vision de 1 avenu. k
lions nous auprs du prestigieux ji
riste et du giand adminiBiiaeu
qu'ett Me BeroO, i our le plus grau
bien du paya .
Jutqa'ici nou avoi.a touiouis p
eb par DOtre division, etnoadi
cordes poli iques. mais beureusi
ment nous avons toujours conserva
le noble peuiimeix du patriotisme
_ (jue ce lentiment nous runisse.
nour une uvre qui tenu ftj but d.
tir partout, quels que soient Ut
moyont prconises p%r chaeen.
Rallions nous suprsde MeBorno.
que j'aie 1 honneur e connatre de
nuis o loogees snnes, car rai la
certitude qul aura eooduire la
dastinaa nationaUa d'une f oa di
ma et noble Pt que noua serons
forcs de racontai re en lui aon pas
(a fils de l'hatien Eugne Borne,;
mais le AI de notre librateur Des
salines.
discuti ra
PARIS M. Poiocar recevr une
tauiatk )Ournalistes amricains ei
es quesiions du jour, les correspondants de proie
nRlaise -ta'knne seront galement hrHtfc-
NFW YORK Plus de aoo olficiers de ma-
ine et infanterie lesmembres NY llharter et milita,
e Order World War assistaient un d. jener ol
,ert 1 htel A tor au marchal Joflre qui lut reut
ueinbre de Y Ordre Des discoui s furent prononce--
Mr TtiSecruire d'Iiiat Co.bv. le miior gnral
Huliard et Leibert au nom du marchal. AprCb
e lunch le at.hal rendit la tombe du g-
nral Grant o il planta un arbre commmoratit
le marchal Joflre devait passer la revue du
ueeme intantene mais CI raison des fatigues ei
es nombreuses rceptions otnctelle u tr.eure,
i revue lut dcommande Dans I aprs--, .di il
tul le g ade de Docteur de l'Universit 4tlHa
ork et le son il assista au banquet de U boci-
Fraice-Amrique au Floaa.
FLORENCB Des inconnus firent ieu >r un
rain. Des balles pntrrent par ta l-ntre pr*s
e laquelle le miniitre de travaux publics tait
* A*'i cours des bagarres plusieurs ouvriers lurent
Ba le extrmistes sont agits la ville est patrou-
ille en tous sens. _____
lUttA Les milieux allemands annoncem
u'un .eivice direct d'aroplanes sera inaugur le
icr Mai entre Koenigsberg et Moscou
Us restriction! a'hts seront leves vers cette
noque et Kotn-poerg deviendra le centre bcrl.n
Uannif, Kovno, R ta. Reval, Helsiagiors.
NOLVblLb ORl-KANS A la suite de la
up.ure de la digue Mis.is.ipi Poyd.as to.ooo
personnes -.oni sans domicile 70.000 acre.de ter
jain sont, nonds. .
LONDREb Au cours de la dermere rcuaioa
lu cabinet la rduction du taux de 1 impt ur
-evenu lut tvisge.____________
Mnmlques,
soents
vous retrouverez les forces perdues en prenant
SCOTT
aliment tonique par excellence, et trs facflement
assimilable, proprit qui la recommande aux estomacs
le:* plus dlicr.ts.


RgwmMWMM
' f Conseil Commu
Ville de PorUau*
Prince
Programme d e Fe Nationsle da l'ArcuUare et du
Mevail 1er Msi 1922
M. fpUi
Noos avons eu le plairir d rfee
voir ce matin ta visite du tytnpaiii
lue L l'.ee'zmunn A^^etholra com
lueran qui part demain pour l'n
ope. Mr ApvHriiolrn se Kn de su femme et kur eOdenCH
era de l x mois e iV ron.
Nos meilleurs soubHits les teconj
pegaent-
Nouveau Journal
Oa uoua annor.ee la cration d'un
lournal ni hebdomadaire qui aura
pour directeur JuR'.inien Kicot et
'ditera l Imprimerie Chetaquit-
\ui6*unce
Nous uous r< jooikns pvcc Mr et
liRMSlpheu Alexis de la naissance,
jux Gonaivee, de leur iils Jacqurs
Latour et leur tenouvelous nos alfec
taeux compliments. MiMt.r. ,
Varits '
DIMANCHE
Les Trois
Mousquetaire
&
Us feuilles tombt
Kctie : 'J -oiiides
\ \ S Deorts du raa'in, TE
DtliM la Cathirale.
j A9 bsiree, rception s Cetel
Coemunnl dea pareonnases officiels
d" ig icaltura et indut'rHs.
33 A l'issne dt la rception, rii9ri
hatiood otiils aratoires aux Atri"pl
turs les plus mnfnt parle Sacr
Itnire d'Etat de l'Agriculture.
43 /v. 4 iiarf- de l'apri raidi.f*'
des tlflursau ChArwodt Mara. Dfil
dee voiture- dcores (bagfvt, btf
tutot, caminnB) lavant lea Tnbane*
du Cbarop de Mats 11 Eera dcera
par le Jury
' prix eux : roUarei claa>iet 1er--
2 ' ' voitures dcores cerapo;
tort an sujets allforiajues
5^ A 7 heure du soir, grande r>
*reruo tiprnatag-apbiqau si
devant du thtre l'ariaiana.
Port M Prince U 26 Avrl 12
La Magis'iat (Inrnraunt
EDMOND MAN60NS
P.C.S.
Le publie e>t prvenu qu' partir
du 1er Mai prochain un nouveau
Motor C*r sera mis en ci^uletioo
sur la IlIOS des l'iMonways.Ville f
[ s d*nrts B>ffctonront du
riimp de Mars tar le l-g" Mir
cls A faternts B. par'ir d^ 6 h
a m.toMes les nnarunte. 40 minutfs
Noiveau '!( : Quatre 0 04 c mPB Or; soit V ngt 0 r>enHme| Gour
de9 l\ UIEKGTIOM
ASTHME
Oppnttlon, Catarrhe,
Suffocation,
Toux nerviutn.
Oniriion ortln par lt
CIGARETTES CLRY!
,,u POUDRE CLRY
53. Boni. Bt-Mrtln.
t^?
lO^tftl l'UM-glBClfl I
LUNDI
Musique Sylvain Pelers
Ennc 1 Gourde.
mort de
Partsiana
DIMANCHE
Encore un prournmma de choix
Diana Karenna
La clbre Etoile Italienne dans :
L'amour qui tue
Id man sensationnp'i i. tinnir. ar goia
r=ani t plein d'motion et de sacri
Mouvement des navires
lgne Panama
Lt is Panama Vfnant de New-
Yo k. et a'terdu ici dimarche )*
du cou'ant fvc ; }6o tonnes de
marchandises & 72 sa:s de let'res
Il partir* lr trme jour four Cnsto
bal C Z directfment.
Le R| Ceethtl est attendu ici
verart de CitJ'ob^l le jo du ccu
rant, fa reste pour Nrw-Yok, v'
Gonaivs, Saint-Marc et Mle Si Ni
colas.
Ligue Hollandaise; Le stramet
c Au ora venant de K ngston est
attendu ici le ir Mai p'ocha'n, d'e
il cha'gera rour le* ports europens.
Le Sjs < Prirs Der Nedertrdefi
partira de Ntw Yo k le 29 (ce jour
dhui) pour Cap Hai'ien, Gonaives,
Pcrt au Printe' Ciyes, jacmel, Cura
io tt I-Eutope.
Le s,s Co mrw;ine t e^t attn
du le 10 Mi pioihain, en rouie di
leclement pour New-Yok.
Armes par le tour
Remercie uieiif s
Mme Vvp David jure, Mr et Mm1
St Louis Jen et leurs erf"s. l*>!
f^mil e" David, Supnlire, Jo.Boi
te. iaigosrd, Ceml'ls Thony l'h (
ltemprt, Gherlei Polyoice, Thev
rin, Dpett ainsi que l*a autres pa(
-enta et bllia renercipnt b:en aior
rement, la population dp S in Msrc
es amis de Port au Prince et d^s
villes de 1 province qui d* loin ro
de pies ont particip leur d^uil *
l'occasion Ho |a mort de leur tr-
reg ett DAVID JEUNE.
ils les prient de ctoire leur ter
t ment rpcnnua'89 Sdiat-Marc, le 20 Aviil 1922
Black $ Whif
r,e Scotch WhiiM
le plus en demini9\
En vente en gros cle
Alpteooso liiiyttei
Agent pour Hati
Compagnie Gn-
rale TransatUMl
que
L S'earoer Siint-Barbsl
endn le lundi 1-r Ms. p' reprirj
i" moue iour pour; Saniisge 0
La tnite dp l'itinraire en p
ultMPnrrmert ....
Port h Print'p. r6 \nl IWI
L agent E. ROBELlf
PWf?
DISQUES GOLUMBtA
Amateurs de bonne
musique, accourez cbei
L. Preetzmann- ggerholm
I Rue du Quai
O vous trouverez de Superbe Disques Columbia V"1^
d'ofra; One Slrp : ftox-mts,fnonolouu< Chinh, anglais, F
e&vutmols, etc. ele au* prix evepUonnelkmenl rduits dt :
1 Disque* de 10 Or OfiQ
..je.
Batteries
Batteries
Batteries ..... ,
FlashlighU de tontes RoYal Mcl ^leUIll
diineosions. w^ ^
( Piles Sches )
etc
.....v
Wp Pmif H^fhnnpl Hta.-iit par ls Patqoell Film
T raUl UOOtUaUCI aDIIEMA le panaieufavuri joue
1 e sacs ni nous annonce ce matin ra dana .
mort de M.Paul Deic.snel.iD ^ f^ ^4 J^laC
comique insistible
Et:irt4e : U'O ; Baieon; ,|00
Loge 2,g50
LUNDI Ipr Mi
A (> heures du toir, Cinma 9opa
i :r" vec m pivRiarmne choitl.
> 8 heures du aoir
La Fille des Dieux
Dry C'ill b ilieries pour autos
En V^nte chez
A. Victor GENTIL
1731, Rue du Magasin de l Etat
U
cien prsident de le. Rpublique t
rjvmbe de l'Acadmie 'rancaise
Mr Deschanel. n i Bruaellts 'e
Ij Fvrier 1856 fut longtemps d-
put et Prsident de la ( harnbrr.
E u P ce t de la R.n b'-que en
Jr pvier 1920, il dit rour rai>on de
rant : g'c ;es han'ef I- >tioi.;
au mcis de S p-*-n b de le mme
anne Qu- !. a s jours p i: il et i
nerr StLa'eur
\ Vendre
j M, m_ ^l e. .r mv ^>^* t. M -eta
Packet Compaq
Lfs vapeurs de la ROYAL MAIL pariant de ton**1
dates indiqu'! ci dessouii m# _
COMVAY le 17 M**
TEV10T le 7 Avril
TAMAR le 28 AvrUj
prennent du f l po jr : Hermudea. assaut \lamaique, Hsii*-
Doiningue. ,
HiVRE,
direc eiH*
La Goeletlp KINEO doubla roo
Itrurs en parfait tat de forcMoons Au retour i! chargpnt en Hiiti pour
ment co^struie aei Rtati Liis Jtu \rii-ic a ikVT t.^o n iiinii lr '
getnt 100 tonne net. d'une cooatiuc Vt>, LOM UKES, ll\MttOUlt,>
l'nementsVt condiUone l Ul ,en"e' PUr ,0 iS l* *u[td* 0Tl8 E"roPer8-
QTftseer 4Mx\>i^ LA^CO^ iioberts DuttOU Sf CiO
,iOX tayeslieitv


MtfnN
Carlos i Casiilio lomlies Hunes
Delui Extraordinaire de I0 Fraternit"
des ouvriers Sahonelistes Domtm
cams en la Rpublique d titU
1U HUPLE HATIEN |~
MflMM
n
a
La siteatioo cri ique de notre mal
heureuse Patrie rclame k concours
dsintress et lu dvouement d.
loai les bons citoyen*. Kile leui df
mande de cooprer ( collaborer ;
franchement et loyalement avec U
nouveau Prsident Mr Louis Borne
fin de l'aider sauver notre Mpv
bliqne de la dsastreuse situution eu
lie tait dapuis sept ans. Nom
tous uaitiena et amia d Hati non*
runissant aux ctsde Louis Borno
Doua devons n'avoir qu'un but. tr
vailler dana Tordra et daua la paix
u bonheur du paya aon aaceasioi
Tira ua tat de cboaea qui puisa
rpondre aux lgitimes aspiration.
usuooaks. '
Une longue sn de fautes a cor
doit noire Rpublique Hatienne a
. aceur la Hpubhqae Dominicain.
un dsastre sans ptcccdent dani-
lear Uiitoire. .
Le moiuem n'approche (u iltauura
tenir compte dea eveadutuon ia
litBlea. lontules avbc modiaUtOl
t faimet.
Jai lu convictiou que Mr Loun
iorao anim dis plus nobles seul
menu euveta a* naine, prouvera ai
peuple liai.ie, par ubo conduit
[ime, aage et digue que l'idal a<
aon gouvememeai ter la rcspd
dea dtOita de aes coi.clouas, tt I
toaperua de la aa.iou. Il piGu\e;t-
.ouu aa lenne \0101te d'. ruvu
utgreasiveuieui et eii.-> v oence 1
.omplte extirpation da .ni
Etranger
Petr cble, 27 Avril
PARIS M. Poiocar recevra une (as par
semaine les journalistes amricains et discunra
es questions du jour, les correspondants de pu;e
nelaise et italienne seront gaiement invites.
NEW-YORK Plus de aoo olfKiers de ma-
int et infanterie lesmembres NY Charter et milita.
e Order World War assistaient un di jener of
tert 1 htel A tor au marchal Jorlrequi tut reut
nembre de l'Ordre Des discours fureni prononc-
p l'ai Secriaire d'tiat Cobv. le rna|or gnral
Uullard et Leibert au nom du marchal. Apres
e lunch le aie.hal se rendit la tombe du g-
nral Cirant o il plania un arbre commmoratil
Le marchal Jeflre devait passer la revue du
ooeme infanterie mais m raison des fatigues ei
ici nombreuses rceptions olfkielles u tr.eure,
a revue tut dcommande Dans l'apres-. idi il
e>ut le grade de Docteur de l'Universit de Ne*
fort et le son il assista au banquet de la Soci-
,t France-Amrique au Flaa.
FLORENCE Des inconnus firent leu sur un
rain. Des balles pntrrent par U fntre prs
e laquelle le ministre de* travaux publics tut
assis;
Au cours des bagarres plusieurs ouvriers lurent
us les extrmistes sont agits la ville est patrou-
ille en tous sens.
IUtA Les milieux allemands annoiceni
lu'ua ,eiv.ce direct d aroplaies sera inaugur le
1er Mai entre Koenif-sbcrg et Moscou
Us restrictions 'lies seront leves vers cette
poque et Kotn gM-crg deviendra le centre bcrlin
Uantxif, Kovno, R a. Resal, Helsiagiors.
NOUVblLE ORl.KANS- A la suite de I*
upture de la digue Mis.issipi Poydias 10.000
.>er;onnes sont sans domicile 70.000 acre.de ter
i.. u sont, nonds. .
LONDREb Au eo-jrs de la dernire runion
lu cabinet la rduction du taux de I impt sur
-evenu tut tavisige.
t____________^
BS9
Vi -r<
Mnmlques,
sG&nts
vous retrouverez les forces perdues en prenant
L'EMULSION SCOTT
aliment tonique par excellence, et trs facUement
assimilable, proprit qui la recommande aux estomacs
le: plus dlicats.
.... ..
&3S!8BfiLa
m&m
C
qui lojgenc noue ^a.ne aorniLU Di
cuccer, . d lui rend/a eollo an p*'
de eu dign.te et de aon p ustigl pei
daa.
En ce moment, c est un diveir ei
Cio pour tout hatien qui u'tst pa
aveugl pat i pabBiou ou par la lia
ne. de donner un concours s nc i
t eutier a Mr Loui Borno qui *
MiiMpiio la redoutable tacha d'au
ter le paya dans aa chu e et ut lt
(aire remonter p.a pta avec Uui
volont caime et oeigique, vtia le*
son-tuets eu il rgnait u*gutf d*uk
a pleiue udepundance.
E.tit naceasaiiu do fane le bilai
de 'atnsta aitualun actuelle bt de.
maux incalculables qui a tmualue
pour Main et la Kpub ique Uoiniui
c-me, liuvaaieu nu:ad|ca ?- on,
mille blesturea qui s g eut encoit
nous les rappaliaut trop I
La lche dd Me Uoilo est immei
ae pioig.tuse, piceque eut humain*
ceat donc un ueveir poui tou*
de l'aider, do 1 encourager.
Le Prsident si aoucieui de cor,
etver sa ,dig;i ite e* son nooneor,
fn seia rttoafoil, t luiteiaavev.
encoie plua d nergie, tout le bieL
public.
Oublions nos vieilles raLCune*,
noa pieviuuoua. et nos bataea qui
oat leur aourco daua lepata.-
Oabliona r.as ambitions qui tiou
blent cotre vision de 1 avenu. H
lions noua auprs du prestigieux |
ri8ie et du giand administia eu
qu'eat Me BtmO, pMI le plus gliD<
bien du paya
Jusqu'ici DOQ avoi s touiouis p
eb par Dttra Jivialon, a nos di
cordes poli iques. niais lieureust
ment DOOI avons toujotia conserva
le noble laoUnam du pstriolisme
oue ce senti.neHt nous ruoiaap.
pour uaa uvro qui tfn rj but d
aire par 1008. quels que soient kt
moyens prCOOial par chaaan.
RaMiona nous auprs de Me Born.
qna .* I aonaeur da couuiitre de
puis de loagaea annes, car j'ai la
certitude qu'il saura conduire lii
daatinaa natiooaka dune f go i di
aoe et noble pt que noua arons
forcs de racontai re en lui aon pia
(a fils de l'hatien Eugne Borne,
mais le fils de notre librateur Des
alina.
Noua avons eu le pleit-ir d* r*ce
voir ce main la visite du sympa'tai
jue L. l'.eetzmann Aggarbolm coin
merati qui part deiumii pour l'Eu
ope. Mr Apjjernolrn beta aocomp-
nn de su femme et kur Bbaenc
era de a x mois e iv ron.
Nos meilleurs aoubaita les tecom
pegoent-
Nouveau Journal
Oa uohb annonce la cration d'un
lournal bi hebdouoadairo qui aura
pour directeur Ju&timen Kicot et
ditera l Imprimerie Cbeiaquit-
ISiaisnanee
Nous uoub r< jouipKona evec Mr et
Mme Stpton laxll do lu naissance
mi Gonaives, de leur bis Jacques
Latour et leur tenouvelous nus alfec|
t jeux complimenta.
' f. Conseil Commu-
Ville de Port.au*
Prince
Programme d* clbration de la
Fe Nationale da r * cultara et du
levail ier Un 1922
1 -. K 8 hwiree du ma'in, TE
DEUM la Calh '1 3 A 9 hitrM, rception l'bo'el
1 '. Bnm.nial des paraonne*>a officiels
il-- a i ic.nl dira et indus'rkls.
J3 A l'iasne d** la rception, riis'ti
hationd ontile aratoires aux Aflcnl
turs les plua Biritnt parle Secr
ta're d'Etat de l'Agricoltlt.
43 A 4 latrea d l'aprs midi.f*'
dea (leurs au Chinan dt Mars. DflM
rks voiitire-t dcors (bapgvs, bost:
ntoa, camioHB) davant les Tr'bana
du Champ de Mais 11 Lera dcern
par le Jury
:' prix eux ;i voiturea classes 1er
J voitures dcores cempo:
fart i 8i>j4ts allgoriques
W-* A 7 heures du soir, grande r<
arseatatioa tirrnateg'apbiqau ai
devant du 'ht''re l'ariatsnn.
Pjftau Prince h 26 Avrl 112
La Magisiat Cnnomuns I
EDMOND MAN60NS [
P.C.S.
Le publie eut prvenn qu' partir
dt 1er Mai prochain un nouveau
Motor Cr sera mis en mulation
sur la llgoa des Tramways-Ville
Les dnarta a'effoctoeroot du
rhamp c'a llare nr les lignes Mka
cls A faserots B panir d-6h
.i m10',to8 ks noar*n*a. 40 minutea
Nouveau 's'it : Q^stre 0 04 can i
mpft Or; soit V ->*t *) -pntims Qour
des LA DIRfCTION
Black&White
Whisky
ASTHME
Oppnttton, Catarrhe,
Suffocation,
Toux norouio,
Ontotion or*ii par >
CIGARETTES CLRY
.-u POUDRE CLRY
Dr CLRY, 33, Boni BtJrUrtin, Pmi
;

*fft f>r*
Bl*ck $ WhiU
r> Scotch Whiki
le plu en demmA
En vente en gros cita
Alpfcons ilnyuei
Agent pour Ha*
i
Varits
DIMANCHE
Les Trois
Mousquetaires
&
Us feuilles tombent
Entte : ^ouides
LUNDI
Remercie RM&tl
KouYetnent des navires uraevvPDividjure, Mretum^
LGNE PaNAMA St Louis Jen et lenra e^fnts. I**
Las,s Panama Venant de New- f0gii'N David. Snpnlire, Jo-Bpti<"-|r, flnfi
Yok.Lta-terdu ici dimanche jp'tf. Soignard, Cam..|a TbOy lh |COtlip/i0VH "
da ccu-ant avec t6o tonnes de empart. Charks Polynice, Thve
de Plc. IJJ \nn" "irin, Dpest ainsi que las autres pa.
marchandises & 72 sa:s de Tes |, entB 0t fe|li* r-nrcipnt b:en ainr'
H partira hmmt jour pour Cns-o rementi ia pon^la-ior d* S in Merc
es amia de Port su Prince et da
villes de l province qui d loin ro
de pies ont participa a leur d^oil
l'occBaion do |a mmt de leur Ir-
reg ett DAVID JEUNE.
Hb les prient de ctoire l t meut rpconnaigstnt.
b.i.-.t-Marc, le 20 Aviil 1022
Le p Cectktl
Musique Syivain Pelers
Entre i Gourde.
Part si an a
et attendu ici
jvenart de Cili'ob-1 le }o du ccu
irant, fn rorte pour New-Yok, vi
jGonaivss, Saint-Marc et Mle St Ni
colas.
I *gne Hollandaise ; Le steamer
< Au'ora venant de K'Dfptpa est
atttndu ici le lr Mai p'ocha-n, d'e
il cha*gera rour le<; ports europens-
La sts c Prirs Der Nederlacden
partira de Ntw Yo k le 29 (ce jour
dhui) pour Cap Haiien, Gonaives,
Pcn au Ptinse' Csyes, |acmcl, Cura
io et l'Euiope.
I.e 8,8 Co mrw'jne est a'ten
du le 10 Mi prochain, en route di
leclement peu New-Yok.
AiivBs w le tatr
raie Transatlanl
que
L S'earoer Saie Rarhial **
endti k lundi 1-r Mai e- rsprlf
t milme jour pour; Santiago '
La anita de l'itinraire ira VM
ulttienrrmert .
Port a. Prini*". *"6 \ril IW
L Agent t. ROBELlf
f*
DIMANCHE
DISQUES COLUMBd
Amateurs de bonne
musique,accourez cbei
L. Preetzmann- Aggerholm
Hue du Quai
O vous trouverez de'Superb'S Disques Columbia .m5J*'*t J
d'ofra; One Sltp : fiox-tnts,monolotju< Chinh, anglais,Jr-
ewaanols, etc. etc aut prix. ex"eptifmnHement rduits de :
Disque de 10 Or OfiO
Mort de
Encore un programma de choix
Diana Karenne
La clbre E'oile Italienne dans
L'amour qui tue
[u rnan sensationnel n monr. argoia
=at'.i ft plein d'motion atdaaacrt
Mr Paul' I)crHanpl Hstaditc in la Pusqtiali Film
HT raUL l/eoLuauti aDHIMAR la parisien favori loue
i e sacs ni nous annonce ce matin
1? rr.ort de M. Paul Deschanel. au
cien prsident de !a Rpublique t'
rjvmb'e de l'Acadmie 'rancaiee
Mr Deschanel. n i Bruxelles 'e
n Fvrier 1856 fut longtemps di
piti* et Prsident de la f hampre,
re t de la R.nb
I U Fte dUtihinar
comiqoe insiatible
kmire : Li'O ; B'ron: 2,g00
Loge 2,g50
LUNDI 1er Mi
batteries
Batieries
Batteries
Fiashiights de toteS Royal Mail 8leam
dimensions. i
( Piles Sches )
Drv Lell bilierie pour aulos etc
K" Vnte chei
A. Victor GENTIL
1731, Rue du Magasin de l Etat
\ Vendre
La Goeletk KINEO donbk roo
trurs en patfait tat de fonctionne
KuP ce t de la R.n-.b'-queen "u",'" .' ""' 'u T"T" v""l'
I rv:er 1920, 1! di t rcur ra.^on de A ^ beurra do soir, Cinma Popu ment co^strure ncx Etat, Unis j,u
,. 1 ,, u .,, 1 ;,.. ' :re vec u. prcuiarame choiM. gant iOO tonnes ne1, d un* cont-ttuc
ant : g^ whwj I .tioni > 8 heures du aoir bon anl ua M P.pt*, pour reosei
aumcisdc >penb l. Pin. J^ M____ gnementa et conditions.
ance Qu-1. p s jours *p ^; i!
c^irrr Stiamr
et
> 8 heures du oir
La Fille des Dieux
S adosser AMViXE LAUCO
ax Cayea Ja^jU, ^* ^il
Packet Compan]
Lfs vapeurs de la ROYAL MAIL partant de LonJf* p
dates indiqu*! ci dessoui:
COMVAY le 17 Mar
TEV10T le 7 Avril
TAMAR le 28 Avr,
prfnnent du f et poir : Dermudes. assau,!Jamaique, M*
Domingue. i
Au retour ils chargent en Hati pour HIVUC'f
VliRS, LONilHES. IUMBOUK>^ direcem^
pour to is lis auifds \ orts Europens.
Hoberts Dut ton $ Co


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM