<%BANNER%>







PAGE 1

%  % LE MATIN Tiotoiro. Espranoe. Socit Iiteroatiifiiale dis Ceifreicis d'Hati Poit-sa Prince, le IJ Avril 1932. A Soi Excellence Monsitur Joseph Louis l'ORNO. PrtUnl de h Rpublique la , peur ailcr centiauer. dans la sphre pineuse de la Poli 1 que,la. gtii.de et dlicate b.sagne di SALOT DE LA PAIR E, eue pe que o tant d'inti s s en re -clac quent, o taat d apptits saigeiseut voas avez besoin' Monsieur le Pi es asat, du conoit s loyal de tous lt bons citoyens lasieatent pntrs dt lmportaace des problmes i solu nonoer, peur allger le poids des ta irea qui tenailieot, drpais tant d'as nets, le boa et goeicux peu. d Hati, par uni orientation dcisive et ratioanelle d< aoi c asi s sociale* vers le HAV' .e VIA. lUT.LB, abn que chacan puisie saluer laubt de la rgnration p. laquelle BOUS soupirons toui 11 nous faut, en eflet, • par dessus tout, une foi inbranlable d*n l'amoar de Bien, polir ce paysaut foi piofonde daus 1 neoreax avenii de notre riatlt aime — Ctfl voas qai avea (au cette eJ.im.tj de claratioa, eu d'une Ame inspir* et large. Wav.i,l, daas votie vibra tt iraat port patriotique,tous vous panchez en tous, par Us gaereuses ei profan des penses qui suivent, vous mue trez votre terme dsir de voir tasioo %  tr toutes nos fot.es agissaclcs Janj un ci vers la Civilisation et le l'io gis, comme le coacoivcni es IIOIA mes d'htat et les jo;tulogues de bat race : Mon Gouvernement sera !e Gouvernement de :ous tans autre dist BCtioa que ce II du Mente et de Yktnnetelt. le l'ai jamais t /homme daucuu pai.i poitique le ai connais au.ua advrnaiie. |e fais ap p -i tons les hatiens Votre idal est saga et giaadioe Paisse la Providcacc CB qai vous placez an coafiance ab>olae, qu scrute les desseins des hommes,vou' douaer la clairvoyauci et lneigie min aBtes pour la sa ne applicatiui de votre programme qse aous ton naissons en giande paitie, — pua voir lu vos nombreux cuits, A l'oeafft donc I Nous vous renouvc'ons. Mo .s tu le P.vil.ru l'assurance de nos hom mages de respect et de nos salata lions tes meilleures Au aom de l'Association. Bame lastia Mad ou. vica-prti dent d'Honneur le Prside&t : Iules Rosemond, av. S l'o'ji h LJioB'flj, Carloi E, Tontea les mesures ont t pi;. t ar le Maire de la Ville en vue de clbrer dignement la Fte Nationale de I Apiculture et du Travail. Comme cette anne les foeds manquent pour l'organisation d'une Ispoaition, une brillante rception aura heu la Maison Communale en l nounenr des travailleurs de tous ordres. Dei outils aratoires seront distribus aux plus mentants d'en tre eux. A i heures, il y aura une Fte des fleura tu Champs da Mara. Elle insistera en un dfil de voitures icores de fieurs.Lee mieux uroea et celles comportant des sujets all toriques recevront des prix.ll y aura galement coocouia de c&valie costume dcorlt nous est revenu que certaines naisons de commerce s'intresseDt beaucoup est 0 tte et ou offert doa |JIIX a la Commune Nous souhaitons de cette fte ait e pins d l'clat pjatible. ;ra eo PRENEZ GARDE AUX IMITATIONS et produits similaires que l'on cherche substituer L'Emulsion Scott Aucun ne peut lui tre compar pour la puret de ses ingrdients et son efficacit en gnral. Ville de PrUsku, Prince l'rogi %  .;n:n %  de clbration de la F.i Nationale de i ui.ojiur* eidu travail, — ier Mai Wlt 1 0 A 8 hures du ma'in, TE JLUM a lu CsdiaJiale. J A 9 Heures, recep IOU s I hlei .JBIIII j;ial de* iieitfuutiares olliciels i< n aguoaltara et mdaetriels. >l J A l'iaaoj da la rceptioo, distri jtitiou d u til.i aratoires aux Agi cul '•.i H les plus mritants par e Sacr .•t.i i d l'.'.iu a : l'Ayricuiture. J A i heures ue lapis midi,tta 16 iifjiti au Ctiuioi du Mars. Dhle les vouurea dcores (.bug^ys, bai. tutoa, camions) dvatu les lnllUaaa la t.ui,n,. dMa M 11 seia dcerae par le Jury. pris aux J voiUted classas 1re i • voitures doorea compoi tact das sujcie allgoriques. -> A 7 ue ne du aoir, gran9 r ordseuutiua cinematogtapmqae au Jcvant du thtre fariaiani. Port au Prince ld 20 Avrl WZL Le Maglftitl Co'iimuusl EDMOND MANGONta Aiieriean Club Parisiana JEUDI Avant de retourner en Fran !" nn lot en stockdese? merveillom 81ms, la Direction de l'arlllana nllr^ sa clients une nouvelle exh'bition de !• &f •• srie. Elle prnoiODCara Jeudi par : Idylle de Chiffonnette Film il'i'it Italien en 5 parties Amoureux et sentimental. Entre gnrale : 1 JE, UO A bient". le beau film La Fille des Dieux Ana : i 1 berchee de 11 y aata au C ub aU Avul UQI fe aa Jrotx Poagr. D;s daeis, i aa dollar par perioa re sereat saivis i 7 aeures du soir. %  -.tax e,ui deftiteat pieadie leir cl aer aa Club Je stf Avril toat pii: de doaan lears noeas a Mme w. I Diehei aa %  .%  tard le 27 Avril Les Propagandes Hier, MM les p o Mgiatl s'e; ont beaucoup travaille 11 dot Itur recon )>1 re de l'imagioatioa et de la peii die. L':ho de .eu t n aisies a pu pntrer jusqu'au t NotvelUiM lequel a a.iroa que Mr G androi tait candidat 1 la nreSideace. Par le Communiqu du C J isei. d'Etat qa<: nous pub! o s, 01 peut se rendre .o-npe de la valeur des informa naos dce genre coatte lesquelles c'est un dtvoir pour nous de meure ea girde notre cher confiera Ce matin, les rdac eurs en ckel de la Presse veibile ont reconameac leur besogne.Il y a de-, g:n> qai pren nent leuis dsirs pour des lalus et qui s'iasugeat coatre le fait accept, acclam par ojt le Pays QJI ne connait la t.bie du Sirpent et de la Lime.. Chez ANTOINE M. TAL&MS Mi3sdam*. %  €sd a iiiO r s*He B Ceci vous inl.psse I m I Oui, il es' ch voire \r* rt d • s irveiller les listes de la h "ne VI. r H'iitn s. poor les ch inge ii.nls quo'idiens dei pHxijsj| que des articles ofieris, Vour vol .' dificilion, ne manquez pis de reu Ire une petileva au Hazar d' VA Hue du lagisin de '.'bat, o d'agrables sarpraa] vou altendei.i toujour*. Ave/mvou vu ? I es jolis moi tel quaires pour lit simp'e i Q Kl MoufttlO'tairai pour lit d iuble tt| AVEZ VOUS VU f Les Coi aata Eu* iqi Treo, l'idal de tonte iVmase chic. AVEZVOUS VU? I.ps jolies Ornvnies de la saison ainsi qne IPR Patrona (de llods 4e I Pictorial H-vi-w AVEZ VOUS VU ? Mille suites jelitii ias, antre autrea : t + Reps Je soie dble larg l'aune GiQ 00 i.hauseettas sup pr eafsnts da -24 OU Cbaustettes 8upr(:>ideat et 1 Universit QolBmbi* et 'tutrt* perjonoa.it*>. -c M. Virgile Valciii Notre '; Vir|ile Valcm qui appiricaait au Nouvel.ite t depuis la (MBUiOfl de ce jouroa. Mat il tait decnu I adamistrateur n'eu ter. allH partie le /er Mai pro:Uaia. M. Valein ealr. comme aso.i du nouveau journal de su ou^i Or Uiraquit Le Nauveiles dont le preiaie, auraero doit paratre le i Mai. Zastilo, Leders Moiie, Chrlstiaa Co.cou. Prsident de la R^aai sm :e ., Justia Midou, lulien L fo tan:, Ssci. Clral, Giorge Stiae; vice-l'r>iJeul d'Hosaeur. • • o rort-au Prince, U 21 Avril 7922. M n ieur [ul*s R sraaoad, avoca I Pisident de la Socit lntetnatio nale des Confrences d'Hati . Ea Ville. Monsieur le Prsident, le remeteie vivement la t Socit intrinatianale des Confrences d'Hn li J des sentimen-s de sympathie e,B'e'ie a bien vouiu saespriaei Jass sa Itttre da 1/ Avril, sigoe et ous I d s pr.iKipaai dig-illan ad, BOtre intressiEt: assori lioo Petm.ttez M > d.ieunn toal *pt cialeaitai, paraii les dclart ens te COatelttattl que j trouve dans cette leitir. celle qui me permet d*comp ter sur le concours oya i tj,.s les bo.s ciioyers justement }.utt es d I impOttaBCf des problmes io lutionner . Kecevz, M. le Prsident, pour vous et peur Ici ratmbres de la c So c e iBternauooalr la cordiale ex pression de mes sea'imeuts les ^lus distingus, Lee s B01XO Le Moniteur Le Nuaato d hier du Isurnal Of :iel a para avec un communiqu lana lequel il est dit tjue vu !•W semant o cour s. le gouveraemeai i'i et ne peut avoir la respon brod Organdi suisse uui couleur Orgindi airnae cirreaux Oigindi suisse fteurs Oigindi ordinaire Julienne fleura F.olienne unie Immense fleurs Ctiarmeuse unie G pou de soie urpon fleurs Lr^pon de coton Mousseline da noie Moum • me suisse rai'ea lieng^line de soie Soie lavable couleur Tiico'iiie vJeisey Tncoiatte Dauixeta Gingham suisao Tulle de soie • Tulle de co'on Bas d^ soie couleur la dorz. Bas merceris coul la douz Bas %  • •; Bas couleur •< Ba de soie suprieur chaque Lotion Pompia assortie flec Le Conseil Communal de lait le plaisir de aous inviter une eipcTsition S*VOO Azuiea 3 Uur agncole qui aura heu le 1er Mai i niidra ("nramn La prodanuik dSTpria aura heu dans laari ", e E???* ai.ue jour. aidi du La Maison du Santal Coi y Java Fiore de Tckio Hoope veloors Mont L^un ! oupe " 9i e &NSADA4C £22 fi! bios deo' suiirienre MLU. hoirs de pocha la douz SADA& GO AVIS Sacs nains tour daraea Vslme-a pour avocats et il aiffai c. 20 1U 10 10 10 12 5 4 2.50 3 2 2 2 2 2 2,50 2 2 1,50 150 2 2 2,50 19 5 75 ti 2 5 5 5 5 S 2 i,*J 5 6 ti 5 12 iS 4 15 5 30 20 15 U 10 3 0 3 3 3 9 1 S 1 1,25 10 10 I I Al Bas de soie t>% sup 4 pairs HJ Nappe couleur l'aune "J Tissu Gingham l'aune liauaie'tea pr hom. oie pairs 5 Cbttea. ds sois i fchettea. pairs I Mouchoirs de poche aup deoi 11 Tusaor Slian'ung Tuaaor barrea Tossor uoi sup Gabardine cooleor ; vis-birdine blanche Gabardine carreaux Honge noire Soyeux blanc r-ffetas noir et blanc Satinette cooleor Bazin i.r'onne suprieure li.c'i nre fiensiaa Indienne anglaise Z^pbir Battiste pour chemiiM fercale b anc Hercale rose Calicot L dor Calicot de famille Calicot Madapolam Tte d Indien l't de blanc lit ffe sup poor jupe Bull b ai c sui rieur Bill gria supriiur B ail Tussrr suprieur Brill pain bemh Bisblemeot fort Khek: blanc suprieur Kh ki jaune toile drap supritar Toile i maielaa Nappes bhncuea Nppes cooleor Ch ai se.tes blanc Chemisettes cmas Caleon cooit Combineisob B V.D. fyjama 1 ti mises cooleor Chemise barrea ohoroiaes sport Chemise cooleor sapriear irs soi Servie!lei de bain 3 p. 9 p. Chapeaux laine aas. JoisIde.3p. Bretellos ses. Cbaoasettea eop. dots CbauBaeites i barrea %  nlti fll pr. enfant Souliers pr. enfant 1 a 2 i i il i i i.i 7 5 %  i ii •i '• blancs h0 "" QM Seulement ch^ Cotvertores de lit aop. I, *i 1> 10 5 f f S. V li 10 t i 0 11 I f a tien issan Grande soire tha raie la 1 E'itre : 4 gourde An'oine M. Tramas ou un stock consUann* 11 V" V; „ n0uv el vou* est offan au cours le plus rcent. tuaU r M nrP n?Ti tm P ,e e <* P *


PAGE 1

L* MATIN mtm La maison WISATCO a raooneor d'ennnreer sa clientle qu'elle vint de recevoir par .r>ier rapeur al'eraaod 1- raarcbaodiaee luivsn'ei Utn" uioBjftM alleœnde ai?lk l|> bouteille f claire ) |j 1,1 llfliikeibiiu 1|S boni cilla (brune) Mt* til'aiand jj, u I odigo en toole jEapo" -Df,,fl QoldkorQ Mil pauture bouillie iiforor allernaadti JJoo "LUhrPttud" eu boia ist>#rea Uidtllri pour tlea taarglaieea S onata mortuaire ra forts pa-Bakcfald" P.C.S. (IVIH rbles ex ttore r.ia.i r,t CD baril Clous pour Tla Co.oieaux poer caisine Canifa odiaaircs Canifa fins Ciparcttca wlleraaDdes E offe pour cbabraque Encra Hematogoe du Dr Horaoeel Machine coudre 2 la Pianola "Lichr" Fipee fumer Souricire Saueiaeea de Praokfort Vinaigre an dames-jeanne Cravache Meut* a i aiguiser Rasoire te, etc. t .i- I-e prblic est prvenu qu' i a'tii dn 1er Mm prochain on aoavpei Motor Car sera mie en circulatior •ur la ligne des Trarowaya-Ville Las dpart e'effectueroat du Champ de Mai e*r le lignes Mira clea A, Caafrnrs B a pailir de b h a m.toetes lea quaran'e, 40 ennuie Neeveaa tarif : Qe*tre 0 04 cem mes 0.; toit V'ir >ft -20 reotiraei Goor de LA LHRBGllO N. MalaMMejaWa—f^i i %  %  % % %  %  H n w %  % %  %  H w-* wa aaa^ A Vendre! > Trop faible pour travailler La vie courante des femmes n'est souvent •^u'un travail incessant Combien plus ardue :A la tache quand des malaises particuliers leur sexe rendent chaque mouvement pnible. Le systme nerveux est drang et la vie est loin detre gaie. Les femmes qui se trouvent dans cette situation devraient profiter de l'exprience de celle qui nous a envoy cette lettre: Lisez Ce Que Cette Femme Dit Manzan'.Mo, Oriente, Cuba.—" J'tais anmique et souffrais lor-, de ires rgle. Os douleurs me foraient souvent rester au lit Les douleurs, toujours dans le bas ventre, taient quelquefois aigus, quelquefois sourdes et je vomissais souvent. J ai souflertde ce malaise pendant quatre ans a\ar.t de faire connaissance par l'entremise d'un fascicule de votre Composition Vgtale de Lydia E. l'inkham. Je l'ai prise avec complte satisfaction et je me fais un plaisir da la recommander a toutes nus amies qui scufircnt de BjfcM malaise,*Srta. MARINA MILAK, Cale de Caridad, 4, IfaaseoiUo, Oriente, Cuba. L.b femme* oufl'r:-.ntP no devraient pif fr.l/c J'cuul* mail dohe-nj :..:..Ur ;>uu> la Composition Vbgetae de Lydia E, Pinkham. m ce fct 3 Un ALBUM de Timbrea-Poate ( 98 are dVconcnaie ) eo troia Volumes B le • Scott >. Collec'ion d'Hati ei i h. sien n autres contres complte Un Ict beo aisorti de aiaq avilie tirrbree d'Hati eat olfert l'acbr I KL Adreastz voua du ctemer.t Moi aieer Henii Labidou, Jacmal. for sale An advanced l'ofeUtampa^Alburc ( £0 yeara woik / Genuine atamp Scot Boiton, 3 oit ne. CoHettiona ilsyti aad m an y olberi couainec i oui[ leted. Five tbousand llayti Maaara wtll aaaorted to purebaser. Apply diieclly to Henri Labidou, Jacmel. AYII Ditrlnoilal Le kcnssigu, pour aea raisons qu'il Be propose de produire par Cevant le 'lribanal comptent, d tiare an public et au commerce an particulier qu'il ne rpond plus de IfC'ea, deiies e t octioos de son pou se, De I' nu % % %  i Danis khiionat Jacmal. le 5 avril 192? GLU ds NILbOft Compagnie Gn raie Transatlanv que Le Stesrner Saint-Raphal es ta tendu la lundi 1 i Mai et repartir le mme jour pour; Saatiego de Ce ba. La suite de l'iiirraire aeia lie altrieureevrt. Port su Viiifp, i. Avril 1921 1/ig'K K ROBKLIN n %  i %  i LehnetFink me (Maison fonde en >8"6) New-York, .U.A. Laboratoires Bloomiield, N. J., £. U. A. Extraits liquides r Sirops Teintures Liniments Dsinfectants Spcialits Produits pharmaceutiques Herbes mdicinales Onguents Esprits Pastilles L, H. TBKBAVD Loo n. THBUU P. tau-PHnee I ilai Maouf acturer s ; eut CoiiiulissLoii ierchant. hehn & Fink, Inc SUPRIOBniC Tonde en 1876 BAS !RfX %  hM MCOII II .O. UV M H MASS. f... "'^'i-^rS^ Stta* SEL FROS miw le %' is lesroimes Panama R nlroad Sleamnhip Lin* Bureau de l'Agent gnral Por -eu-Pnece, Je 35 avril 1W2 BUUET1N No 107 l escrvTk'M ta sont pi i s dnoter ejuc le S,S G 3 n. G. VV. Gottaj^l eat et tendu Poitau Prince eCriatobal Cnnsl l)o% le Samedi nalia29 avu 192t. Leaperoais d'esrb B rqueuieBtreroa dlivras roor le fit deatinaiioi da .Vw-Yo k et des Port Euron*ena sur la domshd faite te bu reau. Ce b'eau pariira pnar Nw Yo k la midi du mme jour v & S Maro, Gouaives, M'e S N'folea O. B THOMPSON % gfatGuial Port au f-rin'-f le 26 Avril 1922 BULLETIN NO 168 SS FANAMA e$t ancndu i Fort-u-Prinee Pno.VJPTITUDE Tous produits cliimiques, pharmaceutiques et autres ariic'es HkX* labis das une phanuav i tPli.LS : Poivre, Ciuuelle, Girofle. Anis 'oil Muscade etc. ele SUCRE RAPPIN SrrCIALlTS ; /Marque prive/ Lysol dsinf-ctant.Parfuraeiie.Aiticlea pour btrbier, dy rtum, Chocolat eo poudre, Huile de foie de iforue, E'.ooimon, Col cream, Exiraits pour fare esseocea et eau de toilette, Bau de Quinine, Poudre conue lea insectes, Solution pour cotiser vor les afa frais, Lait de MagoMe, Pondra suprieure pour la toilette dea enfaeta, ttsenca de tieura. Eau de Flonda, Miel pour la table. Mou'arde, Huil J Olive pour la tablv, Btoaaea denta, Feoparmin', Huile pour (tisser es moustique et autres loieotei, Regulol : Huile contre conatipa ions et roubles des intesMna chrocique* Tb, Giro pour lea parquet, Cotneatiquei>, E ladre, Epies, Sirops divers, Teintures diverses, Vins e'e, etc, aie. DtHMiidtzIe rsialcgae des 8|, 1 nci t U sel t ros wut tre smplyi Pr ^out *$* MmfMj *m ^**^*ig**.mm*wm W Hmme*. Il doit tre ahuti aux aliments au moment de'cons+m Spcialits Trouette-Perret cachets Comprim? et Sirop de Papane | Poudre de Vx*nddiastase et phosphate Cachets djkjr Ae i*ol de aux criotot Voulus Ltvomenntf, *£*">£**££ ^wur it inoiwi du Dr La-sntie, Vn du Dr CoeVnea Coton tod L JhmtiU • L ibrairie du MAT N Rua Amrk aine Mo iy* ^ Phariinacie St-Jean 332 Rue de Frout<-Fo"ls Remde *ouv*rain contre les ver* so 560 tonres d.iHarchaBaUCl 72 sacs de le*trc<. et partira le midi da mime ,our peur Crisiolal, C.Z, directement. O. B. TOMPSON Agent Gnral t Le Purgatif Idal r c'est is Lon H Ihbaud Agent exclusif pour llaiti P ifi K F E C T •'] Black Shoe Dressina •p eocor i\npor' dna 'e r*ys eut I Fi'jlc du D r Dehaut f 1 147, Plut ie rrabourg Saint-Denis Paru f Paru • k cinara, Na naetsalUnl eaoea prpereUt, Me r afweejae |aataii es dgot. Sapt-rimaiit la iMie, elle se dbilite pas le malade. N'ollfnnl 1 il %  '. 11 •• % %  liai riamtr-', elle necaaae r.u.aje perte de tetnps. pin tsHrt qi< t ai lea ilmllalrvf, ctlc est, P>r coausqaaa*. IHMIU daVe DOSE : PUMATIVS. tas fOmtn LAXATIVS, i e produit le plus pur qu'on ait Ucc simple couche sur les toulien les plt'dtriors les rm t | 4 Ce liquide appliqu sur |f| chaaaVaVCl re salit pas ir linge bhnc Il rerd le cuir brillant a soupe, jteut ie appliqu sur toatea | r,..,,. Les po.te stouBair.les valifes.Iesc.'iniurei.les-.acs naios.Ua p #r t. fenill.. Peuvfnt tte -ennis oeuf par une -eule roiKbe de ce mer^tl'lTaVa rSiiV Des i hantniees fo.:t exposes dans rotre S;e: Dtpaj|ot , Fulton Shoe P olish lue Go M. Geo. JEANSEilai Agent Exclusif pour iiau, 1 ki, E,.e cks HS.'aSttl. PI l'ace de la Bauqu



PAGE 1

UttAli NV..J *<^ w ** %  ? *• %  ^ v ~: -' meyt %  ,<> %  # Cenvr/.csccnco Neurasthnie Tu A p., i i U > cwle ctp .ie o 'I %  -.'.: Ift %  *"" Bl Cl* .. Mit, M I I • C ., i r'il-rt <;. II I :.: ... r. iftullll* %  : %  ; .,: OU H PtUl OLt' u? La cure 'it CLOBcOL rMzmen'-: la force r'.rveau t'. rend au* nerfs 'aieur.u toute' leur incr.; I ertltrt&fi 1 h. QnMfT, LU f tetntet. i.;..-.;: if 13 F. e Uii. tt tari* C-" fort ne )i pouN tUD!" ClrU". i. ru a vtfifDoi*ni!*i. •';;* J l pDRlL moi . Broncni <; i-. hr-tiJ-ji''. riiBewuio. iHh'n*. • nis'iyv.'iiic. !"•• %  . Ku ri, %  Billl'C . i,u mure • ilfm u 5 ,-, ,,. coifttifl (neni !i '. i urv un si •: Pyren! O' Cau iiCcnci*.#i iccicei Vat//aw/ /i Ilouet, ageut pour Hati 17^0. Rue du :!C:TVL May ai m a"e /'ii^af -..•J. .' • %  — rT*w Employez la KROSI\E SHELL Voii8 Cil 8er. d B.uJ -g e applqu sous la Direction du Dr RiOl et t. Sjourn /.• lal oratoir* es* ouvert tous les jours de 7 Drfs du rallia 6 kcuras du soir pour toutes les recherches et analyses prvues dans l'annonce ci jointe, saut pour le Wasserman et U COIJSIHI te UreScrCore Seront reues que le mardi df chaque semaine. S'adresser ia Pharmacie pour les renseignetuei If' >4nah • d'urines et Sur gastriqu-, Raction de Wassermann Raction de Tr boulet, Klan Hi du smg e du pus £&amen d s matires teca'es. Examen ce cracha* ,4 lliun nio raclion Cons'au'e Ur^ Strtolrr Heeherehe ek Sfiroditles et de Gonocoques, ete, etc. F, J, 4dtien Marchal-fenantei forgeron. Conlcs'ionns des penturej. gonds et ulrfs Ira aux en f Travail soign, pi il dfiant toule n 0 ii,i U ie coiicurience. Les vapeur de la ROYAL MAIL dats indiques ci dessoai: VA t* LIN A G'OA IV A Y TiMAR prennent du f et po ir : Dermudts Huu amricaine 1.3G8 Cbiui>t de Mes Destouches $ Bournnd W7 rue P^vAt OH *5ih. de 8 10 de 2 4 partant de Londres aot J le 28 Fvrier le 17 Mars le S8 Avril Jamaque, Uiii ty Au retour le chargent — en liiti pour H IVRE, AI^ VER*, LONuKES. HAMBOURG an****,* paur tous 1< s autres [ or ta Europens. Jttobcrts IhUton $ Co Gnral Agenta asMti Pharmacie Centrale Avis d* upart lagoeUte *EXCFLD4 partira pour |i Caycs jeudi 27 ceurant pis aant fret t paesigers. t'fii toua rante'gseaaents a'ares sar V BOUZI AgiPt Port au PriLCe, la 20 Ami 10JS For Sale Tb~ Eueyelopedia Brinr ici B"und "i rif in rr w < dition ' vrnth Se lasi >d lloi publiai) d :n Pr'uxts d tutfi scntktw — Excution vrom te et gffB f!;iwer>tv rre vo"i rr>. wdtnmncss. fvt* w foufes les malrj^ict^ I Call Wo 1W, r-laca ds la Faix. Clyde Sleamship C* foreign Services Le steamer "Hogota* venant de N** Yo-k a laiss le 22 courant 1^ Port-au-Prince ou il en* attendu le *J Il laUfera aussitt aprs U barquemsnt pour Kingston et •* ports de la Colombie. Poil au Prmee le 24 avril I9t* B. F. CLEUBM'S, Aj^t ffing



PAGE 1

*** mtmi KM *m P9ti ao Prtaae; Jmid 27' A TTU 19M Cment Maglolre Quotidien HDACION; Bne AmTiceineNo, 135a Une triste ^exprience atteste tous les pays et tous les sicleivque iegen re hnuiain est injuste envers les grands nommes. TflOMAS J 1 •a logique des autres! Le Malio Par Cabl. ABONNEMENTS iconfrre le • Nouvel ine triple point de voe ud da la log'que. 1 n cet i de voir comment il met de lt force, du Un Port-au-Prince [fcm %  Alt i en conseil en pratique [MDa %  oae ea plume : "Ma rno Dourre irouver la force pour constituer ion gou1 l e i Mit prochain, min •terosmant arrivera au FouJbli.. et;. •Tir de la force et te troaver [ %  est moment affaibli, — voila rde force de logique qa il eat leila de dmontrer que d ex[l it aocere : •• Le preatiga da t lee brillantes qualit ^jillea aaula pourront erap qui ce Gouvernement ne aoi> 'Goomoemant fantme... etc." I MI impossible de reconnatre plu de nettet que le gouvei itqui aara pour chef M.Borne %  gouvernement preaUge, ai aripas uu gouvernement famo preatiga et dea qualita brillante ^'n.'r^JSl CM ont le mondaait dj l'opi: Dpartements filon, raisooooaa avec logiqee. Si l confrre n'accepte paa ua go aient national entrer t aux af iwac toute le force ncessaire Idi prestige et dirig par ut aysot da brillmes qualit Dteliei, en goevereement qui nui te paa d tre un gouvero JJsatme. a-set ce pas qu'i l preuve d'un gut difficile ? [Sss n'osons pes comparer cet reconnues par notre con jmc celles dont a pu faire tre, doraat sept eeoes, le gou • %  ent qui s ea va Mais il ea. lit de dire f.anenetaen sur les Dion de notre maieoa aur le geuvorfranger nemeot que le pays vient de sabir, i Notre confrre j.ense, toujours dana sa log que, qu toute* ces boa oes conditions runies ne raliae cane, ront tout de moue pas un bon gouvernement Une telle prooosition i> rait certsh trang. mais le 'Nouvelliste* entend la d montrer, ou plutt la faire accepier l'avance parce qu'il ae drese contre la nationalit hatienne du pre de Mr Borno. Depuis deux semsioee, eucue su jet n'a t plus trsit ni plus discut qui cotte question ; les ceedres du Uu pauvre dfunt ont d en ties •eillir. Cette diacuaaion a dj irouv as solution dfinitive. Mais le •Nouvelliate" ensque jour, aptes l'oflort inutile dpens, vaut gsrder M portions. Il ea eat ainsi de tout ce qui touche la psssioo. li n'iu est pas moins tsbli que Ju ct de Mr Borno, en n s jarnii -uttMidu fuir une telle diaicuesioo *u contraire.c'est par celui ci qu elle it-i ntioduite, epoaanmsnt, au JIBIIII jour de la p.iblicii Voila doee. en dehors dee quali a que noue venons de passsr en .evue et oui oui t avoues psi lUre aenfrre lui lame.oo avantage ua tltlteur pour le prochain gouvei .jemeat ; il ues. pss mpoa.; il aure t k'uu dea p'ue discutsset on peu lire qee c'est en parfaite connsu sauce de cause que le pays va lt ,',ir install aa tte. Mos a.O. a.50 5Les alinions sont reues aux bureau ^ du tournai, t|)8, Rue AmriNouvelles Etrangres Les Cours PAKlS 25-Sterling 47 49 Dollat 10,72 GESES 2S— Mr Tchitcherine a cltr ce mitin a l'Assoriated Press que c'tait 11 rs ; s'an-e des allis, au principe de nationalisation a' empchait la confr>c des aMi* d'aboutir. Il est vident. jourd'hui la presse anglaie de coa dit Mr Tch.tiU au blic aogUi$ de lt t „ chenne. que les seu's ,e*.m„ e de notre confi.e, Encore uae fois, nous a ,vooloo celte comparaison, si nous la paa comparer. . lieii •. CJJ joni.ne aeran paa au dsavatege i confrre, vous ilavei dit vous mme, prochain gouvernement Car, au de la logique I L'Opinioti de M. A. Virmia La Valeur des Immatriculations irrgulires ceptsnt d'inscrire les Htitieos comme Fraaiis, eo dehors de toutes les formes et de toutes les volonts l gales. Ou a prtendu qu'il ne s'ag t pat l de naturalisation mais bien de revendication Ceax qui s'inscrivent a a Lgation Frar*ise n'auraient fait aue revendiquer leur qualit de Franais, comme si, tout en taiiaat apparensmeat et lgalement partie de la nationalit haitieaae. ils con servaieat essentiellemeat la qualit de Franais, qu'ils pouvaient teda m" far uae simple revendication... Une telle thorie, fi elle tait acepte. serait absolument desiructive le la nationalit hatienne : car tout reconstruction gnrale soot les pr h tien avant c 1804 tait frmais. ; e ? t,on ; de qo-'q*" ncieos proeri linoadessfg, mus de nationalit t,r -* <* \\ Rs,e La test, ut,on et il salfirait done tolr sace aUt -t". Proltaires oes_os^bje as a.e de 1. Ugatio^lMIl T* "armement o-.**** aue la Patrie Haitteine ft claedesti ""• aementli.he par ceux qui aprs! Les membres de la Hl^t.oo fran tvoir IOUI de la quah' de citoyens, ?me icai qoe Ici deralres propo cour irrlver leurs fins, s'ea dta • <• la P-iisiressemb eat au hraient pour se met re sous une ra-mo-indum de propsftsads qui a voteclion .rargre et coatubuer i rponse par la confVence % Nou* la mine du pays. • evo,s ^ A .ZSfiFl£ ou n f u Mus uns Mlle thorie ne supporte sommes, dit Mr Binhou. autrepas l'examen. C'est un prinope gn "t il est .aun'e dl continuer jj ralement sdmis par le droit des gens \ !" £* "?"?. • Le cicf de que les habitants d'un pays cJ ou ' d'git.on franaise dsire coat•onqu". et surtout d'un pays qu. nuer la rl.scus.-on sur des bases rai} 'rst dclar volontairement mipen •onneb'.s et tout ira bien autrement lant, sont supross avoir toujours ' Je gus feront aussi bien de ren t ous I allgeance de leur dernier ' chez aux et ds reprendre la djaSouvernement: ifgf plu, tard. L.moression gDioutce qui prcde, V E. con nrle parmi les reprsentants des dura a-timent avec mo que la L^ Pu-ssaoceset qu ,| est .bso ument v> mL FiSSUM a outrepass 5oa t al pour la Russie dobtemr la.d 6 ; Sri" en immatriculant purement %  •: ^e de quelque part et que l'Ai et simplement les citoyens haitieas,lgw seule n est pas en station jlus haut cits ou. elle semble iio >ui dosuer. viki. dit un dlgu fiaa ir 1ssaient ds nous faire cto re qu ils seuvent se tirer d'affaires sais nous tt veu'ent n-a-chander. L s reprsrutats des Sovi-ts na'ltnt de donn-i au Cttaagers le droit de pan cip-'r des corn pagnies commerciales mais que sont les lois industrielles et politiques des Soviets ? Ui pur ils pouriom chasser la minorit des conseils... Us ne veulent pas entenJre parler des pays cacitalistes et cependant ils leur demandent des capitaux. 1 MM l'oyi George et Schanzer d ont eu aujourd'hui une loogee conversation au sujet au picte a d-afNssion. Mr Lloy-1 G*orce a demand sud Secrtairerie d Etat des Relations Extrieures tat-si*Priice,le ia Septembre 180> N07I4 Monsieur FLFSH, •£. t Mtntstrt PlinipotiHtttrt il France en Haiti Maniieur le Ministre, Avant votre dpart pour la FrsaJ. setaiettea-rnoi do ssisirV. S. 1 question de 1s plas haute i nir trsiais qu'en saivant et acom plissant 'entes Ici formalits lgale? qai sont imposes ea France, i ceux qai dsiieat se astaraliser. Ces foi mslits mme ne confrent pas a elles senlec ls nstionsiit frsncsiss. Poar que ls nsturslisstion devienne un fait eu un droit acquit, il faut que le dcret du Prsideet de la rV publique Franaise, qui l'accoidc soit insr au Bulletin dis Lois de tranct. Cest 1 opmicn de Mr G Cogordao appuye sar ua arrt de ls cour de Paris eo date de e Fvrier 1877. Or rira de pareil n'existe lgsrd rbttacles if-lgBiVttei ce qu'illtt dans le.Ce" %  T :,v u ^IT/^'douTimsssou le London Daily 1M11I > au sujet de la confrence de Gnes.Le Premier ministre aatlr.c que le c Daily Mail avait imprim unie dclaration disant qu'il avait confr secrtement avec blra&sine. un des dlgus russes et lui avait promis l'annuler les detles de guerre rosse. Cette dclaration et beaucoup d'aa trs du men genre qui d'aprs Mr Lloyi George sont fausses ont par dans le London limes et le Daily et ont servi tromper le public ang'.ais et franais. Une nouvelle complication vient de surgir. Les Soviets ont envoy la Po'ogne une note annonant que la Pologne a viol le trait de paix avec la Russie sign le 18 Mars 1921 en participant i Gnes i des ngocia tions mettant en question le droit de la Russie de ngocier des taiti. Dans les milieux britanniques on est stupfait que Mr Poiacar ait pre nonce son discours de Bar-lc-Duc sans consulter les alits. La dlgation italienne pense qac le vague da pessimisme qui l'est tendu sar i conftence n est pas absolument ju htie et que tout finira par s'airanDins ce te occurrence la France estime que 'i I Allemagne peut prter d* la r ge • elle doit remettre cel s r g*nt 1 la commission des rpiratioss et non 1 la Russie, Les belche%  %  %  ueiuon ds a p as amie ) %  *-" •' — r r ^ %  c d. l. relaie, d. ls Rde ces messie.... lia ae sont donc si donner la qualit de Fraeiia, au mpris du d oit des gens et des rap ions internationaux ne la Rpubii jue Franse et de la Rpublique d Haiti... Connaissant la loyaut et la recti ude d'espiit de V. E-, je ns doute pas qu'elle ne prenne i charge de d eaontrer son Gouvernement tout le mauvais ct des procds uss par ceux qui l'ont prcd ls Legs iieur Ribotsera uut dispos i recon udenl du Lonseil d btat, diart otl.rc la justes e de la prsente r que Me Loirs Borno. Prsident damatioa et faire annulei les im de la Rpublique, lu cnstUuiionmatriculations si hautement dogi'nellement le 10 Avril courant, toires aa droit des gens et aux boas n 'itint m dmissionnaire, m dans rspports_qui uxi:teni entre 'i*B-tp*\Impossibilit dexercer fej Jonc SNM d'Hati avec ls Rpublique W*Jftiie. %  ••rdcisear de V. I. je ne sais TJP quel mobile o d'sprs quelles factions l'est autoris d'immatii ** comme Franais plusieurs Hsi Wi. taD | q t ceux c j a:ca t quitt i'*y>. pour se conformer tsn) ls pss Franais. Maisslers de quel dtoit la Lga tioo Franaise a t elle pu a'autoriaei pour les mmatiiculsr ?L'immstricu 'ation, il est vrai, n'est nullement constitutive de la nationalit ; ceceu dant il est constant qu'on ne peut se (airs immatriculer dans la Chancelle tottiiiJ m,t,enne "*" aiaataat qu'on puisss prouvsrqu'on #>r^T*' M .;—, i li natiamlit raoreen la nationalit reprsen Consulat ou cette Lga appartient te psr ce tioa Four justifier une sction aussi ce a traire au droit international, sem :u. R *P >b,, M | li#w, Ueli. bleue Fianai d'Hai i. Dans cette attente, je vous prie d'agrer, Monuur le Ministre, les assurances de ma haute ennsidra tion. Le Scrtairt d'Etat des litldttons ExtrieuresA. F.RM1N anvine lection prsiden . U imminente. Ln cons quena, i dmeit formellement la note t n l incieue parue dmsun des quaii tens la aaturalisat oa Ee cllet.tant Pour la tte du 1er Mai A l'oectiioa de la fte Nationale du 1er Mai l'inspection Scolaire de cette Circon$cnpt.on a envoy ce mitin ioui nos cbelt d in;nu,ion KO laire une circulaire inmtint le pertoinel eniei%  oant et le tlevc prendre part au Te Deuia ai tera chant ce jmt i a heure* en la liai avis in nercial Par CCS pK ( IMte*i nous doni oe sv>s qui* < o re aisoci, Monnau' Huald Madice, signera notre raison sociale il partir de ce jour. l'cmel. e aa Avril 1922 al*.USES . Oo Petites Nouvelle* 1 Etranger P*r tdblt, 'lt\vru RIGA — On dclare que >• la icm trait rnsso allemand a t conclu Moscou aprs les aaa) CiariOaM secrtes ntre l.enrne tt I amiral Vo Hmt/.e qui tait i Moscou ioco(iito il jr a ua naois, Mr liintze ancien diplomate aaarquaet du rgime HohenzoUcn serait le p ocaam aaabasaadeur allemand eu Hussie. OENriVE — Les plnipotentiaire! allemands et polonais sous la prsidence de l'.alonder • %  ( abouti a un accord sur les arrangements conomiques qui sera SUIVI de la signature d'une convention vers le IJ mai. DUBLIN — u grve de 24 heures s'est termine hier soir par trois gigantesques manne.tatsons des ouvriers contre le militarisme. VtKDUN — La crmonie de la prsentation de la mdaille amricaine a t remise au 4 Juin. UONSTANTINOPLB La communiqu aa tiouahste tur> asjnmu la prise de Soa et ScaU nova par les grecs qui avancent vers le sud. Les turcs envoient de nombreux renlort.. Combat trs viir sont signj.is dim ia aone italiennes. NEW-YORK — Les les du tricentenaire de la nausance de Mol re commencrent hier par un banquet a I htel Hracarlton sous le.au-pice id l'Acadmie Amricaine des Arts et Lettre* Le Doreur S cane. Prsident de l'Acaat'aiK prsidait le dner et pronona aa aiscouo suivi Idc ceu* de MM. Donnay CaevriUost, de l'Ace


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05657
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, April 27, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05657

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
***
mtmi Km *m
P9ti ao Prtaae;
Jmid 27' A ttU 19M
Cment Maglolre
Quotidien
HDACION; Bne AmTiceineNo, 135a
Une triste ^exprience at-
teste tous les pays et
tous les sicleivque iegen
re hnuiain est injuste en-
vers les grands nommes.
TflOMAS___J
1
a
logique des autres! Le Malio
Par Cabl.
ABONNEMENTS
iconfrre le Nouvel ine triple point de voe
ud da la log'que. 1 n cet
i de voir comment il met
de lt force, du
Un
Port-au-Prince
[fcm
Alt
i en conseil en pratique
[MDa oae ea plume : "Ma
rno Dourre irouver la force '
pour constituer ion gou-
1le i Mit prochain, min
terosmant arrivera au Fou-
Jbli.. et;.
Tir de la force et te troaver
[est moment affaibli, voila
rde force de logique qa il eat
leila de dmontrer que d ex-
[l it aocere : Le preatiga da
t lee brillantes qualit
^jillea aaula pourront erap
qui ce Gouvernement ne aoi>
'Goomoemant fantme... etc."
I mi impossible de reconnatre
plu de nettet que le gouvei
itqui aara pour chef M.Borne
gouvernement preaUge, ai
aripas uu gouvernement famo
preatiga et dea qualita brillante ^'n.'r^JSl
CM ont le mond- aait dj l'opi- : Dpartements
filon, raisooooaa avec logiqee. Si
l confrre n'accepte paa ua go
aient national entrer t aux af
iwac toute le force ncessaire
Idi prestige et dirig par ut
aysot da brillmes qualit
Dteliei, en goevereement qui
nui te paa d tre un gouvero
JJsatme. a-set ce pas qu'i
l preuve d'un gut difficile ?
[Sss n'osons pes comparer cet
reconnues par notre con
jmc celles dont a pu faire
tre, doraat sept eeoes, le gou
ent qui s ea va Mais il ea.
lit de dire f.anenetaen sur les
Dion de notre maieoa aur le geuvor- franger
nemeot que le pays vient de sabir,
i Notre confrre j.ense, toujours
dana sa log que, qu toute* ces boa
oes conditions runies ne raliae cane,
ront tout de moue pas un bon gou-
vernement Une telle prooosition i>
rait certsh trang. mais le 'Nouvel-
liste* entend la d montrer, ou plutt
la faire accepier l'avance parce
qu'il ae drese contre la nationalit
hatienne du pre de Mr Borno.
Depuis deux semsioee, eucue su
jet n'a t plus trsit ni plus discut
qui cotte question ; les ceedres du
Uu pauvre dfunt ont d en ties
eillir. Cette diacuaaion a dj
irouv as solution dfinitive. Mais le
Nouvelliate" ensque jour, aptes
l'oflort inutile dpens, vaut gsrder
M portions. Il ea eat ainsi de tout
ce qui touche la psssioo.
li n'iu est pas moins tsbli que
Ju ct de Mr Borno, en n s jarnii
-uttMidu fuir une telle diaicuesioo
*u contraire.c'est par celui ci qu elle
it-i ntioduite, epoaanmsnt, au
jibiiiI jour de la p.iblicii
Voila doee. en dehors dee quali
a que noue venons de passsr en
.evue et oui oui t avoues psi
lUre aenfrre lui lame.oo avantage
ua tltlteur pour le prochain gouvei
.jemeat ; il ues. pss mpoa.; il aure
t k'uu dea p'ue discutsset on peu
lire qee c'est en parfaite connsu
sauce de cause que le pays va lt
,',ir install aa tte.
Mos
. a.O.
a.50
5-
Les alinions sont reues aux bu-
reau ^ du tournai, t|)8, Rue Amri-
Nouvelles Etrangres
Les Cours
PAKlS 25-Sterling 47 49
Dollat 10,72
GESES 2SMr Tchitcherine a
cltr ce mitin a l'Assoriated Press
que c'tait 11 rs;s'an-e des allis, au
principe de nationalisation a' em-
pchait la confr>c des aMi* d'a-
boutir. Il est vident.
, jourd'hui la presse anglaie de coa
dit Mr Tch.t- iU au blic aogUi$ de lt ,t
chenne. que les seu's
,e*.me de notre confi.e, Encore uae fois, nous a ,vooloo
celte comparaison, si nous la paa comparer. . lieii . CJJ
joni.ne aeran paa au dsavatege i confrre, vousilavei dit vous mme,
prochain gouvernement Car, au de la logique I
L'Opinioti de M. A. Virmia
La Valeur des Immatri-
culations irrgulires
ceptsnt d'inscrire les Htitieos comme
Fraaiis, eo dehors de toutes les
formes et de toutes les volonts l
gales. Ou a prtendu qu'il ne s'ag t
pat l de naturalisation mais bien de
revendication Ceax qui s'inscrivent a
a Lgation Frar*ise n'auraient fait
aue revendiquer leur qualit de
Franais, comme si, tout en taiiaat
apparensmeat et lgalement partie
de la nationalit haitieaae. ils con
servaieat essentiellemeat la qualit
de Franais, qu'ils pouvaient teda
m" far uae simple revendication...
Une telle thorie, fi elle tait ac-
epte. serait absolument desiructive
le la nationalit hatienne : car tout reconstruction gnrale soot les pr
h tien avant c 1804 tait frmais. ;e?t,on; de, qo-'q*" ncieos proeri
linoadessfg, mus de nationalit t,r-* <* \\ Rs,e La test, ut,on
et il salfirait done tolrsace aUt-t". Proltaires oes_os^bje as
a.e de 1. Ugatio^lMIl......T* "armement o-.****
aue la Patrie Haitteine ft claedesti ""
aementli.he par ceux qui aprs! Les membres de la Hl^t.oo fran
tvoir ioui de la quah' de citoyens, ?me icai qoe Ici deralres propo
cour irrlver leurs fins, s'ea dta < la P-iisi- ressemb eat au
hraient pour se met re sous une ra-mo-indum de propsftsads qui a
voteclion .rargre et coatubuer i rponse par la confVence%Nou*
la mine du pays. evo,s ^A.ZSfiFl ou nfu'
Mus uns Mlle thorie ne supporte sommes, dit Mr Binhou. autre-
pas l'examen. C'est un prinope gn "t il est .aun'e dl continuer jj
ralement sdmis par le droit des gens \* "?"?. Le cicf ,de
que les habitants d'un pays cJ ou ' d'git.on franaise dsire coat-
onqu". et surtout d'un pays qu. nuer la rl.scus.-on sur des bases rai-
}'rst dclar volontairement mipen onneb'.s et tout ira bien autrement
lant, sont supross avoir toujours ' Je gus feront aussi bien de ren
t ous I allgeance de leur dernier,' chez aux et ds reprendre la dja-
Souvernement: ifgf plu, tard. L.moression g-
Dioutce qui prcde, V E. con nrle parmi les reprsentants des
dura a-timent avec mo que la L^ Pu-ssaoceset qu ,| est .bso ument v>
mL FiSSUM a outrepass 5oa.tal pour la Russie dobtemr la.d 6;
Sri" en immatriculant purement : ^e de quelque part et que l'Ai
et simplement les citoyens haitieas,lgw seule n est pas en station
jlus haut cits ou. elle semble iio >ui dosuer.
viki. dit un dlgu fiaa ir 1ssaient
ds nous faire cto re qu ils seuvent se
tirer d'affaires sais nous tt veu'ent
n-a-chander. L s reprsrutats des
Sovi-ts na'ltnt de donn-i au Cttaa-
gers le droit de pan cip-'r des corn
pagnies commerciales mais que sont
les lois industrielles et politiques
des Soviets ? Ui pur ils pouriom
chasser la minorit des conseils... Us
ne veulent pas entenJre parler des
pays cacitalistes et cependant ils leur
demandent des capitaux.
1 MM l'oyi George et Schanzer
d* ont eu aujourd'hui une loogee con-
versation au sujet au picte a d-a-
fNssion.
Mr Lloy-1 G*orce a demand sud
Secrtairerie d Etat des Relations
Extrieures
tat-si*Priice,le ia Septembre 180>
N07I4
Monsieur FLFSH,
. t Mtntstrt PlinipotiHtttrt
il France en Haiti
Maniieur le Ministre,
Avant votre dpart pour la Frsa-
J. setaiettea-rnoi do ssisirV. S.
1 question de 1s plas haute i
nir trsiais qu'en saivant et acom
plissant 'entes Ici formalits lgale?
qai sont imposes ea France, i ceux
qai dsiieat se astaraliser. Ces foi
mslits mme ne confrent pas a
elles senlec ls nstionsiit frsncsiss.
Poar que ls nsturslisstion devienne
un fait eu un droit acquit, il faut
que le dcret du Prsideet de la rV
publique Franaise, qui l'accoidc soit
insr au Bulletin dis Lois de tranct.
Cest 1 opmicn de Mr G Cogordao
appuye sar ua arrt de ls cour de
Paris eo date de e Fvrier 1877.
Or rira de pareil n'existe lgsrd
rbttacles if-lgBiVttei ce qu'illtt dans le.Ce-
"T :,v" u ^IT/^'douTimsssou le London Daily
1M11I > au sujet de la confrence de
Gnes.Le Premier ministre aatlr.c
que le c Daily Mail avait imprim
unie dclaration disant qu'il avait
confr secrtement avec blra&sine.
un des dlgus russes et lui avait
promis l'annuler les detles de guerre
rosse.
Cette dclaration et beaucoup d'aa
trs du men genre qui d'aprs Mr
Lloyi George sont fausses ont par
dans le London limes et le Daily
et ont servi tromper le public an-
g'.ais et franais.
Une nouvelle complication vient
de surgir. Les Soviets ont envoy
la Po'ogne une note annonant que
la Pologne a viol le trait de paix
avec la Russie sign le 18 Mars 1921
en participant i Gnes i des ngocia
tions mettant en question le droit
de la Russie de ngocier des taiti.
Dans les milieux britanniques on
est stupfait que Mr Poiacar ait pre
nonce son discours de Bar-lc-Duc
sans consulter les alits. La dlga-
tion italienne pense qac le vague da
pessimisme qui l'est tendu sar i
conftence n est pas absolument ju
htie et que tout finira par s'airan-
Dins ce te occurrence la France
estime que 'i I Allemagne peut pr-
ter d* large elle doit remettre cel
srg*nt 1 la commission des rpira-
tioss et non 1 la Russie, Les belche-
-ueiuon ds a p as amie )- *-" ' r----- r
^c d. l. relaie, d. ls R- de ces messie.... lia ae sont donc
si donner la qualit de Fraeiia, au
mpris du d oit des gens et des rap
ions internationaux ne la Rpubii
jue Franse et de la Rpublique
d Haiti...
Connaissant la loyaut et la recti
ude d'espiit de V. E-, je ns doute
pas qu'elle ne prenne i charge de d
eaontrer son Gouvernement tout
le mauvais ct des procds uss
par ceux qui l'ont prcd ls Legs
iieur Ribotsera uut dispos i recon udenl du Lonseil d btat, diart
otl.rc la justes e de la prsente r que Me Loirs Borno. Prsident
damatioa et faire annulei les im de la Rpublique, lu cnstUuiion-
matriculations si hautement dogi'nellement le 10 Avril courant,
toires aa droit des gens et aux boas ,n'itint m dmissionnaire, m dans
rspports_qui uxi:teni entre 'i*B-tp*\Impossibilit dexercer fej Jonc
SNm d'Hati avec ls Rpublique
W*Jftiie.
rdcisear de V. I. je ne sais
TJP quel mobile o d'sprs quelles
factions l'est autoris d'immatii
** comme Franais plusieurs Hsi
Wi. taD| qt, ceux.cj a:cat quitt
i'*y>. pour se conformer tsn) ls
pss Franais.
Maisslers de quel dtoit la Lga
tioo Franaise a t elle pu a'autoriaei
pour les mmatiiculsr ?L'immstricu
'ation, il est vrai, n'est nullement
constitutive de la nationalit ; ceceu
dant il est constant qu'on ne peut se
(airs immatriculer dans la Chancelle
tottiiiJ m,t,enne "*" aiaataat qu'on puisss prouvsrqu'on
#>r^T*' .....M___.;, i li natiamlit raoreen
la nationalit reprsen
Consulat ou cette Lga
appartient
te psr ce
tioa
Four justifier une sction aussi ce a
traire au droit international, sem
:u.
R*P>b,,M|li#w,
Ueli.
bleue Fianai
d'Hai i.
Dans cette attente, je vous prie
d'agrer, Monuur le Ministre, les
assurances de ma haute ennsidra
tion.
Le Scrtairt d'Etat des litldttons
Extrieures-
A. F.RM1N
anvine lection prsiden
. U imminente. Ln cons
quena, i dmeit formellement la
note t n l incieu- e parue dmsun
des quaii tens 1922
Poit ai P.ince, le 7 aviil
Sgo : l. M.GRANDOIT
r . I e : r. du Conseil d l.'at
Jf* Messieurs sont-ils franais f
^".rpoedrs quiconque surs une
[* ce ls Lfgialatien Franaiie rela
J,Tt > la aaturalisat oa Ee cllet.tant
Pour la tte du 1er Mai
A l'oectiioa de la fte Nationale du 1er Mai
l'inspection Scolaire de cette Circon$cnpt.on a
envoy ce mitin ioui nos cbelt d in;nu,ion KO
laire une circulaire inmtint le pertoinel eniei-
oant et le tlevc prendre part au Te Deuia
ai tera chant ce jmt i a heure* en la liai
avis in nercial
Par CCS pK(IMte*i nous doni oe
sv>s qui* < o re aisoci, Monnau'
Huald Madice, signera notre raison
sociale il partir de ce jour.
l'cmel. e aa Avril 1922
al*.USES . Oo
Petites Nouvelle*
1
Etranger
P*r tdblt, 'lt\vru
RIGA On dclare que > la icm trait rnsso
allemand a t conclu Moscou aprs les aaa)
CiariOaM secrtes ntre l.enrne tt I amiral Vo
Hmt/.e qui tait i Moscou ioco(iito il jr a ua
naois, Mr liintze ancien diplomate aaarquaet du
rgime HohenzoUcn serait le p ocaam aaabasaa-
deur allemand eu Hussie.
OENriVE Les plnipotentiaire! allemands
et polonais sous la prsidence de l'.alonder (
abouti a un accord sur les arrangements cono-
miques qui sera suivi de la signature d'une con-
vention vers le IJ mai.
DUBLIN u grve de 24 heures s'est ter-
mine hier soir par trois gigantesques manne.-
tatsons des ouvriers contre le militarisme.
VtKDUN La crmonie de la prsentation
de la mdaille amricaine a t remise au 4
Juin.
UONSTANTINOPLB La communiqu aa
tiouahste tur> asjnmu la prise de Soa et ScaU
nova par les grecs qui avancent vers le sud. Les
turcs envoient de nombreux renlort.. Combat
trs viir sont signj.is dim ia aone italiennes.
NEW-YORK Les les du tricentenaire de
la nausance de Mol re commencrent hier par
un banquet a I htel Hracarlton sous le.au-pice
id l'Acadmie Amricaine des Arts et Lettre*
Le Doreur S cane. Prsident de l'Acaat'aiK
prsidait le dner et pronona aa aiscouo suivi
Idc ceu* de MM. Donnay CaevriUost, de l'Ace-


%
LE MATIN
Tiotoiro.
Espranoe.
Socit Iiteroatiifiiale
dis Ceifreicis d'Hati
Poit-sa Prince, le ij Avril 1932.
A Soi Excellence
Monsitur Joseph Louis l'ORNO.
PrtUnl de h Rpublique
la LeConzeil Commu-
nal et la fte du
Travail.
.:raB*8S
Monsieur le Prsident,
Les principes de solidarit morale
et intellectuelle qui unissent les
Membres de ictre Corpotatien, les
traditions inaltrables de loyaut et
d'impaitialit sur lesquelles repose
son existence, nous comatandent de
vous adresser nos hommages de sym
patrie et de respre, a l'occasion de
votre avnement la Prem re Ma
gisiratare de l'Etat.
Nous vous le devons, sans amba
gf*. puisque, d;pois long enps.votre
MMBi comme ceux de p'us'euu de
ne. reaaaie,u. b c- cerap.trialti figu
re dans le cadre de nos Membres tl
L*iseiltirs U Honneur. le sont no
Statut*, qui veulent qa'i i't v;l c-
de l'un de bous une balte digLi
t, - il lu soit apport ua sucrt
tribut d encour?geraeet isl de no
aonhai.s d: succs et de triomphe
Comment ne pas le faire, avec n.
oblc empte sesaenr( e,eaad, a:
ceuis de3 rencontres inopines qui
vous ete; avec le prt dtn* de no ;
Asso. atica vous n* m n |afltei pain
de lui tmoigner votre mu., atio
et votre symputhie pour aotra cea
vre doat le bu; fut amplem-at expl
que dans les diverses manifisUtion.
organis d Pariniana st ailleurs.
Aujourd ha que ?ou, tes sot
de nos rarg>, peur ailcr centiauer.
dans la sphre pineuse de la Poli 1
que,la. gtii.de et dlicate b.sagne di
SaLOT DE LA PAIR E, eue pe
que o tant d'inti s s en re -clac
quent, o taat d apptits saigeiseut
voas avez besoin' Monsieur le Pi es
asat, du conoit s loyal de tous lt
bons citoyens lasieatent pntrs dt
lmportaace des problmes i solu
nonoer, peur allger le poids des ta
irea qui tenailieot, drpais tant d'as
nets, le boa et goeicux peu.
d Hati, par uni orientation dcisive
et ratioanelle d< aoi c asi s sociale*
vers le HAV' .e VIA. lUT.LB, -
abn que chacan puisie saluer laubt
de la rgnration p. laquelle
bous soupirons toui
11 nous faut, en eflet, par des-
sus tout, une foi inbranlable d*n
l'amoar de Bien, polir ce pays- aut
foi piofonde daus 1 neoreax avenii
de notre riatlt aime Ctfl
voas qai avea (au cette eJ.im.tj de
claratioa, eu d'une Ame inspir* et
large.
Wav.i,l, daas votie vibra tt iraat
port patriotique,tous vous panchez
en tous, par Us gaereuses ei profan
des penses qui suivent, vous mue
trez votre terme dsir de voir tasioo
tr toutes nos fot.es agissaclcs Janj
un ci vers la Civilisation et le l'io
gis, comme le coacoivcni es Iioia
mes d'htat et les jo;tulogues de bat
race : Mon Gouvernement sera !e
Gouvernement de :ous tans autre
dist BCtioa que ce II du Mente et de
Yktnnetelt. le l'ai jamais t /hom-
me daucuu pai.i poitique le ai
connais au.ua advrnaiie. |e fais ap
p -i tons les hatiens
Votre idal est saga et giaadioe
Paisse la Providcacc cb qai vous
placez an coafiance ab>olae, qu
scrute les desseins des hommes,vou'
douaer la clairvoyauci et lneigie
min aBtes pour la sa ne applicatiui
de votre programme qse aous ton
naissons en giande paitie, pua
voir lu vos nombreux cuits, A l'oea-
fft donc I
Nous vous renouvc'ons. Mo .s tu
le P.vil.ru l'assurance de nos hom
mages de respect et de nos salata
lions tes meilleures
Au aom de l'Association.
Bame lastia Mad ou. vica-prti
dent d'Honneur
le Prside&t : Iules Rosemond, av.
S l'o'ji h LJioB'flj, Carloi E,
Tontea les mesures ont t pi;.
t ar le Maire de la Ville en vue de
clbrer dignement la Fte Nationale
de I Apiculture et du Travail.
Comme cette anne les foeds
manquent pour l'organisation d'une
Ispoaition, une brillante rception
aura heu la Maison Communale en
l nounenr des travailleurs de tous
ordres. Dei outils aratoires seront
distribus aux plus mentants d'en
tre eux.
A i heures, il y aura une Fte des
fleura tu Champs da Mara. Elle
insistera en un dfil de voitures
icores de fieurs.Lee mieux uroea
et celles comportant des sujets all
toriques recevront des prix.ll y aura
galement coocouia de c&valie
costume dcor-
lt nous est revenu que certaines
naisons de commerce s'intresseDt
beaucoup est 0 tte et ou offert
doa |jiix a la Commune
Nous souhaitons de cette fte ait
e pins d l'clat pjatible.
;ra eo
PRENEZ GARDE
AUX IMITATIONS
et produits similaires que l'on cherche
substituer
L'Emulsion Scott
Aucun ne peut lui tre compar
pour la puret de ses ingrdients et
son efficacit en gnral.
Ville de PrUsku,
Prince
l'rogi .;n:n de clbration de la
F.i Nationale de i ui.ojiur* eidu
travail, ier Mai Wlt
10 A 8 hures du ma'in, TE
JLUM a lu CsdiaJiale.
- J A 9 Heures, recep iou s I hlei
.jbiiii j;ial de* iieitfuutiares olliciels
i< n aguoaltara et mdaetriels.
>l J A l'iaaoj da la rceptioo, distri
jtitiou d u til.i aratoires aux Agi cul
'.i h les plus mritants par e Sacr
.t.i i d l'.'.iu a : l'Ayricuiture.
J A i heures ue lapis midi,tta
16 iifjiti au Ctiuioi du Mars. Dhle
les vouurea dcores (.bug^ys, bai.
tutoa, camions) dvatu les lnllUaaa
la t.ui,n,. d- Ma m 11 seia dcerae
par le Jury.
' pris aux J voiUted classas 1re
i voitures doorea compoi
tact das sujcie allgoriques.
-> A 7 ue ne du aoir, gran9 r
ordseuutiua cinematogtapmqae au
Jcvant du thtre fariaiani.
Port au Prince ld 20 Avrl WZl
Le Maglftitl Co'iimuusl
EDMOND MANGONta
Aiieriean Club
Parisiana
JEUDI
Avant de retourner en Fran nn
lot en stockdese? merveillom 81ms,
la Direction de l'arlllana nllr^ sa
clients une nouvelle exh'bition de
!? srie.
Elle prnoiODCara Jeudi par :
Idylle de
Chiffonnette
Film il'i'it Italien en 5 parties
Amoureux et sentimental.
Entre gnrale : 1 je, UO
A bient". le beau film
La Fille des Dieux
Ana : i 1
berchee de
11 y aata au C ub
aU Avul uqi fe aa
Jrotx Poagr.
D;s daeis, i aa dollar par perioa
re sereat saivis i 7 aeures du soir.
-.tax e,ui deftiteat pieadie leir cl
aer aa Club Je stf Avril toat pii:
de doaan lears noeas a Mme w. I
Diehei aa .-, tard le 27 Avril
Les Propagandes
Hier, MM les p o Mgiatl s'e; ont
beaucoup travaille 11 dot Itur recon
)>1 re de l'imagioatioa et de la peii
die. L':ho de .eu t n aisies a pu
pntrer jusqu'au t NotvelUiM le-
quel a a.iroa que Mr G androi
tait candidat 1 la nreSideace. Par le
Communiqu du C j isei. d'Etat qa<:
nous pub! o s, 01 peut se rendre
.o-npe de la valeur des informa
naos d- ce genre coatte lesquelles
c'est un dtvoir pour nous de meure
ea girde notre cher confiera
Ce matin, les rdac eurs en ckel
de la Presse veibile ont reconameac
leur besogne.Il y a de-, g:n> qai pren
nent leuis dsirs pour des lalus
et qui s'iasugeat coatre le fait ac-
cept, acclam par ojt le Pays Qji
ne connait la t.bie du Sirpent et de
la Lime..
Chez
ANTOINE M. TAL&MS
Mi3sdam*.
sdaiiiOrs*HeB,
Ceci vous inl.psse I
m
I
Oui, il es' ch voire \r* rt d s irveiller les listes de la
h "ne VI. rH'iitn s. poor les ch inge ii.nls quo'idiens dei pHxijsj|
que des articles ofieris,
Vour vol .' dificilion, ne manquez pis de reu Ire une petileva
au Hazar d' Va Hue du lagisin de '.'bat, o d'agrables sarpraa]
vou altendei.i toujour*.
Ave/mvou vu ?
I es jolis moi tel quaires pour lit simp'e i Q Kl
MoufttlO'tairai pour lit d iuble tt|
AVEZ VOUS VU f
Les Coi aata Eu* iqi Treo, l'idal de tonte iVmase chic.
AVEZVOUS VU?
I.ps jolies Ornvnies de la saison ainsi qne Ipr Patrona (de llods 4eI
Pictorial H-vi-w AVEZ VOUS VU ? Mille suites jelitii
ias, antre autrea : t +
Reps Je soie dble larg l'aune GiQ 00
i.hauseettas sup pr eafsnts da -24 OU
Cbaustettes 8up 1 barre pour enfanta il 24 00
Kas da soie pr datnea paire 10,00
sa
-<
twat P-aofaise, Wener. mtmit km;
Pmai Ici m'i'.fi le aareclul Jfl'f, Juncciad,
Jlurra/, Suiler, x>r(:>ideat et 1 Universit
QolBmbi* et 'tutrt* perjonoa.it*>.
-c!
M. Virgile Valciii
Notre '; Vir|ile Valcm qui appiricaait au
Nouvel.ite t depuis la (MBUiOfl de ce jouroa.
Mat il tait decnu I adamistrateur n'eu ter.
allH partie le /er Mai pro:Uaia. M. Valein ealr.
comme aso.i du nouveau journal de su ou^i
Or Uiraquit Le Nauveiles dont le preiaie,
auraero doit paratre le i Mai.
Zastilo, Leders Moiie, Chrlstiaa
Co.cou. Prsident de la R^aai sm
:e ., Justia Midou, lulien L fo
tan:, Ssci. Clral, Giorge Stiae;
vice-l'r>iJeul d'Hosaeur.

o
rort-au Prince, U 21 Avril 7922.
M n ieur [ul*s R sraaoad, avoca I
Pisident de la Socit lntetnatio
nale des Confrences d'Hati .
Ea Ville.
Monsieur le Prsident,
le remeteie vivement la t Socit
intrinatianale des Confrences d'Hn
li j des sentimen-s de sympathie
e,B'e'ie a bien vouiu saespriaei
Jass sa Itttre da 1/ Avril, sigoe et
ous i d s pr.iKipaai dig-illan ad,
BOtre intressiEt: assori lioo
Petm.ttez m > d.- ieunn toal *pt
cialeaitai, paraii les dclart ens te
COatelttattl que j trouve dans cette
leitir. celle qui me permet d*comp
ter sur le concours oya i tj,.s
les bo.s ciioyers justement }.utt es
d I impOttaBCf des problmes io
lutionner .
Kecevz, M. le Prsident, pour
vous et peur Ici ratmbres de la c So
c e iBternauooalr la cordiale ex
pression de mes sea'imeuts les ^lus
distingus,
Lee s B01XO
Le Moniteur
Le Nuaato d hier du Isurnal Of
:iel a para avec un communiqu
lana lequel il est dit tjue vu !-
W semant o cour s. le gouveraemeai
i'i et ne peut avoir la respon ^ae des actes dlb^rs ta Coase
les Secrtaire* d'Btal et enregistrs
mme numro comporte U
Le
sultat d-s lections ommun les
la ia Rpibliqnt faites le 10 | vicr coal.
Fo itaioti Pnbi qie
Kous avons ie les premerj i complimentef
le Services Hvdraul que pur les fontaine puni-
ques tablies dans les dirirents quartiers del
Ville. Ma. nous avons lieu de reiaarcjuer que
ces toniaiaes ne sont gure entretenues car au-
tour i elles croupissent, laute d'coulenxat, de
caus appelts devenir de vritable* loyers
asoustiques.
Ne pourrait-on pas y obvier ea y jetant ua
peu de graviers et ea donaaat un coulement
ces eaut.
Exposition agricole
ivc hie
l'Arcahaie nous a
Crpe da Canton l'aune Q
Crpe d Cbine
Crpe CbiiTon
Crpe Paulette
Crpe Georg^tte
Crpa de Cbine barrea
voile Je laine franais
Voile suisse brod
Voile smash uni
Voile fianais gda rameg a
Voile la Vouga
V.'j I Dde h jours
Voile Splasli a jours
Voile carreaux couleur
Voile merceris uui couleur
Voila brod
Voile blanc barres
Voile bUnc carreaux
Voile fleurs couleur
Voile blanc
Voi'e a grandes barres
Voile imprim
Voile pour (barpea
Organdi bu t-.b > brod
Organdi suisse uui couleur
Orgindi airnae cirreaux
Oigindi suisse fteurs
Oigindi ordinaire
Julienne fleura
F.olienne unie
Immense fleurs
Ctiarmeuse unie
G pou de soie
urpon fleurs
Lr^pon de coton
Mousseline da noie
Moum me suisse rai'ea
lieng^line de soie
Soie lavable couleur
Tiico'iiie vJeisey
Tncoiatte Dauixeta
Gingham suisao
Tulle de soie
Tulle de co'on
Bas d^ soie couleur la dorz.
Bas merceris coul la douz
Bas ;
Bas couleur <
Ba de soie suprieur chaque
Lotion Pompia assortie flec
Le Conseil Communal de
lait le plaisir de aous inviter une eipcTsition S*VOO Azuiea 3 Uur
agncole qui aura heu le 1er Mai i niidra ("nramn
La prodanuik dSTpria aura heu dans laari ",e E???*
- ai.ue jour.
aidi du
La Maison du
Santal
Coi y
Java
Fiore de Tckio
' Hoope veloors
Mont L^un !oupe"9ie
&NSADA4C 22 fi! .
bios deo' suiirienre
Mlu.hoirs de pocha la douz
SADA& GO
AVIS
Sacs nains tour daraea
Vslme-a pour avocats et
il aiffai c.
20
1U
10
10
10
12
5
4
2.50
3
2
2
2
2
2
2,50
2
2
1,50
150
2
2
2,50
19
5
75
ti
2
5
5
5
5
S
2
i,*J
5
6
ti
5
12
iS
4
15
5
30
20
15
U
10
3
0
3
3
3
9
*
1
S
1
1,25
10
10
I
I
!
Al
Bas de soie t>% sup4. pairs HJ
Nappe couleur l'aune "J
Tissu Gingham l'aune
liauaie'tea pr hom. oie pairs 5
Cbttea. ds sois i fchettea. pairs I
Mouchoirs de poche aup deoi 11
Tusaor Slian'ung
Tuaaor barrea
Tossor uoi sup
Gabardine cooleor ;
vis-birdine blanche
Gabardine carreaux
Honge noire
Soyeux blanc
r-ffetas noir et blanc
Satinette cooleor
Bazin
i.r'onne suprieure
li.c'i nre fiensiaa
Indienne anglaise
Z^pbir
Battiste pour chemiiM
fercale b anc
Hercale rose
Calicot L dor
Calicot de famille
Calicot Madapolam
Tte d Indien
l't de blanc
lit ffe sup poor jupe
Bull b ai c sui rieur
Bill gria supriiur
B ail Tussrr suprieur
Brill pain bemh
Bisblemeot fort
Khek: blanc suprieur
Kh ki jaune
toile drap supritar
Toile i maielaa
Nappes bhncuea
Nppes cooleor
Ch ai se.tes blanc
Chemisettes cmas
Caleon cooit
Combineisob B V.D.
fyjama
1 ti mises cooleor
Chemise barrea
ohoroiaes sport
Chemise cooleor sapriear
" irs soi
Servie!lei de bain 3 p.
" 9 p.
Chapeaux laine aas.
JoisIde.3p.
Bretellos ses.
Cbaoasettea eop. dots
CbauBaeites i barrea
nlti
fll pr. enfant
Souliers pr. enfant
1
a
2

i
i
il
i
i
i.i
7
5

i
ii
i
'
blancs "
h0""QM Seulement ch^
Cotvertores de lit aop.
*
I,
*i
1>
10
5
f
f
S.
V
li
10
t
i
0
11
I
f
a tien issan
Grande soire tha raie la 1
E'itre : 4 gourde
An'oine M. Tramas ou un stock consUann*11
V" V; n0uvel vou* est offan au cours le plus rcent. .tuaU
r m nrP n?Ti tmP,e"e<*,P * ^K iSaffi* 0^"^ de. fine-ia. Toui cas aruclu *0\
eu leVie de

L* MATIN
mtm
La maison WISATCO
a raooneor d'ennnreer sa clientle qu'elle vint de recevoir par
.r>ier rapeur al'eraaod 1- raarcbaodiaee luivsn'ei Utn"
uioBjftM allende
ai?lk l|> bouteille f claire )
|j 1,1
llfliikeibiiu 1|S boni cilla (brune)
Mt* til'aiand
jj,uIodigo en toole
jEapo" -Df,,fl QoldkorQ"
Mil pauture bouillie
iiforor allernaadti
JJoo "LUhr-
Pttud" eu boia
ist>#rea
Uidtllri pour tlea
taarglaieea
Sonata mortuaire ,
ra forts
pa-Bakcfald"
P.C.S.
(IVIH
rbles ex ttore
r.ia.i r,t cd baril
Clous pour Tla
Co.oieaux poer caisine
Canifa odiaaircs
Canifa fins
Ciparcttca wlleraaDdes
E offe pour cbabraque
Encra
Hematogoe du Dr Horaoeel
Machine coudre 2 la
Pianola "Lichr"
Fipee fumer
Souricire
Saueiaeea de Praokfort
Vinaigre an dames-jeanne
Cravache
Meut* a i aiguiser
Rasoire te, etc.
t .i- -
I-e prblic est prvenu qu' i a'tii
dn 1er Mm prochain on aoavpei
Motor Car sera mie en circulatior
ur la ligne des Trarowaya-Ville
Las dpart e'effectueroat du
Champ de Mai e*r le lignes Mira
clea A, Caafrnrs B a pailir de b h
a m.toetes lea quaran'e, 40 ennuie
Neeveaa tarif : Qe*tre 0 04 cem
mes 0.; toit V'ir >ft -20 reotiraei Goor
de LA LHRBGllON.
MalaMMejaWaf^i i h nw Hw-*waaaa^
A Vendre!

>
Trop faible
pour travailler
La vie courante des femmes n'est souvent
^u'un travail incessant Combien plus ardue
:A la tache quand des malaises particuliers
leur sexe rendent chaque mouvement pnible.
Le systme nerveux est drang et la vie est loin
detre gaie. Les femmes qui se trouvent dans
cette situation devraient profiter de l'exprience
de celle qui nous a envoy cette lettre:
Lisez Ce Que Cette Femme Dit
Manzan'.Mo, Oriente, Cuba." J'tais anmique et souf-
frais lor-, de ires rgle. Os douleurs me foraient souvent
rester au lit Les douleurs, toujours dans le bas ventre,
taient quelquefois aigus, quelquefois sourdes et je vomis-
sais souvent. J ai souflertde ce malaise pendant quatre ans
a\ar.t de faire connaissance par l'entremise d'un fascicule
de votre Composition Vgtale de Lydia E. l'inkham. Je
l'ai prise avec complte satisfaction et je me fais un plaisir
da la recommander a toutes nus amies qui scufircnt de
BjfcM malaise,*- Srta. Marina Milak, Cale de Caridad,
4, IfaaseoiUo, Oriente, Cuba.
L.b femme* oufl'r:-.ntP no devraient pif fr.l/c J'cuul*
mail dohe-nj :..:..Ur ;>uu> la
Composition Vbgetae
de Lydia E, Pinkham.
m
ce
fct
*
3
Un ALBUM de Timbrea-Poate ( 98
are dVconcnaie ) eo troia Volumes
B le Scott >. Collec'ion d'Hati ei
i h.sienn autres contres complte
Un Ict beo aisorti de aiaq avilie
tirrbree d'Hati eat olfert l'acbr
I kl Adreastz voua du ctemer.t
Moi aieer Henii Labidou, Jacmal.
for sale
An advanced l'ofeUtampa^Alburc
( 0 yeara woik / Genuine atamp
Scot Boiton, 3 oit ne. CoHettiona
ilsyti aad m an y olberi couainec
i oui[ leted. Five tbousand llayti
Maaara wtll aaaorted to purebaser.
Apply diieclly to Henri Labidou,
Jacmel.
AyIi Ditrlnoilal
Le kcnssigu, pour aea raisons
qu'il Be propose de produire par
Cevant le 'lribanal comptent, d
tiare an public et au commerce an
particulier qu'il ne rpond plus de
IfC'ea, deiieset octioos de son pou
se, De I' nu ! i Danis khiionat
Jacmal. le 5 avril 192?
Glu ds NILbOft
Compagnie Gn
raie Transatlanv
que
Le Stesrner Saint-Raphal es ta
tendu la lundi 1 i Mai et repartir
le mme jour pour; Saatiego de Ce
ba.
La suite de l'iiirraire aeia lie
altrieureevrt.
Port su Viiifp, i. Avril 1921
1/ig'K K ROBKLIN

' n i i -
LehnetFink me
(Maison fonde en >8"6)
New-York, .U.A.
Laboratoires Bloomiield, N. J., . U. A.
Extraits liquides
r
Sirops
Teintures
Liniments
Dsinfectants
Spcialits
Produits pharmaceutiques
Herbes mdicinales
Onguents
Esprits
Pastilles
L, H. TBKBAVD
.
Loo n. THBUU
P. tau-PHnee
I ilai
Maouf acturer s
;
eut
CoiiiulissLoii ierchant.
hehn & Fink, Inc
SUPRIOBniC
Tonde en 1876
BAS !RfX
hM MCOII II
.O. UV M H, MASS. f...
"'^'i-^rS^
St- ta*
SEL FROS
miw le %' is lesroimes
Panama R nlroad
Sleamnhip Lin*
Bureau de l'Agent gnral
Por -eu-Pnece, Je 35 avril 1W2
BUUET1N No 107
l escrvTk'M ta sont piis dnoter ejuc
le S,S G3n. G. VV. Gottaj^l eat et
tendu Poitau Prince eCriatobal
Cnnsl l)o% le Samedi nalia29 avu
192t.
Leaperoais d'esrbBrqueuieBtreroa
dlivras roor le fit deatinaiioi
da .Vw-Yo k et des Port Euron*-
ena sur la domshd faite te bu
reau.
Ce b'eau pariira pnar Nw Yo k
la midi du mme jour v & S Maro,
Gouaives, M'e S N'folea
O. B THOMPSON
?gfatGuial
Port au f-rin'-f le 26 Avril 1922
BULLETIN NO 168
SS FANaMA e$t ancndu i Fort-u-Prinee
Pno.VJPTITUDE
Tous produits cliimiques, pharmaceutiques et autres ariic'es HkX*
labis da- s une phanuav i .
tPli.LS : Poivre, Ciuuelle, Girofle. Anis 'oil Muscade etc. ele
SUCRE RAPPIN
SrrCIALlTS ; /Marque prive/ Lysol dsinf-ctant.Parfuraeiie.Aiticlea
pour btrbier, dy rtum, Chocolat eo poudre, Huile de foie de iforue,
E'.ooimon, Col cream, Exiraits pour fare esseocea et eau de toilette,Bau
de Quinine, Poudre conue lea insectes, Solution pour cotiser vor les afa
frais, Lait de MagoMe, Pondra suprieure pour la toilette dea enfaeta,
ttsenca de tieura. Eau de Flonda, Miel pour la table. Mou'arde, Huil
J Olive pour la tablv, Btoaaea denta, Feoparmin', Huile pour (tisser
es moustique et autres loieotei, Regulol : Huile contre conatipa ions et
roubles des intesMna chrocique* Tb, Giro pour lea parquet, Cotneati-
quei>, E ladre, Epies, Sirops divers, Teintures diverses, Vins e'e, etc, aie.
DtHMiidtzIe rsialcgae des 8| Cor.il-n vo commande LEIJN & FINE, In:; vju s Kl absolu nent
atlafeita,
JJ"* leabjunea pharraaciea d i raya 'epproviaionnei.t chec LEHN
& r LN >, 1 nci
t U sel t ros wut tre smplyi Pr ^out *$* MmfMj *m ^**^*ig**.mm*wm
W Hmme*. Il doit tre ahuti aux aliments au moment de'cons+m
Spcialits Trouette-Perret
cachets Comprim? et
Sirop de Papane
| Poudre de Vx*nddiastase et phosphate Cachets djkjr Ae
i*ol de aux criotot Voulus Ltvomenntf, **">**
^wur it inoiwi du Dr La-sntie, Vn du Dr CoeVnea Coton tod
L
JhmtiU Librairie du MAT N Rua Amrkaine Mo iy* ^
Phariinacie St-Jean
332 Rue de Frout<-Fo"ls
Remde *ouv*rain contre les ver* so
560 tonres d.- iHarchaBaUCl
72 sacs de le*trc<.
et partira le midi da mime ,our peur Crisio-
lal, C.Z, directement.
O. B. TOMPSON
Agent Gnral
t Le Purgatif Idal r
c'est is
Lon H Ihbaud
Agent exclusif pour llaiti
P ifi K F E C T ']
Black Shoe Dressina
p
eocor i\npor' dna 'e r*ys
eut
I Fi'jlc du Dr Dehaut f
1
147, Plut ie rrabourg Saint-Denis Paru f
Paru k ci- nara,
Na naetsalUnl eaoea prpereUt,
Me r afweejae |aataii es dgot.
Sapt-rimaiit la iMie,
elle se dbilite pas le malade.
N'ollfnnl 1 il '. 11 liai riamtr-',
elle ne- caaae r.u.aje perte de tetnps.
pin tsHrt qi< t ai lea ilmllalrvf,
ctlc est, P>r coausqaaa*. ihmiu daVe
DOSE : pumativs. tas fOmtn
LAXATIVS,
i e produit le plus pur qu'on ait
Ucc simple couche sur les toulien les plt'dtriors les rmt| 4
Ce liquide appliqu sur |f| chaaaVaVCl re salit pas ir linge bhnc
Il rerd le cuir brillant a soupe, jteut ie appliqu sur toatea | r,..,,.
Les po.te stouBair.les valifes.Iesc.'iniurei.les-.acs naios.Ua p#rt. fenill..
Peuvfnt tte -ennis oeuf par une -eule roiKbe de ce mer^tl'lTaVa rSiiV
Des i hantniees fo.:t exposes dans rotre S;e: Dtpaj|ot , '
Fulton Shoe P olish lue Go
M.
Geo. JEANSEilai
Agent Exclusif pour iiau,
1 ki, E,.e cks HS.'aSttl. PI l'ace de la Bauqu


UttAli
nV..-j *<^ w ***? * ^ v~-:-'
meyt
,<>
#
Cenvr/.csccnco
Neurasthnie
Tu
A

p., i i U > . ci -. r -
> cwle ctp .ie
o 'I -.'.: Ift *""
Bl Cl* .. Mit, M I I
C ., i r'il-rt <;. II
I. :.- : ... r i il o:... .:- !' '
.. .. r-')' ( *n pM gu
!,i pi.i donner, m
^ ... c*.. >. iftullll*
: ; .,: OU H PtUl OLt' u?
La cure 'it CLOBcOL
rMzmen'-: la force r'.rveau
t'. rend au* nerfs 'aieur.u
toute' leur incr oupBate et !.-r Vifucui

, <-. * CloM-.l
1 Un orrjmvii I '
i
CM
. MC< _.. ...----- -
i 1er, r*iiiir. rnn-r.
i .t t" lier, k if-Mi! O"'
i iui ^..n.' >.; I ertltrt&fi
1 h. QnMfT, lu f tetntet.
i.;..-.;: if 13 F. e Uii. tt tari*
C-"
fort ne )i pou-
N
tUD!" ClrU".
i. ru a vtfifD-
oi*ni!*i. ';;* J

l pDRlL moi . Broncni
<; i-. hr-tiJ-ji''. riiBewuio.
iHh'n*. nis'iyv.'iiic. !"
Ku ri, Billl'C
. i,u mure ilfm u
5,-, ,,. coifttifl (neni !i
'. i urv un si
' : Pyren! O' Cau
, iiCcnci*.#i iccicei
Vat//aw/ /i Ilouet, ageut pour Hati 17^0. Rue du
:!c:tvl
May ai m a"e /'ii^af
-..j. .'

rT*w
Employez la
KROSI\E
SHELL
Voii8 Cil 8er Demandez ceux qui s'en servent
Lumire brillante- Sans odeur
Sans fume
la GASOL1NE SHELL
Donne un rendement wxrnisjnium
suprieur p*r kilomtre *
Trs volatile, ne se EhflCACIi
4 Vendre
La Goeletle i donbl nievum ta
parfait tat de fonctionruneDt cobb
irui p m x Rtata-Unis jauptent 10$
toaren ', d'uu eenatrietien ioI do
ft p|i*Bnt, pour renapigneraents l
condition.
Sadreaanr ANT01NI LARCO
Bi-x Cayea Hati. i
La Crme Perle de Barry
donne une complexion parfaite daaa
minute.
La complexion reste parfaite toute une
soire avec une application.
La dmo Perle de Barry est une crme raffine,
qui cm' '.iit la peau aveo un dlicieux et dlie*
parfum de la rose.
Son emploi ne peut pu tre aperu car e'ie
donr ; a la peau une parfaite naturelle apparence
de la couleur de la chair avec la douceur de la
peau d un bb.
El'e est conomique et donne grande satisfaction.
K.
3
ai
\
Xi
I
Zl
jQ
<
u
Demande* de 'a Kro*\ne
Uaxoune
verUauine pas
SHELL
Asiatic Petroleum Co
Hoberls, Dullon & C
DISQUES COLUMBfA
Amateurs de bonae
musique, accourez chez
L. Preetzmann-Aggerholm )
Rue du Quai
....... O vous trouverez de'JSuperbet Disque* Columbia morem*)
Boucl?s d oreilles.grand aarottinaeat dlo,ra; Uni Sl'p : rox-lrils,monoloiu< : ChinH, anglais, /rtfl*l
ar!rd Onr0,"ion8pour ,Btb'-1". Magrwlt, ttc, etc # au r prix 6t Moo.re en or et en argent, homme, Disquit de 10 Or 0,60
Attention!!
rand* Innovation la
Espanm
Rut npublitain NO lUl
La Meiaoo vieor de recevoir par le
drrrif r btf au une grande vgt de
b'joux qu'elle met ea veite des
prix foan tel que :
Wil'il1 pour la nirnnaarif (grand
asoi(imfnt ).
Cbapplet en ar et en argent gd aaa
hort-au-Pr ne
Agena Gnraux pour Hati
twivui", grand aasertiment.
Chanes en argent, homme fera ose,
g and esaortiment.
IBracelets, sace imia grand aaaort.
1 Colliers, pingle de eravate. grd asa.
| Bagues en or et en argent, homm
i f-mme, grand ttftrlimai t
[Brocht, pingles pour cheveux,
grand assortiment.
Il bous est impossible dVnomrer
la quantit des artcle, U\ s aaa
vieiie seuleminl et les g ne lei
plus dlicats seror.t sali* faits
; Royal Mail Steam
Packel Conipanj
^
Pharmacie F. Sjourn
Donne avis a sa clientle, aux mt'fcms et ou puh'ic. qu'elU a
ilrsrorn son Laboratoiru d Urologie en un Labcra:o>. d
B.uJ -g e applqu sous la Direction du
Dr RiOl et t. Sjourn
/. lal oratoir* es* ouvert tous les jours de 7 Drfs du rallia 6
kcuras du soir pour toutes les recherches et analyses prvues dans
l'annonce ci jointe, saut pour le
Wasserman et U coijsIhi te UreScrCore
Seront reues que le mardi df chaque semaine.
S'adresser ia Pharmacie pour les renseignetuei If'
>4nah d'urines et Sur gastriqu-,
Raction de Wassermann
Raction de Tr boulet,
KlanHi du smg e du pus
&amen d s matires teca'es.
Examen ce cracha*
,4 lliun nio raclion
Cons'au'e Ur^ Strtolrr
Heeherehe ek Sfiroditles et de Gonocoques, ete, etc.
F, J, 4dtien
Marchal-fenantei forgeron.
Conlcs'ionns des penturej. gonds
et ulrfs Ira aux en f
Travail soign, pi il dfiant toule n0ii,iUie
coiicurience.
Les vapeur de la ROYAL MAIL
dats indiques ci dessoai: ,
VA t* LIN A
G'OA IV A Y
TiMAR
prennent du f et po ir : Dermudts
Huu amricaine 1.3G8
Cbiui>t de
Mes Destouches $
Bournnd
W7 rue P^vAt oh *5ih.
de 8 10 de 2 4
partant de Londres aotJ
le 28 Fvrier
le 17 Mars
le S8 Avril
Jamaque, Uiii ty
Au retour le chargent en liiti pour H IVRE, AI^
VER*, LONuKES. HAMBOURG an****,*
paur tous 1< s autres [ or ta Europens.
Jttobcrts IhUton $ Co
Gnral Agenta
asMti
Pharmacie Centrale
Avis d* upart
lagoeUte *EXCFLD4 partira
pour |i Caycs jeudi 27 ceurant pis
aant fret t paesigers.
t'fii toua rante'gseaaents a'ares
sar
V BOUZI AgiPt
Port au PriLCe, la 20 Ami 10JS
For Sale
Tb~ Eueyelopedia Brinr ici
B"und "i rif in rr w < dition
' vrnth Se lasi >d lloi publiai) d :n
Pr'uxts d tutfi scntktw Excution vrom te et gffB f!;iwer>tv rre vo"i rr>.
wdtnmncss. fvt* w foufes les malrj^ict^
I Call Wo 1W, r-laca ds la Faix.
Clyde Sleamship C*
foreign Services
Le steamer "Hogota* venant de N**
Yo-k a laiss le 22 courant 1^
Port-au-Prince ou il en* attendu le *J
Il laUfera aussitt aprs U *
barquemsnt pour Kingston et *
ports de la Colombie.
Poil au Prmee le 24 avril I9t*
B. F. CLEUBM'S, Aj^t ffing


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM