<%BANNER%>







PAGE 1

**Ttt Un Jour viendra r mm0 ftr i) j Chez l'Ambassadeur im IRussel. Airti qce nous l'arnonciona. le Haut Commissaire at Madame Rossell ont rr'n dlrer hier i?oir le r.ckvfco Prsent de I Rpublique n Madame Lcuia Horoo. Un peu de dcence Messieurs !!. Ut idt'ir.rpt il est difficile rfana notre Paya que l'on fe rsigre i auittr le pouvoir. Notre Mi outre r-ctuil dea Kelaticoa Extrieures, en dfpit d tcot scropnle et mCrn* de tonte dcence, a'oub'ie joiqu'a s'a ditBEer la li^'inn e Frarce poer demander oificiellerrent df* renteigreoaen't au injet dp 1 ratio tcalit du pte de Mt Looli Borro Dfpni* hier tou'pu |p ms>' œ^vr* font misea en jeu par colre mioiitre fctT t*y < yjl^ vairqient que Unie sont les acte* iillgaox lea (oncib'naiaora lrbwe f es n'ont pas Cfeedepuia r-ftir faire ffilenna' de jetr r le Paya dan I d-a r.ii ; il a 1 d. bat L. nuire Avis Matrimonial Sur lea instances dp nombreux Biert et arr.is, jeporte la connais sic du pub ic et du commerc que l'avia paru sur les qur tidiena tl lundi coi ctrnsnl mon et ouae. Paole Un.lus, demeure nul rar le rreaent Poit au 1 rince, lu 19 Avril 1922. PAUL ANSON RJ r vrrmtil /U-ifrrr M • t;,r.^:(KI^.o.V„, l • %  •.• %  %  "• M "" r '""' C; ""' r %  -i i. M ont termines h er par la conclu lequel le marchal salue les soldats •ion du trait russo-allemand Le fait et muins d Amrique. Il rappelle sa ..le trait a sgni Gnes penvi-te de i 9 7 W est un des plu, 1 --l, M*. fa—; L 3 £I Les Cours PARIS S terlirg 442 j8 Dollar 10 7J i/i Petites Nouvelles Par cble, 1 Avril Etranger Compaq nie t Gnrale Transatlantique cMacoria* far i de Bor Jj.ii AMAi Royal I es [tap^ura de la dates indiques ci dessous: V AT* LIN A CQNWAY Mail Sleam j Packet Compd ROYAL MAIL partant de Li IftCtS Us traits. Le trotta ruOHilk mand et le trait de Versailles PARIS— Une dpcha i la Havade leots annonce que Mr Buthoi a dclar ce soir que do navact i n'assisterait aux lumons officieusf tvtc les dWgus lusses M' B.tthoi a ajou' qu'il se ccr.s demi oblig d< ddmadder Paris de nouvelles ins tfuctioos. Une dphe l'agent Havas di que la commission lgl de la conlrence conomique d: Gt ns se luoita demain ma'in pou dtetminer comment le tian russe lll.Mnand s ; go hei ilteit: le tra t' de Vets.illas ensuite, dit la dp.he BRUXELLES -Le awd clcc vou contre le prinape ultrige aux feijimci dans 1-s lrciion p'ovin.ules, Le rr.iniste Vandrrve <•-• dclta qu'il eiai MrtiMfl d nne 1-iy^c extension au suffrage des lemmet it algr* 1 avantage qui en rsultera pour le parti catholique. TOKIO — Le lapon donna odre a ses diloul de quitter la Confrence ae Dain n av.-c l.s repr eniants de Kpobli^' e Sibirenne le Ghi't parce que le gouvernement de (hita fit Jet ptopositions contraires a l'accord poegeant i vie ut habitants, la proprit et le principe de la pot te onverte. RvJME — L: roi se rendra a C-*ele ai et recevra les d&antiou et sjournera deui jouri Hli* Ira en aicila. Il inaugu'era d'aborJ Floren c l'Lxposition Anibt.que Internaiionale I) KL I S — L'J groupe d hommes arm atia iua Coilms .hu du gouv. rnement proviscire /ers minuit. Colins r vcnit dune r union xais va des assaillants arte pO"ait un revol*CI t une bimb-. Au n ne moinent la caserre le l'arme rpublicaine de Ueggirs Bus>h tait attaquer. S VINCENT — Les aviateurs portueais par Lo SiS deaux le 10 courant et attendu 98 et repaiera le mme jour po Santiego de Juhu. La mite de I itinraire ara use l'arrive du paquobot. Port-an Piince, 19 Avril 1922. I 'Apent,E. HOBKLIN Mariage 1.-I'IV, lis-' S Jcajpii ara bt'i.i le jeudi 4 Mai, 7 lieurea du raa'in, le martRU' dn M l' Margot Bonnuau *ff&3Sn iff M r Eugne Camean. Meilleuta i ompHiuentl le]28 fd le n Md le 28 Avt iOr If).**. ŒXlalaTalaX tt %  le prennent du fret.pour : Dermudes, >ssaui Jamaque, "^ Doiuiniiue. kVUff ] Au retour ili ; chargent — en Hati pou r U^* t t i VEH$, LONUKES, BAUttOUKii, dirteH pour loua l..s auirea| ol Kifopens. Roberts Dutton q ^ • nnral A0atS ASTHR1E PAPIER FRUNEAU Hr(M v'— Ju '""''•'' %  *"* "'' * ' f ni im4k. tau co> !• %  ." %  fastlMM. Emati!Mm*. Oppunlon. M. FRUNEaU, .•' IMIartM.fatla i futw HitfmH. La maison WISATCO claire ) Uenlion!! i Granit Innovation la Espanm Rue Rpublicaine No 1924 U.Matow fltbt 4a rtay sotrpar |a KnV^fTtTlMti s de st v.ncrnt *h. to ar.ivercm 6 heures dernier ttf io une grande varit da Katirra en tenta dea Rond. Ilf a pour tles T a arglmea r Coblence O ^TSHSIST m8 onMrie (i f od Co"'onnea morloaiTea il conira avec S gnial Alleo et arrive,, B.i ••••" %  •ut ). C ffrfB forla hnjejh Cliuptleta an er et an argent gd aaa. Fi trs ifj kffeld" ni-.Ri IN — Mr Drieser charg d'affaires des RoUClfS d'(TeiHea. grand aatOftita>#0t FcnetB Kiais .* tut invi. a dj^u. e. par Mr Ebe.t B aceleta. boi ton ponr maocbaUei. iva-t son dnaM de IWniP. ... r . WASHINGTON -Mr W.lln chef de divve. F dD<1 "O rllDaeDt A ihooneur d^annoncar a<* client' qu>He t '* nt H '* l jE IP dernier apeur hl'eraand lea rnarcbandi^Ba euivaniea i AUumeitea aannande C v P lie k boutnlle C 1|1 BiA'e H ck roiao 1|2 bouteille (bren*) i|l '; Porter RIV m ari'i R e i;l di^o en boule Enveloppes Farine pour erfacta Qoldkorn" Hni'e peiiitnie b uiilie l.'q eura aUmandea Fiano ••Li^hr' •• is uc l un.' 11! .1 H a JU illllvcrdM 7 IICUICS — i Forto l'raya dans l'Ile de Santi.go u sud du b put qu'elle met groupe des Iles du Cap Vert. prix fOU8 tel CfUe : PARIS— Mr Hougb on Nocwel ambassadeur UAHailltia rnnr 'a n les KtauUnis qu lia' Pari pour Coblence o BUBIHIB ruur ma BU'VHii'f" "'V Ctroent eoDn| I Cous pour lo| Conteani pos'jj* Canifs ordhJs*f Canifa nos figure t'es •• Eoffa poo'H ECM .rtifF HematOpeOflJjj Planola M LHljr ; Pipea foni r {Souricires ^^ SaociMeaderj^ Vinaigre • esCr vachfs ^^ Meu'ra SJSP* Rasoirs etd •P LL "D n \e'del7a"u"r'rnr^cniant l-sIjes'pini'de guerre deTl-aj itaJoT drrai a 'dMontre en or et en argent, homme, .ta wu*>> •••• r Inond '* Commission du Snat d.s crd ts pou ' J.llS et la pttl'e entente e taonj I a; i,vemeni du piogramne de la dfense d'Ha _ I .. %  fil aai I AH ma.ni a*t>e /l 11 il.... A* -n. •> \ i t ,il i :aana %  •ont et dicic'eront des mesures qu i y aurait lieu de prendre r. message du Marchal Jo/fr < HK • CO L'A riess Lgion pubitr un mCSSIga -d.t ^: par le ma it.ta.ii f ctfte aux vaians amricain pour femmp, grand asaotiment. H Cbainea en argent, nomme femme, wai et IOI e du ( • al l'an a* i ..-i ... n ,ii m mt ROMB Mr Jonesco -rcien .er ministre grand aBSOrtimant. Roumanie est sricusemeut malade dans n hobracelet*, sacs I main g'and BSSOft. pitai de Rome. Colliers, pirg'e de cravata, grd aas. Des j u olympiques italiens qui dureront to i baauea en or et en argent, homme /a 10 TS onmer*rcnt hier !" .-..a -.-,, m „. li.lt IN Le rro.se eBuchardt de l'ho' u mm *' fa nd "" or 0>ert ...taiMo b-es* pa-ti pour la .<., ie fii d.prer Broche", Spirgiea pour cheveux, Nty.'.A8TH6NII. FAIBLESSE CHLOROSE, DBILITE i v .. ._ .... (% u | %  < pi|tl — F -f--ttFt extilKuni baie qu'il a dans I tiu e grand aBBO'tUlieii lud.-u.e Dora Kplau lira II noua >~t imt) lt Lenme '! i s 191X q ijnd su lu. .A — llairat Mohani t. lira prsident de la Ull Il noua est impoaaible dnumrer la quaiLit dea art ch , fai <>* on* '.echal Icll.e aux vctiana amr.ca.n \**£ ^'^7-;^^-;^ v ^ e .enlement et la. g, .a 1 ju nom des tetwos fiatiisdansipoursedii.oB atlt dlicata seront saUkfatta. Ump+rUnr U ^rnar^r -n ha, r^^XS^^S^ aa>i tau.. DMCMiana), •. SM a.a a*^. %  • %  —



PAGE 1

* 49* Fort Proie, Hlili im CTttn PKowgrrmi Clment Magloire ROIOPI9 20 a BNT ^^n Quotidien M.ajoi I Ami ftfft Mon Gouvernement sert le Gouvernement de tou%' sans autre distiaclion que celle do mrite et de l'honntet. Je fais appel tous les hatiens. Prsident BOHJSO REDACTION; Roe..mertcaine No, laob LE GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS Reconnat le Gouvernement de II e LOUIS BORNO Les Officiels du Trait, chez le'Nouveau Prsident I de la Rpublique Chez le Haut Commissaire C autin, rpondant i l'invitation — Le Gouvernement des F'atset l'Ambassadenr Rnssell, MMEr Unis a reconnu le gouvernement de ml Caiavet, Hntc Dorsio ville et Mr Louis Borna. Qavnt Mag'oire. directeurs duj Ce matin les officiels du trait hmilfaU, de 1 Euor et du ki%i\ 'iront prsenter leuts compliments rene i o heuies la Lgation 'an nouveau < he( de 1 Et-1 HBiltC Jsjaidia'fment reu par le Haut Cnimiisaire, celui-ci, avec sa cour *iie et son amabilit habituelle): ttu'i journalistes qu'il les avait r |ae pour leur taire part d nu Ue qui les int^iessersit. S"* lenleanent. il pionora en ar cet mots que traduisit Tinte' TPa.:r Cable Le Gntal Russell s jouta : Kous gislaiure de Ptc-Rco. allons maintenant pouvoir travaillerj pto R co a fut un grand pas de pour le bien tre et la prosprit do'p TO g tes daD <; \ t fn min de la 1 bin pays, fe vons demande, Messieurs cj e f a jfc CO g me j eux opinions que une nouvelle (ois, votre collabora EO us avons *onj u s souteoa, primo aptes que la nouv:l'e \->\ Constitu tionoe-He soit mise en vigueur. La lgisla'ue, a ; n i qutoutes les autres ogantsa icins manant du lui trage populaire, pourront continuer i fonctionner j i-qua lexpiration du terme pour lequel elles furent lues. la nouvelle loi contient d'aut es amendenvnts aoaaj impartante quel i ... n •, ceux annot*, nais avec des tenJanl { fti Il Pi]! AIN PfiiFP ^ n •'"ait etet* viaaotiuuii lli:Uuuuij liilli 18 l lllcmaune Nouvelles dtraiigres l'amplifi at on des facults de lm d l'Eoj e et la Russie I GENES—Le irait entre l'AUem.-a gre.t la Russie a t s-gn hier GEMES, 17 La Confrence coKapal'o par MM. Te h tcherine et on. le droit de Pto Rico, recondo, rotte c omique a't?nd que les dlgue Waller Rathenao snnoJanl le trait Aprs quelques changes de com confi-nce dans l'ctptil de ju&tice dea iMeea d boisstll eur altitude a l'de Breslikow k, rtablissant les rela! g aid des pioposi'ions relatives 1 la tiens diplomatiques normales. Par l'iimrnu. les direct urs priient corg r£ U t -Unis. du Haut Commisa ire emportant la bonne nouvelle. Puert-Rico,Etat Libre Utlbii. annorsnt la nouvelle II y aura nn Reprsentant dea • %  piojet da loi Cne'itolioonelle Etats Unis dans 1 lie avec le titre de Hr t>ono Rica avait t prsent Coranmsaire Raidet t des Liais JCoagta dea £'at* Unis.nous parJM an manuat ou cette dition d. %  •vaa tait dj BGUS preeae N001 WS* r ,Urd d quelque a beo g* diatiibution sfln da cooascrei Jaitaii 1 f '*" CUle Douvt11 Uu iwuaa l'Etat lbre de Portt *"* et M a on| oaitiui a les plus i ml*Jleo.tfa sont les suivsnits, M Qoavtioeui ara (lu par 1 "|iile..i,ia de 1 to Rico : il don ir. *;1I de Pm Rico ou dee E'a a Unis. AjUaoTiao Qouvemear aura le* • %  • facalte dont jouit actuelle fi X '* ^pttvtrfoeor nonm pur 1 ! •' d * Et e Uuie.ei B un veU o'iaaijoite qu'elle loi Inaulair. Wifa tia annul par laa deux tiei M J? "aWaluiej. aJ^'il*' J ug,i do T'^onal Supr •• Pto Rico, einai que tous le* Jr, '• diveie Dpattements ne Uornmea par le Gouverneur ru< u S %  •'J* coneenlanent du Seca •.Pw Rico. yee Commiaaion du Service Pu %  Jjc. pareille celle de New Yotk, pj* institue pour eubeiiuer li Jjœejjjiiion rctuelle ; tt tous ee^ %  jnrea seiont f gslfment ne rain fr* woverneur de Pto Rico au. "itet la conseil du Snat lnaulai U a dcidons de la roovelle Coo %  s'on du Service Publ c ponrrom •je poriea par devant lee Tribu , 1 l *• Ju,iic*. Unie Pto Rico, lequel eeia nomme par le Prtideut de E at. Unis. Ce Commistsire Rsident pourra UP pendre les gsrautiia d la Lu Coostttut 01 nelle 1 an* lea cas uniqnra de rbellion, d unnie ou d in vaaloo trangre, il pourra en outie d-i. ce* du* a, 1* gai au Oouveteeur, epp^fertona lea armes let 'orrt% dj leire et mer ots Etaie Unie. ., LtsUcmmisMire Raidtnt def Eti-s Unis Pto Rico pourra auapendr > action de tonte loi de le Lgislature •1e Pto Rico l!e du dit uommiasire des Btete Unis t Il eat videmment tabli que le ummiasair* Rsident dea EtattUnia P-o Rico n'aura pae d inter eotion dans le gouvernement loc ie l'le, saut celle qui loi era permise dane la *Lgialatore Insulaire lans la seule tession ce Ion piocjtiu I lection du Gouverneur. Tout Poita Ricain qui n'avait pas >pt pour la nationalit Amricaine ques normales. Par Ce projet est prsen' au Cong-s 'emse des rtuiois amicales ent.e cet accord les crances deguerre sont pour qu'il soit imradiat:mer t loi le Ras-ie et l'Europe Dans les n^o | annules de mme celles rsultat.! Ceseisit une plaisanterie cruelle j ctatons avec les Russes au sujU de de la nationalisation des proprits s'il tait prsent sans une rsolu-1 'accord rnan-.ier, Us allis insistent allemandes en Rusiie Ces dernires danses s'accompagnent dans le trait n me d'une amicale esprance que %  •aux Etais Uuiadont la ooruina si on admettait :e principe qu'un chargem n' dans la forme du gouvernement fut • uiti .'. .t pour annu ter les dettes d'un aucien gouvernement p^'iionue ne vouduit piiet iux %  ys qui ?ccepteraunt uu tel ptincpe et une telle thorie. Les dettes russes d'avant-guerre se modem a environ 20 raillions d Varits CE SOIR La Rafale / de Beroeltin / .endant la priode qui lui ft fixe, ouru le faire d'accord avec la nou \lfaSStlSinnt tlll illiC velle Loi en a'adres^ant anirupoite .ae Guise quti moment au Tribunal tant aux biais Uns qn' Pto Rico I La icgis'iaturactuelle de Pto Rico .ura le pouvoir dnie le nouveau;truvre. Idadaoje Uatteifly, etc.fetcj'eience aurait cerUinenaeoi Geavcrosui de Pto Rico, Uente jours' Entre : 1 gourde "M de us principaux oiect.ti encei qui ont eu lieu 1 h villa de e \lr L'oyd George entre les dilgus e iDg'ais, fianais, b:lges et italiens oob.es 01 uwant la dlcgilion ita-|au iujtdu problme russe C'est pea enne i;. allis oui dclar auxjdant ces confuaces qae les russes Russes qu 1 s .aient pits faire les! t le: a.lemaads ont ngoci le traipius g'aod.-s concessions ^.ossiblejjt. au si j t du paiement de l'intit si MrFacta en lantque p .sidcutde la Us de, u s taient reconnues. La Gran confrence a invit les nefs des dl de Bretagne, en paiticulier. est pit calions pour trois heures cet aprs a accorder un inora orium d'un cerraidi en vue d'une consultation pour tain nombre d'annes pendant les.es aftiires Je la Risse, quelles *ucun mtit ne s.ian pay. Le correaeoadaet de l'Agence Rtu Un ini;i I c/o sciait a^cept; pour tel envoie la dc;he suivante i aue autre ptuoie d'annes le pourLondres au sujet du trait russo.ent.ge augmentant gradaelieaeat'.aUeaaadi L.-s ) chef, des dlga iQlvaoi l'anelloratlOQ as la situauo ; lions atiees se so.rt rujies c soir en Russie. ta vilh de M; fac 1. Toui L"monde A la ;erc runion o ce sujet tu l'tait furieux mais :es s\ s ne pren iiscut .es russes dcuirent qu'ils arout pas de dcision avant demainit.e f : u u en pnncipe les propji %  01 ne ^ea>e pas cependant que lions Jr. a.lis, ra.i^ plus tard ils d cet incident amat '•* rupiure de Ii .uai: c ipiications. Ces ex coaference. M; :.loyj George anten pue. o .. lurent donnes et 's rus dit parlai du tca. accideutellement •t.i u ic a qu'ils allaient en rfrer tu s.e rendaut i la confrence chex Mosco de vol i dterminer comme inJemuit pour que l'action de l'Allemaga dommjgcs causes 1 la Russie pai dans une M u.:ion p!u a luierveation militaire, !e tceie ta saat pat e de l'ensemble gar. d s okataa inlei is.'Si les grandes h a uic 11 qu us aiuieni en rererer a tu s.e rendaut a la confrence chex QKc ..: ce qui co.ice ne les dattes Ht iacta. Il as co nprend pas com : g ire les ..les uni stgaifi la'ment U allem^cds ont agi derrire ilou d'en sou^ttaiie une jornm: le dos des puissance?. Oa eoasiJre Mr & aime Sy vain Cetera accom pttgueionl cea fl.in* <>t joui liront : L M goejdc l'accord lusse pouvaient i tileves a la fin de u semaine la coi atte: :t < la place rnaaviise vis vis des al ls Qaaat i la Russie la situt on reste le mme. U ie o aina ucat OJ ofcielle de la digaiioa allemande du que pi Mars muj!t de la repose ms rela lions diploma'uques.Ces ngociauo ia


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05650
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, April 19, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05650

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
* 49*
Fort Proie, Hlili
imCTttn PKowgrrmi
Clment Magloire
ROIOPI9 20aBNT^^n
Quotidien
M.ajoi I Ami ftfft
Mon Gouvernement sert
le Gouvernement de tou%'
sans autre distiaclion que
celle do mrite et de
l'honntet. Je fais appel
tous les hatiens.
Prsident BOHJSO
REDACTION; Roe..mertcaine No, laob
LE GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS
Reconnat le Gouvernement de IIe LOUIS BORNO
Les Officiels du Trait, chez le'Nouveau Prsident
I de la Rpublique
Chez le Haut Commissaire
C autin, rpondant i l'invitation Le Gouvernement des F'ats-
et l'Ambassadenr Rnssell, MM- Er Unis a reconnu le gouvernement de
ml Caiavet, Hntc Dorsioville et Mr Louis Borna.
Qavnt Mag'oire. directeurs duj Ce matin les officiels du trait
hmilfaU, de 1 Euor et du ki%i\ 'iront prsenter leuts compliments
rene i o heuies la Lgation 'an nouveau < he( de 1 Et-1
HBiltC
Jsjaidia'fment reu par le Haut
Cnimiisaire, celui-ci, avec sa cour
*iie et son amabilit habituelle):
ttu'i journalistes qu'il les avait
r|ae pour leur taire part d nu
Ue qui les int^iessersit.
S"* lenleanent. il pionora en ar
cet mots que traduisit Tinte'
TPa.:r Cable
Le Gntal Russell s jouta : Kous gislaiure de Ptc-Rco.
allons maintenant pouvoir travaillerj pto R co a fut un grand pas de
pour le bien tre et la prosprit do'pTOgtes daD<; \t fn min de la 1 bin
pays, fe vons demande, Messieurs cje fajfc COg me jeux opinions que
une nouvelle (ois, votre collabora EOus avons *onj u s souteoa, primo
aptes que la nouv:l'e \->\ Constitu
tionoe-He soit mise en vigueur.
La lgisla'ue, a;n i qu- toutes les
autres ogantsa icins manant du lui
trage populaire, pourront continuer
i fonctionner j i-qua lexpiration du
terme pour lequel elles furent lues.
la nouvelle loi contient d'aut es
amendenvnts aoaaj impartante quel i ... n - ,
ceux annot*, nais avec des tenJanl { fti Il Pi]! AIN PfiiFP ^n '"ait etet*
viaaotiuuii lli:Uuuuij liilli! 18 l lllcmaune
Nouvelles dtraiigres
l'amplifi at on des facults de
lm d l'Eoj
e
et
la Russie
I GENESLe irait entre l'AUem.-a
gre.t la Russie a t s-gn hier
GEMES, 17 La Confrence co- Kapal'o par MM. Te h tcherine et
on. le droit de Pto Rico, recondo, rottecomique a't?nd que les dlgue Waller Rathenao snnoJanl le trait
Aprs quelques changes de com confi-nce dans l'ctptil de ju&tice dea iMeea d boisstll eur altitude a l'- de Breslikow k, rtablissant les rela-
!gaid des pioposi'ions relatives 1 la tiens diplomatiques normales. Par
l'iimrnu. les direct urs priient corg rUt -Unis.
du Haut Commis-aire emportant la
bonne nouvelle.
Puert-Rico,Etat Libre
Utlbii. annorsnt la nouvelle II y aura nn Reprsentant dea
" piojet da loi Cne'itolioonelle Etats Unis dans 1 lie avec le titre de
Hr t>ono Rica avait t prsent Coranmsaire Raidet t des Liais
JCoagta dea 'at* Unis.nous par-..........
JM an manuat ou cette dition d.
vaa tait dj bgus preeae N001
WS*r,Urd d* quelque a beo
g* diatiibution sfln da cooascrei
Jaitaii1* f '*" CUle Douvt11'
Uu iwuaa l'Etat lbre de Portt
*"* et m a on| oaitiui a les plus i m-
l*Jleo.tfa sont les suivsnits,
m Qoavtioeui ara (lu par 1
"|iile..i,ia de 1 to Rico : il don ir.
*;1I de Pm Rico ou dee E'a a Unis.
AjUaoTiao Qouvemear aura le*
facalte dont jouit actuelle
fiX '* ^pttvtrfoeor nonm pur 1
! ' d* Et e Uuie.ei bun veU
* o'iaaijoite qu'elle loi Inaulair.
Wifa tia annul par laa deux tiei
MJ? "aWaluiej.
aJ^'il*'Jug,i do T'^onal Supr
" Pto Rico, einai que tous le*
Jr, ' diveie Dpattements ne
Uornmea par le Gouverneur ru<
u S 'J* coneenlanent du Seca
.Pw Rico.
. yee Commiaaion du Service Pu
Jjc. pareille celle de New Yotk,
pj* institue pour eubeiiuer li
Jjejjjiiion rctuelle ; tt tous ee-
^jnrea seiont f gslfment ne rain
fr* woverneur de Pto Rico au.
"itet la conseil du Snat lnaulai
U a dcidons de la roovelle Coo
s'on du Service Publ c ponrrom
je poriea par devant lee Tribu
,1l * Ju,iic*.
Unie Pto Rico, lequel eeia nomme
par le Prtideut de E at. Unis.
Ce Commistsire Rsident pourra
uppendre les gsrautiia d la Lu
Coostttut 01 nelle 1 an* lea cas uni-
qnra de rbellion, d un-nie ou d in
vaaloo trangre, il pourra en outie
d-i. ce* du* a, 1* gai au Oou-
veteeur, epp^fertona lea armes let
'orrt% dj leire et mer ots Etaie
Unie. .,
LtsUcmmisMire Raidtnt def Eti-s
Unis Pto Rico pourra auapendr
> action de tonte loi de le Lgislature
1e Pto Rico nvec la soovbiainei Na n rendant couip e eu Preaideut dea
Etat Unis, qui atatotra aur le c**
uni une pu iode de que re ving
lis jours abbtquente la euspeu-
*iou condtt'onn*>l!e du dit uommia-
sire des Btete Unis t
Il eat videmment tabli que le
ummiasair* Rsident dea Etatt-
Unia P-o Rico n'aura pae d inter
eotion dans le gouvernement loc '
ie l'le, saut celle qui loi era per-
mise dane la *Lgialatore Insulaire
lans la seule tession ce Ion pioc-
jtiu I lection du Gouverneur.
Tout Poita Ricain qui n'avait pas
>pt pour la nationalit Amricaine
ques normales. Par
Ce projet est prsen' au Cong-s 'emse des rtuiois amicales ent.e cet accord les crances deguerre sont
pour qu'il soit imradiat:mer t loi le Ras-ie et l'Europe Dans les n^o| annules de mme celles rsultat.!
Ceseisit une plaisanterie cruelle j ctatons avec les Russes au sujU de de la nationalisation des proprits
s'il tait prsent sans une rsolu-1 'accord rnan-.ier, Us allis insistent allemandes en Rusiie Ces dernires
danses s'accompagnent dans le trait
n me d'une amicale esprance que
qui leur est ainsi donn. L nouvelle
ie la conclusion du tr.at a t une
grande surprise pour k, autres dl
gtions. Certains observatsurs font
emarijuer qu'il en rsultera des em-
barras pour certain; allis L'Allema-
gne n avait pas t invits aux conf
tion dtimiae. Nous croyons qut roui que la Russie re.onnaisse avant
que cttte nouvelle Con'itutioo s-ia 'out les dettes rl'avan'.-guerre.Les d
mise en vgueu; sous peu. Vol'l*^ue allis ont insni que c'est
I beuteux rsultat d'un labeur pttriol0*01 tot'i mme de la Russie, car
tique U aivint ce qui dvot afiiver:
du moment que le peuple de Pto
Rico s tait ditss peur la dfense
oerg que de ses dioits et que s-
voix tut entendue du ptuple de
Etal-Unis qui parle et eniend le laa
gage de la liber , la lus ice tendr
sa main et tr;a lu signe lumineux
dans 1 Hisio.it.
Nous tudierons cette loi et rou-
la commenterons amplement quand
nous lecevrons la nouvelle de son
appiebatioo. Pour le moment nous
dirons aux Etats Unis qu'ils trouve
tont dane aoos qui savons dfendre
Dos diip; leurs dfense urs les plu-
teimes et sincres ; ei plus tsrd.
quand le labeur des n.tona'.ise
ura cb enu la 1.bji te compl e poui
Pto Rico, que la petite ripub:i]ue
dts caaibef secondera la g'ande Re
publique du Nord dans l'oeuvre glo
lieuse de la libration du moudr.
11 -iw.
J" y aura deux Corrmisaairea R*>
'aux Etais Uuiadont la ooruina
si on admettait :e principe qu'un
chargem n' dans la forme du gou-
vernement fut uiti .'. .t pour annu
ter les dettes d'un aucien gouverne-
ment p^'iionue ne vouduit piiet
iux ys qui ?ccepteraunt uu tel
ptincpe et une telle thorie.
Les dettes russes d'avant-guerre se
modem a environ 20 raillions d
Varits
CE SOIR
La Rafale
/ de Beroeltin /
.endant la priode qui lui ft fixe,
ouru le faire d'accord avec la nou \lfaSStlSinnt tlll illiC
velle Loi en a'adres^ant anirupoite .-
ae Guise
quti moment au Tribunal tant aux
biais Uns qn' Pto Rico
ILa icgis'iatur- actuelle de Pto Rico
.ura le pouvoir dnie le nouveau;truvre. Idadaoje Uatteifly, etc.fetcj'eience aurait cerUinenaeoi
Geavcrosui de Pto Rico, Uente jours' Entre : 1 gourde "m de us principaux oiect.ti
encei qui ont eu lieu 1 h villa de
e \lr L'oyd George entre les dilgus
e iDg'ais, fianais, b:lges et italiens
oob.es 01 uwant la dlcgilion ita-|au iujtdu problme russe C'est pea
enne i;. allis oui dclar auxjdant ces confuaces qae les russes
Russes qu 1 s .aient pits faire les! t le: a.lemaads ont ngoci le trai-
pius g'aod.-s concessions ^.ossiblejjt.
au si j t du paiement de l'intit si MrFacta en lantquep.sidcutde la
Us de,us taient reconnues. La Gran confrence a invit les nefs des dl
de Bretagne, en paiticulier. est pit calions pour trois heures cet aprs
a accorder un inora orium d'un cer- raidi en vue d'une consultation pour
tain nombre d'annes pendant les- .es aftiires Je la Risse,
quelles *ucun mtit ne s.ian pay. Le correaeoadaet de l'Agence Rtu
Un ini;i I c/o sciait a^cept; pour tel envoie la dc;he suivante i
aue autre ptuoie d'annes le pour- Londres au sujet du trait russo-
.ent.ge augmentant gradaelieaeat'.aUeaaadi L.-s ) chef, des dlga
iQlvaoi l'anelloratlOQ as la situauo ; lions atiees se so.rt rujies c soir
en Russie. ta vilh de M; fac 1. Toui L- "monde
A la ;erc runion o ce sujet tu l'tait furieux mais :es s\ s ne pren
iiscut .es russes dcuirent qu'ils arout pas de dcision avant demain-
it.ef:u u en pnncipe les propji 01 ne ^ea>e pas cependant que
lions Jr. a.lis, ra.i^ plus tard ils d cet incident amat '* rupiure de Ii
.uai: c ipiications. Ces ex coaference. M; :.loyj George anten
pue. o .. lurent donnes et 's rus dit parlai du tca. accideutellement
t.i u ic a qu'ils allaient en rfrer tu s.e rendaut i la confrence chex
Mosco
de
vol
i dterminer comme inJemuit pour que l'action de l'Allemaga
dommjgcs causes 1 la Russie pai dans une m u.:ion p!ua
luierveation militaire, !e tceie ta
saat pat e de l'ensemble gar. d s
okataa inlei is.'Si les grandes h
a uic 11 qu us aiuieni en rererer a tu s.e rendaut a la confrence chex
QKc ..: ce qui co.ice ne les dattes Ht iacta. Il as co nprend pas com
: g ire les ..les uni stgaifi la'ment U allem^cds ont agi derrire
ilou d'en sou^ttaiie une jornm: le dos des puissance?. Oa eoasiJre
Mr & aime Sy vain Cetera accom
pttgueionl cea fl.in* <>t joui
liront : LM
goejdc l'accord lusse pouvaient i
tileves a la fin de u semaine la coi
atte: :t
< la place
rnaaviise
vis vis des al ls Qaaat i la Russie
la situt on reste le mme.
U ie o aina ucat oj ofcielle de
la digaiioa allemande du que pi
Mars m nuent au >uj!t de la repose ms rela
lions diploma'uques.Ces ngociauo ia


**Ttt
Un
Jour viendra
rmm0ftr '
i)
j
Chez l'Ambassadeur im
IRussel.
Airti qce nous l'arnonciona. le
Haut Commissaire at Madame Ros-
sell ont rr'n dlrer hier i?oir le
r.ckvfco Prsent de I Rpublique
n Madame Lcuia Horoo.
Un peu de dcence
Messieurs !!.
Ut idt'ir.rpt il est difficile rfana
notre Paya que l'on fe rsigre i
auittr le pouvoir. Notre Mi outre
r-ctuil dea Kelaticoa Extrieures, en
dfpit d tcot scropnle et mCrn* de
tonte dcence, a'oub'ie joiqu'a s'a
ditBEer la li^'inn e Frarce
poer demander oificiellerrent df*
renteigreoaen't au injet dp 1 ratio
tcalit du pte de Mt Looli Borro
Dfpni* hier tou'pu |p ms>' ^vr*
font misea en jeu par colre mioiitre
fctT t*y irpiier lYvi'tti< rit accrncpli (J"
Ferra a et ' yeuvernm^rt d*
Dartigurrav er. erUei, *p cot
Mr
Mr
r
Pi-tri nlrn.*r =rii.^
<
yjl^
vairqient que Unie sont les acte*
iillgaox lea (oncib'naiaora lrbwe
f es n'ont pas Cfeedepuia r-ftir faire
ffilenna' de jetrr le Paya dan I
d-a r.ii ; il a1 d. bat
l.nuire Avis
Matrimonial
Sur lea instances dp nombreux
' Biert et arr.is, jeporte la connais
sic du pub ic et du commerc
que l'avia paru sur les qur tidiena tl
lundi coi ctrnsnl mon et ouae. Paole
Un.lus, demeure nul rar le rreaent
Poit au 1 rince, lu 19 Avril 1922.
Paul ANSON
RJ
r vrrmtil
/U-ifrrr M
t;,r.^:(KI^.o.V, l .- " 'M""r'""' C;""'r'

-i i.
M ont termines h er par la conclu lequel le marchal salue les soldats
ion du trait russo-allemand Le fait et muins d Amrique. Il rappelle sa
..le trait a sgni Gnes penvi-te de i97 W est un des plu,
1 --<- t --'grands souvenirs de sa vie (tdlaie
dant la confrence ne do t pas re
interprt comme une p;. uve que
les deux gouvernements poursuivent
ensemble des buts spars. La tiait
repose sur la base de la reconnais-
sance compre ds principes de rci
procit et compotte la reprise imm
diat? des relations diplomat ques
Lis dlgus frariis tt anglaisont
dclai qu'ils considrent la stnatu
re du trait tusso allemand comme
n acte dloyal.
Mr Colbrat, fous secrtaire dtat
frataisa dit aui rep:sentants de la
presse : l'a pris toutes les mesures
ncessaires pour snnu'er la runion
de la troisime comm.svion que j'
prside car Us membres de cette corn
mission re^ veulent pas siger avec
les allemands et tusses.
La situation est si crit;que que le*
allgus p'ns imro'Unts rserver
leur opinion jusqu ce que les o
pttis a'*n' rx mic le rouveau doci
mtnt qui est ro:' id' dins les m
licui allis comme une rfracticr. ai
preg amme de la confre: e paie
qui
iroir une preuve d'amiti de Amri l*2ldii 23
que pour la France dans l'attention '
dont il est actuellement l'objet de la
pat des vtrans et de toutes classe-
de la population des villes qu'il a
traverses.
Dplacement de
poteaux lectriques
Depuis hier a commenc la iu*
Amricaine le dAplaceuent des po
eaux lectriqneeqoi doivent recevoir
lea courant devant actionner le ma
eur de la c Weaiinghouse Pump
tont noua parliona tout dernire
mtfft
bientt noua aurons l'occasion de
ionner ce . qui pourra inonder en <]'l
que* minutes tout le bas de la Ville
eu cal d'incendie.
Trop iible
pour travailler
La vie courante des femmes n'est souvent
qu'un travail incessant. Combien plus ardue
-.2t la tache quand des malaises particuliers
leur sexe rendent chaque mouvement pnible.
Le systme nerveux est drang et la vie est: loin
d'tre gaie. Les femmes qui se trouvent dans
cette situation devraient profiter de l'exprience
de celle qui nous a envoy cette lettre:
L'a-iz Ce Que Celte Femme Dit
Manzan'iMo, Oriente, Cuba." Jetais anmique et souf-
frais lors c!c ma rbgcs. Ces douleurs me foraient souvent
a rester au lit. Les douleurs, toujours dans le bas ventre,
jtaier't quel |Uef lia aiguSs, quelquefois sourdes et je voniis-
sai: souvent. J ai souffert de ce malais, pendant quat/a ans
avant de faire connaisrance par l'entremise d'un |as< ieulc
de voire Composition Vgtale de I.ydia E l'inkhr.m. Je
l'ai prise aveccomplfeft satisfaction et je me fais un plaisir
de la recommander a toutes mes omies qui soutirent de
mme iioLisc." Srta. Marina Mu.AN.Calb de Caridad,
4, .Manzanillo, Oriente, Cuba.
Les cnim?3 Eae.irrantes no devraient pns .'utro d'cs^nls
r.. ..- doivent luii^ter iioar la
Composition \fegetale
de Lyda E. Pinkliam
I
LVDI* C.PINKHAM MCbICINX CO.
?&&m
L.--U >l, M*- .
fa;L 3I
Les Cours
PARIS-Sterlirg 442 j8
Dollar 10 7J i/i
Petites Nouvelles
Par cble, 1 Avril
Etranger
Compaq nie t
Gnrale Tran-
satlantique
cMacoria* far i de Bor Jj.ii AMAi
Royal
I es [tap^ura de la
dates indiques ci dessous:
V AT* LIN A
CQNWAY
Mail Sleam j
Packet Compd
ROYAL MAIL partant de Li
IftCtS Us traits.
Le trotta ruOHilk
mand et le trait
de Versailles
PARIS Une dpcha i la Hava-
de leots annonce que Mr Buthoi
a dclar ce soir que do navact i
n'assisterait aux lumons officieusf
tvtc les dWgus lusses M' B.tthoi
a ajou' qu'il se ccr.s demi oblig d<
ddmadder Paris de nouvelles ins
tfuctioos. Une dphe l'agent
Havas di que la commission lgl
de la conlrence conomique d: Gt
ns se luoita demain ma'in pou
dtetminer comment le tian russe
lll.Mnand s;go hei ilteit: le tra t'
de Vets.illas ensuite, dit la dp.he
BRUXELLES -Le awd
clcc vou contre le prinape
ultrige aux feijimci dans 1-s lrciion p'ovin-
.ules, Le rr.iniste Vandrrve <- dclta qu'il eiai
MrtiMfl d nne 1-iy^c extension au suffrage des
lemmet it algr* 1 avantage qui en rsultera pour
le parti catholique.
TOKIO Le lapon donna odre a ses dil-
oul de quitter la Confrence ae Dain n av.-c
l.s repr eniants de Kpobli^' e Sibirenne le
Ghi't parce que le gouvernement de (hita fit
Jet ptopositions contraires a l'accord poegeant
i vie ut habitants, la proprit et le principe
de la pot te onverte.
RvJME L: roi se rendra a C-*e- le ai et
recevra les d&antiou et sjournera deui jouri
Hli* Ira en aicila. Il inaugu'era d'aborJ Floren
c l'Lxposition Anibt.que Internaiionale
I) KLIS L'j groupe d hommes arm atia
iua Coilms .hu du gouv. rnement proviscire
/ers minuit. Colins r vcnit dune r union
xais va des assaillants arte pO"ait un revol-
*CI t une bimb-. Au n ne moinent la caserre
le l'arme rpublicaine de Ueggirs Bus>h tait
attaquer.
S VINCENT Les aviateurs portueais par
Lo SiS
deaux le 10 courant et attendu
98 et repaiera le mme jour po
Santiego de Juhu.
La mite de I itinraire ara use
l'arrive du paquobot.
Port-an Piince, 19 Avril 1922.
I 'Apent,- E. HOBKLIN
Mariage
1.-- i'Iv, lis-' S Jcajpii ara bt'i.i le
jeudi 4 Mai, 7 lieurea du raa'in,
le martRU' dn M l' Margot Bonnuau
*ff&3Sn iff M r Eugne Camean.
Meilleuta i ompHiuentl
le]28 fd
le n Md
le 28 Avt
iOr If).**. XlalaTalaX -----. tt '
le prennent du fret.pour : Dermudes, >ssaui Jamaque, "^
" Doiuiniiue. kVUff ]
Au retour ili; chargent en Hati pour U^*tt i
VEH$, LONUKES, BAUttOUKii, dirteH
pour loua l..s auirea| ol Kifopens. -
Roberts Dutton q ^
nnral A0atS
ASTHR1E
PAPIER FRUNEAU
Hr(M v' Ju '""'''' '*"* "'' * 'f niim4k.
tau co> !." fastlMM. Emati!Mm*. Oppunlon. M.
FRUNEaU, .' IMIartM.fatla i futw HitfmH.
La maison WISATCO
claire )
Uenlion!!
i
Granit Innovation la
Espanm
Rue Rpublicaine No 1924
. U.Matow fltbt 4a rtaysotrpar |a KnV^fTtTlMti
s de st v.ncrnt *h. to ar.ivercm 6 heures dernier ttf io une grande varit da Katirra
en tenta dea Rond. Ilf a pour tles
T a arglmea
r Coblence o ^TSHSIST m8onMrie(if*od Co"'onnea morloaiTea
il conira avec S gnial Alleo et arrive,, B.i "ut ). C ffrfB forla
hnjejh Cliuptleta an er et an argent gd aaa. Fi trs ifj kffeld"
ni-.Ri IN Mr Drieser charg d'affaires des RoUClfS d'(TeiHea. grand aatOftita>#0t FcnetB
Kiais .* tut invi. a dj^u. e. par Mr Ebe.t b aceleta. boi ton ponr maocbaUei.
iva-t son dnaM de IWniP. ..._____r .
WASHINGTON -Mr W.lln chef de divve. FdD<1 "OrllDaeDt-
A ihooneur d^annoncar a<* client' qu>He t'*ntH'*ljE
Ip dernier apeur hl'eraand lea rnarcbandi^Ba euivaniea i
AUumeitea aannande
C v p lie k boutnlle
C 1|1
BiA'e H ck roiao 1|2 bouteille (bren*)
i|l ';
Porter rIVmari'i
R e i;l di^o en boule
Enveloppes
Farine pour erfacta Qoldkorn"
Hni'e peiiitnie b uiilie
l.'q eura aUmandea
Fiano Li^hr',

is uc l un.' 11! .1 Ha JU illllvcrdM 7 iicuics ---------------------------------------
i Forto l'raya dans l'Ile de Santi.go u sud du b put qu'elle met
groupe des Iles du Cap Vert. prix fOU8 tel CfUe :
PARIS Mr Hougb on Nocwel ambassadeur UAHailltia rnnr 'a n
les Ktau- Unis qu lia' Pari pour Coblence o bubihib ruur ma
BU'VHii'f" "'V
Ctroent eoDn|I
Cous pour lo|
Conteani pos'jj*
Canifs ordhJs*f
Canifa nos
figure t'es
Eoffa poo'H
ECM .rtifF
HematOpeOflJjj
PlanolaMLHljr;-.
Pipea fonir
{Souricires ^^
SaociMeaderj^
Vinaigre es-
Cr vachfs ^^
Meu'ra SJSP*
Rasoirs etd P
lL "Dn\e'del7a"u"r'rnr^cniant l-sIjes'pini'de guerre deTl-aj itaJoT drrai a'd- Montre en or et en argent, homme,
.ta wu*>> r Inond '* Commission du Snat d.s crd ts pou- .......'
J.llS et la pttl'e entente e taonj I a;i,vemeni du piogramne de la dfense d'Ha
_ I .. fil aai I ah ma.ni a*t>e /l 11 il.... a* -n. > \ i t ,il i :- aana
ont et dicic'eront des mesures qu i
y aurait lieu de prendre
r. message du
Marchal Jo/fr
< HK CO L'A riess Lgion
pubitr un mCSSIga -d.t ^: par le ma
it.ta.ii fctfte aux vaians amricain
pour femmp, grand asaotiment.
H- Cbainea en argent, nomme femme,
wai et ioi e du ( al l'an a* i ..-i ...n,iimmt ,
ROMB Mr Jonesco -rcien .er ministre grand aBSOrtimant.
Roumanie est sricusemeut malade dans n ho- bracelet*, sacs I main g'and BSSOft. '
pitai de Rome. Colliers, pirg'e de cravata, grd aas.
Des j u olympiques italiens qui dureront to i baauea en or et en argent, homme
/a 10 ts onmer*rcnt hier .-..a -.-,,m. '
li.lt IN Le rro.se eBuchardt de l'ho- 'umm*' fa.nd. ""or0>ert ,
...taiMo b-es* pa-ti pour la .<., ie fii d.prer Broche", Spirgiea pour cheveux,
Nty.'.A8TH6NII. FAIBLESSE
CHLOROSE, DBILITE
i v.. ._ .... (% u | < pi|tl -------------F -f--ttF-
t extilKuni baie qu'il a dans I tiu e grand aBBO'tUlieii
lud.-u.e Dora Kplau lira II noua >~t imt)
lt
Lenme
'! i s 191X q ijnd
su lu.
.A llairat Mohani
t.
lira
prsident de la Ull
Il noua est impoaaible dnumrer
la quaiLit dea art ch , fai <>* on*
'.echal Icll.e aux vctiana amr.ca.n \** ^'^7-;^^-;^ v^e .enlement et la. g, .a 1
ju nom des tetwos fiatiisdansipoursedii.oB atlt dlicata seront saUkfatta.
Ump+rUnr U
^rnar^r -n ha, r^^XS^^S^
aa>i tau.. DMCMiana), . sm a.a a*^.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM