<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN #^t tSZjGC \V-{ #'.*** mm POUDRE SAVON f. MOT. 68, Fmtowg St-Maitla, PAEIS • ^ gcf UCT I6 grstatoa peur BiHJlCJilR, HDDUCH VHLiOUTSf? gff |)tau Sa vUcrt* et dtO JTIBioa un L'intniil fitt est i pnra En 1922 elle doit nommer Tes gouverneurs et les snateurs de 32 Etats et tous les dputes Lea detrvrfs nouvelle rei 0 0 dea Ktata Unis laiaetnt enfrdre qu.' It fivre lectorale commerce djj %  se f w" Hfii ii .i travers toute la Rpublique. C'en' que cette, anne 1022 litiqu-m >. pailant, une dj importantes poor l'Am*riu.ue— plu] inapr. riante piit-'te qu'nne rnne d'lection f rstf*ntifl e 11 y P, a (effet, lire le* gdtlverr.eora d t enj te-dtui C'a a le snateurs %  'rei t • deux H a's f t toute la Clnn lir de* reprsentante, qui c-miire W dien* ti.Ou vote qui auiu lieu dpend %  ". grande partie, I stabilit* de I Bd olniatratio'i lpnblicnine S" nue mejo rite dmocrate tait envoye H Si nat on Roulement la Cbtmbre des reprs"ntn'H, le iroiv %  nem^nt da viendrait plus difficile podr le prai dent H trdiog et Mr H tgbet, qoi na \ raient i ha.pif j ur ba ai.1er ave: le Contr'. S eu COI '"ire. une m jorit, rpubicaiie ('tait inanenue! dans le u deux asseu b 6 *, ladmin'; tration Harding aurait l* ooode plus franches rt pourrit travail e avec pi "s de faoili Lea H crira n'auro v novembre ; mat, aetm amricaine, la pnol i st dj ouverte ei f AI t tings ont dc'j lieu D • Le Dpn'emert d. s R Vies Hi trienn s a fu b gr rie -'t dnoi" fair* parvenir \e Livre B 'a ronte nant des documents lpkimtl divisfs r*n tro'S do'tiers i*Oiettioa des frontires— Nouveau* iucid'nt.*. Il Remise des bhm allenr d-.Reg • ment (Je> rcaraitiois hatieooee.— III— Li question de l'e-m'an*-* L'articlM du Pio'oco'e Hn IEn prunt.— Rclamations frar isej. >ute lai ^ wiDoeunl 2 PRENEZ GARDE AUX IMITATIONS et produits similaires que 1 on cherche substituer L'Etnulsion Scott Aucun ne peut lui tre compar pour la puret de ses ingrdients et son efficacit en gnral. %  ri intressants Election de Pierrot par le Conseil d'Etui Lbet Egal t Kpub ,; que Htienne D :RBT Portant no-mnation du Gn rai da Division Lo lia Pirroi la charge de Prsident del H3publique Il CONSEIL DETAT Parisiaua JEUDI Clara WiHia ns dan CIH u l o iljkc Gr&n1 Deani 1 hVn'qu* an 5 part e Un CSofflfqoi indit Mari'tQ > %  mouill Entre : <\ 1,00 DIMANCHE??? Loul >ti et LOUIQUM Nou* reopetona noa lecteara qun c.'et J*udi 20 avril courant qa'eara lieu a OfitsVV*ritii la repr aanta ion de la nouvelle eomdi* d l'anllux Paul intitule Loulou at lo i IOUP> Il v aura cinma Mu q ie. Entre : l.CO gourde. Petites Nouvelles Pi Avril i S uli. commun! ;iiio"i laifaittpif li< u qi'ea Us S-crtai es d'Etat d; 'a Gaeu d^ UNitior A4. L fui* 1 te, drt C'bre mmoire, et rendmt hortm i geaux ve-tu. pi tQl \o ViB-'oaain, eto. tno'iques et au m ta da Gir-i LU ait latresa t d • rem r n r •( 1 d; divh-.oi Lo.ii; l'ifc'itROT Corn Fa pmpart d ••• na eax sa Au ty bmi d une muique entraigain name. les couplea touinoyi'ent tlal Q, n q rrinut*n npra l'obsorptioi tard dana la nuitde l'ALf.O'.K.VTINS ou proov Avant de se Rparer Me Tiib en nie tentait >n dlicieuse da roui un laogoga choisi torynu a .! r> goX g-*'iiaiu Ht d' bien iift pour I rue: national'i]ifsjant dsl Kaasyes von serez merveill prendre posit'on parmi ubf g'snds.dei raaoUtl. Par idlli Etranger PARIS— LaBBwemsmeiM atlammd a nof fi juiourJ'hui a la ''ominn-i^n dc< Rpiraiion* qae 18011.079 ma k* or avalent £t* pay^J dm* 1 %  buqies Josigiies. (".eue tomme eu ce le qui est due d'apr-. la dcision de la Cornil.it> *ion du ff mus accordant i l'Allemagne un maratoriiim provisoire, ROME — Les communistes ont occup le usines '•lfcr'q IP Se T'ivoli o les clbres cradesfournitsrnl la force hyirju'iqie nces 4i ptlg phe — Le pats^g* qui co a en e pu ; f A to t ou n 01 ei fi m par : t dia> le as ds de U presse comme dans ie mode po'itique, il n'a que des sympa hirs ; personne ne lui mes re lu t me tt a consid at 01 1 1 an j'u naux qui se respectent et qui rt je'ent leurs lect u a J 9pa?ga[he L lex'e T r it b e es' : a A d'aut de 'out^s autre considrai ans, l >pr>tti d^sin res que le Courrier du E ait b rtmt de 9; 814 016 a 107 OJ.Ji la so d_-Jes o'fi;irrs ciliinmitllil-t\^F — O 1 a ipp iscet a.ic.-inidi que 2 navires d gutrre bimn qif-s taient arrivs Loucli S I v • Comte Uon^-gal au nard-oue.t onderdirry. I) 1U1.IM — Eanaoaa Valetaa lanc aujourd'hui un message Je l'ajn aus |junat g'us et W"irr de Cfalna < Wiiidinill From'g9 GOUDA B 1 g-H-s 1. 1 it'tii s e'n. V*r l S,S I i J nou tendon [eunes femmes de i Irlande dans" i-quel "il dit : j dea Ci^a-va hollandais, dea savon eunes gens et jeunes femme* d Irlanie nous tou at forinallera*nt d'fe-irla * 'Hisaar Is chions on musels errer sur l< voie pnb'iqae. Kn consquence on dlai daj hurea ft frord pourlsfi m isoler ou les t-nir l*at'*' he, p* a4 ipq<]l. des me*ures trtsva ae-on' nri*e< t leodroic ds chaa rencontrs errants par les ruas et la Vil*. • Port-au-Prioe, le \7 Avril 1* cercle HOOdalii. Nos eomplim M.ts at;x membres de l'I. A C. et plus pa 11 tl ramei t lltaaifori Etnir-inn*. le I': vident, II. F Dea'Oacbea, le vice prsident et Mr A S ino le aecrtaire trsorier. Seul Agent | 0 u Hati la. nie LIMOUSIN Vil lt: 6 TiUV.Irl.U 11 11 Consulat oUlati New-York A g ta T t i d;' lr Mei prochain loi Contuh <• rni da le Rpoi liq dllu 1 New Yjik ara ira. tleia in> Bioad Siift-t. Foi t an Prince A .Jf 1b avril U'VJ t. ENTERITES;> I ,'t MALADIIB OA8TRO-IMTIaTtIALE Sf lrrUoi rrll.tnourr1on.Ent*r1U mur 1 i-inbrnnniM, tuberoulauB*; ConMIpatlo | Accldout ai'pend'oulalraa, ritvr* IvphouU, clions en:ii an bj-, teaca vous enssemble marche! de l'avant l Irlande vous tend le bras prend la LOS ORES — Unedp:he du Caire au cenirai news dit quelVutae sigea t pro: am j Damas i la suite du meurtri la semaine dern re d Assel llev. ministre de l'intrieur du l.i •'m et des troub es qui cm suivi ce meuiire. J DVALOEQ ^ %  ^eysssjagaa^ ^ m m j m Dei Notre ami J. J D^salinaa Ils D'aprs les tlaa>ramma reus aujouralbai du noii a fajt pat de la ruort da aon C ire il y aurai! eu pu-ieurs tus it b au oup n rp rlirarlA -„ .' an 11 ., ; wn !<... de bless* dans IW.ieur de la Syrie et l'agita. J^ 8 --' C,ae U U9 P "*' ,0Q *i 9 ion auemenie a '"" LISBONNE IVhyJroplane portugais dans leqvi fam Iles a mer qui a' empch l hyd oavion de prendre son essor ave>la quinine suiii.anie d'essence iOepll Mont, g de 5 rnoi auront bord pour le voyage d* 12 heures aua rocs de | PU et apr* midi en I Eg'iaa Sic.r MSsf. w. rLaw. Covir dTurgHHU. D^ ! pan an aon r'e, de sea en faits et de tou i-.z autiea parente. Coudolanca aux f m'Usa D's^equel les cap.taine Sicar. et Coutmho devaient |ine, Abcenrio, Dupuy, CliaVdnne, ,re ievoyase dici au Brsil na pu assiste, les F out ,ine et Frtn->nt. es A.1 (.i,>vert par suite du mauvais tat de , *, ... . I mer qui a'empch l hyd oavion de prendre — L*' funeraillea du petits Loi|8 OU U LIS — Mr Griffith pronona un discourt i Siivo Le calme tut relatif il ny cul qu un t et 1 tU s es HAklS — l^i ConHrence Internationale Radio repren Ira ses travaux a Londres le 24 avril four chercher a tablir l'umtication des communications pi' radio, la l-'rance, I Anfletcrre, I Al Lanatm*, les E a s Unis sont trpr cms. H >Mi-. — Os d.V X7~T*IZ*T3 09 >'USi "t-orv< et Al.*"" T ..v.s %  %  J 1 .. %  n >•' f -, O a SuliiHire 7 IKUNBS riLLSt Grand Htel de France VINS provenant directement de Brisac, fret Bordeaoxa CM.IKA%  tn %  • II>I! rnr d et svmpi.liiqucs dc-irent se marier l'Iio o . iphiasgralb. linvoyir 50 .< ms pour un ji-oa • eateai a nsosi 1 do ur pour l'aune. FLOUhNl.fc ULLt.-MRh 100, Mon ign Suvet Uaooklya N. 1 ROUCE Gourdes 5 00 le ga'l^n 3l* A NC i 6 Ou 'e p.llon lM dea Ch^ux 1^ ? m Clun pagne N1VS PO b >ul ille d(M m llleun nu e re oui nt. Lqufl rs F-ani s >t v. n , d'Esprne. I Vlti^ rSOUI eux i\-^ m Heures n •MiK M nie r PAJllZI, reven-i det .l-m^nt de ^ranci •** 1 ni' end toul| %  upour son ll el, nr e„t a a „o nbre ie e' * v lit-nif e qut < es pm gpf ci ux stroni a bai tuuir du Ut OM* IM pour lis Pioaioti! demi $t Po-iion.



PAGE 1

LI MATW Royal Mail Sleam l ( holrine Packel Compam |l v,wcff de 'a ROY^L MIL paitant de Lcndre aux iitfi inique c' il^sn-3: *^7 MA A U> 28 Fvrier ( bas roivd by ths* lasi s f srr>. • M aada cgi s. Fier Me. h-do l odus (.h co c b ul le n ainctjr one > La n %  •• v Lo 1 R. THBrlUJ Vo t au-l J rnoe ( lati ) Manufacturer's Agent Coiumissiou ierchint. ^ ehn & Fmk, hic SUPRIORIT Fondas en 1876 BA8 PRIX PROMPTITUDE La A. JE 34 ^ 1 A le pliisir d'fnnorcer 1 sa rom bieusc c :< mi r qu'el'e vent de rtti voir far le dciLi.r bateau 1rs cigaie Michoda PtetM M*da 1 endie Ch co VaVI IIOUVMIX ausii du S"gblarc, roir et b u, "rill b anc su^, uaai ci toute sorte de piovisio..s Tous predi i sclumq es. phannaceutQuei et a trs ariic'as rea* ditii sHa s u e pharmarj IPi' Kl : Poiv-o, Cmnelle, Girof'e. Anis lo l Muscule etc. elc SUCHE IUFFIN SP' C1ALIT> : /M^qnp priv'*/ T.ysDl d iif c^.-ii.Pnrfumerie.Ar'iclea pour b ibi^rp, B-y rtnm. Ch^colai PO roi^ie, Huile de foie de Morue, Eoii"Kion, nid oreflm. Ex raita pour f*l*a P->I nce-i et tau da toilette.Eaa dp Quinine, Poudre coa e l^s iuseclps Solution pour conserver le nfe frpj i.nit -1P Mag ie, Pondre eoprienre pour la toilette des enfanta, MiMBce de t'eorfl E*n de Floride, Miel poar la t bl^-. Moutarde, Huile oOive pour la lablf, Uiosse* d^nta, Pepnerrain', Hu la i-our chaeeer 'ea moupiiquep et Bu'rp*" inpec'en. H^uul.il : Halle contie couHtipa'ioDs el iroobl** d*B inteR inR rhror.iq'iP8 Tin* Ciri> pool lee pnrquet-, t'orneatiqupp, Eiiir* Ep'ces. Sicopi diver 1' Intarei divergea, Vins, etc, etc. etc. D< ni'ttdi zla raialf goe des ppr'ninijtpfl Cri 11 n 1 VOB coramarides l.EUN & l'INK, Inc. vou. ira absolument aatiff ''s T t' les bonnes pharmacies du raya b'apj rovifionnent chez LLHtl & F1NK, Inci I SEL FROS firiijtarirtf lisi u ps U tel f rox rmt tre emoloy var foui et est irdtspenxable dans ** liwes. Il doit tre ajout aur,'iltmerts au moment d* con*m *r. ittns la proportion du sel ordinaire et tuivant le got de ehacun. Spcialits Tmelte-Perret cachet Comp> ims et Sirop de Papane NOUVEAUX ALAMBICS w t iwra.ua a aanvam I LM E4JH-DI-VH, PHUMS, ALCOOL, t*. DEROY FILS AN| fo w M cr Fit H, rut m TM4tn, /* PARia GU'OL PAATIQUF di DlsUIIt. 0 r d14':X-DIVi.. SS^ERCEI tu MANUKL <• rbnc ni dl I jgOMi tt T*WIF lLLU T ^t nlmui fruc Journaux de Paris I Arrii hier, du 7 n *r Ma'S Er vente acz barisux dn Mu r Lon II Ihband Agetit exclusif pocr Hoiti PndrPde Vtandeivstafeetphiik^e C<„h< de ghjrto ho* l*y*deca>ixrrtoot* '"outes Lvnnwn a, Kla t^buoa in ; Hr .' ioiu au Dr Labie, Vin du D Labmts Loto* >odi aftViu B nata la Lbraiiie do MAT.N Rae Amricaine No IJJS m* ETRE EPATANT S" U Tel* S'AMII"""*. IHHC *l rAlRL Mi B • a ion.ruulon o l'on • IQUH K . il•".! .r.| L o*M vin .S .. C lif'.65 F'VD.u.nrii, • M < t|e. \,u*mt-tt J nsii.e \ „tir' ut f/Umc. 1 our irv s*u i-wj-..--e*aaaa> Ocoui.eH i'o, J >irllM ^Hll|"*tl Ut l'U. • t f;ur If a> n ir *'obi -1-f-ixne -•• mie etpw la l^uonai eTr.- t Lierai t B| 1il|-tl|-|" '— "*"* MtMe pourff A<(J"t Rpacaeia %  riHfja, P iS B F K C T Black Shoe Dressioy Te produit le plus pur qu'on ait encore i.npoii daoi le pays U-e simp'e couche sur les foulie-s les plus d;:iors les eip* i ncut Ce liquide appliqu sur les ernussu-es ne sain pas le linge b'.aac Il tend k cuir brillant it joup'e, peut f re ipp qui sur toutes les peaux tes \c le rronnaii.l^ valies,k sceuiiures.'cs.a.s mains.hs po te-feu-llet n euvrrt et e remis muf par uue seule courbe de et mtrvcill ux produit. D ? I Vintuions iOat exposs dans cotre t Sile, Djp'iimsDt t. Fullon ta Poiisii lac Go. LT. Geo. JEiI\Si!,iiai, Agent Exclaii pour AluUi,' ll, Ruedea Mlri iea, ea face de a Hitii|ua



PAGE 1

UlUrU* Hhumatlsciea Ncvrcics Goutte Gravel Artrio SctfOft Obsit Qui veut retter >'!- •? -rltef l#rhumatlnnc9.!eiureimenl dct rt*re l'easablawieat <**• rrint.lt-*' vnrlcc 4*1 l'ob*H4 <1;l ), MM : i, %  •.:.. M %  :• S rar.rl•• Ki<*ror, '•£' i'0::t I. .! f ni;.effi'-i U !!Jsa^C#>A' I •.>• :en; *>i<* I4'e. l'sews i lav: eteni la Mal tv-mr Cf: i :-.i i on • c ."U, v U UN Miir. .•'(' lutter vnerm'it-iiviii •*, M; roenirntai c lire M -'•' :<"* < % %  sw i rient dont : Irgenii M • %  :> saflvS'Bftl lUreecosl > Prafrtse rf ra'vai *• %  *• <: ci.* w i'uewiMl c lui* MW CtKfo. t t Vtii :*nnt Bjm' et (* f : DIALIROl. • rtoiMMil , CSrti %  %  -. klB'.e. %  .mviiM 1 1 MW rMRttnt MR..wsL JM I/O.. nme, Ooca. Liimbu % %  r* I .; fil > *-: %  %  r 3| t UILMI k MUT, fcstill aanrau pour laili 17 11, Hit %  • hautii ITlil %  — %  %  % % % % % %  %  %  •Pharmacie F. Sjourn Continuez i •_... ... UK. .•lia a LM rh-rrnnM plisanterie Donne avis sa clientle, aux mcVcins et au pub'h. qu'lis Bfttntorml son LaboraloiM d Urologie ei u:i Laboratoire de ftiOsOfl e appliqu sous la Dir. ction du Dr Uico\ el f. Sjourn Le laboratoire est ouvert tous les jours de 7 hres du mi'in G heures du s ir pour toute* les recherches ei analyses pr/ue. dans l'annona ci joiutei laal p:mr le Wassermano et li constante UreScrtore Seront reues que le mardi de chaque semaine. S'adresser ia Pharmacia pour les renseignement** Analyes d'urines et Suc gsstiique, Raction de Wassermann R cl ion deTnboulet, Examen du sang e du pus Eiameo drs matires lca'es, Examen ne crachat 41bumino raction Constate Ur^ Secrtaire Hethercht de Spircchiei tt de Gonocoques, tic, etc. Le rU-rmin'M plisnt#ri* d 1er avril po j-" P jues ivec le jolies carte (i:n'aei kfjum Pques" Chez: Benoit Couba 77 8 Uue do Magasin de 1 E at Femmes VU criiiou L'ge critique la vie d'une femme est gnrallement entre45e t 5 S a nsLe retour d"ige est souvtnt accompagna de symptmes inquitants tels que; irritabilit, tat nerveux, mlancolie, poufes, de chaleur donnant des maux de ttes et suffocation. Prenez soin * votre sant; s i cette priode critique peut tre termine ans ennuu, elle sera suivie d'annes de parfaite aant. La Composition Vgtale de Lydia E. Pinkham est particulirement ailapte pour aider les leinmes pendant le retout d g. Son influence s* fait sentir sur tout le systme qui est renforci et elle aide la rature pendant les long mois de cette priode critique. Ce mdicament est prpar avec des heibes et racines mdicinales et ne contient pas de narcotiques et drogges nuisibles. Son mrite est prouve per dea leltrea tlrr.ilaire a et'le ci: Vulparaiso, Chili, S. A.—" Pendant dis annes j'ai souffert de retards et de douleurs lors de nies rgles accomp.igns de maux d estomac. JV.i pris votre Comr>osition Vgtal et les Pillules poir '._• 1 oie da L\dia E. Pinkham pendmt trots i.iois. Je recommande votre mdicament mes amies en raison des rsultats obtenus. Vous pouvez publier ce tmoignage, •'-'-'.t; LIN \ FLOUE::, calle Cajilla 124, Vatparaiso. Chili, S. A. Oet. lottrei coRir.10 relie l Influencent !<•* fwiimcB Composition ^fgetale de Lvdia E. PinkKam { 7 M I HJ-U'. imav A Vendre Airomobies c I srz ( Touiirg csr ) en ber* lai i un prix rahonos S.dritiei tu Garage Knecr. . LVOIA K.PINKMAn MtOlClNC CO. lv H'.ll. XI.*. A, X X-fc< %  %  M i .Il J Pharmacie St-Jeau 332, Rae des Frouts-Forts PORT-AU rRlNCE On cherche A i ht f r une au'omobilc de se cond; ma'n en b>aat S*f!t|( i La Sjci Commerciale dHtiti. MP> Rpmd*' toumrain contre les vers Maires. Succ* garanti. so Attention!! Grande Innovation la Expilna lia: llpublicuint No l'-*J4 Employez la RROSINE SHELL .,., Vous ett sernz satisfw* Demandez ceux qui s'en servi Lumire brillanteSans odeur Sam fume la GiSOLlSE SHELL Donne un rendement jgco^OMll suprieur par kilomtre Ti volatile, ne e EB f i cACIt Mention! Mention Use *mtt "* inlsten ab e Mats tt Ml es *u B au des ^ DU me ,Mgraad asaortimeot oaneBoaoe Foi 00 par les soins av ses de ttetll |uhe vous autel ll r tI ce i Uf ,, c a 1 ataisirde visiter le ouv ei .u rayon poot dame danidts ttacui de toute | 0 ii ie ra, pirged Iraicheur activs lctmmen. ... A ,..,* un Ces articles sont en TtoU i partir d'aujourd hui au dit Biivt un aria dnint toute coDCuirtcce Ratiar, Fantaisie eaorgf. UiM pour"dames Linon 61 blaoc. Biptia iite luprieure Souliers bet-ine. Ruheliru couveits )aune, nous blancs Mouchons soie i m p tt blancs, liai fil blancs, noirs et touleur. Eventail. Sic mains. GaruilU-e atmili Carnes EpiaaltS Bractleis Gallalilh t o;hcites H poudi.iies en soe, Chapeaux en toile ore, TuMor on, ^ etc aut P rtx exnpt.onnelUment redu*"> Ki y .le Uauk cl GaUida. Disqu a de 10 Or 0,60 I? ORE6\EB LLON'l Port au Prme*. U Mttor* iVi



PAGE 1

a**r *# ffoi 46*3 Part au Prince* flaifi Mardi 16 Avril mpEB'l'tUB FMinUBlM Clment Hagloire ROMUUI 20 ŒNTUUS H n'y a rien de sacr pour la solise, la mchancet et l'envie celles parlent leur ni; in sacrilye sur tout. DIDEROT REDACTION, Ros Amricain Ni. idtt Question Palpitante k Nouve liste 3Pair Cable x^ouvelies trangres LA*\ COTIJOrCtCB Tchitcherine pectits. ^u cours des conversations, de Gnes UEO Pafnoiigue -fi MH m te I n m Port-au Prince, 17 Avril 1922. 1 Moriieur le Directeur du Matin Noos n'avons plus de septennat et En ville. M. Darti^uenave aura ralis dr nier; il empoite avec lui daoi et Monsieur le Directeur, retraite uue tradition iMliieaaa i la quelle nous n'accordons pas lu sou le vous saurai gr de vouloir bien vante qu'elle ft mnt, parce que, publier la note ci-jointe, c sont re-'&veo 1re des rvolutions, e. b^u a Russie, nuis vous ne l'avez p'S levfs les fmes d'impression dont a|QWi depuis 17'J, le septennat tt aeitcz-Pous 'a rous la foufiert la lettre que je vous ai adres ,n ,' 0Mt d,,n9 B0,M Constitution, no-a se |f 8 de ce mois (No du 12 Avr.l) J 1 von8 eu < en Ul do prcdent, q e La ssez-mo, profiter de l'occasion t$£2 ^Sl" !" ""** ^ pour rect-fier une erreur commise, A t lai % ow avon8 con8 am par le Matin propos de i Umon\ m t e0| i0UA lt) r du "J Patriotique. nat des prsidants de moins de Dxns une note parue en mon ablatpl ans, contre un seul de plus de sence, ui de vos rdicteuts fait da sept ans, le gnral Saloraon. 1er du mois de novembre 1920 l'ef-j Aujouid'liui, nous revenons la foit h-tien contie la domination 'prsidence de quatre ans. Est ce un roian ment u perede la B-ssarao.e oied d'aatiVd Rv7n^tea"ion*"con'^ Etats-Uais. 11 se trompe. Ce \' l0 ^ A -, Le "eptumut a pour a doonte lia Roumanie. La J^\%i£Xi£ IZw 'ou cor. qui d.te de cette roque, ces? notre ^JrS^ISPS! %J*t !" 'AWl %  ampjgne actuelle de librauoj.uans dents allis ayaot He Un. h la rvo lui.on,'es Russes n'ont pas se plain dre de cette rvolu'ion. t La guerre a t une guerre anglo-allemande, P H AR1S, H 5 7^ ed ^ Ch ''/! ,J8 n n i r ,vous " promis Co-s aD .ino P !e i et Havas de Cnes dae de ce soir du que la dlgation !• des Sodonn( Rem passerons i set lgitimes proputai us turcs d'Aigora > viets a p est d^ns la soire aux mes uue noie a payer de 50 milliards de loubles or. Ce te m te, d > a dpche, reprsente 35 milliards roi Us par la Russie p oven-nt des ,. „ M ..;. 1 „ u A.,, 1 > r JUI i/iub ia ure semaine les alls >ous le tap tions de L)eo kt ; et selon lui ce senitiuisi la iL-e de Gouvernemem. MTBOIDO, dit il, ne peut pas laisse cette jflane en suspens. Et prvoyait dj les arguments qui poui lont lai tre opposs — nou> lui wppoioi s de la scier ce juridique — il t'est empress dajouur: Le* pli talion que oous lciamous ne dor pis tre une hse jundi^u-. th bien qu'il se cor soie /... Cette eapiicitoa ne peut tre donoe qu sa peint de vue strict du croit ,' Rassie, iis sont ciancieis dis allis i nr, ta tomme, il ny a pas de quelci ton dbiteurs. ton )ond que a ire solut onue su| Mr Lloyd George, af me la d ut que par une ih.e juridique ; rchs Havs. a avii les Russes que n'y s mme pas de qu.siion oc leur rclamt on tait inadmissible itqai ne oil Itee 4 une question et qu'elle tun .uniuiic a tuuie uidioit. Le droit conditionne le son al i toute ) %  tice.Ii les a de plus i. {pnsd'taamiDei tes demandes anes Le Rdacteur du •'Nouvelliste tt d y donner une rponse favorable, 'tend la rponse aux quenons jo qu autrement la coolreoce de Gnes asi Monteur /.gel, MmiMie de'n'avait plus sa raison d te au moins ance 11 cioit que cette leponse'en ce qui coucttne les arl*ires IUS>uiu metue fin au dbat. Il ne itt* t|asapeiu qu'il s'.giait dun! GSNES— La dputation des ailefia t de lois pnvees Et alors ?...' mauds de la vaiiee de la barre presen Eug. Boino sera Fiacais au'ta la contiecte conomiques |li de vue de la lgislation franjl Aichevque de Cnes pour ta irans r ise et Hatien au poiui d: vue de' mission au FaLe une protestation lgislation hatienne... iUsujetde l'accupation de la valle Le Temps de Paris dit qui l pre mire pbase de la conlrence s'est yd tieO'g 001 ob i nu uois rsultais importent. L'adrrissoa i la confrence sur U lorte ch z le peuple mcae qui oc ups cotre terr toire. Mais ds le dbut de l'inteivenMOJ, le mouvement i rotestataire se soulevait dans notr— moins in'ense 4 de certain 5 ne s'est jamais interrom Lis Ailiiib Mi assi L'Union Patriotique avec son t/ur PARIS. 16Pour 'a t-e fois de-' D a i u p 4tr|e i, .naugure soa puis 1914 Paris est envahie ai-jour an ment en 191/, sans aucune a;di d'hui par des milliers d'il manas ve eslirienrt, que.ques jours apr> le nus pour avoir dts re: sfiguemeuts (jbiiqucment des troupes t*pdl sur leurs parents enteire"s dans les r lloon aircs. D-utres groupements sur gions dvastes. L s gouuernements g, re ot vers le mme iemps, dont la uc lieilin et de Fans itur ont accor UU ie a '. moindred des pnvi gts spc aux l'oc;a Alors comme aujourd'hui, il s'a sion des tls de lijuesv Lesvisigi ssa n de dfendre la nationalit hai leurs sont silencieux ei souvent en iunn? et d'aider au rveil du senti pleurs et son'. factlem-T reconnaijsa mtnl pa tno ique. Mais l'action de a C*iie psr les Frai us-M Wi th aeston Me Louis tiwino l'ayant chel ue u ueitg-tiou nemaLUc uetj puise — voyons en la soiu on au point de vue de 1a lg sla |jon baitieuneLe tie de Mr nug.'^amme de la coutertece qui ticiu Mao est sans conteste Hatien; il a lies questions politiques ..tau quit Oc M.LII: t, c i %  •. pas la piotcsunon voulant s'en .enuau pro ur 1 attester des actes authentiques l'an estactre dcisif. Donc Mr Eug doioo quelque soit le lieu uc s laissance, esi n hatien* Dapiscela, que le Ministre de France vienne au jour due,queMr Eug Borno tait inscrit la 1 egation e France en Hati, cela ne changer* "ea la question, l'Assemble Na tionsie l'ayant dj tianche dans le sens de la Lgislation hatienne. UJ sait que quand le Juge — qui et Le manque dcuUuie entre les rat sis et allies claiil aux leptues des 1 talions amicales avec la Russie con tioue. CependaDt une tendance d-. iappiochemcnt semble se maniles ui Dans une inieivitw Mi bclmzer ai:ait que tandis que les tXpttta discutent les qutstions ipectalts Mr tfaithou alUu eu piomenade a P01ittiuo o Tcbitcbeiiue le re)oioduit puia Lioyd Cecige aim, aussi par l'admmb.e patotama airivait.Oa ce sut la its oiveis ibamisdt b t.nic tour mo le, tomme L tend maintenant ai sept vits et ds sep: pia • / .heicher y decouvnr I emoiace 8c [e> hMI d une t^con plus d*nge 1 gant sept annes d'abondance et sept ratai des tombes des li uis qui n oni euse et p | us tendue dans le projet annes 4e disette. Les amis de Job pas enecre t transie es dans les ci 4 Emprunt. pleurrent en silence sept jours. melirei. La Convent.on une fois vote, de Le septime jour ait te Sabbar. lalaon que vous savez, nous en \' G *\SSSSSlHj!, ur -t>Pt jour?. A< A A i11 .Le ebande er dor avait sent bran avons dnonc 1 avance 1 avorte ^ Jsu m l rTCfS ment, et lenties dans le rang, nous Jtricll0 btc elc> / en avons suivi l'exprience decevan te. JMMrti (OU. c s'est ollettc l'oc Ksprons que noua rencontrerons TOKIO.16— Ur mendie a d casion de concourir i la campagne v \ u taid.au hasard du nos lectu •n l'espce 1 Assemble Natiouale— lsat ai la conversation loula sut la unn que accomp?gnart le Prince de me Lit, avec quelque invraisemblan /""J** noua "avors qu'il y a qaa se trouve mi au Conflit, c'est lai beaut du paysage ou sur les giavtsiGalles dans sa v.site au lpon ont 'ce. exLorter les populaiions t au lfa P 01018 cardinaix..... Loi de son PaVS qu'il doit appliquer.{questions. iperdutous leurs effets dan.s l'incen calm: et i la rsigna 101 . | Le ministre itrlien dit qu'il est die de l'htel imrial qui est le plus Le cime, passe encore I mais me grand htel de Tok o et est bien con voit on r g au rg me abject, il nu des touristes du monde entier, l'anarchie morale, qui caiactrisenl, i^lli' il St SACL^C ces tmps dpreuve I Tant qu'on, rsis era confi qu.r sans droit otie patumoine —, nous persiste rocs en r; amer la testitutioa I e" B "t de~procurer dt^tatadoi'ioS' NEW YORK 8t ri rg 441,7; L)an qut ques jours se livrera au cales ses membres de crer entra Do'lar 10 76 benat d.s LiaC-Unis notre bataille enx et entre leurs familles des liens NEW YORK.i -Steilina 442,}8 dcisive, bi cous y chouons cette d'amiti et de soiidaiit. Les Cours! Sous cette dnomination a t foa d >t Marc un cercle dont le but Franc 10,67 de ion lectiou. •fton-Vilie. Mr Agel civilits, i Georges SYLYAliN. Club apptlr gayer par dei ftea de tout genre la charmante ville da v-aiut aiarc.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05649
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, April 18, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05649

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
a**r *# ffoi 46*3
Part au Prince* flaifi
Mardi 16 Avril
mpEB'l'tUB FMinUBlM
Clment Hagloire
ROMUUI 20 NTUUS
H n'y a rien de sacr pour
la solise, la mchancet
et l'envie celles parlent
leur ni; in sacrilye sur
tout.
DIDEROT
REDACTION, Ros Amricain Ni. idtt
Question
Palpitante
k Nouve liste "
3Pair Cable
x^ouvelies trangres
La*\ COTIJOrCtCB Tchitcherine
pectits. ^u cours des conversations,
de Gnes
UEO Pafnoiigue -fi mh m te
I n m
Port-au Prince, 17 Avril 1922.1 _
Moriieur le Directeur du Matin Noos n'avons plus de septennat et
En ville. M. Darti^uenave aura ralis dr
nier; il empoite avec lui daoi et
Monsieur le Directeur, retraite uue tradition iMliieaaa i la
! quelle nous n'accordons pas lu sou
le vous saurai gr de vouloir bien vante qu'elle ft mnt, parce que,
publier la note ci-jointe, c sont re-'&veo 1re des rvolutions, e. b^u
a Russie, nuis vous ne l'avez p'S levfs les fmes d'impression dont a|QWi depuis 17'J, le septennat tt
aeitcz-Pous 'a rous la foufiert la lettre que je vous ai adres ,n,'0Mt d,,n9 B0,M Constitution, no-a
se |f 8 de ce mois (No du 12 Avr.l) J1 *von8 eu< en Ul do prcdent, q e
La ssez-mo, profiter de l'occasion t$2 ^Sl" ""** ^
pour rect-fier une erreur commise, A t lai%ow avon8 con8,am
par le Matin propos de i Umon\mt e0| i0UA lt) r du "J
Patriotique. nat, des prsidants de moins de
Dxns une note parue en mon ablatpl ans, contre un seul de plus de
sence, ui de vos rdicteuts fait da sept ans, le gnral Saloraon.
1er du mois de novembre 1920 l'ef-j Aujouid'liui, nous revenons la
foit h-tien contie la domination 'prsidence de quatre ans. Est ce un
roian ment u perede la B-ssarao.e oied d'aatiVd Rv7n^tea"ion*"con'^ Etats-Uais. 11 se trompe. Ce \'l0^A -, Le "eptumut a pour a
doonte lia Roumanie. La J^\%iXi IZw 'ou cor. qui d.te de cette roque, ces? notre ^JrS^ISPS! %J*t'AWl
ampjgne actuelle de librauoj.uans
dents allis ayaot He Un. h la rvo
lui.on,'es Russes n'ont pas se plain
dre de cette rvolu'ion. t La guerre
a t une guerre anglo-allemande,
PHAR1S,H57^ed^Ch''/!,J8nnir,vous " promis Co-saD.inoP!e i
et Havas de Cnes dae de ce soir
du que la dlgation ! des So- donn(, Rem
passerons i set lgitimes proputai
us turcs d'Aigora >
viets a p est d^ns la soire aux
mes uue noie a payer de 50 mil-
liards de loubles or.Ce te m te, d >
a dpche, reprsente 35 milliards
roi Us par la Russie p oven-nt des ,. M ..;. 1 u a- .,, 1
>.,r jui i/iubia ure semaine les alls >ous le
tap tions de L)eo k ,, v, 1 ,. .. -, ,co;nm 1 dment de L oyd Geo'fi
Kudtiin.k ei Wrangcl et 15 ir.il-
iaid- pour divers aunes dommages
t I pei'ede la B"ssarab .,ottt que IN deigus des bovie.s d ,
l-ultndtniqne b en que .econnai iulutqde J conieitnce dqpeni de
saut des dettes navant-guerre de la! v
- Moscou
Le chroniqueur politique du Sou
UiiUdans le numio de samedi
dataier, est nveLu avec la question
isi'Qi' que cous n'avons pas emo
llit Prsider>t ; et selon lui ce se-
nitiuisi la iL-e de Gouvernemem.
MtBoido, dit il, ne peut pas laisse
cette jflane en suspens. Et prvo-
yait dj les arguments qui poui
lont lai tre opposs nou> lui
wppoioi s de la scier ce juridique
il t'est empress dajouur: Le*pli
talion que oous lciamous ne dor
pis tre une hse jundi^u-.
th bien qu'il se cor soie /... Cette
eapiicitoa ne peut tre donoe qu -
sa peint de vue strict du croit ,' Rassie, iis sont ciancieis dis allis i
nr, ta tomme, il ny a pas de quelci ton dbiteurs.
ton )ond que a ire solut onue su| Mr Lloyd George, af me la d
ut que par une ih.e juridique ; rchs Havs. a avii les Russes que
n'y s mme pas de qu.siion oc leur rclamt on tait inadmissible
itqai ne oil Itee 4 une question et qu'elle tun .uniuiic a tuuie ui-
dioit. Le droit conditionne le son al i toute ) tice.Ii les a de plus
i. {pnsd'taamiDei tes demandes anes
Le Rdacteur du 'Nouvelliste tt d y donner une rponse favorable,
'tend la rponse aux quenons jo qu autrement la coolreoce de Gnes
asi Monteur /.gel, MmiMie de'n'avait plus sa raison d te au moins
ance 11 cioit que cette leponse'en ce qui coucttne les arl*ires ius-
>uiu metue fin au dbat. Il ne itt*
t|asapeiu qu'il s'.giait dun! GSnES La dputation des aile-
fia t de lois pnvees Et alors ?...' mauds de la vaiiee de la barre presen
Eug. Boino sera Fiacais au'ta la contiecte conomiques
|li de vue de la lgislation franjl Aichevque de Cnes pour ta irans
rise et Hatien au poiui d: vue de' mission au FaLe une protestation
lgislation hatienne... iUsujetde l'accupation de la valle
Le Temps de Paris dit qui l pre
mire pbase de la conlrence s'est
yd tieO'g
001 ob i nu uois rsultais importent.
L'adrrissoa i la confrence sur U
lorte ch z le peuple mcae qui oc
. ups cotre terr toire. Mais ds le d-
but de l'inteivenMOJ, le mouvement
i rotestataire se soulevait dans notr-
moins in'ense 4 de certain5
ne s'est jamais interrom
Lis Ailiiib Mi assi
L'Union Patriotique avec son t/ur
PARIS. 16- Pour 'a t-e fois de-'Dai u p4tr|e i, .naugure soa
puis 1914 Paris est envahie ai-jour ,anment en 191/, sans aucune a;di
d'hui par des milliers d'il manas ve eslirienrt, que.ques jours apr> le
nus pour avoir dts re: sfiguemeuts (jbiiqucment des troupes t*pdl
sur leurs parents enteire"s dans les r lloonaircs. D-utres groupements sur
gions dvastes. L s gouuernements g,reot vers le mme iemps, dont la
uc lieilin et de Fans itur ont accor UUie a '. moindre-
d des pnvi gts spc aux l'oc;a Alors comme aujourd'hui, il s'a
sion des tls de lijuesv Lesvisi- gissan de dfendre la nationalit hai
leurs sont silencieux ei souvent en iunn? et d'aider au rveil du senti
pleurs et son'. factlem-T reconnaijsa mtnl patno ique. Mais l'action de
a c nombre sept est le thme et que
noue relevons aaua ua ecutil da
couipiltuions :
... Il y a un mystre de nombres.'
Le nombre aepi mrita ce sujet
une mention spciHie. On le trouve
partout dans la nature. Il ne fant
donc paa s tt joner de l'emploi au'ta
fait la Cible.
Citu se reposa le septime jour.
L'arche itit ferma depuis sept
jours quand le dluge clata; c'est
la vinja-sHpi du eptiema in.)is qa'el
le k'unta.
La olomba fit relche sept
jours aj't le corbeau; elle repartit
-ept jouis aprs son retour et c't'st
apii sept autres pur* quelle s'en
<.lla et ne iev u pms.
C'eat aptes seoi ans detravail que
Saos en ui dans les dtails de la
-e la }>*iie psr les Frai us-M Wi th
aeston Me Louis tiwino l'ayant chel ue u ueitg-tiou nemaLUc ue-
tj puise voyons en la soiu
on au point de vue de 1a lg sla
|jon baitieune- Le tie de Mr nug.'^amme de la coutertece qui ticiu
Mao est sans conteste Hatien; il a lies questions politiques
..tau quit Oc m.lii: t, c i . pas la
piotcsunon voulant s'en .enuau pro
ur 1 attester des actes authentiques
l'an estactre dcisif. Donc Mr Eug
doioo quelque soit le lieu uc s
laissance, esi n hatien*
Dapiscela, que le Ministre de
France vienne au jour due,queMr
Eug Borno tait inscrit la 1 egation
e France en Hati, cela ne changer*
"ea la question, l'Assemble Na
tionsie l'ayant dj tianche dans le
sens de la Lgislation hatienne. Uj
sait que quand le Juge qui et
Le manque dcuUuie entre les rat
sis et allies claiil aux leptues des
1 talions amicales avec la Russie con
tioue. CependaDt une tendance d-.
iappiochemcnt semble se maniles
ui Dans une inieivitw Mi bclmzer
ai:ait que tandis que les tXpttta dis-
cutent les qutstions ipectalts Mr
tfaithou alUu eu piomenade a P01-
ittiuo o Tcbitcbeiiue le re)oioduit
puia Lioyd Cecige aim, aussi par
l'admmb.e patotama airivait.Oa ce
sut la
its oiveis ibamisdt b t.nic tour mole, tomme L tend maintenant ai sept vits et ds sep: pia /
.heicher y decouvnr I emoiace 8c [e>hMI d une t^con plus d*nge 1 gant sept annes d'abondance et sept
ratai des tombes des li uis qui n oni ,euse et p|us tendue dans le projet annes 4e disette. Les amis de Job
pas enecre t transie es dans les ci 4 Emprunt. pleurrent en silence sept jours.
melirei. La Convent.on une fois vote, de Le septime jour ait te Sabbar.
lalaon que vous savez, nous en \'G*\SSSSSlHj!,ur-t>Pt jour?.
a< a A i- 11 .Le ebande er dor avait sent bran
avons dnonc 1 avance 1 avorte ^ Jsu m l rTCfS
ment, et lenties dans le rang, nous Jtricll0 btc, elc> /
en avons suivi l'exprience decevan
te. JMMrti (OU. c s'est ollettc l'oc Ksprons que noua rencontrerons
TOKIO.16 Ur mendie a d casion de concourir i la campagne v\u taid.au hasard du nos lectu
ment de 1 l.'.el imprial ; personne (Jus quatre, s tin d asseoir noa esprances
n'a t b'ess. U a certain nombre Dans le compte-roodu de no're ''' la prsidence nouvelle de qaatra
d'officins de l'arme et marine bri meeting du 2 Avril, votre reporter *"?-!,.
Dj. nou3 Bavors
Wig Mio
Le nouveau
Prsident
alooaeipoeur Piorrtti, cha'Rld'Af
telres du Pape de lurcy c H est
n villgia ore. a crit au oouveeu
Prsident pour lui prsenter aes UL
ctatione.
_ U Haut Coulmissaire tt Urne
gotsell ont invit sir et Mme Louis
oroo dir ti ce soir en leur Htel
de l'Avenue Grg ire.
-Lematin, a orz* heures, Mr!|aire
Agel,mioisltede Iraoce ses rerdo;cars#
1 htel du prsident lu tt lui a pr( Mr j;|0yd George annon que son
JDt lea telicitations l'occasion bul uii d'amenei 34 nations repr
tiop tt pour hasarder une prdic-
ion sur les lsultats de la coafren*
.e, mais les put de mlrance de la
Jlgition est une bonne augure
pour loeuvre de pacification. La r-
solution adopte par le conseil de la
dtraiion syndicaliste internationale
fut envoye la confifnce conomi
que Elle lecommande l'adortion du
ystme central pour le conti'e et
u distribution des piincipales mati
tes ncessaires 1 1 industrie et s l'a-
griculture et latixa'ion de prix Intel
nationaux Le conseil espre ainsi
abandonner les tarifs prole
!'--
s>
n l'espce 1 Assemble Natiouale lsat ai la conversation loula sut la unn que accomp?gnart le Prince de me Lit, avec quelque invraisemblan /""J** noua "avors qu'il y a qaa
se trouve mi au Conflit, c'est lai beaut du paysage ou sur les giavtsiGalles dans sa v.site au lpon ont 'ce. exLorter les populaiions t au lfa P01018 cardinaix.....
Loi de son PaVS qu'il doit appliquer.{questions. iperdutous leurs effets dan.s l'incen calm: et i la rsigna 101 . |
Le ministre itrlien dit qu'il est die de l'htel imrial qui est le plus Le cime, passe encore I mais me
grand htel de Tok o et est bien con voit on r g au rg me abject, il .
nu des touristes du monde entier, l'anarchie morale, qui caiactrisenl, i^lli' il St SACL^C
ces tmps dpreuve I Tant qu'on,
rsis era confi qu.r sans droit
otie patumoine , nous persiste
rocs en r; amer la testitutioa I e"B"t de~procurer dt^tatadoi'ioS'
NEW YORK 8t ri rg 441,7; L)an qut ques jours se livrera au cales ses membres de crer entra
Do'lar 10 76 benat d.s LiaC-Unis notre bataille enx et entre leurs familles des liens
NEW YORK.i -Steilina 442,}8 dcisive, bi cous y chouons cette d'amiti et de soiidaiit.
Les Cours!
Sous cette dnomination a t foa
d >t Marc un cercle dont le but
Franc 10,67
de ion lectiou.
fton-Vilie.
Mr Agel Avis
lois , ce s.ia parce que l'oeuvre 11
brairue a t ou-. le peuple haitien
Le Comit d administration a t
mal prpar La 1 he de demain sera form de MV1. Lonce Narcisse.pr
pied d'oea sident, Dr Umeut Coicou, vice-pr
donc de no.
vie, de rit-i
acnre peuple 1 y
mon dernier soulll ; et quand sou
Est donr rar I pr/s-nte que1, llCia l heuie eu repos supime, j'en
Messi uts H. Mu-ad & Sou ne leprj eguer-i la suite i mes eaitata. j Noi m*mean i0llhti., aa ooavpill
. reme tre ...,-..
ne l'ducation civique de "!den.t' nUemenl Pinard trsorier,
e | y consacrerai jusqu' Dan,l S 1W*;l Cfitlra.ICttiiM
jeune, Sjpplice II a, Louis Jrmt
Art et Pcdruo d Mtaa, conseiller,
on-vuie. nacte par lequel elles s'eog.graient MOIOKUMUNI
k^^9n.^yi^^\^^J^ lt, uinuiutu- Uii DE LONDRES
* IM piaidente UttWaeuat. Mf5- -
sen'e-t plus h
MOrOR UNION INSUR\NCE Co
Avec mes .i n e> civilits,
i Georges SYLYAliN.
Club apptlr gayer par dei ftea
de tout genre la charmante ville da
v-aiut aiarc.


LE MATIN
#^t
tSZjGC
\V-{#'.***
mm
POUDRE
SAVON
f. MOT. 68, Fmtowg St-Maitla, PAEIS ^ gcf UCT I6 grstatoa
peur
BiHJlCJilR, HDDUCH
VHLiOUTSf?
gff |)tau Sa vUcrt* et dtO JTIBioa
un
L'intniil
fitt est i pnra
En 1922 elle doit nommer Tes
gouverneurs et les snateurs
de 32 Etats et tous les dputes
Lea detrvrfs nouvelle rei0!0
dea Ktata Unis laiaetnt enfrdre qu.'
It fivre lectorale commerce djj
se f w" Hfii ii .i travers toute la
Rpublique.
C'en' que cette, anne 1022
litiqu-m->. pailant, une dj
importantes poor l'Am*riu.ue plu]
inapr.riante piit-'te qu'nne rnne
d'lection f rstf*ntifl e 11 y p, a
(effet, lire le* gdtlverr.eora d t enj
te-dtui C'a a le snateurs ' 'rei t
deux H a's f t toute la Clnn lir de*
reprsentante, qui c-miire W dien*
ti.Ou vote qui auiu lieu dpend ".
grande partie, I stabilit* de I Bd ol-
niatratio'i lpnblicnine S" nue mejo
rite dmocrate tait envoye h Si
nat on Roulement la Cbtmbre des
reprs"ntn'H, le iroiv nem^nt da
viendrait plus difficile podr le prai
dent H trdiog et Mr H tgbet, qoi na\
raient i ha.pif j ur ba ai.1er ave:
le Contr'. S eu COI '"ire. une m
jorit, rpubicaiie ('tait inanenue!
dans leu deux asseu b 6 *, ladmin';
tration Harding aurait l* ooode
plus franches rt pourrit travail e
avec pi "s de faoili
Lea h crira n'auro v
novembre ; mat, aetm
amricaine, la pnol i
st dj ouverte ei f ai t
tings ont dc'j lieu D
Le Dpn'emert d. s R Vies Hi
trienn s a fu b gr rie -'t d- noi"
fair* parvenir \e Livre B 'a ronte
nant des documents lpkimtl
divisfs r*n tro'S do'tiers i*Oiettioa
des frontires Nouveau* iucid'nt.*.
Il Remise des bhm allenr d-.Reg
ment (Je> rcaraitiois hatieooee.
III Li question de l'e-m'an*-*
L'articl- M du Pio'oco'e Hn IEn
prunt. Rclamations frar isej.
>ute lai ^
wiDoeunl
2
PRENEZ GARDE
AUX IMITATIONS
et produits similaires que 1 on cherche
substituer
L'Etnulsion Scott
Aucun ne peut lui tre compar
pour la puret de ses ingrdients et
son efficacit en gnral.
.......................ri
intressants
Election de Pierrot
par le Conseil d'Etui
Lbet Egal t
Kpub,;que Htienne
D :rbt
Portant no-mnation du Gn
rai da Division Lo lia Pirroi
la charge de Prsident
del H3publique
Il CONSEIL DETAT
Parisiaua
JEUDI
Clara WiHia ns dan
Cih u l o iljkc
Gr&n1 Deani1 hVn'qu* an 5 part e
Un CSofflfqoi indit
Mari'tQ > mouill
Entre : <\ 1,00
DIMANCHE???
Loul >ti et LouIqum
Nou* reopetona noa lecteara
qun c.'et J*udi 20 avril courant
qa'eara lieu a OfitsVV*ritii la repr
aanta ion de la nouvelle eomdi* d
l'anllux Paul intitule Loulou at lo i
Ioup> Il v aura cinma Mu q ie.
Entre : l.CO gourde.
Petites Nouvelles
Pi Avril
i S uli. commun! ;iiio"i laifaittpif
li< u qi'ea Us S-crtai es d'Etat d; 'a Ga i o niaient ia |ati et de-. F Btace. de la pe t?
^I2 oraln
D -s mee
app"' aa
] dou'oiTuse quj le pay< vie^t d'^
prouver i*n li pronnj du b iv" *'
corpa lectdri f0?"!6 t^W Gwtit, prvdei
Prnr Ipb eo^ieora s.-jum i r- "J1 K'pubueue ;
leotioa, citin M. Lodgi dani la V i l art io dj D'cet du 29 N
liaiacbaaettf, doven di SSnat, qa, taabri 1844 sur l'ipsiittioo di
pour U tr-ntirae fois, v* s 1 iiciter Conseil o'Etat .
le :enonvijllement d *o;\ mandat; Di-ta ce qui su t
M. Jobnaon, en Californie.; M Bl cb M .'
cock qui menai batailla pour U Aniejt i.- La c.ons? Ligne de nation,d na la Nbra'lcs; d accord avec lev>eu d^ UNitior
A4. L fui*1 te, drt C'bre mmoire, et rendmt hortmigeaux ve-tu. pi
tQl \o ViB-'oaain, eto. tno'iques et au m ta da Gir-i
LU ait latresa t d rem r n r ( 1 d; divh-.oi Lo.ii; l'ifc'itROT Corn
Fa pmpart d na ea foo- porter oj 11 p i 1 I l U ctm Nerd, le p-o:laTi i l'unanimit, Pi
pagne sur u poliiiq w 1 i 1 ||dta, de u Rspi,b;qie.
M.Udgedmtndeaaj de t prst0 D4-ret $m dt anili
ratifier en ai personne ha iravaui .... n !, e ..
dslaconfi da vVtliinton ; **1* aa Lln des Siertdfw
11. Joboaon.di d inci la cooti ti, pour avoir son fxcatioa.
nuatio'i du perd jaona, U Hitch30 k Dona sala mus--n aatioaala !<-
et la plupart des dmocrates, di Port Riaub'icsin la 16 Avril i8-/i
demander l entre ds lAtnqu" an 42e de l'Inlpe; din e-
Le V;ce Prsidant du Coaacil d'E i
(Sgij RAME\U
i\e souffre* plus
faute de savoir
D 1 leul rachet d'ALQOCRTINl
c ineiv 1 ! mi x Produit Kranaia f i
dipparni'f itiBiHiitni^iii -nt k Mi
letic Ci-, b re vali hier aoh da s lea ......& NJllrfie- ,ei l(ijrt rb.
IslOflJ du Gare Lalue ,es bUppniUe radtoalimni D* 7 heures du soir U COqatUelqaei ni tlaacroablps des Eooqoei
asile du Ce c tait dej\ remp ie. Menstueiia et rgulariae ie 11 >x sa
Au ty bmi d une muique entrai- gain
name. les couplea touinoyi'ent tlal Q,nq rrinut*n npra l'obsorptioi
tard dana la nuit- de l'ALf.O'.K.VTINS ou proov
Avant de se Rparer Me Tiib! en nie tentait >n dlicieuse da roui
un laogoga choisi torynu a .! r> goX g-*'iiaiu Ht d' bien iift
pour I rue: national'i]if- sjant dsl Kaasyes von serez merveill
prendre posit'on parmi ubf g'snds.dei raaoUtl.
Par idlli
Etranger
paris LaBBwemsmeiM atlammd a nof
fi juiourJ'hui a la ''ominn-i^n dc< Rpiraiion*
qae 18011.079 ma k* or avalent t* pay^J dm*
1 buqies Josigiies. (".eue tomme eu ce le
qui est due d'apr-. la dcision de la Cornil.it>
*ion du ff mus accordant i l'Allemagne un ma-
ratoriiim provisoire,
ROME Les communistes ont occup le
usines 'lfcr'q ip Se T'ivoli o les clbres c-
radesfournitsrnl la force hyirju'iqie nces iui usines i| H chir lient la vi'l* Je R ) ne. Les
priipritairc^ -les usine- avant d'jban i inner leu-s
tablissement! ont lorc le* com riunistet i con-
sentir 1 ei itoitSf les :abliss:ments sur la base
d'un confia'.
Le irait court qu; Mr t.loyJ George visitera le
roi et 1: oaoa :ipr- l'i|ie<.
D.-s escidrous d- c.i'.ibiniers ont riussi a s'em
atST de Gyntera petite vlin situe sur la mon-
tjg-ic pris de C.serto et o depuis 2 ans les
hib;'ants d finent le autorits. Cette 1o:jI t
etitt une Vritable otalelle occupe par ies
anarchistes arml sous l'e corn n.ndement d'un
nomm \lae-tro
WASHINGTON hes Etats-Unis ont re-
connu le nouveau (pivern;ment du (iuituiali.
E TaU
Da.it U lettre d? M Q*orgas Sri
ni 1, pub ie le 12 Avril, i faut lire:
xer pang-arh memV* de rhrs e
tial* 'explot-t on d'Hiit' pr
m F/at Unis et de I E(ypt$ par Un
gt trrt >
4i ptlg phe Le pats^g* qui
co a en e pu ; f A to t ou n
01 ei fi m par : t dia> le as us ntre gu'ileme's.
6: parag iphe Le texte vrita
l'i est : S il 'at bit' sur un
ri patron, il ne compternt pis 9^
ans A'Cli tence d-ns un pays ia*
^er. de rare anglo saxonne il a'
jouirait pas d* la vogue incoa'eft*
qai loi est acquise deiuis prs d'un
:l chez tou les pruples d'Ame; 1
que, c la culture traniiss est eu
bon eur.
a Jp reviens des Eta's U lis, et je
puis veus assuter que, dans le mo->
ds de U presse comme dans ie mo-
de po'itique, il n'a que des sympa
hirs ; personne ne lui mes re lu
t me tt a consid at 01 1 1 an
j'u naux qui se respectent et qui rt
je'ent leurs lect u a j
9- pa?ga[he L lex'e Trit
b e es' : a A d'aut de 'out^s autre
considrai ans, l >pr>tti d^sin res
que le Courrier du E ait b not c i.-e nai.onae 0aurait il
n^s d lui mn'er dsg'd-pr
ciaux de h pu de sts conliie
htitttaSi sa ai d stinction d'opinijn.
Bureau de 1 Agent Qn
Dossier 14
Poit au Pr oc, le 15 Av il /ait,]
BULI ETiN Nj 166
LuchMii ui'"nt pris de asi
qu'! le SS CO OS est attende 4
Ho-t au Prince de Cm t btl. Cii
Zone, le S.oaedi mata aa Aval i
1912.
L s permit d'embi'quemen*. seras!
^livre oout le i . i deiiinaiioasi
New Yo k et des Pons Eurotean
sur la dsosande f-i a i ce bureai.
Ce bateau p. 1 tira pour NtwYoti
directement midi le ronne joar.
O. B.THOVirStN,
Agent Gioitlli
Fianai! te*
No 1 a a-ois r. u a l'are part du
ri w i|ie< de M la M tr^u 'i 1 Fraa-
ci -vac M kl-*ali"nx H I lai.
D Mie fir B.lrar avec Ht
P u u- J ivigny Vauguea,
Avis Coimueriiil
La So~iH4 Connm9roiale
HoLtaadaise i'ratisitlantique
K iiDiiu-ur d antaO lOar a ae
nomb fux chanta, qj die vient d*
dans lu L'gu i dea n fions
International
Athltic Club
Le Comll I dtjJIa'erD mal Ath ^,, tVAV M,", * i"i t ,", T* "t i .*i x " t t't fee
La chambre a adopt a.jnurdhui un amende- recevoir 1 T le ddmier V.peur, lb
aaent au projst de loi mvte p-voy.nt un per marchandisfl* suivantes us prix lea
somei d: 86.030 lionnes. Bile a ^iUment pina bm et de qtidi px^elleuie
Hier' Hollande se : Hil'rans a
adopt un ameademeoi p>rtmt de 9; 814 016 a
107 OJ.Ji la so d_-Jes o'fi;irrs ciliinmi-
tllil-t- \^F O 1 a ipp is- cet a.ic.-inidi que
2 navires d gutrre bimn qif-s taient arrivs
Loucli S I v Comte Uon^-gal au nard-oue.t
. onderdirry.
I) 1U1.IM Eanaoaa Valetaa lanc aujour-
d'hui un message Je l'ajn aus |junat g'us et
W"irr de Cfalna < Wiiidinill
From'g9 GOUDA
B 1 g-H-s
1. 1 it'tiis e'n.
V*r l S,S I iJ nou tendon
[eunes femmes de i Irlande dans" i-quel "il dit : j dea Ci^a-va hollandais, dea savon
eunes gens et jeunes femme* d Irlanie nous tou Un stimulant arillant. a'ein de ar*a ai xaj
m ur Un numro gratis vous tara afdH CM
n tpnon ue votre n^wi et de voira assasst
, Lie. BCrivn t G. aflusM! \ff, IrmA la
lltcoklyn N Y.
attifai
Kn ri0'i *es na de rspe conti'
l Adm'nistr ion Coiura aelei|
r*tte Villa pr*vipn' lea int^reitMJ
q <'il *>at forinallera*nt d'fe-irla *
'Hisaar I- s chions on musels errer
sur l< voie pnb'iqae. .
Kn consquence on dlai daj
hurea ft frord pourlsfi
m isoler ou les t-nir l*at'*' he, p*
a4 ipq<]l. des me*ures trtsva
ae-on' nri*e< t leodroic ds chaa
rencontrs errants par les ruas et
la Vil*.
Port-au-Prioe, le \7 Avril 1*
cercle HOOdalii.
Nos eomplim M.ts at;x membres de
l'I. A C. et plus pa 11 tl ramei t
lltaaifori Etnir-inn*. le I':vident,
II. F Dea'Oacbea, le vice prsident
et Mr A S ino le aecrtaire trso-
rier.
Seul Agent | 0 u Hati
la. nie LIMOUSIN
Vil lt: 6 TiUV.Irl.U
11 11
Consulat oUlati
New-York
A g ta t t i - d;' lr Mei prochain loi
Contuh < rni da le Rpoi liq
dllu 1 New Yjik ara ira. tleia
in> Bioad Siift-t.
Foi t an PrinceA.Jf 1b avril U'VJ
t. ENTERITES;>
I ,'t MALADIIB OA8TRO-IMTIaTtIALE
Sf lrrUoi rrll.tnourr1on.Ent*r1U mur
1 i-inbrnnniM, tuberoulauB*; ConMIpatlo
| Accldout ai'pend'oulalraa, ritvr* IvphouU,
clions en:ii an bj-, teaca vous enssemble mar-
che! de l'avant l Irlande vous tend le bras pre-
nd la
LOS ORES Unedp:he du Caire au cen-
irai news dit quelVutae sigea t pro: am j
Damas i la suite du meurtri la semaine der-
n re d Assel llev. ministre de l'intrieur du l.i
'm et des troub es qui cm suivi ce meuiire.
J DVALOEQ
^^eysssjagaa^^ m m j m _
Dei
Notre ami J. J D^salinaa Ils
D'aprs les tlaa>ramma reus aujouralbai du noii a fajt pat de la ruort da aon
C ire il y aurai! eu pu-ieurs tus it b au oup n*rp rlirarlA - .'an 11 ., ;wn !<...
de bless* dans IW.ieur de la Syrie et l'agita. J^8 --' C,ae *U U9P "*' ,0Q *i9
ion auemenie a '""
LISBONNE IVhyJroplane portugais dans
leqvi
fam
Iles
a mer qui a' empch l hyd oavion de prendre
son essor ave>la quinine suiii.anie d'essence iOepll Mont, g de 5 rnoi auront
bord pour le voyage d* 12 heures aua rocs de | pu et apr* midi en I Eg'iaa Sic.r
MSsf. w. rLaw. ..........- -_____ Covir d- TurgHHU.
D^ ! pan an aon r'e, de sea en
faits et de tou i-.z autiea parente.
Coudolanca aux f m'Usa D's^e-
quel les cap.taine Sicar. et Coutmho devaient |ine, Abcenrio, Dupuy, CliaVdnne,
,re ievoyase dici au Brsil na pu assiste, les Fout,ine et Frtn->nt.
es A.1 (.i,>vert par suite du mauvais tat de ,__, *, ... I
mer qui a'empch l hyd oavion de prendre L*' funeraillea du petits Loi|8
OU U LIS Mr Griffith pronona un discourt
i Siivo Le calme tut relatif il ny cul qu un
t et 1 tU s es
HAklS l^i ConHrence Internationale Radio
repren Ira ses travaux a Londres le 24 avril
four chercher a tablir l'umtication des commu-
nications pi' radio, la l-'rance, I Anfletcrre, I Al
Lanatm*, les E a s Unis sont trpr cms.
H >Mi-. Os d. verts i Vall Lur^ t'iemoat.
SOFIA Le ) ouvetnement tefusa au gnral
Wrariel de vi it r la liuUatie en raison des
maniks ations hosiilcs possibles.
C"EST LE MEILLEUR
DTIS PURGATIFS ^ ^
~n V T'- >V X7~T*IZ*T3 09
>'USi "t-orv< et Al.*""T
..v.s . J 1 .. n >' f
-, O
a
SuliiHire 7
Ikunbs riLLSt
Grand Htel de France
VINS provenant directement de Brisac, fret
Bordeaoxa
CM.IKA-
tn " ii>i! rnr d MOMMPS. PSS1MBS,
1 ai m.s viuves. aie
li'j.rivn von comme tnenib'fs de roire (llub
de Cotic^pi'nd.ince et i.iiics-vous btaucoi:, .1
11- InireiaanlS Sovea connus dans le monde
pal rote iiiiirmd aire l-pnus.i h rfcbataa, le
] oonheur l'es centaines de pusomies rictus, aura
|saniv> et svmpi.liiqucs dc-irent se marier l'Iio o .
. iphiasgralb. linvoyir 50 .< ms pour un ji-oa
eateai a nsosi 1 do ur pour l'aune.
FLOUhNl.fc ULLt.-MRh
100, Mon ign Suvet
Uaooklya N. 1
ROUCE Gourdes 5 00 le ga'l^n
3l*ANC i 6 Ou 'e p.llon lM
dea Ch^ux 1^ ?m
Clun pagne
N1VS po b >ul ille d(M m llleun nu e
re oui nt. Lqufl rs F-ani s >t v.n, d'Esprne. I
Vlti^ rSOUI eux i\-^ m Heures n MiK
M nie r PAJllZI, reven-i det .l-m^nt de ^ranci ** 1
ni' end toul| . u- pour son ll el, nr et aa o nbre ie e' *v'
lit-nif e qut < es pm gpf ci ux stroni a bai tuuir du Ut om*
im pour lis Pioaioti! demi $t Po-iion.


LI MATW
Royal Mail Sleam l ( holrine
Packel Compam
|l v,wcff de 'a ROY^L MIL paitant de Lcndre aux
iitfi inique c' il^sn-3:
*^7 MA A U> 28 Fvrier
( i; AiMft Je 28 rrti
-,pr# i du f et pojr : Hermude?, assau, J tmaiqur, H lit Seial
ai raioBr il chargent en Hiiti pour H \RL, AN*
ftlp, LONl.KKS. HA.MUOIK , dir.cl.mM.t, e
pir ^ i Us autres i orti Europens.
Robert* Dutton *f C
n rai Agent
Le meilleur moyen d 'ter
relie ernble mal.ide, c'ea de *e
piorurer d'un bon
b iltre en pierre naturel^
Ku veu e chez :
Uenr| Stark
Hue du Quai; en 1 .*, i la fiar
Varits
?
fPT~V
Inc.
U M: s'
CE SOIR
f)
o.to
MERCREDI
e Panama Railroad La Rafale
Steamship Line
/ de Bernsifin /
L'an*usint du duc
de Guise j
Mr & Mme Sv'vnin Peter* sccom
P'gnpont cph fllm "i |onerort ' Le
^illipne Panama a le plaisir d'annoncer ses nombreux ati- e*
[ipraquM'e est pi t inscrire des paeag^rs pour lp rlifteVanti
#*Eiropens par lpa magnifiques vrvurs de la UNITED 8TA T.ouvre, Madame Uutie.lly, etc.etc
TlS LIIVES Cett lign* est la moins rhre et la mieux quipe to
MUnt Ai New York, et h traders/e ( en mer ) es de i3 jours de
Sri au Prince Che bourg ia New Ynik. e* Le Purgatif Idal
U meilleure attention sera accorde aux pwsag.'r* eVwg'ri t Ia
Jmrprde boa i d chaque navire. On pourra a* ranMigner au |-iM -^ n -
lirau rie Purt au Pr-ncp tur las Tarn al le, d*p ri. I PllUie du l)r DCllflUt I
Capt. i B.THOYlPOM.
\
LehnetFink
[aison fonde t.\ 1S76)
Ne -/-York, .U.A.
Laboratoires Blc:omfic!J, N. J., . U. A.
Extraits liquides
Sirops Teintures
Onguents Liniments
Esprits Dsinfectants
Pastilles Spcialits
Produits pharmaceutiques
Herbes mdicinales
/. lt. TllEttMD
-J
53
c
O.
C
3:
19

147, f!u3 du Faubourg Surit Denis Paris
Paelli I prendre,
rie iiewBHituql hucuo priparaUti
cV.i ni provc;nc |amaii de dgot.
Supprimant la di^t<\
aile nu diMIitf pas le malade.
N't :;l--.i", 1 pnf .1 - k 11 hnmbre,
2!lc us t..ase aucune parti d temps.
Pin* idlra ip t. h loi ilintlalm,
.!.e t.-1. par cin^ucut, moins chre.
DGSE : pupo.x'iv'e, a t s piiuiea
LAXATl.l. I p.Iul.
r.nii iaaawTr-jr--^
Bu
La Crme Perle de Barry
donne une complcxion parfaite dans une
minute.
La complexion reste parfaite toute une
soire avec une application.
La Crme Perle do Barry est une irme raffine,
qui embellit la peau avoo un dlicieux et dlicat
parfum de la rose.
Son emploi ne peut pas tre aperu car 3"le
donne a la peau une parfaite naturelle apparence
do la couleur de la chair avec la douceur de la
peau d'un bb.
Elle est conomique et donr.o grande Bati&factiun.
_-
A
The Firm
A. Hacha
Has 'be r'rau-e 10 irfcm 'ls rus
icnurs ih 1 i> bas roivd by ths*
lasi s f srr>. M aada cgi s.
Fier Me. h-do
l o- dus (.h co
c b ul le n ainctjr one >
La n v
Lo 1 R. THBrlUJ
Vo t au-lJrnoe ( lati )
Manufacturer's Agent
Coiumissiou ierchint.
^
ehn & Fmk, hic
SUPRIORIT
Fondas en 1876
BA8 PRIX
PROMPTITUDE

La
A.
JE
34
^
1
A le pliisir d'fnnorcer 1 sa rom
bieusc c :< mi r qu'el'e vent de rtti
voir far le dciLi.r bateau 1rs cigaie
Michoda
PtetM M*da
1 endie Ch co
VaVI iiouvmix ausii du S"g-
blarc, roir et b u, "rill b anc su^,
uaai ci toute sorte de piovisio..s
Tous predi i sclumq es. phannaceutQuei et a trs ariic'as rea*
ditii sHa s u e pharmarj .
IPi' Kl : Poiv-o, Cmnelle, Girof'e. Anis lo l Muscule etc. elc
SUCHE IUFFIN
SP' C1ALIT> : /M^qnp priv'*/ T.ysDl d iif c^.-ii.Pnrfumerie.Ar'iclea
pour b ibi^rp, B-y rtnm. Ch^colai po roi^ie, Huile de foie de Morue,
Eoii"Kion, nid oreflm. Ex raita pour f*l*a p->i nce-i et tau da toilette.Eaa
dp Quinine, Poudre coa e l^s iuseclps Solution pour conserver le nfe
frpj i.nit -1p Mag ie, Pondre eoprienre pour la toilette des enfanta,
MiMBce de t'eorfl E*n de Floride, Miel poar la t bl^-. Moutarde, Huile
oOive pour la lablf, Uiosse* d^nta, Pepnerrain', Hu la i-our chaeeer
'ea moupiiquep et Bu'rp*" inpec'en. H^uul.il : Halle contie couHtipa'ioDs el
iroobl** d*B inteR inR rhror.iq'iP8 Tin* Ciri> pool lee pnrquet-, t'orneati-
qupp, Eiiir* Ep'ces. Sicopi diver 1' Intarei divergea, Vins, etc, etc. etc.
D< ni'ttdi zla raialf goe des ppr'ninijtpfl
Cri 11 n1 vob coramarides l.EUN & l'INK, Inc. vou. ira absolument
aatiff ''s
T t' les bonnes pharmacies du raya b'apj rovifionnent chez LLHtl
& F1NK, Inci
I SEL FROS
firiijtarirtf lisiups
! U tel f rox rmt tre emoloy var foui et est irdtspenxable dans
** liwes. Il doit tre ajout aur,'iltmerts au moment d* con*m
*r. ittns la proportion du sel ordinaire et tuivant le got de ehacun.
Spcialits Tmelte-Perret
cachet Comp> ims et !
Sirop de Papane
NOUVEAUX ALAMBICS
w t iwra.ua a aanvam I
LM E4JH-DI-VH,
PHUMS, ALCOOL, t*.
DEROY FILS AN|
fowMcrFit
H, rut m TM4tn, /*
PARia
GU'Ol PAATIQUF di DlsUIIt.0r d14':X-DI-
Vi.. SS^ERCEI tu MANUKL < rbncni dl I
jgOMi tt T*WIF lLLUT^t nlmui fruc
Journaux de Paris
I Arrii hier, du 7 n *r Ma'S Er
vente acz barisux dn Mu r
Lon II Ihband
Agetit exclusif pocr Hoiti
PndrPde Vtandeivstafeetphiik^e C l*y*deca>ixrrtoot* '"outes Lvnnwn a, Kla t^buoa in
;Hr.' ioiu au Dr Labie, Vin du D Labmts Loto* >odi
aftViu
B nata la Lbraiiie do MAT.N Rae Amricaine No ijjS
m* ETRE EPATANT S"
U Tel*
S'AMII"""*. IHHC *l rAlRL Mi B
a ion.- ruulon o l'on iquh
K . il- ".! .r.|L o*M vin
.S .. C lif'.65 F'VD.u.nrii,
M < !.!? I'li> t|e. \,u*-mt-tt J
nsii.e \
ti- r' ut f/Umc. 1 our
irv s*u i-w- j-..--- e*aaaa> Ocoui.e- H i'o-
, J >irllM ^Hll|"*tl Ut l'U. t f;ur If
a> n ir *'obi -1-f-ixne - mie et- pw la
l^uonai e- Tr.- t Lierai t B|
1il|-tl|-|"---------' "*"* MtMepourff
A<(J"t
Rpacaeia
riHfja,
P iS B F K C T
Black Shoe Dressioy
Te produit le plus pur qu'on ait encore i.npoii daoi le pays
U-e simp'e couche sur les foulie-s les plus d;:iors les eip* i ncut
Ce liquide appliqu sur les ernussu-es ne sain pas le linge b'.aac
Il tend k cuir brillant it joup'e, peut fre ipp qui sur toutes les peaux
tes \c le rronnaii.l^ valies,k sceuiiures.'cs.a.s mains.hs po te-feu-llet
neuvrrt et e remis muf par uue seule courbe de et mtrvcill ux produit.
D ? I Vintuions iOat exposs dans cotre t Sile, Djp'iimsDt t.
Fullon ta Poiisii lac Go.
LT.
Geo. JEiI\Si!,iiai,
Agent Exclaii pour AluUi,'
ll, Ruedea Mlri iea, ea face de a Hitii|ua-


UlUrU*

Hhumatlsciea
Ncvrcics
Goutte
Gravel
Artrio
SctfOft
Obsit
Qui veut retter >'!- ? -rltef
l#rhumatlnnc9.!eiureimenl
dct rt*re l'easablawieat <**
rrint.lt-*' vnrlcc 4*1 l'ob*H4 <1;l
t<: poison de notro orfaaieaie,
ot (aire des cure rl|ullff(M
TCHODONAL.
lave le sang
- t.'--: '--r. nnfK>), MM :
i,.:.. m : S rar.rl Ki<*ror, ''
i'0::t I. .! f ni;.effi'-i U !!Jsa^C#>A'
I .> :en; : .. / i.-, pli m d> *>i<* I4'e. l'sews
i lav: eteni la Mal tv-mr Cf:
i :-.i i on c ."U, v U UN Miir.
. .'(' lutter vnerm'it-iiviii *, M;
roenirntai c lire m -'' :<"* < sw
i rient dont : Irgenii M :> saflvS'Bftl
lUreecosl >
Prafrtse,rf ra'vai
** <: ci.* w i'uewiMl c lui*
MW CtKfo. t t Vtii :*nnt Bjm'
et (* f:
DIALIROl.
! rtoiMMil , CSrti "-. klB'.e.
.mviiM 11MW rMRttnt MR..ws-
L JM I/O.. nme, Ooca. Liimbu r*
I .; fil >
*-:---r3|
tUILMI k MUT, fcstill aanrau pour laili 1711, Hit hautii ITlil
.
-
Pharmacie F. Sjourn Continuez
. i _... ... -......UK. .lia a Lm rh-rrnnM plisanterie
Donne avis sa clientle, aux mcVcins et au pub'h. qu'lis
Bfttntorml son LaboraloiM d Urologie ei u:i Laboratoire de
ftiOsOfl e appliqu sous la Dir. ction du
Dr Uico\ el f. Sjourn
Le laboratoire est ouvert tous les jours de 7 hres du mi'in G
heures du s ir pour toute* les recherches ei analyses pr/ue. dans
l'annona ci joiutei laal p:mr le
Wassermano et li constante UreScrtore
Seront reues que le mardi de chaque semaine.
S'adresser ia Pharmacia pour les renseignement**
Analyes d'urines et Suc gsstiique,
Raction de Wassermann
R cl ion deTnboulet,
Examen du sang e du pus
Eiameo drs matires lca'es,
Examen ne crachat
41bumino raction
Constate Ur^ Secrtaire
Hethercht de Spircchiei tt de Gonocoques, tic, etc.
Le rU-rmin'M plisnt#ri* d
1er avril po j-" P jues ivec le jolies
carte (i:n'aei

kfjum Pques"
Chez: Benoit Couba
77 8 Uue do Magasin de 1 E at
Femmes
VU
criiiou
L'ge critique
la vie d'une femme
est gnrallement
entre45et5SansLe
retour d"ige est sou-
vtnt accompagna de
symptmes inquit-
ants tels que; irri-
tabilit, tat nerveux,
mlancolie, poufes,
de chaleur don-
nant des maux
de ttes et suf-
focation.
Prenez soin
* votre
sant;si
cette pri-
ode critique peut tre termine ans ennuu, elle sera suivie
d'annes de parfaite aant.
La Composition Vgtale de Lydia E. Pinkham est par-
ticulirement ailapte pour aider les leinmes pendant le
retout d g. Son influence s* fait sentir sur tout le sys-
tme qui est renforci et elle aide la rature pendant les
long mois de cette priode critique. Ce mdicament est
prpar avec des heibes et racines mdicinales et ne con-
tient pas de narcotiques et drogges nuisibles.
Son mrite est prouve per dea leltrea tlrr.ilaire
a et'le ci:
Vulparaiso, Chili, S. A." Pendant dis annes j'ai souf-
fert de retards et de douleurs lors de nies rgles accom-
p.igns de maux d estomac. JV.i pris votre Comr>osition
Vgtal et les Pillules poir '._ 1 oie da L\dia E. Pinkham
pendmt trots i.iois. Je recommande votre mdicament
mes amies en raison des rsultats obtenus. Vous pouvez
publier ce tmoignage, '-'-'.t; lin \ Floue::, calle Cajilla
124, Vatparaiso. Chili, S. A.
Oet. lottrei coRir.10 relie l Influencent !<* fwiimcB
Composition ^fgetale
de Lvdia E. PinkKam
{7

M
I
hj-u'. imav
A Vendre
Airomobies c I srz ( Touiirg
csr ) en ber* lai i un prix rahonos
S.dritiei tu Garage Knecr.
.
LVOIA K.PINKMAn MtOlClNC CO. lv H'.ll. XI.*.A,
X
X-fc<

'
Mi.Il J
Pharmacie St-Jeau
332, Rae des Frouts-Forts
PORT-AU rRlNCE
On cherche
A i ht fr une au'omobilc de se
cond; ma'n en b>aat S*f!t|( i
La Sjci Commerciale dHtiti.
MP>
Rpmd*' toumrain contre les vers
Maires. Succ* garanti.
so
Attention!!
Grande Innovation la
Expilna
lia: llpublicuint No l'-*J4
Employez la
RROSINE
SHELL .,.,
Vous ett sernz satisfw*
Demandez ceux qui s'en servi
Lumire brillante- Sans odeur
Sam fume
la GiSOLlSE SHELL
Donne un rendement jgco^OMll
suprieur par kilomtre
Ti volatile, ne e EBficACIt
Mention! Mention
Use *mtt "* inlsten ab e Mats tt Ml es *u B au des ^ DU*me,Mgraad asaortimeot
oaneBoaoe Foi 00 par les soins av ses de ttetll |uhe vous autel llrtI,ceiUf ,,c- a 1
ataisirde visiter le ouvei.u rayon poot dame danidts ttacui de toute |0iiiera, pirged
Iraicheur activs lctmmen. ... A, ,..,* un
Ces articles sont en TtoU i partir d'aujourd hui au dit Biivt un
aria dnint toute coDCuirtcce
Ratiar, Fantaisie eaorgf. UiM pour"dames Linon 61 blaoc. Biptia
iite luprieure Souliers bet-ine. Ruheliru couveits )aune, nous
blancs Mouchons soie i m p tt blancs, liai fil blancs, noirs et
touleur. Eventail. Sic mains. GaruilU-e atmili Carnes
EpiaaltS Bractleis Gallalilh t o;hcites H poudi.iies
en soe, Chapeaux en toile ore, TuMor on, ^ se miVttf, G.a de Pana, Houppes, Rep^ tour chelU, Lj
de n. Blouse en voile .oulcur, bardes b-odestP,nglea et barrette,
Sa' matns en collie rs.co.r, Gants courts, lorg, att. etc.
La Maiftin vient de recevoir par le
d rnin bateau une grande vatilt^de
b l iux quelle met en vuute de
uni (oui* tt qo :
Mdaillea pour la maonnerie ( sud
aaaot'Ui'Ui ).
Chapi le'.s en or et en a'gent gd sis
Hourls* doreiilea.grand aseoitiment
Bracelets, boutons pour mancbe.tet,
i(ii.d eauultliuaut.
Montre en or et en srg9nt, homme
idii.ni -, grand assuttiment.
i- .iCubiiie en argent, homme femme,
G nllem.0\arand aeaorUmant.
natin g'eod assort.
_ d cravate, grd ass
Bsguca en or et en argent, homme,
t itim . grand Hsaorlimer.t.
Broche*, pingle tour cheveux,
grand tsortinieat.
Il nous est impossible d ourarei
la quantit dea art clec, fai ea 'une
visi e aeulemnt ei lea gca les
plus dlicate seront sstufans.
ra j j i.. Krosine
Demandez de 'a Ga%Mne
carbonise vas
SHELL
Asiatic Petroleum Co
Roberts, Dulton & C
Port-au-Prince
, Agents Gn aux pour Haitl
DiSUES CLUMB1
Amateurs de bonOv
musique, accourez cW
L. Preetzmana-AjjBPioliii
Rue du Quai

Pharmacie Centrale
Produits de toute trmckeut. Excution prompte et ligne
ordonnances. Spnakte pour toute* fcri maia^iaa.
AVIS
l'ai I avaiva e da porter lai
conuaiasan a du Cotniufrc et du
PubHe que ma Maisan OKKSTE .,_,-.. ^ _
S?e! rr^Vo^iO T. O vous trouver* de Superoes Disues Columoia^
trouve transie M la m e r- 6r'Un' SlfiP ^ox-ir^nonoo,^ C^^T.
Bonne Foi No H en la d, U M* *tr> etc aut Prtx exnpt.onnelUment redu*">
Ki y .le Uauk cl GaUida. Disqu a de 10 Or 0,60
.......I?
ORE6\EB LLON'l Port au Prme*. U Mttor* iVi


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM