<%BANNER%>







PAGE 1

UHTW semaine dernire prs de ! %  *, ce doull France avait fait oreave S" encre l'glise amricaine en j la confrence. 1 protesta ironie Lt coBSBl'-gntal Thackar n'a ta.. %  eue adress un adieu aux victi met. On a retrouv tout ce qui leur appartenait aprs l'accideat, mais on B dit que a Belles montres avaient dispaiu qnaad les corps soatarriv* Paris. Les dpensas jn*e,u'ici ont t payes par la franc-moanerie dent Mr Yult y faisait partie. —Le juge Boni, magistrat, charge d'enqnter 1-affaire Landru es\ mon subitement d'une maladie de coeur I tait g de 6) ans. — La Bourse de Pans sera ferme % enredi et samedi celte semaine f lundi de Plquey. A. partir du mai 5if ttJaa journaux qui ont publi portrait de Ratheuau en y internant le nom de Bar'hou 11 a espliqu sut la question des rparations lut -ntie les mains de la commissioi t. Paris et ne voyait pas pourquoi elle • serait trait Gnes. Il affiimi que la France n'est pat hos'ile au dsarmement mais que Isl moment n tait pas actuellement or i j lioe en faisant allusion l'explosion de Gleiwi'z. Il dit aussi loBfteonsj jue l'Allemagne fabriquerait de*] bomb.s contre le traita de Vttaeillee a France serait oblige de prendre les mesures de prcautions. Rhumes, Toux, >nchites, Laryngii et autres affections des organe respiratoires, indiquent un affaiblissement de l'organisme. SCOTT HAUIS— L* Cororrrspion des r*p* PIP et un conti e linancier toat en regrettant d avoir a'iraraiecer dna les affairai intiieures de la ra'ion allemande. la Bourse sera ferme tcus Us dis juqu' fin septembre. PARIS— La ligue de base ba\\ a t hier dans l'difice American Le gientCet t. l'ouverture de la saison ixe < %  ao mai. La ligue coœprer dia 4 quiaes : l'american lgion, les v ans des guerres trangres. U cl a f.r.rais du Rane'.ach et les ind pendants. Les parties seront joues *ur le teriain de Bagatelle ;u Bois poulognr, — Le gouve*oemeat attire l ailen ton CI) la rduction du budget de 1922 camp-r a celui de 1920 1921, il se dclatt incapable de prendre w l'engagement de ne pas excJtr poutlcom... les deux piochiines ann-s financi etfoits financire de lAilemsk-ne res la somme de dpenses -o'cles pil.r vue pour lr budget 1922 militaires. nivales et ariennes —Mr Poincarest onr" a l con vocation d'une assemblerdu conseil supirr.e alli a Gnes rom iud la rponse de l'Alem' i ! d:' SKJO de la ccmmi^sio 1 dru rpara lions sur la qtestien do moitorinm partiel De pin?, dans ie mil eux of ficiels frarus on considre comme peu probab'e que la question sot soumisaux gouvernements allis avant le jt mai, date a laquelle l'Ai leenagne doit faire le proeh un paie ment dap'i l'aacien p ogamaae Quant la quest on de sivo r *i la question des rparations ser oumi se la confrence de Gie;, un hmt fonctionnant franais d:Ure aejour d hui que si loi ess?yi> d- le taira la dclaration fraa rationa B td3f.t ce aoir letexta d'un* frmme ,.„ pr <„ d Grandi de la Cour, du i%f>UI/eta. r a *•"* %  • note l'AlleinugB informant qe CO-JM Dipomatique et dune mi Je anoa~. Art h cW^lT^aaatra; ai UC M nCpUUliqu,is C fo : r g'a-dfs manifestt ons pi fou e ia ville et dans toiis les quatiers en lhonnenr de Me Borno, lu Prsident de la Rpublique. La lte sera particulirement bn> *P^rrriSi: triade t 1 ur.te iWanU Madeleinso r Z nmnn > /fc, o nui reu des vtement et panier contenant de pro ommission notamment eo ce qn vi iimPt dll vin concerne 'e pnement juaqian Ji DENVKR COLORADO U auieckai tuai ont raun enu j s et si l'allema laBYearriva hier et lai acclam par milliers te IQB 3H prend pas des rceiur** pour Personnes et refera trois jouri La ,o U rrfe lut ; ,, j a !" cflerte anx entants. Apres a rception oiiKirue : mettre d I ordre dans aea n cea c r c le ^ 3U orit le J t clul reBd i,.u Capitol| n colm^ii^Bion ae verra le J' m\i ul v< e de ttief las ponulito*. V lection priden ci afin Ils emmueioct ju^ par \s cour allemande. LONDRES Lis 1 irai Sir Ross tmilB et Su K-'uh Smith a>stuliens vont essayer de faire le monde en avion. avec eux ua tncadicieo et comptent partit de Crcyden pr Londres le 15 Avril Les aviateurs comptent couvr ai. 500 Milles an ) heures trouv IAI.I. de vol Leur VBTBga dueri trois] mois leu' appareil se a un biteau vo lant avec des rou s p-rm^^nt d'it teirir. Le 1 ? tviattin unt ' nt-n 1 0*1 de filet 1 os jo':'s co*ucali r et se ( repos:r le qnaiti ne Lcu tttiauc sera le Mivaot • Frmce, Ciiie. Chi-1 ne, Japon, traverse Pacilqoe par Ici les \ieoutiennes afe f naag', eudest de Vancouver New Y ik il Wm aipeg et lohn M B travers* de Les Sports Un millier de joueura de Tenait e sont fuit inaenre l'an* pem Ichampionnat de Paqoea D*** ••' entrera on remarque Andri* Grib-irt Max D.'gugi8 0. Bortra pour ia Vran re, Tegoeripoar !• Danemark et t Morporgo poar I Italie. En|[ae Griqui champion fcnnaia. LOida plume, H battu es aoir par Koockoot BanoaHcoU an IroUioae Round dana un combat de 2 romds Un incident entre la Belgique et V Allemagne imi'XKLLE) — Le charge d-affai res allemand l'est praer.t*. au mi Dis''e dea affaire Etrangres B^l^a aujourd'hui et a demand que l'on 'ternit entre lea marna de la police allemande.; Otto Habisch an t par lea autorita inilitaiiea H I^IM SOUS l'accusation d'avoir aesaasin le Liau tenant Graff prs de Dusaeldo f il y a deux eemainea. Le Gouverne ment ailetnan 1 prtend que le meui tre a t commis sur le territoire allemand tt que Babisch doit re Demain Grande fts au nroBt de ilelise tiellp et les ilf*(jra' d S l clCoeurdeTjr s eiu to c,, b IWlie C Itf tCl! W i W n Outre les autre po.nis du phei terrestres |programma, U y aura MbiUlaB. ftrsadBI mesures prises par concert. au mtmm m Ulla •Adm.nietr.tion du tlgraphe Ter On ura l'occasion d entendre Ml mer-ou e neuve. Soimpriit| % ra bientt 'ab'i sur ecte pi :^ de l'Eiter'ement N^ IOJJ T ditera un jnutnal politif rrm-Tifrnal qui aura pour tlttl ClvronDs p ces etdoisieist iques d uir impo'tance capiiwj 1819 a 1922 y seront pub'is li attend par pienvre OCCBBI: anr pt te p-esse df t r avioidcva lt annonce que bientt il rttm des t-b -ai, s de 4 pris de aami %  m 6 pie ; nut& apr< L nrochraation de l lu, Mr Louis BORNO txcep Jacmd o il n'a pis *te poBBtbl de couima niquer avant 7 h 30 ce qui fi' que 's ville environnanie-, Bsinet.C'.t de Fer et Saltrou, n'on' connu lea i rsultats ua l e eclion qu a .8 h 00 |p m A caus d'on-temp'e, la ligna en'i'i Plaisance et Liuib tait imer rompne; la rparations poeaaairea ont t rapidement faites dans la nuit mme, et a 9 h OU p m la ville du Cap tait prvenue, et param^i le paya entier, deux heures aprs I ieciiou i Port au Prince, a au que Mr Louis Borno a t lu Praidend liaiu par le Conseil d'Etat. d'Aubgny.AniU Pterrr-LouK Yvo ne Sy vain, MM. Laudun, Alain L raque tt autre* ar isies de tientL; piano sera tfftB pat Melle^ Sy vain et Gauthier Rendez-vous demiin au Ciub Sy tien o loi passfri des hearis mer veilleuses !.. Le Gouvernement B ilgi refaae de remeit.e ilabscb eutre les main dea allemands jusqu' ce qu'il ai' iv % %  l'Alibi. Les Cours PARI*Sterlirg 47,54 Dollar lu 7S 1(2 NEW YORK-Serling ii.ll Franc 10 77 Dclaration Mr S.ephen Baiozy dclare quo 8 neia1 ^ c'esc par erreur q-i* son nom ae trouva au BAS d une protestation pu uliee par le • Courrier liai len.— Il n'a paa eu BlgQBi ceUd pi4w Gare aux chiens Il y a de cela vngtdeux jouri, on enhnt de ia ans demeurant chez Mme Raanrau. prem re avenue de Bo osse, s t mordu par un chien Malgr tous les iraiieracnts qui ont t prod gus l'infor unt victime, ehe lot atteinte dans la nu.t de marci de la lerrible malidie. Mercredi matin de bonne heure, entant a t transport l'hpital contre la CONSTiPATIOM prenez V 1 COMPRIMS SUISSES de DELORT, Pharmacie. | HP, :i\:t Sniot-AntatM* 3f A. XV 3 SB C'EST LE MEILLRUIt DSS PlI}v OATj F8_ ~or.^> "-, :." ? r"'ir S3 .%  '•'•(TS; J'i|f.''m>!JBn'5 -, : ;U;-.T • %  '<* l' Varits DIMANCHE =——r l'Atlantiqu Petites Nouvelle! Par rdilt, 12 Avril Etranger i) i *p t trteiiiar;te qui coutiei.t luute aoites drenaaignemeu sur IfS diftrents travaux eotitpna et poursuivis ainsi qoeaurlei p.ojeis a leiude. Noos remercions le Dipattement de sou glaciaux envoi. La Fte de. "Femina Ld lie q^a 'a Acciddbt (lau(o Her mtin, l'auto No } en vou iBt paigoer ua enfaut qui jouait au beau milieu de la rue du Monta lais alla ie cogner vcis une galerie et eut les deux loues d'avant bris. g' ^ w .'.jiumjg BBBBBBB1 ASTHME PAPIER FRUNEAU BrU fr4 du miiU llprod'"llnniti>*' %  %  **!•• ,ia, lou 1— — d'AtttMM. EphiUm, OpWl— %  •••. FRUNCAU, la.' Il-Mtrtln.rrt f fut, Pfirmnl*tGne?. — M. Baithtt: a devant les coirespond.ot organis au profit du buate de Tous aaint Louver.ura aura liou damaiu pl^ raidi au local du Collge Lou veriure fc-He comtnancera ds heu roi. Il y aura k'irmosse, tombola, bal, rHILADELPHtBUa grae %  is M t Ul i n ea r iaventi pour supprimer le mal de mer sera tauve aujourd hui dan l'atelier de Westmghouae Hle:"i>;. rronOacS 1A)SDR1-:.S — D*apre$ une dpche du Caire de jouru Time le journaui indigne rjpponeni de j tource syrienne I a$5isinat de Asei Roy ministre naUX anglais et amricains Un OIS inlr eur au Liban. Les conduion de Damas sonii • J "'"" "','Vi"mr.. COUt BOUC protester COr.t-e 'es SOUp ttWttmal troubles et les aflaires sont suspendues, eti-.— L trrto 1 JSUUiuo. .&f .*.,,., n,r rulu ionr Les troupes dans les rues d.sptrsent les meutiers. COUS eat-CienUS par entai S lOUt t ..ENKVK Mr Flix Calonder prsident de i1 paUX i l'gard de la polit que frm(; on ereiUC en Hiute S.lsie annoncera demJi Ciise i U COnfieUCe. Il dclara llU sa dcision sur la qucst.on des irontire alleMl ..,..., U B.MM A nir r* mandes et poloiais'.s n'avant pu se mettre dac mihant pour la r ance d avoir a re cord u JJioo de Mr Calonder sera sans pter qu'elle voulait la pan et dupeadue a Patte % ,_ ,,,.,,„ A e i ciue anormale de h b me. Pu treuce Ion le travail ro] ne corn ^"JUS,taJaamaM inonde, on menwera v,jr loodl. Il j""lequ 1 5 ig„ a le des dga-s et petu i.npoiiantes en cou'et.il u.n-.Tiffl'nt lAil m >> . buil La pluie con muant i to nb en libonCOU rail f O aincc ks au iorit craignent de ino.idatioas li et la Kuk*'e n ten r-n? ia renier ihe Eist Aiatic^ Co Ltd. Thl S(s c Virginia sera ici vers le 17 courant venant des Gonaives ttStMarc en route pour K ng$ton M „„,„ let St Thimas via aux Cayes et pren Socieie r'auima dra du fret nour les poits europens. Entre 2 gourdes Mr et Mme SyWa.o Pw ront ; agCavalleris. Pusticana R-goletto Mirthi C'ederaand/ aow Foi-Trotti nouveaux et en \ogue. 11 eCilUllje contre ores poito obliiore;l tooior bien aasoitbsdelaBpibJHi tu et des paya vo'Sine. je nerai des csitea poeUloo de vues argl-iaea fameuaivj-j MiesTee. Kia Ors, Stock** dr a, Angleterre* Avis Lo public est ioforme q 1 mment aux iostructiooi *" %  K "i mment aux instrucuowaPort au Prince, lo n-MI Iffl JJ !" dp „ Doiiioe i, ..ft L. Pree znann-AGGERHOLM | bVftnl \ tt btiments de ia * mardi avril i2- du matin, la vente blique d'uce certaine Curettes d'one dee M Parisiaiia | Enfin Dimanch*, la Direction de Pa riaiana nous offre le Rgal dePiuas avec la repreentstion de ; .LaFilludssDis'ui L A gend(^ Hroiq'i on 0 actes Parmi 1 ^ S"oes avec Anr.itt* Kitl^rmann Entre gntaie G 2 00 tic d'ailleui hier pour l.espnt dt jus **MaDWD U 4-mo* annuelle du Ua||Balcon G 2 50 Loge G 300 Le Purgatif Idal v • c'ett la i, Pilule du D r D ehaut 147, flu) du Fautourg Saint-Dni! Parte !'a ...• ia pr-ndra, Na iiOi:.'M.-.Uiinl aucan |irparatU, elle ne provoque ]amait> de dgot. Supprimant la dluj, [elle ne dbilite pas U malade. N'rxlcant i>ns Al repo 11 chambre, •Ile ne came .lucane perte de temp. Plus ia4lV| fjBa t u le fimltatrca. lailt est, par con^nont, moi a ckre. DOSE : puaoaTwc, a a a piiuiaa unri.k, 1 ciiuia. q itB~oeViat* Uuw," fcjjjgj la Maison Liggeit et MU cor nue. Ces cigarfttei 100] dana des boitos en cirjotj ua l'iDteneur d'une n* •al et contenant chacune* tes Les csiaaeaconteoej coitt-s sont en tine, c -i l du UllilS. Il M. a feCoMoif 80 li |, Itcbetrrperpe.teq 1 1 dire uu ou drux P'A"''^ de U qualit dea dite "• Koceoteaf 8 egarettea contre e§'



PAGE 1

•m Sc4 49H PoH an Prit*. Haiti StOtfl 15 Avril Dl(UK?ffUR PROPHŒTAmE Clment Magloir* HOMER:J 20 CENTIMES Quotidien SansTespoir'etna COQ* fiance, rien ne peut-tre achev ni accumpli,que ce soit dans le domaine de la religion, del politique, des affaires ou de toute autre entreprise humaine. MyionlHERRlCK REDACTION; Rot Amricain* No, Uj* Par Cabli l'Election de M LOJ1S BORA'O, ., =n=„. iame par loule la Rpublique.! Nom(illtiS ^^eres Pices S tUt tlgramme arrivent par coa jUMdetoud le* points du pays a Itirstsedu Prsident lu. L'Europe dt Etala-Uni, des ami, nodj iii diplomatique e! consulaires, jl eoomerantk eiphment aussi' %  n congratula ion Me tioruo.-j s salon et touiea lea autrea pice Il miiaon sont remplie de il eu TH. foyaida toutes parts. Une dl IOU du Co>i8eil Communal du Cap mu jeudi un magnifique bouque NOM Louis 13 jruo quelques IOH itsspr, cet e dlgation, rtau par lie L Borno. Elle a pri* F rsident, ds aon installation du "Ter aea itgards ver la ville du' Le prsiaeat rpond que I*' du Cap i.ra 1 objet de aa aoll -' personnelle La c l native de' n me et de Firmin, ne peut pas ioapeiue. Ou a bu au Prsi et a la Vuiedu Cap Hatien. LO'cier a taib* la peitonne, Prsident dd la Rpublique est Miugue lieutenaai, du nom d A Ijja riotau. lt eai dcore de la ou oe guerre et de la mdaille un w. Il parle liai c*is et tapaguol I Mt un caibolique piatiquani. — Tous les uiiiueia du Trait de oui reudu vibite au IVesideni, i. Hejcredi et Jeudi Irime Uuasell, W de lAuibaBheur, Mme Kauw, | '• du Chef de 1 Occupation ei '*• Mac Dougal, femme au Chef 11aQeodarmeu9, du commandai.': noua, 1, goteur u Hoiu et Mme IMQI ont leudu visite auFi.i lit a Mu.e.JiulLO. -Les represtn.ants d Italie et de' llepubiique Uomiuicaue se boni HMiiiea a 1110 ti ue Mr ijoriio de taa que beaucoup U'auueo co.i PU. Leuiuiktie de Fiance, aciueij %  Mot Petiouviile, a euvuye aa' ''• de leliuta ion au uouvel lu. P Le ceicle rt mina dont Ma Borno est le m mure protecteur • lui piestiuei Jeudi a t ld midi %  f licitai iou*. Me borno a e vivel touch de voir cliez lui col •upede jeunes liilea in.eiligentea a a pas manque de lui exprimer satisfaction. Il a amarcie le cet 1 1 de la fte quii donne dimaugne Avril su profil du Monument d • %  saauiqi Louverture. Noire aie il Me Borno, est le plue giaod ei iblisb.e picuraeur de notre la '•odaiite tt le plus maguiqu* Il de la isce noire. Auaai Tous ta-t-il t l'objet spcial de plu IBM crivains et ora'eurstraogara Ornent Weodetl Fbiiippa et fier %  lie. Ou doit bouorer un tei "Bs qui est la gloire eblouiBau'e %  Urniiie d Hati I *• B jruo encore demand ce* j"DM tilles qui sont presque toutes m,l ' lutj t ces de toujours IDCUI vnrican cbi lve le seo'.i ^nt profond du pa ri on me, la Jjw de l ordre et du travail. Il ter nsm e P ,om8l tDt d'honorer la ffloire de nos glorieux anctre* e db lors la min pion delaa-mble Nationale a pris lin en ce qr.i corcerne la sus-dit* flec'ion ; Considrant cependant qu' h d tn du Jl Avril fttttf Mr le Conseiller L^o Alexis, qui n 'ait plus alors I u8id.Mii d e (Assemble Nationale a sign une \ rou s a ton qualifiant de n ai œuvre rtvolutionaire lei actes rgulirement f-its par h Cooeeil d'Etat runi en Aaaemble Natio ul ; Considrant que les prtendus i rucs-vfibaux eo d*;e de Il et U Avril 1922 siuns des Cjnaeil era I eo A exis. CoisUn'iu Mayard et $le| h n Archer eu vue de poirui vr* I elettiou pifHiden'ieile n 0"t au tune valeur constitutionnelle, eran'. iionn que le Piusident de la Kqpo* blique fst lu ; que ces dits proie* veibaux Sont uuxittent : En cous^queuce de ce qui procde le B Conseillera soussign protesteni fj'.mell meut contre !•.- uctta cidtaus dee g'jea faits par I conseil . %  18 Lo Aiexii, et dclarant ces dit acta ni et non e venus. tea uouaeiiiti eouesigns deman dent que dsormais aucun acte fait par la conseiller Lo Alexia oe soit publi an journal officiel. Le prsent acte de protestation se ra adress la Secrtsirerie d Etat de llotrieur pour tre publi dsns le plu prochain numro du journal olliciel. Fait au Coiaeil dEtat eo la aa'le affecte s.ses d ibiiatioos ce jourdhui 13 avril 1922 10 heure* d ta tia. higne J.M. Grandoit.Eitim Jeoue, A. Andr, Enoch Daaen.l' Jules Ban ce. Louis Oui laume, .Charles Bou cliereau avocat, Cti Fombrun,A C. Sanaricq,Cbarlea douze-, 0Uabarre Pierre Louis av D. Cnales li>rre iNotaire, A Moise.James Thomas, H. fiice A. Rimeau, av N.mours. Acte de rectification des eoopiuy^s du ooaseil d Etat lDl| — -uus e. ,. ,euuia, ^OUS, ioasvgnCi 10 S.-c: < aire •" %  tout | œ i vre merl0lie e/.myerM '^ v,itc du ^ ou f f "'• 2i ^ u "de Bureau. 3 jEmp'oyd.cmogaphe, 4j Employ suprieur, jo Copist*. lidaioas et athraioas que si le io % n, ' U(,lla P* 1 •"*• Ce paroles Kr ilS uU UQw boQQ e impresaioa m •••.diaUugue jaune fiilea. \ Avril couran'. nous n'tions pas pr ot 1 la reprise de la sance pour l'eleciioa du Prsident de |i Repu b iq> e, et si nous n'avons pj tre i DOtre po. En soniquence, le Conseil dEtat rvoque le manda d; Messieurs les Conseillers S phen A cher et Lo Alexis comme Pi>ident et premier secrtaire du bureau du Conseil d'E tat : aucun acte fait par eux en cetie qualit ne doit 1e pris en considration pat le Pouvoir Excutif. Li prsente 'iolu ioi s ra affiche en lt salis de dlibration du Conse-ld'Eat et vxpJ e 1 Soo Ei.el lence le Prs de it de la Rpubiqa; et la secrUirene dEtat de l'Iot rirur pour tre publie dans le plus p.'O.haia Ao du |oumel O.'ficiel. Fait au ..oaseil dEtat en la salle fl:cte ses dlibiratioas ce jourNouvelles de France P^RIS.12— Le Comit o'ympique! e France a dcid que Us j-ux oly.i>.'] lI s uon dcs rparations il Dicurs de 1924 seraient lenus Co '" 1-* rcente uote alkraaadc f -• Le bruit court qu'un conseil su P me al i se runirait 1 Gises vers; I fin du mois. Duns les milieux off on se rf U s? i contirmer cette "01 velle Le but de la runion serait cuter la situt on actuelle de la des rparations i i suie •3 iaii.ui i(UUJ a V#lli ~ — !" -" n.i.aL efU 'embes, localit situe i proximit sant dacC P !er quelques unes de de Taris, le comit organisera sans P r!rc ipales conditions des allis rela le ecours du conseil municipal de ,!V S au montorium partiel. Pari* les jeux dont remp!acmnt se le prsident du conseil a envoy 'rctvera sur le terrain d: Ricing h er une. long le dprae chiffre 4' Ci b de France le S uce Le comit Mr Banhou. ch-f de la d gitioa de lerrandera au gouvernement fran[ France i Gaes Ce lrarame auiis une sub/eition de 15 millions* rait trait prcisment a la siiuatioa ue francs seulement au lieu de 20 'rsultant du refus de l'Allemagne mi lions, clrfi.e prcdemment fix ldaccept^r les conditions de la corn* I a inform le conseil munic ; pil de mission des rpe ationsPans qu'il n'aurait pas b.-sotn des! PARIS— La discussion i la rpon millions de francs vots I mos der^e allemande rejetant certaines conmer par le cons-tl et qu'il DOBVsit ditiens des allis pour ua raorato. utiliser le s'ade Petsteg de Vin:cn-;rium sur les rpirations tui sur le n*s. Le comit remette le conseil P'ogramme de la sanc; d'auiourde ce qu'il avait fait au sujet de jeux.dhui de la commission des rpaiamais ajoute qu il les orginiserait! lions. Le sujet sera examin avec cir stil |"on-reciion principalement pareeque Mr Gas'on Vidal, sous-secrtaire le ; ch fs des guv.rnements allis d E'at i l'enseignement technique a sont piiticulirement absorbs par p-omis au coin: que le gouvrm-la confrence de Gnes L'attitude du ment demanderait le vote de 15 mil 'gouvernement franiis sur cetteqaes • lions de 1res ds que la chambre des lion est que les allemands ayant rtie Idputs se runira t le 23 mai. Le t les coiditoas imposes pour l'ob iRicirg Club F.ance va taire corntention d'un moratorium, les coa ces jmencer immdia ement les travaux sons faites auparavant au sujet des jdu s'ade, il compte qui s serout 1ernai-ment? des rparations ne sont m ns en octjbre Ctlt tOfll et la p'us app'.icab'es La modalit dn paie p seine de na'atton et les cours tenment fix i Pans reste toujours en nis seront achevs en juillet 192}. vigueu r La commission des rpara — La commission des rparations '.ions pourra constater le non paiediscule la rponse du chancelier meot du versement de lanvier ou de Wirth i la rcente note de la com-'elui pjyab'e par l'Allemagne le JI mission relative aux demandes des mai. repir-tions et a dcid d'envoyer —Leguvernement iranws attend une nouvelle noie i l'Allemagne dont ', le rapport dfin-tit de U commission •es termes seront arrts demaio. Il des allis en Haute Silsie avant de sembie certain que la comm ssnn maintiendra la d:ision da 21 mars ac:o r dant i l'AMemigne le moratorium jusqu'au 31 mai. A cette dite lt cornra ssi ^ • dcid ra si elle co inr mera ou annulera le m uati iu-n pro visone. Ea con qaence l'A lemagie e t OJ ge a payer 18 millions J. prendre une dcision au sujet de la tragdie de G eiw tz o 1 soldais franiis ort t tus et ro blesss par lexilosion d'une mine olice ^ous un dp d'armes secret.Us que le rappot sera re 1 M Littreot, a n bassadear de F ance i Berlin s ri chug de dtmmier satisfact 01 au m*k> or 1: 15 av. il, 50 millions gouvernement allemand. La F.aoce ma:kior!e 1^ mai. I considra le Gouvernement de Be; lin comme re^ponsibe d: li tra? 1 d'Iiui If c'a 1 Avril 1922 i onze ncu ies du matin. (Sign; D Charles Pierre.no', Estime leune, A Andr. Enoch Ue s.it, A. Mose, Ernm. J. Thomas. Louis \ugCi illaume, |. M. Gran doit, H Pnce, Charles Bouchereau.av Chailes Kuzir, Dlabirre Pierre Louis, av -, A. C. 6'tusaricq, P, |. Iules Base, Attat Rimeau, avoca Lh. Fombn, Nemou.s. die, mais une enqute complte %tu ncessaire pour montrer ju qu'o va ce te responsabilit. Une dpche dOppela il agen.v H.vas dit que la commission d'ei qute n'a pu dier.nin:r U n U o exacte de l explosion, cependant 01 est ce:tatn que des irsBSi ont l; pis ces sous une chapelle mortuaire dans le cimeti e par le com-mn dant d'une compagnie d: la gtrde urbaine qui a t arrt*. P\RIS 1}—La confren:e in'erna tiooala de tlgraphie sins flqui conprend les dlgue f a'is.am ricains et allemaiJs s'est runie Paris aujourJhui. Ln ancedu mr.in a t occup; par la discussion sur la tilohoui: Scrtaii'rie dEtat do l'Intrieur Communiqu M \r mt •'31-ussiuu sur ia tei:otioui; Le Dpittemjot a reu de toutd|sans fil et les contru tioas de rou les prfer.urei des dpches de feli veaux postes au Brsil et A e-n;i pilaUon.en repoosj la clrcBlsire Mr Ei^a-d f. Ni ly prsileet de U •ur noufiaot I leo-lOQ par le Coa Rdi, Coiporatioi A n"aataii l eil d E at, dan sa sance en *.saem Briocm. Arti !" v 4 M J ble N^ional^, en (fat du Innd. lu 1 ' l 1 d f l 8 u '=• taU-Oii Oa aviil ltfUJ.d'. Moiiuur Josepli Loi is IWIasuace coa inu:n jusU.irno, a U Priideuce de U fctpuH*-* Si Beil b!i qQe < 4 l s corps de KlrCkristoihepublier la praeot communiqua. m, dans la collision d'aropUaV a


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05647
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, April 15, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05647

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
m Sc4 49H
PoH an Prit*. Haiti
StOtfl 15 Avril
Dl(UK?ffUR PROPHTAmE
Clment Magloir*
homer:j 20 centimes
Quotidien
SansTespoir'etna coq*
fiance, rien ne peut-tre
achev ni accumpli,que ce
soit dans le domaine de la
religion, del politique,
des affaires ou de toute
autre entreprise humai-
ne.
MyionlHERRlCK
REDACTION; Rot Amricain* No, Uj*
Par Cabli
l'Election de M LOJ1S BORA'O, ., =n=. -----
iame par loule la Rpublique.! Nom(illtiS ^^eres
Pices S
tUt tlgramme arrivent par coa
jUMdetoud le* points du pays a
Itirstsedu Prsident lu. L'Europe
dt Etala-Uni, des ami, nodj
iii diplomatique e! consulaires, !
jl eoomerantk eiphment aussi'
n congratula ion Me tioruo.-j
s salon et touiea lea autrea pice '
Il miiaon sont remplie de il eu th.
foyaida toutes parts. Une dl
iou du Co>i8eil Communal du Cap
mu jeudi un magnifique bouque
Nom Louis 13 jruo quelques ioh
itsspr, cet e dlgation, rtau
par lie L Borno. Elle a pri*
F rsident, ds aon installation du
"Ter aea itgards ver la ville du'
Le prsiaeat rpond que I*'
du Cap i.ra 1 objet de aa aoll -'
personnelle La c l native de'
nme et de Firmin, ne peut pas
ioapeiue. Ou a bu au Prsi
et a la Vuiedu Cap Hatien.
LO'cier a taib* la peitonne,
Prsident dd la Rpublique est
Miugue lieutenaai, du nom d A
Ijja riotau. lt eai dcore de la
ou oe guerre et de la mdaille un
w. Il parle liai c*is et tapaguol I
Mt un caibolique piatiquani.
Tous les uiiiueia du Trait de
oui reudu vibite au IVesideni,
i. Hejcredi et Jeudi Irime Uuasell,
W de lAuibaBheur, Mme Kauw, |
' du Chef de 1 Occupation ei
'* Mac Dougal, femme au Chef
11aQeodarmeu9, du commandai.':
noua, 1, goteur u Hoiu et Mme
imqi ont leudu visite auFi.i
lit a Mu.e.JiulLO.
-Les represtn.ants d Italie et de'
llepubiique Uomiuicaue se boni
HMiiiea a 1110 ti ue Mr ijoriio de
taa que beaucoup U'auueo co.i
PU. Leuiuiktie de Fiance, aciueij
Mot Petiouviile, a euvuye aa'
'' de leliuta ion au uouvel lu.
P Le ceicle rt mina dont Ma
Borno est le m mure protecteur
lui piestiuei Jeudi at ld midi
"flicitai iou*. Me borno a e vivel
touch de voir cliez lui col
upede jeunes liilea in.eiligentea
a a pas manque de lui exprimer
satisfaction. Il a amarcie le cet
11 de la fte quii donne dimaugne
Avril su profil du Monument d
saauiqi Louverture. Noire aie il
Me Borno, est le plue giaod ei
iblisb.e picuraeur de notre la
'odaiite tt le plus maguiqu*
Il de la isce noire. Auaai Tous
ta-t-il t l'objet spcial de plu
IBM crivains et ora'eurstraogara
Ornent Weodetl Fbiiippa et fier
"lie. Ou doit bouorer un tei
"Bs qui est la gloire eblouiBau'e
Urniiie d Hati I
* B jruo encore demand ce*
j"DM tilles qui sont presque toutes
m,l 'lutjt,ces de toujours idcui
vnrican cbi lve le seo'.i
^nt profond du pa ri on me, la
Jjw de l ordre et du travail. Il ter
nsm e P,om8ltDt d'honorer la
ffloire de nos glorieux anctre*
" t ,l!,i uu U0UJ8 des plaque qu
.J! eront s ioua et la jeunesse
Libeit Eg*ljt Fraternit
Rpublique d'Hati
Conseil d'Etat
Lea Consei'prs d Etat soussign*
reun s au Palais du Conaeil d'Etat
en In oalle affecte aux dlibrations
du dit Conaeil ;
Considran qu In Conseil d'E'at
n'uni en Assembl*- Nationale a dan*
la p'r-itudede ses droits et co- f rm4
imnt la Constitution procd le 10
Avril i%ti I lection du Prsident
a la Rpublique ;
Considrant q<>e db lors la min
pion delaa-mble Nationale a pris
lin en ce qr.i corcerne la sus-dit*
flec'ion ;
Considrant cependant qu' h d tn
du Jl Avril fttttf Mr le Conseiller
L^o Alexis, qui n 'ait plus alors
I u8id.Miide (Assemble Nationale a
sign une \ rou s a ton qualifiant de
" n ai uvre rtvolutionaire lei
actes rgulirement f-its par h Coo-
eeil d'Etat runi en Aaaemble Natio
ul ;
Considrant que les prtendus
i rucs-vfibaux eo d*;e de Il et U
Avril 1922 siuns des Cjnaeil era
I eo A exis. CoisUn'iu Mayard et
$le| h n Archer eu vue de poirui
vr* I elettiou pifHiden'ieile n 0"t au
tune valeur constitutionnelle, eran'.
iionn que le Piusident de la Kqpo*
blique fst lu ; que ces dits proie*
veibaux Sont uuxittent :
En cous^queuce de ce qui procde
leB Conseillera soussign protesteni
fj'.mell meut contre !.- uctta ci-
dtaus dee g'jea faits par I conseil
.18 Lo Aiexii, et dclarant ces dit
act- a ni et non e venus.
tea uouaeiiiti eouesigns deman
dent que dsormais aucun acte fait
par la conseiller Lo Alexia oe soit
publi an journal officiel.
Le prsent acte de protestation se
ra adress la Secrtsirerie d Etat
de llotrieur pour tre publi dsns
le plu prochain numro du journal
olliciel.
Fait au Coiaeil dEtat eo la aa'le
affecte s.ses d ibiiatioos ce jour-
dhui 13 avril 1922 10 heure* d
ta tia.
higne J.M. Grandoit.Eitim Jeoue,
A. Andr, Enoch Daaen.l' Jules Ban
ce. Louis Oui laume, .Charles Bou
cliereau avocat, Cti Fombrun,A C.
Sanaricq,Cbarlea douze-,0Uabarre
Pierre Louis av D. Cnales li>rre
iNotaire, A Moise.James Thomas, H.
fiice A. Rimeau, av N.mours.
Acte de rectification des
eoopiuy^s du ooaseil d Etat
lDl| -uus e. ,. ,euuia, ^OUS, ioasvgnCi 10 S.-c:< aire
"tout |ivre merl0lie e/.myerM '^ v,itc du ^ouf f "' 2i ^
"u "- de Bureau. 3 jEmp'oyd.cmogaphe,
4j Employ suprieur, jo Copist*.
lidaioas et athraioas que si le io
% n, 'U(,lla P*1' "* Ce paroles
Kr ilSuU UQw boQQe impresaioa
m .diaUugue jaune fiilea.
\ Avril couran'. nous n'tions pas pr
ot 1 la reprise de la sance pour
l'eleciioa du Prsident de |i Repu
b iq> e, et si nous n'avons pj tre i
DOtre po its rguliremect fait? par le Contfil
d Etat runi en Assemb'e Nationale,
cest que nou< avons t indjits en
eirrur par le conseiller Lo Alexis
qui nom avait d.i que la sance tat
renvoye au lendemain malin.
Nous ne pouvons que regretter
DOtre absence de U reprise de la
sance regulremait tenus et dans
laquelle le Pressent de la Rpub'.i
que a l j ; car nous n'avoos j.
mais pens nous m-ttre eu contra
H c ion avec 1 immense mijorit du
Conseil d'Etat qu a rgulirement
tenu la sance 7 heure* du ioir.
(Sign) R D.iplcss, Emmanuel
La'rautf, M?r o 1 Gi. on. C'.nehl
Dej ao.Edgird Vaembrun, E:. Ar
kher.
Libert Eg.it4 Fraternit
Rrtb'.ique d H i.
Conseil d Lut
les Cvs-illers d'Et t soussigns
ruris au Pa'as du Conseil dEtat
m lt salle .fi; ts eurs dibra
t ons o t pri. h i?o ut oi suivant;
< Mode n que les Coosclien
d Etat S 'i h n Arch r et I o Aeis
P ident tt prrmier sacr ai e da
buieau du Coo eil d'Etat oot, pai
cuis sgissim-ntj, dmrit de la
^OLfiance drs o iseillers souss'gas.
lOLSiit.nt qu'en la sance du
dix Aviil 1932 des 'ect'ons prAst
dcntieiles 10 deux raembr s du bu
reau ci-dessus dsig-i ont accompli
Uue srie d'actes arbitrai es pour es
sayer d imposer leurs volonts per
sonnelies i la msjoii des membres
du Cons-il d'E ut,
Coosidrant que le premier secr
taire Mr le Conseiller Lo Alexis
dans une p tenoas pro'.estitioa en
daedu n Avril 1922. s'es^ ,oab'ii
jusqu' dcla'er manec ivres revo
lu'ionnaires d.-s actes que le Con
seil d'Etat comptemrmnt runi en
Assemble Nationale a accompli
dans la plnitude de ses dro t>.
En soniquence, le Conseil dEtat
rvoque le manda d; Messieurs les
Conseillers S phen A cher et Lo
Alexis comme Pi>ident et premier
secrtaire du bureau du Conseil d'E
tat : aucun acte fait par eux en cetie
qualit ne doit 1e pris en consid-
ration pat le Pouvoir Excutif.
Li prsente 'iolu ioi s ra affiche
en lt salis de dlibration du Con-
se-ld'Eat et vxpJ e 1 Soo Ei.el
lence le Prs de it de la Rpubiqa;
et la secrUirene dEtat de l'Iot
rirur pour tre publie dans le plus
p.'O.haia Ao du |oumel O.'ficiel.
Fait au ..oaseil dEtat en la salle
fl:cte ses dlibiratioas ce jour-
Nouvelles
de France
P^RIS.12Le Comit o'ympique!
e France a dcid que Us j-ux oly.i>.']lI'suon dcs rparations il
Dicurs de 1924 seraient lenus Co '" 1-* rcente uote alkraaadc
f - Le bruit court qu'un conseil su
p me al i se runirait 1 Gises vers;
I fin du mois. Duns les milieux off
on se rfUs? i contirmer cette
"01 velle Le but de la runion serait
cuter la situt on actuelle de la
des rparations i i suie
3 iaii.ui i(UUJ a V#lli ~ -" n.i.aL efU
'embes, localit situe i proximit sant .dacCP!er quelques unes de
de Taris, le comit organisera sans Pr!rcipales conditions des allis rela
le ecours du conseil municipal de ,!V'S au montorium partiel.
Pari* les jeux dont remp!acmnt se le prsident du conseil a envoy
'rctvera sur le terrain d: Ricing h er une. long le dprae chiffre 4'
Ci b de France le S uce Le comit Mr Banhou. ch-f de la d gitioa de
lerrandera au gouvernement fran[ France i Gaes Ce lrarame au-
iis une sub/eition de 15 millions* rait trait prcisment a la siiuatioa
ue francs seulement au lieu de 20'rsultant du refus de l'Allemagne
mi lions, clrfi.e prcdemment fix ldaccept^r les conditions de la corn*
I a inform le conseil munic;pil de mission des rpe ations-
Pans qu'il n'aurait pas b.-sotn des! PARIS La discussion i la rpon
millions de francs vots I mos der^e allemande rejetant certaines con-
mer par le cons-tl et qu'il DOBVsit ditiens des allis pour ua raorato.
utiliser le s'ade Petsteg de Vin:cn-;rium sur les rpirations tui sur le
n*s. Le comit remette le conseil P'ogramme de la sanc; d'auiour-
de ce qu'il avait fait au sujet de jeux.dhui de la commission des rpaia-
mais ajoute qu il les orginiserait! lions. Le sujet sera examin avec cir
stil |"on-reciion principalement pareeque
Mr Gas'on Vidal, sous-secrtaire le; ch fs des guv.rnements allis
d E'at i l'enseignement technique a sont piiticulirement absorbs par
p-omis au coin: que le gouvrm-- la confrence de Gnes L'attitude du
! ment demanderait le vote de 15 mil 'gouvernement franiis sur cetteqaes
lions de 1res ds que la chambre des lion est que les allemands ayant rtie
Idputs se runira t le 23 mai. Le t les coiditoas imposes pour l'ob
iRicirg Club F.ance va taire corn- tention d'un moratorium, les coa ces
jmencer immdia ement les travaux sons faites auparavant au sujet des
jdu s'ade, il compte qui s serout 1er- nai-ment? des rparations ne sont
m ns en octjbre Ctlt tOfll et la p'us app'.icab'es La modalit dn paie
p seine de na'atton et les cours ten- ment fix i Pans reste toujours en
nis seront achevs en juillet 192}. vigueur. La commission des rpara
La commission des rparations '.ions pourra constater le non paie-
discule la rponse du chancelier meot du versement de lanvier ou de
Wirth i la rcente note de la com-'elui pjyab'e par l'Allemagne le ji
mission relative aux demandes des mai.
repir-tions et a dcid d'envoyer Leguvernement iranws attend
une nouvelle noie i l'Allemagne dont ', le rapport dfin-tit de U commission
es termes seront arrts demaio. Il des allis en Haute Silsie avant de
sembie certain que la comm ssnn
maintiendra la d:ision da 21 mars
ac:ordant i l'AMemigne le morato-
rium jusqu'au 31 mai. A cette dite
lt cornra ssi ^ dcid ra si elle co inr
mera ou annulera le m uati iu-n pro
visone. Ea con qaence l'A lemagie
e t oj ge a payer 18 millions J.
prendre une dcision au sujet de la
tragdie de G eiw tz o 1 soldais
franiis ort t tus et ro blesss
par lexilosion d'une mine olice
^ous un dp d'armes secret.Us que
le rappot sera re 1 M Littreot, a n
bassadear de F ance i Berlin s ri
chug de dtmmier satisfact 01 au
m*k> or 1: 15 av.il, 50 millions gouvernement allemand. La F.aoce
ma:kior!e 1^ mai. Iconsidra le Gouvernement de Be;
lin comme re^ponsibe d: li tra?1
d'Iiui If c'a 1 Avril 1922 i onze ncu
ies du matin.
(Sign; D Charles Pierre.no',
Estime leune, A Andr. Enoch Ue
s.it, A. Mose, Ernm. J. Thomas.
Louis \ug- Ci illaume, |. M. Gran
doit, H Pnce, Charles Bouchereau.av
Chailes Kuzir, Dlabirre Pierre
Louis, av -, a. C. 6'tusaricq, P, |.
Iules Base, Attat Rimeau, avoca .
Lh. Fomb- n, Nemou.s.
die, mais une enqute complte %tu
ncessaire pour montrer ju qu'o va
ce te responsabilit.
Une dpche dOppela il agen.v
H.vas dit que la commission d'ei
qute n'a pu dier.nin:r U nUo
exacte de l explosion, cependant 01
est ce:tatn que des irsBSi ont l; pis
ces sous une chapelle mortuaire
dans le cimeti e par le com-mn
dant d'une compagnie d: la gtrde
urbaine qui a t arrt*.
P\RIS 1}La confren:e in'erna
tiooala de tlgraphie sins flqui
conprend les dlgue f a'is.am
ricains et allemaiJs s'est runie
Paris aujourJhui.
Ln ancedu mr.in a t occup;
par la discussion sur la tilohoui:
Scrtaii'rie dEtat
do l'Intrieur
Communiqu
M \rmt - '31-ussiuu sur ia tei:otioui;
Le Dpittemjot a reu de toutd|sans fil et les contru tioas de rou
les prfer.urei des dpches de feli veaux postes au Brsil et A e-n;i
pilaUon.en repoosj la clrcBlsire Mr Ei^a-d f. Ni ly prsileet de U
ur noufiaot Ileo-lOQ par le Coa Rdi, Coiporatioi A n"aataii l
eil d E at, dan sa sance en *.saem Briocm. Arti* v 4 m J
ble N^ional^, en (fat du Innd. lu1 l*1 dfl8u '= t- aU-Oii Oa
aviil ltfUJ.d'. Moiiuur Josepli Loiis IWIasuace coa inu:n jus-
U.irno, a U Priideuce de U fctpuH*-* Si'Beil-
b!i.qQe'<4 -l's corps de KlrCkristoihe-
publier la praeot communiqua. m, dans la collision d'aropUaV a


UHTW
semaine dernire prs de !*, ce doull France avait fait oreave
S" encre l'glise amricaine en j la confrence. 1 protesta ironie
Lt coBSBl'-gntal Thackar n'a ta..
eue adress un adieu aux victi
met. On a retrouv tout ce qui leur
appartenait aprs l'accideat, mais on
B dit que a Belles montres avaient
dispaiu qnaad les corps soatarriv*
Paris. Les dpensas jn*e,u'ici ont
t payes par la franc-moanerie
dent Mr Yult y faisait partie.
Le juge Boni, magistrat, charge
d'enqnter 1-affaire Landru es\ mon
subitement d'une maladie de coeur I
tait g de 6) ans.
La Bourse de Pans sera ferme
?enredi et samedi celte semaine f
lundi de Plquey. A. partir du mai
5if
ttJaa journaux qui ont publi
portrait de Ratheuau en y internant
le nom de Bar'hou 11 a espliqu
sut la question des rparations lut
-ntie les mains de la commissioi t.
Paris et ne voyait pas pourquoi elle
serait trait Gnes.
Il affiimi que la France n'est pat
hos'ile au dsarmement mais que Isl
moment n tait pas actuellement or i j
lioe en faisant allusion l'explosion
de Gleiwi'z. Il dit aussi loBfteonsj
jue l'Allemagne fabriquerait de*]
bomb.s contre le traita de Vttaeillee
a France serait oblige de prendre
les mesures de prcautions.
Rhumes, Toux,
>nchites, Laryngii
et autres affections des organe respiratoires, indiquent
un affaiblissement de l'organisme.
SCOTT
HAUISL* Cororrrspion des r*p*
pip
et
un
conti e linancier toat en regrettant
d avoir a'iraraiecer dna les affairai
intiieures de la ra'ion allemande.
la Bourse sera ferme tcus Us
dis juqu' fin septembre.
PARIS La ligue de base ba\\ a
t hier dans l'difice American Le
gientCet t. l'ouverture de la saison
ixe < ao mai. La ligue coprer
dia 4 quiaes : l'american lgion, les
v ans des guerres trangres. U
cl a f.r.rais du Rane'.ach et les ind
pendants. Les parties seront joues
*ur le teriain de Bagatelle ;u Bois
poulognr, .
Le gouve*oemeat attire l ailen
ton CI) la rduction du budget de
1922 camp-r a celui de 1920 1921,
il se dclatt incapable de prendre w
l'engagement de ne pas excJtr poutlcom...
les deux piochiines ann-s financi etfoits financire de lAilemsk-ne
res la somme de dpenses -o'cles pil.r '
vue pour lr budget 1922 militaires.
nivales et ariennes
Mr Poincarest onr" a l con
vocation d'une assembler- du conseil
supirr.e alli a Gnes rom iud
la rponse de l'Alem' i ! d:'
skjo de la ccmmi^sio 1 dru rpara
lions sur la qtestien do moitorinm
partiel De pin?, dans ie mil eux of
ficiels frarus on considre comme
peu probab'e que la question sot
soumis- aux gouvernements allis
avant le jt mai, date a laquelle l'Ai
leenagne doit faire le proeh un paie
ment dap'i l'aacien p ogamaae
Quant la quest on de sivo r *i la
question des rparations ser oumi
se la confrence de Gie;, un hmt
fonctionnant franais d:Ure aejour
d hui que si loi ess?yi> d- le taira
la dclaration fraa yoie indique par Mr Pomc'r avant
le commencement de la confrence
et te retirerait.
prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et
augmente la force de rsistence contre les maladies.
t&mLissm&zM&sm!^^

Ul.' ! J -g*
* J.. I L* srus;tn^ denne avii iauta|
En Vhonnew du \.n\t\\tw ***&
vient de re evoir ure D'eue Mi-
lieu am l salle Colummr *
patata Rova Le roi Alphonse 't la reine Vi> ,
rationa b td3f.t ce aoir letexta d'un* frmme. ,. pr < d Grandi de la Cour, du i%f>UI/eta. r a *"*
note l'AlleinugB informant qe Co-jm Dipomatique et dune mi Je a ea rissions do 21 raara de ladite de >noa~. Art h cW^lT^aaatra; ai UC M nCpUUliqu,is
C fo:r g'a-dfs manifestt ons pi
fou e ia ville et dans toiis les qua-
tiers en lhonnenr de Me Borno, lu
Prsident de la Rpublique.
La lte sera particulirement bn>
*P^- rrriSi: triade t1 ur.te iWanU Madeleinso
r Z nmnn> /fc, o nui reu des vtement et panier contenant de pro
ommission notamment eo ce qn viiimPt dll vin.
concerne 'e pnement juaqian Ji denvkr Colorado U auieckai
tuai ont raun enujs et si l'allema laBYearriva hier et lai acclam par milliers te
IQB 3H prend pas des rceiur** pour Personnes et refera trois jouri La ,oUrrfe lut
; ,, j a cflerte anx entants. Apres a rception oiiKirue :
mettre d I ordre dans aea n cea c"rcle^ 3U,orit, le Jt clul reBdi,.u Capitol|
n colm^ii^Bion ae verra le J' m\i
ul v< e de ttief las ponulito*.
Vlection priden
ci afin
Ils emmueioct ju^ par \s cour allemande.
LONDRES Lis 1 irai Sir Ross
tmilB et Su K-'uh Smith a>stuliens
vont essayer de faire le
monde en avion.
avec eux ua tncadicieo et comptent
partit de Crcyden pr Londres le
15 Avril Les aviateurs comptent
couvr ai.500 Milles an ) heures trouv IAI.I.
de vol Leur VBTBga dueri trois]
mois leu' appareil se a un biteau vo
lant avec des rou s p-rm^^nt d'it !
teirir. Le1? tviattin unt ' nt-n1 0*1
de filet 1 os jo':'s co*ucalir et se (
repos:r le qnaiti ne Lcu tttiauc
sera le Mivaot Frmce, Ciiie. Chi-1
ne, Japon, traverse Pacilqoe par Ici
les \ieoutiennes afefnaag', eud-
est de Vancouver New Y ik il Wm
aipeg et lohn M B travers* de
Les Sports
Un millier de joueura de Tenait
e sont fuit inaenre l'an* pem I-
championnat de Paqoea D*** '
entrera on remarque Andri* Grib-irt
Max D.'gugi8 0. Bortra pour ia Vran
re, Tegoeripoar ! Danemark et t
Morporgo poar I Italie.
En|[ae Griqui champion fcnnaia.
LOida plume, h battu es aoir par
Koockoot BanoaHcoU an IroUioae
Round dana un combat de 2 romds
Un incident entre
la Belgique et
V Allemagne
imi'XKLLE) Le charge d-affai
res allemand l'est praer.t*. au mi
Dis''e dea affaire Etrangres B^l^a
aujourd'hui et a demand que l'on
'ternit entre lea marna de la police
! allemande.; Otto Habisch an t par
lea autorita inilitaiiea H I^im sous
l'accusation d'avoir aesaasin le Liau
tenant Graff prs de Dusaeldo f il
y a deux eemainea. Le Gouverne
ment ailetnan 1 prtend que le meui
tre a t commis sur le territoire
allemand tt que Babisch doit re
Demain
Grande fts au nroBt de ilelise
tiellp et les ilf*(jra'd"SlclCoeurdeTjrseiu'to c,,b
IWlie C Itf tCl!' WiWn. Outre les autre po.nis du
phei terrestres |programma, U y aura MbiUlaB.
ftrsadBI mesures prises par concert. aumtmmm Ulla
Adm.nietr.tion du tlgraphe Ter On ura l'occasion d entendre Ml
mer-ou e neuve. So- impriit|%
ra bientt 'ab'i sur ecte pi :^
de l'Eiter'ement N^ iojj
T ditera un jnutnal politif
rrm-Tifrnal qui aura pour tlttl
ClvronDs p ces etdoisieist
iques d uir impo'tance capiiwj
1819 a 1922 y seront pub'is
li attend par pienvre occbbI:
anr pt te p-esse df travioidcva
lt annonce que bientt il rttm
des t-b -ai,s de 4 pris de aami
m 6 pie; ohotot/arh es de tons les Rie
no-m s illustres d'Hun dtil^l
ce jour.
t\ rt ai P'irr- u 1^ vil ;a
lu'es D.-.RBONHI
rentre, li s'm lieu Port au Prince le 10 avril
7 h 10 du soir, tait annonce
piejque touti la Rpublique, dix m>
nut& apr< L nrochraation de l lu,
Mr Louis BORNO txcep Jacmd
o il n'a pis *te poBBtbl de couima
niquer avant 7 h 30 ce qui fi' que
's ville environnanie-, Bsinet.C'.t
de Fer et Saltrou, n'on' connu lea
i rsultats ua l e eclion qu a .8 h 00
|p m ,
A caus d'on-temp'e, la ligna
en'i'i Plaisance et Liuib tait imer
rompne; la rparations poeaaairea
ont t rapidement faites dans la
nuit mme, et a 9 h OU p m la ville
du Cap tait prvenue, et param^i
le paya entier, deux heures aprs
I ieciiou i Port au Prince, a au que
Mr Louis Borno a t lu Praiden-
d liaiu par le Conseil d'Etat.
d'Aubgny.AniU Pterrr-LouK Yvo
ne Sy vain, MM. Laudun, Alain L
raque tt autre* ar isies de tient-
L; piano sera tfftB pat Melle^
Sy vain et Gauthier
Rendez-vous demiin au Ciub Sy
tien o loi passfri des hearis mer
veilleuses !..
Le Gouvernement B ilgi refaae de
remeit.e ilabscb eutre les main
dea allemands jusqu' ce qu'il ai'
iv l'Alibi.
Les Cours
PARI*- Sterlirg 47,54
Dollar lu 7S 1(2
NEW YORK-Serling ii.ll
Franc 10 77
Dclaration
Mr S.ephen Baiozy dclare quo 8neia1^
c'esc par erreur q-i* son nom ae
trouva au Bas d une protestation pu
uliee par le Courrier liai len. Il
n'a paa eu BlgQBi ceUd pi4w
Gare aux chiens
Il y a de cela vngtdeux jouri,
on enhnt de ia ans demeurant chez
Mme Raanrau. prem re avenue de
Bo osse, s t mordu par un chien
Malgr tous les iraiieracnts qui ont
t prod gus l'infor unt victime,
ehe lot atteinte dans la nu.t de mar-
ci de la lerrible malidie.
Mercredi matin de bonne heure,
entant a t transport l'hpital
contre
la
CONSTiPATIOM
prenez V1
COMPRIMS
SUISSES
de DELORT, Pharmacie. |
HP, :i\:t Sniot-AntatM*
3f A. XV 3 SB
C'EST LE MEILLRUIt
DSS PlI}vOATjF8_
~or.^> "-, :." ? r"'- irS3
.- ''(TS; J'i|f.''m>!JBn'5
-, : ;u;-.t '<*,l'
Varits
DIMANCHE
=r
l'Atlantiqu
Petites Nouvelle!
Par rdilt, 12 Avril
Etranger
i)i*pttrteiii Travaux publie
Nom avons iea du Departo(SBnt|
de Travoui pub.icb le Rapport;u
uuel du Secrtaire dut ue'fa
vaux publics au freadautdo la rt
publique auivi du Uappofl de Ping
icur en cluf Ao U Dieciou g)i
.aie, exercice .y^U ll.
C'ett uue pibl.Ciiiou rsintie
>ar;te qui coutiei.t luute aoites d-
renaaignemeu sur IfS diftrents
travaux eotitpna et poursuivis ainsi
qoeaurlei p.ojeis a leiude.
Noos remercions le Dipattement
de sou glaciaux envoi.
La Fte de. "Femina
Ld lie q^a 'a
Acciddbt (lau(o
Her mtin, l'auto No } en vou
iBt paigoer ua enfaut qui jouait
au beau milieu de la rue du Monta
lais alla ie cogner vcis une galerie
et eut les deux loues d'avant bris.
g'^w.'.jiumjg BBBBBBB1
ASTHME
PAPIER FRUNEAU
BrU fr4 du miiU llprod'"llnniti>*'"**!
,ia, lou 1 d'AtttMM. EphiUm, OpWl .
FRUNCAU, la.' Il-Mtrtln.rrt f fut, Pfirmnl*t-
Gne?. M. Baithtt: a
devant les coirespond.ot
organis au profit du buate de Tous
aaint Louver.ura aura liou damaiu
pl^ raidi au local du Collge Lou
veriure fc-He comtnancera ds *
heu roi. .
Il y aura k'irmosse, tombola, bal,
rHILADELPHtB- Ua grae isMtUlinear
iaventi pour supprimer le mal de mer sera ta-
uve aujourd hui dan l'atelier de Westmghouae
, Hle:"i>;. _
rronOacS 1a)SDR1-:.S D*apre$ une dpche du Caire
de jour- u Time le journaui indigne rjpponeni de
j tource syrienne I a$5isinat de Asei Roy ministre
naUX anglais et amricains Un OIS inlr,eur au Liban. Les conduion de Damas sonii J "'"" "','Vi"mr..
COUt BOUC protester COr.t-e 'es SOUp ttWttmal troubles et les aflaires sont suspendues, eti-. L trrto 1 JSUUiuo.
.-?.*.,,., n,r rulu ionr Les troupes dans les rues d.sptrsent les meutiers. ------------------,------------------
COUS eat-CienUS par entai S lOUt "t..ENKVK Mr Flix Calonder prsident de i-1
paUX i l'gard de la polit que frm- (;on,ereiUC en Hiute S.lsie annoncera demJi
Ciise i U COnfieUCe. Il dclara llU sa dcision sur la qucst.on des irontire alle-
Ml ..,..., U B.mm A nir r* mandes et poloiais'.s n'avant pu se mettre dac
mihant pour la r ance d avoir a re cord u JJioo de Mr Calonder sera sans
pter qu'elle voulait la pan et d<- ippei
kien it avec indignation les bruits Lisbonne- Les capitaines ponua.li s.ca
. . j 1 -i dura et Coutinho comptent paitir demain matin
juu avait eu des scues violentes dcs un du cap Vert pour le Bre-l. LatavUtaoi
avec L'Oyd Georg*. brui S Si 'oia de se rendront probibltmeat d abo'd ers les rochers
U Tin Tkaa !=;- "a, aec g-; ^Jg'J&Sl g?
le Premier Ministre Anglais ua ira ,uga,$ Kpubiica
rOltant r ntretien au SOiel de la C.n- r-AklS Lt navlgatcn est >upeadue a Patte
? ,_ ,,,.,, Ae i ciue anormale de h b me. Pu
treuce Ion le travail ro] ne corn ^"JUS,taJaamaM inonde, on
menwera v,jr loodl. Il j""lequ 1 5igale des dga-s et petu i.npoiiantes en
cou'et.il u.n-.Tiffl'nt lAil m >> . buil La pluie con muant i to nb enlibon-
COU rail f O aincc ks auiorit craignent de ino.idatioas li
et la Kuk*'e n ten r-n? ia renier
ihe Eist Aiatic^
Co Ltd.
Thl S(s c Virginia sera ici vers
le 17 courant venant des Gonaives
ttStMarc en route pour K ng$ton
, m , let St Thimas via aux Cayes et pren
Socieie r'auima dra du fret nour les poits europens.
Entre 2 gourdes
Mr et Mme SyWa.o Pw
ront ;
agCavalleris. Pusticana
R-goletto
Mirthi C'ederaand/ aow
Foi-Trotti nouveaux et
en \ogue.
11 eCilUllje contre
ores poito obliiore;l tooior
bien aasoitbsdelaBpibJHi
tu et des paya vo'Sine. je
nerai des csitea poeUloo
de vues argl-iaea fameuaivj-j
MiesTee. Kia Ors, Stock**
dr a, Angleterre*
Avis
Lo public est ioforme q1
mment aux iostructiooi *"
K "i ------ mment aux instrucuowa-
Port au Prince, lo n-MI Iffl JJdp Doiiioe, i, ..ft
L. Pree znann-AGGERHOLM | bVftnl \tt btiments de ia
* mardi avril i2-
du matin, la vente
blique d'uce certaine
Curettes d'one dee M
Parisiaiia |
Enfin Dimanch*, la Direction de Pa
riaiana nous offre le Rgal dePiuas
avec la repreentstion de ;
.LaFilludssDis'ui
LAgend(^ Hroiq'i on 0 actes
Parmi 1 ^ S"oes
avec Anr.itt* Kitl^rmann
Entre gntaie G 2 00
tic d'ailleui hier pour l.espnt dt jus **MaDWD U 4-mo* annuelle du Ua||Balcon G 2 50 Loge G 300
Le Purgatif Idal v
c'ett la i,
Pilule du DrDehaut
147, flu) du Fautourg Saint-Dni! Parte
!'a ... ia pr-ndra,
Na iiOi:.'M.-.Uiinl aucan |irparatU,
elle ne provoque ]amait> de dgot.
Supprimant la dluj,
[elle ne dbilite pas U malade.
N'rxlcant i>ns Al repo 11 chambre,
Ile ne came .lucane perte de temp.
Plus ia4lV| fjBa t u le fimltatrca.
lailt est, par con^nont, moi a ckre.
DOSE : puaoaTwc, a a a piiuiaa
unri.k, 1 ciiuia.
q itB~oeViat* Uuw," fcjjjgj
la Maison Liggeit et MU
cor nue. ,
Ces cigarfttei 100]
dana des boitos en cirjotj
ua l'iDteneur d'une n*
al et contenant chacune*
tes Les csiaaeaconteoej
coitt-s sont en tine, c -i
l
du UllilS.
Il m.a feCoMoif 80*li|,
Itcbetrrperpe.teq11
dire uu ou drux P'A"''^
de U qualit dea dite " *
Koceoteaf
8 egarettea contre e'


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM