<%BANNER%>







PAGE 1

fi LMAT disposition, nais la foule qut l'tait rossie. iasista a ce que la uajet f t pid.— Le nouvel Elu accepte toi entiers — et accompagn de la t'oale qui grossissait de plus en plut, il aonta la Rue aies Caaeruss, pais devaat la Paleia Naion.l pour raa ter ch*2 lui. A ueux paa de la bern rer aord du Palais National, Me Bor BO reacontra Mr Dai.ache qm I ero braaad et lai fit des souhaits, j ui1s ^neuvel Elu i entra chz lui aux applaudissements denombrenx amis dot l'avaient dj prcd. Trs tard dana la nat aprs la rnniou de Conseil d Etat. Ma orno reut la visita de sea usait et de eux-l qui venaient de l'lire. Au Comsail d Etat Tout da suite aptes la ser ia d Ile Buruo, les Couseillei a d Eta. sans dsemparer continursat leurs travaux. La Dcret ce Nomination, vot article par article et l'ensemble eesaite, tut enraya r.u Prsident Dartigueiiave par une Delgeiioa eoaapese du lareau dtl As*emb a. Une uu re dlgation compose de J. M. Giaudait, prsident, Jules liance, James Thomas. Ducasse Ch* Pierre, Cba. Rouzier, alla porter, les tlicl tatiens de l'Assemble, aiubi que la cotilicatioa olflcielle de son lection g la Premire Magistrsiuie de l'Etat g Me Louis Homo. Et la sance prit Au. Nouvelles -^.~~-^ !1 La confrence de Gnes toi vous retrouverez GENES— Les dlgus italiens sont arrivs aujourd'hui pour assister landi a la sance d'ouverture de la confrence conomique.Une brillante rception a t faite a la dlgation i son arrive i la gare.Les d lgus ayant leur tte le m minis tre Mr Facu, Mr Schanzer ministre'rie ces tac'eurs est le seniment vi des affaires trangres, Mr Bertone.jdent du parti commeaiste contre ministre da commerce et indastne toute nouvelle retraite vers le eapita •nt t escorts de la gare au palais lisme. royal c sera leur quartier gnrall Anmiques, rmlescenis les forces perdues en prenant ION SCOTT aliment tonique par excellence, et trs facilement assimilable proprit qui la retommande aux estomacs les plus dlicats. ^^ m g, 9mma mmmm0mmmmmKHtmKm *m-r* qnp de droit. I Fait au Conseil d Etat, an la alla aftece *•% dlibration*, ce Jour II a 'ni H 22 10 b'du ma'in. a m l. Pisideut de l'Assemble Ne Les dclaration* rures as rre n on8 j e Lo ALEXIS pendant leur sjoai ici par des dlajm.er ministre Lnine que la retraite chements de carabiniers et gade ro (conomique du dlgu tait terrai j ___. yauj.Lesitaliensdaus leurs entr-tiens ne taient prises au srieux. L'autre i Vdi#e fa td'lCdll relatifs aux probmes qui devront facteur est la victoire d ; plormtque; .... Jo u^i.,^ u n „ eue irai es i la confrence sont d'ac des ilegus sovie-s R pour | REPUBLIQUE D HATI LOCOBMH d'Etat runi Assemble Katiwale Dcret Coasidraat qae l'Aisemb'ee N;tionale lunie en venu de lart. 42 de laConstiia>ion a procd i llec tioa da Prsident de la Rpub iqce d'Haiti et qoe le citoyen IOSEPH LOUIS BORNO a obtean faaaaimi t des sftragcs exprime, Vn les articles 43. 7^ et 73 de la Constitution. DECRETE A r t. itr. — Le citoyen Joseph Louis Bomo tel lu Pieideat de la Rpabliqae jour une pr ode de quatre ans. Art. a. — U entrera en fanclions le 15 Mai 192a et ses fonction! ces: Yougoslavie et a commenc enta aeront le 15 Mai 1926. |mer des ngociations qui semb'eot Art. 3.— Le prseat dcret sera (devoir donner des rsultats satisfaipubli sur touie l'tendue de la R sanls. publique. Tous les journaux de Gnes d'an Donn an Palais National du Cen jourd'hui publient en gros caractres teil d'Etat sigeant en Assen.b'e Niions lettre qu'a adresse hiei Sa Sain tionale a Fort.ao-Prince, le 10 Avril 1 tet Pie XI Monseigneur Signori. I1922, an U9me de l'indpendance, (archet que de Gnes lettre qui a ? (ii'an) U Prsident, KE^OURS. (Sian) Lis Secnta'rts, Ch. FOMBRUN et Ue!ab,r 0 P. LOUiS mm \0 heures du mstin la vame l'encan d*R maictaacdiies suivantes: Article 36-10 heures du matin, S| Marque 1 poulie en fer Si No Art oie 101 a 10 h 13 Marejua Arthur Von Sek^adorf J^crnel, liai i. 1 h '.!<• contenant echan illons de sa on poudre de savon. El. G. Me va A'.tic e lui a 10 heures 30 1 L usse chantillons di ciment Article lui 10 h. 45 a c. c. l'.''Ji 1 caisse biscuits ancrs 120 boites. Article lOi b 03 MA. B Ncrologie Le Dt D%sir, par dpcae, roua srend la mort de sa œ;e satTew IUX Gonaives ce matin. Nous lui pisentons nos sites :oadolances. Arrive Par le steamer c Co on Ce ah ma ent entrs hier vesast fe \J w Yoik: M Albert B gte, Mtti Vlme | C Djnn M"lle Lma Bal, man. et deux enUatl, Melle Alice Plockconcilier lei points de vue franc' s et lusses de faon amener des rsultais plus profitables i la confren ce. leseors analcgnes aussi -o-t Jcil il l'SflUI t WC18 (IC fai's pour rsoudre la question de Fiume entre l'Italie et la Yougnsla-J vie, fin d'arriver l'accord complet de l'excutiou du trait de Versail'es dans ce but Mr Tovi, sous seci aire des affaires trangres est arriv ici | dans le mme train de la dlgation Farisiaiia rep stntation Varits M F & Go 1 cause conteraot flfurs' uroofciya N. Y. GraiU t Hoolehi Un imuUnt brilUnt. plein de *eneaj> mour. Un numro gratis vou> ert tftm 1 rteepnon de votre nom et de votre adieeia haive G. Mkchell, W> Pw"P plte. Cthez ANTOINE i, TUNliS j vionchoira ue i uciic sup doozlt CE SOIR La Hein !" d }. 8U t,e c-rreaux titre documentaire"5 MaUrgandi SU.MB fieurs tiu a cd son dsir. 0;gmdi odmaire serve p rani les distingus visiteuis. BERLIN-Ladgation allemande compose de 75 membres a quitt Aujourd hui le onze Avril 1922 Nous, Lo Alexis, 1er Secrtaire Eoiienne fleurs Eolienne unie ( hirmeuee fleurs f u, M. Bor*o lu k:er PrBerlin cet aprs Midi ; ion dsa-t du Bureau du Conseil d Etat.sigeantjCharmeuse unie sident de la'Rpublique par le Coidie. elle mil i sa , e Mr Walttr ^J ft "J^l* 1 !^!^^ *• %  *• seil d'Etat, a rende visite au prsi-Rathenau minis're des affaires tran ' e4 F ' l '* s.i.Cfl deat sottaat. Chez le Nouveau Prsident Ce mata, beaucoi p de visitears ckei le fcouveaa Chef de 1 Etat a.ae Bous vans trouv entour d'amis Me Borso a bea voulu se prter l aae intiview qae nous pabl erons demain. %  L %  ' da 10 Avril courst vu la dcision Crpon fleurs Crpon de coton Mousseline de soie Mousseline suisse mites local de Bergaline de soie Soie lavable couleur gres le chancelier Wntfa la rejoin aotlve da FrlidflQt molaire de ne dra i la trontire suisse , )dlB faire. 1NTARP—.Les installations tlr^ous tant prsent an graphiques et radiotlgraphiqoes nos dlibrations ce mata U heu ont t termines de faon i tenir le res afin de reprendre la sance qui Trko'ine Jprsey premier ministre luine et autres su aval! FjourneT ce matin et a Tr coiaite D-)uix?t* torits des Sovie s en conlact cons te'teheurc |(iinglnra suisse tint avec la confrem .• de anes.On Avou8 fPPfll qu'une pr'endoe Tulle de soie di auioBrdhui que !'r Tchecherine Mancedlec ion aurait en lieu prs Tulle de co'on chef de la dlgation ti s collgues tVetJ -e ,' R k f DCe •••• %  Bas de oie couleur la donx. .1 • „ _, B de notre dclaration d'ejouinerueoi u a a meiceriBA nnn\ la don* aval et plans pouvos mais qu on et.egul.ereme.it I Assemble au'g avait fax* use hmi equi devrait natu ptrt0< ,a f | de Archive aux Officiers rellement re transmise 1 Mo cou j p ^mde. Quelles que que soiest les premires, El eonsquence, dclaroas prooffres qai seront (ai es e rsul'a d tester contre cette prtendue sance y : dra probablement du dveloppeet rsalluts, le tout ayant eu liou en Refit Vit A doc hrtmmc ment q. elisproduiiont lant Gaes' v 'olauon des i^l.m-ut3 du Conseil Mural KJ U9o UUUllUOd qucnKu.sie Deux importants fjc d E et, m elalafoo d'un drision D.pais hier soir a commenc la Seors pandaot le mois aernier OOt, P r '' * r ^ous it.e ds question retra.t^es hommes | la Basilique croii-ob, i.fl.enc la Ru.se contre ^tc^aUtuUon '" W Notn-Daice.Ces rnn-oos prendiont les concessions qui uendraient i loi, C oi.siuian-. que l'fMaablt de ces fin apr 'e rnon Hde leudi Sant, B ner le mooopo'e de gouvernement bCt „ g C0 lH itue UQe 8ri0 d9 Djar.œu leste' i. e art admises iwi tel et le commerce tranger mme sacrij m t rvolutionuairea, qui, comme au errro" ''e Veodiedi. Dimanche h d*ns ^ e P ft cs mesures et n'im telles nj peu. et avoir ucun t ffett Piques : Messe i 5 heure* Jet deatB coulour J b.s ds soie suprieur chaque Loion Pompia assortie fisc • A.Hi Azuia 3 poar Foudre Eioramy Santal Co'y Java Fiore de Tckio noapt velours Houpe fruruse Ij-osse deut brossa dent suprieure Mouchoirs de poch<* la dour 12 12 4 15 5 30 SU 13 11 10 3 6 3 3 3 2 2 1 2 1 1,25 10 Tueeor Shantung Ti esor barres Ti ssor uni sup G bardint couleur ;,, b irdiuu blanche Gbbardine carreaux Porge noire .-5 y. ux blanc Taffetas noir et blanc Satinette couleur Utzm u'onne suprieure Ii dienne frai aise 1 1 l'-iiiio ai.g aise Z^phir Battiste pour cbemisss f ercale b anc Heruale rose Calicot L dor Calicot de famille uancot Madapolam lte d Indien I '.• e de blanc ht tle sup pour jupe Oi.il b aDC suiiieur U'.ili H;IA suprieur 0.111 Tussor supiieur u.iil palubeach Diablement fjn Kii k: blanc suprieur Kti -k. J1U110 lune a drap supruur Toile ma elss Nappes bl niches Nhppes couleur Lhrsniseites Diane Cbemiaet'.es ciues Caleon court Combioeisou B V.D. Pyjjma i tiemises couleur Chemibes barres lihemises sport Chemises couleur suprieur .. • Mis sup Serviettes de bain 3 p. • 3 p. Chapeaux laine ass. Cola Ide 3 p. Breelles H?S. Chaussettes sup. douz. Chaussettes barres ucies fil pr. enfant Souliers pr. enfant 11 I I % 4 i 11 a s il ! 3 II II • 1 il blaccs 0 I il M 10 f J II ^\ *\ M $\ 1! U Couvertures de IU sup. — „^.. „D K uuii luuuut iu i.ouvenure uo % %  > •*" U18 Avril, Us Pques \ avez-voas peos



PAGE 1

&&œ ft Nos 4&0 4341 Fort au Priuef, iaWli Lundi iO Mardi 11 Avril \yjU WWCTKUR PROPRIBMHLB Clment Magloire ROMIR!) 20 CSNT1ICS Par drssux toute eho8e,xoyez bons : la bon t est ce qui dsarme le plus les hommes? Quotidien LACORDAIRfi HBOAflfftOM; Rue Amricaine No, usa jMmirable conduite des officiers chargsdckuaioteuir l'ordre Le Prsident du CONSEIL (TETAT dclare inligible M e LOUIS BOHNO. Protestations Tumultes DEUX CANDIDATS EN PRESE MM B0RN0 & ARCHER CE %  • %  (Le Conseiller Arffiiir Rameau \ gale le premier tour de scrutin la sance est leve midi.— L'Assemble en permanence I LE CONSEIL D'ETAT I Elit M" BORNO Prsident de lu Rpublique Hier matin, vers io heures et de. Arthur Rameau. Aucun incident %  i*. commena la grande sance o' D-s propos i voix b sse, des chochi "ait tre lu le Pisident de la R publique. Nous en publiirons les d teils demain. Disons seulement que le Prsi m\ de l'assemble voulnt carter 1 candidature de Me Louis Borno. tements. Qielques-uns s nervent. Au balcon quelques conseiller* d'Etat stntretienaen'. appels de temps en temps en dis tte a-tte mystrieux. A 6 heures et demie, la salle des (tonne ne runissant pas les condi sances claire i giorno off e lassos d ligibilit voulues. La sance pect des grandes solenaits. Des tlors est reuvoye } heures de l'a dames parmi lesquelles noua remarPts-rnidi, l'Assemb.e tant dclare 'quous Mesdames £ Robctts et Luc H permanence. Tbart attendent la reprise de la Contrairement ce qui avait t sance. Dans le public oa est pies annonc par le bureau, la sance ne que convaincu que l'lection sera ht pas reprise 1 3 heures. Beaucoup renvoye au lendtmain matinMail *•• Monde dans la cour du Palais de 1 Chambre. Des petits groupes eau nt avec calme. Le service d'ordre %  U toujours parfait. Les officiers • %  enclins sont d'une correction im reccable. L heure s'coule. Le prsident de '•emble, Lo Alexis qui vient co t"*" Ve 8 4 neures et demie r *' vo un plj el regagne la soitie accoi 1rs conseillers d'Etat desceadeot. On se prcipite vers la grande salle, cependant que gagnent la sortie MM. Stphen Arch-i, Lo Alixis, Cons tan m Miyird, Annu'ysse Andi et Emmanutl Mfia Le conseiller Eioch Dise:t, sotflrant ait dj parti. Le Conseiller Alexis, en soitant dit haute voix au Major Rupenus: P*l de ses collgues Nemours e | Tour demain 10 heures Le public alors commena i vider la salle.' Mr Chevallier intervint, gi gna l'tage suprieur o s* tenaient les au'res conseillers n'eut et sou dain on entend t MFrancceur s' crier ; Oa va travailler !.. Ne ter nvz pas I.. • Peu aprs. Mr Nemours, se secr taire du buriau du Conseil d'Etat gravit l'escalier qui conduit au fau teuil du Prsident de l'Assemble et s'y insu la— Il agita la clochette, et lei spe-titeuis qui s'en allaient aprs la dclaration du conseiller Alexis,re gagnrent l'enceinte du Conseil d'B tat : — Les Conseillers d Etat sont leur sige. Ait ed Nemours, prsi dent, Delsbarre Pierre-Louis, 1er Se crti.re, Charles Fomb an se Scrta re. hdr Alirtd Nemaurs — La sance continue. — Pattes l'appel des Conseiller %  • I Le S.crtaire Rdacteur, Mr Antoi ne 'na^c-nt qui tait dans la salle s'equivi sob i-"npnt,troi* secrtaires ad h t furent choisis, Mi Piermaun Pre" \iloi. e, Me j napare Angeste et P. D. Plaisir. — Pas d'encrier, pas de plume, as de registres. Les assis tants offrirent spontanment leurs S'y'ogriphS. Mr Nemours — Faites l'appel. Qaatorze Conciliera sont prsents : Alfred Nsruours. Delabarre PierreLouis, Charles Fombrun, A. Stnsa ricq, l.o i.Guillaume, Ducasne Crui lu Pi ure, Charles Bouehsreau, Jules lian. •-, llunaibat Hrice, Anhur Hameau i M Grandoit, Ea'.imeJeuoe, Caul-.s il ) iziar et James Tuo%  N, Mr Neot') irs— La majorit tant constate, la sance pour l'lection du Prsil Mit de la Rpublique rat reprise, mais auparavant JH vaia pr ter le sarment comme Praideut de l'Assemble — (il pite le serment) Mr Nemours— Hutsaie s distribuez les bulle ins Ctiatiue Conseiller d'Etat l'appel de son nom viendra dpoter son bulletin dtma lurn. — Cette opration te fait eaus autan Incident. Mr Simoun— Je dsigne lea Honorables Conseillera d'L.nt, Sausava de da et Orandoit comme scrutateur. L'urne dponi'l 5 e accusa 14 tan'.s majorit 8. Et quatorze fois la nom Me Louis BORNO sortit l'Urne. Dea apphaditsenatots dsteat. des cris s 'vent : Vive BarM I Ti ve le Conseil d fctat toute l'assia tance ae tourne vers Me Borno aai te tenait sur I estrade droite eutour r d amis — Le caisse rtabli : Mr Nemours— Me Joseph Louis Borno, aysnt roni I unanimit des •uffrsges est proclam prsident de la Upublique. Nouveaux applaudissements dsna l'auditoire, Vie Borno reoit de enau d-s poignes de msin, le Conseiller Sansancq ae lve et vient lui presser la raaii. Le Gnral Macijr.Rsl fi<:ie*a se diiige'cb z loi. Des voitures furent mises 4 sa


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05645
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, April 10, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05645

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
&& ft Nos 4&0 4341
Fort au Priuef, iaWli

Lundi iO Mardi 11 Avril \yjU
WWCTKUR PROPRIBMHLB
Clment Magloire
ROMIR!) 20 CSNT1ICS
Par drssux toute eho-
8e,xoyez bons : la bon
t est ce qui dsarme
le plus les hommes?
Quotidien
LACORDAIRfi
HBOAflfftOM; Rue Amricaine No, usa
jMmirable conduite des officiers chargsdckuaioteuir l'ordre
Le Prsident du CONSEIL (TETAT dclare inligible
Me LOUIS BOHNO.

Protestations
Tumultes
DEUX
CANDIDATS EN PRESE
MM B0RN0 & ARCHER
CE
-
! (Le Conseiller Arffiiir Rameau
\ gale le premier tour de scrutin
la sance est leve midi. L'Assemble en permanence
I LE CONSEIL D'ETAT
I Elit M" BORNO Prsident de lu Rpublique
.
Hier matin, vers io heures et de. Arthur Rameau. Aucun incident
i*. commena la grande sance o' D-s propos i voix b sse, des chochi
"ait tre lu le Pisident de la R
publique. Nous en publiirons les d
teils demain.
Disons seulement que le Prsi
m\ de l'assemble voulnt carter
1 candidature de Me Louis Borno.
tements. Qielques-uns s nervent.
Au balcon quelques conseiller*
d'Etat stntretienaen'. appels de
temps en temps en dis tte a-tte
mystrieux.
A 6 heures et demie, la salle des
(tonne ne runissant pas les condi sances claire i giorno off e las-
sos d ligibilit voulues. La sance pect des grandes solenaits. Des
tlors est reuvoye } heures de l'a dames parmi lesquelles noua remar-
Pts-rnidi, l'Assemb.e tant dclare 'quous Mesdames Robctts et Luc
H permanence. Tbart attendent la reprise de la
Contrairement ce qui avait t sance. Dans le public oa est pies
annonc par le bureau, la sance ne que convaincu que l'lection sera
ht pas reprise 1 3 heures. Beaucoup renvoye au lendtmain matin- Mail
* Monde dans la cour du Palais de
1 Chambre. Des petits groupes eau
nt avec calme. Le service d'ordre
U toujours parfait. Les officiers
enclins sont d'une correction im
reccable.
L heure s'coule. Le prsident de
'emble, Lo Alexis qui vient
co t"*" Ve'8 4 neures et demie r*'
vo un plj el regagne la soitie accoi
1rs conseillers d'Etat desceadeot. On
se prcipite vers la grande salle, ce-
pendant que gagnent la sortie MM.
Stphen Arch-i, Lo Alixis, Cons
tan m Miyird, Annu'ysse Andi et
Emmanutl Mfia Le conseiller
Eioch Dise:t, sotflrant ait dj
parti.
Le Conseiller Alexis, en soitant
dit haute voix au Major Rupenus:
P*l de ses collgues Nemours e | Tour demain 10 heures
Le public alors commena i vider
la salle.' Mr Chevallier intervint, gi
gna l'tage suprieur o s* tenaient
les au'res conseillers n'eut et sou
dain on entend t M- Francceur s'
crier ; Oa va travailler !.. Ne ter
nvz pas I..
Peu aprs. Mr Nemours, se secr
taire du buriau du Conseil d'Etat
gravit l'escalier qui conduit au fau
teuil du Prsident de l'Assemble et
s'y insu la- Il agita la clochette, et
lei spe-titeuis qui s'en allaient aprs
la dclaration du conseiller Alexis,re
gagnrent l'enceinte du Conseil d'B
tat : Les Conseillers d Etat sont
leur sige. Ait ed Nemours, prsi
dent, Delsbarre Pierre-Louis, 1er Se
crti.re, Charles Fomb an se Scr-
ta re.
hdr Alirtd Nemaurs La sance
continue. Pattes l'appel des Con-
seiller
I Le S.crtaire Rdacteur, Mr Antoi
ne 'na^c-nt qui tait dans la salle
s'equivi sob i-"npnt,troi* secrtaires
ad h t furent choisis, Mi Piermaun
Pre" \iloi. e, Me j napare Angeste
et P. D. Plaisir. Pas d'encrier, pas
de plume, as de registres. Les assis
tants offrirent spontanment leurs
S'y'ogriphS.
Mr Nemours Faites l'appel.
Qaatorze Conciliera sont prsents :
Alfred Nsruours. Delabarre Pierre-
Louis, Charles Fombrun, A. Stnsa
ricq, l.o i.- Guillaume, Ducasne
Crui lu Pi ure, Charles Bouehsreau,
Jules lian. -, llunaibat Hrice, Anhur
Hameau i M Grandoit, Ea'.imeJeu-
oe, Caul-.s il ) iziar et James Tuo-
N,
Mr Neot') irs La majorit tant
constate, la sance pour l'lection
du Prsil Mit de la Rpublique rat
reprise, mais auparavant jh vaia pr
ter le sarment comme Praideut de
l'Assemble (il pite le serment)
Mr Nemours Hutsaie s distribuez
les bulle ins Ctiatiue Conseiller
d'Etat l'appel de son nom viendra
dpoter son bulletin dtma lurn.
Cette opration te fait eaus autan
Incident.
Mr Simoun Je dsigne lea Ho-
norables Conseillera d'L.nt, Sausa-
va
de
da
et Orandoit comme scrutateur.
L'urne dponi'l5e accusa 14
tan'.s majorit 8.
Et quatorze fois la nom
Me Louis BORNO sortit
l'Urne.
Dea apphaditsenatots dsteat.
des cris s 'vent : Vive BarM I Ti
ve le Conseil d fctat toute l'assia
tance ae tourne vers Me Borno aai
te tenait sur I estrade droite eutour
r d amis Le caisse rtabli :
Mr Nemours Me Joseph Louis
Borno, aysnt roni I unanimit des
uffrsges est proclam prsident de
la Upublique.
Nouveaux applaudissements dsna
l'auditoire, Vie Borno reoit de enau
d-s poignes de msin, le Conseiller
Sansancq ae lve et vient lui presser
la raaii. Le Gnral Macijr.Rsl
lit le tn ne geate. Mr Chevallier
aanona Me Borno, que deux offl
clan .:aient a. Indisposition du noa
veau Prsident de lia Roiibliqae.
Ma Borno reassrois et ac cacagn
de ces deux o>fi<:ie*a se diiige'cb z
loi. Des voitures furent mises 4 sa


fi LMAT
disposition, nais la foule qut l'tait
rossie. iasista a ce que la uajet f
t pid. Le nouvel Elu accepte
toi entiers et accompagn de la
t'oale qui grossissait de plus en plut,
il aonta la Rue aies Caaeruss, pais
devaat la Paleia Naion.l pour raa
ter ch*2 lui. A ueux paa de la bern
rer aord du Palais National, Me Bor
bo reacontra Mr Dai.ache qm I ero
braaad et lai fit des souhaits, j ui-
1s ^neuvel Elu i entra chz lui aux
applaudissements denombrenx amis
dot l'avaient dj prcd.
Trs tard dana la nat aprs la
rnniou de Conseil d Etat. Ma orno
reut la visita de sea usait et de
eux-l qui venaient de l'lire.
Au Comsail d Etat
Tout da suite aptes la ser ia d
Ile Buruo, les Couseilleia d Eta.
sans dsemparer continursat leurs
travaux. La Dcret ce Nomination,
vot article par article et l'ensemble
eesaite, tut enraya r.u Prsident
Dartigueiiave par une Delgeiioa
eoaapese du lareau dtl As*emb a.
Une uu re dlgation compose de J.
M. Giaudait, prsident,Jules liance,
James Thomas. Ducasse Ch* Pierre,
Cba. Rouzier, alla porter, les tlicl
tatiens de l'Assemble, aiubi que la
cotilicatioa olflcielle de son lection
g la Premire Magistrsiuie de l'Etat
g Me Louis Homo.
Et la sance prit Au.
Nouvelles

-^.~~-^
!1
La confrence
de Gnes
toi
vous retrouverez
GENES Les dlgus italiens
sont arrivs aujourd'hui pour assis-
ter landi a la sance d'ouverture de
la confrence conomique.Une bril-
lante rception a t faite a la dl-
gation i son arrive i la gare.Les d
lgus ayant leur tte le m minis
tre Mr Facu, Mr Schanzer ministre'rie ces tac'eurs est le seniment vi
des affaires trangres, Mr Bertone.jdent du parti commeaiste contre
ministre da commerce et indastne toute nouvelle retraite vers le eapita
nt t escorts de la gare au palais lisme.
royal c sera leur quartier gnrall
, Anmiques,
rmlescenis
les forces perdues en prenant
ION SCOTT
aliment tonique par excellence, et trs facilement
assimilable proprit qui la retommande aux estomacs
les plus dlicats. ^^ m
_ g, 9mmammmm0mmmmmKHtmKm
*m-r*
qnp de droit.
I Fait au Conseil d Etat, an la alla
aftece *% dlibration*, ce Jour
II a 'ni H 22 10 b'du ma'in.
, a m l. Pisideut de l'Assemble Ne
Les dclaration* rures as rre non8je
Lo ALEXIS
pendant leur sjoai ici par des dlajm.er ministre Lnine que la retraite
chements de carabiniers et gade ro (conomique du dlgu tait terrai j ___.
yauj.Lesitaliensdaus leurs entr-tiens ne taient prises au srieux. L'autre i Vdi#e fa td'lCdll
relatifs aux probmes qui devront facteur est la victoire d;plormtque; .... Jo u^i.,^ un
eue irai es i la confrence sont d'ac des ilegus sovie-s R co.d que les principales questions a Les chef* ici disent avoir consolid ^- ^ ^ de |ft |o, de DauaDe;
discuter fourles econstructions de grandement la situation de la Kus devaot !eg portet de la Douane ilsera
1 Europe sont celles ayant trait la aie. procd Mercredi 12 avril 1922,
ibeit comp'te da commerce entre
artificielles
No 7121 :.
Cap Haition
Article 101 11 heureej
J S.
84(30 1 cause chapeaux di
pour hommes.
Port au Prince, le lJ Avril!
Sgn Mon'brun ELIS
Eucsntfur public
HP""ee"""Sa8Bagl
Libert
Egalit
Fraternit
Uu tratre
tous les pays, le systme de stabilit
du tin du charge.
L'absence de Mr Poincar, bien
que vivement regrette.est explique BRUXELLES-Mr Dsrason.eput,
par le fait du voyage actuel du ptsi demande au ministre de Justice que!
dent Millerand en Af'ique, msis le l'excution d'Armand leanne eut lieu
prsident du conseil d? F.ance a pro jmmd ttement Mons leinne a t
mis da venir plus :ard si ies devoirs condamne i mott mercredi dernier
de sa charge le permettent En atten pour trahison et espionnrg! pen
dant la dlgation sera reprsente dar.t h guerre. Il s'tait vant devoir,
par les plus hautes personua'i es de contnbu i amener l'arresta'ion de
France puisque Mr Ldu-s Binhou, Mil Cavell excute par les al!e;
chef de la dlgation a t prsident mands.Les autorits be'ges n'ont en I
du cabinet actuel. iccre nx aucune date pour l'excu!
Les efforts diplomatiques sont tjon.
faits, disait on. dans les conversa a 1
lions prliminairesd aujourd hu> pour |
REPUBLIQUE D HATI
LoCobmH d'Etat runi
Assemble Katiwale
Dcret
Coasidraat qae l'Aisemb'ee N;-
tionale lunie en venu de lart. 42
de laConstiia>ion a procd i llec
tioa da Prsident de la Rpub iqce
d'Haiti et qoe le citoyen IOSEPH
LOUIS BORNO a obtean faaaaimi
t des sftragcs exprime,
Vn les articles 43. 7^ et 73 de la
Constitution.
DECRETE
Art. itr. Le citoyen Joseph
Louis Bomo tel lu Pieideat de la
Rpabliqae jour une pr ode de
quatre ans.
Art. a. U entrera en fanclions
le 15 Mai 192a et ses fonction! ces: Yougoslavie et a commenc enta
aeront le 15 Mai 1926. |mer des ngociations qui semb'eot
Art. 3. Le prseat dcret sera (devoir donner des rsultats satisfai-
publi sur touie l'tendue de la R sanls.
publique. Tous les journaux de Gnes d'an
Donn an Palais National du Cen jourd'hui publient en gros caractres
teil d'Etat sigeant en Assen.b'e Niions lettre qu'a adresse hiei Sa Sain
tionale a Fort.ao-Prince, le 10 Avril 1 tet Pie XI Monseigneur Signori.
I1922, an U9me de l'indpendance, (archet que de Gnes lettre qui a ?
(ii'an) U Prsident,
KE^OURS.
(Sian) Lis Secnta'rts,
Ch. FOMBRUN et
Ue!ab,r 0 P. LOUiS
mm
\0 heures du mstin la vame
l'encan d*R maictaacdiies suivantes:
Article 36-10 heures du matin,
S| Marque 1 poulie en fer
Si No
Art oie 101 a 10 h 13
Marejua Arthur Von Sek^adorf
J^crnel, liai i.
1 h '.!< contenant echan illons de
sa on poudre de savon.
El. G. Me va
A'.tic e lui a 10 heures 30
1 L usse chantillons di ciment
Article lui 10 h. 45
a c. c.
l'.''Ji 1 caisse biscuits ancrs
120 boites.
Article lOi b 03
MA. B
Ncrologie
Le Dt D%sir, par dpcae, roua
srend la mort de sa ;e satTew
iux Gonaives ce matin.
Nous lui pisentons nos sites
:oadolances.
Arrive
Par le steamer c Co on Ce ah
ma ent entrs hier vesast fe
\J w Yoik: M Albert B gte, Mtti
Vlme | C Djnn
M"lle Lma Bal,
man.
et deux enUatl,
Melle Alice Plock-
concilier lei points de vue franc' s
et lusses de faon amener des r-
sultais plus profitables i la confren '
ce. leseors analcgnes aussi -o-t Jcil il l'SflUI t,- WC18 (IC
fai's pour rsoudre la question de
Fiume entre l'Italie et la Yougnsla-J
vie, fin d'arriver l'accord complet
de l'excutiou du trait de Versail'es
dans ce but Mr Tovi, sous seci aire
des affaires trangres est arriv ici |
dans le mme train de la dlgation ,
Farisiaiia
rep stntation
Varits
M F & Go 1 cause conteraot flfurs' uroofciya n. y.
GraiU t Hoolehi
Un imuUnt brilUnt. plein de *eneaj>
mour. Un numro gratis vou> ert tftm 1
rteepnon de votre nom et de votre adieeia
haive G. Mkchell, W> Pw"P
plte.
Cthez
ANTOINE i, TUNliS j
vionchoira ue i uciic sup doozlt
CE SOIR
La Hein Entre G. 0 50
MERCREDI
EUE de
aussi sffi:he l'entre de tontes les
gisrs tt qui contient la phrase par[
laquelle le souverain pontife invite
les hdles s'unir i lui en priant
pour l'heureux rsultat de la coti'i
rence et implorer la bndiction de
Dieu
Musique avec Mret Mme Syvain
Peters.
Entre 1 gourde
Il monseigneur ig on ayint avise
UICl lc secrtariat de la confrence de son
HaUE Dt-ntxn d'assister a lltfllU vertare, on sige spci.l lui a r
Crpe de Canton l'autre G
Crpe de Chine
Ciiie Ch n m
Crpe Poulette
Crpe Georgtte
Crpe de Chine barres
Voile de laine frariis
Voile suisse brod
Voile suisse uni
Voile fianais gds ramag s
Voile la Vouge
Vo le Dafh jours
Voile Spiaeh S jours
Voile carreaux couleur
Voila mercerib uui couleur
Viile brod
Voile blanc barres
Voiie blanc carreaux
Voile fleure couleur
Voile blanc
Voi'e grandes barres ,
Voile imprim
Vo le m ut' e< harpes
Oigardi uns brod
'20
10
10
10
10
12
5
Monseigneur Rig ori ayant avis Ce matin M. Lo Alexis nous -
a envoya la pice suivante Otgwi ia aie oui couleur
quil nous prie de publier <> *d}. 8U t,e c-rreaux
titre documentaire"5 Ma- Urgandi su.mb fieurs
tiu a cd son dsir. 0;gmdi odmaire
serve p rani les distingus visiteuis.
BERLIN-Ladgation allemande
compose de 75 membres a quitt
Aujourd hui le onze Avril 1922
Nous, Lo Alexis, 1er Secrtaire
Eoiienne fleurs
Eolienne unie
( hirmeuee fleurs
f u, M. Bor*o lu k:er Pr- Berlin cet aprs Midi ; ion dsa-t du Bureau du Conseil d Etat.sigeantjCharmeuse unie
sident de la'Rpublique par le Coi- die. elle mil i sa , e Mr Walttr ^J ft "J^l*1!^!^^ **
seil d'Etat, a rende visite au prsi-Rathenau minis're des affaires tran ' e4' F ' l '*
s.i.Cfl
deat sottaat.
Chez le Nouveau
Prsident
Ce mata, beaucoi p de visitears
ckei le fcouveaa Chef de 1 Etat a.ae
Bous vans trouv entour d'amis
Me Borso a bea voulu se prter
l aae intiview qae nous pabl erons
demain.
L '
da 10 Avril courst vu la dcision
Crpon fleurs
Crpon de coton
Mousseline de soie
, Mousseline suisse mites
local de Bergaline de soie
Soie lavable couleur
gres le chancelier Wntfa la rejoin aotlve da FrlidflQt molaire de ne
dra i la trontire suisse ,)dlB faire.
1NTARP.Les installations tl- r^ous tant prsent an
graphiques et radiotlgraphiqoes nos dlibrations ce mata U heu
ont t termines de faon i tenir le res afin de reprendre la sance qui Trko'ine Jprsey
premier ministre luine et autres su aval! FjourneT ce matin et a Tr coiaite D-)uix?t*
torits des Sovie s en conlact cons te'teheurc |(iinglnra suisse
tint avec la confrem . de anes.On Avou8 fPPfll qu'une pr'endoe Tulle de soie
di auioBrdhui que !'r Tchecherine Mancedlec ion aurait en lieu prs Tulle de co'on
chef de la dlgation ti s collgues 'tVetJ, -e,'R, kfDCe Bas de oie couleur la donx.
.1 _, B. de notre dclaration d'ejouinerueoi uaa meiceriBA nnn\ la don*
aval et plans pouvos mais qu on et.egul.ereme.it I Assemble au'g '
avait fax* use hmi equi devrait natu ptrt0<,af| de Archive aux Officiers
rellement re transmise 1 Mo cou jp ^mde.
Quelles que que soiest les premires, El eonsquence, dclaroas pro-
offres qai seront (ai es e rsul'a d tester contre cette prtendue sance
y : dra probablement du dveloppe- et rsalluts, le tout ayant eu liou en
Refit Vit a doc hrtmmc ment q. elisproduiiont lant Gaes'v'olauon des i^l.m-ut3 du Conseil
Mural KJ U9o UUUllUOd qucnKu.sie Deux importants fjc d E et, m elalafoo d'un drision
D.pais hier soir a commenc la Seors pandaot le mois aernier OOt, Pr'' *r ^ous it.e ds question
retra.t^es hommes | la Basilique croii-ob, i.fl.enc la Ru.se contre ^tc^aUtuUon '" W
Notn-Daice.Ces rnn-oos prendiont les concessions qui uendraient i loi, Coi.siuian-. que l'fMaablt de ces
fin apr 'e rnon Hde leudi Sant, Bner le mooopo'e de gouvernement bCtg C0,lH itue UQe 8ri0 d9 Djar.u
leste' i. e art admises iwi tel et le commerce tranger mme sacrijmt rvolutionuairea, qui, comme
au errro" ''e Veodiedi. Dimanche h d*ns ^e Pft' cs mesures et n'im telles nj peu. et avoir ucun t ffett
Piques : Messe i 5 heure* Jet deat exc usiverrea' pour les hommes le goaTirneneat Soviet d.ieat. Ufl.litre di pro'.esta.ion pour valoir te
4
2.50
3
8
S
2
2
2
2,50
2
2
1,50
150
2
2
2 50
12
5
7 5'J
H
2
5
5
5
5
S
2
1,50
5
6
6
5
li>B coulour J
b.s ds soie suprieur chaque
Loion Pompia assortie fisc
A.Hi Azuia 3 poar
Foudre Eioramy
Santal
" Co'y
" Java
Fiore de Tckio
noapt velours
Houpe fruruse
Ij-osse deut
brossa dent suprieure
Mouchoirs de poch<* la dour
12
12
4
15
5
30
SU
13
11
10
3
6
3
3
3
2
2
1
2
1
1,25
10
Tueeor Shantung
Ti esor barres
Ti ssor uni sup
G bardint couleur
;,, b irdiuu blanche
Gbbardine carreaux
Porge noire
.-5 y. ux blanc
Taffetas noir et blanc
Satinette couleur
Utzm
u'onne suprieure
Ii dienne frai aise
1 1 l'-iiiio ai.g aise
Z^phir
Battiste pour cbemisss
f ercale b anc
Heruale rose
Calicot L dor
Calicot de famille
uancot Madapolam
lte d Indien
I'. e de blanc
ht tle sup pour jupe
Oi.il b aDC suiiieur
U'.ili h;ia suprieur
0.111 Tussor supiieur
u.iil palubeach
Diablement fjn
Kii k: blanc suprieur
Kti -k. J1U110
lune a drap supruur
Toile ma elss
Nappes bl niches
Nhppes couleur
Lhrsniseites Diane
Cbemiaet'.es ciues
Caleon court
Combioeisou B V.D.
Pyjjma
i tiemises couleur
Chemibes barres
lihemises sport
Chemises couleur suprieur
.. Mis sup
Serviettes de bain 3 p.
3 p.
Chapeaux laine ass.
Cola Ide 3 p.
Breelles h?s.
Chaussettes sup. douz.
Chaussettes barres
" ucies
" fil pr. enfant
Souliers pr. enfant
11
I
I
%
4
i
11
a
s
il
!
3
II
II
1
il
" blaccs
0
I
il
M
10
f
J
II
^\
*\
M
$\
1!
U
Couvertures de IU sup.
. ^.. d Kuuii luuuut iu i.ouvenure uo > *"
U18 Avril, Us Pques \ avez-voas peos


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM