<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN nmiamms&immKm %  ;,, mmmaa Rhumes, Toux, Bronchites, Laryngites, et autres affections des organes respiratoires, indiquent un affaiblissement de l'organisme. L'EMULSION SCOTT prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et augmente la force de rsistence contre les maladies. Employez la KROSINE SHELL Voies t n re* satisfaits s'en i. %  -: .<•. % % % %  %  : : %  ; %  :; .:.-.. iW BSBmum MB I S8E2&2KB83a 524 ria.jiM>>i — Nouvelles Co.MMENCBMENT D KCJKOIB -Ht 1 *c\r yrrj les huit heure! il y toi un comnaeocement di'CmJie 1 rur des M tadss dans la zone comprise entre la rue de l'Abreuvoir it du Peuple.G ce au concours empress >s voisins le iau fui vite conjur. Me H. CORV.SGION.— % la suit de l'incident de l'Ecole de Droit qu* nous avions signal, Me Corving'on avait demand comme mesure disciplinaire la suspension de l'tudiant Thoby pour iroii mois — GttedemaoJe ayant i idu te va mo'S, dplut 1 M. CoiTiog on <]• %  i envoya sa dmission a l'Iotpe i •> %  • scolaire. ?i\i SA — La Socic. Fm na , moins son initiation et sa ce r; nouve,leme.n cre v. dibuttr pat de .'art b.uoa et du 1 luuie i la Cathdrale pour assister la Messs de misricorde annonce par lu jouruaux Mais M. Heniiq tz s entendit dire par le prtre que les eciiaires d Etat de l'Intrieur et A s u\ es avaient interdit ce't mfie: Ft le o f tre voulut ieme'tre l'argent. Mais He iiiquez fit venir des h >ra mes de loi et on vci b alisa Aux abords d? la Cathdrale s' tiient rendus le chef et esous-Ji.l de la Po Le* Si la tou e ne s: la s a pas alltr des ex es, e le c ama du Parisiaua CSCIR t i Ua giand drame en 5 parties Se s-.iLcnnel et mouvant AVEC Dustin larnum TOM. U1X Lfs 2 clbrits de la FOX FILM Lclair Joural ( indit ) hnuec C i.co Demandez ceux qui n'en servit Lumire brillante Sans odeur $ San fume La G SOLINE SHELL Donne un rendement EC0NO{m suprieur par kilomtre Trm volatile, ne se Ef p i c i C Il carbonise vas Demandez de f a Kratine Gazoline UUU Asiatfc Petroleum Co Roberls, Billion & C l'ort-'tU'Pr ri ce Agents Gn aux pour Haiti d'attrac.tons : jeux d rer et bal. Il y sera install des comp oifl asortis La BUSTE DB TOUS-AINT— Ce matin ringnieur-arctv e e,le sculpteur et le prsident du droite du monu mat ont inspec. la place pour e cho't o> i empiacenv ;it o doit s'le ver le anonuraent.L plan va ..e SJU %  as au D.'partem ni des l'r.v^ux publics. Jusquici es deux monuments .ont eo dou; r.^ ; on at end Us dern. es formait i p;; le L).parlement du Commerce. VOITURE BSISE— li et aprl midi, 2 hrts ua, la voiture portant le No 98 a t fracture p r la lecomo ive HASCO qui lrain.it i sa suite un convoi de cannes, L'accideul eut lieu l'angle de la Gt; nd Kue et ds Fronts Fotts.-Ls c le val a -£ relev bless rt le ecchir ^'est tir s.in / \ll tribu al de P inire Iu> a* ci Ce nutir>, 'e irilunal de Premire Initia* Je Po t au-Pr ace, s'est tuni n UKnblM gniale. Li luge Jcm Z pk r qui a lev 'itiaienc*, en p sen;e au Jeu.i qui trappe li cruellement la de ltrieut?. OMgi trjt 1 e dans la KUbt %  Montasse. perttSM du Ooytv, AnSU LUIS COLOSSAL !l O pru'-o n trouver learticles suivants de quaiie EGALE, p ix gal WTiHE M. TiL&M&S L*s dtayeai qui dsiret-t a.ir lib •* en'ie au COS il d Btit le lun di 10 Avril couraat, jour des l c M )u.. p:iidentielles, doivent obt<' u U'ie c^rt* de h Secrtairerie d'E tt de 1 Int leur. lialietin p.i Ajani i. r que Spleniidc pTOSramoM : ChauHOtpari \ <; e§, moio oguri comiques, chants, e C Succs assure. Commun l L'administration Commanale ncus a • nvoy son bu'letin on'enai t e I •• o", comp es, actes du 1er A r I au JJbeptt uib'e de l'rnna detn are. Gratin t Ilooteh L'n stimulant brillant, plein de verve et d'WuBt SAUt de l'accident i, .e i SOn sang "jour. Un numro gratis vous sera tmpdif de, „*ui >. w .- 6 p r4MpU8B de votre nom et de votre adr.e coinfroid. pltt. hcuvex a G. Ntitchall, )#7, l'Mtl llrM Brooklyn N. Y. au i= | 1 11 m ni— %  11 %  — a>* "w— %  % %  an.tfBfe *<•* Cr#pa d Onton l'au e G -IL-J. H Crpe dp Chine Ctdie Ch fT'.i UOliOWI Ce H-t.lttte Croe Goo'i a| te 1 laln IMV'tqUe C-ne de riiin^ b^rra C'CM ce sori Varits U grande tte donne Voile de laine frar Qtfjf Voile auipe b'od Voile *ui*6tuni Voile franais gds rsmsg s Voile 'a VooRa Vo l > Da'h jours Voile Se a-li a jours Voile carreaux couleur V ile merceris uni couleur V ile brod Voile blinc barres Voile blanc carrf aux Voile fleure eouleur Voile blanc V 'i'e grandes bsrrea Voiie imprim Voile pour ebarpes O'garili suif brnd Organdi suisse uui cou'rur Organdi su ; sse carreaux Ncrologie Les tuncn Lia de Mme Valrius Valentin, BS C-serine \) vi auront lieu cet prsmiJi, a 1 ta|iS St Paul. Avis FOISSOK D'AVRIL,; L'iutre |our, au jardin, sous les citui a.uris, i>ur les robierscn tleur coui.ut l'.inint dci iObC>, It les roses clurme, an l'amant JJ.> I Inclinaient doucement leurs corolles uu-closes. Mais, lui, le papilion. qu'aucun crtur n'a conquis Dguitait au> piti, l'ir diltrai', leur rs-enec, Fuis, beraal lOd eisor Mngcani au cirjJis A ses reiik-, en pleurs a tau K-VCIIIKI. Puisque tu reviendras, vas. sJucteur subtil, Dieu ilianiiaiit qui lait rire et lever nos rai%  aooMii Meurs comme tes temmes, isuces Mil des avrils Que ton cur tait clore ea leur sein qui frissonne. ter avril tfi DUORME LAfOMTAHT Dclara! Ion Jrt fais avoir que i 1 n'ai ja-^i r no nombre additiooDel de 5 Organdi ordinaire i lever. Les jeunes hlle qui iot in Eolienne fleure ttesntea celte noble proteasioa Kolieone unie sort invites liai et l'Hpital etjChirmeuse fleura sont :'••,.-; de s'adieeser A la UireciCharmeuse unie '20 iVo choir"* de uoebd nup 10 r f soi SliantQDg 10 ITussor bsrrea 10 Tuaaor uni enp 10 G'bardint couleur 12 G; birdinf blancbe S 6'bardine asrreaox 4 Ho' g*e noire 2.10 S v ux banc 3 Taffetae noir et blanc '.' Satie eue couleur 3 li 7. Il 2 G'* o"^e nnerienre 2 Icdienne franfaiae 2 1 "M-nue ar g nise 2 5'i Z4phir 2 Bitttste pour chrrnisee 2 l'f c-.ie b anc 1,50 Percale rose 1 50 Calicot L dor 2 (Calicot do famille 2 Calicot Madapolam 2,50 Tte d Indien trice pour les renseisrnementi l'oit au Prince, le 5 Avril 1922 J M MINIER Ingnieur Charg du S-rvi^e Orpou de soie Grpon fleurs Crpon de coton Mousseline d* poie National d'hygine Publique Mouss Une suisse mi'es Ueng'litie de soie Bill eliu fi iiiji^uv • Noue avoue reu le fascicule du mois de Mars du Bulletin Religieux, d'Haiti qu contient des nouvelle ecclsiastiques de Port-au-Prince et du Cup Hatien; le mandement pour le Carme de 198? ei le rcit de In tourne de confirmation de Mgr. I E vque d-.s Caves. Nouveau GhH au Pnitencier Le OsHtaaaat K. B. Cata • '" %  apprenonst nous, relve comme Cuel du Fenuenciir StiioV|ol£ V tMll P ! I ! 'itltllP %  al pur tre envov comme Commandant du lllUU 1-lUCIll Itl< IllIU, Dinnd de l'Arcahaie II est remplac par le Lieutenant Chs. A. Johnson qui lut en totb t • f ,, a i A a a n > ai ..ir.il d l ? Cmandanr du Oistr.ct de la C,rande-R>v,tre Loln u 'V ** n I*." n !" Commandant du Dismct de Hrt i R lllroad St.'nina'llp Lltie BU nom'^ l p a d^imtru naifantl de Mew Yoik pour Po l-an Prince: Le Matin ABONNEMENTS Ua Mois Port-su -Piince G. 2 00 Dpertenenli 2.5 BirtBgei j. Les insertions sont rues aux bu ream du Joarnal, 1358, Rue Amricaine. et e /oi7-9iS Fctit-Goae. Otte nonvellt sera apprise are>plaisir par les r opulitians Je Petit-Goave et de Miragoane o • Lieutenant Johnson a laiss de relles symlatuies. A Varits A | r. i t n %  uni il '1 • r s ) |A ot-b'ic e *'A 'rs 1 li tune mue'qne orgeuiee 1 r Mr tt 'etere.— N01 comi I mente %  lu in M tue S|S t^o'on tj Avril Gen. G^e'lials 1J avril Panama 2 avril Voici les dpart proposs de Poit ar )oar d ANIODOL INTERNE) dam un* Uato.de 0*urs d orwager. 3*.-JOl>OU4aOwiOTO*.rtrU lat 5 fi I b h s 3 1 y) 5 I 6 12 || 4 15 5 30 |J l 11 10 G :i 3 % 3 '2 f 1 2 1 1 2T 10 T e de blanc Et fie sup pour j ipe D ill b anc surrn-ur D lit Rri suprieur D vil TUSST eupiieor Dtill pambdatk Diablement fort Kluk: blanc suprieur K li kt jtuoe Toile drap upn. ur Toile a ma elsa Mappes blanches N>ppae couleur r.h mieeites D'anc Ch a miet*ea crnea Caleon court g mbi'ieisoL B Vf). Pyjama • riemise couleur Chemises bsrrea lahemieea sport Cbemises couleur suprieur " trs eup. Serviettes de hein 3 p. 3 p. Chareaox laine ai. 3nia Ide 3 p. Bre'elles art Chuseettea suD.^oai Chaussettes k bsrrea M unies fil pr. enfant Soulit-re pr. enfent blauca Couvertures de lit sop. 10 I .7 10 5 I V i* 10 90 10 15 1 8 0 10 &eu emenl ch z An oins H. Ta amas ou un stock constamm 1 nouvel roui rst oln au cours 'e p'us rcen. raii€s vos mplett-:: a'a,;i ce p-ix cou ant. C'est li de'Oiij" prerfion de h grande b.i^se des (iuecg 9 Tous ces articles i l4 en srn de dix auinz couleurs et qualit,U16 Avril, Us Paquos, i tm-YW p!* 1



PAGE 1

Lfc'-MATlN Le (kpoir Franco Hn |t pUisir d'an ni ce sa clien le qu'il vient de recevo r pir ^ertSieameisunDelassoitim-ci des draines nouvei.i,!^ lu'J olft • a uc es i ran ai r our huim %  top unrellerrj,ni rduits notamment (faites por hommes neo e pour da -.ies des gl'iofs OpODS i barres I Voiles uois et fantaisie R Zphyrs Indiennes Plume is O r gandis Trou-Trooi et jour chelle MfcilVtionir son assortiment d'article* pour deuil : cr AfH"!'* p,r f* 8 r relui d'articles de Rretni'e Commu [.UBinni?*, •einhires, ronronner, brassards, voiles, chape [iH, sic qui Tiennent d'arriver. Cholrioe Pharmacie St-Jean Le meilleu moyen d'rA 'ter celle ernble lwl d e, c'es de e P'OfU'pr d'"i ! >• filtre en rinfi natuelle Enven'e chez : Henry Stark Rue du Quai; en lice de la Gr nul E. Auxila Port-au-Prince — Haitr i w (Iffie sa nombreuse et est m cltet* Wuil vient de recevoir pir / e der n bateaux franais et amricains moup de march indises nouvelhs, il: [lob*en cpe de Chine, eo Icisey de soie, en ti.gonParfumeries Houb g^nts, Ccty, d O say.^iver, R ger et Galltt de mit riz de lottes les marquer, Cannes parapluies, Paasols, Par U eson vhouc, ec Draps de lit simplts et brods. MCZ a voir DOS jolis $aions en osie-, nos carpettes et tapis dscn tm,grande nouveaut, Miroits. Moustiquaires, Chases et dodm*. Hi&ierts vous commar dent de chercher la meilleure qualit, du mo i necrte pas plut cher. ASTMfiSE • PAPIEH FRUNEAU rtJprdii m.fd. Il produit un a* „ to,,., W.rn,...,. Prtuiuit tailnm Savon en BsTOM FOUR BRBE Savon de toiei e PorompH'* 1 2 vite a 1 Comptoir F aoais S 332. Rue des Front-Forts ., . FORT AI-PRINCE Mipmedr yonnerain contre !;-j vers M Ut aire*. Suec garanti. "F"""^*' Revue des Deux Momies IS. Rue de I Uuivitsii Paris SOMMAIRE DE L^ LIVRAI ON* DU 15 MARS 1922 The Panama Railroad Steauiship Une TES i raSif r 8 ,P a i r S ma enniques vabmrs de la UNITED S l'A IU.> Uxbb. Cette lig-nd est h moins rh-e et la rnimix Viaioe vo K? NeW ^K rk 'K 81 hkAVerse ( M '' > 5T2 .?Tout S Port au -Prince Lheibourg ia Jew York In.eiprl a boai de chaque navire. On pourra ie renaeim r a i Bureau de Port au Prince sur Is. Taux aidai* de demi l ^apt. i). H THOMPSON. • •. 1.. .. •i-r. %  "ii T-l (oyal \lail ^ieam Packet Otmpany purs de la ROY^L M 4 IL parlant de Lonlres aux •ndiques ci dessous: Li Randonne de Simbn Diouf — Dernire partie, Jrme tt Jean Tharaud. La ltasie d?s Tsaf paodat la Grande oerra — L'appa-p,nat de R routine, Uanttes Pa'o'r gue. Avaol l voyage du Prsident — La question ii.uigue en Aigrie — 1 H. il la Mail Les Ageu a Rsysiia'd sous la 15'volution — Lait.ne Perlet. IV. .j Posai s Praroli Porche Augustin Thierry d'spii ses IHaiers * faasilles — Le§ doinirea, aoaes Augastla-Lhierry. L Livre de Raiaqo, Joasph de Pesquidoux. • Sx nsoi Lgjalvsrait Taie. — il A-b 11 t'es iiarat, Revus Scientiflqas — ferles (ne ; s t Fer'eJaponais:', Charles Nord*! mann Chronique da 'a (Juinzaiee — H a tjue Poli ique, Int'nra. PRIX DE L'AFONNEMENT* Un an Six mois Trois mois Paris Sctna Seineet 0>e l_>:r \i fi u tf 50 Dcpartonemaei Coonie f-antbes t 44 a? fr jo Brang ibonnemeaii y.rx.-., d-t 1er t du IJ 4e chaque moi F Kdu No 4 ir jo. Clyde Steauiship C Foreign Services Le steamer "HATI" venant m Jrtcmet est attendu Por tmu Prince ver e te 8 crt.lt laissera te mme four pour J\. iwYok via les porta du Nord. es penni d'embarquement seront dlivrs sur demande laite cet o//ice. fort au Prince le 4 avril iUft E. F. C^iAEMS. Ag'iu yaeral UT LIN A C0AH/4F EVIOT VMAH le 28 levier le 17 Mars le 7 iirit le 28 vrh j du fret pour: nermudes assau, Jamaque, U i i, S,int Woar ils chargent — en Uni. pour H4VKE, AN*w lu autres ports Europe, na. ectement, et Roberts Dutton $ Co •nral Agents Solitaire? r-.jNi*. FILLM, cm" HOMMIt PMIIK TAIIIk VI..VU, ne. UMCnvei v ou> coitiuir membres de noire Club de Correspondance et uhes-vous beaucoup daI mis inter. a.isSoyea connus dans le monde' E r noire intermdiaire— BpOUSe la richesse le onheur Ues ceniamcj de ucrsoi.nes riches, aura yantes et sympa:hiques dsirent se mener, l'ho o graphie graiii. kovoyia 50 .ents pour un abonBernent 4 mois 1 dollar pour l'anne.! FLOIthNCii BBLLAIBE 20a Mon'agne Street Brooklyn N. SEL I^ROS Pour ruiicfr irsr OBto'ittu LeselbrotoriutireemolouSpv 'out ej est indup$*ia!L dm* les rgimes. Il doit tre ajout uc alimtnh au moment d consom mer, dans li proportionna $elordinaire d suivant le got deehacun m Spcialits Trouette-Perrei Cachet* Comprims et Sirop de Papane l'oudre de Viande diastase et phosphate. Cachets de glycrt thoa 1 h Ues de c MU* crosote Goutta Livomcnne, Kola 1er \iroj Ir, bomur et tnoiuri du Or Lasme, Vin du Dr Cotants* Colon S tSmmOmM Attention Attention AVIS l'ai hvan a e e p^i'er la con"rissan e du Coiurntra a et du r, b'ic q e ma Maison OltlSlI R LLO vi situ e, angle des Ruas Coule ei Bo'ii.e Ki i i\o 2f0 •** trouve irentl &f la m i e r e Boni e F< i .lo l^ en I ae da I Uoyde Bank ci Canada. ORaSSaEB LLO\I Invtrr.ela.L-brairie du M Vf N i Rue Amricaine No ijjg. %  •MHiWi^Uitt., lie u i fl 'ees' indispensable Mne et Mellcs m B zir des Gen'lem?n 'Bonne Foi ou par les soins av. es de Halte lulie vous surez le ''"'"" 'e Boavfau rayoi pjar dme d'ariic s ft%o4ii ds tout* fcy**i ft ,, %  %  •. ^ "cies loot en vente i paitii d'.ujoard bai au dit B HT i %  'ulouie concurnnee sr c • SrtVOIR : rU n a 5,c ^pong. Lame p^u dAm-. Linoa 61 blsif, Bap-is |b| ln M)p lTifurf Sool't'S b''t inf. R helieu dcouveits jsjne, nous %  •" c Monrhoiresoi* irnp rt blancs h s fil b'in s. no"! K-. G 2 drsns Hcjppes Rp loor hrf-, L.-s jj'tud.toiiete. Eis.n:e d Jilack Shoe Dressina le produit le plus pur qu'on ait! encore iinpcrt daot le DSVI U e surple couche sur les souliers les plus dtriors 'es rem e t a-ut 9 Ce hqu.de appliqu sur les chaussures ne salit pas le ling, J i 11 1 rend e cuir brillant tt souple, peut 're appliqu sur toute, | e neaui ' Les po, e moona.e.les valises.iesceiniiire!.lessa,.e mains.ie. TO teSes Cuvent tre remis neuf par une seule couche de ce memifieV, nrodiu Pga rhaBt ttttai sout exposs dans cotre Sales Depait-nent • P Fulon Shoe Folish lac Go. I-Y. Geo. JEINSEME, Aunit Exclus il pour il a Vi 1 ki, Rue des Miracles, ?e face de la lL:.nue, nstricrll



PAGE 1

Ll MAT1K URO Rhumatismes Nvralgie Goutte Gravelle Artrio Sclrose Obsit Qui % •ul rester |UM t ritor Uirhumallimrr Iedurcltemer.t Jet artre* l'ensablement <>* rein*, le varices et l'ob?ite c'ait liminer l'excs d'ucido uricj JC. ce poiion de notre organisme! t Taire de cure-. I..J1U.C k d 'URODON/.L. %  WILLWI A llt'in, Jjuu jttflM pour llaili 172, Kur il b^Ml '!• H'-lal L'Organisation De La Firestone Est Saine, Solide Et Universelle L T :C tablissement industriel est comme no arbre: il prospre, non seulement par la puissance de ses racines, mais aussi par !a vitalit de ses branches. La Mai: on Firestone dispose de toutes cas sou.ces de puissance. Fer.nement enra* cint M ." %  is la grande maison-mre—ses branches s'tendent au loin, verdoyantes et vivaces. Dans le monde entier les Pneus Firestone ont exerc une heureuse influence aor lu transports et partout o les gna roulent tur des bandages de caoutchouc, ils ont appris avoir confiance dans la marqua Firestone. Voua aussi devriei exiger que votre voiture soit munie de pneua de catte marque: elle vous garantit le confort, la scurit et Le Maximum de Kilomtres par Franc L. Preetzmaii Aggerholrn Port-au-Prince PNEUS stone dt la Phar&acii istcPh'irVU'O F CA; f tl r i | M E mmLynceDuroseait JL I f Cl 1 II 5 tl \ S \ M m i.'\ lUIlIllv Pro'tSUW Jevtn'on.tparatiur ci accor I de piano r. ^ . . • i %  n vi *! Annonce au public et au commer. Dorme %  vis Ir ct-i le e, aux nr& -c^nset au peine, nue \) ai ^ u il vM t dc recevoir d a fourni 1 n*1'toro m n I ..1 r.-: < %  • dUioJrge eu un Labcralt'ie ^' h „ f(S ,v icuts certes pou van lui Bioloyie appliqu tout ' Direction di IpttmrM <• i' it mettra er t rrmra a J)r tiiCO* i*i /'• .Sf*/<)Ml*>l/f jnti.f < v tux pianos ainsi eu? Us Le lalo-aioirp es ouxeil tous IPS j H de 7 h fs du ina'ir-. 0 *|£ \' ,rn 0 \ n oa .,-„ e' l hfor** <•u s ir pouou c 1rs ncheicuts e; BJ)8lyS0S prvins dM fwr fn SOil t ulirr G'antR.if l'annona ci joint** SHUI pour le >\, 0 ? 4 Wasscmiann et h conspue Cre Scrto?ei nce. Seront reues qug le mardi d chaque semaine. | „ S'adresser ia J h niiai ie pour les renaelgnemei ttr A n ah es d'urines ( 1 St e Miqu% Raction tic Wassermam R*cifon de Trboule', EiVinea du s n*,' e du pufl K i.inca d s maijres lca'es, Examen e crarh t Albumiao raction Cons'an'e Ur* Sticrtoir .S u ihe.es ti dt (onotvques, ele, etc. Grand Htel de France V1XS prownant direct*m< nt de Brsac, p * Bordeaux. ROUGE Gourdes S 00 le ga'lon BLANC ) G Ou le gallon arnais fin boT ''tat.— S'adresser au No i j }8 Je la Rue Amiicame VI • S en bout Mes des m M urs ci us et des Ch?.leaux If* plus 're-oin n,*. L'qoe rs F an s^s t yn tt d'Espagne. hampagDet •• Vins mous-eux des milleures marques. M lisiez PATRIZI, retenu deu.ieremenl de Krance avec ui invriel touWafu pour son IlOel, nirent sa nombreuse et choisit l.cniie que les prix ao^ci JX roni tablis partir du 1er HiovM, o'e pour Isa PDsion demi et PensionUt cherche . .,..' • Wul7.-voo nvoir DQ MOTEUR a k>-r<*>f i n e t> in m ix dfriioir* dtlanl tojte cou tonaite d*OD0 fcanupnlHt-nn ti facile et i une Uni e ineoittsltible V R iimioi so o l*,i an machine crire K mirf? j •r>n Xo u a vecdie i un pi x n^ ; boiti ble. l't " de me voir en z Vo' y. Rue D .l> D.s ou.hcs. %  •' I'IUB d< iOXOdi ce MOTEL)P3 ^ont r'ptktdui UeiiH loua ItH ponts du uuii de V( i< /- < n a rvs i tre voiip lus ''l' ;o i pour l'onii i I • %  • •!• %  votre hO *'. i m r < laire 8invir I au b •-.-.4 %  • .' t •-•r-t'. cx.-^o s. l t 1 i MI'K prpt i. pf |i • >1" |"|l( T fil' i parti mi t. i V' ii jarrlii • Litill Ut 11 E2 liflai M lm i tillfj Comment le: temps ont chang! Dana Paiiden temps Poppi4 i-pouse de Nero o bai l urncllcment dans du lait d'an. r. i naervt* ba belle peau et son beau teint. Aujourd'hui avec une heureuac combinaison de la ^< ience et de la nature la peau devient belle et tendre, douce et veloute, tout simplement en prenant i.u bain d'eau pure et se servir de 0) Vont z voua avoir dp la I UMltP.I EtEC 1 HIOUK ti An t IMI ri*> frai t-n vii e. 'H eau i •oo'.aarM wr Unmi dai s voue tnb'iasp i %  t ii'i..uie' ? VoablvatiM *ctalrr !•• 'oed h z vo %  Voniex'voot l in 'te i*"ivp dotwb mocbar q l"*' s0 ,f rt* p,r ,p '** %  ,-. s et roui NatnpUf d' u c>n mi'i pai .:, t ^eriu* s 030 b.ii s .' Vot.l enfi un MOUUN i alUS des plui pt ec IO • Aiirts iz *ous a Mme n\VAUl)Fj I E Kpiv-ere ^o u> Dm e IVn ••' •' i':e Seul Afftol pour Un • %  •• %  Ura d F bnq es de FAIRBIMS MDR^BA to .\\w York PharmCiC Centrale P ifTHi/l ^ ^<*w iraickeut Excution promue et ioiyw^eltous ordonnances. = 5>teft* F8l^ teute* te MI| rfie; lqu'un srvice rapide et pagaf, L S S e CATAL1NA venant de l\ non es' attrndu i lacrael, le 6 \ I mur. rt ? 1 f *a ers-'ie In potti du Si'd pour Ida i Poit-aM Prince le 15 cri et raplfHn 1rr ne )">ur pour les ro,-< du Sri 11 l'Earo.e. rO rl Hunrr, 'e 4 Av r 'l 1933 K.-btrsDUIION & Co, General Agtns. Viennent d'arpvep^ 1 IbJUUlTS DK TKOUr-TK PEBRJti Pi udi" He viande diaa aaAa, pho> chat*. Qoutlea livonienn-s, liiop T'NMi"' tri ioddr, V!" df> Ca b ne Kola fer. ca be s, corupiima 1 IQI 1 air| >e ei<*. e'c Ku v. 11 lu li' ai.ie du Ma in. S. G. K. C C'est la Soc t Gnrale de Ko'a ( hampagne qui sous une nouvelle admiuisuation offre iu public un sof"rr'ent comp'et de limonades et d'eaux gazsnsefde liqaturs et sirop; JUI t i* repiiiation est tabli*. Les clients sont assuis de trouver la S. G. K. C. Avenue des D.Ucs es avantages dsirables aiasi Dr Jusiin Dominiqi De !a Facuit de Mdecine de Pris Ancien ass ; stan* des ptoiess urs Denike el Deu'chmann s'a bourg Office : Avenue Grpoire 828 H ures d j Consulta Ions :7 9 heures du main 3 5 aprs mi*i Conauijqjtoy gratuites pour les mdtg^Us le ieui ieM$



PAGE 1

pjfDt tnn* No 4336 pOfCTKVR PROPRIETAIRE Clment Magloire ITDMIIU 20 c aNTll ES Port u Prince, ttani Quotidien Jeudi 0 Avr.l wsju Y aura-t il une commune mesure de droits et de privilge pour tous les peuple et pour tout les nations ; ou bien les forts feront-ils ce qu ils voudront t las faibles devront-ils souffrir sans* recours ? Prsident WILION rttto CTlON H r,\u ricaina No, M apis t attentat tt ap > cttte rcidive, le mnr? Chef d Etat se fait ac corder le droit sans limite d'nom -Lorsque le 12 act 1915 .mer et de rvoquer ua Corps lgis Semble Natooale, dans sa plei | at f et aps qu'ii en a largemen wuveninet. me confra libreus? tisme el la scurit ' du rgime Dartiguenive (eux hypocrisies officielles Imqii M. Dartignenave cri' u proclamation des phrase> it celle-ci : quo enfin se rduit ce rien lor-qu %  tleredoutble horneudes fonc Ildj Prsident de la Rpublique • ne s 'imaginait point qu'elle m* Sut Qir tcns p'ns lourde quid'iucun de mes prdcesseurs. 7 Eo attendant le jugement dfertile ni toiie, j ne rrgreit d'avoir tait le sactice de ma tite ma vie... ; liei'imsgine sans doute pas, i tour, qu'il commet deux acte/ fjpcritie bien caractriss, en tant o mot sigoifie d'sftecter une ve M no sent iiitnt louable que %  fo, eo ralit, jamais Haiti n'a •*d de gouvernement aussi des li cest- dire pouvoir auss que le gouvernement actuel mais, au grand jamais, gouvert hatien n'a connu une vcu 1 Kien, dais le pass hai' ; en, ne peut tre compar, mme de loin, a an tel >b olut'sme. lusquici, nos reprsenta'ions m onales a'onl jamais renvers; lue par les revoirions ; et encore elles-ci en oot re-pect plus'ab o'utism e le despotisme du Chef ont t e r raison directe d • s,t scun;e. Cu, M Dailiguenave lui-mme a proclam. plus d'une fois qu'il n'amait pas ac cepi le pouvoir sans ce rg me et qui doit sa conservation, 300 i sco couiage ni la y npalb e populaire, mai. 1 appui du gouvernement amricain et i ses reprsentants. Au surplus, pour le Prsident aune plus il faisait acte d autorit, plus 1 ime ce peu de chose ap'rs consolidait son pouvoir et son ave „ e dcret supprimant une nir. *e lois la nouvelle rtpisenMais le pays tout entier proteste contre \ I ttnne impunit comparab'es a qui op.l fan cor ge M Dat >nre tout le long de son sepfen 'plupart de ceux qui ont ctil llaiiloire d Haii ont fait Pe "•'• g'and Petion, un crime d E•Moir, i un moment donn P* l'action du Snat et ils l'accu for cela de despotisme Vrti • ces biiioiiens n'ont pas assez "'est-ce donc que le fait de nom '11 ion du tambour dis oificiert 'Jures sans la consciaiion coos Maille du Snat, alors mme *Co'psen a pris piiex'e pour Btr, qu'est-ce donc que ce fait, ^ an rrgard du dcret de dis n de M Dartiguenave suppri *BD trait de plume la lepr 0 nationale 1 de chose, n esl-:e pas ? Et que Tf^ar GabL Nouvelles Etrangres Interview lu Sut fini Les Cours PARIS 5 •• Sterling 4,1 02 Dollar 11 93 1/2 La taie? n la Eo nationale ? *K moins, n'est il pas vrai A PARIS. 4 — Mr Poincar a dc/d* lfinitivement de se rendre a la con 'renec? de Gnes d> que ses occupa tions le lui permettront Mr Bat thon, hrf de la dlgation franaise tt Mr 'o'brat partiront samedi pour l'Ita ie. Le reste de la d gmon partira n deux groupes : l'on jeudi, l'autre vendu di. L? cabinet *'st r^uni ce ma'i Allemands c M ia MM ^ ra4 u fc I M />/ HiWOii dact,0 ** t voii Me Sairard VilUtd, f^C/ 1IH0090 pour lu. demander ceruins rense goementa au suj;t d sa candidature BERLIN—Les d gus des Soviets la PtsiJecce et de la menace ce i 1 a confrence de Giej ont corn a tvocation dont il a i victime menc confrar avec les reprflBh er de la part du Prsilent Du ig 1e •anis du gouverne rient allemand a v e — Qaatra qotltiooi lai fuie al dans le but d'arriver 1 l'adop .01 poses et auiquellea il rpondit, 00 .l'une ligne de conduite commune mettant de n!us amples informmo u la confrence On ignore encore pis dl que le Haut Commissaire Risse'l qui quel point les allemands ? ou auquel la question a t s j nmise.iu tiendront le point de vue russ* Les ta statu sur le cas dlgus bo'chh-istes sont partis ce D —Av.z-vous r u une lettre soir pour Cnes o ils arriveront du Pisident, vous considrant corn jeudi Le Reicfa l-g a vot de nouvelm dmissionnaire pour avo.r poi 'es taxes y cornons l'emprunt for:e\ votre Candidature i la prsidtoat ? La prsence i Berlin de a dg.tion; K— Oai— La leit.e m est par sovitique a t l'occasion de rv avenue hier, vers 1 heuie de l'apr;1:0ns rela'iver, aux 'ubent fourn s les bol h'v k s u putii cour discuter U conduite i tenir par a dlgation. Si pcsiion a t ren'orce par le vote de conbance de 482 voix contre 84 qu'il a obtenu hier i la chimbre. E* — D'iprvous qielle e;t la cmniuniste Ile >!aod. Les cm iu V or e de cettelettre ? nis'es aur.i;nt r.i dRusse en. R— Pour moi elle est na'.le el ai 1921 63 mil'ions de ma k dont ^ peui avof au:u.i erle' rniUtoM pour subventionner le K u Fahne ; cette subvention aurait ntn moins trduitep'us tard i 300,000 par moi Eu outre les bolchevik", auraient organis i Himbou'g et i Leipzig da centres de propagani; Les dlgations alliies s? run : qu auvent dpens eu 1921 seulement o muuons de ma-.ks. Nouvelles ont D'obablement officieusement di manche pour d'scuier les rapports %  le leurs expeits el tablir un plan l'ensemb'e pour les travaux de la onfrence. Ces derniers travaux seront ptincipalemert dirigs par des commissions qui seront nommes mssit' aprs le discours d'ouvenu e de Ml Fa:ta, prsident du conseil d'Italie On prej l't g lemenl de emaud r la consulat ou d'une com mission qui serait chi ge d'laberer un programme dtaill afii dcar er de toute discussion les sujrt que les allis ont convenu d'exclure du pro g anime Les sujets jusqu'ici sort gn a'e ment admis i la discuss on de la confrence sont: la ncinstruct-oo d-' Europe d'une rnanie gcra'e et la Ru s a loluuoaaex.Le piob.me tons qu'occupa lia Bcmo : Profe seur i l'B.ole de Droit, Avocat au Contentieux. duDeparte ment des Relations Extrieures, I Direct ur de l'Ecole Nationale de Charg d'Affaires, puh Ministre Droit et Membre de la Cour Permi Plnipotentiaire Sinto Domingo ( 1899-1908)1 Secrtaire d'Etat des Relations Ex tr;eu es et des Cultes (1908/, luge au Tribunal de Cassation de la Rpublique ( 1912-1914 ) Secrtaire d'Etat des Relations Ex trieares et de la justice (1914-1915) Secrtaire d'Etat des Relations Ex treures. des (lutes, de l'Instruction Publique.des Travaux Publicsi9>r51917; Secrtaire d'F-ta' des Relations Ex tneures et des Fioaacs (/918) nente d aibnrage de la Haye. Me Borno vient de se dmettre it ces derni es fonctiot/s pour se coi sacrer entirement i sa campagne Un de nos confrres faisait remr quer qu'il est vraiment regretta tue les ncessits de la po itique pr vent l'Ecole d'un juriste d • la va'e i de Me Bjrno. Vlort du Uyeu Montas Ces4 one relle r

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05642
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, April 06, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05642

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
pjfDt tnn* No 4336
pOfCTKVR PROPRIETAIRE
Clment Magloire
itdmiiu 20caNTll*ES
Port u Prince, ttani
Quotidien
Jeudi 0 Avr.l wsju
Y aura-t il une commune mesu-
re de droits et de privilge pour
tous les peuple et pour tout
les nations ; ou bien les forts fe-
ront-ils ce qu ils voudront t las
faibles devront-ils souffrir sans*
recours ?
Prsident WILION
rttto CTlON H r,\u ricaina No, m *
apis t attentat tt ap > cttte rci-
dive, le mnr? Chef d Etat se fait ac
corder le droit sans limite d'nom
-Lorsque le 12 act 1915 .mer et de rvoquer ua Corps lgis
Semble Natooale, dans sa plei | at f et aps qu'ii en a largemen
wuveninet. me confra libre- us?
tisme el la scurit '
du rgime Dartiguenive
(eux hypocrisies
officielles
Imqii M. Dartignenave
cri'
u proclamation des phrase>
it celle-ci :
quo enfin se rduit ce rien lor-qu
tleredoutble horneu- des fonc
Ildj Prsident de la Rpublique
nes'imaginait point qu'elle m*
Sut Qir tcns p'ns lourde qu-
id'iucun de mes prdcesseurs.
7 Eo attendant le jugement d-
fertile ni toiie, j ne rrgreit
d'avoir tait le sactice de ma
tite ma vie... ;
liei'imsgine sans doute pas, i
tour, qu'il commet deux acte/
fjpcritie bien caractriss,en tant
o mot sigoifie d'sftecter une ve
M no sent iiitnt louable que
fo, eo ralit, jamais Haiti n'a
*d de gouvernement aussi des
li cest- dire pouvoir auss
que le gouvernement actuel
mais, au grand jamais, gouver-
t hatien n'a connu une vcu
1
Kien, dais le pass hai';en, ne
peut tre compar, mme de loin, a
an tel >b olut'sme.
lusquici, nos reprsenta'ions m
onales a'onl jamais ! renvers;
lue par les revoirions ; et encore
elles-ci en oot re-pect plus paimi lesque.les celles mme o M
Dart'guenave a pu siger comme se
n teur
Si donc nos revoirions peuven'
nous tre imputables 1 crime, et
la proclamation de M. Dailiguenave
essaie avec foret de le prouver,
o-i auteur est criminel au mn-
chef, et mme davantage. Car ch -
que rvolution hatienne n'a jamai
renve:s qu'un pouvoir et qu un o
XI. cest- dire pouvoir auss dre de choses et M Dartgenave,
.ids le oftnvnnpm.nl artni |qi( en a renvers et supprim deux
lusquici, contre des pouvo ri
moins absolus que ceux de M D 1
iguenave, le pays avait la ressouic
xcible sans doue mais supim
d- la voie rvolut ocinaire
Le moyen servait 1 la fois i'
quiler le despotisme et le san
uonner. le chef d'Etat de la priode
baitienne pouvait alors, a ce titre.d.re
qu il faisait le sacrifice de sa ve e
de sa libert.
Avec le rgime g'ftce auquel SEUL
M. Dartiguenive a fi de pouvoir ac
complir son septennat, >'ab o'utism
e le despotisme du Chef ont t er'
raison directe d s,t scun;e. Cu, M
Dailiguenave lui-mme a proclam.
plus d'une fois qu'il n'amait pas ac
cepi le pouvoir sans ce rg me et
qui doit sa conservation, 300 i sco
couiage ni la y npalb e populaire,
mai. 1 appui du gouvernement
amricain et i ses reprsentants. Au
surplus, pour le Prsident aune .
plus il faisait acte d autorit, plus 1
ime ce peu de chose ap'rs consolidait son pouvoir et son ave
e dcret supprimant une nir.
*e lois la nouvelle rtpisen-
Mais le pays tout entier proteste
contre \ I .
ttnne impunit comparab'es a
qui op.l fan cor ge M Dat
>nre tout le long de son sepfen
'plupart de ceux qui ont ctil
llaiiloire d Haii ont fait Pe
"' g'and Petion, un crime d E-
Moir, i un moment donn
P* l'action du Snat et ils l'accu
for cela de despotisme Vrti
ces biiioiiens n'ont pas assez
"'est-ce donc que le fait de nom
'11 ion du tambour dis oificiert
'Jures sans la consciaiion coos
Maille du Snat, alors mme
*Co'psen a pris piiex'e pour
Btr, qu'est-ce donc que ce fait,
^ an rrgard du dcret de dis
n de M Dartiguenave suppri
*bd trait de plume la lepr
0 nationale 1
de chose, n esl-:e pas ? Et que
Tf^ar GabL
Nouvelles Etrangres
Interview
' lu Sut fini
Les Cours
PARIS 5 Sterling 4,1 02
Dollar 11 93 1/2
La taie? n la
Eo
nationale ?
*K moins, n'est il pas vrai A
PARIS. 4 Mr Poincar a dc/d*
lfinitivement de se rendre a la con
'renec? de Gnes d> que ses occupa
tions le lui permettront Mr Bat thon,
hrf de la dlgation franaise tt Mr
'o'brat partiront samedi pour l'Ita
ie. Le reste de la d gmon partira
n deux groupes : l'on jeudi, l'autre
vendu di.
L? cabinet *'st r^uni ce ma'i
Allemands cMia.MM^ra4,ufc.IM
/>/ HiWOii dact,0**t* voii Me Sairard VilUtd,
f^C/ 1IH0090 pour lu. demander ceruins rense
goementa au suj;t d sa candidature
BERLINLes d gus des Soviets la PtsiJecce et de la menace ce
i 1a confrence de Giej ont corn 'a tvocation dont il a i victime
menc confrar avec les reprflB- h er de la part du Prsilent Du ig 1e
anis du gouverne rient allemand a*ve Qaatra qotltiooi lai fuie al
dans le but d'arriver 1 l'adop .01 poses et auiquellea il rpondit, 00
.l'une ligne de conduite commune mettant de n!us amples informmo u
la confrence On ignore encore pis dl que le Haut Commissaire Risse'l
qui quel point les allemands ?ou auquel la question a t sjnmise.iu
tiendront le point de vue russ* Les ta statu sur le cas
dlgus bo'chh-istes sont partis ce D Av.z-vous r u une lettre
soir pour Cnes o ils arriveront du Pisident, vous considrant corn
jeudi Le Reicfa l-g a vot de nouvel- m dmissionnaire pour avo.r poi
'es taxes y cornons l'emprunt for:e\ votre Candidature i la prsidtoat ?
La prsence i Berlin de a dg.tion; K- Oai- La leit.e m est par
sovitique a t l'occasion de rv!a- venue hier, vers 1 heuie de l'apr;-
1:0ns rela'iver, aux 'ub mdi.
ra>ent fourn s les bol h'v k s u putii
cour discuter U conduite i tenir par
a dlgation. Si pcsiion a t ren-
'orce par le vote de conbance de
482 voix contre 84 qu'il a obtenu
hier i la chimbre.
E* D'ipr- vous qielle e;t la
cmniuniste Ile >!aod. Les cm iu Vor e de cette- lettre ?
nis'es aur.i;nt r.i d- Russe en. R- Pour moi elle est na'.le el ai
1921 63 mil'ions de ma k dont ^ peui avof au:u.i erle'
rniUtoM pour subventionner le K u
Fahne ; cette subvention aurait ntn
moins trduitep'us tard i 300,000
par moi Eu outre les bolchevik",
auraient organis i Himbou'g et i
Leipzig da centres de propagani;
Les dlgations alliies s? run:- qu auvent dpens eu 1921 seule-
ment o muuons de ma-.ks.
Nouvelles
ont D'obablement officieusement di
manche pour d'scuier les rapports
le leurs expeits el tablir un plan
l'ensemb'e pour les travaux de la
onfrence. Ces derniers travaux se-
ront ptincipalemert dirigs par des
commissions qui seront nommes
mssit' aprs le discours d'ouvenu
e de Ml Fa:ta, prsident du conseil
d'Italie On prej l't g lemenl de
emaud r la consulat ou d'une com
mission qui serait chi ge d'laberer
un programme dtaill afii dcar er
de toute discussion les sujrt que les
allis ont convenu d'exclure du pro
g anime
Les sujets jusqu'ici sort gn a'e
ment admis i la discuss on de la
confrence sont: la ncinstruct-oo d-'
Europe d'une rnanie gcra'e et
la Ru s u ihinge. la ques (t celles duo consorium pont les
crdit; intem h .n.ui destins i la
recoos ruct 00. Un autre sujet qui
provoquera piob:blement une coi
t'overs: est la qiestion d: la pu u
de France
PARIS Le service militaire d'un
an a rej -t ai pu d hui la cham
bre pu ) 14 voix contre 227 aprs
qu Mr Pomcai euv inrist sur le
vote de la loi d.* 18 mus que le gou
vernemni jon* iudip:nsble i la se
Catit de la France L; pisident du
coos:il a expliqu que le service d'ua
an tait imposs b e, qu'il faudrait
probablement deux et peut tre qua-
ne ans qu'il devienne praticable- I
ijoutl cepi niant que le gouverna
ment dsir.it ardemmeal rduire le.
dpeneri n litaires ausii vite que
poil b e parce qui tait ncessa-re
de du:re a dpense publique et
au ip.rceque.e gouve nement de
lirait ictuter les calomnies aOjmina
bls qui circulent sur la France
Les restrictions sur les transac
tons des emprunts 1915 et 1910 se
oat supprimes denlain L'achat et la
vente de ces titres pourront donc
openne qui sera souleve pu Mr-avoir lieu dans les conditions ordi-
Lloyi George. On craut qu'il n'y nairesiLc gouvernement prendra unt
ut sujet i une discussion gnrale de mesuie analogue pour les aut es cm
la politique i laquelle la France est'pruots de guerre et d'aprs guerre
fortement oppose. Ici qu'il jugera la situation favorable
D Oa'eu pecs*ai vos oli^ue t
R J. ne suit pas encore.
D- Continuez-vous raeier h
campagne nri'gr cette m mue de
Rvocation 5
R Certainement J* n'en
tends nuilementabandonner la lutte.
Cette question est pour moi ratiots
nat une question d honneur natio
nal de digni et si loi garde le si
lence sur cet acte c'est l'anantisse
ment de tout principe, c'est l'escla
vage de l'esprit national qu'on d
cite. Cet acte est une ho.i e pour la
Patrie devant l'Etranger qui nous
ob.eive I ai soumis la quemoa
l'ambassadeuj Roi Il et ferai plus
tard de plus amp.ei dcluatioas.
Ecole de Droit
Des professeurs
... dmissionnant
ui la nomii.Htion de Me Lo
Iiaut.ud la n-rection de l'Ecole
Natioualb de D-oll, M. Kr.noi
Mi-non, nroteeseur de legimatici
liuanciui-e et Me Abel N. Lger
proleaseur de Dion international pu
Dlic ont d^poa leur demi aioo.
If Louis Dorno
adidat
haitien n'a pas de secret pou lui el
il a le tact, le doigt ncessaire pour
arriver.i d h uteuses ralisations.
Me Borno a eu l'occas 01 dernire
,nunt, en des articles lumineux parus
(SI PpSldll iU Nouvelliste en rponse aux
iawuv insinuations de ses adversaires, de
prouver sans effort sa na ionaht ex
clusivement ha t enne.tJt fils.p-t.t
1"
uni n,,,'** bien informs.
Itl"", immense syrrpa'h e qui 6is et arrire pet t hN d"h ; t ens.
j^"' cai d dature de Me Boro. Voici les diffrentes fonctions f<
f rrioent qui onnait btn
CiET*.de la,lu-t0Detle4
^[*> a loluuoaaex.Le piob.me
tons qu'occupa lia Bcmo :
Profe seur i l'B.ole de Droit,
Avocat au Contentieux. duDeparte
ment des Relations Extrieures, I Direct ur de l'Ecole Nationale de
Charg d'Affaires, puh Ministre Droit et Membre de la Cour Permi
Plnipotentiaire Sinto Domingo
( 1899-1908)1
Secrtaire d'Etat des Relations Ex
tr;eu es et des Cultes (1908/,
luge au Tribunal de Cassation de
la Rpublique ( 1912-1914 )
Secrtaire d'Etat des Relations Ex
trieares et de la justice (1914-1915)
Secrtaire d'Etat des Relations Ex
treures. des (lutes, de l'Instruction
Publique.des Travaux Publicsi9>r5-
1917;
Secrtaire d'F-ta' des Relations Ex
tneures et des Fioaacs (/918)
nente d aibnrage de la Haye.
Me Borno vient de se dmettre it
ces derni es fonctiot/s pour se coi
sacrer entirement i sa campagne
Un de nos confrres faisait remr
quer qu'il est vraiment regretta
tue les ncessits de la po itique pr
vent l'Ecole d'un juriste d la va'e i
de Me Bjrno.
Vlort du Uyeu Montas
Ces4 one relle r vistratur.) fient de ture dans le du
arition loudame d 1 sv npatlnque
Doyen Aun. Monua enlev I atfec
non des menu c Mail un eapni droit
une con4iiHr.ca liie et uq tema
rament ano aille.
L98 funrailles auront lieu cet
aprs midi Lcoavoi partira de la
maison mortuaire, Place du Cbamp
de Mars, pour ae rendre la Kasili
que Notre Dame.
Nous prsentons nos sincre
condolances aux pareuts ai cruello
ment prouvs et particulirement a
In Veuva et aux enfanta du regretta
vlegialrat.
Nos meilleurs souhaits l'accompa
Incendie uiun
GonaivQg
Hior
^ ''in, nn incend.e a clat4
aoi UooPivea.dans le quartier de u
r.< pou, ,.,.,. a ..a'.. !55SiMSft3,.....'
tttie. j Nous aitcudoras les dtails.


LE MATIN
nmiamms&immKm ;,, mmmaa
Rhumes, Toux,
Bronchites, Laryngites,
et autres affections des organes respiratoires, indiquent
un affaiblissement de l'organisme. '
L'EMULSION SCOTT
prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et
augmente la force de rsistence contre les maladies.
Employez la
KROSINE
SHELL
Voies t n re* satisfaits
s'en
i. -: .<. ::.;:; .:.-.. .iWBSBmumMBI S8E2&2KB83a
524
ria.jiM>>i

Nouvelles
Co.MMENCBMENT D KCJKOIB -Ht1
*c\r yrrj les huit heure! il y toi un
comnaeocement di'CmJie 1 rur
des M tadss dans la zone comprise
entre la rue de l'Abreuvoir it du
Peuple.G ce au concours empress
>s voisins le iau fui vite conjur.
Me H. Corv.sgion. ? la suit
de l'incident de l'Ecole de Droit qu*
nous avions signal, Me Corving'on
avait demand comme mesure disci-
plinaire la suspension de l'tudiant
Thoby pour iroii mois Gttede-
maoJe ayant i idu te va mo'S,
dplut 1 M. CoiTiog on <] i envoya
sa dmission a l'Iotpe i > scolaire.
?i\i sa La Socic. Fm na , moins son initiation et sa ce r;
nouve,leme.n cre v. dibuttr pat de .'art b.uoa et du un bel ac;e Elle organi e u-,e brillau bornes, qai prtendent faire du.cr
le tte au prcht de i' ecuon du b-is aux allants un rg-me dtest-
te de Toussaint Louv rtjre- La tt: La manifestation eut lieu, qaan.l
aura lieu .lirs une quuaame de mne, en somme-
jours.Prochainement nous donnerons ..------------,,.,... ----- i
la date et la mai; on o tlie doit
avoir lieu. Cette f e aura beaucoup SHTtliT!! d'Etat
Une .manifestation reli-
gieuse interdite
Ce matin, retondant 1 1 in i un
de no re confre Alphonse Henri
qu< /v, une foule coaMdrab'e 'eta>1
luuie i la Cathdrale pour assister
la Messs de misricorde annonce
par lu jouruaux Mais M. Heniiq tz
s entendit dire par le prtre que les
eciiaires d Etat de l'Intrieur et A s
u\ es avaient interdit ce't mfie:
Ft le oftre voulut ieme'tre l'argent.
Mais He iiiquez fit venir des h >ra
mes de loi et on vcibalisa
Aux abords d? la Cathdrale s'
tiient rendus le chef et esous-Ji.l
de la Po Le* Si la tou e ne s: la s a
pas alltr des ex es, e le c ama du
Parisiaua
CSCIR
t
i
Ua giand drame en 5 parties
Se s-.iLcnnel et mouvant
AVEC
Dustin larnum
TOM. U1X
Lfs 2 clbrits de la FOX FILM
Lclair Joural ( indit )
hnuec C i.co
Demandez ceux qui n'en servit
Lumire brillante Sans odeur $
San fume
La G SOLINE SHELL
Donne un rendement EC0NO{m
suprieur par kilomtre
Trm volatile, ne se EfpiciCIl
carbonise vas
Demandez de fa
Kratine
Gazoline UUU
Asiatfc Petroleum Co
Roberls, Billion & C
l'ort-'tU'Pr ri ce
Agents Gn aux pour Haiti
d'attrac.tons : jeux d rer et bal. Il y
sera install des comp oifl asortis
La Buste db Tous-aint Ce ma-
tin ringnieur-arctv e e,le sculpteur
et le prsident du droite du monu
mat ont inspec. la place pour e
cho't o> i empiacenv ;it o doit s'le
ver le anonuraent.L plan va ..e sju
as au D.'partem ni des l'r.v^ux
publics. Jusquici es deux monu-
ments .ont eo dou; r.^ ; on at end Us
dern. es formait i p;; le L).parle-
ment du Commerce.
Voiture bsise li et aprl midi,
2 hrts ua, la voiture portant le No
98 a t fracture p r la lecomo ive
HASCO qui lrain.it i sa suite un
convoi de cannes, L'accideul eut lieu
l'angle de la Gt; nd Kue et ds
Fronts Fotts.-Ls c le val a - rele-
v bless rt le ecchir ^'est tir s.in
/
\ll tribu al de
P inire Iu> a* ci
Ce nutir>, 'e irilunal de Premire Initia* Je
Po t au-Pr ace, s'est tuni n UKnblM gni-
ale.
Li luge Jcm Z pk r qui a lev 'itiaienc*,
en p sen;e au Jeu.i qui trappe li cruellement la
de ltrieut?.
OMgi trjt 1 e dans la
KUbt Montasse.
perttSM du Ooytv, An-
SU LUIS COLOSSAL !l
O pru'-on trouver le- articles suivants
de quaiie EGALE, p ix gal
WTiHE M. TiL&M&S
L*s dtayeai qui dsiret-t a.ir
lib * en'ie au COS il d Btit le lun
di 10 Avril couraat, jour des l c
M )u.. p:iidentielles, doivent obt<' u
U'ie c^rt* de h Secrtairerie d'E tt
de 1 Int leur.
lialietin
p.i Ajani i. r que Spleniidc pTOSramoM : Chau-
HOtpari \ <; e, moio oguri comiques, chants, e C
Succs assure.
Commun l
L'administration Commanale ncus
a nvoy son bu'letin on'enai t e
I o", comp es, actes du 1er A r I
au JJbeptt uib'e de l'rnna detn are.
Gratin t Ilooteh
L'n stimulant brillant, plein de verve et d'Wu-
Bt SAUt de l'accident i, .e i SOn sang "jour. Un numro gratis vous sera tmpdif de,
*ui >. w .- 6 p r4MpU8B de votre nom et de votre adr.e coin-
froid. pltt. hcuvex a G. Ntitchall, )#7, l'Mtl llrM
Brooklyn N. Y.
au--------------------------------------------------i= |
1 11 m ni 11 a>* "w an.tfBfe *<*
_________________ Cr#pa d Onton l'au e G
--------- -il-J.-------------H Crpe dp Chine
Ctdie Ch fT'.i
UOliOWI Ce H-t.lttte
, Croe Goo'ia|te
1 laln IMV'tqUe C-ne de riiin^ b^rra
C'CM ce sori Varits U grande tte donne Voile de laine frar Qtfjf
Voile auipe b'od
Voile *ui*6t- uni
Voile franais gds rsmsg s
Voile 'a VooRa
Vo l > Da'h jours
Voile Se a-li a jours
Voile carreaux couleur
V ile merceris uni couleur
V ile brod
Voile blinc barres
Voile blanc carrf aux
Voile fleure eouleur
Voile blanc
V 'i'e grandes bsrrea
Voiie imprim
Voile pour ebarpes
O'garili suif brnd
Organdi suisse uui cou'rur
Organdi su;sse carreaux
Ncrologie
Les tuncn Lia de Mme Valrius Valentin, BS
C-serine \) vi auront lieu cet prsmiJi, a 1 t-
a|iS St Paul.
Avis
FOISSOK D'AVRIL,;
L'iutre |our, au jardin, sous les citui a.uris,
i>ur les robierscn tleur coui.ut l'.inint dci iObC>,
It les roses clurme, an l'amant jJ.> I
Inclinaient doucement leurs corolles uu-closes.
Mais, lui, le papilion. qu'aucun crtur n'a conquis
Dguitait au> piti, l'ir diltrai', leur rs-enec,
Fuis, beraal lOd eisor Mngcani au cirjJis
A ses reiik-, en pleurs a tau k-vciiiki.
Puisque tu reviendras, vas. sJucteur subtil,
Dieu ilianiiaiit qui lait rire et lever nos rai-
aooMii
Meurs comme tes temmes, isuces Mil des avrils
Que ton cur tait clore ea leur sein qui fris-
sonne.
ter avril tfi
Duorme LAfOMTAHT
Dclara! Ion
Jrt fais avoir que i1 n'ai ja-^i promla mon concours cnm-jie chaf
d'orclies'.rela mes*" de HM'wr
qui devait avoir li nnionrl lui.
Lyoca DUROSEAU
Cheftl Orchtotrt
Un i d..v.'an local iiiedcin- pour
les Lotlrmirea est en voie decons-
trucion l'Hpital Gn al de fort
au-l'nnce et off.ira I moyen* de Organ/ll suisse fieura
iPK> r no nombre additiooDel de 5 Organdi ordinaire
i lever. Les jeunes hlle qui iot in Eolienne fleure
ttesntea celte noble proteasioa Kolieone unie
sort invites liai et l'Hpital etjChirmeuse fleura
sont :',.-; de s'adieeser A la UireciCharmeuse unie
'20 iVo choir"* de uoebd nup
10 r f soi SliantQDg
10 ITussor bsrrea
10 Tuaaor uni enp
10 G'bardint couleur
12 G; birdinf blancbe
S 6'bardine asrreaox
4 Ho' g*e noire
2.10 S v ux banc
3 Taffetae noir et blanc
'.' Satie eue couleur
3 li 7. Il
2 G'* o"^e nnerienre
2 Icdienne franfaiae
2 1 "M-nue ar g nise
2 5'i Z4phir
2 Bitttste pour chrrnisee
2 l'f c-.ie b anc
1,50 Percale rose
1 50 Calicot L dor
2 (Calicot do famille
2 Calicot Madapolam
2,50 Tte d Indien
trice pour les renseisrnementi
l'oit au Prince, le 5 Avril 1922
J M MINIER
Ingnieur Charg du S-rvi^e
Orpou de soie
Grpon fleurs
Crpon de coton
Mousseline d* poie
National d'hygine Publique Mouss Une suisse mi'es
Ueng'litie de soie
Bill eliu fi iiiji^uv

Noue avoue reu le fascicule du
mois de Mars du Bulletin Religieux,
d'Haiti qu contient des nouvelle
ecclsiastiques de Port-au-Prince et
du Cup Hatien; le mandement pour
le Carme de 198? ei le rcit de In
tourne de confirmation de Mgr. I E
vque d-.s Caves.
Nouveau GhH au
Pnitencier
Le OsHtaaaat k. b. Cata '" apprenons- t
nous, relve comme Cuel du Fenuenciir Stiio- V|ol V tMll P ! I ! 'itltllP
al pur tre envov comme Commandant du lllUU 1-lUCIll Itl< IllIU, ,
Dinnd de l'Arcahaie II est remplac par le
Lieutenant Chs. A. Johnson qui lut en totb t f- ,, a i Aaan> ai ..ir.il d l ?
Cmandanr du Oistr.ct de la C,rande-R>v,tre Lolnu'V **n I*." n "
Commandant du Dismct de Hrt i R lllroad St.'nina'llp Lltie BU
nom'^ lpa d^imtru naifantl de Mew
Yoik pour Po l-an Prince:
Le Matin
ABONNEMENTS
Ua Mois
Port-su -Piince G. 2 00
Dpertenenli 2.5
BirtBgei j.
Les insertions sont rues aux bu
ream du Joarnal, 1358, Rue Amri-
caine.
et e /oi7-9iS
Fctit-Goae.
Otte nonvellt sera apprise are>- plaisir par les
ropulitians Je Petit-Goave et de Miragoane o
Lieutenant Johnson a laiss de relles sym-
latuies.
A Varits
A | r. i t n uni il '1 r s )
|a ot-b'ic e *'A 'rs 1 li tune
mue'qne orgeuiee 1 r Mr tt
'etere. N01 comi I mente
lu in
M tue
S|S t^o'on tj Avril
Gen. G^e'lials 1j avril
Panama 2 avril
Voici les dpart proposs de Poit
StS P.vuamt t" avril
t'o'on -0 avul
Qeueral Go-ha la JJ avril
Panama 10 Mai
'.ENTERITES
et MALAOIM OATRO-IIITlTIISALtfc
DtarrhAe rrt M nourtion,Eot*rt^iu*o-
rarn.hrunnms tuberculmiM ; Constipation. I
Aooldonu ppnd)oullr. nevr tjnpkotda, I
Maladlisi.lPn.Acn.D*m. Furoocl, a. |
SUCRISOM CiHTAIHt par l"oede
Soie lavable couleur
Tricotine Jersey
Tricolatte Oeoitit*
Gingbara suisse
Tulle de soie
Tulle de co'on
Bas d? soie couleur la dors.
Bas merceris coul la douz
u 18 ;
Bis couleur
B*s de *oie suprieur chaque
Louon Pompi- assortie fisc
Svon Aziia 8 pour
Poudre Fioramy
" Santal
" Coty
Java
Flore de X kio
Ho ipe velouia
Houpe franaiae
lro*e dent
Br ss.^ dent sup-ieure
Mouchoirs de pocha la doui
;LfLn3 FOISSiMT 4NTISEPTlQnt|
Maronre at OalTra
Ralttani i*rminl hiiIimn! muaiMaU
k la do< de 60 a lOO pontt*l i>ar )oar
d ANIODOL INTERNE)
dam un* Uato.de 0*urs d orwager.
_ 3*.-JOl>OU4aOwiOTO*.rtrU
lat
5
fi
I

b
h
s
3
1 y)
5
I
6
12
||
4 -
15
5
30
|J
l
11
10
G
:i
3 %
3
'2
f
1
2
1
1 2T
10
T e de blanc
Et fie sup pour j ipe
D ill b anc surrn-ur
D lit Rri suprieur
D vil Tusst eupiieor
Dtill pambdatk
Diablement fort
Kluk: blanc suprieur
K li kt jtuoe
Toile drap upn. ur
Toile a ma elsa
Mappes blanches
N>ppae couleur
r.h mieeites D'anc
Chamiet*ea crnea
Caleon court
g mbi'ieisoL B Vf).
Pyjama
riemise couleur
Chemises bsrrea
lahemieea sport
Cbemises couleur suprieur
" trs eup.
Serviettes de hein 3 p.
3 p.
Chareaox laine ai.
3nia Ide 3 p.
Bre'elles art
Chuseettea suD.^oai
Chaussettes k bsrrea
m unies
" fil pr. enfant
Soulit-re pr. enfent
" blauca "
Couvertures de lit sop.
10
I
.7
10
5
I
V
i*
10
90
10
15
1
8
0
10
&eu emenl ch z An oins H. Ta amas ou un stock constamm1 *
nouvel roui rst oln au cours 'e p'us rcen.
raiis vos mplett-:: a'a,;i ce p-ix cou ant. C'est li de'Oiij"
prerfion de h grande b.i^se des (iuecg9 Tous ces articles il4
en srn de dix auinz couleurs et qualit,-
U16 Avril, Us Paquos, i tm-YW p!*1


Lfc'-MATlN
Le (kpoir Franco Hn
|t pUisir d'an ni ce sa clien le qu'il vient de recevo r pir
^ertSieameisunDelassoitim-ci des draines nouvei.i,!^
lu'J olft a uc es iranai* rour huim
top unrellerrj,ni rduits notamment
(faites por hommes
neo e pour da -.ies des
gl'iofs
OpODS i barres
I Voiles uois et fantaisie
R
Zphyrs
Indiennes
Plume is
Organdis
Trou-Trooi et jour chelle
MfcilVtionir son assortiment d'article* pour deuil : cr
AfH"!'* p,r' f* 8r relui d'articles de Rretni'e Commu
[.UBinni?*, einhires, ronronner, brassards, voiles, chape
[iH, sic qui Tiennent d'arriver.
Cholrioe Pharmacie St-Jean
Le meilleu moyen d'rA 'ter
celle ernble lwl d e, c'es de e
P'OfU'pr d'"i ! >
filtre en rinfi natuelle
Enven'e chez :
Henry Stark
Rue du Quai; en lice de la Gr
nul E. Auxila
Port-au-Prince Haitr
i
w
(Iffie sa nombreuse et est m cltet*
Wuil vient de recevoir pir /e der
n bateaux franais et amricains
moup de march indises nouvelhs,
il:
[lob*en cpe de Chine, eo Icisey de soie, en ti. Miiecoiie pli^r.loisjges ce soie ravissants, JoiseU frarais.tonce
p, Crpons cr'-esde Ch-ne, frrey de oie, Vo'es suprieur i des
MJWfni. Palmbeachs. DrilU Union blanc. D>gon ejiine pour parlons, Chapeaux de paille et de laine Prix introu
ituiurs, ro me de chameaux pour dames, g rotures mu m.des
lu en tous gnies, en glac, en deux ions Garis pour hommts et'
iinmei li.us articles jour maiage et i e communor, ie<3 que
w$rs, brassards, Chaprlets Fiux cois t-ar is, Crav*trs tous modles
ivJ,rxsft.fS, juir t-s de toi r te de ba >Parfumeries Houb g^nts, Ccty, d O say.^iver, R ger et Galltt de
mit riz de lottes les marquer, Cannes parapluies, Paasols, Par
U eson vhouc, ec Draps de lit simplts et brods.
mcz a voir dos jolis $aions en osie-, nos carpettes et tapis dscn
tm,grande nouveaut, Miroits. Moustiquaires, Chases et dodm*.
Hi&ierts vous commar dent de chercher la meilleure qualit, du mo
i necrte pas plut cher.
- ASTMfiSE
PAPIEH FRUNEAU
rtJprdii m.fd. Il produit un a u toulMui u'Aiihm. tnphtitma, Opwaatlaa. A, I
MUNEUJ. !.' tl-M.rlln.ri,>* to,,., W.rn,...,.
Prtuiuit tailnm
Savon en BsTOM FOUR BRBE
Savon de toiei e
PorompH'*
1 2 vite a 1 Comptoir F aoais S
332. Rue des Front-Forts
., FORT AI-PRINCE
Mipmedr yonnerain contre !;-j vers m
Ut aire*. Suec garanti.
"F"""^*'
Revue
des Deux Momies
IS. Rue de I Uuivitsii Paris
SOMMAIRE DE L^ LIVRAI ON*
DU 15 MARS 1922
The Panama Railroad
Steauiship Une
TES i raSif r8,Pair- S maenniques vabmrs de la UNITED S l'A
IU.> Uxbb. Cette lig-nd est h moins rh-e et la rnimix Viaioe vo
K?NeW^Krk'K81 hkAVerse ( M '' > 5T2 .?Tout S
Port au -Prince Lheibourg ia Jew York
In.eiprl a boai de chaque navire. On pourra ie renaeim r a i
Bureau de Port au Prince sur Is. Taux aidai* de demi l
^apt. i). H THOMPSON.
. 1.. ..
i-r.
'" "ii T-l
(oyal \lail ^ieam
Packet Otmpany
purs de la ROY^L M4IL parlant de Lonlres aux
ndiques ci dessous:
Li Randonne de Simbn Diouf
Dernire partie, Jrme tt Jean
Tharaud.
La ltasie d?s Tsaf paodat la
Grande oerra L'appa-p,nat de
R routine, Uanttes Pa'o'r gue.
Avaol l voyage du Prsident
La question ii.uigue en Aigrie 1
H. il la Mail......
Les Ageu a Rsysiia'd sous la 15'-
volution Lait.ne Perlet. IV. .j
Posai s Praroli Porche
Augustin Thierry d'spii ses ih-
aiers * faasilles Le doinirea,
aoaes Augastla-Lhierry.
L Livre de Raiaqo, Joasph de
Pesquidoux.
Sx nsoi Lgjalvsrait Taie. il
A-b 11 t'es iiarat,
. Revus Scientiflqas ferles (ne
;st Fer'e- Japonais:', Charles Nord*!
' mann
Chronique da 'a (Juinzaiee H a
tjue Poli ique, Int'nra.
PRIX DE L'AFONNEMENT*
Un an Six mois Trois mois
Paris
Sctna Seineet 0>e l_>:r \i fi u tf 50
Dcpartonemaei
Coonie f-antbes t 44 a? fr jo
' Brang Le> ibonnemeaii y.rx.-., d-t 1er t du ij 4e
chaque moi
F Kdu No 4 ir jo.
Clyde Steauiship C
Foreign Services
Le steamer "HATI" venant m Jrtc-
met est attendu Por tmu Prince ver e
te 8 crt.lt laissera te mme four pour
J\. iwYok via les porta du Nord.
es penni d'embarquement seront
dlivrs sur demande laite cet o//ice.
fort au Prince le 4 avril iUft
E. F. C^iAEMS. Ag'iu yaeral
UT LIN A
C0AH/4F
EVIOT
VMAH
le 28 levier
le 17 Mars
le 7 iirit
le 28 vrh
j du fret pour: nermudes assau, Jamaque, U i i, S,int
Woar ils chargent en Uni. pour H4VKE, AN-
*w lu autres ports Europe, na.
ectement, et
Roberts Dutton $ Co
nral Agents
Solitaire?
r-.jNi*. fillm, cm" -
HOMMIt PMIIK
TAIIIk VI..VU, ne.
UMCnvei vou> coitiuir membres de noire Club
de Correspondance et uhes-vous beaucoup da- I
mis inter. a.is- Soyea connus dans le monde'
Er noire intermdiaire BpOUSe la richesse le
onheur Ues ceniamcj de ucrsoi.nes riches, aura
yantes et sympa:hiques dsirent se mener, l'ho o
graphie graiii. kovoyia 50 .ents pour un abon-
Bernent 4 mois 1 dollar pour l'anne.!
FLOIthNCii BbLLAIBE
20a Mon'agne Street
Brooklyn N.
SEL I^ROS
Pour ruiicfr irsr OBto'ittu
LeselbrotoriutireemolouSpv 'out ej est indup$*ia!L dm*
les rgimes. Il doit tre ajout uc alimtnh au moment d consom
mer, dans li proportionna $elordinaire d suivant le got deehacun
m
Spcialits Trouette-Perrei
Cachet* Comprims et *
Sirop de Papane
l'oudre de Viande diastase et phosphate. Cachets de glycrt thoa
1 h Ues de c mu* crosote Goutta Livomcnne, Kola 1er \iroj Ir,
bomur et tnoiuri du Or Lasme, Vin du Dr Cotants* Colon S
tSmmOmM
Attention Attention!
AVIS
l'ai hvan a e e p^i'er la
con"rissan e du Coiurntraa et du
r, b'ic q e ma Maison OltlSlI
R LLO vi situ e, angle des Ruas
Coule ei Bo'ii.e Ki i i\o 2f0 **
trouve irentl *?' la m i e r e
Boni e F< i .lo l^ en I ae da I
Uoyde Bank ci Canada.
ORaSSaEB LLO\I
Invtrr.ela.L-brairie du M Vf N i Rue Amricaine No ijjg.
MHiWi^Uitt.,
lie
u i
fl'ees' indispensable Mne et Mellcs m B zir des Gen'lem?n
'Bonne Foi ou par les soins av.es de Halte lulie vous surez le
* ''"'"" 'e Boavfau rayoi pjar dme d'ariic s ft%o4ii ds tout*
fcy**ift ,,.
^ "cies loot en vente i paitii d'.ujoard bai au dit B ht i
'ulouie concurnnee
sr c SrtVOIR :
rU n!a'5,c ^pong. Lame p^u dAm-. Linoa 61 blsif, Bap-is
|b|lnM)p'lTifurf Sool't'S b''t inf. R helieu dcouveits jsjne, nous
'" c Monrhoiresoi* irnp rt blancs h s fil b'in s. no"! lf"'-Evertiilc. Sic muns G^milue simi'i CatetUf
tpnglrs Bacelt-i-5 G -I th oh-t l o .li es
i en oe, Chapeaux -n toit- cue, T-j coi, '
^P>K-. G 2 d- rsns Hcjppes Rp loor hrf-, L- .-s
jj'tud.- toiiete. Eis.n:e d<- Co v C e R b.-*. i*3uii
^e en voile couLtr, b des b o l* Eogks il birrsfas
"S I mawis eo co'.licis, cui/, GsaL coaxis, .0.^ c;c. et;.
f
Pour gurir ou viter ^
riCPAlNFS CONSTIPATION
CONOCtTlONS-ETOUROISBEMENTt
CMBAnHAS OASTHiOUE
IL* SLJKFIX do prendre
l'un de vos repaa
tous Im eua jours taule
une Pilule du Dr Denaut
147, rue du FauV St-Denis. Paria
Mais 0 faut exiser les yiitables
qui ont tout fait blanches
taur olnoune de*q'j?lle la* mots
DEHAUT A PARIS
sont irai flj'B'att Imprhn* *i rolr
1J IS B. F E T. >
Jilack Shoe Dressina
le produit le plus pur qu'on ait! encore iinpcrt daot le dsvi
U e surple couche sur les souliers les plus dtriors 'es remet a-ut 9
Ce hqu.de appliqu sur les chaussures ne salit pas le ling, J i"11 -
1 rend e cuir brillant tt souple, peut 're appliqu sur toute, |e, neaui '
Les po, e moona.e.les valises.iesceiniiire!.lessa,.e mains.ie. TO teSes
Cuvent tre remis neuf par une seule couche de ce memifieV, nrodiu
PgarhaBtttttai sout exposs dans cotre Sales Depait-nent P
Fulon Shoe Folish lac Go.
I-Y.
Geo. JEINSEME,
Aunit Exclus il pour ilaVi
1 ki, Rue des Miracles, ?e face de la lL:.nue,
nstricrll


Ll MAT1K

URO
Rhumatismes
Nvralgie
Goutte
Gravelle
Artrio
Sclrose
Obsit
Qui ?ul rester |UM t ritor
Uirhumallimrr Iedurcltemer.t
Jet artre* l'ensablement <>*
rein*, le varices et l'ob?ite c'ait
liminer l'excs d'ucido uricj jc.
ce poiion de notre organisme!
t Taire de cure-. i..j1u.c
kd'URODON/.L.

WILLWI A llt'in, Jjuu jttflM pour llaili 172, Kur il b^Ml '! H'-lal
L'Organisation De La Firestone
Est Saine, Solide Et Universelle
LT:C tablissement industriel est comme
' no arbre: il prospre, non seulement
par la puissance de ses racines, mais aussi
par !a vitalit de ses branches.
La Mai: on Firestone dispose de toutes cas
sou.ces de puissance. Fer.nement enra*
cint M ." is la grande maison-mreses
branches s'tendent au loin, verdoyantes
et vivaces.
Dans le monde entier les Pneus Firestone
ont exerc une heureuse influence aor lu
transports et partout o les gna roulent
tur des bandages de caoutchouc, ils ont
appris avoir confiance dans la marqua
Firestone. Voua aussi devriei exiger que
votre voiture soit munie de pneua de catte
marque: elle vous garantit le confort, la
scurit et
Le Maximum de Kilomtres par Franc
L. Preetzmaii Aggerholrn
Port-au-Prince
PNEUS
stone
dt la Phar&acii istc-
Ph'irVU'O F CA;ftl,ri|M-EmmLynceDuroseait
JL I f Cl 1 II 5 tl \ S \ M m i.'\ lUIlIllv Pro'tSUW Jevtn'on.tparatiur ci accor
' I de piano
r. ^ . i n vi *! Annonce au public et au commer.
Dorme vis Ir ct-i le e, aux nr& -c^nset au peine, nue \) ai ^u.il vM t dc recevoird,a fourni1
n*1'toro m n I..-1 r.-: < dUioJrge eu un Labcralt'ie ^'hf(S ,v icuts certes pou van lui
Bioloyie appliqu tout ' Direction di IpttmrM < i' it mettra er t rrmra a
J)r tiiCO* i*i /' .Sf*/<)Ml*>l/f jnti.f < v tux pianos ainsi eu? Us
Le lalo-aioirp es ouxeil tous Ips j H de 7 h fs du ina'ir-. 0 *| \',rn'0 \ n oa .,- e' l
hfor** l'annona ci joint** shui pour le >\, 0?4
Wasscmiann et h conspue Cre Scrto?ei nce.
Seront reues qug le mardi d chaque semaine. |
S'adresser ia J h niiai ie pour les renaelgnemei ttr
Anah es d'urines ( 1 St e Miqu%
Raction tic Wassermam
R*cifon de Trboule',
EiVinea du s n*,' e du pufl
K i.inca d s maijres lca'es,
Examen e crarh t
Albumiao raction
Cons'an'e Ur* Sticrtoir
.S u ihe.es ti dt (onotvques, ele, etc.
Grand Htel de France
V1XS prownant direct*m< nt de Brsac, p *
Bordeaux.
ROUGE Gourdes S 00 le ga'lon
BLANC ) G Ou le gallon
arnais
fin boT ''tat. S'adresser au No
i j }8 Je la Rue Amiicame
VI S en bout Mes des m M urs ci us et des Ch?.leaux If* plus
're-oin n,*. L'qoe rs F an s^s t yntt d'Espagne. hampagDet
Vins mous-eux des m- illeures marques.
M lisiez PATRIZI, retenu deu.ieremenl de Krance avec ui
invriel touWafu pour son IlOel, nirent sa nombreuse et choisit
l.cniie que les prix ao^ci jx roni tablis partir du 1er HiovM,
o'e pour Isa PDsion demi et Pension-
Ut cherche
.


.,..'

Wul7.-voo nvoir DQ MOTEUR a k>-r<*>-
f i n e t> in m ix dfriioir* dtlanl tojte cou
tonaite d*OD0 fcanupnlHt-nn ti facile et
i une Uni e ineoittsltible V
r iimioi so o
l*,i an machine crire K mirf? j
r>n Xo u a vecdie i un pi x n^
; boiti ble.
l't " de me voir en z Vo' y. Rue
D .l> D.s ou.hcs.


. '
I'Iub d< iOXOdi ce MOTEL)P3 ^ont
r'ptktdui UeiiH loua ItH ponts du uuii de
V( i< /- < na rv-si
tre voiip lus ''l',;oi
pour l'onii i I ! '
votre hO *'. i m r <
laire 8invir I au b
-.-.4 .
.'
t -r-t'.
cx.-^o s.
'l t
1 i MI'K prpt i. pf
|i >1" |"|l( T fil'
i parti mi t.
i V' ii jarrlii
Liti- ll Ut 11 '
E2 liflai M lm
i tillfj
Comment le: temps ont chang!
Dana Paiiden temps Poppi4 i-pouse de
Nero o bai l urncllcment dans du lait
d'an. r. i naervt* ba belle peau
et son beau teint.
Aujourd'hui avec une heureuac combinaison
de la ^< ience et de la nature la peau devient belle
et tendre, douce et veloute, tout simplement
en prenant i.u bain d'eau pure et se servir de
0)
Vont z voua avoir dp la I UMltP.I EtEC
1 HIOUK ti An t imi ri*> frai t-n vii e. 'h eau
i oo'.aarM wr Unmi dai s voue tnb'iasp
i t i- i'i..uie' ? .
VoablvatiM *ctalrr ! 'oed h z vo -
Voniex'voot l in 'te i*"ivp dotwb
mocbar q l"*' s0" ,frt* p,r ,p* '**
,-. s et roui NatnpUf d' u c>n mi'i pai
.:, t ^eriu* s 030 b.ii s .'
Vot.l
enfi un MOUUN i alUS des plui pt ec io
Aiirts iz *ous a
Mme n\VAUl)Fj I E
Kpiv-ere ^o u> Dm e IVn ' ' i':e
Seul Afftol pour Un Ura d F bnq es
de FAIRBIMS MDR^BA to
.\\w York
PharmCiC Centrale
P ifTHi/l ^ ^<*w iraickeut Excution promue et ioiyw^eltous
' ordonnances. = 5>teft* F8l^ teute* te mI| rfie; lqu'un srvice rapide et pagaf,
L S S e CATAL1NA venant de
l\ non es' attrndu i lacrael, le 6
\ I mur. rt?
1 f *a ers-'ie In potti du Si'd
pour Ida i Poit-aM Prince le 15 cri
et raplfHn 1- rr ne )">ur pour les
ro,-< du Sri 11 l'Earo.e.
rOrl Hunrr, 'e 4 Avr'l 1933
K.-btrsDUIION & Co,
General Agtns.
Viennent d'arpvep^
1 IbJUUlTS DK TKOUr-TK
PEBRJti
Pi udi" He viande diaa aaAa, pho>
chat*. Qoutlea livonienn-s, liiop
T'NMi"' tri ioddr, V!" df> Ca
b ne Kola fer. ca be s, corupiima
. 1 iqi 1 air| >e ei<*. e'c
Ku v. 11 lu li' ai.ie du Ma in.
S. G. K. C
C'est la Soc t Gnrale de Ko'a
( hampagne qui sous une nouvelle
admiuisuation offre iu public un
sof"rr'ent comp'et de limonades et
d'eaux gazsnsefde liqaturs et sirop;
jui t i* repiiiation est tabli*.
Les clients sont assuis de trouver
la S. G. K. C. Avenue des D.Ucs
es avantages dsirables aiasi
Dr Jusiin Dominiqi
De !a Facuit de Mdecine de Pris
Ancien ass;stan* des ptoiess urs Denike el Deu'chmann s'a
bourg
Office : Avenue Grpoire 828
H ures d j Consulta Ions :7 9 heures du main
3 5 aprs mi*i
Conauijqjtoy gratuites pour les mdtg^Us le ieui ieM$


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM