<%BANNER%>







PAGE 1

LI vtivn* Clyde Sleainship O Foreign Services Le steamer 4< /i 4iT/ venant de ]\ew York est attendu Portait-", inn vers te 2 vril en passant pa* Vus les ports du J\ord t Jt laissera te m* me jour pour tous tel ports du Sud jusqu' Jacmel d'o il retournera Port au Prince. Un avis ultrieur annoncera la date de son retour fer l~au-Prince. Port au Prince le 27 Mars 1922 j\ u Sacr-CoeUP de JE. F. CLEMEMS, Agent Gnral Turgeau Le D'man he de FAques 4 bres de l'api* mid'. Inauguration de Deux autels it Biaiutiond'uieSta tue. A pt la ctmoafe re'igeus", une k'firf^e: ei 1 o'g'f'is" pir un g'OU 1 0 iy<": Patro n *1fMCi. N fU.es Darnes Patron-Cesses ?o n t pr--s d se tur.ir au Sur* Cœur Rhumes, Toux, Bronchites, Laryngites, et autres affections des organes respiratoires, indiquent un affaiblissement de l'organisme. L'EMULSION SCOTT fortifie le corps et prise avec persvrance aprs les repas, tortille augmente la force de rsistence contre les maladies. %  Mi Les actualits I CoQstitutioanelles Voici les textes • oottlti tiooi qui rgissent l'Cl aaiii et >ui !• %  • Quela loua les citoyen ont les ye. > fixs ; Art10 La Corps Lgislatif •• runitd plein Hioit. rhqje anti'f, La premier lundi d'Avr I. "i.n session prend im de* li conp'i'ution de* bureaux de deu> Chambres. La session eat de 3 mola Art 45Dan les annes de| tions pie* rieatielles rgnlirfa. l'A %  emble Nationale procde l' h tien du Prsident de la Upubliqu le second lundi d'Aviil et ne peut livrer a d'autres travaux, restant e* permanence, sauf les dimam.ns e jours fris, |usqu ce que le Prsident ait t lu. Art. 4'* — L'lection du Prsident de la Rpublique >e fait au scrutin %  ecretet la majorit absolue. Si.apis le;piemur tour de scrutin, encan des candidats n'a obtenu I nombre des suffrages requis par le section, il est procd un second lour de scrutin. Si, ce second tou de scrutin, aucun candidac 0 ebt lu l'lection se concentre sur les trou candidats qai ont ob'.enu le plus d. suffrages Si, aprs trois tours d* scrutin, aucun des trois n a . lu, il y a ballottage entre les deux qui ont le plus Ue voix, et celui qu obtieut la majorit des luffrigei exprims est pioclaui Pisideut d? la Rpublique. Eu cas u galit de suffrages de* deux caudidats, le sort dcide de l'lection Art. transitoire D In conseil d'K at, institue d'apis les tnm a principes que celui du dcret du •"> avril 1916 se composant de vingt et un membres repartis outre lus dilfelentb Dpartements, exercera le vouvoir Lgislatif jusqu' laconstitu lion du l.orps Legialaiit, poque a laquelle le Conseil d'Etat cessera d'eiisler. Art. 7.' — Pour tie lu Prsident de lu Rpublique, il l'aui ; 1 Etre n de pre hatien el n'a. or jamais renonce a sa m>t oualit* %  tre g de quarante ans eficompua ; 3 3 jouit des droits civ.U at politiques Accident tragique Ce matin, veis lea au uwuies t demie le nain rglemtuiaue ue la plaine venait de leieeer I* Clara du JNoid lorsque auive au Poul Huuge, la nomme Cetulia, demeurant a lo Seetiou Mais gt en voulant sauver son ue qui tait au milieu ue lai voie terre tui surpiise pai la ISCCM motive. Elle fat projett a une ois-l tance de iiO inues du Pont-Rouge, elle eut une jambe tracasse et ue* contuaiocB a la lie; la mon a eie instantane-, La nitiiheuieuae victime tait dans un tat intressant tl mre de 4 eufan s. Apis les constatations tcgaleb faites par les juge Si Lot. le .auavic a, t liai .sports a riipitai. Ma PAUVRES— Ce matin las pan vre en ei* H nombreuxaax abords de lo Caihdrale que I* I ui .our bs < i' dloger s t oblig de leur f> ire des menace Mtaaa A BIZOTON — n main nr irierdinoan h au moia d Avril, il 1 ura rneass Bizjton ds 1 ai riv* GU piemier tiain. IA P.-SHWN— Demain est le di dimanci e i 9 heures manche de la Passion; cei.t la jour na des crmonies irstimps par ——————————— l'Eg is<* en mmoire des loofjraocM lu'euduia .1 -'is pour la ldemuuo'i lu aenc humain. SEL FROS acer le 'sel' ES les reniai Avis matrimonial I 1 fis port ia % %  1 • ai^aiice dn public el du ormier e en ptticu lier que le soussign n est plus res ponssble de scit-s et ac ior>s de ton pousa Tolia Chries pour caosa d incomratibi i A de c-r ce e e' injures giaves, en atteroVn qu'une a tin : en divmce lui soit m.pntee. Port au Pflnca 91 mars 1033 Carilna CAhlS Varit 2 DIMANCHE Les trois Mousquetaires Chapitra IV Les de forts diamant Ligue le la Jeune Ilali >'eus convoquons le public un m eung qui aura lieu Pansiana lundi ? couranl i j h. D'imposantes communications serout fai'fs Alphonse HKNRIQUKZ. Pr$\ 1 it rie la Lit/ne de la Jeune Haili i'arisiaiia DIMANCHE le Ij (m iiiili \\W\h Grande et monrante pice en 4 actea C roman se pas*e dns la dcuc a Provence o apiel se reposer loute une famille est suje'te de-* vnements extraordinaires qui se, pasksnt dans leur Villa. C est par l que Nick Carter 'nvit'> ,y pas-ti quelques JOJTS aven rux se trouvera m cet horrible CE SOIR avec le re our du beau i>mne des MORl'AIN.ll sera en luite iei U n B o^la \JC MI h ros n*ut tre emnloy var 'sut et ent irdtioenHbti les rendes II doit tre ajnal aut aliments nu mo>nmt de. eti mer, dm* la proportion du sel ordinaire et suivant / got deekt Spcialits Trouetts-Perrst Cachet* Comprims et Sirop dp. Papanii Poudre, de Viande diastase et pbo*phati*. Cachets de glycnshn ph les de c'aux crosote Poulies Livonienn p t, Kola l$r, Siroo tri bomur t 1 nui are du Or Lamie, Vin du Dr Cabints 1 Colon ioH Mihu En vente a U Librairie dn M\TN Rae Amric.ine No IJJ8. EitieG. 2 H uni \is Fn bon tat.— Sadrpser a 13^8 de U Rw Amiicune "^w——*gga (jiuGalaul ASTHME Oppression, Catarrhe, Suffocation*, Toux neromsis. Oarlion ortin par la* CIGARETTES CLRT ... POUDRE CLERT I Dr CLRT, 53, Bout St-Kartln, "t t.-iu- PUarcna<'ii-> LERT Ua.yrt?| Syndicat des ehaufiwn i %  Convocatioa LAsfsmble tinisie des casaif ura est convoque l'extraordinaire U d>manche 2 avril couiant 9 heures du malin au local du Syndicat, Avenue John Browa lUluuJ. Le Prsidnt: J. HEiUUX Pojr copie cou toi me : Le Secrtaire : Luc PrUTT Ste Rose de Lim% < vec L'Amant de la Mre et de la Mie de Mortain et sera >mo r -in* e.. 4 paniai %  QmUe". s, .i a angoltaaotai Ei.tie G 150 A't^i • ,ie PradiOSl dans Darbier de St villetmm ,. Entre g'e o 50 Hros & Marifior En deux | aities AVE HOU M I X Ours de l'Alaska La Secrtaire de l'Association toi Anciennes Eleve a le plaisir dte noncer aui anciennes Eleve, 1 Le ail Gen. W Gce nal? esmernbes d Honneur, et aui al attendu i Poit au-Prince de Cristo de lŒtvre, que l'ouverturs dtlj au No bal vlrmie tt Fetit-Gc/e diman RHraiw annuelle eet fixe a'*"* jche 2 Avili. — Ce vapeur partira 24 Avril prochain 4 hs liSet* 1 -M ipour NcwYotk dins l'aprs mdi prs midi. du rrtie jour, v i midi du mme micaire Collge IBS UIIUI. Mdrd-, mercredi et jeudi. 1-SeW Mtsse, dte 8 heures, sera tel* du sermon, et l'inatruc ion lit pis midi *nra heu 4 heorais imie. k On aura le bonheur d entaeire* irole forte et cooaolante Sa Vdemie. |oui pour Ctutobil pons du Soi* C Zvil les i\ouvelie s CtMTSB iNThiKLOPK— Cest lama BSfl portant le No 2710 situe la rue du Magasin de I Ltat co ic Ja boular.urne Peinai dtz Un nous siguble que dts m.rcbaude pi bh ques peu tcucieuses de la moiale ubient des propos des pluods rit.it. (J.. i CD pensH quo dans ceiU /''' T • ; S n O idieunt-mei' l t i t'S da iceuia deSt Joeepl de UiUliV, *J" w leia uue uteeuu nunoalfc que CaLte a prati.cn ces geoa. Vente aux euchres publiques 11 yrrs procd, le luodi tiois avnl ptodam, 1 9 his du malin, devant \ aacitnat demeure de feu le Docj leur |ults Fieury, sise en cette Ville," Rue MoDblai?, a a vente au plus 1 .tlrani et denier eochriss.*ur J es) n eub'es et effets, dpendant de Is lOCcessicD du de eujus tt coaiittaut eu rr.tubits de salon, de -aile a maa gtr et de chambre, b blioihque, ba leau, inMitmenu de chiiu ^r, iit 1 doptraton, nuvrag s de niidc. ne ciantiet, ateck iree van daiticles ph rr.*Lti t i^m S ( e: f e tc ; — thairjc par us auiudicstanes depayer, payr cornp-aut, sous peine de folle end ie 4 tirai. 1 Match de Buxo Cin Galant Dimanche y Avril UVtAUX ALAMBICS p>r DIST11.1.F.K s RBonnaa| L*t E K-DE-VII, RHUMS, ALCOOLS, *tO. OEROY FILS AINI conntcitvi li nu du TnAittrt, 7$ PAATIQUF ^ Diitnuuar rcAnt'Oe. sasness ne MA N UICL •• rr.n u I NI via, L_, nrM^ 1 TARIF ILLUSTR lirauft fttne. D1SO0ES COLUMBAII Amaleurs de honue musique,accourez chez L. PreetzTiann-ijjeraoliii Hue du Quai EpooiaaJEiN-LOOl Solilairc ? Ho MM n. ptMKss, launat L A" 1 TA1SB VSUVBS, STC. j lnKrivci vou ;oime n*tm*tu ** ssy de Correspondance et ue-vo* t tl £* par notre intermdiaire— Epousci la nti bonheur Des centaines de iwsosne rust*yantes et sympathique desireit ac %  %  *> graphies gratis. Envoyez 5 *enti f ** BSOMat 4 mois, i dollar *our j;""* FLOKBMCa UbLLAlRi OO. kamagne tm Os) vous trouverez de Superbes Disques Columbij mor eaa 9 1 ladite vente se fer a m presrrce d'oira; One Sup : hox-lr>ls, : Ch mti. anglais, hanciis Ju luge de paii d. h C.pi-.U ( Sec cwagnuli, ttC, etc au r prix exceptionnellement rduits de • ' 1 *on Noid) en .orfoimue ce l'ait. 7 Disqui*


PAGE 1

inne No 4M Port'au Prince, Hati Clment Magloire MUU'J 20 G"" 111 8 Samedi to Avril ma Quotidien Plusieurs des Roia d Egypts qui avaieat foula leurs peuplas pour lever des pyramides m naenses furent fltris par la lui et privs de tombeaux qu ils s- taiant •ux-maats construits. THOMAS RIDACT10N; Hat Amricaine No, IJJ L'Alliance Anglaise^ 6 LUS Bomo %  s*— %  -—~ te Confrence en perspective kpelle alliance s'agit-il, je pour anglaise, c'est tout comme un le donner en dix, en cent, fins, mmes moyens. Jsjfc? hajt'il deque'que trai' importe cetnmerce, dxii DS vcoud? Ei ave: iqui ? Et contte encore de quelque orgamsmr ioncune. cer les efforts de Sscie des nations et prendre (Ole de l'arrangement du Paie? enfin, puifque c'est de l'Aog'e qu'il est quts'ioa et que, en ; on ne se Lit pas lame de d ses prtendues tenon sses U sur U Russie des Sov ets, tau •981 I A. emagne, an s pour la — que sais.je ? — serait il dune alliance atec l'une Caodtdat la Prsidence i de a Rpublique Ui premire rra mmes gistrainre de I Etat. Me louis Bomo. avoct, arci n pas l'air S:crtaire d'Etat, ancien Ministre Pl Et, puisque vous n'avez de croire, li %  %  ytiie a le vais donc vous L M deux motsi uieu ue vous pailer de l'ai... g'atse je tous avais parle l'Alliance irai aise, vous auriez •• pi, IOUI de suite cempus %  ce iiaiaise, — Georges by • !" gu* gecral, Dan > Bei.e ' double rosule franaise, L. Jon, oincier d Acadmie, Louis pisideot ( il s'agit de l'Ai |u.\ lout cela vous e t connu, I*'''"Alliance anglaise, cela ne '* lien? -Eh bien, l'A.iian.t seive. Tout est rrvu pour favorisei learpflwjion intellectuelle : toimaticn aun coip enuignaut spcial. tD'Oi de mismocs, fondation de bi b otbques> expositions, etc •' O ngocicia enfin avec les di t uis pour assurer la d ftjsion du iifta par tous les moyens BERLIN — Le Reichst.ig a rot a jourd'hui une rsolution SeciaraM que lu demandes de U Commission d;s llp.u liions sont intoirab ci et approuvant Ici dclarations du Chancelier Wirth cette rsolution a i vot par ajS voix contre Si. Les socialiste majoritaires, et les communistes se sont abstenus KO il h — La Tribuna annonce aujourd'hui tut les dlgus Italien a la Caoftrencc Je Gnies serait M 1er ministre Pacta, Mr Cari > Scbaasir mini-ire ces aflaires trangres, Mr Giovanni lien boni ministie des liaances et Mr Luigi Kossi miaistie de la justice. MADRlO — Mr b'Dchea Gucrra prsident du conseil a annonc cet apis midi au Gong'que le roi Alphonse avait signe un dc:ret ret.ib.issant les garanties constitutionnelles dans touie Vou-. voy.z donc que c'est siiux lb S{ 8ll 5 ul 1 lilt \i •L..l-.'s — La Chimbrc Bisse du Parl'.ment a rpouss au|ourd'nui par D7 voix contre 64 une rsolution prsente par Mr VjndervelJc socialiste demandant la rduction du service mi1 tauc i b mois m d.puts se sont abstenus de pendre p.ri au vote. i-'AKlS — L Agence Havas croit savoir que la dlgation (rani^e a Gues comprendra outre Mr liarthou et Mr Go rat, 1 ambafsadeur a Rome Mr Barn rr. Mr Milltrand accompagn de plusieurs ministres est parti dans la souec pour HorJeaux eu il s embarquera la 4 Avril pour le Maioc, l'Algrie, la I qu il ny a pis pour les stimsan s x rmes hau ser les suies et s tu s ialer dans les positions cooqji ni, 11 y s certainement i foire aite 1 h n V-est dailicut, ce qu en p rs\ n France, mme, un conf re tr. s> lieux qui crit ce su j. t : — Un peut eue assoie que les -ngUis, qui ne font jamais rien emi, vont accomplir en ce sens un Ttahle.el l Lorse 1 ... _; ... a. ftor puissant ; te doit il pas nous onner i itfli.n r ?.. fc-J-UXU-M-Ll-a.AVRIL 1922 Mon char Direc enr, r|JfJ2'oo dn 16s annlv^rsH^e -11, 1 J* T00 prsente mes IUM k, P | " r cres. ffi r qai ,il on i oorn *' eona •a? AP e,n qu'on te donne *d a ssurer l'existence de I >'• 'aille de papier qu'on es' intree sacriar? ^ l out d ^ rendre i | pr,x parfois de quels nrat| r r •* parution rgnlire d'or !: est pai CUOie f aci i e conQ thL POurr u l "'r et comme .2[ WMBIfnl on ' cro.t Trn l**i "J* ft for tuoe y sont ini 1 contribution, ,r avoir • qaels — Le 111 ni ire des rgions libres a accord j 506 000 francs a la vide de Veidun |'Our coin nunc-r les ic.onttiuciions. PU SI.IIAL — Le mieux qui s tait mmisfest dans I ta* de sant de I ancien souverain d'AutrLhe-Hongne ne s'e:t pas mainicnu et on dsespre de le lauvfl b09Uk — You-of Kemal Bey envoy dc> ique. VOUe rVZ tait fOtre rot'te, turcs nai*MaliM a la Goolerence des minaoei VOUS OCCnpRiit pu des CMS poui des aataica eirange c ans sur lea questions du ceux l surpris en pleio ''' 9""' "''i" rouie poui Angora ait aujourd'hui que la misre commune qui atles smes les mieux trempes par Pat Galjl Nouvelles Etrangres Les Cours L6 PARIS JO-. S erliag 4 j 49 Dollar ri 08 i PARIS jo— Les dlgus du B: •il. de la Kouman e, de U Grce, du Pctuga!, de la Tcheoslavsqaie, de a Pologne et iurres payi non repr sentes, i la icenU confrence des minimes des finances allis Paru se sont runis aujouid hui chez M Ro and W. Rovdr-'i. lepresentant olri cisux des E ah Uns i la commis ion des tp-rat on>. Ils ont examin lapprob ton donne aux acco-di dt Wicbiden appiouvs par la comini-siori des rpart. ons sous rserve des d o ts des puissances non signataiies. Plusieurs dlgus ont exprim le dsir de voir po;hainement fixer le '.ourcentagerevenant aux divers p ayJans les versements allemands et de eiminer les limites o sera possible pour as pays de codure des ac ords iJentiques a eeuxde Wiesbaden igns l'anne dernire par Mr Wal er Ri henau pour 1 Alemagtie et M: ous Loucheur alors ministre des egons libres Mr Boyden a con •>ecli i prsenter ces obseivations : la prochaine rumoi de la commis SIO des rparations. joor daoa leur œuvre lcbrrota. ,, cl u rurquie tt u Bj|giIIC ~c ; 5^. Voire Journal a pn Vivre la ans nons des rvutot aic^n entre bn deux pays, d'UOe Vie rgulire et COn lOUe I Goruimniant les dcisions prises i Paris u a deVous continuertz vivre non seule ***• J*f— '!** %  —I"*"—>"Sntyra. ment pour noua, pour vous ma,. Tl^J^^^Z^eTVZ pour I0U8 Ceux qai OaleOlf de lumi iat qui t'a jamais rien demand t la Turquie re *t de vrits %  x ians ce pay^ L-ccord prvoit la re 0 gan satrtnde la police dt 1 CJlstei ur in bise donnant saustaciron PARIS-Au Snat, au cour d" U ciscuss.ou du budget sur les dpenes r couvrabe. d. l'Allemsaoe, | e o>igire des iasnces a defir que la l-raoce n ava,t nullement !',n tcn ioi ces.mnscer dans les ;fti ir es admioistrauyes de l'Allemagne, mais que le contrle des a lis sur certains points essentiels eia t ab o ument i a dupaaiabls. Alors, d,t le ministre en pourra song ri l'empaot i mm national avec le consentem-n d-s aums ratons et susau-une d.m,. inu-ion de la crance fartise. t A'ie l'u^nr pourra galement contractt des emprurts intrieurs crame le fit a France en itf 7 c .Le Gouvernement Iranusest iesoiu a accepter des livraisons en na ute icoodi boqu'elles at JrA \ P : S l iodui *ri na ionale. Mrde Lasieyrirr montr qur> les minquement, allemands dans le do naine des rparations avait rendu nviuLie pour laFunce un emp lunt pour conso.ider la dette *„,„,. %  nais que la pouriqu d'emprunts ne mouvait continuer indfinmen: Pour •ela. conclut le m.n.sire, il f iUt que e probme des rparanous soit r%  Ue ne veut, DJUS lobligerocs ivou 0ir ; A L a qu Ci t 10QdlS r 8 CDara • %  ons doit cir: reflue avant d'entreweidri larceoistiuctioa de l'tijro Llot/d QBorg e LONDRES I! mb> y aV o,r quique dou'e arpurd hui snr l'.n ui'iondeML'oyiG-ogeetlonse lemandesi mnii i la chambre des .ommunes il posera la question de .0. ti.nie sur le p ogramms du RO u reruement britaoaiqni a la conts IrencedeGats M, Anstie GteaC ur va otie aoiuaat saustaciron .. 7 '"" "" lui-'m unambrr ux tendances relig eu^es des popula 10, ch ? f da g 0 vernement a .'ud ions nord et sud la mise en accusaw uN hui UDe qo^s.ion d? Mr H*r ton des personnes reconnues couna bc,t H ^quuh demandant J leuiia cou,s e la cn, tenc. : d.0 sa de srieuses oii oses et gem. nt par une cou. spciale corn ove de plus hautes autorits iuii laites, la coopra 10a gnrale enfe Irlande ncri et cl e du sud d un ca acte e plein d'.moyens pratiques et aide du parlement britannique pour un accod quelconqui n tait paj ;„ •erve u limitant les, n|.|a-jdiT*" d.suts Gnec. M Ch.mbula, set content de rpondrai q e minisire traiterait le / n .d d rou vcu vos cts je •d., ,0Dt le ennuis. Ie f-H ,, %  ^nsq-ie jour et La embcii" nDr!^ 0 .?!' qoe' vouaavft ^L — —" v*ao iuio WUUIP taaK4 eo pr*eoce des !?awasU)tas pour doura % ne du MATIN vous serez oujoura l'a b t menant le bon comb u que a luaiivsia tempe e. lea obstacles pars t et l n ont pas pu terrasser. Vous voluerez railgr tout. Vive LE MATIN ad multos aonosl Recevez, mon cher Directeur, l ex pression de mes sentiments respec toaai. CL. l'OT HEL "Viennent d'arriver eKuuUii'- Da IKUU-IK 1BREi Poudt de via.iuu dias ase, phos pbatee, Gouttes iivotneon*8, suop Tiiboin'ii et m lodor, V.i de Ca Dani. Kola fer, ca hets.compiimes la princesse ihyra soeur du 101 Christian va se marier pro.hainemeui uu otldet des gardes qui n'a; p.meiii pas a J noblesse. KUMc — La grave J. ouvriers daus tous les pou italiens ts: teinunec. S. G. K. C C'est la Socit Gnrale de KolChampagne qui. sous une nouvelle adminis talon, ofire au public un a-sortiment comp'et de limonades an d eaux g.x-u-es de liqu-urs et sirops dort la rpatatioa est tablie. L*s ci'tnta soi t assu's de t r oave< la S. G. K. C, Avenue des Dalles tous le avantages dsirables ainsi et sirop pajslue eic, eic Ep veu s t la Librairie da Malin, qu un service rapide n garanti. *o.i disecurs. l'S le 1er quel dans emdier aux difticults du chmage ,ion t lac0a[ tnce de G a Belfast ce qui reniait presque ins praticabe lexcntiou da pac e p.cS dentC-ag Collins. Les catho ique*! et pt eitan.s tort repseits de I moite daus chreune des organisa R( ME— D* nouveaux dsordres ; o nt ela' entre fascistes et socialistes dans diffrentes panes de l'Italie. L'anaichi-tMusett a t ta priai de o. Ptut ,.,„,. L blime a.l&t^*..^*S Matin sacs faire lacqui" -u p usieurs ouvrag-s des meiiieu auteurs qj elle reoit chique mors Ei vente (paiement le< journaux 'e farts : Le M.tin, Le T.-m , Hs eisior, Le loumal, L Ewho National, Le Figaro, L Humann, La Victoire' etc. rii un, uu. 1 qu.suioa d'u„ ',„ XtmfSS, r ^ m' D usieurs ouvra?-s de* m..n.„.. xJ. _. ,. t,3 ,r eoaani .e procs de plusieurs so;iaii<'es accuss d'av ir us des dsordres. A Li M, on a lanc u

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05638
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, April 01, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05638

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
inne No 4M
Port'au Prince, Hati
Clment Magloire
MUU'J 20 G""111*8
Samedi to Avril ma
Quotidien
Plusieurs des Roia d Egypts
qui avaieat foula leurs peuplas
pour lever des pyramides m
naenses furent fltris par la lui
et privs de tombeaux qu ils s-
taiant ux-maats construits.
THOMAS
RIDACT10N; Hat Amricaine No, ijj
L'Alliance Anglaise^6 LUS Bomo
s*
-~
te Confrence en perspective
kpelle alliance s'agit-il, je pour anglaise, c'est tout comme
un le donner en dix, en cent, fins, mmes moyens.
Jsjfc?
hajt'il deque'que trai' impor-
te cetnmerce, dxii ds vcoud-
? Ei ave: iqui ? Et contte
encore de quelque orgamsmr
ioncune. cer les efforts de
Sscie des nations et prendre
(Ole de l'arrangement du Pa-
ie?
enfin, puifque c'est de l'Aog'e
qu'il est quts'ioa et que, en
; on ne se Lit pas lame de d
ses prtendues tenon sses U
sur U Russie des Sov ets, tau
981 I A. emagne, an s pour la
que sais.je ? serait il
dune alliance atec l'une
Caodtdat la Prsidence
i de a Rpublique
U i|li h-i'i*nnes vient d'accepter i po
ser sa candida ure a >i premire rra
mmes gistrainre de I Etat.
Me louis Bomo. avoct, arci n
pas l'air S:crtaire d'Etat, ancien Ministre Pl
Et, puisque vous n'avez
de croire, li vient directement d'une source frau te, ancien prsident de la Sxi' de
aise, mme parisieane' non apo- Lgislation, Di'ec eur de l'Eco'eNi
ctiphe.
ticnale de Droit se prsente avec un
piogramme qu; peut rallier tontes
'es sympa
ls convictions et toutes
ihiei
Certaineme.it, la semane piocha -
M^ Bomo fera des d'ara'ions
f
L'Angleterre, avant la guerre,
se dsintressait de toute propagan
de intellectuelle et n'avait point cou tu
me d encourager les ini iativrs pi
v'S de ses nationaux l''ringer q^i rendrott l'o-union pub'"que j g
Rompant av c ses tiad tioos elle de jon progumme de gouvernement
pr( j Ht a purd hui de cer un fer _____
mutable institmen de prop'gand: t
ue i pense bntanntqoe Ui Comit _. ..
eon po-e agents Ju Foretn Office l I fil llftfi iNoUVCUIgS
de l Instruction publique serait consti-
tue avec cinq sous-commissions de
que de ces nations iubversi- spcialistes pour la propagande en Etranger
il an dtriment des amnage- Amrique latine, Extrme-Orient, Tac
irnropeens fixs daps les der-jquie, Levant, Egypte, Europe occi
alits I den.ale et Mao;, Europe centrale et
fine ai-je besoin dirragre B ka s,
voniqui. pourn.it s'*gir d Hati, Ou s'occupera i pat de la pro-
Itteioite de pacte angit-liatienj pagande aux Etats-Unis : la question
fane pendant au traita de;de la propagande en Russie est i
Tout
Par cdbU,W Mari
PJ
1*0, il n'est question d aucune
fr ventante* tt cest heureuse
a n.aihiuieosement, comme
?oodnx it m Ion les poiuts d
le vous le donneia.s en dis
.se vous n semaine pas i pe>
ytiiea le vais donc vous L
M deux motsi
uieu ue vous pailer de l'ai-
... g'atse je tous avais parle
l'Alliance irai aise, vous auriez
pi, ioui de suite cempus
"ce iiaiaise, Georges by
gu* gecral, Dan > Bei.e
' double rosule franaise, L.
Jon, oincier d Acadmie, Louis
pisideot ( il s'agit de l'Ai
|u.\lout cela vous et connu,
I*'''"Alliance anglaise, cela ne
'* lien? -Eh bien, l'A.iian.t
seive. Tout est rrvu pour favori-
sei learpflwjion intellectuelle : toima-
ticn aun coip enuignaut spcial.
tD'Oi de mismocs, fondation de bi
b otbques> expositions, etc "
' O ngocicia enfin avec les di
t uis pour assurer la d ftjsion du
iifta par tous les moyens "
BERLIN Le Reichst.ig a rot a jourd'hui
une rsolution SeciaraM que lu demandes de U
Commission d;s llp.u liions sont intoirab ci et
approuvant Ici dclarations du Chancelier Wirth
cette rsolution a i vot par ajS voix contre
Si. Les socialiste majoritaires, et les communistes
se sont abstenus
KO il h La Tribuna annonce aujourd'hui tut
les dlgus Italien a la Caoftrencc Je Gnies se-
rait M 1er ministre Pacta, Mr Cari > Scbaasir
mini-ire ces aflaires trangres, Mr Giovanni
lien boni ministie des liaances et Mr Luigi Kossi
miaistie de la justice.
MADRlO Mr b'Dchea Gucrra prsident du
conseil a annonc cet apis midi au Gong'-
que le roi Alphonse avait signe un dc:ret ret.i-
b.issant les garanties constitutionnelles
dans touie
Vou-. voy.z donc que c'est siiux lbS{8ll5ul.
1 lilt \iL..l-.'s La Chimbrc Bisse du Par-
l'.ment a rpouss au|ourd'nui par D7 voix contre
64 une rsolution prsente par Mr VjndervelJc
socialiste demandant la rduction du service mi-
1 tauc i b mois m d.puts se sont abstenus de
pendre p.ri au vote.
i-'AKlS L Agence Havas croit savoir que la
dlgation (rani^e a Gues comprendra outre
Mr liarthou et Mr Go rat, 1 ambafsadeur a Rome
Mr Barn rr.
Mr Milltrand accompagn de plusieurs ministres
est parti dans la souec pour HorJeaux eu il s em-
barquera la 4 Avril pour le Maioc, l'Algrie, la
I qu il ny a pis pour les stimsan s
x rmes hau ser les suies et s
tusialer dans les positions cooqji
ni, 11 y s certainement i foire aite 1
h n V-est dailicut, ce qu en p rs\
n France, mme, un conf re tr.
s> lieux qui crit ce su j. t :
" Un peut eue assoie que les
-ngUis, qui ne font jamais rien
emi, vont accomplir en ce sens un Ttahle.el l Lorse
' __ 1 ... _; ... a.
ftor puissant ; te doit il pas nous
onner i itfli.n r ?..
fc-J-UXU-M-Ll-a.-
AVRIL 1922 !
Mon char Direc enr,
r|JfJ2'oo dn 16s annlv^rsH^e
-11, 1 J* T00 prsente mes
iUmk,P|"rcres.
ffir qai ,il on ioorn*' eona
a? a- Pe,n qu'on te donne
*dassurer l'existence de I
>' 'aille de
papier
qu'on es'
intree
sacri-
ar? ^lout d^ rendre i
| pr,x parfois de quels
nrat|rr * parution rgnlire d'or
!: est pai CUOie faciie conQ
thLPOurr*u l "'r et comme
.2[WMBIfnl on ' cro.t Trn
l**i "J* ft fortuoe y sont ini
1 contribution,
_ ,r avoir
qaels
Le 111 ni ire des rgions libres a accord
j 506 000 francs a la vide de Veidun |'Our coin
nunc-r les ic.onttiuciions.
PU Si.iIaL Le mieux qui s tait mmisfest
dans I ta* de sant de I ancien souverain d'Au-
trLhe-Hongne ne s'e:t pas mainicnu et on d-
sespre de le lauvfl
b09Uk You-of Kemal Bey envoy dc>
ique. VOUe rVZ tait fOtre rot'te, turcs nai*MaliM a la Goolerence des minaoei
VOUS OCCnpRiit pu des CMS poui des aataica eirange c ans sur lea questions du
ceux l surpris en pleio ''' 9""' "''i" rouie poui Angora
ait aujourd'hui que la misre commune qui at-
les smes les mieux trempes
par
Pat Galjl
Nouvelles Etrangres
Les Cours L6
PARIS JO-. S erliag 4j 49
Dollar ri 08
i
PARIS jo Les dlgus du B:
il. de la Kouman e, de U Grce, du
Pctuga!, de la Tcheoslavsqaie, de
a Pologne et iurres payi non repr
sentes, i la icenU confrence des
minimes des finances allis Paru
se sont runis aujouid hui chez M
Ro and W. Rovdr-'i. lepresentant olri
cisux des E ah Uns i la commis
ion des tp-rat on>. Ils ont examin
lapprob ton donne aux acco-di dt
Wicbiden appiouvs par la com-
ini-siori des rpart.ons sous rserve
des d o ts des puissances non signa-
taiies.
Plusieurs dlgus ont exprim le
dsir de voir po;hainement fixer le
'.ourcentagerevenant aux diverspay-
Jans les versements allemands et de
eiminer les limites o sera possible
pour as pays de codure des ac
ords iJentiques a eeuxde Wiesbaden
igns l'anne dernire par Mr Wal
er Ri henau pour 1 Alemagtie et M:
ous Loucheur alors ministre des
egons libres Mr Boyden a con
>ecli i prsenter ces obseivations :
la prochaine rumoi de la commis
sio des rparations.
joor daoa leur uvre lcbrrota. ,,cl, u rurquie tt-u Bj|giIIC ~- c; 5^.
Voire Journal a pn Vivre la ans nons des rvutot aic^n entre bn deux pays,
d'UOe Vie rgulire et COn lOUe I Goruimniant les dcisions prises i Paris u a de-
Vous continuertz vivre non seule *** J*f '!**I"*">"Sntyra.
ment pour noua, pour vous ma,. Tl^J^^^Z^eTVZ
pour I0U8 Ceux qai OaleOlf de lumi iat qui t'a jamais rien demand t la Turquie
re *t de vrits AU Seuil dU 16e Snnversaire d'exiS -OftiNHAliUK On donne i eotendre que
Fii i'
LOSLRES- Mr vV ason Sp;n:er
-huichn., secrtaire imprial des co
or:ies a annonc ce soir la chim-
brc rie* Communes la constitution
iu pins important a.cord qui soil ji
nais iniciv mu tnue les ceprsea*
at ts d-s gouvernements nord ei
ud de liila ii pour amener la pa>x
ians ce pay^ L-ccord prvoit la re
0 gan satrtnde la police dt 1 CJlstei
ur in bise donnant saustaciron
PARIS-Au Snat, au cour d" U
ciscuss.ou du budget sur les dpen-
es r couvrabe. d. l'Allemsaoe, |e
o>igire des iasnces a defir que
la l-raoce n ava,t nullement !',ntcn.
ioi ces.mnscer dans les ;ftiires
admioistrauyes de l'Allemagne, mais
que le contrle des a lis sur certains
points essentiels eia t ab o ument ia
dupaaiabls. Alors, d,t le ministre
en pourra song ri l'empaot imm.
national avec le consentem-n d-s
aums ratons et susau-une d.m,.
inu-ion de la crance fartise. t A'ie
l'u^nr pourra galement contractt
des emprurts intrieurs crame le fit
a France en itf7c.Le Gouvernement
Iranusest iesoiu a accepter des li-
vraisons en na ute icoodi boqu'elles
atJrA\ P:S l'iodui*ri na ionale.
Mrde Lasieyrirr montr qur> les
minquement, allemands dans le do
naine des rparations avait rendu
nviuLie pour laFunce un emplunt
pour conso.ider la dette *,,.
nais que la pouriqu d'emprunts ne
mouvait continuer indfinmen: Pour
ela. conclut le m.n.sire, il fiUt que
e probme des rparanous soit r-
Ue ne veut, DJUS lobligerocs
ivou'0ir;ALa quCit10QdlS r8CDara.
ons doit cir: reflue avant d'entre-
weidri larceoistiuctioa de l'tijro
Llot/d QBorge
LONDRES I! mb> y aVo,r
quique dou'e arpurd hui snr l'.n
ui'iondeML'oyiG-ogeetlonse
lemandesi mnii i la chambre des
.ommunes il posera la question de
.0. ti.nie sur le p ogramms du ROu
reruement britaoaiqni a la conts
IrencedeGats M, Anstie GteaC
ur va otie aoiuaat saustaciron ..-------7 '"" "" lui-'m unambrr
ux tendances relig eu^es des popula *10, ch?f da g0vernement a .'ud
ions nord et sud la mise en accusa- w',uN hui UDe qo^s.ion d? Mr H*r
ton des personnes reconnues couna bc,t H, ^quuh demandant
J leuiia cou,s e la cn,tenc.: d.-
0 sa de srieuses oii oses et
gem. nt par une cou. spciale corn
ove de plus hautes autorits iuii
laites, la coopra 10a gnrale enfe
Irlande ncri et cl e du sud d un ca
acte e plein d'.- moyens pratiques et
aide du parlement britannique pour
un accod quelconqui n tait paj ;
erve u limitant les,n|.|a-jdiT*"
d.suts Gnec. M Ch.mbula,
set content de rpondrai q ,e
minisire traiterait le /n .d d
rou
vcu vos cts je
d., ,0Dt le ennuis. Ie f-H
,, ^nsq-ie jour et La embcii"
nDr!^0.?!' qoe' vouaavft
^l " v*ao iuio wuuip
taaK4 eo pr*eoce des
!?awasU)tas pour doura
? ne du MATIN vous serez oujoura
l'a b t menant le bon comb u que a
luaiivsia tempe e. lea obstacles pars
t et l n ont pas pu terrasser.
Vous voluerez railgr tout.
Vive LE MATIN ad multos aonosl
Recevez, mon cher Directeur, l ex
pression de mes sentiments respec
toaai.
____________Cl. l'OTHEL
"Viennent d'arriver
eKuuUii'- Da ikuU-IK
1BREi
Poudt de via.iuu dias ase, phos
pbatee, Gouttes iivotneon*8, suop
Tiiboin'ii et m lodor, V.i de Ca
Dani. Kola fer, ca hets.compiimes
la princesse ihyra soeur du 101 Christian va
se marier pro.hainemeui uu otldet des gardes
qui n'a; p.meiii pas a j noblesse.
KUMc La grave J. ouvriers daus tous les
pou italiens ts: teinunec.
S. G. K. C
C'est la Socit Gnrale de Kol-
Champagne qui. sous une nouvelle
adminis talon, ofire au public un
a-sortiment comp'et de limonades an
d eaux g.x-u-es de liqu-urs et sirops
dort la rpatatioa est tablie.
L*s ci'tnta soi t assu's de troave<
la S. G. K. C, Avenue des Dalles
tous le avantages dsirables ainsi
et sirop pajslue eic, eic
Ep veu s t la Librairie da Malin, qu un service rapide n garanti.
*o.i disecurs.
l'S
le 1er
quel
dans
emdier aux difticults du chmage ,ion t lac0a[tnce de G
a Belfast ce qui reniait presque in- s
praticabe lexcntiou da pac e p.cS
dentC-ag Collins. Les catho ique*!
et pt eitan.s tort repseits deI
moite daus chreune des organisa
R( ME D* nouveaux dsordres
;ont ela' entre fascistes et socialis-
tes dans diffrentes panes de l'Italie.
L'anaichi-t- Musett a t ta priai de
o. Ptut ,.,,. L blime a.l&t^*..^*- S
Matin sacs faire lacqui"
-u p usieurs ouvrag-s des meiiieu
auteurs qj elle reoit chique mors
Ei vente (paiement le< journaux
'e farts : Le M.tin, Le T.-m , Hs
eisior, Le loumal, L Ewho National,
Le Figaro, L Humann, La Victoire'
etc.
rii un, uu. 1 qu.suioa d'u ', XtmfSS, r ^ m'
D usieurs ouvra?-s de* m..n...____x- j. _.__,. "t,3.,r eoaani .e
procs de plusieurs so;iaii<'es accuss
d'av ir us des dsordres. A Li -
M, on a lanc u b e^s 7 personnes dont deux marie'
iert, 2 communistes ont t arr
j's scu, .'accusation d'avoir lanc la
l bombe. ~


li vtivn*
Clyde Sleainship O
Foreign Services
Le steamer 4 York est attendu Portait-", inn
vers te 2 vril en passant pa* Vus
les ports du J\ordt Jt laissera te m*
me jour pour tous tel ports du Sud
jusqu' Jacmel d'o il retournera
Port au Prince.
Un avis ultrieur annoncera la date
de son retour fer l~au-Prince.
Port au Prince le 27 Mars 1922 j\u Sacr-CoeUP de
JE. F. CLEMEMS, Agent Gnral Turgeau
Le D'man he de FAques 4 bres
de l'api* mid'. Inauguration de
Deux autels it Biaiutiond'uieSta
tue.
Apt la ctmoafe re'igeus", une
k'firf^e- : ei 1 o'g'f'is" pir un g'OU
1 0 iy<": Patron*1fMCi.
N fU.es Darnes Patron-Cesses ?ont
pr--s d se tur.ir au Sur* Cur
Rhumes, Toux,
Bronchites, Laryngites,
et autres affections des organes respiratoires, indiquent
un affaiblissement de l'organisme.
L'EMULSION SCOTT
fortifie le corps et
prise avec persvrance aprs les repas, tortille
augmente la force de rsistence contre les maladies.
Mi

Les actualits I
CoQstitutioanelles
Voici les textes oottlti tiooi
qui rgissent l'Cl aaiii et >ui !
Quela loua les citoyen ont les ye. >
fixs ;
Art- 10 La Corps Lgislatif
runitd plein Hioit. rhqje anti'f,
La premier lundi d'Avr I.
"i.n session prend im de* li
conp'i'ution de* bureaux de deu>
Chambres. La session eat de 3 mola
Art 45- Dan les annes de|
tions pie* rieatielles rgnlirfa. l'A
emble Nationale procde l' h
tien du Prsident de la Upubliqu
le second lundi d'Aviil et ne peut
livrer a d'autres travaux, restant e*
permanence, sauf les dimam.ns e
jours fris, |usqu ce que le Prsi-
dent ait t lu.
Art. 4'* L'lection du Prsident
de la Rpublique >e fait au scrutin
ecretet la majorit absolue.
Si.apis le;piemur tour de scrutin,
encan des candidats n'a obtenu I
nombre des suffrages requis par le
section, il est procd un second
lour de scrutin. Si, ce second tou
de scrutin, aucun candidac 0 ebt lu
l'lection se concentre sur les trou
candidats qai ont ob'.enu le plus d.
suffrages Si, aprs trois tours d*
scrutin, aucun des trois n a . lu,
il y a ballottage entre les deux qui
ont le plus Ue voix, et celui qu
obtieut la majorit des luffrigei
exprims est pioclaui Pisideut d?
la Rpublique.
Eu cas u galit de suffrages de*
deux caudidats, le sort dcide de
l'lection
Art. transitoire D In conseil
d'K at, institue d'apis les tnm a
principes que celui du dcret du ">
avril 1916 se composant de vingt et
un membres repartis outre lus dilfe-
lentb Dpartements, exercera le
vouvoir Lgislatif jusqu' laconstitu
lion du l.orps Legialaiit, poque a
laquelle le Conseil d'Etat cessera
d'eiisler.
Art. 7.' Pour tie lu Prsident
de lu Rpublique, il l'aui ; 1 Etre
n de pre hatien el n'a. or jamais
renonce a sa m>t oualit* tre
g de quarante ans eficompua ; 33
jouit des droits civ.U at politiques
Accident tragique
Ce matin, veis lea au uwuies t
demie le nain rglemtuiaue ue la
plaine venait de leieeer I* Clara du
JNoid lorsque auive au Poul Huuge,
la nomme Cetulia, demeurant a lo
Seetiou Mais gt en voulant sau-
ver son ue qui tait au milieu ue lai
voie terre tui surpiise pai la ISCCM
motive. Elle fat projett a une ois-l
tance de iiO inues du Pont-Rouge,
elle eut une jambe tracasse et ue*
contuaiocB a la lie; la mon a eie
instantane-, La nitiiheuieuae victi-
me tait dans un tat intressant tl
mre de 4 eufan s.
Apis les constatations tcgaleb
faites par les juge Si Lot. le .auavic
a, t liai .sports a riipitai.
Ma pauvres Ce matin las pan
vre en ei* h nombreuxaax abords
de lo Caihdrale que I* I ui .our
bs < i' dloger s t oblig de leur
f> ire des menace
Mtaaa a Bizoton n main nr
irierdinoan h au moia d Avril, il 1
ura rneass Bizjton ds 1 ai riv*
gu piemier tiain.
IA P.-SHWN Demain est le di dimanci e i 9 heures
manche de la Passion; cei.t la jour
na des crmonies irstimps par
l'Eg is<* en mmoire des loofjraocM
lu'euduia .1 -'is pour la ldemuuo'i
lu aenc humain.
SEL FROS
acer le 'sel' es les reniai
Avis matrimonial
I1 fis port ia ' 1 ai^aiice dn
public el du ormier e en ptticu
lier que le soussign n est plus res
ponssble de scit-s et ac ior>s de ton
pousa Tolia Chries pour caosa
d incomratibi i A de c-r ce e e' in-
jures giaves, en atteroVn qu'une
a tin : en divmce lui soit m.pntee.
Port au Pflnca 91 mars 1033
Carilna CAhlS
Varit
2
DIMANCHE
Les trois
Mousquetaires
Chapitra IV
Les de forts diamant
Ligue le la
Jeune Ilali
>'eus convoquons le public un
m eung qui aura lieu Pansiana
lundi ? couranl i j h. D'imposantes
communications serout fai'fs
Alphonse HKNRIQUKZ.
Pr$\ 1 it rie la Lit/ne de la Jeune Haili
i'arisiaiia
DIMANCHE
le Ij (m
iiiili \\W\h
Grande et monrante pice
en 4 actea
C roman se pas*e dns la dcuca
Provence o apiel se reposer
loute une famille est suje'te de-*
vnements extraordinaires qui se,
pasksnt dans leur Villa. C est par l
que
Nick Carter
'nvit'> ,y pas-ti quelques jojts aven
rux se trouvera m cet horrible CE SOIR avec le re our du beau
i>mne des MORl'AIN.ll sera en luite ieiUnB o^la
\jC mi h ros n*ut tre emnloy var 'sut et ent irdtioenHbti
les rendes II doit tre ajnal aut aliments nu mo>nmt de. eti
mer, dm* la proportion du sel ordinaire et suivant / got deekt
Spcialits Trouetts-Perrst
Cachet* Comprims et
Sirop dp. Papanii
Poudre, de Viande diastase et pbo*phati*. Cachets de glycnshn
ph les de c'aux crosote Poulies Livoniennpt, Kola l$r, Siroo tri
bomur t 1 nui are du Or Lamie, Vin du Dr Cabints1 Colon ioH
Mihu
En vente a U Librairie dn M\TN Rae Amric.ine No ijj8.
EitieG. 2
H uni \is
Fn bon tat. Sadrpser a
13^8 de U Rw Amiicune
......"^w*gga
(jiuGalaul
ASTHME
Oppression, Catarrhe,
Suffocation*,
Toux neromsis.
Oarlion ortin par la*
CIGARETTES CLRT
... POUDRE CLERT
I Dr CLRT, 53, Bout St-Kartln,
"t t.-iu- PUarcna<'ii->
LERT
Ua.yrt?|
Syndicat des ehaufiwn
i Convocatioa
LAsfsmble tinisie des casai-
f ura est convoque l'extraordi-
naire U d>manche 2 avril couiant
9 heures du malin au local du Syn-
dicat, Avenue John Browa lUluuJ.
Le Prsidnt:
J. HEiUUX
Pojr copie cou toi me :
Le Secrtaire : Luc PrUTT
Ste Rose de Lim%
< vec L'Amant de la Mre et de la
Mie de Mortain et sera >mo mali lices d un aventurier mondain
nui laisse en une aeule maison Trois
Donloi reuses v.c in,es : l'e, tMie
ei fille
Les rles pont assurs pjr M. Jean
To'ilout Vaiz' Mi Daitng' an-' Jac
i,uea Mo'tam-- Mie Jane Ambroiae
Mme Moitam M | Jeanna Michpll'1 i>r-in* e.. 4 paniai
QmUe". s,.i a angoltaaotai
Ei.tie G 150 A't^i ,ie PradiOSl dans Darbier de
St ville-
tmm------------ ,. Entre g'e o 50
Hros & Marifior
En deux | aities
AVE '
HOU MIX
Ours de l'Alaska
La Secrtaire de l'Association toi
Anciennes Eleve a le plaisir dte
noncer aui anciennes Eleve, 1
- Le ail Gen. W Gce nal? es- mernbes d Honneur, et aui al
attendu i Poit au-Prince de Cristo de ltvre, que l'ouverturs dtlj
au No bal vlrmie tt Fetit-Gc/e diman RHraiw annuelle eet fixe a'*"*
jche 2 Avili. Ce vapeur partira 24 Avril prochain 4 hs liSet*1!
-m ipour NcwYotk dins l'aprs mdi prs midi.
du rrtie jour, v i ves et Poit de Paix.
Le s|S Gcn O H Hrnes's est
atttndua Pott au Prince de N. Y.
via les ports du Nord hatiens le 8
Avnl au mal n avec 48 j tounes de p7ole forte c. ^<-_____
maichandisese }6 sacs d-- le tru. Il pre Laoore, Suprieur de Petit I*
pa t ra dans l'apr> midi du mme micaire Collge
IBS UIIUI.
Mdrd-, mercredi et jeudi. 1-SeW
Mtsse, dte 8 heures, sera tel*
du sermon, et l'inatruc ion lit
pis midi *nra heu 4 heorais
imie. k
On aura le bonheur d entaeire*
irole forte et cooaolante Sa V-
demie.
|oui pour Ctutobil
pons du Soi*
C Z- vil les
i\ouvelie
s
CtMTSB iNThiKLOPK Cest lama
BSfl portant le No 2710 situe la
rue du Magasin de I Ltat co ic
Ja boular.urne Peinai dtz Un nous
siguble que dts m.rcbaude pi bh
ques peu tcucieuses de la moiale
ubient des propos des pluods
rit.it. (J.. i CD pensH quo dans
ceiU /''' T '; SnO idieunt-mei'
lti t'S da iceuia deSt Joeepl
de UiUliV, *j" w leia uue uteeuu
nunoalfc que CaLte a prati.cn
ces geoa.
Vente aux euchres
publiques
11 yrrs procd, le luodi tiois avnl
ptodam, 1 9 his du malin, devant
\ aacitnat demeure de feu le Docj
leur |ults Fieury, sise en cette Ville,"
Rue MoDblai?, a !a vente au plus1,
.tlrani et denier eochriss.*ur Jes)
n eub'es et effets, dpendant de Is
lOCcessicD du de eujus tt coaiittaut
eu rr.tubits de salon, de -aile a maa
gtr et de chambre, b blioihque, ba
leau, inMitmenu de chiiu ^r, iit1
doptraton, nuvrag s de niidc. ne
ciantiet, ateck iree van daiticles
ph rr.*Lti t i^mS( e:,f etc ;
thairjc par us auiudicstanes depayer,
payr cornp-aut, sous peine de folle
end ie
4 tirai. 1 Match de Buxo Cin Galant
Dimanche y Avril
UVtAUX ALAMBICS
p>r DIST11.1.F.K s RBonnaa|
L*t E K-DE-VII,
RHUMS, ALCOOLS, *tO.
OEROY FILS AINI
conntcitvi
li nu du TnAittrt, 7$
PAATIQUF ^ Diitnuuar rcAnt'Oe.
sasness ne ma n uicl rr.n u I
NI
via, l_, ____
nrM^ 1 TARIF ILLUSTR lirauft fttne.
D1SO0ES COLUMBAII
Amaleurs de honue
musique,accourez chez
L. PreetzTiann-ijjeraoliii
Hue du Quai
EpooiaaJEiN-LOOl
Solilairc ?
Ho mm n. ptMKss, launat "la"1
TA1SB VSUVBS, STC. j
lnKrivci vou ;oime n*tm*tu ** ssy
de Correspondance et ue-vo* *t"tl*
par notre intermdiaire Epousci la nti
bonheur Des centaines de iwsosne rust*-
yantes et sympathique desireit ac *>
graphies gratis. Envoyez 5 *enti f** *.
BSOMat 4 mois, i dollar *our j;""*
FLOKBMCa UbLLAlRi
oo. kamagne tm
Os) vous trouverez de Superbes Disques Columbij
mor eaa 91
ladite vente se fera m presrrce d'oira; One Sup : hox-lr>ls, : Ch mti. anglais, hanciis
Ju luge de paii d. h C.pi-.U ( Sec cwagnuli, ttC, etc au r prix exceptionnellement rduits de '
1*on Noid) en .orfoimue ce l'ait. 7 Disqui* de la loi du 14 lum 1841. .......12
Ptrt au Piuce, le jo .\d-;s, \fa. [ PqiIuu Pnnoe. U li t ton* 9$i
4a RKiiuiss
Ls memb es des deax Sat11
de r. La Renaissance ont
qut en Assemb e Oorsle
jnaire, ronrrmnient 4 i'rud,h
'des Stain?, le Dimanche t A*"1
chain i Neuf heutes prcise Il
lin, au local de la Socit, No l)H
Rue Lamarre.
ORDRIDU lO-,R,j..
ie.Rappoits du Cojii D'r<
ortant- r*lll
20 IleelioaduNotveqt^
30 Question d'int.. otof'-
lert-iu Prince, la ao ^JK i


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM