<%BANNER%>







PAGE 1

LE MA 1X1 Petites Nouvelles Etranger Par cdbli. 32 Mars MONTREAL — MM. Gordon et Monta* il d canadiens beats quittrent hier Moi.i real pour l'Angloerrr MADRID — Le miuUtre des Affaires trangres a dclar a la chambre que les pourparlers commerciaux entre la France ci l'hspagoe aboutiraient prochainement une solution saiislaiaante. |, LONDRES — Le sous-marin S 42 a t coul en mditerrane dans urne collision avec un destroyer. PAKIb — En dpit de la chute de neige dt 10 centimtres d paisseur, le conge de la rnicarme obtint un grind succs, La reine et Us reines de Meta, Strasbourg luient reues 1 L/se. WASHINGTON — Le bonus de 4 milliards dt dollars • t vot par la chambre par 3 ; ; voiicoiitie *o, il doit tre ranli par te Mu.i cf son sort est incertaio. RUMb — Le 101 et la nine des Belges arriveront le a& Mars. Des bruns d une uim.11 po>s Me cnue le puncr heiiucr Lopuid de Belgique et la princesse Yolande nue du 101 d Italie courent au sujet de la visite des souverains belges. LONDhcS — Mr Chanibcilain a dclaie aux communes qu'il ne connat rien de I intenuoi 4e la Russie des soviets de taire une nouvcil. guerre. Les soviets conclurent un accord avec l'en luine pour la tourniiuie par ILsthonie •!•. %  tille v. jj'Ons a rval pour aider la rpartition des vivre aiueiicaincs. SOFIA — Ucs lettres de menaces ont t reues par Irgatioii amricaine. ItUMi-. Kir Facta, les ministres et de nombreux politiciens assistient au dner en 1 honneur du JJ eme anniversaire de l'lection a la chambra e Mr Orlando. BKUXbLLLS lin lieutenant Belge a t tue Aaus un tramway entre Kuhlurl et Vv'alsum pai 4 jeune allemands. Un ollicier de police allemande avait t tu par un gendaime bjlg. dans la nicutc lgion. On croit des lors t des reprsailles. Une lellre DE M.Ch. Lm.Keroizau A I occasion de l'Exposition Nati nie les 7 et 8 Mai il y auia iepr entanon cinmatographique gratui te. Des sujets agricoles *trout piscn ts. Un train spcial quittera la itatioa de i Ferme Jicole 9 lires du soir jour ramener les promeneurs en ville an beau clait de lune. Entre Gnrale G. o.2o Voitures o 50 %  i-Ll-A. Solitaire? HOMMES, PBMMIS, Jtuh.Es FILLE, CILIBArai an \iuvu, ait. InKnvtx vous comme membres de notre Club de Correspondance et laiies-vous beaucoup d'a.11 r, intressants— Soye* connus dans le monde par notre intermdiaire— Epousez la richesse, le Mntn.nr Des cenuiucs de personnes riches, aura vantes et sympa, hiques denent se marier, l'hoio graphies gratis. Envoyez 50 cents pour un abonnement 4 mois. 1 doliar pour l'anne. fLOlttNUs UbLlAlRB 2oo, Monagne Sir.et Brooklyn N. Rhumes. Toux, Bronchites, Laryngites, et autres affections des organes respiratoires, indiquent un affaiblissement de l'organisme. L'EMULSION SCOTT prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et augmente la force de rsistence contre les maladies. La Renaissance I Haute Nouveaut CHEZ Logne le 24 Mars 1922 Mon cher Magloiie, Veuillez pub.itr dans le prochain No du t Mann cette leltie que j'a. eu l'honneur d'adresser un illuslit amricain pendant que j'tais Fa S'il' Croyez moi, mon cher Magloire votre sien dvou Ch. Em KERN1ZAN Mr Malcoltm liiez s est graci Mr Malcohm Hiee qui avait ('-t ecoiniu coupable) de meurtre et con lauiLi 1 ui iM itibunal ciimitiel le 7 %  ouint, 3 annes de rclusion vietit de bnficier d'un an d ,ice pleine et entire du Prsident le la K.jibliqie. MM. les Mtn.bres actif! de la So .iu: son; ccn\oqus en Assemble 4ci.nu,t. en vtitu de 1 article 63 des statuts, pour procder aux lections. Lareuuion se fera comme toulours 4 1 Asile iranus, Dimanche 26 Mais a 9 lu .ta du manu et a pour but de choisir et d'eiire : | 10 — Le Prsident 20 — i-e Vice-Prsident )o Trois Conseillers dont le mandat a pris fii. Daos tt ic reuuiou importante pounoot tre fanes des piorositioDS qui seio^t discules pour le b.en de i.ns'iiution. Le Prktdmi d: la Socit t CHERfcZ 11 cil rappel aux Membre* de 1 c Renaissance que la convocation extraordinaire es fixt>e pour demn a 9 hmrt prcisas du matin au lo Cal de la Socit. Parisiaua DIMANCHE L Exemple AVEC Pairie d'abord Episode de la Guerre Sous Marine dans la Mditerrane film d'art italien avec la clbre toile Entre : GI, 50 Paris 23 Dcembre 1920 A Monsieur W. B. Cher Monsieur, ]e protV.e du plus grand jour de l'anne pour vous faire les fcuhaitles plus profonds de mon A ne roula conservation de vos jouis et qu pour vous tmoigner ma plus haute reconnaissance, pour l'accueil bien veillant que vous avtx (au ma bic chnre. Je ne doute nullement que vou> ne mettrez en action tout ce qu irons avez d'auiont morale et d'inluerce politique pour ramener votre grande et riche Patrie la saine tra dition de ses illustres fondateurs. Et je profite aussi de cette occa sion pour vous prier de dire un mot en faveur de ma pauvre Patrie qui ne demande qu' vivre avec dignit sous la protection morale de la grande Rpublique du Nord. U dilnculi prouve pour parve nir une entente partaite entre les deux pays provient d'une question 4e mthode Faites dcider donc qu'mne commission compose de cito yens de valeur, parlant bien le Iran ais, soit envoye en Hati. Vous au ici rendu un seivice minent i 1 hu inanit. (e ne compte retourner chez moi qu'en Fvrier. |e suis i votre disposi non pour le joar que vous daigne rez m'entendie peisonnellemtnt. Veuillez me ctoue, cher Monsieui VJ. B votie bien dvou serviteur. Ch Eirm nuel KERMZlN Fte religieuse Aujourd'hui as Mars est la ifage tl e a i clbrece matin > par det ait** due* dans toutes no* glises et LAssen.be Gnrale des ebaufhuts esi cooveque a l'txuaordinai 1e le Dimanche 26 Mars couraut a 9 htuies,. a m. au loc.l provisoire N iue Lalue ; mai: o., L. t'tijLiui. ) 1 J Lecture de la Loriespondance. 2J Kap^oit de la Commission chane uc vrifier les comptes du Ti:ouer. )o Elections du Vice-Pisidenl.du ti Conseiller d'un membie du Con cil oc uis^ipnuc aucjc, it de nuu eaux mcmbies. 40 S.1. i.t. un du prcci-verbal de .a uein ic itsscf 30 Uuesticn u'iattt gural e^e 21 nuis 1922. Le i rendent I. HERAUX. Ciu-tialant DIMANCHE SOIR La Dame aux Camlias AVCC araa ti&Tu* a Les gants blancs Glande comndgnie * voleur* La pilulie en Vlo Loin %  '[• %  iiietumibie tu 2 partiel A.inla de l'iiiUuirs al'.ave, Mouologuev £otiee U5J ANTOINE M. HUMAS Comme toujours le B \ Z \ R DUS t^OVVLl'J l-tiltiS F{ A/A'ES se tau un devoir d iniion'*er sa gricieusej clientes les marchandises de -hox dont e!lej ont admir les chanliliisj sont ai ri ces pir le dernier steamer, et sont en vente ds ce je*. Citons dans le tas : Mous e ine 8 isse m 'le-, suprieurs. O'gaodi f eurs, et brod. Or '^ndt uni, toutes nuances Voile b tries, Heu-s, uni qutli' suprieure Z>'\ hir a gl us, qualit exira pour robe-? Grpun de suie toutes nuances y il ^ jour, # i Voile mites 1 Cabardjne blinchs carreaux Gibirdiue couleur, unia Tnoo ine de soie, toutes nuances., Tncoleue de soie jour Seige couleur pour jupes Calicot L dor vritable Percale suprieur Toile ma elas anglais Bis supi ieu s deux qualits Chapeau pour dames, d^nire cration de Paru ETC. ETC Las hommes ti ou ver ont une section choisis de %\ P* Xuyor Chemins suo teuresj h ki lilinc thaussei suprirtuifs Duck blaac Cluusse tes merceris Z'phir arg'ais super eur pour chemises Tus-or A barre Dhipeaux feutre couleur B.etelles supnenrti LTC. ETC Une p lite visite, et vous verrex \ Prix uniques pour tous gnralement quelconque —. . — %  1 O..e du Cbet de U ru,.vc, Poit au Fiinw^ Hoti.ie 25 Mars 1922 AVIS 11 est rapptl a la nns tmftiim. O vous trouverez de Superbat Ditqun Crfwnbia < m>rr.eaW) d'oiira; (hxe Sup : hox-tru$,monoioiue: ChinH, angfais. In niagn^ls, tic, etc aur prix a xplwnMll'meiU redum de : Disqu>s de 10 Or H fi) •• • ''''12 l'orhfiu Prince, U 11 Futur 922 ASTHME Oppnulon, Catarrlu, Satrocattoas, Toux nertutn, On*rton c.rtai n par 1M CIGARETTES CLRT PSGSRE ClRY et la DrCU contre la CONSTIPATIOII prenez le* *** VMM v ~ ?. ^ COMPRIS SUISSES de DELORT Pharmad* 119, Rnu Smiat-Artoio* PARI< CL LE MEILLEO* Dr.S PURGATIFS • PKTRCSi i > •* ; gl %  nn. m "' -• *j .., ri ImtrturxcU *# f i gfi



PAGE 1

g*,*****'N *2* Por?*at Prince, Hftirt DIMCTEUR PRPRIKllRg Clment Magloire HDMU9 20 e BN *XK Quotidien Somedi 2 hUi* ttf£i En aacnne partie du vaste monde, il n'existe de lien o l'homme puisse chapper aux consquences de ses actes. (ItxU boudhtqu) Kfci^ClON; Rofamricaine No. ijjb bnlrela candidature I ^ WHeEtrangres"ta rC DE *? DARTIGUENAVE Mardi4 Avril prochain, ii y inra une grand* m*nifea'8tioi patnotiqiu mwDsie qui dfilera devant la Lgation Amricaine, rtae Roux, o i du matin, pour pro ester nergiquemant contre la caad.dature de rSodre Dartiguenove la praidenco de la Rpublique d Haiti. jtte manifestation ara maette mai avec trois par cartea [Uni convions tonte la populatiou sans nuaace politique aucune v ra part. filiMUBde cette manifestation an rklogremme sera iaadiatenen; itoyau Praideat Hardirg i cet tfiVt. T* manifesta ion prejaie ae renra i la Place dp la Paii. Elle prend'* IIMRODX pour psreonrir les rues Dr Aubry, Dr eatouchea et Lamarrp. %  ipiendra lia au Champ de Mare En partie double Tel Ut l'aipect sens Isquel si pr *,IOI yeux noa pivenui, le d ipe aent de la question lumen |IU Etats-Unis et daas le p y. [On sait que, aux Etats Uai, ie> dabo d epars.ensuite unifis, l'Association pour tavaocemea l|ens de couleur, de Hati and W-Domingo indpendance Socu Iwde I'UIOQ l'atriotique.ont CIC ItUt aigu de cette question, qu, ( %  eut ne pas abjuur.aaus aa sens )ans ua amie : c'est--dire qn'i. ; ;en qu'une dclaration dfini. i Oit fii e, a ua moment donn fee que doivmt tre les relation! ilu Etats Unis et Hati Dpuisieutiec eus eue du Conii tttualo.ial amricain 'enqute, e depuis l'annonce d'un rapport laul piochain de ce Cornue m iuuuon hatienne, celte quesho Itoiblion ne tait aucuu doute. 1 que les dbats soient oos. W ne le suai pas encore, et c'es wi que des voix plus ou moins au •ui ont pu nous dire qu'il y a tdemiie phase d; la question a Mer et que cest dans cette einie •rw que nous nous trouvons a. l*Wcment. Ws voulons bien le croire. Ci %  m c Dl alori ^ u oa en Ml eDC#r |^ats UQIS, ii semble qu'ici nous !" wi dans l'acl.oa. D'autorit, lt fibats p.esident des Etais Unis Nte que, par la nomination n& imem d'un haut commissaire im-. avec rang d ambassadeur, il .^• %  M rer dans l'avenu, mieua. rjMns le pas>, la rgime de cot* "•talion et par le trait de leij j u Uut donc adrmiue, i nom Jwoir la beilue, que le trait est et S*"}'*'. l l 7 bien les p.hbies de: I **• Unis ; mais ceci e>t un tait qui **tle Gouvemement extcutit d. Ir^UDgioa, cest un point lgle J* J*l"g pour s'en tenir a ce qu %  W. bit, c'est lcher la pion m l'ombte. Ua n a De 0OUS pr *' e paS li teD lia m dti § oer on de "> eesl ,m • H! 8< Q reux que les ami com i Cl de Hail en t marque a Ue IU Euts Uais eQ 0Olrc *ol* '" ,dr *>ons comme tout le 'airi i** ll f udrilt ne P" a v0r 4,, .L el Pur rester inteusib e a ^whoae, Mu, encere une (ois, il y a ce |M se dit et il y a ce qui se tait. A heere actnelle, tis grave en Hati, i s'agit de renouveler le gouvernement. Chacun a lgitiment les yeux Bis sur tous ceux qui sont possi bls com m ch:(s de gouven mtn et un de io. conl res disait, cette semaine, toit judic eusement d ail cuis, que, entre autres conditions, e nouveau chef de 1 Etat doit tic un personnage acceptant le rgime de collaboration haitiano-amricain. 11 a ajout, il est vrai.jue, de plus, il doit tre garant que ta politique de M. Danigu.-nave sera con ioue, — ce en quui nous nous sparons uettement de lut. De mme que, tous la monarchie franaise, u a ete possible d'avoir dee mouarqu„*s u, iidereuts par le caractie et la politi ^ue ; et de moie que, &ous la troilme r publique actuelle, la France i pu compter des prjii nts ne se Cours — La rote de la co'Tmiv^icn d*r^parctions repond i fa lettre di chancelier Winh date du 2t lanviei 1922 La commission entend eblem du gouvernement allemand des rfo' mes autrement ptofandrs d s (naa ce du Reich et l'abandon dbeiti des errements suivis |iqu i ce pur La note estime que ir. charges d* .trait doivent 're progressivement d jtt rap.dement incerpoies dans 1 fk h Vfilli*f> Dud 8' 1 d,a,t •ail la mesure oa le • • WK^.imoi de l'Allemagne peut y tain BADTC , ['ceet que le capital de l'AHemagn. rAXib—Le ministres des f dures doit fournit un ellort complmeetai trangres ont ckasf les txoerts mi;re soit par voie d'cmpiunt soit n htairessous la d xres terminerom leuts t.avaux le a pour ex^m.uer les relations de la so mars. cit et la ccLlcitLce de Cnes. 95 AU Pdii-Siiiifi ^'acquittrent avec succs de leurs |re> pend n qu'on admirait les mi gn fques ccois brosse par les bons t es, •J |Hier aprs midi a eu li-u au Petit Di f 1 '**" comdies t La Pat? oable que, sous le rgime du trait, Seminaiie Coilfee Si-Martial une 'y sie d e Bob et € L;s Heux Myo nous ayons avant .oag emps uu ch:l charmants miniftsiaaoi i I occasion'?"' V ta r le ,eu ouple el la ae gouvernement qui ne ressemble des Noces d'argont sacerdotales du J! c,lon des ^ lves r. Sylvar, A. pas au pisidsnt actuel. 11 sera meil R. P|eau Marie Lanore, Suoiieur! W oire f* TacditB, F. leantoi, A leur on pire. i de I Etabl ssement S. G Mgr l'Arche ^ u . ort ,l /• Mi yd. Quoi qu il en soit, esiil insonna* vque, les membres du bureau de! elle et r : OD, ? ri ante n'estation oie, — pour rester daos notre ordre l association amicale du coll", des d'idss, — de penser qu'apis avoir Directeurs de journaux assistaient i choisi nn chef d g inversement ad cette agrable lunion 4Uat au rgime du trait, oa puisse I Ap es la psentaiion aux anciens s attendre a ce qu'une dcision im 'de St Marnai de leurs cadet du Pe pivnr, venant de Washingtoa.nous ttt Smuaire et uae cftrande de convainque d'erreur en nous appre voeax d'anniversaire sacerdotal au aani que le rgime es abrog, le re R%  * Sapneur. M. Lespinasse, pr .ra.t de l'Uccup*iijn dcide et que, s d n. dI Amuaie, p seata les sou .omme oa lan soa lit, ce n'est pas haits de 1 association en un d s ojr.omme cela qu'on se couche ? maili de trais heureux. Le Pie Nous devons conclure que, dans Lanore, wvec une bsohome sourun un des deux cts par o oa traite t: et fiae, ixquissa .'ocav.-e de l'Ami u ques on haiacnue, on s* trompe, ^ale du mmairt, pula des espoirs 'oui notre part, nous tenons que te nouveaux et s'adessant ses chers wte i on se t.ompe est d u. les cleve laissa dbarder son ccear tout cetcles de noi am.i i Wsbing plii deux. Les applaudiissmsnts pu, parce qu'il faut donner le pas clatsnt, nourris et sincres, saluant a lactoa sut la paro.e* la modestie et la science do Pre Sa Nous pouvous nous tromper i pneur q ii r urne m lui toutts les toile lour ; m.is note bonne toi qualits d s Prti du S. E.p i. S ..i ; ; t sauveNot.e patltt isms aussi. b -vaioi b. 1. pcen v< c> nos actes et un t.beaudiR. P Corel, pi. f seur de seconde, inter Gratli t llootth v*U< Pr M.DUrebjOf, INi. dal. D. oenileleo. C. Piene-Lonif, A D >ia 1 q e, I M ws, M Sta.cu, M. Bie'oer ri. Pape, C. Liforesirie.l tb.ujiieplu^gi^a.uctj.l^a^jiii 1 Entre G a 'de sympathie et de respect envers le Pre Lanore i qui nous renouvelons tous nos voeux de bonheur. Varits DIMANCHE Les Trois hmw Port BU Prin o ; Caf Les Inal •oui tint augmpptA un peu cette >emains: ceci est d sans doute aux iiauta (prix puyg nctue lement. U raot esurer que ces prix as main-. tieonoeot pour permettre aux atfai-" re* de reoreodra plus ou moina. U est ct : Trio l'. lia 11,50 Tel quel B.SU Coton March liiei soutenuOn paie couriinmeut P 4 40 la brut. Le coton en halles a t pay 15 Q f. o. b. Mou/ement dea Navires. Pananma itail i. 1 Steamslnp Line. Le atea iiior l'anama est arriv ce raa'in, ve lant directement de New York. Li s[i -Colon" partira pour New Yoik directement, luudi M du courant. Ligne hollandaise I steamer \ptrea venaut de New Yoik et les or;8 du nord, est attet.lu ici lundi. II tarira dans la se :e du mme our pour le porta du sud Derniers rours du march ; ll.Ci Sterling 4,383 Mk 3J12. Cap Hatien Dapuia l'application lu syatma mtrique.l'babntnnt a'aat mis aystmatiquement en greva, il 1e veut pas entendre parier du mtre %  t eu retourne aana acheter. Lea livraisons de caf diminoeot rapidement, aussi lea prix sont fer mes ; Tel quel 30 c. Tris 8 c Lea arrivages de Coton aoat assez forts, et les prix sont soutenue 20 c. Les nouvelles du Havre pour la miel sont mauvcUea, prix en baiaae cause dea gros arrivages et paa d'acheteura-loi les prix rtrogradent 13(11 dollars la barrique; Port de Paix-La morte aaison bat son plein. La rcolte de caf qui vient de finir n'a atttiut qu'un tiera environ d une rcolte normale ; il sera de mina pour la rcolte pro chane daua ces parages, si les habi tauts, ne de remettent pas arieusa meut & l'ceuvre pour nettoyer et soi gner leur* plantations de cafa et de cacaoMalgr les bons prix obtenus pour ces denret),les plautationa sont trs ngliges et eu partie abandonnes. La plupait desemigiau s revenus de Cuoa oui n.:>iu le got de cultiver tuis chauipa. 3e ehipit.e 4 p.ni:es Li lingre de la Reiao ET Ua viimuljnt bril a-ii, plein de verve el d'inmour. Un nuin*ro gui voui era Mp.-Jii de. %  rtcepiion Je votre ium ei de voire are.se co.u•y^nt U pauie pour 00 i ^ buiva a G. UUba^ w, **a suc* rooci)B ai. T. Lucien Tiuslos Lee siejrg M. Aoderson et Henry Parker, de nationalit amricaine et inn.-eurant au Cap Hatien, viennent i'-ie pxpulas du territoire de U hpubliquej Lia aaroot embarqus sar le nrenter bi'.eau eu ^anauce pour I tran ger. // est noter Que lea ouvriers et les employs de loat^s les catgories, le public, ci gnral, hommes et ferame, sont pries d'ass ster demain 1 neuf beares el demie du matin, Pars ana, la runion de l'Association nationaliste des Ouvriers et Salari hatiens, pour eotendre les deux Dlgus qu auront tenon* compie de leur mission au Cong es ouvrier dominicain* Ua mesiage i 'Jiejj de> lem.ues hatienne^. ncs;te h p sence de g r acd nombre de James, A d>*m m matin donc la run-on ou'et p ai q re dea cooses |tl4 tu.sufXut iwes ij fan, tiens. a


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05632
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, March 25, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05632

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
g*,*****'N *2*
Por?*at Prince, Hftirt
DIMCTEUR PRPRIKllRg
Clment Magloire
HDMU9 20eBN*XK
Quotidien
Somedi 2 hUi* ttfi
En aacnne partie du vaste
monde, il n'existe de lien
o l'homme puisse chap-
per aux consquences de
ses actes.
(ItxU boudhtqu)
Kfci^ClON; Rofamricaine No. ijjb
bnlrela candidature I^WHeEtrangres"ta rC
DE ------------------*?__________
DARTIGUENAVE
Mardi- 4 Avril prochain, ii y inra une grand* m*nifea'8tioi patnotiqiu
mwDsie qui dfilera devant la Lgation Amricaine, rtae Roux, o i
du matin, pour pro ester nergiquemant contre la caad.dature de
rSodre Dartiguenove la praidenco de la Rpublique d Haiti.
jtte manifestation ara maette mai avec trois par cartea
[Uni convions tonte la populatiou sans nuaace politique aucune v
ra part. .
filiMUBde cette manifestation an rklogremme sera iaadiatenen;
itoyau Praideat Hardirg i cet tfiVt.
T* manifesta ion prejaie ae renra i la Place dp la Paii. Elle prend'*
IimRodx pour psreonrir les rues Dr Aubry, Dr eatouchea et Lamarrp.
ipiendra lia au Champ de Mare
En partie double
Tel Ut l'aipect sens Isquel si pr
*,ioi yeux noa pivenui, le d
ipe aent de la question lumen
|IU Etats-Unis et daas le p y.
[On sait que, aux Etats Uai, ie>
dabo d epars.ensuite unifis,
l'Association pour tavaocemea
l|ens de couleur, de Hati and
W-Domingo indpendance Socu
Iwde I'Uioq l'atriotique.ont cic
ItUt aigu de cette question, qu,
(eut ne pas abjuur.aaus aa sens
)ans ua amie : c'est--dire qn'i.
;;en qu'une dclaration dfini.i
Oit fii e, a ua moment donn
fee que doivmt tre les relation!
ilu Etats Unis et Hati
Dpuisieutiec eus eue du Conii
tttualo.ial amricain 'enqute, e
depuis l'annonce d'un rapport
laul piochain de ce Cornue m
iuuuon hatienne, celte quesho
Itoiblion ne tait aucuu doute. 1
que les dbats soient oos.
W ne le suai pas encore, et c'es
wi que des voix plus ou moins au
ui ont pu nous dire qu'il y a
tdemiie phase d; la question a
Mer et que cest dans cette einie
rw que nous nous trouvons a.
l*Wcment.
Ws voulons bien le croire. Ci
m cDl' alori ^u oa en Ml eDC#r'
|^ats Uqis, ii semble qu'ici nous
wi dans l'acl.oa. D'autorit, lt
fibats p.esident des Etais Unis
Nte que, par la nomination n&
imem d'un haut commissaire im-.
avec rang d ambassadeur, il
.^Mrer dans l'avenu, mieua.
rjMns le pas>, la rgime de cot*
"talion et par le trait de leij
j u Uut donc adrmiue, i nom
Jwoir la beilue, que le trait est et
S*"}'*'.ll 7 bien les p.hbies de:
I ** Unis ; mais ceci e>t un tait qui
**tle Gouvemement extcutit d.
Ir^UDgioa, cest un point lgle
J* J*l"g pour s'en tenir a ce qu
W. bit, c'est lcher la pion
m l'ombte.
Ua na De 0OUS pr*'e paS liteD
lia m dtioer on de "> eesl ,m
H! 8 com i Cl de* Hail'en* t marque a
Ue IU* Euts Uais eQ 0Olrc
*ol* '" ,dr*>ons comme tout le
'airi i** ll f*udrilt ne P"av0r
4,, .l el Pur rester inteusib e a
^whoae,
Mu, encere une (ois, il y a ce
|M se dit et il y a ce qui se tait. A
heere actnelle, tis grave en Hati,
i s'agit de renouveler le gouverne-
ment. Chacun a lgitiment les yeux
Bis sur tous ceux qui sont possi
bls com m ch:(s de gouven mtn ,
et un de io. conl res disait, cette
semaine, toit judic eusement d ail
cuis, que, entre autres conditions,
e nouveau chef de 1 Etat doit tic
un personnage acceptant le rgime de
collaboration haitiano-amricain.
11 a ajout, il est vrai.jue, de plus,
il doit tre garant que ta politique
de M. Danigu.-nave sera con ioue,
ce en quui nous nous sparons
uettement de lut. De mme que,
tous la monarchie franaise, u a ete
possible d'avoir dee mouarqu*s u,
iidereuts par le caractie et la politi
^ue ; et de moie que, &ous la troi-
lme r publique actuelle, la France
i pu compter des prjii nts ne se
Cours
La rote de la co'Tmiv^icn d*-
r^parctions repond i fa lettre di
chancelier Winh date du 2t lanviei
1922 La commission entend eblem
du gouvernement allemand des rfo'
mes autrement ptofandrs d s (naa
ce du Reich et l'abandon dbeiti
des errements suivis |iqu i ce pur
La note estime que ir. charges d*
.trait doivent 're progressivement
djtt rap.dement incerpoies dans 1
fk h Vfilli*f> Dud8'1 d,a,t ail la mesure oa le
' WK^.imoi de l'Allemagne peut y tain
BADTC ['ceet que le capital de l'AHemagn.
rAXibLe ministres des f dures doit fournit un ellort complmeetai
trangres ont ckasf les txoerts mi;re soit par voie d'cmpiunt soit n
htairessous la d x boch dexammer la b*se de flans.condi
NEW YORK-SUrH|4,tf
Franc 11,37
PARIS Sterling 48m i/a
Dollar 11,07 '/*
Nouvelles
L
essemb.au pa du tout par la polit
que ni par l'action ; il est possi-
o^e, ciO)oas nous, il est mme p*o
du commandem?nt militaire de Con
tantinopla Us conditious de lvacua
tion paciBque d t'Aajc Minfuie su
bordonue 1 l'acceptatioa des antres
conditions du rglement Ginral
Mi Frank'in Bouillon a dclar
que le prtendus do.ument publis
par le Chicago Tubune donnant le
texte de conventions cr'e qu''l
auraient signes avec Yousouf K
m" sont inventes d.' toute p;ce.
Yon Une dp.he d'A hnes dit que
les ministres de Frao e, d Angleterre
et d'iialie ont effectu uns dmarche
collective pour proposer un armisti-
ce.
MM. Poincar.Cu'zon et S han
zer ont abord la discussion du fu-
tur lgime poli'ique de S.nyrne qui
serait replac sous la souverainet
nions imposes i l'Allemagne
Une dpche de Maiseille du
que la station raiiot gruphique dt
la Mditerrancs a reu nn appel dt
eltresse du vapeur amricain c West
Caruth qui se troavait en danger a
17 miles l'est de Cherbourg Un rt
mo^queur s'est tendu son secours
et la conduit en lieu sr aprs qot
le navire eut eu i sacrifier une panie
de sa cargaison compose de bam
bous quM avait charg i Dakar.
PARIS Mr Poincar prouve des
difficults dans le choix des du
gos pour la confrence de Gnes.
.M. Viviam, Doumergue, Uano
teaux, Las.eyue pressentis ne pour-
raient pas, dit-on, participer i la con
(rence.
Une sance extraordinaire de
otto nane. Oa prvoit que les mmis Socit des nalionc se runira ce soii
>res terminerom leuts t.avaux le a pour ex^m.uer les relations de la so
mars.
cit et la ccLlcitLce de Cnes.
95
au Pdii-Siiiifi
^'acquittrent avec succs de leurs
|re> pend n qu'on admirait les mi
gn fques ccois brosse par les bons
t es,
J |Hier aprs midi a eu li-u au Petit Di" f1'**" comdies t La Pat?
oable que, sous le rgime du trait, Seminaiie Coilfee Si-Martial une 'ysie d.e Bob et L;s Heux Myo
nous ayons avant .oag emps uu ch:l charmants miniftsiaaoi i I occasion'?"' V ta r le ,eu 'ouple el la
ae gouvernement qui ne ressemble des Noces d'argont sacerdotales du J!c,lon des ^lves r. Sylvar, A.
pas au pisidsnt actuel. 11 sera meil R. P- |eau Marie Lanore, Suoiieur! W oire f* TacditB, F. leantoi, A
leur on pire. i de I Etabl ssement S. G Mgr l'Arche ^u.ort ,l/ Miyd.
Quoi qu il en soit, esiil insonna* vque, les membres du bureau de! "elle et r:OD,?ri.ante n'estation
oie, pour rester daos notre ordre l association amicale du coll", des
d'idss, de penser qu'apis avoir Directeurs de journaux assistaient i
choisi nn chef d g inversement ad cette agrable lunion
4Uat au rgime du trait, oa puisse I Ap es la psentaiion aux anciens
s attendre a ce qu'une dcision im 'de St Marnai de leurs cadet du Pe
pivnr, venant de Washingtoa.nous ttt Smuaire et uae cftrande de
convainque d'erreur en nous appre voeax d'anniversaire sacerdotal au
aani que le rgime es abrog, le re R- * Sapneur. M. Lespinasse, pr
.ra.t de l'Uccup*iijn dcide et que, s d n. d- I Amuaie, p seata les sou
.omme oa lan soa lit, ce n'est pas haits de 1 association en un d s ojr-
.omme cela qu'on se couche ? maili de trais heureux. Le Pie
Nous devons conclure que, dans Lanore, wvec une bsohome sourun
un des deux cts par o oa traite t: et fiae, ixquissa .'ocav.-e de l'Ami
u ques on haiacnue, on s* trompe, ^ale du mmairt, pula des espoirs
'oui notre part, nous tenons que te nouveaux et s'adessant ses chers
wte i on se t.ompe est d u. les cleve laissa dbarder son ccear tout
cetcles de noi am.i i Wsbing plii deux. Les applaudiissmsnts
pu, parce qu'il faut donner le pas clatsnt, nourris et sincres, saluant
a lactoa sut la paro.e* la modestie et la science do Pre Sa
Nous pouvous nous tromper i pneur q ii r urne m lui toutts les
toile lour ; m.is note bonne toi qualits d s Prti du S. E.p i. S ..i
;;t sauve- Not.e patltt isms aussi. b -vaioi b. 1. pc- en v< c>
_______________________ nos actes et un t.beaudiR. P
Corel, pi. f seur de seconde, inter
Gratli t llootth v*U< Pr M.D- UrebjOf, I- Ni.
dal. D. oenileleo. C. Piene-Lonif,
A D >ia 1 q e, I M ws, M Sta.cu,
M. Bie'oer ri. Pape, C. Liforesirie.l
tb.ujiieplu^gi^a.uctj.l^a^jiii1 Entre G a
'de sympathie et de respect envers le
Pre Lanore i qui nous renouvelons
tous nos voeux de bonheur.
Varits
DIMANCHE
Les Trois hmw
Port bu Prin o ; Caf Les Inal
oui tint augmpptA un peu cette
>emains: ceci est d sans doute aux
iiauta (prix puyg nctue lement. U
raot esurer que ces prix as main-.
tieonoeot pour permettre aux atfai-"
re* de reoreodra plus ou moina.
U est ct : Trio l'. lia 11,50
Tel quel b.Su
Coton March liiei soutenu- On
paie couriinmeut P 4 40 la brut.
Le coton en halles a t pay 15 Q
f. o. b.
Mou/ement dea Navires. Pananma
itail i. 1 Steamslnp Line. Le atea
iiior l'anama est arriv ce raa'in, ve
lant directement de New York.
Li s[i -Colon" partira pour New
Yoik directement, luudi M du cou-
rant.
Ligne hollandaise I steamer
\ptrea venaut de New Yoik et les
or;8 du nord, est attet.lu ici lundi.
II tarira dans la se :e du mme
our pour le porta du sud
Derniers rours du march ; ll.Ci
Sterling 4,383 Mk 3J12.
Cap Hatien Dapuia l'application
lu syatma mtrique.l'babntnnt a'aat
mis aystmatiquement en greva, il
1e veut pas entendre parier du mtre
t eu retourne aana acheter.
Lea livraisons de caf diminoeot
rapidement, aussi lea prix sont fer
mes ;
Tel quel 30 c. Tris 8 c
Lea arrivages de Coton aoat assez
forts, et les prix sont soutenue 20 c.
Les nouvelles du Havre pour la
miel sont mauvcUea, prix en baiaae
cause dea gros arrivages et paa
d'acheteura-loi les prix rtrogradent
13(11 dollars la barrique;
Port de Paix-La morte aaison bat
son plein. La rcolte de caf qui
vient de finir n'a atttiut qu'un tiera
environ d une rcolte normale ; il
sera de mina pour la rcolte pro
chane daua ces parages, si les habi
tauts, ne de remettent pas arieusa
meut & l'ceuvre pour nettoyer et soi
gner leur* plantations de cafa et de
cacao-
Malgr les bons prix obtenus pour
ces denret),les plautationa sont trs
ngliges et eu partie abandonnes.
La plupait desemigiau s revenus de
Cuoa oui n.:>iu le got de cultiver
tuis chauipa.
3e ehipit.e 4 p.ni:es
Li lingre de la Reiao
ET
Ua viimuljnt bril a-ii, plein de verve el d'in-
mour. Un nuin*ro gui voui era Mp.-Jii de.
rtcepiion Je votre ium ei de voire are.se co.u-
y^nt U pauie pour 00 i^ buiva a g. UUba^ w, **a suc*
rooci)B ai. T.
Lucien Tiuslos
Lee siejrg M. Aoderson et Henry
Parker, de nationalit amricaine et
inn.-eurant au Cap Hatien, viennent
i'-ie pxpulas du territoire de U
hpubliquej
Lia aaroot embarqus sar le nre-
nter bi'.eau eu ^anauce pour I tran
ger.
// est noter
Que lea ouvriers et les employs
de loat^s les catgories, le public, ci
gnral, hommes et ferame, sont
pries d'ass ster demain 1 neuf beares
el demie du matin, Pars ana, la
runion de l'Association nationaliste
des Ouvriers et Salari hatiens,
pour eotendre les deux Dlgus qu
auront tenon* compie de leur mis-
sion au Cong es ouvrier dominicain*
Ua mesiage i 'Jiejj de> lem.ues
hatienne^. ncs;te h p sence de
gracd nombre de James,
A d>*m m matin donc la ru-
n-on ou'- et p ai q re dea
cooses |tl4 tu.sufXut iwes ij fan,
tiens. a


LE MA 1X1
Petites Nouvelles
Etranger
Par cdbli. 32 Mars
MONTREAL MM. Gordon et Monta* il
d canadiens beats quittrent hier Moi.i
real pour l'Angloerrr
MADRID Le miuUtre des Affaires tran-
gres a dclar a la chambre que les pourparlers
commerciaux entre la France ci l'hspagoe abou-
tiraient prochainement une solution saiislai-
aante.
|, LONDRES Le sous-marin S 42 a t coul
en mditerrane dans urne collision avec un des-
troyer.
PAKIb En dpit de la chute de neige dt
10 centimtres d paisseur, le conge de la rni-
carme obtint un grind succs, La reine et Us
reines de Meta, Strasbourg luient reues 1 L-
/se.
WASHINGTON Le bonus de 4 milliards
dt dollars t vot par la chambre par 3 ;;
voiicoiitie *o, il doit tre ranli par te Mu.i
cf son sort est incertaio.
RUMb Le 101 et la nine des Belges arri-
veront le a& Mars. Des bruns d une uim.11 po>s -
Me cnue le puncr heiiucr Lopuid de Belgique
et la princesse Yolande nue du 101 d Italie cou-
rent au sujet de la visite des souverains belges.
LONDhcS Mr Chanibcilain a dclaie aux
communes qu'il ne connat rien de I intenuoi
4e la Russie des soviets de taire une nouvcil.
guerre. Les soviets conclurent un accord avec
l'en luine pour la tourniiuie par ILsthonie !.
tille v. jj'Ons a rval pour aider la rpartition des
vivre aiueiicaincs.
SOFIA Ucs lettres de menaces ont t re-
ues par Irgatioii amricaine.
ItUMi-. Kir Facta, les ministres et de nombreux
politiciens assistient au dner en 1 honneur du
jj eme anniversaire de l'lection a la chambra
e Mr Orlando.
BKUXbLLLS lin lieutenant Belge a t tue
Aaus un tramway entre Kuhlurl et Vv'alsum pai
4 jeune allemands. Un ollicier de police alle-
mande avait t tu par un gendaime bjlg.
dans la nicutc lgion. On croit des lors t des
reprsailles.
Une lellre
DE
M.Ch. Lm.Keroizau
A I occasion de l'Exposition Nati
nie les 7 et 8 Mai il y auia iepr
entanon cinmatographique gratui
te. Des sujets agricoles *trout piscn
ts.
Un train spcial quittera la itatioa
de i Ferme Jicole 9 lires du soir
jour ramener les promeneurs en
ville an beau clait de lune.
Entre Gnrale G. o.2o
Voitures o 50
i-Ll-A.
Solitaire?
Hommes, pbmmis, Jtuh.Es fille, CILIBA-
rai an \iuvu, ait.
InKnvtx vous comme membres de notre Club
de Correspondance et laiies-vous beaucoup d'a-
.11 r, intressants Soye* connus dans le monde
par notre intermdiaire Epousez la richesse, le
Mntn.nr Des cenuiucs de personnes riches, aura '
vantes et sympa, hiques denent se marier, l'hoio
graphies gratis. Envoyez 50 cents pour un abon-
nement 4 mois. 1 doliar pour l'anne.
fLOlttNUs UbLlAlRB
2oo, Monagne Sir.et
Brooklyn N.
Rhumes. Toux,
Bronchites, Laryngites,
et autres affections des organes respiratoires, indiquent
un affaiblissement de l'organisme.
L'EMULSION SCOTT
prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et
augmente la force de rsistence contre les maladies.
La Renaissance I Haute Nouveaut
CHEZ
Logne le 24 Mars 1922
Mon cher Magloiie,
Veuillez pub.itr dans le prochain
No du t Mann cette leltie que j'a.
eu l'honneur d'adresser un illuslit
amricain pendant que j'tais Fa
S'il'
Croyez moi, mon cher Magloire
votre sien dvou
Ch. Em KERN1ZAN
Mr Malcoltm liiez s
est graci
Mr Malcohm Hiee qui avait ('-t ,
ecoiniu coupable) de meurtre et con
lauiLi 1 ui iM itibunal ciimitiel le 7
ouin- t, 3 annes de rclusion
vietit de bnficier d'un an d
,ice pleine et entire du Prsident
le la K.jibliqie.
MM. les Mtn.bres actif! de la So
.iu: son; ccn\oqus en Assemble
4ci.nu,t. en vtitu de 1 article 63 des
statuts, pour procder aux lections.
Lareuuion se fera comme tou-
lours 4 1 Asile iranus, Dimanche
26 Mais a 9 lu .ta du manu et a
pour but de choisir et d'eiire :
| 10 Le Prsident
20 i-e Vice-Prsident
)o Trois Conseillers
dont le mandat a pris fii.
Daos tt ic reuuiou importante
pounoot tre fanes des piorositioDS
qui seio^t discules pour le b.en de
i.ns'iiution.
Le Prktdmi d: la Socit
t CHERfcZ
11 cil rappel aux Membre* de 1
c Renaissance que la convocation
extraordinaire es fixt>e pour demn
a 9 hmrt prcisas du matin au lo
Cal de la Socit.
Parisiaua
DIMANCHE
L Exemple
AVEC
Pairie d'abord
Episode de la Guerre Sous Marine
dans la Mditerrane
film d'art italien
avec la clbre toile
Entre : G- I, 50
Paris 23 Dcembre 1920
A Monsieur W. B.
Cher Monsieur,
]e protV.e du plus grand jour de
l'anne pour vous faire les fcuhait-
les plus profonds de mon A ne rou-
la conservation de vos jouis et qu
pour vous tmoigner ma plus haute
reconnaissance, pour l'accueil bien
veillant que vous avtx (au ma bic
chnre.
Je ne doute nullement que vou>
ne mettrez en action tout ce qu
irons avez d'auiont morale et d'in-
luerce politique pour ramener votre
grande et riche Patrie la saine tra
dition de ses illustres fondateurs.
Et je profite aussi de cette occa
sion pour vous prier de dire un mot
en faveur de ma pauvre Patrie qui ne
demande qu' vivre avec dignit sous
la protection morale de la grande
Rpublique du Nord.
U dilnculi prouve pour parve
nir une entente partaite entre les
deux pays provient d'une question
4e mthode Faites dcider donc qu'-
mne commission compose de cito
yens de valeur, parlant bien le Iran
ais, soit envoye en Hati. Vous au
ici rendu un seivice minent i 1 hu
inanit.
(e ne compte retourner chez moi
qu'en Fvrier. |e suis i votre disposi
non pour le joar que vous daigne
rez m'entendie peisonnellemtnt.
Veuillez me ctoue, cher Monsieui
VJ. B votie bien dvou serviteur.
Ch Eirm nuel KERMZlN
Fte religieuse
Aujourd'hui as Mars est la if tion On appe le ainsi le BMM*|I que remplit l'ange
Gabriel pi< e la Sainte VrM pour lui annorrer
au'elle mel'rait au rr.onJe un rils destin devenir
le Sauveur du monde.
o l*te dont l institution r mon'e Mil premier
leJli- de 1 re chilienne a et* insinue en
neur de ce rue>age tl e a i clbre- ce matin >
par det ait** due* dans toutes no* glises et
LAssen.be Gnrale des ebauf-
huts esi cooveque a l'txuaordinai
1e le Dimanche 26 Mars couraut a 9
htuies,. a m. au loc.l provisoire N
iue Lalue ; mai: o., L. t'tijLiui. )
1 j Lecture de la Loriespondance.
2j Kap^oit de la Commission
chane uc vrifier les comptes du
Ti:ouer.
)o Elections du Vice-Pisidenl.du
ti Conseiller d'un membie du Con
cil oc uis^ipnuc aucjc, it de nuu
eaux mcmbies.
40 S.1.i.t.un du prcci-verbal de
.a uein ic itsscf
30 Uuesticn u'iattt gural
e^e 21 nuis 1922.
Le i rendent
I. HERAUX.
Ciu-tialant
DIMANCHE SOIR
La Dame aux Camlias
avcc araa ti&Tu* a
Les gants blancs
Glande comndgnie * voleur*
La pilulie en Vlo
Loin'[ iiietumibie tu 2 partiel
A.inla de l'iiiUuirs
al'.ave, Mouologuev
otiee U5J
ANTOINE M. HUMAS
Comme toujours le B \ Z \ R DUS t^OVVLl'J l-tiltiS F{
A/A'ES se tau un devoir d iniion'*er sa gricieusej clientes
les marchandises de -hox dont e!lej ont admir les chanliliisj
sont ai ri ces pir le dernier steamer, et sont en vente ds ce je*.
Citons dans le tas :
Mous e ine 8 isse m'le-, suprieurs.
O'gaodi f eurs, et brod.
Or '^ndt uni, toutes nuances
Voile b tries, Heu-s, uni qutli' suprieure
Z>'\ hir a gl us, qualit exira pour robe-?
Grpun de suie toutes nuances
y il ^ jour, # i
Voile mites 1
Cabardjne blinchs carreaux
Gibirdiue couleur, unia
Tnoo ine de soie, toutes nuances.,
Tncoleue de soie jour
Seige couleur pour jupes
Calicot L dor vritable
Percale suprieur
Toile ma elas anglais
Bis supi ieu s deux qualits
Chapeau pour dames, d^nire cration de Paru
ETC. ETC
Las hommes ti ou ver ont une section choisis de %\
P* Xuyor Chemins suo teuresj
h ki lilinc thaussei suprirtuifs
Duck blaac Cluusse tes merceris
Z'phir arg'ais super eur pour chemises
Tus-or A barre
Dhipeaux feutre couleur B.etelles supnenrti
LTC. ETC
Une p lite visite, et vous verrex \
Prix uniques pour tous
gnralement quelconque
* .-----------.__._________________________________ 1
O..e du Cbet de U ru,.vc,
Poit au Fiinw^ Hoti.ie 25 Mars 1922
AVIS
11 est rapptl a la propnetaiic ci co.uu.uu.j de vthi
La maison
SUUTOB &o
Annonce i sa disit'e qu'elle vient de rece;oir par les derniers bslsssil
smui Stt'il est toimu.erncuv dd.edu n\S,fn asson1,'ncQl de UbSOS fijs ,el 3M ;
de s:\eivi, du t.,ulB uymp,, }Sg &*** ** **
sise eu UC. de ,. T..b.u ai JU^ Jg J ^ ccnlwt g^^J
de Mais, MBS veu nbtiooe Vo..e a carreaux couleur SemeUe. t
W. H KUrJtKTUS.
r
DISQUES CLUMB1A il
Amateurs de bonne
musique, accourez chez
L. Preetzmann- Aggerliolm
Rue du Quai
Voile grtmit
Crpon de soie
Orgiudi uni
Orgm i fleur
barre de soi
couleur et blanc
matelas
iviettea de toilette
Cotoo drap suprieur
Calicot suprieur
lercale
Serga noire et bleu
Toile de soie pourchamisea&rjbe ^Hiudes broje euprieur
Z [ h r couleur
Kolienne
Nsiusouk couleur et blanc
Crpon coton fanUisi
Kuban pompadour
Tusnor
Tta d'Indien
Toile pour Jupe
Qs'Slls net eu vente dc prix avantageux
Port-au Prince le e Fvrier 1W22:
SHEMTOB fk Co
>nns
tmftiim.
O vous trouverez de Superbat Ditqun Crfwnbia < m>rr.eaW)
d'oiira; (hxe Sup : hox-tru$,monoioiue- : ChinH, angfais. In
niagn^ls, tic, etc aur prix a xplwnMll'meiU redum de :
Disqu>s de 10 Or H fi)
''''12
l'orhfiu Prince, U 11 Futur 922
ASTHME
Oppnulon, Catarrlu,
Satrocattoas,
Toux nertutn,
On*rton c.rtain par 1m
CIGARETTES CLRT
PSGSRE ClRY
et la
DrCU

contre
la
CONSTIPATIOII
prenez le*
*** vmm v~ ?. ^
COMPRIS
SUISSES
de DELORT
Pharmad*
119, Rnu
Smiat-Artoio*
PARI<
CL
. LE MEILLEO*
Dr.S PURGATIFS
PKTRCSi i > * ; gl
nn. m "' - *j .., ri
ImtrturxcU *# figfi


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM