<%BANNER%>







PAGE 1

l MAI in • • 1 • tes .. >— %  u %  t PRENEZ GARDE AUX IMITATIONS et produits similaires que l'on cherche substituer L'Emutsion Scott Aucun ne peut lui tre compar pour la puret de ses ingrdients et son efficacit en gnral. I M IMMMM MM ; I maasvj 1.31 • r"-/.: Fracheur de %  r< m r..f uataral, n I p I >.nl%  ... K**i l'n ri i/j 1 • v .1, %  v m /l urae rgiment amricain Anvers .entrant ix Lats-Unii se trouvent ti jeunes pouses allemandes ei bbs ns au bord du Hhm sous la protection du drapeau etoi.e. Le Rouvernement aurait afteit l'ambassaJe de WasMing'on i Wiedteldt directeur des nstaes UtLCIlADb" — Les eiperts de la Petite Eotetne icnnmerent leurs travaux et s'occupf rent de I ouverture de crdits COMnKTCUUX entre les pavs de la Petite Lntentc de l'nnm^ation des tar.is Je douanee: acUats de matires premires COU h Collms pris la dlcnse du trait AnIf !•-irlandais dans un discours interrompu par les pati.san, Je Valsa. Des coups de revolvers et des s.cncs animrent la runion. BELFASI — Une entente entre les troupes rimit tin aux desordres Lmieruk. Uapres cette inkuie ki 2 armes vacueront la ville. PAKI-. Les al,ls se montrent asse* inquiets du toa des communications de Moscou au suiet de la Conlrence de llnes et des changes dt sut,iut eu lieu rcemment entre les gouvernemenis allis au su)et Jcs conditions dans lesquelles la Conlnoce l'ouvrirait vraJKmt.lablement si ulturn et en pr'ence de romhreux d ptes re-,' rs< niants mutes les rgions iticoles. de la rance et les merrbres dl clian.L-es de ,Con free E'ravgres de Paris. Vue dpche d'Anvers annonce que le ;me •Vgiment d'inl.interie Amcr.cjinc ".'H embarqu a ord du Canttcy a destination de New-York. ATHENES— Mi Nicolas Stratos auquel le roi Constantin avait carn hier la tache de former un cabinet n'a pu rus'ir et aujourd hui l'ancien ter minisire Gounaris a t mand au Pa ais. WASHINGTON— Au dplacement du trser i use que la commissian de la consolidation des dettes allies nouvellement cre sera charge des ngociations relatives au remboursement des Imsd'occupation. PAK1S— Le gauverntment e'time que la question souleve Bar les Ltats-l nis au sujet du paiement de 141 mi lions de dollars pour Irais dt ieurs troupes .l'occupation doit tre traite amicalement et direc-fment entre les Etats-Unis et les gcuvtrntments intns-s. Mr Pomcar demanda a Mr Jusserand de s infermer ce que veu rxactement Washington le prsident du consci n'ayant pas i inform oiticiellement de la deprsente par Mt Huyden aux Ministres des Finances allis. MJF1A — Les autori's croient que I r xplcsnn I de la lgation amricaine lut occasionne par une bombe jete de la rue dans la serre do la lsion. I Vt ASHINGTON — Le bruit court que l'administration a perdu I espoir de faire chouer la rve des mineurs de chatbon qui doit commencer le 1er Avril. NKw-YOKK — Le souscription aux 10 tni'lions .dollars des obligations 7 i|2 0.0 Franco-Amricain indusiiul corpora ion Schneider et Cy Creusot dura 15 minutes, la maison Morgan fit savoir due les listes ouvertes a 10 heures ont t closes 10,15. Mort du Pre Ptaity C est avec jrnn ion qup no -1 avonn • ppriii, pr le rotinipr de ce matin, la mort du PAre Franc'8 Moroby d^c^ilf 'a33 lvrier M tcara, diocse d'Oian( Aljtfne;. i'roffsseur au Petit Sminaire, l*> l're l'iomby fut remarquable par •on zie, son dvj'ieruent 4 former I Ame et lespiii de ses jeunjs lves. Anrrinr |tr dp 'a r>non, cni d l'tionvil'. dan l'eierc'ct de s n userJocw. il su K 4 K n? r toutes ies sympathies. Il consacra tous s-s • ffor a l'achvement d • l'tgiise da Ptionville et infatigable, paicourant souvent les m miagnus les plus reu les de la commaue, pour y porter la parole de Dieu' Le Matin snlu avec regre' la disparition de ce pitre qui. hiisv parmi nous les m^-ilieura souvenus Tridiium Cs soir i six heorrs ouverture d trduum Je brirt! prpara'oire i I; 'te de St leseph qui toasbe le D. manche 19 rairs. A cette occasion il y aura pendant les trois jours qn pr.dent la fte, en l'Eglise de S Joseph sermon et bndiction du Saint Sacrement tous les soirs. ^Bimanche 19 mars des messes se root dites i 4 heures et 5 hres Iia-Ls messe de 7 heures et dem e sera ch.i te. LP Kevrend Pre Maht, direc Itnr de l'Ecole apostolique, olbiera Le par:yrique du Grand Saint sera 'ait par le Rv. pre Benoit, cur de Ste Ame. Durant la crmonie la vlusiqie du Palais excutera les meil tur.s mo'cesux de son rpertoire. Lhns l'apis midi 1 4 heures : v prs suivies de piocession et de bndi tion. — La paroisse de Si Jo-eph sera Jonc en liesse Dimanche, l'iusieurs familles se prparent bien fter la Saint Joseph*. Cin-Varits VENDREDI Compaguie gnral Traiisatmiitiquc la fte^mer Caravelle" attendu vendredi soir repartira .samedi 18 conrant 6' heures prcises du soir Dour Sonaives, Cap Hatien, Puerto Plata, San Juan et le Havre. Port au Prince, lti mars 1922 L'Agent, £ KO BEL! N Avis Le commerce et le public sont aviss que durant mon absence Mr J. Poggi est charg de ma procura tion Petit Gove ce 15 mars 1922 • JEAN RICCARD1 *——— i ——n •Convocation Messieurs les Membres de l'Association Internationale des Hommes d Affaires d'Hati sont pris de se rnnir le samedi 18 Mars trois heures prcises de I aprs midi au local de 1 Association pour une corn muniestion trs importante. Le Comit invite tous les porteurs de la Dette Intrieure d Haiti ou per sonnes intresses au rglement d cette Det:e assister cette runion, LK COMITE 050 NOUVEAUX ALAtV '," %  pou DISTH'.HK a RECTVBS | La r.tn niVIE, RHUMS, ALCOOLS, te. DEROY FILS At.N] (oxiru.xi'lra fi. M titl TntUtn, ri IrU'Of PRATIQUF oi DltMIMacr d'EKlX-OtIftfCBS tu MANUEL i ribrlcwt .! Il r*H IF iLLUSMt t i S'. Marc, agent consolaire de France datu cette dernirt ville pendao' plus dt* l) ans, eut rendre dans de dittrentes circonstances de grands services la population. t Nous prb'Btons nos condolances la famille IOJ in et piinoipalemeLt a sou ti o ie Mr Marc Boulin cruelle meut prouve le mois pass par la perte de son fils Antonio. La maison SHEUTOB &Co Annonce sa dien'le qu'elle vient de rece/oir par les derniers bateaux un grind assoriiment de tissus fias tels que ; les repiiSeosanls des Mvisu airivatel arims dcl l'esprit coostaie dans les dcraierci dclarations cuels sovitiques. — La semaine oatioaale du aujourd'hui soleanellcincat vin s est ouvert' fgfjim uwyw. v... !" .--..-.. -aujourj'hu, solennellement la iwtbonw sous 00. rOU Alexaodre.AJClUS A fied.^i pntuleace C Mr CM* uuatre dcl'Ajuc Les funrailles de Mme Rose Doisy, mre de notre ami Heli LOV S St Ooge, arpenteur gotr re, dcder hier soir vers 1rs neuf h.un s auront lieu cet aps midi L; co. voi pa tira d la m. se mortuaire, sise i la Grand'Rue. en face de la Station des Pompieis pour se rendre la Basil que Notre Dame. Nos condolances aux familles prouves. 111.——^— —— r Les Cours Paris -Sterling 48,79 fto'lar u 46 1/2 NEW YRK-Steriing4,j}, 7 j Franc ij, 17 Voile un' couleur Voile barres Voile mittes couleur Voile carreaux couleur Voile grenit Cipoii de soie Orgmdi uni Organ i fleura Toile de aoiepourcliemises&robes Zflphir couleur > Eolienne Nausouk couleur et blanc Crpon coton fantaisie Voile barres de soie D mass couleur et blanc & nappe Damass matelas Serviettes de toile'te Coton a drap suprieur Calicot suprieur Percale Serge noire et bleue Bandes brodes suprieures Ruban pompadour Tussor Tte d'Indien Toile pourjupea Qu'eue met en vente dec prix avantsgeux. Pori-au Prince le U Fvrier ltfcW. SHEMTOB ft Co DISQUES C0LUMBI'.. Amateurs de bonne Musique, accourez chez L. PreetzmannAggerholm Rue du Quai *ttn*rf & **)&&&



PAGE 1

Q liuiitoe anne No 4318 Port tu Prince ilaiti Jmvii II". Mars ItiGB UtRatfTWMt r*iJWA4RE Clment Maqloire NUMERD 20 CENTIMES Les hommes qui prtendent possder la vrit ne peuvent s'empcher d'afirmer que ceux qui ne pensent pu comme eux sont des suppts de l'erreur. larret VYEMDfilL Quotidien rU-iDACTlON, Hot Amricaine No, lJb Ce que disent les dpches *Pi\r G ble A 'UW-'JiV* (le de la Situation de l'inde Nouvelles Etrangres On sans fil d'hier que, 4 la suite de Gandhi,le leader nationalisa indien, une grve gnrale a t proclame dans les plus grandes villes indieines. 11 y a dj environ an mois que le principe de mesures de rigueur a t accept contre ce nationaliste extr raiste, et c'est le gouvernement de l'Inde lui mme qui a lait une sug gestion dans ce sens par le messag muant adress au Secrtaire pou l'Inde dans le cabinet butannique : nous a appris tiens commencrent. Une dp he l'arrestation de de cette source nous apprend que 73 hommes furent arrts. 1 la suite i une manitestation o les vo'ontai res du cong es national indien, ac compagnes d'un certain nombre de dames indiennes, se formieat en cortge et parcoururent les rues. Ou ne se borna pas ces arrestations : ie secrtaire et le secrtaire-ad joint du comit du co-g ; pan-indien ont t condamns chacun 18 mois de travaux forcs et une uvende de 200 roupies. Nouvelles de francn Maivs/ts'ation reiijieute ROME -Pour la nrem e fois de PARIS,!] -La d-ision prise 0:esion r-lig eu P" I 1 s lues en t — N'ons dsirons attirer vo.re at tentioa sur les revendicat ons conte nues dans le dernier manifeste dt M. Gandhi, et qui sont plus audacieuses que les demandes faites pa le congrs indigne. — Nous sommes surs que tout citoyen sens sera d'accord ave: nous pour reconnatre que cett. proclamation n'est pas une rponse au d scours prononc a Calcutta pai lord Reading, et que les revendications qu'elle contient ne peuvent mme pas tre prises en considra tion par un gouvernement. c— 11 nest plus aujourd'hui que* tion de voir les Hindous adopter unpolitique ou une autre. Us se mettent hors la loi. La campagne de c desobissance civile est men avec tant de zle quelle doit eue combattue avec des mesures svres et nergiques. t — Le gouvernement de l'ind< espie donc que toute mesuie qui peut piendre pour supprimer ce mou vement sera appuye par tous les ci toyens de Sa Majest bntanniqu. respectueux des lois • • Ds rcep ion de ce message, les autorits britanniques de Londies avaient dc.d de prendie des mesu tes tendant a retdre aux fonction naires anglais de l'Iode toute leur au torit. Cependan'.les troubles devenaient de plus en plus grands dans l'Inde, principalement cuns les villages du Entre temps, l'Assemble lgislative, nous apprend un tlgramme de Belhi, vota la mo'ion suivante de M. Agnihotri, amende par M. Sa %  ur'h : c — L'Assemble lgislative demande au gouverneur gnral de vouloir b en faire des reprsentations iu gouvernement de Sa Majest briannique au sujet de la question du 'taiteinent des Hindous habitant les rgions de l'Afrique places sous [administration du gouvernement de Sa Majest. — Si les revendications faites par les Hindous ne reoivent pas la m me considration que celles prsenes par les autres suje s de Sa M )es i, nous vous mto mons que ce mm quement sera considi comme une vioUtion fl grante d.-s dro.'.s des oloyens hindous.droits deji reconnus laderoire session de la confrence impriale. En ce qui concerne l'arrestation dont parle le sans fil d hier, il n'est cependant pas sans causer quelque surprise,car l'une des dantres notes transmises par le t graphe et venue d* Bombijr coatenait l'information qui suit : c — M Gindhi et les membres de la commission du congrs indigne di pn du Rhin \ I et:eptioa de ^ OJJ offi :\rt% et soldais. WASHINGTOND'apis un tl gramme dl Fort Pierre (flOXllf), m prsident Harding a dclar sou n tentioa de quittei Ste Augusune feu dredi pour rentrer a Washington. Les adversaires du tran du l'acih que ont vivement attaqu le pacte hier au snat, mais nanmonu u Haute Assemble a dcid a l'unatii mit que le Snat voterait sur Ici 11. micil araendents proposs. PRETORIADaptl un commu nique officiel pub.i a minuit, les troupes du gouvernement avancent avec succs contie les rvolutionnailes. Le nombre 'otat des prisonniers captuts dans les opia'.ions de la z) ne centiale est de 220. Un coup de fusil a t tir sur l'au tomobile du gnral Smits, ter minis ire de l'Afrique. Le ter ministre na pas t bless bien qu'une balle ail frapp l'automobile — Une dpche de Lille annonce que 2)0 dlgus lep/sejtant les conseils d'administration des syndicats mineurs du Nord ei Pas de Calais et le bureau de la f s draion du sous sol ont adopt un ordre du jour approuvant lonent-t on syndicale de la CGT et co 1 si ila n que les dissidents exnmistes taient seuls responsables de la scission syndicats te. — Les journaux signalent qu'au cours d essais officiels, le nouveau g isseur a atteint une vues e de 128 ktlom res i l'heure La pus grande vitesse sur la base a dpass 1 j8 kilo mtres a l'heure battant tous les records sur l'eau Le glisseur avait une charge de 500 kilo; et tait mme d'un moteur de 27) chevaux. — Un detet de soit tie sn produits agricoles. | l'tranger On s'attend ce que u — La poss bilit de tenir en 1934 •'* bienti lublie. des jeux oympques Lyon a tl irtwk\am*anmm t discute aujehrdhui la suite du! l u *^Nt>iJLR6 Les attaques vote du conseil man.cin..l de Pans i con L re > es ni %  • % %  des mines d'or U iVavy S. i\ews Mars ILONDRES Les forcs gouverne iii-iiulea u Afrique tiennent de pieu les rvolutionna^*!, d aprs les ontdcid de suspendre pendant quel que temps la campagne de dsobissance civile. Cette nouvelle a t reue avec district de Qodavar Tous les jours Jun soulagement visible dans toute d'apis uj tlgramme de Madus,dei| l'Inde D'apis une impression qui se volontaires hindous et des partisans rpand de plus en plus, la crise est de Gandhi en uniforme ci arms de passelongs bambous parcouraient les rues 1 — On espre que la prise de it les routes en chantant des hymnouvtlles dcisions aussi bien du %  esrvo.utionnaires.sous^ceil mme tle bizdou que du ct britannique des au ton ts polie tes. Les jeunes 1 amnera des relations meilleures gens avaient dcide de faire l'exercice avtc la mtropole. On pense mme militaiie et il n'tait pas rare de voir |que si les exnmistes consentent 1 des femmes prendre part cet entrt; se ien.r tranquilles, le gouvernement nement quelquefois avec plus d en: bnanoique se montrera dsireux Le gnral Smits a pub'i ure d ra PP orU du Sui1 Afrique. Le centre cloralion rassurante prd sant le r.a ? e la r '? t nca f eBt Jordaburg et KI, ..... r^u.. K a 1 V Jeype o le? forces du gouverneb issement prochain de la paix. La m JJ t 90nt op p 0 ei ^ A(lliti9 prdiction semble ]ustihe en ptsen.ebeiies fortement ar.nb*. Johauce du calme de la situation et la ra-l n eaburg qui, dimanche, tut le caripide concentration des tioupes du tre du champ de bataille, a -.it res gouvernement. I taure l'ordre Dorsal, dit-oo. lAManie u ,, . NVV-YOHKSeyraore J. Cox, pro LONDKhb U 1e dpch de |o; moteur de 1 ilouatou Taxa* a t arhaunesburg de tet apr$ midi di' .e sous uue accusation prtendant Un detet lev la prohibition que par la capture d'espions et docu qu il a fr.tud lea actionuaireti d un lie et supprime lesdiots de sor i m ents, on a appris que l'argent ser million d <* dollars, parla vente d'un r toute une siie d animaux et; vant 4 la rvolution rouge venait de aiock d'huile ne valant rien. L Coin pagine gnrale <1 nulle eai repaie* rtianiMMement dp^u pioi 1) millions de dollars. HKLlfASr La lista der ac.:iien:a ici provenant de l'action de-i jeteinu duRandseso.t contu r d e b0,ube,, Pdant les dernier.. ,1 K. A, ne I„.;„ A r, u l our 1U et-n Ire Mi '.Philippe Herth-iot au sj|el des grammes qu'il envoya en sa qualit jde secruire gnral au ministre |des atlanes trangres relatifs i la .banque industrielle d.* Chine L'audition de Mr lict'helot tant 1er mi • ue le conseil dlibrera demain et antera son avis motiv drtin au minist e des ail lires trangres qui prendra uue dcision en dernier ies•ar-. thousiasme que les hommes Dans le voisinage de Madra?, le surintendant de police et le magis uat ad|oint furent blesss dans le cours d'une bjg.rre. C'est Calcutta que le 3 an esta dagir avec gnrosit. — Etant donn le changement qui se produit actuellement dans la situation, l'arrestation de Gandni est maintenant considre comme trs peu prcb.ble > ll Le gnral Smuh, dans une in rr "O" 1 u => baootfrw ont dsign v.ew, a d t que la rponse a l'appel > a Jmf C3 ??V a ^ d T lai J id ouv.-rneni^n, nn X l A ^BBaiV-s .1 dll ll lut COllt de la Vie. L^A. A^.! P U A for ? er d ." La J" f t* l Pprheodi et viogioupes de dfeos; a dpass loutes i eu Br lel esprances. Les fermiers et aunes i LbiltJNNE11 eat rapporte nom reprsentant de diffrentes opinions !b.-e d explosion d-j bjiubea en dt politiques -. sont immdiatement en tls. I Pharmacie Centrale Produit* de oute imicheuiExcution prompte et ioigyi 6 MOSCOU— Tchitcherine ademan d la Pologne la dislocation des units blanches combat'ant en Po'o iitifEti I'OiiJ MOSCOU — Au cours d'une session '•xtraordinaire des Sjvie t s i Mas goe et la prv.ent qu au cas o une cou Trotzky. parlant de la confrennouvelle venait de Pologne il ne fece de Gnes, a f on t imment dans su. * prpax.tioa de verses parties de la ville ei nomore d'aocid*nts Les victimis compren n u inux des lanceum de bu nbea M ir lesjuel.il I it ir^uv Isa portrait de Lnine et de T.oteKy. I y a plue des ce it arretaiioriH dagititeura WiLHUIllON, JKLAll y a 11 t i %  •.et 'A biot.ien dans un tourbil lui qifl frappa Gowao, un v;llage IJ m\ls, I oueai d'K:>, hier ,iir. Le soufre au -H ni ur 4 individu et en b Hsudaii' I y a H e ouris d^ua ui>gea Box (uo^ntds. | KL F480, TBX4IIl y a la r. v por s coatradici jire rua lui, con. trnant la uctn it4j d n rel eihe mexteaina .i u^"^raux e a.x od'ie e 'r, jitoi, o u t excuts ptr !ai jtcoQpfi du ioavetneiuem, -*


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05624
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, March 16, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05624

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
Q liuiitoe anne No 4318
Port tu Prince ilaiti
Jmvii II". Mars ItiGB
UtRatfTWMt r*iJWA4RE
Clment Maqloire
NUMERD 20 CENTIMES
Les hommes qui prtendent possder
la vrit ne peuvent s'empcher d'afir-
mer que ceux qui ne pensent pu comme
eux sont des suppts de l'erreur.
larret VYEMDfilL
Quotidien
rU-iDACTlON, Hot Amricaine No, lJb
Ce que disent les dpches
*Pi\r Gble'A'UW-'JiV* (le
de la Situation de l'inde
Nouvelles Etrangres
On sans fil d'hier
que, 4 la suite de
Gandhi,le leader nationalisa indien,
une grve gnrale a t proclame
dans les plus grandes villes in-
dieines.
11 y a dj environ an mois que le
principe de mesures de rigueur a t
accept contre ce nationaliste extr
raiste, et c'est le gouvernement de
l'Inde lui mme qui a lait une sug
gestion dans ce sens par le messag
muant adress au Secrtaire pou
l'Inde dans le cabinet butannique :
nous a appris tiens commencrent. Une dp he
l'arrestation de de cette source nous apprend que 73
hommes furent arrts. 1 la suite
i une manitestation o les vo'ontai
res du cong es national indien, ac
compagnes d'un certain nombre de
dames indiennes, se formieat en
cortge et parcoururent les rues.
Ou ne se borna pas ces arresta-
tions : ie secrtaire et le secrtaire-ad
joint du comit du co-g ; pan-in-
dien ont t condamns chacun
18 mois de travaux forcs et une
uvende de 200 roupies.
Nouvelles
de francn
Maivs/ts'ation
reiijieute
ROME -Pour la nrem e fois de
PARIS,!] -La d-ision prise 0:esion r-lig eu
P" I 1 s lues en
t N'ons dsirons attirer vo.re at
tentioa sur les revendicat ons conte
nues dans le dernier manifeste dt
M. Gandhi, et qui sont plus auda-
cieuses que les demandes faites pa
le congrs indigne.
Nous sommes surs que tout
citoyen sens sera d'accord ave:
nous pour reconnatre que cett.
proclamation n'est pas une rponse
au d scours prononc a Calcutta pai
lord Reading, et que les revendica-
tions qu'elle contient ne peuvent
mme pas tre prises en considra
tion par un gouvernement.
c 11 nest plus aujourd'hui que*
tion de voir les Hindous adopter un-
politique ou une autre. Us se met-
tent hors la loi. La campagne de
c desobissance civile est men
avec tant de zle quelle doit eue
combattue avec des mesures svres
et nergiques.
t Le gouvernement de l'ind<
espie donc que toute mesuie qui
peut piendre pour supprimer ce mou
vement sera appuye par tous les ci
toyens de Sa Majest bntanniqu.
respectueux des lois

Ds rcep ion de ce message, les
autorits britanniques de Londies
avaient dc.d de prendie des mesu
tes tendant a retdre aux fonction
naires anglais de l'Iode toute leur au
torit.
Cependan'.les troubles devenaient
de plus en plus grands dans l'Inde,
principalement cuns les villages du
Entre temps, l'Assemble lgisla-
tive, nous apprend un tlgramme
de Belhi, vota la mo'ion suivante
de M. Agnihotri, amende par M. Sa
ur'h :
c L'Assemble lgislative de-
mande au gouverneur gnral de
vouloir b en faire des reprsentations
iu gouvernement de Sa Majest bri-
annique au sujet de la question du
'taiteinent des Hindous habitant les
rgions de l'Afrique places sous
[administration du gouvernement de
Sa Majest.
Si les revendications faites par
les Hindous ne reoivent pas la m
me considration que celles prsen-
es par les autres suje s de Sa M )es
i, nous vous mto mons que ce mm
quement sera considi comme une
vioUtion fl grante d.-s dro.'.s des o-
loyens hindous.droits deji reconnus
laderoire session de la confrence
impriale.
En ce qui concerne l'arrestation
dont parle le sans fil d hier, il n'est
cependant pas sans causer quelque
surprise,car l'une des dantres notes
transmises par le t graphe et venue
d* Bombijr coatenait l'information
qui suit :
c M Gindhi et les membres de
la commission du congrs indigne
di p relativement la distribution du ter
milliard de marks pour les paiement''
des rpaiations pnmi les allis sera
j probablement soumise demain i la
commission des rpara)ns;la comte
[Slo:xi a prsent auj jmd'hui ses let-
tres de crances i Mr MiilerandL'am
bassadeur a affirm sa foi de voir
resserrer l'alliance franco italienne
ncessaire pout l'entente commune
de toute l'Europe. Mr M llerand r
pondit en flicitant le choix de Mr
Sforza qui saura tneodie et taire
comprendre Tin pir.t, on et les buts
politiques de la Fraue
l a versa les
I honneur du 3 j 1- anal
le S' Bnilippc de Nen fondateur U Omgrgitioo de l'Oratoire 1;,
mne t'mps les mrmbvs dune c*a
liined'associat oisrpubliciines avec
drapeau ro'Jg s et musiques allrent
au Capitol rendre hommage Maz-
Sini. Ht seul incident entre fascistes
et rpublicains a t v.t; calm
la poli.e.
pa-
Miles au Triunai
W'.ishintjfiri
WASHINGTON-Le projet de loi
prvoyant d s crd Is de 27 \2S t ,0 t
h7|on dollars pou l'arme amiuoi-
ne rapport aujourd hui i la com
msion des crdit, de la himb-e
ro npo t'gilem.mt 'a tdu:tion des
e't culs d: l'arme a 11 ^,000 soldats
et 1 1 000 otri:irr*. L" projet prvoit
le retour aux KUvs Unis pour le ter
I il et de toutes les t oapes station
nes en Ch ne de 6,000 hommes
H w i d'environ 2 000 hommes zone
Cfoal Panant! < t du Corps d occupa
lie>n du Rhin \ I et:eptioa de ^ ojj
offi :\rt% et soldais.
WASHINGTON- D'apis un tl
gramme dl Fort Pierre (flOXllf), m
prsident Harding a dclar sou n
tentioa de quittei Ste Augusune feu
dredi pour rentrer a Washington.
Les adversaires du tran du l'acih
que ont vivement attaqu le pacte
hier au snat, mais nanmonu u
Haute Assemble a dcid a l'unatii
mit que le Snat voterait sur Ici
11. micil araendents proposs.
PRETORIA- Daptl un commu
nique officiel pub.i a minuit, les
troupes du gouvernement avancent
avec succs contie les rvolutionnai-
les. Le nombre 'otat des prisonniers
captuts dans les opia'.ions de la z)
ne centiale est de 220.
Un coup de fusil a t tir sur l'au
tomobile du gnral Smits, ter minis
ire de l'Afrique. Le ter ministre na
pas t bless bien qu'une balle ail
frapp l'automobile
Une dpche de Lille annonce
que 2)0 dlgus lep/sejtant les
conseils d'administration des syndi-
cats mineurs du Nord ei Pas de
Calais et le bureau de la f sdraion
du sous sol ont adopt un ordre du
jour approuvant lonent-t on syndi-
cale de la CGT et co 1 si ila n que les
dissidents exnmistes taient seuls
responsables de la scission syndicats
te.
Les journaux signalent qu'au
cours d essais officiels, le nouveau
g isseur a atteint une vues e de 128
ktlom res i l'heure La pus grande
vitesse sur la base a dpass 1 j8 kilo
mtres a l'heure battant tous les re-
cords sur l'eau Le glisseur avait une
charge de 500 kilo; et tait mme
d'un moteur de 27) chevaux.
Un detet
de soit
tie sn
produits agricoles. | l'tranger On s'attend ce que u
La poss bilit de tenir en 1934!'* bienti lublie.
des jeux oympques Lyon a tl irtwk\am*anmm t
discute aujehrdhui la suite du! lu*^Nt>iJLR6 Les attaques
vote du conseil man.cin..l de Pans iconLre >es ni des mines d'or
U
iVavy
S.
i\ews
. Mars
ILONDRES Les forcs gouverne
iii-iiulea u Afrique tiennent de
pieu les rvolutionna^*!, d aprs les
ontdcid de suspendre pendant quel
que temps la campagne de dso-
bissance civile.
Cette nouvelle a t reue avec
district de Qodavar Tous les jours Jun soulagement visible dans toute
d'apis uj tlgramme de Madus,dei| l'Inde D'apis une impression qui se
volontaires hindous et des partisans rpand de plus en plus, la crise est
de Gandhi en uniforme ci arms de passe-
longs bambous parcouraient les rues 1 On espre que la prise de
it les routes en chantant des hym- nouvtlles dcisions aussi bien du
esrvo.utionnaires.sous^ceil mme tle bizdou que du ct britannique
des au ton ts polie tes. Les jeunes1 amnera des relations meilleures
gens avaient dcide de faire l'exercice avtc la mtropole. On pense mme
militaiie et il n'tait pas rare de voir |que si les exnmistes consentent 1
des femmes prendre part cet entrt; se ien.r tranquilles, le gouvernement
nement quelquefois avec plus d en-: bnanoique se montrera dsireux
Le gnral Smits a pub'i ure d raPPorU du Sui1 Afrique. Le centre
cloralion rassurante prd sant le r.a ?e la r'?tnca feBt Jordaburg et
ki,..... r^u..Ka 1 V Jeype o le? forces du gouverne-
b issement prochain de la paix. La mJJt 90nt opp0,ei ^ A(lliti9
prdiction semble ]ustihe en ptsen.ebeiies fortement ar.nb*. Johau-
ce du calme de la situation et la ra-lneaburg qui, dimanche, tut le cari-
pide concentration des tioupes du tre du champ de bataille, a -.it res
gouvernement. I taure l'ordre Dorsal, dit-oo.
lAManie u ,, . NVV-YOHK- Seyraore J. Cox, pro
LONDKhb U 1e dpch de |o; moteur de 1 ilouatou Taxa* a t ar-
haunesburg de tet apr$ midi di' .e sous uue accusation prtendant
Un detet lev la prohibition que par la capture d'espions et docu qu il a fr.tud lea actionuaireti d un
lie et supprime lesdiots de soriments, on a appris que l'argent ser million d <* dollars, parla vente d'un
r toute une siie d animaux et; vant 4 la rvolution rouge venait de aiock d'huile ne valant rien. L Coin
pagine gnrale <1 nulle eai repaie*
rtianiMMement dp^u pioi 1)
millions de dollars.
HKLlfASr La lista der ac.:iien:a
ici provenant de l'action de-i jeteinu
duRandseso.t contu r d,e b0,ube,, Pdant les dernier..
,1 K. A,ne I- .; a r, .ulour 1U e dhu. dans le vo.sm.ge de Pretoria. morll et de I.V7 srieusement blea-
(fn groupe de 500 hommes qui ge, d'aprs lea calcula dea journaux
avaient russi i taire sauter la voie qui OS oi u nenneui pu ..aie ,|Ha
ferre i Driedfontein a t dcouvert nommes, des femmes et des fem.nea
et bombaid par un aroplane L'aro parmi COI m n tell 'm vit atteints.
.) ane a lanc des munnious i un d BBftLIN Une grande dmena-
lchement d'olhcier; de police qui ll Bt"J c-"llu1 ,ui "*** eieveea a t
taient assig oar les s vtatM ,dl esuiH ,e municipal de Paris
PARIS Le conseil de di^cip'ine
runi aijoutdhui aumnisred*s
affaires trangies sous !a prsidence
de Mr Poin:!- pour er>t-n Ire Mi
'.Philippe Herth-iot au sj|el des
grammes qu'il envoya en sa qualit
jde secruire gnral au ministre
|des atlanes trangres relatifs i la
.banque industrielle d.* Chine L'au-
dition de Mr lict'helot tant 1er mi
ue le conseil dlibrera demain et
antera son avis motiv drtin au
minist e des ail lires trangres qui
prendra uue dcision en dernier ies-
ar-.
thousiasme que les hommes
Dans le voisinage de Madra?, le
surintendant de police et le magis
uat ad|oint furent blesss dans le
cours d'une bjg.rre.
C'est Calcutta que le 3 an esta
dagir avec gnrosit.
Etant donn le changement
qui se produit actuellement dans la
situation, l'arrestation de Gandni est
maintenant considre comme trs
peu prcb.ble >
ll
Le gnral Smuh, dans une in rr "O"1' u'=> baootfrw ont dsign
v.ew, a d t que la rponse a l'appel>a Jmf* C3??Va^ dT ,lai"J
id ouv.-rneni^n, nn X l a ^BBaiV-s .1 dll ll lut COllt de la Vie.
.L^a. a^.! PUA for?er d." LaJ"f- t* "l Pprheodi et vio-
gioupes de dfeos; a dpass loutes ieu Br.
lel esprances. Les fermiers et aunes i LbiltJNNE- 11 eat rapporte nom
reprsentant de diffrentes opinions !b.-e d explosion d-j bjiubea en dt
politiques -. sont immdiatement en
tls.
I
Pharmacie Centrale
Produit* de oute imicheui- Excution prompte et ioigyi6
MOSCOU Tchitcherine ademan
d la Pologne la dislocation des
units blanches combat'ant en Po'o
iitifEti I'OiiJ
MOSCOU Au cours d'une ses-
sion 'xtraordinaire des Sjviets i Mas
goe et la prv.ent qu au cas o une cou Trotzky. parlant de la confren-
nouvelle venait de Pologne il ne fe- ce de Gnes, a f ra pas de disnn. l'on e< tre les trou mes conne r>o pes rgul res qceh que soient la na ront dirigs contra la Russi-.Toiit e^
tionalit ou les unifo/mes. La note assurant quj la Russie de- i ait is
trttenl que le gtnral Pe!tura se pr p ix, il insj
paie l attaquer la Russie au prin- sou discours
Jtempi. l'aime roi'ge
ins s'a c>n t imment dans
su. * prpax.tioa de
verses parties de la ville ei nomore
d'aocid*nts Les victimis compren
n u inux des lanceum de bu nbea
m ir lesjuel.il I it ir^uv Isa portrait
de Lnine et de T.oteKy. I y a plue
des ce it arretaiioriH dagititeura
WiLHUIllON, JKLA- ll y a 11
t i.- et 'A biot.ien dans un tourbil
lui qifl frappa Gowao, un v;llage
Ij m\ls, I oueai d'K:>, hier ,iir.
Le soufre au-h ni ur4 individu et en
b Hsudaii' I y a He ouris d^ua
ui>gea Box (uo^ntds.
| KL F480, TBX4I- Il y a la r.v
por s coatradici jire rua lui, con-
. trnant la uctn it4j d n rel eihe
mexteaina .i u^"^raux e a.x od'ie
e 'r, jitoi, o u t excuts ptr !ai
jtcoQpfi du ioavetneiuem,
-- -
*


l mai in


1


tes

-
.. >-'
u


'
!
t

PRENEZ GARDE
AUX IMITATIONS
et produits similaires que l'on cherche
substituer
L'Emutsion Scott
Aucun ne peut lui tre compar
pour la puret de ses ingrdients et
son efficacit en gnral.
IM IMMMM MM; I
maasvj
1.31 r"--
/.: Fracheur
de

" r< -
m
r..f uataral, n
I p
I >.nl- ...
K**i l'n ri i/j
1 v .1- ,
- v m
/l u 1 - lu farn*l
'J V' .i d i 'J IL-yme:
'1 lui J ir."
UILLIU 1 IIOILI, ifUil |Mm pour llaiii 1750, Rnc du Magasin de l'Elal
KO VIE Une rencontre sanglant**
entre Necistm et socialistes a At4 re
prise, avec tonte l'ancienne teneur,
d'aprs rien avis d diverses paru.
La lisr d<*s morts et des blesss eet
dj grande --t va croissan'.
BATON-BOUG- Le villaae Ju
Sunnae est pratiquement dtruit par
un cyclor.e, j tua, 16 bleaas dans
la dmoli'ion dea maiaoni,
WASHINGTON Des enchres
pour la vente virtuellement do l'en
tire f otte du Shipping Board seront
ouvertes demain. La liste des lia
tesux offerts s'lev a un total de
1470 et comprend des bateaux pas
Basera et des cargos.
PARIS- Une rponse formelle a
la demande das Rats Unis du paie
ment de '241 millions de dollars tir
des fonds de rparations allemandes
pour le corit de I entretien d une
arme en Allemagne a t4 pisentA
aojourd iiui Roland W U yden. 1
est dit que celte affaire dtut es
rfre plusieuts gouvernements
Cours
d'assises
Hier malin a t entendue a la
Cour d A'sises l'stfaire du nomm
Frai vi0 l)|e"" prvenu de vo avec
eecalade et elfraction au prjudice
du sieur Kicliard Allen, | Arcataaie |
Le tribunal tait prsid par I*
iuge Jean Zphyr, le minis're Pu
hlic repisent par le substitut ls
nard Raymond et le conseil de l'ac
cus par M9 Fcrnand Leroy.
Aprs les prliminaires d'usage.on
donna lecture de l'acte d'accuaa ion
ni coi dut a la coi.dauiutiioii rie
Franois Pierre pour avoir arisA oa
panneau da la maison du aieur Ri
chard Allen et fait main basse sur
une valeur H (jO gourdes trouve
dans In dite maison.
14 Fernand Leroy prsenta eiisin
te oub brillant* dfense en faveur de
l'accus, en repoussant lea cire m.-
traces aggravmes d escalade et d'et
fraction, reprachs son client d'en
faisant lessortir les anicdon'a de
1 accus* Frarois Piatre gaie dan
un milieu qui n a |amu pri soin
de lui.
Mais le jury roupoa dea hona
raales citoyens: Charles Pieire Etieo
(Jonnel Tuus, Maisillon Bijou, La m
Bar lubreau. Albert Crepsac, lanai
din Dupervii, Jules Viles, Alfred Au
gusie, J. B. Arthur et Molire Bor
dec, apprciant aouveramement
lea faits, rendit un verdict alfirma-
if aans circonstances a tnuanies
t-f l'aaccue Frarois Pierre, a lu
condamn aux travaux forcs pur
uttmt.
Aujourd'hui tout jugs les nom
me Silencieux et Lepinard Excellent,
accuses de faux en criture publique.
La dfense est prsente par Mes
F. L. cauvm et V. Gervna. Le tribu
ual est prside par le juge L Pierie
et le jury par le citoyen Cu-rou
\lexandie.
Au parquet se tient le substitut
Mas-tac
Demain sera entendue l'affaire
Dufori bugue Policarpe, I accus
comparait devant le Jury sous I c
cushtion de blessures volontaires sur
sa matresse Maria Siylor.
Il sera dfeu m pr Mes Luxom
bourg Cauvm et E nue Cauvm.
lluy pas de partie civile.
" i U i H........ iim
Petites Nouvelles
Etranger
Par cdbU, 13 Mars
LUNDUl.S Du annonce q,ue la Confrence
des M iiistra it Aftaim lu ranges de t-'race
cl d Uahc qui don discuter le piogramrae de la
Lealcrtacc de Goet a t tue au S Man,
Dtfret une communie, n,m oiacielle le ouver-
nerutnt italien a accepta .a daie du /o Avril poar
l'ouverture de la Cout'reacc de Seues.
HLKI..N Variai les personne qui accora-
gnent le >rae rgiment amricain Anvers
.entrant ix Lats-Unii se trouvent ti jeunes
pouses allemandes ei bbs ns au bord du
Hhm sous la protection du drapeau etoi.e.
Le Rouvernement aurait afteit l'ambassaJe de
WasMing'on i Wiedteldt directeur des nstaes
UtLCIlADb" Les eiperts de la Petite Eo-
tetne icnnmerent leurs travaux et s'occupf rent de
I ouverture de crdits COMnKTCUUX entre les pavs
de la Petite Lntentc de l'nnm^ation des tar.is Je
douane- e: acUats de matires premires
COU h Collms pris la dlcnse du trait An-
If !-irlandais dans un discours interrompu par les
pati.san, Je Valsa. Des coups de revolvers et
des s.cncs animrent la runion.
BELFaSI Une entente entre les troupes ri-
mit tin aux desordres Lmieruk. Uapres
cette inkuie ki 2 armes vacueront la ville.
PAKI-. Les al,ls se montrent asse* inquiets
du toa des communications de Moscou au suiet
de la Conlrence de llnes et des changes dt
sut- ,iut eu lieu rcemment entre les gouverne-
menis allis au su)et Jcs conditions dans lesquelles
la Conlnoce l'ouvrirait vraJKmt.lablement si
ulturn et en pr'ence de romhreux d ptes re-,'
rs< niants mutes les rgions iticoles. de la
rance et les merrbres dl clian.L-es de ,Con -
free E'ravgres de Paris.
Vue dpche d'Anvers annonce que le ;me
Vgiment d'inl.interie Amcr.cjinc ".'- H embarqu a
ord du Canttcy a destination de New-York.
ATHENES Mi Nicolas Stratos auquel le
roi Constantin avait carn hier la tache de for-
mer un cabinet n'a pu rus'ir et aujourd hui
l'ancien ter minisire Gounaris a t mand au
Pa ais.
WASHINGTON Au dplacement du trser
i use que la commissian de la consolidation
des dettes allies nouvellement cre sera charge
des ngociations relatives au remboursement des
Imsd'occupation.
PAK1S Le gauverntment e'time que la
question souleve Bar les Ltats-l nis au sujet du
paiement de 141 mi lions de dollars pour Irais dt
ieurs troupes .l'occupation doit tre traite ami-
calement et direc-fment entre les Etats-Unis et
les gcuvtrntments intns-s. Mr Pomcar deman-
da a Mr Jusserand de s infermer ce que veu
rxactement Washington le prsident du consci
n'ayant pas i inform oiticiellement de la de-
prsente par Mt Huyden aux Ministres
des Finances allis.
MJF1A Les autori's croient que I r xplcsnn I
de la lgation amricaine lut occasionne par une
bombe jete de la rue dans la serre do la lsion. I
Vt ASHINGTON Le bruit court que l'ad-
ministration a perdu I espoir de faire chouer la
rve des mineurs de chatbon qui doit commen-
cer le 1er Avril.
NKw-YOKK Le souscription aux 10 tni'lions
.dollars des obligations 7 i|2 0.0 Franco-Amri-
cain indusiiul corpora ion Schneider et Cy Creu-
sot dura 15 minutes, la maison Morgan fit savoir
due les listes ouvertes a 10 heures ont t closes
10,15.
Mort du Pre Ptaity
C est avec jrnn ion qup no-1 avonn
ppriii, pr le rotinipr de ce matin,
la mort du PAre Franc'8 Moroby
d^c^ilf 'a33 lvrier M tcara, dio-
cse d'Oian- ( Aljtfne;.
i'roffsseur au Petit Sminaire, l*>
l're l'iomby fut remarquable par
on zie, son dvj'ieruent 4 former
I Ame et lespiii de ses jeunjs l-
ves.
Anrrinr |tr dp 'a r>non, cni d
l'tionvil'. dan l'eierc'ct de s n
use- rJocw. il su K4Kn?r toutes ies
sympathies. Il consacra tous s-s
ffor a l'achvement d l'tgiise da
Ptionville et infatigable, paicourant
souvent les m miagnus les plus reu
les de la commaue, pour y porter
la parole de Dieu-
' Le Matin snlu avec regre' la
disparition de ce pitre qui. hiisv
parmi nous les m^-ilieura souvenus
Tridiium
Cs soir i six heorrs ouverture d
trduum Je brirt! prpara'oire i I;
'te de St leseph qui toasbe le D.
manche 19 rairs. A cette occasion il
y aura pendant les trois jours qn
pr.dent la fte, en l'Eglise de S
Joseph sermon et bndiction du
Saint Sacrement tous les soirs.
^Bimanche 19 mars des messes se
root dites i 4 heures et 5 hres Iia-Ls
messe de 7 heures et dem e sera ch.i
te. Lp Kevrend Pre Maht, direc
Itnr de l'Ecole apostolique, olbiera
Le par:yrique du Grand Saint sera
'ait par le Rv. pre Benoit, cur de
Ste Ame. Durant la crmonie la
vlusiqie du Palais excutera les meil
tur.s mo'cesux de son rpertoire.
Lhns l'apis midi 1 4 heures : v
prs suivies de piocession et de b-
ndi tion. ,
La paroisse de Si Jo-eph sera
Jonc en liesse Dimanche, l'iusieurs
familles se prparent bien fter la
Saint Joseph*.
Cin-Varits
VENDREDI
Compaguie gnral
Traiisatmiitiquc
la fte^mer Caravelle" attendu
vendredi soir repartira .samedi 18
conrant 6' heures prcises du soir
Dour Sonaives, Cap Hatien, Puerto
Plata, San Juan et le Havre.
Port au Prince, lti mars 1922
L'Agent, KO BEL! N
Avis
Le commerce et le public sont
aviss que durant mon absence Mr
J. Poggi est charg de ma procura
tion
Petit Gove ce 15 mars 1922
JEAN RICCARD1
* i n
Convocation
Messieurs les Membres de l'Asso-
ciation Internationale des Hommes
d Affaires d'Hati sont pris de se
rnnir le samedi 18 Mars trois
heures prcises de I aprs midi au
local de 1 Association pour une corn
muniestion trs importante.
Le Comit invite tous les porteurs
de la Dette Intrieure d Haiti ou per
sonnes intresses au rglement d
cette Det:e assister cette runion,
LK COMITE
050
NOUVEAUX ALAtV
',"
pou DISTH'.HK a RECTVBS |
La r.tn ni-vie,
RHUMS, ALCOOLS, te.
DEROY FILS At.N]
(oxiru.xi'lra
fi. M titl TntUtn, ri
IrU'Of PRATIQUF oi DltMIMacr d'EKlX-Ot-
IftfCBS tu MANUEL i ribrlcwt .!
Il r*HIF iLLUSMt t ?iiwjissaviarxaMrasfT'y'-''
Cin-Galaal
Vendredi Grand Gala
Un Chef d'oeuvre Cinmatographique
Barrire de la haine
li.m U'art ei de passion 3 parties
Ce dtame sensationnel est sans patsil
Un Comique
irrsistible
Attala de Pr^dmea dan deux opras
Srnade de Wcheilin air de la Lyre
iules Heraux dans ies p as beaux
l moiceaix
Monologues et chants
Entre Gle o 50
Dcs
Par nn cbl* r-i hier apr* mi-
di Monsieur Mire Bou'in a appris la
liste nouvelle de la mort de son
Irre
Antoine Bou in
Survenue Pans le H Mars
Monsieur Anto a i Boulin, ateien
'ommeta ta Portau Prince e> i
S'. Marc, agent consolaire de France
datu cette dernirt ville pendao'
plus dt* l) ans, eut rendre dans
de dittrentes circonstances de
grands services la population.
tNous prb'Btons nos condolances
la famille Ioj in et piinoipalemeLt
a sou tioie Mr Marc Boulin cruelle
meut prouve le mois pass par la
perte de son fils Antonio.
La maison
SHEUTOB
&Co
Annonce sa dien'le qu'elle vient de rece/oir par les derniers bateaux
un grind assoriiment de tissus fias tels que ;
les repiiSeosanls des Mvisu airivatel arims dcl
l'esprit coostaie dans les dcraierci dclarations
cuels sovitiques.
La semaine oatioaale du
aujourd'hui soleanellcincat
vin s est ouvert'
fgfjim uwyw. v....--..-.. -- aujourj'hu, solennellement la iwtbonw sous
00. rOU Alexaodre.AJClUS A fied.^i pntuleace C Mr CM* uuatre dcl'Ajuc
Les funrailles de Mme Rose Doisy,
mre de notre ami Heli lov s St
Ooge, arpenteur gotr re, dcder
hier soir vers 1rs neuf h.un s auront
lieu cet aps midi
L; co. voi pa tira d la m. se
mortuaire, sise i la Grand'Rue. en
face de la Station des Pompieis pour
se rendre la Basil que Notre Dame.
Nos condolances aux familles
prouves.
111.^ r .
Les Cours
Paris -Sterling 48,79
fto'lar u 46 1/2
NEW YRK-Steriing4,j},7j
Franc ij, 17
Voile un' couleur
Voile barres
Voile mittes couleur
Voile carreaux couleur
Voile grenit
Cipoii de soie
Orgmdi uni
Organ i fleura
Toile de aoiepourcliemises&robes
Zflphir couleur >
Eolienne
Nausouk couleur et blanc
Crpon coton fantaisie
Voile barres de soie
D mass couleur et blanc & nappe
Damass matelas
Serviettes de toile'te
Coton a drap suprieur
Calicot suprieur
Percale
Serge noire et bleue
Bandes brodes suprieures
Ruban pompadour
Tussor
Tte d'Indien
Toile pourjupea
Qu'eue met en vente dec prix avantsgeux.
Pori-au Prince le U Fvrier ltfcW.
SHEMTOB ft Co
DISQUES C0LUMBI'..
Amateurs de bonne
Musique, accourez chez
L. Preetzmann- Aggerholm
Rue du Quai
*ttn*rf & **)&&&


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM