<%BANNER%>







PAGE 1

JJ W.JJN 46 degrs de fivre u. s Un docifurde Bris'ol rapporte le n.a. aan prcdant, paaitl, d ura, i\ jl V V i\ ft W S ii, P • avoir en \ %  m %  w J %  %  %  ** w w ** jeone malade qu fin* tetpri^retnie dp 40 decre epnn crades, non iea'eaei chsppa in mort, malt H nui tt en quelque* joara Le Carburateur Solex Tout le monde sait que le seul dfaut de la Ford est \duser beau { COUD de Gazoline *. ^_a. %  Mr en, UBJT modts spcial pour Ford et, an pft< de lauaae, il e^ya .troia .r*. iostrumen'i mt tous r*onrinnt le mme ch tf e S'us lintluence dure mdication nug'qne.le temi^rnture revint la normale Maiquelque* heure plot "'d file montait encore et at'piRnait 40. Kn quelques iouru, euiue io ••! ,\euiil\ sur j>einv uni e*o o* act ,..—— rs ont passe an mr la p jr( / aaWl oni ,/ 3 triomph dam tous les payt civilise* i.uitebaude dans le paya venant! r.'Oneul. La rQlution Ittia fccrie et iele envoye Washington. Il est i apporte que plusieurs officiers & Ltoiddea liaoeporta tout implique oaua celte aftane. iiKKLIN— Il y a un dsappointcette tivre tonnante' disparaiseait. weui universel et une prompte coin preuenaicu dea monta qui ont dter mine laa n-teta-L'oie dcliner l'invitation de ae preaenter la confreo ce ue Gne. II y a dea commentai tes remaquabie par la ptesae ellemande aur la rponse amricaine i i tulie. V. EN NIL— Le rcfcis des Rat. Uni de paiticiper la t-uulereuce de Gne. eit gnralement imvi prte ici par le journaux comme on Diana la politique euiolenne. La nouvelle l'iesee Libre a dclar que e/eal un averustemer t loieonel coure la continuation do celte LOlili,|ue dbride de vengeance. iNvV-VUtiK — La uoix R uge ,u:e a annonc que ie premier dea i bateaui chattes de mains donnes jtr te peuple du Mexique est eu IOU r Match de Boxe Cin-Galant John BROWN i agi de 2-*> ans eivil arancain poids 1 hvree.hau leut pieds 8 avait j*. un dli b n importe q I boxeur en llaiti sanregbidpr t Age, poida et hauteur. Ce dfi es' reev par Henry LLAY g de 80 an a du diftnctda la Coloui bis; poida Ifl livres f> pieds VI corn bms serons, jurqueu knok ont. Le touirat stia publi avant le Iftitcfa Match 20 Maf u tires a. m. Le Solex a gagn le grand p'U de consommation du Mans C'3St le Carburateur Moderne, L;eaomiqiie et Pratique. Pour tout reuseigenenw l'adresser au Uarage Central Lhiuet frres M 9 Raoul Audain F.t an Prince Agent exclusif pour Hiitt et la K'ip. Domiaicaine SEL FROS U Fi lin lipiei fa ir les ins an'es demandes du pi bl'ir, Mr Cbar'es Moravia FC dcide dci.i er une deuxime reprsentation de son beau diame "Le FiU du Ta piss if" le merciedi i^ rrats prochair. a Ciu Varits Ucs demain on riouvf ra des cartes au feafiSIO de Mme Dtnntry D)Oie. fur m&ta k '!' (ffi ki r^w Le sel tros mut ire employ 9fm et irUm t n *f l *J !" e pour le terri ore de f.ru.ae AC.KS. ŒINIURB BAS A VARICK8 '.'ABEILS HYGlNDulS nr fomi n'ont I du WilJit N Y hwf, ncrtdreete ment pour l'on au Piince — Un utrev i r *s at'eidn ici I ri ert, n %  nat"a pmb b'-m?ft \ t mmt jour p-ur Sut g) as Cuba. r rue O nm ue Russie i' •m? La d. u.un ia ,ar iea tut Unis que 241 m.lnoua Je dollars pour leurs oepenate en couceiloo avec ruOvUptlon du Kir. aelaod ton paye avant que lee re paiations ue le soient, a te preaen ee aux ministres des liuancta allies i une runion d sjourd nuiIl est lu q uu becord a u*j* t .aUli uour la diatiibatiOfa d^o tjnu. l'UlLAULLf HlriWaiier Moger, ex adjoint trsorier do 1 Ina.itui Uen .eue fcvaus et du tond du Mube l'Umveisite de Peuusylvauie a i accuse d av jir dtourna lyu.OOU dol Poudre de Viande ustas et phosphate Cachets de glycrphos m. de tonds lia t an e et a ^ lies fa c'iaux croi' Gouties Liromenntt, Kola fer, birop Iri c So5LVuU u w' de* mor.8 i oomur %i twiwe du Or Latme, VIA du Dr Calmes* Coton iod , CE VOTIB mw ., Comrrun, fl •tu (fr Factures % %  rensri^nemonis vACIE PRINCIPALE 49, RUE RtlMM 30, B01LEVAR1 SbASIOPOL PARIS MAISON UNTQtJE adCUNE GUCCURSAll morte i """•' ts parmi ie jeupie frapp de faru. MflU ne tu KubSie a e eatune jusqu'ici 2uu,i00 par le comiu:ssaiie de aant des sovieia Le lotai de ceua qui aobffrent eet place entre li et II mil iou et 1" total Je rnorialile peut sehver 1 ou '2 mi lions. tL PA5UDes rapports parvenus ici dclarent que 15 garde ota champa d huile dans le diotnct de Tampico qai vo.eut le payeur de „O,UUJ paaua la aemame dernire oui eie capture tt tusnlea par lea trou MI fdrales. m ., 8( AWttfT.NI Fia,Le Piat deui Mardiog accorde la plue grand %  punie de ion temps uu golf, mail iit.se laid aujourd nui pour OrOBand fin de mon er a bord du b.eau d< 1**1011 al B Ml Lead, libraire euuetr di Wasi i gtou, ; our une creise ai long de la clt. Ea vente la Libraiiie dn M VT N • lae Amricaine No i|;l. ni f n France ni l'Etranger. Solitaire? Hoauai panea, im mi. cfmA•rAis iman tv, t.. Inscrive, ous connue IIKIIHTCS e noue l.lub f Cermpnodiace ei niie-vou$ beiucoup d'amis iniereiMOtt— So\x connus dans le monde •ar notre intcrmcaiatreLpouvei la tichtsa. le bonheur Dca centaine! de petioones riche, aura yantes et sympathique diirem e maricK. l'hot*%  rtt. Envoyn 5 * pot tar R 4 •• dollar pour l'anne*. FLORENC* I1KLLA1RE 100, Montagne Stret Broldrn N Simedi apis midi 1rs mtmbres de la section de la frquentation sco laire se son' runis au local du Col lge (.ouverture et ont procd i la formation de leur Bureau. Apre? qu-lqu-1 changes de vue, il a l ainsi form. ; MT L C l hrisson Prsident Mme F. Coieou, Trsorire Mr Cl. Po'hel, Secrtaire. Ensuite l'ide a t mise par l< p r s'der.t de la S lion ae voir \ n *tsl 1er une cole de mi temps la Sali ne. Del ( es seront organises ai La Maison du McatLiban \iinonce ses Clients qu'ils trouveront du VERMICfcLuEde2 1|5 11, 22, livres la caisse. Vendit dans toutes grande maisons En Gros et Dtail vhe% B. & N. SADA & Co El Misterio B ct de Dsreiz vient d'tre tall 10m 1a direction de Moi! tket 00 tabliaaement camp an Bar excellemment amnag, ie tanrant de premier oriie tll ch mbres contortabies. Rue Repub.icaine ou Giaai No lja bien Me**e en anglaU U a aiaond h • I p *ti t'e tout iO< Kli^s qu une mrsse *n, , VJ „, p ,..,... ... .. anglais s>-ra dit to: a les dimanrhtl p rofit de ta 1001.0 rt lents produits kuii ti %  rai du m .u-i la ebanel e servi ont 1 acmt de fournitures de I h-'Ll peur les caiho'iques aejclassiques et de prix do mer aux pari. pas MltOVl 1** frar is. 'lves mriian's. La section aura i Avec e ncmb e tranger! eui tudier les \orot. suivants tout en habitent le p-ys. il ne reste plus au trouvait les ma^ns d'y poiter reCeig 4 qu a gnraliaer liife jmie. ^ % %  — %  — ""* 1 —. \nomalie qu'il y a peu dco Afi-ii>> ilf* les de filles dans Al1 v ^ a 1 a -Reeemeot du Uaitfme'nfda-I M. IV* Lharle%\ Instituteurs. Par le >teamer Caravelle est ar j — Fotmallon de miittei par^ la Tiv hier Mr N. Charles avec le buste \ cration d'une cole normale 'ias de Toussaint l ouverture '••"• htu'eer. cent PanUi Dasieucnci. M ~ Orgaaisatioa ge son no 1 a aux Avis impartant ^aafe'.yer arrivs par ••caravelle' Las soussign, donnent avis I „ jg ^*. .!* %  Messieurs les notaire, del lur.dic KiTtSS' u*i r w l"' ton de Port au Pr.ace t de ArcaffiPaMfi ^l*\ P u*' h.i au pnbi.en gnrl qn ils itont g* f R p bonl *• PfWJ Ma.. l,s seul hntie du teT Aog.lt. JJJ -> Pesc.ye Mell, Pe.c.ye .Uerva.i, leur oacle lgttin. del * y? T M ? 1,n ? L,,a es dans ;cs campagnes! ., e vt u el lp ID sUl( r t. Mr et Mme R Ltb aoc, Franois ;* 15 b.c*m% t if 11. ,M!1 Poil *u Pr.nce le IJ Mara 19a* k 1 ? "f *oPen> A qui ltra retrouver une mule Mme F M lien.ne Sy vis O Gervais cerdue dimaoche matin et tampt d^^nt arorita de so. poux des lettres O. V. L *' %  •* %  >> %  Ue*va!. | S'adieuer aux bureaux du journal, tlimercimeni Madame Vve Romane Meffc Caphrasie.Ies demoiselles Ccile et Louise lrmie et les beiiaet belles soeurs remercient remeat tous ceux qui, p ment le Syndicat des ihm *er membres du Service d ieur ont tmoign leur sy. i I occasion de la perte cruelle ont prouve dans la pne* Romane Mae., dcd, lis les prie de croire lear d; reconnaissance. Avis d> divorf*] Ea excution d'un jUKerarnt r*ad I bunal de premire iuttaace de P&*~??' %  e Noveintre IJC-, enregistr, I"**' de choie juge le Magistrat Loan""* aj-1'nnce, remplisUQt le foOIM*"^ I tat civil, a prononc la diisoWt** • de Monsieur r h. gne lojr tt di" Claire Charpentier le jeudi 9 M*^ kl ai Port-Mi-riaee, le ta Ma" >•" Lea aYocati de Thagse *•. • S.g • H. Maltraatbe ; \M laytiu iierica. Siftr (M*! La Hayt an merican $ D < lf paay annonce i sa clientle! sucre blanc de la carnpg" f "-^ mu en ve>te partir &* c t} r oa drt en ville sa pr. or anricain le sac de ieo^ ts* m lu**\*&& t ^



PAGE 1

LA |A,l'N / Clyde Sleamship C Foreign Services i Le Malin 1, ifMfiwi-' "B4A4C04" w nant di r $etemsnt de NewYork est attendu I Port au Prince le Jeudi 16 du eou tint et laissera le mme jour pour lingiton et les port de la Co m He, Tous autres renseignements $nt tournis l'Office de l'Agent irai port au Prince le 11 Mars 1922 f. F. CLEMEJ\TS, Agent Gnral A ceux qui dsirent des relations srieuses Confiez vos commandes aux Maisons suivantes. J. Eavenson & Sons lue w —.•,_•. — Savon de lessive PUR1TY, ixvon Ce toilette ABONNEMENTS \Sn Mo 1 ' Port-m-Prinre 5. 2.0U Dpartements a $o Binigtr . Las insertion Wt 'reste eux b| reaux du Joaroal. IJi es N.lihcr pour l|/l/o/ll P /Va restaurer la Sant etc. etc. f r %  **"* 'Y UC/_ feuilles noir et jaune. foiffure Grand'Rue, prs du Salon de de Jos San Millau Rparations parfaites d'autos. Pices mr le machines de toutes marif*. Garage perfectionn. Travaux joignes HpUte, tt laiiutus. Vulcanisation Prix raisonnables Le plus puissant antiSBpltu9 Sans Meroure ni Cui-re %  uivnnt le travail de M. ron A*, Cbtaileta de I Inatltut Paolfui (1907). Dtruit iintmtanment tons le> lalrrobaa de tt #MM, lu Uholrm, les FiovrtM, Diarrhe* et nynaoTimm do Pmy. chaud. MtLiDiu vinr**! Mantgue, Pork, Bœuf sal. Conserves al.menUircs Ce sont des Maisons de confiance et de premire classe. Pour les renseignements s^adress^r : i i 11. THBUD Agent fcdusif pour 11 liti Indisp ensable contre les Epidmie* n. J c... r -MISJ DOMli Une panda ulll.r.j dan* an litre d'ans pour t-ue lea QI>|I SooltM de raMHiOOL, 3?, Rue du Mathurlni MaaMM a Vtau : Toute 1M P. •.'•uaiea Assurez—vous contre LE FEU DEMANDEZ our la farreuse -*— Pharmacie Centrale y-Produits de oue fraicheut— Excution prompte et ungn ie ordonnances — Spcialit* pour louies les maladie* I BIEHE de Edimbourg Haute BEZ ouveaut b ANTOINE M. TALAMAS Umn.e toujours ic bZ 4/1 JJLii L^UUVLA'J lclh.1, FEMl WALS se ttii un devoir d umou er a ^r cieuse ciienles que '"Micbaudisesda thox lioat e les oui admir les chamillouo •inrii ces par le daruier slMauer, et oui eu v nie ces ce jour. Citons dans le tas : irie ; irr. Mousse ine S. isse mile*, a Orgaidi a f euis, et bro<. Orr^ndi uni, toutes nuanas JoiJe barrs. a lieu s, i ni. qualit n-peint re •thir %  • gl^is, qua'it exira uo T nbe* 1 bpoi. drsoie toutes nuana Joil • jour, i Il i mites i i %  bird ne bl .och. carreaux birrtiue couleur unie cotne de soie, toue* nu^nc s gcoleiie de soie jour fjjie rouUur pour jupes ^"cotLdor \ it.ble Pe ^ttes.pieur n • a ma e'as angl is """Mipeiieu sdi-ux Qualits ^^Ptau pour dame-, d-mi ETC. t cr ; ion de Pan* sTC. n L, !L ho "naa ti ouverent une seetion choiaia de : L 1 •' Tuwor f/hemisrg suprieures "'ki BUnc D ck blaoc Dha lhaisse* siprieuifs Chaussettes mercerises Xphir srajais suprieur pour chrmnes Tassor barres Faux feitre couleur Bretelles suprieures HC. ETC. Due petite visite, et vous verrez r unlqu<> pour tous yn4ralement quelconques^ I aNATlOMU'est parmi les TROIS compagnies qui\ ont page INTEGRA* PI f SEMER JEB LEMEftTdan* le dsaste de San branBRIES L GER tisco, rglant elle seule 3.382.QOO % | Depu s plus de cinquante aii8**Lt NiTION L est universellement connue pour ses prompts rglementa. Informez-vous prs des Agents. National Fire Insurance Co oi Hartford BR1NDT & Co Port au~Pi*incj • i ——. The Panama liailroad Steauiship Line Wishes to announcR fo Us ma>?/ friends and clients, lhat ve are rea* dg to tt fe* bfoktng for imssngtr accommodations to the curions /j ris in Europe bg ihr magniflcent *tea m m rs of the United Siate* Lines, (lie che^ peut and besl eqaiped Line from Aew-)\n h> ifcirtevn days from fort. L. b ^e la plus lgre et qui co U l ****** ^ CllVChOUrg VU M(J W vient le mieux pour les Tropique | \OVlx On trouvera galement le Kvery altention given to f iiaynts il J Kue tionue Foi |. BTOWPSOX, Local Agent far hqjtt



PAGE 1

LB M.-. Tth Rhumatismes Nvralgies Goutte Grcivclle Arrio Sclrose Chiite Qui vu? faeler ,'sun e>f irUtf leirhuaiallJmt, i*irure;:-mcf t ira ert^rea l'enasblamenl •'. i patina,,lea varleM c: rafelaJt doit AHmln.'P l'erci-s A'z';i~ uriijce. < %  • ric-'.'on do notra orranisroe, r t iafro c*.rt cure rfulirci UKODONAL. lave le sang L'indication principal, ratas le tralt-meni de l'r.nrio sclrose, consista avant loul mprner la naissance et le dveloppement des lsions nrlrlelle*. A la priode de prsclrose, l'acte urtque tant le seul faneur d'hypertension, on devra, avsnt l^ure ac*.r* ch!e, lutter nerint et frquemment con'.rc la rtention d'acte urtque dans l'organisme en etnplcyani Ttrodonal %  Professeur FAIVAS.. Prol it cim nu a l'Universit as Pestier au! Chateiim. I r Vaiencicnr.ts Parts' •t tH phff. l~ii Al irf i Rs'n rartw • rairua, iai< UlttLInUL : : r -i Nlroaa. nfmn hrrntat Ma, M*l*d.r> cl* la frrr.m". rlhCMIslM, Criliop'.r-.:cs. L lMVAAI Bium rthnam SUtw.'walh i OUu: ,;i,-> oc.jiic, Lumbafo. r. .-Rltl>". AIUAITI HOIEI, AijNil gstReraii pour Ikili > %  -• %  %  .%  % % %  • -.y..%  f f; w, %  g afflrr g iTtl, luillajalll MLlal GASOLIME ET KEROSIME Aotia venons d'introduire en Hati, In marque SHELL si IOIIHU* et opprtci* d*m* le monde < ntipr. Ceux qui en ont dj fait Vff&ni vou dvonX quela Gu*ili*e SllElj* es! ypeialewent recommandable pour PO*' rendement atantaafUX et quelle n'encrasse pa u \\\ -\\\ik moteur gre son ru {finement ptrfait. illltlllic lis v un fuyouero t a n'use que la Koslit" SHEL '|ij ll'IT'lll! IGfiAl ^ supiture aux autre* pnr son degr 15oe elle donne *^" JJ€11 tlIIllSTlUllo m ttmquene* une flamme plus vive e btle SUUB fu|p ti ,4 i v i i l §'• t • 1' y n doue coi ointe e avantage n'acheter que la mai au u MIELL-' Tfac Dp TA Date Tire Repjir k 366, Grand'Rue, Port-au-Prince fl ( Nous possdons \ seul atelier de rpar lions de pneus en H; ti et nous faisons toi les travaux pour Iei\o| et le Sud Ne dites pas qu ne peut tre ri mais apportez il ne vous 1 cotera rien. Nous ri drons voire pneu sei un pneu nei ausi pneu par, nous, Four les prix, adressez-vous Itoberts, Dullon & C Air Cil pour notre > F.iumi LehnetFink.i„c. (Manon lonVa en li New-York, .U.A. Laboratoires Bloomfield, N. J., . U. A. Extraits liquides Sirops Teintures Onguents Liniments Esprits Dsinfectants Pastilles Spcialits Produits pharmaceutiques Herbes mdicinales G rat'a t Ilootch i Un H.; ii,: kril'ant, plein de verve et d'hu! mour. Un numro grain vous sera expdie de, reiepiion de voue r>oiu de voire adrate oui ris'. kcnvei a t. MMMlj )?7. *'••' Snact, Uiookl N. Y. %  '* Baua Lact /.limert par excellence pour les' erf-n< eo bas ge et Its Dyspet.ti| qoei R coromaud par tous les M! dec birrti Voile mittei couleur Voile carreaux couleur Voile grenue Cipo.i de aoia Orgiudi uni Org^n ii fiuuri Toile de soie pou rcli 'mises & robe Zphir coulaur ) a KoiieMM NtusoLk coulfiir et blanc Crpon coton fantiuie Voile a barres de soil D in tas couleur e> blsoC Uatuasp d retttelas eiviettes du toile te Coton i drap auoricar Ca'icot suprieur Percale Seig* noire et bleue Briudei brolei luprtui Haban pompadour Taiior T.e dlndien jile pour j pes Quelle met en v>nte dec prix avon'sg ux. Purt-au Prince le o Fviier Mtl. SIlKMTOB&Co -*^ -.._ — -.. Impriaae.ie du Journal Mine N colas effvrd Uil e srs :<•.vices an pi'kilC POBI cortechop R b-, ClapsHOi, ceinlu res ( cT'i s, cos*oniii fl*sfiQBtti •• chtrise pouhomme Poar loue rcuclgoea bt< l'c^rei •er La'ue t B lta du Pcmlonn.t .S'.: Rose de L.ma l I i • DISQUES COLUMBIAI Amateurs de bona< fusique,accourez cb< t. Prcebuann^erlioiffl Hue du Quai



PAGE 1

ISSUES ENTIONS MANQUA



PAGE 1

^4 0lB Mtifc*ft*fcft> 4315 dWCTIOR f MWaVAM. Clment Magloire v I RDMHU 20 Port iu Priait*. Hi-i Quotidien L'urnij 13 Mars tW NOM ncssayoni pas de.sabjaguer a Fe|le : nous esiayens de le dvelopper et d ea faire an peaple respectueax des lois, industrieux et instruit"; et ieas essayons, eu dernire analyse, d'en taire an peuple autonome. Prsident ROOSEYILT KIIMCT10N, Rai A. LU a ne ai a* Mo, IX* les points sur les I... une rplique rtrospective excellent coatire jtmien 1< b Haitien nous prend a par tapie* le Courrier Hatien i d'ail lin, pour avoir crit, dans not ion du 24 janvier de celte anne Ipropos des Dominicains que ceux 4c ont tiouv en eux-mme*, de %  principe 1 tout ce qu il Ullaii pon igioiser un mouvement nat onali i kiieui. sans avoir attendu que suggestions leur fu sent arrive pu cela de New Yo k >. Noire estimab e confire p otestnotre cette assertion et cite, dan-< ne riposte assez longue qur npu Mettons de ne pouvoir reproduis. dus les cas de protestation qui ont |w produire en Hati, notammen' s la presse, depuis 1' ntervento ricaine, en commenant par tent de crer avant l'existence Je l'Union Pairiotique s'effacent d'eux m~nes et rentrent dans l'ombre devant la splendeur de cette dern e. Or, sait-on bien quoi l'Union Patriotique doit principalement son existence ? £lle le dot principalement a une sugg s'ion de l'honorable Mloknon, noire grand ami et ie Secrtaire gnral de l'Assocution amricaine pour l'avancement des gens de cou leur, qui a crit une lelire i Port au Prince a un groupe d'amis pour con seiller de s'unir dans un groupement srieux (qui n'existait pas alors), i'envoytr des dlgus aux Etats Unis avec mission d exprimer des de sirata qui ne sont .d'ailieurs autres que les propres desiderata contenus dans le mmo te %  e. d.gus de 1 U station du Comit Rvolutioni n ion Patriotique. ie de Port-au-Prince pour finir 1 Le fait n'est pas contestable et ne saurait tre contest : celui qui ciit ces Igns a u, de ses yeux lu, la lettre de M. lohnsorj.tt sclltci t de piendte part aux runions prliminaires qui, dur celte base, oat abouti ia czatioa de l'Union Pa ttiotique. C est ce que nous avons voulu rappeler en parlant de suggestions venues de New Yok. Le lecteur ju de son programme, de ses tugexa si nous n'avons pas dit en cela ix, de ses actes, de ses fans Nous!la vrit, toute la vrit et nen que pif li campagne en faveur du culte "iDnpeau Ot n'est plus le moment de nous ladre sut ce sujet, que nous avons Dise pour notre compte avec le ~ irritr Hatien . Au dire mme 'ce dern e aucun mouvement na liste bamen, cr depuis Tinter IIOD, n'a eu l'air pleur, lenvere,la majest de l'Union Paino )as que, sur ce point, notre ho %  table untire de lrmie, ne nous %  tredira point. Nous-mmes,c'est encoosidrant le BDveuieuisoilideseoitsdel Uaioa ttietique que nous avons crit les S ci de.-ius repioduiis : c mouiBtut natiunalis.e srieux , Et, de la vrit. Nous en voulons un peu notfe conttre, dont nous ne pouvons lais ser 1 attaque sans lplique. de nous avoir obi gs, dans la pe iode d'atien te aigu aans laquelle nous tommes, de mtttre aujouid'hui.sur cette quss Les nations neutres el a Confrence de Gnes S'IOCKHOLM xo. Le gouvornement sudo-s a rcemment nvr les nations qui taient neu rea pendant la guerre a une confrence dans le but de traiter des questions auxquelles les nations sont conjointement intresses et qui seront proba blemeut discu'es la Confrence de Gnes. D'aptes les renseignements donns aujourd'hui rv.r le ministre des uti l ires travgre?ceU invitation est favorab'erneot accueil lie (partout La confrence, qui se tiendra en Suisse, dans la prochaine quinaaine comprendra les dlgus de Dane maik, Norvg*. Salit, Hollande, Suisse et probablement ltpsgot. Va accord complet ealre membres allis PARIS,/*—La confrence des mi nisires allis a aplaui au cours de la sance de l'api mi li les difficults qui existaient encote dans la maii ne pour arriver i l'accord complet Les militux fraous montrent 1 un pression nettement satisfaisante. Mr de Lasteyrie semble avoir obtenu sa tistaction concernant le code des trou pes d'occupation et a convaincu les allis de la ncessit d'valuer pour chaque puissance les frais et sommes forfaitaires dans la monnaie naiio uale. Le texte dfinitif de l'arrangement scia vraisembiab.ement sign par les ministres aines et devra doac tre sou mis i 1 approbation des Gouverne Le Snateur KING a propos de mettre fin V O ccupation Amric tinc en Hati Par Cble WASHINGTON, 10 Mars.Le Snateur d>raocrae Klog, de l'IItah. a propos aojoard*h il du motrr ii-> I uoeuna io nam eli*ei Hai'i pt d'y rtablir le imuverueiueut indigo Mi Li rsolution dfl-nani an pr4i d*ot d'abroger IA trpi'p haitien d-> \\i\b et de supptimer l'Oceapatioo ;.mncHi u-. Klle demande au-si d'ordonner I lection, pr Io Io, ri'imo as le lor Juillet qui lirait an presideat indigne dans le J0|oora nui suivraient le retrait des troupes amArieainea, <> moi* apri r'pc''on d i prsident indice ne et I adoption d'une nouve'le cous ti'ution. La pro >oil on rx renvoye aana discusvio'i h la Commission des Af fairea Etrangres. E tyllllv? LlUUVtElICOirgions en manqu ;.i to;.loaieut.Pa s Par ut, 1rs courants d'opinion qu'on a (ion. les points sur les i... 1Pa.r Gable Etranger rr ,dhit, 10 Mars — Mr Boyen. d*.gu oiticieua Hadiliala a U cBiii\ion des n,'i!iiui,,i wlor ne les ministre. des Finances allies que les Etaoifail rclament 99* millions mars or ptmi les i itercts dl pour les luis de leur annes d'occupation, — Le expert* a ua ceiuia aorabre d'Etat e I Europe ceatrale ont commenc a tenir une con lerence a Belgrade sous U prsidence du ministre des Attira trangres. Mr Machitch pour formule un programme d action commune i la LontreiKC de C nCT Il y avait a cette runion les reprsentants de la t'oiogoe, Roumanie, Yougoslovaquie et Tchcosleraqnie. — L ancien prsident Schulten ft l'aacien viceprsident Moiu dsigns par le Conseil fdrai comm<* repieseniacts de U Suisse la conterence conomique de ones seront accompagns p.it l'ancien prsident bmilc TtVf qui servira d'expert technique et par Mr Leopuid ubois, de Genve qui sera conseiller nuancier. [eodrou, sur te liau Je production, la soi ua cote uivturellement presqua rien, mm dans Ua >avarneram*s du cantr., par exemple, le poids de sel 110 ki os J vaut iJj but) roub.es. , — *->Q annonce dj faris que la on/.cme chammentS respectifs avant dlre rendu b r correctionnelle a ordonne la dissolution ai Nouvelles Etrangres eiictli La question d'tendre l'objet de l'accord Wietbaden intervenu entre la France et l'AUemigne a oc.up la lumon aujourdbat des ministres des finances. Une mulLiimllioiiuaire UD ouvrier pouse i lej. laii tallie 'ARIS, IO— Daas son d-torial. M Temps > demande qula cont 'ce de Gnes soit abanflonaf.par, oe les Eta's U i* refusent dy Piticiser Que peut-il eue fait i G p' dit Le Ttmrs pou' la recoas *ct os de 1 En'ope saas l'assistance J*s Etats Unis ? Ouel travail srieui ItuV *'" accom P M d aDS UQC a,sem %  •t* oi l'on verra Tchitcherine.mais J B Haches ? La confrence de G%  w • dj fat, faillite ; remplaons-i ;J*nidiateiaent par un autre proj t %  lenx conu. L'Le Gaulois crit : t Sans les JJJts Unis, il est impossible de t >r I 1er un projet pour la reconslruc !• de l'Europe Laconfrence -, jyes sans les Etats Unis serait si m lssn 0 U M ,ui0Qd b.teuM ltt!ii! Bfo iaa,ion dit : L'Aoan Eut C q U 1 ,aud longtemp; ivant P i t 7'P e Pntwe rgler ses Jettes ie> §1 io lieu d'aousser de l'or le Etats Uiiis ava ; en pu cflrir i Gnes un projet ialioble.ils pour raent .-e pays plus il> Mobilisation ie la Dette Allemande • PAR S io — Les oaiaistres des finances ail. es ont envisag dans U matine les moyens de ra'iser la o bilisatioo de la crance allemande no -arriment par un emprunt allemand international sous rserve d acceptation de ce prejet par 1s commission des rparafions. L'accord entre les ministres des Financs allis est virtuellement accompli. Le texte de l'arrangement la boi par les d gus au coars des irois journes et mis au point par les experts pourra eue an t et sign daos la journe de demtin. L*i ministres ont poorsuivi dans l'aprsmidi lurs charg:s de vues sur les moyens de mobiliser la dett allemande. NEWYORK-Ser'ig 4,\S Franc zx.i) Paris. -• Sterling 48*4 i|3 Dollar liai CHI0A.GO — On annonce les fianailles dd ld;l>j M .110) s 0. h i; 11 i 1 11 e d'une to tu m qui dpasserait uu demi millurd de francs et dna ouvrier meesaicien, dorigiie ruB^e, nomm VaBaist:ky, empoy actu1 liemeni aux umBsldwiu de l'rr 'lalelpbla* Le lanc, a, pataitil mis c jaune uob condition essentielle l'union, qu'il ton inoerait ft d iinen irer parmi aei camarades.et la future aurait accept de tout cœur d aliei %  'tablir daos le peut logement qu'il o.;u(ie pts des usines. Mme S epnens, la fiance mul imillionnaire, aurait fait 1s connais sauce de ce futur peu banal ft Paris o 11 avait t envoy, aprs avou %  ervi brillamment daua l'arme de Koltchak. Les joyaux de la I couronne autrichienne PRAGUB La Prae.er Presse reoit de Zurich des renseignements de la meilleure source, suivant lesqu-la, en per sut pour Mdre, les enfants de I ex-empereur Ct .rie* auraient emport la plus grande par tie de joyaux de la couion.ne antn cbienne qui reui^enteraidnt une va laurde2J?3 mi! IOIB de fraacs majM et au 1 oui! re desquels te t ouverait l > diamant dit. 'Le Foren tin* *oi ui leb syndicats. — Mr Poiocatt a reu le comie Sforia ambassadeur a I: ... ; — Le Saaat tnefaii a aaopte un projet de loi tendant a l'ouveriure d'un crdit de a millions 500.000 irancs pour h participation de la PrMCC a la mue contre les typuus dans I Europe 'Jr.cn laie. — Le comit des Finances de la Chambre fraeajaiaa a approuve un crdit de >5 raillions poui 1 Autncne. — Lt vapeur Fraissinet est parti pour Odessa avec uue cargaison de 4-joo toune de bl destine aux artaincs russes, — Le couiue entra) industriel de Bruxelles a decitte la diminution des salaires pour toutes les catgories douvucis, — La 101 mania.e a tit proclame i {oliatesburg. L).-. coaibais entre des groupes de grvistes et de la ponce ont clat dans toute U parue orientale du Kaaa. — wonaiu-.. uandhi, cbel indien du mouvement de la non coopration a t mis en tat 'arCilation. Cette nouvelle est annonce par le bureau indien. Waadaicst accus de sdition. — Le cardinal O Cooaell, archevque de Dos toa a dclar aujourd'hui qu'an dcret papal sera publi bientt pour prolonger pendant i s jours I intervalle entre la won d uu pape et la eunion du conclave pour cure sou suiccsscar. — Un aanouce de Wailunglou que les aJver>aircs du trait de facinquc aa MPSt oat conti nue aujourd nui leurs attaques sar la manire dont le trait a '.e ne^o-ie et ont dclar que non seulerocul la ddegatioa amricaine t la l.on lerence avait cache les ngociations au pub.i ;, mais qu elle e'ait responsable que dus lausses noavelies on. t rpaudues. Un ambassadeur amori eain Dublin* "WASHINGTON La nomination d'un ambassadeur amuitoain aupi de l'htm libre d Irlaude a el propj oee dans uue resolution preseutee uar Mr Kaiuey.de l'h. at de lilliuois. Le prixUu sel en Russie La Fle de Cabaret I! fiut enregistrer un joli succs l'actif 1-s or^ursiteurs de la f e de Cabaret on stu-ent donn rendexvous hier b;au-oun d'excursionnistes ,le dis'.icction Aprs la messe, ce fut ie dfi des parrains et marraines, accompagn del foule des fidles qui animrent h plie de l'Eglis; Jcore avec RI:.L Ktmesse battit l'on son plein. A midi, un djeaner runit tous les iavits qui manifestrent leur si ti faction du me a exceMement pr li Le bon pre Sinais, cur de Caba rct, avait un mot aimable pour cha cun e*. fi sut les honneurs de sa pa misse avec un empi ssement des plus courtois. Souhiitons que les rsultats de cette pente tte originale contribuent faire commencer la cons ruction du presbytre de Cabaret au profit duquel eut lieu cette journe de pliiir. LeGsnrdliluSsell au Palais \;iunir l Ce matin, vers neuf h: ire et demie, le Gnral Rusiell s' ,t rends a Pah s de la Prisidenct de la RpnbPqce. Uni salve He 19 coups de canon a t tiidu Fo.t National e 1 i'honnrur du rrpis. n Unt du P..iient Hi'd rg Le reprsentant d'un leal journal < t autoris, nous informe t-on, assister c^tt'c.-puon.ll ea donne ta les dit. ils. Tourne iinspec.ou Hier soi: le/enus de leur tourne tkuNOMITGHtSSKAlA. J1ZU M inpe.no %  apsune abs^ncedehait La Russie est dans uoe situation !)ears, le M ns .c Lou s Rov et Lin. liaat cunsuse. Il euate des appro %  g m iear Pcarsoas.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05621
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, March 13, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05621

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
^40lBMtifc*ft*fcft> 4315
dWCTIOR f MWaVAM.
Clment Magloire
v
I
RDMHU
20
Port iu Priait*. Hi-i
Quotidien
L'urnij 13 Mars tW
Nom ncssayoni pas de.sabjaguer a
Fe|le : nous esiayens de le dvelopper
et d ea faire an peaple respectueax des
lois, industrieux et instruit"; et ieas es-
sayons, eu dernire analyse, d'en taire an
peuple autonome.
Prsident ROOSEYILT
KIIMCT10N, Rai A. lu a ne ai a* Mo, IX*
les points sur les I...
une rplique rtrospective
excellent coatire jtmien 1<
. b Haitien nous prend a par
tapie* le Courrier Hatien i d'ail
lin, pour avoir crit, dans not
ion du 24 janvier de celte anne
Ipropos des Dominicains que ceux
4c ont tiouv en eux-mme*, de
principe1, tout ce qu il Ullaii pon
igioiser un mouvement nat onali
ikiieui. sans avoir attendu que
suggestions leur fu sent arrive
pu cela de New Yo k >.
Noire estimab e confire p otest-
notre cette assertion et cite, dan-<
ne riposte assez longue qur npu
Mettons de ne pouvoir reproduis.
dus les cas de protestation qui ont
|w produire en Hati, notammen'
s la presse, depuis 1' ntervento
ricaine, en commenant par
tent de crer avant l'existence Je
l'Union Pairiotique s'effacent d'eux
m~nes et rentrent dans l'ombre de-
vant la splendeur de cette dern e.
Or, sait-on bien quoi l'Union
Patriotique doit principalement son
existence ?
lle le dot principalement a une
sugg s'ion de l'honorable M- lokn-
on, noire grand ami et ie Secrtaire
gnral de l'Assocution amricaine
pour l'avancement des gens de cou
leur, qui a crit une lelire i Port au
Prince a un groupe d'amis pour con
seiller de s'unir dans un groupement
srieux (qui n'existait pas alors),
i'envoytr des dlgus aux Etats
Unis avec mission d exprimer des de
sirata qui ne sont .d'ailieurs autres
que les propres desiderata contenus
dans le mmo te e. d.gus de 1 U
station du Comit Rvolution-inion Patriotique.
ie de Port-au-Prince pour finir1 Le fait n'est pas contestable et ne
saurait tre contest : celui qui ciit
ces Igns a u, de ses yeux lu, la
lettre de M. lohnsorj.tt sclltci
t de piendte part aux runions pr-
liminaires qui, dur celte base, oat
abouti ia czatioa de l'Union Pa
ttiotique.
C est ce que nous avons voulu
rappeler en parlant de suggestions
venues de New Yok. Le lecteur ju
de son programme, de ses tu- gexa si nous n'avons pas dit en cela
ix, de ses actes, de ses fans Nous!la vrit, toute la vrit et nen que
pif li campagne en faveur du culte
"iDnpeau
Ot n'est plus le moment de nous
ladre sut ce sujet, que nous avons
Dise pour notre compte avec le
~ irritr Hatien . Au dire mme
'ce dern e aucun mouvement na
liste bamen, cr depuis Tinter
iiod, n'a eu l'air pleur, lenver-
e,la majest de l'Union Paino
)as que, sur ce point, notre ho
table untire de lrmie, ne nous
tredira point.
Nous-mmes,c'est encoosidrant le
BDveuieuisoilideseoitsdel Uaioa
ttietique que nous avons crit les
S ci de.-ius repioduiis : c mou-
iBtut natiunalis.e srieux , Et, de
la vrit.
Nous en voulons un peu notfe
conttre, dont nous ne pouvons lais
ser 1 attaque sans lplique. de nous
avoir obi gs, dans la pe iode d'atien
te aigu aans laquelle nous tommes,
de mtttre aujouid'hui.sur cette quss
Les nations neutres el
a Confrence de Gnes
S'IOCKHOLM xo. Le gouvor-
nement sudo-s a rcemment nvr
les nations qui taient neu rea pen-
dant la guerre a une confrence dans
le but de traiter des questions aux-
quelles les nations sont conjointe-
ment intresses et qui seront proba
blemeut discu'es la Confrence
de Gnes. D'aptes les renseigne-
ments donns aujourd'hui rv.r le
ministre des utilires travgre?ceU
invitation est favorab'erneot accueil
lie (partout
La confrence, qui se tiendra en
Suisse, dans la prochaine quinaaine
comprendra les dlgus de Dane
maik, Norvg*. Salit, Hollande,
Suisse et probablement ltpsgot.
Va accord complet
ealre membres allis
PARIS,/*La confrence des mi
nisires allis a aplaui au cours de la
sance de l'api mi li les difficults
qui existaient encote dans la maii
ne pour arriver i l'accord complet
Les militux fraous montrent 1 un
pression nettement satisfaisante. Mr
de Lasteyrie semble avoir obtenu sa
tistaction concernant le code des trou
pes d'occupation et a convaincu les
allis de la ncessit d'valuer pour
chaque puissance les frais et sommes
forfaitaires dans la monnaie naiio
uale.
Le texte dfinitif de l'arrangement
scia vraisembiab.ement sign par les
ministres aines et devra doac tre sou
mis i 1 approbation des Gouverne
Le Snateur KING
a propos de mettre fin
VOccupation Amric tinc
en Hati
Par Cble
WASHINGTON, 10 Mars.- Le
Snateur d>raocrae Klog, de l'IItah.
a propos aojoard*h il du motrr ii->
I uoeuna io nam eli*ei Hai'i pt
d'y rtablir le imuverueiueut indigo
Mi
Li rsolution dfl-nani an pr4i
d*ot d'abroger Ia trpi'p haitien d->
\\i\b et de supptimer l'Oceapatioo
;.mncHi u-.
Klle demande au-si d'ordonner
I lection, pr Io Io, ri'imo as
le lor Juillet qui
lirait an presideat indigne dans
le J0|oora nui suivraient le retrait
des troupes amArieainea, <> moi*
apri r'pc''on d i prsident indice
ne et I adoption d'une nouve'le cous
ti'ution.
La pro >oil on rx renvoye aana
discusvio'i h la Commission des Af
fairea Etrangres.
E tyllllv? LlUUVtElICOirgions en manqu ;.i to;.loaieut.Pa
s
Par
ut, 1rs courants d'opinion qu'on a (ion. les points sur les i...
1Pa.r Gable
Etranger
rr ,dhit, 10 Mars
Mr Boyen. d*.gu oiticieua Hadiliala a U
cBiii\ion des n,'i!iiui,,i wlor ne les ministre.
des Finances allies que les Etaoifail rclament
99* millions mars or ptmi les i itercts dl pour
les luis de leur annes d'occupation,
Le expert* a ua ceiuia aorabre d'Etat e
I Europe ceatrale ont commenc a tenir une con
lerence a Belgrade sous U prsidence du ministre
des Attira trangres. Mr Machitch pour for-
mule un programme d action commune i la
LontreiKC de CnCT. Il y avait a cette runion
les reprsentants de la t'oiogoe, Roumanie, You-
goslovaquie et Tchcosleraqnie.
L ancien prsident Schulten ft l'aacien vice-
prsident Moiu dsigns par le Conseil fdrai
comm<* repieseniacts de U Suisse la conterence
conomique de ones seront accompagns p.it
l'ancien prsident bmilc TtVf qui servira d'expert
technique et par Mr Leopuid ubois, de Genve
qui sera conseiller nuancier.
[eodrou, sur te liau Je production, la
soi ua cote uivturellement presqua
rien, mm dans Ua >avarneram*s
du cantr., par exemple, le poids de
sel 110 ki os J vaut iJj but) roub.es.
. *->Q annonce dj faris que la on/.cme cham-
mentS respectifs avant dlre rendu br correctionnelle a ordonne la dissolution ai
Nouvelles Etrangres
eiictli
La question d'tendre l'objet de
l'accord Wietbaden intervenu entre
la France et l'AUemigne a oc.up la
lumon aujourdbat des ministres
des finances.
Une mulLiimllioiiuaire
ud ouvrier
pouse
i lej. laii tallie
'ARIS, io Daas son d-torial.
M Temps > demande qu- la cont
'ce de Gnes soit abanflonaf.par-
, -oe les Eta's U i* refusent dy
Piticiser Que peut-il eue fait i G
p' dit Le Ttmrs pou' la recoas
*ct os de 1 En'ope saas l'assistance
J*s Etats Unis ? Ouel travail srieui
ItuV *'" accomPM daDS UQC a,sem
t* oi l'on verra Tchitcherine.mais
JB Haches ? La confrence de G-
w dj fat, faillite ; remplaons-i
;J*nidiateiaent par un autre proj t
lenx conu.
L'Le Gaulois crit : t Sans les
JJJts Unis, il est impossible de t >r
I 1er un projet pour la reconslruc
! de l'Europe La- confrence -,
jyes sans les Etats Unis serait si m
lssn0-UM ,ui0Qd b.teuM
ltt!ii!Bfoiaa,ion dit : L'Aoan
Eut CqU'1 ,aud longtemp; ivant
Pi t7'Pe Pntwe rgler ses Jettes
ie> 1 io lieu d'aousser de
l'or le Etats Uiiis ava;en pu cflrir
i Gnes un projet ialioble.ils pour
raent .-e pays plus il>
Mobilisation ie la Dette
Allemande

PAR S io Les oaiaistres des fi-
nances ail.es ont envisag dans U
matine les moyens de ra'iser la o
bilisatioo de la crance allemande
no -arriment par un emprunt alle-
mand international sous rserve
d acceptation de ce prejet par 1s
commission des rparafions.
L'accord entre les ministres des
Financs allis est virtuellement ac-
compli. Le texte de l'arrangement la
boi par les d gus au coars des
irois journes et mis au point par
les experts pourra eue an t et si-
gn daos la journe de demtin. L*i
ministres ont poorsuivi dans l'aprs-
midi lurs charg:s de vues sur les
moyens de mobiliser la dett alle-
mande.
NEWYORK-Ser'ig 4,\S
Franc zx.i)
Paris. - Sterling 48*4 i|3
Dollar liai
CHI0A.GO On annonce les fian-
ailles dd ld;l>j M .110) s 0. h-i; 11 i 1
11 e d'une to tu m qui dpasserait
uu demi millurd de francs et dna
ouvrier meesaicien, dorigiie ruB^e,
nomm VaBaist:ky, empoy actu-1
liemeni aux um- Bsldwiu de l'rr
'lalelpbla* Le lanc, a, pataitil mis
c jaune uob condition essentielle
l'union, qu'il ton inoerait ft d iinen
irer parmi aei camarades.et la future
aurait accept de tout cur d aliei
'tablir daos le peut logement qu'il
o.;u(ie pts des usines.
Mme S epnens, la fiance mul i-
millionnaire, aurait fait 1s connais
sauce de ce futur peu banal ft Paris
o 11 avait t envoy, aprs avou
ervi brillamment daua l'arme de
Koltchak.
Les joyaux de la
I couronne autrichienne
PRAGUB La Prae.er Presse
reoit de Zurich des renseignements
de la meilleure source, suivant les-
qu-la, en per sut pour Mdre, les
enfants de I ex-empereur Ct .rie*
auraient emport la plus grande par
tie de joyaux de la couion.ne antn
cbienne qui reui^enteraidnt une va
laurde2J?3 mi! ioib de fraacs
majM et au 1 oui! re desquels te
t ouverait l> diamant dit. 'Le Foren
tin* *oi l'Italie.
onze iynJicau de lonctionnaires pour inlracuon
a la loi >ui leb syndicats.
Mr Poiocatt a reu le comie Sforia am-
bassadeur a I:... ; .
Le Saaat tnefaii a aaopte un projet de loi
tendant a l'ouveriure d'un crdit de a millions
500.000 irancs pour h participation de la PrMCC
a la mue contre les typuus dans I Europe 'Jr.cn
laie.
Le comit des Finances de la Chambre
fraeajaiaa a approuve un crdit de >5 raillions
poui 1 Autncne.
Lt vapeur Fraissinet est parti pour Odes-
sa avec uue cargaison de 4-joo toune de bl des-
tine aux artaincs russes,
Le couiue entra) industriel de Bruxelles a
decitte la diminution des salaires pour toutes les
catgories douvucis,
La 101 mania.e a tit proclame i {oliates-
burg. L).-. coaibais entre des groupes de grvistes
et de la ponce ont clat dans toute U parue
orientale du Kaaa.
wonaiu-.. uandhi, cbel indien du mouve-
ment de la non coopration a t mis en tat
'arCilation. Cette nouvelle est annonce par le
bureau indien. Waadaicst accus de sdition.
Le cardinal O Cooaell, archevque de Dos
toa a dclar aujourd'hui qu'an dcret papal sera
publi bientt pour prolonger pendant i s jours
I intervalle entre la won d uu pape et la eunion
du conclave pour cure sou suiccsscar.
Un aanouce de Wailunglou que les aJver-
>aircs du trait de facinquc aa MPSt oat conti
nue aujourd nui leurs attaques sar la manire
dont le trait a '.e ne^o-ie et ont dclar que
non seulerocul la ddegatioa amricaine t la l.on
lerence avait cache les ngociations au pub.i ;, mais
qu elle e'ait responsable que dus lausses noavelies
on. t rpaudues.
Un ambassadeur amori
eain Dublin*
"WASHINGTON La nomination
d'un ambassadeur amuitoain aupi
de l'htm libre d Irlaude a el propj
oee dans uue resolution preseutee
uar Mr Kaiuey.de l'h. at de lilliuois.
Le prixUu sel en Russie
La Fle de Cabaret
I! fiut enregistrer un joli succs
l'actif 1-s or^ursiteurs de la f e de
Cabaret on stu-ent donn rendex-
vous hier b;au-oun d'excursionnistes
,le dis'.icction Aprs la messe, ce fut
ie dfi des parrains et marraines,
accompagn del foule des fidles
qui animrent h pli-e de l'Eglis;
Jcore avec ri:.L Ktmesse battit
l'on son plein.
A midi, un djeaner runit tous
les iavits qui manifestrent leur si
ti faction du me a exceMement pr
li
Le bon pre Sinais, cur de Caba
rct, avait un mot aimable pour cha
cun e*. fi sut les honneurs de sa pa
misse avec un empi ssement des
plus courtois.
Souhiitons que les rsultats de
cette pente tte originale contribuent
faire commencer la cons ruction
du presbytre de Cabaret au profit
duquel eut lieu cette journe de
pliiir.
LeGsnrdliluSsell
au Palais \;iunir l
Ce matin, vers neuf h: ire et de-
mie, le Gnral Rusiell s' ,t rends
a Pah s de la Prisidenct de la R-
pnbPqce.
Uni salve He 19 coups de canon a
t tii- du Fo.t National e 1 i'hon-
nrur du rrpis.nUnt du P..iient
Hi'd rg
Le reprsentant d'un leal journal
< t autoris, nous informe t-on,
assister c^tt- 'c.-puon.ll ea donne
ta les dit. ils.
Tourne iinspec.ou
Hier soi: le/enus de leur tourne
tkuNOMITGHtSSKAlA. J1ZU M inpe.no apsune abs^ncedehait
La Russie est dans uoe situation !)ears, le M ns .c Lou s Rov et Lin.
liaat cunsuse. Il euate des appro gmiear Pcarsoas.


jj w.Jjn
46 degrs de fivre
u. s
Un docifurde Bris'ol rapporte le
n.a. aan prcdant, paaitl, d ura, i\ jl V V i\ ft W S
ii, p avoir en \ * m ** w J * ** w w **
jeone malade qu
fin* tetpri^retnie dp 40 decre epnn
crades, non iea'eaei chsppa
in mort, malt H nui tt en quelque*
joara
Le Carburateur Solex
Tout le monde sait que le seul dfaut de la Ford est \duser beau{
coud de Gazoline *.^_a.___ Mr en,
, UBJT modts spcial pour Ford et, an pft< de S!S! K J^nlr."'. Srt * tf? iTBta etf.'rJS Se*, dont les unmenses usines se MM
iffL^JtfSSTJS?' i-i?44l?lS5JlCl8SSir.ll. l?^lMr^mmM,htMm!#tf Im seuls construire un modle ipeaat
. -A*!". L" .1.-. m;^a ,a mn 10 Mara
VALLEJO CALIFORNIE- Ta bn
dag r.Croyant son the anrr re on
d> lauaae, il e^ya .troia .r*.
iostrumen'i mt tous r*onrinnt le
mme ch tf e S'us lintluence dure
mdication nug'qne.le temi^rnture
revint la normale Mai- quelque*
heure plot "'d file montait encore
et at'piRnait 40. Kn quelques iouru,
euiue io ! ,\euiil\ sur j>einv uni e*o o* act ,.. -
rs ont passe an mr la pjr(/ aaWl oni ,/3 triomph dam tous les payt civilise*
i.uitebaude dans le paya venant!
r.'Oneul. La rQlution Ittia fccrie et
i- ele envoye Washington. Il est
i apporte que plusieurs officiers &
Ltoiddea liaoeporta tout implique
oaua celte aftane.
iiKKLIN Il y a un dsappoint-
cette tivre tonnante' disparaiseait. weui universel et une prompte coin
preuenaicu dea monta qui ont dter
mine laa n-teta-L'oie dcliner l'invi-
tation de ae preaenter la confreo
ce ue Gne. II y a dea commentai
tes remaquabie par la ptesae elle-
mande aur la rponse amricaine
i itulie.
V. EN NIL Le rcfcis des Rat. Uni
de paiticiper la t-uulereuce de
Gne. eit gnralement imvi pr-
te ici par le journaux comme on
Diana la politique euiolenne. La
nouvelle l'iesee Libre a dclar que
e/eal un averustemer t loieonel cou-
re la continuation do celte LOlili-
,|ue dbride de vengeance.
iNvV-VUtiK La uoix R uge
,u:e a annonc que ie premier dea
i bateaui chattes de mains donnes
jtr te peuple du Mexique est eu iou
rMatch de Boxe
Cin-Galant
John BROWN i agi de 2-*> ans
eivil arancain poids 1 hvree.hau
leut pieds 8 avait j*. un dli b
n importe q I boxeur en llaiti san-
regbidpr t Age, poida et hauteur.
, Ce dfi es' reev par Henry LLAY
g de 80 an a du diftnctda la Coloui
bis; poida Ifl livres f> pieds VI corn
bms serons, jurqueu knok ont.
Le touirat stia publi avant le
Iftitcfa
Match 20 Maf u tires a. m.
Le Solex a gagn le grand p'U de
consommation du Mans
C'3St le Carburateur Moderne, L;eaomiqiie et Pratique.
Pour tout reuseigenenw l'adresser au
Uarage Central Lhiuet frres
M9 Raoul Audain
F.t an Prince
Agent exclusif pour Hiitt et la K'ip. Domiaicaine
SEL
FROS
U Fi lin lipiei
fair les ins an'es demandes du pi
bl'ir, Mr Cbar'es Moravia fc dcide
dci.i er une deuxime reprsentation
de son beau diame "Le FiU du Ta
piss if" le merciedi i^ rrats prochair.
a Ciu Varits
Ucs demain on riouvf ra des cartes
au feafiSIO de Mme Dtnntry D)Oie.
fur m&ta k '!' (ffi ki r^w
- Le sel tros mut ire employ 9fm et irUmtn*fl*J*
e pour le terri ore de f.ru.ae . ( mer, '(/ans U proportion du sel ordinaire et suivant U gou1 de ehacun.
etn Icill6
Spcialits Troatte-Perret
Cachet* Comprim* et
Sirop de Papane
PIIAR^IAGIE
FRINGIPALB
H. CANCtfNE
49. Rue Reaukub
CS QO Bou^evAso SisAtrceei
PARU
vendant
.. Mv'Trr.r. -:;' r,0uon^
Pf.nttlts 'Jes Vi.'^it"-,:, Mattpi
| et i- .-. cif : Kaiurc tn'wjM
{.::. SiiCLi: Ov ALIT-
< U ftttLLLURE i
RA\C'N WPIXIAL
POUTt LES COLONIEI
DM' Jii'JKllli', IlicnUOUISTEm
bPCWlJTEe
Franaises et trao^ras
51CLS l)I QL1MNK PUIS
Tons [ uduil en Jlicons,
amponles. romprime*, cachm
SO-.CTIONf IIYI-OliItMIQl'U
b.O>AC.KS. INIURB
BAS A VARICK8
'.'ABEILS HYGlNDulS
nr fomi n '5 ORTHOPIHQUfJ
. hypodermiqtm
1 MCUE
Jttouvement des navires
DU rCH LINE Le ?|s t N ck
rie , venant de Confto le rj cit.,
par'na duectcmerl pour New York,
prenani pts^agers et '.a ma le
Le 'i$ Deuea'ioi est a'tendu
ici le is courant, et chargera poor
tO"S les ports h'uropers
Le s|s c Attila partira de N Y
le 17 wrt, pour tous les ports Ha
tifs
P\N\MA LNE L? r|s C>'ont
I du WilJit N Y hwf, ncrtdreete
ment pour l'on au Piince Un
utre ao crt p"U* l'or au Prince ,\t:\t
ment, t 24 ert un biteau de cftt-*
ligne' l isseiw p'rb^bement N Y
pci" 'nus 'm po"s llat'iens-
LtgHS Trausallaniiqut Le S|S
1 Caravlle , par 1 de Roideaux 'e
20 T>v i r *s at'eidn ici I ri ert,
n ! nat"a pmb b'-m?ft \t mmt
jour p-ur Sut g) as Cuba.
r rue O nm ue Russie
i' - m? La d. u.un i- a
,ar iea tut Unis que 241 m.lnoua
Je dollars pour leurs oepenate en
couceiloo avec ruOvUptlon du Kir.
aelaod ton paye avant que lee re
paiations ue le soient, a te preaen
ee aux ministres des liuancta allies
i une runion d sjourd nui- Il est
lu q uu becord a u*j* t .aUli
uour la diatiibatiOfa d^o tjnu.
l'UlLAULLf Hlri- Waiier Moger,
ex adjoint trsorier do 1 Ina.itui Uen
.eue fcvaus et du tond du Mube
l'Umveisite de Peuusylvauie a i .
accuse d avjir dtourna lyu.OOU dol Poudre de Viande ustas et phosphate Cachets de glycrphos
m. de tonds lia t an e et a ^lies fa c'iaux croi' Gouties Liromenntt, Kola fer, birop Iri
cSo5LVu-Uu w' de* mor.8 i oomur %i twiwe du Or Latme, Via du Dr Calmes* Coton iod
, CE VOTIB
mw
., Comrrun, fl
tu (fr Factures
rensri^nemonis
vACIE PRINCIPALE
49, RUE RtlMM
30, B01LEVAR1 SbASIOPOL
PARIS
MAISON UNTQtJE
adCUNE GUCCURSAll
morte i """'
ts parmi ie jeupie frapp de faru. MflU
ne tu KubSie a e eatune jusqu'ici
2uu,i00 par le comiu:ssaiie de aant
des sovieia Le lotai de ceua qui --------
aobffrent eet place entre li et II
mil iou et 1" total Je rnorialile peut
sehver 1 ou '2 mi lions.
tL PA5U- Des rapports parvenus
ici dclarent que 15 garde ota
champa d huile dans le diotnct de
Tampico qai vo.eut le payeur de
o,uuj paaua la aemame dernire oui
eie capture tt tusnlea par lea trou
mi fdrales. m ., .
8( AWttfT.NI Fia,- Le Piat
deui Mardiog accorde la plue grand
punie de ion temps uu golf, mail
iit.se laid aujourd nui pour OrOBand
fin de mon er a bord du b.eau d<
1**1011 al B Ml Lead, libraire euuetr
di Wasi i gtou, ; our une creise
ai long de la clt.
Ea vente la Libraiiie dn M VT N lae Amricaine No i|;l.
ni f
n France ni l'Etranger.
Solitaire?
Hoauai panea, im mi. cfmA-
rAis iman tv, t..
Inscrive, ous connue iikiihtcs e noue l.lub
f Cermpnodiace ei niie-vou$ beiucoup d'a-
mis iniereiMOtt So\x connus dans le monde
ar notre intcrmcaiatre- Lpouvei la tichtsa. le
bonheur Dca centaine! de petioones riche, aura
yantes et sympathique diirem e maricK. l'hot*-
rtt. Envoyn 5 * pot tar
R 4 dollar pour l'anne*.
FLORENC* I1KLLA1RE
100, Montagne Stret
Broldrn N .
Simedi apis midi 1rs mtmbres
de la section de la frquentation sco
laire se son' runis au local du Col
lge (.ouverture et ont procd i la
formation de leur Bureau. Apre?
qu-lqu-1 changes de vue, il a l
ainsi form. ;
Mt L C l hrisson Prsident
Mme F. Coieou, Trsorire
Mr Cl. Po'hel, Secrtaire.
Ensuite l'ide a t mise par l<
prs'der.t de la S lion ae voir \n*tsl
1er une cole de mi temps la Sali
ne.
Del ( es seront organises ai
La Maison du McatLiban
\iinonce ses Clients
qu'ils trouveront du
VERMICfcLuEde2 1|5
11, 22, livres la caisse.
Vendit dans toutes
grande maisons
En Gros et Dtail
vhe%
B. & N. SADA & Co
El Misterio B
ct de Dsreiz vient d'tre
tall 10m 1a direction de Moi!
tket 00 tabliaaement camp
an Bar excellemment amnag,
ie tanrant de premier oriie tll
ch mbres contortabies.
Rue Repub.icaine ou Giaai
No lja
bien
Me**e en anglaU
U a aiaond h I p *ti t'e
tout iO< Kli^s qu une mrsse *n, , VJ ,.....p,..,... ... ..
anglais s>-ra dit to: a les dimanrhtlprofit de ta 1001.0 rt lents produits
kuii ti rai du m .u-- i la ebanel e servi ont 1 acmt de fournitures
de I h-'Ll peur les caiho'iques aejclassiques et de prix do mer aux
pari. pas MltOVl 1** frar is. 'lves mriian's. La section aura i
Avec e ncmb e tranger! eui tudier les \orot. suivants tout en
habitent le p-ys. il ne reste plus au trouvait les ma^ns d'y poiter re-
Ceig4 qu a gnraliaer liife jmie.
^ ------------------------""* 1 . \nomalie qu'il y a peu dco
Afi-ii>> ilf* les de filles dans
Al1 v ^ a 1 !a -Reeemeot du Uaitfme'nfda-I
M. IV* Lharle%\ Instituteurs.
Par le >teamer Caravelle est ar j Fotmallon de miittei par^ la
Tiv hier Mr N. Charles avec le buste \ cration d'une cole normale 'ias
de Toussaint l ouverture '- " htu'eer.
cent PanUi Dasieucnci. M ~ Orgaaisatioa ge son no 1 a aux
Avis impartant
^aafe'.yer arrivs
par caravelle'
Las soussign, donnent avis I jg^*." .!*
Messieurs les notaire, del lur.dic KiTtSS' u*i r w l"'
ton de Port au Pr.ace t de Arca- ffiPaMfi ^l*\p u*'
h.i au pnbi.en gnrl qn ils itont g* f Rpbonl * PfWJ Ma..
l,s seul hntie du teTAog.lt. JJJ -> Pesc.ye Mell, Pe.c.ye
.Uerva.i, leur oacle lgttin. del * y? T ,M?1,n? L,,a'
es dans ;cs campagnes! .,e vt u el lp.ID, sUl(rt. Mr et Mme R Ltb aoc, Franois
;* 15 b.c*m% t if 11. ,M!1 _________________
Poil *u Pr.nce le ij Mara 19a* k 1?,"f *oPen>
' A qui ltra retrouver une mule
Mme F M lien.ne Sy vis O Gervais cerdue dimaoche matin et tampt
d^^nt arorita de so. poux des lettres O. V. L
*'* >> Ue*va!. | S'adieuer aux bureaux du journal,
tlimercimeni
Madame Vve Romane Meffc
Caphrasie.Ies demoiselles Ccile
et Louise lrmie et les beiia-
et belles soeurs remercient
remeat tous ceux qui, p
ment le Syndicat des ihm
*er membres du Service d
ieur ont tmoign leur sy.
i I occasion de la perte cruelle
ont prouve dans la pne*
Romane Mae., dcd,
lis les prie de croire lear
d; reconnaissance.
Avis d> divorf*]
Ea excution d'un jUKerarnt r*ad I
bunal de premire iuttaace de P&*~??'
e Noveintre ijc-, enregistr, I"**'
de choie juge le Magistrat Loan""*
aj-1'nnce, remplisUQt le foOIM*"^
I tat civil, a prononc la diisoWt**
de Monsieur r h. gne lojr tt di"
Claire Charpentier le jeudi 9 M*^
kl ai
Port-Mi-riaee, le ta Ma" >"
Lea aYocati de Thagse *.
S.g H. Maltraatbe ; \M
laytiu iierica. Siftr (M*!
La Hayt an merican $D paay annonce i sa clientle!
sucre blanc de la carnpg"f "-^
mu en ve>te partir &*ct}.
roa drt en ville sa pr.
or anricain le sac de ieo^
ts* m lu**\*&&t
^


LA |A,l'N
/
Clyde Sleamship C
Foreign Services
i Le Malin
1, ifMfiwi-' "B4A4C04" wnant di
r$etemsnt de NewYork est attendu
I Port au Prince le Jeudi 16 du eou
tint et laissera le mme jour pour
lingiton et les port de la Co
mHe, Tous autres renseignements
$nt tournis l'Office de l'Agent
irai
port au Prince le 11 Mars 1922
f. F. CLEMEJ\TS, Agent Gnral
A ceux qui dsirent
des relations srieuses
Confiez vos commandes aux
Maisons suivantes.
J. Eavenson & Sons lue .
w. .,_. Savon
de lessive PUR1TY, ixvon Ce toilette
ABONNEMENTS
\Sn Mo1'
Port-m-Prinre 5. 2.0U
Dpartements a $o
Binigtr .
Las insertion Wt 'reste eux b|
reaux du Joaroal. ij caine.
Jos'ph Si Cloud
A l'avantage d aviser sa bienveil-
l.B,ec..,n,,uD,a,UC.piuMLefln ^^^ ^^

M1LLAN & ANNOUAL fjl
Nouveau Garage
de a Province et le public en
rai, qu'il vient de transfrerer son
installation de tailleur la me du
Tous articles vends
rieur u ru, au i rw I / ^ *" /?' Ph*rmtcit EPic *
Msgasm de l Etat No 1824 entre la j i fie (jUaker OClt8 CO -Farine et ..t.
Maison A. L. Gorin et Henri Bris- ^ j VI A ."'
son. Et annonce aussi qu'il vient de1 7 rw W ^ V10 de c'al4
recevoir par le dernier bateau des WeSteVU lOUaCCO CO lU _
pommades pour effacer les '
lcha*,!
Tabac en
pouirs tolia pir la tiihtt, Si- a..#_ ~-
v^s LJzum Pai!es N.lihcr pour l|/l/o/ll P /Va
restaurer la Sant etc. etc. f r **"* 'Y UC/_
feuilles noir et jaune.
foiffure
Grand'Rue, prs du Salon de
de Jos San Millau
Rparations parfaites d'autos. Pices
mr le machines de toutes mar-
if*. Garage perfectionn. Travaux
joignes
HpUte,
tt laiiutus. Vulcanisation
Prix raisonnables
Le plus puissant antiSBpltu9
Sans Meroure ni Cui-re
uivnnt le travail de M. ron a*,
Cbtaileta de I Inatltut Paolfui (1907).
Dtruit iintmtanment tons le> lalrrobaa de tt
#MM, lu Uholrm,lesFiovrtM,Diarrhe*
et nynaoTimm do Pmy. chaud.
MtLiDiu vinr**!
Mantgue, Pork, Buf sal. Conserves
al.menUircs
Ce sont des Maisons de confiance
et de premire classe.
Pour les renseignements s^adress^r :
i
i
11. THBUD
Agent fcdusif pour 11 liti
Indispensable contre les Epidmie*
n. J
c... r
-misJ
DOMli Une panda ulll.r.j dan*
an litre d'ans pour t-ue lea qi>|i
SooltM de raMHiOOL, 3?, Rue du Mathurlni
MaaMM a Vtau : Toute 1m P. .'uaiea
Assurezvous contre LE FEU
DEMANDEZ
' our la farreuse
-*
Pharmacie Centrale
y-Produits de oue fraicheut- Excution prompte et ungnie
ordonnances Spcialit* pour louies les maladie* I
BIEHE
de Edimbourg
Haute
BEZ
ouveaut
b ANTOINE M. TALAMAS
Umn.e toujours ic bZ 4/1 JJLii l^UUvLa'j lclh.1, FEMl
WALS se ttii un devoir d umou er a ^r cieuse ciienles que
'"Micbaudisesda thox lioat e les oui admir les chamillouo
inrii ces par le daruier slMauer, et oui eu v nie ces ce jour.
Citons dans le tas :
irie;irr.
Mousse ine S. isse mile*, a
Orgaidi a f euis, et bro<.
Orr^ndi uni, toutes nuanas
JoiJe barrs. a lieu s, i ni. qualit n-peint re
thir gl^is, qua'it exira uo T nbe*1
bpoi. dr- soie toutes nuana
Joil jour, i
Il i mites i i
.bird ne bl .och. carreaux
birrtiue couleur unie
, cotne de soie, toue* nu^nc s
gcoleiie de soie jour
fjjie rouUur pour jupes
^"cotLdor \ it.ble
Pe
^ttes.pieur
*n a ma e'as angl is
"""Mipeiieu sdi-ux Qualits
^^Ptau pour dame-, d-mi
ETC.
t cr;ion de Pan*
sTC.
nL,!Lho"naa ti ouverent une seetion choiaia de :
L1 ' Tuwor f/hemisrg suprieures
"'ki BUnc
Dck blaoc
Dha
lhaisse* siprieuifs
Chaussettes mercerises
Xphir srajais suprieur pour chrmnes
Tassor barres
Faux feitre couleur Bretelles suprieures
HC. ETC.
Due petite visite, et vous verrez
r-* unlqu<> pour tous
yn4ralement quelconques^
I aNATlOMU'est parmi les TROIS
compagnies qui\ ont page INTEGRA*
PI f SEMER JEB LEMEftTdan* le dsaste de San bran-
BRIES L GER tisco, rglant elle seule 3.382.QOO%
| Depu s plus de cinquante aii8**Lt Ni-
TION L est universellement connue
pour ses prompts rglementa.
Informez-vous prs
des Agents.
National Fire Insurance Co oi Hartford
BR1NDT & Co
Port au~Pi*incj
i .
The Panama liailroad
Steauiship Line
Wishes to announcR fo Us ma>?/
friends and clients, lhat ve are rea*
dg to tt fe* bfoktng for imssngtr
accommodations to the curions /j ris
in Europe bg ihr magniflcent *team
m rs of the United Siate* Lines, (lie
che^ peut and besl eqaiped Line from
Aew-)\n h> ifcirtevn days from fort.
L. b ^e la plus lgre et qui co U l ****** ^ CllVChOUrg VU M(JW
vient le mieux pour les Tropique | \OVlx
On trouvera galement le
Kvery altention given to f Arg!u e flers* lule,Preler ou bord W* fttwaicr,
Hatei and saiUng d tes caa Le ahceriained
tt uliico in Fon au i rjite.
Dry h in #e
le meilleur d Acg
En v\m t h Z
\ iiaynts
il J Kue tionue Foi
|. BTOWPSOX,
Local Agent far hqjtt


LB M.-. Tth
Rhumatismes
Nvralgies
Goutte
Grcivclle
Arrio
Sclrose
Chiite
Qui vu? faeler ,'sun e>f irUtf
leirhuaiallJmt, i*irure;:-mcf t
ira ert^rea l'enasblamenl '. i
patina,,lea varleM c: rafelaJt doit
AHmln.'P l'erci-s A'z';i~ uriijce.
< ric-'.'on do notra orranisroe,
r t iafro c*.rt cure rfulirci
UKODONAL.
lave le sang
- L'indication principal, ratas le
tralt-meni de l'r.nrio sclrose, consista
avant loul mprner la naissance et
le dveloppement des lsions nrlrlel-
le*. A la priode de prsclrose, l'acte
urtque tant le seul faneur d'hyper-
tension, on devra, avsnt l^ure ac*.r*
ch!e, lutter nerint et fr-
quemment con'.rc la rtention d'acte
urtque dans l'organisme en etnplcyani
Ttrodonal
Professeur Faivas..
Prol it cim nu a l'Universit as Pestier
au! Chateiim. I r Vaiencicnr.ts Parts'
t tH phff.
l~ii Al irf i Rs'n rartw rairua, iai<
UlttLInUL : : r -i Nlroaa.
nfmn hrrntat Ma, M*l*d.r> cl* la frrr.m".
rlhCMIslM, Criliop'.r-.:cs.
LlMVAAI Bium rthnam SUtw.'wa-
lh i OUu: ,;i,-> oc.jiic, Lumbafo. r.-
.-Rltl>".
AIUAITI HOIEI, AijNil gstReraii pour Ikili
>-..- -.y..- ff; w, gafflrrg
iTtl, luillajalll MLlal
GASOLIME ET KEROSIME
Aotia venons d'introduire en Hati, In marque SHELL
si ioiihu* et opprtci* d*m* le monde < ntipr.
Ceux qui en ont dj fait Vff&ni vou dvonX que- la
Gu*ili*e SllElj* es! ypeialewent recommandable pour
po*' rendement atantaafUX et quelle n'encrasse pa u* \\\ -\\\ik
moteur gre son ru {finement ptrfait. illltlllic
lis v un fuyouero t a n'use que la Koslit" SHEL '|ij ll'IT'lll! IGfiAl ^
supiture aux autre* pnr son degr 15oe elle donne *^" JJ11 tlIIllSTlUllo
m ttmquene* une flamme plus vive e btle suub fu- |p ti,4iviil
' t *
1' y n doue coi ointe e avantage n'acheter que la
mai au u MIELL-'
Tfac Dp Ta Date Tire Repjir k
366, Grand'Rue, Port-au-Prince fl(
Nous possdons \
seul atelier de rpar
lions de pneus en H;
ti et nous faisons toi
les travaux pour Iei\o|
et le Sud
Ne dites pas qu
ne peut tre ri
mais apportez
il ne vous 1
cotera rien. Nous ri
drons voire pneu sei
un pneu nei
ausi
pneu
par,
nous,
Four les prix, adressez-vous
Itoberts, Dullon & C
Air
Cil
pour
notre
> *......
F.iumi
LehnetFink.ic.
(Manon lonVa en li
New-York, .U.A.
Laboratoires Bloomfield, N. J., . U. A.
Extraits liquides
Sirops Teintures
Onguents Liniments
Esprits Dsinfectants
Pastilles Spcialits
Produits pharmaceutiques
Herbes mdicinales
G rat'a t Ilootch i
Un h.; ii,: kril'ant, plein de verve et d'hu- !
mour. Un numro grain vous sera expdie de,
reiepiion de voue r>oiu de voire adrate oui .
ris'. kcnvei a t. MMMlj )?7. *'' Snact, !
Uiookl N. Y.
'*
Baua Lact
/.limert par excellence pour les'
erf-n< eo bas ge et Its Dyspet.ti|
qoei R coromaud par tous les M!
dec bu vtnte chfi Simon Vieux
A'f ed Vieux tae L- Carail.e
Fcie f. Sjour ei. hd. E= ve &
fo B &N. S.di et cfa a Vtv
F* .1 Saalnve
m prim jjrat!
tous les clients
atelier
Harry R Kinncy
Propritaire :
i
La maison
SUEMTOB &Co
Anoonce sa :% l'le qu'elle vieat de rece -oir par U JroieW
un irina assomment de tissus fi is tels QUI ;

L. R TUBAVD
Agctit t*c u '/ ; Cttf Baiti
Messo de Requiem
1) era chant a 1a L.thdiale Jeu
di ;6 Mari courst i 6 h i,a di
matin, un seivice solenDel cfl.-t
pr un gioupc d'amis et d!vs;
la rrmoiir de Mtlli Hc:mine F^t
Batl.
Le p es u: avis unt lieu '.Ofill
tiou
Voile un< couleur
V nir> birrti
Voile mittei couleur
Voile carreaux couleur
Voile grenue
Cipo.i de aoia
Orgiudi uni
Org^n ii fiuuri
Toile de soie pou rcli 'mises & robe
Zphir coulaur ) a
KoiieMM
NtusoLk coulfiir et blanc
Crpon coton fantiuie
Voile a barres de soil
D in tas couleur e> blsoC
Uatuasp d retttelas
eiviettes du toile te
Coton i drap auoricar
Ca'icot suprieur
Percale
Seig* noire et bleue
Briudei brolei luprtui
Haban pompadour
Taiior
T.e dlndien
jile pour j pes
Quelle met en v>nte dec prix avon'sg ux.
Purt-au Prince le o Fviier Mtl.
SIlKMTOB&Co
-*^ -.._ -..
Impriaae.ie du Journal
Mine N colas effvrd
Uil e srs :<.vices an pi'kilC POBI
cortechop R b-, ClapsHOi, ceinlu
res ( cT'i s, cos*oniii fl*sfiQBtti
chtrise pou- homme
Poar loue rcuclgoea bt< l'c^rei
er La'ue tB lta du Pcmlonn.t
.S'.: Rose de L.ma
* l
I
i
DISQUES COLUMBIAI
Amateurs de bona<
fusique,accourez cb<
t. Prcebuann- ^erlioiffl
Hue du Quai


ISSUES
ENTIONS MANQUA


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM