<%BANNER%>







PAGE 1

• r1 il V/fCi tiendra l'exposition des produis des ILtsts Dois a rtxpoaition du tJente naire de l iudpendaoct du Brsil, s'ouviaut la 7 septembre. Apia l'ex position, le btiment servira comme snobatieade. MOSCOU — Dans uu diaeoura LaiLu a exprim HUM uair ae ien couder Lloya (eorge tace fice m oonUr JUCO de Gnes. Il WAarliNlirOft — L"accord LSD %  iu IsUu a aie compltement annule par l'egrmeul de la Couterence dt Washington dea y Puissance, relu tivemeot a la Chine. Le Prsident a iDtoime aujouifl'nui le euat en n POQBO aux rsolutions demaodaoi uue information que le tr.ite det quatte Puiaaaocea, ue m rtlie pat la chine et ne pone pas direct. meut sur l'accord Lauatnoglebu. Petites Nouvelles Etranger Par cdble, t) Mars Un sergent hatien k victime a ua accideiii Le sergent Anoaiaa Flix, origiu* re de Jremie, a el atteiui nie, eau midi d'une balie aa venue peadaii le exerucea de tir qui ae font a i Priaoa. Le sergent, qui avait lu mme prpaie IM eaitouches av*ii { >r erteur, laies le plomb dau 'une d'elles. 'i'i-diisp'Jite immdiatement S 1 IK pital gnerai dans uu elat dsespre il rsudlt ld dernier Boupir, apie.une oparauon leuiee pour ie aauvei. Les tunrailiea ue liulor uue set gent ont eu lieu ce matiu. Ifrtdu officier de la fceadaraerie Noua appr-.nous la raor. 1 Hu tal Amricain hier soir du Liante nant H H. Smith, Adjudant du Ma jorb H tennedy. c inraandant dei Forces de la Gendarmerie station nes Port aa Prince. Le l ieuter.ant Smitli u asrvi corn me Ollicier ds l'Arme Amricaine France tendant la guerre Le Gendarmpri perd en lui un hoaODM quoiqio j une de valeur et lea quel nues hatien? ds ses ami* conserve roat d" lui le souvenir d un Gautli man d'agrable commerce autour de ta if-ASCO NOUB annoncions la semaine dernire JOH 1 Ueme de la Haitian Am rican Sugar cy avait embirqu nn< quantit de 4,xC0,000 livres de eucre On parie encoie d'une autro exp dition qui sera plua importante que la premire. Le rendement en sucre de l'usines! satisfaisant cette inne, les cannes tant coupes leur po que de maturii complte. Aussi celte anne, avec les nouvelles •( quisilions de cannea des grands prt pritaires de la plaine, on pourra obtenir une quantit dt8 L0,00b %  ses de sucreIl est regretter le bas prix ac ue car avtc un rendement pareil, l'ti trepnse aurait d raliser de beaux bnfices ,_ On croit que Mr Elliott, p sidnt de la corporation en et eaLsiait et sspie pouvoir amliorer la situation flnancire de 1 Usiue ^ tte de cabaret Nou' rappelons 1 uc demain aura lieu Cal-aret la bndiction de le premire pierre du pie:.byinSi Le nain laissera l'ort-au Prince 6 heure prcises. r"ru de places aller et retour M ire classe 5 gourdes, en loM datas a gourdes 50. La crmonie aura heu aprs la grand messe oui K ra chante a 8 heures Ue auios attendront les parrain?., nurrain: et leur lamil.es a la descente du tram. — On annnonce de Berlin qu'une dception it une conprciitrision rapide ce luotil qui ont pousse les biatj-tuis a retuser de participer au Conirence de Ocucs maintient le tond de commentaires de la presse allemande, sur la icponsc amricaine a l'ita.ie. — LK Couine rrance-Amiique Pari a oflert au maieelial Liaulcy el au gnerai tiouraud, %  • %  I leur dpart pour le Mai oc et l'Uricnt un -r-ii-i dner, >ou> ta pridencc de air Baithou, Ministre de Justice, y astisuieut le minittrt de e-osta-Kica. de Cuba, du Prou, le marchal Fayolc, CIC, I — Mr i-omcare, Curzonet Schanzer confreront sur 1 Jnent a Fatil le -a Mail. — Le prince heutier du Danemark a sjourn a Pari*. — iarabassadeur Mayer a laiss Pari pour Jerim )u:qu # a la semaine prochaine, — tut biotia, nuuvei aoioatsadeur d Italie, est arriv a Fan. ( — Ca pnucessc Mary et le vicomte Lasclle ion; arrive a tari, venant de Londres, 11 soin descendu a l'amOaade d Angleterre ou 11 passeront la nuit el paiiuout pour 1 liane demain. — Les ministre des SutlBCt all.e ont tenu a Paru une reuuion paituulieic pui> une auce dMaierc eu ptSttaaa ues e*peu>. •Is te runiront a nouveau dau la malinie du .0 uiar> et aclaveiout l'eaamcp ue questious .laitees — La Chambre des Dputs, dit une dpche ie l'aii) nptcuUra deuuiu a d scu:s uu dcsuite'reiii piujet de IO.S el piuposuieiuk rciatils au rccrutcmetii tel aime iranaue, Le coiouei Paj'V, rapporteur de la Commission de l'Anne jciiianucra la discussion lumiciiiaie pour qus la .ne .u.i pui*M tre rgle avant les vacance d_ r ii) ues. — La Chambre franaise a ajourn indfini.tient u discussion de 1 interpellat.on sur' le r diiigeab.es, dout uu de u uancation allemande. — On annonce de Varsovie qie le droits des importations sur le denres alimentaires, vlements, cfiaua som 11 f ;iu s p n.ai. 6 se manies pour laire baisser le pi de la vie. — La noiiv.it que: les tst.r.s Cm, dit un; Je, . ne il* Paris, relusent de par u i.r a la Confrence de Cnes, n'a caui aucun: surprise dan les mih ui olllel.l> eu uu etau u u uispo se aujoud'liui a taire de commentaire ,.i qu a ce que le teate eaact oit parvenu. Rhumes, Toux, Bronchites, Laryiigites, et autres affections des organes respiratoires, indiquent un affaiblissement de l'organisme. L'EMULSION SCOTT prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le augmente la force de rsistence contre les maladies. corps et K3BBg3^aaaawaEaB5£^^ FdiiiiiD Murad un m A vin Il est fit savoii 1 tous ceux i qui il appartint qu'uT jugimeni dclara, 11 oe tai li e a pro OJC: pai le nitiuDal de premire nu ai.ee de t'on au P fines, eu :es ASTHME OppnuloH, Citorri, Suffoctlont, Toux ntrotuits. Onriion oartcti&e par !• %  CIGAREES CLRY .... POUDRE CLERY Dr CLRY, 53, Boal. 8t-Martla, Parte. t umu. Hamim Baoa L; Alimeni par excellence erianii en ba ^e et les quts Kecommauut par tous decios. JbD vente cbix Simqp V Alfred Vieux — f de LCal Uie f. Sjourne, — td. Lo — b & N. Sida et cti r a Saaiiive %  Vulomohilistes! Lis< Prisiaui Programme enti ement inlit I ilins comique et angoissa H I >a piu i H; en Wl i ( tin(die bilaranle en 2 par >e L'Angoisse d'une mare iandr p:ce dramatique, monvanle Sensationnel en 4 paires i'IUei. lalis'e, lilrn de toute b aui Entre C. 1,51 Bilcon G 2 oo attribution! .ou meuules en date au b Siars mu 1-1 1 ceut virg r deux, i U requte de. sieurs A.kclloc Douglass com mtiinis derneuratu tt domicilis Nctt-Yo k, EU A. contre les M US H Murad and don coniiiu tnll d: meuiaut e. tabl s 1 or: au fiincf Uu di jug.meai u et tltuit ce %W *ui motifs le tribunal iiitu ^ carburateurS(JLE X est le mnUeurrarbiraliur Jranmu pour les coasideratio is ci-dessus d con S* el coas ruit pour lre votre a M $ur ltX rom **^^ tai.ei ious les moyens, 'fi.s et con v tre y^oltne. ..uaioni de Murad and Son. dclare Si '0'H n'e'jez oa% sur votre mo'eur un SOLbiX r'est q'to eu ei en tat de tailh.e vu leur voul z c nsvnrnr t'0 > de g izobne Le modle sient pir ^ 1 iit de commciiub, reporte au sera 8*pos au t/a 'agi ''entrai, Zhenei \ iw pvtir du 1$CA dix hait d:emb e mil n-ut cent viugt 1 poque de U ce^satioa Ue paie rncni et /ouverture de la (aillue, ot ijon. que les seeils seiont apposs m le juge de paix de la Capitale tcciiou Noid, psrtont I besoin icrs i l'tllei de quoi av.i au jugtmeot sera :ur le tUauip d't.se u |Lg' de pAia ; uum ue tnunsieui Leu>f v.has sairg agent de la d te fa 1. e lequel %  %  %  t l( fa sa tone-tioa sous bOir< cou .loicti notre surveillance. Odocne I I .. hs personnes des laiius stroni m en dpt ea h mi ;ou dar. de CCllC viilw t u ur del.es, du que le prtscut jugementjS.-ra .tifiche tt ro Itfft, \*i extrait daus les IJUIU.UI selon le mode abli par la Loi, ac M, Raoul Audain Agent eidnsil pour Hati, Poit sn Prince Clyde Sleainship G Foreign Services Le steamer "BiRiCOA' venant rectement. de NewYork est attei Port au Prince le Jeudi 16 du tant et luttra le mme jour K iigtton et les ports de la %  auto (\ Tous autres ren&eiaaeinei corde leiecution piovisoire sans • ,. x t caution du dit intiment et conJam SCO lit /oUTlllX U l 0//CJ (10 1" 4(/< i0Q GnraL Port au Prince le 11 Mars H E. F. CLE&EM'S, Agent Gnral Cin-Varit re t ritin les sieuis Mmad and aui deiena liquids 1 la somme de etc. Do de nous LtYjn Man es i JI; e en SBdiCACt publique d. huit m tt mil neut csBl v ugi dtui e c. roui titrait louioime. MOKbL a?. I. Leuo JOSEPH av. Solitaire? IfeuMi: riLLk, ciLtaaLa maison SUE tlTOB &Co 1 ^ Laquelle ? Les Trois Mousquetaires ter cbapitre LAubeige de M ui g (3 pnitiee) Entre 1 Odes Avis dt divorce En excution d'un juRtnicnt rendu par le Tri kunal de premire instance de l'ort-aur-rince, le 10 Novembre 1921. enregistre-, signii et en lorce Se choie lugee. le Magistrat Lotumunal de fort•u-Pnnce, ratapUataM le> louctions d Oiiicur de l'tat civil, a prononce la diolutiou du mariage ae Mouleur riieagene Roy et de la dame I Claire Charpentier, le jeudi y Mar courant, 4 k. p m. J-Oti-au-l'nnce. le 10 Mrs 19a Le avocais ae 1 lieafSue Roy. %  Sign • H MaiOraiiche l-Cl.o Malbranclie (JnGalaat CE SOR HOTEL. DU LIBRE EB\ULHK V?u leville en trois parties Blanc ou Noir Ci minus Jreteiaiibin 2 parties IIOMMH. rauMB. Tataa >u>, ne InKtivn ju co.nmc membres de notre Club de Corroponaance ci niii —ii beaucoup d-*Annonce sa eue n e quelle vient de rece/oir par les derniers rui> intrsautSoyea cuuau> dau le monde un gril aSiOniment de tlSSUS IS tels que par votre intermdiairefcpouKi la riche*, le uj . bonheur Ue naHWI de p^ioune riciiws, tira u L. yante et syuipaJiiejue dsirent H marier, l'notov ni: \ UtiiHd grapuic giaiis. bnvoyis jo uun pour uu aboa1.1 nient d 4 mois. 1 doi.ar pour l'auna. FLOUbNCli UhLLAlRE aeo, Moniagnc bir.et BrooUyo M . Gratt c tlootch Un stimulant brillant, plein de verve et d'humour. Lin numro grai voua sera apdi d reeepuoa de votre iwu t de voue aunt.se com tc. LXIIVCI a li. Miivhuii xpj, faarl aueat, rookl N. Y. Voile a ruittea couleur Voue a carreaux couleur Voile grbiiii Crpo.j de soie Orgtudi uni Oigiiii t'ieurs Toile di soiepourchsmisesftrobss Zepiiir coulsur ) a § Koiieunfl • Nausouk couleur et blsnc Lrepou coton fantaiaie Voile barres de soie Damasse couleur et bisse > Oamssse s matelas Seivieues ds toi le'te Coton drap suprieur Calicot suprieur rercalti Sergs noire et bleue Baudet broies suprieur Uupsn pompadour Tueaor Tte d'Indien Tuile pour jupee %  Petit Cercle u ta Con !" donne avis aux M m bras du Ce*-".e que la runion de F VasemblA" iZ membre ronde aura &r C elle de l'AesernbWa G-nisI Lmpmb'M a;l's aura lien I 0OS Hsaod>Tuiw demslu LVm.acl.a 42 laia


PAGE 1

MI55ING ISSUC EMTION MANQUANTE J



PAGE 1

tatfHNMfo H fttf, A Prinœ; Ml BtBKCTEUR PROPRIETAIRE Clment Magloire NUMERO 20 c s rr -lll Quotidien Seiwvii 11 M*r* 1022 Pour travailler fructueusement eue mble Une iulhl pM d Iyniptlhl$e ^ Il c 0 nal e se ^ompicnaie, savoir se compl.tr hatmonuusement 1 un l'aule.Laction eltocace ne suppose pas seuSm. .'* tonn "" aQ e choses, elle clame la connaissance des mes. Kœile BOUTROUX; d V Acadmie franat KKDACTKJN Ras.Amartaaio.lNo.jld* faal Rnsell •atin, C*s 9 beurer, l'appaidnDavire de Jguene c Norlb 11. nne fontenrnt ac' n'tait _a I rne du Quai fout au |t>la douane stationnaient des biles. i bataillon de Marine Corp*, Ma et diai'f an F n tte, un batail la G-nderœeiie hati*nn\ jleora fanions, avaient pn* poi joi abord du bureau d i fort ffjoupe d officiers sup/rie i> et I* J rat Communal se t nai nt au jfbait Dn Fort National uns av. [Ucoupa de canon salua les couamricaines. Quelque* instant aprs un premier %  p de canon parti galement du [National annona, il heures inioutea, la descente du bord du lirai Rnssell. A onze heuiea 15 minntf f, le Gnral Rnaael. en civil, dbarque sur le wharf, accompagne de More Rutael. Il eet aalu par nne aa've de 19 coupa de canou tirs du Tort National. L<> Chef de I Occupation, le nne rai Van Ordn H le Msg'-trit Com muual firent dea ditconrs de b ove .nue au reprsentant personnel du Prsident riaMing. Fuis le gnral Ku*l et aa femme raontren' en auto pour ae rendre leur lsilene L<> c Matin • frtent*, ses rreil leurs compliments de b enven i au Gnral Rnsaell qui.ponr avoir vcu jlongiempa parmi noua comme Chef i de l'Occupation amricaine, coinai le* meilleur.! moyens moite en pratique, nour rendre fructueuse la collaborstioo sincre dea deui r*pu bliquva liea pa des in rts jlevs Nouvelles lrauqres A Fi urne Iscice et Mysticisme chez UQ religieux Irlandais Les fascites qui ont pris part au rcer t coup d'h ai de Fiume rclament ia Domina ion d.Mr Giovanni Giuriaii, chef du Cibmei d'Anaunzio comme chef du gouvernement de IIEtat libre de h unie pour succder au gouvernemeni de M. Ztnella, on [sftii toutefois que le gouvernemeni %  italien a dclar aux partisans d: Gioru'i qu'une telle fion d'agir se rait la violation du trau de Happai lo. GE\'ES— La tension qui existait dins les v ht ons entre 'es lments fascistes et les socia'istes depuis plu sieurs mois s'est termine hier soii par plusieurs bataii es coups de re % o'ver dan* les >us. Plus de ao agents de police ont l blesss peu dit la lutte .' on d t que plusieurs sont mourants aujouid hui P Cablell" " revo-sB 1 rf ,ur le* To'CS L*e |n< alli* ai i r qaesti-nd'Oiient.aussiLloyd George : C()!llinil<1ICr Montagu. i grphi(j irs iuterro u s /-, pes Les Cours i Les communication: llgraphi ques avec Brest, | e Htif, Anglele re, la Suiis*, l'Italie sont partielle* ment interrompues pu suite d'un orage qui svit dans une z me tr ; tendue. rtBWYORK-Sterling 4 .^ s Franc n,u m frw u. Navy S. • News JLIrlande est a I ordre du jour, et l'iu pas inopportun do signaler ^ptition d'un livre qu un protesr irlandais, A. 0 Rahiily, de l'Uni MU nationale dd U.b m, vient de btor snr la vie du pre William rie, dont il tait l'ami intime. H livre contient dea faits d asc-t mystique dont la rvlation, in compte rendu de l'ouvrage, %  flans le monde anglo-saxon, un t d'admiration et d'oooemeoi. i pourrait presque due de seau _fs. [AUs savons, par les c rcvi*tar • *lse la mon volontaire par insu du maire de Coik, que 1-lrlan s, qonad il a'y met, sait pousse Itooviction ju.qu i hroisme.Ce %  Wple nousa muu l ce que ces M UQ irlandais que la haue d pre William Ooyle tait, loi [Contraire, uu loyaliste pour IA nre. puisqu'il a'lai k engag du ^• guerre et qu'il a fau, avec lejpsi britanniques, la Cntnpague \ Flandre Loin d avjir,pr ses ex n Uine, ralenti lo zle aeceti du religieux qui ait eeaentiel sot uonptie d< la moniica ion, l|aarre avait, au contraire an *w zle et on teste vuu-bemeui dea actes de mor ticat o Us per ce p 4 re, en plauitrancb eteuHu qi il steourat e. coiifoi tait les yiiioaniera aile uaods. Voici une gerbe de coesei s et ma aimes que le pre Djyle olfre ceux jut ptuvent tte toutes d'nouer sou uctiame. it dout il faisait lui mme ia rgla rf le fond dd see ac ions : %  Ht faites jamais ce qui voua plai rail. — H fua< z vous toute douceur. dilue z-voui outpiai i*.— Faites la vho\ ASIlINGrTONAlexandre H&'p. n i ..,, %  h2w*,cnoy n amricain a trtaasBBP-R1SUovtoetii ouragan aciatue Las Mara ij ts. Ktat de Ve.a comp^n de p me svit dans prsla b Mars comme eu a t avis le qu* toutes les lgions le France eau Dpartement d'atal par lo vtce-co l stnt p roui d: nombreux d-^ ; La sul a Tiinpico. —• ipiupirt dts g'aaies ligues ttegra-' ^-^^ AM'U.NIOLe journal d a Ipb questt tlph-jaiquei sont inter '* n ^ ue ^aguole La Prenza s a I 1 Tlir/Titi fil Iftaltf rompu**. Les dg's soit pmiculi,e ', Ulle d,, f n8 r..pnortaut !'., uu lui quia 11 IU uuuu il JJ nlmoii du Kr. o^ STS* i o \ lc T a da i a r ,on i A u i a i'imolOO. L9 y.i :n V.M n uiiHni riit. •moite de nomb eux aoalsmsnts, uu „ t ordoaue au g" des^.ues el de nombreux b e.ss. U ravo a^ s. rendre no Qdaiu! hn mer li tempte a ta trrompu a lempieo pour lovastiguer, jtoot traie autre U frsnca et la Qraul HdlLiOafLPUII£--i Lo c'oronor a 'de Bretagne tt la aavigitioo c ire^nnooc qjd -2iij .persoooea au auut lest comp emeot in er ompue O i[suiaidai ICI l'ainiea deruira. C'en • signale plusieurs n.uirjg d smbarjj* i 1 '^J ir ,: l l 1 1 uo UUl 'o dsae i'biatei' cations de pch-. Le chilut er aMati PARIS DAUX de!gato.is turques une de Constantinople, l'autre d'An gora sont arrives i Paris o el e; (auront avec Mr Poinca des conv.-r sat ons su se jet du t ai de Svres. La 'lgaiio d Angora a i sa ie e Yousoul K;mal et le groop; de Cons taolinople est sous U directioj de 'Vezet liey. Les deux dlgations estrent aussi voir Mr LloyJ Gio-g-vant de rentrer en Oneoi.M4.toi i cir et Lloyd Q:org-; Jsireiaient vivement emp-h-r la reprise d; ho> lilttsentia les grec* et tuics en Asie .u puutemps prochain. M. Philippe Brirthelul deviiui it Couse 1 de discipline PARIS-Mr Philippe Birthelo'/x secietaire gn'al dea ati*ue< rang es, est vssign: compual re d; vaut le Cooseil de discipline pour rpondre de t'accnsition cootie l'a4 ministrauon de soa bureau au suje de l allaite de la Banque de Chine. Les rsultats d'une grve Johauoesbury IOHAUNESBURG Le gouverne msnt deteimine 1 mettre fin a la situation actuelle cie par la g've des minears dans les mines d or a mob.hs aujourdhui l'artillerie, la cavalcue impriale it autres unitis pour t'otorcer la police : on a avsit aussi le public que les aroplanes s: serviraient des mitrailleuses si c'tau ncessaire. A (iermistop. bier soir, une tande d: gtvistes a envahi la mine Primose et a essay d'intim der les ouvriers.Un* bataille s'en est suivi: dans laquelle deux inJi&ue> out t tus et le directeur de la mine avec plusieuis au lies pcisonurs y comp ut agents de police blesss. ;Thr>e a so nb. au larg: d; PottJlan^ ( Angleterre ) avec t) hommes de l'quipage qui onc pen. I)i i-, la rgiou partsieodl plasteori p.-rsjn ne> oi> t bl.ssiss par Jes pieirei et chemines renveises. linlre allis Mr d; Ltsteyrie a oMtfl BOdlitf aux m n stres dej li iance> alliis Pour suivaai les et u des j.-njii i MI.IJJI jdes hier Ks m:ois.re> deJ h lanc-rs 'allies ont ad nu co n ne bis; de d s cussion le BJSBO andam de Mr Uc Lasteyr.t, niwsi.soa p >cn e d*s lserves iUi hplupiii des qaestious souleves Ils cou iJ em qu; bico qu'aucua t:iie n'ait cen litive ment accepte te gouveraemeat franc t % s est moralemrut eogag excuter le dcisions prises a u coatience de Jannei en |aivier. Sir Rob:ris Hj r ne, chancelier de l'Ecbiqu.er et le colonel laspar Tneu nys ut ministre blge et mmisue des tiaances ont essuie la /re cou teience de* ministres de Fiance, An gleterre, B.-lg que et lialie.Mr Roland VV. Boyiea tait pisent comme ob setvaleui olwijux pour les htatsUajt. Nouvelles de ie de la ville. LUJliIttaii-Oaodpflril de nou velios de Hjua-j dit i| J d Giovau: i uroacia u, dpot de Vduisd, a t'i projlam Chai du gouvjraau13.it di u.iue, pour remplacer le remua decuu de Zi lolia. Liailtl X— K i coinci leocs avec lartivei ue tjroij uu.uureusej il, iroupes rgulires de ia Ujpubluiua et do i arme, loi o(tlnt quune cnse rel.e approcha rap.dsmeni Porto Hico est conteau uaiii U ddcliraio.i Une p ar | # co.u uiiaairu rsident Davila qui, la ouaaiuj deruire, a de uiudo na niveat.gatioii du Coug a dans les ac m du goureroeui Hoiiiy de Poro tticoli a dit qu'a can des m ihodea sutocraoquea de hetute maio uu amricain et la politique de Kiil if, i snat portorioaio a rceto nent adopt une rsolution deioanddoi ie rappel du gouverneur. MAUIUD-JOS Saucli z Gjena Preatdeut de la cumbrj da l) d o ts, h accepte l'iuvitatiou du Ho. de former uu uouveaa uauiuet. MANAGUA, N1UAHAGUA — 26 mannes amricains ont te trouv3 coupables d'engager une bataille avec la police de la c t le 8 DCl u Oie, bataille au coura de laquelle d hommes de pouce ont t tus, lis oui ete condamne a dea termes d'emprisonnement a'elevaut entre J iAhlKiPftR et 0a pJr u ^ ur Martiale. i\j<\ AuUitVl CO tes les condamnations out a .a fia vsux forcs. 0 des ho aines ont t LONDRES— Mi Edw.n Samuel trouves non-coupawea Dans an a Moa agu, secrtaire pour l'Inde, a rea i uu< procos d ca.jjianx, Anti^.,, mi. ujourdnui sa dmissiou qui a u ^'" e ^. Ui ttu n eU onteto coodam t\* cepie bir Moutagu, seerc a-re B i ) '" lfoir dsarl avec dei'mde avait auorise U publiez iK.mii'! lB ^ A J "" Vittr et tu.i 4 non du tlgramme du gouverne 'TlS ^t^Jl^*\ • meu.d, liudedemanl.nt la rv: J* !" ^ 't^o e'.e utvl SJSM du traite de Svres dans le sens'a commenc du btimect Vi*csi


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05620
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, March 11, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05620

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
tatfHNMfo h
fttf, a Prin; Ml


BtBKCTEUR PROPRIETAIRE
Clment Magloire
NUMERO 20cs*rr-lll
Quotidien
Seiwvii 11 M*r* 1022
Pour travailler fructueusement eue m-
ble Une iulhl pM d Iyniptlhl$e ^
Il c,0nal"e- se ^ompicnaie, savoir
se compl.tr hatmonuusement 1 un l'au-
le.Laction eltocace ne suppose pas seu-
Sm. .'* tonn""aQ e choses, elle
clame la connaissance des mes.
Kile BOUTROUX;
d V Acadmie franat
KKDACTKJN Ras.Amartaaio.lNo.jld*
faal Rnsell
atin, C*s 9 beurer, l'appa-
idnDavire de Jguene c Norlb
11. nne font- enrnt ac' n'tait
_a I rne du Quai fout au
|t>la douane stationnaient des
biles.
i bataillon de Marine Corp*, Ma
et diai'fan fn tte, un batail
la G-ndereiie hati*nn\
jleora fanions, avaient pn* poi
joi abord du bureau d i fort
ffjoupe d officiers sup/rie i> et I*
J rat Communal se t nai nt au
jfbait Dn Fort National uns av.
[Ucoupa de canon salua les cou-
amricaines.
Quelque* instant aprs un premier
p de canon parti galement du
[National annona, il heures
inioutea, la descente du bord du
lirai Rnssell. A onze heuiea 15
minntf f, le Gnral Rnaael. en civil,
dbarque sur le wharf, accompagne
de More Rutael. Il eet aalu par nne
aa've de 19 coupa de canou tirs du
Tort National.
L<> Chef de I Occupation, le nne
rai Van Ordn h le Msg'-trit Com
muual firent dea ditconrs de b ove
.nue au reprsentant personnel du
, Prsident riaMing. Fuis le gnral
Ku*l et aa femme raontren' en
auto pour ae rendre leur lsilen-
e
L<> c Matin frtent*, ses rreil
leurs compliments de b enven i au
Gnral Rnsaell qui.ponr avoir vcu
jlongiempa parmi noua comme Chef
i de l'Occupation amricaine, coinai
le* meilleur.! moyens moite en
' pratique, nour rendre fructueuse la
collaborstioo sincre dea deui r*pu
bliquva liea pa des in rts jlevs
Nouvelles lrauqres
A Fi urne
Iscice et Mysticisme
chez uq religieux Irlandais
Les fascites qui ont pris part au
rcer t coup d'h ai de Fiume rcla-
ment ia Domina ion d.- Mr Giovanni
Giuriaii, chef du Cibmei d'Anaunzio
comme chef du gouvernement de
IIEtat libre de h unie pour succder
au gouvernemeni de M. Ztnella, on
[sftii toutefois que le gouvernemeni
italien a dclar aux partisans d:
Gioru'i qu'une telle fion d'agir se
rait la violation du trau de Happai
lo.
GE\'ES La tension qui existait
dins les v ht ons entre 'es lments
fascistes et les socia'istes depuis plu
sieurs mois s'est termine hier soii
par plusieurs bataii es coups de re
?o'ver dan* les >us. Plus de ao
agents de police ont l blesss peu
dit la lutte .' on d t que plusieurs
sont mourants aujouid hui
P Cablell"," revo-sB1 rf,ur le* To'CS L*e
|n non et a s^ev un vif ressenti ment
contre lord Reeding vice-roi de Vin
de, cre de sr-'eux embarras au gou
------------------------------vernem-nt britannique au moment
--------------------------des di*cun'o-n avec l>< alli* ai i
r qaesti-nd'Oiient.aussiLloyd George
: C()!llinil<1ICr Montagu.
i grphi(j irs iuterro u s /-,
pes Les Cours
i Les communication: llgraphi
ques avec Brest, |e Htif, Angle-
le re, la Suiis*, l'Italie sont partielle*
ment interrompues pu suite d'un
orage qui svit dans une z me tr ;
tendue.
rtBWYORK-Sterling 4.^s
Franc n,u
m frw
u.
Navy
S.
News
JLIrlande est a I ordre du jour, et
l'iu pas inopportun do signaler
^ptition d'un livre qu un protes-
r irlandais, A. 0 Rahiily, de l'Uni
MU nationale dd U.b m, vient de
btor snr la vie du pre William
rie, dont il tait l'ami intime.
H livre contient dea faits d asc-
-t mystique dont la rvlation,
in compte rendu de l'ouvrage,
' flans le monde anglo-saxon, un
t d'admiration et d'oooemeoi.
i pourrait presque due de seau
_fs.
[AUs savons, par les c rcvi*tar
*lse la mon volontaire par insu
du maire de Coik, que 1-lrlan
s, qonad il a'y met, sait pousse
Itooviction ju.qu i hroisme.Ce
Wple nousa muu l ce que ces
m uq irlandais que la haue d
pre William Ooyle tait, loi
[Contraire, uu loyaliste pour IA
nre. puisqu'il a'laik engag du
^ guerre et qu'il a fau, avec le-
jpsi britanniques, la Cntnpague
\Flandre Loin d avjir,pr ses ex
n Uine, ralenti lo zle aeceti
du religieux qui ait eeaentiel
sot uonptie d< la moniica ion,
l|aarre avait, au contraire an *w-
zle et on teste vuu-bemeui
dea actes de mor ticat o
Us per ce p 4 re, en plaui-
trancb ls las traoc. a du M mi Ksin
f'iaiidre : Jeeue m'a ion
preaa de loi donner uoe nui
de prire et de rparation
1 non dernire, j ai pri daae mu
fcsue du Kemmel de 0 heure-
Hoir 5 heures du mitin / huit
ps ). la plupart du itmpa ge
I J* m'y tais etig-ifft auparavau
Ou vu?a, pour u p me Iaussi
r. Bien qu ayant eu seulement '*
torea de sommeil, ie ae euie pa
op fatigue ou trop.las aujoutd bm
* veot davantage de et* noita df
i^a'^!**0"1*00 <* rparation
| Octobre 1915 ).
au pusiQM campagne, prs de
stdsna un tram de tattgae
''sot, sous le feu de I ounemi :
Hipim, ,B lliaUu pA% ju d- J0U,
an i*r '* oult- Achev la rciL
5.S 0Q oce, tri fatigu e
mi.,1 orau ^,r ur'- Uouneura
hid ,,aSt,ul s*crameuL Cmct
L "ieu. irait l'tiaure saiute. a
r s socra, Moiu mes yeux pi*
de fer
sieurs fois Port la ceinture
(.avril ltft5/.
" La nuu dernire, je me levai
minuit, liais mes Otas tn forma de
croix et testai dane la thipetle juj-
m'a hautes dJ matin. Je aie loue
ment tente de ne pae le faire, le d
mou me suggrant que, puisque
j'tais enrbuaie c etailtune folle ( 27
epiebre 19I.;
.N an. z pas vous figurer qu'une
tl pnitent euit un maniaque ou
in griucbeux,- on le deviendrait a
ooiua, l'ai l'diteur du livre qui
nous itit fiire aa connuasauce i:
cpreseiite, u ceu^iairu. comme 'un
uoiume excellent, discret,joyenx,pUi
diii,aini du rire ei dea eutar.ta,accsa
mie aux plas humbles, charitable
i iai|u' 1 broume*"
bm ou Urure religieux, dr il,
i mit "le bouib-en-lraiu des petites
tlea intime* ', orgauuaut le ?
spot ta, montant et exetc^ot dea say
netea et mme dc*a operettea. Ai
f oi. t ,son chef dit de lui qu il tait
uu Ue luenku.s pi eues que l'aie
e-iicoii'ie. uj de$t h iiinuea tes plus
oraves qui aient como.t.u ou aeivi
ici eu vrujuate / ; et encore qu il
'tjut le pre des soldai*, An-
glais et lilandais, malades ou b en
portante* blea a ou deptimu ; qu'il
Vuccupait oea reatea de popui* .ou
fiauiue demeures daua les villages
levaatea > eteuHu qi il steourat e.
coiifoi tait les yiiioaniera aile
uaods.
Voici une gerbe de coesei s et ma
aimes que le pre Djyle olfre ceux
jut ptuvent tte toutes d'nouer sou
uctiame. it dout il faisait lui mme
ia rgla rf le fond dd see ac ions :
'Ht faites jamais ce qui voua plai
rail. H fua< z vous toute douceur.
dilue z-voui outpiai i*. Faites la
vho ou-, agisatz cjntre votre propre
aenausltl."
On nous disait dernirement qu'il
ne faut paa desesprer de l'avenir
ie notre paya et de ea complte r
migration, et que I exemple de l'Ir-
lande est I pour nous encourager ;
ai la voil qui triompha api es des
vcus de psueuue tu d'elfoits.
Un ne nous a paa dit ai cette vie
oue finale est necesssirement coodi
mi oee par le tau de possder des
m i sg iui, des pros et des ssc.es,
cou me le maire de Colk ou le pre
Uoyle. Car alors. . ,
9 Mars
>\ ASIlINGrTON- Alexandre H&'-
p.ni ..,, 'h2w*,cnoy n amricain a trtaasBB-
P-R1S- Uovtoetii ouragan aciatue Las Mara ij ts. Ktat de Ve.a
comp^n de p me svit dans prs- la b Mars comme eu a t avis le
qu* toutes les lgions le France eau Dpartement d'atal par lo vtce-co l
stnt p roui d: nombreux d-^ ; La sul a Tiinpico.
---------- ipiupirt dts g'aaies ligues ttegra-' ^-^^ AM'u.nIO- Le journal da
. Ipb questt tlph-jaiquei sont inter '*n^ue ^aguole La Prenza s a
I 1 Tlir/Titi fil Iftaltf rompu**. Les dg's soit pmiculi- ,e ', Ulle d,,f"n8 r..pnortaut !'.,
uu lui quia 11 iu uuuu il. jj nlmoii du Kr. o^ STS-*io\lcTa da*ia r,on
i a u i a" i'imolOO. L9 y.i :n v.m n uiiHni riit.
moite de nomb eux aoalsmsnts, uu t ordoaue au g"
des^.ues el de nombreux b e.ss. Uravo a^ s. rendre no Qdaiu!
hn mer li tempte a ta trrompu a lempieo pour lovastiguer,
jtoot traie autre U frsnca et la Qraul HdlLiOafLPUII--i Lo c'oronor a
'de Bretagne tt la aavigitioo c ire^nnooc qjd -2iij .persoooea au auut
lest comp emeot in er ompue O i[suiaidai ici l'ainiea deruira. C'en
signale plusieurs n.uirjg d smbarjj* i',1'^Jir,,:ll11 uo UUl'o dsae i'biatei'
cations de pch-. Le chilut er aMati
PARIS-Daux de!gato.is turques
une de Constantinople, l'autre d'An
gora sont arrives i Paris o el e;
(auront avec Mr Poinca des conv.-r
sat ons su se jet du t ai de Svres.
La 'lgaiio d Angora a i sa ie e
Yousoul K;mal et le groop; de Cons
taolinople est sous U directioj de
'Vezet liey. Les deux dlgations es-
trent aussi voir Mr LloyJ Gio-g-
-vant de rentrer en Oneoi.M4.toi i
cir et Lloyd Q:org-; Jsireiaient vi-
vement emp-h-r la reprise d; ho>
lilttsentia les grec* et tuics en Asie
.u puutemps prochain.
M. Philippe Brirthelul
deviiui it Couse 1
de discipline
PARIS-Mr Philippe Birthelo'/x
secietaire gn'al dea ati*ue< ran-
g es, est vssign: compual re d;
vaut le Cooseil de discipline pour
rpondre de t'accnsition cootie l'a4
ministrauon de soa bureau au suje
de l allaite de la Banque de Chine.
Les rsultats d'une
grve Johauoesbury
IOHAUNESBURG Le gouverne
msnt deteimine 1 mettre fin a la si-
tuation actuelle cie par la g've
des minears dans les mines d or a
mob.hs aujourdhui l'artillerie, la
cavalcue impriale it autres unitis
pour t'otorcer la police : on a avsit
aussi le public que les aroplanes s:
serviraient des mitrailleuses si c'tau
ncessaire. A (iermistop. bier soir,
une tande d: gtvistes a envahi la
mine Primose et a essay d'intim -
der les ouvriers.Un* bataille s'en est
suivi: dans laquelle deux inJi&ue>
out t tus et le directeur de la mi-
ne avec plusieuis au lies pcisonurs y
comp ut agents de police blesss.
;Thr>e a so nb. au larg: d; Pott-
Jlan^ ( Angleterre ) avec t) hommes
de l'quipage qui onc pen. I)i i-, la
rgiou partsieodl plasteori p.-rsjn
ne> oi> t bl.ssiss par Jes pieirei
et chemines renveises.
linlre allis
Mr d; Ltsteyrie a oMtfl BOdlitf
aux m n stres dej li iance> alliis Pour
' suivaai les et u des j.-njii i mi.ijji
jdes hier Ks m:ois.re> deJ h lanc-rs
'allies ont ad nu co n ne bis; de d s
cussion le BjsbO andam de Mr Uc
Lasteyr.t, niwsi.soa p >cn e d*s
lserves iUi hplupiii des qaestious
souleves Ils cou iJ em qu; bico
qu'aucua t:iie n'ait cen litive
ment accepte te gouveraemeat franc t%s
est moralemrut eogag excuter le
dcisions prises a u coatience de
Jannei en |aivier.
Sir Rob:ris Hjrne, chancelier de
l'Ecbiqu.er et le colonel laspar Tneu
nys ut ministre blge et mmisue
des tiaances ont essuie la /re cou
teience de* ministres de Fiance, An
gleterre, B.-lg que et lialie.Mr Roland
VV. Boyiea tait pisent comme ob
setvaleui olwijux pour les htats-
Uajt.
Nouvelles de
ie de la ville.
LUJliIttaii-Oaodpflril de nou
velios de Hjua-j dit i|Jd Giovau: i
uroacia u, dpot de Vduisd, a t'i
projlam Chai du gouvjraau13.it di
u.iue, pour remplacer le remua
decuu de Zi lolia.
Liailtl X K i coinci leocs avec
lartivei ue tjroij uu.uureusej il,
iroupes rgulires de ia Ujpubluiua
et do i arme, loi o(tl reroemeut proviao.rp sont arrivs
ici pour tenter d'amener le retrait
les luaurgj* dd la it (publique irU i
uaisd et dea irouue* de i'^unn saut
tecounr la lue.
WAallLNko* Un avertisde-
i >nt quune cnse rel.e approcha
rap.dsmeni Porto Hico est conte-
au uaiii U ddcliraio.i Une par |#
co.u uiiaairu rsident Davila qui, la
ouaaiuj deruire, a de uiudo na
niveat.gatioii du Coug a dans les
ac m du goureroeui Hoiiiy de Por-
o ttico- li a dit qu'a can des m
ihodea sutocraoquea de hetute maio
uu amricain et la politique de Kiil
if, i snat portorioaio a rceto nent
adopt une rsolution deioanddoi
ie rappel du gouverneur.
MaUIUD-Jos Saucli z Gjena
Preatdeut de la cumbrj da l)do
ts, h accepte l'iuvitatiou du Ho. de
former uu uouveaa uauiuet.
MANAGUA, N1UAHAGUA 26
mannes amricains ont te trouv3
coupables d'engager une bataille
avec la police de la c t le 8 DCl u
Oie, bataille au coura de laquelle d
hommes de pouce ont t tus, lis
oui ete condamne a dea termes
d'emprisonnement a'elevaut entre J
iAhlKiPftR et 0a pJr u^ur Martiale. i\j<\
AuUitVl CO tes les condamnations out a .a fia
vsux forcs. 0 des ho aines ont t
LONDRES Mi Edw.n Samuel trouves non-coupawea Dans an a
Moa agu, secrtaire pour l'Inde,a re- aiuu<* procos d ca.jjianx, Anti^.,,
mi. ujourdnui sa dmissiou qui a u^'"e^.Ui ttuneU onteto coodam
t\* cepie bir Moutagu, seerc a-re,B* i') '" lfoir dsarl avec
dei'mde avait auorise U publiez iK.mii'! lB, ^AJ""Vittr et tu.i 4
non du tlgramme du gouverne 'TlS^t^Jl^*\
meu.d, liudedemanl.nt la rv: J*^ 't^o e'.e utvl
sJsm du traite de Svres dans le sens'a commenc du btimect Vi*csi


r1
il V/fCi
tiendra l'exposition des produis des
ILtsts Dois a rtxpoaition du tJente
naire de l iudpendaoct du Brsil,
s'ouviaut la 7 septembre. Apia l'ex
position, le btiment servira comme
snobatieade.
MOSCOU Dans uu diaeoura
LaiLu a exprim hum uair ae ien
couder Lloya (eorge tace fice m
oonUrjuco de Gnes.
Il WAarliNlirOft L"accord Lsd
iu IsUu a aie compltement annule
par l'egrmeul de la Couterence dt
Washington dea y Puissance, relu
tivemeot a la Chine. Le Prsident a
iDtoime aujouifl'nui le euat en n
Poqbo aux rsolutions demaodaoi
uue information que le tr.ite det
quatte Puiaaaocea, ue m rtlie pat
la chine et ne pone pas direct.
meut sur l'accord Lauatnoglebu.
Petites Nouvelles
Etranger
Par cdble, t) Mars
Un sergent hatien
k victime a ua accideiii
Le sergent Anoaiaa Flix, origiu*
re de Jremie, a el atteiui nie, eau
midi d'une balie aa venue peadaii
le exerucea de tir qui ae font a i
Priaoa. Le sergent, qui avait lu
mme prpaie IM eaitouches av*ii
{>r erteur, laies le plomb dau
'une d'elles. .
'i'i-diisp'Jite immdiatement S 1 IK
pital gnerai dans uu elat dsespre
il rsudlt ld dernier Boupir, apie.-
une oparauon leuiee pour ie aauvei.
Les tunrailiea ue liulor uue set
gent ont eu lieu ce matiu.
Ifrtdu officier
de la fceadaraerie
Noua appr-.nous la raor. 1 Hu
tal Amricain hier soir du Liante
nant H H. Smith, Adjudant du Ma
jorb H tennedy. c inraandant dei
Forces de la Gendarmerie station
nes Port aa Prince.
Le l ieuter.ant Smitli u asrvi corn
me Ollicier ds l'Arme Amricaine
France tendant la guerre Le
Gendarmpri perd en lui un hoaODM
quoiqio j une de valeur et lea quel
nues hatien? ds ses ami* conserve
roat d" lui le souvenir d un Gautli
man d'agrable commerce
autour de ta if-ASCO
Noub annoncions la semaine der-
nire joh 1 Ueme de la Haitian Am
rican Sugar cy avait embirqu nn<
quantit de 4,xC0,000 livres de eucre
On parie encoie d'une autro exp
dition qui sera plua importante que
la premire. Le rendement en sucre
de l'usines! satisfaisant cette inne,
les cannes tant coupes leur po
que de maturii complte. Aussi
celte anne, avec les nouvelles (
quisilions de cannea des grands prt
pritaires de la plaine, on pourra
obtenir une quantit dt8 L0,00b
ses de sucre-
Il est regretter le bas prix ac ue
car avtc un rendement pareil, l'ti
trepnse aurait d raliser de beaux
bnfices ,_
On croit que Mr Elliott, p sidnt
de la corporation en et eaLsiait et
sspie pouvoir amliorer la situation
flnancire de 1 Usiue ^________
tte de cabaret
Nou' rappelons 1uc demain aura lieu Cal-a-
ret la bndiction de le premire pierre du pie:.-
byinSi
Le nain laissera l'ort-au Prince 6 heure
prcises. r"ru de places aller et retour M ire
classe 5 gourdes, en loM datas a gourdes 50.
La crmonie aura heu aprs la grand messe oui
Kra chante a 8 heures Ue auios attendront les
parrain?., nurrain: et leur lamil.es a la descente
du tram.
On annnonce de Berlin qu'une dception
it une conprciitrision rapide ce luotil qui ont
pousse les biatj-tuis a retuser de participer au
Conirence de Ocucs maintient le tond de com-
mentaires de la presse allemande, sur la icponsc
amricaine a l'ita.ie. ,
Lk Couine rrance-Amiique Pari a oflert
au maieelial Liaulcy el au gnerai tiouraud,
I leur dpart pour le Mai oc et l'Uricnt un
-r-ii-i dner, >ou> ta pridencc de air Baithou,
Ministre de Justice, y astisuieut le minittrt de
e-osta-Kica. de Cuba, du Prou, le marchal
Fayolc, CIC, I
Mr i-omcare, Curzonet Schanzer confreront
sur 1 Jnent a Fatil le -a Mail.
Le prince heutier du Danemark a sjourn
a Pari*.
i--arabassadeur Mayer a laiss Pari pour
Jerim )u:qu#a la semaine prochaine,
tut biotia, nuuvei aoioatsadeur d Italie, est
arriv a Fan. (
Ca pnucessc Mary et le vicomte Lasclle
ion; arrive a tari, venant de Londres, 11 soin
descendu a l'amOaade d Angleterre ou 11 pas-
seront la nuit el paiiuout pour 1 liane demain.
Les ministre des SutlBCt all.e ont tenu a
Paru une reuuion paituulieic pui> une auce
dMaierc eu ptSttaaa ues e*peu>.
Is te runiront a nouveau dau la malinie du
.0 uiar> et aclaveiout l'eaamcp ue questious
.laitees
La Chambre des Dputs, dit une dpche
ie l'aii) nptcuUra deuuiu a d scu:s uu dcsuit-
e'reiii piujet de io.s el piuposuieiuk rciatils au
rccrutcmetii tel aime iranaue, Le coiouei Pa-
j'V, rapporteur de la Commission de l'Anne
jciiianucra la discussion lumiciiiaie pour qus la
.ne .u.i pui*M tre rgle avant les vacance d_
r ii) ues.
La Chambre franaise a ajourn indfini-
.tient u discussion de 1 interpellat.on sur' le r<-
uii.it de la LouieiciKe de Waslimgiou
Un lu-nd. de riHOM que les parus italiens
.oui, leiuni les utaOMCl, uaiioiia.istes, rcpuBiicaitls
Cl Caliioi.ques prtendant ious rcpieseii er la ma-
,0111e dj peuple de r-.ume ont cuoisi Mr Oiovaii
e-iunatu, auwien kli.: de i.auniet u'Auiiuru,
.oiiui.e chCtSaa autre gouveri.euient piuvisoue.
La Lliau.bre rranfaUM a adopte u loi ruant le mariage Mua le corsimemeui des aaieoia
aprs IJ -11- au lieu d.- j j
uu mande de Lo dres qn: la princesse
1U1 et le vicomte de Laseel.es, arrives a ouc-
lungliam, se prparent a partir pour rlorcucc.
.\ la suite du relus des eo oue d; cootliboer
.ue dpenses du scivi.e aeiouaun^ue, le gou-
vernement de la Orande Bretagne a iMfii ue :e
eleUire de > diiigeab.es, dout uu de u uancation
allemande.
On annonce de Varsovie qie le droits des
importations sur le denres alimentaires, vle-
ments, cfiaua som 11 f ;iu s p n.ai. 6 se
manies pour laire baisser le pi de la vie.
La noiiv.it que: les tst.r.s Cm, dit un;
Je, . ne il* Paris, relusent de par u i.r a la
Confrence de Cnes, n'a caui aucun: surprise
dan les mih ui olllel.l> eu uu etau u u uispo
se aujoud'liui a taire de commentaire ,.i qu a
ce que le teate eaact oit parvenu.
Rhumes, Toux,
Bronchites, Laryiigites,
et autres affections des organes respiratoires, indiquent
un affaiblissement de l'organisme.
L'EMULSION SCOTT
prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le
augmente la force de rsistence contre les maladies.
corps et
K3BBg3^aaaawaEaB5^^

FdiiiiiD Murad un m
A vin
Il est fit savoii 1 tous ceux i qui
il appartint qu'uT jugimeni dclara,
11 oe tai li e a pro ojc: pai le
nitiuDal de premire nu ai.ee de
t'on au P fines, eu :es
ASTHME
OppnuloH, Citorri,
Suffoctlont,
Toux ntrotuits.
Onriion oartcti&e par !
CIGAREES CLRY
.... POUDRE CLERY
Dr CLRY, 53, Boal. 8t-Martla, Parte.
t umu. Hamim
Baoa L;
Alimeni par excellence
erianii en ba ^e et les
quts Kecommauut par tous
decios.
JbD vente cbix Simqp V
Alfred Vieux f de L- Cal
Uie f. Sjourne, td.
Lo b & N. Sida et cti
r a Saaiiive

Vulomohilistes! Lis<
Prisiaui
Programme enti ement inlit
I ilins comique et angoissa H
I >a piu i h; en Wl i
( tin(die bilaranle en 2 par >e
L'Angoisse d'une mare
iandr p:ce dramatique, monvanle
Sensationnel en 4 paires
i'IUei. lalis'e, lilrn de toute b aui
Entre C. 1,51
Bilcon G 2 oo
attribution!
.ou meuules en date au b Siars mu
1-1 1 ceut virgr deux, i U requte
de. sieurs A.kclloc Douglass com
mtiinis derneuratu tt domicilis
Nctt-Yo k, E- U A. contre les m us
H Murad and don coniiiu tnll d:
meuiaut e. tabl s 1 or: au fiincf
Uu di jug.meai u et tltuit ce
%W*ui motifs le tribunal iiitu ^ carburateurS(JLEX est le mnUeurrarbiraliur Jranmu
pour les coasideratio is ci-dessus d ' conS* el coas ruit pour lre votre a'M $ur ltX rom **- ^^
tai.ei ious les moyens, 'fi.s et con vtre y^oltne.
..uaioni de Murad and Son. dclare Si '0'H n'e'jez oa% sur votre mo'eur un SOLbiX r'est q'to
eu ei en tat de tailh.e vu leur voul z c nsvnrnr t'0 > de g izobne Le modle sient pir
^ 1 iit de commciiub, reporte au sera 8*pos au t/a 'agi ''entrai, Zhenei \ iw pvtir du 1$CA
dix hait d:emb e mil n-ut cent
viugt 1 poque de U ce^satioa Ue paie
rncni et /ouverture de la (aillue, ot
ijon. que les seeils seiont apposs
m le juge de paix de la Capitale
tcciiou Noid, psrtont i besoin icrs
i l'tllei de quoi av.i au jugtmeot
sera :ur le tUauip d't.se u |Lg' de
pAia ; uum ue tnunsieui Leu>f v.has
sairg agent de la d te fa 1. e lequel
"t l(fa sa tone-tioa sous bOir< cou
.loicti notre surveillance. Odocne
I I .. hs personnes des laiius stroni
m en dpt ea h mi ;ou dar.
de CCllC viilw tuur del.es, du que le
prtscut jugementjS.-ra .tifiche tt ro
Itfft, \*i extrait daus les ijuiu.ui
selon le mode abli par la Loi, ac
M, Raoul Audain
Agent eidnsil pour Hati, Poit sn Prince
Clyde Sleainship G
Foreign Services
Le steamer "BiRiCOA' venant
rectement. de NewYork est attei
Port au Prince le Jeudi 16 du
tant et luttra le mme jour
K iigtton et les ports de la
auto (\ Tous autres ren&eiaaeinei
corde leiecution piovisoire sans ,.xt ,
caution du dit intiment et conJam SCO lit /oUTlllX U l 0//CJ (10 1" 4(/<
i0Q GnraL
Port au Prince le 11 Mars H
E. F. CLE&EM'S, Agent Gnral
Cin-Varit
re t ritin les sieuis Mmad and
aui deiena liquids 1 la somme de
etc.
Do de nous LtYjn Man es iji;e
en SBdiCACt publique d. huit m tt
mil neut csBl v ugi dtui e c.
roui titrait louioime.
MOKbL a?. I. Leuo JOSEPH av.
Solitaire?
IfeuMi: riLLk, ciLtaa-
La maison
SUE tlTOB
&Co
1
^
Laquelle ?
Les Trois Mousquetaires
ter cbapitre LAubeige de M ui g
(3 pnitiee)
Entre 1 Odes
Avis dt divorce
En excution d'un juRtnicnt rendu par le Tri
kunal de premire instance de l'ort-au- r-rince, le
10 Novembre 1921. enregistre-, signii et en lorce
Se choie lugee. le Magistrat Lotumunal de fort-
u-Pnnce, ratapUataM le> louctions d Oiiicur de
l'tat civil, a prononce la diolutiou du mariage
ae Mouleur riieagene Roy et de la dame I
Claire Charpentier, le jeudi y Mar courant, 4
k. p m.
J-Oti-au-l'nnce. le 10 Mrs 19a
Le avocais ae 1 lieafSue Roy.
Sign H MaiOraiiche l-Cl.o Malbranclie
(JnGalaat
CE SOR
HOTEL. DU LIBRE EB\ULHK
V?u leville en trois parties
Blanc ou Noir
Ci minus Jreteiaiibin 2 parties
IIommh. rauMB.
Tataa >u>, ne
InKtivn ju co.nmc membres de notre Club ,
de Corroponaance ci niii ii beaucoup d-*- Annonce sa eue n e quelle vient de rece/oir par les derniers
rui> intrsaut- Soyea cuuau> dau le monde un gril aSiOniment de tlSSUS IS tels que
par votre intermdiaire- fcpouKi la riche*, le uj .
bonheur Ue naHWI de p^ioune riciiws, tira u l.
yante et syuipaJiiejue dsirent H marier, l'noto- v ni: \ UtiiHd
grapuic giaiis. bnvoyis jo uun pour uu aboa-
1.1 nient d 4 mois. 1 doi.ar pour l'auna.
FLOUbNCli UhLLAlRE
aeo, Moniagnc bir.et
___________________BrooUyo M. .
Gratt c tlootch
Un stimulant brillant, plein de verve et d'hu-
mour. Lin numro grai voua sera apdi d
reeepuoa de votre iwu t de voue aunt.se com-
tc. lxiivci a li. Miivhuii xpj, faarl aueat,
rookl N. Y.
Voile a ruittea couleur
Voue a carreaux couleur
Voile grbiiii
Crpo.j de soie
Orgtudi uni
Oigiiii t'ieurs
Toile di soiepourchsmisesftrobss
Zepiiir coulsur ) a
Koiieunfl
Nausouk couleur et blsnc
Lrepou coton fantaiaie
Voile barres de soie
Damasse couleur et bisse >
Oamssse s matelas
Seivieues ds toi le'te
Coton drap suprieur
Calicot suprieur
rercalti
Sergs noire et bleue
_ Baudet broies suprieur
Uupsn pompadour
Tueaor
Tte d'Indien
Tuile pour jupee
Petit Cercle u
ta Con donne avis aux M m
bras du Ce*-".e que la runion de
F VasemblA" iZ membre ronde aura
&rCelle de l'AesernbWa G-nisI
Lmpmb'M a;l's aura lien I 0OS
Hsaod>Tuiw demslu LVm.acl.a
42 laia Entre de o. ,o
DIMANCHE
Grand Gala
lt <
d oeuvre angoissai
Messa de Raqoiem
Usera cttaate a ia o.tnediale jeu
il l Mais coulants 6 h i^du
matin, un ^eivicc solennel cilcrt
par un g oupe d'amis et deievcs
u mmuire de Men Hermine Irau
Hit.
Le p.s:ut avis lent Ueu d'mviu
tion.
Qa-elle met eo vente & dec prix avantageux.
Port-au Prince le t) Fvrier 1923.
SHEMTOB et Co
|l
'pour la 2me convocation
* L, comit de Direction
DISQUES COLUfilBIAII
Amateurs de boooi
Chtiment de Th. InceWine N colas retfrard'VIusiaUe.aCCOUrPZ Ch'
Ch i d oauvre arROissant en s parties! Otl^e ses seivices au public pour m. '
L. PreelzmaoQ- Aggerholm
t Hue du Quai
Hros et Hirliitar
en a partirs
Dsir Candio des choses rouveUe
t,ntr U.&O
Icnolectloo KoDcs, Chipeaui, ceiota
ire, Cor'e's' coeturnes gaaonnets et
Ichemisrs pour homme
Pour loue renseignemrrti s'adres
isst Lali ea i es du Pensionnt
li.e Rose de Lima


MI55ING ISSUC
EMTION MANQUANTE
J


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM