<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN Cin.Galaat CE SOIR GRANDE F TE Montmartre Chef d'ccevre Parisien de Pierre Froudoie en 5 parties interprt ture npciul p l'auteur lai mme Blanc 01 Noir Grauo iilm *m 2 parues Entre gle 0.50 par i "g c • Eu change con tre 200 um bree posts ubli ers t toutes valeurs bien assorti-s de la .'publique d Ha iti t Oee pays vo Bina, ]e voua don nemi des cattea postalta illustres de vues anglaises famues, etc. Miss Tes, Kia Ora, StockweL Lon drea, AngleterreAssises criminelles Aujourd'hui a lieu le jugement du eorame Joseph Pierre, prvenu de vol au prjudice de Mme Mirabeau t'I.eait. Le parqeat est occup par le subi tilot lsuaid Raymond. La dfense ti prsente par M Luc Pratt ; et le tnbunul prsid par le juge Z4 phyr. J La par.ie civil* est reprsen e ar M.vi Liu.lo*opn tt l e ruan d L sroy. ~ Gratt t tiootck l'n stimulant t-rilUnt, plein Je verve et dnIBOkr. kiu numro grain vous sera npii d reccpiioii de votre twrp et Je votrt idlkM -.o a leie. Unvez G. IftuMl Irookl N. V. -3^c23asrr?r?ra?3K39: AUX IMITATIONS et produits similaires que Ton cherche SLibstituer L'Emulsion Scott Aucun ne peut lui tre compar pour la puret de ses ingrdients et son efficacit en gnral. saagttaKftaaw wa ^^ .'M Parisiani Sur demanda speiiV 11UDI Il sera ofltit : r^miB Boite aux Lettres Pot au Prince, le S VI iu 92i Bien cher confiera et ami, Veuillez tre assez hieuvoillan' pour me permettre da ma servir d voira Quotidieu.iux Ane de prier 1?bo.wiua et Isa Clients du aCaurriei Hatien de bien vouloir m'excuser, ri depuis mon retour de -Si; n t-Domingu**, je n ai pu (aire paratre le Joaraal. i '.< mini %  ils le savent dj, par i ige lect d'uue cour prvtale Monsieur inias Lemaire, administrateur g'iut du C mrrier Hatien' 1 en nioc buicf, a t condamn 0 mo s te i w, Perl Sire."., Concerta l'Hpital Gnral On ne peut ^u applaudir \ rids flu'J ene la UCCtuM de l'tupital coral d'avoir organise tous its mardis, de 4 M* tare a 'I* heures de i •rs-midi, des ctsuerta a I'IMMUM des m lades. C'est U musique du Palais qui a t ;h.sie n lin dollar* d'. Convocation, extraordinaire de* mem bres de la Presse Las Membres d* la Presse Mairie* ne sont convoqnAs aux boreaax do lournal LE MATIN le lundi 21 an courant, A4 heures de l'aprs-midi, n vue d* prendra certaine dcisionimoortaates coacernant la profes sion. Tous lei Directeurs et Rdac'enr* de Jouraaax qui a'ditent actuelle ment p e t-an-Prinee.tous les mero bls de la Presse gatValement quel conques oit ens d< dfrer < %  ce te Invitation Lee eonf res de I provint* ao.it pri^s de se faire r prsenter cette invitation. Port au Princa. le 9 mars 1922 Solitaire ? Le Matin ABOMNEMINrS Un M's "ort-aa-Priace %  •• Duartemente 250 Etranger !• Les insertion sont reue* aux bureaux da Journal, IJ8, Rue Amriatae. ;... H riLLK, UBAHOM.MES, rlWMES TAI*ES VIUVBh, lit. Inscrivez vous oinme mernbrts de non Club de Correspondant et taites-vous beaucoup d'amis intressant — Sorez connus dans le onde par voire intermdiirre— Kpousez la richesse, le bjnheur Ues centaines de personnes ricMs, aura vantai t sympathiques dsirent se marier, l'hotographies gratis, iavoyez 50 cents pour ua abani;meir. de 4 mois. I dollar pour l'anne. FLORKNCl:, UKLLAIHli JOO, Montagne Strict Brooklyn R. 1/Allemagne ci lts rp r.iioii > IHI.LIN Li Dj^tcur Rithcntu i dclar aujoarl-hui devant la co r missto.i gnrale du Reich*Ug qu'il spiait que lesouious y comprit les tu* Uns coa:laraieat aaeci tente qui pctat.tr* t A l'AUem.gni 8VK; i' ;S'istAn;i ds autrci BUt di laie un vxste enp uit pour piyer $es cracci-rs. PAR S— L?S pieraen'.s dei r*ora tions par l'Ailenligoe aux illi en espces, e 1 uatue et ptr brrs d' at du jou. de l'armistice ta u dictmbe 1931 se monterti 6,4^7,8)6. '•'po na.iis od'.

^aire 39.^71,64; .•uvaux forai et S •> >0 u'-iiie. Par ailluaia, il e) r*i qu l : "Courriei' Hatien a ; r-'.sv.i 1 x pur le m an ordre uiiiitiir qar uoudamo Mr Lematrra et qu il m t ei'i 1 tourna def-judu u'ditur u i i^uveaa Journal, fepeodanijaaqa'i' >:i Ma odiea non' ps t ports \n\ 000baiiatt), Pour ne pas al er a muf reuco tre, quoiquils tu •OldQI iiicoiiiins, j 11 ectit ttvtnt-tiidt lauii au chef dao foiccs amricain 34 obrant en Hati lui damtodant du tinu vouloir me dira quelles mesaroa! j %  a- #L •'!•• eViient t p iae* co.ure Li Cjari VOV& tlC trariS rtai Hatien", eu tait qVoisine de Lat14a|i foire de Paria, grand publicit. Je n'ai roi e<.core. juartiarclie auaoel de produits franais, JU"* l'iieure or je vous fais ces lignea 88 tisndra dans la 0 pita'e del lacune rponaa mi lettre. France, aur I Eiplaaida des Irivm Hier a 1 ueure pm., ua a^9at de dus et au Champ de Mars, en Mai n potiCS rua remid un mandat sign) p o hi.n E le g oup i %  les chan du nBtfjor Hjnertus m invitant S >u .• ulloaa les plus vanea des difeia^a piesHutur 'i b-urea l,-' au bure tu branches ds liud^atrie fraoais). Je U police. V ayant ete I'IIM e L'an damier 3 83 J exposants ont ii acte, J n %  uiBi nijind 0 I otS:ier p.11 ; : p 1 U fjire prcdante et le de service, UJ abaeace du m 1 or ttu no Dira) des visiteurs s'est lev perius,me du que celait S l'occano 1 daat iirinona Oi co apte cette au ut mou voyage 5un, Dj n agaa n s sur 4 50J exposantsque j'avais e.e dans la tUpoblisJlfl '• ^~ .%  — %  — voisins saa un pe mis de II Gai 1er h l StJCtlOU (1- ail mai 1 -.1. i' ayatit i, 01 lu qua J avais voyage avec un passe port qui m a vbit te dlivr par le Dapaitameal .le l litaneur, et que les 101a sua* tauteS' rua coiiuaia-siuce, ne m • lavidJdiit i as I uO i r i t o : il ino i.irt uu p. i' u a Ua la gendai lene J ai t iaiM a apporta" ce matin le dit b ,Mi ' pttSj.j|jjit en com nuuitation a la polie. A part le passe port, j'ai encora promis rolticier de aeiicede lui %  ".ii: ••" it eoirespoiiUduCD ecliai g-e eu i le prevJ^t Marsh Il da aie LUmiogOi ot moi, va que ma prsen cit a aaut Uomiugue u/uit mo consi dors co u ua une cause d sfferve ceoce p ti 'l'autorit militairo de U ttpubu j ia iueur. Aval tSi re nsi'Ci-neuts pour l'bospiiiUt que je voas p 1e daceor Mr dans voue iiiireasaoi quotidien Veuillez agrer, bien char contrere ut a 11,, l'assuraucti da mes sauti SETT Asile Franais Il v aara I Asile Fransals, dim v he 11 Mars i t hearea du an 1 no ruQioo poar la prannUtiS iea eo npta da Taaoner at la l" 'ure du Rapport annnel doPraident Congrs de ctaett dd pompiers ot a'mtjenieur d'iaicesdie Nous avons reu uae lettre d loiti:e da l'in aaieur en chet da Dpartentent d'inceadie d. San Frarcisca par laqaelle il aou dcaaande d'insister aupridu gouvernemant local pour cavoytr natre Chef de Dipaitement d 4 Incendie, reprsen ter le Pays aa tiongrs anauel des Chris de pompiers et d iagieurs d iaceaiia qui se tiendra a San t-raacisco le 9 au 18 Aot ifii Cette Caavention latrnatianale a pour bu d'axaminer les moycas les plas propres combattre les lacendies. Des appareils modetnes et un outillage perfectionn seroat passs ea revue et les meilleures inlormations aa matire d'urcendie pourront tre obtenues Cin-Varits VENDREDI Par amour avec Pearl Wnite e. Castro Entre : 0,50 freqtie.niauoiise)ltire oo N )UB noms des m • MI • s 1 A lianes franaise donno is ai'j lur^'h u ls eh lieu par la da l.t faf> no i de la tj,U'Q-*i>ri .-o air*, crs dana U ^allce d1 Ve idr.-di rltiiDier : Mm: F. Cocu, MuEJa ldineoni, R. H re Jau. L. C. L.iv nsson, H H uioaiix, V Qrarvaia, • A Pohal. ils apjai.ienoeat toua a i' illiauce 11 aou: dea personnes d rouans qui feront de l'excellente besogne. N J.JS i ur souhaitons do saccia. Bonne Bsompaisa A oui -i'a retroj>'ci ane mi perdus d manche matin et etan>e des Ici r-s O. V. L. S'adresser aua bureanx d i i >o i JUDIB01S Fila Oirec**>nr PropiiC.a re du'Coa riat Hait en '. i (i Daus notre ar icle publi avant bar aous la titie a-Hiauce Franaise — frquaaution a^olaite ", il faut lire : Le grand nombre dea analpba btiquea d Ma ti as reaconlrent sur tout prr.ai lut gens qci o ot dpais 4 j 50 ana notamment ches laa temmes. Ctlea-3i ont pan d'colsa dans les uaaapagnse et sont plat nombreuses tiez noua que Iea bom mes. — A la suit: des noma dea mena bas uttita laia s u Uernisr* eau in il taUi KJ )utar ceux du R. Pre Juan et de l'abb faul. HemereliMitfs Ma lame Vve Romane Mff, M-n Kupnrasie.les dem JI.SJI c-, lu : :< %  : Vlev et Louise lrmie et les beaux frre.*et bles sosurs remercient bien aincremoit tous ceux qui, pcrticsliti ment le Syndicat des chauffeurs e les membres du Service d hygine, leur ont tmoign leur sympathie, l'occasion d: la perte cruelle qu'il ont prouve dans la personne dt Romane Mevs, dcd, bs les prie de croire 1 leur proton d; reconnaissance. H / —L £ouv*i&emM lavricain ne rtablir* psi cafcTgo •* 'tiptjta tioa des artae od inni fjViade soite d gal,demain aoir li -tires Gln Galant \-n -i de Pradiuos chante la Barwuse do bm\i\i nvi'o sf'ompaifnemant J vloiwn ds laies 11 M uix, Millet po'siade Dauao la. musique de Ludovic Lsmo'he. Itappelona qu'ona damolaells Car pentier, du Canada, avti 6 • u uoe e-trs de flte.Ulio.i S LndoviC LaItats Uni an Mev^uc". i imajar supprim par la r".atiod du •--" 1 ••lsa '. approuv le i Janvier notbe.a l grd da la musique de e* M'ircfl doon *t foule, a une Galant .' acoaiiu aor tt voaa % ortirei rvis, met veills. Service des routes Noua auaoBuiona dniaireaseat le eomuieucejjeai des travaax da rpa ration da pont de Tatjarre de laflra i da rifire du Cul da Sac. Uae Ca paaseieilea da c. pout a t en ef( • ua n Hiiiant rpatae et livre iroatatioo. C'est au travail unie t •ceisaire q ai ti.ilito les comrauui OmtiOOa. \ tisi aOCS eatimous qua ta aemcd des reutjs ne a'arrtara en si beau eh-111111 et ae matre en n Ua de p.ra.Qver ce pont en tuai taat ia tablier 4 i'aatra passerelle iqai est aussi eu mtuvaia tat. Siicirt Franaise de Sttcoars laniu^'s et Sonvosation M;ss ; eurs les Memb as d: la So cit soot cordialement invits ae tunir i l'Asile Franus Dimanche ta Mars 9 heures prcises du ma tin pour r cendre le Rtppart de Caisse du 1 rsoricr et le Kappo.t anauel du Prsident. Les Utcuone. pour le renouvelle ment du Gnose I d'a^Wnisiration, ces.dire du Prsident, du Vice Prsident et de ; Conseillers auront t eu /) purs aprs soit le Dimancne as Mari. Le Prsident, F. CHER1EZ le film ang-issant& Raliste i 1 haue valeur du clbre foi, H. itee avec les ingalables; Ouardallah Von Weifet etc Pais un comique indit en 2 parti r. Hros et lirlifi* Entre gn aie 1.00 Veille p^r confti speiaie nu m de la iiiise En vertn d'une obligatisn eaire passe au rapport de Oriol et son eol gue notaires, m Prince en da e da Tiogt aot mil neut cent vingt tari l un jugement sou isdictoir rende entre les partes parla isl de pismire m auce de P| Prince, en date du dix huit DIU mil neuf cent vingt et B ,istre lequel acquis l'autorit^ hoae jugae.ii J d un c.un uundia lame re iofrnctueux, i'duni deat 1 gatif du notaire H.nri ,u> 111 a date du 0 mara ail eai vingt deux, li sera procd le samedi qui jiaptera onze mara mil nsaf / ugt deux a d x hautes da ar le ml.ialre de Me Haary ; 11 tli n ot-m J requis a ce. uffjt, 1 ,jn tade siae a Port a a Priuce,) lammorton Kuiick la venta p ua otfi aot ei durnier encbsti l'un terrain por aut la No tfj lai d'.'I iiabiia'.io 1 Ud.spies.qj le Balla'/ue a POU au princ*, aiu sur une alle de dix b^ti le taige, conduisant la rui snt B eve leqael terrain ou uquaute sept piedi nsut paa au ct Nord.aoxante pieduai appoae. au sud aur une protoi' de cent quinze pieds au cel ;ent aeiz) pieds au c.a Ouit,l savoir au Nord par uu passais I nun de cent dix huit pi-.de il I qui a accs a la rua Toassitat ve ou la rue eus mentionns, ail pai Cit Ballevu.'.aifcsi par II T n S l'Outut pai le No 5, aaivaHj ces vetuai aarpeutage et du aeut diessa par 1 arpentent ^aiuiooge, accouipigo de ilQ| d 4 juillet mil uout cent aeiZ%( ;istre, tel U'ailleuis que es 4 •a pouraui, omporte e. aetsne^ .iicuue txccp.'oo tu tsaiva. La due veu.e e i fera an le la misa a pr x de sep: a] ..ne djiia.o or sm.noaia, racedemmeut, ty .. lutctl mue les UouoialieB dS al LB igns c 1 a ehaig^s dsl ; Aux re-qa.es, posiw.aij luigma^s du tuaar Liou K.ia piopriaiaiid asmeuraot et don a pjrt en pnnec, ayant psar a .juBiituea Ms* aletel e k iLC .aph, avaa lection de dorslc] jdbinet des dus avujati, d rl t'uu, port *u pri.ice, conire la^ -jgeuia Vn^niaud, proprii* uearaat a P oit au p;iaca. peur plua amples 1 ^ n .ciga i-aureaser aie Henry tdog* taire, dpositaire du cahsri gaa oc aux avocats BOUISII suivants. port au prince, la 8 m (Sign, MORE A %  s%l<-" A partir de Vendredi wj isaa, l'Usine i Glsce f Princs inaugerera un serti % raison de glace domicile vant la SrandRue et le l*f fou-ede Bixoton juqo'i 2: Le Camion laissera l'H*' les jours vers Q ae heures lts personnes dsirant voudront bien s'adresser P da rtaux. Port au 1 Urim Gl*e d* Prit, le M •art *r



PAGE 1

LI ai A LIN Haute Nouveaut CHEZ ANTOINE M. T&LAMAS Comme toujours le UAZAHDES 1\OUVLIJ1IL1LG FEMl A/AiiSsefauuudcvoifaaauoucer s* r-cieuse, clientes que lesuwicuaudisesdechoxdont ele* ont admir les chantillous lomani es par le dernier steamer, et sont en vente ds ce jour. Citom dans le tas : Mousse ioe Suisse i miles suprieure. O'gaidi lieu:s, et brod. Orgmdi uni, toutes nuances ^^^^^^ Voile barres, lleuis, uni, qualit suprieure "yhir anglais, qualit extra pour robe* rpou de toie, tuutes nuances ode jour, # i .mit mites i > "abardme blanche carreaux mibardiue couleur, unie ffrcotne de .soie, toutes nuances Ir>cOieiie oe soie jour Seige couli ur pour jupes Calicot L dor viitable Peica esupieur Toi'e ma elas anglais Bassuprieu s deux qualits Chapeau pour dames, dernire crA-nion de Pan ETC. BTC LMhonaiM t.oure ont une teetio* choisie do : vut o S sor t'hewi rs suprieures Duck blauc Chausses mercerises kphir arg'a s upruur pour chemues or brrea Dhapeaux feut.e couleur B eulies suprieures A-Tc. ETC. Uue p iie mit*, et vou; Terrez Prix uniques pour tous B yhv aliment quelconques laylii iiericas Stigar Company La H y'an "ri n fem Cma" paay aaaonci a cliei e que on sucre blaac de la csiwpngne 192s est BIS ea vente i patin de ce jour c on dpt en ville su prix d* .>o or trriepia le sac de reo livres. POT! U Priacf,'• i^fvrin 1922 El Misierio Bar c ( .i D i' s ti ri d tre ins (all teks la direction e. Mme Ber taet uu tablissement compienant un Bar rxcelltrrrrert amnag, un restaurant de premier or lie et les charrbrfs contort. bls. Rue Rpublicaine ou Grand Rue No i;a f Pour gurir ou viter 14 MIGRAINES COUSTIPATION COIVGESTIONS-ETOUBDieSEMCNTS EMBARHAS QASTHIQUE IL SUFFIT ; %  A. l'un do vc~ l'.pas tout le* dem plus grande \ Cest la lois le carburateur perfectionn' timide et conomique | e aussi le carburateur du jt,ur, en hrance et au u.ule l'Ewone l T Zl % r Tv V d aUne ^omo-Ale, vous reconnatrez immdi*i imeniun oUt.t,\ L/ > ar r? ttS r '***ianem*nt l'adresser au gai ge entrai rflt jj;r mnh Place (icjtr.,rd,i e UOWr* ex o& un $ULEX mOJle ^tcial pour t O'd pocitr Ju iS Hais M % Ha oui Audain /g' ni b okLian fo" pas*~ngar farcommodation* to th<* vnrtou* ports in Itnp by ihe maynlfleent *t*a m m r< < V d Siaten L tUe, '"' "; and t i pd Line frmn A'i Wm Vrk) ihirte^n d,iys from Paru ii i ce to Cherbourg m A*u> Foi fc, Bverj i.ltefitiofi fiven o f reiya ftism ger. inieip tiet Oi. bofd v tb s'eaiuer. liites and sati g d Isa cSa bj aieerlalMl ai uIiiv>o lu l'on au /i.u. tisfL O. B TOVIPSOX, Local Aj.nl (or Uaiti



PAGE 1

LE MATIN rduque l'Intestin s. • Constipation Entrite Vertiges Dyspepsie Migraines Pour rester en bonne sant prenel chaque soir un comprfm de JWBOL • 81 noi tnefttres enimt nu. n • Uni i-Mqut tolr quelqufl romprlmi de Jubol. rendre M leur Inictiin pareie par l'abui dr iirnfun l dfi lavement, ton lasticit l >a ouptettr. "Ile aient ru leur eriee la re**otiree de la rducation Inieatlnalc ai rtmirabl'ment reahe par le Jubol. peut-tre l'hlilolre dit rlytlere rompicrall elle a externe* %  ..< t 'l \ \\ %  • • %  .••• r Julio/, rgulateur Je l'Intestin, fixe Une heure constante aux Jubcliss EXTRAITS BILIAIRES du docteur Manget. HtgularUcnl Ut fonction du fuv". f PE R F E C T > Black Shoc Dressinj| Ce liquide appliqu sur le(hmw ne salit psa le hrge blar.C Il rend le cu.r brillant tt souple, peut 're appliqu sur toutes .„ Les poile monnaie.les valises.lesceintures.lessacs maios.lei porte-J Peuvent tre -mis oeuf par une seule couche de ce ny-rvei leuij • Des chantillon! sont exposes dans notre t Sales Department •. %  Fulion Slm PoM k Co M, Geo. JEANSE! Agent Exclusif pour H< ilti, R.edes Miracles, c i face de la Banque. 1 Vaillanl et Ibiel 1720 R .e du Magasin de l'EtH —i Assurez—vous contre LE FED f a" S A TlOIi 4 L**l parmi le* TROIS compagnie H q p i\ ont page lhiTEGHAf.ElklLJSTdans led*ate de S*** Iranlle seule 3.382.000, Depu plus de cinquante 1t M L4 N\TlUNsL' 1 *?i! unifjerfel/emeftt connue pour Ml prcmp'n rglements. Pharmacie Centrale Produits de oue fraiohew. Excution prompte et \ ordonnances — Spcialits pour toutes les maladi Joseph SI Cloud A Pavartig* d aviser sa bienveillante clien''e tant de la Capitale qut de la Province et le public en gn rai, qu'il vierjt de transfrerer son instillation de tailleur a la rue du M"gism de 1 Etat No 1824 entre la M--son A. L Curin et H;ori Bris tt 00 le gallon "IS /.fs propritaires de n > <>< M nsie'T PATKIZI, revenu dernirement ae rrau matriel louMn*u* pour son H'el, nr-lent sa nooBbren r e 1 l.enlle que /'es prix sppci'ux sront 'ablis peeHir du laTI Vl/VS en bouteilles des meilleurs crus et des Ciiajeiui renomms. Liquftv.rs F'ana'ses et Vm d'Espagne. hamr L P ,r?r i alr r 8 .. de T nfi Vins mcwen des meilleures marques. qm dsirent les louer aux Oit. M j PATRIZI. revenu derniremenl de Franei. liera et 6ous Officies du US. Mar ne Corps p u*enl in crire leur proprit au bnrdan de I 01 ^^ p e08 'k>ns demi et Pension, hcier des logis au Quir'ier Gn, *^ ta lie B igadi au cw o es ntaisons convien nen* et le moatant des loyers r clam satisfitar.l. l'Olfic er des* logis de la Brigade fera tous ses e fortpour louer ces maisoi s. sans frais pour le* "artiaa auxOfti ciers tt Sous Officiers qui vien lient en Uaiti DISQUES COLUPSBlall Amateurs de boni Musique, accourez cl L. Preetzmann^gjerliolfl Rue du Quai Avis mdical e Dr i.hamaut a 1 honneur d'of frir ses services la population de l'oit au Pi nce et ses anciens clients de la province. Avec un outillage perfectionn et, la connaissance des nouvelles techni qu-s opratoires traraises, le Doc , , teurfhaimani s'occupe spcialement Uu v0 ^ trouvorez de Superbes Disque* ,tlunufia ." de chiiur^i* et 'aen uchement ra; One Sup : fiox-trots^nonolojue* Chwt*. a*Qi*f' Adressa Mars L i P mton Routier Champ de on jti q-'au ma ir 9 h>s tharmacu Parus, anciennemeni Ew : ld 2 j h es^agnAs. te, etc aur prix exceptionnellement rduits*Ihsqu s de 10 Or 0,60 *' " I S Port+u Princt, k H heurter (922



PAGE 1

Q-jimiate anne No 812 DIRKtTIUR PROPRIETAIRE lMtnt MagUire IttJMW 20cNTiyES Petf aj* Prist, Hati Jeudi y Mari tflB Quotidien Peur rgle g nrale, toute les .. ig qu on verratout: le monde tranquille dan, un tut q U1 se don. le nom de R?" blique. on peut tre assur que la hbert n'y est pas. MONT1SQUIBU HBOACTIOM; Rae Am;na*>ne No, 135b UNE ŒliVRE NOUVELLE f TfS(,PUX P eti compris dn^ :— ——— lique, cellf qce rsnvnient les J' jtrd et celle que Mo'ire avait for me. avec ta"t d> peine et si peu de fff'" ? f m ent Le DOm dlllus r e Etrancrar 'ui fat conserv. i e Fils du Tapissier POME DRAMATIQUE EM UN ACTE ET EN VERS Petites Nouvelles'^ 0111 !" 11 5 _——i I mot or* Thtre En omre, dans la p'ee sieur Moravia, le i9une •'crie : Par cble 7 Mira d MonPoquelin cars Nous avons eu l'occasion de visiter ces jouis derniers les nouveaux moto s ra-s que la P. C S vi bien lot ,. 101 mettre eu ci'cu.'ei'on sur la liene Le cabinet espagnol de iMr Maura missionde dramatique on'il iftrit la dgustation des lettrs, hier soir, dans la coquette salle de Cin Varits. Voici en que'ques mo's l'analyse fl sojet dvelopp lean Poquelin.ta piwier, eierc encote. prs de Louis XIV. U mtier paternel Au surplus, ilvi'ntde conqurir, en s'levanl. la charge de valet de chambre du loi. Soucieux dr l'avenir de son fils, Peqaelia lui a tait enseigner le B • tt la Phi'o*orh ; e Quand il croit qu? son fils et dcid i prendre la sur vivince de sa charge, ou bien a em •tisser la carrire du Barreau ; ce dernier, au contraire, se sent irrsis tiblernent attir vers le Thtre. En wio, le re essaie de loi faire cembiographes de Molite prendre l'inanit de ses dsirs, c l'ilitiion dans laquelle il s'endort •• Il 'tt toujours dans les nuages. Enfin, Pesjuelin, homme pratique, lui pro pose de suivre le sillon trac par son sieil, et que lui mme a suivi avec ta soin vigilant. L'ambition du jeuIt homme est d tre : ... M France, Lt grec Aristapaaac et le rouai* Trence.* Lt bonhomme tombe de son h lut "Quoi I toi,te comparer cet hommes ce ebres Le fils explique que, si )usqu'-i ce jonr.il a pu jouer un rle muet dan< h maison sans que jamais son rre l'en doutt, c'est que dj il possde Tut de c grimer son me >,de jouer •B vrai rle, quoi I La dessus, il l'txilte.ct clame sa foi dans son art, Paris accueillit bien des mimes d'Italie. De vulgaires boulions, indignes de Thalie Avant que se di'gug --on nri rj e ce fom, q| T a Ml t'ic*B l'homme du XVII* 'l'un nom dont la France se e'onfie p, ,e el celui de OUB I ra. Que' est ce nom ? dit le Pri. Morfre rpond firement le fi<. Et le rd^au tombe pendant qa'.-'a tent des applaudissements nourris.. filial %  rendrai! impossible lt von-du CleUX 101-5 plUS 1011g que ou8 IH temi^ Molire — ce rae semble COIQ mena par imiter les farce et les inrai^s itttijens tmoin Le Mdecin piomatique volant, le Matre d-Ecole, le Docteur * Lurent* na se cabinet, ce qui BuJget et des lois financires dans les dll quis — On MiMMCC de Paris que la comniiv ion municipale charge de trouver l'emplacement pour les j-ux olynpiq'iei a choisi le rtre des princes au Kois de Bju'ogne %  Une reprsentation de sali a eu lieu hur soir a I Opra dt Parti en I honneur du centenaire du compositeur belge Csar Franck, en p t eoce de la reine de e petit qui circule actuellement du Champ de Mari la Gte du Nord. Bien' donc la rue des Miracles sera aussi d sseivie. Nous tsprons que ces nouveaux cars auront deux poites : uni d'en trr: et une de sortie l'exprience Amoureux. jours dans un tat de La conRioVralion du l'issu xig -tir. peut parler que je lime ces rserves. Au point Llo > J (; le vue tli IkiJSLiiSlSt 2'? 1 d r onl, ,e "ombreux itcon vnient d une seule porte. ^ ancien champtM du monde Nos estimom que sir: la rn.se en Lv.ai de sant da Mr Gattao Dicunoa. mCI,CU ,la0 dtl deux nouveaux ano bassadeurdu Brsil en France leti amliore cea '0 ,s cars VC le ) qni fonctionne jours derniers Nanmotal lambai ideur M iouaS-"/. S'^n iasqu'tcj %  il paralysie complte une irg .„ u „„' le regrette que l'an eur n'ait pas fait tat dans les rpliques du jeune homme de l'ordonnance, enregistre ^l !" e n au parlement le 16 avril 1641. rele -' tA Rr ,. ir,i 1. ,,._IJ j • 1 ocnie Bon leur e, uuu corcfii Von. K H ^ S P ? ? e I'! ,Ce ,ntt,H b, "SU !" PO* gua.t un absurde pr| Ug , et ou le. jr 8rai iqun. Nanmoins un pc pourra tre intermJtiire en sa dmission sans t'e la Rae des '".asernes et le Cime i^qu K ^erv ce l-re au^si Mais l'aut^usonate (,. joo, ou . ieg^u ., I l'wtrtMeni quattier de Bolosse. dispense, pulequ II a prdaiseaura t complte et pcw-ire jusqu'au son œuv.e, non comme une Confrence d^Gn M1R s,r K b rt llirncet le colonel Theunis ve" nanide Lo dr?s et Bruxelles sont arrivs a Paris Roi dclarait que cette profusion ne idVvueouV^^ W ^^^aS'^Tc^SS e deBetgauc Moasieur Risnard Plera annorca demam """ q '" s ouvrc 8d bienveillante clientle qii a UUOHM ,1 „ HOU. ce a'eat, ni au Suivant •• u Matin , nuise aurai: ottoj. transti sa paUeierie franaiar. ainsi 1 1— — K*"-—• "• wv UB IUC wui d ion p.-ii-UMiiei, j hursis ircicnu corjuienent ds travaux de I. pouvait plus tre impute 4 bl* souhait que I œuvre lt crite dans e mini IK J Snamm de France me ..Cet dit et 1641, de l'aveu des 1* langue du XVlle sicle V uU \ et de u G,andc *•! Viut mieux tard que jamais. Avis a eu une lar ge pat dans la rsolution q0 il prit tanne suivante (1642). C'tait ace point de v. e Histoire # ni au noint tiveiesw adopt iadatedu'io"Awu"po laCoa Q aon bar'de la da vue Thtre qu'il faut juger ^, 5fcj ^J!^^?~?-. l, f 1**22 A la Grand-Rue, angle rue dee nease ardente, et genteuse Sis vers iei ofBdeiie publie aujourd'hui nullement les rumeius du che du Pre les vers suivants • sont tour a tour tuideset cristallin" Oh ii larron lranoe I II8 • ouleot coulent, abondants et nombreux, et quaud on croit que le clan eaeere une (is .1 eue faut de iW.t | ZSSF&JLXEP. " cr t M ^ e lfl 1 %  soutiie v manquer au virtuose, aon Vraisemblab emett, Poauelin pre ver8 8e redreaae ec ptille com ne du lri,l(t de *ntlly aquiiM u capitale ce pouvait s exprimer ainsi puisque 'e 6 |anvier 1643. Mo'ire lui mme une flamme. La cause que Monsieur Moravia a dment lorluarugc de la prin! cesse 1 olande avec le prince de Roumanie — De Sofia on annonce qu aprs avoir accompl' le desarmement de la Uul^arie la commission interallie nomme dans ce but d'aprs les clauses I An Nkaltal -4J kl.....P.. ...:..a. i. a PARIS -Sterling 4897 Djilar 11 24 NEWYORK-Ser'ing 4,3813 Franc n,Ij par La ai d hrdit cea. Uuant le pnlle il a'en ee matrise. Sa vus, paataoi ieconnai par une lettre et par une ^/.'i*' 0 '""" 1 da ^du a -g 3g ae, .,uit ance avoir je,, de son pre la ftiSilAXSVESBi .emme de 630 livres ta avance tant Mai8 nulle part qa lcj fg C0ndltl0u de te qui pcuvai' lui appartenir de de vie matrielle du Pote ne aont la snecession de sa mre, qu'en avan rlua douioureus' a. cernent d'hoirie future de son dit p Moa&itur Moravia a su mettre eu Il vocation irrsKthleVui i Mite '*• < J U 11 ri P"* et C 9 U,S de ,aire re,ief ave< ? u n rare bonheur leadeux l'obsde le iVreirnu; .ne ton, P 0 !" 0 de la d,te charge de tapisvies qui a'ouvieut devant lArtiate; B^omanT." nt qUe de *! plaint, et serait dmis de tout drou uaineua d. 11iG o.r, ; I autre qu. lau glomanie.. qu'il y pou.r.it pi tendre pour an dis ^"oup.r dans la vuigan.e d-un "A-lit. de prendre goat siraplemen. aux .faire,. pO i orc; noe jw* Bdjad" Sj1"? m % ita.J sSrT: !" S! fondation de (Illustre Thre. Il a te?U.%%^^ l'aceur Mirce,.on pre K >od soutire panoui sur son visage. %  iuiio . Il est tonn de voir qu!*"' • cbifires n'ont pu inspirer que des j t tfwtetdes vers)n d'enfant i x a l ** fils, dj en ge de gagner tout Wl, st vie. Et soudain, il reproche • %  jeune I oquelin a d tre encore c Jge i son cre >. Le mot en l J?*.. c'est le mot de la dlivrance O anot, qui cingle le v s*ge du j n %  • hoaame le dcide enfin i inmpr %  visire avec la tradition paternelle u J s'vader t de l'air touffant > S 1 '' tespi:e. Pour vivre.il va signer ' contrat de l'Illustre Thti,sic) Tc y§r, il va : !Far Galol. Nouvelles Etrangres i< -iieiniij-.<' cl Irt Trait de Versailles comm'ssain itali n Oa espre ainsi que les conditions du trait Rtpallo seront respectes; FIU.N4E— Le com-nissaire IDjeanqoi avait affront e !" q "f!l r .'TVj! x eeueii a'au rle ingrat; d gouvernement de Berli lat acquitt avec une rare modl er le nouveau manuel d'i Sa physionomie, ioute aa rie dans 'equel ous la sigoatu de-nan n de artille — pays par ticuhers. r O'apri J ordre d: Mr Cisitlli tou te personne ayacf pjxrtdni aux rO0l la signature du cents conflits J-ii o „ X ' %  chesoios iraacais rerser le Rire Ilot*. 5j W l'indigne. il dore du qu n Prque'in em comdi pondait pas 1 leur naissince. Tant eiter un des uaa^gea qu ils jourent gravis, aux dpens de P laud18 da laque : la fortune du jeune Molie. on les „, .. .1. j 1 ta JJ tais tout absorbe dans mon travai ; soudain tolra mais quand lis prtendirent Les chires sous mes yeux, comme ,ta?i ,e, i drS rece tes, ce fut autre chose. Le -** mirent, en dansant aux folios du livre. pe it thite des Fosss de fftsle eut %  e ". B fc*/e moti eI %  mots a alignant. ...,. /- Composaient de ces ers quao ne tait qu'en alors de f heuses soires On y avait, w dormant, applaudi pour nen, ajoute Foumier, Des vers mystrieux et doux, lgers, fluides on y siffla pour de 1 atg nt.\pr; d Qui ber<:en, no,re e,pr com,me un *%Ji nombieuses preuves, Mol .e com Et qu'on ne trouve plus quand nos yeux s'ont prit— l'app esalissagde a prof c? roswem P' gne u a r s 1 : droit d'avoir une aiti |itrie poui 1 guerre h;ie demande quun n.anuel corrig dins l-q-ie' soii e 1 aie in ;-hras<: dont elle r came le iBppretsioti lui soit ftmil av/nt 1 20 m.ri A Fiante un mm — "vuieoiiquiorriiiMiciu *' ws "** f-" "~^rv" "• "sera nn tat rprouv par l'Eg 1-, Ji*i ^ Ul Hj .r.. tev %  en du Lan i \\ !|fle de permetue i son tnlgndo: oa elles uient en lourue. „Q^q 1 tait impass b e de faire £?• 1" Vfrs_u ce soaI te ,ne ; d es ltl " vers UU tblie avec drS gms dt dlStinc Larves de vers fottant dans I air que Ion respire. IlOn, et Q 11 il fallait, pviur aVO'r UCe El par ie qu j.mais ils ne lurent ecriis, t-oupe h .te des pr sonnes du .ne n ne ^ '" u,w ** plus < uc '" E5 P' ils ter Ce n'tstqua cette poque fin i lM1J du Lan Etioaae BOURAND PARIS—L Temps recommandant un emprunt international p i U r la r haj..ita.ion de, 1 Allemagne tt recon nauaant I chec de toutes les rntho •nwp ry dci P'^dentes, dit aujourd'hui que ROMEDap

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05618
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, March 09, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05618

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Q-jimiate anne No 812
DIRKtTIUR PROPRIETAIRE
lMtnt MagUire
IttJMW 20cNTiyES
Petf aj* Prist, Hati
Jeudi y Mari tflB
Quotidien
Peur rgle g nrale, toute les ..ig
qu on verratout: le monde tranquille dan,
un tut qU1 se don. le nom de R?"
blique. on peut tre assur que la hbert
n'y est pas. MONT1SQUIBU
HBOACTIOM; Rae Am;na*>ne No, 135b
UNE liVRE NOUVELLEfTfS(,PUXPeti compris dn^
-----------:-------------- lique, cellf qce rsnvnient les J'
jtrd et celle que Mo'ire avait for
me. avec ta"t d> peine et si peu de
fff'" ?f m ent Le DOm dlllus-re Etrancrar
'ui fat conserv. i
e Fils du Tapissier
POME DRAMATIQUE EM UN ACTE ET EN VERS
Petites Nouvelles'^011111"5
_i____ I mot or*
Thtre
En omre, dans la p'ee
sieur Moravia, le i9une
'crie :
Par cble 7 Mira
d Mon-
Poquelin
cars
Nous avons eu l'occasion de visi-
ter ces jouis derniers les nouveaux
moto s ra-s que la P. C S vi bien
lot
, ,. 101 mettre eu ci'cu.'ei'on sur la liene
- Le cabinet espagnol de iMr Maura mission- de I Mmede u dcv.sion des libraux de quitter ra.mwavs. Ils sont a peu prs
fan de c pfaetitper ce nom de fi
mille Avec dignit et coufgi. le fil*
abandonni
Lei applaudissements qui si'u
Mt l'eiuvre de Monsieur Charles
Moriv'i suffrent pour tmoigner de
h qualit dn nrm> dramatique on'il
iftrit la dgustation des lettrs,
hier soir, dans la coquette salle de
Cin Varits.
Voici en que'ques mo's l'analyse
fl sojet dvelopp lean Poquelin.ta
piwier, eierc encote. prs de Louis
XIV. U mtier paternel Au surplus,
ilvi'ntde conqurir, en s'levanl.
la charge de valet de chambre du
loi. Soucieux dr l'avenir de son fils,
Peqaelia lui a tait enseigner le B
tt la Phi'o*orh;e Quand il croit qu?
son fils et dcid i prendre la sur
vivince de sa charge, ou bien a em
tisser la carrire du Barreau ; ce
dernier, au contraire, se sent irrsis
tiblernent attir vers le Thtre. En
wio, le re essaie de loi faire cem- biographes de Molite
prendre l'inanit de ses dsirs, c l'il-
itiion dans laquelle il s'endort Il
'tt toujours dans les nuages. Enfin,
Pesjuelin, homme pratique, lui pro
pose de suivre le sillon trac par son
sieil, et que lui mme a suivi avec
ta soin vigilant. L'ambition du jeu-
It homme est d tre :
... m France,
Lt grec Aristapaaac et le rouai* Trence.*
Lt bonhomme tombe de son h lut
"Quoi I toi,te comparer cet hommes ce ebres !
Le fils explique que, si )usqu'-i ce
jonr.il a pu jouer un rle muet dan<
h maison sans que jamais son rre
l'en doutt, c'est que dj il possde
Tut de c grimer son me >,de jouer
B vrai rle, quoi I La dessus, il
l'txilte.ct clame sa foi dans son art,
Paris accueillit bien des mimes d'Italie.
De vulgaires boulions, indignes de Thalie !
Avant que se di'gug --on nri rj
e ce fom, q|T<- penrtavt. ttlit profonde, avant qu'il Mt vivre
il ainwit .ll s'app-i'era, dornavant, dpr>a Ml t'ic*B l'homme du XVII*
'l'un nom dont la France se e'onfie p,",e- el celui de oub I
ra.
Que' est ce nom ? dit le Pri.
Morfre rpond firement le fi<.
Et le rd^au tombe pendant qa'.-'a
tent des applaudissements nourris..
filial
rendrai! impossible lt von-du CleUX 101-5 plUS 1011g que
ou8 I- h temi^
Molire ce rae semble coiq
mena par imiter les farce et les
inrai^s itttijens tmoin Le Mdecin piomatique
volant, le Matre d-Ecole, le Docteur * Lurent*
na
se cabinet, ce qui
BuJget et des lois financires dans les dll
quis
On MiMMCC de Paris que la comniiv ion
municipale charge de trouver l'emplacement
pour les j-ux olynpiq'iei a choisi le rtre des
princes au Kois de Bju'ogne
* Une reprsentation de sali a eu lieu hur
soir a I Opra dt Parti en I honneur du cente-
naire du compositeur belge Csar Franck, en
p t eoce de la reine de
e petit qui
circule actuellement du Champ de
Mari la Gte du Nord. Bien'
donc la rue des Miracles sera aussi
d sseivie.
Nous tsprons que ces nouveaux
cars auront deux poites : uni d'en
trr: et une de sortie l'exprience
Amoureux.
jours dans un tat de
La conRioVralion du l'issu xig -tir. peut parler
que je lime ces rserves. Au point Llo>J (; '
le vue tli
IkiJSLiiSlSt 2'?1 dronl, ,e" "ombreux itcon
vnient d une seule porte.
^ ancien champtM du monde Nos estimom que sir: la rn.se en
- Lv.ai de sant da Mr Gattao Dicunoa. m- CI,CU *,la0 dtl deux nouveaux ano
bassadeurdu Brsil en France leti amliore cea '0,s cars VC le ) qni fonctionne
jours derniers Nanmotal lambai ideur M iou- aS-"/. S'^n iasqu'tcj il
paralysie complte une irg.u, '
le regrette que l'an eur n'ait pas
fait tat dans les rpliques du jeune
homme de l'ordonnance, enregistre ^len
au parlement le 16 avril 1641. rele -' tA Rr
,. ir,i 1. ,,._ij j 1 ocnie Bon leur e, uuu corcfii
Von. K h ^ S P? ? 'e I'! ,Ce" ,ntt,H b, "SU PO*
gua.t un absurde pr|Ug, et ou le. jr8rai iqun. Nanmoins un pc
pourra tre
intermJtiire en
sa dmission sans t'e la Rae des '".asernes et le Cime
i^qu k
^erv ce
l-re au^si Mais l'aut^u- sonate (,. joo, ou . ieg^u ., I l'wtrtMeni quattier de Bolosse.
dispense, pulequ II a pr- daiseaura t complte et pcw-ire jusqu'au
son uv.e, non comme une Confrence d^- Gn
M1R -s,r Kb rt llirncet le colonel Theunis ve-
" nanide Lo dr?s et Bruxelles sont arrivs a Paris
Roi dclarait que cette profusion ne idVvueouV^^ W ^^^aS'^Tc^SS !
e deBetgauc Moasieur Risnard Plera annorca
demam """ q'" s*ouvrc 8d bienveillante clientle qii a
uuohm ,1 hou. ce a'eat, ni au Suivant u Matin , nuise aurai: ottoj. transti sa paUeierie franaiar. ainsi
1
1------ K*"- " wv ub iuc wui d ion p.-ii-UMiiei, j hursis ircicnu corjuienent ds travaux de I.
pouvait plus tre impute 4 bl* souhait que I uvre lt crite dans *emini IK J Snamm de France
me ..Cet dit et 1641, de l'aveu des 1* langue du XVlle sicle VuU\ et de u G,andc *!
Viut mieux tard que jamais.
Avis
, a eu une lar
ge pat dans la rsolution q0 il prit
tanne suivante (1642). C'tait ace
point de v. e Histoire # ni au noint tiveiesw adopt iadatedu'io"Awu"po laCoa Q aon bar'de la
da vue Thtre qu'il faut juger ^-,5fcj,^J!^^?~?-.l,f 1**22 A la Grand-Rue, angle rue dee
nease ardente, et genteuse Sis vers iei ofBdeiie publie aujourd'hui
nullement les rumeius du
che du Pre les vers suivants
sont tour a tour tuideset cristallin"
Oh ii larron lranoe I II8 ouleot. coulent, abondants et
nombreux, et quaud on croit que le
clan eaeere une (is .1 eue faut de iW.t | ZSSF&JLXEP. " crtM^e lfl
1 soutiie v manquer au virtuose, aon
Vraisemblab emett, Poauelin pre ver8 8e redreaae ec ptille com ne du lri,l(t de *ntlly aquiiM u capitale
ce pouvait s exprimer ainsi puisque
'e 6 |anvier 1643. Mo'ire lui mme
une flamme.
La cause que Monsieur Moravia a
dment lor-
luarugc de la prin- !
cesse 1 olande avec le prince de Roumanie
De Sofia on annonce qu aprs avoir accom-
pl' le desarmement de la Uul^arie la commission
interallie nomme dans ce but d'aprs les clauses I
An Nkaltal -4j kl.....P.. ...:..a. i. a
PARIS -Sterling 4897
Djilar 11 24
NEWYORK-Ser'ing 4,3813
Franc n,Ij
par
La
ai
d
hrdit
cea.
Uuant
le pnlle
il a'en ee
matrise. Sa
vus, paataoi
ieconnai par une lettre et par une ^/.'i*'0'"""1 da^dua-g3gae, -
.,uit ance avoir je,, de son pre la ftiSilAXSVESBi
.emme de 630 livres ta avance tant Mai8, nulle part qa-lcj ,fg C0ndltl0u,
de te qui pcuvai' lui appartenir de de vie matrielle du Pote ne aont
la snecession de sa mre, qu'en avan rlua douioureus' a.
cernent d'hoirie future de son dit p Moa&itur Moravia a su mettre eu
Il vocation irrsKthleVui i Mite '* l'obsde le iVreirnu; .ne ton, P0*0 de la d,te charge de tapis- vies qui a'ouvieut devant lArtiate;
B^omanT.- "nt qUe de'*! plaint, et serait dmis de tout drou uaineua d. 11iG o.r, ; I autre qu. lau
glomanie.. qu'il y pou.r.it pitendre pour an dis ^"oup.r dans la vuigan.e d-un
"A-lit. de prendre goat siraplemen. aux .faire,. pO * t'tourdis de mais, tt tu vis de chimres. ; ail bon tre.
w. ,, PUsloin. son rre qui lu demn
Nannmoi-is le )enne Poqaelm des., e de ide vraiment faire de
Miieure ifieiible. malgr tous ces la coadie.le fils rpond :
Nps d pingle. Le Kre.enfin, lass ,. .,., x
[Verbiage de ce tea>',i orc;noe jw* Bdjad" Sj1"? m %
ita.J sSrT: S! fondation de (Illustre Thre. Il a
te?U.%%^^ l'aceur Mirce- ,.on pre
K>od soutire panoui sur son visage.
. iuiio . Il est tonn de voir qu!*"'
cbifires n'ont pu inspirer que des j t
tfwtetdes vers- )n d'enfant ix'al'
** fils, dj en ge de gagner tout
Wl, st vie. Et soudain, il reproche
jeune I oquelin a d tre encore
cJge i son cre >. Le mot en l
J?*.. c'est le mot de la dlivrance
O anot, qui cingle le v s*ge du j n
hoaame le dcide enfin i inmpr
' visire avec la tradition paternelle
u J s'vader t de l'air touffant >
S1'' tespi:e. Pour vivre.il va signer
' contrat de l'Illustre Thti,sic)
Tcyr, il va :
!Far Galol.
Nouvelles Etrangres
i< -iieiniij-.<' cl Irt
Trait de Versailles
comm'ssain itali n Oa espre ainsi
que les conditions du trait Rtpallo
seront respectes;
FIU.N4E Le com-nissaire
IDjeanqoi avait affront "e !" q"f!lr" .'TVj!
x eeueii a'au rle ingrat; d gouvernement de Berli
lat acquitt avec une rare modl"er le nouveau manuel d'i
Sa physionomie, ioute aa rie dans 'equel ous la sigoatu
de-nan
n de
artille
pays par
ticuhers. r
O'apri J ordre d: Mr Cisitlli tou
te personne ayacf pjxrtdni aux r-
O0l la signature du cents conflits J-ii o ,X '
' chesoios iraacais rerser le Rire Ilot*.
5j w l'indigne.
il dore du qu n Prque'in em
comdi
pondait pas 1 leur naissince. Tant eiter un des uaa^gea
qu ils jourent gravis, aux dpens de Plaud18 da laque :
la fortune du jeune Molie. on les , .. .
.1. j 1 ta j- J tais tout absorbe dans mon travai ; soudain
tolra mais quand lis prtendirent Les chires sous mes yeux, comme ,ta?i ,e,
i drS rece tes, ce fut autre chose. Le -** mirent, en dansant aux folios du livre.
pe it thite des Fosss de fftsle eut e".Bfc*/e moti- eI mots a alignant.
...,. /- Composaient de ces ers quao ne tait qu'en
alors de f heuses soires On y avait, w dormant,
applaudi pour nen, ajoute Foumier, Des vers mystrieux et doux, lgers, fluides
on y siffla pour de 1 atg nt.\pr; d Qui ber<:en, no,re e,pr" com,me un *%Ji
nombieuses preuves, Mol .e com Et qu'on ne trouve plus quand nos yeux s'ont
prit l'app esalissag- de a prof c? roswem
P'
gne u a r s 1 : droit d'avoir une aiti
|itrie poui 1 guerre h;ie demande
quun n.anuel corrig dins l-q-ie'
soii e 1 aie in ;-hras<: dont elle r
came le iBppretsioti lui soit ftmil
av/nt 1 20 m.ri
A Fiante
un mm
"vuieoiiquiorriiiMiciu *' ws "** f-" "~^rv" "-
"sera nn tat rprouv par l'Eg 1-, Ji*i ^ Ul Hj .r.. tev en du Lan
" i \\ !|fle de permetue i son tnlgndo: oa elles uient en lourue.
, q^- q 1 tait impass b e de faire ? 1" Vfrs_u- ce soaI te ,ne;des ltl" vers
UU tblie avec drS gms dt dlStinc Larves de vers fottant dans I air que Ion respire.
IlOn, et Q 11 il fallait, pviur aVO'r UCe El par ie qu j.mais ils ne lurent ecriis,
t-oupe h .te des pr sonnes du .ne n ne ^ '" u,w ** plus ter Ce n'tstqua cette poque fin ilM1J
du Lan
Etioaae BOURAND
PARISL Temps recommandant
un emprunt international piUr la r
haj..ita.ion de, 1 Allemagne tt recon
nauaant Ichec de toutes les rntho
nwp ry dci P'^dentes, dit aujourd'hui que
ROME- Dap fume, un acco:4 a t con lu eotfl de gnrosit peut protcer les int
les dput! Gdrati et VWo et lei r tons Ugoit ^doStool
parttaaos de vi Zit la.ch f lu paitt i, |, 3IM t Z^SXg
onpujeiFmme. U dpche d.t.ottia v dtia grand eioprantintenta
quuneio'utioaaea.op poui cuti ? Oui prendra l'initiative d'an
iciidiauonjuvuu chel e g u 8 deMes d:% allie Sins iM
vernemeot et qui ne doit paaUN1 dis .'u non des Amendas- "
ci


LE MATIN
Cin.Galaat
CE SOIR GRANDE F TE
Montmartre
Chef d'ccevre Parisien de Pierre
Froudoie en 5 parties
interprt ture npciul p
l'auteur lai mme
Blanc 01 Noir
Grauo iilm *m 2 parues
Entre gle 0.50
par
i "g c
Eu change contre 200 um
bree posts ubli ers t toutes valeurs
bien assorti-s de la .'publique d Ha
iti t Oee pays vo Bina, ]e voua don
nemi des cattea postalta illustres
de vues anglaises famues, etc.
Miss Tes, Kia Ora, StockweL Lon
drea, Angleterre-
Assises
criminelles
Aujourd'hui a lieu le jugement du
eorame Joseph Pierre, prvenu de
vol au prjudice de Mme Mirabeau
t'I.eait.
Le parqeat est occup par le subi
tilot lsuaid Raymond. La dfense
ti prsente par M Luc Pratt ; et
le tnbunul prsid par le juge Z4
phyr.
J La par.ie civil* est reprsen e ar
M.vi Liu.lo*opn tt leruand Lsroy.
~ Gratt t tiootck
l'n stimulant t-rilUnt, plein Je verve et dn-
IBOkr. kiu numro grain vous sera npii d
reccpiioii de votre twrp et Je votrt idlkM -.o a
leie. Unvez G. IftuMl
Irookl N. V.
-3^c23asrr?r?ra?3K39:
AUX IMITATIONS
et produits similaires que Ton cherche
SLibstituer
L'Emulsion Scott
Aucun ne peut lui tre compar
pour la puret de ses ingrdients et
son efficacit en gnral.
saagttaKftaawwa^^
.'m
Parisiani
Sur demanda speiiV
11UDI
Il sera ofltit :
r^miB
Boite aux Lettres
Pot au Prince, le S VI iu 92i
Bien cher confiera et ami,
Veuillez tre assez hieuvoillan'
pour me permettre da ma servir d
voira Quotidieu.iux Ane de prier 1?-
bo.wiua et Isa Clients du aCaurriei
Hatien de bien vouloir m'excuser,
ri depuis mon retour de -Si;nt-Do-
mingu**, je n ai pu (aire paratre le
Joaraal.
i '.< mini ils le savent dj, par i ige
lect d'uue cour prvtale Monsieur
inias Lemaire, administrateur g'-
iut du C mrrier Hatien'1 en nioc
buicf, a t condamn 0 mo s te
i
w,
Perl Sire.".,
Concerta
l'Hpital Gnral
On ne peut ^u applaudir \ rids flu'J ene la
UCCtuM de l'tupital coral d'avoir organise
tous its mardis, de 4 M* tare a 'I* heures
de i rs-midi, des ctsuerta a i'immUm des m
lades. .
C'est U musique du Palais qui a t ;h.sie
n lin
dollar* d'.
Convocation, extra-
ordinaire de* mem
bres de la Presse
Las Membres d* la Presse Mairie*
ne sont convoqnAs aux boreaax do
lournal LE MATIN le lundi 21 an
courant, A4 heures de l'aprs-midi,
n vue d* prendra certaine dcision-
imoortaates coacernant la profes
sion.
Tous lei Directeurs et Rdac'enr*
de Jouraaax qui a'ditent actuelle
ment pe t-an-Prinee.tous les mero
bls de la Presse gatValement quel
conques oit ens d< dfrer <
ce te Invitation Lee eonf res de I
provint* ao.it pri^s de se faire r
prsenter cette invitation.
Port au Princa. le 9 mars 1922
Solitaire ?
Le Matin
ABOMNEMINrS
Un M's
"ort-aa-Priace *
Duartemente 250
Etranger !
Les insertion sont reue* aux bu-
reaux da Journal, ij8, Rue Amri-
atae.
;... H riLLK,
UBA-
HOM.MES, rlWMES
TAI*ES VIUVBh, lit.
Inscrivez vous oinme mernbrts de non Club
de Correspondant et taites-vous beaucoup d'a-
mis intressant Sorez connus dans le onde
par voire intermdiirre Kpousez la richesse, le
bjnheur Ues centaines de personnes ricMs, aura
vantai t sympathiques dsirent se marier, l'hoto-
graphies gratis, iavoyez 50 cents pour ua aban-
i;meir. de 4 mois. I dollar pour l'anne.
FLORKNCl:, UKLLAIHli
JOO, Montagne Strict
Brooklyn R. .
1/Allemagne ci
lts rp r.iioii >
IHI.LIN Li Dj^tcur Rithcntu i
dclar aujoarl-hui devant la co r
missto.i gnrale du Reich*Ug qu'il
spiait que lesouious y comprit
les tu* Uns coa:laraieat aaeci
tente qui pctat.tr* t A l'AUem.gni
8vk; i' ;S'istAn;i ds autrci BUt di
laie un vxste enp uit pour piyer
$es cracci-rs.
Par s L?s pieraen'.s dei r*ora
tions par l'Ailenligoe aux illi en
espces, e 1 uatue et ptr brrs d' at
du jou. de l'armistice ta u dictm-
be 1931 se monterti 6,4^7,8)6.''po
na.iis o- d'.

aujoui'nui parla cou uission des
rrpaut'Oi s.
ftouval e* de
Washington
Washington*-Le projet sur
nus patoyan' l'emprunt
le b^
aux ban-
s *a lien du pjiemeut en argen
coL-ptaut comme il avnt tl propj
se au dtbut a t adopte pir le< racrn
bres jepub.i:ains de la commission
dts finances de u chambre !
Mal*iC l'opposition du p'sideotImaatadvoue*.
et da dpartement de la guerre ton
te rduction de le.l-ctit de larm-*e
tu-dessous de ijo,POo hommes, la
tous commission de la chambre char
;e de l'tude du p *\'A de loi sur
1% crdits de l'arme i CftWrfl
sDS 11 rd-cioo i<* iiambie olb
Cieis de ijooo a r :.ooo.
Le commerce At$ Btats*U iiJ
avec Jrs p nioisd* laaviST d clm compar.it vement i janvier 1921
Les exportanon'! m Earope at
tew^ent 14S 11 j.^33 coutre ja^,2il,
*J7 .nnie derciare etlesimpo-t
tous 60, 'U 40) >^aire 39.^71,64;
.uvaux forai et S > >0
u'-iiie. Par ailluaia, il e) r*i qu
l : "Courriei' Hatien a ; r-'.sv.i
1 x pur le m an ordre uiiiitiir qar
. uoudamo Mr Lematrra et qu il m t
ei'i 1 tourna def-judu u'ditur u i
i^uveaa Journal, fepeodanijaaqa'i'
>:i Ma odiea non' ps t ports *
\n\ 000baiiatt), Pour ne pas al er
a muf reuco tre, quoiquils tu
OldQI iiicoiiiins, j 11 ectit ttvtnt-tiidt
lauii au chef dao foiccs amricain 34
obrant en Hati lui damtodant du
tinu vouloir me dira quelles mesaroa! j a- #L '!
eViient t p iae* co.ure Li Cjari VOV& tlC trariS
rtai Hatien", eu tait qVoisine de Lat14a|i foire de Paria, grand
publicit. Je n'ai roi e<.core. jua- rtiarclie auaoel de produits franais,
ju"* l'iieure or je vous fais ces lignea 88 tisndra dans la 0 pita'e del
lacune rponaa mi lettre. France, aur I Eiplaaida des Irivm
Hier a 1 ueure p- m., ua a^9at de dus et au Champ de Mars, en Mai
n potiCS rua remid un mandat sign) p o hi.n E le g oup i les chan
du nBtfjor Hjnertus m invitant S >u . ulloaa les plus vanea des difeia^a
piesHutur 'i b-urea l,-' au bure tu branches ds liud^atrie fraoais).
Je U police. V ayant ete i'iim e L'an damier 3 83 J exposants ont
ii acte, J n uiBi nijind 0 I otS:ier p.11 ; : p 1 U fjire prcdante et le
de service, uj abaeace du m 1 or ttu no Dira) des visiteurs s'est lev
perius,me du que celait S l'occano 1 daat iirinona Oi co apte cette au
ut mou voyage 5un, Dj n agaa ns sur 4 50J exposants-
que j'avais e.e dans la tUpoblisJlfl ' ^~ .- .....
voisins saa un pe mis de II Gai 1er h l StJCtlOU (1- ail
mai 1 -.1. i' ayatit i, 01 lu qua J avais
voyage avec un passe port qui m a
vbit te dlivr par le Dapaitameal
.le l litaneur, et que les 101a sua*
tauteS' rua coiiuaia-siuce, ne m
lavidJdiit i as I uO irit o : il ino i.irt
uu p. i' u a Ua la gendai lene J ai .
t iaiM a apporta" ce matin le dit b ,Mi '
pttSj.j|jjit en com nuuitation a la
polie.
A part le passe port, j'ai encora
promis rolticier de aeiicede lui
,.".ii: " it eoirespoiiUduCD ecliai
g-e eu i le prevJ^t Marsh Il da aie
LUmiogOi ot moi, va que ma prsen
cit a aaut Uomiugue u/uit mo consi
dors co u ua une cause d sfferve
ceoce p ti 'l'autorit militairo de U
ttpubu j ia iueur.
Aval tSi re nsi'Ci-neuts pour
l'bospiiiUt que je voas p 1e daceor
Mr dans voue iiiireasaoi quotidien
Veuillez agrer, bien char contrere
ut a 11,, l'assuraucti da mes sauti
SETT
Asile Franais
Il v aara I Asile Fransals, dim v
he 11 Mars i t hearea du an 1
no ruQioo poar la prannUtiS
iea eo npta da Taaoner at la l"
'ure du Rapport annnel doPraident
Congrs de ctaett dd
pompiers ot a'mtje-
nieur d'iaicesdie
Nous avons reu uae lettre d loiti:e da l'in
aaieur en chet da Dpartentent d'inceadie d.
San Frarcisca par laqaelle il aou dcaaande d'in-
sister aupridu gouvernemant local pour cavoytr
natre Chef de Dipaitement d4 Incendie, reprsen
ter le Pays aa tiongrs anauel des Chris de
pompiers et d iagieurs d iaceaiia qui se tien-
dra a San t-raacisco le 9 au 18 Aot ifii
Cette Caavention latrnatianale a pour bu
d'axaminer les moycas les plas propres com-
battre les lacendies. Des appareils modetnes et
un outillage perfectionn seroat passs ea revue
et les meilleures inlormations aa matire d'ur-
cendie pourront tre obtenues
Cin-Varits
VENDREDI
Par amour
avec Pearl Wnite e. Castro
Entre : 0,50
freqtie.niauoiise)ltire
oo
N )UB
noms des
m mi s
1 A lianes franaise
donno is ai'j lur^'h u ls
eh lieu par la
da l.t faf>
no i de la tj,U'Q-*i>ri .-o air*,
crs dana U ^allce d-1 Ve idr.-di
rltiiDier : Mm: F. Cocu, MuEJa
ldineoni, R. H re Jau. L. C. L.iv
nsson, H H uioaiix, V Qrarvaia,
A Pohal. ils apjai.ienoeat toua a
i' illiauce 11 aou: dea personnes d
rouans qui feront de l'excellente
besogne.
N j.js i ur souhaitons do saccia.
Bonne Bsompaisa
A oui -i'a retroj>'ci ane mi
perdus d manche matin et etan>e
des Ici r-s O. V. L.
S'adresser aua bureanx d i i >o i
JUDIB01S Fila
Oirec**>nr PropiiC.a re du'Coa riat
Hait en '.
i
(i
Daus notre ar icle publi avant bar
aous la titie a-Hiauce Franaise
frquaaution a^olaite ", il faut lire :
" Le grand nombre dea analpba
btiquea d Ma ti as reaconlrent sur
tout prr.ai lut gens qci o ot dpais
4 j 50 ana notamment ches laa
temmes. Ctlea-3i ont pan d'colsa
dans les uaaapagnse et sont plat
nombreuses tiez noua que Iea bom
mes.
A la suit: des noma dea mena
bas uttita laia s u Uernisr* eau
in il taUi kj )utar ceux du R. Pre
Juan et de l'abb faul.
HemereliMitfs
Ma lame Vve Romane Mff, M-n
Kupnrasie.les dem ji.sji c-, lu::<: Vlev
et Louise lrmie et les beaux frre.*-
et bles sosurs remercient bien ain-
cremoit tous ceux qui, pcrticsliti
ment le Syndicat des chauffeurs e
les membres du Service d hygine,
leur ont tmoign leur sympathie,
l'occasion d: la perte cruelle qu'il
ont prouve dans la personne dt
Romane Mevs, dcd,
bs les prie de croire 1 leur proton
d; reconnaissance.
H /
L ouv*i&emM lavricain ne
rtablir* psi cafcTgo * 'tiptjta ,
tioa des artae od inni-
fjViade soite d gal,demain aoir
li -tires Gln Galant
\-n -i de Pradiuos chante la
Barwuse do bm\i\i
nvi'o sf'ompaifnemant j vloiwn ds
laies 11 m uix,Millet po'siade Dauao
la. musique de Ludovic Lsmo'he.
Itappelona qu'ona damolaells Car
pentier, du Canada, avti 6 u uoe
e-trs de flte.Ulio.i S LndoviC La-
Itats Uni an Mev^uc". i imajar
supprim par la r".atiod du --"1
lsa '. approuv le i Janvier
notbe.a l grd da la musique de e*
M'ircfl doon *t foule, a une
Galant .' acoaiiu aor tt voaa
? ortirei rvis, met veills.
Service des routes
Noua auaoBuiona dniaireaseat le
eomuieucejjeai des travaax da rpa
ration da pont de Tatjarre de laflra i
da rifire du Cul da Sac. Uae Ca
paaseieilea da c. pout a t en ef(
ua n Hiiiant rpatae et livre
iroatatioo. C'est au travail unie t
ceisaire q ai ti.ilito les comrauui
OmtiOOa. \ tisi aOCS eatimous qua ta
aemcd des reutjs ne a'arrtara en
si beau eh-111111 et ae matre en
n Ua de p.ra.Qver ce pont en tuai
taat ia tablier 4 i'aatra passerelle
iqai est aussi eu mtuvaia tat.
--------------------------
Siicirt Franaise de
Sttcoars laniu^'s et
Sonvosation
M;ss;eurs les Memb as d: la So
cit soot cordialement invits ae
tunir i l'Asile Franus Dimanche
ta Mars 9 heures prcises du ma
tin pour r cendre le Rtppart de
Caisse du 1 rsoricr et le Kappo.t
anauel du Prsident.
Les Utcuone. pour le renouvelle
ment du Gnose I d'a^Wnisiration,
ces.dire du Prsident, du Vice
Prsident et de ; Conseillers auront
t eu /) purs aprs soit le Diman-
cne as Mari.
Le Prsident,
F. CHER1EZ
le film ang-issant& Raliste i 1
haue valeur du clbre foi,
H. itee avec les ingalables;
Ouardallah
Von Weifet etc
Pais un comique indit
en 2 parti r.
Hros et lirlifi*
Entre gn aie 1.00
Veille p^r confti
speiaie nu m
de la iiiise
En vertn d'une obligatisn
eaire passe au rapport de
Oriol et son eol gue notaires,
m Prince en da e da Tiogt
aot mil neut cent vingt tari
l un jugement sou isdictoir
rende entre les partes parla
isl de pismire m auce de P|
Prince, en date du dix huit
diu mil neuf cent vingt et b
,istre lequel acquis l'autorit^
hoae jugae.iiJ d un c.un uundia
lame re iofrnctueux, i'duni
deat 1 gatif du notaire H.nri
,u> 111 a date du 0 mara ail
eai vingt deux,
li sera procd le samedi qui
jiaptera onze mara mil nsaf
/ ugt deux a d x hautes da
ar le ml.ialre de Me Haary
; 11 tli n ot-m j requis a ce. uffjt, 1
,jn tade siae a Port a a Priuce,)
lammorton Kuiick- la venta
p ua otfi aot ei durnier encbsti
l'un terrain por aut la No tfj
lai d'.'- I iiabiia'.io 1 Ud.spies.qj
le Balla'/ue a pou au princ*,
aiu sur une alle de dix b^ti
le taige, conduisant la rui
snt B eve leqael terrain ou
uquaute sept piedi nsut paa
au ct Nord.aoxante pieduai
appoae. au sud aur une protoi'
de cent quinze pieds au cel
;ent aeiz) pieds au c.a Ouit,l
savoir au Nord par uu passais I
nun de cent dix huit pi-.de ilI
qui a accs a la rua Toassitat
ve ou la rue eus mentionns, ail
pai Cit Ballevu.'.aifcsi par II T
n S l'Outut pai le No 5, aaivaHj
ces vetuai aarpeutage et du
aeut diessa par 1 arpentent
^aiuiooge, accouipigo de ilQ|
d 4 juillet mil uout cent aeiZ%(
;istre, tel U'ailleuis que es 4
a pouraui, omporte e. aetsne^
.iicuue txccp.'oo tu tsaiva. .
La due veu.e e i fera an
le la misa a pr x de sep: a]
..ne djiia.o or sm.noaia,
racedemmeut, ty .. lutctl
mue les UouoialieB dS al
lb igns c 1 a ehaig^s dsl
; Aux re-qa.es, posiw.aij
luigma^s du tuaar Liou K.ia
piopriaiaiid asmeuraot et don
a pjrt en pnnec, ayant psar a
.juBiituea Ms* aletel ek i- LC
.aph, avaa lection de dorslc]
jdbinet des dus avujati, d rl
t'uu, port *u pri.ice, conire la^
-jgeuia Vn^niaud, proprii*
uearaat a p oit au p;iaca.
peur plua amples 1 ^n.ciga
i-aureaser aie Henry tdog*
taire, dpositaire du cahsri
gaa oc aux avocats bouisii
suivants.
port au prince, la 8 m
(Sign, MORE A s%l<-"
A partir de Vendredi wj
isaa, l'Usine i Glsce f
Princs inaugerera un serti
?raison de glace domicile
vant la SrandRue et le l*f
fou-ede Bixoton juqo'i 2:*
Le Camion laissera l'H*'
les jours vers q ae heures
lts personnes dsirant
voudront bien s'adresser P
da

rtaux.
Port au
1 Urim Gl*e d*
Prit, le M*
art *r


LI ai A LIN
Haute Nouveaut
CHEZ
ANTOINE M. T&LAMAS
Comme toujours le UaZaHDES 1\OUVLIj1il1lG FEMl
A/AiiSsefauuudcvoifaaauoucer s* r-cieuse, clientes que
lesuwicuaudisesdechoxdont ele* ont admir les chantillous
lomani es par le dernier steamer, et sont en vente ds ce jour.
Citom dans le tas :
Mousse ioe Suisse i miles suprieure.
O'gaidi lieu:s, et brod.
Orgmdi uni, toutes nuances ^^^^^^
Voile barres, lleuis, uni, qualit suprieure
"yhir anglais, qualit extra pour robe*
rpou de toie, tuutes nuances
ode jour, # i
.mit mites i >
"abardme blanche carreaux
mibardiue couleur, unie
ffrcotne de .soie, toutes nuances
Ir>cOieiie oe soie jour
Seige couli ur pour jupes
Calicot L dor viitable
Peica esupieur
Toi'e ma elas anglais
Bassuprieu s deux qualits
Chapeau pour dames, dernire crA-nion de Pan
ETC. BTC
LMhonaiM t.oure ont une teetio* choisie do :
vut oS,sor t'hewi rs suprieures
Duck blauc Chausses mercerises
kphir arg'a s upruur pour chemues
*or brrea
Dhapeaux feut.e couleur B eulies suprieures
A-Tc. ETC.
Uue p iie mit*, et vou; Terrez
Prix uniques pour tous
B yhv aliment quelconques
laylii iiericas Stigar Company
La H y'an "ri n fem Cma"
paay aaaonc- i a cliei e que on
sucre blaac de la csiwpngne 192s est
bis ea vente i patin de ce jour
con dpt en ville su prix d* .>o
or trriepia le sac de reo livres.
Pot! u Priacf,' i^fvrin 1922
El Misierio Bar
c ( .i D i' s ti ri d tre ins
(all teks la direction e. Mme Ber
taet uu tablissement compienant
un Bar rxcelltrrrrert amnag, un
restaurant de premier or lie et les
charrbrfs contort. bls.
Rue Rpublicaine ou Grand Rue
No i;a
f
Pour gurir ou viter 14
* MIGRAINES COUSTIPATION
COIVGESTIONS-ETOUBDieSEMCNTS
EMBARHAS QASTHIQUE
IL SUFFIT ;

A. l'un do vc~ l'.pas
tout le* d une Piiiiia k ff I
147, rue de Feuli
Mais il faut s
qui sont tt I !-nc;cr
t sur OkMU M t : -
DEHi \um
U MM r'i
%1
:
DEMANDEZ
' o''f I lameos*
" PI SKKH JE*
Util S L G un
BltittE "
de bdimbcu'g
[Le Carburateur Solex
H est le earb raUur (dni
Avec vn SOI bX 0 re auto ne brlera presque plm de gatotim e'
\9tputssnrn-r >em plus grande
\ Cest la lois le carburateur perfectionn' timide et conomique
| e aussi le carburateur du jt,ur, en hrance et au u.ule l'Ewone
l-TZl%rTvVd'aUne ^omo-Ale, vous reconnatrez immdi*i
imeniun oUt.t,\
L/>*arr?ttS r'***ianem*nt l'adresser au gai ge entrai rflt jj;r
mnh Place (icjtr.,rd,i e UOWr* ex o& un $ULEX mOJle
^tcial pour t O'd pocitr Ju iS Hais
M% Ha oui Audain
/g' ni
Dr Juliu Domiiiiqir
! He la Fawit de Vdec ne d< ans
IJicenaisiUiiUdagpoiefs us Den ke-t Deu'chmann de riam
m
Office : Avenue Gr^poi/e 6^
H irtt df (.'oiisultaiions : 7 ai) heuns du main
, S 5 ait es iixoi
Mutoltaitons gratuit* peur les i*.dients le icud* de 4 S heures
.** nudi.
1k Up To Date Tir; Repair Shop
1366, Gt nd'llue, PoH-nn-^rinee Uaiti
Nous possdons le
seul atelier de rpara-
tions de; pneus en Ha-
ti et nous faisons^ tous
les travaux pour le Nord
et Je Sud
Ne dites pas quiin
pneu ne peut tre r-
par, mais apporlez-le
nous, jj ne vous en
routera rien. Nous ren
drons voire pneu sem-
bl ible un pneu neuf
et garantissons aussi
le travail.
Air comprim gratis
pour tous les ciiensde
notre atelier
Harry B Kinney
Propritaire
m MILUN & JSNNOIM i
Nouveau Garage
Grarid'Ra^, |ir Vtilfyre aie Jt S.tH MillSU Ub-alaploi lgre et q i con
jvient le mieux peur Ici Tu.| ique*
Reparution parfalUs d autos. Pit* n ,ro,f*J
Pour les machines de toutes ma-u,y V* ;,\' '
l*f. Garaoe perfecti*n*t Tmmvx k ,.,,.A\"LHhafd
*otgit et itiiiani*. Vulcanisation Envtehz
Prix raisonnables ^jlgg*
The Panama Railroad
Steamship Line
Wishcs to announev (o Us many
frtendu and rH^nls, ihnt we nro, r^a-
d\f 1o t k> b okLian fo" pas*~ngar
farcommodation* to th<* vnrtou* ports
in Itnp by ihe maynlfleent *t*am
m r< < V d Siaten L tUe,
'"' "; and t i pd Line frmn
A'i Wm Vrk) ihirte^n d,iys from Paru
ii i ce to Cherbourg m A*u>
Foi fc,
Bverj i.ltefitiofi fiven o f reiya ftism
ger. inieip tiet Oi. bofd v tb s'eaiuer.
liites and sati g d Isa cSa bj aieerlalMl
ai uIiiv>o lu l'on au /i.u.
tisfL O. B TOVIPSOX,
Local Aj.nl (or Uaiti


LE MATIN
rduque l'Intestin
s.


Constipation
Entrite
Vertiges
Dyspepsie
Migraines
Pour rester en bonne
sant prenel chaque
soir un comprfm de
JWBOL
81 noi tnefttres enimt nu. n
Uni i-Mqut tolr quelqufl romprlmi de
Jubol. rendre M leur Inictiin pareie par
l'abui dr iirnfun l dfi lavement, ton
lasticit l >a ouptettr. "Ile aient ru
leur eriee la re**otiree de la rducation
Inieatlnalc ai rtmirabl'ment reahe par
le Jubol. peut-tre l'hlilolre dit rlytlere
rompicrall elle a iiiiivc En revanche, l'humanit ni de-
nombre moins de oultranre dnnl le apo-
thicaire*, autant qu* Ira malade*, e flrcni
a inuin lei poque a. lea inconacirtu arti-
tint
D* BntttONB.
de le Facult de Mdecine
de Montpellier.
HEMOBROIDES-
JUBOLITOJlEi : Suppotltoire urt-
hmorrag) (iMStan
JTJBOLITAN Pommade contre Ut
Mmorro\Ue> externe*

..< t 'l ,
\ \\ . r
Julio/, rgulateur Je l'Intestin, fixe
Une heure constante aux Jubcliss
EXTRAITS BILIAIRES du docteur
Manget. HtgularUcnl Ut fonction
du fuv".
f PE R F E C T >
Black Shoc Dressinj|
Ce liquide appliqu sur le- (hmw ne salit psa le hrge blar.C
Il rend le cu.r brillant tt souple, peut 're appliqu sur toutes .
Les poile monnaie.les valises.lesceintures.lessacs maios.lei porte-J
Peuvent tre -mis oeuf par une seule couche de ce ny-rvei leuij
Des chantillon! sont exposes dans notre t Sales Department .
Fulion Slm PoM k Co M,
Geo. JEANSE!
Agent Exclusif pour H<
ilti, R.edes Miracles, ci face de la Banque.1
Vaillanl et Ibiel 1720 R .e du Magasin de l'EtH
i
Assurezvous contre LE FED
f a" S A TlOIi 4 L**l parmi le* TROIS
compagnie h qpi\ ont page lhiTEGHA-
f.ElklLJSTdans led*ate de S*** Iran-
lle seule 3.382.000,
Depu plus de cinquante 1tML4 N\-
TlUNsL'1 *?i! unifjerfel/emeftt connue
pour Ml prcmp'n rglements.
Pharmacie Centrale
Produits de oue fraiohew. Excution prompte et \
ordonnances Spcialits pour toutes les maladi
Joseph SI Cloud
A Pavartig* d aviser sa bienveil-
lante clien''e tant de la Capitale qut
de la Province et le public en gn
rai, qu'il vierjt de transfrerer son
instillation de tailleur a la rue du
M"gism de 1 Etat No 1824 entre la
M--son A. L Curin et H;ori Bris
recevoir par le dernier bateau des
pommades pour effacer les ii:hes.
poudro Arolin pour la toilette Sa-
vons Uzum, Pastilles Nalther pour
restaurer la Sant etc. etc.
La maison
SHEVITOB &Co
uiieroliciicL.iaijouaifsi^f'OiGuOfil!
Informez-vous prs
des Ageuts.
National Fire Insurance Co q! Hartford
BBAWl & Co
Po^t auPrince
4 Vendre
L' 1 ch-val de selle noir, belle
t ille
8 ^d essr : Vaillant & Hcuct, Rue
du Magasin de l'Etat.
Annonce sa clientle qu'elle vient
un grana assoriiment de tissus fcis te
Voile uni couleur
Voila birrea
Voile mittearonlflur
Voile carreaux couleur
Voile granit
Crpo.i de soie
Orgsudi uni
Organdi fleurs
Toile de soiepourchemiaee&robes
Zphir couleur ?
Relise as
Nsusouk coulf ur et blanc
Crpon coton fantaisie
de recevoir par Us derniers ail
ls que ;
Voile a barrpR de soie
D miffA lOi'Ienr a blsoc kl
Damass s matelss
Serviettes d toilp'te
Coton drsp suorieur
Calicot suprieur
Percale
Sergq noire et bleue
Bandes brodes aopriesTll
Ruban pompadour
Tnssor
Tte d Indien
Toile pour jnpei
Bana Lacl
Aliment par excellence pour les
ert.n's en bas ge et les Dyspepti
ques Recommand par tous les M
decins.
fcn vente ch 1 Simon Vieux
Alfed Veux Pcie L-Camille
Pcie f Sjourn, Ed. Bs've &
Co B & N. Sada et chtz Veuve
Flix SaL-ve
Qu'elle met en vente de prix avantageux.
Porc-su Prince le 0 Fvrier 1922.
SHKMTOBk CO
-j
La Maison du Ment Liban
Annonce ses Clients
qu'ils trouveront du
VERMICELLE de 5 i\2
11, 22, livres la caisse.
Vendu dans toutes les
grandes maisons
En Gros cl Dtail
Chez
B. & N. SADA & Co
Av
Grand Htel de Frani
VINS provenant directement de Bri*ae,
Bordeaux. j
ROUGE Gourdes 5 00 le gallon
BLANC > tt 00 le gallon
"IS
/.fs propritaires de n > <><
M nsie'T PATKIZI, revenu dernirement ae rrau -
matriel louMn*u* pour son H'el, nr-lent sa nooBbrenr,e1
l.enlle que /'es prix sppci'ux sront 'ablis peeHir du laTI
Vl/VS en bouteilles des meilleurs crus et des Ciiajeiui
renomms. Liquftv.rs F'ana'ses et Vm d'Espagne. hamr
LP,r?r i alrr8.. de T nfi Vins mcwen des meilleures marques.
qm dsirent les louer aux Oit. M j PATRIZI. revenu derniremenl de Franei.
liera et 6ous Officies du US.
Mar ne Corps p u*enl in crire
leur proprit au bnrdan de I 01 ^^ pe08'k>ns demi et Pension,
hcier des logis au Quir'ier Gn, *^
ta lie B igadi
au cw o es ntaisons convien
nen* et le moatant des loyers r
clam satisfitar.l. l'Olfic er des*
logis de la Brigade fera tous ses
e fort- pour louer ces maisoi s.
sans frais pour le* "artiaa auxOfti
ciers tt Sous Officiers qui vien
lient en Uaiti
DISQUES COLUPSBlall
Amateurs de boni
Musique, accourez cl
L. Preetzmann^gjerliolfl
Rue du Quai
, Avis mdical
' e Dr i.hamaut a 1 honneur d'of
frir ses services la population de
l'oit au Pi nce et ses anciens clients
de la province.
Avec un outillage perfectionn et,
la connaissance des nouvelles techni
qu-s opratoires traraises, le Doc ,
teurfhaimani s'occupe spcialement Uu v0^ trouvorez de Superbes Disque* ,tlunufia ."
de chiiur^i* et 'aen uchement ra; One Sup : fiox-trots^nonolojue* Chwt*. a*Qi*f'
Adressa
Mars L
i
P mton Routier Champ de
on jti q-'au ma ir- 9 h>s
tharmacu Parus, anciennemeni
Ew:ld 2 j h
es^agnAs. te, etc aur prix exceptionnellement rduits*-
Ihsqu s de 10 Or 0,60
*' IS
Port+u Princt, k H heurter (922


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM