<%BANNER%>







PAGE 1

U MATW Cin Galant Delte Intrieure Cl SOlt GRANDE FTI La fuite (Veau BCUJMttte tlCMlUlUV naerciUeies considrations suivantes ont •ufli reiabeoraer la capital et ,"_, %  oui ont ou l'apptobeition gnrale. Le Venin Mortel bran e ea "i partie Marchand Utf renWC 4 heure* de Cbef d'œuvrs de Skeaptar redaqu l'arrt mand Entre gle 0 .JO u. Navy Petites Nauvalles .y %  tranflar La question tant l'ordre du jour, propritaires, employs I dai dpe-i nous reproduisons de Hati Corses extra budgtaires dont la aaaiti 6 Mari les intrts de la Dette latrieara| WASHINGTON-LeSnat aado Malgr leura pr testa tien a, les por t8 anc reolutioa demandant au i ra; Dette Intrieure a* coovecation, |tenrs, depaie loat ce tempa, n'oni t jd,i qel effet I adaptioo da traita faite par la Ministre dee Fiaaaee*, ipaa obtenu justice Il aat vrai qui aa p e jiqufl de 4 Puie-'an--e savait des Portears dea fcraprauts lutWashington, ee rendantcompte di „ or ueeord terrestre ntre lai Etata caraatre imprieux de cette Dette, gain et le Japona'tait rsolu la reconnatre, li WASHINGTONLe snateur d offrit mme d'ea effectuer le rem ~ n ^n New-Jersey a prtante au Cou bouraement dana l'ampraat qu'il pr J g rei aDS ptition signe de 10,000 ci posais alorsMai, paar dea rataoai toyeaa de oet Etat, denandaat ane que tout le idein de u Itepubiique MM dpacM t.: saneiu* aai.oace que le ttpmu fadia ai amv ayant a nord la mumi KC !" w inaian de Paril que le dernier ero 1 ptunt au crcd.t nal.o.ul pour la reuMstrutisMi | rcitai fcvnMS ouveu pendant le rao ue N vrtera produit ams d. >oo mimons Luc ddoco* uc Londres *t que M. AaaMil GiumterU.u, leader du ouverueiuctit M Catmate des Commuoa a dclare au tr.nune aej vei;c a>*nib.ee que le cuul de la dotation ton UIWM1W a u Lonieience de W a>iim s .ou ne deratMrall pa> probaineinvut 50 000 livre--. MatUBJ ^us\mi eMCOllla de U >e,ne inleinaliouale de .NICJJ.OU apte une disu>iou de deu.\ tu.ame ouL rc.cnaunae pal 40 •* %  " 10 au'OOC coniercn^e de tu-ie ' lutcruauonalc, UCUliMM sou euue pour douter la lur.uat.o 1 une union sur ici piooiCiws inendiaui iBBbt.nt le capital et le travail On annonce de 1*1*4* que trois tats UN %  inds, la iaie, Brunswun et inunugc oui IIleulion d eu.mr une uuioa pour HTVU UrttM > % %  jirts communs sans nune par eeia a leur taajixadauce spare. Ces trois tais out uututa* B.ut des gjurueaiet socialistes — One depeene de Home di: que des ne,jo .attons saat entames pour le auxtagc de Upuu' %  a** >'olande, tille ainec du roi d'iuuc avec U prmec HMeua, le plds jeuue nis du roi de rtoumaaic — Les miaistres ts Liais forms par laackn enpereur enraie d Autnclie c reumrout a fai t, le M Mar pour discuter la qticstiou de lentulica de l'ex moaarque a Madre Un maade ae Mernn que Kapp, wtict de la rvoiuiion ,de iyao oare de venir en "sude devant les jagei s il obtient un saui conduit et s 1. %  est p> arrt Le Snateur age de New Jersey soumci au Snat ne ptution de ;.OOo cuoyens denun antia oanicaiian de .a .01 Vaisteau en pemci uni u vente des vint levers et de U bierc Malcokin Hie est condamn Le lury a rendu mer, a 6 heures 1, du so.r, t verdict a*innaiil avec des circonstances atic%  aante. U pme civile a alors preeaie des ca.i cluiions rclamant a litre ae aomma S es-inie.e.s U valeur de oujeu gourdes, L. avocat uc u dcMOM acinaude de rduite ce Cbilt a r.ojo gourdes Le lueeuient sera rendu a une aadieuce luUrwura bn attendant, le Iru-unal criuuuei condackiic Malcahm Kiess a trois ausde rciu>ion pour boni raicide volonuixe sur la pcisonne a AU^USUU oa> ia. Assise* criminelles l affaire de l'haaitatioa .Moiura. i lOvcakian 4laojaeii* o i a eu i IH ^.lorcr U mon de Me Ncv. rs Ooos uni et l'asaaa.iujt d'un gecdarme n\pu fiirr enteuiu aojouruii.i i (Hu del aon-fornparuiioa des tcooias. le lundi ti Mare courant, l'apri-midi, prevo aubii de iou.es lee oi> rations. Cette aiioation eat due aux combinaisons que l'on prte a >lo ia. Jean Ch. Prauoir. I La Nouvelliste da 27 Fvrier v fait une allusion directe : il parle d* la rduction du taux d'intrt servi eut les Emprunta intrieur* de • a 4 o ( o et de la prolongation du terme d a mertiaaeoient. Si tel est I* plan de M. Jean Cil. Presaoir, disons tout de sait* que noua ne saunons 1 approuver. Nous avons d'ailleurs une trop baute eeti me de notre Ministre actuel pour l'encourager daua Cette voie. Notre bad£*t tant annuellement en dficit, 1 quilibra de DO* fliaucea ne devenu pis se aie ne it Je la rdu&tion de l'intrt aervi aux pot taon dei Eapraota. — L* remie que l'on noua propeee ne saurait lai seul g enr le mai; pour qu il fut [etrieace, il faudrait au aurplua en 'tendre l'application a toua les cr laociera de l'Etat nn titre quelcoo Iquj. alai9 noue eavoua d'avanee com bien la radsu.e est rn, os-sin e ; Dana ces conditions, le sacrifice que Ion demande aux Porteurs nt. Dana notre dition du *28 Janvier lWil portant NJ ai noua avons eta bteaa Mart 8 a foril et aoa tranafert i Waabingtoo a t introduit la veruement haitiea. Seraic aa poar las ismercier de lear langue attente et de leur abngation, qn'ja viendrait leur promener une ieJuction dint d'Angleterre, de Franee, da Belgique r*ts ? Mena a* saurions la dire. *, %  et d'Italie se raocontreroot ici le 8 tout cas, il na faut pas a imaginer M ara pour diacaLer la distribution de Charlestoo Cbasnbre. PARISLea ministres des inaneea que la prtexte soutenu par lea ad* veraairea de la Dette Intrieure — savoir que la majori des porteurs %  tu etraugere puiaae en rien lgitimer >e rae us lciam. — D'abord ie lait avanc n'est pas da tout dmontr, du paiement des fait par 1 Alterna parmi les Allis rparations dj gde. Lltf KRIQK. -1)38 automobiles blin ds patiouillent les rues dans un mouvement contraire celui de l'ar ci mme a il reiau,il utudra.t avouai juie rpublicaine irandaise. Les ottl qu'il constituerait une raison uuu eierB de Cor, Tipperary et Clar sauiu. uent taiale en elle rama, mam q U1 avaient leur disposition hier pleine au double pomt de vue utei national et social, de dangereuses ;ouse l'ieuces. Une eu outre que la Datte lutneu re tut i occasion de dpenses,ma von dblea ei.que pour ce mot, elle u'e&i pas digne u'iuiert.ce sont encore u des propos regrettmes, e( qui ut jjiveni pas ae reuuouiier ii.ms l jjucoa de nos boni Udd d'Etat — Lee bli que le dficit moyen de nos Uud Ipiouuoucer, j'eai laiie gratuueiadut gem attegoait annuellement_'a somli i .ra a ceux qui OJI eu ia mauaieu me do or 5M,U0J uou des foad. Si i.tr. repr6nut le service desEmprunts Intrieurs, cette somme s au ameuterai 1 ; des intrts a b %  >, • de or %  1,-Mi3 'i-Jo.J montiut du aux Porteur* djsiunn.n.i s, aoii 136,793 d'o dficit de or 0*ij,7 l J3 D'autre pat la rdaction de ces mmes intrts de b 4 0 ( 0 ferait bneiicier l'atat ds or 46,264 valeur qui dduite du chiffre prcdeut laisserait eucore subsister uu dtint da or bi 1,029 — 3'n y a eu mauvais emploi de^ touds ddri L.n,jiunia luldl'ldUia, CeU se pout, mais ce u est pas l'ajtfatf* rea i'dutu.3. ni cm qu il taut ; % %  o.nau 1er compte. . utloUh MEi que les Grants dd la cuoae uuiiu jori out oo.oua ddCUalgd du uolV = tegistaut, saua comptai' qdd te etedi. d'ilani, au mouieut de u reaiuaoou Je ce* k punits, ue cooiporiait pas uu luteiei io b 0|0 i au. il a btd (alla a ceux qui douuaieui leut argjnt de faire interwoir un taua, d onisaioa ou de cbjmge pouvaut les principaux htels ont annooe qu'ils ne reconuadia;eu pas le gou veruement provisoire. La preaenee des forces opposantes de troupes est regarde avec une considrable apprnension. NAPLES— A la suite de 2 trem olement* de terre, le mot Vsove est encore en ruption avec de grao des vagues de lave liquide qui * rpandent du cie d'muion LONDRESD) l'enchevtrement des rumsurs coutradicioirea qui en eulent concernant la crise politique, la seule conviction substantielle est que pendant Us 24 beure* ou 4S heu le mo ide aauru res qui s annoncent. > uauiu* -ou.:., s ,.*.^, re dfinitivement si laPreaater Ll>y a 1 "" 1 J !" Ueorge a dcid de donner sa de f"*'"'" de 1 ., miMioa ou de continuer sa polui 1^ l S l 0ttri *P r W 1 ' que de coaliuoa dd paix goaverus eue ae .viar. le fi'm ang-tissant & Riln^i hao e valeur du clbre H. lace avec les inegaUHj Ouirdaliah Von Werfef ele Pais ua comiqae mdit en 2 parues. Hros et Mil Botrte gnrale Solitaire* HOMMES, raMMis, IEUNBI FIUM TAtaa. viurn, ara. Inserivei vous aomme membrai et i de Correapondaoee et iaiies-voui mis intaremaati— Soyea connus daatj G r votre iniermdian-c— Epouset k i nheur. Des acntaincs de personnes i vantes et sympathique dsirent se i graphies gratis. Envoye 50 cents pwJ neruent de 4 mois. 1 dollar poar l'antvj FLORENCE DELLAIRE 200, Montagne Smm ^^^ Urookly D N. ^"^^ %  %  "'^•^^r^awasssji iociet FrajaiM Secoars mataeli de bienfaiSdBci Comvoaatio& Messieurs les Membres de ..t sont cord alement iavilsj unir l'Asile Fraoui ti Mars e heures prcits an pour entendre le Ras Caisse du 1 rsorier et !•• i aaauel da Prsident. Les lections pour le M aent du Coase.l d'admiaiiil du Prsident, di] Consei'linl mentale. BELFAST La ville eat trsnqailla] aujourd'tiui aprs des dsordre* d; la un de semaue au cours desquels 2 personnes furent tue* et 21 blas 1 ses. On des morts fut fusille dans uu Le Prsn F. LtiERlE Arrive Le b.eawer liaathali . ne la venant ne Mew.ra est enire ,oo tonnes de mMclundises. > sacs de i t ne Pana rua, uier te avas cortesLst-ce le rsultat ? Certes non Il faut voir les eboses telles qu'el les sont ; la solution du proo eme nuancier ne peut s'obtenir que par la rduction gnrale de toutes les dpenses, ou par la cration de rea sources uouvene*.— La ldscuon ^auerale des dpenses tant impra ucable reste la cration d* res sources nouvelles.— Cest cala en 1 ettet que Monsieur J. Un. Pressoir doit s'appliquer. La tache est ardue sans doute. L'eat pourtant la seule lalisabie. Dana cette Kdvue, nous lui avons dri|i indiqu les matires imposables qu'il devait spcialement viser ; 1 Alcool et les Taxes prof as sionuoiieo. INOJS navoua paa cuau g d'opinion. Mons. J. Ch. Pressoir ob|ectera peut tre son tour que i imposition de laloooi est une operatiou de giaode euve gure dont les bnfices ne seront paa immdiat. .Nous ne l'ignorons pas. Mais q i pense alors notre Miuistra des Taxas prolessioiiuelie* crou il qu'elles na soient paa Huscteptiotee de rendre promptement ? iNous cioyju* le c ntiaire, nous autres Mai eu admettant, qu'il puiaae §0 tre auiremeut usas la ralit, cela ooua ferait davanuga regretter qu'un uau paa pris caa por.et i intrt aux euaioua de car de la rue aprs qu il et t que ii oio l'an, taux usit daus la Rjpa noan par 4 nommas sur ses convie b.iquct d'iijin, a teiie enseigne qad tious religieuse*. Les meurtriers sa tea iiiuquaa actuellemaut, eu pleiud gont enfuis, pain, pm.e.it chez uoua ce MaJK. Ste CATHERINS.0NTAR10 \3S. Lu puitb'Jld non Uou>; pas U sid UJO aUlom.JU.ioa aiini icams ont pas teucuer ue teu. conhauce dana te S e la troutire du Niagara au Canada cieuit uauouai, taut, depuis tauut l'anne daruire et o>i dit que la* CinVarii MERCREDI Patrie / aus ptwoa dj ieUio ioVou.li ieg>Urnes. Les por.etira soat d ailleurs tonde > aujjutu nui a uiauitedter uu. auap.' Ciou lgiime l'endroit de ia pro^j o.uon ^.juiu.d dd cUdt des U iaajo nauieuuea A dfaut du piau Jimtoi me li iucie.e precouise pi. uoua, e. qui u s pas Caaaa dd s UipJ*ei', u eet certaiu q Je 1 Etat peut ragier tu liatie ItiienMuid s n le veut, siua aucune rduction — L-mprunt DJUS u e uo vieui U iiOdier, un etlat dd ij'j ua.ue dc.iar* p*r au. Pourquoi ue promu t-ou pas ces touds devenu* boies et ne lea utiiia. ton pas, provisoirement aa IMOIU. a repreudre le service da U Do ta en cause — La question eet poaje.A Monsieur J. Cu. Pressoir d y repou die! ntTSm^TBS&wisri^h^i^^ — ^"r-----dewcll MllVvr Chark. Hr Frank Noys, plua tt OU program na de reforuia B L %  I •'—.u— aa i. _,. J tau A., aa IIU.MII mtm a*E. Riess, Mme Adtui de a-ca r "Lu liU^iiTTapisivier Nous pualicrons *\u>n une lemarqiuWe cr. tiane de naire coilaboratcsii, le pote ht.enne Kourand. du pome dramatique de noue MW tharle Moravia, reprsent h.er sou i Lm-\a rMa ta m Les Cours PARIS 6 -Sterling 48.60 Douai U 04112 NEW YORK-S erling .Moa* tl,< o justes OUt dpdUS Canada M i.slLLLE Des rappors prve nu ici diseuv que la >oi m .ruala a ete declard a tiaug Kong, com ue rsultat de la gteve dos msriua chi nuis, le port e*. ferm. 1 tua et uom hre de bieaae* d*na la bataille Uiie Ira grviste et la ponce \j^" %  %  -ii 1 "" ' GratU c Hootcli i Va stimulant bruant, plein de vrvc et d'hu:-" aj raour. Ua numro gratis vaut sera espedi ds rception de votre nom t de votre adre.se complte, neuves (S. Mlicheli, )fj, Fearl gtrewt, Brookl N. Y. Le nouveaux cliary d Affaires amricain 7 milliou* au d'aprs le drame deTictoriei! 1 ttoorde YKNDrttDI Par amoi avec Pearl E-itree Waite et 1 :0,50 Expdition de sasn Le %  i.ucsu.oi ri iu.qn uiaao Uier "financire de M. ALilavoi, qui es: aoir pour iNew-oik *t puuivouu aussi le ntre. Xoua l'avoua dit ea uuaigeiiieut ue UoJJ UJCS de ucte eitet : l'impt ur l alcool et les ta-;d *WC livre* chaque. Ce qui douue xea prgteaaiounelle*, k juste titre pour ceue pieuamte apeumoa urecoinma^dablas par eux-mmes, total de ^aUMMd uvie* Ue sucre ex ue aot, pour ibeure, que des pis moue allers. La pierre angulaire de Te ni gce qu'il s'agit Comme SULC l'information an ooniutla procbaioe arrive d 00 nouveau charge d'affaires amricain noua avion* appria que le nouveau titulaire da ce te baute fonction est l'g.t toi de 1a loi de DauitlJ Mr Don, aociennement attach au proce d le Veniradi 10 Boana Re>*onar A qui ter* retrouver perdue diminch; mafia et des lettres O. V. L. S'adresser aux bureau il M Vente Ve En vertu d'oidre de R. Marie, Colleetor o( C vsnt les portes de la 3ul Franc 71,00 La Mlle SV* comble Lin* Vari ts Innoie de •? %  dire que la pice •bt.nt le plus v** aattCa Lundun e Oiean joureot lewa f'*. so jver> iaterrompo* par de appia id-.aaemeots erthouaiastes et pcotoegefTBQSA V1LMENAI de construire c'en le" remaniement du tarif douanier li la returme montaire. — Tout le emps qu ou n adaptera pas cetu baer, ou u'eiecutera qu'une osavre imparfaite. Beaucon.i d autre arguments poar %  au ut r opposes a la dimiuu.iou dee m.eita-dout ou croit deveu prter le projet Mr J. CQ*. Prea aoir. On pourrai', invoq er.par exemple l'iujuatice de la mesure qui eat en ante — Pendant 7 ana prea, des g^ rauiies letfH.einer.'. doussees out e.e dtournes da l*ura •iteciauona, lea fonds,ainsi enlevs leurs eruaJ.*a liemercitnente Mtdame Vve Romane MCvs M ne Eaphrasie,les dcmoraellca Ccile M v et Louise ltmie et les beauxt'es et belles soaurs remercient b c 1 siacremeat tous ceux qui, parti .ulir* ment le Syndicat des £**>!( nia c les msmbres du Service d by^ .ie, leur om tmoigne leui sy upnb


PAGE 1

Li M AT'M flASOLINE ET KEROSIME The Up To Date Tire Itoair Shon jlHU.vtntn* dmtraduire % lfin Hati, la marque SHKLT.* m "V iW a iy iuy &JIUI ***UJ| b <-#wwJ0 ^ apprcie dans le monde entier. Qeus qui en mnt dj tait l'essai vous diront que la i366, Grand' lue, Port-au-Prince Haiti Une SHELL est spcialement recommandable pour rendemen avantageux et qu'elle n'encrasse pas le leur nrdce son raffinement pirfait. H vous engageront n'user que la Kronin* SHELL prieure aux autres par son degr 15oc *.lle donne consquence une flamme plus vive et brle sans [uKl liy donc conomie et avantage* n'oehetur que lu irftee" SHELL-' jPour les prix, adressez-vous Roberts, Dutlon & C *~* DIMANCIZ > onr lu faneiae TOUJOURS BEZ ,., pirsfclsR „,. MTOIH M. TMJUHS ""§f g fi' E aBK Ldclieites de bon got trouveroit l'assortianenlleplus cemplet uj: m i, ot r r. capable e li satisfaire. Par la dernier bateau, roa* a v ons reu u • lot atsorti de I Voile Heurs, toiles les ni-ances. brill Tusor Vi)e blanc barres Gubardine Crpon de foie Bas, coton m'r"eri8 j Mousseline Chatifsttleta hommes 'Bazin, qualit supneare cadet c enfanta New offrons tout pir icnlirement quelques articles tels que falicolsupa ;r, geauk largeur a G. I 00 kflinsouk rose 1 25 jMous-enne •> barre *oie 2 0 0 faoi compter d autres surorise* q 'il est mutile dnumrer i lotre clientle qui sait I D'ailleurs, es c> est moins une rclame qu une invitation de passer notre m igisin, pour jeter un coup d'oeil de connaisseur sur lift stock tou >ui et u[*-io date. N'y mai qu, z pas car chaque bateiu u >,i apporte que'quas non (fwte a eftnr notie cliei il* Toujcure Toujours Nous possdons le seul atelier de rparations de pneus en Haiti et nous faisons tous les Iravaux pour le Nord et Je Sud Ne dites La Maison du Ment Liban annonce ses Clienls qu'ils trouveront du ERYUCklLE de 5 1|2 [H, 22, livres la caisse. Vendu dans toutes les grandes maisons En Gros el Dtail t: Chez B. & N. SAM & Co pneu par, nous, pas quuu nejpeut tre rinais apporlez-le il ne vous en cotera rieu. Nous ren (irons voire pneu semblable un pneu neuf el garantissons aussi le travail. Air comprim gratis pour tous les ciieii s de notre atelier Harry R Kinney Propritaire iiKii — — SIROP de DESCHIENS rHiaoglobin •>!>•*,. La be h p'us lgre H qui coa vient le mieni pour le* Tropiques On trouvera galement le Dry kin fie Rt tre votre inataHa'ion > i'ab'l H l-in-p-dt, Puur monter leau '• P VI *"• BI p >rti mi Vrtrp lift-, | lO'T rr ( V"' 1 i"'i' r t ire arriver leau a me gnnde hauteur? Von' Efooe avoir e • LUalItP.1 ELEUTRinU.' a tri pn ri f %  • %  1 t tu§ I lH Cm tgo" o.'iis vor* Ciu^rua dai s rotre ta il sa 1 .p 1 indiatria' ? V >'.i /. voes *>|alrer l*a r 'KP de b z o •? Von ; i z-v )i's f ,,_ %  siv• domicile, mvfi lier que iing^ si' roi te p r 'R kaaiir a et vjua exem t p d et eon'min par de g rmeii naj'birea ? Vnulez-vn-5,-ea r in un MOULIN i M VIS dffi pltu pfraciioo'ii A'res>er ous a Mme BAYAUDEI LE Epi?erie ^o ru Dame — Fort au Punc* Seul Agent • our Hiii ues Ura-d-s Fabriques de FAIRBHKS MORSE A Co New Yo.k



PAGE 1

Lfi MATIN Fa G* i^^ SOUQUE ra • Un )d'-l. /ir,nv,(pu min 'i'!tit. L Arneur i.v.. h ccjr. DUMltlC] C"'';:oN5 i • Fkmi m Rht, h u Trot. rtft.W r'l Mm. .> tH %  H I Ut), EXTRA.'. Œilit;, Hn-P, A/w.';#, Vielutt, Cytlumrm, Jainr.n, /.liai. Muguet, lui, Hriiolri/ft, 'y' D£ # i# Parfum fit UTI Toute* ParfwttHfttl RYS 3, rue de la Pai.t PARIS AIIW A HOfE Ageals juraui : ITM But du Hagasiu
  • >a*. d' Sti Brut tiCO, rglant elle seule 3.382.000. De pu s plus de cinquante aiiV'lA IfV TlO.NtL est universellement connut* pour ses prompts rglements. Une Police Aans La naboiiai SL ua proitciiiiBl! Informez-vous prs des Agents. National Fireinsurance Co oi BRANDT& Co Port au Prince Pharmacie F. Sjourn Donne avis M clientle, aux n,.* cius et au pub'ic, qu'elle a nttmorml son Laboraioir dUiologe en un Laboratoire de lisfog e appliqu sous la Direc IUU du Dr Hicoi ei t. Sjourn Le laboratoire es' ouvert tous les jours de 7 hua du mai m 6 heures du soir pour toutes les recherche* ei analyses prvues dans 1 annonce d joint?! saut pour le WtlSSertliaun et 1 Construite Ufe-Scrtorf logis de la Brigade fera toat ses Sarout reues que la mardi de chaque semaine e,fort ? P our lo u r ces maism.s. A Vendre Un eh.val de selle aoir, balle 'tailfe S d ewr : Vaillant & Hcuet, Rai do Magasin de lTRrt. Bana Lacl Aliment par excellence pour les J e r faitt en bas Age et les Dyspepti ques Recommand par tous les M dec.ns. Eo vente ch t Sinon Vieux — Alf ed Vieux — l'oe LCamille — Pcie f. Sjourn, Ed. Brve Jt f o B & K. Sida et ch Vevve Pfli Saloave "HeUof HeUof Est-ce le marchand o ma mre achte le SAVON REUTER?~ Comment! Voua n'en avex pas pour le moment mais vous me dites que vous avea quelque chose aussi bon. Fermes le tlphone, monsieur. Il n'y a rien d'aussi bon que Reuter. Je refuse simplement de me baigner avec du savon ordinaire qui dtriore la peau et je continuerai me servir seulement du dlicieusement parfum Savon Reuter, qui est incontestablement le meilleur aavon pour embellir la complexion et garder la peau douce et veloute. Au Revoir!" La maison SHEUTOB &Co Annonce sa c'ieitle qu'elle vient de rece/oir par les derniers b un grand assoriiment de tissus tns tels que Voila on' couleur Voile barres Voile noitteaconleor Voile carreaux couleur Voile granit Crpou de soie Orgaudi uni Organdi a fleurs Toile de soiepourchemiaee&robes Zpbir couleur 7 JTolif nno Nausouk coalfar et blanc Crpon coton fantaisie Voile barrefl de oie Damass couleur a' blanc Damass t matelas Serviettes de toile te Coton drap suprieur Calicot suprieur <] Percale Serge noire et bleue H-indes broies suprieurM Ruban pompadoor Toasor Tte d'Indien Toile pour jupea Qaelle met en vente dc prix avantageux. Port-au Prince le 6 Fvrier 1922. SHEMTOBfcCo Avis Grand Htel de Fraoci VINS provenant directement de Briac, f| Bordeaux. ROUEE Gourdt BLANC • s 5 0§ le itHon Ot le gallon WNS en bouteille* des MeilleMrt crus et des Gfaataaw \m Lt% propritaires de maisons'rj B moii. Liquer.ra Franaiiea et Vioa d'EaptEnkapa|ii Vins mouseux des m^illeuree marqueta M sieur PATRIZI, revenu derairtMMl de fraoci matriel toutineuf pour son l'el, nrvient ta nombreme et qui dsirent les louer aux Olfi fiers 01 .Sous ( iflicie*s d P rix spciaux seront tablie paaxir du Wr f licier des logis a u Quartier Ga. rapWT ** PeKm n§ demi et **•*• ra %  Ire B/igade Au cas o ces maisons comviea nent et le montant des loyers ri clam satisfanaul, l'Offictr d 5! .^-J -L-L S'adresser a ia Pharmacie pour les renseig^cuiet.lf' >liial>ee d'urines et 'ue g&slriqu, Raction de Wassennann Raitciiou de Tnboulet, l'l\;iineii du s^ng e' du pus bivaiueu d s matire lcales, Examen v cracha* Albtlmiuo r:iclK>n sans frais pour les ai Mes aux Ofli ci ers et Sous Officiers qui vien uent en biaiti R Avis mdical t-e Dr Lh.rinaiU a i honneur d'ef'rir ses services i la population de MttsWeUfeVSkrMn P>uMnce et i ses anciens clients Ikcherch de Spiruhlcs et de Gonoa^uet, etc, eu. Pharmacie Centrale Produite d ouU fnuchmtt KACUIM promue ei toignfe de la province. Avec un outillsgperfectionn et la connaissance des noavallcs 'echsi qus orratoirs fraraises. le Doc teur Charmant s'occnpe spcialemen de sJli'iriis et d'aco U'bemfnt AHrrsse P.HUOH Rov\ir Champ d? M ri L" on ) %  q ' ma in 9 bis tkarmocH Parus, anciennement | Iw^id a i j h DISQUES COLUMBIA11 Amateurs de bonael Musique, accourez L. Preelzraiu Aggeriioli Rue du Quai Ovous trouverez de Suptrbu Ditqux olumbia M 00 ra.Ut%4 Sttp : /-oe> troU.monoloiuo* : ChmnH, anglm, $ es'.sv*o(i, oit, otc # our prix excoptinnn"lUmnt rduit* de : Oogum t de 10 Or 0,60 Btti *^r* k U fljMfr im j



    PAGE 1

    Idrikij inne No 4311 Fort iu Pri^e; Haili •IMITE UR FROJRITAIRE Clment MaqloirA NI/MIH') 20 c NTlllE8 Mflrcrtdi S Ma:* \\6U Il IW1 pmais permis de fctre le mal, rr-frrtf rour les causes en apparence les plus lgitime. TRRTULUEN Ul\an0li; Roe Amricain* Mo, 130* QUESTION DTiVSEINEMENT %  i M rclame la gratuit de tapement te les degrs l'opinion, que nous avons ou ailleurs, mais pas au lyce. hier, de M. Zoretti, profesla Facnlt des Sciences de 1 U de Catn, Directeur dt 11nsI technique de Normandie, sur le I de rforme de l'enseignement ire de Mr Brard : iLa quction de la rforme de ligaement secondaire tst officiel at Mise par M. L Brard de Conseil Suprieur. Dtnx questions domiae.it 'es ipiuonj miBistnelles : celle in, qu'on veut, comme jadis, i obligatoire ; celle des horaires vent dfendre an que les l [•font moins bouscul* -A aon avis,m;aistie tt Cosse 1 nt perdent royalement leur u s'agit bien, an effet, de pro M Mis agit bien de mthodes ires I question n'est pas l.On ue •a la poser comme elle doit A quoi bon mettre sur pied |ramme si vous n'aves pas les •ptes recevoir cet enseigne**ec les programmes mieui et l'auditoire actuel de nos % ous sures les rsultats ac '* ils sont jolis, les rsultat. ^C'est un fait qu'actuellement m recrutent leur clientle prs wusmmenl dans une seule %  •claie. C'est uu fait qu'une .classe constitue une minorit aatisn, uae toute petite mt £ C'est une vrit vidente que ^fraade partie de ceux qui se '* Plis apies recevoir lense ai iciondaue vont l'atelier — C'est un fait que la plus gran de partie des lves de nos lyces sont d'une honteuse mdiocrit et qu'ils devraient en tre exclus. — On les conserve parce qu'ils payent ; parce qu'ils payent, on ne peut les chasser f — Or.remarquez-le.ils ne payent qu'une partie de ce qu'ils cotent: je l'ai montr il y a longtemps, Les droit d lude d'un lve de lyce sont peine le tiers de ce que cet vc cote A l'Etat. Us nous cotent bieu autre chose ; c'est avee ces mdiocres qu on feu nos juns.es, nos mdecins, nos dirigeants, notre lite Folie lite I '•—Tel est le rsultat de l'goisme de classe. La classe possdante jauvr ses privilges en diminuant la nation en la dcapitant. '*— Voil le vrai problme. Il est ii, par ailleurs. "— Les rpublicains commencent le comprendre. *' funoui us se groupent avec cer unique programme de revend.ctiois communes : Enseignement gratuit tous tes degrs. A beziers, un cartel est constitue dans ce sens. A Lyon, Paris,!! en est de mme. prseace i tari pendant toute la rTu re de la confrence, f U! Mr Pois :a r retournera Paris, le prsident Millerand devant visiter les coloaies •** l'Afrique du nord et les protec.o Met, Nouvelle constitution nyptieuu LOKDRES-Une dpche du Caire dit qu'il est probible que le titre de Su tan d Egypte sera chang en celui de oi d Egypte quand le parle • ment britannique aura rat u* le re trait du pto'ectorat et reconnu l'indpendance de l'Egypte. La nouvelle constitution gyptienne comportera la renonciation par le sultan de quel J\ J4 W/}%(5 ques-unes de ses prrogatives. ava-n sur les v ; ve; instances de ses' 1 • %  e a mm i col'gne* uuioniites consenti a rester f f\ il l m fin T"soi n m -*ffs „ ,„„,,, ta „„. WIIBIIO i mm? ties de loyaut de la pa't -fes unio-j m %  nisies avait t provisoirement car j te. L'opinion gnrale est q-ie rien ne sera dfiiitivement annonc jus. nu'apri le discours d'Arthur |. Bit j fout demain. \ Les amis de Mr L'oyd G.o;g affi Hier soir.a eu heu Ciu-Vari'-s meut ou il est extiment fatigu et la premire reprsenta'ion d i K.| 8 serait heureux de se dcharger ds du Tapissier, pome drnnfliui c*e responsablits de ses fonctions. Qu'il Charles Moravia, parte ou reste il a dcid de prendre des vacinces immdiates dans sa r! Jflan |J d.Jelin, tapiaeier et valet de sidence de Criccieth. chambre da Koi. reproche sua fils Tous les membes de l'FJlster pr r ents se sont retirs de la chambre les conmuoes ce soir pendant la dis cuaaion du projet de loi sur l'Etat Hjre irlandais Les conclusions de la commission ont t adoptes par 182 voix contre ) 1 sur la partie 1 de la clause 1 qci dclare que le trait au U force de loi. LlMbRlCK-D:s automobiles blin des parcourent aujourd'hui les rues de Limerick sur Tordre des autorits militaires pour s'oppo-er au mouve ment de l'arme irlandaise arrive dimnche soir de Co;k Tipperoty et Clate qui s'est impose dans les prin cip'ux h'.els. BELFAST -Il y a eu 2 mo l? et 3! b.esss au cours des derniers d sasties. Les troupes de Lm:rick refu BELGRADE Le cabinet yDu^osla ve ap:< avo r discut longuemeit la situation de Fiume a dcid d'en voyer uae note de protesta.ion au gouvernement italien et a inform ss cabinets alits, ajoutant que du mesures avaient t adoptes pour KoOUMw de s'enivrer d idal, dd vivre de r. vea, au lieu de marcher sur ses traces, dd continuer son honorable pro (talon, sols capub e de lui assurer le pain di l'avenir. Et toutes ses rniiooi pratique, tous ses rappels aux ires et daim ralits d.< lexis tence, son lits lui objecte qu'il lui taut vivre sa vie.oboir sou instinct qui ebt dd faire des vers. Il ue sent n pote.il veut.en dpi't pote. Kc quand il pre qu il a ign le p,o.^r les MM imm+im^ZET SaTuES.'^ Dis messag-s de flicitations d* d'Annunz'o ont t lui h er soir. Le nationaliste! ont tabli i Fiume an gouvernement compos de 7 mem bres de leur parti. Etats-Unis et — Aprs 1a cunqute de lgalit sent de reconnatre le gouvernement politique en 1848, c'est la conqute provisoire et jutent leur soumission de l igaltti devant l'instruction <\ai tu i la rpublique Les au'onts crai a plus urgente, la plus ncessaire gnett que les troupes u'inteotion pour l'mancipation du -proltariat, nent de s'empaier des cinq casernes Lommeace avec lean Mac et |. de la police Od craint de sneux d Ferry, elle doit se continuer et sache veloppements de la situation. ver aujourd'hui. I "-Au groupements rpub'uains, RlOUVll$ de socialiauu, ouvriers, au Loges mme, au syndicats d'instituteurs qui u'oni pas su remplir, au milieu de luttes striles, le beau mandat qu'ils avaient reu i Lyon de la classe ou viire, toutes lea forces de progrs, 'de s'unir sur ce p.-ogramme prcis". Washington ar Cable louvelles Etrangres ivtllea de t rance asis Le Matin annonce !*y*vau des experts franais r ,J" la prparation de la con"*J 4 6nes sont tei mins. Eo J concerne la Russir, ils esti1 Jtt un systme de b ux Ion ances donnerait lus tutu%  ah*t S,OQOtires de meilleurei g JJJ *>* la transformation de la S, e . B S0cial e et conomique des eut L ex P er,s Psent gale tts Pwtect.on des ranlixt... 0 n y si *oe des tribunaux i t ; ; ,r ; ,se trange.s serait p fra — LM me dei capitulations. uT, %  %  resdes tlii'fsi runiront le 20 mars pour discuter a question proche •rient. La date primitive est recule sur la demande du gouvernement italien, Mr Schan-lnications du projet de distribution de zer ne pouvait venir Paris avant la J tous les cibles pris l'Allemagne WASHINGTON-Les fonctionnai res de 1 administration dclarent que rien dans les termes de l'accord rail tif lempruDt de j millions de dol lars de Libria visait a tendre l'autorit amricaine sur ce pays. ••Une dpche de Pans disait hier que Libria serait virtuellement colo nie amricaine. L'emprunt propos servira priaci paiement i rembourser les avances faites par des iaanciers franaai] et snglsis. WASHINGTON Mr Httchcr, faisant fonction de kecttaiiedu dpaiteaneot d'Etat,a remis comme prsident de la confrence internationale les corn mu ,—-..-. -v. ... ua „ lu.iuo uoor jouer la oiudie, ce;uici clat) en reproches amdis et lui lait dldnsa ie profil uer son nom en co opalins le bdludi,.*, i'hiBtiio jsgrajiieru kira daot sur da vils trteaux. Poq i^iui ti's lui dclare aljrsqoil y renona ||?our prendre celui de Molire qui enchante son me d'a-tiste et lui | prdit que ce no 11 pftera la pros Hulfiavi* ,m4 co,uuo cel "i d'un g and p„:e l t, / (A •• comique et u.eme du plus grand I. SO'HIA Le gouvernement bulgi Noua savons jusqu' quel point re a nomm une conmis^ion pour aVl nir a duu.* raisou Moi,re tudier le trait de commerce et d' id ruB cociia i tJ^ une puiio miti entre les Eia s-Unis et la Bal *E?:£i u e q u ui a t rem ; v ^ %  ŒMS5aSK loori au ministre des affaires traa analyser ces emps de.nfera .rfuit graa-Ll gouvernement balgare enta de Molire, I occasion des ftsao me des ngrjciation ave: m espr.t sou tu-centenaire, nous eu cileroua des plus bienveillaats. deux IT7 — _-. ) D'aprs Romain Goolus il n'v a Un COllSOrtlU n 'dansaucuiielHWrstui'e.eucunSoS nLVMiiii k.ml co ? ,( *?•• \ Cr t M x dl :e e-t u.. g and /iiei II lit ) tai pue.e ) qui ait pntr aussi proton Des prsentants financiers de 1 Ai ^'Vi^.^'^V 1 les ,rau,i03 gleteire. France lcaUBe.g,que.A„e I %^^TXZ tiSSLS magne avaient dcid Londres un R.o Aoyies e diclar q" Tu?a conso.tium international de M %  tljeat la piue grand auteur amiUM lions de livres sterungs dont 25 pour ces due celui qui possde su! cent seraient sou>ctits imu.eaia e ,pln haut degr le sens de la corn ment Les gauveiaemen s ang ais.alle J "? Humaue et il u y %  r en, pas mands actLptent i soutenir icnrs na fn UiU e I* posie, qui lm paraisse misai ua'imal.l.i .<.--tionaux qui souscriraient leur part des se millions. L'Italie donne la m me assurance.tnais avec des rserves, la Belgique refus: de donner des gi ranties aux fiaanciers belges,quant la France, elle s'a pas encore dosse son avis. date picise. — Les ministres des finances de France, Belgique. Italie et Grande Bretagne auront une confrence i Paris le 8 mars pour discuter la distribution parmi les allis du paiement des rpatations dcji efl ctues par l'Allemagne. PARISLe gouevrnement aura 30 reprsentants l'ouverture de la .oaference daui Monsieur l'oincar tas traa gouverne meut alli se confoimment au trait de Versai.les. Ce projet soumis aux ambassadeurs de France, Grande Bretagne, Italie et lapon n'a pas t rendu public, se ra transmis par les memb r es de la confrence leurs gouvernements. Lioyd George reste en fonctions pour quelques jour. Les dlgus se L'Association de la presse london corn choisis patmi les pus minea:s!nienne dclare aujourd hui dans les hommes d Eut ave: pleins pouveirs couloirs du parlem.-nt d'nne faon plnipotentiaues doat les (onctions t'es pjs tive qq* la crise po tique pi'bl.juts se ncessiteront pas leur! tait termine, Mr Lloyd (o-oige Avis Monsieur Richard f eters anooace sa bienveillante clientle qu'il a transfr sa ptisserie tranaise.air.si que sou bar de la rue de rh'galito 1422 la OraudUue, angle rua des Miracles Maison hL.ntei (ii trouvera tous les mitint a Oh 1,-J les pal4s cil iu 1s A. v. o. 4 S, JS. Convocation Les Membies du Conseil d'admi' ms rat on de l'Associatioa Nat.on> liste des Ojvners e; salaris Hatien' sont pris ve se lunir, jeudi 9 courant i 5 heures de l'jpis midi, ch-z le vice ^rsident Canos E. Castiuo aux fins d'cnl.-ndie les communi:at'0:ide. de gus I. lolibots filsd A 1 haase H.n.iqut z levcaos de leur m iSion du r

  • Le Matin
    ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
    Full Citation
    STANDARD VIEW MARC VIEW
    Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05617
     Material Information
    Title: Le Matin
    Physical Description: Newspaper
    Publisher: s.n.
    Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
    Publication Date: Wednesday, March 08, 1922
    Frequency: daily
     Subjects
    Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
    Genre: newspaper   ( sobekcm )
    Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
     Record Information
    Source Institution: University of Florida
    Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
    Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
    Resource Identifier: aleph - 000358166
    notis - ABZ6468
    System ID: UF00081213:05617

    Downloads

    This item has the following downloads:

    ( PDF )

    ( PDF )

    ( PDF )

    ( PDF )


    Full Text
    Idrikij inne No 4311
    Fort iu Pri^e; Haili
    IMITE UR FROJRITAIRE
    Clment MaqloirA
    NI/MIH') 20 cNTlllE8
    Mflrcrtdi S Ma:* \\6U
    Il IW1 pmais permis de fctre le mal,
    rr-frrtf rour les causes en apparence les
    plus lgitime.
    TRRTULUEN
    Ul\an0li; Roe Amricain* Mo, 130*
    QUESTION DTiVSEINEMENT
    i
    M rclame la gratuit de
    tapement te les degrs
    l'opinion, que nous avons ou ailleurs, mais pas au lyce.
    hier, de M. Zoretti, profes-
    la Facnlt des Sciences de 1 U
    de Catn, Directeur dt 11ns-
    I technique de Normandie, sur le
    I de rforme de l'enseignement
    ire de Mr Brard :
    i- La quction de la rforme de
    ligaement secondaire tst officiel
    at Mise par M. L Brard de
    Conseil Suprieur.
    - Dtnx questions domiae.it 'es
    ipiuonj miBistnelles : celle
    in, qu'on veut, comme jadis,
    i obligatoire ; celle des horaires
    vent dfendre an que les l
    [font moins bouscul*
    -A aon avis,m;aistie tt Cosse 1
    nt perdent royalement leur
    u s'agit bien, an effet, de pro
    M Mis agit bien de mthodes
    ires I
    question n'est pas l.On ue
    a la poser comme elle doit
    A quoi bon mettre sur pied
    |ramme si vous n'aves pas les
    ptes recevoir cet enseigne-
    **ec les programmes mieui
    et l'auditoire actuel de nos
    ?ous sures les rsultats ac
    '* ils sont jolis, les rsultat.
    ^C'est un fait qu'actuellement
    m recrutent leur clientle prs
    wusmmenl dans une seule
    claie. C'est uu fait qu'une
    .classe constitue une minorit
    aatisn, uae toute petite mt
    C'est une vrit vidente que
    ^fraade partie de ceux qui se
    '* Plis apies recevoir lense
    ai iciondaue vont l'atelier
    C'est un fait que la plus gran
    de partie des lves de nos lyces
    sont d'une honteuse mdiocrit et
    qu'ils devraient en tre exclus.
    On les conserve parce qu'ils
    payent ; parce qu'ils payent, on ne
    peut les chasser f
    Or.remarquez-le.ils ne payent
    qu'une partie de ce qu'ils cotent: je
    l'ai montr il y a longtemps, Les
    droit d lude d'un lve de lyce
    sont peine le tiers de ce que cet
    vc cote A l'Etat. Us nous cotent
    bieu autre chose ; c'est avee ces m-
    diocres qu on feu nos juns.es, nos
    mdecins, nos dirigeants, notre lite
    Folie lite I
    'Tel est le rsultat de l'goisme
    de classe. La classe possdante jauvr
    ses privilges en diminuant la nation
    en la dcapitant.
    '* Voil le vrai problme. Il est
    ii, par ailleurs.
    " Les rpublicains commencent
    le comprendre.
    *' funoui us se groupent avec cer
    unique programme de revend.ctiois
    communes : Enseignement gratuit
    tous tes degrs. A beziers, un cartel
    est constitue dans ce sens. A Lyon,
    Paris,!! en est de mme.
    prseace i tari pendant toute la rTu
    re de la confrence, f u! Mr Pois :a
    r retournera Paris, le prsident
    Millerand devant visiter les coloaies
    ** l'Afrique du nord et les protec.o
    Met,
    Nouvelle constitution
    nyptieuu
    LOKDRES-Une dpche du Cai-
    re dit qu'il est probible que le titre
    de Su tan d Egypte sera chang en
    celui de oi d Egypte quand le parle
    ment britannique aura rat u* le re
    trait du pto'ectorat et reconnu l'in-
    dpendance de l'Egypte. La nouvelle
    constitution gyptienne comportera .
    la renonciation par le sultan de quel J\ J4 W/}%(5
    ques-unes de ses prrogatives.
    ava-n sur les v;ve; instances de ses' 1 e a mm i
    col'gne* uuioniites consenti a rester f f\ illm fin T"soin m, -
    -*ffs ,,,, ta . wiibiio i mm?
    ties de loyaut de la pa't -fes unio-j m
    nisies avait t provisoirement car j
    te. L'opinion gnrale est q-ie rien
    ne sera dfiiitivement annonc jus.
    nu'apri le discours d'Arthur |. Bit j
    fout demain. \
    Les amis de Mr L'oyd G.o;g affi Hier soir.a eu heu Ciu-Vari'-s
    meut ou il est extiment fatigu et la premire reprsenta'ion d i K.|8
    serait heureux de se dcharger ds du Tapissier, pome drnnfliui c*e
    responsablits de ses fonctions.Qu'il Charles Moravia,
    parte ou reste il a dcid de prendre
    des vacinces immdiates dans sa r! Jflan |Jd.Jelin, tapiaeier et valet de
    sidence de Criccieth. chambre da Koi. reproche sua fils
    Tous les membes de l'FJlster pr
    rents se sont retirs de la chambre
    les conmuoes ce soir pendant la dis
    cuaaion du projet de loi sur l'Etat H-
    jre irlandais Les conclusions de la
    commission ont t adoptes par 182
    voix contre ) 1 sur la partie 1 de la
    clause 1 qci dclare que le trait au
    U force de loi.
    LlMbRlCK-D:s automobiles blin
    des parcourent aujourd'hui les rues
    de Limerick sur Tordre des autorits
    militaires pour s'oppo-er au mouve
    ment de l'arme irlandaise arrive
    dimnche soir de Co;k Tipperoty et
    Clate qui s'est impose dans les prin
    cip'ux h'.els.
    BELFAST -Il y a eu 2 mo l? et
    3! b.esss au cours des derniers d
    sasties. Les troupes de Lm:rick refu
    BELGRADE Le cabinet yDu^osla
    ve ap:< avo r discut longuemeit
    la situation de Fiume a dcid d'en
    voyer uae note de protesta.ion au
    gouvernement italien et a inform
    ss cabinets alits, ajoutant que du
    mesures avaient t adoptes pour KoOUMw
    de s'enivrer d idal, dd vivre de r.
    vea, au lieu de marcher sur ses tra-
    ces, dd continuer son honorable pro
    (talon, sols capub e de lui assurer
    le pain di l'avenir. Et toutes ses
    rniiooi pratique, tous ses rappels
    aux ires et daim ralits d.< lexis
    tence, son lits lui objecte qu'il lui
    taut vivre sa vie.oboir sou instinct
    qui ebt dd faire des vers.
    Il ue sent n pote.il veut.en dpi't
    pote. Kc quand il
    pre qu il a ign le
    p,o.^r les MM imm+im^ZET SaTuES.'^
    Dis messag-s de flicitations d*
    d'Annunz'o ont t lui h er soir. Le
    nationaliste! ont tabli i Fiume an
    gouvernement compos de 7 mem
    bres de leur parti.
    Etats-Unis et
    Aprs 1a cunqute de lgalit sent de reconnatre le gouvernement
    politique en 1848, c'est la conqute provisoire et jutent leur soumission
    de l igaltti devant l'instruction <\ai tu i la rpublique Les au'onts crai
    a plus urgente, la plus ncessaire gnett que les troupes u'inteotion
    pour l'mancipation du -proltariat, nent de s'empaier des cinq casernes
    Lommeace avec lean Mac et |. de la police Od craint de sneux d
    Ferry, elle doit se continuer et sache veloppements de la situation.
    ver aujourd'hui. I
    "-Au groupements rpub'uains, RlOUVll$ de
    socialiauu, ouvriers, au Loges m-
    me, au syndicats d'instituteurs qui
    u'oni pas su remplir, au milieu de
    luttes striles, le beau mandat qu'ils
    avaient reu i Lyon de la classe ou
    viire, toutes lea forces de progrs,
    'de s'unir sur ce p.-ogramme prcis".
    Washington
    ar Cable
    louvelles Etrangres
    ivtllea de
    t rance
    asis- Le Matin annonce
    !*y*vau des experts franais
    r,J" la prparation de la con-
    "*J 46nes sont tei mins. Eo
    J concerne la Russir, ils esti-
    1 Jtt un systme de b ux Ion
    ances donnerait lus tutu-
    ah*t S,OQOtires de meilleurei g
    JJJ *>* la transformation de la
    S,e, .B S0ciale et conomique des
    eut L exPer,s Psent gale
    tts Pwtect.on des ran-
    lixt...0n ysi*oe des tribunaux
    it;;,r;,se trange.s serait p fra
    Lm me dei capitulations.
    uT, 'resdes tlii'fsi
    runiront le 20 mars pour discuter
    a question proche rient. La date
    primitive est recule sur la demande
    du gouvernement italien, Mr Schan-lnications du projet de distribution de
    zer ne pouvait venir Paris avant la J tous les cibles pris l'Allemagne
    WASHINGTON-Les fonctionnai
    res de 1 administration dclarent que
    rien dans les termes de l'accord rail
    tif lempruDt de j millions de dol
    lars de Libria visait a tendre l'au-
    torit amricaine sur ce pays.
    Une dpche de Pans disait hier
    que Libria serait virtuellement colo
    nie amricaine.
    L'emprunt propos servira priaci
    paiement i rembourser les avances
    faites par des iaanciers franaai] et
    snglsis.
    WASHINGTON Mr Httchcr,faisant
    fonction de kecttaiiedu dpaiteaneot
    d'Etat,a remis comme prsident de la
    confrence internationale les corn mu
    ,-..-. -v. ...ua lu.iuo uoor
    jouer la oiudie, ce;uici clat) en
    reproches amdis et lui lait dldnsa
    ie profil uer son nom en co opalins
    le bdludi,.*, i'hiBtiiojsgrajiieru kira
    daot sur da vils trteaux. Poq i^iui
    ti's lui dclare aljrsqoil y renona
    ||?our prendre celui de Molire qui
    enchante son me d'a-tiste et lui
    | prdit que ce no 11 pftera la pros
    Hulfiavi* ,m4 co,uuo cel"i d'un g and p:e
    l"t,/(A' comique et u.eme du plus grand I.
    SO'HIA Le gouvernement bulgi Noua savons jusqu' quel point
    re a nomm une conmis^ion pour aVl nir a duu.* raisou Moi,re
    tudier le trait de commerce et d' id ruB cociia'i- tJ^ une puiio
    miti entre les Eia s-Unis et la Bal *E?:i u
    e quui a t rem; v ^ MS5aSK
    loori au ministre des affaires traa analyser ces emps de.nfera .rfuit
    graa-Ll gouvernement balgare enta de Molire, I occasion des ftsao
    me des ngrjciation ave: m espr.t sou tu-centenaire, nous eu cileroua
    des plus bienveillaats. deux
    IT7 _- -. ) D'aprs Romain Goolus il n'v a
    Un COllSOrtlU n 'dansaucuiielHWrstui'e.eucunSoS
    nLVMiiii k.ml co?,(*? \Crt Mxdl':e e-t u.. g and
    /iiei II lit ) tai pue.e ) qui ait pntr aussi proton
    Des prsentants financiers de 1 Ai ^'Vi^.^'^V1 les ,rau,i03
    gleteire. France lcaUBe.g,que.Ae I %^^TXZ tiSSLS
    magne avaient dcid Londres un R.o Aoyies e diclar q" Tu?a
    conso.tium international de M tljeat la piue grand auteur amiUM
    lions de livres sterungs dont 25 pour ces due celui qui possde su!
    cent seraient sou>ctits imu.eaia e ,pln haut degr le sens de la corn
    ment Les gauveiaemen s ang ais.alle J"? Humaue et il u y r en, pas
    mands actLptent i soutenir icnrs na fnUiUe I* posie, qui lm paraisse
    .___----- misai ua'imal.l.i .<.-- --
    tionaux qui souscriraient leur part
    des se millions. L'Italie donne la m
    me assurance.tnais avec des rserves,
    la Belgique refus: de donner des gi
    ranties aux fiaanciers belges,quant
    la France, elle s'a pas encore dosse
    son avis.
    date picise.
    Les ministres des finances de
    France, Belgique. Italie et Grande
    Bretagne auront une confrence i
    Paris le 8 mars pour discuter la dis-
    tribution parmi les allis du paie-
    ment des rpatations dcji efl ctues
    par l'Allemagne.
    PARIS- Le gouevrnement aura
    30 reprsentants l'ouverture de la
    .oaference daui Monsieur l'oincar
    tas

    traa
    gouverne meut alli se
    confoimment au trait de Versai.les.
    Ce projet soumis aux ambassadeurs
    de France, Grande Bretagne, Italie
    et lapon n'a pas t rendu public, se
    ra transmis par les membres de la
    confrence leurs gouvernements.
    Lioyd George reste
    en fonctions
    pour quelques jour. Les dlgus se L'Association de la presse london
    corn choisis patmi les pus minea:s!nienne dclare aujourd hui dans les
    hommes d Eut ave: pleins pouveirs couloirs du parlem.-nt d'nne faon
    plnipotentiaues doat les (onctions t'es pjs tive qq* la crise po tique
    pi'bl.juts se ncessiteront pas leur!tait termine, Mr Lloyd (o-oige
    Avis
    Monsieur Richard f eters anooace
    sa bienveillante clientle qu'il a
    transfr sa ptisserie tranaise.air.si
    que sou bar de la rue de rh'galito
    1422 la OraudUue, angle rua des
    Miracles Maison hL.ntei
    (ii trouvera tous les mitint a
    Oh 1,-J les pal4s cil iu 1s
    A. v. o. 4 S, JS.
    Convocation
    Les Membies du Conseil d'admi'
    ms rat on de l'Associatioa Nat.on>
    liste des Ojvners e; salaris Hatien'
    sont pris ve se lunir, jeudi 9 cou-
    rant i 5 heures de l'jpis midi, ch-z
    le vice ^rsident Canos E. Castiuo
    aux fins d'cnl.-ndie les communi:a-
    t'0:i- de. de gus I. lolibots filsd
    A 1 haase H.n.iqut z levcaos de leur
    m iSion du r ouvrier de Saint Ujimogut.
    aussi esruuable que ce dou-f*.
    C'est de ce tme plus haut cit
    que s'est inspir Cusrles Moravia et
    au.our duquel se droulent des ver*
    ardeuts. passionus qui ont fait les
    dlices des spectateurs et o vibre
    toute eou i-at leaiiqss
    aa lyrisme perdu, siasi au'su
    des volutions dui ballet ce les
    aaouvemeutssont parfsiterneot rgls
    les vers finissaient sur un rytbuis
    musical, comme au sou des tnstru
    meute, cet tsioss cits autiqass a'e
    ditiaieut. Je pensais anx mythes
    dAmpuion, aux accords dusael lae
    pierres se mouvaient, se trauspor
    talent et ceux d'Apollon Cilharde.
    uaiiBat-ur de murailles.
    Le Prince des Potes tait aussi
    parmi uous. Lmpoign.souUw, sub-
    jugue par tate expressio 1 nouvelle
    de son au prsstlmeox J'aurais voulu
    .embrasser, en lu criant encore t
    ouiourn ; Moravia, , t'aime oui, ;
    lame nifinunent I . Maysid son
    riait Huement daus sa barbe sbsen
    te .'... Clment promenait sur l'su-
    ditoire encliaat.des regards trantie
    meut attendris.
    Je savais bien que Moravia n'eut
    sncune peine pipsrer cette balle
    de savon qui s'leva, lgers, puis
    ,'ysoouii. Il u'eut qs' s'emoarer
    de l eau dont s et ieut serv.s Tbo-
    doredsBauv.il,., Franais Coppeet
    iiimood Rostand, ou ami cher,


    U MATW
    Cin Galant Delte Intrieure
    Cl SOlt GRANDE FTI
    La fuite (Veau
    BCUJMttte tlCMlUlUV naerciUeies considrations suivantes ont ufli reiabeoraer la capital et
    ,"_, oui ont ou l'apptobeition gnrale.
    Le Venin Mortel
    bran e ea "i partie
    Marchand
    Utf renWC 4 heure* de
    Cbef d'uvrs de Skeaptar reda- qu l'arrt
    mand
    Entre gle 0 .jO
    u.
    Navy
    Petites Nauvalles
    .y
    tranflar
    La question tant l'ordre du jour, propritaires, employs I dai dpe-i
    nous reproduisons de Hati Cor- ses extra budgtaires dont la aaaiti _
    6 Mari
    les intrts de la Dette latrieara- | WASHINGTON-LeSnat aado
    Malgr leura pr testa tien a, les por t8 anc reolutioa demandant au i ra;
    Dette Intrieure a* coovecation, |tenrs, depaie loat ce tempa, n'oni tjd,i qel effet I adaptioo da traita
    faite par la Ministre dee Fiaaaee*, ipaa obtenu justice Il aat vrai qui aa pejiqufl de 4 Puie-'an--e savait
    des Portears dea fcraprauts lut- Washington, ee rendantcompte di or ueeord terrestre ntre lai Etata
    caraatre imprieux de cette Dette, gain et le Japon-
    a'tait rsolu la reconnatre, li WASHINGTON- Le snateur d
    offrit mme d'ea effectuer le rem ~n ^n New-Jersey a prtante au Cou
    bouraement dana l'ampraat qu'il pr j grei aDS ptition signe de 10,000 ci
    posais alors- Mai, paar dea rataoai toyeaa de oet Etat, denandaat ane
    que tout le vernement bai tien prfra la cooaali Dm-mttr. I neag* de vioa lgre et
    daioudela Batte latrieure. m; 4, labire.
    reinoaraauieut qui l'eut exinori- WAStilNOrTON U bill d'appro
    ses. Nembre de porteurs, saenaant (prie ion de cU.Ooti dollar* poar la
    lear iQiCrt pereaaaal daua la.ciraona I reataaration du vieux
    tance, adfarreat aai vuea du
    S. i P'arisiam
    \ftVVS Sir ^an^% spkc
    Il sera
    IBUDl
    offert
    Par eetkU, 0 Mars
    - Oa mande de Paris ne U date da zo Avril
    M dnmtivemeot tue comme date doait-.c
    da 1 Contrence ecawwi^uc de Cnes
    _ l*, nweiaiiki de Mi rtan baume ont eu
    liea a mmeu d une noninreusc artiucH^e. aa.oe
    iiiuaud v aHUMM et le V*ec* Sauar* w
    i niait le i'i>idein de u Itepubiique
    - Mm dpacM t.: saneiu* aai.oace que le
    ttpmu fadia ai amv ayant a nord la mumi
    KC* w inaian de Paril que le dernier ero 1
    ptunt au crcd.t nal.o.ul pour la reuMstrutisMi |
    rcitai fcvnMS ouveu pendant le rao ue N
    vrtera produit ams d.- >oo mimons
    - Luc ddoco* uc Londres *t que M. Aaa-
    Mil GiumterU.u, leader du ouverueiuctit M
    Catmate des Commuoa a dclare au tr.nune aej
    vei;c a>*nib.ee que le cuul de la dotation ton
    UIWM1W a u Lonieience de W a>iims.ou ne de-
    ratMrall pa> probaineinvut 50 000 livre--. MatUBJ
    ^- us\mi eMCOllla de U >e,ne inleinalio-
    uale de .nIcjj.ou apte une disu>iou de deu.\ t-
    u.ame ouL rc.cnaunae pal 40 * " 10
    au'OOC coniercn^e de tu-ie ' lutcruauonalc,
    UCUliMM sou euue pour douter la lur.uat.o 1
    une union sur ici piooiCiws inendiaui iBBb-
    t.nt le capital et le travail
    _ On annonce de 1*1*4* que trois tats UN
    inds, la iaie, Brunswun et inunugc oui II-
    leulion d eu.mr une uuioa pour HTVU UrttM >
    jirts communs sans nune par eeia a leur ta-
    ajixadauce spare. Ces trois tais out uututa*
    B.ut des gjurueaiet socialistes
    One depeene de Home di: que des ne,jo
    .attons saat entames pour le auxtagc de Upuu'
    a** >'olande, tille ainec du roi d'iuuc avec U
    prmec HMeua, le plds jeuue nis du roi de rtou-
    maaic
    Les miaistres ts Liais forms par laackn
    enpereur enraie d Autnclie c reumrout a fai t,
    le M Mar pour discuter la qticstiou de lentu-
    lica de l'ex moaarque a Madre
    _ Un maade ae Mernn que Kapp, wtict de la
    rvoiuiion ,de iyao oare de venir en "sude de-
    vant les jagei s il obtient un saui conduit et s 1.
    est p> arrt
    _ Le Snateur age de New Jersey soumci
    au Snat ne ptution de ;.OOo cuoyens denun
    antia oanicaiian de .a .01 Vaisteau en pemci
    uni u vente des vint levers et de U bierc___
    Malcokin Hie
    est condamn
    Le lury a rendu mer, a 6 heures 1, du so.r,
    t verdict a*innaiil avec des circonstances atic-
    aante. U pme civile a alors preeaie des ca.i
    cluiions rclamant a litre ae aommaSes-inie.e.s U
    valeur de oujeu gourdes, l. avocat uc u dcMOM
    acinaude de rduite ce Cbilt a r.ojo gourdes
    Le lueeuient sera rendu a une aadieuce luUrwura
    bn attendant, le Iru-unal criuuuei condackiic
    Malcahm Kiess a trois ausde rciu>ion pour boni
    raicide volonuixe sur la pcisonne a au^usuu oa>
    ia. ______________._________
    Assise*
    criminelles
    l affaire de l'haaitatioa .Moiura.
    i lOvcakian 4- laojaeii* o i a eu i ih
    ^.lorcr U mon de Me Ncv. rs Ooos
    uni et l'asaaa.iujt d'un gecdarme n\-
    pu fiirr enteuiu aojouruii.i i (Hu
    del aon-fornparuiioa des tcooias.
    le lundi ti Mare courant,
    l'apri-midi, prevo
    aubii de iou.es lee oi>
    rations. Cette aiioation eat due aux
    combinaisons que l'on prte a >lo ia.
    Jean Ch. Prauoir.
    I La Nouvelliste da 27 Fvrier v fait
    une allusion directe : il parle d* la
    rduction du taux d'intrt servi eut
    les Emprunta intrieur* de a 4 o(o
    et de la prolongation du terme d a
    mertiaaeoient.
    Si tel est I* plan de M. Jean Cil.
    Presaoir, disons tout de sait* que
    noua ne saunons 1 approuver. Nous
    avons d'ailleurs une trop baute eeti
    me de notre Ministre actuel pour
    l'encourager daua Cette voie.
    Notre bad*t tant annuellement
    en dficit, 1 quilibra de do* fliau-
    cea ne devenu pis se aie ne it Je la
    rdu&tion de l'intrt aervi aux pot
    taon dei Eapraota. L* remie
    que l'on noua propeee ne saurait
    lai seul g enr le mai; pour qu il fut
    [etrieace, il faudrait au aurplua en
    'tendre l'application a toua les cr
    laociera de l'Etat nn titre quelcoo
    Iquj. alai9 noue eavoua d'avanee com
    bien la radsu.e est rn, os-sin e ;
    Dana ces conditions, le sacrifice
    que Ion demande aux Porteurs vieut mutile a n'en pas douter.
    Mtie rsMOl que toute dissertation
    las cbittre* le piou^er >nt.
    Dana notre dition du *28 Janvier
    lWil portant Nj ai noua avons eta
    bteaa Mart
    8a foril et aoa tranafert i Waabingtoo
    a t introduit la
    veruement haitiea. Seraic aa poar las
    ismercier de lear langue attente et
    de leur abngation, qn'ja viendrait
    leur promener une ieJuction dint d'Angleterre, de Franee, da Belgique
    r*ts ? Mena a* saurions la dire. *, et d'Italie se raocontreroot ici le 8
    tout cas, il na faut pas a imaginer Mara pour diacaLer la distribution
    de Charlestoo
    Cbasnbre.
    PARIS- Lea ministres des inaneea
    que la prtexte soutenu par lea ad*
    veraairea de la Dette Intrieure
    savoir que la majori des porteurs
    tu etraugere puiaae en rien lgitimer
    >e rae us lciam. D'abord ie lait
    avanc n'est pas da tout dmontr,
    du paiement des
    fait par 1 Alterna
    parmi les Allis
    rparations dj
    gde.
    Lltf KRIQK. -1)38 automobiles blin
    ds patiouillent les rues dans un
    mouvement contraire celui de l'ar
    ci mme a il reiau,il utudra.t avouai juie rpublicaine irandaise. Les ottl
    qu'il constituerait une raison uuu eierB de Cor, Tipperary et Clar
    sauiu.uent taiale en elle rama, mam qU1 avaient leur disposition hier
    pleine au double pomt de vue utei
    national et social, de dangereuses
    ;ouse l'ieuces.
    Une eu outre que la Datte lutneu
    re tut i occasion de dpenses,ma von
    dblea ei.que pour ce mot, elle u'e&i
    pas digne u'iuiert.ce sont encore u
    des propos regrettmes, e( qui ut
    jjiveni pas ae reuuouiier ii.ms l
    jjucoa de nos boni Udd d'Etat Lee
    bli que le dficit moyen de nos Uud Ipiouuoucer, j'eai laiie gratuueiadut
    gem attegoait annuellement_'a somli i .ra a ceux qui oji eu ia mauaieu
    me do or 5M,U0J uou des foad.
    Si i.tr. repr6nut le ser-
    vice desEmprunts Intrieurs,
    cette somme s au ameuterai1;
    des intrts a b >, de or
    1,-Mi3 'i-Jo.J montiut du aux
    Porteur* djsiunn.n.i s, aoii
    136,793
    d'o dficit de or 0*ij,7lJ3
    D'autre pat la rdaction de ces
    mmes intrts de b 4 0(0 ferait
    bneiicier l'atat ds or 46,264
    valeur qui dduite du chiffre
    prcdeut laisserait eucore
    subsister uu dtint da or bi 1,029
    3'n y a eu mauvais emploi de^
    touds ddri L.n,jiunia luldl'ldUia, CeU
    se pout, mais ce u est pas l'ajtfatf*
    rea i'dutu.3. ni cm qu il taut ;
    o.nau 1er compte. . utloUh MEi
    que les Grants dd la cuoae uuiiu
    jori out oo.oua ddCUalgd du uolV =
    tegistaut, saua comptai' qdd te etedi.
    d'ilani, au mouieut de u reaiuaoou
    Je ce* k punits, ue cooiporiait pas
    uu luteiei io b 0|0 i au. il a btd
    (alla a ceux qui douuaieui leut
    argjnt de faire interwoir un taua,
    d onisaioa ou de cbjmge pouvaut
    les principaux htels ont annooe
    qu'ils ne reconuadia;eu pas le gou
    veruement provisoire. La preaenee
    des forces opposantes de troupes
    est regarde avec une considrable
    apprnension.
    NAPLES A la suite de 2 trem
    olement* de terre, le mot Vsove
    est encore en ruption avec de grao
    des vagues de lave liquide qui *
    rpandent du cie d'muion
    LONDRES- D) l'enchevtrement
    des rumsurs coutradicioirea qui en
    eulent concernant la crise politique,
    la seule conviction substantielle est
    que pendant Us 24 beure* ou 4S heu
    le mo ide aauru
    res qui s annoncent. > uauiu* -ou.:., s,.*.^,re
    dfinitivement si laPreaater Ll>ya1""1*"J ,
    Ueorge a dcid de donner sa de f"*'"'" de 1 .,
    miMioa ou de continuer sa polui 1^ lS l0ttri *Pr W1 '
    que de coaliuoa dd paix goaverus eue ae .viar.
    le fi'm ang-tissant & Riln^i
    hao e valeur du clbre
    H. lace avec les inegaUHj
    Ouirdaliah
    Von Werfef ele
    Pais ua comiqae mdit
    en 2 parues.
    Hros et Mil
    Botrte gnrale
    Solitaire*
    Hommes, raMMis, Ieunbi fium
    TAtaa. viurn, ara.
    Inserivei vous aomme membrai et i
    de Correapondaoee et iaiies-voui
    mis intaremaati Soyea connus daatj
    Gr votre iniermdian-c Epouset k i
    nheur. Des acntaincs de personnes i
    vantes et sympathique dsirent se i
    graphies gratis. Envoye 50 cents pwJ
    neruent de 4 mois. 1 dollar poar l'antvj
    FLORENCE DELLAIRE
    200, Montagne Smm
    ^^^ Urooklyd N. .
    ^"^^."'^^^r^awasssji
    iociet FrajaiM
    Secoars mataeli
    de bienfaiSdBci
    Comvoaatio&
    Messieurs les Membres de
    ..t sont cord alement iavilsj
    unir l'Asile Fraoui
    ti Mars e heures prcits
    an pour entendre le Ras
    Caisse du 1 rsorier et ! i
    aaauel da Prsident.
    Les lections pour le M
    aent du Coase.l d'admiaiiil
    du Prsident, di]
    Consei'linl
    mentale.
    BELFAST La ville eat trsnqailla]
    aujourd'tiui aprs des dsordre* d;
    la un de semaue au cours desquels
    2 personnes furent tue* et 21 blas1
    ses. On des morts fut fusille dans uu
    Le Prsn
    F. LtiERlE
    Arrive
    Le b.eawer liaathali . ne la
    venant ne Mew.ra est enire
    ,oo tonnes de mMclundises. > sacs de
    itne Pana rua,
    uier te avas
    cortes-
    Lst-ce le rsultat ? Certes non !
    Il faut voir les eboses telles qu'el
    les sont ; la solution du proo eme
    nuancier ne peut s'obtenir que par
    la rduction gnrale de toutes les
    dpenses, ou par la cration de rea
    sources uouvene*. La ldscuon
    ^auerale des dpenses tant impra
    ucable reste la cration d* res
    sources nouvelles. Cest cala en1
    ettet que Monsieur J. Un. Pressoir
    doit s'appliquer. La tache est ardue
    sans doute. L'eat pourtant la seule
    lalisabie. Dana cette Kdvue, nous
    lui avons dri|i indiqu les matires
    imposables qu'il devait spcialement
    viser ; 1 Alcool et les Taxes prof as
    sionuoiieo. iNojs navoua paa cuau
    g d'opinion. Mons. J. Ch. Pressoir
    ob|ectera peut tre son tour que
    i imposition de laloooi est une ope-
    ratiou de giaode euve gure dont les
    bnfices ne seront paa immdiat.
    .Nous ne l'ignorons pas. Mais q i
    pense alors notre Miuistra des Taxas
    prolessioiiuelie* crou il qu'elles na
    soient paa Huscteptiotee de rendre
    promptement ?
    iNous cioyju* le c ntiaire, nous
    autres Mai eu admettant, qu'il
    puiaae 0 tre auiremeut usas la
    ralit, cela ooua ferait davanuga
    regretter qu'un uau paa pris caa
    por.et i intrt aux euaioua de car de la rue aprs qu il et t que
    ii oio l'an, taux usit daus la Rjpa noan par 4 nommas sur ses convie
    b.iquct d'iijin, a teiie enseigne qad tious religieuse*. Les meurtriers sa
    tea iiiuquaa actuellemaut, eu pleiud gont enfuis,
    pain, pm.e.it chez uoua ce MaJK. Ste CATHERINS.0NTAR10 \3S.
    Lu puitb'Jld non Uou>; pas U sid UJO aUlom.JU.ioa aiini icams ont pas
    teucuer ue teu. conhauce dana te Se la troutire du Niagara au Canada
    cieuit uauouai, taut, depuis tauut l'anne daruire et o>i dit que la*
    CinVarii
    MERCREDI
    Patrie
    / aus ptwoa dj ieUio ioVou.li ieg>-
    Urnes.
    Les por.etira soat d ailleurs tonde >
    aujjutu nui a uiauitedter uu. auap.'
    Ciou lgiime l'endroit de ia pro^j
    o.uon ^.juiu.d dd cUdt des U iaajo
    nauieuuea A dfaut du piau Jim-
    toi me li iucie.e precouise pi. uoua,
    e. qui u s pas Caaaa dd s UipJ*ei', u
    eet certaiu q Je 1 Etat peut ragier tu
    liatie ItiienMuid s n le veut, siua au-
    cune rduction L-mprunt Djus u
    euo vieui U iiOdier, un etlat
    dd ij'j ua.ue dc.iar* p*r au.
    Pourquoi ue promu t-ou pas ces
    touds devenu* boies et ne lea utiiia.
    ton pas, provisoirement aa imoiu.
    a repreudre le service da U Do ta
    en cause La question eet poaje.A
    Monsieur J. Cu. Pressoir d y repou
    die!
    ntTSm^TBS&wisri^h^i^^ ^- "- r-- -----
    dewcll MllVvr Chark. Hr Frank Noys, plua tt OU program na de reforuia
    b l I '- .u aa__i. _,. j____tau a., aa iIu.mIi mtm a*-
    E. Riess, Mme Adtuide a-car
    "Lu liU^iiTTapisivier
    Nous pualicrons *\u>n une lemarqiuWe cr.
    tiane de naire coilaboratcsii, le pote ht.enne
    Kourand. du pome dramatique de noue MW
    tharle Moravia, reprsent h.er sou i Lm-\a
    rMata _________m______________
    Les Cours
    PARIS 6 -Sterling 48.60
    Douai U 04112
    NEW YORK-S erling .Moa*
    tl,<
    o justes OUt dpdUS
    Canada
    M i.slLLLE Des rappors prve
    nu ici diseuv que la >oi m .ruala a
    ete declard a tiaug Kong, com ue
    rsultat de la gteve dos msriua chi
    nuis, le port e*. ferm. 1 tua et uom
    hre de bieaae* d*na la bataille Uiie
    Ira grviste et la ponce
    \j^" '-ii1 "" '
    GratU c Hootcli i
    Va stimulant bruant, plein de vrvc et d'hu-
    :-"aj raour. Ua numro gratis vaut sera espedi ds
    rception de votre nom t de votre adre.se com-
    plte, neuves (S. Mlicheli, )fj, Fearl gtrewt,
    Brookl N. Y.
    Le nouveaux cliary
    d Affaires amricain
    7 milliou* au d'aprs le drame deTictoriei!
    1 ttoorde
    YKNDrttDI
    Par amoi
    avec Pearl
    E-itree
    Waite et 1
    :0,50
    Expdition de sasn
    Le i.ucsu.oi ri iu.qn uiaao Uier
    "financire de M. A- Lilavoi, qui es: aoir pour iNew-oik *t puuivouu
    aussi le ntre. Xoua l'avoua dit ea uuaigeiiieut ue UoJJ ujcs de ucte
    eitet : l'impt ur l alcool et les ta-;d *WC livre* chaque. Ce qui douue
    xea prgteaaiounelle*, k juste titre pour ceue pieuamte apeumoa u-
    recoinma^dablas par eux-mmes, total de ^aUMMd uvie* Ue sucre ex
    ue aot, pour ibeure, que des pis moue
    allers. La pierre angulaire de Te ni
    gce qu'il s'agit
    Comme sulc l'information an
    ooniutla procbaioe arrive d 00
    nouveau charge d'affaires amricain
    noua avion* appria que le nouveau
    titulaire da ce te baute fonction est l'g.t toi de 1a loi de DauitlJ
    Mr Don, aociennement attach au proced le Veniradi 10
    Boana Re>*onar
    A qui ter* retrouver
    perdue diminch; mafia et
    des lettres O. V. L.
    S'adresser aux bureau il M
    Vente Ve
    En vertu d'oidre de
    R. Marie, Colleetor o( C
    vsnt les portes de la
    3ul
    Franc 71,00
    La Mlle SV* comble Lin* Vari
    ts Innoie de ? dire que la pice
    bt.nt le plus v** aattCa Lundun e
    Oiean joureot lewa f'*. so jver>
    iaterrompo* par de appia id-.aae-
    meots erthouaiastes et pcotoegef-
    TBQSA V1LMENAI
    de construire c'en
    le" remaniement du tarif douanier li
    la returme montaire. Tout le
    emps qu ou n adaptera pas cetu
    baer, ou u'eiecutera qu'une osavre
    imparfaite.
    Beaucon.i d autre arguments poar
    au ut r opposes a la dimiuu.iou
    dee m.eita-dout ou croit deveu
    prter le projet Mr J. Cq*. Prea
    aoir.
    On pourrai', invoq er.par exemple
    l'iujuatice de la mesure qui eat en
    ante Pendant 7 ana prea, des g^
    rauiies letfH.einer.'. doussees out e.e
    dtournes da l*ura iteciauona, lea
    fonds,ainsi enlevs leurs eruaJ.*a
    liemercitnente
    Mtdame Vve Romane MCvs M ne
    Eaphrasie,les dcmoraellca Ccile M v
    et Louise ltmie et les beauxt'es
    et belles soaurs remercient b c 1 sia-
    cremeat tous ceux qui, parti .ulir*
    ment le Syndicat des **>!( nia c
    les msmbres du Service d by^ .ie,
    leur om tmoigne leui sy upnb loccasiou de la perte crutl.e qi U
    ont prouve dtns la persoun d*
    Romane Uns, dcd.
    la* lea prie Je afd leur proton
    d? receuaaissaace.
    state Depanuieut; division dea allai
    res latino a nric nn es; o il a eu A
    soccuper spcialement des quee
    .ions h auie 0 usa. il tait depuis pi a.
    d'un an charg d'ailaues A Madrid
    dtou il c ti rappel pour .re an
    voye foit au Prince,
    Mr U jij ut t pas tre ,.e bus ; oies
    un luuitimiiii j ,atu; iegaot; diaiiu
    gu pari ut entendant la ira-us.__________
    L.e oeuerdi nushtli
    C'est Vendredi, par eaRjtiery de
    la manne de gurie ameiuaiue qu ai
    rivera a Port au Punce 1e Gnral
    Ra scil. ambassadeur et repiseutaui
    spcial du Pisideni Ha ding eu
    lia.11 et dans la Rpublique Dom;
    Bicaiae.
    t-e Gnral Russel: eu aceonpa
    ga de trois auea de amp et d* plu
    sleon secTuii**,
    i 10 heures du malin, i '
    l'encan des marchindises 1
    E Mitais lao Caisses de
    American
    Montbrun
    n**nttur
    Hf-rrri
    D c*
    Les tanrailles da petit Ulrick mk
    i 4 heurei de I apr*-midi aureaj aj
    hui en la Bai.lique Notre Dante l'-
    ont , g
    Nos condolances au lamillc '
    villv
    ASTHI|j
    PAPIER
    PRUfil
    Pasn\ntt,SB.*l


    Li M AT'M
    flASOLINE ET KEROSIME The Up To Date Tire Itoair Shon
    jlHU.vtntn* dmtraduire%lfin Hati, la marque SHKLT.*m "V iW *aiy iuy &JIUI ***UJ|
    b <-#wwJ0 ^ apprcie dans le monde entier.
    Qeus qui en mnt dj tait l'essai vous diront que la i366, Grand' lue, Port-au-Prince Haiti
    Une SHELL est spcialement recommandable pour
    rendemen avantageux et qu'elle n'encrasse pas le
    leur nrdce son raffinement pirfait.
    H vous engageront n'user que la Kronin* SHELL
    prieure aux autres par son degr 15oc *.lle donne
    consquence une flamme plus vive et brle sans [u-
    Kl
    liy donc conomie et avantage* n'oehetur que lu
    irftee" SHELL-'
    jPour les prix, adressez-vous
    Roberts, Dutlon & C
    *~*
    DIMANCIZ
    > onr lu faneiae

    TOUJOURS BEZ ,.,pirsfclsR ,.
    . MTOIH M. TMJUHS ""fgfi'EaBK
    Ldclieites de bon got trouveroit l'assortianenlleplus cemplet uj:mi,ot,rr.
    capable e li satisfaire.
    Par la dernier bateau, roa* avons reu u lot atsorti de
    I Voile Heurs, toiles les ni-ances. brill Tusor
    Vi)e blanc barres Gubardine
    Crpon de foie Bas, coton m'r"eri8
    j Mousseline Chatifsttleta hommes
    'Bazin, qualit supneare cadet
    c enfanta
    New offrons tout pir icnlirement quelques articles tels que
    falicolsupa ;r, geauk largeur a G. I 00
    kflinsouk rose 1 25
    jMous-enne > barre *oie 200
    faoi compter d autres surorise* q 'il est mutile dnumrer
    i lotre clientle qui sait I !
    D'ailleurs, es c> est moins une rclame qu une invitation de passer
    notre m igisin, pour jeter un coup d'oeil de connaisseur sur
    lift stock tou >ui et u[*-io date.
    N'y mai qu, z pas car chaque bateiu u >,i apporte que'quas non
    (fwte a eftnr notie cliei il*
    Toujcure Toujours
    Nous possdons le
    seul atelier de rpara-
    tions de pneus en Hai-
    ti et nous faisons tous
    les Iravaux pour le Nord
    et Je Sud
    Ne dites

    La Maison du Ment Liban
    annonce ses Clienls
    qu'ils trouveront du
    ERYUCklLE de 5 1|2
    [H, 22, livres la caisse.
    Vendu dans toutes les
    grandes maisons
    ' En Gros el Dtail
    t: Chez
    B. & N. SAM & Co
    pneu
    par,
    nous,
    pas quuu
    nejpeut tre r-
    inais apporlez-le
    il ne vous en
    cotera rieu. Nous ren
    (irons voire pneu sem-
    blable un pneu neuf
    el garantissons aussi
    le travail.
    Air comprim gratis
    pour tous les ciieii s de
    notre atelier
    Harry R Kinney
    Propritaire "
    iiKii


    SIROP de
    DESCHIENS
    rHiaoglobin
    >!>*,.

    La be h p'us lgre H qui coa
    vient le mieni pour le* Tropiques
    On trouvera galement le
    Dry kin fie
    R ;le meilleur d ArgVerre.
    Eu vente ch'f
    115 Fn B^nne Foi
    [Compagnie Qs*n*
    nrale Transat
    laniiq e
    Le S,S Bordft;x U 20 F v"t fs*. t*nJ
    le 12 coma t. I npa't'ta piobab't
    mne le nurre joVf fonr S I U gc
    de Cuba La Mite de l'itinraire se
    L'Aapr EEOHEI'N
    Voolfi-von avoir un MOTEUR k'ro-
    t Bine un tiix dOrleoira rierinrit tojcnn-
    curiei ce rf'ui e manapolat on ua facile el
    .1 d-cue dore iocouteatabla ?
    T" :!^ej|
    t'inp dr 90,000 de ce* MOTEUBS ont
    - rpaodua ioa icus Ic8 i-o-nt du roofide.
    ra fH l'arriver de rfqnebot
    Poit au Ptrf r-'v.ter 1422
    Voulrz-voua avoi- n < r()M' F pnqr r >t
    tre votre inataHa'ion > i'ab'l H l-in-p-dt,
    Puur monter leau ' p vi *" bi p >rti mi
    Vrtrp lift-, | lO'T rr ("' V"'1' i"'i' r
    t ire arriver leau a me gnnde hauteur?
    Von' Efooe avoir e LUalItP.1 ELEU-
    TRinU.' a tri pn ri f - 1 t tu I lH Cm
    tgo" o.'iis vor* Ciu^rua dai s rotre ta il sa1
    .p 1 indiatria' ?
    V >'.i /. voes *>|alrer l*a r 'kp de b z o ?
    Von;i z-v )i's f,,_' ...... siv domicile,
    mvfi lier que iing^ si' roi te p r 'r kaai-
    ir a et vjua exem t p d et eon'min par
    de g rmeii naj'birea ?
    Vnulez-vn-5,-earin un MOULIN i M VIS dffi pltu pfraciioo'ii
    A'res>er ous a
    Mme BaYAUDEi LE
    Epi?erie ^o ru Dame Fort au Punc*
    Seul Agent our Hiii ues Ura-d-s Fabriques
    de FAIRBHKS MORse A Co
    New Yo.k


    Lfi MATIN
    Fa
    G*
    i^^
    souque ra
    Un )d'-l. /ir,n PtrUs-hii Jr t*' 'V'.iti m.1
    Ami : n.
    /. c>v,(pu min 'i'!tit.
    L Arneur i.v.. h ccjr.
    DUMltlC] C"'';:oN5 i
    Fkmi m Rht,
    h u Trot.
    rtft.W r'l Mm. .>
    tH H I Ut),
    EXTRA.'.
    ilit;, Hn-P,
    A/w.';#, Vielutt,
    Cytlumrm, Jainr.n,
    /.liai. Muguet,
    lui, Hriiolri/ft,
    'y' '
    D
    #
    i#
    Parfum
    fit
    uti

    Toute* ParfwttHfttl
    RYS
    3, rue de la Pai.t
    PARIS
    AIIW A HOfEAgeals juraui : ITM But du Hagasiu
  • * !' !"
    *BR
    "--
    "1"
    m -
    Joseph SI Cloud
    ||A l'avantage d aviser sa bienveil
    late dun'.e tunt de la Capitale qui
    de 'a Province et le public en gc<
    rai. qo'il vient de naasfreur soi
    installation de uiHeur a la me dt
    Mvgiam de 1 Etat No 1824 eniie I;
    Muson A. L (Jurin et H.un Bris
    .on Et annonce aussi qui. vitnt u.
    recevoir par le dernr r biitau ae
    pommades pour effacer les ia.hr.-
    poudre Anolio pour la toilette, Si-
    vons Uzam, Pastilles Nalthcr pou
    jre&tjoier la Sant ttc, etc.
    Assurezvous contre LE FEU
    I tv'yATlOS IL" est parmi le* TROIS
    compnjnies qui ont pay INTEQBr
    LE vlEDiTd*** l s dC> >a*. d' Sti Brut
    tiCO, rglant elle seule 3.382.000.
    De pu s plus de cinquante aiiV'lA IfV
    TlO.NtL est universellement connut*
    pour ses prompts rglements.
    Une Police Aans La naboiiai sl ua proitciiiiBl!
    Informez-vous prs
    des Agents.
    National Fireinsurance Co oi
    BRANDT& Co
    Port au Prince
    Pharmacie F. Sjourn
    Donne avis M clientle, aux n,.* cius et au pub'ic, qu'elle a
    nttmorml son Laboraioir dUiologe en un Laboratoire de
    lisfog e appliqu sous la Direc iuu du
    Dr Hicoi ei t. Sjourn
    Le laboratoire es' ouvert tous les jours de 7 hua du mai m 6
    heures du soir pour toutes les recherche* ei analyses prvues dans
    1 annonce d joint?! saut pour le
    WtlSSertliaun et 1 Construite Ufe-Scrtorf logis de la Brigade fera toat ses
    Sarout reues que la mardi de chaque semaine e,fort? Pour lo,u'r ces maism.s.
    A Vendre
    ' Un eh.val de selle aoir, balle
    'tailfe
    S d ewr : Vaillant & Hcuet, Rai
    do Magasin de lTRrt.
    Bana Lacl
    Aliment par excellence pour les
    Jer faitt en bas Age et les Dyspepti
    ques Recommand par tous les M
    dec.ns.
    Eo vente ch t Sinon Vieux
    Alf ed Vieux l'oe L- Camille
    Pcie f. Sjourn, Ed. Brve Jt
    f o B & K. Sida et ch Vevve
    Pfli Saloave
    "HeUof HeUof
    Est-ce le marchand
    o ma mre achte le
    SAVON REUTER?~
    Comment! Voua n'en
    avex pas pour le mo-
    ment mais vous me dites
    que vous avea quelque
    chose aussi bon.
    Fermes le tlphone,
    monsieur. Il n'y a rien
    d'aussi bon que Reuter.
    Je refuse simplement
    de me baigner avec du
    savon ordinaire qui d-
    triore la peau et je
    continuerai me servir
    seulement du dlicieuse-
    ment parfum Savon
    Reuter, qui est incon-
    testablement le meilleur
    aavon pour embellir la
    complexion et garder la
    peau douce et veloute.
    Au Revoir!"
    La maison
    SHEUTOB &Co
    Annonce sa c'ieitle qu'elle vient de rece/oir par les derniers b
    un grand assoriiment de tissus tns tels que
    Voila on' couleur
    Voile barres
    Voile noitteaconleor
    Voile carreaux couleur
    Voile granit
    Crpou de soie
    Orgaudi uni
    Organdi a fleurs
    Toile de soiepourchemiaee&robes
    Zpbir couleur 7 *
    JTolif nno
    Nausouk coalfar et blanc
    Crpon coton fantaisie
    Voile barrefl de oie
    Damass couleur a' blanc
    Damass t matelas
    Serviettes de toile te
    Coton drap suprieur
    Calicot suprieur <]
    Percale
    Serge noire et bleue
    H-indes broies suprieurM
    Ruban pompadoor
    Toasor
    Tte d'Indien
    Toile pour jupea
    Qaelle met en vente dc prix avantageux.
    Port-au Prince le 6 Fvrier 1922.
    SHEMTOBfcCo
    Avis
    Grand Htel de Fraoci
    VINS provenant directement de Briac, f|
    Bordeaux.
    ROUEE Gourdt
    BLANC s
    5 0 le itHon
    * Ot le gallon
    WNS en bouteille* des MeilleMrt crus et des Gfaataaw \m
    Lt% propritaires de maisons'rjBmoii. Liquer.ra Franaiiea et Vioa d'EaptEn- kapa|ii
    Vins mous- eux des m^illeuree marqueta
    M sieur PATRIZI, revenu derairtMMl de fraoci
    matriel toutineuf pour son l'el, nrvient ta nombreme et
    qui dsirent les louer aux Olfi
    fiers 01 .Sous ( iflicie*s d Manne Corps
    B'Uvtnt in criie m","^8, iwM""rui pou " surs, nrciui uvmbiinii^w
    leur proprit au bureai de 1 01 ,ieDl,e ffi! > Prix spciaux seront tablie paaxir du Wr f
    licier des logis au Quartier Ga.rapWT ** PeKmn demi et ***
    ra Ire B/igade
    Au cas o ces maisons comviea
    nent et le montant des loyers ri
    clam satisfanaul, l'Offictr d
    5!

    .^-J -L-L
    S'adresser a ia Pharmacie pour les renseig^cuiet.lf'
    >liial>ee d'urines et 'ue g&slriqu,
    Raction de Wassennann
    Raitciiou de Tnboulet,
    l'l\;iineii du s^ng e' du pus
    bivaiueu d s matire lcales,
    Examen v cracha*
    Albtlmiuo r:iclK>n
    sans frais pour les ai Mes aux Ofli
    ci ers et Sous Officiers qui vien
    uent en biaiti
    , R Avis mdical
    t-e Dr Lh.rinaiU a i honneur d'ef-
    'rir ses services i la population de
    MttsWeUfeVSkrMn P>uMnce et i ses anciens clients
    Ikcherch de Spiruhlcs et de Gonoa^uet, etc, eu.
    Pharmacie Centrale
    Produite d ouU fnuchmtt Kacuim promue ei toignfe
    de la province.
    Avec un outillsg- perfectionn et
    la connaissance des noavallcs 'echsi
    qus orratoirs fraraises. le Doc
    teur Charmant s'occnpe spcialemen
    de sJli'iriis et d'aco U'bemfnt
    AHrrsse P.huoh Rov\ir Champ d?
    M ri L" on ) q ' ma in 9 bis
    tkarmocH Parus, anciennement
    | Iw^id a i j h
    DISQUES COLUMBIA11
    Amateurs de bonael
    Musique, accourez
    L. Preelzraiu Aggeriioli
    Rue du Quai
    , Ovous trouverez de Suptrbu Ditqux olumbia M
    00 ra.Ut%4 Sttp : /-oe> troU.monoloiuo* : ChmnH, anglm, $
    es'.sv*o(i, oit, otc # our prix excoptinnn"lUmnt rduit* de :
    Oogumt de 10 Or 0,60
    Btti *^r* k U fljMfr im j


  • University of Florida Home Page
    © 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
    All rights reserved.

    Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
    Powered by SobekCM