<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN Le Fils (il Tapi:sfer Nnn e r-nuVins qn c'e Q l d'Rli'i soir Cin Varies que se dooft* la orecf re-veriation de la p c" de r harles Mo av•. D;s v.rs exqu s, t-O'-blmli, d'un lyrisme sub il et pen r rant.une mise ta scne choisir,des acteurs impecca bls, voil le r^al de choix qui a' tend les am;tuis d'art. Monsieur Mcavja nous prie d'an roocer qu'il ne sera pa* vendu p>UI dtj cartes qu il n'y a de s ges ; tous les spectatccts afoal tarie Let CftttM d'entre go;it en vente un M*u,aein de Madame l> j <.:. < %  aux Bureaux du Nouvelliste. Entie gnrale S 50 Logts le poin*. o le Etearapr nov^c i.ronicfe* h er s ait dclar en I du couler avec un quipage de 20 uoramea et n' trouv eucune trie* du L H ..I i.i de I quipage. MIAMI— Ll secrtaire Wdfk qui est ici eu visite a dchu H au jourd liui que la coupure de -"O Ui millions de dollar* dos le budget de lance pour l'anne proehime, comme on dit qu il est piojn: pni le Cem.tde i Ummbre, 8K'> H" U I dcroiastment d au moins un Un dans le nombre des campB d Ifll &f • %  Pt les torpi d eu rJiemeuidi payi. ioKI') La vl le et ses enviroiu Mi df un un tat do terreur i Hi.re du recommencement do la ba imite e-'tie le* lascis i ei lu lolice Le* feetifti hlr soir ont bou bird le palr-i* du §OUVarcmf!t ( u on explos fiomb e de bombe* qui ou endoiDm'itfft l^e latments environ nauta. Use virtuelle guerre Civil ti s.e. %  i Mars TIMMES-PCSTEpour COLLECTIONS i —-•J'achte le* rimbrea de* Colonies, Me soumettre chantillons avec prix p;ir lOOtft pur 1.UU0 de chaque sorte. J'envoie gratis et franco un numro spcimen de mon fc Bath Jmmensuelaveo pi ixi mirants d'albums et collections. THODORE CHAMPION, 13, RueDrouot, Paris Solitaire? JLUSL:;. FILLES, CELIKA HOMMi:s, MMMF.S. TAIIES VEUVIS, ETC. Inscrivez vous comme membres de notre Club ite Correspondance cl une-vous beaucoup ti'aIIIS inire&sants — Soye* connus dans le moud? (>ar votre intermdiaire— Lpousez la ricliesse, le oonheur Des centaines de personnes riches, atira v.intes et sympa.hiques dsirent se marier. Photographies gratis, Enveye* ;o ..ents pour un abouDMMBI uc 4 mois, i dobar pour l'anne. PLORBNCb BKLLAIRE ,zoo, Montagne Street Brooklyn N. Y. iL'eBcroqueriq nu Trsor espagn espagno M les membres dj lorJre et tout les aut c. puinott> anien.anis a soppjser de toutes leuis tordes a tous le eturts pour saper I aantic ele I Amrique a l gard de sa pr.imerc alliie, amme qui a du:e si longtemps Icm e et intacte. Le Malin ABONNEMENTS • ortau Prince Dipi ements E r^rg-r Les r sriions sont reuei reaux d i lournal, 1358, Rot came. %  MM Les sov et expor• F< 0 >p fJ 1r, ^ lr t/V el %  ver, lesui di-ant failli lovitt M Nteni de l'or PAPIER FRUNEAU lltalpr i 1^0 m' 1 ions de couru D6i pidowea et de>ir.ee* deox grandes banques dt > 01 klitilm L'et or sera piobablemeLt rexpoite. Les |ournaux croient nvoir qut > %  : g )nvb' laui'-iji d sovie'sjdt pai iCuiirfiniaoi lu iMsl l exporta ion ftpid de c-toi, n"i a t CC# ire malgr les d fti • u 1 ra de h nuvig itiou a irav. r< lus glaces Havas J. Jlibiis lils tt i venir i MaJnd pour p^yer i*s l r ais du jagerotoLct qui lui p-im 1 rit la eve de saisie des bgige< et le pouvoir s'imparer dui.e vais eet da:is laquelle se l ouve t icpi-se du chtm n de 1er. Il pro me 1 ,en recomper se. le tieis de la larntuse somme tt donne ur.e adresse i^raphique tn mommandan la %  lus gi-mde d scrion. Inutile d' IOUI 1 qae Mr Ni tt n a pas t dupe Je ce;te efCiOquetii >.t qu'il a single meut pos U ltttie a la getd.ime r,e Les commei^nts et culiivaeuis de U il&oi sont l'objet, depuis quel .^ut temps, de rombicus>es toiluita'IODS de ce g:'nie. (Du Malin) r\VIS Le Bu r e3u de la G*'irlumrie d'H?i u i trouv une mo tre en or q ii es tenue la disnosiiioi de .ii ra. Ire B tgadi Au c-.s o c-s maison] nen et le m >uiant des le clan sitisfn^nl, l'OlfiJ gis le la l-irisiade 1er e fort p.'ur lou a r ces 1 ^arti^i ciers et Sous Oiciets qi tient en Liai 11 WASHINGTONLe repraen tant futruk A. lalliy du Micli'gai u annooo a candidature m See jtour succder au snateur Towien qui sia uii-.ii candidat une noavcll' fois. WASHINGTON— Dans une dc ratio 1 ) oiuioenlant I acnon de l< Chambre qui a rduit de moiti l'ai jjiupr.atioii de dlit po ir le enaai t'a^e, le secietatre D.-fiiby a dclan que l'upmtiou des bateaux de li alarme serait commue jusquc que 1 appropriation devienne loi t.omme H la dcim, aucune loi m (•ei a vote ni continuant de kllai oprations, bien qu elleB soi-nt aou % %  coup d'un dtticit. KLlMt— Le Ceimii de Dlens Nationale cuiupose d'italieua ticis u tt itnveib le gouvernement piovi toue BOUM le l'iaident Zinelia il u Jein*i.iJ au gJeiverueuient iu lien d'envoyer un iepreaeuiant poa idminietrer le gonvei ut ment juaTiu %  • ra que la tranquiil to soit retsluuiet t) ; usa du cdiion cat.r> lauaque di p u iai d" gouverneineo 1 d'o Curai 1 i.uaaah /tuilaei da.-uea m.-iubie du gonVMf'einei t UL£VELANU14 personnes doi la plus grenue parue dus letinun out ii' tues eane une collision ., UMIU oxpiet-s du NsW-Toik Caotr avec un O.umbis a r'auevlll^ ttn biei soir. La plus grande partie de 1110 ta se composa de raiienU d l'uni ville. TlvIU— Les unnes (!e DatiOl occidentales sont si loin eu tt-i d celles du Japon en matire d'qu t • ujeut miiiUire que 1b gouverueiu^i tapouais ne peut prsent le 1 uaoue rduction radical* de *• • tordes terrestres, d'aprs le Mioiaui de u tiueire. Comparativement a l Manne, il a dit que 1 aime es. > vidence pour le manque d'anu perfectionnes LUNUttESDim un discour* fapar fVloetoe Spencer Cburclidl. II 1 lait ressortir es qui est regard danles cerebe politiquHs comme DUi intimation deia ^dmission pro:bai Bf de Liuydw Geoig* avec une teuti dt de foi mer un nouveau parti nr Lionel tiri dea conservateur* mute ic"*s et de la coalinon des im r %  .u • W..SHi.\ljrON-Dr Hibert Woik Uo Colorado a pii serment corn m MHffl Ktei geural pour accder "Wtll li y* ne.iiissioiinair • 0BiNI (S-iini | •• Hue P'nnd bai. iil" entre gr-v.*tes et d** furiMi bolctivis es a Jufowi, Uk une j et rapporte ici Un 4 sjUfl J g-> vistis et l'A) boluuevistes ont et. / %  es. Neos svons ii u ce matin I vi'it le no.rc conttre j |oi bjis l %  Di eCKUf du Couiner daitieo. Ap es un iCjoai d ua mois et qat jues jours dai.s u Kcpubique d • S Jomii'gue o il Lu dlgua de l'As eciatiou d s ni '.JLJ 1 t .-s oufiten 1 salanes h.itiens ue 1 U non Pv.ii. que et de la F.esse, Mr lo.ibois es enn samedi soir, en auto Il nous a fiit put du travail de 01 dlgues i SiQlo Duimirgo e us henrciii rsulta s qu'il en esp'i Compagnie u'nnulti Transat' min .q *e Le S(S CCARAVLLE) paiti de Boid.-aiix ic 20 fcv.ier est at eniu le 12 wouiaui. L repaitira probable mci.i le n. ue j jut pouf Siuti go de Cuba. La Sui.e di i'itintaiic se ra tue a larrwic du paquebot i*oit au P ace. 6 Ptviier 1922 LAg;u. EROdhLIN m*> % %  %  %  ' %  *f : Ai il t: S crilOtQtlltfS La SCrS.O;i eil uuvelte le 2 Mirontoimemciit i lorooioance du Do .en du 'iiibuoal de 1re iostanr.L iiemire altatra qui p.s.e a-i ai l'bui, est ccile de r/iene |o eph c :us de taux tn criturtf pub iquei au pi)Ud.i.e de l'eiceval Louis. L'accus e^t detendu par MJ S. In Louis, le t. bjaal ttt prs.de pu le iu£e Z.pbyr et le Ju;y pat Ma Ju.cs KejstmouJ Demain sera jeg Mil oit D K .;S, iwcus a'homtietc vo.ontiiie sur %  %  eisonne Q'Augostia Histin— M: StOtgtl N. Lcg^r pie e.i.eu h dote e de Taccu-e A lapaidfl Civil te l.ouv.* Me F. I t.auvm. Grali* t llooteh Lu Mimalani onl mit, ptin dt verve et et 'humour. Un numro gutis vous strj apMM Ue-> ie. e,non ue voira 110.11 ci de votre adra*K coin* pliie. baivw 4 G. Miuiici| jy7, Pesil 5ucct, Uiookl N Y. A ceux qui dsireuj des relations srieui Confiez m commandes Maisons suivantesJ. E aven son ac o nus h e; a 0.o*Gaiaul poui as .'.QOE 1 r.iv-'n JU IW -1 %  j ^croioijie NJjtie sea Fai#jisM hjt a c .ulei u match Je bjxe entre S/iVto la douleur de p-rJ.esi t mm*, n .'itoi ci Muses Dny. Claire Ros.'gnoi, dont les (unraiil L* pattie i'oi jou.' en 7 r.ni d ont eu lieu hier ap es midi. e qui n'ciaii pa> sulniaet poar q 1 — B*l dcde hier ap <-n d au d.s adve.aaiics tut vaia.o, d Mm* li'uu BJ i hiamt. r,ie Tn:v ' s a: beaucoup d' n leurs _c il mn. Les ianeraillei auront lieu ce an u* beau :U..i poti S Catoi ap i midi Lt convoi putin de 1 |j, ti admitai un j-.u soupie et ele imson moitaaire, sise Ru? Pav ^4n ; sou aJveisai.e Mo.cs mojtia N> ^22 pour se reaire au TempL usvi qu'il av 1 I t bi.n eoti.li : WesLyer. 8 ie lsuit-t de ce match n avait NJUS prseatons aa sincres C9 jis t dcide t i. le nomb.; de dolaaces aux tain lls p ouve. eou^s port, nui douta qu-.u wc •*%  -• vie jdr.iu i CatOI Mm i opiaio 1 de A.VIS Lit. TUiMUDl Agent pour llaiti Rain fcjine fo il* cxpeil est qu u n 7 a pas .u ui VJIU areea m Tiuce. b ianiilles royales L-) Couriutat Hoysl de Uatid ua k r*oii au ftlOCS vieil', de rtfCSfCli .e Ciblo^rnuiue -snvant : • 6JII A tfi rtoyaie ls Prince fi 1er k b Ititler oe la Couto 1 • d < Da^ iuuik, p nJaiit bji sj ur a .anaM) ^ es U mue a bou A, Royala O ua As *J ftla il a du prince NiC 1 Gi;* et de la PrineeaM lia .id, uee Graude Du ..'as; du ttuatJK 1 A par'ii de Vv.;dredi trois Ma 1922, 1 U .me i Gla^e de Poit au l'.ieiee luaugarera un service de n •/raison i ' K' %  e d domici e dessi vant la G auJ'Rie Cl le loDg de route e'e aHsotOB jusqu- S.a S.Je luu. LaCemioe laiwara l'Usine mu 'es jj.us veis oos< beures JJ as an les peraonnea di.r.nt 1 ba vutdroui Dieu 8'adtessei a DM b ie;ux Port an Priacr, le 2 Mari 192a. USHU Qiaa de Port au Pi IHU The Panaimi Slcamship YVishe to announev frternis nnd clients* khnt tvn dve: dy to take booklngs for pas$\ 'iccommodaiion* to the varioa* in Europe bij the magnificent m rs 0/ the United SiUtes Linetj cheupestand besl equvped Line NeWmVork, ihirte^n days frorn •m ( J rince to Cherbourg via York, tivery alieiitiou Jjiven to ftireigfl P yers. li:ferp eter ua board e^ch ^ Hiieft aud baili ig dt:s eau b'. a^cerl i oiiico m i'urt au l'r.uc *. Lapt. v li TOVl J S0>. L*c*l Jgtnt /w; hjHi



PAGE 1

il MAT'.N GASOLINE ET KEROSI? 4E jVoii vt-i o u* d'introduire en Hati, la marque SUELL li connue et apprci* dons le mande entier. Cevx qui en ont dj fait l'essai vous diront que la ffasoine SHELL est spcialement recommtnimble pour ion retniemen avantageux et qu'elle n'encra**? pm§ le moteur grce non raffinement pirfait. H vous eng geront nu ter que ta KrnHn* SHELL infrieure aux autres pir son degr 15ot tlUt donne & consquence une flamme plus vive et b die sans /ufe. \.Uy %  donc conomie et avantages n'acheter que la ^arqut" SUELL-' Pour les prix, adressez-vous I Koberts, Dutlon & C TOUJOURS CHEZ ANTOINE NL TAL&MAS .. Les clientes d j bon cot >rouve oot l'assortiment lepla* complet capabede le satisfaite. Par le dernier bateau, nous a v ons reu un lot assorti de Voile tleurs, toutes les uua ce*. Brill Tu>sor Voue blanc barres Garbardine Crpon de soie Bas, coi on merceris Mousseline Chaus&e.les a hommes Bazin, qualit suprieure oade s I .ni • ts Nous offrons tout piriicnl'.rement queiq'^s articles itil que : Calicot s'ipe-ir. gante largua G. 1.00 Ntuaouk rose 4 1 2ro Mus>e me -> bari\g soi* 200 bas compter d autres surprises qu'il est inutile dnumrer notre clientle qui sait ! D'ailleui. c c es* moi-is une rclame qu'une iuvi'ati OD d^ p sse LOtre in.g sin pour jet r un coup d'Oait de eournisseu sur O're sto k i mnii et u\> o date. N'y mai-jii z pa? car chaque bateau nou* apports queques cou gpuls cflrir no're cliei -le. Toujours Toujours m cirai PAR LE % %  p Assurez—vous contre LE FED r '* VA 7/0 v i ( M j parmi les TTiOIS comp gni** ffii ont pay IftTJiGRAI E ME \Tdi M l* d loua tes pu ois du uiu. J. %  :,Maris Fiancs, amoureux Qui tes tfr.barwet sur l choix d'un adau offrir, profitez vous un Extrait Divin /Votri t Moulin Joli i llmdounlan, lus de*mres crations de tm \ludamc, Montmse tue Benne i Oi.Mmet Iroye et gnani, BottEn stok choc Mada Ml Jai dne 'm*ti in htmtU dis fard* eau de (.oiugnesavons, ongUersle tout prw, inodrs A. lil.yJAlUY tf de / gints Exclusifs pour Flmti ib\ Hue Lamarre % > voclfz-vrufi rvo'r UPP I OMI'E pour iret r vrti e t ^la'ia'ion i l'abri rie Morw ( -i •nrnfn'n Irau r'arp vot'P tpp r, < m*r'. r,fr l>6t'l. rour prr Fr voix jur^u( ^ arriver lau LTF g %  : nd( I autettr:'., fe-i Vo"i-z vonsp.voir dp la LOMltPB ELEG TRIQUK fs ppn do frai* >u ni e '> canvotre et! b'ias [rt^!^*"^•fc v 8 n ^"ns vo '' %  Cioma dsi v U^g^ Hn^-i-, '-f • i 'M t irduatiia' ? ^IST-S 3 ?. V.uil %  / uni. Arluirpr IPD inr il S Voul z voua pclairer IP nipade h z vo ? Voo'ffVODI f^irp ro're IPOPVP dom'Cil^ r ^ b<>r n |, 6 1''C" *""'• "T^ P^r |p l-flai i 1 a et voua exempter d'tre COQ tfioii e pu J-JB giiues mo biu^o ~t 'Vouhz vous, enln un MOULIN' M VIS des plus per'eciou , ? Adresitz-vous a MmeBWARDELLE Epicerie ^o re D^me — Port an P mee Seul Aaent rour Bain ua Grand-s Fbi-iq tes de F IRBMS MORSK & Cu Vew Yoik Dtto.i'mrrs \ l'ert ou l'rince S u o I icux rv •• ''u Magaa'n V l'Fti Raphal I rourd Gran4'Ktt Ph m'cir b i t>a- Looii H • ; .'<. D o : o Avenue J >hn Bcwi \\ % %  Ma* 1 i Mm Bon r il (<* TJ'-A'f Mo I v Dean M.i-rf : R %  ".( C.n)iHi iicn Go 'oives St Marc hiiroqoAt liii w l la Caye Pcx Me Dora'd Sicstd ^ *< -..-** ^-aa C fllii niq La Sei rlaire d E >. da F i • %  • ful lia-p 1 pal II ti i H il da S *>A ni*. <• A L'tr.1 %  ,< ma rutnrrin • ..* M-^S^ ROI* ^*^ DE8CHII. HIENS J*E^:a, 3obino niu-naie a tu uua nue leur Ce et t < urnsl. ti ppiti r. d' Ire r/u il a fur Cfttr question upe ar no P>P Q" e ct '" p du Scrta re d fi*t rie Fini nets. la oi talion t$n%' Hiaenl^f r tnlti en Conaeil
Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05615
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, March 06, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05615

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
QjiruiAueaM^e -Va 4Xf
DIAJMTIU& f ROMUTAifll
Clment Magloire
3 20WTIIUB
Port m Prince, Haiti
Quotidien
Lundi 6 Mai iyU2
Taot que nous gommas
dans la justice, nous mar-
chons dans la confiance,
car il y a des choses que
les toutes meutes ne peu;
vaut trahir.
MAITFlkiNCK
AJtDACTlON; Rue Amncaae iNo, Idob
is souverainets nationales

et l'internationalisme
xer remplacera le Premver ministre
la prsence de celui-ci serait nces-,
saire au parlement qui, pense-t on,
s'ouvrira le :6 mars.
Pi R F E C T
Black Slioe Dressiuo;
Dans on congrs dit c Confrence
(j transit , tenu l'anne dernire
ifcrcelone.Mr Hanotaux. qui prii
N,ipriraale* ides suivantes 1 discours d'ouverture : Nous
N ouvrir la voie des accord*
tiques tellement ncessaires la
lies peuples ; nous avons y
r jusqu'au point o sa ren-
I indpendance des Etats i
i svoos dterminer le lieu pr
I o doit se faim la liaUon entre
< crstriCA de la Socit des na
Mat les intrts des peuples,
isarons finalement raliser ,nr
i matires exclusivement tectini
.l'union entre deux forces que
instars des choses et la loi de l'ois
maintiennent simultanment :
nationalisme et les na.ionsli
Hier, i la Confrence de Washing
i U s t exprim, sans protesta-
I. Cette pense que "la non adop
ipar une oa iou quelconque d ou
.ims de travail rellement hunaio
tesstscie aux atforts des autre*
Ms d&ireassa damlioiai la
I dea ravaiileure.'
jM G Scelle, daus son livre ar
[M fade des n a. ions et sa lisiar/u
ils traie de paix , crit a qu n
a qaelque chose de cb.ng dam
Tilentain imernatioaale et les ra^
|ns juridiques des Etats ; et qu-
wsille notion de .ouveTninete aa-
"*e e*i ebraale jusque dans sas
[ions signalons cette tendance lu i
P wovaiucre nos lecteurs que, yeu
i1' cer.aines ides gneroleal al
iJ8s forc des colin boi alloua entre
^osaffaiblissant le sens mviouae
M tLt disparai.re le sentiment
iwteii national particulier d*ns
!oorsut pin, fort M ir,*i8tible
iai l 0BOndl*l donl aen
Si \M P,0^re**veinent et dan.
last 1 eat eureu.tment prima
trouver, dans l'app.icatiou. I tu
r" particulier de chacun
itat b en certain aujoord hui que
"I s domame des cboses cono
qu**i fioao.iraa. du travail, de
Nouvelles de
Washington
_ WAjWC10N-- Les membres r- Le produit le plus pur quon ait encore import dr,is le Davs
( C'eat Ipour cela ou. le. co^. et En ?" ta 'iS?& &2E 2*1 V T""" lM W<* >>!
leaconfrences.n,ernat.on.ux.eraul d'accord sur le proie de lo du bo wJTit XfW T chfussures ne "" P" le linge blan,
1 ' ............J ' .1,11,, rend le cuir brillant tt souple, peut 're appliqu sur toutes les ee aux
idal "mondial" se f institue peu i choisir entie \ modes
peu l'idal troit et particulier dea suivants : certificats de services avec
nations ; et poor le dgager et le stipulation spciale qui permettrait
traduire, yo ci, dans le coure del aux hommes d'obtenir immdiat-'
sK?tf&J&L* finir;"Q ment des banques une somme gale
apeicu des congrs et dee confren e0 pour cer;t de u soide d{. *
ces qui se sont tenus un peu partout T. p \ !T
d ma le monde. P ces : se.gnement professionne'.a.de
pour mat'oas et fermes, allocation
t-------------------- _.------_ _. "-jaillit m ,
Fan Sto m Co lac H.
dans le monde.
Congis contre la tuberculose, i
Londres ; contre l'alcoolisme, Lan
sanne ; contre la prostitution, Ge
nvejpour la protection de l'enfance,
Bruxelles; pour la protection de la
paix, "Washington ; pour l'orgaoi
sation du travail intellectuel, en Bel
g que : pour l'histoire le Par . Pari*
pour la manque sympbonique, i
Zurich ; pour I tude de lesperaato,
a Pr*gue ; puur la preeee, Hawai
Il y a au un ooogta internstionai
de U pcha S
m te national d
un cong . intsinat onsl de la pom
me de terre,- Londias : on congrs
luternatiousl d avicui ure, la Haye
un congrs internatio ia dea liera,
nourreiiers, curdonniers et-ganuerv.
a Vienne .. K Ion pense b n que
uous u'avoos pas tout oumer.
Geo. JEAJXSEME,
Agent Exclusiipour Hati
1 lo, [\m des Miracles, pb f*ice de la Binque-
Eferangar
des terres.
Les certificats, d'ap.s la commis
sion, auraient comme valeur nomi
nale le montant du solde des servi
ces plus 2) pour cent, les intits
i ant de 411,2 pour cent.
La dcision prise par la sous com'
mission des crdits de rduire les ef r xt
!^wlXV,.'.i" "ellles Nouvelles ** tdtravaas
ooogtea internstionai V.? oiaciers a re aiscuiee au
Sin ander; an congrs ! ao cours dune confrence
u lait, Washington; h1" ,e P'**'ae&t Hirding tt le gn
ral Pershirg-Lttte rduction compio
mfiait les picjets du gnral lela
tifs l'en rataement de la garde na
(iona'e Cl l'Organis*'ion d'S rserves. D'aprijune dclaraiion de source autorise
PARIS-La commission des tpa E-iJ0** f.tion. a aveit, la Hoog .< qu'e.le de SS^TTSai 'SZSST!^t
vra avoir dans le budget hsrgrois ''meut retire
une piviMOa fotmeile pour ies rpa vlT.aUi,Boc*.,lic.u,!'k,elsVfinJupres,cw-
_ r r Vle,"lue. on cousiJeic l'accord de bouioanc entre
rations qui pourraient e re drman r i.toyd Uorgcet Maoi* aoMe une nou-
des par la commission D'ap es le ve"e *"edeu uranue asagas et sala Pnacc
tiait d paix la commission deman C- on ao^oL de Gtm que te mi.i.tre de,
de SU gOUVeinement d IBSCre! i CCt Aaaaea ttrangeres awarlai a tain la dclaration
effet une clause dans le budg t l 4u.c.'.a.R,;|,ub''HUt ariscn"ne na pn> aucune me-
cemment vot qui ne
Par tble, 3 Mare
Le journal c Le Temps explique
et expose nettement cette teudsnee
lin arnationalhtne par les lignes
BuuBti.es par lesquelles finit ce petit
article :
A l-exaapration du sens nstio
nal ( qu il signale comme ayant t
19 rsultai direct de la guene .' suc
cue piogressiveinant un sentiment
plus large et plu* comprhensif de
la solidarit iuteruatiouale Nous en
trous dans une ie d Internationa
isme organise qui rend singulire-
ment vsiues te* lecriminatioua et les
menaces des partis aoucieux dmo
nopoliser cette Uidsnce et de l'aaaer
vir au seuls inteits dune basse
plus petite
ttous.
Guerre civile entre
italiens et croates
sure poui participer au Commence conomique
pieVOll pas la deones et quc.le na pas non plut 1 intention
somme pour les lepara den atcani
Le benat. d'aprs une dpche de Pans, a
vot aujourd'hui k piojetdcloi atlectant l'indm
nu des boxeurs au remplacement de la Banque
industrielle de Chine
Ue i.ondics on annonce que Sir Hokert
Home, Chancelier de I behiquier se rencontrera
a l'aris le 8 Mars avec les Ministres des Finan-
ces de 1-ram.e et d'Italie et de Belgique pour la
Confrence sur la Question des rparations qui
i.oiue: ei'.-c sur la question
LONDEkS. Uoedp:he de R.- durera irois \oar>
me dit que l'lment rvolunonnaire ~ Le lau* dt 'escompie del BaaoasNaUV
ivuia,' '"7--------"~ * -D politique. Dans le monde entier, des eccuoe u v,te dc Fiume et a *iab i TT Sira r Wsne, de is pais laut lotsieure collsboratiora i squissent psr des- occupe u ae, ri, ne ,a ']./ '" <*e riMSri de > ,o a 4 tia o,o.- cette
'irieure, aucune nation oesijsu. le. ronUerA ou le. oca". L?e gouveraem.nl Le p.s.deal U 'TV^J^fTj^Z
dant., d.n. le .eus int.gra. peuple* j loux ue leur indtpe d.nce . f?m,'le ^sera.ert enfuis cour$ **?? Jg -*;
'iet nale diot de legiierou lea plue oigieilleux de leur Bo an a du k'.omtits de i*iume. coyd ccor^eque tesmenib.cs du cab.net es.,-
couaidtsrer le dioit et 1-iuieii au ooomie renouant 1s ibeorie du D-a es les renseigoemenis n eus les niaient que tmtert national ncessita u prsence
tascites italiens ont russi i occuper '"Jt'^lJ!^c^^i,ciu ^***
, i i j| un annonce de Moscou que irotsky dans
les bureanx de pOS'e et plUS tard un ordre du jour i l-arme et a la marine dcla
dans la journe ils ont cern le pa '* t"6 ''d de Kouiogne empochera Haan-
lais du gouvernement qui's ont &$*?*+ JSSff^-jS
que avec des grenades a main et mi vUes attaques contre la Kussic au printemps
iiailleuses
Les Croates ont ripost au feu des
wtraa aatious.
iw #uuuav ivuwuv u> m
apieudids iaolemtat."
f Ma nanerie dans le clair ,,e lune qui bai.ne
la cit presqu endormie m-entraln^ a CAnt-vT
^TtMlLmetmm rtlpi,,i"on du s
DH t ?.Ue- '' """! 'i blondeur dei che-
WX 4e raldv comme un rellci d asrc dans IS
cunr ou deu v,oloni soup.reni perdment u
duo d amour. Soudain, le silence s,- fait et ra
m.-ne un peu de lumire qu, |J1SSC vo UB jpli
tt l)e,ean rtraalaoaM sur ia icoe Mr et Mme
letrs qui ont dpo^ leurs arehcU, Mon Dieu !
quels ,ohs costumes / quels beaux chapeaux?.:
connes par des do^ts ,' fe| Mtl J3S5t5
v,s cependant que tflkieuaerM aa km berce
par la musique adorable des beaux aies mdrins
mon^monte pour N perdre dans une KS3
Ah qui dira ,ama.s le charme exqui, de l'heure
qu,e passa, dU un com du rovame du R !
Soleil a entendre Jeau-SapusM l^oquelin
Far Gable
Nouvelles Etrangres
tour de la C:^ i^g2t$S&
renCe de (jetieS techniques l l confrence de Gnes
se sont runis cet aprs-midi au mi
fAaWS.j-Lesexperatrsi a har.'*" d"aires trangres et ont
f }*}* Piparat.on de la cuutren commenc la mise au po.nt du rap
Bflord,tinn-ier tendant aa gouvernement
contre la Kussic
piO,kain
Ut gouvernement Irancais nie que des ins-
, tructions ai:nt t donnes pour dtendre aux na-
faSCisteS. La dpche ajoute que la v" Sllaaaaaai de taire escale a Boulogne. Une
guerre civiles visuellement ^jSZAtS^tSOSSSSi
entre le-, lments italiens et croates, hyoai dans an po" allemands, u permis
Les fascistes se seraient aussi empa!den,,Kr''t'0" oul e,c seestsaiaBai na,res anglais
rs d'un torpilleur italien. jjjjy mtk i-"*'n reius, .x J3E.
PPtr
aide
la situation de
a Polegae.
la Roumanie
ai1* 'U'*1 d' U *""' iU Mbt im
La situation
en Egypte
LEC\IRE- Sarvat Pacha, nou
veau tei ministre en prsentant au
sultan la hte de son cab ntt, eipli
ROME Conformment aux eii 'que qae la dclaration du gouverne
gences du p'oloeole il a t rutuelie mact britannique relative au retrait
ment dcid que Mr Facta, Premier du piotectout sur Egypte avait ap
stdera la .Ouie port an piolond changement dans
la situation.Ce te dcUr.tioa permet
du iniuut e impo&s
, u cacluaion qu'avant de sonlmnistre d'Italie, pi
' restaurer 'intneur de ce p.ys rence conomique de Gnes Le mi __________
Pto:d au ulvepuat de im nisiie des araires ungre* S harz:r la constitution
a 'sj-'tele. diiba les rg ons tron a du que Mi Fa,ta et lui pieudra.c.t b.e aupa:ava_i. lc ni^aaieia va i
une constitution ainsi que la forma
lion d une assemble lgislative. Le
gouvernement fera tout pour que la
Mtuation permette la suppression de
l'tat de sige.
Les Cot
PARIS 4 Sterling 48.54 fi.
Dj.lar u 04
NEW YOSK-b ,..iUK 4,Ai4S
3 Mats
ha^W;i|JK-Letorp,|l,(1r Gra-
tiam quilltcoilis-ion svec lestaaosv
Hao.ma en Wcambra dernmr a.?.'
h.n ri?6 qu 8era ^rmi.lama
hinerie transporte et >* csrcaaao
nr??Z \ ,'e0C'Q' uaer, r"
prix dos rparation*.
WASHINGTON !.. Chambre .
reje I apprupi utlon propose, pour
aider a la Dfodnotlon du ca* bllusa.
a
Ar
i\ a ..^r La r01 aujjurd'hui
confr l'ordro de te JmoStVf
thurJ. Bal lur.eo racoi naaanoca de
ses neivicee Wasbingtoo. Ciel!
Sr haDeur |,a,,u' le8 d
WASHINGTON- La Chambre
approuve iujourdhui lu piovisToJ
cit gnral dapre* leqt,.| |a Muriue
recevr.it pan pr, 6 milhon. d
doljaiarouri-lnuihgepc.dentiea
yoispiochsiD..peup,a|.am'u;
du moatanl a t estime,, par le D"
p.rtemtn, com oC-JJ h
dont celte priode. K
WASHINGTON- fu avi al#
tul.i.e por le Dpartemart d'Etat
jsi.Mue le gouvernement at:Ld que les
aj, banquiers ameiic-ina donnant Vlta
,da du,ie sur les emprunt, tin"
gars avant que ie ue^c.miiom
UUil.iX .a eieanuT Estonia


LE MATIN
Le Fils (il Tapi:sfer
Nnne r-nuVins qn c'eQl d'Rli'i
soir Cin Varies que se dooft* la
orecf re-veriation de la p c"
de r harles Mo av.
D;s v.rs exqu s, t-O'-blmli, d'un
lyrisme sub il et penrrant.une mise
ta scne choisir,des acteurs impecca
bls, voil le r^al de choix qui a'
tend les am;tuis d'art.
Monsieur Mcavja nous prie d'an
roocer qu'il ne sera pa* vendu p>UI
dtj cartes qu il n'y a de s ges ; tous
les spectatccts afoal tarie
Let CftttM d'entre go;it en vente
un M*u,aein de Madame l> j <.:. <
aux Bureaux du Nouvelliste.
Entie gnrale S 50
Logts
le poin*. o le Etearapr nov^c
i.ronicfe* h er s ait dclar en I
du couler avec un quipage de 20
uoramea et n' trouv eucune trie*
du L h ..i i.i de I quipage.
MIAMI Ll secrtaire Wdfk
qui est ici eu visite a dchu h au
jourd liui que la coupure de -"O Ui
millions de dollar* dos le budget
de lance pour l'anne proehime,
comme on dit qu il est piojn: pni
le Cem.t- de i Ummbre, 8K'> H"Ui
dcroiastment d au moins un Un
dans le nombre des campB d Ifll
? Pt les torpi d eu rJiemeuidi
payi.
ioKI') La vl le et ses enviroiu
Mi dfun un tat do terreur i
Hi.re du recommencement do la ba
imite e-'tie le* lascis i ei lu lolice
Le* feetifti hlr soir ont bou bird
le palr-i* du OUVarcmf!t ( u on
explos fiomb e de bombe* qui ou
endoiDm'itfft l^e latments environ
nauta. Use virtuelle guerre Civil
ti s.e.
i Mars
TIMMES-PCSTEpour COLLECTIONS i
--
J'achte le* rimbrea de* Colonies, Me soumettre
chantillons avec prix p;ir lOOtft pur 1.UU0 de chaque sorte.
J'envoie gratis et franco un numro spcimen de mon fc
BathJmmensuelaveo pi ixi mirants d'albums et collections.
Thodore CHAMPION, 13, RueDrouot, Paris
Solitaire?
Jlusl:;. filles, celika
HOMMi:s, MMMF.S.
TAIIES VEUVIS, ETC.
Inscrivez vous comme membres de notre Club
ite Correspondance cl une-vous beaucoup ti'a-
iiis inire&sants Soye* connus dans le moud?
(>ar votre intermdiaire Lpousez la ricliesse, le
oonheur Des centaines de personnes riches, atira
v.intes et sympa.hiques dsirent se marier. Photo-
graphies gratis, Enveye* ;o ..ents pour un abou-
DMMBI uc 4 mois, i dobar pour l'anne.
PLORBNCb BKLLAIRE
,zoo, Montagne Street
Brooklyn N. Y.
iL'eBcroqueriq nu
Trsor espagn
espagno
M<- Edouard Nart,oihvateui
f-ime de Couigou-s.oa Aubepierre.
reu une It-tlte recommande, d
Vl.id.icl, non signer, dans laque le
I xpediteur, qui se d pour faillite lui demande de laidei
^uv;r une somme de 6'io.oco Lare-
qu'il pc s de.en billets de banqur,dar tne m-ll.-, en dp'. dans une gar-
i: amiti franco*
Amricaine
N:w-York. 26 Le comit permanent de la
Soetftf de, Cincinnati de l'HMt de NcW-Yjfk,
uj.d-sccnJaiudoiiicur.de l'arme* **;
hiuon, a sponianemeu- voie la IMOlUUOB sui-
"jkimda s.'' ?"* istcr un eto1 c,"ccrtrrt
de U part de- certains UMttl no lue U raue
puai BCOUrfet et norr.r dans les l-uulcs pubu ,
q e. de ce pays une ptopagaue aesno vn-
d.Tniger et imioud lancienne et urine ami
ti d: (Amrique pour la Iran
. Le cornue pcraMMOI a reso.n que et tu- M
cit entend imnilotcr si de-s incidieusc ptopgande et invue iou> les membres
dj lorJre et tout les aut c. puinott> anien.anis
a soppjser de toutes leuis tordes a tous le eturts
pour saper I aantic ele I Amrique a l gard de sa
pr.imerc alliie, amme qui a du:e si longtemps
Icm e et intacte. *
Le Malin
ABONNEMENTS
ortau Prince
Dipi ements
E r^rg-r
Les rsriions sont reuei
reaux d i lournal, 1358, Rot
came.
MM
Les sov et expor- f<0>- pfJ1r,^lrt/Vel
ver, lesui di-ant failli lovitt M N-
teni de l'or

PAPIER FRUNEAU
lltalpr dsni loua lao fl'Aithm. CmpAytfl, OfprMllan, lU.
FRUNCIU. IS.B* imartm.Parl .( toute, pi-m.
Avis
STOCKHOLM, Fvrier Le brie
vtlace Gr'adiator" t-gt niriv S'oi
kholm, vetiHin de H^vbI, avec in
;*rgaiiO d'ei.vircu k tonnes do:
-n b^treB, value de l(x> i 1^0 m'1
ions de couru D6i pidowea et de>-
ir.ee* deox grandes banques dt
> 01 klitilm
L'et or sera piobablemeLt rex-
poite.
Les |ournaux croient nvoir qut
>: g )nvb' laui'-iji d sovie'sjdt pai
iCuiirfiniaoi lu iMsl l exporta
ion ftpid de c-toi, n"i a t CC#
ire malgr les d fti u 1 ra de h
nuvig itiou a irav. r< lus glaces Havas
J. Jlibiis lils
tt i venir i MaJnd pour p^yer i*s
lrais du jagerotoLct qui lui p-im 1
rit la eve de saisie des bgige< et
le pouvoir s'imparer dui.e vais
* eet da:is laquelle se l ouve
t icpi-se du chtm n de 1er. Il pro
me1,en recomper se. le tieis de la la-
rntuse somme tt donne ur.e adresse
i^raphique tn mommandan la
lus gi-mde d scrion. Inutile d'
ioui 1 qae Mr Ni tt n a pas t dupe
Je ce;te efCiOquetii >.t qu'il a single
meut pos U ltttie a la getd.ime
r,e Les commei^nts et culiivaeuis
de U il&oi sont l'objet, depuis quel
.^ut temps, de rombicus>es toiluita-
'iods de ce g:'nie.
(Du Malin)
r\VIS
Le Bure3u de la G*'irlumrie d'H?i
u i trouv une mo tre en or q ii es
tenue la disnosiiioi de . pri taira qui peut l'obtenir sur id;n
; ifi.ation e
/.es propri'aires de
qui dsirent lJs louer ai
ierset A'ous OlTicie-e 4i
Mnr.iil' Llorps p-uveot g j
leur p-opriete au bnr3%t|
icter les lo^is au Q nr>ii
ra. Ire B tgadi
Au c-.s o c-s maison]
nen et le m >uiant des le
clan sitisfn^nl, l'OlfiJ
gis le la l-irisiade 1er
e fort p.'ur louar ces 1
^arti^i
ciers et Sous Oiciets qi
tient en Liai 11
WASHINGTON- Le repraen
tant futruk A. lalliy du Micli'gai
u annooo a candidature m See
jtour succder au snateur Towien
qui sia uii-.ii candidat une noavcll'
fois.
WASHINGTON Dans une dc
ratio1) oiuioenlant I acnon de l<
Chambre qui a rduit de moiti l'ai
jjiupr.atioii de dlit po ir le enaai
t'a^e, le secietatre D.-fiiby a dclan
que l'upmtiou des bateaux de li
alarme serait commue jusquc
que 1 appropriation devienne loi
t.omme H la dcim, aucune loi m
(ei a vote ni continuant de kllai
oprations, bien qu elleB soi-nt aou
! coup d'un dtticit.
KLlMt Le Ceimii de Dlens
Nationale cuiupose d'italieua ticis u
tt itnveib le gouvernement piovi
toue boum le l'iaident Zinelia il
u Jein*i.iJ au gJeiverueuient iu
lien d'envoyer un iepreaeuiant poa
idminietrer le gonvei ut ment juaTiu
ra que la tranquiil to soit retsluuiet
t) ; usa du cdiion cat.r> lauaque di
puiai d" gouverneineo1 d'o Curai 1
i.uaaah /tuilaei da.-uea m.-iubie
du gonVMf'einei t
UlVELANU- 14 personnes doi
la plus grenue parue dus letinun
out ii' tues eane une collision .,
umiU oxpiet-s du NsW-Toik Caotr
avec un O.umbis a r'auevlll^ ttn
biei soir. La plus grande partie de
1110 ta se composa de raiienU d
l'uni ville.
TlvIU Les unnes (!e DatiOl
occidentales sont si loin eu tt-i d
celles du Japon en matire d'qu t
ujeut miiiUire que 1b gouverueiu^i
tapouais ne peut prsent le 1 -
uaoue rduction radical* de *
tordes terrestres, d'aprs le Mioiaui
de u tiueire. Comparativement a l
Manne, il a dit que 1 aime es. >
vidence pour le manque d'anu
perfectionnes
LUNUttES- Dim un discour* fa-
par fVloetoe Spencer Cburclidl. II 1
lait ressortir es qui est regard dan-
les cerebe politiquHs comme DUi
intimation deia ^dmission pro:bai
Bf de Liuydw Geoig* avec une teuti
dt de foi mer un nouveau parti nr
Lionel tiri dea conservateur* mute
ic"*s et de la coalinon des im r .u
W..SHi.\ljrON-Dr Hibert Woik
Uo Colorado a pii serment corn m
MHffl Ktei geural pour accder .
"Wtll li y* ne.iiissioiinair
0BiNI (S-iini | Hue P'nnd
bai. iil" entre gr-v.*tes et d** furiMi
bolctivis es a Jufowi- Uk une j
et rapporte ici Un 4 sjUfl J g->
vistis et l'A) boluuevistes ont et.
/es.
Neos svons ii u ce matin I vi'it
le no.rc conttre j |oi bjis l , Di
eCKUf du Couiner daitieo.
Ap es un iCjoai d ua mois et qat
jues jours dai.s u Kcpubique d S
Jomii'gue o il Lu dlgua de l'As
eciatiou d s ni '.jlj 1 t .-s oufiten
1 salanes h.itiens ue 1 U non Pv.ii.
que et de la F.esse, Mr lo.ibois es
enn samedi soir, en auto
Il nous a fiit put du travail de
01 dlgues i SiQlo Duimirgo e
us henrciii rsulta s qu'il en esp'i
Compagnie u'n-
nulti Transat'
min .q *e
Le S(S CcARaVlLE) paiti de
Boid.-aiix ic 20 fcv.ier est at eniu
le 12 wouiaui. L repaitira probable
mci.i le n. ue j jut pouf Siuti go
de Cuba. La Sui.e di i'itintaiic se
ra tue a larrwic du paquebot
i*oit au P ace. 6 Ptviier 1922
LAg;u. EROdhLIN
m*> ......' '" '' ....."*f:
Ai il t: S crilOtQtlltfS
La SCrS.O;i eil uuvelte le 2 Mir-
ontoimemciit i lorooioance du Do
.en du 'iiibuoal de 1re iostanr.L
iiemire altatra qui p.s.e a-i ai
l'bui, est ccile de r/iene |o eph c
:us de taux tn criturtf pub iquei
au pi)Ud.i.e de l'eiceval Louis.
L'accus e^t detendu par Mj S. In
Louis, le t. bjaal ttt prs.de pu le
iue Z.pbyr et le Ju;y pat Ma Ju.cs
KejstmouJ
Demain sera jeg Mil oit d K .;s,
iwcus a'homtietc vo.ontiiie sur
eisonne Q'Augostia Histin M:
StOtgtl N. Lcg^r pie e.i.eu h dote
e de Taccu-e A lapaidfl Civil te
l.ouv.* Me F. I t.auvm.
Grali* t llooteh
Lu Mimalani onl mit, ptin dt verve et et 'hu-
mour. Un numro gutis vous strj apMM Ue->
ie. e,non ue voira 110.11 ci de votre adra*K coin*
pliie. baivw 4 G. Miuiici| jy7, Pesil 5ucct,
Uiookl N Y.
A ceux qui dsireuj
des relations srieui
Confiez m commandes
Maisons suivantes-
J. E aven son de lessive l'UttlTY, iivon dl
Lehn # Fink Inc. T,a$ aI
b'rs dans une pharmacie, Eps]
The Quaker oits Co -fi^*
produits dC
[Western Tobacco ^o In
Ituillts noii I

. n6INTK4 1*1
u
V.


i c
... ' '
irc;:e.ir.iM.
lSOn
Wtison <$ Co.
Mir lgue, Po k, Bat if sal.
Ce sont des Maisons de conj
et de premire classe.
Four les renseignements s^adresser.*
Lu iiidttiU li'ilnJi
1
C) 1 peut valuer a 1,5 a p;r;o Q
nv roa t uo ni e d p ctateu > ac
o nus h e; a 0.o*Gaiaul poui as
.'.QOE
1 r.iv-'n
JU IW -1
j
^croioijie
NJjtie sea Fai#jisM hjt a c
.ulei u match Je bjxe entre S/iVto la douleur de p-rJ.esi t mm*, n
.'itoi ci Muses Dny. Claire Ros.'gnoi, dont les (unraiil -
L* pattie i'oi jou.' en 7 r.ni d ont eu lieu hier ap es midi.
e qui n'ciaii pa> sulniaet poar q 1 B*l dcde hier ap <-n d
au d.s adve.aaiics tut vaia.o, d Mm* li'uu Bjihiamt. r,ie Tn:v
' s a: beaucoup d' n leurs _c il mn. Les ianeraillei auront lieu ce
an u* beau :U..i poti S Catoi ap i midi Lt convoi putin de 1
|j, ti admitai un j-.u soupie et ele imson moitaaire, sise Ru? Pav
^4n ; sou aJveisai.e Mo.cs mojtia N> ^22 pour se reaire au TempL
usvi qu'il av 1 I t bi.n eoti.li : WesLyer.
8 ie lsuit-t de ce match n avait Njus prseatons aa sincres C9
jis t dcide t i. le nomb.; de dolaaces aux tain lls p ouve.
eou^s port, nui douta qu-.- u wc *- -
vie jdr.iu i CatOI Mm i opiaio 1 de A.VIS
Lit.
TUiMUDl
Agent pour llaiti
Rain
fcjine
fo il*
cxpeil est qu u n 7 a pas .u ui vjiu
areea m Tiuce.
b ianiilles royales
L-) Couriutat Hoysl de Uatid ua k
r*oii au ftlOCS vieil', de rtfCSfCli
.e Ciblo^rnuiue -snvant :
6jii A tfi rtoyaie ls Prince
fi 1er k b Ititler oe la Couto 1 d <
Da^ iuuik, p nJaiit bji sj ur a
.anaM) ^ es U mue a bou A,
Royala O ua As *j ftla il a du
prince NiC 1..... Gi;* et de la
PrineeaM lia .id, uee Graude Du
..'as; du ttuatJK1
A par'ii de Vv.;dredi trois Ma
1922, 1 U .me i Gla^e de Poit au
l'.ieiee luaugarera un service de n
/raison i' K' e d domici e dessi
vant la G auJ'Rie Cl le loDg de
route e'e aHsotOB jusqu- S.a S.Je
luu.
LaCemioe laiwara l'Usine mu
'es jj.us veis oos< beures Jj as an
les peraonnea di.r.nt 1 ba
vutdroui Dieu 8'adtessei a DM b
ie;ux
Port an Priacr, le 2 Mari 192a.
, Ushu Qiaa de Port au Pi ihu
The Panaimi
Slcamship
YVishe to announev
frternis nnd clients* khnt tvn dve:
dy to take booklngs for pas$\
'iccommodaiion* to the varioa*
in Europe bij the magnificent
m rs 0/ the United SiUtes Linetj
cheupestand besl equvped Line
NeWmVork, ihirte^n days frorn
m (Jrince to Cherbourg via
York,
tivery alieiitiou Jjiven to ftireigfl P
yers. li:ferp eter ua board e^ch ^
Hiieft aud baili ig dt:s eau b'. a^cerl
i oiiico m i'urt au l'r.uc *.
Lapt. v li TOVlJS0>.
L*c*l Jgtnt /w; hjHi


il MAT'.N
GASOLINE ET KEROSI?
4E
jVoii vt-iou* d'introduire en Hati, la marque SUELL
li connue et apprci* dons le mande entier.
Cevx qui en ont dj fait l'essai vous diront que la
ffasoine SHELL est spcialement recommtnimble pour
ion retniemen avantageux et qu'elle n'encra**? pm le
moteur grce non raffinement pirfait.
H vous eng geront nu ter que ta KrnHn* SHELL
infrieure aux autres pir son degr 15ot tlUt donne
& consquence une flamme plus vive et b die sans /u-
fe.
\.Uy * donc conomie et avantages n'acheter que la
^arqut" SUELL-'
Pour les prix, adressez-vous
I Koberts, Dutlon & C
TOUJOURS CHEZ
ANTOINE NL TAL&MAS ..
Les clientes dj bon cot >rouve oot l'assortiment lepla* complet
capabede le satisfaite.
Par le dernier bateau, nous avons reu un lot assorti de
Voile tleurs, toutes les uua ce*. Brill Tu>sor
Voue blanc barres Garbardine
Crpon de soie Bas, coi on merceris
Mousseline Chaus&e.les a hommes
Bazin, qualit suprieure oade s
I .ni ts
Nous offrons tout piriicnl'.rement queiq'^s articles itil que :
Calicot s'ipe-ir. gante largua G. 1.00
Ntuaouk rose 4' 1 2ro
Mus>e me -> bari\g soi* 200
bas compter d autres surprises qu'il est inutile dnumrer
notre clientle qui sait !
D'ailleui. c c es* moi-is une rclame qu'une iuvi'atiod d^ p sse
LOtre in.g sin pour jet r un coup d'Oait de eournisseu sur
O're sto k i mnii et u\> o date.
N'y mai-jii z pa? car chaque bateau nou* apports queques cou
gpuls cflrir no're cliei -le.
Toujours Toujours
m cirai
PAR LE
p
Assurezvous contre LE FED
r '* VA 7/0 v i (Mj parmi les TTiOIS
comp gni** ffii ont pay IftTJiGRA-
I E ME \Tdi m l* d tisco, rglant elle seule 8.S89.000.
Depu s plus de cinquante ans" Xi-
TIONiL" est universellement eo mue
pour se* prompts rglemente,
Informez-vous prs
des Ageuls.
National Pire Insurance Co of fl^rtford
il
Ai
m
1 & Co
Port au Prince
! Ptrel Hahn.
Seu' produ t srieux, crnu dars
!le monde entien css.iii.rt la beaut,
1 lgance et I Hyg e-ie dt 'heveux
lente en gros fr'iix Viaid, fui
agent rour Hati
Fue du Ccn'rc Poit-au-Piince
*v

i

Veelat-fooa avoir un MOTEUR a karo
lloti a i.n .ix .ii-, ir-i. il-.' deiUui loi .on
CUinDCt: dui.e u.ai ui.i.K.t o,, li UCUe el
d'iiuu auree iuej.-ttsit.bie ?
Hlu3 d-j OJ.uOD de ces MOTEURS torn
rpandus du> loua tes pu ois du uiu. J.
:,-


Maris Fiancs,
amoureux
Qui tes tfr.barwet sur l choix d'un adau offrir, profitez
vous un Extrait Divin /Votri t Moulin Joli i llmdounlan, lus de*-
mres crations de aurez un m uimum de got et de lune pour un minimum d'art/mt.
Demaniez aussi U luudtede rue Divan I\'ott , en trin taUn,
une mu util!', Lu mite chez Gaston H. Ma>tm \ludamc, Montmse
tue Benne i Oi.Mmet Iroye et gnani, Bott- En stok choc Mada
Ml Jai dne \ous y inmvrtuui des ramons pour lwrtj/Ut 'm*ti in htmtU
dis fard* eau de (.oiugne- savons, ongUersle tout prw, inodrs
A. lil.yJAlUY tf de
/ gints Exclusifs pour Flmti
ib\ Hue Lamarre
%

>
voclfz-vrufi rvo'r upp IOMI'E pour iret
r* vrti e t ^la'ia'ion i l'abri rie Morw (-i,
nrnfn'n Irau r'arp vot'P tppr,'< m*r'.
r,fr l>6t'l. rour prr Fr voix jur^u- ( ^
arriver lau ltf g: nd( I autettr:'.,
fe-i
Vo"i-z vonsp.voir dp la LOMltPB ELEG
TRIQUK fs ppn do frai* >u ni e '> can-
votre et! b'ias
[rt^!^*"^fc v8n" ^"ns vo '' Cioma dsi v
U^g^Hn^-i-, '-f i 'm t irduatiia' ?
^ISt-S3?. V.uil / uni. Arluirpr Ipd inr il
S
Voul z voua pclairer Ip nipade h z vo ?
Voo'ffVODI f^irp ro're Ipopvp dom'Cil^,
r ^ b<>r n|,6 1''C" *""' "T^ P^r |p l-flai
i1' a et voua exempter d'tre COQ tfioii e pu
J-jb giiues mo biu^o ~t
'Vouhz vous, enln un MOULIN' M VIS des plus per'eciou , ?
Adresitz-vous a
MmeBWARDELLE
Epicerie ^o re D^me Port an P mee
Seul Aaent rour Bain ua Grand-s Fbi-iq tes
de F IRBMS MORSK & Cu
Vew Yoik
Dtto.i'mrrs \ l'ert ou l'rince
S u o I icux
rv ''u Magaa'n V l'Fti
Raphal I rourd Gran4'Ktt
Ph m'cir b i t>a-
Looii H ; .'<. D o: o -
Avenue J >hn Bcwi
\\ Ma*1 i
Mm Bon r il
(<* TJ'-A'f
Mo I v Dean
M.i-rf : R ".(
C.n)iHi iicn
Go 'oives
St Marc
hiiroqoAt
liii w l
la Caye Pcx Me Dora'd Sicstd

* ^ *<
-..-**
^-aa

C fllii niq
La Sei rlaire d E >. da F i
ful lia-p1 pal II ti i H il da S -
*>A ni*. < A L'tr.1 ,< m- a rutnrrin ..*
M-^S^ ROI*
^*^ DE8CHII.
HIENS
J*E^:a-,3obino
niu-naie a tu uua nue
leur Ce et t < urnsl. ti ppiti r.
d' Ire r/u il a fur Cfttr question upe
a- r no p>p Q"e ct'"p du Scrta re
d fi*t rie Fini nets.
la oi talion t$n%' Hiaenl^f r
tnlti en Conaeil
i I i t fei>' s Ih F" d> r e rf Vr |r
Pif h .i d i '.- 1 u i !i >i ( i
il d K at di Ftiai ca ig>l ? loi
adiriaiobc ivtc les (.ouvei h du
la d-
..^-,6--, ,--d- r.r.q pr< ^'^ tuxd. Part. lOlbUl.
Hirt^tojMsfSSr^ ... -':-^- ^'aamVKavSa Toit U PiitcC, 1. 2 Ubi. 19ii3
Le Choix du
Docteur
Les docteurs ne peuvent pas
t toujours diagnostiquer les nouveaux caa
Pourquoi?
Parce que ies Bymptmea sont Miroitement unis et c'et
ilIiTi.-ilo 6 premire vue do irronnaitrc lai causea Rpcifiquca.
i t pourquoi le premier acte du doclcur en principe
(teWral oit da prescrire pour un m ttojrafl complet d,a intestiua
et, ginralemcnt, c'est le seul rotntde que lo malade a besoin.
Tour cet. raisons chaque famille devrait avoir unefiol* d
Petites Plllulcs Reuter
File f~\t purement T^p^tales. travaillent directement sur le
fois mm colique, sont men pour retirer les n.atires
poiaoniKuacanulagcantete^; uuiuxde Utc, Catuoait,
cou. iipation et la dyspe; >.
L'iur.-o frquriit des Pillules leuter gardc:a vos orgincs
digestifi et lei intostiaa en parfaite condition.
m
i e
^
te

if?a g
TS
es^ *~
A *
V)
bo
' -jt*
mmmm a
J
*m 4> 3
C3 =
KM
Grand atel de France
VINS provenant dir cle^eni de Brtbaef p
Bord aux.
ROl'OE Gourde* 5 (H> le ga'lcu
Blanc 10 le jrM|i0I1
VINS en bout- ille.* des m i leurs eroae de* Chaton lr pkis
pj om . i, qi e ra F ana ses a Vin. d'F.spa^e. Ch. jjptgi (6
Vius mous en i ur^ u.srqiiett
ii Bie i l'Ajiiizi, roeou dWuirtmaal de bracc.- imm un
.. tid touUu'U' pour sou llovl, rrlert| sa norLhreii^e H ebowa
iMfie que /


LB MATW
F3* C r sq e
' ;
v 4Bf
^v..Vy&

-:;///


S'//*-.! $ ^:..

'/^ *
*?"<_.*'
*w-
.
r--
J*a Crimt T.lfldttl, cract, perfunfc.
' ' . in ';;>, *'--. tci ru*.*
LYS^
un teint de lys J
EU
tient la poudr
Assure une
carnation exquis*
La Crnt TF.INDF.LYS. finr
onctueuse, neutre, <"t incapalile
d'offenaer en rien !i #etu, qu'aile
dottell, assouplit ci blanchit san* U
lubrifier l'exact ou jmai la faire
"Ijire. Parfume aux extrait! de
Heur* la Crme TEINDliLYS t
le type le plus parfait de U nie
de toiletter ton emploi elte le
hle. les taches de rousaeu' et Ici
irritation* due* i ii eonetire
ARYS
3, Rue de la Paix, S
PARIS
St.
TodlM Pa-'umeriei et Crand* MajNilni
VA1LLAN1 k HOUET, agents gnraux 1720, lu h Magasin di l'Etal ~~~
rxsjnj

LEHN & FINK I\C
'ton* produit* phamceutiquvH et tous
articles vendables 'tans une pharmacie
SPECIALITES Ajwol d($ nlecan, m on Ly^ol. Sbtvitu flretn
Lysi'i,Pebtcco ienHl.ice iucornpaaule l'hume de
foie de DiO'U?, Kinulsion, rxrau.
chocolat en poudre de L de F. c'e-l exqui*
Poude Talcum L & l; C'est l'ixinnje suprioriv
a bon ma ren e c ele.
Demandez le prix courant
LYSOL : le meileur et le plus onomique d s dsml setan'e
Le dsinfecUtil employ da< s tous Its g a'!s hcSpiUu..
UNE pjtite eu llree d ; L^sol d uis une pin e d'eau doai e
nliica ll>
DEUX 2 oio
TROIS' 3 o.o
Unr piutd reprsei.le einifon la contenane de deux veries ordi '
Bti-es)
Le i ysol s'e ; lo e particulirement d*ns les cas de ; Accoufeh
men >. Tuben; loe, Inledion, Hoiturcl de ch'ens, Piqre l et mor
sures d'insert** Eruptions d-; la p au. Bittsur Plaies brulnresl
tia'f, four I h>.'ii.e personneHe* la l i eue If b iin. Dans les cluirn ^ m g
Ires de m t cl-s. la chambra di bain, le wa e-- close les curies,' Kjlfl Jl iiftCI fi
A*m .1 p>< Ih balayage; POaf ocat. iseiles blessures dts animiux j "**"" M*lm.\J\>\J
I 1er tenir propres, j Aliment par excellence pour 1rs
acAOuchements e' le*, temps d'pidmies le tssol l'impon er,t.n pd bis ge et les Dyspepti
Joseph St Cloud
A lavai;t;ge d aviser sa bienvri1
an te clientle tant de la Capitale qut
de la Province et le pub'ic en g.-t
ni, qu'il vient de tiansfrerer soi
n>ttl'ation de tai'leur i la rue dt
VI g>s>o de 1 Etat No 1824 entre II
M mon A. L. Gurin ei Henri Bris-
on Et annon e aussi qu'il vient dt
recevoir par le dernier bateau des
on mades pour effacer les tches,
poodr* Anolin pour la todrtte, 5 -
vons Uzum, Pastilles Naliber peu'
| pii..uitr la Sam ttc, etc.
Pi*onez le temps
Save* vou 1 que h fane tmjorit 'do* malacit: des femmes
n'entrent pas lans le donia ".e de la chirurgie Ceci veut
dire qu'elles ne sont pas causes par des tumeurs, gros.
seurs ou d, lacement das organes.
Savez vous que lea mriaitw ordinaires et la plupart du
terrps fc-t limptea ont -es symptmes trs similaires
ceux de cas denr.i;dant un opration.
Savez vous galement que beauroup de femmes et de
jeunes filles soulf.oi'.t inutilement de ces malaises? D3
plus rllt-s risquent leur sant en laissant cc indispositions
continuer et 'aggrr.ver.
Si le nul est pris temps, c'est dire juste aprs les
p:err.iers qmptomet Wl de* maladies scrieuses peuvent
tre vites.Dud(MCM dedouleara priodiques, retards,
hritabiliu-..atnervcurr.lr. Compaartk Vg^ta .- Lydia
H. Pinkhaci dviait 'rc pria sa. Mal C md c;tmtat
est prparc avec s^ir.c tt dan c4** eonditiOBS l.ygi'.-.iiques
idale.-, et est enti(>reiner.-. tir d'herbes ma* 'icinales. Il r..:
rentre aucun riarcotiquo ou ilroggc dans sa composition et
peu: "tre ptU en toute sufetd.
Poariuol ne p..i casayor es DMMlleaSMM
P
if
S
; :
1
%
Urtilto E, l'ink-ieuTi
ii
s:
I
Composition wgetak
&q h/lo.
lvo.j .ll!^K.'^^ MtaieiNS ce. i #x,n^j.-t u.. a. fi .
Ma
tulle
S &ttttx
du Magwin de
4 Vendre
ch val de selle noir, belle
Vaillant S Hcuf t, Rue
l'Etat.
Hou
lilus que dans lo s autres c il
Ayez toujours uoeso ulioinleL) soi dans c'jaqne
chambre de vo're ?|)|nrlei!te I.
( kaqvt Hacon contient un prospectus
Lehrt Fink Inc. Lon H. Thbaui
Mit' l'O/TA" Agent pour Haii
i
Pharmacie F. Sjourn
au pub'ic. qu'erfj a
un Laboratoire de
Donne avis m clientle tus mcVcintei
natiMorn m>ii Lyboraioir^ dUrologe en
l>iol u r appliqu sous la Din ctitii du
Dr Rico*, et t. Sjourn
Le lai oratoire es ouvert tous les jouis de 7 h s du mai in 6
ques RtcorrimaQd par tous les M
teoe.
En vente cb t Simon Vieux
A'f ed V.eux Pci L- Camille
Pcie f. 5*|nur-, Ed. Brve &
Co B &N. Sida et ch Veuve
Flx Salnave ____
Krosinc
Nous avisons le commerce en
gnral que nous avons un stock
de K'osine dans le d*pi situ
rue d*i UJt-
l'oit *u-i-rinre 24 Fvrier 1922
REINBOLD JtCo
Avis mdical
Le Dr Cbarmaui a 1 honneur d'of-
la population de
SAN M1LUN a ANKOUH
i\ ou veau liarage
. Graod'Riie, prs da SlM
Coiffure dd Jeb Siu Millau M
Rparaiio s parfaites d autos. Pi
pour les michines de toutes t
\qu"S* Garage perfectionn. Tram
[soigns vt garants. FiAleanifol
rapide. J
Prix raionnablei
La Maison du Ment Liban
B. & N. SADA &
A reu du Rewre de table pdf
blanc de 5 livres Or 3,50.
heuret du s lr pour touies les rtcherches ai analyses prvues dans !if ' *',viceI }
l aunouc* cl joint?, saut pour le JwUo P^""e" "* ""'"
Wasstiuiaiiu et Ii consente Ure Scrte 'ASm wrtMff, peiiectionnet
Seront rtues que le mardi d? chaque semaine.
S'sdrtsser ta Fharmaiie pour les reuselg etiiet lr
/ual>ea'uTinfs ei tSno gutiiqu,
liaciion de Wasseunann
RiaetioodeTnboulel,
LiMinen du s ug e- du pus
Liamt'i d matires lca'es,
txamen e crachat
A'bu mi no raction
Co'is an'e Ur Scrtoire
hechtrche de S^irahiteS ti de Gonocoques, etc., etc.
la connaissance des nouvelles teebaii
qu s o'.atoirrs trariises, le Djc1
ieuiCbatmani s'occupe spcialement
de c h 11 u r j_ i - tt d'accnucbemcl.
Adresse PtHston Routier, Champ de
Ma*. Le soir jusqu'au main 9 hrs
PUarmae* Pitrus, anciennement
Ewald 2 i s h
La Maison
H 1 ictftui
Pharmacie Centrale
DISQUES COLUMBIAI
Amateurs de bonai
Musique,accourez cl
L. PreetzQSUiii- &ggerjoli
Rue du Quai
! O veus trouverez de Superbis IXtquS Qolumbia le ao re; Une Sup : h osHrols,ynonolo>ju* : CAffiH. stnglmf
Anronse a bienveillante ci'ta
1*'". qu>l'e 1 'cij'ura un sio-k i. ____ _______, ------
G solire K*'os De et allumrtesiesiaynuis, eir, etc nuit prix exoeptumni-Ument rduit* **:
de b R^re'.Ua miiques quVile verdi 0ilOSJ de 10 Or 060
r'ii'UuUs d oue fiw-heui tixioutton promise et WpMI m gios et d'.aiI. i des pr.i i es r* 1
K.#i&*a i! Utism.


' s IH F" d> r e rf Vr | r Pif h .i d i '.1 u i !i >i ( i il • d K at di Ftiai ca ig>l % • loi adiriaiobc ivtc les (.ouvei h du la d..^-,6--, ,-dr.r.q pr< ^'^ tuxd. Part. lOlbUl. Hirt^tojMsfSSr^ ... %  %  :%  •^•^'aamVKavSa Toit U PiitcC, 1. 2 UBI. 19ii3 Le Choix du Docteur Les docteurs ne peuvent pas t toujours diagnostiquer les nouveaux caa Pourquoi? Parce que ies Bymptmea sont Miroitement unis et c'et ilIiTi.-ilo 6 premire vue do irronnaitrc lai causea Rpcifiquca. i t pourquoi le premier acte du doclcur en principe (teWral oit da prescrire pour un m ttojrafl complet d,a intestiua et, ginralemcnt, c'est le seul rotntde que lo malade a besoin. Tour cet. raisons chaque famille devrait avoir unefiol* d Petites Plllulcs Reuter File f~\t purement T^p^tales. travaillent directement sur le fois MM colique, sont men pour retirer les n.atires poiaoniKuacanulagcantete^; uuiuxde Utc, Catuoait, cou. iipation et la dyspe; >. L'iur.-o frquriit des Pillules leuter gardc:a vos orgincs digestifi et lei intostiaa en parfaite condition. •M i e ^ te %  if? a g TS %  ES^ *~ A • V) bo -jt* mmmm a J *m 4> 3 C3 = KM Grand atel de France VINS provenant dir cle^eni de Brtbae f p Bord aux. ROL'OE Gourde* 5 (H> le ga'lcu BLANC 10 le jr M |i 0I1 VINS en boutille.* des m i leurs eroae de* Chaton lr pkis pj om • • . i, qi e ra F ana ses a Vin. d'F.spa^e. Ch. jjptgi (6 Vius mous en i ur^ u.srqiiett ii Bie i l'Ajiiizi, roeou dWuirtmaal de bracc.imm un ..• tid touUu'U' pour sou llovl, rrlert| sa norLhreii^e H ebowa iMfie que /


PAGE 1

LB MATW F 3 C r SQ e ; v 4Bf ^V..VY& -:; %  / / / • S'//*-.! $ ^:.. % %  '/^ *?"<_.*' • w .• r-J*a Crimt T.lfldttl, cract, perfunfc. •' % %  •• '• %  •. in %  %  ;;>, %  '--. tci ru*.* LYS^ un teint de lys J EU tient la poudr Assure une carnation exquis* La Crnt TF.INDF.LYS. finr onctueuse, neutre, <"t incapalile d'offenaer en rien !i #etu, qu'aile •dottell, assouplit ci blanchit san* U lubrifier l'exact ou jmai la faire "Ijire. Parfume aux extrait! de Heur* la Crme TEINDliLYS t le type le plus parfait de U %  •nie de toiletter ton emploi elte le hle. les taches de rousaeu' et Ici irritation* due* i ii eonetire ARYS 3, Rue de la Paix, S PARIS St. TodlM Pa-'umeriei et Crand* MajNilni VA1LLAN1 k HOUET, agents gnraux 1720, lu h Magasin di l'Etal ~~~ rxsjnj LEHN & FINK I\C 'ton* produit* phamceutiquvH et tous articles vendables 'tans une pharmacie SPECIALITES • Ajwol d($ nlecan, m on Ly^ol. Sbtvitu flretn Lysi'i,Pebtcco ienHl.ice iucornpaaule l'hume de foie de DiO'U?, Kinulsion, rxrau. chocolat en poudre de L de F. c'e-l exqui* Poude Talcum L & l; C'est l'ixinnje suprioriv a bon ma ren e c ele. Demandez le prix courant LYSOL : le meileur et le plus onomique d s dsml setan'e Le dsinfecUtil employ da< s tous Its g a %  %  !s hcSpiUu.. UNE pjtite eu llree d ; L^sol d uis une pin e d'eau doai e %  nliica ll> DEUX 2 oio TROIS' 3 o.o Unr piutd reprsei.le einifon la contenane de deux veries ordi Bti-es) Le i ysol s'e ; lo e particulirement d*ns les cas de ; Accoufeh men >. Tuben; loe, Inledion, Hoiturcl de ch'ens, Piqre l et mor sures d'insert** Eruptions d-; la p au. Bittsur Plaies brulnresl tia'f, four I h>.'ii.e personneHe* la l i eue If b iin. Dans les cluirn %  ^ m g Ires de m t cl-s. la chambra di bain, le wa e-close les curies,' Kjlfl Jl iiftCI fi A*m .1 p>< IH balayage; POaf ocat. iseiles blessures dts animiux j **" %  M*lm.\J\>\J •I 1er tenir propres, j Aliment par excellence pour 1rs acAOuchements e' le*, temps d'pidmies le tssol l'impon er,t.n PD bis ge et les Dyspepti Joseph St Cloud A lavai;t;ge d aviser sa bienvri 1 an te clientle tant de la Capitale qut de la Province et le pub'ic en g.-t ni, qu'il vient de tiansfrerer soi n>t t l'ation de tai'leur i la rue dt VI g>s>o de 1 Etat No 1824 entre II M mon A. L. Gurin ei Henri Bris•on Et annon e aussi qu'il vient dt recevoir par le dernier bateau des on mades pour effacer les tches, poodr* Anolin pour la todrtte, 5 •vons Uzum, Pastilles Naliber peu' | pii..uitr la Sam ttc, etc. Pi*onez le temps Save* vou 1 que h fane tmjorit 'do* malacit: des femmes n'entrent pas lans le donia ".e de la chirurgie Ceci veut dire qu'elles ne sont pas causes par des tumeurs, gros. seurs ou d, lacement das organes. Savez vous que lea mriaitw ordinaires et la plupart du terrps fc-t limptea ont -es symptmes trs similaires ceux de cas denr.i;dant un opration. Savez vous galement que beauroup de femmes et de jeunes filles soulf.oi'.t inutilement de ces malaises? D3 plus rllt-s risquent leur sant en laissant CC indispositions continuer et 'aggrr.ver. Si le nul est pris temps, c'est dire juste aprs les p:err.iers qmptomet Wl de* maladies scrieuses peuvent tre vites.Dud(MCM dedouleara priodiques, retards, hritabiliu-..atnervcurr.lr. Compaartk Vg^ta .Lydia H. Pinkhaci dviait 'rc pria sa. Mal C md c;tmtat est prparc avec s^ir.c tt dan c 4 ** eonditiOBS l.ygi'.-.iiques idale.-, et est enti(>reiner.-. tir d'herbes ma* 'icinales. Il r..: rentre aucun riarcotiquo ou ilroggc dans sa composition et peu: "tre ptU en toute sufetd. Poariuol ne p..i casayor es DMMlleaSMM P if S ; : 1 % Urtilto E, l'ink-ieuTi ii s: I Composition wgetak &Q h/lo. LVO.J .ll!^K•.'^ %  ^ MtaieiNS ce. i ••#x,n^j.-t u.. A. fi Ma tulle S &ttttx du Magwin de 4 Vendre ch val de selle noir, belle Vaillant S Hcuf t, Rue l'Etat. Hou lilus que dans lo s autres c il Ayez toujours uoeso ulioinleL) soi dans c'jaqne chambre de vo're ?|)|nrlei!te I. ( kaqvt Hacon contient un prospectus Lehrt Fink Inc. Lon H. Thbaui Mit' l'O/TA" Agent pour Haii i Pharmacie F. Sjourn au pub'ic. qu'e r fj a un Laboratoire de Donne avis M clientle tus mcVcintei natiMorn M>II Lyboraioir^ dUrologe en l>iol u r appliqu sous la Din ctitii du Dr Rico*, et t. Sjourn Le lai oratoire es ouvert tous les jouis de 7 h • s du mai in 6 ques RtcorrimaQd par tous les M teoe. En vente cb t Simon Vieux — A'f ed V.eux — PCI LCamille — Pcie f. 5*|nur-, Ed. Brve & Co — B &N. Sida et ch Veuve Flx Salnave Krosinc Nous avisons le commerce en gnral que nous avons un stock de K'osine dans le d*pi situ rue d*i UJtl'oit *u-i-rinre 24 Fvrier 1922 REINBOLD JtCo Avis mdical Le Dr Cbarmaui a 1 honneur d'ofla population de SAN M1LUN a ANKOUH i\ ou veau liarage Graod'Riie, prs da SlM Coiffure dd Jeb Siu Millau M Rparaiio s parfaites d autos. Pi pour les michines de toutes t \qu"S* Garage perfectionn. Tram [soigns vt garants. FiAleanifol rapide. J Prix raionnablei La Maison du Ment Liban B. & N. SADA & A reu du Rewre de table pdf blanc de 5 livres Or 3,50. heuret du s lr pour touies les rtcherches ai analyses prvues dans ! if •'• *' ,viceI } l aunouc* cl joint?, saut pour le J wUo P ^""e" "* ""'" Wasstiuiaiiu et Ii consente Ure Scrte 'AS M wrtMff peiiectionn e t Seront rtues que le mardi d? chaque semaine. S'sdrtsser ta Fharmaiie pour les reuselg etiiet lr /ual>ea'uTinfs ei tSno gutiiqu ••, liaciion de Wasseunann RiaetioodeTnboulel, LiMinen du s ug e du pus Liamt'i d matires lca'es, txamen • e crachat A'bu mi no raction Co'is an'e Ur Scrtoire hechtrche de S^irahiteS ti de Gonocoques, etc., etc. la connaissance des nouvelles teebaii qu s o'.atoirrs trariises, le DJC 1 ieuiCbatmani s'occupe spcialement de c h 11 u r j_ i tt d'accnucbemcl. Adresse PtHston Routier, Champ de Ma*. Le soir jusqu'au main 9 hrs PUarmae* Pitrus, anciennement Ewald 2 i s h La Maison H 1 ictftui Pharmacie Centrale DISQUES COLUMBIAI Amateurs de bonai Musique,accourez cl L. PreetzQSUiii&ggerjoli Rue du Quai O veus trouverez de Superbis IXtquS Qolumbia ju* : CAffiH. stnglmf !" Anronse a bienveillante ci'ta 1*'". qu>l'e 1 'cij'ura un sio-k i. — G solire K*'os De et allumrtesiesiaynuis, eir, etc nuit prix exoeptumni-Ument rduit* ** : de b R^re'.Ua miiques quVile verdi 0ilOSJ de 10 Or 060 r'ii'UuUs d oue fiw-heui %  — tixioutton promise et WpMI M gios et d'.ai I. i des pr.i i es r* 1 £K.#i&*a i! Utism.



PAGE 1

QjiruiAueaM^e -Va 4Xf DIAJMTIU& f ROMUTAifll Clment Magloire 3 20WTIIUB Port m Prince, Haiti Quotidien Lundi 6 Mai iyU2 Taot que nous gommas dans la justice, nous marchons dans la confiance, car il y a des choses que les toutes meutes ne peu; vaut trahir. MAITFlkiNCK AJtDACTlON; Rue Amncaae iNo, Idob is souverainets nationales %  et l'internationalisme xer remplacera le Premver ministre la prsence de celui-ci serait nces-, saire au parlement qui, pense-t on, s'ouvrira le :6 mars. Pi R F E C T Black Slioe Dressiuo; Dans on congrs dit c Confrence (j transit •, tenu l'anne dernire ifcrcelone.Mr Hanotaux. qui prii N,ipriraale* ides suivantes •>! leaconfrences.n,ernat.on.ux.eraul d'accord sur le proie de lo du bo wJTit XfW T ch f ussures ne %  %  P" le linge blan, 1 •' J ' %  ' .1,11,, rend le cuir brillant tt souple, peut 're appliqu sur toutes les ee aux idal "mondial" se f institue peu i choisir entie \ modes peu l'idal troit et particulier dea suivants : certificats de services avec nations ; et poor le dgager et le stipulation spciale qui permettrait traduire, yo ci, dans le coure del aux hommes d'obtenir immdiat-' sK?tf&J&L* finir ;" Q ment des banques une somme gale apeicu des congrs et dee confren e 0 pour cer ; t de u soide d{ ces qui se sont tenus un peu partout T. p \ !T d ma le monde. P ces : se.gnement professionne'.a.de pour mat'oas et fermes, allocation t „ _. _ „_.„„ "-jaillit m , Fan Sto m Co lac H. dans le monde. Congis contre la tuberculose, i Londres ; contre l'alcoolisme, Lan sanne ; contre la prostitution, Ge nvejpour la protection de l'enfance, Bruxelles; pour la protection de la paix, "Washington ; pour l'orgaoi sation du travail intellectuel, en Bel g que : pour l'histoire le Par . Pari* pour la manque sympbonique, i Zurich ; pour I tude de lesperaato, a Pr*gue ; puur la preeee, Hawai Il y a au un ooogta internstionai de U pcha S m te national d un cong . intsinat onsl de la pom me de terre, Londias : on congrs luternatiousl d avicui ure, la Haye un congrs internatio ia dea liera, nourreiiers, curdonniers et-ganuerv. a Vienne .. K Ion pense b n que uous u'avoos pas tout oumer. Geo. JEAJXSEME, Agent Exclusiipour Hati 1 lo, [\M des Miracles, PB f*ice de la BinqueEferangar des terres. Les certificats, d'ap.s la commis sion, auraient comme valeur nomi nale le montant du solde des servi ces plus 2) pour cent, les intits i ant de 411,2 pour cent. La dcision prise par la sous com' mission des crdits de rduire les ef r § • XT !^w l XV .'.Œi" e llles Nouvelles *•* %  tdtravaas ooogtea internstionai V.? oiaciers a re aiscuiee au Sin ander; an congrs !• %  %  %  • ao cours dune confrence u lait, Washington; %  H 1 ,e P'**'ae&t Hirding tt le gn ral Pershirg-Lttte rduction compio mfiait les picjets du gnral lela tifs l'en rataement de la garde na (iona'e Cl l'Organis*'ion d'S rserves. — D'aprijune dclaraiion de source autorise PARIS-La commission des tpa E-iJ 0 ** < f— r i —* %  % % % %  < %  u en.ee a c f.tion. a aveit, la Hoog .< qu'e.le de SS^TTSai 'SZSST!^t vra avoir dans le budget hsrgrois ''meut retire une piviMOa fotmeile pour ies rpa vlT.a U i ,B o c *. ,lic u, !' k,els V f in J u p res,c w r . r Vle, "l u e. on cousiJeic l'accord de bouioanc entre rations qui pourraient e re drman r i.toyd Uorgcet Maoi* aoMe une noudes par la commission D'ap es le ve e *"edeu uranue %  asagas et sala Pnacc tiait d paix la commission deman C on ao^oL de Gtm que te mi.i.tre de, de SU gOUVeinement d IBSCre! i CCt Aaaaea ttrangeres awarlai a tain la dclaration effet une clause dans le budg t l 4u c .'. a R,;|,ub '' HUt ar is cn ne na pn> aucune mecemment vot qui ne Par tble, 3 Mare Le journal c Le Temps explique et expose nettement cette teudsnee lin arnationalhtne par les lignes BuuBti.es par lesquelles finit ce petit article : A l-exaapration du sens nstio nal ( qu il signale comme ayant t 19 rsultai direct de la guene .' suc cue piogressiveinant un sentiment plus large et plu* comprhensif de la solidarit iuteruatiouale Nous en trous dans une ie d Internationa isme organise qui rend singulirement vsiues te* lecriminatioua et les menaces des partis aoucieux dmo nopoliser cette Uidsnce et de l'aaaer vir au seuls inteits dune basse plus petite ttous. Guerre civile entre italiens et croates sure poui participer au Commence conomique pieVOll pas la deones et quc.le na pas non plut 1 intention somme pour les lepara den atcani — Le benat. d'aprs une dpche de Pans, a vot aujourd'hui k piojetdcloi atlectant l'indm nu des boxeurs au remplacement de la Banque industrielle de Chine — Ue i.ondics on annonce que Sir Hokert Home, Chancelier de I behiquier se rencontrera a l'aris le 8 Mars avec les Ministres des Finances de 1-ram.e et d'Italie et de Belgique pour la Confrence sur la Question des rparations qui i.oiue: ei'.-c sur la question LONDEkS— Uoedp:he de R.durera irois \oar> me dit que l'lment rvolunonnaire ~ Le lau dt 'escompie del BaaoasNaUV IVUIA,' '"7 ~ —*—• D politique. Dans le monde entier, des eccuoe u v ,t e d c Fiume et a *iab i TT Sira r < duu ae 4 o i ,|a i e t le Wsne, de is pais laut lotsieure collsboratiora i squissent psr desoccupe u !" ae ri ne a ]./ '" <*e riMSri de > ,o a 4 tia o,o.cette '•irieure, aucune nation oesijsu. le. ronUerA ou le. oca". L?e gouveraem.nl Le p.s.deal U 'TV^J^fTj^Z •dant., d.n. le .eus int.gra. peuple* j loux ue leur indtpe d.nce %  • . f ? m, le ^sera.ert enfuis cour$ *££*?£? Jg -*; %  'iet nale diot de legiierou lea plue oigieilleux de leur %  Bo an a du k'.omtits de i*iume. coyd ccor^eque tesmenib.cs du cab.net es.,couaidtsrer le dioit et 1-iuieii au ooomie renouant 1s ibeorie du D-a es les renseigoemenis n eus les niaient que tmtert national ncessita u prsence tascites italiens ont russi i occuper '"J t '^lJ!^ c ^^ i,ciu ^ !" ** !" i i j| un annonce de Moscou que irotsky dans les bureanx de pOS'e et plUS tard un ordre du jour i l-arme et a la marine dcla — dans la journe ils ont cern le pa '* t" 6 ''d de Kouiogne empochera Haanlais du gouvernement qui's ont &$*?„*+£ JSSff^-jS que avec des grenades a main et mi vUes attaques contre la Kussic au printemps iiailleuses Les Croates ont ripost au feu des •wtraa aatious. iw #uuuav ivuwuv u> m •apieudids iaolemtat." f Ma nanerie dans le clair ,, e lune qui bai.ne la cit presqu endormie m-entraln^ a CAnt-vT ^TtMlL metmm rtlpi,,i on du s DH T ?. Ue '' """! 'i blondeur dei cheWX 4e raldv comme un rellci d asrc dans I S cunr ou deu v,oloni soup.reni perdment u duo d amour. Soudain, le silence s,fait et ra m.-ne un peu de lumire qu, | J1SSC vo „ UB jpli tt l)e,ean rtraalaoaM sur i a icoe Mr et Mme letrs qui ont dpo^ leurs arehcU, Mon Dieu quels ,ohs costumes / quels beaux chapeaux?.: connes par des do^ts ,'• fe| Mtl J3S5t5 v,s cependant que tflkieuaerM aa km berce par la musique adorable des beaux aies mdrins mon^monte pour N perdre dans une KS3 Ah qui dira ,ama.s le charme exqui, de l'heure qu,e passa, dU un com du rovame du R Soleil a entendre Jeau-SapusM l^oquelin Far Gable Nouvelles Etrangres tour de la C:^ i^g££2t$S& renCe de (jetieS techniques l l confrence de Gnes se sont runis cet aprs-midi au mi fAaWS.j-Lesexperatrsi a har. !" '*" d"aires trangres et ont f }*}* Piparat.on de la cuutren commenc la mise au po.nt du rap •* csrcaaao nr??Z \ e0C Q uaer, r prix dos rparation*. WASHINGTON !.. Chambre reje I apprupi utlon propose, pour aider a la Dfodnotlon du ca* bllusa. a Ar i\ A ..^r La r01 aujjurd'hui confr l'ordro de te JmoStVf thurJ. Bal lur.eo racoi naaanoca de ses neivicee Wasbingtoo. Ciel! Sr h aDeur |,a,,u le8 d WASHINGTONLa Chambre • approuve iujourdhui lu piovisToJ cit gnral dapre* leqt,.| | a Muriue recevr.it pan pr 6 milhon. d doljaiarouri-lnuihgepc.dentiea yoispiochsi D ..peup,a|. a m u ; du moatanl a t estime,, par le D" p.rtemtn, com oCJJ h dont celte priode. K WASHINGTONf u avi „ al# tul.i.e por le Dpartemart d'Etat •jsi.Mue le gouvernement at:Ld que les %  aj, banquiers ameiic-ina donnant Vlta ,da du,ie sur les emprunt, tin" gars avant que ie„ ue^c .MIIOM %  UUil.iX .a eieanuT Estonia


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM