<%BANNER%>







PAGE 1

LE MA UN W*1 Cin—Varitd i CE SOIR Le Destin est Matre 4 parties Et i la demande gnrale Mr et Mme Sylvain Peters feet er.t-ndre quelques danses modernes u vogue des mn'lur* autsers latie G i oo VENOREi)l Cœur a Hrone Suite & tin •.Entr gle u M DIMANCHE U.i film sensationnel Les trois M ou? que taies ( Avant pjopos et prologue ) et La Rvolt Comdie dramatique Nouvelle* Diverse PRENEZ BARDE AUX IMITATIONS et produits similaires que l'on cherche substituer L'Emulsion Scott Aucun ne peut lui tre compar pour la puret de ses ingrdients et son efficacit en gnral. Cin-Gala: CBSOR Le trsor des Drama en 2 parties Histoire du pendi ChbVaueh dubilji AVEC I/Ofp de la CaiM WASHINGTON— Le projet de vention a la marine marchande ame ncaine oue le prsident recommandr la demain au cong es dans son mesage comporeia laiLibuton i ectt marine d'un tonds de 50 mil ions d dollais par an fourni par un certain pourcentage prlev sur les iecetltj des douanes. Le i9me amendement— D'apr le projet de loi prsen' par le iesr tentant i:b'.e de Shio, merni.s repu blicain de la commission de l'imuii gration, U moiti au moin:, des im iiiigranti venant aux EUH Unis de vraient prendre passage sur les navi ftl amricains. Le mme piojtt pit voit i'n.spcctioo des ttian s ers avant leur dpart ti une amende de aoc dollars pour chaque couiravenlion imputable aux compaguus de navi gttion. PAK1S — Aprs une correspoadan ce change tnieSir Robeit Home chancelier d<.'Ecbiqaiet et Mr dt Lasteyrie ministre dis lioancss dan c il, la reunion des anglais, italier et betgl haie au tt mais Par.s s'oc cupera spcialement des rpara tioat, vtisemtn-s de l'Ailemaguc it ton des troupes d'occupjton. B\Rlb — La quesnon de la partie; pstion des experts de la peine enter: it a la :onlitu.e piliminaire dt 1 endres payait ne pas avoir t di note Boulogne tt iti.cia egiei Les Tchcoslovaque serbes, IOU mains dsirent lui taiis sm le mt me pied des autrts puissances et s 01 poS'-m i l'ide d'oiganiser lei nation par SJDtS suivant leur unportanct n leur intiuence politique. Ils insu lenl a preudie pat aux tuvaux pn pj'atoiresWASrilNt/ION' — Les savanis de l'Amrique du Nord assisteront i I convention annuelle de I ...-. %  i:ui,o: amricaine nour l'avancement des kcien.es SiU Lak City les a a i) 34 inin. La qotson des g. s emplo yes pendant la guerre scia 1r1r.ee. — Le secrtaire Hootff a ouver U confrence de la tlphonie san U dclara que pus de 000,000 po tes existent actuellement aux Etals Unis Li construction du grand orgue 49. Ii Uuthedtale est coutlee, chacun II -ait, a la maison Cavaill-Coll dt Pans, .-H plan comporte trois claI vitre, 'Si jeux t une partie dcorative d'un trs bel tffet. L'ioetmm • |icut emb li, lsera euviron I'.OAkilos b coateis, livre a Pana, li tomme de ILOOLH) Fr. Dans cette %  ooiiiit ne suut compile ut l prii du tianeport eu Hati, ni celui du montage sur pla^e qui devra r. tait par un spcielif e envoy par la toaisou de coustiuctioa. Cet orgoe sera un instrument dt touie beaut et c'est pourquoi ou 'donn la prelereuce au devis a 1UCU.0 r. fSca mille fraaea li filial! POJ' lre une loi Dieu uaive tour cousvoir UJ projet si gigantesque. alilgri tout on dcida de le lealiser, Une lo ctie tut organise Huit mil le billets de un dollar 1 Encore) MM folie monumentale, MAIS grce l< iJom.e velout de tous elle doDna ui uutice net de J8 Oju fr. Quelques lotis venant s'ajouter a celte somme .-. 1 intiif ni.oes le mois de Juin llfcil, de paver ououu Kr. aur las 1UJ UUUti. du dtv s. Maie oici la troisime ebianci jui noua talonne. La maison 00 cou* rruciioa qui a besoin du 16 moi^ L1BIRTI EGALITI PRsMRNITE Rpublique cl Hati Extrait dee mistes dcgreff da tribunal de piemi>e les tar.ee de Port au Prinoe. Les Sure de I Externat et leurs 'ves, avec an dvouement au des soe de tout loge, organieeut nne fte rcreiive. Le eoeca dpasse L'an mil aenf cent vingt deux et le I?H et-praneee : 5UO0 Fr, le huinme jeudi vingt trois fvrier, ooza heu des COOOFr qui res'ent A eoldsr. ree du matin. Au greffe du tribueal La presse de rort-au Frince, heu de premire iastance de Port au euse d'enregistrer un ai beau i6sal Prince et psr devaat noaa, Edmaod Tom Mix Bsir ; Cemdien iatre gnrsle a/i TENDRED1 AU Troupe Atiii Dimanche mUma (t, exprime le vosu qu'en favear .: l'orgue de la Ciihdrale ne neavsi ffurt aoit terne pour raliser les va %  IUH nce^eairea. M%is q ia faire ? Le comit d) orgue se le d> mande avec aigoisse. ti y a tant deuavres l'orlau Frm ce et qui eolneiteut la biuavei da public Thrasybule, eocimis greffier de ce tribunal ; A compara le siearLaaaireArtns Nicolas, propritaire, demeurant et domicili Port an Prince, leqael ituif dit et dclar qa il rueonce porement et euoplement a la eocees HBce sioa de sa s;eiir. N.'itne Madeleine En gnie Joly Grard, dede sa eetta ville le dix neuf fviier mil sauf eeit vingt, la succession tant plue on En attendant an de ses membre* vit-ni de Une nn bdau gsste que U population ue PortaaPuuce eaart reuse que prolitable. 1 >orcier II m'crit la da a du TJ En foi de qnoi. noue avons dresi Fvrier j'ai la, daas le Nouvelliste, l prsent procs verbal que le cor-, .vec l heureux lesuliai ue la tta psrant a eign a#ec noua, aprs lec Tgmise an profit de lorgne, les tnre — ainst aign LA Nicolas outdes chargea qa; voas restent Ed. Tnrasyboleencore a liquider. Ma-aine Madsen tturegieu PortauPiince le mayani manifest le dsir d eue vingt trois fv ier mil cent vingt uni luue de vos institutions reli deux folio case 52 43 du registre V gieuees.je erois loceauiou toute trou N 4 des aces jadloieirta a Peru ve de raliser ses dsirs en vous droit fixe cinquante centimes— Le offrant eu son nom le paiement de Directeur pnucipal do l'Earegistre Uner8olutu L'Union Pmtriotiqu$ nom qu$ le cablegramme tuivanl uu 1 Courrier Hatien New York, 24 Fvrier 19 6'naieiir Walsli, Mon fana, i rsolution interrogeant ir appointerntMt ( tioiniualie sel eoinmiesaire. Indfpendtitct SicUtf — Le Comit da l'Union tique est convoqu peur cet 4 heures ASTHRKE PAPIER PRUNIAOl Brtl4prMdnmii*da II produit M M dm toiu la — 1 AIUWM E*r,yitm, PUNB*U. M.B at4Urttn.Pifli t fut* l'echeaoee de de Mars. M.uriienr C. lu 000 f 1. du mois de F. Madsea est a la oiBioiiUde ae I toc rurueut qui sut liai en Juin lttil. 'iOtXOFr eu No vembre 1^21, 1b 000 Fr, en Msra 'Mli et 'io uuo a la livraison Paris qui aura lieu a la lin de 1U^2. Poar %  %  moie de Ma Wiii il res lait donc 15UOO Fr a uouver. Er il impoiiai. deiteuiuer le ijaimeni btiuqjele aaVdil ue BJU pad uspeuu un payb, loiu de s amliorer, sa ievenue ae plue uu plus eruiqur MCM vi', .s.k-.x •* MANULL tt ruwtcui > % "!*: (t TARIF lUUSTXt l4fsi frUCt, ,11 as ssaflgii^yasy!* SKJ Monsieur Richard Poteni a sa bienveillante clientli transfr sa ptisserie fraa| qae son bsr de la tue de 1422 la Grand Rue, snglu Miracles t Maison Keitel • Ot) trouvera tous les 6 h. 1|2 le s pte rhiudi. Solitaire? HMME, MMIK, ICUHE FIt.tr*. j TAItES TIUVE8, ETC. lnictivc 1 vetM canime membres tt et Correspondance et uites-voui rris iBiert'saiin— Sovei coanas iui E ir toire iniermeSiaiee— Epoose S enhenr De* eaiainct de perMnan yanie* et sympathiques deureat *t rraphiei gratis. Huvay JO tCTtl Ml rament t 4 HMIS. i Sallar poar l'aaa FLORENCfc BBLLA1RI 300, MoawgiK Street Uraoklyn N. T. BEENH le conseil fdral a dcos< '^S^SST* que les femmes des pastenrs ne se iaient pas autorise! i rfffcie* dan> les ghses du canton de L ruh BERLIN— Dos documents secrets concernant la labricalion dis ob. s {uses et ctiiains plans rel nts U tnaime st sou marins s aient tombs di>ns l Bhippiaal Board Chaiict siotac, a'tuateui pour Ftauce il y aqualvjuca i L'etites Nouvelles Klrangar Par ebU, — Mr RiPOt, BUine de Mr App.ll | prside U boiSonne une kSMUCC soicunciic ta .'asaneur SM inSBiiii laismilai Je l'tfamatEilS a; I*. mt — ka jji'ia^i UiBwiei l'aOfail put'nc ua dcret lauiiaai de i|i t'our CdBl ic Uu\ a laierct des lions du lifior de u tMnHN lulionaie — bai liadwaiaM U police p.. .eanr an EtiSia a SiicLiuuc I ctCClK luikriuliwaAi i.um ja.c qui, e V a MX mou a tskroqae quana .MI.:. ou a) : UtMM de Uua cltqiaca sur U wmILU>C> haoqucs, aauuiiucni a. Diaquca da Sad et aa Notu UC l'Ameiiqua — Uu aunooee es Vnt que Mr Facta a russi k tariuci le aouveiu miumere. Il picaS ir portcteuille.de l'iniencur tt Mr Dcnaaxer celai Ses Ataacs Ettaageiei — Le goaterBement, dit ane dpcSe de Londres suait une uo.sieme deiaite SMetaraJa Sam l elccuao de tooi, Liacral InJepcoaaat r*a ire r-oa'.e candidat de la ccaiu-.aa aniomste ttaiis teckniques poar la Caalreace da lienes prc.ataiaii( vraisenaDUSIemcat tear coaclasioai ci.li aa caiBite latermiaisiricl et iraat Laadrai au commciKC tient de la semaae prochaiac — Ue Washington an anaoacc o,ue la caar ta pia-.e a jd ..a c coastiiuuoancl le surirjge des icmmcs — D'aprs une inlornaation olcielle des plus rcentes parvenues a Washington i'arnae roage des soviets cain^read ao OOJ conabattaats daut .o. oo,) hommes laisaat parue des lorc extraorjiuaires — On aaaance de Some que Mr Serigi Facta uauveau preMdcm du canseu et les nainistres de IM Caouei oai pris lears toncuoai aujouidhui. i)a p .use que la caainare se runira Ic'ib Mais — Ue Paris, on aanance aUwiell<"aieut U t iiactM de 1)1 pour ccau daaa r intrt dci boni de la Dtente Mauonale et ceaa du Trasor. La rducuoa en rera ca vigacar le i Mari et tera suivie de naisarct analogues paar rduite le pria de l'argeat ca Iraac — L dratcau qui accompagaa Uariaaldi dans toutes tes cipeditioas se troave Nice dans la chapelle apparteraat au Loaatc Cattcllaae — La princesse Mary et le n.oiate Ltscellet passFiant la derm^rd atatiaec avant itur mariage revoir las personnalits et de.cg.tioB> qui leur oflnrcni de> prsents ; ,Jt?*r-.:.-.*,. fWWr Vuulti vous avair an MOTEUR sine i uu prix drisoire dnsntlOi! cunecee u'uae manapalatian Ui d'eue dure incouteateble ? Plue de att'J.OOO de ces Mui'Sl'Mj rpandus dsas tous lei pointa du Voulez-voas avoir une POMPE poar met tre votre installation i l>bH d Pip^erdi pour moatrr I pan durs vetr i. R p,. %  f ,„,, votre hel. tonrurrafr votre iardio ti faire arriver Uau une grtade haotear? -p^r-''' isposit oat du mariage de lai p.,Bresse Mary, ii torasa une t a ScM. de Loadres saut prises. • Le toi Cieorges nomma le vicomte La.vci.es chetalier de I Urdre de la Jarretic.e| — On aanonce de Uenin que le gouveraemeut taponais qui c#na qua dranl la guerre uni millier de fcreveit a.lematJs aurait dcid de. .adre ton et de vendre les *ao autres aai ma.{ ,e. .apoaa.vo Ou f-mde cette attuudc >aas j7>LSdrai qui Sa af S aS W la iepr.se des teia-j tions commcrcialtv Le Syndicat des ch uiiieurs perd an de hes nierai) s 27 Fvrier (ui dcwiai laiiauab e MI la deman 4|dcs & au U -i J ^vo;:-. Oa a ca loccatioa d'earegittrer la acre attitude du Syndicat des cbaaScurt l'occasion de la mort du tres-regrcit Loais Romane Mers. caaiiroar syndiqu ci membre da Conseil de discipline de cette utile associatoa, dcd le ai manche tb Fvrier Les (anrailles ont ea liea le leademain, a ; Hf Slianrtr nouveau ministre des affaires hru.es de l'aprs-midi, en l'Eglise Cathdrale ctrangercs d Italie, retour de Waslnngton, sera Une dlgation lnt envoye avec une magnifique a l'atis demain. Il reo| e | k egnf.dans votr Linmf.dins votri' Jacil 0 nl "dastriel ? Vouh i voas clairer les rues de •* Voulz-vooe fair. votie lessive i • %  rap^-'ber qn* lin^e eoit port* P''T ir • t voua eie-ncter d re. • %  des germes rao r bioea ? un MOULIN MAIS les plus pri**! Mme BiYARDEi.LE Epicer'.e Ko.re Ddine Port au P'' afl oeul Ageia pour H i


PAGE 1

l.fi MATIN GASOLINE ET KEROSWE flous venins dintroduire en Hati, la marqm S Util* connue et apprcie dans le monde entier. Ceux gMifn ont dj fait l'etsii vous diront que la fasoline SHELL est spcialement recommandait pwr m rendemen avantageux et quelle n'encrasse pua te rieur ffrce sou raffinement pur fait. H vous engageront n'user que la Uro*t > S r ?J?LL tfrieure aux autres par son degr 15oe vile donne consquence une flamme plus vive et brle sans /u y a donc conomie et avantages n'acheter a ce la rqut" SHELL-" Pour les prix, adressez-vous ftoberts, Dutlon & C Olyde Steamship Cy Fortign Services Le ns II MTl venant de Jaemel est attendu i> v i du courant etpa+ttri le lendemain pour New. York via Lis ports du Nord, Pour tous autre H renseignement^ on est pri de s'adresser PU/flce de l'Agunt-Gncal. Port HU Piiati le 1er Mr 19£i E. F. Clments AgwUGurtil tO LEHN & FINR INC Le Malin Mo ABONNfcMENIS U G 2.0 a.yo Lyw I, Pereoo lentiliceincomparaJe'l^aiSada "~ J ,n '"" ons f0rl ''*•' 5 a % %  %  • rraos du lo-irail, i)i$, itii Amn cane. lions produits phameeutiques et tous T Vticles vendables dans une pharmari<> DtSmSr tClALITES %  / .vsol di'tinfecinnt, Mvon Lvsol, Shaviag l'rearu œ !" f r Lys I, Pekreoo .lentif' ice iocom fivf 'le mo'u', tinulsion, Extrait. Oioco'at en poudre de L & F. c'est exqui Poud e Talcuua L 8t l ; C'est 1'txtru.e supriori^ ibon march e c etc. mandez le prix courant LYSOfc .; le nvillatr et le plus onomique d damte tan'a U dair. 1er tant employ daim tous lai fltl hopitau.. %  pente cuillere d* Lys il d %  quadaua tous autres Gai K 'lOtllC LIlH m toujours utie *o uliou deLyioi dans chaque I l'hftiiibre dt* voire appirtenieut. C baque Hicon contient un prospectus mn $ Fink Inc. Lon H. Thbaai ShWYORK Agent pour Ha* Avis mdical Le Dr Charmant a 1 honneur d'of tiir ses icivicM a la population d c PortauP ince et ses aucieni clients de la piovioce. Avec un ounlbg: peiteclionn 4 la COBOtimoCfl des uouveltes 'eiliai qus or'atoirra frar(tis#i, le Doc teurCharmaai s'occupe Mpcialemeni de chirurf,!^ t-x 4*>*tir>aheni'nt. Adrease P.nston Routier ( nimpd Mr L voir jn q. au ma in 9 hrPharmacie PttMS, •ncitnneiDMt l:-.v d 2 i 1 h 9f^mmmatmmmmmm"i\i %  m Prime offerte aux acheteur j NEUftASTHNIE. FAiB>&i£ CHLOROSe, DEBILITE 1 ^ M B ^ wm SIROP da 1%1 ^ •^ DESCHIENS I g.,, Rg4nrat*nr du nno prejcrl t par l'lit* m4dlcU. [ '-HM.^,,. „ 1 „ u, rf oru* i HUM firru^ipr-ux. Admtm dmnm !•• HpItMX ven.n d Hambourg, est ett-ndu ici VPIB IftO. fort aaP.icee rlliii / 21 1922 TUAT Co Fviier AVIS A partir de mam'eca-1 avant qu'il !0it '"v^r^,^ !" rZ]P?ur MI prompt realemd. s-. k!._ I 'LIA II.!. J C fi I. n-gt ou ''' • •• 'ItDlfH t ua v HUM a • %  a /<#VU4K. -* % %  *• %  ——— w— mmmrffmwm DiK>t Oanin.L ; OIICHlim, ti Ru* Paul Baudry. PAMft • Pa/maiM r— m OtJOUKS CHEZ ANTOINE M. T&L&SrMS cliente de bon MOI mouveioui lasso uiueui leplyil compte ( e pabede leasii^ire. \k • *'la dernier baieau, i oui avo is ieu un lot astoni de .c n>u rSt tou'es lee n -sr c*. Drill Tu-sor L <• blanc b n ras Gdrbardine W*POD de soie Bas. coion merceris •.'Wusseliue Chmnii les boni es fS q a'it s: prieure r ^de s H • eifanta L n V> o'Iroi s nui nir i il rement qn^Iq'iM arliclea tels que : L*lcOl.ipie :, geauJth.gMS G 1,00 2"^k,osr • ^ l Muu *e.'i.e*bair t o,e ^00 it,?* 1 cnn, P>r d autre" urprijv. q 'il est inutile damnrar RJJ HIHi qui tait II iU1<3 "f £ .c-e est oio ; n une rcluM qu'una mflUUon de peser ,; rj J?.J ll f* ,f i I ". P^nr Her m c>up do S." 0:k Luroi et up '0 data iuu B ? Qi l a 1 oa car chtqui bitam B 11 w,e 1 cffrr A i oi, nii., i/L. or **T noiie cli. do il de coniMiioCj apporU (44 q J*N noi luiorioez-vous prs des Agents. ^ -National Firetara^Caol H BUANDT & Co / o^i an-! J rince permis a irpiis e upu es dt% j. UD.DI qui ont publi cette nctice I I MEABH. Pire Marshall La Maison du %  T S & JV. SAD4 Bonne Occasion V. %  Vf mtvelle la Ca1**e d • t t • o > // a 31} 3&ft l iP 0,60



PAGE 1

Ifi MATIW Rhumatisme! Nvralgies Goutte Gravele Artrio Sclrose Obsit Qui vaut rrjtrr (Un* et IVtte lerrtV.m."1i*r> !,!< dun IMOB de arlinr. l'ei cri Se rein, If i ; doil lltr.inrr S'excO %  tj polon do notre on;. et faire dB eu. C t .. • 4 a UKODONAL. lave le sang L'Inrticailon principal*, dans }• UMiemeni de l'artino scl#'oc. cor.sixt tvani iviui A tmae'icr In namanc" M lt de<>ippeneni len Icurris ariiTtell#a. A u priode dp prtaclroaa, lacte crique iai:t I eu! faveur d'h'-of'Wnwon. on devra, avant oue autr fhose. hJtlcr cnerRiQ.iernTit *• frquemment contre la reuntion a aciai unqn.5 dam l'ora'dniaii ta mtloyani l'Urodotia) prafMMur rarvai. Prof (w ci. n mi t ruieriu* tf Poltlar cubl f haitialt. t Valentjennaa Par' ai t". Dh' 1 .**. m rt i irr-M "^ rrb' • rairu. toniA l> I r*J Isdatif artario • s:nv r aimai", %  inu.w uNilC'VU u-ai#t. Goutie. iumt.ni, Mairfti' s %  ^ %  W—-BS8W (Loterie de Panama Le:-. bil'ct de la Lftlftlf POanai OH 1 iriivt. T '^ge a lit il '922 i(3:ot lot 20 corptsrs. En ver e ch z r o E. CastiMo. Rue Bonre Foi, p > de la Phi-mare Cntrale. Perl IB Prince, ce lyPe'J'l 1922 -,-Prouvez le par la pend La Crme Perle de Barry donno une complexion parfait dans uno minute. La complexion rosto parfaite toute une soire avec une application. La Crme Perle de Barry est une "remo raffine, qui embellit la peau avec un dlicieux t dheut pai fum de la rose. Son emploi ne peut pas tre aperu car 2 le donne a la peau une parfaite naturelle apparence de la couleur de la chair avec la douceur de la peau d'un bb. Elle est conomique et donne grande satisfaction. Pour un mois seulemeq La ESP AN Rue Rpublicaine Ko f 92|| Met en liquidation assortiment colossal Bijoux Elle vend 3|4 0 i Au dessous du prix di revient Simple aperu Avant Vendm Boucle* d'oreilles di or 8 Or 1,1 B-i/ue* d 8 "3, nouions manche '* 8 '2 et", eic, eie Dpchez-vous, car stock de certains arli cls est presquepui: C8 (S a ci te -o ai jfi 33 Pharmacie F. Sjourn; Donn vis H cil ntkan* rriVctoael m pubHe. qu'elle a natrsiorm on Laboraioir„ dUiologe en un Liberaicue d ttol y e sp.l.qu sous lu pirec u u du profi ^ de u ^^ oCcasioQque Dr Rtco et F. SfifimrnA ntl?£ L maison Bi>o I e lai or-i'o r* esouvert tous le jours de 7 h -s du tmlin 6 r \ e rfc bonbon*fin$ el chocolats 1,pures r*u s i. pour loues les recherch s si lalyJM prenci dans dtux gourdes la livre. JBIIDOOC* cl jointe 8iu pour le W.^sMinnn'i et l coinitunlc U e Secrtor* Ser n' eiMqo* le mardi d chaque lenaia B'mretanr I .a htrtnttie pew lei reoMlf iMMDlr Antl esd'u'itt-s i Sue Rts'iiqu, K-ai'io'' le Wansin ann Il'• c'ion 1 e Ti bouli* iamee '"iu ntfg e du put li ;'u;o 1 d s meiires li e'es, tx: DU u e ci a lu< buti-ino r^eliOH La Maison llKii &. Ikini Arronce sa bienveillance :liea I *. qu'elle a trvj mis un s'ock de G police, Kroioe et allumettes de d ft reotei marques qn'tlle vend rn g*os ci d'ail, des prix t.es r dnus. lana Lact /Jirreri par excellence peur Ifs tritn'* ta b.s ge et les Dyspepti Que< R command par tous les M B vente Chu Simon Vieux 'ol U e*t attendu VUV9 l'i 3 MdT [' Pae^ V 5 "uTr. a l E 0 9 ^^ laissera U mme jour pour King* fShslb S(ia echl V i** '^ 8 P rt dv la Colombie.Le* pf —1~_^ \ers qui dsirent voyager par t* tenu 8onf pris de passer V0\[ deux jours avant son arrive. Port au Pi-iuesle 27 Fvrier I9fl Clyde Steainship y Foreign Services Le steamer "BOGOTA" a laiss York directement pour Port au Pi Rrosine Noua avisons le commerce eij gnral que nous avons un stock, Je Krosinfidana le dpt situ ne d'i Qiifi. I Poil au-Prinr* 24 FfVier 1922' REINBO: D & Co E. F. Clments ^AyfiDt.GBral DISQUES COLUMBIA11 El Misterio Bar Amateurs de bonni 1 ris Musique, accourez cb comprenant 6 7 A ct de Deieix vien lall IOM la dirtclinn d Ihe* un tablissement tomp un Bar excellemment amr?g*, un iesisurart.de premier ordic ( t des eban brrs corlojtAbles. Rpoe'icatBf ou Grand 'Rue' L. Preetzmann^ I ggerluli K-e %  | UU'"IIIU iiumn |.c t m ~~ ConaapeUf^SetrHlw t T l f eja | Ri^ ghi i'itsid iLhcich,'.:, Sinmch WW et M'Gonocoques r,,; eir. ^ B * M.XUVUU V^W* ^^r., A Vendre ^^KJ^S 9 ^^ **S*m*m iapm 6mtnt reduM i Dqu* 4$ W Or OJQ daaiagju)4i^eV "Vl &iiiw\k iilumJSM'



PAGE 1

goieiim* inne No 4'30'J MTH Prima, flair. Mercredi 1er Mars W22 flIRICTEUR PAOFAIETAIRE QmentllAGLOlRE MUlfUi 20 C E NTlkES Quotidien Le premier degr d injustice, c'est de prendre plaisir voir mal faire; le second Ht de mal faire ; le troisime est de i'em pcher point de mal faire quand on le Peut. Michel de LHOSPITAL REDACTION; Roi Amricain* No. tbob |i' t la question de la prohibition de "or les de! nations allies I •raillerf!'Allemagne n'ayant pai en plein onfiance mutuelle pou r la lcm*nt ses nbliffitipis jreconstruction conoai'qje ? I EuL'ig?rrFiavis cot rope et la conso^difion de la paix. Mr LWd G ,.>* iotitre La eonfrenct s'est tontine? i6 M r Poincar reprsente jhres 20. Mr Poincar partit aussit. Gnes Los deux'm pour Paris et Mr Lloyd George t'rn cords sur birqua pour Londres aprs un" cour d te entrevue avec les journalistes an rc.wr.1. total ui des profrants de l'Eut Kfo i cet ^ud s-mb eot ind quer qu'au cours de U SIVOT quel mais eno le cas ou le excution confrre le t -Nouvelliate Ut, un peu taguameot, il de la dire, no're faon d [sur la pieinption du droit q it lia Manque de rglementer l'i* lion et l'exportation des mon I trangre durant la priode de* "tnidn retrait, nouaobjtote qut [noiemen: ce d'o't se trouvai dana l'atticle 15 de la Cou an financire d'/ni 191U, ma .. que les intereasias vuulaiei] reprodui e dans le contia d art de la Banque, et que I ernemen a remport une victo I0rtanr en laaaut abandonne! • dernire prtention. Livre blea du Oonveinemjn n le texte du tlgramme dan'elle ee trouvait formule ; i. inai conu : Banque d-accoro IConaeiller financier et Dpart dlut prepoie d ajouter c jeitjd lexpiration dlai fix iour 1r papier monnaie, Gouvtnir laduptera telle rglemea'.a un monnaie trangre jug* Lires pour sauvegarder aya Htare hiitwn.Conaeiller e'eu avec Harjqae sur mesure ires.. EJ oatre, Cooaaillei et Opar.eaaeni d'Etat pen J*earnement tre oblig de J Arri conformment lar \to Lonvention 11 Avril dernier, passages aouligoea montrent Mot que le principe dune FHWanae ne ee trouve dpew %  ^o cette ar.icie 15 de la Conwest ce qui reaaort dea muta ramme ; A iexpiration du '"pour retirer papier mon' Oa a bien senti que, dans le lialV 58 ael 1 ,a a'tuatioo tait ongle par cet articleIwaort galement de< mota • rmment I article l Conveii t l avril anne dernire que l1 Joe lea intreaaa vouiaien %  r loccaaiou dp traoaten [moque supposait ralu le i/? M r iiar P v =oire cie pai %  •de la Convention. la, il ny avait pas seulement! pas une, ou, pour parler cornue lui, [Ia1 8,,0n Uava iages ventuels! que le ministre des nuances a eafor 2 nqae, pasi le dlai du re-i -^ une porte ouvert. rait, essayait de retenir ; e. il faut le dire, dans Gouvernement aurait article 15 de la Convention, il ^g serait tabli dans les aft.ires financ es et conomiques du i> vs un tat le choses particulier qu'il s/r&t pas onvenu de faire disparatre du jour • u lendemain, sans transition. C'eai ce qu> exo ique que 1 J tl gramme de Washington ne dtp-s critiqte le ra t de Washing'oa.I d t qui! mis I ait uai o guisatioa ifltaf loaale et permiaents peroa ttaat l-jJ ; < circonstances et en guanir l-excution. La confrence at en ignormt totalement la %  • cit tes nanoa 1 uirc u 1 din 1 isanta :ei!e dei Dation pouvait son • Ll fi %  | X p i,( 0t 1 J lfant d; solidi ^ I tcuwqn lei arch teces io oquer pour le; nombrea eortei de so tiequ ils se soai ra nag es. Contra la la prohibition WASHI iTOft L: consel ex ( de la tdratioa amricaine e J travail paS e une d 1a ation dem %  daat le rrj t de Io Volatead sur la proh bit on et son remjJa.emcni p.r no le per ne'tsnt la vente de la b re ei d*s vin' lgsn La loi Volstead dnon e comme une faillite morale rt sociale cS. 'raoqui! emsai > YORK *7— *> 4 45 J) haac u-,ja


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05611
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, March 01, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05611

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
goieiim* inne No 4'30'j
MTH Prima, flair.
Mercredi 1er Mars W22
flIRICTEUR PAOFAIETaIRE
QmentllAGLOlRE
MUlfUi 20CENTlkES
Quotidien
Le premier degr d injustice, c'est de
prendre plaisir voir mal faire; le second
Ht de mal faire ; le troisime est de i'em
pcher point de mal faire quand on le
Peut. Michel de LHOSPITAL
REDACTION; Roi Amricain* No. tbob
|i' t la question
de la prohibition de
"or
les de! nations allies I raillerf!'Allemagne n'ayant pai
en plein onfiance mutuelle pou r la lcm*nt ses nbliffitipis
jreconstruction conoai'qje ? I Eu- L'ig?rr- Fiavis cot
rope et la conso^difion de la paix. Mr LWd G ,.>* iotitre
La eonfrenct s'est tontine? i6 M r Poincar reprsente
jhres 20. Mr Poincar partit aussit. Gnes Los deux'm
pour Paris et Mr Lloyd George t'rn cords sur
birqua pour Londres aprs un" cour d
te entrevue avec les journalistes an
rc.wr.1. total ui des profrants de l'Eut Kfo
i cet ^ud s-mb eot ind quer qu'au cours de U
sivot quel '
mais eno
le cas ou le
excution
confrre le t -Nouvelliate
Ut, un peu taguameot, il
de la dire, no're faon d
[sur la pieinption du droit q it
lia Manque de rglementer l'i*
lion et l'exportation des mon
I trangre durant la priode de*
"tnidn retrait,nouaobjtote qut
[noiemen: ce d'o't se trouvai
dana l'atticle 15 de la Cou
an financire d'/ni 191U, ma ..
que les intereasias vuulaiei]
reprodui e dans le contia d
art de la Banque, et que I
ernemen a remport une victo
I0rtanr en laaaut abandonne!
dernire prtention.
Livre blea du Oonveinemjn
n le texte du tlgramme dan-
'elle ee trouvait formule ; i.
inai conu : Banque d-accoro
IConaeiller financier et Dpart
dlut prepoie d ajouter c
jeitjd lexpiration dlai fix iour
1r papier monnaie, Gouvtnir
laduptera telle rglemea'.a un
monnaie trangre jug*
Lires pour sauvegarder aya
Htare hiitwn.Conaeiller e'eu
avec Harjqae sur mesure
ires.. Ej oatre, Cooaaillei
et Opar.eaaeni d'Etat pen
J*earnement tre oblig de
J Arri conformment lar
\to Lonvention 11 Avril dernier,
passages aouligoea montrent
Mot que le principe dune
FHWanae ne ee trouve dpew
^o cette ar.icie 15 de la Con-
west ce qui reaaort dea muta
ramme ; A iexpiration du
'"pour retirer papier mon-
' Oa a bien senti que, dans le
lialV58 ael*1 ,a a'tuatioo tait
ongle par cet article-
Iwaort galement de< mota
rmment I article l Conveii
tl* avril anne dernire que l-
1 Joe lea intreaaa vouiaien
r loccaaiou dp traoaten
[moque supposait ralu le
i/?Mriiar Pv=oire cie pai
de la Convention.
la, il ny avait pas seulement! pas une, ou, pour parler cornue lui,
[Ia18,,0n Uavaiages ventuels! que le ministre des nuances a eafor
2 nqae, pasi le dlai du re-i -^ une porte ouvert.
rait, essayait de retenir ;
e. il faut le dire, dans
Gouvernement aurait
article 15 de la Convention, il ^g
serait tabli dans les aft.ires financ
es et conomiques du i> vs un tat
le choses particulier qu'il s/r&t pas
onvenu de faire disparatre du jour
u lendemain, sans transition.
C'eai ce qu> exo ique que 1J tl
gramme de Washington ne dtp-s
le l'Arrt qui devaient mettre en vi
:,ueur l'article 15 de la Convention
lev cadraient dfinitives,mais qu? le
Gouvernement adopterait tels rgle
nents importations monnaie traog
e jugs ncessaiies . Les nouvelles
impositions prendre dpendraient
.ssentiellement du rgime ct pa:
'article 14 et de ce que ce rgime au
rait t.
Dj toutes tapons, ce quoi deman
lait au Gouvernement, a l'occasion
lu transfert de la Banque, peut tre
:onstdr isolment de l'article 15
le a Convention ; car on lui deman
iait, d'aboid, de m ttre cet artiie
-.xcution ; et ensuite, de s'engager.
Il dlai du retrait puis, s'enten-
ire avec qui de droit pour reglemen
ter, en l'absence de l'article 15 dont
iaction serait puisie avec le retrait,
nous l'avons dj fut re.sonir,--
H situation qu'aurait cre cette mise
excution.
11 ressort de tout ce qui prcde
que le Gouvernement n'ayant pas ac
.ept de mettre 4 excution, ce en
quoi il a eu raison, cet article d:
la Convention qu il avait (ait voter,
.e en quoi il a eu tort,U tt t
lucompihens ble de voir la Banqne
.eveuir aujourd'hui avec une piten
ion que rien n et justifie.
Nous persistons donc i croire,
u'ea dplaise a notre cont..c,que
la victoire qu il annonce n'en es.
glais.
pour que
la Fran I
nistris s* soit -c
uru'nce du tj;lem;n;
la qustin d'Orient,
Au sujet du pacte fran:o-b-itim
.' ce
n a
PARIS Land x t ncu
matin i hre; 40 L'eicat'Oa
donn lieu i aucun inc'i 't. le -o i
dimn a fait preuve du pus gand
cou'ag- jusqu' la fn. li \ so gteui?
ment tait sa Mtlitta et t'est eitrete
un ave: son dfenseur qu'il remercia
et auquel il a tait des excuses pour
lui avoir con6t une cause dilficile
dfendre.
q 12 tous les decx en dsirent la coi
elisloi il aspirait qa'OJBe -n t: au
p 'ir\t harmoniserait les po5ns df
.11 es*, possible que M' Poioca'
' J Loidh-5- pour r^'er dfinitive
m:nt U qut:oT du pic e avant !
r a-m de G les.
lecord
I francome8p i/itol
! ^ M.\DRID Lv i ..on- de
l'iccord corn- il soit I
'l P esse esp :j iue le miais
Llre des affaires trange ;s Lit preu-
Ivedune grandi concilit 01, mus
[ou M( Sirrys cha-g* d;s n^go:ia
tons de h-'rance s'ob.'ineriit au rniin
lien du poin' de vue qui motiva la
rente interruplioo. de la discus
sioa.
Un discourt* du
V 'otzky
MOSCOU Trozky. ministre de
gurie des Soviets, pronoj* uri
PARIS,2$ A l'occsson H lanni
versairede la naissance d* Vvashiog ;
ton. le gnral Gouraud a fait une
confrence au French AmericaiaW 1
(are Cenler et rappelle le courage discours l'occasion del'anniversi
des divisions amricaines qni ont co re de l'arme rouge, dclarant que 'e
opr la libra ion du so' n\'to sort de la Russie dpend de la conf
nal. Il ht l'loge des ane et jrne rence de Gnes. Si, dit-il, la eo.if-
divisions amricaines qui entrrent rence ne donne pas de r^sulta's astis
Sedan aux ccVs des troupes fran- faisants pour la Rajsie, il est possi
Ciises.il termina en remerciant les in b.e qu il soit ncessaire paur faire
firmires amricaines qui s; dvou
rent en soigaant les b esss.
Cable
ouvelies Etraiigres
Poincar st
'oyci George ont
un entretien
' u aj-Mr Poincar est parti
lOrta 40 pour Be'ogne. Mr Lloyd
ton *"iY Bju'ogne a hs
/naUe,ieB vec Mr Poinsa. a
'ce aissii-.
SSM**1* officiel travail
p2",r!Bcedt que Mr Lloyd et
' ' ont amina daasie
mcar
Aainrnd
l'in nomb e
1 poss
de prob mea a.tuel
devant las allis
politiques prendre pour qu'il ae
oit pas port atteinte aux ptioga-
110ns- de la socit des nations, aux
traits signs par la France aprs la
naix et aux droits des allis anx r-
parations.
Des experts s; runiront prochii
nement a Londres pour examiner
es qosstions cooom ques rt techni
quej.Oo demander* a l'Italie de rc
nir "a confrence de Gaes le r
avril. MM. Lloyd George et Poinsar
se sont entendus amicalement sur
ous les points et ont enspor' la cer
itude que l'entente f anco-britan-
uique dans toutes les qu.siiois intar
nationales proiuira les rsultats les
olus fico-.ds. Ils otit iCe.Jis part : B-
rement l'-^iurance qu'aucuae d.l
Lloyd George et
Poincar en com-
plet accord
pencher la balance de not e cot d'
jouter du sang peut tre au prin
tssapi prochaiu L- temps que nous
pourrons perdre sur le terrain dip 0
nHliqoe mus devons le reg.gner en
fortiiixm et en dveloppant l'arme
anc- ih 01: ditcut le trait an^^o
rlanda s.
LA'fTdnpr eriiipli
Tril aie Washioyton
P MUS Le T mps > critiqte le
ra t de Washing'oa.I d t qui! mis
I ait uai o guisatioa ifltaf
loaale et permiaents peroa ttaat
l-jJ ;< circonstances et en
guanir l-excution. La confrence
at en ignormt totalement la
cit tes nanoa 1 uirc u 1 din
1 isanta
:ei!e dei Dation pouvait son
Ll fi |X p i,(0t
1J lfant d; solidi
^ I tcuwqn lei arch teces
io oquer pour le; nombrea
- eortei de so tiequ ils se soai ra
nag es.
Contra la
la prohibition
WASHI iTOft L: consel ex
( de la tdratioa amricaine e
J travail paS e une d 1a ation dem
daat le rrj t de Io Volatead sur la
proh bit on et son remjJa.emcni p.r
no le per ne'tsnt la vente de la b
re ei d*s vin' lgsn La loi Volstead
dnon e comme une faillite morale
rt sociale c et l mpris pour toutes les lois.
La co ivorgitioa
de BoulogM
Le responsabilits
PARIS 26 Tous Is journaux e ,j * j
rjoument da cooip et acco.d de de li grande guerre
MM Lloyd O.'orge et Poincar sur CO?ESH\GUE Au cours dune
tous les points discu ?. Is cons de- coalience i l'Association des tu-
lin coup ,ie uiaia
LOMDRES Une dpche de C-a
trul News dit que des hommes armis
ont pnt' dans les casernes de po
PARIS, 37 L'agence Havas croit
savoir que Mr Peretti Dlia Roca, di
recteur des affaires uoliliques au'mi
a'S're des affaires trangres a corn
mumqu aux ambassadeurs d'Italie
et Belgique les conversations de MM
Poincar et Lloyd George Boulo-
gne MM (Poincir et Lloyd George
doivent changer tes proces-v.rbaux
!da la coj B 'ulogae. I
rent que l'entente au sujet du pact* d.ants Me Scheidmann, exchanceher dn.nTL^ndeT1'8 "" "^
ang:o-tranais est vinu lleasent faite allemand pbi !es responsab lit< de
l'Aogleterre acceptant ia pro.onga* la guerre mond aie sur l'Allemagne
tion de sa dure et dclara qu'u croyait lex-c npereur
Le t Matin t dit qu'il a t dcid suffisamment puni, mais il admit
que l'attitude dt 1 Allemagne et de la que si l'Allemagne avait t victo-
Russie toaraira les lments d'appr rieuse Guillaume serait devenu cm
dation au sujet de leur admission demi dieu U ajouta qu; si la majo
dans la socit des nattons II ajoute ni parlementaire dmocratique de li-e Clommel.comt de Tipp-raiy,
e,ue Mr Poincar a assut Mr Lloyd ryra avait t suivi- pai un gouver si se sont empars de 7 wagons an
George de la collaboratioa de la nement dmocratique la guerre au- tos blinds, environ aoo fusils et j
Franee pour le soulag:mot appor rait t vite^probablement. mitrailleuses.L'Associated Prest attr-
ter i la crise conomique de l'Angle DJe cette saisie aux so'dats d; l'ar-
terre. PhnnaO fi'fnifjiia mi ,fmb icaine dns casernes
L'Agence Havas cot savoir qu'a la IbHuaRS I M L <*ul t'3 s03t PiS enc3re vacues,
suite ne l'entrevue de Bonlogue, les UilUDUi) UliiUlliJ
traits de Versailles, de St Ge;maia,! LONDRES -Les dlgus du gna- L llt'l i(J 110 citl dtCftrd
de Neoilly, de Trianon et de Svrea vernement provisoire de 1 Irlande *
ne seront pas mis en question et confrent avre Churchill. Des d-ux Jl#"lf0f l'S
rengagement de s'abstenir de toute c es la situ ion est envisige avec
agression laisse intact le droit des optimisme Le correspondant du Ti iBR IN Laceod entre M. Fom
sanctions en cas de manquement de mes insinc sar la gravit de la situa ^r et Lloyi Georg 1 x u.e ds la
l'Allemagne. 'tion de l'Isde en raison ds l'hostilit liscasneia le f-ute de Versai l -s et
On ne touchera pas i Gnes aux croissante J t S kl qni aurait ' fo ;es rparato is la confrence co 10
droits des allis pour 1.s rparations mente p.r les Hindous revenant aiiqae de Gaes ns p'.ait p:s !i
au montant ou aux modalits da d'Amrique presse al : naode qui avait espr
'eur paiement. La confrence ne G-i Les eitr nistes se mjntrent rebei- que l'Alcui gaa aurait l'occasion dp
nos ne pourra pas tre un organisme les la dc sion de Gan Jht de sus ^herch r la rdaction de ses indem
permanent faisant concurrence la pendre la dsobissance civil; et la- n:ls pcatue *js,i une modifica
socit ds nations et h question de gitition du peuple. *tion du traie.
la reconnaissance des Snviett sera r DUBUM- Le Dail E'eann se ro
serve jurqu' la fia des d.bra- ,nira de nouveau demain La principa
lois. Les Soviets dev o4t rpoudre le oCwUpa'ion sera dediscuter hs bud
des emprunts d'tats des prcdents g-ts del diffrents rr< res su
guuvernemens russes. | cours des prochuas six mou
Le p.ob me du diatmeraen' de les prptraUfi l.ita
t fr T aevaD les allis et se
fen p8Part'culiremePt de la
Les Cours
U!0>S.
'raoqui! emsai
> YORK
*7*> 4 45 J)
haac u-,ja


LE MA UN
W*1
CinVaritd
i
CE SOIR
Le Destin
est Matre
4 parties
Et i la demande gnrale Mr et Mme
Sylvain Peters feet er.t-ndre
quelques danses modernes u
vogue des mn'lur* autsers
latie G i oo
VENOREi)l
Cur a Hrone
Suite & tin
.Entr gle u M
DIMANCHE
U.i film sensationnel
Les trois M ou? que
taies
( Avant pjopos et prologue )
et
La Rvolt
Comdie dramatique
Nouvelle*
Diverse
PRENEZ BARDE
AUX IMITATIONS
et produits similaires que l'on cherche
substituer
L'Emulsion Scott
Aucun ne peut lui tre compar
pour la puret de ses ingrdients et
son efficacit en gnral.
Cin-Gala:
CBSOR
Le trsor des
Drama en 2 parties
Histoire du pendi
ChbVaueh dubilji
AVEC
I/Ofp de la CaiM
WashingtonLe projet de
vention a la marine marchande ame
ncaine oue le prsident recommandr
la demain au cong es dans son me-
sage comporeia laiLibuton i ectt
marine d'un tonds de 50 mil ions d
dollais par an fourni par un certain
pourcentage prlev sur les iecetltj
des douanes.
Le i9me amendement D'apr
le projet de loi prsen' par le iesr
tentant i:b'.e de Shio, merni.s repu
blicain de la commission de l'imuii
gration, U moiti au moin:, des im
iiiigranti venant aux EUH Unis de
vraient prendre passage sur les navi
ftl amricains. Le mme piojtt pit
voit i'n.spcctioo des ttiansers avant
leur dpart ti une amende de aoc
dollars pour chaque couiravenlion
imputable aux compaguus de navi
gttion.
PAK1S Aprs une correspoadan
ce change tnieSir Robeit Home
chancelier d<- .'Ecbiqaiet et Mr dt
Lasteyrie ministre dis lioancss dan
c il, la reunion des anglais, italier
et betgl haie au tt mais Par.s s'oc
cupera spcialement des rpara tioat,
vtisemtn-s de l'Ailemaguc it ton
des troupes d'occupjton.
B\Rlb La quesnon de la partie;
pstion des experts de la peine enter:
it a la :onlitu.e piliminaire dt
1 endres payait ne pas avoir t di
note Boulogne tt iti.cia egiei
Les Tchcoslovaque serbes, iou
mains dsirent lui taiis sm le mt
me pied des autrts puissances et s 01
poS'-m i l'ide d'oiganiser lei nation
par SJDtS suivant leur unportanct
n leur intiuence politique. Ils insu
lenl a preudie pat aux tuvaux pn
pj'atoires-
WASrilNt/ION' Les savanis de
l'Amrique du Nord assisteront i I
convention annuelle de I ...-.i:ui,o:
amricaine nour l'avancement des
kcien.es SiU Lak City les a a i)
34 inin. La qots- on des g. s emplo
yes pendant la guerre scia 1r1r.ee.
Le secrtaire Hootff a ouver
U confrence de la tlphonie san
U dclara que pus de 000,000 po
tes existent actuellement aux Etals
Unis
Li construction du grand orgue 49.
Ii Uuthedtale est coutlee, chacun II
-ait, a la maison Cavaill-Coll dt
Pans, .-h plan comporte trois cla-
Ivitre, 'Si jeux t une partie dcora-
tive d'un trs bel tffet. L'ioetmm
|icut emb li, lsera euviron I'.Oa-
kilos b coateis, livre a Pana, li
tomme de iloOLH) Fr. Dans cette
ooiiiit ne suut compile ut l prii
du tianeport eu Hati, ni celui du
montage sur pla^e qui devra r.
tait par un spcielif e envoy par la
toaisou de coustiuctioa.
Cet orgoe sera un instrument dt
touie beaut et c'est pourquoi ou
'donn la prelereuce au devis a
1UCU.0 r.
fSca mille fraaea li filial! poj'
lre une loi Dieu uaive tour cous-
voir uj projet si gigantesque. alil-
gri tout on dcida de le lealiser,
Une lo ctie tut organise Huit mil
le billets de un dollar 1 Encore) MM
folie monumentale, mais grce l<
iJom.e velout de tous elle doDna ui
uutice net de J8 Oju fr. Quelques
lotis venant s'ajouter a celte somme
.-. 1 intiif ni.oes le mois de Juin llfcil,
de paver ououu Kr. aur las 1UJ UUUti.
du dtv s.
Maie oici la troisime ebianci
jui noua talonne. La maison 00 cou*
rruciioa qui a besoin du 16 moi^
L1BIRTI EGALITI PRsMRNITE
Rpublique cl Hati
Extrait dee mistes dcgreff
da tribunal de piemi>e les
tar.ee de Port au Prinoe.
Les Sure de I Externat et leurs
'ves, avec an dvouement au des
soe de tout loge, organieeut nne
fte rcreiive. Le eoeca dpasse L'an mil aenf cent vingt deux et le
i?h et-praneee : 5UO0 Fr, le huinme jeudi vingt trois fvrier, ooza heu
des COOOFr qui res'ent A eoldsr. ree du matin. Au greffe du tribueal
La presse de rort-au Frince, heu de premire iastance de Port au
euse d'enregistrer un ai beau i6sal Prince et psr devaat noaa, Edmaod
Tom Mix
Bsir ; Cemdien
iatre gnrsle a/i
TENDRED1 AU
Troupe Atiii
Dimanche
mUma
(t, exprime le vosu qu'en favear .:
l'orgue de la Ciihdrale ne neavsi
ffurt aoit terne pour raliser les va
iuh nce^eairea.
M%is q ia faire ? Le comit d)
! orgue se le d> mande avec aigoisse.
ti y a tant deuavres l'orlau Frm
ce et qui eolneiteut la biuavei
da public
Thrasybule, eocimis greffier de ce
tribunal ;
A compara le siearLaaaireArtns
Nicolas, propritaire, demeurant et
domicili Port an Prince, leqael
ituif dit et dclar qa il rueonce
porement et euoplement a la eocees
HBce sioa de sa s;eiir. N.'itne Madeleine En
gnie Joly Grard, dede sa eetta
ville le dix neuf fviier mil sauf eeit
vingt, la succession tant plue on
En attendant an de ses membre*
vit-ni de Une nn bdau gsste que U
population ue PortaaPuuce eaart reuse que prolitable.
1 >orcier II m'crit la da a du Tj En foi de qnoi. noue avons dresi
Fvrier j'ai la, daas le Nouvelliste, l prsent procs verbal que le cor-,
.vec l heureux lesuliai ue la tta psrant a eign a#ec noua, aprs lec
Tgmise an profit de lorgne, les tnre ainst aign L- A Nicolas
outdes chargea qa; voas restent Ed. Tnrasybole-
encore a liquider. Ma-aine Madsen tturegieu PortauPiince le
mayani manifest le dsir d eue vingt trois fv ier mil cent vingt
uni luue de vos institutions reli deux folio case 52 43 du registre V
gieuees.je erois loceauiou toute trou N 4 des aces jadloieirtaa Peru
ve de raliser ses dsirs en vous droit fixe cinquante centimes Le
offrant eu son nom le paiement de Directeur pnucipal do l'Earegistre
Uner8olutu
L'Union Pmtriotiqu$ nom
qu$ le cablegramme tuivanl
uu 1 Courrier Hatien
New York, 24 Fvrier 19
6'naieiir Walsli, Mon fana, i
rsolution interrogeant ir
appointerntMt ( tioiniualie
sel eoinmiesaire.
Indfpendtitct SicUtf
Le Comit da l'Union
tique est convoqu peur cet
4 heures
ASTHRKE
PAPIER PRUNIAOl
Brtl4prMdnmii*da II produit M M
dm toiu la 1 AiUwm E*r,yitm,
PUNB*U. M.B at4Urttn.Pifli t fut*
l'echeaoee de
de Mars.
M.uriienr C.
lu 000 f 1. du mois de
F. Madsea est , bon. Sign A.
coq on- Bigu Cyrue
(-our excuter le travail avait demn pour sa gnrosit. Qa il nou per
d se faire payer ec quatre termes mette cependant d lui exprimer
.mai eclieloiiuea : Ko _uj Fr> a la
oiBioiiUde ae I toc rurueut qui sut
liai en Juin lttil. 'iOtXOFr eu No
vembre 1^21, 1b 000 Fr, en Msra
'Mli et 'io uuo a la livraison Paris
qui aura lieu a la lin de 1U^2. Poar
moie de Ma Wiii il res lait donc
15UOO Fr a uouver. Er il impoiiai.
deiteuiuer le ijaimeni btiuqjele
aaVdil ue bju pad uspeu Uu nouvel ee.te valour 7 La situa
\ >u un payb, loiu de s amliorer, sa
ievenue ae plue uu plus eruiqu<-
depuie 1 aiiu* e deruiie Les bourses
pouvaienfelles s'uuviu a uouveuu 1
L.a fortune ue souui qu ceux qui
sivent oser et ou dcida une fois
cncoie Uo la tenter.
noire reconnaissance mue, la re
coonaissjtuce uo la ville de Tort au
Priuce, la reeounaissance de tous
ceux qui ont daus le ccaur un idal
de int'F! ei de n.;au:e pour ce psya '
dHslt. i
Cette gnrosit priacire va per
meure ns commuer les liaviax da
bel orgue de ia Cathdrale susci
tera peu* tre ue louante muiauoa
pour aider trouver tes sommes
ftl tesieut dues poar 1 aehvemeat
du l'itvaH
Je sais persaad qu'avaui la tin
de 1 auuec tioire oigue sera paye et
qae nous (e verrous arriver a Pori
au Priuce uaus lea premiers mois de
IttN,
ment Un reuvo
Poujol Le
tanfl.
Peur expdition confras
tollaiionn
Un renvoi ben
Fciuand EALM1R
Avis
rtOJVEAUX ALAMBICS
r-- ;4tr DUTIL'.EK t BXOTUSB
JJ La OJX-OC-VIC,
- ' rWeSJS, Ai-COOLt, tO.
OfcROY FILS AINE
QoatTncieT*vm
H. ni lu Tntltrt, H
61' .% PRATIOOF i-, Dinii.u>r MCM
vi', .s.k-.x * MANULL tt ruwtcui >
? "!*: (t TARIF lUUSTXt l4fsi frUCt, ,11
as ssaflgii^yasy!* skj *
Monsieur Richard Poteni
a sa bienveillante clientli
transfr sa ptisserie fraa|
qae son bsr de la tue de
1422 la Grand Rue, snglu
Miracles t Maison Keitel
Ot) trouvera tous les
6 h. 1|2 le s pte rhiudi.
Solitaire?
HMME, MMIK, ICUHE FIt.tr*. j
TAItES TIUVE8, ETC.
lnictivc 1 vetM canime membres tt
et Correspondance et uites-voui
rris iBiert'saiin Sovei coanas iui
Eir toire iniermeSiaiee Epoose S
enhenr De* eaiainct de perMnan
yanie* et sympathiques deureat *t
rraphiei gratis. Huvay JO tCTtl Ml
rament t 4 hmIs. i Sallar poar l'aaa
FLORENCfc BBLLA1RI
300, MoawgiK Street
Uraoklyn N. T.
BEENH le conseil fdral a dcos< '^S^SST*
que les femmes des pastenrs ne se
iaient pas autorise! i rfffcie* dan>
les ghses du canton de L ruh
BERLIN Dos documents secrets
concernant la labricalion dis ob. s
{uses et ctiiains plans relnts U
tnaime st sou marins s aient tom-
bs di>ns l ouTetnement japonais.
WASrllNc'l'UW -Le Grand lury
a inculpe de tuadei d us 1? centrst
de guerre avec > Bhippiaal Board
Chaiict siotac, a'tuateui
pour Ftauce il y aqualvjuca i
L'etites Nouvelles
Klrangar
Par ebU,
Mr RiPOt, BUine de Mr App.ll | prside
U boiSonne une kSMUCC soicunciic ta .'asaneur
Sm inSBiiii laismilai Je l'tfamatEilS a; I*. mt
ka jji'ia^i UiBwiei l'aOfail put'nc ua dcret
lauiiaai de i|i t'our CdBl ic Uu\ a laierct des
lions du lifior de u tMnHN lulionaie
bai liadwaiaM U police p.. .eanr an
EtiSia a SiicLiuuc I ctCClK luikriuliwaAi i.um
ja.c qui, e V a mx mou a tskroqae quana
.mi.:.ou a):UtMM de Uua cltqiaca sur U wm-
ilu>c> haoqucs, aauuiiucni a. Diaquca da Sad
et aa Notu UC l'Ameiiqua
Uu aunooee es Vnt que Mr Facta a r-
ussi k tariuci le aouveiu miumere. Il picaS ir
portcteuille.de l'iniencur tt Mr Dcnaaxer celai Ses
Ataacs Ettaageiei
Le goaterBement, dit ane dpcSe de
Londres suait une uo.sieme deiaite SMetaraJa
Sam l elccuao de tooi, Liacral InJepcoaaat r*a
ire r-oa'.e candidat de la ccaiu-.aa aniomste
ttaiis teckniques poar la Caalreace da lienes
prc.ataiaii( vraisenaDUSIemcat tear coaclasioai
ci.li aa caiBite latermiaisiricl et iraat Laadrai
au commciKC tient de la semaae prochaiac
Ue Washington an anaoacc o,ue la caar ta
pia-.e a jd ..a c coastiiuuoancl le surirjge des
icmmcs
D'aprs une inlornaation olcielle des plus
rcentes parvenues a Washington i'arnae roage
des soviets cain^read ao ooj conabattaats daut
.o. oo,) hommes laisaat parue des lorc extra-
orjiuaires
On aaaance de Some que Mr Serigi Facta
uauveau preMdcm du canseu et les nainistres de
IM Caouei oai pris lears toncuoai aujouidhui.
i)a p .use que la caainare se runira Ic'ib Mais
Ue Paris, on aanance aUwiell<"aieut U t
iiactM de 1)1 pour ccau daaa r intrt dci boni
de la Dtente Mauonale et ceaa du Trasor. La
rducuoa en rera ca vigacar le i Mari et tera
suivie de naisarct analogues paar rduite le pria
de l'argeat ca Iraac
L dratcau qui accompagaa Uariaaldi dans
toutes tes cipeditioas se troave Nice dans la
chapelle apparteraat au Loaatc Cattcllaae
La princesse Mary et le n.oiate Ltscellet
passFiant la derm^rd atatiaec avant itur mariage
revoir las personnalits et de.cg.tioB> qui
leur oflnrcni de> prsents
; ,Jt?*r-.:.-.*,.

fWWr
Vuulti vous avair an MOTEUR
sine i uu prix drisoire dnsntlOi!
cunecee u'uae manapalatian Ui
d'eue dure incouteateble ?
Plue de att'J.OOO de ces Mui'Sl'Mj
rpandus dsas tous lei pointa du
Voulez-voas avoir une POMPE poar met
tre votre installation i l>bH d Pip^erdi
pour moatrr I pan durs vetr i.Rp,. f ,,, '
votre hel. tonrurrafr votre iardio ti
faire arriver Uau une grtade haotear?
-p^r-'''
isposit oat du mariage de lai
p.,Bresse Mary, ii torasa une taScM. de Loadres
saut prises. Le toi Cieorges nomma le vicomte
La.vci.es chetalier de I Urdre de la Jarretic.e|
On aanonce de Uenin que le gouverae-
meut taponais qui c#na qua dranl la guerre uni
millier de fcreveit a.lematJs aurait dcid de.
.adre ton et de vendre les *ao autres aai ma.{
,e. .apoaa.vo Ou f-m- de cette attuudc
>aas j7>LSdrai qui SaafSaSW la iepr.se des teia-j
tions commcrcialtv
Le Syndicat des ch uii-
ieurs perd an de
hes nierai) s
27 Fvrier
(ui dcwiai laiiauab e mi la deman
4|dcs & au U -i J ^vo;:-.
Oa a ca loccatioa d'earegittrer la acre atti-
tude du Syndicat des cbaaScurt l'occasion de
la mort du tres-regrcit Loais Romane Mers.
caaiiroar syndiqu ci membre da Conseil de dis-
cipline de cette utile associatoa, dcd le ai
manche tb Fvrier
Les (anrailles ont ea liea le leademain, a ;
__ Hf Slianrtr nouveau ministre des affaires hru.es de l'aprs-midi, en l'Eglise Cathdrale
ctrangercs d Italie, retour de Waslnngton, sera Une dlgation lnt envoye avec une magnifique
a l'atis demain. Il reo rt* I "iticar qui renouvcikta ptrsonnelleroent l'in- sident da Mnduat, adressa en termes .evs,
vitauon du gou^rni/mCBi Iraacais de .Bir aussi- des paroles d'adieu t soa rrvrettd col.gue
tt que posMhie a Paii pour k lglemtai de la Nos compliments au Syndicat des ekaufeurs
* ^
d'O.icai
iqni ne manqua tucuac occasnn d/affirmer M sc-
Voulez-vous; enfin
Adressez-vous a
Vonl'z vous avoir de la LUMlttl
TRIQUK trs pet de frsiree vil'1
i>|e|k egnf.dans votr Linmf.dins votri'
Jacil 0"nl "dastriel ?
Vouh i voas clairer les rues de *
Voulz-vooe fair. votie lessive i
rap^-'ber qn* lin^e eoit port* P''T
ir t voua eie-ncter d re. ,
des germes raorbioea ?
un MOULIN MAIS les plus pri**!
Mme BiYARDEi.LE
Epicer'.e Ko.re Ddine Port au P''afl
oeul Ageia pour Hi de FALKri.Mis MOR6 W


l.fi MATIN
GASOLINE ET KEROSWE
flous venins dintroduire en Hati, la marqm S Util*
connue et apprcie dans le monde entier.
Ceux gMifn ont dj fait l'etsii vous diront que la
fasoline SHELL est spcialement recommandait pwr
m rendemen avantageux et quelle n'encrasse pua te
rieur ffrce sou raffinement pur fait.
H vous engageront n'user que la Uro*t > Sr?J?LL
tfrieure aux autres par son degr 15oe vile donne
consquence une flamme plus vive et brle sans /u-

y a donc conomie et avantages n'acheter a ce la
rqut" SHELL-"
Pour les prix, adressez-vous
ftoberts, Dutlon & C
Olyde Steamship Cy
Fortign Services
Le ns II MTl venant de Jaemel est
attendu i> v i du courant etpa+ttri
le lendemain pour New. York via Lis
ports du Nord,
Pour tous autre h renseignement^ on
est pri de s'adresser PU/flce de
l'Agunt-Gncal.
Port hu Piiati le 1er Mr 19i
E. F. Clments
AgwUGurtil
tO
LEHN & FINR INC Le Malin
Mo
ABONNfcMENIS
U
G 2.0
a.yo
Lyw I, Pereoo lentil- iceincomparaJe'l^aiSada "~J,n'""ons f0rl ''*'5 a
rraos du lo-irail, i)i$, itii Amn
cane.
lions produits phameeutiques et tous T
Vticles vendables dans une pharmari<> DtSmSr
tClALITES /.vsol di'tinfecinnt, Mvon Lvsol, Shaviag l'rearu ,fr
Lys I, Pekreoo .lentif' ice iocom
fivf 'le mo'u', tinulsion, Extrait.
Oioco'at en poudre de L & F. c'est exqui
Poud e Talcuua L 8t l ; C'est 1'txtru.e supriori^
ibon march e c etc.
mandez le prix courant
LYSOfc .; le nvillatr et le plus onomique d damte tan'a
U dair. 1er tant employ daim tous lai fltl hopitau..
pente cuillere d* Lys il d l* solution 1 i,
,UI? 0,0
w pinte reprsente euiron la contenait "e de deux vrrti ordi
iysols'enHoiepirticulifem^i dna I* cas de : Aacouche
ift Iubrciiioftttt IutecHon. moi sur. s de chiens, Piqes et ntor
Mimect s. brupttoca d^ la p-a.i. Biessur s- Pla.rt tfrulorea
l^pourl h^ic.e personneli* ta t i'aje, le biin. Dans m eham
Va.lid.laaiinbr4i bai la wa-er glosai, les curies,
m pre; la balaie; Po r c cal- jserles blessure^ des auimiux .
Wir propies i
I4!,'. ['i MXOl,tchM**t* e 1* l-'inpa ^pidmies le L^sol s'.uipoae U Ann /* I i />
quadaua tous autres Gai K 'lOtllC LIlH
m toujours utie *o uliou deLyioi dans chaque I
l'hftiiibre dt* voire appirtenieut.
C baque Hicon contient un prospectus
mn $ Fink Inc. Lon H. Thbaai
ShWYORK Agent pour Ha*
Avis mdical
Le Dr Charmant a 1 honneur d'of
tiir ses icivicM a la population dc
PortauP ince et ses aucieni clients
de la piovioce.
Avec un ounlbg: peiteclionn4 -
la COBOtimoCfl des uouveltes 'eiliai
qus or'atoirra frar(tis#i, le Doc
teurCharmaai s'occupe Mpcialemeni
de chirurf,!^ t-x 4*>*tir>aheni'nt.
Adrease P.nston Routier ( nimpd
Mr L voir jn q.'au ma in 9 hr-
Pharmacie PttMS, ncitnneiDMt
l:-.v d 2 i 1 h
9f^mmmatmmmmmm"i\i ...... m
Prime offerte aux acheteur
j
NEUftASTHNIE. FAiB>&i
CHLOROSe, DEBILITE
1 ^ M B ^ wm SIROP da
1%1 ^ ^ DESCHIENS
I g.,, Rg4nrat*nr du nno prejcrl t par l'lit* m4dlcU.
[ '-hm.^,,. 1 u,rf, oru* i Hum firru^ipr-ux. Admtm dmnm ! HpItMX 1 tuhe de Pebecco
par boite de chocolat
La grande demande de chocolat eo
poudre i llijhest luriiv de I ehn et
Fink prouve que le peuple a sur app*
cter au bonne qualit dfiant toute ce a
currenee.
En achetaat la boite de cboeolal en pou ire
lli.h^t parlif de leub & Fiok rdi lia
tin lub l)enti(:ict IVbeceo (le ueilleur den.
bce).
Lw Chocuia est en vente ekrx: Boli, Si
mon Vurx, Pianieivj teulra'e, Plnnn ele
t. Sjourne ele etc.
Dpt chctLRTHKiUn
Assurezvous centre LE FEU
UFNATION i C'est parmi les TROIS
fco^Ts^^^ fut oui pay ItoTEGR*.
LE ME MTda ts le d 4 as te d S m f ran
cixco, rglant (lie seule 8.382.1MO.
Depu s plus de cinquante *fttMit Ni
UON L est universellement connus
La s' arapr Ingrid Horn > ven.n
d Hambourg, est ett-ndu ici vpib
IftO.
fort aaP.icee rlliii / 21
1922
TUAT Co
Fviier
AVIS
A partir de mam'eca-1 avant qu'il
!0it"'"v^r^,^ rZ]P?ur mi prompt realemd.
s-. k!._ I_______- 'Lia II.!. J____C fi I. _
n-gt ou
''' 'ItDlfH t, ua v. HUM a *a/<#VU4K. -** w mmmrffmwm
DiK>t Oanin.L ; OIICHlim, ti Ru* Paul Baudry. PAMft Pa/maiM
rm
OtJOUKS CHEZ
ANTOINE M. T&L&SrMS
cliente de bon moi mouveioui lasso uiueui leplyil compte
(epabede leasii^ire. \k
*'la dernier baieau, i oui avo is ieu un lot astoni de
, .c n>urSt tou'es lee n -sr c*. Drill Tu-sor
L < blanc b n ras Gdrbardine
W*Pod de soie Bas. coion merceris
.'Wusseliue Chmnii les boni es
fS q a'it s: prieure r^de s
H eifanta
LnV> o'Iroi s nui nir i il rement qn^Iq'iM arliclea tels que :
L*lcOl.ipie :, geauJth.gMS G 1,00
2"^k,osr ^
lMuu*e.'i.e*bairto,e ^00
it,?*1cnn,P>r d autre" urprijv. q 'il est inutile damnrar
RJJ HIHi qui tait II
iU1<3"f.c-e est oio;n une rcluM qu'una mflUUon de peser
,;rj J?.Jllf*,fiI". P^nr Her m c>up do
S." 0:k Luroi et up '0 data
iuuB?Qila*1 oa* car chtqui bitam B 11
w,e-1 cffrr A ioi, nii., i/L.
or
**T noiie cli.
do il de coniMiioCj
apporU (44 q J*N noi
luiorioez-vous prs
des Agents. ^
-National Firetara^Caol H
BUANDT & Co
/ o^i an-!Jrince
permis a 1 htf de Pompitis d ns au moini a
journaux dt Po*t au Prime pendant,
2 jours L: peimis ne sera accord]
que :o jours apiAi que Its lirez e.1
qutslio'i auiool (t inspects et qu'
on rura trou%* que l'endrcu dtsiir
a I". mmagasin ge de la g loin
i I prtuN<- du tt u d jpoLd au
g'* rr.ciits de la Cotoniure.
I.a personne demandait c: d t per
mi- remeitia au Chf des P>irpiis
e upu es dt% j. ud.di qui ont
publi cette nctice
I I MEABH.
Pire Marshall
La Maison du
T
S
& JV. SAD4
Bonne Occasion
- V. -
' _' Vf mtvelle la Ca1**e d

t
* t

o >
//
a
31} 3&ft
l iP
0,60


Ifi MATIW
Rhumatisme!
Nvralgies
Goutte
Gravele
Artrio
Sclrose
Obsit
Qui vaut rr-jtrr (Un* et IVtte
lerrtV.m."1i*r> !,!< dun IMOB
de arlinr. l'ei cri Se
rein, If i ; doil
lltr.inrr S'excO
tj polon do notre on;.
et faire dB eu. c t ..
4aUKODONAL.
lave le sang
. L'Inrticailon principal*, dans }
UMiemeni de l'artino scl#'oc. cor.sixt
tvani iviui A tmae'icr In namanc" M
lt de<>ippeneni len Icurris ariiTtel-
l#a. A u priode dp prtaclroaa, lacte
crique iai:t I eu! faveur d'h'-of'-
Wnwon. on devra, avant oue autr
fhose. hJtlcr cnerRiQ.iernTit * fr-
quemment contre la reuntion a aciai
unqn.5 dam l'ora'dniaii ta mtloyani
l'Urodotia)
prafMMur rarvai.
Prof (w ci.n mi t ruieriu* tf Poltlar
cubl f haitialt. t Valentjennaa Par'
ai t". Dh'1.**.
mrt i irr-M "^ rrb' rairu. toni-
A l> I r*J I- sdatif artario s<- eroat,
intime, liriunlWI, Maladif! de la femm\
v u.rjiume. earditjpailiie*.
UIII.Wl a lllilLT, \i/nl |sirui pour llaili llt, Bue Ju lafltil Jel'tlal
u.*---*.--- ._.._i. ,J*ZtX
I lWU*ni r:>:nv r aimai", inu.w
uNilC'VU u-ai#t. Goutie. iumt.ni, Ma-
irfti' s
^
W-BS8W
(Loterie de Panama
Le:-. bil'ct de la Lftlftlf POanai
, oh1 iriivt. T '^ge a lit il '922
i(3:ot lot 20 cor- ptsrs. En ver e
ch z r o E. CastiMo. Rue Bonre
Foi, p > de la Phi-mare Cntrale.
Perl IB Prince, ce lyPe'J'l 1922
-,--
Prouvez le
par la pend
La Crme Perle de Barry
donno une complexion parfait dans uno
minute.
La complexion rosto parfaite toute une
soire avec une application.
La Crme Perle de Barry est une "remo raffine,
qui embellit la peau avec un dlicieux t dheut
pai fum de la rose.
Son emploi ne peut pas tre aperu car 2 le
donne a la peau une parfaite naturelle apparence
de la couleur de la chair avec la douceur de la
peau d'un bb.
Elle est conomique et donne grande satisfaction.
Pour un mois seulemeq
La ESP AN
Rue Rpublicaine Ko f 92||
Met en liquidation
assortiment colossal
Bijoux
Elle vend 3|4 0i
Au dessous du prix di
revient
Simple aperu
Avant Vendm
Boucle* d'oreilles di or 8 Or 1,1
B-i/ue* d 8 "3,
nouions manche '* 8 '2
et", eic, eie
Dpchez-vous, car
stock de certains arli
cls est presquepui:
C8
(S
a
ci
te
-o
ai
jfi
33
Pharmacie F. Sjourn;
Donn vis h cil ntkan* rriVctoael m pubHe. qu'elle a
natrsiorm on Laboraioir dUiologe en un Liberaicue d
ttol y e sp.l.qu sous lu pirec u u du profi^ de u ^^ oCcasioQque
Dr Rtco et F. SfifimrnA ntl?L* maison Bi>o
I e lai or-i'o r* es- ouvert tous le jours de 7 h -s du tmlin 6 r \e rfc bonbon*fin$ el chocolats
1,pures r*u s i. pour loues les recherch s si lalyJM prenci dans dtux gourdes la livre._______
JbiidooC* cl jointe 8iu pour le _
W.^sMinnn'i et l coinitunlc U e Secrtor*
Ser n' eiMqo* le mardi d chaque lenaia .
B'mretanr I .a htrtnttie pew lei reoMlf iMMDlr
Antl esd'u'itt-s i Sue Rts'iiqu,
K-ai'io'' le Wansin ann
Il' c'ion 1 e Ti bouli*
iamee '"iu ntfg e du put
li ;'u;o 1 d s meiires li e'es,
tx: du u e ci a lu<
buti-ino r^eliOH
La Maison
llKii &. Ikini
Arronce sa bienveillance :liea
I *. qu'elle a trvj mis un s'ock de
G police, Kroioe et allumettes
de d ft reotei marques qn'tlle vend
rn g*os ci d'ail, des prix t.es r
dnus.
lana Lact
/Jirreri par excellence peur Ifs
tritn'* ta b.s ge et les Dyspepti
Que< R command par tous les M
B vente Chu Simon Vieux-'ol U e*t attendu VUV9 l'i 3 MdT ['
Pae^V5"uTr.al E09^^ laissera U mme jour pour King*
fShslb S(ia echl V i** '^8 Prt* dv la Colombie.Le* pf
1~_^------------------\ers qui dsirent voyager par t*
tenu 8onf pris de passer V0\[
deux jours avant son arrive.
Port au Pi-iuesle 27 Fvrier I9fl
Clyde Steainship y
Foreign Services
Le steamer "BOGOTA" a laiss
York directement pour Port au Pi
Rrosine
Noua avisons le commerce eij
gnral que nous avons un stock,
Je Krosinfidana le dpt situ
ne d'i Qiifi. I
Poil au-Prinr* 24 FfVier 1922'
REINBO: D & Co
E. F. Clments
^AyfiDt.GBral
DISQUES COLUMBIA11
El Misterio Bar Amateurs de bonni
1 ris Musique, accourez cb
comprenant 6 7
A ct de Deieix vien
lall IOM la dirtclinn d
Ihe* un tablissement tomp .
un Bar excellemment amr?g*, un
iesisurart.de premier ordic ( t des
eban brrs corlojtAbles.
Rpoe'icatBf ou Grand 'Rue'
L. Preetzmann^ Iggerluli
K-e
'|UU'"IIIU iiumn |- .ctm ~~
ConaapeUf^SetrHlw tTlfeja|........ Ri^ ghi i'itsid
iLhcich,'.:, SinmchWW et M'Gonocoques r,,; eir. _____ ,^B* M.XUVUU V^W*
^^r- ., .---------' a Vendre '^^KJ^S9^^ **S*m*m iapm 6 -^1 ae~N-%'ii i i a I O II I 'l 1 li dotera; 1tn Sltv : fM-iro/i.rtuiiaoi,iu*i r/. ?,/* nnala*l^
Pi-cidiMtt M et* /M***. BaW*W /"^^ /<' A0j/^.^d-eer : V-illa.1 & Hr.ret, Ru-
^ ^Mftltf r-ft-fi* ^ te*l" *****
- S'l*p : Z'ejriro/i.rrtonoki'/ate : Climh, angl, V
Uj chevj de selle rr.r belle **gn*U. *lc, tic aux prix *x.xptwnnU->mtnt reduM i
Dqu* 4$ W Or OJQ
daaiagju)4i^eV "Vl
&iiiw\k iilumJSM'


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM