<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN %  art aGable Nouvelles Etrangres Runion du Conclave NEW YORKLes cas .dinfiuerzi i New Yoik ont pris le caractre d une pidmie d'aprs les dclara lions du Docteur Copeland, cbef du service SD: aire. Ce fonctionnaire a fut publier une noie annonant qu'au cours des dernires '2i heu rss b\6 nouveaux cas (l'influe, za et 2a!3 de pneurau. ie est eie dclar&. Il y a ea 43 dcs. Le Docteur t-op to |and as"are qu* l'pit*mie est beaucoup plus buigot que celle de itf iS.t.jiy. France a M.PARIS, 2 — Dans une entrevuarec le correspondant du Matin M Myroo fl.rnck Ambassadeur de Etats Cois a dclar que aoo entre vue avse Mr Foincai i'qut-s allemande ont e tna. A d iv da celte affaire I etit de sige a pro'lau i. ar la coai mission allid,|4ri 8 heures du soir S a.ares 4a matia. ROME 2 Ce matin 59 Cardinaui se sont runis au Yatisan pour cois ituer le conclave qui doit nommer le successeur de Bmoit XVApri lea crmonies d uaag-) lea pones du palais ont t ferme* coupant toute commuuicitioQ v*c l est tieur. — Lea cardinaux aient hier an nombre de J, r;aia Monsei gneur Vleriuo tomba malade atteint Mr i inllueozs. Le nombre des vo tanis au conclave a t par ce fait tduit 2 Les seules personnes ies es l'intrieur dn Vatican aprs! avoir prt SHrraeut.les domeatiques mdaciDS Pharmaciens cuisiniers lectriciens et messagers ne pour roui sonlr jusque ce que ie pape •oit lu Rhumes, Toux, Bronchites, Laryngites, et autres affections des organes respiratoires, indiquent un affaiblissement de l'organisme. L'EMULSION SCOTT prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et augmente la force de rsistence contre les maladies. ggamgaaœas&gKsags^^ asa*, Parisiana DIMANCHE Un riche programme de films d'art: Une histoire de Brigands Les rparations allemandes PARISLe t Matin • publie an aiticie de fond annonant que le ca anglais tudie un nouveau *#11le U2 Cafl //O/l" Agrable fantaisie comique mise en scne par le popalaiie parisien DCNATIPN. liarice coopra nomm une BRUXfcLLfcSl'a live internationale a comm ssion compose de .e.hni ciecs charge diudier les moyeos neceisaus >our la cotisulutiou d une organisation bancaire internationale Cette commission tudiera la question sous IOBI les points de vue. binct anglais tudie plan important de 'fo.me des rpa' w #> /#,, rat al dues par l'Allemagne. tel ^JJJJ* plan tiendra co.upte ris sacrifices de l'Angleterre et de la France dans cet le affaire, sacrifies qui serojt coin penss par une solution avantag.* du piob me des dtttes allies. A la Mmoire de Christian FI! Grand drame d amour en 4 psrties d'une finesjd d'art parisien par moilleures varites franaises es Idylle qui s'bauche entre 8 couples bourgeois et pinsieu Entre Ole. 1,50 Balcon: G. '2,00 ci mpltHlt rapidement L"8 cir inonies se (apportant la signiuire auront lieu piobsblement luiidi.llier an s'est occup d>-s questions de sous rmnns et d'autres queslior s allies. H ll'our, ch f de la dlfg tion anglaire a annonc qu'il eepre tiartir poor Loadraa mardi. Ra>ME —D aptes une dpche semi ofieielle, le cabinet Bononi est deci d dmissionner WASHINGTON Le secrtaire du Trsor eppaiBiPsaut devsnt le Caaiit da Saat a auggr des tsxcs spciales telles qie laugmentaiien da pastage aoar lioancer le bonns des soldats II a dit qu il ai impra ticable de compter sur des dettes trangres. MADrlD-Le Conseil suprme de l'Emigration a publi un averti? sment contre! migration espagnole eu Colombie, i cause de la pauvre situaiiou cenamique dana ce paya 5>T PAVL — Use tempte de neige qui svit ea> dcrite comme tant la pire depuis 40 ans. Elle est en pro •ie dana 1 tat entier du Oskara du Sadt HCW YORK -Des liiebrea postes 4a S ceais eentreftits apparaissent poar la prceaire ton depais IStiJ Les experts disent qu'ils sont aia ment diicoavms, si on les examine WASHlNGTtNLe snatear Jo nea a introduit une rsolution dda rsnt le regret de Euu-|ni* dsp f ieLdie linleDtion qe on p.tp K-prgne de precdie des mesures de dtails a csuse de lsdoption de LONDRES— D'aprs une dp;he Je l'Agence Reuier toutes les nations invite! a L confrence de Gues oit accept d y paiticiper i 1 excep on des Etats Unis Dans les cercles uglais et italiens on croit que la coutereace se runira le mars. PARIS— Fend Bey, reprsentant de U Turquie Pans, a crit au Pre mier ministre italien Bonomi pour lui expnmer sa surprise de voir que son pays n'a pas t invit la con trence de Gnes. Oette conlience ayant un caractre tout spcialement paneuropen Fend Bey demande que la Turquie sou invite comme toute les autre* nations du vieux monde affectes par les consquences conomiques de la guerre. Championnat d'escrime ROMELa dfaite subie hier a Pans par le grand champion d'escrime italien Medo Nadi a caus une vritable consternation Le vainqueui Lucien Gaudin n'est pas une noubili t. Il battit, soa adversaire d'une (a con dcisive par ao tonches comrt /1 ; ce mat.h tait considr comme un championnat mondial entre ama teurs. Gaudin a distribu les 50,000 frs gagns dans ce mat h entre olusitnis oeuv es de chant Tous les journaui italiens qui rendent compte de la vie loue du fraciis acceptent loya.'e meut la ddite de leur compatuot. et dc arent que le combat fut dci lit. Ces le meilleur tireur qui a gi gn Les Cours Les cours suivants ont t New Yoik : Sterling 4.S908 Franc 0S3S Lire itsliecne U4H5 Guildsr holandais 3701 Mai k allemand t\4J cbls lilCipiOll li'Mi Le i\a du 1er ftvritr [922 de The Malien publie le texte intgral de la Motion prisenli par le Snateur King an Sinat des Kuts Unis. Aous la reproduisons, d'aprs la traduc lion de notre etlunuult eonjrre L A'lier . Atteadu que les relations des £tats Unis avec la Rpublique da Si uomingue et la rpubliquea Hsitioot pris uu caractre nou satisfaisant sux habitants de cas dus py et eu cure plus desavautsgoux aux Etats Unis, laque.id siiuauon est due poui une largd part la preseuce des orces uavales des Etats Uuia dans ces dus pays et au coutile par las tais Huis 'le ces dits pays. — Et atieudu que le but de Tinter /ciitiou des E as U as dans les atfsi rea poi.Lquas des d s pays;, l'ado,!* niati a lou de leur*) teVeuua et linauces e. leur saiVaillances ^ar les ( ot ces uavales des aiuis tluis ont ete accouiplis, et qu il uy a aucun aveu tage, soit poui las E:ata Uuis sou puui les dus pays dsns uue prolou gauon de 1 uterveuuon dans leurs alUues : eu consequeuce qu'il sou RMOLU Uue c'est lavia du Snat des Etats Puisque le fiesideut retire Us (or ces navales dea Etats U.iis qm soni aclueliemeui Santo Domiugo et Ihi U ei pieune des Uispus.tious ea vue de raiogmiOB da tout trait, protocole ou euii aiCo>4 relaiit au con %  rle dea revenus de llaiu et de So Uomiugo par les eu a Ums, ou a riuieiveutiou des Eiata Uuie dans Il aons arrive, aux heures angei* sames d'voquer de notre glorieui pa se, les magnanimes ex lis qui nous rent ce qne nous tioas* van la as nfas e. S jurer t c est pou chercher dans le prsent des pro'oty pes de patriotisme comme le furent ce qne la mmoire peut ramener i notre conscience: OU belgalerie d' mages et de souvenirs 1 Oh subh me h itoire 1 L'eu.s'o is neas fiit le 12 Jaillel iSSj, dans la proprette maisonnette de l'avenue ion 1 B ow 1 dont le p us beaux meab rs et : e t .a di > e de Ortie le m* et |%oaatsU d.* Camille Fish, dans la maisonnette ou de l'unio 1 d.* ces deux nobles h i^urts n t issait telui qui reu le; pr non de JACQUES CHaUSTiAN, IOUS ser on; nous ar ts su ch^ru bio autrement que pont eus question : la sera-t il un 5 Mj.alemenj, nous nous ressensb'.ons tous la naissance. Ci ]oar-U nous ne sommes ni conservateurs ai anntxioDis'es,ni patriotes ni trahies. nous cem met fins i tre nous-mmej quand, parents, socits, milieu, exercent sur nous leurs actions' Christian fish sentit rinaeuce les charges de la Vsave. U p.-ma et peassal Biesttl ie payer l'imp. da sang ^ uoas sonne au gr da prei aiue qae frappe votre hante 1 oa votre large cairnrc. le 1 artillerie da cen eaaire sent) veraement du Grand Soldai L ALEXiSVivre pour sa Patrie," JOUI sa mre, il concilia ci ut cet.e double ncessit. si 1 autee de ses amours m'est] Oaaui vint le tuvo se 1 l'troit daas des appoiatei commis qui n'augnKauicat il.aes uetiut gure proi| jarut pour ta pronace corasiil .niisiounaire en denres. L, yaut son iQicii gince et soa ici • 1 gigna un peu plus que dur cj.up oi da pat oa Ojioii> La vainaate O.iic n; coasg| x df.utt neui. Mais Hati 1 9bj elie V Toute aas caasarilia a iau is aViQus, le bien pab.ic u -ide.oj taisait bja rnaica' chre a La B une. Dans ie %  evo.te grouda et le Goaver de celai qui, tour i tour, fat le G au i fat 110 te et le Fyran^ u. L're dis lvolutioas tl des siens an sortir des langes. Ds veitc appauViissant de plai cette minute ils parlreat sa seosi ; moralement et ma.ene leaseoli bilit, ils lui apprirent l'amour filial. t ue haiti.aae foar 1 apauj Voulta vous saisir la tendance que de ses souft.aacce> F.sh ni dvelor-pi en lai cttte ducation homme se coateater de tendre i ,t.ou Li 2J lauvicr 1914 u jo| Collgien, il a-m : tes condisciples. P lS a'-iuacs de QjSaamiBliM homme, il aime ses concitoyens pa,etc de laquelle se trouvait le licien, il aime ses compatriotes. U li i>* v iu**r Toeodoie. laait aima aussi son pays natal et, c omme !>oa e P e a -* a> u nsU,il u'aul pour s excuser d un tel dbjrd-ment coniaie la £ le de ScieiM dans ce qui peut y contribue! grecques, lai *vait nssii Ni peut-on pas croire que ce fat U* **pour trouver une raison d aimer les <*. que viitaellcaent caateal hos s qu'il minifesta veis sa ci 1vsucm^nts de la chute de qnimeame ai tel dsir d'appienO es c sa aveiopp*Les frtai dre, son pre et sa mre ne se ie de:no lieutenant da pioiaotisf mandtent pas. ^ou faite tout uni soulvement da Mord ircat il ment leur Jevoir, ils le placrent s,ou et lefealrent leur Caeti 'l.o e secondaire de Guoas de puiufc de dpa.t1 s se ha reit Po.t-au -Pnnce. Tout l'iniere-si de 4 •— ^V Uiic * 'ant. S 1 une us es ai t an ts poluiques du ebajuu del c etle premire parue de son insum ces dits pays. Et que c est lavis da Sast qa Saut Djum.gjtf at Maiit doiveui tre libres ue .unes luisaixtion etraa gra daus leur palitiqae ou aduuois ua.iou lutueure. Cin Gaaul et soin Reprsentation promise 0.2S tion. Mais l'iastiacAon civique et %  orale. L'ai l'accomplissement du devoir; procurer aux autres le baakear qu' 1 cherchait lui mme> telle est 1 autie de s,cs par les — cette M l'aie de triomphe du foat-Rea]| ie Dite des Armes, quiacarat Ces.te de ialat Psb.ic, apais! .r.omphatsur. Dappraie qss CKJ.I adiua^ cbda.in.s etavilotd caeitaau lui mej-.'. leiie est U voli ——• --•— -—-..• --•—^ bon qui donnera la nuance soa ca * Ul ul rusquoual xvaiiis** ras re, 1 atili sa vie at la mnera IuUs 100 d i . <*J !" un noiTI 3 l'hpital des vanoleax pou y exei Vt? •oaaVaace poar celui s.sc" rer le 4 Fvrier 1921 pieuroas. Son as t pour tm B A Cabaret te liirpr Le 12 ma^sprochin il y aura ucelgi ier i oc g Holmes en 2 psrties comi brillante fte Cabaret i l'occasion de la pose de la p-rmire p eue du 1 Irlande de la prohibition nationale Tresbytre. De nombreux parrains qui affecte ie po tsepe^rols VTASHINUTON— Le Sscrtairs de la tiLerre WtcLs a soumis au v.of'grs I o ffre de Henry Ford : a heter ei de mettre ea opration les proprits de 11 rate da Couverte %  sept I Maicle hoals Alrbsaa. et marrainei seront t choisi 7 ase kumessc sera oigani'eaiasi que des atttactieas varies. Le Pre Sinais. cur de Cihirrt, met tout en oeuvre pour qae cette fte ait beaucoup de sucos quss DIMANCHE GALA Draroea C m q les Caudio g e u 50 ^a tien missmnet Tons le memknei sont convoques. Iun4i 6da ourtot t bcuic Btecitcs Su wu [U lw Vers i8ea \\ p 4S ss sa Lyc Pion ,Q dcupla, u mena coatrs i* pour des .udts plus dveloppes. Il Sll el • ibarusuirss celiesl a'eat malheureusement pas le bon ii ac acharoa qui dura du heur n'y achever ses humanits. Sas id0 ct ^J' 1 par le icnversa ,tit mou ea 1894 ne laissa que des d ^ -'i Z>mar. |atc is*e*F icssoui.es fjnmodiqaes la brave dc iUU dvwuini ctaesabiss femme qm devait dsormais pour' 1 ^-QUsiS taHaU^TiAN IriSH voir 4 l'eauet en et i l'ducation P •* coram.udemsat de la f deufajts nombreux Elle ne tut pas cl a<: '* Comoiuns de cette fd* •or gtessas avant de voir ses revenus) Le paya qui cheichau sa v*< et >ou i 4 b.-ur uiiu §, n ts i cette cru point lavo.r ttoavc *• ourdci.he: les besoins augaen *ON DAle commandant cj talent, le cot di 1* vie enchrissait. p*ce ne Is cial pu davanUg m n .tian fis aimant, mdita sur iahir oa mme ucuer. ta ouU< caiis pnib.e iitoasioa. La mdita tow IM sers pu iorgas. Ce grand "-lit s ad casera icin n. SJU tait. II seivs JOH" dcia.eie minuie it DCicrnOtt*' egoci.ni tabli Mr H. Desiouj, dtce.se ur de Vt.bran


PAGE 1

Ll MATIN ^ %  % %  ^ %  ^ %  amfcam.*^ %  i ND E LY S "aiTlie Up-To-Daf e^Tire Repairs Shop donne un teint de lys 1 || Uft%v ienf /a ptt /issu"? I,JIP carnation exquis* u •-, TI -F. :-<. r, P onnii.i' eu.M, ....-,,.. a offenser en ri*n la peaj, qu'elle adoucit, assouplit el blanchit sans |., lubrifier l'excrs ou jamais la faire hiire. Parfume aux extrait .le fleurs, la Crme TEINOLLYS st le type le plus parfait ' parut in [•"te quelques-uns. rappelle~eua iea puh,ications du leude 'de t moiWAquei boni lau 1.1 *w' ndlt Ds une P' 1 lkA 0 "** "*'* 0D oraison fu f* liait dans tons les ceeurs aa-L"? ur d% ta Nouvelle la •pencUnce / Y. THOMAS. Avis important La question du sucre Bal de l a Renais* gGcci P ,,d .' prs midi u eu lieu dan Neue avoua appria qu'une maison de lu place a rea par contrat de Ce be un stock, de a. cre acieetlement eu douane Cette maiaoo, noua dit on, prtend vendre aooa place le encre vingt et U'2 centime a la livre et prtend qu'il eat de meilleur que I t que celui fabriqu ici Noua Boee aeanaudoaa d ou piut provenir cette diffrence e prix *" P quand on eeit quojaœaielee limes Da 0 d Hati n'ont pu produire ce prixUn Gomme on le aeit la loi dfend 1 ira portation du seere eu *ue de proto ei 1 industrie nationale, uma la goa virnement haitiou avait lav cette prehib.Uou lois.de la crue quarfra ver au le paye pendant l'poque do la graude gutreNous nous demandeoe quel sere e sort de ne usines si ellee ne cou sentent pas faire une diminution rtiaoejfl b.e eui leur prix de vente *t voue lea beautea de la concurrence. Monsieur Fleury Fqui.e, soumw de IlIrCopbilIoR Veude-vnie en 3 onc m, j auf D RlGARblN Papa B)nco6ar D'aprs la mmain de Maxim) de la Tour avec Lon Bernard hntre ; G. l.&U Compagnie d'Eclairage Electrique La Compagnie d Eclairage el cui que ayant eu 1 su prendre ec piu sieurs fois, ch.z plus.eu.s de se* Abonns, un Iruc tcudaut i para \ ser la bonne ma:ch; du Comptai/ avisa pubi.qut.ntfc leemlreseesaut dsormais, de se rserve, non seule tuent de supprimer l'abonnement mais de les poursuivre par toutes les voies Ut dioit. LA DIRECTION Italie Le tirage du cheval g'is tant irr vocab.emtnt fie a d ma n dimanche a 10 heuies Une Galant, ceux qu. ont pus des b.llets et qui n'ont pas pays sont aviss que ces uilleis ievicunent de droit au propr.tane et les rclamations i ce sujet seront considres nnlles et non avenues Dcs Mouscur .Lepeld Renaud pre noua fait part, des Cayea, de la mou de sa Aile Ketaia— Sincres condolan Salon de Coiffure de Juan Hottrigu** Les clients de Ml luan Rodi.gntz et le public en gnral s>nt av.ss que partir du tj Fvrier son Salon de coiffure sera trantr i la Place Weffrard, maison A. de Mattia, en face de Roberu Outton. Hoopice ST fraDoit de Sales ces. — Nous avons appiia la douloureux }* P ir £, ? r *' U B d $t v roi de n. ,>_ 1 r .. ..'". Sales, la Wneare de I Hospice de St Franou M jales. la frlsidtoie de .association des Uirufi de SI Pra.co de Salai, le Lorpi Mdical de I Hospice de St rraois de Sjles lavitcm Us emfcres actils, aonoraircst les amu de l'aata se nouvelle de la mort de Mme Vva Mentor Cauvin survenue i S; Marc iaU.7!**"aT"" V." ,,p aan le la F v " ceuraet. %  i ^ de, dl"! F f* C icM l \ No P*nton, no. sincres eo. ^est aa..r.^ P •"•'M* dolances aux familles p.onve, i H. U, M.!?'"? ^ i l{ !" P' li = l '* r " • mm ami Marc N 0ffre., *r b v"„ -e J a S"' 11 CiBfi0 fi 8 de la defu>le J 's imanche 26 Fvrier eu| AvU profeSSJOUUei [,e Docteur Annoual sVmpressq publie en 5 hres pour e&fants (at iculier qu'il a rep.'s l'exeer7 nre$ ponr grandes peronnes cic le sa pu lessio j >ravesti sera de rigueur Les car Heures de consultation %  i„ ' T,,S 5 ,Q VcB e ds la e Champ de Mars No /o 4 [J Be PlOthaipe de 7* 9. hresa _. I M 4 Isjeiauace. medicc chirurgicale, raa da vaut es -A bm 41 ara F 0 ' lea disposions ont t Le acteur Annoual S'empit ' en vue de donner le plus d'de P orloat ea retard po-r le pa'.Je.t i piu ; s to ." eu de %  !" iou !" 5 J attend, ces versements pour fixer SBBBS ment la date w | Baa d. ..rage. mmu *A SvaMuavam '• 1 %  Mouveuieiit des navire* Le ||| Panama est atlenda ici ?enant de Crisiobal le IJ dn ceerant il partira le mme jonr dirtetemeut pour Nrw Yo k Les, Gorg s venart galement ds Cnstobtl est at'eodl ici le 6 du crt, tt laissera 1? mme loar directe ment pour N Y II y aura en bateau de New York qui seia ici pieeable nsmt mercredi Le art 1 eue venaat de Kingston Cayea est attendu ici v.ra le 4 F* ttZZZZ* Irf-a -e psur i-ahira nx^nem • ASTHME Oppnulon, Catarrhe, Suffocations, Tout neroiuis. Ourlson oartaln* par !• %  CIGARETTES CLRY •tu POUDRE CLERY Of CLERY, 53, Boni. BUStau-tla, Pa^ia. ri r en cours en ron'e ceuipiabflit pe 11 chaigcra pour tous les Mfia turopens. r 1^ i> rVn*r. • .. L Kcole de Comptabilit Gnrale diriie aar Le sp Commewjne laissera N w Mom.e.r taiai Legai Pertia prsenta Wafa oix ponr les porta an Cap. Pou an l "r "" on e P t de .*-. s dont les nom PllDCe, lacmel, Cur?C O et 'Inr*.. PU?' i J^P^'^odore, Nermil SMuph.a, orenant #• .r ,. 1 Eur P e ^"^ L"""'. Xaur.ce Laroche, El.e F.li-A.md prenant I. Cl et passagers II scia ici L oru *. Alphonse biaas veis le 10 du courant. v 1 ^ ury P r: "' J P' r eteotteat te Docteur le mt Hn'i .-.^.,.,1 J o 1 Casstu euu ainsi compos : 1er >r bureau MM 1 venant du Su! est ai A. Uroy %  tacat-Coeapi, ., et j M..*". -, ....... uu u j fsl a A.Leroy 1 aocai-Compt. . et eneu ici aujiu'dhui d'o il ,'atsiera Co n P wb| e demain pOQl NtW Yoik I ,c Bu,e '" J Me ^eor^es Larache. a 4e bureau Mr Heni. Coicou, Ca.i, l'osa Liue /] 4e bureau Mr Henn Coicou, C.nauk4c -* rsultat des preuves a doau leiae „,;, faction a la D.rect.on qui est heureuse ftmaaaa ses t.ves ses plus siaceres tlicitat.on Port-au-rr.n:e. .e 4 Fvrier 192a Notre vapeur le iColoubias laie- A vin se New Orli-ana le lt courant et oat n..... J .. aUeodo.d ver. le 17 courant \*Sl V "!' CC s d v,ns ^ adorationsont mme jour ponrSo'? c '^ dimin >h' m^tin aux Urofs i 9 hres 1/1. Voenftetti l Il laissera le Uumingo City, la Guadelijpe. MHUiiPiqoeet tes porta d la C0J0n' V |lti ^) : onej|*hi ma.o ; Aanbi Jie pour retourner enaute iN.w ll0ns mouua:-.cs et d/etion eh ^M.^'^ 1 "*" 1 f e pt '•%  • %  Bgars. /""e Le sujet du seranoa H. rk, bOLltrB OOMMUCULI DUAUI Pelain dimanche soir se" fi Afnt do ta i\ tw Orltam d lua&e de Dieu ai "ri" J S*k Amr„a* S S Celfadc .l'homme" *"""* D "*



PAGE 1

1£MA11N GASOLINE ET KEROSINE A'ous venons d'introduire en Hati, la nvirque SlthlLL si connue et apprcie dan* le monde entier. Ceux qui en ont dj fait l'ess vou* diront que Ici Ganidine SHELL em spcialement i e conxminfiable pour son rendement aranlaa*ux et quelle rie.icrass'e p'is le moteur grce son rulfin^ment pirfai i 1 vuus engageront n'user que la K rosi ne SHELL suprieure aux autres pa* son degr loe elle donne tn consquence une flamme plus vive et brle sans fume. Il y a donc conomie et avantages n'acheter que la masqut" &11ELL'' Four les prix, adressez-vous lioberls/yDutlon & C '.l.'/T"."^"^ ^ Los souci* des tt£M$ft( Quand vous sentez ks effets du surmenage et par d< ssui tout vous tes courbature et 'irez de douleurs qui vous font flchir, ou te autre maladie des femmes n'oublie* p 19 que des centaines de femmes, une fois soufites comme vous, ont retrouv leur sant en prenant la Composition Vgtale de Lycia E. 9 Finkha.ii. '. | RK r r etrouv e sa MBta Morttrre, Nuevo Lon, Mexico.—" Je voua cri! iX-ur ,.,.! %  •„ %  naissni ce. ntd est rerei ; ; avoir ; ::v:'r.i <• %  %  h Corn,:. i; donne une complexion parfaite dans une minute. La complexion reste parfaite toute une aoire avec une application. La Crme Perlo do Barry est une rrme raffine, qui embellit la peau aveo un dlicieux et dlicat parfum do la rose. Son emploi ne peut pas tre aperu car elle donne a la peau une parfaite naturelle apparence de la couleur de la chair avec la douceur de la peau d'un bb. Elle est conomique et donne grande satisfaction. fi aie il; Lydia K. i i • %  | % % %  I | urtfioufi le me rgies et ces douleurs m'ont LJ C3 -3 jfi "S V) -3 33 Vous ter? ZOOS apprciable conomie MI v.-ua i.e v.iu* t-rv z que des Cua i^eade la Aimr eau Stioo Holitth Coin ^ay Cbicagu, M 1 -' conservant lu fi. neiM") le u illan 4 dm ch-ueures J lia cotent meilleur raur bti pnr leur; U.iiiiit nudiilo quo toute leb aulies' luarqnes*' KM vente dand ks bonnes maisorb A BtftJAMIN &Co lll Kn*> I/'maire Ag btl Exclusif! pour H^i 1 To Let Large F ire* Proof Hall Havirc un tain gillery, *"''*b!f fo' B Fiarnk or *uy Dp 'O-da'* Office V'v srrtioii" a a YVore houe, rcr ir.fcrruiliori app.'y to : Her.ri STARK Rnp du Quai. (Ave A No 1917 ot pocite lo ihe Railioad St.tion. s i de faire m n mnage, i D .... a*s compltement et j'attribue ce rsultai a • %  .' |i %  •.,•.. t. ipuis maintenant tra\ aillei ,.,. | i 23 a l tien e •' vanl lion Que pi) bie etr eaerol me Boirteursdi ks doi hver.ire. I' %  '' a %  %  ••' ment pendant IJ : mie : %  • •' %  • louiez kea quatre haurea. tnaient A£pen4n va la omposition : ta de Lwia il. i mkJaam UYOI B. Plf.HMAM NSOICIM 0O> I.VMl,'Mi '.^u / v: Il i w 1 8! ^1 > Hoiel trusts Lisez & Mditez For Sale Il si Mues et Mlteuil punz donc le I iTnem K( >LA a volrj ter vice COQ r cherch partout dans les Provittce8 roimne daiiS b tapUale. U Vto Coq sur votre tayre |1 .tans votre c?fe aug.iienieia la nusntit et la qualit de vos clients, l'a les .amneia ei les tieia Les con mandes pour \t Trov i:ef M l'ont avec soin et prempiAfttill m prix pour boi.tci les v d^s rays dan 4 cette fabiique. Ul ftbricaull euventrouver aussi le* inaiihaudises ainflai-es suivail : M Cime mousser en poudre et en liquide. Antilermenl tn rouvre el en liquide Acide citrique. .'"•-.iie larlrique, ( nrr>m a arabique pou tiquelus. e'C. Cluiiese lesturaut loftt'H on the Main S'reets of Poit au Pr"*cp. Adrtss Lt MAT N. A vendre Un meuble ?ocifn,en virui ch-n d'une tiche 5:olt'u e lt Mchrl Ange qui lui donne ure rtlie va leur artistique Ceui qui en dsirert voir la renio duction pbot.t graph que peuvent se i i i r r i la direction du jeutaa'. S'adresser pour l. pu -uComp ^ i>Pelite-BaUec Janmel 6. Rue de la Petite }Rattetie, Ltt personnes d%ireui*>* de rn>jaqe J icmeUroweront dt I arc mmod tiont dans al lia cl n n eti lace du la inersn plein] ker des u\\ ires Caime put ii$eet am'iraine. Prix mvlrt. Sadritsm K*handl§r k Co qui vous donneront des informai Dtruisez radcalemei les Kongeurs et le^ insectes nuisibles Avec les produits fravnis I Plftn 'Moii ,*' pour la dis ruelioa des rau, Souris, etc. Pofrlre 'Morii','• pour ta d-Jiroctoa d j s Kits, Souri*, etc. I iquide "loil s' pour Lf des;ruc il OU dei PuijaiseA CouXilif l-ii|nidi'pciir^aior is" p >ur la destruction de Mouches. U) i6^ Mollis p)nr la deiiruclio;i d;S Mojsiques. Rsultat merveilleux et efficace iuoujpirtble. fcans odeur et suis aucun di:ijf3r poir in animaux doiaestiff En vente Chz Alphonse Haynes 115 Hue Boaue-Foi Acide salycyl<<]iilesembar>is*s sur le choir d'un cidenu offrir, proc vous un Extrait t Uaan ^o^rl i M uli >. Joli t Hindoustan, W Pharmacie Centrale 1 rue lionne roi, tfmei ho.,W Agnant Uoll En steak"chi^ the "" i a dlue ierr e I e Sminaire. Produits de oue jraicheut. Excution promiie d iovjn Qtdqnnances ~ Spciales paw toutes les mmmm irbotogTtph ot ihs funitu-e will "oui y irou*rezautn det ratsus pour lves dts c>>n*i*l& ^ple.ie call th. ctfice o' ih jou:n.l. IM fards eav de olvgne suvont, ongWle tout prix modre | For pncp. pi ::je ipp'v o ne i a Tsivr. u i V u ,\ 0 'jnte Cotnoilad d'il m at Saint Max '' / U '^l llI .X H L,e r %  „ %  tMai ^whfre the oii^xal is >a vi^w /genis hxclusifi ptmr lla i & Hue Lmaf/t



PAGE 1

QniM&me nne /Vo 120 i Mita Prmcft, lait) San** 4 Fvrier t#22 UIREOTEUR PROPRIETAIRE GlmeDt MAGLORE NUMERO 20CKNTWES Il n'y a qo'one ftanire dapprendre Titre noble] ment, ces! d'agir noblement toutes les lois que l'occasion se prsente. BLACKIE Quotidien RE9AOH0N; IM AmarioaineNo, ldb Un Discours Nouvelle Compagnie de Navigation Emprcsa Naviera de Cuba Wt irF'qaf une bonne roloiion la iulire. nt d'tablir tUl Sdl'llC rf<> bl. 0*1 *• %  * lperdart l'admirable diVour, *"" %  • voas le faite en ce ^ffl^fc &f **T^ *' 4 r U ^ 1^"" lu Sic^leur luan bualber o Gom.z ncmec E a iV'6 UQ journaliste am MOtlle* LlliU*sll< 1 SCM de rtitOlir jcar c Ton fit l'lrge du p.upie " n a fB */''' ces paroles inou p n -| flfJ /> i>4/ .^ ,,^ ^ o # tomioem h H v.ne jets IWhhib : A ^' Dosn.ngo on 1,. ri <* a ^ IHC* Vers le S COHVailt prt 1 n di ' ; 2&IS"^M^^ ***** l ft et Pahuuers pour Stuuiauo de Luba et la Havune. Ire Ou grand Maichal d Ayacucho , [veille de la bitiiile qu. prit Sun 1Im nal,saie - loœ Pour que teoplans de bataille Pa.m : c enxqui contemplaient alors hr.ot -oui le sucs voulu „ dicta l e Ubleau de ctte situation il y en • r i r # dre d I 00 / lac n ; v : • ^ raient b.en peu dont 1 a ten.ioo fut nurattc.qutrlorriire-tardtjutqnper capl ve pu la vision claire tt ma rtdcs hommes A mon tour ai fait pnfique que cette dclaration renier •mme recommandation au peuple mail.. En eft,-, la Sitia.ioo du peu rninicain : se la sser opprimer, pie Dominicain est excepiionneile. riser, muuler jusqui perdre Ainsi que je l'avais proJam la nommes sans riposter par les ar Havane la plus belle dei batailles des M, mais aussi sans cder sur un ,. mps modernes se livre actuellepoint de nos protestations. Lilemtnt i San.o Dom.rgo er.tre le na nonnnie atteint le aacnficaiem, ja tional^sme tt linipnaufme ; c'estPour plus amples renseignements s'adresser ; Le Comptoir Franai s S t Belle Intrieure Il put bian w.-ii qua 'a rana efton et l des hommes de cette f P on p'ei qui veulent vivre lib.es-arin de I e pB C0 m P! el 1 U1 ll core en perdons mrias qu'autrefiliaer leurs propres dt.ne, lans !iLS. 0, ,0, \ dS fcr ^ ni8 d u. et loin de sac.ifir noire droit cu i, e i ceux de la dflisaii i L / ? U iW ? rt ^ la grande ceux ae ia cif.HMI O.J, et firme frangiiue Fath Gnaortianj de dmesu.e des Grandes prendre cette ioitiave dont elle tro, iE de la leire. • vera sa rcomuenu H %  ...„< % %  -../.A' on des no "" des cent quatre trois souscripteurs aux difl %  ierafiermissons davantage cha lamb tion ^Joarsiiruac loue moule iodes Fuiss-ncts pctible. "peuple Domiuicain n'a d'auties (. MI vu). Un grand film IT ^ e8 "oii Mousquetaires Irti'in 0 qoelle ^ oie D0UB -'L'ons I aplfio l ,m P 8ti em>ent attendue, I e>. • ad film f, ac i" E d'ebord, %  wrguiiremeut rcoufortaui. J., 0 ,' Mu qoi a imreeeent li H ,a ciu *^'graphie fran, • e cor.biater qu'.l s est troullne. U0U8 deM capitalistes pour ,1 ., on ? entrepiite invitable '' tPuae. C'egt la pr uvp la>!. "duf!, rie raiiorale, riont WhLi e0D, -*Dt le glas, etten[>K [, B i v 8n ^ et neutend p,s • Lkl 'a uou. vera sa rcompense dans un auoca que l'on peut prdire sans prcdent i— comme le film. DE LABOH1K (I Libert) Noss comm-ncttons lundi la pu consquent, pour rota mt aarar Bvcotageesement. en 'ontea circOnatancea, avea l'Amriejae. Maie surtout, ponr le public auquel ces coca dlations un i eu particulires son; indiffrentes et qui a le droit de ne f-onger qu son plaisir, c'en rat un pic.eux et rare quo ae p^T73^ &£*£?&TZ VOIT H animer et Vivie SOUS BU* yeux ce cette nouvelle n'indique par U cauie de cette le 1 lus populaire de noa romane de mi ion care et dpe, un immortel chef' ,,re des aii,rei ,riD tl'aeuvre d'etpnt frary* s, d vtitf fraoMMO sont mia n action, et pflrl d'On Vlii.ble preatlge dpo,a E P 0 "• leaueudu '* tt&.t,d>i giaod 01m et, par QIIP de chevau:bi^es, 'oacalailffl, ,dj comba a, de franrbaa lipoei I Ah \e? b!l. 8 rnlips d auber^o, les v'enx coirH d,i viens Pa p iB,l. a beau %  aypp fi" Tonrraina 00 de l'Arttis I Et c'est fou A I h K Ire du ch. walier H aiiagoan *• rie >-ct dois mis, Athos, Portb a Ar m'i q-re .!• uie iadre, uoij a mosli. • 1 Itua eu, p'jfi 1. ., ux dir| ri.bbUr.ct.ti comme pm mnacie. Hatien non de Tanger a laquelle l'Esp.gpe attache une ,-Oainudeafilerlia lue ie D_ i t 0 ffi C i e i| einflr)t "UOae que le France gem rep.VWASHINGTONEdward Shs. Qeaay, aeaoad ad|.ut au post m., ter grerai eat mort bhasnres r ies dans le dsistre du Thtre a.n'rk.?rboek^r WASHINGTONLe premier frcenement des Sovieta de la popuiftH ,nJ, 1 " dcroissance ie i un Jiuns depuis 1913. Ls nce officielle JS du / %  "• % %  • a dclar que le dsast.e du Kal karboeker est Tee. vr3 don mauvaia ingaieur etda raUriaai bon march don"2 art t le lsuitat. tll i. A Lf UTr A, i ndi I^" ont t tus et .ix blesss, tel a t le rsaltat dea eoapa de feu Ce U police sur !a foule Pabla Bengale quand elle refaaa de •,„ disperaer lund, L meu e coameoei a piepoa de l'ar. reatatioa de uoo cooapirateurs La foule a.laqua le Magialrat local." I m 1NDIANA.P9L1SJehn L Lewi. Prea.deot de. travailleur, uni a m %  fjj./ 101 ,arge§ Ua, S MAtKIDLea relatione entre la France et lEapagne oot attein len poiai cr.t.que, caoae de. diMealt reocootr. I gard du nouvel u. cord commercial. | ,0 BERLIN Il n'a nm t obi gc a f e "u" 0rdre d UQ rvflV. oralo de chemina de fer Le gouver oaOMW e.t prt A u.er de MoTM rigoureux. Pour ma.n.eoir !" n ,e r VICH adquat DUBLINu 8 et cfBeii „ a f annonc qu une srieuse %  UuatSo a jurgi de le Confrence relative l [routire de I UUter du Sud de flrWASHINGTONLe Ministre de. R-ht.onBEur.Hiin. FYeyre de bl "via a dmnaujourdhjiea demi. i^dap^ilesav.duDpart.ment I VASHlNOTOItOn espre que v '*„ dlivrance du permin u iV;.i i, 'r L :;: nd,, i ,o 8 i efftb!edM B b-diM }Ulaml qui a t tenu ea cooaidmioa piuainnra auuee •NON Ilyato^pem


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05591
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, February 04, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05591

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text

QniM&me nne /Vo 120 i
Mita Prmcft, lait)
San** 4 Fvrier t#22
UIREOTEUR PROPRIETAIRE
GlmeDt MAGLORE
NUMERO 20CKNTWES
Il n'y a qo'one ftanire dapprendre Titre noble]
ment, ces! d'agir noblement toutes les lois que l'oc-
casion se prsente.
BLACKIE
Quotidien
RE9AOH0N; Im AmarioaineNo, ldb
Un Discours
Nouvelle Compagnie
de Navigation
Emprcsa Naviera de Cuba
Wt irF'qaf une bonne roloiion la iulire. nt d'tablir tUl Sdl'llC rf<> bl krobeme_Don.:uii. DVbo.d, Eb bien comme I, He.ene ,e { /-fl tncilp/lmn* A lll..
ir*(*-eiciie, p0i,du Grindm..e men&ueuement, a Palier com
jP'Henriquez y Carvajal
( SUITE ) !
Eu deux occasions et au,es de Ion larmes que son droit indestructib'e t
ICf d,ffu-',ons "ec e Dpartement el'es sont invincibles.S en erv.r c'e-t
Idh'i'. If tfOUVernemr-nt AmArni-, e.,ce,.. I. _l_:-. .
p-obme Dominicain. D'ibord
''Prsident Wilson avec a proc
rto'f^'c^ rj^'^-iKr^fjsr S! i;u TT* ** ***aeui m,
b4.:inijai. Le praple protest. ?M pmnSUmm en fe lausaot SatltiaqO de Cuba. Port-flU-PrhlCe
koBlre ces deux plans parceque im- mu lier orpim.er ; mais avec la pro IfOr/fW,7jWk/# P,a^./^ P//-# DMM.L
H^gru ; deJ! perie essentielle con- t station sur les 'vres et dans lame iHU te UiiriSll, fliei lO-Flata, bailCtieZ
et St Jean de Porto Rico.
! u. s.
iVavy News

J F'vrier
'"uedats
15 Novembre sars cder sur un ire indpendance et de notre
orepeu. **" &*** VOfeUr "HAB JV 1* Utl
peapieadedej j;Ju Oeaaa? bateaux de la liane et
a note du
, ,, h indpendance et de notre souve-
Sa g.oire est donc fonde sur %x rainet.II faudra p-otgfr par la lutte
n dans le mau t'en de sa pI0'esia et |a ,csi.tance l'avenir de ro re peu
o con re tontes tentativn ?yant p!e et celui de tous Ira penniesAl
rbDt s. sooms'on sarcelle in notre race, vtms leiwn* qui ont "^ ^T" i"ww* "^' *" llfUe CI
itde carac re qui lemaintient le rrgud tourn ven ce champ de POfcttfM lOUfl ("8 CUtlfort mOderilP*
P^,^ cb.iie.e luxe pou'fe. preS'J
JLMr^ *! quenelle, pour fe, frotoi-
pon.qooi le peuple Dommi b. de la p opre dlermioatioo. * / tOUClie POH UU Prince aaMPdl
. en Mondial. Ctba a mtenJu ces mots et les a dernier lr 2H Jint*>. 0*1 * *
lperdart l'admirable diVour, *"" voas le faite en ce ^ffl^fc ? **T^ *'4 rU^ 1^""
lu Sic^leur luan bualber o Gom.z ncmecEa iV'6 uq journaliste am MOtlle* LlliU*sll< 1 SCM de rtitOlir
jcar c Ton fit l'lrge du p.upie "n a fB */''' ces paroles inou pn-| flfJ />i>4/.^ ,,^ ^ o #
tomioem h H v.ne jets IW- hhib : A ^' Dosn.ngo on 1,. ri <*a ^ IHC* Vers le S COHVailt prt
1 "n di ; 2&IS"^M^^ ***** lft et Pahuuers pour Stuuiauo
de Luba et la Havune.
Ire Ou grand Maichal d Ayacucho ,
[veille de la bitiiile qu. prit Sun 1Im' nal,saie-
lo Pour que teoplans de bataille Pa.m:cenxqui contemplaient alors
hr.ot -oui le sucs voulu dicta le Ubleau de ctte situation il y en
rir#dre d" I00/ lac n; *v* : ^ raient b.en peu dont 1 a ten.ioo fut
nurattc.qutrlorriire-tardtjutqnper capl ve pu la vision claire tt ma
rtdcs hommes A mon tour ai fait pnfique que cette dclaration renier
mme recommandation au peuple mail.. En eft,-, la Sitia.ioo du peu
rninicain : se la sser opprimer, pie Dominicain est excepiionneile.
riser, muuler jusqui perdre Ainsi que je l'avais proJam la
nommes sans riposter par les ar Havane la plus belle dei batailles des
M, mais aussi sans cder sur un ,.mps modernes se livre actuelle-
point de nos protestations. Li- lemtnt i San.o Dom.rgo er.tre le na
nonnnie atteint le aacnficaiem, ja tional^sme tt linipnaufme ; c'est-
Pour plus amples renseignements s'adres-
ser ;
Le Comptoir Franai s S t
Belle Intrieure
Il put bian w.-ii qua 'a r ,.,, 1 ,.. mn itographiioi dea Trois eu
Ia|s re sacrifi, bt cest ainsi qu en i-dire entre le d 0.1 dis cetits peu- *uelairt$ l l8 V^n g>ana efton et
l des hommes de cette fPon p'ei qui veulent vivre lib.es-arin de Ie .pB" C0,mP!el 1U1 ll core
en perdons mrias qu'autre- filiaer leurs propres dt.ne, lans !iLS.0, ,0,\dS fcr^ni8 d*
u. et loin de sac.ifir noire droit cui,e i ceux de la dflisaii i L / ? U.iW?rt^ la grande
ceux ae ia cif.HMI o.j, et firme frangiiue Fath Gnaortianj de
dmesu.e des Grandes prendre cette ioitiave dont elle tro, iE ,
de la leire. vera sa rcomuenu h...< -../.A- "on des no"" des cent quatre
trois souscripteurs aux difl
ierafiermissons davantage cha lamb tion
^Joarsiiruac loue moule iodes Fuiss-ncts
pctible.
"peuple Domiuicain n'a d'auties
(.mi vu).
Un grand film
it ^e8
"oii Mousquetaires
Irti'in0 qoelle ^oie D0UB -'L'ons I ap-
lfio *l ,mP8tiem>ent attendue,
I e>. ad film f,"aci" 'E* d'ebord,
! wrguiiremeut rcoufortaui.
J.,0,' Mu* qoi a imreeeent
li h ,a ciu*^'graphie fran-
, e cor.biater qu'.l s est trou-
llne. U0U8 deM capitalistes pour
,1 ., on? entrepiite invitable
'' tPuae. C'egt la pruvp
la>!. "-duf!,rie raiiorale, riont
WhLi e0D,-*Dt le glas, etten-
[>k [,Biv!8n^ et neutend p,s
' Lkl 'a uou. .
vera sa rcompense dans un auoca
que l'on peut prdire sans prcdent
i comme le film.
DE LABOH1K
(I Libert)
Noss comm-ncttons lundi la pu
consquent, pour rota mtaarar
Bvcotageesement. en 'ontea circOna-
tancea, avea l'Amriejae.
Maie surtout, ponr le public au-
quel ces coca dlations un i eu par-
ticulires son; indiffrentes et qui a
le droit de ne f-onger qu son plaisir,
c'en rat un pic.eux et rare quo ae p^T73^ &*?&TZ
VOIT H animer et Vivie SOUS BU* yeux ce cette nouvelle n'indique par U cauie de cette
le 1 lus populaire de noa romane de -*mi"ion .
care et dpe, un immortel chef- ,,re des aii,rei *,riD
tl'aeuvre d'etpnt frary* s, d vtitf
fraoMMO sont mia n action, et
pflrl d'On Vlii.ble preatlge dpo- ,a.EP0" (.e amouieuse tt guerrier* tous les |ihspjne 'fJSS*- ila Co-f *G plus l Oblea, tOUa lea plus gnreUl To,TSSL reue, de HUN disent
ClUDCia de LLtte race. que le tionaatl d Ministre a discut la ques-
etites Nouvelles
Etranger
Par cdbl$, 2 Fvrier
On annonce de Rome que le ministre Bonomi
;res annonce
qu il organise 'a dlgation qui reprsentera la
France a la Confrence de Gnes
Wne dpche de Madrid du que le journal
vingt
rems emprunt1* iotrieurs rtll.lflj
7914 A, if 14 B, 1914 C. Oa se rap
pelle que ces emprunts avaient t
vinntracts aprs que le grand cm
munt de 1910 avait rgl toute la
Dette Intrieure et consolide.
Nous enregistrons av?: plaisir la
cuvel'e de la nomination du sym
oa.hique M C F M.dsen au rosie
le Ccn'ul Hu Royaume de Dane
ma k i Poit au Prince.
ae
5W 'ossi le p,ei,ve que
'loi \hU(.
ce
10
L, U 1
P'.
tout ce
> leaueudu
'* tt&.t,d>i giaod 01m et, par
!
Qiip de chevau:bi^es, 'oacalailffl,
,dj comba a, de franrbaa lipoei I
Ah \e? b!l. 8 rnlips d auber^o, les
v'enx coirH d,i viens PapiB,l. a beau
aypp fi" Tonrraina 00 de l'Ar-
ttis I Et c'est fou a I h k Ire du
ch. walier H aiiagoan * rie >-ct dois
mis, Athos, Portb a Ar m'i q-- re
.! uie i- adre, uoij a mos-
li. 1 Itua eu, p'jfi 1. ., ux
dir| ri.bbUr.ct.ti comme pm mnacie.
Hatien
non de Tanger a laquelle l'Esp.gpe attache une
,-Oainudeafilerlia lue ie D Rathenau a t nomm ministre des affaires
trangres du cibine: du Docteur Winh I
Les gouveri enunts l'-.riis (t i'aien ont
|iq'i la conclusion dVn mOdui v,vend. iXfl Joi,,n" "^J?1 I"J,I";,,. ""
- Ondmen. les b uusqu, av.i, coum! m^\*t*S2". T*1^ 5 ?*
cant les liara.lles de lpTitlC^M Je YotandT par Ir H H M ,'''7'',"
fille .Irc du Roi dlu;i_- av.c le Ro, bons de W,?", e!n '7 ' Z i", "1 r*aC"n
JJu!j,aric c c '^trninn ; rai licatiOn de Sjlvirsan ; un
wkuiante^.^ ur* iiiSce'NrI*m SM,wr "-Ai-* wj-ioa Dj uouibieux trait* sont
Anij>_ i t 0ffiCiei|einflr)t
"UOae que le France gem rep.V-
WASHINGTON- Edward Shs.
Qeaay, aeaoad ad|.ut au post m.,
ter grerai eat mort bhasnres
r ies dans le dsistre du Thtre
a.n'rk.?rboek^r
WASHINGTON- Le premier fr-
cenement des Sovieta de la popui-
ftH ,nJ,1 " dcroissance
ie i un Jiuns depuis 1913. Ls es donne cimmi 180 millions
*iaGiVBS P/'NN ~ 9 '"'" ont
4t tus et 20 enterrs par suite d u-
ne explosion de gat dans leacompr-
gaioa de sainte de charbon.
LONDRES- Le correspondant du
lunea. a Rome tlgraphie quh
^lapar.,. R,Ul Maffl SOnt la tH
^vp1.;Seonjpe88ib:,8coiBm9oi1
HOME L^ conclave dea eardl
naoi a com-uenc aa .e10a g
caid.naux sont ici. Des alectioaa
peuveat dbutinaer ..faire jutqi"
.afJa d. la lche Lea votea a. ?..
root 8 fol. parjoar. e
NEW-YOHK- Des chang.m.ata
sont propos, dans leh,l!. d". ...
airaa Luvii aiarit iee chef. d.
lb orgainsaiioua de chemina de fer
!! niU.'1,rA. UQe conf">nce officielle
JS du /" a dclar que le
dsast.e du Kal karboeker est Tee.
vr3 don mauvaia ingaieur etda
raUriaai bon march don"2
art t le lsuitat.
tlli.ALfUTrA-,indiI^" ont t
tus et .ix blesss, tel a t le r-
saltat dea eoapa de feu Ce U police
sur !a foule Pabla Bengale quand
elle refaaa de , disperaer lund, L "
meu e coameoei a piepoa de l'ar.
reatatioa de uoo cooapirateurs La
foule a.laqua le Magialrat local." I m
1NDIANA.P9L1S- Jehn L Lewi.
Prea.deot de. travailleur, uni a m
fjj./101 ,arge Ua,' S
MAtKID- Lea relatione entre la
France et lEapagne oot attein len
poiai cr.t.que, caoae de. diMealt
reocootr. I gard du nouvel u.
cord commercial. | ,0
BERLIN Il n'a nm t obi gc
a fe "u" 0rdre* d UQ rvflV.
oralo de chemina de fer Le gouver
oaOMW e.t prt A u.er de MoTM
rigoureux. Pour ma.n.eoirn ,er.
vich adquat
DUBLIN- u 8 et cfBeiia f
annonc qu une srieuse UuatSo a
jurgi de le Confrence relative l
[routire de I UUter du Sud de flr-
WASHINGTON- Le Ministre de.
R-ht.onBEur.Hiin. FYeyre de bl
"via a dmnaujourdhjiea demi.
i^dap^ilesav.duDpart.ment
I VASHlNOTOIt- On espre que
v '* dlivrance du permin u
iV;.ii,'rL:;:nd,,i,o*8,iefftb!edM
B" b-diM }Ulaml qui a t tenu ea
cooaidmioa piuainnra auuee
NON Ilyato^pem


LE MATIN
'
art a-
Gable
Nouvelles Etrangres
Runion du

Conclave
NEW YORK- Les cas .dinfiuerzi
i New Yoik ont pris le caractre
d une pidmie d'aprs les dclara
lions du Docteur Copeland, cbef du
service sd: aire. Ce fonctionnaire a
fut publier une noie annonant
qu'au cours des dernires '2i heu
rss b\6 nouveaux cas (l'influe, za et
2a!3 de pneurau. ie est eie dclar&.
Il y a ea 43 dcs.
Le Docteur t-opto|and as"are qu*
l'pit*mie est beaucoup plus buigot
que celle de itf iS.t.jiy.
France a M.-
PARIS, 2 Dans une entrevu-
arec le correspondant du Matin M
Myroo fl.rnck Ambassadeur de
Etats Cois a dclar que aoo entre
vue avse Mr Foincai i' ment coidiale et que des question*
de la plu haute importai ce avaient
t examines.
Mr Hennit a ii.foim Mr Pciucar
qus l'sdruinittration amricaine nu
v.it encore pua aucune dcision au
lojtt de sa pattcipaiou la coule
reuce de ttnes.
Incident entre sol-
dats franais et
allemands
1KRL1N i. incident reia biei
aime so o.i trsnfail et alleiuaudr
s'est produit Petersdorlf, ville d.
Ha piusse Hli*uaue, dans la zon
doccupaiiou des tioupe franaise-
L'un pairouil!e taisait des perquisi
lions pour dcouvrir un dpt clan
Destin d armes quand le choc s'em
produii Uas coups de fusils out t
changes Un du que mi .m- fiai.
f lis et que>qut-s allemande ont e
tna. A d iv da celte affaire I etit
de sige a pro'lau i. ar la coai
mission allid,|4ri 8 heures du soir
S a.ares 4a matia.
ROME 2 Ce matin 59 Cardinaui
se sont runis au Yatisan pour cois
ituer le conclave qui doit nommer
le successeur de Bmoit XV- Apri
lea crmonies d uaag-) lea pones
du palais ont t ferme* coupant
toute commuuicitioQ v*c l est
tieur. Lea cardinaux aient
hier an nombre de J, r;aia Monsei
gneur Vleriuo tomba malade atteint
Mr i inllueozs. Le nombre des vo
tanis au conclave a t par ce fait
tduit 2 Les seules personnes
ies es l'intrieur dn Vatican aprs!
avoir prt SHrraeut.les domeatiques
mdaciDS Pharmaciens cuisiniers
lectriciens et messagers ne pour
roui sonlr jusque ce que ie pape
oit lu
Rhumes, Toux,
Bronchites, Laryngites,
et autres affections des organes respiratoires, indiquent
un affaiblissement de l'organisme.
L'EMULSION SCOTT
prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et
augmente la force de rsistence contre les maladies.

ggamgaaas&gKsags^^
asa*,
Parisiana
DIMANCHE
Un riche programme de films d'art:
Une histoire de Brigands
Les rparations
allemandes
PARIS- Le t Matin publie an
aiticie de fond annonant que le ca .
anglais tudie un nouveau *#11le U2 Cafl //O/l"
Agrable fantaisie comique mise
en scne par le popalaiie parisien
DCNATIPN.
liarice coopra
nomm une
BRUXfcLLfcS- l'a
live internationale a
comm ssion compose de .e.hni
ciecs charge diudier les moyeos
neceisaus >our la cotisulutiou d une
organisation bancaire internationale
Cette commission tudiera la ques-
tion sous IOBI les points de vue.
binct anglais tudie
plan important de 'fo.me des rpa'w#>/#,,
rat al dues par l'Allemagne. tel ^JJJJ*
plan tiendra co.upte ri-s sacrifices de
l'Angleterre et de la France dans cet
le affaire, sacrifies qui serojt coin
penss par une solution avantag.* du
piob me des dtttes allies.
A la Mmoire
de Christian FI!
Grand drame d amour en 4 psr-
ties d'une finesjd d'art parisien par
moilleures varites franaises
es
Idylle qui s'bauche entre 8
couples bourgeois et pinsieu
Entre Ole. 1,50
Balcon: G. '2,00
ci mpltHlt rapidement L"8 cir
inonies se (apportant la signiuire
auront lieu piobsblement luiidi.llier
an s'est occup d>-s questions de
sous rmnns et d'autres queslior s
allies. H ll'our, ch f de la dlfg
tion anglaire a annonc qu'il eepre
tiartir poor Loadraa mardi.
Ra>ME D aptes une dpche semi
ofieielle, le cabinet Bononi est deci
d dmissionner
WASHINGTON Le secrtaire
du Trsor eppaiBiPsaut devsnt le
Caaiit da Saat a auggr des tsxcs
spciales telles qie laugmentaiien
da pastage aoar lioancer le bonns
des soldats II a dit qu il ai impra
ticable de compter sur des dettes
trangres.
MADrlD-Le Conseil suprme
de l'Emigration a publi un averti?
sment contre! migration espagnole
eu Colombie, i cause de la pauvre
situaiiou cenamique dana ce paya
5>T PAVL Use tempte de neige
qui svit ea> dcrite comme tant la
pire depuis 40 ans. Elle est en pro
ie dana 1 tat entier du Oskara du
Sadt
HCW YORK -Des liiebrea postes
4a S ceais eentreftits apparaissent
poar la prceaire ton depais IStiJ
Les experts disent qu'ils sont aia
ment diicoavms, si on les examine-
WASHlNGTtN- Le snatear Jo
nea a introduit une rsolution dda
rsnt le regret de Euu-|ni* dsp
fieLdie linleDtion qe on p.tp
K-prgne de precdie des mesures
de dtails a csuse de lsdoption de
LONDRES D'aprs une dp;he
Je l'Agence Reuier toutes les nations
invite! a L confrence de Gues
oit accept d y paiticiper i 1 excep
on des Etats Unis Dans les cercles
uglais et italiens on croit que la
coutereace se runira le mars.
PARIS Fend Bey, reprsentant
de U Turquie Pans, a crit au Pre
mier ministre italien Bonomi pour
lui expnmer sa surprise de voir que
son pays n'a pas t invit la con
trence de Gnes. Oette conlience
ayant un caractre tout spcialement
paneuropen
Fend Bey demande que la Turquie
sou invite comme toute les autre*
nations du vieux monde affectes
par les consquences conomiques
de la guerre.
Championnat
d'escrime
ROME- La dfaite subie hier a
Pans par le grand champion d'escri-
me italien Medo Nadi a caus une
vritable consternation Le vainqueui
Lucien Gaudin n'est pas une noubili
t. Il battit, soa adversaire d'une (a
con dcisive par ao tonches comrt
/1 ; ce mat.h tait considr comme
un championnat mondial entre ama
teurs.
Gaudin a distribu les 50,000 frs
gagns dans ce mat h entre olusitnis
oeuv es de chant Tous les journaui
italiens qui rendent compte de la vie
loue du fraciis acceptent loya.'e
meut la ddite de leur compatuot.
et dc arent que le combat fut dci
lit. Ces le meilleur tireur qui a gi
gn
Les Cours
Les cours suivants ont t
New Yoik :
Sterling 4.S908
Franc 0S3S
Lire itsliecne U4H5
Guildsr holandais 3701
Mai k allemand t\4J
cbls
lilCipiOll li'Mi
Le i\a du 1er ftvritr [922 de The
Malien publie le texte intgral de
la Motion prisenli par le Snateur
King an Sinat des Kuts Unis. Aous
la reproduisons, d'aprs la traduc
lion de notre etlunuult eonjrre
L A'lier .
- Atteadu que les relations des
tats Unis avec la Rpublique da Si
uomingue et la rpubliquea Hsitioot
pris uu caractre nou satisfaisant
sux habitants de cas dus py et eu
cure plus desavautsgoux aux Etats
Unis, laque.id siiuauon est due poui
une largd part la preseuce des
orces uavales des Etats Uuia dans
ces dus pays et au coutile par las
tais Huis 'le ces dits pays.
Et atieudu que le but de Tinter
/ciitiou des E as U as dans les atfsi
rea poi.Lquas des d s pays;, l'ado,!*
niati a lou de leur*) teVeuua et linau-
ces e. leur saiVaillances ^ar les (ot
ces uavales des aiuis tluis ont ete
accouiplis, et qu il uy a aucun aveu
tage, soit poui las E:ata Uuis sou
puui les dus pays dsns uue prolou
gauon de 1 uterveuuon dans leurs
alUues : eu consequeuce qu'il sou
RMOLU
Uue c'est lavia du Snat des Etats
Puisque le fiesideut retire Us (or
ces navales dea Etats U.iis qm soni
aclueliemeui Santo Domiugo et Ihi
U ei pieune des Uispus.tious ea vue
de raiogmiOB da tout trait, proto-
cole ou euii aiCo>4 relaiit au con
rle dea revenus de llaiu et de So
Uomiugo par les eu a Ums, ou a
riuieiveutiou des Eiata Uuie dans
Il aons arrive, aux heures angei*
sames d'voquer de notre glorieui
pa se, les magnanimes ex lis qui
nous rent ce qne nous tioas* van
la as nfas e. S jurer t c est pou
chercher dans le prsent des pro'oty
pes de patriotisme comme le furent
ce qne la mmoire peut ramener i
notre conscience: OU bel- galerie
d' mages et de souvenirs 1 Oh subh
me h itoire 1
L'eu.s'o is neas fiit le 12 Jaillel
iSSj, dans la proprette maisonnette
de l'avenue ion 1 B ow 1 dont le
p us beaux meab rs et : e t .a di >
e de Ortie le m* et |%oaatsU d.*
Camille Fish, dans la maisonnette
ou de l'unio 1 d.* ces deux nobles h
i^urts ntissait telui qui reu le; pr
non de JACQUES CHaUSTiAN,
ious ser on; nous ar ts su ch^ru
bio autrement que pont eus ques-
tion : la sera-t il un 5
Mj.alemenj, nous nous ressens-
b'.ons tous la naissance. Ci ]oar-U
nous ne sommes ni conservateurs ai
anntxioDis'es,ni patriotes ni trahies.
nous cem met fins i tre nous-m-
mej quand, parents, socits, mi-
lieu, exercent sur nous leurs actions'
Christian fish sentit rinaeuce
les charges de la Vsave.
U p.-ma et peassal Biesttl
ie payer l'imp. da sang ^
uoas sonne au gr da prei
aiue qae frappe votre hante 1
oa votre large cairnrc. le
1 artillerie da cen eaaire sent)
veraement du Grand Soldai L
ALEXiS- Vivre pour sa Patrie,"
joui sa mre, il concilia ci
ut cet.e double ncessit.
si 1 autee de ses amours m'est]
Oaaui vint le tuvo se 1
l'troit daas des appoiatei
commis qui n'augnKauicat
il.aes uetiut gure proi|
jarut pour ta pronace corasiil
.niisiounaire en denres. L,
yaut son iQicii gince et soa ici
1 gigna un peu plus que dur
cj.up oi da pat oa Ojioii>
La vainaate O.iic n; coasg|
x df.utt neui. Mais Hati 1 9bj
elie V Toute aas caasarilia a
iau is aViQus, le bien pab.ic
u -ide.oj taisait bja rnaica'
chre a La B une. Dans ie
evo.te grouda et le Goaver
de celai qui, tour i tour, fat
le G au i fat 110 te et le Fyran^
u. L're dis lvolutioas tl
des siens an sortir des langes. Ds veitc appauViissant de plai
cette minute ils parlreat sa seosi ; moralement et ma.ene leaseoli
bilit, ils lui apprirent l'amour filial.'tue haiti.aae foar 1 apauj
Voulta vous saisir la tendance que de ses souft.aacce> F.sh ni
dvelor-pi en lai cttte ducation homme se coateater de
tendre i ,t.ou Li 2J lauvicr 1914 u jo|
Collgien, il a-m : tes condisciples. P lS- a'-iuacs de QjSaamiBliM
homme, il aime ses concitoyens pa- ,etc de laquelle se trouvait le
licien, il aime ses compatriotes. U li i>*viu**r Toeodoie. laait
aima aussi son pays natal et,comme !>oa ePe* a-*a> u nsU,il u'aul
pour s excuser d un tel dbjrd-ment de sensib.lt. il dira un jour : aimer m*li Poas le tP1 da bien pal
tont cela c'est aimer son bnaacar coniaie la le de ScieiM
dans ce qui peut y contribue!. grecques, lai *vait nssii
Ni peut-on pas croire que ce fat U* **-
pour trouver une raison d aimer les <*. que viitaellcaent caateal
hos s qu'il minifesta veis sa ci 1- vsucm^nts de la chute de
qnimeame ai tel dsir d'appien- O es c sa aveiopp*- Les frtai
dre, son pre et sa mre ne se ie de- :no' lieutenant da pioiaotisf
mandtent pas. ^ou faite tout uni soulvement da Mord ircat il
ment leur Jevoir, ils le placrent s,ou et lefealrent leur Caeti
'l.o e secondaire de Guoas de puiufc de dpa.t- 1 s se ha reit
Po.t-au -Pnnce. Tout l'iniere-si de '4 ^VUiic * 'ant. S 1 une us
es ai t an t- s poluiques du ebajuu delcetle premire parue de son insum
ces dits pays.
Et que c est lavis da Sast qa
Saut Djum.gjtf at Maiit doiveui
tre libres ue .unes luisaixtion etraa
gra daus leur palitiqae ou aduuois
ua.iou lutueure.
Cin Gaaul
et soin
Reprsentation promise 0.2S
tion. Mais l'iastiacAon civique et
orale.
L'ai l'accomplissement du devoir;
procurer aux autres le baakear qu' 1
cherchait lui mme> telle est
1 autie de s,cs par les cette M
l'aie de triomphe du foat-Rea]|
ie Dite des Armes, quiacarat
Ces.te de ialat Psb.ic, apais!
.r.omphatsur. Dappraie qss
ckj.i adiua^ cbda.in.s etavilotd
caeitaau lui mej-.'. leiie est U voli -- --.. --^
bon qui donnera la nuance soa ca *Ulul rusquoual xvaiiis**
ras re, 1 atili sa vie at la mnera IuUs 100di. <*J un noiTI3
l'hpital des vanoleax pou y exei Vt?* oaaVaace poar celui s.sc"
rer le 4 Fvrier 1921 pieuroas. Son as t pour
tm
B
A Cabaret
te liirpr
Le 12 ma^sprochin il y aura ucelgiieriocg Holmes en 2 psrties comi
brillante fte Cabaret i l'occasion
de la pose de la p-rmire p eue du
1 Irlande de la prohibition nationale Tresbytre. De nombreux parrains
qui affecte ie po tsepe^rols
VTASHINUTON Le Sscrtairs
de la tiLerre WtcLs a soumis au
v.of'grs Ioffre de Henry Ford : a
heter ei de mettre ea opration les
proprits de 11 rate da Couverte
sept I Maicle hoals Alrbsaa.
et marrainei seront t choisi7, ase
kumessc sera oigani'eaiasi que des
atttactieas varies.
Le Pre Sinais. cur de Cihirrt,
met tout en oeuvre pour qae cette '
fte ait beaucoup de sucos
quss
DIMANCHE GALA
Draroea C m q les
Caudio g e u 50
^a tien missmnet
Tons le memknei sont convoques. Iun4i 6da
, ourtot t bcuic Btecitcs Su wu
[U lw
Vers i8ea \\ p4Sss sa Lyc Pion ,Q dcupla, u mena coatrs i*
pour des .udts plus dveloppes. Il Sll el ibarusuirss celiesl
a'eat malheureusement pas le bon iiac acharoa qui dura du *
heur n'y achever ses humanits. Sas id0" ct ^J'1 par le icnversa
,tit mou ea 1894 ne laissa que des d^-'i Z>mar. |atc is*e*F
icssoui.es fjnmodiqaes la brave dc iUU dvwuini ctaesabiss
femme qm devait dsormais pour'1 ^-QUsiS taHaU^TiAN IriSH
voir 4 l'eauet en et i l'ducation P * coram.udemsat de la f
deufajts nombreux Elle ne tut pas cl a<: '* Comoiuns de cette fd*
or gtessas avant de voir ses revenus) Le paya qui cheichau sa v*<
et >ou i4b.-ur uiiu , nts i cette cru* point lavo.r ttoavc *
ourdci.he: les besoins augaen *ON DA- le commandant cj
talent, le cot di 1* vie enchrissait. p*ce ne Is cial pu davanUg m,
n .tian fis aimant, mdita sur iahir oa mme ucuer. ta ouU<
caiis pnib.e iitoasioa. La mdita
towim sers pu iorgas. Ce grand
"-lit s ad casera
icin n. sju tait. II seivs JOH"
dcia.eie minuie it DCicrnOtt*'
egoci.ni tabli
Mr H. Desiouj, dtce.seur de Vt.bran sur cl Ile place ei svre basisuant aupiesiea1
toal *l n -. i,0,p'01 1iiu'P"aitde!dore no pa.doauers pas sa ^
(ai^suer daas * csitUius sassua ssui de ce utiu.ei sa iraaisofl f


Ll MATIN
^^^amfcam.*^ ------- i -,
ND E LY S "aiTlie Up-To-Daf e^Tire Repairs Shop
donne un teint de lys 1 || Uft%v
ienf /a ptt
/issu"? i,jip
carnation exquis*
u -, ti -F..:-<. r,P
onnii.i' eu.M, ....-,,.. ,
a offenser en ri*n la peaj, qu'elle
adoucit, assouplit el blanchit sans |.,
lubrifier l'excrs ou jamais la faire
hiire. Parfume aux extrait .le
fleurs, la Crme TEINOLLYS st
le type le plus parfait de toilette.- son emploi vite le
nale, les taches de rousseut et les
trntationa due* la poussire
ARYS
3, Rue de la Paix, 3
PARIS
Toutes Parfumeries el Crand. M.an.

Qu'est-ce a dire
iir'e h Itiea ne g. n era pas t ,.
liiiioe. De Boavr.u il mrmt ,on
bre se service d'une causerai
fiiaitra meilleure meilleure aessi a
lois lis nais fils d'Hati.
a.____*. .... O nous rapporte, |ft avec prire
j-ieime veillait de publier, que dea pices de I effi
-"'"- -"-'- cier de I Etai Civil ne aot rem aee
aux 11. t easa qu aprs un retard
tait pour duonceiter plaa d'un- Les
employs attachs au aervLe de l'ex
.ditiou de eea actee tranaigent e
.e retranchent derrire en aoi diiaut
manque de temps.
Nombreux soui las ac ea de maria
e et de nai*a*ocA en aouftraoce.
D'un autn < t, on noua prie de
demander e quu n y ait paa de
privilge dans la l.vraison dea acte
qui devraient se faire par ordie dne
cription
Mais la Grande ...... y(luail
Le geste de. Dr Rosalvo Bobo le
Ijoor du dpt la Chambre de la
liOBvenlioo Fuier n'tait pas de na
Itre laisser quelqu'espoir de triorr
Ifhe la diplomatie fline an moyen
Ve laquelle elle se proposait de non-
lenirer dans ses tentacules. Ai
l-iomphe des bobs es, Uiomphe m-
"|0fl Christian Fish coatrbua largr
ment par la prise d'assaut du Palaiv
', le dreadnaughl Washingtor
ftearquait, la faveur de la nui
oe infanterie de maiine au Fort S-
ir et l'homme la convention et 1.
Mititiion qui infestent nos insntu
m taient impese au p,ys.
15, MILIOR BOS ANN S /
la Patrie Hatienne est squestre
ttiUmoine hatien eflrit, le nom
iiiki vilipend : c'est la vimaire !
^ert dan l'Ame Fish assiste cet
Nantissement de la Nation. An no
Mi ce plus domin par la cotai
"Mr lei cerveau il mrissait nn
de libration; ii fut saisi dans
ht trahi par...ne couvrons pas
[tente nn nomqnepoitent deu*
T'a I Occuper Maiti, peccadille honora
M / Ainjir ion patelin, quel crime
oaaable /
llecqnes Christian Fish a tonvicted
Ftr a ihorouga invesiigation and
partial trial for attempting te
f rvolution agaiast the Hai
M *evernsnent tut condamn
[Mdenaprisouneanentetiooo dol
T eea .
LS?1* 'ein* 'P">' parut in
["te quelques-uns. rappelle-
~eua iea puh,ications du leude
'de ,t moiWAquei boni
lau 1.1 *w'ndlt "Ds une P'1'
lkA0"** "*'* 0D oraison fu
f* liait dans tons les ceeurs .
aa-L"?ur d% ta Nouvelle la
pencUnce /
Y. THOMAS.
Avis important
La question
du sucre
Bal de la
Renais* gGcci
P,,d.' prs midi u eu lieu dan
Neue avoua appria qu'une maison
de lu place a rea par contrat de Ce
be un stock, de a. cre acieetlement
eu douane Cette maiaoo, noua dit
on, prtend vendre aooa place le
encre vingt et U'2 centime a la livre
et prtend qu'il eat de meilleur que
I t que celui fabriqu ici
Noua Boee aeanaudoaa d ou piut
provenir cette diffrence e prix *"P
quand on eeit quojaaielee limes Da0'
d Hati n'ont pu produire ce prix- Un
Gomme on le aeit la loi dfend 1 ira
portation du seere eu *ue de proto
ei 1 industrie nationale, uma la goa
virnement haitiou avait lav cette
prehib.Uou lois.de la crue quarfra ver
au le paye pendant l'poque do la
graude gutre-
Nous nous demandeoe quel sere
e sort de ne usines si ellee ne cou
sentent pas faire une diminution
rtiaoejfl b.e eui leur prix de vente
*t voue lea beautea de la concur-
rence.
Monsieur Fleury Fqui.e, sou gne.se voit dans la ncessit de faire
savoir a unis ceux qu'il appartiendra
quen sa qualit d'ancien Prsider
de la dernire Commission de la
Dette F.ottante, i! n'est dtenteur
1 aucun titre ou tfl.t gnralemen;
quelconque, accept ou iejet par Is
dite Commission-
Les dposants ou titulaires des ef
fets rt jets par U Commission et qui
tort ou 3 droit, croiraient pouvoir
rentrer en possession de :es eflets
voudront bien s'adresser, non Mon
sieur Flemy Fequire, comme plus
d un loai tait par erreur, sans dou
te, mais bien au Dpute ment des
Financer, seul comptent en l'etrce
et seul dtenteur de toutes les pices
que la Commission eu vrifier.
H est donc afcs lumen*, inutile que
les intresss continuent i produire
de pareilles rclama ions i l'adresse
de Monsieur Fleuiy Fquire qui n'a
nulle quali pour les recevoir et les
solutionner dans un sens ou dans
un autre.
Port au Prince, se Janvier 1922
F.euiy FEQU1ERE.
Algocratine
Un Remde merveilleux contre
Migraines, Nvralgies, Dysmnor-
rhes ou Coliques menstruelles,
Grippe, Influent, Sciatiques, Lum-
k-go.
Un cachet suffit pour supptimar
immdiatement la douleur et coupei
court aux accs les plus violents.
Seul Dpositaire pour Haiti
L/once LIMOUSIN
M rue Traveisire
R. KiQney,prop.
Rparez cet clatement ou oettMtiM
Qaaod voua avez une font raarer eau*
votre pneu, e I. rapicez paa prde vto
morceaux, maia taita^rfWXS.
n,re laoa a la mode, t'ast mailkur marS
travaux. Air comprim gratis nour
L. PreetzManfl-Aggcrjolia
allemande: Cig,rei, .iW2J5? ^'^ k*^
tximl uners pour liqueurs B. a,,^
Cin-Varifs7
D1MANSHE
U>mw de IlIrCopbilIoR
Veude-vnie en 3 onc m, jauf D,
RlGARblN
Papa B)nco6ar
D'aprs la mmain de Maxim)
de la Tour avec
Lon Bernard
hntre ; G. l.&U
Compagnie d'Eclairage
Electrique
La Compagnie d Eclairage el cui
que ayant eu 1 su prendre ec piu
sieurs fois, ch.z plus.eu.s de se*
Abonns, un Iruc tcudaut i para \
ser la bonne ma:ch; du Comptai/
avisa pubi.qut.ntfc leemlreseesaut
dsormais, de se rserve, non seule
tuent de supprimer l'abonnement
mais de les poursuivre par toutes les
voies Ut dioit.
LA DIRECTION
Italie
Le tirage du cheval g'is tant irr
vocab.emtnt fie a d ma n dimanche
a 10 heuies Une Galant, ceux qu.
ont pus des b.llets et qui n'ont pas
pays sont aviss que ces uilleis ie-
vicunent de droit au propr.tane et
les rclamations i ce sujet seront
considres nnlles et non avenues
Dcs
Mouscur .Lepeld Renaud pre
noua fait part, des Cayea, de la mou
de sa Aile Ketaia Sincres condolan
Salon de Coiffure
de Juan Hottrigu**
Les clients de Ml luan Rodi.gntz
et le public en gnral s>nt av.ss
que partir du tj Fvrier son Salon
de coiffure sera trantr i la Place
Weffrard, maison A. de Mattia, en
face de Roberu Outton.
Hoopice St fraDoit
de Sales
ces.
Nous avons appiia la douloureux }* Pir!,?r *' *U"B d $t vroi de
----------n. ,- >_ 1r_ .. ..'". Sales, la Wneare de I Hospice de St Franou
M jales. la frlsidtoie de .association des Uirufi
de SI Pra.co de Salai, le Lorpi Mdical de
I Hospice de St rraois de Sjles lavitcm Us
emfcres actils, aonoraircst les amu de l'aata
se nouvelle de la mort de Mme Vva
Mentor Cauvin survenue i S; Marc
iaU.7!**"aT"" V." ,,p" aan" le la Fv" ceuraet.
'i ^ de, dl"! Ff* CicM l\ No" P*nton, no. sincres eo.
^est aa..r.^ P"'M* dolances aux familles p.onve,
i H. U, M.!?'"? ^ il{ !" P'li=l'*r" mm ami Marc
N 0ffre.,* *rbv" -eJa S"'11* CiBfi0' fi'8 de la defu>le-
J 's imanche 26 Fvrier eu| AvU profeSSJOUUei
[,e Docteur Annoual sVmpressq
publie
en
- 5 hres pour e&fants (at iculier qu'il a rep.'s l'exeer-
7 nre$ ponr grandes peronnes cic le sa pu lessio j
>ravesti sera de rigueur Les car Heures de consultation
i ' *T,,S'5 ,Q VcB e ds la e Champ de Mars No /o4
[JBe PlOthaipe de 7* 9. hresa _.
IM 4 Isjeiauace. medicc chirurgicale, raa da vaut
es -a bm 41 ara
F0' lea disposions ont t Le acteur Annoual S'empit
' en vue de donner le plus d'- de Porl l possible cette lte. Elle com en goeial etf Licer* de 3 hres four etfants \*r iculier qu'il a repi's fut
P 7 ores ponr grandes peronnes cic? de sa pu lessio j
HJtvesti sera de rigueur Les car heures de consu
I Sro- ,r,Kf, fQ VcB e d l Champ de Mir$ No ;o,4
JJ"f rto.h.ine
fW Plia taid de fJui anplii 4^^
"---------------------- w.a.-i.,a. V* Rlife CSC 1 HO-
eiatian et de I Hospice 4 une ie, ai sora dite
4 a chapelle de I Hospice de St rranois de
Mlei, 4 leccasioa de la lte patronale de l'ta-
blnsemeot, le dimaache $ Frier 4 7 feturcs
c< Je-mic du outia.
Messe de bout
de tan
Samedi 4 fifvTie* 6 1,2 du matin
il aeia chant la i.'ttfj .,a H Ullf.
mpsse de bout de l'an la mmoire
de
CHRISTIAN F SU
tes et ?ojurs
. port eu Prince
Halle d* Bstani rarior |-.u,o iocessa.ment. p,*
tous ceua <,u. >oat ea retard po-r le pa'.Je.t
i piu,;sto,."eu de * iou 5
J attend, ces versements pour fixer SBBBS
ment la date w | Baa d. ..rage. "mmu*-
A SvaMuavam
' 1
Mouveuieiit
des navire*
Le ||| Panama est atlenda ici ?e-
nant de Crisiobal le ij dn ceerant il
partira le mme jonr dirtetemeut
pour Nrw Yo k
Les, Gorg s venart galement
ds Cnstobtl est at'eodl ici le 6 du
crt, tt laissera 1? mme loar directe
ment pour N Y II y aura en bateau
de New York qui seia ici pieeable
nsmt mercredi
Le art 1 eue venaat de Kingston
Cayea est attendu ici v.ra le 4 F* ttZZZZ* Irf-a
-e psur i-ahira nx^nem
ASTHME
Oppnulon, Catarrhe,
Suffocations,
Tout neroiuis.
Ourlson oartaln* par !
CIGARETTES CLRY
tu POUDRE CLERY
Of CLERY, 53, Boni. BUStau-tla, Pa^ia.
ri r en cours en ron'e
ceuipiabflit
pe 11 chaigcra pour tous les Mfia
turopens. r
1^ i> rVn*r.___ .. L Kcole de Comptabilit Gnrale diriie aar
Le sp Commewjne laissera N w Mom.e.r taiai Legai Pertia prsenta Wafa
oix ponr les porta an Cap. Pou an "l"r,""on ePt de .*-.s dont les nom
PllDCe, lacmel, Cur?C O et 'Inr*.. PU?' i J^P^'^odore, Nermil SMuph.a,
orenant # .r ,. 1 EurPe' ^"^ L"""'. Xaur.ce Laroche, El.e F.li-A.md
prenant I.Cl et passagers II scia ici L*oru *. Alphonse biaas
veis le 10 du courant. v1* ^ury Pr:"'J* P'r eteotteat te Docteur
le mt Hn'i .-.^.,.,1 j o 1 Casstu euu ainsi compos : 1er >r bureau MM
" 1 venant du Su! est ai a. Uroy tacat-Coeapi, ., et j m..*".
-,----........ uu ,u j fsl a, A.Leroy 1 aocai-Compt. . et
eneu ici aujiu'dhui d'o il ,'atsiera Co'nPwb|e
demain pOQl NtW Yoik I ,c Bu,e'"J Me ^eor^es Larache. a
___ 4e bureau Mr Heni. Coicou, Ca.i,
l'osa Liue /]
4e bureau Mr Henn Coicou, C.nauk4c
-* rsultat des preuves a doau leiae ,;,
faction a la D.rect.on qui est heureuse ftmaaaa
ses t.ves ses plus siaceres tlicitat.on
Port-au-rr.n:e. .e 4 Fvrier 192a
Notre vapeur le iColoubias laie- A vin
se New Orli-ana le lt courant et oat n..... j ..
aUeodo.d ver. le 17 courant \*SlV"!'CCs d'v,ns^adorationsont
mme jour ponrSo'? c '^ dimin>h' m^tin aux
Urofs i 9 hres 1/1. Voenftetti
l
Il laissera le
Uumingo City, la Guadelijpe.
MHUiiPiqoeet tes porta d la C0J0n'V|lti- ^): onej|*hi ma.o ; Aanbi
Jie pour retourner enaute iN.w ll0ns mouua:-.cs et d/etion eh
^m.^'^1"*"-"1 f'e pt '-Bgars. /""e Le sujet du seranoa H. rk,
bOLltrB OOMMUCULI DUAUI Pelain dimanche soir se" fi
Afnt do ta i\tw Orltam d lua&e de Dieu ai "ri" J "
S*k Amra* S S Celfadc .l'homme" *"""* D"*


1Ma11N
GASOLINE ET KEROSINE
A'ous venons d'introduire en Hati, la nvirque SlthlLL
si connue et apprcie dan* le monde entier.
Ceux qui en ont dj fait l'ess vou* diront que Ici
Ganidine SHELL em spcialement ieconxminfiable pour
son rendement aranlaa*ux et quelle rie.icrass'e p'is le
moteur grce son rulfin^ment pirfai .
i1. vuus engageront n'user que la K rosi ne SHELL
suprieure aux autres pa* son degr loe elle donne
tn consquence une flamme plus vive et brle sans fu-
me.
Il y a donc conomie et avantages n'acheter que la
masqut" &11ELL''
Four les prix, adressez-vous
lioberls/yDutlon & C
_ '.l.'/T"."^"^

^

Los souci*
des ttM$ft(
Quand vous sentez ks effets du surmenage
et par d< ssui tout vous tes courbature et
'irez de douleurs qui vous font flchir, ou
te autre maladie des femmes n'oublie*
p 19 que des centaines de femmes, une fois souf-
ites comme vous, ont retrouv leur sant en
prenant la Composition Vgtale de Lycia E.
9 Finkha.ii.
' '. | rk r retrouve sa MBta
* Morttrre, Nuevo Lon, Mexico." Je voua cri! iX-ur
,.,.! naissni ce. ntd est rerei ;
; avoir ; ::v:'r.i <- h Corn-

,:.
i; !

donne une complexion parfaite dans une
minute.
La complexion reste parfaite toute une
aoire avec une application.
La Crme Perlo do Barry est une rrme raffine,
qui embellit la peau aveo un dlicieux et dlicat
parfum do la rose.
Son emploi ne peut pas tre aperu car elle
donne a la peau une parfaite naturelle apparence
de la couleur de la chair avec la douceur de la
peau d'un bb.
Elle est conomique et donne grande satisfaction.
fi
aie il; Lydia K. i i |' I | urtfiouf-
i le me rgies et ces douleurs m'ont LJ
C3

-3
jfi
"S

V)
-3
'
33
Vous ter? ZOOS apprciable conomie
mi v.-ua i.e v.iu* t-rv z que des Cua
i^eade la Aimr eau Stioo Holitth Coin
^ay Cbicagu, M1-' conservant lu fi.
neiM") le u illan4 dm ch-ueures J
lia cotent meilleur raur bti pnr leur;
U.iiiiit nudiilo quo toute leb aulies'
luarqnes*'
Km vente dand ks bonnes maisorb
A BtftJAMIN &Co
lll Kn*> I/'maire Ag btl Exclusif!
pour H^i1'
To Let
Large F ire*
Proof Hall
Havirc un tain gillery, *"''*b!f
fo' b Fiarnk or *uy Dp 'O-da'* Office
V'v srrtioii" a a YVore houe,
rcr ir.fcrruiliori app.'y to :
Her.ri STARK
Rnp du Quai. (Ave A No 1917 ot
pocite lo ihe Railioad St.tion.
. s i de faire m n mnage, i D
, .... a*s compltement et j'attribue ce rsultai a
. .' |i .,.. t. i- puis maintenant tra\ aillei
,.,. | i 23 a l tien e ' vanl lion Que pi) '
bie etr eaerol me
Boirteursdi ks doi
hver.ire. I' ''
a '
ment pendant Ij : mie : '
louiez kea quatre haurea.
tnaient Apen4n va la
omposition: ta
de Lwia il. i mkJaam
UYOI B. Plf.HMAM NSOICIM 0O> I.VMl,'Mi '.^u
/
*v:
Il '
i
w
1
8!
^1

>
Hoiel
trusts

Lisez & Mditez For Sale
Il si Mues et Mlteuil
punz donc le I iTnem K( >LA
a volrj ter vice
COQ r cherch partout dans les
Provittce8 roimne daiiS b tapUale.
U Vto Coq sur votre tayre |1 .tans votre c?fe aug.iienieia la
nusntit et la qualit de vos clients, l'a les .amneia ei les tieia
Les con mandes pour \t Trov i:ef M l'ont avec soin et prempi-
Afttill m prix pour boi.tci les v d^s rays dan4 cette fabiique.
Ul ftbricaull euven- trouver aussi le* inaiihaudises ainflai-es
suivail : M
Cime mousser en poudre et en liquide.
Antilermenl tn rouvre el en liquide
Acide citrique.
.'"-.iie larlrique,
( nrr>ma arabique pou tiquelus. e'C.
Cluiiese lesturaut
loftt'H on the Main S'reets of
Poit au Pr"*cp.
Adrtss Lt Mat n.
A vendre
Un meuble ?ocifn,en virui ch-n
d'une tiche 5:olt'u e lt Mchrl
Ange qui lui donne ure rtlie va
leur artistique
Ceui qui en dsirert voir la renio
duction pbot.t graph que peuvent se
i i i r r i la direction du jeutaa'.
S'adresser pour l. pu -uComp
^ i>Pelite-BaUec
Janmel
6. Rue de la Petite }Rattetie,
Ltt personnes d%ireui*>* de rn>jaqe- J icmeUroweront dt I
arc mmod tiont dans al lia cl n n eti lace du la inersn plein]
ker des u\\ ires
Caime put ii$eet am'iraine. Prix mvlrt.
Sadritsm K*handlr k Co qui vous donneront des informai
Dtruisez radcalemei
les Kongeurs et le^
insectes nuisibles
Avec les produits fravnis I
Plftn 'Moii ,*' pour la dis ruelioa des rau, Souris, etc.
Pofrlre 'Morii',' pour ta d-Jiroctoa djs Kits, Souri*, etc.
I iquide "loil s' pour Lf des;ruc il OU dei PuijaiseA CouXilif
l-ii|nid- i'pciir^aior is" p >ur la destruction de Mouches.
U) i6^ Mollis p)nr la deiiruclio;i d;S Mojsiques.
Rsultat merveilleux et efficace iuoujpirtble.
fcans odeur et suis aucun di:ijf3r poir in animaux doiaestiff
En vente Chz
Alphonse Haynes
115 Hue Boaue-Foi
Acide salycyl<<] Extrait coiiceini pour Co-mar, W hifkey, Absinthe. Aaiseje, |oir \n& d'Huu 8 Fenteinmit. Cun Mo.VennouMi U'iau A: Iraijais.tircnadine, Pche.' \oave 1a pice oiiguale.
Fraise. Framboise, Groseille. J ________
II) de ter pour bouteille, opsu'.^ C trowncoiks ) caoviichou' el
inndellM pour machina aux antoata. For 8a'e
Metropolitan Aerated Water hactory
VIS-A-VIS UOTEl DEfRANtE, | A handsome pice
1 ;nuuie in o d ou
the Mi h e. Angolo
it a real artistic value.
Te so who w u'd -ko to
rbotogrjb et
Maris Fiancs,
Amoureux.
U>iilesembar>is*s sur le choir d'un cidenu offrir, proc
vous un Extrait t Uaan ^o^rl i M uli >. Joli t Hindoustan, W
Pharmacie Centrale
1 rue lionne roi, tfmei ho.,- W Agnant Uoll En steak"chi^
the "" ia dlue ierr e Ie Sminaire.
Produits de oue jraicheut. Excution promiie d iovjn
Qtdqnnances ~ Spciales paw toutes les mmmm
irbotogTtph ot ihs funitu-e will "oui y irou*rezautn det ratsus pour lves dts c>>n*i*l&
^ple.ie call th. ctfice o' ih jou:n.l. IM fards eav de olvgne suvont, ongWle tout prix modre
| For pncp. pi ::je ipp'v o ne i a Tsivr.uiV u ,\0
'jnte Cotnoi- lad d'il m at Saint Max '' / U'^-lllI.-X H L,e r,
tMai ,
^whfre the oii^xal is >a vi^w
/genis hxclusifi ptmr lla
i & Hue Lmaf/t


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM