<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN 'SLIT Cable Iaoiivel.es Etrangres • — • ~'j ~ i Les Cours iMll l lttfS tfiil I sfj M Cirpimr sawB M a BBaB New Yoik je— S er irg 41:65 Fiarc 12 22 PARIS -Stf'i-R ci.71 1/2 Fr.nc 12 ?4 12 La capacit cono mique de l A Uema y ne. BERLIN Duprs le IV'1-er T gt-bla'l le rcie ail* mande ri>ni.dui>i j, en 1 or ,dres tique 'es la Coomi'BioD des >i paratioiii eil 4 touchtrODi les r rtivirf en den pernesDan la pr „>.. an j-rsev Ci v mira elle Ind que le rr-M-ures pri mc £ > a Jersc y u '* (ifs pour qtDi.ijKT le budp>t du Heirb. Comme le bi du a dpeo ,. ** MI on eu reconra I ui bodg t de Il OU e&p(lr?ter du boiei r aincr cam D mo iy.M K a'e le PIOTO leur de makh?s dt b x R h"d avait russi a concerer une neuve'le Il IU entre l)emp-ey el George r* r prn'ifr pour I* l p o h 11 Oi rio'i que ce ncuveau ccrobn aura deux adver menus si m Rhumes, Toux, Bronchites, Laryngites, et autres affections des organes respiratoires, indiquent un affaiblissement de l'organisme. L'EMULSION SCOTT prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et augmente la force de rsistence contre les maladies. 524 -I %  >. a son MADRID 27 Lroi A'rhonse re Emprunt 191 "J Or 674.0* h 6orS extraordinaire et la g >• v ? r ro u en disposa a rwourU a nn • mon 11 forc si c CBt iiceeiaue peur le bon eler. 1. pienri'tepar le de la no f trait luisi la question dn Pelebbsok •"^"'n'. 7.,', c "n^u."e"'des"hibitants Amortissement* matd. la % e-oiide partie a trait %  ,eMBl es "B" aei tiaDiiaos ,aKid" loules ks piovirces espsgioles. f.u" .'. ,.. .' __ l Les F 'g'a uies arent oiginsees par provinces, le cidfau 'et a c ffert a l'oc rason de la l e du R i Les 1 omtes charg! de recoeilbi its signaiures sool dj orgiDLSi. LaDellsIalrieari!.. U. S Navy N*m .., 27 Janvier CHICAGO—L'uniea de U Conditions d mission des R0M le rcrpf du tpp B „ roU CP clir t i#Dn8 d e la femme i] Emprunts de ia Daite int 'mi* eu lien dt reios I intrt iei ce son intention d'amener b usure-Leur situation actuelle narn „ B jourd'oui vera *lection # bition a Cuba, aux Banian' pie son inccpeseor et la question de Mexit'o An P O paiements cran elle n ir.diqre le montant de nomme* qie 1 A niBgne pourra payer Elle riope'le I*B dtclarationh c"u decteur WBI er Bethf oee la coofrroce d* Ceonei au bi ]>'t de la ccpac.t conomique dn l'Ail magre c^vra un homrP'Lt! dla n:ition tspa Taux dnueioQ : b^ gpole on lui oilnra 49 Ibaœa ton Ublis-ttona mises: dot Oi 674,000 n,n U* nmtlnt*. .IP. hakiUnta Amortinemeuta 4J7 0J3 Solde au 1er Mars 1916 84o.S47 1013 Le 83 annivenai re de Pex-Kaier, B RI IN A l 1 c!iiioo do 63rn< pnmvn'BHire de I ex Kit;ei GIUIUM re IP Journal Irop^iiBitae Rrtl'Z /ei D0g"Li Croix d' Fer 'pniuavt 1 |* rUvi-e-En a'x 1 ora'i lr et ljote; Real rencHvelons le Setmen d ii'Flaiang a fefav d accepter la iepidelil que noua avoua t 1 et uoui l. slltfc ton de II Bolivie dans les dis renouvelons j'taq ' la unit Emprunt Omirdei 8,000 000 6 2|3 n ( o l'an Veraemeat accaa:6.il 000 oCO Converiies en Ur ... ,. pour Or 602 0 0 AotlWtCS a V*r$e8 aM>itiiMinea\ 25o,o 161337,80 KO ,.B 27 Toa le c-o-rs d-plc^ olde a,] 10 i^'ivier 1910 41.8i7 le fo r rs • ratique trwPg-r a-idii en Italie 1 picse l auj ud'h" ses f 'ole.an ces pour 'a meit • e B.-nc il XV BARCELONE— Oa a aecoavert un complot pour t'ire vader des piijor>niers d enus dan* la prison de Reus On sv^it erru un tunnel pour les L-M'e vader. Les prisonniers on* ^l conduit-: Saiag^se WASHINGTON [e piid-rfc Versement accus : ... A J ... x Conversion en Le rcnl leoroel du que le goi vernerae'it Rpublicain sent tons loi jour* rt*vantpp la receBhi' d'unf|' (Dooarch I '• Nous re IO.VOCS 0 -M itoi de la Bolivie dans les eussions o .'P-l dev Ancon se b sa.it fur le t t que les confrences jont ' o'gamsrs d accerd avec le Chili I le Prou et que ce sont ces b i"i HI VPP noue Kaiser e rotre f^', dit le Ta^lisch j Hondn Inu.D.ei I<1H r Drotge notre Kaiser Le Worwaertp, un en 1 laiea joui naux librioi, fanaiit allusion I an niversane de Guillaume publia ^eu' veis ironiques iidicui-ant les fameu eea moust.clies de l'ei empereur ei non umu'ii pour les unformss En Espagne MADRID, 27— Mr lo^ Siocbei Gucrra a (t lu pisider.t du r a '" conseivaie ur et M r le comte de Bu %  .allai vice DtrvoVrt Dan *on discouis Mr Bc Bug liai iecom.iind< 1 union la pus poite afin que If parti puis? p^endrr le peatO'I ' que les circOBl'incea 'e permettiont. Les jouin'ux i-br^ux entre auirf c Le D ar 0 Universel du cornu Koenaaoti l hen-n' le rart cori'i \4Uu1 pour l'ltCtiOS de Mr Sauchcz t uetra rli sr d' commettre des Iroubh H. AI leudre que h conduise n^vieble iradii oonelle di-s poii'i. ieoa baitiei tlois malle er: f• %  > <) 0 8|3 c*|0 l'an VeraaiBttUi accuee : G ?,UUU,Q06 LoiiVersioa eu Or 713,300 Mmortisseiuunl 7.122 SuUe uu H0 Septembre 1. U 15 7u3.078 Emprunt 1914 B %  oardee : 1 OO.too 1 J,1 o t o Lan 1.500,000 Ori<5-714,M Amsrtitiseineiii b,'J.i6 Solae uu 13 Juillet 11J 5i0,376,28 Emprunt 1914 O Gourdes l.flXi U00 0 2,3 o|o l'an Veisoineiit accus ; l,l.>l,t59 Amor issement 14 734.73 Suldu au 2o favri r 1916 3J 1,965,* Nous commencerons demain la pn blicetiou de nems deB i3ucrip euie cre C rpentier Londres en i Le manager duebampien e; qu'il ferait connal re bientt lion TiNNEIl a ajon' d'bai qne le Cabinet S h->enr pris aen oflce ivec s,aele;Mif] gemen'i de mimitree. HAHIS La Confrence Premier Peincir et l'imsi d'Angleterre Harvey qui tait 1 pour a lourd bai s t renvif au lundi quand la Cinfri Gnei et d'aatres matires d-ux Ditiori qui doivent dclarer si des 'cctpie'1 la Bolivie. BOKDHAUX Les enfants ce 1' x errp, rem Cbailei d Autriche son' sr rivs 1 DJOBfd hui i Bordeaux. Ils con cea duf-renta empruuts latarlaari tinueiorii leur voyage p*r Midnd o Ces eouscnp enrs sont au HOfiiOrf l'ex iropriliice les itteod de Cent quatre vmg trois BRI X6UES La Libre Bc'gi, r -— que saOkOiCJ qu'un .uissionnairr et r'us eurs chrtiens ort ' massacrs par des hordes fanasques en Chine. L' I lie ma y ne excu le se enyayemenla PARIS, 29— Le Reich allemand a ;eini^ I la corrm ssion interallie i Berlin le texte des garanties offertes peur le paiement en esj.es des Mtsxe du bout de tan Samedi 4 lvrier 6 1|3 du matin, il sera chaul li Catndra'e nne messe de bout de l'an la mmoire de CHRISTIAN F H de la part de sa me 1 a de si fr ree et bœurs Port an Prince lia politiqu' f uture. Une forte ivi-, N-.W-YORK.— Usa bonris sion ex st> BOT la continuation de la re et e gale celle en il risl] | politique dUndiet favorisant un l a luite Jersey City a t I r approchement iw c le Gouverne Jack Dempiey poar rencoatr mpit WASHINGTON La confrence de l'armement a continu chmer lujoard bai, at ttudant la rponse chinoise la proposition de compro mis de HircUoi peoc le rglement de la question de Suautung. WASHINGTON -Apri de brves Jpcsiuous commerant mardi pro h )!: %  le comit des Voies et Moyens s'occupera de btir le bill du bonus au solda pour le rapporter .. .ut-; de suite la chambre on il %  ru continu juxqa'a ee qu'iLsoit vo . ..eci atdcid'' une lunion examines. Ha'vey e est a or de ltiubiicain hier noir ris, *>n ronle de Cannes. MADRIDLa reine V c il l'en l'HIL VUKLPHIK Ut soin rtablie au la grippe, aprs avoir est ancr 15 milles m di gardi) 6 jours es fpiiaite ut5uti. phare de Fenw.ck Ulind H BKUCKTON liASS— D s m*gouvernail bii*c, dapri un riuux dout se sont servies 'i T di^ttl del ctnlojpe Arapabve em e-ies d contrebande, et ducns'ieon aide Ss sitnatioo n'eit tiHai ooi paralyse le lyitoas d -goA'. sidre dargT use. de la ville, d a, ie. la doli a 1011 au NEW YOdRLe rouh-e lappoit aunuet de l ixgu'eur da ;a d intluenza et de pneumonm ville D-s pompas e d'autres detel aijojrd but ont montr ( jbets ont obiilru fortement les c r oini^nce conuecuoni et Isa conditoni 1011P WASHINGTON Un avi geneiulns bli < d une te ni> e du N >rdRLIlt IN— Lu commerce poui iCip Henry Boston avee df 19^1, pour la p s se: t nt de I indemnit fixe millions de ma r k. or re•s dix pren :res journes ministre des hoances tudie un ie ment. Ces pratiques Avanthier.leimardi gras ont coa tinu leurs bats Des n >nd>s d'hom mei, de femn e? et d>nf*Dti ea g* miles, puant le 'la, avec, la bouche, toutes re: • de chanioai ordarirei, ont dambul travers les rues de la Gapitale. La pins grande partie de ces individus n'a vaient mmo pai le plai lger dgui projet tendait 4ouvrir au gouverne. ment un crdit pour coaiehier la va tlln Ce &SSLt^STl el '^ . r r u tan es ne doivent donc p ua dua* leur de la Cou.onne auu.chtenne. „! re des moeurs de ce peupla dj CinVa^in CE SOIR Le Masque *ux dent* Rlani Ua Comique Entre gnrale, *,0 [ MI1CREDI •a bnu liai d actaalit Le Ctaclave Entrs ; 1 gourds las au coin nord ours', oooomaode.W'ilh sur la no'itique de le passege entre cet • Ile et Cuba I vernement le Rech tag lui a v„> c d autr.chun Eteeu£qu sVra^ la roa e de la Jamaque.|gn o d r e H u jour de confiance apics r !" Hont PPensi le mora "v^e ^^iTti^l^iS ^ruti"parTrm7; et "rTgn^anœ ris Pari8 ainsi que lemue de mail a hostiles, il domine ; J V oir repou's un ord'e dc j->ur p' Porto H o c. t.otre route ve s IJ CB s ?0i por les comraunis'es Les socia nal Nousne [ouvna pas permettra u,^ iedpaniatt et 1rs n'ttcnal.s qu il soit en 1 oaieesion d un faible l es se S(JQt a b ditiinti ? ei0 ce BCnP dgotanteide~lB Le ministre IXOUna bi.si plbe Neus nom ajmioei laiss dire, au MQ'raire qne c'est for in xupr vur e: MOI n'iac8,qis PARIS -Le Premier ministre grec, les clv f* de bsnuei se son* orgsnpour offui ce suecacie drgo a^aaaaa— —an i——1 '*' l 'i f^'ssit u joie dtiaugs.. fS 4iobre aigmentant 4ts ci* 4e photpgrauhilut Col b .ndndt f i t Diarrhe comun*mec appele •• Tnesme ". ,.< pou %  le-ofTir ^n .nimn r • %  alaJ.e qui svit i PonJU -|'r,nce et dans les | onro ,";„,..' "'Ven r I CntuOM, U publie est avise d'avoir a la.re boa'. W m,t '' 0,,t e !" r *• q 'l'-d llir l'ea arstiace l'alimentanoa et de ne niau U f m m Cas pli dog'aplliea Seri n ger que des aliments cuits juiqu 1 ce qut la marprortnitaq rlnn- d '• ni-igarines m -Jie disparaisse. VOUU'. ai| n sera 'a Knta 9 Pc.t-aa Pr.nce, le 27 Janvie1022 I „ P. , ; |. M. Mnter L P".J dcid de protester logeaient CUarg Ju SerTict National I Hyc 0tiUe C08 8 :.e SCsndlleaiei |' l eae PtsMafM cest ce que uoss veooai faire. Un thtre qui ft'ci WASHINGTON, ao— Quatre viaft coaaus. plus de cent blesss quaio thtre de ciaaia i Knickerbockc, v*' de deux pieds de neige s lloadra sur SI sentatioa samedi soir. On croit qu'il y'I cadavres dans le dsastre. fces traverses tombant de 7; P'*^J aussi les log;s de balcons. Des joints a la police et aux poaapiers en" |cs dbris et recherchant les morts. Le thtre est situ ans uae sectio abe de rsidence du Nord-Ouest, vf w t de personm de marque se trouve par* "' ( L tlondrement de ce thtre se dre* le plus elfrayant dsastre dans l'histtirt* pitale. Des quip-rs de secojrs *P rt '.JL UJ travail iocestant travaillent & t J' t tonuos de mortier d acier torda. i JU ','^| du prennor balcon " "" << %  SPUI chappa. la liste des des no s d. oolitic us ou pas ua seul o.wn aorts. des % '*'2 i des no s dt politic us de diplomaitJ, %  rjj 4 aS ii rema'a.:abl dau u vit "'



PAGE 1

LB MATIN • %  7.'' KM '. Mrijf(|P Pi f Ce matin a eu heu. ea la H 1 Ik, ie NotreDame le uriM a e Mlle tieottK jjajda avec Ml Raoul Rouaier. Ik.k ti bnpoMni* solennit qu %  toussait toute les perjontuluo et toutes les lgances de la Ville Harraim et uniN Mr l.,i| e i,aa.nero oncle de la marie, Mme bmiic Koutur rutu du mari. Ont qut : Mlle Denise Hartllc ,M VBUtd. M I • Louise Flanibert et .V, ru*, s 1 MI V, e tel t! ail '! C Kou/k i "" Lire hO aierc! Mr la Peloux Aprj la crmonie reliaient, le earten nu.-. minable, s est rendu a la Viiia des Clochettes, caez Mr et Mme Emile roa/itr au ea icu une •ridante rcervisn, Nous : m .cors Doameil'cui \., ,. J e on sieur au co. fc .u n.aiu Poudra idale ;•: %  :.\' Beaut ig 'feint impalpable, cdhi "ente, 'un pa r/am dlicat, conserve la fretcheur de la jeunesse. wtnblVt, ffsc te* .-.. es donne un ei:?.t de lys Poudr.Tf>niii % iv blanclie, chair, roac nai 1 fl r brune rachel clair, raihel fonce. 1 ... ... I'..i ou MM d tsm. i,.,n Trindcly :. JU 1. .. .-, %  L'l Tl'Mi • ' -, JV .nuT • %  Fard (lOuici 3. Rue Ci !a Paix. PARIS -J H.'<4SJftr -rnrn-J'i'*-a—7I">-r tri; 'V — T,-. ^! Ij'EBb ""'** -.*>— %  *=—-^ -.V •• /^— '^ —l Carnaval Travestis Cotillon G est au Comptoir Hatien que vous trouverez le plus grand choix. Ufocrot ne "Jn R'tr.eJe merveilleux contre Miguineu, Nvralgies, Dysmoor-I r lies ou Coliques meusuuelles, j Grippe, lulluerz*, ii-i^tiques, Luiu bago. Un cache suffi; pour suppiirr.tr immdiatement la douleur ei cc-uptr court aux .I.CL les plus vio'eDis. Stui Lte| o\ i.r; 1 on Hai'.i 1 *once LIMOUSIN 211 me Traversiez Le Cl Dix du Doc • jr > Les docteurs ne peuvent pat toujours diagnostiquer les nouveaux cas Pourquoi? J P;.roo cj.jp |aj symptmes sont troitement uni* et c'est difficile .1 premire vue da MOOOinitn la causes SpleMqini Cest pooiquoi le premier acte du docteur en principe Rncr:il est .le pn^crire pour un DattQyafi ompict 4e intestins et, gnralctnciit, c'est le seul rem, de que le malade a besoin. Pour ces raisons chaque famille devrait avoir une fiole de Petites Pillules Reuter Elles g'it purement vgtales trivnillent direetement sur U foie saits coliques, sont merveilleuses pou retirer les matires ixiisoniicuaes soulageant et empchant les maux de tte.flatuotitc, %  oattipatioi et la dyspepsie. L'aaaaa frquent des Pillules Reuter gardera vos organes ifa et les intestins aaj parfaits rudition. Franck J Marlin Fn vente chez Kue du Magasin de l'E'at en tact de la GUdtffl Vaillant $ Houet An*** rtAnfiraytr p9a%f7O. IM du Hngnsin At KElal Clyde Steainship C ~ Forign Service* Me 7V#u;Yo"fr e*£ attendu tel J'iiii o lvrier tt laissera l<* mme jour pour KingHton pt la Colombie. DH arrangement* *p6cUmx *er*mt b//r?rrs aux expdieu '* qui voueraient profiter de cette occ"*im pir vote d a transbordement Kn /st m pour ]\i w Yrk et les ports dEuop* iua ftew* York. Port m Prince le 30 Janvier 1925 E. F. CLEMENTS, g m ai Sans Mercure ni Cuire, %  alvant le travail de M. TOVJLV.H. Ctalmlate d l'Xnetltut ulfnr (1907) Wlruit instantanment ton l*t mierobei de la r-m\m, du Cholrm. IttmTr—.ZUm rrb — •t Dymaafrf des Pay a cianda MiLADiii virjrtixiry Indispensable conta Ici Epidmie*, D09B %  XJar (ranlt oullleru 'lacs un litre d'eau ponr tua* las un^". Saaisaaj raMOnL.tt.lkai da MiHiurtna. "ASiS J' ,. Kn V.I.L Toula !• abaawaMM faaaa* Cela I qui achte une Mupinnbil^ on rcinon HA b-^nnrg rh ,?. dont il weada parler n'aura jimnis le ^pliir d-trp d'i dans PO n ttn p5S[uJ OU8 ea certains que la voi ure fra honneur h sa bonne T ypw de Carroseenes ; Voiture; louriftme cinq place, ou Voi %  J Ron'-re denx places ••npieor de vitesse ^•"isrieir lectrique. irj rep 'mpe de teblier, et IBD i"iie ^ ar p-bri8e de ?ao claire en 'emra Jd'tateur de n V*AU d'e-urncr. EUT 0RDfAlRE II ifstenr de oression d'hnile. Trompe 'ectri-jre Amprtrerr'rp. Porte manieau *t Kppose pieda. PortavptaMa — jinie d< rech-ip^e Tp.id'-'w'H la'ram Snpnor's de •• nt'elets pour les ponifes. TA ie pour le tonrnqn C rote ( noir* o" khk ) CoT-p'-ejo* Qf g'siaa* Pompe, C-ic, uutillege complet. Navire attendu Le S|S c Panama e' attfndu i Pari ou Prinre, Mercedi matin. If 1er Fvrier TQ2j, vpnan' directemeni de Kw Yo k avec : 420 lonn's de MifcKindses, 14 pass?g?rs 107 sacs lie Iftru et partira dans l'art'l irMi du mme jour joir Ctistobal. CZ directement. ** 1.9 p| a Posaldom a l*l|i Amster dam le 7 n.irant pour S: TIIOUIHU. San hisp, Sinchfz. Puerto l'Isa P' C^p Halten. 11 eht vttaodj ici /re le jpr fpvripr. l£'8|d Comm, wyne paitiro de N. Y"i k IP li f'*'riP r pour Cap il "t'Pn I is,i| IMu l'rncla H fivriei ux qui rt I bien vou u l^ur donner de.-, tmoi Hn^g'S darrit et de -VTp.lh e l'occasion de la mon de itur senti LAURA. Us 1 s pirrit de c-o'1 n ittour, i eur p o f oude gratitude Fuit^n ShoG Polish companylnc. New York Si vous voulez prolger "la paau ..e fol c aussurfg, Si '-ous oolei avoir un brillant Iuijnl t durable. Si vo.is voulez conserver la couleur et la soupl*a>ade ces chaatore* p miant biiie.i-ps t utployet 'a m* Pifue vu i.NtJi H V.M. F.ibiijjuee spcialement pour 1er lames dlei tf.nubmen d i liigh life, Elle prtv^g 1e peau des chioftnrei con're Ihimi.tic et la Ghileur, Elle en re'ieleur ioupUM<* PI cmsee leur briitao 1 Demandez la marq .e MU\(HiliiM. ces! la msillflun de lOutea les marques, Geo. Jeunnme Agent pour Hati France Grand Htel de VINS provenant direct m n: e H'U-\c D y tioNeaui. liOLTiK Goardei •" no le ga'J m B1.ANC I a raei ta'ionHupmobile T *.KJPP MOTOR CAR CORPORATION DETROIT f '•<>. %  i.'U'waphi'iiit U. d'A L CONSTIPATION prenez les COMPRIMS de DELORT, Pharmacien, l.'J. Rua Snlot-Autout C'EST LE MCfLLEOS : **T!VR VlA'Spnluu' ille& s m ili-urs muse des %  — le. .1 L rejomma. L,<,ue C „ Franaises et V,n, o^fi^SJ^^ Vins mous-eux les m-i'leures mar.pi. s. ^npagnet et b.r A B C 5e d*'i 0 n VN'SSTFBN UINfON a* — eti ,-,-..•<. %  • ^inLii %  — %  %  a 1 p %  Il 1 — 1 %  eaaaaaf I M liseur MIKl/l, reven,, ,|e,n^emenl ,1, w,,,,,, VJ ^ m. enel toui/ u l pour son H al, nr ,en. u no breV-a et Mal ^Dtle que / r S pr x spnnix l-roni ablia i ntr • do la \1 "repoir les Pat-lion, demi et VeimovP "•*• %  %  IMPORTAIT ;';;;7:;/wt;^:' c '-^ '- -. So'idil gr une n Ijvr hno N, mjl| f SHeory Stark U<** au. a,",. r..,; No £ „^a.S£aaigS



PAGE 1

I fc MAI IN GASOLINE ET KEROSINE MH\ & FINK INC >t d*m le moud* ftit'ft*. (>'r qui #n 8M VOU* 'fe* O < f/*! fri Ga*'Ime SHELL c*t tpcialem* ni\ •u>commm'*abl %  pou* 9 ton rendement ai autant ux et qu'elle n'encrusse p m te moteur uice son raffinement parfait* Il v:.us enq yetG'tt n'user que la Krosi >•>. SHELL suprieure aux autres par son def/r loe eHe donne en consquence une flamme plus vive et brle an /uwe. '• II j/ a donc conomie et avantages n'acheter que la musqut" SHELL/ Pour les prix, adressez-vous Robert*, Dutton & C 1 Prime oilerle aux Acheteurs tube de fPebecco boite de chocolat M Vo'isfen z 'ino Apprciable conomie u vous oa v )us aerv. z que ri 3 Cira J^esde 'a Amer can Suoe Polieh Con paoy Chicago, qui conservent la ti V*AM iloiUilt il<> dp rllOCOlLt en neasp ' le b illao* des chauipures nae aemanue f*C CItVCVMl c "n B cotent meilleur manh par leur 1 I rit V • de Le/M et bonne qualit que tou'ea les auliea isarqnM par Le poudre • ILyhest rirtfj Flnk pouve que le peuple a su apprcier sa bonne qualit dfiant toute cen eurrene • Eu ach (anl \st boite de chocoU en pouJr •'HiJ^t Petltf deLfuti k Fmk rclame un lubc DeiitiiViet Pibecco (le meilleur denIrice). Le Chocoht est en vente chez: Boit, Simon Virrx, Pha uiaci^ Centrale, Pharmacie b. Sjourn ele etc. Dpt C/IPXLR.THBAUD Agent fioxir llaili / Oiii p oduits uhatmacent'qu s ei loj atiele* vendable* dan* u*e phmmat SPECIALITES f,Jo| Mottcmn • on 'ni, >h vinf I ysd, )' b ce : Hen'i i<" i '" >l :r '' '^n j f a teMo u K • %  si Mi roU e PO lw rl( L f ced q O BTMCB • A ; 8> l'eXln' .P Sliprkj b JU mue i e c ele. Demandez le prix ceurant LTSOL : le meilleur et le plue conomique des deiafeetanla Le dsinfectant empley dans tous las grands lpitau UM petite cuillere Le Lysol dans une eia*e d'eau dtaae la solution l n |o DkUX 2 010 JitQl? 3 010 (Une pints repraente environ la ceateaaace.de deux verrai %  aires ) L Lysol s'e ploie particulirement dins lee cas de : Al men \, Tuberculose, Infection, Morsures de chiens, Piqres t sres d'insectes. Eruptiecs de la pau. %  IessursPlatas KryJ Ble. pour 1 hvjine persennel'ela toilette, Il nain. Dans las Hrcs des maUdea> la ckimbre d) aaia. la wafiturr. Ghocela ; Lait el 1 lot 1 Ru* 1 Rmuire Ag^uii Exclusif 'acie Nestl ; c cao Ntteta ; fiutr Arfuslur ; Porter, Beurre pour Haiti To Let Large Fire* Proof Hall Navire on atairs gal'eiy. ani'able for n Hanck r any up '0-LA O >Q r(cherch parleul daas Us For Sale Chinese lUstaraat. .4 vendre provinces (Oiniue di.S ls Laailalp. Levskd on the Mata J.reis of Le Kla Qo% sur vo'i-e tagre tt .tans vo re cale laug-nenlera la Port aQ Prnce niix 11 it e la qual.l de vos clien's. Is las amueia et les bxera Adreia Li MAT N. aa si utt cou.mai e in old *.k richly datved 0' the Mich el A-golosiy e wh ,h g.vts it a real arttaHc value. To LO who w u'd liki to *oo the photograph of ih s farnitu'e w !1 plesa" cail la • *fl:e of ih's hafad. F .r 'i C r. plise aor'v 10 the Sli^n'C l Comtoir lrd at'Haiti at $ JDI Marc wbere the or^ .al is la vi*w Dtruisez radicalemei les llongeurs et le^ insectes nuisibles Avec les produite franai* \ P'e ''MoruV peur la d^siructioa dec rata. Seuria, etc. Poudre Mortis". peur la deetraclen des Rats, Souri, ta / iquide Mort 1 peur U destruction des Punaisef. reux.liti Liquid* Spcial 'Mer ia' pour la destrnetion des Meaches. Co >es Mortis pour la deoruCiori dis Moustiques. Rul'at merveilleux et efficace inc imparable. Sans odeur et suis aucun dingar pojr 1 s? animaux aorrfestii; En vente Chez Alphonse Haynes 115 Rue Bo a neFoi Maris, Fiancs, Amoureux. Quiilettn>.bar Us parfums de la femme chic, m aurez un minmum de got et de Ure p$ur un minimum ii U maniez aussi U fud'ed rit Dwan Nt an er* une merveille, tn texte ek*t Gts'on H. #V-r m n'adaana Mi rue Bonne b oi, M mes 7 rave el /gnanl Molt En $t§ek a* < me Jardine derr.ie le Sminaire. Vous y \rouverezaussi des rais*** peur lru,des crwusdi "* d(t furd, eiu de L$\o§n4, savant, cf! M r.t| laut prix tnod* A !.r,NJ4|lIN A Cie /#*nii Hj'tutiU pour IUM' ^•1 Bue t.amarre



PAGE 1

fcKfOi miiro nue Ato 4290 Pri nu Pruce, flaJU Mardi il Janvier tiKQ Pit*URntYnntfR£ CtmeDt MAGLOIHE kbkfla* 20 Quotidien Si la rn#ral est faeiU.sns CTlUN;*oAmricameNo. idoe la Basilique Notre-Daw ->-%  %  = -rrrr— — Messe solennelle en mmoire de S S le Pape Discours du Pre JAJV d'affiner ses brillante: qualits : l'aJ • ministia'.ion d un grand diocse qui exige autant de u, facile. dane IH mande eut Mr le Prsident, Mis fires, Bans l'aprs-midi du 2* Janvier ar Tiil l'Internonciature Ar-osto'i loi de Fort au Prince un t'grarr le du Cardinal Gaspari annonean ieN S. Pre lt Pape Benoit XV lit gravement malade dune bron if pneumonie. Ds le soir mm-? i prires publiques furent fel'e* i les glise* et dans les conimo uts religieuses de la Capitale. Le •ches de la nuit du 20 arrive r sans il et publies le 21 au m. augmentaient encore l'rnoiio • use par la douloureuse nouvelle. Vatican on craignait un dro i>lit fatal et le S. Pie avait dem JD |t reu les derniers sacrements demie e dpche qui ne laissai* n espoir : une intervention sa< elle seule pouvait empcher 1 du .Pontife. la maladie dn S Pre tait a peim mue que snivenait la nouvelle ta moi t. L'motion naturel'e qui are des mes en voyant disp te la plus haute autorit morsle ii terre s'accroissait de la soudu de la disparition. Ula le Vpterebre 1914, le 14e % %  r aprs la moit de Pie X, Benait J l'a occup le Sige de S Pierre M 7 an., 4 mois et it jour:]Uce.ues Oelia Chiesa tait r i *"* le 21 Novembre 18^4H v * • o a^s an moment de son lec c'est i-di e charg de rdige' la mi nite des p ces qui devaient re ex pdies, et partageait c^t'e charge ( a vec d'autres emp'oysMij il avaiune foacioe qui lai tait person nelle : 'tait d tre le Secrtaire pa•culier. l'homme de confiance du Secrtaire eVItat. Il resta e'fiaelleraent dans cette charge secondaire pendint ij an, de 1S87 i 1900 11 se dvouan la 1 liehe quotidienne dans le silence et l'obscurit et re gardait de sollicitedes chirgtj plus hautes en se se vant de la protectioa du Cardinal Karrpolla. j Mais sau aev'on graodisante i I I Secrtaire! e d Etat tait coneue d tous tt personne ne tut surpris lors que le 18 juillet 1900 il tut nomm i Prlat Domestique. | fanoesuiv-nte, le 2; avril ior, ; il tait nomm Sub'itut de la Sec \ taireiie d Etat et Secrtaire du Chil J re. H avait franchi le dernier che on de sa carrireA la mort de Lon XIII. il restera pendant 4 ans encore le collabora leur inlassable du Cardinal Merry del Val comme il l'avait t du Car dinal Rampolla, Puis Pie X jugea iue le temps tait venu de meure la lim r; sur le chandelier et de taire sortir Mgr Delta Cniesa de cette situation modeste et eftace. A la fia de 19 y. il le nomma i 1 Archiv h d; Mo ogne. Dans le gouvernement d* 501 glise, le nouvel vque fit preave des plus belles qualits qui lui mri trenl l'attachement de ses diocsainsMes Fires,le piogrammedu Chist tii 1 la u teetinn ~ Jsus venant au m.heu des hommes cenen-tta c Mn.li nr le lu ikTiSEm*. ""T 8 dan9 n ,0C! l pouvait s, lsunvr du, mot: donner bfthir. P Pr le *"' f efiVffJ^" ^?" d au monde la pa x ; la paix d;s inte'' ***** •"*-*•igences par la vrit ; la paix des cœurs par la ckiritl ; la pa-x des individus par la fraternit ; la paix des nations par 1 observance de la loi rvle ; la paix entre le ciel et la ter re, et sur la terre la paix des homdivins, chinten* sur le beic^au de l'Enfant-Dieu : Gloirf a Dieu au pus hut dtl cieux et sur la terre paix aux honrorsde bo>ne voio^' l.ie. U rd7\-!v r vo n ;' iV 0 ""* •*1* •up^ildal.nrvio.eta.neun. fwol*, notJLVr 0 *^? 0 ,O0rd r '0'Mb.l.t. n'ont p."! i-xnuiriH s il no arait o*<* ir-.8ih'p, montrer c t n nviri*H ,i ,V dj la Commheion aonatorial* 1 1 La an.taor MeComck a na Wro rmolar-er m„ Marinee n II ut, dont 1 montr iiwmillfie D entre part, il enut de nouv.au c elle ch trgee d accomplir no. mes entre eux L-s ang-s. managers qnoetioe d l envoi d'un nom n* rai •• 1 llu — —, .. .... IJV1 tJr van 01 II i| onleor eeiimi Mmiura •nn^ncuia Ujie e' parmi -o ent Cholaii avec "ou 1 p in,' - o. imniii de homraea dont la Il ? : M u? trUo •ampram-nt, la tact et u R r .„! ,1 • / M Mi.! rip |.o V f n: iianf;e4 Hvmout.i^rut avec laa ... arori (K BiM ,, t D.nial Boo .1 ,,..bilis ^aiti-nnoe e. !i . ; ^^ in.no 1 m' 11119 |.i ont mi*ux que lui et toute la vie du B.rdlng est cri hiaitant Po-t'te y fut eonsacie V 1 des premiers actes de sou poaLM Ch'catj Tri tae, draoe tiucat est de prfsciire, d.ns la ch-cJ irnitule : Notre reaoOQiabUi\4 tieat tout enti e, des prires pubh en ll11 '• • I 0e* lrtl Points rt-i vu jivnuts gua'tUeat iotrafanaM de 00c natra, quoi not An ctj neUoaalie te eu du ct ifaiHiU : ques pour le retour de la paix parmi es uations Puis il sollicite des Gouveuementi et des p^upifs la baane VJIOU Le comit loaiorial envoy n ^"n^r1 ,0 .^ 1 ^ 0 dtfU 0i H il, '^>apporter en toute pro divine pour que D eu prenne en p,. lU ire main sjr loe cooditione (.ni v n I humanit si prouve et meite existent, recommandera le maintien fia i l.fl.euxcataclysme. de no ra oootile Le eeoe coomuo Le jour o il d.-vtent vident qje comprendrace;te dcision, bien q .e eoulae d -quia ia d invar o"Tr les prvisions humaines ont fait fa.l• ime tiiiacae, qui voudraient p.i Colomb. ..far in au p o^s et qui retomberait \ laus s n anciaao %  eooditioai auaii Mt qui noua aurioua retir notre muni de contraint. Le peup'e a'. M pour cent d'ill ts; le pny^ n; aie oa nnniea tione *iwropnA**; les route* et mem (OH clieinins b'tn q a'ila aiient en pe it nombre al qia ha re^uirca eoient granl44. n'oit pu reearotf meun dvelopueueiit di p->up|fl n prtention qu'il est en nmnrede te g)uverner lit mne est demanda par lee quatre eitha qui ee aoot l h'imanit crlt k lDl uelg Qui dira les dm^rch s pressantes Nous ue dontona pas q Vil y eu" quit entreprend auprs de< rois, des une rude bneo^ne accomplir eu muni ., empereurs, des princes, des gouv cr lUUi quand noue y 81 min-.H interve t^eutiun. nemnes pour l'adouc.asement du %  • MIS i.*M un raie paya |jat,.ndreque cela m Tproia?Do tienne i'iiiierait emprunte cran era, banqueroute, interven ion, que nou 3 n'empcli ois lin %  Aprs sea ordiaation de prtrise f lt liea le 21 Dcembre 1878, i l'ni l'Acadmie des Nebi-s e..>l |aes Rome, C'est dans c tt un d'todes spciales eu il se toi Mur la carrire qu'il voulait em 1 rilliatet tudes 1 Acadmie, lu aur an travail, la nasse de 1 l *t, une pice prtende et clai p. tteiant veill l'attention de ses •nem. I liavier 188} MgrR.mpolia, mt comme Scrtaite de la No. pired'Ispagne. A partir du ma, I* 1 l arriva Madrid la vie de Uella Chiesa qui a t nomm n Secret de Sa Saintet se Qiond avec celle de son Suprieur. 1 P* 4 eas en Espagne, jusqu'en %  7. anne 00 il revient i Rome ^Cardinal que Loa Xlll i*s [• tre Secrtaire d'Etat. 11V ""• h ule it,la OB ,e Car Ml Rampolla ne voulut pas se seP r e son secrtaire dont il ve1 "apprcier les rares et solides J 'ts 11 se connaissait en hommes je lait d'avoir retenu auprs de M R' Dlia Chiesa est le plas bel r8 e ^'Je i-on puisse faire de ce der fty.*"?* •'cumolait aae donitancan O ielhaer.t i! itaii c,,ule e la iecrUireiie d E'at.. Le 25 Mai 1914, il tait cr cardinali Dtail qui tmoigne de 1 ri c 'ion de son peuple : l'armi les om breox cadeaex qui lui (ur.mt (Jerts en homm ge cet e occasion, ugu rait une splendide aulomob le que le Cardinal trouva i la eortt de aon pelai', son retour de Rome, et qui devait lui permettre de parcourir aon diocse avec p'us de facilit. •Mes fires, Admirons la divine Providence qni prside aux destines de l'Eglise. Quand on 'ude dans le dtail la vie de Benoit XV, on saisit sur le vif cette action providentielle Nul Pontife ne tut prpar avec plus de soins i la sub im* mission qui l'at tendait et nul peut tre n'leva plus haut, sur les ruines de l'univers, la gloire de la Papaut. En vue des temps calamiteur que le monde va v vre, dans la grande tourment' qu< se dech t te en oura gan et qui bou'everse peuples et na tiens, Dieu t-ent en rserve un Pontife de soa choix Les iorg>?eaar me_nt des grands bleees ? TaJS^f^iJft^SJ Qui dira les imt.a irai dcharit pa l P 8:die |J qu'il provoque en faveur des m.ihcu des ,. -, ^ •• %  wiiiuiHu muni eUoi dea choses y a urgence p>ur noua de l'emp 1 eux pays tnvah.s, des itug es, o'ph-linsde guerre, des mnula, des l'onti'e en tareeu de 1n,i. . J Ni: imes de la taim ? LT !" f .:!. B? ne ss !. I^vernement haiti-a en/ers b 1. mes de U aim b j rrie f ,., !re UQe ,u e I U J*m l l S yleSqUl1 '-b'e a uxiano,b.besv,ct.mes q ui pue lu-mm: d. a.i modes gisent sur le eh • niv VriLble bsn te budget pour venu eu aide la Samaritain, il sapplique encore" — • '— ^i/erledlOle, panser hs blessoresJI offre son ami 'i et celle du Dieu q-j |J repose! Sgt de S pauvie humanit sures et de sang ? Beaut m-gnanim: da S. Pre qu, lt | a te r. tous les kovmiti comme celle du Dm* M. I. rua tend. baoae to j il iorite i la rcoo: liaau-dessus des conflrti de race*, de tion les peuples et h, Auv-n'nations et de re igiois. sur tous les msnts h [\ verse i h m B tt u vit) hommes, sur les Frao-is, sur es vec taat de dlicatesse et d don Anglais, sur es A lemaada, sur les eur quon se laisse subjuguer pat Ireliene, sur les Autrichiens, sur les cel e tQ1 „i lnifiante San het souve aaibaf.snr les Russes, sur les Tjia, r in cet art difficile qu'il pu se disur les Onentaux sur les Cathalivant g f n:nre dans hmmente cem ques, sur les Protestants, sur les Ma nv.sration de >on roeur q le dans les lul n m "; ., arcau-s de la d.p'om* ie, eaerivoitc Bont v.gilante qui nest Ps raa. peuples et g-wernements Ke'ations treinte lia dviation d^sebampi d'amiti ou de bataille, mais qui s largit jusqu' gleterre av l'autre bout de ''univers immense Reich avepour jeter on baume de consolation logoe, arec sur les m heurs des piuvres petite i^ del c, Pieri III Msefee, qu.od nn e rapptila oat cqui a t a comph par B'* ict XV pendirt i e s longues aanes te la guerre, ei f reur des victta-a t noar la cessa'ioa du itau, aprs la g terre po ir le rtib'issement des •MlMn OrJin,{r-, e r tre |„ 0 -Up's, le Pouif' mi'ge aux vmx des g^n rations oontemeoraioai |:omme dans aoe n-'oe a> gloire, et. volontiers bmriol la jugen-nt de l'histuirs. -n lui dcernerait le b:aubtrsde Pape de la paix. M^s frres, t Irumm? s'agite et Dieu le mne ..P aT l-.ct.on de D'en lea dessens de II P ovid 3 ->-. s a %  omp'isi-ni sur l| onde. L s;itar c* divne promispar le Q|Hai i > '-'de gJTre er surtout! gl,srs!Pournecterquuntxempl.. avec u fcpablique raniien son cjuinous touche de p ; nous savon, des titres i nman*\t u „ nir i quelle Mit anitae-Benoit XV lab. m* Ire ?l u 8 de | f ,e ; sur ,,ne m ;r l ni'iueu^. son sat tomb-r dans les mains de Mgr Mit frrM* .L.. u u, leve par Ivent et la tr*-n r te et: l'Evene de. Cayes 1er.de aon15 „? 15 rJSL U^Tf*^'"? mt0t l ***** dnSSi^ me, v%age al 1 ffi. KnVlXV.^ ^ MVC tu ni !b^'rd' ^^ ,e ** P " C ^ c^S..^.^^^^ des nomi d.ver, -H, K pathie des.nd.t.rectsetfaittomL STu MtU,.n d^etlr. U V^ L 2 x Xll L Pie X ^ XV i les armes des F lns p venus. S, en ]" t ' lolt^uJ^ C ? Jui t ''^ ma,n ,aW, " dl M,st.r.s, l'a:tion du Souverain ^ ^t'^^Bj}^^^ **' W ^


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05587
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, January 31, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05587

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
fcKf-
Oi miiro nue Ato 4290
Pri nu Pruce, flaJU
Mardi il Janvier tiKQ
Pit*URntYnntfR
CtmeDt MAGLOIHE
kbkfla* 20
Quotidien
Si la rn#ral est faeiU.sns
saYtnMjanLrdftiii Pineau
date, la aiesir* 4a la
biensance, le mande ast
apUoya*l por tfii iem
Ma lui juter . dfi ta
dpassant les bernes du
s y ni suie.
~~ ~nd|Me Henri KttBIRT

HfcD>CTlUN;*oAmricameNo. idoe
la Basilique Notre-Daw
->--_____------=-rrrr
Messe solennelle en mmoire
de S S le Pape
Discours du Pre JAJV
d'affiner ses brillante: qualits : l'aJ
ministia'.ion d un grand diocse qui
exige autant de met lui donne l'h^btude d'un mi
nis*re d'icat et l'intelligence des '
mes Rien ne manque la prpara i
.lion : ni 1-txpiience des hommes et
d s choses, ni le savo;r profond, ni,
une venu claire.
?'La fjmvsfron Hatienne
aux Elals-Unis
Oip.toh'i^dHse^oanderpar m p>u, facile. dane
Ih mande eut
Mr le Prsident,
Mis fires,
Bans l'aprs-midi du 2* Janvier ar
Tiil l'Internonciature Ar-osto'i
loi de Fort au Prince un t'grarr
le du Cardinal Gaspari annonean
ieN S. Pre lt Pape Benoit XV
lit gravement malade dune bron
if pneumonie. Ds le soir mm-?
i prires publiques furent fel'e*
i les glise* et dans les conimo
uts religieuses de la Capitale. Le
ches de la nuit du 20 arrive
r sans il et publies le 21 au m.
augmentaient encore l'rnoiio
use par la douloureuse nouvelle.
Vatican on craignait un dro i>-
lit fatal et le S. Pie avait dem jd
|t reu les derniers sacrements
demie e dpche qui ne laissai*
n espoir : une intervention sa<
elle seule pouvait empcher 1
du .Pontife.
la maladie dn S Pre tait a peim
mue que snivenait la nouvelle
ta moi t. L'motion naturel'e qui
are des mes en voyant disp
te la plus haute autorit morsle
ii terre s'accroissait de la soudu
de la disparition.
Ula le Vpterebre 1914, le 14e
r aprs la moit de Pie X, Benait
J l'a occup le Sige de S Pierre
M 7 an., 4 mois et it jour:-
]Uce.ues Oelia Chiesa tait r i
*"* le 21 Novembre 18^4- H v*
o a^s an moment de son lec
c'est i-di e charg de rdige' la mi
nite des p ces qui devaient re ex
pdies, et partageait c^t'e charge
(avec d'autres emp'oys- Mij il avai-
une foacioe qui lai tait person
nelle : 'tait d tre le Secrtaire pa-
culier. l'homme de confiance du
Secrtaire eVItat.
Il resta e'fiaelleraent dans cette
charge secondaire pendint ij an,
de 1S87 i 1900 11 se dvouan la
1 liehe quotidienne dans le silence et
l'obscurit et re gardait de sollicite-
des chirgtj plus hautes en se se
vant de la protectioa du Cardinal
Karrpolla.
j Mais sau aev'on graodisante i I
I Secrtaire! e d Etat tait coneue d
tous tt personne ne tut surpris lors
que le 18 juillet 1900 il tut nomm
i Prlat Domestique.
| fanoesuiv-nte, le 2; avril ior,
; il tait nomm Sub'itut de la Sec
\ taireiie d Etat et Secrtaire du Chil
Jre. H avait franchi le dernier che
on de sa carrire-
A la mort de Lon XIII. il restera
pendant 4 ans encore le collabora
leur inlassable du Cardinal Merry
del Val comme il l'avait t du Car
dinal Rampolla, Puis Pie X jugea
iue le temps tait venu de meure la
lim r; sur le chandelier et de taire
sortir Mgr Delta Cniesa de cette si-
tuation modeste et eftace. A la fia
de 19 y. il le nomma i 1 Archiv h
d; Mo ogne.
Dans le gouvernement d* 501
glise, le nouvel vque fit preave
des plus belles qualits qui lui mri
trenl l'attachement de ses dioc-
sains-
Mes Fires,le piogrammedu Chist tii 1 la u teetinn ~ -
Jsus venant au m.heu des hommes cenen-tta c Mn.li nr le lu ikTiSEm*. ""T8 dan9 "n ,0C! l
pouvait s, lsunvr du, mot: donner bfthir. PPr le *"' f efiVffJ^"-^?" d
au monde la pa x ; la paix d;s inte'- ***** "*-*- -.....
igences par la vrit ; la paix des
curs par la ckiritl ; la pa-x des in-
dividus par la fraternit ; la paix des
nations par 1 observance de la loi r-
vle ; la paix entre le ciel et la ter
re, et sur la terre la paix des hom-
divins, chinten* sur le beic^au de
l'Enfant-Dieu : Gloirf a Dieu au pus
hut dtl cieux et sur la terre paix
aux honrorsde bo>ne voio^'
l.ie.Urd7\-!vrvon;'iV'0 ""* *- 1* up^ildal.nrvio.eta.neun.
fwol*, notJLVr0*^?0 ,O0rd r'0'Mb.l.t. n'ont p."!
i-xnuiriH s il no arait o*<* ir-.8ih'p, montrer c t n nviri*H ,i ,V
dj la Commheion aonatorial* 1 1 La an.taor MeComck a na
Wro rmolar-er m Marinee n II ut, dont 1 montr iiwmillfie
D entre part, il enut de nouv.au c elle ch trgee d accomplir no.
mes entre eux L-s ang-s. managers qnoetioe d l envoi d'un nom n* rai
1 llu
, .. .... IJV1 tJr, van 01 II i|
onleor eeiimi Mmiura nn^ncuia Ujie e' parmi
-o ent Cholaii avec
"ou 1 p in,' - o. imniii de homraea dont la
Il ? : M u? trUo ampram-nt, la tact et uR r.!
,1 / M Mi.! rip |.oVf n: iianf;e4 Hvmout.i^rut avec laa ...
arori (K.BiM,, ,t D.nial Boo .1 ,,..bilis ^aiti-nnoe e. !i
. .-------; ^^ in.no 1 m' 11119 |.i
ont mi*ux que lui et toute la vie du B.rdlng est cri hiaitant
Po-t'te y fut eonsacie
V 1 des premiers actes de sou poa- Lm Ch'catj Tri tae, draoe
tiucat est de prfsciire, d.ns la ch-- cJ irnitule : Notre reaoOQiabUi\4
tieat tout enti e, des prires pubh en "ll11 ' I0e* lrtl* Points rt-i vu
jivnuts gua'tUeat iotrafanaM de 00c
natra, quoi not An ctj neUoaalie
te eu du ct ifaiHiU :
ques pour le retour de la paix parmi
es uations
Puis il sollicite des Gouveue-
menti et des p^upifs la baane vjIou
Le comit loaiorial envoy n
^"n^r-1,0.^1^0' dtfU'0i H*il,'^>- apporter en toute pro
divine pour que D eu prenne en p,. lUire main sjr loe cooditione (.ni v
n I humanit si prouve et meite existent, recommandera le maintien
fia i l.fl.euxcataclysme. de no ra oootile Le eeoe coomuo .
Le jour o il d.-vtent vident qje comprendrace;te dcision, bien q .e eoulae d -quia ia d invar o"Tr
les prvisions humaines ont fait fa.l- ime tiiiacae, qui voudraient p.i Colomb.
..far
in au p o^s et qui retomberait
\-laus s n anciaao * eooditioai auaii
Mt qui noua aurioua retir notre
muni de contraint.
Le peup'e a'.M pour cent d'ill
ts; le pny^ n; aie oa nnniea
tione *iwropnA**; les route* et mem
(oh clieinins b'tn q a'ila aiient en
pe it nombre al qia ha re^uirca
eoient granl44. n'oit pu reearotf
meun dvelopueueiit di p->up|fl n
prtention qu'il est en nmnrede te
g)uverner lit mne est demanda
par lee quatre eitha qui ee aoot
l h'imanit crlt k lDl uelg
Qui dira les dm^rch s pressantes Nous ue dontona pas q Vil y eu"
quit entreprend auprs de< rois, des une rude bneo^ne accomplir eu muni .,
empereurs, des princes, des gouvcr. lUUi quand noue y 81min-.H interve t^eutiun. ,
nemnes pour l'adouc.asement du MIS i.*M un raie paya |jat,.ndreque cela mTproia?Do
tienne i'iiiierait emprunte cran
era, banqueroute, interven ion,
que nou3 n'empcli ois lin
Aprs sea ordiaation de prtrise
f lt liea le 21 Dcembre 1878, i
l'ni l'Acadmie des Nebi-s e..>l
|aes Rome, C'est dans c tt
un d'todes spciales eu il se toi
Mur la carrire qu'il voulait em
1 rilliatet tudes 1 Acadmie,
luaur an travail, la nasse de
1 l*t, une pice prtende et clai
p. tteiant veill l'attention de ses
nem. I
. liavier 188} MgrR.mpolia,
mt comme Scrtaite de la No. '
pired'Ispagne. A partir du ma,
I*1* l arriva Madrid la vie de
Uella Chiesa qui a t nomm
"n Secret de Sa Saintet se
Qiond avec celle de son Suprieur.1
P* 4 eas en Espagne, jusqu'en
7. anne 00 il revient i Rome
^Cardinal que Loa Xlll i*s
[ tre Secrtaire d'Etat.
11V "" h*ule it,la"OB ,e Car
Ml Rampolla ne voulut pas se se-
Pr e son secrtaire dont il ve-
1 "apprcier les rares et solides
J 'ts 11 se connaissait en hommes
je lait d'avoir retenu auprs de
MR' Dlia Chiesa est le plas bel
r8e ^'Je i-on puisse faire de ce der
fty.*"?* 'cumolait aae don-
itancan O ielhaer.t i! itaii
c,,ule e la iecrUireiie d E'at..
Le 25 Mai 1914, il tait cr cardi-
nali Dtail qui tmoigne de 1 ri c
'ion de son peuple : l'armi les om
breox cadeaex qui lui (ur.mt (Jerts
en homm ge cet e occasion, ugu
rait une splendide aulomob le que
le Cardinal trouva i la eortt de aon
pelai', son retour de Rome, et qui
devait lui permettre de parcourir aon
diocse avec p'us de facilit.
Mes fires,
Admirons la divine Providence
qni prside aux destines de l'Eglise.
Quand on 'ude dans le dtail la
vie de Benoit XV, on saisit sur le
vif cette action providentielle Nul
Pontife ne tut prpar avec plus de
soins i la sub im* mission qui l'at
tendait et nul peut tre n'leva plus
haut, sur les ruines de l'univers, la
gloire de la Papaut.
En vue des temps calamiteur que
le monde va v vre, dans la grande
tourment' qu< se dech t te en oura
gan et qui bou'everse peuples et na
tiens, Dieu t-ent en rserve un Pon-
tife de soa choix Les iorg>?e passes dans le silence et le travail j
obscur mais fcond d*s b veaux !o
bissance dea suprieurs niaeatij
par la science et la vertu, permettent 1
i Mgr Dlia Chiesa de dvelopper et]
-------------- _.. .. ..^ p.ja ... a iouui que cela
sort des prisonniers, fo r le rapit ie Ud8 errante ont .ans doute t corn SOtasat que noue devoni nra>aar
me_nt des grands bleees ?.....TaJS^f^iJft^SJ
Qui dira les imt.a irai d- charit pa l P8:die |J
qu'il provoque en faveur des m.ihcu
des
. ,. -----------------, ^ wiiiuiHu muni
e- Uoi dea choses y a urgence p>ur noua de
l'emp
1 eux pays tnvah.s, des itug es,
o'ph-linsde guerre, des mnula, des l'onti'e en tareeu de 1- n,i. . j
Ni: imes de la taim ? LT f .:!. B? ne ss !. I^vernement haiti-a en/ers b
1. mes de U aim bjrrie f ,., !re UQe
,u e IU J*m l lS,yleSqUl1 '-b'eauxiano,b.besv,ct.mesqui
pue lu-mm: d. a.i modes gisent sur le eh niv VriLble bsn
te budget pour venu eu aide la Samaritain, il sapplique encore"
' ^i/erledlOle, panser hs blessoresJI offre son ami
'i et celle du Dieu q-j |J repose!
Sgt
de S
pauvie humanit
sures et de sang ?
Beaut m-gnanim: da S. Pre qu, lt |a te r.- tous les kovmiti
comme celle du Dm* M.I.rua tend. baoae to. j il iorite i la rcoo: lia-
au-dessus des conflrti de race*, de tion les peuples et h, Auv-n'-
nations et de re igiois. sur tous les msnts. h. [\ verse ihmB tt u vit)
hommes, sur les Frao-is, sur es .vec taat de dlicatesse et d don
Anglais, sur es A lemaada, sur les ,eur quon se laisse subjuguer pat
Ireliene, sur les Autrichiens, sur les cel,e tQ1i lnifiante San het souve
aaibaf.snr les Russes, sur les Tjia, r,in, cet art difficile qu'il pu se di-
sur les Onentaux sur les Cathali- vant,g fn:nre dans hmmente cem
ques, sur les Protestants, sur les Ma nv.sration de >on roeur q le dans les
lulnm"; ., arcau-s de la d.p'om* ie, eaerivoitc
Bont v.gilante qui nest Ps raa. peuples et g-wernements Ke'ations
treinte lia dviation d^sebampi d'amiti ou
de bataille, mais qui s largit jusqu' gleterre av
l'autre bout de ''univers immense Reich ave-
pour jeter on baume de consolation logoe, arec
sur les m heurs des piuvres petite i^ del c,
Pieri
III
Msefee, qu.od nn e rapptila
oat c- qui a t a comph par B'*
ict XV pendirt ies longues aanes
te la guerre, ei f reur des victta-a
t noar la cessa'ioa du itau, aprs
la g terre po ir le rtib'issement des
MlMn OrJin,{r-, ertre. | 0-Up's,
le Pouif' mi'ge aux vmx des g^n
rations oontemeoraioai |:omme dans
aoe n-'oe a> gloire, et. volontiers
bmriol la jugen-nt de l'histuirs.
-n lui dcernerait le b:aubtrsde
Pape de la paix.
M^s frres, t Irumm? s'agite et
Dieu le mne ..PaT l-.ct.on de D'en
lea dessens de II P ovid3->-. s-a-
omp'isi-ni sur l| onde. L-s;itar
c* divne promis- par le Q|Hai i
1 ;a fO "t A la morale mii, ,
ence m n- t- cet e Fg i^ l b
mi
0(er:e i en le uuTeeov^ai rn!rt
1 plomatiques avec l'An
S 'e Portagil, avec le
i Rium ni, avec la Po
l s nooreanx Btita aar-
, ., >> '-'de gJTre er surtout!
gl,srs!Pournecterquuntxempl.. avec u fcpablique raniien son
cjuinous touche de p ; nous savon, des titres i nman*\t u nir. i
quelle Mit anitae-Benoit XV lab. m*Ire ?l u 8 de|f',e; sur ,,ne m ;r l" ni'iueu^. son
sat tomb-r dans les mains de Mgr Mit frrM* .L.. u u- leve par I- vent et la tr*-nrte et:
l'Evene de. Cayes 1er.de aon15 ? 15rJSL U^Tf*^'"? mt0t* l" ***** dnSSi^
me, v%age al 1 ffi. KnVlXV.^ ^ mVC tu ni !b^'rd' ^^ ,e ** P" C ^ '
c^S..^.^^^^ des nomi d.ver, -H, K
pathie des.nd.t.rectsetfaittomL STu MtU,.n d^etlr. U V^ L 2 xXllL Pie X ^ XV i
les armes des Flns p venus. S,en, ]" t'lolt^uJ^ C?Jui.t ''^ ma,n ,aW,", dl
M,st.r.s, l'a:tion du Souverain ^ ^t'^^Bj}^^^ **' W^


LE MATIN
'slit Cable
Iaoiivel.es Etrangres
- ~'j ~ i
Les Cours iMllllttfS tfiil I
sfj M Cirpimr
sawBMaBBaB
New Yoik je S er irg 41:65
Fiarc 12 22
PARIS -Stf'i-R ci.71 1/2
Fr.nc 12 ?4 12
La capacit cono
mique de l A Uema
y ne.
BERLIN Duprs le IV'1-er T
gt-bla'l le rcie ail* mande ri>ni.dui>i j,en 1 or,dres tique 'es
* la Coomi'BioD des>iparatioiii eil 4 touchtrODi les r
rtivirf en den pernes- Dan la pr >.. an j-rsev Ci v
mira elle Ind que le rr-M-ures pri mc >a Jerscy u' '*
(ifs pour qtDi.ijKT le budp>t du
Heirb. Comme le bi du suffisait pas poor couvrir l>a dpeo ,. ** .
mi on eu reconra I ui bodg t de Il OU e&p(l Hoi
NEW YORK,27 le m->r?ter du
boiei r aincr cam D mo iy.M K a a dd.r ai jru'd h' 1 q>'e le pioto
leur de makh?s dt b x R h"d
avait russi a concerer une neuve'le
Il IU entre l)emp-ey el George r*r.
prn'ifr pour I* l p o h 11 Oi
rio'i que ce ncuveau ccrobn aura
deux adver
menus si m
Rhumes, Toux,
Bronchites, Laryngites,
et autres affections des organes respiratoires, indiquent
un affaiblissement de l'organisme.
L'EMULSION SCOTT
prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et
augmente la force de rsistence contre les maladies.
524
_______________ -I______________________ >.*
a son
MADRID 27 L- roi A'rhonse re
Emprunt 191 "J
Or 674.0* h 6orS
extraordinaire et la g > v ? r ro u
en disposa a rwourU a nn mon 11
forc si c CBt iiceeiaue peur le bon
eler.
1. pienri'tepar le de la no f trait
luisi la question dn Pelebbsok "^"'n'. 7.,',c"n^u."e"'des"hibitants Amortissement*
matd. la ?e-oiide partie a trait ,eMBl -es "B" aei tiaDiiaos
,aKid" loules ks piovirces espsgioles. f.u" .'. ,.. .' __l
Les f'g'a uies arent oiginsees par
provinces, le cidfau 'et a c ffert a l'oc
rason de la l e du R i Les 1 omtes
charg! de recoeilbi its signaiures
sool dj orgiDLSi.
LaDellsIalrieari!.. U. S. Navy N*m
_ .., 27 Janvier CHICAGOL'uniea de U
Conditions d mission des R0M, le rcrpf du tpp BroU CP clirti#Dn8 de la femme i]
Emprunts de ia Daite int 'mi* eu lien dt reios I intrt iei ce son intention d'amener b
usure-Leur situation actuelle ,narn Bjourd'oui vera *lection#bition a Cuba, aux Banian'
pie son inccpeseor et la question de Mexit'o
An
P ,
O
paiements cran elle n ir.diqre
le montant de nomme* qie 1 A
niBgne pourra payer Elle riope'le
I*b dtclarationh c"u decteur WbI er
Bethf oee la coofrroce d* Ceonei
au bi ]>'t de la ccpac.t conomique
dn l'Ail magre
c^vra un homrP'Lt! d- la n:ition tspa Taux dnueioQ : b^
gpole on lui oilnra 49 Ibaa ton Ublis-ttona mises: dot Oi 674,000
n,n U* nmtlnt*. .Ip. hakiUnta Amortinemeuta
4J7 0J3
Solde au 1er Mars
1916
84o.S47
1013
Le 83 annivenai
re de Pex-Kaier,
B RI IN A l 1 c!iiioo do 63rn<
pnmvn'BHire de I ex Kit;ei GiuIUm
re Ip Journal Irop^iiBitae Rrtl'Z
/ei D0g"Li Croix d' Fer 'pniuavt 1
|* rUvi-e-En a' le B01 e1 la t'a lie.
Le jpi.ri el dit que Guillaume a M
nbilgS de lei ODCOr pu t one par lu
rj,,rn 0 |i>x 1 ora'i lr et ljote;
Real rencHvelons le Setmen d ii'Flaiang a fefav d accepter la iepi-
delil que noua avoua t 1 et uoui l. ,slltfcton de II Bolivie dans les dis
renouvelons j'taq ' la unit
Emprunt
Omirdei 8,000 000 6 2|3 n(o l'an
Veraemeat accaa:6.il 000 oCO
Converiies en Ur
... ,. pour Or 602 0 0
AotlWtCS a V*r$e8 aM>itiiMinea\ 25o,o 161337,80
KO ,.B 27 Toa le c-o-rs d-plc- ^olde a,] 10 i^'ivier 1910 41.8i7
le forrs
ratique trwPg-r a-idii en Italie
1 picse l auj ud'h" ses f 'ole.an
ces pour 'a meit e B.-nc il XV
BARCELONE Oa a aecoavert
un complot pour t'ire vader des
piijor>niers d enus dan* la prison
de Reus On sv^it erru un tunnel
pour les L-M'e vader.Les prisonniers
on* ^l conduit-: Saiag^se
WASHINGTON [e piid-rfc Versement accus :
... A j ..... ...___x Conversion en
Le rcnl leoroel du que le goi
vernerae'it Rpublicain sent tons loi
jour* rt*vantpp la receBhi' d'unf|'
(Dooarch I ' Nous re io.vocs 0
-M itoi de la Bolivie dans les
eussions o .'P-l dev Ancon se b -
sa.it fur le t t que les confrences
jont ' o'gamsrs d accerd avec le
Chili I le Prou et que ce sont ces
b i"i hi vpp noue Kaiser e rotre
f^', dit le Ta^lisch j Hondn Inu.D.ei
i<1h r Drotge notre Kaiser
Le Worwaertp, un en 1 laiea joui
naux librioi, fanaiit allusion I an
niversane de Guillaume publia ^eu'
veis ironiques iidicui-ant les fameu
eea moust.clies de l'ei empereur ei
non umu'ii pour les unformss
En Espagne
MADRID, 27 Mr lo^ Siocbei
Gucrra a (t lu pisider.t du ra'"
conseivaieur et Mr le comte de Bu
.allai vice DtrvoVrt Dan *on dis-
couis Mr Bc Bug liai iecom.iind<
1 union la pus poite afin que If
parti puis? p^endrr le peatO'I '
que les circOBl'incea 'e permettiont.
Les jouin'ux i-br^ux entre auirf
c Le D ar 0 Universel du cornu
Koenaaoti l hen-n' le rart cori'i
\4Uu1 pour l'ltCtiOS de Mr Sauchcz
t uetra
rli sr d' commettre des Iroubh h. Ai
leudre que h conduise n^vieble
iradii oonelle di-s poii'i. ieoa baitiei t-
lois malle er: f ivec une biieaacce trangre, on
aoi-1 forme d indpendance, au la
ce Hati entre Ua mains d une pui
eance trangre, arait, D'en p
deuter, atupide.
L'li"\ partage ent/e llaiti el ban
Emprunt lWli A
Goardes : -."'' >> <) 0 8|3 c*|0 l'an
VeraaiBttUi accuee : G ?,UUU,Q06
LoiiVersioa eu Or 713,300
Mmortisseiuunl 7.122
SuUe uu H0 Septembre
1.U15 7u3.078
Emprunt 1914 B
oardee : 1 OO.too 1 J,1 oto Lan
1.500,000
Ori<5-714,M
Amsrtitiseineiii b,'J.i6
Solae uu 13 Juillet 11j 5i0,376,28
Emprunt 1914 O
Gourdes l.flXi U00 0 2,3 o|o l'an
Veisoineiit accus ; l,l.>l,t59
Amor issement 14 734.73
Suldu au 2o favri r 1916 3j 1,965,*
Nous commencerons demain la pn
blicetiou de nems deB i3ucrip euie
cre C rpentier Londres en i
Le manager duebampien e;
qu'il ferait connal re bientt
lion
TiNNE- Il a ajon'
d'bai qne le Cabinet S h->enr
pris aen oflce ivec s,aele;Mif]
gemen'i de mimitree.
haHIS- La Confrence
Premier Peincir et l'imsi
d'Angleterre Harvey qui tait 1
pour a lourd bai s t renvif
au lundi quand la Cinfri
Gnei et d'aatres matires
d-ux Ditiori qui doivent dclarer si
des 'cctpie'-1 la Bolivie.
BOKDHAUX Les enfants ce 1' x
errp, rem Cbailei d Autriche son' sr
rivs 1 DJOBfd hui i Bordeaux. Ils con cea duf-renta empruuts latarlaari
tinueiorii leur voyage p*r Midnd o Ces eouscnp enrs sont au HOfiiOrf
l'ex iropriliice les itteod de Cent quatre vmg trois
BRI X6UES- La Libre Bc'gi- r -- ---------------......-------
que saOkOiCJ qu'un .uissionnairr et
r'us eurs chrtiens ort ' massacrs
par des hordes fanasques en Chine.
L' I lie ma y ne excu
le se enyayemenla
PARIS, 29 Le Reich allemand a
;eini^ I la corrm ssion interallie i
Berlin le texte des garanties offertes
peur le paiement en esj.es des
Mtsxe du bout
de tan
Samedi 4 lvrier 6 1|3 du matin,
il sera chaul li Catndra'e nne
messe de bout de l'an la mmoire
de
CHRISTIAN F H
de la part de sa me 1 a de si fr
ree et burs
Port an Prince
lia politiqu'future. Une forte ivi-, N-.W-YORK. Usa bonris
sion ex st> BOT la continuation de la re et e gale celle en il risl]
| politique d- Undiet favorisant un'la luite Jersey City a t
Irapprochement iw c le Gouverne Jack Dempiey poar rencoatr
mpit
WASHINGTON La confrence
de l'armement a continu chmer
lujoard bai, at ttudant la rponse
chinoise la proposition de compro
mis de HircUoi peoc le rglement
de la question de Suautung.
WASHINGTON -Apri de brves
Jpcsiuous commerant mardi pro
h )!:, le comit des Voies et Mo-
yens s'occupera de btir le bill du
bonus au solda pour le rapporter
.. .ut-; de suite la chambre on il
ru continu juxqa'a ee qu'iLsoit
vo . ..eci atdcid'' une lunion examines. Ha'vey e est a or
de ltiubiicain hier noir ris, *>n ronle de Cannes.
MADRID- La reine V c il l'en l'HIL VUKLPHIK Ut soin
rtablie au la grippe, aprs avoir est ancr 15 milles m di
gardi) 6 jours es fpiiaite ut5uti. phare de Fenw.ck Ulind H
BKUCKTON liASS D s m*- gouvernail bii*c, dapri un
riuux dout se sont servies 'i t di^ttl del ctnlojpe Arapabve em
e-ies d contrebande, et ducns'i- eon aide Ss sitnatioo n'eit
tiHai ooi paralyse le lyitoas d -goA'. sidre dargT use.
de la ville, d a, ie. la doli a 1011 au NEW YOdR- Le rouh-e
lappoit aunuet de l ixgu'eur da ;a d intluenza et de pneumonm
ville D-s pompas e d'autres de- tel aijojrd but ont montr (
jbets ont obiilru fortement les croini^nce
conuecuoni et Isa conditoni 1011P WASHINGTON Un avi
geneiulns bli < d une te ni> e du N >rd-
RLIlt IN Lu commerce poui iCip Henry Boston avee df
19^1, pour la p guerre, a montre uu txcdetit des ex- 'heures,
poita 10 \ siu lei Importailoat d a.
ta restriction place sur les impur-j
tions ahmenlairea.
CALCUTTA dOo nutionaistes ont
eteatreis pour avoir tenu des mee
ings eu dpit des or 1res du Gou-
varoi ment.
T0K1O La dmonstration proie
te en protesta ion 101 ie le manque
u'empiui dans les travaux de cou*
iruc.ion de uavirea, omme rsul al
del couference de Washington tl
arrange par l'Union du TcoVail b
etd renvoye indetiniiuent par la po
lice.
SPOKANE BIATILC. WA1I.-
L'ii court tnmbleiueui do terra a e
eartgiati ici.
WASHINGTON La g
ment a o donn le retrait il
des Maiinei de Camsgutx, Cl
la recommandation du g-n
il r aprs uue r .qute du
ubain 0
BERLIN Le chancelier
dit au Hricti -tag que 1 Al erni
lpaid a remplir les oblij
lu trai jusqu' la dernire'
ht.
t A h 13 Ls Ce gri Mol
uaaia a di.cut la boycot
tais 1 avers le monde eot
iinichandises ai glaises, jui
que 1 Irlande obtienne 11 pli
i-nendance, ce que plusied
tenrs ont appuy.
Uo vot de eotiDce
mi thanoelier Wirth
,,1)0llir) ,,,,,, .1,-111 H RIS- O1 tgraphie de Berlin
peint stntgique Le Mle St Ntcoau''^*' l,n n ,;
chiocfi peu- les lptraUooa pan / 4t ianitUM inilu*
itn\ i'anre 192a. de mme qu'un *-f* *fir|lC UHIU8
piojet d llorme* ftaciUs el toatas t vielle de Chiite
les gariBUil demandes par la coa PAR1S- La .hambre d-s dputs
,frnUldc. Vaun.cs- a vot hier uu projet de loi ttablis
Un h, ut fonctionnaire au gouver sattt la h mdustnehe de Cht-
n m< nt al emaiid a dpose la ban- ne
que qui avait t indique au prala .
On crdit au G ou?
vernement autri-
chien
PARIS L'Ag-nce Havis dit que
Se ci 10 s rpuyQatit^ii
01 iea II
!> s se: t nt
de I indemnit fixe
millions de mark. or re-
s dix pren :res journes
ministre des hoances tudie un iement.
Ces pratiques
Avanthier.leimardi gras ont coa
tinu leurs bats Des n >nd>s d'hom
mei, de femn e? et d>nf*Dti ea g*
miles, puant le 'la, avec, la
bouche, toutes re: de chanioai
ordarirei, ont dambul travers
les rues de la Gapitale. La pins
grande partie de ces individus n'a
vaient mmo pai le plai lger dgui
projet tendait 4ouvrir au gouverne.
ment un crdit pour coaiehier la va tllnCe" &SSLt^STl. el '^
. r. r u tan es ne doivent donc p ua dua*
leur de la Cou.onne auu.chtenne. ! re des moeurs de ce peupla dj
Cin- Va^in
CE SOIR
Le Masque *ux
dent* Rlani
Ua Comique
Entre gnrale, *,0 [
MI1CREDI
a bnu liai d actaalit
Le Ctaclave
Entrs ; 1 gourds
las au coin nord ours', oooomaode.W'ilh sur la no'itique de
le passege entre cet Ile et CubaIvernement le Rech-tag lui a v>c d autr.chun Eteeuqu sVra^
la roa e de la Jamaque.|gn o dre Hu jour de confiance apics r ' HontPPensi le mora
"v^e ^^iTti^l^iS ^ruti"parTrm7; et "rTgn^an
ris Pari8
ainsi que
lemue de mail a hostiles, il domine ;JVoir repou's un ord'e dc j->ur p'
Porto H o c. t.otre route ve s Ij cb 's?0i por les comraunis'es Les socia
nal Nousne [ouvna pas permettra u,^ iedpaniatt et 1rs n'ttcnal.s
qu il soit en 1 oaieesion d un faible ,les se S(JQt ab ai d'un emnemi
mBTST ^'"! $%! tJcux ohj.npque* m.g*.,. -..n.. m*
olvaau de toute lile vers on tstm| vjOUT l& irliildai *7?
peneor, les tov. nvs seiont empljy s ; ..
uux censtiuctioi'B et son disslpi;! p.AR'SLe Gong es international
Us isapiu-ta rargers utor an ,jc ja rice irlandaise a H-.id que le.
t; I movie d ducation pourra i'om-jBUX 0|vrr..riques qui auront lieu
pas mettre un
m- m.e et la [ hik tre prserve.
Pendan* c* icuipn, tous paneoi
que dep arreng menti
fii s an
';
t? d \< t ex
vue d utiheei le Mle St
,dans U am qaisi
, clusiverrpnt pour les irlindlil seront
,enouv N ;^r la su te "ous les ;
H ."la tot^oat bcso pav*le. j*-
ns. ier, ne peuvent ils
I * m ni ditiinti ?ei0 ce* BCnP" dgotanteide~lB
Le ministre IXOUna bi.si plbe Neus nom ajmioei
laiss dire, au MQ'raire qne c'est
for in xupr vur e: MOI n'iac8,qis
PARIS -Le Premier ministre grec, les clv f* de bsnuei se son* orgsn-
pour offui ce suecacie drgo
a^aaaaa an i1 '*'l 'i f^'ssit u joie dtiaugs..
fS 4- iobre aigmentant 4ts ci* 4e photpgrauhilut Col b .ndn- dt f i t
Diarrhe comun*mec appele Tnesme ". ,.< pou le-ofTir ^n .nimn r
alaJ.e qui svit i Pon-JU-|'r,nce et dans les |onro ,";,..' "'Ven r I
CntuOM, U publie est avise d'avoir a la.re boa- '. W m,t '' 0,,t e r * q 'l'-d
llir l'ea arstiace l'alimentanoa et de ne niau Ufmm Cas pli dog'aplliea Seri n
ger que des aliments cuits juiqu1! ce qut la ma- rprortnitaq rlnn- d ' ni-igarines m
-Jie disparaisse. VOUU'. ai| n sera 'a Knta 9
Pc.t-aa Pr.nce, le 27 Janvie- 1022 I P. ;
|. M. Mnter L P".J dcid de protester
logeaient CUarg Ju SerTict National I Hy- c0tiUe C08 8 :.e SCsndlleaiei |'
l eae PtsMafM cest ce que uoss veooai faire.
Un thtre qui
ft'ci
WASHINGTON, ao Quatre viaft
coaaus. plus de cent blesss quaio '
thtre de ciaaia i Knickerbockc, v*'
de deux pieds de neige s lloadra sur SI
sentatioa samedi soir. On croit qu'il y'I
cadavres dans le dsastre.
fces traverses tombant de 7; P'*^J
aussi les log;s de balcons. Des
joints a la police et aux poaapiers en"
|cs dbris et recherchant les morts.
Le thtre est situ ans uae sectio
abe de rsidence du Nord-Ouest, vf wt
de personm de marque se trouve par* "' (
L tlondrement de ce thtre se dre*
le plus elfrayant dsastre dans l'histtirt*
pitale. Des quip-rs de secojrs *Prt'.JL
Uj travail iocestant travaillent &t.J't
tonuos de mortier d acier torda. i"JU','^|
du prennor balcon " "" << spuI
chappa. la liste des
des no s d. oolitic us
ou pas ua seul o.wn
aorts. des ?'*'2
i
des no s dt politic us de diplomaitJ, rjj
4 aS ii rema'a.:abl dau u vit "'


LB MATIN
.
7.''
Km
'.
Mrijf(|P

Pi
f Ce matin a eu heu. ea la H 1 Ik, ie Notre- Dame
le uriM ae Mlle tieottK jjajda avec Ml
Raoul Rouaier. Ik.k ti bnpoMni* solennit qu
toussait toute les perjontuluo et toutes les
lgances de la Ville
Harraim et uniN Mr l.,i|e i,aa.nero .
oncle de la marie, Mme bmiic Koutur rutu
du mari.
Ont qut :
Mlle Denise Hartllc ,- M VBUtd. M I
Louise Flanibert et .V, ru*, s 1 mi V, e tel
t! ail '!C Kou/k' i "" Lire hO aierc!
Mr la Peloux
Aprj la crmonie reliaient, le earten nu.-.
minable, s est rendu a la Viiia des Clochettes,
caez Mr et Mme Emile roa/itr au ea icu une
ridante rcervisn,
Nous : m .cors Doameil'cui \., ,. Je on_
sieur au co. fc.u n.aiu .
Poudra
idale

;: :.\'
Beaut
ig 'feint

impalpable, cdhi "ente, 'un pa r/am
dlicat, conserve la fretcheur de la
jeunesse. wtnblVt, ffsc te* .-.. es
donne un ei:?.t de lys
Poudr.- Tf>niii%iv blanclie, chair, roac nai 1 fl r brune
rachel clair, raihel fonce. 1 ... ...
I'..i ou MM d tsm. i,.,n
Trindcly :.JU 1. .. .-, .
L'l Tl'Mi ' -,JV..... .nuT
Fard (lOuici Aucun envoi co-.itre tev.iiuitt.iuru
TotJTM FAirrMrair.-,
cr oBAiroa uacajins
Ai'i I > 3. Rue Ci !a Paix. PARIS
-J H.'<4SJftr -rnrn-J'i'*-a7I">-r tri; 'V t,-.^!' Ij'EBb
""'**-----.*>*=-^ -.V ...... /^'^l
Carnaval
Travestis
Cotillon
G est au Comptoir
Hatien que vous
trouverez le plus
grand choix.
Ufocrot ne
"Jn R'tr.eJe merveilleux contre
Miguineu, Nvralgies, Dysmoor-I
r lies ou Coliques meusuuelles, j
Grippe, lulluerz*, ii-i^tiques, Luiu !
bago.
Un cache suffi; pour suppiirr.tr
immdiatement la douleur ei cc-uptr
court aux .i.cl les plus vio'eDis.
Stui Lte| o\ i.r; 1 on Hai'.i
1 *once LIMOUSIN
211 me Traversiez
Le Cl Dix du
Doc jr
> Les docteurs ne peuvent pat
toujours diagnostiquer les nouveaux cas
Pourquoi?
J
P;.roo cj.jp |aj symptmes sont troitement uni* et c'est
difficile .1 premire vue da MOOOinitn la causes SpleMqini
Cest pooiquoi le premier acte du docteur en principe
Rncr:il est .le pn^crire pour un DattQyafi ompict 4e intestins
et, gnralctnciit, c'est le seul rem, de que le malade a besoin.
Pour ces raisons chaque famille devrait avoir une fiole de
Petites Pillules Reuter
Elles g'it purement vgtales trivnillent direetement sur U
foie saits coliques, sont merveilleuses pou retirer les matires
ixiisoniicuaes soulageant et empchant les maux de tte.flatuotitc,
oattipatioi et la dyspepsie.
L'aaaaa frquent des Pillules Reuter gardera vos organes
ifa et les intestins aaj parfaits rudition.

Franck J Marlin
Fn vente chez
Kue du Magasin de l'E'at en tact de la GUdtffl
Vaillant $ Houet
An*** rtAnfiraytr p- 9a%f7O. Im du Hngnsin At KElal
Clyde Steainship C ~
Forign Service*
Me 7V#u;Yo"fr e* attendu tel J'iiii o
lvrier tt laissera l<* mme jour pour
KingHton pt la Colombie.
Dh arrangement* *p6cUmx *er*mt
b//r?rrs aux expdieu '* qui voueraient
profiter de cette occ"*im pir vote da
transbordement Kn /st m pour ]\i w
Yrk et les ports dEuop* iua ftew*
York. Port m Prince le 30 Janvier 1925
E. F. CLEMENTS, g m- ai
Sans Mercure ni Cuire,
alvant le travail de M. TOVJLV.H.
Ctalmlate d l'Xnetltut ulfnr (1907)
Wlruit instantanment ton l*t mierobei de la
r-m\m, du Cholrm. IttmTr.ZUmrrb
t Dymaafrf des Paya cianda.
MiLADiii virjrtixiry
Indispensable conta Ici Epidmie*,
D09B XJar (ranlt oullleru 'lacs
un litre d'eau ponr tua* las un^".
Saaisaaj raMOnL.tt.lkai da MiHiurtna. "ASiSJ'
,. Kn v.i.l Toula ! abaawaMM faaaa*
CelaI qui achte une Mupinnbil^ on rcinon Ha b-^nnrg rh ,?. dont il
weada parler n'aura jimnis le ^pliir d-trp d'i dans POn ttn
p5S[uJOU8 ea certains que la voi ure fra honneur h sa bonne
Typw de Carroseenes ; Voiture;
louriftme cinq place, ou Voi
J Ron'-re denx places
npieor de vitesse
^"isrieir lectrique.
irjrep- 'mpe de teblier, et ibd
i"iie
^arp-bri8e de ?ao claire en 'emra
Jd'tateur de n v*au d'e-urncr.
EUT 0RDfAlRE
II
ifstenr de oression d'hnile.
Trompe 'ectri-jre
Amprtrerr'rp.
Porte manieau *t Kppose pieda.
PortavptaMa jinie d< rech-ip^e
Tp.id'-'w'H la'ram Snpnor's de
nt'elets pour les ponifes.
Ta ie pour le tonrnqn
C rote ( noir* o" kh- k )
CoT-p'-ejo* Qf g'siaa*
Pompe, C-ic, uutillege complet.
Navire attendu
Le S|S c Panama e' attfndu i
Pari ou Prinre, Mercedi matin. If
1er Fvrier TQ2j, vpnan' directemeni
de Kw Yo k avec : 420 lonn's de
MifcKindses, 14 pass?g?rs 107 sacs
lie Iftru et partira dans l'art'l irMi
du mme jour joir Ctistobal. CZ
directement.
** 1.9 p| a Posaldom a l*l|i Amster
dam le 7 n.irant pour S: Tiiouihu.
San hisp, Sinchfz. Puerto l'Isa p'
C^p Halten. 11 eht vttaodj ici /re le
jpr fpvripr.
_ l'8|d Comm, wyne paitiro de N.
Y"i k Ip li f'*'riPr pour Cap il "t'Pn
I is,i| IMu l'rnc- la H fivriei
5 1 Kutope
lit nieraivm 'nis
Mr et Mme Artfaor C Hally leur..
pnfnfi et le< autrfs partnti rerre-
fitnt vivement ipus r> ux qui rt I
bien vou!u l^ur donner de.-, tmoi
Hn^g'S darrit et de -VTp.lh e
l'occasion de la mon de itur senti
Laura.
Us 1 s pirrit de c-o'- 1 n ittour, i
eur p ofoude gratitude
Fuit^n ShoG Polish companylnc.
New York
Si vous voulez prolger "la paau ..e fol
c aussurfg,
Si '-ous oolei avoir un brillant Iuijnl t
durable.
Si vo.is voulez conserver la couleur et la sou-
pl*a>ade ces chaatore* p miant biiie.i-ps
t utployet 'a m* Pifue vu i.NtJi H v.m.
F.ibiijjuee spcialement pour 1er
lames dlei tf.nubmen d i liigh life,
Elle prtv^g 1e peau des chioftnrei con're Ihimi.tic et la
Ghileur,
Elle en re'ieleur ioupUM<* pi cmsee leur briitao1.
Demandez la marq .e MU\(HiliiM. ces! la msillflun de lOutea
les marques,
Geo. Jeunnme
Agent pour Hati
France
Grand Htel de
VINS provenant direct m n: e H'U-\c d y
tioNeaui.
liOLTiK Goardei " no le ga'J m
B1.ANC I a I
I dans ce pays une rf^ion
"M* st cous serions heuifui de
di8T','b,p 'r Pvanta$z",'Re pour les
w rec^v, d Tieinons sneiises et sol
'l'es demande concernant cette re> raei ta'ion-
Hupmobile
T*.KJPP MOTOR CAR CORPORATION DETROIT
f '<>. i.'U'waphi'iiit
U. d'A
L
CONSTIPATION
prenez les
COMPRIMS
de DELORT, Pharmacien,
l.'J. Rua Snlot-Autout
C'EST LE MCfLLEOS
:**T!VR
VlA'Spnluu' ille& s m ili-urs muse des ------ le. .1 l
rejomma. L,<,ueC Franaises et V,n, o^fi^SJ^^
Vins mous-eux les m-i'leures mar.pi. s. ^npagnet et
b.r A B C 5e d*'i0n
VN'SSTFBN UINfON
a* eti ,-,-..<. ^inLii
* .,. a 1
p Il
1 1 eaaaaaf I
M liseur MIKl/l, reven,, ,|e,n^emenl ,1, w,,,,,, ,VJ, ^
m. enel toui/ ul pour son H al, nr ,en. u no breV-a et Mal
^Dtle que / rS pr,x spnnix l-roni ablia i ntr do la \1
"repoir les Pat-lion, demi et Veimov- P "*
IMPORTAIT
;';;;7:;/wt;^:'c'-^ ......'-......-.
So'idil gr une n Ijvr hno n, mjl| f
SHeory Stark
U<** au. a,",. r..,-; No ^a.SaaigS


I fc MAI IN
GASOLINE ET KEROSINE MH\ & FINK INC
>t d*m le moud* ftit'ft*.
(>'r qui #n 8M vou* 'fe* o < f/*! fri
Ga*'Ime SHELL c*t tpcialem* ni\ u>commm'*abl pou*9
ton rendement ai autant ux et qu'elle n'encrusse p m te
moteur uice son raffinement parfait*
Il v:.us enq yetG'tt n'user que la Krosi >>. SHELL
suprieure aux autres par son def/r loe eHe donne
en consquence une flamme plus vive et brle an /u-
we. '
II j/ a donc conomie et avantages n'acheter que la
musqut" SHELL/
Pour les prix, adressez-vous
Robert*, Dutton & C
1
Prime oilerle aux Acheteurs
tube de fPebecco
boite de chocolat
M
Vo'isfen z 'ino Apprciable conomie
! u vous oa v )us aerv. z que ri 3 Cira
J^esde 'a Amer can Suoe Polieh Con
paoy Chicago, qui conservent la ti
v*Am iloiUilt il<> dp rllOCOlLt en neasp ' le b illao* des chauipures
nae aemanue f*C CItVCVMl c"nB cotent meilleur manh par leur
1 I ritV de Le/M et bonne qualit que tou'ea les auliea
isarqnM
par
Le _
poudre ILyhest rirtfj
Flnk pouve que le peuple a su appr-
cier sa bonne qualit dfiant toute cen
eurrene
Eu ach (anl \st boite de chocoU en pouJr
'HiJ^t Petltf deLfuti k Fmk rclame
un lubc DeiitiiViet Pibecco (le meilleur den-
Irice).
Le Chocoht est en vente chez: Boit, Si-
mon Virrx, Pha uiaci^ Centrale, Pharmacie
b. Sjourn ele etc.
Dpt c/ipxLR.THBAUD
Agent fioxir llaili
/ Oiii p oduits uhatmacent'qu s ei loj
atiele* vendable* dan* u*e phmmat
SPECIALITES f,Jo| Mottcmn on 'ni, >h vinf
I ysd, )' b ce : Hen'i i<" i '">l" :r* '' '^n j
f a teMo u K si '
Mi roU e po lw rl( L f ced q
O bTMcB A ; 8> l'eXln' .P Sliprkj
b ju mue i e c ele.
! Demandez le prix ceurant
LTSOL : le meilleur et le plue conomique des deiafeetanla
Le dsinfectant empley dans tous las grands lpitau
UM petite cuillere Le Lysol dans une eia*e d'eau dtaae
la solution ln|o
DkUX 2 010
JitQl? 3 010
(Une pints repraente environ la ceateaaace.de deux verrai
aires )
L Lysol s'e ploie particulirement dins lee cas de : Al
men \, Tuberculose, Infection, Morsures de chiens, Piqres t
sres d'insectes. Eruptiecs de la pau. Iessurs- Platas KryJ
Ble. pour 1 hvjine persennel'e- la toilette, Il nain. Dans las
Hrcs des maUdea> la ckimbre d) aaia. la wa Avant ti a pie i le balayage; Pour cicatriser las blessures des aaii
el lef ienir propres,
Dans 1 s accouchements et les temps A'ioidmies le Lysel s'u
plus que dins tous autres caf
A) z toujoors uoe solution de Lysol dans chu
(htmbre de vtre appirtemtat
Chaque Hacon conHmt nu prvalus
Lehn $ Fink Inc. Lon R.\Thbm
Mil? YORK Agent peur Rai*
L. Preetzmann- Aggerkolm
Otfre lee articles suivant*:
Gh im'afne Charles Heids eck ; Boideaax-^iaa ; Dubeanet
fin vente dara les bo^ee maisons k y ; lerdon Gin; Vermcu h ; togaac; Ligueurs ranaisee a
a BENJAMIN & Co [Conserves de toutes sortes; (I.>fiturr. Ghocela ; Lait el 1
lot 1 Ru* 1 Rmuire Ag^uii Exclusif 'acie Nestl ; c cao Ntteta ; fiutr Arfuslur ; Porter, Beurre
pour Haiti
To Let
Large Fire*
Proof Hall
Navire on atairs gal'eiy. ani'able
for n Hanck r any up '0- \" y ai ccioiiH as a Y/are itouse,
For iLformstion acply to :
Henri STARK
Rae da Qoai. \ve A No 1UI7 op-
pente to iha Railioad bt.tion.
Ru bo 1 Lo p barriq tes et en ca'e*e; V ns d'Ksp^gia; Bire fraaeaie?,
allemande; Cignelies anglaises et amricaines.
ximit un ers pour liqueurs c- Si ops.
Phoaograpbes et B e^oes 'Jelumbia 1
^WW^HBW^W"
Hg.l-Jg.gS UULL
Lisez & Mditez !
Il s lames 4 Messieurs i \otre tr\ice.
Puni donc le I imeui K< >LA O >Q r(cherch parleul daas Us
For Sale
Chinese lUstaraat.
.4 vendre
provinces (Oiniue di.S ls Laailalp. Levskd on the Mata J.reis of
Le Kla Qo% sur vo'i-e tagre tt .tans vo re cale laug-nenlera la Port aQ Prnce
niix 11 it e la qual.l de vos clien's. Is las amueia et les bxera Adreia Li Mat n.
aa si
utt cou.mai i.de.
Al i i- urs prie pou !-lei'ies vd:s paies diins celte labnque.
U ubneauts euven trouver autai les luancliaaiaea anglai es
suivait:
tjime mousser en poudre et en liquide,
niitermenl en roudre et en hqu de.
Acide citrique
^<;i#ie mrlrique,
Comme arabique pour tiq el'.es, e c.
Aciie silycyi q .f\
Un meuble ncien.cn vifui chlar
d'une riche iculpiue U Michel
Aoge qui lui oone une relle va
leur artistique
Ceux qui en dsirer t voir b repro
duction photcg'aph que peuvent se
rfrer 1 la direction dn j uraal.
S'adresser pour IV prix au Comp
KxlrnconciM. 'pour Corear, Whiskey, Absintlr. Alise:la, to r lad d'Haiu i tuai Marc o se
Pp.pnermint. Cur. rao.Ve.moutl. lia ran Je tran<;ais,*raaadine,Pehe, uoa\e 1a pece ailgio.lt.
Fraise. Framlmv, HroitlKe. .
Fil de fer pour bout-il'es c pse'es ( crewneorks ) caoaKtiouc et
re)"dei'H pour ma hne eaux ^ tettsea".
Meirepoliau Aervted W*te% facto y
VIS-' -\1S 11011 DliFRAN'E,
For %ae
Pharmacie Centrale
J'ioduii* de tutf Irai'hiw- Et dition prompt* Jt
ordonnances tysVitWfl pemr tjsttics tt$ rmiaiw
A haadsome pice ot ancient fur
nita>e in old *.k richly datved 0'
the Mich el A-golosiy e wh ,h g.vts
it a real arttaHc value.
To lo who w u'd liki to *oo the
photograph of ih s farnitu'e w !1
plesa" cail la *fl:e of ih's hafad.
F .r 'iCr. plise aor'v 10 the
Sli^n'ClComtoir lrd at'Haiti at $ jdi Marc
wbere the or^ .al is la vi*w
Dtruisez radicalemei
les llongeurs et le^
insectes nuisibles
Avec les produite franai* \
P'e ''MoruV peur la d^siructioa dec rata. Seuria, etc.
Poudre Mortis". peur la deetraclen des Rats, Souri, ta
/ iquide Mort 1 peur U destruction des Punaisef. reux.liti
Liquid* Spcial 'Mer ia' pour la destrnetion des Meaches.
Co >es Mortis pour la deoruCiori dis Moustiques.
Rul'at merveilleux et efficace inc imparable.
Sans odeur et suis aucun dingar pojr 1 s? animaux aorrfestii;
En vente Chez
Alphonse Haynes
115 Rue Bo a ne-Foi
Maris, Fiancs,
Amoureux.
Quiilettn>.bar vous un Extrait < Dvan rVftVi c Moulin Jli 1 Htndoustan,
mres c iattjns de Us parfums de la femme chic, m
aurez un minmum de got et de Ure p$ur un minimum ii
U maniez aussi U fud'ed rit Dwan Nt- an er*
une merveille, tn texte ek*t Gts'on H. #V-rm n'adaana Mi
rue Bonne b oi, M mes 7 rave el /gnanl Molt En $tek a* <
me Jardine derr.ie le Sminaire.
Vous y \rouverezaussi des rais*** peur lru,des crwusdi "*
d(t furd, eiu de L$\on4, savant, cf!Mr.t| laut prix tnod*
A !.r,NJ4|lIN A Cie
/#*nii Hj'tutiU pour IUm'
^1 Bue t.amarre


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM