<%BANNER%>







PAGE 1

U MATIN VEmigraticn Huiieue a tuba .\eui ftVOfM r.<,u la lettre suivante Santiai, de Goba. 6 Jarver 1W. : Monsieur le L> recuur, l'iuaieuis num.us de voire int le.tant tJourual nous son omb S'.US l? u yfUX OU UOM COIUtdlOtH Mvccuti rel p.iaisir combien l'auteur de ces llUClea ntunlea t/Cffl grstioa rrulienne Cuba* dpei-it eu HUM eU Ifel'e #•• erft>l b-i lei.Ji qu' i e prat que ici dtuu.a leetd six nos MU une ccuv le qui rvolte n.iue l*>s IL.8 indiffrents tt lt plu IUCOUBOieie. Il y longUmps que oua aurions renonce ce jeu • b. i Lau .-que • qui if M> eu pieu XVeme Sicle dans tltl lie uieivulltuse par noa tirea dateurs 11 par un gioiipe detrangers plu CAUSERIE FEMININE iiico kiale U. S. Navy News Flaubert a d;t svefl isiaon que Ivie dor re tue eiiu.atiou itictssar; tf, q il tant (eut H pu i.iii.. atpiiis i i'i lei jusqu' mourir. i' il <;eplu grandit i cii< i'i L viter ilao I duc%iuu ( a C e levi-i itB eij fants non | o %  > l a ei lui-* u ui s irHis i oui soi la VIIH i> cliu< doiP eue r,P6!ilf itee ; elle lui' c, vei !•; 11: l i oui lui-mme, pour la i'tr' aui oui et pour ruuiuauut entire.) Un H t at demand si Indues Ion uii but individuel ou un b il boiai NjUn ^rflmta d'accord avec lea du quand ils dnent qu'elle a dei X but*-s la luis ; ePe tt pl 26 Janvier leqote doivent ce H i u mou: ulers aitiv eu Hati t.'>Ar.eiit la lechercue, Jea muyeus s mima" pleu/eV'd'r pour tas de meure d'acco d la vie iadiv.duelie latr SoM les plus limmes Ma. < plu, inleoae s? LlXii Too JMDO htl.ieo. lottoiir plut exuottve i %  travaillait da a ieet dans les di cument plus Ual.e utatigable k qui • h.murs de Sintiogo laines poEtdait un ou mou s impt tant lui cel wou noua euoua oita : au.oi.s I OU8. K.H qui te pase mainteuant m moui dea eooigrtnti ha-*" kueniiua poani q" i oui i e savoi %  d\ u, noua de!-us pai cemuii e C ICI 06ulense avac la vie sociale la uo:c i iiiplb ut : 1 3 Urveio^per liai munieust IIIMII eUfl I lu.lividu lu UJH n lou>eales capucit-'a propied a l'eapoe tiuiuaine et miles a l'espce, Relon leur unpoithpoe relative ; 2 Z l)t'VMh) h iper piua ptrlicuiireintoi cbez I u.ilividu [ji, ittpaci es i{ i l sein Dleut 'pi e-tie ipCitUs, daua la lut WASHINGTON Une pin le bonus bU du aoioa' re plac d(vant le, I orgrs et vot • am la ria oe la soAlOO uetuelle e e piaente eux leadeis rpablie.9\a* la Cbanbre aojooid'hai par i< s leadt-rs repub'icains du Snat, lana une conlrence qu'ils ont eue. Un accoid fui adopt a cetla couiece nue le bonus b II du solda 1 aeiait dlinitu^ve dt la cbambiv Lt leader* d la ebambre eut tfil que cette mesure devrait '.ra ridl* ee ae suite pa r le Comit des-Vo'es il Moyeus et probilement rapporte a la chambre dans deux semaines. Les leodeis de la rbambre qui om pris part Ta Confrence oni rapport, qu ils ont insia pour que .e programme lgislatif fnt acclr, de telle sorte que le Congis pt d'ajourner au 1er Juin et ont dit que les leade s du snat o. exprim l'espoir que tou e lgislation importante ptt re arrangea ce moment Us leadeis des d-.u\ cb t mividuelie d un bomme, n iiOu aurait epaigne a uous qui somma ICI ar;s ahile ei ssns paiu aur la lei rade ouba ooe (toiolit fauussure en coupant couit I CtM traita de* lgit-a lia.tiens. Kapetant Monsieur le Dntceui que ^ous donueux publicit a cetit -etue peur l bieu *i Ibo.meui uee hatiens a Cuba, nous vous saluons ,,, -, I i I I i %  : rI.K !ljf. t. UN G ltUUPK D H VlflENS^ veulent plu de estte { ii Dcia >e cibain ne mniigft'on pcrnicieubc. tir t qui 1 1 KIN1 e Pu miti M niitie Lui hi Sh|i i cenn sadn.uMtn L; pisidtrjct du con;eil a - ,, kBUtis et iin.tiieut Veo iiluie. t ioletile tempt \\AShlNbION27Middle At lint.c soti les flta d'une fiole" t m|l'* de ne ge D pu s hier main itii^ les sel vices ont M supeniu-, les tiams P' les l amways ne mu rhfOt plu c T us 1rs tablissemen $)DI leimf. La ville pistBte un ert iomenimeni blanc sous la rt h e s i;i U couvre.Replis fvrier W r 1 avait vu une icmrte aussi v 1 Unie. Lis automcbiics srt abardonri -T t voie publique'.IS coaducteus'enfayant pour ne pas :re enseveli' dans la rue. Le service de navigation entre Ntw York et Philadelph-a D -.us l'art d lever il ue fautpas ccnsideiei stul meut l'individu eo te. iu_ e deri dea ueux biancboa du .0 gies bujouidhui, du ou, taient d at .uid que le bul devait p laser ev*ul l'ajournement. < j .10 dea la&ea ou d'autres mesures pour obtenir des fonda de bonus soient ccnipris aaus ie biU, ce le queation tait laisae ouver e. Il a ete du qu n extaie quelque s^utimeni paimi les leaders de voiet le bili.accordaut le bouus et de laaset, jusqu' la pitcbiiu* beaaiou du Congrs, des provisions pour faut tsce aux obligations. NiW-UHK— Jatk Darapsey ea impatient et pti detdiidre sou titit coutie tout rival reconnu e. ni s'embarrasse pas du lieu de combi Son ntauager Jack licaiiis est ue-.. r, son arrive ICI, avoir eoutett avec Fax Ricktid piomoeur. CjLNtb19 muuoin u'uidividut en Huasie souttreui inteuotmeui du besoin d'alimeutatiou et lu millions moulent Certainement moins ae tte ai6Jnro M a dit le-D. S. Mousen au Cornue i.i.ernationai de S-. j co.na de la Ligue des Nations 11 est Bain ie uai *. trop tard pour ies'sauver tous, a-l'il dit. MANILLE U faudra nne mu sion de JV millions de dollars do dans un message au Corps Ljisla NEW YORK L'usine de cons tractions de bateaux Morse a t en dommages par le leo.oo 000 dollars de pertes. Le [• %  dtruit uu nom bre de magasins et endommage le dock sec bottant dans lequel le b eau reserver S. M. Sjalduug, tait sur le point d'tre examin LUN'UKES Uie dpche par cable de Borne dit q-rti est rapport ,iue drt nouveaux diioidros OJI ecla te au Ctire tsultant eu Uu peraon ns tuea et 1UUU biessee. 150I6K iD ifiO — b membres de la famille Charles W.r-'ulue sont morts d eaipouoQoemeut par la pt\uaine. C'est le rsultai de legumea ooussr. vea par les tillca ruitt. Uue. autre morts est attendue. NEW YOttKLes agents du steamer norvgien Mod qai coult au milieu de l'Ocan la semaue de u e, \ peudaut 100 premier voyage ont avi-/ se que le capuaire Watule ei 8 inem ores de l'jquipage son> poidusil Hvait t prcdemment rapporte qa'ils taient tous sstuvea. WASHINGTON Le capiiaine Valdo Vans, gJJVd.nOar de S^IUSJ d t nom u au commindem .indu Mme district naval avec ses quat.ieia gnraux a G.et L.kea lunois, t>m paaut-le Capitaine •. W W'unabaugb dont te uouveau po^te n'oet pas encore anaouce. LOS ANGELESIl a t estim que ta moiti de la recette d'oranges ue l'Etat et un nets ue m recoi.s de citrous oui t perdus dans J j^urs de temprature de gel la semaine aeruir*. ROML— Le pape Benoit XV a t enterr avec une saieunell-j et im piessionoaute cre uouie cet aptes midi. Il repose dans nna crypte soos la grande baaiiique de t l'ierteWASHINGTON Des indications onv uemjbtre aqoutd nui que les ti.li Cuis sout up^os^a a uue paru ciputiuii de la uunieieiJte euiopceuuu gnrale conomique, si elle sa tenait Grue in.ure indiqu ,| uia,s regarderaient pius tavotabie ment la coutieuce .si elle tait ta uue plus lard. USI'ON — Joseph Lyman, ex en seigue a e place eu jugtmeut y u a Lout Fdrale poui deouiuement de -uoo uoiiais to dis qu il etai ) uyeut du cioiseut cnesiei. Lymau. ap.a aou artei-auou a rclame 11 > oui d 1 u.qje b eau -01. augmeute ue / m liions du m 11 louai 8 miluoub Mi douars i.e manque de uia.aii J UX et de ma ,. i us. .n. i-iuut donuea comme expir Fi.YviuUTH ENGLANDLe ItM m-1 O.oige WasKuigiOii est ai 1, v au| %  ) .10 nui api uu voyiR-i tempe lUcux, uea ceiutuies de Sauvetage a 7U pu ,is au dessus de la ligue d aau tarent arrtcbea par la mer, siprft sieurs memures ue l'quipugd oies ses Le veu. soutia't a 'J* mil.es %  aay^i EN T:.: SAISON iefijM j*ianc3 de vos JILL ut riiiATOIREa r ton aux mm II) I A../IS'..'tit^ £7 T6N.QU ls nUTira votre Poitrine As PROTGER vos Bronches tira Pensons fie liflHrinREtout-ic Maladies *B VOUS RESPIRATOIRES A 1? Ville a IT,C h la Campa gns, j ayez-on toujours sous la main. Prcurez-vous-en de sirfte, mail refusez impitoyablement les pastilles qui vous seraient pro-1 poses an litail pour qurl'juai sous; ce sont TOUJOURS dea imitations. Vous ne serez certains d'avoir LES VRITABLES PASTILLES VALD A que si vous Ici achetez EN BOITES VAUDA PORTANT 6 NOM > %  ; # Ciae-Varii 2 Le Masque aux dent Winch* Le Conclave l'n Comique Entre gnrale, 0,VJ MERCREDI L'a b .au fi,m dac ualit Le Conrlave En r? ; 1 gourde L'office funbre citb hieij I honneur de S. le Pape Benoit! lan< h Hasilique Notr--Uune, 11 biigstioo gaaulieu par les Eiaivb'ais l'heuie quand des appel de secours pour restaurer les fuances des Fkulviureut du s;eauit>r alcd que le lippines, a expliqu te gnral tTood Washington fut incapablide troavjr suspendu. On enregistre dr l'attention au sujet du pro hain on,iu r epnisemon. psr une hygiue clave Oa assure aie le pr-Htn de bien entendue e di chambe des dputs Mr Bricola appiopries. Ils prennent tout l' 1 t auquel oa devait s'4 dre. Le Prsident de la RpubliqetJ sist dsSecrtaires d Etat, la dip omati^ue ft consulaire, le dent du Conseil d Etat et p 1 a ail de ses co'l'nes. les hiuies nel| t' de la T ig^lrat iu et du b*rr fi i un grand nombre de pri I 1 es de marque, emplissaieit J chair et l'enceinte de la Cathdl La musique du Palais rehiussulj crmoDie. Moaseignear Pioreiti. cb irg taiies du S int-Sige. ot-ua i a messe, il donna l'absoute. Lsj raie de l'externat des Setars dil |> spb. de Cluny s'est (ait eat et admirer dans les plus adail ^chants liturgiques. Le RT. lan retr?ca, en tirai %  urquables et avec une oio'iod par'agea toute l'assu mc<, la VI remplie du graud Ufetant. Il pi ci un loquent discours aet reprodairoBS, discours qui. ont charme et sa bille tenue, coi Carnaval Iravcti Cotillon /^i / %  • T\ I j pour noj lecteurs lis rsaseigai Cine Galanl ".v, 0 -" 00 -i p,bl Benoit IV, h d'*ca di!l?uii, est pleina Ue fi its profoade, que n'gale auouuo autre.jet Ue jjia... Tins le travail a t ardu, plu il al Suiaaoe CARO.N Ce soir menas programma que Dimanche. Entre le. 0/2. (UKRCRLDI La Iroupe d.i Prof- scur ceb-e Ge>rges Graut, Acrobates eie Les cart ^ont di\\ en vente Goei Mae Duuyou < Victur Cuilbaud Ctue galaut i Entre g 1 f km i\2 ; 1,00 Traupa d'acrebiU L'ae troupe a'acabates venue lu Mes New-York, est arrive samedi matin, et M gage par rentrt avec Me Pantalen ( I donner des reprseataiians aa Cio*"*! Oalants. C'est une bonne aubaine pour le peupW de distractions saiaes. La premire reprsentation aura lieu soir, 7 i|j heure Le prx d'enire %  gaurde. --, .-. rrr4vis de dtpoft Les dpche pour Ne#To:J lurope via New Yo k ( dire-t^l le steamer Allianca • seroat m saajouidhui. L'h:urt du dpart sera i iUftife da baeaa. Porr a Prince, le jo Jiovier U*



PAGE 1

LB MATIN .* X'VKI.I.Isrn, de IhSSOK et du aUTIr pi rris part un dincr tiert aJ'Htel I. tau de choix, vias lins, conversations agrt'I ; rien ne manqua a cette reunion chai wne.*Vers minuit, Mr Marcel Villard qu! svai W |vec distinction, les honneurs de la receptiot |mDa chtz eux les journalistes, en auto et loi %  t para enchants. mpHwcnts Cin-Galant. oui ornent des nupHe> li Bramer .'Gen GUIRM'", VPD^I Lrintobl, est attendu ioi sajou Uni • Fvrier, Pt partira la ram. *f pour Ni-w Yo'k•l* "Alliai t", venant de C i I, et atiendu ici la 30 janvier,. £ia le no4qss joor pour N c w rjflV Pesetaon a Isise A mite 1 m le 7 courant pour St Thoniut [ %  'Qan. Sancnez, Puerto Pha r n ialtao. il est attendu ici /er* I. f *vrir. Mienaer Aatrea parti d* Nv. H % ,o eearant,*eat a:t*t d J ici u i^^nt II pianera par toua le'""•flu Njid at tJuria•*?'! %  •oraintwyne partir de N '•J* le 3 fvrier pour Csp H utis %  M a Port au Prince le il fvri"Nuira pour leeCayr, Cuiaai Navire attendu ( Le S|S c Paaama est utteuae WUuPnnce, Meicrdi matin. I HNtuer 1^22, venaaduecteairi I w Yeik avec: 420 tonnes d itrchaUisei, 14 pasi:gers. 107 sac [•tieteipaitna dans l'api* m-.' (mme ioi,r F o r Ciistobal. CZ mecuaent. Pharmacie F. Sjourn Donne avis m clientle, aux rntecius et ou puh ie, qu'elle 'MEjatorroa ao U Laborainir.1 Urologie eu uu Lau ratoire o oit ye apphq..^ sous n I uV ,• I U Q du D Rient ii t. Sjour A Le lalio ra io;resou I I 0 US les jouis de 7 lu.s .h -na'i li euresdu soir p .) Ur i ou e les recherche, ei anaiyijj uid/ue Hua annonce! joiuif, sjui p jur le V\assermaiiu ei li coostaLle Ure Stefturc lui ne seront reues que le mardi de chaqu, sn1ftin b^dresser ia Pharmacie pour les ren.>ei h au c. A/* tnalvsesd'urines et 6'uc gaslriqur, K^aciion de Wssermann Riaciioo de Tnbolet, Eiamen du sang e< du pus Exameu d?s maiires lca'es, txamen uu crarliat ^ ibumino rac'ion rorsrane UrnScrloir liechercl.e de S^ircchcles tl de Gonocoques, ele, eic. 1 |)a r Prime offerte aux Acheteurs I2I1: de iPebeeo bulle de eiiocolal La (j an tin demande de claj*oltt en poudre t liiybest Furi y n d i i.tht et fiinkpouve que le peuple a au apprcier sd b mue qualit djiunt toute co eur rene bu achetau! Ta boile de chocolit eu pou ira UJr.>l i'my' aeuuh & tnk iecUa>* au lube Hem Ince tVbeao (je m^iieu,dtn/riceJ. H Ag li PI a &f a Le CIioc •••> est eu vente chez: Boll, SiOteKlaPellle-ISaUerieHn. H****** Centrale, Pkim Z F. Sjourna etc etc. Jacmel 6, Rue de la Petite Batterie, 6*. Les personnes dsireuses de y#yaf#r^ Jacme.ljr 9uvf: rord de bonnes iccvmmuduiwns dans cet Uuiel titu tn /are de la nieY.fi 8ltm uwar lr des ullaires Cuisine /faneuse §t mnriemm. Prix modrs badraser \skandUr l Co qui vous dnmronl des m/or mations. Geo. Jansme D^e/}esLR.THBAUD Agent pour [laid D 1 Jusiiii Dominique De !a Facuit de IHdee ne i* \ ads Ancien assistant des p.oltss urs Deu.ke el Ueu'ch uaaa de II im toi r^ Oficf : Avenue (iitzoite 1>I8 H ^ures d i Consulta ion ;7 Uewes du malin "i ') aprs rm 'i CemivlWion* gratuites pour les indigents le feu li de 4 kttre* le la' ri midi, Clyde Sleamsiiip C Foreign Services c st mer"iim" venant de ftew+York via. le* pris du Nor est uttead* tel *vr*llt 30 c u an 9 v t lausera la mini jour pour tous ie pjrt* du Sut. Il retournera d ^Ort-au Prince ver ie 4 fvrier en toute pour A w Yok Grand Ilotel de France VINS provenant dira cl meut de Brtsxc, n f Uof.ieaui. R0U8E Gourdes 560 te gallon BliANC CUo le gt lion VLVS 1 ncier PA | lltZI. reve-v. dflrnt-AmeUl d"Vanc ver n-, m^nel tout; i-u pour son ll al, -r mni a no obre5 IMPORTANT' : • I '"'': J; ': : %  ** kmeill. ,r | eB ,„ a >,. •fwfammrs. De.iiU,Vr.dafemma.t J "/";;• ^^ h cn < ? neprenecot en | '1 nat d'atttraa KHr^*— -'• m 3 C. g a r> Dec ,*es '< /.'iffiie i i et Tion • Ul ••! auoace ls mon ne Mm. S &u 4 isa • ui La.iUs *i i^ 1 /. / ublic et mes clients sont aviss que ie viens de luire Paiera me grande rduction fur tous les wsi les CHi'cueils que M /uhriqw pour profiter de cette ldusiion ils doivent s'adresser d rectemeul mA rour leur commandeSoiuit gar?iuie vi livraison prjin 1 B Henry Slark -imMc<, soit ciisi.it au .f, I fi reconnu %  I i .. Il< ' p /fuff ejaj Q iai, en /ire. dp. lu (tare, la Nolt n t les|aora 'I1 e e, e'Hitre.f,r an otitt dapiie: Mr FiVhi" HiiHKon, KII-: de PrODta Fort* No H(J PT f-iCf d I anciponn ra hi^rt' ici i ] %  • %  11 • I bmpositicm V!: 3 2 tai Pi L>-.* CVH,M*f aaaasajarf "*L :'Q =Ll_-.. • %  m —ara*V^



PAGE 1

-V te MA rm rduque l'Intestin Constipation Entrite Vertiges Dyspepsie Migraines Pour rester en bonne sant prenez chaque soir un comprfm de JUBOL X\. < fiatrliiitl _' vi, in ii mu .. i .m. • SI not anctres tvilcnt pu. en tri. lam MI ;,if soir quelque* comprim* de Jubol. rendre I Irur tntesiln per'i pir l'abus de drorurs i des iaenienis. son eljMlcli et sa souplesse, s'ils iviieni en 4 le-ir service II ressource de la rducation i < fV si aii'iiirablerneiit ralise par W Jubol. peindre l'histoire du rlysiere ioiii|>ieran nie a on arilf moins ii'lo-iires Illustres Fn revanche, l'humanit t dnombre moins de ouffrinres rinni le* apothicaires, amant que les malades, se firent a muie Ici poque, les inconscients artluni • D' BfttKOND. e !• Facult de Mdecine de Montpellier. BEUORROIDESJubol, rtr.ulateur de l'Intestin, fixe une heure constante aux Jubaliss JUB0MT0IRE8 : Suppositoire antihmorragique, calmante, iMrongeitlonnant DBOMTAN Pommade contre les hemorrotees externe EXTRAITS BILIAIRES du docteur Nonget. Htyutarisent Us fonctions du fuie. snr "zsnsatr. %  .s&"Z2t ujfcdE, i J Vaillant <£ Houet / genU ynranx pr IIaih,17W iV du bfll'l Je l'Etal l-l % %  !.i" GSOLIfoE ET KEROSINE I\i,t vttre appartement Chaque Aston contient un prospectus Lehn of Fink Inc. Lon K.\ Thbaui sElf YORK Agmi p$m Mm L. FreetzmannAggerholtn Otfr les arides suivants: Champagne Charles Meids eck ; lioideaux-taiaa; Bubonnet; ky ; Gordon Gin, Verraou h ; Cognac; Li-luenrs tranfaieea assort Conserves de toutes sortes ; Contiture, Chocola; Lait et Fari acie Nestl ; ccao Peit-rs ; fitter Angastari ; Porter, keurre Blj Ribbo'i l^opptz ; Pdrtum.ria Gell Irres : Via roage et blanc barriq jes et en caisse, V ns d'Esp^g i-j ; B.re fraaeaia. dan; allemande; Cigirettes anglaises et amricaines. Extrait ui>ers pour liqueurs e 1 Sirops. Phoaograpiies et D squee Columbia 511ILLL Four les prix, adressez-vous Itoberts, Dullon & C > i > i —f •— L'sez & Mditez M s I nies t Mtsalflu s voira tertio* i u ./ r'nc le l*meui aOi-A GOd n cherch partent dans les I'KIVIIUVS uiniiif il-n.s U apilal . Le h'ula Co-1 mir vu're ilagre el 'tans vo're cal (augmentera la ou n i*e et la quai, l de vos cl en y I s Us amuuia et les fixera aussiLes cetimai des poir l s Prov: n re s font avec soin et premp 1u. , • l\M i l uni pli • pou he tel' es v j t \:<\es dans celle launque. \^i. ^ labiicauls, euveii iioavei ausii les narihanisas anglai:ee eiiivaai : • %  C cm motawr en poudre 't en l.tiuide. inrmntnl vu i cudreiel en l.qu de Acide ciniqyti / ci ie iai!iiq e. I on m aii.Li(|iit* pou l ^ ftet, e c. /(iie s.lvc>i | r . I-Ai rai coucenne pour C i me, Whiikey, Absinihf. ABise te. Pc-p^ermiol tiui. rao,\eirn.uMi h nu \ Iranaif.fcranadine, Pche, j-'.^.s 1-K.IIIII i5-, Groseille, Fil ne fer pnui bsut il m, c psu'e. ( crownc.eiks > canaicliouc e Attila e. p uma lu • raux ^ Euats< MetrepoWmn Aeruted W*ter lactory \1-USIKIli DE FRANCE, For Sale Chinsse lUitaraat Located on the Mais *rceis o( Poit au Prince Adrfs La M,S*-.M. .4 vendre Un meubla; ancien, en vient chne d'une riche sculpture 1a Michel Ange qni lui donne ure relle va leur artistique Ceux qui en dsirent voir la repro duction photograph que peuvent se lirer la direction dn journal Sadresser popr le pnx au Comp toir Ind d'Haiu i Saint Marc ta se uouve la p ee originale. Dtruisez radicalemei les Rongeurs et les insectes nuisibles Avec le$ produite Franais Pte ''Marliv" peur la destruction des rats. Souris, etc. Poudra 'alcrtis': pour la destructan des Rats, Sauris, etc. Aiauide -M art s paur la destructian des Punaises. Pnux.liteil Liquide .Spcial '.Mania" paur la destrnetian des Meiches. Cnes Marin pear la destruction ds Moustiques. Rsultat merveilleux et eflicace incemparanla. Sans odeur et sans aucun daiger paar 1H animaux danftstiqi En v$nte Chez Alphonse Haynes 115 Rue BdD-Foi for eue A handsome pice of ancient (m niiure in old o.k richly darved o' the Michiel Aagolosiyle which gives t a rcal aitistu vaiue. To so wko wcu'd liks to roc the pkotograph of (ha furniture w II please call \kr etlce o( tk s j urn I, For pue*, pteasa apf-ly -o the i' iuils le 0109 JraitW — Excution vromitie et Loign( \ Com\o\i l.-.d d'Haui a*. b.uMi.c priennaiKJJ — Specu/^S \ et* \9Ulct les mpaMptC w wh?te the o..g oai is IB yjw Pharmacie Centrale Maris, Fiancs, Amoureux. Qui ilesimkaru*i sur U chsix d'un etdtau llrir r#c sgf.g yy.* i teV.aMm i mrun minimum M Uimanlez aussi la psudre de ri% t Divmn /Va t ~ ~im. un. merveille, Ln vente chex Gu%n M, i^J^M rue Benne foi. Mmes Ireye et Agnant. BMEnlSS^ku me Jardine derrire le Sminaire. dn fard ma. d r*\ mHi '" r ^9ret,in crimes de eil* mjmr eau de Le\* t ne, taxent, n 9 li, r sle (eut prix modre. AIRWJilLH a Ce Agents Kiclutiis pour tiiti %  *H\ Rue Lamarre M+\



PAGE 1

QuiLuoM inae /y 4^ Ptti'to Pru.ce, Htm .' lui* 30 Janvi 1922 •lABfTNR PJIW.RrtTayiRi: OaMt-MStHRE •"• 20 Quotidien Les loi.% de la plupart des pays saut faites pour opprimer le Malkeurem et protger l'homme puissant. NAPOLION RKD/ CTIOH. Rai Amricaine No. lifib Noire Pnilencier National quatre ateliers qui comprennent par' ordre d'impo tance : I '• CabL i) un a'elirr de m-nuiserie et ii charpenterie ce sont f ib jqus tans genres de meubles, lesquels, n'hsitons pas a le dire, dliant 1rs travaux laits a l'tranger^A cet atelier sont adjo nts des canneurs de chaises et di fiuteuils. 2) un atelier de ceuture o sont Nouvelles Etrangres I mimsiration actuel de la Prison Je nous l donner, pour n$s leUturs quelques in me et aussi des h • isse ; pour -"uiuiiLiii ic.ncf,v — %  --• -• a H est ncessaire aussi de dire que autotn obiles. |de 20 o,osur la dure de si dien thlussur s k" tM ** %  *"* *"• •" % %  • • e ROMF 26 Li crmonie de 1 in imaiion de la dpouille du Saint P'apislaLgisUt.onH .tienne-imn 1 !: £•*** de " jours pat ^e d'Instruction c££E)~ Srw^eW 1 ^ ^ il devait exister deux sortes d EtebHe d „ ? p ar !,e 1 A' C0Q rmenU'un appel Maison d arrte, '•• P r,SOnnier ,a,ss dsire %  lustice, l'autre Maison de dlen ion ou PrisonLa premire, tablie bot s et autre objets eu, e ab,. La p upart des autres natiois soot favorab es 1 la continuation d* l p „ ht que et a'gre de B.-noit XV. Les rsultes nt lisent leur icflueaceen fa veurdu cardinal progermaia PAR-SLa lgation de Grce d ment le bruit qui avait cojru de abdication du roi ConsUatia de .„.. P-us ks piisjuu.eis tliecoasiite eu ment le sousolficier de service Ce UQ 'fO'tage methoaiqu; d une b.ique dernier s'en rfre au Commandanttcd ": et imptgae deau contre ics Chef qui ordonne de conduire le ma br 9 ues a 'Ccuicr. Les toicais sout 'ade I Ofcier Mdical.envut d tre aussi envoys au debors poar les ira ^' le de St Pierre attendant leuT -our c e G or ^e V 1 rr, 1 n A u J .• ._: . u 1 i 1 v na,^.. .,. ... Ji — %  %  ROvlE,26—De nombreux peiias venus de toutes les provinces de llta W.UVIVI .TIIUII.4!,C.J vut u cire — -.W^^J -u UV.UJU j.uai ics ua T • %  -min et des soins que sa sant vaux necewits par divers services de P our dfiler devant le cer s.tr. l'ni^i.r.Mia, -1 .: ..1. 1K 21 Saint Pre. 'our du rveil Oa estime que les inn Maison de dtention ou Pri1*. Pour une raison ou pour une l?re, que nous n'avons pas lude, ces deux tablissements se con %  dent 1 Port au Prince en un Ml, sous le contrle et la direction %  ta t chcf apptl Comman Cependant, quoique dtenues dans • mme tablissftnent, il est obser une relle distinction entre les psonnes condamnes et celles en* Ipt ou subissant la prison piven f,ea:liI son *. .pour le ... v ,.. „^ — ... a v .,..^. ^ .„ UUSC ipe. En enet. tout prisonnier con 5 ,0 *' "P' el P JUr le coucher i ,llt S0Jl %  main, so.t mcaoqueg D Booomi prsident du conseil fcr "* — ' '"" l • ^de Daqueis ueau 'Pnuence le Sacr Collge tu faveur du cardinal M.f 6. G est h nouvellela plus importante recueillie dans lesT -ercles bien informs de la capitale La question de la rconciliation du Vatican avec le Qairinal continue a tre discute. Le correspondant de 1 Associated Pi e s de repren dre les relit o 3 $ otiaeHes avec lie taient camps devant la Bisili \wi% en tav JU r du diido2ue le nr.n aie de SI Pierre a itn^, n i..,. .—Ici c; nra. 6 c P" B oossileL'olficier-Mdual, si cela l ^ Bi 1 lui parait utile, peut recommander ^ u Pnitencier se troave un bali^1 estime que les journaux itaque ce prisonnier soit envoy i l'H m* 1 1 Cumpliemeoi deuch.o soai l 'V* renient mauvais service i Mon prtal Gnral o son cas sera p| us detco "es les femmes. Ces dernires, igneur Mafli, successeur probable spcialement trait. quajd elles son. coudauinees, son^ de Benoit XV en le reprsentant Les heures lg ementaires du P mployes i la lessive de tome la lin comme tant au service de la Maison tjenedu Pe Queu cier. ^cite lessive se de Savoie l!s ajoutent que Monsei'i ont, en principe aux ordres de ss, d u,t doivent re observs psn%  Wtaeite, Les punitions sappuqueut qui les ont incarcij. Ils con les neu,es de travail. Une inob [ial aux condamns quaux pievcnus """' servance de ces lgles eniislnerau ei cousis eut; suivant 1 importance %  ne pu aition discipl mi e de lact reproche, en isolement, nuMalgr le peu d'aigeut allou i Qol es cachul ei paiu se: 11 est iaucet thet, les Prisonniers sont relatiinc d insis.er ur la ncessite de ces vement bien nourris, llsreoiveot'au P" ul os car loutc P quelquefois ne travaillent pas lit assisleat mme' un fruit-desseit : et au souper un "*ae ou deux lois la semaine a des bouillon de v.aadeLe meuu, certes, tances decinma qui ont lieu dans la varie, mais toujours convitot pout g' aQ,1 e cour du Peai'.eacier.Lts jours la suffisante alimentation d'un hom Icms ct de ieprientat;en cinmato me. Chaque plat est d'ailleurs jour 'P^'qucchMqueprisoanier reoit un nellement vrifi par l'O.fiuer-Midi Wt leurs costumes civils et ne "astreints aucun travail forc %  entretiennent que leurs cellule; | Pavent mme, i titre spcial il Mnel,recevoir du dehors leui %  ""•w, du linge propre et un lit. *"*• %  ils le dsireraient, ils peu "# P nne requte crite, deman JM Commandant Chef d tre em 7tt dans un des ateliers de 1a Pu li A sortie i ,s ,00t P a y cs D %  • %  M travail fourni et suivant l qni leur est soumis, >* l'incarcration d'un individu. ....,,„ > ,,, w %  une carte d'enregistrement cal du Pnitencieil"oa mentions, son nom. son f M f'•lession, le lieu de sa nais F" le nom de son parent le*plus %  •' ,0B poids, sa hau-eir. s* ^eor, la couleur de ses yeux et f:' ux l a cause de son empiison •• %  t, par quel ordie il est en pri .qjel tribunal doit >. juger ou tti a senl ,uce *t date d'ex .:„ 7 so emprisonnement. Ce lv,i e i L rs euv0T • %  Service' L %  u p enittrcier qui l'exami 'ntionce au dos de celte •" < -t de ssn'.. Cette carte Taii de p*{g PAKISLa confrnaje des An ba^adeura a examin dans a, , aQC e ML 'ri T Je ou e rapportant au dtail de l'excution de. Traite de paix, quelquea une. d'entre •lie n ayant pas encore i solutionne.. L'Irlande et les autres nations PARISLa Congrus d la rar • lanaa.ae a dcid de tenir pluaieura P'"npourletah'i i .emt de relations Irlande coaeiituoe en tat libre et lea autres nations. ....... ..ywiv.uwt • -- w.MrfiVfta YCt le \# f\k.M US ln r. f~\ • de 1 acte reproche, en isolement,nugouvernement italien, suggrant que l u UVeilC& UtVr&M n n } c m ' lleu '' moyen pourre prendre R0M .K W Le pote et auteur les ngociations serait que le pape dra n*qoe Giovanni Verg. en aaart > A ?. ,S Li oonfronce qui devait : avoir lf. a .oj 00 rd nul eotr II Poin caret l'arabweadear a An^le err" Le Pnitencier National, il f iu t faits en ce qui co: c me l'ducation morale de n09vjg.b0nds.Par ses ate litre, modernemeDt insia'ls. biauceup de nos pauvres congnres que mh.b rude au travail et sunont le manque de m 1er poussaient au v>ga bondage et au vol, aptes avoi t as Service treims i une srieuse discipline, les dtenus sorteut de la prison avec le %  oral t-ansferra et posdant d'unt prefession maantlle qui n peut que suite clasfee pai .d.c ae date|tenr ra ntile dans la vie. la effet. %  meut, lu Pniieniej National, il te M. Harvey a t renvoye lundi Erik 8Bdr8 M ? l8,re alleraa B ,Hei nck. qui y prendra part. VILNNk, Le cabinet Schoebert qui avait demiaaionn • consenti a % rester au pouvoir sauf le Ministre de n rsuifdes informations que i intrieur dont le por.ef*uille s t paquet'de via^'t cigarettes Les convie n " S av0n$ eues ^ ue mmc ' l Em • c o o a H 'nek L'annonce da la d iions reluieuses sont respectes et b prunt se ra,,se les appointements M!?" !" 0 d L M 'oi.tra a provoqu eue "ivsaux fonctionnaires noaT " buaae de la valeur da la 'e service so t assu JO'Jrenne autrichienne. La prix de. ce qu. nous a t : eaorfri ** m%aU el 0 cra 'n de. midi, atout prisonnier, sauf ord'r'e T^Sti^^^ \ ZXti m,ernes MADK1DLe correanoadan. H, contraire, du ige dlos-raction pu KS io p 4 ;s et 1 l e la Perception. Ileraide de mHSSS!^i Hm.le, de r.ccJo.r sa famnh.G.t e '£"** d;S Uxes ^ a 'es se rajee que U< Marocain, ont "m. d derni.eest autorise i apporter d* r J [ % %  • %  • tn batterto .or le liont U. Le dernier mo. fl „i Vi *r. ,a!ro et qu'il, tirent aar lea troupe. I ••~-* %  M0.a>M suai tcspcciers et U messe est dit; chaque dainanche i la SH P S piys ai chapelle du Pnitencier. pub.ics. Pou que 1 _ll est oeinm. l iiimnrk. ...i. r il faut, dtpri ju'on le sache, ralise de rels bien-|U est peimis, le dimanche aprs\ faits en ce nui cor.crrn l'Hurai. n midi \ 1.... ...-.. ( trnier mois aui va tre pay st le prsent mois de Janvier. la paussene, botobottl etcigartttes Pout conclure,nous sommes obligs, nous souvenant de l'ancienne administration de aotre Prison, de convenir que sur ce point an pro tons les confo. d'un bon chez soi • — •• vJe, L. n PR % 

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05586
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, January 30, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05586

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
QuiLuoM inae /y 4^
Ptti'to Pru.ce, Htm
.'
lui* 30 Janvi 1922
lABfTNR PJIW.RrtTayiRi:
OaMt-MStHRE
" 20
Quotidien
Les loi.% de la plupart des
pays saut faites pour op-
primer le Malkeurem et
protger l'homme puis-
sant.
NAPOLION
RKD/ CTIOH. Rai Amricaine No. lifib
Noire Pnilencier National
quatre ateliers qui comprennent par'
ordre d'impo tance :
I
' CabL

i) un a'elirr de m-nuiserie et ii
charpenterie ce sont f ib jqus tans
genres de meubles, lesquels, n'hsi-
tons pas a le dire, dliant 1rs travaux
laits a l'tranger^A cet atelier sont
adjo nts des canneurs de chaises et
di fiuteuils.
2) un atelier de ceuture o sont
Nouvelles Etrangres
I mimsiration actuel de la Prison Je nous
l donner, pour n$s leUturs quelques in
me et aussi des h isse ; pour
-- ......."uiuiiLiii ic.ncf,v -- - a
H est ncessaire aussi de dire que autotnobiles.
|de 20 o,osur la dure de si dien thlussur s k" tM ** **"* *" " e
ROMF 26 Li crmonie de 1 in
imaiion de la dpouille du Saint
P'apislaLgisUt.onH .tienne-imn1!: *** de " jours pat
^e d'Instruction cE)~ Srw^eW1 ^ ^
il devait exister deux sortes d EtebHe d ? p,ar.!,e' 1 A' C0Q
rmenU'un appel Maison d arrte, ' Pr,SOnnier ,a,ss dsire
lustice, l'autre Maison de dlen
ion ou Prison- La premire, tablie
bot s et autre objets eu, e ab mmbres du Sic Collge la maisoa
1 du pipe dfunt, l-s diplorna'es accr
LHygine de la Prison est borne.
Les cellules, refecrou et cours sont
constamment leous en un tat d.*
mte personne sous le coup d un
feuidit d'arrt, dune ordonnance de
rr,se de corps, ou d'un jugmentde
Condamnation manant du Tribunal
fe^Paix dut, heu .' la se.oode tablie
chiussur
cuir.
4) ua arelier de vannerie o
bureaux du jnnorJonv du
g isursn Sra SES2* 5? S? Err vS" ~ aitossw
landai H'rrA, a-......L._/_ de promucui qui y rane Les Pri- Vtntc des aiticies pratiqus ou iena- ,r . a ,J^ a m
de promicuiqui y tgoe LesPri- vfnte des ticies pratiqus ou iepa~ ,
sonaiers et prvenus sont as-reints ,i sert a M* eut ces a el.ecs et ! iamal.? A? P P"
des soins corporels rigoureux. Us se *' O.dioiift do. twa dei,nadant des '^.ta'.ons,
apparaisse sur les balcons extrieur
de St P;erre aprs son iec ion u
l'eu de h montrer sur le k.lcon iat
rieur comme il le f lit derjais 187 ,
Le correpo dant rappel1- qu'il y '
exactement 490 ans que le dirni r
pape tranger Adrien fut lu II ajou
te qu il es intressant d'observer com
bien est fort le courant eu fa-
veur de l'lection d'un pap;traig 1
ces pur ci, mais il dclare M cett.
lection est peu p-ub^ble les cardi
ijux traog-rs tant divis* parla
gaere.
Toujours d'aprs le corresaon lant
de l'Assjciated l'ress, on p?ut s'attea
ire au vote su-vaat : Les traim ne
dsirent pas la reprise ds relations
ntra l Italie et le V* i;an. car la
France qui a pus la place de l'Autr -
lal
l tendrait les accisls tt condamns frllr i-j, fi ?"i T."'%MM"L' uc l enn* ,'t'^r.'l------17! ~tu* Wttm dJ crances pour pouvoir n
lCf..Tiibooaai civils, correctionnel s h,rL L to.ltt e d.s cheveux et c^QsSeLt en cassag, de pierre, en UmtS. L s correspondant de; ou
1 criminels. Consnn^m ? ... barbe. de cha1ue d"eno. une fois la blanchiment a la ch.ux uM mui- .. ... Ilan.s de l"
criminels. Consquetnm nt, toi- ,rm ,m.
lapenseedulegislatear.il v au T?'
1 d avoir Ponau Pi in une *J Pionnier, en cellule ou
son d'ant et de \J2 aSS'SS0* **1 M Mnifttl tirant aver-
lus.,Le, insi tit a .e des sentinelles de g.rd- qui
est tenu c'en n'ormer immdiate
rijut
dus.
oui impitoyablement ex
blanchiment 1 la clux *u uauia ci
en neitcyage des bnques* pavant cer-
taines partiode la cour du P.iitencier.
Cette dernire opration,- cela peut AutoUV de l'lCCtlon
iouner,- est ccill que d esuui m J..
du nouveau pape
, ..^m., ------.......-.....'- mais,une consigne trs svre avaiti ce1.LOraale l P'u; H'anda nation c*
STSiSf f' ?Q'ra,re de l'01 r' t donne La garde i..e lMS \tk^w Derd^u les avantages bie-
ns toute ville o sige"un f.^l ^ i'S fW 'our' ce' fJct.SS1"^^ "S f*1 ^cuPe KSh^t S1'.11 leBvoi d'uo ^bassadeur au
'civil, ou de premire instance fL7" de douches ""Uilei i 'nuionnent au Pn.hncier Uf un- d.plomtS devaient ir antet lV ,VaU:an Hour ' leslranu"
DXTLl;"l!ft:r.,:-e.C0.0f du.^'t;ncier. Le co f ?^ proprement dits. Ceux c, ,e,tres d' chances pou ^ e l s b* P oblment les P, .
nais voteontlPour lesirrconciliab>,.
La p upart des autres natiois soot
favorab es 1 la continuation d* l p
ht que et a'gre de B.-noit XV. Les
rsultes nt lisent leur icflueaceen fa
veurdu cardinal progermaia
PAR-S- La lgation de Grce d
ment le bruit qui avait cojru de
abdication du roi ConsUatia de
... P-us ks piisjuu.eis tliecoasiite eu
ment le sousolficier de service Ce UQ 'fO'tage methoaiqu; d une b.ique
dernier s'en rfre au Commandant- tcd": et imptgae deau contre ics
Chef qui ordonne de conduire le ma br 9ues a 'Ccuicr. Les toicais sout
'ade I Ofcier Mdical.envut d tre aussi envoys au debors poar les ira ^'le de St Pierre attendant leuT -ource G or^e
V 1 rr, 1 n A u* J . ._:_______. u 1 i 1 v na,^.. .,. ... Ji __
ROvlE,26De nombreux peiias
venus de toutes les provinces de llta
- w.uvivi .tiiuii.4!,c.j vut u cire -.w^^j -u UV.UJU j.uai ics ua t
-min et des soins que sa sant vaux necewits par divers services de Pour dfiler devant le cer
s.tr. l'ni^i.r.Mia, -1 .: ..1. 1K 21 Saint Pre.
'our
du
rveil
Oa estime que les
inn Maison de dtention ou Pri-
1*. Pour une raison ou pour une
l?re, que nous n'avons pas lud-
e, ces deux tablissements se con
dent 1 Port au Prince en un
Ml, sous le contrle et la direction
ta t chcf apptl Comman
Cependant, quoique dtenues dans
mme tablissftnent, il est obser
une relle distinction entre les
psonnes condamnes et celles en*
Ipt ou subissant la prison piven f,ea:liI son*. .pour le ...v,.. ^ -..........av .,.- .^. ^ .UUSCi-
pe. En enet. tout prisonnier con 5 ,0 *' "P' el PJUr le coucher i ,llt S0Jl main, so.t mcaoque- gD Booomi prsident du conseil
fcr"* '"" l ^de Daqueis ueau 'Pnuence le Sacr Collge tu faveur
du cardinal M.f 6. G est h nouvelle-
la plus importante recueillie dans lesT
-ercles bien informs de la capitale
La question de la rconciliation
du Vatican avec le Qairinal continue
a tre discute. Le correspondant de
1 Associated Pie cudin ux so it pansa >s de repren
dre les relit o3$ otiaeHes avec
lie taient camps devant la Bisili \wi% en tavJUr du diido2ue le nr.n
aie de SI Pierre aitn^,n. i..,. .Ici c; nra. 6 c P"B
oossile- L'olficier-Mdual, si cela l^Bi*1
lui parait utile, peut recommander ^u Pnitencier se troave un bali- ^1 estime que les journaux ita-
que ce prisonnier soit envoy i l'H m*1"1' Cumpliemeoi deuch.o soai l'V* renient mauvais service i Mon
prtal Gnral o son cas sera p|us detco"es les femmes. Ces dernires, igneur Mafli, successeur probable
spcialement trait. quajd elles son. coudauinees, son^ de Benoit XV en le reprsentant
Les heures lg ementaires du P mployes i la lessive de tome la lin comme tant au service de la Maison
tjenedu PeQueucier. ^cite lessive se de Savoie l!s ajoutent que Monsei-
'i ont, en principe aux ordres de *ss,du,t* doivent re observs psn- Wtaeite, Les punitions sappuqueut
qui les ont incarcij. Ils con les neu,es de travail. Une inob [ial aux condamns quaux pievcnus
"""' servance de ces lgles eniislnerau ei cousis eut; suivant 1 importance
ne pu aition discipl mi e de lact reproche, en isolement, nu-
Malgr le peu d'aigeut allou i Qol-es, cachul ei paiu se: 11 est iau-
cet thet, les Prisonniers sont relati- inc d insis.er ur la ncessite de ces
vement bien nourris, llsreoiveot'au P"ul os car loutc P petit djeuner deux biscuits et do "lient toutes sortes de vagafcemds et
caft sucr ; au d^uner du mais de criminels.
moulu, des lgumes tels que patates **es pnsonaiers, les jours fris,
et bananes et des poii> quelquefois ne travaillent pas lit assisleat mme'
un fruit-desseit : et au souper un "*ae ou deux lois la semaine a des
bouillon de v.aade- Le meuu, certes, tances decinma qui ont lieu dans la
varie, mais toujours convitot pout g'aQ,1e cour du Peai'.eacier.Lts jours
la suffisante alimentation d'un hom Icms ct de ieprientat;en cinmato
me. Chaque plat est d'ailleurs jour 'P^'qucchMqueprisoanier reoit un
nellement vrifi par l'O.fiuer-Midi
Wt leurs costumes civils et ne
"astreints aucun travail forc
entretiennent que leurs cellule;
| Pavent mme, i titre spcial il
Mnel,recevoir du dehors leui
""w, du linge propre et un lit.
*"* ils le dsireraient, ils peu
"# P nne requte crite, deman
JM Commandant Chef d tre em
7tt dans un des ateliers de 1a Pu
li a sortiei,s ,00t Paycs-D
! m travail fourni et suivant
l qni leur est soumis,
>* l'incarcration d'un individu. ....,, > ,,, ,
w une carte d'enregistrement cal du Pnitenciei-
l"oa mentions, son nom. son
fMf'lession, le lieu de sa nais
F" le nom de son parent le*plus
,' ,,0B poids, sa hau-eir. s*
^eor, la couleur de ses yeux et
f:'uxla cause de son empiison
t, par quel ordie il est en pri
.qjel tribunal doit >. juger ou
tti a senl*,uce *t date d'ex
.: 7 so" emprisonnement. Ce
lv,iei Lrs euv0T Service'
L u penittrcier qui l'exami
" 'ntionce au dos de celte
" < -t de ssn'.. Cette carte
Taii de p*{g
PAKIS- La confrnaje des An
ba^adeura a examin dans a, ,aQCe
mL 'ri TJeou e rapportant
au dtail de l'excution de. Traite
de paix, quelquea une. d'entre lie
n ayant pas encore i solutionne..
L'Irlande et les
autres nations
PARIS- La Congrus d la rar
lanaa.ae a dcid de tenir pluaieura
P'"npourletah'ii.emt de relations
Irlande coaeiituoe en tat libre et
lea autres nations.
--------,----....... ..ywiv.uwt ------ -- w.MrfiVfta YCt le \# f\k.M US ln r. f~\
de 1 acte reproche, en isolement,nu- gouvernement italien, suggrant que l*uUVeilC& UtVr&M
n n }c m'lleu'' moyen pourre prendre R0M.K W Le pote et auteur
les ngociations serait que le pape dran*qoe Giovanni Verg. en aaart
' *>A?.,S Li oonfronce qui devait
: avoir lf.a .oj00rd nul eotr II Poin
caret l'arabweadear a An^le err"
Le Pnitencier National, il fiut
faits en ce qui co: c me l'ducation
morale de n09vjg.b0nds.Par ses ate
litre, modernemeDt insia'ls. biau-
ceup de nos pauvres congnres que
mh.b rude au travail et sunont le
manque de m 1er poussaient au v>ga
bondage et au vol, aptes avoi t as
Service treims i une srieuse discipline, les
dtenus sorteut de la prison avec le
oral t-ansferra et posdant d'unt
prefession maantlle qui n peut que
suite clasfee pai .d.c ae date|tenr ra ntile dans la vie. la effet.
meut, lu Pniieniej National, il te
M. Harvey a t renvoye lundi
Erik 8Bdr8 M?l8,re alleraa"B
,Hei nck. qui y prendra part.
VILNNk, Le cabinet Schoebert
qui avait demiaaionn consenti a
% rester au pouvoir sauf le Ministre de
n rsuif- des informations que i intrieur dont le por.ef*uille s t
paquet'de via^'t cigarettes Les convie n"S av0n$ eues ^ue mmc ' l'Em- co.o a H'nek L'annonce da la d
iions reluieuses sont respectes et b prunt se ra,,se les appointements m!?"0* dL" M'oi.tra a provoqu eue
"ivsaux fonctionnaires noaT" buaae de la valeur da la
'e service so t assu JO'Jrenne autrichienne. La prix de.
ce qu. nous a t : eaorfri **m%aU el 0 cra'n de.
midi, atout prisonnier, sauf ord'r'e T^Sti^^^ \ZXti m,ernes' MADK1D- Le correanoadan. h,
contraire, du ige dlos-raction pu KS io.p 4 ;s et 1le la Perception. Ileraide de mHSSS!^i
Hm.le, de r.ccJo.r sa famnh.G.t e '"** d;S Uxes ^a'es se rajee que U< Marocain, ont "m. d
derni.eest autorise i apporter d* r j [ tn batterto .or le liont U.
Le dernier mo. fli Vi *r. ,a!ro et qu'il, tirent aar lea troupe. I
~-* M0.a>M suai tcspcciers et U ----- ----
messe est dit; chaque dainanche i la SH P'S piys ai
chapelle du Pnitencier. pub.ics. Pou que 1
_ll est oeinm. l iiimnrk. ...i. r il faut, dtpri
ju'on le sache, ralise de rels bien-|U est peimis, le dimanche aprs- \
faits en ce nui cor.crrn l'Hurai.n- midi \ 1.... ...-..__ ___. ('
trnier mois aui va tre pay
st le prsent mois de Janvier.
la paussene, botobottl etcigartttes
Pout conclure,nous sommes obli-
gs, nous souvenant de l'ancienne_____________________________
administration de aotre Prison, de "
convenir que sur ce point an pro tons les confo. d'un bon chez soi
vJe, L.
n
PR de pertes, gaelqnnii far |nM de la
MADRli- Le con.eil de la da
KrWlMe"r"in Min"
1re de la Guerre eoea la pretdeiM
il Ko. Aipaonae. Le nouv.au Jro
gramme naval E.pcgno! a tappKq


U MATIN
VEmigraticn
Huiieue a tuba
.\eui ftVOfM r.<,u la lettre suivante
Santiai, de Goba. 6 Jarver 1W. :
Monsieur le L> recuur,
l'iuaieuis num.us de voire int
le.tant tJourual nous son omb
S'.US l?u yfUX OU UOM COIUtdlOtH
Mvccuti rel p.iaisir combien l'auteur
de ces llUClea ntunlea t/Cffl grstioa
rrulienne Cuba* dpei-it eu HUM
eU Ifel'e # erft>l b-i lei.Ji qu'
i e prat que ici dtuu.a leetd six nos
mu une ccuv le qui rvolte n.iue l*>s
, il.8 indiffrents tt lt plu iucoub-
Oieie.
Il y longUmps que oua aurions
renonce ce jeu b. i Lau .-que qui
if M> eu pieu XVeme Sicle dans
tltl lie uieivulltuse par noa tirea dateurs
11 par un gioiipe detrangers plu
CAUSERIE FEMININE
iiico kiale
U. S. Navy News
. Flaubert a d;t svefl isiaon que I-
vie dor re tue eiiu.atiou itictssar;
tf, q il tant (eut h pu i.iii.. atpiiis
i i'i lei jusqu' mourir.
i' il <;e- plu grandit i cii< i'i L viter
ilao I duc%iuu (a' C e levi-i it-B eij
fants non | o >' l a ei lui-* u ui s
irHis i oui soi la viih i> cliu<
doiP eue r,P6!ilfitee ; elle lui'
c, vei !; 11: l i oui lui-mme, pour
la i'tr' aui oui et pour ruuiuauut
entire.)
Un h t at demand si Indues Ion
uii but individuel ou un b il boiai
NjUn ^rflmta d'accord avec lea du
quand ils dnent qu'elle a
dei X but*-s la luis ; ePe tt pl
26 Janvier
leqote
doivent
ce h
i u mou: ulers aitiv
eu
Hati t.'>Ar.eiit la lechercue, Jea muyeus
s mima" pleu/eV'd'r pour tas de meure d'acco d la vie iadiv.duelie
latr SoM les plus limmes Ma. < plu, inleoae s?
LlXii Too jmdo htl.ieo. lottoiir plut exuottve i -
travaillait da a ie-
et dans les
di cument plus
Ual.e
utatigable kqui
h.murs de Sintiogo
laines poEtdait un
ou mou s impt tant lui cel
wou noua euoua oita : au.oi.s
I OU8.
k.h qui te pase mainteuant
m moui dea eooigrtnti ha-*"
kueniiua poani q"
i oui i e savoi d\ u, noua
de!-us pai cemuii e
C
ICI
06-
ulense avac la vie sociale la
uo:c
i iiipl-but : 1 3 Urveio^per liai -
munieust iiimii eUfl I lu.lividu lu
ujh n lou>ea- les capucit-'a propied a
l'eapoe tiuiuaine et miles a l'espce,
Relon leur unpoithpoe relative ; 2Z
l)t'VMh)hiper piua ptrlicuiireintoi
cbez I u.ilividu [ji, ittpaci es i{il sein
Dleut 'pi e-tie ipCitUs, daua la lut
WASHINGTON Une
pin le bonus bU du aoioa'
re plac d(vant le, I orgrs et vot
am la ria oe la soAlOO uetuelle e
e piaente eux leadeis rpabli-
e.9\a* la Cbanbre aojooid'hai par
i< s leadt-rs repub'icains du Snat,
lana une conlrence qu'ils ont eue.
Un accoid fui adopt a cetla coui-
e- ce nue le bonus b II du solda1
aeiait d- linitu^ve dt la cbambiv
Lt leader* d la ebambre eut tfil
que cette mesure devrait '.ra ridl*
ee ae suite par le Comit des-Vo'es
il Moyeus et probilement rappor-
te a la chambre dans deux semai-
nes.
Les leodeis de la rbambre qui om
pris part Ta Confrence oni
rapport, qu ils ont insia pour que
.e programme lgislatif fnt acclr,
de telle sorte que le Congis pt
d'ajourner au 1er Juin et ont dit que
les leade s du snat o. exprim
l'espoir que tou e lgislation impor-
tante ptt re arrangea ce moment
Us leadeis des d-.u\ cb oonvenu. dit-on, que la considra
non du .Snat des traits de la Lon
trence de 1 Armement ne devrait
vie ineuti"-re ou elles ne peuveut nuire l 'pas unerfrer daoi la promulgation
tombe u iquihbr* geoisl do l'oi g inisoae; 3 Jdu bill permanent di* tanf ou do
Les tiavailltui* a
H" Sat.
i Piiip t avec va luiuin uauiei
!'.,!.; .uns nul doute U doll pat BuM^d cMlltfeM prc.ei d.
ii ben ie! icigne per.uei woois l
.ne imigiauou jus laulorue eu
b ne o- gaianiit mme pas.
v OOirs gouvernement pourrait
toucher du uo.gc cde plbie v ve de h
riiroigra.on, asai attenter a, la llbe>
t mividuelie d un bomme, n iiOu
aurait epaigne a uous qui somma
ici ar;s ahile ei ssns paiu aur la lei
rade ouba ooe (toiolit fauussure
en coupant couit I CtM traita de*
lgit-a lia.tiens.
Kapetant Monsieur le Dntceui
que ^ous donueux publicit a cetit
-etue peur l bieu *i Ibo.meui uee
hatiens a Cuba, nous vous saluons
,,, -, I i I I i : r- I.K !ljf. t.
UN GltUUPK D H VlflENS^
veulent plu de estte
{ii Dcia >e cibain ne
mniigft'on pcrnicieubc.
tir t
qui
11 KIN- 1 e Pu miti M niitie Lui
hi Sh|i i cenn sadn.uMtn L;
pisidtrjct du con;eil a -
,, kBUtis et iin.tiieut Veo
iiluie.
t ioletile tempt
\\AShlNbION27- Middle At
lint.c soti les flta d'une fiole"
t m|l'* de ne ge D pu s hier main
itii^ les sel vices ont M supeniu-,
les tiams p' les l amways ne mu
rhfOt pluc. T us 1rs tablissemen
$)di leimf. La ville pistBte un *
, ert iomenimeni blanc sous la rt
he si;i U couvre.Replis fvrier W
, r 1 avait vu une icmrte aussi v 1
Unie.
Lis automcbiics srt abardonri
-t t voie publique'.IS coaducteu-
s'enfayant pour ne pas :re enseveli'
dans la rue. Le service de navigation
entre Ntw York et Philadelph-a -
D -.us l'art d lever il ue faut- pas
ccnsideiei stul meut l'individu eo
te. iu .-.irf.l tou pal exemple de Ciei
cher a dvelopper puissamment fin
telligence l'un individu aux depein-
oe sa saule physique, et panant riu.
geneiaiiooa letuies ; le sarmenag.
est toujours une erreur 11 noua e.-
arrive a 1011s, en voyant un itc
meivt-uieLStment doue au point di
vue Qea Lcuiu-s iiiiellecluelus, niai:
malb gie et ebtif, de dplorer que
ses parente ei *as malties aitul ut
PVi' -* culluie physique, i'.ulo
ces 1 r. mam grs et t ne ila aux v<
siges 1 a es et aux paup rs rougic-e
etaieiu u< t enfants apleudtdes qui 11e
Ot mandaient qu' S'panouit liarmo
nittisemeiit. 'tsi en les smriueuuni
qu'on a lau te qu'us Buut, et ceci
naviani'
Il i.aut ne uen exagrer.U est a&sz
11 Mie. tu j.mia, que la aute aouf
tre duo excs de uavail mltllectuei.
1res souvent ce sout d autres causes
qui pioduiaent une anirexcilaliou
utiveuse uuiaible la ssute. Le ebo
3e uiipuifinie est Ce permettre
1 oig.nu nia de se reposer- Oa do.t
alterner les heures de trava:l avec
des heures dune dtente complte
que ue dunoe pas ce quou est cou
etij d appeler le plaisir. Il con7ieut
.ie ii.u .1er avev. la paix et l'Qai
uionia de la nature- Apprenez ant
atai-.ta aimer la eatupsgue, a la
comprendre, s'y diatiaire, s n
v,; I): so.ii d'y mener uns sxilisuae
a ssipea et Uspidante; apprenez-leui
a ambsllll la vie de lamille, a se
sciure a eax mmes. Je vous assure
que voss leir rendu : un lis grand
sa vice. L'amour ot la eouiprken
siOQ de la asiate sont des daua inap
de fore et de
du travail, ils
., auron toutes chances de tonner des
,1 aune-, qu lre8 moraiemeQt t- physiquemeu
BB'IIB,
Je ue suis pas d'avis que la meil
bure condition pour duior est de
vivie le moins possble intellectuelle
.e t Si sonvpn cecx qui viveut
d une vie intellectuelle ns intense,
s-oaont trop vite t nseoi leur race.
ous d'appropriation aouueile.
0.1 comprend que des suggestions
01,1 t taitts pour que le fejnat ou
oien dirtpuae drH uaites dans l'inter-
valle dis deux uio.a ptocbaus av.-n
ia rue liuale ciusr par le dbat sut
leAerifs ou bieu attendra pour se
prononcer sa seasiou spciale.
Ces suggestions ont ete reues
fkvorablsmont par quelques uns dea
eaders du bmat, mais quelques au-
ueia y aot oppoees. Sjusu oeci-
aiou ue voir la chambre prendre li
nitiauve uu bouus bill, l'eacntiOD
de cette maenra n'a pas li ftna'a
ment deteimine la couferenc
d aujoata but qui, a t-ll t auuouc
83ia suivie nar de tiqaeutea ruu-
nioua di s Lomis des Monnaies da
1 n\ ibdinuics dans 1 avenir. U
bouus bnl ter* l'objit d'une cuufe
ronta lepubLcamu de la ebamme
Jemain. maigre les obtaeies sou.e
vs parie eeoilaird Mibon et d'an
lies la lgislation du bonus. L- o
<>_ederi dea ueux biancboa du .0
gies bujouidhui, du ou, taient d at
.uid que le bul devait p laser ev*ul
l'ajournement.
< j .10 dea la&ea ou d'autres mesures
pour obtenir des fonda de bonus
soient ccnipris aaus ie biU, ce le
queation tait laisae ouver e. Il a
ete du qu n extaie quelque s^uti-
meni paimi les leaders de voiet le
bili.accordaut le bouus et de laaset,
jusqu' la pitcbiiu* beaaiou du
Congrs, des provisions pour faut
tsce aux obligations.
NiW-UHK Jatk Darapsey ea
impatient et pti detdiidre sou titit
coutie tout rival reconnu e. ni
s'embarrasse pas du lieu de combi
Son ntauager Jack licaiiis est ue-..
r, son arrive ici, avoir eoutett
avec Fax Ricktid piomoeur.
CjLNtb- 19 muuoin u'uidividut
en Huasie souttreui inteuotmeui du
besoin d'alimeutatiou et lu millions
moulent Certainement moins ae
tte ai6JnroM a dit le-D. S. Mousen
au Cornue i.i.ernationai de S-.jco.na
de la Ligue des Nations 11 est Bain
ie uai *. trop tard pour ies'sauver tous,
a-l'il dit.
MANILLE U faudra nne mu
sion de JV millions de dollars do
dans un message au Corps Ljisla
' NEW YORK L'usine de cons
tractions de bateaux Morse a t en
dommages par le leo.oo 000 dollars
de pertes. Le [ dtruit uu nom
bre de magasins et endommage le
dock sec bottant dans lequel le b
eau reserver S. M. Sjalduug, tait
sur le point d'tre examin
LUN'UKES Uie dpche par ca-
ble de Borne dit q-rti est rapport
,iue drt nouveaux diioidros oji ecla
te au Ctire tsultant eu Uu peraon
ns tuea et 1UUU biessee.
150I6K iD ifiO b membres de la
famille Charles W.r-'ulue sont morts
d eaipouoQoemeut par la pt\uaine.
C'est le rsultai de legumea ooussr.
vea par les tillca ruitt. Uue. autre
morts est attendue.
NEW YOttK- Les agents du stea-
mer norvgien Mod qai coult au mi-
lieu de l'Ocan la semaue de u e, \
peudaut 100 premier voyage ont avi-/
se que le capuaire Watule ei 8 inem
ores de l'jquipage son> poidus- il
Hvait t prcdemment rapporte
qa'ils taient tous sstuvea.
WASHINGTON Le capiiaine
Valdo Vans, gJJVd.nOar de S^iusj
d t nom u au commindem .indu
Mme district naval avec ses quat.ieia
gnraux a G.et L.kea lunois, t>m
paaut-le Capitaine . W W'una-
baugb dont te uouveau po^te n'oet
pas encore anaouce.
LOS ANGELES- Il a t estim
que ta moiti de la recette d'oranges
ue l'Etat et un nets ue m recoi.s de
citrous oui t perdus dans J j^urs
de temprature de gel la semaine
aeruir*.
ROML Le pape Benoit XV a t
enterr avec une saieunell-j et im
piessionoaute cre uouie cet aptes
midi. Il repose dans nna crypte soos
la grande baaiiique de t l'ierte-
WASHINGTON Des indications
onv uemjbtre aqoutd nui que les
ti.li Cuis sout up^os^a a uue paru
ciputiuii de la uunieieiJte euiopceu-
uu gnrale conomique, si elle sa
tenait Grue in.ure indiqu ,|
uia,s regarderaient pius tavotabie
ment la coutieuce .si elle tait ta
uue plus lard.
USI'ON Joseph Lyman, ex en
seigue a e place eu jugtmeut y u
a Lout Fdrale poui deouiuement
de -uoo uoiiais to dis qu il etai
) uyeut du cioiseut cnesiei. Lymau.
ap.a aou artei-auou a rclame
11 > vole sur lui dans uu tli ,-u g uar.
NEW f OtlaLLa seuiaus uemiie
il y t -< '' cas Oint ue a et les mo,
lau es ceUBOel pat la pueu.uui.ie a
N-Yuik a elV |pte, de^UU .luiivtttui
C081 apportes aujjuru h .1.
VVAsHlNtiroN 7 bteaax clai
leurs BOui eu consllUCtlou qji n<
pBuvLiu. tre achevs a moins qu J
des tonds adduiuuuels soient appro
.iii.-c par le Lougtea. La secreittiic
I) iij a dclare aujourd'hui da.i.
une unie au speaker Guieite et te
quieii que le > oui d 1 u.qje b eau
-01. augmeute ue / m liions du m 11
louai 8 miluoub Mi douars
i.e manque de uia.aiijux et de ma ,.
i us. .n. i-iuut donuea comme expir
' Fi.YviuUTH ENGLAND- Le ItM
m-1 O.oige WasKuigiOii est ai 1, v
au|) .10 nui api uu voyiR-i tempe
lUcux, uea ceiutuies de Sauvetage a
7U pu ,is au dessus de la ligue d aau
tarent arrtcbea par la mer, siprft
sieurs memures ue l'quipugd oies
ses Le veu. soutia't a 'J* mil.es
aay^i
en t:.: SAISON
iefijM j*ianc3 de vos
JILL ut riiiATOIREa
r ton aux
mm
II)
I - -
A../IS'..'tit^ 7 T6N.QU
ls nUTira votre Poitrine
As PROTGER vos Bronches
tira Pensons
fie liflHrinREtout-ic Maladies *b
VOUS RESPIRATOIRES
A 1? Ville a it,c h la Campa gns, j
ayez-on toujours sous la main.
Prcurez-vous-en de sirfte, mail
refusez impitoyablement les ,
pastilles qui vous seraient pro-1
poses an litail pour qurl'juai
sous; ce sont TOUJOURS dea
imitations. Vous ne serez
certains d'avoir
LES VRITABLES
Pastilles VALD A
que si vous Ici achetez
EN BOITES
VAUDA
PORTANT
' 6 NOM
>;#
Ciae-Varii
2
Le Masque aux
dent Winch*
Le Conclave
l'n Comique
Entre gnrale, 0,VJ
MERCREDI
L'a b .au fi,m dac ualit
Le Conrlave
En r? ; 1 gourde
L'office funbre citb hieij
I honneur de S. le Pape Benoit!
lan< h Hasilique Notr--Uune, 11
biigstioo gaaulieu par les Eiaivb'ais l'heuie quand des appel de secours
pour restaurer les fuances des Fkulviureut du s;eauit>r alcd que le
lippines, a expliqu te gnral tTood Washington fut incapablide troavjr
suspendu. On enregistre d suipinuu.wu e. Zm+imtA , |uis ; Brus Istnour
nbreox accidents et on craintdm r a
t
nombreoi
dcouvrir beaucoup
la i eige sera tendue.
Quirinal et
Vat crin
ROME 27 La .ues.ion de la u
pme de< 'dations en-re le Qui r mal
Pt le Vnticao continue'* dommf r jc.a8t qu'ils" ignorent l'art de rp*r>r
l'attention au sujet du pro hain on,i-ur epnisemon. psr une hygiue
clave Oa assure aie le pr-Htn de bien entendue e di
chambe des dputs Mr Bricola appiopries. Ils prennent
tout l' 1 t auquel oa devait s'4
dre.
Le Prsident de la RpubliqetJ
sist ds- Secrtaires d Etat, la
dip omati^ue ft consulaire, le
dent du Conseil d Etat et p 1 a ail
de ses co'l'nes. les hiuies nel|
t' de la t ig^lrat iu et du b*rr
fi i un grand nombre de pri
I1 es de marque, emplissaieit J
chair et l'enceinte de la Cathdl
La musique du Palais rehiussulj
crmoDie.
Moaseignear Pioreiti. cb irg
taiies du S int-Sige. ot-ua i
a messe, il donna l'absoute. Lsj
raie de l'externat des Setars dil
|> spb. de Cluny s'est (ait eat
et admirer dans les plus adail
^chants liturgiques.
Le R- T. lan retr?ca, en tirai
urquables et avec une oio'iod
par'agea toute l'assu mc<, la VI
remplie du graud Ufetant. Il pi
ci un loquent discours aet
reprodairoBS, discours qui. ont
charme et sa bille tenue, coi
Carnaval
Iravcti
Cotillon
/^i / T\ I j pour noj lecteurs lis rsaseigai
Cine Galanl ".v,0-"00--i p,bl"
Benoit IV,
h
d'*c ;e on pangyrique du pape B.-co t
X\ 4. l'OOTtiUlie de la ftttllOfl par.e
mentai.e L 2 t*%rie e nombreti
p ns sont Slra p-tndte des reose
ne cuis ch.z Ml Boaom. pisideni
o cenri! .1 dj en flt que e ftou
Teromcnt re-oontt.a lauo t poo
liCa c.U pa.tt utUciiquw tai t st
C'est au Comptoir
Hatien que vous
trouverez le
grand choix.
plun
distract,ons
KOUV- I t
pouf ds distractions eo qui n'i-t
,pi uu aurcrou de fatigue ei de ten
fcion ueuveuse. Voil l'erreur et voila
la cau.e de bien des aormensges
aa li ae faut pas perdre de vue Qoe
^e travail eat la grande loi humaine fallu d'efforts pour l'accomplie et
itqVJI porte eu lui-mme, par le plua le senliment d'tre arriv su
aeal tait qu on l'a avaumpli.une sati6;boit d aa lch, d avoir Uiompto
fsc ion douce et paisible, grave et;de >a di!l?uii, est pleina Ue fi its
profoade, que n'gale auouuo autre.jet Ue jjia...
Tins le travail a t ardu, plu il al Suiaaoe CARO.N
Ce soir menas programma
que Dimanche.
Entre le. 0/2.
(UKRCRLDI
La Iroupe d.i Prof-
scur ceb-e Ge>rges
Graut,
Acrobates eie
Les cart ^ont di\\ en vente
Goei Mae Duuyou
< Victur Cuilbaud
Ctue galaut
i Entre g 1 f km i\2 ; 1,00
Traupa d'acrebiU
L'ae troupe a'acabates venue lu Mes
New-York, est arrive samedi matin, et M
gage par rentrt avec Me Pantalen (
I donner des reprseataiians aa Cio*"*!
Oalants. ,
C'est une bonne aubaine pour le peupW
de distractions saiaes.
La premire reprsentation aura lieu
soir, 7 i|j heure Le prx d'enire
gaurde.
-- -, .-.-----'---------rrr-
4vis de dtpoft
Les dpche pour Ne#To:J
' lurope via New Yo k ( dire-t^l
le steamer Allianca seroat
m saajouidhui.
L'h:urt du dpart sera i
iUftife da baeaa.
Porr a Prince, le jo Jiovier U*


LB matin
.*- m
| t'A. -N-.!
49. RUG RSAUlrH
PAn;s
vc.-.l ...
IS UK1LXX1 H UAKGUS ba AlONDJ;
Pr/juits-des PremJirei Marques
et toujours de pi.iiiiiie Lvikhcur
UNE SEULE QUALIT :
U .MEILLEURE .
-*
POUR LES COLONIES
Pl\OC. B1UF. llFIMIUi'.ISTliHIi:
SJV-.CTALITFo
Franuaos ot trangres
SELS DE QUININE PuTlS
Tons p- oduittt en Jl'ieons,
ampoules, i oui primes, carne/.-.
S0UTI0N8 IIYroir.l(JllQUl3
BANDA(iES.CKIN"ICJRS.
BAS A VaIuGKS
APFAR503 IIYGINI )!ES
pour tous aatijres
APFA.lciLS ORTHOPDIQUES
Soingncs h)'pode/miques
PHARMACIES DE POCHE, OE VOYAGr
COFFRES PHARMACUT0]UES
pou:' Usines, Gnniuunos, etc.
Projeta de .''ne/mes
et tant renseignerne/M
/nr demande aii'esue
PHARMACIE PRINCIPALE
49, RUE R U'Plu
38-90. BOULEVARD SBASTOPOL
PARIS
MAISON UNIQUE
AUCUNE SUCCURSALE
ni en Fiance ni ; i'Ka-a.iger.
)inmfJcitant et
1% Pressi
[Samedi soir, rpondant a l'ainiasie invitatioi
ranger je i in-Uahnr, les directeurs d>
X'VKI.I.Isrn, de IhSSOK et du aUTIr
pi rris part un dincr tiert aJ'Htel I.
tau de choix, vias lins, conversations agrt'-
I ; rien ne manqua a cette reunion chai
wne.*Vers minuit, Mr Marcel Villard qu! svai
W |vec distinction, les honneurs de la receptiot
|mDa chtz eux les journalistes, en auto et loi
t para enchants.
mpHwcnts Cin-Galant.
oui ornent
des nupHe>
li Bramer .'Gen Guirm'", vpd^i
Lrintobl, est attendu ioi sajou
Uni Fvrier, Pt partira la ram.
*f pour Ni-w Yo'k-
l* "Alliai t", venant de C i
I, et atiendu ici la 30 janvier,.
ia le no4qss joor pour Ncw
rjflV Pesetaon a Isise A mite1
m le 7 courant pour St Thoniut
[ 'Qan. Sancnez, Puerto Pha r
n ialtao. il est attendu ici /er* I.
f*vrir.
Mienaer Aatrea parti d* Nv.
H %,o eearant,*eat a:t*t d j ici u
i^^nt II pianera par toua le-
'""flu Njid at tJuria-
*?'! oraintwyne partir de N
'J* le 3 fvrier pour Csp H utis
M a Port au Prince le il fvri-
"Nuira pour leeCayr, Cuiaai
Navire attendu
( Le S|S c Paaama est utteuae
WUuPnnce, Meicrdi matin. I
HNtuer 1^22, venaa- duecteairi
I 'w Yeik avec: 420 tonnes d
itrchaUisei, 14 pasi:gers. 107 sac
[tieteipaitna dans l'api* m-.'
(mme ioi,r Fo r Ciistobal. CZ
mecuaent.
Pharmacie F. Sjourn
Donne avis m clientle, aux rntecius et ou puh ie, qu'elle '
'MEjatorroa aoU Laborainir- .1 Urologie eu uu Lau ratoire
o oit ye apphq..^ sous n I uV , iUq du
D Rient ii t. Sjour A
Le lalioraio;r- es- ou i i0us les jouis de 7 lu.s .h -na'i li
euresdu soir p.)Ur iou e les recherche, ei anaiyijj uid/ue Hua
annonce! joiuif, sjui p jur le
V\assermaiiu ei li coostaLle Ure Stefturc
lui ne seront reues que le mardi de chaqu, sn1ftin .
b^dresser ia Pharmacie pour les ren.>eih au c. A/*
tnalvsesd'urines et 6'uc gaslriqur,
K^aciion de Wssermann
Riaciioo de Tnbolet,
Eiamen du sang e< du pus
Exameu d?s maiires lca'es,
txamen uu crarliat
^ ibumino rac'ion
rorsrane UrnScrloir
liechercl.e de S^ircchcles tl de Gonocoques, ele, eic.
1
|)a r
Prime offerte aux Acheteurs '
I2I1: de iPebeeo
bulle de eiiocolal
La (j an tin demande de claj*oltt en
poudre t liiybest Furi y n d i i.tht et
fiinkpouve que le peuple a au appr-
cier sd b mue qualit djiunt toute co
eur rene
bu achetau! Ta boile de chocolit eu pou ira
UJr.>l i'my' aeuuh & tnk iecUa>*
au lube Hem Ince tVbeao (je m^iieu,- dtn-
/riceJ.
H Ag li PI a !? a Le CIioc > est eu vente chez: Boll, Si-
OteKlaPellle-ISaUerieH- n. H****** Centrale, Pkim Z
F. Sjourna etc etc.
Jacmel
6, Rue de la Petite Batterie, 6*.
Les personnes dsireuses de y#yaf#r^ Jacme.ljr9uvf:rord de bonnes
iccvmmuduiwns dans cet Uuiel titu tn /are de la nieY.fi 8ltm uwar
lr des ullaires
Cuisine /faneuse t mnriemm. Prix modrs
badraser \skandUr l Co qui vous dnmronl des m/or mations.
Geo. Jansme
D^e/}esLR.THBAUD
Agent pour [laid
D1 Jusiiii Dominique
De !a Facuit de IHdee ne i* \ ads
Ancien assistant des p.oltss urs Deu.ke el Ueu'ch uaaa de II im
toi r^
Oficf : Avenue (iitzoite 1>I8
H ^ures d i Consulta ion ;7 Uewes du malin
"i ') aprs rm 'i
CemivlWion* gratuites pour les indigents le feu li de 4 kttre*
le la' ri midi,
Clyde Sleamsiiip C
Foreign Services
' c st mer"iim" venant de ftew+York
via. le* pris du Nor est uttead* tel
*vr*llt 30 c u an9vt lausera la mini
jour pour tous ie pjrt* du Sut.
Il retournera d ^Ort-au Prince ver
ie 4 fvrier en toute pour A w Yok
Grand Ilotel de
France
VINS provenant dira cl meut de Brtsxc, n f
Uof.ieaui.
R0U8E Gourdes 560 te gallon
BliANC CUo le gtlion
VLVS re Oiii'ii^. L'qnp
Vins mous eux d-5s m Meures ium-iu s.
i!lidm il urs crus e' des Ghataaui |fS .,1..,
rs F;ana ses a Vm. d'Espagne. Champagne, et
;
>1 ncier PA | lltZI. reve-v. dflrnt-AmeUl d- "Vanc ver n-,
m^nel tout; i-u pour son ll al, -r mni a no obre * que t<* prix aa/ci ux s-r-mi -b h partir du 1er \omi-
'iepo .r les Peosiona demi et Peusioi.



ji

>5
IMPORTANT'
: I '"'': J;
': : ' ** kmeill. ,r |eB ,a>,.
fwfammrs. De.iiU,Vr.dafemma.t
J "/";; ^^ h cn < ? neprenecot en
| '1 nat d'atttraa KHr^* -' '
m
3 -
C.
g a
r>
Dec
,*es
' '< /.'iffiie i i et Tion
'Ul ! auoace ls mon ne Mm.
S &u 4
isa
ui La.iUs *i i^1
/. / ublic et mes clients sont aviss que ie viens de luire Paiera
me grande rduction fur tous les wsi les CHi'cueils que M /uhriqw
pour profiter de cette ldusiion ils doivent s'adresser d rectemeul
mA rour leur commande-
Soiuit gar?iuie vi livraison prjin 1 !
B
Henry Slark
-imMc<, soit ciisi.it au .......f,
I


fi
,
reconnu

I
i .. Il< .
' ' p
/fuff ejaj Q iai, en /ire. dp. lu (tare,
la Nolt nt les|aora 'I-1 e e, e'Hitre.f,r an otitt dapiie: Mr FiVhi"
HiiHKon, Kii-: de PrODta Fort* No H(J pt f-iCf d I anciponn ra hi^rt'


ici i
] .

. 11 I
bmpositicm V!: 3
2
tai
"
Pi

L>-.*
CVH,M*f
aaaasajarf "*L :'Q =Ll_-..

' m
-ara*V^


-V
te Ma rm
rduque l'Intestin

Constipation
Entrite
Vertiges
Dyspepsie
Migraines
Pour rester en bonne
sant prenez chaque
soir un comprfm de
JUBOL
X\. < fiatrliiitl _'
vi, in ii mu .. i .m.
SI not anctres tvilcnt pu. en tri.
lam mi ;,if soir quelque* comprim* de
Jubol. rendre I Irur tntesiln per'i pir
l'abus de drorurs i des iaenienis. son
eljMlcli et sa souplesse, s'ils iviieni en 4
le-ir service II ressource de la rducation
i < fV si aii'iiirablerneiit ralise par
W Jubol. peindre l'histoire du rlysiere
ioiii|>ieran nie a on arilf moins ii'lo-iires
Illustres Fn revanche, l'humanit t d-
nombre moins de ouffrinres rinni le* apo-
thicaires, amant que les malades, se firent
a muie Ici poque, les inconscients artl-
uni
D' BfttKOND.
e ! Facult de Mdecine
de Montpellier.
BEUORROIDES-
Jubol, rtr.ulateur de l'Intestin, fixe
une heure constante aux Jubaliss
JUB0MT0IRE8 : Suppositoire anti-
hmorragique, calmante, iMrongei-
tlonnant
DBOMTAN Pommade contre les
hemorrotees externe
EXTRAITS BILIAIRES du docteur
Nonget. Htyutarisent Us fonctions
du fuie. .
snr "zsnsatr. .s&"Z2t
ujfcdE,
i J
Vaillant < Houet
/ genU ynranx pr IIaih,17W iV du bfll'l Je l'Etal
l-l !- .i"
GSOLIfoE ET KEROSINE
I\i,t i tontue et apprcie dmn le monde entier.
(a* a qui en uni aj fait L'eus fit vous diront que la
UitiLne SHELL etsi spcialement rec&mnvindable pour
ton rndemeiii manicnjtux et quelle n'encrasse pue le
i, oieur uice son i a(lln^mem pirfait.
I1 vt.us tvi/ogeroni a iu&ar que la Krosine SHELL
Vprume aux autres pur ton degr loe elle donne
en lontequ* nce une (lumine plus vive et brle sans fu-
me.
i il y n donc conomie et avantages n'aaluter que la
LEHN & FIIVR INC.
l on* produits pharmaceutiques et u
a licle vendables dans une pharnu
SPECIALITES Lysol dsinfectant, sa on Lnol, Shaving
Lysol, Pebecco : dentifrice iecemparanle l'ktau]
feeue morue, temulsion, kxtrait.
Chocolat en poudre de L & F. c'est exquis
Poude Talcurn L r; C'est l'extrme supri<
bon march e'c etc.
Demandez le prix courant
LYSOL : le meilleur et le plus conomique dis tiiialectants
Le dsinfectant employ dans tous Us grandi hepilam)
uAE petite cuillere de Lysol dans une pin'e d'eau donae
ta solution 1 n|o
DEUX 2 o|
j/l'Ois' 3oiO
(Une pi nie reprsente environ la cenieuance de deux verru |s.|
0ares)
Le Lysol s4e r-ploie particulirement dans lee cas de : Ai_
men 's, Tuberculose, Infection, Morsures de ckiens, Piqres tt
sres d'insectes. Eruptions de la peau. Blessures. Plaies; Bruit]
iile, pourl-hjgine personnelle'la toilette, le nain. Dans les ci
lires des malades, la chambre di nain, le waier closet, les ci
Avant et apr la balayage; Pour cicatriser les blessures des anil
el lif ienir propres!
Daus U s accouchements et les temps 'pidmm le Lysel s'n
plus que dans tous autres caf
Ayez toujoors une s#luti#n tieLysoi dan g ckafi
chambre dt> vttre appartement
Chaque Aston contient un prospectus
Lehn of Fink Inc. Lon K.\ Thbaui
sElf YORK Agmi p$m Mm
L. Freetzmann- Aggerholtn
Otfr les arides suivants:
Champagne Charles Meids eck ; lioideaux-taiaa; Bubonnet; _
ky ; Gordon Gin, Verraou h ; Cognac; Li-luenrs tranfaieea assort
Conserves de toutes sortes ; Contiture, Chocola- ; Lait et Fari
acie Nestl ; ccao Peit-rs ; fitter Angastari ; Porter, keurre Blj
Ribbo'i l^opptz ; Pdrtum.ria Gell Irres : Via roage et blanc
barriq jes et en caisse, V ns d'Esp^g i-j ; B.re fraaeaia. dan;
allemande; Cigirettes anglaises et amricaines.
Extrait ui>ers pour liqueurs e1 Sirops.
Phoaograpiies et D squee Columbia
511ILLL
Four les prix, adressez-vous
Itoberts, Dullon & C
> i > i f
L'sez & Mditez !
M s I nies t Mtsalflu s voira tertio*
i u ./ r'nc le l*meui aOi-A GOd n cherch partent dans les
I'kiviiuvs uiniiif il-n.s U apilal .
Le h'ula Co-1 mir vu're ilagre el 'tans vo're cal (augmentera la
ou n i*e et la quai,l de vos cl en y I s Us amuuia et les fixera
aussi-
Les cetimai des poir l s Prov:nre s font avec soin et premp 1-
u. .
l\M i l uni pli pou he tel' es v j t \:<\es dans celle launque.
\^i. ^ labiicauls, euveii iioavei ausii les narihanisas anglai:ee
eiiivaai : .
C cm motawr en poudre 't en l.tiuide.
inrmntnl vu i cudreiel en l.qu de
Acide ciniqyti
/ ci ie iai!iiq e.
I on m aii.Li(|iit* pou l ^ ftet, e c.
/(iie s.lvc>i | r. .
I-Ai rai coucenne pour C i me, Whiikey, Absinihf. ABise te.
Pc-p^ermiol tiui. rao,\eirn.uMi h nu \ Iranaif.fcranadine, Pche,
j-'.^.s 1-k.iiiIi i5-, Groseille,
Fil ne fer pnui bsut il m, c psu'e. ( crownc.eiks > canaicliouc e
Attila e. p u- ma lu raux ^ Euats<
MetrepoWmn Aeruted W*ter lactory
\1- -USIKIli DE FRANCE,
For Sale
Chinsse lUitaraat
Located on the Mais *rceis o(
Poit au Prince
Adrfs La M,s*-.m.
.4 vendre
Un meubla; ancien,en vient chne
d'une riche sculpture 1a Michel
Ange qni lui donne ure relle va
leur artistique
Ceux qui en dsirent voir la repro
duction photograph que peuvent se
lirer la direction dn journal
Sadresser popr le pnx au Comp
toir Ind d'Haiu i Saint Marc ta se
uouve la p ee originale.
Dtruisez radicalemei
les Rongeurs et les
insectes nuisibles
Avec le$ produite Franais
Pte ''Marliv" peur la destruction des rats. Souris, etc.
Poudra 'alcrtis': pour la destructan des Rats, Sauris, etc.
Aiauide -Mart s paur la destructian des Punaises. Pnux.liteil
Liquide .Spcial '.Mania" paur la destrnetian des Meiches.
Cnes Marin pear la destruction ds Moustiques.
Rsultat merveilleux et eflicace incemparanla.
Sans odeur et sans aucun daiger paar 1h animaux danftstiqi
En v$nte Chez
Alphonse Haynes
115 Rue BdD-Foi
for eue
A handsome pice of ancient (m
niiure in old o.k richly darved o'
the Michiel Aagolosiyle which gives
t a rcal aitistu vaiue.
To so wko wcu'd liks to roc the
pkotograph of (ha furniture w II
please call \kr etlce o( tk s j urn I,
For pue*, pteasa apf-ly -o the
i' iuils le 0109 JraitW Excution vromitie et Loign-(\Com\o\i l.-.d d'Haui a*. b.uMi.c
priennaiKJJ Specu/^S \ et* \9Ulct les mpaMptC wwh?te the o..g oai is ib yjw
Pharmacie Centrale
Maris, Fiancs,
Amoureux.
Qui ilesimkaru*i sur U chsix d'un etdtau llrir r#c
"sgf.gyy.*iteV.aMmimrun minimum M
Uimanlez aussi la psudre de ri% t Divmn /Va t ~ ~im.
un. merveille, Ln vente chex Gu%n M, i^J^M
rue Benne foi. Mmes Ireye et Agnant. BMEnlSS^ku
me Jardine derrire le Sminaire.
dn fard ma. d r*\ *mHi '"r ^9ret,in crimes de eil*
mjmr eau de Le\*tne, taxent, n9li,rsle (eut prix modre.
A- IRWJilLH a Ce
Agents Kiclutiis pour tiiti
*H\ Rue Lamarre
M+\


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM