<%BANNER%>







PAGE 1

tm. LE MATIN Cin-VaritS Parisiaaa JflUTIilllS ftSl-Im t DMANCHE DIMA^CHK Macisia Aiuourvux Y m italien f ". Entre G. > or 1(168 1 50. Bai travesti m Les m inbres du Cercle La R naissance piHpHieiit pour le D manche 20 fvrier prochain un b travesti Bu comit fie daraes P atronuespe' en asaure 'e sutc. A plus tard rifctnt' s, < Vendre routa caout D; WtV* correspondant AVM — %  *Jo'i buggy Marry, •konles. S adresser au MATIN. — Harnais en parfait tat. Grandi -Etude Raliste en $ Actes de l'humus H. /uct, ce mme au eur de Chutiment l'mouvante p ce uasse jeudi tCatmen du Kloud\ke st une œuvre loue, angoissai te t. -ant t mir de ses in'lignes soute %  ines dans Ctttaj passion que Carne trompe, croyant 1 i.nduil d bO l Monsieur F'enry Fqu''e sosssin se voit dans la ncessit de mi m avoir tous ceux qu'il apparien dra. qu'en sa qualit* d'-neien nrsi Mg la ritotl<*n actuelle qui ,derf de • derniie Commission d* rend pessimistes eux qui avaient enj| a r>tte Flottante, il n'est dtenteur rore un peu d'esroir, nous mettons d'aneua t tre ou effet gnralement quand mme no're corBance dens q U .' CO iqne. a'cep' ou rejet par h la rcolte du co'on qui a commencjjjt* Commission. DANS Vt BAGJLGES n'oubliez ras d'emporter J quelques Botes de .ous les auspices es p'u<: favorab es et nous nous attendons un bon mouvement d'-fiiirs d'ici un mois ou deux. et nous de cinq Les dposants ou titulaire! des eft< reKt's par 'a CommisMon, et qui, i tort ou a d-oi croiraient po-i voir rentrer en possession d* ces ef M< voudront bien a'flireastr, non i Monsieur Feorv Fqu 'e. comme plus d'un l'ont rajt, p\r erreur sspi 11 y a eu pru de caf jusqu'ici, fianc, soulvera ch z tous ces pains omme partou.. dVlIeurg de la vie. La Vengeance d un li-Dce ne pivoyons gcre ptoi laiblesera terrble .t fort de lameui, mille MU P nr ce,,e a nnf Par con doute, —mais ben au Dpartement t lussira a r. tirer de leurs gi ft:s, tre D u s aurons la plus belle rcolte j PJ Finances, seul comotent^en les -ette fiance qu'un subieiftge loi de coton qu on n'ait vue depeu lorg pce, et icul dtenteur de toutes les tvaitealev et le bonheur Eenai.ll temps, g-ace aux pluies abondantes r iees qu hez eux. ,de l'anne dernire Un seul point noir semblait troui de seins lifiiTIl est donc absolument inutile que les intresss continuent produite L Vnf ni Aff 14 r, n Atn n.'er 1 horizon : !e manque tUlUl d It5 LIL>t3Ul< apport par les campagnards dans la de pareilles rclamat'o'ns 1 adresse u ns jurs, il si pc de perjnnes qu* prparation de celle denre Grce je Moas'enr Fltury Fqu r e qui n'a it pour les recevoir et les dans un sens ou dans ici. La querelle, ad neti peia taMiuMlegitarec anls et das spculateurs a ' adresnn autrePort au Prince, le >6 Janvier 1922 F'.eury FEOUIERh LC ami imurs u ri i p C uc i-cr>riDCb q.ia pi eija i ai uu ne icuc uemec \jia-c Qf MORS enr :ioema laine p-n.nement indiffrences. Une ce \ i D i:i a tive o'un ngociant de 11 pU'nnMe oualiti -oit pour 1e vauer aux gemonis on le porter a ... n r I u m M UB "" rues, presque !• %  : k maada prend puni a ce suct < 0D lettrP s'gnc des commer: solutionner Vri'.ablc Scuboas aalitepl qet peur pai *r aux in<-nr.vni nts de l'Jiiiniiditr, des pointai' e9 et.'couTTnt** tl'nir et do.; rcfroldisiemantj Remde respirable LES PASTILLES VLDA combattent efficacement toute les Maladies de VOIES RESPIRATOIRES Ne partez pas sans .PMILLES VALSAI Mais exiliez bien les VRITABLES vendues seulement .elle ds anciens .t .es modern,^ est devenue s au ( he{ de | a Geoditme ie pOUr I .1\iruleme encore depuis que U question d e... • c i djeitiou y a t mle. ui demander son concon s ann d** ie cmtma uu-on, pcrTctiii la jeunesse, alors taire w-cx en abus qui prenait dts lU'i pourra e tver ie 3 esprits. Lu louhuteuf _,„_-, ,,„„,-„„,!,^ , e u ..oie supene.ie que nous questionnions a .e PIOPO lions inquita ie< ujet .;bura que juiq i' prescm. On n a.jii poini Mt le Ma)Ot KE. R > ky qui est Benoit XV 1/" vitnl ie lofifiieiudit la (ueton d pomt d vue de I enfantua homme de ptoc es et dont l'loB aprs une compotitioa sur l cineui i uro j •> %  %  i i • i > r oseeac..,qu.n.ee.l.„ts'dc'tre,aqu,iu I /ean,, ge d ll-eurs n est plus taire, S e? t l'instituteur pt:it juje^ qu-. triagi des enmis courtoisement la disposition tan n'aiment r as cinma, UM4 pu en d a .ommerce. et depuis huit ou-s • siupide • Les autres parlaient uniq.ieiui.nt des , r .._ S .s avait s ltui Constantinople hou Usons, m efltt dans un journal iranien Sa S ntei B.not XV est maintnant aCocslantinopIe .. Mats c'-s m effigie. Sa statue vient dy n r.e de t combi naibotie* grce auxquelles Ge punies tortunes s edifiaieui emiclnssaut Its .. %  • eux trounifclS do U liait.' d. s ngres Au moriipnt ou rous allions aux renseignements prs dellr Minmo, noua avons appus que Le Nouvellii le nous avait uaflDCflt. Nous repro durons donc Ici declaralions sui vantel qu il a ob.enues duHeceveur gnral : Il y a une ou deux semaines de cela ie Dpartement de I liitneui communiqua olllciellemuiit a Mr Mauiuus une le.tre de Mr L'ibiua, agent d migration Dans cette lettre Mr U bina utfiait cei taints gaianties aux migrs baitieus qu'il oui ut e.nbaucli rpour leseiumenerCuba. Mr Mauiuus lpoud.t au Dparte meut que la lettre de Mr Uibina constituaitnne preuve qu'ilte liviait 1 migration et que ce trafic tant prohib actuelle m ut tant par le Gouvernement Uditieu que par le tiouveruemeniCuDaiu les Directeurs de Douanes ne laisse raient pas partir les wiiiigran s u,ae M. Uibiua avait euibaucbs fuit de Paix. Le Dpartement de llnlriur aen tit la g lie commise en commuai quant la lettre d Uibina, et envoya paileinenter aveu Mr Mar.mus pour lepiendre cei'.e lettre. M Maumue leclama une eoneopouance cfticiel le m uiui.dair le re oui de J t.> u-t t e, ce (jui fut o'aiiituis fait. Comme uliicielleiuent il est setiBr u plus exthter de pieave du dlit, la letue d l'ibir.a ayant t repnse par le De ( %  .u u 'mi-ut. Mr Mctutuua iti.\.i alors i iitru lions laissan. ei.teudie que (es centaines de jouinulier qui au %  ont leuis les gendarmes tont une po i;e active sur les routes principales qui aboe tissent en ville. Celte mesure nerg ; a,ue a produit tout le bien qu'on en attendait. Ni le CJIOI achet cette semaine est di gllt d'tre expdi sur les marchs etrargeis. Nous sommes heureux dt prsenter tus chaleureux compli [ments au Major K, E Rockey pour tout le bien qu'il Re cesse de faire 'depuis son arrive i St Marc et nous |fliions des vœux pour qu'il y teste le plus longtemps possible Il ne s'agit pas d avoir beaucoup :de denres, il faut aussi des che'm ns praticab'es pour les taire abou ir en vilie. Aussi nons attirons la' tentioa de qui de dioit sur le mau vais tat de la toute qui conduit de a Petite Riv re la Route Nationa 1:. Il nous serrb e que l'on sbandon ne rop certains chemins pour ne s occuper que de celui qui mne au Cap Nul n'ig'ore que la Peti'e Rivi-e de 1 A.tih mi e est le c Giemer de bt Mire : c'est de li que nous vient li p us grande par'e de nos denres et 'ont le monde sait dans quel lat e trouve le chemin qui y aboutit lrisque commence la saison plu vieu^ei L initiative prive, ayant i sa tte un des citoyens les plus notables de l'endroit, fait bien ce qu'elle peu' pour l'amliorer autant que possibh; mais que peut la meilleure volont de cette intressante population sans l'aide des auionts ? Nounous en remettons au Major K E. Hockey et nous comptons ter mement sur son ne gie et son acti vite bien connues, persuads qu'il 4 vendre Un aenb'e ancien, en vieux cbie d'un* riche s:uleture la Mchel Ange qui lui donne ure relle va leur artistique Ceux qui en dsirent voir 1? repoj duction photographie peuvent se rfrer la direction du journalS adresser pour le piix an Comp loir lad d'Haiu a Sunt Marc c se louve la pice originale. tor sa'e A handsome pice of anc ; ent far niiaie in old oak richly darved ol Ihe Michael An^olosiy e v> liich gives it a teal aitistic value. Te so who wculd liko to roo the photograph ot ih s furniture will please cali ihe office ot ih s j outnal. For pnco please app y to the Comior lf.d d'iiai a*. Saint Mate where llie oi'g nal is in view PORTANT LB NOM EN BOITES VALDA Avis LI G-niinuetio e) flniti dord avil au jiub ic q "e lo Cuirne) jj Kofa^ll. cotirau; dant de la Gend muriidioa le Nord n a eu a fin eucune transaction .v"c Me GIE H-'Itcn coocHrnar.t le l'oste Chat Atronl Hsenient du Trou l.a^Qx d un r H d'Hai i occupe aux dro dti G H.vtrnement liai en uu terti du Oo -naine National. Poit au Fnuce, le -20 janvier II Mejcstt de Necroloyie Les familles LA UT L'RE, F1LIL et MOKLL, dans l'impouibilit le rpondre aux nmDrnises marques de sympathie remues a l'occasion de la mort de leur regrette MAKLLLLE LAtl'URti ponse ANURu HlLIt, vous prient de trouver ici l'expression de leurs suicies snuicnts. a^ort-aa-Hrince, le 2; jauvier 19 s ae rquiefl MM. Bob f'ieire louis, C. Pi^ Lotis. Mme E-'a Pierre l->u s aii Mme | T L'for tut, feoat cbf e mnd 30 .1' %  v.-i di'"art i J res 1,2 du matin en l'Eglise drale une Rteiae de R quiem cm moue de I ur g and'^ e it d| gr r,J rr e. h y assistant le; amis doDsen nremuque de symp-lhie %  mi le' m Lprfseii a>is t eat lieu d ior tion. fuit au Prince, le 15 Janvier if d l Calai qui achte une Hopmobile f-n rhiaon d*s b)iineg cho^s doH a entendu parler n'aura jamais le dplaisir dtrn du da"8 son fera un prompt rappori sur la nces te, car noua sommes certains que la voi ure fort honneur sa bon site de rparer ce chemin avant s a 1 s 01 pluvieuse. St Mire, le 22 Janvier 1922. MrMaumus dsarm par les dtours dn Dpar emen tenta personnelle mont prideJdrCrbinannedmarohe en faveur des lmi|(ren baitiena II


PAGE 1

Ll MATIN Maris Fiancs, Amoureux. „ t fa*, i, .{fok. tmm&& l 2£T'& VtfUi v trouverez aussi des rnitnair. K „"ery, Mmodei la marque MuVObK M, c'est la meiileu e de ioute= '*• Mmek **"* *-P 'o-dt Of/lo* marques, %  v#i y ration* sa H Wra / IUM For loiermatioa it-iy to : Frime offerte aux Acheteurs Bloc National C0NV04T103 Le Membres du Bloc National sont convoqus a 1 extnordmaire pou' I. sance .lu dimanche 3e >a rihatt I onno ? SS ,'l' ia T r i: BBe v Ki: a * !" -Hlaquelle le Bureau dti.i.:.i est forme co nmc sui. • NICIUS Eveillard rVsiJent Naguerre Thodore Vice-prsident C/ieudonn Hilaire Trsorier Clment Michaud Secrtaire ffntral Latond Barthlmy Secrtaire adjoint Charles Lan mi BMioicaire. Cette A to i .,.,„ llon i I i ,-. u.rent lev se aou . u ,e>po.r au a t'umM de l intressante vd.e je Loganelcsauti <'ays sentiront la ncessit de marc. voie qu, tend a concilier les intrts hatiens avec ,**,. S '* "" %  f ~-"f ^ * OH. Uji^y ^^2 ^ dom Clei 8 x 6 "'"*e daaltc cl/g ^' —^ ~~—~-Ji-~-*. JJJJ fl •OaUMaali* ffAV teliOUTBfi Henri STABK HA du Qoai. (are A No1Jl7 0 p poiitfl to ihe RmlioadSt.tioD yXI SroC'Jtlo v ,3T> atcieimBln PQUDIih f. — C3, ifthog SMfietti, MUS IH [g ;C ? ;6 gc-taticii %  %  %  j i i pii%  > i.. % %  ^/M/y/tc cf mri c/tefi(l sont r. viss que ie viens de faire encore grande rJuc-ion .va/' /OMS Us prix des cefcdrill que je fabriqu* mr profiter de, cette rduction ils doivent s'adresser d recleiiittil Mt ow leur commande t Su idii gardime -t livre il IQ prompl / Heury Stark ...... • Hue du Quai, en face de ht Gare. bil u Z* ] V T B dp r te "WMI au chf daelier, Mr Flchir f Hor, Hue des Fi ont Foita No 012 D f aC e de 1 WcleUD*. ealodri' De La Tranquillit D'Esprit'Du Touriste P OUR retirerdevospaansle ma:, mum de kilomtres, ayez l'oeil sur les petits ennuis—et apip^chet-les (fc Tossir. Les Acctssoires Pirestone font partit du aervice extra qu'o.lre' sesclients la maison Firestone. Bien des pneus ont fourni un supplment de kilomtres longtemps aprs •Toir dpass la "limite d'a te"—c'est tout simplement arce que leurs sages propritairts avaient toujours prt un ncessaire d commodes et excellents Accessoire* de Pneus fSrestotte Le Maximum de Kilomtres par Franc L. Preetzman Aggerholm Port-au-Prince # France Vousferftune apprciable conomie NI vous ce voua servez que des Cira feesde la Amencar Shoe Holiat Coin paDy Chicago, qui conaerveut la nt>88eet le brillan 1 dds chauspures lia cotent meilleur march par leur bonne qualit que tou'ea Jes autres marines. En veotedan* les bonnes maisoDb A BENJAMIN & Co lull Ruf Lamarre Agents Exclusif pour Haiti (gocrat,ne Ua R-.mede meiveiilt-ux contre Migiaines, Nevrslgies, Bysmoor rhets ou Coliques menstruelles Gripp;, Influent, Sciaiiques, Lum bago. Un cachet suffit jour supprime, immdiatement ia douleur et coupe, couit aux accs les plus violeuts. Seul Df oiiairt tour Haiti Ltoiic LIMOUSIN 2ii rai Travarsire Avis impor.utu Le Comit Directeur du Syndicat des Chanlicun donne vis aux Mtnikrei qui sont en rctasd pour le paiement de la cotisation mensuelle pr truc pu le Statuis, qu'un tieiai lur est accord a partir de cette date, jusqu'au il hevr.cr rochsiri poyr le laire. Pass ce dui, u ierout considre comme HABIU selon le \H de l'article 20 d-s Statuts. Pori-au-Princc ce :> Janvier rfjj L l'rsident ; J. Hraut Grand Wotel de VINS provenant directement de Brist, p es Bordeaux. ROUIE Gourdes 5 00 Je gallon BLANC I t G OU le g.illon VINS **n bout Uleietn illeun crus et Jes Chteaux 1rs L l li9 re ommes. L.que.:rs Prene'iei et Vin. d'ipafne. Ch a ,u pa|f „ Vina moussu* des m-illeures n.art7ues. 'P^sies et M. esie^r PATRIZI, revenu derniremenl d, Krance aver un inatenel tOuUœul pot.r son ll'el, nr.ent .. no .,breu"e el cho,^ lemele que /.es prix spenux seront nb'is partir du 1er lnV?n &f •repojr les Paiiol demi e/J'. 8 ioii. L i EtlssaWRtkifieuses vj Qtsnbonnesantii j^-'/J Voua Devriez l'Etre Aussi ^^^^ ff Sucieie de Mdecine De Port au Prince CONVOCATION Les membres titulaires sont pris de se renir an local de l'Ecole de IfMdae. vendredi le 17 : I > heures prcisai de I aprs-midi. I &f ort-au-r'rioce, le iJirjaa U Prsident, Dr Lebrun Brans contre la CONSTiPATIOP prenez 1*M COiV!PP?Erv13 GUaS&ES i J9 DKLORT T' l niaWitsMI. gj '''. %  -Itit-AlltOlM I Wranclr,,,,,; | ; ^ danalad orosmedalacbirurgi Uchl •. ., changerd s place ni d^aw fc. orgaRe< Mtkaa semblable u a .d fat ju^u'4 maintenant. Ua petit mdcaaiSDM d'une pendule peue desserrer et la prnHulc avanre o„ r t.trde. SI le mA„„:sm e „V,| p remiaenpUcodeauiteil peuttomb. .erd % %  %  CV : 7" % % %  %  1 • %  1 • %  ','.:c %  I I : \ -,',.W. ; tiim, •' ] 12 — fis B fi: 1



PAGE 1

I! 4vni Fa t % %  % %  BOL'Qt'FTS : Un *ur mtndra. 4m/>rc t ,rm*l, Parlu-lw et mo. /\ fmi „ our /tar ni /in. Z. anneau mtttcilleux. L Amour dam It azur. I Danton QIAITBNS : Fanons im Riu$, Fox-Trot. Vouloir cal poiwoh (Pirfuni pour noONHtl, U v.^ <4ij^ Sfej^ S Parfum fleuri / V '" -y/ : EXTRAITS : ŒUln, Kott, toimtia, Viottltt, Cyarmcrifs 7 ; ARYS 3, rue t'.c h Pau PARIS Clyde Steamship Cj Foreign Services e s(rmer"H'in' vpnant de \v-u>.] uT* fc* p'*rts rfu 2Vortf e*t ntfe <(, vt** le tfO couru," %  i laissera I jour pour tous tes putdu Suil Il retournera lort-'iu-fiince te 4 lvrier en route pour J\ew via (on les ports du Sud, le* permis d embarquement < dlivrs sur demande faite, cet Port *u i J riucb le g&Jaiiw r 192f| £. i*. CLEML&JSlA S, g mw nil.l.Ui A ii'lii riu : I70, Bit difiau D !e l'Etal L P H> t1> I M/ rr J W J GASOLINE E7 EEROSIME Aot/a venta* d introduire en Ha /, /a marque SHElA ti connue et apprcie dmn* le monde entier. Ceux qui en ont dj [ai Vess i voui di ont que l ii isolins SHELL est spcialement reeonim ndabte pour son rendement avantageux et quelle n'en-russe pis l< oteur grce son rufflmm priait. Il vous engageront anus qa a Kroslne SHELi suprieure aux autres pur ton degr loe elle donne tu consquence une jl mine plus vive et b>lc suis fume, Il y a donc conomie ei avantages n'acheter aii, mafut" bllELL'* Pour les prix, atress z-vous Kobeils, iJuuon & Q LEHN & FiNK I 01/* produits phai maceut'qu s ei iou For Sale ( hiae&t liest ra t articles vendables dans ue SPECIAL!! m marie i* %  •<*! o* thM in ?treeti Pot au Prioce Aci ess u MAT N. />-ol ilrsinfecrm*. sa ou ,...<>,', s|, ving tream Lyaol, Peb cco deutif iee incan.. Il'hu le de tJfre de Lysold ns une pi a d eau do .. e la poluiii.n 1 "[o DEUX 2 oio 'ftOlS 3 o,o r (Une piule reprsente environ la conte an e de d< uv verifs ordi Pharmacie F. Sjour) Donne avis si r.'ior;t'e, aux miVcins p{ au puh'icfl tr nsr-..•]('• *-iii Lib >ri'niri dlJioloje en un Lbarn ojol g e appliqu BOUI la Direction du Dr liieot et f. Sjourn /.e lahorato.re es ouvert tous les-joins. de 7 Ji es du mi U ur >> 'i • s i pJur lome* les r-xh-i'c ns ei atulyse prtaj i annonce ci joiot 0 s^ut pour le \X tss >\\\it\(\ et li tttiiisi'i. >ie Uie-Sct gui DH seront rfuwque a aoardi ,1 chaque sjmain>. N dresser" a I h roaacia pour les renseigiemer.'tf tnaji.ses l'urines ei 6'ueg siriqu^, Raction de 'Aassermaiin Raciioo de Tn boulet, inmen du saig e' du pus E.ame.i d s uialires lca'es, Examen ue crachai A l bur-irio r< Cobsan eUr^l //( du n r de Spirct hts ri it (wnvœques, eto, etc. i) r Jusiia l>oiniiiiqti \)ft la ta* uit< de Mdee ne d ariM Ancien assistant des p'olessjurs Deu>keot U>j cli uuid )OuI'g Oflic: Avenue (ir^oiie ts'iS H uns d CoiiSuliadoWj : 7 9 heures du tnihn 3 a 5 unes tniUi Consul ta'tons gratuites pour las indigents le ttu li de i W de l a rt nit / Wilft SJUlj M0 r Darea ) Le / vsol s'e ploie particulier ment dns I : monta Tuberculose, Inleclion. Moisr, 5 de ch en. >"ree d'ieci s. Eruptioce de la p au. Bit i s !" 's i r. |i' ret A voue w th a capital of 4 j O0 o go (< can bcorre own^r of A mo\ta boiinets in thiscity b>\ in a minmem o m^nb n" l'resec s bright r i Ac•ouclJ r ,. | 0 r '" ,, • U nS:p, '' ' ""''i' ?. 1 '• 111 >s et Ble. pfurlliyji-e porsom el 1 > % %  la I le e, If bon Dam es tbam iiOfl n| POniCPl Il eedet m Udi-i. la* chambre d bain, lewae close) les <• ries. Ui Ul U lil Avant ft apit U bli)ag<.i'o r, cai iserleableasureb ceamm ma r ei le. 1 ienir pirpres^ Dans I s occoiffiAemeAli et le.> i mpa 't ; idimies le L^ablVimposc plus que dam lo s autres ctb' Q qu'an' avec un epitil de i' or 4 DOC, 00 peut dvtir piopi *' v^, yen tcvenr p:opr Ayezt'Miiu rs usi-p solutionuel.ysof ilmsc s q io ", e f ,n v r cl:kl ue ,,,alLl inj 'i n u L J l opratoa dam ctti v | e *q, , ( , co^mbre d' ?otie yppirteme t t Jt i 0 ( bapu faon coniwii un pro i dus Lisez & Mditez M s James ei M(s>ieu s i votre ter ic. Bieci don,-, le. [Tieux IOU.\ COQ recherthe pa teul di Provinces comme inut li 1 apilale. Le fiTu/q Co/ sur fo're tafr el tans r -e c fe ru^.Ael quantit et la qualit Je vos clien s. I s I ;s am toi a et les] aussi| .es ce m nai des po ir les Prov.me s • font avao soin et I tiide* Mei Imre prit poui \,o t i'ieS v d-* pays danv re'le|fbri L-Habrica ;U euv.n trouver aussi las tninkandscs ai .suivant : Crme 4 mousser tu poudre t en liquide. Amilermeot rii joudre eln iiqu de. Acide ciiriiuei Aci 1e taririquei Goirirn arabiqj> pour tiq iel e, e'c. Ai | piNcyl q .P, i iih;. enauiee| I' I de fer uour bonteil es. capsule* ( crowoeeris \ caoalsj rpndelie^ p iur m hme eaux gxzeuftU. Metropolitan Aerated Wfe* Pnd VlvMlS UOTL DE FR>NLE, Hiel^^PelUe-Batterj Jac nef 6, /{tic rfe (a eVelIre liatterie, A| wiur of 1 toirg Aip> si^cyiq.P, %  y hu en bn-gi Ext.aq concdim pour Cognac, Whi'key, Ahei •ad n?urepr: B? 1 *? !" !? ?V ur 0 Ver.n ;; uth Udian Atra^iislrei uic p o !,... ISPt frambois-, dro.edle. ALr YOKli ftM pour liait. 0 par mois au m n :nU m l' e;s ace mmo mitoM ./ci %  rT /,,/' V T •''cme/.t-ouyereaUte /c/it: $• F/M/V lue. Lon K. Thbaui —. ^



PAGE 1

^ui t.ut uiue Ao 4287 P*t 'AU Priuce, sUiu Clment MAGLOW HW ^DCENTUII VesirwJi J7 Uimor 1922 Quotidien Il y a toujours, mme anx plus tristes 1 poques, des vocations pour leslinu les iiiieliiytfikces et de devoirs pour les uoblet cœars. krnest RhAN KKDACTION; Rot Amricains Nr, 115S "5-• * III UN ENTRETIEN m Mr E. F. CLEMENTS, Agent Gnral pour les Antilles des services extrieurs de Oall Clyde Line Nouvelles Etrangres Uf funrailles de Kc impratrice Benoit XV o n t lieu 7: aujourd'hui BORDE/UX A,.i ap ratri., RO'.iEa^rnhumttion fa 4, %  Aitncht Z 4 de rTeboou~ est ,f % rede Benoit XV au.a lien demain^ y !. u,ourd %  d e S **e E Is tui 27Le corps sera dpos dm? il u j M '§* e <" '' -cort un in-tr veau de la nef lattl e gaurbe de I • M ??\'T. IBl d L 'on'inaer sa rou-e Relations d'affaires d'Hati avec la CLYDE LINE Mop CLEMENTS Le Matin • s tant reada l'a-jjnnda. Il^clara ici qu'il avait COQ geuce gnrale des Antilles da Clyde teamsbip Company, sise la ai on Madeen, (jour demaader daa informations a regard du b eno appel cHaui devant arriver Portau enuce, le lundi JJ Janvier, il nous a t rpondu que la f rsident |R. H. Raymjud, da la Clyde s.eaui •tiip avait honor ce steamer da c a nom ea changeant Bon nom de Invjieat Faut u celui de .lia.11. et [qu'il avait donn les uoiua dautrea Rpubliques et lies de u mer de Uaaibes aux aunes bateaux de U Itlotte des Antilles. Mr E K Clments, sgsat gnral [Pour las Auiilles des seivices ext laase daas la retour des ne maies conditions, at qu'un brillant avsnir tait en perspective poar cette Rpa t>3M t U a ai te de sa visite— tomme il l'avait promis il s est as sure les services de Mr C. A Co lins, travaillant en dernier liea avee la Shippiog Board des fcuu Unis pour couvrir Hati dans l'tutrt du paitement du Fit pour les servi cea extrieure de la Clyde Une ei Mr Collias est msinteunut eu Haiti, sollici ant du fret; il espre veuir a Port-au-Prince sur le Huti , du >.sp Hatien. —Ali. Collias, comme reprsentent les iniits du fret des sei vices ex tiieats de U Clyde Line a cousit rieurs da la Clyde Steamsbip Cojdautres pors. cai bbjetis de Clyde ls commerants de Po.t aa Prine qui sccordeui unpatrouage croiaesn s ce rapide service duo;, de fret d? le Clyde Line entre New Yo k et Port au Prince. Les steamers de cette division de c Fret rapide de la Clyde Line lais sent Port au Pnnse chaque jeud. matin pour Kingston (.Jamsics),do lia tranatreui le fret bai leu aux steamers ivde pat tant de Kmgstoi. pour New York chaque mardi apr midi S 5 heures. Le t'it d'Maii via Kingston et rus a un plus bas taux •NwYolc, eu Augleteire et le, poits contmentaux que par aucui autre bu eau directement dtlnii a ces porta. s> Comme < L3 kfetl l d^j dit les bureaux de la Clyde Line Port au Prince occupent eotirjment le second tage de l'addition du Jdad aen Biock et sont meubls dans le but dominant r*e facilitei les affaires aux clients de la Clyde Line et les conditions de sant de aea employ* Sar •• dernier point, ans attention paiticuiire est accordes par la Clyde Se*m-hip Company toutes se ao ou brasses ageaeea. Port aa Priucs ost la rsidence de l'agent gnral des services eal rieurs de la Clyde Steamshie Co daas les An illes, air Edward P. Ce mante, dont la demeure est Clyde Villa Bois Varna, sur laquelle le dja peau de la Clyde Liue flotte chaque jour de l'anne. Le citoyen Clemeats pense qat Port su Prince a lo meilleur climat du monde et ne peut pas tre dope* se co .me sue lsidenee "pour tou te l'aime" dont ebaque nuit recla me une lgre couveiture de laine La chaleur de la journe n'est ua sux Antilles, capse conditions|excessive ic* quend le soleil est *on ns urgente demande de ea| In addition au service ce ier do mridien, et un sommeil rafrachi* fiLl. en c Me ville > mai ll eom P cftUB fP*>liqum par le ba'Seu|sat vient le oir Mi Clments du biPn!. ir e S HBilicette DDe proa|sHati., le Clyde Line a an bateau,que qoind cet s.mable climat aura l'emei t des lies Sous le Vent o il rspids de f.i qui srnvs Port sa'mituxsonne.les moyens de transoo t •liprfcieot. iPnuce directement de New ork,|et le. facnlia d b els seroat foir toour i A Ke,WQ l'geot gor.lichaque jeudi manu 7 bres Ceai|. 8) les rsidents de l'Amenons du ku i •. t *" Services Extrieurs [un ervics express de fret accompli Nord envaa root ici pour fuir ln> r*' Uydo Line tait en Hati pet. dans I4u heur11 quelques semaines lanne de;'dimina, en .V.M UC I* l ,, e tnO< SVIBt d' I.WU n llr B.s.liquedeSt Pierrt. LVtoile co*]?" u a Lrd / ', ap d '•' T0 ^*e tmue i stu-onner au our de la Bi Sl l |US ^ a nthl1 C M d c ) e'elte ique malgr l'iodnstaca du temps Va rc l > ladre soa poux. Rc'amatloni ; des dlgus bokkvique* a Pluie ne cessant de \omo %  : /ARSOVIELes card.nasx Katowki et Da.bor sonl partis aujoar jhui poar assister m funrailles Ju Saint Pre tt l'clectioa de sou successeur. nous a dit que lePrbldentU.yssoad •oaaptait venir eu Hati 1 anua dar %  're avec Mr C. A CPosiaall, le wrsctesrCiiial des Service Etinsur de la Ciyde Steamahie Com Peoy, mais fut dans 1 impossibilit He le fsire, S cause de sea uouabren •es tcliea en connection avec d'aar% aflaires aux Etsts-f nis, maia P'ss particalitemeat & csuso de *** dvouement ot soa atteu'ies ,r, f atirs six intrts ds Is Ma %  • siarshaue amricaine, par, lin 22 %  ''•"• •"•••••iotisim des pie .pntlairea ds btssax amtnciiM ^frRaymaad ost 1s Priideat, eeiu8litutin rso amant asm temps r aatlNr pendant ses deux Jet ni M? ftaae, *' a>1 '* ilospre visiter ceitRl,,u d,Di % %  • Carne d'iaa *"ciion dssAnulies qa il a euTinteu "• %  deieire depuis longtemps •*,p e '" Mle,lr l*aral Pearsall fut JfJ ge de reioarner Ntw-Yok Liie et vicitsra tou les porta d Hati avsot de retourner New York. Noua flicitons la uuection de le Clyde Steamslup Company dans eeflorta ea vue de cimenter 1-8 ie'a tioas d'affaires d Hati avec la Clyde Line et cat d ua boa augure pour cette bienveillance croiasante que laa Haiiieas montrent lgat u du Prs* dent Raymond et de aa Compagnie qai ont le dair de coopror avec oax ot ds dsvsnir si iatimemsnt identifis svso lear intrts et eeax do tontes leu lies ds Antilles et de nos rpubliques sœurs qui, noss lo savona dS|a, apprcient graudoauea les services qui leur soot rendue par la Clyde Steamsaip Cs. Naos soahsitona le pins grsni suscs Is Clyde Lus et sa dirsc lioa et noas croyons qu'il tendra soa setviee de passagsrs s cette H publique, en addition soa exee.leut service acmel de fit. irrive Rome de cardinaux ROME—Le cardinal B3utne est ar nv aujourd'hui ven?t de Londres il s visn immJiatemeot Is Bisili eue de Saint Pie re on est dreande. L: congrs ait pisid par e professeur Me Neil. MOSCOU-Les dlis bolchJii sj la confreace de Gies Leoni das, K'asstn, Livitaolf, Barowsky e-c ersesteront des retraitions conlrs plusieurs paissances europennes et centre les Itats U is. Les dettes i •n-ures de la Russie et les rclama ions des gouvernements tranger* u rgime soviet ne seront rien c des sommes que 1rs Ssv.sts vont tclamer 1 I \a 6 e erre, la Fraa ce rt les Etats Unis. Oa P-esestera des documiets pour iubiir la responsabilit desgraide^ ouis;ances pour les dammig-s sab.s pu la Russie com-n; rsuUit d" ht. 'aaced;s Tcltoslo/aqaes ea Sib:if, le mouvement de laniral Knlchaik, leiaditioadArkaogal, |.j an lioe du gnral D.-nikioe dms le -aucase.l'expdition du baroa Wraa gel en Criais, le fi.sco du gnr.-l Yudenitch daas les Etats de la Bmi que, l'activit de Pettura en Ukrai nie a une centaine de petites exp; dt ions moms consoes. L dpche de l'Assocuted Presj dit qne si les rclamations sont ter mnles en roubles bo.chviques, il faudra inventer des '.ouveaux noms de nombre pour es indiquer !e mon tant. I an '"uarner a nivissa D e dsroire tendis qn il faisait| L'agent gnral Clemeats dit que I "je inspection des servises do la cela peut tre pos ord envah ront ici pour fuir les res / ce tua* peut re juive* fusaonuauts du Nord.Chauue cas de ueseaeit). Ce nuit de l'anne, 1 on peut s'asstou j" U1, el ''expdiant comme %  w et projette d'y retyu. uer co.te eerviso est Bsutetnent apprci psrlaoos les vrsudas av> seulsmeal l a l.t^i^lt^^ Bl *PP rd *v par L ageog lial Clemeuis a comme collabort, u rs aux bureaux de la iy-Jo Line i. Port au Piioce. Mr George K C ant, employ en chef absrg de la Comp ab.ius et ndjjioi A rsgsut gnral. Osonr Fntzbarg, contrleur en chef, charg et responsable du con tre corlect et de la dlivrauce de tout le tonnage de la Clyde Line, embarquemect et au dbarquement Mat K il.,...* m .a .a ioyoD LevsISQOt qui o'ocnpe d^s fjrraalits des Douane et des con, sua pour l'agace et e.t ^L adjoint aa coiupis^l. Le capitsine Csllio gamsraa aat charge fe Parrirasge de toua Isa b eaux de la Clyde Line • Colv" Camn! rot. est un piloTe dn i &* Inen connu et vint la Ciyde Line quand 'I Isisss le service du gouverna BMCt hatien. uverna Quand Mr Clments nous eut dit que notre ami Mr CHorsj. JeSMe tait .e courtier da fret peur la Glvde mettre martel en tte I gard d. eccroissemeut rspidfl du trt de C Clyde Une eMrClemsots. Nous dit Oui, je crois qu* Jssnsae est ad s rneiUoars -t des plus actifs son. c.t-ursquejaie jamais SnooSr. • &f%  eisparsoonellsmeotqail ., %  %  ibtsmr des ordre* po J r JJJj tompsgme, quat.d d'autres aSS 11 atiotis uont par amen ce ne la ce que nous savons qu'Hait, 'art Pm,a prospra? do Is $$ '* < v


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05584
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, January 27, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05584

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
^ui t.ut uiue Ao 4287
P*t'au Priuce, sUiu
Clment MAGLOW
HW ^DCENTUII
VesirwJi J7 Uimor 1922
Quotidien
Il y a toujours, mme
anx plus tristes1 poques,
des vocations pour leslinu
les iiiieliiytfikces et de
devoirs pour les uoblet
cars.
krnest RhAN
KKDACTION; Rot Amricains Nr, 115S
"5-
-
*
III
UN ENTRETIEN
m Mr E. F. CLEMENTS, Agent Gnral pour les
Antilles des services extrieurs de
Oall
Clyde
Line
Nouvelles Etrangres
Uf funrailles de Kc impratrice
Benoit XVont lieu 7:
aujourd'hui
BORDE/UX A,.iapratri.,
RO'.iEa^rnhumttion fa 4, Aitncht Z 4 de rTeboou~ est ,f
?rede Benoit XV au.a lien demain^y!.,u,ourd "'de S**e E Is tui
27- Le corps sera dpos dm? il u j M'*e- <" '' -cort un in-tr
veau de la nef lattl e gaurbe de I M??\'T.IBl d' L'on'inaer sa rou-e
Relations d'affaires d'Hati avec la
. CLYDE LINE

Mop
CLEMENTS
Le Matin s tant reada l'a-jjnnda. Il^clara ici qu'il avait coq
geuce gnrale des Antilles da Clyde
teamsbip Company, sise la ai
on Madeen, (jour demaader daa
informations a regard du b eno ap-
pel cHaui devant arriver Port-
au enuce, le lundi Jj Janvier, il
nous a t rpondu que la f rsident
|R. H. Raymjud, da la Clyde s.eaui
tiip avait honor ce steamer da c a
nom ea changeant Bon nom de
Invjieat Faut u celui de .lia.11. et
[qu'il avait donn les uoiua dautrea
Rpubliques et lies de u mer de
Uaaibes aux aunes bateaux de U
Itlotte des Antilles.
Mr E K Clments, sgsat gnral
[Pour las Auiilles des seivices ext
laase daas la retour des ne maies
conditions, at qu'un brillant avsnir
tait en perspective poar cette Rpa
t>3M t U a ai te de sa visite
tomme il l'avait promis il s est as
sure les services de Mr C. A Co
lins, travaillant en dernier liea avee
la Shippiog Board des fcuu Unis
pour couvrir Hati dans l'tutrt du
paitement du Fit pour les servi
cea extrieure de la Clyde Une ei
Mr Collias est msinteunut eu Haiti,
sollici ant du fret; il espre veuir a
Port-au-Prince sur le Huti , du
>.sp Hatien.
Ali. Collias, comme reprsentent
les iniits du fret des sei vices ex
tiieats de U Clyde Line a cousit
rieurs da la Clyde Steamsbip Cojdautres pors. cai bbjetis de Clyde
ls commerants de Po.t aa Prine
qui sccordeui unpatrouage croiaesn
s ce rapide service duo;, de fret d?
le Clyde Line entre New Yo k et
Port au Prince.
Les steamers de cette division de
c Fret rapide de la Clyde Line lais
sent Port au Pnnse chaque jeud.
matin pour Kingston (.Jamsics),do
lia tranatreui le fret bai leu aux
steamers ivde pat tant de Kmgstoi.
pour New York chaque mardi apr
midi S 5 heures. Le t'it d'Maii via
Kingston et rus a un plus bas taux
NwYolc, eu Augleteire et le,
poits contmentaux que par aucui
autre bu eau directement dtlnii a
ces porta.
s>
Comme < L3 kfetl l d^j dit
les bureaux de la Clyde Line Port
au Prince occupent eotirjment le
second tage de l'addition du Jdad
aen Biock et sont meubls dans le
but dominant r*e facilitei les affaires
aux clients de la Clyde Line et les
conditions de sant de aea employ*
Sar dernier point, ans attention
paiticuiire est accordes par la Clyde
Se*m-hip Company toutes se
ao ou brasses ageaeea.
Port aa Priucs ost la rsidence de
l'agent gnral des services eal
rieurs de la Clyde Steamshie Co
daas les An illes, air Edward P. Ce
mante, dont la demeure est Clyde
Villa Bois Varna, sur laquelle le dja
peau de la Clyde Liue flotte chaque
jour de l'anne.
Le citoyen Clemeats pense qat
Port su Prince a lo meilleur climat
du monde et ne peut pas tre dope*
se co .me sue lsidenee "pour tou
te l'aime" dont ebaque nuit recla
me une lgre couveiture de laine
---------------La chaleur de la journe n'est ua
sux Antilles, capse conditions- |excessive ic* quend le soleil est *on
, ns urgente demande de ea| In addition au service ce ier do mridien, et un sommeil rafrachi*
fiLl. en. c*Me ville> mai ll eomP cftUB fP*>liqum par le ba'Seu|sat vient le oir Mi Clments du
biPn!.ir.eS HBilicette *DDe proa|sHati., le Clyde Line a an bateau,que qoind cet s.mable climat aura
l'emei t des lies Sous le Vent o il rspids de f.i qui srnvs Port sa'mituxsonne.les moyens de transoo t
liprfcieot. iPnuce directement de New ork,|et le. facnlia d b els seroat foir
toour i A Ke,WQ. l'geot gor.lichaque jeudi manu 7 bres Ceai|.8) les rsidents de l'Amenons du
ku i . t *" Services Extrieurs [un ervics express de fret accompli Nord envaa root ici pour fuir ln>
r*' Uydo Line tait en Hati pet. dans I4u heur-
11 quelques semaines lanne de;'dimina, en
.v.m UC I* l ,, e tnO< SVIBt d' I.WU n llr
B.s.liquedeSt Pierrt. LVtoile co*]?" uaL-rd/',ap* d' '' T0^*e
tmue i stu-onner au our de la BiSl l|US^ a nthl1 C M d c ) e'elte
ique malgr l'iodnstaca du temps Va rcl>ladre soa poux.
Rc'amatloni ;
des dlgus
bokkvique*
a Pluie ne cessant de \omo :
/ARSOVIE- Les card.nasx Ka-
towki et Da.bor sonl partis aujoar
jhui poar assister m funrailles
Ju Saint Pre tt l'clectioa de sou
successeur.
nous a dit que lePrbldentU.yssoad
oaaptait venir eu Hati 1 anua dar
're avec Mr C. A C- Posiaall, le
wrsctesrCiiial des Service Eti-
nsur de la Ciyde Steamahie Com
Peoy, mais fut dans 1 impossibilit
He le fsire, S cause de sea uouabren
es tcliea en connection avec d'aa-
r%* aflaires aux Etsts-f nis, maia
P'ss particalitemeat & csuso de
*** dvouement ot soa atteu'ies
,r,fatirs six intrts ds Is Ma
" siarshaue amricaine, par, lin
22 ''" "iotisim des pie
.pntlairea ds btssax amtnciiM
^frRaymaad ost 1s Priideat,
eeiu8litutin rso amant asm temps
r aatlNr pendant ses deux Jet ni
M? ftaae,*'a>1'* ilospre visiter ceit-
R- l,,u* d,Di Carne d'iaa
*"ciion dssAnulies qa il a euTinteu
" deieire depuis longtemps
*,pe,'"Mle,lr l*aral Pearsall fut
,JfJge de reioarner Ntw-Yok
Liie et vicitsra tou les porta d Hati
avsot de retourner New York.
Noua flicitons la uuection de le
Clyde Steamslup Company dans e-
eflorta ea vue de cimenter 1-8 ie'a
tioas d'affaires d Hati avec la Clyde
Line et cat d ua boa augure pour
cette bienveillance croiasante que laa
Haiiieas montrent lgat u du Prs*
dent Raymond et de aa Compagnie
qai ont le dair de coopror avec
oax ot ds dsvsnir si iatimemsnt
identifis svso lear intrts et eeax
do tontes leu lies ds Antilles et de
nos rpubliques surs qui, noss lo
savona dS|a, apprcient graudoauea
les services qui leur soot rendue par
la Clyde Steamsaip Cs.
Naos soahsitona le pins grsni
suscs Is Clyde Lus et sa dirsc
lioa et noas croyons qu'il tendra
soa setviee de passagsrs s cette H -
publique, en addition soa exee.leut
service acmel de fit.
irrive Rome
de cardinaux
ROMELe cardinal B3utne est ar
nv aujourd'hui ven?t de Londres
il s visn immJiatemeot Is Bisili
eue de Saint Pie re on est dre caiafi que #i avait fait courir le
bruit de la visite tocognito de l'ex
Kronprini allemand, mais cette sou
velle n'a pas t confirme.
BRUXELLES- Le cardinal M-r-
cier est parti de Bruxelles pour Ro
me. Les cardinaux Dubois ei Luco-
ie leur ct se sont nvs en rouf
pour assister aux funrailles du Siiot
Pre.
Ligue Internatio-
nale IrltndmUe
PARIS Les irlaadais venus de
tous les pays da moide assister au
coagii qui s'est runi i Paris ost
consum la ligue internationale ir
aodaise qui a pour but de travaille
pour l'indpendance complte de II
>ande. L: congrs ait pisid par
e professeur Me Neil.
MOSCOU-Les dlis bolch-
Jii sj la confreace de Gies Leoni
das, K'asstn, Livitaolf, Barowsky e-c
ersesteront des retraitions conlrs
plusieurs paissances europennes et
centre les Itats U is. Les dettes i
n-ures de la Russie et les rclama
ions des gouvernements tranger*
u rgime soviet ne seront rien
c des sommes que 1rs Ssv.sts
vont tclamer 1 I \a6,e erre, la Fraa
ce rt les Etats Unis.
Oa P-esestera des documiets pour
iubiir la responsabilit desgraide^
ouis;ances pour les dammig-s sab.s
pu la Russie com-n; rsuUit d" ht.
'aaced;s Tcltoslo/aqaes ea Sib:-
if, le mouvement de laniral Knl-
chaik, leiaditioadArkaogal, |.jan
lioe du gnral D.-nikioe dms le
-aucase.l'expdition du baroa Wraa
gel en Criais, le fi.sco du gnr.-l
Yudenitch daas les Etats de la Bmi
que, l'activit de Pettura en Ukrai
nie a une centaine de petites exp;
dt ions moms consoes.
L dpche de l'Assocuted Presj
dit qne si les rclamations sont ter
mnles en roubles bo.chviques, il
faudra inventer des '.ouveaux noms
de nombre pour es indiquer !e mon
tant.
I an '"uarner a nivissa
* De dsroire tendis qn il faisait| L'agent gnral Clemeats dit que
I "je inspection des servises do la cela peut tre pos Mnipegoie
du
ne
!g^r enstome, s'asseoir avec les
nanchea courtes, si voj, le voulez-
Usant et.fumant Sons ce rapport Mr
Clments dclare que 'e sel-vice lec
triqne ordiasire ds Port su Pnncs
ooup de plus grandas ville, t Vei
fourni un prix raisonmble et seu-
une excellente direction.
Mr Clments est ravi ds son iir-
i.u "G.yde Vlla" et dit 4ue Jn.e
j sme croit luxuneuismint ici. s-
liantes et se arbre aot en vi
eiiceetl. Villa ajt pruque cou
rsrte dune glycine sarmentsuse
1 uoo anne seulement de croiesan
dt. Is plus jolie 11 nraieo. d3glyc.ae
dss tiopiqu,s. '
Fieaa ue ire: accompli .>ord envah ront ici pour fuir les
res / ce tua* peut re juive* fusaonuauts du Nord.Chauue
cas de ueseaeit). Ce nuit de l'anne, 1 on peut s'asstou
j"U1, el ''expdiant comme
w et projette d'y retyu. uer co.te eerviso est Bsutetnent apprci psrlaoos les vrsudas av> seulsmealla l.t^i^lt^^ Bl *PPrd*v par
L ageo- g lial Clemeuis a comme
collabort, urs aux bureaux de la
iy-Jo Line i. Port au Piioce. Mr
George K C ant, employ en chef
absrg de la Comp ab.ius et ndjjioi
A rsgsut gnral.
Osonr Fntzbarg, contrleur en
chef, charg et responsable du con
tre corlect et de la dlivrauce de
tout le tonnage de la Clyde Line,
embarquemect et au dbarquement
Mat K il.,...* m .a .a
ioyoD LevsISQOt qui o'ocnpe d^s
fjrraalits des Douane et des con,
sua pour l'agace et e.t ^L
adjoint aa coiupis^l.
Le capitsine Csllio gamsraa aat
charge fe Parrirasge de toua Isa b
eaux de la Clyde Line Colv" Camn!
rot. est un piloTe dn i &* Inen
connu et vint la Ciyde Line quand
'I Isisss le service du gouverna
BMCt hatien. uverna
Quand Mr Clments nous eut dit
que notre ami Mr CHorsj. JeSMe
tait .e courtier da fret peur la Glvde
mettre martel en tte I gard d.
eccroissemeut rspidfl du trt de C
Clyde Une eMrClemsots. Nous dit
Oui, je crois qu* Jssnsae est a-
d s rneiUoars -t des plus actifs son.
c.t-ursquejaie jamais SnooSr.
?eisparsoonellsmeotqail .,
ibtsmr des ordre* poJr JJJj
tompsgme, quat.d d'autres aSS
11 atiotis uont par amen ce ne la
ce que nous savons qu'Hait, 'art
Pm,a prospra? do Is $$

'*

tm.
LE MATIN
Cin-VaritS Parisiaaa JflUTIilllS ftSl-Im
t DMANCHE ------
!
DIMA^CHK
Macisia Aiuourvux
Y m italien f".
Entre G.
> or 1(168
1 50.
Bai travesti
m
Les m inbres du Cercle La R
naissance piHpHieiit pour le D
manche 20 fvrier prochain un b
travesti
Bu comit fie daraesPatronuespe'
en asaure 'e sutc.
A plus tard rifctnt's,_________ <
Vendre
routa caout
D; WtV* correspondant
Avm
*-
Jo'i buggy Marry,
konles.
S adresser au MATIN.
Harnais en parfait tat.
Grandi -Etude Raliste en $ Actes de
l'humus H. /uct, ce mme au eur de
Chutiment l'mouvante p ce
uasse jeudi tCatmen du Kloud\ke
st une uvre loue, angoissai te t.
-ant t mir de ses in'lignes soute
ines dans Ctttaj passion que Carne
trompe, croyant 1 i.nduil d bO l
Monsieur F'enry Fqu''e sosssi-
n se voit dans la ncessit de mi m
avoir tous ceux qu'il apparien
dra. qu'en sa qualit* d'-neien nrsi
Mg la ritotl<*n actuelle qui ,derf de derniie Commission d*
rend pessimistes eux qui avaient enj|a r>tte Flottante, il n'est dtenteur
rore un peu d'esroir, nous mettons d'aneua t tre ou effet gnralement
quand mme no're corBance dens qU.'COiqne. a'cep' ou rejet par h
la rcolte du co'on qui a commencjjjt* Commission.
DANS Vt BAGJLGES
n'oubliez ras d'emporter J
quelques Botes de
.ous les auspices es p'u<: favorab es
et nous nous attendons un bon
mouvement d'-fiiirs d'ici un mois
ou deux.
et nous
de cinq
Les dposants ou titulaire! des ef-
t< reKt's par 'a CommisMon, et
qui, i tort ou a d-oi croiraient po-i
voir rentrer en possession d* ces ef
M< voudront bien a'flireastr, non i
Monsieur Feorv Fqu 'e. comme
plus d'un l'ont rajt, p\r erreur
sspi
11 y a eu pru de caf jusqu'ici,
fianc, soulvera ch z tous ces pains omme partou.. dVlIeurg
de la vie. La Vengeance d un li-Dce ne pivoyons gcre ptoi
laiblesera terrble .t fort de lameui, mille MU Pnr ce,,e annf' Par con doute, mais ben au Dpartement
t lussira a r. tirer de leurs gi ft:s, tre. Dus aurons la plus belle rcolte jPJ Finances, seul comotent^en les
-ette fiance qu'un subieiftge loi de coton qu on n'ait vue depeu lorg pce, et icul dtenteur de toutes les
tvaitealev et le bonheur Eenai.ll temps, g-ace aux pluies abondantes riees qu
hez eux. ,de l'anne dernire
Un seul point noir semblait trou-
i
de seins
lifiiT-
Il est donc absolument inutile que
les intresss continuent produite
LVnf ni Aff 14 r,nAtn n.'er 1 horizon : !e manque
tUlUl d It5 LIL>t3Ul< apport par les campagnards dans la de pareilles rclamat'o'ns 1 adresse
u ns jurs, il si pc de perjnnes qu* prparation de celle denre Grce je Moas'enr Fltury Fqu re qui n'a
it pour les recevoir et les
dans un sens ou dans
ici. La querelle, ad neti peia taMiuMlegitarec anls et das spculateurs a ' adres- nn autre-
Port au Prince, le >6 Janvier 1922
F'.eury FEOUIERh
lc ami imurs u rii pC uc i-cr>riDCb q.ia pi eija i ai uu ne icuc uemec \jia-c Qf MORS enr
:ioema laine p-n.nement indiffrences. Une ce \ iDi:iative o'un ngociant de 11 pU'nnMe oualiti
-oit pour 1e vauer aux gemonis on le porter a ... n. r I "u m MUB""
rues, presque !: k maada prend puni a ce su- ct< 0D lettrP s'gnc des commer- : solutionner
Vri'.ablc Scuboas aalitepl qet
peur pai *r aux in<-nr.vni nts
de l'Jiiiniiditr, des pointai' e9
et.'- couTTnt** tl'nir '
et do.; rcfroldisiemantj
Remde respirable
LES
Pastilles VLDA
combattent efficacement
toute les Maladies de
VOIES RESPIRATOIRES
Ne partez pas sans
.Pmilles VALSAI
Mais exiliez bien les
VRITABLES
vendues seulement
.elle ds anciens .t .es modern,^ est devenue s, au ( he{ de |a Geoditme ie pOUr
I .1- \iruleme encore depuis que U question d e- ... c i
djeitiou y a t mle. !ui demander son concon s ann d**
ie cmtma uu-on, pcrTctiii la jeunesse, alors taire w-cx en abus qui prenait dts
lU'i pourra e tver ie3 esprits. Lu louhuteuf _,_-,,,- ,-,!,^ ,e
u ..oie supene.ie que nous questionnions a .e PIOPO lions inquita ie<
. ujet .;bura que juiq i' prescm. On n a.jii poini Mt le Ma)Ot K- E. R > ky qui est
Benoit XV 1/" vitnl ie lofifiieiudit la (ueton d pomt d vue de Ienfant- ua homme de ptoc es et dont l'lo-
B aprs une compotitioa sur l cineui i uro j > i i i >
roseeac..,qu.n.ee.l.ts'dc'tre,aqu,iuI/ean,, ge d ll-eurs n est plus taire, S e? t
l'instituteur pt:it juje^ qu-. triagi des en- mis courtoisement la disposition
tan n'aiment ras cinma, um4 pu en da .ommerce. et depuis huit ou-s
siupide Les autres parlaient uniq.ieiui.nt des r .._
S .s
avait s ltui Constantinople hou
Usons, m efltt dans un journal iranien
Sa S ntei B.not XV est maint-
nant aCocslantinopIe .. Mats c'-s
m effigie. Sa statue vient dy n
Ablul Medjid (fi udi, et du corp
diplomatique.
Remarque curieuse, ce ne sont pr.'
les ca'ho.iques qui oni pris l'initie*
tive de l'iection dn monument Li
nitia'ive a t prise par des musu'i
mans et les listes de .^ouscripticB
ont t ouvertes non seulement p;i
des Turcs, mais encore par des A. n
niens, luifs- Grecs .. Sur le piHe-
lai du monument est grave ceitf
inscripion :
An urttud pontife de la tragdie mon-
diale,
Bh.n.ii XV
bienfaiteur des peuples, sans distinetnv.
de nationalit on de religion.
En signe de reconnaissance.
LOrtent. 19r^ [910.
1.____ ^--------------------
Jugement d'an
ex~80wt secrtaire
d'Etat
larces de Chariot ou de h.uty et des aventures ue
cow-boys l'nn d'eux .qoutait que le cinma
1 ..m s;te par de longues histoires d'Amri-
que et d'auto 1 ouilcs Toutes ces compositions
tmoignaient d'une ignorance absolue de l'impor-
tance moule des drames tant discute, De nom-
breuses *..m\etsaiions avec des cillants du mime
Ige contiimereiit lopinion du pdagogue en que-
non. L'entjni n'a p.-.s,Jj _rnm; uion qUC 1 nom-
me, il n aperoit pas c : qui crtvc l"s yeux de
ses aines cl n voit mul choses qui sont le pn-
vilcge uriaue de son ge.
( Kxcehior )
Ls Scandale
de rtiOiigralioD
NANCY Le conseil de
qm juge Mr E ""t V'.'g-ain,
guerr
anciet
sons' b.itaire d Htat aux apptovisio-
nements, s'est runi aujourdhui M
Vilgrain est poursuivi sous Imculp
ton d'abanlon de son poste devan
l'ennemi et Je mutilation volontaire
Au tours de son mtfrrogatoire, Vil
grain a indiqu comme pofessioi
rx-sous secii ire d E'af. Larrcsta
tien ,de Mr Vilgrain a t la cons
qurnee d'une interpellation de M
Batthe qui 'aXCUM de s re muti ?
volontairement au dbut de la guet-
te piur chap.er ^u sirvice mi 1 a re
Mr fi'grain expliqua quun individu
poitant l'unilorme militaire lava |
au que et que c'est i se dtend.n
contie ion iC'CSSCOI qu il fut ble&s
i la main par son propre rrjlTer
Au particommu
nia te tranai*
FARIS-Une scission parait imm
nente au sein du parti communier
fianai* cause d une d ftreme d r
prdation sur la Louv.lle po u que
du cabinet de Moscou qui vient de
nod.ncr ses principes gouvernemen-
taux
Le dput Cachin et Mr Fros"d
che's du paru communie, retnsent
de su vre Lnine dans .01 vo'.u ion.
Ils dclarent que le commun,-me
doit continuer une lutie spare e
md^'endante pour la vii'ab'e do-
llire communiste. Par contre MM.
Lorioi e1 Rappapott avec de no.n
brtux ch-ts communistes sout parti
Nous avions bien raison quand
nous atlirmioiiB qu'il y avait un v|
niable scandale dai s toutes ces lou
clies et vreuses iffeirei ci migr
100. Les rvt'IaiioiiB oijt con m.ne ;
lli'B continueront, meitaut 11
^rand jour 'outti la s> r.e de t combi
naibotie* grce auxquelles Ge punies
tortunes s edifiaieui emiclnssaut Its
.. eux trounifclS do U liait.' d. s
ngres
Au moriipnt ou rous allions aux
renseignements prs dellr Minmo,
noua avons appus que Le Nouvellii
le nous avait uaflDCflt. Nous repro
durons donc Ici declaralions sui
vantel qu il a ob.enues duHeceveur
gnral :
Il y a une ou deux semaines de
cela ie Dpartement de I liitneui
communiqua olllciellemuiit a Mr
Mauiuus une le.tre de Mr L'ibiua,
agent d migration Dans cette lettre
Mr U bina utfiait cei taints gaianties
aux migrs baitieus qu'il oui ut
e.nbaucli rpour leseiumenerCuba.
Mr Mauiuus lpoud.t au Dparte
meut que la lettre de Mr Uibina
constituaitnne preuve qu'ilte liviait
1 migration et que ce trafic tant
prohib actuelle m ut tant par le
Gouvernement Uditieu que par le
tiouveruemeniCuDaiu les Directeurs
de Douanes ne laisse raient pas partir
les wiiiigran s u,ae M. Uibiua avait
euibaucbs fuit de Paix.
Le Dpartement de llnlriur aen
tit la g lie commise en commuai
quant la lettre d Uibina, et envoya
paileinenter aveu Mr Mar.mus pour
lepiendre cei'.e lettre. M Maumue
leclama une eoneopouance cfticiel
le m uiui.dair le re oui de j t.> u-t
t e, ce (jui fut o'aiiituis fait. Comme
uliicielleiuent il est setiBr u plus
exthter de pieave du dlit, la letue
d l'ibir.a ayant t repnse par le De
(.u u 'mi-ut. Mr Mctutuua iti.\.i alors
i iitru lions laissan. ei.teudie que
(es centaines de jouinulier qui au
ont leuis
les gendarmes tont une po i;e active
sur les routes principales qui aboe
tissent en ville.
Celte mesure nerg;a,ue a produit
tout le bien qu'on en attendait. Ni
le cjIoi achet cette semaine est di
gllt d'tre expdi sur les marchs
etrargeis. Nous sommes heureux dt
prsenter tus chaleureux compli
[ments au Major K, E Rockey pour
tout le bien qu'il Re cesse de faire
'depuis son arrive i St Marc et nous
|fliions des vux pour qu'il y teste
le plus longtemps possible
Il ne s'agit pas d avoir beaucoup
:de denres, il faut aussi des che-
'm ns praticab'es pour les taire abou
ir en vilie. Aussi nons attirons la'
tentioa de qui de dioit sur le mau
vais tat de la toute qui conduit de
a Petite Riv re la Route Nationa
1:. Il nous serrb e que l'on sbandon
ne rop certains chemins pour ne
s occuper que de celui qui mne au
Cap
Nul n'ig'ore que la Peti'e Rivi-e
de 1 A.tih mi e est le c Giemer de
bt Mire : c'est de li que nous vient
li p us grande par'e de nos denres
et 'ont le monde sait dans quel lat
e trouve le chemin qui y aboutit
lrisque commence la saison plu
vieu^ei
L initiative prive, ayant i sa tte
un des citoyens les plus notables de
l'endroit, fait bien ce qu'elle peu'
pour l'amliorer autant que possibh;
mais que peut la meilleure volont
de cette intressante population sans
l'aide des auionts ?
Nou- nous en remettons au Major
K E. Hockey et nous comptons ter
mement sur son ne gie et son acti
vite bien connues, persuads qu'il
4 vendre
Un aenb'e ancien,en vieux cbie
d'un* riche s:uleture la Mchel
Ange qui lui donne ure relle va
leur artistique
Ceux qui en dsirent voir 1? repoj
duction photographie peuvent se
rfrer la direction du journal-
S adresser pour le piix an Comp
loir lad d'Haiu a Sunt Marc c se
louve la pice originale.
tor sa'e
A handsome pice of anc;ent far
niiaie in old oak richly darved ol
Ihe Michael An^olosiy e v> liich gives
it a teal aitistic value.
Te so who wculd liko to roo the
photograph ot ih s furniture will
please cali ihe office ot ih s joutnal.
For pnco please app y to the
Comior lf.d d'iiai a*. Saint Mate
where llie oi'g nal is in view
PORTANT
LB NOM
EN BOITES
VALDA
Avis
LI G-niinuetio e) flniti dord
avil au jiub ic q "e lo Cuirne) jj
Kofa^ll. cotirau; dant de la Gend
muriidioa le Nord n a eu a fin
eucune transaction .v"c Me Gie
H-'Itcn coocHrnar.t le l'oste Chat
Atronl Hsenient du Trou l.a^Qx
d un r h d'Hai i occupe aux dro
dti G H.vtrnement liai en uu terti
du Oo-naine National.
Poit au Fnuce, le -20 janvier II
Mejcstt de
Necroloyie
Les familles LA UT L'RE, F1LIL et MOKLL,
dans l'impouibilit le rpondre aux nmDrnises
marques de sympathie remues a l'occasion de la
mort de leur regrette MaKLLLLE LAtl'URti
ponse ANURu HlLIt, vous prient de trouver
ici l'expression de leurs suicies snuicnts.
a^ort-aa-Hrince, le 2; jauvier 19
s ae rquiefl
MM. Bob f'ieire louis, C. Pi^
Lotis. Mme E-'a Pierre l->u s aii
Mme | T L'for tut, feoat cbf
e mnd 30 .1' v.-i di'"art i J
res 1,2 du matin en l'Eglise
drale une Rteiae de R quiem cm
moue de I ur g and'^ e it d|
gr r,J rr e. .
h y assistant le; amis doDsen
nremuque de symp-lhie
mi le-
'mL- prfseii a>is t eat lieu d ior
tion.
fuit au Prince, le 15 Janvier if
dl
Calai qui achte une Hopmobile f-n rhiaon d*s b)iineg cho^s doH
a entendu parler n'aura jamais le dplaisir dtrn du da"8 son
fera un prompt rappori sur la nces te, car noua sommes certains que la voi ure fort honneur sa bon
site de rparer ce chemin avant
s a 1 s 01 pluvieuse.
St Mire, le 22 Janvier 1922.
MrMaumus dsarm par les dtours
dn Dpar emen tenta personnelle
mont pri- deJdrCrbinannedmarohe
en faveur des lmi|(ren baitiena II ma de cet agent d'migration qa H
dpose'25 dellsra par tte d Hatien
en'ilemineia Cuba pour garantir
te retour Mr Uibina rlgrapbia
donc sa Compegnie qui accepta et
montra la dpcha d acceptation I
Mr Maumub la Banque de Canada
d'ici devait garantir ces 2 dollars
par tte Mr Uibina ajouta qu'il allait
voir h Ministre i ce sujet. Quand
Mi Mautnus le revit, Urbioa rpon
dit que le Mu rre avait opin qu'il
n'tati pas ncessaire de faire ce
di:. Devant cela Mr Maomis s'est
lave les maina mais a crit Wa
pHsatt-oits pour quitter ; blDgtOI avec maints dtails et nom
rputation,
EQUIPEMENT ORDINAIRE
Types de Sarrossenes ; Voilure
de Touiipme I cinq places, ou Voi
ture Koutiie deux places
Compteur ie viteste
Dmarreur lectrique
Fhares, lampe de ublier, et lan
tt-rne ani.e
Fart-brise de vue cl.ire en temp
plUVItia
Indicateur de niveau de sence.
ludics'eut de oression d'huile.
Trompe ectriq e
Ampremtre.
, Forte manteau et Bepose rit
Foite-pneua jmiie dr reehssf
TerdHets latraux Supnonl
tendelels pour les ,ponires.
Ta ip pour le tonneau
Capote ( noire ou kh*k; )
Compresseur glisse.
Fomp.-, Cric, Uutillege
Ci
laapUM
lo t de Fa x, seruit-tJt d* simples)bre~da pices I rappui'de tcue et'e
pi8gers n ayant rien de commun hslone
avtc leuiigiauou et que par couae Les preuves sont l, ajoute notre
qnentOU ue peut les empcher de confrre, attendan. que le Dparte
San, de l'envoi au pochun lorge, f meut de I Intrieur,
de dh'gus mari dau;.r Voil
a M ou dt du'gn:
Hctlo skut' pcrmeVapt d.' saivie
;es crtruc ions de Lnine et de tel
nir 'outes ies oiganis.t ous du moa
4e d-ub uu coit coauc la gutre.
en conoaiBnnce
Voil done pour Mr M au t. us et vis d. caise a contourn les dcisions
vis du CoUveroeoMiat ,Cdbam qm du Uonvetnem! t hatien et les lois
prohibe a- jourd'hui l'migration une du Gouvernement cubain
preuve tlagrante d'infiaciiou k unei Daua quel but ? Oh I |. c'ait la
dcision icteru jre d'un peuple sui. grande affaire.
gent. st noe.\VPIOD, hamX 25^!? ,r avantageuse pour
vab.es, le. ZJ&^K2^ *-*
mobile
Tk.
" JPP MT0R CtR CORPORATION DEfRI
E U. d'A
en omon Uek.r A. c fc Mi,8n
WlT6Mi UNWN


Ll MATIN
Maris Fiancs,
Amoureux.
t fa*, i, .{fok. tmm&&l2T'&
VtfUi v trouverez aussi des rnitn I /ar<& an de Cal***/!Ya%t0*'*f?r ^res,4es crimes 4e beaut
feras eau de Lcbgne, suvans, onghers le teut prix modri.
A. MF.NJAI1N a Cie
Agents Exclusifs pour Haiti
_______________ iiRue Lamarre
'iiltoQ Shoc Polish Company k
New York
S- vous voulez proger la peau de ?os Uu'
cnauisins, i .
du^bkS,UleaXIr U hnlla0t '^ et^-r^S^S" retUr' -
M *oi voulez conserver la couleur pt la sou-;
pisse de ces chaus,uie- pendant lengteiUM,
employs la marque t^NO( R\M
fabrique spcialement pour le?
tiits gen l^meu du high iile,
jlle^p-otPg-3 le peau des cluuss-ires contra l'humidit et 11
leur,
:ile entre ieleur souplesse e'cogre leur brillanl. ftwlif op s>air. K"ery,
Mmodei la marque MuVObK M, c'est la meiileu e de ioute= '* Mmek **"* *-P 'o-dt Of/lo*
marques, v#i y ration* sa h Wra /IUM
For loiermatioa it-iy to :
Frime offerte aux Acheteurs
Bloc National
C0NV04T103
Le Membres du Bloc National sont convoqus
a 1 extnordmaire pou' I. sance .lu dimanche 3 en cours qui scri tenu- I 10 heures du mati
au local du dlguf, no ;oo Rue de la Rvolu-
tion.
Le Bloc N.tionl cm hearaua M porter la
connaissance du Public q >e >a rihatt I onno
? SS ,'l'ia Tr"i: BBe v"Ki: a" * -H-
laquelle le Bureau dti.i.:.i est forme co nmc sui.
Nicius Eveillard rVsiJent
Naguerre Thodore Vice-prsident
C/ieudonn Hilaire Trsorier
Clment Michaud Secrtaire ffntral
Latond Barthlmy Secrtaire adjoint
Charles Lan mi BMioicaire.
Cette A to i .,., lloni I i ,-. u.rent
lev se aou .u ,e>po.r au a t'umM de l in-
tressante vd.e je Loganelcsauti
<'ays sentiront la ncessit de marc.
voie qu, tend a concilier les intrts hatiens avec ,**,. S '* """ f ~-"f ^ * OH. Uji^y
^^2 ^ dom Clei 8'x 6"'"*e daaltc cl/g ---------------------------cwrrcnce,
Remer lotnvnt*
Mr ei Mme Arthur C. Hslly. leurs
niants tt les autrrs parents remer
rient vivement lous ciux qui oui
; bien voulu leur doener de tmoi
RDagfs d'ait: et de sympathie
'l'occasion de la mort dt; leur peut?
i tube de Pebecco
par boite de cbocolal
L grande demuxde de chocolat en
l^udre H.uiest Purily ue /e/i* et
aB-^S Mil prouve que le peup'e a su avare-
'"""," ""!'/ loi w.. I............_!.., .V.. "Vf*
To Let
Largre Ft're
Proo/ ////
Loacheiant la boile de ehnenl I en nmtlro
Uitfl.^l i'Uri(y" de l.#-uli \- F.iifc r&rn*
!'" l\,bi oeoultiu Pebeeeo (le m Pilleur'den.
Ince;.
Le Choeniii est en venta rn(.z: ftolr^ 8i-
nto yieix. PharoMeJ^ Centrale. Phi^siieia
t. NejDii-n etir etc.
Dpt citesi.R.THB 1UD
Agent pour Haiti
B *Wl B\ ft^ C3 r- /T-1 -.ffn aen *k*. > ^' ^ ~~~-Ji-~-*. JJJJ
fl OaUMaali* ffAV
teliOUTBfi
Henri STABK
HA du Qoai. (are A No1Jl70p
poiitfl to ihe RmlioadSt.tioD
yXI SroC'Jtlo v ,3t> atcieimBln
PQUDIih
f. C3, ifthog SMfietti, MUS ih [g ;C ? ;6 gc-taticii
".ji i pii-
>i..
^/M/y/tc cf mri c/tefi(l sont r. viss que ie viens de faire encore
grande rJuc-ion .va/' /oms Us prix des cefcdrill que je fabriqu*
mr profiter de, cette rduction ils doivent s'adresser d recleiiittil
Mtow leur commande t
Su idii gardime -t livre il iq prompl /
Heury Stark
...... Hue du Quai, en face de ht Gare.
bil u Z* ]VTB dprte- "Wmi au chf daelier, Mr Flchir f
Hor, Hue des Fi ont Foita No 012 D faCe de 1 WcleUD*. ealodri'
De La Tranquillit
D'Esprit'Du Touriste
POUR retirerdevospaansle ma:, mum
de kilomtres, ayez l'oeil sur les
petits ennuiset apip^chet-les (fc
Tossir.
Les Acctssoires Pirestone font partit du
aervice extra qu'o.lre' sesclients la maison
Firestone. Bien des pneus ont fourni un
supplment de kilomtres longtemps aprs
Toir dpass la "limite d'a te"c'est tout
simplement arce que leurs sages propri-
tairts avaient toujours prt un ncessaire
d commodes et excellents
Accessoire* de Pneus
fSrestotte
Le Maximum de Kilomtres par Franc
L. Preetzman Aggerholm
Port-au-Prince #
France
Vousferftune apprciable conomie
ni vous ce voua servez que des Cira
feesde la Amencar Shoe Holiat Coin
paDy Chicago, qui conaerveut la
nt>88eet le brillan1 dds chauspures
lia cotent meilleur march par leur
bonne qualit que tou'ea Jes autres
marines.
En veotedan* les bonnes maisoDb
A BENJAMIN & Co
lull Ruf Lamarre Agents Exclusif
pour Haiti
(gocrat,ne
Ua R-.mede meiveiilt-ux contre
Migiaines, Nevrslgies, Bysmoor
rhets ou Coliques menstruelles
Gripp;, Influent, Sciaiiques, Lum
bago.
Un cachet suffit jour supprime,
immdiatement ia douleur et coupe,
couit aux accs les plus violeuts.
Seul Df oiiairt tour Haiti
Ltoiic LIMOUSIN
2ii rai Travarsire
Avis impor.utu
Le Comit Directeur du Syndicat des Chanl-
icun donne vis aux Mtnikrei qui sont en rctasd
pour le paiement de la cotisation mensuelle pr
truc pu le Statuis, qu'un tieiai lur est accord
a partir de cette date, jusqu'au il hevr.cr rochsiri
poyr le laire. Pass ce dui, u ierout considre
comme Habiu selon le \h de l'article 20 d-s
Statuts.
Pori-au-Princc ce :> Janvier rfjj
L l'rsident ;
J. Hraut
Grand Wotel de
VINS provenant directement de Brist, p es
Bordeaux.
ROUIE Gourdes 5 00 Je gallon
BlaNC i t g ou le g.illon
VINS **n bout Uleietn illeun crus et Jes Chteaux 1rs Llli9
re ommes. L.que.:rs Prene'iei et Vin. d'ipafne. Cha,upa|f
Vina moussu* des m-illeures n.art7ues. 'P^sies et
M. esie^r PATRIZI, revenu derniremenl d, Krance aver un
inatenel tOuUul pot.r son ll'el, nr.ent .. no .,breu"e el cho,^
lemele que /.es prix spenux seront nb'is partir du 1er lnV?n
?repojr les Paiiol demi e/J'.8ioii. L*

i
EtlssaWRtkifieuses v-
j Qtsnbonnesantii j^-'/J
Voua Devriez l'Etre Aussi ^^^^ ff
Sucieie de Mdecine
De Port au Prince
CONVOCATION
Les membres titulaires sont pris de se renir
an local de l'Ecole de IfMdae. vendredi le 17 :
I > heures prcisai de I aprs-midi.
I ?ort-au-r'rioce, le iJirjaa
U Prsident,
Dr Lebrun Brans

contre
la
CONSTiPATIOP
prenez 1*M
COiV!PP?Erv13
GUaS&ES
i J9 DKLORT T'l niaWitsMI. gj
'''. -Itit-AlltOlM
.
I
Wranclr,,,,,; | ; ^
danaladorosmedalacbirurgi Uchl . .,
changerds place ni d^aw fc. orgaRe< Mtkaa
semblable u a .d fat ju^u'4 maintenant.
Ua petit mdcaaiSDM d'une pendule peue desserrer et la
prnHulc avanre o r t.trde. SI le mA:sme V,| p"
remiaenpUcodeauiteil peuttomb. .erd
CV :
7" 1
" 1

','.:c '
I
I
: \ -,',.W.
;
tiim, '
]___12

fis
B
fi:
* 1


I! 4vni
Fa
t '
BOL'Qt'FTS :
Un *ur mtndra. 4m/>rc t,rm*l,
Parlu-lw et mo. /\fmi our
/tar ni /in.
Z. anneau mtttcilleux.
L Amour dam It azur.
I
Danton QiAitbns :
Fanons im Riu$,
Fox-Trot.
Vouloir cal poiwoh
(Pirfuni pour noONHtl,
U v.^ <4ij^ Sfej^ S
Parfum
fleuri
/
V '" -y/
:

EXTRAITS :
Uln, Kott,
toimtia, Viottltt,
Cy /.lias. Muguet,
Iris, Hliotrope,
Chyfirt.
Toultj f>armcrifs
7;'
ARYS
3, rue t'.c h Pau
PARIS
Clyde Steamship Cj
Foreign Services
* e s(rmer"H'in' vpnant de \v-u>.]
uT* fc* p'*rts rfu 2Vortf e*t ntfe <(,
vt** le tfO couru," , i laissera I
jour pour tous tes put- du Suil
Il retournera lort-'iu-fiince
te 4 lvrier en route pour J\ew
via (on les ports du Sud,
le* permis d embarquement <
dlivrs sur demande faite, cet
Port *u iJriucb le g&Jaiiw r 192f|
. i*. CLEML&JSlA S, g m- w
nil.l.Ui a ii'lii riu : I70, Bit difiauD!e l'Etal
L
PH>t1>IM/rrJWJ

GASOLINE E7 EEROSIME
Aot/a venta* d introduire en Ha /, /a marque SHElA
ti connue et apprcie dmn* le monde entier.
Ceux qui en ont dj [ai Vess i voui di ont que l
ii isolins SHELL est spcialement reeonim ndabte pour
son rendement avantageux et quelle n'en-russe pis l<
oteur grce son rufflmm priait.
Il vous engageront anus qa a Kroslne SHELi
suprieure aux autres pur ton degr loe elle donne
tu consquence une jl mine plus vive et b>lc suis fu-
me, '
Il y a donc conomie ei avantages n'acheter ai- i,
mafut" bllELL'* '
Pour les prix, atress z-vous
Kobeils, iJuuon & Q
LEHN & FiNK I .
01/* produits phai maceut'qu s ei iou
For Sale
( hiae&t liest ra t
articles vendables dans ue
SPECIAL!!
m marie i*<*! o* th- m in ?treeti
Pot au Prioce
Aci ess u Mat n.
/>-ol ilrsinfecrm*. sa ou ,...<>,', s|, ving tream
Lyaol, Peb cco deutif iee incan.. I- l'hu le de
t<- c ue n ut, Bu n si t.. L.\ i
Chocolat en poudre de L k F, c'e*l exq i< n
Ppud-eTetcum L*l ;<.,.- |\i r i i; rfinfl
bon march e c de UUUu
Demandes, le prix u <*ant
LYSOL : le uifil'eur et le plus o. o; iq -1 i a
I e daii fe< iml empitv dans tous Us $ a .p i u
UiVE petite cu>Jfre de Lysold ns une pi a d eau do .. e
la poluiii.n 1 "[o
DEUX 2 oio
'ftOlS 3 o,o r
(Une piule reprsente environ la conte an e de d< uv verifs ordi
Pharmacie F. Sjour)
Donne avis si r.'ior;t'e, aux miVcins p{ au puh'icfl
tr nsr-.- .](' *-iii Lib >ri'niri dlJioloje en un Lbarn
ojol g e appliqu boui la Direction du
Dr liieot et f. Sjourn
/.e lahorato.re es ouvert tous les-joins. de 7 Ji es du mi
U ur >> 'i s i pJur lome* les r-xh-i'c ns ei atulyse prtaj
i annonce ci joiot0 s^ut pour le
\X tss >\\\it\(\ et li tttiiisi'i.!>ie Uie-Sct
gui dh seront rfuwque a aoardi ,1 chaque sjmain>.
n dresser" a I h roaacia pour les renseigiemer.'tf
tnaji.ses l'urines ei 6'ueg siriqu^,
Raction de 'Aassermaiin
Raciioo de Tn boulet,
inmen du saig e' du pus
E.ame.i d s uialires lca'es,
Examen ue crachai
Albur-irio r<
Cobsan eUr^l
//( du n r de Spirct hts ri it (wnvques, eto, etc.
i)r Jusiia l>oiniiiiqti
\)ft la ta* uit< de Mdee ne d
ariM
Ancien assistant des p'olessjurs Deu>keot U>j cli uuid
)OuI'g
Oflic- : Avenue (ir^oiie ts'iS
H uns d CoiiSuliadoWj : 7 9 heures du tnihn
3 a 5 unes tniUi
Consul ta'tons gratuites pour las indigents le ttu li de i W
de l a rt nit /
Wilft SJUlj M0
r
Darea )
Le / vsol s'e ploie particulier ment d- ns I :
monta Tuberculose, Inleclion. Mois- r, 5 de ch en.
>"ree d'ieci s. Eruptioce de la p au. Bit i s !" 's i r. |i'ret'
A voue w th a capital of 4 jO0.o
go (< can bcorre own^r of a mo\ta
boiinets in thiscity b>\
in a minmem o
m^nb n" l'resec
s bright
r i
AcouclJr,.,|0'r'",,U'nS:p,'', ' ""''i'
?. 1 ' 111 >s et
Ble. pfurlliyji-e porsom el1 > la I le e, If bon Dam es tbam iiOfl n| POniCPl
Il eedet m Udi-i. la* chambre d bain, lewae close) les < ries. Ui Ul U lil
Avant ft apit U bli)ag<.i'o r, cai iserleableasureb ceamm ma r -
ei le.1 ienir pirpres^
Dans I s occoiffiAemeAli et le.> i mpa 't; idimies le L^ablVimposc
plus que dam lo s autres ctb'
Q qu'an' avec un epitil de
i' or 4doc,00 peut dvtir piopi
* *' v^, yen tcvenr p:opr
Ayezt'Miiu rs usi-p solutionuel.ysof ilmscs q io ",e f ,nvr'cl:kl.ue ,,,alLlinj'i n
u l j l opratoa dam ctti v |e*q, ,(, ,
co^mbre d' ?otie yppirteme t t Jt. i 0
( bapu faon coniwii un pro i dus
Lisez & Mditez !
M s James ei M(s>ieu s i votre ter ic.
Bieci don,-, le. [Tieux IOU.\ COQ recherthe pa teul di
Provinces comme inut li 1 apilale.
Le fiTu/q Co/ sur fo're tafr el tans r -e c fe ru^.Ael
quantit et la qualit Je vos clien s. I s I ;s am toi a et les]
aussi- |
.es ce m nai des po ir les Prov.me s font avao soin et I
tiide*
Mei Imre prit poui \,o t i'ieS v d-* pays danv re'le|fbri
L-Habrica ;U euv.n trouver aussi las tninkandscs ai
.suivant :
Crme 4 mousser tu poudre t en liquide.
Amilermeot rii joudre eln iiqu de.
Acide ciiriiuei
Aci 1e taririquei
Goirirn arabiqj> pour tiq iel e, e'c.
Ai | piNcyl q .p,
i iih;.
enauiee|
I' I de fer uour bonteil es. capsule* ( crowoeeris \ caoalsj
rpndelie^ p iur m hme eaux gxzeuftU.
Metropolitan Aerated Wfe* Pnd
_________________VlvMlS UOTl DE FR>NLE,
Hiel^^PelUe-Batterj
Jac nef
6, /{tic rfe (a eVelIre liatterie, A|
wiur of 1 toirg Aip> si^cyiq.P,
y hu en bn-gi Ext.aq concdim pour Cognac, Whi'key, Ahei
ad n?urepr: B?1*?!?-?- Vur' 0 Ver.n;;uth Udian Atra^iislrei
uic p o !,...ISPt frambois-, dro.edle.
ALr YOKli
ftM pour liait.
0 par mois au m n :nUm l'e;s ace mmo mitoM ./ci rT /,,/'VT ''cme/.t-ouyereaUte
/c/it: $ F/m/v lue. Lon K. Thbaui
. ^


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM