<%BANNER%>







PAGE 1

r— U MATIN NAL !ave le sax&g Limes Gra\ Artrio : it Oui %  %  l raina, la vnrlt c potion di ?!l t.. ; -•) ... •VURODONAL. PMI e :t 1 ** a -. : l s lrll • I' '•. .. la i %  *r 'en terra, ovuni ;.ute *_;i* H r-*: loniro ii r fi uni n d'acida vtni rLredons) iv' rvm. t i i lir.iv. c;i-.t a# rolt:r l v eltnnw PxrV Remerciements \ Mcnseur Alphons Haynes, Mon j ieur Benoit Guillaume, Mr et Mme • Guillaume N zin, M e A ice Guillaume. Mme W HB k?r, M'"'* ( brit & Emilif f> g C M nVw Ro ter Gtttuid, M e Ceci e P ge .t •ous b :. u tej p*Ama i t al te* -e me;ri*rl Dm • i r.. rme-t tou le-am s qui u i r o i: JOI i "• m.r qots Je >jrrpbi* occ mot dr lrur r-g el r I Madame Alphonse Haynes '.<< hranctm G mil, unie. Ml 1rs put ut de cioue Itur vive gratitude Poriau Prince, le aj lanviet 1922 ba'e, ne Anm Daucet enleve leur il] ction le 16 du courant. Ils les p ent at croire, en retour, a leur p'ofo.iJe g.ui iiiti nai.i ii. r'aye a i.i tpull ii|Ut )v i/eii pai .n liuniiDi le bv*c ni lu. fcuX LU.t'MCblI e U sjiille Uoh Aa ei ulu libelle ut h un r. LeL^uti. a lu au-M i X|,ini,(e d. v. 1 B li pic.e lio llffiUaUULi im.ale, coi ai HUUlollil leb hlbld Ll.la U Ulli I.UI, IIUIl Mii'.. ili M.i Eu I. lillo iikVoie tl coiiliaiit a l' iLipirtun auuique it HtlM ut. lu 1 111 c uta IDU.H. i.tMJUL.' — Luc uepetlld de llu (Te ail quei Itb u.c limite uu &tLIV Lulligb te Itbli .OUI tll LUI CiaSL t 'j levuer LLUI lau tt bULLebtt.i ou pUpH ii:IIUlt. AiAMLi t-le mdma reipecl don irn atcoiue uux ui'buiaux imciiColl. h tl tiill'l lUai iLiuis lio UtUlcUVtl tl" bi Luiiioii..ti lu uivutau uu-iii tuiu a tuui auliti 1 ibtu iraliiboti t> ecin iu nOLfial Wouu ^ourtiucui gneiui a uu uuiubtt Uu 6ul ai.a, e o lie eh; il • i ui.Lt a duiu tl n..uui.uo eu lh Aluicauiil iimiiiltbia te l'ci poaitiou a au teivii bi itpud e uihL< MU UlippIQi luKIU — LB marchal Juliie csi arrivt) 101 LUUI uue \ieiieue J su 'icaiiita, it.ouiDui.t celle uu pribCa hciiiioi liiiiliiiu a la Kuuc. U>.t inoeptiou euiiiiiucioaie lui a eif laiit. l.UilUlN— L.o Uauti Util ci iiia S uu: u ic, |;Otio pal milio que le u ou eu .-i mai bortcgiau AioUtt gVB t l'OUMl "" ^Ifciiie mai el qut l'equi ageavai' o.e ucuiil.i n le ^imi a*i ituitt 1,1 ,ir\i fcai— l." Hn iiuei H bboi g Utc de tif piolOtgei la->ubet rpoaUtiiUoubaile lua^u'au 10 iuni qdauo %  %  tuuvoiia tipireiuui, a CBUh o ce l'otlisie cm Ui'UUita OUL veillti'itb u it'uui Uc ici eiuptieui t | |a au li.'C hU.SiUi' < i-> bl k^dier gnil FciCivai ti. Pop*, min' uu Luanne Coii'1 t' "jnii uiiLai cliej ^e de 8u ne li V r*-ivi datii ia yuei.-j Biflll tl fui L.0L.01 B pour bs uiavouie au Fou SomplM' IULUIO qu il e e t avec 1. Illblll l. WASHINGTON — U Gouf e.jc. de I ariueinebi •ujouru'iiui a ttum. BU it.'ii.l la Lli-s Uilcile du Liofc.au. Oitu t txliouit Uiitiil ; l.elul dti la Mi-ne La dtciaiatiou ce>.t:it la D ie a lokio a* iiKi uur ld Miuirtre] Uc Relations hxuutuieB bciida que le JbLiou ue le.neiait aa tta iiuuLJta de la Smeiit jLibqua et qu uu stable gouve>u 1 .tu. y soi. e.abli te •sera iaa dlICuta 1 ai lea puuaaucea ituttbeiiUeb ICI. hi al teiioant lt CbMMM tl 101 lapubaMI uut cuuliiiue la uibcub ion ut: Sbao tuog avtc des painpeeUvM de ugie meut ai.mal [1 Le f U du lapiier I n ii. Ile 1 (• :e de Mr ( barlea Mo ravia mteipieta par dta veteuradi u li m pia repiai 1 eea I ioeV ..>i %  . le 7 Kvrbr Ci Ue pii a intimli t Le Km du fm i>it r >-i un et 1 s de do la vie ue Mo ...... Le pub 1 ttlie app.ecieiH a a vbleui oei • 1 ivre 0 uoa poale Que et ubatnui 10. Mariage Hier i ,| heures de l'iptiMnidi a eu lieu |a u aine, le BMtiage 0il de MadiOM Juliette C)" lule at de Ml Autuu.e VuMBU Ut M noiiis, ciaieill du cOt de I pouse Mri \ KIOI fceilesie et loiti.u Lainoui uu ^ole.de I c poux b ineu jn jacquet Miuca et bcuen ucluud !.. tLiiedielioa nupuaic nui sera donne demain .. ; Heures du malin eu la hasiujue Naiie u.inic. lia leront COndullI a l'autel pai Air Va nus jcamiot au oras d^ .Mme ja.uu itotiuiu. %  % % %  * A Vendre Joli buggy llorr.y, rouea caoul. chootet S'adrpseer nu MATIN — Ilarneia en | aifai tal Avis important 1 Uunlrt Dttcaeui uu Syndical des Chtuiteuti donne a>.s aux alcmbrcsqui sont eu retard poul .c paiement fleucoutaiion nknwclie pr'Uepll les statuts, qu'un demi leur est aborde a pan,rue caite date, ,u>du'au 6 Panitr arochai potu ,e lant. fauece •ui, u K IOn copudia, -ouHt.e HABIS selon le veeu de i-an.cle JO d:s NaUQtl fort-au-Frince ce ij Janvier 19^2 L( Prsident %  J. Hraux iiiGaiaiU CE .'-OIR DES FILMS INat'H r8 La cible Humaine G.ni d il a(D w,., ... t ilt .[ a>o S pati lie. H nologue revue ' y*lr*B dv n Vall de Bomcombe O.; bliei la k lloin.es % *• fat appeler iliav^ dea braves. fcniie gnrale 0,5 } VfKEBI Dl LH griodt son e Programme complet LQ*IH nouveau ani k g-Miid d ama) dn Stiakpare rodeiuaude. par avoi> de* jouruaix Clyde Sleamship C Foreign Services f e Htpmer"U ti" venant de \ew*Y irjk vin h s p *rts di Nord est attendu ici vers i iO c 11 •an,*?t hissera le mettre jour pour tous ie* pnli du Su i. Il retournera IU> ttu-l J riuce vers te 4 bvrier en route pour i\ w York Via o us les ports du Su l. i es permis deniburquemmt seroU dltvs tctdeuiundi faite cet office* Viri u Pciuca le 23 uu\i r 192^ E. L. CLEMtiftLS, A y m,e ierai Le Baiser qui tus • — ...-. ^a_** h Le Diam con-bieu sen-htionnel dcoi a .us larcuil MONOI U il ILS INEDITS. Une nouveild voix Grande Musique organise elc, etc. I in r-s rtrs tout eo ven'o Cli./. VliutDjuyon, Victor Gtnl b.i.d, Une f Brc p.ace Sti Aune. Heiiuanu o>it. eigai^t'ea poa MaiCbaad Fabrique Uroilbaud Au Gio y laut : u 00 IMPORTANT Le ublic et mtt clients sont m-iss q i e 11 viens in tain Mrora une grau Je rdUcoo sur tous l"S ori% o#f ceredeiri qtt M /^ft'/at ai pour .iro/Uer Un cette rduction ils Jolu-U s'a Iraser „d reela neuf mji pour leur commande Su idii yur.tiiite #i litr*i*on pr >iupf / Henry Slark Rue. du Quai, en [ace de la dure. la N ut n -h se ty h^i c n birg n a mioimom ot I* 200,00 pai m.-nih n". l'ieseol and tuiuie pios ; 's bt'ght Forja.imu'ars app'y to Ibil j ui Dal. For Saie Chheie EUtara A %  %  o*< lhM.t s e 0 Port au Prince Aduss J-i. M.vi.N. 4 ly oc rat ne Jn R ntede mtiveilleux contre Migraioca, Nvralgies, Dysmnorrbetl ou Coliqnea menstruelles. Grippe, lnllueizi, Scbttqotj, I.um ago Un racbfl •ntfit pour suppiirr.er '.mmd atement la douleur et coupet coort aux a:cs ks plus vio'ents. Seul Dpositaire po'jr Haiti \< once LIMOUSIN 211 me Tuveisirc uYtc petit up Quelqu'un avec un capital de P or 4000,00 peut deverir prorr ture dune irdi;stiem'rten' t en opratio dans otrvi'e qii pet t rapporter atn btntffite ne? de P o r joo.oo par mo' r au min mum Pe s peCt ves brilianU sPour iensfigaen.eci$ j'adtesstr u Jcuraal. Opfie les arides suivants: ( h mragrie Chtrlefl leithick ; Hoide;iux-Qjina ; Dubonrtet ; W'-sky : Gordon Gin; Venncu'li ; Cognac; i i lueurs 'raniNes a sorties CoDtrr*fl *\f tontes sortes ; (bnlituiv, thurola 1 ; Laii el Farinai 'ar'p .les'i ; eicao Pti is Witter Atiguslur; Porter Beurre Bine Hi bo Lopp* ; Paluniei'is fte'l-i Irras : Vi.-i roige et blanc ea birrif|ae



PAGE 1

nzime inai ZV 4385 Pt-rt l Prince, Bai n MLECOPY OorameoB Miawrial Librarv PAN • FEB 6 19? j? MfKH-eG 25 JtiTir 1922 DU.EOWOR BftONtltTAiafi Wraent MAGLfflRF NUMWO ^Q OeNTtllEg Quotidien Le vritable aiiioar-iiropra t'est de prendre franckeme ut le plus B taye parti sans se croire li par das (9te antrieures. •16NN REDACTION; Rue AmaricaineNo. i.tjb L'Emigration Haitienne Cuba | Comment on devient assassin, dloyal et vmgabond. — D boires et vicissitudes. 'ar Cahlcl VII Le jeune homme qui migr, s il est immoral ou s'il l'esprit f >ible, arrive laci'etiieut & ua bien tre inis qu'il vit Bsas hoaie et sans pudeur; Nouvelles Etrangres Le prochain Conclave nieraient ils roaa d'ua quipetniat de saave'aye? Mats aeu. ils sent parfois avea cls par an mirage vicieux, trompeur, il e'aeeroicae a toutes les combinai-! il noua soutiennent la thse que soas miihiavliqaes, devieut 1 enPierre eet malheureux aareequ il est nmlivement le 2 rvne: prochain trone des femmes prosti'aee tel n sous uae mauvaise toile tandis uu'o la vu ouvertement Cnba et' q ue Paul est an veioaid. K sans .casi (1; dans l'migration gnra'mme ee donner la peine de Hiver le. si Pierre a t honnte eu si Paal a Il devient aasaeeirt, dloyal, vagi; t vagabeod; ih concluant vulgaire bond, apache daua le aeal but d arosent COBBBM les autres : largtnt n* ejarir alaa tard oneriche-ee 11 sin pas d odeur S\ I on veut p r endre pour base cette maxtue, que de crimes n'arri temps pour assister %  l'lection du vera-t-00 ptoacom uetiMBane s'eu remplaant de B;noit XV. apercevoir ? Four ceux l qui font l'migration,! ROViE— Suivant le rite usit le I migraiiou et une caose noble et'cardmal Gasparn s'est vta de noir grande, puixqu'elle fournit un peu | les autres de rouge a l'exception do pie qui n'a p*B le travail organis cardinal Boggi, -lom n-cain, qui con ehez lu., (eei de par la laa a de ses serve ses v e^nts blancs Tous aineu i'ii ont oojnura •**•* d* mai 3 ge ses alaa. aea patrons, cbt>reh* le moyea d aair le viee a la vertu; e aprs taat sa basant sur les autrua, il nous dit : Peu ra'irapor e, car 1 ar gent couvre lo sang. On me dira aus doute, si le veut tre de mauvaise foi que I mi gration, part ses manvaii cta devuni et pour les bons et pour lee BELFAST-Le cardina' I.ogue an nonce qu'il partira pou' Kommar •ii prorbain pour assister au Cancla te. De Boston on dit que le cardinal Ocowell partira aussi mardi Le cardinal Boagheriy en voyage dans les Antilles risque de ne pas arriver i 'ont constamment en prires. mauvais 00e cole d'preuve. L'on apprend souffrir, eonnltre le vais adminiriratears); le moyea de temprament et le vice de plusieurs. vivre, m ia ,. pii* uo gtdi.u s.cnn wAursirTnvj t %  1 peuples par exemple at>8 espagnols ce, quand ce peuple pourrait tra WAimlNlj IU.N i-arau les cardont la politesse n'eak auir* qu'un veiller ch-i lui, qnanS ses terres dmaui qui se trouvent au premier appas, qu un mirage et qui se cro| eom viergt encore, quand l'air rang poui succder au Pape qui vien jmeme qu'il respire chez lui, fie un bien tre auaolu. yeat encore lee nmitrea u • G. oa dus cubains tia jactaucieux quo< que nobles cueurs qui peuai-m que l'tranger vient leur enlever tes ri cesats de l'Ile niei venteuse, — des anglais aussi Uegtuatiquea que vindi catifa qui vous iuaient cent ana avant de vous donner leur amiti; >ies croles tant hatienne que Iran ataes, hommes el femmes qui ai ment le chantage et qui H'uiiieut a un rien, des etc. etc. Cependant quel est celui inhe Ou pauvre, bon ou mauvais qui, renne dans sou pays consen: a conter exa tement ses dboires, ses vicissi u des, aea vices l'tranger'.'U aembie que loua veulent garder le myeie de lenr pass infecte ou niblecou; me le dernier soldat garde le aecie. de aa eonsigi e soir par peur, pai dvouement en par civisme. S il an tait autrement, combien d eenx-ia peine arrivs au bora da goalfre de l'migra ios ueaai II | frasque. !ui of de moonr, on ci'e le secrtaire d E tat du Vatican le cardia al Gtfparii dont l'lection s'gmnerait la conti Lon ai jamais pu tout dire de c nua'ion de la poli tique de Benoit ar rnarcb lois e qui =e fan A Cuba ai XV suivie pendant les 7 dernires Qur sera le successeur d-i Benoit \V ROME— Le Conclave s'eavrira d H* la dsignation e de h nnmin tion ns archevques et des ve^'ie-. idu munie e.iticr. L'lection du car idinal Dtltl doonen satisfaction ta (Sacre Collge qui ivrail un nui* jromme au t'Oipi de Pie \ qui ne prendrait pis 11 1e part aciivj aux af f aires polihques cn-^m'le fait B'M' produit avec Lon XIII et B*no't XV Parmilescaidir>a. ix qni vivent 1 Ko m "Je cardinal M'rrvIelVdaung a id norfjbre d? partisans; son lect'Oi se rail un vnem^n! car depuis plusieurs cen'ains d'aanes c'est un 1 ta lien qui a toujours occup le sige de Snnt Pierre. I s pa'ents du car dnai Meny D'1 Val sont espig-io's son fire est ambissadeur 1 la Cour ie S Itase mais le cardinal a ou (ouri vcu en lia ie o snn p'e 11 ambassadeur aup es du Vatican M vleny Del Val parle U peifdion fil laogues. Par TU les cardinaux qui vivent nors de Rome, on citl'srch'vquf ie Pise, le cardinal Mi'fi, ast oiome lis! ngu, dont I lection parait probable si le S.cre Collge se dcide a lire un pape parmi ceux qui ne iidsnt pas dans la ville ternelle nes et surtout pendant la gueru moidi. le par le cardinal Gasparn C'est lui qui, en qualit de chambellan de I E glise, dirigea le Sun' Sige jusqu' (lection du Douveat pape. Un candidat p-ob.b e est le ca di nal Dlai, secr aire de la congrga BERLINUiaed la dip.he dr l'agence Wo f auuo iui la moit du I pipe uuiva au Reichuag 'es dpu es Ue miteut dtbjui p.-ndanl qu L-pu qu on nomme I E uig ation bai isnne, parceqne jrjsqu ici tous ceux la, jour uaiisies ou ecnvains qui un. use aguoi la quHbiion, uout|amaHete bien renseign! Us ont ecr.t au fia said, t'H-aynie d la premire ru PiK'N. — Le Premier Liang Sh'hJ a ioa d s d ' %  4us 1 la Conl?ren:e a rtfus de douner sa dmission, mal g e tes accusations qu il vendait le p*ys aux japonais et attirait un d j Nous exp'i juerons pourquoi et oa S9h[te sur j e peup i e Des demand-.s! M U:bina, agent d'œigra'.ioa,:" "ad" compte que aeus sommes 0 nt t faites par quelques chi Mondiale d 't lobjet .1 s>ade. 20 .• Les forai a rBC< irlandais; et on' 1 ie bienvenue enthout OBI sont repsenies •s usuelles o u t oues prsence d'an tat de cbess vrai me il scasa!eux avait accept ces conditions et an ca biogramme avait t adress i la compagnie intresse de PrestonJ Mais brusquement, toat change Les Nous aa>oas voala savoir aujeurtrente cinq dollars ac sont plus exid hui !a d fhreace qu'il y a eatre le gibles et la tra.te des ngres, sans'passeport mis Battefots el cerna kOndiuon. se pratique i Po:t de-Lous le nora de pgstepjrt J emprunts Pau, d'o cinq ceot cinqaante tra et Celai m s ven4 rdi dciatei soas yailleuis en gutnilles sont patlu le non kmmss Itkres. piominems pour sen chi imenl GENIVI — L'ex impratrice /. ta a laiss la taille pour Lyou eu mute pour ch z ei e Elle a pass .ci 2 ttjuunri pour iiliatCf son is pen dint son operatii 1. PARiS •Ejmoa d^ Valera, la comtesse efaiksevics et Mary Mac 4 i)Ti ey oot t mis eu relief mailea veries aujO'ii nui. LOS' )RES — Li s rua on irai iuse a pris sam*di u ie tu iu e vu. preaania et toa'. ejJui av; launjn ce que M h.el Cnb ils a J.lar qu: le gnuveruem-npiov:soire irlaadsii et ie premier Craig c: I U st.-r sont arrivs i un ag.n.mt mutuel qai porte une piomesse de ieg.cms.it pacifiste enrre le Nord et ie Sud u Cin-Varit AUJOURD'HUI La lia (aie Tapies la pice J Hcity B.'rnstun. F. itrc T. 1 50 1 %  h!m doit tre expdi j:uii eu net. -st lit que l'ag'inmt couvre la dis oute des troitiies et la tin du bjy: )ttai;e. NEW-YORK L s p-emres fjmilles de New York seroat bientt •'teintes si le bas taux de naissances parmi les Amricains aiss continu'-, 4 aprs le commissure de sant de la ville, WASHINGTON Le mijorg'unl O nu Hunday a t assign 1 "ommaniet la divi.ion des l'hilipp O'S 11 part le 1er Mus pour assu ner le commandement i son arnv e WASWN6TO. Le Dipar'e nent d'Ktat a avis nue tous I s nembres amricains de la lgion trangre au Maroc oit t dcrmgs le attendent leur transport VAS ils irO* Dios an an cjjrs par radio lait samedi sou p*r -t snateur loJge au radio club en Q 1 i Lyon Missachussetts, let ravaux de la confrence oit t r:i oar le snateur qui lut assis cbtl lui a l'aide du tlphone en conmu nication avec la station d'Arlmgton, L\ PAZ — Le Pisident Salaver ira a envoy une note au Prlidect larding cherchant i avur la djlivie reprsente la Confrence du P 'ou-Chili et sur la dispute du trait. Oa espre que la confrence sera le' me ici, a dit la Uj me, vnalement intresse. LOS ANGELES t 1C {tmp % ture de gel au sud de u Californie pendant ces t derniers ) 9U rs est rap porte avoir fait de lourd domma i'.-i aux oranges et autres Iruits. NEW YORK r*i K chard a t mis en libert sous caution de ioc iellars i la Cour de l-olice auioi r ihui. U a accus de violences criai aeiles sur Alice Ruck, ge de is ans, 've de l'cole pubique. Kl .nird repousse l'accaittlOO. Sade position est tue 1 mercrediRO db — Le pape Benoit est mort Jimaocht matin i 6 heures Sa mjit est survenue aprs UQe journe de grande incertitude pendant laquelle les nonvelle rtoie* fare u an cces plusieurs lois a travers le mon ie. Les mdecins oit ainonc que ,a moitest due la pneum ,uie sm v nt I inn jeozi. 83 Jinv.i 1 WASHINGTON La gnral Pre %  ng 1 dcim Buiourlhui t'teeeo. 1 la croii pour lervieta disttagaa pli loi n t v l'e mr le b.irsa.i dn 1 •" ede Par n'e en rJola< aot I|UH lei e'vieil :>our inaquah on II 1 u dcermii ne le montaient ,1'is aiji'ii mm fuit H ,l 3l uanM |q n Atiil Uns la iigae rgn'i-s dn 1 voira. Ll r^enrnpenie courra lil bcsvoiire OBO >tie dan, U eaoma'gae coatis le.s >lanreB en \9Vi oi %  ung avait auparavant dclin l\ u Uilit d'ha.iueur du Ceeirrej WASHINGTON Le bureau i^uiiiyjal dd Pgucieq ordre di| >


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05582
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, January 25, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05582

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
nzime inai ZV 4385
Pt-rt l Prince, Bai n
MLECOPY
OorameoB Miawrial Librarv
PAN ,
FEB 6 19? j?
MfKH-eG 25 JtiTir 1922
DU.EOWOR BftONtltTAiafi
Wraent MAGLfflRF
NUMWO ^Q OeNTtllEg
Quotidien
Le vritable aiiioar-iiropra
t'est de prendre francke-
me ut le plus Btaye parti
sans se croire li par das
(9te antrieures.
16NN
REDACTION; Rue AmaricaineNo. i.tjb

L'Emigration Haitienne Cuba |
Comment on devient assassin, dloyal
et vmgabond.Dboires et vicissitudes.
'ar Cahlcl
VII
Le jeune homme qui migr, s il
est immoral ou s'il l'esprit f >ible,
arrive laci'etiieut & ua bien tre inis
qu'il vit Bsas hoaie et sans pudeur;
Nouvelles Etrangres
Le prochain Conclave
nieraient ils roaa d'ua quipetniat
de saave'aye?
Mats aeu. ils sent parfois avea
cls par an mirage vicieux, trompeur,
il e'aeeroicae a toutes les combinai-! il noua soutiennent la thse que
soas miihiavliqaes, devieut 1 en- Pierre eet malheureux aareequ il est nmlivement le 2 rvne: prochain
trone des femmes prosti'aee tel n sous uae mauvaise toile tandis
uu'o la vu ouvertement Cnba et'que Paul est an veioaid. K sans
.casi (1; dans l'migration gnra'mme ee donner la peine de Hiver
le. si Pierre a t honnte eu si Paal a
Il devient aasaeeirt, dloyal, vagi; t vagabeod; ih concluant vulgaire
bond, apache daua le aeal but d ar- osent cobbbm les autres : largtnt n*
ejarir alaa tard oneriche-ee 11 sin pas d odeur
S\ I on veut prendre pour base
cette maxtue, que de crimes n'arri temps pour assister l'lection du
vera-t-00 ptoacom uetiMBane s'eu remplaant de B;noit XV.
apercevoir ?
Four ceux l qui font l'migration,! ROViE Suivant le rite usit le
I migraiiou et une caose noble et'cardmal Gasparn s'est vta de noir
grande, puixqu'elle fournit un peu | les autres de rouge a l'exception do
pie qui n'a p*B le travail organis cardinal Boggi, -lom n-cain, qui con
ehez lu., (eei de par la laa a de ses serve ses v e^nts blancs Tous
aineu i'ii ont oojnura *** d* mai
3
ge ses alaa. aea patrons, cbt>reh*
le moyea d aair le viee a la vertu; e
aprs taat sa basant sur les autrua,
il nous dit : Peu ra'irapor e, car 1 ar
gent couvre lo sang.
On me dira aus doute, si le -
veut tre de mauvaise foi que I mi
gration, part ses manvaii cta
devuni et pour les bons et pour lee
BELFAST-Le cardina' I.ogue an
nonce qu'il partira pou' Kom- mar
ii prorbain pour assister au Cancla
te. De Boston on dit que le cardinal
Ocowell partira aussi mardi Le car-
dinal Boagheriy en voyage dans les
Antilles risque de ne pas arriver i
'ont constamment en prires.
mauvais 00e cole d'preuve. L'on
apprend souffrir, eonnltre le vais adminiriratears); le moyea de
temprament et le vice de plusieurs. vivre, m ia ,. pii* uo gtdi.u s.cnn wAursirTnvj t 1
peuples par exemple at>8 espagnols ce, quand ce peuple pourrait tra WAimlNlj IU.N i-arau les car-
dont la politesse n'eak auir* qu'un veiller ch-i lui, qnanS ses terres dmaui qui se trouvent au premier
appas, qu un mirage et qui se cro| eom viergt encore, quand l'air rang poui succder au Pape qui vien
jmeme qu'il respire chez lui,
fie un bien tre auaolu.
yeat encore lee nmitrea u G. oa
dus cubains tia jactaucieux quo<
que nobles cueurs qui peuai-m que
l'tranger vient leur enlever tes ri
cesats de l'Ile niei venteuse, des
anglais aussi Uegtuatiquea que vindi
catifa qui vous iuaient cent ana
avant de vous donner leur amiti;
>ies croles tant hatienne que Iran
ataes, hommes el femmes qui ai
ment le chantage et qui H'uiiieut a
un rien, des etc. etc.
Cependant quel est celui inhe Ou
pauvre, bon ou mauvais qui, renne
dans sou pays consen: a conter exa
tement ses dboires, ses vicissi u
des, aea vices l'tranger'.'U aembie
que loua veulent garder le myeie
de lenr pass infecte ou niblecou;
me le dernier soldat garde le aecie.
de aa eonsigi e soir par peur, pai
dvouement en par civisme.
S il an tait autrement, combien d
eenx-ia peine arrivs au bora
da goalfre de l'migra ios ueaai
II | frasque.
!ui of de moonr, on ci'e le secrtaire d E
tat du Vatican le cardia al Gtfparii
dont l'lection s'gmnerait la conti
Lon ai jamais pu tout dire de c nua'ion de la poli tique de Benoit
ar
rnarcb lois e qui =e fan A Cuba ai XV suivie pendant les 7 dernires
Qur sera le successeur d-i Benoit \V
ROME Le Conclave s'eavrira d H* la dsignation e de h nnmin
tion ns archevques et des ve^'ie-.
idu munie e.iticr. L'lection du car
idinal Dtltl doonen satisfaction ta
(Sacre Collge qui ivrail un nui*
jromme au t'Oipi de Pie \ qui ne
prendrait pis 11 1e part aciivj aux af
f aires polihques cn-^m'le fait b'm'
produit avec Lon XIII et B*no't XV
Parmilescaidir>a.ix qni vivent 1 Ko
m "Je cardinal M'rrvIelVdaung a id
norfjbre d? partisans; son lect'Oi se
rail un vnem^n! car depuis plu-
sieurs cen'ains d'aanes c'est un 1 ta
lien qui a toujours occup le sige
de Snnt Pierre. I s pa'ents du car
dnai Meny D'1 Val sont espig-io's
son fire est ambissadeur 1 la Cour
ie S Itase mais le cardinal a ou
(ouri vcu en lia ie o snn p'e 11
ambassadeur aup es du Vatican M
vleny Del Val parle U peifdion
fil laogues.
Par tu les cardinaux qui vivent
nors de Rome, on cit- l'srch'vquf
ie Pise, le cardinal Mi'fi, ast oiome
lis! ngu, dont I lection parait pro-
bable si le S.cre Collge se dcide a
lire un pape parmi ceux qui ne i-
idsnt pas dans la ville ternelle
nes et surtout pendant la gueru
moidi. le par le cardinal Gasparn
C'est lui qui, en qualit de cham-
bellan de IEglise, dirigea le Sun'
Sige jusqu' (lection du Douveat
pape.
Un candidat p-ob.b e est le ca di
nal Dlai, secr aire de la congrga
BERLIN- Uiaed la dip.he dr
l'agence Wo f auuo iui la moit du
I pipe uuiva au Reichuag 'es dpu es
Ue miteut dtbjui p.-ndanl qu L-pu
qu on nomme I E uig ation bai isnne,
parceqne jrjsqu ici tous ceux la, jour
uaiisies ou ecnvains qui un. use
aguoi la quHbiion, uout|amaHete
bien renseign! Us ont ecr.t au fia
said, t'H-ay beuifux lilsdHaiu qui, sttuule-t-il
ou pus iiausance pour tie le |uuel
do ceux-U aviues de tau* funuue.
lia n oui lamaia pu, ces journalis-
tes ou crivains, arriver S clairer
ce beu peuple, parce que ces vam-
pires du jour ont toujoura ute de
subterfuge pour tau e signer pr ces
mutieurwux des piulesmliuiu cn-
tesdooi parlote ils ignorent la .e-
ntBr# LISBONNEle Premier mmistre nixelos et Madame Vcnizlos, les il-
ue bon peuple qui sait peine Cunha Leald et le in ai-tre des fi an lustrer voyag:urs viennent d; Pana
lire et crite aurai Biga mme sa'^8 reprsenteront le Portogil la ma
condamnation quand on a la malice confrence de Giei. WASHINGTON Mr Hi'ding a
lion du Consistoire qui est chaigJaident piouoni.t l.oge du dfuui
Nouvelles diverses
de lui faire compreudre qa il signe
sa mise en libert.
Le scandale
as l'Emigration
A la demande qui fut faite d auto
riser l'embarquement du btail hu
mail d'origine antienne, ea rpon
dit qu il fallait verser d abord quinze
dollars par tte de bite, pour de
trais d'quipement et dposer en
suite une caution de vugi dollars
garautis aot lt rapatriement.
pour Antilla. accompagns da Cea-
Isol M Die L-scot. Au es ce te pre
mre livraison de tg'es saivront
d'autres plus importau*s qui viea
dreat atrondtr la bjurse de pins
d'ua.
Pourquoi ces m'g'a-iens contre
lesquelles protestent tous l;s gens
de ceajr? Ce trafic avait cess, cat,
ii aprs une convention entre le D-
partement de 1 In rieur et des jfti-
.es amricain?, l'migration devait
re suspendue tusqa'i ce qu'uae loi
de protection lt vote- Il faut se de
mander pourquoi on est revenu sur
_eae dcision.
LISlONM-LaC gstlf O.ucielle
publie an dcret accordant un ctdit
extraordinaire de 833,000 pesetas aa
ministre des colonie^ Cette somme!
s ta utilise pour secourir la colonie
du Cap Vert dont les bib.lanis meu
reat de faim.
LA H \ MNE.24 Oa atteod l'ar-
rive i la Havane de lex ministre V
inaugure aujo j' J hui la coul;ence
nationale de 1 apiculture.
WASHINGTON-L- Dpartemen'
d Etat a fait savoir aa gouvernement
bolivien que pour prendre put i la
co.i(re.ice de Washington sur le irai
t de Arica il doit obtenir le consen
emen' du C'h u et du Piou.
l.jl~__X.U__'
U. S. Navy iMews
22 Janvier j'u 1 la cr -\ >nie d la premire ru
PiK'N. Le Premier Liang Sh'hJaioa d's d' ' 4us 1 la Conl?ren:e
a rtfus de douner sa dmission, mal
g e tes accusations qu il vendait le
p*ys aux japonais et attirait un d j
Nous exp'ijuerons pourquoi et oa S9h[te sur je peupie Des demand-.s!
M U:bina, agent d'igra'.ioa,:" "ad" compte que aeus sommes 0nt t faites par quelques chi
! Mondiale d
't lobjet .1
s>ade. 20 .
Les forai
a rBC< irlandais; et on'
1 ie bienvenue enthou-
t OBI sont repsenies
s usuelles o u t ou-
es prsence d'an tat de cbess vrai
me il scasa!eux
avait accept ces conditions et an ca
biogramme avait t adress i la
compagnie intresse de PrestonJ
Mais brusquement, toat change Les Nous aa>oas voala savoir aujeur-
trente cinq dollars ac sont plus exi- d hui !a d fhreace qu'il y a eatre le
gibles et la tra.te des ngres, sans'passeport mis Battefots el cerna
kOndiuon. se pratique i Po:t de-Lous le nora de pgstepjrt J emprunts
Pau, d'o cinq ceot cinqaante tra et Celai m s ven4 rdi dciatei soas
yailleuis en gutnilles sont patlu le non kmmss Itkres.
piominems pour sen chi imenl
GENIVI L'ex impratrice /. ta
a laiss la taille pour Lyou eu mu-
te pour ch z ei e Elle a pass .ci 2
ttjuunri pour iiliatCf son is pen
dint son operatii 1.
PARiS - Ejmoa d^ Valera, la
comtesse efaiksevics et Mary Mac
4i)Ti ey oot t mis eu relief mailea
veries aujO'i- i nui.
LOS' )RES Li s rua on irai
iuse a pris sam*di u ie tu iu e vu.
preaania et toa'. ejJui av; launjn
ce que M h.el Cnb ils a J.lar qu:
le gnuveruem-n- piov:soire irlaadsii
et ie premier Craig c: I U st.-r sont
arrivs i un ag.n.mt mutuel qai
porte une piomesse de ieg.cms.it
pacifiste enrre le Nord et ie Sud u
Cin-Varit
AUJOURD'HUI
La lia (aie
Tapies la pice J Hcity B.'rnstun.
F. itrc T. 1 50
1 h!m doit tre expdi j:uii eu
net.
-st lit que l'ag'inmt couvre la dis
oute des troitiies et la tin du bjy-
: )ttai;e.
NEW-YORK L s p-emres fj-
milles de New York seroat bientt
'teintes si le bas taux de naissances
parmi les Amricains aiss continu'-,
4 aprs le commissure de sant de la
ville,
WASHINGTON Le mijorg'-
unl O nu Hunday a t assign 1
"ommaniet la divi.ion des l'hilipp -
O'S 11 part le 1er Mus pour assu
ner le commandement i son arnv e
WASWN6TO. Le Dipar'e
nent d'Ktat a avis nue tous I s
nembres amricains de la lgion
trangre au Maroc oit t dcrmgs
le attendent leur transport
VAS ils irO* Dios an an
cjjrs par radio lait samedi sou p*r
-t snateur loJge au radio club en
Q 1 i Lyon Missachussetts, let
ravaux de la confrence oit t r:i
oar le snateur qui lut assis cbtl
lui a l'aide du tlphone en conmu
nication avec la station d'Arlmgton,
L\ PAZ Le Pisident Salaver
ira a envoy une note au Prlidect
larding cherchant i avur la djlivie
reprsente la Confrence du P
'ou-Chili et sur la dispute du trait.
Oa espre que la confrence sera le'
me ici, a dit la Uj me, vnalement
intresse.
LOS ANGELES t 1C {tmp %
ture de gel au sud de u Californie
pendant ces t derniers )9Urs est rap
porte avoir fait de lourd domma
i'.-i aux oranges et autres Iruits.
NEW YORK r*i K chard a t
mis en libert sous caution de ioc
iellars i la Cour de l-olice auioi r
ihui. U a accus de violences criai
aeiles sur Alice Ruck, ge de is
ans, 've de l'cole pubique. Kl
.nird repousse l'accaittlOO. Sade
position est tue 1 mercredi-
RO db Le pape Benoit est mort
Jimaocht matin i 6 heures Sa mjit
est survenue aprs UQe journe de
grande incertitude pendant laquelle
les nonvelle rtoie* fare u an
cces plusieurs lois a travers le mon
ie. Les mdecins oit ainonc que
,a moitest due la pneum ,uie sm
v nt I inn jeozi.
83 Jinv.i 1
WASHINGTON La gnral Pre
ng 1 dcim Buiourlhui t'teeeo.
1 la croii pour lervieta disttagaa
pli loi n t v l'e mr le b.irsa.i dn
1 " ede Par n'e en rJola<
aot i|uh lei e'vieil :>our inaquah
on II 1 u dcermii ne le montaient
,1'is a- iji'ii mm fuit H,l3luan- M
|q n Atiil Uns la iigae rgn'i-s dn
1 voira. Ll r^enrnpenie courra
lil bcsvoiire obo >tie dan, U eaoma-
'gae coatis le.s >lanreB en \9Vi oi
ung avait auparavant dclin l\
u Uilit d'ha.iueur du Ceeirrej
' WASHINGTON Le bureau
i^uiiiyjal dd Pgucieq ordre di|

- >
.


r
U MATIN
NAL
!ave le sax&g
Limes
Gra\
Artrio
: it
Oui
l
raina, la vnrlt
c potion di
?!l t..; -) ...
VURODONAL.


.
!
PMI
e :t
1 ** a -. : l s lrll
I' '. .. la i *r
'- en ter-
ra, ovuni ;.ute *_;i*
H r-*-
: loniro ii r fi uni n d'acida
vtni
rLredons) .
iv- rvm.
' t i i lir.iv.c;i-.t a# rolt:r
l v eltnnw PxrV
Remerciements
\ Mcnseur Alphons Haynes, Mon
j ieur Benoit Guillaume, Mr et Mme
Guillaume N zin, M e A ice Guil-
laume. Mme W H- B k?r, M'"'*
( brit & Emilif f> gC, m n- Vw Ro
ter Gtttuid, M e Ceci e P ge .t
ous b :.u tej p*Ama i t al te* -e
me;ri*rl Dm i r.. rme-t tou le--
am s qui u i r o i: joi i " m.r
qots Je >jrrpbi* occ
mot dr lrur r-g el r
I Madame Alphonse Haynes
'.<< hranctm G mil, unie.
Ml 1rs put ut de cioue Itur vive
gratitude
Poriau Prince, le aj lanviet 1922
ba'e, ne Anm Daucet enleve
leur il] ction le 16 du courant.
Ils les p ent at croire, en retour,
a leur p'ofo.iJe g Poit au Prince, le 23 [aiviet 1922
Mr et Mme Virg. Dcatrel, Mr Mme Eug.
Dcatreti leur* entant, Mue Lilu Dcatrel elles
auhei parents remercient vivement tous ceux qui
oui bien vouiu leur donner des tmoignage* d ami
ne et de symptine a i'oc.as on de la mort ce
, j enr regrette, Mme Vve Aug. Decatrei, ne
I Marcia liiouard
Ils les prient de croire, en retour, : leur profoa
de gratitude

r


1
j L.

iwl.U.\] i liimi, Ijul jticniu pan llniii u^ ftur .1 Na^sn ajl'Elal
tMW
Wf le Dr Clment l'nrasybn
son fils les famiilrs Douctt, Thrasy
bu e, M gloire. Gaston, Cupidon.
Auguste ei Ai hur 1) Archer. Rodo'
phe Barau, B. la lacque*, tt tous Lei
autres paieats et allis remeraen
bien sincrement I Ingnieur B Mo
ieell,les Surs de 1 ifxtcraat Ste Rose
de Lima, le personnel Je h Direc
t:on Gnrale des Tiavaox Publics
'"e peisoonel des Dpaitemeots d?s
finances tt du Commerce e' tou
ui qui uni de la Capitale q ie de
la povt ce QqI b -n 1 oulu leur dtn
ner des lmo'guig-.s d amin et d.-
Avis iiiatriiiioail
il est porte a la connaissance du public et du
;cammerce en particu.ier que la soussigne n'est
. ; plus responsable des actes et actions de san paui
ricire Dorc pour cause d'injures yrate et svi-
ces, en attendant .]u une activa n divarce lui
so.t intente.
Kart au Krinc, le ta janvier laja
Mme Milan ik OKIOL
3--------
YlouveiiieiU manl nu
!. 'h (len- W '; ftorgss est at-
tendu Pcr -au-f* ii'ic, leudi m -
ti ) e .'i Janvier, venant d reetemenl
de NbwT):k ave 400 tonnea de
n)Hich-nai3ji, 10 passage-a et lOt*
ac* de le.tres Il punira dtrecte-
yo palniea 1 occasion de la n-oii -,el m-ntroui Gis'obbIC. L deo lapUa
10! regrette Mme Cment Thtasy linidi du mme jour.
Uberokot, daoa DOJDeetiDg qui
u lit 1a al. a dot 0 i;i,e IvaUit
Don cooduaunaut la uaue un ,
tu l-'acili^ue u. r- 1 puiaaaucia \.>.ui
iiiti nai.i ii. r'aye a i.i t- pull ii|Ut ')v
i/eii pai .n liuniiDi le bv*c ni lu.
fcuX LU.t'MCblI e U sjiille Uoh Aa
ei ulu libelle ut h un r. LeL^uti-
. a lu au-M i X|,ini,(e d. v. 1 b li
pic.e lio llffiUaUULi im.ale, coi ai
HUUlollil leb hlbld Ll.la U Ulli I.UI,
IIUIl Mii'.. ili M.i Eu I. lillo iikVoie tl
coiiliaiit a l' iLipirt- un auuique it
HtlM ut. lu 1 111 c uta idu.h.
i.tMJUL.' Luc uepetlld de llu
(Te ail quei Itb u.c limite uu &tLIV
Lulligb te Itbli .OUI tll LUI CiaSL t
'j levuer llui lau tt bULLebtt.i ou
pUpH ii:IIUlt.
AiAMLi t-le mdma reipecl don
irn atcoiue uux ui'buiaux imcii-
Coll.h tl tiill'l lUai iLiuis lio UtUlcUVtl
tl" bi Luiiioii..ti lu uivutau uu-iii
tuiu a tuui auliti 1 ibt- u iraliiboti t>
ecin iu nOLfial Wouu ^ourtiucui
gneiui a uu uuiubtt Uu 6ul ai.a, e
o lie eh; il i ui.Lt a duiu tl n..uui.uo
eu lh Aluicauiil iimiiiltbia te l'ci
poaitiou a au teivii bi itpud e
uihL< mu UlippIQi
luKIU lb marchal Juliie csi
arrivt) 101 luui uue \ieiieue J su
'icaiiita, it.ouiDui.t celle uu pribCa
hciiiioi liiiiliiiu a la Kuuc. U>.t
inoeptiou euiiiiiucioaie lui a eif laiit.
l.UilUlN L.o Uauti Util ci iiia
S uu: u ic, |;Otio pal milio que le
uoueu .-i mai bortcgiau AioUtt
gVB t l'OUMl "" ^Ifciiie mai el qut
l'equi ageavai' o.e ucuiil.i n le
^imi a*i ituitt
1,1 ,ir\i fcai l." Hn iiuei H bboi
g Utc de tif piolOtgei la->ubet
rpoaUtiiUoubaile lua^u'au 10 iuni
qdauo tuuvoiia tipireiuui, a
CBUho ce l'otlisie cm Ui'UUita oul
veillti'itb "u it'uui Uc ici eiuptieui
t | |a au li.'C
hU.SiUi'< i-> bl k^dier gnil
FciCivai ti. Pop*, min' uu Luanne
Coii'-1 t' "jnii uiiLai cliej ^e de 8u
ne li V r*-ivi datii ia yuei.-j Biflll
tl fui L.0L.01 b pour bs uiavouie au
Fou SomplM' iulUio qu il e e t avec
1. Illblll l.
WASHINGTON U Gouf e.jc.
de I ariueinebi ujouru'iiui a ttum.
BU it.'ii.l la Lli-s Uilcile du Liofc.au.
Oit- u t txliouit Uiitiil ; l.elul dti
la Mi-ne La dtciaiatiou ce>.t:it la
D ie a lokio a* iiKi uur ld Miuirtre]
Uc Relations hxuutuieB bciida
que le JbLiou ue le.neiait aa tta
iiuuLJta de la Smeiit jLibqua et
qu uu stable gouve>u 1 .tu. y soi.
e.abli te sera iaa dlICuta 1 ai lea
puuaaucea ituttbeiiUeb ici. hi al
teiioant lt CbMMM tl 101 lapubaMI
uut cuuliiiue la uibcub ion ut: Sbao
tuog avtc des painpeeUvM de ugie
meut ai.mal
[1 Le f U du
lapiier
I n ii. Ile 1 ( :e de Mr ( barlea Mo
ravia mteipieta par dta veteuradi
u li m pia repiai 1 eea I ioe- V..>i
. le 7 Kvrbr Ci Ue pii a intimli
t Le Km du fm i>it r >-i un et 1
s de do la vie ue Mo ...... Le pub 1
ttlie app.ecieiH a a vbleui oei
1 ivre 0 uoa poale Que et ubatnui
10.
Mariage
Hier i ,| heures de l'iptiMnidi a eu lieu |a
u aine, le BMtiage 0il de MadiOM Juliette C)"
lule at de Ml Autuu.e VuMBU
Ut M noiiis, ciaieill du cOt de I pouse Mri
\ KIOI fceilesie et loiti.u Lainoui uu ^ole.de I c
poux b ineu jn jacquet Miuca et bcuen ucluud
!.. tLiiedielioa nupuaic nui sera donne de-
main .. ; Heures du malin eu la hasiujue Naiie
u.inic. lia leront COndullI a l'autel pai Air Va
nus jcamiot au oras d^ .Mme ja.uu itotiuiu.
*"*
A Vendre
Joli buggy llorr.y, rouea caoul.
chootet
S'adrpseer nu MATIN
Ilarneia en | aifai tal
Avis important
1 Uunlrt Dttcaeui uu Syndical des Chtui-
teuti donne a>.s aux alcmbrcsqui sont eu retard
poul .c paiement fleucoutaiion nknwclie pr-
'Uepll les statuts, qu'un demi leur est aborde
a pan,rue caite date, ,u>du'au 6 Panitr arochai
potu ,e lant. fauece ui,uKIOn, copudia,
-ouHt.e habis selon le veeu de i-an.cle jo d:s
NaUQtl
fort-au-Frince ce ij Janvier 19^2
L( Prsident
J. Hraux
iiiGaiaiU
CE .'-OIR
DES FILMS INat'H r8
La cible Humaine '
G.ni d il a(D w,., ... ,t, ilt.[
a>o S pati lie.
H nologue revue
' y*lr*B dv n
Vall de Bomcombe
O.; bliei la k lloin.es ?* fat
appeler iliav^ dea braves.
fcniie gnrale 0,5 }
VfKEBI Dl
Lh griodt son e
Programme complet lq*ih nouveau
ani k g-Miid d ama) dn Stiakpare
rodeiuaude. par avoi> de* jouruaix
Clyde Sleamship C
Foreign Services
f e Htpmer"U ti" venant de \ew*Y irjk
vin h s p *rts di Nord est attendu ici
vers i iO c 11 an,*?t hissera le mettre
jour pour tous ie* pnli du Su i.
Il retournera IU> t- tu-lJriuce vers
te 4 bvrier en route pour i\ w York
Via ous les ports du Su l.
i es permis deniburquemmt seroU
dltvs tct- deuiundi faite cet office*
Viri u Pciuca le 23 uu\i r 192^
E. L. CLEMtiftLS, Ay m- ,e ierai
Le Baiser qui tus '-------------
...-. ^a_** h- -
Le Diam con-bieu sen-htionnel
dcoi a .us larcuil
MONOI U il ilS INEDITS.
Une nouveild voix
Grande Musique
organise elc, etc.
I in r-s rtrs tout eo ven'o
Cli./. Vliut- Djuyon, Victor Gtnl
b.i.d, Une f Brc p.ace Sti Aune.
Heiiuanu o>it. eigai^t'ea poa
MaiCbaad Fabrique Uroilbaud
Au Gio y laut : u 00
IMPORTANT
Le ublic et mtt clients sont m-issqie 11 viens in tain Mrora
une grau Je rdUcoo sur tous l"S ori% o#f ceredeiri qtt M /^ft'/at
ai pour .iro/Uer Un cette rduction ils Jolu-U s'a Iraser d reela neuf
mji pour leur commande
Su idii yur.tiiite #i litr*i*on pr >iupf /
Henry Slark
Rue. du Quai, en [ace de la dure.
la N ut Hu^sou, Itue de l-'.ofiu Fjila Nu dlg en face de 1 ancieune ca uJra'i .
Parisiaiia
JLUD1
Clili nient
'e cbflt-d'ccavre ar goissant du cl
b e Auteur Thomas g. Juc?.-
hn'ie G 1 00
598 j Mi.! t il i
witli iaii u0 Lu Preetzmann- ggerholtn
\ voie with a capital of 4100,0.-)
-an becoilie ownei of a fio'.ng
aannest >n -h se ty h^i c n birg
n a mioimom ot I* 200,00 pai
m.-nih n". l'ieseol and tuiuie pios
; 's bt'ght
Forja.imu'ars app'y to Ibil j ui
Dal.
For Saie
Chheie EUtara A
o*< lh- M.t s' e 0
Port au Prince
Aduss J-i. M.vi.N.
4 ly oc rat ne
Jn R ntede mtiveilleux contre
Migraioca, Nvralgies, Dysmnor-
rbetl ou Coliqnea menstruelles.
Grippe, lnllueizi, Scbttqotj, I.um
ago
Un racbfl ntfit pour suppiirr.er
'.mmd atement la douleur et coupet
coort aux a:cs ks plus vio'ents.
Seul Dpositaire po'jr Haiti
\ 211 me Tuveisirc
uYtc petit up
Quelqu'un avec un capital de
P or 4000,00 peut deverir prorr
ture dune irdi;stiem'rten',t en
opratio dans otr- vi'e qii pet t
rapporter atn btntffite ne? de P or
joo.oo par mo'r au min mum Pe s
peCt ves brilianU s-
Pour iensfigaen.eci$ j'adtesstr
u Jcuraal.
Opfie les arides suivants:
( h mragrie Chtrlefl leithick ; Hoide;iux-Qjina ; Dubonrtet ; W'-s-
ky : Gordon Gin; Venncu'li ; Cognac; i i lueurs 'raniNes a sorties
CoDtrr*fl *\f tontes sortes ; (bnlituiv, thurola1 ; Laii el Farinai
'ar'p .les'i ; eicao Pti is Witter Atiguslur- ; Porter Beurre Bine
Hi bo Lopp* ; Paluniei'is fte'l-i Irras : Vi.-i roige et blanc ea
birrif|ae alipnrir.nde; Cigt'eiies .-uiglaises et amricaines.
tx'rait ,iivfrs pour liqueurs et Si 0 u.
Phoiograpbes el B squoe CoKimiria
SIROP dl
DESCHIEN8
l'Htaoglobina
nau*r.rat- 'ir dv Sing. pr crlt par l'Alita madi< j!'
gUDrttur la vianrfaoru t ux fmrruginaiix. A(fznis umnm ! iiitaus da P%rtt-
j iixrti oaauud., DIVCHiaNr, t. hU rm t t
at.a>


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM