<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN Cin-Varits VENDREDI Le Masque aux d ni* Rlinchvs SUITE En li ce U.50 DIMANCHE U louie mi m a pi;e d- da Dr Moral d'torl Mr Andr de Lordes 6 Cretillat, D;bucoorf. Uraina HtriWf.IVct et Mines Jean*D<>lvBi>>, de la Ce Franc l* ; vonni Saurai, dq U Gai e E .tree; l 50 Cin Galant 1 Demain Sjir Le Disparu Grand d-ame en ,4 parties Comlquei CANDIO 30ob lietsde lo'erie Entre 0 cen imes 1 est un puissant aliment mdicii nal qui par lui mme contiens | tous les lments ncessaires ( pour donner la sant et la force \ Prennez-la pour vous convaincre. ExJiy* tou tours 1 ) U. S. Navy News m H-er es entr le steamer AHtans ve<.ant drectpm"nt de Niwio;k %  VM903 luooni de marchandises, ptacamMatiiSateada Ultras. 1 *„t reperd d*na I apr* midi pou Crlftobal, C Z directement. • e Colon pt attendu ici, 0< frisoba. lundi 'J3 |*nvier 11 partira directement pour New Toik dam •cia midi du mmei ourMarcas Garvey an cl, aji mis eu l.beri, JOIIS caution df §2.500 Marcus Garvey, Prsident du Black Star Line, vendre des billets de passade sor un bateau non pour pous.cr a U vente d actionsde le Bladt SU CM pour reculer des membres 4 U L. N. I A. dont il est le Prsident Gnral. Il i t m.< en libert ous caution de S So U sert entendu le 19 Janvier sur le cfiarge portes contre lui. Ciingrs ouvrier Jiikiiinicallr Hier aprs-midi, deux des trois dlgus deWftitn ci Mlsritl lumen-, MM. Jo.mois si Cl Alphonse Hnriuei -ont parus po.r assister au Congreouvrier Dominicain qui don coramcn.11 Simo DCMtSfO le 21 Jasvier courant Le dpart dedeux dlgus, MosKur Tin I -ant empch, a t un vrai tour de io.ee, Cil les lond. ne suii.saient pas. On s est a-rt I payer les trois cents dollars de l'auto au retour ... sans compter le reste ... Le public hatien voudra souscrire, dans la me sure du possible, pour n-c pas engager les initia .eurs qui ont loi quand manie dans son jJjuio tiisif 17 lanvier WASHINGTONLe repn*sott Rofl dmocrate du dama district du Texas a annonce qu'il ne arait pas rcsnd dat la rMUction. il sert son terna tenm la Ch mbre et er un marobra du Comit de Marina mir chande. DUULIN La 10mi dlgation d'Irlande du gonrvement provisoire irlandais consistant en fc>m m I Diggao et llii?g ns iront s l.o dr-< demain pour assister uns rjmon %  lu Comi'd du Cabinet anglais pour compltai les dtails du transfart UP 1 au ori. du gouvernement provi soire. PARISLa premier Poincai dKiance a commenc % a tche en ^ ayant d'amender le tram anglaiiropoa pour fournir uue dfense mo'ni'lle. WASHINGTON— Le aect^'ainHughes a informa IH Comit d'Ext IM Orient ft la Co'frence de iA oement que le E'ts L'nil ont eu core opposs l'u tlueice dea C a'. trangers en Chine. SOrl Le gouvernement B ilgtre rtyu dea oidrea du Conseil ai n des ambassadeur pour le daa> neot complet de la Bulgarie et a r jondu qu il est impossible d excu l'anTlii 0 ; car il comnrennenr les ganHarm 1 e le<< ^aid^a froritire^ SAN FRANCISCO t> jjry pour le eecon-t jug ran de Fat v Arb c k'e H it complt et a pi t ee maat Le ji:ry PS honiine et une fmm a I MANIL. E li y a eu 5 cas rap ports de plu-* de cbolaVa pend ut ie^ .irri"e 5 baaraa, m^i^ leq sa • or'is d^cUr^nt.-i )e la situatioa ea< grandement amliora W \SiHNGroN t v-nes PU ch es Si ; ouv-i PB au N vy Y*ri pour I acri tl de d bateaux da gie-re 2 croiseurs et i mouttsiira. Les >'uhautes eocbrai turent M>hne, Mis soori et W.sconsio. 485li doll'rsi Memuhis J oo) dollcr Cclomoi 51 |IJ iioliara, tiantonamob O18J do> l.rs "t Vo CJHti l")LJ d )ila>i. WASHINGTON — Les ii'-go ia tiont d un naite entre les Et^th-U iti ot l'Acgieterre pour tfuvnr de ia. de rommunicatmos par eau d'b Crands Lacs A lan-i^je djiven %  oovrir biamt, espre-.-on LONDRES 11 membres de 1 q it p'ge du 6 eamer allemand Vos.ri dan.bii'g ont t tues par une e> ulosiou ae n luiiio t, boid du bateau A la suite de tou, lu survivants oui au:un sscriBce pour atteindre ce i sultat. Et il f*ui qivoa sache que raugmer.i.tion de la puissance d chr de la monnaie hahi'-nne est ' prmire condt o i de celle de la r cbese national • |p; Etats Uni 1 ; ont plus qvie le? ai trs p-np'es in tt et voir au^p rr^n'er ctHe riches i e nationale ..e compos de u q ue *• o;? a ; s ; 1 " msatei no re captci daenif, pu, 'QI %  c'est ave; ce pavs que DOttl t sois l p plus g'.md commercedim po t.lioi l Dms un autre odre d'ide, au !cou p-up'e n'a iot^tt vo r s*p ipauvnr un autre. L a ps guerre a i wouv que l s prup es sont so lia res dans la piosptttt comme dao U dtresse Djn: au:un piys ne stnr. chit au detrimeni d un autre. Il faut donc que du ci d riiin comm de Etat**Ueis nous ot:oa; GURASSEZVC1IS! OUHASSEZ votre Gort r e, vos Broi.ohes, vos Poumor.s en tes d endaatjl en les preserrart par l'antisepsie volai le des (PASTILLES VALDAl cor.'.re les dnnr^r? dn Froid, de l'Humidit, d f p oque ds'eut "aider soit sin c e Njus avons le de^o r de d^carc premptoiiement quil y %  des m: Sous devons recoin.ttr? que non* mes d'ordre cooomiqu-, fiiaocier' sorT1 nPS naturellement uo peup'i et social que seuls les h.iiictis pea d'jgnculteurs, nos gOivermn's ai vent prendre dans l'irr.it uation*!. ,j onc pour devoir '.ncou'ag'r 11 Les hatiens seuls peuvent r^ulan cii <* des E ats i: y a da-'ger pour 1'avaoii na"'( nal i ce que de g tods do .an soient alins par 1 Et t Ji '-en. U Etats Unis qui pes'ient 76 mi' lions d'he tares, d-; lene et dontj sup'ifi ie dpasse pre-qie :ei e i-nt pas u ,f> tn* yenn* p'us lev-; que 6o ha -tir ^ pir proprit. C-tte ttnyeane est d^ 2s h'cti'rs en A."g'etefe: 8 et m m <*n France d'aprs P.erre Liro^ B ruleu. de ter ces ordres sai s jeter le pays dausit recueillis par dea chalutiers. 7 Avis I.f Magistrat Communal de P-I lonville iuvite les coninbuables enir payer leur redevance. Un dlai de huit jouis ieu r e st ;C.oid pour ce faire. I Penonvi.le, le 19 lanvier 1922 LUC lACKTE Avis uialruiioiiiai Il est port* la connaissance du public et du -oininerce en particulier que la soussigne s'tM ('lus responsable des aclcs cl allions de son epojx terre Uorce pour cause d'in|uies graves et svi eaij e" attnuant qu'une av.nun en divorce lui son intente. fon au hrinec, le 19 janvier IJJJ MMK MELANI OkIOL Tribun 9 Les deux orgueils Algocrutine 'JQ Remde merveilltux contr iMigr-ine, Nvralgies, Dysmnoi ihees ou Coliques nnnstiueno ^rirpe, itflueiia, Sciatiques, Lum tago. un cachet sulfit pour supptimei iBBinediasemcni la douleur et coupe court aux accs les plus violents. Seul Dpositaire pour Hati Ltoace LIMOUSIN lu lue Travsisire ( .'-.-mi. '. Qidc Convocation Les Actiuuuai'ea Ue lUsine G'H:& de Pott-au Prince sont convoques 10 Assemble lien aie ex iaui.ii .,< %  ce uu 1 miuei le II Abel N. Leg i .mu i Rue, le maidi 'Il Jai-v e 1 '.'--, B 4 heures de laprs midi poui 1.lui.die l.e (•pport du Conseil u \. j.mistitiiion et ue ratifier s'il y ti eu. .les ntfeures [lises ou p;en dre. l'ort-au-Priiica. le 18 Janvier 1M2 Le Coiiseil d Adi;iinistiatiiMj Kene AUGUSTl ^^^^— l'i tsidt ni W.LSf S..T.Uo ( Suite et fin. ) Ainsi d-ic si des hatiens ont OU jours eu pour objectif d'exploiter \> pauvre peuple hatien peut-on s'ton lef que des trangers les imitent tu bien peuple! s.ichtz qu'avec une gourde ayant mme la capacit d 0,50 cenisor amricain vous verrez lugmemer notre capacit d'achat di 150 0(0 de plus, vous consommerez onc davantage, vous vous fortifie s>b 1 Ifts conomiques qui s'efirent au p.y gruuiture sous 'outes ses formes a, taire en so-te i ce que li q r andt mi jarit desehattiens cootnbu*nt soi volution. Ch Enreanuel KERN'IZvN. L'quiJatioD J.MU 1 Jtiuti Les ctiriciers de la Mison lia Taiamas sont invits i fournir safll retard leurs iclimatioos au liquiil •IftTZ"taire blnfi:ier r i '.atrtgnA tur soussign. rai; de lgulanser l'.mm.gra.ion Les d: biteus de la maison ont 01 daos le sens du dveloppemen, gn dlai de hu t jours pour vcrs;r aal tsl du payi de tajn que ce ne oit i*ttaM les valeurs dues. F'asi pas le cotiiu.er.e seul qui ab.atav dlai, ils seroat poursuivis eo \i lice. -4il heures midiRue f rou. NJ 109. LJ Liquid eui, FLAVELA.NET. ractivite des ciiang.-is ; de rvise! le uni douanier danle sens de irurs ntiis industrie s et sociaux, h n de protger L'urs industries en ore dans l'enfance, tt de lefrner sa5 ^^^ MM Bw ^ M ^^ ,^ c go. du luxe qui est aujou d hui a vei.tab.e lpre qui ,ongc ce pay* |\i nar | p mp )t non encore organise au poiOi de vue a#c|fsU ICIUL 11 iu travail ; de dve i do D'st ict de Pet au Prince (Htit) Janvi'r 74 1922, Dinn vis 'o JS les ci oy*ns cettville d'avoir ip -1^t)lac a riu:s* meuble d* leurs noa ; snm en c .s de ommercia!e et d pargne, avec un? s-e evcia p.us u un UMIUJH W WI •irM w -. t 1 ,.,..nn,v,.,. acuit d'mission de 20.000.000 de Un, ca.il faut qu il y ait une cole calade, ce pour prnrttre i !a J oW billets de c,:o or de dollar amntutale dans chaque sect oa ayee iiu d^ dcouvrir les emoreintes devit ain OOtre un s'ock de carantie ea dnecieur et an piofessear pjar ch lui hciliter la t4che _ J _A-_ .... Ji.l,. .„. ... n n |.nnli mnfr i R H RTTl RTIIS venant d< la 4 1 c 1 Vtnte %  'ncts>agricoles, de lavon que le crdit soit distribu en rai'Oi de la pioduc'.ioa spciale d: chaque zoaeLa richesse desmiue; est hypoihtique nous n'avons pas 1 (aire fond sur cette richesse alatoire tomwae uns des rnncipales branche; de revenues.' CcjlaieQtt,Q jyi^s DOUI l'iasiantd otgin.ser notre agtlcultUrj p. H RU BRTU$ M^or (5. d H Ch I de Po* ont sui.suty*s aux anciens de 0,20 ent-s orL'Etat haatico M/s en paru|en augmentant le nombre de9 petits cipation aux bnfices de la b.bque ddits ag co'es lo-g terme 'A *, *, M t A.*.. Isa. ri lit.. ..,.—.. b 1 L • D.s haiti:ns doivent tire coun-*.#(j L-Ji ecteurs de u)ue dm 1 Lt pr.'ittto afonrifSa subissent d'artleurs mtm l'irh, Ot que les ^u -, tCiUSij piacs sections de te B 1 / uque psi des < uns FBCica es 0 1 p uskc a ivei a'jgmticr u ,1. h e.se catu.naie qai a subi gne silts sort er:ore h ba.e intbranlbL t tic depicciidion ucpuis p.UMeui>|sur Uquelk repoue la scurit natio tvftaa' Uu n'a pas 'reculer dea^ae, folit^ue, conomiaoe et sodes, tt lta'perd normment at U us morce an pis se; d4>daaes L S, pa/. tes propn *nii !. c'i % %  ls |P ecaD :ut '. t ? 1 /?.'. : ' %  %  rai* e!!c ne f-.vuqic |ans|a de decoat Snpi linnnl elle ne d-l.i;:.: pat k inpjit N''xia'.;i 1 ii, tiiimWBj elle nu isata axjsnc perle de teufPlot u Iva nn %  1 in ]n elle c^., par ovf<|ueat, n -**"• DUSTi : punoariv,:, ? a t p:iui LAXATltfC. 1 pilule.



PAGE 1

LB?f MATIN GASOUNE ET KEROSIME JSOIS venons d introduire en Hati, la marque SHELL connue et apprcie don* le monde entier, penx qui en ont dj fa il Uessui vous diront que la kftottoe SHELL est spcialement recommandabl, pour M rendement avantageux et quelle n'encrasse pue le tieur (trace non rafftn mmt pirfait. vous eig gerokt n'user que la Krosine SHELL iprieure aux autres par son degr loue elle donne consquence une flamme plus vive et brle sans /ui y a donc conomie et avantages n'acheter que la \csque MiELL* Pour les prix, adressez-vous Kaberts; Diilon & C : l Itial >/ •' il %  r .;• I %  v< .r % %  %  • Mesdames, Messieurs, S traisez radicaleuien les Ronfleurs ei le insectes nu les p oduits franc dit M0R1S Assistance publique elc Mori put r la d siructioii des Mouches s 0 le :r et suis a ouu d 'g; iin vente lu A po 1 J< animaux lo.ius" q e Alphonse liayiies 115 Rue (te*:ne-Foi L Hpital lof 4 C de St Fran-d de Sale* e>ioie ces reiilear veau ses bierfuteurs I occasion *\x Bot| an. li p*i*i' catte oecesioti pour rappeler BU pnb'ie : I • Q' le servim H> w cnnaalta lions a lieu tous les j mr diraan ph*A t f^ipa jfrj^B d 8 II rires et ' r^par'i ettmm* c u't : lundi Sa oiBon,B'uvoir. Civi'. B-ion M* Mi — Dnminiqj, Brnoo, Ed Roy Morpeau. Merpfdi Mn hon,S*lomon, 13 a rr", Foi'tnn. J idlR a voir, Saljmon, L*s CJI flair. ButPfln Ne jstes plus va? vieilles le me* de chapeaux m vos vieux chapetui de naill, c Hindouttan, les dmmres <• tions de 'menlgi lu tmrfumt i"la lunme chic, et vais eiurz un maivnum d". a ri' et de luxe mur un minimum dara*nt I D maniez aussi lu oud'ede rir < Divan ioit >, en '.rin satin une mrrvtll-, Un vente th-z dation R. Martin Madame Moulusse V-'dfd* -. Mathon, Dominiq yp, rue Bonne r ou Mmn Troue et A gnanl Boit En sloeli, ckez Ma i*S^'onnon. Fontua .Samedi — Salomoa et lus ehef* de clni que Mardi & Jeudi Opration* gra tuiteo gpuierrent pour les indigents de I E • b'iw-f mpnt. Ces oprations pont fai es 4, Exc'aaivem' nt • par les rhin rgieng t-tulaiiea de l'Hospire ; les oprations paymes seules peusont aviss nue ie viens de faire enroro vent tre faites par le chirurgien [erublic et nus dienli | grande rdneion sur tous h s rix des cercuila que ie lubrique, du maiade^. far nrnfiter de cette >duciion ils doiusnt s a tresser directement \ji tour l"ur commandeSo idil fltr une t{ livr ison prompt-7 Henry Slark Btli I'U Qiai, en jace de li dure. Noit t les |oirs d*> tAte, %  'adradier u chtf d a'elier, Mi Flechier "C". Ru* dfsF'onte Forts No 612 en face de ka:u'iMine cahiialo Prime off ri aux Acheteurs tube de lar boiie fPebecetM de chocolat ' fjfrandv demande de chocolat ]udr c II (jVst i m y fte I ehn en et \nkpr-ouve que le peuple a su appr* *r sa bonne qualit dfiant U ute cou frrence, n Jich< tant la bo te te chocel t eu pou ire 3 s Franois de sa i< L n ilI i hlItlCS S'JlVaOtS VI •yn^st pan x" je i nh & Hnk r irtn iso %  lubtt DeuhHct. IVbecco (ie meilleur d'iie). e Cbocoir est en ventu di-z: Bott, Si S. Y>M% Vh.* uitcio entvae, rba>mel^ ^joiirD t\t ce. % P0e( pour Hati 1 s Les chirurgiens qui deservent l'tablissement su mettent la dispo mtion lies maladesxle la ville et de la ruvince qui dsirent se faire op4 rpr. En poasussioo d'un matriel (h lU'gtcal mode ne, les opra ions le. plua difficiles et 'es plus dlicates sont fa: es avec toutes les chance de succs pomm le d^mnntre d'ii!lanra U alatistique ci jointe. il 3 L's opittt.oas v&v-ntes, sauf urgence, sont biles le Mercredi e V.'ndr'diet de* chin b e unitic le es .%  ) % %  • m'.sis la diapoai lus d< c*' rai hdee. 4 J Le-* &iialyes Ju Labora'oir^ ton< gratuite seulemeot pour le i.r.l-t.i %  indigeats qui u • quenten. les teivices de eooaultation. c il en pst de mme des sances d. M li.vo ie ({von X • Les anulyst-i sont phyant.'s dans tous les autre, V ici I' rmmii de la acatistiq"' dsa mois I*Q juillet Octobre 1V21 Extrait €4 %  tin Mdicale On verra pai ce lnura que. eu our* des in portantes oprations abdominale. iiumsur du ?eatre,tetn!s irsjalaa>< .aille liyt,jgistrique etc, ttu. faites toiles avep accs par le Or Pau Silomon, le total des consultations. P %  •u- 'i'eu etc des diveis servie de Sales donnent let auneut impoflonsultatioos 2171 Pansements fM5> Preatription 8WW Chirorgfj l|f txtrac ions de dents fl Nombre d'analyses d.' Uboratoir' et sances r.d olugiques 470 Y R, Le pairuiiiiea de la | rovp fv qui d s rer •• fane froi^nor S Franchis .1 S !* % % trr,u"ero n t tO"' i Cw fa;l d-sueb *S die-a< r roni tout ce q i coDceiue IP se. vie D< dical O'i CfctrargiC I au L>i •*••! SaL u.uu Cliauiu lie MT8 ^iw i io. 'i'tt [ u me Mo "Jo. s me Jardine derrire le Sminaire Vous v trouverez atiixi des misons pour lvrs.des crmes** bmmtj des fards eau de Cologne, savo ii. *ngiirsle tout prix modrs A. lOJsfllN H Cte genls Rx'lurifs pour Hati f351 Rue Lamarre m F^ m ^E* ;..-;.;;i^ %  ;>;;; ,;--•: : a. C lt:OU W A L'ge critique dans d'une fohin:Q rv i I l \ i u lave c i gnrallernent ttrsssel 55;| Lo ; :t m d'tge esl souvta t r. cotnpnaet! de • i ptomos in';' ..:'.I • i •; irrii ;l MI rftat nerveux, i( r ) •. pf'ift'Jes, c!c ch li • donnant d is i ma de ttas ''. si :focat ion. Prem x ioin^ il r v i '. r e aanti; ^i cette p.'riCKIO I tique p"ut ttre teitmoe sans enr.u'u, elle sera suivie d'annJesde parle ;J mtd. La Cornposiiif'i \': ,r'ta!o t'a Lyt!!n E. PitHchaaSst particuli^rt-mcnt a3fijjt5 pou: a : .t"r s f• retour n i' nuei • fi i>en r sur i i • n ; qui < -t renfor., -i bngi mo idfl cette p rknle %  | %  • • • %  li ^5on nisaits) c-* pro.iv? psr ^i )..t* -•-, l'riflares •. p?.rr icel i : Val'-araiscs Chili. \ Pnd ; • f, t retards et dok>uh. d i %  |'ai pris i oi'e l'on Vcg '. et !<•• t'iil-.k pour lo Fois de I > 'iI Pinkl .• peidant l SKI lo M nomm a* voti IIM I n irai ... v on i. Il .ts obtenus, Voi pu i'-.T ( I PAVLU A 1':/ I 124 Valparalao, i ihlH, s. A. Dsalattrosc—nio rtV clInfli • \f-':ni -. U MM>T la i C composition \fcg DtiJe i r fa 11 -, >.A MUJ. : J 3



PAGE 1

Lfl MAUN %  as p* URODO Gurit le rhumatisme Crmmufii'nlv>n$ .• nmtr 4 lin „.,.. un 4< ' Ml >m ^. MMM ^^ ^ ForSate i fetffa Rrtin"* %  • 1 est" 1 on Ihe Main S reeu o' Poit au Prince. Adtcss L MAT M -^— De La Tranquillit* D'Esprit Du Touriste p **•** lOUR retirer deYoepnsesU %  ainBB de kilomtres, ayee l'oeil sur le* petits ennuis—et emocbefl— dj Goutte Rhumatismes CraVelle A rtrioSclrose A igreurs L'URODONAL est au rhumatisme ce que la quinine est a la fivre, la Vamianlne a l'avarie. El bllMOMDtt '.i..ili'l.in .'.lur X liv • : %  • Paru, ri imitas j:, ... maetci To Let large Fire-Pn / Hall Havirp 'n a'airn |%Hary, ari'r>l for n li'tnck *>r m Office V iy M reloua aa a VVns • iv 7. qnirt-8 (lu H ge*de 'a ni' mai 9bcM Pi liait ( oin psi y i i ii<"^o, qui tona>rviii la %  •M "' Id h i IHH* (Ira chaQStarf s. Jli ccent meilleur man h par leur Btuiti n'uji.iu que uu'ts ie bukits lES'qnea. F.u vente da* les bonne maisoi a A M'. .VI A Si IIS & tO .Ml Rue l-n.urt Agt>U ExJnaife pour H ti 1)> Justin Dominique De ia Facult Je Me* et ne d P m IPCUU a* M iW de^< p oleis uia Uen kd et Ueu'clnuiiiin Ue Huiu baurg Officp : AvfLue Gi| oii e &J& i?MI un. s Je Coiisiilia ion^ :79 hewes du matin %  > %  i a/.tes mi CeMuttaliOM gratuites pour les indigents le ieudt de 4 5 tant de l api es mdi On demande B< ? .>'•><• ons d? i-nmrn"t #>* III utiles in Ha i voulant agir ipirp r fi n' de vi n'f et de 4'atflbi t'or de fab iqu s ar g'ai' r dl !• %  • tu lortti de ffian handiis Elle doi\ltti ^t/i ute o'ftiBiaal ou oe vtr.ie dr rrimif're cl3*ril t-e des sfcia |ijt s ' Uiit lomatne Le mi yons (hois^ -oit appuyts d'une bon in pub i li. Kronse i eu andee en dinran' r% dtail' s r %  tttnftrin o l'on o[t;eei!i p<. alite d mardiaodise m i la" l'obi de \or* mrrerce i bot IG3,Haeburnxl04,HighHolborn Londres VVC1 SICUE IIASO SUCK Bon m an-h • En gros Chez Hirsch et Lemke En face de la Banque Nationale -t • ~* •^na •ne mmm-m—m* '% %  ' %  % %  ' %  Four les amateurs d'Automobiles Accourez et profitez de l'occasion. A la maison BIGIO Frres Uesle de Stock de Pneus & Chambres Grand Htel de ajranc VINS provenant directome ;t de B sac, p;j Bordeaux. '"R0U6K Gourdet S 00 Me fa'Ion Bb^NC i ttt le gallon VI V S rn bout-illo. des m i.leun crue et de Ohiteaui lee pli re am'. Lique;:r Francise ot VID. ofEafag e. Cstatnpagne* %  Vim moiisjeue dw Heures rfcartties. Muauaer PATRIZl, reeni deiwireiaenl de Prance vec _, m 'riel touWa^u* pour son 116 el, or lent a no abreaie et cboiiiw lienile que ta pr.x ijciux Mroal *bli< partir du lr Hoiism •'repoiir les l'a*iO''s demi < Pemsiou' PtiftiS UooJ vritable Cord 4 Pueu* i'iifus Jluod virUapU t.vrd ^ a l tain 7 li-e*tutr. poiifauto* Lord 7 4t li-ycleUe jy "21 £' k 33U Or 45 32U 4 4^ 30\31i$ • S8 3H\3 jtf 2S\1 II* i.50 Fulton Shoc Polish cotnpaay lue New-York Si vous voulez prolger 'la psiu d-J ,! | cbnsurts. t ] Si 'ua oileiivoir UQ brilUut lairnt l durable. 1 Si vous eulez coaser^er la coulaUr el lft*t*jj pl j se de cas diaus-ure* pendant longtairq >e MON'JUR lM c'ait U muih i r e de. toa*| les marque*, Geo. Jeansme l'hambres air hood vritables Pour nuto* toutes dimen


PAGE 1

tyijabak jwn.e Afto 4280 Plftlntos, lUUi Jeudi 19 UITVT 1922 MAL % %  Mut tO^urmm Quotidien Ce*;*' importe,ce lie •• %  t pas li applaudissement* qni voni accueil ltiit lorsque voit entrez, ce sout cei qui Toah saluent lersque vous sortez. Mtei>A4iiy£; Eu AxArjcain*Nn, v-c* Nouvelles Etrangres* 1 L*Emigraiion Hait Cuba Banque Royale du Canada, qa imprimer tix suaires de banqu (pays une orientation nouvelle e ireuse, a fait savoir, il y a quel temps, qu'elle tient ses caisse [dpt la disposition de la petit ine hatienne. Nous ignore n il a t le rsultat de cet appel. 1 cependant utile dt p Ster d occasion pour dire la grand artance sociale de l'pargne e lanor elle est (onction non sent Ht du dve'oppement individue \i tnssi do dveloppement des at d'an p ys et duoe o:it. L'pargne est la forme matrielle le qualit assez rare chez le corn des hommes, et qni ne se trou le ; %  s des individus dlite et des individus dous, pat la pro in et par les habitudes, d ont itioa spciale.Cette qua>it itr priv§y*nct. lots n'eif grons ri-a ta disant llit rare ; car la prvoyance 1'ei< dfiiition mne; car prvoir lavoir vue sur l'avenir, et il a-csi I passible d'avoir vue sur l'avenir, n'est tout d' b va bien pntra l et dn prseot, sans lesquels [peur parler comme L\ Palisse, — lair n'esistera t pas Bonc, l'bom qui sait prvoir sait observer et (vertu de prvoyance est an pro tioa de si justesse d'observation. ils est si si vrai qn'on a cre, en usant sur cela, la maxime miuat gouvernementale gouver in ccst prvoir. Epargner, coao est la forme la plus banale e [plus cou te d* la prvoyance lie que tous ne soient pas tout Ut cap, bls de ce lg :r eftort. fi i fani det/c loccasion d'pargner, la iqut Royale du Canada tait acte Mtn sociale, tout en pou:suivaai •'Sa d' fi i es. ne manque pas de banqac la nique, et elles toutes soot i I pleur des conditions les plus exi %  tes des ait mes de cet ordre Opaet. il existe une banque d pa spciale, patroac paiticuure | il par le Gouvernement, pour de et entretenir le got de In•vtauue. "'aillant crer le gc d v V f les baaqaes travaitnt ai fwoppemer.t at i la prosprit d 11 Ptnpes affaires. Elias ag sseut ? •* a dea grands magasins qu %  • bea uaaicb et des peut s af liur spcialit, parce quelle it bia qu'il y a pins d; pari 'clamt avec une masse tcn'•td.nraede petits client q'a%  • nombre restreint de g %  t* C'est 1 honnenr de la Banqae dn Canada de l'avoir com Confrence conoM. Poincar et Vac mique de Gne* \cordanglo franais LONDRES, I7-L'S invitations PAR1S.I7 — Le correspondant d nour assister a la confrence cono 'a Presse Associe, parlant du proj mique de Gies ont t dj remise, d'entente franco-ang'm discut s tous las pavs de l'Amrique du Uae cole d'inmoralit.— 4 la faon de Cyrano : A quoi bon VI Sud, aux E'ats-Unis et toutes le; nat'ons de l'Europe, i l'exception d: la Tu r quie On a dj rru les rp) i ses de plusieurs nations acceptant avec plaisir de particiqer cette im* annes d t que i'acctvd avait t fi que le tezte de cett entende awt t prenne pirL'oyi Geo ge et re ni' a Mr Briau i. Une heure avait SOT dport h Cannes Mr rtriani avait appel in Tdiatesaent '.'attentioi de Llo/ 1 portante confrence. Les invitations of ici elles n'ont Di Q orge sur denx points : t envoyes aux Da niaient britan i La ncessi d ia.rer anichu-e niques, mais Mr Undtrwoei a et • d ait que les fttttfmijota franais et dsign pour leur otnr nae place anglais devaient prendre certain* < la confrence. Semb'able dmarche a i m saies en vue de l'application de voyoi ?jmn ? t faite auprs de l'Irlande, puisque l'accord. 2' Insrer une autre clause *'*" le nouveau statut tablit la place pra s-ipulant des mesures pour poiitr i t'que-nent sous la tuttlie britannidix aos la dure de 1 entente militai Le gouvernement provisoire de as. Un actaur bien connu d<> la Corn I dio fraoiiep ai allait trie repr<* san'aiiou '* r ale en meta uerpbo tant en *"i•*i %  i•• l'< n a bien voul i crire paur ses amis, ces 8'nnsnnte* lignes durant ii i eitr'act) d* lu i • ptition g* rala : c Le comsdieu ml le sul tra ici feta qui peut, iiioo len cireoostaocea, i.hau !'" de corn* et Je lt*. A t.uaq i • uioamenaeuinnt de In saison ibutrale.racte ir se demau 1* •ans mquie'ude Q te aerai-j* cett ni'ie ? Dieu ? Prince ? bincaier 7 inux ? gr %  ? pet t que Dut • ; %  '.: %  •-.. il se aent inijjii* iri heureux. Hyin toujours de trs j )lia vers dira. > bMn n'a pas encore f lit connatra sa dcision Londres. Mr Poiacu ex-g* i ptsent ce que doi'e pour courir aprs la fir'mr. P ni foll Ion se dit vuigurement • nul n'ont pr >i#hH'e an n* i pitva, ve yo > si l ou prit 're miaaui nill-or •J i>lle "st la htse de l'migration:' — U fortune M.-isia t inuae n'nccepte jaraais a Atre Uaclnve sfni ii* n.ne sans Uiesur apied elle I OMI brd d u:i grime, d'ion mnl| ropreti ou d'une injuetice. Aut''etaent l'oi ps 1 favnnsii par le hasard Maisp.t uon teiajs a %  %  da mo le,Isa t* u existent plu* A maint qn on veuil ibien acceptbice pe it leudenfinta qni vota dit : Ouvre U rvjnnhe et ferma lea yeux. Mais pour narler orume Cyrano : K quoi bon 1 Ce serait devenu le protg d nne prostitue, attendre q n'ai In revienne de ton pleiinati'i pour i lire tturira H fortune, et re oblige da g'ittet de leunt en es aeoejJ* P"" ^u* tla faux l.noignare* n-eameliorat.obd.-a relations fraaco [^ ^ ^ •f #Sl eM j .. our m tiw enlemant le nouuro WASHINGIOM IVLsants b WW" 1" g ouver Be aienl t:.nns, ta vit ont faite de floinm loo elitHnat; OUlt quoi bon 1 a,T. ft, la-ioriJ %  •" ? n! s de Mr Pomca, A a c c miQls:re de tudt, mais, poar celui at. n'a aunu: Uw ean verre avec son ancien tons n txl eme-urieni toai pai BrUQ i, dit il, les deux nations pis ne exprieuce de cnttn vie de iuln.lfruier, aceepts qu'il vous tape progiessi dans la coolreoct dausa(enl leur temps a se disputei com et qal feul paifjia coonnrvervnr Ion at ,fi doi Pdr pouvoir lui prendre louid'nm.Les dlgus cbinois et j* me ua mnage milheureuxqui pass; boni principe* tant religieux qn.. ponais continuent discater sam Si vie en dsaccord i et en rconcilia moraux reue dans la tauilln l'ami parvenir aa mettra d'accord sur la jj ons qoelquelois l'arme an bras et gration poai lut nest qn nn labyrui question da Shantung Quoique l'actouTeo rinaalUnt.U France payui.tn o il ngire chique pascord so.t tait nn principe sur cette ou j oots les frais.de rconciliation. 1 L'on a toojourn du qne le cinma quo'ion, un point resm encore r Avtc p 0 incar les ieiatioo. redevieo tait uon grtude cole pour lot Unis gler an sujet des min-s de chu bon d 0B | QorB1 ales. inaa. Eu etfat, poui* eaux l qai saet de ter de Kiuchovr. Lc me nc ourrli | publie les dc / vont eu irer profita, le cinma peut Troupts amriciine acclames Home es dc a r.Uions de plusieuis p:r*ounalites di &ant que Lioyi voudrait exercer une oite de dictature diplomatique eu tiurop et traiter a France cornue une pente rl.e en lui disant : le t'ai me^ laisse moi le tendre heureuse et prendre soin de tes intrt', Mais, i a) n e le (tournai de Douais* Paris ni de Lo U Ne J* prean rn des banques de no Kt. It pnisqnn le pnb c k ai 1 xninnrd hui cette aide, ce c 1*" lui l'occasioi de s'aider U galement. RU.Vit, 17-Des forces de l'arme ameiu-aine venani d: Cjb e?ce sont u e8l pa4 D ae succursale arrives aujourdbnt Ces traapes, die B1 de New York. mus le commanuemm du g ral .-.lien, viennent assi 1er aux ^imo tes en 1 honn ai du soldai inconnu alien. Les soldats amricains escor es par la compagnie du Pr.nce de Napte parcouraient les lues de la ville enchantes de laccueil eutrutsiaste qui leur tait faiu depuis longtemps on n'avait pu voir i Rome un spectacle de joie ans i intense que celm provoque par lamvcedes woupss arncuc.iues.L AS pict de la ville .ait le ni ne que on pouvait admiier pnda u les ce uioaic* oificicluS *v*ui la gaerre teord anglo*b*lge il tre uue cole de moralit, mais pour les autres imbus ds vice, io cinma ne p -ut ocre, comme i emiKianon, qn uue cole de p aaion m iuvui.0 d d ira moralit. Uiirf cole de passion mauvaise et d'itnmorame enne pareuihse co.n eiuig aiioc, cela t'explique. Pourquoi -u gre-t oa ?tant nul vingt dollart; mais q 101 bon Voler vingt ou trente livres dn canntt au psaage un pauvre cain o gnard pour mruer l'eatime d un ;iief J • colonie. Se faire l'iotime dn dmes iq e parce que son matre vous a re^dn service / Avoir le Vectra creux, passer des jour entiers attendre un truet pour qu'il vous signe un cobUat; insu S quoi bon I ie faire courtier, profrer lra l'eutreteuu d uue fem ne q ie de ira &f aller, Faire la traita des noirs, exploiter, sepropres frtes; quoi bon! mais a quoi bon ? (4 Mijyrfl PAR ; S,,i7— Le nouveau munie-. Poiocain couapiend quatre snateurs Mvi Po ncare. Pcyronaet, Strauts it Chroo et lo dipa es.Tous le* grau pes q ii coistiment la gmcbe du parlement soot reptsentes dans le cabinet a l'exception des socialistes. Les Cours : Le scandale de l'Emigration il ont il 'dtio i du Con seil Comnvmal Nct Comiinnai praid n%r Mr Kdi.nnd M r>uir <-Mr lojis Itov. cbsig^ par l'itaruu di miuis % rti le I l itrta ir a fir l discourt ci'yrtajt-i a.Kpi1 M Mngnol a repon d l Dm Qft'O m-tii < dn tout o dm aii-Ui"!'.i ft c'tf Holennre Nom ranonvoloaa nos melUur On tait qne foule d Un veaux de bmna administra ion au ueniCiibam^ure'H de Magistrat M angines et son con BRUXELLES 47— t Premier ni nistre de B*'^'te Mr lh-unis a reu tujourdhui les reftsentaats de U presse et leur t conim la s-gna tu" du orotocale provisoire de l'ac cord militaire nnglo-beln;e qui usure la Belgique l'apoui " foutes le< focs anglaises lt part dune nation o verrons plus tard, un de ce*! P runier mioisti "i cammentse prsentent c-'^nca'^n de ce Ira "t serait propoie'^on. at vne, les dilleieatns clas^e^! d emain aux cabine>s anglais si bal-1 Un bou poml an liractaurel HiiU. . Uvoni aaxiliai.a. Eclairage lectrique l Ainsi qr nous l'nvionn nnonc ;;'",.. ,„; T. '*t ^^ rtet VI-A. nos rr >rt d en ci. aaiicjne | M H ^ d'reclear la v Ile a depuis ition trangre. Le| n ,^ r ,„ courant h: ni(l4 i04r rt e a ajout que la ra,.,,,^ f0 miJe avtlll i tC cidni de Bi Des igaorn d'nrgratiou se deTi "en 1 aojr rsr gagner par de3 pro messes.raeQieuse;. tte reltgteu* sas CON VOCATION Les .kttaWrCI de U Re %  aissaace un convo^jei c'a iea*Ba 1 Altaur-aa" v aura 7 heures •' dam-i une itijati a U chaut lk dt D"lmat DimtncBa xi. il y aura measa birea et demie at 7 b-'ure. H M m prcd i la clbra ion dn o -p teiuM d n tcLloau de Nj.ru Di um et d'uad atatae de ot aticini%  SB


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05577
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, January 19, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05577

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
tyijabak jwn.e Afto 4280
Plftlntos, lUUi
Jeudi 19 Uitvt 1922
MAL
Mut tO^urmm
Quotidien
Ce*;*' importe,ce lie t
pas li applaudissement*
qni voni accueil ltiit lors-
que voit entrez, ce sout
cei qui Toah saluent
lersque vous sortez.
Mtei>A4iiy; Eu AxArjcain*Nn, v-c*
Nouvelles Etrangres*1 L*Emigraiion Hait Cuba
Banque Royale du Canada, qa
imprimer tix suaires de banqu
(pays une orientation nouvelle e
ireuse, a fait savoir, il y a quel
temps, qu'elle tient ses caisse
[dpt la disposition de la petit
ine hatienne. Nous ignore n
il a t le rsultat de cet appel. 1
cependant utile dt p Ster d
occasion pour dire la grand
artance sociale de l'pargne e
lanor elle est (onction non sent
Ht du dve'oppement individue
\i tnssi do dveloppement des at
d'an p ys et duoe o:it.
L'pargne est la forme matrielle
le qualit assez rare chez le corn
des hommes, et qni ne se trou
le ; s des individus dlite et
des individus dous, pat la pro
in et par les habitudes, d ont
itioa spciale.Cette qua>it itr
privy*nct.
lots n'eif grons ri-a ta disant
llit rare ; car la prvoyance 1'ei<
dfiiition mne; car prvoir
lavoir vue sur l'avenir, et il a-csi
I passible d'avoir vue sur l'avenir,
n'est tout d' b va bien pntra
l et dn prseot, sans lesquels
[peur parler comme L\ Palisse,
lair n'esistera t pas Bonc, l'bom
qui sait prvoir sait observer et
(vertu de prvoyance est an pro
tioa de si justesse d'observation.
ils est si si vrai qn'on a cre, en
usant sur cela, la maxime mi-
uat gouvernementale gouver
in ccst prvoir. Epargner, coao
est la forme la plus banale e
[plus cou te d* la prvoyance
lie que tous ne soient pas tout
Ut cap, bls de ce lg :r eftort. fi i
fani det/c loccasion d'pargner, la
iqut Royale du Canada tait acte
Mtn sociale, tout en pou:suivaai
'Sa d' fi i es.
ne manque pas de banqac la
nique, et elles toutes soot i I
pleur des conditions les plus exi
tes des ait mes de cet ordre O-
paet. il existe une banque d pa
spciale, patroac paiticuure
|il par le Gouvernement, pour de
et entretenir le got de In-
vtauue.
"'aillant crer le gc d
vVf, les baaqaes travaitnt ai
fwoppemer.t at i la prosprit d
11 Ptnpes affaires. Elias ag sseut ?
*a dea grands magasins qu
bea uaaicb et des peut s af
liur spcialit, parce quelle
it bia qu'il y a pins d; pari
'clamt avec une masse tcn-
'td.nraede petits client q'a-
nombre restreint de g
t* C'est 1 honnenr de la Banqae
dn Canada de l'avoir com
Confrence cono- M. Poincar et Vac
mique de Gne* \cordanglo franais
LONDRES, I7-L'S invitations PAR1S.I7 Le correspondant d
nour assister a la confrence cono 'a Presse Associe, parlant du proj "
mique de Gies ont t dj remise, d'entente franco-ang'm discut
s tous las pavs de l'Amrique du
- Uae cole d'inmoralit. 4 la faon de
Cyrano : A quoi bon

VI
Sud, aux E'ats-Unis et toutes le;
nat'ons de l'Europe, i l'exception d:
la Turquie On a dj rru les rp) i
ses de plusieurs nations acceptant
avec plaisir de particiqer cette im*
' annes d t que i'acctvd avait t fi
- que le tezte de cett entende awt
t prenne pirL'oyi Geo ge et re
ni' a Mr Briau i.
Une heure avait sot dport h
Cannes Mr rtriani avait appel in
Tdiatesaent '.'attentioi de Llo/1
portante confrence.
Les invitations of ici elles n'ont Di, Q orge sur denx points :
t envoyes aux Da niaient britan i La ncessi d ia.rer anichu-e
niques, mais Mr Undtrwoei a et d ait que les fttttfmijota franais et
dsign pour leur otnr nae place anglais devaient prendre certain* <
la confrence. Semb'able dmarche a i m saies en vue de l'application de voyoi ?jmn ?
t faite auprs de l'Irlande, puisque l'accord. 2' Insrer une autre clause *'*"
le nouveau statut tablit la place pra s-ipulant des mesures pour poiitr i
t'que-nent sous la tuttlie britanni- dix aos la dure de 1 entente militai
Le gouvernement provisoire de as.
Un actaur bien connu d<> la Corn I
dio fraoiiep ai allait trie repr<*
san'aiiou '* rale en meta uerpbo
tant en *"i*i i l'< n a bien voul i
crire paur ses amis, ces 8'nnsnnte*
lignes durant ii i eitr'act) d* lu i
ptition g* rala :
c Le comsdieu ml le sul tra ici
feta qui peut, iiioo len cireoostao-
cea, i.hau !'" de corn* et Je lt*.
A t.uaq i uioamenaeuinnt de In
saison ibutrale.racte ir se demau 1*
ans mquie'ude Q te aerai-j* cett
ni'ie ? Dieu ? Prince ? bincaier 7
inux ? gr ? pet t
que
Dut
;'.: -.. il se
aent inijjii* iri heureux. Hyin
toujours de trs j )lia vers dira. >
bMn n'a pas encore f lit connatra
sa dcision Londres.
Mr Poiacu ex-g* i ptsent ce que
doi'e pour courir aprs la fir'mr.
P ni foll Ion se dit vuigurement
nul n'ont pr >i#hH'e an n* i pitva, ve
yo > si l ou prit 're miaaui nill-or ,
J i>lle "st la htse de l'migration:'
U fortune M.-isia t inuae n'nc-
cepte jaraais a Atre Uaclnve sfni
ii* n.ne sans Uiesur apied elle I omi
brd d u:i grime, d'ion mnl| ropreti
ou d'une injuetice. Aut''etaent l'oi
ps1. favnnsii par le hasard Maisp.t
uon teiajs a da mo le,Isa t*
u existent plu* A maint qn on veuil
i- bien acceptbice pe it leudenfinta
qni vota dit : Ouvre U rvjnnhe et
ferma lea yeux. Mais pour narler
orume Cyrano : K quoi bon 1
Ce serait devenu le protg d nne
prostitue, attendre q n'ai In revienne
de ton pleiinati'i pour i lire tturira
h fortune, et re oblige da g'ittet
de leunt en tes quvntio t* dEx-
tr Confrante de Wa.
hington
Il n'en est pas de ra ne s il m'om na tenue en empa vin^t ou trentre
M Briand avait deminJd tl oa ajiu periDls de (airt |9 comparaison, pont dolanaucli fda la polic poir q .'il
e que le Premier ministre fianais a #ol, ,j01 qinlte sou paya pour tmi ,*"* tolre mata, qaoi bjn l
I -ntcntioa de demander i ce qu: la grw. I f"i'i 8& uit vnillnr a la gnro
Q mde HreUene <-t la France pren avait lu aagatse da se deman|00uf MTflr dt por e fix aux pana
ntnt l engagement d'aider la o o dor comme l'aateur : Qin terai-je v[' cnmp^g%nrds invanui dtn
itnn nn cas d'aitaais de c; pays par celte snn ? ou qoe daviaudrai-je chsmpn ala a qne la tram net en rn
Tes allemands ri*. iHleot ? ,, g, gir(a . Le lourail de^ Db ts espre donner Patrie, mre, femme m en Mentir, envoyer un lonoaaat
lx tournai mi vcv i* ci^c.c no-rcouin apis >es aeoejJ* P"" ^u* tla faux l.noignare*
n-eameliorat.obd.-a relations fraaco' [^ ^ ^ f,#Sl" eM" j ..our m,tiw enlemant le nouuro
WASHINGIOM IV- Lsants b WW" 1" gouver.Be.aienl t:.nns, ta vit ont faite de floinm loo elitHnat; OUlt quoi bon 1
a,T. ft, la-ioriJ " ? n!s de Mr Pomca,- A'ac c miQls:re de tudt, mais, poar celui at. n'a aunu: Uw ean verre avec son ancien
tons n txl eme-urieni toai pai BrUQi, dit il, les deux nations pis ne exprieuce de cnttn vie de iuln.lfruier, aceepts qu'il vous tape
progiessi dans la coolreoct dau- sa(enl leur temps a se disputei com et qal feul paifjia coonnrvervnr Ion *at ,fi doi Pdr pouvoir lui prendre
louid'nm.Les dlgus cbinois et j* me ua mnage milheureuxqui pass; boni principe* tant religieux qn..
ponais continuent discater sam Si vie en dsaccord i et en rconcilia moraux reue dans la tauilln l'ami
parvenir aa mettra d'accord sur la jjons qoelquelois l'arme an bras et gration poai lut nest qn nn labyrui
question da Shantung Quoique l'ac- touTeo, rinaalUnt.U France payui.tn o il ngire chique pas-
cord so.t tait nn principe sur cette ,oujoots les frais.de rconciliation.1 L'on a toojourn du qne le cinma
quo'ion, un point resm encore r Avtc p0incar les ieiatioo. redevieo tait uon grtude cole pour lot Unis
gler an sujet des min-s de chu bon d 0B| QorB1ales. inaa. Eu etfat, poui* eaux l qai sa-
et de ter de Kiuchovr. Lc me nc ,ourrli| publie les dc / vont eu irer profita, le cinma peut
Troupts amricii-
ne acclames
Home
es dc a
r.Uions de plusieuis p:r*ounalites di
&ant que Lioyi voudrait exercer une
oite de dictature diplomatique eu
tiurop et traiter a France cornue
une pente rl.e en lui disant : le t'ai
me^ laisse moi le tendre heureuse
et prendre soin de tes intrt', Mais, i
a) n e le (tournai de Douais* Paris
ni de Lo .
U
Ne
J* prean rn des banques de no
Kt. It pnisqnn le pnb c k ai
1 xninnrd hui cette aide, ce c
1*" lui l'occasioi de s'aider
U galement.
RU.Vit, 17-Des forces de l'arme
ameiu-aine venani d: Cjb e?ce sont u'e8l pa4 Dae succursale
arrives aujourdbnt Ces traapes, die, B1 de New York.
mus le commanuemm du g ral
.-.lien, viennent assi 1er aux ^imo
tes en 1 honn ai du soldai inconnu
alien. Les soldats amricains escor
es par la compagnie du Pr.nce de
Napte parcouraient les lues de la
ville enchantes de laccueil eutrut-
siaste qui leur tait faiu
depuis longtemps on n'avait pu
voir i Rome un spectacle de joie
ans i intense que celm provoque par
lamvcedes woupss arncuc.iues.L as
pict de la ville .ait le ni ne que
on pouvait admiier pnda u les ce
uioaic* oificicluS *v*ui la gaerre
teord anglo*b*lge
il
tre uue cole de moralit, mais
pour les autres imbus ds vice, io
cinma ne p -ut ocre, comme i emi-
Kianon, qn uue cole de p aaion
m iuvui.0 d d ira moralit.
Uiirf cole de passion mauvaise et
d'itnmorame enne pareuihse co.n
eiuig aiioc, cela t'explique.
Pourquoi -u gre-t oa ?- tant nul
vingt dollart; mais q 101 bon !
Voler vingt ou trente livres dn
canntt au psaage un pauvre cain
o gnard pour mruer l'eatime d un
;iief J colonie.
Se faire l'iotime dn dmes iq e
parce que son matre vous a re^dn
service /
Avoir le Vectra creux, passer des
jour entiers attendre un truet pour
qu'il vous signe un cobUat; insu S
quoi bon I
ie faire courtier, profrer lra
l'eutreteuu d uue fem ne q ie de ira
?aller,
Faire la traita des noirs, exploiter,
se- propres frtes; quoi bon! mais
a quoi bon ?
(4 Mijyrfl
PAR;S,,i7 Le nouveau munie-.
Poiocain couapiend quatre snateurs
Mvi Po ncare. Pcyronaet, Strauts it
Chroo et lo dipa es.Tous le* grau
pes q ii coistiment la gmcbe du
parlement soot reptsentes dans le
cabinet a l'exception des socialistes.
Les Cours
: Le scandale de
l'Emigration
il ont il 'dtio i du Con
seil Comnvmal
Nc P
S erling 4 aa oj
inaaic sa }a
RIS-Ster'iog st.4'
Frsnc a t) lit
Hier a ou lieu l'installation 4n
nouvetu Coe*e>t Comiinnai praid
n%r Mr Kdi.nnd M r>uir <-Mr lojis
Itov. cbsig^ par l'itaruu di miuis
?rti le I l itrta ir a fir l discourt
ci'yrtajt-i a.Kpi-1 M Mngnol a repon
d l Dm Qft'O m-tii < dn tout o dm
aii-Ui"!'.i ft c'tf Holennre
Nom ranonvoloaa nos melUur
On tait qne foule d Un veaux de bmna administra ion au
ueniCiibam^ure'H de Magistrat M angines et son con
BRUXELLES 47 t Premier ni
nistre de B*'^'te Mr lh-unis a re-
u tujourdhui les reftsentaats de
U presse et leur t conim la s-gna
tu" du orotocale provisoire de l'ac
cord militaire nnglo-beln;e qui usure
la Belgique l'apoui " foutes le<
focs anglaises
lt part dune nation
o verrons plus tard, un de ce*!Prunier mioisti
"i cammentse prsentent c-'^nca'^n de ce Ira "t serait propoie'^on.
at vne, les dilleieatns clas^e^!demain aux cabine>s anglais si bal-1 Un bou poml an liractaurel
HiiU. . Uvoni aaxiliai.a.
Eclairage
lectrique l
Ainsi qr nous l'nvionn nnonc
;;'",.. ,; T. '*t ^^ rtet vi-a. nos rr >rt d
en ci. aaiicjne |M H ^ d'reclear la v Ile a depuis
ition trangre. Le|n,^r , courant h:,ni(l4 i04r rt
e a ajout que la ra,.,,,^ f0.miJe avtllli tCcidni de Bi
Des igaorn d'nrgratiou se deTi
"en1 aojr r kai ient pour Is Uui'ed Fruit Coti'ia
ny c Presto
ti"ue actii^ I
miare, t*n tant p h et tans asili,
cari c*"* i* la busie du sucru
let Cosintg ist na peuven* offrir
qu'un aaLira drisoire aux travail
(aura
.loua nv n 1 bi injdsi r4vli iona
fnire sur u -. les- turpitudes que es
eh la t.hli de l' niRrMtion h itienoe
Gabv (J Ton protge nne fois
pour outes iea mi^bdure^x qui pour
raioat te la'>sr gagner par de3 pro
messes.raeQieuse;.
tte reltgteu*
sas
CON VOCATION Les .kttaWrCI de U Re
aissaace un convo^jei c'a iea* Itu4i M U couraai, m Imj! * ta *.:<.
C il jaavitr jn
\ms de.aain ame-Ji sera N l'to
d S 4re f) >Ba 1 Altaur-aa" v aura
7 heures ' dam-i une itijati a U
chaut lk dt D"lmat
DimtncBa xi. il y aura measa
birea et demie at 7 b-'ure. H m
m prcd i la clbra ion dn o-p.
teiuM d n tcLloau de Nj.ru Di um
et d'uad atatae de ot aticini-
SB .


LE MATIN
Cin-Varits .
VENDREDI
Le Masque aux
d ni* Rlinchvs
SUITE
En li ce U.50
DIMANCHE
U louie mi
m
a pi;e
d-
da Dr Moral d'torl
Mr Andr de Lordes
6 Cretillat, D;bucoorf. Uraina
HtriWf.IVct et Mines Jean*D<>lvBi>>,
de la Ce Franc l* ; vonni Saurai,
dq U Gai e E .tree; l 50
Cin Galant1
Demain Sjir
Le Disparu
Grand d-ame en ,4 parties
Comlquei
CANDIO
30ob lietsde lo'erie
Entre 0 cen imes
1 est un puissant aliment mdici-
i nal qui par lui mme contiens
| tous les lments ncessaires
( pour donner la sant et la force
\ Prennez-la pour vous convaincre.
ExJiy* tou tours
1
)
U. S. Navy News
m
H-er es entr le steamer AHtans
ve<.ant drectpm"nt de Niwio;k
VM903 luooni de marchandises, -
ptacamMatiiSateada Ultras. 1
*t reperd d*na I apr* midi pou
Crlftobal, C Z directement.
- e Colon pt attendu ici, 0<
frisoba. lundi 'J3 |*nvier 11 partira
directement pour New Toik dam
cia midi du mmei our-
Marcas Garvey an cl,
aji mis eu l.beri,
joiis caution df 2.500
- Marcus Garvey, Prsident du Black Star Line,
vendre des billets de passade sor un bateau non
pour pous.cr a U vente d actionsde le Bladt SU
Cm pour reculer des membres 4 U L. N. I
A. dont il est le Prsident Gnral.
Il i t m.< en libert ous caution de S So
U sert entendu le 19 Janvier sur le cfiarge
portes contre lui.
Ciingrs ouvrier
Jiikiiinicallr
Hier aprs-midi, deux des trois dlgus de-
Wftitn ci Mlsritl lumen-, MM. Jo.mois si Cl
Alphonse Hnriuei -ont parus po.r assister au
Congre- ouvrier Dominicain qui don coramcn.11
* Simo DCMtSfO le 21 Jasvier courant
Le dpart de- deux dlgus, MosKur Tin I
-ant empch, a t un vrai tour de io.ee, Cil
les lond. ne suii.saient pas. On s est a-rt I
payer les trois cents dollars de l'auto au retour ...
sans compter le reste ... ,____
Le public hatien voudra souscrire, dans la me
sure du possible, pour n-c pas engager les initia
.eurs qui ont loi quand manie dans son jJjuio
tiisif
17 lanvier
WASHINGTON- Le repn*sott
Rofl dmocrate du dama district du
Texas a annonce qu'il ne arait pas
rcsnd dat la rMUction. il sert son
terna tenm la Ch mbre et er un
marobra du Comit de Marina mir
chande.
DUULIN La 10mi dlgation
d'Irlande du gonrvement provisoire
irlandais consistant en fc>m m I
Diggao et llii?g ns iront s l.o dr-<
demain pour assister uns rjmon
lu Comi'd du Cabinet anglais pour
compltai les dtails du transfart up
1 au ori. du gouvernement provi
soire.
PARIS- La premier Poincai d-
Kiance a commenc ?a tche en ^
ayant d'amender le tram anglai-
iropoa pour fournir uue dfense
mo'ni'lle.
WASHINGTON Le aect^'ain-
Hughes a informa ih Comit d'Ext
IM Orient ft la Co'frence de iA
oement que le E'ts L'nil ont eu
core opposs l'u tlueice dea C a'.
trangers en Chine.
SOrl Le gouvernement B ilgt-
re rtyu dea oidrea du Conseil ai
n des ambassadeur pour le daa>
neot complet de la Bulgarie et a r
jondu qu il est impossible d excu
l'anTlii0; car il comnrennenr les
ganHarm1 e le<< ^aid^a froritire^
SAN FRANCISCO t> jjry pour
le eecon-t jug ran de Fat v Arb c
k'e h it complt et a pi t ee
maat Le ji:ry ps
honiine et une f- mma.
I MANIL. E li y a eu 5 cas rap
' ports de plu-* de cbolaVa pend ut
ie^ .irri"e 5 baaraa, m^i^ leq sa
or'is d^cUr^nt- .-i )e la situatioa ea<
grandement amliora
W \SiHNGroN t v-nes pu
ch es Si ; ouv-i pb au N vy Y*ri
pour I acri tl de d bateaux da gie-re
2 croiseurs et i mouttsiira. Les >'u-
hautes eocbrai turent M>hne, Mis
soori et W.sconsio. 485li doll'rsi
Memuhis J oo) dollcr Cclomoi
51 |ij iioliara, tiantonamob o18j do>
l.rs "t Vo CJHti l")LJ d )ila>i.
WASHINGTON Les ii'-go ia
tiont d un naite entre les Et^th-U iti
ot l'Acgieterre pour tfuvnr de ia.
de rommunicatmos par eau d'b
Crands Lacs A lan-i^je djiven
oovrir biamt, espre-.-on
LONDRES 11 membres de 1 q it
p'ge du 6 eamer allemand Vos.ri
dan.bii'g ont t tues par une e>
ulosiou ae n luiiio t, boid du bateau
A la suite de tou, lu survivants oui
au:un sscriBce pour atteindre ce i
sultat. Et il f*ui qivoa sache que
raugmer.i.tion de la puissance d -
chr de la monnaie hahi'-nne est '
prmire condt o i de celle de la r
cbese national
|p; Etats Uni1; ont plus qvie le?
ai trs p-np'es in tt et voir au^-
p rr^n'er ctHe richesie nationale ..e
compos de u que * o;? a;s;1 "
msatei no re captci daenif, pu,
'qi" c'est ave; ce pavs que DOttl t
sois lp. plus g'.md commercedim
po t.lioi
l *
Dms un autre odre d'ide, au
!cou p-up'e n'a iot^tt vo r s*p
ipauvnr un autre. L a ps guerre a
i wouv que l s prup es sont so lia
res dans la piosptttt comme dao U
dtresse Djn: au:un piys ne stnr.
chit au detrimeni d un autre. Il faut
donc que du ci d riiin comm de
Etat**Ueis nous ot:oa;
* GURASSEZVC1IS!
OUHASSEZ
votre Gortre, vos Broi.ohes,
vos Poumor.s en tes d endaatjl
en les preserrart
par l'antisepsie volai le des
(Pastilles VALDAl
cor.'.re les dnnr^r? dn Froid,
de l'Humidit, d des Micrubes.
PouR SHI3NE!. ErFICASEMEIT
Rhumes, lltiux de Gorgs,
BroncbiteSi Grippe, etc.
EMfLOVkJ LES
Pastilles VALDA
rernsdl rps/iratfe antti eptiqw
ft'ais il faut avoir soin
de bien emp.'oyer les
Pstslles ALDA
VRITABLES
SSTLES rtaUHHI EIFICiCES
IH .'.es uniqutment tn BOITES
portant lo nom
:r,ui des Btats'Uail nous
mous des mesures capables t'asseoit | Kjrop- ae poss
la lOjpratijn d s dux peuples s^r Vfln, pi.j,; lev-t
d s bits dur. b es, mais pour qu h
en soit ainsi i> f
p oque d- s'eut "aider soit sin c e
Njus avons le de^o r de d^carc
premptoiiement quil y des m: Sous devons recoin.ttr? que non*
mes d'ordre cooomiqu-, fiiaocier'sorT1,nPS naturellement uo peup'i
et social que seuls les h.iiictis pea d'jgnculteurs, nos gOivermn's ai
vent prendre dans l'irr.it uation*!. ,jonc pour devoir '.ncou'ag'r 11
Les hatiens seuls peuvent r^ulan--------
cii,<* des E ats
i: y a da-'ger pour 1'avaoii na"'(
nal i ce que de g tods do .an
soient alins par 1 Et t Ji '-en. U
Etats Unis qui pes'ient 76 mi'
lions d'he tares, d-; lene et dontj
sup'ifi ie dpasse pre-qie :ei e
i-nt pas u ,f> tn*
yenn* p'us lev-; que 6o ha -tir ^
pir proprit. C-tte ttnyeane est d^
2s h'cti'rs en A."g'etef- e: 8 et m
m <*n France d'aprs P.erre Liro^
B ruleu.
de
ter ces ordres sai s jeter le pays dausit recueillis par dea chalutiers.
7
Avis
I.f Magistrat Communal de P-I
lonville iuvite les coninbuables
enir payer leur redevance.
Un dlai de huit jouis ieurest ;C-
.oid pour ce faire.
I Penonvi.le, le 19 lanvier 1922
LUC lACKTE
Avis uialruiioiiiai
Il est port* la connaissance du public et du
-oininerce en particulier que la soussigne s'tM
('lus responsable des aclcs cl allions de son epojx
. terre Uorce pour cause d'in|uies graves et svi
eaij e" attnuant qu'une av.nun en divorce lui
son intente.
fon au hrinec, le 19 janvier ijjj
Mmk Melani OkIOL
Tribun 9
Les deux orgueils
Algocrutine
'Jq Remde merveilltux contr
iMigr-ine, Nvralgies, Dysmnoi
ihees ou Coliques nnnstiueno
^rirpe, itflueiia, Sciatiques, Lum
tago.
un cachet sulfit pour supptimei
iBBinediasemcni la douleur et coupe
court aux accs les plus violents.
Seul Dpositaire pour Hati
Ltoace LIMOUSIN
lu lue Travsisire
(.'-.-mi. '. Qidc
Convocation
Les Actiuuuai'ea Ue lUsine G'h-
:& de Pott-au Prince sont convoques
10 Assemble lien aie ex iaui.ii.,<.
ce uu 1 miuei le II Abel N. Leg i
.mu i Rue, le maidi 'Il Jai-v e
1'.'--, B 4 heures de laprs midi poui
1.lui.die l.e (pport du Conseil u \.
j.mistitiiion et ue ratifier s'il y ti
eu. .les ntfeures [lises ou p;en
dre.
l'ort-au-Priiica. le 18 Janvier 1M2
Le Coiiseil d Adi;iinistiatiiMj
Kene AUGUSTl
^^^^ l'i tsidt ni_________
W.LSf S..T.Uo
( Suite et fin. )
Ainsi d-ic si des hatiens ont ou
jours eu pour objectif d'exploiter \>
pauvre peuple hatien peut-on s'ton
lef que des trangers les imitent !
tu bien peuple! s.ichtz qu'avec une
gourde ayant mme la capacit d
0,50 cenis- or amricain vous verrez
lugmemer notre capacit d'achat di
150 0(0 de plus, vous consommerez
onc davantage, vous vous fortifie
ugmtnteront davantage, et comme
ous l'avons dit ail'cuis notie pin
:ipaie cliente l'Amnque en bnfi
:iera ooimement.
11 faut doDC au pay, pour on
.oliitio.i geuiale, une vent, b e
iBI le commerce nationa1, de faoa
emp.h;r que le pays ne soit en-
vahi par d< S stock. de m ir. h m dise-.
au-dessus de la capacit : d a:htt ; d.-
navailler linoo i avoir un: balance
ircmraer;ule en tiveur du pays, mais
du moins de tenir les deux plateaux
de cette b,Unce en quilib e pour
qu'il ne ^oit pas trop appauvri par
uoe trop toite iugiliti tntre les
echaDges ; ils soui les seuls capables
de se rcodre compte des po>s>b 1 Ifts
conomiques qui s'efirent au p.y
gruuiture sous 'outes ses formes a,
taire en so-te i ce que li qrandt mi
jarit desehattiens cootnbu*nt soi
volution.
Ch Enreanuel KERN'IZvN.
L'quiJatioD
J.MU 1 Jtiuti
Les ctiriciers de la Mison lia
Taiamas sont invits i fournir safll
retard leurs iclimatioos au liquiil
IftTZ"taire blnfi:ierri'.atrtgnA tur soussign.
rai; de lgulanser l'.mm.gra.ion Les d: biteus de la maison ont 01
daos le sens du dveloppemen, gn dlai de hu t jours pour vcrs;r aal
tsl du payi de tajn que ce ne oit i*ttaM les valeurs dues. F'asi
pas le cotiiu.er.e seul qui ab.atav dlai, ils seroat poursuivis eo \i
lice. -4il heures midi- Rue f
rou. Nj 109.
Lj Liquid eui,
F- lavela.net.
ractivite des ciiang.-is ; de rvise!
le uni douanier dan- le sens de
irurs ntiis industrie s et sociaux,
h n de protger L'urs industries en
ore dans l'enfance, tt de lefrner sa5^^^MMBw^M^^,^
c go. du luxe qui est aujou d hui
a vei.tab.e lpre qui ,ongc ce pay* |\inar|pmp )t
non encore organise au poiOi de vue a#c|fsU iciul 11
iu travail ; de dve don primaire et I agncuiiare par ia
Ijiuu iu.i de vrais bataillons d'insti
.uteurs et de travailleur. Le 'utur
sd
de 11 palief
anque d'JsfTal compose des sections badgtt de ces deux importantes
lypothcaue, agricole industrielle, broches de rgnration du p.ys
ommerciaie'et d'pargne, avec une s' vcia 1 p us d un 1 1 0 > i do
D'st ict de Pet au Prince (Htit)
Janvi'r 74 1922,
Dinn vis 'o js les ci oy*ns
cett- ville d'avoir ip -1^t)lacariu:s*
meuble d* leurs noa;snm en c-.s de
ommercia!e et d pargne, avec un? s-e evcia p.us u un umiujh w wi irMw-.t1,.,..nn,v,.,.
acuit d'mission de 20.000.000 de Un, ca.- il faut qu il y ait une cole calade, ce pour prnrttre i !a JoW
billets de c,:o or de dollar amn- tutale dans chaque sect oa ayee iiu d^ dcouvrir les emoreintes devit
ain OOtre un s'ock de carantie ea dnecieur et an piofessear pjar ch lui hciliter la t4che
. _ ._______J_A-_ .... Ji.l,. .. ...n,n|.nnli mnfr i R H RTTl RTIIS
venant d<
la 4 1 c 1
Vtnte ' U sera procd, Vendredi 20 Jonvierii*iiO
hture< du roai-i. devant le porte de la Douane
i" vente a l encan de naich,idi*s llIlIlMM
*i lot de bleu Nelson
1 lot de bas de 1 a u
1 lot de chapeaux pour eaitsts
1 lot de col
t diflerent* autres article*.
Montmun KLIE
Encanteur Public
Le |ri Irmgart Hom
iIkiuI-jUij et atieuuu ici
(Se navire appartient fc U'.Weat la
lis Suuth America Trading Um-
t'OM-su-PriiteJJaiu, 9 Janvier lUiT
Slatisg^
U t"oliceA:ompar,nie d< 1; G d H, ayant kn
Oin J'Jjomme aclunt lire et crve ;pur en taire
uar-ie, il et port ta connaisanc a. tous
^eux qui voudraient en taire partie de se prsenter
au iluartier Gnral df la folice pour s-in
Ue buu heures une J^QL.
SousChcl Folice
or de a,;oo,ooo dollars.
l'ou je monde sait que la ma-se
namennai re coun.li presque pas
usage ue l'or, ei cet uu des plus
grands avantages que puisse avou le
gouvernement haiiien sur bien 'd'au
tes, avantage qu'il aurait d exploi
er en poussant le plus possible
augmentation de la ptjduction na
ouale. Dont tl n'f a aucune crainte
,u ;i toit tait uue uemande uo; telle
jue mme ia moiti dr. ce stock soit
bioibet. Les nouveaux billets s
Kemerciements
Maw: m Loui ^o-i-, Su 1 vonne 6ouae
i i.l Ut I ncten Voatutx. Mr Antoiac Mjtieu et tuu
En la Basil.,*: Noue-Dame^ er. elcWr le M L ^ t^ lUs riBie,dent bsen s,,-
sardi f- Janv,er, : ^LSoS^jAuUSSS M UiS |l leur onf donne *
wupie.
cune d'elle aux appointements respe i
tits de ioo gourdes de 0,^0 de dol
lar amricain e de ^o gourdes. U
(aut qu une p.t te ferme soit adjoia _
te chaque co e ru aie Le pays sera
divis aussi en dis>ncts>agricoles, de .
lavon que le crdit soit distribu en
rai'Oi de la pioduc'.ioa spciale d:
chaque zoae- La richesse desmiue;
est hypoihtique nous n'avons pas 1
(aire fond sur cette richesse alatoire
tomwae uns des rnncipales branche;
de revenues.' CcjlaieQtt,Q jyi^s DOUI
l'iasiantd otgin.ser notre agtlcultUrj
p. H RU BRTU$
M^or (5. d H Ch I de Po*
ont sui.suty*s aux anciens de 0,20
ent-s or- L'Etat haatico M/s en paru|en augmentant le nombre de9 petits
cipation aux bnfices de la b.bque ddits ag co'es lo-g terme
'A *, *, M t A.*.. Isa. ri lit.. ..,... b 1 ___L .
D.s haiti:ns doivent tire
coun-*.- #(j L-Ji ecteurs de
u)ue dm 1
Lt pr.'ittto afonrifSa subissent
d'artleurs mtm l'irh, Ot que les ^u -,
tCiUSij
piacs
sections de te B
1 / u- que psi des < uns FBCica
es 0 1 p uskc a ivei a'jgmticr u
,1.he.se catu.naie qai a subi gne silts sort er:ore h ba.e intbranlbL
t tic depicciidion ucpuis p.UMeui>|sur Uquelk repoue la scurit natio
tvftaa' Uu n'a pas 'reculer dea^ae, folit^ue, conomiaoe et so-
des, tt lta'perd normment at U
" us morce an pis se;
d4>daaes L S, pa/. tes propn
*nii
!. c'i ls
|P ecaD :ut
'.t?1/?.'. : . rai*
*
e!!c ne f-.vuqic |ans|a de decoat
Snpi linnnl .
elle ne d-l.i;:.: pat k inpjit
N''xia'.;i 1 ii, tiiimWBj
elle nu isata axjsnc perle de teuf-
Plot u Iva nn 1 in ]n
elle c^., par ovf<|ueat, n -**"
DUSTi : punoariv,:, ? a t p:iui
LAXATltfC. 1 pilule.


LB?f MATIN
GASOUNE ET KEROSIME
jSois venons d introduire en Hati, la marque SHELL
connue et apprcie don* le monde entier,
penx qui en ont dj fa il Uessui vous diront que la
kftottoe SHELL est spcialement recommandabl, pour
M rendement avantageux et quelle n'encrasse pue le
tieur (trace non rafftn mmt pirfait.
. vous eig gerokt n'user que la Krosine SHELL
iprieure aux autres par son degr loue elle donne
consquence une flamme plus vive et brle sans /u-
i y a donc conomie et avantages n'acheter que la
\csque MiELL*
Pour les prix, adressez-vous
Kaberts; Diilon & C


:
l

Itial
>/
' -
il
r .; I'


v< .r
Mesdames, Messieurs,

S
traisez radicaleuien
les Ronfleurs ei le
insectes nu
les p oduits franc dit
M0R1S
Assistance publique St Franais de Sales
ko
fec
['n 'Moru po
fo'iilrt \\l-rii
liquide '.!,.! i g
e* Iloriii do r h desirao'io i du Mj i* iques.
f*nl ai mervfiile'ix e efti ace incomparable
s iu 101 des rat, Sourit te.
pou i 'I r c ou il ii H ils, Souris, e*c-
pour li des uc ion des l* oaise?, 'oix ei e>elc
Mori put r la d siructioii des Mouches-
s 0 le :r et suis a ouu d 'g;
iin vente lu a
po 1 j< animaux lo.ius" q e
Alphonse liayiies
115 Rue (te*:ne-Foi
L Hpital lof4C de St Fran-d
de Sale* e>ioie ces reiilear veau
ses bierfuteurs I occasion *\x
Bot| an. li p*i*i' catte oecesioti
pour rappeler bu pnb'ie :
I Q' le servim H> w cnnaalta
lions a lieu tous les j mr diraan
ph*A t f^ipa jfrj^B d 8 II rires
et ' r^par'i ettmm* cu't :
lundi Sa oiBon,B'uvoir. Civi'.
B-ion
M* Mi Dnminiqj, Brnoo, Ed
Roy Morpeau.
Merpfdi Mn hon,S*lomon, 13 a
rr", Foi'tnn.
J idl- R a voir, Saljmon, L*s
Cji flair. ButPfln
Ne jstes plus va? vieilles le me* de chapeaux m
vos vieux chapetui de naill, c ie nu pouvez les remettre a neuf grce a la
COl.O\ITE liqui Je qui se *ed av*c un pince.u
dans 'untes les ^haraidcieB et dans tou.es Kl boum
maisons (seiz) uuancee^d'ftrentes'
Dpt ch?z
\. Victor Gentil
Agent gnral oouv liait i _^i73 fine du
., y. Magasin de i Et a
\

/
II. A.
.
Maris, Fiancs,
Amoureux. .
Qui flp$ errh iras's *Uf le choir d'un raean
vous un E rirait* Divin \#t'*i i MnuUn Joli
"//''. rocurm>
Hindouttan, les dm-
mres < tions de 'menlgi lu tmrfumt i"- la lunme chic, et vais
eiurz un maivnum d". a ri' et de luxe mur un minimum dara*nt
I D maniez aussi lu oud'ede rir < Divan ioit >, en '.rin satin
une mrrvtll-, Un vente th-z dation R. Martin Madame Moulusse
V-'dfd* -. Mathon, Dominiq yp, rue Bonne r ou Mmn Troue et A gnanl Boit En sloeli, ckez Ma i*-
S^'onnon. Fontua
.Samedi Salomoa et lus ehef*
de clni que
Mardi & Jeudi Opration* gra
tuiteo gpuierrent pour les indigents
de I E b'iw-f mpnt. Ces oprations
pont fai es 4,Exc'aaivem'nt par les
rhin rgieng t-tulaiiea de l'Hospire ;
les oprations paymes seules peu-
sont aviss nue ie viens de faire enroro vent tre faites par le chirurgien
[erublic et nus dienli .
| grande rdneion sur tous h s rix des cercuila que ie lubrique, du maiade^.
far nrnfiter de cette >duciion ils doiusnt s a tresser directement
\ji tour l"ur commande-
So idil fltr une t{ livr ison prompt-7
Henry Slark
Btli i'u Qiai, en jace de li dure.
Noit t les |oirs d*> tAte, 'adradier u chtf d a'elier, Mi Flechier
"C". Ru* dfsF'onte Forts No 612 en face de ka:u'iMine cahiialo-
Prime off ri aux Acheteurs
tube de
lar boiie
fPebecetM
de chocolat
' fjfrandv demande de chocolat
]udr c II (jVst i m y fte I ehn
en
et
\nkpr-ouve que le peuple a su appr*
*r sa bonne qualit dfiant U ute cou
frrence,
n Jich< tant la bo te te chocel t eu pou ire 3 s Franois de sa
i< L n il- I i hlItlCS S'JlVaOtS VI
yn^st pan x" je i nh & Hnk r irtn iso

lubtt DeuhHct. IVbecco (ie meilleur d'ii-
e).
e Cbocoir est en ventu di-z: Bott, Si
S. Y>m% Vh.* uitcio entvae, rba>mel^
^joiirD t\t ce. %
P0e( pour Hati
1 s Les chirurgiens qui deservent
l'tablissement su mettent la dispo
mtion lies maladesxle la ville et de
la ruvince qui dsirent se faire op4
rpr. En poasussioo d'un matriel (h
lU'gtcal mode ne, les opra ions le.
plua difficiles et 'es plus dlicates
sont fa: es avec toutes les chance
de succs pomm le d^mnntre d'ii!-
lanra U alatistique ci jointe.
il3 L's opittt.oas v&v-ntes, sauf
urgence, sont biles le Mercredi e
V.'ndr'diet de* chin b e unitic
le es .-) m'.sis la diapoai lus d<
c*' rai hdee.
4 J Le-* &iialyes Ju Labora'oir^
ton< gratuite seulemeot pour le
i.r.l-t.i indigeats qui u quenten.
les teivices de eooaultation.
c
il en pst de mme des sances d.
m li.vo ie ({von X Les anulyst-i
sont phyant.'s dans tous les autre,
V ici I' rmmii de la acatistiq"'
dsa mois i*q juillet Octobre 1V21
Extrait 4 tin Mdicale On verra
pai ce lnura que. eu our* des in
portantes oprations abdominale.
iiumsur du ?eatre,tetn!s irsjalaa><
.aille liyt,jgistrique etc, ttu. faites
toiles avep accs par le Or Pau
Silomon, le total des consultations.
p u- 'i'eu etc des diveis servie
de Sales donnent let
auneut impo-
flonsultatioos 2171
Pansements fM5>
Preatription 8WW
Chirorgfj l|f
txtrac ions de dents fl
Nombre d'analyses d.' Uboratoir'
et sances r.d olugiques 470
Y R, Le pairuiiiiea de la | rovp
fv qui d s rer fane froi^nor S
Franchis .1 S !*?, trr,u"eront tO"'
i Cw fa;l d-sueb *S die-a< r roni
tout ce q i coDceiue Ip se. vie D<
dical O'i CfctrargiC I au L>i *! SaL
u.uu Cliauiu lie MT8 ^iw i io. 'i'tt
[ u me Mo "Jo. s
me Jardine derrire le Sminaire
Vous v trouverez atiixi des misons pour lvrs.des crmes** bmmtj
des fards eau de Cologne, savo ii. *ngiirsle tout prix modrs
A. lOJsfllN H Cte
genls Rx'lurifs pour Hati
f351 Rue Lamarre
mF^m^E*
;..-;.;;i^ ;>;;; ,;--:
:
a.

C lt:OUW A
L'ge
critique dans
d'une fohin:Q
rv
i
I
l
\
i
' u
lave
c i gnrallernent
' ttrsssel 55-;| Lo
; :t m d'tge esl sou-
vta t r. cotnpnaet! de
i ptomos in';' ..:'.-
I i ; irri-
i ;l mi rftat nerveux,
i( r ) . pf'ift'Jes,
c!c ch li don-
nant d is i ma
de ttas ''. si :-
focat ion.
Prem x ioin^
il r v i '. r e
aanti; ^i
cette p.'ri-
ckIo i tique p"ut ttre teitmoe sans enr.u'u, elle sera suivie
d'annJesde parle ;j mtd.
La Cornposiiif'i \'-:,r'ta!o t'a Lyt!!n E. PitHchaaSst par-
ticuli^rt-mcnt a3fijjt5 pou: a:.t"r s f
retour n i' nuei fi i>en r sur i i
n ; qui < -t renfor., -i .
bngi mo idfl cette p rknle prpare' avec des herbu* et ...
tk ; ; de :.:> | ,. li
^5on nisaits) c-* pro.iv? psr ^i )..t* --, l'riflares
. p?.rr
icel i :
Val'-araiscs Chili. \ Pnd ; .
f, t retards et dok>uh. I i.. tu> d i |'ai pris i oi'e l'on
Vcg '. et !< t'iil-.k pour lo Fois de I > 'i- I Pinkl .
peidant l ski lo m nomm a* voti iim i
n irai ... v on i. Il .ts obtenus, Voi
pu i'-.T ( I PAVLU a 1':/ I
124 Valparalao, i ihlH, s. A.
DsalattroscniortVclInfli \f-':ni -.
U MM>T la
i


C
composition \fcg DtiJe
i r
fa

11 "
-, >.a MUJ. :
J
3


Lfl MAUN
as
p*
URODO
Gurit le rhumatisme
Crmmufii'nlv>n$ .
nmtr 4
lin .,.. un
4< ' Ml >m
^. MMM
^^
^
ForSate
i fetffa Rrtin"*
1 est"1 on Ihe Main S reeu o'
Poit au Prince.
Adtcss L Mat M
-^
De La Tranquillit*
D'Esprit Du Touriste
p
****
lOUR retirer deYoepnsesU ainBB
de kilomtres, ayee l'oeil sur le*
petits ennuiset emocbefl dj
Goutte
Rhumatismes
CraVelle
A rtrioSclrose
A igreurs
L'URODONAL
est au rhumatisme
ce que la quinine
est a la fivre, la
Vamianlne a
l'avarie.
El bllMOMDtt
'.i..ili'l.in .'.lur
X liv :'
Paru, ri imitas
j:,... maetci
To Let
large Fire-Pn /
Hall
Havirp 'n a'airn |%Hary, ari'r>l
for n li'tnck *>r m Office
V iy m reloua aa a VV Foi i- fo1 n^ij' a* i iv io :
' H-i.r STABK
R du Q"hi. Av. A No 15)17 or-
l uKtt- to h Riil OKd Si iiou
m
L'URODON \L nettoie le rein, lare
le foie et le ar Item latiotia. 11 p.s ou
plit les artres ci vita L'oMalt.
1 aillant Houet '
/ fffflfl griranx pT liai'h 1720 Bon du la^vi de Mlut
' ----------L--------------------------
m
Les Accessoire Fireatone font partie da
service extraqu'offre seaclienta la maison
Firestone. Bien des pneua ont fourni un
supplment de kilomtres longtemps aprs
avoir dpass la "limite d'ge"c'est teta
aimplement parce que leura sagas propriaV
tairas avaient toujoura prt un ncaasaira
des commodaa et excellents
Accessoires de Pneus
Trestotie
Le Maximum de Kilomtre par Frang
L. Preetzman Aggerholm
Port-au-Prince
Vous fer n.no i-ppici'ble corcroir
i viiuh ut vi>ns iv 7. qni- rt-8 (lu h
ge*de 'a ni' mai 9bcM Pi liait ( oin
psi y i i ii<"^o, qui tona>rviii la
M "' Id h i Ihh* (Ira chaQStarf s.
Jli ccent meilleur man h par leur
Btuiti n'uji.iu que uu'ts ie bukits
lES'qnea.
F.u vente da* les bonne maisoi a
A M'..VI A Si IIS & tO
.Ml Rue l-n.urt Agt>U ExJnaife
pour H ti
1)> Justin Dominique
De ia Facult Je Me* et ne d P m
IpcUu a* M iW de^< p oleis uia Uen kd et Ueu'clnuiiiin Ue Huiu
baurg
Officp : AvfLue Gi| oii e &J&
i?MI un. s Je Coiisiilia ion^ :79 hewes du matin
> ! i a/.tes mi
CeMuttaliOM gratuites pour les indigents le ieudt de 4 5 tant
de l api es mdi ,
On demande
B< ? .>'>< ons d? i-nmrn"t #>*
III utiles in Ha i voulant agir
ipirp r fi n' de vi n'f et de 4'atfl-
bi t'or de fab iqu s ar g'ai'r dl !
tu lortti de ffian handii- s Elle doi-
\ltti ^t/i ute o'ftiBiaal ou oe vtr.ie
dr rrimif're cl3*ril t-e des sfcia
|ijt s ',', Uiit lomatne Le mi
yons (hois^ -oit appuyts d'une
bon in pub i li.
Kronse i eu andee en dinran'
r% dtail' s r tttnftrin o l'on
o[t;eei!i p<. alite d mardiaodise
m i la" l'obi de \or* mrrerce i
bot IG3,Haeburnxl04,HighHol-
born Londres VV- C-1.
SICUE IIASO SUCK
Bon m an-h
En gros Chez
Hirsch et Lemke
En face de la
Banque Nationale
-t
~*
^na
ne
mmm-mm*
'-' '
' '
Four les amateurs d'Automobiles
Accourez et profitez de l'occasion.
A la maison BIGIO Frres
Uesle de Stock de
Pneus & Chambres
Grand Htel de ajranc
VINS provenant directome ;t de B sac, p;j
Bordeaux.
'"- R0U6K Gourdet S 00 Me fa'Ion
Bb^NC i ttt le gallon
VIVS rn bout-illo. des m i.leun crue et de Ohiteaui lee pli
re am'. Lique;:r Francise ot Vid. ofEafag e. Cstatnpagne*
Vim moiisjeue dw Heures rfcartties.
Muauaer PATRIZl, reeni deiwireiaenl de Prance vec _,
m 'riel touWa^u* pour son 116 el, or lent a no abreaie et cboiiiw
lienile que ta pr.x ijciux Mroal *bli< partir du lr Hoiism
'repoiir les l'a*iO''s demi < Pemsiou- '
PtiftiS UooJ vritable Cord 4 Pueu*
i'iifus Jluod virUapU t.vrd ^ a
l tain 7
li-e*tutr. poiifauto* Lord 7 4t
" li-ycleUe jy "21 'k
33U Or 45
32U -4 4^
30\31i$ S8
3H\3 jtf
2S\1 II* i.50
Fulton Shoc Polish cotnpaay lue
New-York
Si vous voulez prolger 'la psiu d-J ,!|
cbnsurts. t ]
Si 'ua oileiivoir uq brilUut lairnt l
durable. 1
Si vous eulez coaser^er la coulaUr el lft*t*jj
pljse de cas diaus-ure* pendant longta employez ta marque HONOC/iaM;
___ Fabriquas tpcialemeal pour la<
dan.es tins gentlemen au higb lite,
Elle protgd le peau dex chiut-ires coaU-d l'haaidit et
H a leur.
Ede entre ieleur joupleaf* e' c^neere hur brillant.
D m ndez la m>irq >e MON'JUR lM c'ait U muih ire de. toa*|
les marque*,
Geo. Jeansme
l'hambres air hood vritables
Pour nuto* toutes dimen Pour Uicyc efle_ ;_ ^____....C.-*.!1-
^
Pharmacie Centrale
Produits de oue fracheut- Excutin protutn et *0*Jf*
a


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM