<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN i )* %  Gable [H Nouvelles Etrangres U. S. Navy News 15 janvier de M. Briand Mcnsegneur Morris D D. docteur Dclarations en Thologie est arrir mercredi der nier. Il a % istt les diftr.ntes missions et donn la confirmation sui_ 4 „ .. ,. ... DrMm j Tant cet itinraire • PARIS ( Associated Press;M, •D manche, la If, en lbgUse La Raymond Poincar a dclar au re SaiBUTriait*; seivice d'ordination prsentant fc 1 AMOCttiti *tm au diaconat du candidat Arthur qu'il ne croyait pis pouvoir ternin c.. oer ser consultations avant dimanU mme jour, 6 hures du soir, che soir. Mr Poin:.r a a pu t J.'ij service de confirmationLund.. a m lt?l "voir Loyd Geo gqa il WiSUiNOTOKLa lsion amricaine condamne l rac'ion des b tinette en mmoire di la guene mondiale jjs| r en l'K glise la St Barihelmy— H er, ans Gonaives, en la Mission St Luc, le mme jour a Gros Morne, en 1 Eglise La Rsurree'ioo. Mercredi le 18 i S heures 1 1 Alcaline en 1 Iglin St Pierre et en la hipelle St lacqars a Mrottes Vendredi le 20 Ccustard en l'Fglise la Transfiguration et dan le> autres Miss ons au district de Cul de-Sac Le mme jour 11 heures I ria non. Mireb le en la pnoisse 8-A dr et daai les autres missions du dis t ici Dimanche le 37 5;rvice de ddicace de lEgise La Bjnae Noavellt Bigone, Logace Le soir du mme jour Confirma lion dans la Tille de Lugane ei l'Eglise La Rdemption Lund le 33, Thor, en la Cha ^nelli: L Ascension Samedi le 27, en l'Eglise St Su veur des Gayes et dans les MiettOBi du distiict des Cayes. L'Evqae v sitera i son retoui l'Ecole Stlacqocs, l'Ecole dtsDcmoi selles S.e T. mit et la Maison des niantstrait heuieux de coafrtr avec lui 1 ambassade bmamiqae Vous savez dit Mr Po ncar, q le L'oyd George a exp.imi le dsu ds confrer avec le successeur de M Briand. Gomme noire conversation dorera plusieurs heures meseftjrs pour reconstituer le cab n*t ieroi< retards.Je ne crois pas avoir term ava*t la BO de dimanche. Corn le Parlem nt a d:U de se ru se heurtera aux d tri mits causs par lopinioa des nationalises ext mistes. Oi doote que lee na ioailis tes acceptent les siipul. tiens imp^ ses par L'oyd George pour conclure aa i i e u*e le pact On t il dail b aueoap de C ai-i Popoeaeoett.Daprs des lapecommentaire sur lie eitetl a.-* n ctat s "* "'""v' e, d ""i t "^l*K seront les ivaeaeftti actuel, sur le. pro| itee dg a de, dl *'^-; ecuooi gn-ales et 00 coufle M* a fjudu par lu caeloai qui aesi que la vie du minstre Poincai pourrait ;re b ve. Un accord WASHIMJIONLepolTii! 110 ai le Urn'oire de Kmochio u A .0 IVitfe 12 IJ 1 1 •">"' ao ieee ool t tu-t 01 K '* Jl de 1 euae lerolrepar ha eu l ^ ^ .. Upoueieee et ctaoiiee laiiaaterea a & LtOUl *11C& c* d* vVaahmgtoo e'aceoMaot sur PARISLe liarai Goatamd a pa^s en revue les trau^e* traaes •t amri:4ines doccuoatnn a CJ blence. Lgnral vis t, M T r.H, emect quand les amba a i-pime doit se ruuir en punciprineor. pour l'change des signatures | ^ § > nf*n~tlp 1 Mr Poincar a dclar aussi Per-, LtOnjerCIlCB ae onne ne peut imaginer que je vus] f JiftMr?8 ornai un minire purement poli-1 GENgs Les dlciffoos bn uque et ne peut mer U gravi, de 1. ^ • • j i pMail e ,t allaau .itnetion Nous vivons en ce mommt \ qQlU Cannes hier soir i sept les heures aussi graves qu en 1914 L3B taeeurae pru ni lairee eiaaat a la coinpi e raataojraiioa d* tiJe Cn.w a la .bienWASHINGTON L^9 lealftrsdi Se idt tjspeid u ie rapport lundi sur e Util d Ce film mrite d'tre rva |due d JOOJ sptcuteuie y uesistaieut Ce soir grande r^praetation Oi nara oujour-. pour 60 centimes ui raud dramw en 3 parties et les 13. 4s, l et 10 pisodes suite & lia d Don Rouge En foule done ce soir G:n G* heures. Le Dchratious (la Prsii-ul lu conseil PARU — La liste des nouveaux jer.onoe mais je puis vou? rappeler rainmtrea a t publie anjiurd hui il dans tous les Caaisetl qui se. au journal Officiel Voi:i culte lieie ont forms, quand j'avais ihomeui OOtBplete t rectiSia trouva une forte oppjniioa cba VI Poiacare qui est davs qae l'Atlesea u a pas pay ias'4u'a U umite da a capacit,00 il at poaaibedu trou ver des moyens pour reluire lee chaigea qui pdant sur la Fiaace.M i^n art 9arraai, aruvau* mmiw Poiuoareait Mr Lloyl George qua i t roUiaeI ( Go.utueroe, Lucien ' rgions iibarutj, R 3 ibel. 1 l J .\ttl Le eremier Poia 11 d IIH uuti dclaration, a dit qae qn'an des bteanx amricains devin tre arayeapi* le traita u m' oit escort eu m-r per la Marioen coul avec ha dnpeeux lo taoti^ toue lee houneure ntv.ie mtq U |( la Jtruction rt^ bA'.eenx enraya, LOS ANGELOSL* jury dam proea d'An h ir Burcb, accus tJ voir tu J. B .ton Kennedy ne. e^* irououc eo.i vurdict api di in de de'ibrat'OT WASHINGTON Henry rordi oor.es le iru.t d f.T,iiisstioa cee> me tentant de bloquer lchai tin oprations dee banc d^ OieatMn] c e. L Uaiene de niira e u Alabtsa] deolateque leseoreiairede la Saern] VV< K. -oc* ion*e u.i deiei. .vil iMl Un l-'.eau voiant aveei] pa .i,; n qu laiaereiit ).ioar MvJ m. hier ee croit ou, deesin^ar, nj U \V \SHl \G TON 1' y a deab^i atiooa que Ida dlgue ehiai 14 C iufrjnc-i prteront eucon broga ifl 1 det viegtvtune damai JU J U'O 1 tjfcS^VE. • Li t'oaafil de la 4.1 • J.JN .t ons apra uns -.%i d q 1. I 1 t 1 afin mie e'at jour| ie b AViU. L* Lit viaaton Ui Ojnk a eie lu Prsiddut en reupli me'it %  • Ha il Hymaus, de Belgii, Le jiistil n cre un CJall cou uuf psi'iuinent pour coiiaidrar que ion de la traite de* blaecliaj niviti.i les gcdudc puikeauceal! par icioatioa l'Art S Le nouveau Cibiuat iia r t-omp , uuucnee-M l'.'-i i-nt at MIDI E raogiea, Poiuci juMiioe et Aistce Loaaiae. Baiiki lutneur, Mauuoury, Etnauc-, Cl lea LeUa.eyrie, Gierre at DuefiU de P niaiori!', A-iere M Agi nu Mal Kiib-rt', Agri :uitiie, Adelpua birstoie I a/au, vMxiudieBiraiil Eluottion, Lion B ard, 9loi Albert Sarra.it. Travaux Publics est piopos|Comm4 ui dea AII.UHK l on devra laVrW l'alie-nagne a uoser de plua for e coutnbation eane cela il eet inutile de parler de raora (l ,, ,, llHU ,, ,,,, ( D tonna Mr Poioear a dcid l'^'qaeatioa luteruatioualea daia l t)* provinces dhfrel *er iui traiteia mr P ront rgle comme i sq par ri iterraeuitire da amb ii rsider 1 fi'yse icaux socialistes. y a eu des ra deura. dite dclaration e*t intsf te coinina une virtuelle diapai'iij du iio .HJii Supr ne. L est anal rependant que la coufereaue d< ues eera tenue. La Presse italienne et M. Poincar ROME— Le retour de Pein:ar au pouvoir comms premier mimst e ii la c Epoca > s go fie la rsittaDO lu droit de la Fiance 1 env.hir I AI r-magne et i annexer la rg on de la Rhur. Le c Popolo Romaro pub ie un rucie int.tul : La mtnace d J oc M-i appatuii I horizo de I fcurooe Dans ses comm.nUi >-, le c Cor f.eie d 1 alia du : Ni les ta s Uais il la G.andf Bietagne, ni l'itaiie ne uivro.i* U France dans son intransi 4ean:e nations iste. frsideneA du Conseil et affaires 'rang'es M. Raymond Poinci r Vice-Prsilence da conseil Ju ice et Msace LorraineLouis Banhoii; G j'rre et Pensions ; Andr Mag not. Marine ; Raib a r i Fiaeooee; chrlps de Lweyrie In erieur j M. Mannoniv. 1 iistructijii Pip 'que; Lon B ra d rr>vani p-ibucs ; L^trooquer. Agriculture ; Adolphe Cli -rou UMUUI 1 1 Deii banaui M. Ma xinot Fera l*intanui des co'ouie> leudam la dure de la mua ou d >1. Sarrau Vdrhiiigo.1. Otrntn rc : Lucien Dior*, Rgiuaa L'bue-s ; M H bil %  ..ail : M. reyiouoe* HvgioM P antique; M. StraussS)us secretairea d E at la prdai denCd du coisfil; M. Col.rat \ UH.iTi Mti Ii tnd j ; il. Roi i propos d Eaipru laut Aux poa.ee et tlgraphes. M. Lat Des commentaires ^ MMtmttM r.,bnique .• M. v t de Londres LONDRES—Trois v'.iemeets im >oi>an's soi' soitis aujourd'hui d a cenfusio 1 cre par la dmission sacca gouverne t ont e Mr Briand : • Riymrnd Poiucaf Briand coennae chl do rnert f ar iS 2* La cooMranee de pouvoir se sauver des ruia-'sj' La ommissioi das rparation^ B des pouvoirs confe te d; Veraailles a acco dai. a I aviatioo MEynac. Me Pouicar a fan qudlqiee dcla rations aus refie.ei.ta.ua de la prease Lts queatione lutarualioualea .entinaeroui a '.re relies lve oir par la cote*l das auabassadsura coaanae cela a t fait |oqn'e pre aeot Ce lait indique d'apia M Po a Gies parait C4l lft dispariiij.i aupiuaa quoiqja une d ru e reuu .J de ceCo>>eii a 1 avenu comme de vieux dpt ,\ i heure actuelle ou nctr f que la place d'un dpute de la mtno d Emprunt fuit coul r tant d tn rue n : d va pis eue sur tt^bi-ica -,* %  utiut inapperuin d %  r$pr uunalenela. Mi i oincar*ari"0>* u l arucl' nutvaa extrait d jUft q^e^tau*. de la (ji'avi e Ta 1 1 )i i*ol ti a C m: 1 d: U U*van$: uoe il toi.an. u lUi.j.et.d d'ontqy natio taie. Mi Andr Tvdieua refus dacc-'p 1er ie po* *f uilie d*e rego.ia Lib re.a ttp.ea v nv C maulie M< C'-uei c-au q tt vu COIBU 1 in IQt reUf de le vi • pub .q 1* L b 00 co ise. vate ir jationai q r cottipie lw voix e ... ,_. (fioues^ d vo.r ployer e cabioaa.iav^mile, eowd ni ab 1 aurait p# seaioppj e a 1 de.ig .-ttnu de^-Jai'-eide'er comme nona I avons va M^ucouiy owiuma mi .isire de f^tjt^'eoane |jm*it qn loiiinien Al riettJ %  iusi-1 nu f mant hoatite. brea Ce Oitutetr eat celui qaid) Aux E.a a Unie on non sitfiie lei prt u fin ont un gtaude rja-'o pour rien, I'OB nous Life ADis avair pay 11 0/0 de dmdend' et ao 010 de boaua sux actioBaaire^ tt aveir fait les iseivs usuella pour les difices de la banque, W tonds de pension et pay les taxes d uYne Plus d? 4)0.aM dollars ce. oprant e. ver l t fioutsaux Vv fi'-s et Tertes rs par 1^ tra-te „ wp P. la Cseue du Canada, notr. . un lai 1 Vieineane Ml) cel, e ll J prme ; M P W n i nli au v.s e lue les ail es arrivent unedecisuM Loyd G*o.ga fut pays se tiouve eainue U J '" ;.„ ... . li.n d. iv.r co NU.I avon lou iiuvement des affaires da monde S BOUS semble que celte sitaitiot 1 %  eet pas i d*dsif uer. la banque on le sait galement. l'est mise 1* disposition de la prt. e pargne a tieane; el e est donc ap .sie, si BOBS le voulons nous sa m" wodie chez nous de trs .. 0 ,„5s services socimx.Nooe nous P IV de le faire lessoriir dans p.opcons deie aux ^let^v^^sbieale^er. •lecteurs cemacque;at pas d. %  renate plaitli et latx*: • No f Ve dis ingii Minisirs Jij nanerg*, M^rl^ieu Gi'>ber et *fjou ce r W'fsh 02 on *nej t k or dimancrte pro hain ne paiera que }i sni 1 ons.so t 2} t /1 de ses eipo.talions. Le sauve ge de laccord pipar par L'oy-i (j?o'g< et B iaod dp;nd de la con 1 ence qai doit avoir lieu enre MNa Poincar et Lloyi Go gM P l cir s'en et tonj mis nu a la ^ ut appicat.ot du trait de V tsailtee e 00 sait qu'il d>m avec tJU e la J 1 :e un pacte qii ouaprenn^ les h s Unis. . t Mi Poincar, cemms Mr iriand, aoiiauuouoee lai ^ile ei |H pjiit' 1 de vue franais es. adapt toua l-a lli!-a eerout invi esUt Poincar dit q j il y a au tiop de eau :ea du cou IUO 1, entrevue avec d.a plua coidulee. .Noua avone loua lea deux mau f n de uenaei. La eoutrence tut uu aue.i pour le nouvean premiar ministre car il russit convaincre vtr l.ioy George que la France ver roi avec uepUisir uoa nouvelle eu revue eu re Loyd Qurgi et .aM U .nd .t R. b n n %  1. fieite da Mr B.iand a I imb je vent vjn ueu eu iy^J m MO* de uiasj'utio 1 d* la cnauauie avaut catia da.e LA fait q Je Mr Poincar a o((rt trou dea prin.lp ax m i ia rea dea pe •uaudi p u au vue indiquj qii I ie*ue impoadi' ai po.ili t o ,J • a > Ua ma idat la France PARIS — Mr Haa^teau a fait a" vou que le conseil de ligae des o" lions runi Qeuve a donne i la France le mandat de protger l>" 'iii'iouts non musulmanes tn Ciii cia. Les Cours New Yo k — P.RIS S er iog 4 2) F anc ta 22 rianc u.oy fjablea de nous admiaiitter; dana leur conception >la ni ment des ree anpsi ici d SBBX et'dsquilibre. ia E'. comme ils u'oat vu ni rite dtns noa moaur ,ni de I b( te dana 1 os tinar.c s, ni da ac •10 re Gouvernement, ni de II vituo'i a i h u'e de noa ^^s'il' anive que maintenant qae lea abordons avec une dei d a'gent, i's ua se coatanteot de uous en n-fuser, mais ils! tout leur poss b e pour (ise asrTmdre an qu'ils sjieat ceux qui viendront la mettre sone le contrle de leur draf c En cooequesee le a'al oomt not a aucre, augmenieet] ii oit*, de Douane sur uoe prod* u .s iefaier,t do crdit e rcUe. • nneueement le paiement ds d ra E 1 ettendant, un MoBieurw lar, surintendant de la cutastror avec son auatein da S.by*% aipe my^teri use, remplit la ei>* ti ii-iaiiiuire de noue aiderai" mourir. ,



PAGE 1

LB IdATiN Tribune ics deux orgueils Nous srrrmes i un mcrrent te 1 f nement des Etsts Unis s sussi pou I d evoir de donner satisfaction a l'or Igueil kaitien et non d'ave ix l*ir, .omme nagures. de rpudier tout ce qui est hatien dans le but de ri valet ce peuple et de froisser FOI Amour propie. Il faut dune que e gouvernement drs Etals Unis lpit i a jtune gnration avide de rparr a lai Assistance publique de St Franois de Saies (te nanties Usine Glace frneot desit de notre h stoire qu'il Itl fautes de l'ancienne, toute I L D ces:anp que des paioles dcisi tude i cette fin. Donc Iseutre cou fts soient prononces. mune des hommes 'filat des deux Loisque j'eus l'honneur de t'g'a P^ys est de chercher 4 concilier les aier UD g r?n( i peisoncage des deux orgueils dans l'imil respee %  t Unis ers paroles: Au rom de t'* desdeci peuples vo.la 1 œuvre flite nioialf hiitienne avide de jus d aujouid hui e; de demain et la ce vous flicite ; j'eutendis lui d re quelle nous a convi l'honar: ble M' [ne cette rserve de venus dont les Me CornickPuisque nous avons, Iits-Uoii eux-mrres ont reconnu dD$ la mesure du possib >, lait la [existence en H ti avait btsoin de part de ce que nous croyons nce-ss:i louo-r la mesuie de sa caracn po re peur donner sans'idicn 1 o r l jq 0C| et qu'il lui fjut pour cela 'e gueil du ptuple amnca.r, mainte [ouvoi'r dont un g oure d ho T mes oot quelles sont, ponr ainsi dut.les Jppar'eDSOt tocs les dbiis des an plus pressentes aspirations de la jeu liens PH 8 politiques se sont empa nf gnration, ou pour mieux dire, depuis jo ans sans avoir pu ra des hommes nouveaux de ce pays ei r aucun bien tie pour la maquelles il f.ul tenir compte pour de cette qur,'oeuvre de cooprt on pui ai se •/ L'Hpital Huspxe de St Franais de Sales envoie CPB meilleurveeox ses bienfaiteur a I oacesioii du tead et beirg employtd in anr di i ouvel an. Il saisit cette occasion €§•• Ol the hoise or caille shouet peur esppeler au poblie : be lelt to lu til its de.iing in the 1 (Jue le aervice des eonanlta crt ou el gun powder to librale ifOBt a heu loua les jour* diman ine to.ling millions of o DU iunds hea et MM exee,-*, de 8 11 ira i 0 m the band ot the despot and the et est rfH'li (•iRir.p oion qu'un avernssement lar il y a des choses qui doivent te |\er exclusivement de l'action nat o Ile et pour 1 excution desquelles il lut n^essaiiement mme l'mdpen lace admiisirativeVotl powquoi croyons que la rvision de la Con niion s'impose dans un sens plus hbe Nous aimons i croire que i'orguei Etats UDIS a dj neuve sa s; Miction dans le maintien de la i>x en H m, mais nous admettons but de mme qu'us nous impuse t glanes loniii.iors pour la conse ilion de cette paix, cl r. on s de. mai en en n me temps une pat de -a kifice pour 1 application de la Do. Iioe de Monioe .. V Car l'union de scurit qu impl le cette doctiine nous impose I'C lligation d'4dmei>ie la marine amen V'.nc dans DOS eaux et de l'ab tti Il s nos pcr.s. La neuve. l e adni.r, |lt on ces biais Unis vient de posn base d'une nouvelle po.itique n titiauo aie la politique ut spht h u'n ti a ci^ts elle a demande eu Il itbsiilutr ctlle de coopeut OJ par la von dun de ses plis laiids itpist n iants, les h.al.-. Un.: (lecitia de i ous demander huss .Ut .o. t uai.on dans l'oeuvie d. Igecir iitjo mondiale. Nuus son les pus que h :s d unt telle inviu la M., s i ous %  'tu ai.dtns JU gOL liLeneit d e W.shiiogien dt st f'D uncue lompic de l'eiat actun fajs pour ne pas lti demande) ^ itcpeiaiien non dtquie a M isaciu conomique cl qui b;es*e[iU'oi|uu, aitiouaV [•- louvtn.emetit ssniicain ayant ,J J* lesponsabi lie de mainieuirla "s et de la consol der doit pouvoi Jg'niser une bonne gendaimeue D ine, et aussi une geudaimeiit l'eus U io mi e'ittptcltui dt fr de cu.tuie de i .n que stUt lidaiiuti;e puis e gaianlil ia scun ,, c np;gres et ir.ei ei en rr.rrt •P les k b aats an tr vail. L l'uatntat amricain a le droit jtt'gu que l'ordre lgne dans Us Hncts hi.ii.cni. t s et que 'ts crn r trargns soient pays rgulire f en '' le GouvernemtLt amercaiL ^tercore aveu l'initiative de arxieux de se rendre bien compte des b.soins du pays tt de t* aval lier de concert avec le gouvernement n tien i y fane face, et qu'il j va de la d'gnit de ce grand peiple tju'un i.euvri ordre de choid heu e x toit et. b i ei Hati. Uonc nou> pouvocs avoir coi fiance et croire M i que noire o KUeil de peuple h Ore et indpeDd.ct ne seia p.us hu m h df:o mais par le p -i-p t amii in dans la itcbeuhe des moyens piopies asseoir ce nouvel ordie de .ho^es ; I faui avant toute chose l'amgmtl latoo de la puissance d achat de noire monnaie nationale. L'augmen latioa de celte puissance d achat doii permet're ;u peuple d'avoir la vie bon march, tt augmentera ?a puissance de c nsommaiion. Les bi cfaci l ires o'ii.e pireil'. mesure se Oot d'alord les Et U Unis avec qui LOJS faisons e plus giard commerce d'impoitation ci ensuite l'eut h ai l'en qer aura de p'us fortes receits L'augmei Ltion oe la puissance d' ^hat de roue monnaie attnuera aus si.dans une la-gmesure le gros ef fort fiscal qu il va falloir taia ioiti a,ue sacctntuailMa-s les d t^n'euiS ie la youide baiUsoua irm CfQMl aeul pas moioa l'espoir ds opra inria 'Ont tm •' 'EtclUaivenOTt oar lea chirotiiiens t tnlanea d l'Iloapire ; les oprations pmuntea seules peuvent eue faites par le cmiurgien du malade. '2o Les chini",*ien8 qui dservert l'eitabli'-seruH.it tf mettent la dtero nition fa maladeM d.. la ville et de la rovinec qui dfirent se faire oi<^ rpr. Kn pnss^|j 9 | C )n d'un m-t^rtel n iu r ntCHl mode n-, les Opra ions le^ plus dilticiles et '64 plu is used in wash-rg Combincd with oil it m k.-s a haidsoap. Il is found deposited in, o r >'; < u g opon.ceitain l\ies wesi of the li^vplian Delta. Adoiph. SGOT1 Vi. Traduction ffos runflB j -i .•!;,i e ir> u j.<; |fc pha r, n p* et dre guries d'ici, dans l'espoir d'obtei'ii ipoir t* ns aouv n. Je n'entends pas pat ly_'J, h t heurrs de I apis midi p nr entendie le rapport da I jiiaeil d Ad min .trution et di rsUfisr s'il y a lieu, les metorej prises ou prsadie. l'ort-Hul'niice. le 18 J invier 19fl Le Conseil d Administittaue Ren AUGUSTE l'iiiet,i La (a tn.ii :1 u ure d ME Juseph Justin M' Joseph Jusim, nous a envoy u carte accm pageuai une. px.ee ou il se pouc caniae la Prtl4eacc e la Kv j.ii. ,ut. C'OH une Adresse aa Peuple Mailiea signe J'un groupe ,iin pracljiue c;a: JJID les circaastances aciue.ks, il Uul aa paavair ua %  •* %  c neutre • sans passa politique, un u^oiac et ii v ie et de eeaor, ua ua.u.ue ac moJeraiiaa et ae coociliaeioa, capai4ede astere du taee, e la mIIK, ia lnaaiau-, • e d'apaliquei ies cafons i ici ra'.isatiOBi possibles. %  MJoseph lustin, etil l'Appclj nest l'iiommc %  e personne li.c.i aucaatraire, u est ie trait a"u aicy entre les tivaius |alouse et le> ambitions le du nitre ( jlpire ) QUI. au lien i Opposes. M Joseph Justin, on doit en convimr, d'tre employa Huis aucune ma'^i* Jc c iu: c Jl l v ' li; 'a i >rc de ica< • u j i. . pera lient, le (jou de lactian, d.s rhevaux ou dn betau d ivr i l tre uaail ci i. ure .uur.. nc de ,', sa destinitior a poud'p i ca tra vail'eurs d'autrps p;vs d-s mains do despote et de I oppresse ur ( mais l< d^licatF '""r"* 1 '. un a'ca i mu ral compo* d laiss pour remplir dans 'a ci-Aa'on efe non pour librer les rrrhois d la puissance da ure ..our.ege ac la rcspcamSiltt • Nou> rcmercioiu MJustin de 1 envoi qu il nous a lait de ctMM pice ciaanee d un i;iwupe d Haiiieai .]m ont mil co avaai s.e caaMtidaeurc u prsidence de la Rpublique parccqu'ili ooe .... tiance en lui. sont fa: ea avec toi.tes les chances p u-ieurs sels de soude. Il est eH?r de tuecf conoas le dmontre d'rilwtftot d^ns le vinaig'e ft es us leors la atttlstiqae ci j< in'e pour le blanchissage. Combhci avec .3= L-s opration payantes, sauf de l'huit. il ftei un sa'on du-. On W.L4S,i,T.Co orgeucs, sont t Un verra par ce teum que. en outre des im portantes oprations abdominales tumeur du veutre.tieinte inguinale, taille hy.ogastnque etc, etc. (sites '.outes avec auccs par le Dr Paul Salomon, le total, des consultations, pansunieut etc dea divers services de St Franois de Sale* doonent lea chiffres MOU le trouve en dr' ou tl>itan' certains )a;s l'otieft du Delta tien. AdolpheSCOTT V UTEgyp Irmgar; H ni a ventt .ii esl attendu ici le i co i L" 8, Hamb mi ranf. r.e navifl SDDartienU U West Indi*. ^: South America Trading Company. suivants vraiment impoConuliations 2177 Panat'inents 7358 i'rescrip ion 38i7.'f Ciirurgu H9 Lxtiac ions de denta "J Nombre d'auaiyses d^ laboratoire et hanceg rad olugi^ues 475 H tonjoe-a t un principe d, a IrgoierjN llur>mobiles de construire unymture qui sn.t, aooa tou* ks rapports, digne ele la conliance que lea leur par anitsd l'^surarce positive que nois leurs an donnons, DI tes tVOlr p ri e^e JtOnt poil I N B, Les persouusi de la provins ce qui dsirent ae faire soigner i Sn Franois de S!*-*. trouveront tout' le coufoit dsirable s adresser pour tout ce qe-i concerne le aeivice m, dicjl o i cnlroi g c I au Dr HHUI Sa'o mon Champ de Mars No /207. 'fl' phoue No 'J5. BREFS DETAILS F urdeto-r de re>p.ciei l'orgue! t ol ] t 8 ", j^ j.uis m exprimer einei Mup.e irnnc.;n tt de lui don comme ou jette un oa S un chen.ne f % •l'kUiiion, de l'autre le gouvei se doutant pas qa>n augmentant la Algocratine Ua Remde merveilleux coatr iMigraines. Nvralgies, Dysmuorihees ou Coliquts menstiuelles Gnpp:, influer sa, Sciatiques, Lumbago. Un cachet suffit pour supprimer ianmd'atcment la douleur et coupei court aui accs les plus vio'eais. Seul Deiositaue tout tiaiti Lonce MMOUvN 2a ue Tiavtis e Tm* i* Ccrrotsertea — Voituie. Anun/e it combutlibU Syi .ue • e e.nnpme .in., places, V, iturefde dpression -le vide sL 61 ^ H X Pi M Oruittane Soua pression, ptr bmtiatievie.n 1 1 2 ponces (2rrj.8i p<-mpe Ci/l-ndre* — Qian., fondus en un Embrayage— D i type disqnrg > dmont lue ; ,i g ( ( s nu graissag • ). Sept plaques course; 51|-_' Pnau b l5il05mm du ty K laloria • ou '.flxi poneys, de Eclairage — drrits. Jaute> dmontables. deux unit* HouesEn boia ; • du ae u aa,{e : ;f 1,4 oucea, pour a ( 83-14 I mm Mitt en nunehe et Sys ne lfctiique, de Allumage-. Par m goe o haut. tenaion Carburateur Hg'able lene Couleur Carrosse!ie, jriie. ClS ype arlil bleue oa Tlgramme fnuhre Une dpche -rne de Me Km m Motel et de Mr. Edmond l.autnre noua a anpria la roon a Jacanel de Mans Andr l'ili, ne Marcelle Lsu nro, leor belle aœur et aeear Sincre condola es. pniaanre d% ccraomma'ion du peu pie, c'est anpmen et8ui • paie %  ance e^e ri'dcior. deux rondi rio-n* indi-pnsab!i'8 a I enrich^se ment de l'li' e 11M mme, et 4 l'evo : Itltioil grerai* d'un p^ya (.h Bra.ruel KERNIZlN. ( La (in d demain ) sasaLL H : i?.. C .-r^ i r*r R i0 J n disponible trs avaotaeeuae F our vabie. L d r.„H.' heu,fUX de rectv ^"dea maisons srieuses et vaoes, lea demander concernant cet e rerrseotafion les sol mobile J^HJPP M OTOR CAR CORPORATION DITROIT ftl t DFTR'IIT Ubt t R •*! ft*4latnn _.. WBSTKHN MKMf i • -. w. i .... i r^ ; "Hmoglcbina %  _,,..' ">'"t PAT l'll'O • "•<" %  """ *.-* '•, n ; r ttatix d Paria *~v. taHCMi ? %  , Ra fau ^i, FAlua M favaiau



PAGE 1

t 1 E MM N zfz&ss&z Uni i de h c ** / S v i For Sale fhi' •>•? lesfu*; i 1 r c; tf d o IbP Y; :D S : t 0' FV 11 D Pr Adit LE SI i N : zr> Vv*" % m&u y'iutt^po 0 Lis Lmrge frire-Pn f %  * ^-/ 7 %  %  s. i# Ce/ T. *3 Ju Fracheur i^ oV '. Jctiitesse, i ^\ Crmi *tv il IfF ' i % % %  • %  > 9 i • r<. %  I Il ..1 • 3.%  T*:nJfi %  Bdvl; . \,\ ..'! • ,. .' i Pi fiHo.i. i Uinta i If • %  ". /l'i'ui . %  • .. %  '• %  iL 1 %  d.i f.irnel a\ Battit %  • Kloa j : Ravir ip s'airp gRlIny. aoi'able 10" a AinrC Dr ai y up ir-rlg o Office. j Vry >i i cions ; i ,. \\ 0 ie home, rt>l 11 foi ".'Il >• | ly 10 HMJII STABJC Rue rii. Qnat, (4ve A? No 1UI7 opl on te o lilo RnMioad St.lion •-T-'MBri I > •t !.. %  •* %  *-rf.n' %  %  .-' %  ...' '**.* *+**%  •* 'M* —*> &f • DUE ipb EcOiiiie Veoefenz. D< apprciable lce)Dont< -i v> i %  i <• -. ai 11 rv i .j ie t.a *ent8dftPH Ira l.o* iifi nalton* / BKNJAMJN & Co 1511 RDP Lamarre Ageuta Exclusif.toi i ILiti ~ 5S Vaillant <£ llouet ayants ynianx r i IJ,UI,I7"JU Rue du %ts'n tl l'J.Ll %  %  • %  %  %  %  %  — ••• -, 1> Jusiiu Dominique je Ja Facuit butioo de tabMqms arglais'i d'oues soKes dt man hsticiists.Eiles dovtoi aven ur c o gin s ton de vtr.U di pttmtre datte il i c des SBtfC'i lut s dna leur coir.n tr. e. Lts m; i sous hoisics .-o; t appyti d'unt boi De publicit. Rponse demande, en dvneaai des cet ils toc le leii'lcue c foi opie n )t i cia li de marchandises ^L.! lau ob| : de i0'commerce a Bot 103,1iaeburn sioijhgh Bob bu n Londres \\CI. aF i i n i m M n w> i i i ?^*f %  JJJM^.L % %  _" %  '? — '• Pour lis anateurs d'Automobile S Accourez et profitez de V occasion. PNEUS De Tissu Ordinaire Et De Tissu-De-Cordes 1 £ kilomtre vous revient au minimum d* pria quand vou roule nur peevu PlrMtoM. _^ Ceux que la maison 081-e cettanne prsentent encore davttuge de qualit* qnt par I* pass. Dans les pneus de tissa ordinaire, parois grl0M, il y a davantage de caoutchonc entre les ooactm c tissa, un coussinet plus pais, et les talon* y sont davantage rentorcs. Les Pneus Kirestone tissu-de-corde* prtentent cette lasticit et cette vigueur qui produisent une E rosse conomie dans la consommation d'essence. [a.s que vous dsiriez des pneus tissa-docordes ou des pneus tissu ordinaire, il est certain que vous voules ceci—la marque qui procure Le Maximum de Kilomtres par Franc La maison Firestone a pour rgie de conduite d* donner satisfaction par le nombre de kilomtre* que couvrent ses pneus. Autrement dit, les auto* mobiMstes prfrent payer un tout petit peu plat pour obtenir un bien plus groe rendement. L. Preetzman Aggerholm Port-au-Prince SUCliE HASGOSUCaE! Bon march Eu tjros Chez H ei Lemk j En face de la Banque Nationale mim -%  n / Grand ^ioiel de, France VINS provenant directement de Brisac, p;s] Uordeetni* ROUIE Gourde* 501 le §aMon Bii^MJ i fOo 'e g illon Yl.VS en bouteilles de m iil^urs crutei de< Oh'teaux le pluf rernomns. Liq ieun Franc tes et Vin. d'Espi ne. Champagne et Vioi moussent Vwm itleuree iL%rqiiei M peie r PATRIZl, revenu deini-einent de France avec ua ma riel toui. u pour son ll el, -r iftnt sa no.nbreue et choisi* emeie qu- /.es pi .x s JI*CI ux ifrol blis pirur du 1er Noretn"lepo ir les P^MSIOUS demi IV. sfon. A la maison BiaO Frres l.esle de Socli de Pneus & Chambres Pneu Hoo vritable JPnius //eor( vritable a i la in tire*ton 1 pour autos lord Cord A Piu u < oi d *2 7 7 21 •33x4 82x4 80x3 l t 2 30x3 28x1 li"2 Or % i ti Bicyclette Chambres air bood vritables Pour autos toutes Pour tticyclelie dbnenuotis Or 4 Ciyde Steainship C tt Foreign Services Le st amer "Lke Far^toiv' venant d* \ewmYork et atiemlu ici le 19 du courant, et iuU*i>ra lu mitr,? jour pour li>ntfton. t lu Colombie. 1' eut i appel urne Chargeur qu'en expdiant pareeluttau qui fera tram bordem >a pour l Europe et NwYork *ur un b.ieau exprs de la t.ompa,r U > n e taieant li nyston le 23 de ce i-wroo. Ut Mnflciecont tics avantage Upule* dans no re rcent., ci eulxire. i',ie,e de s adresser l'Agence Gnral: tl0i v ions outres renseigne men!.Porl u Prinet, le 16 Janvier 1912 I h. l.VLEilEMS, .g. u t baral 45 23



PAGE 1

Qainiimt tarife /Yo IflS £Md 10 Pi luCi. flilli DHHSCTOTR pp>fTiffrAiRE Wwurt MAOlffilW NUMn 2f)cf?NTi*ies -r^Quotidien M ** 18 JtSM* iffj2 Mais la libert, jrand D !" / el un vain noa *• ce pays qu'on u-ose meule pl,,s prononcer ouverMneui, quoiqu'il so it Plaie a | it tte Ses actes• mais elle u'exis,, qne ,,' CfctUN M•• •' NON: ft. i apport Giral AU PDBUC: J'rJ". .."portant ,,-,* i n tii>t T.L r t A, p tfr,anl J Dtrl prenant istret accru date du rapport 30 Noter tre 1321 PASSIF Por 95 116 U11,04 98P 447.431.0) ; .S vrif jcaieirs N0US !; ,: M !,)V ^uxA:T,oxNw, t .-s DE %  NQUK ROYAL DU CANADA : I \ ISl d !,l a Bar( Ufl en clreolH*n %  isnce co au gouvernement FdArsl cIn. C da d lie8ad 8Ue Bmqi m Pn< sur d au tes Binqnf s ["es dues par des Banque et M Cerrespocdinis de Banqi e Q'8 qu'au Canada W d .* 8 )Qv croementJj provincial • Mdral, u-txcdani pas la Vhb-ur naarch JJfj uaicipales osnadipnnea et %  niebtitanoiquea trangres,co!o••# otres que canadienut-s n eice "" P8 la valeur du march tti>nn de ch^mirg de 1er lioireg dbet, grs ftsction- n'ex•ot pas lu valeur du marca loi. -'iL and u Ctada, suc ob!t LJJ 1 bentoren et acrions v .11demande at courte i hance Km* 01 pa> M J Ur > '"tara ^r P al U > 0urant,, 1 et "compte. |il7) ( œo,DS le r bai8 de fo B C0 ?. rsnt J et comptes •ii -! r". Caoad /in. le •* %  %  • lititt '; '! n a!? D n ffre D (apr 8 ,vo r u *ux pertes) f. ai auL L44 f 8 I4 0t,ooy,uu 203 I54 04 13 yy.'Hvi ^'5 044 ws rOUDfi DE RBSfiRff P. 4,584,704,6'.t Balana ID crdite 30 novembre 1920P 20 li ni* JPrlme sur ntfuveau eapitai a l0 8 f *^ irab.ters du cetn .t u c proHu et pot .t.-, BaiaLce au ci-dit, la 3y coveoibre /y21 181,016,00 132.9 5fi(] 2J,40L ,000,0 222,08:5 030.3 tf %  S HOI.T Pt-ident. EDSON L. PEiSE. 0.recteL.:-g raat 163.017,459,32 89,132,820,47 411,303 20 Montial, 19 DOU b e \92l C E NMLL Odraot-aientril. I. b £ 0trea ^ ae l Kdiflctsj %  arque ! i de la Bar( ^ oe P" P'o a de rV : 0,P le "• %  m Py. redit l" %  i " r "UB par Uttrrs v r . aaivau contrat tn!£ uv ,r. r i re neot Fdral fn • iif *• b ,e 8 en rcolation i'J. U t0œ f n dt>s ce ,ui P> 252,501.644 90 985573 59 10,6i7 7:8,8G i%MMIuft7 985 000,00 349.35i,<8 Banque Royale du Canada • tl sa siluaiiiiii h S. HOLt EDSON LPEASE Directeur Grant hous ivori pi.b ici h aifait on ;o jo rovtd be 1^2: dt L B rq U K: y p ^" !, 11 un-ion n eu P. 50 uu48 4.u,<5 c fice P ?r lu des vrifiesifars papuii c.tte di-s— ^'on par lu scUeoni-ei Cete 1 lion ut en autre,. 1 au Coivei oen:ctl canadien qui l'cx'ge tous les • duCanpda qui a t-.bli uoe suceur'*•'• principele i Port.B-Prfoc. et qui en et.-nlft successivement d'satrei dans ies pnodpsles viles de h Kt'nu -^l une ^ux Cave s.l'au: ;re^u Cap-Haiti il ressert des tat, que nous avoni publis et que nous tenons de lobliI peance aim iblede.sondirecfeuri Port j JU-Prinue, noue ami Brandi, que le I c t,r g'ob l d .flaires de la Bip. que, le di ti e ni lequel roulent ces tuiree,est de 300 m :i,on S 648 mille 429 dollars 75 cent! m s h-tfre qui on dos lmen-s de 1 actif et du tcdeet du premier sur le co id, au 33 novembre Je I anne dernire, est de 22 millions 527 mj|. le 550 dol ars 7s cent mes. i-a Ki,.que possle un capital enaient i.bi de 2 J mill.oni 4 )0 m le dollst. t t ua fonds de rserve d 1 tant v'oiU pour i tat D.oprement 4t de l' abusse-neul O lant i so,i lit. le chiffre des d p s, qui est de 375 millions 616 mille 343 dolla s 4 ceotimes, on donne une id^e bul^saate. Sjr ce chiffre, 280 rail447 mule 4Ji dollars eeceati mes apportent m i; aux dposant' Ce dernier chitfie leprsente la >ran deit le peine *fu|ie quicoivt tuent la parte la pi U) so > de de U Cli.o e de li Barjque. Le i.ubic h t .n est f.milUrh aujourd hui avec ies not.ons de tir culanoa tiiuc.atre et de garantie, de puis c-u mie siuat in fi une re, nen en.cre tg-. loi a f^it savoir qu'il n: M-Int p s daveir une banque pour voir i-s slfairea pundre leur cours r gJier ; nuis qu'il taut, de plus que 'a circulation fiduciaire et 'es for.ds qui la gtranfissent, cette ban que soit absolument de tout r-po S au rtgard du r.mboursereeut proba ble de ce te circulation. A ce point de vue, la s.-uatioi de I. Birqaedu Canada tit p-iii;ul r.ment -'ifimtr. Sa circulation de bi les et de 31 mi l.cns 290 mille 3;7 do lars 14 cto ines;e: son *tock eu argent ayar t cours est de 74 m ,i lions 464 rei.le 797 dollar: 63 ceoti mes, su. lequel n paitie montaire e,t rtprrente par 46 millions 524 mi le 238 dollars 38 centimes, Modis que 28 mi lious ^ 4 j m lie y )9 dol a s 2$ en 1 ns ^ont reprsentes p<( les b.leis de lEul, ccs:-l a ; re dj Domn on La lputation de ia B.oque da C;nada, on le sait, est mondiale, m-i que leadue de ses affaire.. A Cit gard, nou^ avons eu wvin t.ge de ia LOU sqivante mane de • \ i , un.'.—dontJacomptence et l'au ro.it eeat immenses,— sigeante Montral it ad esse au Directeur deccarssle principale de Port au^ rince Nous la reproduisons avec iaim.be auto.isation de Mr O B r anHt r No re RtDpor' annuel publi au| l'urd hui i.v.e une position de case > exceptionnellement feite et une posi <:on liquide oien maintenue Le rap poit est favo-abiem'nt commot Psrt.culiremenl ea vue des rcents dvel ppements d l a M chants Bank of Cinads A cause de la dflation drastique mond.ale.no. ch tires monlient une contracta peudart lanaee,comrauom;nl avec d autres b.n J,ues, ma's no ;ob>tant C E. NEIL1. Grant G+xrai no< relations 'O'smor Un simnl• ^ Uroal,0 * 1 ? "otie dlifoa est '"* Mtuat.on s ", P f ( BQU , J^M 1l'wd'autrcbproMn.re4 au rxouv.nien fl u H? n *r^sn k lgrement .c-itMW. de dcL WI !?< rrtceaectecsrnede record)


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05576
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, January 18, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05576

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Qainiimt tarife /Yo IflS
Md 10 Pi luCi. flilli
dhhsctotr pp>fTiffrAiRE
Wwurt MAOlffilW
NUMn 2f)cf?NTi*ies
-r^-
Quotidien
M** 18 JtSM* iffj2
Mais la libert, jrand
D / el un vain noa
* ce pays qu'on u-ose
meule pl,,s prononcer ou-
verMneui, quoiqu'il soit
Plaie a |it tte Ses actes
mais elle u'exis,, qne ,,'
CfctUN
M ' NON: ft.
i
apport Giral
AU PDBUC:
J'rJ". .."portant ,,-,* intii>t
T.LrtA,ptfr,anlJDtrl prenant
istret accru date du rapport
30 Noter tre 1321
PASSIF
Por 95 116 U11,04
98P 447.431.0)
;.S vrif jcaieirs
N0US !;,:M'!,)V^uxA:T,oxNw,t..-s de
NQUK ROYAL DU CANADA :
I \
ISl d!,la Bar(*Ufl en clreolH*n
isnce co au gouvernement FdArsl
cIn.Cdadlie8ad'8U P. 375,0*0.343 54
31 100,387 14
23160,749 3i
fc d.0, 'Ex *'1 ' -"es 2'4'6 *
pondants dP B. q ,Pg d,nB ,e
royaume Uui et | Pays Etranger .10,573.ir-r, ifl
fileta roubles
reptations bous lettre* de crdit
, AUX ACTIONNAIKIS :
pital poye
nds de HAserv* n ,n., rrn
lanee au Compte de Prcfl's rapports 95 vu
I Banque. avm imn a " ,.; ,
U'" U08 < 'i; l'i BQ h cai* (
que .on fr* jootal aoooremb .92 M
H qie r- quia ,-,. i, S ctl0 M J" -1- ; " q in * mtre,
rvoci ''"'"-" -uxotr s le 'i;'' "
io.^5,. ,t SLrq.pS',.c. ^tLr.3^^1^ ^'OT.:1 d
12 *<8 27 iAsr- - i, et Mpttctu,0i d _
8. ROGER MITCH1LLC L
W. ABTB THOMP5UN, 0 L.
P.or 457 911149,00
20.4CO COU 00
Wendep poh rclamai
Kder.d- No 1*7 ( .Soeur cent
'nn-j, payable le Ur dicta
1121
bob de 2 0( payable le 1er
cambre xO^l
ACTir
inr aie courante
t* du Domirion en Banqn*
unai* couiante des Etats U Id-iotres psys trangers
[POt a la gijerve Centrale d'Or
Fiel d'eu r>e Bmqi m
Pn< sur d au tes Binqnf s
["es dues par des Banque et
M Cerrespocdinis de Banqi e
Q'8 qu'au Canada
W d.*8 )QvcroementJj provincial
Mdral, u-txcdani pas la Vhb-ur
* naarch
JJfj uaicipales osnadipnnea et
niebtitanoiquea trangres,co!o-
# otres que canadienut-s n eice
"" P8 la valeur du march
tti>nn de ch^mirg de 1er
lioireg dbet, grs ftsction- n'ex-
ot pas lu valeur du marca
loi. -'iLand *u Ctada, suc ob!t
LJJ1. bentoren et acrions v
.11demande at courte i hance
Km*01 pa> 'M JUr > '"tara
^rPalU>0urant,,1 et "compte.
|il7) ( o,DS le r*bai8 de
foB,.C0?.rsntJet comptes
ii -! r". Caoad /in. le
* lititt';
'!na!?Dnffre.D" (apr*8 ,vo'r
u *ux pertes)
f. ai auL l44 f 8
I4 0 eo^a o
407 082 00
1601221057
SI 540,530 25
__S9 9l2 0l8 8i
P. 74 454 7W"63"
1 (.000.1 00 Ou
21 .,,-4,382 70
Msatral, Canadj, ;9 dcembre
d^Ai^vMck, w.^n-'ju/d ce v
tMlicacuts.
;9-i. JAMVS G -ffos
is- C. L. de P. S. ros$ A 59M
22 837 38^,75
StToiS 4zu 7-,
D MrTl UE PROFITS ET PfcfiTes
.Iwje au compte de l'alita et Ptni
(fi ,' I iivl.ii,. t. lu lit
24 080,818,88
24.05) 5^4(8
9,S32,512 4{
15.128 520,60
li.CfcO 429 50
24 543.074.57
le 39 i ovembr. I92U
Prcfl s d l'anue api es avoir dduit
les fiai d-ariiiiini8ratiou et totre.
a^penBea.i'ii-.ioii accu, sur U. dep
ample provision etai.t Mte pour :ou
U dettes mauvaises ua d^ueusea
et abus deliQt4l4l sar bmets co0
tenus
J c/j pr uonee
Bi nusu^ojoaux actionnaires
lit'tiuction hur les -lifl * h u d
que n oncuiHtiori *"
Traestran fonde d. riar.
-ULc.de pt.flts t pHm tm9nt
l'
M0,i8,fd
4.037,830 -iy
P 4^84,764,09
2,430 ',88 67
407,184,00
1 0.00U.00
4>t,ooy,uu
203 I54 04
13 yy.'Hvi
^'5 044 ws
rOUDfi DE RBSfiRff
P. 4,584,704,6'.t
Balana id crdite 30 novembre 1920P 20 li ni*
JPrlme sur ntfuveau eapitai a .l0, 8 f*^
irab.ters du cetn .t uc proHu et
pot .t.-,
BaiaLce au ci-dit, la 3y coveoibre /y21
181,016,00
132.9 5fi(]
2j,40l,,000,0
222,08:5 030.3tf
S HOI.T
Pt-ident.
EDSON L. PEiSE.
0.recteL.:-g raat
163.017,459,32
89,132,820,47
411,303 20
Montial, 19 DOU b e \92l
C E NMLL
Odraot-aientril.
I.b,0trea ^ae l" Kdiflctsj
'arque
! ide la Bar(^oe- P" P'o
a de rV: 0,P' le" "m Py.
redit l" i"r"UB par Uttrrs
vr. aaivau contrat
tn!uv,r.rireneot Fdral fn
iif * b",e'8 en rcolation
i'J. U t0fn dt>s ce ,ui
P>
252,501.644 90
985573 59
10,6i7 7:8,8G
i%MMIuft7
985 000,00
349.35i,<8
Banque Royale du Canada
tl sa siluaiiiiii
h- S. HOLt
EDSON L- PEASE
Directeur Grant
hous ivori pi.b ici h aifait on
;o jo rovtd be 1^2: dt L B rqU
K:y p ^" !, 11 un-ion neu
P. 50uu48 4.u,<5 c fice P?r lu des vrifies-
ifars papuii c.tte di-s- -
^'on par lu scUeoni-ei Cete 1
lion ut en autre,.1 au Coivei
oen:ctl canadien qui l'cx'ge tous les
duCanpda qui a t-.bli uoe suceur-
'*' principele i Port.B-Prfoc. et
qui en et.-nlft successivement d'satrei
dans ies pnodpsles viles de h Kt'nu
-^l une ^ux Caves.l'au-
: ;re^u Cap-Haiti
il ressert des tat, que nous avoni
publis et que nous tenons de lobli-
I peance aimiblede.sondirecfeuri Port
j JU-Prinue, noue ami Brandi, que le
I c" t,r* g'ob l d .flaires de la Bip.
que, le di ti e ni lequel roulent ces
tuiree,est de 300 m :i,onS 648 mil-
le 429 dollars 75 cent! m s h-tfre qui
on dos lmen-s de 1 actif et du
tcdeet du premier sur le
- co id, au 33 novembre Je I anne
dernire, est de 22 millions 527 mj|.
le 550 dol ars 7s cent mes.
i-a Ki,.que possle un capital en-
aient i.bi de 2j mill.oni 4 )0
m le dollst. tt ua fonds de rserve
d 1 tant v'oiU pour i tat D.oprement
4t de l' abusse-neul O lant i so,i
lit. le chiffre des d p s, qui est
de 375 millions 616 mille 343 dol-
la s 4 ceotimes, on donne une id^e
bul^saate. Sjr ce chiffre, 280 rail-
447 mule 4Ji dollars eeceati
mes apportent m i; aux dposant'
Ce dernier chitfie leprsente la >ran
deit le peine *fu|ie quicoivt
tuent la parte la piU) so> de de U
Cli.o e de li Barjque.
Le i.ubic h t .n est f.milUrh
aujourd hui avec ies not.ons de tir
culanoa tiiuc.atre et de garantie, de
puis c-u mie siuat in fi une re, nen
en.cre tg-. loi a f^it savoir qu'il
n: M-Int p s daveir une banque pour
voir i-s slfairea pundre leur cours r
gJier ; nuis qu'il taut, de plus que
'a circulation fiduciaire et 'es
for.ds qui la gtranfissent, cette ban
que soit absolument de tout r-poS
au rtgard du r.mboursereeut proba
ble de ce te circulation.
A ce point de vue, la s.-uatioi de
I. Birqaedu Canada tit p-iii;ul
r.ment -'ifimtr. Sa circulation de
bi les et de 31 mi l.cns 290 mille
3;7 do lars 14 cto ines;e: son *tock
eu argent ayar t cours est de 74 m,i
lions 464 rei.le 797 dollar: 63 ceoti
mes, su. lequel n paitie montaire
e,t rtprrente par 46 millions 524
mi le 238 dollars 38 centimes, Modis
que 28 mi lious ^4j m lie y)9 dol
a s 2$ en 1 ns ^ont reprsentes p<(
les b.leis de lEul, ccs:-l a;re dj
Domn on
La lputation de ia B.oque da
C;nada, on le sait, est mondiale,
m-i que leadue de ses affaire..
A Cit gard, nou^ avons eu wvin
t.ge de ia loU sqivante mane de
\i, un.'.dontJacomptence et l'au
ro.it eeat immenses, sigeante
Montral it ad esse au Directeur d-
eccarssle principale de Port au^
rince Nous la reproduisons avec
iaim.be auto.isation de Mr O
BranHt r
No re RtDpor' annuel publi au-
| l'urd hui i.v.e une position de case
> exceptionnellement feite et une posi
<:on liquide oien maintenue Le rap
poit est favo-abiem'nt commot
Psrt.culiremenl ea vue des rcents
dvel ppements d-laMchants Bank
of Cinads A cause de la dflation
drastique mond.ale.no. ch tires mon-
lient une contracta peudart lan-
aee,comrauom;nl avec d autres b.n
J,ues, ma's no ;ob>tant
C E. NEIL1.
Grant G+xrai
- no< relations
'O'smor Un simnl- ^Uroal,0*1?. "otie dlifoa est
'"* Mtuat.on s",Pf( BQU J^M1- l'wd'autrcbproMn.-
re4 au rxouv.nien fl! u H?n *r^snk lgrement .c-itMW. de
dcL WI !?< rrtceaectecsrnede record)


LE MATIN
i )*
Gable
[H Nouvelles Etrangres
U. S. Navy News
15 janvier
de M. Briand
Mcnsegneur Morris D D. docteur Dclarations
en Thologie est arrir mercredi der
nier. Il a ?istt les diftr.ntes mis-
sions et donn la confirmation sui- _4.. ,. ... DrMm j
Tant cet itinraire PARIS ( Associated Press;- M,
D manche, la If, en lbgUse La Raymond Poincar a dclar au re
SaiBUTriait*; seivice d'ordination prsentant fc 1 AMOCttiti *tm
au diaconat du candidat Arthur qu'il ne croyait pis pouvoir terni-
n c.. oer ser consultations avant diman-
U mme jour, 6 hures du soir, che soir. Mr Poin:.r a a pu t J.'ij
service de confirmation- Lund.. a m lt?l "voir Loyd Geo g- qa il
WiSUiNOTOK- La lsion am-
ricaine condamne l rac'ion des b
tinette en mmoire di la guene
mondiale jjs| rnni lol'Wea et sans emploi aient
ob'^nu SAN NtONld- On craint une
oruption lu volcan ok
6 heures du matin, S<-\1 >r en l'K
glise la St Barihelmy- H er, ans
Gonaives, en la Mission St Luc, le
mme jour a Gros Morne, en 1 Eglise
La Rsurree'ioo.
Mercredi le 18 i S heures 1 1 Al-
caline en 1 Iglin St Pierre et en la
hipelle St lacqars a Mrottes
Vendredi le 20 Ccustard en
l'Fglise la Transfiguration et dan le>
autres Miss ons au district de Cul
de-Sac
Le mme jour 11 heures I ria
non. Mireb le en la pnoisse 8-A
dr et daai les autres missions du dis
t ici
Dimanche le 37 5;rvice de ddi-
cace de lEgise La Bjnae Noavellt
Bigone, Logace
Le soir du mme jour Confirma
lion dans la Tille de Lugane ei
l'Eglise La Rdemption
Lund le 33, Thor, en la Cha
^nelli: L Ascension
Samedi le 27, en l'Eglise St Su
veur des Gayes et dans les MiettOBi
du distiict des Cayes.
L'Evqae v sitera i son retoui
l'Ecole Stlacqocs, l'Ecole dtsDcmoi
selles S.e T. mit et la Maison des
niants-
trait heuieux de coafrtr avec lui
1 ambassade bmamiqae
Vous savez dit Mr Po ncar, q le
L'oyd George a exp.imi le dsu ds
confrer avec le successeur de M
Briand. Gomme noire conversation
dorera plusieurs heures meseftjrs
pour reconstituer le cab n*t ieroi<
retards.Je ne crois pas avoir term
ava*t la BO de dimanche. Corn
le Parlem nt a d:U de se ru
se heurtera aux d tri mits causs
par lopinioa des nationalises ext
mistes. Oi doote que lee na ioailis
tes acceptent les siipul.tiens imp^
ses par L'oyd George pour conclure aaiieu*e
le pact On t il dail b aueoap de Cai-i Popoeaeoett.Daprs des lape-
commentaire sur lie eitetl a.-* n ctat s "*,"'""v'e,d""i,t"^l*K
seront les ivaeaeftti actuel, sur le. pro| itee d- g a de, dl *'^-;
ecuooi gn-ales et 00 coufle M* a fjudu par lu caeloai qui aesi
que la vie du minstre Poincai
pourrait ;re b ve.
Un accord
WASHIMjION- LepolTii!
110 ai le Urn'oire de Kmochio
u A .0 IVitfe 12 Ij11 ">"'
ao ieee ool t tu-t 01 K '* Jl de
1 euae lerolrepar ha eu d) * lee u I I ' ,,, N* '
ni dea'eta WW oit t *"
dar.a itt-r t* N-w Vi It eeoleaaent
oJ.UL'TJN LSMWOlf est aou
roat o
le Urn'oire de kmochn sa sJiuUUN Lv*jo.r st un
a verts au ommerce de 'tes tfouade e^cojnr 3 hoianui en er
'es itou- i gilit
suivant les erm s de
nr jeudi et m^ psentir devant lui,
1 faut que je me familiarise avec Us
litcuslions soutenues entre les alls
et paiticulirement sur celles se rt
laot sux dclart ons de Cannes.
U ie oojve.lle confrtace est prn
oabie, je crois qu'il s;ra p'frab e
Je convoquer le conseil sup ms sen
de conditions
t'icco'd aloo-
t pir 'es dM4Uiani r'hiaa'nes et \t
ooniise lus l-u'S p-u'?rrle-s au su
j-tdu p'oblme <\< Ohantnng.
r* hier dam une oeee J flOiae,
loesMVitdure dne le influe trouv-
rent qu-. la .r-**ion d-ilerr quand
Ih luit eKoilm arrajntde laora
go ;ds de iou le* 0 tee de bo e et
1 'i;i d-^ large* tidverio* aareau
d 1 sapuorte au toit-
vVAS.UNJL'oS- Lh dilgatioo
L'occub itl > l
^ ^ .. Upoueieee et ctaoiiee laiiaaterea
a & LtOUl *11C& c* d* vVaahmgtoo e'aceoMaot sur
PARIS- Le liarai Goatamd a
pa^s en revue les trau^e* traaes
t amri:4ines doccuoatnn a Cj
.....blence. L- gnral vis t, M T r.H,
emect quand les amba ont comp les travaux prlimin-i rai am-:an Allen, il a s sta plm
i.Mon opmon es- que le coeseil tari un b nqu;t of.ert eu sja h>a
i-pime doit se ruuir en punciprineor.
pour l'change des signatures | ^ > nf*n~tlp 1
Mr Poincar a dclar aussi Per-, LtOnjerCIlCB ae
onne ne peut imaginer que je vus] f JiftMr?8
ornai un minire purement poli-1 GENgs Les dlciffoos bn
uque et ne peut mer U gravi, de 1. ^ jipMaile ,t allaau
.itnetion Nous vivons en ce mommt \ qQlU Cannes hier soir i sept
les heures aussi graves qu en 1914 '
L3B taeeurae pru ni lairee eiaaat a
la coinpi e raataojraiioa d* tiJe
Cn.w a la .bien-
WASHINGTON L^9 lealftrsdi
Se idt tjspeid u ie rapport lundi sur
e Util d cr
WASHINGTON- L
Remerciements
Urne w Loun ^ouf, Mile Yvonne Itaie,
Mr Lcie Vcuitout, Mi Antaise Mathieu et tou
les autre parent i alli remercient bien nn-
aremeni iomj le* amis qui leur ont donn les
.vu de relles sympathies i I occasion de I
mort de leur regrett Louis Suu.ce, son poux
re et parent, et leur prient de croire t leur pro-
Soede gratitude.
La paix que nous voulons i toute
orce atteindre doit tre taiie pour la
France et non pour Ici on tel parti
politique.
U 1 des correspondants ayant dit i
Nir Poincai que l'entre d certains
adicaux soialist*s dans le minist e
ou verait prob bleme.t des aoj-ic-
ons, le p sidentdu conseil rpon
tt : le n'ai pris dengigements avec
II
mm
Lm Renais native
GOMVOCATjON.- Le Membre* de la Re
rs'.j.'i"'- 'on' onvoqu en sance ordinaire
jendi 19 lu couran;, au locsl de la Socit.
Ce i janTi 192*
B
"Foalf comnactp hier soir Cint-
Gelant Un lia vraiment beau a
axhibe sur l ciau
marchand de Vents.
de Mi t-k-, fin*
Le public a marqu aa eatiafactioi
par rie1 applaudieaaaaBli rpe >
Ce film mrite d'tre rva |due d
JOOj sptcuteuie y uesistaieut
Ce soir grande r^praetation Oi
nara oujour-. pour 60 centimes ui
raud dramw en 3 parties et les 13.
4s, l et 10 pisodes suite & lia d
Don Rouge
En foule done ce soir G:n G*
heures.
Le
Dchratious (la Pr-
sii-ul lu conseil
Paru La liste des nouveaux
jer.onoe mais je puis vou? rappeler rainmtrea a t publie anjiurd hui
il dans tous les Caaisetl qui se. au journal Officiel Voi:i culte lieie
ont forms, quand j'avais ihomeui OOtBplete t rectiSia "
trouva une forte oppjniioa cba VI
Poiacare qui est davs qae l'Atlesea
u a pas pay ias'4u'a U umite da a
capacit,00 il at poaaibedu trou
ver des moyens pour reluire lee
chaigea qui pdant sur la Fiaace.M i^n art 9arraai, aruvau* mmiw
Poiuoareait Mr Lloyl George quaitroUiaeI.( Go.utueroe, Lucien
' rgions iibarutj, R3ibel.
1 lJ.\ttl Le eremier Poia
11 d iih uuti dclaration, a dit qae
qn'an des bteanx amricains devin
tre arayeapi* le traita um'
oit escort eu m-r per la Marioen
coul avec ha dnpeeux lo taoti^
toue lee houneure ntv.ie mtqU|(
la Jtruction rt^ bA'.eenx enraya,
LOS ANGELOS- L* jury dam *
proea d'An h ir Burcb, accus tJ
voir tu J. B .ton Kennedy ne. e^*
irououc eo.i vurdict api di in
de de'ibrat'OT
WASHINGTON Henry rordi
oor.es le iru.t d f.T,iiisstioa cee>
me tentant de bloquer lchai tin
oprations dee banc d^ OieatMn]
c e. L Uaiene de niira e u Alabtsa]
deolateque leseoreiairede la Saern]
VV< k. -oc* ion*e u.i deiei.
.vil iMl Un l-'.eau voiant aveei]
pa .i,; n qu laiaereiit ).ioar MvJ
m. hier ee croit ou, deesin^ar, nj
U \V \SHl \G TON 1' y a deab^i
atiooa que Ida dlgue ehiai
14 C iufrjnc-i prteront eucon
broga ifl 1 det viegtvtune damai
JU J U'O 1
tjfcS^VE. Li t'oaafil de la
4.1 J.J- N .t ons apra uns -.%i
d q 1. I 1 t 1 afin mie e'at jour|
ie b AViU. L* Lit viaaton Ui Ojnk
a eie lu Prsiddut en reupli
me'it ! Ha il Hymaus, de Belgii,
Le jiistil n cre un CJall cou
uuf psi'iuinent pour coiiaidrar
que ion de la traite de* blaecliaj
niviti.i les gcdudc puikeauceal!
par icioatioa
l'Art S Le nouveau Cibiuat "
iia r t-omp , uuucnee-M
l'.'-i i-nt at Midi
E raogiea, Poiuci
juMiioe et Aistce Loaaiae. Baiiki
lutneur, Mauuoury, Etnauc-, Cl
lea LeUa.eyrie, Gierre at DuefiU
de P niaiori!', A-iere M Agi nu Mal
Kiib-rt', Agri :uitiie, Adelpua
birstoie I a/au, vMxiudieBiraiil
Eluottion, Lion B ard, 9loi
Albert Sarra.it. Travaux Publics
est piopos|Comm4 ui
dea aII.uhk
l on devra laVrW l'alie-nagne a
uoser de plua for e coutnbation eane
cela il eet inutile de parler de raora (l ,, ,, llHU ,, ,,,, ( ,D
tonna Mr Poioear a dcid l'^'qaeatioa luteruatioualea daia l
t)* provinces dhfrel *er iui traiteia mr Pront rgle comme i sq
par ri iterraeuitire da amb
ii rsider 1 fi'yse
icaux socialistes.
y a eu des ra
deura. dite dclaration e*t intsf
te coinina une virtuelle diapai'iij
du iio .HJii Supr ne. L est anal
rependant que la coufereaue d<
ues eera tenue.
La Presse italienne
et M. Poincar
ROME Le retour de Pein:ar
au pouvoir comms premier mimst e
ii la c Epoca > s go fie la rsittaDO
lu droit de la Fiance 1 env.hir I AI
r-magne et i annexer la rg on de la
Rhur.
Le c Popolo Romaro pub ie un
rucie int.tul : La mtnace d Joc
M-i appatuii I horizo de I fcurooe
Dans ses comm.nUi >-, le c Cor
f.eie d 1 alia du : Ni les ta s Uais
il la G.andf Bietagne, ni l'itaiie ne
uivro.i* U France dans son intransi
4ean:e nations iste.
frsideneA du Conseil et affaires
'rang'es M. Raymond Poincir
Vice-Prsilence da conseil Ju ice
et Msace Lorraine- Louis Banhoii;
G j'rre et Pensions ; Andr Mag
not.
Marine ; Raibar i
Fiaeooee; chrlps de Lweyrie
In erieur j M. Mannoniv.
1 iistructijii Pip 'que; Lon B ra d
rr>vani p-ibucs ; L^trooquer.
Agriculture ; Adolphe Cli -rou
UmuuI 1 1 Deii banaui M. Ma
xinot Fera l*intanui des co'ouie>
leudam la dure de la mua ou d
>1. Sarrau Vdrhiiigo.1.
Otrntn rc : Lucien Dior*,
Rgiuaa L'bue-s ; M H bil
! ..ail : M. reyiouoe*
HvgioM P antique; M. Strauss-
S)us secretairea d E at la prdai
denCd du coisfil; M. Col.rat
\ UH.iTi Mti Ii tnd j ; il. Roi
i propos
d Eaipru
laut

Aux poa.ee et tlgraphes. M. Lat
Des commentaires ^MMtmttM r.,bnique . m. vt
de Londres
LONDRESTrois v'.iemeets im
>oi>an's soi' soitis aujourd'hui d
a cenfusio 1 cre par la dmission
sacca
gouverne
t
ont
e Mr Briand :
Riymrnd Poiucaf
Briand coennae chl do
rnert f ar iS
2* La cooMranee de
pouvoir se sauver des ruia-'s-
j' La ommissioi das rparation^
B des pouvoirs confe
te d; Veraailles a acco
dai.
a I aviatioo M- Eynac.
Me Pouicar a fan qudlqiee dcla
rations aus refie.ei.ta.ua de la
prease Lts queatione lutarualioualea
.entinaeroui a '.re relies lve
oir par la cote*l das auabassadsura
coaanae cela a t fait |oqn'e pre
aeot Ce lait indique d'apia M Po a
Gies parait C4l lft dispariiij.i aupiuaa quoiqja
une d ru e reuu .j de ceCo>>eii
a 1 avenu comme de vieux dp ins nlimi iaal lea lois,le codes et
lea iricuii*.!* itlumajda. Ls eu.ipree
aion de d aux muihirea et de quatre
doua sveretauea d Eut vaudront
la France u;ie couomie da ept mu
liona do franes-
Mr l'oi-ji'.aie s'eat henn des dif
ri ,u.i6i d'ordre poliique pour tor
in tr soi oab.net mais la nu jout
ia cbirabia et au eeel et favoiab'e
a la poiiuq *e da f.eaiieot du cou
eil iirtteraut la atnete applica
t on du raite de Versailles et dea
me Inde* energiqiea l'gard de
Taiie ua^ne Mi Merrio', Maire de
Lyo 1 et chef au pr.i rddi :ai refuse
de f^ire partie du inimare diaa<>t ,\ i heure actuelle ou nctr f
que la place d'un dpute de la mtno d Emprunt fuit coul r tant d tn
rue n : d va pis eue sur tt^bi-ica -,* utiut inapperuin d r$pr
uunalenela. Mi i,oincar*ari"0>* u l arucl' nutvaa extrait d jUft
q^e^tau*. de la (ji'avi e Ta 11 )i i*ol ti a C m: 1 d: U U*van$:
uoe il toi.an. u lUi.j.et.d d'ontqy
natio taie.
Mi Andr Tvdieua refus dacc-'p
1er ie po* *f uilie d*e rego.ia Lib *
re.a ttp.ea v nv C maulie M< C'-uei
c-au q tt vu COIBU 1 in IQt reUf de
le vi pub .q 1* L b 00 co ise. vate ir
jationai q r cottipie lw voix e ... ,_.
(fioues^ d vo.r ployer e cabioaa.iav^mile, eowd ni ab1 aurait p#
seaioppj e a 1 de.ig .-ttnu de^-Jai'-eide'er comme nona I avons va
M^ucouiy owiuma mi .isire de f^tjt^'eoane |jm*it qn loiiinien Al
riettJ iusi-1 nu f feuille sOil aur bue un d es m m! no i- as coin > mant hoatite.
brea Ce Oitutetr eat celui qaid) Aux E.a a Unie on non
sitfiie lei prt u fin ont un gtaude rja-'o pour rien, I'ob nous Life
ADis avair pay 11 0/0 de dmdend'
et ao 010 de boaua sux actioBaaire^
tt aveir fait les iseivs usuella
pour les difices de la banque, W
tonds de pension et pay les taxes d
uYne Plus d? 4)0.aM dollars ce. oprant e. ver
l t fioutsaux Vv fi'-s et Tertes rs par 1^ tra-te ,wp
P. la Cseue du Canada, notr. . un lai 1 Vieineane Ml) cel,ell Jprme ; M
P* W n i nli au v.s e lue les ail es arrivent unedecisuM Loyd G*o.ga fut
pays se tiouve eainue UJ'" ;.____... . li.n d. iv.r co nu.i avon lou
iiuvement des affaires da monde
S bous semble que celte sitaitiot 1
eet pas i d*dsif uer.
la banque on le sait galement.
l'est mise 1* disposition de la prt. e
pargne a'tieane; el e est donc ap
.sie, si bobs le voulons nous sa
m" wodie chez nous de trs ..
0,5s services socimx.Nooe nous
P IV de le faire lessoriir dans
p.opcons deie aux
^let^v^^sbieale^er.
lecteurs cemacque;at pas d.
renate plaitli et latx*:
NofVe dis ingii Minisirs Jij
nanerg*, M^rl^ieu Gi'>ber et
*fjou cer W'fsh 02 on *nej
t si'i'n tiom e iae avec laquelle oel.,
ei.il diatiaiie I 0, in on ,iub qaal
Ca-.MonHiu QO'bT'qeil
L'Alh magne, au lieu de payer 50
m liions de m> k or dimancrte pro
hain ne paiera que }i sni 1 ons.so t
2} t /1 de ses eipo.talions. Le sauve
ge de laccord pipar par L'oy-i
(j?o'g< et B iaod dp;nd de la con1-
ence qai doit avoir lieu enre MNa
Poincar et Lloyi Go g- M P l
cir s'en et tonj mis nu a la ^ ut
appicat.ot du trait de V tsailtee e
00 sait qu'il d>m avec tJU e la J 1
:e un pacte qii ouaprenn^ les h s
Unis. . t
Mi Poincar, cemms Mr iriand,
aoiiauuouoee lai ^ile ei |H pjiit'1
de vue franais es. adapt toua l-a
lli!-a eerout invi es- Ut Poincar dit
q j il y a au tiop de eau :ea du cou
iuo 1, entrevue avec
d.a plua coidulee.
.Noua avone loua lea deux mau
f n de uenaei. La eoutrence tut
uu aue.i pour le nouvean premiar
ministre car il russit convaincre
vtr l.ioy George que la France ver
roi avec uepUisir uoa nouvelle eu
revue eu re Loyd Qurgi et .aM
U .nd .t R. b n n .
1. fieite da Mr B.iand a I imb
je m vi 1 1 oa co r aime. Lh i r- m -
mima.re anglais ait venu Pana
.. / ^o! b uu au ..uiiu.ii accorda
i ^iioci^u laliemag a p r ta
cjianieaiou des re^aratioui maie il
uiiuence peud.ihlyj ' ec 10a. Lea
e.ecuo is gdiriles dj>vent vjn
ueu eu iy^J m MO* de uiasj'utio 1
d* la cnauauie avaut catia da.e la
fait q Je Mr Poincar a o((rt trou
dea prin.lp ax m i ia rea dea pe
uaudi p u au vue indiquj qii
I ie*ue impoadi' ai po.ilit.o ,j a > .
Ua ma idat
la France
Paris Mr Haa^teau a fait a"
vou que le conseil de ligae des o"
lions runi Qeuve a donne i la
France le mandat de protger l>"
'iii'iouts non musulmanes tn Ciii
cia.
Les Cours
New Yo k
P.RIS
S er iog 4 2)
F anc ta 22
rianc u.oy

fjablea de nous admiaiitter;
dana leur conception >la ni
ment des ree anpsi ici d
sbbx et'dsquilibre.
ia E'. comme ils u'oat vu ni
rite dtns noa moaur ,ni de I b(
te dana 1 os tinar.c s, ni da ac
10 re Gouvernement, ni de II
vituo'i a i h u'e de noa ^^s'il'
anive que maintenant qae
lea abordons avec une dei
d a'gent, i's ua se coatanteot
de uous en n-fuser, mais ils!
tout leur poss b e pour (ise
asrTmdre an qu'ils sjieat
ceux qui viendront la mettre
sone le contrle de leur draf
c En cooequesee le a'al
oomt not a aucre, augmenieet]
ii oit*, de Douane sur uoe prod*
u .s iefaier,t do crdit e rcUe.
nneueement le paiement ds
d ra
E 1 ettendant, un MoBieurw
lar, surintendant de la cutastror
avec son auatein da S.by*%
aipe my^teri use, remplit la ei>*
ti ii-iaiiiuire de noue aiderai"
mourir. ,


LB IdATiN
Tribune
ics deux orgueils
Nous
srrrmes i un mcrrent te1-
f nement des Etsts Unis s sussi pou
Idevoir de donner satisfaction a l'or
Igueil kaitien et non d'ave ix l*ir,
.omme nagures. de rpudier tout ce
qui est hatien dans le but de ri
valet ce peuple et de froisser foi
Amour propie. Il faut dune que e
gouvernement drs Etals Unis lpit i
a jtune gnration avide de rparr
a lai
Assistance publique de
St Franois de Saies
(te nanties
Usine Glace
frneot desit de notre h stoire qu'il Itl fautes de l'ancienne, toute I
L Dces:anp que des paioles dcisi tude i cette fin. Donc Iseutre cou
fts soient prononces. mune des hommes 'filat des deux
Loisque j'eus l'honneur de t'g'a P^ys est de chercher 4 concilier les
aier UD gr?n(i peisoncage des deux orgueils dans l'imil respee
t Unis ers paroles: Au rom de t'* desdeci peuples vo.la 1 uvre
flite nioialf hiitienne avide de jus d aujouid hui e; de demain et la
ce vous flicite ; j'eutendis lui d re quelle nous a convi l'honar: ble M'
[ne cette rserve de venus dont les Me Cornick- Puisque nous avons,
Iits-Uoii eux-mrres ont reconnu dD$ la mesure du possib >, lait la
[existence en H ti avait btsoin de part de ce que nous croyons nce-ss:i
louo-r la mesuie de sa caracn po re peur donner sans'idicn 1 or
l jq0C| et qu'il lui fjut pour cela 'e gueil du ptuple amnca.r, mainte
[ouvoi'r dont un g oure d ho t mes oot quelles sont, ponr ainsi dut.les
Jppar'eDSOt tocs les dbiis des an plus pressentes aspirations de la jeu
liens PH8 politiques se sont empa nf gnration, ou pour mieux dire,
depuis jo ans sans avoir pu ra des hommes nouveaux de ce pays ei
r aucun bien tie pour la maquelles il f.ul tenir compte pour
de cette qur,'oeuvre de cooprt on pui ai se
/
L'Hpital Huspxe de St Franais
de Sales envoie cpb meilleur- veeox
ses bienfaiteur a I oacesioii du tead et beirg employtd in anr di
i ouvel an. Il saisit cette occasion Ol the hoise or caille shouet
peur esppeler au poblie : be lelt to lu til its de.iing in the
1 (Jue le aervice des eonanlta crt ou el gun powder to librale
ifOBt a heu loua les jour* diman ine to.ling millions of o DU iunds
, hea et Mm exee,-*, de 8 11 ira i 0m the band ot the despot and the
et est rfH'li (iRir.p o Lundi- iiomoH.ieauvuir.CivilJ^P"8801* but, Ba ron' a, m'nera
Bgron kali composed of several salts of
Mardi Donsiniqae, Brueo, EdJ?uda' l.*-ecs wjlta vnegar.and
Convocation
L - Action ju'os Un l'Uni G!a-
I bava visite* ail the phum;cie ce d l'on- m Prince sont cou voqus
and du g stoies he;. m n hope of en Asseiab e Gnrale t atraor unsi
oattsiciag aine, but luve b?en diaap re *' 'abi-i-t de Ha. bel N. Lger,
poir, i 1 no- ntrequ ntly. 1 d< not lG,ail(1 Rju ie mardi Ji Janvier
meau ihe mtre (ssitp tre) which ins
Roy, Morpeau.
Mercredi Ma h n.Ssloraon, lia-
r. n, Pontes.
Saljmon, Lea
Dominique,
les chefs
lier aucun oien eue po
litienne. Donc la faillite
lepostf sur unt base s 1,de ? Nous
ne dtvcns pas ivoir aucune crain e
de les lomotel pu-sque pal le di
cours mme de l'honora *U sn.ieur
Me Coiuick an chtt de 1 Lt.t haitien
u commises quelques uns te ses on sent que le peuple ameruoin est
laitie de l'me re saurait impliqu-1
rlle de tout le peuple hatien. D
\ rne qu'on ne peut urdie rcessai
ment le peuple des Etats Unit res
lonsab e des eireuis que peuven
tuveinemenis.
La Conveniicn enviyfge au poinl
|e *ue notai, a (t sali ui ie pour la
eule raison qu'elle a pern is au
lays de s acheminer veis l't ? bisse-
net t dfinitif d un gouvernement ci
1
Le peup e hsirieu gaideiait ure le
)nnaissance teiDcne au peuple
rneam s il lui tait permis d ta
f ce gooveioerbent dans la plci
ide ce son indpendance tout tn le
DBais.ait au gouvtruemeni am-
icain un droit de tega d dans
jn adminis laucn qui n auiait d'au
le sanc>ion qu'un avernssement
lar il y a des choses qui doivent te
|\er exclusivement de l'action nat o
Ile et pour 1 excution desquelles il
lut n^essaiiement mme l'mdpen
lace admiisirative- Votl powquoi
croyons que la rvision de la Con
niion s'impose dans un sens plus hbe
Nous aimons i croire que i'orguei
Etats Udis a dj neuve sa s;
Miction dans le maintien de la
i>x en H m, mais nous admettons
but de mme qu'us nous impuse t
glanes loniii.iors pour la conse
ilion de cette paix, cl r. on s de. mai
en en n me temps une pat de -a
kifice pour 1 application de la Do.
Iioe de Monioe .. V
Car l'union de scurit qu impl
le cette doctiine nous impose i'c
lligation d'4dmei>ie la marine amen
V'.nc dans dos eaux et de l'ab tti
Il s nos pcr.s. La neuve.le adni.r,.-
|lt on ces biais Unis vient de posn
base d'une nouvelle po.itique n
titiauo aie la politique ut spht
h u'n tiaci^ts elle a demande eu
Il itbsiilutr ctlle de coopeut oj
par la von dun de ses plis
laiids itpistniants, les h.al.-. Un.:
(lecitia de i ous demander huss
.Ut .o. t uai.on dans l'oeuvie d.
Igecir-iitjo mondiale. Nuus son
les pus que h :s d unt telle inviu
la M., s i ous 'tu ai.dtns ju gOL
liLeneit de W.shiiogien dt st
f'D uncue lompic de l'eiat actun
fajs pour ne pas lti demande)
^ itcpeiaiien non dtquie a M
isaciu conomique cl qui b;es*e-
[iU'oi|uu, aitiouaV
[- louvtn.emetit ssniicain ayant
,J J* lesponsabi lie de mainieuirla
"s et de la consol der doit pouvoi
Jg'niser une bonne gendaimeue
*Dine, et aussi une geudaimeiit
l'eus U io mi e'ittptcltui dt
fr de cu.tuie de i .n que stUt
lidaiiuti;e puis e gaianlil ia scun
,,c np;gres et ir.ei ei en rr.rrt
P les k b aats an tr vail. L
l'uatntat amricain a le droit
jtt'gu que l'ordre lgne dans Us
Hncts hi.ii.cni. t s et que 'ts crn
r trargns soient pays rgulire
fen'' le GouvernemtLt amercaiL
^tercore aveu l'initiative de
arxieux de se rendre bien compte
des b.soins du pays tt de t* aval lier
de concert avec le gouvernement
n tien i y fane face, et qu'il j va
de la d'gnit de ce grand peiple
tju'un i.euvri ordre de choid heu
e x toit et. b i ei Hati. Uonc nou>
pouvocs avoir coi fiance et croire
M i que noire o KUeil de peuple h
Ore et indpeDd.ct ne seia p.us hu
m h df:o mais par le p -i-p t amii
in dans la itcbeuhe des moyens
piopies asseoir ce nouvel ordie de
.ho^es ;
I faui avant toute chose l'amgmtl
latoo de la puissance d achat de
noire monnaie nationale. L'augmen
latioa de celte puissance d achat
doii permet're ;u peuple d'avoir la
vie bon march, tt augmentera ?a
puissance de c nsommaiion. Les bi
cfacilires o'ii.e pireil'. mesure se
Oot d'alord les Et U Unis avec qui
lOjs faisons e plus giard commer-
ce d'impoitation ci ensuite l'eut h ai
l'en qer aura de p'us fortes receits
L'augmei Ltion oe la puissance d'
^hat de roue monnaie attnuera aus
si.dans une la-g- mesure le gros ef
fort fiscal qu il va falloir tai ^ue par ur.e mounaie ayant une plus
forte puissance libratoie IEtt ha
un pouira dans une large mesure
diminuer ses dpeosts commestibes
n vue ^rout de irouver les formes
accsaairrs pour li service du nou
vel empiunt.
L'etabnss'ment de la gou de i
o,2j cents, or a ? su tout une tn;
Nous avoi s, dans rtie vie 'oro
nique connu d's hauts et s b a,
c qui asouven-. motive le. ciua
OL.sde U puissance d'achat ne cette
connus comme ayant mise pc ui
vo'r la paire du deallar arrrc.iu
Mais l'cart entre es deux f. oiraies
n venait plus grand mesi re qu la
ue.tuib* ion tconoii.ique r>a ioiti
a,ue sacctntuail- Ma-s les d t^n'euiS
ie la youide baiUsoua irm CfQMl
aeul pas moioa l'espoir d<- la voir
*pprucbsr dn It parit du dollar
amricain puirqualois qo el'e avait
utiui cette paiif elle kV.i aervi
oieu dos ira.i*ac uiena mobiliera et auobniera de
touiea tottea La penp e haiien avait
uonc bieu le droit d espertr que la
iiOurde ha.tienne atteindra un jour
sinon aou ancienne valeur do dollar
. un ncr n, ma.a une valeur t'en op
\ i u. hrti t 1 plue |o-k ble, de faon
re' ue i e r les perte qu il a aobi -
. Qtiieuremeut en fait de rontx l
me dpicc ation Aucun (fait na
fi fan pour donne-r aatifctHCtion
re ni lh-ir-ux i euple, ht il tui ai
facilt* aptal* chute de Neid Alexis
de faire oa emprunt epeViai ir:t
neur en aa aeivant des ifTectationa
libre* alora pour donner aatifetioi
Mri- le-s -tir gi-'HnU
J*a*ii B-aovoir,
c-' flair, tiulean
Vendredi Mathon,
SuioTion. Font nu
SekliBoa Salomon et
de clinique.
b/
Mardi & Jouili OparatiODi pra
faites seu'ement pour les iodlgeutl
rie I E b iKHPinent i >s opra inria
'Ont tm ' 'EtclUaivenOTt oar lea
chirotiiiens t tnlanea d l'Iloapire ;
les oprations pmuntea seules peu-
vent eue faites par le cmiurgien
du malade.
'2o Les chini",*ien8 qui dservert
l'eitabli'-seruH.it tf mettent la dtero
nition fa maladeM d.. la ville et de
la rovinec qui dfirent se faire oi<^
rpr. Kn pnss^|j9|C)n d'un m--t^rtel n
iurntCHl mode n-, les Opra ions le^
plus dilticiles et '64 plu
is used in wash-rg Combincd with
oil it m k.-s a haidsoap. Il is found
deposited in,or >'; < u g opon.ceitain
l\ies wesi of the li^vplian Delta.
Adoiph. SGOT1 V- i.
Traduction
ffos runflB
j -i .!;,ie ir>uj.<; |fc phar,n p* et
dre guries d'ici, dans l'espoir d'obte-
i'ii ipoir
t* ns aouv n. Je n'entends pas pat
ly_'J, h t heurrs de I apis midi p nr
entendie le rapport da Ijiiaeil d Ad
min .trution et di rsUfisr s'il y a
lieu, les metorej prises ou prsa-
die.
l'ort-Hul'niice. le 18 J invier 19fl
Le Conseil d Administittaue
Ren AUGUSTE
l'iiiet,i
La (a tn.ii :1 u ure d
Me Juseph Justin
M' Joseph Jusim, nous a envoy u carte accm
pageuai une. px.ee ou il se pouc caniae la
Prtl4eacc e la Kv j.ii. ,ut.
C'OH une Adresse aa Peuple Mailiea signe
J'un groupe ,iin pracljiue c;a: Jjid les circaas-
tances aciue.ks, il Uul aa paavair ua *
c neutre sans passa politique, un u^oiac et
iivie et de eeaor, ua ua.u.ue ac moJeraiiaa et ae
coociliaeioa, capai4ede astere du taee, e la m-
IIK, ia lnaaiau-,
. e d'apaliquei ies cafons i ici
ra'.isatiOBi possibles.
M- Joseph lustin, etil l'Appclj nest l'iiommc
e personne li.c.i aucaatraire, u est ie trait a"u
aicy entre les tivaius |alouse et le> ambitions
le du nitre ( jlpire ) QUI. au lien i Opposes. M Joseph Justin, on doit en convimr,
d'tre employa Huis aucune ma'^i- Jc 'ciu: "c- Jl l v'li;--- 'a i >rc de ica<
u j i. pera lient, le (jou de lactian,
d.s rhevaux ou dn betau d ivr i l tre uaail ci i. ure .uur..nc de
,',
sa destinitior
a poud'p i ca
tra
vail'eurs d'autrps p;vs d-s mains do
despote et de I oppresse ur( mais l<
d^licatF '""r"*1'. un a'ca i mu ral compo* d
laiss pour remplir
dans 'a ci-Aa'on efe
non pour librer les rrrhois d
la puissance da
ure ..our.ege ac la rcspcamSiltt
Nou> rcmercioiu M- Justin de 1 envoi qu il nous
a lait de ctMM pice ciaanee d un i;iwupe d Hai-
iieai .]m ont mil co avaai s.e caaMtidaeurc u
prsidence de la Rpublique parccqu'ili ooe ....
tiance en lui.
sont fa: ea avec toi.tes les chances p u-ieurs sels de soude. Il est eH?r
de tuecf conoas le dmontre d'ril- wtftot d^ns le vinaig'e ft es us
leors la atttlstiqae ci j< in'e pour le blanchissage. Combhci avec
.3= L-s opration payantes, sauf de l'huit-. il ftei un sa'on du-. On
W.L4S,i,T.Co
orgeucs, sont t Vendredi et des rlian bres particu
hres sont mises la dispoei un de
ces msladea.
43 Les analyeea du Laboratoire
son1 gratuites seulement pour les
mal*dea neiigentrf qui frquentent
lea services de conaultation.
c I
Il en est de mme des ebnt-ps de
| Radiologie c Hayon X Lea analyses
sont payantes dans tous lea auiret
cb.
^Voici le rsuma de la statistique
des mois r*e jjillel Ucobre 1921,
Extrait ad Huit Mdicale > Un verra
par ce teum que. en outre des im
portantes oprations abdominales
tumeur du veutre.tieinte inguinale,
taille hy.ogastnque etc, etc. (sites
'.outes avec auccs par le Dr Paul
Salomon, le total, des consultations,
pansunieut etc dea divers services
de St Franois de Sale* doonent lea
chiffres
MOU
le trouve en dr' ou tl>itan'
certains )a;s l'otieft du Delta
tien.
Adolphe- SCOTT V
UT-
Egyp
Irmgar; H ni a ventt .ii
esl attendu ici le i co i
L" 8,
Hamb mi
ranf.
r.e navifl SDDartienU U West In-
di*. ^: South America Trading Com-
pany.
suivants vraiment impo-
Conuliations 2177
Panat'inents 7358
i'rescrip ion 38i7.'f
Ciirurgu H9
Lxtiac ions de denta "J
Nombre d'auaiyses d^ laboratoire
et hanceg rad olugi^ues 475
H tonjoe-a t un principe d, a IrgoierjN llur>mobiles de construire
un- ymture qui sn.t, aooa tou* ks rapports, digne ele la conliance que lea
leur par anitsd l'^surarce positive que nois leurs an donnons,
DI tes tVOlr pri e^e
JtOnt poil
I
N B, Les persouusi de la provins
ce qui dsirent ae faire soigner i Sn
Franois de S!*-*. trouveront tout'
le coufoit dsirable s adresser pour
tout ce qe-i concerne le aeivice m,
dicjl o i cnlroi g c I au Dr hhuI Sa'o
mon Champ de Mars No /207. 'fl'
phoue No 'J5.
BREFS DETAILS
F urdeto-r de re>p.ciei l'orgue! t ol]t 8", j^ j.uis m exprimer einei
Mup.e irnnc.;n tt de lui don comme ou jette un oa S un chen.ne
f ?l'kUiiion, de l'autre le gouvei se doutant pas qa>n augmentant la
Algocratine
Ua Remde merveilleux coatr
iMigraines. Nvralgies, Dysmuor-
ihees ou Coliquts menstiuelles
Gnpp:, influer sa, Sciatiques, Lum-
bago.
Un cachet suffit pour supprimer
ianmd'atcment la douleur et coupei
court aui accs les plus vio'eais.
Seul Deiositaue tout tiaiti
Lonce MMOUvN
2a ue Tiavtis e
Tm* i* Ccrrotsertea Voituie. Anun/e it combutlibU Syi .ue
e e.nnpme .in., places, V, iturefde dpression -le vide
sL61^H X PiM Oruittane Soua pression, ptr
bmtiatievie.n 112 ponces (2rrj.8i p<-mpe
Ci/l-ndre* Qian., fondus en un Embrayage D i type disqnrg
> dmont lue ; ,i g(- ( s nu graissag ). Sept plaques
course; 51|-_' Pnau-bl5il05mm du tyK
laloria ou '.flxi poneys, de
Eclairage drrits. Jaute> dmontables.
deux unit* Houes- En boia ; du
ae u
aa,{e : ;f 1,4 oucea,
pour a ( 83-14 I mm
Mitt en nunehe et
Sys ne lfctiique, de
Allumage-. Par m goe o haut.
tenaion
Carburateur Hg'able
lene
Couleur Carrosse!ie,
jriie.
ClS
ype arlil
bleue oa
Tlgramme fnuhre
Une dpche -rne de Me Km m
Motel et de Mr. Edmond l.autnre
noua a anpria la roon a Jacanel de
Mans Andr l'ili, ne Marcelle Lsu
nro, leor belle aur et aeear
Sincre condola es.
pniaanre d% ccraomma'ion du peu
pie, c'est anpmen et- 8ui paie
ance e^e ri'dcior. deux rondi
rio-n* indi-pnsab!i'8 a I enrich^se
ment de l'li' e 11m mme, et 4 l'evo :
Itltioil grerai* d'un p^ya
(.h Bra.ruel KERNIZlN.
( La (in d demain )
sasaLL h: i?..C.-r^ ,"ir*-rRi0Jn disponible trs avaotaeeuae Four
vabie. L dr.H.' heu,fUX de rectv^"- dea maisons srieuses et
vaoes, lea demander concernant cet e rerrseotafion
les
sol
mobile
J^HJPP MOTOR CAR CORPORATION DITROIT
ftl t DFTR'IIT Ubt t R *! ft*4latnn
_.. WBSTKHN MKMf
i
-. w. i .... i
r^ ; "Hmoglcbina
_,,..' ">'"t PAT l'll'O
"<"""" *.-* ', n ;rttatix d Paria
*~v. taHCMi-------......? , Ra fau ^i, FAlua m favaiau


t
1 E MM N
zfz&ss&z Uni i de h
c
**
/
S v '
i

For Sale
fhi' >? lesfu*; i
1 r c; tf d o IbP Y; :D s : t 0'
FV 11D Pr .
Adit Le Si i n




: zr>
Vv*- "
%
m&u
y'iutt^po


0 Lis
Lmrge frire-Pn f
*
* ^-/
7 ' s.
.
-
i# Ce/ t.
*3 Ju Fracheur
i^ oV '. Jctiitesse,
i
^\ Crmi *tv il
IfF '
. i .>-
9 i r<- .
I
Il ..-
1 3.- T*:nJ-
fi ' Bdvl; .
\,\ ..'! ,. .' .
, i Pi fiHo.i. i Uinta i
If ".
/l'i'ui '. .. ' i-
L 1 ' d.i f.irnel
a\ Battit Kloa
j
:
Ravir ip s'airp gRlIny. aoi'able
10" a AinrC Dr ai y up ir-rlg o Office.
j Vry >i i cions ; i ,. \\0ie home,
rt>l 11 foi ".'Il > | ly 10 .
Hmjii stabjc
Rue rii. Qnat, (4ve A? No 1UI7 op-
l on te o lilo RnMioad St.lion
- -T-'MBri
I
. >
t !.......

-

**- -rf.n' ..-' ...' '**.*----*+**-, *----'M**>?

Due ipb
EcOiiiie
Veoefenz. d< apprciable lce)Dont<
-i v> i i < -. ai 11 rv i .j ie g'Kj- ;t -\in. i i;i S, |'i ll (.ou
paiy Ctoici 'j, q .i c uacrveot m fi
netiem lu o iilnaf d h chbUi.sures
lis tc ei i meiiii ur man h pur leui
boni e qual.ie que toa'a le* auliet
i. a QjoeB>
t.a *ent8dftPH Ira l.o* iifi nalton*
/ BKNJAMJN & Co
1511 Rdp Lamarre Ageuta Exclusif.-
toi i ILiti
~ 5S
Vaillant < llouet
ayants ynianx ri IJ,ui,I7"jU Rue du %ts'n tl l'J.Ll
* ...... " '" ................ -,
1> Jusiiu Dominique
je Ja Facuit Ancien assslanl des p-oies urs Uen k e et Ueuchiiiann de Mam
Oflice : Aveeuc Cig#irtSM
Heures de Consulia.ions : 7 lJ heu,es du matin
o a 5 a/ j es m i < t
Ccniuliaiiom $ratvitei pow les it.fligtnli le ieudt de 4 kurt
de, l aprs midi,
m demande
Des .-liai o v. he '"ornm?r;e trita
tts i\ bit, t r. Il: i v( u'.-nt aei
romri i f ait '( .-.n .. di di*tn>
butioo de tabMqms arglais'i d- 'ou-
es soKes dt man hsticiists.Eiles do-
vtoi aven ur c o gin s ton de vtr.U
di pttmtre datte il i c des SBtfC'i
lut s dna leur coir.n tr. e. Lts m; i
sous hoisics .-o; t appyti d'unt
boi De publicit.
Rponse demande, en dvneaai
des cet ils toc le leii'lcue c foi
opie n )t i cia li de marchandises
^l.! lau ob| : de i0'- commerce a
Bot 103,1iaeburn sioijhgh Bob
bu n Londres \\- C- I.
aF
i in i m
m n w> ii i
?^*f
JJJM^.L .....*'_"'?
'
Pour lis anateurs d'Automobile
S
Accourez et profitez de Voccasion.
PNEUS
De Tissu Ordinaire
Et De Tissu-De-Cordes
1 kilomtre vous revient au minimum d* pria
quand vou roule nur peevu PlrMtoM.
_^ Ceux que la maison 081-e cett- anne pr-
sentent encore davttuge de qualit* qnt par I*
pass.
Dans les pneus de tissa ordinaire, parois grl0M,
il y a davantage de caoutchonc entre les ooactm
c tissa, un coussinet plus pais, et les talon* y
sont davantage rentorcs.
Les Pneus Kirestone tissu-de-corde* prtentent
cette lasticit et cette vigueur qui produisent une
E rosse conomie dans la consommation d'essence.
[a.s que vous dsiriez des pneus tissa-do-
cordes ou des pneus tissu ordinaire, il est certain
que vous voules cecila marque qui procure
Le Maximum de Kilomtres
par Franc
La maison Firestone a pour rgie de conduite d*
donner satisfaction par le nombre de kilomtre*
que couvrent ses pneus. Autrement dit, les auto*
mobiMstes prfrent payer un tout petit peu plat
pour obtenir un bien plus groe rendement.
L. Preetzman Aggerholm
Port-au-Prince

SUCliE HASGOSUCaE!
Bon march

Eu tjros Chez
H ei Lemk j
En face de la
Banque Nationale
mim
-- n /
Grand ^ioiel de, France
VINS provenant directement de Brisac, p;s]
Uordeetni*
ROUIE Gourde* 501 le aMon
Bii^MJ i fOo 'e g illon
Yl.VS en bouteilles de m iil^urs crutei de< Oh'teaux le pluf
rernomns. Liq ieun Franc tes et Vin. d'Espi ne. Champagne et
Vioi moussent Vwm itleuree iL%rqiiei
M peie r PATRIZl, revenu deini-einent de France avec ua
ma riel toui. u pour son ll el, -r iftnt sa no.nbreue et choisi*
emeie qu- /.es pi .x s ji*ci ux ifrol blis pirur du 1er Noretn-
"lepo ir les P^msious demi IV. sfon.
A la maison
BiaO
Frres
l.esle de Socli de
Pneus & Chambres
Pneu Hoo vritable
JPnius //eor( vritable
a

i la in
tire*ton1 pour autos lord
Cord A Piu u <
oi d *2
7
7
21
33x4
82x4
80x3 lt2
30x3
28x1 li"2
Or
% i
ti
' .
Bicyclette
Chambres air bood vritables
Pour autos toutes
Pour tticyclelie
dbnenuotis Or 4
Ciyde Steainship Ctt
Foreign Services
Le st amer "Lke Far^toiv' venant d*
\ewmYork et atiemlu ici le 19 du cou-
rant, et iuU*i>ra lu mitr,? jour pour
li>ntfton. t lu Colombie.
1' eut i appel urne Chargeur qu'en
expdiant pareeluttau qui fera tram
bordem >a pour l Europe et NwYork
*ur un b.ieau exprs de la t.ompa-
,rU,'>n,e' taieant li nyston le 23 de ce
i-wroo. Ut Mnflciecont tics avantage
Upule* dans no re rcent., ci eulxire.
i',ie,e de s adresser l'Agence G-
nral: tl0iv ions outres renseigne
men!.Porl u Prinet, le 16 Janvier 1912
I h. l.VLEilEMS, .g.ut baral
45
23


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM