<%BANNER%>







PAGE 1

LL .vnn.M € ft s. r.x-".:-'. .• % %  = •• Jl.1 •jilll %  •'$ % •' %  %  -" WASHINGTON 1 a co-liouation d ut e pr'i e, lo:ce militaire arrncai re en Hslti i.sl ircttsatrt jour 'H ra^x • le r'/vr crr^rre n du r*y telle est 1 op'rion du C^rri S r • toiial du Snat gui vie ni de rstoui i e i d'un vcy; gp o' i.v tt patioi s si r l5 cordi ions d Ha t et de la k^pu blique Dcmiricamt. le raproit Officiel symt trait su* rMienc'ues airo citsd.crtre ;ts ird'fnr-s t !es marins peseta pas rendu public avant le ter livriei peu p es. Poud re Idale ^W_ '' ^ Beaut ciu Telai e?j&' &* > %  'j -& impalpable, adhrer, te, d'un parfum dlicat, conserve la fracheur d la jeunesse, embellit, efface las ride* donne un teint de hr Pou.lre Icwl-in 'blanrlu-.i h.m. Parisiana 1EUDI Cheval tM % du b"\ q SV r TQM MOI ( ('emat d; t t a /r.-* *" • jj-and tirsme pathp*iq' %  Eu lie i G DIMANCHE ( lour de l'an y Matiuu de gala a 5 b. p.m. Filou nouveaux !> prqi fbnt M o > t i a, B-II^P x ' 18 o a>' s itt ji !•' 3 i • I 1 rn. i P |..„1.. rn j, ) H • v s M-ov, G l) 8 • %  la • 'a. fl eou niivi-* L'/geiitE ROBELIN Maison louer Boia Verna, Avenue Lamtrtioira Sndresser Mme J Doroeher. -Fardmoinrs <F*s et i des ptM defiiut Jouit k A ri nai Z concurrence. • Amncaino. L. M ison dc. < A 'a CBcierfcei est MIUe la brsi d Kue, a cot du Jaibon Oiila rharcoteries,^ataioaa Thcuc ou'e c'.nsfiv1 d' viande. lgumes, Fruits Fo f g'ai t'nff -l'ovons. • les r'o Lutta O! IDA soi -^n vente chez ; MM D re'x, B N. S,l. &fo; lo .Kivera, El. Itve, G. Cevei, S mon Vi ux A'fnd Nouv u B z^d ; l'or' -a Pr net. Peirapdini N p ue. B ion ph m. Gu'l nanr; • ye Al^ssandM, |avaui, P os pi ii, S h tt' 1 S niehi, Lu h i;"ap H r tien Volnjfau tie, I B o nets, M ot, Ed. M Glesca et Co Saint Ma-c B'Un, D'nies. .-rT'Oinp, armel Gou>Sf, ovar. De t. Mcagc e. Bouig'in, Lacoix, Biyd, Ac^tca.i / H6 ' S M ; ch -t ) Goiiives Agit. G.n. an; MM M GNAN I & DUPOMT il Ru D v.oud Paris Sous Ag ois, Mvl E M CLESOA & lia St Mire Haiti ta %  FLUGEft V \SLMW Avis tous les clients ueia M-hn B(jiu Frres* "'" = ' '"v^nr" 1 Yotr me la MaisdVi Bij o FK ŒS est en retard pour les Etrennef babiA ve, drp un bn bleb eo wfM tue les d( fi ( d inne ? h e m M Ia di^oMtion de ^ clients et du pobhC t.p 11 r> hiiL'v .\ ln'SV C'-r-n rin'e. .. .r_ . ... __.i. mat -—— — . % % % % % %  • %  •*'"' %  •" iniercsianirs. Nous remercions le R P. Schtrer de son ai aaabie ca?ai "surrs ou de sioJales NEURASTHNIE. FAIBLESSE CHLOROSE, DBILITE 6IO; 5 ft Dg^OHlKKS i rBsu,c~loblaa n?fl*nrateur du EJ'7. prescrit par IV!" 1 — tmprloar la riand* cru* e aux frrugiioux. Ad-^ts dan* '-• BidotfatM 1'* F.Vi Varvi ot(L DSSCHKNS, , BM -1*1 -u-i>, MM9 . aja*jm • Borne occ ftioo „ vei drp un b'fs ft-'i'h ro PL. s '.. Mrl la remi e 136* Ruun u **r\ -n ^ mr,0alne 4 A UUMZ C \i GJ\ On trouvera cgalcmenl des Pneu 0/ Roger $ de Mar n ueAmerica • BOURGOGNE MOVSSEVX 110 E Marque : Nuits 4rritpar afi Curavtlle. En vente chez Li C "" l € |i UIM'UN||l|;i| UC CM tlICII'S C "" %  r" 1 d as:o;timint de Binbons fios et c'o olats de p-entiie nnr| ei au quart uira tous l*s entants. marque ilood verilahlcs :i0x,3 1|2 PlaiL O. 18 30 x 1,5. Cord ( 2b 30 x 3 l|-2Firestone 18 99 x 4 lord 4S 63 x 4 t 5J Tubes m eu El II ai tt N •B tt V la 14 P i* u 30 x 3 L(i 84 x 4 33x4 Or 3 ."> 5 1 0. A. LUND Un grad reste tfargent rie garanti* SHl.hure d" gr 60 vendu' uvurdes 90 ta douMame.



PAGE 1

^gilo nat N 4262 Poil tu Pnnct, Bstiti Mercrli DAcmbrt 1021 OMmem-SIAtUHItE ttM3 20—' HUM Quotidien IJU*UJ|OU voudrs'tabhr une ctuiparaison entre le dveloppement du peup.e amricain et Ctli i du peuple bai len, que l'on commence i comparer les chefs d htat qui ont gouvern rtspcctivement les Etats Unis et flaif. Respect des institutions, dsintressement et prvoyance de l'avenir, d une pari,— violation bypociite on b utale des inst tutions.goiame et in* souciance, de l'autre, tel est ce qui rsulte d un parallle snr lequel mon patriotisme m'empche d'appuyer. A. FIRM1N HKD/CTION; Rns,Arr.->nca;n> No. ttbb L'Intrt Hatien b le capital de la Dette nationale ses objets de l'emprun' projitl 'encaisse rt les billets qu'uns propo t tachai a tin de coaversio i de toi d %  12 O|0 Dette franaise, qui! s'aguaiij Ouant a 1 liemagne, contre une Informer en une dctl en do!encaisse d'or au 2; juillet 19(4, d amricains. 1.696 millions de francs, et une ci une voulons pas pour le mo cuialion de billet; de 2,^64 miilior entrer dan les dtails de lope de lraocs,— la proportion entre eipai voir, si dans sa technique, came et billets tant de ;s o..>. tarait pas perte pour lersot ; c iie noffic, i la hn de 1920, quun Mais tous p-usons utile dexa [stock d'or de 1,364 raillicfn-id?francs Ir la question in, baisser davamage au lieu Mnier, nous aurions, en ayi.it la conversion, fait une maui affaire au lieu d une bonne: ce Ihut viter. Ourle* R st explique,—ce que Il monde souponnait dj plus ios,— que la dprciation du ut le rsultat, la fois, de II l'ion des s ocks d'or tranao 'missions exagres de billet |ue ou papei monnaie 11 re a ce sujet un lableau li de Nouvelles Etrangres Mariage Par Gable France Angleterre .eoasai arriver a lu r dam In salons de Mr et Mm I. L. UfriSSOH, a l\u d* Uhut eu rceR3-'e> de rM IM ;it.telle tualiei JS ll ''" ,r,J < f '''' / Mlle l-'ran me • tre tons les p uple M-Ventura U^is$M m dttu lutim Lbensso Cali-roo lit -a eur P uvieo pa la avour le mine, .Vj.U. a-meut .d, UUCUtltESTLe gouvernail mt 8*otrt t ttoraci BibJart Corulan m Ma Rotrnaia a dcid de laptmmer lea y-vd tl Stinio l inctnl* liMDCei d'importation juqu nonLa BndJction nupiale sera donne PAULS -En lponse une int-?r vnlo-dr et annonce q e la liore \dtmain se d'or de 1,208 millionsdefriocs contre seulement 80 millions de iraocs de billets,— ce qui fais.it L crastata proportion de 1,510 o,o.— ••e trouvent i la tin de 1923, avec une encaisse de 10,247 millions de IUQCS contre une circulation fiduciaire de 16,86; millions de francs, soit une propoition de o o[o. Seulement les EVaVUnis ont heu reosement cumul la qualit de beih grants avec ce les defouroiseurs;ce qui a tait que la situation empire des banques fdrales a tu une on pensation dans l'am iouuoo l'en caisse gnrale des b aquesdaf tires; qui sest leve de 9.730 millions de francs i 14 301. La contre-paitie de cette situation gnrale des pays belligrants se trou vent nitu elle ent. en manire de lOrjtr^-preuv.dans la situation, com p .re d'avant guerre et d'apts-guerre des p suivaa s E p gne, Suisse, l'ays lias, D>nemnk Sude et No vge Au 2} juillet 1914, l'encaisse ru oie de ces pays s eltvnt I,J8J ml tons de francs et leut circulation 3 351 mill.os,— avec aind une pto poitioa de 39 0/0—A la fil de 1220, les encaisses inontaunt i 5 2 j4 m>l nous ; la circult, 01, i 9 -jn m>li.iiii mon dea b'tuHi.ca air lea reauita'a des 8 -'• lt ta garan ie de la Ibtf du cou couveratioua de Londrea Mr ISiiaod in r ''' dclara qie lu meilleur moyeo d'ar PAHIS 5?tiI)i rapport lu aujou river un accord uunu voo le d bui au snat oar I rapporteur e jouveioeuieut aogtaii eia-l de d-acn nJr "' du bdg il rsilie que h ter les qtuatioua pendantes et q ie defe de la Prince s'lve 335 mil ces diacisaioaa avaient eu lieu dans li* r de frauca. une ambiance de parfaite corJialit. PAHIS M11' u'ovd George a ; t Air Ifnan I dclara auasi que la aujourd liai de passade a Aiuien queatiou des lpar-ttious intereane * r0l, t pour Caoues o il va HHSIuou seulement ie r'r*aceet l'Agleter,**<" la cunlronce allie. M. LloyJ ie mata aussi toua les autres allis, i George a dclara qu il aaaiatora Dans leur entrevue les chefs de cette confrence avec l'atdent dai' tfouveroeineui liient tou'. ce qui leur 1 aHv>r un rsiliap'-a'iqia po r tait permis de taire pjur tiarmoni normaii-a'ion de I Enroue ser leara poiuts de vue et arriver 1 HO MB Hi Le Roi d'Italie a conun accota>vant la coofience de f r ^ au G nral Ui z le titre de D ic Ua*oea. |de la victoi e ce 11 ra sera hredi Mr Briaoi nia que ta France dut f** !" nnl "ulemant poor e< fl i ai renoncer a auenu • tiej gaiaotieb du ioj du g*u"al. trait de Versailles Le Presi .ent du| SANTIAGO DK GHK1 2ti Le cotasit reudii boiumsge S son CJ le gouverneineat du 1 li U s accept le gue Lloyd George qui tut le premier propositions du Prou au sujet d.* s recjuuaiire la position spciale de 'ngociations su '.es Province d^ la France dans tou es les difluu tis iacua et Anca Ces ngociations au ijresenles et que peraoune u*avaui r o l heu Washington sous auspicen pens que dans la proctisice coof da Rouverneimnt des Btats-Unls. rence ou demauderait a la France je eauiiUer le inoinurc des avautages qui lui ont t accotds, Nous avons examine quele taient les mei leuis moyens a employer pour obliger l'Allemagne nuus pa NICARAGUA 8d De g.andsites ont lieu 00 jr clbrer le ce-itenaire de la Kpublique de Nicir* guaWASHINGTON 2 — Le p-og-otn me pres-mt par 1H gouvernement rauu Mr Chtrht Boaebereau et Mme hh Clovis M Qnge. Nous tenouvtlont no* meilleurs vaux d' bonbair aux nouveaux epo,i\, Les inj'citons tntra~cardiaqu Peuvat parfois ressuoeitor les sujets eu tat, de syncope g ave Dans le cas Je syncope ou d'leciruQa.iJu et dau4| M :asd-j ciriuua intoxications aigui il iu p^j JT • mpoisibie dereveilLir le cuTw OTM a cesse ou qu. st p,, de cesser de battra Oiu ce but, ,1 est maint.. usa* recom.uaudj q e oor er 1 aotiou, a.m.crieur m.ue des esvues v:ard.ajuee oerta.uessuHUnceH sb.es d exciter | c )ntf ,,, lrvitt cape du C'i'.i yel. Si cette u^lioo ue a excute pas' amricain pour fixer lea p oposilions et que nos gammes soieu |uges insuitisautes la hpublique en pren ura neutres, tl u'y a aucune poss:bi lit de detiuire !e nave de Versailles commele croieut ou l-espreut cer talfil ho-nmes dlit allemauJs L'an xit de ceux qui croieiu que la France devra abautlouuer ses giran du tonnage des SOJI-marina accorde chique nation prvoit OJ.OOO toi; ns pou: les Btoia Unis et la Grand Bretagne. Ce riogramma ne dtoiau de aucune rduct.ou pour le lonna e des sous marina de la France du Japo 1 et de l'Italie. PAHIS Le Conseil Snprmi a'9mste europen, o ce double leiitdedeplacementdesstockr ous J e t a proponiou est >ires et de la circulation des tec a i un ne PARIS— O 1 aunonce que a C m misaio'i intetallie a encoie dco .vert '247 tubes pour cnons obusier f en ditfereutea locli*.s de l'Allemagne I0j d'entre-eux dans une usinle Dresde ou tout rcemment forai ^tt France et les Nations allies PARIS. Aujourd'hui et lieu la S.itb jime une g'awde iti 6,213 millions de fraucsl d c tmps ? — Ces* es que nous allons' £ dCMier UH c >ntractloas laui agir vi e : aussi clioi >t-ou ie plus aouveoi da miitt nou parue Uirem nu actives, l'dr -.aime ouia a.rophiame K

, a .juillet 19207 lt e on stock d'or de 7.S79 nl '-francs, il s'est tab;i une en V VU>1 maintenant avec M Char.es Rist, qu. nous perme tu de nous faire Ami f*l fAlWm\*& Ce soir loterie. grvulgala. lirait de t P.\R SANS FIL 15 Dcembre •o^ U J K ~ ,,eux rA ' f nen:a anglsis NEWYOHK-L,, .oi-diato. ra lieux r4vol.i'io'.nairesl.Conven vailleurs d Amrique W NKW-YOIIKv-r.U ,. aliwo|| nrem-er adjoint du d.strict attoTnev deKii.g, Coiotryaes to4 en si T rant une b .Ile. Victime de dpre WASHWiTONu ojejor gn6t pour U n t*mm**m ,V „ !5 tonta du Dpartem, t i'gj. "re a l une juste idte de l'opration qu on |Y ernr j 0 i Saint LeCaous propose. ,.-. liu^e ae 400 pages. En vente la Phav (La hn dem in) 100 de billet de 56 S09 million fi ne rtpiseniani ^lus enlit 5>nci Le [\laiin mttc/e. Abonnomoat Un mois Port au Prinoo Gdes Dpartement Etranger insoitions et abonnements fLmmntl'RilC 9 Chez Veuve 0O % J1 y ou & Joseph (ieor. Vaincre ou orir ti l'an J dis ne on ciuq parties ou Prott et Hotnmv anguille Dvouement Extreord : aai'e ElTbrt ejrbumaia Viennent d arriver ChetJOANNY CQRDASCft Hue des fronta Forts Machine Cmidr vmtrque *SIJ\QEK Dni Com qaes iWCJB oinsrts,TAiLLaRs CANUIO. Deux chauscii* nouvelles. | de l( HiDOVM Wti<{ tn.r gnrait P. 0,J0. Preisoz-viule Sroek i'epi.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05560
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, December 28, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05560

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
^gilo nat N 4262
Poil tu Pnnct, Bstiti
Mercrli DAcmbrt 1021
OMmem-SIAtUHItE
ttM3 20'HUM
Quotidien
iju*uj|ou voudrs'tabhr une ctuipa-
raison entre le dveloppement du peup.e
amricain et Ctli i du peuple bai len, que
l'on commence i comparer les chefs d h-
tat qui ont gouvern rtspcctivement les
Etats Unis et flaif. Respect des institu-
tions, dsintressement et prvoyance de
l'avenir, d une pari, violation bypociite
on b utale des inst tutions.goiame et in*
souciance, de l'autre, tel est ce qui rsulte
d un parallle snr lequel mon patriotisme
m'empche d'appuyer.
A. FIRM1N
HKD/CTION; Rns,Arr.->nca;n> No. ttbb
L'Intrt Hatien
b le capital de la Dette nationale
ses objets de l'emprun' projit-l'encaisse rt les billets qu'uns propo
t tachai a tin de coaversio i de toi d 12 O|0
Dette franaise, qui! s'aguaiij Ouant a 1 liemagne, contre une
Informer en une dctl en do!- encaisse d'or au 2; juillet 19(4, d
amricains. 1.696 millions de francs, et une ci
une voulons pas pour le mo cuialion de billet; de 2,^64 miilior
entrer dan les dtails de lope de lraocs, la proportion entre ei-
pai voir, si dans sa technique, came et billets tant de ;s o..>. -
tarait pas perte pour lersot ;ciie noffic, i la hn de 1920, quun
Mais tous p-usons utile dexa [stock d'or de 1,364 raillicfn-id?francs
Ir la question L 1 -: gfc 0o5 millions de francs, av
ither si.en principe mine.Haili
lt comme dbitrice,i abandon
franc pour le dollar
sortons pour cela de la lectu
tude-confrence de M. Cha-
M, collaborateur la c Rtvut
wnie politique , tude publie.
cette revue mme et de celU
trie d'ebJMtons que cette pu
|MQ a souleves de la pail
inent banquier de profession.
|jlons ainsi l'avantage d'orriir
question le point de vue dr
c uni celai de la pratique
ot qui nous 1 suggr ces qael-
ajpes..

jus'i fier le rachat et la con
de notre Dette, on invoque
t unit de la baisse actuelle du
Voila donc, du coup, agite la
m de l'avenir du franc et de
si le franc remontera ou s'il
liera. Et il nous semble que
oc question i ne pas perJre
car, si, contrairement aux
ions mises en avant, le franc
ptdans un avenu plus ou moios
>in, baisser davamage au lieu
Mnier, nous aurions, en ayi.it
la conversion, fait une mau-
i affaire au lieu d une bonne: ce
Ihut viter.
Ourle* R st explique,ce que
Il monde souponnait dj plus
ios, que la dprciation du
ut le rsultat, la fois, de II
l'ion des s ocks d'or tranao
'missions exagres de billet
|ue ou papei monnaie 11 re-
a ce sujet un lableau li de
Nouvelles Etrangres Mariage
Par Gable
France Angleterre
.eoasai arriver
a
lu r dam In salons de Mr et Mm
I. L. UfriSSOH, a l\u d* Uhut eu
rceR3-'e> de rM im ;it.telle-tualiei JS ll''" ,r,J tre tons les p uple M-- Ventura U^is$M m dttu lutim Lbensso ,
Cali-roo lit -a eur P uvieo pa la av '* l'norme tuf uence -1e I nrt h d<*a foihel taslilu t-ur
l ttrf b frsBQaitei d ma
l'Amrique L-iti te.
i
les lu y a d j
Nouvelles Diverse*
Us tmoins et i,ent pour la marie
MM. isnardoi l'ieux [.. C. Lknvan.
Hindsor Michel .t Jlt C ovu Si Qu*
\(>our le mine, .Vj.U. a-meut .d,
UUCUtltEST- Le gouvernail mt 8*otrtt ttoraci BibJart Corulan m Ma
Rotrnaia a dcid de laptmmer lea y-vd tl Stinio l inctnl*
liMDCei d'importation juqu non- La BndJction nupiale sera donne
PAULS -En lponse une int-?r vnlo-dr et annonce q e la liore \dtmain nfllation d-3 Mr Mot*, ex tuioiaire "portation des c*ri-s serait pr. sihque \olre Dame. Parrain et mat
u^ic p.opottion de 1 1 2 o[o.
Lts bacques fdrales des Etats
Uas, qui avaient en 191^ une en
cii:>se d'or de 1,208 millionsdefriocs
contre seulement 80 millions de
iraocs de billets, ce qui fais.it L
crastata proportion de 1,510 o,o.
e trouvent i la tin de 1923, avec
une encaisse de 10,247 millions de
iuqcs contre une circulation fidu-
ciaire de 16,86; millions de francs, -
soit une propoition de o o[o.
Seulement les EVaVUnis ont heu
reosement cumul la qualit de beih
grants avec ce les defouroiseurs;ce
qui a tait que la situation empire
des banques fdrales a tu une on
pensation dans l'am iouuoo l'en
caisse gnrale des b aquesdaf tires;
qui sest leve de 9.730 millions de
francs i 14 301.
La contre-paitie de cette situation
gnrale des pays belligrants se trou
vent nitu elle ent. en manire de
lOrjtr^-preuv.dans la situation, com
p .re d'avant guerre et d'apts-guerre
des p ' i'th'cunomiste europen donnent dans le
dtail pour chique p y. et que nous
rsumons pour nos lecteurs dans les
chiffres g obaux suivants, qui int-
tesseni les pays neul e> suivaa s E
p gne, Suisse, l'ays lias, D>nemnk
Sude et No vge
Au 2} juillet 1914, l'encaisse ru
oie de ces pays s eltvnt i,j8j ml
tons de francs et leut circulation
3 351 mill.os, avec aind une pto
poitioa de 39 0/0A la fil de 1220,
les encaisses inontaunt i 5 2 j4 m>l
nous ; la circult,01, i 9 -jn m>l-
i.iiii mon
dea b'tuHi.ca air lea reauita'a des 8 -'lt ta garan ie de la Ibtf du cou
couveratioua de Londrea Mr ISiiaod in r'''
dclara qie lu meilleur moyeo d'ar PAHIS 5?ti- I)i rapport lu aujou
river un accord uunu voo le d bui au snat oar I rapporteur e
jouveioeuieut aogtaii eia-l de d-acn nJr"' du bdg il rsilie que h
ter les qtuatioua pendantes et q ie defe de la Prince s'lve 335 mil
ces diacisaioaa avaient eu lieu dans li*r'" de frauca.
une ambiance de parfaite corJialit. PAHIS M- 11' u'ovd George a;t
Air Ifnan I dclara auasi que la aujourd liai de passade a Aiuien
queatiou des lpar-ttious intereane * r0l,t pour Caoues o il va hhsi-
uou seulement ie r'r*aceet l'Agleter,**<" la cunlronce allie. M. LloyJ
ie mata aussi toua les autres allis, i George a dclara qu il aaaiatora
Dans leur entrevue les chefs de cette confrence avec l'atdent dai'
tfouveroeineui liient tou'. ce qui leur 1 aHv>r un rsilia- p'-a'iqia po r
tait permis de taire pjur tiarmoni normaii-a'ion de I Enroue
ser leara poiuts de vue et arriver 1 HO MB Hi Le Roi d'Italie a con-
un accota>vant la coofience de f r^ au G nral Ui z le titre de D ic
Ua*oea. |de la victoi e ce 11 ra sera hredi
Mr Briaoi nia que ta France dut f** nnl "ulemant poor e< fl i ai
renoncer a auenu tiej gaiaotieb du ioj du g*u"al.
trait de Versailles Le Presi .ent du| SANTIAGO DK GHK1 2ti Le
cotasit reudii boiumsge S son cj le gouverneineat du 1 li U s accept le
gue Lloyd George qui tut le premier propositions du Prou au sujet d.*
s recjuuaiire la position spciale de 'ngociations su '.es Province d^
la France dans tou es les difluu tis iacua et Anca Ces ngociations au
ijresenles et que peraoune u*avauirol heu Washington sous auspicen
pens que dans la proctisice coof da Rouverneimnt des Btats-Unls.
rence ou demauderait a la France
je eauiiUer le inoinurc des avautages
qui lui ont t accotds,
Nous avons examine quele taient
les mei leuis moyens a employer
pour obliger l'Allemagne nuus pa
NICARAGUA 8d De g.andsi-
tes ont lieu 00 jr clbrer le ce-ite-
naire de la Kpublique de Nicir*
gua-
WASHINGTON 2 Le p-og-otn
me pres-mt par 1h gouvernement
rauu Mr Chtrht Boaebereau et Mme
hh Clovis M Qnge.
Nous tenouvtlont no* meilleurs vaux
d' bonbair aux nouveaux epo,i\,
Les inj'citons
tntra~cardiaqu
Peuvat parfois ressuoeitor
les sujets eu tat, de
syncope g ave
Dans le cas Je syncope ou d'lec-
iruQa.iJu et dau4|M:asd-j ciriuua
intoxications aigui il ,iu p^j JT
mpoisibie dereveilLir le cuTw oTm
a cesse ou qu. st p,, de cesser de
battra Oiu ce but, ,1 est maint..
usa* recom.uaudj qe oor,er .
1 aotiou, a.m.crieur m.ue des es-
vues v:ard.ajuee oerta.uessuHUnceH
sb.es d exciter | c )ntf,,,lrvitt
cape
du C'i'.i
yel. Si cette u^lioo ue a excute pas' amricain pour fixer lea p oposilions
et que nos gammes soieu |uges
insuitisautes la hpublique en pren
ura neutres, tl u'y a aucune poss:bi
lit de detiuire !e nave de Versailles
comme- le croieut ou l-espreut cer
talfil ho-nmes dlit allemauJs L'an
xit de ceux qui croieiu que la
France devra abautlouuer ses giran
du tonnage des SOJI-marina accorde
chique nation prvoit Oj.ooo toi;
ns pou: les Btoia Unis et la Grand
Bretagne. Ce riogramma ne dtoiau
de aucune rduct.ou pour le lonna
e des sous marina de la France du
Japo 1 et de l'Italie.
PAHIS Le Conseil Snprmi a'-
9mste europen, o ce double
leiitdedeplacementdesstockr ,ous J et a proponiou est
>ires et de la circulation des tec a Mes principales banques est exj
'une mauiie vriment saisie-
tous rsumons ce t.b.tau pour
Ihcleurs
relevs de ['$Economiste euro
^comprennent une priode se-
1 de jui.let 1914 lin de 1920
ai, il existait, au 2) juilie
aos les banques des pays bel
U europeos (France, Angle w
Italie) des stocks dot s'ekvao.!
La Fiance a eu sa part plus sens},
ble dans ces changements abstracJ -'
tiaction faite de l'Allemagne chez i)
laquelle ils ont pris une allure de v
niable dsastre.Et voila comment le
iranc s'est trouv avili au point qu'il
ea'iaut auj jurd'hui une qu rzaine
foui se procurer un dollar amn
ClOi Se relvera t il de celte situa
ion ? Comment ? Et d.ns quel Up;
ns de nation vainqueur u'a aucune j''e a ^xe au u Janvier prochain la re-
r i.oa dtre- (prise de ses dlibrations Les con
versations seront prcdes du h
nouvelle entrevu4 entre M. Lloyn
G'.orge et Mna 1 qui rgleront le
p-ogiv m ne des questions ex >i un ne
PARIS O 1 aunonce que a C m
misaio'i intetallie a encoie dco .-
vert '247 tubes pour cnons obusierf
en ditfereutea locli*.s de l'Allema-
gne I0j d'entre-eux dans une usin-
le Dresde ou tout rcemment forai
^tt France et les
Nations allies
PARIS. Aujourd'hui et lieu la
S.itb jime une g'awde iti la
de solidarit intellectuelle en re
France et les nations allies- ,*
ex Prsident Poincir et Maurice
an es parlrent, faisant ressortir la
dcouverts .iiJ tubei
d'arlillene lourde.
pour pi Je>
6,213 millions de fraucsldc ,tmps?Ces* es que nous allons' dCMier UH
c >ntractloas
laui agir vi e : aussi clioi
>t-ou ie plus aouveoi da mii-tt-
nou parue Uirem nu actives, l'dr
-.aime ouia a.rophiame K meuted^n.s qoelque tem.H, ce mo-
yen de tieue.ue.it des eteu daesp
rs a douue parfois des rsultats
ueureuitouiauu^pr^,^,^
lila 'yaioaesdoea
Pi le CUUM'OforuM
i7urn!ueuv,af,ij'iu9,j,iei','j^
-urtou su
1 lautstueaie
Cin Galaul
"ne cuculation hducuue de
Aillions de francs,ce qui ia
1 ooe propoit on d-. *7 112 0 0
Rencaisse et les billets*
tranage de ces stocks montai
pays belligrants, dans les.
atres et kux Etats-Unis,
^ que M. v-harles Rtsts com
Uu irnmeuse courant et qu'il
^pudutllemtirH (iolubtnum,
'aie les lsultau uivnt>, a
.juillet 1920-
7lte on stock d'or de 7.S79 nl
'-francs, il s'est tab;i une en
V
VU>1
maintenant avec M Char.es Rist,
qu. nous perme tu de nous faire Ami f*l fAlWm\*&
Ce soir
loterie.
grvulgala.
lirait de t
P.\R SANS FIL
15 Dcembre
o^UJK~ ,,eux rA'fnen:a anglsis
NEWYOHK-L,, .oi-diato. ra
lieux r4vol.i'io'.nairesl.Conven
vailleurs d Amrique W
NKW-YOIIK- v-r.U ,.aliwo||
nrem-er adjoint du d.strict attoTnev
deKii.g, Coiotryaes to4 en si T
rant une b .Ile. Victime de dpre
WASHWiTON- u ojejor gn-
6t pour Un t*mm**m ,V !5
tonta du Dpartem, t i'gj. "re a l
une juste idte de l'opration qu on |Yernrj0i Saint LeC-
aous propose. ,.-.
liu^e ae 400 pages.
En vente la Phav
(La hn dem in)
100 de billet de 56 S09 million
fi ne rtpiseniani ^lus enlit
5>nci
Le [\laiin
mttc/e.
Abonnomoat
Un mois
Port au Prinoo Gdes
Dpartement
Etranger
insoitions et abonnements fLmmntl'RilC
9 Chez Veuve 0o%j-
1 y ou & Joseph (ieor.
Vaincre ou orir
ti l'an J dis ne on ciuq parties ou
Prott et
Hotnmv anguille
Dvouement Extreord:aai'e
ElTbrt ejrbumaia
Viennent d arriver
ChetJOANNY CQRDASCft
Hue des fronta Forts
Machine Cmidr
vmtrque *SIj\QEK
Dni Com qaes iWCJB oinsrts,TAiLLaRs
Canuio. Deux chauscii* nouvelles. | de l( HiDOVM Wti<{
tn.r gnrait P. 0,J0. Preisoz-viu- le Sroek i'epi.


ll .vnn.M

ft
s.
r.x-".:-'. .
=
Jl.1
jilll

'$?'-"


WASHINGTON 1 a co-liouation
d ut e pr'i e, lo:ce militaire arrncai
re en Hslti i.sl ircttsatrt jour 'h
ra^x le r'/vr crr^rren du r*y
telle est 1 op'rion du C^rri S r
toiial du Snat gui vie ni de rstoui
i e i d'un vcy; gp o' i.v tt patioi s si r
l5 cordi ions d Ha t et de la k^pu
blique Dcmiricamt. le raproit Offi-
ciel symt trait su* rMienc'ues airo
citsd.crtre ;ts ird'fnr-s t !es ma-
rins peseta pas rendu public avant
le ter livriei peu p es.
Poud
re
Idale
^W_ '' ^ Beaut
ciu Telai
* e?j&' &* > 'j -&
impalpable, adhrer, te, d'un parfum
dlicat, conserve la fracheur d la
jeunesse, embellit, efface las ride*
donne un teint de hr
Pou.lre Icwl-in 'blanrlu-.i h.m.
Parisiana
1EUDI
Cheval tM %
du b"\ q
SV r TQM MOI
( ('emat d;
t t a /r.-* *"

jj-and tirsme pathp*iq'
Eu lie i G
DIMANCHE
( lour de l'an y
Matiuu de gala
a 5 b. p.m.
Filou nouveaux
!> prqi fbnt M o > t. i a,
B-ii^p x ' 18 o a>' s itt ji
!' 3 i I1 rn. iP |..1..rn,j,)
H v s M-ov,
G l) 8
la 'a. fl
eou niivi-*
L'/geiitE ROBELIN
Maison louer
Boia Verna, Avenue Lamtrtioira
Sndresser Mme J Doroeher.
- -- Fardmoinrs < ifi
- -w.,-. 11 :r.j-,- ,
Aucun envoi conta rtmltourcmeru
t TOUTCS PA&rUMEBIFA
rr OIU-VM MAOAS1NII
ARYS
3. ftsade b vl. : ::.

Vaillant $ Houet
Agents gnranx pr fUiii, 1720 Bue di Vajaiii d* l'Eut
A propo* de classe Le placard d'hie*
enfantine
Un avis publi par lea soin* de
rii-apectioo Scolaireavitelea (aaailles
fl classe eutantiue pour tetita
ga. tf. m de 5 1/1 ans a t cre
alaiio chaque co'e primaire de tilles
i professe une uormalieune
Npus relevnns les erreuri suivantes qui se sont
glisses hier 4ans le rUcard du candidat Rowxier
I.kuN Bongard au lieu de LELlO Jean
Jacuues Dessalines, ajouter FILS.- Ajouter la
liste des Conseillers le nom de Mr Bda ond
Abraham qui a t omis.
Bonne Nouvelle
h'aisant droit la requte du MATIN, le D
partMMBt de l'Instructiou publique a fixe au 9
TOUT POUR RIEN
Cks Aitnii TAL&H&S
lin du magasin de *'E' t m* face de Simon Vipux
On achte avec peu (i'argen. beaul
coup de Diarchaudises.On esti,HIC|
avec peu d'argetf. On a une belle
toilette ave peu d'argenl.El c'eslce
qui l'ait que tout lenion rendez-vous j
Mous t.oua duiuaiidoDs qu l est le Jsawiai la fin des vacances.
Ort de (Plies qui sont n Uinm du Un avis dc ''lnsPee''0" Scolaire annonce aux
cerutcjt dapd.ude p^dagog.que. i^^^^TSZ^ST^
llles sont lusquici dlaisaea tan- abord fixe au 3 janvier. q
ia que lea peraouuea dpourvues de
titre oui t nomm a ces jours der-1 -rmrnt~i __
era-
Nous peesons qu il ne doit pas y!
avoir deui poids et deux meturee j
Le mrite doit avoir le pas pas sur
le favoritisme.
s.TW-r:xrn;-
Athllic Club
Vendre
Beau Cheval gris
grande ta lie.
S'adresser 1729
Chaussures Chaussures
Blant hes suuelles caoulchjuc
Pour KbUuig. FaliCtMM l JcutKS
t- ill.
L/-& Hjimues trouveront *;ale-
mt"l uth soulitis Llaii.s pour
IVuiii et
Chez Franck J M bTiJN
iiue du iluyumt Ut l Ht t
Ln juui ae la Ci lu \rt
Ul Mcnbic de .Interna.io.al Atkltic ClubI r4ltnpA1, g1 Q ,,
est prit* dauister au leams Twmament, **r J/"C4 U Wtf Luadi le i Janvier, i } hearcs Se l'aprs-raidi f C)
Convocation de I Astcmbie, Gnrale Mardi le fJ IIS.
Janvier 7 Sfwru du soir.S
Ordre d jour Aflairei rinaacirei.
Llectin de nouveaux memlnes,
Kcoiganiution du Sureau d'administration
Slutbiion dintr: gnral.
W. Quiniin Williams
Secretary.
Bulletin de l'Obaervatoire m
Uoro ogiqu du Sminaire
Collge St Martial
A la Conscience
Nous avoas reu le bulletin annuel de I obser-
vatoire teoroiofcqut du Sminaire CollRe SI
Martial dirig par le H. P. J. Scaerer avec corarn.
soas-directeur le Pre R. Baltcawerlc.
Ct bullemi contient des informations scienti
hque exactes *ur la miarologie d Uaiti poui
19JO- Une note sur le oonfre dans la paroisse 1
de Ptoaville par le R P. Strassl des observai Bureau de la l'o te.
iioas i travers le pays laites dans les divre?| la maiSOU lit-iv*' ni m
au.., de mtoro,ogi, *,., ,.rt ,n,resunte5.| l' ,r ,Ve Uu %Up**} '
- out acbleur aune paire de chaus
Pour les te-, s de fia d'anne la
:oidonaeiie t A L Cinscerce mei
la dis^osi ion des laroillts des
haussuiese d^s sandales de tomes
=>F*s et i des ptM defiiut Jouit k*Ari'naiZ
concurrence. Amncaino.
L. M ison dc. < A 'a CBcierfcei
est miu- e la brsi d Kue, a cot du
Jaibon Oiila
rharcoteries,^ataioaa Thcuc ou'e c'.nsfiv-1 d' viande. lgumes,
Fruits Fo f g'ai t'nff -l'ovons.
les r'o Lutta O! IDA soi -^n vente chez ;
MM D re'x, B N. S,l. &fo; lo .- Kivera, El. Itve, G. Cevei,
S mon Vi ux A'fnd Nouv u B z^d ; l'or' -a Pr net.
Peirapdini N p u- e. B ion ph m. Gu'l nanr; ye
Al^ssandM, |avaui, P os pi ii, S h tt' 1 S niehi, Lu h i;"ap H r tien
Volnjfau tie, I B o nets, M ot, Ed. M Glesca et Co Saint Ma-c
B'Un, D'nies. .-rT'Oinp, armel .
Gou>Sf, ovar. De t. Mcagc e.
Bouig'in, Lacoix, Biyd, Ac^tca.i / H6 ' S M;ch -t ) Goiiives
Agit. G.n.an; MM M GNAN I & DUPOMT
il Ru D v.oud Paris .
Sous Ag ois, Mvl E M CLESOA & lia St Mire Haiti
ta

FLUGEft V\S- LMW

Avis tous les clients
ueia M-hn B(jiu Frres*
"'" = ' '"v^nr" 1 Yotr me la MaisdVi Bij o FK S est en retard pour les Etrennef babi-
A ve, drp un bn bleb eo wfM tueles d( fi ( d inne ? h e m,M Ia di^oMtion de ^ clients et du pobhC
t.p 11 r> hiiL'v .\ln'SV C'-r-n rin'e. .. .r___.___-___. ... __.i. mat
- . *'"' " iniercsianirs.
Nous remercions le R P. Schtrer de son ai
aaabie ca?ai
"surrs ou de sioJales

NEURASTHNIE. FAIBLESSE
CHLOROSE, DBILITE

6IO;5 ft
Dg^OHlKKS
i rBsu,c~loblaa
n?fl*nrateur du Ej'7. prescrit par IV!" 1
tmprloar la riand* cru* e aux frrugiioux. Ad-^ts dan* '- BidotfatM 1'* F.Vi
Varvi ot(L DSSCHKNS, , BM -1*1 -u-i>, MM9 . aja*jm
Borne occ ftioo
vei drp un b'fs ft-'i'h ro PL. ,
s '.. Mrl la remi e 136* Ru- un u**r\ -n
^mr,0alne- 4 A-uumz.........
C \i GJ\ On trouvera cgalcmenl des Pneu
0/ Roger $ de
Marnue- America

BOURGOGNE
MOVSSEVX 110 E
Marque: Nuits
4rritpar afi Curavtlle.
En vente chez
Li C "" l |i UIM'UN||l|;i| UC CM tlICII'S C "" r"----1
d as:o;timint de Binbons fios et c'o olats de p-entiie nnr|
ei au quart t visi'tz l'it.l g' quiruira tous l*s entants.
marque ilood verilahlcs
:i0x,3 1|2 PlaiL O. 18
30 x 1,5. Cord (2b
30 x 3 l|-2Firestone 18
99 x 4 lord 4S
63 x 4 t 5J
Tubes
m
eu
El
II
ai
tt
N
B
tt
V

la
14
P
i*
u
30 x 3 L(i
84 x 4
33x4
Or 3
.">
5
1
0. A. LUND
Un grad reste tfargent rie garanti*
SHl.hure d" gr 60 vendu'
uvurdes 90 ta douMame.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM