<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN Crme TENDE donne un teint de lys La Crime T. ,'r.<**.'•r, doue*, parfitme. frakknr de la /MMMM. embellit, efface les nJes Elle tient la pondre Assur une co m a iio n exq u ise La Crme TEINDELYS. fine onctueuse, neutre, est incapable d'oiTc: %  r en rien la peau, qu'elle adouci!, assouplit et blanchit tant b !.]'" %  %  l'excs ou jamais la fairihiirc. Parfume aux extraits le Heurs, la Crme TEINDLYS est le type le plus parfait de la crme de toilette? son emploi vite le halo, les taches de rousseu' et le irritations dues Ja poustire ARYS 3, Rue de la Paix, 3 PARIS Toute Parfumeries et Crand Majran HOUET, Ajents gnratx 1720.. lie ai lagasisde l'Hit ^^^^^^w P*VTW V J^rxuo • ** Cin (jalaiil Le Bus'.a de Toussaint L^uveiture il aous a t donn de prendre com uni.id'uue lettre de Mr Dorct annonant Mr L. C 'ai' ravoir i Mf noml reux client. ILMHMOB l'acbvtacni complet du buste de qi. i P-t en possession dun B>and 1 uu 1 >IJin: LOB vert ure. Le trava.lde.Mr N. Charles Stock de Film, indit, et qu ou ^f'^^^^SuSS^ du m ' i I 0* les admirer BUT I craii I pourra st faire vers lia Janvier de l'anne pro chaiae. Nos co purlir de ce soir Programme.— Le masque et l hu agoni d amrf poncif r M 4 parties Aventmes extreoidinriiea. tMvalitt en Aviation, ecue d'amour sensationnel en 2 partie.. R ,. %  m u, Caudio daus ces dernire, cie itione. N'oob'iffi p*s la loterie de CA eoir Grande fte Dimanche Nol, organise par quelques dames au CiL C'est dimanche que sera discut a cette tl.' le championnat de iioxe par jeunes imuenu : Djwpsey-t atpentier. Concert, Tomtola, Ketmeese, Loteue, Auto. Tonton Nuel, Monologues. (li.msoi r, aurpiises, attraction, diverses— Allez en foule tir tant: .20 F : OU Prochaine fte i sera reprsen: dans les premiers jeurs tu M ]i de Janvier deux nouvel es comdies locales JJ BLUFLEUKS et JEUNES ET VŒUX — %  %  .%  1 ipliuients au Comit d organisaticn. Avis important L'Assemble Gnrale des Chauffeurs, membres Parisiana DIMANCHE L'Attaque du Courrier Efl'ise S int* Trimi Horaire de* perv-ce* de fin d'un vanille d" N->e' ; Ssm*dt.Se vice Ifi rtmrietiqna k 10 heures dJ oir. DiroDCh- : Jour d Noe I ; 7 bu r's St rviee en anglais. Di.nanrhe Jom de Nol : 0 hfu Tes. S>>rv're en ?• is Dirwnrt he : .1 nr <1P Nol, l hU re. Servie 1 en a' g ai*. Le pour \j n a r de l'An Varits I VENDREDI es Myitre* de fteivYork Suite DIMAN HE Matine d'enfants A 5 heuies i|2 i Gourde. A 8 h.urrs Colombioe en 5 paities et Nol Nol* Nol. l'eut LUI. t e sans prttei.uon D'UD ouvrier de la maison ait u.c t .>j .i u. n.ii i^u Du fous signe Tour de bton Jcuc pa Cbaiiuii Qsittou et Tsiuy Lunci 2 Gourdts. vive PA8TILLK VAUD' lliwiitai dns Maux de Gorge. L_, u _, Rhumes de Cerveau, Ras Bronchites, etc. SB S gygB m do rOpprBsiot, des Accs d'slaw, etc., ci if Mi iEMhi posr combattre toutes le. Maladies de la DEWIDEZ. Eim dans toutes les Phanai Les Vritables PASTILLII [VALDi vendues seulement 1 en BOITES portant le nom HCtaott : ra 'jusatzmu. -<\ NOUVEAUX ALAKBICS |tai ;-:.. %  ! ; : %  BETT'UB| I | ,'• -• <. ,-' %  %  -! E-V:t. UlVHl.JuSyndicat. est convojue a LlXTRAORDlNAI rPP „ ( Liliane. MAHA Liliane de R i.Qf h aujourd nui Vendred. JJ Dcembre an N 1117 Entre G. 1 50; BJ'COH Hue de l'Enterrement, six heures trs prciies j du soir | heure anglaise I i-oiir une communication trs importante. Les Membres Honoraires sent aussi invits a cttte runion.— ORDRE DU JOUR ; I i— Communication du Prside! a l'Assemble. Port-au-Prinre ce n Dcembre 19a! Le Prsident : J. Hraux &8.00. It tS Ml MA.-u'KL it TkMc&ni t> • %  • M f.ir > "-• %  T-tsaf'JI. iCK iennent dm b ue des Front. Ftj Machine Coi dA ton m", client, et am. que onr I. in de mai-aquin de Poches Penpermint C.car Crme d Rose Cherry Bm dv Chrrv Covdial Prunelle Cnraso et Chartreu.e S Top d'Orgeat • Grenad ne Pches | Gingembre * Fi.ne. Chnd'-king Rnysl Gin a des piix 'r-i raionnpb'.e. Accourez toiiswz, CHRISTIAN BOX 392 Rue des Fiont. Fort. Viennent d'arriver Petite* cltaistt pliant* fonds de trn'e qui conviennent bien pour 1 M*te de Minuit. tanaux nicklu pour pour buggy. GardV msnftr. Balance ptur spculateur n dtn ri* Clohtt*t eu cuivre peur porte veilleuse alcool. Lampe* d* nuit '-Glow ele etc chez HENRY STACK Hue du Quai en lac* d* la Gare %  %  % % % % %  n i 1 11 n i %  ——i^—— Blanches semelles caoutchouc Pour Kalants, Fillettes et Jeunes Fille.. L*i& Il juitiies trouveront ,ale me^l des souliers blancs pour Teuois et:Chez Franck J MARTIN Hue du M ayant n d* l Etatii fat* d* la Glaair* CONSTIPATION prenez les COMPRIMES SUISSES de DELORT, Pharmacien, 119, Rut Snina-Antoina C'EST Ll MEILLEUR DES PURCArr,'b TCHT^ "-".T-'.' 3*1 JSTCHH Ait vr-l'-v:-. ; %  %  %  %  %  WtunKTU* rh— 1 % %  %  iv "t % %  %  •> I t 1 1 .1 r" %  • %  %  %  -'v." la Conscience Pour le< fttfj d. fia d'anne la erd^rnerie a A la Coascience a me' I' disrosi ion des familles de< chau • %  nrt-; et des sandales de tonte." o-ai US et i des ptii dfunt toute coucurrface. L Mst'on de. A 's Conci*ncet e>l lisaje i la Orand'Kue, a cot du iSuieiU de la Poste. Clyde Steanwhip Company Borejn Services Le ste.mfr "U ke Fackler' a lai*fe \ T ->w York le \S du courant a est attend'i ver le 28 II laissera le mme jourpjur New York via ri kiugaloH et 11 Colombie. Les permis d embarquement pnur le dt drslinalion de Xew York seront dlivr, sur demande fjitt i cet olfue. e Le st^sm r W, M. Tnpper venant de'l r.j imbie est < tieudu en Hati ver. le 20 du courant se route pour New Yok difeo emenf. Le. chargeu r s qui voudraient profi er d* cette occeeion son^ invits passer l'ofgce de l'Agent Qural ou de p'u* emples letiFeignemen'f leur seront donns. Port au Pnuce. le 20 Dcembre 92l E.F.ILI'.MK\TS ,Agtnt Gnral Olida -Paris Jambon Olida Charcuteries, Silaions, Choucrou e, c inserve d viande, Fruits Foie gras t-uffs-Poissons. Les produits Ol IDA sont en vente chez ; MM. D.reix, B N. Sada & Co ; Lope Kiverr, Ei. Eitve, G. Simon Vieux, Alfred, Nouveau B.zaid ; Port au Prince. Ferrandioi N p uue, Bermingham, Gatzmaan; Caye. u Alessandri, lavaux, Prospen, Schtfctioi. Sinteli, Lncch^^ 0 H Volny Pauitre, J hiothers, Miot, Ed. M. Cles:a et Co Sam Brun, Diniesi Lemome, lacmel Gousse, Tovar, Deret. Miragolae. Bourg.m, Lacroix, Bayaid, Acascas / Htel Sr Mich-I ) Gooal Ag nts Gnraux ; MM M \GNAN P & DUPONT il Ru; Davioud Paris Sous Ag nt, MN4 EL M CLESCA A Cie St MarcHaiU Avis tous les clien Del Maison BjlO YV^Xft Comme la Mai on R fJ o RRFS est en rett'd pour les Etrenoei toellea de fi-, d'anne ? Elle m*t i la disno^itio- de ses clients ' in trs grmd ss$o tim nt de Bonbons fins et chocolats de pre que t diagees au quart du prix* Accourez et visiez IVt-bge qui rcjouira tous les enfin*. '•-.



PAGE 1

^oiBZims anne No 42"* DIRECTEUR PROPRITAIRE.; £ •tmeiit MA6L01RE NUMER') 20eroa*a Port ID i-i -lain Quotidien Ver.drei.23 Dcembre 1921 Titres hautains, uUrauontai s et puritains : PAILLASSES / Egalit—Fraternit et Libert ; GRIMAGES. Xavier PRIVAS ferre Frdriqj HFDACT10N: Rne Amricain* No, i:-Os Les D stins ont b en lait d'avoi ltr e lu muit de P em Frditiqu JWDI qur se lu if ni acco nplis d ; %  pays les tnses vntm 't qliiem a nu la conscience nationa* D rvlant defijiiiveme.il que le iœrs h:c c,ues taient abolis ; D'un rt.me u..ou'agenvnt avait n tltous les entbousiasnus L'm r ht; 1 ce < t 1 lu m,ci houleuse i rg .eux journaliste lurent subi d dp rudes a-sauts tt ses br le-. 1 1 OUtliop brutalement ttoiri es p iptrnb e itain contre L.quelie t pounait run Comme pour l< 6nck de la Loupe du TOI de Jkuh tjlin.s ott bien Lu loute ch^ ; il tut le malhrur — pourquoi t i$ due le bonhtur V —de mou in ck sa pallie, il sen alla, du in?, avec l esprance que les rv. fiibtii totale prs lesquels cou ieui depuis uu d aunt en Ireux iliUBiintl pouva.ent un jou Kariaer. k pensais uauitliement i tout tla, ce n.a.in, a L Ca'hduie c se Ukb.ait une messe eu l'honneur d lierre Fidenqne. Lui jadis, si elibre par une foule d'amil de 10 t |cei de toui rang, runissait an lin du cataU'quc quelques r.ires c. raacb fij.is sou souvenir; l'i Ici, l.-naidiu V.cux, C. Rj.ruoul. Bcr.c>t, Vi mtnay, Si Lot, Duqu'j lutte, Du vu La, en IOUI un.qui aint• Les morts vont vite .. 11 n aura pas vu toui ce que nous irons vu ; lui, le journaliste lnou he qui o ganisait les clatantes ma lifer-tatioi .\J patno iques et qui pleui, un jour o'bumilulion nationah, setes'a tvec tant d'indignahcn !" ^" i Jouvres U MU liii m k 13 filent Roman Satirique de Mr Jean vj.nuer Boissi-e C'est MM a pluie e' lai bail-"* tau* la boue ds U qu'a il l Le Crapoeillot, c* qui De l'a np< n-! pas d .'.Il lu l de B d une Mnu< lgSQte 81 con.ct-, de h plus LU • ion franc Son Uirecteui, v J' i %  i ier Boieaire a f*i le i' il peut ae par ne Ue naioiana-i qu'il est Loin d Il K site d'i n ilor l'envi PI tout d BO i s se. il peut se le pril 10 aui plus qu il un peu k igtal : bavouiens-'iii ia s j lirais av ri mme si l'on n e tait pet trop coniuun r, depuis qu-i i tempe, dm n connai re a'ix oe,i*i-5 rt aux au eurs qui, il t* D i %  pieciBuie t. i'ri d'emphase prd'hotnm.sque, p o de lyrisme intempwetif, rien qui tente l<) truque oa le ceoventioi mata one tianapoattiou fidle d • l iria eux environ des tranche; .e puisiaui.v d vocation telle qu Loin de la Kifflette donne la seua non qu'on u est tout prs ou que l'OII e voeu, en compare du I au tenir, le rer-q .'il a no ea d ce p. ut livre doi* le rcit ve vit*, court, vole baus que cependant il s'eBBonflle, ou se harasse. „ Savon soir eel tout le sperut di! l'ait, lit l'un des Goncoorf. Ce livre de .\ii .Lan Gainer Uoi-sire n' pas dplu aux trr s siamois de l'ail.'. e M' Moesii ur J Liai iei W .i it voir. Il roii jusle. I) un regard il iccorn^it et avise le dtbil efcseiii.il i, le d ail qui d i s : i n un re d LU autre, et le rite, 1 ce point 'Mi i moire qu'on garda i inapicssin qu'il ne., aortiraja| nais plus E lou cela •. rapp i •,•> sans ces contorsn nu de s'yle q n 'ar Gable L'^s i irs PARIS—S ri fi s2 ,j8 I ) ; [a ,4 ) New-York—Franc t^t S erlmg ,I,J ;, Une n'tceoiioi enthbu9iasi PARIS 2r — Le m if h il i I v i Paris en r. q \'i ; n .Uie foule im DS ittl le mii;hil 'a gtre'et lut a Ui une i:?pto i eolbou :'.>t.'i la Confrence WASH1NGTOM— L sconl du d^ ai : ; me t o b et ndu aujourd hui peur a te., ne la I ion que la Fa des navtres auxiliaire^ de la fie pour lesquelles elle n'.'. voulu al •ne.trc aucuue lduct) .. Lus dlgus ; ponas attendent aussi di s Tokio b ia qutbLon de Sfia ituog Les dlegu il pas e i core arrive la 1 i quils doivent oum.luc a L'ex meo dce eu ce q'" concerne i ^s %  (tou:. conue I Ds que ces I oi. IL es setOOl pits ICJ iacces h-.io tt r plia i i a Tl? II Le Ti 9 aU aiitjl 4 v andd i confre t e e Briand >t hloyd ieorges LONDRES 21 -Diosh cor. -, lieu ei • e M Bria .1 11 o ... minime I le faire a • un rdaction iteot des uns. L'A D officiels oa ni ires pjusi Mr liriand t la • oncurrence qu dusttle alli l'a i'ini is rticles | ; JOQ .-o • m i' L t p r ix qu articles a n^; us. Un pays merveilleux RIS— i' w pu e par L: fvTtin , l marchal i; ire qu'il a v:.vd un pay merveilleux qui deviendfe encore plus meiveilleux J ans l'avenir i eau ad ViS q d'il pQS! le. Li texl ue r • I p icaine co n n .i M. m e du soleil qui nous J : • e mis l'Ji taci .1 ; : o J ore mu de ; .[ 1 o.i me ht a mo s et de .a m ri Lstatiou q'ii e il lieu e jour de m n dpa-t Sous "A titre, la revue 77< • Salhn la 21 Dcembre cou-aot. reprod lie la Ut re M Os •* la Fiance pour 1922 se;a de „ :lt Kiguiek-ioi que aie uois 1 •yo.ooo hommes, d'aprs une dcla-qutes, oui, les trots, maepooceuit Ition officielle. qu'tilis aot.... paii/ tornent. Dawson~la station radiotlDiable, que oomptte-tu tatre 1 apbique des EUts-Unis i Eagle G' t|ue veux-to que je fasso ? li T t bile mardi causant une parer i bpocaer I. s troll U lie en I*., .cooo do,.„s. . tm plo r..-. I. J-J3---JJ"sont sauvs. a „ ne ,,„, talUr .j m robVnre. — D.-ux mortalits en J A|0| ., ^ diits l'iifluenza et la P D *urronii ont un n la listr di %  '"spsrnii les ttoupes amncan.e en e jouis. L'administration {topital jtstern cioiss.cce. rral^i — Ah mou Tieoi LU: dut Lupa ret HV6 Un umpie ne e de Uitl rj q,U veux-iLi :e B8t la( Di : 0-i, Lup&ne Ceat la gueint Scftoits pou]; couder la maladie, test aaaai la victoue. >m;4ii1 DUBLIN 21L r b • du I) y 1 ; ilt iroisim • joaroe n pub'que sur le trait : ai landais 11 avail l hier de •oumeit e i j 1 i un vote par eque les i e Valera m un • ena ent leur oppo itio Lts paiiisar.s de d lli h i taient pour que tut ratifii sans vote puisqu'il v t td < 1 accept par loi 1 i des d-, l egus. Fin air m rt 01 sa et la question aux voix, le rsultat fai i^ votes e i v ur de la r.t fica oi co t e 2. Malgr ce rsultat, 00 croit que 'es opposa' lci i 1; 10.1t d'autres' moyens pour retard-r la ratification. DUBLIN 21— Bo voe da rsolut ou vote du c.bmtt irlandais pour la iatifi;alion du tuit an^lo-irlauda s le leader D.Valera a dedar quil me'tait fin 1 soa opposition et qu i: acceptait la dcisiou de la imput. Uiw proposition a cepte PARIS-O.i affi me q ie M li a a cep te la propo to> de Mr tiugh-isau suj.t du tonnage des navires de premier rang Les propositions sont les suivan e< 8 5 pour les Etate-Vnii o Bakoa D pi8 que les d 8 0US kiU'rie et leovei v :toir ont, sous h urs aa. c s ndico es.oj ^4is, inliuimeui ustei, inlimmeu ijureux ? BOVnaOGSIJ l Preetzin^Agaurhob mus mox no

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05556
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, December 23, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05556

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
^oiBZims anne No 42"*
DIRECTEUR PROPRITAIRE.;
tmeiit MA6L01RE
numer') 20eroa*a
Port id i-i -lain
Quotidien
Ver.drei.23 Dcembre 1921
Titres hautains, uUrauon-
tai s et puritains : Pail-
lasses / EgalitFraterni-
t et Libert ; Grimages.
Xavier PRIVAS

ferre Frdriqj
HFDACT10N: Rne Amricain* No, i:-Os
Les D stins ont b en lait d'avoi
ltr e lu muit de P em Frditiqu
jwdI qur se lu if ni acco nplis d ;
pays les tnses vntm 't q-
liiem a nu la conscience nationa*
D rvlant defijiiiveme.il que le
irs h:c c,ues taient abolis ;
D'un rt.me u..ou'agenvnt avait n
tltous les entbousiasnus L'm r
ht; 1 ce < t 1 lu m,ci houleuse i
rg .eux journaliste lurent subi d
dp rudes a-sauts tt ses br le-. 1 1
OUtliop brutalement ttoiri es p
iptrnb e itain contre L.quelie
t pounait run Comme pour l<
6nck de la Loupe du toi de Jkuh
tjlin.s ott bien Lu loute ch^ ;
il tut le malhrur pourquoi t
i$ due le bonhtur V de mou
in ck sa pallie, il sen alla, du
in?, avec l esprance que les rv.
fiibtii totale prs lesquels cou
ieui depuis uu d aunt en
Ireux iliUBiintl pouva.ent un jou
Kariaer.
k pensais uauitliement i tout
tla, ce n.a.in, a L Ca'hduie c se
Ukb.ait une messe eu l'honneur d
lierre Fidenqne. Lui jadis, si eli-
bre par une foule d'amil de 10 t
|cei de toui rang, runissait an
lin du cataU'quc quelques r.ires c.
raacb fij.is sou souvenir; l'i
Ici, l.-naidiu V.cux, C. Rj.ruoul.
Bcr.c>t, Vi mtnay, Si Lot, Duqu'j
lutte, Du vu La, en ioui un.- qui
aint Les morts vont vite ..
11 n aura pas vu toui ce que nous
irons vu ; lui, le journaliste lnou
he qui o ganisait les clatantes ma
lifer-tatioi.\j patno iques et qui pleu-
i, un jour o'bumilulion nationah,
setes'a tvec tant d'indignahcn
"^"i" Jouvres U MU liii
m k 13 filent
Roman Satirique de
Mr Jean vj.nuer Boissi-e
C'est mm a pluie e' lai bail-"*
tau* la boue ds U qu'a il
l Le Crapoeillot, c* qui De l'a np<
n-! pas d .'.Il lu l de B d une Mnu<
lgSQte 81 con.ct-, de h plus lu
ion franc Son Uirecteui,
v' J' i i ier Boieaire a f*i le
i' il peut ae par
ne Ue naioiana-i qu'il est Loin d
Il K site d'i n ilor l'envi pi
tout d bo i s se. il peut se le pr-
il 10 aui plus qu il un peu k
igtal : bavouiens-'iii ia s j
lirais av ri mme si l'on n e
tait pet trop coniuun r, depuis qu-i
i tempe, dm n connai re a'ix
oe,i*i-5 rt aux au eurs qui, il t*
D i pieciBuie t.
i'ri d'emphase prd'hotnm.sque,
p o de lyrisme intempwetif, rien qui
tente l<) truque oa le ceoventioi
mata one tianapoattiou fidle d l
iria eux environ des tranche;
.e puisiaui.v d vocation telle qu
Loin de la Kifflette donne la seua
non qu'on u est tout prs ou que
l'OII e voeu, en compare du I au
tenir, le rer-q .'il a no ea d
ce p. ut livre doi* le rcit ve vit*,
court, vole baus que cependant il
s'eBBonflle, ou se harasse.
Savon soir eel tout le sperut di!
l'ait, lit l'un des Goncoorf. Ce livre
de .\ii .Lan Gainer Uoi-sire n'
pas dplu aux trr s siamois de l'a-
il.'. .....* e M' Moesii ur J !
Liai iei W .i it voir. Il roii jus-
le. I) un regard il iccorn^it et avise
le dtbil efcseiii.il i, le d ail qui d i s : i n '
un re d lu autre, et le rite, 1
ce point 'Mi i moire qu'on gar-
da i inapicssin qu'il ne., aortiraja|
nais plus E lou cela . rapp i ,>
sans ces contorsn nu de s'yle q n
'ar Gable
L'^s i irs
PARISS ri fi s2,j8
I ) ; [a ,4)
New-YorkFranc t^t
S erlmg ,i,j ;,
Une n'tceoiioi
enthbu9iasi
PARIS 2r Le m if h il i I
v i Paris en r. q
\'i ; n .Uie foule im DS ittl
le mii;hil 'a gtre'et lut a Ui
une i:?pto i eolbou :'.>t.'-
i la Confrence
WASH1NGTOM L sconl
du d^ ai : ; me t o b et ndu
aujourd hui peur a te., ne la I
ion que la Fa
des navtres auxiliaire^ de la fie
pour lesquelles elle n'.'. voulu al
ne.trc aucuue lduct) ..
Lus dlgus ; ponas attendent
aussi di s Tokio b
ia qutbLon de Sfia ituog
Les dlegu il pas e i
core arrive la 1 i quils doivent
oum.luc a L'ex meo d-
ce eu ce q'" concerne i ^s
(tou:. conue I
Ds que ces I oi. IL es setOOl
pits Icj iacces h-.io tt r plia i
i
a Tl? Ii
Le Ti9aU
aiitjl 4 v
andd
i confre t
e e Briand >t
hloyd ieorges
LONDRES 21 -Diosh cor.
-, lieu ei e M Bria .1 11
. o ... minime
I le faire
a un rdaction iteot des
uns. L'A
D officiels oa
ni ires pju-
si Mr liriand
t la oncurrence qu
dusttle alli l'a i'ini is
rticles
| ; joq .-o m i'
l t p r ix qu
articles a n^; us.
Un pays
merveilleux
RIS i' w pu
e par L: fvTtin , l marchal
i; ire qu'il a v:.vd un pay
merveilleux qui deviendfe encore
plus meiveilleux Jans l'avenir i eau
ad ViS q d'il pQS! le.
Li texl ue r
I p icaine co n
n .i m.m e du soleil qui nous
. J : e mis l'Ji taci .1 ; : o J
ore mu
de ; .[ 1 o.i me ht a
mo s et de .a m ri Lstatiou
q'ii e il lieu e jour de m n dpa-t
Sous "a titre, la revue 77< Salhn
la 21 Dcembre cou-aot. reprod lie
la Ut re laoji le NUllUt$ du 29 Novembre.
Elle fait suivre ce tu pub'ication
lee cou neotaires suivants
Il doit trfl ro'. qu-en ce qui con-
ie le fait par le Prsident Daru
iee de oier qe'il avait eu uue
n iv le avec l'amiral Capci-onavant
10 l :!J,;. al si autfgstiou qu'il
ne pourrait par co .saquent Im
n e nu tu se pro nesee et qe la di-
olaration c-tt eftn de l'amiril Ca-
a doit tre U*m, qoe l'amiral
* d dat dans ses dpches que le
l'aine Biach. eeooieR mee ne-
ociHbons terre. Mr Darli^uena/a
me pas qu'il a eu des ceaveraa-
ie avec le capitaine Neach. S^
ontradictien directe du teaoigQaie
I" gnral Williams appelle caire-
meut plus de lami e sur la corve
io'op dut l'tnfern.ei boid a'un os sont I aveu d'une impuisi e qui
ite por qu il n'entiiloat la fouie voudrait te c Cher soi i s m
i suite 1
Cr?t aux Etats-Unis qiie Picrr
fidnque dort son dernier som
Mi!. Il 'orateur g-'c : t Ingrate Patrie! tu
l'auras pas mes os.
U. S. Navy News
ailet E'. tout ce i, nu le di,
Uai.s ce tiyin boi; ou t'a i, i a
te ps moins siene tl lgiat,
lui ne ddaigne p; u d ia COi
..'un ruol dm^ t I qui, aa '.-. Jiit
^uh l iiiiih .a. y. ve .m parfosa i
.ble quil aeoib'.e tre celui mne de
la saut.
L. Ces Silbooel q ne pussent
dans le livre quel e leqnelquiB
K^b f Un ue u-S < .. plus. L: s
.tus obsdent. J' vos eu ce o
i.i nt, l'taar, le gai.. d i i r. n
-leur fait huile tla. o u a mmo .
VflC, a son bias, U g&loo dd Sdns
Ificier qu'il va ptver M*n cli
i las L. iilsuch.Aid r Li Uutsbaga?
h us vote tous pi ntion : n
i: mol. Ne chante-.-il pas hus.-i eu
moi lu petit dialogue Buivant o Lu
paufct e ref te eu pu d. tomme Nar
cisse dans le calme du lac :
Le ma'in du g'and jour, comme
Idhais entier dans la chambra de
Lupaoeti mais ceite lois, upis avoir
ai Dcembre.
Wafhincton. Le Snat a a opte
* bill d^j vo' par la Chambre al-
lant 20 millions de dollars com
a* secours aux tusses allmes.
Chicago Des timbres de reve
J*interne contrefaits pour uue va-
*rde 3 millions de dollars ont t
^couverts iujouid' hui. Des millier?
'Wauettes contrefaites d uue mar
*ede wh.s K-y bien connue furent cogi-, la petite Mme Tendretoa en
Besdansn-Ld par les agents'^ ' lwU*e tJ lclr bMlit.l
Uji a lilltUX.
*ni- iion vieux, OM dclara Lupa
Pan* La force totale de 1 arme nK rtl-ime tu- biatotre (>M Os
* la Fiance pour 1922 se;a de :lt. Kiguiek-ioi que aie uois 1
yo.ooo hommes, d'aprs une dcla-qutes, oui, les trots, maepooceuit
Ition officielle. qu'tilis aot.... paii/ tornent.
Dawson~la station radiotl- Diable, que oomptte-tu tatre 1
apbique des EUts-Unis i Eagle G' t|ue veux-to que je fasso ? li
T t bile mardi causant une parer i bpocaer I. s troll U lie en
I*., .cooo do,.s. . tmplo r..-. I. J-J3- ---J-
J"sont sauvs. a ne ,,, talUr.j m
robVnre. D.-ux mortalits en J A|0|. .,
^ diits l'iifluenza et la
PD*urronii ont un n la listr di
'"spsrnii les ttoupes amncan.e-
en e jouis. L'administration
{topital jtstern cioiss.cce. rral^i
Ah mou Tieoi lu: dut Lupa
ret HV6 Un umpie ne e de Uitl
rj q,U veux-iLi :e B8t la( Di : .
0-i, Lup&ne Ceat la guein- t
Scftoits pou]; couder la maladie, test aaaai la victoue. >m;4ii-1
DUBLIN 21- L r b du I) y
1 ; ilt
iroisim joaroe n pu-
b'que sur le trait : ai
landais 11 avail l hier de
oumeit e i j 1 i un vote par
eque les i e Valera m un
ena ent leur oppo itio
Lts paiiisar.s de d lli h i
taient pour que tut ratifii
sans vote puisqu'il v t td
< 1 accept par loi 1 i des d-,le-
gus. Fin air m rt 01 sa et la question
aux voix, le rsultat fai i^ votes e
i v ur de la r.t fica oi co t e 2.
Malgr ce rsultat, 00 croit que
'es opposa' l- ci i 1; 10.1t d'autres'
moyens pour retard-r la ratification.
DUBLIN 21 Bo voe da rsolut
ou vote du c.bmtt irlandais pour la
iatifi;alion du tuit an^lo-irlauda s
le leader D.- Valera a dedar quil
me'tait fin 1 soa opposition et qu i:
acceptait la dcisiou de la imput.
Uiw proposition
a cepte
PARIS-O.i affi me q ie M li
a a cep te la propo to> de Mr tiu-
gh-isau suj.t du tonnage des navires
de premier rang Les propositions
sont les suivan e< 8 5 pour les
Etate-Vnii lapon, 1,70 pour la Fiance et i,(,6
pour 11 ali
G ree *, ings a i d Me -
ry ChrUtma
h, Sida loo
les prochuoes ftes
(Ul Aiuitfle de
St Maniai
wcci M vue de n,erc en iT"^
^:rues n tntC^l,o: P'-- cere bonne nou
Paiement g-*-
^hTetSrrsrrtt*
fialre l'Alton
Cold dirtner awd
dancing ail ni y ht.
ii MiJAGi\U
'ol Roger Sf
Marque- America

cie
La reprsentation de Entr* I'a
-edep;f^e^p"CSaCnaS7.
iwr, i la mme heu na
ulm.trarus.d un art exquis se d
ronlera galement dan, iJS}, "' !
Ce sera un vritable rgal.
ire.
L'.tre : G. 2 -. orchestre.
G 2 >o Bakoa
D pi8 que les d 8 0US
kiU'rie et leovei v :toir
ont, sous h urs aa. c s ndico es.oj
^4is, inliuimeui ustei, inlimmeu
ijureux ?
BOVnaOGSIJ l Preetzin^Agaurhob
mus mox no M il -l "ens mur Ui fles de /in
K-irque Nuits \daS2L
Arrk* --- s/,- Caravelle. Bien, Convrv* G rZ
tn vtmfduz i-dtestM, etc.
_________OAI.INO JJ^'"""5 e''S'"^ Co-
te Comptoir FranaisSi
tUM,* jrtjfc, Pan, A'Xi'SfJ,rmde * m
I


LE MATIN
Crme
TENDE
donne un teint de lys


La Crime T. ,'r.<**.'r, doue*, parfitme.
frakknr de la /mmmm. embellit, efface les nJes
Elle
tient la pondre
Assur une
co m a iio n exq u ise
La Crme TEINDELYS. fine
onctueuse, neutre, est incapable
d'oiTc: - r en rien la peau, qu'elle
adouci!, assouplit et blanchit tant b
!.]'". l'excs ou jamais la fairi-
hiirc. Parfume aux extraits le
Heurs, la Crme TEINDLYS est
le type le plus parfait de la crme
de toilette? son emploi vite le
halo, les taches de rousseu' et le
irritations dues Ja poustire
ARYS
3, Rue de la Paix, 3
PARIS
Toute Parfumeries et Crand Majran
HOUET, Ajents gnratx 1720.. lie ai lagasisde l'Hit
^^^^^^w

P*VtW V J^rxuo **
Cin (jalaiil
Le Bus'.a de Toussaint
L^uveiture
il aous a t donn de prendre com uni.i-
d'uue lettre de Mr Dorct annonant Mr L. C
'ai' ravoir i Mf noml reux client. ILMHmob l'acbvtacni complet du buste de
qi. i P-t en possession dun B>and 1"uu1>IJin: Lob vert ure. Le trava.lde.Mr N. Charles
Stock de Film, indit, et qu ou ^f'^^^^SuSS^ du m
' i I 0* les admirer BUT I craii I pourra st faire vers lia Janvier de l'anne pro
! chaiae.
Nos co
purlir de ce soir
Programme. Le masque et l hu
agoni d amrf poncif r M 4 parties
Aventmes extreoidinriiea.
tMvalitt en Aviation, ecue d'amour
sensationnel en 2 partie..
R ,. mu, Caudio daus ces dernire,
cie itione.
N'oob'iffi p*s la loterie de ca eoir
Grande fte Dimanche Nol, or-
ganise par quelques dames au CiL
C'est dimanche que sera discut a
cette tl.' le championnat de iioxe
par jeunes imuenu :
Djwpsey-t atpentier.
Concert, Tomtola, Ketmeese, Lo-
teue, Auto. Tonton Nuel, Monolo-
gues. (li.msoi r, aurpiises, attrac-
tion, diverses Allez en foule
tir tant: .20 F : OU
Prochaine fte
i sera reprsen: dans les premiers jeurs tu
M]i de Janvier deux nouvel es comdies locales
JJ BLUFLEUKS et JEUNES ET VUX
. '-.-- -------------1
ipliuients au Comit d organisaticn.
Avis important
L'Assemble Gnrale des Chauffeurs, membres
Parisiana
DIMANCHE
L'Attaque du
Courrier
Efl'ise S int* Trimi
Horaire de* perv-ce* de fin d'un
- vanille d" N->e' ; Ssm*dt.Se vice
Ifi rtmrietiqna k 10 heures dJ oir.
DiroDCh- : Jour d Noe I ; 7 bu
r's St rviee en anglais.
Di.nanrhe Jom de Nol : 0 hfu
Tes. S>>rv're en ? is
Dirwnrt he : .1 nr <1p Nol, l hU
re. Servie1 en a' g ai*.
Le pour \jnar
de l'An
Varits I
VENDREDI
es Myitre* de
fteivYork Suite
DIMAN HE
Matine d'enfants
A 5 heuies i|2
i Gourde.
A 8 h.urrs
Colombioe
en 5 paities
et
Nol Nol* Nol.
l'eut lui.te sans prttei.uon
D'ud ouvrier de la maison
ait u.ct.>j .i u. n.ii i^u
Du fous signe Tour de bton
Jcuc pa Cbaiiuii Qsittou et Tsiuy
Lunci 2 Gourdts.
vive
" PA8TILLK
vaud'
lliwiitai
dns Maux de Gorge. L_,u_,
Rhumes de Cerveau, Ras
Bronchites, etc.
sb s gygB m
do rOpprBsiot,
des Accs d'slaw, etc.,
ci if Mi iEMhi
posr combattre toutes le.
Maladies de la
DEWIDEZ. Eim
dans toutes les Phanai
Les Vritables
PASTILLII
[VALDi
vendues seulement1
en BOITES
portant le nom
HCtaott : ra 'jusatzmu. -<\
NOUVEAUX ALAKBICS '
|tai ;-:..!!;: BETT'UB|
I | ,' - <. ,-' -! E-V:t.
UlVHl.-
JuSyndicat. est convojue a LlXTRAORDlNAI rPP( Liliane. MaHa Liliane de R i.Qf
h aujourd nui Vendred. jj Dcembre an N 1117 Entre G. 1 50; Bj'COH
Hue de l'Enterrement, six heures trs prciies j
du soir | heure anglaise I i-oiir une communica-
tion trs importante.
Les Membres Honoraires sent aussi invits a !
cttte runion.
ORDRE DU JOUR ; I
i Communication du Prside! a l'Assem-
ble.
Port-au-Prinre ce n Dcembre 19a!
Le Prsident :
J. Hraux
&8.00.
It tS Ml MA.-u'KL it TkMc&ni t>
M f.ir >
"-T-- tsaf'JI. iCK "
iennent dm
b ue des Front. Ftj
Machine Coi
d marque Si AfGfJ
POUR MODISTES TvILl
k 10RD0I
Pressez-vou. le Stock
Le Matin
AVIS
J'ai l'honneur d'aviser le public et
le commerce en particulier, qu'
partir de ce jour je me enis retir de
h M.-on M Napoloni & Oie la
Abonnement
Un mois
Port au Prince Gdes
Dpartement
Etranger i
Insertions et abonnements
payables d avance
Ptisserie Fr^n ie
Richard Peters
BUE DE LEGALITE 1422
Spcialits de h bn- g fl l8
VOL AU VEN .
Cartee. choux la crme
t''s chBud tors led mn'ins
N H Rffuser 1rs im telione.rnps
| bac. sont peint en vert et porte mou
_.. nom en grande lettre.
ATTENTION !
Pus de surcursal/s.
Jouets /.
m ,,,-mm,, B, .,,v..... ... .-- On trnnvern rhfz Madame D'En- ,
quelle jetai, .ssoci et ce, ponr des nery Dejoie, Gr.ad'Rue en face de la Amricaine.
raisons pernonnelles eummucie Centrale, un grand sto- k--------------
Port au Plio.. le 9 Dcembre H'2l[ -e jouets ainsi que des articles de
Jean UCCARDI loue beaut pour Arb.e de Njel.
Bonue (jec siou
A vendre un b-.iss felch en parfait
'st.e un buggy Mu .y ci-n (hint.
Sdre8er la remue UOS Ruh
J ai l boni sut d'sviter le public et ,
le comom.cs en ra.txuber que je (JUMMItt GMttSSUreS
viens d ouvrir pu1' eette place, Rue u ,
%\\\ (juui, un- Maieon de commerce
kous la rei.ontun sociale J.R1CCAR-
1)1
iv it G -te, le 10 Dcembre 1WI.
J. RICGARD1
contre
la
J'annqnr>A ton m", client, et am. que onr I. in de
mai A"iseU* nupf'ti"^
Mn>-aquin de Poches
Penpermint
C.car
Crme d Rose
Cherry Bm dv
Chrrv Covdial
Prunelle Cnraso et Chartreu.e
S Top d'Orgeat
Grenad ne
Pches |
Gingembre
* Fi.ne.
Chnd'-king .
Rnysl Gin a des piix 'r-i raionnpb'.e. Accourez toiiswz,
CHRISTIAN BOX
392 Rue des Fiont. Fort.
Viennent d'arriver
Petite* cltaistt pliant* fonds de
trn'e qui conviennent bien pour 1
M*te de Minuit.
tanaux nicklu pour pour buggy.
GardV msnftr.
Balance ptur spculateur n dtn
ri* Clohtt*t eu cuivre peur porte
veilleuse alcool.
Lampe* d* nuit '-Glow ele etc
chez HENRY STACK
Hue du Quai en lac* d* la Gare
ni 1 11 ni i^
Blanches semelles caoutchouc
Pour Kalants, Fillettes et Jeunes
Fille..
L*i& Il juitiies trouveront ,ale
me^l des souliers blancs pour
Teuois et:-
Chez Franck J MARTIN
Hue du M ayant n d* l Etat-
ii fat* d* la Glaair*
CONSTIPATION
prenez les
COMPRIMES
SUISSES
de DELORT, Pharmacien,
119, Rut Snina-Antoina
C'EST Ll MEILLEUR
DES PURCArr,'b
TCHT- ^ "-".T-'.' 3*1 JSTCHH
Ait vr-l'-v:-. ; WtunKTU*
rh 1 iv "t >
I t 1 1 .1 r" -' -'v."
la Conscience
Pour le< fttfj d. fia d'anne la
erd^rnerie a A la Coascience a me'
I' disrosi ion des familles de<
chau nrt-; et des sandales de tonte."
o-ai US et i des ptii dfunt toute
coucurrface.
L Mst'on de. A 's Conci*ncet
e>l lisaje i la Orand'Kue, a cot du
iSuieiU de la Poste.
Clyde Steanwhip Company
Borejn Services
Le ste.mfr "U ke Fackler' a lai*fe \T->w York le \S du courant a
est attend'i ver le 28 II laissera le mme jourpjur New York
via ri kiugaloH et 11 Colombie.
Les permis d embarquement pnur le dt drslinalion de Xew
York seront dlivr, sur demande fjitt i cet olfue.
e
Le st^sm r W, M. Tnpper venant de'l r.j imbie est < tieudu en Hati
ver. le 20 du courant se route pour New Yo- k difeo emenf.
Le. chargeurs qui voudraient profi er d* cette occeeion son^ invits
passer l'ofgce de l'Agent Qural ou de p'u* emples letiFeignemen'f
leur seront donns.
Port au Pnuce. le 20 Dcembre 92l
E.F.ILI'.MK\TS
,Agtnt Gnral
Olida -- Paris
Jambon Olida
Charcuteries, Silaions, Choucrou e, c inserve d viande,
Fruits Foie gras t-uffs-Poissons.
Les produits Ol IDA sont en vente chez ;
MM. D.reix, B N. Sada & Co ; Lope Kiverr, Ei. Eitve, G.
Simon Vieux, Alfred, Nouveau B.zaid ; Port au Prince.
Ferrandioi N p uue, Bermingham, Gatzmaan; Caye. u
Alessandri, lavaux, Prospen, Schtfctioi. Sinteli, Lncch^^0 H
Volny Pauitre, J hiothers, Miot, Ed. M. Cles:a et Co Sam
Brun, Diniesi Lemome, lacmel
Gousse, Tovar, Deret. Miragolae.
Bourg.m, Lacroix, Bayaid, Acascas / Htel Sr Mich-I ) Gooal
Ag nts Gnraux ; MM M \GNAN P & DUPONT
il Ru; Davioud Paris
Sous Ag nt, MN4 El M CLESCA A Cie St MarcHaiU
Avis tous les clien
Del Maison BjlO YV^Xft
Comme la Mai on RfJ o RRFS est en rett'd pour les Etrenoei
toellea de fi-, d'anne ? Elle m*t i la disno^itio- de ses clients '
in trs grmd ss$o tim nt de Bonbons fins et chocolats de pre
que t diagees au quart du prix*
Accourez et visiez IVt-bge qui rcjouira tous les enfin*.
'-.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM