<%BANNER%>







PAGE 1

•.•.Le MATIN Le Matin t Abonnement Un mois Port au Prince Gdes V Dpartement 2,50 "Etranger 'i Insertions et abonnements payables d'avance i Varits MERCREDI Les Mystres de New York Suite o yo cents. Tromper L'Organisme Pour Plaire au Palais c'est ce que font beaucoup de personnes qui prennent des toniques alcohotiques quand en ralit ce que leur organisme a besoin c'est L'EMULSION DE SCOTT *J1 Puissant aliment et mdecine sans faux estimulant de l'alcohoL le Titres amortis de ^Emprunt t920 """"BKULEMENT Le brlement des titres de l'Em rrunt 1910 n'aysat pa avoir lieu le lundi matin 19 Dcembre comme il avait t annonc, l'Usine Glace ne fonctionnant pas ce jour l, se ters le mercredi 21 courant 10 hes du matin, poit au pnnce, le l'J dcembre 1921 Eifre l'Arma 811' C'est dcidment dimanche que l a Direction de Gn-Vari's offrira soi grnt public, amateur d'ees vres fines.la comdie locale: t Ealre l'Aibre et l't:orce . Ligne Hollandaise 1 !. S.NavynGws Jouets /... On trouvera cher. Madame D Ennery Dejoie, Grend'Roe en tare de la -barmncie Centrale, us grand stock de jouets ainsi que des articles de loire beaut pour Arbre de Nol. Casino de Ptionville Rpveillon le 24 Dcembre prire anx Membres de s'inscrire a l'tage 4e le maison Matteis le 22 Dceœ Ure • %  pi" lard Les rptitions avens pu assister clatant succs. Nons nons reu de la Cempaf LONDRES gnie hollandaise un albaso artia"que '' proportion contenant la photographie du bateau desservant les ports d Europe, ceux des Antilles et ceux des Iodes Orien taies. Cet albnra 'r intressant donnent un nperu du t sic maritime de Reichstag sur l'affaire de larresta tien de HerrSmee'h, prsident du parti sparatiste Rbeuan qai dot tre remis en libert par ordre des auto rites allies. Les nationalistes profrent toutes sortes d'invectives contre la France Nanmoins un des orateurs dslara que dacs la rgion du Rhin les tros pes anglaises et amricaines sont moins apprcies que les troupes franaises. MADRID— Les fruitiers de Valen eia ont envoy une nergique pretestation au gouvernement contre les nouveaux tarifs de douane ils prvoient qu'use guerre commerce le est sur le peint d'clater et quelle sera dsastreuse pour leur industrie Les depts des chemins de fei sont archi bondes de fruits qui ne peuvent tre exports en France que la frontire est virtuellement ferme et 1 Angleterre achte beaucoup moins et l Allemagoe ne peut rieu acheter sause de la dprciation 4a mark .Des milliets de U mil le s d'ouvrier voit se trouver sans trs vail F A Ris Aprs une sance snima le sens a sceord sa confiance a M. Uriaud sur la qoestion du maintien de 1 arabasside du Vatican par 174 voixcoLtre iw. Nouvelles diverses de l'Etranger ALGER. Le slbre compositeur Camille Siene est mort hier a Alger BRUXELLESLe journal Le Soir dit qus les sutorits Belges dans la raios de Malmedj ont dcid de i hangar le ne des localits sus quelles les prsssiens svsient donne le nom de bstailles perduei pr les franais en 1870. ANGORA.On annonc officiellement qae les fores attsqureut grecques es grand nombre les positions tor ques prs de Eskincbeir et qu'aprs use lutte dsespre les grecs furent repousses avec de grandes pertes. PARIS. La firme allemande Borstg Weine de Berlin une des entrepn aes industrielles contrles par Ho go Stisnes envoie au Danemai k des locomotives commandes par les chemins de fer Danois On annonce que les fonctionnaires Danois on trouv esche dan une locomotive Flensburg daus le Slesvig 400 lin uots d'or d'une valeur de 20 mi boas de couronnes preuve que loi •at expdi d'Allemagne l'tranger au dtriment des paiements effec tuer pour les rparations. Vente de chari an prof t des Œuvres humanitaires de 1' i\ lia ri ce Franaise La grande vente de charit que le' Dames de l'Alliance Fnrt'ise o-^ lisent au p eut de 1 Œivre du Vt' ment scolaire et de l'Œuvre des pu pille e:t renvoye Janvier pro Ini Cependant, la demande de bon ombre ds personnes dsireuses dfaire des achati en vue des ftes d fin d'anne, an compoir sera onver toute la jonrne de Vendredi pro chain 23 courant, au local de 1 C che, a Tmgeau, o seront expses des travaux de fantaisie en pein turc, broder>e, b.belots confection os avec les produits du pays, etc. le tout des prix trs ibordab es <^anaM"mnnnnBBai auxquels nous cette 1,0 npagoic dont ls puissance font prvoir un eit incontestable. Tous roa r-ajHrniementR R bsrt Stack, agent del Cemptgnie h A an datse %  am ISH Li lte de i Ejjiise Wesl^yeoDe La ieie aoaace Cin Varits samedi soir n'a pat oaa tout le rsultat qu'on pouvait esp rer, a cause Se la pluie qui a commenc de •enac heure* La reprsentation du • 61s du Cid • a eu krau coup de succs. Les acteurs ont t la hauteur de leur rle et Mlle Chraquit qui reprsentait Chimnc est digne de tous les loges. La partie musicale a en galement beaucoup de succs Mlle Augustin a dbit un monologue qui lui a valu des applaudissement de la salle. La pluie ayant empch les organisateurs de cette tte de taire des recettes convenables, ne peu il-on pas rpter la lte nn de ces jours Th* Ei*t Asatic S? Co td Le steamer ''VirgioV est atten du ici le 21 co iraQl ; le S-S I) %  le 26 cours t ; les Jeux bte tix prendront da rt pour ous les pur s e ropeii. L. Preetzmann-Aggrhclm Agent r IJ Blanches s^ineHes caoutchouc Pour Enfants, Fillettes et Jeunes Fills-*. L^s Honumes trouveront ifale menl des souliers blan:s pour Testais tte* Chez Franck J M *. UTIN Rut du Magasin de l EiatEn fact de la Gla 1re %  a ratman A la Conscience Mariage Jeudi MU a eu lieu dans les saloas de Mr k Mme Ptioa Lahens au Bois Verna le mariage de notre ami Numa Lahens avec Mlle Elvire Lavelanet Ont sign comme tmoins Mrs Iraile Pr/eau. Lynce Denis, Imile Deslandes pour le mari et Mrs D Ennery Djoie, Dr Franois Daleacour, St. Lger Perricr pour la mari. Au Champagne Mr Emile Prseaa prsenta en termes choisis aux nouveaux maris le vcu de l'assistance, Nous renouvelons au distingue coaple aos meilleurs compliments. Dcs Cet aprs midi auront lieu ea la Basilique N tre Daau, les funrailles de Madanc Sylvc 1 i'aal, ne Diaaaaot. Les amis soat pris de considrer le prseai avis comme faire part. Viennent d'arriver Petites chaises pliante fonds de toile qui conviennent bien pour la Mes*e de Minuit. h anaux nickles pour pour buggy. Gard* manger. Utlance pour spculateurs en den ries Clochettes en cuivre pour porte veill.Mirv alcool Lampes de nuit "Glow ete etc ctvf HENRY STACK Rue du Quai en face de la Gare Bouae oce si J : > A vendre un buss felch en parfait tat.e un buggy Muray caou •chout. Sadresser a la remise 1308 Ree Rbablicsiue. Pour les f es 4e fia d'anne la cordonnerie AL Conscience met i la d sposi IOU des fami les dechaussures et des sandales de tomes beauts et a des piix dsunt toute concurrence La Maison de; c A la Conscience 1 est situe a la Grand Rue, cot du Burea u de la Poste Pour Pierre trdriqu Nous rappelons anx nombreux m s et sdm-ra eurs du journalist Pitrre Frderiqut que la M^sse de Re qsiem en son tanneur sera chante Vendredi aj i 7 kearei da matin i la Basilique Notre Dame. On demande A acheter des Briques rfractaires par centaines S'adressa au No 1902 Je la Grand Rae. ijdprcorure CONSTPATSON prenez los COMiPRIRiSd SUISSES do DELORT, Pharmacien, La France accepter navale O'igtnalepro pose par le Secrtaire Hughes ls Confrence de Washington. Le pre mierBriaed a inform i'ambassadeui Harvey qu'il l'a autoris s es Infor mer I gouvernement am' Briai d avait dc'ar a Harvey que la Franc* a accept les ptoponitious de Hughe<< • •oncMinfla' le tonn*ge des gr nds bateaux comme sui< : Coloa, C'ata U na 5 Angleterre, 5 J^pon, 3 Fran as, Italie 1 point 68On cot qse l'acceptation s'a pas aitr I insistan e do la Fi rtiitd pour joe adquate por ion assigne de seus marins et de croiseur*. BUENOS AIRESDe larges nna geade cendres de volcaas provenant de l'ruption des sommetsdes Andes tendent sur 1 Argentine, obscar cissant le soleil; beaucoup de see 'ions, vu gt milles au loin sont Oaleyes par les cendrss. NK W YORK— Les principales sec tions d suaires de Wl Street sont gardes par la police et d s dtectt ves prvoient une au re exp osion de bombe. Un avertissement a t envoy on conrtier. LONDRESLa gaerre civile en Irlande dcoulant de l'opposition de l'Ulster la rvision propose des frontires d'aprs laceord irlandais menace srieusement, d'aprs le Westminster G ze. . Il est ajout suosi que les boys de l'Ulster sont dtermins ne pss se laisser sacri fier au sinnfein contre sa veUnt L'Ulster ne nommera pas de mem bre de commission des frontires. On oorers sans son consentement CHICAftO -oq cents personne* oni t antes aous IV-cusatien de violation des lois prohibitives, dans 1e nettoyage des eudroits mouills Ch'AHTH C'EST t.E MEILLEUR DES PTROATIKS Air PTTniJS; "'un"• Al.Bt'KTWl k'hnrmar. • du O1 -i.iVIAPD L. P retzmann -Aggerolm Offre les articles suivants l'occasion des ftes ; (h_mragne Charles Heidsieck ; Bo-de^ux-d tiaa; Dubonnst ; W* Y bordon Gin; Vernaou h ; Cognac; llusurs'rsuaisesaisorli^ iS r Ves ,x de |n,lle portes ; Confiture, Chocols ; Lait et Fsrins lacteHes-l ; c cao Peurs ; f.rter Vng.iMur. ; Pori*r ; BeJre BtuO Ht bo • Loppei ; Pu lu.iicrie Ge'l frres : Via ronge e' blanc eo allemande; Cig*etlea anglaises et amricaines, extrait atvfrs pour liqueurs et Si ops. Phoaographes el D s^ues columbia C Mnagye de 1 artiste J 3ILV fishUS l



PAGE 1

luMinraleFachinqer IMI minrale naturelle nn efffl t . £J ^* base. nnerre tombas ft conservateur sur toi r Ses traitements dooairiu < „~ .!• par de. milliers de ^MC^**? dlataflqot. .Ile est (addition DI ouatration ) SOu ; Je coSrAu JK miM n bouteil, ie contrle rigoureux do GouverneHATf — u'ooSm'"""" 6 Pf'ntie cot !" ttmuflinflrmi MICI VOIES UHINAIBES VESTE CHEZ^X VlailSCU e h Caves de BlfiT Vcnle par cnnin iDocleurGeo,C.SOLOM30pt L iM7B Ot7X OU BONNE FOI ?5i >r r^Jli II,f0 '" mer sa bi enveill a ne cli-n 'e et le p bl.c trot 1de recevoir un nouvel envoi de Columbian H-, i g p # dr S!i!I Pl iT!?7 railieD0UP,e ***** ridicalJl fttusost promotenwpt mriPg au nr yen de ceie poudre, FnlX G3 pour la capital* u. i M • J 5' pour la province J! £. J D i CCk : ,j urin e Gp prn*blea et eai indispensable dans tous •get. vente chez CASTE H i, Cent Mille ticles On fait savoir S toua eaux qu i appartiendra qu'il sera vtndu au plu offrant et dernier enchrisseur, l mercredi que l'un comptera vingt-ci un dcembre courant, dix heure du ma in en l tude et par la uairi tire du Notaire Henry Auguttia, Rue Dar ts Des ouc ta, aucienaement rue rave. I Une proprit, fonda et b iases, sise en laroe dujdagaain de l'Etat, mesurant environ vingt-cinq pieds de faadu sur tonte la pro fondeur, borne l Est par la dit. rue du Magasin de l'E-at. an Sud psi ls halle en maeoaneii apparteraat a la succession do sienr Adol^h. Mnggiolo, an nord et l'Ouest pat sjni de droit; Elle est la mise S prix de trois cents dollars P. 300. 2*> Une portion de terre de h ton enance de cinq carreaux environ, situs sur l'habitation Mk-hauu en la commune de l'oit-au PnncMise • prix : Tiente-gourdes pat carreau, soitTiois Cents gourdes G30 En excution de deux ji gemei. do T ibu> al de premire instance i Port %  u-Piic.ce rtndus le premier, IH 31 OC cbie ft le second, le 1 D>cen bre rail neuf cent virg et ur, enregistrs, ordonnant dite vente. Aux requte, pouisui e et drrgen c de la dame Msilia Sylvain, pu pritai e. demeuran' Poit-auPrir ce, r-gissnnt comme hriuie bntft ciaire de la dame Irancia Ccnstani. Fou* plus amples leuseignoment s adresser au Notaire (ideseus dai gn. Port au Prince, le 19 Dec. 1921 Camille LATORTUE av. lasoline & Krosine ^veooat d'iptroduire en Haiti, h marque < SHELL si connue et •sas le moade entier. |Bi en ont dj (ait l'essai vous diront que la G.-iolhe c SHELL > *nent iccommandable pour son rendement tvantageux et qu'elle 1 Pu le moteur grce a soo raffinement parfait [** gtgeront i n'user que la ktosine SHELL > suprieure aux L •on degr 150* ; elle donne en consquence aoe flamme plus tr iDS fnme '••ne conomie et avantage n'acheter que la nvrque c SHELL ^ur les prix, adress z lus ioberts Dutton & C Maison louer Hoi Verna. Avenue Lamartinir^ S'adresser Mme J. Dorochev11 %  Secrtairerie d'Etat des Finances et du Commerce AVIS Le Seertaire dEtat des Ftnan ces e' du Commerce, tenant compte des demandes prsentes par di vers commerants, remet au mardi 27 dcembre vit, l'chance dfinitive vaut le paiement du pre mier semestre, de l'impt sur le Re venu pour t Exercice Mi 22 qui devait tre pay au 30 octobre der nier. J>oit au PrmckiS dcembre \M Prime offerte aux Acheteurs 1 tulie de Pebecco par boiie de chocolat La grande demande de chocolat en poudre c Highest Puriiy de lehm et tinkprouve que U peuple a su app*m cier sa bonne qualit dfiant toute con currence. En achetant la boite de chocolat en pouire "Highest Puruy" de Lenh & Fink rclamez nu luba Dentifrice Pebecco (le tn lleur den* lifricej. Le Chocol'it est en vente chez : Boit, Siinoii Vieux, Pharmacie Centrale. Pharmacie F. Sjourn eic etc. Dpt chez L R.TBAUD Agent exclusif pour Haiti Oui, Pourquoi ? Pourquoi commander ailleurs un cercueil Mal [ait e don 1 la s§U iii mS fSff m Qu !" vous pouvez avoir un d cercueils renno n me Si.XKA au mme prix' Des gens intresss foot croire (que la maison ne confectionne que dfs cercueils de luxe un prix inabordable pour ceux qui ne •imposent pas de beaucoun d'argenl mais ce n'est pas vrai Venez directement moi et vonsaurex un cercueil votre rhoix bon march qui vous tonnera vous mme. Spcialit d*> cercueils blanc POUR ENFANT ET JBL'NES GENS LIVRAISON PROMPTF • uiT'erli.o i urs c defie s'adresser au chef d'atelier Mr Klechier HUSSON 4 Rus des Fronts Forts iVo 612 en face de I l'ancienne Ca : lie J raie Stark Rue du Quai en face de la Gare Pharmacie Centrale Produits de oue jraicheut. — Excution prompte et soigne ordonnances. — Spcialits pour \outes les maladiesComptoir Franco Hatien 1720 Rue du Magasi n de lE tat, Port-au-Prince ARTICLES DE PARIS POUR HOMMES DAMfcS ET ENFANTS Voi'^s u it et fantaisie Zphyrs Ind n n< s Nansoufc? 0 gandys l'iqus-Rcps Mousselineg Suisse Ratiaes Oprs de Chine Crpes GeorgMte c Canton Mariette Toile de soie Tussor imprims PongesSoies lavables Gilets de flanelle pour dames Forrrcs chapeaux Chip m de dan.es tant se, Nairs et Deuil Corset Rob ,; confectionnes Ceir' res pour Dames Toi! s ger, de lsiae pour jupes R-rs pour Ceintures Jour chelle Rubans Dentelles frou Irou. Entredeux VoiWttrs. Echarpes Linon Baptiste lean B.it Ch lu'.stttes Chemises Faux Cas Cravates Csieonset Chemisettes Gilets de flanelle Bretelles Ceintures rour hommes Dnll couleur Flanelle l'aune Rideaux ( ouvertures de lit Toil i drap Nappes et Serviettes Nappage couleur Mouchoirs Toile a matelas Toile 1 'orchon Orpe pour Deuil Tiaines oranger pour maries Caurones oraoger pour marie Voiles pour maries Eventails Articles pour cadeaux Gos'umes pour Garonne's Grand assartim^t de chaussores pour Dames et Enfants hspeaux pour Hommes et Enfanta* Tous articles de qualits suprieure des PH* trs Heduits.



PAGE 1

LE MA UN Rhumatismes Nvralgie Goutte Gr&velle Arti-io Sclrose Obsit' nu t i'Vr.Wtrtec de Polttm Btabl Chtelain, . ValencteMM l'aria ai IV % ;. rl f*. B :< %  ri r *f-i^i liatii e&rbo • rarui toi.' DU L .'--''tuitttt % % % %  %  Mdadiri 0* ii lemmi <-* %  : %  .::• patin*. • • %  ? %  •./>,'> r • iv %  %  • relwtnt '.•!; %  <. i i >_* J L. ;i-i IM i) !•.• : !.. i> >:• j > I* T4I1AWX BC3BK uai 11, Agcala |triii pour hitiP 1/311, lit dn IIIUIHU V flhl — % %  !,'> .> .': .. ..„'','—.. .. %  ..^^rc^gggYaraiagz^agra? "" %  %  i %  %  %  * %  An sseri F-* ne h* Ri.hara Prie rs iVic: uciiiti, M es-, iei r s, Ne i'ic/. I s w>s > ieilles firmes de chapeaux ni vciveri* chapeau! untp i e v po |i m i i O i> li r' %  %  ••' lira. Pas de succursale. b m i. Dpt chez t \. Victor Gentil Agent gnral oour liait i § il 9 • 1731./.ue du Magasin de l'Etat CARJ>E h • %  ••M* AVIS L maison \ C)1SI: SAlEH,2iu rue des Fronts Forts, a l'avantage d'aviser sa i ou ueu&t icn e qu elle a reu par les derniers Steamers, Us marchandises Miivaotes Ci>e Georgeitc suprieur G. Voile cou'eur suprieur Ci, on de so e S'igt b'.eu marin sup Diap noir pr ro>>iumes hom Diagonal bleu mann Kaki jaune Chapeau taille pour homme C f. H i< hftOilOI pail'e pour hom IO i 7>'|Chtp'au paille fine t 15 3 j l'arum, s 1520 23 1 Cravates 2 24 j Noeuds cravate i pipee 1 50 25 Chemises coul sup hom 10 2 Chaussette Suprieures 5 I p a'm Bcach 10 9 Kaki blanc 2 Sugemlufnne De la Maternit de Parts Consultations 1 3 heures bois Vetiia Avenue V Im nay Avis (.ommercial Jai 1 honreur d'aviver le public et le commerce en particulier que je viens d'ouvrir sur tette place, Rue du Quai, une M ai ton de commerce flous la raisoccoo sociale J.RICGAR1)1 Petit Gcve, le 16 Dcembre 19/1. J. RlLCARDl Viennent d'arriver ibezJINRY GOIDASGO Rue des Fronts Fort Machine \Caudre de la clbre marque *Sll\GEtit POUR MODISTES. TAILLEURS & CORDONNIERS Presses-vous le Stock s puia)' LEHN & INK FIINC 7oti* produits pharmaceutiques et lai articles vendables dans une pharwal SPECIALITES • L.vsol dsinlectan, saxon Lyiol, Shaving Lysol, Pebecco : dentifrice iucomparcole. l'h u i foie de morue, Emulsion, Extrait, Chocolat en poudre de L & F, c'est exquis Poudre Talcum L F; C'est l'extrme supriJ bon march e'c> ic Demandez le prix courant L VSOL : le meilleur et le plus conomique des dsinfectants Le dsinfectant employ dans tous les grands hpitiui Ui\E patita cuillere de Lysol dans une pin*e d'eau donne la solution 1 lo DEUX 2 oio 1/.01S 3 OJO (Une piula reprsente en>iron la conte jance de deux verres naires ) Le / ysol s'e pploii parliculiremdii d^ns les cas de : Accoi ments, Tuberculose, Jnleclion, Morsures de chiens, Piqres et ; s"res d'insectes. Eruptions de la peau. Blessures. Plaies, timli llle, pour! hygine personnelle* la tjileuc, le h tin. Dans les d bres des malades, la chambre d J bain, le wa er closet, les cu] Avant ti apr le balayage Po jr ccaciiserles blessures desanit 111er lemr propres, DdUs les accouchements et les Umps d'pidmies le Lysol s',mj J1US qu-j dms to.is autres ca' Ayez toujours uue &>oulioudeLysoi dans m n\ ch mbre d voii e ppnrte eut Lhaquc faon contient un pruipulus uthi <.y tmk Inc. euu /•*. inbm KbW YORK Agent pour Hai, Grand Htol de lr ci IHIU FriDi e B rs*c, m VINS |)n.vpn;ui Bordeaux. ROUGE Gourdes 5 00 le gallon tic ANC i tiOo te gallon VI A S en bout illes des meilleurs crus et des Chteaux 1 • renomms. Lique rs Franaises tt Vin 'Epa A ne. hatnpag Vins mousseux des m. illeures marques. Monsieur PATRIZI, revenu demieremenl.de 'ranca ma riel tout(.i*ut pour son U el, orERVICt, la C UTE de 8 heures du matin 8 hres du Prix trs modrs. VINAIGRE DE VlSgaranti pur 'lourdes i,X) la bo.ilnlle —— lit diveis autres articles tels que chapeaux noirs et couleur, paille pour daines, entants alines Jt garonnets flanelles confectionnes pour dsmes et pour homme, et par auaes, bas de soie, mousseline et coton, chaussettes soie et coton* filttUe pour homme, Lotion Pompia, bretelle pour homme et ttitant faux cois [our homme cl entant, Reps blanc et noir pour ceinture, btode rie suisse pour jupoa c pour robe indieone franais grande largeur ce AVIS r V S Oui, Mais ? J'ai l'honneur d'svieer le public et le commerce en particulier, qu' partir deee jour je me mm rc tir dr la Msiao'i la. Nspoloai de QM a laquelle j'tais associ et ce, ponr des raisons personnelles. Fort an Prince, le 9 Dcembre littl JEAN U ICC A RDI C ett a fit 1 de rester \o\ uiairr que I idt'u Rhum Alix Roy ae met i la toi e de tout* les net. lue* de :> i 20 peu un H le Gshon Il ip ef de mme pour si s liqurm* u | t'nei.n ii gourdes la bouteil le tisncaiit.'a caidBit ds 12 bouteille .'(o gouidrr.Sirop f-ntt>isie pur sucte |0§ 5o IH bouteille, :eeisse de 12 bounillea|^5 goo'des Vin de Hordestix supiieur rcng G. i,5o psi gallons' • blanc u 5,5o Alrool pour lioer rt lole^ellon de ineii'h" q o.ol 1/2 le gramme Lau de Cologre o.o.ol Ytrmicei e, o,8o la livre %  Mnrican Citiz ns AU Amerieen Cinz-ns ii this duhict wIn bold prewsr unsesuied bODdx of the fo'rner Ausuian Go vernr.ent re rcquksted o cail at ht American Consulte Ht tuir earlkit couveriience. A rcent decieion o tbe Ri i Rr-iion Comnaissioa renden it iinpeiaiive for bit such bOLds tt bedfcdaied immedi. ta y RObBRT DUDIE tONfYEAR mtrican Frc Cumul Tbe Up Io Date Tire Repaire sii Rparations de tout marques de pneux et t bes pour autos. Nous employons 1 meilleurs quipemen modernes sur celte pi ce. Apportez nous V PNEUX TROUBLS uous ferons le reste ? HAHRY-R KINNE Propritaire 1366, Grand'Rue, Port-au-PriM Un lace des Pompiers



PAGE 1

r ^uiiizini amie /Vo 4255 Port tu Pimoe, Hait] DIRECTEUR PROPRITAIRE lment MMUHW NUMERO 2nNTiHES QuoHien Mardis Dcembre WW r — Il y a toujours eu, au fond du coeur de l'homme, un instiDct IUI le tait s'effrayer d'une flicit sans nuage ; il lui semble qu'il donne au malheur la dime de sa vie, que ce qu'il ne paie pas poite in rt, s'amasse et grossit normment, e qu'il lui faudra s'acquitter tt ou tari. Alphonse KARR UEDACTION. RoeJAm^ricainfiNc, 136b Quelques vrits lmentaires ) Nouvelles Etrangres A en croire le compte-rendu d'un |k nos confrres, il y a avortement %  sujet de la tentative de prise de Mta.t imagine entre les dames de tfciers suprieurs de l'Occupatior.; Ide la Gendarmerie et celles des ambres du Goivernemen et d'un ntain nombre de grands fonctionaires. C'est malheureux, mvs cela ne impromet heuieusement lien ; car essentiel, c'est l'avenir d. nos -fta'M politiques et admin stiatives, et n de nos ati a ires mondaines, — %  tant qu'il s'agit, bien entendu, dllliboration amricano hutienne Li egle. dans certues cboses.er! ftt le succs dp-nd de li'spemtaItit et du naturel, et qu'il esi sou lit compromis par ia tontr-iote et Itonvenu. Oi ai pas besoin de Kar les choses pour accomplir le t ir, qui rside souvent moins les artifices que dans la ralit iHtrae. Al lieu de runir dans ur. beau Ire, qui o'ett pas toujours un de l'art, des 'm nts disparate-, irognes et incompatibles pou Il grand nombie de cas, pourquoi fecpas commencer par rendre obiig %  ire un piotocole qui contraindrai, n fonctionnaire s amricains et leuriwes, d.leur arrive dans le pays tte visite, — eux d'-berd, elles ute selon accord, — aux mena du Gouvernement, aux grands iciionnar.es qualifis et i leurs %  es.' La visite serait*naturelle lent rendue, et cette prise de cor ict particulire suffirait pour don tr une ide de 1 avenir des relations •peles 4 s'tablir entre les visi p ; ou encore dcider si les Mes doivent s'an'.er cela. Du mis des choses qui rsulterait de *te manire de procder dpendrait faon dont, d'un cot comme de nhe, on devrait agir dans les rela *M sociales. Nous avons parl de visite oblig • ne en ce qui concerne le monde o ta'* et cela n a rien 'excessif : le M*cole diplomatique prescrit bien visites officielles et cest taire grand honneur aux fonctionnaires amricains en question que de leur tendre des formalits prescrites dans >e monde de la diplomatie. 11 est bien entendu que les dames aari caines qui estimeraient utile de pous s r 'es choses plus loin et de lier re l.'tiin avec le reprsentant de notre mondanit, indiqueraient pu ce fait r mt leur dsir de collaboration so ciale. Ce; tentatives particulires et sans clat russissent elles, — il ne serait plus ncessaire de taire des combu'sons d: prise de contact ta'dives ••' forces ae russissent elles pas, • u contraire, — on serait fix du coup mr le succs des exhibitions du i nre de celles qui nous ont inspir ces lig es. Ordinairement, ou ne runit que ia personnes prouvant du plaisir i se trouver ensemble ; il faut donc veiller i cela et te que nous disais ici nous parat un moyen de s'en as surer. four finir, disons qu'il taudnil :t)mmeacer par ?aire disparatre a JUS mmes les d firences et mga lUl choquantes introduites dans les %  nricM publicset imagines par r ous ne savons quel e-piii d'adula non fausse et de servilit inutile Les rceptions de fia d'anne arrivent bientt va-t'on, au milieu de ces tentatives de rapprochement honora b e, continuer le systme de recevoir offi.ieilemeat le ptisonnel amricain 1 abord, de n'importe quelle situa• .on, et le personnel haitien ensuite, n importe l'lvation du rang et de il (onction ? De temps immmorial, les rcep lions officielles se sont toujours i , tes dans le pays par services publics; depuis peu, on a drang cela pour etiblir les distinctions qua nous ve sons de dire-La malignit publique a dep sournoisement jng une tell; t- >n de faire, et nous sitrons curieux c voir si on va la laisser se perp tuer Ne voulons nous p*s rformer et evenir sui tout e qui a t mal fan?... 1 l'Association Ouvrire ^manche, dernier ifl rsidenc i %  r Caatillo, dlgue de la Frate .• Nationale de* Ouvriers Ootnini %  en Hati, l'Association Nalio les Ouvriers et Salaris hatien JJWafficiellamen' comme membre Jeur Mgr Conao, Arehevque Sfwt au Prince, et les conseillers Biaoger. la Rvrend Pre La 'Suprieur du Petit Sminaira, ^oisire des Travaux Publics e le JH'itat Communal de Port au Pi in jJJU' Co an, eu des termes heureux ^Ppodu aux d.scours de bien** 7 % %  Prsident de I Associt on fl ?Lu lhurtir ^'"bten 1 dce qui u *m au foudement de cette aaso 40D • %  • Uoudu.ua bcji rsultat pour l'avenir Elle concourra A assu rr l'amlioration du sort des travail louis par l'amour du travail ot une juste rpartition des salaires. Mr Caatillo prit ensuite ta parois pour eiprimer sa satisfaction de voir l'Association s assurer du prcieux concours de Sa Grandeur Mgr Connu ainsi que la Frataruit Dominicaine s'est assure celle de AlgrNouel, onsme grand protecteur. MU. Jules Rosomead et Emma uuel Th zan, trouvrent des mots heureux pour souligner l'action mo rai* et sociale de l'CE ivre, au sueews de laquelle burent MMLouis Roy et le De Annoual. Mgr Beauger, en rpoase aux sou hait* qui lui forent adresss, but A l'avenir da mtier quelque peu dlais se chez nous.Le mtier est la seuree de la prosprit, de la richsse La travail manuel ennoblit l'he.ume et ;e met A l'abri du beaoin, dit il Aptes quequea instants o on cbingaa d*s vues sur le fonction nemeui de i G uvre,l'Archevque,Mgr Besugcr et le pre Lanore prirent co g de 1 assistance Ce fut une agrable ms'int ec qui utr-iiu d augurer un avenir brillant your 1AJSOCIUOQ Ouvrire. Le Comit haitien de l'Alliance Franaise, depuis quelque temps du moins, a l'air de se nourrir ptiacipa lement d'oeuvres, tr honorables et tis utiles d ai leur?, mais qui sem Ment plus aider aux eflorts du D'parltment de I Instruc on publique. — quand elles ne le supplentpis,— que se rattacher directement l'ob jeelif de l'Alliance Franaise qui est, si nous ne nous tiompons de rpaa dre. d'entretenir et de perfectionner 1 usage au dehors de la langue franaise, et partant de la culture franiise Un priodique argentin vient de publier ce qui suit, que nous recom mandons i la mdit ition de ceux qu'intresse un tel sujet : Le Comit Rgional de l'Alliance Franaise en A'geutine a t sa si dern e rement,par le professeur George Dumas, d'un projet d organisation d'un Enseignement Suprieur d %  franc lis, qui p tairait conduite ceux qui le suivraient juqu'au bicciwurat franais, dont les examens auraient lieu A Buenos Ayies mme. L'avantage de cel enseignemen que pjfromt-ait le Mini "re des Afftires Etnr.g'es de France, et qu'approuvera't I Universit de Paris, consisterait d abord en ce que des eufaots ayant commenc leurs tudes en France pourraient les continuer ici sans interruption, et de mme ceux qui auraient suivi les cours faits par l'Alliance Franaise pourraient, s'ils rentraient en France,poursuivre leurs tudes au point o ils les auraient Lis tes ici "En outre, si les grandes coles et les Facults de France s'ouvrent ais ment aux |eune; gens qui sont pour vus du baccalauiat argentin, du moins, lorsqu'ils en so tent, ils n'ob tiennent qu'un dip.me qui ne leur ptimet pas d'exercer tn France; il n'en serait pas de mme pour ceux qui auraient pass ua baccalaurat lanais Buenos-Ayres et qui joui raient des mmes droits et privilges que les bacheliers franais. '• Le Comit de l'A.liance Franai se a tout naturellement t sduit par le projet que M. le Professeur Dumas lui a lojguement expos, et comme il ne saurait se dsintresser de tout ce qui touche l'enseignement du franais ea Argentine, il a accept d'organiser les cours, si toutefois il ait possible de runir un nombre d'lves suffisant. A cet etet, le Comit de l'AUian ce Franaise vient d ouvrir une en qute, en envoyant tous les pres de tamille dont il a pu se procurer 1 adresse, ainsi qui toutes les person ns suscept bls de s intresser a ce projet, la lettre que nous reprodui sons ci-dessou?...' Nous prvoyons bien l'objection ce qui se tente ainsi en Argentine, pays de langue trangre, ne saurait intresser Haiti, pays de langue fran aise et qui a dj dans son enserab e tout un enseignement franais organis. On conoit un effort fait ea vue ds faciliter l'usage de la lan gue et de l'eus giera nt franais en A gen me; on ae concevrait pas un tel f.'ort en Haiti. Vuus le croyez ?.. Bt VOU cro y z au:si sans doute que nous prions et envous en Haui le mme fianais qu'en Fiauce ?., Les prtentions de la t^ance inqui* tent l'Italie i WASHINGTON l#Le plan pr ssat par la France i la confrence ,de Wash.ogtoi consiste en la aoastrocion de 10 units de naviies de 3) ooa tonnes qui seraient constates de 1925 i i<))). Le> prtentions de fi Frauce ont in^ui'. 11 ahe qui n'approuve pis cette augmentation de la pussance nivle de la France et qui comme ; moyen d'obi.rucuon a indiqu i la confrence que si la Fran:e russ l i faire approuver son plai, l'Italie prsentera aussi un prcgammrde constructions navales pom augm*n ter sa flo tj dans les m ns propo tions que le programme franiis Celle nouvelle phase de la propor tio.i navale n'a pas cau^e une bonne impression dans lesprit des dWgis biitanniques et amricains parceq 1 on a tait le calcul que si les deux programmes taient adopts pu ia confrence il aurait pour rsu'tat que les escadres buaoaca et italiennes reunies aprs 192s aurai?nt une puis sance de 200,000 t jnnes de plus que l'ewsadfc ajgiaise ou que l'escidr: amncaiue. Dans ces condition* la puissance navale la plus foite du monde pourrait :re obtenue au mo yen d'un accord entre la France et l'Italie. A cause de ces considrations oa croit que le plan franais ue sera pas approuv par la confrence et qu'il sera remplac pai une combinaison qui n'excite pas les craintes de 1 Italie. Une proposition francihittilienne WASHINGTONLe comit des questions navales d? la confrence s est runie encore une seconde fo s ujoutd'hui pjur examiner ! prob me de la proposition franco italienne. La sance fut secrte et Ie3 accords n'ont pas t communiqu la presse, mais tel reprsentants de la Presse Asso:te? ont pu savoir que la France a maintenu sa proposition sans la modifier. La question ne pourra tre remise au point jusqu' ce que le marchal Fo:h soit de retour Paris o on d sire le consulter. Le "Panama* victime d'une collision NIW-YORKLe destroyer amelicain Graham est entr en collision avec le paquebot s Panama >. Les deux •.. vires ont eu des ava ries et plus 1rs passagers du Pana ma on' t bl sss. 1 Une d daration d M.. Briand PARIS— Ua tlgramme reu par ti'Assocta'.ed Press* d,t qu'en raisoa Je l'insistance de que'.qu-s siaturs voaloir prolonger le dbat sur la rapfisi des relations diplomatique av.*c le Vatican, Mr Bnaad a dclar Si ce ibat ne prend pas bn de main il se terminera en l'ab*:nce in gouvernement.donaant ainsi i enten are qu'il dmissionnerait. Le budget franais PARIS— Li chambre des dputs a approuv par ;2i voix contre 75 l ensemble du budget pour 1921. Au cours des dbats Mr Doumer, ministre des finances, insista sur la diermination du gouvernement de rduire les dpenses, dclarant aussi quoi rduira les avances de la Ban que de France de 27 28 millions de francs. Mr Bokmowaki dit que le projet de badget prsentait un dficit de 313 millions de ira "es, mais que gr ce a la suppression de > 0,000 fonc t onnaires dans toute la France, on a/air pu raliser une conomie de no millions de plus. Au moyen de deux autres mesures d conomie ap prouves par la chambre, les rduc tions de dpenses alteindraient 195 m. liions encore gr.\:e a quoi le bud get de la rpublique avait pu tre quilibr sans compter en aucune fa s "i sur les sommes que l'on doit re cevoir de l'Allemagne. L'Allemagne demande des dlais I AR1S— La commission des rpa r.-tio.is a reu une note duchincelier Wnth l'iolormant que dans le but de pouvoir faire face aux chancesde lanvier, le Keichsiag allemand avait ouvert des ngociations en Angleter re pour contacter un emprunt, mais que la rponse de Londres a t qu' cause des engagements du gouverne ment allemand avec la commission des rparations, il tait unpossibl: d'accorder aucun prt alongu: chean ce 1 l'Allemagne Ea consquence le chancelier Wirth dit que malgr les efforts du gouvernement du Keich qui a eu recours i des ressources qui appartiennentrigoureusement au bud get national il ne pou,rra disposer que de 130 ou 200 millions de matks cr pour payer les rparations Le chan celier demande donc un d ai pour complter la somme fixe. Celte demande ne v;se que les chances du IJ janvier et ci a 13 f viier, mais que le gouvernement aile mand fait prvoir que pour les ch ances suivantes il sera aux prises avec les mmes difficults. Hommage au Mexique PARIS— Les socitaires des lettre- franaises ont oltert qn banquet en l'honneur de Francisco Lon Di La Birra, ex-prsident de la Rpublique du Mexique La fine llur du monde littraire franais assistait i celte fte. MM. Pierre Mille et le snateur Lazare Weiler rappelrent l'activit de M.De La Birra dans un but essen tiellement humanitaire qui fit tout son possible pour maintenir la paix dans son pays. Les deux ora;eurs fi rent des vœux pour U prosprit du Meyjqau. M. De la Barra remercia Ua assistants pour l'homra.ig: .juon rendait son pays en sa personne -ssurani qae les relation littraires entre les deux tpub iques ss resser re ov. de plus en plu*. M r Briand obtient un vote de ton* fiance* BLRLIN — L'inter ellatioo de Mr treaseruaun a t discutea ai


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05553
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, December 20, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05553

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
r
^uiiizini amie /Vo 4255
Port tu Pimoe, Hait]
DIRECTEUR PROPRITAIRE
lment MMUHW
NUMERO 2nNTiHES
QuoHien
Mardis Dcembre WW
,---------r----------------------
Il y a toujours eu, au fond du coeur de
l'homme, un instiDct iui le tait s'effrayer
d'une flicit sans nuage ; il lui semble
qu'il donne au malheur la dime de sa
vie, que ce qu'il ne paie pas poite in
rt, s'amasse et grossit normment, e
qu'il lui faudra s'acquitter tt ou tari.
Alphonse KARR
UEDACTION. RoeJAm^ricainfiNc, 136b
Quelques vrits
lmentaires
)! Nouvelles Etrangres
A en croire le compte-rendu d'un
|k nos confrres, il y a avortement
sujet de la tentative de prise de
Mta.t imagine entre les dames de
tfciers suprieurs de l'Occupatior.;
Ide la Gendarmerie et celles des
ambres du Goivernemen et d'un
ntain nombre de grands fonction-
aires.
C'est malheureux, mvs cela ne
impromet heuieusement lien ; car
essentiel, c'est l'avenir d. nos -fta'-
M politiques et admin stiatives, et
n de nos atiaires mondaines,
tant qu'il s'agit, bien entendu, d-
llliboration amricano hutienne
Li egle. dans certues cboses.er!
ftt le succs dp-nd de li'spemta-
Itit et du naturel, et qu'il esi sou
lit compromis par ia tontr-iote et
Itonvenu. Oi ai pas besoin de
Kar les choses pour accomplir le
tir, qui rside souvent moins
les artifices que dans la ralit
iHtrae.
Al lieu de runir dans ur. beau
Ire, qui o'ett pas toujours un
de l'art, des 'm nts disparate-,
irognes et incompatibles pou
Il grand nombie de cas, pourquoi
fecpas commencer par rendre obiig
ire un piotocole qui contraindrai,
n fonctionnaire s amricains et leur-
iwes, d.- leur arrive dans le pays
tte visite, eux d'-berd, elles
ute selon accord, aux mena
du Gouvernement, aux grands
iciionnar.es qualifis et i leurs
es.' La visite serait*naturelle
lent rendue, et cette prise de cor
ict particulire suffirait pour don
tr une ide de 1 avenir des relations
peles 4 s'tablir entre les visi
p ; ou encore dcider si les
Mes doivent s'an'.er cela. Du
mis des choses qui rsulterait de
*te manire de procder dpendrait
faon dont, d'un cot comme de
nhe, on devrait agir dans les rela
*m sociales.
Nous avons parl de visite oblig
ne en ce qui concerne le monde o
ta'* et cela n a rien 'excessif : le
M*cole diplomatique prescrit bien
visites officielles et cest taire
grand honneur aux fonctionnaires
amricains en question que de leur
tendre des formalits prescrites dans
>e monde de la diplomatie. 11 est
bien entendu que les dames aari
caines qui estimeraient utile de pous
s r 'es choses plus loin et de lier re
l.'tiin avec le reprsentant de notre
mondanit, indiqueraient pu ce fait
r mt leur dsir de collaboration so
ciale.
Ce; tentatives particulires et sans
clat russissent elles, il ne serait
plus ncessaire de taire des comb-
u'sons d: prise de contact ta'dives
' forces ae russissent elles pas,
u contraire, on serait fix du coup
mr le succs des exhibitions du
i nre de celles qui nous ont inspir
ces lig es.
Ordinairement, ou ne runit que
ia personnes prouvant du plaisir
i se trouver ensemble ; il faut donc
veiller i cela et te que nous disais
ici nous parat un moyen de s'en as
surer.
four finir, disons qu'il taudnil
:t)mmeacer par ?aire disparatre
a jus mmes les d firences et mga
lUl choquantes introduites dans les
nricM publics- et imagines par
r ous ne savons quel e-piii d'adula
non fausse et de servilit inutile Les
rceptions de fia d'anne arrivent
bientt va-t'on, au milieu de ces
tentatives de rapprochement honora
b e, continuer le systme de recevoir
offi.ieilemeat le ptisonnel amricain
1 abord, de n'importe quelle situa
.on, et le personnel haitien ensuite,
n importe l'lvation du rang et de
il (onction ?
De temps immmorial, les rcep
lions officielles se sont toujours i ,
tes dans le pays par services publics;
depuis peu, on a drang cela pour
etiblir les distinctions qua nous ve
sons de dire-La malignit publique a
dep sournoisement jng une tell;
t- >n de faire,et nous sitrons curieux
c voir si on va la laisser se perp
tuer
Ne voulons nous p*s rformer et
evenir sui tout e qui a t mal
fan?...
1 l'Association
Ouvrire
^manche, dernier ifl rsidenci
r Caatillo, dlgue de la Frate
. Nationale de* Ouvriers Ootnini
* en Hati, l'Association Nalio
les Ouvriers et Salaris hatien
JJWafficiellamen' comme membre
Jeur Mgr Conao, Arehevque
Sfwt au Prince, et les conseillers
Biaoger. la Rvrend Pre La
'- Suprieur du Petit Sminaira,
^oisire des Travaux Publics e le
JH'itat Communal de Port au Pi in
jJJU' Co an, eu des termes heureux
^Ppodu aux d.scours de bien**
7 Prsident de I Associt on fl
?Lulhurtir ^'"bten 1 dce qui u
*m au foudement de cette aaso
-40D Uoudu.ua bcji rsultat
pour l'avenir Elle concourra A assu
rr l'amlioration du sort des travail
louis par l'amour du travail ot une
juste rpartition des salaires.
Mr Caatillo prit ensuite ta parois
pour eiprimer sa satisfaction de voir
l'Association s assurer du prcieux
concours de Sa Grandeur Mgr Connu
ainsi que la Frataruit Dominicaine
s'est assure celle de AlgrNouel,
onsme grand protecteur.
MU. Jules Rosomead et Emma
uuel Th zan, trouvrent des mots
heureux pour souligner l'action mo
rai* et sociale de l'CE ivre, au sueews
de laquelle burent MM- Louis Roy
et le De Annoual.
Mgr Beauger, en rpoase aux sou
hait* qui lui forent adresss, but A
l'avenir da mtier quelque peu dlais
se chez nous.Le mtier est la seuree
de la prosprit, de la richsse La
travail manuel ennoblit l'he.ume et
;e met A l'abri du beaoin, dit il
Aptes quequea instants o on
cbingaa d*s vues sur le fonction
nemeui de i G uvre,l'Archevque,Mgr
Besugcr et le pre Lanore prirent
co g de 1 assistance
Ce fut une agrable ms'int ec qui
utr-iiu d augurer un avenir brillant
your 1AjsociUoq Ouvrire.
Le Comit haitien de l'Alliance
Franaise, depuis quelque temps du
moins, a l'air de se nourrir ptiacipa
lement d'oeuvres, tr honorables et
tis utiles d ai leur?, mais qui sem
Ment plus aider aux eflorts du D'-
parltment de I Instruc on publique.
quand elles ne le supplentpis,
que se rattacher directement l'ob
jeelif de l'Alliance Franaise qui est,
si nous ne nous tiompons de rpaa
dre. d'entretenir et de perfectionner
1 usage au dehors de la langue fran-
aise, et partant de la culture fran-
iise
Un priodique argentin vient de
publier ce qui suit, que nous recom
mandons i la mdit ition de ceux
qu'intresse un tel sujet :
' Le Comit Rgional de l'Allian-
ce Franaise en A'geutine a t sa si
dern e rement,par le professeur Geor-
ge Dumas, d'un projet d organisa-
tion d'un Enseignement Suprieur
d franc lis, qui p tairait conduite
ceux qui le suivraient juqu'au bic-
ciwurat franais, dont les examens
auraient lieu A Buenos-Ayies mme.
" L'avantage de cel enseignemen ,
que pjfromt-ait le Mini "re des Af-
ftires Etnr.g'es de France, et qu'ap-
prouvera't I Universit de Paris, con-
sisterait d abord en ce que des eu-
faots ayant commenc leurs tudes
en France pourraient les continuer ici
sans interruption, et de mme ceux
qui auraient suivi les cours faits par
l'Alliance Franaise pourraient, s'ils
rentraient en France,poursuivre leurs
tudes au point o ils les auraient
Lis tes ici
"En outre, si les grandes coles et
les Facults de France s'ouvrent ais
ment aux |eune; gens qui sont pour
vus du baccalauiat argentin, du
moins, lorsqu'ils en so tent, ils n'ob
tiennent qu'un dip.me qui ne leur
ptimet pas d'exercer tn France; il
n'en serait pas de mme pour ceux
qui auraient pass ua baccalaurat
lanais Buenos-Ayres et qui joui
raient des mmes droits et privilges
que les bacheliers franais.
' Le Comit de l'A.liance Franai
se a tout naturellement t sduit
par le projet que M. le Professeur
Dumas lui a lojguement expos, et
comme il ne saurait se dsintresser
de tout ce qui touche l'enseignement
du franais ea Argentine, il a accept
d'organiser les cours, si toutefois il
ait possible de runir un nombre
d'lves suffisant.
" A cet etet, le Comit de l'AUian
ce Franaise vient d ouvrir une en
qute, en envoyant tous les pres
de tamille dont il a pu se procurer
1 adresse, ainsi qui toutes les person
ns suscept bls de s intresser a ce
projet, la lettre que nous reprodui
sons ci-dessou?...'
Nous prvoyons bien l'objection .
ce qui se tente ainsi en Argentine,
pays de langue trangre, ne saurait
intresser Haiti, pays de langue fran
aise et qui a dj dans son ensera-
b e tout un enseignement franais
organis. On conoit un effort fait
ea vue ds faciliter l'usage de la lan
gue et de l'eus giera nt franais en
A gen me; on ae concevrait pas un
tel f.'ort en Haiti.
Vuus le croyez ?.. Bt vou cro
y z au:si sans doute que nous pr-
ions et envous en Haui le mme
fianais qu'en Fiauce ?., .
Les prtentions de
la t^ance inqui*
tent l'Italie
i WASHINGTON l#- Le plan pr
ssat par la France i la confrence
,de Wash.ogtoi consiste en la aoas-
trocion de 10 units de naviies de
3) ooa tonnes qui seraient consta-
tes de 1925 i i<))).
Le> prtentions de fi Frauce ont
in^ui'. 11 ahe qui n'approuve pis
cette augmentation de la pussance
nivle de la France et qui comme
; moyen d'obi.rucuon a indiqu i la
confrence que si la Fran:e russ l
i faire approuver son plai, l'Italie
prsentera aussi un prcgammrde
constructions navales pom augm*n
ter sa flo tj dans les m ns propo -
tions que le programme franiis
Celle nouvelle phase de la propor
tio.i navale n'a pas cau^e une bonne
impression dans lesprit des dWgis
biitanniques et amricains parceq 1
on a tait le calcul que si les deux
programmes taient adopts pu ia
confrence il aurait pour rsu'tat que
les escadres buaoaca et italiennes
reunies aprs 192s aurai?nt une puis
sance de 200,000 t jnnes de plus que
l'ewsadfc ajgiaise ou que l'escidr:
amncaiue. Dans ces condition* la
puissance navale la plus foite du
monde pourrait :re obtenue au mo
yen d'un accord entre la France et
l'Italie.
A cause de ces considrations oa
croit que le plan franais ue sera pas
approuv par la confrence et qu'il
sera remplac pai une combinaison
qui n'excite pas les craintes de 1 Ita-
lie.
Une proposition
francihittilienne
WASHINGTON- Le comit des
questions navales d? la confrence
s est runie encore une seconde fo s
ujoutd'hui pjur examiner ! prob
me de la proposition franco italien-
ne. La sance fut secrte et Ie3 ac-
cords n'ont pas t communiqu
la presse, mais tel reprsentants de
la Presse Asso:te? ont pu savoir que
la France a maintenu sa proposition
sans la modifier.
La question ne pourra tre remise
au point jusqu' ce que le marchal
Fo:h soit de retour Paris o on d
sire le consulter.
Le "Panama* vic-
time d'une collision
NIW-YORK- Le destroyer ame-
licain Graham est entr en collision
avec le paquebot s Panama >.
Les deux ..vires ont eu des ava
ries et plus 1rs passagers du Pana
ma on' t bl sss.
1
Une d daration
d M.. Briand
PARIS Ua tlgramme reu par
ti'Assocta'.ed Press* d,t qu'en raisoa
Je l'insistance de que'.qu-s siaturs
voaloir prolonger le dbat sur la
rapfisi des relations diplomatique
av.*c le Vatican, Mr Bnaad a dcla-
r Si ce ibat ne prend pas bn de
main il se terminera en l'ab*:nce in
gouvernement.donaant ainsi i enten
are qu'il dmissionnerait.
Le budget franais
PARIS Li chambre des dputs
a approuv par ;2i voix contre 75
l ensemble du budget pour 1921.
Au cours des dbats Mr Doumer,
ministre des finances, insista sur la
diermination du gouvernement de
rduire les dpenses, dclarant aussi
quoi rduira les avances de la Ban
que de France de 27 28 millions
de francs.
Mr Bokmowaki dit que le projet
de badget prsentait un dficit de
313 millions de ira "es, mais que gr
ce a la suppression de > 0,000 fonc
t onnaires dans toute la France, on
a/air pu raliser une conomie de
no millions de plus. Au moyen de
deux autres mesures d conomie ap
prouves par la chambre, les rduc
tions de dpenses alteindraient 195
m.liions encore gr.\:e a quoi le bud
get de la rpublique avait pu tre
quilibr sans compter en aucune fa
s "i sur les sommes que l'on doit re
cevoir de l'Allemagne.
L'Allemagne
demande des dlais
I AR1S La commission des rpa
r.-tio.is a reu une note duchincelier
Wnth l'iolormant que dans le but
de pouvoir faire face aux chancesde
lanvier, le Keichsiag allemand avait
ouvert des ngociations en Angleter
re pour contacter un emprunt, mais
que la rponse de Londres a t qu'
cause des engagements du gouverne
ment allemand avec la commission
des rparations, il tait unpossibl:
d'accorder aucun prt alongu: chean
ce 1 l'Allemagne Ea consquence le
chancelier Wirth dit que malgr les
efforts du gouvernement du Keich
qui a eu recours i des ressources qui
appartiennentrigoureusement au bud
get national il ne pou,rra disposer
que de 130 ou 200 millions de matks
cr pour payer les rparations Le chan
celier demande donc un d ai pour
complter la somme fixe.
Celte demande ne v;se que les
chances du ij janvier et ci a 13 f
viier, mais que le gouvernement aile
mand fait prvoir que pour les ch
ances suivantes il sera aux prises
avec les mmes difficults.
Hommage au
Mexique
PARIS Les socitaires des lettre-
franaises ont oltert qn banquet en
l'honneur de Francisco Lon Di La
Birra, ex-prsident de la Rpublique
du Mexique La fine llur du monde
littraire franais assistait i celte fte.
MM. Pierre Mille et le snateur
Lazare Weiler rappelrent l'activit
de M.De La Birra dans un but essen
tiellement humanitaire qui fit tout
son possible pour maintenir la paix
dans son pays. Les deux ora;eurs fi
rent des vux pour U prosprit du
Meyjqau. M. De la Barra remercia
Ua assistants pour l'homra.ig: .juon
rendait son pays en sa personne
-ssurani qae les relation littraires
entre les deux tpub iques ss resser
re ov. de plus en plu*.
M r Briand obtient
un vote de ton*
' fiance*
BLRLIN L'inter ellatioo de Mr
treaseruaun a t discutea ai


..-
Le MATIN
Le Matin
t
Abonnement
Un mois
Port au Prince Gdes V
Dpartement 2,50
"Etranger 'i
Insertions et abonnements
payables d'avance i
Varits
MERCREDI
Les Mystres de
New York Suite
o yo cents.
Tromper L'Organisme
Pour Plaire au Palais
c'est ce que font beaucoup de personnes qui
prennent des toniques alcohotiques quand en
ralit ce que leur organisme a besoin c'est
L'EMULSION DE SCOTT
*J1
Puissant aliment et mdecine sans
- faux estimulant de l'alcohoL
le

Titres amortis de
^Emprunt t920
""""bkulement
Le brlement des titres de l'Em
rrunt 1910 n'aysat pa avoir lieu le
lundi matin 19 Dcembre comme il
avait t annonc, l'Usine Glace
ne fonctionnant pas ce jour l, se
ters le mercredi 21 courant 10 hes
du matin,
poit au pnnce,le l'J dcembre 1921
Eifre l'Arma
811'

C'est dcidment dimanche que la
Direction de Gn-Vari's offrira
soi grnt public, amateur d'ees
vres fines.la comdie locale: t Ealre
l'Aibre et l't:orce .
Ligne Hollandaise1!!. S.NavynGws
Jouets /...
On trouvera cher. Madame D En-
nery Dejoie, Grend'Roe en tare de la
-barmncie Centrale, us grand stock
de jouets ainsi que des articles de
loire beaut pour Arbre de Nol.
Casino de Ptionville
Rpveillon le 24 Dcembre prire
anx Membres de s'inscrire a l'tage
4e le maison Matteis le 22 Dce
Ure pi" lard
Les rptitions
avens pu assister
clatant succs.
Nons nons reu de la Cempa- f LONDRES
gnie hollandaise un albaso artia"que '' proportion
contenant la photographie du bateau
desservant les ports d Europe, ceux
des Antilles et ceux des Iodes Orien
taies.
Cet albnra 'r intressant donnent
un nperu du t sic maritime de
Reichstag sur l'affaire de larresta
tien de HerrSmee'h, prsident du
parti sparatiste Rbeuan qai dot tre
remis en libert par ordre des auto
rites allies.
Les nationalistes profrent toutes
sortes d'invectives contre la France
Nanmoins un des orateurs dslara
que dacs la rgion du Rhin les tros
pes anglaises et amricaines sont
moins apprcies que les troupes
franaises.
MADRID Les fruitiers de Valen
eia ont envoy une nergique pre-
testation au gouvernement contre
les nouveaux tarifs de douane ils
prvoient qu'use guerre commerce
le est sur le peint d'clater et quelle
sera dsastreuse pour leur industrie
Les depts des chemins de fei
sont archi bondes de fruits qui ne
peuvent tre exports en France que
la frontire est virtuellement ferme
et 1 Angleterre achte beaucoup
moins et l Allemagoe ne peut rieu
acheter sause de la dprciation
4a mark .Des milliets de U mil le s
d'ouvrier voit se trouver sans trs
vail
F A Ris Aprs une sance snima
le sens a sceord sa confiance a M.
Uriaud sur la qoestion du maintien
de 1 arabasside du Vatican par 174
voixcoLtre iw.
Nouvelles diverses
de l'Etranger
ALGER. Le slbre compositeur
Camille Siene est mort hier a Alger
BRUXELLES- Le journal Le Soir
dit qus les sutorits Belges dans la
raios de Malmedj ont dcid de
i hangar le ne des localits sus
quelles les prsssiens svsient donne
le nom de bstailles perduei pr les
franais en 1870.
' ANGORA.On annonc officiellement
qae les fores attsqureut grecques
es grand nombre les positions tor
ques prs de Eskincbeir et qu'aprs
use lutte dsespre les grecs furent
repousses avec de grandes pertes.
PARIS. La firme allemande Borstg
Weine de Berlin une des entrepn
aes industrielles contrles par Ho
go Stisnes envoie au Danemai k des
locomotives commandes par les
chemins de fer Danois On annonce
que les fonctionnaires Danois on
trouv esche dan une locomotive
Flensburg daus le Slesvig 400 lin
uots d'or d'une valeur de 20 mi
boas de couronnes preuve que loi
at expdi d'Allemagne l'tranger
au dtriment des paiements effec
tuer pour les rparations.
Vente de chari an
prof t des uvres
humanitaires de 1' i\
lia ri ce Franaise
La grande vente de charit que le'
Dames de l'Alliance Fnrt'ise o-^
lisent au p eut de 1 ivre du Vt'
ment scolaire et de l'uvre des pu
pille e:t renvoye Janvier pro Ini-
Cependant, la demande de bon
ombre ds personnes dsireuses d-
faire des achati en vue des ftes d
fin d'anne, an compoir sera onver
toute la jonrne de Vendredi pro
chain 23 courant, au local de 1
C che, a Tmgeau, o seront exp-
ses des travaux de fantaisie en pein
turc, broder>e, b.belots confection
os avec les produits du pays, etc.
le tout des prix trs ibordab es
<^anaM"mnnnnBBai
auxquels nous cette 1,0 npagoic dont ls puissance
font prvoir un eit incontestable.
Tous roa r-ajHrniementR R bsrt
Stack, agent del Cemptgnie h A an
datse
am
ISH
Li lte de i Ejjiise
Wesl^yeoDe
La ieie aoaace Cin Varits samedi soir
n'a pat oaa tout le rsultat qu'on pouvait esp
rer, a cause Se la pluie qui a commenc de
enac heure*
La reprsentation du 61s du Cid a eu krau
coup de succs. Les acteurs ont t la hauteur
de leur rle et Mlle Chraquit qui reprsentait
Chimnc est digne de tous les loges. La partie
musicale a en galement beaucoup de succs
Mlle Augustin a dbit un monologue qui lui a
valu des applaudissement de la salle.
La pluie ayant empch les organisateurs de
cette tte de taire des recettes convenables, ne
peu il-on pas rpter la lte nn de ces jours
Th* Ei*t
Asatic S? Co td
Le steamer ''VirgioV est atten
du ici le 21 co iraQl ; le S-S I)
le 26 cours t ; les Jeux bte tix
prendront da rt pour ous les
pur s e ropeii.
L. Preetzmann-Aggrhclm
Agent
r
ij
Blanches s^ineHes caoutchouc
Pour Enfants, Fillettes et Jeunes
Fills-*.
L^s Honumes trouveront ifale
menl des souliers blan:s pour
Testais tte*
Chez Franck J M *. UTIN
Rut du Magasin de l Eiat-
En fact de la Gla 1re
a
ratman
A la Conscience
Mariage
Jeudi mu a eu lieu dans les saloas de Mr k
Mme Ptioa Lahens au Bois Verna le mariage
de notre ami Numa Lahens avec Mlle Elvire
Lavelanet
Ont sign comme tmoins Mrs Iraile Pr/eau.
Lynce Denis, Imile Deslandes pour le mari et
Mrs D Ennery Djoie, Dr Franois Daleacour,
St. Lger Perricr pour la mari.
Au Champagne Mr Emile Prseaa prsenta en
termes choisis aux nouveaux maris le vcu de
l'assistance,
Nous renouvelons au distingue coaple aos
meilleurs compliments.
Dcs
Cet aprs midi auront lieu ea la Basilique N
tre Daau, les funrailles de Madanc Sylvc1
i'aal, ne Diaaaaot.
Les amis soat pris de considrer le prseai
avis comme faire part.
Viennent d'arriver
Petites chaises pliante fonds de
toile qui conviennent bien pour la
Mes*e de Minuit.
h anaux nickles pour pour buggy.
Gard* manger.
Utlance pour spculateurs en den
ries Clochettes en cuivre pour porte
veill.Mirv alcool
Lampes de nuit "Glow ete etc
ctvf HENRY STACK
Rue du Quai en face de la Gare
Bouae oce sij:>
A vendre un buss felch en parfait
tat.e un buggy Muray caouchout.
Sadresser a la remise 1308 Ree
Rbablicsiue.
Pour les f es 4e fia d'anne la
cordonnerie AL Conscience met
i la d sposi iou des fami les de-
chaussures et des sandales de tomes
beauts et a des piix dsunt toute
concurrence
La Maison de; c A la Conscience 1
est situe a la Grand Rue, cot du
Bureau de la Poste______________
Pour
Pierre trdriqu
Nous rappelons anx nombreux
m s et sdm-ra eurs du journalist
Pitrre Frderiqut que la M^sse de Re
qsiem en son tanneur sera chante
Vendredi aj i 7 kearei da matin i
la Basilique Notre Dame.
On demande
A acheter des Briques rfractaires
par centaines
S'adressa au No 1902 Je la Grand
Rae.
ijdprcorure
CONSTPATSON
prenez los
COMiPRIRiSd
SUISSES
do DELORT, Pharmacien,
La France accepter
navale O'igtnalepro
pose par le Secrtaire Hughes ls
Confrence de Washington. Le pre
mierBriaed a inform i'ambassadeui
Harvey qu'il l'a autoris s es Infor
mer I gouvernement am LONDRES Une dpche an cer
'es stni ottkieis dit qu>' Briai d
avait dc'ar a Harvey que la Franc*
a accept les ptoponitious de Hughe<<
oncMinfla' le tonn*ge des gr nds
bateaux comme sui< : Coloa, C'ata
U na 5 Angleterre, 5 J^pon, 3 Fran
as, Italie 1 point 68- On cot qse
l'acceptation s'a pas aitr I insistan
e do la Fi rtiitd pour joe adquate
por ion assigne de seus marins et
de croiseur*.
BUENOS AIRES- De larges nna
geade cendres de volcaas provenant
de l'ruption des sommetsdes Andes
tendent sur 1 Argentine, obscar
cissant le soleil; beaucoup de see
'ions, vu gt milles au loin sont
Oaleyes par les cendrss.
NkW YORK Les principales sec
tions d suaires de Wl Street sont
gardes par la police et d s dtectt
ves prvoient une au re exp osion
de bombe. Un avertissement a t
envoy on conrtier.
LONDRES- La gaerre civile en
Irlande dcoulant de l'opposition de
l'Ulster la rvision propose des
frontires d'aprs laceord irlandais
menace srieusement, d'aprs le
Westminster G ze. . Il est ajout
suosi que les boys de l'Ulster sont
dtermins ne pss se laisser sacri
fier au sinnfein contre sa veUnt
L'Ulster ne nommera pas de mem
bre de commission des frontires.
On oorers sans son consentement
CHICAftO -oq cents personne*
oni t antes aous IV-cusatien de
violation des lois prohibitives, dans
1e nettoyage des eudroits mouills
Ch BUFFALO Il y a eu un somm*
de tu et un grand dommage caa
ses par une tempe e souliint 95
milles qui b.Uya la ville dimanche.
De petits b eaux sur do k ont t
emports des baleaux oui ' ame
as i terre.
IOKO La rtention par les
Etats-Unis du Cflorado et du fias
IrintOH d'aprs la confrence snr la
nouvelle proportion navale a t
l'objet du ddain amer des d.gos
jipoiais attaqus.
LON1RES Le bateau de l'exp
d'tien antartique anglaise Qaest
DANS VOS BAGAGES
n'ouhliez pas d'emporter i
quelques Botes de
irfiSli II
Verilable Boabon Mlbepliqa
de 1 humiditt, de aointSaaT
dp courant d'air '
et de refrotdiaeranta
Remde resplrablc
LES
Pastilles VALDA
combattent efficacement
toutes les Maladies des
VOIES RESPIRATOIRES
Ne partez pas sans
iPistillesVALDAJ
Mais exiges bien la
VRITABLES
vendues seulement
EN BOITES
rSPWJ VALDA
(mm Ritlroil
Bureau de l'Agent Gnral
Port au Prince 19 DronsbrsU
BULLETIN Ne 124.
U its Gen G. W. G* hais s
auendu i Port au Prince mererc
matin, le 21 Dcembre isai venaM
directement de NewYok, avec
270 tonnes de Marchandises
6 passagers
174 Sacs de lettres
el pa-tira dans l'ap't asili da naa
jour pour Cristobtl, C 7. dire
0 en t.
O B THOMPSONAfMfgfr
Avis
A canse des restrictions sar l'lfcl
tricit, il n'y aura cas de films stl
rouls sax Casernes, j use,a'a aeirel|
avis.
1 -1------1 -----------^
PARIS L'change de ratifie]
tion du faite de piix entre la los
grie et les Itatt-Vais eut Usa ai |
usasse
NMW-YORI Un veat d'une vil
teste de cyclone passs snr Nrw-Ysrk
soudaioemest taisant as doainigt|
considrsble.
BOSTON Le li sa tenant Charles]
H- S-rgent commandant de l'Art
thuse est mort son bord i rai
Rfver dirr anche soir.
ARkNi,Chili ~ La rponse da P
reo ls proposition do Chili sesr
le plbiscite devsnt rgler la dissstt
de Tacna Arica est rapport par le
Chili soi prpaie que les liais Unis
soient demands en arbitre.
WA8H1NSTON. Vn neavais
gouvernement a t form dirnssest
i Li-banne, d'aprs les conseillers
U aumuque anglaise ajuesi S
command par Shaeketon a laiss du Dpartemot d'Etat,
pour le Sud ap es avoir sahi des r-l WAhHIMGTOK-
pai. tions. Il espre a Ici directement du Comit
La riantes
de Coif ence Navale I
au Sud de la Gorgie et de i au,t prolonge jusqu' mardi lsit
p'e antarctique- qute de la dlgation frsofiiie si
LA H/iYANE 30.000 person "u de nouvelles instructions Si
ues ont dfil en des manifestations ;Briaod demandant da temps et es
contre le bill da tarif Tordaey et j attendant, avertissant contre trs
ont dit que Cuba serait rain si les d'optimisme montre par les l*11
tarifs 4a sucre proposs taient adep caias susceptib e d'amener la fis des
ts- sous -marias et d'autres vaisscasx.
[
119,
/ita SoiaO-AntouM
>'AHTH
C'EST t.E MEILLEUR
DES PTROATIKS
Air PTTniJS; "'un"- Al.Bt'KTWl
k'hnrmar. du O- 1 -i.iVIAPD
L. P retzmann -Aggerolm
Offre les articles suivants l'occasion des ftes ;
(h_mragne Charles Heidsieck ; Bo-de^ux-d tiaa; Dubonnst ; W*
Y bordon Gin; Vernaou h ; Cognac; llusurs'rsuaisesaisorli^
iSrVes,xde |n,lleportes ; Confiture, Chocols ; Lait et Fsrins
lacteHes-l ; c cao Peurs ; f.rter Vng.iMur. ; Pori*r ; BeJre BtuO
Ht bo Loppei ; Pu lu.iicrie Ge'l frres : Via ronge e' blanc eo
allemande; Cig*etlea anglaises et amricaines,
extrait atvfrs pour liqueurs et Si ops.
Phoaographes el D s^ues columbia
C Mnagye de 1 artiste J 3ILV fishUS l


luMinraleFachinqer
IMI minrale naturelle nn effflt J ^*
base. nnerre tombas ft conservateur sur toi
r Ses traitements dooairiu < ~
.! par de. milliers de ^mc^**? dlataflqot. .Ile est
(addition di ouatration ) SOu; Je coSrAu JK miM n bouteil,
ie contrle rigoureux do Gouverne-
HATf

u'ooSm'""""6 Pf'ntie cot
ttmuflinflrmi
MICI VOIES UHINaIBES
VESTE CHEZ^X. VlailSCU
e h Caves de BlfiT
Vcnle par cnnin
iDocleurGeo,C.SOLOM30pt
LiM7B Ot7X OU BONNE FOI
?5i>rr^JliII,f0'"mer sa,bienveillane cli-n 'e et le p bl.c trot
1de recevoir un nouvel envoi de Columbian H-, i g p# dr
S!i!IPliT!?7railieD0UP,e ***** ridicalJl
fttusost promotenwpt mriPg au nr yen de ceie poudre,
FnlX G- 3 pour la capital*
u. i m J 5' pour la province
J! . JDi CCk :,jurin,e Gp de tou es les raaladi-s des veux. Rclames dlivres sur
^e tresse au Dr GEO C. SOlOMON
Ea vertu 1 d une obligation by
pathcaire passe au rapport de m
Augastia Chrisrhent*. notaire la
pBidance de Ftion Ville, la via.it
suit avril 1920, 2 d'un commande
meut reste i t. ic hku en date dn
dix sept Dcembre courant, exploit
de I huissier I B. Xantos. dn Tribu-
nal de l e Instance de l'oit -au-
Prmce. Il aeia piocd le mardi que
l'on eomptera V agt sept Dcenbi*
courant, a dix heures du matin, en
'tude dn no aire Henry AuRuatio,
la veste au plus offrant et derniei
enchrisseur deadroila et prtentions
du eieor Cbarlea Oriol et des deraoi
selles Kuphmie, Clara et Laure
Oiiol sur toua les immeubles corn
uoasnt ls succession de feue Mari
Clmentine Prestoo, sur la mise
i ru H Al Ce A Soixante Quatre dol
lar- (er 804; outre les frais d adiu-
dicatioa.
A la requte du sieur Farnand Ri
*ai.d, propiitaire, demeurantftdenr
ciliesPoit-au-Pnnce.ayant fourave-
a (onsii uMe JulesDvirux,contre
1 k sisur Charles Otiol, 1= la de
moisriit Ku\ Inmiin Oiiol, P la dt
moiaells Ciara O.ioi, 4 la demoi
aelle LaureOnol, demeurant i Port
au-Piince, aaut la seconds deraeu
ran Bemg.couarauue d* Gauthier,
debiteuia hypuihecairea.
Peut plus amples renseignement
l'sdrsssai l avocat tousaign ui
au notaire Augustin dpositaut
da cahier dss charges,
rort-aurnnee, le 19 Dec. 1921.
Jules DfcVlIUX
Jusliu Dominique
[De la Facult de Mdec ne de f ans
Mm assistant des profess urs Den.ke et Deuchmann de Ham
J Office : Avenue Grgoire 828
Hures do Consulta. ion8 : 7 y heures du matin
L. 55 aprs midi
Mumt gratuits pour les indigents le jeudi de 4 5 heures
midi.
nere
ir
Dcouvert merveilleuse
lue cordonnerie dan* un tube!
Economie considrable
vous-mme sans outil, ni cuir ni colle,
stores en cair et en caou chonc, valises,
tonnaie, siges en cuir, toiles cires, espotes
iras et Chambres air avec le
Sien dix minutes on cuir consistsnt imper
oui Bouple et rsistent que le cuir naturel.
iiat pas c'est impossible. Esssyez vous ju
Produit de fab ica ion fraeaise rend des ter
T>prn*blea et eai indispensable dans tous
get.
vente chez CASTE H i,
Cent Mille ticles
On fait savoir S toua eaux qu i
appartiendra qu'il sera vtndu au plu
offrant et dernier enchrisseur, l
mercredi que l'un comptera vingt-ci
un dcembre courant, dix heure
du ma in en l tude et par la uairi
tire du Notaire Henry Auguttia,
Rue Dar ts Des ouc ta, aucienae-
ment rue rave.
I Une proprit, fonda et b ia-
ses, sise en laroe dujdagaain de
l'Etat, mesurant environ vingt-cinq
pieds de faadu sur tonte la pro
fondeur, borne l Est par la dit.
rue du Magasin de l'E-at. an Sud psi
ls halle en maeoaneii apparteraat
a la succession do sienr Adol^h.
Mnggiolo, an nord et l'Ouest pat
sjni de droit; Elle est la mise S prix
de trois cents dollars P. 300.
2*> Une portion de terre de h
ton enance de cinq carreaux envi-
ron, situs sur l'habitation Mk-hauu
en la commune de l'oit-au Pnnc-
Mise prix : Tiente-gourdes pat
carreau, soitTiois Cents gourdes
G- 30
En excution de deux ji gemei.
do T ibu> al de premire instance i
Port u-Piic.ce rtndus le premier,
Ih 31 Oc cbie ft le second, le 1 D>-
cen bre rail neuf cent virg et ur,
enregistrs, ordonnant dite vente.
Aux requte, pouisui e et drrgen
c de la dame Msilia Sylvain, pu
pritai e. demeuran' Poit-auPrir
ce, r-gissnnt comme hriuie bntft
ciaire de la dame Irancia Ccnstani.
Fou* plus amples leuseignoment
s adresser au Notaire (ideseus dai
gn.
Port au Prince, le 19 Dec. 1921
Camille LATORTUE av.
lasoline & Krosine
^veooat d'iptroduire en Haiti, h marque < SHELL si connue et
sas le moade entier.
|Bi en ont dj (ait l'essai vous diront que la G.-iolhe c SHELL >
*nent iccommandable pour son rendement tvantageux et qu'elle
1 Pu le moteur grce a soo raffinement parfait
[** gtgeront i n'user que la ktosine SHELL > suprieure aux
l on degr 150* ; elle donne en consquence aoe flamme plus
tr,iDS fnme
'ne conomie et avantage n'acheter que la nvrque c SHELL
^ur les prix, adress z
lus
ioberts Dutton & C
Maison louer
Hoi Verna. Avenue Lamartinir^
S'adresser Mme J. Dorochev-
11 '
Secrtairerie d'Etat des
Finances et du Commerce
AVIS
Le Seertaire dEtat des Ftnan
ces e' du Commerce, tenant comp-
te des demandes prsentes par di
vers commerants, remet au mar-
di 27 dcembre vit, l'chance
dfinitive vaut le paiement du pre
mier semestre, de l'impt sur le Re
venu pour t Exercice Mi 22 qui
devait tre pay au 30 octobre der
nier.
J>oit au PrmckiS dcembre \M
Prime offerte aux Acheteurs
1 tulie de Pebecco
par boiie de chocolat
La grande demande de chocolat en
poudre c Highest Puriiy de lehm et
tinkprouve que U peuple a su app*m
cier sa bonne qualit dfiant toute con
currence.
En achetant la boite de chocolat en pouire
"Highest Puruy" de Lenh & Fink rclamez
nu luba Dentifrice Pebecco (le tn lleur den*
lifricej.
Le Chocol'it est en vente chez : Boit, Si-
inoii Vieux, Pharmacie Centrale. Pharmacie
F. Sjourn eic etc.
Dpt chez L R.TBAUD
Agent exclusif pour Haiti
Oui, Pourquoi ?
Pourquoi commander ailleurs un cercueil Mal [ait e don1 la sU
iii mS fSffm Qu* vous pouvez avoir un d cercueils renno n
me Si.XKA au mme prix'
Des gens intresss foot croire (que la maison ne confectionne
que dfs cercueils de luxe un prix inabordable pour ceux qui ne
imposent pas de beaucoun d'argenl mais ce n'est pas vrai
Venez directement moi et vonsaurex un cercueil
- votre rhoix bon march qui vous tonnera vous mme.
Spcialit d*> cercueils blanc
POUR ENFANT ET JBL'NES GENS LIVRAISON PROMPTF
uiT'erli.o iursc,defie s'adresser au chef d'atelier Mr Klechier
HUSSON4 Rus des Fronts Forts iVo 612 en face de Il'ancienne Ca
: lie J raie
Stark
Rue du Quai en face de la Gare
Pharmacie Centrale
Produits de oue jraicheut. Excution prompte et soigne
ordonnances. Spcialits pour \outes les maladies-
Comptoir Franco Hatien
1720 Rue du Magasin de lEtat, Port-au-Prince
ARTICLES DE PARIS POUR HOMMES
DAMfcS ET ENFANTS
Voi'^s u it et fantaisie
Zphyrs
Ind n n< s
Nansoufc?
0 gandys
l'iqus-Rcps
Mousselineg Suisse
Ratiaes
Oprs de Chine
Crpes GeorgMte
c Canton
Mariette
Toile de soie
Tussor imprims
Ponges- Soies lavables
Gilets de flanelle pour dames
Forrrcs chapeaux
Chip m de dan.es
tant se, Nairs et Deuil
Corset
Rob ,; confectionnes
Ceir' res pour Dames
Toi! s
ger, de lsiae pour jupes
R-rs pour Ceintures
Jour chelle Rubans
Dentelles frou Irou. Entredeux
VoiWttrs. Echarpes
Linon Baptiste
lean B.it
Ch lu'.stttes
Chemises
Faux Cas
Cravates
Csieonset Chemisettes
Gilets de flanelle
Bretelles
Ceintures rour hommes
Dnll couleur
Flanelle l'aune
Rideaux
( ouvertures de lit
Toil i drap
Nappes et Serviettes
Nappage couleur
Mouchoirs
Toile a matelas
Toile 1 'orchon
Orpe pour Deuil
Tiaines oranger pour maries
Caurones oraoger pour marie
Voiles pour maries
Eventails
Articles pour cadeaux
Gos'umes pour Garonne's
Grand assartim^t de chaussores
pour Dames et Enfants
hspeaux pour Hommes et Enfanta*
Tous articles de qualits suprieure
des PH* trs Heduits.



LE MA Un

Rhumatismes
Nvralgie
Goutte
Gr&velle
Arti-io
Sclrose
Obsit'
c\fl;i mtlsm**.l i* in .. ..
de erifoa l'cr.'.,.) :....-. i r)n
rHnf, '.-< varies (1 \'oh4*\*4 doil
*;lrriii"'.T iV..ci':( d/acida uriquvi
C potion t'. v.tirra - -vn'ii-.'-i-,
r* faHra .'-- c v.-.. r.guJUreS
.'(motON.'.i..
L'hxJI.*!icn principal*, dans le
iraliniTi( de I orieno sclrose, consiste
avant toui ft empc'ier lu naissance *t
le dveloppement
  • le. A la petiot1. de u.'Osclrose. l'aride
    nrtque tiant la seul fccieur d'nvper-
    lenwoo, on devra. avuM toult tutre
    chose, luiler ritrK.qnfrnfni ei rr-
    quiimrne.it contre la rtention d'acide
    uriqne dins '."organisme en employant
    rUrodonai. "
    professeur PatVM,
    P.-cf t c : x> nu t i'Vr.Wtrtec de Polttm
    Btabl Chtelain, . ValencteMM l'aria
    ai IV ?;.rlf*.
    B__________
    :<
    ri r *f-i^i liatii e&rbo rarui toi.'
    DU L .'--''- tuitttt
    Mdadiri 0* ii lemmi
    ....... <-*:.:: patin*.
    - ? ./>,'> r iv relwtnt '.!;
    - <. i i >_* j l. ;i-i im i) !. : !.. i> >:
    j > I* .
    T4I1AWX
    BC3BK_______uai
    11, Agcala |triii pour hitiP 1/311, lit dn Iiiuihu V flhl
    !,'> .> .-':... ..'','..
    . .. ..^^rc^gggYaraiagz^agra?
    "" i
    *
    An sseri F-* ne h*
    Ri.hara Prie
    rs
    iVic: uc- iiiti, M es-, iei r s,
    Ne i'ic/. I s w>s > ieilles firmes de chapeaux ni
    vciveri* chapeau! W* tons pouvez les remet Ii-h neuf grce la
    COlORITK liquide qui se *end avex un pinceau
    dans 'or tes les pharmacies h 'ans tou es l's bonnes
    matfoci Cseiz nuance difl'rentes*
    PUE DE LEGALITE 1422
    SppialltAi d- h-bo VOL AU VEN .
    Ca tes. Oh* s a l rop
    Va* r 't. od us '* m im
    N R ' fu- R m atin p,m
    i-nr> untp i e v - po |i m i
    i O i> li r' " ' lira.
    Pas de succursale.
    b
    m
    i.
    Dpt chez
    t
    \. Victor Gentil
    Agent gnral oour liait i
    il
    9

    1731./.ue du
    Magasin de l'Etat
    CARJ>E .
    h
    M*
    AVIS
    L maison \ C)1SI: SAlEH,2iu rue des Fronts Forts, a l'avantage d'aviser
    sa i ou ueu&t icn e qu elle a reu par les derniers Steamers, Us mar-
    chandises Miivaotes
    Ci>e Georgeitc suprieur G.
    Voile cou'eur suprieur
    Ci, on de so e
    S'igt b'.eu marin sup
    Diap noir pr ro>>iumes hom
    Diagonal bleu mann
    Kaki jaune
    Chapeau taille pour homme
    C f.
    H i< hftOilOI pail'e pour hom io
    i 7>'|Chtp'au paille fine t 15
    3 j l'arum, s 1520
    23 1 Cravates 2
    24 j Noeuds cravate i pipee 1 50
    25 Chemises coul sup hom 10
    2 Chaussette Suprieures 5
    I pa'm Bcach 10
    9 Kaki blanc 2
    Sugemlufnne
    De la Maternit de Parts
    Consultations 1 3 heures
    bois Vetiia Avenue V Im nay
    Avis (.ommercial
    Jai 1 honreur d'aviver le public et
    le commerce en particulier que je
    viens d'ouvrir sur tette place, Rue
    du Quai, une M ai ton de commerce
    flous la raisoccoo sociale J.RICGAR-
    1)1 *
    Petit Gcve, le 16 Dcembre 19/1.
    J. RlLCARDl
    Viennent d'arriver
    ibezJINRY GOIDASGO
    Rue des Fronts Fort
    Machine \Caudre
    de la clbre
    marque *Sll\GEtit
    POUR MODISTES. TAILLEURS
    & CORDONNIERS
    Presses-vous le Stock s puia)'
    . LEHN & INK FIINC
    7oti* produits pharmaceutiques et lai
    articles vendables dans une pharwal
    SPECIALITES L.vsol dsinlectan, saxon Lyiol, Shaving
    Lysol, Pebecco : dentifrice iucomparcole. l'hui
    foie de morue, Emulsion, Extrait,
    Chocolat en poudre de L & F, c'est exquis
    Poudre Talcum L F; C'est l'extrme supriJ
    bon march e'c> ic
    Demandez le prix courant
    L VSOL : le meilleur et le plus conomique des dsinfectants
    Le dsinfectant employ dans tous les grands hpitiui
    Ui\E patita cuillere de Lysol dans une pin*e d'eau donne
    la solution 1 lo
    DEUX 2 oio
    1/.01S 3 OJO
    (Une piula reprsente en>iron la conte jance de deux verres
    naires )
    Le / ysol s'e pploii parliculiremdii d^ns les cas de : Accoi
    ments, Tuberculose, Jnleclion, Morsures de chiens, Piqres et ;
    s"res d'insectes. Eruptions de la peau. Blessures. Plaies, timli
    llle, pour! hygine personnelle* la tjileuc, le h tin. Dans les d
    bres des malades, la chambre d j bain, le wa er closet, les cu]
    Avant ti apr le balayage Po jr ccaciiserles blessures desanit
    111er lemr propres,
    DdUs les accouchements et les Umps d'pidmies le Lysol s',mj
    j1us qu-j dms to.is autres ca'
    Ayez toujours uue &>oulioudeLysoi dansmn\
    ch mbre d voii e ppnrte eut
    Lhaquc faon contient un pruipulus
    uthi <.y tmk Inc. euu /*. inbm
    KbW YORK Agent pour Hai,
    Grand Htol de
    lr ci ihiu
    FriDi
    e B rs*c, m
    VINS |)n.vpn;ui
    Bordeaux.
    ROUGE Gourdes 5 00 le gallon
    tic ANC i tiOo te gallon
    VIAS en bout illes des meilleurs crus et des Chteaux 1
    renomms. Lique rs Franaises tt Vin 'EpaAne. hatnpag
    Vins mousseux des m. illeures marques.
    Monsieur PATRIZI, revenu demieremenl.de 'ranca
    ma riel tout(.i*ut pour son U el, or nentle que /'.es prix spciaux ssront ablis partir du 1er
    jrepoir les Pansions demi et Pension-
    Les chentssont pns de voir le propritaire lut mette.
    >ERVICt, la C UTE de 8 heures du matin 8 hres du
    Prix trs modrs.
    VINAIGRE DE VlSgaranti pur 'lourdes i,X) la bo.ilnlle

    lit diveis autres articles tels que chapeaux noirs et couleur, paille pour
    daines, entants alines Jt garonnets flanelles confectionnes pour dsmes
    et pour homme, et par auaes, bas de soie, mousseline et coton, chaussettes
    soie et coton*
    filttUe pour homme, Lotion Pompia, bretelle pour homme et ttitant
    faux cois [our homme cl entant, Reps blanc et noir pour ceinture, btode
    rie suisse pour jupoa c pour robe indieone franais grande largeur ce
    AVIS
    r
    V
    S
    Oui, Mais ?
    J'ai l'honneur d'svieer le public et
    le commerce en particulier, qu'
    partir deee jour je me mm rc tir dr
    la Msiao'i la. Nspoloai de Qm a la-
    quelle j'tais associ et ce, ponr des
    raisons personnelles.
    Fort an Prince, le 9 Dcembre littl
    Jean U ICC A RDI
    C ett a fit1 de rester \o\ uiairr que I idt'u Rhum Alix Roy ae met i la
    toi e de tout* les net.lue* de :> i 20 peu un h le Gshon
    Il ip ef de mme pour si s liqurm* u | t'nei.n ii gourdes la bouteil
    le tisncaiit.'a caidBit ds 12 bouteille .'(o gouidrr.Sirop f-ntt>isie pur sucte
    |0 5o Ih bouteille, :- eeisse de 12 bounillea|^5 goo'des
    Vin de Hordestix supiieur rcng g. i,5o psi gallons-
    ' blanc u 5,5o
    Alrool pour lioerrt lole^ellon
    de ineii'h" q o.ol 1/2 le gramme
    Lau de Cologre o.o.ol "
    Ytrmicei e, o,8o la livre
    Mnrican Citiz ns
    AU Amerieen Cinz-ns ii this du-
    hict wIn bold prewsr unsesuied
    bODdx of the fo'rner Ausuian Go
    vernr.ent re rcquksted o cail at ht
    American Consulte Ht tuir earlkit
    couveriience. A rcent decieion o
    tbe Ri i Rr-iion Comnaissioa renden
    it iinpeiaiive for bit such bOLds tt
    bedfcdaied immedi. ta y
    RObBRT DUDIE tONfYEAR
    mtrican Frc Cumul
    Tbe Up Io Date Tire Repaire sii
    Rparations de tout
    marques de pneux et t
    bes pour autos.
    Nous employons 1
    meilleurs quipemen
    modernes sur celte pi
    ce.
    Apportez nous V
    PNEUX TROUBLS
    uous ferons le reste ?
    HAHRY-R KINNE
    Propritaire
    1366, Grand'Rue, Port-au-PriM
    Un lace des Pompiers


  • University of Florida Home Page
    © 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
    All rights reserved.

    Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
    Powered by SobekCM