<%BANNER%>







PAGE 1

U MATIN EXPLOSION DE L'OS I N E ELECTRIOUE A BUQTON 8 MO K TS 15 BL ESSES copulation de Biz too par le fait de l'explosion d one d* chanflie e* rie l-niine lcclr.u Ufag^ ind rie 1 difice l'eat effondre, les bdM 'lrales tst t Nord out, en giande paitia, Oi^pau. AffoUement gnral Kxnntua Banchedor, denmortm B z^ton, 31 ans ntfcentelwi Uevice Uelice, L*o k " Journslipr Armand Julien. L*o,ne, M a"* Vu-'or Michel, ving' cirq pna tH nu dos et quelque* aoteen ouvueia I^IU se a&nt rendu ch'Z eux. Les causas de l'accident crii des leinmei g***^ J chercher loi vraie* causes -Je cet Oueluues minute* inerte, le marines avec leur* ca mione h trantpnri de la '.roii roukt rapport ceci Une des lus ancien ne* chaudires de l Usine avait la mioni.h MMJNMt ne a J •' f •ooraitt. La chaudire Ira la pompe a incendie t l poolp • cerUme preitl0B eurent sur les '• V Sa ri'.d ou s lupipe de lu t indique lue m -m %  • .% %  ;•;,. ; , | une soupape de t indique loi' l'.qoe ia preBBiuu uo m i,uuw*i — psase celle admise. L'engorgement %  %  • „„ t i !" riPB autos et^de cette soupape ayant t cause que Avec 1rs Prniecun^MdPi MM MM M on HJcliaudlre dp88-a | lumire dee ^SfSLSS JSSll M '• .'• adm,8e une *P l iou , ver leviclidl s qui turent connu |provoqaee j.nrndiaieineut. Toutefois nous dploroua vive jiuem cet accident et prsentons aux Les Morts larailles ai durement prouve nos sympathiques condolances. i ni-pilal gnral. Il y eut dont 8 morts dont.4 on nal.eiden.iH*i: l'IH.ppe llelb^f $•?•' ltCUIClM mcanicien, ot] Cur<*<:o. Chez Blo 1 an. rhi n Ce matin nous avons t i la Corn CherisMnCl.ery, i: .au. :i Chaulfeur, ^ ^.^ ^^ pour Joseph naatre, Dlice Alciua. Led JBle*ss I PU bleesl sont : No.dAcguate.nl'ctn^ve.. ''^md.VuJoeih.ri aux Cayee, 4Vo>f qu-ques leoseignements pr cis de Mr B o Di ecteur, sur les vnUblrs causes de l'explosion de lU sine de B zoion. Mr B'o tant sur le thtre de la c. tastroplie, nous n'avons pu avoir *vtc lui l'entretien projet. Nouvelles Etrangres L'Hait lie 3R*3tv Cable Nouvelles diverses de lElranijer SOUS LA MAIN oyez toujxu^ ._; 'FLE TALISMAN %  |'•> r. ;x consquentes! iiulilllWset PRSERVER, TONIFIER vos Bronches et vos Poumons PARACHEVER le traitement d'un Rhume, d'une Laryngite ou d'une Bronchite invtre. Pr Wlfll TUM * disuite, mais rviuses SmpltoyalilMnrnt le pastille* qui ons seraient propoatOJ au 'Irtail pour quelques tous: ce sont toujours dei Imitation. Vous ne serez certain!! d'avoir LES VRITABLES PASTILLES VALDA que si vous les achetai EN BOITES "OTVALDA •a > Ccrcfe u Intimit 1 Nons rappelons nos ecteu s et i nos abonns que lt gr o coc*rt qu'oltrent au %-trcle Intimn quel qu s uns de nos mMllinr truttes au a lieu irrvoc;bl'm;rl d m in Si m di 17 courant. Le dvouement avec leqeel le s Membres du C mit se dpense: l nous met dji eo m mre d'-s urpque ce;te loiie ^efa un w ibk 0 ci. Le b itlke du Bai 'i v n %  p^otil exclusif d Occidr Jeanty, il e: certain que l'on s'y rendra ea toeli • 1 trouvera ors cartes au piix de 2 gourdes A sim di soir donc dans le* coque s salon de llutimite. La lumire lectrique Ces le foyer lectnq e du M,. co qui disuibuera ce so r | a Ura kr \ dans la ville, par mite de iVc dt .1 de b zotoa. Nou coyons savoir que i 0%J clir g^ ctriqee p iv sera h, .d r il d''in ta .ton d 1 Ht Nou 80mm .utoi ce qui s Cinmts 1 5 heures 112 Entre 1 Gourde 8 heures la Nuit Rouge Grand drame en 6 parties Entre 1,50 Loge a ,oo ~~ Harisiana Devant les membres le la Presse on a essay 1 ONDRES 14Ll roi Geo-ge ou MarJi ParMsaa un film qui est appel un lus grsnd que ni "F" qu ont eu les f pendant la saison WCtis beaucoup plus grsnd que ni "Vorlaiture ni les autres films qu ont eu les faveurs du public lierai •" "—— — • SONGK (TIVBLYNE, tel est le titre du nia 3 ue Tansiana exhibe dimanche.— Une richesse de cors sans pareils, un jeu de scnes savant et des PARIS— Le ministre des afl'res personnages aussi beaux qu'lgants voila ce qui I %  i-wxi^ nn„ TisM lont de ce tilra l un des chels-dceuvre de :tM>^ ment convoqu eiclusivemen pour,re donQe ? ait toutes satis(ac examiner u rai.tKauon dutra.t^an^l^ u „^, Ji^ a , mnimt Ame inri ^„ te Lire '•^w Il y a bien des acheteurs qui attachent de l'importance au prix b'e qu'il leur sera possible d obtenir en revendant la voiture aiqi pour acheter une de nouveau type. Ea gnral les Hua mobiles d'occu obtiennent de meilleurs prix que les voitores d autres marques dont prix originaux taient peu prs gaux celui d'une llupmobile ""^ EUT ORDINAIRE Types de Carrosseries : Voiture de Tourisme cinq places, ou voiture Routire deux places Compteur de vitesse. Dmarreur lectrique. Phares.lampe de tablier, et lanterne arrire. Pare-brise de vue elaire en temps pluvieux. Indicateur de civeau d'es-ence. Indicateur de pression d huile. Trompe lectrique. H y a dans ce pays une rgion disponible trs avaotsgeuse pour agents et nous serions heureux de recevoir des nuisons srieuses m vables, les demandes concernant cette reprsentation' Ampremtre. Forte-asaateau et KesesePorte-nneua Jante de rachi Teadelets latraux. — Sopi teedelets pour les pei Tapis pour le tonneau Capote ( noire ou Icbski ) Compresseur graissePompe, Cric, Ooiillsgi, ce (ions 1 voulues au sujet des incidents 1 Dins cLe Courrir Hatien d'auir.ncophobes de Turin. Les dorama jourd hui : Les Emprunts Am4n-. grs subis par les citoyens seront pa Bag j. da n0fj ys ; des poursuites son engags -onue le journal c La Fanonia ) de hutes autorits en ma'irfs li ianglo-itlardais. le d Prochaine Sove ompns dans la discussion du traie La Direction de Cin-Varits pt de paix auglo irlandais. 'pare uce soire splendide au cours Mr Briand partira pour Londies di d %  s'ft nurflN-Le c b,netDjily lean J n ,a un i roor rat>t'ier le trait de Mr Briand partira pour Londies di de laquelle sera jone une fine corn manche prochain pour s'entendre avec die. locale dont le litre dj est une Lloyd George sur la question des promc sse c Entre l'A bre et l'I _i_...-..-n II r.irn m talanf mtKrA'% & ^mobile The H JPP MOTOR CAR CORPORATION DET EU. d'A Afirene, tili^raphique HUl'P DETRUIT CttfM implijit LieberA B. C. ba dition WESTERN UNION pour P corce t. Cette nouvelle pice n'est rien moins qu'ua essai vers la comdie de Don got et de bon ton. La reprsentation sera fixe ult rparations. Il sera de retour mardi 0 LIMA—M. Lequia Maitinez minis ire de l'Intrieur du Prou, a corn* muniqu aux reprsentants d; la ,,. i.^nt l'o'thce'unVfouIrs'ation.Ptesse Associe qne les groupes rvo LJ ir|ICJ ,„,_„ M ,,, 1 1 e sections un.versi aires par iutionnatres sont bloqus dans la rrjeurcment et nul don e qu'etf ne 18 ,.i les iu*s s 1 P ,,ce ma,n l Ki0Q Hst du Frou et quc tousl sorte enchant de l'audition de "En U J. ?ofdre La circulation des voi Mlrgrammes de Buenos-Aires et de ue l'Aibre et l'EcorcO I ; u ;ind U 'gne un en.S.nti-gn de Chili soat fanx. I XEGSSfbtt Valera MADRID-Les troupes esp g noles' AVS •" %  %  '" %  lu •••'-" " Neba, Li ,, oe i. eMe "Sainte Anne" Caprine Frdric ins Op en rade est i la disposition du commerce. Elle prendra du Irt qu'on voudra bien lui confier LUCUUe division u.u ••• %  ---— >r pour n-importe quelport d Haiti. \ y," la sarce en faisant remarquer Uni occup les positions de on iuiau'i prsent il n'y avai en lo.reta et Sidisarx Les Marocau aucune division dans le cabinet Im |posrent une v:vc ls.stance. liminaires, le cabmet dcide J e tenir une sance secrte. DUBLIN— Au cours de la san e do cabine, une d-scussion j'mgap/a mue sft SiVf* ll ^ n !" e £ iciview qu'il n ; a jamais t commut t le leader De Vaieia \~e Stockholm STCKKHO:.M-Mr Anatole Fran ce a dclar aujourd'hui dans une in Cator Agent, Rue du C^uai No 18/9 n'avaient pas Us pouvo rcs pour accepter un trait dfinitif. mais seu'emeot pour discuta sur ce tquestion.La discuss.on prit gte tournure agressive sniiout M. mo meut o le dlgu Mi haei CoM-ne, Ui exal s'cr'.a : Cet homm-, nous ar.o*Me des tultres non porterons la quei'on devant le peuple irlandais poui qu'il dise si nous som mes des mitres. Finalement .a du tuiiion tut renvoye jeudi. ours la proprit prive. L'illustre litrateur termina en oisant que le sy t ne de la petite pioont tel qu'il existe en France constitue le meilleur systme social jnsqu'i prtent. LES COURS PARIS 14— -Sterling 51 9r I|3 Dillar 12 46 NFW YORK '4-S.eHiog 41 92S 1 Franc 12 30 f 1 Pour gurir ou viter • MIGRAINES COMtTIATIOI CONOtSTlOm-iTOUKOlSatMlHT EMBARRAS 0ASTRI00E IL SUFFIT de prendre . l'un do -vos ropao tous les dui jours seulement une Pilule du D r Detiaut 147,rue du Faub" St-Denis. Paris Mais il faut exiger les vritables qui sont tout fait olanchef^ •t sur chacune desquelles les mots DEHAUT A PARI? ont iFI HntD.oment Imprim en iiolr efi9D "^** m ^" lu Comptoir Franco-Hati Vaillant et Houet 1720 Rue du Magasin de I'JBW| PorUaumPrince, Articles de Paris Cette Semaine Nansopks Gourdes 2,50 j Piqus — Reps ** ^ Crpe de soie Mariette 5 Georgette 6 Vlehy KA Tulles couleur ^*J Voiles unis ^ Blouses J Robes & * :s~2^* XiiM



PAGE 1

LB marin Un Jou %  %  %  • ;. ;. ARYS I** t. feu 3 .PARIS TM1M PirfumariM tel F aur deande du Cmet "fetul d'i D" RKYHKNDON AILLAXI i HOLET, Agonis gmram 17il Bue du Magasin de l'Elit AVIS \A maison MOSE SAIEH.aro rue des Fronts Forts a l'avantage d'aviser •mbreuse clientle qu'elle a reu par les derniers Steamers, les ma' %  dises suivantes : f Georgette suprieur G. 8 couleur suprieur I ;on de soie • 3 [ Heu marin sup 25 p noir pr costumes hom 24 isnal b'eu marin 25 1 jaune 2 peau paille pour homme 8 c 9 I f hapeaux paille pour hom 10 Chapeau paille fi.-.e 1 15 Panamas 15 20 Cravates 2 Neauds cravate 1 pince 1 50 Chemises coul sup hom 10 Chau^sete Suprieures %  > p a'm Beach 10 Kaki blanc 2 idivers autres articles tels que chapeaux noirs et couleur, paille pout M, entants, rillettes & garoaneis fiant Iles confectionnes pour dame." %  hornsee, et par aunes, bas suprieure aux *• Pr son degr 15c 0 elle donne en consquence une flamme p'us Jt btAie sans fume 'j t donc conomie et avantage n'acheter que la m rque 1 SHELL tour les prix, adressez ous Hoberts Dutlon & C Les chageurs sont piis de note que le s,s Co'01 est at:ei du i Peitan Piinet e Cnaubal, Dimar che mi lin, le 18 Dcembre iai* Lts permis d'eu buqutrr.ent se •oui d. vies pour le tici estin. ion de N w Yo k et des Forts Eulopens sur la demande laite i et bureau. Ce vapeur partira directemen Oui N w Y* k dans la matine i mme jour. O B THO.VPSOiN, Agent nral Avis Port-au Prince, Haiti le 14 Dcembre 1921 Les Agents des L-gnes o> Navigaton sont informs que touies Us • estricons de quarantaines mis(s er "igurur contre foito-Ru:o en raisor di la Peste, soot ta ces prsentes ppOMes. Les nav.ies \enani d< OitO-Rico pounoi t tou.h^r tous le? ponshaitifns et seront seulement SL jeta aux inspections ord>r-ai?r I. M MINIER, Ingnieur charg du Service National d hygne publique Secrtairerie d'Etat des Finances et du Commerce AVJS Le Secrtaire d'Etat des Ftnan ces e' du Commerce, tenant comp te des demandes prsrnles par di vers commerants, remet au mar dt 27 dctmbre fl&l, hance dfinitive pour le paiement du pre mier semestre de l'impt sur le He venu pour t Exercice 1\)2122 qui devait tre pay au 30 octobre (fer nier, Pat au Princelei dcembre *92l Pftisi ira • r un. %  ; %  tants, sont pi i.tenantgay< >, la prsence d'enfants sains et heureux. La Composition Vgtale de Lydia E.Pinkham a rtabli les mres, une fois de plus normales et en benne sant La lettre suivante crite par un :jei ne 1.1 une, pn mve la valeur de l.i Compo>i!;.i;iV,'m't;\!ide Lydia E. Pinkham, dans de tels cas. Jsus Dtl Monte. Havana, Cuba. -" J*ai employ avec excellents rsultats, votre Composition Vgtale de Lydia K. Pi nkh a m le mdicament que von* recommandez nom les maladies des femmes. Aprs trois a\ ortements j*al pu donner naissance uo enfant Je ne puis trouver de mots pour vous exprimer ma reconnaisaam c. Je recommande votre mdicament toutes celles oui touffi comme tant leui s.ilut. Si vous dsires publier 1 lettre, je vous donne permission de la faire."—Tu TORRBS VIOLT, Madrid i, letr.i C, JetUl c!. 1 M Havane, Cuba. OU.' ii ttr.> ili-vruit cn-rger fl '•:.•• fratOM i r'.a Composition Vedetale [L de Lydia E. P frtkkaf jjgg # UTDIA -P.HKMA II HKCICIMC CO. LVK.KU". '.V.A. C Ou e %  — -v. ni i 3 5 il a r^ "53 S* 0 Tt Z£ Comptoir Franco Hatien • 720 Rue du Magasi n dgT Etalj Potau-Prince ARTICLES DE PARIS POUR HOMMES DAMES ET ENFANTS > Voilrs unis il faatais:e Zphyrs Indiennes Naosouk Organdys r'iqus—Reps Mousselines Suisse Ratines Oprs de Chine Crpes Georg-tte t Canton c Matieite Toile de soie Tussor impnms PoogesSites lavables Ciltts de flanelle pour dmes l-'ormes chapeaux Chapeaux de dan es fantais e, Noirs et Deuil Corse 1 s Robts confectionnes Ceintures pour Dmes Tulles gerge de laine pour jupes Keps pour Ceiniures Jour Echelle Rubans Dentelles Trou Irou. Entredeux Voiltttes, Echarpes Linoc Baptiste lean Birt Chaussettes Chemises Eaux CO Cravates Caleons et Ckemisettes Gilets de flanelle Bretelles Ceiniures pour hommes Dnll couleur Flanelle l'aune R'deaux Louveitures de lit Toil a drap Nappes et Serviettes Nippagcouleur Mouchoirs Toile a matelas Toile 1 torchon Cipe pour Deuil limes orar^er pour maries Cournnes orange: pour marie Voiles pour maries Eventails Articles pour cadeaux Cos'umes pour Garonne's Grand assortiment de chiusjures pour Dames et Enfants hapeaux pour Hommes et En'ants' TUf articles de qualits suprieure des Prix trs lieduitsi AVIS J ai Ihonnrrr d'. vis-1 le public e le coromerct* eu P^tic i|r, u'' prt'r fa c ji"" j 1 rrc anic r tir d la Uale< n M Na o'or i ft r| e § |§qutl •' j i-' • u *•-•''> %  %  • t ce, ponr de IH'-OPB pprst ru el P<* Port au Piincp, le 9 Dcembre 1921 JEAN R1CCARDI Teignez vous mmesvosetoflos avec La kahiline Produit le leiaUre enip'oy en France depuis de nombreuse anr/ es. Doi son succs aux excellents rsultai qu'il a toujours do" i Boules ra v i v er -* %  Renforce la couleur d toiles payes mn l'action du Soleil — par En vente chez Sinon VEUX Aux Cent Mille article Aifrei VIEt'X etc. a VAILLANT & HOUET,i72o Rue du Maorsin de 1 EUt.^ae/*rs Gnraux pour Hati !i ,1 •. la-vN.-t. ,A,. t %  V



PAGE 1

LE MATIN VOUS SAVEZ QUE CHEZ FtMAUXM Les marchandises s >nl meilleures Les prix sont meilleurs rassoriiment est meilleur le got des articles est meilleur l'accueil lait aux clients est mielleui Cela justifie la grande vogue de la maison m Jr H familles sortent du Magasin satisfaites de leurs achats. In Cornai ne suffirait pas pour numrer tous les AUT1GLES DE NOTRE STOCK. Venez-y voir les dernires nouveauts de Paris, s\v.yjj Al! IV 1727 RIE COURBE EN FACE D'ISMENE PHILIPPE Cran Je baisse de Prix sur lous les articles de ce Magasin bien assortis peru de quelques articles et leurs i'rix: Cipon le soie i'aur.e Gor.tde3 Crpe de Chute Gaibudioe blanche por.t jopra alicota afperieui grande hi: r ir \'o au:es '. 'lu ru SUpritUr pour Ci uj a To !e pour unie la* L*. le couleur Dmii pour .\'ipaa couleur Onu si pour Nanes^blauc .p 1 cir pour lob u irvitt • de bain de to lotte eonge de i\ facea C.h uiso a plia blaucj clnque couleur clnque Ci.i r e aux de pailh pour humiiiea depuis Cl) ipeux de laine i huaitei f* Irlcoc clique Cluuae lia cuuleu pr lu.mu-a la douzuao l>4.cotor. couleur as. la douzaine Bretetelle pour luininva suprieur cbrque luiieiine m> yanno largeur l aune , im coton V 8 2 .* > 2o oo u '-' 1 75 7 5 24o %  19 7 5 I.' i 50 lo 14 0 83 1 -Ju Udiw Drat nMtoN v* ccnW %  -Msa 11, ii, SIBUI. Mouciiuui pour itle. Hadra?, CaaLatU, DtofMtl, i'alcn beachi. Bcini tieuil, depe, beitllei, Broderie typUn, Vcil i.ajege*, Nasouka, Veir! bo!j, i '-quear, djampague etcetc. : ; . M 1



PAGE 1

^onzime anne No 4252 Porl tu IVince, Hati Vendredi 16 Dcembre 1921 MUEOroVR PMPftHTAlRE tMA6L0IE www 20 wwinfis De mme que le (eu iieteiut pas le ieu,le mal ue peut teindre le mal. Uon TOLSTO Quotidien I REDACTION; Roe, Amricaine No, tttb otre socit fminine Chron'qae (( ldmes amricaines du meil-!d'une gentille socit fminiae qui %  rade sont venues nous visiter venait de se form;r,nous avons fnn mon du| voyage de la Commis cheaaent applaudi nous no as son sjnstoriale amricaine d'Enqu mes dit que voil a* moins uo grou Le U. S. Navy News 13 DJcembre .WASHINGTON -La nouvoau Irai r DELLI UDE-54 non coopration ni*tea ont t a r.'ta ici, ALLAHABAD : INDELe prince i cette circonstance a suggr %  aturellement aux amis qui nt la tle du mouvement na* de l'heure de faire appel bcit tminine pour les aider llir ces dames comme il con une srie de banquets et de %  sautes, la dmonstration tut noua avons une socit ne civilise et nous aimons que nos honorables htes emport le plus heureux sou Les dames hatienne.; ont leu> ce rsultat et nous les en cordialement. avons, dans le gentil cercle c Primavera > lea embiyoos mes de demain ; ces char jeunes filles veulent-elles mettre de saisir cette circons ur leur dire, en prvision visites d'outremer qui cor^ nous* tomber dessus, a voudrions que notre so ioine pit montrer?— Oui, pas ? hh bien, allons y. avons bien souvent dit, ce, quelle force reprsentent ••dations dans un. milieu don suod, bien entendu, elles incat lue ide de bien public et on lebjectif une fin. sociale atten lit i cette occasion, nous avons |ias d'une fois que nos cercles pement de jeunes biles qui vont es sayer de damer le pion nos socil ts masculines trop en rail de bils et de dners tt qui vont d'eiles-ra mes affirmer leur gracieuse para ta calit que les profils de et: m;s sieurs tiennent trop gjis'emen dans l'ombre, — quand ils ne s'-n amusent pas comme d.v itabUi poupes. E: nous oous sommes d t. au surplus, que cette cinquantaine de jeunes fil.es mettant ea commu %  et a profit toute i les ressources s prcieuses de leur esprit et de leurs cœurs, vont srement cr*r uae ti on de se fottihr dans lears ap itu des particulires et de travailler a eut perfectionnement pour le plus grand bien de notre socit braad fut noire toanement !o s que nous vmes < Primavera teoir le trteau i ces messieurs pour leur permettre de faire leurs coeferences O'i mesiieurt I votie p einier devj.r tait de vous en passer. M siemo. s.Iles ; car j'en su s ei je vous affi me en connaissance de ci use qu'ils ne valent rien daus la question a > ganiser une socit digne de ce no n et de la faire marcher saas le secours ie l'tranger. Et des coafren es C est no.rt vetbomanie qui a t le principal c'est pour 8r un foss de taille a selon I expression humoristiqt, d'un ingnieur amricain, • un joli foss que le candi de Panama : a->r une lougueur de < %  ") kdoint.-es'. Ht (iime si l'oa tient comp;e des b efs creuss l'Est et a 1 Ouest dan les bas fonds d s 1 tioraux il trave* i isthme et unit lea deux U^aus ; le tou u"a cuite qae la bigsieile d deux milliards et le creusement a do in de i db'ais capablede rem nlir ua irain de IJ'J.JOO Etlouaetres di bog, eai pri de quat-e fois h tour de li pliuo.e Le c*oal a t mi en emploi alio" 1 en L'H4 mais par auite u'eooaiemii 1 la Circulation a t interrompue pin darit 7 mois partir de septnaire 1910; depuis le no s d avril 1917 u circula IOU esc regulre ; un a ere giatru au ours de l anne 191S u i un passage de 2 1JJ bti u.mt trais portant 7 jtii 1J tuiuea de cariai suit chittee qui s'est lcVJ de d un ieis pour l'JW. Ai|ourdbui, eu dix douie beu res de naveraee, oa passe de 1 AHai tique dans le Pacitique La traverse n* i.auq .e pta de putor-q ie. 0 i aeugage a partir de Co\on uuus un av.ut csual da O.ZJ klo u.res de longueur qui voit mit G uni u par le jeu Je trois tchsea le navue eat souiev 2(i.utu au ni eau du lac de Gatun obtenu eu dversant le cours du Rio Chsgres, un ton eat, daus une valle o village voies ter res torets *JOI maintenant noy* : •niwiiiiiuiu.i — L,I nouveau um *--.... T ,^ mm^mm — t.o |iiiuce t de la quadmple Enten e pour con da Galles, arriv, a trouve la ville server la paix dans le Pacijn6 a "irtuellerot dserte comme rsultat t forai >liein*ui rga par !o3 plni inn rrangeinent antrieur par l'or r>r> on ......,.,. ri... ..>.!. I I .. ; J. I. i l '. -I I I I 1 i I lit* I II. I i . %  > .1 i ., .... %  po en lanus des l'/.ats Huis, da Glande lirtta^oe. de la France ganisation de tt prince circula udpeudauce. Le voiture a travers v-xiuiiuo iiitia.uu. ue la rrance ci > *• %  -•• v.. u.i U n., t navars du Japon. L'approbation des Etats ,es ruo< 8 ttus dl mstration de bien Unis a . donna au sujet de l'outen ven ,^! w r . le ui>ouiise. inuveiiuaui que le traite 1 WNfEvlDEO 'J bo urnes de piei l,a^ou.ise inuy... k u uieiic*uo j apouaii cooue.maut Yap,'~^ a, P a ' da Woonfr amncaiu soit acuev. avant que I urrangament ,{lue l ei ? r oul *"it la cie de rL des t'uissauces soit obli^ttoire. Ui! Mpera que le trait de Yso sera Ki^n iJ-un quelques jours et alors asu eman la ratifier. 01 parlemen taire sara nee^s. D . nd rali s'est jo nt aa Snateur Heel lie Aiuncaine, une associatioo lu dans ses attaquas conta le irai !J r, ^ w a vlee d mettre une hbrdi de la quadruple Entente critiquant ne BU f cliaqne steamer auiricaiu la cooterence de u'avoir pas trait la pu r L 0 ^ 8 dBH '"agiota et a HQOep question dea sous marina et des uait l " ico lle Prsident honoraire. La .. ._i ...... diatnli III/>II .1 ... i... rugusy dans de petits canuts M avoir abandonn la .S';tioouer a jjj milles au large. WASHINGTONMr Viviaai a laiss pour New V jfk en route pour cUez lui. Si dclaration d'adieu est que la Loolerence eut un brillant succs, Albert Siirant, mioiatre fraa succde cosn me chef de ta delgatiou treoceiee NEW-VOUELe Secrtaire Uoo ver a dclare qu'on laveur de la Ma question ues sous m wms et des gaz vnneux qui ont ete dclares tes armes de la prochaine guerre Les leaders rpublicains croient cepen d-utlaraiili;AiiB e suis beaucoup de d lai E t d'association, en raison de'de voix confuses et embrouilles ice de tout objectif d'un ordre?Nous en sommes nous accuier teatal, uui/.atre ou intellectuel Ibat s'amuser, bien entendu ; il itaser, causer, s: rcrer, dtnei d'une gnration l'autre, — les jeunes accusant les vieux d'avoir com menc notre picoce dcrpitude, ei les vieux accusant les jeunes de la il faut tre dans le mon ve prcipiter aient tour os i i es habitante dut uu uvgrer etViua irument de cette faillite le memenlIWlar p.us loin. Vu Durer de deux est arriv pour nous de nous taire ; kilomtre 413 mtrs de longueur %  lot mondains ne reprsencar ce qui s'entend slneme actuelu, de d mettes la base et de BU me %  qu'imparfaitement l'idal dejc'est un tumulte et un tohu-bohu |ires ti cr.e, retient les eaux d4 la; que l'on uaverse sur au pa.ooura ue 36 kilomtres pour arriver dans la tauucUSd iracue de la Culebft, uiiineiiiee par le lac et. qui, sur une longueur de li km." Al, un y largeur deyi ine.ies et une p-ooideur ds cent viugt cmq mtres tranchit lee ligues des 1. Jidiliores Gofd liill et uetrawlor • il ni qui barre riatninc; u a lallu, riou quo pour oe ta pirna de 1 on vi ge, eu lger environ cent millions ue uietrer cubes de friclu eide terre_: il s est pioduit plue de viug eboalemeus au coure des tra vaua, u* l'obligation ue deohyer vingt cinq iniiiious de mtres cuoes eu uppleueut. l'oudaiu deux ans, iu,;eu.cuis, ouvriers et maiiueavres oui peiu a la GulePra quand o 1 croyait tout tiui, tout tait a rataire : iea lugenieurs ainv.aieut sur les lieux uueuiaieut la maase debujlis ec, cannes obi 1 s doioaieut des or t dea fuissances et lePremer Hugh.. a dclai qaj le rglemlot et le irai te du i'auifiqae ont fait da cette ae mai je le plus imponante daus 1 bis toi e de la civilisation. WASHINGTON-Par anticipation Tsccord de limitation navale, lia contre amuaux de la marine japo naise ont douue des dcharges h JUO ditribitiou des livres couimence~fc N w York le 1er Janvier. LS'JENEOUIviONL'quipe de lootball de 1 universit d'Uregon a Laieee pour les les llawai ou elle reucontrera deux quipes dea Iles MELBJUHNELes journ.ux aus "contrera deux quipes dea Iles rellttos acclament le nouveau trai' "^wai dans des jeux d'ernreeaiajn. les Puissances et lePremer Huches l ,lKBl,KU KlNSASDe violentes attaques de femme oui eu lien sur les mineure et uo nombre u mis des grenels ont t blesss eu cherchant a empcher ceux qui dsireut du travail de l'obtenir* DETRUIT U brali a mort 5 U tres proDabieiusutUuiemeut bless par la destruction dune peusioo. Cependant, nous ne voulons personne en disant que ce Ps cela qu'il faut mesurer le Nous sommes infrieurs i ces u\ moiselles et des ne s en rendent pi* compte. Nous devons leur crier que social, tout au plus, peutcette modestie peut nous lue faute servir de cela pour mesurer r d'une socit et aa faon nAinsi, nos gracieux htes nrtaincment partis difis sur pAlits mondaines, sans l'tre *NBI sur notre mouvement ^ ue, industriel, artistique, in sur noue aptitude l'orga > %  es œuvres d'utilit gnra tan sur les elorts dont nous %  %  capables dans ces diffrents •ie muse, pas de bibliothque K pas une ruche surpree le travaib A pat la cigare t %  ^Guilbaud et quelques rares PJ>Si Poii-au-Prince n'a rieD *J*r offrir nui pt reprsente) rit honorable ou une activit %  •gerOr, il faut voyager : tendre compte des m-ne et %  ions daps lesquelles s'ezer Jto't pour le travail de tous gen i formes originales d'asso F auxquelles cet etort donne t 1 ians cette comptition, les P'ttparaisseut; c'est l'eftort m' m l'cflait fminin mlangs ' plus harmonieuses popoi ^ i tous. Nous ne voulons pas fure ic docteur aujourd'hui pour d re i cPn mavera ce qu il laudrait fane pour raliser un charmant et mile g oupe ment fminin qui serait uae 11,01 vivante pour nous. Qaenetoat-eiits elle-mmes, par exemp.e, leurs cou irences o elles parleraient avec eui cœur et de choses auxquelles nous autres n'entendons goutte ? c Primavera > est capables d un effort d'panouissement sur lequel nous n'avons paa bisoia de nous ap pesantir et grce auquel noe h es trangers *s euteu drons merveilles. Nous ne devrons y tre que pour applaudtr.et no u pour tre applauds. Me'tez ces msttuptri la porte, Me;ienioisse!!es, au lieu de faite des bals pour eux et t ifsi** lez toutes saulesU'est pour la pu e que nous vous le demandois. Et si vous voulez, pour et e cou vaincues, que je vienne vou l'expo ser 4 aDS une confrence, — coadi lion quelle soit la dernire, — |e >uis vos ordres. Prappez au itin illico u:i. 'Wiiuiujj JdCIUI^JS IDilJ r — """ vuuu a uuo pOU8 tables, selon des conseils la dl uf^uvtrona de R jyal Oakjgatiou japonaise. i)oo employs da ., ); A SH1NGT0N Le Seuateur illnriiruri l'n ni ....... .1 ... t jllolle a aUilllIli'r nu il '....... iVJarurau Go qui appartienne^ aux uaioea de construc 1011 da la marine 1 .iri.i'nr U toilette a anuonce qui! leran tout son pouvoir pour empcher la IMUVB uo LU.JSIUJI: mu ne ie manne — K"-* K*-*"' uipeciier mperiaie ont t renvoye, disent ^Hf?S?i l lil!&ifi! IM do ^Wlflque. iee conseils. 1 il WASHINGTON Le sacre, entou Muaor wrtBB n J ie le trait japouaid sur la oronnr Nb.W-i,iKh Dus agen's de protiou navale Oi m nn,J,,H h.bldon ont tait un raid total daus e .e prsence au SSSSfifSt le dianci de Tendei.om, arrtant Ju %£\ alSS^^SS beaucoup de propritures d htels tato. 0u et de resteurtOli des quartiers excen niques et d endro ta h atoriqnes. ^1e. il y a de cela quelques *uis vos ordres. Fr; %  *5! avons euludu parler'et voyez le directeur. dtes ; ou | Hait ues voies terreea. ou mjiuit eu action les grandes pelles a vapeur qui eulavaiuut d'un coup cio 1 u a.res cubes, suit nuit touues de ueeiais. Aujourd but entre les gi ganteaquee rnuis de sou tleueut, le uuieau uaucim eu toute scurit lai u uiifiie tutti de fois maudite. A l'a raison, la desceute commence, un jou de .IOIS cluses aiugue le navue au niveau du l'aciljj'ue, o le cou duit uu inci de treize l^iomtrei r.eci dcru, il convient de ou • q -.e le canal de Panama est lom Q>aVoii' au mme degr que ce u de Su z une impo tance ptoivenelie. N iet et |j ^* au deho uhi UJ la tidit sr. a 1 ns qu M^.'Jeuiite y-j-i* -9< ^u -fa j et donne eccevere >o p.ys les p. M% ;pau^ti e. les pldu couaaaen,iu;B de l'Asie. D'eutfe par, ce serait une rpreitf que uescomu.er une circula non iuleue eur le canal de l'iium comme *lement de succs uoencter. iL.Sn mate de t<£jiope ocnientale WASHINGTONCharles W. Mor se.couhiructeur, a 61e traduu devaut itJ tt^aniieeejre fdral sur mandat 1 h f CCUBB ^ conspiration pour rraudet' 1 ui .• . %  8 Bouveruiqaeot dans des%outrat* vers lande, l'Australie.le Chine sont avec le Shippmg Hoard II k liid iduscouries par Suez, a peiue plus non coupable, 11 renonce & KniS longues par cette voie destination rogaton e en attendant iWh, T del Nouvelle Zlaode, Saalee, les B and jury. %  ,lclluadu relations entre I Europe et les ports du sud Ouest amricain se trouvent facilites par panama. Encore, est ce une question de tarifs et faut il ee garder de grever de ^droits trop levs les produits susceptible de suivre la nou/elle route, ou bien ies> ba'.eaux transportant les mtratea cbi liens, par exemple commueront ; Hiiivr leur chemin habituel ntr le' Sud. d'est donc surtout aux Etats Unis que prolite la ona ruction du canal. { puis j rii rduit de plua de moiti —1 environ U o > > k lomtres — la diei taace par met le New York Sanj Francisco, et pia de moine la dis' tunce d \ L "H Vork 4 Valparaiso ; les pons du uoid Est amricain ont mair.ten 1 1 en comniumca lonsj beaucoup pins rapidea avec ceux de! la 'Jinue, du Japon etdei* PhtUpp M£ !" r e,da par ,e "**<>* rr1eu Dcembre, dans le trajet e.. usjta maison du lieutenant Bien u iuueauetcahodaoucteur .vi J mj Ut), Ptisserie Franaise Richard Peters RUE DE L'EGALITE 1422 Quand bien mme, au poiut de vue ri lancier, rafttiie ne donnerai. uas ce qu'on en attend, il n'en reste pet motus que la parc n de l'isth ne tait d'uue ueteeatld gographtq atetduu uu.e ino d al evideuis. ALLA IN Spcialits de bonbons 1ns VOL AL VENf. Cartes, choux la crme Paies chauds tous les matins N.H — Refuser les imitatious,in DUCS sont peint en vert et porte mou noua en grande lettre. Pas de succursale '1 • ;> • iH*v s.;. %  % 


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05550
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, December 16, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05550

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
^onzime anne No 4252
Porl tu IVince, Hati
Vendredi 16 Dcembre 1921
MUEOroVR PMPftHTAlRE
tMA6L0IE
www 20 wwinfis
De mme que le (eu
iieteiut pas le ieu,le mal
ue peut teindre le mal.
Uon TOLSTO
Quotidien
I
REDACTION; Roe, Amricaine No, tttb
otre socit fminine
Chron'qae
((

ldmes amricaines du meil-!d'une gentille socit fminiae qui
rade sont venues nous visiter venait de se form;r,nous avons fnn
mon du| voyage de la Commis cheaaent applaudi nous no as son
sjnstoriale amricaine d'Enqu mes dit que voil a* moins uo grou
Le
U. S. Navy News
13 DJcembre
.WASHINGTON -La nouvoau Irai
r DELLI UDE-54 non coopration
ni*tea ont t a r.'ta ici,
ALLAHABAD : INDE- Le prince
i cette circonstance a suggr
aturellement aux amis qui
nt la tle du mouvement na-
* de l'heure de faire appel
bcit tminine pour les aider
llir ces dames comme il con
une srie de banquets et de
sautes, la dmonstration tut
noua avons une socit
ne civilise et nous aimons
que nos honorables htes
emport le plus heureux sou
Les dames hatienne.; ont leu>
ce rsultat et nous les en
cordialement.
avons, dans le gentil cercle
c Primavera > lea embiyoos
mes de demain ; ces char
jeunes filles veulent-elles
mettre de saisir cette circons
ur leur dire, en prvision
visites d'outremer qui
cor^ nous* tomber dessus,
a voudrions que notre so
ioine pit montrer? Oui,
pas ? hh bien, allons y.
avons bien souvent dit,
ce, quelle force reprsentent
dations dans un. milieu don
suod, bien entendu, elles incat
lue ide de bien public et on
lebjectif une fin.sociale atten
lit i cette occasion, nous avons
|ias d'une fois que nos cercles
pement de jeunes biles qui vont es
sayer de damer le pion nos socil
ts masculines trop en rail de bils
et de dners tt qui vont d'eiles-ra
mes affirmer leur gracieuse para ta
calit que les profils de et: m;s
sieurs tiennent trop gjis'emen
dans l'ombre, quand ils ne s'-n
amusent pas comme d.- v itabUi
poupes. E: nous oous sommes d t.
au surplus, que cette cinquantaine
de jeunes fil.es mettant ea commu
et a profit toute i les ressources s
prcieuses de leur esprit et de leurs
curs, vont srement cr*r uae ti
on de se fottihr dans lears ap itu
des particulires et de travailler a
eut perfectionnement pour le plus
grand bien de notre socit
braad fut noire toanement !o s
que nous vmes < Primavera teoir
le trteau i ces messieurs pour leur
permettre de faire leurs coeferences
O'i mesiieurt I votie p einier devj.r
tait de vous en passer. M siemo.
s.Iles ; car j'en su s ei je vous affi
me en connaissance de ci use qu'ils
ne valent rien daus la question a >
ganiser une socit digne de ce no n
et de la faire marcher saas le secours
ie l'tranger.
Et des coafren es C est no.rt
vetbomanie qui a t le principal
c'est pour 8r un foss de taille a
selon I expression humoristiqt,
d'un ingnieur amricain, un joli
foss que le candi de Panama : a->r
une lougueur de <") kdoint.-es'. Ht
(iime si l'oa tient comp;e des b efs
creuss l'Est et a 1 Ouest dan les
bas fonds d s 1 tioraux il trave*
i isthme et unit lea deux U^aus ; le
tou u"a cuite qae la bigsieile d
deux milliards et le creusement a
do in de i db'ais capable- de rem
nlir ua irain de Ij'J.joo Etlouaetres
di bog, eai pri de quat-e fois h
tour de li pliuo.e
Le c*oal a t mi en emploi alio"1
en L'H4 mais par auite u'eooaiemii1
la Circulation a t interrompue pin
darit 7 mois partir de septnaire
1910; depuis le no s d avril 1917 u
circula iou esc regulre ; un a ere
giatru au ours de l anne 191S u i
un passage de 2 1JJ bti u.mt trais
portant 7 jtii 1J tuiuea de cariai
suit chittee qui s'est lcVJ de
d un ieis pour l'JW.
Ai|ourdbui, eu dix douie beu
res de naveraee, oa passe de 1 AHai
tique dans le Pacitique La traverse
n* i.auq .e pta de putor-q ie. 0 i
aeugage a partir de Co\on uuus un
av.ut csual da o.zj klo u.res de
longueur qui voit mit G uni u
par le jeu Je trois tchsea le navue
eat souiev 2(i.u- tu au ni eau du
lac de Gatun obtenu eu dversant le
cours du Rio Chsgres, un ton eat,
daus une valle o village voies ter
res torets *joi maintenant noy* :
niwiiiiiuiu.i l,i nouveau um *--- ....T,^ mm^mm t.o |iiiuce
t de la quadmple Enten e pour con da Galles, arriv, a trouve la ville
server la paix dans le Pacijn6 a "irtuellerot dserte comme rsultat
t forai >liein*ui rga par !o3 plni inn rrangeinent antrieur par l'or
r>r> on ......,.,. ri... ..>.!. I I .. ; J. I. i l '. -I I I I 1 i I lit* I II. I i ,. > .1 i ., .... .
po en lanus des l'/.ats Huis, da
Glande lirtta^oe. de la France
, ganisation de
tt prince circula
udpeudauce. Le
voiture a travers
v-xiuiiuo iiitia.uu. ue la rrance ci >-----" *- v.. u.iUn.- ,t navars
du Japon. L'approbation des Etats ,es ruo<8ttus dl mstration de bien
Unis a . donna au sujet de l'outen ven,^!,wr .
le ui>ouiise. inuveiiuaui que le traite1 WNfEvlDEO 'J bo urnes de
piei
l,a^ou.ise inuy...
kuuieiic*uojapouaii cooue.maut Yap,'~^a,Pa' da Woonfr amncaiu
soit acuev. avant que I urrangament ,{lue l'ei?r oul. *"it la cie de rL
des t'uissauces soit obli^ttoire. Ui!
Mpera que le trait de Yso sera
Ki^n iJ-un quelques jours et alors
asu eman la ratifier. 01 parlemen
taire sara nee^s etliCtit il n'y a pas eu de cer uouie
formelle *t personne ne lut prsent,
except les aigritairea Le trait a "^r*
t envoya au Prsident et on espre Cj,,s dea ^^louies, lui
qu'il sera expdi au Snat dans "
qujljues jours.
WASHINGTON- le S*iHteur ID- ...... >.D . nd
rali s'est jo nt aa Snateur Heel "lie Aiuncaine, une associatioo lu
dans ses attaquas conta le irai !Jr,^w a "vlee d* mettre une hbrdi
de la quadruple Entente critiquant ne BUf cliaqne steamer auiricaiu
la cooterence de u'avoir pas trait la pu"r L0*-^8 dBH '"agiota et a HQOep
question dea sous marina et des uait l "ico lle Prsident honoraire. La
.. ._i______ ...... diatnli iii/>ii .1 ... i...___
rugusy dans de petits canuts m ,
avoir abandonn la .S';tioouer a jjj
milles au large.
WASHINGTON- Mr Viviaai a
laiss pour New V jfk en route pour
cUez lui. Si dclaration d'adieu est
que la Loolerence eut un brillant
succs, Albert Siirant, mioiatre fraa
succde cosn
me chef de ta delgatiou treoceiee
NEW-VOUE- Le Secrtaire Uoo
ver a dclare qu'on laveur de la Ma
question ues sous m wms et des gaz
vnneux qui ont ete dclares tes
armes de la prochaine guerre Les
leaders rpublicains croient cepen
d-utlaraiili;AiiB e suis beaucoup
de d lai
Et d'association, en raison de'de voix confuses et embrouilles
ice de tout objectif d'un ordre?Nous en sommes nous accuier
teatal, uui/.atre ou intellectuel
Ibat s'amuser, bien entendu ; il
itaser, causer, s: rcrer, dtnei
d'une gnration l'autre, les
jeunes accusant les vieux d'avoir com
menc notre picoce dcrpitude, ei
les vieux accusant les jeunes de la
il faut tre dans le mon ve prcipiter aient tour
osiies habitante dut uu uvgrer etViua
irument de cette faillite le memenlIWlar p.us loin. Vu Durer de deux
est arriv pour nous de nous taire ; kilomtre 413 mtrs de longueur
lot mondains ne reprsen- car ce qui s'entend slneme actuelu, de d mettes la base et de BU me
qu'imparfaitement l'idal dejc'est un tumulte et un tohu-bohu |ires ti cr.e, retient les eaux d4 la;
que l'on uaverse sur au pa.ooura
ue 36 kilomtres pour arriver dans
la tauucUSd iracue de la Culebft,
uiiineiiiee par le lac et. qui, sur une
longueur de li km." Al, un y largeur
deyi ine.ies et une p-ooideur ds
cent viugt cmq mtres tranchit lee
ligues des 1. Jidiliores Gofd liill et
uetrawlor il ni qui barre riatninc;
u a lallu, riou quo pour oe ta pirna
de 1 on vi ge, eu lger environ cent
millions ue uietrer cubes de friclu
eide terre_: il s est pioduit plue de
viug eboalemeus au coure des tra
vaua, u* l'obligation ue deohyer
vingt cinq iniiiious de mtres cuoes
eu uppleueut. l'oudaiu deux ans,
iu,;eu.cuis, ouvriers et maiiueavres
oui peiu a la GulePra quand o 1
croyait tout tiui, tout tait a rataire :
iea lugenieurs ainv.aieut sur les lieux
uueuiaieut la maase debujlis ec,
cannes obi 1 s doioaieut des or
t
dea fuissances et lePremer Hugh..
a dclai qaj le rglemlot et le irai
te du i'auifiqae ont fait da cette ae
mai je le plus imponante daus 1 bis
toi e de la civilisation.
WASHINGTON-Par anticipation
Tsccord de limitation navale, lia
contre amuaux de la marine japo
naise ont douue des dcharges h juo
ditribitiou des livres couimence~fc
N w York le 1er Janvier.
LS'JENEOUIviON- L'quipe de
lootball de 1 universit d'Uregon a
Laieee pour les les llawai ou elle
reucontrera deux quipes dea Iles
MELBJUHNE- Les journ.ux aus "contrera deux quipes dea Iles
rellttos acclament le nouveau trai' "^wai dans des jeux d'ernreeaiajn.
les Puissances et lePremer Huches l ,lKBl,KU KlNSAS- De vio-
lentes attaques de femme oui eu lien
sur les mineure et uo nombre u -
mis des grenels ont t blesss eu
cherchant a empcher ceux qui d-
sireut du travail de l'obtenir*
DETRUIT U brali a mort 5 U-
tres proDabieiusutUuiemeut bless
par la destruction dune peusioo.
Cependant, nous ne voulons
personne en disant que ce
Ps cela qu'il faut mesurer le
Nous sommes infrieurs i ces u\
moiselles et des ne s en rendent pi*
compte. Nous devons leur crier que
social, tout au plus, peut- cette modestie peut nous lue faute
servir de cela pour mesurer
r d'une socit et aa faon
n- Ainsi, nos gracieux htes
nrtaincment partis difis sur
pAlits mondaines, sans l'tre
*Nbi sur notre mouvement
^ue, industriel, artistique, in
, sur noue aptitude l'orga
> es uvres d'utilit gnra
tan sur les elorts dont nous
capables dans ces diffrents
ie muse, pas de bibliothque
K, pas une ruche surpree
le travaib A pat la cigare t
^Guilbaud et quelques rares
PJ>Si Poii-au-Prince n'a rieD
*J*r offrir nui pt reprsente)
rit honorable ou une activit
ger- Or, il faut voyager
:* tendre compte des m-ne et
ions daps lesquelles s'ezer
Jto't pour le travail de tous gen
* i formes originales d'asso
F auxquelles cet etort donne
t 1 ians cette comptition, les
P'ttparaisseut; c'est l'eftort m'
m* l'cflait fminin mlangs
' plus harmonieuses popoi
^
i tous. Nous ne voulons pas fure ic
docteur aujourd'hui pour d re i cPn
mavera ce qu il laudrait fane pour
raliser un charmant et mile g oupe
ment fminin qui serait uae 11,01
vivante pour nous. Qaenetoat-eiits
elle-mmes, par exemp.e, leurs cou
irences o elles parleraient avec eui
cur et de choses auxquelles nous
autres n'entendons goutte ?
c Primavera > est capables d un
effort d'panouissement sur lequel
nous n'avons paa bisoia de nous ap
pesantir et grce auquel noe h es
trangers mieux renseignssur ce que notie so
ce vaut eu ralit ail m.-ttj a
i'eiude une siie de pians i obiectit
consistants et d^ci peu no>*s euteu
drons merveilles. Nous ne devrons y
tre que pour applaudtr.et no u pour
tre applauds. Me'tez ces msttuptri
la porte, Me;ienioisse!!es, au lieu
de faite des bals pour eux et t ifsi**
lez toutes saules- U'est pour la pu e
que nous vous le demandois.
Et si vous voulez, pour et e cou
vaincues, que je vienne vou l'expo
ser 4aDS une confrence, coadi
lion quelle soit la dernire, |e
>uis vos ordres. Prappez au itin
illico u:i. 'Wiiuiujj JdCIUI^JS IDilJ r """ ".....vuuu a uuo pOU8
tables, selon des conseils la dl uf^uvtrona de R jyal Oakj-
gatiou japonaise. i)oo employs da ., );ASH1NGT0N Le Seuateur
illnriiruri l'n ni ........1 ...___.___ t jllolle a aUilllIli'r nu il '....... .
iVJarurau Go qui appartienne^ aux
uaioea de construc 1011 da la marine
1 .iri.i'nr U
toilette a anuonce qui! leran tout
son pouvoir pour empcher la
imuvb uo lu.jsiuji: mu ne ie manne k"-* k*-*"' uipeciier
mperiaie ont t renvoye, disent ^Hf?S?illil!&ifi!IM do ^Wlflque.
iee conseils. 1 il WASHINGTON Le sacre, entou
Muaor wrtBB n j ie le trait japouaid sur la oronnr
Nb.W-i,iKh Dus agen's de pro- tiou navale Oi m nn,J,,H "
h.bldon ont tait un raid total daus e.e prsence au SSSSfifSt "
le dianci de Tendei.om, arrtant Ju %\"alSS^^SS
beaucoup de propritures d htels tato. 0u
et de resteurtOli des quartiers excen
niques et d endro ta h atoriqnes.
^1e. il y a de cela quelques *uis vos ordres. Fr;
' *5! avons euludu parler'et voyez le directeur.
dtes ; ou | Hait ues voies terreea. ou
mjiuit eu action les grandes pelles
a vapeur qui eulavaiuut d'un coup
cio 1 u a.res cubes, suit nuit touues
de ueeiais. Aujourd but entre les gi
ganteaquee rnuis de sou t- leueut, le
uuieau uaucim eu toute scurit lai
u uiifiie tutti de fois maudite. A l'a
raison, la desceute commence, un
jou de .iois cluses aiugue le navue
au niveau du l'aciljj'ue, o le cou
duit uu inci de treize l^iomtrei
, r.eci dcru, il convient de ou q -.e
le canal de Panama est lom Q>aVoii'
au mme degr que ce u de Su z
une impo tance ptoivenelie. N iet et
|j ^* au deho uhi uj la tidit sr. a1,
ns qu M^.'Jeuiite y-j-i* -9< ^u -faj
et donne eccevere >o p.ys les p.M%'
;pau^ti e. les pldu couaaaen,iu;B
de l'Asie. D'eutfe par, ce serait une
rpreitf que uescomu.er une circula
non iuleue eur le canal de l'iium
comme *lement de succs uoencter.
iL.Sn mate de t WASHINGTON- Charles W. Mor
se.couhiructeur, a 61e traduu devaut
______________________________. itJ tt^aniieeejre fdral sur mandat
-1----------- -------'------------h fCCUBB ^ conspiration pour rraudet'
1 ui . . '8 Bouveruiqaeot dans des%outrat*
vers lande, l'Australie.le Chine sont avec le Shippmg Hoard II k liid
iduscouries par Suez, a peiue plus non coupable, 11 renonce & KniS
longues par cette voie destination rogaton e en attendant iWh, T
del Nouvelle Zlaode, Saalee, les B and jury. '", ,lclluadu
relations entre I Europe et les ports
du sud Ouest amricain se trouvent
facilites par panama. Encore, est
ce une question de tarifs et faut il
ee garder de grever de ^droits trop
levs les produits susceptible de
suivre la nou/elle route, ou bien ies>
ba'.eaux transportant les mtratea cbi
liens, par exemple commueront ;
Hiiivr leur chemin habituel ntr le'
Sud.
d'est donc surtout aux Etats Unis
que prolite la ona ruction du canal. {
puis j rii rduit de plua de moiti 1
environ U o > > k lomtres la die- i
taace par met le New York Sanj
Francisco, et pia de moine la dis'
tunce d \L' "H Vork 4 Valparaiso ;
les pons du uoid Est amricain
ont mair.ten 1 1 en comniumca lonsj
beaucoup pins rapidea avec ceux de!
la 'Jinue, du Japon etdei* PhtUpp ,
m r e,da par ,e "**<>* rr-
1- eu Dcembre, dans le trajet e..
usjta maison du lieutenant Bien u
iuueauetcahodaoucteur .viJmj
Ut),
Ptisserie Franaise
Richard Peters
RUE DE L'EGALITE 1422
Quand bien mme, au poiut de
vue ri lancier, rafttiie ne donnerai.
uas ce qu'on en attend, il n'en reste
pet motus que la parc n de l'isth ne
tait d'uue ueteeatld gographtq at-
etduu uu.e ino d al evideuis.
ALLA IN
Spcialits de bonbons 1ns
VOL AL VENf.
Cartes, choux la crme
Paies chauds tous les matins
N.H Refuser les imitatious,in
ducs sont peint en vert et porte mou
noua en grande lettre.
Pas de succursale

' '1
* .




;>

iH*v s- .;.
*-*


U MATIN
EXPLOSION DE L'OSINE
ELECTRIOUE A BUQTON
8 MOKTS 15 BLESSES
copulation de Biz too par le fait de
l'explosion d one d* chanflie e* rie
l-niine lcclr.u Ufag^ ind rie
1 difice l'eat effondre, les bdM
'lrales tst t Nord out, en giande
paitia, Oi^pau.
AffoUement gnral
Kxnntua Banchedor, denmortm
B z^ton, 31 ans ntfcentelwi
Uevice Uelice, L*ok" Journslipr
Armand Julien. L*o,ne, M a"*
Vu-'or Michel, ving' cirq pna tH *
nu dos et quelque* aoteen ouvueia
i^iu se a&nt rendu ch'Z eux.
Les causas de l'accident
crii des leinmei g***^ J chercher loi vraie* causes -Je cet
Oueluues minute*
inerte, le marines avec leur* ca
mione h trantpnri de la '.roii roukt
rapport ceci Une des lus ancien
ne* chaudires de l Usine avait la
mioni.h MMJNMt ne a j'f ooraitt. La chaudire Ira
la pompe a incendie t l poolp cerUme preitl0B.
eurent sur les ' V Sa ri'.d ou s lupipe de lu t indique lue
m -m .- ;;,. ; , | une soupape de t indique loi'
l'.qoe ia preBBiuu uo m i,uuw*i
psase celle admise. L'engorgement
* tiriPB autos et^de cette soupape ayant t cause que
Avec 1rs Prniecun^MdPi MMmm M on hj- cliaudlre dp88-a
| lumire dee ^SfSLSS JSSllM ' .' adm,8e une *Pliou ,
ver le- viclidl s qui turent connu |provoqaee j.nrndiaieineut.
Toutefois nous dploroua vive
jiuem cet accident et prsentons aux
Les Morts larailles ai durement prouve nos
* sympathiques condolances.
i ni-pilal gnral.
Il y eut dont 8 morts dont.4 on
nal.eiden.iH*i: l'IH.ppe llelb^f
$?' ltCUIClM mcanicien, ot]
Cur<*<:o.
Chez Blo
1 an. rhi n Ce matin nous avons t i la Corn
CherisMnCl.ery,i:.au.:iChaulfeur, ^ ^.^ ^^ pour
Joseph naatre, Dlice Alciua.
Led JBle*ss
I pu bleesl sont :
No.dAcguate.nl'ctn^ve..
''^md.VuJoeih.ri aux Cayee,
4Vo>f qu-ques leoseignements pr
cis de Mr B o Di ecteur, sur les v-
nUblrs causes de l'explosion de lU
sine de B zoion.
Mr B'o tant sur le thtre de la
c. tastroplie, nous n'avons pu avoir
*vtc lui l'entretien projet.
Nouvelles Etrangres
L'Hait lie
3R*3tv Cable
Nouvelles diverses
de lElranijer
SOUS LA MAIN
oyez toujxu^
._; 'FLE TALISMAN
|'> r. ;x consquentes!
iiulilllWset
PRSERVER, TONIFIER
vos Bronches et vos Poumons
PARACHEVER le traitement
d'un Rhume, d'une Laryngite
ou d'une Bronchite invtre.
Pr Wlfll TUM * di- suite, mais
rviuses SmpltoyalilMnrnt le
pastille* qui ons seraient pro-
poatOJ au 'Irtail pour quelques
tous: ce sont toujours dei
Imitation. Vous ne serez
certain!! d'avoir
LES VRITABLES
Pastilles VALDA
que si vous les achetai
EN BOITES
"OT- VALDA
a >
Ccrcfe u Intimit1
Nons rappelons nos ecteu s et i
nos abonns que lt gr o co- c*rt
qu'oltrent au %-trcle Intimn quel
qu s uns de nos mMllinr truttes
au a lieu irrvoc;bl'm;rl d m in Si
m di 17 courant.
Le dvouement avec leqeel les
Membres du C mit se dpense:l
nous met dji eo m mre d'-s urp-
que ce;te loiie ^efa un w ibk 0
ci.
Le b itlke du Bai 'i v n
p^otil exclusif d Occidr Jeanty, il e:
certain que l'on s'y rendra ea toeli
1 trouvera ors cartes au piix de
2 gourdes A sim di soir donc dans
le* coque s salon de llutimite.
La lumire
lectrique
Ces le foyer lectnq e d- u m,.
co qui disuibuera ce so r |a Ura kr\
dans la ville, par mite de iVc dt .1
de b zotoa. '
Nou coyons savoir que i0%J .
clir g^ ctriqee p iv sera h, .d
r il d- ''in ta .ton d 1 Ht
Nou 80mm .utoi
ce- qu- i s Cinm comti d h b.tud-
n
fl
Change-udnt d'adresse
tuyorila Ba
108 hijE DANTFS DKrou Ht
Ancienne Maison Flaib-i,
Consomn^ati0I*s de preraif
choix- Service soigne
Varits
VENDREDI
Les Mys res de
do New-YokfsuitfJ
0 yo cents
DIMANCHE
Mat ne d'en fa >ts
1 5 heures 112
Entre 1 Gourde
8 heures
la Nuit Rouge
Grand drame en 6 parties
Entre 1,50
________________Loge a ,oo____________
~~ Harisiana
Devant les membres le la Presse on a essay
1 ONDRES 14- Ll roi Geo-ge ou
MarJi ParMsaa un film qui est appel un
lus grsnd que ni "F"
qu ont eu les f
! pendant la saison
WCtis beaucoup plus grsnd que ni "Vorlaiture
ni les autres films qu ont eu les faveurs du public
lierai " "
SONGK (TIVBLYNE, tel est le titre du nia
3ue Tansiana exhibe dimanche. Une richesse de
cors sans pareils, un jeu de scnes savant et des
PARIS Le ministre des afl'res personnages aussi beaux qu'lgants voila ce qui
I i-wxi^ nn TisM lont de ce tilra l un des chels-dceuvre de
:tM>^
ment convoqu eiclusivemen pour,re donQe?ait toutes satis(ac.
examiner u rai.tKauon dutra.t^an- ^l^u^, Ji^a, mnimt Ame inri^te
Lire
'^w
Il y a bien des acheteurs qui attachent de l'importance au prix
b'e qu'il leur sera possible d obtenir en revendant la voiture aiqi
pour acheter une de nouveau type. Ea gnral les Hua mobiles d'occu
obtiennent de meilleurs prix que les voitores d autres marques dont
prix originaux taient peu prs gaux celui d'une llupmobile ""^
EUT ORDINAIRE
Types de Carrosseries :
Voiture de Tourisme cinq places,
ou voiture Routire deux places
Compteur de vitesse.
Dmarreur lectrique.
Phares.lampe de tablier,et lanterne
arrire.
Pare-brise de vue elaire en temps
pluvieux.
Indicateur de civeau d'es-ence.
Indicateur de pression d huile.
Trompe lectrique.
H y a dans ce pays une rgion disponible trs avaotsgeuse pour
agents et nous serions heureux de recevoir des nuisons srieuses m
vables, les demandes concernant cette reprsentation'
Ampremtre.
Forte-asaateau et
Kesese-
Porte-nneua
Jante de rachi
Teadelets latraux. Sopi
teedelets pour les pei
Tapis pour le tonneau
Capote ( noire ou Icbski )
Compresseur graisse-
Pompe, Cric, Ooiillsgi, ce
(ions1 voulues au sujet des incidents1 Dins cLe Courrir Hatien d'au-
ir.ncophobes de Turin. Les dorama jourd hui : Les Emprunts Am4n-.
grs subis par les citoyens seront pa Bag j. da n0fj
ys ; des poursuites son engags
-onue le journal c La Fanonia ) de
hutes autorits en ma'irfs li ian-
glo-itlardais. le d tonne lut sobre mais expiessif ter-
minant par ces mots : lesreque
e ce aux tetmes de et accord l Ir
\JmL nouira uaverser la bar. c e des ;?ne ic,ou.ua. ; Clre8.
S ,1 JX nourra prendre sa 1 LONDRES- D aprs une infor-'^ mditer____________________
s, libfl fltUt pB JJJJJ LatlOfi 4t atollttt. Lloyd George au ------------ --------
place parmi les ^yj? ait dclar que 1 Ulster n'est pas
ferment l'empwe britannique sassu _______tj* ^ XJt(.nBoUn An |rai^
,ant ainsi le point d appui pour le
dveloppsment de sa nationalit
De Volera et letra
t aif/fo-rlawlai>
Prochaine Sove
ompns dans la discussion du traie La Direction de Cin-Varits pt
de paix auglo irlandais. 'pare uce soire splendide au cours
Mr Briand partira pour Londies di d.
s'ft
nurflN-Lecb,netDjily leanJn
,auni roor rat>t'ier le trait de
Mr Briand partira pour Londies di de laquelle sera jone une fine corn
manche prochain pour s'entendre avec die.locale dont le litre dj est une
Lloyd George sur la question des promcsse c Entre l'A bre et l'I
_i_...-..-n II r.irn m talanf mtKrA'% &
^mobile
The H JPP MOTOR CAR CORPORATION DET
E- U. d'A
Afirene, tili^raphique
HUl'P DETRUIT
CttfM implijit
LieberA B. C. ba dition
WESTERN UNION
pour
P
corce t.
Cette nouvelle pice n'est rien
moins qu'ua essai vers la comdie
de Don got et de bon ton.
La reprsentation sera fixe ult
rparations. Il sera de retour mardi
0 LIMAM. Lequia Maitinez minis
ire de l'Intrieur du Prou, a corn*
muniqu aux reprsentants d; la
,,. i.^nt l'o'thce'unVfouIrs'ation.Ptesse Associe qne les groupes rvo LJ ir|ICJ,,_M, ,,,
1 1e* sections un.versi aires par iutionnatres sont bloqus dans la r- rjeurcment et nul don e qu'etf ne
18 ,.i les iu*s s 1 P,,ce ma,n lKi0Q Hst du Frou et quc tousl" sorte enchant de l'audition de "En
UJ. ?ofdre La circulation des voi Mlrgrammes de Buenos-Aires et de ue l'Aibre et l'EcorcO I '
;u;ind U 'gne un en- .S.nti-gn de Chili soat fanx. I------------------------_--------------------
XEGSSfbtt Valera MADRID-Les troupes espgnoles' AVS
"'"* lu" '-" " Neba, Li ,,oei.eMe "Sainte Anne" Caprine Frdric
ins Op en rade est i la disposition du commerce. Elle
prendra du Irt qu'on voudra bien lui confier
LUCUUe division u.u - --- - >r pour n-importe quelport d Haiti.
\ y," la sarce en faisant remarquer Uni occup les positions de
on iuiau'i prsent il n'y avai en lo.reta et Sidisarx Les Marocau
aucune division dans le cabinet Im |posrent une v:vc ls.stance.
liminaires, le cabmet dcide Je tenir
une sance secrte.
DUBLIN Au cours de la san e
do cabine, une d-scussion j'mgap/a
mue sft SiVf* ll,^ne iciview qu'il n;a jamais t commu-
tt le leader De Vaieia \~e
Stockholm
STCKKHO:.M-Mr Anatole Fran
ce a dclar aujourd'hui dans une in
Cator Agent, Rue du C^uai No 18/9
n'avaient pas Us pouvo
rcs pour accepter un trait dfinitif.
mais seu'emeot pour discuta sur
ce t- question.La discuss.on prit gte
tournure agressive sniiout M. mo
meut o le dlgu Mi haei CoM-ne,
Ui exal - s'cr'.a : Cet homm-,
nous ar.o*Me des tultres non por-
terons la quei'on devant le peuple
irlandais poui qu'il dise si nous som
mes des mitres. Finalement .a du
tuiiion tut renvoye jeudi.
ours la proprit prive. L'illustre
litrateur termina en oisant que le
sy t ne de la petite pioont tel qu'il
existe en France constitue le meil-
leur systme social jnsqu'i prtent.
LES COURS
PARIS 14-Sterling 51 9r I|3
Dillar 12 46
NFW YORK '4-S.eHiog 41 92S
1 Franc 12 30 f
1 Pour gurir ou viter
MIGRAINES COMtTIATIOI
CONOtSTlOm-iTOUKOlSatMlHT
EMBARRAS 0ASTRI00E
IL SUFFIT de prendre
. l'un do -vos ropao
tous les dui jours seulement
une Pilule du Dr Detiaut
147,rue du Faub" St-Denis. Paris
Mais il faut exiger les vritables
qui sont tout fait olanchef^
t sur chacune desquelles les mots
DEHAUT A PARI?
ont iFI HntD.oment Imprim en iiolr
efi9D "^** m^"
lu Comptoir
Franco-Hati
Vaillant et Houet
1720 Rue du Magasin de I'JBW|
PorUaumPrince,
Articles de Paris
Cette Semaine
Nansopks Gourdes 2,50 j
Piqus Reps ** ^
Crpe de soie Mariette 5
Georgette 6
Vlehy KA
Tulles couleur ^*J
Voiles unis ^
Blouses J
Robes &
* :s~2-
^*

XiiM


lb marin
Un Jou
' ;. ;.
ARYS
I** t. feu 3
.PARIS
Tm1m PirfumariM
tel F aur deande du Cmet
"fetul d'i D" Rkyhkndon
AILLAXI i HOLET, Agonis gmram 17il Bue du Magasin de l'Elit
AVIS
\a maison MOSE SAIEH.aro rue des Fronts Forts a l'avantage d'aviser
mbreuse clientle qu'elle a reu par les derniers Steamers, les ma'
dises suivantes :
fGeorgette suprieur G. 8
couleur suprieur I
;on de soie 3
[ Heu marin sup 25
p noir pr costumes hom 24
isnal b'eu marin 25
1 jaune 2
peau paille pour homme 8
* c 9
If hapeaux paille pour hom 10
Chapeau paille fi.-.e 1 15
Panamas 15 20
Cravates 2
Neauds cravate 1 pince 1 50
Chemises coul sup hom 10
Chau^sete Suprieures >
pa'm Beach 10
Kaki blanc 2
idivers autres articles tels que chapeaux noirs et couleur, paille pout
M, entants, rillettes & garoaneis fiant Iles confectionnes pour dame."
! hornsee, et par aunes, bas te, coton*
BMejour homme, Lo ion Pompia, bretelle pour homme et Mfraai
ico s poar homme et enfant, Reps blanc et noir pour ceioture, biode
use pour jupon et pour robe indienne franais grande largeur eic
he Dcouvert* merveilleuse
Une cordonnerie dans un tube!
Economie considrable
Rparez vona-mme aana outil, ni cuir ni colle,
chaussures en cuir et en caou chonc, valises,
-monnaie, siges en cuir, toile cires' capotes
Toiture et Chambres air avec le
LlQUIbLUIK
forme en dix miaules un cuir coralstant imper
ible aussi souple et rsistant que le cuir naturel.
Ne dites pie c'est impossible. Essayez vous ju
K.
Ce produit de fab ica'ion fraraise rend des eer
inapprciable et eat indispensable dans tous
ftosgee.
b vente chez CASIER i,
loi Cent Mille Aticles
Viennent d'arriv
Chez JOANNY CQRDASCO
ttue des fronts forts
Machine Coudre
d<9 la clbre
marque *Sll\iGEti<
POUK MODISTES TaIULURS
& lOHDO.YUUK
Presaez-vous le Sto.k spuis
f
Gasoline & Krosine
fc venons d'irttoduire en Haiti, la marque SHELL si connue et
rjjcie dans le monde entier.
mt qui en ont dj (ait l'essai vous diront que la Gszoline 1 SHbLL t
'Pcialement recommandable pour son rendement avantageux et qu'e 1
pute pas le moteur g: Je a son raffinement partait.
*vois engageront n'user que la krosine SHELL > suprieure aux
* Pr son degr 15c0, elle donne en consquence une flamme p'us
Jt btAie sans fume
'j t donc conomie et avantage n'acheter que la m rque 1 SHELL
tour les prix, adressez
ous
Hoberts Dutlon & C
Les chageurs sont piis de note
que le s,s Co'01 est at:ei du i
Peitan Piinet e Cnaubal, Dimar
che mi lin, le 18 Dcembre iai*
Lts permis d'eu buqutrr.ent se
oui d.vies pour le tici estin.
ion de N w Yo k et des Forts Eu-
lopens sur la demande laite i et
bureau.
Ce vapeur partira directemen
Oui N w Y* k dans la matine i
mme jour.
O B THO.VPSOiN,
Agent nral
Avis
Port-au Prince, Haiti
le 14 Dcembre 1921
Les Agents des L-gnes o> Naviga-
ton sont informs que touies Us
estricons de quarantaines mis(s er
"igurur contre foito-Ru:o en raisor
di la Peste, soot ta ces prsentes
ppOMes. Les nav.ies \enani d<
OitO-Rico pounoi t tou.h^r tous le?
ponshaitifns et seront seulement sl
jeta aux inspections ord>r-ai?r
I. M MINIER,
Ingnieur charg du Service National
d hygne publique
Secrtairerie d'Etat des
Finances et du Commerce
AVJS
Le Secrtaire d'Etat des Ftnan
ces e' du Commerce, tenant comp
te des demandes prsrnles par di
vers commerants, remet au mar
dt 27 dctmbre fl&l, hance
dfinitive pour le paiement du pre
mier semestre de l'impt sur le He
venu pour t Exercice 1\)2122 qui
devait tre pay au 30 octobre (fer
nier,
Pat au Princelei dcembre *92l
Pftisi ira r
un. ;
tants, sont pi i.-
tenantgay< >,
la prsence d'en-
fants sains et
heureux. La
Composition
Vgtale de
Lydia E.Pinkham
a rtabli les mres,
une fois de plus
normales et en
benne sant
La lettre suivante
crite par un :jei ne
1.1 une, pn mve la
valeur de l.i Com-
po>i!;.i;iV,'m't;\!ide
Lydia E. Pinkham,
dans de tels cas.
Jsus Dtl Monte. Havana, Cuba. -" J*ai employ avec
excellents rsultats, votre Composition Vgtale de Lydia
K. Pinkham, le mdicament que von* recommandez nom
les maladies des femmes. Aprs trois a\ ortements j*al
pu donner naissance uo enfant Je ne puis trouver de
mots pour vous exprimer ma reconnaisaam c. Je recom-
mande votre mdicament toutes celles oui touffi
comme tant leui s.ilut. Si vous dsires publier 1
lettre, je vous donne permission de la faire."Tu
TORRBS Violt, Madrid i, letr.i C, JetUl c!. 1 M
Havane, Cuba.
OU.' ii ttr.> ili-vruit cn-rger fl':. fratOM i r'.a
Composition Vedetale
[L de Lydia E.Pfrtkkaf
jjgg # UTDIA -P.HKMAII HKCICIMC CO. LVK.KU". '.V.A.
C
Ou
e

-v.
ni
i
3 5
il
a r^
"53
S*
0
Tt
Z
Comptoir Franco Hatien
720 Rue du Magasin dgTEtalj Potau-Prince
ARTICLES DE PARIS POUR HOMMES
DAMES ET ENFANTS
>
Voilrs unis il faatais:e
Zphyrs
Indiennes
Naosouk
Organdys
r'iqusReps
Mousselines Suisse
Ratines
Oprs de Chine
Crpes Georg-tte
t Canton
c Matieite
Toile de soie
Tussor impnms
Pooges- Sites lavables
Ciltts de flanelle pour dmes
l-'ormes chapeaux
Chapeaux de dan es
fantais e, Noirs et Deuil
Corse1 s
Robts confectionnes
Ceintures pour Dmes
Tulles
gerge de laine pour jupes
Keps pour Ceiniures
Jour Echelle Rubans
Dentelles Trou Irou. Entredeux
Voiltttes, Echarpes
Linoc Baptiste
lean Birt
Chaussettes
Chemises
Eaux Co
Cravates
Caleons et Ckemisettes
Gilets de flanelle
Bretelles
Ceiniures pour hommes
Dnll couleur
Flanelle l'aune
R'deaux
Louveitures de lit
Toil a drap
Nappes et Serviettes
Nippag- couleur
Mouchoirs
Toile a matelas
Toile 1 torchon
Cipe pour Deuil
limes orar^er pour maries
Cournnes orange: pour marie
Voiles pour maries
Eventails
Articles pour cadeaux
Cos'umes pour Garonne's
Grand assortiment de chiusjures
pour Dames et Enfants
hapeaux pour Hommes et En'ants'
TUf articles de qualits suprieure
des Prix trs lieduitsi
AVIS
J ai Ihonnrrr d'. vis-1 le public e
le coromerct* eu P^tic i|r, u''
prt'r fa c ji""- j1' rrc anic r tir d
la Uale< n M Na o'or i ft r|e |-
qutl ' j i-' u *-''>' - t ce, ponr de
ih'-opb pprst ru el p<*
Port au Piincp, le 9 Dcembre 1921
Jean R1CCARDI
Teignez vous mmesvosetoflos avec
La kahiline
Produit le leiaUre enip'oy en France depuis de nombreuse an-
r/es. Doi son succs aux excellents rsultai qu'il a toujours do"
i Boules raviver -* Renforce la couleur d toiles payes mn
l'action du Soleil par
En vente chez Sinon VEUX Aux Cent Mille article Aifrei
VIEt'X etc. a
VAILLANT & HOUET,i72o Rue du Maorsin
de 1 EUt.^ae/*rs Gnraux pour Hati
!i
,1
.
' la-vN.-t. ,a,.
t
* V


LE MATIN
VOUS SAVEZ QUE CHEZ
*
FtMAUXM
Les marchandises s >nl meilleures
Les prix sont meilleurs
rassoriiment est meilleur
le got des articles est meilleur
l'accueil lait aux clients est mielleui
Cela justifie la grande vogue de la maison
m
JrH familles sortent du Magasin satisfaites de leurs achats.
In Cornai ne suffirait pas pour numrer tous les
AUT1GLES DE NOTRE STOCK.
Venez-y voir les dernires nouveauts de Paris,
s\v.yjj
Al! IV 1727 RIE COURBE
EN FACE D'ISMENE PHILIPPE
Cran Je baisse de Prix sur lous les articles de ce Magasin bien assortis
peru de quelques articles et leurs i'rix:
Cipon le soie i'aur.e Gor.tde3
Crpe de Chute
Gaibudioe blanche por.t jopra
alicota afperieui grande hi:r ir \'o au:es
'. 'lu ru SUpritUr pour Ci uj a
To !e pour unie la*
L*. le couleur
Dmii pour .\'ipaa couleur
Onu si pour Nanes^blauc
.p1* cir pour lob u
irvitt de bain
de to lotte eonge de i\ facea
C.h uiso a plia blaucj clnque
couleur clnque
Ci.ireaux de pailh pour humiiiea depuis
Cl) ipeux de laine
i huaitei f* Irlcoc clique
Cluuae lia cuuleu pr lu.mu-a la douzuao
l>4.- cotor. couleur as. la douzaine
Bretetelle pour luininva suprieur cbrque
luiieiine m> yanno largeur l aune
, im coton
V
8
2 .* >
2o oo
u
'-'
1 75
7
5
24o

19
7
5
I.'
i 50
lo
14
0 83
1 -Ju
Udiw Drat
nMtoN
v* ccnW
-- Msa
11, ii, Sibui. Mouciiuui pour itle. Hadra?, CaaLatU, DtofMtl, i'alcn beachi. Bcini tieuil, depe, beitllei, Broderie typUn, ,
Vcil i.ajege*, Nasouka, Veir! bo!j, i '-quear, djampague etc- etc. : ;
.
M 1


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM