<%BANNER%>







PAGE 1

Lt MATIN %  c^ r -ft Gurit le rhumatisme .1 '• • M %  I Celui qui aohto l EMULSION DE SCOTT achte le meilleur aliment mdicinal que la science a produit en cinquante ans. Il n'est pas possible d'obtenir les effets curatifs de l'huile de foie de morue en aucune autre forme. (Prennez garde d'obtenir toujours VEmulsion tlB SOtt) 430 ranua Goutte Rhumatismes GraVelie A rtrio-Sclrose A igreurs L'URODONAL est au rhumattame ce que la quinine est a la fivre, la Vamianlne a l'avarie. Elnbl sment* 1 Parti, el I %  I pbarma i \ L'URODONAL nettoie !rein, lave le foie et les articulations. 11 assouplit les arires ci vio l'obsit. UILMT | HOUT/Agr-nls flnu Mil Kue du Magasin ou caf de bonnes lves prcdemment expdi dans lis cours d; 1 anne fiscale. Le Cal Triage qu'un l xportateur n'aura pas export durant l'anne fiscale pourra tre export dans le cours de 1 anne fiscale suivante et dans la proportioa lgale du cal de bonnes lves export durant la prcdente anne fiscale. L embarquement da Caf Triage ne sera per mis qu'avec l'autorisation de l'Office du Receveur Gnral. ris La oeiette 'Sainte Anne" Capitaine Frdric en rade est a la disposition du commerce. Elle prendra du Irt qu'on voudra bien lui confier pour n'inijotte quel port d Haiti. Four tous renseignement s'adresser a J. M. Cator Agent, Kue du Quai No il/o Uo nouveau tronon Depnli hier l'Ingnieur Labidou lait le trac d'un nouveau mm un de chemin de 1er qui par lira du Uord de Ml pour sarilcr au magasin Ccntial de l'Ut. L eiuUraiuliciaic-ni partira devant les bureaux de la Compagnie d clairage. L'ingtakui Labidou it assiste de tor Uuquer touille. B J B '.LU.! WJ A vis Port-au Piioce, Haili le 14 Dcembre 1921 Les Agents des Lignes *. N'avigalie m mmi En veitu d'un jugement du Tribnml dei'oit sn-Prince (SectionNord), Vient de paratre 'TVACIIK. ou LA TUMM HASIOIIAIK, ro mau, par UMil* LON -.M A ni IN. Ln volume 111-10 uouNc couioun de la colle lion LU ROMAN publie sous la direction A Udinond Jaloux, t*fll %  "• %  > betnara Urutct, Miteur, 61, rue des auBir Pte, fatis.j tien sont informs que toutes les en date du 21 Septembre 1920 et de restrictions de quarantaines mises en troll logement! du Tribunal de 1re vigueur contre Porto-R.co en raison loMnc de ^Ort iB-Prijce, rendu* il? la Patte sont r tr ces orsentes 26 Octobre 1920, le 18 Mars U21 de la test., sont pu ces prsentes Novembre 19iil, U sera prorapportes. Les navires venant dej e ^'^ Poi'o-Rico pourront toucher lous les J;^,,^ Doiil haitiens et seront seulement su jets aux inspections ordinaires I. M. MINIER. le samedi dix sept Dcembre courant, dix heures du matin, devant le local du Tribunal de Haix de Fort-ao-PriBce /Section Nord), la vente au plna offrant et dernier en Gasoline & Krosine Nous ve-onsd'irttodu-re en Haiti, h marque SHELL si connue et ip-cie> dans le monde en'ier. ,. uen m Ce x qui en ont d-ja fait l'Mii vous di'nni que la Gaioline t SHSU.I st talement iecouinandaWi non son rendement avantageux et qu'elle M n s i P mo teur g-e a -on r ffitement partait Ils us engageront i n'user qae h k*ros-nS ELL suprieure aux oirrspei Spodeg' >v. elle donne en onsquence une llamme pins ive it b A 1 wrt fume CUOIT Il y a ronc conomie et avant^g" i n'ach ter que la marque t btitLLiJ Pour le;* prix, adressez vous Hoberts Dation & C d Annexe des Caves de Bordeaux La Maison E DEKE1X rronce sa bienveillaate clientle que le Rayam de la Ptisserie franaise bien pourvu, commencera u vente partit de lundi 18 Dcetxb.e. Voua tee pri de venir miter. La maison reoit des command s pour mariages, baptmes, etc. Tuvacht CM un • coeur lintpll • : dans la vie il 01 eu avec ui|jeiiuile aux priucipe Cl ne tonnait, aervueui lulei-., que la 101 uu iaBeur ae Ulaquc jour. Lu )OU' pourtaii un jour le MMIUUUt arto.ee ,11 t.ue aux aya>.iiii d une luie U-j village. Ceia sultitl'our avoir un inoilieui ublic ici piinvipe. luvailie 01 MMII. Il e>t wliaie par >a paitunue il aDanUoaiic par sa leimiic, te peiiu-iii que 1 accueille t-oiubcneux, le village •iain pai u, m uc itpmulMi courre la maie laine. Au village, Tuvtcbe jouit dahord d nue popu lame u.ai.ciicui, Oiail U KM u tre ir.iguuti qui ignoit II MMiraM Uea d.ovt l ^ui appiu)Uc u ;vi>.ii>.e du bien et dn mai avec M uaivtie pie inuu 11 iuivani MM iijiuiKl piotond. Sa candeui duviciii uu o|el u<_ scandale. Le village ev el ca.cu.aliui rijeite luvache lonlic qui M ureeiii avec uue pri.c poOMWOAOV llgOMOH cl l,U>pocn ie 4uui1un.n1>. iuvadie en luiic est H mwwn i accuse d un crime. Uu)el d'uu DOa-Ucu, u rcsie Uc ceu que la |IMUG0 a raarouei. KlO*HU pa. lou.^, lu>aciie oau* ui.e demi cwuicicucc c uouue la 11.on San avon coaupri sou ae '.m. 'luiadm .'i. '•> trgdt* fitormU esi une belle ceuvie nuie cl qu uue ecae naiytc traliitj nurc uan> a conception parce qu unio.ucineiu MUflajUM ui.uiiiaine veine, nuic par rimcivcunou, la Isa lailM 11 ia souplesse du rcit, le son muacn.n du Myie, U giace ou le pailutique des epi.ode, lu unie ou 1 eniuuon IOUI a loui. libre cuiiii dauu icrn uut unique dette une ongiuale iraupositon 4e la vie. Ingnieur charge du Service National chrisseur d un tMoteur iridueriel 3 d hygine publique \ HP, marque Perales, d'un Echafaud Ipour Moteurs, de Dtux Comptoir mam d'une petite Roue eu Fer et de QuaItre fueus UBea; charge par les viennent a arriver i adjudicataires de iw eoptant, Chez MMt CORDA&CO ^^S^tSm -w. uue des fronts Forts Isur le bieur Maurice t lenne mca c/t..if cl A g 'a^esaJ—ja alcten, demeurant a Pon-au-Prince, MacMne a t,ouare. ^ t ^ i%dll%iear Feiucneriei, lu ln fi'lihf4 commeiant, demeurant a Poitaufit; eu tcicwi c prmee e. doimutli Pointe-aPiire ; MUI *£UV ^^WK iitte.fl.et L. Maiebrancbe, avec lec POUR MODISTES, TAILLLL'RS ,ion de domicile en .eur cabinet sie & lOHDOAiMKH' Pou au Piu.ce, Hue Dania ,Des Pressez-vous le Stode s puisa, touche, No 888. Port bu Pin ce, le 5 Dec, 1VS1. HMALEBHANCHE, av UllO MALbKANCHK, tv. S^crtairdrii d'Etat des Hnanceset du tommerc* Le Secrtaire "Etat des Flnan ces e. du Commerce, tenant cutnpl§ paquebot Saint Raphal venant te des demandes prestnles par di des Cayes tst ktiendu ic 20 courant vers cutniiurants,, remet au mar\ et icpaitiia piobib'.emeri le mme rit 27 dctmre fit2l, l'chance jour ioui Santiago de Cuba. xu\[) y aie Guerale irausatiauti^ue le paqu.bot Saint Raphal dt/tnUue pour le paiement du vre { nuer stmestre de t impt sur le lie Le ta.cn. Je M. Louis Lon Maria, i V**~\ V9M A pour ŒxMe lttt MU QUI 4*.; At|tJMfl Ikiin, uu de roman les pms coin I ""** r v — p.cliensilsei.opiuvpenei.autsde Ugucru, sailirl/iefUtt Clie ^Uye UU OU OCHWri UCf] me deiiniiiveiuen; dan la secuiiie ae es u 'y c > | rt f*;f ti de sa loriiic, eu ces pafn u'un art icime, '",.'* j-. ,. %  tt u) rident, sens.hie e. sur.fr (I tOftjM P MCC/ 1*5 dcembre IWl Pnit au Prince 10 Dcembre 19' L'Agen., E. ROHKLIN FORTE BAISSE La-if. V S. Go. aniiouce sa clientle qu'elle met son sucre en vente son dpt en ville, 5 idoilarsorlesac de 100 livres. Port-nu Prince, 5 Dcembre 1921 Sugar Selling A gency^ Vu Comptoir Franco-Hatien Vaillant et Houet 1720 Rwi du Magasin de l'Et** PorUaumfrrinee, 1 Articles de Paris Cette Semaine NEURASTHNIE. PAIBLCStl CHLOROSE, DBILITE .^Tvac St'^OF Se ICHIENS no R*a/nrBVsnr du Sar.n. pranorlt Ta. .'a I Les chargeuis sont pris de noter j que le s,s Co!on est attendu Port au Piince He Ciistobal, iman che mftin, le 18 Dcembre 1921. Les permis d'emWarquement seront dlivrs pour le Iret destina [lion de New Yoik et des Ports Europens :ur la demande laite ce bureau. Ce vapeur partira directement pour K.w York, dans la matine du rr.me iout. n ^^ O B THOMPSON, Agent gnral Naosouks Piqus — Reps Crpe de soie Mariette t beorgetle \iehy Tulles couleur Voiles unis Blouses Robes Gourdes (e i< 2,50 3 5 6 3 2,50 2.50 5 15 4 **. ; v, v*-' 1



PAGE 1

^jyiAm nat iy 0 4251 Port ID Prirce, H>iu itwii 19 Bnn** 2i (Sment MAGIOIRE NOMWI'I 20NT1IIES Quotidien La puissance ne gt pas seulement dans la manifestation de la force bruli!e qui ne peut que dtruite et non ircr. E le rside surtoul dins l'ait de soumettre les hommes tt de les main tenir volontairement, sous une loi, dont ils recherchent la douceur, afin d'en redou'er U violence. Yoritomo TASHI 5 UEDACTION; Roe.AmricsinsNo, 135b ISKUltlll!S 1M U. S. Navy m=ws /Pour les collectionneurs extrayons du Bulletin de l ofice Biliegsgate oi presque tou'es les 12 Dcembre }merl Receiver of Gustoim dt fort sortes de poissons pouvaient eue ob' ftmudumois de Ocemrt lesvilor xttnts. | WASHINGTON 1. a-,ni par h suivantes extraites des rapports, La condition gnrale des toutes gouvernement du canal du Cap God Une erreur a t faite par le oaginateur J-rs le numrotage du Matin. Noos la s'gnilons pour les collection Mb des collecteurs de provinces : 1 a quelque temps le Bullei usina que des extraits seraient dans ce district a ptour quelque quelque temps le Bulletin, c hose *• tc ifiant eoBt le a6ve '' bssna que des extraits seraient ^mtaX, e bien que cette section u kmes de. rapport mensuels de, u P* u,DStt 'f s ' exclusive en. .u (surs qui aiment de quelqu. ,a U". u ". ' •"• " fertile nos lecteurs. Cesi ainsi docks ses retir luiet u d 1 P as lll,J1 u ,) ,c dc ld re ayant pour successeur la cap t.iu1 volution du Feroo. quoiqu'il tut couliregory. ,1U peudant quelque la m pi que les WASHINGTON11 est annonc, gi'ateurs taient ou a;tiv.t\ que la nouvelle qn*d!tip!e entun fotvlU Le Jipoo, en raplaaot sera formellement ign^e mirdi. %  J eb troupes daau les prpvlnCM mail NEW-YOftK-Charlesiorsvons '"• d Siooni ifM de nouveaux trusteur de L eaux rourn de"" Q ^ a . > "b j 1 que les ellorts aa '• uftlQ.li fiance, a laiss pour Waslimatbn P^ ul lB retrait uni tailu. Le Dparte o il est ditqua cartama coa-rats' 0 01 oi Kelatuui qu'il avait avec le Slupping IJjard t0ld l l Ud BiLFASI— Mr Lloyd Ceorge a demand Mr Craig de faire publier U correspondance change entre le ^•ouverutment britannique et le par te.n.nt de l'Ulster. Mr L'oyd fceorg a dclar qu'il ne suint pas de dire roi< ii Hiiudiiou en Sibrie ennon reu'.eo fjrce au inaiatien sont sous riovfcBtigdiion fdrale. cuta |{\LTl\10Rt£L)J wliiskiy f valu >J ^ b trouves, 4oo,ooo dollars vol des distille-' W vbtllN J TON h 1 vue de diries ae Canton a t transport en ;i ;1 ; ' camions. NEW ORLEANSLe echooner Alert a t aaisi, lquipage air. e., iu,ul l oUer W*** fc :es liqueurs values IOM.UOO dollars -.arme, a mvite iea iaaaoera, les tiouvea a son bord. bommaa Je Itolor, lai constructeurs LONDHES %  Les journaux de Lon' d b -aaux le liciers hvals et audres gnralement dans leurs dite 8 a aQd luutuu verdredi au eban taui aussi lui doanerconnaissancedei ugociaitoos qui ont eu lieu pour ar river une entente entrer les dlgus. WASHINGTON — Mr Viviaii a tlgraphi augouvemitnent franais qu'il esti.Tiait que les travaux de la t-'ttliane d-j bateaux et la disposition I in < krHn . u ." „> %  du matriel de sauvetage, leoatra l^^^iffKVSiVT amirul l'otier uayaur oral de 1^: ( f our Pm' *oi retour Pa riaux aoclatneut U qu* l • >le Enten te & Washington, eQovffl dont U Peuple amricain et aon Prsident peuvent tre lieraPAUIS— §i juurnaux approuvent nur de l'hiUdelpiii-. lia inspecteront .', • M %  s U'.i* il -i batiaax anciens u .Cl. ris. Oaoque n'aymt pai encore rea d* rponse, Mr Viviani espre qu'il sra autoris i s'embuquer avec M* dirne Vivianile 16 yicembre. PARIS— Le gnral Mangin assis teia demain un dner ollert par le Goai.t Fiance-Amtique en l'hon \\ ASBlljaTJN Le regain coBeui du mimstre p i ni J oleDtiaire dc ,-D om.qaa de iKuropQ WM aQ OQ. rjoaia Rict, Mf Portltt. gnraieineut la quadruple Entente CooQMftiaMfl Wt ot ditMjile Uu des L (j.\oRl:SLa biraai! d'B , A* obtenue a la confrence du Da.ar progca aubamafow, doproQ ft o. M ^ Za*£V\5fiS meuient. crtatre du couitn.ice Hoover, en !" u,cOU noom-e que le taux du dans IMtveau. iQub amricain a t organ se jwtt poitant le nom detCaille in. Le mapr Rockey de h 1er e a t t, u Piasident, M la Compagnie Nationale de BELFAST—L'Association da tra p^aautou revue vaii unioniste ae l'Ulster a de nand irilQUQUQlQi du commerce. la anse eu liberi rnmediale de tous etuUe qu il • taite. iea protestauta en piison, accuss WASrllMGlUN— Le Btluteiu cai la plus giande partie d.s luvaii ; d'offenses se rappoitnt lttt pr H chco.k, leauei dans la lutte pour, roubles. les conditions incomge en Rassie ses succursales paieiont pour la hyre sterling 450. 000 loujjies, pour un dollar 110,000 roubles, pour ua mark allemand ;o iturs vivent dan* la plaine au-de.a de la nvire, ei ont a descendre chi \ e matin, retouraat 1: toir. OJ appoite quelque tal, mais pas eu fc.*uuc quautitcs. h est caicu.e sent de l Llaude L y a eu des coups le trait de TeraaillOl et d autres dde fou daua plusiems districts de mocrates out endoss le nouveau h '.Hast, hier soir et une amertume trait du l'acifiiue. Jusqu'ici seuleconsidrable est iesSvTJtie de lac ment on a auuouc lopposition du co d irlandais. Sna eur lit d du Missouri .!"' ^-P 1 *" 0 "*'" que dans uu temps n, coutt, le pro tui othcier du Service dHy J wl MU appwlle ea lu$ J de crtaire et TresQriei.Le Club lil De Iapp o,ts s.gaaiert que d 8 membres, mus Amri \ ch DlUe n#iie Mwge # lei ck ,i ,, a lou une maison pies de dt colODt mais m jJg m , \ z Devant la maison du Uab t d tBl|t Ml Iegaiatc comme d 7 quaa une gentille plage sablonne um SBlnsanlc poui causer ue n $atls Wta radeau a t fourni, bien |actu)a gBrale Le$ conditions doipbien ancr, la baie est propre t JUg^,, comme il est tabli h Sa magnihque. Presque tous, UQ r e augaien u„on dans les aftaiibies viennent chaque apis\ t% dc douanes %  rendre un bain de mer et Us Cest avec plaisir que le Collecteur "' toV a M" Rocker M s meBtl0Dle •" la l f^lti Trait est sign sou Mrs Kocfc.y, M. s oc;-pe malmenant les vastes bati-L %  menls occups auparavant par Sim-I WASHINGTON, 13— Le rai: de enonds hres et ont repris le travail | la quadruple alliance form pour i;* 1 usine de cal Cayes-|acmel, quiiraotir la paix daos le Pacifique a . avait ieteime quelque lemps. Ceci'sign anjourd'hai par les plmpoten est indicatif d'un progrs dans les liairc de la France. Japon, Aeglealtaires.et dmontre par cette section Jterre et Etats-Unis. Les signatures fo de la cdte sud une -lenovation" daus tent apposes par ordre aiphabttqu: Nouvelles traogres oo Mrs Mabry, servent des t des rafratchissemeuts. Des ements soat sur le point de en vue de prendre une coui %  ois un loyer normal par et les membres regardent a a : -Qtte acquisition avec grand Le temps dans cette secpeadsnt Octobre a i plus uu "' %  ce, proximit des piopu.cs %  vule. mais l 'in teneur a t v, on assez graad noanaie u o "de giossts pluies. Pendant K partie d'Octobre, la rade >e a t remplie de latge de poissons de diffrentes '.j furent attirs de la haute d'immeases quantits de pe ^ons appels c pisquettes > %  •Ms tant si denses que le '** attrapaient avec leui Mec des paniers, des ch ;*?. Avec des sennes et des i_Hadignes ont fait oes p hes Jeuses de varits de poissons •"•ljiqBe.en trs peu de temps, P" on vritable march de les couuiuons gnrales. Ncrologie Aprs la mort du notre ami Beaufoss Laroche enlev trop tt 1 af des njtion %  daus une salle du dpar tement d'htat et saus crmonie ofi cielle.btaiei.t &euis prsents las dic gus, les sec;etaites et ks journalis tes. La reprsentation amiicaine sig ia la premire. #n donna lectuie des clauses du trait qui tablissent un faction des siens, noua enregistrons d cial enlre les Miaw-Unis aujourd'hui la dupaiiUon du sympa. ; : t d ., s du p thique Jobo Uroabe, ancien Secret c le P T? A ] „ L* aire d Etal des Travaux Fuhlica d c M"* g" deux na ,0 ^ s auiont lc cd au Cap Hatien. 1 m l,e droit comme mandataires wetNoua prsentons aux familles tclause est accepte par les autres prouves l'expression de nos vives nations contractant s Le dlgu an condolances. g'ais M Balfoursign? deux fois icur %  ^ l'Empire Bntanmqae et pour les nlions sud-atrtcaines qui nav ent p de reprsenta.ton spciale. Sgnrer t ensuite les reprsentants de la France NIW YORK IJ— Sterling 4,1*5 et du lapon. Mr Hardi^g a manifest Franc is,is'aa satisf^on pou; avoir pu contriLes Cours La Presse franaise et la Quadruple Entente PARIS— La Presse franc lise ex piique l'importance de l'entente entre Us quatre nations pour neutraliser une partie du monde et pas le moin dre l'Ocan Pacifique. L'Excelsior dit que si la France avait des garanties quivalentes su Fade du Pacifique le problme euro ptn serait rsolu envisigeant la situa le la paix cause action par exemple des habitants de pus discutes et siTahiti auxquels les plus fortes na ui.hcile que rappellerions du monde promettent le bien histoireTous les peuples du mondeJsupime de la paix. S Le Matin dit que le pacte de Washington est un sujet de grande esprances pour trois races et quatre Par Cable Jouer la cause : j'iPltuellement des J1HU ution la plus ,outa Mr Hirding exprimeront leur -iti-ficton quand ils auront la coavictioa que la paix est certaine, c'est 1 issurance la plus ferme et la plus avantageuse contracte par les nations, assurance qui aura pour cosse queue: dans quelque temps u suppression des armements. nations Le a Gaulois dit que la solution du prob.me du Pacifique est la pr lace •'se tont ce de plusieurs autres qui intces at la fiana directement et qui se nt discutes Londres i la prochai I ne visite deMrBrundi son collgue L'oyd Georges Le tjouraal dit que depuis le d \A %  rfan*.e jamais e prestice di paitsandci Htits II ii •• A*M .• L 8 s _. '..." .'' %  %  •' •* cl si grand et que i TOklOle Piauue< onais Tk .-.lushi a une interview qu il est r ,, ,, ,, d de Fm g aiion 1 pona se dans MM. H^g'^y^^ Amrique du bud. qu 1 s la conv. pter les J 0 e$ d ^S?ti uouque ses compatiiotes s ^' la confrence a dj obtenu un scc, oien accueillie et se montreraient uti complet. *ucces es pour tous les travaux industiiels comme ils 1 out fait aux Etats Unis. Nouvelles diverses fie rEtranyr DUBLIN -Le rardinsl Logue a con oqu pour connaltie per Varits VENDREDI reprsentants de tous les LCS MVS f$ (jfl diocs d Itlande pour coop a -" sonnellement leur at itude au sujet du trait de paix anglo irlandais. t do New-Yok (§&* \ 0./0 cents, I J >.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05549
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, December 15, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05549

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
^jyiAm nat iy0 4251
Port id Prirce, H>iu
itwii 19 Bnn** 2i
(Sment MAGIOIRE
NOMWI'I 20NT1IIES
Quotidien
La puissance ne gt pas seulement
dans la manifestation de la force bru-
li!e qui ne peut que dtruite et non
ircr. E le rside surtoul dins l'ait de
soumettre les hommes tt de les main
tenir volontairement, sous une loi,
dont ils recherchent la douceur, afin
d'en redou'er U violence.
Yoritomo TASHI
5
UEDACTION; Roe.AmricsinsNo, 135b
ISKUltlll!S 1M U. S. Navy m=ws

/Pour les
collectionneurs
extrayons du Bulletin de l ofice Biliegsgate oi presque tou'es les 12 Dcembre
}merl Receiver of Gustoim dt fort sortes de poissons pouvaient eue ob'
ftmudumois de Ocemrt lesvilor xttnts. | WASHINGTON 1. a-,ni par h
suivantes extraites des rapports, La condition gnrale des toutes gouvernement du canal du Cap God
Une erreur a t faite par le oagi-
nateur J-rs le numrotage du Matin.
Noos la s'gnilons pour les collection
Mb des collecteurs de provinces :
1 a quelque temps le Bullei
usina que des extraits seraient
dans ce district a ptour quelque
quelque temps le Bulletin,chose * tc"ifiant eoBt" le a6ve''
bssna que des extraits seraient ^mtaX, e bien que cette section u
kmes de. rapport mensuels de, u P*u,DStt'f s' exclusive en. .u
(surs qui aiment de quelqu. ,aU".u". ' " " fertile
nos lecteurs. Cesi ainsi conformit ae ce qui prcde, fi* **? ll ? ? de dutC induites ci-dessous lis n.u '" grand piogrs se Lra seuar d-Q
le dveloppement des produ.ls, qu.
pourront plus convenab meut t.
plus vue tre apport* aux marches
l*cmel Dans la premire pa.t.e
d Octobre la date suppose de la fia
le la saison de l'ou'-uan. .e trafic d
CALCUT\ C R. Das, Prsidant
du par le Cogia national indien eJI^II
i arrt"4, ou* l'accusation d'tr- 5"
e directeur d uue association illga- i,uon.s de Simedl. luQd,:
mardi, mer:redi ro, 12, 13 et 14 P
fUENOSAIRES- Les troupes t/csmbre doivent tre numrotes:
rvolutionnaire* obrant a leat du Nos, 4247, 4248,4349614250.'
Prou ont du kiit lundi lus forces
i
..
rapports d'OctoQie
rtLes conditions au temps
district pendant la premi.e
Idu mois ont favoris les puo
tardives, la frquence de loui
Lsaees nocturne, encourageant" s?l,o '-". ["c<1
Lille des pois qui produisent ^ ^ e a icpns dans une certaine m:
lTni,!.i^-r;i7.M s0" beaucoup de bateaux 1 voi
ittulrea ^H;^! M JOBl amYi Caycs cturg5 dc
BOilie, un changement matqne
Caycs charg
'."-'.""--"7'"7J*irIWWI ei de cruches enterre. e*u
iff^jr^mif^i ^ Pirt ou lt seconde sema.
mon"ni"saocW^i(,i|'Loot CQntou.occa.ioonan. ne force
TA^Ei^A^f P de la rivire tt par
causant la mort de
,Wserar.r t^l^T^Ti*^^+mZ
kJ f ',S?. ,d'l!K c^xeux eu versant la riv
balles. Les prix de tontes les, j J^W plusd une dou
.exportation montent et de personnes qui pr, dans la
I animes par desi caravanes ^ d ^ ,e comnliCemeBt dc
, muies et bouinque, :astlJOp;uTUUSe.ijB pjnt au.dcSSUS
de la nv.re est d'uigeote ncessite,
de campckes, co;on ei de
a t recommand par lu secrtaire!
Waeks, Denuy et lloover qni eu^j
'r'reut au Confis que ll.noo.ooo'
dollars et un prix raisonnable.
WASHINGTON -Le centre -amiral 0Uiye"}f;?,e!,.!,H'e' .
Charle. VV Parker, enat du bureau \ASHL\OlON- Lo gouverne
des chantura e> docks ses retir luiet u'd1 Pas lll,J1'u,) ,c' dc ld re
ayant pour successeur la cap t.iu-1 volution du Feroo. quoiqu'il tut cou-
liregory. ,1U peudant quelque la m pi que les
WASHINGTON- 11 est annonc, gi'ateurs taient ou a;tiv.t\
que la nouvelle qn*d!tip!e entun fotvlU Le Jipoo, en raplaaot
sera formellement ign^e mirdi. Jeb troupes daau les prpvlnCM mail
NEW-YOftK-Charlesiorsvons '" d Siooni ifM de nouveaux .
trusteur de L eaux rourn de""Q^a. > "b j 1 que les ellorts aa ' uftlQ.li
fiance, a laiss pour Waslimatbn P^ul' lB retrait uni tailu. Le Dparte
o il est ditqua cartama coa-rats'001 oi Kelatuui
qu'il avait avec le Slupping IJjard t0ld llUd
BiLFASI Mr Lloyd Ceorge a
demand Mr Craig de faire publier
U correspondance change entre le
^ouverutment britannique et le par
te.n.nt de l'Ulster. Mr L'oyd fceorg
a dclar qu'il ne suint pas de dire
roi<
ii Hiiudiiou en Sibrie en-
non reu'.eo fjrce au inaiatien
sont sous riovfcBtigdiion fdrale. cuta
|{\LTl\10Rt- L)j wliiskiy fvalu >J^b trouves,
4oo,ooo dollars vol des distille-' W vbtllN J TON h 1 vue de di-
ries ae Canton a t transport en ;i ;1' ; ' '
camions.
NEW ORLEANS- Le echooner
Alert a t aaisi, lquipage air. e.,iu,ul l oUer W*** fc
:es liqueurs values Iom.uoo dollars -.arme, a mvite iea iaaaoera, les
tiouvea a son bord. bommaa Je Itolor, lai constructeurs
LONDHES * Les journaux de Lon'd b--aaux le liciers hvals et au-
dres gnralement dans leurs dite 8 a aQd luutuu verdredi au eban
taui aussi lui doanerconnaissancedei
ugociaitoos qui ont eu lieu pour ar
river une entente entrer les dl-
gus.
WASHINGTON Mr Viviaii a
tlgraphi augouvemitnent franais
qu'il esti.Tiait que les travaux de la
t-'ttliane d-j bateaux et la disposition I,. in< krHn.. u ." >
du matriel de sauvetage, leoatral^^^iffKVSiVT
amirul l'otier uayaur oral de 1^: (four Pm' *oi retour Pa
riaux aoclatneut U qu* l >le Enten
te & Washington, eQovffl dont U
Peuple amricain et aon Prsident
peuvent tre liera-
PAUIS i juurnaux approuvent
nur de l'hiUdelpiii-. lia inspecteront
.', M s U'.i* il -i batiaax anciens
u .Cl.
ris. Oaoque n'aymt pai encore rea
d* rponse, Mr Viviani espre qu'il
sra autoris i s'embuquer avec M*
dirne Vivianile 16 yicembre.
PARIS Le gnral Mangin assis
teia demain un dner ollert par le
Goai.t Fiance-Amtique en l'hon
\\ ASBlljaTJN Le regain co- Beui du mimstre piniJoleDtiaire dc
,--..............Dom.qaa de iKuropQ Wm aQ oq. rjoaia Rict, Mf Portltt.
gnraieineut la quadruple Entente CooQMftiaMfl Wt ot ditMjile Uu des L(j.\oRl:S- La biraai! d'B , a*
obtenue a la confrence du Da.ar progca aubamafow, doproQ ft o. M^ Za*V\5fiS
meuient. crtatre du couitn.ice Hoover, en u,cOU noom-e que le taux du
dans
IMtveau.
iQub amricain a t organ se
jwtt poitant le nom detCaille
in. Le mapr Rockey de h
1er e a t t, u Piasident, M
la Compagnie Nationale de
BELFASTL'Association da tra p^aautou revue
vaii unioniste ae l'Ulster a de nand irilQUQUQlQi du commerce.
la anse eu liberi rnmediale de tous etuUe qu il taite.
iea protestauta en piison, accuss WASrllMGlUN Le Btluteiu
cai la plus giande partie d.s luvaii ; d'offenses se rappoitnt lttt pr H chco.k, leauei dans la lutte pour, roubles.
les conditions in- comge en Rassie ses succursales
paieiont pour la hyre sterling 450.
000 loujjies, pour un dollar 110,000
roubles, pour ua mark allemand ;o
iturs vivent dan* la plaine au-de.a
de la nvire, ei ont a descendre chi
\ e matin, retouraat 1: toir.
Oj appoite quelque tal, mais pas
eu fc.*uuc quautitcs. h est caicu.e
sent de l Llaude L y a eu des coups le trait de TeraaillOl et d autres d-
de fou daua plusiems districts de mocrates out endoss le nouveau
h '.Hast, hier soir et une amertume trait du l'acifiiue. Jusqu'ici seule-
considrable est iesSvTJtie de lac ment on a auuouc lopposition du
co d irlandais. Sna eur lit d du Missouri

.!"' ^-P1*"0"*'" que dans uu temps n, coutt, le pro
tui othcier du Service dHy Jwl MU appwlle ea lu$ Jde
crtaire et TresQriei.Le Club lil. De, Iappo,ts s.gaaiert que
d 8 membres, mus Amri \ ch.DlUe n#iie Mwge#lei ck,i ,,
a lou une maison pies de dt colODt mais m jJgm \z
Devant la maison du Uabt.dtBl|t Ml Iegaiatc comme d7quaa.
une gentille plage sablonne u- m SBlnsanlc poui causer uen$atls.
Wta radeau a t fourni, bien |actu)a gBrale. Le$ conditions doi-
pbien ancr, la baie est propre t JUg^,, comme il est tabli
hSa magnihque. Presque tous, UQre augaienuon dans les aftai-
ibies viennent chaque apis- \t% dc douanes.
rendre un bain de mer et Us Cest avec plaisir que le Collecteur
"' toVaM" Rocker m s meBtl0Dle " la -* l f^lti Trait est sign
sou Mrs Kocfc.y, m.s oc;-pe malmenant les vastes bati-L
menls occups auparavant par Sim-I WASHINGTON, 13 Le rai: de
enonds hres et ont repris le travail | la quadruple alliance form pour i;*
1 usine de cal Cayes-|acmel, quiiraotir la paix daos le Pacifique a .
avait ieteime quelque lemps. Ceci'sign anjourd'hai par les plmpoten
est indicatif d'un progrs dans les liairc de la France. Japon, Aegle-
altaires.et dmontre par cette section Jterre et Etats-Unis. Les signatures fo
de la cdte sud une -lenovation" daus tent apposes par ordre aiphabttqu:
Nouvelles traogres
oo Mrs Mabry, servent des
t des rafratchissemeuts. Des
ements soat sur le point de
en vue de prendre une coui
ois un loyer normal par
et les membres regardent a a
: -Qtte acquisition avec grand
Le temps dans cette sec-
peadsnt Octobre a i plus uu
"'ce, proximit des piopu.cs
vule. mais l'inteneur a t v,
on assez graad noanaie u o
"de giossts pluies. Pendant
K partie d'Octobre, la rade
>e a t remplie de latge
de poissons de diffrentes
'.j furent attirs de la haute
d'immeases quantits de pe
^ons appels c pisquettes >
Ms tant si denses que le
'** attrapaient avec leui
Mec des paniers, des ch -
;*?. Avec des sennes et des i-
_Hadignes ont fait oes p hes
Jeuses de varits de poissons
"ljiqBe.en trs peu de temps,
P" on vritable march de
les couuiuons gnrales.
Ncrologie
Aprs la mort du notre ami Beau-
foss Laroche enlev trop tt 1 af
des njtion daus une salle du dpar
tement d'htat et saus crmonie ofi
cielle.btaiei.t &euis prsents las dic
gus, les sec;etaites et ks journalis
tes.
La reprsentation amiicaine sig ia
la premire. #n donna lectuie des
clauses du trait qui tablissent un
faction des siens, noua enregistrons d cial enlre les Miaw-Unis
aujourd'hui la dupaiiUon du sympa. ; : t d ., s du p
thique Jobo Uroabe, ancien Secr- etcle PT? A"] L*
aire d Etal des Travaux Fuhlica d c M"* g" deux na ,0^s auiont lc
cd au Cap Hatien. 1ml,e droit comme mandataires wet-
Noua prsentons aux familles t- clause est accepte par les autres
prouves l'expression de nos vives nations contractant s Le dlgu an
condolances. g'ais M Balfoursign? deux fois icur
^ l'Empire Bntanmqae et pour les n-
lions sud-atrtcaines qui nav ent p
de reprsenta.ton spciale. Sgnrer t
ensuite les reprsentants de la France
NIW YORK ij Sterling 4,1*5 et du lapon. Mr Hardi^g a manifest
' Franc is,is'aa satisf^on pou; avoir pu contri-
Les Cours
La Presse franaise et
la Quadruple Entente
PARIS La Presse franc lise ex
piique l'importance de l'entente entre
Us quatre nations pour neutraliser
une partie du monde et pas le moin
dre l'Ocan Pacifique.
L'Excelsior dit que si la France
avait des garanties quivalentes su
Fade du Pacifique le problme euro
ptn serait rsolu envisigeant la situa
le la paix cause ac- tion par exemple des habitants de
pus discutes et si- Tahiti auxquels les plus fortes na
ui.hcile que rappellerions du monde promettent le bien
histoireTous les peuples du mondeJsupime de la paix.
S Le Matin dit que le pacte de
Washington est un sujet de grande
esprances pour trois races et quatre
Par Cable
Jouer la cause
: j'iPltuellement des
J1HU ution la plus
,outa Mr Hirding exprimeront leur
-iti-ficton quand ils auront la coa-
victioa que la paix est certaine, c'est
1 issurance la plus ferme et la plus
avantageuse contracte par les na-
tions, assurance qui aura pour cosse
queue: dans quelque temps u sup-
pression des armements.
nations
Le a Gaulois dit que la solution
du prob.me du Pacifique est la pr
lace '-
se
tont
ce de plusieurs autres qui intces
at la fiana directement et qui se
nt discutes Londres i la prochai
I ne visite deMrBrundi son collgue
, L'oyd Georges
Le tjouraal dit que depuis le d
\a rfan*.e jamais e prestice di
paitsandci Htits II ii a*m . L8 s
...... _. '..." .'''' * cl si grand et que
i
TOklO- le Piauue<
. onais Tk .-.lushi a
une interview qu il est r. ,, ,, ,,
d de Fm g aiion 1 pona se dans MM. H^g'^y^^
Amrique du bud. qu 1 s la conv. pter les J0,e$ d* ^S?ti
uouque ses compatiiotes s^' la confrence a dj obtenu un scc,
oien accueillie et se montreraient uti complet. *ucces
es pour tous les travaux industiiels
comme ils 1 out fait aux Etats Unis.
Nouvelles diverses
fie rEtranyr
DUBLIN -Le rardinsl Logue a con
oqu
pour connaltie per
Varits
VENDREDI
reprsentants de tous les LCS MVS f$ (jfl
diocs d Itlande pour coopa-"
sonnellement leur at itude au sujet
du trait de paix anglo irlandais. t
do New-Yok (&* \
0./0 cents, *
I

.

J
>.



Lt MATIN
c^ r -ft
Gurit le rhumatisme
.1 '
M .
I
Celui qui aohto
l EMULSION de SCOTT
achte le meilleur aliment mdicinal que
la science a produit en cinquante ans.
Il n'est pas possible d'obtenir les effets
curatifs de l'huile de foie de morue en
aucune autre forme.
(Prennez garde d'obtenir toujours VEmulsion tlB SOtt)
430
ranua
Goutte
Rhumatismes
GraVelie
A rtrio-Sclrose
A igreurs
L'URODONAL
est au rhumattame
ce que la quinine
est a la fivre, la
Vamianlne a
l'avarie.
Elnbl sment*
1 '
Parti, el I I
pbarma
i
\
L'URODONAL nettoie !rein, lave
le foie et les articulations. 11 assou-
plit les arires ci vio l'obsit.
UILMT | HOUT/Agr-nls flnu Mil Kue du Magasin Aux*Exportaifur
Eir^ition dp ef triage
Loi du 12 '"i- iq
L.Offcc* du Heceveur Gnral des douanes a
mis la circulaire juivrrjte ;
L'autorisation pour exporter du Caf Triage
doit ire obto ue du Drariement des Finances
et dn Commerce ou du Heceveur Gnral avant
que l'expdition soit permis* L'Importateur devra
lournir dans sa lettre de demande les renseigne-
ments suivants :
a| Nombre de tiuc dans chaque lot
b| Nom de 1 expditeur, port d'embarquement
et rort de destination.
Le poids du caf triage qui devra tre export
ne pourra pas tre plus de dix pour cent du poid>
ou caf de bonnes lves prcdemment expdi
dans lis cours d; 1 anne fiscale.
Le Cal Triage qu'un l xportateur n'aura pas
export durant l'anne fiscale pourra tre export
dans le cours de 1 anne fiscale suivante et dans
la proportioa lgale du cal de bonnes lves ex-
port durant la prcdente anne fiscale.
L embarquement da Caf Triage ne sera per
mis qu'avec l'autorisation de l'Office du Receveur
Gnral.
ris
La oeiette 'Sainte Anne" Capitaine Frdric
en rade est a la disposition du commerce. Elle
prendra du Irt qu'on voudra bien lui confier
pour n'inijotte quel port d Haiti.
Four tous renseignement s'adresser a J. M.
Cator Agent, Kue du Quai No il/o
Uo nouveau tronon
Depnli hier l'Ingnieur Labidou lait le trac
d'un nouveau mm un de chemin de 1er qui par
lira du Uord de Ml pour sarilcr au magasin
Ccntial de l'Ut. L eiuUraiuliciaic-ni partira devant
les bureaux de la Compagnie d clairage.
L'ingtakui Labidou it assiste de tor Uuquer
touille.
BJB '.LU.! WJ
A vis
Port-au Piioce, Haili
le 14 Dcembre 1921
Les Agents des Lignes *. N'aviga-
lie m mmi
En veitu d'un jugement du Tribn-
ml dei'oit sn-Prince (SectionNord),
Vient de paratre
'TVACIIK. ou la TUMM hasioiiaik, ro
mau, par UMil* Lon-.M a ni in.
Ln volume 111-10 uouNc couioun de la colle
lion LU ROMAN publie sous la direction
A Udinond Jaloux, t*fll ">
. betnara Urutct, Miteur, 61, rue des auBir
Pte, fatis.j
tien sont informs que toutes les en date du 21 Septembre 1920 et de
restrictions de quarantaines mises en troll logement! du Tribunal de 1re
vigueur contre Porto-R.co en raison loMnc de ^Ort iB-Prijce, rendu*
il? la Patte sont r tr ces orsentes 26 Octobre 1920, le 18 Mars U21
de la test., sont pu ces prsentes Novembre 19iil, U sera pro-
rapportes. Les navires venant deje^'^
Poi'o-Rico pourront toucher lous les' J;^,,^
Doiil haitiens et seront seulement su
jets aux inspections ordinaires
I. M. MINIER.
le samedi dix sept Dcembre
courant, dix heures du matin, de-
vant le local du Tribunal de Haix de
Fort-ao-PriBce /Section Nord), la
vente au plna offrant et dernier en
Gasoline & Krosine
Nous ve-onsd'irttodu-re en Haiti, h marque SHELL si connue et
ip-cie> dans le monde en'ier. ,- ._ uen m
Ce x qui en ont d-ja fait l'Mii vous di'nni que la Gaioline t SHSU.I
st talement iecouinandaWi non son rendement avantageux et qu'elle
,M n,s iP moteur g-e a -on r ffitement partait
Ils us engageront i n'user qae h k*ros-n- S ELL suprieure aux
oirrspei Spodeg' >v. elle donne en onsquence une llamme pins
ive it b A1' wrt fume cuoit
Il y a ronc conomie et avant^g" i n'ach ter que la marque t btitLLiJ
Pour le;* prix, adressez
vous
Hoberts Dation & Cd
Annexe des Caves de Bordeaux
La Maison E DEKE1X rronce sa bienveillaate clientle que le
Rayam de la Ptisserie franaise bien pourvu, commencera u
vente partit de lundi 18 Dcetxb.e. Voua tee pri de venir miter.
La maison reoit des command s pour mariages, baptmes, etc.
Tuvacht CM un coeur lintpll : dans la vie
il 01 eu avec ui|jeiiuile aux priucipe Cl ne tonnait,
aervueui lulei-., que la 101 uu iaBeur ae Ulaquc
jour. Lu )OU' pourtaii un jour le MMIUUUt
arto.ee ,11 t.ue aux aya>.iiii d une luie U-j village.
Ceia sultit- l'our avoir un inoilieui ublic ici
piinvipe. luvailie 01 MMII. Il e>t wliaie
par >a paitunue il aDanUoaiic par sa leimiic, te
peiiu-iii que 1 accueille t-oiubcneux, le village
iain pai u, m uc itpmulMi courre la maie
laine.
Au village, Tuvtcbe jouit dahord d nue popu
lame u.ai.ciicui, Oiail U KM u tre ir.iguuti
qui ignoit II MMiraM Uea d.ovt l ^ui appiu)Uc
u ;vi>.ii>.e du bien et dn mai avec m uaivtie pie
inuu 11 iuivani mM iijiuiKl piotond. Sa candeui
duviciii uu o|el u<_ scandale. Le village ev el
ca.cu.aliui rijeite luvache lonlic qui m ureeiii
avec uue pri.c poOMWOAOV llgOMOH cl l,U>pocn
ie 4uui1un.n1>. iuvadie en luiic est Hmwwni
accuse d un crime. Uu)el d'uu DOa-Ucu, u rcsie
Uc ceu que la |IMUG0 a raarouei. KlO*HU pa.
lou.^, lu>aciie oau* ui.e demi cwuicicucc c uouue
la 11.on San avon coaupri sou ae '.m.
'luiadm .'i. '> trgdt* fitormU esi une belle
ceuvie nuie cl qu uue ecae naiytc traliitj nurc
uan> a conception parce qu unio.ucineiu MUflajUM
ui.uiiiaine veine, nuic par rimcivcunou, la Isa
lailM 11 ia souplesse du rcit, le son muacn.n du
Myie, U giace ou le pailutique des epi.ode,
lu unie ou 1 eniuuon ioui a loui. libre cuiiii dauu
icrn uut unique dette une ongiuale iraupositon
4e la vie.
Ingnieur charge du Service National chrisseur d un tMoteur iridueriel 3
d hygine publique \ HP, marque Perales, d'un Echafaud
Ipour Moteurs, de Dtux Comptoir .
mam d'une petite Roue eu Fer et de Qua-
Itre fueus UBea;- charge par les
viennent a arriver i adjudicataires de iw eoptant,
Chez MMt CORDA&CO ^^S^tSm -w.
uue des fronts Forts Isur le bieur Maurice t lenne mca
c/t..i-fcl A g 'a^esaJja alcten, demeurant a Pon-au-Prince,
MacMne a t,ouare.^t^i%dll%iear Feiucneriei,
lu ln fi'lihf4 commeiant, demeurant a Poitau-
fit; eu tcicwi c prmee e. doimutli Pointe-aPiire;
MUI *UV ^^wk iitte.fl.et L. Maiebrancbe, avec lec
POUR MODISTES, TaILLLL'RS ,ion de domicile en .eur cabinet sie
& lOHDOAiMKH' Pou au Piu.ce, Hue Dania ,Des
Pressez-vous le Stode s puisa, touche, No 888.
Port bu Pin ce, le 5 Dec, 1VS1.
H- MALEBHANCHE, av
UllO MALbKANCHK, tv.
S^crtairdrii d'Etat des
Hnanceset du tommerc*
Le Secrtaire "Etat des Flnan
ces e. du Commerce, tenant cutnp- l paquebot Saint Raphal venant
te des demandes prestnles par di des Cayes tst ktiendu ic 20 courant
vers cutniiurants,, remet au mar\ et icpaitiia piobib'.emeri le mme
rit 27 dctmre fit2l, l'chance jour ioui Santiago de Cuba.
xu\[) y aie Guerale
irausatiauti^ue
le paqu.bot Saint Raphal
dt/tnUue pour le paiement du vre{
nuer stmestre de t impt sur le lie
Le ta.cn. Je M. Louis Lon Maria, i V**~\V9MA pour xMe lttt MU QUI
4*.; At|tJMfl Ikiin, uu de roman les pms coinI""** rv
p.cliensilsei.opiuvpenei.autsde Ugucru, sailirl/iefUtt Clie ^Uye UU OU OCHWri UCf]
me deiiniiiveiuen; dan la secuiiie ae es u'yc">|rtf*;f
ti de sa loriiic, eu ces pafn u'un art icime, '",.'* j-. ,. ttu)
rident, sens.hie e. sur.fr (I tOftjM P MCC/ 1*5 dcembre IWl
Pnit au Prince 10 Dcembre 19'
L'Agen., E. ROHKlIN
FORTE BAISSE
La-if. V S. Go. aniiouce
sa clientle qu'elle
met son sucre en vente
son dpt en ville, 5
idoilarsorlesac de 100
livres.
Port-nu Prince, 5 Dcembre 1921
Sugar Selling Agency^
Vu Comptoir
Franco-Hatien
Vaillant et Houet
1720 Rwi du Magasin de l'Et**
PorUaumfrrinee,
1 Articles de Paris
Cette Semaine
NEURASTHNIE. PAIBLCStl
CHLOROSE, DBILITE
.^Tvac

St'^OF Se
ICHIENS

no
R*a/nrBVsnr du Sar.n. pranorlt
Ta. .'a
I Les chargeuis sont pris de noter
j que le s,s Co!on est attendu
! Port au Piince He Ciistobal, iman
che mftin, le 18 Dcembre 1921.
Les permis d'emWarquement se-
ront dlivrs pour le Iret destina
[lion de New Yoik et des Ports Eu-
ropens :ur la demande laite ce
bureau.
Ce vapeur partira directement
pour K.w York, dans la matine du
rr.me iout. n^^
O B THOMPSON,
Agent gnral
Naosouks
Piqus Reps
Crpe de soie Mariette
t beorgetle
\iehy
Tulles couleur
Voiles unis
Blouses
Robes
Gourdes
(e
i<
2,50
3
5
6
3
2,50
2.50
5
15

4 **. ;
v, v*-' '
1


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM