<%BANNER%>







PAGE 1

AIT UII.I.WU IHlIiT.'lfiils fifon ,11 ut du lapsii Je l'Iui Nouvelles Etrangres tirante et Angleterre PAU S— Par'ar.t de l'extrme cor du l des conversations qui ont eu lieu eivie les minisnes frarais tt anglais, les jcurraui parisiens direct quela prochain" enMevue deM Briand et Lioyd Groige aura lieu sous les Par Gable Nouvelles diverses de l'hiraiHjer Par clle WASHINGTON-La France.l'Ankleterre et le lapon veulent intrnrini meilleur ausp.ces, qu un accord sur %  dap8 e M| /J Ja JJJ J<*' qu.hbr, .orom que se fera. d joit de td eD m SSS e Le Pe;rt Parisien reproduit une p.,,.,c„„ „„„ i„, J u b Ie j. ii racinque une notre de sous marins conversation d'un colliborateur du r ., r .^ Hf _,,_ %  „. !" uu:> m "" s • •il,•• I v _cne cmaroe na oas encore ^t^ ministre Loucheur alarmant que Mr|„ .„_:,x UJI-I/A, cacorc cie i J / •' i-.n l s <-u irise a i examen du gouverneLloyd Georges a reconnu que 1 Aile Q pn ameri ain magne n avait pas tait preuve de bon ne vclont au sujet des paiement pour les rparations Uquedeplus il ne doit pas y .voir ds msintelli gence entre fit cas et anglais. Il ter mine en disant qu'il esprait pouvoir contrer avec M Brur.d avant les le les de Ncel. Lt MATIN pi hit Not s avor s res d" Jacmel l# no" selle -if i mon de Madame Elipbe Pierre, tci lt9Novembre coul yp de (il are. Nots piai-r.OT rtoa ii' crts con doilsr.cis aux terni l s f-pioiivee. Inse: tien demande Coup d ce l C'est l'Av nue Charles Cerneau 'lui conduit l'eu de Chose, en pat* fnt pur la Croix des Martyg, que lea cuiieux doivent 6e diriger. & lin de se rendre compte du beau travail qu'excute l'actif chef d'quipe Char davoines Beaubrua du Bureau teclr [nique, i lei sous la direc ion de lin genienr ( harcpana qui a confiance dans lir telliyence de peg auxiipireg Ce travail p etqij'schf Vf 5 rendis bien t tac le llCCia du ptMftfS des vhicnli-s i.evam se lenure au hui Pt u de Chopes, et augpi l'accs aux pitons dans leur promenade habi uelie.— N ous dtvous rendre Cha davoines ce qui lui appartient tout en loi disant qu'aprs Champana, il pst un actif et intelligent chef d'qui m, digne de chaleureux coœpli ments. Ln passant AVIS Limai on .VOISE S^IEH.au rue des Fronts Forts, a l'avanta. M en^semb.e t^BlffS^ T 1 H C !" >" !" *' Mess Pork en b X'et S? Pi-riMsns S li.iUn 1 H w b Ml et derai b8nls,miuiBei.es passe-pirto.it w du J u '• loSS. so es a btCh 8 V tJe3 • G1 88 Savo,: C P C0 t P ice 8 d ; Convocation du jeudi cembre 4 Gnrnle P 0 dre du jour: 1 R 'nouvellement du Comit v w Qasstion d'intrt Gnral. Dcs Vous tes prie d'ssister aux funrailles de Jean Bipiigie Auguste Geivaig, ac^jeri jags de Paix de Cabaret, dcd biei 4 heures de l'sprl midi ; SHS fuurailles sut nt lieu est apis midi,la convoi partira de la maison mortuaire sise Kue Tiremssse pour pe rendre l'Egiibe St Joseph; de la part de sa veuve de sel nices et neveux et tous les autres parents et a.lies. Comme Hoissouj, on ira;iver. un stock-trs a^orli et dans le h., de iniuiteiiir un, bonne clieu.ler la Maison a desprix ei-eptfoMeJ tie du Quai, en face du bureau du Porj FORTE BAISSE i. S.Co. aii;*onci tompyuicuueraie | *<* clioiille qu'elli ggs 1 !^ met son sucre en venii sou dpt en ville, 5| dollars or le sac de 100 Le paqu^b des Cayes tst af.tndu te 20 courant et epaiiira probblemeL't ic mme jour tout Santugo de Cuba Foil au Prince 10 l>ictmbre \f2i L Agent, E. ROB lIN / /te East Aaiatic 22*"*livres. Par (.'ib'e PARIS—L M'tm; gne n'a pas pay les 190 millions de maks en or WASHINGTONTous les dlgus britanniques i la confrence du d sir.nement s'embarqueront pour i'Angleterre le ;i Dcembre i l'ezeep non dt l'ambassadtur d'Angleterre. [Il partiront par le paquebot iO!ym pics. WASHINGTONOn affirme ici qu'une lvolution trs srieuse a da au Prou Le dpaitement n'a pas roenrt confirm cet e nouvelle. MADRID— Lts forces espagnoles commardes par le tolonel Sanjuijo ont occup les positions marocaines Seivic6 mensuel The $["y *Virgiou seia ici vers le 15 couuni acceptant du fret pour tuus les ports europens. Pour pius impies informations, b'adrt-jbn a i Agent L. FRbhlZ.vlANN-AGGKRHOLM Royal Mail Stcam 'ucket Company Le steamer Caialiaa actuelle IBat au Ci^p llaiiiriii sera Port'. •u-Prioce jeudi malin \5 d cou ratit, pour repartit daus !a soire Il chargera directement pour| tous les pdrti d Europe. Port au l' rince, le L dcembre 1921 -> Kobe.tsDUlTON to Agents Gnraux Port-au Prince, 5 Dcembre 192l\ Sugar Selling Agency j MBK22E25 Les chargeurs sont pris de noter que le s,s Co'.on est attendu IdeKidourit Tassaut sarw onoosi quelle devait p.yer dans les prernie s|, on Le gnl ,i cbsntllas s occup |u0 .| du nor> de Dcembre. Cette, a bau f J r de Nadof u P e somn-e i p jsiuteisit les a oio sur : LO NBRESRichtrd Bareot, l' MC rapoiltUoU Le gouvernement tnvam faH)fUX I sllimacd a.ntoim la commission, WAS HINGTONLes excoriadt. rparations que la toimidsb!e ihlt ,, e accuse une diminutio ; Xp s ^. j.isse iub.e par le ma.k rendit mi ble sur les eipoiUl 0QS des ^ ns tossible la conversion en maiks or, ( ( j erls r uca U, I P ie du papier moenaie pour Mre lace 10DS du mois de Noven b je se ^ TdMul t ,mpo S s,b;e de M 4 1 t&l?\tt !" £?Jr^' Ce q'*• S,B Co'.on est attendu i rien rails cause du charge en Aile', IS^S*: *2*>$ mmm ct Forlau Pnace de WstW, Diman magne. La comm.ss.on ces rpani [fjg! a "gjj %  £ fontrene—jche mrlin. le .8 Dcembre i 9 a,. tioJs n'a pas encore pus de dterm. L' E e de u T.,nf i ? i* 'H ^^ A P rm, d'en barque ment senation. La^France et l'Angleterre oni gRJJ ment snnn/ M ^ u Sfra r ont ,l rs ou le " t dcst i n dcid de Le r.en i ire sparment. ^ ?omp ?ner. B.nJ LoucheBf i" 0 dc Nw Y ? :k **?•'&uriYcirc r 'ropens sur la demande faite i ce jLa Quadruple Lolente B 1 *^**jlfi ^-Lenoesii.inif>mu. ,1 rnv • t:e belge Ijim par .V.r Thennis se i Ce vapeur partira duectement WASHINGTON. 12Les termes pt(se..tera devant le parlement le 1; pour New Yo-k dans la matinie du se. rfrant au Pacifique contenus courant La dclaration n inisriel!e mme joui dus le trait d'alliance de la quadru dira que la Belgique est oppoie ' O B THOMPSON, pie entente sont l'objet de commen un rroiatonum en faveur de l'Aile' Agent finirai taires enthousiastes de la part dc rr>9gne. 4u Comptoir Franco-Hatienl Vaillant et Houet 4720 /lu? du Magasin de l'Etat PorUaum Grince, Articles de Paris Cette tous les journauii L'S journalistes Lt; mme journal reproduit une d' Mariaye aca'yaant les explications du snaclaration du direc:eur de la'banaue .„, <)'At pl-rpfii. \i iriA.. 1 JH Dn nous annona le mari Rue "! t.. 8 JL.5 K '^ lsl( y disant que Mell Km di tenr Lodge sur le traie affirmentqiit c'est le tour i Y 1 .prit de communau dar, b .a s.tualiou uSSTSSi ^HT&ttiffii tseos duquel le monde s'tait car les me^rt, le, P l us nergiques se u 6 DeceUr. couin". U. lCDl ?



PAGE 1

w ginumt aime Afo 42frt Port au Prince, lUit Mercredi H Dmlv H2f dment MAQLOfRE N '20 Quotidien Rien ne sert de dlibrer ni de s'agiter d'une faon strile, en se rpandant en o seuz discours. Celui qui est menac don danger, de quelque natuie \u il soit, do.t restei impassible en concentrant ses facults sur le moyen le plus certain de s'y soustraire. FABLE NIPPONNE I i H&DACION; Roe Amricain NO, t90 %  • Mji 1SS9, tout le monde le 1 1 accs de la nationalit baitien l rserv jusque-l suz individu' %  d'Africains et d'Indiens, es |MKnt ouvert eu individus d I blanche Aussi bien, nous n SJMS plue i court d Usiiien ICI, en juger pex les naturelle* %  in erinittentts que noas se > %  rguPremeut le c Moniteur > ira ces soi disant naturalisation^, I mme lieu de relever ua cer %  ombre de retours et de rint nos: noaa eateodons par l d tr des Haitiena de naissance qui Virent moyen de s'embrigadt lia bannire trangre, la plu da tempe franaise, et qui, la lassa vanne ou peu prs, jageni ard'hoi boa de rintgrer la II aatienalii dea Pres. I de eeox l, qui frisa aujourI la saizaataine me diseit l'au onr: cVoua savez, je vais vous ter ane nouvelle qui vous feS Bir : partir d'aujourd'hui j aiiieo, ayant prt le serment Ite mstin par-devant le juge d la Section Mord... Et, ma foi atil comme pour se doaner la qss i lui-mme, je me demaad jfsjiaia paa pu n me eonsidMrsment et simplement somme as, mon feu pre,— il me l'a %  rs dit,— ayant t, au mo Ide ma naissance, chef de bu liens un ministre..,a an donc ua monsieur qui, lors I avait 1 me pleine d'espoirs et nions, qu'il faisait de grands r. ves d'avenir, avait jug bon de ee -tonner la France. Il fallait l'entendre dans ces moments de chauviois ne, qui taient frquents, parler de a Frrr ance, aa grande patrie, laquelle, d'ailleurs, il n'a jamais rien donn que ces paroles et ces effu sions. Mais aojourd bni, la ralit a ouffl sur toua cea rves et les a teints, les cheveux grisonnent, les moyens de travail ont diminue, et l'entrain aussi; le ebeval de sang est devenu une resse qui tire pnible %  liant la bricole. Et alors : bon pour Uaiti t.. Tout de mme, il faudrait faire attention. Nous battons des msins baque naturaliaaMoo nouvelle, alora qa'il est presque toujours trs peu jroave que la noavelle recrue aoit loelque chose de boa. Il nons se ble qn'ane enqute pralable sur les .uiecedents sentimentaux de chaque candidat la nationalit hatienne serait de natnre ixer enr I excel ence de cas acquiaitiona. Nous de vona bien nous dire qa'il n'y a au %  une raison pont qu'un mauvais franais fasse un bon Hatien, et pour qu'un individu qui a abandon i Sa premire patrie aoit pleiu d ai lchement pour une nouvelle, d ai leura plu petite, plus pauvre, moint* •ooicaate et plus dcrie Il semble qu il y a quelque chose a faire dans ee sens et nous vou rions que les eminents spcialiste hatien qui la chose compre, sou leux comme nous do voir le uom hatien revtu un peu de dignit, st ecidaesent examiner ce qu'il peu Dieu y avoir faire. L Emprunt U. S. Navy News 11 Dcembre j IW-YORKVictor Jacob, comUvar de comit musical est t H1NGTON — Le snatear da George a demsad auCoI Snat d'appeler peu prs komsiea de l'ancien service pour me l'gard de ses accusations itiona illgales de soldats am au France. CELONSLe gouvernement tel est requis de reconnsl re Mnt la fdratioa libre des Usera comptant 130,0CW meai' ICAGOLes autorits des lies desaballsge dclinent thon fdrale et oat aanou la grve des compagnies allsge ne pourrait tre rgle rbitiage I 4S CITYLe maire Burtor jmiaa Praident Hardiag demander si la mdiation est possibleitTONLetrait dea.ualatente apporte da larges i divergeais de vues parmi aura et la bataille e annonce, rahlcation par le Snat eet Les commentaires de la 1 trangre sont loin d tre enit favorables* ^JSHINOTONUs officiers ns •Jptaat la solutioa da la que a %  lu zu possible, ai le Japoi P*kt propositions amricaine* •Wopou) ion en ajoutant leCo•i WaabiDgton I la liste am ' %  es hait aux qui doivent tre i et au accroisaement aeoaH 1a flotta anglaise. BOGOTAOlaya Uerresa, leader du parti libral a accept le poate de Ministre des Relations Extrieutea de Colombie et a affront son appui la modification du trait avec les Etats Uni?: FOUGLiEEEPSU Dea accusa tiens que deux Canadiens avait et t soudoys testifier contre Mr Anne MStillmann dana son action ea divarce coutre James A.'sullrnauu, banquier ont t portes devant Is Cour psr le Conseil de Mrabhilmano. LONDRESSir Hower Qreeowood dit que l'accomplissement du trait irlandaie rendra permanente la paix anglo-amricaine aassi bien qa'e'le aolationaara le pins graad problme de l'Angleterre Banque du Canada La Royale Bank of Canada a ou en eu Cap Haitien une aaccuraale ont la d reeiion a t conte Mi U Caille. Le prix il pain Un avis para ici mme et publi par l'picerie Lope Rivera anneocr une rduction sensible sur le prix du pain. C'est ainsi que le pain que ven dait cette maison i 40 centimes est livr maintenant aux coasommatears a jo cti. et cette baisse s'tend pio portionaellement sur les peids. Nous esproas que les autres bon lingeries suivront cet exemple qui est uae des aceasits de l'heure pic tent,' .,... Voici le conditions du projet d'em 1 prunt qui a t prsent au Gouverne ment hatien le 6 Dcembre dernier : Lu et Higgin*on &. Lo Capital nominal P. or 16.000-000 Obligations 6 o ( o 30 ans a 85. Pas de rachat anticip ayant 13 ans Foods d'amortissement suffisant pour amortir intgralement en 30 ans. Le Tableau d'Amortissement dres se pareil i ceux des Emprunts 1896 et 1910 fixe une annuit de P. or 1. 100*000 par an environ pour couvrir intrts et amortissement le montant a dduire des intrts chaque annt Rajoutant a la valeur disponible pour amortissement. Quand les revenus de la Rpublique excderont P. or 7.000.000 2 5 010 de l'excdant mais pas au-del de P. or 250.000 par an, seront employs comme fonds de oulemmis paur le rachat des Obligations jus qu'au pair. Si on ne peut rachetau dessour du pair, tirage au sort au pur. Aprs 15 ans, droit de lemboarset tout l'Emprunt au pair avec intrt aprs ua avis raioaae>le. 40 Aprs la remise de cette der er. ptoposition les deux premiers gioupes sont revenu avec de nou v. lies propositions se rsumant com me suit : Groupe Speyer: Echances 30 ans; taux d'mission 5 o|o ; prix 83 53 pjur P. or i6,coo 000 ; rendement au prix de vente 737 ojo ; verse menis au fond d'amurt.s>ement 2*6, 666,66 rachat en Bourse un prix u'excdant pas le paix ou par tirages pour rachat su pair. facult de ra chat des tities non entirement ac quitts sar avis aprs 15 ans trais de l'mission 1 la ih-ige d'Hati, service annuel environ or P. 1,493. coo A la premire anne, valeur qui ira en dcroissant jusqu' environ 32000 annuellement l'chance. National City Company ire propo -iiouLe mme montant donn antrieurement except que le prix est port 95 faisant un lendement au pnx de vente de 8,25 0|0 2me pro position. Echance 10 ans; taux d mission 7 0|0, prix 93 pour P or 14, 000,000. Rendement au prix de Yen te 8, l7, f. 01 1,500,000 versement au fond d amortissement P or 250, 000 semestriellement par rachat en bourse en maximum au pair ; anca ne provision quant la conversion ou aux trais d mission, *3.ne propo sition, 5 ans prix 93,2$, rendement au prix ce vente 8,32 o,o. Autres ca i.dnsiiques comme A la proposi tion 2 Service annuel pour les propo sitions 2 et 1 P or 1,225,000. Les trois groupes demandent que toutes les mesures Lgislatives nces saites pour donner entire validit aux termes da Protocole soient vo tes. L'article Vlll..Il est convenu que e paiement des intrts et l'amortis euient de cet emprunt constitaetont ji.e premire charge sur tous les re venus intrieurs d'Hati et une seco.: de charge sur les revenus des doua ns d'Hati jusqu' 1 expiration du Ii ai t du 16 Septembre 1915 aprs p.i.rneat des salaires, allocations, dpenses du Receveur Gnral et du wonseiller Financier et de leurs aides; •1 est en outre entendu qu'il sera | Epicerie Centrale | Lope Rivera 1717 — GntND'Rnit EN FACE DE EA POSTE Le plus complet assortiment d'picerie Grand choix de boites de Bonbons Franais Anurtc^s Cigares suprieurs Vins, Liqueur s % Champagne La Maison Keifei Au nombre des maisons qui oot repris les affaires commerciales chz noas, l'on s'tonne et i )uste titre de ne pas voir la maison Keitel rou vrir ses comptoirs. Cette maison, ainsi que nul ne l'ignore, faisait sut la place de Port au-Priuce, de fortts transactions de Banque, d'achats de denres, etc Elle a financ d'impoitantes entrepri ses industrie.les la P C > le che min de fer de Logane, la Glacier'' les Usines de lene-Neuve, la Com pagnie du wharl et quelques autres Au dbut de la Masco, elle dirigea avec succs, celte Compagnie. Il cous revient, que lEtat haitien doit d assez ioltes valeurs i la mai son Keitel. Comme notre confrre Le Nouvelliste nous souhaite...-, que justice soit ren due la Mai.ou Keitel et que l'Etat • ut paye ses crances qci soat parlai tement en lg.e et lgalises. Boulangerie Epicerie Centrales LOPE RIVERA 1717 GRAND'RUE. EN I -CE M t\ POSTE Baisse du Prix du Pain nantir du nwdi 13 Dcembre Pain de 0,40 0.U0 de 0.20 ..l.> Petits pains de 3 pour Q:ii 3 pour 0,20 Nouveau Steamer Allemand Aujourd'hui 11 Dcembre un nou veau steamer allemand de le lioru Liae laisse Hambourg directement 1 JJ + I** A A pour Port au Prince. \J9§tS Ue La P. C. S. et la Rue A mricame .A la suite de notre entrehlet de la semaine dernirn concernant le pro iet du Dpartement dee Travaux Pa bhes de dplacer de la Grandftue 1 itinraire des Chemins de fer de I PC. S et de 1 ins aller la Rue Am ncaioe, nous avona reu beaucoup de communications approuvant shso lument cette ide. rvenvuaaeant que 1 int.t gnral notre devoir est de rendre publiques lea nombreuses approbations qji nous sont parveauea et oui tout d ac cor J avec les vues du Dpartement des travaux Publics. C'est doue evec wa lafaction crue la population verra que le traie de la P. L. S. rendre la circulation tranquille des voitures e. des pitons la Rue Rpublicaine et se pratiquer la Rue Amricaine qai, situe p ue prs du littoral, of Ira plus davantage tous les points de vue. On attend maintenant l'excution du proiet. La parole est au Dparte mentIl est attendu prochain. ici le U janvier Bienfaisance p i ?! m v d i A rocbain 17 d cembre Cin Vanta aura lieu une fte de bienfaisance organise par le Pa* teur Turnbnld U fte commencera heures 11 y aura vente de ra'rai pourvu au contrle par un nu des fooe tionnai.es dment commissionn5 par le Prsident d'Hati sur la Tlsi I1Hlir „ .. „ gnation du Prsident des hUts-Unis humante IJ52 Y eDt V ,e r f ' L recettes et allocations de, !" -\^^5^^£! !" * nus gags, et ce, pendant le temps liions diverses, MusiSue1 CinmeV que 1 emprunt sera en cours aprs thtrel'expiration du sus-dit Trait de ma nire assurer de fkon adquate l'amortissement et les intrts de l'emprunt. Prix d.eutre : Deux gourdes A la question de l'Emprunt, desti u surtout rgler la a>ette Publi que, mais qui fixera pour longtemps les conditions conomiques ei finan cires du Pays, tant pour les paittcu tiers que pour 1 Etat, se rattachent entr'autres les questions suivantes Le Protocole de 1919. Question dj Tant des droits dlm portation. Dgivemrnt des denres. Extension de la cul ure des denres et marchs nouveaux. Taxes internes : lesquelles et per ues par qui ? Les Rclamations diplomatiques L": '•ce^sits du Budget du scvi ce courant. Ncessit d'un crdit foncier et de prts de petites valeurs des taux raisonnables. L'amour et l'Argent Uni! ra pel0Q8 9e c'est le mard> 20 Dcembre prochain que bera refi"**. C|n Varit, i^beau drame de Vandenease Dacass • L'Amour et l-Argonl. Tous cS?n ont eu l'occasion de vo.rcetta pice en vantent le mrite. E quand OQ a t qu elle sera interprte 4 par de acteurs qui donne! chaque jodr de. pieoees de talent, on ea? 1r?.Va? rortir. satisfait do ceUe -prochaiSS reprsentation •Fwtaaine Parisiana IIDDl Dernire Reprsentation de La Faute des Mres Roman sensationnel' 1 gourde %  n i '4


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05548
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, December 14, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05548

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
w
ginumt aime Afo 42frt
* Port au Prince, lUit
Mercredi H Dmlv H2f
dment MAQLOfRE
N
'20
Quotidien
Rien ne sert de dlibrer ni de s'agiter
d'une faon strile, en se rpandant en o -
seuz discours. Celui qui est menac don
danger, de quelque natuie \u il soit, do.t
restei impassible en concentrant ses facul-
ts sur le moyen le plus certain de s'y
soustraire.
FABLE NIPPONNE
I
i
H&DACION; Roe Amricain No, t90
*
Mji 1SS9, tout le monde le
11 accs de la nationalit baitien
l rserv jusque-l suz individu'
d'Africains et d'Indiens, es
|MKnt ouvert eu individus d
I blanche Aussi bien, nous n
sjms plue i court d Usiiien
ici, en juger pex les naturelle*
in erinittentts que noas se >
rguPremeut le c Moniteur >
ira ces soi disant naturalisation^,
I mme lieu de relever ua cer
ombre de retours et de rint
nos: noaa eateodons par l d
tr des Haitiena de naissance qui
Virent moyen de s'embrigadt
lia bannire trangre, la plu
da tempe franaise, et qui, la
lassa vanne ou peu prs, jageni
ard'hoi boa de rintgrer la
II aatienalii dea Pres.
I de eeox l, qui frisa aujour-
I la saizaataine me diseit l'au -
onr: c- Voua savez, je vais vous
ter ane nouvelle qui vous fe-
SBir : partir d'aujourd'hui j
aiiieo, ayant prt le serment
Ite mstin par-devant le juge d
la Section Mord... Et, ma foi
atil comme pour se doaner la
qss i lui-mme, je me demaad
jfsjiaia paa pu n me eonsid-
Mrsment et simplement somme
as, mon feu pre, il me l'a
rs dit, ayant t, au mo
Ide ma naissance, chef de bu
liens un ministre..,a
an donc ua monsieur qui, lors
Iavait 1 me pleine d'espoirs et
nions, qu'il faisait de grands r.
ves d'avenir, avait jug bon de ee
-tonner la France. Il fallait l'enten-
dre dans ces moments de chauviois
ne, qui taient frquents, parler de
a Frrr ance, aa grande patrie, la-
quelle, d'ailleurs, il n'a jamais rien
donn que ces paroles et ces effu
sions. Mais aojourd bni, la ralit a
ouffl sur toua cea rves et les a
teints, les cheveux grisonnent, les
moyens de travail ont diminue, et
l'entrain aussi; le ebeval de sang est
devenu une resse qui tire pnible
liant la bricole. Et alors : bon pour
Uaiti t..
Tout de mme, il faudrait faire
attention. Nous battons des msins
, baque naturaliaaMoo nouvelle, alora
qa'il est presque toujours trs peu
jroave que la noavelle recrue aoit
loelque chose de boa. Il nons se
ble qn'ane enqute pralable sur les
.uiecedents sentimentaux de chaque
candidat la nationalit hatienne
serait de natnre ixer enr I excel
ence de cas acquiaitiona. Nous de
vona bien nous dire qa'il n'y a au
une raison pont qu'un mauvais
franais fasse un bon Hatien, et
pour qu'un individu qui a abandon
i Sa premire patrie aoit pleiu d ai
lchement pour une nouvelle, d ai
leura plu petite, plus pauvre, moint*
ooicaate et plus dcrie
Il semble qu il y a quelque chose
a faire dans ee sens et nous vou
rions que les eminents spcialiste
hatien qui la chose compre, sou
leux comme nous do voir le uom
hatien revtu un peu de dignit, st
ecidaesent examiner ce qu'il peu
Dieu y avoir faire.
L Emprunt
U. S. Navy News
11 Dcembre j
IW-YORK- Victor Jacob, com-
Uvar de comit musical est
t
H1NGTON Le snatear
da George a demsad auCo-
I Snat d'appeler peu prs
komsiea de l'ancien service pour
me l'gard de ses accusations
itiona illgales de soldats am
au France.
CELONS- Le gouvernement
tel est requis de reconnsl re
Mnt la fdratioa libre des
Usera comptant 130,0CW meai'
ICAGO- Les autorits des
lies desaballsge dclinent
thon fdrale et oat aanou
la grve des compagnies
allsge ne pourrait tre rgle
rbitiage I
4S CITY- Le maire Burtor
jmiaa Praident Hardiag
demander si la mdiation
est possible-
itTON- Letrait dea.ua-
latente apporte da larges
i divergeais de vues parmi
aura et la bataille e annonce,
rahlcation par le Snat eet
Les commentaires de la
1 trangre sont loin d tre en-
it favorables*
^JSHINOTON- Us officiers ns
Jptaat la solutioa da la que a
lu zu possible, ai le Japoi
P*kt propositions amricaine*
Wopou) ion en ajoutant leCo-
i WaabiDgton I la liste am
'es hait aux qui doivent tre
i et au accroisaement aeoa-
H 1a flotta anglaise.
BOGOTA- Olaya Uerresa, leader
du parti libral a accept le poate de
Ministre des Relations Extrieutea
de Colombie et a affront son appui
la modification du trait avec les
Etats Uni?:
FOUGLiEEEPSU Dea accusa
tiens que deux Canadiens avait et
t soudoys testifier contre Mr
Anne M- Stillmann dana son action
ea divarce coutre James A.'sullrnauu,
banquier ont t portes devant Is
Cour psr le Conseil de Mrabhilmano.
LONDRES- Sir Hower Qreeo-
wood dit que l'accomplissement du
trait irlandaie rendra permanente la
paix anglo-amricaine aassi bien
qa'e'le aolationaara le pins graad
problme de l'Angleterre
Banque du Canada
La Royale Bank of Canada a ou
en eu Cap Haitien une aaccuraale
ont la d reeiion a t conte Mi
U Caille.
Le prix il pain
Un avis para ici mme et publi
par l'picerie Lope Rivera anneocr
une rduction sensible sur le prix du
pain. C'est ainsi que le pain que ven
dait cette maison i 40 centimes est
livr maintenant aux coasommatears
a jo cti. et cette baisse s'tend pio
portionaellement sur les peids.
Nous esproas que les autres bon
lingeries suivront cet exemple qui
est uae des aceasits de l'heure pic
tent,'
.,- ...
Voici le conditions du projet d'em
1 prunt qui a t prsent au Gouverne
ment hatien le 6 Dcembre dernier :
Lu et Higgin*on &. Lo
Capital nominal P. or 16.000-000
. Obligations 6 o(o 30 ans a 85.
Pas de rachat anticip ayant 13 ans
Foods d'amortissement suffisant
pour amortir intgralement en 30
ans.
Le Tableau d'Amortissement dres
se pareil i ceux des Emprunts 1896
et 1910 fixe une annuit de P. or 1.
100*000 par an environ pour couvrir
intrts et amortissement le montant
a dduire des intrts chaque annt
Rajoutant a la valeur disponible
pour amortissement.
Quand les revenus de la Rpubli-
que excderont P. or 7.000.000 2 5 010
de l'excdant mais pas au-del de
P. or 250.000 par an, seront emplo-
ys comme fonds de oulemmis
paur le rachat des Obligations jus
qu'au pair.
Si on ne peut rachet- au dessour
du pair, tirage au sort au pur.
Aprs 15 ans, droit de lemboarset
tout l'Emprunt au pair avec intrt
aprs ua avis raioaae>le.
40 Aprs la remise de cette der
er. ptoposition les deux premiers
gioupes sont revenu avec de nou
v. lies propositions se rsumant com
me suit :
Groupe Speyer: Echances 30 ans;
taux d'mission 5 o|o ; prix 83 53
pjur P. or i6,coo 000 ; rendement
au prix de vente 737 ojo ; verse
menis au fond d'amurt.s>ement 2*6,
666,66 rachat en Bourse un prix
u'excdant pas le paix ou par tirages
pour rachat su pair. facult de ra
chat des tities non entirement ac
quitts sar avis aprs 15 ans trais
de l'mission 1 la ih-ige d'Hati,
service annuel environ or P. 1,493.
coo A la premire anne, valeur qui
ira en dcroissant jusqu' environ
32000 annuellement l'chance.
National City Company ire propo
-iiou- Le mme montant donn an-
trieurement except que le prix est
port 95 faisant un lendement au
pnx de vente de 8,25 0|0 2me pro
position. Echance 10 ans; taux d
mission 7 0|0, prix 93 pour P or 14,
000,000. Rendement au prix de Yen
te 8, l7, f. 01 1,500,000 versement
au fond d amortissement P or 250,
000 semestriellement par rachat en
bourse en maximum au pair ; anca
ne provision quant la conversion
ou aux trais d mission, *3.ne propo
sition, 5 ans prix 93,2$, rendement
au prix ce vente 8,32 o,o. Autres ca
i.dnsiiques comme A la proposi
tion 2 Service annuel pour les propo
sitions 2 et 1 P or 1,225,000.
Les trois groupes demandent que
toutes les mesures Lgislatives nces
saites pour donner entire validit
aux termes da Protocole soient vo
tes.
L'article Vlll..- Il est convenu que
e paiement des intrts et l'amortis
euient de cet emprunt constitaetont
ji.e premire charge sur tous les re
venus intrieurs d'Hati et une seco.:
de charge sur les revenus des doua
ns d'Hati jusqu' 1 expiration du
Ii ai t du 16 Septembre 1915 aprs
p.i.rneat des salaires, allocations,
dpenses du Receveur Gnral et du
wonseiller Financier et de leurs aides;
1 est en outre entendu qu'il sera
| Epicerie Centrale
| Lope Rivera
1717 GntND'Rnit en face
de ea Poste
Le plus complet
assortiment d'picerie
Grand choix de boites de
Bonbons Franais Anurtc^s
Cigares suprieurs
Vins, Liqueur s %
Champagne
La Maison Keifei
Au nombre des maisons qui oot
repris les affaires commerciales ch- z
noas, l'on s'tonne et i )uste titre
de ne pas voir la maison Keitel rou
vrir ses comptoirs.
Cette maison, ainsi que nul ne
l'ignore, faisait sut la place de Port
au-Priuce, de fortts transactions de
Banque, d'achats de denres, etc
Elle a financ d'impoitantes entrepri
ses industrie.les la P C > le che
min de fer de Logane, la Glacier''
les Usines de lene-Neuve, la Com
pagnie du wharl et quelques autres
Au dbut de la Masco, elle dirigea
avec succs, celte Compagnie.
Il cous revient, que lEtat haitien
doit d assez ioltes valeurs i la mai
son Keitel.
Comme notre confrre Le Nouvelliste ,
nous souhaite...-, que justice soit ren
due la Mai.ou Keitel et que l'Etat
ut paye ses crances qci soat parlai
tement en lg.e et lgalises.
Boulangerie
Epicerie Centrales
LOPE RIVERA
1717 Grand'Rue. en i -ce
M t\ Poste ,
Baisse du Prix du Pain
nantir du nwdi
13 Dcembre
Pain de 0,40 0.U0
" de 0.20 ..l.>
Petits pains de 3 pour Q:ii
3 pour 0,20
Nouveau Steamer
Allemand
Aujourd'hui 11 Dcembre un nou
veau steamer allemand de le lioru
Liae laisse Hambourg directement1 Jj + I** A a
pour Port au Prince. \J9tS Ue
La P. C. S. et la
Rue A mricame
.A la suite de notre entrehlet de la
semaine dernirn concernant le pro
iet du Dpartement dee Travaux Pa
bhes de dplacer de la Grandftue
1 itinraire des Chemins de fer de I
PC.S et de 1 ins aller la Rue Am
ncaioe, nous avona reu beaucoup
de communications approuvant shso
lument cette ide.
rvenvuaaeant que 1 int.t gnral
notre devoir est de rendre publiques
lea nombreuses approbations qji
nous sont parveauea et oui tout d ac
cor J avec les vues du Dpartement
des travaux Publics.
C'est doue evec wa lafaction crue la
population verra que le traie de la
P. L. S. rendre la circulation tran-
quille des voitures e. des pitons la
Rue Rpublicaine et se pratiquer
la Rue Amricaine qai, situe p ue
prs du littoral, of Ira plus davantage
tous les points de vue.
On attend maintenant l'excution
du proiet. La parole est au Dparte
ment-
Il est attendu
prochain.
ici le U janvier
Bienfaisance
pi?!mvdiArocbain' 17dcembre
Cin Vanta aura lieu une fte de
bienfaisance organise par le Pa*
teur Turnbnld U fte commencera
heures 11 y aura vente de ra'rai
pourvu au contrle par un nu des fooe
tionnai.es dment commissionn5
par le Prsident d'Hati sur la Tlsi I1Hlir .. .
gnation du Prsident des hUts-Unis humante IJ52 YeDtV,e rf'
L recettes et allocations de, -\^^5^^!*
nus gags, et ce, pendant le temps liions diverses, MusiSue1 CinmeV
que 1 emprunt sera en cours aprs thtre-
l'expiration du sus-dit Trait de ma
nire assurer de fkon adquate
l'amortissement et les intrts de
l'emprunt.
Prix d.eutre : Deux gourdes
A la question de l'Emprunt, desti
u surtout rgler la a>ette Publi
que, mais qui fixera pour longtemps
les conditions conomiques ei finan
cires du Pays, tant pour les paittcu
tiers que pour 1 Etat, se rattachent
entr'autres les questions suivantes .
Le Protocole de 1919.
Question dj Tant des droits dlm
portation.
Dgivemrnt des denres.
Extension de la cul ure des den-
res et marchs nouveaux.
Taxes internes : lesquelles et per
ues par qui ?
Les Rclamations diplomatiques
L": 'ce^sits du Budget du scvi
ce courant.
Ncessit d'un crdit foncier et de
prts de petites valeurs des taux
raisonnables.
L'amour et l'Argent
Uni! rapel0Q8 9e c'est le mard>
20 Dcembre prochain que bera re-
fi"**. C|n Varit, i^beau
drame de Vandenease Dacass
L'Amour et l-Argonl. Tous cS?n
ont eu l'occasion de vo.rcetta pice
en vantent le mrite. E quand oq
a t qu elle sera interprte4 par de
acteurs qui donne! chaque jodr de.
pieoees de talent, on ea? 1r?.Va?
rortir. satisfait do ceUe -prochaiSS
reprsentation Fwtaaine
Parisiana
IIDDl
Dernire Reprsentation de
La Faute des Mres
Roman sensationnel'
1 gourde






n
i
'4


AIT
UII.I.WU IHlIiT.'lfiils fifon
,11
ut
du lapsii Je l'Iui
Nouvelles Etrangres
tirante et
Angleterre
PAU S Par'ar.t de l'extrme cor
du l des conversations qui ont eu
lieu eivie les minisnes frarais tt
anglais, les jcurraui parisiens direct
quela prochain" enMevue deM Briand
et Lioyd Groige aura lieu sous les
Par Gable
Nouvelles diverses
de l'hiraiHjer
Par clle
WASHINGTON-La France.l'An-
kleterre et le lapon veulent intrnrini
meilleur ausp.ces, qu un accord sur dap8 ,e M|/J Ja JJJ J<*'
qu.hbr, .orom que se fera. 'djoit de td eD mSSS e
Le Pe;rt Parisien reproduit une p.,,.,c i, j u"b Ie
j. ii racinque une notre de sous marins
conversation d'un colliborateur du ,r.,r.^ Hf _,,_ . uu:> m""s-
il,- Iv_cne cmaroe na oas encore ^t^
ministre Loucheur alarmant que Mr| ._:,- x uJI-I/a, cacorc cie
i j/' i-.n ls<-u irise a i examen du gouverne-
Lloyd Georges a reconnu que 1 Aile Q pn, ameri,ain
magne n avait pas tait preuve de bon
ne vclont au sujet des paiement
pour les rparations Uquedeplus
il ne doit pas y .voir ds msintelli
gence entre fit cas et anglais. Il ter
mine en disant qu'il esprait pouvoir
contrer avec M Brur.d avant les le
les de Ncel.
Lt MATIN
pi hit
Not s avor s res d" Jacmel l# no"
selle -if i mon de Madame Elipbe
Pierre,tci lt9Novembre coul
yp de (il are.
Nots piai-r.OT rtoa ii' crts con
doilsr.cis aux terni l s f-pioiivee.
Inse: tien demande
Coup d ce l
C'est l'Av nue Charles Cerneau
'lui conduit l'eu de Chose, en pat*
fnt pur la Croix des Martyg, que
lea cuiieux doivent 6e diriger. & lin
de se rendre compte du beau travail
qu'excute l'actif chef d'quipe Char
davoines Beaubrua du Bureau teclr
[nique, i lei sous la direc ion de lin
genienr ( harcpana qui a confiance
dans lir telliyence de peg auxiipireg
Ce travail p etqij'schf Vf5,rendis bien
t tac le llCCia du ptMftfS des
vhicnli-s i.evam se lenure au hui
, Pt u de Chopes, et augpi l'accs aux
pitons dans leur promenade habi
uelie.Nous dtvous rendre Cha
davoines ce qui lui appartient tout
en loi disant qu'aprs Champana, il
pst un actif et intelligent chef d'qui
m, digne de chaleureux copli
ments.
Ln passant
AVIS
Limai on .VOISE S^IEH.au rue des Fronts Forts, a l'avanta. M
cbacdistsiuiv-rtes ; lcs Cl
j :pc George-te soie itorG.
Voile cou tur suprieur
Ciron de -oie
Seigs bitu nunn sup
Drap noir pr costumes hom
Diagonal b eu marin
Kaki jaune
Lhapeau paille pour homme

8
i 1S
3
25
24
25
2
8
9
ho
ha uz 0 i
Chapt au pme ^e
Panamas
Cravates
Nuds cravate a pince
Chemises coul sup hom
Chaossette Suprieures
Palm Beach
Kaki blanc
10
i
2
i
10
5
10
Comit Hatien de
l#fliance Franaisee
Et divers autres articles tels que chapeaux noirs et couleur nain,
dames, enfants, fillettes fc garonnets flanelles confectionnes' m JSS
et pour homme, et par annes, bas de soie, mousseline et coton cnano-S'
soie tt coton' wu*B*sett(
laneiie pour hommr, I.o ion homp^i, bretelle pour homme m tt J
t ex ,o.s fojr homme tt tnfaut, R s b.aa.tooir pour ceintu \ i, ?!
ne suisse pour jupou et pour iob; indienne tuntis gunds largeur
La iVl
^ison
varisto Alva ez
Nouvel.ement tablie sur cette place, offre ton* ceux l a ,i r nri
pas encore1 vis t sa M-iso'i dH Commerce, un aseor.irnent de n ; 0D1
et comestibles dts pins complet. ae prosuiood
,.J,'Ja que : f*ri06' Rz' 8J(:,e rrtnu'4- porrme d- terre, oignons **J
lir 1 n S*' "c-roni, man.g-ie G'ob et Co toine, beurre chalnnSr 1 J
heures 1 ,t> en^semb.e t^BlffS^ T 1 h C>"*' Mess Pork en b X'et S?
Pi-riMsns S li.iUn 1 h ' w bMl* et derai b8nls,miuiBei.es passe-pirto.it w
' du Ju- ' loSS. so es a btCh"8 V'tJe3 G188' Savo,: CPC0 t Pice8 d;
Convocation du jeudi
cembre 4
Gnrnle P
0 dre du jour:
1 R 'nouvellement du Comit
vw Qasstion d'intrt Gnral.
Dcs
Vous tes prie d'ssister aux
funrailles de Jean Bipiigie Auguste
Geivaig, ac^jeri jags de Paix de
Cabaret, dcd biei 4 heures de
l'sprl midi ; shs fuurailles sut nt
lieu est apis midi,la convoi partira
de la maison mortuaire sise Kue
Tiremssse pour pe rendre l'Egiibe
St Joseph; de la part de sa veuve de
sel nices et neveux et tous les au-
tres parents et a.lies.
Comme Hoissouj, on ira;iver. un stock-trs a^orli et dans le h.,
de iniuiteiiir un, bonne clieu.ler la Maison a desprix ei-eptfoMeJ
tie du Quai, en face du bureau du Porj
FORTE BAISSE
. i. S.Co. aii;*onci
tompyuicuueraie | *<* clioiille qu'elli
ggs1!^ met son sucre en venii
sou dpt en ville, 5|
dollars or le sac de 100
Le paqu^b
des Cayes tst af.tndu te 20 courant
et epaiiira probblemeL't ic mme
jour tout Santugo de Cuba
Foil au Prince 10 l>ictmbre \f2i
________L Agent, E. ROBlIN
/ /te East Aaiatic
22*"*- livres.
Par (.'ib'e
PARISL M'tm; gne n'a pas pay
les 190 millions de maks en or
WASHINGTON- Tous les dl-
gus britanniques i la confrence du
d sir.nement s'embarqueront pour
i'Angleterre le ;i Dcembre i l'ezeep
non dt l'ambassadtur d'Angleterre.
[Il partiront par le paquebot iO!ym
pics.
WASHINGTON- On affirme ici
qu'une lvolution trs srieuse a da
au Prou Le dpaitement n'a pas
roenrt confirm cet e nouvelle.
MADRID Lts forces espagnoles
commardes par le tolonel Sanjuijo
ont occup les positions marocaines
Seivic6 mensuel
The $["y *Virgiou seia ici vers le
15 couuni acceptant du fret pour
tuus les ports europens.
Pour pius impies informations,
b'adrt-jbn a i Agent
L. FRbhlZ.vlANN-AGGKRHOLM
Royal Mail Stcam
'ucket Company
Le steamer Caialiaa actuelle
IBat au Ci^p llaiiiriii sera Port- '.
u-Prioce jeudi malin \5 d cou
ratit, pour repartit daus !a soire
Il chargera directement pour|
tous les pdrti d Europe.
Port au l'rince, le L dcembre 1921
-> Kobe.tsDUlTON to
Agents Gnraux
Port-au Prince, 5 Dcembre 192l\
Sugar Selling Agency j
MBK22E25
Les chargeurs sont pris de noter
que le s,s Co'.on est attendu
IdeKidourit Tassaut sarw onoosi
quelle devait p.yer dans les prernie s|, on Le gnl,i cbsntllas s occup
|u0.| du nor> de Dcembre. Cette, ,a bau.f Jr de Nadof uPe
somn-e ipjsiuteisit les a oio sur: LONBRES- Richtrd Bareot, l'
MC rapoiltUoU Le gouvernement tnvam faH)fUX I
sllimacd a.ntoim la commission, WASHINGTON- Les excoria-
dt. rparations que la toimidsb!e ihlt,,e accuse une diminutio;Xps^.
j.isse iub.e par le ma.k rendit mi ble sur les eipoiUl 0QS des ^ *ns
tossible la conversion en maiks or,((jerls r uca U,I* Pie
du papier moenaie pour Mre lace ,10DS du mois de Noven.bje se ^
TdMul t ,mpoSs,b;e de M41 t&l?\tt?Jr^' Ce q'* s,b Co'.on est attendu i
rien rails cause du charge en Aile', IS^S*: *2*>$mmm ct Forlau Pnace de WstW, Diman
magne. La comm.ss.on ces rpani [fjg! a"gjj fontrenejche mrlin. le .8 Dcembre i9a,.
tioJs n'a pas encore pus de dterm. L'Ee de u T.,nf i ? i* 'H ^^ APrm, d'en barque ment se-
nation. La^France et l'Angleterre oni gRJJ ment snnn/ M ^ uSfra'ront ,l*rs *ou! le " t dcstin
dcid de Le r.en i ire sparment. ^ ?omp ?ner. B.nJ LoucheBf i"0 dc Nw, Y?:k **?'&-
uriYcirc r 'ropens sur la demande faite i ce
jLa Quadruple Lolente B1*^**j-lfi^-Lenoesii.inif>mu.
, ,1 rnv t:e belge Ijim par .V.r Thennis se i Ce vapeur partira duectement
WASHINGTON. 12- Les termes pt(se..tera devant le parlement le 1; pour New Yo-k dans la matinie du
se. rfrant au Pacifique contenus courant La dclaration n inisriel!e mme joui
dus le trait d'alliance de la quadru dira que la Belgique est oppoie ' O B THOMPSON,
pie entente sont l'objet de commen un rroiatonum en faveur de l'Aile' Agent finirai
taires enthousiastes de la part dc rr>9gne.
4u Comptoir
Franco-Hatienl
Vaillant et Houet
4720 /lu? du Magasin de l'Etat
PorUaum Grince,
Articles de Paris
Cette
tous les journauii L'S journalistes Lt; mme journal reproduit une d'
Mariaye
aca'yaant les explications du sna- claration du direc:eur de la'banaue
., <)'At pl-rpfii. \i iriA.. 1 j- H Dn nous annona le mari Rue
"! t..8 JL.5 K'^lsl(y disant que Mell, Km
di
tenr Lodge sur le traie affirmentqiit ,
c'est le tour i Y1 .prit de communau dar,b.a s.tualiou uSSTSSi ^HT&ttiffii
tseos duquel le monde s'tait car les me^rt, le, Plus nergiques se u, 6 DeceUr. couin". ,
U. ,lCDl ? Xa: souks
Piqus Reps
Crpe de soie Mariette
tieorgetfe
Vichy
Tulles couleur
Voiles uus
btouses
Robes
Semaine
Gourdes
if
2,50
3
5

3
2,50
2 50
5
15

w -
<
t

;- - '}>


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM