<%BANNER%>







PAGE 1

V LE MATIN CE S01K A Parisiana Quon n'oublie pae que c'est ce io, Paria.a..a,le bel* repretenu tance eux amateur* dee chtes Sert Deux cowdiea localea seront futprtes Grmaces matnno •fles t un Candidat seneui. Le roe. seront tenus par Jm pmci L.UX aeteurs de la Socit. fcutre g nre : 8 gourde Une belle fle tfi^attSJS ann'ooce pou, le *. P ^ nain Nos intormations nous pu1 S dcC que *s p,epa...h se poursu.ven, mittent %  TOHC % %  aui r DO u S autorisent a augudans des eowWOO V" ou Ln nombre ,„ de son u le plus *cl ^ dC frSVBIISrpeuh cette asscciat.on rocf X ***nNGHITE. CATARRHES Si vou3 commencez par L'EMULSION DE SCOTT srement vous n'aurez besoin de recourir %  *=a aucun autre mdicament. Tandis que | si vous commencez par un autre mdicament cest plus que probable* qu'il faudra recounr a L'EMULSION DE SCOTT **? %  - MARDI Les Mystres de do New-York ('ftuitel o.co cenis. MERCREDI Cœur de Gavrochi Entre gnrale 0.30 Loge G. 1.00 Quelques erreurs d'wresston ejjjj Nouvelles Etrangres %££&£ %  Par Cable ,OU "S me rcl.cd.anl le pUis.r on peu, ''""' ,,Vr l ,nU a La to.tunc es, chose capr. Knt -2 r.le ne nous vient pas ,OUJou,s, connue £W ^ pndan, noue aseSaW ** Ul ^ .._ _rmi-nd OOH l'on ialtrnd point, Ciuand tllc c „, ^ Jt'SSSLS dune Uonne lo %  ^STiSr i les numros, sans d,s "*" sent Sants, comme celle de l'Amicale une,ion, it y une sou, voie P'u* urJ d uuo K les onts soucieux rour '? 1.11,1 iai nia toi dj tente me. ,1 vaut mieux PAKIS 11 — Mr Loacheur rainisia tien IP^IOIB libres est revenu de Lundi es II a d, clar aux jonma listes qu il rapporte dea impree'i ons us optimistes Dans ses conversa nuns avec les fonctionnaires Britan" niques il n'a pas t question du 11 oiH'uiiuui demande par le.gcuver nuiie nt ullt uiarid. Mr Lleyd George a invit M. Briand a se rendre Londres, rette invitaion s t transmise par Mr. Lou liear an Pisidentdu conseil fran ais et il est tis probable qu'elle se 1 a accepte PAHIS11La chambre des dpu ts a approuv aujourd'hui saut df bat le budget de la manne qui pr -voit la construction dea navire ne m i japon *'* f WASHINGTON lo-Lesd'gu' chinois et japonais font tous leurs ettorts pour en finir avec la question de Chatoung et ont ngoci pendant rj n ( a e f tenta la journe. L.Japoo a accept ^ M UalIfiMiP de iende A 11 Chine tomes les pro-, a f Uolel m iStlievUV pries pu'oiques d'e Kiaschao et la I Chine s eng'ge A rembourser auj.L Henry Horn dont nous an pon toutes les smraps qu'il a • onc i oos \ t mois dernier l'arrive i pemes depuis qu'il s'est tait charg ?Qn |f p riDCe e st enti dan notre dts d-oits de 1 Allemagne dans ce ter ^ samr di io Diiembre avec plus ritoue a bail Les deux dlgations fl 0 onne8 de maichitidises. esprent solutionner la question de £ g HcDry Hor a une capacit 'aon sa'i t liante pour leurs pays . Q 0QDeS|| vient, comme le po.t de Sin Tao au corn nQus ^ f-M anQon c de Hambourg. Les parents, les amis, les l. de l'Institulion Vve Aug Paret, Confrrie du Tiers Ordre et celle 1 Enfinta de Marie sont pris d'assij une messe de Rsquiem anaivq saire pour le repos de l'me de Marie Antoinette Part que feront chanter les Aacieai t ves de l'Institution Vve Auj iet le lundi 19 Dcembre 4 i et demie du matin en la rhiili Notre-Dame. Poit au-Prince, le \\ Dcembre Le Comit des Anciennes El ei rachvmeot dea navires dn type Nouuandie actuellement en chau tier. demain dtma._ .a situation cre par la dopncia mis a 1/ confrence du dsarmement, lion du iiiodus Vivendi avec l'Eapa gae. Le conaeil dee ministres examine ce te question aujourd'hui. L BcaVi de Paria aftirme que le conaeil tu Franco Sriao de Y**Wl 5in. rW* P Sj'i2 devant la toule des., aaaaaaadeia 10,. aiani e ste P a, Hpm U maiHue at ta u J conscience est un eue li**u* ou *JffiT!£mZ** on ^ ,U 'tet\u 4'SS f n .nt pas la loi.tASm^SA £ p u- >• -* ^ii^a lenr temps '^ J %  ^^J^lme commercial franco OU v r,e,s sans travail qu. .t „v .... --.-.-;jfaA j du Ch aSi^j-^^S3ite, Kapagnol avec le dair JJfrtff de* .eccAirs du gouvernement franruttda P^ fl ' £ombin ^ un accord. Tous les journaux iont' is est de 12,500 d aptes une dcla de Mars, un1 an %  JJ fc j,^ d'avis que 1 on doit esprer au der,„ ioD de Mr Vincent, ministre du art par la nouvellej^g** '£{ uiermomertune entente car une up Tfavai i | a chambre au cours de la bltsserhent Mm; J^aone ture commerciale .erait prjudicia blepour 1 monaia-. La qucsuuu % %  < %  * %  j ( | a i, sera demain maai le ter de Tsinan Fu sera discut Curl0 tp es avoir PUS in Le cabinet japonais dcidera daQS d vrs porl8 d H'iti iin diftoitivement qu'elle sera L'arrive du Heriy H 4i..j. ... .nit H ti nrnnnt. .. _IL._ LIS sm-Ttraka Remerciement* Mademoiselle PlnatiaraiiHeD les Itres et la famille de I DKLUY remercient vivement Il 1 avons aouuu. "77T--•. $ieurs |. BIG O et DIB |OSi a„sera demain ma, ? soie^ J.^ ^^ p leur ont tmoign leur sympatbi m a don l'occavon doulouieuse du deuil >l 11 -a, vient de les frapperIls les pries n lima une msgr.ihqne fte q"'.;" 1 • eut lieu h.er soir l'Htel Bellevue < r '"^ o un Bmquet de 24 couverts avait t organis. Rponaani l'invita lion de l'/igence de la tHorn Line 1 Port au Prince le capitaine du ba i Port au Princt. le PARIS 10Le norrb e total des teau et ses offices avaient pris place OU vr,ers sans travail qui revivent autourd ^ J^ h d "^\ U .,..._ i leur g,ande reconoi Poitau Prince, U 12 Dcembre Divora Hier matin les pnux Constantin Duc comparu devant le Magistrat Communal sant les lonctionj d'officier d'Etat Civil qui i r asnee leur divorce iSnteariia*M lB es trenates Varits 1 de rin Varits avec le OOJOBW UJrectK de une cadeaux y^'i^JkSS **' l l8ant souve Les chargeurs sont pris de t ei'tune enienie car uoe iup r. ava ,i 1 | a chambre au cours de u ousscnieu • %  "-,.•-, "j Les enargeur ui e* -*• raerciale .erait prjudice JLI du Rudget du ministre du servi, la grande satisfaction de ton, lf f|i Q,,.,, tim Espagne et pour laFrance. cornoara ces chiffres avec ltx convins LJ M ^I Port au Prince de Cnstobal, Ln DLe. Journaux du So', ceul d ^sdernier, poque laAu thMi;. Mr Mmd cke a tio. le iSJMct-toifib e le Praident du tonae 1 ",, e :, avait IIOO oo ouviier sans Helmcke. Coarg d Agaire du Reieii Let s d'embarqaeraei lea ministrea des Finance J"J,V J ni aW^du gouverneAllemaud put la na.o.e. Aptes avoir m% d ^ rs pour i e fret de laquelle donne f tmcDt dtclaiMH oc droit ; dit quV oLe permis d'embarquer Allemand put la paroic. Aptes avoir t d i iTrs p0U r le fret dit comment il t .liait se rjouir de ^ de New York et aes Pottil l'arrive du premier steamer aile r0DieB sur i a demande faitt d bureau. A Ce vapeur partira airec MADRID disent que io 1 imniviit ."-. |( ,| Maura et lea mioistiea des Fmanct J Cambo et d'Etat GoizaUz Sontona %  ont confr tra longuament aonon meni aut apra aprs leur runion l'chec If n molU'l (O mand qui inagur.ii la reprise dea negjciat oos comitrciales av.c IflJI \IM \ gthires commeicialrs, il but au dve '*'ce iUUIJlUUUlU loppemtnt des rt Liions mntti mes pour New York, dans ls maUl GENKVELe secrtaire de g HnTlKOinnaairCO sous P vlllon al emAod eDl,e l le mme jour „ A -ll Ligue d d s Nations a convoquJ ]P VV J fV migPe tt HiitiAu;s que qu heu Œ o B THOMPSON,J conseil de la ligue poor le 1 mf UUiaJlUJiUUUUll UB M JJ }0u h.it s de M. Hunttk : 00 Ar"' ** nsnee qni anra heu i Getve le 1 janRLIN— Les mtmbres du Intu passa au saioo s'achtva la char j-aai fl J *LirFM?Erl Hn.eiplo.loi de oai ce Coo^e ont dmissionn en mante soire en p.opos aimables ou p dU yma Rail dnSSEr!M? iSUSS un b'oc parce que U commission Hlttr. le ure et .a guet muent leur no e vieux chteau qu on ait en train de allie du Rhin s est oppose lairU }oycuse_ dmolir 3 peraoones ont t tu?s ts ion d'un ind'v du poursuivi par le et beste r .. Sleamship connu donne acte ses rseives U CIt-J .11. BELGRADE-Le premier ministre Vaicbitch a prononc former le rouvean esbinet et s svis le roi Alexandre que ses ffforts avaient Renou. Le roi e charg le chtf du parti dmocratique de constituer le ministre. 1 i/saut-cooduit demands ; -__ VTiai ^• 0M *+**£ f U .ihVsans cautioo du aus-d.t Cii .t condamne le. Sieurs H cernent et cou nd Pott r 2Tt ici et l Flexible Shoe! ^Lfn aux frais et dpens de la Sure ^uids la aomme d. ptocuan H puIfl es soixante cro wttB dViUaiM; ae profit de Mes U. torits allemandes 'Enter te. ou de celles de ta ion d'un iDd'v du pouisuivi par 1e IL'I...^ ill^v Bureau de l'Agent Tr.buoil comme spculateur. *' iaii V I 11 *' 8 ; p 0 „. U Pnnc.'e 12 DceœtfiJ 1.. K.o,ttai dmissionnaires diNous enregistrons avec paisir les fianailles de roi 1 * 1 —1 Les Magistrats dmissionnaires a ^ ^^ ^ Mf Andri A h| B TJLLETIN NO II sent qail'st impos'ibe de rendre d fiu ^ notrc ami Arlhur Isidore, ancien iu.l t la iustice impartialement si elle dot ndtainkirawi du MATIN. | Le'S[ c AUianca tre amena aux convenances des auJteiiieu^ompUments ,r 0 rt-au-Prince Mer red. p 1 1 ..„.. a.. %  Mariages Dcembre 192i,venant de nr~ En la Basilique Notre Dame sera clbr le sa ayec ; medi u Dcembre a 7 heures du matiu le nia ..v tonnes de malCMI riage de Mlle Claire bt Lot avec Mr Valry Fis *JJ s Jfer8 restant I *7 r m n . ..... r E „ iEglise §t Philppe des Roules, l'aris, a jj 0 sact de ICI res (lies /t clbr le 4 Octobre Mruier le inatiage de .,.:.Ha ni l'antl-llldl Oa l PARISL'Allemfgne a manqu Mile Andre Tasriai avec Mr Stephen comeau erpamra u . c 2. de psy^r 190 millions de maka or Montasse .. !• P ttr ^ T*M^ du d api^a V-ccord des oarationa ' "" ' B r *" ,que les. suaires pereounellesaeraien rgles 4, ,,, m idsoVlea'pTew^HWeiea de rendues eftectives lundi dernier, WASHlUSTL'approoriation cemVe CecihS d. procj.me t on, cause de l'expiration du trait de. i. W tfsW 1 8 A g*-lA 8 o r ar M le Pr 'deot S qu U ^ ndre." 1* DS. ui.te du KntreAiariiue cftb. au ; neduit la Chambre PORSMOUTH 10'Le Motesat 'John Rsymond lliddlebrook de PU. s N est mort d'un accideDt de mort L JACKSON RYLea troupos de dedtoit. Thomas Piecte l'Iaat ont t appels l'aide pour Donn de BOUS -w Monsieur cJ*^ uf J) hommoa qui en toFhilipp'. Jt'R e •J!?aretl Sf^od Substitut do Cu" m,M * d y;i8 depuie quelescompsgnies Soutoement en audience P^'^'ld £SU! 2 iDfta8 r ""* de ce TOUT Sept Defiswbtf Bail B'-V-t di e œagaBtu ouyert. parationa avec I Arg'eterre WEST POINT— Le mrechal Focb s pass en revue t complirnaiat le cerpa de ca*Jits. BELGRADELe roi Alexandre a dsign l ex Premier David Arivitch leader du parti dmocrate, pour for mer le uouve.u Cabinet, par suite du manque de I ex Premier Hatch Ameuque din ervanjr au Qustmals, comme splu'ion de ls situation drivant de U chftta du gouvernement Herrea NEW-YORK.Le gnral Aman don Disz eei parti pour 1 Italie bord du croiaeur Peverni aprs plusieurs semaines de visite eux Etats-Ucit; comme i te de la lgion Agent G Qontre le (OH8TIPATI0I OOMPRj ''1 1 &1SS S ^SlXttiJ^SSSm itt*HCt eo lV .l j. u. ,i MM ea No U. ,|. k> .. er,c,,,. W plu. cent vingt et un Il est otdoor etc £n (oi de quoi etc... tour espf* 1 "' 00 ^onloime vCrsHINtONM er^a>re tNeM a annonc que les portn cain. ^^.^outrerneurJgj Uant ^u tieu qui dmiaaionua en Nol'ions Halo au onci iat seraieut piua vt mi! o jcoidiblea. WASHINGTONOn ee^U'eBdl VIENNE LA jugement des meu que le gouveicernent jiponii pN-jtiers scommetc avec lu local du par? U't agrment concernant I Si b'i>> a< <)-• Uoupea d-viont tre pisen^ec ^ la Ooafreuoe d l'ur ,, IBVPWOI PM de formelle* :mc meut uuaud elles aeio.t en ia> i S r.n£e tuf il a dit que ueiMADR1Bta* loia du inf gnfy^5^*^Wl^:i l ! S E-wceeidEepe^e ont t Tabunai envuoniK de gardas arms. fcTOwKOLM Hugo Stinoes, mer quaui indus riel d Allemagne a cma m, dit on, a n i, fc o Utiona poar des bteaua sedou s'leva ait & 30, joo tonnes aux Etata-Duia. Et i scsslar •• M^LT i



PAGE 1

HP • •bmti^ np nSadSfc fcaxnonHA mai • panpMMM y.u* ; VTU t W 4 IOATB s Annexe des Caves de Bordeaux U Maison E DEKEIX annonce sa bienveillante clientle que l •ran.de la Ptisserie franaise, bien pourvu commencera sa |i parti de Inndi 12 Dcembre Vous es pri de venir visiter, lamaison reoit des commandes pour mariages, baptnes, etc. tu Comploir Franco-Hatien Vaillant et Houet 1720 Rue du Magasin de l'Etal PorUaUml'rincs, 'Articles de Paris Cette Semaine Nausouks Piqus — Reps Crpe de soie Mariette: tieonjetfe Vieky Tulles couleur Voiles unis Blouses Robes i Gourdes <• n 2,50 3 5 G 3 2,50 2.50 &, 15 FORTE BAISSE a H.A.S.Co. annonce I sa clientle qu'elle let son sucre en vente son dpt en ville, 5 loilursorlesac de 100 Ivres. Port-au Prince, 5 Dcembre t9%l Sugar Selling Agency \ 9 !!PJ! M.!IS F AVIS taaiton MOSE SAIEH,aio rue des Fronts Forts a ''avantage d'aviser intense clientle qu'elle a reu par les derniers Steamers, les maris suivantes Oeorgette suprieure 8' jcooleur suprieur i 7/ j*oie } Isttu marin sup 25 [•il pi rostumes hom 24 il bleu marin 25 !)ne a u paille poui homme ( bapeaui paille poui hom 10 Chapeau paille fine & 15 Panamas 15 20 Ciavates 2 Noeuds cravate pince 1 50 Cbemises*eoul sup hom 10 Chausse te Suprieures 5 Palm Beach 10 Kaki blanc • j 9 Kaki blanc 2 Aveis autres articles tels que chapeaux noirs et couleur, paille pou,i •j niant fillette & garonnets flam lle< confec ionoes pour dames * r hotnaae et par soies, bas Je soie, m osseUne et coton chaussettes •coton2"pour homme, Lotjon Pqmpia, bretelle P ur homme et tintant 'cols pou r homme et enfant, Reps blanc et noir pour ceiotuie, biode %  Nie DOIT jppoo et pour lobe indigne franais grande largeur etc LE MAriM Revue Des Deux Mondes i<\,Rm dt L'niversil, Pris SOMMAIRE DE IA LIVRAISON D 1; NOVEMBRE iaai Lea derniers joura du flfrrand D .c Nisolaa Mikhalovitch Gai Constantin l!i mo % %  < L'appel de la oatti,cinquime partie Edouard Eatauoie La Fayette et Madame de Su et — Le.tres indite. C.ie 4'H*ueooville de l I •< % %  •! mi' D '.caise Hier e Douera—L Ujutg-ois Acdr L'tlueu berger Les rcentes touilles d'Aleaia. Ren Cagaat de l'Acadmie de* lncription$ La politique des deux rite Charles Loiseau An pays de Rabelais — 1Les enfances de Gargantua. Jacques Boulecger Acadmiciens de B'giqu. Henri Davignoo, jMazouna Cbarla Gniaux Utvue Scientifique — Promenade '.unane. Charles" Noidmanu M. Joseph Bdier l'Acadmie Fraraiae. Henri B'dou Ctuonique de la Quinzaine — Hi8 loue politique. Raymoi d Poincar de l'Acadmie franaise PRIX DE L'ABONNEMENT FOiSTALHE ~ n* m axrfflJW kseSb^ 1 L UG EL ET cm LTT> LONDRES N1* Un an Six mon AI Ir Ttoi mois 21 Ir ,0 paris Seine -cine Cl Oise Su Ir. Dpartements et Colonies francises Se 44 2; Ir htranjcr 98 Ir >o Ir 26 ti >o Les abonnements parteni du 1er et du 15 de chaque mais. Pris du Numro 4 tr.50. Maison Oloffson Lucas$Lo Noua voua reu avis que Mr H. C. btaude entie comme associe Jana la raison sociale Oioflson. Luette & Co. La piocuiauor de Cctie maison est coL'Uee Monsieur Ernest Stenapet. TheEast Asiatic Co Ltd. 8r vies mensuel The s|s tVirginia sera ici vers le 13 cotant acceptant du fret pour tous les ports europens. Pour plus amples 10 for mi tiers, -'adresse l'Agent L. PREETZMANN-AGGERHGLM Arrive d'Angleterre ET Eiv VESTE POUR I di tualia \5 d cou ratit, pour reparUr dans la srire Il chargera directrmenl pour tous les ports d Europe. Porl au Prince, le 2 dcembre 1921 Robe ts DUITOX k Co Agents Uinraui Avifi L#muiercial • J ai 1 houneor de vous intormei qne Mr Jesu R1CCARD1 ne fait plua pr ie de mes maisona de commerce de Petit Go*ve et de Poit au Pntce, Mr M. NAFSLEUNI. seul aura ta BIgnatuie (te ta mauon. Mesaieurs Mictiel Torrsella & Charles Gas'jens conservent COBJOIU •smentla piocuratton de mes m.i Pharmacie F. Sjourn Donne avis sa clientle, aux mcecins et au public, qu'elle a transform son Laboratoire d'Urologie en un Laboratoire de Biologie appliqu sous la Direction du Dr Ricot et F. Sjourn L) abo,*atoire es* ouvert tous les jours de 7 lires du matin '9 heures du siir pour toutes les .recherches ei analyses prvues dans l'annona ci joint?, saut pour le Wassermana et li constante Ure-Scrtore qui n seront reues que le mardi de cjiaque semaine. S'adresser ta Pharmacie pour les renseigoemeoL?* Analysesd'urines et Suc gastrique, Kacoo de Wassermann Raclion de Tnboulet, Examen du sang et du pus tjwmen des matires lctles, Examen ue crachat AlbHmino raction Constante Ur^ Scrtoire Recherche de Spirochles tt de Ganocoques, etc, etc. iTtra SOS. m Petit Qove. le 9 Dcembre M. NAtOLJsOlSI 19i 1. La M tison Evaristo Alvarez Nouvelles ont tablie aur cette place, offre toua ceux l qui a ont pas encore vi n sa Maison de Commerce, un aatortiment de provisions et comestible 1rs pins complet. Tels que 1 Kaiine, Riz, sucre granul*. pomme de terre, oignons verrai celle, macaroni, mantgue Globe et Co'tolene, beurre chaloner' huile d'Espagne peur table, huile r"e coton,Morue, Meaa Pork.en barila et demi bsrils, Bceuf sal, en batila et demi barilg, allumettes paase-partout Savon Bicarbonate de aoude, Sachets vides, G'osa, Savoc Copco et Dicea d toutes aortes. r Confine Boisson *, on trouver* un stock trs assorti el dans, le but de maintenir une bonne clieuiler la Maison a des prit eieeptiomels. ne du Quai, en face du bureau du Port SO'JL/.GCMENT URISOK par ll CIGAHETTES f APklA ou la FOUDRC bOT Iv I i-ou-Mtani rw Hlolf MH-iu Uv9* wi'n, 1 1 SOI tf Cfts • 20. ma St-l.rtr r• Eau Minrale Fachinaer s un effe 1 tonique & conservateur aur ton •M* *'#M**' '1 IJipMf'.rr 4 tt Comp (foie Gnrale Transatlantique Le paqu bot Saint Raphal venant des Cayes est attendu le ao courant et repartira probablement le mme jour pour Santiago d Cuba Port au Prince 10 Dcembre ieai L'Asjen., E. R#W IN | Cette eau minrale naturelle l'orgsnismp. Pour d s traitements domicile et comme baistori dittique elle .t pseacnte par des millier de mdecloa Cette eau eat misa en hn^-ii ( aana sdd t, m ni soustration ) aoua le contrle rigou !" u, du G 0 uv ero P'ane ii fluence guiiassnte et prventive contre LA GOUTTI DIATHIiSE ARTHRITIQUE WABtTI MALADIES DES ORGANES i)IGE*7TPS MALADIE DES REINS. DE LA TISSU [ ES VEWTE CBBZ* mW — m C F. Madseo 4J %  %  Si H >. / } \ ' ^



PAGE 1

Lt MATIN rduque l'^ostin Constipation Entrite | Vertiges Dyspepsie Migraines < Pour rester en bonne sant prenez chaque soir an comprim de JVBOL .... i ii •I.I.IIII.'J VMI|'J|( M lllll x. l'.nlv • SI no anctres iraient pu. *n riUni i hi.j .! %  tnir quelques comprim de Jubol. rrndre i irur intestin inre-ie par l'abus des iirof m- et de* lavements, son lasticit el sa souplesse, s'ils avalent eu leur service la ressource de la rducation Imesilnale si admirablement ralise par le Jubol. peut-tre l'histoire du riysiere compterait elle a son actif moins d'heures llliisiret. Fn revanche, l'humanit *t'u dnombre moins de ouffranres dont le* apoihiraires. autant que les malades, se Drent a mutes les poques, les Inconscients artisans. 0 BKtMOND. de l Facult de Mdecine d* Montpellier. HEMORRODES' JUBOLITOIRES : Suppositoires antihmorraglquet, calmanti, drongtiUonnanlt JUSCMAH Pommade contre Itt MmorroWes r.clcrnrs Oui, Mais ? (/eftelii de rtt'e i oiu'a're nue l'-dcal RHom Alix Roy i tuai o r Pe •" onif H &f%  bu.rR.'* d* II a -2 %  KOii"ir-B IH G* de 12 bMiel -m :k> BonHeeS'i-op f-nta 8 ie pot^ G 25^1 bo teille h eUaa de 12 bouteille io gourdes. Vin de ti-idaux §oj et tour truge e>.45o par 5 gallons, '• b.&t C G. ) Alrool pour liqoeor G 1o le gallon do inen'he G. o.ol 1/2 le gramme Eau de CoUg^e G o ot Verraice' G O.8J ta livre JuLol. ri.ulateur de L'Intestin, fixe une heure constante aux Jubsliss EXTRAITS BILIAIRES du durleur Mantjet. Hgulari$eM les [onction du /oie Y.1IIM A fa, Vils ijniraiii 1720 Rue du bfuii de Elal 'isrjrz i tl>*Mit. ar.ur i.xi fjEifl.Il OL I IlllV llllj ; Le public et par icMirement le # 'nrii du Mg'etie lo^malate le patri 7oii8 produits nharmacetitiqw $ et Unis •• n !" r. Ferique, sont iavi. r i i i J i • t une Messe de R quiem qui sa article* vendables dans une pharmacie H c naoe en n mmoire, iocca onBrfiiiiiiPfl.i-.-i ji_;_i a..shaving lreain! W 0D dooptWms anniversaire f > Fulton Shoe Polish Compas; lue New-York Si vous voulez pro'ger lia peau de cbfuaaurt*, Si'ousolez a v otr un brillaQt luii'nlj durable. .' Si i o -is voulez conserver la couleur et II il se de ces ciiais*ure* T pendant longtl employez'a marque vtOXOCflVM. Fabiiquee spcblemeit pour le* dames .Wtsgenl j men du high lile, Elle protge le peau des diiussires con're 1 humtdiie et| elnleur, .„ Ellr* en re ieleur souplesse e' consere leur brillant. Demandez la nvnq e MONOGRiM, c'est la meilleure de lou les marques, SP£Cl h LUES Geo. Jeansme Grand Htel de Franc .bDn mai cli e'c el_. J e mandez le prix courant L i 80L : le iiifil etr et le pli s coi on iq-je d s usiiile-.'an's Le dsiiii'ecliLt employ dans tous Ks grands I p laiflL UiVE petite cudlre da L\sol d JUS une pin'e deau ''oui e t s lu' in 1 |o ItLUX 2oio ROI* ' o.o fort au Prince Je aouaai'gne K'usca Juan Michel demeuraot et domicili aur I hub ta tiuu ^ouille, etcioa Boucancar, Mu. bilaiH, dclam crmioune de ,,,,,, JlM |L ue ploa iaponaabie dea actea et (tne piuti replante environ la onlenance de deux ver.es ordi ~g*ttSEZ StiS naires ) Le / ysol s'e ; lo'e pirliculiremi>m d*ns les cas de : Accouche Betttri lubcrcul"e, Jnledion. woisi r. s de ch ens, Piq>ea et mur PfM u'iuserl s. Erupt.ons d^ la peau. BlessuresPla.ts truiiires. Ille, pcurl li) w 'i;.e perso ni ellela l i'ette, le biin. Dans les entra bii'sdes m itre* la chambre d) bau. le wa er closet, les curies, Avant il api* le bila^uge Poar c Okuiflei les blessures des aninnux l l.-> loii piopres iiattl ls accouchements e le, l„mps ^pidmies le Lyso! s'impose plus que dans lo s ai h es c A Ayt'iu ujuursuuefcoluliondcLysoidanscliyqu ih mbre dt* votie appuie Ci t % tbaqui Hacon contuvt un proipalus Lihn Fink Inc. Lon H.Thbaui 1\IW YORK 4cent pour Uak VINS provenant drecttment deBirsae. p 1 Avis matrimonial Bordeaux. i ROUGE Gourdes 5 00 le gallon BL A NC G Ou le gallon ^ % VI\S en b)uttilles des meilleurs crus et des Chaleaux le renonyns. Liquc.rs F-ani-ses et ViD'd'Espa, ne. Champagr Vins mousseux d^s nruilleures marques. Munsieir pATRIZl, revenu dernirement te franco vj mi'riel tout'ueut pour son Htel, or-uent sa nombreuse el cl lientle que /".es prix apchux seront tablis partir du 1er w urepo ir les Pdostous demi et l'ensiooUS clients-ont pris de voir le iroprilaire lui menu. bERVlliE la CARTE de S heures du malin 8 hres dut Prix trs modrs. VIWIGRE DE VWgiranti pur Gourdes \,bO la bouteille. pour cauae d adutre, en attendant c I ii une action en divorce lui toit in tonte. ,, Muebalaia \2 Noven bre-i921 Eluaca Jtau MICHEL e Une Dcouvert* merveilleuse Une urdonnerie dan* un tube! Economie considrable I nanz voua-anoe tans outil, ni cur ni colle, *^n t.hiuBira sjx cuir et en cou ebouc, valifrK, ., 0 I'-IO nnaie. aijiea en cuir, toilecints. carotta cle \oituriSttCbenb:ea an avec \* LlQUlUClilit qi i foin. e" dix niuutei ur. cuir cri airif r.t, iirr?r œrble 8n ai irui.lt SI lfietant que I*. i ur niuiel. Ne dia pal c'eat flDCOISibtt. IstHy1 VCLP ju(ie pror! i ri* f b ication fia: cala* >erd drp er viceaioeppUn blea tt eai indiatett-tb'" dan tous lea rni < g< . En vente chez CASIlRi, /•ux Ctnt VI e Aticlts Ptisserie Franc iine Richard Peter BUE DE LEGALITE 1422 Spcialits du b<>r bons li.ia VOLAUVENl-, Cartps. choux la crme t'a es chaude toua lea ina'ina N B — Rf-forer les imitatiouR.mea baca sont p iot en vert et porte mou nom en grande lettre. PiS dt SiCCWSll Changement d'adresse Favorita Binr. 1C8.RWE DA.NTFS DESTCRJCHE3 AncieiiUH Maison Flembeit Consommations de premier choix. Servies soigne Teignez vous mciiicsvosetoffesaYJ La kabiline Produit d i teinture employ en France depuis te nombrao* nes. D.)it son succs aux txjellen s rsulta s quilsa toujoura 1 boalcs ra' i -er Rentorce U couleur ds toffes p3**j l'action du Soleil. m _.,., ... Kn vente chez Simoi VEUX. \ui Cent Mille ArticlesTIEUXetc. VAILLANT & HOUET,t7^o Ruedu Magasin de l'Etat Agents Gnraux pour UaiH AVIS J'ai I honneur d'avia^r la public et u coroineice eu particulier, qu' r a'tir de ce jour je me anin r tir de lai Maison M. Nai ooni .t Cie a laquelle j'tais associ, et ce, ponr dea ixirui.b i>i isunnellea l'oit au i'rince le 9 DJcembri 1921 JEAN HILCAROI !Pharm#cie Centrale Juuits de oue fiaichtut E. dition ircmite. (t ordonnances. — Spcialits pour toutes les ma/^:es : SatjCmlum ne De >a Slaternit de Pans toignie Consultations 1 3 heures. t Boia Veroa Avenue % •jna nay Gasoline & Krosii^ NOM venons d'introdu-re en Hati, h ,mi que SHELL > ** apprci*; dans le mende entier,. *, a Ceux qui en oat d^j fa t Pemi vbus diront que la GazoUo , Jj] est spcialement lerommandable pour son rendement avantage *5 n>ncrasse cas le moteur g :e a son t>fdi*ement oarfait. Ils vous engageront i n'user qae la k^tos n; SHELL so r ( is'fci par o i dg* i y.", elle donne en consquence une vive tt b 'e sars furrile §1 1! y a donc conomie et avantage a n'acheter que la muqne Pour les prix, adress 1 vous I Koberts Dutton & j



PAGE 1

Quinzime anne No 42 ; Port au Prince, Uu:i Mari fS Dcembre M2i DIRECTEUR PROPRITAIRE Clment MAGLOIRF NUMER: 20 CENTIMES On lit beaucoup d* bruit et puis on &e console. Quotidien LA FONTAINE 'V i REDACTION; R ne, Amricaine No, tftb rribunal de Commerce Jean M. Talma* Ou ?c nouveau M; M. Ma'ebrai-* rhe dans 's ronc'u^ionj; ubsidia I et orales demandant q<.V soit o-* dfaut contre les S'i-urs S"v Cie ei leur avo:a ,Me AS! !.ge r ; l rs dli* t .?.. w* Sieors G. H. Bas?et C*: Hewesa:id niVat Ciy WmenC Po'ter et la Flexible Sh-.M:omp-. I.O#I commercial' meit. — iXe runi*e r ,PUr a ocu Me p,er HH C0r ~> ir*i# i-i/# #,# ^.*.,.i:< et pour le p-ofit, qu'il in • lia 4 IF M p'/n #*\ onmeinnt, il ne p> uvait nas t.e mi* r %  MeF Ma c. substitut A , I *. • %  <* f/us d* c l/Ots Commissaire du G uvrrnerrert il il H tat ae fuHlile, II abundoine son s s c oriciusioQs oraiesiequi.-jtn* aus^i fat'lu Wfl/.f.Mini/,,... ... •_ dfaut contre pmies et avocats et l'adjudication He* conclusions du S eur Jean M. Talamas, si vrifie"!, piles sont trouves justes et bien foi Jes. A cette dernire audience, le Tii,../ *r .bunal, aprs avo>.r donn dfaut coi nu, piononce au Tribunal de (Jomu e l£S Siers si wa eVce et leur lerce, te 7 Dcembre en cours : w M WUpi fticte de commerce,en paiement de ses tttes. Cest ce qui rsulte du jugement sui Cirait des minutes du greffe du mand par les dfendeurs et a fii Inbntial de premire,mtancc de l'audition Je L cau t e i l audience d. Mt /'or/ M Prmce, Egalit Fratern t Rpublique d'Hati Au nom de la Rpublique eTiibural de premire instanc' Pott au Prince, compemmn 1 ni au Palais Ce justice, a rende orfretice publique, et en ses ai niions ccmmeiclales, le jugement Et : fclre i le Sieur leaa M Talam.is, |rita:ie de roeubli s, demeura t : tiu Prince et domicili NLW %  (.USA;, demandeur sur oppo Mtt dtendeur au principal ayant B avocats Mes H. et L Makban avec lection de domicile en rcabintt, sis Ru* Danls Deslou No a}*, d'une pan; •lesSieurs Hcwes and Portera, %  ciarjts, demeurant -t domicilies ton (Mass ), demandeurs ai. Opal et dfendeurs dfaillant •ppos non, ainsi que leur avo; I Pierre Hudicourt. faute de plai j MesSi.ursG. H. Basset Cie, N juts. dtmeurant et domicilias a jon (Maine),demandfurs au piii Mt dfendeurs dfaillants sur op on, ainsi que leur avocat Mf %  tHudiccuit, faute de plaide: fia Fit x ble Shoe Company, S liemaDufacluie.s, tablie et .10 ffe i Rochester RU* EN l'ACK n : BA POSTE L^ r>[\x.r, complet assetiment d'picerie Grand choix du b '"'''.s dp Bonbon*Francis Ame icaintl Ci (tares suprieurs Vins* Liqueur m Champigne y le prononc de son jugement l'audience de ce jour 1 1 itrea poac failli de commerce. Considrant <)ue< anivaa l'extrait d'i M ^istro de*J actes dn rmissances d> l'E d \ wVnk (USA), dlivr J.Mn l'ihmis le 2 -J un P.JJl, il e->t pi uvA qu'il a pria naissance h 3U A u II) I en la villa ds X w Y >ik, I Ris iVashi a on, qu-iinai il o'eat 1 au vffi 1 Us U loi, ieconir.1 mijeu 0 ir pouvoir, pxr lui seul e< dtv ROO piopie chef, eaerear tous les et actioPa propres un iuaFA1TS DROIT . ENUMERVriON DBS II: ;hS CousiJiant aue sur la pour-ui des Sieurs H. Silvera et Cie : G. Il i|ass et Gis ; Hewi anl Potter A F.exible Shoe Compa y c • T.ibuaai a, par son jugement du M |au 1921, |"," !' J prooons .* mm ea laillue du j Sieur Jean M. Talamis qu-, par aet J Co iSiMrant qu il D'est pas prouva atiuissier en date du 1; du m.n qa Jean TalaWaa. mjoear, a t mois.a tai._ opposition i ce |ug;mei *imocip et qu'il a t autoris par et i i'sppui de so action,il a o f >po s ' "•-'>' %  • mre fure le coinune instance d|i ouverte et peadinlu me et que ce te autorisation ait te devaat le Tribunal de pre.n e t enregistre et afli -lie au Tribu instance entre lui e' Isa S:^ur> S vri L ,dl de ^^^fCd de Port-au Prince et Ce; a son tat de minort* ^ 'iiunn quil aurait pris laquaSafafir rfg S? --"s:ics culanoa dlivr parle Consulat A n u , .capable, un irresponsable con caio a Port au Pnoce ; 1 extrait di tre I qii I. dordre public, aucune sou acte de naissance tn des R.*giaction un jus tic s ne peut elre vaiatrs de l'iat-avi! de l'£tat de New Wm*ni Intente, encore moins celYok ( USA ) du 28 Juin 1921 por '" s Ja mi 'e en faillite s.mple ou de tant la da'e de sa nai>sjnce au 3; Attendu que, sur la plainte en banqueiou e frauduleuse fomi!-p^i .ts adveisanes contre le en) cluant.Mousieui Georges Lescou. luge dlusirucuon pies le Tribun*, de premire instance de Port au Pnn ce, a rendu sou ordannance qui declaia qu'il n'y a pas heu suivre lUtre le concluant et qui ordonaa 1 mise en libert, aux teimes dt l article 1 1 5 du code dlnstiucioo criminelle, uevenu 112, pa r ce que n connu mimur LOI hab.lit i faire e commerce, etc. e c. :3 A tendu que le concluant ne pou vaut pas-tre dclar banqueroutier, parce que mincui.nou habilit i fu re le commerce, ne peut pas non plus tre mis en tat de faillite, cai ieuL Us commeiants sont suscep 1 bls d'tre mis en tat de faillite, etc cAttendu que l'auto.it de la cho se juge au criminel s impose tou;. Aot 1900 ; une odo.iaaa:e du |u ge d'Instiu.tion G org s Les.oui ir, n date du 30 Juill t 1921 et une nouvele plaiut-re idue contre 1 op ni3^ eu faillite pour banqueroute f-auduleuse; cor.dins le dernier cas, u:ie pareille ac ion rtae par la jusU e aurait port la plus grave au-nu te a ix cranciers du mineur, ^ui se aient considrs et aussi jugs %  T — %  niKin euusiue es e r aussi uuei posautp.f ks demandeurs, uaus I. comn, es cu-auteur, ou complices quelle ils reconnaissent eux-me ns Considrant qu il st interdit au que Jean Talamas tait mineur.quaaJ J;ig< .Jvil de tt mettre directement l s'est livr i des oprt oas com t en contradic uio avec u;ie*ci mercuies; d. mandant, ea cousquea 8i0U ciimiuellantrieure, en rete e. acie de lout ce qu'il a loujour. V* 01 dea f* ,t8 d 01 le dfendeur avait C:J dclar nou caupab e;~ Attendu q ie I auton e de la chose juge au loutce qu'il possde, et U rtracta aut"!ilfLf'i' llp8e tJUB et eu tout t.on du jugement dclaratifdefailhte, rv 1H iS!i *~* avec dcharge en faveur du dit o PP J ^SffiL fiS T^Zl ,ant. des condamnations y proton route frauduleuse, le ;JC Juillet 1W1 ces conue lui ; ce aussi, avec excu na/ le Juge dlnstuiction Georges lion provisoire du "jugement inter J> -sconlUir, et passe en force de venir, vu que lcxtraii de i'acie ue tlusejugee.a rais en libert le Sieur t dispos et est encore dpos i laire a ses cranciers l'&bandon d —.wre, Me Pierre Hudicourt •Abel lger en ont demand le Attendu quil est interdit su jug *VUa fixation i l'audience de civil de se me'ire directement en co pioe. tradiction avec une dcision crimi H. Malebranche a combaitu nelie, en retenant des aiis.dont li *macde, dclarant au Tubu dfendeur avait t dclar nou cou JJ e l'aftaiie date du mois de juin pable, e'c, etc. m *t\ que | es dfendeurs ont t Oui Me M tton pour Me Dliecne d'audience. avocat du Sieur Eiracnd Pressoi J i 1 TaUiuas, reconna mineur non Inbi ue faire le commerce; qu'en cooaquence, le Tribunal ne peut uppo^er aucuue autre dcision 1 01 ocnance sus parle qui a tran ch la yuei-tion dans le sens de la naissance me du Registre de l'tat c; vil de l'fltat de New Yoik est un a: c authentique ; cl co..damnation des dfendeurs tous les Irais tt dpens de la procdure. Considrant qu' l'audience du 3J loi; dut^ut ,„ ( | ,,,, Novembie ou la cause lut eutendue criminelle ae ait tojioure antrieure 188 S ?J n AK b !' ,,ra e 1 Cie et lfur *0teaani dciiioue iuterveu.r avocat Me Abel Lger,les Sieurs G. au sujet u, iTaire litigieuse. L.. a *l. el ^ le; S eWdi aud HoUei et Cpoaidi ans 1 acte de naisean laUex.blebhoe Company et leur avo <:o de Jea. i ala mas, ayant ef U r cet Me Pierre Hudicourt quoiqu doit et aoumn I examen du Tribu rgulireuiett somms d'audianc %  nal. la d..-m n-ie de suais propose n avaient pat co.npa.u; que tifiu pu 1 l'o. posant n'a plus d'obi-t. et il ava.. t requis ec noun contra ioit lui donner acie de ce ,i U il r! eux. 11 y a heu de uia.u enicette noooe a invoquer le eut M a-d m uecihion, pour statuer aor la va'eur matuculation. lui dlivri oar de opooaition. Co0 : Am.-ncaiu Pjrt au Prmce Cons.deiant quo de I examen du dont il a en -faire tat; t 1 • : T • %  rat ti ",t ; ti h 1/ %  .<> < I 1 1 r. f .t J %  tJiat, '(J SU 8 1T J* aauW avocat du Sieur Edmond Presser, BfiS. .b^l'V?^' ffio VJS^ K tl'bunal, aprs avoir enhndu lequel a conclu oralement qu il se il resso.t que d* l'anne 1910 .ad p/J 'lui avorter le ^n, P pitis, a accordj le renvoi derrire i justice. J te du dit acte, le S.eur Jeun Talamae condui. demand. COmer Ie auf Considrant que, vu l'tat de la cause, il est juste de donner acte au *>:eur Jean Talamas de ses rserves "n ce qui cencerne 1 -s Sieurs H. Si'l v'ra et Cie la requte desquHa une ms'ance est pendante devant les tribunaux entre les parties, et aussi icte de ce qu'il a toujours t dispo %  t et est encore dispos faire l'a banion ses crancier* de tout ci qu'il possde. Considrant que le Sieur blroond Pressoir, nomm Syndic de la fii h te Jpan Talamas par le Jotemeu dclaratif de Milite du 10 JuirT cou l dont est opposition, ne peut tre •-onsider que comme un simoltt •gent nomm par la justice, pour administrer et liquider las aftajrae de lean Talamas; que sa mission continuerait ou larrterait en cas de dcision contraire; que cet asent le j istice ne peut pas tre conaid r comme partie en cause, pour avoir aussi la charge des frais et dpena d'une procdure, dans la quelle il ne peut pas tre admis aom un ayant succomb; qu'au surplus il na '. prouv par aucun acte ver t au dossier de la cause que Jean riamia a nne action contre luiqu en consquence, il ne peut Da J tre donn acie l'opposant dauca ne rserve par lui fai e, quant I i r ton, dit ii introduite contre le Sieur Edrmnd I Pressoir, par une assgai tion en da'e du 21 Juillet l2l Considrant que l'opposition,' faite e ld Juin 192 par le Sieur Jeae Ta lamas PU jugement du 10 du mm mois, esc rgulire en la forma at dont est opposition doit tre* rSrae t et opposant dcharg les con damnations y prononces contre lui lona drantque l'acte de naissance du Sieur Jean Talamas, vers au dos sis* de la cause, constitue un titre authentique ; qu'aux termes de l'art.cleM2 v-Pr C.ildo.t tre ordonn 1 excution provisoire sans caution du prsent jigemeot Considrant que toute partie qui succombe doit tre condamn: au dpens. Par ces uses et mot.fs. miiatient le dfaut prcdemment doan con. tre IO .es Sieurs H Silver et Cie et leur avocat : 3J les S;euis G H BassetUe; io Hewes and Potter 40 la Flexible Shoe Company et leur avocat ; pour | e profit, dit r gui re en la forme et juste au.fond l'opposition du ij'uioi92i; donne au dit S.eur lean Talamas acte de es rserves de droit, en ce qui cou erne les Sieurs H. Silvera et Cie ^ dit que l'opposant mineur, en faveur de qui les formai ti de l'article 2 du :ode ce commercen'ont jamais t SSfi ne .P eut P" **' m., V. fa.lute et qu il ne peut au,si opposer aucune autre dcision i 1'ordonaaal ce du o Juillet ,921, rendue par "^ I, v.^ y &f


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05547
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, December 13, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05547

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Quinzime anne No 42 ;
Port au Prince, Uu:i
Mari fS Dcembre M2i
DIRECTEUR PROPRITAIRE
Clment MAGLOIRF
numer: 20 centimes
On lit beaucoup d* bruit
et puis on &e console.
Quotidien
LA FONTAINE
'V
i

REDACTION; R ne, Amricaine No, tftb
rribunal de Commerce
Jean M. Talma*
Ou ?c nouveau M; M. Ma'ebrai-*
rhe dans 's ronc'u^ionj; ubsidia I
et orales demandant q<.V soit o-*
____________ dfaut contre les S'i-urs S"v
Cie ei leur avo:a ,Me AS! !.ger;lrs
dli* t .?.. w* Sieors G. H. Bas?et C*: Hewesa:id
niVat Ciy WmenC Po'ter et la Flexible Sh-.M:omp-.
i.o#i commercial' meit.iXe runi*-er ,PUr a ocu Me p,er HHC0r ~>
ir*i# i-i/# #,# ^.*.,.i:< et pour le p-ofit, qu'il in lia4
if M p'/n #*\
onmeinnt, il ne p> uvait nas t.e mi* r MeF,Ma" c. substituta,
, I *. <* f/us d* c l/Ots Commissaire du G uvrrnerrert il il
H tat ae fuHlile, II abundoine son s*scoriciusioQs oraiesiequi.-jtn* aus^i
fat'lu Wfl/.f.Mini/,,... ... ._____ dfaut contre pmies et avocats et
l'adjudication He* conclusions du
S eur Jean M. Talamas, si vrifie"!,
piles sont trouves justes et bien foi
Jes.
A cette dernire audience, le Tii-
,../ *r .bunal, aprs avo>.r donn dfaut coi
nu, piononce au Tribunal de (Jom-ue lS Siers si wa eVce et leur
lerce, te 7 Dcembre en cours : w*M,*WUpi
fticte de commerce,en paiement de ses
tttes.
Cest ce qui rsulte du jugement sui
Cirait des minutes du greffe du mand par les dfendeurs et a fii
Inbntial de premire,mtancc de l'audition Je L caute i l audience d.
Mt
/'or/ m Prmce,
Egalit Fratern t
Rpublique d'Hati
Au nom de la Rpublique
eTiibural de premire instanc'
Pott au Prince, compemmn1
ni au Palais Ce justice, a rende
orfretice publique, et en ses ai
niions ccmmeiclales, le jugement
Et :
fclre i le Sieur leaa M Talam.is,
|rita:ie de roeubli s, demeura t :
tiu Prince et domicili NlW
(.USA;, demandeur sur oppo
Mtt dtendeur au principal ayant
B avocats Mes H. et L Makban
, avec lection de domicile en
rcabintt, sis Ru* Danls Deslou
No a}*, d'une pan;
lesSieurs Hcwes and Portera,
ciarjts, demeurant -t domicilies
ton (Mass ), demandeurs ai.
Opal et dfendeurs dfaillant
ppos non, ainsi que leur avo; I
Pierre Hudicourt. faute de plai
j
MesSi.ursG. H. Basset Cie, N
juts. dtmeurant et domicilias a
jon (Maine),demandfurs au piii
Mt dfendeurs dfaillants sur op
on, ainsi que leur avocat Mf
tHudiccuit, faute de plaide- :
fia Fit x ble Shoe Company, S
liemaDufacluie.s, tablie et .10
ffe i Rochester liu principal et dfenderesse de
eotr sur opposition.ainsi que son
nt Me Pierre Hudicourt, faute
rkider;
lUs Situis H Silvera et Cie
Berants, demeurant i Port au
fce et domicilies Livourne (1
Idemandeurs au principal et d
fcO's dlai larts sur oppostou
Mue leur avocat Me Abcl L g r
et plaider ;
P$ le Sieur Edmond Pres.oir.
Wntde lafailite le an M. Tala-
VP'Opritaire, demeurant et i tilt i Port au P.ioce. dtendeur
'position, ayant pour avocat
jiendsir Dlienne,dautre part;
-Cinse produite l'audience du
povemb
huitiine irtvocablemtnt?A l'audi-r
ce du 30 du mme mois.a l'appel d
a caottf, Me Pauyo, pour M: Hudi
ourt et Lger, tn dt manda le ret,
voi a hmtaiae L; Tubanal, en co
formit de sa p'dcdtnte dcision, r
jeta cette deaaande et accorda la' p-
oie 4 Me H. MaUbranche qui, poui
lean M. Talamas.put les concluMOj
no 1er, 1er bis tt 1er ter ;
^ Conclusions pour Jean M Ta a m s
Contre
" ies Sictiib H. Silvera et Cie : G.
H. Bass et Cie ; H wes and Po ier;la
Fltx.bl: Shoe Company et le sieui
Edmond Piesvoir.
" Pbise au Tnbunal -Sous toutes
rserves contre .es Sieurs H. Silvera
& Cie. t
" A.tendu qu'une instance intro
duite i ia requtj duSieurlI Silvera,
est pendante devaut les Tubunaux,
entre les parties ;
U ''au u i jugement dfiaitif n'est
intervenu sur la dite instance; t: ic
A teuUu qu n ressoit de i'extrm
des registres d; naissance de IL.a'
deNew-Yoik(USA]que le concluant
est n le 30 Aou\ 1.9:0 et que, par-
tant, il est mineur, etc, etc.
n'a jamais rfi l'ntO'lMtl n prvu?
' Basa et Cie- lewsaan Pn^r-^ p^r la ,oi dVxjrcer l t-oainerce
P. hua rH-w"sandPfer- P.rtu Prince; qu'il ,hit '.ie 'dit
Lm p HTpanyt e' leurr q^'il ne rent dm tre reconnu com
j. 1/ Hudicourt, avait ordo i m ,.. ; ,.. t,m e fi, h.p
.nledio des pices et avait renv ni procder rguli^enient contro
Epicerie CeniraM Boulangerie
Lope Rivera {Epicerie Centrales
LOPE HIVER!
1717 GbanoRlk kn r.ca
I)E LA POSTK
Baisse du Prix du Pain
partir d mardi
13 Dcembre
Pain de 0,40 0,&
" de i) 20 ..IJ
Petftl pataa de 3 pour 0:25
3 pour 0,20
t.
1717 GR .Nl> RU* EN l'ACK
n : ba Poste
L^ r>[\x.r, complet
assetiment d'picerie
Grand choix du b '"'''.s dp
, Bonbon*Francis Ame icaintl
Ci (tares suprieurs
Vins* Liqueur m
Champigne
y le prononc de son jugement
l'audience de ce jour
1 1 itrea poac failli de commerce.
Considrant <)ue< anivaa l'extrait
d'i M ^istro de*J actes dn rmissances
d> l'E d \ wVnk (USA), dlivr
J.Mn l'ihmis le 2-J un P.JJl, il e->t
pi uvA qu'il a pria naissance h 3U
A u II) I en la villa ds X w Y >ik,
I Ris iVashi a on, qu-iinai il o'eat
1 au vffi 1 Us U loi, ieconir.1 mi-
jeu 0 ir pouvoir, pxr lui seul e< dtv
roo piopie chef, eaerear tous les
et actioPa propres un iua-
FA1TS .........
DROIT......, .
ENUMERVriON DBS II: ;hS .
CousiJiant aue sur la pour-ui
des Sieurs H. Silvera et Cie : G. Il
i|ass et Gis ; Hewi anl Potter A
F.exible Shoe Compa y c T.ibuaai
a, par son jugement du m |au 1921, |","!' J
prooons .* mm ea laillue du j
Sieur Jean M. Talamis qu-, par aet J Co iSiMrant qu il D'est pas prouva
atiuissier en date du 1; du m.n qa Jean TalaWaa. mjoear, a t
mois.a tai._ opposition i ce |ug;mei *imocip et qu'il a t autoris par
et i i'sppui de so action,il a of>po s ' "-'>' mre fure le coin-
une instance d|i ouverte et peadin- lu me et que ce te autorisation ait
te devaat le Tribunal de pre.n e t* enregistre et afli -lie au Tribu
instance entre lui e' Isa S:^ur> S vri L,dl de ^^^fCd de Port-au Prince
et Ce; a son tat de minort* ^ 'iiunn quil aurait pris laqua-
Safafir rfg S? --"s:ics
culanoa dlivr parle Consulat A n u, .capable, un irresponsable con
caio a Port au Pnoce ; 1 extrait di tre I qii I. dordre public, aucune
sou acte de naissance tn des R.*gi- action un jus tic s ne peut elre vaia-
trs de l'iat-avi! de l'tat de New Wm*ni Intente, encore moins cel-
Yok ( USA ) du 28 Juin 1921 por '"s Ja mi'e en faillite s.mple ou de
tant la da'e de sa nai>sjnce au 3; '
Attendu que, sur la plainte en
banqueiou e frauduleuse fomi!--
p^i .ts adveisanes contre le en)
cluant.Mousieui Georges Lescou. .
luge dlusirucuon pies le Tribun*,
de premire instance de Port au Pnn
ce, a rendu sou ordannance qui de-
claia qu'il n'y a pas heu suivre
lUtre le concluant et qui ordonaa
1 mise en libert, aux teimes dt
l article 115 du code dlnstiucioo
criminelle, uevenu 112, parce que n
connu mimur loi hab.lit i faire
e commerce, etc. e c.
:3
A tendu que le concluant ne pou
vaut pas-tre dclar banqueroutier,
parce que mincui.nou habilit i fu
re le commerce, ne peut pas non
plus tre mis en tat de faillite, cai
ieuL Us commeiants sont suscep1
bls d'tre mis en tat de faillite, etc
' cAttendu que l'auto.it de la cho
se juge au criminel s impose tou;.
Aot 1900 ; une odo.iaaa:e du |u
ge d'Instiu.tion G org s Les.oui ir,
n date du 30 Juill t 1921 et une
nouvele plaiut-re idue contre 1 op
ni3^ eu faillite pour banqueroute
f-auduleuse; cor.dins le dernier cas,
u:ie pareille ac ion rtae par la jus-
U e aurait port la plus grave au-nu
te a ix cranciers du mineur, ^ui
se aient considrs et aussi jugs
t . niKin euusiue es er. aussi uuei
posautp.f ks demandeurs, uaus I. comn, es cu-auteur, ou complices
quelle ils reconnaissent eux-me ns Considrant qu il st interdit au
que Jean Talamas tait mineur.quaaJ J;ig< .Jvil de tt mettre directement
l s'est livr i des oprt oas com t en contradic uio avec u;ie*ci
mercuies; d. mandant, ea cousquea 8i0U ciimiuell- antrieure, en rete
e. acie de lout ce qu'il a loujour. V*01 dea f*,t8 d01" le dfendeur avait
c:j dclar nou caupab e;~ Attendu
q ie I auton e de la chose juge au
loutce qu'il possde, et U rtracta aut"!ilfLf'i'llp8e tJUB et eu tout
t.on du jugement dclaratifdefailhte, rv1HiS!i *- ~*
avec dcharge en faveur du dit oPPJ ^SffiL fiS T^Zl
,ant. des condamnations y proton route frauduleuse, le ;JC Juillet 1W1
ces conue lui ; ce aussi, avec excu na/ le Juge dlnstuiction Georges
lion provisoire du "jugement inter J> -sconlUir, et passe en force de
venir, vu que lcxtraii de i'acie ue tlusejugee.a rais en libert le Sieur
t dispos et est encore dpos i
laire a ses cranciers l'&bandon d
.wre, Me Pierre Hudicourt
Abel lger en ont demand le Attendu quil est interdit su jug
*VUa fixation i l'audience de civil de se me'ire directement en co
pioe. tradiction avec une dcision crimi
* H. Malebranche a combaitu nelie, en retenant des aiis.dont li
*macde, dclarant au Tubu dfendeur avait t dclar nou cou
JJe l'aftaiie date du mois de juin pable, e'c, etc.
m*t\ que |es dfendeurs ont t Oui Me M tton pour Me Dliecne
* d'audience. avocat du Sieur Eiracnd Pressoi
J i 1 TaUiuas, reconna mineur non
Inbi ue faire le commerce; qu'en
cooaquence, le Tribunal ne peut
uppo^er aucuue autre dcision
1 01 ocnance sus parle qui a tran
ch la yuei-tion dans le sens de la
naissance me du Registre de l'tat c;
vil de l'fltat de New Yoik est un a: c
authentique ; cl co..damnation des
dfendeurs tous les Irais tt dpens
de la procdure.
Considrant qu' l'audience du 3J loi; dut^ut , (| ,,,,
Novembie ou la cause lut eutendue criminelle ae ait tojioure antrieure
188 S?Jn ak ,b!',,ra e,1 Cie et lfur *0teaani dciiioue iuterveu.r
avocat Me Abel Lger,- les Sieurs G. au sujet u, iTaire litigieuse.
. l.. a*l.el ^le; SeWdi aud HoUei' et Cpoaidi ans 1 acte de naisean
laUex.blebhoe Company et leur avo <:o de Jea. i ala mas, ayant efUr
cet Me Pierre Hudicourt quoiqu doit et aoumn I examen du Tribu
rgulireuiett somms d'audianc nal. la d..-m n-ie de suais propose
n avaient pat co.npa.u; que tifiu pu1 l'o. posant n'a plus d'obi-t. et il
ava.. t requis ec noun contra ioit lui donner acie de ce ,iU il r!
eux. 11 y a heu de uia.u eni- cette noooe a invoquer le eut M a-d m
uecihion, pour statuer aor la va'eur matuculation. lui dlivri oar
de opooaition. Co0 : Am.-ncaiu Pjrt au Prmce
Cons.deiant quo de I examen du dont il a en -faire tat;
t 1 : T rat ti ",t ; ti h 1/ .<> < I 1 1 r. f .t J tJiat, '(J SU 8 1T
J* aauW avocat du Sieur Edmond Presser, BfiS. .b^l'V?^' ffio VJS^ K
tl'bunal, aprs avoir enhndu lequel a conclu oralement qu il se il resso.t que d* l'anne 1910 .ad p/J 'lui avorter le ^n,
P pitis, a accordj le renvoi derrire i justice. J te du dit acte, le S.eur Jeun Talamae condui. demand. COmer Ie *auf
Considrant que, vu l'tat de la
cause, il est juste de donner acte au
*>:eur Jean Talamas de ses rserves
"n ce qui cencerne 1 -s Sieurs H. Si'l
v'ra et Cie la requte desquHa
une ms'ance est pendante devant les
tribunaux entre les parties, et aussi
icte de ce qu'il a toujours t dispo
t et est encore dispos faire l'a
banion ses crancier* de tout ci
qu'il possde.
Considrant que le Sieur blroond
Pressoir, nomm Syndic de la fii
h te Jpan Talamas par le Jotemeu
dclaratif de Milite du 10 JuirT cou
l dont est opposition, ne peut tre
-onsider que comme un simoltt
gent nomm par la justice, pour
administrer et liquider las aftajrae
de lean Talamas; que sa mission
continuerait ou larrterait en cas
de dcision contraire; que cet asent
le j istice ne peut pas tre conaid
r comme partie en cause, pour
avoir aussi la charge des frais et
dpena d'une procdure, dans la
quelle il ne peut pas tre admis aom
un ayant succomb; qu'au surplus
il na '. prouv par aucun acte ver
t au dossier de la cause que Jean
riamia a nne action contre lui-
qu en consquence, il ne peut DaJ
tre donn acie l'opposant dauca
ne rserve par lui fai e, quant I i r
ton, dit ii introduite contre le Sieur
EdrmndI Pressoir, par une assgai
tion en da'e du 21 Juillet l2l
Considrant que l'opposition,' faite
e ld Juin 192 par le Sieur Jeae Ta
lamas pu jugement du 10 du mm
mois, esc rgulire en la forma at
dont est opposition doit tre* rSrae
t et opposant dcharg les con
damnations y prononces contre lui
lona drantque l'acte de naissance
du Sieur Jean Talamas, vers au dos
sis* de la cause, constitue un titre
authentique ; qu'aux termes de l'ar-
t.cleM2 v-Pr C.ildo.t tre or-
donn 1 excution provisoire sans
caution du prsent jigemeot
Considrant que toute partie qui
succombe doit tre condamn: au
dpens.
Par ces uses et mot.fs. miiatient
le dfaut prcdemment doan con.
tre io .es Sieurs H Silver et Cie et
leur avocat : 3J les S;euis G H
BassetUe; io Hewes and Potter
40 la Flexible Shoe Company et
leur avocat ; pour |e profit, dit r
gui re en la forme et juste au.fond
l'opposition du ij'uioi92i; donne
au dit S.eur lean Talamas acte de
es rserves de droit, en ce qui cou
erne les Sieurs H. Silvera et Cie ^
dit que l'opposant mineur, en faveur
de qui les formai ti de l'article 2 du
:ode ce commerce- n'ont jamais t
SSfi ne.Peut P" **' m., V.
fa.lute et qu il ne peut au,si opposer
aucune autre dcision i 1'ordonaaal
ce du o Juillet ,921, rendue par "^


I,

'
v.^
y


?


V

LE MATIN
CE
S01K
A
Parisiana
Quon n'oublie pae que c'est ce
io, Paria.a..a,le bel* repretenu
tance eux amateur* dee chtes
Sert Deux cowdiea localea seront
futprtes- Grmaces matnno
fles t un Candidat seneui. Le
roe. seront tenus parJm pmci
l.ux aeteurs de la Socit.
* fcutre gnre : 8 gourde*
Une belle fle
tfi^attSJS ann'ooce pou, le
*. P^ nain Nos intormations nous pu-
1 S dcC que *s p,epa...h se poursu.ven,
mittent TOHC auirDOuS autorisent a augu-
dans des eowWOO V"ou, Ln nombre
, de son u le plus *cl ^
dC frSVBIISrpeuh cette asscciat.on
rocfX ***nNGHITE. CATARRHES
Si vou3 commencez par
L'EMULSION DE SCOTT
srement vous n'aurez besoin de recourir
*=- a aucun autre mdicament. Tandis que |
si vous commencez par un autre mdicament cest
plus que probable* qu'il faudra recounr a
L'EMULSION DE SCOTT
**? -
MARDI
Les Mystres de
do New-York ('ftuitel
o.co cenis.
MERCREDI
Cur de Gavrochi
Entre gnrale 0.30
Loge G. 1.00
, Quelques erreurs d'wresston ejjjj
Nouvelles Etrangres %&*
Par Cable
,OU* "S me rcl.cd.anl le pUis.r on peu,
''""' ,,Vr l ,nU a La to.tunc es, chose capr.
Knt-2 r.le ne nous vient pas ,OUJou,s, connue
W^ pndan, noue aseSaW **
Ul ^ .._ _- rmi-nd OOH
l'on
ialtrnd point, Ciuand tllc
,c, ^ Jt'SSSLS dune Uonne lo
^STiSr i les numros, sans d,s
"*" sent Sants, comme celle de l'Amicale
une,ion,
it y
une sou,
voie P'u* urJ
d uuo K les onts soucieux rour
'? 1.11,1 iai nia toi dj tente me.
,1 vaut mieux
PAKIS 11 Mr Loacheur rainis-
ia tien ip^ioib libres est revenu
de Lundi es II a d, clar aux jonma
listes qu il rapporte dea impree'i ons
us optimistes Dans ses conversa
nuns avec les fonctionnaires Britan"
niques il n'a pas t question du
11 oiH'uiiuui demande par le.gcuver
nuiient ullt uiarid.
Mr Lleyd George a invit M. Briand
a se rendre Londres, rette invita-
ion s t transmise par Mr. Lou
liear an Pisidentdu conseil fran
ais et il est tis probable qu'elle se
1 a accepte
PAHIS11- La chambre des dpu
ts a approuv aujourd'hui saut df
bat le budget de la manne qui pr
-voit la construction dea navire
ne
m i japon *'*
f
WASHINGTON lo-Lesd'gu'
chinois et japonais font tous leurs
ettorts pour en finir avec la question
de Chatoung et ont ngoci pendant rj n (.ae f
tenta la journe. L.Japoo a accept ^ M UalIfiMiP
de iende A 11 Chine tomes les pro-, a f UolelmiStlievUV
pries pu'oiques d'e Kiaschao et laI -----
Chine s eng'ge A rembourser auj.- l Henry Horn dont nous an
pon toutes les smraps qu'il a oncioos \t mois dernier l'arrive i
pemes depuis qu'il s'est tait charg ?Qn |f priDCe, est enti dan notre
dts d-oits de 1 Allemagne dans ce ter ^ samrdi io Diiembre avec plus
ritoue a bail Les deux dlgations fl "0 onne8 de maichitidises.
esprent solutionner la question de g HcDry Hor a une capacit
'aon sa'i t liante pour leurs pays . Q ,0QDeS- || vient, comme
le po.t de Sin Tao au corn nQus ^f-M anQonc de Hambourg.
Les parents, les amis, les l.
de l'Institulion Vve Aug Paret,
Confrrie du Tiers Ordre et celle 1
Enfinta de Marie sont pris d'assij
une messe de Rsquiem anaivq
saire pour le repos de l'me de
Marie Antoinette Part
que feront chanter les Aacieai
t ves de l'Institution Vve Auj
iet le lundi 19 Dcembre 4 i
et demie du matin en la rhiili
Notre-Dame.
Poit au-Prince, le \\ Dcembre
Le Comit des Anciennes El
ei rachvmeot dea navires dn type
Nouuandie actuellement en chau
tier.
demain
dtma._
.a situation cre par la dopncia mis a 1/ confrence du dsarmement,
lion du iiiodus Vivendi avec l'Eapa
gae.
Le conaeil dee ministres examine
ce te question aujourd'hui. L BcaVi
de Paria aftirme que le conaeil tu
Franco
Sriao de Y**Wl
5in. rW*PSj'i2 devant la toule des.,
aaaaaaadeia 10,. aiani,este Pa, Hpm
U maiHue at ta u J conscience est un
eue li**u* ou *JffiT!mZ** on
^ ,U'tet\u 4'SS f n .nt pas la loi.-
tASm^SA pu- > -* *
^ii^a lenr temps '^ J- ^^J^lme commercial franco OUvr,e,s sans travail qu. .t v.... --.-.- -;j- faA j du Ch
aSi^j-^^S3ite, Kapagnol avec le dair JJfrtff de* .eccAirs du gouvernement fran- ruttda P^fl' ombin ^
un accord. Tous les journaux iont' is est de 12,500 d aptes une dcla de Mars, un1 an JJ fc j,^
d'avis que 1 on doit esprer au der,ioD de Mr Vincent, ministre du art par la nouvellej^g** '{
uiermomertune entente car une up Tfavaii |a chambre au cours de la bltsserhent Mm; J^aone
ture commerciale .erait prjudicia
blepour 1
monaia-. La qucsuuu <* j( |ai,sera demain maai
le ter de Tsinan Fu sera discut Curl0 tp es avoir pus
in Le cabinet japonais dcidera daQS d,vrs porl8 d H'iti
iin diftoitivement qu'elle sera L'arrive du Heriy H
. 4i..j. ... .nit H ti nrnnnt. .. ____il._
Lis sm-Ttraka
Remerciement*
Mademoiselle PlnatiaraiiHeD
les Itres et la famille de I
DKLUY remercient vivement
Il 1 avons aouuu. "77T--. $ieurs |. BIG O et DIB |OSi
asera demain ma, ?, soie^ J.^ ^^ p
leur ont tmoign leur sympatbi
, m a don l'occavon doulouieuse du deuil
>l 11 -a, vient de les frapper- Ils les pries
n lima une msgr.ihqne fte q"'.;"1
eut lieu h.er soir l'Htel Bellevue o un Bmquet de 24 couverts avait
t organis. Rponaani l'invita
lion de l'/igence de la tHorn Line 1
Port au Prince le capitaine du ba
i Port au Princt. le
PARIS 10- Le norrb e total des teau et ses offices avaient pris place
OUvr,ers sans travail qui revivent autourd^J^hd"^\U
.,..._ i leur g,ande reconoi
Poitau Prince, U 12 Dcembre
Divora
Hier matin les pnux Constantin Duc
comparu devant le Magistrat Communal
sant les lonctionj d'officier d'Etat Civil qui i
r asnee leur divorce
iSnteariia*M
lBes trenates Varits
1 de rin Varits avec le OOJOBW
UJrectK de une cadeaux
y^'i^JkSS **' -l l8ant souve
Les chargeurs sont pris de t
ei'tune enienie car uoe iup r.ava,i 1 |a chambre au cours de u ousscnieu "-,.-, "j Les enargeur ui e* -*
raerciale .erait prjudice JLI du Rudget du ministre du servi, la grande satisfaction de ton, lf f|i q,,.,, tim
Espagne et pour laFrance. cornoara ces chiffres avec ltx convins ljm^i Port au Prince de Cnstobal, Ln
D- Le. Journaux du So', ceul d ^sdernier, poque la- Au thMi;. Mr Mmd cke atio. le iSJMct-toifib
e le Praident du tonae1' ",,e :, avait IIOOoo ouviier sans Helmcke. Coarg d Agaire du Reieii Let s d'embarqaeraei
lea ministrea des Finance J"J,V J ni aW^du gouverne- Allemaud put la na.o.e. Aptes avoir m% d^rs pour ie fret de
laquelle donne
f tmcDt dtclaiMH oc
droit ; dit quV
.......... o- Le permis d'embarquer
Allemand put la paroic. Aptes avoir t diiTrs p0Ur le fret
dit comment il t .liait se rjouir de ^ de New York et aes Pottil
l'arrive du premier steamer aile r0DieB, sur ia demande faitt
d" bureau. A
Ce vapeur partira airec
MADRID
disent que io 1 imniviit ."-. ,|(,|
Maura et lea mioistiea des Fmanct J .
Cambo et d'Etat GoizaUz Sontona "
ont confr tra longuament aonon meni-
aut apra aprs leur runion l'chec If n molU'l (O mand qui inagur.ii la reprise
dea negjciat oos comitrciales av.c IflJI \IM \ gthires commeicialrs, il but au dve
'*'ce iUUIJlUUUlU loppemtnt des rt Liions mntti mes pour New York, dans ls maUl
GENKVE- Le secrtaire de g HnTlKOinnaairCO sous Pvlllon al emAod eDl,e l'le mme jour A-ll
Ligue dds Nations a convoquJ ]P VV J fV migPe tt Hiiti- Au;s que qu heu o B THOMPSON,J
conseil de la ligue poor le 1 mf UUiaJlUJiUUUUll UB MJJ }0uh.its de M. Hunttk : 00 Ar"' **
nsnee qni anra heu i Getve le 1 janRLIN Les mtmbres du Intu passa au saioo s'achtva la char j-aai fl
J*LirFM?E-rlHn.eiplo.loi de oai ce Coo^e ont dmissionn en mante soire en p.opos aimables ou pdUyma Rail
dnSSEr!M? iSUSS un b'oc parce que U commission Hlttr. le ure et .a guet muent leur no e
vieux chteau qu on ait en train de allie du Rhin s est oppose lairU }oycuse_
dmolir 3 peraoones ont t tu?s ts ion d'un ind'v du poursuivi par le
et bester..
Sleamship
connu
donne acte
ses rseives
U CI- t-J .11.
BELGRADE-Le premier ministre
Vaicbitch a prononc former le
rouvean esbinet et s svis le roi
Alexandre que ses ffforts avaient
Renou. Le roi e charg le chtf du
parti dmocratique de constituer le
ministre.
1 i/saut-cooduit demands ; -- __
VTiai ^0M *+**
f*U .ihVsans cautioo du aus-d.t
Cii .t condamne le. Sieurs H
cernent et cou nd Pott.r
2Tt ici et l Flexible Shoe!
^Lfn aux frais et dpens de la
Sure ^uids la aomme d.
ptocuan h puIfles soixante cro
wttB dViUaiM; ae profit de Mes U.
torits allemandes
'Enter te.
ou de celles de
ta ion d'un iDd'v du pouisuivi par 1e Il'i...^ ill^v Bureau de l'Agent
Tr.buoil comme spculateur. *' iaiiV I11*'8 ; p0.U Pnnc.'e 12 DcetfiJ
1.. K.o,ttai dmissionnaires di- Nous enregistrons avec paisir les fianailles de roi 1 * 1 _1
Les Magistrats dmissionnaires a ^ ^^ ^ Mf Andri A h| BtjLLETIN No II
sent qail'st impos'ibe de rendre d fiu ^ notrc ami Arlhur Isidore, ancien iu.l t
la iustice impartialement si elle dot ndtainkirawi du matin. | Le'S[ c AUianca
tre amena aux convenances des au- Jteiiieu^ompUments ,r0rt-au-Prince Mer red. p
1 1 .... a.. Mariages Dcembre 192i,venant de nr~
En la Basilique Notre Dame sera clbr le sa ayec ;
medi u Dcembre a 7 heures du matiu le nia ..v tonnes de malCMI
riage de Mlle Claire bt Lot avec Mr Valry Fis *JJ sJfer8
restant I *7 rm n
. .....------r----------------- E iEglise t Philppe des Roules, l'aris, a jj0 sact de ICI res
(lies /t clbr le 4 Octobre Mruier le inatiage de .,.:.- Ha ni l'antl-llldl Oa l
PARIS- L'Allemfgne a manqu Mile Andre Tasriai avec Mr Stephen comeau erpamra u . c 2.
de psy^r 190 millions de maka or Montasse ........ ! Pttr ^ t*M^
du d api^a V-ccord des oarationa "" B r*"
,que les.suaires pereounellesaeraien
rgles
4, ,,, m idsoVlea'pTew^HWeiea de rendues eftectives lundi dernier,
WASHlUST- L'approoriation cemVe CecihS d. procj.me t on, cause de l'expiration du trait de.
i.WtfsW
18a g*-lA 8orarMle Pr 'deot S qu U ^ ndre." 1* DS. ui.te du KntreAiariiue cftb. au ;
neduit la Chambre
PORSMOUTH 10- 'Le Motesat
'John Rsymond lliddlebrook de PU.
s N est mort d'un accideDt de mo-
rt L
, JACKSON RY- Lea troupos de
dedtoit. Thomas Piecte l'Iaat ont t appels l'aide pour
Donn de bous -w Monsieur cJ*^ ,uf J) hommoa qui en to-
Fhilipp'. Jt'Re J!?aretl
Sf^od Substitut do Cu"m,M* d y;i8 depuie quelescompsgnies
Soutoement en audience P^'^'ld SU! 2 iDfta8r ""*
de ce Tout Sept Defiswbtf Bail B'-V-t di ,e agaBtu ouyert.
parationa avec I Arg'eterre
WEST POINT Le mrechal Focb
s pass en revue t complirnaiat le
cerpa de ca*Jits.
BELGRADE- Le roi Alexandre a
dsign l ex Premier David Arivitch
leader du parti dmocrate, pour for
mer le uouve.u Cabinet, par suite
du manque de I ex Premier Hatch
Ameuque din ervanjr au Qustmals,
comme splu'ion de ls situation dri-
vant de U chftta du gouvernement
Herrea
NEW-YORK.- Le gnral Aman
don Disz eei parti pour 1 Italie
bord du croiaeur Peverni aprs
plusieurs semaines de visite eux
Etats-Ucit; comme i te de la lgion
Agent G
Qontre
le
(OH8TIPATI0I
OOMPRj
''11&1SS S ^SlXttiJ^SSSm itt*HCt !eolV .l j. u. ,i MM ea No U. ,|. k> .. er,c,,,. W plu.
cent vingt et un
Il est otdoor etc
n (oi de quoi etc...
tour espf*1"'00 ^onloime
vCrsHINtON- M er^a>re
tNeM a annonc que les portn
cain. ^^.^outrerneurJgj
Uant ^u tieu qui dmiaaionua en Nol'ions Halo au onci iat seraieut piua
vt mi! o jcoidiblea.
WASHINGTON- On ee^U'eBdl VIENNE La jugement des meu
que le gouveicernent jiponii pN-jtiers scommetc avec lu local du
par? U't agrment concernant I. Si
b'i>> a< <)- Uoupea d-viont tre
pisen^ec ^ la Ooafreuoe d l'ur
,, ibVpwoI PM de formelle* :mc meut uuaud elles aeio.t en ia>
i S r.ne tuf il a dit que uei- MADR1B- ta* loia du inf gn-
fy^5^*^Wl^:il!S E-wceeidEepe^e ont t
Tabunai envuoniK de gardas arms.
fcTOwKOLM Hugo Stinoes, mer
quaui indus riel d Allemagne a cma
m, dit on, a n i,fco Utiona poar
des bteaua sedou s'leva ait & 30,
joo tonnes aux Etata-Duia.

Et
i scsslar M^LT

i


HP bmti^ np nSadSfc
fcaxnonHA
mai panpMMM
y.u*
;VTUtW4
IOATB
s
Annexe des Caves de Bordeaux
U Maison E DEKEIX annonce sa bienveillante clientle que l
ran.de la Ptisserie franaise, bien pourvu commencera sa
|i parti de Inndi 12 Dcembre Vous es pri de venir visiter,
lamaison reoit des commandes pour mariages, baptnes, etc.
tu Comploir
Franco-Hatien
Vaillant et Houet
1720 Rue du Magasin de l'Etal
PorUaUml'rincs,
'Articles de Paris
Cette Semaine
Nausouks
Piqus Reps
Crpe de soie Mariette:
tieonjetfe
Vieky
Tulles couleur
Voiles unis
Blouses
Robes i
Gourdes
<
n
2,50
3
5
G
3
2,50
2.50
&,
15
FORTE BAISSE
a H.A.S.Co. annonce
I sa clientle qu'elle
let son sucre en vente
son dpt en ville, 5
loilursorlesac de 100
Ivres.
Port-au Prince, 5 Dcembre t9%l
Sugar Selling Agency
\9!!PJ!*M.!ISF
AVIS
taaiton MOSE SAIEH,aio rue des Fronts Forts a ''avantage d'aviser
intense clientle qu'elle a reu par les derniers Steamers, les mar-
is suivantes
Oeorgette suprieure 8'
jcooleur suprieur i 7/
j*oie }
Isttu marin sup 25
[il pi rostumes hom 24
il bleu marin 25
!)ne a
u paille poui homme
( bapeaui paille poui hom 10
Chapeau paille fine & 15
Panamas 15 20
Ciavates 2
Noeuds cravate pince 1 50
Cbemises*eoul sup hom 10
Chausse te Suprieures 5
Palm Beach 10
Kaki blanc
j 9 Kaki blanc 2
Aveis autres articles tels que chapeaux noirs et couleur, paille pou,i
j niant fillette & garonnets flam lle< confec ionoes pour dames
*r hotnaae et par soies, bas Je soie, m osseUne et coton chaussettes
coton-
2"pour homme, Lotjon Pqmpia, bretelle Pur homme et tintant
'cols pour homme et enfant, Reps blanc et noir pour ceiotuie, biode
Nie doit jppoo et pour lobe indigne franais grande largeur etc
LE MAriM
Revue
Des Deux Mondes
i<\,Rm dt L'niversil, Pris
SOMMAIRE DE IA LIVRAISON
D 1; NOVEMBRE iaai
Lea derniers joura du flfrrand D .c
Nisolaa Mikhalovitch
Gai Constantin l!i mo <
L'appel de la oatti,cinquime partie
Edouard Eatauoie
La Fayette et Madame de Su et
Le.tres indite.
C.ie 4'H*ueooville
de l I Hier e DoueraL Ujutg-ois
Acdr L'tlueu berger
Les rcentes touilles d'Aleaia.
Ren Cagaat
de l'Acadmie de* lncription$
La politique des deux rite
Charles Loiseau
An pays de Rabelais 1- Les en-
fances de Gargantua.
Jacques Boulecger
Acadmiciens de B'giqu.
Henri Davignoo,
jMazouna Cbarla Gniaux
Utvue Scientifique Promenade
'.unane. Charles" Noidmanu
M. Joseph Bdier l'Acadmie
Fraraiae. Henri B'dou
Ctuonique de la Quinzaine Hi8
loue politique. Raymoi d Poincar
de l'Acadmie franaise
PRIX DE L'ABONNEMENT
FOiSTALHE ~ n* m axrfflJW
kseSb^
1 L UG EL et cm ltt> Londres N1*
Un an Six mon
AI Ir
Ttoi mois
21 Ir ,0
paris Seine
-cine Cl Oise Su Ir.
Dpartements et
Colonies francises Se 44 2; Ir
htranjcr 98 Ir >o Ir 26 ti >o
Les abonnements parteni du 1er et du 15 de
chaque mais.
Pris du Numro 4 tr.50.
Maison
Oloffson Lucas$Lo
Noua voua reu avis que Mr H.
C. btaude entie comme associe
Jana la raison sociale Oioflson. Lu-
ette & Co. La piocuiauor de Cctie
maison est coL'Uee Monsieur Ernest
Stenapet.
TheEast Asiatic
Co Ltd.
8r vies mensuel
The s|s tVirginia sera ici vers le
13 cotant acceptant du fret pour
tous les ports europens.
Pour plus amples 10 for mi tiers,
-'adresse l'Agent
L. PREETZMANN-AGGERHGLM
Arrive d'Angleterre
ET Eiv VESTE POUR I LES ETRKMSiES,
Vin kola Kola Wine
Tonique et Fortifiant.
Pour les AN U M ILS pour /,* M&REs des Af4N7&
pour le D CB1LE*
Si vous avez besoin u'e<.ncher et purifier votre siBg, prenez VIN
KOLA. Fait avec le noix du Ko'a pulvens*
En veuie ch;^z
Lope Rivieta, B. N Sida et Co. Micius Berna-d, Bar Philadelohi,
Cite In'ernationa Dew Drop Ion, Ct R-ciation, A S ht
r'etuGov, l'. bndgmau Jimi?, C Bien AimK Co,
G iiraid Uj t. oun, V. Fouch Port de P-ix adaos
Vve G Ho lam L'aycs, Patrl Larosp.Louis Belot S liste.
MtropoUlaj Aeratfd Water Factory
VIS A VIS HOTEL DE FRANCE
lT. S. i\avy News
Royal Mail S*eam
Paeket Compiny
Le steamer Catsliia ;cluellc
rrnt au Gitp HaitieDt sera Port-
au Prince je> di tualia \5 d cou
ratit, pour reparUr dans la srire
Il chargera directrmenl pour
tous les ports d Europe.
Porl au Prince, le 2 dcembre 1921
Robe ts DUITOX k Co
Agents Uinraui
Avifi L#muiercial
J ai 1 houneor de vous intormei
qne Mr Jesu R1CCARD1 ne fait plua
pr ie de mes maisona de commerce
de Petit Go*ve et de Poit au Pntce,
Mr M. Nafsleuni. seul aura ta bi-
gnatuie (te ta mauon.
Mesaieurs Mictiel Torrsella &
Charles Gas'jens conservent cobjoiu
smentla piocuratton de mes m.i
Pharmacie F. Sjourn
Donne avis sa clientle, aux mcecins et au public, qu'elle a
transform son Laboratoire d'Urologie en un Laboratoire de
Biologie appliqu sous la Direction du
Dr Ricot et F. Sjourn
L) abo,*atoire es* ouvert tous les jours de 7 lires du matin '9
heures du siir pour toutes les .recherches ei analyses prvues dans
l'annona ci joint?, saut pour le
Wassermana et li constante Ure-Scrtore
qui n seront reues que le mardi de cjiaque semaine.
S'adresser ta Pharmacie pour les renseigoemeoL?*
Analysesd'urines et Suc gastrique,
Kacoo de Wassermann
Raclion de Tnboulet,
Examen du sang et du pus
tjwmen des matires lctles,
Examen ue crachat
AlbHmino raction
Constante Ur^ Scrtoire
Recherche de Spirochles tt de Ganocoques, etc, etc.
iTtra
SOS. m
Petit Qove. le 9 Dcembre
- M. NAtOLJsOlSI
19i 1.
La M tison
Evaristo Alvarez
Nouvelles ont tablie aur cette place, offre toua ceux l qui a ont
pas encore vi n sa Maison de Commerce, un aatortiment de provisions
et comestible 1rs pins complet.
Tels que 1 Kaiine, Riz, sucre granul*. pomme de terre, oignons verrai
celle, macaroni, mantgue Globe et Co'tolene, beurre chaloner' huile
d'Espagne peur table, huile r"e coton,Morue, Meaa Pork.en barila et demi
bsrils, Bceuf sal, en batila et demi barilg,allumettes paase-partout Savon
Bicarbonate de aoude, Sachets vides, G'osa, Savoc Copco et Dicea d
toutes aortes. r
Confine Boisson *, on trouver* un stock trs assorti el dans, le but
de maintenir une bonne clieuiler la Maison a des prit eieeptiomels.
ne du Quai, en face du bureau du Port
SO'JL/.GCMENT URISOK
par ll CIGAHETTES f APklA
ou la FOUDRC bOTIv
I i-ou-Mtani rw Hlolf MH-iu Uv9* wi'n,
11 SOI tf Cfts 20. ma St-l.rtr r-
Eau Minrale Fachinaer
s un effe1 tonique & conservateur aur ton
M* *'#M**'
'1 IJipMf'.rr 4 tt
Comp (foie Gnrale
Transatlantique
Le paqu bot Saint Raphal venant
des Cayes est attendu le ao courant
et repartira probablement le mme
jour pour Santiago d Cuba
Port au Prince 10 Dcembre ieai
L'Asjen., E. R#W IN |
Cette eau minrale naturelle
l'orgsnismp.
Pour d s traitements domicile et comme baistori dittique elle .t
pseacnte par des millier de mdecloa Cette eau eat misa en hn^-ii
( aana sdd t, m ni soustration ) aoua le contrle rigouu, du G0uvero
P'ane ii fluence guiiassnte et prventive contre
LA GOUTTI
DIATHIiSE ARTHRITIQUE
WABtTI
MALADIES DES ORGANES i)IGE*7TPS
MALADIE DES REINS. DE LA TISSU
[ ES VEWTE CBBZ*mWm
C F. Madseo
4J


.
S- i
H
>.

/
}

\ '
^


Lt MATIN
rduque l'^ostin
Constipation
Entrite
| Vertiges
Dyspepsie
. Migraines
. <
Pour rester en bonne
sant prenez chaque
soir an comprim de
JVBOL
.... i ii i.i.iiii.'j
VmI|'J|( M lllll x. l'.nlv
SI no anctres iraient pu. *n ri-
Uni i hi.j .! tnir quelques comprim de
Jubol. rrndre i irur intestin inre-ie par
l'abus des iirof m- et de* lavements, son
lasticit el sa souplesse, s'ils avalent eu
leur service la ressource de la rducation
Imesilnale si admirablement ralise par
le Jubol. peut-tre l'histoire du riysiere
compterait elle a son actif moins d'heures
llliisiret. Fn revanche, l'humanit *t'u d-
nombre moins de ouffranres dont le* apo-
ihiraires. autant que les malades, se Drent
a mutes les poques, les Inconscients arti-
sans. .
0 BKtMOND.
de l Facult de Mdecine
d* Montpellier.
HEMORRODES'
JUBOLITOIRES : Suppositoires anti-
hmorraglquet, calmanti, drongti-
Uonnanlt
JUSCMah Pommade contre Itt
MmorroWes r.clcrnrs
. Oui, Mais ?
(/eftelii de rtt'e i oiu'a're nue l'-dcal RHom Alix Roy i tuai *
,or Pe " onifh ?- bu.rR.'* d* II a -2 KOii"ir-B Ih G I pi e" d* n in p "r a- s hqn" rn ^.prierra 3 guides l, boni
\p fnn i-e.le c*m>* de 12 bMiel-m :k> BonHeeS'i-op f-nta8ie pot^
G 25^1 bo teille h eUaa de 12 bouteille io gourdes.
Vin de ti-idaux oj et tour truge e>.45o par 5 gallons-
, ' b.&t C G. )
Alrool pour liqoeor g 1o le gallon
do inen'he g. o.ol 1/2 le gramme
Eau de CoUg^e G o ot
Verraice' g o.8j ta livre
.......
JuLol. ri.ulateur de L'Intestin, fixe
une heure constante aux Jubsliss
EXTRAITS BILIAIRES du durleur
Mantjet. Hgulari$eM les [onction
du /oie
Y.1IIM A fa, Vils ijniraiii 1720 Rue du bfuii de
Elal
'isrjrz
i tl>*Mit.

ar.ur i.xi
fjEifl.Il OL I IlllV llllj ; Le public et par icMirement le
_ # 'nrii du Mg'etie lo^malate le patri
7oii8 produits nharmacetitiqw $ et Unis n* r. Ferique, sont iavi-
. ,r i i i j i t une Messe de R quiem qui sa
article* vendables dans une pharmacie H cnaoe en n mmoire, iocca
onBrfiiiiiiPfl.i-.-i ji_;_i------. a..- shaving lreain!W0D dooptWms anniversaire f >
Fulton Shoe Polish Compas; lue
New-York
Si vous voulez pro'ger lia peau de
cbfuaaurt*,
Si'ousolez avotr un brillaQt luii'nlj
durable. .' .
Si io-is voulez conserver la couleur et II
il se de ces ciiais*ure*T pendant longtl
employez'a marque vtOXOCflVM.
Fabiiquee spcblemeit pour le*
dames .Wtsgenljmen du high lile,
Elle protge le peau des diiussires con're 1 humtdiie et|
elnleur, .
Ellr* en re ieleur souplesse e' consere leur brillant.
Demandez la nvnq e MONOGRiM, c'est la meilleure de lou
les marques,
SPCl h LUES
Geo. Jeansme
Grand Htel de Franc
.bDn mai cli e'c el_.
J e mandez le prix courant
L i 80L : le iiifil etr et le pli s coi on iq-je d s usiiile-.'an's
Le dsiiii'ecliLt employ dans tous Ks grands I p laiflL
UiVE petite cudlre da L\sol d jus une pin'e deau ''oui e
t s lu' i- n 1 |o
ItLUX 2oio
ROI* ' o.o
fort au Prince
Je aouaai'gne K'usca Juan Michel
demeuraot et domicili aur I hub ta
tiuu ^ouille, etcioa Boucancar,
Mu. bilaiH, dclam
crmioune de
,,,,,, ,JlM, |Lue ploa iaponaabie dea actea et
(tne piuti replante environ la onlenance de deux ver.es ordi ~g*ttSEZ StiS
naires )
Le / ysol s'e ; lo'e pirliculiremi>m d*ns les cas de : Accouche
Betttri lubcrcul"e, Jnledion. woisi r. s de ch ens, Piq>ea et mur
PfM u'iuserl s. Erupt.ons d^ la peau. Blessures- Pla.ts truiiires.
Ille, pcurl li)w'i;.e perso ni elle- la l i'ette, le biin. Dans les entra
bii'sdes m itre* la chambre d) bau. le wa er closet, les curies,
Avant il api* le bila^uge Poar c Okuiflei les blessures des aninnux
l l.-> loii piopres
iiattl ls accouchements e le, lmps ^pidmies le Lyso! s'impose
plus que dans lo s ai h es c A
Ayt'iu ujuursuuefcoluliondcLysoidanscliyqu
ih mbre dt* votie appuie Ci t
% tbaqui Hacon contuvt un proipalus
Lihn Fink Inc. Lon H.Thbaui
1\IW YORK 4cent pour Uak
-------------------------VINS provenant drecttment deBirsae. p1
Avis matrimonial Bordeaux. i
ROUGE Gourdes 5 00 le gallon
BlaNC G Ou le gallon ^ % !
VI\S en b)uttilles des meilleurs crus et des Chaleaux le
renonyns. Liquc.rs F-ani-ses et ViD'd'Espa, ne. Champagr
Vins mousseux d^s nruilleures marques.
Munsieir pATRIZl, revenu dernirement te franco vj
mi'riel tout'ueut pour son Htel, or-uent sa nombreuse el cl
lientle que /".es prix apchux seront tablis partir du 1er w
urepo ir les Pdostous demi et l'ensioo-
US clients-ont pris de voir le iroprilaire lui menu.
bERVlliE la CARTE de S heures du malin 8 hres dut
Prix trs modrs.
VIWIGRE DE VWgiranti pur Gourdes \,bO la bouteille.
pour cauae d adutre, en attendant
cIii une action en divorce lui toit in
tonte. ,,
Muebalaia \2 Noven bre-i921
Eluaca Jtau MICHEL
e
Une Dcouvert* merveilleuse
Une urdonnerie dan* un tube!
Economie considrable
I nanz voua-anoe tans outil, ni cur ni colle,
*^n t.hiuBira sjx cuir et en cou ebouc, valifrK,
.,0i'-io nnaie. aijiea en cuir, toile- cints. carotta
cle \oituriSttCbenb:ea an avec \*
LlQUlUClilit
qi i foin. e" dix niuutei ur. cuir cri airif r.t, iirr?r
rble 8n ai irui.lt SI lfietant que I*. i ur niuiel.
' Ne dia pal c'eat flDCOISibtt. IstHy-1 vclp ju-
(ie pror! i ri* f b ication fia: cala* >erd drp er
viceaioeppUn blea tt eai indiatett-tb'" dan tous
lea rni < g< .
En vente chez CASIlRi,
/ux Ctnt VI e Aticlts
Ptisserie Franc iine
Richard Peter
BUE DE LEGALITE 1422
Spcialits du b<>r bons li.ia
VOLAUVENl-,
Cartps. choux la crme
t'a es chaude toua lea ina'ina
N B Rf-forer les imitatiouR.mea
baca sont p iot en vert et porte mou
nom en grande lettre.
PiS dt SiCCWSll
Changement d'adresse
Favorita Binr.
1C8.RWE DA.NTFS DESTCRJCHE3
AncieiiUH Maison Flembeit
Consommations de premier
choix. Servies soigne
Teignez vous mciiicsvosetoffesaYJ
La kabiline

Produit d i teinture employ en France depuis te nombrao*
nes. D.)it son succs aux txjellen s rsulta s quilsa toujoura ,
1 boalcs ra' i -er Rentorce U couleur ds toffes p3**j
l'action du Soleil. m _.,., ...
Kn vente chez Simoi VEUX. \ui Cent Mille Articles-
TIEUXetc.
VAILLANT & HOUET,t7^o Ruedu Magasin
de l'Etat Agents Gnraux pour UaiH
AVIS
J'ai I honneur d'avia^r la public et
u coroineice eu particulier, qu'
r a'tir de ce jour je me anin r tir de
lai Maison M. Nai ooni .t Cie a la-
quelle j'tais associ, et ce, ponr dea
ixirui.b i>i isunnellea
l'oit au i'rince le 9 DJcembri 1921
Jean HIlCAROI
!Pharm#cie Centrale
Juuits de oue fiaichtut E. dition ircmite. (t
ordonnances. Spcialits pour toutes les ma/^:es:
SatjCmlum ne
De >a Slaternit de Pans
toignie Consultations 1 3 heures.
t Boia Veroa Avenue ?jna nay
Gasoline & Krosii^
Nom venons d'introdu-re en Hati, h ,mi que SHELL > **
apprci*; dans le mende entier- ,. *,a
Ceux qui en oat d^j fa t Pemi vbus diront que la GazoUo, Jj]
est spcialement lerommandable pour son rendement avantage *5
n>ncrasse cas le moteur g :e a son t>fdi*ement oarfait.
Ils vous engageront i n'user qae la k^tos n; SHELL sor (
is'fci par o i dg* i y.", elle donne en consquence une
vive tt b 'e sars furrile 1
1! y a donc conomie et avantage a n'acheter que la muqne
Pour les prix, adress1
vous
I Koberts Dutton &
j


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM