<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN Nouvelles Diverses de l'Etranger Par cble BROOLLES Mi T kliuoys a acctpl la mission 4e foi mer le nou \cao cab net. ., PARSMr RJOUI Pret. prsident de U Chambre, a cneit un ciaer • %  corcs diplomatique auquel assistai. tous le reprsentants des rpubliques amricaines. PARIS 10— Le lournai dit que le voyage de Mf Loucbeur lot dcid a'a^uaedun en itl.eneuiieM.M.l.e randelM B iaod ei qu ques au lie ministre. Mi Loiuta.ur taii porltu. dan crand Lou-brc de document l latifs a l'accord de W.e badeu. lit • otendu qu'il doooeia au gouvernment ar-glasd.seaplic.tions sur 1 w0 rJ financiers actuels. PARIS io — Mr Anatole F.iue tgaitipourStovkhoimo I u> /l,;.B .'upr-x Nubt.de U trature qui lui a i coule po. ceitt ande. • Paris io LAcadn i Irar .se d .on toM.uiice Donn.y Maiq de Chtviillcn, et Fi'dnc Mao pour la reprsentr aux ttes duc ni naite de Mo'tir. VARSOVIE io M Woon.ck t l nomm ihiigdaltaiwa de Pou got Wash.uglon. La France et la garde du tihin TARIS ioM: A. Lelvre ex m rvs'res de la gurie, a dclar a 1 chambre des dpuis au couis de dUcotfioii du budget de la gue. que la France a absolument b;so dune arme de uco.cco homn.. dont la moiti doit monter la g:u urleRh-ni:Ai:em>p!.e.a-i-iidit,ptu mobiliser seit mi.i.ons d homme en treis semaines 11 t)OUl* QIH l'Allemgne tait dispoe a exuu ami bil.sat.on d errire la to.tNon. luu de la faire le loi g du Rhin lia Qaadruplc Mm I WASHINGTON IO— Les ouatre m-' Cercle tint imit* Ce noua est certes un plaisir d'an noncer i ne lecteur qu* Jeudi BOT WASHINGTON IO— Les quatre m-* 15 dans iea ialons du Cercle Illimit lions qui composent l*Eat?n.e sont une soire rcrative aura lieu par la France, 1 Angleterre, le EUu-Uais quelques uua de nos meilleur* artis et le lapon fclies ont dfinitivement te au profit dlL-cide JEANTY. L'on accept Its articles du tra.t* concera intrt a'y rendre c r en amu nant le Pacifique L'article 4 du tuue " l1 0fl ura contribu prouver dit %  l'alliance anelo iacoTia.sara une certaine reconnaasance que eba au amance angio ) a F' ,a s !" c „ ae 0OU8 e n particulier nous de considre comme dissoute ds h leu^, notre kr j& nBtional bcation du nouveau trait. Le prince nippon Tokogiwi a dVIENT BE Pa ' Il i Rman $ •ri claie que le lapon e 1 satisfait de la ralisation de 1a Quadruple Entente WASH NGTON lu— La |#nct de la confrence fut leve aLJouid'hui taes que le Ira. t de la qu*d uple entente ait t sign, mais lis dlgus da quatre nations ont slfi m: qu'il serait ratifia plus lard. u WASHINGTON 10— M Hughrs a prononc un discours aujourdhui la sance de la confrence qu'il ter mua pa' 1' !" ts suivant : Je crois fermement que lersiue l'accord du Pacifique sera dfinitivement coac'.o. nous aurons fait un pas le plus sr et le plu ferme que noumissions faire vers l't blissementde L? confrence t ado.t'a tsolu iou Rook qui dclare abolis le? droits eimterritoriaux de la Chine Carie adoption fut salue rar les ar UudiMements de toute l'tsfiatancr Rtwite I* S*nateur Lod*e lut les te mes du nouveau trait fqufmmeo' iaterrompu pat le cclaraations ta tribunes Le snateur Lodge termi $ son discou^ enljoranlque de cetiai'/ l'esprit militariste tait txc\v. M Vivian •*? ensuit* eipttqua"' la position del Fiance dans 'e trait et eiprima la rr connaissance du pay pour la place qu'on lui a ait t-ne dans le nouvel accord international M' liehsl narla le dernier II dcl rg qu'il tait >cr que les accords ru sujet do Pacifique dtermineront ur e re de bonnes relations internatiofles. Vue dlgation armnienne en France PAUIS— Mr Briand a reu le pton des r % oste< qui au lieu d'exp dier i d stinatioi les UttfW in -iutri amnient affranchies en y fii^an es mentions ncessaires les retourne .ux expditeurs. Telle n'est pas le r jglt. Les 1 ttras, en effet, qui n'ont ,jas satisfait aux conditions du fatif loiver.t re expdie*C est an bu eau dolinatai e .]u 1 appartient den 'rapprr de taxes les plis qui ne sont pas en lgle. Autremert, on peut causer de se rieux prjudices aux g j ns d'ittaires. Sitt il steamer. ali&i Ui Banquet l'HlelBellevue T Le c H'nnicb Home > dont nou mnonc 00s le mois dernier l'arriv/ i Poit an Prince,est en'r dans no n rade samedi 10 D-embre avec )tc tonnes d^ manhard ies. Le t Hennich Home a une cip cit de 2$oo tonnes 11 vient,comm nous l'avons annonc de Hambou g Il laissera demain mardi p.-r voie di C U r ao apr< avoir pri< d s denre.' dans divers ports d "Hati L'arriv du Heanich Home donn lieu i une mrgnifique tt fut 1-eu hier soir i PH el Bel'e Pour le cartes qui sont dj mieea en vente, s'adresser H la Librairie Viard "' L. E M P RUNT Cont airerapnt l'information pu b'ie samedi par un de nos coufires l'emprunt n'a pi eucore t doid Le piojet est 'oujouis devant le gou veroemeot qui finira, d'apr ce que noua croyons, par l'adopter, et le faire pai venir Mr Mc-Iileny aux lias nceetaire9. Cet emprunt sera Je l'i millions de dollars. de Jeun Qalti er CouRTBitNt qui cris iPiouptou* deoaix,] tae Me Rigal Grand Matre de l'Ordre Maonnique Hier a en neu la Rep *. Loge La Vrit N 47, une importante ie:me qii lunisaait de nombreuses personnlii8 du monde insoe„ •• . r nique. Il e'a K -aHtt d^ procder l'E ""V •* p} Bel lee ioa du nouveau Grand-Malire de J er ; aevan t '* lRubr l'Ordre poui l'exercice trieunal 1922 ? e ,a pierre, une ha 1W2J Me Aug A. Hmui, Grand•"te et bun'e-.hrei MjL.re proviso re prsidait, assist d'ds dbrouillards et de MM A. SaosRricq ot M. Lalanne, au lanc. premier et deux nae G r nd-Malre C'est nne "Revue it aftjoini Lt oaudidaU aient MM d'uue profonde boulfoi portraits d peint, H.ga.. C. L. Verrat t Labiaairu. teur avec des portraits Un premier tour de scrutin donna ten f tt ; 1 1 ... le rsultat auivaut : R gai IU4 ; Ver^e'mJ, ret, 3; L*bi8 8 .re, 39.Aucun de. "* *""£,£!* Cttndidaisuaya.it runi l* majorit 'ourdsburlesques, qui iait de 112 voix, on passa un ( l u tourmen e. second tour de bcruti ; Varret et Labiasire eant retirs, Pigal fut lu une unanimit de 124 vo airs. Aptes les sou lima de Me Hraoi, Un volume: 5 1 Les k tions G. Q 21, Rue Hautefiuilk • fnMffii.ifl /la |^, le nouveau Giand-Mltre prit lapaLi(l JOniU/ltta t*c tt* I0 i e p 0ar remercier l'assemble du rrni* de* M 1 rll/r Biai temoi^ucge de sympathie dont LirOUt C*K irx tf 1 yi o a veagU deu B ub j ei Ji eu t des terAvU mntri D Ut la semaine dernire la fonmee heureux pour exposer brivej e soussign F.lases lame de la Croix des Martyrs, rige meit son piogramme qui couaiatera demeurant et domicili par le major Mbrston et qui rend suftout donner la maonnerie le tion Pouill, seciioi je rels services aux habitants de urea.ige moi al des jours dantantcorymune de Mirt-b e'te rgion ne donne plus d au par Noua pisentona nos vives flicitan'tre plus responsaW suite ae la fermeture dune vanne, tiona au Nouveau Orand-M*.ltre et actions de rcon poas OQ nous prie de demander au aer loi Bonhaitons une adminiatratiou pour came dsdalWrs vice hydrauuquede revenir sur cette heureuse t pioapremeauce. —— Insertion demande La fte de demaiii soir p ()ur a [f aIDer qu une action en dire tonte: Mirebalais 1S Nom Elusca Jean Ml Qu'oa n'oublie pas que la soire tli raie de La Renaissance se donre dfriitivement demain soir Parisiana li y ara reprsent deux comdies dsopilantes : 'Grimaces matrimoniales et "Candidat srieux' eu deux tableauxEntre gno.ale deux gourdes. Eu change contre 200 timijrs tosre oblitrs et toutes va leurs bien assorties de la Rpublique i Ha: i et des pays voisina, je vous donnerai des entee poatalea illus tresdevues de la grai.de guerre europenne, des vues anglaises fa meusee, etc Misa Tee Kia Ora, S ockwel, Loo dres. Anglt'rre. la popuUtion Depuis quelques jours, nous assis| HffllRll tons des services d'expdition de | ITX **e>i poules, dindes, etc., i destination de 0(o//sOH M Cuba Mnna uttnnu rcpfl U Qu'est-ce dire 1 Veut on ; fl x a population la veille des tte mer , de fin d'annes Noua demandons des mesures contre un pareil tiaflc sur lequel nous reviendrons. Nous avons reu a C Staude entre < dans la raison sociale ca & Ce La procor maison est confie I Stempel. Messe de K^qtien qui vue o un Banquet de 24 couvert avait organis. Rpoodunt lin tation de quelques personnalits de la Colonie allemande i Port au Pline-, le capi'aine du baleau et ses olficiers avaient pris place autour d'une 'able dresse sur la te rasse du de hte 1 du Champ i: Mars. Un menu comb'n avec art par la nouvelle direcrice de l'a bl;s ement Mme Jeann" Sp;tsse, lut servi la gtande tatisf i:tioa ds tors les co vive • i Au h-ropgn, Mr Edmond Helm k?. Chug d*Ailires de la L' g^.oo allemande pr t Lpa o>.Ap von dit comment M la'lait se rjouir w lanive du pr( miecsl*amer aile mand qui inauguiait la reprise des liaires commerciales i 1 bai au d veloppement des relations en re 1AI rtmgne t Hati Aprs que ques heureux souhaits de M Hunoeck on passa au sa'oi c s'acheva la charroan'e soiie eu piopos aimable o le rire et la gaiet muent leui Qot joyeuse. ifTO. B*ant devan t le Juye d'instruc lion C matin n h utes l jug* l'ioatiuct on Besovoil, asi.-l de on 6 rcl6r M Chrut'sn Coicou.s'esi erdu i la Banque Royale du Cana le pi M recevoir la dposition de O va!d Brant. directeur de cet tablis vimnt, sur 1 alliiie dite des Trsors S? sont rendus immdiatement la Banque du Canada MM.L. Borno, conttntieux de.la Banque et Edmond Wait, charg d'arhires de S M. Bri taanique. \\ T Powhy SDu^ jvon^ it'vu ivec plaisir M' F.iwlcy, eh piescaM nos svinpa-liic'. Le public et par iculirement les mu H du rrgrett Journalate le patri o'e l'ierre F. Frdrique, sont invits uae messe de Requiem qui se ra chauie en aa mmoire, l'occa sion du onzime anniversaire de sa moit la Caihdral denabre courant matin. Lea amis sont eidror le prsent comme tenant lien d'invitstion. LLHN & FINR 1 Tou produits pharmaceutique articles vendables dans une pf^ SPECIALITES • Lysol dsinfectant, savon Uaol, Lysol, Pebecco : dentifrice iocompaf 1 foie de morue, lSmulsion, Extrait. Chocolat en peudre de L & F. c'est Poudre Talcum L 8e F; C'est Textri bon march e c etc. Demandez le prix coure versaire ae as iytntwwy _j e vendredi 23 LYSOL : le meilleur et le plus conomique ds ceuni 7 heures du Le dsinfectant employ dans tous les grand! t pris de con ij^ E elile cul Hre te Lysol dans une pin'e d'eau ( petite la solution Lysol llo nu u 111 un biuu. TT ' a 1 Port au Prinee le 8 dcembre 192 DLUX i Olo I IflOIS 3o;o Dcs (Une pinte reprsente enron la contenance de deul Les fatierailles William, g de du petit 11 mois, Adrien naires ) wnuHiii, 43 u 11 nvw, fils des Le / ysftl s'e rploie particulirement d*ns \*$ casa •ipoux Kuyoe William, auioot lieu meil \ s Tuberculose, Infection, Morsures de chiens,JM ? i^n'inTri^'S Rtt '" !" ^insectes Eruphocs de la peau Blessures PJ geau, No Laflg pour se ranure a l E ae, pour l'hy^ue personnelle la toilette, le biinjj glise du Snci-cœurbres des malades, la chambre de bain, le wa er cross— Nous enregistrons avec regret Avant el aprs le balayage Pour cicatriser les blessur la 11.011 du l)i Franois Desravines t i \ Qf i enir propres dont les tunrmllea auront heu cet n„„ 0 i,„ „^J „,.A apia-midi. Maison mortuaire : Rue de l^slii, No 1403 .Si: ( rreacoLdoleances aux famiLes prouvs. Li,,ne Hollandaise— Le hteame 1 Venus est parti d Amsterdam I e 25 Novembre dernier pour St Tho' mis, Por 0 Rico, Ssocb'S, l'orio" Pista, Cap Hatien, Hort-aufrince Santiago de Cube, K'-.gston &fugrto Birrie?. Le 8|S Nie k -Tie est parti de New York le9 Dcembre pour Cap-llu tien, Port-au-Piince le 17 DcemOie en cours. Le • l'iins der Nedcrlanden a etti


PAGE 1

LE MArm SR^^r Une bonne sant 11 LU J 3 3 hem se 90 a CL. a 9Q %  *£ 0 8 5 2 I Concevez Vcs Forces en S: rreilat Votn Sai a %  • K" R 9 sr s. Oui, Pourquoi ? Pourquoi commander ailleurs un cercueil Mal [ait e' don' la soit dite est douteuse quand vous pouvez a oir un dc|aii de cere • • %  ils bhnes POUR ENFANT ET JBUNES GENS LIVRAISON PROMPTE I.a nuit el les jours de f e s'adr, sser au chef d'atelier Mr Kleclrier HUSON' Rue desFron s torts Ao (j\> en face de l'ancienne Ca ih-Jn-le The East Atialic G a t td. Se.vice mensuel The 0(1 Virp-ris era ici vers le 15 courant arrertsrt du frit pour tous les ports ru'orens. Four plus amples Dfot irr t iers, s'adresser l'Agent L. PREETZMANN-AGCERHOLM Cette letton vc:d'ra ex mrr.-r.t Chicago, Dlin ; %  .. '. s. A._ • %  | ( j pus Lydit F. v'-'i n Co: p 1 r dei le*ran ta de l'ovaire, T( " '• I • dit la mne dioae-faitM vous oprer. J'ai con mei ; avoii Qan le cote] pau< ba, tu ta U m'i s ni l ia let < : un tailleui et ayant 00e I 'W fi ! utei >r ,• u r;ls : ,, ; ,'„.,, j t | %  1 uneni'a dit: pren :i la( 1 mpo*iti< >i • %  • %  %  han | •,..., II -Vl1 • ; mi in i u .. %  ; ii niainta 1 1 wll : '• %  ue au %  m I : : m %  .• Coaip • et \( tre 1 1 sii ." M .. M av EWM :0,45a N.Carpente si Chi : : U, 9 \ o r s mi un grr.i I rot. • %  raa • f 1 itt ment da vertaM '!• 'a ( ompotiti 1 . %  1 C 1 • •• Htion >•• %  %  %  %  : %  i> narcetl %  • ou u. drofU* %  .,.i1 prise p %  •.,.., 1 %  ans aucune cr\in te. V pain dow r v< tre si ni 1* 1 $ aadl •' %  %  %  1 • •• • q'oaa %  8-.n 4 c* et pro 1 %  • %  : • t %  ,.i.,.v,. jeu c GlipGSkiu •K* \J I! F'nkK *Ti* '.'WA •/•• r iN | LW.JTC. ' • *. %  • a srss/i*^ Ifirj Stark Rue du Quaijen face de la Gare If! Sparkling Moselle Vin moiissfux authentique et de Grand cr,Dry 4' Extra. D'y .4 veudrt chez A phoose Hayues & ch^z Siuiui Vieux f M M l UN FLACON DE Boisson Fruita Vous donne 10 litres dune PXC Mente boisson hy^in que ei frachissante S'emploie. a 3! chargera directement pour f$, eu r extra suprieur, montant et dcouverts-couleurs varies luiijai^ cm Antoine Talamas l.a maison vient de recevoir un stock de chapeaux de ftt )Je franaise p^ur Dames, (ormes varies, des souliers Mfgr tous les ports d hurope. Vort au Prince, le 1 d/cen dcembre fOfl Robe,tsDUTTOX i Co Agents tienraux et d'fs prix san 1 ^ rival. Prix spci I : Tussor barre G5 iiez^ito \oir lec \oh chapdaux de darres. rahs. FORTE BAISSE La H.A.S.Go. annonce sa clientle qu'elle met son sucre en vente son dpt en ville, 5 dollars or le sac de 100 liv Comptoir Franco Hatien Bureau de l'Agent Gnra Port au Prince le 6 Dccembie 1921 • BULLETIN No 120 | Les Chargeurs sont pris de ro'ir que Je s|s t Fanami > ait aitmJu Pcrt au Prince de Cri tobi', Lucdi matin le 12 Dcembre 1921. Les permis d'embarquement se o t 1720 RllO iill VI lltsill !' l'Etal, P()r t -ail-r'rilICa di'vrrs pour le ttt a destinanou de New-York et des ports europens sur Vaillant & Houet la demande faite a ce bure/u. Ue vaprur pa tira diect.-mei tpour NewYo k dans fp -midi du m me jour. O B. THOMrSON. Agut Gtial ARTICLES DE PARIS POUR HUil MEs DAMES ET ENFANTS oinp|oie Gurale Trausatiantique Le paqu bot Saint Raphal venact | Je* Cayes est attendu le 20 courant et tepariira probsbemeri le mme jotr [oui Saotifgo de Cuba. Port au Prince 10 Dcembre 192/ L'Agen., E. ROBEUN res. Port-au Prince, 5 Dembre 1921 Sugar Selling Agency et MALAOICH GAKTflO.IMSt.riNA4.a DIrrbflc*orte: ii.oiril^Bt.-.i,^.,; ., mwTibraiwuoc, ttiborcu toute; CSonatl ci AooldrnUoppn(i'culalre.Flv: : liliidiel(ltl'Mii,Aen.b9Miria, t'urcir : ,. I aufiRiaoN cattrAtNK i-"IM| U i' LaPLDS POISSANT *NTItE?TIfH'] • %  • atertnre ni Cuivra ltOn-'f'tSIllOO'. •• nar,. nr' i ANIOOOU ir.'TBTRNCl On demande | A acitler une Machine Singer ( deux Gis) S'adnstr au bureau da ituroal. Voilrs unis el fanlaiiie Z?hyrs IndieDti's Nar.'oi'ks Ogandys Piqus—Reps Mousselines Suisse Ratjce Cipfs de Chine Cipes Georg*tte t 'anton Mariette To'e de oie Totsor imnrtms Pooglej, Sies lavables CiltH de flanelle pour dmes FofMPj chapeaux Chapeaux de dames far I sie, No rs it Deuil R U s contpctio^nes Cetnores pour Dames TfeKta S r r3 e ^ e ,a n pour jupes Rf-ps nou' Cfin'ures Jour Echelle Rubans Dentelles Trou Trou. Entredeux Voilette. Ecrnrpes Ltno-: Baptiste lean B.rt Chaussettes ( herrise* Faux Co's Cravates Ca'eons et Chemisettes Gilets de flanelle Breteires Ceintures ro r hommes Drill couleur Flanelle l'auM Rideaux Couvertures de lit Toil i drap Nappes et Serviette? N.ippags coukor Mruchi> ; rs Toile matelas Toi'e i 'o'cho.n Crp; pour D-ril Traines orani^er pour maries Couronps oranger pour marie Vniles pour mirtti E/entai's Atid-s pour ;ad:aux Cos'umes pouGronnea Grand istM imert de chiusjuret pour Dmes et E-.far s ha peaux pour Hommes et Enfants, Toun articles, de qiizliix wtnJrieure de$ Prix trs Rduit**



PAGE 1

I. MATIN V VMn rki ml l'flffl tSA .'iBbiiiTihi i .. -V. x.. >.ift r ''fan .Ms*3-"-2*~jX"t. %  —— • .:!-""* Ai, Ml *ft ***, f> fMi do^nt ***tr I*** **%, f^ST^S^SiV Me ; cir r*f,ottIr* *til*ll§'ftf an* tV& n* >aUslacliong„rale,l, maison vent d'ajouter son bviuSTOlK, les ar!| cli IU V 5 50 '.' 5u f> tet> IOTH topent uitaui | t* Il b M' h • JJ.I.U.l.l | IH 8 A |'-yH i %  ir LkMIMT bl >. s>ig* o -ii ni nu K k : l> rtiu mp K ki | uif Di ill bl. ne l) ik blai c iip I PMI J'i (VUI C '( Il IBM* i OU ei bl i C 'j.ne barrhe pObi JUJ ptl G bnuii blai u ii i 'dm u n'c | Crirtaux M| loulevr i n es Ki p* Cceienr I al m bai i !i ptui j pei Gtifce cou eur Vule con'ecr uni* VOIIB bUi c Crpon Co' ble Img.ur Vui t i uu LI.I M mi Voile i une pou ci.an e \.ii e * V'cgop fc t( u e* toril Voile K l I • -• I 9 emmux toul. 2 Voile bu paie kiitn luubur 2 Voile OIP g'Hi i nun-ge V6\ e bi i e $ cauttix coul. N uiy jubl* i out IT \Uii r. m H a hui i <'c ro** l.i au iiW* ttaita e • 1> • 11 < l'Ma l< dira |A> l!a..c 2 C i roi M i*i UICID glande lurg. 1 50 l Ml • 11 1 7 1 75 1 1 S 50 U 50 2 '2 00 V t 0 2 50 I 50 i %  N ido k blar.o Mif I" Simili doi b'e I ig'U r oile biai eiipot i ch irii-e liuiuill a S ie i*v be tuui uisvauea c> lu | beily T-ator de i oie Jcilf n• u de fui ) Ni o ii>t>t: l r ; ie de buio Clltl meuae de boi Jei UU.1I i lOU .-U.'J l'j^lll e Vie bOH bi gHliiie lie aoie U luuian de MU V lud lell.f 0iK'-i,dn s bui8e bbih.tUe a l ci/ia TuEaor un aoie a baiie qmil t auvent u re uipPl Caeoigei'ticui.vaiieb l it-, f ut Ctiiue Flarel't' teii e [ure grande larg (i 00 2 50 Kiant-lieiame iure y>aude %>l Ou 00 UO 5iC ou j uu o LU: t ID Uf I ine sa ) K ui.t-lle uoaa-e ine Na(-|co leur bup iiuu' lio.ib le poebe pr hem de suie s:... 8upch.tque CotiVfii> rr de ut ui) couleur fi in b i h que Coeii IIIH do u IM pour li. mues cliuq 700! BCOj illUU 7 10 4 J 10 'JiOO 20 u o i juo Ci'i i-iut ce bam poui tetnmes r, ou • ei/l'iutd 10 00 de Cliii e blirui Talh as i un ^ >p Ctunloi fc, (TuSbi pool non.) Urgaudie nud ta buis^e I double u..' r tii'. Kratiiy Umi"tu ( TilCOilot de oue > ^uz^it' Tllcwlall d soie Voue u baiitn de .• u.c |^,iei un ce soie i.it-j m de toit fiu.iB F m.eiie u.uilt'uii > Fia: i' 11 laine e. lOtou HaLtlIe l.iue pure 00 K pi de b^iu pour daruea 0 eu ocivitUb ue iulicte chaque o LU b Eau de Q iniue Uuille Quinine i :e Deuiifiice Poudre lor de coiy Compact Rouge "-JOUJOUX a BON MAUCHE i 4 t~r. Oui, Mais 1 ) i .'eH afin de re P rm lar# uu I* d^al Rhrm Alix Boy e me! a la a r.i. .. ... ut te* iicorarad* 5 2' gourdes le Gl •-.. r (r••i.rrmD*Hr %  s l'on. o' atpti|ra a .1 goM I n^oifil k foiaf.la ci^— de 12 boueillea :t> wouidea S rop t ntbl pur a .cie G 25JU bu-leille li csi >e de 12 box.Uillea25 gmide*. Viu de B d a x aun'-^ur K ge r. i 50 P' 5 a MorrH •• '• bla< c 0 55 J Alcool peur liqneu" G. lo la gall • •• m** %  n ''' 'r*• i' r rnin Eau de Colrg e u.c.ol v nu.we oo U lire Ptisserie Frann8e|T c igii C Z VOUS mmesYOSetoftesaVt La kabiline Richard Peters PUE DE L'EGALITE 1422 Sjcialiten de rrbO' s fias VO. AUVENT. P.prt?. choux la crne l'a i^s rhtndf U us les matins Nil R f i-pr b s imitation-',m"8 b CBtsont p int en vert et porte mon nom en giunde lettre. fuilti Shoc Poli Compiay In: %  New-Yo^k Si vois vo'l*'/. prrgi I i petu 'le i os Cl"iSMlt*. Si O UI o il /. '* or un brillant I im e ilnmbla. vj o" 'Oti'i 7 rc\"M l er U r >t |wr '1 W "O'iil>ed^ (• %  iniasiui' BnH f I ngtemp, i p ployer 'a n : rqi e m NOf R M Frtbnq* e p'c liinm yovi le (Irrrif iH.sn'1 nei el. I igb ile. Kllf pHK'Vl le r^ u (,M -' 1 >^ f il co, ,re l u, ,d, el 1: f rn ^., r o'ftur s'Miul. f! A *' r^riio &f leur h*'Mf* I;!!:;,,;.;; iq-Mosor.r.ui t~*. **>*-* M •.,O'c^. Jeanemr Changement d'adresse Favorita Bar l'8,bUF QANTFS WKTOUGHE3 Ai tienne Maison Flanbeit Consommations da premier choix. Servica soign Proi.iii da teinture employ en France depuis d3 !" !" r *!?i u^es. D,)il son sucs aux excellent rsulta'! qu IU a toujo" ^Boules ra'i;er Rentorce la couleur das toftes P* 8 6 l'action du Soleil. m ..... .:-ia. %  En ve„te chez Simon V^EUX \UX Genl Mille Articles V1ELX etc. VAILLANT k HOUET,172o Rue du Magasin de l-EUt-il^enfa Gnraux pour tlatn km J i I henneur d'aviser le public et in n n in-ir eu paiticulier. qu'^ p* tir de c jour je me.si'i^ r tir de U UaipOK M Nai o'o> i Se Cie a Inq elle j.na aa-oci, et ce, ponr des IHICOIIO pns(.tinellea. l'uil au P jnc le 0 Dcembre 1921 JKAN 111 .CAR 01 SapVmfi mme De 'a KialerniU .h l\;m Consultations 1 J heures Bvia Vetoa Av.m.e V lis oay (asoline & Krosine] Nous venons d'introduire en Hati, U muque SHELL %  apprcidans le mcnle entier#Hoe€SBBs Ceux qui en ont dj fa t lessai vous diront que la baz '_ ox e tq^ est spcialement ifcommandable pour son rendement avant Rn encrasse oas le moteur g"4:e a sort rafEnement P*'' a,t 8fl prieO r8 Ils vous engageront i n user qae U kiosine S'nELL FI >B1 OJI aanci par -o i dg' i%C elle donne en consquence une vive il bi'e sans fume a € SttBl Il y a donc conomie et avantage n'acheler que la mrqa Pour les prix, adress* vous j Koberts Dation &



PAGE 1

..feue aui.ee iYo 12 o Von au Prince, II. iti Lundi 12 Dcembre 1021 DIRECTEUR P/tOPRITAIRE dment M 4GL0IRE MOMER'J 20 CENTlkES Quotidien II n'y a pas de circonstances, quelque malheureuses soient-elles doit un peuple adroit ne puisse tirer avantage ; et aueuces circonstances heureuses qu'un peuple imprudent ne puisse faire tourner son propre prjudice, KE0ACTION; Rae Amricaine No, lttb k D %  PS Eu ,3 ri Hpicerte Centrale Lope Rivera i t N'i: York Irtbwtt, pfirnal r*I r iblicaiQ, aprs avoir coottat qu'il %  n'y a pas d'oppos-rioi ; irts lranco-amii:iin t :' l e rle de la France A 11 n'avons pas l'intention d |Sont-ce d.-s gnrau? fnniis q ila vertu des dates ni de j voulait terroriser et est-cs dans le Di6cation cous n'avoci pas ans franais qu'il entendait l'aire! c 10, B uc .. l uperst. ion des daies que'nHrcher KM cheval leo'aei poi g?" sera d ^ n V *?" [Eue a besoin dune pnoll de roo; pour sa reconstitua >n elle dejours car nous tmmon |s la vie, il y a assez d' fiels comme cela pour qu< fie nous proccupions d et [encore d'auties de pure Imagi Iran Helas non. t. Uit la narra ci ... ... .v,, mande des eariii;es, cest rcur %  vile rt ctait un L.hel o Lit qa'i 1 B rtr la paix gnrale que nv lacera t e peuple fran e le trait ne I i donne pas 1* avanngs auxquels 1 ;i d oit. MWi'son n'a pas. t en s'agissait de renverser, ftMHW i $cari < M'jrniMft spre* '.Mec, de rvolu ^ ^meteocs Hors et de renvcrsemenis de Chels T ,„_ \. fffulemmt qu'en lisant dais 4'EUt qu j nous venons de vivre, dt mal de Montevideo ( excus z| |eter la premire pierre aux gnraux goement) l'entrefilet suivan javons t amnes cominu i [aujourd'hui ?ux lecteurs . > un scrupule que nou (toujours prouv relativcme;" leon de commmorer la m \t Uessalines. Procdons p.i [, nous veus oriroos l'eutrelile i, et ensuite vttcdia le scie t Dr Juan 2orril!a de San >! [dit le jouin-i eu que lion, l'Aionco une conleier.ee su |l laquelle do.t tre ce ib. ; me de 1 Indpendance d.' l'U leur a souteru, en s'appu de nombieux docuni.ii • [tel le 2) Aoi 1825 qui do 1 Sr comme la date de IVition du pays. La prochain nce sur le mme sujet se: %  [pi M Antonio Bachini. > en ce qui concerne la date ipdpenuanci.nous somme rot hxs que dans l'Uiugqay [le nous la pense que nous plus indpendants que ce [ pays, cependant. Mais en |uvocs, nous autres, de date il'aniie, le jour et 1 heurt elsil c onvient de cltbter notr idance, La chose ne fait pas Mui lit question, c'est de sa [tant donn: qu'on vei.1 leod t Dmagparticulier a Disait ^•ce que nous estimons *.r< n, — si la da'e du 17 Oco rappelle le guet-apens du louge, n'est pas susteptible d. ^W les critiques. Et, pour nclr •ous epuons iraachemeni : du Sud tl de l'Ouest et aux popuL lions de cette poque d'avoir secoue un jou,; ".'..Son, ircst ce pas Vous iious objecterez saos dou't qui Uessalines tu.it le hros princi ual de l'Indpendant, il fallait ecu le r dtvatit uu itl pro|t. A cela, nous o.voas rpondie que c u'est ni voub ni nous qai l'avons ab.ttu mais d'autres heio de^lndpendan -r coalise lui, L\ partie ta t dont rga a, ^t ce su,ut l querelles di li uns aux quel Les les pygmes ne doi veut pas se mler; Or, il cous semble que c'est prt ciieoieoi nous ci, mlr que de cuoi l daitc'mme ou cette querelle i cl Vide pour giorti^r la g and. mmoire ue l>.a> Itdej, 11 se.ubL qu'une glonbcuiuu fane dins ces .ireousiauces est, en mne temps.— qu'o le veuille ou non, — une tl a geiia'.ioa otli^e a la miuo-rc u>uul d autiea nios de l'Indp.-ndaace camps c: joui-l eu face d lut. E r no is eu co iciuod que cette ce cbraiiou du 17 Octobre esi gionu\.i lion, dua cle, et maldiction d i'auire. Ce qu'il ne laui pas, et qui explique peut-tie bien des aD>ie;i nous. L'hmpereur Uessalines, Chet J ki i, a ses admirateurs i les gn rux lepublicatns dei'epoque oui les turs. Pourquoi choisir une date qui Jivise et qui fjrce quand mne a %  ni.e p-11> pour l'un ou pour les unies," mcntaieuieut ? L'anoe p o:haine, nous ptopos ro. s, en dveloppant C--S considra uens ptus ampie nent, la date de la oa.S'.anc de Dessahnes pour u u 1717— .GRIJND'RU* KM FACE HK KA POSTI Le plus complot assortiment d'picerie Grand choix de boites de. Ilonbom Franais Amricains iJ'iares tuprteur Vins. Liqueur* B Champagne telle commmoratio.i ; tt nous pro h* oous expliquons ce scru [poxfieot ae relle rnamtcsta.10 iiationale au lieu d-une messe (une bie.que nous devoos conserver pou le hro de l'ind' l p^ndvnce[GOS proches privs et pour DJ COU •le ou l'Empereur lessalioe*, lempor-ias dont la biarn-tioa n, fclEM, qu'on prtend hono tionale est encore a l'tude. •Laieponse est facile : cestj Aux E ati-Ums, c'est U da^e dj la naissance de Washington qu on lte. et non aucune circonstance de la vie dt te premier Lh.f d Eut qui pourrait uppeltr la politiquesure d..f.ii-e honneur aux engage menta rsultant du trait tripattit-: La France est don : seule pour s; pr > e^er, Le peupl: amricain, qui e I btt-i dispos i l'garl de U Fra regretlk qu'elle soit viclims des pr > n ses ideoosiir8 de M Wilson,' mus h trad.tioa d un; am ti pi ^ue sculaire fournira la bisi d'ac .s pour le rglement des afhi.H mondiales, le World, dmocra'e, crit : [\olfeGaf< POltr-AlNPRLVCC : Caf. Le march a Kevreux cette strnaout UiU'jsi^ da H — s 70 or, pour le ti i ver: extri-clioix. • rlernief prix son PUte ri()culation, cai 1 uvi nd son, para'f-t', l'ersoane ne peut direqu? la Frai 1 te tri 1 encoura ppurte 11 c;, en envoyant M. B : 1 a*a p's il ti, ujut it fra.'200—Lu un ta b e pouf •: n hauae ait d > is su> Kcs de la cooirancei. M Brian f !l au Havre qu' New n est pas 1-miasaire du mli'.ansm; •! ' iei ?' %  ..npculi'. -r : ,)t; ';." 1* '' li et noa pas ch luviri 11 reprse m .Jleure tradition du libraiis n ,.,,, B ( Q0Q c ,i e ; Dcanbre t. nais, et cet homme fart montre 1 ,, iUc l6i H-ill Ull) dJi CJ qai que sa force peu: Vjr d'lni a oui a qui 1 ret Hati du d; conciliation pour les relations i \ mib i Santoe u plue 4uade A > iah M Uri nd a une auto U fran ; l o'y a ." long rite incompar b %  paui expliquer aux > mpa II tait encore do fra. b'J\— et Amricains pourquoi li France e,t uieme d B obl-c; de maintenir ds armemenu ll il a prvoir que le mon le 11 n L. uu.it se (ranuse ne Pamp^he "ir noue apporl ra de nouveau des > 1 1 pi'.x v so et cous ne pouvons ra pis de rappel, que la principale g^ CQ ^ dB |g P iadQaQB cau^e des inquitudes tranfa.ses a a LU1 ailii3 (Armour) le refus de ia nation amricaine, l'amie la plu; anzuna: el li plus w^ mmm ^ mmmmm ^ mmmm ^ mmmmmmm foue de la Fnnce, d'en re dan. la So:ilb des nations. Boulangerie Epicerie Centrales LOFE RIVEH4 1717 GRAND'RUE. B.\ r.cE l)K LA POSTK Baisse du Prix du Pain partir do mardi 1) Dcembre Pain deOWO.W dcOMd 1.15 Veuts pains de 3 pour 0.25 u 3 pour 0,20 Le pmple Irlandais est d'xns la joie BELFAST — i'x dei persouniers libres de Ballkylar sont arrivs ici 11 jvoqu ut des scnes dealjusias nl'ourea les feutres taient pavoi aux couleurs .tricolores desSian reniera. Partout ou co;nmjnt4 II 1 u'ul ; situation et de nombreux nefs q n ont pris part U rbellion ie L) la in b.m-jut de Valera pour >tti ide p 1 -. .v,' qu il paait observer. m, ,'I.I.N La ptipla irlaudais est %  nli i lans la jon car la ratilcatio 1 iu .l'aile de paix anglo irlandais paut corutna. O.i acclama tous les 1 M ion! intervenus dans la •JMjussun et dans I laboration du itaite Ua Vdiora caus la surprise do n' N pas d'abord avec ses par Itiiut; ii ddinande ce qu'on remet t.) 1 n diacufcsiou lea coadmons de l a. cord. UUU IN Le peuple eap:e que le Udiiy tiraann qof se runira mardi piocluin approuvera et ratifiera le trait. Dsarmmr/int naval VVSHINGTON %  %  Oa annonce que iea dieg4l Oes ua ions qui piaoneol pat IJ confrence ae ru uniroul eu *e u e plemre la aaoaai te proil: nue p 1 ir rgliu d'uni fan, m dettnilive la q ion du dsarme.. .eut uavar. u 1 nacatera gale m tut tponae de l'Indpendance ; et pour loovaincre. on n'a qu relire l** qui s'est ciit i 1 occasion de Mutation du i"7 Octobre de F*nte, et mme des anne;pr it-ce en qualit de fonda'.euj ipendance que Dessalines a a au Ponl Roug. ? O gani Quelqu'une de ces savantes et Mes expdit ons par le: quel e> liccoutum i tonntr et d '"I i-ombinaiscns de l'ennemi? Celte politique nous a teliemeni diviss, nous autres Hai'iens, -nous aussi, nous tuttout, — qu tl nous laui veiller ce que lieu d'el e nt vienne adultrer le culte que nous voulons vouer aux a.eux Daus le lU te, il ne doit pas y .vo r division, mais communion. La paupa ucUmlle des Pompiers Nous avons pu trouver JJIIS le joirnal "Le N i tional', i la date du 26 Juin I8S6, l'en^efilei Miivani concernai! U ponijic aciuvile Je la Compagnie des l'ompiirs pompieti du Sminaire, habilement orgap.ir le 1< fttt Wekk, ont lt lundi loir, .m butin cheval l'ewai de la nouvelle pompe a § peur, ran e ij rceiuui.nt d'Lurope p r leur dire;lu (JUcSllOil do la qu tdi'Uple entente uur V1 qv,i doit remplacer l'Alliance auglo$?rBff:JS£'2Z &ft iVo-t. e- ^n P o.l>.<. quou jurnV.e chevaux vapeur. BUe dbite aille litres piopoai BUX quatre nmiona de lU d'e.iu par minute et cette ou peut tre projete l"tltd lu TJUUC >Uii des 1 U tli ja'lOnS a .„e hauteur de i-o piedi mules du 1' uiLque lOilii %  uu pre do £S *"" !" P S 'W i-ss vers uu ua. c d 11 nud La pression est obtenue en ~ minutes. La chau die:e contient ij tubes en cuiv.ie. Ueux pistons — ________————— —— i vapeur travaillent sous la pres-ion de S atuiospneres et la chaudire s'alimente au moyen d'une pompe et d un injecteur. %  Une disposition particulire permet d'teindre le feu avec de leaa de mer et d'alimenter la cuiudierc avec de l'eau douce. Un manomtre indique la pression de refoulement. i • Une seule lance de 2) mm ue diametr,'4>rojette l'eau a tao ptedtj Jeux lui.es'de 20 <;o Ouatre lances de la 70 pied* Une seule lance a soulev en I air un poids de ;o livres .1 uiv: li luicur de 60 pieds. >'l.a grosse lance en deux minutes a creuse un I de 1 i pieds de long et de 2 pieds de pro ^0 iTalte 1 de lit iexe des Cavas de Bordeaux '•or E DEKFIX rror.ee sa biVnvfillsnte clientle que le P? de la Ptisserie franaiso bien pourvu, comnience.a sa t^rii, d^ lundi tU Dac b e. Voue es pri de venir visiter. • a |f cri rtoit d-s ccœmauaei pour mariage, boplroes, e'.c Ety vue de la Quadruple Entente Par Cable l'AHIS t | uv Mi-tiii.jt freDoeii cep(4 1 us lei pol t, relatif* au rp.citiuue u i dauren daiid lu projet proi loitnation de loadcur. • Malheuresement cette pompe ne sera gure d'une grande utilit tant que l'on ne se dcidera a construire des bassins de secours dans les rems quartiers dela ville. Comme on le voit, cette pompe a 35 annes de services!... la quad' u, i eoteu a Convention Postale MADK1D. On anrorca nfliciella Iment que l convention iioetaie Bis Inano ii.-i'caiiitf alina t'n novembre 1920 entrera on vigoear eo Jan vi r p .l ti : .: Dans ooven loo figurent les lpub (pies du i' S'adresser au No 1912 4e u drand Loiombi.. Eruatear,Salvador lloi.du Rue. 'rat, Cuba. Bolivie etst Bomirguc. On demande A acheter des Biq-ies rfract.ires • 1 centaines. L1 Presse frane Use satisfaite l'AlilS .) — La pressa parisienne inicil-s e Hasatislac ion pour le vote de coaiance du tiat au ministre llnand. ce vote est coasidr comme .ant uue approbation pleine et eutire de l alti ude du prsident du codseil a la couference de Washington En mme temps (pie les loges & Mr Hriaud h presdj Iranuse se montre satbfai e pojr la solution du coiil n an^lo irlaudais disaut que cec vei CIH Mit est d UIIJ pnpjna ice ci punie t/est ifi %  nouvelle victoire pour I l.laude ut pour le librulihme anglais. Lee jooroani teUciteu i.loyd U orge iout la posi uu parait reofor c. "Le Matin" et le K.giro parlent de 1 iiitei veu IOU u 1 Qeorg i el fout sou iluge. La hranee et le Prou PARIS— A ljoccasion du rrtour du ;nra) Man^in 1 Paris, Mr Uornijo, nmi trdu Prju a clkrt en l'hnoneni du Reprsentant de la France ux ftes du centenaire pruvien une ept oa laquelle assistaient M ae Maogin. Mme Nivelle, le gnral et Mme Berdou'.at et de nombreuses petionnalit* du monde ofhciel et di matique.L.e gnral Man^ia parla de U joie q'.ie lui causrent ies fles donnes en son honneur et annona que le pouvriiemenk pruvien avait si g i un t.ouveau contrai avec la mis sion militaire f r act se que p'sid le gnral Pleg' ; n.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05546
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, December 12, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05546

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
..feue aui.ee iYo 12 o
Von au Prince, II. iti
Lundi 12 Dcembre 1021
DIRECTEUR P/tOPRITAIRE
dment M 4GL0IRE
MOMER'J 20 CENTlkES
Quotidien
II n'y a pas de circonstances, quel-
que malheureuses soient-elles doit un
peuple adroit ne puisse tirer avantage ;
et aueuces circonstances heureuses qu'un
peuple imprudent ne puisse faire tour-
ner son propre prjudice,
KE0ACTION; Rae Amricaine No, lttb
k
D

PS
Eu
,3
ri Hpicerte Centrale
Lope Rivera
i t N'i: York Irtbwtt, pfirnal r*-
I r iblicaiQ, aprs avoir coottat qu'il
n'y a pas d'oppos-rioi ;
irts lranco-amii:iint, :'!
l e rle de la France A 11
n'avons pas l'intention d |Sont-ce d.-s gnrau? fnniis q i-
la vertu des dates ni de j voulait terroriser et est-cs dans le
Di6cation cous n'avoci pas ans franais qu'il entendait l'aire! c 10,'B uc..l !
uperst. ion des daies que'nHrcher km cheval leo'aei poi g?" ,sera d ^ nV *?" '
,..... [Eue a besoin dune pnoll de roo;
pour sa reconstitua >n elle de-
jours car nous tmmon
|s la vie, il y a assez d'
fiels comme cela pour qu<
fie nous proccupions d et
[encore d'auties de pure Imagi
Iran
Helas
non. t. Uit la narra ci .
... ... .v- ,, mande des eariii;es, cest rcur .
vile rt ctait un L.hel o Lit qa'i1 B. ,
rtr la paix gnrale que nv lacera t
e peuple fran
e le trait ne I i
donne pas 1* avanngs auxquels 1
;i d oit. M- Wi'son n'a pas. t en
s'agissait de renverser, ftMHW i$cari< .
M'jrniMft spre* '.Mec, de rvolu ^ ^meteocs
Hors et de renvcrsemenis de Chels T ,_ \.
fffulemmt qu'en lisant dais 4'EUt quj nous venons de vivre, dt
mal de Montevideo ( excus z| |eter la premire pierre aux gnraux
goement) l'entrefilet suivan ,
javons t amnes cominu i
[aujourd'hui ?ux lecteurs .
> un scrupule que nou
(toujours prouv relativcme;"
leon de commmorer la m
\t Uessalines. Procdons p.i
[, nous veus oriroos l'eutrelile
i, et ensuite vttcdia le scie
t Dr Juan 2orril!a de San >!
[dit le jouin-i eu que lion, -
l'Aionco une conleier.ee su
|l laquelle do.t tre ce ib. ;
me de 1 Indpendance d.' l'U
leur a souteru, en s'appu
de nombieux docuni.ii
[tel le 2) Aoi 1825 qui do1
Sr comme la date de IV-
ition du pays. La prochain
nce sur le mme sujet se:
[pi M Antonio Bachini. >
en ce qui concerne la date
ipdpenuanci.nous somme
rot hxs que dans l'Uiugqay
[le nous la pense que nous
plus indpendants que ce
[ pays, cependant. Mais en
|uvocs, nous autres, de date
il'aniie, le jour et 1 heurt
elsilconvient de cltbter notr
idance, La chose ne fait pas
Mui lit question, c'est de sa
[tant donn: qu'on vei.1 leod t
Dmag- particulier a Disait
^ce que nous estimons *.r<
n, si la da'e du 17 Oco
rappelle le guet-apens du
louge, n'est pas susteptible d.
^W les critiques. Et, pour nclr
ous epuons iraachemeni :
du Sud tl de l'Ouest et aux popuL
lions de cette poque d'avoir secoue
un jou,; ".'..- Son, ircst ce pas '
Vous iious objecterez saos dou't
qui Uessalines tu.it le hros princi
ual de l'Indpendant, il fallait ecu
le r dtvatit uu itl pro|t. A cela,nous
o.voas rpondie que c u'est ni
voub ni nous qai l'avons ab.ttu ,
mais d'autres heio de^lndpendan
-r coalise lui, L\ partie ta t dont
rga a, ^t ce su,ut l querelles di li
uns aux quel Les les pygmes ne doi
veut pas se mler;
Or, il cous semble que c'est prt
ciieoieoi nous ci, mlr que de cuoi
l daitc'mme ou cette querelle i
cl Vide pour giorti^r la g and.
mmoire ue l>.a> Itdej, 11 se.ubL
qu'une glonbcuiuu fane dins ces
.ireousiauces est, en mne temps.
qu'o le veuille ou non, une tl a
geiia'.ioa otli^e a la miuo-rc u>-
uul d autiea nios de l'Indp.-ndaace
camps c: joui-l eu face d lut.
Er. no is eu co iciuod que cette ce
cbraiiou du 17 Octobre esi gionu\.i
lion, dua cle, et maldiction d
i'auire. Ce qu'il ne laui pas, et qui
explique peut-tie bien des aD>ie;i
nous. L'hmpereur Uessalines, Chet
J ki i, a ses admirateurs i les gn
rux lepublicatns dei'epoque oui les
turs. Pourquoi choisir une date qui
Jivise et qui fjrce quand mne a
ni.e p-11> pour l'un ou pour les
unies," mcntaieuieut ?
L'anoe p o:haine, nous ptopos
ro. s, en dveloppant C--S considra
uens ptus ampie nent, la date de la
oa.S'.anc de Dessahnes pour u u
1717.GrIjND'Ru* km face
hk ka posti
Le plus complot
assortiment d'picerie
Grand choix de boites de.
Ilonbom Franais Amricains
iJ'iares tuprteur
Vins. Liqueur*B
Champagne
telle commmoratio.i ; tt nous pro
h* oous expliquons ce scru [poxfieot ae relle rnamtcsta.10
iiationale au lieu d-une messe (une
bie.que nous devoos conserver pou
le hro de l'ind'lp^ndvnce[GOS proches privs et pour dj cou
le ou l'Empereur lessalioe*, lempor-ias dont la biarn-tioa n,
fclEM, qu'on prtend hono tionale est encore a l'tude.
Laieponse est facile : cestj Aux E ati-Ums, c'est U da^e dj la
naissance de Washington qu on lte.
et non aucune circonstance de la
vie dt te premier Lh.f d Eut qui
pourrait uppeltr la politique-
sure d..- f.ii-e honneur aux engage --------
menta rsultant du trait tripattit-:
La France est don : seule pour s; pr >
e^er, Le peupl: amricain, qui e I
btt-i dispos i l'garl de U Fra
regretlk qu'elle soit viclims des pr >
n ses ideoosiir8 de M Wilson,'
mus h trad.tioa d un; am ti pi
^ue sculaire fournira la bisi d'ac
.s pour le rglement des afhi.H
mondiales,
le World, dmocra'e, crit :
[\olfeGaf<
POltr-AlNPRLVCC : Caf. Le
march a Kevreux cette strna-
out UiU'jsi^ da H
s 70 or, pour le ti i ver: extri-clioix.
rlernief prix son
PUte ri()culation, cai
1 uvi nd son, para'f-t',
l'ersoane ne peut direqu? la Frai 1 te tri 1 encoura ppurte 11-.
c;, en envoyant M. B : 1 a*a p's il ti, ujut it fra.'200Lu
un ta b e pouf : n hauae ait d > is su>
Kcs de la cooirancei. M Brian f !l au Havre qu' New
n est pas 1-miasaire du mli'.ansm; ! ' iei?'
'..npculi'. -r : ,)t; ';." 1* '' li
et noa pas chluviri 11 reprse
m .Jleure tradition du libraiis n ,.,,, B (, Q0Q c,ie ; Dcanbre
t. nais, et cet homme fart montre 1 ,,, iUc l6i H-ill Ull) _dJi CJ qai
que sa force peu: Vjr d'lni a oui a qui 1 ret Hati du
d; conciliation pour les relations i \ mib i Santoe u plue 4uade
a > iah M Uri nd a une auto U fran ; l o'y a ." long
rite incompar b paui expliquer aux > mpa II tait encore do fra. b'J\ et
Amricains pourquoi li France e,t uieme d b
obl-c; de maintenir ds armemenu ll il a prvoir que le mon le 11 n
L. uu.it se (ranuse ne Pamp^he "ir noue apporl ra de nouveau des
> 1 1 pi'.x v so et cous ne pouvons
ra pis de rappel, que la principale g^ CQ ^ dB |g PiadQaQB
cau^e des inquitudes tranfa.ses a a LU1 ailii3. (Armour)
le refus de ia nation amricaine,
l'amie la plu; anzuna: el li plus w^mmm^mmmmm^mmmm^mmmmmmm
foue de la Fnnce, d'en re dan. la
So:ilb des nations.
Boulangerie
Epicerie Centrales
LOFE RIVEH4
1717 Grand'Rue. b.\ r.cE
l)K LA POSTK
Baisse du Prix du Pain
partir do mardi
1) Dcembre
Pain deOWO.W
" dcOMd 1.15
Veuts pains de 3 pour 0.25
u 3 pour 0,20
Le pmple Irlandais
est d'xns la joie
BELFAST i'x dei persouniers
libres de Ballkylar sont arrivs ici
11 jvoqu ut des scnes dealjusias
n- l'ourea les feutres taient pavoi
aux couleurs .tricolores desSian
reniera. Partout ou co;nmjnt4 II
1 u'ul ; situation et de nombreux
nefs q n ont pris part U rbellion
ie L) la in b.m-jut de Valera pour
>tti ide p 1 -. .v,' qu il paait observer.
m, ,'i.i.n La ptipla irlaudais est
nli i lans la jon car la ratilcatio 1
iu .l'aile de paix anglo irlandais pa-
ut corutna. O.i acclama tous les
' 1 M ion! intervenus dans la
JMjussun et dans I laboration du
itaite Ua Vdiora caus la surprise
do n' n pas d'abord avec ses par
Itiiut; ii ddinande ce qu'on remet
t.) 1 n diacufcsiou lea coadmons de
l a. cord.
UUU IN Le peuple eap:e que le
Udiiy tiraann qof se runira mardi
piocluin approuvera et ratifiera le
trait.
Dsarmmr/int
naval
VVSHINGTON ''- Oa annonce
que iea dieg4l Oes ua ions qui
piaoneol pat Ij confrence ae ru
uniroul eu *e u e plemre la aaoaai
te proil: nue p 1 ir rgliu d'uni fan, m
dettnilive la q ion du dsarme-
.. .eut uavar. u 1 nacatera gale m tut
tponae
de l'Indpendance ; et pour
loovaincre. on n'a qu relire
l** qui s'est ciit i 1 occasion de
Mutation du i"7 Octobre de
F*nte, et mme des anne;- pr
it-ce en qualit de fonda'.euj
ipendance que Dessalines a
a au Ponl Roug. ? O gani
Quelqu'une de ces savantes et
Mes expdit ons par le: quel e>
liccoutum i tonntr et d
'"I i-ombinaiscns de l'ennemi?
Celte politique nous a teliemeni
diviss, nous autres Hai'iens, -nous
aussi, nous tuttout, qu tl nous
laui veiller ce que lieu d'el e nt
vienne adultrer le culte que nous
voulons vouer aux a.eux Daus le
lU te, il ne doit pas y .vo r division,
mais communion.
La paupa ucUmlle
des Pompiers
Nous avons pu trouver Jjiis le joirnal "Le N i
tional', i la date du 26 Juin I8S6, l'en^efilei
Miivani concernai! U ponijic aciuvile Je la Com-
pagnie des l'ompiirs .
pompieti du Sminaire, habilement orga-
p.ir le 1< fttt Wekk, ont lt lundi loir,
.m butin cheval l'ewai de la nouvelle pompe a
peur, ran e ij rceiuui.nt d'Lurope p r leur dire;- lu (JUcSllOil do la qu tdi'Uple entente
uur V1 qv,i doit remplacer l'Alliance auglo-
$?rBff:JS'2Z &ft iVo-t. e- ^n Po.l>.<. quou
jurnV.e chevaux vapeur. BUe dbite aille litres piopoai BUX quatre nmiona de lU
d'e.iu par minute et cette ou peut tre projete l"tltd lu TjUuC >Uii des 1 U tli ja'lOnS
a .e hauteur de i-o piedi mules du 1' uiLque lOilii uu pre
do S *"" PS" 'W i-ss vers uu ua. c d 11 nud
La pression est obtenue en ~ minutes. La chau
die:e contient ij tubes en cuiv.ie. Ueux pistons ------------________
i vapeur travaillent sous la pres-ion de S atuios-
pneres et la chaudire s'alimente au moyen
d'une pompe et d un injecteur.
Une disposition particulire permet d'teindre
le feu avec de leaa de mer et d'alimenter la
cuiudierc avec de l'eau douce. Un manomtre
indique la pression de refoulement. i
Une seule lance de 2) mm ue diametr,'4>ro-
jette l'eau a tao ptedtj Jeux lui.es'de 20 <;o ,
Ouatre lances de la 70 pied* Une seule lance
a soulev en I air un poids de ;o livres .1 uiv:
li luicur de 60 pieds.
>'l.a grosse lance en deux minutes a creuse un
. I de 1 i pieds de long et de 2 pieds de pro ^0 iTalte 1 de lit
iexe des Cavas de Bordeaux
'or E DEKFIX rror.ee sa biVnvfillsnte clientle que le
P? de la Ptisserie franaiso bien pourvu, comnience.a sa
t^rii, d^ lundi tU Dac b e. Voue es pri de venir visiter.
a"|fcri rtoit d-s ccmauaei pour mariage, boplroes, e'.c
Ety vue de la
Quadruple Entente
Par Cable
l'AHIS t | uv Mi-tiii.jt freDoeii
cep(4 1 us lei pol t, relatif* au
rp.citiuue u i dauren daiid lu projet
proi
loitnation de
loadcur.
Malheuresement cette pompe ne sera gure
d'une grande utilit tant que l'on ne se dcidera
a construire des bassins de secours dans les
rems quartiers de- la ville.
Comme on le voit, cette pompe a 35 annes
de services!...
la quad' u, i eoteu
a
Convention Postale
*
MADK1D. On anrorca nfliciella
Iment que l convention iioetaie Bis
Inano ii.-i'caiiitf alina t'n novem-
bre 1920 entrera on vigoear eo Jan
vi r p .l'ti : .: Dans ooven loo
figurent les lpub (pies du i'
S'adresser au No 1912 4e u drand Loiombi.. Eruatear,Salvador lloi.du
Rue. 'rat, Cuba. Bolivie etst Bomirguc.
On demande
A acheter des Biq-ies rfract.ires
1 centaines.
L1 Presse fran-
e Use satisfaite
l'AlilS'.) La pressa parisienne
inicil-s e Hasatislac ion pour le vote
de coaiance du tiat au ministre
llnand.
ce vote est coasidr comme .ant
uue approbation pleine et eutire de
l alti ude du prsident du codseil a
la couference de Washington
En mme temps (pie les loges &
Mr Hriaud h presdj Iranuse se
montre satbfai e pojr la solution du
coiil n an^lo irlaudais disaut que cec
vei cih Mit est d uiij pnpjna ice ci
punie t/est ifi nouvelle victoire
pour I l.laude ut pour le librulihme
anglais. Lee jooroani teUciteu i.loyd
U orge iout la posi uu parait reofor
c.
"Le Matin" et le K.giro parlent de
1 iiitei veu iou u 1 Qeorg i el fout sou
iluge.
La hranee et
le Prou
Paris A ljoccasion du rrtour du
;nra) Man^in 1 Paris, Mr Uornijo,
nmi tr- du Prju a clkrt en l'hno-
neni du Reprsentant de la France
ux ftes du centenaire pruvien une
ept oa laquelle assistaient M ae
Maogin. Mme Nivelle, le gnral et
Mme Berdou'.at et de nombreuses
petionnalit* du monde ofhciel et di
matique.L.e gnral Man^ia parla
de U joie q'.ie lui causrent ies fles
donnes en son honneur et annona
que le pouvriiemenk pruvien avait
si g i un t.ouveau contrai avec la mis
sion militaire fract se que p'sid
le gnral Pleg';n.


LE MATIN
Nouvelles Diverses
de l'Etranger
Par cble
Broolles Mi T kliuoys a ac-
ctpl la mission 4e foi mer le nou
\cao cab net. .,
Pars- Mr RjouI Pret. prsident
de U Chambre, a cneit un ciaer
corcs diplomatique auquel assistai.
tous le reprsentants des rpubli-
ques amricaines.
PARIS 10 Le lournai dit que
le voyage de Mf Loucbeur lot dcid
a'a^uaedun en itl.eneuiieM.M.l.e
randelM B iaod ei qu ques au lie
ministre. Mi Loiuta.ur taii porltu.
dan crand Lou-brc de document l
latifs a l'accord de W.e badeu. lit
otendu qu'il doooeia au gouvern-
ment ar-glasd.seaplic.tions sur 1
, w0rJ financiers actuels.
PARIS io Mr Anatole F.iue
tgaitipourStovkhoimo I u>
/l,;.B .'upr-x Nubt.de U
trature qui lui a i coule po.
ceitt ande.
Paris io LAcadn i Irar .se d
.on to- M.uiice Donn.y Maiq .
de Chtviillcn, et Fi'dnc Mao
pour la reprsentr aux ttes duc ni
naite de Mo'tir. .
VARSOVIE io M Woon.ck
tl nomm ihiigdaltaiwa de Pou
got Wash.uglon.
La France et la
garde du tihin
TARIS io- M: A. Lelvre ex m
rvs'res de la gurie, a dclar a 1
chambre des dpuis au couis de
dUcotfioii du budget de la gue.
que la France a absolument b;so
dune arme de uco.cco homn..
dont la moiti doit monter la g:u
urleRh-ni:Ai:em>p!.e.a-i-iidit,ptu
mobiliser seit mi.i.ons d homme
en treis semaines 11 t)OUl* qih
l'Allemgne tait dispoe a exuu
ami bil.sat.onderrire la to.tNon.
luu de la faire le loi g du Rhin
lia Qaadruplc Mm
I Washington io Les ouatre m-'
Cercle tint imit*
Ce noua est certes un plaisir d'an
noncer i ne lecteur qu* Jeudi bot
Washington io Les quatre m-* 15 dans iea ialons du Cercle Illimit
lions qui composent l*Eat?n.e sont une soire rcrative aura lieu par
la France, 1 Angleterre, le EUu-Uais quelques uua de nos meilleur* artis
et le lapon fclies ont dfinitivement te au profit dlL-cide JEANTY. L'on
accept Its articles du tra.t* concer- a intrt a'y rendre c r en amu
nant le Pacifique L'article 4 du tuue "l1 0fl ura contribu prouver
dit l'alliance anelo iacoTia.s- ara une certaine reconnaasance que eba
au amance angio )aF',a's- c, ae 0OU8 en particulier nous de
considre comme dissoute ds h leu^, notre krj& nBtional.
bcation du nouveau trait.
Le prince nippon Tokogiwi a d-
VIENT BE Pa
' Il i
Rman $
ri
claie que le lapon e 1 satisfait de la
ralisation de 1a Quadruple Entente
Wash ngton lu La |#nct de la
confrence fut leve aLJouid'hui taes
que le Ira.t de la qu*d uple entente
ait t sign, mais lis dlgus da
quatre nations ont slfi m: qu'il serait
ratifia plus lard.
u
WASHINGTON 10 M Hughrs
a prononc un discours aujourdhui
la sance de la confrence qu'il ter
mua pa' 1' ts suivant : Je
crois fermement que lersiue l'accord
du Pacifique sera dfinitivement
coac'.o. nous aurons fait un pas le
plus sr et le plu ferme que nou-
missions faire vers l't blissementde
L? confrence t ado.t'a tsolu
iou Rook qui dclare abolis le?
droits eimterritoriaux de la Chine
Carie adoption fut salue rar les ar
UudiMements de toute l'tsfiatancr
Rtwite I* S*nateur Lod*e lut les te
mes du nouveau trait fqufmmeo'
iaterrompu pat le cclaraations ta
tribunes Le snateur Lodge termi $
son discou^ enljoranlque de cetiai'/
l'esprit militariste tait txc\v.
M Vivian *? ensuit* eipttqua"'
la position del Fiance dans 'e trait
et eiprima la rr connaissance du pay
pour la place qu'on lui a ait t-ne
dans le nouvel accord international
M' liehsl narla le dernier II dcl
rg qu'il tait >cr que les accords ru
sujet do Pacifique dtermineront ur e
re de bonnes relations internatiof-
les.
Vue dlgation arm-
nienne en France
Pauis Mr Briand a reu le pt dent du Parlement armnien -t la d
l/cation armnienne en France, y
dlgation dclara au prsident du
Conseil quelle avait confiance dars
la Rpublique franaise et la certitu
e qu'elle s'occupent de la scur.t'
de: armeroenls de la C.hce Le d
|#Cjni armnien remercia Mr Branr
cour la (?con dont se compatriote^
Ligrs en Syrie avaient t reus e;
mur les garaites qu'il y ava.e.
trouves.
Les cours
pvRlS-S'.r'iogj2 99 /*
Dollar 12 94
tlEW-YORIt FfA,lc ,a 8*
SterliPg 4,14
4 l Les abonn d'attiires et le pubic
en gnral ont s? p m.de d'u-i-
prtuqui employe par 1 administra
>on des r%oste< qui au lieu d'exp
dier i d stinatioi les UttfW in
-iutri amnient affranchies en y fii^an-
es mentions ncessaires les retourne
.ux expditeurs.Telle n'est pas le r
jglt. Les 1 ttras, en effet, qui n'ont
,jas satisfait aux conditions du fatif
loiver.t re expdie*-- C est an bu
eau dolinatai e .]u 1 appartient den
'rapprr de taxes les plis qui ne sont
pas en lgle.
Autremert, on peut causer de se
rieux prjudices aux gjns d'ittaires.
Sitt il
steamer. ali&i
Ui Banquet
l'HlelBellevue
T Le c H'nnicb Home > dont nou
mnonc 00s le mois dernier l'arriv/
i Poit an Prince,est en'r dans no n
rade samedi 10 D-embre avec )tc
tonnes d^ manhard ies.
Le t Hennich Home a une cip
cit de 2$oo tonnes 11 vient,comm
nous l'avons annonc de Hambou g
Il laissera demain mardi p.-r voie di
CUr ao apr< avoir pri< d s denre.'
dans divers ports d "Hati
L'arriv du Heanich Home
donn lieu i une mrgnifique tt
fut 1-eu hier soir i PH el Bel'e
Pour le cartes qui sont dj mieea
en vente, s'adresser h la Librairie
Viard______________________ _
"' l.EMPRUNT
Cont airerapnt l'information pu
b'ie samedi par un de nos coufires
l'emprunt n'a pi eucore t doid
Le piojet est 'oujouis devant le gou
veroemeot qui finira, d'apr ce que
noua croyons, par l'adopter, et le
faire pai venir Mr Mc-Iileny aux
lias nceetaire9. Cet emprunt sera
Je l'i millions de dollars.
de Jeun Qaltier
CouRTBitNt qui cris
iPiouptou* deoaix,]
tae
Me Rigal
Grand Matre de l'Ordre
Maonnique
Hier a en neu la Rep *. Loge
La Vrit N 47, une importan-
te ie:me qii lunisaait de nombreu-
ses personnlii8 du monde insoe- . r -
nique. Il e'aK-aHtt d^ procder l'- E'""V* p} Bel
lee ioa du nouveau Grand-Malire de J er; aevant '* lRubr
l'Ordre poui l'exercice trieunal 1922 ?e ,a pierre, une ha
1W2J Me Aug A. Hmui, Grand- "te et bun'e-.hrei
MjL.re proviso re prsidait, assist d'ds dbrouillards et
de MM A. SaosRricq ot M. Lalanne, au lanc.
premier et deux nae Grnd-Malre C'est nne "Revue it
aftjoini Lt oaudidaU aient MM d'uue profonde boulfoi
portraits
d
peint,
H.ga.. C. L. Verrat t Labiaairu. teur avec des portraits
Un premier tour de scrutin donna ten,f tt ; 11... '
le rsultat auivaut : R gai IU4 ; Ver- ^e'mJ,
ret, 3; L*bi88.re, 39.- Aucun de. "**"",!*
Cttndidaisuaya.it runi l* majorit 'ourdsburlesques,
qui iait de 112 voix, on passa un (lu tourmen e.
second tour de bcruti ; Varret et La-
biasire eant retirs, Pigal fut lu
une unanimit de 124 vo airs.
Aptes les sou lima de Me Hraoi,
Un volume: 51
Les k tions G. Q
21, Rue Hautefiuilk
fnMffii.ifl /la |^, le nouveau Giand-Mltre prit lapa-
Li(l JOniU/ltta t*c tt* I0ie p0ar remercier l'assemble du
rrni* de* M 1 rll/r Biai temoi^ucge de sympathie dont
LirOUt C*K irx tf 1 yi o a veagU deu.B .ubjeiJi eut des ter-
AvU mntri
D Ut la semaine dernire la fon- mee heureux pour exposer brive- je soussign F.lases
lame de la Croix des Martyrs, rige meit son piogramme qui couaiatera demeurant et domicili
par le major Mbrston et qui rend suftout donner la maonnerie le tion Pouill, seciioi
je rels services aux habitants de urea.ige moi al des jours dantant- corymune de Mirt-b
e'te rgion ne donne plus d au par Noua pisentona nos vives flicita- n'tre plus responsaW
suite ae la fermeture dune vanne, tiona au Nouveau Orand-M*.ltre et actions de rcon poas
Oq nous prie de demander au aer loi Bonhaitons une adminiatratiou pour came dsdalWrs
vice hydrauuquede revenir sur cette heureuse t pioapre-
meauce.
Insertion demande
La fte de demaiii soir p()ur a[faIDer
qu une action en dire
tonte:
Mirebalais 1S Nom
Elusca Jean Ml
Qu'oa n'oublie pas que la soire
tli raie de La Renaissance se
donre dfriitivement demain soir
Parisiana
li y ara reprsent deux com-
dies dsopilantes : 'Grimaces matri-
moniales et "Candidat srieux' eu
deux tableaux-
Entre gno.ale deux gourdes.
Eu change contre 200
timijr- s tosre oblitrs et toutes va
leurs bien assorties de la Rpublique
i Ha: i et des pays voisina, je vous
donnerai des entee poatalea illus
tresdevues de la grai.de guerre
europenne, des vues anglaises fa
meusee, etc
Misa Tee Kia Ora, S ockwel, Loo
dres. Anglt'rre.
la popuUtion
Depuis quelques jours, nous assis| HffllRll
tons des services d'expdition de | ITX **e>i
poules, dindes, etc., i destination de 0(o//sOH M
Cuba Mnna uttnnu rcpfl U
Qu'est-ce dire 1 Veut on ; fl x
a population la veille des tte
mer ,
de fin d'annes Noua demandons
des mesures contre un pareil tiaflc
sur lequel nous reviendrons.
Nous avons reu a
C Staude entre <
dans la raison sociale
ca & Ce La procor
maison est confie I
Stempel.
Messe de K^qtien
qui
vue o un Banquet de 24 couvert
avait organis. Rpoodunt lin
tation de quelques personnalits de
la Colonie allemande i Port au
Pline-, le capi'aine du baleau et ses
olficiers avaient pris place autour
d'une 'able dresse sur la te rasse du
de hte1 du Champ i: Mars.
Un menu comb'n avec art par la
nouvelle direcrice de l'a bl;s ement
Mme Jeann" Sp;tsse, lut servi la
gtande tatisf i:tioa ds tors les co
vive i
Au h-ropgn, Mr Edmond
Helm k?. Chug d*Ailires de la L'
g^.oo allemande pr t Lpa o>.Ap
von dit comment M la'lait se rjouir
w lanive du pr( miecsl*amer aile
mand qui inauguiait la reprise des
liaires commerciales i1 bai au d
veloppement des relations en re 1AI
rtmgne t Hati Aprs que ques
heureux souhaits de M Hunoeck
on passa au sa'oi c s'acheva la
charroan'e soiie eu piopos aimable
o le rire et la gaiet muent leui
Qot joyeuse. __
ifTO. B*ant devan t
le Juye d'instruc
lion
C matin n h utes l jug*
l'ioatiuct on Besovoil, asi.-l de on
6rcl6r M Chrut'sn Coicou.s'esi
erdu i la Banque Royale du Cana
le pi M recevoir la dposition de
O va!d Brant. directeur de cet tablis
vimnt, sur 1 alliiie dite des Trsors
S? sont rendus immdiatement
la Banque du Canada MM.L. Borno,
conttntieux de.la Banque et Edmond
Wait, charg d'arhires de S M. Bri
taanique.____________________
\\T Powhy
SDu^ jvon^ it'vu ivec plaisir M' F.iwlcy, eh dt U V'et: InJui Ttading L" arriv hier
On ;it quen I ab enec de M' Kawley. su
ma'ii . la eta sstalsri n| sbsani d.ir.s k
Ibjmmi
Nou lu aen> piescaM nos svinpa-liic'.
Le public et par iculirement les
mu h du rrgrett Journalate le patri
o'e l'ierre F. Frdrique, sont invi-
ts uae messe de Requiem qui se
ra chauie en aa mmoire, l'occa
sion du onzime anniversaire de sa
moit la Caihdral
denabre courant
matin. Lea amis sont .
eidror le prsent comme tenant
lien d'invitstion.
LLHN & FINR 1
Tou produits pharmaceutique
articles vendables dans une pf^
SPECIALITES Lysol dsinfectant, savon Uaol,
Lysol, Pebecco : dentifrice iocompaf
1 foie de morue, lSmulsion, Extrait.
Chocolat en peudre de L & F. c'est
Poudre Talcum L 8e F; C'est Textri
bon march e c etc.
Demandez le prix coure
versaire ae as iytntwwy _- j
e vendredi 23 LYSOL : le meilleur et le plus conomique ds ceuni
7 heures du Le dsinfectant employ dans tous les grand!
t pris de con ij^E elile culHre te Lysol dans une pin'e d'eau (
petite
la solution
Lysol
llo
nu u 111 un biuu. TT' a 1
Port au Prinee le 8 dcembre 192 DLUX i Olo
------------------------------I IflOIS 3o;o
Dcs (Une pinte reprsente enron la contenance de deul
Les fatierailles
William, g de
du petit
11 mois,
Adrien naires ) .
wnuHiii, 43 u 11 nvw, fils des Le / ysftl s'e rploie particulirement d*ns \*$ casa
ipoux Kuyoe William, auioot lieu meil\s, Tuberculose, Infection, Morsures de chiens,JM
? i^n'inTri^'S Rtt '" ^insectes Eruphocs de la peau Blessures PJ
geau, No Laflg pour se ranure a l E ae, pour l'hy^ue personnelle la toilette, le biinjj
glise du Snci-cur- bres des malades, la chambre de bain, le wa er cross-
Nous enregistrons avec regret Avant el aprs le balayage Pour cicatriser les blessur
la 11.011 du l)i Franois Desravines ti \Qf- ienir propres
dont les tunrmllea auront heu cet n0 i, ^J,.A
apia-midi. Maison mortuaire : Rue
de l^slii, No 1403
.Si: ( rreacoLdoleances aux famiLes
prouvs.
Li,,ne Hollandaise Le hteame1
Venus est parti d Amsterdam Ie
25 Novembre dernier pour St Tho'
mis, Por 0 Rico, Ssocb'S, l'orio"
Pista, Cap Hatien, Hort-aufrince
Santiago de Cube, K'-.gston &fugr-
to Birrie?.
Le 8|S Niek-Tie est parti de New
York le9 Dcembre pour Cap-llu
tien, Port-au-Piince le 17 DcemOie
en cours.
Le l'iins der Nedcrlanden a etti attendu rort-au-1'rince le 21 D- Drap noir pr costumes ho m
ceuabie, en route pour New Yaik Diagonal bleu marin
directement, prenant malle et passa'K:ki jaune
gra
Ligne Panama- Ls s|s Panama#
venant do Cristnb! eat attendu ici
lundi prochain 12 du cuiant en
Dans |i s accouchements et les temps iptdiMes ie
plus que dans tous autres caf .
Ayez toujours une solution de LysoicW
chambre dp votre apparie
Chaque 'lacoh contient un prospectus
Lehn # Fink Inc. Lon H.l
hEWYORK tAgentpJ
AVIS
La maison MOSE SAlEH.aio rue des Fronts Forts si| sa nombreuse clientle qu'elle a reu par les derniers
ebandises suivantes
( tpe Geotgette suprieur G.
Voile couleur suprieur
Cipon de soie
Serge bleu marin sup
8
171

24
25
2
Chapeau paille pour homme 8
e. a n-asi m-u^. a
E' diveis -u.rts articles tels que chapeaux noirs t*(| ^
f haoeaux paille P00/
Chapeau paille nae 1
Panamas
Cravates .H
NosuiscrawteiP'B2
Chemises coul sup
Chaussette Supneurc
Palm Beach
KiklbUaC acoulea
lundi prochain 12 du mutant en +Z 7 Tu * ..c< \\fi conlec'ioooei
roue le mme jour jour New-York **mes' enfant, fillette^ & garonnets an lie n ^ ^
directement et pour homme, et pa unes, bas de soie, mo^sscuu
directement ei pour homme
Clydr Siean-hipCo. La |- -G e,:'S0le ft coton-
faits.
sa ai'wiiti'i ici aniouid nui h lartelle pour hcnnie, i.cion Fompsia, br'tfie
ho
liissertalH mrn* jour ^.our GjcaiTe-, **u* CO S pour ho m tu.* et triant, Reps blauc -t no:_r p '
fortde-Pai* et Cap. ^j suisse pour jupon et pour robe indienne tran*15o -


le MArm

SR^^r
Une bonne sant
11 LU J 3
" 3 hem se
90
a
CL.
a
9Q
* -

0
8 5
2 I
Concevez Vcs Forces en S: rreilat Votn Sai a
' K"
R
9
sr
s.
Oui, Pourquoi ?
Pourquoi commander ailleurs un cercueil Mal [ait e' don' la soit
dite est douteuse quand vous pouvez a oir un d me S7AKA' au mme prix
Des yens infres es fo U croire que la maison ne confectionne
que des cercueils de luxe un pri* inabordable pour ceux qui ne
d'sposeut pas de beaucoup d'arger l mais ce r'eat pas viai
Venez directement mai tivm*vmun cercueil
* ^t;e fhrix bon march qui vous tonnera vous mme.
Sp<>c|aii de cere ils bhnes
POUR ENFANT ET JBUNES GENS LIVRAISON PROMPTE !
I.a nuit el les jours de f e s'adr, sser au chef d'atelier Mr Kleclrier
HUSON' Rue desFron s torts Ao (j\> en face de l'ancienne Ca
ih-Jn-le
The East Atialic
G a t td.
Se.vice mensuel
The 0(1 Virp-ris era ici vers le
15 courant arrertsrt du frit pour
tous les ports ru'orens.
Four plus amples Dfot irrtiers,
s'adresser l'Agent
L. PREETZMANN-AGCERHOLM
Cette letton vc:d'ra ex mrr.-r.t
Chicago, Dlin ;.. '. s. A._ | (j pus Lydit F. v- '-'i n
Co:'..... p 1 r dei le*ran ta de l'ovaire,
T(" ' I dit la mne dioae-faitM
vous oprer. J'ai con mei ; avoii Qan
le cote] pau< ba, tu ta U m'i s ni l ia let
< : un tailleui et ayant 00e
I 'W fi ! utei >r , u r;ls : ,, ; ,'.,, jt|
1 uneni'a dit: pren :i la( 1 mpo*iti< >i
han | ,...,
II --Vl1 ;" mi in i u .. ; ii niainta 1 .
1 wll ":" ' ue au . m I : : m .
Coaip et \( tre 1 1 sii ." M ..
M av Ewm :0,45a N.Carpente si Chi ::' U, 9 \
o r s mi un grr.i I rot. raa
f 1 itt
ment da vertaM '! 'a
( ompotiti 1 . 1
C 1 Htion > : i> narcetl -
ou u. drofU* .,.i-1 prise p .,.., 1
ans aucune cr\in te. V pain dow r
v< tre si ni 1*
1 $
aadl

' ' ' 1 q'oaa
8-.n4c* et pro 1 : t ,.i.,.v,. jeu,
c
GlipGSkiu
K*
\J
I!


F'nkK
*Ti*

'.'WA / riN| l- W.JTC. ' *.

a srss/i*^

Ifirj Stark
Rue du Quaijen face de la Gare
If!
Sparkling Moselle
Vin moiissfux authentique et de Grand
cr,Dry 4' Extra. D'y
.4 veudrt chez
a phoose Hayues & ch^z Siuiui Vieux
f M ------ Ml
UN FLACON DE
Boisson Fruita
Vous donne 10 litres dune pxc Mente boisson hy^in que ei
frachissante S'emploie. a En vente dans toutes les bonres maisons notamment- Alfred Vieui
Lope Rivera. B. N. &ado. Simon Vieair. eic
Vaillant f Rouet
Agents gnraux pour llaiit
I1720 Rce du Mig'sin de l'^t 1
VENTE FN GROS SEULEMENT
Royal Mail S'eam
Packe* omp y
Le steau er Caialiia actuelle
rrem au C-p llaitirnt sera Port-
t! Prince je di malin \5 6 cou
r*Dt, jour repaitii dans !a srirr mojc irancaise pour uaaies, ormes varies, aes soutiers ijfjrar r>
3! chargera directement pour f$, eu r extra suprieur, montant et dcouverts-couleurs varies
luiijai^ cm Antoine Talamas
l.a maison vient de recevoir un stock de chapeaux de ftt
)Je franaise p^ur Dames, (ormes varies, des souliers Mfgr
tous les ports d hurope.
Vort au Prince, le 1 d/cen
dcembre fOfl
Robe,tsDUTTOX i Co
Agents tienraux
et d'fs prix san1^ rival.
Prix spci I : Tussor barre G- 5
iiez^ito \oir lec \oh chapdaux de darres.


ra-
hs.
FORTE BAISSE
La H.A.S.Go. annonce
sa clientle qu'elle
met son sucre en vente
son dpt en ville, 5
dollars or le sac de 100
liv
Comptoir Franco Hatien
Bureau de l'Agent Gnra
Port au Prince le 6 Dccembie 1921
BULLETIN No 120 |
Les Chargeurs sont pris de ro'ir
que Je s|s t Fanami > ait aitmJu
Pcrt au Prince de Cri tobi', Lucdi
matin le 12 Dcembre 1921.
Les permis d'embarquement se o t 1720 RllO iill VI lltsill !' l'Etal, P()r t -ail-r'rilICa
di'vrrs pour le ttt a destinanou de
New-York et des ports europens sur
Vaillant & Houet
la demande faite a ce bure/u.
Ue vaprur pa tira diect.-mei tpour
NewYo k dans fp -midi du m
me jour.
O B. THOMrSON.
Ag- ut Gtial
ARTICLES DE PARIS POUR HUilMEs
DAMES ET ENFANTS
oinp|oie Gurale
Trausatiantique
Le paqu bot Saint Raphal venact
| Je* Cayes est attendu le 20 courant
et tepariira probsbemeri le mme
jotr [oui Saotifgo de Cuba.
Port au Prince 10 Dcembre 192/
L'Agen., E. ROBEUN '
res.
Port-au Prince, 5 Dembre 1921
Sugar Selling Agency
et MALAOICH GAKTflO.IMSt.riNA4.a
DIrrbflc*orte: ii.oiril^Bt.-.i,^.,; .,
mwTibraiwuoc, ttiborcu toute; CSonatl ci
AooldrnUoppn(i'culalre.Flv: :
liliidiel(ltl'Mii,Aen.b9Miria, t'urcir : ,. I
aufiRiaoN cattrAtNK
i-"-
IM| U i'
LaPLDS POISSANT *NTItE?TIfH']
atertnre ni Cuivra
ltOn-'f'tSIllOO'. nar,. nr'
i'ANIOOOU ir.'TBTRNCl
On demande
| A acitler une Machine Singer ( deux
Gis) S'adnstr au bureau da ituroal.
Voilrs unis el fanlaiiie
Z?hyrs
IndieDti's
Nar.'oi'ks
Ogandys
PiqusReps
Mousselines Suisse
Ratjce
Cipfs de Chine
Cipes Georg*tte
t 'anton
Mariette
To'e de oie
Totsor imnrtms
Pooglej, Sies lavables
CiltH de flanelle pour dmes
FofMPj chapeaux
Chapeaux de dames
far I sie, No rs it Deuil
R U s contpctio^nes
Cetnores pour Dames
TfeKta
Srr3e ^e ,a'n pour jupes
Rf-ps nou' Cfin'ures
Jour Echelle Rubans
Dentelles Trou Trou. Entredeux
Voilette. Ecrnrpes
Ltno-: Baptiste
lean B.rt
Chaussettes
( herrise*
Faux Co's
Cravates
Ca'eons et Chemisettes
Gilets de flanelle
Breteires
Ceintures ro r hommes
Drill couleur
Flanelle l'auM
Rideaux
Couvertures de lit
Toil i drap
Nappes et Serviette?
N.ippags coukor
Mruchi>;rs
Toile matelas
Toi'e i 'o'cho.n
Crp; pour D-ril
Traines orani^er pour maries
Couronps oranger pour marie
Vniles pour mirtti
E/entai's
Atid-s pour ;ad:aux
Cos'umes pou- Gronnea
Grand istM imert de chiusjuret
pour Dmes et E-.far s
ha peaux pour Hommes et Enfants,
Toun articles, de qiizliix wtnJrieure
de$ Prix trs Rduit**


I. MATIN
V
VMn rki ml l'flffl tSA
.'iBbiiiTihi
i
! .. -V.
x.. >.iftr'- 'fan .Ms*3-"-2*~jX"t-.- - .:!-""- *
Ai, Ml *ft ***, f> fMi do^nt ***tr I*** **%, f^ST^S^SiV
Me ; cir r*f,ottIr* *til*ll'ftf an* tV& obtfftl . Eh bien! La Mu bon nioinc latamas offre toute son aide en la en constance. j
Elle gmanii la tfMii, 'a ;iesse et le bon march. rnnftaicr aielle a
KeU*mUm. acquit te plus grand renom dans h commerce !', ^
toujtn s i.ir uses eiwui. Lambin et La gentil esse quelle a toupws su ooterver a
^Jr^onurr > n* >aUslacliongrale,l, maison vent d'ajouter son bviuSTOlK, les ar!|
cl 10 o
IV
bu ou
nu uu
2
i
t
-' 0
>i IU
V 5
50
'.' 5u
f> tet> ioth topent uitaui |
t* Il b M' h JJ.I.U.l.l
| IH 8
A |'-yH i ir
LkMIMT bl >.
s>ig* o -ii ni nu
K k: l> rtiu mp
K ki | uif
Di ill bl. ne
l) ik blai c iip
I PMI J'i (VUI
C '( Il IBM* i OU ei bl i C
'j.ne barrhe pObi juj ptl
G bnuii blai u
ii i 'dm u n'c | Crirtaux M|
' loulevr i n es
Ki p* Cceienr
I al m bai i !i ptui j pei
Gtifce cou eur
Vule con'ecr uni*
Voiib bUi c
Crpon Co' ble Img.ur
Vui t i uu li.i M mi
Voile i une pou ci.an e
\.ii e * V'cgop fc t( u e* toril
Voile K l I - I* 9 emmux toul. 2
Voile bu paie kiitn luubur 2
Voile oip g'Hi i nun-ge
V6\ e bi i e $ cauttix coul.
N uiy- jubl* i out IT
\Uii r. m h a hui i <'c ro**
l.i au iiW* ttaita e 1> 11 <
l'Ma l< dira
|A> l!a..c 2
C i roi M i*i uIcid glande lurg. 1 50
l Ml 11 tl.il; due l' 75
4
y 50
v 5u
9 50
I 8f>
1 7
1 75
1
1
S 50
U 50
2
'2 00
V t 0
2 50
I 50
i

N ido k blar.o
Mif I"
Simili doi b'e I ig'Ur
oile biai eii- pot i ch irii-e
liuiuill a
S ie i*v be tuui uisvauea
c> lu | beily
T-ator de i oie
Jcilf n u de fui )
Ni o ii>t>t: l r ; ie de buio
Clltl meuae de boi .
Jei UU.1I i l- OU .-U.'J
l'j^lll e Vie bOH
bi gHliiie lie aoie
U luuian de mu
V lu- d lell.f
0iK'-i,dn s bui8e
bbih.tUe a l ci/ia
TuEaor un aoie a baiie
qmil t auventure
uipPl Caeoigei't- icui.vaiieb
l it-, f ut Ctiiue
Flarel't' teii e [ure grande larg (i 00
2 50 Kiant-lie- iame iure y>aude
%>l
Ou
00
UO
5iC
ou
j uu
o LU:
t id Uf I ine sa )
K ui.t-lle uoaa-e ine
Na(-|- co leur bup
iiuu' lio.ib le poebe pr hem
' de suie s:...
8upch.tque
CotiVfii> rr de ut ui) couleur
fi in b i h que
Coeii iiih do u im pour
li. mues cliuq
700!
BCOj
illUU
7
10
4
J
10
'JiOO
20
u
o
i
juo Ci'i i-iut ce bam poui tetnmes
r, ou ei/l'iutd 10 00
de Cliii e blirui
Talh as i un ^ >p
Ctunloi fc, (TuSbi pool non.)
Urgaudie nud ta buis^e
I double u..'rtii'.
Kratiiy Umi"tu ( TilCOilot
de oue >
^uz^it' Tllcwlall d soie
Voue u baiitn de . u.c
|^,iei un ce soie
i.it-j m de toit- fiu.iB
F m.eiie u.uilt'uii
> Fia: i'11- laine e. lOtou
HaLtlIe l.iue pure
00 K pi de b^iu pour daruea
0 eu ocivitUb ue iulicte chaque
o LU b 0 UU eivieue de bilU
e h-uitftiM a ii' mines aup.
7 00 L.tiuibfj bomtnei
lu lu eo ci^e de Cuine
1" IU tlitmise^ uni lumes.sup.
y |[ ui a se
' t lie moelle a faup
12 union BUit vco obina son BVD
12 5 J t-iait tjuu lu' g ei court tricot
tor'is de bi u (. batb rob
12 00 -* ntt' di ^ols
laie* u'ui llltri
12 50 'CHAPEAUX
\-i 50 Fcaue extta aup
J 00 Lli-ptaux iame pour homme?
j UO pour cadets
c, 00 c tour cofauta
2 00 Chapearx do ftuire sup.
d aup
4LU
stou
2 5J
J00
lu 00
7 Ou
40 00
10
4
4
7 5)
Ouu
:) uj
.'i0 uo
i
de paiil mo le
de laine ujia
Canotiere pour dainis
Casquette pour liomnt'3
Houore glace avec luuppe 4
Poudre SanUl .. '- ft
Fioramie & l'omp 'ia boi'e ^0
c F.orea de Tiko
, V :lout de Ly
Hojppe poudrer en veh-ura
Houppe pluiBaau
lluuppe p'.umeau m^yn
grand
Lotions Pompon &irtt ttc
tiacon 2
Lluban nUa N 3 2 l'ice U
3
4 J
chaque 5
7
2 ^0
l
1
1
2
2 51)
00
12
10
22
lu
00
8J
100
Rubau Poo^pad-jur
gronde
8
10
12
li
10
17
18
20
Panne 2 0
largeur 3
V, s de soie
Uis de soie sup
Bretelles Guyo\ Poliie et Mari 2
Tipis cir auae 3
Souliers b'.anc* dcouverts
pour Bba '
t pour llomv.es 25(
_ montants i)
Fillettes paire 15
Jemoiaelhs lj T"
Djnoes 2J
llouiuies '&
Oq trouvera galemen df
uialeties en cuir de P. or 't 12
coi sets
Chemises hommes blanches
a pba unis dut dm ,10
r aux cols des 3 poir g)urdes 5
Cl'PU9Fetie| hom ordioa'iai dz
4 00
'.o Moyenne qualit *
10 Meicerizts 10
8 Chaussettes hommes sup 12
whaottetiea "soie couleur c\to 4
15 (Bis noir et blanc douz 13
io OOlBdS naercenza coul aup dz 20
de ia lie pi hom. 8 '.Bas simili eoie 22
Extiait Milkido
Mistletce
Eau de Cologn
>
Eau de Q iniue
Uuille Quinine
i :e Deuiifiice
Poudre lor de coiy
Compact Rouge
"-JOUJOUX a BON MAUCHE
i
4
t~r.
Oui, Mais 1
)
i .'eH afin de re p rm lar# uu I* d^al Rhrm Alix Boy e me! a la
a r.i. .. ... ut te* iicorarad* 5 2' gourdes le Gl -..
r (r- i.- rrm- D*Hr s l'on. o' atpti|ra a .1 goM I n^oifil
k foiaf.la ci^ de 12 boueillea :t> wouidea S rop t ntbl pur a .cie
G 25jU bu-leille li csi >e de 12 box.Uillea25 gmide*.
Viu de B d a x aun'-^ur K ge r. i 50 P' 5 a Morr-
h ' bla< c 0 55 j
Alcool peur liqneu" g. lo la gall
m** * n ''', 'r- * i'r"rnin '
Eau de Colrg e u.c.ol
v. nu.we- oo U lire
Ptisserie Frann8e|TcigiiCZ VOUS mmesYOSetoftesaVt
La kabiline
Richard Peters
PUE DE L'EGALITE 1422
Sjcialiten de rrbO' s fias
VO. AUVENT.
P.prt?. choux la crne
l'a i^s rhtndf U us les matins
Nil R f i-pr b s imitation-',m"8
b CBtsont p int en vert et porte mon
nom en giunde lettre.
fuilti Shoc Poli Compiay In:
New-Yo^k
Si vois vo'l*'/. prrgi I i petu 'le i os
Cl"iSMlt*.
Si'OUI o il /. '* or un brillant I im e
ilnmbla.
vj o" 'Oti'i 7 rc\"M l er U r >t |wr '1 W "O'i-
il>ed^ ( iniasiui' BnH f I ngtemp,
i p ployer 'a n : rqi e m NOf R M
_ Frtbnq* e p'c liin- m yovi le
(Irrrif iH.sn'1 nei el. I igb ile.
Kllf pHK'Vl le r^u (,M-'1' >^fil co,',re lu,",d, el 1:
f rn ^., r o'ftur s'Miul. f!A *' r^riio ?* leur h*'Mf*
I;!!:;,,;.;; iq-Mosor.r.ui t~*. **>*-* m .,-
O'c^. Jeanemr
Changement d'adresse
Favorita Bar
l'8,bUF QANTFS WKTOUGHE3
Ai tienne Maison Flanbeit
Consommations da premier
choix. Servica soign
Proi.iii da teinture employ en France depuis d3 *r*!?i
u^es. D,)il son sucs aux excellent rsulta'! qu iU a toujo"
* ^Boules ra'i;er Rentorce la couleur das toftes P*8*6"
l'action du Soleil. m ..... -.:-ia.
En vete chez Simon V^EUX \UX Genl Mille Articles
V1ELX etc.
VAILLANT k HOUET,172o Rue du Magasin
de l-EUt-il^enfa Gnraux pour tlatn
km
J i I henneur d'aviser le public et
in n n in-ir eu paiticulier. qu'^
p* tir de c jour je me.si'i^ r tir de
U UaipOK M Nai o'o> i Se Cie a In-
q elle j.na aa-oci, et ce, ponr des
ihicoiio pns(.tinellea.
l'uil au P jnc le 0 Dcembre 1921
Jkan 111 .CAR 01
SapVmfi mme
De 'a KialerniU .h l\;m
Consultations 1 J heures
Bvia Vetoa Av.m.e V lis oay
(asoline & Krosine]
Nous venons d'introduire en Hati, U muque SHELL
apprci- dans le mcnle entier- #HoeSBBs
Ceux qui en ont dj fa t lessai vous diront que la baz'_ .oxetq^
est spcialement ifcommandable pour son rendement avant R-
n encrasse oas le moteur g"4:e a sort rafEnement P*''a,t 8flprieOr8
Ils vous engageront i n user qae U kiosine S'nELL Fi>b1oji
aanci par -o i dg' i%C elle donne en consquence une
vive il bi'e sans fume a. SttBl
Il y a donc conomie et avantage n'acheler que la mrqa
Pour les prix, adress*
vous
j Koberts Dation &


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM