<%BANNER%>







PAGE 1

Lb MAI IN L'EMULSON de SCOTT | est un puissant aliment mdicii nal qui par lui mme contiens | tous les lments ncessaires | pour donner la sant et la force J Prennez-la pour vous convaincre. Elsifrr louiotm caste ui-i-i • i ) Varils DIMANCHE Un film de toute bviut IA ilaaie \r Changement ePadresa Favorita Ba\ 108,RUE DANTES DESTOUCHL A' cieonti M tison Flsrabett Consommations de preoou choix. Servie soign n • C • D x P t F ••• 10 Wsrd IT60J 2 G nrd.B n v nt COtfiS • rt CDf !• [) c e VirW'fi pm •'* PODHO d rnc si pou: cet i uoite* on i auguitnt le prix. /. A?>stKS*u .', j* --•-. r*-*i Poit a Prince St dve'oppvl */(<•< %  f rr.b'ili ; 'et re 'ril n S m admin strticn doit r H honr'e ; Peur que ces d." ici** 1 cp f*"'' srni, vol. z If io J'r.ver i22 pou le Conseil C-mmuna suiv•-* %  Ilic Dortinv ll< f Thomas H.Le h"'d 1 diicCh *•/ Dr Pierre Mo • Frdric Do*ig 0 UHitioiLtv mure Guillaume *oi b.aooAadr JaMariM^ • ti.o LouUa i t lnvh Wan Enrfi^'el Rn py Arthur BT'? A.uet |tf*fM mestOmle Petites ionvellofi Port au Prince —Demi lemrae, Louise Innocent et Prima B laie, auraiew vcu tranquilles si h premire ii une son mari. Mus, elles eurent une vio explication qui .es amena devant le juge J • t'a,— Amende. Diiioitensu jouers de carres, Aristhnes Dmo; mne. |isatui i-.euranti", Dieujuste Mn*las, St ijjle Civtl et Hiram Marseille Wut condamnas ., i .unenue. — Le juge envoie •' l'Ecole des Ans et M ii.r> le i une Sonson Mowlesh qui taisait le meM i iK lOP W t — On joue u.en dam les clubs !. La mesure loii tire gnrale Cepeodafli un group de jiAleun dwl'.': igue s'entend condamner 1 amenda — A Tlior, le lOgenl Levque Henri arrt'.c un groupe d'homme et de leiiunes qu'il sur put dansant aux rythmes de chaati vaudouesques jouani aux des CI aux caitsa — Les uus ont t couin le attires condawnta a I amende. David pour s amuser !;.uide CherParisiaoa oiBpaflOie Gnrale TransuhaQtiqw Le puqu bot Suint Raphal venani des Cayes est attendu le 14 courant et repartira probablement ie mme jour pour Santiago de Cuba. Poil au Prince 10 Dcembre 1*27 L'Agent, E. ROBEL1N Bureau de l'Agent Gntri 1 lu -u Plin < 6 Occetnbie 193 bU_LETIN No no Les Charg -urs sont pries de ic que le SjS Pan*nu > est a'tendol Peu au Parce de Cristobal, Lui iiiiiin le 12 Dcembre 1921. Les permis d'tmbarquemeat sj_ dlivrs pour le trt destination New-York et des ports europen 1 la demande faite ce bureau. Ce vapeur paitira directement ^ New-Yok dans l'aprs-midi 4s me jour. 1 O. B. TbieMPS#N, Agent Gnral. Soire sensationnelle Demain avec une goafdt (le. ni venle.nent la Direction de !£££• •lonne, une soire de gala.A psrt.un "hpvauche diabolique on aura 1 niaisir de voir le beau fi'.m ar 19 1 1,119 I ll*ltilI16Dl ( q J pI ei.eren d ,irerau point ^^^S^^L£ &". ^ -or, .erpr^onet %g?^^ Annexe k Caves de, Bordeaux clientle qt commencerai rif vno d lumire. (.kiniin ujviu puui Kiuuw „.puv %  % %  ira ^ %  "^ ,1 Voloulirt.Le )0gC le renvoi.aprs un pet.t j.^. llQnneu( daV -rt r le pub'nC Pt 1 "",",, ne, [mk se daenJn.nquen.en, le COromiT 60 PSItCOliaf, JOJ ,i voir voM une tUiucucchca l.u c iiorno En p ar ti r de ce jour je me ui-> r nie a H ute. I, Maison M. Naiolom & Lie laCUire Santa eu M "• h '*5 / Wou;, rJ auel | e j'tais sssoci, tt ce, pour d-* DcKhampS.JalouK-, elU s'enprend sa rivale, queuo J"'" i-.pouse leguima de c.lui.i.Amende. mmorib perbOUH*-! W" . U) Le liibuoalrenvoie bon Je cour les nonj.> 0 rt au P.l iC*i le y Uecerajyj 1.-1 met ArntuaSylvain et OcrsiHa Sunioage < et a.rvs Mes b nio N, l -.ievenauntdeliDlrieur.u .sont t app^r leu-s.urr^ J, plaigsanta st vidijes roxj V ai!;o P nqu.d F o aient devant Uccm "'Uu."' s eniim.nl est que tout se ; l ^rncANlai.ai^aponuUtio B as*edtniitMtiiJiec n M.ii'su t tait la! seul, ece Apeup dix personnes .in os O't donn des osant ont impressionn les >tai Feurs P dcs dclarations a roces A Si Miwhel. au retosr quinze tmoin ont dpos.Les cengressmen qco^ Snuaient pour le Cap ava est laiss u Snateur Oldic pour ctvoir l C h,, M Vna-utscbe.tnKm fanons a-ut %  travail se i-uj .bon n ros'u'f P ur note (b * %  N„ r c hi.m U.OHS sont en ce me u.elti tort auPnoce. ,Dc lArlibov'e > Icction d'un Grand H-ltre de l'OrdriMttioi! que U Grand O.ieLt d Hsiti Ht con vcqucdeuamaSheues auman ir pie de s RPLt R e %  L ^d^edelOrdiepcurleu,T,? liennal 1922 1925., "considrant Us ciicorMMd tvsdelantie.ciei.ccst le Ces,"pluate.medel'aommimaHODb, neuie de voir Us prochaines 01 frots^cv^aUs.boui.aveco^ , plus ptoniclitsol'si ChscM s mettant la h u'eui d la utu.i o, S encours gtisl n.cessaie ,v e^pLdttiuie.l^ucs des 1. Voile couleur suprieur Gr;on de se e Serge bleu marin sup Drap noir pr tosturaes hom Dlagoasl b eu marin Kak jaune 25 24 25 2 8 9 haneaux paille oour hom Chapeau paille fine 1 Panamas Cravates Noeuds cravate a pince Chemises coul sup hom Chaussette Suprieures Palm Besch Kaki blanc bas de soie, mousseline et coton, cm ( , les statut! aura heu le'Di|, divCiS a tres articles tels que chapeaux noirs et coulear pnUt manene II courant 9 heures pidames entants> fillettes & garonnets ^^ ,K^SL i a Lna uucauei Gabriel,'la police surpreod cises du BHQ au Lyct National. el p 0ur homme, et par aunes, un jeu de ds.— Lc tribunal condamne joueur UPPil aUX membres que .-jg ^ cotOU' ,t propritaire a I amende. jeux de car;es.— Les prvenus Maurice Cl ment, Maurice Pierre, Clairtils Clair, ILS, Kodolplie Mortsstau, Maurice oentv baron dclarent qu i\ s amusaient tranqun •• x-^ h.rvipnt i n (i.cine.it Le juge rtsrvow les uns et condamne Les membres qui n*D.iem ia pic .esaut.es. Vince ont la facult de donner man_ Les '•ablates' dclarent au juge gui les ren COllCBSB de U Capital de voie qu'ils ont Jio.t a I existence. Ul11 . %  .. /...„ .,„ julien Joseph se laisse aller des voies de V0 ; er e t de !*1K tOUie SUggestlOU SUr ait sur Camlia Cnarlot parcequ'cl.e lui reluse ce ^ uuestioas i l'ordre du )OUr Maurice Cl p .ut prenne part aux f t" dC I" telle P ur h0mœ? L ,i0Q a P ?^ PU ^^ Benoit Char F AsitIu b.ee, il bat Itte en rgle avec t x cos p0Br homme et entant, Reps blanc et noir pour cwKUie,, L£A12 II caisse (art U) | r i e suisse pour jupon et posr robe wdbnMjanai grande largeur t qu il dcsiie ardeiinnent -. Amende pour les deux. Pc tir la Crthe Nous avons public* h '.\ !es princi pans points du mag 1 I14 is \ rog am ne qui scia IStCut ce ;0 1 i L.in Var eui U bobce c iceavre de a Cich: Mi Seyn-oji l'iadel, M le ftrnsDic a'rtubg-.y. Mnlsme Lu ie ;vg 1, M. jus.in C is { nous en pasOLS, ci des D SillcurS ; .tiguieai 0.1 me on U sait au beau prograrrme qti tait pivoii que la ltc sera des plus bn'.iai.tes Pour U Seciiaire, Le S;cr'jtaiie aojoini, Flix DlAMBOIS L' fie de citte Association est xee *u 3 |anvis. U y aura ksrmesse tombola, ot ne ttc Mariage Le maiiage religieux de Mr et Mme DJOJ inique D.eudynn aura leu le mercredi 14 Dcembre prochain 6 heures du matin, SB l'Eglise Suite Anne. Meilleurs compliments. H.SILVEaH (< Grand rabais de fin d'aime %  1 La Renaissance Coiivo'H ion es poir six heures jxtui oomoiuiiicaiion in Hautes Le S-iieime G. HuNUKAT On demande A ache'tr des Biques rtrattaires pir cectaiais S'adrcss-r au No 1902 de la Grand Rue. La maison H SILVERA prie ss ^W^^ en gnral de venir marchander les msrchandi>es ci uessous ailleurs. Cipe de chine uni blanc '• broch blanc Tussor "our chemise 4 homme & pour robe Tussor pour costumes hommes Percale blauc Dri:l fil blanc suprieur ang'aise !" '££ %  t { [ p0 ar C •• coton blanc sup anglais Baptiste fine pur M PJ on draps amricain 8,4 Sstinette blanche et couienx. Mousssline Swisse anglaise Molltton blanc et couleur Tulle pour voiles Calicot de famille Calicot ppor jupons Kaki jaune Anglais trasnp Toile 1 draps pur fi anglais coton Loton Mfl / "vnsiqued.v.n.iResuie ^LtCcrndeUre.m C L Ve. |f t paiait cenaise. M0 Union Patriotique Bemain dinia-uhr, 4 Place Ste-ALnsv,va". M roe gaSstss h de l a .Tue II — O.aUuis M. Wecd, MM. FORTE BAISSE.. A\ II.\.S.Co. annonce sa ciienlle qu'elle met son sucre en vente son dpt en ville, dollars or le sac de 100 livres. Dcembre 1021 14 Anglais 9 k 4 M IOl 4 Drille Tussor K ki blanc suprieur Popline noir Gabardine blanc Diagonal noir suprieur Alpaga coir suprieur Casimir anglais nouveauts chcviotle noir Se ge bleu marin pour hommes et unie. Serge pour jupes noir et blei Madras pour chemises i % %  Crpe snglais Bas mercerizs sup cooleor e DamatseblancpourBappe Broderie anglaise Foarwbel Empicement de soie blsnc %  Toile s matelas Tapis cir Bretelles pour enfants 5 /'or.-4 M Pi in *' 5 Sugar Sethng Ageney se ge Dieu mann pour nommes oitiencs (/w-. ^^ f H que blanc de toutes les qualits rahnbeaen pour robes ei p"Voile blanc a carrtaux et a barres mes d'enfants .j Voile i. ni blanc et couleur T*te Indien de couleur F r O gaLdi couleur et chemises i hommes^ Oui, Mais ? (.'est afin de res'er popals> qu l'idal Rhnm Aluc n J 7 i-orue de loi tes les b.ors1


PAGE 1

LE MATIN •.r Rhumatismes Nvralgies Goutte Gravelle Artrio Sclrose Obsit Qui tavt recler jeune ci c**:er lerhumatlme. le durcit sn-nent fia Mitre l'ensablement des reins, les varices *t l'obsit doit liminer 1 oxee c'acide urique. et potion do nolro organisme, tt faire dec cure reullcrca JTJRODONAL. ONAli iave le sang •• L'indication principale. Sa'ni le traitent ni t* I anei lo t %  tt . consiste avant t %  f. • %  %  . ir;e tl le deT< ,,., %  lei. A I. ' .. j. urique tant la seul facteur d'hyportension, on devra, avant toute autre chose, lutter encr^iquetn^nt tt frquemment conirc ia rtention d'acide urique l'an l'organisme c;i employant l'Urodc.ial. Professeur FitVM. t*rof Ct dm int i IUnltrjlt# a* Poltler Eubl Chtelain. r ValrndtnnM Perle' •t <*• t,h"f. I I IRIVOrtl Baume rM.-nnt ?Mu• Ctn I V/\-#l timM. Ooime, Lural '.rn. NOj tr&lKii's HIIU. i HUIT, Agents itffjra p, ur Haili Hjl, Rue lu IWD de lEtal )yal Mail Steam ^aekei Compuny Licsteanier Cataliia • aolucllt? lit au Ctp Hattirot sera Port-j "'rince je' di n a lin 15 jd cou! |t. pour repirlir dans la soire, |II chargera directernnl poi.r, lies ports dhurop?. au Prince, le 2 dcembre 1991 Robe ts DITOX Co Agents Gnraux Comptoir Franco Hatien Vaillant & Uouet i7a-Oi;ut3du yasiuderEia^Portau-i'riuce ARTICLES DE PARIS POU HOMMES DAMES ET ENFANTS H'/*. T cr?r\l nHl rarbo %  ttuui, mmf Ji >'. L. t ftuu >ejnif Arti'n.' • seleroap, "'Ki''. l'rrmaioses. Melad.ri a* la remnw, 0. i Srtiirm m ', ..r II ipMBU I. Ptisserie Francise The Eas t A Italie Co Ltd. Richard Peters Service mensuel RUE DE LEGALITE 1422 Spcialit de bonbons (Lis Phc s i s VitRinn sets ta vers 'e VOL AU VENT, >5 courant ;c:eptrt du f fit pour Cartes, choux la crrae t, us les P orts f uropeeos. l* es chnds tous Isa matins Pour P us amples informations, N B — Refuser les imitations,ma s'diesser l'Agent b'ca sont p in' en vert et porte mou nom en grande lettre, j I. PREETZViNN-AGGERHOLM Voi'rs unis et fantaisie Zphyrs Indiennes Nansouks 0 gandys r'tqu/s—Reps Moussel'nes Suisse R tir.es C pts de Chine Cipes Georgette a Canton Mariette Toile de soie Tussor imohms PocgesSoies lavab'es Cileis de flanelle pour dames Formes chapeaux chapeaux d? dames fantaisie, Noirs et Deuil Corsets Rob?s confectionnes Ceintures pour Dames Tulles ger&e de laine pour jupes Rrs pour Crn'ures Jour Echelle Rubans Dentelles Trou Irou. Entredeux Voilettes. Echarpes Linob Baptiste lean-Bart Chaussettes Chemises Faux Cols Cravates Caleons et Chemisettes Gilets de flanelle Bretelles Ceintures pour hommes DrtU couleur Flanelle l'aune Rideaux Couvettures de lit Toil drap Nappes ei Serviettes Nappage couleur Mouchoirs Toile matelas Toile i torchon Crpe pour Deuil Tiaines oranger pour maries Cou xo ns oranger pour marie Voiles pour maries Eventails Articles pour cadeaux Cosumes pour Ga-onne s Grand assortiment de chiusaures pour Dames et Enfants hapeaux pour Hommes et Etants, Tou articles de qualits suprieure des Prix trs Rduits. r ii i Antoine Tala.ni i Do •/-. *m**maa2iftlafaSMHi ns l'tat actuel du Pays, IPS familles do veut dur cher faire le plus d'conomie possu ; car rpondre seulement aux b ins Us pli* urgents, ne *• &f / Ut pis ris qu'on soit pig de s'imposer de rudes sacrifices. \Eh bien! La Maison *nloine Tuiartius offre toute son aide en la circonstance. \Ue garantit, la solidit, *a finesse et le bon march. Cette mahon a acquis le plus grand renom dans b* commerce; grce la confiance qu 9 elle a ujours inspire ses clients, l'amabilit et la gentil esse qu'elle a toujours su observer ir gard. [Pour donner une satisfaction gnrale,la maison vent d'ajouter son beau STOCK, les arl le suwants. rcemment arrivs. *tte noire suprieureanne 4 each snp.LUiDCes vaiies A'paga eoir 12 r Catimir sup. 30 OU ,large bleu m tin 30 00 i blanc fcup 2 I liane -A Brill blanc 2 Dick blanc su p 2 00 Unu Tussor 2 Ou flre noir et blaoc 2 50 • anche pour toppes 2 50 Use blanc 2 5U Nauaouk blanc S* inete 10 COiSimiii double U'geur Hue blanc acarrtaux stp'4 t couleur unies 2 50 Reps couleur 2 50 ch pour j'jpai 2 50 [•osleor 1 25 ^•soleor unie 1 75 Joile blspc 1 75 Jjonble Isrgenr 1 |eouieur fie un 1 •we pour charpe 2 50 iJj'OBue bcu'ea coul. 2 50 k aoeih carreaux coul. 2 Li5* re barre8 couleur 2 ,2*grsr.d ramage i£r c %  csrreaux o ^rs couleur %  • barres de soie *. !" osi8e & bartfa {*• Indien a/ybtu: .J-Jj^laoi grande U rg.1 coul. 2 200 2(J0 2 50 1 50 2 2 %  n ujlit Mit. une Vlh Toile blarohe pour cbemUe bomines ie lavsble couleurs varies iiu Lberty %  Tussor de oie Joltenne de oie Mousseline de soie Charmeuse de soie Jaikuurde de soie Popiiue de soie tieogaline de soie Onoman de soie Voile de laine OtgauuicaSuiaae Sattuetle S t ours Tussor ne aoie barre qualit suprieure Ci opes Georgette coul. vaiies Crpe de Cbiue . • •' de Chine i barres iTaffjies coir bup Chaulons (Tussor pour ho m.) Orgauditb Diouoes buiiao doible iHigeur Francy Deni>etie( Tiicotine de soie j nzette Ttico'ste de soie Voilebsmsde toie Crpon de soie Lipon de t-oie fleuts Fianelle molleton Flaceliu laut) o ( erjtuL Flanelle Urne pure Flanelle laine pare grande larg 0 00 2 50 Flanelle laine pure grande 7 OU 'J2 Flanelle laine su-. 8 M) Flanelle mousreline 10 00 2 00 Nappe couleur eup 7 5 Mouchoirs de poche pr ne m 10 5 00 "de soie sup 4 5 00 aup chaque 3 5 00 Couverture de ut aup couleur 5 00 varies (luque 20 5 00 Costume de bain pour 5 00: hommes chaq 25 00 5 00 Coelume de bain pour (eutmes 25 500 • eofanls 10 00 12 H 1 2 chaque Bas de soie Bas de soie sup 7 00 Bretelles Guyor, Police et Mars 2 Tapis cir aune 3 5 00 Kpi de bain pour dames 5 00 Remettes de toilette chaque 5 00 Servit t e de toilette eup. 5 00 Serviette de bain Chemisettes a hommes sup. 7 00 Ctmisee hommes 10 00. " en crpe du Chine *U ^ Chemises hommes sup. g j js.por.nise 4 Ar ] Chemibettes sup las union sait (combinaison BVD 12 50 Caltou long et court tricot 'conis c!e ban ( batb rob 12 00 Sweater de soie Taies d'oieiHers 12 50. CHAPEAUX 12 50 Feutre exttasop 3 OU Ghpesux iaine pour homme 3 UO \ pour cade's JUIJ i pour eof nts 2 iO (jhape. ux de feutre sup. 400 200 2 5U 300 10 00 70U 40 00 10 4 4 75) 5 ou 30 a> 50 00 4 de paille molle (1^ laine sup. Canotiers peur damea Casquette pour hommes Poudre glace aveu houppe fFloremlea Pompia boite 3 50 s uliers blancs dcouverts t Flore* de ToltiO a Velout de Lys Houppe A poudrer en velours Houppe plumeau Houppe plumeau moyen grand Lotions Pompia Azurea etc flacon Ruban satin No 2 2 0 1 1 1 2 2 50 pour Hommes montante Killefes paire Demoiselles Dames H OU mes 7 25 00 3u 15 1750 25 Pice 3 00 0a •ronvera gslemen des 3 4 7 0 12 1G n 0 ou 80 100 4 5 i 8 10 12 14 10 17 18 20 malettes en cuir de P. or i corsets Chemises P hommes blan^nes a plia unis Gourdes 'aux cola desJioir g lard* Exl ait Miik'.do Mistiecae Eau de Colopn* 12 10 o 10 8 5 li 3 400 sup 20 00 de paille pr hom. 8 Ruban l'oxpadour l'aune 2 C grande largeur 3 Chaussettes a hom ordinaux dz •"> •• Moyenne qualit 8 ** Mercenzia 10 CganSSltas hommes sup. 12 baubSfties "soif couleur eha 4 ias noir et blanc douz J5 Saa mercer.es coul sup r*z 20 Bas simili soiu 22 Eau de Q Infne liuilltf QaiaiM fa e Dan'<(.ici j Poudre 1 or dp coiy CoepatlR uge 4 4 2 3 1 i 100 3 aoo iOUiOUX ON MARCHE



PAGE 1

UiMATIN VOUS SAVEZ QUE CHEZ PAUL B. UXILft. Les marchandises sont meilleures les prix sont meilleurs rassortiment est meilleur le got des articles est meilleur l'accueil fait aux clients est]|meilleur Cela justifie la grande vogue de la Maison Les famille? varient du Magasin satisfaites de leurs achats. Un journal ne suffirait pas pour numrer tous les ARTICLES DE NOTRE STOCKS. Venez-y voir les dernires nouveauts 4e Paris, ADN" 1727 KUE COURBE EN FACE D'iSMENE PHILIPPE Grande, baisse de l'rix sur tous les articles de e. Magasin bien assortis] ne. u de quelques articles et leurs Prix; _ t .... Cinon d oie l'aune Goudes Ctpe d* (bine atiberdioe Blanche pom jupes Calicots suprieur grande largeur o anne Cslicots BU pril ur pour draps Toile pour matelas i Drille couleur Damacs pour Napee couleur .••rassr poar Naoea blanc Tap-e cir poor tsb'e Serviette de bain de toilette rouge deux faces Chemiee a plis blaoce chsqne M couleur disque Chai eaux de paille pour hommes depuis C.hsppsui de laine •' Phfraiie f tricot chaque Cbvrsews roultur pr hommes la doctaina Baa crloc roulenr aa la derzaioe BretetHk i our hommes suprieur chsque Indieore mryenne largeur l'aune L phii coton 1 2o 09 5 2 175 7 5 4 2 4o 2 12 7 :i 12 4 5o 1o 14 2 0 83 1 20 USM DM M to M M este r r%  Clk V mm Mouchoir. ,ou, tia. M.drsa, Ctelrrtte. Diagonal, Palto beaeh*. D.nai denil. C pe, Dentelles, Broderie. Robe., Voiles. Lair: jje*. N-i soi ks. Verrue ft boire, 4 liqueur, Champagne etc. etc • •



PAGE 1

aant NQ 4265 Port au Prince, Hati WRECTltfR P/TOPRIIAIRE Oment-MA8L0niE ftDMfitt 20 CENTIMES Quotidien •ame1i(0 Dcembre* 1911 Tous, nous demandons libert et justice. L'une ne peut exister sans l'autre et l'on doit les tenir pour la proprit incontestable de tous les peuples. Prsident HARDING KIDAGTION; Roe.AmrieaineNo. t35b lique de la Revue "The Nation" AU le >nous lovons iDBoochier. ( me il y a eu le Ivncbege. et comme ateur McCormiek. les r-dam certaines psrties desEsts U .• SL*H?!i~ r tiel %  "• %  U Y • u occaeionnellement de ijbe Netico . reasrohie en Heti, mais jamais cette doublei reprodoetion cone'ienarcbie gnrale qui date de l'occu sorte d expos en deux par 'pstioo amricaiae. On croit gnrai pointa de vue dele questionnaient que que'quse-anen au moin i Lo sna'eur Mc-Cermiek'des rvolutiona hatiennes ont t aides par lea capitaux venant des L aie Uni* civilise; et Hai i, con trairement I nos E sts du Sud qui ont rpudi leurs obligations fiaan cire-, n'a jamais manqu aux obli g lions de sa dette nationale jusqu'au moment o ses finances tombrem sons I adroioietratiou des amricain* de 'commerce sgisblts" que I. Soatenr Mc-Comick dpeint avec tant d'assurance. Il est vrai que lea richesses d' Haiti et de Santo-Bomingo en caf, sucre et cacao sont trs grandes, et qu> les gouvernements nstionaux n'ont pas sa les exploiter comme elles If sont sous l'administration amricaine Mais "le dveloppement intensif du Commerce et de l'agriculture" ne ron al i lw p as toujours un Madafet trs net pour IAS citoyen* des paye tropicaux, et "The Nation" n'est pis ira loiguee de croire qu'un tel d veloppement ralis oar des Bspu Wlicaina ne peut diffrer sensiblement de ce mme dveloppement ralis par ds Dmocrates, Si les Hatiens et les Dominicain S rfrent aller toutdoucement. "Th alion" pense que c est eux, e Son anx hommes d'sftsires ou aui ommes d'Etat amricains& dcider sur ce point. The Nation" n'accepte pas la destine manifeste qui admet qutes Etsta-dnis dominent les Garai bea; elle ne croit pas que notre civi lisation matrie'le suprieure nou donne le droit inhrent d'intei veni, dsns l'arrangement des affaires de* petites rpubliques qui sont prs de Dos frontires. Nous sommes entrs en Haiti et Sanio Domingo sans y avoir t in vtes, et noua svons gouvern l par le droit de notre force suprieure; et dans le cours de notre administra ion, nous svons commis des atroci ts innsrrables. La punition svre d'officiers isols qui peuvent tre te connus responsables de ces excs ne redonnera pas Isur vis aux trois milliers d Maliens tus ni ne restau rers les villsges incendis. Noos devons aux Hatiens et aux Dominicains, non vingt annes de gouvernement tranger, non une augmentation du nombre dea ani maux de trait on du cheptel, ni mme plus de bonnes rontes cons truites l'aide du travail rquisition n des nturels:nous leur devons de cens retirer, des excuses, des rps ions, et une side temporaire dsns l'oeuvre de rtablir leurs institutions [ouvernement que nous ites. m ai Bibliographie SONNETS AU PALMISTE!" De Jean Io$eph Vilaire 1 bien que son contradicteur, %  ont qne les rsultats de Btioa amricaine n'ont pat l'ici ceux auxquels on s'at et qu'il y a lieu de rparer r s et injustices commis, en int la laliaation de grandes nions dsns les suaires halles deux contradicteurs se il sur 1 application des moindis que le snateur Ile professe l'opinion que ltal politique du pays ne permet rer que ces amliorations tre l'oeuvre des Hatiens qu'une aide amricaine, plus que dans le peaa, lesir est PS — la revue The Nation ct, porno 4o t en raison isea st des cbece constapart dea agents amricains, nioo doit cesser purement ent. Hatiens, — et particulireBOS lecteurs, — sont ainsi •ide psr les faits autant que soable expoa fait Isur in rde rflchir et de se faire l'on raisonno snr celte quea liante d'intrt et vitale ponr Nation est heureuse de les vues du Snateur lick%. Le Snateur Mc-Cormick dea premire i proteater les atrocits qui ont ' su nom ds l'Amrique, en lot Ssnto-Domirgo; et il a ton phtisie sur ls ncessit de fsire qute complte et impsr isle lit fsits, autrement qn'su mo l'toe Cour d'amiraux. i nom avons l'impression qne ir Mc-Comick est mal ir sur 1 histoire hatienne E il dit, en manire de suggs* ls"grosae faute ot lt relle T repose ders le fait, ponr ration dmocratique, d' o d'inveatir de pleins pou Raid et Santo-Domingo, poctionnaire unique responia ton virtnel dictateur,"The doit fausser compagnie ave* Un livre qui s'inspire c\\ na ur-' o ubli se sonnets au palmiste, mais tropicale, qui chante tout ce qui es' I da li avoir publis i cette heure national ; le palmier glorieux lesjtrouble que nous traversons. Loi boeufs attels deux par d.ux, hum consciences que le doute d'un lende Oies bies de somme qu'on change — %  l! -; i iBoeee culpabilit, dsns l'op 1 {m diteors de The Nstiou", •ans le fait de notre occupa i que dam les dtails d'une -I adminiatrailon dmocra 1 ne sont pas bien conrain f ene Administration rpnbli •oloiionnera la problme; ils ""•nt pas que nooa devons I Haiti pendant vingt annes. •peuvent paa aen plus accep JJecripiioo do Snsteir McCo ^•sentant les Rsitiepi comme as d origine africaine qui se a pour vivre ot sa mul i ,,_ .lit de ltat d'anarchie *~il lenr paya est tombe %  P d'Hailiens sont dans UBitif; mais la nation qui t • r ls splondide cathdrale %  % %  de Port au Fricce dans le kfc. 1 tnnii 1<^312, ne pent vS? C0| MM "barbare-. Il y a ^ %  oume en Hati juste otra en btes de Doul-ur , voili, eu peu de mots, la substance du nouveau ecueil de Mr Jean-Joseph Vilaire Ds la lecture des premires strobes, le feu de l'inspiration, la puis•ance vocatrice des images, me r vlrent que j'tais en prsence d'un pote ardent et mditatif et dont h posie est toute personnelle. Vrai ment, en efet, chercherait on parm es sonnets cisels tt le magu.tiq u pome des Boeufs un ly h'me propre queique au eur connu. La posie de Vilaire a jailli vraiment de sou coeur, de son coeur qui saigne sous lireime des angoisses et des humiliations quotidiennes. C'est faire une oeuvre originale que de consigner, en vers, les lourments ies boeufs et de comparer leur JO 1 de la montagne et des cimes i notre o;t de libert et d'idal. Mais, c'est beau, plus beau de nous montrer nos Origines glorieuses, deiever nos a aies vers U H:he ait re du palmier, emblme je.ime de notre grandeur dchue. A travers tous ces pomes d'une clart et d'une simplicit parfaites, comme l'on comprend les deux images qui ont guid l'auteur dans i choix des pices de ce nouveau re cueil. D'une part, il nous peint l'Aieul, debout Tenant le glaive nu, triomphateur du crime De l'autre, les boeufs soumis "Qui tourne lentement, d'une allure ryilimiqu e "Du matin jusqu'au soir, du soir jusqu'au matin, 'Marquant du temps, telle une aiguille fatidique "Au cadran du Destin. N'est-ce pas ramasse condense en deux im>g s neuves toute notre histoire rense, et l'on ne s'tonne quand le pote s criera en sant au Drapeau ; I fDUTIO U %  tfoarueiiui m Au profit de la ChapelledeSt t oui* main meilleur a dcourages se rconforteront aux nobles ambitions J'un pote, et les coeurs endurcis par 'rop de rafale et de peines sans cesse acetues se rveilleront de leur tor peur ; car, nous dit le visionnaire, %  ou jours propos des boeufs L'un d'eux, et c'en l'lu Cent un frle lien, couri, s'lance, voltige, Frappant le sol en tourbillon perdu. "Son beuglement remplit les monts de mille chos... [.es Anes et les chiens— ces amoureux du bagne Vins pouvoir l'imiter,le trouvent pourtant beiu H)rj rampe de frayeur et lui seul est debout ! Il pousse un cri, c'est toi, Libert, qu'il proclame/. Toutes cs bau's, cette profusion d'images ne sont p^-nt le jeu d'une folle imaginatioj. Qu'on ne s y m prenne pas b'.e ddaigner les app-'s du style— il dveloppa des ides. Ht quand ces ides sont saines et sublimes comme l'ide de Drapeau, de gloire teinte, et de Patrie, il s'ch.uffe et nous offre une gerb qui— nous voulons l'esprer—fleurira dans 1 ne de tous ses lecteurs A propos du Mm moire de Monsieur Auguste Magloirt Eu rectification des informations asi quelques contrres relative* au Mmoire que Mr Auguste Magloire •arait dpos devsnt la Commission Snatoriale d'Enqnte. notre collabo rateur BOUS prie de dclsrer que les eoœmuiications crites qu'ils faites la Commiaaion ne concernent eu* 9oa cas personnel. Avis Commercial J ai 1 honneur de vous informer que Mr Jean RICCARDI ne fait plus OT ie de mes maisoas de commerce le Petit; Goave et de Port au Prince, Mr M. NapoLcoNt. seul aura la aignsrure de la maison Messieurs Michel Torreella & UkUriM G.^'jans conservent conjoin ment la prooarstion ds mes mai 8 ni. Fetit Oovs. le 9 Dcembre ttU. M NA10LC0NI — est d au manque de fermer convem u, v ,, biement une des couttes et on a \h Vilaire dadstgas ou pla'At sem cm que le S a n'ti.t pas srieusemial domstag. L'accideot arriva pe idani la priode de plonge du S JS. yS pour cent d'ach:v n'avait pai M.-OCS ete rtm.s au Gouveruemini La plus g>aodc partie des gens bord" taient employas par les btisseurs de Ldk Conpany. Le capitaine del j chaloupe fui hamemsnt lou pour le Mais, il ne faut point croire qu* saavei-ge difficile, des s4f.es Mr lean-Ioseph Vilaire est un artiste soat sauvs de l'intrieur par le tub* heureux qui jou t en dilettante de U ds lurpillcs. sonorit de ses belles strophes, Mr BERLIN Le Kaiier Guillaume a pub l us livre qui donne des infor mations concernant les /lments qui ont prcd immidiatement U g erre mondiale. ST OHNS N. F. -Au moins il vies e sers, ma Patrie et sa Foi, om il fai$ait a0B voyage dessaif por tif. tant;i ofh:i rset matelots. 5 des DUBLINLYanaoce a t faite quels tm des marins agissint aux quartiets gnraux que si l'accord chmme ol.:rvateurs Apre? a heures anglo irlandais est ratifi, les forces finalement un bout fut clair s''ede la Couronne sront retires de vant au-dessus de l'eau et toutes les 1 Mande dms l'intervalle d un mois mains saggripprent i cet troit esLOS ANGE ES-William S Mirt pice o el es furent recueillies oala et Win A ed Wes.over, membre de chaloupe VRj8 du Standard 0 I, sa compagnie, lurent maris Ho.lr aprs 10 heures 30 hommes f irent wood' •remports l'hpital rna'itime de HANOI Chine Il est rspport Brooklyn, 3 ont t trouvs srieuse que le gouvernement de Cauroa est ment aflects par l'exposition., yeem en tain de taire des prparations ex pris le lieutenant Franck Smith Ib tensives pour la guene contre U observateur naval a dit que 1 accidsat Nord de ls Chine. la proportion de 54 concernant les grands biteauz n avait pas encore t *i\a


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05545
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, December 10, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05545

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
aant Nq 4265
Port au Prince, Hati
WRECTltfR P/tOPRIIAIRE
Oment-MA8L0niE
ftDMfitt 20 centimes
Quotidien
ame1i(0 Dcembre* 1911

Tous, nous demandons
libert et justice. L'une
ne peut exister sans l'au-
tre et l'on doit les tenir
pour la proprit incon-
testable de tous les peu-
ples.
Prsident HARDING
KIDAGTION; Roe.AmrieaineNo. t35b
lique de la Revue "The Nation"
AU
le
>nous lovons iDBoochier. ( me il y a eu le Ivncbege. et comme
ateur McCormiek. les r-dam certaines psrties desEsts U .
SL*H?!i~rtiel* " U Y u occaeionnellement de
ijbe Netico . reasrohie en Heti, mais jamais cette
doublei reprodoetion cone'i- enarcbie gnrale qui date de l'occu
sorte d expos en deux par 'pstioo amricaiae. On croit gnra-
i pointa de vue dele questionnaient que que'quse-anen au moin
i Lo sna'eur Mc-Cermiek'des rvolutiona hatiennes ont t
aides par lea capitaux venant des
L aie Uni* civilise; et Hai i, con
trairement I nos E sts du Sud qui
ont rpudi leurs obligations fiaan
cire-, n'a jamais manqu aux obli
g lions de sa dette nationale jusqu'au
moment o ses finances tombrem
sons I adroioietratiou des amricain*
de 'commerce sgisblts" que I.
Soatenr Mc-Comick dpeint avec
tant d'assurance.
Il est vrai que lea richesses d'Haiti
et de Santo-Bomingo en caf, sucre
et cacao sont trs grandes, et qu>
les gouvernements nstionaux n'ont
pas sa les exploiter comme elles If
sont sous l'administration amricaine
Mais "le dveloppement intensif du
Commerce et de l'agriculture" ne
ronalilw pas toujours un Madafet
trs net pour Ias citoyen* des paye
tropicaux, et "The Nation" n'est pis
ira loiguee de croire qu'un tel d
veloppement ralis oar des Bspu
Wlicaina ne peut diffrer sensible-
ment de ce mme dveloppement
ralis par ds Dmocrates,
Si les Hatiens et les Dominicain
S rfrent aller toutdoucement. "Th
alion" pense que c est eux, e
Son anx hommes d'sftsires ou aui
ommes d'Etat amricains& dcider
sur ce point.
" The Nation" n'accepte pas la
destine manifeste qui admet qu-
tes Etsta-dnis dominent les Garai
bea; elle ne croit pas que notre civi
lisation matrie'le suprieure nou
donne le droit inhrent d'intei veni,
dsns l'arrangement des affaires de*
petites rpubliques qui sont prs de
Dos frontires.
Nous sommes entrs en Haiti et
Sanio Domingo sans y avoir t in
vtes, et noua svons gouvern l par
le droit de notre force suprieure;
et dans le cours de notre administra
ion, nous svons commis des atroci
ts innsrrables. La punition svre
d'officiers isols qui peuvent tre te
connus responsables de ces excs
ne redonnera pas Isur vis aux trois
milliers d Maliens tus ni ne restau
rers les villsges incendis.
Noos devons aux Hatiens et aux
Dominicains, non vingt annes de
gouvernement tranger, non une
augmentation du nombre dea ani
maux de trait on du cheptel, ni
mme plus de bonnes rontes cons
truites l'aide du travail rquisition
n des nturels:nous leur devons de
cens retirer, des excuses, des rps
ions, et une side temporaire dsns
l'oeuvre de rtablir leurs institutions
[ouvernement que nous
ites. m
ai
Bibliographie
SONNETS AU PALMISTE!"
De Jean Io$eph Vilaire
1 bien que son contradicteur,
ont qne les rsultats de
Btioa amricaine n'ont pat
l'ici ceux auxquels on s'at
et qu'il y a lieu de rparer
r s et injustices commis, en
int la laliaation de grandes
nions dsns les suaires hal-
les deux contradicteurs se
il sur 1 application des mo-
indis que le snateur Ile
professe l'opinion que ltal
politique du pays ne permet
rer que ces amliorations
tre l'oeuvre des Hatiens
qu'une aide amricaine, plus
que dans le peaa, lesir est
PS la revue The Nation
ct, porno 4ot en raison
isea st des cbece consta-
part dea agents amricains,
nioo doit cesser purement
ent.
Hatiens, et particulire-
bos lecteurs, sont ainsi
ide psr les faits autant que
soable expoa fait Isur in
r- de rflchir et de se faire
l'on raisonno snr celte quea
liante d'intrt et vitale ponr
Nation est heureuse de
les vues du Snateur lic-
k%. Le Snateur Mc-Cormick
dea premire i proteater
les atrocits qui ont '
, su nom ds l'Amrique, en
lot Ssnto-Domirgo; et il a ton
phtisie sur ls ncessit de fsire
qute complte et impsr isle
lit fsits, autrement qn'su mo
l'toe Cour d'amiraux.
i nom avons l'impression qne
ir Mc-Comick est mal ir
sur 1 histoire hatienne E
il dit, en manire de suggs*
ls"grosae faute ot lt relle
T repose ders le fait, ponr
ration dmocratique, d'
o d'inveatir de pleins pou
. Raid et Santo-Domingo,
poctionnaire unique responia
ton virtnel dictateur,- "The
doit fausser compagnie ave*
Un livre qui s'inspire c\\ na ur-'oubli se sonnets au palmiste, mais
tropicale, qui chante tout ce qui es'Ida li avoir publis i cette heure
national ; le palmier glorieux lesjtrouble que nous traversons. Loi
boeufs attels deux par d.ux, hum consciences que le doute d'un lende
Oies bies de somme qu'on change -l!--;- i
iBoeee culpabilit, dsns l'op1
{m diteors de The Nstiou",
ans le fait de notre occupa
i que dam les dtails d'une
-I adminiatrailon dmocra
1 ne sont pas bien conrain
f ene Administration rpnbli
oloiionnera la problme; ils
""nt pas que nooa devons
I Haiti pendant vingt annes.
peuvent paa aen plus accep
JJecripiioo do Snsteir McCo
^sentant les Rsitiepi comme
as d origine africaine qui se
a pour vivre ot sa mul i
,,_ .lit de ltat d'anarchie
*~il lenr paya est tombe
P d'Hailiens sont dans
UBitif; mais la nation qui t
r ls splondide cathdrale
de Port au Fricce dans le
kfc.1 tnnii 1<^312, ne pent
vS? C0|mm "barbare-. Il y a
^oume en Hati juste otra
en btes de Doul-ur , voili, eu peu
de mots, la substance du nouveau
ecueil de Mr Jean-Joseph Vilaire
Ds la lecture des premires stro-
bes, le feu de l'inspiration, la puis-
ance vocatrice des images, me r
vlrent que j'tais en prsence d'un
pote ardent et mditatif et dont h
posie est toute personnelle. Vrai
ment, en efet, chercherait on parm
es sonnets cisels tt le magu.tiq u
pome des Boeufs un ly h'me pro-
pre queique au eur connu.
La posie de Vilaire a jailli vrai-
ment de sou coeur, de son coeur qui
saigne sous lireime des angoisses
et des humiliations quotidiennes.
C'est faire une oeuvre originale que
de consigner, en vers, les lourments
ies boeufs et de comparer leur jo 1
de la montagne et des cimes i notre
o;t de libert et d'idal. Mais, c'est
beau, plus beau de nous montrer
nos Origines glorieuses, deiever nos
a aies vers U H:he ait re du pal-
mier, emblme je.ime de notre
grandeur dchue.
A travers tous ces pomes d'une
clart et d'une simplicit parfaites,
comme l'on comprend les deux ima-
ges qui ont guid l'auteur dans i
choix des pices de ce nouveau re
cueil.
D'une part, il nous peint l'Aieul,
debout
Tenant le glaive nu, triomphateur du crime "
De l'autre, les boeufs soumis
"Qui tourne lentement, d'une allure ryilimique
"Du matin jusqu'au soir, du soir jusqu'au matin,
'Marquant du temps, telle une aiguille fatidique
"Au cadran du Destin.
N'est-ce pas ramasse
condense en deux im>g s
neuves toute notre histoire
rense, et l'on ne s'tonne
quand le pote s criera en
sant au Drapeau ;
I fDUTIO U
tfoarueiiui
m
Au profit de la
ChapelledeSt t oui*
main meilleur a dcourages se r-
conforteront aux nobles ambitions
J'un pote, et les coeurs endurcis par
'rop de rafale et de peines sans cesse
acetues se rveilleront de leur tor
peur ; car, nous dit le visionnaire,
oujours propos des boeufs
L'un d'eux, et c'en l'lu
Cent un frle lien, couri, s'lance, voltige,
Frappant le sol en tourbillon perdu.
"Son beuglement remplit les monts de mille
chos...
[.es Anes et les chiens ces amoureux du bagne
Vins pouvoir l'imiter,le trouvent pourtant beiu '
H)rj rampe de frayeur et lui seul est debout !
Il pousse un cri, c'est toi, Libert,
qu'il proclame/.
Toutes cs bau's, cette profusion
d'images ne sont p^-nt le jeu d'une
folle imaginatioj. Qu'on ne s y m
prenne pas !
b'.e ddaigner les app-'s du style
il dveloppa des ides. Ht quand ces
ides sont saines et sublimes comme
l'ide de Drapeau, de gloire teinte,
et de Patrie, il s'ch.uffe et nous
offre une gerb qui nous voulons
l'esprerfleurira dans 1 ne de tous
ses lecteurs
A propos du Mm
moire de Monsieur
Auguste Magloirt
Eu rectification des informations
asi quelques contrres relative* au
Mmoire que Mr Auguste Magloire
arait dpos devsnt la Commission
Snatoriale d'Enqnte. notre collabo
rateur bous prie de dclsrer que les
eomuiications crites qu'ils faites
la Commiaaion ne concernent eu*
9oa cas personnel.
Avis Commercial
J ai 1 honneur de vous informer
que Mr Jean RICCARDI ne fait plus
ot ie de mes maisoas de commerce
le Petit; Goave et de Port au Prince,
Mr m. NapoLcoNt. seul aura la ai-
gnsrure de la maison
Messieurs Michel Torreella &
UkUriM G.^'jans conservent conjoin
ment la prooarstion ds mes mai
8 ni.
Fetit Oovs. le 9 Dcembre ttU.
M NA10LC0NI
est d au manque de fermer convem
u, v ,, biement une des couttes et on a
\h Vilaire dadstgas ou pla'At sem cm que le S a n'ti.t pas srieuse-
mial domstag. L'accideot arriva
pe idani la priode de plonge du S
JS. yS pour cent d'ach:v n'avait pai
M.-OCS ete rtm.s au Gouveruemini
La plus g>aodc partie des gens bord"
taient employas par les btisseurs de
Ldk Conpany. Le capitaine del
j chaloupe fui hamemsnt lou pour le
Mais, il ne faut point croire qu* saavei-ge difficile, des s4f.es
Mr lean-Ioseph Vilaire est un artiste soat sauvs de l'intrieur par le tub*
heureux qui jou t en dilettante de U ds lurpillcs.
sonorit de ses belles strophes, Mr
Berlin Le Kaiier Guillaume a
pub l us livre qui donne des infor
mations concernant les /lments
qui ont prcd immidiatement U
g erre mondiale.
St ohns N. F. -Au moins il vies
e sers, ma Patrie et sa Foi, om Vilaue, au contraire, est un'homm
d:ourag qui a If il avoir cherche
vainement une dus fraternelle, s'est
tourn vers le palmier, seul tmoin
de potre pl-.ndeur passe.
Aimant D'iu
''Qui parmi nous, qui don:, le plus grand,
" Effacera l'altiont fait k l'auguste signe ?
Souhaitons-
h*ures qu
qu'une gerbe
tante c:tte fois .lose en sa belle
Certes, voil de bien belles paroles ii'ne '
dans la bouche d'un pote, dont ls a4111121
plus gtand mrite n'est pas d'avoir Etieane BOURAND
... ,1 la '0:e de Newfoundland lundi m
itons-lui de vivre les belles mardl deroiers L ^"g*
u .1 dsi.-e s. ardemment afin tr da , aoni|ej "'
gerbe nouvelle et plus a Ce que la liste des morts soit R.
Ue fois .iose en sa belle ..a. w" 1B&-;
V
mente.
U. S. Navy News
tal de iaa,397 tonnes ont t perdus
par suite de coulsge, dchousge, d
collisions ou d'autres causes pendant
ies 12 mois finissant au )0 Juin, va
leur 2j millions de dollars, vies p;--
dues ao, personnes sauves 1021.
Washington Lorateur autoris
de la dlgation anglaise a dclara
que le gouvernement japonais a in-
C'est demain dirasnche qu'sors lien!totmt la Confrence de l'acceptation
au Cercle port au Prince la GrandeJ de la proposition d une quadruple en
fte au profit de la Chapelle Saint tente dans le Pacfique Le mre
1 ouis de Turasau. orateur s dit que la proposit
I_ouis de Turgeau.
Katroe: 1 gourde
infant 0,
Caracas, Venezuela Le U S S
Niagara avec son oOrd le contre-
amiral Casey B. lones est arriv et a
t reu avec tous les honneurs.
WAiMiNGroN Ls reprsentant
H.mry D. FlooJ de V.rgiaie e,t mort
d,une rupture d'anvrisme
PARIS Les froatirci traoaises
_____ seront closes virtuellement i tous
les fruits espigools samedi quand
Waihington Dap:elle rapportiiccepte. toutes les importions espagnoles
annuel du garde-ctes 322, des vais | BaiDGBPORr Le sous marin S }8 seront ioumises au tarif gnral que
seaux marchands amricains d un to a coul dai 1 39 pieds d eau tandis ' mporUteu.s d:l^reat proh'bi-
si a* ,, ,0, f. , ,. ,., ma ..,... qn>il fai$ait a0B voyage dessaif por. tif.
tant;i ofh:i rset matelots. 5 des DUBLIN- LYanaoce a t faite
quels tm des marins agissint aux quartiets gnraux que si l'accord
chmme ol.:rvateurs Apre? a heures anglo irlandais est ratifi, les forces
finalement un bout fut clair s''e- de la Couronne sront retires de
vant au-dessus de l'eau et toutes les 1 Mande dms l'intervalle d un mois
mains saggripprent i cet troit es- LOS ANGE ES-William S Mirt
pice o el es furent recueillies oa- la et Win A ed Wes.over, membre de
chaloupe VRj8 du Standard 0 I, sa compagnie, lurent maris Ho.lr
aprs 10 heures 30 hommes f irent wood- '
remports l'hpital rna'itime de HANOI Chine Il est rspport
Brooklyn, 3 ont t trouvs srieuse que le gouvernement de Cauroa est
ment aflects par l'exposition., yeem en tain de taire des prparations ex
pris le lieutenant Franck Smith Ib tensives pour la guene contre U
observateur naval a dit que 1 accidsat Nord de ls Chine. *
la proportion de 54 concernant les
grands biteauz n avait pas encore t

*i\a


Lb MAI IN

L'EMULSON de SCOTT
| est un puissant aliment mdici-
i nal qui par lui mme contiens
| tous les lments ncessaires
| pour donner la sant et la force
J Prennez-la pour vous convaincre.
Elsifrr louiotm
caste ui-i-i
i
)

Varils
DIMANCHE
Un film de
toute bviut
Ia ilaaie \r
Changement ePadresa
Favorita Ba\
108,RUE DANTES DESTOUCHL
A' cieonti M tison Flsrabett
Consommations de preoou
choix. Servie soign
n C '
D x
Pt F 10 Wsrd
IT60J 2 G nrd.B
n v nt COtfiS rt CDf !
[) c e VirW'fi pm '* PODHO
d rnc si pou: cet i uoite* on
i auguitnt le prix.
/. A?>stKS*u
. .', j* ---.
r*-*i
Poit a Prince St dve'oppvl
*/(<< f rr.b'ili ;
'et
re
'ril n
S m admin strticn doit
r H honr'e ;
Peur que ces d." ici**1 cp f*"''
srni, vol. z If io J'r.ver i22 pou
le Conseil C-mmuna suiv-*
Ilic Dortinv ll Thomas H.Le h"'d 1 diicCh */ '
Dr Pierre Mo Frdric Do*ig 0
UHitioiLtv mure Guillaume *oi
b.aooAadr JaMariM^
ti.o LouUa i t lnvh Wan
Enrfi^'el Rn py Arthur Bt'?
A.uet |tf*fM mestOmle
Petites ionvellofi
Port au Prince
Demi lemrae, Louise Innocent et Prima
B laie, auraiew vcu tranquilles si h premire
ii une son mari. Mus, elles eurent une vio
explication qui .es amena devant le juge
J t'a, Amende.
Diiioitensu jouers de carres, Aristhnes Dmo;
mne. |isatui i-.euranti", Dieujuste Mn*las, St
ijjle Civtl et Hiram Marseille Wut condamnas
., i .unenue.
Le juge envoie ' l'Ecole des Ans et M -
ii.r> le i une Sonson Mowlesh qui taisait le me-
M i iK lOP W t
On joue u.en dam les clubs !. La mesure
loii tire gnrale Cepeodafli un group de
jiAleun dw- l'.': igue s'entend condamner 1 amenda
A Tlior, le lOgenl Levque Henri arrt'.c
un groupe d'homme et de leiiunes qu'il sur
put dansant aux rythmes de chaati vaudouesques
jouani aux des ci aux caitsa Les uus ont t
couin le attires condawnta a I amende.
David pour s amuser !;.uide Cher-
Parisiaoa
oiBpaflOie Gnrale
TransuhaQtiqw
Le puqu bot Suint Raphal venani
des Cayes est attendu le 14 courant
et repartira probablement ie mme
jour pour Santiago de Cuba.
Poil au Prince 10 Dcembre 1*27
L'Agent, E. ROBEL1N
Bureau de l'Agent Gntri1
lu -u Plin < 6 Occetnbie 193
bU_LETIN No no
Les Charg -urs sont pries de ic
que le SjS Pan*nu > est a'tendol
Peu au Parce de Cristobal, Lui
iiiiiin le 12 Dcembre 1921.
Les permis d'tmbarquemeat sj_
dlivrs pour le trt destination
New-York et des ports europen 1
la demande faite ce bureau.
Ce vapeur paitira directement ^
New-Yok dans l'aprs-midi 4s
me jour.
1 O. B. TbieMPS#N,
Agent Gnral.
Soire sensationnelle
Demain avec une goafdt (le.ni
venle.nent la Direction de !
lonne, une soire de gala.A psrt.un
"hpvauche diabolique on aura 1
niaisir de voir le beau fi'.m ar 19 1
1,119
I ll*ltilI16Dl
(qJpIei.eren,d,irerau point ^^^S^^L &". ^
-or, .erpr^onet %g?^^
Annexe k Caves de, Bordeaux
clientle qt
commencerai
rif vno d
lumire.
- (.kiniin ujviu puui Kiuuw .puv -" ira ^ "^
,1 Voloulirt.- Le )0gC le renvoi.- aprs un pet.t j.^. llQnneu(. daV -rtr le pub'nC Pt
1 "",",,ne, [mk se daenJn.nquen.en, le COromiT 60 PSItCOliaf, JOJ
,i voir voM une tUiucucchca l.uc iiorno En partir de ce jour je me ui-> r nie a
Hute. I, Maison M. Naiolom & Lie la-
- CUire Santa eu M "h'*5 /Wou;,,rJ auel|e j'tais sssoci, tt ce, pour d-*
DcKhampS.- JalouK-, elU s'enprend sa rivale, queuo J"'" '
i-.pouse leguima de c.lui.i.- Amende. mmorib perbOUH*-! W" .U).
_ Le liibuoalrenvoie bon Je cour les non- j.>0rt au P.l iC*i le y Uecerajyj 1.-1
met ArntuaSylvain et OcrsiHa Sunioage < ont ie suiprists aux tribunes, du Champ de Mars _.juuu. '"jw
V.11 iraui ue se livrera des pratiques tranges dit .
Nous avon, eu Pexime tl.irr d l- Hft*^ lc dc Nico!as ,oseph. rc COilVOCUt 101
hi r nos distingus con ;,uitC qUe reare inwberi a escalad la waison de jtS rncuibies de l Amicale au Ly IvaK, |4UUS
Mme u.uuianuei Armand et lui a cuieve une , ,oa ont aviss que la sance rhaoeau paille pour homme
manette COnltOM une valeur de 40 dollarsr- tee c umh4p o^rtle nr-l F '
u ir.umai nvoie la.iairc au Parquet. annuelle ci Asemb.e gnrale pre f
Luiidamn dj trois lois pour vol, Renaud
Liguerrc retourne une iu)isitne lois la prison
uu ic juge lui t'ait Une un sjour de quatre mois.
AVIS
Hhiche
Li maison MOSE SMEH,2io rue des fiouis Forts. J^^lf *
sa nombreuse clientle quelle a rru par les derniers Steamers, les l
ebandises suivantes :
(rpe Geoiget: supruur G. 8
3.
v^idcci t I
Gilles. Il
a t ce.
___n:
evidencis A
rencoatrer ni r nos
!re> et a.rvs Mes b nio
N,'l-.ievenauntdeliDlrieur.u
.sont t app^r leu-s.urr^
J, plaigsanta st vidijes roxj
Vai!;oPnqu.dFo aient devant Uccm
"'Uu."'seniim.nl est que tout se;l
^rncANlai.ai^aponuUtio
Bas*edtniitMtiiJiec n
M.ii'su t tait la! seul,
ece Apeup dix personnes
.in os O't donn des
osant ont impressionn les >tai
Feurs P dcs dclarations a roces A
Si Miwhel. au retosr quinze tmoin
ont dpos.Les cengressmen q- co^
Snuaient pour le Cap ava est laiss
u Snateur Oldic pour ctvoir l
Ch,, M Vna-utscbe.tnKm
fanons a-ut travail se i-uj .bon
n ros'u'f P ur note (b *
Nrchi.m U.ohs sont en ce me
u.elti tort auPnoce.
,Dc lArlibov'e
> Icction d'un ,
Grand H-ltre
de l'OrdriMttioi! que
U Grand O.ieLt d Hsiti Ht con
vcqucdeuamaSheues auman
i- r pie de s RP- LtRe L
^d^edelOrdiepcurleu,-
T,? liennal 1922 1925- .,
"considrant Us ciicorMMd
tvsdelantie.ciei.ccst le Ces,-
"pluate.medel'aommimaHODb,
neuie de voir Us prochaines 01
frots^cv^aUs.boui.aveco^
, plus ptoniclitsol'si ChscM s
mettant la h u'eui d la utu.i o,
S encours gtisl n.cessaie ,v
e^pLdttiuie.l^ucs des 1.
Voile couleur suprieur
Gr;on de se e
Serge bleu marin sup
Drap noir pr tosturaes hom
Dlagoasl b eu marin
Kak jaune
25
24
25
2
8
9
!.haneaux paille oour hom
Chapeau paille fine 1
Panamas
Cravates
Noeuds cravate a pince
Chemises coul sup hom
Chaussette Suprieures
Palm Besch
Kaki blanc
bas de soie, mousseline et coton, cm
( les statut! aura heu le'Di- |, divCiS atres articles tels que chapeaux noirs et coulear pnUt
. manene II courant 9 heures pi- dames, entants> fillettes & garonnets ^^ ,K^SLia
- Lna uucauei Gabriel,'la police surpreod cises du bhq au Lyct National. el p0ur homme, et par aunes,
un jeu de ds. Lc tribunal condamne joueur UPPil aUX membres que .-jg ^ cotOU'
,t propritaire a I amende.
- jeux de car;es. Les prvenus Maurice Cl
ment, Maurice Pierre, Clairtils Clair,
Ils, Kodolplie Mortsstau, Maurice
oentv baron dclarent qu i\ s amusaient tranqun -------- x-- ^ h.rvipnt i n (i-
.cine.it Le juge rtsrvow les uns et condamne Les membres qui n*D.iem ia pic
.esaut.es. Vince ont la facult de donner man-
_ Les 'ablates' dclarent au juge gui les ren COllCBSB de U Capital de
voie qu'ils ont Jio.t a I existence. Ul11 .. /... .,
- julien Joseph se laisse aller des voies de V0;er et de !*1K tOUie SUggestlOU SUr
ait sur Camlia Cnarlot parcequ'cl.e lui reluse ce ^ uuestioas i l'ordre du )OUr
Maurice Cl p .ut prenne part aux f t" dC I"telle Pur h0m?'L,i0Qa P?^PU^^
Benoit Char FAsitIub.ee, il bat Itte en rgle avec t x cos p0Br homme et entant, Reps blanc et noir pour cwKUie,,
LA12 II caisse (art U) |rie suisse pour jupon et posr robe wdbnMjanai grande largeur t
qu il dcsiie ardeiinnent -. Amende pour les deux.
Pc tir la Crthe
Nous avons public* h '.\ !es princi
pans points du mag 1 I14 is \ rog am
ne qui scia IStCut ce ;0 1 i L.in
Var eui u bobce c iceavre de
a Cich: Mi Seyn-oji l'iadel, M le
ftrnsDic a'rtubg-.y. Mnlsme Lu ie
;vg 1, M. jus.in C is { nous en pas-
ols, ci des D SillcurS ; .tiguieai
0.1 me on U sait au beau prograrr-
me qti tait pivoii que la ltc sera
des plus bn'.iai.tes
Pour U Seciiaire,
Le S;cr'jtaiie aojoini,
Flix DlAMBOIS
L' fie de citte Association est
xee *u 3 |anvis. U y aura ksrmesse
tombola, ot ne ttc
Mariage
Le maiiage religieux de Mr et Mme
Djojinique D.eudynn aura leu le
mercredi 14 Dcembre prochain 6
heures du matin, SB l'Eglise Suite
Anne.
Meilleurs compliments.
H.SILVEaH
(< Grand rabais
de fin d'aime
1
La Renaissance
Coiivo'H ion es poir six heures
jxtui oomoiuiiicaiion in Hautes
Le S-iieime G. HuNUKAT
On demande
A ache'tr des Biques rtrattaires
pir cectaiais
S'adrcss-r au No 1902 de la Grand
! Rue.
La maison H SILVERA prie ss ^W^^
en gnral de venir marchander les msrchandi>es ci uessous
ailleurs.
Cipe de chine uni blanc
' broch blanc
Tussor "our chemise 4 homme
& pour robe
Tussor pour costumes hommes
Percale blauc
Dri:l fil blanc suprieur ang'aise - ''. t{[ p0ar C
coton blanc sup anglais Baptiste fine pur M PJ
on draps amricain 8,4 Sstinette blanche et couienx.
Mousssline Swisse anglaise
Molltton blanc et couleur
Tulle pour voiles
Calicot de famille
Calicot ppor jupons
Kaki jaune Anglais trasnp
Toile 1 draps pur fi anglais

coton
Loton
Mfl/"vnsiqued.v.n.iResuie
^LtCcrndeUre.m C L Ve.
|ft paiait cenaise.
M0
Union Patriotique
Bemain dinia-uhr, 4
Place Ste-ALn-
sv,va". Mroe
gaSstss
h de l a
.Tue II
O.aUuis M.
Wecd, MM.
FORTE BAISSE..
a\ II.\.S.Co. annonce
sa ciienlle qu'elle
met son sucre en vente
son dpt en ville,
dollars or le sac de 100
livres.
Dcembre 1021
14
Anglais 9k4
m IOl4
Drille Tussor
K ki blanc suprieur
Popline noir
Gabardine blanc
Diagonal noir suprieur
Alpaga coir suprieur
Casimir anglais nouveauts
chcviotle noir
Se ge bleu marin pour hommes
et unie.
Serge pour jupes noir et blei
Madras pour chemises i
Crpe snglais
Bas mercerizs sup cooleor e
DamatseblancpourBappe
Broderie anglaise Foarwbel
Empicement de soie blsnc
Toile s matelas
Tapis cir
Bretelles pour enfants
5
/'or.-4 M
Pi in *' 5
Sugar Sethng Ageney
se ge Dieu mann pour nommes oitiencs (/w-.--------- ^^f ,
H que blanc de toutes les qualits rahnbeaen pour robes ei p"-
Voile blanc a carrtaux et a barres mes d'enfants .j
Voile i. ni blanc et couleur T*te Indien de couleur F r
O gaLdi couleur et chemises i hommes^
Oui, Mais ?
(.'est afin de res'er popals> qu l'idal Rhnm Aluc n J7
i-orue de loi tes les b.ors-1 Il en est uj u iup pour ta i.queuia suprieurs Jgu". pur
'* fincs,i,U cisst de V2 bju e:llts3j gou:dtsbirop m
G 2 5o la bouteille, la esi se de 12 bouteilles 2i goura.
Vin de Hord u x supneu^rougs 4,5o psr W"
" ' biai.es. 5.J
A'cool pou" liqueurs c lolegsilon
du iiiu'ilid u. o,ol 1,2 le ersimn
Kiu de Cologne s.o.ol
Veraucei , o,8o ts livra


LE MATIN
.r
Rhumatismes
Nvralgies
Goutte
Gravelle
Artrio
Sclrose
Obsit
Qui tavt recler jeune ci c**:er
lerhumatlme. le durcit sn-nent
fia Mitre l'ensablement des
reins, les varices *t l'obsit doit
liminer 1 oxee c'acide urique.
et potion do nolro organisme,
tt faire dec cure reullcrca
JTJRODONAL.
ONAli
iave le sang
L'indication principale. Sa'ni le
traitent ni t* I anei lo t tt . consiste
avant t f. . ir;e tl
le deT< ,,.,.,.
lei. A I. ' .. j.
urique tant la seul facteur d'hypor-
tension, on devra, avant toute autre
chose, lutter encr^iquetn^nt tt fr-
quemment conirc ia rtention d'acide
urique l'an l'organisme c;i employant
l'Urodc.ial. ,
Professeur FitVM.
t*rof Ct dm int i IUnltrjlt# a* Poltler
Eubl Chtelain. r ValrndtnnM Perle'
t <* t,h"f.
I I IRIVOrtl Baume rM.-nnt ?Mu-
Ctn I V/\-#l timM. Ooime, Lural '.rn. NO-
j tr&lKii's
HIIU. i HUIT, Agents itffjra p,ur Haili Hjl, Rue lu IWd de lEtal
)yal Mail Steam
^aekei Compuny
Licsteanier Cataliia aolucllt?
lit au Ctp Hattirot sera Port-j
"'rince je' di n a lin 15 jd cou!
|t. pour repirlir dans la soire,
|II chargera directernnl poi.r,
lies ports dhurop?.
au Prince, le 2 dcembre 1991
Robe ts DITOX Co
Agents Gnraux
Comptoir Franco Hatien
Vaillant & Uouet
i7a-Oi;ut3du yasiuderEia^Portau-i'riuce
ARTICLES DE PARIS POU HOMMES
DAMES ET ENFANTS
H'/*. T cr?r\l nHl" rarbo ttuui, mm-
f Ji >'. L. t ftuu >ejnif Arti'n.' seleroap,
"'Ki''. l'rrmaioses. Melad.ri a* la remnw, 0.
i Srtiirm m ', ..r II ipMBU I.
Ptisserie Francise The Eas t A Italie
Co Ltd.
Richard Peters
Service mensuel
RUE DE LEGALITE 1422
Spcialit de bonbons (Lis Phc sis VitRinn sets ta vers 'e
VOL AU VENT, >5 courant ;c:eptrt du f fit pour
Cartes, choux la crrae t,'us les Ports furopeeos.
l* es chnds tous Isa matins Pour P us amples informations,
N B Refuser les imitations,ma s'diesser l'Agent
b'ca sont p in' en vert et porte mou '
nom en grande lettre, j I. PREETZViNN-AGGERHOLM
Voi'rs unis et fantaisie
Zphyrs
Indiennes
Nansouks
0 gandys
r'tqu/sReps
Moussel'nes Suisse
R tir.es
C pts de Chine
Cipes Georgette
a Canton
Mariette
Toile de soie
Tussor imohms
Pocges- Soies lavab'es
Cileis de flanelle pour dames
Formes chapeaux
chapeaux d? dames
fantaisie, Noirs et Deuil
Corsets
Rob?s confectionnes
Ceintures pour Dames
Tulles
ger&e de laine pour jupes
Rrs pour Crn'ures
Jour Echelle Rubans
Dentelles Trou Irou. Entredeux
Voilettes. Echarpes
Linob Baptiste
lean-Bart
Chaussettes
Chemises
Faux Cols
Cravates
Caleons et Chemisettes
Gilets de flanelle
Bretelles
Ceintures pour hommes
DrtU couleur
Flanelle l'aune
Rideaux
Couvettures de lit
Toil drap
Nappes ei Serviettes
Nappage couleur
Mouchoirs
Toile matelas
Toile i torchon
Crpe pour Deuil
Tiaines oranger pour maries
Cou xons oranger pour marie
Voiles pour maries
Eventails
Articles pour cadeaux
Cosumes pour Ga-onne s
Grand assortiment de chiusaures
pour Dames et Enfants
hapeaux pour Hommes et Etants,
Tou articles de qualits suprieure
des Prix trs Rduits.
r
ii
i
Antoine Tala.ni
i
Do
/-. *m**maa2iftlafaSMHi
ns l'tat actuel du Pays, Ips familles do veut dur cher faire le plus d'conomie possu
; car rpondre seulement aux b ins Us pli* urgents, ne *? / Ut pis ris qu'on soit
pig de s'imposer de rudes sacrifices.
\Eh bien! La Maison *nloine Tuiartius offre toute son aide en la circonstance.
\Ue garantit, la solidit, *a finesse et le bon march.
Cette mahon a acquis le plus grand renom dans b* commerce; grce la confiance qu9elle a
ujours inspire ses clients, l'amabilit et la gentil esse qu'elle a toujours su observer
ir gard.
[Pour donner une satisfaction gnrale,la maison vent d'ajouter son beau STOCK, les arl
le suwants. rcemment arrivs.
*tte noire suprieureanne 4
each snp.LUiDCes
vaiies
A'paga eoir 12
r Catimir sup. 30 OU
,large bleu m tin 30 00
i blanc fcup 2
I liane -a
Brill blanc 2
Dick blanc su p 2 00
Unu Tussor 2 Ou
flre noir et blaoc 2 50
anche pour toppes 2 50
Use blanc 2 5U
Nauaouk blanc
S* inete
10 COiSimiii double U'geur
Hue blanc acarrtaux stp'4
t couleur unies 2 50
Reps couleur 2 50
, ch pour j'jpai 2 50
[osleor 1 25
^soleor unie 1 75
Joile blspc 1 75
Jjonble Isrgenr 1
|eouieur fie un 1
we pour charpe 2 50
iJj'OBue bcu'ea coul. 2 50
kaoeih carreaux coul. 2
Li5*re barre8 couleur 2
,2*grsr.d ramage
irc csrreaux o
^rs couleur
barres de soie
*.osi8e & bartfa
{* Indien
a/ybtu:
.J-Jj^laoi grande U rg.1
coul.
2
200
2(J0
2 50
1 50
2
2
nujlit
Mit.
une
Vlh
Toile blarohe pour cbemUe
bomines
ie lavsble couleurs varies
iiu Lberty *
Tussor de oie
Joltenne de oie
Mousseline de soie
Charmeuse de soie
Jaikuurde de soie
Popiiue de soie
tieogaline de soie
Onoman de soie
Voile de laine
OtgauuicaSuiaae
Sattuetle S t ours
Tussor ne aoie barre
qualit suprieure
Ci opes Georgette coul. vaiies
Crpe de Cbiue
.
' de Chine i barres
iTaffjies coir bup
Chaulons (Tussor pour ho m.)
Orgauditb Diouoes buiiao
doible iHigeur
Francy Deni>etie( Tiicotine
de soie j
nzette Ttico'ste de soie
Voilebsmsde toie
Crpon de soie
Lipon de t-oie fleuts
Fianelle molleton
Flaceliu laut) o( erjtuL
Flanelle Urne pure
Flanelle laine pare grande larg 0 00
2 50 Flanelle laine pure grande 7 OU
'J2 Flanelle laine su-. 8 M)
Flanelle mousreline 10 00
2 00 Nappe couleur eup 7
5 Mouchoirs de poche pr ne m 10
5 00 "de soie sup 4
5 00 aup chaque 3
5 00 Couverture de ut aup couleur
5 00 varies (luque 20
5 00 Costume de bain pour
5 00: hommes chaq 25 00
5 00 Coelume de bain pour (eutmes 25
500 eofanls 10 00
12
H
1


2
chaque
Bas de soie
Bas de soie sup 7 00
Bretelles Guyor, Police et Mars 2
Tapis cir aune 3
5 00 Kpi de bain pour dames
5 00 Remettes de toilette chaque
5 00 Servit t e de toilette eup.
5 00 Serviette de bain
Chemisettes a hommes sup.
7 00 Ctmisee hommes
10 00. en crpe du Chine
*U ^ Chemises hommes sup.
g j js.por.nise 4
Ar ] Chemibettes sup
las
union sait (combinaison BVD
12 50 Caltou long et court tricot
'conis c!e ban ( batb rob
12 00 Sweater de soie
Taies d'oieiHers
12 50. CHAPEAUX
12 50 Feutre exttasop
3 OU Ghpesux iaine pour homme
3 UO \ pour cade's
jUij i pour eof nts
2 iO (jhape. ux de feutre sup.
400
200
2 5U
300
10 00
70U
40 00
10
4
4
75)
5 ou
30 a>
50 00
4
de paille molle
(1^ laine sup.
Canotiers peur damea
Casquette pour hommes
Poudre glace aveu houppe
fFloremlea Pompia boite 3 50 suliers blancs dcouverts
t Flore* de ToltiO !
a Velout de Lys
Houppe A poudrer en velours
Houppe plumeau
Houppe plumeau moyen
" grand
Lotions Pompia Azurea etc
flacon
Ruban satin No 2
2 0
1
1
1
2
2 50
pour Hommes
montante
Killefes paire
Demoiselles
Dames
H ou mes
7
25 00
3u
15
1750
25
Pice 3 00 0a ronvera gslemen des
3
4
7
0
12
1G
n
0
ou
80
100
4
5
i
8
10
12
14
10
17
18
20
malettes en cuir de P. or i
corsets
Chemises P hommes blan^nes
a plia unis Gourdes
'aux cola desJioir g lard*
Exl ait Miik'.do
Mistiecae
! Eau de Colopn*
12
10
o
10
8
5
li
3
400
sup 20 00
de paille pr hom. 8
Ruban l'oxpadour l'aune 2 C
grande largeur 3
Chaussettes a hom ordinaux dz ">
Moyenne qualit 8
** Mercenzia 10
CganSSltas hommes sup. 12
baubSfties "soif couleur eha 4
ias noir et blanc douz J5
Saa mercer.es coul sup r*z 20
Bas simili soiu 22
Eau de Q Infne
liuilltf QaiaiM
fa e Dan'<(.ici
j Poudre 1 or dp coiy
CoepatlR uge
4
4
*
2
3
1
i
100
3
aoo
iOUiOUX ON MARCHE
-


UiMATIN
VOUS SAVEZ QUE CHEZ
PAUL B. UXILft.
Les marchandises sont meilleures
les prix sont meilleurs
rassortiment est meilleur
le got des articles est meilleur
l'accueil fait aux clients est]|meilleur
Cela justifie la grande vogue de la Maison
Les famille? varient du Magasin satisfaites de leurs achats.
Un journal ne suffirait pas pour numrer tous les
ARTICLES DE NOTRE STOCKS.
Venez-y voir les dernires nouveauts 4e Paris,
ADN" 1727 KUE COURBE
EN FACE D'iSMENE PHILIPPE
Grande, baisse de l'rix sur tous les articles de e. Magasin bien assortis]
ne. u de quelques articles et leurs Prix;
_ t ....
Cinon d oie l'aune Goudes
Ctpe d* (bine
atiberdioe Blanche pom jupes
Calicots suprieur grande largeur o anne
Cslicots bu pril ur pour draps
Toile pour matelas i
Drille couleur
Damacs pour Napee couleur
.rassr poar Naoea blanc
Tap-e cir poor tsb'e
Serviette de bain
de toilette rouge deux faces
Chemiee a plis blaoce chsqne
m couleur disque
Chai eaux de paille pour hommes depuis
C.hsppsui de laine '
Phfraiie f tricot chaque
Cbvrsews roultur pr hommes la doctaina
Baa crloc roulenr aa la derzaioe
BretetHk i our hommes suprieur chsque
Indieore mryenne largeur l'aune
L phii coton
1
2o 09
5
2
175
7
5
4
2 4o
2
12
7
:i
12
4 5o
1o
14
2
0 83
1 20
USm Dm
M to M
M este
rr-
ClkV mm Mouchoir. ,ou, tia. M.drsa, Ctelrrtte. Diagonal, Palto beaeh*. D.nai denil. C pe, Dentelles, Broderie. Robe.,
Voiles. Lair: jje*. N-i soi ks. Verrue ft boire, 4 liqueur, Champagne etc. etc.....



University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM