<%BANNER%>







PAGE 1

LE MAntt Jeteur — Combien d'annes d ins. tfuction l'entait doit-il avoir, d'-' prs la loi ? Sylvain 4 ans pour l'instruction primaire. Snateur \ — Tons les enfants doi I reit-ils y .aller ? Sylvain. Oui l'cole primaire. Snateur. Ave / vous 4 ans pour 1 cole obligatoire ? Sylvain Oui pour lcole primaire Snateur Sont.Il tenus de d'>utre< coles aprs 4 mi ? Sylvain : Non. Ir Joseph Lane (le malin, M narre, notre eon": 1 re et ami Joseph Laiw u• o-direcj leur du Courrier H irifn qui ayait A ni condamn aii moi* de travaux! forra et 300 dollars d'amen ie pur' suivre |a Coor || rtialet a et mjg 8Q | jber rt i aynntpurge *a peine f>tpay<*l'amenda. Notre coofrra noua a fait le phi air d'une viaite au cours de laqaelle ont changea des Pt-n imenta de Snateur fenes. Ils commencent i 7 ana et peut tre avant et ils sont ont changs des *?i tenus d'aller 4 ans a l'cole primai sympathie confraternelle. Syhmn:—Qui. El l'A in DUT \iut /. c. Snateur Jones: — Si vous preri'z ... nne priode de 50 ans avant 10:cu Le Pblic amateor <** M Psvcl.o vous eues en Ham? deuxime et dernire reprsentais 1 Sylvain : -Je pourrais rpondre do drame de Mme Annie Desroy. m prenant Prsident par Prsident La soira plaira IOUS lea go s Je prendrais par ejemple Grilraid. puisque ce drame est agrmeut Snateur. — Voulez-vous dire que si chaque Prsident est arriv pai lie rvolution ? I Sylvain ; — Non. Snateur : — Je rpte la question Sylvain11 me faudrait rfrlch r. Snateur : — 11 y a eu beaucoup de rvolutions en ce pays 7 Sylvain ; — Oui. Snateur : — Il y en a eu qui n'oit pas russi. Sylvain — Oui, nous les appelons rvolutionsmais aux Etats-Unis on les appelle meutes, bagarres, grves Quand il y a par exempt*, il y a des forces de police ou des forces mili taires engages avec le peuple, et ioot des soulvements passagers. Snateur — Ces rvolutions ten datent i quoi, en H?iti ? Svlvaiu Quand, par exemple. Tac torit gouvernementale vioie a loi les citoyens aprs avoir constate qu'en usant des voies lgales, il n obtiendraient pis rparation, i L'appelaient les populations aux arme pour regagner leurs droits viols. O engageait bataille avec lea forces gou veinementaies. Ou bien on triom pliait ou bien on tait battu. Si les, insurgs l'emportaient dfinitive ment, alors le gouvernement tait forc de se retirer. Oa faisait appel aux populations de tous les points du pays qui envoyaie.ii des dlgu; la Capitale e,ui changeaient le gou vernt ment apis avoir fait des lec 110:1s eu une Assemble gnrale qui nommait le Prsident et donnait par fois une nouvelle Constitution. Snateur. Aiors vos gouvernement.' ont t frquemment de mauvai gou ver 11 m;nts ? Sylvain Oui. Snateur Quelle raison avez vou 1 de croire que si 1 Occupation Amer' caine s'en allait, vous auiiez un mei' leur gouvernement que dans le pass Sylvain le crois que cette exprier ce -ura protit au peuple hatien quand il s constat quude do m in; non trangre re lui a appoit n plus de prospri , ni amliorstior gnrale dans sa situation, il corr prendra qu il vaudra mieux no II lui de reprendre 1 exprience d uu gou vernement hatien dirig par d'a ttes hommes que ceux qu'il aval l'habitude de patronner peur le Poi vtir. Snateur D aptes vous, si le peapl d Hati avait une chance decon'rV ses pre prs affaires, il aurait eu umeilleur gouvernement qu'il ne ava.i prcdemment lOccupation i Sylvain — |e crois cela: Snateur. Vous croytz que ce si rait par le fait de la leon de 1 Occi pation Amricaine ? SylvainOui, d'abord pour cett cause cl ensuite patee que les pu { les naturellement progressent avec e temps. Le Prsident du Comit ajourne 1 sacce jusqu demain 2 hres d 1 aptes raidi, en attendant les mmo lis prpars par l'Union Pstiioliqu d'uo uilaraut lever de rideau local Deux conqurants!. Entre gle 2 gdes; Loge 3 gdes. Sainte Rose DE UNE BOITE Dff VRITABLES PASTILLES VALDA bien employe, utilise a propos PRSERVERA votre Gorge, vos Bronches, vo9 Poumons OOMBA TTRA vos Rhumes, Bronchites, Grippe, Influenza, Asthme, Emphysme, etc. MAIS SURTOUT EXIGEZ DIEN LES VRITABLES [PASTILLES VALDAl vendues seulement en BOITES portant le nom Varits Le CE SOIR 9e, 10e, ne et 12e pisodes Suite et Fin Entie 1 Gouide Prochaine soire La t Renaissance prpare mardi prochain une soire Itionrelle. Dn Candidat Srieux ea detx tabla, macei matrimoniales tiendront l'aftiche. La Rouaitsance Les membres des deux sections ie U sance sont convoqus en Assemble F* traodinatre le dimanent 4 Dcembre v. H 8 heures prcises du matin, an local de U No 1558; Rue Lamarre. Le be;rtaire G. HONORAT Dr Juslin Dominiqae De la Facult de Mdecine de Paris Ancien assistant de professeurs Den,keet Deuichmann de bourg Office : Avenue Grgoire 828 Heures de Consultations : 7 9 heurts du malin 3 5 aprs m\Mi Consultations gratuites pour les indigents le jeudi de4S de l aprs midi, Lima Les Membres de .l'Association de* \ Anciennes EUvt de Ste Rose de Lima sont prvenues qui le 1er Dimanche de Dcembre, 4 prochain aura lieu l Assemble Gnrale statutaire Elles sorU pries d'y prendre part en plus yrand nombre possibleIAS travaux ae l'Assemble seront prcds dune messe dite aux inten lions dt toutes les Anciennes 8 hres prcises du matin La Prsidente, Mme Etienne MAIUON Les membres de l'Association de 8 Anciennes Elves de Sainte Rose e sont pris d assister une messe de Requiem qui sera dite lundi Ucem bre prochain Ohipl en la Chapelle ainte Ross de Lima en mmoire de leurs regretts membres dcds: Mm* Adolphe tambour Frdric Bernardin iurs comme rsultat de la grve et Maxi Jean jOseph. JOOiPUR INDE : Le prince de Galles a t m amim u -—' reu svec enthousiasme tn coutraste qui quoique non II. S. Navy Press 3) Novembre WASHINGTON : Comme U confrence approche de la dcision sur l'armement naval, il y a des indications d'une aide constamment croissante en laveur des principes suggrs par le gouvernement amricain malgr les efforts du Japon pour obtenir la modification du rapport 5 j 3 en sa favenr que les amricains contestent, tre une extention librale a laquelle le Japon devrait apporter son in sistance pour un changement incertain, NEW YORK : Le nouveau steamer a passagers Wurtemberger de 9000 jonnes de la Hambourg American Llnv est arriv de Hambourg en son premier voyage avec 350 passagers. Sr MAHYSIUAHO : Le marchal Foch pieu ra quand } nouvelles maries tranaises de guerre le suplia de les ramener eo Fr.ince. I t : L'Italie est sans journaux pendant 3 Foreigu Servito FALSl Contrairement notre aviadj publi, le steamer GRE rMWl et attendu iei le 4 courant venant de New Yoik par tous lea porta Nord ; continuera a route jusqu' Jacuael par toua lea oort do Sat H retournera ici vera le lu du courant et parLra le mena a jour oV arrive pour New "York via tous lea porta du Nord. Ua est pri de s'adresser a l'Office.ds l'Agent Gnral po pUs renseignement. . port au prince, le 2 dcembre 1921 E. F CLEMENTS, Agent Gnral >ur de p'.jsn I ,yff Les parents et les amis y s,nl ^1£^^^A^T^ """^ !" aussi cordialement invits. ha Secrtaire EPrhMXE JEAN LOUIS t /Vas rtsulta: de la situattea g nfin\r mm m DM m !" ?*: La ju:e t^ance de la Coin m SMO commeri i ; hres de l'apis-midi, jeudi, Le snateur M: Ctrmick, ebah man, dclare qu'il a reu un aide mmoire dpos pour tue ezamii 1 par la Commission Fersonnellemm' l'ai >out \v, dit il. Lts auires mm bres de la Commissibn nui sont oc cups tai* d autre* e-qui es n'on pas t i mme ce le parcouru .Quelques uns de ces mmoires 01 %  Sage-femme De la Maternit de Pans Consultations 1 S heures Bois Varna Avenue Viiinvuay inamicale tut iroide. MOSCOU Le iotlar amncain vaut maintenant aoo.oco roubles russes LU.NDhS : L'intervention en Portugal comme rsulta: de la M-jatiM snqink et m tram sriCNscaMM mf**m*/kc les puissances rance, l'Italie etTtspagne lavorisent la prise rle. MEXICO : La dmission du secrtaire de l*A griculture Villerear est considre comme un avant coureur des changements dans le cabinet meiicaiu. Le tnouble provient dans la mise fu vigueur de la loi agraire qui retire les terres des grands propritaires pour les distribuer parmi les pensions. PoKT AU PRINCE : Le Comit du Snrt r -uir l 'investigation sur l'occupation amricaine eu Ha.ti est arriv et a commenc d entendre des tmoins. PARIS L'cpposition i la chambre des Dpu ts prpare de la besogne pour le Premier Briand a son retour en France En addition nn nom bre de matires mie icure, il lui sera demand d'expliquer les relations franco anglaises, le trait tranco turc et l'agita'ion anti franaise en Italie et l'attitude franaise envers le dsarmement ter restre a la conlrence de Washington. LISBON ; 1 a plus grande partie de la flotte arienne a t dtruite par un orage qui balaya le.camp militaire. KhLt-AM : Une temme fut tue et deux bls ses par une bombe jete dans le istriu du bas du march. fianailles Nous avons reu la c-rte de fia" caillea de Melle Anra Walter Scot 1 avec Mr Philippe E Kieffer. Meilleurs compiimema. M^—— H | ,11 %  I I fc. irait des suj MS d'uo caractre his to.ique inconustable, d'autres sont sujets i tre discuts, d'autres en par tie se rfrent i des projets financiers. Selon mon op mon, apii en aVOU Cass avec"le capitaine Angell, „ LONDRES t Le, journaux rapportent que le es matires me Semblent telles que bolchevisme s'tend a grands Ilots au Portugal ious pouvons les discuter personnel "i y a cu beuC0UD 'ewiaaa, speciaiamem a eme t et atf\c\entnnnt cm mmi ,Alemt|o. Il est dit que le bombardement du Con CIDVGI ei Oincieusemeni, Ce qui me sulat amricain a Lisbonne est un incident au ptimeitia de CaUiCr en fiarais et mouvement et la plupart des diplomates trange non tn arglais, la langue QttdtUti^HtnV*? dc ? h 5S > BC!!! l eur vie A /i !" i o„1. Am,l ?i fc '"*| HIOA ,U lamine en Eurasia est rapporte dU bOnat que je dois Utiliser, dans croissante avec I approche de 1-hiver, des milliers une stssion officielle du (orgrs Par!d' ndiv| dus i0 nt mourants. cersquent, i ai demand au caitaiLf^SSS u Cha bre des D P u, s vo le A u J j "'"" uc -u "l"i i biil accordant i.jooooo pesetas pour des construc ne Angell Ue dtmarJdsr a UU petit lions navales prvues pour l'augmentation dc la oombre de ces Messieurs chacun res! !" ^"^" 0 ^ mtn'ihle ,1'MB ui.Pt r>rt nn .i ..... L v -'L>nts Dans les cercles du gouvernement ,)Onsa0le d Un SUjet personnel parti 0 n exprime la croyance que les ngociation, ir -Ulierde rettei avec ie capitaine landaises setont rompues immdaitemcnt et que \Daell et je pue le reste de 1 assistan '* recomn n !" $ hostilits ne pourrait ire • Hm .>.,.:,.. j. -i %  ajourner. Il est dit que les sein femers ont rein \jk FLACON DE Boisson Fruita Votif donne 10 litres d'une excellente boisson hyginique ei • fraichissant S'emploie avec succs pour la prpaiation des pum'i En vente dans toutes \e% bonres maisons,notamment'-Alfred Via Loue Rivera, B. N, Sala, Simon \teux. etc. VAILLANT & HOUEI', 1720 Rue du Magasin de l't'.at Agents gnraux pour Hati Vente en gros seulement -r*Toujours chez Antoine Tabous La maison vient de recevoir un stock de chapeaux de iantaii mode franaise pour Dames, formes varies, da* souliers pour 1 lants, cuir extra suprieur, montant et dcouverts>couleurs Tari' et des prix sans rival. Prix spcial : Tussor barre G. 5 Allez vite voir les jolis chapeaux de ala ues. e de meicuser de ce que la Corn mission va sjourner. La-sstz-moi demander Mr Angell s'il a quelque chose dire, a vu il que la session se 11 terme. Mr Angell NCUJ avons lait une re qute d'enici dre Mr Jolibois qui est en prison C est un tmoin ns un portant. Nous voudrions avoir ici •on lmo gnjge. Snateur Me Cormick ("ai laiss cette questios dbattre i mes co'lgur: M me sparant d'eus. Mr Angell Un prtre est venu de on. Il voudrait tre entendu II par; lemain i 6 heures du matin. Snateur Me Crmtck )t dois cor sulier 1rs autres membres de la Con mission i ce sujet. Puis la sance est renvoye i d main Vendredi 9 hrures et demie du matin. lourner. il est dit que se de souscrire an dernier pion ptes prit le serment d obissance i la Cou tesent y corn uronae, i II in Bi ieau de I Acer' Gnral l'on au Hrincf.le lu novembre 11121 BULLLETIN No al7 La tbargtuin aoiit piia de' notr que le bletmtr Gen VV C. Gorgis at attendu a Port au Port au Pliure de Ciiaobal, IULCII main le %  > l en b:e l'iJl Lea peima d'embarqiifmort 6e•ont dlivr#% pour le fra dest mtion dt N Y ik l dea l'oit s euio^e ena sut .a Utua^ude faite a re bu reau. 0D THOMPTON, Agent gnral Comptoir Franco Hatien j Rue du Magasin de l'Etat 1720 Port au Prince Teignez vous mmes vos toffes *,vec La Kabiline Produit 1s teinture employ en France depuis de nombreux tfl' ies. Doit son succs aux excellent rsultais qu'ils a toujours don ILS. Boules raviver — Rentorce la couleur des teftes passes ptr l'action du Soleil. Epi vente chez Simon VIEUX, Aux Cent Mille ArticlesA'frrf VI LUX *tc. VAILLANT Je HOUET,f72o Rue *u Magasin %  de UatAiaA y aw rt Gnraux pour Hati En trois jours LE GRAND MAGASIN A perdu sa renomme. La renomme de c Irop cher i cette vilM* renomme que les uns ont appliqu au Grand Magasin vu ses toajj ••rudes, vient a l'occasion de liquidation d'tre dtruite et rM.fW* par le bon march rpte de iouses les bouchesNotre annonce n'est pas pour pousser la vente.mais bien pour luj der compltementEt pour ceux qui doutent de noue bonne foi, nout disons que nous sommes orts conclure un march pour tout notre stock un fort rabais sur nos factures et nous donnons mme uniong dlai pour Us payements, naturellement, sous bonms garanties&* attendant nos clients / ourront continuer profiter de ses belles rntt. chandises qui en ce moment sort la porte de tout U monde. %  IV :, / -...<> i . : • .' "IL



PAGE 1

LJ*MAT!N ,La Gaiet iodh koper 0,50 %  jruner i j a ctrte LgjCEOPHAi -S-P1ERRK 1 Propritaire. HiMA FATROAD STEAM SH1PUNE iu de l'Agent Gnral tau Prince" le 50 Novbre 1921 BULLETIN No 117 |nchargeurs sont pris de roter %  lesjs tGen. W Gorgas est atI Pcn-au Prince le Cristobal I matin 5 Dcembre 1931.. permis d embarquement seTWivrs pour le fret a destina1New-York et des ports eurojwr la demande faite i ce bu • jvapeur partira pour New Yoik 1 Tapies midi du rcme jour. O. BTHOMPSON, Follon Shoc Polisli Company k New-York voulez prolger la p>au de \o< \S lit Si retf cb" %  s>uns, Si vous roulez avoir un 1 II nr 1 dun-ble. Si vous voulez conserver la cotl ur et |. soupire de ces chausure' pendant I ngtemps, employez la marque MONOf /? \ M .— Fabrique spcial em .-m pour le; dames elles gentlemen du high life, chaleur P r0lg9 ie pe U *" chauS8Ure8 c !" r !" ITiumidu et H Elle en retieleur souplesse e' cinse e i U r brillan'. t*Tf JSS!? ,a ""lue M0N0GR4M. c'est la meilleure dettes Geo. Jean # me !ENTKiTES: IMALAOIIS QASTROINTESTINALES Th forte MI nourri seons.Entertt* rouooibraivu'"". tuberculeuse; Constipation, jjdentiioxndioulalres.Fivre typhode, Jltfei n I W*u, J cn,Ecziaa, Furoncles, m. f0ttmiOM gWTAIMI par l'uiagn de 1" %  CUS POISSANT ANTIS£PTIQr/£ ^ an Meretir* n( Cnlrre 1/nllM'i' ll.-rrn.fU limliOTll. mlllliiutl, i la dose de SO i 10 goutu* par Jour .IVIODOI, INTERNE i c V) uni' tasse, da flru-a d'oranger. Lfati • sjourne gie. hmorrhoides. maladies uu foie, excs de hil hvltmii../i !" Le Laboratoire est ouvert tous les jours de 7 hres du matin 9 lions dartreuse-, boulons, dmauraisons, etc ' heures du siir pour toutes les recherches et analyses prvues dans tUn iun1<> rlinv l'annonce ci jointe, saut pour le /j ll ,llt ( im£t JWasseruiana et |* constante Ure-Scrlore qui nu seront reues que le mardi d chaque main . S'adresser ia Pharmacia pour e3 renseig-ieuieniFAnalyses d'urines et Suc gastrique, Kaction de Wasserrrann Raction de Inboulet, Eiamendusailgetdupus W u,.„., ,, u,nr. „*,cne.u, ,jrv c.uUun promute * d^s m illeures aarqtif s. Ll lllDilIll **Art Snln-AnoI. M nsier PATRIZI, revenu dernirement de France :. V ec un P No di e8 P" t'est imposrbte. Eisay z vous ju ni'riel toul'n u peuson H'e), rr lent sa nombreuse et choisie 8ert r H nnwinit H,, r h u^u. r c, ratNt que in pri. '(i>uin.i l.blis pani. du lr owm c &X.t&mtJS%££to?Z urepo-:r les Pensions demi et Pei sion. les mnsges. l.cs e lient swnt pi ts de voir le propritaire lut-mme. MSRVICfc la CARTE de fi heures du malin 8Mes du Prix trs modrs. . ,. J u i Ceut Mille % t \c)es mr En vente chez CASIERA, VINAIGRE DE VIH garanti pur Gourde* 1,50 la bouteille. \ %  \



PAGE 1

LP. 4VHN / PREMIER OUI ARYS ">• 3, ru* d 1* Pals* 9 • PARIS w v % .,. i? Varfum enivrant m V Jour viendra. Ambre vermeil S fur Trot M fa . i %  '* %  • %  % gn fermant lee ytux. Ambre, vermeil Grand flocon Laliqu Porlex-lui de moi. Rote ton* fin, 1 L'Anneau merveillev* L'Amour dan* le Cour t •., IL %  *— "^' >• -C'.X f HXTIIAITS: ŒilUt. Hoir. Mimoia, Violette. Cutlamen. Jasmin, Lilat, Muguet, Iri*. Htl.olropr, Chypre. fW'J. c v •" SI '*? Produite Teirulelye J rrnduitK Dmdrlut -r IW 'V v ^ x s? \ \ N >.J v* 'fi "*% %  ; %  %  •.> %  • .1 • *\ — Toute* Parfumerie et Grande Magasine r t/uW/UJ t <$* ilouel Agents gnraux pour Hati 1720, fwe par les -derniers Steamers, les „Jj fhaoeaux paille pour hom Chapeau paille fice 1 Panamas Cravates Nœuds cravate i pince Chemises conl sup hom Chaussette Suprieure! Palm Beach Kaki blanc ! Mao a M to S 10 Et divers autres articles tels que chapeaux neirs et couleur, paille noir dames, enfants, fillettes & garonnets flanelles confectionnes pour dan et pour homme, et par aunes, bas de soie, mousseline et Coton, cntastttu oie et cotoc* jartelle pour homme, Lotion Pompia, bretelle pour homme et Uifm faux cols pour homme et enfant, Reps blanc et noir pour ceinture, brode rie suisse pour jupon et pour robe indienne franais grande largear etcLe Docteur Geo.C. SOLOMGN RUE ROUX OU BONlSlE SOI S'ercpresse d informer sa bienveillante clientle et le public qtti vient de recevoir un nouvel envoi de Columbian Healiog Powl cett* poudre antiseptique souveraine pour le traitement radical d3 blessures de toutes sortes da 1 homme et des animaux. Les rapuM de la p:au soit promptement guries au moyen de cette poudre PRIX G3 pour la capitale 6 50 pour la province £gale.ne.it en stock : Murine Oranuline et Banene pour le traitai ment de toutes les maladies des yeux. — Rclames dlivres a demande adresse au Dr Ci KO C. SOLO.YION r 11' Antoine'Talamas %  T-..T8wae;v Dans ltal actuel du Pays, les familles doit eut chercher faire le plus d'conomie po*l ble ; car repondre seulement aux besoin* les plus urgents, ne se fait pas sans qu'on soi oblig de s'imposer de rudes sacrifices. Eh bien La Maison Antoine Tuiamas offre toute son aide en la circonstance. Elle garantit, la solidit, la finesse et le bon march: Cette maison a acquis le plus grand renom dans l* commerce, grce la confiance qu'elle toujours insuire ses clients. Vamabili et la gentillesse qu'elle a toujours su observer leur gard. Pour donner une satisfaction gnraient maison vent d'ajouter son beau STOCK, les i cUs suivants, rcemment arrivs. 10 19 30 30 2 2 2 2 2 2 (> Caunette noite supiieureaLCt 4 Palmbeacli 8u;>.uuuces variiB A'paga niif Cakioui i"P. Serge b'ei tuai in Rfk( bnc iup Kfki j e ure O11M t If ne h ck blanc ftup iriu TuBsor Carliemire roir et blaoc Toile blanche l'our jnppcs Gabtruine blarc titbaidine blaric i carnatz sup k couleor enieo L Repa couleur l'alm beach pour jupe* Grite ouleur Voile couleur unie Vnile blanc Crpon double Ut^or Voiie couleur A 11* urs Voile clre pour rr.trpe Voile la Vogue bcu'es coul. Voile Uii7.abeih csrresui roui. Voilt botbuo barrea couleur Vu h on grtBd ram g^ Voile blanc carreaux coul Voile joura couleur Mouastline bine* de roie l.iOierne franaise bures l\He l! iliku Tte b'anc Cri cet MaJai obin giands l'a'-rol do b uiill' ordinaire l 2 1 1 1 1 1 f •j 1 2 I 2 co no 00 00 ou 00 50 51 50 50 51 25 75 75 50 50 00 (0 50 50 •> :g 1 iO lO Na.uock blanc >a inu lu Simili double l.ig u r Toite blacclr pour ( lu-mise hoiLin-3 Soie lavi 1. • coul un varies s'in Liberty TubEor de oie Jolieni e de ioie Mouuaeli:ie du soie Cli soie Jatkuarde de &oie l'opline ue soia bengaline de soie Uitoinan de aoie Voile d> Inine Oigandies Saisie bahnette a f c ura Tuasor de soie bane • quhli suprieure Crpes Gtcrgeite coul.vaiies Trpe de Cluce *' de Cliir.e A barres Taffotae 1 oir bupGhaotflUg (Tuaaor pour lion:.) Urgnudiea brodes buia^o double la'gfiii Francy Dni? tte ( Tiicoiine de soie ) ^uzeite Tiicolate de soie Voile barres de soie Crpon de soie Cr r o u de 101e fleurs F.auelle ruolitton Flucelle laine et coton Flanelle Une pure 2 250 2 5J Fiant lie laia pute grande larg 6 00 Flanelle laine pure grande 7 00 MiMitlIe l.ine scr 8'0 Flanelle moua? eline iO 00 %  %  D Nappe couleur sup 7 Mouchoirs de poche pr hom 10 de soie sup 4 supchaque 3 Couverture de lit sup couleur varies ilnque £0 Costume de bpin pour hommes chaq 25 00 Costume de bain pour femmes 25 ••e. f.ots 10 00 Kpi de bain pour dames Serviebea de loilet e chaque bervict e de toilette aup. Serviette de bain [Chemisettes a bom ns sup. 7 00;Cemi8ea hommes 10 C0J •' en crpe de Cuine 10 C0 Chemises hommes sup. 5 5 00 5 00 5 CC 500 J00 500 500 '5 00 500 5 00 5C0 500 • de paille molle de laine sup. Canot.-erg pour dames Casquette pour hommes foudre glace avec houppe Poudre Santal 0 12 0 00 1 00 250 8 j por.aae a 1*2 Chemisettes aup 12 union suit (co-i.bii.a son H VI) 12 r-0 C^vou long et court tricot ,fonis de ba n ( balb rob lacs d oreillers 12 50' CHNPEAUX 12 50 ratra extia aup 3 00 Glnpeaux iaioe pour liomm 3 tjOi t pour cadets 3 50 • • 1 our f i.t jiiis 2 50 CbapetLX d Lutie aup. 3 I sjp 4 00 • de ra l!e pr coin 400 2 00 2 50 300 1UC0 700 40 00 4 \ 7 50 5 00 30 00 50 00 4 Florainie & Pompia boite 3 50 < Flores de Tokio "Z < Velout de Lys 2 Houppe poudrer en velours 1 Houppe plumeau 1 00 Houppe plumeau moyen 1 50 41 grand 2 Lotions Pompia Azurea etc flacon 2 50 Huban satin No 2 Pice 3 00 ^B 3 4 5 6 8 10 42 14 18 17 18 20 Bas de soie chaque3 7i Bas de soi a aup Bretelles Guyot, Police et Mars 3 Tspis cir ane Souliera blancs dcouverts pour Bbi pour Hommes montants Fillettes paire c Demoiselles Paisse Hommes 1 3 15 il! fi 10 8 5 15 xOOO 8 3 4 7 9 12 16 40 00 80 100 Ruban Pompadour Paune 2 5:> — '• grande largeur 3 uiau^seties hom ordinaires dz5 *' Moyeune qualit 8 •' Merceris* %  10 ro Cbausseltes hommes sup. 12 CO ohau'.settes •• aoie couleur cha 4 00 lias noir et blanc douz 15 00 B*B merceriss couleur sup dz 20 Bas unuli oie 25 00 On trouvera galeman des inalettea. en cnir.de P. or 4 • ** corsets Chemises hommes blanches S plis -anis Gourdes Fsux cols des S poar goardss Extrait Milksdo Mistletae Fan de Cologne M Eau de Quinine Huillo Cieinine \ te enifiica Poudre 1 or d.ecoiy Compact Ro'age 10 5 j 4 4] 2 I 1 i H I JOUJOUX BON MAR CHTU 4 r %  • .*• \*



PAGE 1

anne No 4840 Pon au Prm.ce, Hati Vendredi 2 Dcembre 121 niR£0EUR.BitOPRHTAlKE flment-MAGLOIRE KDMERl) '^f) CENTIMES Quotidien Il est plus ais de §6 persuader que loii reyrello ses fautes que de se donner la peine de deveuir uieiheur.j J. TANNERY KEDACTION. Rue Amricaine No, jttth Lnpte de la Commission Snatoriale <*%  % % %  — %  sw %  Sylvain devant la Commission loues— Je voua ai euteo i Snateur— Quand (qu'avant l'occupation an (M y avait des gna qui arriI pouvoir par le fait des or M utilitaires. Voultz vou. en cet tat? i; Certainement non. Jones— Comment esprez renir si 1 oocupatiou mi ut pas l. Nous avons toujours n'avoir que des gou veine [civil H, tet l'aapiiatiou du Jsutien. L'Uccupaiiou ameriEtats-Unis n'a servi seule II nous Caire dvier des aapa Mtionales et on peut regret iwr ce point, elle nous an Idana notre volution norina,DOU9 croyona que la prI l'accupation militaire con,lsit qu'on la maintiendra, I normale du peuple hatien leiviiiiation qne nous uaua .nous-mmes. C'est nne l lis fortes qui noua por• auprs du peuple et dn Ife* Etals Uuis pour qu'flai Ipuia promptement possible de l'Occupation militai N peut neu de non poui 'Jones-. Etes-voua sur qu les de gouvernement de i seront uitterentes de telM l'occupation militaire ? i %  Noua en avoua l'espoir, il cura gouvernements mitions laarcue dans la voie normale animation, seuls, car notre [•H jeune, on ne peut pas lui de raliser eu quelque M situation sociale et pou dans toua les grands tait Ida monde, a ncessit des [M luttes et d'preuves. nr iones— Serait-il toujours ~ Ce continuer les lut.es ei Ces luttes et ces preuves ete considres comme luence de notre condition ce dveloppement a-t il eu lieu? Sy vain : Au cours de notre histoire, nous avona plus d'un s:cl> d histoire. Snateur— Avec le trait pass ave; les Etala-Unis, ila ne peuvent plu* soulever le peuple, ceux qui veuleoi e pouvoir ? Sylvain : Nous avons depuis notre Cjuatiiuiion comme Nation, eu I" malheur de voir se succder au Pou voir des citoyens qui taient le plu souvent appuys par la force militai re. Ci s'explique par les conditions dan* iesquellea noua avons conquis notre Indpendance. C'taient dechefs militaires qui avaient fait la guerre de .l'Indpendance. Il tai' naturel qu'ils fussent les premiers chefs de I Etat haititn. Malheureusea est la politique s'en continua, mais nous sspitiens de plus en plus au gouvernement civil. C'est ainsi que nous avons eu, ces temps derniers, des Prsidents de la Rpublique qui uV taieut pas des militaires. Nous avons donc des droits croire qu'eu accentuant de plus en plus ces dispositions, le peuple hsitien finirait par reconnatre le supriorit du gouvernement civil sur le gouverne ment ni litaire. Snateur— tjuand avez vous eu un Prsioani lu sans l'aide militaire*? Sylvain ; Nous avona eu tout dernirement Me Michel Oreste, avocat du harreau Port-au-Prince qui est iirive la Prsidence sans aucune preaaion militaire. Avant loi Tan ci Auguaie, ancien commerant et plau ieur qui est .arrive galement saus pression militaire. Snateur— Comment furent-ils lus? SylvainPar l'Assemble Nationai, tonne de la Chambre des Hepr sentante et du Snat Je puis citer ^utini ceux de la priode rcente, un militaire arriv sans pression mi Simon Sam et Vilb un Ci iaum tion qui s'est j:comp!i apr< l'occuSam. Tireras a t Prsidant ap i pation. Hyppolite en mars 1896 I est rest Snateur Quel genre d'ce'ei aviez iuss,u'en 1902.Il a fait toute la dure vous eu avnt l'Occupation ? Je on mandatSylvain Parlez-vous du sy'.ne Vilbrun GiTaume Sim es' de scolaire en gnral ou d co'e* spnars 1915 i juillet 191 j. cialfl Snateur Oui l'a prcd ? | SnjUeur OS deoi. Svham— Div>!mir Thoaore. Sfrvain L'organist on gnrale des Snattvr— Pour combien de temps? Ecoles du pays comporte les coles Sylvain-" Pour plusieurs mo^ ausde l'Etat rt les coles prives. Pour si, octobre 1914 mars 191S. Snateur— Comment est-il sorti ? Sylvain— Par une rvolution. SnateurOui l'avait prcda ? Sylvain— Oreste /rnior. Snateur— Combien de temps es:il rest Prsident '' Svkain—De lviier 1914 i octobe 7914. Snateur— Comment eit il sorti ? Sylvain-^ Par une piise d'arme: Snatiur—Cc qu'on appelle une r p ogramtape oup de volution. Sylvain— OJ. ^^ Snateur—Y a-t-al en V,C ra t reujane ins Snateur— ^uel a t le dernier Snateur La poudrire tait-elle en truction lment ire dominera plusdif •Nous ne sommes pas, sur Prsident lu avec laide militaire? vile? ; licilement l'imiicssiou d'une person plus dana ces conditions, Sylvain: le puis citer le Pisident. Syluain Au Palais mme, dans ses' ne lettre qu'uu individu des villes. paya. Nous ne dsirons actuel, puisqu il est mainteuaut hors souterrains. Snateur Iones Depuis quand avez Snateur Pourquoi tait elle tenue vous eu l'instruction obligatoire dans la? le pays? Sylvain A cause des troupes qui' Sylvain Depuis i§<4 # exactement, stationnaient au Palais. je pense, parcequ'alors nous a/ons eu'rapidement en apprentissage pourVp 'Snateur Avant l'occupation amri1: 1 rsident Gerard et le ministre prendre un mtier et "tgner plut oaine, quelles taient les conditions Dubois qui ont rform l'instruction vitt leur viedes routes en ce pays ? jdont l'organisation existe jusquici Snateur — A qu;l ge les enfant* Sylvain Les conditions, c'est que encore. I vont-ils a l'cole les autorits hatiennes et ladminis-i Snateur Tous les enfants ont ils, Svlvam — A partir de 7 ans, mais plus souvent, ils commencent plus tt. ,. . icMJuiici.uuuudi.vuiiviuuuicuicui proportion. j Snateur: — Combien ufSEtZf&ET dM "vaux pour leur amlioration Snateur Q telle proportion d'en'd'aprs la loi. doivent-ils Sylvain: (Juelqae* nuis. et ll Y %  wtt parfois de projets de con tants a t ccole peadant ces an-'aprs avoir commenc ? Snateur— Qu'est ce qui a termin ''aie avec des compagnies trangenes dinstru non obligatoire ? Sylvain : — [ c vous ai dit ens-ila lia de son rgne? res pour cette amlioration. Sylvain 1 peut tre estime i gnement primaire 4 ans, instrut-oa Sylvain : c'est de notorit publi Snateur Le routes taient-elles en 30 0/0 pou 1 s villes et 20 c/o pour secondaire 8 i 9 ans. lue. Uue meute qui a clate Pon bonne condition ? •es campagee 11 y a encore une au Snateur A. I Sylvatn 11 y avait des parties en suspendue jutqu &. DO nne condition et d'autres en mau ••ot dans les atlaires du pays,! Sylvain: C est le Prsident Vilbrun lr a„ 0 n hatienne les tenaient dans eu -aller 1 cole depuis lors? I •jirsjte, chez le peuple, eu!Guillaume Sain oui a prtdeiac-j, e mei || e ur taitpossible.d'aprsleurs 1 Sylvain Tous non, mais une large IHI! %  J Q vancemont et a mal. „ Ki ., Aa u— QOf ressources.On taisait continuellement proportion. ida diriger aea propres '; N y a certainement, si on "•nsoiubiedu paysmn chauimald lapropre adminis1 au contrle des £tats Pois %  i nous esprons que ce tal en mal n'aura pas e. au Puuoe. >nd pour ruiner diimtiva ia aeanca est d'annes, continuer ftieiems de progrs dj '2 heures de 1 ui-ij midi. flans l'orgaiitsauuu du peu .. „~ , 0. w Sance du mardi 30 Nov ab2a 1 '~~ A quoi faites vous ai quel dge la loi pr ne proporuotj cest celle des enfant vo.t qu'ils doivent quitter Pcol> cJevs dans les 1;milles qui ne frSylvain. -La loi ne prvoit n'a* ... prvoit pas quentent aucune cole. igc auquel ils doivent quitter T o ; 1 Poitou Snateur Combien de temps recon le, il y a un temps scolaire o vaise condition. Snateur Et les ;Pnnce ? ,'nail la loi pour Pin?truction des en doivent "suivre" un"prog"ramm "" La ttSM ait J>R U *_ *g *P Sylvain Elles taient trs bien jusl ^^ ? j Snateur : Uuel est le nombre Us mi '•Tcdegt'^^ : ?l *" m,d M L : C * !" m l >n "*\V* prsent, vous pouvez le consta_8fhm : raWpend des coles nimum d'annes o les entants doi • facults. tend toujours Me C. Sylvain ^ car depuis l'Occupation, rien de Moins long pour l'cole primaire que v "' ster i l'cole ? Snateur Iones -Combien de temps plus n'a t fait. Toutes les rues pour l'cole secondaire. Ou peut Sylvain Si c'est un Sam est-il rest Prsident ? <** le Numro d-hier) *W ll J a dcUX : TirsUs t taient paves avant 1 occupation. 11 dire que les coks d'instruction prifait des tudes primaires il peu bis, y avait un contrat en cours d'excuma"ediftribueaM'eiseigaem*:ntpour ser l'cdle a 12 ans. I "• \


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05538
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, December 02, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05538

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
anne No 4840
Pon au Prm.ce, Hati
Vendredi 2 Dcembre 121
niR0EUR.BitOPRHTAlKE
flment-MAGLOIRE
KDMERl) '^f) CENTIMES
Quotidien
Il est plus ais de 6
persuader que loii re-
yrello ses fautes que de
se donner la peine de de-
veuir uieiheur.j
J. TANNERY
KEDACTION. Rue Amricaine No, jttth
Lnpte de la Commission Snatoriale
<*-

sw

Sylvain devant la Commission
loues Je voua ai euteo i Snateur Quand
(qu'avant l'occupation an
(M y avait des gna qui arri-
I pouvoir par le fait des or
M utilitaires. Voultz vou.
en cet tat?
i; Certainement non.
Jones Comment esprez
renir si 1 oocupatiou mi
ut pas l.
Nous avons toujours
n'avoir que des gou veine -
[civilh, tet l'aapiiatiou du
Jsutien. L'Uccupaiiou ameri-
Etats-Unis n'a servi seule
II nous Caire dvier des aapa
Mtionales et on peut regret
iwr ce point, elle nous an
Idana notre volution norina-
,dou9 croyona que la pr-
Il'accupation militaire con-
,lsit qu'on la maintiendra,
I normale du peuple hatien
leiviiiiation qne nous uaua
.nous-mmes. C'est nne
l lis fortes qui noua por-
auprs du peuple et dn
Ife* Etals Uuis pour qu'flai
Ipuia promptement possible
de l'Occupation militai
N peut neu de non poui
'Jones-. Etes-voua sur qu
les de gouvernement de
i seront uitterentes de tel-
M l'occupation militaire ?
i Noua en avoua l'espoir, il
cura gouvernements mitions
laarcue dans la voie normale
animation, seuls, car notre
[H jeune, on ne peut pas lui
" de raliser eu quelque
M situation sociale et pou
dans toua les grands tait
Ida monde, a ncessit des
[M luttes et d'preuves.
nr iones Serait-il toujours
~ Ce continuer les lut.es ei
! Ces luttes et ces preuves
ete considres comme
luence de notre condition
ce dveloppe-
ment a-t il eu lieu?
Sy vain : Au cours de notre his-
toire, nous avona plus d'un s:cl>
d histoire.
Snateur Avec le trait pass ave;
les Etala-Unis, ila ne peuvent plu*
soulever le peuple, ceux qui veuleoi
e pouvoir ?
Sylvain : Nous avons depuis notre
Cjuatiiuiion comme Nation, eu I"
malheur de voir se succder au Pou
voir des citoyens qui taient le plu
souvent appuys par la force militai
re. Ci s'explique par les conditions
dan* iesquellea noua avons conquis
notre Indpendance. C'taient de-
chefs militaires qui avaient fait la
guerre de .l'Indpendance. Il tai'
naturel qu'ils fussent les premiers
chefs de I Etat haititn. Malheureuse-
a est la politique s'en continua, mais
nous sspitiens de plus en plus au
gouvernement civil. C'est ainsi que
nous avons eu, ces temps derniers,
des Prsidents de la Rpublique
qui uV taieut pas des militaires. Nous
avons donc des droits croire qu'eu
accentuant de plus en plus ces dis-
positions, le peuple hsitien finirait
par reconnatre le supriorit du
gouvernement civil sur le gouverne
ment ni litaire.
Snateur tjuand avez vous eu un
Prsioani lu sans l'aide militaire*?
Sylvain ; Nous avona eu tout der-
nirement Me Michel Oreste, avocat
du harreau Port-au-Prince qui est
iirive la Prsidence sans aucune
preaaion militaire. Avant loi Tan ci
Auguaie, ancien commerant et plau
ieur qui est .arrive galement saus
pression militaire.
SnateurComment furent-ils lus?
Sylvain- Par l'Assemble Nationa-
i, tonne de la Chambre des Hepr
sentante et du Snat Je puis citer
^utini ceux de la priode rcente,
un militaire arriv sans pression mi
Simon Sam et Vilb un Ci iaum tion qui s'est j:comp!i apr< l'occu-
Sam. Tireras a t Prsidant ap i pation.
Hyppolite en mars 1896 I est rest Snateur Quel genre d'ce'ei aviez
iuss,u'en 1902.Il a fait toute la dure vous eu avnt l'Occupation ?
Je on mandat- Sylvain Parlez-vous du sy'.ne
Vilbrun GiTaume Sim es' de scolaire en gnral ou d co'e* sp-
nars 1915 i juillet 191 j. cialfl
Snateur Oui l'a prcd ? | SnjUeur Os deoi.
Svham Div>!mir Thoaore. Sfrvain L'organist on gnrale des
SnattvrPour combien de temps? Ecoles du pays comporte les coles
Sylvain-"Pour plusieurs mo^ aus- de l'Etat rt les coles prives. Pour
si, octobre 1914 mars 191S.
Snateur Comment est-il sorti ?
Sylvain Par une rvolution.
Snateur- Oui l'avait prcda ?
Sylvain Oreste /rnior.
Snateur Combien de temps es:-
il rest Prsident ''
SvkainDe lviier 1914 i octobe
7914.
Snateur Comment eit il sorti ?
Sylvain-^ Par une piise d'arme:
SnatiurCc qu'on appelle une r
p ogram-
tape
oup de
volution.
Sylvain Oj. ^^
SnateurY a-t-al en
V,C Sylvain Plus Otimoins.
Snateur Oui l'a prcd ?
Sylvain Michel Oreste.
Snateur Comment est il sorti ?
Sylvain Par la rvolution qui ame
na Oreste Zamor.
Snateur Oui a prcd ce dernier?
Sylvain : Tancde Auguste
Snateur Combien de temps ?
Sylvain 10 moi ."
Snateur Comment es-il sorti ?
Sylvain Mort de maladie.
Snateur Oui l'avait prcd ?
Sylvain Cincinnatus Leconie
Snateur Combien de temps ?
Sylvain 11 mo s,
Snateur Comment est il sorti?
Sylvain Un accident. Le Palais ex
OLtes, l'Eut prescrit d;s
m s d'enseigaement.
Snateur list-ce qu on s'est tenu
ces programmes.
Bvlvain Oui, il y a t degr d'en
seigoameot.il y a les coles suprieu
res, les coles d'enseignement secon-
daire ei Us coles d'enseignement
primaire.
Snateur Tous les enfants vont-ils
l'cole
Sylvain La plus grande portion,
l'instruction tant obligatoire.
Snateur Me Cormick : Si j'allais
dans le Nord et opeie demandais a
une centaine de paynis.s'ils savaient
lie. combien ipondraient-ils
Sylvain a .dpend des rgions
, Snateur Me Cormuk Si js posais
la question i 10 km. de la capitale.
Sylvain a dpend encore des r
gions. A 10 km de la Capitale, il est
probable que la ponse serait diff
rente de celle qui pourrait tre faite
dans les rgions dvastes par l'occu
pation militaire amricaine.Pir exem
pie, dins toutes les rgions o s'est
exerce la tvolte de Cacos et sa r
pression par l'Occupation militaire,
il est certain que depuis six ans, oa
n'a pu donner l'instruction comme
avant, donc pai la, nous trouverons
une tis large proportion d illettrs.
Le snateur Me Cormick dclare
'que siMrSylvaiu ne rpond pasdirec
'a question, il n'insistera
Ifctts* et ces preuves. Nous de doute qu'il est arriv avec 1 aide
jjju nos ectorts pour les vi de 1 occupation militaire des Etats
W nous ne pourrons gsr*n- Unis.
Nus ne les prouverons pas. Snateur Avez vous une sutre
Ie* qae uous pouvons dire, personne pour tmoigner A cet gard.
iv. .ta vous dans notre Sylvain ; Oui, Mr Pouget qui tait
lments de civilisation snateur su moment ue l'lection
1 permeutient de ne us pas- du Prsident.
[tutelle d'aucun autre peuple, snateur Quel tait la prcdent
iones Y a-t il eu aucun Prsident lu avec l'aide militaire ?
4 ans, les coles secondaires 8 9
ans.
Snateur Combien de mois par
anne les coles sont-elles ouvertes-
Sylvain II y a 2 mois de vacan
ces par an et des jours de ttes et de
crmonies publiques, au cours de
l'anne.
Snateur Pendant 10 mois de
l'anne, les cours frnetiouneut ;'
Sylvain Qui-
Snateur ht les enfants y pirtici
jent et ceci en cours depuis 1864.
Le peuple doit tre trs bien ins-
truit ?
Sj/wwi l'aLiit quelle tait la
proportion parmi les enfants des
campagnes.
Snateur : Comment 'onction
n nt maintenant les coles ? Est-ce
.iu e;ies sont meilleures qu avant l'oc
CU pitiOfl ?
Sylvain ; L'Occupation n'a pas
eu d'erlet sur le fonctionnement de
nos coles, saut ce que je disais tout
i I heure i propos des rgions qui
ont t dvastes. Oo peut dire que
la siuation est moins bonne, parce
que les autorits civiles qui ont fonc
tkonn en vertu de la Convention et
con^rauement l'esprit de cette con-
vention n'ont cess de contrarier le
gou"frnsrr.cnt haitien en ce qui con
cerne les fonds ncessaires au bon
tonctionnement des coles et l a-
mlioration du matriel et des lo-
caux scolaires, aussi que pour le re-
crutement des professeurs.
Snateur fct-cs que l'Occupation
a eu 1 fiirs quelque chose avec les
coles ?
Sylvain Il y a eu i Port-au-Prin-
ce un superintendant des coles. Il
n tait pis militaire, un fonctionnai
re civil en dehors du trait. Ce su-
perintendant n'a rien fait pour les
coles qui puisse tre apprcies.
Cela n'est pas tonnant, parce qu'il
avait plus 1 apprendre des hauts
fonctionnaires de l'instruction publi
que que de leur donner un ens-igne
ment. C est ainsi que, chose donc je
le loue, reconnaissant qu'il n'tait
pas bien fort en Dro.t, il s'est mis
bravement l'tude, notre cole de
Droit. 11 a interrompu des tudes
pour tetourner aux Etats-Unis o il
a d les achever.
Snateur Vous dites que 50 oio
des enfants des villes voni a i cole.
Pourquoi ?
Sylvain Parceque les parents
par une tausse ide de la faon ma-
trielle dont les enfants sont vtus
ou par suite de leur misre, prt
rent garder les enfants chez eux ou
l?
plosa et il en est mort.
Snateur n savez-vous la cause ? tement la question,
Sylvain Non- On dit que c'est la1 pas.ll entend parler d adultes.
itair.ie gnral tirsias Augustin poudrire qui contenait la poudre B' Sylvain l'arriv justementa ce point.
Simon Sam. i une poudre franaiie. Unpiysanqui a >ra t reujane ins
Snateur ^uel a t le dernier Snateur La poudrire tait-elle en truction lment ire dominera plusdif
Nous ne sommes pas, sur Prsident lu avec laide militaire? vile? ; licilement l'imiicssiou d'une person
plus dana ces conditions, Sylvain: le puis citer le Pisident. Syluain Au Palais mme, dans ses' ne lettre qu'uu individu des villes.
paya. Nous ne dsirons actuel, puisqu il est mainteuaut hors souterrains. Snateur Iones Depuis quand avez
Snateur Pourquoi tait elle tenue vous eu l'instruction obligatoire dans
la? le pays?
Sylvain A cause des troupes qui' Sylvain Depuis i<4# exactement,
stationnaient au Palais. je pense, parcequ'alors nous a/ons eu'rapidement en apprentissage pourVp
'Snateur Avant l'occupation amri- 1: 1 rsident Gerard et le ministre prendre un mtier et "tgner plut
oaine, quelles taient les conditions Dubois qui ont rform l'instruction vitt leur vie-
des routes en ce pays ? jdont l'organisation existe jusquici Snateur A qu;l ge les enfant*
Sylvain Les conditions, c'est que encore. I vont-ils a l'cole -
les autorits hatiennes et ladminis-i Snateur Tous les enfants ont ils, Svlvam A partir de 7 ans, mais
plus souvent, ils commencent plus
tt.
,. icMJuiici.uuuudi.vuiiviuuuicuicui proportion. j Snateur: Combien
ufSEtZf&ET ,dM "vaux pour leur amlioration Snateur Q telle proportion d'en'd'aprs la loi. doivent-ils
Sylvain: (Juelqae* nuis. et ll Y wtt parfois de projets de con tants a t ccole peadant ces an-'aprs avoir commenc ?
Snateur Qu'est ce qui a termin ''aie avec des compagnies trange- nes dinstru non obligatoire ? Sylvain : [c vous ai dit ens-i-
la lia de son rgne? res pour cette amlioration. Sylvain 1 peut tre estime i gnement primaire 4 ans, instrut-oa
Sylvain : c'est de notorit publi Snateur Le routes taient-elles en 30 0/0 pou 1 s villes et 20 c/o pour secondaire 8 i 9 ans.
lue. Uue meute qui a clate Pon bonne condition ? es campagee 11 y a encore une au Snateur__ a.
I Sylvatn 11 y avait des parties en
suspendue jutqu &. DOnne condition et d'autres en mau
ot dans les atlaires du pays,! Sylvain: C est le Prsident Vilbrun lra0n hatienne les tenaient dans eu -aller 1 cole depuis lors? I
jirsjte, chez le peuple, eu!Guillaume Sain oui a prtdeiac-j,e mei||eur taitpossible.d'aprsleurs1 Sylvain Tous non, mais une large
IhI! JQ vancemont et a mal. Ki., Aa u QOf'ressources.On taisait continuellement proportion.
ida diriger aea propres
'; N y a certainement, si on
"nsoiubiedu paysmn chau-
imald lapropre adminis-
1 au contrle des tats Pois
i nous esprons que ce
tal en mal n'aura pas e. au Puuoe.
>nd pour ruiner diimtiva ia aeanca est
d'annes,
continuer
ftieiems de progrs dj '2 heures de 1 ui-ij midi. !
flans l'orgaiitsauuu du peu .. ~ ,
0. w Sance du mardi 30 Nov ab2a1
'~~ A quoi faites vous ai
. quel dge la loi pr
ne proporuotj cest celle des enfant vo.t qu'ils doivent quitter Pcol- >
cJevs dans les 1;milles qui ne fr- Sylvain. -- La loi ne prvoit n'a*
... prvoit pas
quentent aucune cole. igc auquel ils doivent quitter T o
; 1 Poitou Snateur Combien de temps recon le, il y a un temps scolaire o
vaise condition.
Snateur Et les
;Pnnce ? ,'nail la loi pour Pin?truction des en doivent "suivre" un"prog"ramm ""
La ttSM ait J>RU *_ *g *P, Sylvain Elles taient trs bien jus- l^^ ? j Snateur : Uuel est le nombre
Us
mi
'Tcdegt'^^ :*?l*"m,dM-L',:C*ml>n "*\V* prsent, vous pouvez le consta- _8fhm : raWpend des coles nimum d'annes o les entants doi
facults.
tend toujours Me C. Sylvain ^ car depuis l'Occupation, rien de Moins long pour l'cole primaire que v"' ster i l'cole ?
Snateur Iones -Combien de temps plus n'a t fait. Toutes les rues pour l'cole secondaire. Ou peut Sylvain Si c'est un
Sam est-il rest Prsident ?
<** le Numro d-hier) *W ll J a dcUX : TirsUs t
taient paves avant 1 occupation. 11 dire que les coks d'instruction pri- fait des tudes primaires il peu bis,
y avait un contrat en cours d'excu- ma"ediftribueaM'eiseigaem*:ntpour ser l'cdle a 12 ans. '
I

" \


le MAntt
Jeteur Combien d'annes d ins.
tfuction l'entait doit-il avoir, d'-'
prs la loi ?
Sylvain 4 ans pour l'instruction
primaire.
Snateur \ Tons les enfants doi I
reit-ils y .aller ?
Sylvain. Oui l'cole primaire.
Snateur. Ave/ vous 4 ans pour 1
cole obligatoire ?
Sylvain Oui pour lcole primaire
Snateur Sont.Il tenus de
d'>utre< coles aprs 4 mi ?
Sylvain : Non.
Ir Joseph Lane
(le malin, M narre, notre eon":
1 re et ami Joseph Laiw u- o-direcj
leur du Courrier H irifn qui ayait
a ni condamn aii moi* de travaux!
forra et 300 dollars d'amen ie pur'
suivre |a Coor ||rtialet a et mjg 8Q |jber,rt i
aynntpurge *a peine f>tpay<*l'amenda.
Notre coofrra noua a fait le phi
air d'une viaite au cours de laqaelle
ont changea des Pt-n imenta de
Snateur fenes. Ils commencent i
7 ana et peut tre avant et ils sont ont changs des *?i
tenus d'aller 4 ans a l'cole primai sympathie confraternelle.
Syhmn:Qui. El l'A in DUT \iut /. c.
Snateur Jones: Si vous preri'z ...
nne priode de 50 ans avant 10:cu Le Pblic amateor <** M Psvcl.o
vous eues en Ham? deuxime et dernire reprsentais 1
Sylvain : -- Je pourrais rpondre do drame de Mme Annie Desroy.
m prenant Prsident par Prsident La soira plaira ious lea go s
Je prendrais par ejemple Grilraid. puisque ce drame est agrmeut
Snateur. Voulez-vous dire que
si chaque Prsident est arriv pai
lie rvolution ? I
Sylvain ; Non.
Snateur : Je rpte la question
Sylvain- 11 me faudrait rfrlch r.
Snateur : 11 y a eu beaucoup
de rvolutions en ce pays 7
Sylvain ; Oui.
Snateur : Il y en a eu qui n'oit
pas russi.
Sylvain Oui, nous les appelons
rvolutions- mais aux Etats-Unis on
les appelle meutes, bagarres, grves
Quand il y a par exempt*, il y a des
forces de police ou des forces mili
taires engages avec le peuple, et
ioot des soulvements passagers.
Snateur Ces rvolutions ten
datent i quoi, en H?iti ?
Svlvaiu Quand, par exemple. Tac
torit gouvernementale vioie a loi
les citoyens aprs avoir constate
qu'en usant des voies lgales, il
n obtiendraient pis rparation, i L'-
appelaient les populations aux arme
pour regagner leurs droits viols. O
engageait bataille avec lea forces gou
veinementaies. Ou bien on triom
pliait ou bien on tait battu. Si les,
insurgs l'emportaient dfinitive
ment, alors le gouvernement tait
forc de se retirer. Oa faisait appel
aux populations de tous les points
du pays qui envoyaie.ii des dlgu;
la Capitale e,ui changeaient le gou
vernt ment apis avoir fait des lec
110:1s eu une Assemble gnrale qui
nommait le Prsident et donnait par
fois une nouvelle Constitution.
Snateur. Aiors vos gouvernement.'
ont t frquemment de mauvai
gou ver 11 m;nts ?
Sylvain Oui.
Snateur Quelle raison avez vou1
de croire que si 1 Occupation Amer'
caine s'en allait, vous auiiez un mei'
leur gouvernement que dans le pass
Sylvain le crois que cette exprier
ce -ura protit au peuple hatien
quand il s constat quude do m in;
non trangre re lui a appoit n
plus de prospri , ni amliorstior
gnrale dans sa situation, il corr
prendra qu il vaudra mieux no II lui
de reprendre 1 exprience d uu gou
vernement hatien dirig par d'a
ttes hommes que ceux qu'il aval
l'habitude de patronner peur le Poi
vtir.
Snateur D aptes vous, si le peapl
d Hati avait une chance decon'rV
ses pre prs affaires, il aurait eu u-
meilleur gouvernement qu'il ne
ava.i prcdemment lOccupation i
Sylvain |e crois cela:
Snateur. Vous croytz que ce si
rait par le fait de la leon de 1 Occi
pation Amricaine ?
Sylvain- Oui, d'abord pour cett
cause cl ensuite patee que les pu
{les naturellement progressent avec
e temps.
Le Prsident du Comit ajourne 1
sacce jusqu demain 2 hres d
1 aptes raidi, en attendant les mmo
lis prpars par l'Union Pstiioliqu
d'uo uilaraut lever de rideau local
Deux conqurants!.
Entre gle 2 gdes; Loge 3 gdes.
Sainte Rose
DE
UNE BOITE
Dff
VRITABLES
PASTILLES
VALDA
bien employe, utilise a propos
PRSERVERA
votre Gorge, vos Bronches,
vo9 Poumons
OOMBA TTRA
vos Rhumes, Bronchites,
Grippe, Influenza,
Asthme, Emphysme, etc.
MAIS SURTOUT
EXIGEZ DIEN
LES VRITABLES
[Pastilles VALDAl
vendues seulement
en BOITES
portant le nom
Varits
Le
CE SOIR
9e, 10e, ne et 12e pisodes
Suite et Fin
Entie 1 Gouide
Prochaine soire
La t Renaissance prpare
mardi prochain une soire
Itionrelle.
Dn Candidat Srieux ea detx tabla, .
macei matrimoniales tiendront l'aftiche. '
La Rouaitsance
Les membres des deux sections ie U
sance sont convoqus en Assemble F*-"
traodinatre le dimanent 4 Dcembre v.H
8 heures prcises du matin, an local de U
No 1558; Rue Lamarre.
Le be;rtaire G. HONORAT
Dr Juslin Dominiqae
De la Facult de Mdecine de Paris
Ancien assistant de professeurs Den,keet Deuichmann de
bourg
Office : Avenue Grgoire 828
Heures de Consultations : 7 9 heurts du malin
3 5 aprs m\Mi
Consultations gratuites pour les indigents le jeudi de4S
de l aprs midi,
Lima
Les Membres de .l'Association de*
\ Anciennes EUvt de Ste Rose de Lima
sont prvenues qui le 1er Dimanche
de Dcembre, 4 prochain aura lieu
l Assemble Gnrale statutaire
Elles sorU pries d'y prendre part en
plus yrand nombre possible-
Ias travaux ae l'Assemble seront
prcds dune messe dite aux inten
lions dt toutes les Anciennes 8 hres
prcises du matin
La Prsidente,
Mme Etienne MAIUON
Les membres de l'Association de8
Anciennes Elves de Sainte Rosee
sont pris d assister une messe de
Requiem qui sera dite lundi Ucem
bre prochain Ohipl en la Chapelle
- ainte Ross de Lima en mmoire de
leurs regretts membres dcds: Mm*
Adolphe tambour Frdric Bernardin iurs comme rsultat de la grve
et Maxi Jean jOseph. JOOiPUR INDE : Le prince de Galles a t
m amim u -' reu svec enthousiasme tn coutraste
qui quoique non
II. S. Navy Press
3) Novembre
WASHINGTON : Comme U confrence appro-
che de la dcision sur l'armement naval, il y a des
indications d'une aide constamment croissante en
laveur des principes suggrs par le gouvernement
amricain malgr les efforts du Japon pour obte-
nir la modification du rapport 5 j 3 en sa favenr que
les amricains contestent, tre une extention lib-
rale a laquelle le Japon devrait apporter son in
sistance pour un changement incertain,
NEW YORK : Le nouveau steamer a passa-
gers Wurtemberger de 9000 jonnes de la Ham-
bourg American Llnv est arriv de Hambourg
en son premier voyage avec 350 passagers.
Sr MAHYSIUAHO : Le marchal Foch pieu
ra quand } nouvelles maries tranaises de guerre
le suplia de les ramener eo Fr.ince.
I t : L'Italie est sans journaux pendant 3
Foreigu Servito
FALSl
Contrairement notre aviadj publi, le steamer GRE rMWl
et attendu iei le 4 courant venant de New Yoik par tous lea porta
Nord ; continuera a route jusqu' Jacuael par toua lea oort do Sat
H retournera ici vera le lu du courant et parLra le mena a jour oV
arrive pour New "York via tous lea porta du Nord.
Ua est pri de s'adresser a l'Office.ds l'Agent Gnral po
pUs renseignement. .
port au prince, le 2 dcembre 1921
E. F CLEMENTS, Agent Gnral
>ur de p'.jsn
I
,yff
Les parents et les amis y. s,nl ^1^^^a^T^ """^
aussi cordialement invits.
ha Secrtaire
EPrhMXE JEAN LOUIS
t_ /Vas rtsulta: de la situattea gnfin\r
mm m DM m*?*:
La ju:e t^ance de la Coin m smo
commeri i ; hres de l'apis-midi,
jeudi,
Le snateur M: Ctrmick, ebah
man, dclare qu'il a reu un aide
mmoire dpos pour tue ezamii 1
par la Commission Fersonnellemm'
l'ai >out \v, dit il. Lts auires mm
bres de la Commissibn nui sont oc
cups tai* d autre* e-qui es n'on
pas t i mme ce le parcouru
.Quelques uns de ces mmoires 01
Sage-femme
De la Maternit de Pans
Consultations 1 S heures
Bois Varna Avenue Viiinvuay

inamicale tut iroide.
MOSCOU Le iotlar amncain vaut maintenant
aoo.oco roubles russes
LU.NDhS : L'intervention en Portugal comme
rsulta: de la M-jatiM snqink et m tram
sriCNscaMM mf**m*/kc les puissances
rance, l'Italie etTtspagne lavorisent la prise
rle.
MEXICO : La dmission du secrtaire de l*A
griculture Villerear est considre comme un
avant coureur des changements dans le cabinet
meiicaiu. Le tnouble provient dans la mise fu
vigueur de la loi agraire qui retire les terres des
grands propritaires pour les distribuer parmi les
pensions.
PoKT AU PRINCE : Le Comit du Snrt
r -uir l'investigation sur l'occupation amricaine eu
Ha.ti est arriv et a commenc d entendre des
tmoins.
PARIS L'cpposition i la chambre des Dpu
ts prpare de la besogne pour le Premier Briand
a son retour en France En addition nn nom
bre de matires mie icure, il lui sera demand
d'expliquer les relations franco anglaises, le trait
tranco turc et l'agita'ion anti franaise en Italie
et l'attitude franaise envers le dsarmement ter
restre a la conlrence de Washington.
LISBON ; 1 a plus grande partie de la flotte
arienne a t dtruite par un orage qui balaya
le.camp militaire.
KhLt-AM : Une temme fut tue et deux bls
ses par une bombe jete dans le istriu du bas
du march.
fianailles
Nous avons reu la c-rte de fia"
caillea de Melle Anra Walter Scot1
avec Mr Philippe E Kieffer.
Meilleurs compiimema.
" M^ H |, ,11 I I fc.
irait des suj ms d'uo caractre his
to.ique inconustable, d'autres sont
sujets i tre discuts, d'autres en par
tie se rfrent i des projets finan-
ciers. Selon mon op mon, apii en
aVOU Cass avec"le capitaine Angell, LONDRES t Le, journaux rapportent que le
es matires me Semblent telles que bolchevisme s'tend a grands Ilots au Portugal
ious pouvons les discuter personnel "iy a cu beuC0UD 'ewiaaa, speciaiamem a
eme t et atf\c\entnnnt cm mmi ,- Alemt|o. Il est dit que le bombardement du Con
CIDVGI ei Oincieusemeni, Ce qui me sulat amricain a Lisbonne est un incident au
ptimeitia de CaUiCr en fiarais et mouvement et la plupart des diplomates trange
non tn arglais, la langue QttdtUti^HtnV*? dc? h5S,">BC!!!leur vie-
A /ii o- 1. Am,l ?i "fc'"*| HIOA ,U lamine en Eurasia est rapporte
dU bOnat que je dois Utiliser, dans croissante avec I approche de 1-hiver, des milliers
une stssion officielle du (orgrs Par!d'ndiv|dus i0nt mourants.
cersquent, i ai demand au caitaiLf^SSS u Cha"bre des DPu,'s vo' le
a u j j "'""uc -u "l"i i biil accordant i.jooooo pesetas pour des construc
ne Angell Ue dtmarJdsr a UU petit lions navales prvues pour l'augmentation dc la
oombre de ces Messieurs chacun res!^"^"0^ ,
mtn'ihle ,1'mb ui.Pt r>rtnn.i ..... Lv-'L>nts Dans les cercles du gouvernement
,)Onsa0le d Un SUjet personnel parti 0n exprime la croyance que les ngociation, ir
-Ulier- de rettei avec ie capitaine landaises setont rompues immdaitemcnt et que
\Daell et je pue le reste de 1 assistan '* recomnn $ hostilits ne pourrait ire
H- m.>.,.:,.. j- _______. -i ajourner. Il est dit que les sein femers ont rein
\jk FLACON DE
Boisson Fruita
Votif donne 10 litres d'une excellente boisson hyginique ei
fraichissant S'emploie avec succs pour la prpaiation des pum'i
En vente dans toutes \e% bonres maisons,notamment'-Alfred Via
Loue Rivera, B. N, Sala, Simon \teux. etc.
VAILLANT & HOUEI', 1720 Rue du Magasin de l't'.at
Agents gnraux pour Hati
Vente en gros seulement
-r*-
Toujours chez Antoine Tabous
La maison vient de recevoir un stock de chapeaux de iantaii
mode franaise pour Dames, formes varies, da* souliers pour 1
lants, cuir extra suprieur, montant et dcouverts>couleurs Tari'
et des prix sans rival.
Prix spcial : Tussor barre G. 5
Allez vite voir les jolis chapeaux de ala ues.
e de meicuser de ce que la Corn
mission va sjourner. La-sstz-moi
demander Mr Angell s'il a quelque
chose dire, a vu il que la session
se 11 terme.
Mr Angell Ncuj avons lait une re
qute d'enici dre Mr Jolibois qui est
en prison C est un tmoin ns un
portant. Nous voudrions avoir ici
on lmo gnjge.
Snateur Me Cormick ("ai laiss cette
questios dbattre i mes co'lgur:
M me sparant d'eus.
Mr Angell Un prtre est venu de
on. Il voudrait tre entendu II par;
lemain i 6 heures du matin.
Snateur Me Crmtck )t dois cor
sulier 1rs autres membres de la Con
mission i ce sujet.
Puis la sance est renvoye i d
main Vendredi 9 hrures et demie
du matin.
lourner. il est dit que _
se de souscrire an dernier pion ptes
prit le serment d obissance i la Cou
tesent y corn
uronae,
i
II
in
Bi ieau de I Acer' Gnral
l'on au Hrincf.le lu novembre 11121
BULLLETIN No al7
La tbargtuin aoiit piia de' notr
que le bletmtr Gen VV C. Gorgis
. at attendu a Port au Port au Pliure
de Ciiaobal, IulcIi main le > l
. en b:e l'iJl
Lea peima d'embarqiifmort 6e-
ont dlivr#% pour le fr- a dest m-
tion dt N Y ik l dea l'oit s euio^e
ena sut .a Utua^ude faite a re bu
reau.
0- D THOMPTON, Agent gnral
Comptoir Franco Hatien j
Rue du Magasin de l'Etat 1720
Port au Prince
Teignez vous mmes vos toffes *,vec
La Kabiline
Produit 1s teinture employ en France depuis de nombreux tfl'
ies. Doit son succs aux excellent rsultais qu'ils a toujours don
ILS.
Boules raviver Rentorce la couleur des teftes passes ptr
l'action du Soleil.
Epi vente chez Simon VIEUX, Aux Cent Mille Articles- A'frrf
VI LUX *tc.
VAILLANT Je HOUET,f72o Rue *u Magasin
de UatAiaAyawrt Gnraux pour Hati
En trois jours
LE
GRAND MAGASIN
A perdu sa renomme. La renomme de c Irop cher i cette vilM*
renomme que les uns ont appliqu au Grand Magasin vu ses toajj
rudes, vient a l'occasion de liquidation d'tre dtruite et rM.fW*
par le bon march rpte de iouses les bouches-
Notre annonce n'est pas pour pousser la vente.mais bien pour luj
der compltement- Et pour ceux qui doutent de noue bonne foi, nout
disons que nous sommes orts conclure un march pour tout notre
stock un fort rabais sur nos factures et nous donnons mme uniong
dlai pour Us payements, naturellement, sous bonms garanties- &*
attendant nos clients / ourront continuer profiter de ses belles rntt.
chandises qui en ce moment sort la porte de tout U monde.


IV
:,
- / -...<> i : .- "IL


LJ*MAT!N
,La Gaiet
iodh Amricaine /\ o 140. en [ace
Us la Ligne Panama.
TibkiHts, avec Vin O. P. i,r0
jpfaacfrtu matin 0.5 >
koper 0,50
jruner i ja ctrte
LgjCEOPHAi -S-P1ERRK
1 Propritaire.
HiMA FATROAD STEAM
SH1PUNE
iu de l'Agent Gnral
tau Prince" le 50 Novbre 1921
BULLETIN No 117
|nchargeurs sont pris de roter
lesjs tGen. W Gorgas est at-
I Pcn-au Prince le Cristobal
I matin 5 Dcembre 1931..
permis d embarquement se-
TWivrs pour le fret a destina-
1New-York et des ports euro-
jwr la demande faite i ce bu
jvapeur partira pour New Yoik
1 Tapies midi du rcme jour.
O. BTHOMPSON,
Follon Shoc Polisli Company k
New-York
voulez prolger la p>au de
\o<
\S lit
Si retf
cb" s>uns,
Si vous roulez avoir un 1 II nr 1
dun-ble.
Si vous voulez conserver la cotl ur et |. sou-
pire de ces chausure' pendant I ngtemps,
employez la marque MONOf /? \ M
. Fabrique spcial em .-m pour le;
dames elles gentlemen du high life,
chaleurPr0lg9 ie pe"U *" chauS8Ure8 cr ITiumidu et H
Elle en retieleur souplesse e' cinse e i Ur brillan'. t*Tf
JSS!? ,a ""lue M0N0GR4M. c'est la meilleure dettes
Geo. Jean # me
!ENTKiTES:
IMALAOIIS QASTRO-INTESTINALES
Th forte mi nourri seons.Entertt* rouoo-
ibraivu'"". tuberculeuse; Constipation,
jjdentiioxndioulalres.Fivre typhode,
Jltfei n I W*u, J cn,Ecziaa, Furoncles, m.
f0ttmiOM gWTAIMI par l'uiagn de 1"
CUS POISSANT ANTISPTIQr/
^ an Meretir* n( Cnlrre
1/nllM'i' ll.-rrn.fU limliOTll. mlllliiutl, ,
i la dose de SO i 10 goutu* par Jour
.IVIODOI, INTERNE
i c V) uni' tasse, da flru-a d'oranger.
Lfati IimeroMiitenis |
JFidric Bernardin, Consul G-
Pjd'Uuiti au Havre at ses enfanta,
'mnlne etNemoura, Mr eiMme
alenconr, Mme Vve Louis
Ne Dalencour, Mr Adolphe
Dur. Mrle Dr et Mme Fianait
oui, Mr Cbnatian Dalencour,
Bti JErnest lialenconr, Mme
|Dboui8 Bernardin et famille,
dm Dnon Leztrd et amil
; Mine Rofctvillt Bciuardin et
.MrAiiliur Bernai dm et fa
Mme Vve Fiar.oia l.oca, Mi
lie Bernardin bi famille,Mine
Baudre Guaiave, Melle Lions-
Mtasiave, Mme Vve 9, ti. Apol
Ma, lesf amillea Dalencour,
lin, touche. ippenhauer,Des
i et tous Ita autiea pareuia tt
fremercient bien sincrement
lamitt qui leur ont donn des
ges cie Bympathie l ocea-
la mort de : Mme Frdric
bn, ne Adlade Alice Di*n
l les puent de croire leur
de gratitude.
lu-frioce, Nov Mil
L'Organisation De La Firestone
Est Saine, Solide Et Universelle

[ TN tablissement industriel est comme
un arbre: il prospre, non seulement
par la puissance de ses racines, mais aussi
par la vitalit de ses branches,
La Maison Firestone dispose de toutes ces
sources de puissance. Fermement enra-
cines dans la grande maison-mreses
branches s'tendent au loin, verdoyant*
et vivacea.
Dans le monde entier les Pneus Firestone
ont exerc une heureuse influence sur les
transports et partout o les gna roulent
tur des bandages de caoutchouc, ils ont
appris A avoir confiance dans la marqua
Firestone. Vous aussi devries exiger que
votre voiture soit munie de pneus de cette
marque: elle vous garantit le confort, la
scurit et
Le Maximum de Kilomtre par Franc
JL Preetzman Aggerholm
Port-au-Prince
]
La joie
d'tre mre.
Plusii iirs fovt rs,
une iiitfsans en-
fants, sont main-
tenant gay, par / ?\
la prsence d'en- f *m
fants sains et i^iC
heureux. La
Composition
Vgtale de
LydiaE.Pinkham
a rtabli les mres,
une fois de plus
normales et en
bonne sant.
La lettre suivante
crite par une jeune
femme, prouve la
valeur de la Corn-
IHxitionVgtalede
LydiaE. Pinkham,
dans de tels cas.
k
PNEUS
Jsus Del Monte, Havana, Cuba.-" J\,i employ avec
excellents rsultats, votre Composition Vgtale de Lydie
E. Pinkham. le mdicament que vo,..- recommandai DOW
les maladies des femmes. Apre, trou Bvortcments J'ai
pu donner naissance un nfaot Je tu paie !,,, de
mots poai \. us exprimer nu reconnaisse*,-. !.. ri i
mande votre mdicament a mutes : slli i qui i
comme tant leur saint Si voua dsires publiei e
lettre, je vous donne permission de la mire."-. Isa BRI
ToftBtt Violt, MadriJ S, Utra C, Jsus daj Moto.
Havana, Cuba.
Cette lettre J.rrali engager d.aut;rs ti -imefUtil U
Composition Vgtale
v de LydiaE.Pinkham /.
- - ^


Pharmacie F. Sjourn
ltel Bellevue
|ld et magnifique hiel du
li' Mars rient de se rorgam
l'in.'ellig'.n/e direction de
! |ea,Tuc .Spit.a&e dont le Port
tnic a dt';i appxec.fi le bon
e sens averti de M\a-
"inaires
entsioot tirs de trouver.*'
Wlevue tous les agimenL
aux exigences d'une ios-
' perlectioane Chambres
. salle de billard, salle de
J ni de premier or^re, cui
nie, etc, etc.
^pouvons qu'engager tous]
|,- se rendre comipe de
[conditions qui font de1
Prvue le readtz-vous agra
nsdeuisunction. I
ESSAYEZ LE...
Th purgatif Saint Louis, qui est le
moins cher,le plus agrable H le plus
actif de tout les th purgatifs, vuln-
raires, digestifs, vermifuges et dpu*
raVf.
l ne provoque ni nause ni vomissements-
U purge prompteraent et sans colijjue*.
11 peu* tre pris toute hure de la journe; sans se d-
1 a,,Ber de ses o:cupal;ons, de ses habitudes et moi chan
Donne avis sa clientle, aux mcecins et au public, qu'elle a T! rr ^a n?u/r,t',re
transiorm son Laboratoire d'Urologie en un Laboratoire de ,, W?Wt oui sm
Bioloflie appliqu sous la Direction du [l e\\ sou.vera,n onin constipation, perte d'appe if. maux desto-
DrRtCOtet F Siournfi ,mac_ digestion pnible,, tapeu s totirdijs-mints, migraine, nvral-
r m a, xiecui vi > sjourne gie. hmorrhoides. maladies uu foie, excs de hil hvltmii../i
Le Laboratoire est ouvert tous les jours de 7 hres du matin- 9 lions dartreuse-, boulons, dmauraisons, etc '
heures du siir pour toutes les recherches et analyses prvues dans tUn iun1<> rlinv
l'annonce ci jointe, saut pour le /j" ll ,llt ( imt
JWasseruiana et |* constante Ure-Scrlore
qui nu seront reues que le mardi d chaque main .
S'adresser ia Pharmacia pour e3 renseig-ieuieniF-
Analyses d'urines et Suc gastrique,
Kaction de Wasserrrann
Raction de Inboulet,
Eiamendusailgetdupus ,Wu,.., ,, u,nr. *,cne.u, ,-jrvc.uUun promute liiameo d s matires fcales, *------- *-:-i:.t. _f .'"""/.*L* 0i(Jnr
Jxainen ue crachat
^Ibumino raction
Constante Ur^ Scrtofre,
Recherche de Spirochles et JeGanocoques, etc, etc.
ALPHONSE H4Y1MES
Pharmacie Centrale
Produits de oute frache m Excution prompte et
ordonnances Spcialits pour ioutes les maladies-
-~..^SJ
Grand Htel de France
Une Dcouvert merveilleuse
Une cordonnerie dans un tube!
Economie considrable
, Rparez vous-mme sans outil, ni cuir ni colle,
VINS nrOVPIiaiit drPCtf mPIlt dp R^r*V\P na V^B chanssnrei eu cuir et en cou?cbonc. vsliaea.
Wli^a pruvtUtUll uretUUieiJl Ue DdrsaC, p.CS porte-monn-e. nKe8 en cuir, toiles cires, capotes
l)Oi* rfc
Prenez les
^PRIMS
rglORT. Pharmacien.
R0136E Gourdes 5 00 le gallon
BLANC c ftOu le gallon
VI/VS en bouteilles des meilleurs crus et des Chteaux Ifs plus
renomms L queurs Franaises et Vin d'Kspasfne. hampagnes et
Vins mous e>* d^s m illeures aarqtif s.
Ll lllDilIll
**Art
Snln-Ano ISs
qui forme en dix miontM uncjir consistant. Impif
.,.,,..... mpble 8'bi souplp et rsistant que le cinr d'ui>I.
M nsier PATRIZI, revenu dernirement de France :.Vec un PNo di e8 P" t'est imposrbte. Eisay z vous ju
ni'riel toul'n u peu- son H'e), rr lent sa nombreuse et choisie 8ertrH nnwinit h,, r h u^u. r___
c, ratNt que in pri. '(i>uin.i l.blis pani. du lr owm c &X.t&mtJS%to?Z
urepo-:r les Pensions demi et Pei sion. les mnsges.
l.cs e lient swnt pi ts de voir le propritaire lut-mme.
MSRVICfc la CARTE de fi heures du malin 8Mes du
Prix trs modrs. ., ,.
Jui Ceut Mille %t\c)es
mr En vente chez CASIERA,
VINAIGRE DE VIH garanti pur Gourde* 1,50 la bouteille.
\

\


LP. 4VHN
/
PREMIER OUI
ARYS ">
3, ru* d 1* Pals* 9
PARIS *
w
v

%

.,. i?
Varfum
enivrant
m
'
V Jour viendra. Ambre vermeil
S fur Trot
M
fa i '** %
gn fermant lee ytux. Ambre, vermeil
Grand flocon Laliqu
Porlex-lui de moi. Rote ton* fin, 1
L'Anneau merveillev*
L'Amour dan* le Cour t., Il
* "^' > -C'.X f
HXTIIAITS:
ilUt. Hoir. Mimoia, Violette. Cutla-
men. Jasmin, Lilat, Muguet, Iri*.
Htl.olropr, Chypre. fW'J.
c v " SI '*?
Produite Teirulelye J
rrnduitK Dmdrlut .
-r

IW
'V
v^x
*

s?
\
\
N
>.j v- 'fi "*- ; .> '
.1
*\
Toute* Parfumerie et Grande Magasine
r
t/uW/UJ t <$* ilouel
Agents gnraux pour Hati
1720, fwe ".itr mi W
Ol demande \ AHe* vile && Comptoir franais et
u _. ,. VQu* trouverez de l'Eau de Vichy-Cles-
Aachnerdts B:iq es ri f raclures a. 4 j. ^n. r^^'- ~Al\ r^
par centaines.
^'adresser au No 19 2 dejla Grand
Rue.
fin tl du Champagne Pommery\$ Greno
arrivs par le dernier t%Macoris."
AVIS
L- maion .VOISE SAIEH,2io rue
Isa nombreuse clientle qu'elle a reu
ichandises suivantes :
(. lpe Georgette suprieur G. 8 j
Voile couleur iuperieur 1 7/
Cipon de .^cie 3 1
Serge bleu marin Diap noir pr costumes bom 24
Diagonal b'eu marin 25
Kaki jaune 2
jLbapeau pailie pour homme 8
If des Fronts Forts, a l'avantage dW>
par les -derniers Steamers, les Jj
fhaoeaux paille pour hom
Chapeau paille fice 1
Panamas
Cravates
Nuds cravate i pince
Chemises conl sup hom
Chaussette Suprieure!
Palm Beach
Kaki blanc
!
Mao
a
M
to
S
10
Et divers autres articles tels que chapeaux neirs et couleur, paille noir
dames, enfants, fillettes & garonnets flanelles confectionnes pour dan
et pour homme, et par aunes, bas de soie, mousseline et Coton, cntastttu
oie et cotoc*
jartelle pour homme, Lotion Pompia, bretelle pour homme et Uifm
faux cols pour homme et enfant, Reps blanc et noir pour ceinture, brode
rie suisse pour jupon et pour robe indienne franais grande largear etc-
Le Docteur Geo.C. SOLOMGN
RUE ROUX OU BONlSlE SOI
S'ercpresse d informer sa bienveillante clientle et le public qtti
vient de recevoir un nouvel envoi de Columbian Healiog Powl
cett* poudre antiseptique souveraine pour le traitement radical d3
blessures de toutes sortes da 1 homme et des animaux. Les rapuM
de la p:au soit promptement guries au moyen de cette poudre
PRIX G- 3 pour la capitale
6 50 pour la province
gale.ne.it en stock : Murine Oranuline et Banene pour le traitai
ment de toutes les maladies des yeux. Rclames dlivres a
demande adresse au Dr Ci KO C. SOLO.YION
r
11'
Antoine'Talamas
-T-..T8wae;v
Dans ltal actuel du Pays, les familles doit eut chercher faire le plus d'conomie po*l
ble ; car repondre seulement aux besoin* les plus urgents, ne se fait pas sans qu'on soi
oblig de s'imposer de rudes sacrifices.
Eh bien La Maison Antoine Tuiamas offre toute son aide en la circonstance.
Elle garantit, la solidit, la finesse et le bon march:
Cette maison a acquis le plus grand renom dans l* commerce, grce la confiance qu'elle
toujours insuire ses clients. Vamabili et la gentillesse qu'elle a toujours su observer
leur gard.
Pour donner une satisfaction gnraient maison vent d'ajouter son beau STOCK, les i
cUs suivants, rcemment arrivs.
10
19
30
30
2
2
2
2
2
2
(>
Caunette noite supiieureaLCt 4
Palmbeacli 8u;>.uuuces
variiB
A'paga niif
Cakioui i"P.
Serge b'ei tuai in
Rfk( bnc iup
Kfki jeure
O11M t If ne
h ck blanc ftup
iriu TuBsor
Carliemire roir et blaoc
Toile blanche l'our jnppcs
Gabtruine blarc
titbaidine blaric i carnatz sup
"kcouleor enieo
l Repa couleur
l'alm beach pour jupe*
Grite ouleur
Voile couleur unie
Vnile blanc
Crpon double Ut^or
Voiie couleur A 11* urs
Voile clre pour rr.trpe
Voile la Vogue bcu'es coul.
Voile Uii7.abeih csrresui roui.
Voilt botbuo barrea couleur
Vu h on grtBd ram g^
Voile blanc carreaux coul
Voile joura couleur
Mouastline bine* de roie
l.iOierne franaise bures
l\He l! iliku
Tte b'anc
Cri cet MaJai obin giands
l'a'-rol do b uiill'
ordinaire
l2
1
1
1
1
1
f
j
1
2
I
2
co
no
00
00
ou
00
50
51
50
50
51
25
75
75
50
50
00
(0
50
50
>
:g 1 iO
lO
Na.uock blanc
>a inu lu
Simili double l.ig ur
Toite blacclr pour ( lu-mise
hoiLin-3
Soie lavi 1. coul un varies
s'in Liberty
TubEor de oie
Jolieni e de ioie
Mouuaeli:ie du soie
Cli soie
Jatkuarde de &oie
l'opline ue soia
bengaline de soie
Uitoinan de aoie
Voile d> Inine
Oigandies Saisie
bahnette a f cura
Tuasor de soie bane
quhli suprieure
Crpes Gtcrgeite coul.vaiies
Trpe de Cluce
*' de Cliir.e A barres
Taffotae 1 oir bup-
GhaotflUg (Tuaaor pour lion:.)
Urgnudiea brodes buia^o
double la'gfiii
Francy Dni? tte ( Tiicoiine
de soie )
^uzeite Tiicolate de soie
Voile barres de soie
Crpon de soie
Crrou de 101e fleurs
F.auelle ruolitton
Flucelle laine et coton
Flanelle Une pure
2
250
2 5J
Fiant lie laia pute grande larg 6 00
Flanelle laine pure grande 7 00
MiMitlIe l.ine scr 8'0
Flanelle moua?eline iO 00
'' d Nappe couleur sup 7
Mouchoirs de poche pr hom 10
" de soie sup 4
" supchaque 3
Couverture de lit sup couleur
varies ilnque 0
Costume de bpin pour
hommes chaq 25 00
Costume de bain pour femmes 25
e. f.ots 10 00
Kpi de bain pour dames
Serviebea de loilet e chaque
bervict e de toilette aup.
Serviette de bain
[Chemisettes a bom ns sup.
7 00;Cemi8ea hommes
10 C0J ' en crpe de Cuine
10 C0 Chemises hommes sup.
5
5 00
5 00
5 CC
500
j00
500
500
'5 00
500
5 00
5C0
500
de paille molle
de laine sup.
Canot.-erg pour dames
Casquette pour hommes
foudre glace avec houppe
Poudre Santal
0
12
0 00
1 00
250
8 j'por.aae a
1*2 Chemisettes aup
12 union suit (co-i.bii.a son HVI)
12 r-0 C^vou long et court tricot
,fonis de ba n ( balb rob
lacs d oreillers
12 50' CHNPEAUX
12 50 ratra extia aup
3 00 Glnpeaux iaioe pour liomm
3 tjOi t pour cadets
3 50 1 our f i.t jiiis
2 50 CbapetLX d Lutie aup.
3 I sjp
4 00 de ra l!e pr coin
400
2 00
2 50
300
1UC0
700
40 00
4
\
7 50
5 00
30 00
50 00
4
Florainie & Pompia boite 3 50
< Flores de Tokio "Z
< Velout de Lys 2
Houppe poudrer en velours 1
Houppe plumeau 1 00
Houppe plumeau moyen 1 50
41 grand 2
Lotions Pompia Azurea etc
flacon 2 50
Huban satin No 2 Pice 3 00
^B 3 4
5
6
8
10
42
14
18
17
18
20
Bas de soie
chaque-
3
7i
Bas de soi a aup
Bretelles Guyot, Police et Mars 3
Tspis cir ane
Souliera blancs dcouverts
pour Bbi
* pour Hommes
montants
Fillettes paire
c Demoiselles
Paisse
Hommes
1
3
15
il!
*
fi
10
8
5
15
xOOO
8
3
4
7
9
12
16
40
00
80
100
Ruban Pompadour Paune 2 5:>
' grande largeur 3
uiau^seties hom ordinaires dz5
*' Moyeune qualit 8
' Merceris* 10 ro
Cbausseltes hommes sup. 12 CO
ohau'.settes aoie couleur cha 4 00
lias noir et blanc douz 15 00
B*b merceriss couleur sup dz 20
Bas unuli oie 25 00
On trouvera galeman des
inalettea. en cnir.de P. or 4 **
corsets
Chemises hommes blanches
S plis -anis Gourdes
Fsux cols des S poar goardss
Extrait Milksdo
Mistletae
Fan de Cologne
M
Eau de Quinine
Huillo Cieinine
\ te enifiica
Poudre 1 or d.ecoiy
Compact Ro'age
10
5
j
4
4]
2
I
1
i
H
I
JOUJOUX BON MAR
chTU
4 r

.*

\*
.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM