<%BANNER%>







PAGE 1

Lt MATIN % %  .... — -.. U. S. Navy Press jlf esures tymh _. j t~> Port-an-Prince, 33 Novembre 192 r Monsieur le Directeur, 22 Novembre 1821 LONDRES — Les ngociations de, la {dlgation gyptierne arec la* reprsentants du fiouveraementpoii', ^ , lf le self goveruent sont retourn* ' Un se prpare a danser le Vsune priode dlica;e, On craint qn ; a oux et organiser des crmons oiuaede la faillite de ces ngocia pPstitieuses,prori s/es par le Collions une priode de troubles et d* pnal pour l'arrive de la Commi; sion d'enqnt-, afau de donner nie coaleur de vraisemblance aux film, cinmatographiques, qui, aux EtatsUnis tendent a nom fiire dan* monde une rputation de sanvag'ie, voire de cannibalisme et de jus lifier ainsi la tutelle trangre impo SCC i nctre peuple. ; Le Courrier Hatien , i plusieurs a l'attenuoi du Pouvoir comptent celte menace de dsordre. Ayant 4 cour le succs de ia manitest?tin projete ac d bar quement des membres dt la Coin mission, nous n'avons pas manqu de signaler la mme menace aux Se crtafrei d'fltat de la Justice et de l'Intrieur, avec l'espoir qn'ils prs ciironi les mesures ncessaires au Parquet de la Capitale et au Chef de la Police. Il importe que le honteux specia de qui a marqu le passage de M. Deoby en notre pays ne se reprodui I %  pas, et cela ne dpend que de la %  dsordres ne s'ouvre en Egypte. VI EN Mi— Lss relation! diploma tiques entre les Etats L'un sont foi mellttaent restaures •WASHINGTON La cor sidra tion de la question d'Extime Orient tel continue par les chefs de dlgations i la coufience des arme natntu, tandis que les conseilleis ., r LtNDO.N. Des rapports contra dictoires sont reu* ici concernant les vnements a Bombay, mais iudi queut que la rvolte a continu lue niLONDRES — L'opinion dej jour naux est divise sur le diseouis Je Mriand i Washington. Uuelquss DIS voient la France; comme militavii t et prchant la vengeance, tandii que Its autres tiennent aon atiitude eom %  se une marque de dianee justifie eaveis l'Allemagne. PARIS — A l'exception des JOUI aaux communistes l'ensemble des journaux loue nautement le discours aie BfUod devant la confience'vYas huigion luudi et dit que ce sont on tirement les vues de la France. BERLINLes ditoriaux voien 1 comme rsultat possible de la conf raace Washington nue commui.ua li dintrts comprenant lAllemaJ gne, la itussie et le Japon.Ce dernier pays aontiuue a olfrir une sympa hit et un intrt croissants des je ri naux. PEKIN — le dsastre financiei menaant le gouvernement a t temporairement vite par une reu.ui au gouvernement provincial MIII taire. LONiRIS. Une dpche de Eom bsy dit que .Tilliam r. Dogherly, in gnisor amricain ds mines H t ta au cours des meutes de la s* manie dernire en celte ville ; il th. mort des blessures provenant de* ttons jets par les emeutiera. WASHINGTON. Le Weather Bu rsau a rapport un orage nui le b* bamas, mais pas d'une grande inten %  n. La priode desgrsnda vent Nord Est et des grains sur la cte de l'io i-de e t indique. WASHlNGTOti.ljuatre sasricsins espturs par des bandits mexicain* Santa Culalia pies de Ctaibuahus, a aunouc le Dpartement d Etat, api es avoir t tenus su otage poui lanon ont t relaxs apis 4 beu tes quand aucune lai ou ne sau ponait. BELFAST. 9 bombes ont exploi dans le tramway rempli de travail leurs des docks cet aprs midi tuant et blessant 18TOUX, BRONCHITE, CATARRH ES. Si vous commencez par L'EMULSiON DE SCOTT srement vous n'aurez besoin de recourir a aucun autre mdicament. Tandis que ^ si vous commencez par un autre mdicament c'est plus que probable qu'il faudra recourir L'EMULSiON DE SCOTT L>. marc ha malin, 20 courant, i Parisisna, b ea de l'Aasociatien 'des travail'ears se sont runis an 1 Assemble Gnrale pour proedei i IWeciion du dfinitif. Ap 11 rpie'q -ies changes ds vues, l'Assemble procda l'lection du Conseil, fuis, le Conaeil lui-mme, Toujours th Antoine Talai sandales SMS Novembre FrteSofo II n arrive P !" une seule occasion o la Maison Antoine h ne tante une surprise sa nombreuse clientle. ~~ P „„ OU[ C'est ainsi que par le dernier bateau, elle vient dereceioin Conseil du Bureau dates de toutes sortes, qualits suprieures : Sandales pour bbs Gourdes 8 00 vigilance des autorits responsables. |coi t'-rmmeat aux ststats. lit la Nous avons, dans le mme int'^sreau delioitif qui eat compos it, demand M. le Secrtaire d'E r0IIimu *"it : tat de l'Intrieur de. faire dbarrasser'., p *"*dent nos rues et les abords de nos Eelise> -JS p, ,d n' H.C m n /i. an . „,„# 1. 3 J1 Trsorier Sscrtauo Georg** J Put t Adjoint F. M. Vincent 1 t i I 1 € t I C Garonnets t Mettes Demoiselles Dames Hommes 12 50 15 17 50 20 25 des mendiants professionnels et des [malingreux qui y pulluleafcplus que jamais. Que toute la Presse se joigne i nous pour assurer la population -eue double satisfaction. Il y va de %  dignit nationale Le concours es journaux de Port-au-Prince BOUS ******* u DOUVCI envoi ae cOJUiiiDiaii n,a 11 g ? commission snatoriale,;qui s'organise. Cette rsolution fut ce,lfl pouore anlis-puque souveraine pour le traifemenl ra e 7t> et Me pisodes Fnlre : 1 .Gde J'y participer ; que les Bureaux publics, les coles, les Tribunaux, aus M bien que les maisons de commet ce, chment, en consquence, ce our la. Userait, par ailleurs, de bonne courtoisie que le local de la Chambre des Dpots on un autre aussi convenable lut mis la disposition des Commissaires-Enquteurs pour leurs audiences, qui aat publiquss. Nous nous plaisons a compter que pour ce qui est de votre journal, des notes ritres appuieront cette srie de tuerat*, et vous en remercions p.r avai.ee. Veuilles agrer Monsieur le Direc teur, l'assurance de notre considra .ion distingue Georges SYLVAIN. P. S. — Dans l'information rela ive i l'entrevue de la Dlgation du on,n Central de l'Union patrioti %  ai avec le Prsident de la Rpubli fk§ tl du Cabinet, le Secrtaire d'E t.it des Travaux Publics a ' port ibstnt par suite d'une erreur de co pi^te. G. S. Snfoc'sin^un? b^mre^ur S *^* !" 1 "*i**W P^ quelle aeiont inscrites les revendi PRIX, G-i pour la capitale canons Nationales dn Peuple Hai A 5,1 DOur l a nrovince tien.Spontanment, les membres P P r vincB secjtHrent pour la bannire. Egalement en stock : Murine. Granuline et Banene pour Admirable runion o tes travail ment de touies les maladies des veux. — Relames deh> ISSmSSSffSZSSSS dema,de a crrase au Dr GK0 C SOLQMON nationale, leur comprhension trs nette des aspirations dmocratiques, leur irrductible attachement A la libert I Dj l'Association Fraternelle des liavailleura pu grouper autour d'elle une centaine de membres. ratroos, ouvrier et salariesBas nouvelle! demandes d admiasion out ete ieues> p Petites JSouvelle* Etranger Par CdbU — On nunJe Uc Fatis ^ue M Caluiette, SOUJdirecicur de l'Institut h uur comisuBique I l'Aci^tmic des beitnees une dcouverte d'un •ouveau vaccin dont le bacille Kock et iaupable 4t Jomr. r la tubercule?. — Une dpche de Calais annonce qu'un in ceodiia dtruit la labrique de tulle. Un million 4c dgt, — Ailred lebon, aromutc, puis aviateur en %  tort a la suite d'une longue maladie. — Lue demande d'interpellation de M. Cachin sur les mutins de la Mer Noire et l'amnistie de Marty et Badina a occasionn de violents incidents — Une dpche de r.ins annonce la n on de M. Kmile Hautroui .philosophe minen'. membre le l'Acadmie I tanai se, i l'Age de ;f> ans. mm^mmm 1 .. _L j Mariage En la ftasilique Notre Dame sera clbr le Dcembre prochain le mariage de Mlle Luce Georges avec actre ami Hlie St Ooge. arpen leur gomtre. — Compliracai. Ncrologie Notre ami Julien llont a eu la dou'eur de aerdre sa len'n'e, ne /ouise l.e Duc dont les funrailles auront lieu cet aprs midi. Sincres condolances. 1 -i On demande A acheter des Briques rfractatres r centaines. 5'adresser au No 1002 de 1a Grand Rue. Associt on NationaUste dos Ouvriers et Q .. ... '"""" i"'w ut ia iiupiiioone, c'eat aon rendement exiraonii •aiapios hatiens en effet surpasse celui des marques qui sont plus coteuae. Il 1 r a ,. .,_ VT .. ^ 5 0B, e ties raisons importantes.telles que le kilomtrage rsrai u Association NationaI$-e des Ou des pneus, de l'essence et des lubrifiants ; msis nous pensons q te Mies et des Salaris Haitens est con importante de ces raisons e8t le service continu aue la Hupmobita L'une des raisons pour lesquelles tant d'automobilistes ont w grande opinion de la Hupmobile c'est son rendement extraordiaa an / il it filirnn ,n, ,,l. J Il if fl 1 „ nn ..i i n %  " •" %  I T .""" '"" U B 00 B service continu q voque i Parisisna pour le vote des J urs Prte donner des conditions quelconques. S'stuti gnraui Elle st runira D(]fiVfiP! ^ W ^/l'/UfilO manche 2; Novembie 9 heu^s du ^W'r WdtZf IhltQtlCS main Trtuc !•• .;. Jrrm 1 %  d'importam main. Tous les amis de ICIuvre sont pris d'assister i cette sance. IE COMIT Avis Allez vite au Comptoir franais et tous trouverez de V Eau de Vichy-Cleslin ei du Champagne l'ommery $ Greno arrivs par le dernier ''Macoris." Dr Justin Dominique De la Facult de Mdecine d^Pans Ancien ass>stan/ des professeurs Den.keet Deu'chmann de Haro bourg Office : Avenue Grgoire 828 Heures do Cobsultaiiotig :7 9 heure* du matin 3 5 aires WWH Consultations gratuites pour Us indigents le jeudi de 4 5 heures ie l aprs midi. Bti extrmement robuste et rigide 1 longs : lames en vanadium £ Carburateur muni rio Ham iiio^r. h.r^imn dn rvno dit demi deux dispo Csrburateur muni de si'.ifs de rglage Graisssge sous pression, conduisant directement aux paliers. Embrayage de ionctionnemeni souilf. pdale rglable (permettant d en changer la lopgueur ) iffl* da changement de vitesse i 0Dg; fonctionne courts coups delfoitextmeraen. faible, ressorts dmi-ellipiiques, ,extraII y a dans ce psys une rgion disponible trs avantsgease pO* gents et nous serions heureux de recevoir des maisons srieuses •• vables, les demande* concernant re r ' repr*nentation HupinobiTe — -a ,rj] Tke H JPP MOTOR CAR CORPORATION DEl 0i Direction do type dit sible. de construction robuw "Colasse de moteur ia permettant de meuler les SO-F^ et d'enlever le dpt de csiboMi facilit. Tonneau et Compsrtiment extrmement spacieux. Equipement completeo tnai dd premier choix. Ait tut llqraphiaut HUFP DETROIT E U. d A Codet tinployk



PAGE 1

4 % %  %  -\ i. 1* *AJN Raison ————— i , Baccarell LE GRAND MAGASIN I Le Grand Magasin qui possde un immense assorliment 7, Zt t q T b0me reuon,rae * ses articles de got LZl? %  rsis,auce !" nt P'' " de liquidalio melre ses pm tout a /ait bas, si bas qu'il est impossible InT !" 1, a , < U I S mn,e con 'Pa !" v e m e n i aux articles intrieurs vendus autre par/. IWIre intention est de liquider et par consquent, notre ecison est de ne laisser aucun client srieux partir sans pcneter. INous prvenons nos bons clients que le Stock **er (a ,„s arllc le 8 e^in.We, ^serait bien S a 9 e ,le se dpcher P'TpU^.' "* "? '*" ''"'" Pr !" ~ <"<" ~ *i— ~ e..r „ %  t Si fe mouvement de liquidation nous favorise, nous cderons installation et Ml. c c c lin. iGourdei J" pour Jup e rure laine 4 ^Pf.jupe pare laine l'aune 4 %  'e de Jaine • boule •te merceris "* cossais J de soie suprieure t % %  de soie r pour jupe 'Pour jupe couleur PMupe blanc extra sup 'Wwc sup l'aune • "ire de soie sup 7 Jimier sup l'aune 'barre pour jupe carraux •ths 'Pour j U p e i aune !*eie l'aune ~J£P' jupe Jaune vJ^fi* leur l'an 'PWr chape l'aune 4 2 2 2 2 2 4 4 ; 4 4 ; 12 5 2 2 1 2 50 50 Gourdes 2 Voile pour rube Voile blanc double largeur Cali:o grande largeur di'o Namouk blanc Similyde soie rose et bleu so Bas noir la paire Bas merceris blanc et couleur Bas fil coir Bas soie Bas roie suprieur Bas £1 ex'ra sup '* suprieur noir Tte irdian Nappe blanc fil Nappe couleur i carreaux conleur fil Deptelle ralencienne la nice Bamass pour matelas l'aune dito suprieur Toile i drap til Cinture pour dame Reps pour ceiniure l'aune 5 s 50 50 75 1 5 6 10 10 2 ? 13 2 2 I 50 I 50 I 25 I 50 1 35 1 25 1 ;o 3 3 5 7 S 7 50 75 dito baleine Peigces ckignon Jarretires soie la paire Gourdes it jo Cacbemir pr ch'e grande lar Surah cossais soie suprieure Tafia lia soie suprieure noir Serge blanc laine pour jupe Hchapfs soie sup. Satin blanc et noir Voile blanc sup Laineuse I aune Laioetie l'aune Mousseline de soie Diagonal pure laine arg'ais franais Casimir fantaisie couleur Seige noir l'aune Serge bleu " noir '• Drap noir supiiour l'aune Alpaga suprieur noir Ki ' blanc : 7 7 8 8 12 3 r 2 r S 30 25 20 30 20 22 12 2 50 50 5 50 jo Gourdes 2 •rill blanc suprieur Casimir damier Dfill tQSfor Casimir fantaisie i carreaux Toile blanc pour chemise Casquette pour homme Chapeau laine sup pr homme /o '' 7 50 pour enfant 6 paille sup 2 > i homme 6 pr hora grand numro 3 50 ro t/o 2 3 50 50 50 Chemise blanc a plis I couleur blanc Mouchoir pour homme la z Chemisscf e i homme suprieure qualit trs belle Ctlron tricot Chaussette fil couleur et blanc c hussette Jaretelle la paire ro 6 jo 6 10 ;5o' 4 i 7/o 4 1 50 1 25 1 50 Gourdes Ceinture fout cuir pour hom. 4 Bretelle homme Gant cuir peau pr chauffeur Chapeau paille pr enfant suprieur Chapeau panama Chaussette n'ant colier Cassimir pour costume enfant PARFUMERIE Lotioi G!oiredea'isF.d'amour6 35 Lotion Pivert tout assort-ment 2 50 50 2 7 ? 6 7 5 I 25 4 10 5 Poudre Antha Pommade c:me marqu>se 1 Poudre java oudre Fleur de Tohio la crole Cration du Grand Magasion Grand assortiment de parfumerie Houbigant Rhum au quinquina petit flacon Colgate 2 so I 25 I 2\ 2 2 2 1 ; Ia 5 i COKSilS marques BON TOJV & ROYAL Vendus des prix spcialement bon march. Le Grand Magasin 206-206 RUE TRAV£HSIfl£



PAGE 1

f LE MATIN t• %  f rk* GYRALDOSE-i pour les st-ii iiumes de la Femne C£a32 N'oubliez pas d'ajouter U comprim d GYRALDOSE L'OPIWIOIf MEDICAL* • La tMWMtM daainlacta eomaia tueua aotr* produit ne pounatt la faire Unt do.ine l'nergie du thymol : t elle U lait um danger, nvtwit nullamaui toxlqua. 811a dter-e en outre, lea miuraeuepo aolaat qu'elle arrle tout putrfaction, comme pourrait le taire une potin a Imbibant aisment de loua lea produiU de aeretion. urine l'alumine sulfate. I.a prparation dee •DluUomi neeeaeairae pour lea eoine de la toilettn i .un' est des plus facile, attendu qu'il a agit d'aiouter simplement a I eau bouillie les quanti ai* Indiques pour aolr un litre de liquide lent prrt pour I inW'on • DC*a*. • * la FaeufU rlmer ^s lares et les Injections urtrales pour las hommes, le Paffol administr sert consuma 'ui seul un mdlaatlaa complet* • la pa (olisatlon • D> Mix*e. de la Famlie *••*— de Montpellier. I.u'' * fCnle*# F.tablissemenla Chtelain 2, rue de Valeiciettnes. l'aria Huent vite cl raiiiu-ieiTiertt Supprime les douleurs de la miction Evite toute complication VAMIAN1 IE Noaraao |f.?un •cient.ft Avant. Maladies Vaillant af Ilouet gents gnraux pour Hati 1720, Rue du Magasin de l'Elat Prime olierlc aux Acheteurs 1 tube de Pebecco* par boile de chocolal I a grande demande de chocolat pt.udre t Kighcsi Furily • de Lehn t i tifcp-oiP'e que le peuple a su opp, v cier sa bo^ne qualit dfiant toute coi curretice. En achetant la boite de chocolal en pou;, *M1 hek Perl y" deLrnh & Finit reUtK u u h' li'ihfiic P.-be<*co (le m*illeur d< Le U'.ocoi i est en venta tiez: 3,li,Si| mon Vif*ux, Pharuiac o Cental*\ Phtrmid F. SejiiU'n eic etc. Dpt c/ies-UKeTHBAUI Agent exclusif pour Haiti LHi\ & I l\K IXC Tous produits pharmaceutiques et tous articles vendables dans une pharmacie SPECIALITES -Lysol deYinlectan', sa on Lytol, Shaving tiream Lysol, Pebecco : dentifrice incomparcole l'huile de foie de moi ue, Eniulsion, Extrait. Chocolat en poudre de L de F. c'est exquis Poudre Talcum L St F; C'est l'extrme supriorW bon march e'c etc. Demandez le prix courant LYSOL : le meilleur et le plus conomique d s dsinictants L dsinfectant emplty dans tous 1-s g andi hpitaux IJAE petite cuillere de Lysol ns une pin*e l'eau doo, e la solution 1 "lo DEUX 2 o|o T/.OIS <*?,o (Une pinte reprsente environ la contenance de deux verres ordi naires ) "j i Lep|BCat liusi parti de Londren, le 8 courant, est attendu en Hait vers la no du mois. Il chctgpra directement pour 1 Eu roDePort tu-Prince, le 32 Nov1921. BOBBRTS DUTTON & Co Agent Gnieux. D bie. — . Ce ba eau dtvant arriver New L l ysol s 4 e i ploie pariiculiremeni dans les c.s de : Accouche y 0 .k vers le 9 Dcembie, les char ruants. Tuberculose, Infection, Moi survs de chiens. Piqres et mor udroni pretrer de r eue] s"res d'insectes. Eruptions de la peau. Blessures Plaies Hruliresocrsion ont pris de passer l'Oi "llaile. pour 1 hygine personnelle' la toilette, le biin. bans les tham et d: l'Agent Gnral c de plus ara bies des malades, la chambre da bain, le wa er closet, les curies, pies lenseignemcn s leur seront tour Atant et apr* le balayage Pour cicati iser les blessures des anim.iux nis. nill „ el lef tenir propres, E F A 2rg2Si Dans h s accouchements et les l*mps ^pidmies le Lysol s'impose K ' plus que dans loi s autres cat Ayez toujours uoe solution de Lysol dans chaque chtinbre de voire pp*rle e.t te maoer"Coiumbia • itiiiera Xbaque flacon contient un prospectus N w Orleant le 2ti courant et a jia . i i,^ • 1 i a JC 11/ M j ici I) 2 dcembre, apportant environ Lelttl S* Bink lnC. LOll h. i hebaUl 200 lonnN de marebandiaet et pat Annexe des Caves de Bordeaui EfiERElX, propritaire Attendu par Steamer* idvancedui durant un grand arriv ge de pro\ sions fraiches, u. P UKEPAEisTON v^nf Uvires^Chu .. cuterie franaisefrui dhectemert dNwYok sera ici as 8 ont s. Beurre frais,trom'iQe Lam[ \^T:io% dtuc.: oeti,Gruyre fra . Roquefort Je j more. Lgumes : Cleris choux-llei co vers i a me Nosa Une lilW YORK Agent pour Hait. Avis Commerai ssurrances Commission H**prsentli)n •agera pour Puit au fiioce. Le bateau laineera le mme our pour Sto Domingo City, San Pedro de Macoria, la Guadeloupe, la Marti nique, la Goayra et lea porti de la Coleaabie pour retourner ensuite New Orlans, prenant troc et passa geift. Nom portons la connaissance det affrteurs que le 'Culumbia fera la route de Ntw Orlears Port an r-rince tous les 13 jours et us prions Messieurs Brandi S* Coet RaOUl JU 91 1 A ce bteao. nclont le p f aielr a annonce rquilsont SOJIETECOMMERLULEDHMTI fond une association dont la raison A a^£s/?!£ & sociale sera BKAiXDT ET JU1NET", The Up To Date Tire Repair Shqp Rparations de toutea marque* de neux et Tubes pour Auioa. Nous rmployooB les meilleurs PortaU-PrinCe le 14 Novembre 1D21 matriaux eipoaadoualee meilleure quipements raodornessur cette place __—__ Apporte! noas voa preujr troubls et nous ferona la reste ? HARRY B. K1NNEY Prop-ietaue 13tirj Grand Rue, Port au Prince En (ace lea Foinpieca. Bire allemande Munich Reu rar le sjs "A M OR' un bon s'eck faon Pilsner $t Lager. L. Prr iran Aqgerholm, I La\Jol ac Plusieurs reverse une fois aaM enfanta, aoai main* tenant gay par la prsence d enfanta sains et heureux. I.a Composition Vcgdt al e de Lydia E.Pinkliam a rtabli les mort.;, une (ois de plus normales et en bonne sant. La lettre suivante crite par une jeune femme, prouve la valeur tie la CotnpositionV^talc-de Lydia E. Pinkham, dans de teis cas. Tesus Vie\ Monte, Havana, Cubn.— %  J'ai .-mp'.oy.' av.c UKt llcms rsultat, voue Composition Vgtale de Lyd* F1 i-ikham, U mdicair.ent que vou. recommandes pour 1 A ii.alai.it'S de; lasaiTISt Apres trois avortements j ai pu donnai nainaus un aotaBt Je ne p-is trouver de nets ajout vous exprimer mu reconnaissance. Je recommande votro mdicament toutes celles qui soutirent, cornu tant leur salut. Si -.eu detrea publier cent lettre, j: rss doni • ptBBisske de la blTe." %  **•* %  •* TyWTta Vaauvr, :.;_irid I, ltfR C, Jsus del Monte, H--rvi. C' s. c• rtfi (t*rrmttmp**i* Un* •••> %  *• *aaeefSS* C Torl au Priace &*§ml*mme De la Maternit t Paris Consultations 1 3 heures | Bois Vecoa Avenue Viimeoay l IL


PAGE 1

anne Afol&a Port au Prince, flaiti Jeudi 24 Novembre 1921 DlRETEUR.PrtOPfUtfTAlRE Clment MAGLOIRI? HUMERII 20CKNT1I1K Uuo'iditn C'est une remarque banft'., depuis qu'il y a des cou pables et qu'ils se cachent, la conscience de la faute pousse celui qui l'a commise des excs de dissi mula.ion toujours voisins de l'imprudence. Paul BOURQET H4CD/CT10N; Bat An rlicmt *fsc\ Ylb Bcation de Harding devant le Sud Nouvelles Etrangres JE^jft! M .. p r^s^Vklr* on "he occupt ou *d *•*- n • i a . A J i ..••>. *—a.r ac*x>ao of the terutories of the Republic of lesaccoru ce rtce envahit le Nord Haili "<* the Dom.nican Rpubiudsaccord siers fournauz et rduisirent de onsidrables quantit de ter. Depuis ce temps-li; il semble qu'il y a eu p'as on moins une sporadi jue et intermittente utiiisatioi de ces ils Mdaiiin ot ht picmft3e I q u'on ne pouvait faire de plus utile \A France que 11 permning. cadMiix.iaaa a Po:t au Prince Mon( f o Aiderj D i oa 28 h k reconstruire d*s cole* 0d se pxo TU. r' !" ~:i. * t.n.^ee de recueillir uoe gomme de ,. l l iff 1 111 '' a,t Ci, D l u P on 'he Prsident ot tae Kepub le the WASHINGTON-Ls cmentions relatives aux ques'ions d'Extrme Oient tt de h limitation dea arme ments ne sont pas plus svanca aujourd'hui pirceqne les dlgas s sont occnps priocipaleoieiit dea d gisements, et pendant la guerre civile! %  'Is et embarras conomiques de la j ils fourniiont a une partie considra j Chine ble des besoins du Sud. Il lome le yuie mon Li par le Sud dans la guerre de Rbellion SOJSCS rapport, j'ai dsir nombre ie fois qu il y eut ne plus larg ap urciiiion de l'nergie, des ressource et de gnie pour le dev'oppe uent industriel que le peuple du Sud montre pendant cette guerre. Essentiellement uoe aristocratique rgion agricole, le Sud soudaineunn. dt Iac6 le ncessi de tcuruer te ivr et l'acier et eoe vaste complexit elaieuw sbsocenduite d •a gutre. Non seulement ils s' v eo> la hauteur dss circonataoces mais ils donnrent ce que j si regsid cjiume uoe des plut grandes d monstiatioos dans toute l'histoire les possibilits d adaptation, d'orga msat on et de dveloppement indu* triel MOUS la pression de grande ncessit. .Sous ferons bien de reconnatre tue les progrs industriels du Sud pdant la guerre civile furent un? des merveilles rsultant de ce confl i nalheureux Us marquent le coinuenceineot de cetie diversit d'industries qui -fait du Sud d'aujour i bui un empire industriel aufcsi bien 'p agricole. J'ai souvent deai. qu. quelque *ila inspir du Sud puisse m jour accorder la temps et l'effort cessaire S enregistrer 1 histoire d. jette merveille industrielle compa rable celled'Aladdin et qui fut un orge parue de I histoire du Sud dan s guerre civile G est uoe des plisses da I histoire amricaine qui n'a pas suffisamment attir l'attention. Quand nous avons tudi la guerre civile, nous avons t si aduits par ses aspects militaires et politiques que nous avons nglig lea passes industrielles et conomiques. Je vais, k cet gard, risquer la augea aion qu'une tude comprehensive d* eet aspect de Is priode de guerre sersil duo prix inestimable poir le Sud et pour Is Claude histoire de notre progrs national Nou seulement elle coostituetait un tmoigntge loquent du goie et du dtour ment de notre peuple du Sud, mais elle prsente un tau 'eau de aaiaiaaante opportunit et de la>ge hor z m dont la contemplation dfierait tout vesti ge de prjugs et d antagonisme de %  action (A suivre) ?5ieoo dollars dans et but et de nommer uoe des coles de VTashtDg on Lafayette et l'autre Fori Fer* iiiug Le marchal retourne Vos l-ingtoa ce soir pour assiser au D terlocu:eurs ou h profonde sinc la sauce de demain lateutioa sera l de sa penss comme par l'lo concentre sur les armements terquence perstusive et ferme 11 remei restre eo-raiioa de l'imminence du cie Mr Hugh s, Ba tour, Ka o S han lpart ds air Briand, c'esl la conser z.t et de Cani-r de leu s d:lara vation ds son arme avic I appui nu t.ons et insiste pmicu! remeat iur rai dse principales puissances qui l, s paroles du dlgu de la Grands intresse le plus la France cette Bretagne pi. ,o q ue iv^f.:: ssrz Srs ] r a r s associ cnt T rrayee en rapportant l'approbation maitQ,a i W ? da re ? P s Les Di formelle de U confrence au sujet bats s constatent que ie Premier fnn ie la position qu'il a prise contre la C ,IS %  **•• voir produit l'eflit de ductioo de l'arme On ne sait si biri i et remercient les dlgus d?s les dlgitioos se prononceront aus allis de l'accueil qu'ils lui ont tse si formeilemeot mais on considre v do tout cas comme certain qu'il y LIotransigeant dit que ce fut bien iura la sance de demain de nom la" journe franc use, U France a rem oreuaes expressions d[apprciations pon uae trs de VICtoire Le pour les raison, qu. obliget la Fran mine joutQal rc f /e qu au:UQ rC m ^ C0Q ,de protestation n'a t prononc enn ItiS la th>e franc lise et conclut qu e mainienir une force anne sider&b'.e Voici le communiqu publi par la comrcis8ion sur le Pacifique et 1 ex celle-ci fera son chemin par le monume Qiieot runie dau's l'difice ; d e et pntrera la pense des misses paoam rmainle 22 noverule e 11 impartiales. usures du matin.Tous les membres, 1 etsieut prsents l'exception du Ba (In f^nnnwa ila vin ron Shid li raet de M Fleda. f -" f ^ u '*yi • -? Ul • viyation arienne La commission discute les ques tions de l'imita 1 ion d autonomie Administrative principalement* fin ,e qui cooeerne la demande du sna PARIS aa— Le groupe parlemen taire de 1 aviation a reu au Snat teurJUnderwood, elle dcide de nem | u membres du premier congs iamer unesouscommission compose teiB t ional de navigat.on arienne d un reprsentant de chacune des 9 „_ n.*,--.. A. U / L ,„. Viv pousarices dans le but d examiner e jTSi! l 2 *S k les faits et dexposer leurs conclu d ,', D I. dt, J TPl nl ? s diplomatiques aions la cjmrnission plenire. La larn&t mondai u Hier, i Sea Sid Ino. M O S:ai pa, directeur de la Bmque Nationale Je la Rpublique d'Hati avait pri i dner le Comte Naselli, Envoy Et traodinaire et Ministre Plmpot n de S M. le Roi a Italie, SOJS commission aura des pleins pouvoirs pour demander l'opinion des experts. La commission s'est ajourne jusqu' mercreo23 Novem bre 1"> heures. Houiuiage des Ecoles au marchal Foch WASHINGTON.21 Les enfants des coles amricaines reprsents par lou lves det eco'ea publiques de Washington ont pris part aux cr montes publiques en I honneur du marchal Foch. Ils ont prs-ni au Marchal uoe mdaille d'or et lui ont permis d'envoyer des fonds en France pour la construction de -2 Ecole* pour les enfants fret <,sis La crmonie a eu lieu lab -c du mo nument de Lfayeite avaut e dpart tiaire ne a M. ie KOI a taue, Mr uucile Agel, & U. et Ministre ploi da -trtc lMU pour B.ltiraore t Anna potentiatre de la Kpub tque Fran p0 iiv l aiinueux q. i y assiatrent se aise et Mme Agel, Monsieur A'f.ed trouvaient le gnosia> Her.hiug et Ur de Mattts, Charg d Affaires du R?*Jua^ciua auu s.u ai de France yaume dlaie et Melie de Mutt's ; l*i durekal FJC'I eu rocevaut ie allies dlgus Mais et Pan venus pour commmorer les prmiers vols de Wright en France. Ma Pain lev, un des premiers passigers de Wright a voqu le souvenir. Les rt prsentants des aviations allis, ao tamment le Brsilien, ont proaonc une allocution. M. Myron Hernck, ambassadeui des Etatj-Unts, rappela qu'il fut par mi les prcurseurs de l aviation et l'amiti tranco amricaine si troite ment lie i la victoire contre la vio lence. Au nom du goupe snatorial de 1 aviation M. Meoier otfrit M Herrick une rdaction en bronze de U premire maquette du monument 'tv au Mans i la mmoire des fr res Wright prcurseurs de l'aviation. Minister of Foreign Ainir*. a id ih; CommanJint of the Arruncan For ces, will ho'd itsfirst heaiing unless Jtheiw.se announced, in Ibi roo.w. of ihe American Lgation, eailv Mon lay afternooa. I s not neces;ary to state ;hn a Oomaittei of the Senate is ih-? judgof ihs caracter and the comptence of the tes'imony wich Us ad nus to its record;. i "he Commillee seek< the calm and reasonable judge nent ol thoie who :ome before it. comptent to (Il r opinion upon the ptoblem wch it is studytng and, uodcf oath. and unbi ised stalement of substaniated and prevea ticts, by those who desi e io state such facts. Tne Commiltee deems it as uane ces a-y any further to assure Lbje sec n y of witoestes coafo ming to the e •.Un l aids,as it do s to deny that it woud m any deg e'e coadone p:riu ry. r TRADUCTION Le co ni sptfiat du Snat sur 'occupation et lad nlnistrauwn e emtoire de la Bpub iq ie d'ilu n de la Rpublique UjdRuisanie i barqura Port-ao-Prinoe, lundi natin le J8 Novembre si le tem >a lavorable le permet. Le Co mte, aprs avoir ren i i v.. site eu Prsident de la Hipublii l s u Mimalre des affaires titraogrej st au Connandancdes Korcss \nu ricainaa, tiendra sa premire aauc ; i moins d'avis contraire, d.n* les ocaux d. la Lgation Ame lo-iu*. Lundi matin de bonne heure. il n sel pts necestaire de dire ue ia uommusion Ssoatonal i etti^j Ju caiac re et de la co.njiouce des l-noigoegM l'i'elie ai usure Jaus ses records. UConiti reehsrohs les jagemeots .almert et raisonnables de CSJi uni fjeudroui dsposer devant e u ju S2 o flrtr Q8 opiuun sur les prouiiies qu'ils tudient, et sou* serment, et uue dclaration sans paid pns de tai.s prouvs e: preuves a • appui par ceux 4 ni dSfireol dclt" rer de tels (ai s. Le Goml pense qu'il n'est me ncessaire d'assurer utveniageil .eiuoigni.nsq.j'.u loairoot net .ecunt cjoformment ces •allons et aussi n'essaie pas d i importance de prj irai. %  ).. rtJ i latif r^-S (Il .1' Les,cours PARiSu:l -Sterling 56 l Dollar li lb U2 MM Bur6aude l'Acjeiv-Gneral r'ort-au-Prinre, 23 Novembre 1921 BULLETN No II 5 Les chargeurs sont pris de note: que le S|S t Alliaoci est attendu a Po.t-au-Piinre de f Iris obal, Mardi matin le 29 Novembre iejt a Lesperm s d'embuquement seront dlivres pou|> fret i destinatioi de New-York et des POMS Europens mi lad'-raaide laite ce bureau Ce vapeur pa l ra pour New-York lios l'aprs mili du mme jour, di (rt-ctement. O B THOMPSON ^ Afnt-nrah


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05531
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, November 24, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05531

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
anne Afol&a
Port au Prince, flaiti
Jeudi 24 Novembre 1921
DlRETEUR.PrtOPfUtfTAlRE
Clment MAGLOIRI?
HUMERII 20CKNT1I1K
Uuo'iditn
C'est une remarque banft'.,
depuis qu'il y a des cou
pables et qu'ils se cachent,
la conscience de la faute
pousse celui qui l'a com-
mise des excs de dissi
mula.ion toujours voisins
de l'imprudence.
Paul BOURQET
H4CD/CT10N; Bat An rlicmt *fsc\ Ylb
Bcation de Harding devant le Sud Nouvelles Etrangres JE^jft!
M .. p r^s^Vklr* on "he occupt ou *d **- n i a
. a j i ..>. *a.r ac*x>ao-------------------------------- of the terutories of the Republic of
lesaccoru ce rtce envahit le Nord Haili "<* the Dom.nican Rpubiu-
dsaccord La Nation enliie doit le rsoudre
lis races se vtlopper cite
tvtc galit politique, iconomt
[j ducative, mais non sociale.
le Prsident Harding Bit
t. Laissai les ngres d rs Le Sud a besoin de ira
ts/nainttnant d l entranement
$.11 n a pas baoiu de slid
nmr rpublicain.
mm Ala,26 OctobreLt
i du Pisident Huding ici :
Bios cd masse d'auipurd'bu
lit l'est pas adress seule mm
|i citoyens de Birmingham
M io peuple du Sud , est, et
.ati qu'il suit :
Mis demand, en voyant lf
ie Birmingham et les mer-
les dveloppement industrie
ilgion, si aucun de nous s
"se le tait eue Birmingham
erinordiale, caractnstiqu de leurs produits qui
elle repose la civilisation tn !? eaeentiele al.
fut celle du fer et de l'acier' et
ihara est le dernier moi du
dans le dveloppement d
lie du 1er et de l'actr.
tommes venus ici payer ur
six merveilleux dveloppe
Id'nn court demi sicle auquel
'Ile et ses industries s'attachent
un monument Ils nous in
rt jusqu' quel point le Sud a
' dans une seule gn'a'ion,
talion depuis 1 abolition de
je et la rgle de travail libre
ion indust: telle sans en ira
it la rgle de noute notre
Rpublique.
attention a t attire quel-
sur la lgende, peut-tre un
)rique, que quand Fernando
conduisait son expdition
ition et de conqute de la
i tu Mississipi quelques-unsd
[Tiers mtaliurgutes non seul'
Tfcouvrirent les merveilleu
de chai bon, de calcaire e
irais de (er dans cette zone,
fuint i De Soto qu'il y avai'
^e plus grande place de tre-
celle qu'il cherchait : pas un
de mtaux prcieux, mai*
de Utir une industrie de
tant le monde.
[_ t dit, et je me sais si cela
" (tuent vrai, que la prenne
mien de fer dans ce district
peitat positivement par le?
^de l'ezpdition de De Soto
Itrent i certaines ncessits
ition en fondant quelques-
e prcieuz minerais. Mats
tait conduit par le nuag<
plissait ta vision et au lice
eor qu'il cherchait, il trouva
IMissisripi et son tombeau
qo'il s'agisse de plus mo
'eveloppements.il semblequ-
tf Anditw lackson utilis
richesses minrales et m
Nes. Quand il marchait su
'yelle Oilans pour sa grand'
dans laquelle la garde natio
"levai du Sud gagna la seule
* notable sur terre de la guer-
,8t*. ses mtallurgistes dcou
,J0 avec ces minerais facile
'Mes, ils pouvaient "supplai
i leurs bf oins de 1er, qui s'taient
(ait sentir imprieusement.
En consquence, ils levrent de
; o>siers fournauz et rduisirent de
onsidrables quantit de ter.
Depuis ce temps-li; il semble qu'il
y a eu p'as on moins une sporadi
jue et intermittente utiiisatioi de ces
ils
Mdaiiin ot ht picmft3e
Iqu'on ne pouvait faire de
plus utile \a France que
11
permning.
cadMiix.iaaa a, Po:t au Prince Mon(f
o AiderjDioa 28.h '
k reconstruire d*s cole* 0d se pxo tu. r'~:i. * t.-
n.^ee de recueillir uoe gomme de ,. ll iff1"111'' a,t" Ci,Dl uPon
'he Prsident ot tae Kepub le the
WASHINGTON-Ls cmentions
relatives aux ques'ions d'Extrme
Oient tt de h limitation dea arme
ments ne sont pas plus svanca au-
jourd'hui pirceqne les dlgas s
sont occnps priocipaleoieiit dea d
gisements, et pendant la guerre civile! ''Is et embarras conomiques de la j
ils fourniiont a une partie considra j Chine
ble des besoins du Sud.
Il lome le yuie mon Li par le
Sud dans la guerre de
Rbellion
Sojscs rapport, j'ai dsir nombre
ie fois qu il y eut ne plus larg ap
urciiiion de l'nergie, des ressour-
ce et de gnie pour le dev'oppe
uent industriel que le peuple du
Sud montre pendant cette guerre.
Essentiellement uoe aristocratique
rgion agricole, le Sud soudaineunn.
dt Iac6 le ncessi de tcuruer te
ivr et l'acier et eoe vaste complexit
elaieuw sbso-
cenduite d
a gutre. Non seulement ils s'
v eo> la hauteur dss circonataoces
mais ils donnrent ce que j si regsid
cjiume uoe des plut grandes d
monstiatioos dans toute l'histoire
les possibilits d adaptation, d'orga
msat on et de dveloppement indu*
triel mous la pression de grande n-
cessit.
.Sous ferons bien de reconnatre
tue les progrs industriels du Sud
pdant la guerre civile furent un?
des merveilles rsultant de ce confl i
nalheureux Us marquent le coin-
uenceineot de cetie diversit d'in-
dustries qui -fait du Sud d'aujour
i bui un empire industriel aufcsi bien
'p agricole. J'ai souvent deai. qu.
quelque *ila inspir du Sud puisse
m jour accorder la temps et l'effort
cessaire S enregistrer 1 histoire d.
jette merveille industrielle compa
rable celled'Aladdin et qui fut un
orge parue de I histoire du Sud dan
s guerre civile G est uoe des plisses
da I histoire amricaine qui n'a pas
suffisamment attir l'attention.
Quand nous avons tudi la guer-
re civile, nous avons t si aduits
par ses aspects militaires et politi-
ques que nous avons nglig lea
passes industrielles et conomiques.
Je vais, k cet gard, risquer la augea
aion qu'une tude comprehensive d*
eet aspect de Is priode de guerre
sersil duo prix inestimable poir le
Sud et pour Is Claude histoire de
notre progrs national Nou seule-
ment elle coostituetait un tmoignt-
ge loquent du goie et du dtour
ment de notre peuple du Sud, mais
elle prsente un tau 'eau de aaiaiaaante
opportunit et de la>ge hor z m dont
la contemplation dfierait tout vesti
ge de prjugs et d antagonisme de
action
* (A suivre)
?5ieoo dollars dans et but et de
nommer uoe des coles de VTashtDg
on Lafayette et l'autre Fori Fer*
iiiug Le marchal retourne Vos
l-ingtoa ce soir pour assiser au ner donner eu s ju honneur par Mr
lluglics
La Pi*esne et le dis*
cours de M. Briand
la vrit que 1
a convaincu se
Une sous commission a t no.n
rne pour tudier la question d-* rAKl^22
lauuuomin administrative de U Commentant le discours de M
Cbiu^ pa tcul.emen' lea tarifs et friand i Washing'on < Le Temps i
tai^s du probme terres res. ^rit que le hrtmi.'r franais n'a pi
Demain on compte que Mr Hriand voulu laisser se crer la lgende qu<
dira son d-rnier m t sar l'a titudf d* la France voulait faire chouer la li
la France au uj9t de la rduction mitation des armes. Il se rjouit d
les armes En ce qui concerna les Tjir daQS rintr, d. Ia FuQce com
irrnemeuts navalaleiclu;-isdavuo me dans c d
continuent eolre Us dlgaes et ex- I A \ f u
perts navale et on pense que le plan P,sidenl du conse
mricain Unira pas lre ad mt. A >Dterlocu:eurs ou h profonde sinc
la sauce de demain lateutioa sera l de sa penss comme par l'lo
concentre sur les armements ter- quence perstusive et ferme 11 remei
restre eo-raiioa de l'imminence du cie Mr Hugh s, Ba tour, Ka o S han
lpart ds air Briand, c'esl la conser z.t et de Cani-r de leu s d:lara
vation ds son arme avic I appui nu t.ons et insiste pmicu! remeat iur
rai dse principales puissances qui l,s paroles du dlgu de la Grands
intresse le plus la France cette Bretagne
pi.,oque iv^f.:: ssrz Srs] rar s'associ,cnt t
rrayee en rapportant l'approbation maitQ,aiW? da re?Ps- Les Di"
formelle de U confrence au sujet bats s constatent que ie Premier fnn
ie la position qu'il a prise contre la C,IS ** voir produit l'eflit de
ductioo de l'arme On ne sait si biri-i et remercient les dlgus d?s
les dlgitioos se prononceront aus allis de l'accueil qu'ils lui ont tse
si formeilemeot mais on considre v
do tout cas comme certain qu'il y LIotransigeant dit que ce fut bien
iura la sance de demain de nom la" journe franc use, U France a rem
oreuaes expressions d[apprciations pon uae trs de VICtoire. Le
pour les raison, qu. obliget la Fran mine joutQal rcf/e qu'au:UQrCm^
C0Q,de protestation n'a t prononc enn
ItiS la th>e franc lise et conclut qu
e mainienir une force anne
sider&b'.e
Voici le communiqu publi par la
comrcis8ion sur le Pacifique et 1 ex
celle-ci fera son chemin par le mon-
ume Qiieot runie dau's l'difice ;de et pntrera la pense des misses
paoam rmainle 22 noverule e 11 impartiales.
usures du matin.Tous les membres,1
etsieut prsents l'exception du Ba (In f^nnnwa ila vin
ron Shid li raet de M Fleda. f-"f' ^u'*yi -? Ul
viyation arienne
La commission discute les ques
tions de l'imita1 ion d autonomie Ad-
ministrative principalement* fin ,e
qui cooeerne la demande du sna
PARIS aa Le groupe parlemen
taire de 1 aviation a reu au Snat
teurJUnderwood, elle dcide de nem |u membres du premier congs ia-
mer unesouscommission compose teiB.tional de navigat.on arienne
d un reprsentant de chacune des 9 _ n.*,--.. a. u/l- ,. Viv
pousarices dans le but d examiner e" jTSi! l 2 *Sk*
les faits et dexposer leurs conclu d,',DI.dt,JTPl*nl? s diplomatiques
aions la cjmrnission plenire. La
larn&t mondai u
Hier, i Sea Sid Ino. M O S:ai
pa, directeur de la Bmque Nationale
Je la Rpublique d'Hati avait pri i
dner le Comte Naselli, Envoy Et
traodinaire et Ministre Plmpot n
de S M. le Roi a Italie,
sojs commission aura des pleins
pouvoirs pour demander l'opinion
des experts. La commission s'est
ajourne jusqu' mercreo23 Novem
bre 1"> heures.
Houiuiage des Ecoles
au marchal Foch
WASHINGTON.21 Les enfants des
coles amricaines reprsents par
lou lves det eco'ea publiques de
Washington ont pris part aux cr
montes publiques en I honneur du
marchal Foch. Ils ont prs-ni au
Marchal uoe mdaille d'or et lui
ont permis d'envoyer des fonds en
France pour la construction de -2
Ecole* pour les enfants fret <,sis La
crmonie a eu lieu lab -c du mo
' nument de Lfayeite avaut e dpart
tiaire ne a m. ie koi a taue, Mr
uucile Agel, & U. et Ministre ploi da -trtclMU pour B.ltiraore t Anna
potentiatre de la Kpub tque Fran p0iiv l aiinueux q. i y assiatrent se
aise et Mme Agel, Monsieur A'f.ed trouvaient le gnosia> Her.hiug et Ur
de Mattts, Charg d Affaires du R?*Jua^ciua auu s.u ai de France
yaume dlaie et Melie de Mutt's ; l*i durekal Fjc'i eu rocevaut ie
allies dlgus Mais et Pan ve-
nus pour commmorer les prmiers
vols de Wright en France. Ma Pain
lev, un des premiers passigers de
Wright a voqu le souvenir. Les rt
prsentants des aviations allis, ao
tamment le Brsilien, ont proaonc
une allocution.
M. Myron Hernck, ambassadeui
des Etatj-Unts, rappela qu'il fut par
mi les prcurseurs de l aviation et
l'amiti tranco amricaine si troite
ment lie i la victoire contre la vio
lence. Au nom du goupe snatorial
de 1 aviation M. Meoier otfrit M
Herrick une rdaction en bronze de
U premire maquette du monument
'tv au Mans i la mmoire des fr
res Wright prcurseurs de l'aviation.
Minister of Foreign Ainir*. a id ih;
CommanJint of the Arruncan For
ces, will ho'd itsfirst heaiing unless
Jtheiw.se announced, in Ibi roo.w.
of ihe American Lgation,eailv Mon
lay afternooa.
I s not neces;ary to state ;hn a
Oomaittei of the Senate is ih-? judg-
of ihs caracter and the comptence
of the tes'imony wich Us ad nus to
its record;.
i "he Commillee seek< the calm and
reasonable judge nent ol thoie who
:ome before it. comptent to (Il r
opinion upon the ptoblem wch it is
studytng and, uodcf oath. and un-
bi ised stalement of substaniated and
prevea ticts, by those who desi e io
state such facts.
Tne Commiltee deems it as uane
ces a-y any further to assure Lbje sec
n y of witoestes coafo ming to the e
.Unlaids,- as it do s to deny that it
woud m any deg e'e coadone p:riu
ry. r '
Traduction
Le co ni sptfiat du Snat sur
'occupation et lad nlnistrauwn e
emtoire de la Bpub iq ie d'ilu
n de la Rpublique UjdRuisanie i -
barqura Port-ao-Prinoe, lundi
natin le J8 Novembre si le tem >a
lavorable le permet. '
Le Co mte, aprs avoir ren i i v..
site eu Prsident de la Hipubliils
u Mimalre des affaires titraogrej
st au Connandancdes Korcss \nu
ricainaa, tiendra sa premire aauc ;
i moins d'avis contraire, d.n* les
ocaux d. la Lgation Ame lo-iu*.
Lundi matin de bonne heure.
il n sel pts necestaire de dire ue
ia uommusion Ssoatonal i etti^j
Ju caiac re et de la co.njiouce
des l-noigoegM l'i'elie ai usure
Jaus ses records.
UConiti reehsrohs les jagemeots
.almert et raisonnables de CSJi uni
fjeudroui dsposer devant e u ju
S2 oflrtr Q8 opiuun sur les
prouiiies qu'ils tudient, et sou*
serment, et uue dclaration sans pai-
d pns de tai.s prouvs e: preuves a
appui par ceux 4ni dSfireol dclt"
rer de tels (ai s.
Le Goml pense qu'il n'est me
ncessaire d'assurer utveniageil
.eiuoigni.nsq.j'.u loairoot net
.ecunt cjoformment ces
allons et aussi n'essaie pas d
i importance de prj irai.)..
rtJ
i latif
r^--
S (Il .1'
Les,cours
PARiSu:l -Sterling 56 l
Dollar li lb U2
MM
Bur6aude l'Acjeiv-Gneral
r'ort-au-Prinre, 23 Novembre 1921
BULLETN No ii5
Les chargeurs sont pris de note:
que le S|S t Alliaoci est attendu a
Po.t-au-Piinre de f Iris obal, Mardi
matin le 29 Novembre iejta
Lesperm s d'embuquement seront
dlivres pou- |> fret i destinatioi de
New-York et des Poms Europens
mi lad'-raaide laite ce bureau
Ce vapeur pa l ra pour New-York
lios l'aprs mili du mme jour, di
(rt-ctement.
. O B THOMPSON
^ Afnt-nrah


Lt MATIN
.... -..
U. S. Navy Press jlf esures tymh
_.
j
t~>
Port-an-Prince, 33 Novembre 192 r
Monsieur le Directeur,
22 Novembre 1821
LONDRES Les ngociations de,
la {dlgation gyptierne arec la*
reprsentants du fiouveraementpoii', ^______. lf
le self goveruent sont retourn* ' Un se prpare a danser le Vs-
une priode dlica;e, On craint qn;aoux et organiser des crmons
oiuaede la faillite de ces ngocia pPstitieuses,prori s/es par le Col-
lions une priode de troubles et d* pnal pour l'arrive de la Commi;
sion d'enqnt-, afau de donner nie
coaleur de vraisemblance aux film,
cinmatographiques, qui, aux Etats-
Unis tendent a nom fiire dan*
monde une rputation de sanvag-
'ie, voire de cannibalisme et de jus
lifier ainsi la tutelle trangre impo
SCC i nctre peuple. ;
Le Courrier Hatien , i plusieurs
a l'attenuoi du
Pouvoir comptent celte menace de
dsordre. Ayant 4 cour le succs de
ia manitest?tin projete ac d bar
quement des membres dt la Coin
mission, nous n'avons pas manqu
de signaler la mme menace aux Se
crtafrei d'fltat de la Justice et de
l'Intrieur, avec l'espoir qn'ils prs
ciironi les mesures ncessaires au
Parquet de la Capitale et au Chef
de la Police.
Il importe que le honteux specia
de qui a marqu le passage de M.
Deoby en notre pays ne se reprodui I
pas, et cela ne dpend que de la '
dsordres ne s'ouvre en Egypte.
VI EN Mi Lss relation! diploma
tiques entre les Etats L'un sont foi
mellttaent restaures
WASHINGTON La cor sidra
tion de la question d'Extime Orient
tel continue par les chefs de dl-
gations i la coufience des arme
natntu, tandis que les conseilleis ., r .
LtNDO.N. Des rapports contra
dictoires sont reu* ici concernant
les vnements a Bombay, mais iudi
queut que la rvolte a continu lue
ni-
LONDRES L'opinion dej jour
naux est divise sur le diseouis Je
Mriand i Washington. Uuelquss dis
voient la France; comme militavii t
et prchant la vengeance, tandii que
Its autres tiennent aon atiitude eom
se une marque de dianee justifie
eaveis l'Allemagne.
PARIS A l'exception des joui
aaux communistes l'ensemble des
journaux loue nautement le discours
aie BfUod devant la confience'vYas
huigion luudi et dit que ce sont on
tirement les vues de la France.
BERLIN- Les ditoriaux voien1
comme rsultat possible de la conf
raace Washington nue commui.ua
li dintrts comprenant lAllemaJ
gne, la itussie et le Japon.Ce dernier
pays aontiuue a olfrir une sympa hit
et un intrt croissants des je ri
naux.
PEKIN le dsastre financiei
menaant le gouvernement a t
temporairement vite par une reu.ui
au gouvernement provincial miIi
taire.
LONiRIS. Une dpche de Eom
bsy dit que .Tilliam r. Dogherly, in
gnisor amricain ds mines h t
ta au cours des meutes de la s*
manie dernire en celte ville ; il th.
mort des blessures provenant de*
ttons jets par les emeutiera.
WASHINGTON. Le Weather Bu
rsau a rapport un orage nui le b*
bamas, mais pas d'une grande inten
n. La priode desgrsnda vent Nord
Est et des grains sur la cte de l'io
i-de e t indique.
WASHlNGTOti.ljuatre sasricsins
espturs par des bandits mexicain*
Santa Culalia pies de Ctaibuahus,
a aunouc le Dpartement d Etat,
api es avoir t tenus su otage poui
lanon ont t relaxs apis 4 beu
tes quand aucune lai ou ne sau
ponait.
BELFAST. 9 bombes ont exploi
dans le tramway rempli de travail
leurs des docks cet aprs midi
tuant et blessant 18-
TOUX, BRONCHITE, CATARRHES.
Si vous commencez par
L'EMULSiON DE SCOTT
srement vous n'aurez besoin de recourir
a aucun autre mdicament. Tandis que ^
si vous commencez par un autre mdicament c'est
plus que probable qu'il faudra recourir
L'EMULSiON DE SCOTT
L>. marc ha malin, 20
courant, i Parisisna,
b ea de l'Aasociatien
'des travail'ears se sont runis an
1 Assemble Gnrale pour proedei
i IWeciion du
dfinitif.
Ap 11 rpie'q-ies changes ds vues,
l'Assemble procda l'lection du
Conseil, fuis, le Conaeil lui-mme,
Toujours th Antoine Talai
sandales Sms !
Novembre
FrteSofo II n'arrive P une seule occasion o la Maison Antoine h
ne tante une surprise sa nombreuse clientle.
~~ P OU[, C'est ainsi que par le dernier bateau, elle vient dereceioin
Conseil du Bureau dates de toutes sortes, qualits suprieures :
Sandales pour bbs Gourdes 8 00
vigilance des autorits responsables. |coi t'-rmmeat aux ststats. lit la
Nous avons, dans le mme int'^sreau delioitif qui eat compos
it, demand M. le Secrtaire d'E r0IIimu *"it :
tat de l'Intrieur de. faire dbarrasser'., p*"*dent
nos rues et les abords de nos Eelise> -JS p,,dn'
h.c mn/i.an. ,#_______1. 3 j- 1 Trsorier
Sscrtauo Georg** J Put t
Adjoint F. M. Vincent
1
t
i
I
1

t
I
C
Garonnets
t Mettes
Demoiselles
Dames
Hommes
12 50
15
17 50
20
25
des mendiants professionnels et des
[malingreux qui y pulluleafcplus que
jamais.
Que toute la Presse se joigne i
nous pour assurer la population
-eue double satisfaction. Il y va de
* dignit nationale Le concours
es journaux de Port-au-Prince bous
-les Membres du Gouvernement que
es fonctionnaires des diverses Adrui
initiations et la jeunesse des Ecole
Per^eval Thaho 11un1in.es j
Clment Uuvemaeu ^n y Couvera aussi ie superbes mallettes en cuir de Ru
A. B Cesr "^ eJtnt suprieures de P. or 4 12.
O- Delmar
Acbmate
Conseillers assistants .
H- Pyrol.J J Dessaline8,S,Maxime,
iC. Eovsey.
Aprs tea remerciements d'usage,
lo collgue Ernest Gaucliier, mem
bres du Couetil. lut une rsolution,
demandant aux travailleurs baitiens
ds ebmer le jour de l'arrive de la
Commission d'Enqute Snatoriale
Amricaine ifin de prendre parti
Le Docteur Geo,C. SOLOMSH
RUE ROUX OV BONNE BOl\
S'empresse d informer sa bienveillante clientle et le p
vient de. recevoir un eouvJ envoi de Coiumbian Healirg
participent a la rception des Mem], graudu uiauifeatation patriotique T,,UI1 uo> ******* u douvci envoi ae cOJUiiiDiaii n,a 11 g
? commission snatoriale,;qui s'organise. Cette rsolution fut ce,lfl pouore anlis-puque souveraine pour le traifemenl ra
en
Varits
VENDRED1J
J e Tigre Smcr
(>e 7t> et Me pisodes
Fnlre : 1 .Gde
J'y participer ; que les Bureaux pu-
blics, les coles, les Tribunaux, aus
m bien que les maisons de commet
ce, chment, en consquence, ce
our la.
Userait, par ailleurs, de bonne
courtoisie que le local de la Cham-
bre des Dpots on un autre aussi
convenable lut mis la disposition
des Commissaires-Enquteurs pour
leurs audiences, qui aat publiquss.
Nous nous plaisons a compter que
pour ce qui est de votre journal, des
notes ritres appuieront cette srie
de tuerat*, et vous en remercions
p.r avai.ee.
Veuilles agrer Monsieur le Direc
teur, l'assurance de notre considra
.ion distingue
Georges SYLVAIN.
P. S. Dans l'information rela
ive i l'entrevue de la Dlgation du
on,n Central de l'Union patrioti
ai avec le Prsident de la Rpubli
fk tl du Cabinet, le Secrtaire d'E
t.it des Travaux Publics a ' port
ibstnt par suite d'une erreur de co
pi^te. G. S.
Snfoc'sin^un? b^mre^ur S *^*1"*i**W P^
quelle aeiont inscrites les revendi PRIX, G-i pour la capitale
canons Nationales dn Peuple Hai a 5,1 DOur la nrovince
tien.- Spontanment, les membres P PrvincB
secjtHrent pour la bannire. Egalement en stock : Murine. Granuline et Banene pour
Admirable runion o tes travail ment de touies les maladies des veux. Relames deh>
ISSmSSSffSZSSSS dema,deacrrase au Dr GK0 C SOLQMON
nationale, leur comprhension trs
nette des aspirations dmocratiques,
leur irrductible attachement A la
libert I
Dj l'Association Fraternelle des
liavailleura pu grouper autour
d'elle une centaine de membres. -
ratroos, ouvrier et salaries- Bas
nouvelle! demandes d admiasion
out ete ieues>
p
Petites JSouvelle*
Etranger
Par CdbU
On nunJe Uc Fatis ^ue M- Caluiette, souj-
direcicur de l'Institut h uur comisuBique I
l'Aci^tmic des beitnees une dcouverte d'un
ouveau vaccin dont le bacille Kock et iaupable
4t Jomr. r la tubercule?.
Une dpche de Calais annonce qu'un in
ceodii- a dtruit la labrique de tulle. Un million
4c dgt,
Ailred lebon, aromutc, puis aviateur en
tort a la suite d'une longue maladie.
Lue demande d'interpellation de M. Cachin
sur les mutins de la Mer Noire et l'amnistie de
Marty et Badina a occasionn de violents incidents
Une dpche de r.ins annonce la n on de
M. Kmile Hautroui .philosophe minen'. membre
le l'Acadmie I tanai se, i l'Age de ;f> ans.
mm^mmm 1 .. _l j
Mariage
" En la ftasilique Notre Dame sera clbr le *
Dcembre prochain le mariage de Mlle Luce
Georges avec actre ami Hlie St Ooge. arpen
leur gomtre.
Compliracai.
Ncrologie
Notre ami Julien llont a eu la dou'eur de
aerdre sa len'n'e, ne /ouise l.e Duc dont les
funrailles auront lieu cet aprs midi.
Sincres condolances.
- 1 -i
On demande
A acheter des Briques rfractatres
r centaines.
5'adresser au No 1002 de 1a Grand
Rue.
Associt on
NationaUste
dos Ouvriers et
-Q. .. ... '"""" i"'w ut ia iiupiiioone, c'eat aon rendement exiraonii
aiapios hatiens en effet surpasse celui des marques qui sont plus coteuae. Il 1
ra___,..,_ VT .. ^ 50B,e ties raisons importantes.telles que le kilomtrage rsrai
u Association NationaI$-e des Ou des pneus, de l'essence et des lubrifiants ; msis nous pensons q te
Mies et des Salaris Haitens est con importante de ces raisons e8t le service continu aue la Hupmobita
L'une des raisons pour lesquelles tant d'automobilistes ont w
grande opinion de la Hupmobile c'est son rendement extraordiaa
an / il it filirnn ,n, ,,l. J__ Il if fl 1
nn..i i n .-------"""." -------I T .""" '""U"B 00* b service continu q
voque i Parisisna pour le vote des Jurs Prte donner des conditions quelconques.
S'stuti gnraui Elle st runira D- (]fiVfiP!^W^/l'/UfilO
manche 2; Novembie 9 heu^s du ^W'-r WdtZf IhltQtlCS
main Trtuc ! .;. j- rrm_____1 * ,
d'importam
main. Tous les amis de ICIuvre
sont pris d'assister i cette sance.
Ie Comit
Avis
Allez vite au Comptoir franais et
tous trouverez de VEau de Vichy-Cles-
lin ei du Champagne l'ommery $ Greno
arrivs par le dernier ''Macoris."
Dr Justin Dominique
De la Facult de Mdecine d^Pans
Ancien ass>stan/ des professeurs Den.keet Deu'chmann de Haro
bourg
Office : Avenue Grgoire 828
Heures do Cobsultaiiotig :7 9 heure* du matin
3 5 aires WWH
Consultations gratuites pour Us indigents le jeudi de 4 5 heures
ie l aprs midi.
Bti extrmement robuste et rigide 1 longs : lames en vanadium
Carburateur muni rio Ham iiio^r. h.r^imn dn rvno dit demi
deux dispo
Csrburateur muni de
si'.ifs de rglage
Graisssge sous pression, condui-
sant directement aux paliers.
Embrayage de ionctionnemeni sou-
ilf. pdale rglable (permettant d en
changer la lopgueur )
, iffl* da changement de vitesse
i 0Dg; fonctionne courts coups
delfoitextmeraen. faible,
ressorts dmi-ellipiiques, ,extra-
II y a dans ce psys une rgion disponible trs avantsgease pO*
gents et nous serions heureux de recevoir des maisons srieuses
vables, les demande* concernant rer' repr*nentation-
HupinobiTe
* -a,rj]
Tke H JPP MOTOR CAR CORPORATION DEl0i
Direction do type dit -
sible. de construction robuw
"Colasse de moteur ia
permettant de meuler les so-f^
et d'enlever le dpt de csiboMi
facilit.
Tonneau et Compsrtiment
extrmement spacieux.
Equipement completeo tnai
dd premier choix.
Ait tut llqraphiaut
HUFP DETROIT
E U. d A
Codet tinployk


4
* -\ i.
1* *AJN
Raison
i ,
Baccarell
LE GRAND MAGASIN
I Le Grand Magasin qui possde un immense assorliment
7, ZttqT b0me reuon,rae * ses articles de got
LZl? rsis,auce' nt P'' " de liquidalio
melre ses pm tout a /ait bas, si bas qu'il est impossible
InT1, a, <'UI*S' mn,e con'Pavemeni aux articles
intrieurs vendus autre par/.
IWIre intention est de liquider et par consquent, notre
ecison est de ne laisser aucun client srieux partir sans
pcneter. INous prvenons nos bons clients que le Stock
**er(a,s arllcle8 e^in.We, ^serait bien Sa9e ,le se dpcher
P'TpU^.' "* "? '*" ''"'" Pr" ~ <"<" ~ *i- ~ e..r
t
Si fe mouvement de liquidation nous favorise, nous cderons installation et Ml.
c
c
c
lin. iGourdei
J" pour Jupe rure laine 4
^Pf.jupe pare laine l'aune 4
'e de Jaine
boule
te merceris
"* cossais
J de soie suprieure t
de soie
rpour jupe
'Pour jupe couleur
PMupe blanc extra sup
'Wwc sup l'aune
"ire de soie sup
7 Jimier sup l'aune
'barre pour jupe
. carraux
ths
'Pour jUpe iaune
!*eie l'aune
~JP' jupe Jaune
vJ^fi* leur l'an
'PWr chape l'aune
4
2
2
2
2
2
4
4
;
4
4
;
12
5
2
2
1
2
50
50
Gourdes
2
Voile pour rube
Voile blanc double largeur
Cali:o grande largeur
di'o
Namouk blanc
Similyde soie rose et bleu
so Bas noir la paire
Bas merceris blanc et couleur
Bas fil coir
Bas soie
Bas roie suprieur
Bas 1 ex'ra sup
" '* suprieur noir
Tte irdian
Nappe blanc fil
Nappe couleur i carreaux
" conleur fil
Deptelle ralencienne la nice
Bamass pour matelas l'aune
dito suprieur
Toile i drap til
Cinture pour dame
Reps pour ceiniure l'aune
5
s
50
50
75
1
5
6
10
10
2
?
13
2
2
I 50
I 50
I 25
I 50
1 35
1 25
1 ;o
3
3
5
7 S
7 50
75
dito baleine
Peigces ckignon
Jarretires soie la paire
Gourdes
it
jo
Cacbemir pr ch'e grande lar
Surah cossais soie suprieure
Tafia lia soie suprieure noir
Serge blanc laine pour jupe
Hchapfs soie sup.
Satin blanc et noir
Voile blanc sup
Laineuse I aune
Laioetie l'aune
Mousseline de soie
Diagonal pure laine arg'ais
" franais
Casimir fantaisie couleur
Seige noir l'aune
Serge bleu "
" noir '
Drap noir supiiour l'aune
Alpaga suprieur noir
Ki ' blanc :
7
7
8
8
12
3
r
2
r
S
30
25
20
30
20
22
12
2
50
50
5
50
jo
Gourdes
2
rill blanc suprieur
Casimir damier
Dfill tQSfor
Casimir fantaisie i carreaux
Toile blanc pour chemise
Casquette pour homme
Chapeau laine sup pr homme /o
'' 7 50
pour enfant 6
paille sup 2 >
i homme 6
pr hora grand numro 3 50
ro
t/o
2
3 50
50
50
Chemise blanc a plis
I couleur
blanc
Mouchoir pour homme la z
Chemisscf e i homme
suprieure qualit
" trs belle
Ctlron tricot
Chaussette fil couleur et blanc
chussette
Jaretelle la paire
ro
6 jo
6
10
;5o'
4 i
7/o
4
1 50
1 25
1 50
Gourdes
Ceinture fout cuir pour hom. 4
Bretelle homme
Gant cuir peau pr chauffeur
Chapeau paille pr enfant
" suprieur
Chapeau panama
Chaussette n'ant colier
Cassimir pour costume enfant
PARFUMERIE
Lotioi G!oiredea'isF.d'amour6 35
Lotion Pivert tout assort-ment 2 50
50
2
7
?
6
7 5
I 25
4
10
5
Poudre Antha
Pommade c:me marqu>se
1 Poudre java
oudre Fleur de Tohio
" la crole
Cration du Grand Magasion
Grand assortiment de parfu-
merie Houbigant
Rhum au quinquina
" petit flacon
Colgate
2 so
I 25
I 2\
2
2
2
1 ;
Ia5
i
COKSilS marques BON TOJV & ROYAL
Vendus des prix spcialement bon march.
Le Grand Magasin 206-206 RUE TRAVHSIfl


f
LE MATIN
t-

f rk*
GYRALDOSE-i
pour les st-ii iiumes de la Femne
Ca32
N'oubliez pas d'ajouter U comprim d GYRALDOSE
L'OPIWIOIf MEDICAL*
La tMWMtM daainlacta eomaia tueua aotr* produit ne pounatt la faire
Unt do.ine l'nergie du thymol : t elle U lait um danger, nvtwit nul-
lamaui toxlqua. 811a dter-e en outre, lea miuraeuepo aolaat qu'elle arrle
tout putrfaction, comme pourrait le taire une potin a Imbibant aisment
de loua lea produiU de aeretion. urine l'alumine sulfate. I.a prparation
dee DluUomi neeeaeairae pour lea eoine de la toilettn i .un' est des plus
facile, attendu qu'il a agit d'aiouter simplement a I eau bouillie les quanti
ai* Indiques pour aolr un litre de liquide lent prrt pour I inW'on
D- C*a*.
la FaeufU Etablies" 'JiaUUia. :,r. vMaaclertne. Parisst V
uhar
klitnlMlU**
Cl*.
A
oH
(Maorgiquo antiseptique urin\ire

Prpar
daim /.s La
bariiloirrn itr
njRoooiii
pr tentant
mme fiiranlic
vienli fin tit n.
t'ftPIIIII IDIC&LE
Le Pageol a lur
les balsamiques, t
le santalol an par-
ticulier une sup-
riorit marejue
Alors que ceux cl
ne sauraient tre
que des adjurants
qui ne pourraient
aucunement *olr
la prtention de
supt>rlmer ^s la-
res et les Injections
urtrales pour las
hommes, le Paffol
administr sert
consuma 'ui seul
un mdlaatlaa
complet* la pa
(olisatlon
D> Mix*e.
de la Famlie **
de Montpellier.
I.u'' * fCnle*#
F.tablissemenla
Chtelain 2, rue de
Valeiciettnes. l'aria
Huent vite
cl raiiiu-ieiTiertt
Supprime les
douleurs de la miction
Evite toute
complication
VAMIAN1 IE
Noaraao |f.?un
cient.f- t
Avant. Maladies
Vaillant af Ilouet '
gents gnraux pour Hati
1720, Rue du Magasin de l'Elat
Prime olierlc aux Acheteurs
1 tube de Pebecco*
par boile de chocolal
I a grande demande de chocolat
pt.udre t Kighcsi Furily de Lehn
titifcp-oiP'e que le peuple a su opp,v
cier sa bo^ne qualit dfiant toute coi
curretice.
En achetant la boite de chocolal en pou;,
*M1 hek Perl y" deLrnh & Finit reUtK
u u h' li'ihfiic P.-be<*co (le m*illeur d<
Le U'.ocoi i est en venta tiez: 3,li,Si|
mon Vif*ux, Pharuiac o Cental*\ Phtrmid
F. SejiiU'n eic etc.
Dpt c/ies-UKeTHBAUI
Agent exclusif pour Haiti
LHi\ & I l\K IXC
Tous produits pharmaceutiques et tous
articles vendables dans une pharmacie
SPECIALITES -Lysol deYinlectan', sa on Lytol, Shaving tiream
Lysol, Pebecco : dentifrice incomparcole l'huile de
foie de moi ue, Eniulsion, Extrait.
Chocolat en poudre de L de F. c'est exquis
Poudre Talcum L St F; C'est l'extrme supriorW
bon march e'c etc.
Demandez le prix courant
LYSOL : le meilleur et le plus conomique d s dsinictants
L dsinfectant emplty dans tous 1-s g andi hpitaux
IjAE petite cuillere de Lysol ns une pin*e l'eau doo, e
la solution 1 "lo
DEUX 2 o|o
T/.OIS <*?,o
(Une pinte reprsente environ la contenance de deux verres ordi
naires )
"j i
Lep|BCat liusi parti de Londren,
le 8 courant, est attendu en Hait
vers la no du mois.
Il chctgpra directement pour 1 Eu
roDe-
Port tu-Prince, le 32 Nov- 1921.
BOBBRTS DUTTON & Co
Agent Gnieux.
d bie.
Ce ba eau dtvant arriver New
L l ysol s4e i ploie pariiculiremeni dans les c.s de : Accouche y0.k vers le 9 Dcembie, les char
ruants. Tuberculose, Infection, Moi survs de chiens. Piqres et mor udroni pretrer de r eue]
s"res d'insectes. Eruptions de la peau. Blessures Plaies Hrulires- ocrsion ont pris de passer l'Oi
"llaile. pour 1 hygine personnelle' la toilette, le biin. bans les tham et d: l'Agent Gnral c de plus ara
bies des malades, la chambre da bain, le wa er closet, les curies, pies lenseignemcn s leur seront tour
Atant et apr* le balayage Pour cicati iser les blessures des anim.iux nis. nill,.....
el lef tenir propres, E FA2rg2Si
Dans h s accouchements et les l*mps ^pidmies le Lysol s'impose K '
plus que dans loi s autres cat
Ayez toujours uoe solution de Lysol dans chaque
chtinbre de voire pp*rle e.t te maoer"Coiumbia itiiiera
Xbaque flacon contient un prospectus .Nw Orleant le 2ti courant et ajia
. i i,^ 1 i a jc 11/ m j ici I) 2 dcembre, apportant environ
Lelttl S* Bink lnC. LOll h. i hebaUl 200 lonnN de marebandiaet et pat
Annexe des Caves
de Bordeaui
EfiERElX, propritaire
Attendu par Steamer* idvancedui
durant un grand arriv ge de pro\
sions fraiches,
u.P UKEPAEisTON v^nf Uvires^Chu.. cuterie franaisefrui
dhectemert d- NwYok sera ici as 8 ont s. Beurre frais,trom'iQe Lam[
\^T:io% dtuc.: oeti,Gruyre fra . Roquefort Je j
more. Lgumes : Cleris choux-llei
co
vers i
a me

Nosa Une
lilW YORK
Agent pour Hait.
Avis Commerai
ssurrances Commission H**prsentli)n
agera pour Puit au fiioce.
Le bateau laineera le mme our
pour Sto Domingo City, San Pedro
de Macoria, la Guadeloupe, la Marti
nique, la Goayra et lea porti de la
Coleaabie pour retourner ensuite
New Orlans, prenant troc et passa
geift.
Nom portons la connaissance
det affrteurs que le 'Culumbia fera
la route de Ntw Orlears Port an
r-rince tous les 13 jours et us prions
Messieurs Brandi S* Coet RaOUl JU- . > 911 a ce bteao.
nclont le pfaielr a annonce rquilsont sojietecommerluledhmti
fond une association dont la raison Aa^s/?!&
sociale sera
BKAiXDT ET JU1NET",
The Up To Date Tire Repair
Shqp
Rparations de toutea marque* de
neux et Tubes pour Auioa.
Nous rmployooB les meilleurs
PortaU-PrinCe le 14 Novembre 1D21 matriaux eipoaadoualee meilleure
quipements raodornessur cette place
____________________________________________ Apporte! noas voa preujr troubls
et nous ferona la reste ?
! Harry B. K1NNEY
Prop-ietaue
13tirj Grand Rue, Port au Prince
En (ace lea Foinpieca.
Bire allemande
Munich
Reu rar le sjs "A M OR' un bon s'eck faon Pilsner $t Lager.
L. Prr iran Aqgerholm,
I
La\Jol
ac
Plusieurs reverse
une fois aaM en-
fanta, aoai main*
tenant gay par
la prsence d en-
fanta sains et
heureux. I.a
Composition
Vcgdt al e de
Lydia E.Pinkliam
a rtabli les mort.;,
une (ois de plus
normales et en
bonne sant.
La lettre suivante
crite par une jeune
femme, prouve la
valeur tie la Cotn-
positionV^talc-de
Lydia E. Pinkham,
dans de teis cas.
Tesus Vie\ Monte, Havana, Cubn. J'ai .-mp'.oy.' av.c
UKt llcms rsultat, voue Composition Vgtale de Lyd*
F- 1 i-ikham, U mdicair.ent que vou. recommandes pour
1 a ii.alai.it'S de; lasaiTISt Apres trois avortements j ai
pu donnai nainaus un aotaBt Je ne p-is trouver de
nets ajout vous exprimer mu reconnaissance. Je recom-
mande votro mdicament toutes celles qui soutirent,
cornu tant leur salut. Si -.eu detrea publier cent
lettre, j: rss doni ptBBisske de la blTe."****
TyWTta Vaauvr, :.;_irid I, ltfR C, Jsus del Monte,
H--rvi. C' s.
c- rtfi (t*rrmttmp**i* Un* >* *aaeefSS*
C
Torl au Priace
&*ml*mme
De la Maternit t Paris
Consultations 1 3 heures
| Bois Vecoa Avenue Viimeoay

l
IL J^ -^ uro.* c. w. .iti. MaeiciMB OO. lv.mui t.s.-- f/A
m
.
cl


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM