<%BANNER%>







PAGE 1

j/ LE MATIN En Belgique Je soldat inconnu* ( On mande de Biuxellee que la no ina ion du dput flamingant var Cmwlaoo P"onue. sesli- <•• • a uw \ nintn fou | e j Varits -.ai. clbre a la Cathdrale bt djr ; ajre Caodic Pa'ruk n>nx miHe perennutaee ctv;* uu •"• %  r paient a Tex rieur Mgr Hevac4lj Lntre gnra e G bra la mess; Je pnlr! Di?/..l uni: c ^--^ mm^mH^amm Hylan et apaisaient public s pour ap o'amrea pd.onceg^ yjf^j t UenUSSUnCi I •WASHINGTON Dapria is reu aeiiaements parvenus au ministre de l'Agriculture le toial de la piodac tien du bl dans 2ii piincipeles cor irtfee du gobe except la Huesitp'inDt 2852 82; 000 Boisseaux soit i.'o millions de plus que l'annt demie! e. Arrive La pense Millerand lej a r mercia cfa iieuri sment en soulignant que ces iym pnlh qufl4 tiargren p~ouvfnt qun d'inspe^.on le Bri^dier-gnralPay \\* i ^ g flceB de la l ra,jCe DOnt ** mastrr Richard, U S M C. Ce roa'io e*t arriv en voyage 1rs membres de la Renaissanc prparent pour le il Novembre pr^ ichain une ^irf extraurdmai e.lly se JTGM tlSe ra rapiseoU • U.i candidat srieux {et Chouchou riv" otte demie e TARISMi Millereod a reu la es deJie a Mr Flix Vmd. cr^fe. tore d M or ipniliir les rprj Nous enrf p ar | e rons. SSlLir H""^ *'? %  "" %  JS -Les membres de la "Renais notamment cfux de l-Arn^riqui. du ., , ,, %  %  Oder du M.xiqaequi ont exprim "?" 10 c " v 1 us i !r o d eur volant* de con.r huer sa rtyon naiIf soir I 6 heures pr: ses aux men 1 du h prrs^e frerHeo. Mr nairf • ce soir a fitis de p endre ceitiints d cisons concernant la banne ma:ihe de la Sjcii. llafle tubm KB Pour Demain Nous omme s obligs de r'nvo Lts intresss a la Rafle des 6 vol yer demaiD U ppbjotion du comp It' mesi.de Dictionnaire Jules Ciousar cible —Le Prsident de la Republique franaise assistera i la clbration dn ;oo anniversaire de la tondation de la Facult de Montpellier. — Une dpecbe de Porto Ro*e anuonce que le colonel amricain Smith assistant la confrence comme observateur a comuuiqu titre d.lnlofi miiion le p'ojet Vanikrhp prvoyant li cration* d'une banque destime i assister les Ktats de I.L'urope Centrale. —Une dpche de Ixndro annouce que la mission cubaine lut ntfOC -i un djeuner ottert pu le lord maire i M.insion House Les cr/no nies de l'ancien ten pS furent observtes ave: splendeur — Ls marchal losk tu: reu tndianopolis pir des milliers de p..sonnes venues de tomes les parties dn Eiati-Unil lui souhaiter ia bienvenue Une crmonie militaire, course ! automobiles delil de troupes remplissait la journe.— Il principale crmonie fut l'inauguration du monu menfcornmmoratil qui sera le sige de l'Ame riean Lsion La premire pierre provient de Quieaii Thierry. -C.ln^aRO tit ses adieux hier si amiral Se.ntey -r reut le (inaral Jacques, Commandant en chl .Je l'arme belge Aujoud hui, grande de monitration en l'honnvur de Foch. — Le roi Alexamlre doit prter serment au jourd'hui comme Souverain de la Yougoslavie. — Le marit subit hier la plus lone bsisse prou Venle F Il sera pro d Um Novembe 1921 1 Xo u tio.Plsce deUP ilXii r can des marchaod set ni, 4 caisses de pruoej t_ 30 paires de chstu^J pour terrines '" %  ort su Prince, le 7 N 8f -Monknf] Eocaouori Dc* •i.O'ge 1 uiKSHr i-pp de l'entente et aux Ktats Unie dclarant que la Russie ne se sentirait nullement lie par les dc' 'ions de la confrence de Washington et (onaervsit la libert de preudre lea mesures ncessaire pour 111 pcher leur mise en vigueur. %  Madame Bo ochird *, p I acte des po'es clianson.era rep(sente, suivie de E t dcd c* mojL Chiisiiao Victor Augostia, !e 25 ans — LfsluoMll' lieu demain marn i SI Bisitique N'jtie-Dame. luaire ; K je de la Rvolet, vis de u Cbacobie des Dg ^saaaassjjBBai ASSO31A.TI0N 41 DIT PETITStiMIN COLLEGE ST Ma,| Session de 19^1 P.o^ramrce ds U Samedi, u Novembre. Fte annuelle de l'Association r:ss.i:ia, le soir, a 8 heures. Allocution d'ouvenure par 1 | Dimanche i ; Novembre, if Assemble 'Or rale des Mtmb tion au Petit Sommaire Collge matin, a heures. Lundi, 14 Novembre. Le matin, messe solennelle Jul Petit Sminaire, en mmoire te I et particnlirerr.ent de ceux qmjonU f r.clusi'IZ SP.Him A<].Yl[ la dernire Assemble Gnrale cAl Le soir, banquet par souscription j France.— Allocution de fcrmetortl par le Prsidents Ordre du joi De 1 assemble gr: v'e. U tait cot a midi a 950 p ur livre A New York, il valau o 42. — Sur le bureau de la chambre franaise le ministre des finances dposera prochainement le projet de loi supprimant le systme de I tboanc ment pour les valeurs trangres t unifiant leur %  systme en les soumettant aux droits quivalanis ceux des valeurs ranaises. VVliarris Oil Ho. Geo. Jeaix^uie due .ici Mivf.Mi'i d^ iKtr Ni ItW Huila el Graisse Micoris Varits la Piix ch z soi , chef d'oeuvre de Oorges Couiteline interprte par Mlle Taldy Guiltor. — Chansons. Le e 10 ourair repartira probi d>', de ralfin m "t li nlus ow". Ire >t4 9 ann4t EXCELLENTE OCC\SIO\ • i %  • La Maison Vincent CREIDY tous ses cliei Voulant raliser une valeur de > Offre un colossal rabais, malgr la hausse, ils peuvent Hisiter magasin o le meilleur accueil leur est rserv. Pour s'en convaincre, voir les prix ci-dessous; j 7 50 Rideauxtullepr jalousie upprb-7 Jo UdoMdepmj •irneric .RiJeaux po-trcl-neet V U Cire de Chine .'aunes Gdes 8.60 Suisse 6 a la pice de i' aun. 10 •• Me'eor "> li;s Ll couleur pourdamtsladza; Georgette 8 i-B-sl noir Satin hbcrty double larg blanc 15 Bas co'on de ion** ruinces • Bareret E OPI jupe l'aune ao ;Chausseties fil pr homme Scie avable de toutes nuar.ee 3 50 Chau set e coton la dcius.ire Soi' re lc;e i i Ciepon de soie un la pice G. Ltnj nouveaut pr )upe d.l ; ,Creron de soie IKurs • Lainsge plis 5 Voile ifleuts Srie blanc.C-eme et noir pr j 2 ;o Diab ement fort Gatb.dine blanc pr : upe dl fil 2 50 Satinette couleur asst DnHr U-geur Indienne angl. bleue Drs^ l'ger pr jupe double larg. 3 00 Indienne Garoer io le hlancbe Porjie anglaise E!cti s La R.lltttt pr j.t lobes Voitde laine Yoile Iracclises ruance fonce Reps ocir jour jupes oui 2 }0 Voile imprim a;st couleur a ,0, Voile des grand* ramages 2 Vo'.c i bains de 1 oui snp. I 25'Voile Nouvaut de toutes coul C ai rt nrnen bleu pois blanc / 50 ror I c< Narjrotk DO r pour deuil •' lirgeiie blanc 10 Nan:ouk UtBS double larg. S'.mi y b anc grand la 14 20 10 2 fO 3 I I I / 0 7S 1 2) I 5 I 5 I 5 I 5 I So 2 2 ^ 2 5 I l 50 I T> Balis'ecamb aiJ?lanc*do tble g. 1 75' rour homm s Crpon bhoe pour ling dl g 1 7^ Chemises Ma Iras co JI S Organdi de •outes nuances dl !g 1 <>i Chemises b'anch's mod Uiab'ement fol sup d! !g b'an: 1 50 pour hom ne Jalicot pcial po'' r rhernses dames la pi:e Calicot M ad a o'ame la pre Calicot d' Fami'le la pice i. h • .i-se.l.s coion la douz c la flouziine Cisimir l<"g"r lavable dl la'g 1 Serge noT tl bleu nvi'in Flanelles bleu m.:in db'e larg [>ans noir uniuu G ani'e noir Suprieur 50 S j rge bleu m.iu supe.irur A'ppga noir Dock b'.an: doeb'e fil super i.ur Do k v^rt Merceris Khki v r m r eris 10 Chemises blanches mois I ar 10 Faux cols to e (Marq ,\row)dz 20 Cravate longs de so e 250 'ongje so e reps 4 00 Cravate longue en p;au le soie 4 r. pour cœils fpetite) 250 > ,Diagona'e noir sip. 2751 2 00 P erc,,e Ra y co jl P r l nem hom 2 Znh ri arg an coul ; c 1 } Ma iraCOJI pr chem ho n 2 2 Tong cou! pour hem homme 2 Jolie t J 1 : pour 1 h m nom 2 Utrei .es pour hommes 1 Bretelle pour hommes 2 25 2; 2) 5 8 7 20 8 2 50 2 S 2 50 la ii de paire Servie te de toilette bU*Si" S T v.ettede bto u 3C Brosses i deats Boises 1 dents Peignes corne 1 pe'g r Pcgc es corne ^'„ t Rubaa Lbe.ty etl.^* 5 toites nuance 1 i[j la pi:s 2 N 3 N* N Damass banc pr naps sup l'au 6 50 Kh ki jaune vert et g'i (Cavalier 3 Dimis .oui pour nipe sup,6 50 D flf Uj'on baacfup } l ar db! 1g marelas 600 D ill blanc molone 2 50' Joiltl fi pour matelas 2 $3 Kh k b anc db e fi 1 jupe ieur 2 jo Dimass coto ^ pr ma e'as 2 Ji Csaioet'e'oir tt teiul sop 3 ouverture* n> I tb' n 2^00 1-^0 Chemise Zphirs couleur sup de l.t -^ It ; ur c.iaqu 2 J ; 9 12 22 6} •J 120 120 Ruban po ^3 •• TlDlJo" ^ N'oubliez pas que la maUon r*f Vageni duCo.st Ion Ton. Royal Worcester, et Adjuslo Corset et que lu eu a tuuj tr*< ui (jnind avsortW Vente en gros et en dtail



PAGE 1

zirc" • % % %  9 }LZ MATIN avemfDt maritime| Ugoe Hollandaise.— Le S,S iCa! I|M|0) vppnnt d* I Europe et de! ^idowu i;aiuH cl Cap Hatien ei | ce matin il laissera dans In j jtt pour Santiago de Ci'h Kin^n' l ti Guatemala. u r|g( Flora venant d* NewYo'k fai ports do Nord, est attendu iocbe 0 du courant et laissera llijoire pour lesrortsdu Sjd iCunfto. I Li i|B A mort arrivera ici vers le rooranf. Chargera directement %  r l'Europp et fera escale S'if.Car-Haiti'n, l'ceifor'leta, San jnttSun Juan de Porto Rico. fpiiwma Une.— Le 8|a cLo'on i ici le 9. laissera le mme joui >Cristobal.| tf lAllian 1 lpissera New pkJe 11 et sera ici vers le 16 di toi si* Gen. Gorgas laissera rYo/k vers le 12 pour les pditt i^na. • [aydeSUsnisliip Co:-Iep|,Grfat flliectrarii liier a 1 limie p m. I Port de Paix poui tmtanpiir.ee, I Gonaives. Il est ttendu ici an ird'ui et la'ssera reitp mit oi ain malin pour K ngfton, en fi jaicile aux ports du Sud Ce Iraœer vient de New Yok. \ .Beaut— Fraicbeur-Fincsse m Antoine TIJJ Voblez-voas tre lgants avec peu d'argenft H A C r COU -I z Ct i (z ANTOINE TAI.AMAS Voua trouverez^ stock d'artic'* de premier rboix, dune, beaut *l d'une finesse rare.-Cest la surpris que ia maison v uv rserve SH nombreuse clientle pour la fin d ann> h touicuis eouc-euae dtre uuu, a ses cliente, ls maisju promet de ven d'eaux plus bas prix ooss'b e8. Nulle part on ne t jut trouver acheter meilleur compte um chez \r oir.o la.Rma. Mk>*rela hausse qui se fait sentir chaque jjur la maison, prenant coeur la lamentable situation conomique du pays vend avec conscience, en se contentai,t de gagner trs peu pour plaire toue et mettre ee d clients I aise, quelle qu soit leur bourse. Accourez Vite eh z Moine. Tu'untas i Le Purgatif Idal c'est la [Pilule !" D r Dliant! m, Rut du hubourgSamt-Dcms Paris Facile pi't'tulro, Me n*ce>llitiil aucun prparant, |dl H provoque Jamais de dgot. SopprluKinl la dlrio, M dbilite pas le ma lad.'. N'exlgi-at iid iropoi ii chambre, M cause aucune perte de temps. fluiiclh.' fjii.t. nles similaires i ot, par consquent, moins chre. •OSE : PUPOATWL, s 3 pilule* LAXATIVE, I pilule. Soie ,'avt-Lle diverse! coulem Auiit tiouides Satin Liberty >oues couleur Tuasor oe oie Joiifn'ie de roie Mousseline de noie CliHiaieuse de tOie JHI kuurce de toie Popuue ae sois lit ngslice fi e soie (i loitossi de .'Lit; Voile de laine Ciyuiidit > \\ .-s. bulirtUe S l'itUIS TuBciOr dfl t-oio BHII' q: il sut eut are .ic|uii de tut fleurs DRAPKRIL 0(0 5 (05 LMJ f)(( 5 00 0 LU *00 5 00 U .")C0 5LG v> II) II vaiies Alpaga noir Casimir eup. Serge bleu 10 ro 12 50 ..10 00 30 00 Vuule?-"ous "' %  "• bfoaiz et jolis corsr.ts. rmarouahles par leu fitus*e et leur sohdit 1 coaie. chez Antoine Talamas, rcemment arrtvt de .VwYork CHAPEAUX 10 7 00 10(0 10 10 VA 00 12 tti 12 51 > 12 01 12 51 12 50 3 01 3 IX, 301 Gendarmerie d'Haiti Bureau des Renseignements '•rtiUPiirce. Hati le 5 novem ill VlSlMPORTAA'J aiarnif r avis est donn tons 'qui ont une licence pour port toi e> qui ne l'ont pas encore elfe pour l'exercice 1921,22. wr fit accord jaiqu'au 3o No •bfs 1921 pour se conformer • prescription. •aie ce dlai la licence sera an l et "ai me cor risque. W rappel que la licence est Wielle gratuitement; A A VANDEGEIFT •Ufpprum: M^joiG-dH.j D C Me DOUSAL fd^la Getdiirmerie d liaiii A C.chemir noir & blanc Aune;G.2 50 Toile biauche poui juppeB 4 ^ 2 50 Gdbauine biu.ic 2 o Heps couleur 2 50 %  l'aini beacli pour jupea -2 Oc Voile couituiunie N / ,.,.y 2 LO Voile blui.c _^^ 1 5u .Crpon oouble ai^tur l 75 I Voi.e couleur a ilurs 1 sVoiie noire pc ur ecrtbrppe 2 51 Vcii'3 la Vogue a bc ucie coul. 2 50 Voue Eizi4/eib> a eafttfsatu coul. 2 Voila buiiiro a bties couleur 2 V u lo L i. ,;i ci.cl i t muge 2 Voue blai c cairoatix coul. 2 01 Voue jours coule m ^ 01 tloua. uii<3 a bnts de eoie 2 5t iuuieui'e tliOsUM aluirts '1 5t Tte luui a %  > leis biaoc 2 Calicot M dapolan grande larg. 1 50 Nat soi k blanc Toile pour maieiae aune Couitu Oi poui ma tlaa T. 'le a (ii;t| tli T de dia^> i*,4 Toile dr*p 40,4 Nausouk icse o K ''itt> anior K ki blanc eup K ki j. une Di ii OU ne Ouck blauc aup UriII il rbul q 175 4 4 5. U 551 175 2 • 2 50 200 2 00 2L(J 2 01 1 *5 7 u Chapeaux laine pour hommes t pour rartela pour enfants ."> Chapeaux de feutre sup. 15 d< paille pr loin feutre trs snp. 25 de paille sup. M de paille mo le 7 Mouchoir de porhe pour h' mme sup* Douz. 10 Co8laine df bain jjour iiomnn s chaq. 25 00 Costume de bain pour femmes 25 V * eefaots 10 00 Kepi de bain pour dames 4 00 hemises hommes sup. 10 Cemises hommes ; 7 00 '• *'en crpe de Chine 40 00 Serviettes de toilet e chaque 2 00 Serviette de toilelte sup. Serviette de bain Chemisettes a hommes sup' japonaise union suit (combinaison BVC Caleou longe et court tricot sorns de bain ( bath rob sweater di soid Taies d'oreiller? Houppe S poudrer en|velours Houppe & plumeau Houppe |plutneau moyen grand "trs grand o.-squatte pour tiuiumes Fouarefl glace avec houppe Chausaettes horo ordioaiies dz5J3 " Moyenne qualit 8^ " Mercerizta iu 10 Chauasettes homme* sup. 12 00 -hdUrSfcttea •' soie couleur cha. 4 00 Bas noir *t blanc dosz 15 oo Ois mercenzs couleur sup dz 20 ttas simili soie 22 00 Gis de soie chaque. H s de soie sup 7 50 fias de soie extrs sup 10 Huudie Fioramyeet pompia 3 50 Poudre floiea de tokio Boite 2 Foudre veloute de Lys 2 1 oiions Pompais Azurs etc flac 3 Bretelles Guyot, Police et Msra 2 RUB/iNS La Maison rst pourvu aujourd'hui du plus beau s'och, 0" trouvera tousauires articles de choix, des prix dfiant toute concurrence, 250 300 4 • 4 50 7 50 OU 30 00 00 00 4 1 1 10 1 50 2 2 50 0.00 .1 00 Rubsn satin No 2 Rice 3 00 4 Qiies couleur vain doidre de Morsietr L N^ipe codeur upr %  Mie,Coliector of customs.seloi. Toile bieicliu pu r chemise "W. 101U125 de la 01 de D.uai a bon. m *. 20 %  rdi 8 Novtmb.e 1921.a 10 hii| r'-aneue uieiletou 2 01 K,aLelilaine e covou 3 Flanelle loiiie pure 4 00 %  HL, u jtia piocc a 1* vtu.c Kde$manhit dises .uiv-i. ts: Jjj9Mai Flanelle ian.e pore y ai de JJJ : Mces acctsioius peut bi T*"R1Y. 162 1 caisse acessoi ^ ifs de ihaimacie y Corel No 1 1 lui ani.-hy iicini.i lu i.e au 1 t'.aiit-iic inoubhe lue )cur t .San.nie -S.uiiu oeutiie largeur 0.1 si. tt.e non. aup. Fulmbeacb aup. uuauiea 7. 8:0 iooo 2 50 20 4 3 4 7 9 12 10 *2 •40 00 80 100 Ruban l'ompadoor" fl'anne m ,. *\ trande largeur SoutierB blanc dcouverts pour fibs Souliers noirs et jaunes dcouverts pour hommes Sjulieis noirs et j-unes montants 30 Souliers dcouverts pr dames 25 Tapis cir s aQ a 3 a 5 6 8 lu 12 14 10 il 18 02 2 53 3 7 ?5 JBonTrv Adiusto, Venez voir les CORStilS — Bon ton, Royal, Wrcester M t e dioW ^ 124 • k Cal 'edecate. 1er pi c lu? 1 g conipetca! s —nt antlsaptiQus CM %  •*• %  • hlKir (1B07). I Sh^SJT mnt ton l mlrrnbP de It I lJ^ar, le, riTr:, U,.rrh— I jg cont re lu Epideutt ''*•" i^T "•<• colllero ••• \ _^ m %  ton %  • %  ,nfri h ,_J 8l : ? " DM nifturtm -*aia — %  Fiilion Shoe Poish Company Inc New-York Si vous voulez pro'ger la peau de vos chauasurfes, %  Si vous r o liez avoir un brillant luhsnt et durable. Si v o>is voulez conserver la couleur et la soupKsse de ces chans^ure" p rolafit longtemps, employez'a marque vtONOffXM Foi met en liquidation un lort stock d marchandises diverses SAVOIR Canotiers, Chemises, chemi^hes.caleons en tricot, blanc et cou leur, cnvaies, ceit'ires nom hommes edt*f et -niants, cas n lias ofill roulei r, Kh ki imites 'de quinine. Pommdes assorties. i;re to ne pour rideaux eic Sans ooblier les tferoun Nouveaut arrivs, sur les steamers Caravelle et Martin : que. Crpes uf ,h!ne. et crpes de Oorgette, Fleus


PAGE 1

LI vuru .^ cr> Guerft Je r huni&tism ^ Goutte Rhumatismes CraVelle A ririo-Sclrose L'URODONAL est au rhumatisme ce que la quinine est la fivre, la Vamianlne l'ayarie. ri.l.li>cmrnl'i 'ill.lL'I.IITI. '.'. r.lf ^ alem irimrv. I':i.l, .1 UMilM piiMiuni. i,m ;*IL£E L'URODONAL nrioie le rein. Javc le foie e ics artic-aarins. 11 assouplit les crlro et vite l'obcs:t. Vaillant <$ llouet Agent* qw/'riu.T pour ffnili I.720, Rue du Mmjaiin de l'Etat Pharmacie* Centrale Produit* de toute fracheur Ejtcntum prompte tt toigne ordonnances — Spcialits ; uu,' \oules les maladiesSUV LA MAIN UNE'BOITE J .. Pi VRITABLE TALISMAN fPour PARER au* consquent d'un refroidissement PRSERVER, TONIFIER vos Bronches et vos Poumons PARACHEVER le traitement don Khuine. d'une Laryngite on d'une Brunch I te invtre. Pr.ier"'-vu en de suite, mal refum-r impitoyablement le* ;ptistll!e qui voui fraient pro|M. •..-•••. m .ltail pour quelque snu : ce sont tnujouni de Imitation, Vou ue serez certains d'avoir LtS VRITABLES PASTILLES VALDA qcs si TOUS les achets EN BOITES FSE. VALDA A vendre %  -'neauto camion btlHD, preHont largemeni \2 va sigeis S'adresser au No il 18 Poil Marchand La Gaiet Gr< nu Lo eJ tteslaujam Rue Amricain* ;\o 15*0 ea/ac: del Ligne Parama. Tib'edKte, ave,c Vin Or P. I.f c D-'p urer du matin o s SoupT o y 0. jener i la caite Vous seitz saUsliiis,s vtMk vin 1 ; nota visiter, vous truvrrrz n ni.lie les meilleure ho s on de la ville PHIX AliiDEKE'i Mme CLfcoPlUi S -r'IEKHK Pi' prieuuie. • t '! Panama Hailroad Stcamship Line. ] Service de fret et (le passagers Xew-Wrk Fort Qii-rricc, 'e 1er S-ptembe 10W i Prei ant e>prd t'ous directes pui l'Ai gleie-ie el l'Europe et vce-ver?a. Connexions 1P bateaux New York. I e ilu ra| iil* al P I>TS direct service de et pou' IE btreM, New icik Cly.— Fre< payable destination l'exception Ou Miel. \ Un,dpari par temainf' NW York directement pour Port PU Prii ce et u" autre par ii.o s pour lo. s le po^s d'Uni*). S-ileuifni pas*; ge d< ur niera clasee— Les s ivants oit I os agents dans ls pnicpux pot s d Ivirope e d'^n^leterre : tvgletvrre. Eeo**e *t Lwanve : MM. G.W. Sheldtn # ( o, il, James Street LiWr \pool, Euglnd ( openhague, Danemark •lAf. si.E.Bendix & ^o, Si, allryad-, Cppcnlmjue Gne Italie : fc M L Henri loe & lleridi, kU§M*a S M'iltu. 15 CWt> H Italie Christiania Norvge : % I Internationat Spedmonutelskap, (Christiania, 1 Humbour'a 'Allemagne: H.\Vogennrnn, Hambourg Uollunboury Sude : Aodb / Expre** s uottutnbourg e :eivut de l'anama Li_e et i e New Yoik et Hiiti, en vue des )rrt juments qui se sont faits na o'ure t, tt i t couMciabie, vl Ml la vtitt la plu rapide par laque le \os maiv.h. ndise> puver ^lie exp^ditC! i^a tODllais^err!et U ccuxpnt fift porr K:w*Yoik fvec op'icn de livta'soo tojt Londite M livu, £o: J aui eu Ai. is scroi.t iivt 9 ^ \ 0. D. THOMPSON', 4 ""'rT.!,. LEHN & FINK W 'lou* produit* pi^troi(irrntiqu^iet\m (M'iletes veitiU(bU>*dans une /il[>! t I.Al.ri'KS /ol d.snleciair.M ou Ly ol, Shiviat I y* I, • • h c : "• Ml'ite iutorn, arcJe. IW, t.. e .filou Kmulsion, l!x rail, Ch)fo';tl CM I o'ii'tv de L & H. -'e-l exquin • loid'f I* i<;inu I •• ; C (>.t l'ex tae supiiq bon inaich e'c ele Dimanatz le prix courant u\'SOL ; le iDtii'eur el le plus touoniique dts tisinle-iauis • La dsiui'ettii t employ dans tous les g andi hpitim! TJAE p3iit3 cu-llre d^ Lysol dms une pinte i'ejiu doote | ta solu ion l f l |0 DEUX 2 oio (l'i.e pinte reprsetla enson la contenance de Jeux verres aires ) \ Le / ysol s'e /-loie puliculirem ni dins les c sde:Acco, utatf, Tuiterc ilo^e, luUcUon, MOiur.s de ch ens, Piqres et • %  resdin erl s. (rupliOCa de la p^au. Blessures. Pla.ts brui^, il'e, p. url h)4..e persomeUela l i'etie, re biin. Ddosles thl utee des mkl dts, la clumbr.} d i bain le wa er closet les f.j Avani l api .In balayage Pour cicai, iser les blessures dts aoii^ t Itf tenir pronjes. . Ddhs l s accouchements ei les Umps d'pidmies le Lysol 'm plus que d^ns lo s autres c*' y /. lui j o j rstiueMj nliou deLysut danserai 'li uibre de votre A |iparlement C haque 'lacoti contient un prospectus ehn Sf Fink Inc. i eon IV. f feejiY, .\ / // YORK fR'nl pour Ram Pharmacie F. Sjouri Donne {.vis si c in tle,' aux muciris et uu pub'i'.. qu'i transtoriL son L-ibira.olrn d'Urologie eu un ftabjraof 13iolt y e appliqu sous la D'u\ c laO fia fhfRicot et t. Sjourn[\ L* Lalora'o re est ouve.t tous lesjtu'S de 7 li es d i im'ii lit lira du a i piur foule les r clmcuse annyses prvus i aunobC) ci )oi"t-, sul p >ur le Wa s se un a n a et li cAasiftute Ure Seerk qui r* swonl i : s -ufe :e -nardi d • ch qoet waajy >'adresser .a J liiitnaiie po i la renselgtemients*nal* ses T'urines ei Jfae Raauiqu Il aciio'i de WasssiiLanu BMctioQ der boule'i Examen du sang e du pus • E me i d s matirefca'es/1 | tx tuif e ciathtt Albu iiino riciiofl 1 I. foi.sjiii'e L're'S tia? Htch'rcU de SAr.dilCo et de Ganocoques, etc, ex. w Grand Htel de rani UNS provenant dir. clment de Birsiep Ofd atil. HOUttE Gourdes 500 le ga'loif Bu NC J liUi le gallon VLVS en b)ut illea des m ithur crus e des tihijeaux p> ic omott. Ltqae rs Franc uses a Viria d'E4pu r u^. Chiopag* Viui mousseux d;smiilcures marquts. Mwniie^r PATRIZt, revenu deiui^einenl d* Franc J a irn'hel tout u pour sou Ho el, oraenL sa no abrge et Ci-enieie que ds prix Suci ux ser.jnl tabli partir du " b e pour les PCMO'S demi el Pension. Lti (tient .-uni pns de voir le propritaire lui mm•SERVICE li C MITE de cS heures du matin >8 h'eim Prix trs modrs. ... f VINAIGRE DE VU garanti pur Vourdes 1,£0./>** %  M %  u. %  !. J Bire danoise New Carlsber] La metil are Bire vendue disni iH'itchit Dtmandfz votre fournissent les restau ants et les cafs (l ,] (cuire qu UU pour v*trea~Q en * Vn:tc e*t g vos h L. Frectzmann Poil au rrina *. %  . ^



PAGE 1

ima inne IVQ.42\$ Pc'. a'iPnjje, fiai'. titrai 7 ^tvombr 192f OIBECTEI:R PROPRITAIRE Qment MAGLOIRF UNOMER:, 20cpNTIUES Si on n'obtient la paix qu'au moyen injustices, cette paix ne vaut pas la peine qu'on i'obtienne.On ne chasse jias, ou ne cntie pas les dmons en appelant a l'aide le diable lui-mme. Quotidien Archevque de CANTERBURY REDACTION; Kae Amricaine No. IcOb PROPOS PERDUS toujours t frappe de l'im %  Kc de la littrature a discrdi [tame Les crivains ont en pire elle des Plion de salirln 0 si dp gammes Mallette a gard son prestige, el demeure partout d'autan _iecte qu'elle se trouve m aie liios an milieu plus aln ei Jugent. Mit,elle possde sur l'hom lincontestsb e supriorit m. [tarquui est el'e morale ? Par Toussaint LonveHure [ douveroMir d Saint-Don oyue SU TE Ll crderain.lj vi:!e du-Capt 4 icouter, fgi entedi son '"; ; g'te m root dattirer lattemio tilf.it? Nouvelles Etrangres Les Cours idu Gnral Laveaux d>ns la prison, et cel'e du Commissaire Polvrel a bord du navire en rade prt a padr, en cas d'un graud dsastre iftinit au Gnral Laveaux ou 1 ses trou pe. En ce mme moment on appremi •' Cest un jeune 'ene f'anuse — NEW YORK — Fruoc 13:i Sterling 3.0 i ofBcier de l'aitil Il est n ei Corse- — inter^sa Potvrel. yr Rellement ? — je ne -avais pas LC UlltUJCt UV cela -• dit Laveaux — < Celte or constance augmente ea quelque sor e la ressemblance des deux cw la France rl j — ...... .v. uiu.ki.i-. il que loussamt lirda tait proclam tait mconnu et sur le t,oiat de i Gnral-en-chef d'une forte arratejrer au seivice de l'arme turqu -. en marche sur la ville du Cap. (quand il fut appel a dfendre la La nouvelle ne larda pas tre coi Convention • il y a peu d.temps. hrmet par les coups de leu quoi sauva la Conve* tion — il sau.a nrquui est re morale ? Par enaii au Sud-Est de ia vifle. t^ ris, — tt il est h veille ie mettr: l'flle est plus sentimentale Tort'' ,et le Gnral Christophe s'app-o de ct son unitorme de giiral d ? liest pur, noie, dlicat, s'ap jhait du Cap avecenviron cinq mille brigue (Laveaux sourit in s'indiMltirceDl Sunnrirf7 I mm. nomme SOUS SOn fOmminHpmpni Irvinl rn.ii.iint n.i il m.-1-.e > intiment. Supprimez le setiuI us verrez ce que fera ia iot% matrialisme anti senti. Les femmes sont donc meii : les hommes parce qu'ei e istetimentales Elles aunei.t Elles prennent lamoui Qjami elles se matieni, itent pas, en gnral, a let, comme ces derciers, hypothqu ou lez.ide snh sont moins souveul .(les. Le scajieut fminin [qualit partffulirtm n su Ptisqoil est maternel. Qae I, fn rfle l'ge ou l'amouijne.soytz assur qu'.u fond Tit veille. Petite 6 le, ceit coeur de mre qu'elle em1 gronde sa poupe Et 1 boni ae qui devient, par le maria |eIire, ne tauera pas a saWn dpit de ses prtentions 1 orgueil, que durant toute. k pttdu jou il est lui-m.ii. I choy comme un grand en • [l'ogre* semble appter l an avantage que le pass lui imfort avait dit t Les feoi I une case de moins dans I* IJais une fibre de plut dans it 1* \ ceux qui txalieni t ia fi Iflu* , o,i pounaii sans dou er u ..ase de moius • Jeps picgresse: La case vid. l't.. flepdiit mouvement iuttlec ftesujou dhui le monde 1 'plu, de raiior, plus de [•plus de lumire Serait-ce la 'Providentiel de ravinement 1 femmt ? L'avenir L -f, OIS homme sons son commandement ils taient rsolus a eclever tous le obstacles obstruant leur entre CJ villeLa lutte ne fut pas longue les forces de Toussaint turent acclames par les iroupes franaises aux caser nrs. Un canot envoy en rade rame na le Commissaire Polvel au l'j lais. Tousai„t se rendit en personne pour deiiyrct le Gnral Laveaux qu. fui entour de granies marquaae repeci. Qjelques moments ap. le retour tu autorits au Palais, h ville prenait l'aspect d'un jour d* gala. A la rception donne au Gnral Toussaint au Palais duXJojveroement, le Commissa.re Poivrel dit au Gnral Laveaux : c NJUS SJIII mes liaitres de la situation gice au Gnral Toussaint, en le regardant avec admiration. •Oui — rpliqua le Gnra! Li veaLi, il est ie Nipo.oa Bjaa paite Je Suit Domingue." Ou'est-il ? — CJ.,1 est Napolon Bonaparte ? demanda*Toussaiu', eu se tenant debout poui mieux i AR1S 4 Nov Le rapport gu ni du I3J 'get est ttrin-n II resso t que les d?pen^es seront couvrtes ..,.,, siis impts nouveau ni augmenta uva ia Coovei tion — il sauva Pa l on r^He de la dette publ que Le — itilesU la veille .fe mettr: r P f o :t COOftate que c'est au prix de ruineux efforts que le peuple franais a trouv Ici ressourai corres pondantes i ses besoins, car il n'a'ja ma s compt sur les versements de AI emaane paur solder ses dpennanl peL'Jaut qu il parlait ). Comme vou : il est sur le point de raeKrede ct son un.forme de gnrt de br gile peur ce m dun ces normales. L.^proDieme oudgetai pius haut r.ng. Son nq/n tnt dj re .serait virtuellement rsolu, la connu i propjs du sise de Toulon. F'SQCC ne redoutant pas que les int Mais ce qu il a fait de mieux : il a ^ ts ^ es avances faites au compte de Jfgag i-.s obitacles autour de la ^ lemagne aecroiSMBt considrable wouventioa. | ai donc raison, Pol?i menthes charg- Le rappo t exami tel de d.re.que le Gnral Toussa'o IUI11 ensune la .fuction de la cran ce -ur. 1 AllemagO'! constate que le m ii.Tium ii > i parasioxia que la Francpuist A Ua t;e uc reprsente p s 6r o,o. D th.ai en de l'eoc einpereur fleuri s t le Napolon b*oaap*ue de Saint Uomuigue. c E.1 efl;t,), le Gnpi Toussaint la:t pour nous aussi : •' l'ouverture paiout. Touss int entendit ces paroles, mais elles hreut une Lib e impression i ce moment sur son rmginauon plut. fixe sur le jeune olfa • a r dar.iiiene. L'opinion rnale J A K Vf k \ ^^l P ch l t de Laveaux fut %  mmed.atement rap lij Up t am n i^ J e asse.nb natu cette memuiable ovaiion, provoque par ( le General Laveaux et le Commis horml sa re ?i f ili que le nom de loinpo ise a la note de I E it.nte dunn de ..\i -to.. du tune A: 'J'uaon, *AR CABLE Indemnisation des frais de mokili sation et le dsarmemement complet de la Hongrie sous le coat 6 e d'une commission de la petite entente pr side par un yougoslave La mobilisa tion continue. Assassinat (Van Z ministre lOIvIO—Le Premier ministre Hara fut frapp d'uu coup de poignard et mourut une heure aprs. L'assasiia, u i dsquilibr de iS ans, tut arrt suivant l'opinion des autorits japjna : s:s. Cet assassinat serait 1re tultat de la situation sociale ou l'acte d'un fanatique. Cet vnement, caus au Japon une perte srieuse Pour le rglement des' Deites de guerre LONDRES— La chambre interna nonale de commerce recommande dans des rsolutions envoyes au chauceiier de prendre des mesuie pour arriver 1 un rglement des det • tes de guerre entre aills Le* rsom tions insistent iur l'avantage qu'il y aurait a entamer des ngociations .par lesquelles les dettes des alliis i l egiyi ue l'Angleterre seraient rdui te et mme annules et les coudi tioos dbat:re. La commission co n jiend les principaux reprseuuois les lurrets rinancieis, comnercuix UdUSiTi^iS. iutour de la Confrence CHAMBERLAIN %  aticMgi ^ i. Cbirobrt de coin nuaes quj | 4 „,„ nier ministre lipn encore pouvoir /lier WanliiuRoo. La Obirobn dop.e U rsolution des dpute tr d saint L'Ouverture lut don.i a i, un.uori.i ne>os national fou de gnie, qui a veuou de ia sagesse L*i les le(nmes avaient eu 1. F or plu gr an de puissance,! ivont-el s spreD d ie pou **' c 1-e pu sance quano >dlaisi la moi ait ? . Il •vident, eotnV, que ton ^contr.ue la morale est "PBf la temrae. Si la-fem \W* Kiper.ie, il ist puril ^ T\" n *" dCO t ? 1 in *', •••'<*•. a de fera ,c M JLIr,-5 U entier. JJ ^ g c ^ tr l1 .^ c n rp .' 'ni''ntion aive somblnit I .rgn J '. ^ 'i ef RI fr ntfii "Au coure des don pte-nirareriri-n 4 d T < 1n CP> Bont ^:rrieei. Mr Uferflt tu atteint dni ircor. tance dula r^ontre • l.jfolp nu baul du bras et I avant bran e^ron HjnTdn dn*l q-ii et continua Mr de foret fotgato. entier. ( suivre) J. Il •'- dm<' encore plu qu'ei'e n'h bl.ert aelle. le rcent du^l qui a eu lieu votre corps. Tel vtement p;o. ame entre deux anciens combittauts. le non seulement le gcl li; d icat de comte Emmanuel de Puret e. Mr rie qui ie peit', mais ercore la '-ainille Lafarge, a abaudamiaeiit d fiert pjre Je sa corsc.ence qu. se fr8 ,^ la Chronique parisience. ' Bien nl-js i la magistrature s'en ont ainsi e-n.i la rntr>'*ore. eini eot b leaid lizmmiit • -,. IQlti lll eoaserioentvi de li 'renf.orTpolpne -t OOOUttUa aueil SA' •l m r e B 1 V r Rflirr8 a , :toat "Miaula treize ae reprine Mr Por(>t-L(liaJli Si.??? C4,i t L*.? 1 "*' Wlto. do Porei ayant voulu ailier M S rurtl LiU/Udge Quant eux condition tarriblea et vant" une attaque d recta de Mr tt ang'ante^delarancooTi, le rcU flarn, M Jeta lut miit lur liooint. Comme il y a que-que temps que euivitit ra les faire ennnairre. afft loucb arieuMmenta la ma l'on ne s'tait itr.Frauce battu en Le reocootri aj. lien an vilodfQ II en rieulU une abonda' tVh4?W une uar.iy.ie complta de voir et queil-s dsh*olieut voue duel, au moins de faon seniatio i m^ du Parc dee Hrincea. eare r< lr8" : e IIPHX hommes qui firent mpnt leur devoir HU front. "L 1 -. d ".'X P 'vers >iies rencontr* HU matolei, puie vaill O'iufre bill.*B furel ern-rla main et de I avant bras •*Apra avoir tent vainen>%nt de p aini : se remel/re eu garde, Vf .-, u nrmt e Cpee Iqni ne pouvait plus lunir 8jn ept. "^ncore p| us p U al desup 1W *' femme ierare^pecie, si rendre lit m Jœmence par s •fciabe rai colle ivtmeit et in r f Jnt. Loilectivemeat 7 On L*7 lfl loi, ttistement qt l<. r* œs *or*t iei ennemies %  r il tci!ecufllemenl?0,. *-jwu4. uc la give des irluse aux adnv.rations, malsaines, et' ? ien A1 u u8 : u m li8r>l e n 5 v,n ';? n( "' ; l '" %  et a an comman ilvi, V, m.n*Pnai a'aeeeaia l mlee el '* P*£9 Ml *• la Seine demei.t lnt qui permettait de viser la force de sa rJ^fl^Pi,a m i 8 en dlibrt^., la question de ave.soin et feiaiit craindre le couo pas de I asservira de ce '.eu^esvul-, avoir8 lln vap 8lieudemeUreen d)l ,,. u, ariinMrD a nl „•,„ Jjfl P garii?, et larubssedune mteluj ea Je ariielea 29J et Jtl du code re. t que frSer 1^ e(ivH^^aire8 et gince dont tous 1er soucis ne soot pnal frnrais viiant La t^ntativs a'Jren" tener dans lea tribunespis Inns la cir or.lrence dun de m urtre e f ! %  coupa et bewurea 'Le duel reprit pre?qne imm-'diawhipeauet la longueur d'une pvoloj airea Un j ge d'inu rucrion a l'ns. dans In quartier rfpg cou" pp j t courais aveu mission d'ouvrir reurn. Il dura prs d'.me lnur t donc changes dut, avec tnstesej, 89iiler de ce combat, qui a honor m puis la sobil dms le vte^n nit-Tinmaii cojtm leed-i.x d tel df mi rt fu' sans 0 -as d'une v'olen ...e.tna ..mais po-.e nrj id-ce le leU-eetUaraflinoinej.il eo..M i. re r X epnonnelle e soutenu de trei ..ci eu* | y i j (| u I]H|ld h H ,, | tl • i beaut physique l. bit t.e .tac ^ dfl Q ** • P 6 • Olfe simclermnt quand est ,o „ „ .,. p^f. fil ^ ; Vl^d.nlrJTi^S lie ponr avoir p.is de g l.e,t qu %  d 1Lbl Bo.ni ont ot u.m Rimes a dclarer, fana le cour< de! information! pr iminair^s, que la an e de ce duol tait d'une ravit exceplionnelle.qu'el.e n'et pu avoir d .utre ^olu ion qu'une rmicooti* e i Ottre eet pro f dit par da que des'inc-deota id"; roup 3 tLu^lea en se fendant fond • I cqre eussent t 2 .'.,, \t Ba r


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05517
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, November 07, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05517

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
ima inne IVq.42\$
Pc'. a'iPnjje, fiai'.
titrai 7 ^tvombr 192f
oibectei:r propritaire
Qment MAGLOIRF
UNOMER:, 20cpNTIUES
Si on n'obtient la paix qu'au
moyen injustices, cette
paix ne vaut pas la peine
qu'on i'obtienne.On ne chas-
se jias, ou ne cntie pas les
dmons en appelant a l'aide
le diable lui-mme.
Quotidien
Archevque de CANTERBURY
REDACTION; Kae Amricaine No. IcOb
PROPOS PERDUS
toujours t frappe de l'im
Kc de la littrature a discrdi
[tame Les crivains ont en
pire elle des Plion de sali-
rln 0 si dp gammes Mal-
lette a gard son prestige, el
demeure partout d'autan
_iecte qu'elle se trouve m aie
liios an milieu plus aln ei
Jugent.
Mit,elle possde sur l'hom
lincontestsb e supriorit m.
[tarquui est el'e morale ? Par
Toussaint LonveHure
[ douveroMir d Saint-Don oyue
SU TE
L-lcrderain.lj vi:!e du-Capt4i- couter, fgi entedi son '"; ; -
g'te m root dattirer lattemio tilf.it?
Nouvelles Etrangres
Les Cours
idu Gnral Laveaux d>ns la prison,
et cel'e du Commissaire Polvrel a
bord du navire en rade prt a padr,
en cas d'un graud dsastre iftinit
au Gnral Laveaux ou 1 ses trou
pe.
En ce mme moment on appremi
' Cest un jeune
'ene f'anuse
NEW YORK Fruoc 13:i
Sterling 3.0 i
ofBcier de l'aitil
Il est n ei
Corse- inter^sa Potvrel. yr
" Rellement ? je ne -avais pas LC UlltUJCt UV
cela - dit Laveaux < Celte or
constance augmente ea quelque sor
e la ressemblance des deux cw
la France
---------------------rl--------- j ----------------------...... .v. uiu.ki.i-. il
que loussamt lirda tait proclam tait mconnu et sur le t,oiat de i
Gnral-en-chef d'une forte arratejrer au seivice de l'arme turqu -.
en marche sur la ville du Cap. (quand il fut appel a dfendre la
La nouvelle ne larda pas tre coi Convention il y a peu d.- temps.
hrmet par les coups de leu quoi sauva la Conve* tion il sau.a
nrquui est re morale ? Par enaii au Sud-Est de ia vifle. t^ ris, tt il est h veille ie mettr:
l'flle est plus sentimentale Tort'',,et le Gnral Christophe s'app-o de ct son unitorme de giiral d ?
liest pur, noie, dlicat, s'ap jhait du Cap avecenviron cinq mille brigue (Laveaux sourit in s'indi-
MltirceDl Sunnrirf7 I mm. nomme SOUS SOn fOmminHpmpni Irvinl rn.ii.iint n.i il m.-1-.e >
intiment. Supprimez le setiu-
Ius verrez ce que fera ia io-
t% matrialisme anti senti-
. Les femmes sont donc meii
: les hommes parce qu'ei e
istetimentales Elles aunei.t
Elles prennent lamoui
Qjami elles se matieni,
itent pas, en gnral, a
let, comme ces derciers,
hypothqu ou lez.ide
snh sont moins souveul
.(les. Le scajieut fminin
[qualit partffulirtm n su
Ptisqoil est maternel. Qae
I, fn rfle l'ge ou l'amou-
ijne.soytz assur qu'.u fond
Tit veille. Petite 6 le, ceit
coeur de mre qu'elle em-
1 gronde sa poupe Et 1 boni
ae qui devient, par le maria
|eIire, ne tauera pas a sa-
Wn dpit de ses prtentions
1 orgueil, que durant toute.k
pttdu jou il est lui-m.ii.
I choy comme un grand en

[l'ogre* semble appter l
an avantage que le pass lui
imfort avait dit t Les feoi
I une case de moins dans I*
IJais une fibre de plut dans it
1* \ ceux qui txalieni t ia fi
Iflu* , o,i pounaii sans dou
er u ..ase de moius
Jeps picgresse: La case vid.
l't..
flepdiit mouvement iuttlec
ftesujou dhui le monde 1
'plu, de raiior, plus de
[plus de lumire Serait-ce la
'Providentiel de ravinement
1 femmt ? L'avenir L
-f,
OIS
homme sons son commandement ,
ils taient rsolus a eclever tous le
obstacles obstruant leur entre cj
ville-
La lutte ne fut pas longue les
forces de Toussaint turent acclames
par les iroupes franaises aux caser
nrs. Un canot envoy en rade rame
na le Commissaire Polvel au l'j
lais. Tousait se rendit en personne
pour deiiyrct le Gnral Laveaux
qu. fui entour de granies marqua-
ae repeci. Qjelques moments ap.
le retour tu autorits au Palais, h
ville prenait l'aspect d'un jour d*
gala.
A la rception donne au Gnral
Toussaint au Palais duXJojveroe-
ment, le Commissa.re Poivrel dit
au Gnral Laveaux : c Njus Sjiii
mes liaitres de la situation gice au
Gnral Toussaint, en le regardant
avec admiration.
Oui rpliqua le Gnra! Li
veaLi, il est ie Nipo.oa Bjaa
paite Je Suit Domingue."
Ou'est-il ? CJ.,1 est Napolon
Bonaparte ? demanda*Toussaiu',
eu se tenant debout poui mieux
i AR1S 4 Nov Le rapport gu
ni du I3j 'get est ttrin-n II resso t
que les d?pen^es seront couvrtes
..,.,, siis impts nouveau ni augmenta
uva ia Coovei tion il sauva Pa l on r^He de la dette publ que Le
itilesU la veille .fe mettr: rPfo:t COOftate que c'est au prix de
ruineux efforts que le peuple fran-
ais a trouv Ici ressourai corres
pondantes i ses besoins, car il n'a'ja
ma s compt sur les versements de
AI emaane paur solder ses dpen-
nanl peL'Jaut qu il parlait ).
Comme vou : il est sur le point
de raeKrede ct son un.forme de
gnrt de br gile peur ce m dun ces normales. L.^proDieme oudgetai
pius haut r.ng. Son nq/n tnt dj 're .serait virtuellement rsolu, la
connu i propjs du sise de Toulon. F'SQCC ne redoutant pas que les int
Mais ce qu il a fait de mieux : il a ^ts ^es avances faites au compte de
Jfgag i-.s obitacles autour de la ^ lemagne aecroiSMBt considrable
wouventioa. | ai donc raison, Pol?i menthes charg- Le rappo t exami
tel de d.re.que le Gnral Toussa'o IUI11 ensune la .fuction de la cran
ce -ur. 1 AllemagO'! constate que le
m ii.Tium ii > i parasioxia que la
Franc- puist a Ua t;e uc reprsente
p s 6r
o,o.
D th.ai en de l'eoc
einpereur fleuri s
t le Napolon b*oaap*ue de Saint
Uomuigue.
c E.1 efl;t,), le Gnpi Toussaint
la:t pour nous aussi : ' l'ouverture '
paiout.
Touss int entendit ces paroles,
mais elles hreut une Lib e impres-
sion i ce moment sur son rmgina-
uon plut. fixe sur le jeune olfa
a r dar.iiiene. L'opinion rnale JAKVfk\^^l P chl t
de Laveaux fut mmed.atement rap lij,Up"t am ni^Je asse.nb
natu pro oiant la aewlieau^c ae Tel c.n
preur Charles Lassemb.ie i ijoai
n dimanche ie vot ea troisiem.
i : re du pr/ijei de dchance.
Saivaut un llgramma dj d^lgra
1 Je coseil de la Couioaien l
, oe e a la multitude noirs rnnis
devant le Palais des vivats clat-
rent ; et la fouie criai tue tts le
mot de olvei; LOuvaiure
L Ouverture %L Ouverture ! notre
Librateur tnativan
maris et loi
o i manque d
repro:hr i i Deramr
courage devant la fa
.aiioj de ce liite dcern i son ve
ud chef, u; fut doue api> cette
memuiable ovaiion, provoque par
( le General Laveaux et le Commis
hormlsa!re ?ifili que le nom de loin-
po ise a la note de I E it.nte dunn
de ..\i -to.. du tune A: 'J'uaon,
*AR CABLE
Indemnisation des frais de mokili
sation et le dsarmemement complet
de la Hongrie sous le coat 6 e d'une
commission de la petite entente pr
side par un yougoslave La mobilisa
tion continue.
Assassinat (Van
Z ministre
lOIvIOLe Premier ministre Ha-
ra fut frapp d'uu coup de poignard
et mourut une heure aprs. L'assas-
iia, u i dsquilibr de iS ans, tut
arrt suivant l'opinion des autorits
japjna:s:s. Cet assassinat serait 1re
tultat de la situation sociale ou l'ac-
te d'un fanatique. Cet vnement,
caus au Japon une perte srieuse
Pour le rglement
des' Deites de
guerre
LONDRES La chambre interna
nonale de commerce recommande
dans des rsolutions envoyes au
chauceiier de prendre des mesuie
pour arriver 1 un rglement des det
tes de guerre entre aills Le* rsom
tions insistent iur l'avantage qu'il y
aurait a entamer des ngociations
.par lesquelles les dettes des alliis i
l egiyi ue l'Angleterre seraient rdui
te et mme annules et les coudi
tioos dbat:re. La commission co n
jiend les principaux reprseuuois
les lurrets rinancieis, comnercuix
UdUSiTi^iS.
iutour de
la Confrence
CHAMBERLAIN aticMgi ^ i.
Cbirobrt de coin nuaes quj |4 ,
nier ministre lipn encore pouvoir
/lier WanliiuRoo. La Obirobn
dop.e U rsolution des dpute trd
saint L'Ouverture lut don.i a i, ,
un.uori.i ne>os national
fou de gnie, qui a
, veuou de ia sagesse
L*i les le(nmes avaient eu 1.
F or plu grande puissance,!
ivont-el -s s- preDdie pou,
**' c 1-e pu sance quano
>dlaisi la moi ait ? . Il
vident, eotnV, que ton
^contr.ue la morale est
"PBf la temrae. Si la-fem
\W* Kiper.ie, il ist puril
^ 5,4 maternit, ses dioiis
de nntue parfois ce cor^g- 4 une
:op rude pieuve 11 sufft parfois,
un* jeune homme dr vo r ceimmen1
une |i.otfie est h'bie, chipeani
te, pour dcider, s'il *-t sg qu'il
attendra une pecii on meilleure
Les modes ne sont pas seulement
ieri: b es parce qu'elles peuvent eng'eu
t.r des foituaes et des rtus.elles le
sont encore paice qu'elles rvlent
votre pense iotiffte i quiconque sait |
i9 jjHicmrp n etni4 grandi Pfinantion b^Pucoun de fta leur, de dciaio i t
mille a fo'ndtr Po or "tre tant i kbl1***** ii0!i national, Suit- **p*e frnn"PQ n menq i de d. inertie du daager mais duo- fa-
s., il faut, ep o.heraui j-u-*sfi lei Dom.ngae. et p.rcouiut 11 monde c 2TJZZ?^?r T *>T\"n *" dCOt?1in*', '<*. a de fera
,c M JLIr,-5U entier. JJ ^gc^tr" l1.^ cn'rp.' 'ni''ntion aive somblnit I .rg-
n J '. ^ 'i ef RI frntfii "Au coure des don pte-nirare-
riri-n 4dT <'1n CP> Bont ^:rrieei. Mr Uferflt tu atteint dni
ircor. tance dula r^ontre l.jfolp nu baul du bras et I avant bran
e^ron HjnTdn dn*l q-ii et continua Mr de foret fotgato.
entier.
( suivre)
J. Il
'-

dm<' encore plu qu'ei'e n'h bl.ert aelle. le rcent du^l qui a eu lieu
votre corps. Tel vtement p;o. ame entre deux anciens combittauts. le
non seulement le gcl li; d icat de comte Emmanuel de Puret e. Mr
rie qui ie peit', mais ercore la '-ainille Lafarge, a abaudamiaeiit d
fiert pjre Je sa corsc.ence qu. se fr8,^ la Chronique parisience.
' Bien nl-js i la magistrature s'en
ont ainsi e-n.i la rntr>'*ore. eini eot b leaid lizmmiit -,.
IQlti lll eoaserioentvi de li 'renf.orTpolpne -t OOOUttUa aueil
Sa' lm re- B1Vr Rflirr8 a *,:toat "Miaula treize ae reprine Mr
Por(>t-L(liaJli Si.??? C4,i"t L*.?1"*' Wlto. do Porei ayant voulu ailier m S
rurtl LiU/Udge Quant eux condition tarriblea et vant" une attaque d recta de Mr tt
,-----!-------------ang'ante^delarancooTi, le rcU flarn, M Jeta lut miit lur liooint.
Comme il y a que-que temps que euivitit ra les faire ennnairre. afft loucb arieuMmenta la ma .
l'on ne s'tait itr.Frauce battu en Le reocootri aj. lien an vilodfQ II en rieulU une abonda' tVh4?W
une uar.iy.ie complta de
voir et queil-s dsh*olieut voue duel, au moins de faon seniatio i m^ du Parc dee Hrincea. eare r< lr8":e
iIphx hommes qui firent
mpnt leur devoir hu front.
"L1-. d ".'X p 'vers >iies
rencontr* hu matolei, puie
vaill
O'iufre bill.*B furel
ern-rla main et de I avant bras
*Apra avoir tent vainen>%nt de
p aini : se remel/re eu garde, Vf .-, unrmt
e Cpee Iqni ne pouvait plus
lunir 8jn ept.
"^ncore p|us pUal desup
1W*' femme ierare^pecie, si
rendre lit
m
Jmence par s
fciabe
' rai colle ivtmeit et in
r"f Jnt. Loilectivemeat 7 On
L*7lfl loi, ttistement qt
l<. r*s*or*t iei ennemies
'r il tci!ecufllemenl?0,.
*-jwu4. uc la give des
irluse aux adnv.rations, malsaines, et' ?ienA1u'u8.:. u m'li8r>l ",'en 5 v,n';?n( "';l'" et a an comman
. ilvi, V, m.n*Pnai a'aeeeaia *l mlee el '* P*9Ml * la Seine demei.t lnt qui permettait de viser
la force de sa rJ^fl^Pi,a mi8 en dlibrt^., la question de ave.- soin et feiaiit craindre le couo
pas de I asservira de ce '.eu^esvul-,-avoir8.lln.vap,8lieudemeUreen d)l ,,.. u,ariinMrDanl , JjflP
garii?, et larubssedune mtelu- jea Je ariielea 29J et Jtl du code re. t que frSer 1^ e(ivH^^aire8 et
gince dont tous 1er soucis ne soot pnal frnrais viiant La t^ntativs a'Jren" tener dans lea tribunes-
pis Inns la cir or.lrence dun de m urtre ef ! coupa et bewurea 'Le duel reprit pre?qne imm-'dia-
whipeauet la longueur d'une p- voloj airea Un j ge d'inu rucrion a l'ns. dans In quartier rfpg cou"
ppj t courais aveu mission d'ouvrir reurn. Il dura prs d'.me lnur t
donc changes dut, avec tnstesej, 89iiler
de ce combat, qui a honor
m
, puis la sobil dms le vte- ^n nit-Tinmaii cojtm leed-i.x d tel dfmi rt fu' sans 0-as d'une v'olen
...e.tna ..mais po-.e nrj id-ce le leU-eetUaraflinoinej.il eo..- M i. re rX epnonnelle e soutenu de trei
..ci eu* | y i j (| u I]H|ld h ,H ,, | tl i
beaut physique l. bit t.e .tac ^ dfl Q ** P 6 ------------- .
Olfe simclermnt quand est ,o .,. p^f. fil ^ ; Vl^d.nlrJTi^S
lie ponr avoir p.is de g l.e,t qu .d 1Lbl B on est laide
laideur...
pj
.r avoii u.0 u. de
SA"HO
Mr
cttp trfi Wi isi, tiujiue dy
mule Lafarge.
Gomme on u comprend.cetto suite le conte de Poret
poin'e
l'arrt
gale-
ment les deux adversaires'
O.i le voj;oi foi u., vritable due!
srieux. Maintenant, quolli fu' la
cau naux eor4 iiiueta et diaceN tt ce
point. ^
l'e ae contentent d faire Bhv.,-r,,a
l^ara.aonH taient -trs rieneei"'
mUSm PaT\ ,eg'n>o.ni ont ot u.m
Rimes a dclarer, fana le cour< de!
information! pr iminair^s, que la
an e de ce duol tait d'une ravit
exceplionnelle.qu'el.e n'et pu avoir
d .utre ^olu ion qu'une rmicooti* ei
Ottre eet profdit par da que des'inc-deota id";
roup3 tLu^lea en se fendant fond I cqre eussent t 2 .'.,, \t Ba
r -


j/
LE MATIN
En Belgique Je soldat inconnu*
(
On mande de Biuxellee que la no
ina ion du dput flamingant var
Cmwla d'Anvers amena des complications
daoi la situation du cabinet. Mai-
Devi/e et Franck min i su ta Libraux
dcidrent de dmissionner.
1-e gouveruement dcida d'ajout'
une taxe de vingt pour cent Ad vhIc
rem iar toua les produite allemands
entrant en Belgique i paitir de lun
di en raison de l'u.onduiicn dans le
marclis des produite alUmanda.
ita'ivn
Pemai.i soir
Varits
ROVE Le Roi et la Rei reiit n ci-Mionip *h hnbamtioo1 i-'est deman sosr quavec le ro
-lu aoHat in onnu koe Rrandu foule rou-sde Chilrien fioicoO, George
tait assemble Mr I* |iaicuura du Honcst 't Caprz fils, le rhiro-
cortge te Crmonie e :t r^rd,renier C n^io ^o-ne sa Heux;me cra
i'Ioh mouvat par la prAianc*Ae'tion : a tiotice jouque H passa paie.
w \ k
veuvea et orphelins. A N
le
Le Production
du
bl
Nou- espot,s que
o>oo P"onue. sesli- < a uw\nintn fou|e j Varits
-.ai. clbre a la Cathdrale bt djr ;ajre Caodic.
, Pa'ruk n>nx miHe perennutaee ctv;* "uu" " ," r
paient a Tex rieur Mgr Hevac4lj Lntre gnra e G
bra la mess- ; Je pnlr! Di?/..l uni: c ^--^mm^mH^amm
Hylan et
apaisaient
public s
pour ap
o'amrea pd.onceg^ yjf^j t UenUSSUnCi I
Washington Dapria is reu
aeiiaements parvenus au ministre
de l'Agriculture le toial de la piodac
tien du bl dans 2ii piincipeles cor
irtfee du gobe except la Huesit-
p'inDt 2852 82; 000 Boisseaux soit
i.'o millions de plus que l'annt
demie! e.
Arrive
La pense
Millerand lej a r mercia cfa iieuri
sment en soulignant que ces iym
pnlh,qufl4 tiargren p~ouvfnt qun
d'inspe^.on le Bri^dier-gnralPay \\* i ^gflceB de la l"ra,jCe DOnt **
mastrr Richard, U S M C.
Ce roa'io e*t arriv en voyage
! 1rs membres de la Renaissanc
! prparent pour le il Novembre pr^
. ichain une ^irf extraurdmai e.lly se
' JTGM tlSe ra rapiseoU U.i candidat srieux "
{et Chouchou riv" otte demie e
TARIS- Mi Millereod a reu la es deJie a Mr Flix Vmd.
cr^fe. tore d M or ipniliir les r- prj Nous enrfpar|erons.
SSlLir h""^*'?"" JS -Les membres de la "Renais
notamment cfux de l-Arn^riqui. du ., ,,
Oder du M.xiqaequi ont exprim "?" 10 c"v1us i !r'od'
eur volant* de con.r huer sa rtyon naiIf soir I 6 heures pr: ses aux
" men1 du h prrs^e frerHeo. Mr
nairf ce soir a
fitis de p endre ceitiints d cisons
concernant la banne ma:ihe de la
Sjcii.
llafle
tubm Kb
Pour Demain
Nous ommes obligs de r'nvo
Lts intresss a la Rafle des 6 vol yer demaiD U ppbjotion du comp
It'mesi.de Dictionnaire Jules Cious rnt invits en tirage. Vendredi 11 V ctoire. a 8 hfu es u soir, ia ra- diman h? Cin-Varits-
Novembre courant, 4 heures prci -ions allies serort Mit*, i C r
sts au No ;. Avenue Boisrond-lon Varits dan< un p oros en ver?
nerre, Bois Veina, en face de l'ing|dit p |au,enr Maxime Guittoo,
rieur Ih Price. L, Ml'e Li'y Taldy e: Mr
mmimmm^Smmmmmmmammmmmmmmmm ( hun r.
vailliites approuvant chaleureu-e| Oi mrt ensuite l'orcasion d?d
meut la confrence sur la limitation, mirer e pius beau tilm p^triot que
d< h armements, Nonru
Une dpche de Moscou annonre ce en
Tchi cherlne envoya une note eux njcrs
ch n ons, Urran.he. 'oujous i
Petites Nouvelles
Etranger
t>ar cible
Le Prsident de la Republique franaise
assistera i la clbration dn ;oo anniversaire de
la tondation de la Facult de Montpellier.
Une dpecbe de Porto Ro*e anuonce que le
colonel amricain Smith assistant la confrence
comme observateur a comuuiqu titre d.lnlofi
miiion le p'ojet Vanikrhp prvoyant li cration*
d'une banque destime i assister les Ktats de I.L'u-
rope Centrale.
Une dpche de Ixndro annouce que la
mission cubaine lut ntfOC -i un djeuner ottert
pu le lord maire i M.insion House Les cr/no
nies de l'ancien ten pS furent observtes ave:
splendeur
Ls marchal losk tu: reu tndianopolis
pir des milliers de p..sonnes venues de tomes les
parties dn Eiati-Unil lui souhaiter ia bienvenue
Une crmonie militaire, course ! automobiles
delil de troupes remplissait la journe. Il
principale crmonie fut l'inauguration du monu
menfcornmmoratil qui sera le sige de l'Ame
riean Lsion La premire pierre provient de
Quieaii Thierry.
-C.ln^aRO tit ses adieux hier si amiral Se.ntey
-r reut le (inaral Jacques, Commandant en
chl .Je l'arme belge Aujoud hui, grande de
monitration en l'honnvur de Foch.
Le roi Alexamlre doit prter serment au
jourd'hui comme Souverain de la Yougoslavie.
Le marit subit hier la plus lone bsisse prou
Venle F
Il sera pro d U-m
Novembe 1921 1 Xo u
tio.Plsce deUPilXiir
can des marchaod set ni,
4 caisses de pruoej t_
30 paires de chstu^J
pour terrines
'"ort su Prince, le 7 N8f_
-Monknf]
Eocaouori
Dc*
i.O'ge
1 uiKSHr i-pp de l'entente et aux Ktats
Unie dclarant que la Russie ne se
sentirait nullement lie par les dc'
'ions de la confrence de Washing-
ton et (onaervsit la libert de preu-
dre lea mesures ncessaire pour
111 pcher leur mise en vigueur.
Madame Bo ochird *, p
I acte des po'es clianson-
.era rep(sente, suivie de
E t dcd c* mojL
Chiisiiao Victor Augostia,
!e 25 ans LfsluoMll'
lieu demain marn i SI
Bisitique N'jtie-Dame.
luaire ; K je de la Rvolet,
vis de u Cbacobie des Dg
^saaaassjjBBai
ASSO31A.TI0N 41
DIT PETITStiMIN
COLLEGE St Ma,|
Session de 19^1
P.o^ramrce ds U
Samedi, u Novembre.
Fte annuelle de l'Association
r:ss.i:ia, le soir, a 8 heures.
Allocution d'ouvenure par 1 |
Dimanche i ; Novembre,
if Assemble 'Or rale des Mtmb
tion au Petit Sommaire Collge !
matin, a heures.
Lundi, 14 Novembre.
Le matin, messe solennelle Jul
Petit Sminaire, en mmoire te I
et particnlirerr.ent de ceux qmjonU
f r.clusi'IZ SP.Him A<].Yl[ la dernire Assemble Gnrale cAl
Le soir, banquet par souscription j
France. Allocution de fcrmetortl
par le Prsidents
Ordre du joi
De 1 assemble gr:
v'e. U tait cot a midi a 950 pur livre- A
New York, il valau o 42.
Sur le bureau de la chambre franaise le
ministre des finances dposera prochainement le
projet de loi supprimant le systme de I tboanc
ment pour les valeurs trangres t unifiant leur
systme en les soumettant aux droits quivalanis '
ceux des valeurs ranaises.
VV- liarris Oil Ho.
Geo. Jeaix^uie
due .ici Mivf.Mi'i d^ iKtr Ni ItW
Huila el Graisse
Micoris
Varits la Piix ch z soi , chef
d'oeuvre de Oorges Couiteline in-
terprte par Mlle Taldy
Guiltor. Chansons.
Le
e 10 ourair repartira prob Cin-'le mme jour pour Sinti^go de C -
Pour automobiles; P)ur toute<;
Korte.de moteurs IIlU''. ttUIHOI-,
et pour ma'h e v*pur.
Huile et Graisse
dfiai it se'a fix a
ba L'ibmra.re
son arrive.
et Maxioje.Port au P 10, in Novpmb'e 1921.
| E. ROBELIN, Agert.
1 Ouverture di l'Assemble pir
2 Ktpport du S.'crtaire uenrilH
; Rrpport (lo npies in TrjoniJ
4 It vioir.e le'iie.i: -i llireaii,
dat expirera le 7 dcembre uy.!.
5 filcctioi d: Ciijirj Conseille
cment des Conseillers soiWt
(j-orgs Sylvain. Chirlts M. Djsuvi
Coi.-ou.doit le uiinJn expirera le'; i
| 6- Allocution da H. P. 1ia:ril
(le p'a'tqUi e'. aCJiriei,: de t i Sminaire wsi.l:m hjiorantdafl
hnritlnh'i 7 Comuncation des l):i|u|
OOralOlie IvInceQuestioo 'intrt grerai.
PrixdefUntto ite conu "r-sriGe .8- Cftture de iAenbie p i
De premire q>i d>', de ralfin *
m "t li nlus ow". Ire >t49ann4t
EXCELLENTE OCC\SIO\
i
.
La Maison Vincent CREIDY
tous ses cliei
Voulant raliser une valeur de > Offre
un colossal rabais, malgr la hausse, ils peuvent Hisiter
magasin o le meilleur accueil leur est rserv.
Pour s'en convaincre, voir les prix ci-dessous; j
7 50 Rideauxtullepr jalousie
upprb-7 Jo UdoMdepmj
irneric .RiJeaux po-trcl-neet
V
U
Cire de Chine .'aunes Gdes 8.60 Suisse 6 a la pice de i' aun. 10
Me'eor "> li;s Ll couleur pourdamtsladza;
Georgette 8 i-B-sl noir
Satin hbcrty double larg blanc 15 Bas co'on de ion** ruinces "
BarereteopI jupe l'aune ao ;Chausseties fil pr homme "
Scie avable de toutes nuar.ee 3 50 Chau set e coton la dcius.ire
Soi' re lc;e i i Ciepon de soie un la pice G.
Ltnj nouveaut pr )upe d.l ; ,Creron de soie IKurs
Lainsge plis 5 Voile ifleuts
Srie blanc.C-eme et noir pr j 2 ;o Diab ement fort
Gatb.dine blanc pr :upe dl fil 2 50 Satinette couleur asst "
DnHr U-geur Indienne angl. bleue
Drs^ l'ger pr jupe double larg. 3 00 Indienne Garoer
io le hlancbe
Porjie anglaise
E!cti s La R.lltttt pr j.t lobes
Voit- de laine
Yoile Iracclises ruance fonce
Reps ocir jour jupes Btaifcint blanche l'aune
Voi'e Uni coul. de toutes nuan
ce.-dcub'e lag.
V01 e uni blanche double lag
Dip'elle Valencienne fiai aise
Of ap re de 10 aunes
ataswt ttenuedeux brode
2 Zphirs asst de couleur
2 ; Voile ecossais^st coul
2 50 Voile blanc carreaux > oui
2 }0 Voile imprim a;st couleur
a ,0, Voile des grand* ramages
2 Vo'.c i bains de 1 oui snp.
I 25'Voile Nouvaut de toutes coul
. C ai rt nrnen bleu pois blanc
/ 50 ror
I c< Narjrotk do r pour deuil
' lirgeiie blanc
10 Nan:ouk UtBS double larg.
S'.mi y b anc grand la >
14
20
10
2 fO
3
I
I
I
/
0 7S
1 2)
I 5
I 5
I 5
I 5
I So
2
2 ^
2 5
I
l 50
I T>
Balis'ecamb aiJ?lanc*do tble'g. 1 75' rour homm s
Crpon bhoe pour ling dl g 1 7^ Chemises Ma Iras co jI s
Organdi de outes nuances dl !g 1 <>i Chemises b'anch's mod
Uiab'ement fol sup d! !g b'an: 1 50 pour hom ne
Jalicot pcial po''r rhernses
dames la pi:e
Calicot M ad a o'ame la pre
Calicot d' Fami'le la pice
i. h .i-se.l.s coion la douz
c la flouziine
Cisimir l<"g"r lavable dl la'g
1 Serge noT tl bleu nvi'in "
Flanelles bleu m.:in db'e larg
[>ans noir uniuu
G ani'e noir Suprieur
50 Sjrge bleu m.iu supe.irur
A'ppga noir
Dock b'.an: doeb'e fil superi.ur
Do k v^rt Merceris
Khki v r m r eris "
10
Chemises blanches mois I ar 10
Faux cols to e (Marq ,\row)dz 20
Cravate longs de so e 250
'ongje so e reps 4 00
Cravate longue en p;au le soie 4
r. pour cils fpetite) 250
> ,Diagona'e noir sip. 2751
2 00 'Perc,,e Ray co jl Pr l nem hom 2
Znh ri arg an coul ; c 1
* } Ma ira- cojI pr chem ho n 2
2-' Tong cou! pour hem homme 2
Jolie t j 1 : pour 1 h m nom 2 '
Utrei .es pour hommes 1
Bretelle pour hommes 2
25
2;
2)
5
8
7
20
8
2 50
2 S
2 50
la ii de paire
Servie te de toilette bU*Si"
STv.ettede bto u3C
Brosses i deats
Boises 1 dents
Peignes corne 1 pe'gr
Pcgc es corne ^'t
Rubaa Lbe.ty etl.^*5
toites nuance
1 i[j la pi:s
2
N3
N*
N
Damass banc pr naps sup l'au 6 50
Kh ki jaune vert et g'i (Cavalier 3 Dimis .oui pour nipe sup- ,6 50
D flf Uj'on baacfup } l ar db! 1g marelas 600
D ill blanc molone 2 50' Joiltl fi pour matelas 2 $3
Kh k b anc db e fi1 jupe ieur 2 jo Dimass coto ^ pr ma e'as 2 Ji
Csaioet'e'oir tt teiul sop 3 ouverture* n> I t- b' n- 2^00
1-^0 Chemise Zphirs couleur sup
de l.t
-^ It ; ur c.iaqu 2 j
;
9
12
22
6}
j
120
120 Ruban po
^3
TlDlJo"
^ N'oubliez pas que la maUon r*f Vageni duCo.st
Ion Ton. Royal Worcester, et Adjuslo Corset et que lu eu a tuuj tr*< ui (jnind avsortW
Vente en gros et en dtail


zirc"
9
}LZ MATIN
avemfDt maritime|
Ugoe Hollandaise. Le S,S iCa-!
I|m|0) vppnnt d* I Europe et de!
^idowu i;aiuH cl Cap Hatien ei ,
| ce matin il laissera dans In j
jtt pour Santiago de Ci'h Kin^n'
l ti Guatemala.
ur|g(Flora venant d* NewYo'k
fai ports do Nord, est attendu
iocbe 0 du courant et laissera
llijoire pour lesrortsdu Sjd
iCunfto.
I Li i|B A mort arrivera ici vers le
rooranf. Chargera directement
r l'Europp et fera escale S'-
if.Car-Haiti'n, l'ceifor'leta, San
jnttSun Juan de Porto Rico.
fpiiwma Une. Le 8|a cLo'on
i ici le 9. laissera le mme joui
>Cristobal.|
tf lAllian1 lpissera New
pkJe 11 et sera ici vers le 16 di
toi
si* Gen. Gorgas laissera
rYo/k vers le 12 pour les pditt
i^na.
[aydeSUsnisliip Co:-Iep|,Grfat
flliectrarii liier a 1 limie p m.
IPort de Paix poui tmtanpiir.ee,
I Gonaives. Il est ttendu ici an
ird'ui et la'ssera reitp mit oi
ain malin pour K ngfton, en fi
jaicile aux ports du Sud Ce
Iraer vient de New Yok.
\
.Beaut Fraicbeur-Fincsse m Antoine Tijj
Voblez-voas tre lgants avec peu d'argenft
h ACrCOU-Iz Cti(z ANTOINE TAI.AMAS Voua trouverez^ stock d'artic'*
de premier rboix, dune, beaut *l d'une finesse rare.-Cest la surpris
que ia maison *vuv rserve sh nombreuse clientle pour la fin d ann>
h touicuis eouc-euae dtre uuu, a ses cliente, ls maisju promet de ven
d'eaux plus bas prix ooss'b e8.
Nulle part on ne t jut trouver acheter meilleur compte um chez
\r oir.o la.Rma. Mk>*rela hausse qui se fait sentir chaque jjur la mai-
son, prenant coeur la lamentable situation conomique du pays vend
avec conscience, en se contentai,t de gagner trs peu pour plaire toue
et mettre eed clients I aise, quelle qu soit leur bourse.
Accourez Vite eh z Moine. Tu'untas
i Le Purgatif Idal
c'est la
[Pilule Dr Dliant!
m, Rut du hubourgSamt-Dcms Paris
Facile pi't'tulro,
Me n*ce>llitiil aucun prparant,
|dl H provoque Jamais de dgot.
SopprluKinl la dlrio,
M dbilite pas le ma lad.'.
N'exlgi-at ii- d iropoi ii chambre,
M cause aucune perte de temps.
fluiiclh.' fjii.- t. n- les similaires
i ot, par consquent, moins chre.
OSE : pupoatwl, s 3 pilule*
LAXATIVE, I pilule.
Soie ,'avt-Lle diverse!
coulem Auiit tiouides
Satin Liberty >oues couleur
Tuasor oe oie
Joiifn'ie de roie
Mousseline de noie
CliHiaieuse de tOie
Jhi kuurce de toie
Popuue ae sois
lit ngslice fi e soie
(i loitossi de .'Lit;
Voile de laine
Ciyuiidit > \\ .-s.
bulirtUe S l'itUIS
TuBciOr dfl t-oio Bhii'
q: il sut eut are
l i r, oe Cinuti
Ciupe de Chine boires
'1 attelait i un Sip'
Chantony (Tueaur pour liorn.)
Uigaiidie biodet* buissu
double laigeur
Kamy Denifttte ( Tiicotine
de soie j
^uzelte l'i koiute de soie ,
Voile biwitb de boie
Ciepou de soie k
>.ic|uii de tut- fleurs
DRAPKRIL
0(0
5 (0-
5 LMJ
f)((
5 00
0 LU
*00
5 00
U
.")C0
5LG
v> II)
II
vaiies
Alpaga noir
Casimir eup.
Serge bleu
10 ro
12 50
..10 00
30 00
Vuule?-"ous "' " bfoaiz et jolis corsr.ts. rmarouahles par leu
fitus*e et leur sohdit 1 coaie. chez Antoine Talamas, rcemment
arrtvt de .Vw- York
CHAPEAUX
10
7 00
10(0
10 10
VA 00
12 tti
12 51
>
12 01
12 51
12 50
3 01
' 3 IX,
301
Gendarmerie d'Haiti
Bureau des Renseignements
'rtiUPiirce. Hati le 5 novem
ill
VlSlMPORTAA'J
aiarnif r avis est donn tons
'qui ont une licence pour port
toi e> qui ne l'ont pas encore
elfe pour l'exercice 1921,22.
wr fit accord jaiqu'au 3o No
bfs 1921 pour se conformer
prescription.
aie ce dlai la licence sera an
l et "ai me cor risque.
W rappel que la licence est
Wielle gratuitement;
a a Vandegeift
Ufpprum: M^joiG-dH.j
D C Me Dousal
fd^la Getdiirmerie d liaiii
A -
C.chemir noir & blanc Aune;G.2 50
Toile biauche poui juppeB 4^ 2 50
Gdbauine biu.ic 2 o
Heps couleur 2 50
l'aini beacli pour jupea -2 Oc
Voile couitui- unie N / ,.,.y 2 LO
Voile blui.c _^^ 1 5u
.Crpon oouble ai^tur l 75
I Voi.e couleur a il- urs 1
sVoiie noire pc ur ecrtbrppe 2 51
Vcii'3 la Vogue a bc ucie coul. 2 50
Voue Eizi4/eib> a eafttfsatu coul. 2
Voila buiiiro a bties couleur 2
V u lo l i. ,;i ci.cl i t muge 2
Voue blai c cairoatix coul. 2 01
Voue jours coule m ^ 01
tloua. uii<3 a bnts de eoie 2 5t
iuuieui'e tliOsUM aluirts '1 5t
Tte luui a '>
leis biaoc 2
Calicot M dapolan grande larg. 1 50
Nat soi k blanc
Toile pour maieiae aune
Couitu Oi poui ma tlaa
T.'le a (ii;t| tli
T de dia^> i*,4
Toile dr*p 40,4
Nausouk icse
o k ''itt> anior
- K ki blanc eup
K ki j. une
Di ii OU ne
Ouck blauc aup
UriII il rbul
q
175
4
4 5.
U
551
175
2
2 50
200
2 00
2L(J
2 01
1 *5
7 u
Chapeaux laine pour hommes
* t pour rartela
pour enfants .">
Chapeaux de feutre sup. 15
d< paille pr loin *
. feutre trs snp. 25
de paille sup. M
de paille mo le 7
Mouchoir de porhe pour
h' mme sup* Douz. 10
Co8laine df bain jjour
iiomnn s chaq. 25 00
Costume de bain pour femmes 25
V eefaots 10 00
Kepi de bain pour dames 4 00
hemises hommes sup. 10
Cemises hommes ; 7 00
' *'en crpe de Chine 40 00
Serviettes de toilet e chaque 2 00
Serviette de toilelte sup.
Serviette de bain
Chemisettes a hommes sup-
' japonaise
union suit (combinaison BVC
Caleou longe et court tricot
sorns de bain ( bath rob
sweater di soid
Taies d'oreiller?
Houppe S poudrer en|velours
Houppe & plumeau
Houppe |plutneau moyen
" grand
"trs grand
o.-squatte pour tiuiumes
Fouarefl glace avec houppe
Chausaettes horo ordioaiies dz5J3
" Moyenne qualit 8^
" Mercerizta iu 10
Chauasettes homme* sup. 12 00
-hdUrSfcttea ' soie couleur cha. 4 00
Bas noir *t blanc dosz 15 oo
Ois mercenzs couleur sup dz 20
ttas simili soie 22 00
Gis de soie chaque.
H s de soie sup 7 50
fias de soie extrs sup 10
Huudie Fioramyeet pompia 3 50
Poudre floiea de tokio Boite 2
Foudre veloute de Lys 2
1 oiions Pompais Azurs etc flac 3
Bretelles Guyot, Police et Msra 2
RUB/iNS
La Maison rst pourvu aujourd'hui du plus beau s'och,
0" trouvera tousauires articles de choix, des prix dfiant
toute concurrence,
250
300
4
4 50
7 50
OU
30 00
00 00
4
1
1 10
1 50
2
2 50
0.00
.1 00
Rubsn satin No 2
Rice 3 00
4
Qiies couleur
vain doidre de Morsietr L N^ipe codeur upr
Mie,Coliector of customs.seloi. Toile bieicliu pu r chemise
"W. 101U125 de la 01 de D.uai a bon. m *. 20
rdi 8 Novtmb.e 1921.a 10 hii| r'-aneue uieiletou 2 01
K,aLeli- laine e covou 3
Flanelle loiiie pure 4 00
Hl, u jtia piocc a 1* vtu.c
Kde$manhit dises .uiv-i. ts:
Jjj9Mai LL10 No 1
jrw : 2)0 gnmes
'ttts
kKoeLtes de lettres
fcc.de 1 z
Flanelle tSiiA puit grande lai g 0 o>
Flanelle ian.e pore y ai de
JJJ: Mces acctsioius peut bi
t*"R1Y. 162 1 caisse acessoi
^ ifs de ihaimacie
y Corel No 1 1 lui ani.-hy
iicini.i lu i.e au 1
t'.aiit-iic inoubhe lue
)cur t .San.nie
-S.uiiu oeutiie largeur
0.1 si. tt.e non. aup.
Fulmbeacb aup. uuauiea
7.
8:0
iooo
2 50
20
4
3
4
7
9
12
10
*2
40
00
80
100
Ruban l'ompadoor" fl'anne
m ,. *\ trande largeur
SoutierB blanc dcouverts
pour fibs
Souliers noirs et jaunes
dcouverts pour hommes
Sjulieis noirs et j-unes
montants 30
Souliers dcouverts pr dames 25
Tapis cir saQa 3
a
5
6
8
lu
12
14
10
il
18
02
2 53
3
7
?5
JBonTrv
Adiusto,
Venez voir les CORStilS Bon ton, Royal, WrcesterMte
dioW
, ^ 124
k Cal
'edecate.
1er pi c lu? 1 g conipetca!
s nt antlsaptiQus
' Cm ** hlKir (1B07). I
Sh^SJTmnt ton l mlrrnbP de It I
lJ^ar, le, riTr:, U,.rrh I
jg contre lu Epideutt
''*" i^T "< colllero \
_^m ton ,nfri
h ,_J8l:?. " dm nifturtm -*aia
-
Fiilion Shoe Poish Company Inc
New-York *
Si vous voulez pro'ger la peau de vos
chauasurfes,
Si vous ro liez avoir un brillant luhsnt et
durable.
Si vo>is voulez conserver la couleur et la sou-
pKsse de ces chans^ure" p rolafit longtemps,
employez'a marque vtONOffXM
F men du 1 igh life,
des thiuss-wes corrre l'humidit et 1;
peau
M
dan es l.ts g^-ji.l
Elle protige ie
ch leur.
Elle en ie ien leurs^uphss
De mai dz Ja marq< e MOX
lesmaques,
Geo. Jemwme
Le derijier Cri de la
maison Paul E. Auxila
Dans le but de faire, profier sa nombreuse clrrle. 'a \lai>oi
met en liquidation un lort stock d marchandises diverses
SAVOIR
Canotiers, Chemises, chemi^hes.caleons en tricot, blanc et cou
leur, cnvaies, cei- t'ires nom hommes edt*f et -niants, cas n lias
ofill roulei r, Kh ki imites 'de quinine. Pommdes assorties. i;re
to ne pour rideaux eic
Sans ooblier les tferoun Nouveaut arrivs, sur les steamers Caravelle
et Martin:que. '
Crpes uf ,h!ne. et crpes de Oorgette, Fleus tcu soie tt de outes les nuances. Gants peaui fi', et *oie pour dsmts,
hommes et nfant', souliers isicitis pour dmes, hommes et enfants'
chaussettes et bis fil, soie pour d mes, hommes entant,-.et pour baptme'
Gilets de fisnelle et par aunes, Bretelles, suprieurs, Jarre'els, cannes en
toute genres, Parfumeries marque Houbigant, Coty, Pivert, et Arsys Sacs
main en vrai cuir de Russie. Moustiquaires, Trousses et i-oudriiies' pour
dames et hommes, Flems tri ficielles et tours de plumes pour- chaneaux
Gu4rlardes.de rrss. Plumetis, Corsets pour dames et fillettes, des lits en'
1er, laiton, et en cuivre, le tout i un pix dGint toutes concurrences etc
N'oubliez pas que les gens chics s'approvisionnent chez
' PAUL E AUXILA
_____________Angle des Rues Traversiez et du Magasin de l'Etat
MUSIQUE MUSIQUE
Amateurs de bonne musique, apprenez qu'un stock de Mille di[fi-
rent* Qtsques Cblumbia vient d'tre reu avec les clbres Mrinanes
hu'iennesde artisieJusUn ELttC par la maison.
L. Prettnmann AQQerholvK
VlGlUvl
c'est la
fiJfd'irbilUnt
oeil sure
i
de louvs.

1
TIMBRES POSTE POUR COLLECTiuKS
l'AphfP '" Timbrt'g "1*1 pa* quantits. Me suo-
u OUIIOIC mettre chantillons avec prix par 100 et par I.OOC
THODORE CHAMPION, 13, rue Drouot, Paris
*.

't:

ft


li vuru
.^
cr>
Guerft Je r huni&tism
^
Goutte
Rhumatismes
CraVelle
A ririo-Sclrose
L'URODONAL
est au rhumatisme
ce que la quinine
est la fivre, la
Vamianlne
l'ayarie.
ri.l.li>cmrnl'i
'ill.lL'I.IITI. '.'. r.lf
^ alem irimrv.
I':i.l, .1 UMilM
piiMiuni. i,m
;*ILE
L'URODONAL nrioie le rein. Javc
le foie e ics artic-aarins. 11 assou-
plit les crlro et vite l'obcs:t.
Vaillant <$ llouet
Agent* qw/'riu.T pour ffnili
I.720, Rue du Mmjaiin de l'Etat
Pharmacie* Centrale
Produit* de toute fracheur Ejtcntum prompte tt toigne
ordonnances Spcialits ; uu,' \oules les maladies-
SUV LA MAIN
une'boite j ..
Pi
VRITABLE TALISMAN
fPour PARER au* consquent
d'un refroidissement
PRSERVER, TONIFIER
vos Bronches et vos Poumons
PARACHEVER le traitement
don Khuine. d'une Laryngite
on d'une BrunchIte invtre.
Pr.ier"'-vu en de suite, mal
refum-r impitoyablement le*
;ptistll!e qui voui fraient pro-
|m...-. m .ltail pour quelque
snu : ce sont tnujouni de
Imitation, Vou ue serez
certains d'avoir
LtS VRITABLES
Pastilles VALDA
qcs si tous les achets
EN BOITES
FSE. VALDA
A vendre
-'neauto camion btlHD, pre-
Hont largemeni \2 va sigeis
S'adresser au No il 18 Poil
Marchand
La Gaiet
Gr< nu Lo eJ tteslaujam
Rue Amricain* ;\o 15*0 ea/ac:
del Ligne Parama.
Tib'edKte, ave,c Vin Or P. I.f c
D-'p urer du matin o s
SoupT o y
0. jener i la caite
Vous seitz saUsliiis,s vtMk vin1;
nota visiter, vous truvrrrz n ni.lie
les meilleure ho s on de la ville
PHIX AliiDEKE'i
Mme CLfcoPlUi S -r'IEKHK
Pi' prieuuie.
t
'!
Panama Hailroad Stcamship Line. ]
Service de fret et (le passagers
Xew-Wrk
Fort Qii-rricc, 'e 1er S-ptembe 10W
i
Prei ant e>prd t'ous directes pui l'Ai gleie-ie el l'Europe et vce-ver?a. Connexions 1p
bateaux New York. I e ilu ra| iil* al P i>ts direct service de et pou' IE E. Paierton, tieieial Fieijr Agent. lh. St.il*> btreM, New icik Cly. Fre< payable
destination l'exception Ou Miel.
\ Un,dpari par temainf' NW York directement pour Port pu Prii ce et u" autre par
ii.o s pour lo. s le po^s d'Uni*). S-ileuifni pas*; ge d< ur niera clasee Les s ivants
oit I os agents dans ls pnicpux pot s d Ivirope e d'^n^leterre :
tvgletvrre. Eeo**e *t Lwanve :
MM. G.W. Sheldtn # ( o, il, James Street LiWr
\pool, Euglnd
( openhague, Danemark .
lAf. si.E.Bendix & ^o, Si, allryad-, Cppcnlmjue
Gne Italie : fc
M L Henri loe & lleridi, kUM*a S M'iltu.
15 CWt>h Italie
. Christiania Norvge : % I
Internationat Spedmonutelskap, (Christiania, 1
Humbour'a 'Allemagne: H.\Vogennrnn, Hambourg
Uollunboury Sude :
Aodb / Expre**s uottutnbourg
e :eivut de l'anama Li_e et i e New Yoik et Hiiti, en vue des )rrt juments qui se sont faits
na o'ure t, tt i t couMciabie, vl Ml la vtitt la plu rapide par laque le \os maiv.h. ndise> puver
^lie exp^ditC!
i^a tODllais^err!et U ccuxpnt fift porr K:w*Yoik fvec op'icn de livta'soo tojt Londite
M livu, o:J aui eu Ai. is scroi.t iivt 9 ^
\
0. D. THOMPSON',4'""'rT.!,.
LEHN & FINK W
'lou* produit* pi^troi(irrntiqu^iet\m
(M'iletes veitiU(bU>*dans une /il >[>! t I.Al.ri'KS /ol d.snleciair.M ou Ly ol, Shiviat
" I y* I, h c : " Ml'ite iutorn, arcJe. IW,
t.. e .filou Kmulsion, l!x rail, '
Ch)fo';tl cm i o'ii'tv de L & H. -'e-l exquin
loid'f I**i<;inu I ; C (>.t l'ex tae supiiq
bon inaich e'c ele
Dimanatz le prix courant
u\'SOL ; le iDtii'eur el le plus touoniique dts tisinle-iauis ,
La dsiui'ettii t employ dans tous les g andi hpitim!
TjAE p3iit3 cu-llre d^ Lysol dms une pinte i'ejiu doote |
ta solu ion lfl|0
DEUX 2 oio
(l'i.e pinte reprsetla enson la contenance de Jeux verres
aires ) *
\ Le / ysol s'e /-loie puliculirem ni dins les c sde:Acco,
utatf, Tuiterc ilo^e, luUcUon, MOiur.s de ch ens, Piqres et
resdin erl s. (rupliOCa de la p^au. Blessures. Pla.ts brui^,
il'e, p. url h)4..e persomeUe- la l i'etie, re biin. Ddosles thl
utee des mkl dts, la clumbr.} d i bain le wa er closet les f.j
Avani l api .In balayage Pour cicai, iser les blessures dts aoii^
t Itf tenir pronjes. . ,
Ddhs l s accouchements ei les Umps d'pidmies le Lysol 'm
plus que d^ns lo s autres c*'
y /. luijoj rstiueMj nliou deLysut danserai
'li uibre de votre a |iparlement
C haque 'lacoti contient un prospectus
ehn Sf Fink Inc. i eon IV. f feejiY,
.\ / // YORK fR'nl pour Ram
Pharmacie F. Sjouri
Donne {.vis si c in tle,' aux muciris et uu pub'i'.. qu'i
transtoriL son L-ibira.olrn d'Urologie eu un ftabjraof
13iolt y e appliqu sous la D'u\ c laO fia
fhfRicot et t. Sjourn[\
L* Lalora'o re est ouve.t tous lesjtu'S de 7 li es d i im'ii
lit lira du a i piur foule les r clmcuse annyses prvu- s i
' aunobC) ci )oi"t-, sul p >ur le
Wa s se un a n a et li cAasiftute Ure Seerk
qui r* swonl i : s -ufe :e -nardi d ch qoetwaajy.
>'adresser .a J liiitnaiie po i la renselgtemients-
*nal* ses T'urines ei Jfae Raauiqu ,
Il aciio'i de WasssiiLanu
BMctioQ der boule'i
Examen du sang e du pus
E me i d s matirefca'es/1 |
tx tuif e ciathtt
, Albu iiino riciiofl 1
I. foi.sjiii'e L're'S tia?
Htch'rcU de SAr.dilCo et de Ganocoques, etc, ex.
w
Grand Htel de rani
UNS provenant dir. clment de Birsiep
Ofd atil.
HOUttE Gourdes 500 le ga'loif
Bu NC J liUi le gallon
VLVS en b)ut illea des m ithur crus e des tihijeaux p>
ic omott. Ltqae rs Franc uses a Viria d'E4puru^. Chiopag*
Viui mousseux d;sm- iilcures marquts.
Mwniie^r PATRIZt, revenu deiui^einenl d* Franc J a
irn'hel tout u pour sou Ho el, oraenL sa no abrge et
Ci-enieie que ds prix Suci ux ser.jnl tabli partir du "
b e pour les Pcmo's demi el Pension.
Lti (tient .-uni pns de voir le propritaire lui mm-
SERVICE li C MITE de cS heures du matin >8 h'eim
Prix trs modrs. ... f
VINAIGRE DE VU garanti pur Vourdes 1,0./>**
M----- u.
'*'!.! J
Bire danoise
New Carlsber]
La metil are Bire vendue disni
iH'itchit
Dtmandfz votre fournissent
les restau ants et les cafs '(l ,]
(cuire qu UU pour v*trea~Qen*
Vn:tc e*t g vos h
L. Frectzmann
Poil au rrina
*. . -
. ^ *


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM