<%BANNER%>







PAGE 1

Lt MAI IN Varits DIMANCHE B1APRITZ & SES ENVIRONS Les Feuilles tombent AVIC Un T*llicret Bereard.Mlle Divcnne IT Le Tremplin P.ee < %  UD acte de Mr IKON LALEAU la terprete par Mrs Cmaun, • ercbonrs et M le L. Taldy Ki v.e t goardea Retour des Ambassadeurs de ta Chanson Franaise Le 1er No Vf libre, noue lectviors pn ll^iiibrunie des exce I "n i ^cleu •omrodtcuri Maxime Guition et Geoiyt-c Cbartoo, i.ous annor ni l'norme aucia obtenu pia du pu blic du Cap qui leur avait fait UD accueil entboutiaate, atbctueox et ooua intoiœant de leur retour. No* deux charmante eama oit, en eflet, r-ugne Portauhnnce c mutin. Touioura gaie, alerua, de bonne bu aaeur, ils prparant pour nous quel quea couvrit s aoirea avec des pro gl-MUHfcl BUCC68. | Noua itur renouvel na noe cor, dii.ee aympa:hiea. m %  %  —— — %  — %  i %  i %  — — Prochaine fle Avec le concoure de MM Ger lltuiifii. LhiiBtian (.oc u, Caurz, Cl GeeIjena, notie chani o nnier i a rfoual Urndio prpaie u e ie Vtiitta I il f-'ra entendre aa nou vel e crca ion; adcuce jnuq'h pat a poli. inn fte eat fixe mardi pro •bain. I Parisiana DIMANCHE A la demaude gnitale le sent a ti nnel Drame : L'effroyable Don le D'ANDR DE LORDES ( Le prince de ia Teir-ur ) xvec lea artistes de l'Odou i h Un I demi Comdi eatirique en 2 actes, Entre. 1 gourde %  ' %  %  Le Marchal Foch St [.ou s Par cble SAINT-LOUIS-L matthal Foch accompagn du gai lershirg air va hier et pa.ssa la joui ne au milieu de lapopulationquilui ht une lception tnthcusiasir. La municipalit lui cf liit un petit djeuner auquel assistaient Mollier, ancien commandant de la 'g ou amiicaine.Lauzinne du Matin e< les membres de la 'iuite du marchal. I e m >neM K rj flf DE SCOTT achte le meilleur aliment mdicinal que la science a produit en cinquante ans. Il n'est pas possible d'obtenir les effets curatifs de l'huile de foie de morue en aucune autre forme. (Prennez garde d'obtenir toujours VEmuhion de Scotf) i Projets d'alliance Mr H. ambiss'd-u des Etais %  "n prit 8 avals pus l 00t on M'Etrme Orient -erat-nt cxa-irn'es les K i"-Uni> fe frit de? efHrf* Unis dclara dans t n d scours pio' p oul q „. |-, nenciatienj• afe M*i ..orn a la Chambre de Commeice d joUf |fin on n ; 01 ,„ de Ltverpool qu'.l tait taule despe : b|j pa exfr: „ „^ f lu ^ ce rer quel Amrique se trouve qaeque' r ouf arnver -fi sl | tas prali pur uee par u-ie all'ance avec la! s Grand* B ttagne la Fiance rpon i .' L ainsi a .a suggestion unealmd m -—%  D *by Mr Poincai au cours du 1 dner d; m idi o Di by dclara que i aiiuuce L auto angaise e;t deaura* i Die et qu il nourris aii l'espoir d.voir l'Amrique se joindre a ia lombinai! so Petites Nouvelles api Un Bureau fl*idotitIira€j Tous les coiitrfveiwnts U M la clunce d'chapper a U punitio! tt que le Bureau Ctawl i\ tabli a Fort au Prince. Dr D'Mre, otftcier 4e U voy aux Etats-l'nis aux ftru 4t"j avec le Systme Hetry des eau et de classifica ion est !e retour I e Svstue ienrv des emprtii_ ra bientt tab'i a tort au Priifc,,. a mesure dans les diffeiantes villa i" les criminels voleurs prveoats i .le vol s:ront bientt identifis U digitales seront classes au B| Pt au Pce, et tous ceut. prvenu I Etranger fur cdbi — Les membres de la mission cubaine conduits tice ne peut s'assurer de leur part __ • I rar 1 ancien Prsident Meuocal turent reus par, crime ou vol, seront ou inooeaud Offres (I argent 11 Bulgarie \ l c ^JamS d'Angora que les prisonniers tuu Il n'est pas a douter que ci cnutil i i „ ml,,:., , Ac* fi^,„ 'jisout te librs uar le Turcs. sera d'une relle utilit K SV bUPilU-. Le milSte dts haan ls _ Lc cor(espondam du ..journal" souligne la prs partout utilis dans In red ces bu.gaie a q -e la maison violente campagne que mne la presse ractioniieatly it Cl- de Ballour avait Oli:rt naire contre U commission interallie et s-etorce de dmontrer aue la dernire note des Ambassa .U gOUVem.rrter.t UU emprunt d. £ u ~ M n t S destruction du matriel de /erre 2 500 OOO I.'. ; S avec inte et de 7 0| > rduira au chmage de nombreux ouvriers. j L gOUVe'Ctm.nt dema.de que ul _&r Graig accepte l'inviution du gouverne-j ^„,^ ,1 a..-..* A 11 J ment de se rendre Londres discuter la question iOmme SOt leve i 5 millions de lk „ lon iicredel*Ulster a 4 auttes sujets compris %  livres. L'a consortium franct-bege dans la question irlandaise. avec la bauque de Pans en lte a o( teit un empiunt de deux cents millions de trancs, une maison amn cainc aurait aussi mamfes le des r de participer I emprunt. Uorlde Valcia Claude. gfaQd com C'est re *ot dont lea fun IA* la1 rppr^enution d<1 Ui railles on' tu lieu avant h er. Mr Tufto. bilntve : LACTI L d-funt tait lu t a du D: R e *M d M>Fernani Hil Giuude. UNE AFFAIRE d'HONI Siocres cond ltr.oa toaa les F.otre gbnrala %  neuibrea de la fam Ue f Balcon Ncrologie Noua avoua rj 1 lt nouvelle de la mort de Valciu Claude. g->nd com CE SOI A Varit! WASHINGTON D apr ; le pro gramme la dcieg.tion amencaineri. .e dbut de la confrence prsentait un pian pour une rduction des EXCELLENT!!; OCCASION La Maison Vincent Voulant raliser une valeur de Offre tous ses cliei un colossal rabais, malgr la hausse, ils peuvent visiter magasin o le meilleur accueil leur est rserv. 1 Pour s'en convaincre, voir les prix ci-dessous. Cipe d- Chine l'aunes Gies 8 60 •• Meteor IJ • Georgette • Satin Uberty double larg blanc 15 • B renetpour jupe .'auoe ao Soie lavable de toutes nua&ce j 50 Suis?e i la pie dS aun. 10 Bas ti c juleur pour dam s'adza; Bis ni noir •• )o Bs co'oo de toutri nuances Chiusseties hl pr homme Ch'usset>e coion la dousaioe Sbierie t 3 jO. C rpon de soie uni la pice G. SES "r.r , p r ope d M ivoX;xi:r t kurs Si g g il c Grme et noir pr ii ^'Diablement (oit Gabard ne blanc pr >aft dl fil a 50 Satinette couleur asst Doable largeur .Indienne gl. bleue Drap 1gr pr jupe double Img. 5 00 Indienne Garner Toile l.laoche 2 Zphirt asst de couleur Poogeangla.se u 2 Voile cossais asst coul Etofhs La Fillette pr j.M tobes a 50 Voile blanc carreaua coul Vnil' ie laine 5 V01 e imprim asst couleur Voile traoaises nuance fonce a so Voile des grands ramages Reps ucir pour jupes et robe a Voue 4 barres de coul sup. l — 1 25 Voile Nouvaute de toutes coul Cacn. inmtn bleu pois blanc / so 1 ** noir 1 >o Nansouk no r pour deuil 14 20 IO 2 3 I I I / o 1 I I Bitiste cambrai banc doub'e )g. 1 7) pour homm-s 759 Crpon blnc pour ling dt 1g 1 7s Chemises Ma lrae coal sup pr h* 7 }o O gardi de toute nuance^ ul Ig 1 soChemisis ban h;s mode amne i|ttte blaoc chaj gerv e'.te d; biin "o'.anc brodes i dents Bro ses 1 dens *eigie corne i peig^ r Peigres corne • u \ Ruban Liberty et TifHase toi tes nuance 1 1(1 la pice 2 N N N o S 6 00 2 ;o 2 50 20 00 23 S 15 9 12 22 60 80 tan rrt| laoRnbanppmpidnJ' 1 1 i>0 g doubliez pas que la maUon esl l'agent du Corset Bon Ton. Royal Worcester;]et Adjusto Corset tt quelle en a toujotr-* un grand aiorM** \ ente en gros et en dtail >



PAGE 1

i\r fc r Jtf M* TIN Mouvement maritime Tjgoe Hollandaise.— Le S|S Ca|MOI vennt de l'Europe et des * doniicicaus tt Cap liait eu eit fifce matin. Il .1SIB*< ra dana la 04 pnrr Ssrtisgo de Ci b, Kirgs p** Guatemala tff,t Amor arrivera ici vers le earran'. Chargera directerr.eoi r l'Europe et fera escale S f ^Car-Haun, Pceto Mit, s-an fid Sun Juan de Poro Rico. ID*M Une.— Le S|B ti.olon ici le 9 laissera le mme joui iCristcbal. fja tAllitr bissera New ils 11 et ara ici vers le 16 du il r\9 iOen (Jo nap laissera [Yukvers le 12 jour 1rs ports VI. Sttamsbip Co: I.ep|iGreat! Fie-'parti bi.r i 1 h ure p m. JoitdePaii poui fjitei prince, Conaives. Il est i tendu ici au loi et la steia cette mit ou matin pour Kingston, en fai esc*'? aux tort* du Sod Ce \ti veut de New York. BeautFraicbeur-Finesss cites Antoine Talantn Voolez-vous -" 'lapante TT peu d'argent! I Accourzchz ANTOINE TAU MAS Voua trofver z un stock d arlicVs de premier choix, d'une b*>t*i.fA M d'une finesse ra>< — 'est la ai MM. que la maison pvii rserve a su mmbreuae clientle pour la fin d snor>. fc. touioura aoiirurge 'ltro utile ses clients, la maison prjraet d* \j n dre aux plus bas prix poesibes. Nulle part on ne p< ut lutiver acheter a meilleur compte que ehr'-;>ntmif, lie provoque jamais de dgot. Supprlm; I.I la dKu\ i dbilite pas le malade. ; K'exla^anl |>;is .1 1 1 .-hnmbrr, I M cause aucune perte de temps. Pins rilvc | le diverss couleurs Aune Gourdes Satin Liberty foutes couleurs Tusscr oe ioie Joiienre de ioie Mciisheln e de soie Cli4imeuse de soie J 1 kuarre de soie r'opiire desoia Bepjalioe de soie Oitoman de soie V. Me de 'ine Orgf>i)dic8Swiss Ssliuette t eurs Tiissor de soie brre qiaii suprieure • pea Georgeue coui.varies Crpe (te Chine Crpe de Chine barres Taffetas noir bupCbentong (Tudsor pour bom.) Orgbiidiea biod^es Suisse double largeur b'arjiy DfniFttte( Tricotioe de soie ) 12 51 ^uzelte Tiicolate de soie 12 5( Voile barre de soie 3 .' m .i 1 Ifftv* de Ni ee ment .,.,,. 15 00 5 ^ Bas mercerizs couleur sup dz 20 %  g* Bas simili soie 22 00 i ijj de soie chque 5 J Bas de soie sup 7 5U Calicot M dapolan grsode lars 1 50 S M ? e, 2! e eXtr ,up 10 Poudre flores de tokio Boue 2 1 /0 Poudre veloute de Lys I J I Lotions Pompia Azurs etc fisc 3 5 5J. B l lellM G y ? Police et Mars 2 5 501 RUB/iNS 175 Nsnsoik' blanc Toile pour maielaa aune Couitil fil poui maelaa Toile drap fc/4 Toile drap J,t Tuile A dn p 40,4 Nausouk rose < n noies amer K ki blanc aup K ki juuue Drili bit 11c Ikck blanc sup Lrrttl Tussor Grise couleur N*ppe couleur fupr toile biai che pour chemise hommes Flanelle melletoo Racelie laine ei toton Flanelle laine pure 2 250 200 200 200 2 00 1 a 7 LO 2 OU 2 50 3 4 00 Flanelle isiue puie grande larg. ti 00 Ruban sstiu No 2 t-lanelle laine pure grande riautlle laine SU.J Fanelle mousseline Satinette Simm ui utile Nrgeur Ctsii.etiu noire sup. t'aluibeuch sup. nuances 3 4 7 9 12 10 2 40 60 80 100 Ruban Pompadour" 'l'aune •' grande largeur Souliers blanc" dcouverts pour Bbs 0 LO Souliers nbirs et jaunes iijjWi,(lteoaverti pour hommes 2 JO Spoliera noirs et j unes 2 50j montants 'Souliers dcouverts pr dames Tapis cir une Pice 3 00 4 700 1 5 0 8 10 12 14 16 17 18 02 2 5o 3 25 3o 25 3 Prime offerte aux acheteurs La Mfff'ira tU pourvu mmrfhui du plus bwu sU>ck, O. trouvera tousaulres articl s de choir, des prix dfiant 'ovte concurrence Adiutto, Venez voir les CORSAIS — Bon ton, Royal, Worceslerle la grande demande de Chocolat en Poudre "Highest Pwity" de f e.hn ei bink, prouve que le peuple a su apprcier sa bmne qualit dfiant toute concurrent• in aihetant k boue de chocolat en poudre t fJighest Puritu dt hn H txnk rclamez un tube Dentifrice t*tb?cco ( le meillr den .if i r e ) / e Chocolat est eu vente chez : 4. Boite. Simon Vieux Parmacie Centrale, Parmacie h, Sioutn etr etc,etcDpt chez Lon ft THEBX UD Le dernier Cri de la maison Paul E. Auxila Dans !e but Je faire profi er sa norpbreo.se elien le 'a Malsoi met en liquidait n un fort stock d* marchandise diverses &f .SAVOIR Canotiers, Chemises, chemin lies, caleons en tricot, blanc et cou leur, cravata*, ceitores nom hommes ede* et rafaots casineiies Drill couleLr, Khaki nuiles de quinioe. Pemmides assortes, rn to ne pour rideaux ce Sans oublier les dmit rs Nouveaut arrivs, sur les steamers Caravelle et Martinique. e e Crpes de cWine. et crpes de G'o geite, Fieus de Misa, Soies lavable eu •eu soie et de votes les nuances, Gants peaui 6, et 90 e pour dames hommes tt enf.ntc, souliers satorlu pour dmes, homm-s et eofats' chaussettes et bis fi!, soie pour dames hommes entant*, et pour baotm Gilets de flanelle et par aune,. Bretelles suprieurs, larretels. cinnrs ea toute genres, Parfumeries marque Houbgant, Coty, Pivert. t Arsvs Sac, main en vrai cuir de Russie. Moustiquaires, Trousses et eondrifes nour dames et hommes. Fleurs art fi:ielles et tours dpluma pour chsnean Gmi.srdes de ros-c, Plumetiis, Corsets pour dames et fi lete. de. liu ,„ fer, a.ton et en cuivrr le tout un p ix d


PAGE 1

IV 1 e Un Saillant f lovet A genls gnraux pour Hati i720, Rue du Mogaim de l'Etat Pharmacie Centrale Produits de toute fraicheui— Excution prompte et soigne ordonnances — Spcialits jour \oulei les maladies4 vendre Une auto camion h ORD, prenant largement 12 vassagers) '• S'adresser au No 1118 Poste Marchand La Gaiet Grand htel Instaurait Rue Amricaine , de la Ligne Parama. T b!e d'Hte, avec VID Or P. i.rc D<)euoer du matin • %  0,5 SoLpfr •' o y Dljruner i la caite Vous senz sstistaits.si vous venu nous visiter, vous trouver** en •otri les meilleure* ho sons de lt ville. PRIX MODERES Mme CLEUI'lIAi S-l'IERRE l'n pri aiie. LHN & FINK 1K loto pi oduV* pharmaceutiques et lou* articles vendable* dans une phai marie SPECIALITES Ltsol dismleclan', sa on Ly>ol, Shavmg iream Lyacl, Pebicco : deulifrice incomparcule l'huile de Ime li 11 0 ue, Eroulon, Ex'rait, Chocolat eu roudre de L & F. c'es-l exquis Poudie Talcum L t t r ; C'est l'cXtffeM suprioir* bou march ec ele Demandez le prix courant JYSOL : lr IUHI e.r e< le plus conomique dtS lsiuldcianls La dsiufecUi.t emplay dans tous les grands hop.tau.:. L^E petite cuillere de Lysil dans une ?m*e l'eau donLe la soluiicu 1 |o DEUX t ojo IflOls' -i 0,0 (Une pinte reprsente euion la conteriance de deux venes ordi aires ) Le j ysol s'e r/>loie particulirement dans les cs de : Accoueke nenfr, Tuberculose, Infection, MorsurvS de chiens, Piqres et mor "resd'insecLs. Erupocs de la peau. Blessur s. Pia*s Rrulnres. Haie, piurPhy/i-ue personnelle'la t jletie, lebiin. Dans les charu 01 es des maUdes, la chambre di bain le wa er closet. les carta Avant tt api es lu balayage Pour dcauise les blessure, des animuu i le? tenir propres Dans 1 s accouchements et les Umps d'pidmies le Lysol s'impose plus que dans Ions autres cas 4 yez u %  11 jours une solution de Lysoi dans chaque chnibre de votre appartenue t Cbaqm faon contient un protptctus Lehn tf Fink Inc. Lon ti. Thbaa l M //' YORK Agtnt pour HnhPanama Railroad Stcamship Line. Service de fret et de passayers New-York Hati Port-au-Prince, le 1er Septembre 1920 Prenant expditions directes pour l'Angleterre et l'Europe et vice-vers. Connexions de bateaux New York. Le plus rapide et le plus direct service de et pou< 1 Eurore. Adress AE. Paterson, General Freipht Agent, 'M, State Street, New Yak C l) — fut payable destination l'exception du Miei Un dpart par semainede New York directement pour Port au Prince et un auiie par mois pour tous le* pris dllai i. — Seulement passage de premire classe— Les s ivai ts iont nos Agents dans les principaux pors d'Europe et d' ugleterre : angleterre, Ecosse et bronce : MM. G.W. Shelden jr Co, 11, James Street, Liv^r pool, Englnd i Copenhague, Danemark MM. A.Eles recherches et analyses prvues dans aunoiiCi ci joint 1 stul pour 1B Wasstim.ua et la constante UreScrtoire chaque semainei ren3elgiemerjts4lial\ses i'u:lnt"Sci 'uo^n&.jiiju U action de Wassermann lliacliou de Ti'boulet, EiamfO du sang eidu pus Eifetnej d B^nNUroa fca'es. Examaii ne crachat Ibumino raction Consau'eUr'Srrto're, Recherche de Spirihlfi et de Ganocuques, etc, etc. (jui n seront rruxi que le m'^i H clnque sen S'adresser .a t Qirmiie peur les ren3elgiei Grand Htel de France VINS provenant dir clment de Bars.tcp^s Hordeaux. R0U6E Gourdes 5 00 le ga'lon BL^NC I < l>0u le vtWou VI YS en bout illes des nuilhurs crus eides Chileaux les plus renomms. Liquers Franc uses et Vm d'Espi^ne. Clumpagnes et Vins mousseux des meilleures marquis. Monsieur PATKIZI, revenu deiuiremenl de Krance vec U3 un'riel tout n' ut pour son lli'vel, oi/ient sa nonbree et choisie c|.entle que des prix spci -ux seront tablis panir du 1er IV'ovem bie pour les Pensions demi et Pension Les clients sont ptisde voir le propritaire lui-mme. .SERVICE li G\RTE de S hmres du matin 8 hrei du soir Prix trs modrs. VINlGRE DE VU garanti pur Gourdes \,bO la] bouteille. Bire danoise New Carlsberg la meilleure Bire vendue dans ce march : Demandez votre foarnisseur, dans les restaurants et les cafs la meilleure quilit pour v lire wgent : Vente en aros eh**z u L. Preetzmann Aggerholtn ) Port-au Prince i r



PAGE 1

iaD& *e Ao 42i Port au Pmica, Haiu Samedi 5 Novembre 1924 f gjyyjXf UR PROPRITAIRE ieot MAGLOIRE • LIBWJ 20NTIIIES Quotidien REDACTION; Rae \mricaine No, 135b r A chaque minutc,iious sommes crass par l'ide et l sensation du temps. Et il D'y a que deux moyens pour chapper ce cauchemar, pour l'oublier ; le plaisir et le travail. Le plaisir nous use. Le travail nous fortifie. Choisissons. BAUDELAIRE + ment, occuper dignement cetle haul t? charge ?.* ) Les lois de la nature ava'ent indif que. a Toussaint Louvertu'r l'obligi non de convoiter sa lourde charge, i Le Gnral Hermona. gouverneur de la partie espagnole dj S .in. Do J a COH/rCHCe vi gue, devait tie de cet' opinion. *v/w Nouvelles Etrangres PAR CABLE I avit remarqu les q'iilfiu'ions d Toussain' au poivoi, lorsqu'il fui prsent au gnr.il par **anIl demaadi -'apalier, qui ui solliciter sa protection jwnps la position de< genTout littrateur srieux travail'e au uplut jamais bien brillai moins douze heures p-r jour; et p •les, c'est un concert de ne compte pas cei antre travail qui et de plainte L'avrni. consiste i se tenir au courant d tour nombre 11 devient de plu. ce qui se fait, tout ce qui se publie, cile, mme avec du ta sivou quel est l'esprit de ce matin, soi du travail, de vivie .1 tt a deviner quelle sera la mode de Fiai ers [lUDO'ablement de ce m ce soir; et quand il sortira pour pren ait ail le de Itttres sous les dif die l'air, pour se piomerer comme pour se rendre en Fra ce par un es qu'on puisse l'envisa tout le monde, son cerveau gi opeia po t d* la colonie espagnole, s'il cro rifle, journaliste, littra-isur l'hippogrifle imaginaire, car la yai' Toussaint Bria un arob tieux passion des lettres, si malheureuse — i Je ne sais pas — lpondr. Pa i qu'elle soir, est une maladie, une palier Nous sommes tous les deux ItoofeaUs professions ditesjlolif, si vous vouez, qui ne laisse ni dune race dgradpar la servitude, r epos, ni trve. maie nous sommes sou Uiuement re Si vous me demandez aprs cela 'ourns la virilit, afin d'obtenir pourquoi ces indociles esprits aiment nos droi s de citoyens libres. mieux rouler cet ternel rocher du ( Eh b en, — con'inua le gnial -icux Sisyphe que de s'asseoir trane pagnol. — Toussiint Brda sera quillemen. dans un comptoir ou dans votre leader; l'avenir lui rserve 1rs bureaux d'un m nistre, je vous une haut.: destine. rpondrai que c'est probablement par . qu'uteriiieni U:scmployesdetesU bies et des commerants impossibles la gue Union li se la confrence. On ouragan s'abat sur la Corse ARIS a— Un ouragan externe^ dlga'ion |apoail*" vo't sest abitlu eo Ooraett 6 i ravag de nombreuses localits.' Washington La dlgation japonaise Le Secriaire Hughes rf'it hier \ i , en est-il anc seule qu. 1 |l et plus ucevui.t. que sa littraire ? Sur mule tt la plume a la mai unvr, jne dis pas i l la repu ation qui est U iehgoiie Les auties et %  t en puie perte Ls fl.u. OpiU) ils suiv.uiil u.u.u le cor.ge de tous les Uagitation en Haute-SUsii La confrence d.-s ambissadeurs a remis a l'ambassideur d'Allemagne Bat note rendant respon.able l'Alltraigae des troubles qui se produisent en Saute Silfie du tait dans le ptys d'agitateurs trange s. V>ie mission cubai ne Londres i qu'on s inqu ete de leu i qu'un ami inconnu se de lents prcmieis ecut rdtraitr livre. que e forces pai Me travaux accomplis pai < soldais de lintelngeuu. I itiDgtou trente ans consatliTUiiture, que de souflun lies I Travailleurs rompus esptits toujours piis, ut ttonue leur npos et leui jettt.he sens ti.i ou joui ,ckaquc )our ils auionl vei %  deav dans ce tonneau ICoudamns par la ne •eui labeur impiovis, il[dpens eu menue monnaie I au uesor intcileciuel. Tris f*tt mott, ils se seront vu 1 de mettre des paillettes dit IL bans roses a leu [fNi se prestu.tr devant leui 'Bille, le public, dans U< fphu coquttie de leur talent lieueuu, de certains mo Mwuiiances de tes pauvre, lacs dont 1 unique eutan lit matin tt qui, le soir vekatuur laimts. meitcut di [*ur pleur, ei vienneut,. 'CVKS tt la poitune b:iItitedeux Diiile spectaleuis !nti point me due que la '•iet.its est celle des non langues qu il n y a qu a f8*nr simplement sa pic me WW au gie de sa tnui.ic ; Malg la prv.-n'ioa du Commis saire Hdouville, tout en avouant qu'il ne comprenait pas le peuple de et ils dj^paraiirooij Ils ont endoss la tunique dvorante Saint Domingue, il fut obi g de re' Une mission officielle cubaine,char .i ue Uriaceiomquavecleurchaf; connatre que Toussaint Loaverture g'e de rendre la visite anglaise, fst ils ne peuvent tre que ce qu'iissoai. tait, en efit, le seul chef habile i partie pour Londies.Elle est prside parce que leur mtier leur tient au gouverner ceue colonie, selon l'ampar Mr Menocal, ancien prsidence.otur, les empoigne, les ensorcel, bttion qu'il avait toujouts nettement teviendra Paris dans une huitairv patc qu'ils en sont les esclaves, et manifeste ce sujet. de jours.Sa visite aux souverains c que le jour o vous briserez leur plu II avait par consquent un droit prvue pour le 4 Novembre. me, c'est comme l'ofcier auquel raturtl de revendiquer la responsabi vous brisez son pe ; il n'a plus m du pouvoir Saint Durnmgue. qu'a djpauitie, qu' se faire oublier Ses compatriotes croyaient de • a croit assez communment qu'mme, un ri uni me qui a dpens nombre Aprs la proclamation de la liberd annes de sa vie i courir la prten i gnrale, les noirs de Saint Do A , .ine sur les grands ou petits che' m ingue poussrent des cris d'allinsquau La confrence des ambassadeurs a Novembre le dlai Ktnuua v pvuu wuw IIIIIILUI. UUUJ'\.II.IIV 9 >-iiJ uail~ • mins de limag.na.ion, peut gravir gresse. et acclamrem Toussaint Br ; ccord au g ? u ]!; r K ment }*Hf !" ensuite d'un pied ,Ar le sentier des Sa; son nom rsonna i travers les MJgS"! U d ch a P ce des Ha,s talits On se hguie que cet.e chim valles de la colonie, l'cho arriva te insaisissable quil poursuit i toule jusqu'aux fines de nos montagnes neure, il ptut la quitter et la repieu et leurs surfaces rpercutrent le arc a voiom.Ctux que leur mauvat nom du t hros du moment dans d toile a pousses dans celte ingrate les profondeurs de nos forts. A glorieuse carrire des lettres supUne multitude de personnes qii porter, t avec plus ou moins de cou s'taient rfugies dans les forts de .ge les pimtious ; mais c'est la ua ,111e, ahu d viter la vengeanc; des uii disunctif ils luttent jusqu' la co.ons blancs, retournrent de leurs retraites, heureuses de se retrouver tin. Une loti qu'on est engag daus a voie, ou ne peut sans aechirement, sungei a icbrousser chemu Cdent ils a une lascmation invin.ioie et inexplicable, ou oui-ils, tous .es diseuis de lien, u conscience ue leur outiiii ? |e ne sais, mais ils luttent jusqu'au bout pluit que de Ustitei.lis.iessembieni a ces peuple* ueshents que kur mauvaise toile a lait natre dans des pays arides, et qui s'aitacheui a ta nature avare qui tes entoure en raison mme de sa insteise et de sa steulite... nissant Louverture Gouverneur de Sant-Domlnyue %  -~ jf, f f#**^l| V-lyVIUUI^UU UQ sous le Lommandement de l homme qull ta Tibaoy peur Dunnateivar o dont le nom tait acclam avec tact il fut transpott iur une canonnire d'enthousiasme. Glouworm. Dan airangemeuts oal Dessalines tt Jristophe avaient ti t laits pour dbarquer l'ex monar i de la multitude d'hommes tfit es que Galatz, lO kilomTes de dans les villes, et parcourant le 1 embouchure du Danabe. toutes par milliers, une arme de prs de six mille soldats dont la moiti tait compose de troupiers disciplins et bien arms. Le reste eta.t. patticul rement aian, mais ce latent des hommes solides et dvous i Toussaint. Dessalines annoet i Toussaint Bre qae cette arme bilait du d sir de saluer SJU chef ; il fut acclama eu la passant en revue. Christophe avait apport la nou velle que I tg'tation tait grave au Cap ; que le Gnral Laveaux tat en prison ; ses troupes sans chef ne Le lieutenant Colo nel Williams de* vant la commis" s ion d % Enqute. < NVASHINGrON L* lieutenant colonel William*, commandant la gendarmerie en Hati de 1916 1919 nia devant la Commiajion Sana'eriale d'Enqute que la habitenta d Hati avaienti tus ou maltraite inhumainement aoua les ordrea des ofticiera de marine amricains. a Confrence de Washington. —Lc*> Dlgation japo* naise. LloydGeor ge pirtira-t-il? J LONDRKSIfr Ba'foor. chef dm la d.gatioa britauniqu.'qufa. Lo drea hier pour Liverpool if aernbar HSL\Si l Era r**ot France pou" Qubec d'o il 8e rendra directe ment NVaah.ogton. Mr Chamber ri V l a r2 r 2 , uver o !" ent anoou a la Chambre des communes que le discussion sur la coofrence 4 de VVealiington aurait heu vendredi.Mr Lioyd Geprge aurait drtn.tivement annul aoo passage aur l'Aquitauia sur lequel il devait e.nbarqutr i fl La date approximative du dpart est impossible hxer en ra.sou des difll cultes des ngociations irlandaiseJoffre fait le tour du monde t^lf: Le miDi,tr dea nftmit** tingres annonce que le mirchal Le 11 Novembre f £ !" Œw%£^!£ d 0 te nationale am our du monde ricaine Les U ti h bourg et le Triie hongrois boucg.Elle a examin les conditions de l'internement et les mesures de surveillance prendre l'gard de Charles. Elle a galement discut la situation dans l'Albanie et elle invilera le gouvernement yougoslave 1 s'abstenir dop a :oas militaires en Albanie Budapest. Charles commena hier ce qui semble devoir tre son exil perptuel, accompagn de ZitaIl SUITE jjjlouveituie fut l'aptre ete de notie indpendant Sa sioiiilc ta t coos.an r avenir parmi les geot'**Rus i Saini Dom ngut LWe v-ompar la libeite g* noirs au palmier dont les *^ Profondes et repoussen', l >tbre a t coup. ,.."* dans toutes sts entie *"celle dun voyant luttant .Voor mieux voir. "'•'ir.s l'ont souvent tax %  "*•* amb.tieux ; mais on a '"K'r l'ambition des Siuu de tous les pays. l'ambition est louable ou blmable, se'on la poursuite de 1 arnb.ueux. Il faut aussi considrer deux choses es sentielles : le point vis et l aptitude de celui qui convoite : i Sach is the que t tion. Peut-tre que celui en cause a le bnfice des circonstances attnuan tes, qu'il a on droit naturel et mme lob'igation de revendiquer une leur de charge. C'est ainsi que Mirabeau eut i ambition d'tre premier ministre. Corn ment pourrait-on l'en b amer, tait par le fait le seul homme France, qui ^cuvait, .dans le uc : Le soldat inconnu italien WASHINGTON — U jour anniversaire de l'arm s ice est dclar ftej nationale en l'honneur du so dit in connu. ROMELe roi et Prochaine entrevu* entre Lloyd Geo* ge et Krassine LONDRES. La note envoye mr merait conf P liens tendirent hommage au soldat sance dea dettes roses exnr inconnu reprsentant 500,000 catru.le dair de Lloyd Ceorlre 51 J rades tombs au champ d'honneut.jrer avec lui. L'entrevue arai ,, V,, .,, > r[ .W.-U. ,„,„ ^^^^^^^^mi^^n^^^^]^ Polvrel tait impuissant et allait > f en barque, su, uS navire en ade P? r d DS S"' 011 dTtl *" ;ric il fau. dlivrer le bnral Laveaux 8!lSC s nle Marie des sans retard, avant le lever du ole „ L'/^SEi ,U$ 3 "inhumit.on dans lantel de demain. Nos troupes peuvent-tlles ! Ur e u— ;_ — A^, „._._(}. J ta na.ion, a' A vTdredf Le Prin !" de Galle* U eDdrd uvre le Parlement •*., &f M LTE L P rlemont Malte i Elles peuvent lleatant tra\erser i lias. riie — nager de Saint Domingue en France ; si vous les conduisez , — rpondit Dessalines. ( suivre) J. R. CHENET s'il en %  9*53Mr Briand oblig de rentrer en ]{lrne d travail daaa France l'Indiaoa PARIS—Un radio annonce que M INDIANAPOUS. 25 000 mioeara pte reutrer en France le i ( l lMreot !• rveil hier dana I India ;e par le Parts et ne pense Af. r i ,t n i contr ''^re du 1.., Biiand com 2 nov?mb;e par pas pouvoir en Amrique P".fdral. Anderson. rester plu. lorg.mps: ^ ,-^J^^.^ k


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05516
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, November 05, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05516

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
iaD&*e Ao 42i
Port au Pmica, Haiu
Samedi 5 Novembre 1924
f gjyyjXf UR PROPRITAIRE
ieot MAGLOIRE
LibwJ 20ntiiies
Quotidien
REDACTION; Rae \mricaine No, 135b
r
A chaque minutc,iious som-
mes crass par l'ide et l
sensation du temps. Et il
D'y a que deux moyens pour
chapper ce cauchemar,
pour l'oublier ; le plaisir
et le travail. Le plaisir nous
use. Le travail nous fortifie.
Choisissons.
BAUDELAIRE
+
ment, occuper dignement cetle haul
t? charge ?.* )
Les lois de la nature ava'ent indif
que. a Toussaint Louvertu'r l'obligi
non de convoiter sa lourde charge, i
Le Gnral Hermona. gouverneur
de la partie espagnole dj S .in. Do Ja COH/rCHCe
vi gue, devait tie de cet' opinion. *v/w
Nouvelles Etrangres
PAR CABLE
I avit remarqu les q'iilfiu'ions
d Toussain' au poivoi, lorsqu'il
fui prsent au gnr.il par **an-
Il demaadi -'apalier, qui
ui solliciter sa protection
jwnps la position de< gen- Tout littrateur srieux travail'e au
uplut jamais bien brillai moins douze heures p-r jour; et p
les, c'est un concert de ne compte pas cei antre travail qui
et de plainte. L'avrni. consiste i se tenir au courant d tour
nombre 11 devient de plu. ce qui se fait, tout ce qui se publie,
cile, mme avec du ta- sivou quel est l'esprit de ce matin,
soi du travail, de vivie .1 tt a deviner quelle sera la mode de Fiai ers
[lUDO'ablement de ce m ce soir; et quand il sortira pour pren ait ail
le de Itttres sous les dif die l'air, pour se piomerer comme pour se rendre en Fra ce par un
es qu'on puisse l'envisa tout le monde, son cerveau gi opeia po t d* la colonie espagnole, s'il cro
rifle, journaliste, littra-isur l'hippogrifle imaginaire, car la yai' Toussaint Bria un arob tieux
passion des lettres, si malheureuse i Je ne sais pas lpondr. Pa
i qu'elle soir, est une maladie, une palier Nous sommes tous les deux
ItoofeaUs professions ditesjlolif, si vous vouez, qui ne laisse ni dune race dgrad- par la servitude,
!repos, ni trve. maie nous sommes sou Uiuement re
Si vous me demandez aprs cela 'ourns la virilit, afin d'obtenir
pourquoi ces indociles esprits aiment nos droi s de citoyens libres.
mieux rouler cet ternel rocher du ( Eh b en, con'inua le gnial
-icux Sisyphe que de s'asseoir tran- e pagnol. Toussiint Brda sera
quillemen. dans un comptoir ou dans votre leader; l'avenir lui rserve
1rs bureaux d'un m nistre, je vous une haut.: destine.
rpondrai que c'est probablement par
. qu'uteriiieni U:scmployesdetesU
bies et des commerants impossibles
la gue Union li
se la confrence.
On ouragan s'abat
sur la Corse
' ARIS a Un ouragan externe^
dlga'ion |apoail- *" vo't sest abitlu eo Ooraett
6 i ravag de nombreuses localits.'
Washington
La dlgation japonaise
Le Secriaire Hughes rf'it
hier \
i , en est-il anc seule qu.1
|l et plus ucevui.t. que
sa littraire ? Sur mule
tt la plume a la mai ,
unvr, j- ne dis pas i
l la repu ation qui est U
iehgoiie Les auties et
t en puie perte Ls fl.u.
OpiU) ils suiv.uiil u.u.u
le cor.ge de tous les
Uagitation en
Haute-SUsii
La confrence d.-s ambissadeurs a
remis a l'ambassideur d'Allemagne
Bat note rendant respon.able l'Allt-
raigae des troubles qui se produi-
sent en Saute Silfie du tait dans le
ptys d'agitateurs trange s.
V>ie mission cubai
ne Londres
i qu'on s inqu ete de leu
i qu'un ami inconnu se
de lents prcmieis ecut
rdtraitr livre.
que e forces pai
Me travaux accomplis pai
< soldais de lintelngeuu. I
itiDgtou trente ans consa-
tliTUiiture, que de souflun
lies I Travailleurs rompus
esptits toujours piis,
ut ttonue leur npos et leui
jettt.he sens ti.i ou joui
,ckaquc )our ils auionl vei
deav dans ce tonneau
ICoudamns par la ne
eui labeur impiovis, il-
[dpens eu menue monnaie
I au uesor intcileciuel. Tris
f*tt mott, ils se seront vu
1 de mettre des paillettes .
dit il bans roses a leu
[fNi se prestu.tr devant leui
'Bille, le public, dans U<
fphu coquttie de leur talent
lieueuu, de certains mo
Mwuiiances de tes pauvre,
lacs dont 1 unique eutan
lit matin tt qui, le soir ve-
katuur laimts. meitcut di
[*ur pleur, ei vienneut,.
'CVks tt la poitune b:i-
Ititedeux Diiile spectaleuis
!nti point me due que la
'iet.its est celle des non
langues qu il n y a qu a
f8*nr simplement sa pic me
WW au gie de sa tnui.ic ;
Malg la prv.-n'ioa du Commis
saire Hdouville, tout en avouant
qu'il ne comprenait pas le peuple de
et ils dj^paraiirooij Ils ont endoss la tunique dvorante Saint Domingue, il fut obi g de re' Une mission officielle cubaine,char
.i ue Uriaceiomquavecleurchaf; connatre que Toussaint Loaverture g'e de rendre la visite anglaise, fst
ils ne peuvent tre que ce qu'iissoai. tait, en efit, le seul chef habile i partie pour Londies.Elle est prside
parce que leur mtier leur tient au gouverner ceue colonie, selon l'am- par Mr Menocal, ancien prsidence-
.otur, les empoigne, les ensorcel, bttion qu'il avait toujouts nettement teviendra Paris dans une huitairv
patc qu'ils en sont les esclaves, et manifeste ce sujet. de jours.Sa visite aux souverains c
que le jour o vous briserez leur plu II avait par consquent un droit prvue pour le 4 Novembre.
me, c'est comme l'ofcier auquel raturtl de revendiquer la responsabi
vous brisez son pe ; il n'a plus m du pouvoir Saint Durnmgue.
qu'a djpauitie, qu' se faire oublier Ses compatriotes croyaient de
a croit assez communment qu'- mme,
un ri uni me qui a dpens nombre Aprs la proclamation de la liber-
d annes de sa vie i courir la prten i gnrale, les noirs de Saint Do A ,
.ine sur les grands ou petits che'mingue poussrent des cris d'all- insquau
La confrence des ambassadeurs a
Novembre le dlai
Ktnuua v pvuu wuw iiiiiilui. uuuj'\.ii.iiv 9 >-iiJ uail~
mins de limag.na.ion, peut gravir gresse. et acclamrem Toussaint Br ;ccord, au g?u]!;rKment }*Hf
ensuite d'un pied ,Ar le sentier des Sa; son nom rsonna i travers les MJgS"! U_dch,aPce des,Ha,s-
talits On se hguie que cet.e chim valles de la colonie, l'cho arriva
te insaisissable quil poursuit i toule jusqu'aux fines de nos montagnes '
neure, il ptut la quitter et la repieu et leurs surfaces rpercutrent le
arc a voiom.Ctux que leur mauvat nom du t hros du moment dans
d toile a pousses dans celte ingrate les profondeurs de nos forts.
A glorieuse carrire des lettres sup- Une multitude de personnes qii
porter, t avec plus ou moins de cou s'taient rfugies dans les forts de
.ge les pimtious ; mais c'est la ua ,111e, ahu d viter la vengeanc; des
uii disunctif ils luttent jusqu' la co.ons blancs, retournrent de leurs
retraites, heureuses de se retrouver
tin. Une loti qu'on est engag daus
a voie, ou ne peut sans aechire-
ment, sungei a icbrousser chemu
Cdent ils a une lascmation invin.i-
oie et inexplicable, ou oui-ils, tous
.es diseuis de lien, u conscience ue
leur outiiii ? |e ne sais, mais ils
luttent jusqu'au bout pluit que de
Ustitei.lis.iessembieni a ces peuple*
ueshents que kur mauvaise toile a
lait natre dans des pays arides, et
qui s'aitacheui a ta nature avare qui
tes entoure en raison mme de sa
insteise et de sa steulite...
nissant Louverture
Gouverneur de Sant-Domlnyue
-~ jf, f f#**^l| V-lyVIUUI^UU UQ
sous le Lommandement de l homme qullta Tibaoy peur Dunnateivar o
dont le nom tait acclam avec tact il fut transpott iur une canonnire
d'enthousiasme. Glouworm. Dan airangemeuts oal
Dessalines tt Jristophe avaient ti t laits pour dbarquer l'ex monar
i de la multitude d'hommes tfit es que Galatz, lO kilomTes de
dans les villes, et parcourant le 1 embouchure du Danabe.
toutes par milliers, une arme de
prs de six mille soldats dont la
moiti tait compose de troupiers
disciplins et bien arms. Le reste
eta.t. patticul rement aian, mais ce
latent des hommes solides et d-
vous i Toussaint.
Dessalines annoet i Toussaint
Bre qae cette arme bilait du d
sir de saluer sju chef ; il fut accla-
ma eu la passant en revue.
Christophe avait apport la nou
velle que I tg'tation tait grave au
Cap ; que le Gnral Laveaux tat
en prison ; ses troupes sans chef ne
Le lieutenant Colo
nel Williams de*
vant la commis"
s ion d%Enqute. <
NVASHINGrON L* lieutenant
colonel William*, commandant la
gendarmerie en Hati de 1916 1919
nia devant la Commiajion Sana'e-
riale d'Enqute que la habitenta
d Hati avaienti tus ou maltraite
inhumainement aoua les ordrea des
ofticiera de marine amricains.
a Confrence de
Washington.Lc*>
Dlgation japo*
naise. LloydGeor
ge pirtira-t-il? J
LONDRKS- Ifr Ba'foor. chef dm
la d.gatioa britauniqu.'qufa. Lo
drea hier pour Liverpool if aernbar
HSL\Si l'Erar**ot France pou"
Qubec d'o il 8e rendra directe
ment NVaah.ogton. Mr Chamber
riV lar2r 2 ,uveroent anoou
a la Chambre des communes que
le discussion sur la coofrence4de
VVealiington aurait heu vendredi.Mr
Lioyd Geprge aurait drtn.tivement
annul aoo passage aur l'Aquitauia
sur lequel il devait e.nbarqutr ifl "
La date approximative du dpart est
impossible hxer en ra.sou des difll
cultes des ngociations irlandaise-
Joffre fait le tour
du monde
t^lf: Le miDi,tr dea nftmit**
tingres annonce que le mirchal
Le 11 Novembre f w%^! ,d0!
te nationale am our du monde
ricaine
Les U ti h bourg et
le Triie hongrois
boucg.Elle a examin les conditions
de l'internement et les mesures de
surveillance prendre l'gard de
Charles. Elle a galement discut la
situation dans l'Albanie et elle invi-
lera le gouvernement yougoslave 1
s'abstenir dop a :oas militaires en
Albanie
Budapest. Charles commena hier
ce qui semble devoir tre son exil
perptuel, accompagn de Zita- Il
SUITE
jjjlouveituie fut l'aptre
ete de notie indpendant
Sa sioiiilc ta t coos.an
r* avenir parmi les geot-
'**Rus i Saini Dom ngut
LWe v-ompar la libeite g*
noirs au palmier dont les
*^ Profondes et repoussen',
l>tbre a t coup.
,.."* dans toutes sts entie
*"celle dun voyant luttant
.Voor mieux voir.
"''ir.s l'ont souvent tax
"** amb.tieux ; mais on a
'"K'r l'ambition des
Siuu de tous les pays.
l'ambition est louable ou blmable,
se'on la poursuite de 1 arnb.ueux. Il
faut aussi considrer deux choses es
sentielles : le point vis et l aptitude
de celui qui convoite :
i Sach is the quettion.
Peut-tre que celui en cause a le
bnfice des circonstances attnuan
tes, qu'il a on droit naturel et mme
lob'igation de revendiquer une leur
de charge.
C'est ainsi que Mirabeau eut i am-
bition d'tre premier ministre. Corn
ment pourrait-on l'en b amer,
tait par le fait le seul homme
France, qui ^cuvait, .dans le uc:
Le soldat inconnu italien
WASHINGTON U jour anni-
versaire de l'arm s ice est dclar ftej
nationale en l'honneur du so dit in
connu.
ROME- Le roi et
Prochaine entrevu*
entre Lloyd Geo*
ge et Krassine
LONDRES. La note envoye mr
merait
conf
P liens tendirent hommage au soldat sance dea dettes roses exnr
* inconnu reprsentant 500,000 catru.le dair de Lloyd Ceorlre 51
J rades tombs au champ d'honneut.jrer avec lui. L'entrevue arai
,,V,, .,, >r[ .W.-U. ,, ^^^^^^^^mi^^n^^^^]^
Polvrel tait impuissant et allait >
f en barque, su, uS navire en ade P?r d*DS S"'011, dTtl*";ric
il fau. dlivrer le bnral Laveaux ,8!lSC s"nle Marie des
sans retard, avant le lever du ,ole L'/^SEi ,U$3 ,
' "inhumit.on dans lantel de
demain. Nos troupes peuvent-tlles !Ur e
_____u ;_ a^,._._(}. j_____, ta na.ion,
a' AvTdredf Le Prin de Galle*
U_!eDdrd'uvre le Parlement *.,?!
M LTE LP*rlemont Malte
i Elles peuvent lleatant tra\erser i lias.
riie nager de Saint Domingue en
France ; si vous les conduisez ,
rpondit Dessalines.
( suivre) J. R. CHENET
s'il
en
9*53-
Mr Briand oblig
de rentrer en ]{lrne d travail daaa
France l'Indiaoa
PARISUn radio annonce que M INDIANAPOUS. 25 000 mioeara
pte reutrer en France le i (llMreot ! rveil hier dana I India
;e par le Parts et ne pense!,Af.ri,*,t*ni contr ''^re du 1..,
Biiand com
2 nov?mb;e par
pas pouvoir
en Amrique
P".fdral. Anderson.
rester plu. lorg.mps: ^ ,-^J- ^^.^
k-


Lt MAI IN
Varits
DIMANCHE
B1APRITZ &
SES ENVIRONS
Les Feuilles
tombent
AVIC
Un T*llicret Bereard.Mlle Divcnne
IT
Le Tremplin
P.ee < ud acte de
Mr IKON LALEAU
la terprete par Mrs Cmaun,
ercbonrs et M le L. Taldy
Ki v.e t goardea
Retour des Ambassa-
deurs de ta Chanson
Franaise
Le 1er No Vf libre, noue lectviors
pn ll^iiibrunie des exceI "n i ^cleu
omrodtcuri Maxime Guition et
Geoiyt-c Cbartoo, i.ous annor ni
l'norme aucia obtenu pia du pu
blic du Cap qui leur avait fait ud
accueil entboutiaate, atbctueox et
ooua intoiant de leur retour. No*
deux charmante eama oit, en eflet,
r-ugne Portauhnnce c mutin.
Touioura gaie, alerua, de bonne bu
aaeur, ils prparant pour nous quel
quea couvrit s aoirea avec des pro
gl-MUHfcl BUCC68. |
Noua itur renouvel na noe cor,
dii.ee aympa:hiea. ,
m - i i
Prochaine fle
Avec le concoure de MM Ger
lltuiifii. LhiiBtian (.oc u, Caurz,
Cl GeeIjena, notie chanionnier i a
rfoual Urndio prpaie u e ie
Vtiitta i il f-'ra entendre aa nou
vel e crca ion; adcuce jnuq'h pat a
poli.
. inn fte eat fixe mardi pro
bain. I
Parisiana
DIMANCHE
A la demaude gnitale le sent a
ti nnel Drame :
L'effroyable Don le
D'ANDR de LORDES
( Le prince de ia Teir-ur )
xvec lea artistes de l'Odou
i h Un I demi
Comdi eatirique en 2 actes,
Entre. 1 gourde
'...... '
Le Marchal Foch
St [.ou s
Par cble
SAINT-LOUIS-L matthal Foch
accompagn du gai lershirg air va
hier et pa.ssa la joui ne au milieu de
lapopulationquilui ht une lception
tnthcusiasir. La municipalit lui cf
liit un petit djeuner auquel assis-
taient Mollier, ancien commandant
de la 'g ou amiicaine.Lauzinne du
Matin e< les membres de la 'iuite du
marchal.
I e m >neM K nue, l;o. h rpondit en frai iislouant
la pat prise par les soldais de Saint
Louis dans la guerre. Avant son arn
vt, Foch avait envoy un irrssag
rappelant que la ville de St Louis
lan lo.igne un tablissent m
t arafl et que le rom de St Louis
voquait de grands souvenus p un
ceux qui ont du sang frartisd a
les veines Le marchal Foch lui co
duir i Universit o il reut le ti
ire de docteur et un mdaillon orn
de pierres prcieuses, don des cheva
liers de Colomb. Il p-ssa en revue
le six me rgiueot d'infanterie et as
tirta i un dner officiel.__________
Les Cours
NEW YORK Franc 1354
Steilicg 3,1)5
Paiis } Sterling s* 45 t/*
Dollar 1} 6o
I
Celui qui achats
L
m
> rj
flf de SCOTT
achte le meilleur aliment mdicinal que
la science a produit en cinquante ans.
Il n'est pas possible d'obtenir les effets
curatifs de l'huile de foie de morue en
aucune autre forme.
(Prennez garde d'obtenir toujours VEmuhion de Scotf)
i
'
Projets d'alliance
Mr H.
ambiss'd-u des Etais
."n prit8 avals pus l 00t on
M'Etrme Orient -erat-nt cxa-irn'es
les K i"-Uni> fe frit de? efHrf*
Unis dclara dans t n d scours pio'poul q. |-, nenciatienj afe M*i
..orn a la Chambre de Commeice d joUf |fin -on n;01 ,
de Ltverpool qu'.l tait taule despe : b|j pa exfr: ^flu^ce
rer quel Amrique se trouve qaeque'rouf arnver -fi ,sl |tas prali
pur uee par u-ie all'ance avec la! s
Grand* B ttagne la Fiance rpon
i .' L ainsi a .a suggestion unealmd m --
D *by Mr Poincai au cours du1
dner d; m idi o Di by dclara que
i aiiuuce L auto angaise e;t deaura* i
Die et qu il nourris aii l'espoir d.- voir '
l'Amrique se joindre a ia lombinai!
so .
Petites Nouvelles
api
Un Bureau
fl*idotitIiraj
Tous les coiitrfveiwnts U M
la clunce d'chapper a U punitio!
tt que le Bureau Ctawl i\
tabli a Fort au Prince.
Dr D'Mre, otftcier 4e U
voy aux Etats-l'nis aux ftru 4t"j
avec le Systme Hetry des eau
et de classifica ion est !e retour
I e Svstue ienrv des emprtii_
ra bientt tab'i a tort au Priifc,,.
a mesure dans les diffeiantes villa i"
les criminels voleurs prveoats i
.le vol s:ront bientt identifis U
digitales seront classes au B|
Pt au Pce, et tous ceut. prvenu I
Etranger
fur cdbi
Les membres de la mission cubaine conduits tice ne peut s'assurer de leur part __
I rar 1 ancien Prsident Meuocal turent reus par, crime ou vol, seront ou inooeaud
Offres (I argent 11 Bulgarie \lc ^JamS d'Angora que les prisonniers tuu Il n'est pas a douter que ci
cnutil i i ml,,:., , Ac* fi^, 'jisout te librs uar le Turcs. sera d'une relle utilit k sv
bUPilU-. Le milSte dts haan- ls_Lc cor(espondam du ..journal" souligne la prs partout utilis dans In red
ces bu.gaie a q -e la maison violente campagne que mne la presse raction-
iieatly it Cl- de Ballour avait Oli:rt naire contre U commission interallie et s-etorce
de dmontrer aue la dernire note des Ambassa
.U gOUVem.rrter.t UU emprunt d. u~Mnt S destruction du matriel de /erre ,
2 500 OOO I.'. ; S avec inte et de 7 0| > rduira au chmage de nombreux ouvriers. j
L gOUVe'Ctm.nt dema.de que ul _&r Graig accepte l'inviution du gouverne-j
^,^ ,1 a..-..* A, 11 j ment de se rendre Londres discuter la question
iOmme SOt leve i 5 millions de lkloniicredel*Ulster a 4 auttes sujets compris '
livres. L'a consortium franct-bege dans la question irlandaise.
avec la bauque de Pans en lte a o(
teit un empiunt de deux cents mil-
lions de trancs, une maison amn
cainc aurait aussi mamfes le des r
de participer I emprunt. Uorlde Valcia Claude. gfaQd com C'est re *o Rduction des armements nutw/iUetiut de Miig>t dont lea fun ia* la1 rppr^enution d<1 Ui
railles on' tu lieu avant h er. Mr Tufto. bilntve : LACTI
L d-funt tait lu t a du D: R e *M d M>- Fernani Hil
Giuude. UNE AFFAIRE d'HONI
Siocres cond ltr.oa toaa les F.otre gbnrala
neuibrea de la fam Ue f Balcon
Ncrologie
Noua avoua rj 1 lt nouvelle de la
mort de Valciu Claude. g->nd com
CE SOI
A
Varit!
WASHINGTON D apr ; le pro
gramme la dcieg.tion amencaineri.
.e dbut de la confrence prsent-
ait un pian pour une rduction des
EXCELLENT!!; OCCASION
La Maison Vincent
Voulant raliser une valeur de Offre tous ses cliei
un colossal rabais, malgr la hausse, ils peuvent visiter
magasin o le meilleur accueil leur est rserv. 1
Pour s'en convaincre, voir les prix ci-dessous.
Cipe d- Chine l'aunes Gies 8 60
Meteor IJ
Georgette
Satin Uberty double larg blanc 15
B renetpour jupe .'auoe ao
Soie lavable de toutes nua&ce j 50
Suis?e i la pie d- S aun. 10
Bas ti c juleur pour dam s'adza;
Bis ni noir )o
Bs co'oo de toutri nuances .
Chiusseties hl pr homme "
Ch'usset>e coion la dousaioe
Sbierie t 3 jO.Crpon de soie uni la pice G.
ses"r.r,pr,opedM ivoX;xi:rtkurs-.
Si g gil c Grme et noir pr i- i ^'Diablement (oit -
Gabard ne blanc pr >aft dl fil a 50 Satinette couleur asst
Doable largeur .Indienne gl. bleue
Drap 1- gr pr jupe double Img. 5 00 Indienne Garner
Toile l.laoche 2 Zphirt asst de couleur
Poogeangla.se u 2 Voile cossais asst coul
Etofhs La Fillette pr j.M tobes a 50 Voile blanc carreaua coul
Vnil' ie laine 5 V01 e imprim asst couleur
Voile traoaises nuance fonce a so Voile des grands ramages
Reps ucir pour jupes et robe a Voue 4 barres de coul sup.
- l 1 25 Voile Nouvaute de toutes coul
. Cacn. inmtn bleu pois blanc
/ so1 ** noir
1 >o Nansouk no r pour deuil
14
20
IO
2
3
I
I
I
/
o
1
I
I
Bitiste cambrai banc doub'e )g. 1 7) pour homm-s 759
Crpon blnc pour ling dt 1g 1 7s Chemises Ma lrae coal sup pr h* 7 }o
O gardi de toute nuance^ ul Ig 1 soChemisis ban h;s mode amne
7V
Diab emeni toit sup dl Ig bien:
Jilicot spcial po ir chemises
dames U p.ce
Cal :ot Madapo.ame la p:e
Calicot de Fami'le la p ce
Chiusseties coton la douz
1 la douaaine
Casimir 1g-*r lavable dl I.im
Serge noir tl bleu matin
Flanelles bleu marid db'.e larg
)0
25
S
1 50
5
Etan.ie bfanchs l'tuoe
Voile U ii coul. de toutes nuan
ie double lai g,
VjldUiu blanche double larg
Denu e Valencienne franaise
de la pi:e de 10 aunes
iaodc I entredeui brode
10
liogeiie blanc
Nan:ouk blauc double larg.
Stmi. y banc grand larg
1
1
2
2
2
1
1
1

Daps noir auotieur c
Grame noir Suprieur
Srge bleu m nia suprieur
\lpaga noir
l'ock blanc double fil ittptti ur 2
Dock vert M-tcerise 2
Khaki nr rat ens 2 50
Khak' jaune veit et gri(C .valier 3
I Si
2S
2S
5
8
7
2t
12 00
27 50
8
pour homme
10
1) ill L' non b ajc sup ^t
Diill blanc molone 2 50
Ktiak blanc db!e ti! sup;ieur 2 j
Casinette roir et oui s jp )
1 50 Chemise /ephus couleur sup
Oheii blanch.'s mois fnn 10
Faux-cols to !n(Mirq Arow)Jr 20
C avate long.- de sj e 2 50
c longue Mit reps 4 00
ravate longue en peiu le soie 4
r pour roe iJs petite) 250
Diagonale noir s ip. 27 so
percale Ray coal pr ihem hom 2
Ze.ih r arg'ait coul ( 1
via iras coul pi chern hon 2
(Poag coul pourch:m homme 2
lohe ta le pour ch.-n hom 2
|iiret.:es pour ho nmes 1
Bretelle puur hommes 2
Damass btaac pr naps sup l'an 6 ;
Damass to al pour nipe sup- 6
' t .udbl 'g matelas 6
Cout.l fil pour matelas
Dtmass cotoi pr ma"e'as
oavenuies de 1 ts b' n :
de lits couleur en que
RiJeaui tulle prji'oaiieblaie
la dojz de paire
Rideiux ro-tiercr ne et blenc
la di de paire
Servie ti de t>i|ttte blaoc chaj
gerv e'.te d; biin "o'.anc
brodes i dents
Bro ses 1 dens
*eigie corne i peig^r
Peigres corne u\
Ruban Liberty et TifHase
toi tes nuance
1 1(1 la pice
2
N
N
N
o
S
6 00
2 ;o
2 50
20 00
23
S
15
9
12
22
60
80
tan rrt|
laoRnbanppmpidnJ'11'
i>0 '
g doubliez pas que la maUon esl l'agent du Corset
Bon Ton. Royal Worcester;]et Adjusto Corset tt quelle en a toujotr-* un grand aiorM**
\ ente en gros et en dtail

. >


i\r fc
rJtf M* TIN
Mouvement maritime
Tjgoe Hollandaise. Le S|S Ca-
|moi vennt de l'Europe et des
* doniicicaus tt Cap liait eu eit
fifce matin. Il .1sib*< ra dana la
04 pnrr Ssrtisgo de Ci b, Kirgs
p** Guatemala
tff,t (Ira port* do No'd. est a'tendu
cbe 6 do coi ram et laissera
ila soire pour If g por'B do Sad
Piteao.
Uf|> Amor arrivera ici vers le
* earran'. Chargera directerr.eoi
r l'Europe et fera escale Sf
^Car-Haun, Pceto Mit, s-an
fid Sun Juan de Poro Rico.
ID*m Une. Le S|B ti.olon
ici le9, laissera le mme joui
iCristcbal.
fja tAllitr bissera New
ils 11 et ara ici vers le 16 du
il
r\9 iOen (Jo nap laissera
[Yukvers le 12 jour 1rs ports
VI.
Sttamsbip Co: I.ep|iGreat!
Fie-'parti bi.r i 1 h ure p m.
JoitdePaii poui fjitei prince,
Conaives. Il est i tendu ici au
loi et la steia cette mit ou
matin pour Kingston, en fai
esc*'? aux tort* du Sod Ce
\ti veut de New York.
Beaut- Fraicbeur-Finesss cites Antoine Talantn
Voolez-vous -" 'lapante tt peu d'argent! I
Accourzchz ANTOINE TAU MAS Voua trofver z un stock d arlicVs
de premier choix, d'une b*>t*i.fA m d'une finesse'ra><. 'est la ai mm.
que la maison pvii rserve a su mmbreuae clientle pour la fin d snor>.
fc. touioura aoiirurge 'ltro utile ses clients, la maison prjraet d* \j n
dre aux plus bas prix poesibes.
Nulle part on ne p< ut lutiver acheter a meilleur compte que eh Avoine Talamah- Ms'irla banale qui se fait sentir cliaqu* jjur U mm
son, prenant | cur la lamenltb' situation conomique du oays, vtni
avec conscience, en se contentai t de gagner trs peu pour plaire tou
et mettre pes clients a l aise, quelle qu so t leur boursr.
Accourez vite eh z
Antoine Talanias
| Purgatif Idal
c'est la
SluieduDrDehaut
f,tat du Faubourg Saint-Denis Paris
WIlu prendre,
Ne BCi'HIiiiii iiufiin )>r'-;>ntmif,
lie provoque jamais de dgot.
Supprlm; i.i la dKu\
i dbilite pas le malade.
; K'exla^anl |>;is .1 11 .-hnmbrr,
IM cause aucune perte de temps.
Pins rilvc 1 Ht, sir consquent, moins chre.
USE
fUBGATIVE. 3 3 pilu
LAXATUE, I pilule.
a 3 pilules f
pilule. R
v&ms*. 1 aamaav
Gendarmerie d'Haiti
des Renseignements
nrrince, Hati le 5 ?<
esreau
en
VIS IMPORTA^?
ltreier avis est donn tous
ifnonture licence pour port
et qUi ne |-0Dt pn8 encorfl
Wle pour l-exercice 1921,22
jsatscord jusqu'au 3o No
fiwi pour se conformer
prescription,
"ce dlai la licence
larme corjfiaque.
rappel que la licence est
lie gratui'ereent-
a a Vandegkift
"approuv: MajerG. d H.
D C Me Douoal
*' * la Gei d-i m- ne d Hati
sera an
^UJALADIM CASTRO-INTESTINALE;.
Terie. uiourriwona.Eiiti Itemuo
u-, tuberculeuse; Constipation, I
j*Ppond'cul irer-, l'ievro typhode,
[!^J*'*u,Acn6,Ec6iaa, Fm om :< , ri.
""] cirtaims p*r I'smjn 4* I'
Itt PUISSANT .NTtSEPTIOEL
AUf,H*" Mercure ni Cutrre
Lfi *** d 00 t'O". "c p r Jour
-JPROL INTERNE
l^nie l'Encan
Tn drdre de Mo""'f L
"".Colfctor of fustorrs.ton
rJMt.25 de la'ot de Dout
|W'8Njvtttb;e 1921,;. 10 hr*
".h fera piocde la vente
IBdejmartbandi5fs fuivanus:
)Marque Rcyal Barque o
aaroiy aul loi marque A.
W ' a5o gr.mmcs p ur te"
'?** de lcft rs
nz
pices accer^oires peur b:
1*. C62 i caisse accs;o
1res de phaimaci
I^Wa1 r':
; a apr
,4lt 4
Net01*
*f'itcti fr
No 1 1 fu anti-by
Oiu.'rg corrjrcurd
4 Novfn brr 1921
Mor bru'i hLIE,
Eccattax public.
Soie :'av>| le divers- s
couleurs Aune Gourdes
Satin Liberty foutes couleurs
Tusscr oe ioie
Joiienre de ioie
Mciisheln e de soie
Cli4imeuse de soie
J 1 kuarre de soie
r'opiire desoia
Bepjalioe de soie
Oitoman de soie
V. Me de 'ine
Orgf>i)dic8Swiss
Ssliuette t eurs
Tiissor de soie brre
qiaii suprieure
pea Georgeue coui.varies
Crpe (te Chine
Crpe de Chine barres
Taffetas noir bup-
Cbentong (Tudsor pour bom.)
Orgbiidiea biod^es Suisse
double largeur
b'arjiy DfniFttte( Tricotioe
de soie ) 12 51
^uzelte Tiicolate de soie 12 5(
Voile barre de soie 3 Jipon de soie 3 et
(-tLon de foie fleurs 3 Oi
DRAPER! h
C-chemir noir & blanc Aune G.2 5<
loile blanche pour ju^pes 2 50
Gabardine blanc 2 5t
Hep* couleur 2 50
Pa'm bebch pour jupea 2 5*
Voile couleur unfe 2 tO
Voile blacc 1 5u
Crpon double largeur 1 75
Voile couleur fit urs 1
Voile noire pt or ciiarpps 2 50
Voile lu Vogue a bcucles coul. 2 c
Voile Elizabeib carreaux coul. 2
Voile baibare a barre couleur 2;
51X
5 1
5 ()
5 0
5 n
50
5 Ct
5(1
5 11
700
10U
1U (I
12 0
12 O
18 51
12 00
15
5
Voile orn grand ramage
Voile blat.c a caireaux coul
Voile jours couleur
Mousstune a barres de soie
Indienne franaise a barres.
Tte Indien
Te blanc
2
200
2 00
varies 10 CO
Alpaga i-oir lu O
fa imir nnp. HO 00
i erge bleu 30 O*
(CHAPEAUX
li Ppmux laine pour hommes 10
c poi r cadets H
t rour fi faute 5
hsprsnz de f-utre sur.
de pail'e pr I oin
feutre tra snr. 25
de (.aille srr. u
s de p. ille molle 7
Mouchoir de poche pour
homme sup- Douz. 10
'ostume de bain'pour
hommes ebaq 25 00
^ostumeafe bain pour femmes 25
*' '* "erfantalOO
Kpi de bain pour dames 4 O
bnites hommes sup. 10
Remises hommes Z 7 O'
" eu crpe de Chine 40 O
Serviettes de toiietie chque lK
S-iviet e de toilette tup. 2 fX
Serviette de bain 3 u
Chemisettes hommes eup- 4
japonaise 4 50
union suit (combina'son BVJ 7 5
Caleon longe ei court tiico. 5 O
onia de bain ( balh rob 30 0
sweater d soid oj Ot
Taies d'oreillers 4
houppe t poudrer en velours 1
Houppe a plumeau 1 ((
Houppe & plumeau moyen 1 5t
' gracd 2
" "tr*giand 2 5
Casquette pour hommes 0 O
Poudre A glace avec houppe 1 O
Lbauaaettes i nom ordioaires dz5
" Moyenne qualit 8
* Mercerizts Ml fC
Chaussettes hommes sup 12 (C
.hautsettes ' soie couleur (ha. 4 10
Bas noir et blanc douz
finis et h >.' m .i 1
Ifftv* de Ni ^'(iux et jtit corsets rm*r owtz ch.z Antoine T Marnas, >ee ment
.,.,,. ----- 15 00
5 ^ Bas mercerizs couleur sup dz 20
g* Bas simili soie 22 00
i ijj de soie chque 5
J Bas de soie sup 7 5U
Calicot M dapolan grsode lars 1 50 SM.?e,2!e eXtr ,up 10
- Poudre flores de tokio Boue 2
1 /0 Poudre veloute de Lys I
J I Lotions Pompia Azurs etc fisc 3
5 5J.BllellM Gy?. Police et Mars 2
5 501 RUB/iNS
175
Nsnsoik' blanc
Toile pour maielaa aune
Couitil fil poui maelaa
Toile drap fc/4
Toile drap J,t
Tuile A dn p 40,4
Nausouk rose
< n noies amer
K ki blanc aup
K ki juuue
Drili bit 11c
Ikck blanc sup
Lrrttl Tussor
Grise couleur
N*ppe couleur fupr
toile biai che pour chemise
hommes
Flanelle melletoo
Racelie laine ei toton
Flanelle laine pure
2
250
200
200
200
2 00
1 a
7 LO
2 OU
2 50
3
4 00
Flanelle isiue puie grande larg. ti 00
Ruban sstiu No 2
t-lanelle laine pure grande
riautlle laine su.j
Fanelle mousseline
Satinette
Simm ui utile Nrgeur
Ct-sii.etiu noire sup.
t'aluibeuch sup. nuances
3
4
7
9
12
' 10
2
40
60
80
100
Ruban Pompadour" 'l'aune
' grande largeur
Souliers blanc" dcouverts
pour Bbs
0 LO Souliers nbirs et jaunes
iijjWi,(lteoaverti pour hommes
2 jO Spoliera noirs et j unes
2 50j montants
'Souliers dcouverts pr dames
Tapis cir une
Pice 3 00
4
7001
5
0
8
10
12
14
16
17
18
02
2 5o
3
25
3o
25
3
Prime offerte aux acheteurs
La Mfff'ira tU pourvu mmrfhui du plus bwu sU>ck,
O. trouvera tousaulres articl s de choir, des prix dfiant
'ovte concurrence
Adiutto,
Venez voir les CORSAIS Bon ton, Royal, Worceslerle
la grande demande de Chocolat en Poudre "Highest Pwity" de
f e.hn ei bink, prouve que le peuple a su apprcier sa bmne qualit
dfiant toute concurrent- ,
in aihetant k boue de chocolat en poudre t fJighest Puritu dt
hn H txnk rclamez un tube Dentifrice t*tb?cco ( le meillr den
.if ire )
/ e Chocolat est eu vente chez : 4. Boite. Simon Vieux Parmacie
Centrale, Parmacie h, Sioutn etr etc,etc-
Dpt chez Lon ft THEBX UD
Le dernier Cri de la
maison Paul E. Auxila
Dans !e but Je faire profi er sa norpbreo.se elien le 'a Malsoi
met en liquidait n un fort stock d* marchandise diverses ?
.savoir
Canotiers, Chemises, chemin lies, caleons en tricot, blanc et cou
leur, cravata*, ceitores nom hommes ede* et rafaots casineiies
Drill couleLr, Khaki nuiles de quinioe. Pemmides assortes, rn
to ne pour rideaux ce
Sans oublier les dmit rs Nouveaut arrivs, sur les steamers Caravelle
et Martinique. e"e'
Crpes de cWine. et crpes de G'o geite, Fieus de Misa, Soies lavable eu
eu soie et de votes les nuances, Gants peaui 6, et 90 e pour dames
hommes tt enf.ntc, souliers satorlu pour dmes, homm-s et eofats'
chaussettes et bis fi!, soie pour dames hommes entant*, et pour baotm
Gilets de flanelle et par aune,. Bretelles suprieurs, larretels. cinnrs ea
toute genres, Parfumeries marque Houbgant, Coty, Pivert. t Arsvs Sac,
main en vrai cuir de Russie. Moustiquaires, Trousses et eondrifes nour
dames et hommes. Fleurs art fi:ielles et tours dpluma pour chsnean
Gmi.srdes de ros-c, Plumetiis, Corsets pour dames et fi lete. de. liu ,
fer, a.ton et en cuivrr le tout un p ix d Noubluz pas que les gens chics s'app'ovissionnentch!
PAULE AUXILA
Angle des Rues Travertire et du Maguiti de TEr*.
MUSIQUE M1TSQJ
Amateurs de bonne musique, apprenez qu'un stok de Mille di-
rent* Disques Columbia vient d'tre reu avec les centre* Meringue*
hatiennes de l'artiste Justin EUE par la maison.
L. Preetzmann Aggerholm
TIMBRES POSTE POUR COLLECTION
J'achte ,e" Ti^ d'Hati *' *****. Me 0.
U caUNOie mettre chantillon, y prix par 100 et par 1.000.
THODORE CHAMPION, 13, rue Drouot, Paris
^^9


IV 1
e Un
Saillant f lovet
A genls gnraux pour Hati
i720, Rue du Mogaim de l'Etat
Pharmacie Centrale
Produits de toute fraicheui- Excution prompte et soigne
ordonnances Spcialits jour \oulei les maladies-
4 vendre
Une auto camion h ORD, pre-
nant largement 12 vassagers) '
S'adresser au No 1118 Poste
Marchand
La Gaiet
Grand htel Instaurait
Rue Amricaine ,
de la Ligne Parama.
T b!e d'Hte, avec Vid Or P. i.rc
D<)euoer du matin 0,5
SoLpfr ' o y
Dljruner i la caite
Vous senz sstistaits.si vous venu
nous visiter, vous trouver** en otri
les meilleure* ho sons de lt ville.
PRIX MODERES
Mme CLEUI'lIAi S-l'IERRE
l'n pri aiie.
LHN & FINK 1K
loto pi oduV* pharmaceutiques et lou*
articles vendable* dans une phai marie
SPECIALITES Ltsol dismleclan', sa on Ly>ol, Shavmg iream
Lyacl, Pebicco : deulifrice incomparcule l'huile de
Ime li 11 0 ue, Eroulon, Ex'rait,
Chocolat eu roudre de L & F. c'es-l exquis
Poudie Talcum Lttr ; C'est l'cXtffeM suprioir*
bou march ec ele
Demandez le prix courant
JYSOL : lr iuhI e.r e< le plus conomique dtS lsiuldcianls
La dsiufecUi.t emplay dans tous les grands hop.tau.:.
L^E petite cuillere de Lysil dans une ?m*e l'eau donLe
la soluiicu 1 |o
DEUX t ojo
IflOls' -i 0,0
(Une pinte reprsente euion la conteriance de deux venes ordi
aires )
Le j ysol s'e r/>loie particulirement dans les cs de : Accoueke
nenfr, Tuberculose, Infection, MorsurvS de chiens, Piqres et mor
"resd'insecLs. Erupocs de la peau. Blessur s. Pia*s Rrulnres.
Haie, piurPhy/i-ue personnelle'la t jletie, lebiin. Dans les charu
01 es des maUdes, la chambre di bain le wa er closet. les carta
Avant tt api es lu balayage Pour dcauise les blessure, des animuu
i le? tenir propres
Dans 1 s accouchements et les Umps d'pidmies le Lysol s'impose
plus que dans Ions autres cas
4 yez u 11 jours une solution de Lysoi dans chaque
chnibre de votre appartenue t
Cbaqm faon contient un protptctus
Lehn tf Fink Inc. Lon ti. Thbaa l
M //' YORK Agtnt pour Hnh-
Panama Railroad
Stcamship Line.
Service de fret et de passayers
New-York Hati
Port-au-Prince, le 1er Septembre 1920
Prenant expditions directes pour l'Angleterre et l'Europe et vice-vers. Connexions de
bateaux New York. Le plus rapide et le plus direct service de et pou< 1 Eurore. Adress
AE. Paterson, General Freipht Agent, 'M, State Street, New Yak C l) fut payable
destination l'exception du Miei
Un dpart par semainede New York directement pour Port au Prince et un auiie par
mois pour tous le* pris dllai i. Seulement passage de premire classe Les s ivai ts
iont nos Agents dans les principaux pors d'Europe et d' ugleterre :
angleterre, Ecosse et bronce :
MM. G.W. Shelden jr Co, 11, James Street, Liv^r
pool, Englnd
i Copenhague, Danemark .
MM. A.E Gnes Italie :
MM Henri Coe $ Clerici, Floua S. Mille*.
15 Cnes Italie
Christiania JSorvge :
International Spedilionsselskap, Christian! i
Humbourg Allemagne: H. Vogemann, Hambourg
Oothenbourg Sude :
JSodish Express, Gothenbourg
Le service de Panama Lioe eutre New York et Haiti, en vue des arur g l^era d'une utilit considiable, et est la voie la plus rapide par lsqu.le vos marcruncises psuven
, tre expdies
(les connaissements couvrant fit pour Ntw Yoik avjc opiions de livraison soit Icndrte
le Havre, Bordeaux cuAnlis eiont livr
0. B. THOllPSON/^rSS1,
Pharmacie F. Sjourn
Donne avis sa clientle, aux mt'ecins et ou pub'ic. qu'elle a
transiom. son Laboraioir* d Urologie eu uu Laboratoire de
BiolofJ e appliqu sous la Direction du
DrRicot et f<. Sjourn
L%Labora'o re est ouve.l tous les jouis de 7 lires du rju'tQ 0
.luures du s ir pour loule>les recherches et analyses prvues dans
aunoiiCi ci joint1, stul pour 1b
Wasstim.ua et la constante UreScrtoire
chaque semaine-
i ren3elgiemerjts-
4lial\ses i'u:lnt"Sci 'uo^n&.jiiju ,
U action de Wassermann
lliacliou de Ti'boulet,
EiamfO du sang eidu pus
Eifetnej d B^nNUroa fca'es.
Examaii ne crachat
Ibumino raction
Consau'eUr'Srrto're,
Recherche de Spirihlfi et de Ganocuques, etc, etc.
(jui n seront rruxi que le m'^i H clnque sen
S'adresser .a t Qirmiie peur les ren3elgiei
Grand Htel de France

VINS provenant dir clment de Bars.tcp^s
Hordeaux.
R0U6E Gourdes 5 00 le ga'lon
BL^NC i < l>0u le vtWou
VIYS en bout illes des nuilhurs crus eides Chileaux les plus
renomms. Liquers Franc uses et Vm d'Espi^ne. Clumpagnes et
Vins mousseux des meilleures marquis.
Monsieur PATKIZI, revenu deiuiremenl de Krance vec U3
un'riel tout n' ut pour son lli'vel, oi/ient sa nonbree et choisie
c|.entle que des prix spci -ux seront tablis panir du 1er IV'ovem
bie pour les Pensions demi et Pension
Les clients sont ptisde voir le propritaire lui-mme.
.SERVICE li G\RTE de S hmres du matin 8 hrei du soir
Prix trs modrs.
VINlGRE DE VU garanti pur Gourdes \,bO la] bouteille.
Bire danoise
New Carlsberg
la meilleure Bire vendue dans ce
march :
Demandez votre foarnisseur, dans
les restaurants et les cafs la meil-
leure quilit pour v lire wgent :
Vente en aros eh**z
u
L. Preetzmann Aggerholtn
)
Port-au Prince
i
r



University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM