<%BANNER%>







PAGE 1

|£ i \TIS Nouvelles Etrangres r AR CABtF. Les interpelUitUmk\Dpehe* par ktchamjru>f,-an\ sans-fil aue *r la situa .VIA. mrtichoM 25o^tbrtw tion gnral? PARIS 2S— La chambre repread aujouro nui la discussion des imrr pellatious M. Maicel Cachin, corn rnunisle, demande si le langage nouveau de Mr Nobeinaiie 1 Genve et les accords de Wiesbiden sont toujours la.politique du gouvernement a l'gard de la couvelie Allemagne. Mr Briand ipond que cela dpendra de l'Allemagne. Si elle marche derrire son gouvernement voulant rem plir ses engagements nous n'aurons aucune raison de recourir a la me nace de la iorce ; mais elle tombe denouveau dans les bras des impria listes et refuse de tenir ses trgige ments tt menace la France d'une re vaoche, il est naturel que l'altitude du gouveirtment trarais scit modi fie. Applaudissements M.Anui Tardieu censtite queMr Briand parait juger indisp nsabled'al 1er Washington.! demand jdesexpli citions sur le r'acitique et met 1 avis que l'union de 1 Allemagne avec le bokhvisrae et l'anarchie chicoitc sout les dangers possibles d: demain Le gouvernement frai cm doit tu dier avec les allis commun: le Tapor servira a parer les dangers Au :uje ne la politique in.neure Mi TtrdttO lappela la poltque qui a triompht en 1919 et 1! hit le p ocs politique C la gauche 11 ijou'e que la lpubl queet c'a victoire n'sppaitiennent pa a ui.f traction du pays mais i tuu la Frat.ce, les hemmes lus sur d pregramme doivest gouverner kv. ce piog.in.me Le soldat inconnu amricain PARIS— Le train poitant le cor? du soldat inconnu amricain rit r ti ce matin 4 9 hres jo pour le HJ vre. Mr Magmot mtnistte dl pen S ons rep-esen-ant le gcuvt tnem>. t l'accompagnait 1 LE HAVRE af— Mr M gnot txtl ta devant le cercueil du so dat in. o s nu amricain les beaux gestes de so lidartt humaine de l'Amr-que ai dant la France dtendre la libert menace comme la France aida jadis la naissance de la libert t naissaDteam ricaine; puis il assura que dsormais ls Iranais recueillis devant la tombt du poilu inconnu auront en niv t.-mps une pense feiven e pour le soldat inconnu am.i an dont U Fiance n'oubliera pas qv.'il lui confi. ton dernier lve Le m. i re du Hvr et le gnral Allen on voqu la Ira ternite d'aims franco amricaine Le cercueil du soldat inconnu a t en barque a 2 hres 45 bord de I.'.ym pia qui a appareill 3 hres 30 La Question de la re* taur. tiou de Lha.i:•& de Hongrie Parif— Suivant une dpche de Budapest l'ex-empereur Charles se rit ictetnpiovisoirement l'bba\e de J'ihary prs du lac rialatan. A J'cccasion du coup de main de \\x err.rertur, le rgent a adress une proclamation soulignant les dan gers heureusement cartes qu'elle louiut et a txpnm sa reconnaissan ce a tous les irxtn's dont la loyau t et l'attitude patriotique ont coi: itiba a sauver la patrie. La dlgation italienne la Conf rence de Washing ton La dlgation italienne i la co; N icnce de Washington sur la lira t tion des armements est arrive I' ris. Le nouvel horaire franais L'heure nouvelle a t rtablie eu fuoc ce soir. La question del res t Wftitoa du Charles de Hongrie, PARIS Les allis insisteront tour que l'empereur Charles sot expuls de toutes les places o il ne ru possible pour lui de continuer de causer dus troublos en Europe. : LONDRES — L'ancien empereur bnarlei risque d tre intern en des rendant dani une ou l'antre des Iles Gananes.pense l'on dans les milieux liplomatiques. BUDAPEST — L'ancien empereur Uiarles qui tenta de recouvrer lu roui de Hongrie en renversant In Tromper L'Organisme Pour Plaire au Palais c'est ce que font beaucoup de personnes qui prennent des toniques alcoholiques quand en ralit ce que leur organisme a besoin c'est L'EMULSION DE SCOTT Puissant aliment et mdecine sans le %  faux estimulant de l'ealcohoL gjuvernement.fut captnr lundi sinsi 2i3 S? 1 *! tue limpratrice Zita et quelque* ^trber 88 h.St JUrf dp HAefhirannliiim... M r>k..i... COUUtOf WHI be tf Usine h lace de Port au Prince NOTICE Nnticfl ls berebf ivAi to our pstpompd tustnTiers (bat, beginninR " J?0n nnrtiya and Huli loni est ds nature faire perdre eu u"' fr ? m 3u ,0 ** %  w parti monarchiste la moiti de ses "/""'f '' exCP P io,1B w-ll bp idhjrents made :o tue Rule rf puarendiog ice io case the prtvious month's bili.bas Ii cohrence de Was £g.W&%S llgUton eSt ajOUmd 0 Va h yment wl.be rcepted belween WASHINGTON L'ajournement 9?^/^ *"%£&.** *& Je la r£uaiou d'onveitare aes tra fu* !" .' ^ vey day exoept vaux de la confrence du dsarme Satard *y p > *undaya and holidaya. ueurjuqu au 12 novembre au ma A %%im tin, u t command anjonrdhui **-9*m par les haut* CnnctiooosJrta en rat La Direclion vise sen aimsblf, sou dos crmonie* de I inhumation clltnta q-ze, partir du 20 Octobrp lu soldat iucoonu, !e jour anuivtr courant, ledt'bit de rUaJrm G'BCP aairt de l'armistice. sera ouvert de 7,30 matin 5 heu• res dn soir, tous >ea jours les diman Uu aronlane i ? %  e l Lr* |00 u r8 tri p "epts. Miu|M ma,i Q et de 1,30 4.3o beu trent un train prs de la ville, tn WASHINGTONQuatre navires A r a !' ei, r 1 8l cune excepti de la Mtine ont rea ordre ce io?iera f,> \ k '* , ,e dfl PU PP" 5^ ^^erche de. aroplane ff mn d S 2' L ,ebo /' mois suivant au avis imprim sur les reit 6 passagers, en blessrent 5 et s'enfuirent avec un butie de 200ooo pesos On ne pense pas qu'il y avsit des Amricains passagers La crise de la confrence irlandaise est conjur) LONDRES Dans les cercles sinn leiuners on croit que la crise qui menaait de troubler la confrence & la anite des critiques formules par de Valera Isdressa du Ro eit lOtjure res eoir. Port au Prince le i?i Octobre 1921 Le Matin 1358, RUE AMERICAINE ABONNEMENTS UN MO S Port au Prince G. Departrment franger 2 2,50 3 Fordi|n Services Le S[8 t Lake E'rio > venait dire;'ement de Ntw York est i Port au Prince le mercredi 26 du ceartn II. l aissera l? rna pour KirgMon et les poTt de la Colombe. Port au Ptince le 35 Octobre 1921. E. F. CLEMENTS Ageot-General Bire danoise New Carlsbei La meilleure Bire vendue dans march : Demandez votre fournisseur, les restaurants et les cafs la m leure qualit pour Vitre argent: Vente en gros chez L. Pretoan Aggerholm, Porlau Prince Avis Important Les so assignes dclarent formelle meut qi.-i peal le< ventes faites par elles sur leur h.b.-atioa Houbio. s|se i Fonds Verrtt es, commune de Ci.nih.er, elles mconn tissent toutes^ „. r .celles qui auraient ; faites leur WASHINGTON L Prsident ac i osu Elles donnent en mme temps 2EffimhJV iBIIM e L de P U vis au P ubi,c ^ U ^sermais elles dans le Sud o il orononcera des rt P tsen • %  '5 S Leui.ieur fils et dans le Sad o discourt. il prononcera des Les Cours Psris 25— Sterling 54 02 Dollar 13 66 112 NEW YORK 25. Franc 13.03 Sterling 3.0538 Psris 26— Sterling 5;,8* Dollar I.J,6) Service cotier S\S iNemesia* Est attendu Port au Prince, vert !e28 du courant il prendra fret et pauigers pour les ports du Nord et Santiayo de Cuba Port au Prince, le 26 Octobre 1921. HOBER7S DMON et Co, General Agent. neveu, le sieur Fraiois Lespinasse Dime'Luciue BEAUGE Dame A. CilAMPAGNE d 24 O.tobre eai. Le Purgatif Idal i Pilule diiD r D ehaut 147, Rut du Faubourg Saint-Denis Parie faclii' !t prend PA, N.nwtollMol HQcan }•< .1 rMtir, BUS ne pruvo^nc jnmais de dgot. Snp .rim.inl In dite, elle ne dcbilite ,• -i> le rcalnde. N'.'XiR.-nril |>;is d rr\xn !\ 1 1 • %  hnmbre, elle ne cause aucune perte de temps. Plus riKe qu-' • limllatm [ elle est, par cofttsert, moins chre. DORE : PU ivt. 3 %  3 piluiM LAX.-TI/K. I p.iu'e **> unei. Vlassiaurs, Ne j lez ol is vo^ -ieillea forme* chipsaux ni vos vieux chtpeaui d-3 ooll \ en* en trente minute' vo-is puvez les .reinstlre neufgr&cs la COi^ORlTE liquilqui se vend av^c un pincasu dans toutes les pharmacies t dans toutes les bonnes maisons (seizi nuance d-iTreotei') IX 4 pt chez A. Victor Gentil Agent gnral vour 11 ait i 1731, fi M du Magasin de l'Elit CAXPENTER-MORTON CO. I •' i>k''i au I **' OUIHI, M...., L. V. A. NOUVEAU BAZAK Rue Bonne foi Viennent d?arriver : Des robes da France toutes confi donnes de tiuO** nuances et. de If les sortes. *ccour z vite Mesdames, Ue^c^ selles avant que h stock soit pui 1 es prix sont modre. :



PAGE 1

lymtta* fl *: *** Xojm Port tu Kir oe> Bain Jeudi 27 Octobre 192i [U0it MAGL01M lIMlliKRU i!0 CENTRES Quotidien Est-ce que l'ou fait d. s expriences politiques SOT UT peurle ? I ce mot si lioid exprience • lorsqu'il est appliqu au corps social rr cache-T il pas tout ce qu'il y a de plus cruel, de plus trag'que. • e plui douloim ux dans les tapes successives de l'humanit ?On prut taire des expriences avec un peuple, mais on n'en a pas le droit. lon GAMBETTA REDACTION; Rat Amricaine No. Kfib Mi is la Rpublique Dominicaine Marcel Muzac. ^HH~ Amour, pourquoi, dan* la uuit san flimbcaux, Ko chinunt, vien*-' frapper ma prie ? Mon coeur, enlierr de roes mortel, N'oitre t il pas l'aspect d'un blanc tombeau ? des Coin Te? coups s'acharnent comme le marteau Le bel espoir qu'on ouvrira bientt. Rappelle loi jadis, lorsque tu vins. Mon cœur avait des a rs gais et divins. C'tait un bosquet rempli d'allgresse. , ,. Mais tu rompis le charme et t'en allas...' ment de la Manne relativement courte, D'en qu'elle ait Un vieillard qui passait le consola ; rforme semblable a donn lieu des critiques dfavori Et r n me dlt u U ru< n m Sagesse. Pierre BRLViLLE. liroDS reproduit cette se taines de ces coles, en conf.n'an du Mmoire du Di galement les charges de certains de o pivert sur l'arbre I l'cnwa forte : 1 Marine des Etatsces professeurs, en raisoa de la dimi Nulla oix dt limricui lit la ncessit d'une > notion des revenus inemes due aux notre instruction publi mauvaises conditions conomique? en ce qui concerne l'en qui ont plus ou moios exist dans primane Une des consi les Indes Occidentales. Cette situa en avant dans cet ex tion sera, sans nul doute, de du:e irtement me rforme semtlable a donne lieu i des critiq i dans la Rpublique Do bls l'adresse du Gouvernement L*arec i-assi; tance du Gou militaire. militaire amricain, et 11 n'est pas hors de propos de 'i donn d excellents rsu faire ressortir sur ce point le carie nous faisons le devoir 're paiticulirement vexatoire d'une *er le sujet, de repro telle critique On a dclar que les ird'hui ce que le mme co'es ont t fermes par otdre du de la rfoime domini Gouvernement militaire. Cette dch i lecteurs nous en sauront ration est compltement vra e (in a r. ajout que le Gouvernement mi iti rformes inaugures taire prive les enfants de la Rpublilutavernement militaire lins que Dominicaine de leur droit d'ac l o U Rpublique Domi qurir une instruction lmentaire une organisation peu Aussi loin que cette dclaration ne ls loi crant cette orgaoi concerne que la fermeture provisoire J Hf confuse, et depuis de certaines coles, elle est encore [innes, elle tait reste vraie. En formulant ces deux dcla ion. rations isoles, on garde 'complte Mi primaire tsit, pour ment le silence sur l'aogmen-a ion partie, limite des de la frquentation scolaire durant It qu'un ou deux profes 1 occupation militaire et la grande les villes les plus impor amlioration obtenue dans les condi |l-i'y avait pas d'coles rura tions scolaires. coles urbaines n'taient! Les professeurs des coles rurales ce nom que quand elles jouissent d'un salaire variant entre Ici mains d'injti P 55 l p 75 P* r oit, contre les Ifteie La Gaiet GJMIHI htel Restaurant Hue Amricaine No 1540 en lace de la Ligne Panama. Table d'Hte avec Vin Or P. 1,0 Djeuner du matin 0.50 Souper ''050 Djeuner U carte Vous SifeJ satisfaits, si vous vener nous visiter von trouw^e en notre meilleures bois on* de 'a ville. PRIX MODRS Mme CLEOPIU 1 S -PIERRE Propri aire. Varits Expos des motifs L'in mil reuf eni t un. et ie di mon, Excellent Neptune, Marcelin locelyn, Nemours Colimon Camille Lamarre.Adrirri Curnard.Jean Mont brun, Hntoine Pieire Paul. Feroand Larrieux. Ren Kisemond, Ad.-lphin Lallemand. A'brt Lama, |ulien Chi kel, Pierre Nicolas, Litra Faublas, Llio Civil, lean R y, Clment Poh I, N Guillaume Dip'mes d'honneur suprieurs Aux dames Hnec DorsiaviUe-l rmie, Septimus Marius.Llio |o>erh Vrt Breton. Rulhi-e Ch-y ne Rrmanch; 23 Octobre i 10 heures du|emond, Robert Hynpolyl:, Philippe mt n, a Paiisiana ThVt, et en Riusseau.Bamave R imeau ne Cl au ver'u des statuts en vigueur de h Socit Internationale de Confrences dllaiti, vots, le 4 Septembre 19r9 Port-au Prince. approuvs par Mon de.Eœi'e Pierre Paul ne Ch k'I.Vve \ thur Boanefil,Emile Fort une, Lon ce D. Narcisse. Vve C. Nau, aux demoiselles Rob;i.ne Ptoph e, Th* |s il entre salaires de P. 8 P. 15 qni exis Le8 MliStre de taient avant la rforme. Les profes a m -, T7 •priv. habituels des p ofes taient avant la rforme. Les prof • •tles primaires taient de seurs d'coles gadus gagnent des 19 par mois, et, lorsque les salaires de P. o 1 P. 100 par mois. %  uient les plus favora.contre ceux de P. ao P. 40 d'aMttDt gure paye> que huit ; vant la rforme. Les coles d't sont %  ois dans l'anne. Il n'y pourvues de professeurs et des certift>s de il.ooo lves daostcats sont exigs de tous les profes l'cole?, encore que les suiseuis. La capacit et le rendement • ces poques ne fassent de la force enseignante a t une NewmYork 14e, 159 16a EPISODE Entre G. 1 Mariages ni sincres. 'premiers actes du GouVer ttire fut de former unr de Dominicains pro lltr fsire un rappoit sur ta> existant alors dans U (l'ducation, et formuler [dations relatives leut rKi' 1 ^'^"neotd'un ducation pouvant micui irtits du peuple de des surprises du dveloppement coles. des La frquentation scolaire a aug,e ; !" 8 B feli f e *L'*f ent denvtton 18,000 plus de !" ,e Bonaventure ave. Mlle o.ooo dans toutes les coles. L'aug * ron ..'...;_A, ui— .,Li.Le nouveau couple a * c Hier ?p'i-m'di. au milieu d'un assistance nombreuse a t clDrf de M-Annacha' SylviWB sigea durant 'noe, prpara et recom P'ejets de la loi suivants: conduit l'autel par Mr fcdmoud Thomas tl Mme Lvque. C'est le Pasteur Turnburll qui otli cia Peodint la rrmouie la Mus ; que du Palais a fait entendre de brillant ** Je frquentation sco •Wigstoire. ;• direction des cole jnes. Universit. ir* men 700 meutation de la population scolaire n'est pas seulement due la frquen tation obligatoire. £lle est une coo squence du travail rendu plus pra t.que des professeurs, aussi bien que de l'a trait plus grsod que les cole* cf.cnt aux ves et de 1 amliora t.ou des conditions sociales rsultant morceaux de son i**** !,"",,;__ L assistance tait sat'tfaited couter *£Xi^*l*mmA**^ Mjct ro ttffif invariablement loges dans des quar rt e *fPH# • %  ".* } !" £toi sale, et merablet, Une 'ole. J'euse.de, charmantes et dts.ingues habituellement, consistait en une. cm 0, s eI,M .._.A pce de petites dimensions, avec Meilleurs Compnments. deux on trois larges bancs pour les' • %  lves et une chaise brise pour le Hier a eu lieu le mariage civil et ru — wmversii* ims'tf; Aujourd'hui, les ves foncfiel gieux de Mlle Mary Smith avec T? 1 n Sminaire de tho tionoent dans les meilleures mai Lipl. sons de chaque ville ; elles sont pro ra*'*" sur l'instruction Pes, situation agrable, bien qu'il LPaliqut. ait t ncessaire de les entretenir W,| Hes ,avenus tcolairef. %  ll l'8 enienl dan d ? m i$0DS loues en attendant que le program me de construction des maisons d cole ait t comp t. H y a un ct fi beux reconnu de cette levue par ailleurs favorbe de la situation scolaireBien que des eiorts soient faits pour emp oyet des protesseurs comprents ei que des certificats d'apt.tude soient exigs |ya des lacunes dans rn s pection sco a.ic tl une certaine ab ••r 'Pni:es lois furent pio LVL C de l,i I re œoJi Gouvernement mili %  b l^ n,li t"t l'heure ^*de scolaire do pays. ^jj f'oa.ee tout rcemmeot f*ftri n 5 P'ofssseurs de k sQius le service aduetlr aif. H a el j^ prov i :e ^iii :e de runir cet Mr eters*— Lts tmoins 'aient du c. de 1 pouse : MM le Dr Dilen cour et fier m an n, du ct de l'poux : MM Edmond Chenet et Gto ge> Ele. Parrain et marraine : Mr Justin Mevs et Mme Montbiun Eiie. sence d'information bien dhjie< tant en ce qui concerne le progis acuet des lves que, d'une faon gnrale, en tout ce qui a trait CUX-CI Avec le temps, cet inconvnient disparlt'ii so^ doute, dans le ours de iVdrBinistiat.on actuelle des Maires dominicaines sieur le Secrtaire d'Eial de 1 Int-irte Mombeur, J-anne A'jgustii, rieur, Barnave Daitiguenave, dans sajChri&tine Augustin.Lucile Proph.j dpche en date du 16 S^ptemb-e Ksther Bdard, Lilia Fortunat, Ann 1919, nous. soussignf,iwf/H*r f $nd Rjsemond; IUX dames Stphane Ag leurs, foimant le Conseil iaiminu'noz. Dessalines Ph. Barthlmy — tration de la dite Association, avons Rioul Coqman ne DjrinviUe |ean dcid de couronner publquement Fernand Larrieux. Emma Tessano les criait* et le z'e de ses membres' Aina Fo'tunat. qui. jusqu'ici, non: lien nglig,1 M. Barnave Dutiguenave— Secrpour :-on volution dan> l'o dre mo taire d'Etat de l'ijtneur —qui ds la rai et intellectuel ; cration de 1 Association a toujours Attendu que le but de c: te Assoeu lui prodiguer ses encouragedation est de vulgariser le goui des ments a galement rej un dip' ne lettres, des sciences et dec ars, pardhonneur. une propension d'ides saines et ciPour copie conforme (sign): vilisatrices. susceptib es d unifi-r les Les Secrtaires gnraux blgard forces vives Je la N.tion que les cirAndr, Julien Latontant etc. constances et les froissements de la) Les laurats de la Socit sont tant ont infru:tueusement loignes, viis i venir recevoir leurs mdailles tes unes des autres ; fou leurs dip mis d'honneur du pr Attendu que l. Socit est anstos d.-at Huiaire Ms fu!e< Rosemoad cratiqut et dimo'.ratique %' la fois et ea son Oibinet if rue du Centre No IJ62 t Muson (uliea Djsieck Ce soir Parisiaaa Le Vainqueur Heroi-Tragiqua Entre 1 Gourde. roticint des restons constantes avec les socits traugres ; Attendu que les rangers, qui s: sont signals par leurs talents, leur venu, leurs travaux dans toutes les brancUes o s'exerce l'activit de /nomme, pourront tre rcompenss ; Atletuiu que des dcorations, dis di plaints, des rcompenses peuvent tre dcernes aux membres de toutes les catgories, suivant leur mrite ou leurs services, (Art. I, V, VII, X" ) combins des statuts sus-viss ; A'.iendu qu'ainsi 1 oppoituoii s'im pose au Conseil d administration de I Cfcivre dont U renomme et l'au toute se font sentir tant l'inttieur qu'i l'extrieur, d inscrire au nom bre de ses laurats les personnes dont les nums suivent et qui se som sigaales depuis environ 3 ans par leur intelligence, leur persvrance et leur dvouement inlassables : 1 AUREATS : Mdailles d'or et dipl m s dhonn.ur suprieurs M?s sieurs lrmie,Iules Rossmond.Poin car, Paul D;scbar.el, Eugae Rveillaud, Auguste Albsrt,Hnec Dor sinvi', Clment Mjgkire.aux dames Luce Archin Lay et lusttn Madon ae Coicou. Mdailles d'atgent et diplmes su teneurs. MM. R lie tin. NadaiJ. Edgud Andie, luvigriy Vaugue, h. Bton viMf f | u !ien Lilon'int,Thomas P.e • r: Philippe, Cbiyso'tmi Roiemond F P Pauli-, Thophile Salnave.F* bius Davielia, L^o >ce D. Narcisse Moreau Mori.-set. Cj.icouit Lon.Mes Jame* Aich ltus Dorc (ules Rose mond.les dtrno seller Henriette H iam by Francire Justin Lhrisson, Rha Rogets. Dip mes dhinneur suprieurs .i,, Mil Lon vieux, Th mothe Pa-| i ransaliantiqutt Prochaines ft& Pour donner satisfaction aux non breuses demandes des amis de la P;o vince et de quelques personnes de la Capitale ,La te naissance" s'est lcile t donoer une troisime et dernire reprsentation du beau drame ds M Coicou : tL'Empereur Dfcftahnes. Les cartes seront mises ea vente au prix de deux g-urues i omit de Samedi Un groupe d'ac eurs intelligents rparent pour le s Novembrepro :hain une soira ihatra'e i V^itt I y sera representi r Actualit) petite Dic; de raarrs Ciyennes en deux tableaux ; cr.t.p.r Th. Salnave et (Uae ifl.iredhoaaen )i.F Hibbert tioyal Mail S team Packet Company Le S/S sConwayi venant des ports du Nord, est attendu ici le 4 Novmbre prochain. Il repaitira le mme jour .comme d habitude directement pourTEurope Pot-u-Prince,le 27 #ctobre t 92r ROUERST DuTroN &. Co. Gnral Agents. %  J ; —_ ... ZL— Compagnie Gle. JCt -- % % 


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05511
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, October 27, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05511

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
lymtta* fl
*:
*** Xojm
Port tu Kir oe> Bain
Jeudi 27 Octobre 192i
[U0it MAGL01M
lIMlliKRU i!0 CENTRES
Quotidien
Est-ce que l'ou fait d. s expriences
politiques sot ut peurle ? I ce mot si
lioid exprience lorsqu'il est appliqu
au corps social rr cache-- t il pas tout ce
qu'il y a de plus cruel, de plus trag'que.
e plui douloim ux dans les tapes suc-
cessives de l'humanit ?On prut taire des
expriences avec un peuple, mais on n'en
a pas le droit.
lon Gambetta
REDACTION; Rat Amricaine No. Kfib
Mi
is la Rpublique Dominicaine
Marcel Muzac.
^HH~
Amour, pourquoi, dan* la uuit san flimbcaux,
Ko chinunt, vien*-' frapper ma prie ?
Mon coeur, enlierr de roes mortel,
N'oitre t il pas l'aspect d'un blanc tombeau ?
des Coin
Te? coups s'acharnent comme le marteau
Le bel espoir qu'on ouvrira bientt.
Rappelle loi jadis, lorsque tu vins.
Mon cur avait des a rs gais et divins.
C'tait un bosquet rempli d'allgresse.
. ,. Mais tu rompis le charme et t'en allas...'
ment de la Manne relativement courte, D'en qu'elle ait Un vieillard qui passait le consola ;
rforme semblable a donn lieu des critiques dfavori Et rn me dlt *u U ru< n"m
Sagesse.
Pierre BRLViLLE.
liroDS reproduit cette se taines de ces coles, en conf.n'an
du Mmoire du Di galement les charges de certains de o pivert sur l'arbre I l'cnwa forte :
1 Marine des Etats- ces professeurs, en raisoa de la dimi Nulla *oix dt limricui
lit la ncessit d'une > notion des revenus inemes due aux
notre instruction publi mauvaises conditions conomique?
en ce qui concerne l'en qui ont plus ou moios exist dans
primane Une des consi les Indes Occidentales. Cette situa
en avant dans cet ex tion sera, sans nul doute, de du:e
irtement
me rforme semtlable a donne lieu i des critiq
i dans la Rpublique Do bls l'adresse du Gouvernement
L*arec i-assi;tance du Gou militaire.
militaire amricain, et 11 n'est pas hors de propos de
'i donn d excellents rsu faire ressortir sur ce point le carie
nous faisons le devoir 're paiticulirement vexatoire d'une
*er le sujet, de repro telle critique On a dclar que les
ird'hui ce que le mme co'es ont t fermes par otdre du
de la rfoime domini Gouvernement militaire. Cette dch
i lecteurs nous en sauront ration est compltement vra e (in a
r. ajout que le Gouvernement mi i-
ti rformes inaugures taire prive les enfants de la Rpubli-
lutavernement militaire lins que Dominicaine de leur droit d'ac
l o U Rpublique Domi qurir une instruction lmentaire
une organisation peu Aussi loin que cette dclaration ne
ls loi crant cette orgaoi concerne que la fermeture provisoire
J Hf confuse, et depuis de certaines coles, elle est encore
[innes, elle tait reste vraie. En formulant ces deux dcla
ion. rations isoles, on garde 'complte
Mi primaire tsit, pour ment le silence sur l'aogmen-a ion
partie, limite des de la frquentation scolaire durant
It qu'un ou deux profes 1 occupation militaire et la grande
les villes les plus impor amlioration obtenue dans les condi
|l-i'y avait pas d'coles rura tions scolaires.
coles urbaines n'taient! Les professeurs des coles rurales
ce nom que quand elles jouissent d'un salaire variant entre
Ici mains d'injti P 55 l p- 75 P*r oit, contre les
Ifteie
La Gaiet
GjmihI htel Restaurant
Hue Amricaine No 1540 en lace
de la Ligne Panama.
Table d'Hte avec Vin Or P. 1,0
Djeuner du matin 0.50
Souper ''050
Djeuner U carte
Vous SifeJ satisfaits,si vous vener
nous visiter von trouw^e en notre
meilleures bois on* de 'a ville.
PRIX MODRS
Mme CLEOPIU 1 S -PIERRE
Propri aire.
Varits
Expos des motifs
L'in mil reuf eni t un. et ie di
mon, Excellent Neptune, Marcelin
locelyn, Nemours Colimon Camille
Lamarre.Adrirri Curnard.Jean Mont
brun, Hntoine Pieire Paul. Feroand
Larrieux. Ren Kisemond, Ad.-lphin
Lallemand. A'brt Lama, |ulien Chi
kel, Pierre Nicolas, Litra Faublas,
Llio Civil, lean R y, Clment Po-
h I, N Guillaume
Dip'mes d'honneur suprieurs
Aux dames Hnec DorsiaviUe- -l
rmie, Septimus Marius.Llio |o>erh
Vrt Breton. Rulhi-e Ch-y ne Rr-
manch; 23 Octobre i 10 heures du|emond, Robert Hynpolyl:, Philippe
mt n, a Paiisiana ThVt, et en Riusseau.Bamave R imeau ne Cl au
ver'u des statuts en vigueur de h
Socit Internationale de Confrences
dllaiti, vots, le 4 Septembre 19r9
Port-au Prince.approuvs par Mon
de.Ei'e Pierre Paul ne Ch k'I.Vve
\ thur Boanefil,Emile Fort une, Lon
ce D. Narcisse. Vve C. Nau, aux de-
moiselles Rob;i.ne Ptoph e, Th*
|-s
il entre
salaires de P. 8 P. 15 qni exis Le8 MliStre de
taient avant la rforme. Les profes a m-, T7
priv.
habituels des p ofes taient avant la rforme. Les prof
tles primaires taient de seurs d'coles gadus gagnent des
19 par mois, et, lorsque les salaires de P. o 1 P. 100 par mois.
uient les plus favora.contre ceux de P. ao P. 40 d'a-
MttDt gure paye> que huit ; vant la rforme. Les coles d't sont
ois dans l'anne. Il n'y pourvues de professeurs et des certift-
>s de il.ooo lves daostcats sont exigs de tous les profes
l'cole?, encore que les suiseuis. La capacit et le rendement
ces poques ne fassent de la force enseignante a t une
NewmYork
14e, 159 16a EPISODE
Entre G. 1
Mariages
ni sincres.
'premiers actes du GouVer
ttire fut de former unr
de Dominicains pro
lltr fsire un rappoit sur
ta> existant alors dans U
(l'ducation, et formuler
[dations relatives leut
rKi'1 ^'^"neotd'un
ducation pouvant micui
irtits du peuple de
des surprises du dveloppement
coles.
des
La frquentation scolaire a aug- ,e ;8B felife" *L'*f
ent denvtton 18,000 plus de ,e Bonaventure ave. Mlle
o.ooo dans toutes les coles. L'aug *ron
..'...;_- a, .______ui .,Li.- Le nouveau couple a * c
Hier ?p'i-m'di. au milieu d'un
assistance nombreuse a t clDrf
de M-- Annacha'
Sylvi-
Wb sigea durant
'noe, prpara et recom
P'ejets de la loi suivants:
conduit
l'autel par Mr fcdmoud Thomas tl
Mme Lvque.
C'est le Pasteur Turnburll qui otli
cia
Peodint la rrmouie la Mus;que
du Palais a fait entendre de brillant
** Je frquentation sco
Wigstoire.
; direction des cole
jnes.
Universit.
ir*
men
700
meutation de la population scolaire
n'est pas seulement due la frquen
tation obligatoire. lle est une coo
squence du travail rendu plus pra
t.que des professeurs, aussi bien que
de l'a trait plus grsod que les cole*
cf.cnt aux ves et de 1 amliora
t.ou des conditions sociales rsultant morceaux de son i****
' !,"",,;__ L assistance tait sat'tfaited couter
*Xi^*l*mmA**^ Mjct,ro, ttffif
invariablement loges dans des quar rte *fPH# ".* }-
toi sale, et merablet, Une 'ole. J'euse.de, charmantes et dts.ingues
habituellement, consistait en une.cm.0,.s.eI,M .._.A
pce de petites dimensions, avec Meilleurs Compnments.
deux on trois larges bancs pour les'------------ " *
lves et une chaise brise pour le Hier a eu lieu le mariage civil et
ru wmversii* ims'tf; Aujourd'hui, les ves foncfiel gieux de Mlle Mary Smith avec
T?1 n Sminaire de tho tionoent dans les meilleures mai *
Lipl. sons de chaque ville ; elles sont pro
ra*'*" sur l'instruction Pes, situation agrable, bien qu'il
LPaliqut. ait t ncessaire de les entretenir
W,|Hes ,avenus tcolairef. ll l'8enienl dan d? m*i$0DS
loues en attendant que le program
me de construction des maisons d -
cole ait t comp t.
H y a un ct fi beux reconnu de
cette levue par ailleurs favorbe de
la situation scolaire- Bien que des
eiorts soient faits pour emp oyet des
protesseurs comprents ei que des
certificats d'apt.tude soient exigs
|ya des lacunes dans rn s
pection sco a.ic tl une certaine ab
r
'Pni:es lois furent pio
LVLC de l,i I*re oJi
Gouvernement mili
b l^n,lit"t l'heure
^*de scolaire do pays.
^jj f'oa.ee tout rcemmeot
f*ftrin 5 P'ofssseurs de
k sQius le service aduetlr
aif. H a el j^ provi
" :e^iii:e de runir cet
Mr eters* Lts tmoins 'aient du
c. de 1 pouse : MM le Dr Dilen
cour et fier m an n, du ct de l'poux
: MM Edmond Chenet et Gto ge>
Ele.
Parrain et marraine : Mr Justin
Mevs et Mme Montbiun Eiie.
sence d'information bien dhjie<
tant en ce qui concerne le progis
acuet des lves que, d'une faon
gnrale, en tout ce qui a trait
cux-ci Avec le temps, cet inconv-
nient disparlt'ii so^ doute, dans le
ours de iVdrBinistiat.on actuelle des
Maires dominicaines
sieur le Secrtaire d'Eial de 1 Int-irte Mombeur, J-anne A'jgustii,
rieur, Barnave Daitiguenave, dans sajChri&tine Augustin.Lucile Proph.j
dpche en date du 16 S^ptemb-e Ksther Bdard, Lilia Fortunat, Ann
1919, nous. soussignf,iwf/H*r f$nd Rjsemond; iux dames Stphane Ag
leurs, foimant le Conseil iaiminu'noz. Dessalines Ph. Barthlmy
tration de la dite Association, avons Rioul Coqman ne DjrinviUe |ean
dcid de couronner publquement Fernand Larrieux. Emma Tessano
les criait* et le z'e de ses membres' Aina Fo'tunat.
qui. jusqu'ici, non: lien nglig,1 M. Barnave Dutiguenave Secr-
pour :-on volution dan> l'o dre mo taire d'Etat de l'ijtneurqui ds la
rai et intellectuel ; cration de 1 Association a toujours
Attendu que le but de c: te Asso- eu lui prodiguer ses encourage-
dation est de vulgariser le goui des ments a galement rej un dip' ne
lettres, des sciences et dec ars, pardhonneur.
une propension d'ides saines et ci- Pour copie conforme (sign):
vilisatrices. susceptib es d unifi-r les Les Secrtaires gnraux blgard
forces vives Je la N.tion que les cir- Andr, Julien Latontant etc.
constances et les froissements de la) Les laurats de la Socit sont ta-
nt ont infru:tueusement loignes, viis i venir recevoir leurs mdailles
tes unes des autres ; fou leurs dip mis d'honneur du pr
Attendu que l. Socit est ansto- s d.-at Huiaire Ms fu!e< Rosemoad
cratiqut et dimo'.ratique %' la fois et ea son Oibinet if rue du Centre
No IJ62 t Muson (uliea Djsieck
Ce soir
Parisiaaa
Le Vainqueur
Heroi-Tragiqua
Entre 1 Gourde.
rotici- nt des restons constantes
avec les socits traugres ;
Attendu que les rangers, qui s:
sont signals par leurs talents, leur
venu, leurs travaux dans toutes les
brancUes o s'exerce l'activit de
/nomme, pourront tre rcompen-
ss ;
Atletuiu que des dcorations, dis di
plaints, des rcompenses peuvent tre
dcernes aux membres de toutes les
catgories, suivant leur mrite ou
leurs services, (Art. I, V, VII, X" )
combins des statuts sus-viss ;
A'.iendu qu'ainsi 1 oppoituoii s'im
pose au Conseil d administration de
I Cfcivre dont U renomme et l'au
toute se font sentir tant l'inttieur
qu'i l'extrieur, d inscrire au nom
bre de ses laurats les personnes
dont les nums suivent et qui se som
sigaales depuis environ 3 ans par
leur intelligence, leur persvrance
et leur dvouement inlassables :
1 aureats : Mdailles d'or et dipl
m s dhonn.ur suprieurs M?s
sieurs lrmie,Iules Rossmond.Poin
car, Paul D;scbar.el, Eugae R-
veillaud, Auguste Albsrt,Hnec Dor
sinvi', Clment Mjgkire.aux dames
Luce Archin Lay et lusttn Madon
ae Coicou.
Mdailles d'atgent et diplmes su
teneurs.
MM. R lie tin. NadaiJ. Edgud
Andie, luvigriy Vaugue, h. Bton
viMff |u!ien Lilon'int,Thomas P.e
r: Philippe, Cbiyso'tmi Roiemond
F P Pauli-, Thophile Salnave.F*
bius Davielia, L^o >ce D. Narcisse
Moreau Mori.-set. Cj.icouit Lon.Mes
Jame* Aich ltus Dorc (ules Rose
mond.les dtrno seller HenrietteHiam
by Francire Justin Lhrisson, Rha
Rogets.
Dip mes dhinneur suprieurs .i,, ,
Mil Lon vieux, Th mothe Pa-| i ransaliantiqutt
Prochaines ft&
Pour donner satisfaction aux non
breuses demandes des amis de la P;o
vince et de quelques personnes de la
Capitale ,La te naissance" s'est lcile
t donoer une troisime et dernire
reprsentation du beau drame ds M
Coicou : tL'Empereur Dfcftahnes.
Les cartes seront mises ea vente
au prix de deux g-urues i omit de
Samedi
Un groupe d'ac eurs intelligents
rparent pour le s Novembre- pro
:hain une soira ihatra'e i V^itt
I y sera representi r Actualit) petite
Dic; de raarrs Ciyennes en deux
tableaux ; cr.t.- p.r Th. Salnave et
(Uae ifl.iredhoaaen )i.- F Hibbert
tioyal Mail S team
Packet Company
Le S/S sConwayi venant des ports
du Nord, est attendu ici le 4 Novm-
bre prochain.
Il repaitira le mme jour .comme
d habitude directement pourTEurope
Pot-u-Prince,le 27 #ctobre t92r
Rouerst DuTroN &. Co.
Gnral Agents.
J------------------------;---------_ ... ZL___
Compagnie Gle.
JCt --


| i \TIS
Nouvelles Etrangres
rAR CABtF.
Les interpelUitUmk\Dpehe* par
ktchamjru>f,-an\ sans-fil
aue *r la situa .via. mrtichoM 25o^tbrtw
tion gnral?
PARIS 2S La chambre repread
aujouro nui la discussion des imrr
pellatious M. Maicel Cachin, corn
rnunisle, demande si le langage nou-
veau de Mr Nobeinaiie 1 Genve et
les accords de Wiesbiden sont tou-
jours la.politique du gouvernement
a l'gard de la couvelie Allemagne.
Mr Briand ipond que cela dpendra
de l'Allemagne. Si elle marche der-
rire son gouvernement voulant rem
plir ses engagements nous n'aurons
aucune raison de recourir a la me
nace de la iorce ; mais elle tombe de-
nouveau dans les bras des impria
listes et refuse de tenir ses trgige
ments tt menace la France d'une re
vaoche, il est naturel que l'altitude
du gouveirtment trarais scit modi
fie. Applaudissements
M.Anui Tardieu censtite queMr
Briand parait juger indisp nsabled'al
1er Washington.! demand jdesexpli
citions sur le r'acitique et met 1 avis
que l'union de 1 Allemagne avec le
bokhvisrae et l'anarchie chicoitc
sout les dangers possibles d: demain
Le gouvernement frai cm doit tu
dier avec les allis commun: le Tapor
servira a parer les dangers Au :uje
ne la politique in.neure Mi TtrdttO
lappela la poltque qui a triompht
en 1919 et 1! hit le p ocs politique
c la gauche 11 ijou'e que la lpubl
queet c'a victoire n'sppaitiennent pa
a ui.f traction du pays mais i tuu
la Frat.ce, les hemmes lus sur d
pregramme doivest gouverner kv.
ce piog.in.me
Le soldat inconnu
amricain
Paris Le train poitant le cor?
du soldat inconnu amricain rit r
ti ce matin 4 9 hres jo pour le Hj
vre. Mr Magmot mtnistte dl pen
S ons rep-esen-ant le gcuvt tnem>. t
l'accompagnait 1
LE HAVRE af Mr M gnot txtl
ta devant le cercueil du so dat in.os
nu amricain les beaux gestes de so
lidartt humaine de l'Amr-que ai
dant la France dtendre la libert
menace comme la France aida jadis
la naissance de la liberttnaissaDteam
ricaine; puis il assura que dsormais
ls Iranais recueillis devant la tombt
du poilu inconnu auront en niv
t.-mps une pense feiven e pour le
soldat inconnu am.i an dont U
Fiance n'oubliera pas qv.'il lui confi.
ton dernier lve Le m.ire du Hvr
et le gnral Allen on voqu la Ira
ternite d'aims franco amricaine Le
cercueil du soldat inconnu a t en
barque a 2 hres 45 bord de I.'.ym
pia qui a appareill 3 hres 30
La Question de la re*
taur. tiou de Lha.i:&
de Hongrie
Parif Suivant une dpche de
Budapest l'ex-empereur Charles se
rit ictetnpiovisoirement l'bba\e
de J'ihary prs du lac rialatan.
' A J'cccasion du coup de main de
\\x err.rertur, le rgent a adress
une proclamation soulignant les dan
gers heureusement cartes qu'elle
louiut et a txpnm sa reconnaissan
ce a tous les irxtn's dont la loyau
t et l'attitude patriotique ont coi:
itiba a sauver la patrie.
La dlgation ita-
lienne la Conf
rence de Washing
ton
' La dlgation italienne i la co; N
icnce de Washington sur la lira t
tion des armements est arrive I'
ris.
Le nouvel horaire
franais
L'heure nouvelle a t rtablie eu
fuoc ce soir.
La question del res
t Wftitoa du Charles
de Hongrie,
PARIS Les allis insisteront
tour que l'empereur Charles sot
expuls de toutes les places o il ne
ru possible pour lui de continuer de
causer dus troublos en Europe. :
LONDRES L'ancien empereur
bnarlei risque d tre intern en des
rendant dani une ou l'antre des Iles
Gananes.pense l'on dans les milieux
liplomatiques.
BUDAPEST L'ancien empereur
Uiarles qui tenta de recouvrer lu
roui de Hongrie en renversant In
Tromper L'Organisme
Pour Plaire au Palais
c'est ce que font beaucoup de personnes qui
prennent des toniques alcoholiques quand en
ralit ce que leur organisme a besoin c'est
L'EMULSION DE SCOTT
Puissant aliment et mdecine sans le
faux estimulant de l'ealcohoL ,
gjuvernement.fut captnr lundi sinsi 2i3 S?1*!
tue limpratrice Zita et quelque* ^trber 88 h.St
JUrf dp HAefhirannliiim...Mr>k..i... COUUtOf WHI be tf
Usine h lace de
Port au Prince
NOTICE
Nnticfl ls berebf ivAi to our
pstpompd tustnTiers (bat, beginninR
" uns dP ses (h#fs pomiquei^Chai* i;ou,,,er w'" befrora 7,30 A. M. until
tenta de se suicider, mais il eu fut P u 1 *lVtry day excePl S^ndnya
Jinpch par I impratrice. Cet Inc4 IIJIW>J?- 0n nnrtiya and Huli
loni est ds nature faire perdre eu u"' fr?m 3u ,0 ** w-
parti monarchiste la moiti de ses "/""'f '' exCPP io,1B w-ll bp
idhjrents made :o tue Rule rf puarendiog ice
io case the prtvious month's bili.bas
Ii cohrence de Was g.W&%S
llgUton eSt ajOUmd 0Vahyment wl.be rcepted belween
WASHINGTON L'ajournement 9?^/^ *"%&.** *&
Je la ruaiou d'onveitare aes tra fu*-.' ^ vey day exoept
vaux de la confrence du dsarme Satard*yp> *undaya and holidaya.
ueurjuqu au 12 novembre au ma A %%im
tin, u t command anjonrdhui **-9*m
par les haut* CnnctiooosJrta en rat La Direclion vise sen aimsblf,
sou dos crmonie* de I inhumation clltnta q-ze, partir du 20 Octobrp
lu soldat iucoonu, !e jour anuivtr courant, ledt'bit de rUaJrm G'bcp
aairt de l'armistice. sera ouvert de 7,30 matin 5 heu-
res dn soir, tous >ea jours les diman
Uu aronlane i ?elLr* |00ur8 tri*p"epts.
Miu|M tn dtresse Ie dblt ;rg ouve'1 de 7'3d ma,iQ *
vm u^iiroac ! heure du oir-
A I avenir, aucune exception ne
pprimer I*
. . bordereau
Raid de bandit 'fsS^&Lm^Ammm^m
pr de Mexico pTS^RSS^^TSA'i
MEXICO Cil Y- Des bandits are il hli> ma,iQ et de 1,30 4.3o beu
trent un train prs de la ville, tn '

WASHINGTON- Quatre navires A ,ra!'ei,'r1 8lcune excepti
de la Mtine ont rea ordre ce io?- iera f,> \k '* ,,e dfl PUPP"
5^ ^^erche de. aroplane ff mn dS 2' L,ebo/'
mois suivant au
avis imprim sur les
reit 6 passagers, en blessrent 5 et
s'enfuirent avec un butie de 200ooo
pesos On ne pense pas qu'il y avsit
des Amricains passagers
La crise de la confrence
irlandaise est conjur)
LONDRES Dans les cercles sinn
leiuners on croit que la crise qui
menaait de troubler la confrence
& la anite des critiques formules
par de Valera Isdressa du Ro eit
lOtjure
res eoir.
Port au Prince
le i?i Octobre 1921
Le Matin
1358, RUE AMERICAINE
ABONNEMENTS
UN MO S
Port au Prince G.
Departrment
franger
2
2,50
3
Fordi|n Services
Le S[8 t Lake E'rio > venait dire;'ement de Ntw York est
i Port au Prince le mercredi 26 du ceartn II.laissera l? rna
pour KirgMon et les poTt de la Colombe.
Port au Ptince le 35 Octobre 1921.
___________ E. F. CLEMENTS Ageot-General
Bire danoise
New Carlsbei
La meilleure Bire vendue dans
march :
Demandez votre fournisseur,
les restaurants et les cafs la m
leure qualit pour Vitre argent:
Vente en gros chez
L. Pretoan Aggerholm,
Porlau Prince
Avis Important
Les so assignes dclarent formelle
meut qi.-i peal le< ventes faites par
elles sur leur h.b.-atioa Houbio.
s|se i Fonds Verrtt es, commune de
Ci.nih.er, elles mconn tissent toutes^
. r .celles qui auraient ; faites leur
WASHINGTON L Prsident ac iosu. Elles donnent en mme temps
2EffimhJViBIIM eLde P'U vis au Pubi,c ^U ^sermais elles
dans le Sud o il orononcera des rtPtsen '5S Leui.ieur fils et
dans le Sad o
discourt.
il prononcera des
Les Cours
Psris 25 Sterling 54 02
Dollar 13 66 112
NEW YORK 25. Franc 13.03
Sterling 3.0538
Psris 26 Sterling 5;,8*
Dollar i.j,6)
" Service cotier
S\S iNemesia*
Est attendu Port au Prince, vert
!e28 du courant il prendra fret et
pauigers pour les ports du Nord et
Santiayo de Cuba
Port au Prince, le 26 Octobre 1921.
HOBER7S DMON et Co,
, General Agent.
neveu, le sieur Fraiois Lespinasse
Dime'Luciue BEAUGE
Dame A. CilAMPAGNE
d 24 O.tobre eai.
Le Purgatif Idal i
Pilule diiDrDehaut
147, Rut du Faubourg Saint-Denis Parie
faclii' !t prend pa,
N.- nwtollMol HQcan }< .1 rMtir,
BUS ne pruvo^nc jnmais de dgot.
Snp .rim.inl In dite,
elle ne dcbilite , -i> le rcalnde.
N'.'XiR.-nril |>;is d rr\xn !\ 11 hnmbre,
elle ne cause aucune perte de temps.
Plus riKe qu-- limllatm
[ elle est, par cofttsert, moins chre.
DORE : pu ivt. 3 3 piluiM
LAX.-TI/K. I p.iu'e
* **>
unei. Vlassiaurs,
Ne j lez ol is vo^ -ieillea forme* chipsaux ni
vos vieux chtpeaui d-3 ooll \ en* en trente minu-
te' vo-is puvez les .reinstlre neufgr&cs la
COi^ORlTE liquilqui se vend av^c un pincasu
dans toutes les pharmacies t dans toutes les bonnes
maisons (seizi nuance d-iTreotei')
IX4pt chez
A. Victor Gentil
Agent gnral vour 11 ait i 1731, fiM du
Magasin de l'Elit
CAXPENTER-MORTON CO.
I ' i>k''i au I **'
Ouihi, M...., L. V. A.
NOUVEAU BAZAK
Rue Bonne foi
Viennent d?arriver :
Des robes da France toutes confi
donnes de tiuO** nuances et. de If
les sortes.
*ccour z vite Mesdames, Ue^c^
selles avant que h stock soit pui
1 es prix sont modre.
:


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM