<%BANNER%>







PAGE 1

Vt MATIN la Journe dn il Octobre La manifestation ce lundi organi att par les MeiLfoies de la ••Hensla sance" peur commmorer la 115e! nnniversaue de U mon de Jean Jac Union des Socits Sportives Hatiennes Peur le Grand Artiste National Occide Jeanty A tous ceux-l qui se souviennent •^SKSJS.Pbarniaeie F. Sjour^ — _^ I r^ > __ .!!._iX'n nn> ma • n i fi l /in r.i.i.i:" '"' % %  ••i que. DeinliDM. l'un des principaux du Pi|Ss e , se \, ppeh eDi surtout (P?". fondateurs de noire ludpeudaDC*. .. \ d £J et dc b ., aUi I ordre du a petitement russi, i M 5 j. s „ I cait ; IA„ ,; lt .„ rJ Z H 0 ni0 H., .,ti„. nous leur demandons de souscrire Elle aura lieu cette anne de sirne di 29 au lundi 51 O tob.e. Nous publions ci dessous le pro J c cette session ainsi que lour de l'Assemble Gn Ds ti heure* et demie de toutes les positions de du {.malin*,' la Vute, on ce Q !" peuvent pour Association Amicale du Petit Sminai e Collge St Martial Session de \f)21 Programme de la Session Siraedi, 27 O;tobre. — Fte an nuell* de l'As o:iatioo au Thtre Parsiaua. le s"it, 8 hrs. secourir le atatmgQairdet ^ooHaTtoa de uoVr Grsnd Artiste N.tioaal Occids fean y ,e rendant a la ljs.iliu.ue Notre Da malade a l'Hospice baint Frai ois de iLe pare de se ornementa de dtuii. Sales. 1A a dlgations de nos divers tabli*] (j eUe souscription eit ouverte par etuietit* scolaire.* arrivent, eccuiupn-^ p res j uxmmes-ont pu rel serce beau geste. U. 10THKL gistrai Communal, Me Alphonse Hen iroem, Nevers Constant, Franois nquez, Grand Gove: LaurinDchoux Uasque, Charles Dennery, loseph Aicahaie, Le Magistrat Communal et Dudos, Mme Vve Auguste Estve, Me Pserrt Agnaut. Ch*. Georges Gurin, Louis larssea, D' ai trs listes vont tre latJces;Athinase Laforesr, Chri.lian Maitm, dtns les autres villes de la Repub.i ;E)gne Maximihec Odilon Manos, sinon DESCHIEI i'Hoicghbli que EM B ARMAND Huile el Graisse Pour automobiles; pour toutes sorte de moteurs haute tensioneX tour mai-ht ne valeur. ~Huile et Graisse I ~De premire qualit, de raffins ment la plus pure Trente annes de pratique et d'exprience de la boratoire. Prix dfiant toute concurr9nce VV-iiars uil Co. Geo. Jeansme Exclusive sellmg Agent Rue du Magasin de 1 Etat N)l'J)7. Emmanuel Remy, D nt Rville •Kty, Frdric. S Le soir, Banqatl pu sousc:ipt*.ou. [Ailoentioa d<-. fermaore de ia ses sion par le Prsideut. ROanreteur du Seng. prcorlt par l'lite mdicale. Suprieur I Wande crue aux /errugiueux. • Adnie d"le. H6p.an*S| par Le Matin l| RUE AMERICAINE ABONNFMcN TS UN MOIS Port-au Prince O. Dpart ment Eranger 2 2.50 3 L Officier Conseil prs de la Com mune 11 s'est gliss dam rotre numro d'hier une ermir que nous empres sons de lelever Le M jor Eno'y, er conp^.a temnlsc piovioif;oi V par le M|or W H Rupertus toirn e of6:irr coo *>1 p es de II Commune 1 1 Mamr Fmory n'a donc pas t relev de sts fonctions, oirm notre reporter l'a annonc. Parisiana SAMEDI SOIR Empereur Dessaliner Mouvement des navires Ligne l'anaiii. le steamer W (1 Go'vasest attendu a Port au Prince venant de Cria'oba*. Jacmel, l ven dredi spra midi\ Octobre. Il loi sera le mme jour pour New York. Ligne holl.-ndaiseLe steamer Neptumus vorinnt de Jacmel, et attendu le 10 du courant.continupra oour Cap Bal tien, Havre e'c Le S|S Amor aeia ici le IT.venant d'Amster diva Association Amicale du Petit Sminaire Collge St Martial Asseir.ble Gnrale du Dimanche Ju O toire I08I oauioc nu JOUR 1 — Ojver u-^e d; l'Assemb'e le Prsident 2 — Ripport du S-crtaire Gnral. ; Rapport tt Comptes du Trso rier. 4 — Renouvellement du Bureau, dont le mandat expirera le 7 d cembre 1971 5 — Eiectioo de quatre Conseillers' en remphcementder Conse.lers' sortants: Louis Borno, Georaei Sylvain, Chrles H Dupiy, Ur, Feux Coicou. e'c t le mandat ex pirera le 7 dcembre 1921. 6 — Allocution du R. P. Suprieur du PeiiiSminaire, Prsident ho roraire du Bureau. 7 — Communication des Dlgus de la Piovince. Queaions d\a tl' gr ral. 8 — Cltura de l'Assemble par le Pi/sident. AUeiitioa Atteation Nouveauts chez L TALAHiS Les uiafisooiiis Sea Si IQD Voulez-vous avoir de b*aux et \oli$ corsets rema'-guahle^P^ finesse et leur snUdH1 Accoirez chez Antoine Ta/awws, rtr" an iw de New York. La Maison est pourvu aujourd'hui du vlus beau J'^V^ On trouvera tous tous aulres articles de choir, des v fiant toute concurrence. Naissance MadamLon R : Thb.ud a heu rendement mis au monde, hier, \ers ^o hsures une lle Lucienne. Le s'eamer 5^int R plias! es* l'lgante assis'ance qui s'tait r unie samedi soir, i Sea Side Lin' pour entendre les chansonniers de France ne regrette pas les agrables heures qu'elle a passes en ce char mant coin de Port auPrince, transfor m en Montmartre joyeux et spin tue!. Favorise par un clair de lune sup?:bf, la soire, trs bien ogini se, donnait l'illusion de la grande vie de p'a'sirs et de folies avec ses distractions dont on n'est jimais Ur. I Autour de pe'itis t b es disposes [dans la cour dcorce dwiflammes et 'dp drapeaux, les avisants avaient I p :is p'ace. Pendant que les co-isom matiois marchaient tt que de ti is jsoupe-s taient servis avec correc ition, le> char sons de F.ance al'u ; m a ; eot d's dsiis, des /es. des en 'nous .1 m's ou des ra'ancolies qui attendu le 21 couran ttrepailira se manifestaient e n d


PAGE 1

•,v^, m •< *• \£ MATIN J*A. Un teint de lys rima Riiirol. I Nouveauts chez Antoine Talamas Tit eo CZ, via Je rmie 0. B. THOMPSON Agent Gnral. Avis Important Le Comit Directeur du Syndicat dts Chat fleurs, rgulirement tabli, don ne avis aux propritaires d'auto mobiles qui ont employ, ou qui ao ront employer des enaufieurs inr? primeuts, non syndiqus leurs services, n'tre pas responsable des rclamations qu'ils pourront lui tai re i l'gard de ces chauffeurs ; soit pour dgts, accidents,vols etc.. que ceux-ci commetteraieut leurs pr judices. En consquence, le Comit [prie les propritaires, ce pour viter toutes difficults, de sjadresser au Bureau du Syadicat, 606 Rue Dante? Destouches 606, peur tous rense gaenaents concernant les chaufleurs. Port au Prince ce ie Octobre i9ti Le Prsident : J. HERAUX. U sieur ANTOINE TALAMAS, tout rcemment arriv de New-York, e e i i sir acte* r.vi c i vedette ITALIENNE fana Kurent e >do beau, ne rat. K Um L ia nm PASTILLES fALDA indispensables IrEHFANTqu part pour l'irtk "ItlLLlRQ qui urt ftttin l'air, [ MANDES PERSONNES qui M 1 KMtu i tVarit ocrapatiom RSERVER leidlES RESPIRATOIRES ou pour SOIGNER humes, Maux de Gorg0, %  J'iM. Bronchites. Grippe, influents, Asthme, •Hphytme, etc.. etc. IL FAUT AVOIR IIEI son n'employer que LES fASTSLLES ALDA VERITABLES &f "•'id'iPs s, uiement Pe^iJD' le nom L1QUIDCUIR qu fni e en dix miaules un cuir consistant imper m > bl HU si KI ui.i. t rfutant qu leruir nvturel. N % %  di es pia c'est impossible. Essayez vous juger i z Ce | rodui* 1. Lbiication frit ais rend des ser vies inH( i n < -j. bls et est indispensable dtna tous les ralupges. En vente chez QASTBH $, Aux Cent Mille iticles Fullon Shoe Polish Company. Inc Newofc Si vous voulez prolger lia peau de vos chaussure *, Si'ous'oakz avoir un brillant luirrit et lurabh. Si v oui v ouWz conserver la couleur et la soupire de ces chausuire* pendant longtemps, employez la marque MONOC/fAM. ___ Fabrique spcialement pouf lej darres tties genibrnen duhigh life. Elle protge le peau des rhauss'ires contre 1 humidit et k chileur. r •„ Elle en relien leur souplesse e conserve leurbnllantDemandez la marque MONOGRIBI. c'est la meilleure de I0ues les in rques Je donne avis au publia et principalement aux commerants amis qui m'ont toujours aid maintenir ma toile [clientle dans les affaires d'importation qu' partir du \5 Octobre je vais ouvrir un bu. eau sur cel;e place o seront exposs les chantillons des produis exclusivement amricains dont j ai 1* reprsentation. J avise en outre qu'une protection toute spciale sera accorde aux importateurs au vue du fait que ce bureau UN alFect seulement recevoir des commandes et je garanlis qu'aucune importa 'ion de stock ne sera (site et qu'aucune consignation non plus ne sera accepte de mes fabricants afin d prolger ceux qui reoivent dps marchandises directement "eces labricants, i Cet office sera exclusivemeni affect a i'exposiiiou d'chantillons qui ne seront jamais vendus sur place. U sera accord une attention toute spciale tu questions ue fret entre les pons fas Etats-Unis et Haiti o je pourrai taire intervenir ave^ succs l'exprience que l'ai acquise dans cette branche lorsque j'ai t envoy de New-York pour hblir la Raportl Line en llaiti. Jl n sera da mme pour toui oflre de fret direct pour l'Europe qui pourra intresser Je dplacement d'un Tapeur. Geo. Jeansme Reprsentant Exclusif bour llaiti des Manufactures suivantes : The Qsborn Manufacturais Company. CleveUnd, Oliio. The Broocklyn Galv 0 nizing


PAGE 1

LE 'AKUS Monsieur LIONEL BERMINGHAM NOUVEAU BVZ R AUX CAYhS, Hati | \i*nent iarHer : Reprsentant d'une munie l'abrine*roi !" a i r .ne ,„>,, !0 ,^ %  \ .„ *rw fil • tinne*. ammqu* •••* • dont la renomme est taite depuis DE HA NDBZ ? 'Puis longtemps, Le chocolat en poudri Offre ses services tous ceux qui dsirent avoir une] 0L installation de Sucrerie t Dis t Hierle fit c. — C onditions de f fipiVfe (lf* IjO-llIl OC Ffll paiement t,* avantageuses. Longs or me 9 contre bonnes ^^^^ • u garanties. \ Highest Punty Catalogues etrenst itinements seront envons sur demande. Absolument pur et d'un got trs agrable %  ces le meilleur • I En vente i/tms toutes les bonnes pharmacies et maisons de dtail, R" Pharmacie W Buch A11EN1IONI f La Gaiet! Grand htel Resta urant Hue Amricaine No 1540 enlace de la Liane Panama '*• ''"' ,J0 "" a "' i l an "" cer "" P"'-' 1 "' e fftral et (urtteuliremnl a mon an Etablissement de tcu'e fraie bmr cicme dmMt de li Capital* et Je la Province nue le service Je la Pharmacie est Ouvertuie eauitUi 8 Oclobre \\ti\. '•'<' nouveau organis comme par U pats LEHN & FlNK INC Soin. Promptitude, Cuisine soigne r\\\\ uOOKRE Mme CLKOHIAi 8-PIERRE* Prc prierai!*. 4 louer thande balle Fire prool No tiilS, iue du Magasin de ILtat, %  itceiniiniJ oaupie par La /Vab' adresser Mr Henri Stark Bue du Quai, en /ace de l a Gare' FORT AU RINCE Tous produit* nha\mutceutiqms et ta i l*c^ de • Pftli articl'* t end ib'e* dan* a te pharma Avant teen um forte comman le Je proluits tharmictuliques et-de ttaali SPECIALITES" Lysol il s nleclan', <* on l^ol, Shiving Cri lysI, F1 ) c:o : tlouf if ice incomparcole 11 fo'o le mo u -, Kmulsion, Bx'itit. | Ihocolat n poudra le L m 1 E'iroie. Adresse \.. Paiewon. General Freii h* Agent, l'i, State Street, New York G ly.— Fret payable destination l'exception du Miel. Un dpart par semairiHitp New York directement pour Po t PI Prince et un au're p^r mois pour tous lepons d'Ha i. — S j n'errrnt p*s ge de premire clisse— Les suivants i o nt nos agents dans les principaux por s d Europe et d'A u%] /erre : anqleterre. Ecosse *t Jwanee : MM. G.W. Shelden 8f t o, 11\ James Street. Livcr pool, Englnd Copenhague, Danemark itf M. S.EtBendix A ( o. 21, allgade, Copenhague Gnes Italie : AI Af Hinri Cof # ( lerici, Piazza S. Malteo. 15 Cnes Italie Christiania Norvge : International SpedUionsnelskap, Christiani'i* Hambourg Allemagne: H.Vogemann, Hambourg. Gothenbourg Si de : A od i a h Express Go t h e n bon rg Le seivice de Faoama Liue fi-t 9 Nw-Yjik et Hiiii, en vue des arrang-mcnis qui se sont (ails Mra (t'uot ut ; 'iti coosicitab'.?, et Ktl la voie h v'.us rapide par l?q ; elle vol mauhtodiacf psuvea Hre expdies la cocnaissemenls couvrant dt pour N.w York avec op i;a> de livraison soit l ondice le Havre, Bordcaui eu An £ ts seicrt livr 0. B. TBOMPSON,^'-p, Lg 1 ysol g*e ; lo e put'culjrement dns I >s cis de : Acco 1 meiil?. iuboirc i1o*e, lut action Mot sur. s de ch : ens, PiqfS et r-.i •..'' Q,, res d'insecl s Eruptions d- la p au. Blesaur s l'Ia.ts Brulii* llle. pourl bVifii e perjoiinel'e la l i'ette, le bun. DIUJ M ch^ ) bresdes m t*d -s. la clumbtM d • biia. I j \vi e* closei. les irij Avant fl api;; 1^ b limage l'o r c cat iserles bles5iire> dis antnai et 1-'? tenir propret DJKS 1 s accouchements es les Umps d'endmies le Usol S .ID| plus que dans io lettre oa^ Aytzt< -ujo rsitBestj'tlionde.ys >ldanscbaqi j en mbre de voire apparteaie t ( haque tfacon contient un prospectus Lehn # Fink hic. Lon H.Thhay /gtnl pour Haiti \ Meidainej, Hiessisare, Ne i lez t IJS VOS ieilles l'o'mes.^e, chapeaux ni vos vieux chipeaui de pailb\ car eiJrente mtnu te 5 vo-is pouvez les remettre rtut grce OOLORITE liquilequi t veud av^c un pmcei dans loi; t es les pharmacies 't dans toutes les nonne mais ors (seiz i nuance diffrentes*) Dt'pt ohsz A. Victor Gentil 1731. Rue du Magasin de IbW i.CARPENTER-MORTON 00, Agtnt gnrai oour Ilai'i % %  %  -^ L 3



PAGE 1

tf me aooe conditions de la vie politique et social*, reliais et consquences des conditions de la vie conomique Nous avou?, en vrit, toutes les raisons du monde d'tre modes tes. Il est inutile de prtendre, 'es aayer marna de frire croire l'Etran t moi mne tmoin i ger -ce qui eat un aspect de cette I — il y a quelques annes, Fsa plus fortes e des plus in jajea explosions de vani io'el iqu aient jamais retenti aux idun homme. on de ces aprs-midi trar qui glise lentement ver* l,je m'en allais d'un p>s liera le Champ de Mars h I d un pe:i d air frais Arri eor de La lue je roncon^pref-sipur ai hmlfl de Droit. le plutt instruit et que je 'ardais pas vo ; r BOUS un I Vis bl-ment surexcit, il lee mains tendues et 're Sa pooi point : Mher. Je viens de faire un idide l'Ecole de Droit, atg ont failli me porter phe... tall propension ce ADRIO-S^OHH appellent la %  action est I n des trai'a les i*ro8 do notre "aractre noni.uue tout ce que noua H btn, est patan : — nos ipiosrs, nrs discours, nos •*• %  ros plaidoiries, nos 'articles de journaux, etc, cola, sans noue inquiter vanit" do it nous parliona tou I heure que notre paya eat un cen ne de littrature et dart. Le devien dra fil un jour ? Je n en sais rien. M iou d 1 Giu-na pour la lliute Sildh atiu d examiner jurid quemen' la quistion avec le co icotrra d'UQ laiia a anglais. Mouvement sosialii te; crise p ilitiqae en Bel IU/II L'Assemblegmorale des sy,"li 11 Ui extrmistes oivrstra des transpor s et des maoutetions de Parla a dtei 1' dn lt -"M"""'- yic^'i'iipu ui uc \A |eunesse, qui! 1UI •*•"" " UWUIUII LIHIUUUI AIIICI R"peSwr C cet q J e e ard S ^ U,fifai d *'" qidqUC pa,t dinS le,fe "~ 1U "" P 1 rof:Sseu el '*• environnant o elle est appele s. rpandre,! rayonner en canaux bien faisin's pour y faire germer la Bsaut, la Justice et l'Amour. Parmi le; journaux et les revues qui portent le pense de ces jeunes gens on peut citer, entre autres, la Ronde qui mne le train et le c Bronz 1 qui aemboc le pas Le tBronze tait dirig par Ptioo Gtne, un jeune professeur de tri grand caract-e et de beaucoup de talent,malheureusement disparu de puis Le souveni' de son petit journal se mle dans mon esprit, j? ne sais trop pourquoi, i celui d'un trait d l'unanimit de ses m • n ns •<) encore indit, plein de malice aon Hruur 990 aduoaio 1 lin ^rnaturiante, de ce savoureux Emmanuel D *L e ., d v e c Mo c i )a Valbrune que beaucoup d'entre vous .HKUXELLBO L-J soir an-unce qu on sans doute, ont eu le tmps de coar uo ? ? 9 ? prsence du tnimatre Qa re v aoeuhate de traviux publics UCH 1, ,'„„;. ... , manifestation aoeitttsts la ministre 1 y avait, cette poque.tout prs d a la dfenae nationale a Offrit sa du Lyce, au coia de la rue Montadmission lais et de la rue du Poste Marchand un centre d'audiences universitaires trs suivies, comme il y en a probablement encore aujourd'hui, mus peut-tre avec un peu moins de pittoresque que dans ces temps que nous sommes obligs d'appeler main tenant des temps hait uns pour ne pas confoad-e 01 se runissait, en gnral de cinq i sept, sous la galerie d une petite pharmacie qui appar tenait 4 un homme charmant Alfred En Allemagne Les lections mun cipfiles ;b lis se da Minifeitalions an(lloatonn>8 Vos cision des hoinma yes an soldat Xrk et une Crise l i Utmait des mcmictcni deaehi mins de fer a dclar inicceptabla I propo-itioi du groupe rap'iJntinl le public dans le bureau da trava politique uen tuelle: Ipeuvent pensur cet eard.'/t^td'got.sme. cette vani Gouveinement ^oa,^. comme par ^•gresaive. domine absoluUQ cr ,)pde N? ••titudes ut nos act8 II eat des cho tS 1U h KHtM que noua ne nous en l oa u ttlc e Mpassullisamment008 appoitions une certaine la e iltt de nos efforts sirs et de rve>,— ayint puis, dans la tt • magique.la face '••g 4 e.ceite gnra v eue.[eunes profesatttfi aux Louditions d'existence plu . pcurts, pu ses d espoirs.de d-! BERLIN Les ls l'tats actuellement connue des lections municipales donnent aux centistes til.ouj, laxjn d ooerates 122,500, au parti conol mique 73 5U6, aux natioaalistea 3J0 „_, rn , ;., ** W 000. aux populistes 233,000, aux %  > ltw 5aral e ass rtiway* cia venait prcisment de paratre. cialistea iiHjori.H.res 34o,ooo, aux ^-at.L-smures d-s llfiirantn vill^ TJll .?:.*'T. M i* v ec ca lhoaiUS communistes 107,o>o et aux ioyUI? P'pareat ravt nller la ait n meur toujours gale et accueillante Uu jour quelqunn arrive li, tenant i la mun, un No du Bro d rduire le tu I der transports afia ivile la ^•v ;; .U i and la relue 101 attendra t le conso nmiteur elle sei: a pnne de u 1 demi pour cent NHW-YOtfKLes prpart t! de /- sgsaw w si %  ss i swsjssssisrsi %  ** |U s\j ot, me, un article de Gims d une tii listes allemands 12J,OOO belle tenue littraire de camions autonomies. L>. scrtai Mai que 11 '; l • i; 1,r ' Jcience iih:tque qui les lourmente| — Comment! vous ne saviez pas? le partage de la Haute Silsie, la clo I Le mark allemani baissa brusque ** Ui poiti assure que le traisnirt ..- -..:_ 4'u..: ^'_... i_ • *__. Hc lof ... r*" vienne une cerlaino plus riche des littratures—la littra— Cest doac un journal littraire? ment aujourd'hui. Celtbuss* est d s 'tre* aurait assur nos eotrapritea ont U iet* a 01 ~ de ce Q u "ou fai '. !HJA 1I{ d c 4 ,nn dit, l^m qui contribue fausnosoemaUies, il y a, er • da pf ris:ble diffrence fcnrt nier intiment atteint Zu i Ti < '' f erme la porte Ration et atout piogis, |ea n'6t autre chose que tir du mieux. I —prseotan'. l'iada Rob.rt BorienlCanad et p earc 1 Australie. Silmond de la Non/elle bissidmr Washington assiseront ia confrence seulement lorsqu'ils seront pris de l'y rendre. ToL le* Dominions panicip-roai laante renca i laicaptian de l'Afriau: da Sad. %  Les Cours NEW YORK 17,10. Franc 13,7s Sterling 3,!>3 n'a relle Importance que dans (Lt /in dtmaiti) ae qut lise. l'emprunt sera bien'cV auto h'inqement d'Adresse le • COURR'LR H\IT,E>J %  a rt-i:fr ses bureaux au No 132; de [a Rue de la Run^oi. tout pri de atrher du sculpteur Norrail CharlesPan aa Prince, le t8 Octobre t$z •"

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05504
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, October 19, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05504

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
tfme aooe \ Port au Priai;/ iUi
Myrcrcdi 19 Octobre ifgi *
DlBi:rECR:r/'01JITAll\E
dment MAGtOIRF
UMOMER') 20 CENTIMES
Quotidien
REDACTION; Rat Amricaine No, 130b
k De trs braves gcos de-
viennent mchants par
igorance. Ainsi que 1 on va
l'cole pour apprendre
lire et crire, ou devrait
aller uu lastitut o l'on
enseignerait spcialement
ne dire que la vrit,
n'aimer que la justice.
(Mme STAR

Paroles utiles... !
Avis
Causerie de ff sienio Vincent
h
|bai. on commmee se
rre le* E Hts Uni* dans ce'
^en.C'tait fatl Un de me?
li habi'e Nfw York recevait
plO"p tpmpe. une centaine
lires d'rne brochure qui
fparatra oit au Prince.
lai demandait navement
paratre, rhns If g grand'
tamricains, quelques arti-
'leatd^es qi il avait mises
i travail.
rapport, de frire preuve de bonne
volont, parce que l'effort de dve
lopperaent de la pense haienne
tencontre joaqu'ici d insurmontables
obstacles dana l'ambiance mme,
dans let> conditions de la vie politi-
que et social*, reliais et consquen-
ces des conditions de la vie cono-
mique Nous avou?, en vrit, toutes
les raisons du monde d'tre modes
tes. Il est inutile de prtendre, 'es
aayer marna de frire croire l'Etran
t moi mne tmoin i ger -- ce qui eat un aspect de cette
I il y a quelques annes,
Fsa plus fortes e des plus in
jajea explosions de vani io'el
" iqu aient jamais retenti aux
idun homme.
on de ces aprs-midi trar-
qui glise lentement ver*
l,je m'en allais d'un p>s
liera le Champ de Mars h
I d un pe:i d air frais Arri
eor de La lue je roncon-
^pref-sipur ai hmlfl de Droit.
le plutt instruit et que je
'ardais pas vo;r bous un
I Vis bl-ment surexcit, il
lee mains tendues et 're
Sa pooi point :
Mher. Je viens de faire un
idide l'Ecole de Droit,
atg ont failli me porter
phe...
tall propension ce
AdrIo-S^ohh appellent la
action est in des trai'a les
i*ro8 do notre "aractre
noni.uue tout ce que noua
H btn, est patan : nos
ipiosrs, nrs discours, nos
* ros plaidoiries, nos
'articles de journaux, etc,
cola, sans noue inquiter
vanit" do it nous parliona tou-
I heure que notre paya eat un cen
ne de littrature et dart. Le devien
dra fil un jour ? Je n en sais rien.
m ;,ue des mouvemeuts intellectuels
i"t.nnittai.s qui ressemblaient plu
tt des ciises. Chose curieuse, leur
priodicit se rapproche beaucoup
de celle des crises conomiques qui,
d aprs des constatations faites, re
vieuuent peu pra tous les dix ans
L's mouvements intellectuels ha-
tiens, d'ailleurs de caractre pure
ment littraire, et de courte dure,
ont auivi presque la mmo courbe,
rour illustrer ueia.onoa qu' remon
ter une viugame donnes.
Nous avons eu,en eftet.un premier
mouvement iolattec uel dans laprio
de comprise en re les annes 1898-
1902 Al ette poque, toute une gnra
:iou c est--4ire une trentaine de jeu
ns gens--ardente, impatiente,cons-
ciente de sa su piiorit sur l'ambiance,
sur l'ambiance po'itique surtout,p'ei-
nede 10.. fiance en soi,intimementper
^uaie.aviccttte imptuosit et cette
prsomption de la jeunesse, qu'il lui
Bonne rcompense rst promise
qui apportera la Rdaction du Cour,
lier du Soi une gourmette en or'
m.ssif, perdue hier scir 1 entre de1
Parisiana.
.Nouvelles Etrangres
ir, ____...... .1
PAR CABLE
La confrence de
ambassadeurs
tudie ta solution
une dmocratie libre et .Uit.L'cei
vre littraire n'a pas seultment une!
valeur individuelle. E le a aussi, elle, reCOUHIl doit avoir une valeur sociale,et -- * j
elle n'a de valeur sociale que lors-1 tU Mail 10 -S li iIC.
qu'elle peut couler, an? emraves.de I
si source premire qui est la peme PARIS.
de l'crivain, dans le champ humain La confrence dea mbaasadeara
ajourn a mercredi l'exauim de l'ai.
plicatioude lu rtno nm*(ida>iou d 1
Giu-na pour la lliute Sildh atiu
d examiner jurid quemen' la quis-
tion avec le co icotrra d'UQ laiia a
anglais.
Mouvement sosialii
te; crise p ilitiqae
en Bel iu/ii '
L'Assemblegmorale des sy,"li 11 Ui
extrmistes oivrstra des transpor s
et des maoutetions de Parla a dtei
1' dn lt -"M"""'- yic^'i'iipu ui uc \a |eunesse, qui! 1UI *"" " uwuiuii lihiuuui aiiici
R"peSwr CcetqJeeardS^U,fifai' d *'" qidqUC pa,t dinS le,fe"~ 1U' "" P1rof:Sseu" el. '*
environnant o elle est appele s.
rpandre,! rayonner en canaux bien
faisin's pour y faire germer la Bsau-
t, la Justice et l'Amour.
Parmi le; journaux et les revues
qui portent le pense de ces jeunes
gens on peut citer, entre autres, la
Ronde qui mne le train et le
c Bronz 1 qui aemboc le pas Le
tBronze tait dirig par Ptioo G-
tne, un jeune professeur de tri
grand caract-e et de beaucoup de
talent,malheureusement disparu de
puis Le souveni' de son petit jour-
nal se mle dans mon esprit, j? ne .
sais trop pourquoi, i celui d'un trait d l'unanimit de ses m n ns <)
encore indit, plein de malice aon Hruur 990 aduoaio 1 lin ^rnatu-
riante, de ce savoureux Emmanuel D*Le.,dvec.Moci)a
Valbrune que beaucoup d'entre vous .HKUXEllbo L-j soir an-unce qu on
sans doute, ont eu le tmps de coa- r*uo? ?9 ? prsence du tnimatre
Qa, re v aoeuhate de traviux publics uch
1, ,';. ... manifestation aoeitttsts la ministre
1 y avait, cette poque.tout prs da la dfenae nationale a Offrit sa
du Lyce, au coia de la rue Monta- dmission
lais et de la rue du Poste Marchand
un centre d'audiences universitaires
trs suivies, comme il y en a proba-
blement encore aujourd'hui, mus
peut-tre avec un peu moins de pit-
toresque que dans ces temps que
nous sommes obligs d'appeler main
tenant des temps hait uns pour ne
pas confoad-e 01 se runissait, en
gnral de cinq i sept, sous la gale-
rie d une petite pharmacie qui appar
tenait 4 un homme charmant Alfred
En Allemagne
Les lections mun
cipfiles ;b lis se da
Minifeitalions an-
(lloatonn>8 Vos
cision des hoinma
yes an soldat coinu anyliis.
LONDRES
L pimiiuto recompte qui ha
Ktue unis paumot cjif4rer poir
reonnaira la valoir e le co ira/1
futaciorda a joard h li au aold it
moinu Untan-HjjB doit lei rast*
.uirteia reposant daoi la nef biatori
111a d^ lAh'nyj de Wa.truineter.
hn prsen; du roi Premier mima
tredea mambrai du corpi diplo.ua
tiqasdaa r^rseatinta de tVaoce.
lapon et divers aqvaroem9ntf
la-nbaaaadrfurdM Kuts et un groupa
dnt.ugu d'Angla:s et d Amncairs
e gnral l'ersmng phi |4 md*H
11 dlunneur du congrs sur U tom
je di soldat ineonnu.
Le* CrmaoJM furent vivematl
1 up esaio mantes.Li roi Gaorgss eo-
vjy un tBWfaga nu prtileac -lif'
diag disant comhiei il aoprciait
lh ,m:aige renia p*r lea gtata Unis
au soldat inconnu Britimrque t.*
m^aaigaanoonl le dsir du roi 11
dcerne: la croix Vi;ona aj soldai
inooido aminoain le jour aniivar
sane de I armistice.
s
Ul c ises du Tcav4{
aux Etats-Unis
CLI-VELANI) OHIQ L, chit d-
m>Xrk et une Criseli Utmait des mcmictcni deaehi
mins de fer a dclar inicceptabla I
propo-itioi du groupe rap'iJntinl
le public dans le bureau da trava
politique uen
tuelle:
Ipeuvent pensur cet eard.'/-
t^td'got.sme. cette vani Gouveinement ^oa,^. comme par
^gresaive. domine absolu- UQ cr',)pde N?
titudes ut nos act-8 II eat des cho tS 1U h
KHtM que noua ne nous en l oa*u ttlc e '
Mpassullisamment-
008 appoitions une certaine
la e iltt de nos efforts sirs et de rve>,ayint puis, dans la
tt magique.la face
'g4e.- ceite gnra
v eue.[eunes profes-
atttfi aux Louditions d'existence plu
. pcurts, pu ses d espoirs.de d-!
BERLIN Les ls l'tats actuellement
connue des lections municipales
donnent aux centistes til.ouj, laxjn
d ooerates 122,500, au parti conol
, mique 73 5U6, aux natioaalistea 3J0 _,
rn , ;., *- W 000. aux populistes 233,000, aux > *ltw 5aral.e ass rtiway* cia ,
venait prcisment de paratre. cialistea iiHjori.H.res 34o,ooo, aux ^-at.L-smures d-s llfiirantn vill^
TJll .?:.*'T.Mi*v.ec ca,lhoaiUS" communistes 107,o>o et aux ioyUI? P'pareat ravt nller la aitn
meur toujours gale et accueillante
Uu jour quelqunn arrive li,tenant
i la mun, un No du Bro
d rduire le tu I der transports afia
ivile la ^v;;.Uiand la relue 101
attendra t le conso nmiteur elle se-
i: a pnne de u 1 demi pour cent
NHW-YOtfK- Les prpart t! de
- /- sgsawwsissiswsjssssisrsi ** |U s\j ot,
me, un article de Gims d une tii listes allemands 12j,ooo
belle tenue littraire
de camions autonomies. L>. scrtai
Mai
que
11 '-;li;'1,r Jcience iih:tque qui les lourmente| Comment! vous ne saviez pas? le partage de la Haute Silsie, la clo
I Le mark allemani baissa brusque ** Ui poiti assure que le traisnirt
..- -..:____4'u..: ^'_... i_ *__. Hc lof ... ______ r*"
vienne une cerlaino plus riche des littraturesla littra- Cest doac un journal littraire? ment aujourd'hui. Celt- buss* est d-s 'tre* aurait assur
nos eotrapritea ont ,Uiet* attribuabie 1 la dcision cou:ero:uv
lalaia.,, h r. ciente sihtque qui les tourmente <~ommeat! vous n
K!n n'esTceVe n'usi'l lfs.S,0Hl U,0,S'i,s ^^dissent fi l'autre un peu piqu
|e,.rien n'est certes plu1', leh\s|;u f a,,s'
^.daca n'importe quelle l de b'lies ,0:mu es lo8
Jnt humaine. Cela sert ;tt*centaa que v.g
ture fut 740 marks la livre sterling
Non! rpliqua Vaibrune, qui; Suivant une dep:h- de Berlin le
avait des ahurissements impayables'cabinet Wuth sera dm ssionnaiie
ques, aussi,les
nnwi fn -gUCS. I. Semble--------------- ------------- ... .^ymjmvi** wviuci
^notre enhousialm" "dVn's 1u lls se proposent d'exprimer quel-'quani il le voulait,i en juger par demain.
iMeudre nos nergies v,rs que cho e qui rst pas rendu. Peut- le titre, j'avais toujours cru que c'-l
*cait.ad ietn a VH ~ rflgt l'ePl!sent-ils i la prcison d'un idal qui tallurgiques ... I1^*1 wlliCI tULO CIt3
le m m' 68t v,dent ^uel pourtant mob h tnu-e l:ur seusi] Ce n'tait qu'une ooutade videm HToU
Hntii6! *f d,^e : A 1uo1 b.nt. L y a du nsjue. en ces temps ment. C'est comme si l'on prenait le
** 1 sVa ,l8*;propo|abol.s ,1 sans cesse rendants, i Mercure de France,ant des meilleures
paaen*avant. Iel bAUth,;r des moiles. i esquisser revues littraires pour l'organe d'une
de- pians de reformes. proposer des socit minire, on la cRoode, com
systmes, 1 fnre mme de la sim me le bulletin d'une Acadmie de
pie critique const.uctive, toutes danses
;to;s qui, en heurtant un peu fort | Pour en revenir i notre mouve-
des moeurs choqumtts que I on est nnot de 1898 1902, il prit fin au mi
' il t._______ !... A* l-_i- .____.. .. ._ ...
'paaen avant-
|[re cette petite tincelle
ai jaina.rt laisser a'oteindrt
^ole, elle fait fonctionner
", "nierieur qui uoisen-
'ction, ^i cet ternel con-
> a "01 ~ de ce Qu"ou fai'.
!hJa1i{ d" c" 4 ,nn dit,
l^m qui contribue faus-
nosoemaUies, il y a, er
da pfris:ble diffrence
fcnrt nier intiment atteint
ZuiTi< '' ferme la porte
Ration et atout piogis,
|ea n'6t autre chose que
tir du mieux.
I Kira

S'i^a h trairea .jui
- " cuellement aont, psr
n ez noblee, asaez d'
.Pour qu'on ne cherche
w
Wler
par aucune sotte va
a|J beaucoup, sous ce
*-i uiuvuu vuwjuma ^w*. wm -j*----------------------------^ -Z~" "* s* su au lj i
tatga de subir, pourraient tre coo,lieu de 1 anne 190a et se fondit
sileies comme des pro'.esations ou dans le firminisme appliqu,
d s atUqvel contre les puissances de L'intellectualisme littraire subit
et de violence. Voil pour- une clipse assez longue sons les
rou'ine
quoi tout le lyrisme de ce'te priode, rgimes essentiellement militaires de
subs'itue i 'imposs ble action,abou- Nord Alexis et de Antoine Simon. Il
i une sorte de pessimisme larmo y eut, la vent, sous Nord Alexis,
Wdshiuyton.
Reprseutations italien
ne & britannique
ROME Oo apprend qae le minis re
dea affaire trangre Marquis Dlia
Torretta arait en tte de la dlgi
tion la confrence de Waabiugtou
L'emprunt cubiin
de 50 millions et
les Etat*-O ni*
WASHINGTON- Sebastien Gela
bert, secrtaire de Cuba le co'or.e
doua
pour
CMCIGO L- bateau du trava l
des chemins de 1er aulo.isi la rduc
lion des salaires ouvriers de vingt
poor cent pour les comoag.ii qe
courtes lignes le:t:,qu:i eajll C.
oprant i perte.
, lSH?"s "^l- r.,.,,,
la dlgation britannique compren
dra Lloyj Ceorge. Bilfour. lord de
Snnavasa Asi'n r.>prseotan'. l'iada
Rob.rt Borienl- Canad et pearc-
1 Australie. Silmond de la Non/elle
bissidmr Washington assiseront
ia confrence seulement lorsqu'ils
seront pris de l'y rendre. ToL le*
Dominions panicip-roai laante
renca i laicaptian de l'Afriau: da
Sad.
Les Cours
NEW YORK 17,10. Franc 13,7s
Sterling 3,!>3

n'a
relle Importance que dans
(Lt /in dtmaiti)
ae qut
lise.
l'emprunt sera bien'cV auto
h'inqement
d'Adresse
le COURR'LR H\IT,E>J a
rt-i:fr ses bureaux au No 132; de
[a Rue de la Run^oi. tout pri de
atrher du sculpteur Norrail Charles-
Pan aa Prince, le t8 Octobre t$z
"


Vt MATIN
la Journe
dn il Octobre
La manifestation ce lundi organi
att par les MeiLfoies de la Hensla
sance" peur commmorer la 115e!
nnniversaue de U mon de Jean Jac
Union des Socits
Sportives Hatiennes
Peur le Grand Artiste
National Occide Jeanty
A tous ceux-l qui se souviennent
^SKSJS.Pbarniaeie F. Sjour^
_______^_____.__ I r^ > __ .!!._iX'n nn> ma ni fi l /in r.i.i.i:" '"'i
que. DeinliDM. l'un des principaux du Pi|Ss e, se\,ppeheDi surtout (P?".
fondateurs de noire ludpeudaDC*. .. \ d J et dc b.,aUi I ordre du
a petitement russi, i M 5 j. _____s I cait ;
ia ,; ,lt.rJ Z H0.ni0 h., .,ti. nous leur demandons de souscrire
Elle aura lieu cette anne de sirne
di 29 au lundi 51 O tob.e.
Nous publions ci dessous le pro
Jc cette session ainsi que
lour de l'Assemble Gn

Ds ti heure* et demie
de toutes les positions de
du {.malin*,'
la Vute, on ce Q peuvent
pour
Association Amicale du
Petit Sminai e
Collge St Martial
Session de \f)21
Programme de la Session
Siraedi, 27 O;tobre. Fte an
nuell* de l'As o:iatioo au Thtre
Parsiaua. le s"it, 8 hrs.
secourir le
atatmgQairdet ^ooHaTtoa de uoVr Grsnd Artiste N.tioaal Occids fean y
,e rendant a la ljs.iliu.ue Notre Da malade a l'Hospice baint Frai ois de
iLe pare de se ornementa de dtuii. Sales.
1aa dlgations de nos divers tabli*] (jeUe souscription eit ouverte par
etuietit* scolaire.* arrivent, eccuiupn-^ presj totl de leurs matres et de '*U,M Srortives Hatiennes,
matresses : les invit* sont *O.5Fj[JJ*^*!u: i p,, * Prir.
par des trames de cimome et cou On peut sou sa re Por -au-? nn
duits aux places qui leur aot rsti Au Nouvelliste, au m.un. a les Auoculioo fl*0Uverture de la ses
ves. Mgr I Archevque occupe soi. sor, au Courrier H.it.en chez Mon- |ion ,e PresideQl
trne, le Prsident de la Rpublique, sieur H Bo.day, Bruno.Andr Bi- d manche, 50 Ombre. Associa
aetaufs. reprsenter par deux util gne loatph, Bdfi4 <*<*.Jf lionGnrale des Membres de l'As
crti::rz^^*oao'Jusl,n Elcet Rm Iv^vzSftt0"?
$Zi^&lX%\ Au Cap Ha,t,n: Le Magistrat Com dessous lordredu jour'de "celte ,1
rendu enco-e dattiUt plus p.otond munal et *lf'ed Lebon. Gonaiyes : semble.
par le* ans Cei biea ex etes avecjU Magistrat Communal,Dr Justin La Lundi, 31 O.tobre. Le matin,
tant d'ame par la uttro lue Jean tortue, Saint Marc : Le Magistrat messe solennelle dans la Chapelle
Baptiste avtc le coulouib de deux Communal, PetitGcve; Le M*g Je at s t, Ijb dvoues c< llau uateurs .Cun mui.ai et 1 ernand; Ueibeau L- Merrb es actifs dcds, et part.eu
Manigat et Ren. logent : Alfred Lissade ; |acmel Le Lreraent des Membre* suivants, d
Au aoineut ou Mgr lare h vaque. Magistrat Communal lrmie : Le cids depuis la dernire Assemble'
donne '.absoute, un heureux basai d, Magis,rat Communal, Thimote Pa Gnrale ( art. 2O : !
mIm! .a I l.iii.^inu mil uimall lun I ... 1
Louis Artaud, Achille Buthe, F
L Achille Bndrct, Philip Caris
Donne svis si ciient'e, au* ineuci set
transform s..n Ubololr d Urologie ei
Bioloflie appliqu sous la Direc mn du
DrRicol et F. Sjourn
Le /.abora'oire es ouvert lo-i les jours de 7 h .sdu MallQ .(
heures du soir pour toutes les r cherches et analysas prvues,
l'annonce ci joinf, saut pour h
Wasserm ni et \^ e< nstaMe Ure Scrtoi
qui n- seront re.ues que le m-fii d chaq je semaine.
S'adresser ,n r lnimati'3 pour \e< ren3eig^emer,ts-
Analysesi'uri'^s ni tfueatRtrigu ,
Hjac;ion de Watt-x mano
R5 c ion deTnhoulef,
iranien du saug e du pus
E\amei d s rnaiires fcales,
Examen recrafhit
Alburnino ri^iioo
Consan'eUr^ Secret
Recherche de Spircchtes et de Ganocnques, ele, etc.
NEURASTHNIE. FAICLE3CS
CHLOSCSE, D2ILIE
voulut que I homme qui aimait lan.t c Le MagisUat 0mmuoal
l'odeiK ue
dont lcho des coups
pour lui une fte, eut A ce uiomen;
li, dars Ih radieuse njliue du 17
Uctub:e l.'^l.dei.x taUea d artillerie
dunt i-une liree par un bateau de
guette qui ^alunit le poit et l air 1
partie du Fort nationd rpuudant eu
HHlut.Ce-te heureuse concidence s. 1
vit soi liait car la voix plaintive
des cloches DC e celle du canoi!,
produisit sur 1 assistai ce un momei 1
de phis;ble emonor*. A ll ans de l,
l'iltnitre liiue qji a'etmt couvert d
t/nt de gloire sur les thamfs ue b
tail'e venait de tomber au rmit Kj
^.., au b ut du canon, la poiuim
troue de balles l a'ride*.
j.k ctrunouie r. I gieuae termir)'?.
on me rendit n collge au cimetiie
iiiifineurde Sainte Auue. Les enluin ?
ne LOiCSi -''^ dlgations des ptin
cifalea Atsociations littraires il
n 01 iiw deliieui avec courouoM 11
houqueta. Durant tout le parcoure
lt ciauona des pompiers font en-1
tendre de quart d'heure eu quart
d h- ir.e leur aonnene de deuil. O..
ruve devant le tombeau de Desea-
linea qu'on couvre de Heure, de
piieiee sont dites ; la DeteaLuienue
H.t aiitonue par lea coliers et la
foulo silencieuse len'emei t ee retire
an-taite da\ r accoiuih un pieux
dsvoir envers celui qui li. de cous
un peuple libre.
D ns la aoira, ds ? heures, l
beau drame de M. Coicou c LEmpe-
leur Deataliues di*oje qui u a pas
t reprsenta depuis plue d treize
ans fut le triomphe de celte mmo-
rable journe. Les aborda de Pariaia
na tegorg^eieui du monde; ou o
arrter la vente des caites hvc l'ut
tluei.ee dea sp ci a eura venus des
villes voismautes.
IILea acteuia de la tt naissance*
ont t la hauteur de leur i.e et
le public amateur n a pas ma-q-.
" de lejleur prouver eu y appl.uoisan.
thaUiureuBement.
Nos complnue U aux membres rie
de la KenaiBauce qu<< livrs > ux-
mmes-ont pu rel serce beau geste.
U. 10THKL
gistraiCommunal, Me Alphonse Hen iroem, Nevers Constant, Franois
nquez, Grand Gove: LaurinDchoux Uasque, Charles Dennery, loseph
Aicahaie, Le Magistrat Communal et Dudos, Mme Vve Auguste Estve,
Me Pserrt Agnaut. Ch*. Georges Gurin, Louis larssea,
D' ai trs listes vont tre latJces;Athinase Laforesr, Chri.lian Maitm,
dtns les autres villes de la Repub.i ;E)gne Maximihec Odilon Manos,
sinon
DESCHIEI
i'Hoicghbli
que
Em B Armand
Huile el Graisse
Pour automobiles; pour toutes
sorte de moteurs haute tension-
eX tour mai-ht ne valeur.
~Huile et Graisse
I ~De premire qualit, de raffins
ment la plus pure Trente annes
de pratique et d'exprience de la
boratoire.
Prix dfiant toute concurr9nce
VV-iiars uil Co.
Geo. Jeansme
Exclusive sellmg Agent
Rue du Magasin de 1 Etat N)l'J)7.
Emmanuel Remy, D nt Rville
Kty, Frdric.
S Le soir, Banqatl pu sousc:ipt*.ou.
[Ailoentioa d<-. fermaore de ia ses
sion par le Prsideut.
ROanreteur du Seng. prcorlt par l'lite mdicale.
Suprieur I Wande crue aux /errugiueux. Adnie d"- le. H6p.an*S|
par
Le Matin l| RUE AMERICAINE ABONNFMcN TS UN MOIS Port-au Prince O. Dpart ment Eranger 2 2.50 3
L Officier Conseil
prs de la Com
mune
11 s'est gliss dam rotre numro
d'hier une ermir que nous empres
sons de lelever Le M jor Eno'y, er
conp^.a temnlsc piovioif;oi V
par le M|or W H Rupertus toirn e
of6:irr coo *>1 p es de II Commune
11 Mamr Fmory n'a donc pas t
relev de sts fonctions, oirm notre
reporter l'a annonc.
Parisiana
SAMEDI SOIR
Empereur
Dessaliner
Mouvement
des navires
Ligne l'anaiii. le steamer W (1
Go'vasest attendu a Port au Prince
venant de Cria'oba*. Jacmel, l ven
dredi spra mid- i\ Octobre. Il loi
sera le mme jour pour New York.
Ligne holl.-ndaise- Le steamer
Neptumus vorinnt de Jacmel, et
attendu le 10 du courant.continupra
oour Cap Bal tien, Havre e'c Le S|S
Amor aeia ici le IT.venant d'Amster
diva
Association Amicale du
Petit Sminaire
Collge St Martial
Asseir.ble Gnrale du Dimanche
Ju O toire I08I
oauioc nu jour
1 Ojver u-^e d; l'Assemb'e
le Prsident
2 Ripport du S-crtaire Gnral.
; Rapport tt Comptes du Trso
rier.
4 Renouvellement du Bureau,
dont le mandat expirera le 7 d
cembre 1971
5 Eiectioo de quatre Conseillers'
en remphcementder Conse.lers'
sortants: Louis Borno, Georaei '
Sylvain, Chrles H Dupiy, Ur,
Feux Coicou. e'c t le mandat ex
pirera le 7 dcembre 1921.
6 Allocution du R. P. Suprieur
du PeiiiSminaire, Prsident ho
roraire du Bureau.
7 Communication des Dlgus
de la Piovince. Queaions d\a
tl' gr ral.
8 Cltura de l'Assemble par le
Pi/sident.
AUeiitioa Atteation
Nouveauts chez L TALAHiS
Les uiafisooiiis
Sea Si Iqd
Voulez-vous avoir de b*aux et \oli$ corsets rema'-guahle^P^
finesse et leur snUdH1 Accoirez chez Antoine Ta/awws, rtr"
an iw de New York. ,
La Maison est pourvu aujourd'hui du vlus beau J'^V^
On trouvera tous tous aulres articles de choir, des v
fiant toute concurrence.
Naissance
Madam- Lon R : Thb.ud a heu
rendement mis au monde, hier, \ers
^o hsures une lle Lucienne.
Le s'eamer 5^int R-plias! es*
l'lgante assis'ance qui s'tait r
unie samedi soir, i Sea Side Lin'
pour entendre les chansonniers de
France ne regrette pas les agrables
heures qu'elle a passes en ce char
mant coin de Port auPrince, transfor
m en Montmartre joyeux et spin
tue!. Favorise par un clair de lune
sup?:bf, la soire, trs bien ogini
se, donnait l'illusion de la grande
vie de p'a'sirs et de folies avec ses
distractions dont on n'est jimais Ur.
I Autour de pe'itis t b es disposes
[dans la cour dcorce dwiflammes et
'dp drapeaux, les avisants avaient
Ip:is p'ace. Pendant que les co-isom
. matiois marchaient tt que de ti is
jsoupe-s taient servis avec correc
ition, le> char sons de F.ance al'u
;ma;eot d's dsiis, des /es. des en
'nous .1 m's ou des ra'ancolies qui
attendu le 21 couran ttrepailira se manifestaient en d nrobablemenl le mTi-jourrour ,jon(: anjmees Aussj mm Gui-:on
Jrm'e. Caves. Jacmel. San'o et Cha ton se nrprtsifMt, arclams
1) -tHin (v Maoris l\wf. Mayi par le publr ravi,
gufz. Gu:nJelo'pe et Martinique Excellente et inoubli-ble roire.
Port un Prince, le 15 Octobre 19n une des plus originales organises i
E ROBELIN. Ageit .Port au P. rce.
Xdiusto,
Venez voir les CORSuTS Bon |ton, Boy ^r




,v^,
m <*
\ MATIN
J*A.
Un teint de lys
rima Riiirol. I Nouveauts chez Antoine Talamas
Tit eo ijTiioi tcnl" r'.insouriemeni
tue iiir df n- - U o Canwl
dBMuUdu U Rcyirondon,
Vaillant # Houet
Agents gnraux pour Haiti
Bureau de 1 Agent General
Port au Prince le 18 Ottobre i921
BULLETIN NolOi
Le si* Allianca est atttndu Port
au Prince Jeudi Malin le -20 Octobre
i9lt venant directement de A.-Y.,
avec :
''lu tonne* de marchandises
15 pansagers
112 tacs de lettres,
et partira dans l'aprs midi du mme
jour pour Cri$tobal> C- Z, via Je
rmie
0. B. THOMPSON
Agent Gnral.
Avis Important
Le Comit Directeur du Syndicat
dts Chat fleurs, rgulirement tabli,
don ne avis aux propritaires d'auto
mobiles qui ont employ, ou qui ao
ront employer des enaufieurs inr?
primeuts, non syndiqus leurs
services, n'tre pas responsable des
rclamations qu'ils pourront lui tai
re i l'gard de ces chauffeurs ; soit
pour dgts, accidents,vols etc.. que
ceux-ci commetteraieut leurs pr
judices.
En consquence, le Comit [prie
les propritaires, ce pour viter tou-
tes difficults, de sjadresser au Bu-
reau du Syadicat, 606 Rue Dante?
Destouches 606, peur tous rense
gaenaents concernant les chaufleurs.
Port au Prince ce ie Octobre i9ti
Le Prsident :
J. HERAUX.
U sieur ANTOINE TALAMAS, tout rcemment arriv de New-York, e
e i i sir Bto k. de t u'e ii i tes et de toute fracheur, comme on le verra par lea
cri. i. s ai i "ut* :
Voile de Isire
I'. i lin d- soie co -.leurg uariea
Crpe le Clur.-e si parieur
Cipe de Clic e b -rrea
Cipe George
Soie lavable, uuaucea variea
0 toman couleur
Soierie Jackird
Taffetas noir
Chantong pour coatomea heurats
Tuaaor de soie
Organdiea couleur brodes
Orgaudie unie, nuances variea
Swater de soie couleur
Gabardine blanc pour jupea
Tte Indien
Crpon de soie couleur
Voile couleur barres de soie
Voile couleur unie
Toile drap ,",i
Voile joui-p couleur
Mousseline barres couleur
blanches variea pour (jupes
Naoaoox blanc
Percale
Flanelle qualits varies
La maison garantit, comme
SSXi KJf
'ansiana
JEUDI
lire, Dernire reprsentation
DE
JRe ne
t tenaationnel drame de
ilprolopne t "> acte* r.vi c
i vedette ITALIENNE
fana Kurent e
>do beau, ne rat IIEINlub ri iIub a Luit-
INa pagFH ici
lofre gnrale : 1 gourde
Une Dcouverte merveilleuse
Une cordonnerie dans un tube!
Economie considrable
Rpart z vons-mme sans outil, ni cuir ni colle,
vos chaussures en cuir et en caou'chonc, valises,
porte-monnaie, siges en cuir, toiles cires, capotes
de voitures et Chambres & air avec le
Toile
indienne barres
Drill tuaeor
Satinette tleura
ludienne couleur j
Toile matelas
Duck blanc
Palmbeach, nuances varies
Chemises hommes, toutes qualit!
Chemisettes hommes .
Serviettes de bain
Bas de Boie
Bas merceriza
Baa coton
Chauesettea de soie
Chaussettes mercerizea
Chaussettes coton
Chapeaux de laine hommes
Cbapeaux do paille homme
Cravates nuanas varies
Bretelles qualits suprieures,
Houppes toutes dimensions
Souliers pr hommes, qualits variea
Tapis cirs
Souliers pour bbs
Lotiou Piver, Armour, Colgate
Et d autres articles de choix. (
toujouta, le meilleur prix possible a sa
nombreuse clientle;
Nulle psrt, on w. peut trouver des articles d une telle beaut meilleur
compte que chz Antoine Talamas.
Accourez y vite.
tsr-
ivi
>.
K
Um l ia nm
PASTILLES '
fALDA
indispensables
IrEHFANTqu part pour l'irtk
"ItlLLlRQ qui urt ftttin l'air,
[ Mandes personnes qui m
1 KMtu i tVarit ocrapatiom
' RSERVER
leidlES RESPIRATOIRES
ou pour SOIGNER
humes, Maux de Gorg0,
J'iM. Bronchites. Grippe,
influents, Asthme,
Hphytme, etc.. etc.
il faut avoir iiei son
n'employer que
. Les
fASTSLLES
ALDA
VERITABLES
?"'id'iPs s, uiement
Pe^iJD' le nom
L1QUIDCUIR
qu f- ni e en dix miaules un cuir consistant imper
m > bl hu si ki ui.i. t rfutant qu leruir nvturel.
N di es pia c'est impossible. Essayez vous ju-
ger i z
Ce | rodui* 1. Lbiication frit ais rend des ser
vies inH( i n<-j. bls et est indispensable dtna tous
les ralupges.
En vente chez QASTBH $,
Aux Cent Mille iticles
Fullon Shoe Polish Company. Inc
New- ofc
Si vous voulez prolger lia peau de vos
chaussure *,
Si'ous'oakz avoir un brillant luirrit et
lurabh.
Si voui vouWz conserver la couleur et la sou-
pire de ces chausuire* pendant longtemps,
employez la marque MONOC/fAM.
___ Fabrique spcialement pouf lej
darres tties genibrnen duhigh life.
Elle protge le peau des rhauss'ires contre 1 humidit et k
chileur. r ,
Elle en relien leur souplesse e conserve leurbnllant-
Demandez la marque MONOGRIBI. c'est la meilleure de I0ues
les in rques
Je donne avis au publia et principalement aux commerants amis
qui m'ont toujours aid maintenir ma toile [clientle dans les
affaires d'importation qu' partir du \5 Octobre je vais ouvrir un
bu. eau sur cel;e place o seront exposs les chantillons des pro-
duis exclusivement amricains dont j ai 1* reprsentation.
J avise en outre qu'une protection toute spciale sera accorde
aux importateurs au vue du fait que ce bureau UN alFect seule-
ment recevoir des commandes et je garanlis qu'aucune importa
'ion de stock ne sera (site et qu'aucune consignation non plus ne
sera accepte de mes fabricants afin d prolger ceux qui reoivent
dps marchandises directement "eces labricants, i
Cet office sera exclusivemeni affect a i'exposiiiou d'chantillons
qui ne seront jamais vendus sur place. U sera accord une attention
toute spciale tu questions ue fret entre les pons fas Etats-Unis
et Haiti o je pourrai taire intervenir ave^ succs l'exprience que
l'ai acquise dans cette branche lorsque j'ai t envoy de New-York
pour hblir la Raportl Line en llaiti. Jl n sera da mme pour
toui oflre de fret direct pour l'Europe qui pourra intresser Je
dplacement d'un Tapeur.
Geo. Jeansme
Reprsentant Exclusif bour llaiti des Manufactures suivantes :
The Qsborn Manufacturais Company. CleveUnd, Oliio.
The Broocklyn Galv0nizing The Kii|ton Shoe Polish Compati/. Brooklya New-York
A. W HarrisOil Company Frovidenca. HhoJe Is/auJ
The K Je Lox Manutactunng Company iVew-Yo.k
Chas, A. Straw Coiporation. Chicago. [U
Rue Frou Xo /76'.
5C-
*FL-.'U"
HP
TIMBRES-POSTE POUR COLLECTIONS
CHOIX IMMENSE
PRIX COURANT GRATIS & FRANCO
THODORE CHAMPION, 13, rue Drouot, Paris
Geo. Jeansme
4gent exclusif pour Haiti

Grand Htel de France
P. P. PATR1ZI, propritaire
Ore. tous les jours, un menu lociil <| :i se--a a'fich^ tous hs
matins et qui pxitft- pirt U dUigiatlOi dfl pUts, le prii d
chacun d'eux.
De cette facoi le* clients oourroii v^nir djeuner au GR^.VU
OTEL DE FRANCE o le* pri< ssroat 11 p? lj d totitjs les
bourses.
Le menu complet avec vi i lo ijoura ^ ut dollar,
Feus el Chambres air
F 1 R E S T 0 N
On trouvera i ptr'ir daujourd hui d s Pneus il Chimbrci a
F'RESTOWK de toutes les ditnens.ons
38 x a, Z0\3 1|2 etc. ec
arriv par le st^am( r Alli .r^x .
Prix excessiveuifni tdu'ts.
Assur par le steamer hMHESI
L Preetamann Aggerholm,
Portau PriuC6
i


LE 'AKUS
Monsieur LIONEL BERMINGHAM NOUVEAU BVZ R
AUX CAYhS, Hati | \i*nent iarHer :
Reprsentant d'une munie l'abri- ne*roiair.ne ,>,,,!0,^
\ . *- rw fil tinne*. cin de moulins canne,Distillerie - *<'<* ,
1 ccou'ex vil'; M sua me*, ife8(Jcmol
et autres machines de blasgow, "> ammqu* *
dont la renomme est taite depuis-------de ha ndbz ?
'Puis
longtemps,
Le chocolat en poudri
Offre ses services tous ceux qui dsirent avoir une] 0L
installation de Sucrerie t Dis t Hierle fit c. Conditions de f fipiVfe (lf* IjO-llIl OC Ffll
paiement t,* avantageuses. Longs or me 9 contre bonnes ^^^^ u'
garanties. \ Highest Punty
Catalogues etrenst itinements seront envons sur demande. Absolument pur et d'un got trs agrable ces le meilleur
I En vente i/tms toutes les bonnes pharmacies et maisons de dtail,
R"
Pharmacie W Buch
A11EN1IONI f
La Gaiet!
Grand htel Resta urant
Hue Amricaine No 1540 enlace
de la Liane Panama '* ''"' ,J0""a"'il an""cer "" P"'-'1"'e" fftral et (urtteuliremnl a mon an
Etablissement de tcu'e fraie bmr cicme dmMt de li Capital* et Je la Province nue le service Je la Pharmacie est
Ouvertuie eauitUi 8 Oclobre \\ti\. ''<' nouveau organis comme par U pats
LEHN & FlNK INC
Soin. Promptitude,
Cuisine soigne
r\\\\ uOOKRE
Mme CLKOHIAi 8-PIERRE*
Prc prierai!*.
4 louer
thande balle Fire prool No
tiilS, iue du Magasin de ILtat,
itceiniiniJ oaupie par La /Va-
b'adresser Mr Henri Stark
Bue du Quai, en /ace de la Gare'
fort au rince Tous produit* nha\mutceutiqms et ta
i l*c^ de Pftli articl'* t end ib'e* dan* a te pharma
Avant teen um forte comman le Je proluits tharmictuliques et-de ttaali SPECIALITES" Lysol il s nleclan', <* on l^ol, Shiving Cri
lys- I, F-1) c:o : tlouf if ice incomparcole 11
fo'o le mo u -, Kmulsion, Bx'itit. |
Ihocolat n poudra le L l'o id'e Tilcinn L b ; C'est l'extrme suprifl
b^n march e c et;
Demandez h prix courant
LYSOL : lj ni ileur e: le pli s pcoio iqie d s Jsinfe-.iania
Le d.sii fecl lit employ da8 lous l UiVE p-til;en lierre d L^sdId'ns une pin'e d'eau doaie
A od nous tenons a la disposition Je nos clients pour l'excution prompte el
soigi.ii- des ordonnances la vente Je tpus produits et spcialits pharmaceutiques
tant ni gros qu'en dtail et pour l exe u ion Je toutes commandes pour nos client5
Je la Province.
Le Service Je nuit se ferariguHirmtn*, et le Kola himpegae est fabrique
toujours Je la mme qualit-
W. BVCH
Phai uiacien
Pharmacie Centrale
Produits de toute jraicheut. Erculion prom de et soigne de naires )
la solution 1 \ )
DLUX 2 o|o
1A01V 3 o.o
(Une piuh refrsrnle en'i'on la conienan e de deux vertes
ordonnances Spcialits pour \outes les mahdies
ftt
Panama Hailrcad Steaissbip Line.
Service de fret el de passagers
I\ew-York Hati
Port-au-Prince, te 1er Septembre 1920
Prerant opdit'oni directes pfnr l'irglelene et l'Europe et vic2-ve^a. Connexions de
bateaux New York, le olui rapide et h 'oi dirct Mrrice -leet p->m 1 E'iroie. Adresse
\.. Paiewon. General Freii h* Agent, l'i, State Street, New York G ly. Fret payable
destination l'exception du Miel.
Un dpart par semairiHitp New York directement pour Po t pi Prince et un au're p^r
mois pour tous le- pons d'Ha i. Sjn'errrnt p*s ge de premire clisse Les suivants
iont nos agents dans les principaux por s d Europe et d'A u%] /erre :
anqleterre. Ecosse *t Jwanee :
MM. G.W. Shelden 8f t o, 11\ James Street. Livcr
pool, Englnd
Copenhague, Danemark .
itf M. S.EtBendix A ( o. 21, allgade, Copenhague
Gnes Italie :
AI Af Hinri Cof # ( lerici, Piazza S. Malteo.
15 Cnes Italie
Christiania Norvge :
International SpedUionsnelskap, Christiani'i*
. Hambourg Allemagne: H.Vogemann, Hambourg.
Gothenbourg Si de :
A od i a h Express, Go t h e n bon rg
Le seivice de Faoama Liue fi-t 9 Nw-Yjik et Hiiii, en vue des arrang-mcnis qui se sont (ails
Mra (t'uot ut;'iti coosicitab'.?, et Ktl la voie h v'.us rapide par l?q ; elle vol mauhtodiacf psuvea
Hre expdies
la cocnaissemenls couvrant dt pour N.w York avec op i;a> de livraison soit l ondice
le Havre, Bordcaui eu An ts seicrt livr
0. B. TBOMPSON,^'-p,
Lg 1 ysol g*e ; lo e put'culjrement dns I >s cis de : Acco1
meiil?. iuboirc i1o*e, lut action Mot sur. s de ch:ens, PiqfS et
r-.i ..'' .Q,,res d'insecl s Eruptions d- la p au. Blesaur s l'Ia.ts Brulii*
llle. pourl bVifii e perjoiinel'e la l i'ette, le bun. Diuj m ch^
) bresdes m t*d-s. la clumbtM d biia. Ij, \vi e* closei. les irij
Avant fl api;; 1^ b limage l'o r c cat iserles bles5iire> dis antnai
et 1-'? tenir propret
Djks 1 s accouchements es les Umps d'endmies le Usol s-.id|
plus que dans io lettre oa^
Aytzt<-ujo rsitBestj'tlionde.ys >ldanscbaqi
j en mbre de voire apparteaie t
( haque tfacon contient un prospectus
Lehn # Fink hic. Lon H.Thhay
/gtnl pour Haiti
\

Meidainej, Hiessisare,
Ne i lez t Ijs vos ieilles l'o'mes.^e, chapeaux ni
vos vieux chipeaui de pailb\ car eiJrente mtnu
te5 vo-is pouvez les remettre rtut grce
OOlORITE liquilequi t veud av^c un pmcei
dans loi;tes les pharmacies 't dans toutes les nonne
mais ors (seiz i nuance diffrentes*)
Dt'pt ohsz
A. Victor Gentil
1731. Rue du
Magasin de IbW
i.CARPENTER-MORTON 00,

Agtnt gnrai oour Ilai'i
-^
L
3


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM