<%BANNER%>







PAGE 1

LE VUTIS Peiiies MES — L'Ecole Normrle prpare uce fte qui ura lu u procha de 'œuvre dan;%  os proviucea et inetuont en lumi re l'action de la Commis* ion d et que te jn'ipooi'iMict. Par IM questions qui seroul traites et par le nom de* Orateuis, on voit combien cette a •nce sera importante Toute la population y est cor. vile. Net a engageons tout par iculi •> ment nos lecteurs et lec ices \ assister. Faits imressan's L'arrivs de ces gentlemen aonoa-j ce le jugement qu* prononcera la' Rpublique des Etats Unis. Ces nom • ns dhonneur sont les intelligeoccY les mieux doues, non tco.'emei t pour examiner les questions locale, mais ils sont aussi If s plus brilla n es : lumires clairant les h.uus sj li '. res du hrmam nt de la politique internationale. Is ne sont pas de la] Oidt-.sque piooiype. Leur choixest motiv en raison de leur impar j tilli*, en matire de justice, contre, les flches barbes de compromis,! 0 1 "" *Wj ' l~> Octobre 1991 i E. ROBEUN. Ageut A vendre Une machine crire anji'n'se marine Silter neuve.criture v'=il e clavier universel. Sa'lresser aux bureaux du Jou-r:a'. nue 1 ces genl'emen et leur crer une atmosphre de plaisirs moraux, domine symbole de la confiance r elle que nous avons dans la justice .'e la Grande Coafdration Amri caine. Adolphe SCOTT L'Administrateur du courrier Hatien est condamn La Cour Martiale a condama M Eugne Vieuv, adininUrateur du cCounier Hatien* un emprisonne ment de six mois et une amende de trois cents dollars. Nous exprimons ro:re sympathie i notreconfire letourner Hatien l'occasion de cette nouvelle preu ve. Mouvement des navires Ligne l'an^nia. Le steamer YY (i Gurgas eat attendu u fort au Pnnct venaut de Crio'.obal Jaciuel, lu ver d.edi apis rnioi "\ Octobre. Il leil sera IH mme jour pour New York. Ligne lulLodaiseLe eleainci .\,.|r.uuH.s venant de Jacuiel, e-'l attendu le 1G du oL.iaiit,coutiiiuera ooui" t.iap tiaiueii, Havre eic. Le S|S Amor teta ici le IT.veuaut d'Auietei dam' Nominations A la auiie de U rvocaiioa, que rous dplorons, de notre imi Puce Mais, les nomiuaiions suivantes ont t faites : MrBarlhe, en reuplac ment de' Mr Puce Mars : M M. Dcvivier, en remplacemect de Mr Biiihe et Mr le Dr Pierrt-Noel, eu umplacement de U. Davivier. Mardi matin ont eu lieu l'Ecole Nationale de demi temps V'ictoriu Plaisance du Pur l ail S: loeph.lms lallation de Melie Gemma O X j.c, ptcfaiemf la due E.'ole, promue Directrice en lieu et place de son r re,Mr Antitone O. N jr, tt de Me! a Emm.nuela Naj c, nomme en rem placemtnt de sa soeur. C'est le Sous-T specteur Duviella qui a piocd a leur installation. Nos ccmp'imenis. Malgr la hausse BAISSE au Comptoir franco-hailiei V ILLAiNT \ HOUET Du 3 au 15 Octobre, seulement 1 sur les articles suivants : Crpe de Chine roe (korgelle Zphyrs Indiennes Mouchoirs Voiles Nmuouk couleur Maillots tour en/anls Rubans 'hssu rponge Chemise* pour hommes Coupons divers Solde de formes de chapeaux Occasions exceptionnelle* ^ CONSTIPATION %  prenez 1rs 4 : % de DELORT, Pi %  .11 %  C >-. 4 -' r. T %  • : -,. u:i l OS i:\,W I . I if :: 4vis Dernire heure Notai appreoot 1 vc r m-.r rnoinen'de ne tre eus pieuse m\f en 1 b rt de Me btiem e Utn. au la Je donne avis an public et principalement aux commn nls amis iqui m'ont toujours aid mtinteuir ma forte elieuilo dans loi jallires d'iu porlation qu' partir du 15 Octobre je va-s ouvrir un hiiieau sur cet 6 place o saront exposs les ctianiiHoiis Jes produis ezclusivi'.ii ont amricains dont j ai la reprsentt on. i avise en OU 1rs qu'une prolcciion loufe spciale s-ra accorde :D8gnatioii non plus insra accepte de mes fab icaats alin dj pro'ger ceux qui re'oiven d*s mirchsndises dirrc'emiD decesfabhcanti Cet oltice sera exclusi emfi.l siTeci feipcsi ion dVcbanti'looi qji ne seront anais vendu* sur pi ce. Il s 11 a en ! une alleu 'on l'on e spciale ;.ux question! U< l'ri eut e les p r s d s V. i.ts-l'iiis et llaiti o j t pourrai (aire itsrvenr avec suc 's I'. xc ieno^ au* jai acquise dans cette branche Isrsque j'ai ' ^ v de New-York pour l b!ir la Ihror, I Ajne en I la I Il %  n >era de mtBi poui |toiu olVe de f i di eetpour l'Europe qui p urrs iutdresier • dpla entent d'iinr spsur. Poudre^^fft^' .>.,.' Beaut idale ^^^, V&r du Teint fy impalpable, adhrente, d'un parfum dlicat, conserve la fracheur de la jeunesse, embellit, efface les rides donne un teint de lys 1 Tnn'l'tv iblininr. fCbtl '.,i fWi I .i-1 IOIM >'• Pol ou lubc d'au Ti-:nitrt j. Eau Tcui'.c.J'Savo'l'Itcl' • n.riiri I, imf pour I funCr*rTm "I** rlnrtrt yi l'jrJ (touirt >onir> Aucun mm contrt rcmt^uriCMrru Totma Piiri'HKBir.i rr OMAttam MAOAAJM ARYS 3. Rue de s ^^ ,A1US Ma-J Geo. Jeanne nie Reprsentant Exclusif fiour Hati ats Manufactures suivantes ; r= Vaillant $• Houet A gents gnraux pour Uaiti



PAGE 1

^uu^.n.e au o A'o i2 ,j Port au Piihcd, tt*.lti Samedi 15 Octobre 1921 D1BFCTUR F/OHTAIRE Clment MAGLOIRE LE NU M IX'l 20 CM* nil 18 Quotidien aOACTiON; Rie Amricaine Ni, iJjh Du peut dire encore que daus l'avenir, que plus encore dans le pass, la richesse d'an pays dpendra surtout de la eapacit de ses lites scientifiques, industrielles et commerciales. Gustare Le BON POLITIQUE GENERALE Les Elals-Unis La Socit des Nations Les Cou !" Nouvelles Etrangres l Parisiana PAR CABLE i ... DIMANC1E DIMANC1E tatal hymne Corniquo en S parties Indit Il serait singulier et proprement ricain a inscrit l'ordre du jour de %  iracu'eax que la Socit d-s Nila Confrence h question du dssr lions ft anime d'un erprit et pourmemeat. C'est une question de tout wdes quali es qui manquent aux iepos, si vaste et si manifesement savam i 2 PARIS-Ren'e 3 010 Sterling 53.76 Dollar 13 76 NEW YORKSterling 7,8538 Franc 13,8 prmature qu'un texte final savamCfl QllPStiOH (le. Il ment rrig permet ra .oupurs datHails cherche faire conrurrence la Sot des Nations et l'on voit quel EVS?* ui^l\ <*r.<4Ar. .1 ..~.* %  ---" 3 ..": deur as surer l'excution sur la recommanda tion du conseil conformment aux dcisions prises a la dernire conf rence de Paris Interview, pu leco-re-pondant du cTemps Genve Mr Bourgeois a et lui se olus d'un pi : leur.Il y en ; les centaines, y compris celles des gouverneurs des Eut.,, du ma.res d'un grand nombre de ville?, des so ciets et des messages privs de cito yens distingus Lt gouvernement et les crlils pour h Maroc et l Orient collgues Etits doni elle se compose" Malheureusement, on ne semble pas com prendre chez les politiciens, que .;< s popa.ations entites ont toi d*ns le Pacte et que cette es;ce de religion fst ane des forces essentielles de la Socit La confiince subit aussi des flac toatioos quotidiennes II y a de b an ns inscriptions i faire au grand li vie du doit et avoir de la Sode; et il y en a de mauvaies.En proposan la Confrence de Washington,le gou vtrnemtnc amricain apoii uucoun ingerenx i la Socit des Nations •aannonait que la prenne a ru lion de h commission m xte pouli rduction des armements n'auai pis lieu,en raison de l'initiative prih par le prsident Hrding. Maigri uifor; ccu ant contiaire, la runion aeu .ieu.Cepeadant M. Viviani.p•ident de la commission, y fa la d chrjtiou suivante. No-re runion lit dc.dee d.puis pij de dix mois, nus i'avoue tis volontiers que si prsident liardmg ava.t rendue publique son initiative quequesse naines plus t nous aurions probib.emeu agi d:flrem:nent. C'est, M surplus, p..er i nos amis d'Ame m un, subtilit quils n'ont | de lois signal, entrele Pscto t 1 £ ATMrLt £* irrouioi""*^ Wurawraii. Loi dettes dos aUlue joint, cest les mcoau.itre que dr Tmitl de p.ix arrive un point Se Qi m nde de Ber . .* seront converties en oons a longues icro.iecip.b'es u? prendre ombra cme. Le Cotise; 1 Suprme fait appel -..ians animant la AluJl J1, chances portant inti s de 010 ge de aos travaux. Celui qui vous au Conseil de la Socit des Nations —^de 1 t d nin ,uivanl le programme annonc par Nie est tar de n'avoir rien fa t peu La ri 0 utiond a 12 Aot a plusieurs D ^ vo 1^1?^ r e 89Cr,a,rtt ljllou *** %  * * ces jouis qui puisse de prs ou s-g 7 fi.tio s .uperuoses et contraEJa?SbEaSlil £.£2-r comme eprooliant du cot -les e loin leur dplore. Idc oires suivant au'oa env.saee la P • Ko L eni 8hutte ),J8 "'Libarty Ltao" doanea aax brli,!Ti u u! „ 'i.? , c q envwgeia pa ,tical erement sensibl: aux indus paya trange a Mehoa dit uu'ii n'tait wen^i rT/ eWaShmg0aD t aP ^ e i h F iB S dc L Aoge triels.Le : conservateurs seffo ce aient pai en faveur de la proposition du Ma, ii 1! 1 1 S0D ^ ummc l ,errc ? a dua aulri **\ Mns ua de profiter de la s tuat.on pour d reprsentant Fresr .1 ^.coualn qu utJ. 6 } u • wmtf, pour grad tstl nouveau vient de se proter(Tjiaer uae nouvelle euhtion de ne comiiis,iou sait nom-ne pour •mornenr, a quelques remaqu'es. oaire Le Louse;l Sapime devant lij a droile "bat essentiel et premier du gou quider U guerre, aprs quoi la SiUae d p ch dOppel dit ou" la rnement amricain est de rglei c.t des Naoos devait exercer soa commission interallie a autoris'les 1 "tu ,-, ..::„, 1 avec le lapon action dans le monde pacifi ^ chefs des dlsllic;s Umer ,.^'£,8 mark allemand verte de rAmnque't de Lh ,| lu Colomb, Eii : -r9gSufale G. 2 a vu S'adresaint li comnission d^s liuansns. la chambre,.Vie Briaid in sis'a s ir le^ crdita demsudes pour le Maroc et Levant. Il dit quo lea contribu etcace-i vaB,atnts d bislilta obligeaient a ment a sauvegarda la oax en Euro pren r e certaif:e!l meaures. Il explpe. Les travaux du co-iseil turent ia a '? l,ua,10 ' 4 des ngopisejons .onstitnmeut JjpWg-r un 5$ Z^i^iiSl T^"Z d quit et ne furent iolaencs par )0i| ,ufHus sboutirslsnt S una co aucune combinaison politiqttf.m pr ciuaion favorable. Ea attendant il it 1 m h 1 i J .-Ile. Il a ajout que dclara itupoasiblo de rsfossr iu coom: Ood.ten s y'e militaire, ii '^i^^ toSk^fcot!!^^! ,l, dtre "comp'ie gnrsl Gouraud. commandant lilsicn ht M -iller le'^niZl 1 S *"* honDCur U soc,l ***** S htl d ni ,9 ***** Ortsut, le moyen mi,. In R? unf 1 Des dpches de Berne de diverses d'excuter SJO programme. ne commis -ion aoit nomme s'occuper des rembj ursements' dettes des allis. dea Donr Vh* a— •—7 %  r ,,, T, r encis ucs uisiuus a piociamer ltat C le & m0Die daQ s le Paciqe.ue Conseil Supime avoue son impuis de $ige tX i prendie lout Ciesolutiou un peu durablen'el sauce Brusquemerit, la Socit des s„ r s tlles F oui.s us m. Jttprer tant que le lapon n'aura Nations, enco.e mal assise, est appe" L'ambassadeurd'AUemagne Paris P'iait cOHUiltre tB fait et en dlO't lie a^pnir Inrilrc nouveau Puisse ji i L_._:. .' *Pncipe de 1 galr des races. Sur point, la Confeance de Washing ;" n ttt destine chouer Tour m is Jfcr lche prvu d'*vance et com jl faut quand mme, par quelque 2flC nt cm P ecrier 1 ue Q'clate un l'unit latent, le gouvemement am le asseoir l'ordre nouveau^ Puisse dmet e brult l'ambassadeur le Conseil de la Socit tre la hau Ult chirg d l0 o ; m;r que l || e a leur de ce .e occasion qui lu. es: gne se considrait comme libre de ofteite | Qje;que> jouis ap es avoir ses engagements envers les allis et pus sa dcisioa.il comparai;ra devant de ses accord avec Ja p I A > • > • • i. .•• •• i* %  I il %  SI a M i .i t t. r t i o — i A^sembiti qui comptes. demandera des C R. Montmartrois rJj'** 1 riez Si'ASIDE INN qu'aura lieu ce soir lO heures le \£ !" Xs oui,er MOh\marlrois avec le concours d"S potes compositeurs r**tonniers forges CharUn et Maxime Guitton Il /v [djjj w t prvenu que le rire est de rigueurDanses, illuminations' 1 WmD tien ** man ^era cette jrte dotd on parlera longtemps I 9 *' "rince. hn t more des places tant limites, rteenir sa place chez Sea Stde 9U prendre des cartes chez Messieurs Charton et Gui'ton. descend encore 140 pour 1 dollar NiW YUKK. L, mark a'Iemiod descendit Hier 7l,tiux le plus bis atteint quivalau, lit marks pour juo dollar. A Londres le maik des ipenditau laux ,Q par lifrs ster ling. Accord franco.hon g rois LONDRES. Li proto:ol. entre Autnctis et U Ho rf ne, a, sniet 1 Uurgenland fut sign bler. LMocord idM^ta^ratrttVt 1 1 'BjQ fK ,l,nn "" PARIS 13-MM Briand. Viviani. S'u ?n? ,f i! ir v ra-1 K* rM l!1 Sarraut et fusssnnd repiseuleroitl D : Vra* une d^'" %  %  ** la France i la Confrence de W*. tUndr^i^i 11 d Z [ RoB on shingon Mr Loucheur n'y participa S^fiSS^ "LONDRESMr Lloyd George JX^n/SS L* question irlandaise.. La confren ce a t inaugure Lj e-onfiroace des membres du cabinet britannique et dea dlgus sin einner chez Lloyd George ut C i ire Runis a raidi les dlgues qeUlreDt I* .ance une heure "t demie, ils se runiront ce natta l onza heursa. Manifestation dans l'empire britannique* Les effets du chmage. JfiSmH '"nifestestions f cester. ***** btiefii,a M *" esttient Lne dputation de i neiM nov ? r idlU,a8 da 8 '• demeure d Lloyd Gjorge ou elle fut reue o le s-creta.ra de Lloyd Gaoje e. absence du premier. A ShsMald 10 mille chmeurs demandrent une •f jenu ion de itUdre, il repnse nu libeit dea prisonniers politiauen A Manchester plusieurs mill,"?s d Chmeurs su rendirent a C. y tUli A D.iude plusieurs milliers m chmeura tou.reot d'organiser nS demo.airation, mais ,1 Cl ses par la police. V z4iue. Att HVNOI Tonkm. Une dpcha annonce que 2ooo chinois ont ait. ^|2^ o an ^ 0l,le ^ coupe les lignn tlgraphiques et la voie ferre Un g roupe m obile dgagea le poste'Varits uw M DIMANCHE MMMaxime Guitton et Qaop aes Charton dans leur rportoira Le Tigre Sacr Entre Q O .-.-,_ . lr "S 008'n obli bi^n UrAs et de toutes valeurs Washineton On croit savoir moine i ** ^— dimprvu. qu.l ra prsent TTou Le HOUVC/IU mmiS ITSffSi *. 1 R^nbllqn d'fjaitj ......... J.. •!...•< S m fftvffr des sances ROME—iGiornale dltahas annon tre sudois des p.yg roiains. M VOUS donnerai d^a cartes route!** il!ns*reea d Ice que la baguera le 24 Octobre *aj*i.-s= S£. I 5? t A^'"S*it ^ ^ '-•--""•: porte feuille des affaires 'rangeres? MlsTe; Kis o-a Sfo k'w.l. VlJ drea angleterrs L0B '^ ^. •:


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05502
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, October 15, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05502

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
^uu^.n.e au o A'o i2 ,j
Port au Piihcd, tt*.lti
Samedi 15 Octobre 1921
D1BFCTUR F/OHTaIRE
Clment MAGLOIRE
LE NU M IX'l 20 CM* nil 18
Quotidien
aOACTiON; Rie Amricaine Ni, iJjh
Du peut dire encore que
daus l'avenir, que plus
encore dans le pass, la
richesse d'an pays d-
pendra surtout de la
eapacit de ses lites
scientifiques, industriel-
les et commerciales.
Gustare Le BON
POLITIQUE GENERALE
Les
Elals-Unis
La Socit des Nations Les Cou
Nouvelles Etrangres l Parisiana
PAR CABLE i ...
____________________ DIMANC1E
DIMANC1E
tatal hymne
Corniquo en S parties
Indit
Il serait singulier et proprement ricain a inscrit l'ordre du jour de
iracu'eax que la Socit d-s Ni- la Confrence h question du dssr
lions ft anime d'un erprit et pour- memeat. C'est une question de tout
wdes quali es qui manquent aux iepos, si vaste et si manifesement
savam
i2
PARIS-- Ren'e 3 010
Sterling 53.76
Dollar 13 76
NEW YORK- Sterling 7,8538
Franc 13,8
prmature qu'un texte final savam- Cfl QllPStiOH (le. Il
ment rrig permet ra .oupurs dat- Hail Le prochain voyage de
Pot* provoque de l'en- ah;/ .T" ^ ,
tliousi ismf uix 1 llnstoPhe Colomb
S .} *nX LfSSf !l .,rp ^Poque avec Geor
firmer que la Confrence ne s'est pu
runie en vain, qu'elle a f lit d; bon -
ne bus 3.417e
Le gouvernement des Btttl Ua>s
cherche faire conrurrence la So-
t des Nations et l'on voit quel EVS?* ui^l\
<*r.<4Ar. .1 ..~.- ---" 3 ..": de aux go jvernements allis
Emotion en A.IU magne
PARIS 13 -Ds qu'il aura la com-
munication du rcnse! de la socit
caractre il aspre a donner l'asso
Ciatioa de niions dont il rve. Il
prend 1 initiative, son heure.il fixe
la date tt le programme II invite.Le
lieu de runion c'est naturellement
Washington. Et ce que les action
nairrs de la grande Socit des 48
Etais qui a son sig* a Genve vont
pe,mettre l'Amrique de jouer la Y^1 iM,
baisse ? Ceptniart la Confrence de SftSL^SLS.
Washington, ma gr la dsinvolture J "
amricaine, peut oirir aux Etats-
Uais l'occasion de sortir de leur iso
lement et aux m.'mbre* de la Socit
des Nations dtaulir un contact .
queia aux go ivernemencs allis en
vue des mesures p'endre p->ur as
surer l'excution sur la recommanda
tion du conseil conformment aux
dcisions prises a la dernire conf
rence de Paris
Interview, pu leco-re-pondant du
cTemps Genve Mr Bourgeois a
et lui se
olus d'un pi : leur.Il y en ;
les centaines, y compris celles des
gouverneurs des Eut.,, du ma.res
d'un grand nombre de ville?, des so
ciets et des messages privs de cito
yens distingus
Lt gouvernement et
les crlils pour h
Maroc et l Orient
collgues
Etits doni elle se compose" Malheu-
reusement, on ne semble pas com -
prendre chez les politiciens, que .;< s
popa.ations entites ont toi d*ns le
Pacte et que cette es;ce de religion
fst ane des forces essentielles de la
Socit
La confiince subit aussi des flac
toatioos quotidiennes II y a de b an .
ns inscriptions i faire au grand li
vie du doit et avoir de la Sode; et
il y en a de mauvaies.En proposan
la Confrence de Washington,le gou
vtrnemtnc amricain apoii uucoun
ingerenx i la Socit des Nations
aannonait que la prenne a ru
lion de h commission m xte pou-
li rduction des armements n'auai
pis lieu,en raison de l'initiative pri-
h par le prsident Hrding. Maigri
uifor; ccu ant contiaire, la runion
aeu .ieu.Cepeadant M. Viviani.p-
ident de la commission, y fa la d
chrjtiou suivante. No-re runion
lit dc.dee d.puis pij de dix mois,
nus i'avoue tis volontiers que si
prsident liardmg ava.t rendue
publique son initiative quequesse
naines plus t nous aurions pro-
bib.emeu agi d:flrem:nent. C'est,
M surplus, p..er i nos amis d'Ame
m un, subtilit quils n'ont | de lois signal, entrele Pscto t 1 ATMrLt * irrouioi""*^ Wurawraii. Loi dettes dos aUlue
joint, cest les mcoau.itre que dr Tmitl de p.ix arrive un point Se Qi m,nde de Ber, . .* seront converties en oons a longues
icro.iecip.b'es u? prendre ombra cme. Le Cotise; 1 Suprme fait appel -..ians animant la AluJl J1, chances portant inti s de 010
ge de aos travaux. Celui qui vous au Conseil de la Socit des Nations ^de 1 t d nin ,uivanl le programme annonc par
Nie est tar de n'avoir rien fa t peu La ri 0 utiond a 12 Aot a plusieurs D^vo' 1^1?^ r 'e 89Cr,a,rtt *ljllou- *** *
* ces jouis qui puisse de prs ou s-g 7 fi.tio s .uperuoses et contra- EJa?SbEaSlil .2-r comme eprooliant du cot -les
e loin leur dplore. Idc oires suivant au'oa env.saee la P KoLeni8-hutte ),J8 "'Libarty Ltao" doanea aax
brli,!Ti u u- !'i.? cq envwgeia pa,tical erement sensibl: aux indus paya trange a Mehoa dit uu'ii n'tait
wen^i rT/eWaShmg0aDtaP ^e ih F'iBS dcLAoge' triels.Le: conservateurs seffo ce aient pai en faveur de la proposition du
Ma, ii 1! 1 1 S0D ^ummc l ,errc, ?a dua aulri **\ Mns ua de profiter de la s tuat.on pour d reprsentant Fresr .1 ^.coualn qu u-
tJ. 6 } u wmtf, pour grad tstl nouveau vient de se pro- ter(Tjiaer uae nouvelle euhtion de ne comiiis,iou sait nom-ne pour
mornenr, a quelques remaqu'es. oaire Le Louse;l Sapime devant li- ja droile
"bat essentiel et premier du gou quider U guerre, aprs quoi la Si- Uae dpch. dOppel dit ou" la
rnement amricain est de rglei c.t des Naoos devait exercer soa commission interallie a autoris'les
1 "tu ,-, ..::, 1 avec le lapon action dans le monde pacifi ^ chefs des dlsllic;s Umer ,.^',8 mark allemand
verte de rAmnque't
de Lh ,| lu Colomb,
Eii:-r9gSufale g. 2
a vu
S'adresaint li comnission d^s
liuansns. la chambre,.Vie Briaid in
sis'a s ir le^ crdita demsudes pour
le Maroc et Levant. Il dit quo lea
contribu etcace-ivaB,atnts d" bislilta obligeaient a
ment a sauvegarda la oax en Euro pren,re certaif:e!l meaures. Il expl-
pe. Les travaux du co-iseil turent *ia,a '? l,ua,10'4 des ngopisejons
.onstitnmeut JjpWg-r un 5$ Z^i^iiSl T^"Z
d quit et ne furent iolaencs par ,)0i|. ,ufHus sboutirslsnt S una co ,
aucune combinaison politiqttf.m pr ciuaion favorable. Ea attendant il
i-t 1 m h 1 i j .-Ile. Il a ajout que dclara itupoasiblo de rsfossr iu
coom: Ood.ten s y'e militaire, ii
'^i^^ toSk^fcot!!^^!,l, dtre "comp'ie gnrsl Gouraud. commandant
lilsicn ht m-iller le'^niZl 1 S *"* honDCur U soc,l ***** Shtl dni ,9 ***** Ortsut, le moyen
mi,. In R? un- f 1 Des dpches de Berne de diverses d'excuter sjo programme.
ne commis-ion aoit nomme
s'occuper des rembj ursements'
dettes des allis.
dea
Donr Vh* a 7 r ,,- T- --------r------ encis ucs uisiuus a piociamer ltat
C le&m0Die daQs le Paciqe.ue Conseil Supime avoue son impuis de $ige tX i prendie lout ,
Ciesolutiou un peu durablen'el sauce Brusquemerit, la Socit des sr*s tlles F oui.s us m.
Jttprer tant que le lapon n'aura Nations, enco.e mal assise, est appe- L'ambassadeurd'AUemagne Paris
P'iait cOHUiltre tB fait et en dlO't lie a^pnir Inrilrc nouveau Puisse ji_____i. L_._:. ___ .'
*Pncipe de 1 galr des races. Sur
point, la Confeance de Washing
;"n ttt destine chouer Tour m is
Jfcr lche prvu d'*vance et com
jl faut quand mme, par quelque
2fl-Cnt' cmPecrier 1ue Q'clate un
l'unit latent, le gouvemement am
le asseoir l'ordre nouveau^ Puisse dmet ,e brult l'ambassadeur
le Conseil de la Socit tre la hau Ult chirg d'l0,o;m;r que l"||e"a
leur de ce .e occasion qui lu. es: gne se considrait comme libre de
ofteite | Qje;que> jouis ap es avoir ses engagements envers les allis et
pus sa dcisioa.il comparai;ra devant de ses accord, avec Ja p
I A > > i. . i* I il SI a m i .i t t. r t i o
i A^sembiti qui
comptes. .
demandera des
C R.
Montmartrois
rJj'**1 riez Si'ASIDE INN qu'aura lieu ce soir lO heures le
\Xsoui,er MOh\marlrois avec le concours d"S potes compositeurs
r**tonniers
forges CharUn et Maxime Guitton
Il /v
[djjjwt prvenu que le rire est de rigueur- Danses, illuminations'1
WmD tien ** man^era cette jrte dotd on parlera longtemps
I9*'"rince.
hnt*more des places tant limites, rteenir sa place chez Sea Stde
9U prendre des cartes chez Messieurs Charton et Gui'ton.
descend encore
140 pour 1 dollar
NiW YUKK. L, mark a'Iemiod
descendit Hier 7l,tiux le plus bis
atteint quivalau, lit marks pour
juo dollar. A Londres le maik des
ipenditau laux ,Q par lifrs ster
ling.
Accord franco.hon
g rois
LONDRES. Li proto:ol. entre
Autnctis et U Horfne, a, sniet 1
Uurgenland fut sign bler. LMocord !
idM^ta^ratrttVt11'- BjQ'fK' ,l,nn""
PARIS 13-MM Briand. Viviani. S'u ?n?,fi!ir v ra-1K*rM l!1
Sarraut et fusssnnd repiseuleroitl D:Vra* une d^'" ***
la France i la Confrence de W*. tUndr^i^i11* dZ[ RoB* on
shingon Mr Loucheur n'y participa S^fiSS^
"LONDRES- Mr Lloyd George JX^n/SS
L* question irlan-
daise.. La confren
ce a t inaugure
Lj e-onfiroace des membres du
cabinet britannique et dea dlgus
sin einner chez Lloyd George ut
C i ire Runis a raidi les dlgues
qeUlreDt I* .ance une heure "t
demie, ils se runiront ce natta l
onza heursa.
Manifestation dans
l'empire britanni-
que* Les effets du
chmage.
JfiSmH '"nifestestions f
cester. ***** btiefii,a' M*"
esttient Lne dputation de i ,neiM
nov ? ridlU,a8 da"8 ' demeure d
Lloyd Gjorge ou elle fut reue o
le s-creta.ra de Lloyd Gaoje e.
absence du premier. A ShsMald
10 mille chmeurs demandrent une
f jenu ion de itUdre, il repnse
nu libeit dea prisonniers politiauen
A Manchester plusieurs mill,"?s d
Chmeurs su rendirent a C. y' tUli
A D.iude plusieurs milliers m
chmeura tou.reot d'organiser nS
demo.airation, mais ,1 Cl
ses par la police. V citation rgne en ville.
iapi.
grande surex
Les informations relatives au pa-
rage de la Hmte Silsie taient
exactes.
La Confrence
de Washington
La dlgation franaise
Li dil'jation italienne
La parlicip.\lion de Lloyd George
WW8 chinoise
prendre des cartes chez Messieurs Vharton
[Prix 1 dollar:
prpare 1 aller i la OSotrenm de dms unoqnir>z4iue.
Att
HVNOI Tonkm. Une dpcha
annonce que 2ooo chinois ont ait.
^|2^oan^0l,le ^ coupe les lignn
tlgraphiques et la voie ferre Un
groupe mobile dgagea le poste'-
Varits
uw M DIMANCHE
MM- Maxime Guitton et Qaop
aes Charton dans leur
rportoira
Le Tigre Sacr
Entre q o
.-.-,_ lr"S 008'n obli
bi^n
UrAs et de toutes valeurs
Washineton On croit savoir moine i ** ^-
dimprvu. qu.l ra prsent TTou Le HOUVC/IU mmiS ITSffSi *.1" R^nbllqn d'fjaitj
......... J.. !...< S____. m ,
fftvffr des sances
ROMEiGiornale dltahas annon
tre sudois
des p.yg roiains. m vous donnerai
d^a cartes route!** il!ns*reea d
Ice que la
baguera le 24 Octobre
*aj*i.-s= S.I5?tA^'"S*it ^ ^ '---"":
porte feuille des affaires 'rangeres?
MlsTe; Kis o-a Sfo k'w.l. VlJ
drea angleterrs L0B
'^
^.
:


LE VUTIS
Peiiies mes
L'Ecole Normrle prpare uce
fte qui ura lu u procha rofct I oeuvre d utilit pubn^ue
Sur la demjcde gnra e on re?r*
sentera une nouvelle fois t La Sam*
ritaine .
La rception du Petii Cercle rn
l'honneur dts rrjfrrbres honoraires
el adhrents est renvoye au 5 No
vemb*e.
.i arponcr la rvocation aV
notre ami Frice Mars qui occupait
avec comptence la chaire de piole*
acur d'Hiitoire et dt Gcg:;phie tu
lyce National.
L'a Maire des cloches de SteAnnt
revient sur le tapis. Notre confier*
aLEclaira dcruacde qu'on le rensei
gne vite, car il est dcid i ouvrir uni
tnqute pour rtablir app'ox-mativt
ment si ce n'est pas exactement le
chitfre desvaltuis qui ont t versets
et signaler i l'opinion publique cet x
qui les ont reues De la lumiril.
Notre confrre Le Nouvelliste
a mu de son igtrH de la Petite Ri
vire de l'Aitibonite une dp.hi
annonant que l'Artibonite eit in
pleine ciue. Nous attendons de:
dtails.
MM. Hnic Dorsinville, Oi
ment Mag'oiie ti Augus e Albert
ayant t proclams laurats de la Se
ci t h tt mai ion-le de Confrence.1
ont droit une mdaille d'or et 1 un
diplme d'honneur qui leur seront
remis a l\uiii;.m, dimanche 23 Oc
tobre.
i-*n annonce pour leudi pr
ebain, une deuxime repisentation
du 1 Baiser de l'Auul de Mr Pierre
Brville.
Insertion demanda
L'arrive te la
mm
r
Eonpi Gnrale
Tionsalai ligue
la journe du
17 Octobre
Les nu mbres de la Renaissance
prient le public de vouloir bien a:
sister i la Messe Solennelle de Rt
quum qui sera chante i la Basih
que Notre Dame lundi 17 Octobrt
courant 7 heures prcises du mata.
a 1 occasion du njme anniverssairt
de la mort du fondateur del'lndpeL
dance.
A l'issue de la crmonie religiev
se, le coitge se rendra au cimn.eu
de Me Anne pour dposer des leurs
et des couronnes sur la tombe du
Grand Hros de 1804.
fin assistant cette pieuse manifes
talion, le public apportera, une nou
velle fois, son tribut de reconnais
sance i |n |acquts Dessalines.
Nous croyons savoir que la Musi
que du Palais se fera entendre.
A cette occasion la Presse et cei
taines maisons de commerce chme
iont. Nous ne cessons pas d insiste]
aupis des Grands Pouvoirs publics
pour que les bureaux et les coles
toieni termes ce jour.
Dans la soire, mande reprsenta
tion thtrale Parrsiana avec le
beau dume en deux actes et en veto
de Million Coicou ; L'Empereui
Dessalines Entre gnrale: 2 Gdi
Balcon 3 Gd
Les programmes de la soire seroni
vendus au pi oh' de l'artiste Occide
leanty.

Union Patriotique
Daiua.n Dimanche, Pariaiana
immdiatement aprs la constitution
da 1 Association ouvrire, il y aura
Meeting. MM. George Sylvniu et Bl
nio Vincent ferrn' jus 1 e d h propa
gaodet quoi lontinue r pindtt
contre I Union Patriotique, rendront
com te des progt> de 'uvre dan;-
os proviucea et inetuont en lumi
re l'action de la Commis* ion d et que
te jn'ipooi'iMict. Par Im questions qui
seroul traites et par le nom de*
Orateuis, on voit combien cette a
nce sera importante
Toute la population y est cor. vile.
Net a engageons tout par iculi >
ment nos lecteurs et lec ices \
assister.
Faits imressan's
L'arrivs de ces gentlemen aonoa-j
ce le jugement qu* prononcera la'
Rpublique des Etats Unis. Ces nom '
ns dhonneur sont les intelligeoccY
les mieux doues, non tco.'emei t
pour examiner les questions locale,
mais ils sont aussi If s plus brilla n es :
lumires clairant les h.uus sj li '.
res du hrmam nt de la politique in-
ternationale. Is ne sont pas de la]
Oidt-.sque piooiype. Leur choix-
est motiv en raison de leur impar j
tilli*, en matire de justice, contre,
les flches barbes de compromis,!
reprsenttnt, non seulement le plus:
t^rand Gouvernement Fdral connu
lacs 1 Histoire, mai ils sont eu outre i
les laeders de la Justice ei del L< '. Le Steamer Saint Ibpliae! M*!
set t. conduisant encore vers la plus 'attendu le 121 courant tl repartira
noble forme de libert et de justice'probablement le mne jourr/our
lue lHuman. puisse auemdie Si .,.mie, Caycs, ,l,cme SantO
juelquun est physionomiste, r ne n ,;, \i n Ju,w
aidera pas a dcouvrir sur mm-20' Macor,! ''
es et ist'i'ude de ces gei
1 impartialit qui rside dans
.onsuence.
Avec de tels personnes, bienveil
iris tt sincres, dpendis le sort de
notre petite Rpublique, trimant en
oie, vainement, souj les Coups qui
ui orl t u II gs. comme rsultat
Jes rvolutions sucessives fruits de
ooire goirme.
Il tous faut viter les indisciticns
jaimi cous,et suriout dans les joui-
aaux, Car toute indiscrtion, soit
nationale ou journalistique serait
une conspiration au dmment de
nos chances.
Nous devons souhaitsr la bienve-
TOUX, BRmCHiTE, CATARRHES.
Si vous commencez par
L'EMULSION DE SCOTT
srement vous n'aurez besoin de recourir
a aucun autre mdicament. Tandis que
si vous commencez par un autre mdicament c'est
plus que probable qu'il faudra recourir
L'EMULSION DE SCOTT

Cacao Peters
ES VENTE CHEZ Vic'or Mangons, S mon Vieux. LopeRii
L. Freeizmai Aggerholm,
Port-au -Prince
es C min?o, Maons l'onre, Alaxa
mtlemen gUfz' Guadeloupe et Martinique
in Ui r' l>0'1 "" *Wj ' l~> Octobre 1991
i E. ROBEUN. Ageut
A vendre
Une machine crire anji'n'se
marine Silter neuve.criture v'=il e
clavier universel.
Sa'lresser aux bureaux du Jou-r:a'.
nue 1 ces genl'emen et leur crer
une atmosphre de plaisirs moraux,
domine symbole de la confiance r
elle que nous avons dans la justice
.'e la Grande Coafdration Amri
caine.
Adolphe SCOTT
L'Administrateur
du courrier Hatien
est condamn
La Cour Martiale a condama M
Eugne Vieuv, adininUrateur du
cCounier Hatien* un emprisonne
ment de six mois et une amende de
trois cents dollars.
Nous exprimons ro:re sympathie
i notreconfire letourner Hatien
l'occasion de cette nouvelle preu
ve.
Mouvement
des navires
Ligne l'an^nia. Le steamer YY (i
Gurgas eat attendu u fort au Pnnct
venaut de Crio'.obal Jaciuel, lu ver
d.edi apis rnioi "\ Octobre. Il leil
sera Ih mme jour pour New York.
Ligne lulLodaise- Le eleainci
.\,.|r.uuH.s venant de Jacuiel, e-'l
attendu le 1G du oL.iaiit,coutiiiuera
ooui" t.iap tiaiueii, Havre eic. Le S|S
Amor teta ici le IT.veuaut d'Auietei
dam'
Nominations
A la auiie de U rvocaiioa, que
rous dplorons, de notre imi Puce
Mais, les nomiuaiions suivantes ont
t faites :
MrBarlhe, en reuplac ment de'
Mr Puce Mars : M M. Dcvivier, en
remplacemect de Mr Biiihe et Mr
le Dr Pierrt-Noel, eu umplacement
de U. Davivier.
Mardi matin ont eu lieu l'Ecole
Nationale de demi temps V'ictoriu
Plaisance du Pur l ail S: loeph.lms
lallation de Melie Gemma O X j.c,
ptcfaiemf la due E.'ole, promue
Directrice en lieu et place de son r
re,Mr Antitone O. N jr, tt de Me! a
Emm.nuela Naj c, nomme en rem
placemtnt de sa soeur.
C'est le Sous-T specteur Duviella
qui a piocd a leur installation.
Nos ccmp'imenis.
Malgr la hausse
BAISSE au
Comptoir franco-hailiei
V ILLAiNT \ HOUET
Du 3 au 15 Octobre, seulement
1 sur les articles suivants :
Crpe de Chine
roe (korgelle
Zphyrs
Indiennes
Mouchoirs
Voiles
Nmuouk couleur
Maillots tour en/anls
Rubans
'hssu rponge
Chemise* pour hommes
Coupons divers
Solde de formes de chapeaux
Occasions exceptionnelle*


^
-
CONSTIPATION
prenez 1rs
4 :%
- -

de DELORT, Pi
.11

C >-. 4 -'
r. T : -,. u:i
l
OS
i:\,W
I . I
if
::
4vis
Dernire heure
Notai appreoot 1 vc r m-.r
rnoinen'de ne tre eus pieuse
m\f en 1 b rt de Me btiem e
Utn.
au
la
Je donne avis an public et principalement aux commn nls amis
iqui m'ont toujours aid mtinteuir ma forte elieuilo dans loi
jallires d'iu porlation qu' partir du 15 Octobre je va-s ouvrir un
hiiieau sur cet 6 place o saront exposs les ctianiiHoiis Jes pro-
duis ezclusivi'.ii ont amricains dont j ai la reprsentt on.
i avise en OU 1rs qu'une prolcciion loufe spciale s-ra accorde
: ment recevoir 'ion de stock ne s^ra laite e1 qu'a' cuiie C">D8gnatioii non plus in-
sra accepte de mes fab icaats alin dj pro'ger ceux qui re'oiven
d*s mirchsndises dirrc'emiD decesfabhcanti
Cet oltice sera exclusi emfi.l siTeci feipcsi ion dVcbanti'looi
qji ne seront anais vendu* sur pi ce. Il s 11 a en ! une alleu 'on
l'on e spciale ;.ux question! u< l'ri eut e les p r s d s V. i.ts-l'iiis
et llaiti o j t pourrai (aire itsrvenr avec suc 's I'. xc ieno^ au*
jai acquise dans cette branche Isrsque j'ai ' ^ v de New-York
pour l b!ir la Ihror, I Ajne en I la I. Il n >era de mtBi poui
|toiu olVe de f i di eetpour l'Europe qui p urrs iutdresier
dpla entent d'iinr spsur.
Poudre^^fft^' .>.,.' Beaut
idale ^^^, V&r du Teint

fy
impalpable, adhrente, d'un parfum
dlicat, conserve la fracheur de la
jeunesse, embellit, efface les rides
donne un teint de lys
1 Tnn'l'tv iblininr.
fCbtl '.,i fWi I.i-1 Ioim >' '
Pol ou lubc d'au
Ti-:nitrt j. Eau Tcui'.c.J'-
- Savo'- l'Itcl' -
n.riiri I, imf pour I fun-
- Cr*rTm "I**
rlnrtrt yi
l'jrJ (touirt >onir>
Aucun mm contrt rcmt^uriCMrru
Totma Piiri'HKBir.i
rr OMAttam maoaajm
ARYS
3.
Rue de s ^^
,A1US
Ma-J
Geo. Jeanne nie
Reprsentant Exclusif fiour Hati ats Manufactures suivantes ;
r=
Vaillant $ Houet
A gents gnraux pour Uaiti


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM