<%BANNER%>







PAGE 1

u .1 r. ; -4vt8 important A cause des ftes juives annonce!" psr voie des joun.aux pour lucdi oiaidi 1 et 4 Uctobie et mercredi 12 Octobre 1921, les soust igns s'enpressent diuformer le public et U commerce en particulier que leur* niions de tomwtrce seront tel nies pendant ces jours ci-dessus deaigos. H Silveia Stiemtob & Co Chalom et File Bigio Frres Salumon Abitbel Seul Sitteu Isasc Mansour Chream te Dweck Elie Rozilo Isaac Bigio A'hert Cbreem Mose Uanua Yemtob Cbreem Cliaya Micbaoia a—— %  —^^— — %  —a —— %  M— Dcs Nous avons appris la mort, hier, ooze beurti du eoir, de Moosieui Lhrissou I amot. pharmaciens. Lea funi ailles auront lieu ce aprs midi la Basilique Notre Da Nos pompiers Le renouvellement d'une partie du matriel de la Compagnie dts pompiers laut tecconude Irait ncessit,-' 'I a t dcid que demain aprs-midi des exercices auront lieu dans K*s paragee de la Maison du Gnral M olas i proximit de lachmquedu Dr Ceicou. Souhai'ons que c t!e ide se iah se. Accident de train Le train de Bizoton se rendant hier i 4 heures 25 la Gare du nord passa sur la jambe droite d'un passa gerqui descendait le train en marche levant le march de la Place Valli re. Le malheureux a t immdiate ment transpoit l'Hpital gnral Mr 1 II t'arisot tait le pre dt notre ami ileoii l'arisot qui, depuit quelquei annes, avait prie la sui t des arTsiies de la tbarmscie l'arisoi Nous envoyons aux familles pt ou ves nos sympathiques condolacces. Hier est dcde i Jacmel Mad.rm Vve Jean-Baptiste Mgie ne C.it Moxeau. La dfunte tait la mre di Monsieur Arthur Mgie, la grand mre de Monsieur Viy Tht baua ci la tante d'Edmond Megic— A tou' les parents prouvs nous envoyon nos sinc:ej condolances. — % %  % %  %  %  %  %  % %  I .... %  ,. lmm , Le 8 Octobre C est d2ns peu de jours encore, le S Ottob:e prochain, .n'aura lieu Cin Varits, la repisentation dt U pice en 3 actes de M. Pierre Br Tille : Le Baiser de l'Aieul. Les amateurs de bonne musique, de beaux vers et de jolis dcors passeront des heures agrables celte ire. Nous rappelions que les cartes sont es vente aux Magasins de Mme Bjoie, i la airand Rue et chez Gaetjens & Co au piix de 2 et 3 gourdes Parisiana CE SOIR Sang bleu avec William Far u uni Kntre G. 1 Union Patriotique Les personnes qui ont bien voulu se charger de listes de souscriptions dans les divers quartiers de la ville ont infoimes que Messieurs Ul membre du Comit, Florian Al fred, F. B Csar, Hermano Chancy, H. Laventure, et le dvou Socitaiie Lupry Charmant ont accept ia mission spciale de recueillir d'elles chaque semaine le montant de leurs collectes hebdomadaires pour tre transmis au sige social. Piochainement sera fix le jour de la collecte gnrale. CROYEZ-LE, POUR LES ENFANTS, il n'y a rien de tel comme L'EMULSION DE SCOTT 432 .. %  %  f The Vp To Date Tire Repair Shop En face de la Sla'/on de 1% Com pagnie des Pompier* 1366, Grand" Rue Oa saturday, •ctober 1, teai, thf onsulate of the United States of America will change its location to No 1913 Bue du Quai. For this FMion ihe Consulate will be closed en saturday in order to be ready for service ai its new location on mon day, October ;, 1921ROBERT DUDLEY LONCYEAR American Vice Consul in Charge. AVIS Samedi, le 1er O tobre le Consulat des Etats-Unis d Amrique chan gra son local au No 19/ Kue du Quai. A cause de ce changement le Lonsalat sera ferm samedi prochain pour tre pit servir MM. les commerants dans son nouveau local, lundi le 3 O tobre, 1921. ROBERT DUDLEY LONGYEAR American Vice Consul in Charge. A louer Une bonne maison Bolotu avec toutes ses dpendances. Beau coup d'arbres jruilieri et vue sur la mer. t'adressera Mr Plaisir lImprimerie du A/atin. Le s;s c Caravelle sera Pot au Prince vendredi jo courant tt repartira samedi rer O.tob e poui Santu go de Cubi. ii sera de retour a P.r. au Prince le ; o:tcbre pour repartir pour St Mar,Gouaives, Cap-Haitnn, Puerto Plata, San Juan de P R et ici Havre. Le sis MARTINIQUE pa.ti de Bor' deaux Is 20 courant est attendu le 5 ; Octobre Itinraire sera fix a l'arn ve du paquebot. Port au Prince le 28 septembre 1921 L'Agent, EHOBELIN Nous avons reu par le s[s' 6en.(ioelhaU> les clbres meringues de l'artiste Justin £lie.orchesttes pour phonographes par Columbia Huile palarine en bidons, Huile polarine par gallon, un doi'ar, meifeur march qupartout ailleurs* L. Preeizmnn "Aggerholm, Agsn* gnral pour hai'i — Port-au Prince Librairie du Matin Le Terop-, Le Mat-n, Le lournal, Excelsior, LIS ho de taris, Le F giro, 1 Human t, Lr Victoire, etc. L Illustration, Le.tuies pour tous, La Hevue des Dliannn.'i ,,,i — JUEOLITOtRES : UW..lr ••nUmeer**, c..rn. n „, decn 3 „t.onn.nta ilUBOLITAN Mgent exclusif peur Uaili i #-*,„ Pommada eonlra lea hmorroo'a 01 I "W Vaillant $ Houet agents gnraux pour Hati



PAGE 1

Ifl me*Dfc flo 4IS9 Pe-rt an Prinoe,Claiti Jeudi 29 Septembre il.^21 0HCflOTtPAePll!fltA11tt. Ument-MAGLOIRE IINOMIR!) 20 CENTIMES Quotidien Dans ks temps de dcadence, les vertes les plus hautts se voilent, les questions les plus rc ssaues sont canrs, et les esprits diminus et languissants s'agitent dans les ubtiii'.s vaines et les dUi s accessoires, donnant l'importance a des purilits, oubliant ce qui est vital, essentiel. LePrDIDQN REDACTION; Hae Amricains N \ 1306 Nouvelle Orientation^ il Dllfl in Nouvelles lranares iius fait ressortir ce e piHC mme, que I-* Ecoostitatii m cl I , plus ind • l|0O?Broemeut ait de convo inembl^ps primaires pour BTier prochain Noua n avons tendu pour cela ignorer que onit'rcea d'ordres diver%  t influer sur la dcision &f mentale et f*ire ent er les pays dans une voie qui pas eucore celle cfue irace taiioo emeot. lajournement des gnrales entraine force (loi de la mise on vigueur d lion dans eon application Car la Constitution, en Idans ses dispositions tiansi I an ays'iue de gouverrement i dont la pivot est le Conseil invendu mesurer son appli l'an fur et mesure du dve Dtden vnemeu s. 1918. c'est un systme L— autoris par la C>nstiti^kmme, — qui est anpliqu conduite des affaires publiireconstitution des Pouvoirs "t,d'aprs ce ayg'H'^aj^ui i que la Cocslitution la prirordoone. donc paifaitement conopr.^ iqae les p; tnoh s exp riuit n (que le payn sorte le 11 us Ide cet tat provisoire pour dna la via noimale telle •Ht orgam<* par la Cons itu InCiaioa prise par le couvert e )k ne pas convoquer, cette IM assembles prirnaixea eu demie-' La d f 5c ption est donc gr >nde d'i n ten ire jujojrd ln.i dit qu la cona titution de la Haute Cour i I i : oru st i ne IL Drtigu< eva aura la cli uica mettable de sodir d'i Palata Nonve PAR CABLE "J L'Union Patriorque, concert v s jo'j naux L • M t n > L is'i, t E^SO-J, 'e L'ouner PARINBW YORK S! Jll ing $6 6i Do Ur 11 o i 2 S'erli .; ; 7 ; S Do lai 1.1,02 Nauoi.a' avna pouvoir tr ponrsoivi Hatien, COQ vie II pj 1 t m ror;avarit, pour le moin, i'ar.ni paire 1034, cestdire avant II 1 ctl< grecques. Cet e nouvelle orientation dsoriente compltement. au-princienns i participe! lout en i;re i une gran %  1 ion en 1 donneur ors rremb es cJ la Com mis.von snatorial; des Et|ts Uns a Injure de ltur dbarq aem : Mais, heureusement, il 07 a pas ,. C rle tlestation de con toi e de situation sans iaue. Nous lavons biet.vsnue loasist-ra dam un impodj laiss en'revoir un euvisa^eatt ijnt dthl i t iveis lies de la les deux vo uiion %  po^s.b'ea de la aituntio:! poli ique : ou les lections vers vil e, avec iinlates et bannires, du I lump d.* Mars au Bord d,mer. E.le sera une affirmation d: nos as ptratiun nationales et un tmoigna ge de cmliince en la justice et en l'impartialit au Snat fdral Nous nous plaisons croire qu' ce nue cite aura la symoslhiede tous les citoyens d?s Etats Uns, prsents eg'iWtive*. et ce sera alors la verse ve di la H-ute Cour; ou lu pro long t.o 1 du rgime du Conseil d'Etat, el alois le regtatt da coopra •ion h Itisoo-am ieein ne eaureit tre cour de moyens uour donner ai ibf action la couscienca natio nal . Si le Chef de I Eut s'tait content a foit au Prince, aussi bien que de. e v.oli'i les lois et la Constitution auton es h %  e .1 doit l'int ui s D propre c ) upt il n'et est que nos tatur h ;s soient, a leur prem .e prise de contact avec le Pay, favoublcmn.t impiessioa ns par 1 accueil de nos populations. Les nunitestarti ne prononceront m discours, ni vivats. rdev que de l'action'de l'instiuion nawouale queat la Haute Ciur d Justice. Mais nous avons amplement tabl qu'il a viol ceB Inis eu essayant de ae servir d La participa tiou des officiers amricains et en les iiidiiisan ainsi eu erreurIl serait impossible d'valuer la somme de rassen iment que l'exercice de la loi martiale a soulev et %ntretenu dans ttesput et le coeur des 11 itiei.s. ainsi que tant d'autres faits qu'il serait trop long de repas. ..seren revueAussi bien, c'est la |e* lections l'giYlaUvi-Ts" est Prsident de IaKpublique lui-mme lu que I exr %  SaeftTBS U .i"q: ^ZSXfttB&Zm 7o,u de la reprsentation d'hier soir entendu exercer au mme peu p,u chang* en de cour oyaient Voie, le programma qui sera M autres prrogativet'.fcMe puis ^e: le plus grand nombre, en MW vendredi dation plus haute que les animcsit ouverte L€8 M.ySl(il*GS meta, 01 les vnements q-ii Lti.e du Pa aie National a-Ml w V;^.,, VAflKent, exigent que l'excunou vraiment le droit de parler aloal, (IV LMt5W' LUrto de la Jonstitution soit enaprs plus de cinq annes d active 79j 8 pt 9 pisodes l'ioume. Elle annonce ainsi collaboration, sans tre bien ar A (a d enQaoc |e de plu-ieurs abonwelle 01 ieotation des affaires que son gouvernement, — et dans n 8| on commencera par le 9 pisode m. eertait a cas lui-mme. n'a rien da se reprocher dans l'existence d-3 tout aujourd'hui le point de cette animoiit ouverte con ra le 5 dana quelques-uns de peuple amricain? ^lea prcdents, nous inter La choae vaut la peine djre netpour notre part, un pareil tement tire au clair, pour que le œe un moyen de frustrer prestige du peuple et du gouverneode partie dea citoyens de meut des Etala U ma ne restent pas Nique de leurs droits de inutilement souills aux yeux du f-oarles torts qu'ils ont peuple d'Hati et aux yeux do mon Varits Belle psaistanen. hier soir, CinVari es o I on reprsentsit le film vraiment beau t Folie d'amour. Dcors somptueux, interprtation race d'OM'feS aS^m S^MSS^V StWant drairable, lumire et musique agrAs &mSSm Ha.*dmg. crit l&lMr. : .! ^^SS^^SfUT^ exEntre G 1 Art. XIV — Lea deux Hautes Paries cont r actant'a auront autori tlabla de la pari du couvert de entier appel eu tmoignage des i e pour assurer par tous les moyen fdeaonthef rsultais de la coopratoi amri ncesiairet.l J'gnore combien, en fai, la '.-toMion de M Dar'.iguenave et le couvre d'immunit, combien, l'abri de cette Jjto. ce haut personnage e ••* maus de ee^ fonctions Mr du tort plus d un et *i. avec une impunit es8 lea infractions lea plus 'to'w la Conatitotion et les ipiya '•goore non ploa que. appel * justice ordinaire pour r( >u ceitaine circonstance £*ntion8 portes contre lui citoyen attaqu de en H ilti BPS d^ la prsente Conven'ion.et les De mme que, dans Tordre du Ktats Unis, le cas piant, piteror. fonctionnement des institutions naleur aide efficace pour le maintien tionales, la Constitution et les lois d'un gouvernement capable de prot intrieures tracent lea devoirs e R r la vin. la proprit et la libert sanctionn nt, au besoin, la conduite individuelle, a des hommes au Pouvoir; de mme, fl ressort de ces textes que la fin dans l'ordre des clns-s se rapporprincipale vise par la Conven ion tant au rgime de collaboration cr egt de reaaerrer l'amiti entre lea par la Convention, le prambule, dem paye et d'aaaurer, an. n eue 1 article X et 1 article XIV do Trait nmpa que la D oaprit d Haiti, lea de l'JI", tracent dans les grandes drooa individuels dea citoyens bailignes les directives d'applicanon du tiena, leur vie et leur liber Trait et prvoient une sanction efii Lora donc que. aprs un ceriain cace pour a:-aurer chaque sens a une vitesse m > ye.ine de )jo kilom rcs 275 lbj 1 1e. A l'occasion du centenaire de l*lo dpendinc* du Mexique Mr Herv, charg d'.H rires, a dpos une cou tome de lauriers en brjDz\ h">mmi ge da Mexique, sur la tomb: du sol dat inconnu en 'mogmg;, dit-il, de son admira ion fervente pour le peup'e hroique dont la grand • lorce mjrale et les vertus civiques et mi lit lires toit il hautement reprsea 'ces par le h'iros anonyne ea qui lhamatiit glorifie journe.lemot le symbole des sacrihees pour le devcvr et la patrie. Tous les mexicains de Pi ris et de nombreux amis assistaient la rcept on qui a su vi o ils ont appoit leurs vœux pour ta p op .1 t et le bonheur du M x que. Le gnral Pershiog est arriv dans la matine i Coblence. Il quittera la Rhnanie le 30 Septembre pour rentrer i Pa-is. Mr C/rus Wood, ambassadeur des Etat i Unis i Madrid, a visit les r gions dvastes entre Soissoos et Ver dun. 11 s'est montr vivement mu de 1'imporiance des dvastations et grandement impressionn par les r su'tats des travaux de reconstruction. Une dpche d'Alenm annonce que ie premier dispensaire autituber culeux, d i l'institution de la com mission Rokefeller, a t inaugur aujourd'hui en prsence de> auioriti et de nomb-euses notabilits. | Uu tlg-amme de Berlin annonce que la ncte de la commission interallie de conti'.e con>tat: lDS&cu Itioi dune partie des dispositions de la note de Londres relatives 1 la po lice de sret Aucune diminution d'ttlect fs n'a t constat ; la police a conserv sa force combat! mte avec son matriel de campagne. La note de la comm SMOU insiste pour que l'oiganisatioo de la police de sret soit en haamonie avec les dispo t.10 ;s du Trait de Versailles et les dispositions complm:atiires des al lis. La presse de droite attaque le chan celier Winh i propos de la baisse du m?ik La TagUckl Rundschau* prconise une nouvelle politique b se sur le refis d'excuter 1 u'ti na tum supposant U mlpabi'it de l'Ai lemagne qui n'existe pis. Cette roi ve 1politique serait bise ur une coai.tioa avec 1 Amrique en vue de lu ''o talion de la Russie et en lait a.ude ct l'Ang etene avec laquelle l'A r,er que refuserait de se coaliser A Heidelberg. dans aie lunioo d*s dmo, rates, Mr Gess er a blm; em-it 1 s agissemen's des ra. tioaoaires et consta.e l'impossibilit de repousser I ultimiium des allii sans aller i la ruine. Il a ajout 9,00 I'A* 1 -in g 'e dat subir les coasquen ces de la dfait;, excuter ses eng 1. ments et dfendre nergiquement 1 Kpublio^ua contre toutes les r.U q i*S. Mr Horfmti.ll memb e le plus i Huent du pu i rommnniste du R bat'g e Danrg, commn-'i-'e on! dmiss orn et abandonn la parti. Lia jounaux de Rome b' nent v rmenl les inci lents de Venist. • !.• t'o liera delta S-a dclare que le peuple ital en est avec c-ux qui 0 poiss l 'e. cri regrettables. La E'ocs d;lare le geste impal s'f de ceux q i ont oub'i le senti Ut it de lho> italit et de la recoa r. isstnee, tLe (iiornale H'ltaliadda re que rien npeut justfier les raani 1 itc r s ho tiles X une mission ve rour honorer des morts glorieux et qu' eut du l ouver en Italie les senti ments traditionnels de civilisation et d'hospitalit. Le9 joumanx t>aotil 'n'attachent pas une -o^e importance ces in 1 lents et se refusent confondre les HTitimenU d-j laraion italienne avec ceci d'un poignet d exalts. .a pr ase f a ;aise relate les inci de-iti facbeoi qui se sont prooui'a PO l.lie | l'occasion de la visit de U mission Fayolle l'inauyuration du 1110 inin?at lu Mont Tomba. %  TsO lia %  e dans U zone de U bataille, Viconca ri au Mont Tomba; U mission fut arcnitlie chaleureuse ment, 1 accueil fut l'intrieur du paya, nonnn n Milan, et Verni se. d une irodeur excessive. : 1 Suivant L9 journal Venise, le drapeiu des chasseurs fat >rcaeil h par une borde da %  flata, lea ofli 'ciers franais turent houspills *>t le marclul Fayolle dut se "fugier dans la i^ampanilb de l'agence Sta fani. De Hume, on anuonce que la gou verneraent a pris des mesures a IVgard dea fonc'i mnaires de Venise respons*blt8 us ma-ulestatious auti fraooalse. GENEVE 21 — Lassemb a de la Socit des Natio is a ron'inuA la dis cusaiou de la question du bloea*. elle a renvoy les amandtmao %  la commission et a adopt l oropoti tiou do Mr Uoiiezty. demtodaai au Conseil Siprm rie lixer le s'atut j indique de la Qslicte Onen'ah La d^lg.iiju d-* KUIIVH a reu de ain 'gonvernemen des i s'ructions pour | ne pas inciser actuellement dus BOO diirirend ave: le Cln 1 Li Boli 1 vie rserve tous ses droits, y com pna celui de repre de les dmar chas en 1932, Le o ivernennnt cub lia a ralli le ntuij 1H la c iur parmaoente d'ar bitra^p, Mr LlraH^. du Bsil a approuv' les conclusions da U con mission et i^ IOS cpeniant, uu lsera neii le.iiri dj lo. m •. bcole 'dea Sfiieoeea appljqaei UU CDD lue) au L* demie ne session •Otirs d'aimitsioQ es mardi i Octobre). Le rgis 10 d'ioflcrip ion est ouvert au sig. de l'Elaplis mjtal fous les jours du \) heure 1 .uici. LA DIKaj,CTlg\ L'Merie le Pan ara* GROS LO I' > j OO dollar Lai amatru i •^N, *?**


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05489
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, September 29, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05489

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
Iflme*Dfc flo 4IS9
Pe-rt an Prinoe,Claiti
Jeudi 29 Septembre il.^21
0HCflOTtPAePll!fltA11tt.
Ument-MAGLOIRE
IINOMIR!) 20 CENTIMES
Quotidien
Dans ks temps de dcadence, les ve-
rtes les plus hautts se voilent, les ques-
tions les plus rc ssaues sont canrs,
et les esprits diminus et languissants
s'agitent dans les ubtiii'.s vaines et les
dUi s accessoires, donnant l'importance
a des purilits, oubliant ce qui est vi-
tal, essentiel.
LePr- DIDQN
REDACTION; Hae Amricains N \ 1306
Nouvelle Orientation^ il Dllfl in Nouvelles lranares
iius fait ressortir
ce e piHC mme, que I-*
Ecoostitatii m cl I, plus ind
l|0O?Broemeut ait de convo
. inembl^ps primaires pour
BTier prochain Noua n avons
tendu pour cela ignorer que
onit'rcea d'ordres diver-
t influer sur la dcision
?mentale et f*ire ent er les
pays dans une voie qui
pas eucore celle cfue irace
taiioo
emeot. lajournement des
gnrales entraine force
(loi de la mise on vigueur d -
lion dans eon application
Car la Constitution, en
Idans ses dispositions tiansi
I an ays'iue de gouverrement
i dont la pivot est le Conseil
invendu mesurer son appli
l'an fur et mesure du dve
Dtden vnemeu s.
1918. c'est un systme
L autoris par la C>nstiti-
^kmme, qui est anpliqu
conduite des affaires publi-
ireconstitution des Pouvoirs
"t,d'aprs ce ayg'H'^aj^ui
i que la Cocslitution la pr-
irordoone.
donc paifaitement conopr.^
iqae les p; tnoh s exp riuit n
(que le payn sorte le 11 us
Ide cet tat provisoire pour
dna la via noimale telle
Ht orgam- <* par la Cons itu
InCiaioa prise par le couvert e
)k ne pas convoquer, cette
Im assembles prirnaixea eu
demie-' La df5c ption est donc gr >nde d'i n
ten ire jujojrd ln.i dit qu la cona
titution de la Haute Cour i I i : or-
u st i ne IL Drtigu< eva aura la
cli uica mettable de sodir d'i Palata Nonve
PAR CABLE
"J
L'Union Patriorque, concert
v s jo'j naux L M t n > L
is'i, t'E^so-j, 'e L'ouner
Pari-
Nbw York
S! Jlling $6 6i
Do Ur 11 o i 2
S'erli .; ; 7 ; S "
Do lai 1.1,02
Nauoi.a' avna pouvoir tr ponrsoivi Hatien, coq vie II pj 1 t m ror;-
avarit, pour le moin, i'ar.ni paire
1034, cestdire avant II1 ctl<
grecques.
Cet e nouvelle orientation dso-
riente compltement.
au-princienns i participe! lout en
i;re i une gran ' 1 ion en
1 donneur ors rremb es cJ la Com
mis.von snatorial; des Et|ts Uns a
Injure de ltur dbarq aem :
Mais, heureusement, il 07 a pas ,.Crle tlestation de con toi e
de situation sans iaue. Nous lavons biet.vsnue loasist-ra dam un impo-
dj laiss en'revoir un euvisa^eatt ijnt dthl i t iveis lies de la
les deux vo uiion po^s.b'ea de la
aituntio:! poli ique : ou les lections
vers
vil e, avec iinlates et bannires, du
I lump d.* Mars au Bord d,- mer.
E.le sera une affirmation d: nos as
ptratiun nationales et un tmoigna
ge de cmliince en la justice et en
l'impartialit au Snat fdral
Nous nous plaisons croire qu'
ce nue cite aura la symoslhiede tous
les citoyens d?s Etats Uns, prsents
eg'iWtive*. et ce sera alors la vers-
e ve di la H-ute Cour; ou lu pro
long t.o 1 du rgime du Conseil d'E-
tat, el alois le regtatt da coopra
ion h Itisoo-am ieein ne eaureit
tre cour de moyens uour donner
ai ibf action la couscienca natio
nal .
Si le Chef de I Eut s'tait content a foit au Prince, aussi bien que de.
e v.oli'i les lois et la Constitution auton es h e .1 doit l'int
ui s d propre c ) upt il n'et est que nos tatur h ;s soient, a
leur prem .e prise de contact avec
le Pay, favoublcmn.t impiessioa
ns par 1 accueil de nos populations.
Les nunitestarti ne prononceront
m discours, ni vivats.
rdev que de l'action'de l'instiu-
ion nawouale queat la Haute Ciur
d Justice. Mais nous avons ample-
ment tabl qu'il a viol ceB Inis eu
essayant de ae servir d La participa
tiou des officiers amricains et en
les iiidiiisan ainsi eu erreur-
Il serait impossible d'valuer la
somme de rassen iment que l'exer-
cice de la loi martiale a soulev et
%ntretenu dans ttesput et le coeur
des 11 itiei.s. ainsi que tant d'autres
faits qu'il serait trop long de repas-
____. ..seren revue- Aussi bien, c'est la
|e* lections l'giYlaUvi-Ts" est Prsident de IaKpublique lui-mme
lu que I exr
SaeftTBSU.i"q: ^ZSXfttB&Zm 7o,u de la reprsentation d'hier soir
" entendu exercer au mme peu p,u chang* en de cour oyaient Voie, le programma qui sera
M autres prrogativet'.fcMe puis ^e: le plus grand nombre, en MW vendredi .
dation plus haute que les animcsit ouverte L8 M.ySl(il*GS
meta, 01 les vnements q-ii Lti.e du Pa aie National a-Ml w V;^.,, VAfl-
Kent, exigent que l'excunou vraiment le droit de parler aloal, (IV LMt5W' LUrto
* de la Jonstitution soit en- aprs plus de cinq annes d active 79j 8, pt 9, pisodes
l'ioume. Elle annonce ainsi collaboration, sans tre bien ar A (a denQaoc|e de plu-ieurs abon-
welle 01 ieotation des affaires que son gouvernement, et dans n8| on commencera par le 9 pisode
m. eertait a cas lui-mme. n'a rien da
se reprocher dans l'existence d-3
tout aujourd'hui le point de cette animoiit ouverte con ra le
5 dana quelques-uns de peuple amricain?
^lea prcdents, nous inter La choae vaut la peine djre net-
pour notre part, un pareil tement tire au clair, pour que le
e un moyen de frustrer prestige du peuple et du gouverne-
ode partie dea citoyens de meut des Etala U ma ne restent pas
Nique de leurs droits de inutilement souills aux yeux du
f-oarles torts qu'ils ont peuple d'Hati et aux yeux do mon
Varits
Belle psaistanen. hier soir, Cin-
Vari es o I on reprsentsit le film
vraiment beau t Folie d'amour.
Dcors somptueux, interprtation
race d'OM'feS aS^m S^MSS^V StWant drairable, lumire et musique agrAs
&mSSm Ha.*dmg. crit l&lMr. : .! ^^SS^^SfUT^
ex-
Entre
G 1
Art. XIV Lea deux Hautes
Paries contractant'a auront autori
tlabla de la pari du couvert de entier appel eu tmoignage des ie pour assurer par tous les moyen
fdeaonthef rsultais de la coopratoi amri ncesiairet.l
J'gnore combien, en fai, la
'.-toMion de M Dar'.iguenave
et le couvre d'immunit,
combien, l'abri de cette
Jjto. ce haut personnage e
* maus de ee^ fonctions
Mr du tort plus d un et
*i. avec une impunit es-
8. lea infractions lea plus
'to'w la Conatitotion et les
ipiya
'goore non ploa que. appel
* justice ordinaire pour r-
( >u ceitaine circonstance
*ntion8 portes contre lui
citoyen attaqu d Je Chef de l'Etat a caigo-
m excip de sa situatior
Pe comparatre devant ls
f J J nettement invoqu l'art
L Lonstitutioo qui ne permet
Cambre dea dputs de
,V?t la Haute Cour da Jus-
* loger
Sj 'ait aiou tout indiqu
11* r*8etve8. en attendant
JJwitauon de la Haute Cour
J1 Permette tout le monde
?JVr le redressement des

entire|excutiondes clau
, ai >e en H ilti bps d^ la prsente Conven'ion.et les
De mme que, dans Tordre du Ktats Unis, le cas piant, piteror.
fonctionnement des institutions na- leur aide efficace pour le maintien
tionales, la Constitution et les lois d'un gouvernement capable de prot
intrieures tracent lea devoirs e Rr la vin. la proprit et la libert
sanctionn nt, au besoin, la conduite individuelle, a
des hommes au Pouvoir; de mme, fl ressort de ces textes que la fin
dans l'ordre des clns-s se rappor- principale vise par la Conven ion
tant au rgime de collaboration cr egt de reaaerrer l'amiti entre lea
par la Convention, le prambule, dem paye et d'aaaurer, an. n eue
1 article X et 1 article XIV do Trait nmpa que la d oaprit d Haiti, lea
de l'JI", tracent dans les grandes drooa individuels dea citoyens bai-
lignes les directives d'applicanon du tiena, leur vie et leur liber
Trait et prvoient une sanction efii Lora donc que. aprs un ceriain
cace pour a:-aurer Voici ce que disent ces textes : parties, au lieu de crier aa reron-
Prambule La Rpublique d Ha naiaaaDCe.comme le cas devrait tre,
iti et les Ettts Unis d Amrique,dsi vient, au conduire, pa-ler de son
rant raffermir et res$erer les liens dcouragement , qui a mme d
d'amiti qui existent en're eux par la gnr en animoait ouverte , 00
coopration la plu* cordiale des s le droit de dire que.su lieu de res
mesures propres leur assurer de serrer les liens d'amiti,1 applicstion
mutue's a/antrges .. de la Convention a eu la triste rsul
A,t iu Le Gouvernement hai tat d'armer le peuple hii'ien d'hosti
tien, en vue de la praervation d la ht contre le peuple amricain
D8ixiuterieure.de la scurit ds Et alors, noaa nous d-mindot i,
droits individuel et de la comp'te devant un tel tat de ciioaee, si i
ob4ervscce de ce trait, s'engage Chef de l'Etat, en tenant un pareil
crer aaua dlai une gendarmerie, langage, est assur de n'avoir rien
ite/ ,. aa reprocher ?
Par s 27 I e p /aident ^!e la U -
pub ique et M" Brian I on tlqn-
au pTi t i' [sud k pour le
fliciter d'avuir chapp l'attentat
qui a t dirig con e lui.
L'avia-ur Sidii Lecoiote a bat u
ol:ic,!ement le rscorj de la vitesse
eu co ivrant un ki'o nette deux fo ;
> chaque sens a une vitesse m >
ye.ine de )jo kilom rcs 275 lbj 1
1e.
A l'occasion du centenaire de l*lo
dpendinc* du Mexique Mr Herv,
charg d'.H rires, a dpos une cou
tome de lauriers en brjDz\ h">mmi
ge da Mexique, sur la tomb: du sol
dat inconnu en 'mogmg;, dit-il,
de son admira ion fervente pour le
peup'e hroique dont la grand lorce
mjrale et les vertus civiques et mi
lit lires toit il hautement reprsea !
'ces par le h'iros anonyne ea qui
lhamatiit glorifie journe.lemot le
symbole des sacrihees pour le devcvr
et la patrie. Tous les mexicains de Pi
ris et de nombreux amis assistaient
la rcept on qui a su vi o ils ont
appoit leurs vux pour ta p op .1
t et le bonheur du M x que.
Le gnral Pershiog est arriv dans
la matine i Coblence. Il quittera la
Rhnanie le 30 Septembre pour ren-
trer i Pa-is.
Mr C/rus Wood, ambassadeur des
Etat i Unis i Madrid, a visit les r
gions dvastes entre Soissoos et Ver
dun. 11 s'est montr vivement mu
de 1'imporiance des dvastations et
grandement impressionn par les r
su'tats des travaux de reconstruction.
Une dpche d'Alenm annonce
que ie premier dispensaire autituber
culeux, d i l'institution de la com
mission Rokefeller, a t inaugur
aujourd'hui en prsence de> auiori-
ti et de nomb-euses notabilits.
| Uu tlg-amme de Berlin annonce
que la ncte de la commission inter-
allie de conti'.e con>tat: lDS&cu
Itioi dune partie des dispositions de
la note de Londres relatives 1 la po
lice de sret Aucune diminution
d'ttlect fs n'a t constat ; la police
a conserv sa force combat! mte avec
son matriel de campagne. La note
de la comm smou insiste pour que
l'oiganisatioo de la police de sret
soit en haamonie avec les dispo
t.10 ;s du Trait de Versailles et les
dispositions complm:atiires des al
lis.
La presse de droite attaque le chan
celier Winh i propos de la baisse
du m?ik La TagUckl Rundschau*
prconise une nouvelle politique b
se sur le refis d'excuter 1 u'ti na
tum supposant U mlpabi'it de l'Ai
lemagne qui n'existe pis. Cette roi
ve 1- politique serait bise ur une
coai.tioa avec 1 Amrique en vue de
lu ''o talion de la Russie et en lait
a.ude ct l'Ang etene avec laquelle
l'A r,er que refuserait de se coaliser
A Heidelberg. dans aie lunioo
d*s dmo, rates, Mr Gess er a blm;
em-it 1 s agissemen's des ra.
tioaoaires et consta.e l'impossibilit
de repousser I ultimiium des allii
sans aller i la ruine. Il a ajout 9,00
I'a* 1 -in g 'e dat subir les coasquen
ces de la dfait;, excuter ses eng 1.
ments et dfendre nergiquement 1
Kpublio^ua contre toutes les r.U
q i*S. Mr Horfmti.ll memb e le plus
i Huent du pu i rommnniste du
R bat'g e Danrg, commn-'i-'e
on! dmiss orn et abandonn la
parti.
Lia jounaux de Rome b' nent
v rmenl les inci lents de Venist.
!. t'o liera delta S-a dclare que
le peuple ital en est avec c-ux qui
0 poiss l'e. cri regrettables.
La E'ocs d;lare le geste impal
s'f de ceux q i ont oub'i le senti
Ut it de lho> italit et de la recoa
r. isstnee, tLe (iiornale H'ltaliadda
re que rien npeut justfier les raani
1 itcr s ho tiles X une mission ve
rour honorer des morts glorieux et
qu' eut du l ouver en Italie les senti
ments traditionnels de civilisation et
d'hospitalit.
Le9 joumanx t>aotil 'n'attachent
pas une -o^e importance ces
in 1 lents et se refusent confondre
les HTitimenU d-j laraion italienne
avec ceci d'un poignet d exalts.
.a pr ase f a ;aise relate les inci
de-iti facbeoi qui se sont prooui'a
po l.lie | l'occasion de la visit de
U mission Fayolle l'inauyuration
du 1110 inin?at lu Mont Tomba.
' TsO lia e dans U zone de U ba-
taille, Viconca ri au Mont Tomba;
U mission fut arcnitlie chaleureuse
ment, 1 accueil fut l'intrieur du
paya, nonnn n Milan, et Verni
se. d une irodeur excessive. :
1 Suivant L9 journal Venise,
le drapeiu des chasseurs fat >rcaeil
h par une borde da flata, lea ofli
'ciers franais turent houspills *>t le
marclul Fayolle dut se "fugier
dans la i^ampanilb de l'agence Sta
fani.
De Hume, on anuonce que la gou
verneraent a pris des mesures a IV-
gard dea fonc'i mnaires de Venise
respons*blt8 u- s ma-ulestatious auti
fraooalse.
GENEVE 21 Lassemb a de la
Socit des Natio is a ron'inuA la dis
cusaiou de la question du bloea*.
elle a renvoy les amandtmao la
commission et a adopt l oropoti
tiou do Mr Uoiiezty. demtodaai au
Conseil Siprm rie lixer le s'atut
j indique de la Qslicte Onen'ah La
d^lg.iiju d-* KuIivh a reu de ain
'gonvernemen des i s'ructions pour
| ne pas inciser actuellement dus
boo diirirend ave: le Cln 1 Li Boli
1 vie rserve tous ses droits, y com
pna celui de repre de les dmar
chas en 1932,
Le o ivernennnt cub lia a ralli
le ntuij 1h la c iur parmaoente d'ar
bitra^p, Mr LlraH^. du Bsil a
approuv' les conclusions da U con
mission et i^ ios cpeniant, uu l-
sera neii le.iiri dj lo. m .
bcole 'dea
Sfiieoeea appljqaei
UU CDD
lue) au
L* demie ne session
Otirs d'aimitsioQ es
mardi i Octobre).
Le rgis 10 d'ioflcrip ion est
ouvert au sig. de l'Elaplis -
mjtal fous les jours du \) heure 1
.uici.
LA DIKaj,CTlg\
L'Merie le Pan ara*
GROS LO I' > j oo dollar
Lai amatru i 10 iv 'j des bili'ls nour l-';- -
oru^h'in '.j 9 0",rb'e # l ht
Jrlo U C-S.l!".
i_ R: B,ii Foi
*>
^N,

*?**


u .1 r. ;
-4vt8 important
A cause des ftes juives annonce!"
psr voie des joun.aux pour lucdi
oiaidi 1 et 4 Uctobie et mercredi 12
Octobre 1921, les soust igns s'en-
pressent diuformer le public et U
commerce en particulier que leur*
niions de tomwtrce seront tel
nies pendant ces jours ci-dessus
deaigos.
H Silveia
Stiemtob & Co
Chalom et File
Bigio Frres
Salumon Abitbel
Seul Sitteu
Isasc Mansour
Chream te Dweck
Elie Rozilo
Isaac Bigio
A'hert Cbreem
Mose Uanua
Yemtob Cbreem
Cliaya Micbaoia
a^^..... a m
Dcs
Nous avons appris la mort, hier,
ooze beurti du eoir, de Moosieui
Lhrissou I amot. pharmaciens.
Lea funi ailles auront lieu ce
aprs midi la Basilique Notre Da
Nos pompiers
Le renouvellement d'une partie du
matriel de la Compagnie dts pom-
piers laut tecconude Irait ncessit,-'
'I a t dcid que demain aprs-midi
des exercices auront lieu dans K*s
paragee de la Maison du Gnral M
olas i proximit de lachmquedu
Dr Ceicou.
Souhai'ons que c t!e ide se iah
se.
Accident de train
Le train de Bizoton se rendant
hier i 4 heures 25 la Gare du nord
passa sur la jambe droite d'un passa
gerqui descendait le train en marche
levant le march de la Place Valli
re. Le malheureux a t immdiate
ment transpoit l'Hpital gnral
Mr 1 Ii t'arisot tait le pre dt
notre ami ileoii l'arisot qui, depuit
quelquei annes, avait prie la sui t
des arTsiies de la tbarmscie l'arisoi
Nous envoyons aux familles pt ou
ves nos sympathiques condolac-
ces.
Hier est dcde i Jacmel Mad.rm
Vve Jean-Baptiste Mgie ne C.it
Moxeau. La dfunte tait la mre di
Monsieur Arthur Mgie, la grand
mre de Monsieur Viy Tht baua ci
la tante d'Edmond Megic A tou'
les parents prouvs nous envoyon
nos sinc:ej condolances.
" -- I ..- .. ,. lmm ,
Le 8 Octobre
C est d2ns peu de jours encore, le
S Ottob:e prochain, .n'aura lieu
Cin Varits, la repisentation dt
U pice en 3 actes de M. Pierre Br
Tille : Le Baiser de l'Aieul.
Les amateurs de bonne musique,
de beaux vers et de jolis dcors pas-
seront des heures agrables celte
ire.
Nous rappelions que les cartes
sont es vente aux Magasins de Mme
Bjoie, i la airand Rue et chez Gaet-
jens & Co au piix de 2 et 3 gourdes
Parisiana
CE SOIR
Sang bleu
avec William Far u uni
Kntre G. 1
Union Patriotique
Les personnes qui ont bien voulu
se charger de listes de souscriptions
dans les divers quartiers de la ville
ont infoimes que Messieurs Ul
membre du Comit, Florian Al
fred, F. B Csar, Hermano Chancy,
H. Laventure, et le dvou Soci-
taiie Lupry Charmant ont accept
ia mission spciale de recueillir
d'elles chaque semaine le montant
de leurs collectes hebdomadaires
pour tre transmis au sige social.
Piochainement sera fix le jour
de la collecte gnrale.
CROYEZ-LE,
POUR LES
ENFANTS,
il n'y a rien de tel comme
L'EMULSION DE SCOTT
432
..
f
The Vp To Date
Tire Repair Shop
En face de la Sla'/on de 1% Com
pagnie des Pompier*
1366, Grand" Rue
Oa saturday, ctober 1, teai, thf
onsulate of the United States of
America will change its location to
No 1913 Bue du Quai. For this FM-
ion ihe Consulate will be closed
en saturday in order to be ready for
service ai its new location on mon
day, October ;, 1921-
ROBERT DUDLEY LONCYEAR
American Vice Consul in Charge.
AVIS
Samedi, le 1er O tobre le Consu-
lat des Etats-Unis d Amrique chan
gra son local au No 19/ Kue du
Quai. A cause de ce changement le
Lonsalat sera ferm samedi pro-
chain pour tre pit servir MM.
les commerants dans son nouveau
local, lundi le 3 O tobre, 1921.
Robert Dudley Longyear
American Vice Consul in Charge.
A louer
Une bonne maison Bolotu
avec toutes ses dpendances. Beau
coup d'arbres jruilieri et vue sur
la mer.
t'adressera Mr Plaisir lIm-
primerie du A/atin.
Le s;s c Caravelle sera Pot au
Prince vendredi jo courant tt repar-
tira samedi rer O.tob e poui Santu
go de Cubi. ii sera de retour a P.r.
au Prince le ; o:tcbre pour repartir
pour St Mar,Gouaives, Cap-Haitnn,
Puerto Plata, San Juan de P R et ici
Havre.
Le sis MARTINIQUE pa.ti de Bor'
deaux Is 20 courant est attendu le 5 ;
Octobre Itinraire sera fix a l'arn
ve du paquebot.
Port au Prince le 28 septembre 1921
L'Agent, EHOBELIN
Nous avons reu par le s[s' 6en.(ioelhaU> les clbres meringues
de l'artiste Justin lie.orchesttes pour phonographes par Columbia
Huile palarine en bidons,
Huile polarine par gallon, un doi'ar, meifeur march qu-
partout ailleurs*
L. Preeizmnn "Aggerholm,
Agsn* gnral pour hai'i Port-au Prince
Librairie du Matin
Le Terop-, Le Mat-n, Le lournal,
Excelsior, LIS ho de taris, Le F gi-
ro, 1 Human t, Lr Victoire, etc.
L Illustration, Le.tuies pour tous,
La Hevue des D bums de Musique, etc.
Art. Littrature Sciences.
Ouvrages de tout genre, depuis
Quarante cinq centime* de gourde.
Revue Jntei natwni U Je Paris
Clyde Stcamship G
Foretfin*Service8
Le steamer t Lake Elrio* a iaii
New York le 33 du courant dlrectem
pour Port au Prince o il est atU
vers le 28 de ce mois. Il laissera
mme jour pour Kingston et les pt
de la Colombie.
Port au Prince, le 24 Septenbre 19i
____E. B CLEMENTS,nwnt gnrai]
Pharmacie Gentrad
Produits de toute fraichew- Excution prompte, et soigtl
ordonnances Spcialits pour \outes les maladies-
Comptoir fraaco -hailiej
1710, Hue du Magasin de l'tL'at Port au Prince
Grande baisse de prix
Pour une quinzaine seulement d\
S au 15 Octobre,
Formes de chapeaux en soli
Articles frauais de qualit suprieuraj
Crpe de Chine
Crpe (itargette
Zphyrs
Indiennes
Mouchons
Voiles
Nansouks couleur
Maillots pour enfants
Hubans
1 issu ponge
( h mises pour hommes
Coupons divers
"~ *
:.1L":a2SEHEJE."
Fulton Shoe Polish Company Inc
IXew-Yok
Si vous voulez prolger la peau de vos
chaussures,
Si vous oulez avoir un I rillant kis-nt et
\ durable.
Si vous voulez conserver la couleur f t la sou-
plesse de ces chais ure pendant longtemps,
employez ia marque UONuC/AM.
___ labrique spcialement pour les
dames elles gentlemen du high life,
Elle protge le peau des chausg res contre rbumidil et la
chaleur.
Elle en'relien leur souplesse e' conserve leur brillant.
Demandez la marque .M()XOUK\M. c'est la meilleure de toutes
|H marques,
ueo. Jeanseme
Constipation
Dyspepsie
Migraines*
Vertiges
Entrite
Laxatif phyioogque, le r?.ti faisant
la rducation fonctionne De ce l'intestin
coMMt^NiruTiorts i
A.-niti'. dos SclanoM
88 Juin NI 9)
/ff.'l'ini.' di- M.',!-no
W d-mbro l'Mti
JU&Ol rduque l'irdccUn
bm, et maintot lois, I iacUludo de co q ,. ,i, ,....',. "" l:1, ,1" v.-r.lior par lu
MM, M BkWMH s Ma, i ..u-iiuJo a,, m qui p .,-..).. ,uei e! nwU
ProTasMar Paul : UARO,
Anr,n I rc;,ur eux ktelti i* .:: ./-r nariU.
Ax.-u-n UtiUrin 'liri /.;*'!.(.,.
j:n-.?e et * i'inteb'n \
vi-oi'ApFen*
et l'Entrite
Empcha
rEmbonp*
RgulariM
rhann*
des formes
Pour rester en fc*"*^
prenez chaqo* .
an comprim de J"**
F.uWI.m-nUhi|jJ*a
l>liannn.'i,,,i-
JUEOLITOtRES : UW..lr nUmeer**, c..rn.n, decn3t.onn.nta
ilUBOLITAN
-
Mgent exclusif peur Uaili
i #-*, Pommada eonlra lea hmorroo'a 01
I "W
Vaillant $ Houet
agents gnraux pour Hati
* .


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM