<%BANNER%>







PAGE 1

t n N Le \h\U h .-v ar 'iseot de Relatiuna Ex'rlaurB avec outes les pice just liant leu a iioita. j Andr Donyon, ne l'or Salut. ; ctune du torpillage du steeurid;: •'Kainok*-. | Ilon Nol de St Louia du No o, victime du torpillage du ateainei "Molire". 1 Frdric Jaloutou, victime du tor pillege du -Montrs!". •orlua Jean Charles victime du torpillage du Montral. Jeta Baptiste) Joseph, victime du j 'orpillage du "Montral". I Gabriel Hilaire, victime du torpiltS k du "Montral \ Les personnes habiles recueillir la pari d'indemnit alloue a I o< ca ion de la uuort des liai iens suai leoomrol coaapris psuni Ira vieil] mis dos trois bateaux plu* haut i.rui> que, peuvent ae prseuier au Uearteiuent les lundi, mercredi t samedi, de 11 heures 1 heurea Port-au-Prince, le io aot 1921 CROYEZ-LE, POUR LES ENFANTS, n'y a rien de tel comme il L'EMULSION DE SCOTT %  W 1J" Invitation La Direction du Collge Sa n' Vit cent de Paul prie l'Association Mix t de l'Œuvre Chrtienne. les membres du Coips Enseignantes parems de> lves et les amis d'assister la distribution des piix qui auia lieu i 1 arisisna dimanche 14 du courant. Si Louis de feoaztgtie et C. S. ul Ccqueman rapttaioe) ; hmilieu Sendra 1 Alberi Denneiy.Louis Villa'ion,R:n S uf. DEMIS : Sam Pressoir, Cisius Nep tune, kibcit Laraque. /•RRIERES : Marcel Delsoin, Grard Lafomsnt. But; Max Mouille. AVIS IMPORTANT Office ds Squestres Liquidateurs Eu vert'i da iVriicle 7 de l'Arrt du dix DCfsxdri mil naf cent dix huit, 1- propiitaiioa dea crances Mentionnes l'article 2, quatrime aim* de la loi du '2. Act sait neuf ceut vingt et un, ou laurs reprisesasts, aoo> invi ai a se prsenter I uifi %  • des Squestre* liijuidateura les mardi et iudi de chsque semsi 1 e.rlo n-i,f heures du matin midi, et de dux hsuns de Isprs midi l (|tiaiie heures, pour ansister i la viiacaiion et 1 adsoission de ours ciSauces' La vr fica'io aura liu maison par maison et par ordre alpinb tique fixe sisal qu il suit ; 1 Aug Ahrend 1 Port au Prince 2 W Bauck Cayes ; O.tii BiebertCo Poit au Prince 4 r'harmacie W Bu,h Pou au Pce 5 Pharmacie Cnlrale t> Uiue i glace 1 7 H Ju-gensen Saint Marc 8 lohs l.cobs^n Cayes 9 lohs lac b en Aquin 10 G. Keuel & Co fort au Piince u I hcie K.ho&Weisehors Jrmie 12 F Lttiiaa Cap Uaiiieu i hdw Ut! & Co < 14 A. Moich Port au Pi ion 1^ H Mun hmeyer & vJo Cayes 16 H Mumhmeyer & Co lrmie j; Monchmeyer, Nevev&Co la^mel 1^ Oiolfson Lucas & Co Port au P. 19 Kinbold & Ca 20 Reinbold & Co 21 Keinbold & Ci 22 R-inbjid & Co 2; Keinbold & Co 24 ReioLoid & Co 25 P G^ S huit & Co 26 H Tisch:r 27 G. Vo : gs LU! Bureau de l'Agent General Poit au Princfl, IH 12 A^ W21 BULLETIN N 81 Dparti Annoicrts de N w York pour Port aa PrinceS,* Colon Pier 67 N.R le 12 aot 1911. SiS Gen ORGœthala Pier 07 N R. la 1 o 1921S,S Alliaua Pier U7, N.R. le G aot 1U21 OBTHOMSON figent giural Dc Nous svonsan pr j 8ent re la mo.-t de Mr. Hurvenue sa Bo gae s S'JS. Nous p'-seatosi noi loanc s a la famil'e ci rement i nore ami dont il tut Je rtre. Brun] octtati iV/S ^ Les abonns du uauraient pas rea\ numros sont priH\ Uuis observations sam\ l'orf-wPnnce,!} 0%z*£ZZi& Un teint de lys ) — Dsormais, toutes les firmes, compagnies ou personnes dlirant emmagaiinei des matires ii.flimm bls dsns la zone du Service d'iucer die de Poit an Piince devront, dan Im demande <-rite, indiquer l'emplscemert de leur dtt au Chet du Service d'Incendie. 4—11 peut tre accord aux Ga rjges I Dtail ants de gazoline.api une inspection de l'Autorit comprrrte. d'avoir un petit steck de ce liquiden touques de cinq gallons our faciliter les sutomcbiles en vc *,.— Les Boutiquiets ou co'por leurs vendant de la krostne en pe Hte quantit dans les rues, en boutique ou aux marchs, doivent dbi 1er cet article d'un bidon en zinc avec bec et orihee de remplissage pouvant se fermer hermtiquerr.ect, il es et salis, partit da la p'omulgation de la pleut n'a Loi une luxe annuelle at obligatoirel 3 v r les intrts, di?i. dsndes.rwvein l'ioul sutree produits' Monsieur B M. Djplessy, Mon des sciions t obligstions da toute sieur Getio limite ou. ses enfans et nature des Soci^s, Cotapsgniea ou pttrs entants, Madame Veuve P St entiprises q elcjnques, liuarcires Lger Perrie, ses enfants et n-tits industrielle,, ca-rnnsrcialaa civilea erticts. les familles Duplesiv et que e que soit lpoque da leur ce u urtelou el 10us M M|| P | ^ • • L , nraareintS RMMI u~m~l: 2 3 Sur lf arrag*! t nti annueli dea Emnrunte, Obligations, Z" ,"\, '" ,fc, t '" OUDCS oejrs] Bons et iuii'a Titrai de I Etat, dea e la b8ese l lous ceux qui leur communes et UbhaaaoMBta public 0jl donn des mo'gnages de sym liaitiens. ainsi que (J.B socits com Path'e l'o.casion de la no t de psg> iea et entrej -riaes ci-dessus d leor regretter, •ignes ; I Mat te Madeleine A initia heurttfou .jSurlei iiirts, prodaits et l,s les prient d'agrer l'exoression bnnee annoals des pan. d'ist'de leu: profonde 8 nmSSSSS tts et commandree dars les roci*-*"Juiscance. cornpagr.ua et entreprises, dont 's es pitel n >st pas divis4.en actions 0 _. """^ Ait. 41-Le levenn est dtermin 2 Poar 'Emprunts obligations, P Pour les actiois des socits, coin ngnies ou mtiepnses par In diviiei.de lixe d'iprs les dlibra njni des ussen.bles gnral 1s b crtsiterie d t at dei Fnarces. Cacao Peters EN VENTE CBE2 Vicor Mangons S mon Vieux. LopaRi ve .L L Preetzmann Aggerhol*. Pharm cie Centri Ca-mull'itions lous les jours de 7 10 et 3 5. %  ^^9P5H I*roduits d* toute trairhew. — Excution promM'l ordonnances — SptviUls pour \o


PAGE 1

....-•* %  IOCS Ni* 4*50 Porl au P/ii -. iiiti Samedi .3 Aot 19*21 • dirtCTFUR-PHOPBlElAlKir; Lment WAGLOIRE M • i vr: ' V*0 rT-NT]MP9 Quotidien CVsrla noblesse de l'crivain de servir humbltment l'Ide, l'Ide tant, dans la. patrie, la premire a van i garde et la dernire forteresse*. Piene FRONDAIE Hue Amricslne No. tttfc iftl : e ^",f 1* v n un de i ic e ne hi^loire de oannib tlisme -0 • ,i; S i'joi er, en Boof porr savoir l.ilm %  •, i • ivoir; uvt i. naii • i i; : %  i )A (VR: 1 ^ Vfll S : I I l"Il : Il !|e ri %  • | %  %  Lt cou snllie m • pieuv pœii-iri d" J.J.Auda.r ftupi'e du -J; J. nvicr iaa*j, • %  1 lp gnt! i il, toinu r> D i dA loi du 'ne ( ra j • JJ qui n c v nu ava' lu matic .: if i '.i de I i %  pi %  liema .' t l i rai n •! i c rnmj i ara ii >•, le jou fait U i :i ion suivante : Psi G l • %  '< • %  il te r< ; e i inr, I %  mateor do l'affaire du Gran Gi ace et 't : n du (i and dcia-eque c'eat la nomme FYan jp, eccpu!) i" i % %  %  i ii i • de 011,11 }:• %  %  • n ii do :" ii D'i qui i : m e i oi S phie.t rai Lit, alion n'a sai 8 mi i i i T d' tu-T du < '(• le satisfi o i et a• %  leur vian a'lu G GOVH IdH cilo %  •i cous |Hbon.m 8 les l'J^ di j Cette vi !o. Ibaonifuisanf ff.s e;e>?8 c tu/Je, ltr.::i (| 1 avail COiuuiMiilP s ; bu ; *';i le 13 Fvri i • ira l I. J. fol oblig de pab 1er la ii %  ..t : ; ril u ii i i i ai s I'o '-• n t %  • m • i %  1886: -'. COLS i %  %  c 11 L • i. En cil i M a t-o . i d. 14 g K L) g, > oeire,ie mettant—son mandat. MIS li'i— U feiOL; r L: LOt | Volt ;, &lif lad4110 i I ;,t doue uu (ait entai i •haoce eu dlai pivu LC Q •)iidc.-i us V.ISU pas la valear co venue, u t Icc en tu prise pc una pas i .n dautl a m us. 1 c qutstio a bora .e 6 jo.ooo olais, cusu l de y JC COO o i..-> (t c'a d Je i.scO.ooo dollars; il DOUS | qu'on n" • d d.ori n m ... le pin de vente. i. i alleu lam u rg! : .' %  I importante strai tliiot, a notre avis. e-. irab ta L'i!C(.tiO ginaale d : i eotiep ie • .'nrlUAMM i^ansiiUia en | imot'ia ^ouiBignn, [esseul ; 'i:-v.ni prisa q 'ai >danala deJutmtl wMbaa M IUWUI ends, tmoi e on Lla'iinne '(KOH au Gr. n > Uoftvi ) eom une pi A localoa dd L,it au **uoa. la D m de l'a| eH u ptras. n At et i i i il I i i o.dre oi'e iwai'--' oltma t'i) # Cf.s -j jjute ; 1<= : i I pei %  b,di i n d,-Sophie, est que I ioui d U Pctipfi a p*obil Plu beau film do 1 hiatire du (D fille, H (ti(h^H rui Bon quVll— ViSi,S il ld n Bl monde; ia ,a,m^ ,,,,, %  uu uuai fileta lecoi • %  ..> r les cita • Gi G ve, la-idi, UalolM : i-iiirpe do n %  '" %  aja'co ca i m %  Ile ;-t bien j_, a v ie de i;hristophe Goloaib Hi coinino suit : C mm-ii', pi,r an e c• %  <' • t irou• %  > i ) Sophie, \ UB qui avtz t la d oa la i ivni de krorn % %  > Ptt de Pre b'n h-1 • -i J h oa. I • • i^mo : D C Bowur-dii man s rii ne per naventure, De Boiiuy, D> Li Ptidedon flur la fu t f ; ra H bu \" uub qui p^i p • qu i oi • i. OI.H pu U'i'H a Ji u m n ; .•: BU QOlt | lui JOLIl rasI u c du l'hVf-n ,1. i. •!:** d'ue a v • at fA *'IH r. cit d ce fdit-diveis a propos de cette fui.aia mo;:ta -de llU)l lt ; Alllo lje [ et sa dccpav=rLo de 1 Ameiique prol 'guo, J. tp, q ii e. 1U JO pi da Kteuuo^u.iuii exao e de 1.1*0 faite %  uoui ala> Mise en sco e de ^i K. i>ouig ois vec li %  ac lurtt do i do lU iiu L du el* quo :. Georges -, ,a ,0 ; d ; ', '' GoiSiab; LaOBUm *iaa..n f dant I. dUPaipoiiiqaaaLŒtla, C nt rpaa ,a ' ' IB dUadeiia la UtUoliuiit, lertftiir. H un.!-, put a paitie toire ce voie-.n aru-.e s-ous bain, „ .. :__ _,.. ,_ pfrre ei t ave : I qoe'qaa je -ioi•. et q < i • basionn d^ telie *~ que que je cioi-. et q Piinforrubiioij. -(il n'y a don : c.cii riv au l>uieau as ia ponwnwr |hDouv„ Mioi le sole.!-.en i rien de ploa pre. e DJ SOI e que I histoire floi BU. que lo Peuple avait* alffrrn ,! idi I Aoiafl Le .appo t officiel Gtt.11 np a d^u iW, e la lettre au. I. p opulation du Grand Gove adi a co sujet a l : uiO n soi evanie de I.LIO. ouieur : %  X,. l3 F VI ; „ e p i l: 80n,de pablier les aitilns qan l.q U e le /&." v.r c %  • %  lea p JSS EU,vient de .1 e, lesquuea aput pie, ,. d L : ci i Faite! v I a pi '•;._, b i ; h:arf i 0J1 ..• donnai) e conoit de : a i,'.)! t. Riei I l'on a eu .. pp c c-Athoi. Usnic ; le. Dans e pin j i r dt 1'ui.iie qa'oi msa i : ;t e i M:l)i I P ii i opuio.•cnrale. est u:i? de; principales rr as du i ii • [&ti Avec on tilen ucomj'aiable, une motiOO comralutnce, une gtXx ia£inie, t le er eve to:.trs les difficults de parti ioo illici r, sa voir, •.•. 6ae vo.x de eu al, impecceble et nuance ralisa.* %  miximuni d: perfection. Lille UM e pub.ic sou • charme dios : Rrpin tir t L* Barbier d Stil/s, Irf l'illc du i6i.i, Dragon i/V Vtllzrs, duo exe CuU par elle et Sic Au^ de l'.admes Candie. aneioi IICT.SU moi: en d'ovations trniiqjtiei, Sa (le^ iiie cration '. liarJm le^rand Ue publitain t:t un petit chtt coca vie Ut Ui.Ojoph e rsigne et <*7M bjnne hu euv locale. Rappelle i iusicurs loiur la i .eu u d ai K^G amencer tes h itiso.: de ctrco'nUoc:, toajaun plus applaudies. Le vaoouiaie luleiUraux dont c taler.t satliinia dav.iataj{e chaque ju'.r COI ni le puo.ic qui n* IUI ii-rcbiiidt passes symn.nlues. Un bon poiat i MrC'iailes GaclI ,> qui „viit b.cu voa.u chaut r Voiu lut si IOIIC et Stilo m u. Noua vaoa laiss cxpxi pour la lia la o de la counyeuse .vieLe Hcirn-ne Faubeit qa 1 liai prts \\i(. peuUaui IJIC la toiaee is puuu uni .n i use ;>...... (|uibla, exe.mant Le ci chas du Vuuge.et ilaicha tuobra d aae M irioanattei -conp giaut k;, .'.il.il: s li le eit *a DacQi u'g.ic u"cucuuiagemeat. Naus eng.igeoi.s te pu Olic, la po .luine lois, a ailei tu louie a Vaiil .es passai d agrables momenid, av> a saUtlacuonde icconu Lue ic ILCII ta d artistes de laleot el la joie de pouvoir cucoutag.'f CM AibttSS si di ,;ILS a'iuteit, a cause des nob.ts .lioits qu..s ralisent. ou Graud G /.van e, ta le M C r humaine. Ce lorg.e di irheq I Oinm UC intl; lui ausai. B.gae m pxuieHwwu ue. aie. gne an %  S I da-i |oo I laPatipia W ^u^t, du U,,J ^.a^nouB du -irandG rit matveillatM, de. o il ..ous-vovo ., loc*. a t ri ,e., de don u d |]edl|l E9 personnes ner^lHW ita* i pour quo;, %  de Ck-end G fti foit Bclia que le Peu/if.' v^v. d ro .^a. Kopulati.j pwiiue la Pdit q,L ** uton es ^'•r qu'iU avaieui l'h itil "^"'e di l ( i vi.uido pour <: 8,c U> l'iuple voit avec pi ' I le Jjruvu g, iieu^i A fred M *P Q me tu, U main our le dei lPir du ces Rgus ban tou" • luus pouvtJni donc diio q • ^t-ie est j-unats anantie Sait uns flal,—at coaaldarai Mr C .. a, JI aussi, Biguo la proieatauou dee et i x. au r. -.u i. u iule H; 'D'il (loin-,, (j-; ;,. ou que'qus COr-fire, d.jt .wei i. la C a ^nin-e il hllmt y it< min-. i*'ma .que d mvoqui E e ,,t ^etlf p -^sdesuii liVre coi , U P'e'to'-d'J CS0I ^C fl 'tO'' q il \j hq le.que l [*'le.P;'u 4 h dut rpliquer *• raies: Ji^'CMon du .P. .-r.uoH# W*\ le v. de v, i <• • i p m sont reuaeigu ">i, co „ I avoir manfl t re.041 o rai t j iBeadrtm u. l'-iiif liuiuii '' i. :•' aesitioa „, '* isae. Ile est Grand G.v,. ; 3 Fvrier 1S80 n'est •,..'• i' 'Mon Char Monsieur -.liance. ces do "Jo regretm uitnuiueiu de i la mecbaacet. avoir entreieuu au ujei de. • D, nui tient-o. les fanseigne-qui ont dclare avoir mang .acllei %  nu aa'on a b s.' Qu'o 1 -Le g.-iii*l do lariond ium .i e Ou On dise h source oui v ; .. est vcuti piovoqu-i ; K • .-, o-. ?intcaa-broiU, h toius arra.g e.-'a pro.e* sar q Iqu paBs.ge*, .;"; 10D .. rCi tel. qa'ou a vo..du u I chau lui,n tau due* J. ice ao'll n'a pa 8 a^aine au marcheL uioi se e t tontirouvaa froisss on aili si o. "'•,,: dH a e, alora 1re contre celai qo a r.cout cette o affaire qoajataii oblig de me ; de uns protesta I "i una an n:e U ia voul A an boudtw 4 ] veut j.-g dalaviAoa. de cl h nn ia cocu JU ""' IV -I -. — ... ..*. -.lus h %  d'avo.i (ait dirl Varils DlMAN.Hi: \ 1 yi] -CJ ai! fiidili } parlui u Ip mi •J' Bt -la pisodes LUNDI '. tt. "UOUIUUI Udl 18 Oli.Miu j>.iJ"— — ... . „ N de Wnc^lef rssez'coupe q i no il af< nf * %  bitude de L HlIil'aSJlDIipiS 1> umen'ire Mon bb 4 parties Kiruai-iQUE D'HATI* Arrt L E CONSEIL COMMUNAL DE lURT-AU-PRINCE \'a L'article 50, 2 ai me et aane ilinaa d.: U 1 01 du 6 Octobie 1S81 iur les Conseils Communaux ; Vu U Lot du 9 Aot 1896 rglem.-Qtant 1-iir.portatioa ei la venle les matires infhmmables ; Considrant que l'emmagasinage Il • s:ocki de giza'une et krosine tt tutias matires irlimmables dans l'encaintfl de la 'die expose la Population de trs grands dangers Considrant qu'a est du devoir du Conseil Communal de prendre outes mesures pour le maintien de a salubrit publique e de la scurit des t inulks; Arrte ce qui suit : Article 1.— A partir du 1er O:lo b;e 1921.il est formellement dtendu l'tablir des dp s de gazoline, ktrosine et autres matires inlim nab.es et explosives dans l'enceinte de U Ville. Aiticle a,— Cependant, ceux qui voudront vendre de la gaxaline. k •o>ine et autres matires intlsrnma otes eu dtail, dtns l'enceinte de la Vil e, seront obligs de se conformer rux preacriptioas de scurit dictes pu le Magistrat Cnoraunal assist d: la Geed.rmerie d'Haiti. A.-ticle j.— lusqu'au 1er Octobre 192., les dpts ci dessui* dsigns ne pouuont t faits que dans les ed.tices 1 pieuve du ftu. Article 4 —La prsent arrt, aprs ippn.t. i^u du iCl ta ire d Etat de t laiueui.sera (XCBt X la diligence du .d :,i.Mut Lonniunal de l'onu r.iiKf. di sa pub.ication. Le M a g t at Communal, Dr ANNOUAL Suivent Us signatures : Rglement*} Balatifs a 1 emmagasinage et la ven le de la g J zonne k. rosine et autres LOI lierez nllamnidblea dans la zone du Servies d'in eendie de La ville de Port au Prlnoe Conformment i 1 Arrt du C >eil Commuual en date du 2 Aol 192:, ddnent approuv pai le Secrture d'Etat di l Intrieur, les rgleui il. ci-apri ig ronl i'emmaga Jinage et ia vente ue la gaziline, nroiiues et toutes autres matires .aflammab.es dans la xane du Serries dinceadie de U Ville de Port u Pnnce. 1— H est ci igatoire a je toute liritUc u cauaagasi nage et de veate d gasoline, kirosine et autres nat.ea inflammables soit laite, par crn.au Saus Chef de la Gendarme-* ne dllut-, Chef du Service d'Incendie. L Au oiit comptente fer* tout e sud.une inspection des lieux prposas a U vente ou emmagasina gc ue ces aiticles et des moyens de euj uist.ibuuon. bn toutes les condaions requises, tant dans les envifeu q ;e sur les lieux mmes, soal cort j;me^ ux voeux de cet e tg'e flcntatioa. 1< Ch.f du Service d In eendie dlivrara un permis de vente oa. de distribution. 2.-. Tous les permis portercuit la 1 et le genre de commerce de celai qai sollicite l'autorisation, 1a quant t nrximum de chaque aorte de liquide pouvant tre emmagasin et l'emplacement du dpt. I J


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05450
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, August 13, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05450

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
....-**
iocs Ni* 4*50
Porl au P/ii -. iiiti
Samedi .3 Aot 19*21

dirtCTFUR-PHOPBlElAlKir;
Lment WAGLOIRE
M
i vr: ' V*0 rT-NT]MP9
Quotidien
CVsrla noblesse de l'-
crivain de servir hum-
bltment l'Ide, l'Ide
tant, dans la. patrie, la
premire a van i-garde et
la dernire forteresse*.
Piene FRONDAIE
Hue Amricslne No. tttfc
iftl : e,^",f
1* v n un de i ic e
ne hi^loire de oannib tlisme
-- 0
.
,i;S i'- joi er, en Boof porr savoir
l.ilm, i ivoir;
uvt i. naii
i
. i; : i )A (Vr:1^ Vfll S
: I I l"Il :
Il !|e ri | ,
Lt cou snllie m pieuv ,
pii-ir- i d" J.J.Auda.r .
ftupi'e du -j; j. nvicr iaa*j,
1
lp gnt!
i il, toinu r>
D i dA loi du
'ne ( ra j
J- J qui n c v nu ava' '
lu matic .: if
i '.i
de I i .' pi
liema
.' t l i rai
n ! i c rnmj i ara ii >, le jou
fait U i :i ion suivante : Psi
G l '< il te
r< ;.....e i inr, I
mateor do l'affaire du Gran Gi
ace et 't : n du (i and dcia-eque c'eat la nomme FYan
jp, eccpu!) i" i ' i ii i de
011,11 }:' n ii
do :" ii
D'i
qui i : m e i oi S'phie.t
rai Lit, alion n'a sai 8
mi i i i t d' tu-T du < '( le satisfi o i
et a- leur vian
a- 'lu G Govh IdH cilo
i cous !
|Hbon.m 8 les l'J^ di j
Cette vi !o.
Ibaonifuisanf ff.s e;e>?8 c tu/Je,
ltr.::i (| 1 avail COiuuiMiilP
s ; bu ; *';i le 13 Fvri i ira l
I. J. fol oblig de pab 1er la ii -
..t :
; ril u ii i i i ai s I'o '- n
, t m i 1886:
-'. , ...

U- tout ce- qa i -on
:erua
utilement que ni
i t1 i ulW
us la ven
i> COLS i
c 11 l i.
En cil i m a t-o i d.
14 g k L) g, >
oeire,ie mettantson mandat.
MIS li'i U feiOL; r L: LOt |
Volt ;, &lif lad4110 i I
;,t doue uu (ait entai i
haoce eu dlai pivu lc q .
)iidc.-i us v.isu pas la valear co
venue, u t Icc en tu prise pc una pas i
.n dautl a m us. 1 c qutstio
a bora .e 6 jo.ooo olais, cusu l
de y jc COO o i..-> (t c'a d
Je i.scO.ooo dollars; il dous |
qu'on n" d d.ori n m ...
le pin de vente.
i. i alleu lam u rg! : .' I
importante strai tliiot,
a notre avis. e-. irab
ta L'i!C(.tiO ginaale d : i eotiep ie
- '
.'nrlUAMM
i^ansiiUia
en | imot'ia ^ouiBignn,
[esseul ; 'i:-v.ni prisa q 'ai >danala deJutmtl wMbaa m iuwui
ends, t- moi e on Lla'iinne '(koh au Gr. n > Uoftvi ) eom une pi A localoa dd | I s,r ia urinde veotiOB dont elle si uieculpera, !! l>L,it au **uoa. la D m de l'a-
|eH u ptras. n At et i i i il I i i o.dre oi'e iwai'--' oltma t'i)#Cf.s -j jjute ; 1<=
: i
I pei
b,di i n d,-Sophie, est que I ioui d U Pctipfi a p*obil Plu beau film do 1 hiatire du
(D fille, H(ti(h^H rui Bon quVllViSi- ,S il ld n Bl monde; ia ,a,m^ ,,,,, uu uuai
fileta lecoi ..> r les cita Gi G ve, la-idi, UalolM :
i-iiirpe do n '''" aja'co ca i m Ile ;-t bien j_,a vie de i;hristophe Goloaib
Hi coinino suit : C mm-ii', pi,r an e c <' t i- rou- > i )
Sophie, \ ub qui avtz t la d oa la i ivni de krorn > Ptt
de Pre b'n h-1 -iJ h oa. I i^mo : D C Bo-
wur-dii man s rii ne per naventure, De Boiiuy, D> Li
Ptidedon flur la fu tf ; ra h bu \" uub qui p^i p
qu i oi i. oi.h pu U'i'H a Ji u m n ; .: BU QOlt |
lui joli-l ras- I u c du l'hVf-n ,1. i. !:** d'u- e a v at fA
*'Ih r. cit d ce fdit-diveis a propos de cette fui.aia mo;:ta -de llU)l lt; Alllo,lje [
et sa dccpav=rLo de
1 Ameiique
prol 'guo, J. tp, q ii e. 1U jO pi da
Kteuuo^u.iuii exao e de 1.1*0 faite
uoui ala> Mise en sco e de ^i
K. i>ouig ois vec li ac lurtt do i
do lU iiu L du
el* quo :. Georges
-, ,a, ,0;d; ', '' GoiSiab; LaOBUm *iaa..nf dant I.
dUPaipoiiiqaaaLtla, C nt rpaa ',,a ' ,Ib dUadeiia la UtUoliuiit,
lertftiir.h un.!-, put a paitie toire ce voie-.n aru-.e s-ous bain, .. :__ _,..,,_
pfrre ei t ave : I qoe'qaa je -ioi. et q < i basionn d^ telie *~
que que je cioi-. et q
Piinforrubiioij. -(il n'y a don : c.cii riv au l>uieau as ia po- nwnwr
|hDouv Mioi le sole.!-.- en i rien de ploa pre. e Dj soi e que I histoire floi bu.
que lo Peuple avait* alffrrn ,! idi I Aoiafl Le .appo t officiel Gtt.11 np a d^u iW, e la lettre au.
I.population du Grand Gove adi a co sujet a l : uiO n soi e- vanie de i.lIo. ouieur :
X,. l3 F,VI.; ,e p .il: 80n,de pablier les aitilns qan
l.qUe le /&." v.r c ' lea p jss eu,- vient de .1 e, lesquuea aput pie, ,. d
L : ci i Faite!
v I a pi ';._, b i ; h:arfi
0J1 .. donnai)
e conoit de : a i,'.)! t. Riei
I
l'on a eu .. pp c c-Athoi.
Usnic ; le. Dans
e pin j i r dt 1'ui.iie qa'oi
msa i : ;t e i M:l)i
I P ii i opuio.-
cnrale. est u:i? de; principales rr
as du i ii [&ti Avec on tilen
ucomj'aiable, une motiOO comra-
lutnce, une gtXx iainie, t le er
eve to:.trs les difficults de parti ioo
illici r, sa voir, .. 6ae vo.x de eu
al, impecceble et nuance ralisa.*
miximuni d: perfection. Lille um
e pub.ic sou charme dios : Rrpin
tirt L* Barbier d Stil/s, Irf l'illc du
i6i.i, Dragon i/V Vtllzrs, duo exe
CuU par elle et Sic Au^ de l'.admes
Candie- aneioi.iict.su moi:
en d'ovations trniiqjtiei, Sa (le^
iiie cration '. liarJm le^rand Ue
publitain t:t un petit chtt coca vie Ut
Ui.Ojoph e rsigne et <*7m bjnne hu
. euv locale. Rappelle i iusicurs loi-
ur la i .eu u d ai k^g amencer tes
h itiso.: de ctrco'nUoc:, toajaun
plus applaudies.
Le vaoouiaie luleiUraux dont
c taler.t satliinia dav.iataj{e chaque
ju'.r COI ni le puo.ic qui n* iui
ii-rcbiiidt passes symn.nlues.
Un bon poiat i MrC'iailes Gacl-
I ,> qui viit b.cu voa.u chaut r
Voiu lut si ioIic et Stilo m u.
Noua vaoa laiss cxpxi pour la
lia la o de la counyeuse
.vieLe Hcirn-ne Faubeit qa1 liai prts
\\i(. peuUaui Ijic la toiaee is puuu
uni .n i use ;>...... (|uibla, exe-
.mant Le ci chas du Vuuge.et
ilaicha tuobra d aae M irioanattei
-conp giaut k;, .'.il.il:s li le eit
*a DacQi u'g.ic u"cucuuiagemeat.
Naus eng.igeoi.s te pu Olic, la po
.luine lois, a ailei tu louie a Vaiil
.es passai d agrables momenid, av>
a saUtlacuonde icconu Lue ic ilcii
ta d artistes de laleot el la joie de
pouvoir cucoutag.'f cm AibttSS si di
,;ils a'iuteit, a cause des nob.ts
.lioits qu..s ralisent.
ou Graud G /.- van e, ta le M
C r humaine. Ce lorg.e di irheq I Oinm UC intl; lui ausai. B.gae m pxuieHwwu ue.
aie. gne an S I da-i |oo I laPatipia W ^u^t, du u,,j ^.a^nouB
. du -irandG rit matveillatM, de. o il ..ous-vovo ., loc*. a tri,e., de don
u d |]edl|l E9 personnes ner^lHW ita* i pour quo;,
de Ck-end G fti foit Bclia que le Peu/if.' v^v. d ro .^a.
Kopulati.j
pwiiue la
Pdit q,L
** uton es
^'r qu'iU avaieui l'h itil
"^"'e dil(. i vi.uido pour <:
8,c U> l'iuple voit avec pi '
I le Jjruvu g, iieu^i A fred M
*PQ me tu, U main our le dei
lPir du ces Rgus ban tou"
luus pouvtJni donc diio q
^t-ie est j-unats anantie
Sait uns flal,at coaaldarai Mr C .. a,
ji aussi, Biguo la proieatauou dee
et
i x.
au r.
-.u i. u iu-
le
H;
'D'il (loin-,, (j-; ;,. ou que'qus
COr-fire, d.jt .wei i.- la C a
^nin-e il hllmt y it< min-.
i*'ma .que d mvoqui
Ee,,t
^etlf p -^sdesuii liVre coi
,U P'e'to'-d'J CS0I
^Cfl'tO'' q il \j hq le.que l
[*'le.P;'u4 h dut rpliquer
* raies: -
Ji^'CMon du .P. .-r.u- oH#
W*\ le v. de v, !
i < i p m sont reuaeigu ">i,
co I avoir manfl t re.041 o rai t j iBeadrtm
u. l'-iiif liuiuii '' i. :' aesitioa , ,
'* isae. Ile est Grand G.v,. ; 3 Fvrier 1S80
n'est ,..' i' 'Mon Char Monsieur
-.liance. ces do "Jo regretm uitnuiueiu de i
la mecbaacet. avoir entreieuu au ujei de.
D, nui tient-o. les fanseigne-qui ont dclare avoir mang .acllei ,
nu aa'on a b s.' Qu'o 1 -Le g.-iii*l do lariond ium
.i e Ou On dise h source oui v; .. est vcuti piovoqu-i ; K .-, o-.
?intcaa-broiU, h toius arra.g e.-'a pro.e* sar q Iqu paBs.ge*,
.;"; ,10D.. rCi. tel. qa'ou a vo..du u I chau lu-
i,n tau due* J. i- ce ao'll n'a pa8 a^aine au marche- L uioi se
e., t tontirouvaa froisss on aili si o.
"',,: dH a e, alora 1re contre celai qo a r.cout cette
o affaire qoajataii oblig de me ;
de uns protesta
I "i una an
n:e U ia voul A an boudtw 4 ] veut
j.-g dalaviAoa. de cl h,
nn ia cocu "ju""'iv-i -. ... ..*.-----
-.lus h '
d'avo.i (ait dirl

Varils
DlMAN.Hi:
\
1
yi] -cj ai!
fiidili
} parlui
u Ip mi
J' Bt -la pisodes
LUNDI
'. tt.
"UOUIUUI Udl 18 Oli.Miu j>.iJ" ...
N de Wnc^lef rssez'coupe q i no il af< nf * bitude de L .
HlIil'aSJlDIipiS
1> umen'ire
Mon bb
4 parties
Kiruai-iQUE d'Hati*
Arrt
L E CONSEIL COMMUNAL DE
lURT-AU-PRINCE
\'a L'article 50, 2 ai me et aane
ilinaa d.: U 1 01 du 6 Octobie 1S81
iur les Conseils Communaux ;
Vu U Lot du 9 Aot 1896 rgle-
m.-Qtant 1-iir.portatioa ei la venle
les matires infhmmables ;
Considrant que l'emmagasinage
Il s:ocki de giza'une et krosine tt
tutias matires irlimmables dans
l'encaintfl de la 'die expose la Po-
pulation de trs grands dangers ,
Considrant qu'a est du devoir
du Conseil Communal de prendre
outes mesures pour le maintien de
a salubrit publique e de la scuri-
t des t inulks;
Arrte ce qui suit :
Article 1. A partir du 1er O:lo
b;e 1921.il est formellement dtendu
l'tablir des dp s de gazoline,
ktrosine et autres matires inlim
nab.es et explosives dans l'enceinte
de U Ville.
Aiticle a, Cependant, ceux qui
voudront vendre de la gaxaline. k
o>ine et autres matires intlsrnma
otes eu dtail, dtns l'enceinte de la
Vil e, seront obligs de se conformer
rux preacriptioas de scurit dictes
pu le Magistrat Cnoraunal assist
d: la Geed.rmerie d'Haiti.
A.-ticle j. lusqu'au 1er Octobre
192., les dpts ci dessui* dsigns
ne pouuont t faits que dans les
ed.tices 1 pieuve du ftu.
Article 4 La prsent arrt, aprs
ippn.t.. i^u du i-Cl ta ire d Etat de
t laiueui.sera (XCBt X la diligence
du .d :,i.Mut Lonniunal de l'on-
u r.iiKf. di sa pub.ication.
Le M a g t at Communal,
Dr ANNOUAl
Suivent Us signatures :
Rglement*}
Balatifs a 1 emmagasinage et
la ven le de la g J zonne k.
rosine et autres loi lierez
nllamnidblea dans la
zone du Servies d'in
eendie de La ville de
Port au Prlnoe
Conformment i 1 Arrt du C
>eil Commuual en date du 2 Aol
192:, ddnent approuv pai le Se-
crture d'Etat di l Intrieur, les r-
gleui il. ci-apri ig ronl i'emmaga
Jinage et ia vente ue la gaziline,
nroiiues et toutes autres matires
.aflammab.es dans la xane du Ser-
ries dinceadie de U Ville de Port
u Pnnce.
1 H est ci igatoire a je toute
liritUc u cauaagasi nage et de vea-
te d gasoline, kirosine et autres
nat.ea inflammables soit laite, par
crn.au Saus Chef de la Gendarme-*
ne dllut-, Chef du Service d'Incen-
die.
L Au oiit comptente fer* tout
e sud.- une inspection des lieux
prposas a U vente ou emmagasina
gc ue ces aiticles et des moyens de
euj uist.ibuuon. bn toutes les con-
daions requises, tant dans les envi-
feu q ;e sur les lieux mmes, soal
cort j;me^ ux voeux de cet e tg'e
flcntatioa. 1< Ch.f du Service d In
eendie dlivrara un permis de vente
oa. de distribution.
2.-. Tous les permis portercuit la
1 et le genre de commerce de
celai qai sollicite l'autorisation, 1a
quant t nrximum de chaque aorte
de liquide pouvant tre emmagasi-
n et l'emplacement du dpt.
I
J


t n n
Le \h\U h Reposions (joe c'est ce soir qu'au -
ta lieo a Venetes ie match de box'
nlie If eigeol Perfcei ft Mr Grant.
:Tu.n dv-mpten rie la pio'.te am
ncsio'. C m t. h era arbitr par le
I i t-nar.i 8b bar. Il aura lieu en x
i-pri:ts
1 a ?o-if sera augmente d'une re-
r /mi talion de inmr, puis il J
tua un ont h prlimma-ie de rt
hsrentrt 2 marine?. La lutte entre
Thtmas |. Grant t\ le hrrc.U Parkei
picmo dir 's plus animes; dn
|.2tis or.t fi erg gs qu trront lai
vie avec le plus vit ictit les dilf
tentes (hases de la parue.
A :e soir dote, a Varits.
Lgation DoiniuicaiiiO
A l'occasion de PAonivereaira d
la KosUmation de rfadpenderJCf
de la Uepublique Dominicaine la 16
Ao*t prochain, I Mnistro Dcw i.)
cian et Madame Moscobo rectvicr
la I gatiou de to usure* a midi
les Dominicain tt Ici Amis de Mo
DomiD|0.
N. I). de l'AffeO i plioii
Lundi i s Ai Al est la Mil de Kotn
Dame de 1 Asson pt.on,patronne de:
Ville* aa Port ru Prince, CapHailitn
Lavest Peut Geite.
* Il y aura dans toutes les Eglise.'
masse* sus heuies ordinaire; du di
manche. A la Basilique Notre Dame
la fte ie\iira un caihei spcial, S
G Mk/ I Arche\que pisidera le ce
lmonie Dans l'apismidi on aroifi
iiouiiria 1*1 C la Statue de la Verge
pat les ri.es dts Fronts Forts, di
Centre et Bonne Foi. Dans la jo.re
lODcert au champ de mais par h
musique du Palais*
L'Affaire, dite
de* Trsor
Le Tnbural de Cassation a rendu
o" anct dessaisissant le |uge Lis
courtnr or Imstiuc ion de l'A flaire,
dite des liesois. Ln juge Acloqut
iuntinue la mission d'instiuiie avec
impartialit et sang-froid ce procs
dont on attend la hn avec impa im
ce.
Avis j
Dpartement des Rela-
tions Extrieures
LfB hritire dp porsonneB rio^t
Ich noms suivent r t qui n on: p?* en
coie de reprsentant* connut, -t
invits se prsenter au l >.-v ar '-
iseot de Relatiuna Ex'rlaurB avec
outes les pice just liant leu a
iioita. j
Andr Donyon, ne l'or Salut. ;
ctune du torpillage du steeurid;:
'Kainok*-. |
Ilon Nol de St Louia du No o,
victime du torpillage du ateainei-'
"Molire". 1
Frdric Jaloutou, victime du tor
pillege du -Montrs!".
orlua Jean Charles victime du
torpillage du Montral.
Jeta Baptiste) Joseph, victime du j
'orpillage du "Montral". I
Gabriel Hilaire, victime du torpiltS
k du "Montral \
Les personnes habiles recueillir
la pari d'indemnit alloue a I o< ca
ion de la uuort des liai iens suai
leoomrol coaapris psuni Ira vieil]
mis dos trois bateaux plu* haut i.rui>
que, peuvent ae prseuier au U-
earteiuent les lundi, mercredi t
samedi, de 11 heures 1 heurea
Port-au-Prince, le io aot 1921
CROYEZ-LE,
, POUR LES
ENFANTS,
n'y a rien de tel comme
il
L'EMULSION DE SCOTT
W1J"
Invitation
La Direction du Collge Sa n' Vit
cent de Paul prie l'Association Mix t
de l'uvre Chrtienne.les membres
du Coips Enseignantes parems de>
lves et les amis d'assister la dis-
tribution des piix qui auia lieu i
1 arisisna dimanche 14 du courant.
Si Louis de feoaztgtie
et C. S. Voici les noms des joueurs des 2
quipes qui matchent aux C.yes de
main aprs midi :
Si I.rijH de Gonsague : Avants :
Fernand Denneiy (capUme), Osrer
Appolon, Franck Th^bud,Heimanr<
Hyipolite, Abnri Hall.
DUfrs : Max Simon. Mauiice Tl
maqur, F'anck Appo'on.
Akrh';ri:s: Amd S non. Emma
nuel Viliarson.
lOT; Antoine Hyppolile.
CSC Avants.Ke>ul Ccqueman
rapttaioe) ; hmilieu Sendra1, Alberi
Denneiy.Louis Villa'ion,R:n S uf.
Demis : Sam Pressoir, Cisius Nep
tune, kibcit Laraque.
/rrieres : Marcel Delsoin, Grard
Lafomsnt.
But; Max Mouille.
AVIS IMPORTANT
Office ds Squestres
Liquidateurs
Eu vert'i da iVriicle 7 de l'Arrt
du dix DCfsxdri mil naf cent dix
huit, 1- propiitaiioa dea crances
Mentionnes l'article 2, quatrime
aim* de la loi du '2. Act sait neuf
ceut vingt et un, ou laurs reprises-
asts, aoo> invi ai a se prsenter
I uifi des Squestre* liijuidateura
les mardi et iudi de chsque semsi
1 e.rlo n-i,f heures du matin midi,
et de dux hsuns de Isprs midi
l (|tiaiie heures, pour ansister i la
viiacaiion et 1 adsoission de
ours ciSauces'
La vr fica'io aura liu maison
par maison et par ordre alpinb ti-
que fixe sisal qu il suit ;
1 Aug Ahrend 1 Port au Prince
2 W Bauck Cayes
; O.tii BiebertCo Poit au Prince
4 r'harmacie W Bu,h Pou au Pce
5 Pharmacie Cnlrale
t> Uiue i glace 1
7 H Ju-gensen Saint Marc
8 lohs l.cobs^n Cayes
9 lohs lac b en Aquin
10 G. Keuel & Co fort au Piince
u I hcie K.ho&Weisehors Jrmie
12 F Lttiiaa Cap Uaiiieu
i hdw Ut! & Co <
14 A. Moich Port au Pi ion
1^ H Mun hmeyer & vJo Cayes
16 H Mumhmeyer & Co lrmie
j; Monchmeyer, Nevev&Co la^mel
1^ Oiolfson Lucas & Co Port au P.
19 Kinbold & Ca
20 Reinbold & Co
21 Keinbold & Ci
22 R-inbjid & Co
2; Keinbold & Co
24 ReioLoid & Co
25 P G^ S huit & Co
26 H Tisch:r
27 G. Vo:gs
LU!
Bureau de l'Agent General
Poit au Princfl, Ih 12 A^ W21
BULLETIN N 81
Dparti Annoicrts de N w York
pour Port aa Prince-
S,* Colon Pier 67 N.R le 12 aot
1911.
SiS Gen O- R- Gthala Pier 07 N
R. la 1 o 1921-
S,S Alliaua Pier U7, N.R. le G
aot 1U21
O- B- THOMSON
figent giural
Dc
Nous svonsanprj8ent
re la mo.-t de Mr.
Hurvenue sa Bo gae s
S'JS.
Nous p'-seatosi noi
loanc s a la famil'e ci
rement i nore ami
dont il tut Je rtre.
Brun]
octtati
iV/S
^ Les abonns du
uauraient pas rea\
numros sont priH\
Uuis observations sam\
. l'orf-wPnnce,!}
0%z*ZZi& Un teint de lys
) Dsormais, toutes les firmes,
compagnies ou personnes dlirant
emmagaiinei des matires ii.flimm
bls dsns la zone du Service d'iucer
die de Poit an Piince devront, dan
Im demande <-rite, indiquer l'em-
plscemert de leur dtt au Chet du
Service d'Incendie.
411 peut tre accord aux Ga
rjges I Dtail ants de gazoline.api
une inspection de l'Autorit comp-
rrrte. d'avoir un petit steck de ce
liquid- en touques de cinq gallons
our faciliter les sutomcbiles en vc
*,. Les Boutiquiets ou co'por
leurs vendant de la krostne en pe
Hte quantit dans les rues, en bou-
tique ou aux marchs, doivent dbi
1er cet article d'un bidon en zinc
avec bec et orihee de remplissage
pouvant se fermer hermtiquerr.ect,
,het du Seivce d'incendie.
6.Tout dpt, pour excuter .s
dts rg'ements de produits inlli.ni
nobles, portera, l'extrieur, ont
eeseigne spparente svec 1 inscription
nTant :
ICI SI TROUVENT DES
MATJi.RES INFLAMMABLES
cl, i l'intrieur. d?s alfiches tes vi-
aibl'S ptoh baot de lun.er.
Port au Prince U S sct 1921
DrANNOUAt,
Mgistral Communal
I I MEAD.
gousChef de laGeudarmerie,
Gonaives
Siiat Marc
Pet t Gove
Miragolae
Dame Marie
Cap Hatien
' Cayes
Is
Secrtairerie d'Etat
des Fiuauces et du
Cointutrce
LOI DU 13 AOUT yoU DE
L'IMPOT SU LE REVENU
Article 43. ludpcndamment d?i
droite de timbre et tait par les tirrs 1 et 2> il es et -
salis, partit da la p'omulgation de
la pleut n'a Loi une luxe annuelle at
obligatoire- l 3 v r les intrts, di?i.
dsndes.rwvein l'ioul sutree produits' Monsieur B M. Djplessy, Mon
des sciions t obligstions da toute sieur Getio limite ou. ses enfans et
nature des Soci^s, Cotapsgniea ou pttrs entants, Madame Veuve P St
entiprises q elcjnques, liuarcires Lger Perrie, ses enfants et n-tits
industrielle,, ca-rnnsrcialaa civilea erticts. les familles Duplesiv et
que e que soit lpoque da leur ce u urtelou el 10us ,M M||P| ^
l nraareintS RmmI u~m~l:____
2 3 Sur lf arrag*! t nti
annueli dea Emnrunte, Obligations, Z" ,"\, '" ",fc,t '" oudcs oejrs]
Bons et iuii'a Titrai de I Etat, dea e la b-8ese l lous ceux qui leur
communes et UbhaaaoMBta public 0jl donn des mo'gnages de sym
liaitiens. ainsi que (J.b socits com Path'e l'o.casion de la no t de
psg> iea et entrej-riaes ci-dessus d leor regretter,
ignes ; I Mat te Madeleine A initia heurttfou
.jSurlei iiirts, prodaits et l,s les prient d'agrer l'exoression
bnnee annoals des pan. d'ist'de leu: profonde8 nmSSSSS
tts et commandree dars les roci- *-*"Juiscance.
cornpagr.ua et entreprises, dont ,________________________
's espitel n >st pas divis4.en actions 0 _. """^
Ait. 41-Le levenn est dtermin 2 Poar 'Emprunts obligations,
P Pour les actiois des socits,
coin ngnies ou mtiepnses par In
diviiei.de lixe d'iprs les dlibra
njni des ussen.bles gnral a<:iionnanea on iaa conseils d'Ad-
mMiisiraiion, les comptes rendue et
tous au're documents analogues ,
bons ou antres litres
des Commune*, les
menrn publics hatiens
dss ocis. coinosgnic
de l'EtPt,
tabliase*
ainsi que
et enire

Vaillant $ Houet
A gents gnraux pour Hati
1720, Rue du Megasinde l
/J** A. Saint-Louis
Spicialutf Jrs maladies dit xeux
pribes, par l'inttou la revenu dis
trihn dans 1 am.e ;
3o Pour les pana d inl is at
commandites, eoit rar Ira dibrs,
ion des CMMl'a d'alminintrntion i
dsintrp|ea;eoi dfaut de d ibra|
lion pur 1 pvpinstinn I rairou d^ sxi
Mdecin Chirugien rour cent ( r} nio ). du moulant du
A lr plaisir d'aviser ses amis e! cTtB' eorUI r" d^ ,B co"nardite '
a la tiUt du (1 entre (natte UausSin minia rMon ou des actionnaires E6|
ront dpos dsns les virg jours de
inr dste > 1s b crtsiterie d t at
dei Fnarces.
Cacao Peters
EN VENTE CBE2
Vicor Mangons S mon Vieux. LopaRive* .L
L Preetzmann Aggerhol*.
Pharm cie Centri
Ca-mull'itions lous les jours
de 7 10 et 3 5.
^^9P5H
I*roduits d* toute trairhew. Excution promM'l
ordonnances SptviUls pour \o VERHOU T U C 1 :\ Z 1 \ 0 4 *'T*
^fici^flittrttf Vcur
U


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM