<%BANNER%>







PAGE 1

E MATIN AuUitp* t.Vs t, :S. el ?0 /• 21 du Tribunal de Paix de I uale secticn oord. |ug?!rini< piODoncs. ail et la C'a Autour de la Hasco Cette ematne on s f h cornu reancoup dr bfviti au iujtt Je ] %  veoti de ctlie vaste mliepiir. Mtl gti tout aucune nouvelle 5111e n'est venue prciser la situation actuelle. On a rr.me lait ccu'ir le b un que — Madelnre Pbilogne contre U ht bdgaid Llliott devait ;rr vei en PC S. Celui qui dboute la derran Hati. Nous croyons aavrir qo'en tatffe de s< n action comme tant iffrt tr fillkt est CD t'ain d.r 6 anic'nue de fctidemcn', rtp'te Jadesrie nouveau syndic,t qui doit mande reconvectionntlle eo dotruna pendre la direction et senlendre ges-intiO s formule parla PC S. avec les Bjnquie-s qui doivent fin? u Marque S,M KS v |Noa Veoe I'ENU ; A genre spciale des labacs de la Rgie j Franaise Les prix courants sont rduit 5 la loi de douane, il se. a proa P^lir de ce tour. Le .Sca/erlat 1 pvant les portes de la douar e suprieur Papier Bleu est en ven r>oral ordmaire(W lK T* En vntu dordte de Mr L H Me1 •, Ce Hector ot Custoins, selon l'a t o de cde devant les por lundi 8 AotlihT 10 heurts du te 20 Gourdes le Kilo, it 1 Gde matin, la \ente l'encan des ar [ e naquit liciea suivants i Art. 'M 1 ondamne la dite dame Madeleine Madeleine Pbilogne aux dpens. — Sem Smexant Pierre m contre Carida Dorvil Celui qui, statuant cer 1 entreprise. Nous auto is den: l'occasion de revoir le svmpathique Mr Elliot qui ne tardera as ds ?on arrive ici 4 entamer la ralisa* Dcs au fond sur l'orposition d| reue lion de ses grande riojets. du sieur Sem Semcxant Pierre m. rtracte le jugement de dfaut du 7 Septemb.e 1920 et par suite le dfaut du 20 luillet de la mme anne octroy la dame, Carida Dorvil on >re le dit sieur Sem .Sem. xanl Pier?em dans l'instance perdante entre les parties, condamne la dame Canda Dorvil aux dpens. — Lahens Racine Camille. Celui qui d l et dclaie ni et de nul eBet le p ocs verbal de saisie txcution du 14 luillet 1^21, exploit de l'buissier Cinoa 1J mer.il de ue sige, fait larequle du sieur Franois Camille, rejette les tiomn .1 ges intrts rclams par Me Lahens Racine demandeur en nullit de la dite saisie excution; condamne le dit sieur Franois Camille aux d peos. —Octave Brice contre Louis Cht tien. Celui qui dboute le deman deur de son action comn e iaot mal fond; rejette la demande reconven tioootile en dommages intrts lor mule par le dfendeur, .condamne le demandeur au dpens. — Dccius Drivai Desvallons con trsGdcon Napolon. Celui qui ren voie les puties c a se pourvoir par de vant qui de droit, soit pour donner suite la procdure en faux soit pour trancher la question de propri t, en tout cas, se dclare d ores et dj incomptent pour connatre au tond de l'a Maire. — Marcel Oliver contre Ls Mal val. Celui qui teott en la loi me lop position du demandeur; tetacte le • %  jugement de dfaut dont est oppo sinors, mais seulement quant au chef de la condamnation sans dlai; condamne 4 nouveau l'opposant payer le dite valeur de cent dollars, IM niant de l'obligation sus vise, par des versements mensuels.de vingt dollars, avec clause pnale; maintient tous les autres cheis du sus dit juge ment de dfaut, condamne l'oppo s mi aux dpens' — Neuville Guillaume contre IL Camy.Celui qui iu^eoit a statuei -ur la prsente instance en validit de saisie arrt, jusqu'au prononc du C igemtut sur l'appel interjet contre sentence uontt^f excution, — • Soutirant Lahens contre Chs Thevenin. Celui qui condamne le dfendeur payer au demandeur par toutes les voies de dioit le sus dite valtur de quatre vingts gouides montant en principal et cinq inoii d'iniits chus de l'obligation dont s's>gtt,accoidr au dtendeur la I. culte de se librer par des mensualits de : 1 TIUKI gouides, avec clause pnale Ile — 1 nclon St Fleur contre M. Franois. Celui qui donne dtaut coude le dfendeur, et, pour le pro fit, le condamne a payer su deman deti par toutes les voies de droit et sans diai la somme de cinq cents gouides, i titre de dommages murets, pour les cause* sus mention nes, ordonne l'excution provisoire ; du jugement moyennan ciution;etc. j (A suivre) Dans le motor-car Nous avons aperu dans le tnotor car circulant en ville les annonces de quelques commerants (a.sant valoir les produits en vente cluz eux L'ide est excellente. Nous conseillons a tous les corpmeiants de s'entend e avec la Direc lion de la P. C. S. cet une f?on merveilleuse de se taire connaitra, car d'aprs nos informations plus d'un millier de passagers circulent par jour dans ce motor-:ar. ; Les funrailles de Madame Yeu'.e Charles 11. tJtws. dcde Hier fcotr dans sa UOt anne, se feront cet Ipii raidi i lires prcises. Le convoi partira de la maison mortuaire sise P*u de Chose No •il, dnie e le Cercle Bellevue,poor contre Fracoli kw ' r C'EST LE MEILLEUR DES PURGATIFS OKT-A TJ Irt 1 2V 013 Alrx.PETRUS; Pharmanis Al MiHTI.NI Pharmacia du B* Je M VI.xRD r mur*.. /.••. bOfUlM f'hn rn>nclo*——^————— %  ———— j ^ 1 i Il cuilleis de labln 1 lot de fliturtB tour malles 1 lot de fer Marque S|MKS Cou'eaux de table S|Nos Marque fc>|MKS 1 sic de riz S|Nos Marque T. T. Jfc C l'UNTA A H EN AS C. R. I balle drill colon M initie S|MKS 18 assiettes et tasses LJNOB { Vf IL, ne S|MKS 1 chapeau de panama, Si Nos Art otf des loi4 de douane j Ma que S|IIKS 1 birtl do coiltar -, S, Nos Marque ACKMKD f I|t."i0 1 fard.;au de harcn2 < saur 1 i M iqu-. S.MKS | S.Nos 1 fardeau de harerga saurs ) l> orrbrut) EUt, Encsnteor public Les Escomptes suivants seront vecordes : De'J 9 Kilos 7 OtO De \U 4v Kilos S UjO pat tir de 50 Ky. 9 Ofi paquet. PortauPrmcTie •i Il est arriv unpg^^ /Mytnt Spejq f, E.Ro?^ L^i 1re iveou de On attire la sr, -, Service Technique sur l'a?] cable de la l e .v eno ,, 1 parlefaitdefi i surei • la canalisation de U J^ ni Un remblai levient.! 1 cet endroit] evtectqtcm: Les dernires Nouvelles Wach us Groiv { Fabrique Kola Kingston parmi nom Suivez la foule et profitez auti A la Fabr qu de aolil A la Fabrique le Kokl A la Fabrique de Kolaj A la Fabrq.ie de Kolil A la fabrique de Kodj [Vari ls CE SOI H Le Mat que aux Kn vertu d'ordre *• Mr Lon R Ma'ie, Colle cor of CdStO0af. selou I aride 101 de la loi ri> ricuaoe. dfvfDl b8 POflei de IH dnr.ni.p, il aeta proc^H^ mercroli 10 Axt 1MI In ven'e l'encan, 10 heures du matin des marchand ses suivante : Marq.e No H K S i Pkge lilsi V. Forme (Efff.ts DsasageuJ Ma que Dr Uyppolite 1 Los deuial uood instrutnen s dniait es O allez-vous, pio de iamill FA vous, mre des eotint ? fit vous mes entan's? Ki vous jeunes gens? El v >us demoisel'es? El b.en mes amis, nous s uvons donc la foue Yfa S kola C(JU far en tilii cest la Fabrique de kola de liansponee .ri. En gros et en dtail chez Lope Riveia. Vincent Marklonf CMontasse, Comptoir Fin N SI.JR & C). Micius Uernsrd t. Noisette. A. Elie, Justin Juste, P. Pejotib' F N. Lahens, Mme Vve Salnave, NAugustine et grands magasins et cals sur placel'our les provinces chez A Saba \Co. ?e;it-GoveComptoir Grand ('.cave: Bortoli fr.es et Joseph Elias, Uir-sgone; Hhilip e Kdgaid Bire. Jirni-; Mme Vve H Lif-chi a Mme VVA ne, An. Cuyee; Assd Elias & Co. Mme Vve Martelly, l'arjl Marc; MmJulien Herrar, Petite Rivire; Geo Maiteliv, Gooal i'atiiqae | M ai que F. H. B. soebi & co 1 chiffonnier ,ltropo titan \+rd Water t \ basa und toile v „ c J n Marque A V.l 7 7 b-rreiw Wine^lnV fis-a-vtj ?> a ion des l'ompiars8 et 1 cisse Labels, capsules bouchons Ueh t s nia m lies M,rqi l^iff** e strtct cc,ortnt K Me et 12e pi^rd-'B Entre Lit fjea Montbrun ELIE, b ncantenr public La Maison Antoine Talamas A le plaisir d annonar ai nombreuse client'i; qiCcll? n UROP Gurt le rhumatisme Rrc:r.n'a:; TRAITS Ot U COU al:U if Mi,! -nu (10 k. IMM) 4c*Jim %  >; Sf*MMI 11 %  IM ^^ -*lltf un 1 ^ "^ X AjK .; ni d'il. Goutte Rhumatismes CraVelle A rtrio-Sclrose A igreurs L'URODONAL est au rhumatisme ce que la quinine est a la fivre, la Vamianlnc l'avarie. El h'is.TietiN 1 li.-l.llll l.TVIC lr: 11 'ii!:c. I . 1 %  1 lOWlM akai I -^OlC.r-cin.lGVC ' I vito i'obesit i W'.. *nr^wl lo illa I csia suprieur* aune 8 Crpon de soie Heurs li D Crpon de so>e uni conlors varies -*l Toile drsp. grende largeur 5 Voile uni couleur *i Simili blanc* grande largeur 2 Nansork blanc grande largeur U .Satinette couleur, grande largeur 2/30 fercale blanc suprieur; 2 Kaki blanc suprieut 2,50 Duck blanc 2 Soie lavable nuances varies ;f> Crpe de Chine couleur '7 Hat' ne b'anc pour jup.-S 3 "rle indien 2 Urih bianc 1,50 Uanotite double largeur 8 Falrn beaci: suprieur nuances varies 10 Dsz'o blanc suprieur 1175 Flanelle coton 250 3 et 4 r':an Ile de laine suprieure 3 ponces de large 6 oG pcea de larg) 7. i • mousseline suprieure 10 Casimir couleur suprieur or 5 Serge bleu anglais or 5 noir Bupiieur or 6 Diagonale noire suprieure or 5.59 Hubsn l'ompsdour nuances varies G. 2.50 < uni toutes couleurs et toutes larg. 0.40 i 2 2-50 5 7.9 K 4 5.8 10 9 15 10 6 4 Cravates suprieures de choix Tt ssor de soie Ctiexnes hommes couleur (hemises hommes couleur suprieures Cliciniset tes couleur de Sism et blanc Cbkossft.ee r,oor homme couleur doez. Cbsusset'fc pour hommes mercerises llta blancs a femmes lias du iu',8 noiis femmes Bas de soie suprieurs, ls paire (.roussettes couleur poor enfan:s dooz. Savon c La Satineoie • boite Sovon Gaidon Stvon Fsreskiu Savon Colgate i'oudie S glace houppes douzaine 0 ion Biver toutes qualit, flacon L0.100 Colgate flacon Lotion Armour Brele les Police Bretelles suprieures Chariaux de psiile hommes gMpctoi de paille hommes auptieors 9onii • s decouv>its qualiteb varies la psite or 5 Corstt raatque Twilfit or 4 2,!i0 2 6 12 3 250 2 2 1250 9 8 B.odci \4 Ot „. ., pice de G. 345 iii a autres articles de enow* VERMOUTH CI j\ Z i N O^WVfSS "'" "~" ~— %  -" — — — mm — AuenU Ayerit gnral pour^MV. a v.



PAGE 1

,jjsie*e aunee/lea 4149 fort ao Jfrtiice. -Uaiii Vendrtoi 5 Aot utti OlfitCTKUH PKOi'aWlAlfct. Clmeut-MAGLOIRK ,1 NUMERO '^f) CENTIMES Quotidien La justice et le courage de l'homme qui s'insurge contre les obus plaisent toujours rame du peuple. La Pre DIDON REDACTION; Rue Amricain; No, 1&6 fini ou fait la Force Nouvelles Etrangres LTluniflC — —0 — !>it mal h su ceux, parce que iplique pourquoi nous soin i ce sommos isiiii po que daos nue ce : devant ie danger. 1. rooe l'ois disp.-ru, nous nou*. doci et les campa BO ret'orII y a mieux : il est irnv. il d vomitif a obligs de limiter teOJOOl d'bui le applications net o eapn %  ir, uivieiuu et de neu faire ussgqu juato dsns la mesute de pou> uwi.nti uUiculea bans pouvoir me E dut ait une u< mi douxaiut ie eu qutalioo !s choses et le* Rgiud imbgiu oe ubin iu i utioua respectables que uou. ftime en ciant un lioiavoua coutiuueueiueut b^l uet*, au nom des p. ncipea, durant pi us du. sicle.NUH peti s enfauta savent jouet ji roude iri intressante danb aqutlle une v steut-e qni atcoinpa /ne B*B pouiC.aux dan une terme, %  \ .*< Lum.e piecau ion, que lea maillai gvlbuilissent seb.Vea COU Te a luoiauie Uk.s etneus Uc u itme iMj.ueiiia emtul, OU lui venir les c ieu et on but c**o louita leurs ltiU> npts quoi, la vmiieu e fut ubre d'ii.uet avec ses cochoua. Les Jiiena i Ul'eul bien bttti ici lou. %  indpendance n'avait pae Itroti annes Hati iant dj leoio de tene paseablemeu 1 la constitution politique (et liai if us tiouvrent et la moyen ue le suod.vue! tdeua : la lpnbnque d* M du Sud ayant pour bt I ie toyaume du Nord ayau (Uuiato^Uu CcUituo ctieia duiait une u un doua-aim Hgiud imtgiut ne ut in iMyiitme en cieant un tioilltst, la rpubl que uu buu hroœe pour chef. i ce moment-l 1 indpendai atonie, bien qu'existant en ta. (pM lecoui.ne au debora La %  mit peu prs la tte dt sautions et ou ne se souci on '* recoonaitre l'iudepeudanc lucietiDe colonie trauaise ei st de sa me Ue la Fiance tui %  i Hua taid, loiBque cellt-t. iKOLDu le nouvel Fiai et douWlexemple, les autres nation lit. En a tendant, la plus giai iPKniude planait aur le pays : Ml avec le sentiment d uu uai %  Ainsi t; ou iuteirugeail con> JW Ibunzon pour ae tendu WBpte que les galiea lran%  avaient pas encore tait leui on. jMoi i iquent Ooyer juequ> Jj*, WfcociaiionB leiatives a lt> •aillante de notre indpen far la France Les Cours On dment ofiicielletnerl lea ititor Par cible mutions de eeroiae loorotoi eelonl^atr_a-i a a F rt {•"•finelip lea rpr*frntnt4 de la, HaSllIHgiOU o % — U V llPARIS 2 Sterling IR |tj 46 Si [A •' 0:0 ti D.'i Detlar 131 . NEW-YORK SttfUrg 5.5673 Fiance et Kraaaine auraient en' pris; fltli \i n *f*" lion d'Hati, Saint Dominnue par la t'innmission nato riale spciale, doit commencer vendredi. du youveiusinent dt-a lOVftl lai racoooaiaecoa set detlea do l Bmi pira ru & >'**\A Herald" de Peria,avait annon; c4 n ie lr-e ngocia'ioaa seraient t taiui;es l.ondioa fidie M' Lon PARIS 3 — M. Briaod a propos c i, tBr| miobbe d lgions lbir>a aux allis que le Conaol SupimejMtLouis anctau BHibMI adi ur oenvisage la possibdii du la coupe France Petrograd, et l\ra*aine.| rat.on dea allis avec les B uls l uis uunistie du commerce dts sovie's,! aux mesures de ravitaillement de la|ea vue de tyier la question de la' Russie. reconnaissance de ces det es pal L'agence llavas croit savoir qia|jj tovfata. 'e gouvernerneni francis aurait li -, L. 8 Bab leaiiieurs de Funce ri teution d'asaurer un btcoiirs tempOjd. vnglteire. et le charg d'affaires raiie, par l'intermdiaire des org-ucd |' a |ie Berlin, ont retali M istioua prives, mais il 11 eat nulle HOMO, au nom dj leara gouverne ment question de rtablir les rela mer.ta la note demandant eu gourer tioue commeicialeB normales. L-ln-! n einon t alleaimd de prendre le., teivention franaise a un but pure dispositions voulues aliu de facilitai ment humanitaire et nullemtnt poJi' pir t0 ua lea moyens posailm'i, IH tiqae. transport traveia l Allemagae, daa air Emiry. commandeur de la i troupea allies que la si uation eu gioo amricaine, 1 adress hier un H aa ia Silaie pourrait tout ins ant measage k M Btiand pour remercier tendre ncessaire, le gouvernement franais de aon '"vpation a visiter do nouveau la — Uoe dpche de derlia dit qu'•aMW. 0i appiend de bonne source que l: Mr Loaery ao fait l'inferprle de doeu: aajseD, ministre des tires oua le* lgionnaires .amricaine qui traD res d Allemagne, a inform St-Marc, le 3 Aoi' 19H Monsieur le Directeur, Mon intention n'est pas de faire de la polmique U n'y a paa de quoil Le gibier de correctionnel Louuiue Loa.a Jeune a t dj coadamn par la Tribunal d'Appel et par la l'i injti.il du Cassation. Il a t reu voy devant ie tribunal de la 'Mpa b'ique de St-Marc" pour le inoctant la venun eu France des ve rans Buiricsinn veille d*ns les rcnari f antis de profond* sentimentsl.\ lgion trou yera la France tu travul. rparent ses iun.es cueilli. nt sa voie vers uu venir de paix appuye sur ua amitis lidiea (!( F ra nce gouvernement allemand tat! pit i champs dv leur aisi ; mais us ie puieut pipa mordr ; le danger avai. uia^aru et le jiuii ami cpuuuuait,. o'ebtHU bruit niauienautque nous uainfestonn nulle aapi'it U aivition. Nous hommes en u.nn de ciier a ue-tle. et en criaui noua ne dis.ouiiuuous pao ue faite le geale dt IOUB morale: detaut des deins*r loua moulions le& gencives... ccirmutii. aiions au SLJ't du Irans porr even'uei des iioupes envoyet tn HUte Snsie. La f RiT f'AKi i£N annonce ^ue les experts fracatl ont iimis a leurs coLgatl ang'o italiens un p'ojet dlr atrued lanc les invitaiion* P*" de ,a HiUle Si, Sie ^ sur U piochaine besaiou du Conseil '< p-cb.-ci e, ai itu.ut comp e des Sunme, l Angleterre, ILelie, le Ja consideut.ons doidre g,ograph que pou et les E'MS Unis sont invitset wOcomque. Si lu Cui.seii ojacuie la quea ion aea WASHINGTON ; — La dite de cuupab'es de guerre, agi a invite Le comte de Si Aulaire atnbissa au „ Novembie, m livti ueur de riat.ee Lcndies, lotbera l'atm^tre I ar liaivey, ambassadeur, qui leptest nter les Ltats Unis. "Le Journal" signale le succs de P 0ia,t li discussion immdiate du la dernire mission des bois du P ro J tl de io > du snateur Rorah p,irsorb 0|0 pour deux ai. s, dont le voyjnt pour le cabotage amricain total dea aouBciipiions ecueillies jle rtablissement du privilge du Il a rencontr a St Marc le juge iccdrr la demande latte en com-j Mural Dalencour, qai a rvoqu .1 u i pal tes t ois ambassideurs, etji'arrt d'appel, l'Arrt de Cassation, q u il confrerait avec le ministre des'pour librer. la Belgique l a lunion de la coalreoce du desarmement est fixe officiellement ... preident Harding in torma les leaders du Snat qu'il s'op .--_..„ U v. fout preuve, , %  [de vur, dune certaine iguu Je piometa un bon ^iut tu pre 'w la ai-dation qui existait s 'mier qui s'apeicevia que nous som .uedausle paya. L'inquames ndiculta tt nu u y a mieux P*ial* avait cr iicsiafciuie isiic, Paiement f a h > AnSbii V ra %  " % %  donn un "*Jt-JeurjiBl indii et V A ui ^icaiae ^di b de mœurs Il eat rappel aux Membre de la Socit que la runion mensuelle aura lieu dimanche 7 du courant i heures de I aprs midi au Temple du Mont Liban. Pure dp jour. Rception de nouveaux membres. Sanction du proies veibal de la dernire sance. Lecmie de la forrespoodsnee Causeries par le col'gue A. oeetion d inirt ffAmmk Le prsident. Auguste Ectg Le geciUire J^lto JOStPH passage du canal de Panama san.> payer de droits. Harding est (avis d'viter des coir.e>.liuou^ possibles avec les autres nations au sujet des droits du passive jusqu' !a reumon de U confrence du dsarmen^ot. — i'ittQci, prsident du Snal itxlise arriva hier i New-Yok. U se rend Williamstowu faire une srie de confrences devant l'An\eiican hstiiute of Fol.Les 1. LONDRES— Lt% iihs ont averti les grecs qu'aucune avance sur Con* tanti-v^r'.. par les tioupes engages Le Parquet et la partie civile ont t 'ojb deux eu \ppel o le gibier louuius Louia Jeune sera lepinc uour avoir uompe M. .amWes des Communes vota ., une forte majorit la construc lion de qu; ire croiseurs de bataille tout du mer type avec des cicoas de se>xe inches, MADRU>— Les informations pr-j vues reues de Melilla font nombre descriptions de la situation ni su Maroc. Les l'.S.H. L'Union Sportive Haitteaoe a. dans sa sance d'Assemble Gnrale d'hier, coainos son Comit comme sait: Dr M. Bourand, prsident, E. Clo dius, vice prsident, N Sylvain, se cttaire, A. Gardiner, trsorier, mena bres du comitMM C. Hennque/, F. Laforest, Paul Caeuet, Lr Baxelais, ftan (acques. Nos meilleurs souhaits de russite au nouveau comit. nir les violentes attaques des tribut Maures qui possderaient une arnteorganise l'europenne Lesprisoa niers faits par les tribus saisirai: bien traits. LONDRES— L'uni

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05443
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, August 05, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05443

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
,jjsie*e
aunee/lea 4149
fort ao Jfrtiice. -Uaiii
Vendrtoi 5 Aot utti
OlfitCTKUH PKOi'aWlAlfct.
Clmeut-MAGLOIRK
,1 NUMERO '^f) CENTIMES
Quotidien
La justice et le courage
de l'homme qui s'insur-
ge contre les obus plai-
sent toujours rame
du peuple.
La Pre DIDON
REDACTION; Rue Amricain; No, 1&6
fini ou fait la Force Nouvelles Etrangres LTluniflC
0
!>it mal h su ceux, parce que
iplique pourquoi nous soin
i ce sommos isiiii
po que daos nue
ce : devant ie danger. 1.
rooe l'ois disp.-ru, nous nou*.
doci et les campa bo ret'or-
II y a mieux : il est irnv.
il d rUrdaol trop se raliser
H04 sommes l'aligns de I atti
Podioo et d'eiitentf, et nou.-
aninea annB lea uns contre
Itn, aprs avoir toutefois con
pacte de ue pas perdre ie dan
ioe et d'y l'aire lace, le cab
H. chicuti de aon cel. Voici
et, pour employer une expressior
'.rajuste de Madiou, un s vivait pro
[ftibles : la raison en eat que j visoireuieni- ce n'est qu' pat tu
ivoos toujours t et nous de la reconnaissance de iiu.ru i ni.-
H encore essentiellement de-; pendauce par la France que cetu
Do de nos confrre* puMiaii (incertitude disparut, d'autant plut
amin un article sur ce vu- : rapidemeut que l'exemple de la Frai
Mil srticle ue ftt tant d'ac-! ce entrains lea autres grandes ua
: lion.
9 dispost Ki o'es* au mi ieu Qe telles circon
seule cir- lances qu'eut lira d'abord la iciseioi
autre Curisiupbe et Pe lea, eusuile.
la sparation de l'Ouest et du Su i
Ce dernier vueuieut fut d autan
plus inexplicable qu'au danyer ext<
neur consumant en une reprisi
d'hostilits possible par la Fiaucr.
etuit veuu se joiudie un dauber in
teneur : l'esprit mouarebique d
Christophe qui semblait menace
srieusement lea idea et les instiu
;ions lpubhcainea que Uigaud pu
leodait reprsentai au ueme tttrt
que Ption.
Noua n'exagrons donc pas et
prtendant que, incn* eu t.ce di
langer, noua sommes incapair.es dt
taira trve a uotte ut prit de divi-
sion. Seulement, le danger faisan
l'onction, au besoin de sauctioo, nou>
vomitif a obligs de limiter teOJOOl
d'bui le applications net o eapn
ir, uivieiuu et de neu faire ussg-
qu juato dsns la mesute de pou>
uwi.nti uUiculea bans pouvoir me
E dut ait une u< mi douxaiut ie eu qutalioo !s choses et le*
Rgiud imbgiu oe ubin iu i utioua respectables que uou.
ftime en ciant un lioi- avoua coutiuueueiueut b^l uet*, au
nom des p. ncipea, durant pi us du.
sicle-
.nuh peti s enfauta savent jouet
ji roude iri intressante danb
aqutlle une v steut-e qni atcoinpa
/ne b*b pouiC.aux dan une terme,
\.*<, Lum.e piecau ion, que lea
maillai gvlbuilissent se- b.Vea COU Te
a luoiauie Uk.s etneus Uc u itme
iMj.ueiiia emtul, OU lui venir les
c ieu et on but c**o louita leurs
ltiU> npts quoi, la vmiieu e fut
ubre d'ii.uet avec ses cochoua. Les
Jiiena i Ul'eul bien bttti ici lou.
indpendance n'avait pae
Itroti annes Hati iant dj
leoio de tene paseablemeu1.
la constitution politique
(et liai if us tiouvrent et
la moyen ue le suod.vue!
tdeua : la lpnbnque d*
M du Sud ayant pour bt I
ie toyaume du Nord ayau
(Uuiato^Uu CcUituo ctieia
duiait une u un doua-aim
Hgiud imtgiut ne ut in
iMyiitme en cieant un tioi-
lltst, la rpubl que uu buu
hroe pour chef.
i ce moment-l 1 indpendai
atonie, bien qu'existant en ta.
(pM lecoui.ne au debora La
mit peu prs la tte dt
sautions et ou ne se souci on
'* recoonaitre l'iudepeudanc
lucietiDe colonie trauaise ei
st de sa me Ue la Fiance tui
i Hua taid, loiBque cellt-t.
iKOLDu le nouvel Fiai et dou-
Wlexemple, les autres nation
lit. En a tendant, la plus giai
iPKniude planait aur le pays :
Ml avec le sentiment d uu uai
Ainsi t; ou iuteirugeail con>
JW Ibunzon pour ae tendu
WBpte que les galiea lran-
. avaient pas encore tait leui
on.
jMoi i iquent Ooyer juequ>
Jj*, WfcociaiionB leiatives a lt>
aillante de notre indpen
far la France
Les Cours
On dment ofiicielletnerl lea ititor Par cible
mutions de eeroiae loorotoi eelonl^atr- _a-i___*___aa Frt.,
{"finelip lea rpr*frntnt4 de la, HaSllIHgiOU o%UVll-
PARIS 2
Sterling
IR |tj
46 Si [A
' 0:0 ti D.'i
Detlar 131 .
NEW-YORK -
SttfUrg 5.5673
Fiance et Kraaaine auraient en' pris; fltli\in dvi D^gocialiona eu vue dobtenir:,/lct',,*f*"
lion d'Hati, Saint
Dominnue par la
t'innmission nato
riale spciale, doit
commencer vendre-
di.
du youveiusinent dt-a lOVftl lai
racoooaiaecoa set detlea do l Bmi
pira ru&>'-
**\a Herald" de Peria,avait annon;
c4 n ie lr-e ngocia'ioaa seraient t
taiui;es l.ondioa fidie M' Lon
PARIS 3 M. Briaod a propos ci,tBr| miobbe d lgions lbir>a
aux allis que le Conaol SupimejMt- Louis anctau BHibMI adi ur o-
envisage la possibdii du la coupe France Petrograd, et l\ra*aine.|
rat.on dea allis avec les B uls l uis uunistie du commerce dts sovie's,!
aux mesures de ravitaillement de la|ea vue de tyier la question de la'
Russie. reconnaissance de ces det es pal
L'agence llavas croit savoir qia|jj tovfata.
'e gouvernerneni francis aurait li -, L.8 Bab leaiiieurs de Funce ri
teution d'asaurer un btcoiirs tempOjd. vnglteire. et le charg d'affaires
raiie, par l'intermdiaire des org-ucd |'a|ie Berlin, ont retali M
istioua prives, mais il 11 eat nulle Homo, au nom dj leara gouverne
ment question de rtablir les rela mer.ta la note demandant eu gourer
tioue commeicialeB normales. L-ln-!neinont alleaimd de prendre le.,
teivention franaise a un but pure dispositions voulues aliu de facilitai
ment humanitaire et nullemtnt poJi'pir t0ua lea moyens posailm'i, Ih
tiqae. transport traveia l Allemagae, daa
air Emiry. commandeur de la i troupea allies que la si uation eu
gioo amricaine, 1 adress hier un Haaia Silaie pourrait tout ins ant
measage k M Btiand pour remercier tendre ncessaire,
le gouvernement franais de aon
'"vpation a visiter do nouveau la Uoe dpche de derlia dit qu'-
aMW. 0i appiend de bonne source que l:
Mr Loaery ao fait l'inferprle de doeu: aajseD, ministre des tires
oua le* lgionnaires .amricaine qui traD res d Allemagne, a inform
St-Marc, le 3 Aoi' 19H
Monsieur le Directeur,
Mon intention n'est pas de faire
de la polmique U n'y a paa de quoil
Le gibier de correctionnel Louuiue
Loa.a Jeune a t dj coadamn
par la Tribunal d'Appel et par la
l'i injti.il du Cassation. Il a t reu
voy devant ie tribunal de la 'Mpa
b'ique de St-Marc" pour le inoc-
tant la runion des ve rans
et d'Amrique sur les
bataille conb-.uns.
M. Unai.ii a rpondu qu> la venun
eu France des ve rans Buiricsinn
veille d*ns les rcnari f antis de
profond* sentiments- l.\ lgion trou
yera la France tu travul. rparent
ses iun.es cueilli.nt sa voie vers
uu venir de paix appuye sur ua
amitis lidiea
(!( France gouvernement allemand tat! pit i
champs dv
leur aisi ; mais us ie puieut pipa
mordr ; le danger avai. uia^aru et le
jiuii ami cpuuuuait,.
o'ebtHU bruit niauienautque nous
uainfestonn nulle aapi'it U aivition.
Nous hommes en u.nn de ciier a
ue-tle. et en criaui noua ne dis-
.ouiiuuous pao ue faite le geale dt
iOub morale: detaut des deins*r
loua moulions le& gencives...
ccirmutii. aiions au SLJ't du Irans
porr even'uei des iioupes envoyet
tn HUte Snsie.
La f RiT f'AKi iN annonce ^ue les
experts fracatl ont iimis a leurs
coLgatl ang'o italiens un p'ojet d-
lr atrued lanc les invitaiion* P*" de ,a HiUle Si,-Sie ^ sur
U piochaine besaiou du Conseil '< p-cb.-ci e, ai itu.ut comp e des
Sunme, l Angleterre, ILelie, le Ja consideut.ons doidre g,ograph que
pou et les E'ms Unis sont invits- et wOcomque.
Si lu Cui.seii ojacuie la quea ion aea WASHINGTON ; La dite de
cuupab'es de guerre,
agi a invite
Le comte de Si Aulaire atnbissa au Novembie, m livti
ueur de riat.ee Lcndies, lotbera l'atm^tre I
ar liaivey, ambassadeur, qui
leptest nter les Ltats Unis- .
"Le Journal" signale le succs de P0ia,t li discussion immdiate du
la dernire mission des bois du ProJtl de io> du snateur Rorah p,-
irsorb 0|0 pour deux ai. s, dont le voyjnt pour le cabotage amricain
total dea aouBciipiions ecueillies jle rtablissement du privilge du
Il a rencontr a St Marc le juge
iccdrr la demande latte en com-j Mural Dalencour, qai a rvoqu
.1 u i pal tes t ois ambassideurs, etji'arrt d'appel, l'Arrt de Cassation,
q u il
confrerait avec le ministre des'pour librer.
la Belgique la lunion de la coalreoce du de-
sarmement est fixe officiellement
... preident Harding in
torma les leaders du Snat qu'il s'op
.--_..Uv. fout preuve, ,
[de vur, dune certaine iguu Je piometa un bon ^iut tu pre
'w la ai-dation qui existait s 'mier qui s'apeicevia que nous som
.uedausle paya. L'inqua- mes ndiculta tt nu u y a mieux
P*ial* avait cr iicsiafciuie isiic,
. Paiement f a
*h> """m prvoir.Ie paiement
1 luillet a commenc.
arisiana
DIMANCHE
tb'f1 Prsentera William Far-
iT favori du public dan
oopveau chef.d'ceuvfe
W**deVAla9ha
W^Dt, un roman enaa>
AnSbii Vra " donn un
"*Jt-JeurjiBl indii et
VAui^icaiae
^dib de murs
Il eat rappel aux Membre de la
Socit que la runion mensuelle
aura lieu dimanche 7 du courant
i heures de I aprs midi au Temple
du Mont Liban.
Pure dp jour.
Rception de nouveaux membres.
Sanction du proies veibal de la
dernire sance.
Lecmie de la forrespoodsnee
Causeries par le col'gue A.
oeetion d inirt ffAmmk
Le prsident. Auguste Ectg
Le geciUire J^lto JOStPH
passage du canal de Panama san.>
payer de droits. Harding est (avis
d'viter des coir.e>.liuou^ possibles
avec les autres nations au sujet des
droits du passive jusqu' !a reumon
de U confrence du dsarmen^ot.
i'ittQci, prsident du Snal itx-
lise arriva hier i New-Yok. U se
rend Williamstowu faire une srie
de confrences devant l'An\eiican
hstiiute of Fol.Les 1.
LONDRES Lt% iihs ont averti
les grecs qu'aucune avance sur Con*
tanti-v^r'.. par les tioupes engages
Le Parquet et la partie civile ont t
'ojb deux eu \ppel o le gibier
louuius Louia Jeune sera lepinc
uour avoir uompe M. <- SjouraO
aur la natare dfB marchandises vea
dues ( Coton en ballea ).
Il est ncessaire de vous dire
qu* l'Assembloe des Juges il a t
lelav des Faux dans le plumitif
d audience contre le juge Mural lit
leucour, j u les a d'ailleurs reconnue
soua as signature. C'est uniquement
pour ne paa abaisser le Corpa d
la Msgistra ura Haitienne que ja u *i
paa leudu public l'Acte d'iuaciiptiou
en faux Mais qu'un ne ma puuae
pas 4 bout.
Jesp e que voua trea mainte-
nant renaeign.
Bien votre,
GEORGES ^EIOURN
Bpptoihti heusib ement de ciu.j mit
barde jo intliioae.
Lts journaux signalont que la
commission ebargee de dlimiter
lea frontires d Albanie, a sig sans
aboutir. Une pioposittou commune
de Frauce et de t Lahe, proppae M
front re de iyj:i- l/An-u terre \n
aiste pour une lct'itication i.vora
bl a la G ce.
Mr B.t'ian',1 a rc^u aujourd'hui
Ugr'Ceielli! nonce eu Pape.
Le snateur Cubain, Coame Lator
riente ea.t aruve PariB,
La Journal OfUciBl" annonce que
la mdaille d'argent de la reconnais
Bsnse franaise est accorde a. Lir
'fijeddor, avec des citations logieu
8c a
Une pcba de Rome dit que
Causo est mort d un b.s au rein,
et non d'une pritonite purulente,
pour laquelle il ayait t Opr sep:
lois tu Amrique- sana que puur
cela les oprations aient dtruit le
loyr de l'infection.
U api us les journaux Caruto lais.sv
une (oituue q une trentaine de qui
liops de lues. Ve corps a t ctabau
u? *\ yue foule ^oimi a'est reudue ____..
iai s U chambre saortusire j.oar k eluan seraient sur le point de se uphe des ngociations avec Lloyd
Ceotft les Toics ne serait tolre
pouf qnls je iionvea en ftfi^m
dt l'Irlande nie.
La 0>.amWes des Communes
vota ., une forte majorit la construc
lion de qu; ire croiseurs de bataille
tout du mer type avec des cicoas de
se>xe inches,
MADRU> Les informations pr-j
vues reues de Melilla font nombre
descriptions de la situation ni
su Maroc. Les
l'.S.H.
L'Union Sportive Haitteaoe a. dans
sa sance d'Assemble Gnrale d'hier,
coainos son Comit comme sait:
Dr M. Bourand, prsident, E. Clo
dius, vice prsident, N Sylvain, se
cttaire, A. Gardiner, trsorier, mena
bres du comit- MM C. Hennque/,
F. Laforest, Paul Caeuet, Lr Baxelais,
ftan (acques.
Nos meilleurs souhaits de russite
au nouveau comit.
nir les violentes attaques des tribut
Maures qui possderaient une arnte-
organise l'europenne Lesprisoa
niers faits par les tribus saisirai:
bien traits.
LONDRES L'uni la rponse des Sein Fineis U pro
taixe position de paix iiiandaise serait une
dtachements espa- tentative d'obtenir 1 adhsion de
gnols cerns dans Montairait.Madoi 1 Ulstti au projet de paix avant la.
lendre un ceruier huintnsge au dehenure, les troupes mano^usa: de Oeorge pour qu'il se trouve en p
.. m a viui * *. .tin* *biB 1 n *e .,. a.. ____ 1 t.v_t a _
fuQt
yttras et ei^at iasaptbics de soute- 'sence de l'Irlande urne.
t <


E MATIN
AuUitp* t.Vs t, :S. el ?0
/ 21 du Tribunal de Paix de
I uale secticn oord.
|ug?!rini< piODoncs.
ail et
la C'a
Autour de la Hasco
Cette ematne on s f h cornu
reancoup dr bfviti au iujtt Je ]*
veoti de ctlie vaste mliepiir. Mtl
gti tout aucune nouvelle 5111e n'est
venue prciser la situation actuelle.
On a rr.me lait ccu'ir le b un que
Madelnre Pbilogne contre U ht bdgaid Llliott devait ;rr vei en
PC S. Celui qui dboute la derran Hati. Nous croyons aavrir qo'en
tatffe de s< n action comme tant iffrt tr fillkt est CD t'ain d.r6ani-
c'nue de fctidemcn', rtp'te Jade- srie nouveau syndic,t qui doit
mande reconvectionntlle eo dotruna pendre la direction et senlendre
ges-intiO s formule parla PC S. avec les Bjnquie-s qui doivent fin? u Marque S,M KS
.v|Noa
Veoe I'Enu
; A genre spciale des
labacs de la Rgie
j Franaise
Les prix courants sont rduit5
la loi de douane, il se. a pro- a P^lir de ce tour. Le .Sca/erlat1
pvant les portes de la douar e suprieur Papier Bleu est en ven
r>oral ordmaire(WlKT*
En vntu dordte de Mr L H Me-
1 , Ce Hector ot Custoins, selon l'a t
o de
cde devant les por
lundi 8 AotlihT 10 heurts du te 20 Gourdes le Kilo, it 1 Gde
matin, la \ente l'encan des ar [e naquit
liciea suivants i ,
Art. 'M
1 ondamne la dite dame Madeleine
Madeleine Pbilogne aux dpens.
Sem Smexant Pierre m con-
tre Carida Dorvil Celui qui, statuant
cer 1 entreprise. Nous auto is den:
l'occasion de revoir le svmpathi-
que Mr Elliot qui ne tardera as ds
?on arrive ici 4 entamer la ralisa*
Dcs
au fond sur l'orposition d| reue lion de ses grande riojets.
du sieur Sem Semcxant Pierrem.
rtracte le jugement de dfaut du 7
Septemb.e 1920 et par suite le d-
faut du 20 luillet de la mme anne
octroy la dame, Carida Dorvil on
>re le dit sieur Sem .Sem. xanl Pier-
?em dans l'instance perdante entre
les parties, condamne la dame Can-
da Dorvil aux dpens.
Lahens Racine
Camille. Celui qui d l et dclaie ni
et de nul eBet le p ocs verbal de
saisie txcution du 14 luillet 1^21,
exploit de l'buissier Cinoa 1- J mer.il
de ue sige, fait larequle du sieur
Franois Camille, rejette les tiomn .1
ges intrts rclams par Me Lahens
Racine demandeur en nullit de la
dite saisie excution; condamne le
dit sieur Franois Camille aux d
peos.
- Octave Brice contre Louis Cht
tien. Celui qui dboute le deman
deur de son action comn e iaot mal
fond; rejette la demande reconven
tioootile en dommages intrts lor
mule par le dfendeur, .condamne
le demandeur au dpens.
Dccius Drivai Desvallons con
trsGdcon Napolon. Celui qui ren
voie les putiesca se pourvoir par de
vant qui de droit, soit pour donner
suite la procdure en faux soit
pour trancher la question de propri
t, en tout cas, se dclare d ores et
dj incomptent pour connatre au
tond de l'a Maire.
Marcel Oliver contre Ls Mal
val. Celui qui teott en la loi me lop
position du demandeur; tetacte le
jugement de dfaut dont est oppo '
sinors, mais seulement quant au '
chef de la condamnation sans dlai;
condamne 4 nouveau l'opposant
payer le dite valeur de cent dollars,
imniant de l'obligation sus vise,
par des versements mensuels.devingt
dollars, avec clause pnale; maintient
tous les autres cheis du sus dit juge
ment de dfaut, condamne l'oppo
s mi aux dpens'
Neuville Guillaume contre IL
Camy.Celui qui iu^eoit a statuei -ur
la prsente instance en validit de
saisie arrt, jusqu'au prononc du
Cigemtut sur l'appel interjet contre
sentence uontt^f excution,
Soutirant Lahens contre Chs
Thevenin. Celui qui condamne le
dfendeur payer au demandeur
par toutes les voies de dioit le sus
dite valtur de quatre vingts gouides
montant en principal et cinq inoii
d'iniits chus de l'obligation dont
s's>gtt,accoidr au dtendeur la I. culte
de se librer par des mensualits de : 1 *
tiuki gouides, avec clause pnale Ile
1 nclon St Fleur contre M.
Franois. Celui qui donne dtaut
coude le dfendeur, et, pour le pro
fit, le condamne a payer su deman
deti par toutes les voies de droit et
sans diai la somme de cinq cents
gouides, i titre de dommages mu-
rets, pour les cause* sus mention
nes, ordonne l'excution provisoire ;
du jugement moyennan ciution;etc. j
(A suivre)
Dans le motor-car
Nous avons aperu dans le tnotor
car circulant en ville les annonces
de quelques commerants (a.sant va-
loir les produits en vente cluz eux
L'ide est excellente.
Nous conseillons a tous les corp-
meiants de s'entend e avec la Direc
lion de la P. C. S. cet une f?on
merveilleuse de se taire connaitra,
car d'aprs nos informations plus
d'un millier de passagers circulent
par jour dans ce motor-:ar.
; Les funrailles de Madame Yeu'.e
Charles 11. tJtws. dcde Hier fcotr
dans sa UOt anne, se feront cet
Ipii raidi i lires prcises.
Le convoi partira de la maison
mortuaire sise P*u de Chose No
il, dnie e le Cercle Bellevue,poor
contre Fracoli kw 'r Nos condulai ces
Lmo e'ea.
aux famille
-%
contrj ^,
la '
CONSTIPATION
prenez les
COMP^I^S
SUISSES
de DELORT, Pharmacien.
119. Hua Saiot-AiitoiD
x?a:f*ijk>
C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS
OKT-A TJ Irt 12V 013
Alrx.PETRUS; Pharmanis Al Mi- HTI.NI
Pharmacia du B* Je M VI.xRD
r mur*.. /.. bOfUlM f'hn rn>nclo*-
^ j ^ 1 i
Il cuilleis de labln
1 lot de fliturtB
tour malles
1 lot de fer
Marque S|MKS Cou'eaux de table
S|Nos
Marque fc>|MKS 1 sic de riz
S|Nos
Marque T. T. Jfc C
l'UNTA A H EN AS
C. R. I balle drill colon
M initie S|MKS 18 assiettes et tasses
LjNob {
Vf il, ne S|MKS 1 chapeau de panama,
Si Nos
Art otf des loi4 de douane j
Ma que S|IIKS 1 birtl do coiltar -,
S, Nos
Marque ACKMKD f
I|t."i0 1 fard.;au de harcn2<
saur 1 i
M iqu-. S.MKS |
S.Nos 1 fardeau de harerga
saurs )
l> orrbrut) EUt, Encsnteor public
Les Escomptes suivants seront
vecordes :
De'J 9 Kilos 7 OtO
De \U 4v Kilos S UjO
pat tir de 50 Ky. 9 Ofi
paquet.
PortauPrmcTie
i
Il est arriv unpg^^
/Mytnt Spejqf, E.Ro?^
L^i 1re iveou
de
On attire la sr, -,
Service Technique sur l'a?]
cable de la l e .veno. ,,1'
parlefaitdefiisurei
la canalisation de U J^
ni Un remblai levient.!1'
cet endroit]
evtectqtcm:
Les dernires Nouvelles
Wach us Groiv {
Fabrique Kola Kingston parmi nom
Suivez la foule et profitez auti
A la Fabr qu de aolil
A la Fabrique le Kokl
A la Fabrique de Kolaj
A la Fabrq.ie de Kolil
A la fabrique de Kodj
[Vari ls
CE SOI H
Le Mat que aux
Kn vertu d'ordre * Mr Lon R
Ma'ie, Colle cor of CdStO0af. selou
I aride 101 de la loi ri> ricuaoe.
dfvfDl b8 POflei de Ih dnr.ni.p, il
aeta proc^H^ mercroli 10 Axt 1MI
In ven'e l'encan, 10 heures du
matin des marchand ses suivante :
Marq.e No H K S i Pkge lilsi V.
Forme (Efff.ts DsasageuJ
Ma que Dr Uyppolite 1 Los deuial
uood instrutnen s dniait es
O allez-vous, pio de iamill
Fa vous, mre des eotint ?
fit vous mes entan's?
Ki vous jeunes gens?
El v >us demoisel'es?
El b.en mes amis, nous s uvons donc la foue Yfa S
kola C(JU far en tilii cest la Fabrique de kola de
liansponee .ri.
En gros et en dtail chez
Lope Riveia. Vincent Marklonf C- Montasse, Comptoir Fin
N Si.Jr & C). Micius Uernsrd t. Noisette. A. Elie, Justin Juste,
P. Pejotib' F N. Lahens, Mme Vve Salnave, N- Augustine et
grands magasins et cals sur place-
l'our les provinces chez A Saba \- Co. ?e;it-Gove- Comptoir
Grand ('.cave: Bortoli fr.es et Joseph Elias, Uir-sgone; Hhilip
e Kdgaid Bire. Jirni-; Mme Vve H Lif-chi a Mme Vva
ne, An. Cuyee; Assd Elias & Co. Mme Vve Martelly, l'arjl
Marc; Mm- Julien Herrar, Petite Rivire; Geo Maiteliv, Gooal
i'atiiqae
| M ai que F. H. B.
soebi & co 1 chiffonnier,ltropo titan \+rd Water t
\ basa und toile v c j n
Marque a V.l 7 7 b-rreiw Wine^lnV fis-a-vtj ?> a ion des l'ompiars-
8 '
et
1 cisse Labels, capsules
bouchons
Ueh t s nia m lies M,rqi l^iff**estrtct cc,ortnt
K Me et 12e pi^rd-'B
Entre Li- t
fjea
Montbrun ELIE, b ncantenr public
La Maison
Antoine Talamas
A le plaisir d annonar ai nombreuse client'i; qiCcll? n
UROP
Gurt le rhumatisme
Rrc:r.n'a:; Proless'isr
I.AMCFREAO,
Ancien Prrii'.ent 1
l'Aradtiiue u- M, do-
elht,
TRAITS Ot U COU
al- :U if
Mi,! -nu
(10 k. IMM)
4c*Jim >;
Sf*MMI
11 ' IM
^^
-*lltf un 1



^
"^
X
AjK .; ni
' d'il.
Goutte
Rhumatismes
CraVelle
A rtrio-Sclrose
A igreurs
L'URODONAL
est au rhumatisme
ce que la quinine
est a la fivre, la
Vamianlnc
l'avarie.
El h'is.TietiN
1 li.-l.llll l.TVIC
' lr: 11 'ii!:c.
I . 1 1 lOWlM
akai
-
I -^OlC.r-cin.lGVC
. ' .
I vito i'obesit
i
W'..
*nr^- w-
l
lo illa I Ayents y y-rau.r pour Fiait'
______~~0 lue du MftKtsin de l'ffttl

recevoir les articles suivants
Voile de laine d*> csia suprieur* aune 8
Crpon de soie Heurs li D
Crpon de so>e uni conlors varies -*l
Toile drsp. grende largeur 5
Voile uni couleur *i
Simili blanc* grande largeur 2
Nansork blanc grande largeur U
.Satinette couleur, grande largeur 2/30
fercale blanc suprieur; 2
Kaki blanc suprieut 2,50
Duck blanc 2
Soie lavable nuances varies ;f>
Crpe de Chine couleur '7
Hat'ne b'anc pour jup.-S 3
"rle indien 2
Urih bianc 1,50
Uanotite double largeur 8
Falrn beaci: suprieur nuances varies 10
Dsz'o blanc suprieur 1175
Flanelle coton 250 3 et 4
r':an Ile de laine suprieure 3 ponces de large 6
* oG pcea de larg) 7. i
mousseline suprieure 10
Casimir couleur suprieur or 5
Serge bleu anglais or 5
noir Bupiieur or 6
Diagonale noire suprieure or 5.59
Hubsn l'ompsdour nuances varies G. 2.50
< uni toutes couleurs et toutes larg. 0.40 i 2
2-50
5
7.9
K
4
5.8
10
9
15
10
6
4
Cravates suprieures de choix
Tt ssor de soie
Ctiexnes hommes couleur
(hemises hommes couleur suprieures
Clicinisettes couleur de Sism et blanc
Cbkossft.ee r,oor homme couleur doez.
Cbsusset'fc pour hommes mercerises
llta blancs a femmes
lias du iu',8 noiis femmes
Bas de soie suprieurs, ls paire
(.roussettes couleur poor enfan:s dooz.
Savon c La Satineoie boite
Sovon Gaidon
Stvon Fsreskiu
Savon Colgate
i'oudie S glace houppes douzaine
0 ion Biver toutes qualit, flacon
L0.100 Colgate flacon
Lotion Armour
Brele les Police
Bretelles suprieures
Chariaux de psiile hommes
gMpctoi de paille hommes auptieors
9onii s decouv>its qualiteb varies la psite or 5
Corstt raatque Twilfit or 4
2,!i0
2
6
12
3
250
2
2
1250
9
8
B.odci
\4
Ot
. ., pice de G. 345
iii a autres articles de enow*
VERMOUTH CI j\ Z i N O^WVfSS
" "'" "~" ~- * -" mm AuenU
Ayerit gnral pour^MV-

. a v.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM